Page 30

SERVICES

Nicolas Guillaume co-fon

dateur de Netalis

Netalis veut faire bouger les lignes fibre Opérateur internet et hébergeur auprès de TPE-PME, la start-up Netalis basée à Besançon veut démocratiser l'accès à internet très haut débit.

L

es petites entreprises, désireuses d'opérer leur transformation numérique sont souvent limitées faute de débit internet suffisant. Netalis, opérateur fibre optique et hébergeur créé depuis un an à Besançon, a fait ce constat en menant une enquête auprès d'un panel de TPE et PME. « 90 % des entreprises interrogées ont un besoin constant en très haut débit, mais estiment payer trop cher leur connectivité », explique Nicolas Guillaume, co-fondateur de Netalis. Aujourd'hui, quelle que soit leur taille, les entreprises souhaitent héberger leurs données et services à distance, dans le «  cloud  », elles communiquent avec leurs collaborateurs en vidéoconférence, partagent, sauvegardent des fichiers lourds. « Ces nouveaux usages nécessitent une connectivité rapide et fiable » insiste Nicolas Guillaume. Face aux deux principaux fournisseurs internet, Orange et SFR, le nouvel opérateur ne se présente pas comme un concurrent, mais plutôt comme une alternative. Les offres d'accès à la fibre optique dédiée proposées par les principaux opérateurs fonctionnent par tranche (5, 10, 20, 50 mégabits voire plus) avec des tarifs évolutifs dépassant vite le millier d'euros par mois. Netalis a choisi de prendre la tangente en lançant son offre « GigaLink », avec 1 Gigabit de débit dès 399 euros HT par mois. « Notre offre est inédite sur le marché français  », assure Nicolas Guillaume. Les services de la start-up ont déjà séduit deux écoles du numérique dans le Doubs. Les offres de Netalis sont déjà disponibles dans le Grand Besançon et Paris Intra-muros. Elles devraient gagner une dizaine d'autres villes françaises d'ici trois ans. sur www.netalis.fr 30

E XPRESSION AC TIVE → NUMÉRO 66 | JUILLE T - AOÛ T - SEPT EMBRE 2016

Post Center s’occupe de tout courrier Collecte, affranchissement, distribution... La société bisontine est la première de Franche-Comté à assurer toutes les prestations courrier des professionnels. « Débarrassez-vous définitivement de toutes les tâches courrier.  » C’est le leitmotiv de Fabrice Michon qui a installé sa petite entreprise de gestion de courrier à Besançon après l’avoir créée à Dole en 2013. L’idée lui en était venue en discutant avec un ami avocat qui lui expliquait que son cabinet avait externalisé affranchissement et collecte de tous ses plis. «  Ensuite j’ai rencontré les gens d’Althus, les précurseurs, et nous avons même envisagé un partenariat  », explique-t-il. «  Mais ça n’a finalement pas pu se faire et je me suis lancé tout seul. La première chose était d’obtenir l’autorisation de l’Arcep. Nos recommandés ont la même valeur que ceux de La Poste. Mais nous ne sommes pas en concurrence. Chez nous, le premier tarif d’affranchissement va jusqu’à 60 grammes. » Post Center est la première société de gestion de courrier de Franche-Comté. Elle s’adresse à des clients professionnels exclusivement, commerçants, cabinets de recouvrements, organismes paritaires… qui lui confient toutes leurs prestations postales – collecte, tri, affranchissement, collecte de boîte postale… – et bénéficient de tarifs très concurrentiels. Au volant de sa Clio professionnelle, Fabrice Michon assure deux tournées par jour, à Besançon et Ecole Valentin seulement pour l’instant, et s’engage à une distribution à J+1. En 2015, il a affranchi près de 150.000 plis et en a distribué 20.000. Il espère pouvoir embaucher une personne à mi-temps d’ici un an pour assurer la partie distribution et partager la collecte. sur w ww.postcenter.fr Fabrice Michon : "Chez nous, le premier tarif d’affranchissement va jusqu’à 60 grammes."

Expression Active 66  

Le magazine économique de la CCI du Doubs. Paroles de dirigeants : Ma CCI m'accompagne, je vote !

Expression Active 66  

Le magazine économique de la CCI du Doubs. Paroles de dirigeants : Ma CCI m'accompagne, je vote !

Advertisement