Issuu on Google+

février 2012

notre ville

ISSN 01529838 - prix 1,52 € - n°436 - FÉVRIER 2012

www.champigny94.fr

Le magazine de la ville de Champigny-sur-Marne

numéro 436

Prudence! Dossier Sécurité routière

Après l’école les ce1 bien accueillis

Espace Jesse-Owens l’atout sport


AUDITION CONSEIL, le spécialiste de l’audition Le meilleur de la technologie, dans une aide auditive

100% invisible ! U VEA

NOU

QUI NE SE VOIT PAS

Appareils à partir de 800€

TEST GRATUIT de votre audition

Prise en charge possible par la sécurité sociale et votre mutuelle

*

Marjolaine MOURAD Audioprothésiste D.E. Spécialiste de l’audition

ESSAI CHEZ VOUS d’une nouvelle solution auditive

* voir conditions au centre

nouveau

SoundLens, la nouvelle solution auditive signée Starkey est la réponse pour toutes les personnes qui veulent une aide auditive

système Bluetooth

pour écouter la télévision

ou

le chargeur

OFFERT

*

*

AUDITION CHAMPIGNY 8 rue Albert Thomas à Champigny 01 48 81 27 55

www.auditionconseil.fr

AP200x130_Champigny.indd 7

08/09/11 15:15

SALLYANCE

- Pompes Funèbres - Marbrerie - Articles Funéraires - Contrats Obsèques

Boutique en produits de bien-être, ésotériques, thérapies énergétiques

Massages  Acupuncture  Hypnose Numérologie  Gestion du stress Formation de massages et de Tarots  Conférences Drainage lymphatique  Réflexologie plantaire

ROC-ECLERC

Nombreuses idées cadeaux Produits ésotérique  Articles de bien-être Chèque cadeau de massage  huiles essentielles

“ PARCE QUE LA VIE EST DÉJÀ ASSEZ CHÈRE ! ”

01 48 80 20 00 - 7J/7

62, av. Marx Dormoy - RN4 CHAMPIGNY-SUR-MARNE www.roceclerc-cpl.fr

BEAUTY

SKIN M

A

R

I

N

A

-10% sur présentation de la pub

01 49 83 97 11 115, boulevard de Stalingrad 94500 Champigny-sur-Marne

1er Centre dans le Val-de-Marne de traitement des vergetures et cicatrices avec les LED MEDICAL SYSTEM Traitement indolore Résultats prouvés par une étude médicale 1ère consultation gratuite

8 rue Stuart - 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 70 25 96 51 ou 06 18 22 22 38 Email : marina@skinbeautymarina.com Web : skinbeautymarina.com

BM Champigny Fevrier.indd 1

Sur présentation de cette publicité,

5% de remise supplémentaire sur le forfait défini au cours de l’entretien

18/01/12 16:36


édito

Plus d’info sur

Jogood

www.champigny94.fr

LES POLITIQUES D’AUSTÉRITÉ CASSENT L’ÉLAN : REFUSONS-LES ! N

otre ville a beaucoup bougé ces derniers mois.

DIDIER RULLIER

didier rullier

Avec le boulevard de Stalingrad, l’avenue du Bois-l’Abbé, l’ouverture du gymnase JesseOwens, la livraison prochaine des immeubles « Les Maisons sur le toit », avenue du 8-Mai1945, la RD4 rénovée devant la mairie et la Poste en centre-ville, les chantiers de renouvellement urbain se poursuivent et des constructions nouvelles de logements privés et HLM reprennent le long des grands axes.

agenda du maire et de

la municipalité

Mercredi 1er février 20h30 Conseil municipal (notamment sur les orientations budgétaires) Salle du Conseil municipal

-----------------------------Vendredi 3 février Comité syndical du Syndicat mixte d’étude « Paris Métropole » -----------------------------Jeudi 9 février Journée des nouveaux agents recrutés -----------------------------Vendredi 10 février Séminaire sur la gouvernance du Syndicat mixte d’étude « Paris Métropole » ------------------------------

Le 18 janvier, le maire Dominique Adenot, les adjoints au Développement économique Gilles Desseigne (2e à gauche) et au Développement urbain Georges Charles (à droite), accueillent le nouveau président de la chambre de commerce et d’industrie M. Gérard Delmas (au centre) pour une visite de la ville.

Mardi 14 février Réunion du bureau du Syndicat mixte d’étude « Paris Métropole » -----------------------------Mercredi 15 février Remise de médaille à M. Batista de Matos(1) Ambassade du Portugal

-----------------------------Jeudi 16 février • Conseil d’administration de l’Association des collectivités territoriales de l’Est parisien (ACTEP) • Rencontre avec le Club 11/15 ans -----------------------------Mardi 28 février Réunion du bureau exécutif du Syndicat mixte d’étude « Paris Métropole » -----------------------------Mercredi 22 février Banquet des retraités Salle Pascal-Tabanelli

------------------------------

Avec l’arrivée programmée des deux gares, du Grand Paris Express, du site de maintenance et de remisage des rames du futur métro, les possibilités nouvelles d’emploi et de formation se précisent. Les entreprises, la chambre de commerce du Val-de-Marne, dont le président vient de visiter Champigny, mesurent le nouvel attrait de notre commune. Autant de perspectives pour lesquelles les jeunes, comme l’ensemble des Campinois, peuvent se rassembler : le forum prévu à l’automne, suite aux priorités que vous nous avez fixées lors de la Consult’action, nous y aidera. Ensemble, nous avons donné un élan.

Jeudi 23 février Banquet des retraités Salle Pascal-Tabanelli

-----------------------------Vendredi 24 février • Banquet des retraités Salle Pascal-Tabanelli

• Réunion du comité de pilotage Grand Paris Express avec la Société du Grand Paris -----------------------------Mardi 28 février • Réunion du bureau exécutif du Syndicat mixte d’étude « Paris Métropole » • Banquet des retraités Salle Pascal-Tabanelli

-----------------------------Mercredi 29 février Banquet des retraités Salle Pascal-Tabanelli

------------------------------

(1) M. Batista de Matos a participé à la construction de la ligne A du RER dans les années 1960. Et en tant que responsable d’association portugaise, il a agi avec Louis Talamoni pour la résorption du bidonville à l’époque.

Mais il ne faudrait pas que les plans d’austérité qu’on veut nous imposer au nom des exigences des marchés financiers viennent casser cet élan. La pression des mesures antisociales sur la vie des Campinois, comme sur le financement des collectivités, est porteuse de récession, de reculs, de retards intolérables dans la réponse aux besoins de transports, d’emploi, de logement, de nouvelle qualité urbaine. Lors de nos rencontres publiques, vous avez clairement dit que ces questions de la vie quotidienne devaient être résolues. Vous avez raison, d’autant que les moyens existent pour les financer dans un pays aussi riche que la France. C’est ce qui nous motive pour résister à ces cures d’austérité contreproductives et nous mobilise pour faire prévaloir les besoins humains des Campinois. Dominique Adenot

Maire de Champigny-sur-Marne


Retrouvez votre agenda

Sécurité routière

w

L’agenda

de toutes

les

, sportives

urelles sorties cult

et festives

Prudence !

gny

à Champi

rier 2012

er 29 fév Du 1 au

drière

n La Scapha Théâtre

tion

créa

ar tre Jean-Vil

Ce mois-ci

het Florent Marc

:

Caf'Conc'

ock Lee Chong-Hy

Studio 66

ic Jeune publ

e Stages dans

P. 10-11

route départementale 4

Activité économique

Les « pépites » campinoises

accueil clme

jusqu’à 19h, c’est possible ! P. 15

espace jesse-owens

P. 26-27

en vl’à du sport !

D.R.

P. 12

didier rullier

didier rullier

avenue du renouveau

Espace de circulation, la ville est un lieu où se côtoient au quotidien automobilistes, cyclistes, piétons, etc. Face à l’intensification du trafic, la municipalité multiplie les actions pour rendre l’espace plus lisible à tous et réduire la vitesse. Mais la sécurité nécessite aussi que chacun se conforme au Code de la route… P. 19

didier rullier

didier rullier

© L. Fouquet

rier, au cen 10 & 11 fév

P. 37

champigny, d’hier à aujourd’hui

allan C.green

histoire


www.champigny94.fr

sommaire

échos Le mois de janvier

Quartiers espace jesse-owens

p. 26

Actualité

Quatre-Cités/Simonettes

p. 28

maroc

p. 29

Cœuilly/Village Parisien

p. 30

plateau

p. 31

en images

route départementale 4

avenue du renouveau

p. 10

activité économique

p. 12

exposition

p. 13

Les « pépites campinoises »

7 000 km... pour l’égalité !

p. 14

accueil clme

p. 15

Jusqu’à 19h, c’est possible !

Travaux logement

nouvelles rÉsidences voirie

Rue de Verdun

Des contes et des ombres Les 6es A sur les planches ! Des mots pour les autres L’innovation familiale

orientation

Forum au collège

didier rullier jogood

En vl’a du sport !

p. 16

Portrait Francis Da Cunha

Magie blanche

Loisirs animations

p. 34

sports

p. 35

Histoires à partager p. 17

p. 33

Les Élans tracent leur sillon

p. 36 Dossier Campinois en scène p. 19 Sécurité routière Champigny, d’hier p. 37 Prudence ! à aujourd’hui Info- citoyens Tribunes libres culture

Déplacements

histoire

thermographie

Permanences avant travaux

sortir

Au centre de votre magazine

p. 25

L’expression des groupes p. 38 politiques

Services

p. 40

numéros pratiques, état civil, santé, nouvelles entreprises

Retrouvez votre agenda ! Retrouvez toutes les infos sur Internet

www.champigny94.fr

Champigny notre ville

culture

campinois en scène

P. 36

Mairie de Champigny 14, rue Louis-Talamoni – 94500 Champigny-sur-Marne. Tél. : 01 45 16 40 00 – Fax : 01 47 06 02 80. Une production et un concept du service Communication de la ville de Champigny-sur-Marne. Direction : Annie Lyonnaz. Direction de la publication : Dominique Adenot. Chargé des publications : Nicolas Roger. Rédaction en chef : Béatrice Lovisa. Rédaction : Sandrine Becker, Laurence Doyen, Sophie Durat, Stéphane Lanton. Secrétariat de rédaction : Emmanuel Rongiéras. Photos : Didier Rullier, Jogood, Anja, Xavier Cambervel, Jean-Pierre Persico, Julia De Haut. Couverture : Didier Rullier. Direction artistique : Nicolas Vagner. Création : Vincent Dulau. Maquette : Nadia Vimard, Hélène Leclerc, Gérard Macchi. Publicité : Médias & Publicité (Jérôme Piron) 01 49 46 29 46. Photogravure : Mac Graphic. Impression : ETC INN. Nombre d’exemplaires : 37 000. Imprimé sur papier certifié PEFC, issu de forêts gérées durablement.


Bénéficiez gratuitement d’une étude personnalisée en vous rendant dans votre agence PFG - Pompes Funèbres Générales

PFG - Pompes Funèbres Générales 13, rue Albert Thomas à Champigny-sur-Marne 01 47 06 00 68 OGF - 31, rue de Cambrai 75946 Paris Cedex 19 - RCS Paris 542 076 799 - SA au capital de 40 904 385 € - Habilitation 06-75-001 - Identifiant TVA FR92 542 076 799 - Intermédiaire de mandataire d’assurance - N° Orias 11.059.967OGF COURTAGE - Mandataire d’Assurance - SAS au capital de 37 000 € - 31, rue de Cambrai 75946 Paris Cedex 19 - RCS Paris 352 823 025 Identifiant TVA FR 43 352 823 025 - N° Orias 07.025.990 Sous le contrôle de l’ACP (Autorité de Contrôle Prudentiel) 61, rue de Taitbout 75009 Paris - www.orias.fr - AUXIA - SA au capital de 74 545 776 € - Entreprise régie par le Code des assurances - 29, rue Cardinet 75858 Paris Cedex 17 - 422 088 476 RCS Paris - * Appel gratuit depuis un poste fixe depuis une ligne de l'opérateur historique en France métropolitaine, hors surcoût éventuel appliqué par votre opérateur.

FABRICANT - INSTALLATEUR Menuiserie éligible au c ré d i t d ’ i m p ô t*

ENTREPRISE

Martins ➨ Ravalement peinture ➨ Isolation thermique extérieure et intérieure ➨ Peinture intérieure et extérieure ➨ Rénovation Tél. : 01 47 06 20 87 - Portable : 06 07 31 94 58 14, rue Jean-Villemin - 94500 Champigny-sur-Marne

ORPI Agence C.C.I.

ZAC des Tuileries 26, rue de l’Ormeteau 77500 CHELLES Tél. : 01 64 21 80 40

CHAMPIGNY PROCHE CENTRE

Maison (6 pièces) meulière avec sous-sol total. Située en impasse avec double séjour prolongé d’une véranda, 5 chambres dont une de plain pied. 507 m² de parcelle sans vis-a-vis exposé plein sud. RER à pieds.

Place du Marché de Cœuilly – 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 45 16 30 30 cci@orpi.com - www.orpi.com PRIX : 465 000 €

BM Champigny Fevrier.indd 2

Vente aux particuliers et aux professionnels

CHAMPIGNY PROCHE RER

RER E à pieds pour ce 3 pièces de 67 m² à l’état neuf, dans petite copropriété au ravalement voté et payé ! 2 pièces d’eau et 2 grands balcons. Cave et box double.

dpe : D PRIX : 237 000 €

dpe : D

18/01/12 16:36


PAR LAURENCE DOYEN - PHOTOS : DIDIER RULLIER Un cadeau pour les aînés

200 bougies

André Guidon et Madeleine Aulagne ont célébré leur centième anniversaire. Claude Gascard, maire adjoint à la Politique des seniors, leur a remis un bouquet de fleurs et une bouteille de champagne.

Tous pour le Forum

Samedi 14 janvier, 226 personnes ont participé à l’assemblée générale du Forum du temps libre, dont le maire et l’adjoint en charge de la Politique des seniors. L’association propose trois nouvelles activités et… un futur site internet !

Du lundi 9 au mercredi 25 janvier

La municipalité et le Centre communal d’action sociale (CCAS) offrent un ballotin de chocolats et un bon d’achat pour tous les seniors à partir de 70 ans (et de 60 ans sous condition de ressources). 2 236 personnes et 833 couples sont concernés.

Mercredi 18 et jeudi 19 janvier Sur les pas d’Étienne Brûlé

Une délégation canadienne participe au Studio 66 aux conférences-débats autour du documentaire « À la recherche d’Étienne Brûlé ». Après les échanges avec le public, les Ontariens ont découvert le Champigny natal d’Étienne Brûlé lors d’une balade urbaine en présence d’officiels campinois.

Samedi 14 janvier Première pierre

Allocutions officielles et maniement de truelle pour un moment symbolique. La pose des murs a en effet commencé pour la résidence des Trois Chênes, à la limite de Villiers. Trentetrois logements en accession sociale à la propriété verront le jour à la fin de l’année.

Lycées en visite

Mercredi 18 janvier Stop aux préjugés !

Noces de diamant

Jacques et Yvette Hermanstadt ont célébré leurs 60 ans de mariage le 22 décembre en présence du maire adjoint Claude Gascard.

Nos préjugés, « Jetonsles pour mieux vivre ensemble ». Tel était le mot d’ordre de ce temps fort organisé à la Maison pour tous au Bois-l’Abbé par RAFIA 94 et ses partenaires. Au programme : quizz, lots, stands, débats, spectacle pour un appel à la tolérance.

Henriette Zoughebi, vice-présidente du Conseil régional en charge des lycées et des politiques éducatives, s’est rendue dans les lycées LouiseMichel et Gabriel-Péri accompagnée d’une délégation municipale. Cette visite de terrain s’effectue dans le cadre de l’élaboration du plan régional d’investissement restructurationrénovation 2012-2022. Elle intervient également dans un contexte de suppressions de postes dans l’Éducation nationale, dénoncées par la municipalité, qui se mobilise pour le développement de nouvelles filières.

Jeudi 12 janvier


PAR LAURENCE DOYEN – PHOTOS : DIDIER RULLIER.

Vœux 2012

« Une allocution officielle prononcée devant un millier de personnes. »

Fiers des Campinois Jeudi 6 janvier, le maire et le conseil municipal présentaient leurs vœux aux partenaires institutionnels, associatifs, citoyens. Dans son allocution, Dominique Adenot a rappelé, sur 2011, « ces formidables échanges (..) autour de l’arrivée du métro et de l’élaboration du contrat de développement territorial dont nous finaliserons l’avant-projet dès février ». Le maire est revenu sur la Consult’action, qui a mobilisé 5 000 Campinois « qui, toutes générations confondues, affirment leur volonté de réfléchir, d’anticiper, de participer et de construire ». « C’est cette vie démocratique qui fait notre force et que nous souhaitons poursuivre », a-t-il confirmé. Dominique Adenot a rappelé les atouts de Champigny, sa jeunesse, le développement des transports et des services publics, la relance du logement et de l’emploi. Face à la crise et la rigueur budgétaire de l’État, le maire souhaite que « 2012 permette de montrer qu’il n’y a pas de fatalité au déclin public et humain ». Cette année sera celle de la jeunesse avec, à l’automne, un grand forum intergénérations sur l’emploi et la formation, pour les droits des jeunes, pour leur avenir et le nôtre. « Pour la construction du Champigny que nous aimons. »


Des spectacles partout Dans la ville

Philippe Sudre (à gauche), maire adjoint en charge de la Politique sportive, avec Pierre Gougeau, membre du bureau du Red Star Club de Champigny (RSCC), JeanJacques Mailler, vice-président du RSCC et président de la section double dutch, et Isabelle Cozema, présidente des Choux du cirque.

Musique conte Marionnettes Danse théâtre clowns sur lecture www.champigny94.frconférence perforMance

Plus d’échos

Petites formes Festival

« les petites formes se font une scène » Sortir les spectacles des lieux attendus. Chouchouter public et artistes avec de vraies rencontres, intimes

De gauche à droite : Redoine Merhfour, coordinateur du secteur 11-15 ans, Aude Guillaume, directrice adjointe du service municipal de la Jeunesse, Serdar Kilic, responsable du club 11-15 ans du quartier des Mordacs, et Djamel Boufoudi, responsable du PRIJ des Mordacs.

et privilégiées. Voilà les beaux objectifs de ce festival pas comme les autres. Le principe ? Des spectacles très diversifiés, courts, souples, légers et modulables sont présentés dans des lieux publics insolites : une école, un commerce, un lieu de réunion… et aussi chez

Forum des Métiers

l’habitant.

Comédiens, conteurs, musiciens, chanteurs, danseurs, clowns et marionnettistes se rapprochent du public pour son plus grand plaisir. En voici le programme, faites votre choix et réservez…

Eren Dagasan, cordonnier-serrurier, et président de l’Association des commerçants du centre-ville.

Jeannick Le Lagadec, conseillère municipale déléguée à la Petite Enfance, avec Christian Chevé, directeur Développement et accession pour Coopimmo. Christian Favier, président du Conseil général et sénateur du Val-de –Marne, était également présent.

Galette enfance

Festival Alegria

Parmi les personnalités invitées : le saxophoniste Manu Dibango, Campinois depuis plus de dix ans.


L’événement Épilogue d’un chantier de près d’un an, la transformation de la RD4 en boulevard urbain s’achève mi-février.

en chiffres La RD4, c’est :

1 400

véhicules/ heure vers Paris

aux heures de pointe, et jusqu’à 1 700 vers la province

5 lignes de

bus empruntant cette voie

14 mois 11 m de travaux

de largeur de chaussée, contre 15 m auparavant (au bénéfice des trottoirs)

!

infospratiques

Du lundi 6 au vendredi 10 février

Attention fermeture ! La voie sera fermée sur toute la longueur (rue du Monument/rue du Cimetière) de 20h à 5h du matin. Des déviations seront mises en place à partir du rond-point du Fort, à l’est, et à l’ouest depuis la Fourchette de Champigny. Une neuvième et dernière phase de travaux en nocturne pour gêner le moins possible la circulation. Au programme : pose du revêtement définitif, marquage au sol, et réfection des parties abîmées sur la chaussée de la rue Albert-Thomas.

P.10 - Champigny notre ville - N° 436 - février 2012

102 places de stationnement recréées, dont 7 pour les livraisons et 2 pour les taxis

114 arbres 7 millions

d’alignement plantés

d’euros de coût,

pris en charge par le Département, avec participation de l’État et de la Région.


www.champigny94.fr Mi-février, la route départementale 4 tournera définitivement la page des travaux pour vivre sa nouvelle vie de boulevard urbain. Après plus d’un an de travaux, c’est un espace entièrement réaménagé, mieux sécurisé, et à la circulation mieux régulée… Au bénéfice de tous. Par nicolas roger photos didier rullier

route départementale 4

Avenue du renouveau E

ncore quelques coups de pioche du côté de la rue du Cimetière, la pose du revêtement et le marquage au sol… et la route départementale 4 – RD4(1) – troquera définitivement ses habits de chantier contre ceux d’un boulevard urbain entièrement réaménagé. Un événement très attendu après quatorze mois de travaux qui ont grandement perturbé la circulation et la vie du centre-ville. « Compte tenu de l’ampleur des travaux et des besoins techniques, il a été nécessaire de travailler en demi-chaussée, donc de réduire le nombre de voies de circulation », explique Cédric Noël, ingénieur voirie/réseau divers à la direction municipale des Infrastructures et du cadre de vie. Pour ce chantier, entièrement réalisé par le Conseil général, « l’organisation et les délais ont été respectés, assure Florent Nadin, contrôleur des travaux pour la direction départementale Transports/Voirie/ Déplacements. Au final, on a un beau projet, une réalisation de qualité. »

Casser l’image d’une nationale

Qu’on en juge… Les autos déroulent désormais leur flux quotidien sur une chaussée entièrement refaite et recalibrée : une voie dans chaque sens, « avec une largeur constante tout le long pour pacifier la circulation »,

Trottoirs élargis, traversées piétonnes mieux identifiées et protégées par des îlots centraux… Un des maîtres mots du projet RD4 : renforcer la sécurité.

précise Cédric Noël. Les rues adjacentes ne sont pas en reste, toutes placées en zone 30 afin de réduire la vitesse aux débouchés sur l’avenue et préserver la tranquillité des rues « de quartier ». Les places de stationnement ont été refaites, et quelques-unes créées. Côté circulations douces, passages piétons et feux tricolores sont réaménagés, notamment avec des îlots centraux pour protéger la traversée ; on chemine sur des trottoirs élargis, rénovés et garantissant l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Les cyclistes trouvent, eux, une bande cyclable sur la portion rue Dupertuis-rue de la Plage. Bénéfices majeurs de l’opération RD4 : « La sécurité et une meilleure gestion des flux de circulation », poursuit l’ingénieur.

Pour cet axe fort de transit reliant Paris à la frontière allemande, et drainant chaque jour ses quelque 3 000 véhicules/heure aux heures de pointe, en plein cœur de Champigny, « il fallait casser l’image d’une grande nationale et mieux marquer l’identité du centreville ». L’éclairage et le mobilier urbains flambant neufs, la plantation d’arbres d’alignement au feuillage persistant, le traitement particulier devant l’hôtel de ville et la mise en lumière de sa façade participent à la mise en valeur et à la reconquête de cet espace.

Un final en nocturne

Février 2012. C’est l’aboutissement d’un projet né il y a exactement dix ans à l’initiative de l’État, alors en charge de cette

route qui était à l’époque une nationale. En 2003, trois bureaux d’études sont mis en concurrence, et leurs projets soumis au choix de la population lors d’une phase de concertation, avec exposition dans le hall de la mairie et réunions publiques. Le projet est acté, mais en 2006 l’État se retire du jeu en décidant, dans le cadre de la décentralisation, de transférer la responsabilité des routes nationales au Département. La RN4 devient RD4, et le Conseil général du Val-de-Marne doit reprendre le dossier et réaliser la totalité des travaux. En collaboration avec la Ville, de nouvelles réunions de concertation sont organisées. Le chantier peut enfin démarrer en novembre 2010. Dans les prochains jours – si les conditions météo ne retardent pas les opérations – le dernier acte du chantier RD4 se jouera en nocturne (voir l’encadré « Infos pratiques » page précédente), pour la pose du revêtement définitif sur la voirie et le marquage au sol. Engins de chantier, baraquements et autres atours provisoires disparaîtront du paysage pour dévoiler le nouveau boulevard urbain. Boulevard qui poursuivra sa mutation dans les prochaines années jusqu’à la Fourchette de Champigny. (1) La portion traitée est la traversée du centre-ville, rues Louis-Talamoni et Jean-Jaurès, sur une longueur comprise entre la rue du Monument et la rue du Cimetière.

N° 436 - février 2012 - Champigny notre ville -

P.11


www.champigny94.fr

3 750 Les « pépites » campinoises Le 18 janvier, le maire et ses adjoints recevaient le nouveau président de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris Val-de-Marne (CCIP). Visite à travers le tissu économique campinois, ses fleurons et ses potentiels de développement.

«J

’ai tenu à découvrir Champigny, parce que j’ai le sentiment qu’il y a ici un potentiel économique important, que la ville recèle de vraies pépites », confie Gérard Delmas, le nouveau président de la CCIP. Le maire, les adjoints au Développement économique, Gilles Desseigne, et au Développement urbain, Georges Charles, les chefs d’entreprises campinois présents ce jour-là, approuvent. Les pépites ? Les locomotives de l’économie locale comme Air Liquide, ou encore des entreprises au savoirfaire unique comme la marbrerie de luxe Spadaccini… Les potentiels ? Énormes, et encore renforcés par l’arrivée prochaine des deux gares de métro Grand Paris Express qui va donner une nouvelle attractivité à la ville. La municipalité ne s’y trompe pas et compte bien prendre le train du développement, pour que Grand Paris rime avec création

d’activités et d’emplois. En ce sens la CCIP est un partenaire de choix, pour promouvoir les atouts de Champigny à l’extérieur, favoriser l’implantation d’entreprises, la reprise de commerces… « Cette rencontre renforce notre partenariat et permet d’affirmer une volonté commune de faire du développement économique un axe fort du CDT(1) », explique Gilles Desseigne. Ce 18 janvier, la visite sillonne les zones d’activités et les secteurs de projet, du centreville au Bois-l’Abbé en passant par le Plateau et les Simonettes. Chaque secteur, chaque entreprise est une histoire. L’histoire d’une ville qui se construit, se transforme, et s’adapte, prête à relever les défis d’avenir. nicolas roger photo didier rullier (1) Contrat de développement territorial. Élaboré avec l’État, il déterminera les principes d’aménagements autour des futures gares.

P.12 - Champigny notre ville - N° 436 - février 2012

c’est le nombre d’entreprises implantées à Champigny(1), dont une majorité (63 %) dans le secteur des services, commerces et transports, suivie de la construction (17 %) et de l’industrie (6 %). (1) Chiffres 2008

AMLC P’tits plaisirs

Au programme de l’Association multi-loisirs campinoise (AMLC), en février : le 5, fête de la chandeleur, à 14h, salle Jean-Morlet (rue Albert-Thomas), 12 € ; le 18, à 16h, pièce « Personne n’est parfait », au théâtre des Bouffes parisiens, à Paris, 44 € (transport en car inclus). Rens. : 01 47 06 34 39. Inscriptions au 85 av. Jean-Jaurès, ou bulletin sur le site : www.amlc94.fr.

Concours À votre carte postale !

Aiguisez vos crayons, pastels, pinceaux et participez au concours de cartes postales organisé par l’association Le Labo brouillon de culture. Le thème ? Le brouillon, sous toutes ses formes. Pour entrer en lice, déposez votre dossier avant le 10 février. À la clé, une exposition des cartes postales à la Maison des arts plastiques du 5 au 10 mars et l’édition de la carte du vainqueur.

Renseignements et inscription : falkowski@wanadoo.fr et lelabobrouillon@laposte.net

Occasion Livres à saisir

JULIA DE HAUT

Activité économique

Gérard Delmas, président de la CCIP (au centre) découvre la ville et ses projets, guidé par le maire et l’adjoint Gilles Desseigne.

le chiffre du mois

Samedi 11 février, la médiathèque Jean-Jacques-Rousseau organise la vente d’une sélection de livres, de 10h à 18h, salle Jean-Morlet (21, rue Albert-Thomas). Adultes, adolescents ou enfants, venez feuilleter parmi les collections et les genres… pour le plaisir de lire !

Séjours municipaux Encore des places ! Votre enfant a besoin de prendre l’air ? Il reste encore des places pour deux séjours, cet hiver et ce printemps. « Tout schuss » pour les 12-15 ans, du 18 au 26 février, à Peisey-Nancroix (Savoie). Et pour les 6-15 ans, du 17 au 26 avril, vacances à Argelès (Pyrénées-Orientales). Inscription à l’accueil Enfance, en mairie (14, rue Louis-Talamoni), ou dans ses annexes.


...

Conçue par la médiathèque, montrée à Champigny fin 2010, cette exposition sur l’image de la femme, prêtée par la Ville voyage en Guadeloupe.

EXPOSITION

7 000 km… pour l’égalité ! À l’affiche campinoise il y a plus d’un an, l’exposition municipale « 60 ans d’images de femmes dans les médias » connaît depuis deux mois un formidable succès, à près de 7 000 km d’ici, en Guadeloupe.

N

ovembre 2010. Sur invitation de la Ville, les Campinois découvrent, à la médiathèque Jean-Jacques-Rousseau, une exposition, incursion dans l’univers des images de femmes des années 1950 à nos jours, véhiculées au cinéma et dans les médias. Une rétrospective conçue, à l’occasion de la Semaine de lutte contre les violences faites aux femmes, par la médiathèque, en collaboration avec les services municipaux de la Prévention et Sécurité, et de la Communication. Depuis, l’exposition a traversé l’océan Atlantique… « Il y a quelques

mois, raconte Sandrine Jaulin, du secteur Adulte de la médiathèque, nous avons été contactés par l’association guadeloupéenne Initiative’Éco, très active dans l’insertion économique et sociale, et dans la défense des droits des femmes. Elle préparait la deuxième édition du mini-festival du film documentaire D’Elles en… Ils, dans un lycée professionnel, à Basse-Terre. Notre exposition correspondait parfaitement au sujet. Enchantés à l’idée de collaborer à ce projet de sensibilisation, nous leur avons envoyé les dix panneaux. »

Du 23 au 25 novembre dernier, 154 lycéens et 230 habitants ont assisté au festival consacré à la place des femmes dans le monde du travail, au lycée Ducharmoy, à Basse-Terre.

Une grande aventure

Relayant la projection de courtsmétrages et documentaires, « l’exposition campinoise a offert à tous une extraordinaire source d’échanges, de réflexion, pour mieux comprendre et réagir face aux inégalités persistantes, explique Martine Noël, coordinatrice d’Initiative’Éco. Grâce

à Champigny, c’est une grande aventure que nous vivons tous, ici… vers l’égalité ! » Devant l’intérêt suscité, notre ville a donc décidé de reconduire le prêt. Installée il y a encore peu dans l’enceinte du lycée Gerville-Réache de Basse-Terre, qui avait accueilli l’an passé le festival, l’exposition est actuellement proposée aux élèves du lycée agricole de Baie-Mahault, et sera prochainement envoyée à la faculté de Saint-Claude ou de Pointe-à-Pitre… Retour à la maison en mars prochain. SANDRINE BECKER photo didier rullier

N° 436 - février 2012 - Champigny notre ville -

P.13


www.champigny94.fr Solidarité Braderie sures et des vêtements sont proposés contre une participation solidaire. Les sommes récoltées financeront des actions solidaires de l’association dans le Val-deMarne.

JEAN-PIERRE PERSICO

La fédération départementale du Secours populaire organise les 11 et 12 février sa première braderie de l’année, au 19, rue de l’Église. De 10h à 17h, des articles de maison, des chaus-

Orientation

Forum au collège

E

n classe de 3e, se pose aux collégiens la question cruciale : vers où s’orienter ? Plus ou moins simple d’y répondre selon ses aspirations, ses résultats scolaires… et face à l’inconnu du monde professionnel. C’est pour « montrer aux jeunes et à leurs parents un panel des choix possibles et parfois méconnus » que le collège Willy-Ronis organise son premier forum des formations et des métiers, explique le principal adjoint, Jean-Roch Cognet. Avec la principale, Mme De Sousa, il ont invit�� des représentants des lycées du secteur (LouiseMichel, Langevin-Wallon, Champlain…), des centres de formation d’apprentis et des professionnels de différents secteurs. L’occasion d’en savoir plus notamment sur les métiers de bouche (boulangerpâtissier, métiers de la mer…), du bâtiment, de l’électricité, de

JOGOOD

Pour aider ses élèves - et les autres - dans leurs choix d’orientation, le collège Willy-Ronis organise, le 11 février, un forum des métiers et formations. l’automobile, ou encore sur les domaines de la vente, de la santé, de l’armée, et de l’image… Une diversité à même d’alimenter des projets d’orientation déjà travaillés au collège, avec la conseillère d’orientation, les professeurs principaux et l’équipe de direction. Les élèves de Willy-Ronis se plieront d’ailleurs à l’exercice du compterendu de visite… béatrice lovisa

!

infoSpratiques Forum des métiers et de l’orientation

Samedi 11 février

9h-12h - Collège Willy-Ronis 19, rue de Musselburgh. Dans le hall et la salle polyvalente.

P.14 - Champigny notre ville - N° 436 - février 2012

Seniors En piste ! En février, il est temps de danser ! La Ville et le Centre communal d’action sociale (CCAS) convient au banquet dansant les Campinois de 60 ans et plus. Celui-ci se tiendra salle Tabanelli, les 22, 23, 24, 28 et 29 février. Après le déjeuner, l’après-midi dansant sera animé par Didier Couturier et son orchestre. Les personnes concernées qui n’auraient pas reçu leur invitation peuvent s’inscrire jusqu’au 11 février auprès des mairies annexes ou du CCAS, 4, rue Louis-Talamoni. Renseignements : 01 45 16 40 00, postes 2700 ou 2701.

Loisirs Frous-frous Les 4 et 5 février, de 10h à 17h, les Puces des couturières vous attendent salle Tabanelli, 11, rue de Musselburgh. L’association Plur’arts a convié représentants, créateurs et exposants en textile. De la dentelle au patchwork, en passant par un défilé de mode, suivez le fil.


...

À gauche : des enfants d’élémentaire et leur animateur Wissam, à l’accueil du soir de Marcel-Cachin. À droite : Jérôme et son fil Enzo.

Accueil CLME

Jusqu’à 19h, c’est possible !

Parole de…

Après le CP, l’accueil des élèves au CLME est élargi aux CE1. Une avancée qui offre une solution d’accueil supplémentaire, facilite l’organisation et tranquillise les familles.

I « C’est très pratique car, tributaire des transports plus ou moins fiables, mon heure d’arrivée est souvent aléatoire. C’est un confort, je suis tranquille car Martin est bien encadré et le vit très bien. Il existe une excellente relation de confiance avec l’animateur. » Florence maman de Martin en classe de CP à l’école élémentaire Marcel-Cachin

l est 18h, ce mardi dans le hall de l’école élémentaire Marcel-Cachin. Wissam, animateur diplômé dédié à l’accueil du soir au CLME, récupère les enfants sortant de l’étude dirigée, qui vont jouer les prolongations. Martin, Anaé, Nelson, Ian et Enzo rejoignent leur salle avec entrain pour attaquer une partie de Lynx(1). Le groupe s’amuse, dessine, papote en attendant papa ou maman. « Les enfants ont été beaucoup sollicités au niveau des apprentissages, c’est donc un moment de calme, avec des activités libres, manuelles, des jeux, de la lecture… Ils décompressent », souligne Jérôme, directeur du CLME Marcel-Cachin. Cette petite heure encadrée offre un temps de détente et de dialogue aux enfants. « Cela leur fait comme une petite récré avant d’enchaîner sur le repas, la douche… C’est une

bonne nouvelle que le service soit élargi au CE1 car je m’inquiétais déjà pour l’année prochaine », explique Mireille, maman de Nelson au CP.

Pas de stress !

Souffler, dessiner, faire un puzzle, un jeu de société… Rien n’est imposé et le lien de proximité avec l’animateur compte énormément. « Certains se confient, racontent leur journée et leurs petits problèmes. C’est une relation un peu privilégiée », complète Wissam. Et Enzo de confirmer : « J’aime bien discuter foot avec Wissam ! » Les parents arrivent entre 18h et 19h, dans une ambiance détendue : rassurés et moins speed, ils retrouvent leurs enfants épanouis. Depuis la rentrée 2010, lorsque l’accueil du soir des CP a été mis en place par la municipalité en réponse à la

demande des familles, cette solution est de plus en plus sollicitée. Jusqu’à 10 élèves se regroupent ainsi le soir au CLME MarcelCachin ; une tendance qui devrait se renforcer à la rentrée dans toute la ville car les parents pourront inclure ce service dans leur organisation dès septembre. « C’est très utile car un enfant de CP ou CE1 ne peut pas rentrer seul », précise Jérôme, papa d’Enzo en CE1, et d’Emma en moyenne section. Une solution d’accueil supplémentaire qui fait l’unanimité. Sophie Durat photos xavier cambervel (1) Jeu de société.

Le tarif pour l’accueil du soir correspond à celui de l’étude dirigée augmenté d’environ 30 %. L’enfant doit être inscrit au CLME.

N° 436 - février 2012 - Champigny notre ville -

P.15


Logement

PAR LAURENCE DOYEN - PHOTOS : DIDIER RULLIER Les maisons de ville du programme Le Pharsale.

Nouvelles résidences avis d’expert « En tant que constructeurs, nous avons une responsabilité environnementale mais aussi une responsabilité visà-vis de nos futurs locataires.

Nous cherchons à limiter les augmentations de charges en amont, par des choix qualitatifs de matériaux isolants et faciles d’entretien. Le recours à l’énergie solaire, tout comme des pièces à vivre orientées au sud lorsque c’est possible, permettent aussi de diminuer la facture. »

Benoît Garabedian

monteur d’opération pour IDF-Habitat

Entre janvier et février, le bailleur IDF-Habitat livre trois programmes d’habitation à loyer locatif aidé. Chacun propose, entre maisons de ville ou habitat collectif, de bonnes prestations énergétiques fait et de faibles charges.

J

eudi 12 janvier, neuf familles s’installent au 43-47, rue des Hauts-Bonne-Eau. Le programme Le Pharsale se décline en maisons de ville en ossature bois, regroupées par blocs de trois. Sur les toits, des capteurs solaires produiront 30 % des besoins annuels en eau chaude sanitaire et chauffage. Une chaudière à gaz et un allon d’eau chaude prendront le relais si besoin. Au numéro 97 de la même rue, les six maisons du programme Orion reposent sur le même principe. Elles seront livrées en février.

P.16 - N° 436 - février 2012 - Champigny notre ville

Au 104 de l’avenue du Généralde-Gaulle, la résidence Tremblay 2 a été livrée fin janvier. Les 22 logements se répartissent dans un bâtiment collectif à l’architecture audacieuse comprenant deux hauteurs différentes, entre trois et six étages. Les certifications Qualitel THPE 2005 et Habitat et Environnement garantissent de bonnes prestations en matière de confort thermique et acoustique. La production d’eau est aussi assurée en partie par des capteurs solaires posés sur les terrasses.

Au 1-3, rue André-Cardinal-Destouches, le bailleur a réhabilité un bâtiment datant de 1955, racheté en 2009. Les charges des nouveaux locataires seront réduites grâce à des changements de fenêtres et de toiture, une isolation par l’extérieur, et une plomberie entièrement refaite. Qui : IDF-Habitat Quand : Jusqu’en février 2012 Combien : 8 495 372 € pour les opérations Pharsale-Orion et Tremblay 2 201 953 €/logement pour Destouches. Avec subventions.


le chiffre du mois

Voirie

35

C’est le nombre de logements (neufs et réhabilités) livrés par le bailleur IDF-Habitat entre janvier et février 2012.

En bref… Réseaux

fait

Des travaux destinés à améliorer la sécurité et l’accessibilité débutent ce mois-ci autour du collège Rol-Tanguy.

Quai Gallieni Une recherche de fuite a perturbé le mois dernier la circulation et le stationnement du quai Gallieni, au numéro 33, entre les rues de l’Étoile et Georgette. Cette fuite concernait le bain d’huile qui entoure le fourreau d’un câble électrique haute tension. Elle a nécessité de creuser une tranchée et de prendre des mesures de sécurité importantes. Qui : ERDF

Voirie

en cours

Autoroute A4 La modernisation du tunnel continue. Les travaux portent actuellement sur les joints d’étanchéité de la sortie 6, à la fourchette de Bry, avec une voirie réduite côté gauche. Parallèlement, les poteaux incendie sont en cours de raccordement rue La Fontaine, avenue de l’Ile-d’Amour et rue Balzac. Cette opération entraîne des interdictions de stationner jusqu’au 17 février. Qui : Dirif (Direction interdépartementale des routes d’Ile-de-France) Quand : Jusqu’en avril 2012 Combien : 60 millions d’euros

Voirie

en cours

Carrefour des impôts

Rue de Verdun

Aux abords du collège Rol-Tanguy, la Ville améliore les conditions d’accessibilité et pacifie la circulation. Elle réaménage le tronçon de la rue de Verdun compris entre la rue Alsace-Lorraine et l’avenue Diane.

L

e collège Rol-Tanguy, le groupe scolaire MarcelCachin, le complexe sportif Auguste-Delaune… amènent de nombreux usagers à se croiser sur un périmètre restreint. C’est pourquoi la Ville a priorisé la mise en accessibilité de ce secteur aux personnes à mobilité réduite. En parallèle, s’appuyant sur les résultats de l’étude départementale

pour l’amélioration de la mobilité des collégiens, elle engage des travaux d’aménagement. Deux plateaux surélevés seront implantés devant le collège pour réduire la vitesse. L’arrêt RATP existant sera déplacé avec un quai rehaussé, l’arrêt des bus scolaires réaménagé. Les trottoirs élargis seront dotés de bornes anti-stationnement côté collège et d’un

stationnement en long côté piscine. Un parvis pour le complexe sportif et de nouveaux candélabres compléteront cet aménagement. Les travaux viennent de débuter. Ils se dérouleront en cinq phases.

du boulevard Gabriel-Péri et de la rue Fernand-Pelloutier. Pour y pacifier la circulation, un plateau surélevé est en cours d’installation ainsi que plusieurs îlots. Autour de la zone en chantier, la vitesse est limitée à 30 km/h et le stationnement interdit. Les piétons empruntent le trottoir opposé. Qui : La ville Quand : Jusqu’au début février

d’installation sur un sol souple avec gazon synthétique. Les jeux sont accessibles aux enfants dès 2 ans et choisis avec les directrices et les équipes pédagogiques. Qui : La Ville Combien : 18 620 € TDC pour les 2 jeux

circulation restent donc en vigueur jusqu’à la fin des travaux. Qui : ERDF Quand : jusquau 10 février

Écoles

fait

Nouveaux jeux

C’est sous ce nom, « Carrefour des impôts », que les Campinois connaissent en général l’angle

en cours

À l’école maternelle Henri-Bassis, les élèves jouent aux héros grâce au nouveau camion de pompier. Ce jeu remplace le toboggan dans la cour de récréation. Pour la maternelle Léon-Frapié, une locomotive et un wagon fixes sont en cours

www.champigny94.fr

Réseaux

en cours

Rue Molière L’enfouissement du réseau d’électricité basse tension se poursuit, tout comme la reprise des branchements qui en dépendent. Pour des raisons techniques et climatiques, le chantier a pris du retard dans la rue Molière, entre le rond-point de l’avenue SalvadorAllende et la rue du Fossé-Vert. Les restrictions de stationnement et de

Qui : La Ville Quand : Jusqu’en avril 2012 Combien : 343 840 € avec subvention du Département et de la Région

École

à venir

Romain-Rolland La mise en accessibilité a commencé côté élémentaire. Le chantier concerne pour l’instant le rez-dechaussée, avec la création d’une liaison entre l’école A et l’école B. Ce couloir desservira les deux préaux. En conséquence, le cabinet médical et la salle des maîtres de l’école A existants ont été déplacés et des zones de réserves ont été créées. Qui : La Ville Quand : Du 20 février au 2 mars Combien : 20 300 € (rez-de-chaussée)

N° 436 - février 2012 - Champigny notre ville -

P.17


BM Champigny Fevrier.indd 3

18/01/12 16:36


Déplacements

Dossier

Sécurité routière

Prudence !

Espace de circulation, la ville est un lieu où se côtoient au quotidien automobilistes, cyclistes, piétons, etc. Face à l’intensification du trafic, la municipalité multiplie les actions pour rendre l’espace plus lisible à tous et réduire la vitesse. Mais la sécurité nécessite aussi que chacun se conforme au Code de la route, et adopte un comportement prudent et respectueux envers les autres. PAR sandrine becker photos Didier rullier

L’

habitude n’est pas gage de sécurité ! Ainsi, le milieu urbain concentre à lui seul deux tiers des accidents corporels, un tiers des tués et deux tiers des blessés. À Champigny, en 2010, 130 accidents, dont 160 blessés et 1 tué(1). En cause : le non-respect des règles de conduite et de vie, et le manque de vigilance. Pour assurer la sécurité des déplacements, la municipalité aménage et équipe la voirie communale. Mais nos comportements à tous sont décisifs. Et si l’on mettait la pédale douce et que l’on apprenait à mieux partager la rue… pour sauver des vies ?

N° 436 - février 2012 - Champigny notre ville -

P.19


Sécurité routière Prudence ! Opération de sensibilisation par les parents d’élèves à l’école Jeanne-Vacher, en décembre 2011.

La municipalité agit pour renforcer la sécurité des piétons, avec, entre autres, la création de zones 30 afin de réduire la vitesse des véhicules.

d’eux, en particulier réduire leur vitesse, explique Cédric Noël, chef du service municipal de la Voirie. Des diagnostics sont réalisés, suite à l’alerte de Campinois. Et dans certains cas, une réflexion est engagée, en conseil de quartier, d’écoles… » Exemples d’actions et d’aménagements municipaux, en situation : Aménagements : Vous conduisez dans Champigny ? Réduisez votre vitesse, dans les zones 30 et à l’approche des ralentisseurs (chicanes, écluses, plateaux surélevés…), dans les quarPriorité municipale à la sécurité ! tiers pavillonnaires (Maroc, Tremblay…), aux « Toute l’année, nous agissons pour permettre abords des écoles et dans les zones à visibiaux usagers de comprendre clairement dans lité réduite. Cyclistes, empruntez les pistes et quel milieu ils se trouvent et ce que l’on attend bandes cyclables qui traversent la ville de part   Chaque matin, nous partons à bord de notre véhicule, à vélo ou à pied… Habitués au trajet et pressés, nous oublions les règles de bonne conduite, en ville. Un manque de vigilance qui peut coûter cher ! Pour améliorer la sécurité routière, la commune, notamment, développe des solutions en matière d’équipements et d’aménagements de l’espace urbain. Mais c’est à nous tous, usagers motorisés en priorité, de faire preuve de prudence !

P.20 - Champigny notre ville - N° 436 - février 2012

en part. Piétons, marchez le long de nouveaux cheminements sécurisés et accessibles aux PMR (personnes à mobilité réduite). Et pour la visibilité de tous, un éclairage public modernisé, notamment sur les carrefours sensibles (RD3, avenue du Général-de-Gaulle…). Actions : Nous oublions parfois notre vitesse… Pour nous le rappeler, un radar fixe le long de la RD4, et des radars pédagogiques(2), sur la nationale et dans la rue Alexandre-Fourny, et bientôt rue de Musselburgh. Aux abords des écoles, 15 agents municipaux assurent au quotidien la sécurité des enfants, aux heures d’entrée et de sortie. En outre, pour apaiser la circulation dans ces secteurs, mais également en zones pavillonnaires ou de travaux, des plans de déplacements, ponctuels ou continus, sont élaborés avec les Campinois. Dernier exemple en date, la sécurisation des abords de l’école élémentaire Romain-Rolland, à Coeuilly (lire notre témoignage en page 23).

Conseils de prudence

« Chaque jour, il y a des accidents, déplore le capitaine Marque, du commissariat campinois. Automobilistes, motards, cyclistes, piétons… Tous les usagers commettent des erreurs. Le simple respect des règles permettrait pourtant


Déplacements

Dossier

En pratique Cas d’infractions et sanctions - Usage d’un téléphone tenu en main en conduisant : 135 €, 3 points. - Excès de vitesse < à 20 km/h (avec limitation < ou = à 50 km/h) : 135 €, 1 point. - Défaut de port de ceinture de sécurité : 135 €, 3 points. - Non-respect de l’arrêt au feu rouge, au stop ou au cédez le passage : 135 €, 4 points, 3 ans de suspension. - Conduite avec une alcoolémie comprise entre 0,5 et 0,8 g/l de sang (soit 2 verres) : 135 €, 6 points, 3 ans de suspension. Égale ou > à 0,8 g/l : 4 500 €, 6 points, 3 ans de suspension/ d’annulation, 2 ans de prison.

3 questions à… Un danger pour les vélos : une portière qui s’ouvre brusquement. Soyez attentifs ! Un danger pour tous (photo en haut à droite) : un véhicule qui brûle un feu. Respectez le Code de la route!

d’éviter des drames. La vigilance doit être optimale, en particulier en centre-ville, sur les deux fourchettes et l’avenue de la République. » Pour notre sécurité, petits rappels pour tous : Automobilistes : Adaptez votre vitesse à la situation. Cédez le passage aux piétons et ralentissez à l’approche des passages. Écartez-vous d’un mètre des trottoirs, vélos et bus à l’arrêt, et soyez vigilants. Respectez les distances de sécurité. Avant de descendre, contrôlez vos rétroviseurs et tournez la tête. Motards, scooters... : Évitez tout changement brusque de direction. Anticipez les comportements des autres usagers, en particulier piétons et cyclistes. Vérifiez l’état de votre signalisation et améliorez votre visibilité la nuit avec des vêtements clairs et bandes réfléchissantes. Portez un casque, c’est obligatoire.

Respectez le Code  de la route !

Cyclistes : Circulez à droite de la chaussée ou utilisez les zones cyclables. Signalez vos changements de direction. À une intersection, placez-vous en avant des véhicules. En cas de visibilité insuffisante, allumez vos feux, portez des vêtements clairs et un gilet rétro-réfléchissant.

La sécurité routière, une priorité à Champigny ? En 20 ans, Champigny est devenue une agglomération où circule une forte densité de véhicules. Pour réduire la vitesse, la Ville aménage depuis plusieurs années des zones 30, avec double sens cyclable, et équipe la voirie. Notre objectif : favoriser une meilleure cohabitation entre tous les usagers et protéger les plus vulnérables, les piétons et les cyclistes. La Ville mise sur la prévention… Nous tentons de sensibiliser, notamment les enfants, en réflexion avec les écoles. Dans ce domaine, nous travaillons avec la

Gérard Lambert

Maire adjoint chargé du partage de l’espace public

Police nationale et la Prévention routière. L’an dernier, des élèves du Bois-l’Abbé ont ainsi passé le permis piéton. Pour toucher les adultes, nous avons installé des indicateurs de vitesse sur les grands axes. Un équipement qui devrait être suivi par de nouvelles actions… La sécurité, c’est l’affaire de qui ? La municipalité, le Département, etc. agissent, mais chaque Campinois doit comprendre que l’espace public est partagé par tous, et doit s’y montrer prudent et respectueux. Personne n’est à l’abri ! Un manque d’attention ou le non-respect du Code de la route peuvent avoir des conséquences irréversibles. L’accident mortel d’un enfant, en novembre dernier, est là pour nous le rappeler. Et même si vous êtes attentif, pensez que les autres ne le sont pas forcément. »

Piétons : si un passage est à moins de 50 m, empruntez-le. Sinon, traversez en perpendiculaire. Avant, assurez-vous que les feux de signalisation, la visibilité et la distance des véhicules le permettent. À la descente du bus, regardez autour de vous. (1) Chiffres Sécurité routière (2) Borne préventive indiquant l’excès de vitesse sans verbaliser. Chacun doit participer à la sécurité de tous : se garer sur le trottoir présente un danger pour les piétons, mal-voyants, poussettes…

N° 436 - février 2012 - Champigny notre ville -

P.21


Sécurité routière Prudence !

Sensibilisés au danger ! Maurice Saint-Albin,

responsable de la piste mobile de l’antenne de la Prévention routière 94, fonctionnaire de police à la retraite

« Il circulait à vélo sur le trottoir, puis il a traversé… Une voiture l’a percuté ! Je suis arrivé quelques secondes plus tard, il était dans le coma… Des années après, un jeune homme hémiplégique s’est présenté au commissariat et a demandé à me voir. C’était lui. Il m’a remercié. Je n’ai jamais oublié. Aujourd’hui à la retraite, je fais passer aux élèves de CM2 du Val-de-Marne l’Attestation de première éducation à la route (APER). Je les évalue sur la piste vélo, puis les sensibilise, en classe, aux dangers de la route. Car les enfants, bien que respectueux, ne sont pas toujours attentifs et, de ce fait, sont très exposés sur le trajet de l’école. À cette occasion, je leur demande également de rappeler les règles à leurs parents. Car malheureusement, les adultes ne font pas d’efforts tant qu’ils ne sont pas touchés. Aujourd’hui, la vie va vite, nous sommes stressés… mais une petite erreur peut être fatale ! »

« Les enfants sont très exposés sur le trajet de l’école. »

Respectons la vie

Un accident est si vite arrivé… Proche de victime, membre d’association, parent d’élève ou sapeur-pompier, ils nous en parlent, lancent un appel : « prudence ! », cela n’arrive pas qu’aux autres ! PAR sandrine becker

Plus jamais ça ! Philippe Laville, parent de victime et délégué Île-de-France de la Ligue contre la violence routière

« Ma belle-fille rentrait avec les deux enfants d’une bibliothèque. À un passage piétons, elle a demandé à son fils de 5 ans de donner le signal. Le petit bonhomme vert, Clément a avancé… et c’est là qu’une voiture est arrivée en trombe. Il est mort sur le coup, à 300 m de chez lui. Très vite, j’ai voulu aider Patricia à déculpabiliser. Des témoignages ont finalement attesté que la voiture avait bien grillé le feu. Je pensais que cela allait l’aider… Un an après,

elle mourait suite à une hémorragie cérébrale, après avoir accouché d’une petite fille. Le chagrin, la culpabilité, l’avaient tuée ! Plus tard, la petite, qui souffrait de ne pas avoir de maman, a développé une maladie de peau… C’était un drame sans fin ! Depuis cette époque, je suis engagé au sein de la Ligue contre la violence routière. Nous interpellons les décideurs pour que ce problème soit traité avec la gravité qu’il mérite. Notre objectif : zéro accident !

P.22 - Champigny notre ville - N° 436 - février 2012

« C’était un drame sans fin ! »


Déplacements

Dossier

Sécurité partagée Carlos Felizardo, parent d’élève de l’école Romain-Rolland (Coeuilly)

« La sécurité, c’est notre responsabilité à tous ! »

« À deux reprises, j’ai eu un accrochage devant l’école. J’ai réalisé qu’il fallait faire quelque chose… Les conditions de circulation étaient catastrophiques. Or près de 1 000 enfants fréquentent l’établissement. Suite à des accidents corporels, les parents ont sollicité la Ville en 2008. Nous avons été finalement reçus. Des élus sont venus constater. Dès lors, la Mairie a décidé d’agir, avec nous... Plutôt que de fermer la circulation devant l’établissement, 20 min matin et soir, comme nous l’avions

proposé, la Mairie nous a associés à la mise en place d’un plan de déplacements. Depuis, la sécurité s’est nettement améliorée, mais il y a encore des choses à faire. Aujourd’hui, nous sommes en phase de test. J’espère que, si elle est validée, de nouveaux aménagements seront installés pour réduire la vitesse et signaler la présence d’enfants. J’aimerais aussi que l’on remette trimestriellement aux parents un document leur rappelant les règles fondamentales. Car la sécurité, c’est notre responsabilité à tous ! »

Au secours des victimes Capitaine Yann Durand, commandant de la 15e compagnie d’incendie et de secours des Sapeurs-pompiers de Paris, à Champigny

« Depuis 3 ans, je participe aux interventions particulières, sur le territoire de 13 communes défendues par la 15e compagnie. À Champigny, le secours routier est fréquent. Le plus souvent, les accidents graves impliquent des deux-roues, notamment des motards. En cause : la vulnérabilité du fait de l’absence de protection, des problèmes de visibilité et la vitesse ! Autre cause régulière : la perte de contrôle du véhicule... En intervention, j’aide le chef du véhicule à porter secours, et prends des mesures selon la gravité de l’accident. Je parle aux victimes ou à leurs proches. J’essaie de trouver les mots pour leur dire la vérité… Mais parfois, c’est difficile. Il y a deux mois, mes hommes sont intervenus suite à l’accident mortel d’un enfant, en centre-ville. Avant d’être pompier, nous sommes des êtres humains, des pères parfois… Ces drames nous marquent tous. Nous en parlons souvent en retour d’intervention. Ça fait réfléchir et nous incite, chacun, à être plus prudent...

« Ces drames nous marquent tous. » N° 436 - février 2012 - Champigny notre ville -

P.23


Vos énergies au quotidien

Dalkia Ile de France 2 Allée des Moulineaux 92445 Issy les moulineaux cédex Tél : 01 46 62 70 00 - www.dalkia.com

BM Champigny Fevrier.indd 4

18/01/12 16:36


www.champigny94.fr Profitons de la thermographie aérienne pour diminuer les déperditions thermiques de notre logement. Pour nous conseiller, la Ville a mandaté le PACT 94, association spécialisée dans l’amélioration de l’habitat. Collecte sélective Nouvelle brochure et rappel de tri

• Le calendrier des collectes 2012 a été distribué avec notre magazine de janvier. Si vous ne l’avez pas reçu, vous pouvez le télécharger à partir du site de la ville www.champigny94.fr ou le demander au numéro Vert en composant le 0 805 70 500, du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30 ; appel gratuit depuis un poste fixe. • Bravo, vous triez de plus en plus dans les bacs jaunes. Cependant, quelques erreurs occasionnent toujours des refus de tri. Ne mettez pas vos emballages dans des sacs et laissez le polystyrène avec les ordures ménagères. Enfin, utilisez les colonnes d’apport volontaire pour les bouteilles, flacons et bocaux de verre.   La planète vous dit « merci ».

Monoxyde de carbone Restez vigilants

Incolore, inodore, non irritant, le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui peut être mortel. Aérez quotidiennement, faites contrôler vos installations d’eau chaude sanitaire et de chauffage par un professionnel et faites ramoner vos cheminées. Enfin, n’obstruez pas vos aérations et n’utilisez pas de chauffage d’appoint en continu. Des   maux de tête, nausées ou encore malaises peuvent faire penser à une intoxication.   Ayez le bon réflexe : aérez, sortez et prévenez les secours (18 ou 112).

Thermographie

Permanences avant travaux L

es toits représentent jusqu’à 30% des fuites de chaleur d’un logement, à résoudre par des travaux d’isolation. « Dans notre analyse, nous prenons en compte le bâtiment dans son intégralité : époque de construction, orientation, matériaux, équipements, mode de vie et moyens financiers des occupants, afin d’apporter des solutions adaptées », explique Lise Garnier, responsable du pôle Éco-Habitat du PACT 94. S’organiser. Les experts du PACT 94 sont présents en mairie deux samedis matin par mois jusqu’en mai. Vous pouvez prendre rendez-vous via le site de la ville(1). Télécharger la fiche, la remplir et répondre aux questions (date de construction du bâtiment, isolation, type de chauffage, etc.) qui permettront à l’équipe du PACT94 de préparer les entretiens. La renvoyer par mail ou par courrier au PACT 94 ou récupérer ce document à la direction de l’Habitat en Mairie.

Expliquer. Une fois rendez-vous pris, vous serez reçu par un expert du PACT 94. L’entretien débute par l’analyse de la thermographie du bâtiment. Les résultats sont interprétés en fonction du logement et du mode de vie. Conseiller. L’entretien débouche sur des conseils techniques : travaux à effectuer en priorité, matériaux disponibles. L’expert indique des fourchettes de prix, les indications légales devant figurer sur les devis… Il joue aussi un rôle de conseiller financier en présentant les aides possibles : subventions, crédits d’impôt, écoprêts… et comment les obtenir. Laurence Doyen

infos pratiques (1) ww.champigny94.f, rubrique « Cadre de vie, transports, Urba » Prochaines permanences (gratuites) en mairie : 4, 18 février, 10, 24 mars. PACT Val-de-Marne 9bis, passage Dartois-Bidot 94100 Saint-Maur-des-Fossés thermochampigny@pact94.org

avis d’expert « Les permanences sont ouvertes aux propriétaires ou occupants d’un logement, aux conseils syndicaux de copropriété et aux entreprises. Chaque entretien

dure environ 45 minutes pour un logement individuel et 1h30 pour un conseil syndical. Nous cherchons ensemble des solutions personnalisées, qui ne seront pas les mêmes pour une personne âgée ou un couple avec enfants, par exemple. »

Lise Garnier

responsable du pôle Éco-Habitat du PACT 94

Numéros pratiques Veolia eau (ex-Générale des eaux) : 0 811 900 900 - EDF : 0 810 010 333 - GDF : 0 810 800 801 - Dépannage : 0 800 473 333 (gaz) et 0 810 333 194 (électricité) - Déchetterie municipale : voie Sonia-Delaunay - Pour tout renseignement sur la collecte sélective des déchets : 0 805 700 500 (numéro Vert) - Appel gratuit depuis un poste fixe (du lundi au vendredi). N° 436 - février 2012 - Champigny notre ville -

P.25


L’événement

Journalistes référents quartiers : Bois-l’Abbé/Cœuilly : Sandrine Becker – 4-Cités/Simonettes : Sandrine Becker – Centre-ville/Coteaux : Sandrine Becker – Cœuilly/Village parisien : Laurence Doyen – Maroc  : Sophie Durat – Mordacs/Cœuilly : Laurence Doyen – Plateau : Laurence Doyen – Plant/Tremblay : Sophie Durat - photographes : Didier Rullier, Anja, Jogood, Jean-Pierre Persico.

Parole de

Salle pieds-poings Léonard-Giliberti : « 10 sacs de frappe contre 6 auparavant, 3 rings contre 2, c’est un vrai plus », souligne Daniel, entraîneur de boxe anglaise.

Espace Jesse-Owens

Estelle Mossely

19 ans, habitante de Cœuilly, demi-finaliste du Championnat de France senior boxe anglaise catégorie léger, sélectionnée en équipe de France, présélectionnée pour les JO 2012 de Londres

« Cette salle de boxe, on l’attendait depuis longtemps ! C’est une infrastructure adaptée à la discipline et au nombre de pratiquants, qui augmente. C’est un lieu qui convient au loisir comme à la compétition. À nous de faire le vécu maintenant ! »

En vl’à du sport ! Immersion dans le ventre du nouvel espace sportif Jesse-Owens aux Mordacs : un bâtiment tout neuf, inauguré en novembre, qui rassemble de multiples pratiques sportives et un public campinois varié. Chronique d’une réussite annoncée. PAR sophie durat

P.26 - Champigny notre ville - N° 436 - février 2012

E

xplosion de vitalité ce mercredi soir dans la salle pieds-poings Léonard-Giliberti : les jeunes boxeurs et boxeuses de 6 à 14 ans ouvrent le bal de la séance d’entraînement de boxe anglaise éducative. Échauffement et petits pas avant d’attaquer les sacs de frappe avec cœur. Mathis et Joachim, Chanel et Djibril des Boullereaux assouvissent leur passion aux côtés d’Océane, du quartier Polangis, ou encore de la fratrie des CitésBlanches avec Giovanni, Davina et Lola… Tous approuvent : « On a plus d’espace et de rings. » « Il faut mettre nos traces maintenant »,

confie Hedi, du Plateau. Leur entraîneur, Daniel, souligne : « On se sent plus à l’aise dans l’équipement, car on a parfois jusqu’à 40 gamins à l’entraînement ! » Et la pratique loisirs cohabite confortablement avec la compétition. Sur le ring surélevé, propice aux sensations, Faïma, résidente des Boullereaux, prépare le Championnat de France en amateur. Elle complète : « Si la salle René-Rousseau reste mythique, notre nouveau décor offre un meilleur confort avec, notamment, des douches et des vestiaires pour les filles ! » Les adultes prennent le relais à 19h : séance de corde à


!

infoSpratiques Plant/Tremblay Mairie annexe 164, avenue du Général-de-Gaulle > 01 49 83 86 30 Marché couvert (8 h - 13 h) 125, bd de Stalingrad mercredi et samedi

Quatre-Cités/Simonettes

Photo en haut : les petits boxeurs campinois, prêts pour l’entraînement. Ci-contre : kickball, avec le PRIJ des Mordacs. Ci-dessus  : la section RSCC double dutch. Une grande diversité de publics et de sportifs se côtoient dans le nouvel espace Jesse-Owens.

Mairie annexe 95, avenue de la République > 01 48 81 82 65 PMI 37 bis, rue Karl-Marx > 01 47 06 00 33 Coordinateur social Yves Hemmen > 06 16 82 34 44 6, rue Germinal 3, allée Louis-Jouvet Point rencontre infos jeunes 6, rue Germinal > 01 48 81 44 65 Marché (8 h - 13 h) Boulevard Gabriel-Péri jeudi et dimanche

Maroc/Fourchette/ Polangis

sauter, échauffement en shadow devant la nous avons de plus en plus de demandes », glace... Demain, les sportifs de boxe française explique Jean-Jacques Mailler, président de leur succéderont avec le même enthousiasme. la section RSCC double dutch. Ce mercredi soir, les sportifs, dompteurs de cordes, Des disciplines et des publics variés partagent l’espace avec les filles du PRIJ, Ouvert aux scolaires(1) comme aux associations qui inaugurent la séance de kickball (baseball sportives et aux structures municipales, au pied) : une nouvelle session proposée par l’espace Jesse-Owens s’impose comme un lieu le service animation du service des Sports, en de rencontres et une infrastructure de qualité partenariat avec le service Jeunesse. Grosse pour réunir les Campinois de tous les quartiers. ambiance entre les deux équipes, qui rivalisent L’occasion de dynamiser certaines sections, de de vitesse pour décrocher la victoire ; les tirs déployer de nouvelles activités comme le cours puissants succèdent aux courses sous les fitness et multisport adulte du vendredi soir, encouragements. « Je viens ici car j’aime le proposé par le secteur animation du service des sport, c’est le loisir que je préfère. Le gymnase Sports, « qui cartonne ! ». Medhi, responsable est un plus pour le quartier » ; « C’est bien, du CLMO Maurice-Thorez, renchérit : « Nous on se tape des barres de rire ! », expliquent renouons avec le multisport grâce au créneau Mama et Anissa, du Bois-l’Abbé. « On s’y du lundi encadré par un éducateur sportif ; les trouve bien », résume Menty, des Mordacs. 6-13 ans pratiquent après l’école. » Tous les Démarrage prometteur pour l’espace Jessesportifs s’expriment : du karaté, du taekwondo, Owens : et si tout ce petit monde campinois du handball, de la boxe française et anglaise, y trouvait son compte ? du badminton, de la danse, du fitness ou École élémentaire Maurice-Thorez, collège Paul-Vaillantencore du double dutch. Cette discipline, qui (1) Couturier, lycée Max-Dormoy, LEP Gabriel-Péri, AS Maxa le vent en poupe, a proposé un nouveau Dormoy créneau aux adhérents. « Cet équipement est une opportunité pour développer notre pratique et toucher un public plus large ;

Mairie annexe 164, avenue du Général-de-Gaulle > 01 49 83 86 30 Marché couvert (8 h - 13 h) 125, bd de Stalingrad mercredi et samedi

Cœuilly/Village parisien Mairie annexe 54, boulevard du Château > 01 48 80 82 72 PMI 8, rue de l’Abreuvoir > 01 55 98 11 40 Bibliothèque Gérard-Philipe 54, boulevard du Château > 01 55 98 29 80 Marché (8h-13h) Place de Cœuilly, jeudi et dimanche

Bois-l’Abbé/Cœuilly Mairie annexe 14, place Rodin > 01 48 80 63 04 Bibliothèque André-Malraux 3, mail Rodin > 01 48 80 45 20 PMI 1, place Rodin > 01 48 80 45 49 Coordinateur social à la maison du projet 4, place Rodin Sébastien Patinet > 06 16 82 34 31 Point rencontre infos jeunes 9, square Jean-Goujon > 01 48 80 27 24 Marché (8 h - 13 h) Route du Plessis mercredi et samedi

Mordacs/Cœuilly Point rencontre infos jeunes 22 bis, avenue du 8-Mai-1945 > 01 48 80 22 27 Coordinatrice sociale Véronique Dumortier > 06 20 25 79 25 Maison du projet Centre commercial des Mordacs, avenue du 11-Novembre-1918

Plateau Point rencontre infos jeunes LCR des Chaloux, chemin des Chaloux > 01 48 81 53 14 Coordinatrice sociale Salma Moudjaoui LCR Jalapa, 11, rue Jalapa > 06 19 68 67 31

Hommage à un entraîneur Léonard Giliberti La salle pieds-poings a été baptisée en hommage à l’entraîneur de boxe qui a rouvert la section de boxe anglaise en 1974 à Champigny et a entraîné les jeunes Campinois des années 1960 à 2008, année de sa disparition. Léonard Giliberti a disputé 220 combats de boxe pro et amateur. N° 436 - février 2012 - Champigny notre ville -

P.27


Ombres chinoises, mercredi 22 février à la ludothèque, avec des contes, dont « La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf ».

Plant/Tremblay POISSONNERIE Nouveaux horaires Le poissonnier-traiteur de la mer « Aux p’tits Boulonnais » révise ses horaires, mais pas la fraîcheur de ses produits. Vous bénéficiez dorénavant de ses arrivages en direct du port de Boulogne-sur-Mer le vendredi de 14h à 20h, le samedi de 9h à 20h et le dimanche de 9h à 13h. Pour régaler la famille le week-end ! 121, boulevard de Stalingrad Tél : 01 49 83 03 18

ÉCOLE MAURICE-DENIS Super loto

DIDIER RULLIER

LUDOTHÈQUE

C’est un des rendez-vous préférés des familles du quartier pour s’amuser et tenter de remporter le gros lot. Samedi 11 à partir de 18h dans le préau de l’école maternelle, le Super loto organisé par la FCPE du groupe scolaire Maurice-Denis met en jeu une tablette numérique ! L’occasion aussi d’échanger et de rappeler les enjeux de l’école. Une rencontre conviviale entre voisins avant le vide-grenier du dimanche 20 mai.

REPAS-KARAOKÉ

Alors, on chante ? Parce qu’il est toujours temps de s’amuser, le restaurant Le Code Bar accueille toutes les voix du quartier pour son karaoké du samedi soir : à partir de maintenant, pousser la chansonnette redevient une tradition ! Tous les samedis à partir du 11. 140, avenue Général-de-Gaulle Réservations : 09 52 11 95 18

Quatre-Cités/Simonettes

Des contes et des ombres Q

uelques petits bouts de ficelles et des silhouettes faites main en carton, un écran de toile fine et une source de lumière… Et le tour de magie est joué ! Place à l’imaginaire, les enfants ! À l’occasion des « Aprèsmidi contes » traditionnellement organisés pendant les vacances scolaires à la ludothèque, le Théâtre des Ombres, compagnie toulousaine de renommée internationale, vous donne rendez-vous mercredi 22 février à partir de 14h, pour un spectacle empli de poésie, de cocasserie et d’humour. En famille, laissez-vous ravir et charmer par l’histoire d’un éléphant qui n’avait pas de trompe,

P.28 - Champigny notre ville - N° 436 - février 2012

référence à l’imaginaire poétique de l’écrivain anglais Rudyard Kipling, et par quatre fables de Jean de la Fontaine, très connues ou un peu moins : « le Corbeau et le Renard », « le Héron », « les Deux Coqs » et « la Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf », qui illustrent de façon comique la flatterie, la jalousie, l’envie et l’orgueil. À l’issue de la représentation, le théâtre réservera aux petits Campinois une jolie surprise encore : une invitation à passer de l’ombre à la lumière, derrière l’écran, pour découvrir toutes les ficelles du spectacle. Ainsi font, font, font…

LUDOTHÈQUE Prête-moi ta plume ! Depuis octobre dernier, l’association « L’Écrivain public campinois » vous accompagne tous les mardis, de 14h à 16h, dans la rédaction de vos textes, administratifs (Sécurité sociale, Assedic, Impôts…) ou professionnels (curriculum vitae, lettre de motivation…), à la ludothèque. 6, rue Germinal, tél. : 01 49 83 35 / 37.

infos pratiques Spectacle d’ombres chinoises (à partir de 6 ans), par le Théâtre des Ombres. Mercredi 22 février à 14h, à la ludothèque des Quatre-Cités (6, rue Germinal). Renseignements au 01 49 83 84 35


www.champigny94.fr Maroc/Fourchette/Polangis LIBRAIRIE Rendez-vous du mois Deux animations en février, pour les petits et les grands, dans votre librairie : - Vendredi 3, à 19h30, à l’occasion du festival des Petites formes, lecture de Fifi Brindacier, par Hélène Lanscotte. (sur réservation) - Mardi 14 à 20h, rencontre du Club des lecteurs autour de la question : « Quoi de neuf en 2012 ? » Librairie Honoré, 11 rue AlbertThomas. Tél. 01 48 80 64 41

LIVRES ANJA

Belles occas’

Maroc

Au centre Jean-Vilar, un atelier théâtre pour les 6es, avec la compagnie Hors Cadre.

COLLÈGE ROL-TANGUY

Les 6es A sur les planches ! Romans, bandes-dessinées, magazines… Vous aimez lire ? Samedi 11 février de 10h à 18h, venez trouver votre bonheur, à la vente de livres d’occasion organisée par la médiathèque Jean-JacquesRousseau, salle Jean-Morlet (21, rue Albert-Thomas). Dans les rayons, un choix de lectures pour tous les goûts et tous les âges !

TRANQUILLITÉ PUBLIQUE

Réunion le 6 février ! Vous habitez l’îlot du Clocher ou la rue Joséphine-de-Beauharnais ? Lundi 6 février, participez à une réunion publique à 19h15, à la salle de l’îlot du Clocher. En présence de représentants d’institutions intervenant sur le quartier, ce rendez-vous visera à apporter des réponses aux problèmes de tranquillité publique, actuellement rencontrés dans le secteur.

C

e lundi de janvier, première séance au centre Jean-Vilar de l’atelier théâtre de la 6e A du collège Rol-Tanguy. Chut !, un spectacle se tricote sur le thème du développement durable, en adéquation avec le projet écoécole du collège. Sur le plateau, les apprentis comédiens apprennent à occuper l’espace, à parler fort et clair, à improviser avec enthousiasme : « Venez planter des acacias avec Calista pour reboiser la forêt d’Amazonie », « Prenez exemple sur Nolwenn qui plonge pour sauver les baleines »… Les élèves de la classe du professeur

Parole de

Caroline Chevance ont la chance de participer à un atelier théâtre dans le cadre de l’enseignement du français : 1 heure de français supplémentaire chaque semaine et 20 heures de pratique dans l’année avec le concours de la compagnie Hors Cadre et le centre Jean-Vilar. Ce projet, financé par la municipalité, vise à ouvrir le théâtre au plus grand nombre, grâce à une pratique théâtrale (spectacle) et en un « parcours du spectateur » (sorties, cahier critique, écrits…). « Cette dimension culturelle va les enrichir, apporter de la cohésion au groupe, développer l’écoute,

la valorisation de soi. Car c’est la personnalité qui s’exprime ; il ne s’agit plus d’être bon ou mauvais élève », souligne le professeur. Ils travaillent l’écrit en classe, mettent en mots leurs idées; une matière qui servira de base au spectacle, réécrite et mise en scène par Marielle et Guillaume, de la compagnie Hors Cadre. Des élèves à la fois auteurs et acteurs d’une création qui sera présentée en mai aux parents et aux collégiens. Une éclosion de vocations ? C’est la 4e année qu’une classe de 6e participe à cet atelier avec le soutien du centre JeanVilar et de la compagnie Hors Cadre.

« C’est exceptionnel qu’on fasse du théâtre, on peut écrire de vrais textes ! C’est bien car ça va nous aider dans notre comportement : plus d’écoute et d’attention. C’est une chance, et plus on en fait, plus ça nous plaît ! » Nahele et Romane,

élèves de 6e A du collège Rol-Tanguy

N° 436 - février 2012 - Champigny notre ville - P.29


www.champigny94.fr Bois-l’Abbé/Cœuilly INSERTION Des p’tits travaux ? Vous avez des travaux à réaliser à votre domicile ? Optez pour la proximité, avec la Régie de quartier des Mordacs et ses environs ! Engagée depuis 2003 pour l’insertion socio-professionnelle, l’association a quitté le mois dernier son quartier, en raison des travaux, pour emménager provisoirement au 6 square Jean-Goujon. Infos au 06 45 47 84 90.

COLLECTE SOS enfants ivoiriens !

Cœuilly/Village Parisien Langue des signes

D.R.

Des mots pour les autres Dans le cadre de sa mission, l’association campinoise Aide aux enfants orphelins et défavorisés en Côte-d’Ivoire (A.E.O.D.C.I) organise une collecte de vêtements, de chaussures et de jouets, pour les jeunes ivoiriens, filles et garçons, de 0 à 18 ans. Informations et dons auprès de Sophie Zoua, au 01 48 80 61 92 / 06 11 67 15 44. 6, square Rameau.

ANIMATION Suspense, suspense… C’est « La simple histoire d’Édouard, le saumon sauvage »… Inutile de chercher à en savoir plus, la compagnie L’Embuscade souhaite garder le mystère... Tout ce que l’on peut vous dire c’est que, ces prochains mois, vous êtes tous invités à participer et/ou à assister à de spectaculaires animations dans l’espace public... Des révélations au 06 27 26 32 15.

«L

a langue des signes française, j’ai plongé dedans ! », s’exclame Mireille Bouissou. « On la “parle” avec les mains, les yeux, le visage et le corps.» Cette Campinoise discrète en a fait sa profession, exerçant en tant qu’écrivain public et interface de communication en langue des signes pour faciliter l’accessibilité des démarches administratives aux personnes sourdes. « J’interviens au quotidien comme écrivain public, pour des courriers, des CV… Je traduis du français écrit à la langue des signes et vice versa. Comme interface de communication, je suis présente lors des rendez-vous administratifs ou des démarches comme les rencontres parentsprofesseurs. » Mireille répond aux demandes des particuliers, dont des familles campinoises ; elle

P.30 - Champigny notre ville - N° 436 - février 2012

peut se déplacer à domicile. Elle intervient aussi pour le compte de services sociaux et administratifs ou d’institutions, et a organisé une visite guidée de la maison de Justice et du Droit en langue des signes. De son passé de conseillère en insertion professionnelle, Mireille garde le goût du service à autrui. La profession d’interface de communication, née à la fin des années 80 des besoins de jeunes sourds et de leurs familles, compte 300 professionnels en France, dont Mireille. Les personnes sourdes qui sollicitent l’interface de communication bénéficient d’une prise en charge au titre de « l’Aide humaine » dans le cadre de la Prestation de compensation du handicap.

infos pratiques Mireille Bouissou Tél. 06 15 38 79 40 Mail : versionsignes@hotmail.fr

Grâce à sa maîtrise de la langue des signes, Mireille Bouissou facilite l’accessibilité des démarches administratives aux personnes sourdes.

Stage Tambours battant Fan des « Tambours du Bronx » ? Au lieu de tapoter sur votre bureau, faites un essai grandeur nature ! L’association Semer à Cœuilly propose une initiation aux percussions le mercredi 8 février au centre GérardPhilipe de 19h à 20h30 pour tous les âges. Participation gratuite mais inscription obligatoire au 06 50 49 22 44 ou 06 71 17 34 39.


www.champigny94.fr Plateau

Parole de

Nathalie Rozenberg et Bénédicte Cretté présentent les produits de la marque Grim’tout.

directrice commerciale d’OZ International

entreprise OZ International

L’innovation familiale L

ors du prochain carnaval, vous utiliserez peut-être des produits de maquillage conçus à Champigny ! Car les produits de la PME campinoise OZ International sont aujourd’hui distribués dans les grandes enseignes de jouets. « Notre marque Grim’tout est développée par notre société depuis 17 ans », explique Jean Rozenberg, président-directeur général. OZ International a vu le jour en 1990. « J’ai commencé dans mon garage, à Nogent, se souvient

son fondateur. Je distribuais du matériel d’art provenant du Japon, que l’on ne trouvait pas en France. » Avec sa fille Nathalie, il parcourt le monde et les salons professionnels à la recherche de produits innovants. Puis l’entreprise grandit et développe aussi les loisirs créatifs, les activités pour enfants, les travaux manuels et la papeterie…; au total, quelque 5 000 références distribuées, dont ses propres marques(1) et produits. « Pour les enfants de maternelle,

Nathalie Rozenberg

nous avons lancé il y a 15 ans un feutre à embout mousse avec flacon d’encre lavable. Suffisamment large pour être agrippé à pleine main, il est pratique et ludique pour les petits qui ne tiennent pas encore bien leur crayon. » Installée dans la ZAC des Grands Godets depuis 2002, l’entreprise familiale OZ International emploie 40 personnes, commerciaux compris, dont des Campinois. (1)Leurs marques : Tri Star, Diams, Grim’tout, Kiddicraft, Graphoplex, PaperTree.

« Je ne supportais plus les maquillages d’enfant trop gras qui partent mal. Nous avons travaillé sur des textures à base d’eau, sans parabène, qui facilitent la vie des mamans. Nos fards s’étalent comme des peintures, et avec nos pochoirs, on dessine des motifs sans se tromper. »

Mordacs/Cœuilly club 11-15 ans

Ludothèque

Nouvelle adresse

À vos pions

Pour un meilleur accueil des jeunes, le club 11-15 ans des Mordacs a déménagé et élu domicile dans les anciens locaux du PRIJ, au 20-22, avenue du 8-Mai1945. Pour les vacances de février, un temps fort est prévu la première semaine au parc des Marmousets autour d’un grand jeu et d’un barbecue. Renseignements au 06 15 50 73  83.

Mercredi 22 février, faites travailler vos méninges en famille ! Rendez-vous de 10h à 12h à la ludothèque pour un tournoi de « Blokus ». Lequel d’entre vous placera tous ses pions sur le plateau ? Le tournoi est ouvert à toutes et à tous dès l’âge de 7 ans. La participation est gratuite mais l’inscription est obligatoire auprès de

la Maison pour tous Youri-Gagarine, au 01 48 80 96 29.

CCNL Permanences Des questions sur la collecte sélective et les bornes enterrées ? Un doute sur vos charges à payer ? Venez en parler avec l’amicale CNL des Mordacs. Les bénévoles de l’association vous accueillent à leur local au 9, rue du

Général-Koenig, le mercredi de 17h à 19h. Vous pouvez également venir le samedi matin, sur rendez-vous ; contacter Françoise Coutte au 06 84 60 75 80.

N° 436 - février 2012 - Champigny notre ville -

P.31


Vous accueille dans un cadre exceptionnel au bord du lac de Saint-Mandé

• Déjeuners (dimanches) et dîners dansants (vendredis soirs et samedis soirs) • Thés dansants, soirées dansantes • Organisation de toutes vos réceptions • Restauration journalière du 1er avril au 30 septembre sur sa terrasse fleurie face au lac de Saint-Mandé

Penser différemment la route Les filiales Screg dessinent les routes et les infrastructures de demain Nos routes et nos villes se transforment. Les attentes en matière de sécurité, de performance et de respect de l’environnement deviennent plus fortes. En privilégiant l’innovation, les filiales Screg vous permettent d’optimiser vos projets et de réaliser des infrastructures plus sûres, plus durables et plus économes en énergie.

Orée du Bois de Vincennes - 75012 PARIS Renseignements au 01 43 28 09 89 contact@chaletdulac.fr - www.chaletdulac.fr

www.epicea.com - 10/2008

Ouvert les jours et veilles de fêtes

VOS

ROUTE S ET VOS PROJETS PR E N N E NT VI E.

www.screg.fr

Ets PRUNEVIEILLE - 22, rue des Ursulines - 93200 SAINT-DENIS Tél. : 01 48 20 36 31 - Fax : 01 48 20 05 89

BM Champigny Fevrier.indd 5

18/01/12 16:36


Francis Da Cunha

Repères 1968

Naissance à Champigny.

1990-1994

Diplôme de concepteurdécorateur, à l’ESAM, Paris.

1997-2008

Crée la société Grimm, à Nogent-sur-Marne. Ateliers créatifs pour enfants.

2000-2004

Participe au salon international Maison et Objet.

2001-2005

Crée pour les vitrines Hermès, à Paris et à Monaco.

2005

Obtient la qualité d’artisan d’art.

2010

Devient auto-entrepreneur.

Fin 2011

Expose à la galerie « Art et déco », à Avranches.

D

Sculpture

Magie blanche

es miroirs baroques ornés de centaines de coquillages, des totems lumineux patinés, des bustes à l’état brut… Un imaginaire intense s’exprime au cœur de ce petit appartement, situé à deux pas de la place Rodin, au Boisl’Abbé. À travers l’hétéroclisme des objets, des formes et des styles se devine la générosité enjouée de l’artiste… le locataire des lieux. Dans sa chambre transformée en

journée en atelier, Francis Da À 43 ans, Francis Da Cunha a su redonner Cunha procède avec une infinie délicatesse au démoulage d’une au plâtre ses lettres de noblesse. Contre applique, une grande feuille de vents et marées, le sculpteur campinois Gunnera en plâtre… matière de fantasmagorique réinvente la matière, avec prédilection. Le plâtre, parce que « c’est natu- complicité et humilité… Désarmant ! rel, fait de roche et d’eau »... Humble, à l’image de l’artiste, qui le dompte depuis 20 ans… Fils ses pairs, sans créer. Adolescent, vitrines des boutiques Hermès. d’émigrés portugais, Francis gran- il dévore les émissions culturelles « Grâce à elle, je me suis dépassé dit, contrairement à nombre de à la télé, fasciné par les grands en recherchant de nouvelles techmaîtres, tels que Picasso. niques, pour réaliser des tissus en volume, des gaufrages, et le plissé des fameux carrés, en plâtre. » Aujourd’hui, la crise et le développement des grandes enseignes « Je rêvais d’être un artiste, mais de déco aidant, Francis a fermé sa je pensais que ce n’était pas pour boutique. Jeune auto-entrepreneur, moi. » La passion l’emporte... En il repense la pratique de son art. 1990, il s’inscrit à l’École supé- Reconnu, il continue à concevoir rieure des arts modernes (ESAM), des objets et des décors d’intéà Paris. Au fil des modelages, il se rieur, avec la complicité de ses lie au plâtre. Diplômé, il ose enfin, clients, des particuliers, et enviavec la complicité d’une cama- sage de se lancer sur le Web, à la rade, « s’exprimer pour exister », portée de tous. Désormais assumé, et c’est un succès ! Le binôme est le sculpteur crée des œuvres pureinvité sur les plus grands salons ment artistiques, exposées ici et de déco, crée et fabrique pour des là… Un artiste qui désire passer clients prestigieux, dans sa bou- maître, surtout, en transmettant tique-atelier, à Nogent. « C’était sa passion aux enfants, dans les fabuleux, un tourbillon de ren- écoles d’art… Sa philosophie ? Cadre en plâtre réalisé par l’artiste Francis Da Cunha pour contres… » Avec Leïla Menchari « Osez croire en vos rêves ! » décorer la vitrine d’une boutique Hermès. SANDRINE BECKER, PHOTOS DIDIER RULLIER notamment, décoratrice des

« S’exprimer pour exister »

N° 436 - février 2012 - Champigny notre ville - P.33


www.champigny94.fr

Animations

Parole de…

A la crèche Jean-Effel, avec Brigitte, de l’association Lire et Faire lire, un petit coin d’enfance à garder précieusement.

Lire et faire lire

Histoires à partager

Une « mamie », des histoires et des enfants… la recette ne date pas d’hier. Une chaleur humaine et littéraire que l’association Lire et Faire lire invite à l’école… et même à la crèche ! La crèche Jean-Effel nous a ouvert ses portes. Invitation au temps des histoires…

« J’aime lire et j’ai envie de transmettre ce goût des histoires. Et j’ai plaisir à venir ici, à être accueillie par les enfants et l’équipe. L’association m’a ouvert une nouvelle vie sociale. Il y a un vrai suivi ; nous nous rencontrons entre bénévoles, lors de réunions ou pour discuter. » Brigitte

bénévole de l’association Lire et Faire lire intervenante à la crèche Jean-Effel

«T

out le monde est bien installé ? Approche-toi un peu si tu veux… » Autour de Brigitte ont pris place sagement Stella, Thomas, Angelo, Tonia, Laure et Nathan. Nous sommes dans la grande section de la crèche municipale Jean-Effel, un jeudi matin, et les bambins n’auraient pas manqué leur rendez-vous hebdomadaire ! « Le groupe des moyens s’est installé de lui-même en attendant “ la dame au sac rouge ” rempli de livres », confie Marie-Josée Lales, la directrice. Car en trois ans de collaboration, Brigitte, bénévole de l’association Lire et faire lire, et ses temps de lecture sont devenus incontournables pour les enfants… et l’équipe. « Nous souhaitions faire venir une per-

P.34 - Champigny notre ville - N° 436 - février 2012

sonne extérieure retraitée, pour développer l’échange intergénérationnel. La coordinatrice de la petite enfance nous a parlé de cette association, qui nous permet de proposer une activité d’éveil aux enfants en les familiarisant aux livres », explique Marie-Josée. L’association créée par l’écrivain Alexandre Jardin pour lutter contre l’illétrisme ciblait jusqu’alors les écoles. Depuis, l’expérience a fait des émules. « Pourquoi ? », d’ailleurs, demande Brigitte avec une intonation malicieuse, en entamant le livre de jeunesse de Michel van Zeveren. « Et parce que ! », lui répond illico Angelo. Et ça fonctionne parce que les enfants sont plongés dans l’histoire, happés dès la première

phrase, captés par l’interprétation de la lectrice qui donne vie aux mots. Un sourire et un regard pour chacun, et chacun l’écoute, à sa façon. Écoute silencieuse, rêveuse, rigolarde : les petites personnalités se forgent au gré des pages et des rebondissements. Allez, une autre ! La semaine prochaine, Brigitte reviendra partager ce moment privilégié « qui participe à l’acquisition du langage », témoigne Élodie Mazel, la directrice adjointe. Autant de graines de lectures semées en douceur et simplicité, par une « mamie » à la voix pétillante… béatrice lovisa PHOTOs didier rullier Lire et Faire lire ; www.lireetfairelire.org Pour le Val-de-Marne : 01 45 10 32 10. En partenariat avec la Ligue de l’enseignement et l’Union départementale des associations familiales (UDAF).


Sports

Parole de…

Les seniors ont gagné 7-2 face à Rouen le 14 janvier, à Champigny. Le 24 février, les cadets participeront aux championnats de France à Bercy.

Hockey

Les Élans tracent leur sillon

« Le projet du club est global et vise à le développer en termes sportif, structurel, financier, et d’image, tout en maintenant notre politique de formation historique de joueurs. Aujourd’hui, nous voulons garder et profiter au maximum de nos jeunes talents. » Nicolas Lemaître président des Élans de Champigny

Cette saison, les hockeyeurs brillent sur la patinoire campinoise, l’une des trois du département. Une belle dynamique sportive qui témoigne du nouveau projet porté par le club.

A

u dernier tiers de son championnat, l’équipe senior des Élans de Champigny goûte déjà les premiers fruits d’une saison réussie. « Pour l’instant, le bilan est positif, le groupe fait preuve de cohésion », apprécie Laurent Athuil, l’entraîneur. Bien installée en milieu de tableau, l’équipe se rapproche de son objectif : les

Résultats Handball

Victoires pour les handballeurs du RSCC. Poule A, équipe 1 - 12 ans : 13-10 contre St Maur. Poule DB, équipe 2 - de 12 ans : 16-9 contre Le Perreux. Poule D, équipe 2 - 14 ans masculin : 20-16 contre

Sucy et 14-9 face au Perreux. Poule E, équipe 3 - 14 ans masculin : 26-18 contre Villeneuve. En championnat excellence régional, l’équipe 1 seniors : 30-25 et 33-31 contre Livry-Gargan et le Bourget. En championnat excellence départemental : équipe 2 seniors, 30-28 contre Asa ; - 18 ans masculins,

phases finales du championnat, auxquelles sont conviés les huit premiers. « Il va falloir batailler dans cette fin de saison pour essayer d’atteindre la quatrième ou la cinquième place, ambitionne même Laurent Labat, le capitaine. On travaille dur pour ça. » Pensionnaire de Division 2 (3e échelon national) depuis sept ans, l’équipe 24-17 contre Villiers ; - 16 ans masculins, 3624 contre Saint-Mandé.

féminines contre le R.C. Sélestat.

Rugby

Victoire 6-3 face à Dugny pour l’équipe 1 promotion d’honneur du Champigny Club Futsal, en championnat.

22 à 6 pour les cadets du Rugby au RSCC contre l’Olympique Columérien, et 61-0 pour les

Futsal

Retrouvez toutes les infos sur Internet

www.champigny94.fr

reflète aujourd’hui la nouvelle politique du club. Celle-ci tient en trois mots : sérieux, implication et ambition. Depuis deux saisons, l’arrivée de joueurs étrangers(1) a apporté une plus-value au collectif, comme le retour de hockeyeurs formés à Champigny et évoluant dans des clubs de divisions supérieures. Les Élans de Champigny veulent grandir, se structurer, sans pour autant renier leur identité profonde. Créé dans les années 1970, le club, composé de 220 licenciés, défend un esprit « familial ». Tout le monde se côtoie et participe à la vie de la section. Des joueurs de D2 entraînent les petits de l’école de glace, par exemple. « La force du club, c’est le bénévolat, sou-

ligne Laurent Labat, 31 ans, dont 24 passés chez les Élans. Le club peut compter sur des gens prêts à rendre service et donner du temps pour encadrer une équipe, chercher des sponsors, etc. » Stéphane Lanton PHOTOs DIDIER RULLIER

(1) Universitaires américains et canadiens, ancien professionnel slovaque…

!

infoSpratiques Patinoire municipale 3, boulevard Jules-Guesde elanschampignyhockey@free.fr tél. : 01 48 81 99 97

N° 436 - février 2012 - Champigny notre ville -

P.35


www.champigny94.fr Au centre Olivier-Messiaen, des habitants préparent le spectacle du 12 février.

Culture

De la danse et du théâtre pour conter le quartier des Quatre-Cités.

SPECTACLE

Parole de…

Campinois en scène

Après « la Danse des Quatre-Cités » en 2010, les habitants du quartier vous content le 12 février prochain leurs « Histoires en mouvements », avec la complicité de la compagnie Mille Plateaux Associés, au centre Olivier-Messiaen.

D « Avec mon épouse, nous avons aimé participer à ce nouveau projet artistique. Cela nous a permis, habitants, de nous retrouver dans la mixité, sans barrières d’âge, de milieu social, de culture… dans une belle fraternité ! » GÉRARD PRAT

Habitant et participant

e mars à fin 2011, au centre culturel Olivier-Messiaen. Venus des quatre coins des Quatre-Cités, une cinquantaine d’habitants livrent, face caméra, des mouvements, des danses, des paroles, des témoignages. Chacun offre une anecdote, un souvenir, un geste, un pas de danse… sa personnalité, son talent ! Untel évoque son premier appartement sans chauffage dans la Cité-Jardins, tel autre se lance dans une incroyable danse, un autre encore s’amuse des bruits qui rythment la journée dans sa rue. Derrière la caméra, le réalisateur Pierre Cottreau et la chorégraphe Geisha Fontaine de la compagnie de danse contemporaine Mille Plateaux Associés invitent les habitants du

P.36 - Champigny notre ville - N° 436 - février 2012

quartier à une nouvelle aventure artistique et collective, après « la Danse des Quatre-Cités » en 2010. Pendant plusieurs semaines, à la fois artistes et citoyens, ils créent ensemble des moments de danse et de théâtre, ils échangent, ils rient ! Deux danses originales sont également imaginées à partir des mouvements filmés. Ce mois-ci, vous êtes tous chaleureusement conviés à venir, de tous quartiers, assister à ce nouveau spectacle où dialoguent la danse, le film et le théâtre, et partager leurs « Histoires en mouvements », au centre culturel Olivier-Messiaen. Entre interprétation live et séquences filmiques, découvrez un portrait des Quatre-Cités et des traces de son histoire, la richesse de ses

identités, le lien aux autres, la vie du quartier… On ne vous en dit pas plus, venez écouter, voir, vivre avec une tendre curiosité ces belles histoires de Campinois ! SANDRINE BECKER, PHOTOS DIDIER RULLIER

!

infoSpratiques « Histoires en mouvements », par la compagnie Mille Plateaux Associés, avec la participation des habitants et des associations des Quatre-Cités. Dimanche 12 février 2012 à 15h, au centre OlivierMessiaen (4, rue Proudhon). Renseignements et réservations au 01 45 16 91 07.


Repères

Histoire

Rue Albert Thomas, au début du XXe siècle et de nos jours… Au loin, le beffroi de l’ancienne mairie.

1420

Guerre de 100 ans. Bataille entre Armagnacs et Bourguignons. Les Armagnacs détruise le village

1563

Naissance de la foire aux cochons, autorisée par Charles IX

XIXe siècle D.R.

Premiers lotissements, au Plant et à Cœuilly ; gare du Plant (détruite en 1999)

1905 et1906

Inaugurations du Théâtre antique d’Albert Darmont, puis de l’hippodrome du Tremblay

1956-1972   Bidonville portugais au Plateau

1962-1971

Construction des grands ensembles aux Mordacs, au Bois l’Abbé et aux Boullereaux

DVD

Champigny, d’hier à aujourd’hui L’histoire de Champigny est désormais gravée sur DVD ! Bientôt disponible et offert à certaines occasions, ce premier film fait le pont entre récits, photos du passé et vues actuelles pour partager notre histoire collective.

R

etour vers le futur : au détour d’une image, vous croiserez une vieille traction en balade dans les rues de Champigny, retrouverez le visage d’antan de votre pâté de maisons grâce au principe des enchaînements entre vues anciennes et actuelles. Le DVD Champigny-sur-Marne, d’hier à aujourd’hui, premier film sur notre ville, remonte le temps et fait revivre les documents des archives communales pour présenter Champigny au plus grand nombre. Notre histoire, nos diversités, notre patrimoine commun : notre vie ici ! Pas de nostalgie appuyée, mais une volonté d’illustrer l’évolution d’une ville qui assume son histoire et s’appuie sur ses richesses

pour construire l’avenir. Sur un scénario qui suit la logique historique, imaginé par Chloé Chotard et Patricia Masson, du service des Archives communales, les photos, cartes postales, cartes ou encore tableaux du XVIIIe siècle à nos jours gagnent une seconde vie par quelques touches de couleur et des animations composées par le réalisateur Raphaël Caussimon. D’une modernité teintée d’humour, ce film de 80 minutes aborde l’histoire des quartiers, du village agricole à l’urbanisme d’aujourd’hui, raconte comment, malgré les bouleversements urbanistiques majeurs, la ville a réussi à conserver son tissu social. « Champigny est dotée d’une vraie

identité ; la diversité existait déjà au XIXe siècle car cohabitaient différentes activités. Le film montre le dynamisme d’une ville qui prend son développement en main », expliquent les auteures. Des vues aux visages campinois : c’est aussi par la voix d’habitants, commerçants et acteurs des quartiers que la mosaïque campinoise s’exprime, car ce sont nos grands-parents, nos voisins, nos enfants qui illustrent le mieux la force de notre ville.

!

infoSpratiques Le DVD Champigny-sur-Marne, d’hier à aujourd’hui sera offert aux nouveaux arrivants, aux jeunes mariés et aux écoles. Bientôt, il sera en vente à l’Office de tourisme. Pour partager cette histoire collective, une séance de projection publique est offerte à tous les Campinois : Jeudi 1er mars à 20h30 au Studio 66. Entrée gratuite

sophie durat photos extraites du dvd

Le DVD découpe la ville en 7 quartiers : Cœuilly, Plateau-Mordacs-Bois-L’Abbé, QuatreCités, Centre, Plant, Tremblay et Maroc-MarneCoteaux. Quatre bonus enrichissent le sommaire sur la Guerre de 1870, le bidonville et le Théâtre antique de la nature.

N° 436 - février 2012 - Champigny notre ville -

P.37


Les tribunes libres relèvent de la responsabilité de leurs auteurs

Opposition municipale

Opposition municipale

Nicole RONDEAU CONSEILLÈRE MUNICIPALE

Opposition municipale

Mickaël SCARPETTA CONSEILLER MUNICIPAL

Laurent JEANNE CONSEILLER MUNICIPAL

Groupe DES élus ump

Groupe DES élus divers droite

La passion de Champigny - Centristes et Républicains

2012 : action et responsabilité

L’alliance pour l’alternance

Face aux mensonges du Maire, dire la vérité

a mixité sociale, le dynamisme économique et la préservation de l’environnement sont trois des ingrédients essentiels qui permettraient de donner un nouveau souffle à Champigny. En matière de mixité sociale, le bilan du maire n’est pas bon. En effet, les maires communistes qui se sont succédé depuis 60 ans et qui verrouillent toutes les décisions, ont entretenu la pauvreté par leurs choix. Le maire actuel vient encore de décider de construire 50 % de HLM, qui sont pour lui des réservoirs de voix dans les quartiers Ouest de la ville, à des fins électoralistes. Il a aussi fait voter l’expropriation de particuliers aux Simonettes Nord. Au fil des conseils municipaux, il décide des préemptions et des expropriations dans tous les quartiers. En matière de dynamisme économique, le bilan du maire n’est pas bon. Champigny compte peu d’entreprises et compte donc beaucoup de chômeurs. L’entrée dans un dynamisme économique ne pourra pas s’effectuer tant que perdurera l’atonie économique dont souffre Champigny. Tant que l’idéologie communiste guidera les décisions de la ville, tant que le maire opposera les entreprises du secteur privé aux entreprises du secteur public, ce sont les salariés qui en pâtiront et Champigny restera économiquement endormie. Le bilan du maire en matière environnementale a été d’augmenter le prix de l’eau et de construire des bâtiments qui rappellent curieusement l’architecture soviétique avec ses gros blocs de béton ennuyeux. Mais faits pour durer… Si nous changions cela ? Si nous donnions ensemble un nouveau visage à Champigny ? Si nous construisions un projet économiquement responsable, socialement juste et tourné vers le développement durable ? Pour ce faire, une nouvelle organisation doit se mettre en place avec la vocation de regrouper toutes les forces aspirant au changement politique dans notre ville, l’ALLIANCE : une communauté de personnes de bonne volonté, avec ou sans étiquette politique, déterminées à construire une ville agréable, une ville dynamique. Nous appelons tous ceux qui ont envie de construire le « Champigny de demain », même si aujourd’hui nous avons le sentiment d’être des pionniers, nous avons la conviction que pour la première fois, après 60 ans de dirigisme, nous allons enfin rassembler au-delà de nos personnes, de nos groupes et de nos tendances. Cela en vaut la peine ! Seule l’alliance engendrera l’alternance.

otre pays traverse une crise économique sans précédent avec un chômage record. À la veille d’élections majeures pour l’avenir des Campinois, comme de tous les Français, il est impératif de dire la vérité. Les Français savent que notre pays a de grands atouts pour lutter dans la concurrence internationale grâce à ses infrastructures, son niveau de formation, ses services publics de qualité, ses entreprises performantes. Les chantres de la démondialisation, dont le maire communiste, sont des démagogues électoralistes qui tentent de gagner des voix grâce à la crise.

J

e profite de ce début d’année pour présenter, à toutes les Campinoises et à tous les Campinois mes meilleurs vœux pour 2012. Par la même occasion, je souhaite que nous prenions tous de bonnes résolutions pour cette nouvelle année, à commencer par la municipalité ! Nous attendons des dépenses mieux ciblées avec moins de propagande et plus de réfection de voirie par exemple. En effet, l’entretien des rues devrait être une priorité, sans parler des trottoirs trop souvent envahis par d’énormes déjections de chiens. Les maîtres de ces animaux oublient que les trottoirs sont empruntés par les enfants, les mamans et leurs poussettes et qu’il y a parfois des accidents, en particulier avec les personnes âgées qui glissent et prennent le risque de se blesser. Cela dénote une mauvaise éducation du maître et non de l’animal ! Concernant les encombrants, les élus UMP sont régulièrement saisis par des Campinois outrés et qui n’en peuvent plus de voir des immondices s’amonceler aux quatre coins de notre commune. Je rappelle qu’il y a un endroit prévu à cet effet ainsi que des jours de ramassage. Il est également possible d’appeler le service concerné en cas d’impossibilité de dépôt des encombrants par ses propres moyens. Chacun doit y mettre du sien pour que Champigny soit une ville propre. Malgré tout, j’ai une satisfaction en ce début d’année car nous ne voyons plus, ou peu, d’épaves de voitures. Pourvu que cela dure ! Maintenant, revenons à un problème récurrent : les chats et les pigeons qui sont toujours nourris malgré les interdictions répétées. Je considère que nourrir ces animaux est néfaste pour la santé des Campinois. D’une part en raison des maladies que peuvent engendrer les pigeons et du fait de l’arrivée potentielle de rats dans certains quartiers d’autre part. Incivilités, sentiments d’insécurité et d’inaction de la mairie nous sont régulièrement rapportés dans de nombreux quartiers et pas seulement dans les zones dites sensibles de la commune. Sur l’ensemble de ces sujets, je demande au maire et à son équipe d’arrêter de rejeter systématiquement la faute sur les autres notamment sur l’État - et de se mettre enfin à agir ! La majorité municipale gagnerait en crédibilité en prenant ses responsabilités. Lorsque l’on souhaite être décideur, il faut assumer sa politique et cesser de se décharger sur autrui !

P.38 - Champigny notre ville - N° 436 - février 2012

L

N

Le Maire communiste met en avant ses idées : • « baisser les taxes, augmenter les salaires » : bonne idée, mais pourquoi il ne l’applique pas à Champigny. Celui-ci n’augmente pas plus les salaires des employés de notre ville que le cadre définit par le gouvernement alors qu’il peut faire plus. En revanche, en cette période difficile pour le pouvoir d’achat, le maire augmente les impôts locaux plus que nécessaire et plus que la revalorisation des bases fiscales. La devise du Maire : « faites ce que je dis, mais pas ce que je fais ». • « l’État nous asphyxie » en réduisant les dotations aux collectivités locales et en supprimant la taxe professionnelle : joli mensonge puisque la taxe professionnelle n’a pas été supprimée mais remplacée par la Contribution Économique Territoriale qui a rapporté plus de recettes en 2010 qu’en 2009. Il en va de même des dotations de l’État, qui ont progressé de + 1,29%. • « taxons les profits des entreprises », l’idée est séduisante. Une vraie réforme fiscale juste est nécessaire. Mais la grande majorité des entreprises ne font plus de bénéfices. Les liquidations se multiplient. Seules les entreprises internationales font des bénéfices grâce aux pays émergents, comme Air Liquide implantée à Champigny. Le Maire veut-il la disparition de la plus belle entreprise de notre ville et de notre première recette fiscale locale ? La politique ne se résume pas à des coups de communication comme la fausse consultation organisée à grands frais par le Maire ou l’improvisation de la TVA sociale. Pour nous, la politique repose sur une conception démocratique ouverte et non partisane. Mais la politique, c’est avant tout dire la vérité et une gestion rigoureuse du bien public, tout le contraire de la démagogie du Maire.


Majorité municipale

Majorité municipale

Xavier DEFRANOUX CONSEILLER MUNICIPAL

Majorité municipale

Sylvaine ETTORI MAIRE ADJOINTE

Christian FAUTRÉ Maire adjoint

Groupe DES élus socialistes

parti de gauche

groupe DES élus communistes et républicains

Une image positive

Bonne année 2012

V

L

contre l’austérité, le choix des habitants

oilà déjà près de 18 mois que l’Office de Tourisme a ouvert ses portes. Avec lui, c’est une véritable promotion de la Ville qui se met en place, au niveau régional, national et même international. Un exemple ? L’Office de Tourisme s’est pleinement investi dans la célébration du 420e anniversaire de la naissance d’Étienne Brûlé, ce Campinois qui a participé à la découverte du Canada. À cette occasion, la Ville a reçu, le mois dernier, à l’initiative de la société d’Histoire de Champigny, une délégation de Toronto pour visualiser un documentaire sur cet aventurier. L’Office se félicite d’avoir contribué à la rencontre de ces associations d’Histoire de deux villes si éloignées se retrouvant sur un thème commun ! Autre exemple : l’Office de Tourisme participe à la création d’un réseau des Cités-Jardins, modèles urbains très présents dans la Région. La politique touristique de notre ville ne s’arrête pas à ces actions de promotion extérieure. L’Office de Tourisme a également pour mission de servir les Campinois, en proposant différentes activités sur la Ville. Deux fois par mois, une newsletter, informant des évènements du week-end, est éditée ; l’Office proposera aussi diverses activités (balades urbaines, expositions…) lors du Festival de l’Oh, Champigny Plage ou encore la Foire au Troc. Et, bien sûr, les journées du Patrimoine, de plus en plus appréciées chaque année, seront l’occasion de proposer un programme original et diversifié. Enfin, très bientôt, une signalétique touristique sur le thème des Guinguettes fleurira le long de la Marne. Le tout sans surcharge de coût pour la Ville, l’Office étant financé par la taxe de séjour ! On le voit, les projets foisonnent à l’Office de Tourisme : rapprochement des associations locales pour l’élaboration de projets communs, réalisation d’un guide touristique… L’Office travaille à la valorisation de la ville, comme les Campinois l’ont souhaité lors des rencontres citoyennes. Le dynamisme de la politique touristique à Champigny, résultat d’une réelle implication, tant des services que des élus, contribue au changement d’image que notre ville a amorcé. Loin d’avoir la réputation « vieillotte » et inhospitalière que l’opposition veut nous imposer, Champigny est de plus en plus considérée comme une ville attractive, au fort potentiel. Évolution à laquelle les élus socialistes participent activement.

es élus du Parti de Gauche – Jeannick Le Lagadec, François Cocq, Amadou Traoré et moimême – sommes heureux de vous présenter nos meilleurs vœux de santé de bonheur de prospérité à l’occasion de cette année nouvelle, même si celle-ci s’inscrit dans un contexte difficile. La crise s’étend et touche de plus en plus de personnes, quelle que soit la position sociale occupée. C’est dans ce cadre que notre ville a de grandes difficultés à élaborer son budget. Malgré celles-ci, nous ferons en sorte qu’il soit équilibré, efficace, réaliste et conforme à nos choix politiques : un budget de solidarité qui préserve le niveau des prestations du service public local qui est l’assise sociale du bien vivre ensemble. - Il doit répondre au mieux à l’ensemble des citoyens de notre ville. - Il doit être rigoureux au plan de la gestion et ambitieux dans la mise en œuvre de nos valeurs. Le service public, assise sociale de notre histoire, porte en lui les valeurs de solidarité entre citoyens et territoires, qui sont à la base de la cohésion sociale de notre pays et du pacte républicain qui le fonde. Notre budget devra être efficace économiquement, socialement et humainement. Derrière les chiffres il y a des réalités humaines ; des hommes, des femmes et des enfants qui traversent des moments difficiles. En tant que Parti de Gauche, nous considérons que cette crise révèle encore plus le bien-fondé des valeurs républicaines que nous défendons : une république sociale. C’est pourquoi, nous comptons sur vous pour qu’ensemble nous revendiquions un État législateur sur les questions sociales, un État garant pour les retraites et la santé, un État distributeur grâce à une fiscalité juste, et enfin un État promoteur des services publics de qualité garantissant un accès égal pour tous.

L

e gouvernement Sarkozy-Fillon continue de couper les vivres aux collectivités locales et d’aggraver les conditions de vie de la population. Avec les mesures libérales contenues dans la loi de finances 2012 ; la baisse des aides de l’État, moins 200 millions d’euros cette année, la hausse de la TVA de 5,5% à 7%, l’abandon de la solidarité nationale avec la création du fonds de péréquation des recettes communales et intercommunales, ces fervents supporters de l’austérité veulent mettre au pas les communes en les contraignant à appliquer la réduction des dépenses publiques au niveau local, pour satisfaire l’appétit de rentabilité des marchés financiers et se plier au diktat des agences de notation. Si notre ville est confrontée durement, d’année en année, à cette logique d’étranglement financier, le climat n’est pas à la résignation. Les élus communistes et républicains se battent sans relâche pour trouver les moyens d’offrir aux Campinois un service public local de qualité à la hauteur de leurs besoins légitimes et utile au développement de la ville, en évitant d’alourdir l’impôt ménage et de renforcer l’injustice sociale et fiscale, marque de fabrique de la politique gouvernementale. Ils combattent la crise, en défendant une politique sociale solidaire confortant l’aide aux personnes et aux familles les plus fragilisées. Ils agissent pour la rénovation urbaine et l’amélioration du cadre de vie des habitants du Bois-l’Abbé, des Mordacs, des 4-Cités, le renforcement du service public en créant un établissement public de gestion de la géothermie pour réduire les coûts d’énergie. Ils se mobilisent pour la concrétisation de grandes ambitions pour Champigny et les Campinois qui favorisent les déplacements en transport, la création d’emplois notamment chez les jeunes, la construction de logements diversifiés, le soutien à l’éducation et à la formation. L’arrivée du métro Grand Paris Express et l’aménagement autour des deux gares doivent constituer un atout pour répondre à ces axes de développement, à ces besoins sociaux. Les Campinois ont majoritairement exprimé cet avis lors de la Consult’action. L’État doit entendre leur parole. À la politique d’austérité du gouvernement qui consiste à faire payer la crise aux moins fortunés, au service et à l’action publics, les élus communistes et républicains opposent des choix de justice et de progrès social, d’intérêt général. N° 436 - février 2012 - Champigny notre ville -

P.39


Pour rencontrer un conseiller municipal non délégué, se renseigner au : 01 45 16 40 08 -----------

Dominique Adenot (PCF), maire sur rendez-vous, en mairie

Tél. 01 45 16 40 15

Christian Fautré (PCF), 1 adjoint er

Développement de la démocratie participative, communication, finances/marchés publics, intercommunalité

• le lundi de 9h à 11h, mairie

Marie Kennedy (PCF), 8 adjointe e

Politique culturelle, cinéma, relations avec le Musée de la Résistance

• le 1er vendredi du mois de 9h30 à 11h, Maison du Projet aux Mordacs

Tél. 01 45 16 40 08

• le 2e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie annexe de Cœuilly

Tél. 01 48 80 82 72

• le 3e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie annexe du Bois-l’Abbé

Tél. 01 45 16 40 08

Marie-Odile Dufour (PS), 2e adjointe

Tél. 01 48 80 63 04

• le lundi de 15h30 à 17h, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

Prévention/santé, lutte contre les toxicomanies, coordination des actions sur les handicaps

Tél. 01 45 16 40 08

• le 3 samedi du mois de 9h à 10h30, centre de santé Pierre-Rouquès e

Tél. 01 45 16 81 13

Georges Charles (PCF), 3e adjoint Aménagement du territoire et développement urbain (mixité et équilibre des fonctions urbaines habitat/activités), développement social des quartiers, politique de soutien aux associations et acteurs du quartier

• le mardi de 9h à 12h, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

Sylvaine Ettori (Parti de Gauche),

4e adjointe

Patrimoine bâti communal : équipements publics communaux, gestion et développement des énergies renouvelables dans le patrimoine bâti communal, géothermie

• le mardi de 9h15 à 11h, mairie • un à deux mercredis de 16h30 à 17h30, Maison du Projet aux Mordacs

Tél. 01 45 16 40 43

Gilles Desseigne (PS), 5e adjoint

Développement économique, emploi-insertion, artisanat et commerce

• Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous

• le 4e vendredi du mois de 9h30 à 11h, mairie

Jean-Pierre Rivallain (PS), 15e adjoint Quartiers du Plateau et de Cœuilly, prévention et droit à la tranquillité publique, commission de sécurité

• le mardi de 18h45 à 19h45 en alternance au LCR Jalapa et LCR des Meilliers • le jeudi de 17h à 18h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

Fily Keita (PCF), 16e adjointe

Quartiers du Bois-l’Abbé et des Mordacs, jeunesse.

• un jeudi sur deux de 9h30 à 11h45, mairie annexe du Bois-l’Abbé

Tél. 01 48 80 63 04

Gérard Lambert (PCF), 9e adjoint

Développement des transports en commun, partage de l’espace public (circulations douces, circulation/stationnement), infrastructures routière et ferroviaires, travaux espace public (voirie/espaces verts liés à la voirie), réseaux, évolution écologique du parc automobile municipal

• le mercredi de 9h à 11h, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

• le 3e jeudi du mois de 14h à 16h45, mairie annexe du Bois-l’Abbé

• le lundi de 9h à 11h30, mairie • le 3e mercredi du mois de 9h à 11h30, centre Jean-Vilar

14, rue Louis-Talamoni

Tél. 01 45 16 40 08

Patricia Bollinger (PCF), 18e adjointe Quartiers du centre-ville et des Quatre-Cités

Isabel Flores-Racmachers (PS),

Tél. 01 48 81 82 65

Droits des femmes, formation professionnelle

Claude Guerrier (PCF),

10e adjointe

Claude Gascard (PCF), 11 adjoint e

Action sociale, politique en direction des seniors, relation avec les anciens combattants et travail sur la mémoire

• les 1er et 3e lundis du mois de 14h30 à 16h30, mairie • le jeudi de 9h30 à 11h30, mairie

conseiller municipal délégué Projets urbains ANRU Bois-l’Abbé et Mordacs

• le mardi de 8h45 à 11h45, mairie annexe du Bois-l’Abbé

Tél. 01 48 80 63 04

Jeannick Le Lagadec (Parti de Gauche), conseillère municipale déléguée Petite enfance

• le mercredi de 10h à 12h, mairie

Tél. 01 45 16 40 19 ou 40 39

Tél. 01 45 16 40 08

Tél. 01 45 16 40 43

Brigitte Terrade (PCF), 6 adjointe

Valérie Zélioli (PCF), 12e adjointe

François Cocq (Parti de Gauche),

e

Personnel communal, organisation du service public communal, actions pour la défense du service public, administration générale, nouvelles technologies de l’information et de la télécommunication

• le mercredi de 14h à 16h30, mairie annexe du Bois-l’Abbé

Tél. 01 48 80 63 04

• le 1 et 3 jeudi du mois de 14h à 16h30, mairie er

e

Tél. 01 45 16 40 08

Bernard Lécuyer (PS), 7e adjoint

Actions pour l’environnement, le développement durable et la mise en place de l’Agenda 21, collecte et tri sélectif, service public de l’eau, cadre de vie : propreté de l’espace public (voirie/espaces verts) et espaces verts (réhabilitation et aménagement)

Enseignement (maternel, primaire, secondaire), animation du Comité local pour l’enseignement public, enfance

• le jeudi de 15h à 17h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 25

Belhassen Blimi (PCF), 13 adjoint e

Initiatives publiques et vie associative, immigration - droits et citoyenneté des résidents étrangers, projets de solidarité internationaux

• le jeudi de 15h à 17h, Maison du Projet aux Mordacs • le vendredi de 9h30 à 11h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

conseiller municipal délégué Jumelage

• un lundi sur deux de 14h à 15h30, mairie

Tél. 01 45 16 40 43

Zohra Kassou

(Gauche Alternative Champigny), conseillère municipale déléguée Marchés aux comestibles, économie solidaire, jardins familiaux

• un mardi sur deux de 14h30 à 16h30, LCR : 18, rue du Docteur-Bring

Tél. 01 45 16 40 08

Xavier Defranoux (PS),

Nicole Pasquier (PCF), 14e adjointe

conseiller municipal délégué • Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous

Politique du logement, amélioration de l’habitat, hygiène

Tourisme

• le mercredi de 16h à 17h30, mairie

• le mardi de 9h à 12h, mairie

Tél. 01 45 16 40 08

Tél. 01 45 16 40 08

Tél. 01 45 16 40 39 ou 40 19

* ayant une délégation

Les élus reçoivent sur rendez-vous, à prendre aux permanences indiquées. PCF : Parti communiste français, PS : Parti socialiste.

01 45 16 40 00 Service de l’état civil 01 45 16 40 83 Service des élections 01 45 16 40 81 Coordinatrice Petite enfance 01 47 06 65 91 Maison de justice et du droit 15, rue Albert-Thomas

Quartiers du Maroc, du Plant et du Tremblay, politique sportive

•le 1er et 3e vendredi du mois de 17h30 à 19h30, mairie annexe Cité-Jardins

Tél. 01 45 16 40 08

14, rue Louis-Talamoni

Philippe Sudre (Personnalité), 17e adjoint

Tél. 01 48 80 63 04

• Pas de permanences fixées, uniquement sur rendez-vous

Hôtel de Ville

01 45 16 18 60 Centre communal d’action sociale

01 45 16 40 00 Mission locale intercommunale des Bords de Marne

Antenne de Champigny/Chennevières

15, place Rodin - 01 48 80 73 06 Espaces départementaux des solidarités (EDS) Champigny centre 4, place Lénine - 01 48 81 75 45 Hauts de Champigny 11, place Rodin - 01 45 16 82 00 Poste principale 54, rue Jean-Jaurès - 01 55 09 30 80 France Télécom

Agence de Saint-Maur 24, avenue de la République - 10 14

Pôle emploi 39 49 Caisse d’allocations familiales 2, rue Georges-Dimitrov

0 810 259 410 ou www.caf.fr

(prix d’un appel local depuis un fixe)

Sécurité sociale • Espace d’accueil

7, rue de l’Abreuvoir

• Espace d’accueil

5 bis, bd de Stalingrad - 36 46 Coût d’un appel local à partir d’un poste fixe

Commissariat Urgence police : 17 7/9, place Rodin - 01 45 16 84 00 Annexe République 95, avenue de la République

01 48 82 51 20 Sapeurs-pompiers 14, rue de Dunkerque - 01 48 81 03 97 ou 18 Trésorerie principale 142, avenue Salengro - 01 48 81 52 59 Hôtel des impôts 13, rue Gabriel-Péri - 01 45 16 61 00 Inspection du travail Immeuble Pascal - Hall B Avenue du Général-de-Gaulle 94007 Créteil - 01 49 56 29 44

01 49 56 28 41 ou 01 49 56 28 42

P.40 - Champigny notre ville - N° 436 - février 2012


Urgences

du 12 décembre au 15 janvier

Pour les urgences médicales de toutes sortes, un seul numéro Samu : 15

ROYAL PRINCE

Médecins de garde

Dentistes de garde dimanches et jours fériés Tél. : 01 42 61 12 00

Pharmacies de garde Dimanche 5 février Pharmacie de la Poste 64, rue Jean-Jaurès Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 10 89 Dimanche 12 février Pharmacie Soussy 47, avenue Roger-Salengro Champigny-sur-Marne Tél. 01 42 83 94 32 Pharmacie des Sciences 223, avenue Maurice-Thorez Champigny-sur-Marne Tél. 01 48 80 78 69 Dimanche 19 février Pharmacie Konuk 88, avenue de la République Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 07 95 Dimanche 26 février Pharmacie Dubois 12, avenue du Général-de-Gaulle Champigny-sur-Marne Tél. 01 42 83 32 58 Pharmacie du Moulin Centre commercial du Moulin Rue d’Amboile Chennevières-sur-Marne Tél. 01 45 76 91 81 Dimanche 4 mars Pharmacie Schreiner 71, avenue de la République Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 00 16 Pharmacie Huynh Centre commercial du Bois-l’Abbé Champigny-sur-Marne Tél. 01 48 80 64 18 Consultations sans rendez-vous CDAG-Ciddist (Permanences gratuites et anonymes pour le dépistage et l’information sur les hépatites, HIV, IST) CMS Maurice-Ténine lundi 14h-18h30 / mercredi 14h-16h30 CMS Pierre-Rouquès jeudi 17h-19h / vendredi 14h-16h30 Renseignements : 01 48 82 58 12

Naissances

DIDIER RULLIER

Sami (composez le 15) (Service médical d’accueil initial) 11, rue Charles-Fourier (Cité-Jardins) du lundi au vendredi 20h-24h samedi 16h-24h dimanches et jours fériés 8h-24h

Restaurant indo-pakistanais 41, rue Jean-Jaurès 01 41 77 18 28

Bienvenue à Naël.

Ce petit garçon est arrivé un peu en avance, le 1er janvier à 23h35 précises. Il mesurait 46 cm pour 1,95 kg. Naël avait hâte de voir sa famille : son papa, sa maman, mais aussi ses deux mamies venues de Cannes et Tunis pour les fêtes. Un beau cadeau pour bien débuter l’année.

Cassie PÉNIN (3.09) • Gabriel HOFMANN (18.11) • Justine KNOBLOCH PETOLETTI (18/11) • Alice PERIGNON (19.11) • Lina AÏT HADJI (21.11) • Aya TAMER (22.11) • Léana KIDIMBU TALAMAKU (25.11) • Lilou PROD’HOMME (26.11) • Veronica LIPSA (26.11) • Alessandro DOMENECH DA SILVA (26.11) • Mohamed-Salah LOUFFIMI (27.11) • Othmane HANDOURA (30.11) • Maïwenn PREHU (30.11) • Liam DOS SANTOS (30.11) • Atahan ÖLMEZ (30.11) • Léna NDIAYE (1.12) • Neïssa TOURE (1.12) • Rachel AISSOU (1.12) • Jules FOUASSIN (1.12) • Abdallah BENTAMER (2.12) • Akarshen SIVAMOORTHY (2.12) • Sören JACOB (2.12) • Mohamed CASSAMBA (2.12) • Raphael FUND LAMOSO (3.12) • Martin ROUZADE (4.12) • Jade AÏT MEDDOUR PENCOLE (5.12) • Héléna-Vanessa BOURGEOIS (6.12) • Melina SOOSAIPILLAI (6.12) • Olivia VARANDA (7.12) • Adrien RODRIGUES (7.12) • Tyreace POLIXENE (8.12) • Pietro SCHLOGT (8.12) • Florian DELAHAYE (9.12) • Mélyne CHANANE (10.12) • Oumeyna SASSI (11.12) • Ibrahim TAMBOURA (11/12) • Mewen PETITGENET • Raphael MACHADO • Penda MACALOU • Manon LAGACHE • Abdou ÉKENGA BENDJOMBE • Ouissam BOFDIL • Giulia CHABRIER SALA • Nadya ELBARAMAWY • Zoé NEGRE • Anadia PIHILIANGEGEDERA • Maïssa MAROUCHE • Bilel HANDOURA • Aiden RONALD • Selim BOUTAMINE • Soan PROTIAUX • Aleyna KIRANSAL • Léana KIDIMBU TALAMAKU • Gaëtan DE ALMEIDA • Keissy DUARTE MORENO • Nathan MAISONNIAUD • Myriam HRIBA • Asma YAHIAOUI • Clément DUPAU • Gwendal POULIQUEN • Elijah HAPPE • Ephraïm MAKUKA BIBOTA • David RESTREPO • Naël ZAYATI • Djenna-Seynabou DIAWARA-PASQUIER • Anystone NSINGI SUANA • Léopol KOLNIK • Luka DE JESUS MARQUES.

MARIAGES

Christy PATISSON & Clarisse CARABIN • Vicente DE BRITO & Ivete FERREIRA ANES VARELA • Hugo RODRIGUES DAS NEVES & Eliana MILEU SEMEDO • Christophe JOLY & Sophie SOMMIER • Mostafa ZEMHARIR & Khadija EL ASRI.

DECES

Elisa AGOSTINI épouse RAVAILHE • Denise GILLET veuve LEROUX • Lucienne LAPERLIER veuve LANGE • Ramdane ASNOUN • Manuel MARQUES PEREIRA • Jean-Louis WATTERLOT • André DAVOINE • Marc GOUGAUD • Antonio FERREIRA DIAS • Sami HEMAISSI • Paulette DUSSAULT • Josiane AZIZA • Said ABOU EL EINEIN • Geneviève BILEAU épo use BEAUMONT • Pierrette VINEZ épouse EVAIN • René AUBRY • Michel MAUCHAMP • Francine THÉPAULT veuve URIEN • Roselyne SELLE épouse BONNOTTE • Yvette BEZARD veuve CHARMAILLE • Adèle FONTAINE • Antoine LEGRIS • Abdelilah WALIM • Joachim GROS • Louis LAPORTE • Laurent BOUGET • Michel FRANÇOIS • Annick MOINEAU épouse BERTRAND • Mohammed BOUCHLAGHEM • Antonio LINUESA SANCHEZ • Yvette OUDOT épouse BENAZET • Irène BOUET épouse ADAM • Liliane HÉRODET épouse TOSONI • Claude MAURY • Michel PEUGNET • Jean VADROT • Françoise BOUVIER épouse ANDRY • Emilienne POUJOL veuve CORSEAU • Pascaline BOTTI • Alberto GONÇALVES • Jean Auguste BRÉARD • Krzystof MAZURCZYK • Anne-Marie GOFFETTE épouse LESPAGNOL • Aimée DENIS veuve FLORENTIN • Isabelle GALLAND épouse BOUVIER • Abdelhanine ben Abdelkader TAMOURO • Jacques THOMAS • Jean-Pierre FRAIN • Corinne LECLERE veuve LAVIGNE • Nadia AIT épouse ZIDANE • Jeannine SUARD veuve COURTILLET • Marcel PICARD • Bernadette LÉONARD veuve ADE • Gérard OLHAGARAY • Olga VIANA épouse DUHAULT • Jean LECOMMANDEUR.

BOUCHERIE DJUJURA 42, rue Albert-Thomas

Dr FETITA-KHELFOUN

Endocrinologue, diabéthologue 44, rue Jean-Jaurès 01 71 36 64 10

Charlotte PREVEL

Maquillage à domicile 06 27 85 02 55 charlotte.prevel@gmail.com

PIZZA TIME’S

À emporter ou livraison 43, avenue de la République 01 48 80 82 82

David et Mickaël BENABOU Cabinet dentaire 119, avenue du Général-de-Gaulle 01 47 06 57 01

A.N.T.

Atelier de réparation automobile 19, rue Pierre-Marie-Derrien 06 09 94 16 53

SNAPS

Clôtures de chantiers, panneaux de signalisation 01 43 04 12 94 www.snaps.fr

CRÉDIT DU NORD Agence bancaire 67, rue Jean-Jaurès 01 41 77 48 80

ALBERT ALBERT ASSOCIÉS

Conseil aux entreprises 06 22 43 06 97 aaa.financeassurance@gmail.com

B.V.A. ÎLE DE FRANCE

Spécialiste de la boîte automatique pour automobiles 1, rue du Regard-des-Luats 01 48 80 52 46

Changement de propriétaire ADA

Location de véhicules tout gabarit 5, avenue du Général-de-Gaulle 01 41 81 01 01 www.ada.fr

N° 436 - février 2012 -

Champigny notre ville - P.41


Petites Offre d’emploi • Recherchons nounou véhiculée, sérieuse et ponctuelle pour garder adorable petite fille de 6 ans à domicile, scolarisée à l’école Sainte-Thérèse à Champigny. Besoin en matinées pour emmener Léonie à l’école du lundi au vendredi + certains mercredis en fonction de notre planning. Tél. 01 55 98 97 62 / 06 10 58 20 94

Emploi • Auxiliaire de vie cherche à s’occuper de pers. âgées pour toilette, repas, nuit, course, fin de vie, accueil de jour. Tél. 06 43 95 11 50 • Entretien, rénovation intérieure, travaux extérieur, etc… Bricolages, travaux de jardin, tailles, débroussaillage, karcher, nettoyage, petite maçonnerie. Possède fourgon. CESU. Tél. 07 61 56 47 00 • Dame avec réf. cherche hres ménage, repassage ou garde personnes âgées du lundi au samedi. Tél. 06 21 00 89 28 / 01 48 83 26 42 • JF sérieuse expérimentée cherche hres ménage, gardes d’enfants et pers. âgées. Tél. 01 48 81 08 98 /06 83 06 64 69

• Dame avec voiture cherche hres de ménage, repassage, garde de pers. âgées, faire des courses, travaux de couture. Tél. 06 21 63 44 27 / 01 47 06 00 46

Propose • Pour retrouver équilibre, bien-être, vitalité et goût de la vie, Christelle propose un accompagnement par l’écoute, le toucher le et la pédagogie perceptive du corps. S’occupe aussi de votre beauté : épilation, soins visage et corps. Sur rv à Cœuilly. Tél. 06 82 47 28 09

Garde d’enfant • Assist. mater. agréée, non-fumeuse cherche enfants à garder 3 mois 3  ans et demi. Tél. 09 50 21 78 05 / 06 17 74 24 23 • Assist. mater. agréée, non-fumeuse, sans animaux cherche enfants à garder Maroc proche bord de Marne. Tél. 01 49 83 98 57 / 06 29 68 27 85 • Assist. mater. agréée, quartier Cœuilly, proche gare Villiers cherche enfant de professeur à garder pour septembre. Tél. 06 58 40 25 80

annonces

Cours • JH master trilingue anglais/espagnol donne cours d’anglais tous niveaux. Se déplace semaine et w-e. Tél. 06 65 55 49 69 • Enseignant donne cours de maths niveau collège. Tél. 06 01 80 69 57 / 01 45 16 95 68 • Cours de guitare pour débutant sans solfège. Classique, folk, électrique. Tél. 06 10 09 63 75 (Didier)

• Enseignant très patient donne cours informatique ts niveaux sur votre ordinateur. Internet, Word, Excel, Ppt. Dépannages et installations. Tél. 06 60 90 35 24 • Enseignante donne cours de soutien scolaire du CP à la 3e. CES accepté. Tél. 06 89 30 02 57

Recherche

• Recherchons famille pour garde partagée avec notre nounou avec laquelle nous travaillons depuis 5 ans. Nous habitons • Prof de musique donne cours par- un pavillon avec jardin à Champigny. ticuliers de piano. Théorie, solfège, Notre nounou est sérieuse et attentive ts niveaux, petits et grands débu- aux enfants. Notre grande fille étant scotants, adultes, initiation dès 4 ans. Se larisée à la maternelle Léon-Frapié, nous déplace à domicile. Tél. 01 48 81 33 48 / proposons également la sortie d’école de 06 16 71 81 55 16h30-18h30, la garde des mercredis • Enseignant donne cours de maths et des vacances scolaires. Place libre à domicile niveau collège. Tél. 01 45 16  immédiatement, travail déclaré. Si vous souhaitez partir travailler en toute tran95 68 / 06 01 80 69 57 quillité, vous pouvez nous joindre au • Professeur confirmé donne cours de 06 85 68 91 35. maths, physique, chimie et anglais. Tous niveaux. Se déplace. Tél. 06 26 40 34 28 • Prof de maths donne cours à domicile. Niveaux : lycées BTS et Prépa (ECE1, ECE2). Préparation au bac : terminales S, ES (avec ou sans spécialité maths). Tél. 01 71 56 61 24

Bric broc

• Clim chaud et froid murale (600 €). Four encastrable Airlux 60 x 59 cm (30 €). Tél. 06 37 88 44 85 à partir de 19h • Presse à repassage Singer état neuf

Avis aux lecteurs p Les textes des petites annonces doivent nous parvenir uniquement sur le coupon-réponse joint, un par famille.

pD  evant la multiplication des annonces, nous ne publions plus les annonces immobilières (location, achat, vente).

p Le contenu de l’annonce n’engage que la responsabilité de son auteur.

pS  eules sont acceptées les annonces émanant des Campinois.

(50 €). Vélo femme (25 €). Vélo fille rose (20 €). Tél. 01 48 80 25 66 • Chambre frêne blanchi 4 éléments séparables tbé : penderie, secrétaire + rangements, lit relevable 1,20 m, placard tiroirs étagères (chaque élément : 200 €, négociable si chambre vendue en totalité). Lit BB Vert Baudet couleur taupe + matelas, valeur neuf 90 € achat fin 2009, 3 hauteurs, excellent état (60 € le tout). Tél. 01 48 80 88 81 • Chaîne hi-fi + enceintes (100 €), lit fer blanc Sauger neuf (80 €), 10 marches Mezanine chêne, 4 chaises Louis XVI (à débattre). Tél. 06 89 59 63 88 19h-21h. • Vêtements bon état 0-4 ans unité ou lots petits prix. Tél. 01 41 77 18 30

• Vélo pliant adulte état de marche (70 €). Solex état de marche + 1 en pièces détachées (190 €). VTT adulte (50 €). Veux piano cadre bois Leguerinais Frères (100 €) + bricoles brocanteur. Tél. 01 48 80 24 67 • Thermostat 220 volts Infra-Blitz sur roulettes, 3 éléments, peut être individuel, plaque dessus marbre (290 €). Tél. 01 48 82 22 93

Offres et demandes d’emplois p Nous nous réservons le droit de refuser celles qui ont un caractère commercial trop évident.

p Conformément à la loi, nous ne publions que les offres et demandes d’emplois déclarés. Les demandes émanant de nourrices agréées doivent être obligatoirement accompagnées de la copie de l’agrément (à adresser lors de la première demande). Nous vous remercions de votre compréhension.

Nom: ............................................................................................................................................. Prénom: ....................................................................................... Adresse: .................................................................................................................................................................................................................................................... ...........................................................................................................................................................................................................................................................................

Téléphone: ................................................................................................................................ Rubrique: .................................................................................... Texte de l’annonce :

P.42 - Champigny notre ville - N° 436 - février 2012


CHAMPIGNY janv 2012.qxp:Mise en page 1

13/12/11

16:45

Page 1

.fr

o m o r P r e p u S

* Prix de revient pour un forfait annuel. Offre valable jusqu’au 13/02/12.

SARL Sport Loisirs Capital 25 000 € - 01/2012 - Conception : M2W Systems - © julien tromeur - festiven - Fotolia.com

GYMNASTIQUE  MUSCULATION  CARDIO-TRAINING SAUNA  HAMMAM

s i o m / € 5 3

*

Il y a ceux qui font RÊVER... ...et ceux qui RÉALISENT ! VINCENNES 14 rue de Fontenay A 200 m de la Mairie Tél : 01 43 98 07 37 BM Champigny Fevrier.indd 6

ORMESSON C. Cial Carrefour Pince Vent Ext. Porte 2 bis, 1er étage Tél : 01 45 93 05 39

NOISY-LE-GRAND 8 promenade Jules Vallès Ext. C. Cial Arcades, Porte13 Tél : 01 43 05 03 27 18/01/12 16:36


Consultez nos affaires sur

www.annecarolechampigny.com

21, rue Louis Talamoni - 94500 CHAMPIGNY-SUR-MARNE -

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Coeuilly Pavillon traditionnel neuf aux prestations haut de gamme sur sous-sol total comprenant cuisine équipée, séjour, salon, 4 chambres à voir absolument !!! Classe énergie : C 
PRIX : 660 000 E

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Bords de Marne

JOINVILLE LE PONT - Pont du Petit Parc

Maison d’architecte sur un terrain de 635 m². Elle

Appartement 4 pièces proches transport,

comprend un vaste séjour, cuisine us, 5 chambres,

commerces, bords de Marne aucuns travaux

sous-sol total. Terrasses. Prix nous consulter.

à prévoir.

Classe énergie : G PRIX : 799 000 E

Classe énergie : F 
PRIX : 237 000 E

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Pont du Petit Parc Dans secteur très recherché, appartement 3 chambres, double séjour, cuisine. Nombreux rangements. Aucuns travaux à prévoir. A vos téléphones. Classe énergie : D
 PRIX : 262 000 E

01 47 06 47 06

ST MAUR DES FOSSES - Adamville Belle opportunité pour ce F2 au calme a 10 min du RER, avec cave et box. Classe énergie : E
 PRIX : 185 000 E

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Centre Mairie Appartement composé de 3 pièces, 2 chambres. Classe énergie : E
 PRIX : 198 000 E

SYNDIC CHAMPIGNY-SUR-MARNE
 - Coeuilly

Classe énergie : E

 PRIX : 419 900 E

ALFORTVILLE
 - Véron Duplex dans un immeuble de standing avec prestations haut de gamme avec cuisine ouverte sur double séjour, 2 chambres, salle d’eau, salle de bains. Classe énergie : PRIX : 515 000 E

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Le Plant

CHAMPIGNY-SUR-MARNE
 - 
Tremblay

Maison traditionnelle, quartier pavillonnaire, beaux volumes, sous-sol total aménagé, vaste séjour, 3 chambres et un bureau. 



3 pièces traversant avec séjour, cuisine aménagée, cellier, 2 chambres, sdb. Le plus : le balcon. Classe énergie :

PRIX : 193 000 E

Dans petite copropriété 2 pièces au 1er et dernier étage loué depuis 2009 loyer 630 hc garantie des loyers. Classe énergie : E 

PRIX : 127 000 E

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Maroc

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Centre Mairie

Maison dans quartier du Maroc d’environ 190

Appartement 4 pièces en centre ville comprenant :

m², au calme vaste séjour, 5 chambres idéal pour

séjour, 3 chambres, sdb, w.c., cuisine aménagée.

grande famille !!

Vue sur verdure au calme.

Classe énergie :

PRIX : 777 000 E


Classe énergie : E

NOUVEAU SERVICE A VOTRE DISPOSITION … COMPAREZ NOS PRIX !!

GESTION UN CONTRAT SIGNÉ EN FÉVRIER... VOTRE ASSURANCE « LOYER IMPAYÉ » OFFERTE PENDANT UN AN

PRIX : 198 500 E

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Fourchette

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Boulereaux

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Le Plant

Superbe 5 pièces de 95 m² au dernier étage avec

Maison de ville à usage mixte comprenant au rdc

Maison familiale sur quartier recherché, composée

ascenseur. Double séjour, cuisine aménagée et

une boutique de 37 m² et à l’étage un appartement

d’un double séjour, 3 chambres. Beaux volumes.

équipée, sdb, 4 chambres.

3 pièces indep.

A vos téléphones.

Classe énergie : D

 PRIX : 327 000 E

Classe énergie : F

 PRIX : 252 000 E

Classe énergie :

PRIX : 395 000 E

ALFORTVILLE - Véron

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Centre Mairie

Dans immeuble neuf, splendide T2 avec cuisine

Centre ville, RER A, Mairie et marché, appartement

aménagée ouverte sur séjour, chambre, salle de

lumineux avec entrée, cuisine séparée, séjour,

bains + w.c. plus parking privatif.

chambre, cave. 



Classe énergie : E

 PRIX : 310 000 E

Classe énergie : G

 PRIX : 156 000 E

ST MAURICE - Pont de Charenton Vivez autrement! Proche des commerces dans un cadre agréable, beau duplex de 4 pièces. Entièrement rénové. Venez visiter ce nid douillet qui vous séduira !!! Classe énergie : F PRIX : 478 000 E

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Coteaux Charme de l’ancien sur parcelle d’environ 760 m2. Séjour, salle à manger, 3 chambres, sous-sol et garage. Classe énergie : F

 PRIX : 517 000 E

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Perroquet

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Centre Mairie

Pavillon comprenant double séjour sur terrasse et

Centre ville, maison sur une belle parcelle de 501

jardin, 4 chambres, cuis dînatoire, sdb, w.c. sep,

m², composée de 4 chambres, un double séjour,

sous-sol total.

cuisine. Dépendance. Garage. A voir vite !!

Classe énergie : E

 PRIX : 319 000 E

Classe énergie : E

PRIX : 543 000 E

URGENT RECHERCHONS TERRAINS POUR NOS PARTENAIRES CONSTRUCTEURS PAVILLONS, LOFTS, IMMEUBLES VENDEZ DANS DE BONNES CONDITIONS

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Fourchette Secteur Fourchette limite Joinville, proche RER A Joinville. Appartement 2 pièces composées d’une cuisine donnant sur séjour, une chambre. A voir vite !! Classe énergie : G

 PRIX : 110 000 E

BM Champigny Fevrier.indd 7

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Tremblay Dans petite copropriété entièrement rénovée, appartement 2 pièces en parfait état et très bien agencé avec belle cuisine aménagée, séjour et chambre parquetés. 

 Classe énergie : E

 169 500 E

CHAMPIGNY-SUR-MARNE - Coteaux Maison lumineuse située dans un quartier calme avec 3 chambres et un séjour sur balcon. Combles aménageables, sous sol total et atelier dans le jardin. Proche commodités. A voir ! Classe énergie : 

 PRIX : 389 000 E

TEL : 01.47.06.47.06 18/01/12 16:37


Champigny-notre-ville, février 2012