Page 1


L’ÉQUIPE DU C.I.E. MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION PRÉSIDENTE :

Marie LASSERRE

VICE-PRÉSIDENT :

Philippe ESPRIT

TRÉSORIERE :

Nathalie POILANE

SECRÉTAIRE :

Michel ZYSSMAN

ÉQUIPE TECHNIQUE DIRECTEUR TECHNIQUE et ÉDUCATEUR :

Éric LEBLANC

ÉDUCATRICES :

Sandrine KALA Audrey RECUZE

SECRETAIRE :

ADMINISTRATEURS : Dominique ANDRE,

Christophe TURMO

CHARGÉE de

Odile BRISSET, Martine LAUMONIER-LE BALC’H,

COMMUNICATION : Caroline DESMERGER INSTRUCTEUR de LOCOMOTION :

PRÉSIDENTE D’HONNEUR : Anne-Marie SANDRINI

Grégoire GUILLOT

PARRAIN :

MARRAINE :

Yves PIGNOT

Hélène LIPIETZ

INFOS C.I.E. Retrouvez–nous sur notre site internet :

Retrouvez–nous aussi sur Facebook :

www.chienguide-cie.fr

www.facebook.com/C.I.E.chiens.guides

Centre Indépendant d’Éducation de chiens guides d’aveugles 93 avenue Saint Just - 77000 Vaux Le Pénil Tél. : 01 74 82 57 64 - contact@chienguide-cie.fr Association de loi 1901, habilitée à recevoir des dons par Arrêté préfectoral du 18 septembre 2003.

Ce journal est réalisé par le C.I.E., siège social 93 av. Saint-Just 77000 Vaux-le-Pénil. IMPRIMERIE LA MAIN S.A.S. - Melun

2

Papier issu de forêt gérée durablement - Encre à base d’huile végétale.


ÉDITO DE LA PRÉSIDENTE bâtiments qui vont abriter nos activités.

Grandir ensemble !

V

oici maintenant 5 ans que "j’habite la fonction" de Présidente de cette association, le CIE.

A mon arrivée, je n’avais aucune idée de ce qu’allait être mon rôle dans cette structure, mais j’ai tout de suite cru en son potentiel, galvanisée par le dévouement et l’implication des 2 éducateurs et de ses administrateurs. Gagnée par la "cause" je me suis attelée à la tache, découvrant pas à pas ce qu’il fallait faire. Aujourd’hui, le CIE emploie 2 administratifs, 3 éducateurs dont un directeur technique qui soulignent son évolution. Nous avons obtenu la labélisation de nos chiens, ce qui signifie la reconnaissance de notre travail et de nos processus.

Mais le travail fourni ne serait rien sans l'implication de tous vos soutiens : salariés, bénévoles, familles d'accueil, donateurs, utilisateurs, pouvoirs publics, entreprises...

Marie et Gingko

Continuons donc à grandir ensemble, à construire ensemble pour la fierté de tous.

Nous sommes à un tournant car il faut à présent "matérialiser" notre présence par la construction de

Marie LASSERRE

LE MOT DE NOTRE MARRAINE

J

' ai toujours vécu avec des chiens... et aussi des humains.

Alors rencontrer une école de chien-guide d'aveugles qui sait si bien être à l'écoute des humains et des chiens ne pouvait que me ravir. Cela fait plus de 15 ans que je connais le CIE et j'ai été d'emblée enthousiasmée par sa Hélène LIPIETZ philosophie : un bon chienguide est un chien bien dans sa tête donc éduqué sans traumatisme, notamment sans le traumatisme du chenil, traumatisme parfois présenté par d’autres écoles comme nécessaire à l'attachement du chien à son maître ! Et puis rencontrer une école qui est à l'écoute des désirs des malvoyants, qui sait que ceux-ci ne sont pas des humains amoindris mais des humains avec d'autres capacités, quel bonheur. Nous, les prétendus voyants sommes souvent aveugles à la différence qui nous fait peur. Alors plutôt que de reconnaître dans un demandeur de chien-guide une personne unique, beaucoup d'écoles préfèrent créer une seule et unique case et tant pis pour ceux qui ne savent pas rentrer dans

cette case, ils ne seront pas dignes d'avoir un chien ! Le CIE c'est d'abord et avant tout une école de l'écoute des besoins. Que l’impétrant soit étudiant ou retraité ou bien actif en milieu urbain ou en milieu rural. Que la cécité soit totale ou partielle, associée à d'autres handicaps ou non. N'ayant pas de grille ni pour le choix ou l'éducation des chiens ni pour trouver le « bon malvoyant », le CIE par la grâce de ces éducateurs-trices, est plus qu'une école de chiens-guide d'aveugle, c'est une approche de la vie en société : chacun apporte sa pierre à une société plus conviviale et le chien y contribue ; Alors quand la présidente, guidée par le « beau chien » GYNGKO, monstre de gentillesse, m'a fait l'honneur de me demander d'être la marraine du CIE je n'ai pu que dire OUI, MERCI.

Hélène LIPIETZ, ancienne sénatrice Ecologiste de Seine et Marne

3


NOUVEAU LOGO

N

ous vous présentons en avant-première notre nouveau logo. Il s'agit d'un chien guide vu sous l'angle de l'origami. C'est un art japonais ancestral. Sous la main d'un artiste (éducateur) le chien est façonné dans un papier de haute qualité (éleveur, familles etc...). Il devient une œuvre d’art admirée de tous et se rend indispensable dans l'épanouissement de son acquéreur. Sa couleur bleue des mers du sud est superbe, moderne mais intemporelle. Douce mais pas mièvre. Vous noterez que le harnais est travaillé comme une aile de pégase. Ce qui donne au chien du CIE son caractère unique, son indépendance (on s'envole où on veut).

AUDREY RECUZE

Audrey

B

onjour, Je suis Audrey Recuze, la nouvelle éducatrice du CIE depuis le 09 février 2016. Je suis vraiment ravie d’intégrer votre association, et motivée à mettre mes compétences en éducation canine au service du CIE. La cause du chien-guide d’aveugle me tient particulièrement à

cœur, étant consciente qu’il s’agit de faciliter les déplacements des personnes ayant un handicap visuel, mais également que l’animal est un vecteur de lien social indéniable. Grâce à mes formations dans ce domaine, j’ai pu développer une expérience professionnelle durant deux ans et demi au sein d’une école de chiens-guides d’aveugles étant sensibilisée au handicap et à sa cause. J’ai également créé mon entreprise d’éducation canine pour aider les propriétaires de chiens à avoir une relation saine avec leur animal. Au sein du CIE je serai principalement chargée de l’éducation de chiens-guides, ainsi que de l’accompagnement des familles d’accueil dans l’éducation et la socialisation des chiots de l’association. Au plaisir de vous rencontrer très prochainement. Audrey Recuze Éducatrice

DEVENEZ FAMILLE D'ACCUEIL

L

es familles d’accueil participent à notre action en hébergeant un futur chien-guide d’aveugle et contribuent à cette formidable chaîne de solidarité !

Dès l'âge de 2 mois jusqu’à 1 an environ et avec l’aide des éducateurs, vous prendrez en charge le chiot pour lui apporter les bases de son éducation et de sa socialisation. Pour une bonne évolution psychologique du chien pendant son apprentissage, la vie en famille est la solution rêvée, car elle le préserve du stress généré par un séjour prolongé en chenil.

Prenez contact avec nous et nous choisirons ensemble quelle solution vous correspond le mieux ! Nourriture, soins vétérinaires, matériels et conseils sont assurés par l’association.

4


ITCHOUK FAIT LE BONHEUR DE NOS ANCIENS !

L

orsque nos chiens ne peuvent pas être chiens-guides, ils sont placés à l’adoption dans des familles où ils couleront des jours heureux. Itchouck, un Rhodesian Ridgeback que nous avons « réformé », a été placé dans une famille un peu particulière. Valérie, infirmière coordinatrice à Korian Clairefontaine, une maison de retraite située dans les Yvelines, nous a contactés début 2015 pour nous faire part d’un projet qui lui tenait particulièrement à cœur : accueillir un chien pour elle et pour les résidants de sa maison de retraite. Après plusieurs échanges téléphoniques et une rencontre avec Eric, directeur technique du CIE, Itchouck lui a été confié, uniquement pour chez elle le premier mois, puis, lorsqu’ils ont eu bien fait connaissance et pris leurs repères ensemble, elle l’a emmené sur son lieu de travail.

« En octobre 2013, nous explique Valérie, nous avons fêté les 30 ans de la résidence. La directrice avait pour l’occasion fait venir les animaux d’une ferme, et les résidants étaient métamorphosés. Ils ont tous eu, à un moment ou à un autre de leur vie un animal, et le fait d’en avoir un ici les renvoient à de bons souvenirs.

Valérie nous raconte qu’une dame très dépressive et qui pleure beaucoup se calme dès qu’elle voit Itchouck. Elle lui parle, le caresse, pense à autre chose. « Cela l’apaise, parfois même elle s’endort. » Une autre dame, en fin de vie et très angoissée, se calmait lorsqu’elle se trouvait en présence du chien.

Valérie et Anne, la directrice, ont l’impression que le chien sent les choses et qu’il sait vers qui aller. Il peut se laisser caresser pendant un long moment sans jamais bouger. Itchouck aussi y trouve son compte. Il se promène partout en liberté. Il a ses rituels. Quand il arrive le matin, il fait le tour des 2 étages et va voir les résidants qu’il a envie de voir, quémander des gâteaux et se faire caresser. Quand il en a assez, il va dans le bureau de Valérie, où il a son coussin et où personne ne vient le déranger.

Les familles des résidants sont ravies. Valérie n’a rencontré aucune difficulté face aux instances administratives. Elle a su mener à bien son projet avec l’accord et le soutien de tous, un grand bravo à elle pour cette magnifique initiative et pour ce beau succès. Caroline Desmerger Chargée de communication.

Valérie tenait à avoir un grand chien pour que les nombreux résidants qui sont en fauteuil roulant puissent le caresser sans avoir à se baisser. « J’ai eu la chance de rencontrer Eric » nous dit-elle, « un homme extraordinaire. »

Cette expérience est très bénéfique et apporte du bonheur à l’ensemble des habitants de cette maison. La présence d’Itchouck apaise les personnes les plus démunies et réjouit les autres. 5


DES CHIOTS "MADE IN CIE"...

D

evenir la mère des futurs chiens guides du C I E fut une aventure que je vais vous narrer.

"Mon nom est Bella. Je suis une chienne croisée de berger australien et de braque allemand. Ma couleur ou plutôt mes couleurs sont atypiques. Mon pelage est blanc, gris, marron et est recouvert de taches et de mouchetis marrons. Et pour accentuer l'effet j'ai des yeux vairons, bleu et or. La classe ! Éric est venu un jour rencontrer la famille qui m'avais récupérée de chez un voisin (mon ex maître) peu attentif à ce que je faisais. Du coup ayant batifolé tout l'été je me retrouvais toute jeune maman d'une poignée de joyeux lurons. Ces derniers auraient pu être sélectionnés pour devenir des chiens-guides mais le C I E n'avait pas les moyens de les acheter. Ma " logeuse", une très gentille femme, comptait sur cet argent. Quelques semaines plus tard, je vois revenir Éric qui finalement avait jeté son dévolu sur ma petite personne. Qu'allait-il faire avec moi ? " Dès que j'ai vu Bella je l'ai trouvée non seulement magnifique mais avec un caractère en or. Elle élevait ses petits avec maturité, sans en faire ni trop, ni trop peu. Être une bonne mère n'est pas donné à toute les chiennes. Et celle-ci y mettait tout son cœur. Gage que ses chiots seraient équilibrés et prêts à affronter le monde. Je me suis alors dit que j'avais trouvé la "reproductrice" du C I E. Oui je sais c'est un mot horrible qui fait référence à l'élevage en batterie déshumanisé. Mais ce qu'allait vivre Bella en était loin. Je lui ai cherché une famille d'accueil qui accepterait de la garder et nous la confier pour sa mission de mère. Mais personne n'a voulu ou pu la garder. Pour cause, elle avait pris l'habitude dans son ancienne vie d'aller et de faire ce qu'elle voulait où elle voulait. Aucune barrière, porte ou laisse ne la retenait. Je savais que tous ces comportements allaient disparaître mais personne n'y crut. Ne trouvant personne et l'ayant à la maison je décidais de la former au guidage afin de ne perdre ni mon temps ni mon énergie. Ses qualités seraient enfin exploitées. "Je compris enfin ce qu'on voulait de moi : que je m'assagisse et que j'apprenne à guider une personne dans les rues. J'y ai mis tout mon cœur. Il faut dire qu’Éric mon éducateur a su me comprendre et m'expliquer les choses petit à petit, sans jamais me brusquer. Le plus dur a été pour moi de ne plus partir me promener ou essayer de retrouver mon nouvel ami quand il me laissait seul. Mais j'ai vite accepté l’idée d'attendre. Mes progrès ont été rapides. Maintenant je me promène souvent sans laisse, je reste seule sans problème et suis heureuse". L'éducation faisant, Bella finit par trouver une famille de week-end, puis de semaine. Je lui fis même faire un essai de guidage d'une personne déficiente visuelle. Mais cet essai ne fut pas concluant. Je la connaissais si bien qu'elle travaillait bien avec moi mais beaucoup moins bien avec un inconnu. Que faire ? M'acharner pour la contraindre à travailler comme il se doit ? Non .

6


Au C I E nous avions voté l'embauche d'une nouvelle éducatrice que nous avons rapidement trouvée. Je me dis qu'il allait falloir trouver plus de chiots. Et comme cela reste toujours compliqué, j'ai conclu que Bella devait nous rendre le service pour lequel elle était rentrée chez nous : faire des bébés, futurs chiens-guides. "Je ne suis plus la jeune chienne excitée, virevoltante, toujours ivre d'activités et de vitesse. J'ai maintenant 2 ans et demi. Je suis obéissante, attentive, patiente. C'est sûrement l'éducation qu'on m'a donnée ces derniers temps, ou l'âge. En tout cas plus besoin de me contenir, je le fais seule. Je me souviens de mes premiers bébés, trop mignons. J'ai voulu recommencer car la maternité et moi cela ne fait qu'un.

J'avais déjà repéré Eddie, un superbe copain Golden qui vit à deux maisons d’ici. Il est super cool, pas un hystérique qui ne se pose jamais. Non, un bon chien aimé de sa famille, équilibré. Un jour alors que je me languissais de le rencontrer Éric m'a emmenée chez lui. Quelle joie, quel bonheur de courir côte à côte. Nous avons joué jusqu’à perdre haleine. Pendant trois jours Éric à accepté de m'y emmener". Une fois les saillies organisées et consommées j'ai placé Bella dans une charmante famille au calme. Son ventre s'est très vite alourdi. Elle a reçu beaucoup de caresses et d'attention. Le plus spectaculaire a été ses mamelles qui sont redescendues très vite et très bas. Tout a été organisé, calculé, suivi pour que les chiots naissent dans les meilleures conditions d'hygiène et de surveillance. Elle doit faire ses petits chez moi dans une caisse de mise bas construite pour l'occasion. "Mon dieu ! C’est le moment. Je sais, ce n'est pas tout à fait la date prévue. Ils m’ont fait une radio pour voir combien de bébés j'attends. Et bien je vous dis " beaucoup "! Tant pis je vais là où je serai la plus calme et la mieux installée : le lit de ma famille d'accueil…"

Quoi ??! Comment ça il y en a déjà 1... ? Ce n'est pas possible sa température a été suivie, son comportement scruté, rien ne laissait présager que c'était le moment. J'arriiiiiive….! Bon écoutez Mireille, on ne va pas la perturber, elle sait ce qu'elle fait. On va juste augmenter le chauffage et l'assister". "Ouf, heureusement qu'il est venu m'aider car les choses sont allé assez vite. J'ai mis mon premier chiot au monde à 9h et le 11ème et dernier à 17h. Une petite femelle n'a pas survécu, cela arrive malheureusement. Il y a 7 femelles et trois mâles. 7


DES CHIOTS "MADE IN CIE"...SUITE 4 sont bringés, comme moi mais gris et 6 sont noirs et blancs. Certains de mes ancêtres dans les deux races étaient noirs et blancs". Le papa à donné son côté costaud et sûrement la longueur du poil pour certains. Pour les caractères nous verrons plus tard. Durant l'élevage des chiots, nous avons mis un soin particulier à éveiller et stimuler les chiots afin qu'ils soient les plus dégourdis possible, sans crainte de l'inconnu. Nous leurs avons créé un parcours fait d'obstacles, de couleurs, de bruits. Ils ont pu jouer chaque jour sur une plateforme en équilibre, au milieu d'un parc rempli de bouteilles plastique vides. Ils ont pu jouer avec de nombreux objets. Petit à petit ils ont été sortis à l'extérieur, même en ville en laisse. Ils ont été placés chaque jour dans des petites cages individuelles durant le temps d'une sieste, ont rencontré beaucoup de gens différents, des enfants.

Tout ceci progressivement, en douceur, en respectant leurs temps de sommeil. "J'ai accompagné mes bébés à chacune de leurs sorties avec Éric et Audrey, pas par manque de confiance mais pour rassurer les petits au cas où ils aient eu peur de quelque chose. Mais j'ai vite vu que mes petits démons s'en sortaient très bien. J'ai été très contente de rencontrer leurs futures familles avant qu'ils partent. Cela m'a rassurée de voir que tous étaient prêt à bien s'occuper de ces 10 jolies petites frimousses".

Ce fut une merveilleuse expérience pour une première portée au CIE. À suivre ... Éric

8


9


LES REMISES DE L’ANNÉE 2015

Vous êtes déficient visuel, vous souhaitez obtenir des renseignements sur les conditions d’obtention d’un chien guide ? Contactez -nous au 01 74 82 57 64.

10


LES REMISES DE L'ANNÉE 2016

Cécile et Lady (76)

En cette fin d'année, Icône travaille désormais avec Sandra qui n'est autre que la femme de Thomas, son précédent maître.

"Dur de faire confiance à l'être humain, même les aveugles préfèrent se faire guider par des chiens !"

G&W 11


NOS CHIENS EN FAMILLE D'ACCUEIL

Vous souhaitez accueillir et élever un chiot ? Contactez-nous !

12


NOS CHIENS EN ÉDUCATION

Lolie élevée par M. et Mme Frigo (77) Accueillie par M. et Mme DESHAYES (77)

Nous recherchons des familles pour accueillir nos élèves les soirs de semaine et le week-end sur les secteurs de BaillyRomainvilliers, Coulommiers et Nangis en Seine et Marne ! Les frais vétérinaires et de nourriture sont pris en charge par l'association. Vous êtes intéressés ? Appelez-nous ! 01 74 82 57 64

13


LUCAS ET AJITÉE

B

onjour, je m’appelle Lucas Granit, j’ai 18 ans. Je suis déficient visuel depuis la naissance. Mon reste visuel me permet d’avoir une vision très partielle de mon environnement, impossible pour moi de voir à plus de 2m, tout est sombre ou clair et représente une ligne. Je lis le braille depuis tout petit et me déplace avec une canne depuis une douzaine d’années environ. Actuellement je suis étudiant en première année d’école d’ingénieur, avec pour spécialité l’informatique. J’ai toujours été scolarisé dans une école classique (en intégration) j'ai appris diverses techniques mises à ma disposition, pour palier mon handicap. C’est là qu’ont commencé les problèmes. En effet, ayant toujours vécu dans un environnement dit normal, en compagnie de voyants quasiment exclusivement, j’avais beaucoup de mal à accepter de me déplacer moins vite qu’eux, en d’autres termes d’être toujours à l’écart avec ma canne ou de me faire guider. Difficile d’expliquer à des enfants que guider leur copain aveugle l’aidera à avancer, par contre cela leur donnait une trop grande responsabilité. Les déplacements étaient à ce moment-là grisants, puisque tout se passait bien. Néanmoins je redoutais ces moments, toujours en retard, toujours derrière etc. C’est pourquoi j’ai décidé de prendre de la vitesse bien souvent au péril de ma sécurité. En effet petit j’accumulais les accidents, toujours aux urgences, en train de me faire recoudre ou poser un plâtre.

Les années ont passé, les gens ont changé, plus d’appréhension du handicap. Mais je n'aime pas être au bras de quelqu’un pour le suivre. Mes nombreux déplacements professionnels devenaient compliqués, être constamment à l’écart avec une canne, ou dépendant d’un collègue ne me plaisait plus. Bien-sûr les longues soirées aux urgences ne me manquent pas. J’ai donc réfléchi il y a quelques années à faire une demande de chien-guide. Problème de taille : je n’aimais pas les chiens, pire même ils me faisaient peur. C’est pourquoi je me suis dirigé vers la canne électronique, avec laquelle j’ai circulé pendant plus d’un an. J’étais content de ce dispositif, néanmoins il ne répondait pas à mon objectif de base. Marcher plus vite, tout en ayant une grande sécurité. J’ai fait la rencontre de 14

plusieurs chiens-guides, je les ai trouvés cool, en ai essayé l’un d’entre-eux et me suis rendu compte que la différence de fluidité était indéniable, une sécurité, une complicité avec son maître, en fait une parfaite équipe inséparable, toujours prête à aller à l’aventure. Cette rencontre m’a fait réfléchir longuement avant de prendre la décision de me renseigner sur les modalités d’obtention, auprès de plusieurs écoles de chiens-guides. Le CIE a retenu mon attention, car il est une petite structure, où règne une ambiance familiale et surtout sans prise de tête. Je me suis donc décidé à rentrer en contact avec eux. J’avais quelques critères à propos de ce chien, un petit, une femelle et qui marche vite. C’est là qu’Éric m’a dit " il faut que tu vois Ajitée". Ajitée est une petite chienne très cool, très joueuse, petite et qui marche vite. J’ai donc accepté et suis venu rencontrer cette fameuse petite. Un véritable coup de foudre, je la voulais, je savais que cette chienne était pour moi. Effectivement Éric ne s’est pas trompé, elle me correspond, ça fait environ 7 mois qu’Ajitée partage mon quotidien. Les débuts n’ont pas été toujours simples, mais je n’ai jamais accepté de baisser les bras, je me l’étais juré, elle était pour moi et finira sa vie avec moi. Quel bonheur maintenant que tout est résolu, elle me répond à merveille, nous sommes inséparables, quand elle est pas avec moi je ressens comme un vide, quand je ne suis pas avec elle, elle pigne. Le matin elle me réveille, le soir elle me regarde m’endormir, c’est une relation juste incroyable, je ne pensais pas que les animaux étaient capables d’avoir de tels comportements. De plus elle m’apporte tout ce que je voulais, plus aucun accident, une fluidité remarquable, un confort incroyable au quotidien. Je ne connais plus de retard à mes rendez-vous professionnels, elle s’est parfaitement intégrée à mon environnement, quand je travaille, elle est assise et me regarde, quand je suis à l’école elle se couche sous la table et attend. Pour vous donner un ordre d’idée actuellement sa tête est posée sur mon genou, normal, il est midi, c’est l’heure de sortir et d’aller manger. Parfait pour moi qui n’a aucune mémoire, elle remplace en plus mon agenda ! Je lui montre un trajet, elle le retient et est capable de le refaire alors même que je l’ai quasiment oublié. Je suis vraiment très content de ce que m’apporte Ajitée au quotidien. Une relation, un confident et de la sécurité. Que demander de plus ? Lucas.


ILS AIDENT LE CIE ! Associations :

BNP PARIBAS

UNADEV

Carrefour France

Handi Guide

Garage OTC à Nangis (77)

Rotary Club de Coulommiers (77)

Imprimerie La Main (77)

Rotary Club de Fontainebleau (77)

Jardiland Nanteuil-lès-Meaux (77)

Un Bouchon Une Espérance (91)

Les Commerçants de Vaux-le-Pénil (77) Melun Nutrition (77)

Mairies :

NORSYS

Antony (92)

Pizzeria "Olivande" à Vaux-le-Pénil (77)

Boulogne-Billancourt (92)

Royal Canin

Brie-Comte-Robert (77) Chartrettes (77) Châteaubleau (77)

Particuliers :

Chevilly-Larue (94)

Mme Auricoste

M. Legrand

Coulommiers (77)

M. Benayoun

M. Leprince

Courcouronnes (91)

Mme Birbaum

Mme Lipietz

Fontenay-sous-Bois (91)

M. Boughaba

M. Longequeue

Fontenay-Trésigny (77)

Mme Colignon

Mme Maréchal

Le Pecq (78)

M. De Sainte Opportune

M. Maquard

Moissy-Cramayel (77)

Mme Du Chatelier Schmitt Mme Moreau Mme Morisset M. Du Tertre Delmarcq

Nangis (77)

M. Fauvel

Mme Pestalozzi

Paris (75)

M. Ferreira

Mme Prel

Quincy-Voisin (77)

M. Gerbelle

Mme Tomaselli

Samois-sur-Seine (77)

M. Guichard

M. Vurpillot

Vaux-le-Pénil (77) M. le Maire, Pierre Herrero

M. Hudry

M. Zyssman

Conseil Municipal de la Jeunesse de Vaux-le-Pénil

M. Kopernik

Mme Zukowa

Montreuil (93)

Mme Lebeau

Organismes officiels : CRAMIF

Conseil Départemental de Seine-et-Marne

Et bien sûr, plusieurs centaines d’autres donateurs !

CPAM Bas Rhin (67)

Vétérinaires :

Toutes nos familles d’accueil occasionnelles ou régulières!

Clinique Vétérinaire des longs sillons du Dr Béatrice de Laubrière à Coulommiers (77) Clinique Vétérinaire des Drs Rieux, Roncato et Blanchard à Faremoutiers (77)

Entreprises, marques, commerçants, autres : Animalin AquaNature France Boulangerie du Moustier à Vaux-le-Pénil (77) 15


LES PROCHAINES MANIF ESTATIONS 2016 Samedi 5 et dimanche 6 Novembre : Salon Avicole de Brie-Comte-Robert. (77) Mardi 15, mercredi 16 et jeudi 17 Novembre : Participation au Salon des Services à la Personne, à Paris Porte de Versailles. Dimanche 27 Novembre : Loto du C I E à Vaux-le-Pénil. (77) Samedi 3 et dimanche 4 Décembre : Marché de Noël de Vaux-le-Pénil. (77) Marché de Noël de Jardiland Nanteuil-lès-Meaux. (77) Samedi 10 Décembre : Marché de Noël de Chartrettes. (77) Et bien d’autres...

VOUS AUSSI AIDEZ LE CIE ! Faites un don en ligne sur notre site internet : www.chienguide-cie.fr ou renvoyez le bon de soutien ci-dessous !

Je parraine Mouchti (à partir de 20 €), et je reçois sa photo. Je deviens Membre Bienfaiteur en versant une cotisation annuelle de 50 € minimum, et je reçois la photo de Lady. Je fais un don du montant de mon choix: 30 € 50 € 75 € Autre montant : € Montant total de mon Don : € Je recevrai un reçu fiscal.

Les dons effectués au C.I.E. donnent droit à une déduction fiscale de 66%* Un don de 50 € = 17 € après déduction fiscale ! Je souhaite devenir famille d'accueil pour un chiot ou un chien en cours d'éducation,

M.

Mme

M. et Mme

Nom : Prénom : Adresse : Code postal :

E-mail :

Ville :

@ Merci de découper ce bulletin ou de le recopier et de le retourner accompagné de votre règlement à l'ordre du « C.I.E. » à : Centre Indépendant d’Éducation de chiens guides d’aveugles, 93 avenue Saint-Just 77000 Vaux-le-Pénil.

16

La loi informatique et liberté vous donne droit d’accès, de suppression et de rectification aux données personnelles vous concernant. Il vous suffit de vous adresser au Siège de notre Association.

* Dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

selon mes disponibilités, un responsable du C.I.E. prendra contact avec moi.


Journal cie 2016 N22  
Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you