Page 1

ARDENNES & ALPES 180 – 2e trimestre 2014 • revue trimestrielle du CLUB ALPIN BELGE® asbl • 129 Av. Albert 1er • 5000 Namur • N° d’agréation : P202292 • BUREAU DE DÉPÔT : NAMUR • (5000)

180

BELGIQUE – BELGIE P.P. – P.B. 6099 CHARLEROI X BC 1477

2e trimestre 2014 Autorisation d’envoi clos BC 1477

P202292

INTERVIEW D’UNE CHAMPIONNE : Héloïse Doumont

Tagh ia

Trekkin au Népag l

Ski-alpinisme


LESS THAN 2% WATER ABSORPTION! Water absorption test following the UIAA WATER REPELLENT test procedure. 50%

<2%

UIAA BEAL water repellent Golden Dry rope rope

- Š Cyril Crespeau / Š Shutterstock / Monchai Tudsamalee / Olga Nikonova

Untreated rope

<5%

GULLY 7.3 FIRST BEAL GOLDEN DRY ROPE TO MEET THE UIAA WATER REPELLENT STANDARD. Gully 7,3 mm UNICORE - 36 g/m International Mountaineering and Climbing Federation

THE UIAA STANDARD HENCEFORTH SETS THE REQUIREMENTS FOR A ROPE TO QUALIFY AS ÂŤUIAA WATER REPELLENTÂť. Brief summary of tests: t"SPQFTBNQMFJTTVCKFDUFEUPMJHIUBCSBTJPOPWFSJUTFOUJSFTVSGBDF FRVJWBMFOU to a few daysâ&#x20AC;&#x2122; use. t*UJTUIFOTPBLFEGPSNJOVUFTGPMMPXJOHBQSFDJTFQSPDFEVSF t5IFBNPVOUPGBCTPSCFEXBUFSNVTUOPUCFHSFBUFSUIBOPGUIFTBNQMFTXFJHIU "SPQFUIBUQBTTFTUIJTUFTU JOBDFSUJmFEMBCPSBUPSZ RVBMJmFTBTj6*""8"5&3 3&1&--&/5x #&"-T(PMEFO%SZSPQFTFBTJMZTBUJTGZ6*""SFRVJSFNFOU

www. b eal - p l an et . c om

Further information: t"OPOUSFBUFESPQFBCTPSCTBSPVOEPGXBUFSJOUIJTUFTU t"SPQFMBCFMMFEBTj%3:xCVUXJUIJOBEFRVBUFUSFBUNFOUTBCTPSCT CFUXFFOBOEPGXBUFS t"6*""8BUFS3FQFMMFOUSPQFBCTPSCTMFTTUIBOXBUFS t"#&"-(PMEFO%SZSPQFBCTPSCTMFTTUIBOXBUFS tOnly the ÂŤUIAA WATER REPELLENTÂť marking guarantees performance.


CLUB ALPIN BELGE ® Fédération francophone asbl (CAB) Numéro d’entreprise RPM 0418.823.432

www.clubalpin.be Fédération sportive reconnue par la Communauté française de Belgique • Siège social, secrétariat général et bureaux : Avenue Albert 1er, 129 – 5000 Namur • Secrétariat : Eveline Groetembril – Frédérique Gomrée informations générales, gestion des membres, facturation, lundi, mercredi et vendredi, de 9 h 00 à 12 h 30 et de 14 h 00 à 16 h 30 Tél. : 081/23 43 20 – Fax : 081/22 30 63 secretariat@clubalpin.be

Éditorial José Vandevoorde

• Direction administrative et financière : Marianne Coupatez Gestion journalière, réservation massifs rocheux, assurances, lundi, mercredi et vendredi, de 9 h 00 à 12 h 30 et de 14 h 00 à 16 h 30 Tél. : 081/23 43 21 dir.adm@clubalpin.be • Direction rochers Joe Dewez massifs rocheux GSM : 0483/046 126 dir.rochers@clubalpin.be • Agents techniques : Paul Lejeune – Gwenaël Renard surveillance et maintenance des massifs rocheux, gestion du matériel agent.technique@clubalpin.be • Gardien de Freÿr : Marc Debaecke gardiendeFreÿr@clubalpin.be GSM : 0491/37.80.79 • Direction technique : Patrick Kelders formations de la fédération, brevets sécuritaires, politique sportive lundi au vendredi, de 9 h 00 à 17 h 00 Tél. : 081/23 43 23 dir.sportif@clubalpin.be • Centre de formation : Coordinatrice des formations Marie Pierret Tél. : 081/23.43.22 GSM : 0491/37 80 81 mardi, mercredi de 9 h 00 à 17 h 00 et le jeudi de 9 h 00 à 13 h 00 formation@clubalpin.be • Compétitions – Haut niveau : Olek Kazimirowski organisation des compétitions nationales, gestion des compétiteurs. GSM : 0491/08 17 41 competitions@clubalpin.be • Bibliothèque : accessible pendant les heures d’ouverture des bureaux ou sur rendez-vous • Président : José Vandevoorde president@clubalpin.be

rde José Vandevoo

Cet éditorial est sans doute mon dernier message dans la revue du Club Alpin. En effet, je m’étais engagé à consacrer 3 années à notre fédération, et pas plus, considérant qu’un président plus jeune pourrait apporter un nouveau dynamisme au Club. Je ne puis cependant m’empêcher de formuler des recommandations qui seront suivies ou non. Je rappelle néanmoins, et dans ce sens, le terme de Club Alpin qui doit garder toute sa signification. Sites artificiels, randonnées ne sont évidemment pas à rejeter. Toutefois, il n’est pas mauvais de revenir aux origines et le nom de notre association n’était pas anodin et ne l’est toujours pas. En effet, le rocher, la montagne ne sont-ils pas nos vrais éléments de passion parce que liberté est notre maître mot, souvent et de plus en plus bafoué, pour de bonnes et de mauvaises raisons ? La liberté reste essentielle. Le libre arbitre des grimpeurs quels qu’ils soient reste principal. Méfions-nous de ceux, et de nous-mêmes, qui veulent classer, mettre de l’ordre, compléter tous les éléments qui constituent ou ne constituent pas notre association. Fi de cette organisation, elle est certes nécessaire, car nous avons grandi, mais gardons cette parcelle de « ce petit rien qui donne le sourire aux choses » et qui est un des éléments fondamentaux qui justifie notre groupement. Combien de membres ne sont plus membres que par sympathie pour adhérer à un groupe qui ne s’affuble pas de contraintes. Ce n’est pas la vignette qui permet d’aller avec un meilleur prix dans les refuges qui est le fondement du CAB, mais bien le fait d’appartenir à un groupe qui se défend de la mainmise d’administrations et de règles, mais qui se réjouit d’être dans les rochers, dans la montagne. Que le Club Alpin vive encore longtemps avec des changements liés à la vie d’aujourd’hui, de demain, mais en ne perdant pas de vue l’essentiel.

• Site Web : secretariat@clubalpin.be • Ardennes & Alpes : secretariat@clubalpin.be

N’hésitez pas à nous envoyer le récit de vos courses ou séjours escalade pour les partager avec les autres membres.

3


Ardennes & Alpes Revue trimestrielle du Club Alpin Belge Fédération francophone d’escalade, d’alpinisme et de randonnée ASBL Avenue Albert 1er, 129 5000 Namur

INFOS

Ardennes & Alpes est ouvert à tous les correspondants belges ou étrangers. Les articles n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs. Reproduction autorisée (sauf mention contraire) avec l’accord de l’auteur et mention de la source : extrait d’Ardennes & Alpes, revue du Club Alpin Belge, no 180

180

BELGIQUE – BELGIE P.P. – P.B. 6099 CHARLEROI X BC 1477 P202292 Autorisation d’envoi clos BC 1477

INTERVIEW D’UNE CHAMPIONNE : ARDENNES & ALPES 180 – 2e trimestre 2014 • revue trimestrielle du CLUB ALPIN BELGE® asbl • 129 Av. Albert 1er • 5000 Namur • N° d’agréation : P202292 • BUREAU DE DÉPÔT : NAMUR • (5000)

e 2014 no180 – 2 trimestr e avril – mai – juin

COMPÉTITIONS Interview Héloïse Doumont – 1re partie Interview Héloïse Doumont – 2e partie Championnat de Belgique de ski-alpinisme Le Championnat d’Europe de ski-alpinisme en Andorre Maximilien Drion en or à la Pierra Menta 2014

Editeur responsable : José VANDEVOORDE

2e trimestre 2014

Sommaire

Héloïse Doumont

5 7 9 11 12 12

ITINÉRAIRES Topos alpinisme estival : – Contamine – Grisolle au Triangle du Tacul – Dent du Géant – voie normale

14

VIE DE NOS ROCHERS Via ferrata de Landelies Magnésie Toilettes à Freÿr

16 18 19

SANTÉ Formation Ifremmont

19

FALAISES Taghia – Back to Marokko Jamming Un nouveau massif belge : El Puig Campana

20 23

MONTAGNES Cogne, Italie, cascade et acrobaties Un trekking au Népal… Vous avez dit « banal ? »… Stage ski de randonnée – Escal’pades

26 28 30

VIE DE LA BIBLIOTHÈQUE Remerciements et nouvel appel aux lecteurs et aux lectrices Sélection des sommaires des revues

33 33

ia

Tagh

HOMMAGES

34

Trekking au Népa l

Ski-alpinisme

En couverture : Héloïse Doumont, en action – Crédit photographique : Thibaud Caulier

VIE DE LA FÉDÉ Chronique du CA Décret sport : synthèse et commentaire juridique

35 36

SENTIERS Randonner en Ardenne

40

AGENDA Calendrier des Clubs Annonce des Clubs

42 48

COTISATIONS

60

BOUTIQUE DU CAB

62

4


COMPÉTITIONS

Héloïse DOUMONT,

15 ans

Vice-championne de Belgique de Bloc, Jeune (cat A) Vice-championne de Belgique de Bloc, Sénior Qu’ Qu’est-ce qui t’a fait choisir cho l’escalade comme com sport ? De Depuis 2004, j’ai pratiqué de la danse dan « Modern Jazz », mais cela ne me collait pas à la peau. Bref, je vvoulais changer de sport, mais que qu faire ? C’était en 2006. Mes parents travaillaient pendant les pa congés scolaires. Je faisais donc co beaucoup de stages sportifs, b notamment le stage « multisn ports/escalade ». Ça a été une p révélation pour moi. J’ai comré mencé à en faire au hall omnism ports de Wanze dès le mois de p septembre 2006. s

Ensuite, quel a été ton parcours ? Au hall omnisports de Wanze, c’était chouette, mais c’était de l’initiation. Jean-Marc Graindorge, mon prof d’escalade, m’a dit après 3 années es qu’il valait mieux ux en faire ailleurs, parce que je ne saurais pluss évoluer là-bas. C’est donc sur ses conseilss que je suis allée à la salle de Roc Evasion, n, à Jambes (en 2009). J’y suis restée 2 ans. La première année, je m’entraînais 1 fois par semaine. La deuxième année, j’ai commencé à en faire à peu près 2 fois par semaine en cours de « perfectionnement », comme les gens du club disaient. C’est à ce moment-là que j’ai eu l’envie de me lancer dans la compétition. A Jambes, c’était sympa, mais il me manquait quelque chose… En 2011, j’ai commencé à m’entraîner au hall omnisports « La Préalle », à la salle d’escalade AREA de Herstal. C’est Françoise Genon qui est gérante de la salle et c’est elle qui s’occupe de mes entraînements, c’est st elle qui me coache. C’est vraiment génial : on s’entend super bien,

5

il y a une merveilleuse connivence entre nous. Depuis janvier 2013, je m’entraîne à peu près 3 fois par semaine.

Sais-tu combiner la pratique de l’escalade avec tes études ? Oui. Ce qui est important, c’est de trouver sa voie. Moi, j’aime ce que j’ai choisi comme études. Je fais des humanités en éducation physique-multisports à l’ITCF AGRI de Huy. Pour cela, j’ai dû changer d’école en septembre 2012. C’était une décision dure à prendre, mais j’ai tout de suite été comme un poisson dans l’eau. Aussi, la pratique de l’escalade m’apporte comme atouts pour l’école : « l’attention » et « l’organisation » que je n’avais pas auparavant.

Les autres membres de ta famille pratiquent-ils aussi l’escalade ? Mes parents ne font plus de sport et ils n’ont testé qu’une fois ou l’autre l’escalade. Ma grande sœur fait de la danse « Starmoves » et mon petit frère fait du « break dance » et, de temps en temps, de l’escalade. Ce qui n’empêche que tout le monde s’intéresse à ce que je fais. Mes parents ont même suivi les cours pour être juges-arbitres…


C’est bien, ta famille te soutient. Y a-t-il d’autres personnes qui font de même ? Oui et je les en remercie chaleureusement. Je suiss soutenue par beaucoup de personnes (par toute e ma famille, par Céline, Allan, Peter et Ann Cuypers,, par des enseignants, des grimpeurs, des amis, des fans, les coaches de l’équipe nationale, …), mais plus particulièrement par Françoise Genon de la salle AREA qui me sponsorise ainsi que Azimut@telecom et le CAB de Liège. Evidemment, je serais enchantée que d’autres personnes ou sociétés fassent de même. Vous, par exemple ?

Depuis quand fais-tu des compétitions et quels sont tes résultats ? J’ai commencé à faire les compétitions nationales en janvier 2011 : cela m’a tout de suite bien plu, mais j’ai trouvé qu’il n’y avait pas suffisamment de compétitions organisées. Heureusement, en 2012, il y a eu des compétitions provinciales. J’y ai participé et j’ai fait de beaux résultats ; j’étais souvent première. C’était très amusant et motivant pour le futur. Réellement, c’est en 2013 que c’est devenu très intéressant, car c’est à ce moment-là que j’ai réussi à atteindre mon premier objectif : « faire des podiums au niveau national ». Et ce qui est encore plus merveilleux, c’est que, vu mes beaux résultats, j’ai également atteint mon deuxième objectif : « faire partie de l’équipe nationale ». C’est donc depuis fin mars 2013 que j’ai l’honneur de faire partie de l’élite sportive de la « Fédération Wallonie Bruxelles » en tant qu’espoir sportif. Depuis, j’ai participé à plusieurs compétitions internationales dont les résultats sont plutôt prometteurs pour le futur puisque je termine 2e à Briançon, 4e en Norvège et je suis 6e au ranking européen. Là, je parle d’escalade de difficulté, « le lead », comme on dit. Mais j’ai également fait des compétitions de bloc. Au niveau national, je suis vice-championne de Belgique Jeune (cat A) et vice-championne de Belgique Senior…

Dans le futur, je voudrais participer au Championnat du Monde et, par la suite, y faire des résultats pour, je l’espère, terminer Championne du Monde ! Ce serait chouette si l’escalade faisait partie des Jeux Olympiques et que je puisse y participer… J’en rêve toujours !

Ok, le lead, le bloc, … mais le speed et la roche, tu aimes ça ? J’ai juste fait une compétition en speed. C’était au Championnat de Belgique Senior en 2013 et j’ai terminé à la 3e place, mais ce n’est pas mon truc. C’est beaucoup trop vite fait de se blesser. Par contre, je vais de temps en temps sur les rochers, mais il faut que le temps le permette. Ici, en Belgique, ce n’est pas toujours évident avec la pluie, l’humidité. Autrement, je suis déjà allée en France : à Bleau, à Orpierre et j’ai réussi à enchaîner un 7C+ à Saint-Léger avec Céline et son papa.

Deux fois vice-championne de Belgique de Bloc. Tu t’y attendais ? La compétition Jeune s’est déroulée le e 23 novembre 2013 dans la salle Hungaria, a, à Leuven. Pour celle-ci, je m’attendais à aller er en finale et j’espérais bien faire un podium, maiss l’erreur est si vite faite… on ne sait jamais… … Le 21 décembre 2013, à la compétition Seniorr aux Halles Saint-Géry, à Bruxelles, j’espérais aussi aller en finale. Pour le reste, ce n’est que du bonus. Alors une deuxième place, je ne m’y attendais pas du tout, surtout qu’il y a du beau monde.

Tu parlais d’objectifs, quels sont ceux pour le futur ? Dans un premier temps, je voudrais continuer à faire des podiums en Belgique et faire des finales aux compétitions internationales. s.

6


COMPÉTITIONS

Héloïse Héloïse, dans un premier article, nous avons pu faire ta connaissance et maintenant nous voyons tes exploits en compétition d’escalade de difficulté. La première compétition s’est déroulée à la salle Klimax à Puurs le 18 janvier. Comment appréhendais-tu cette compétition ? Vu le l changement de catégorie (passage de B vers A), j’espérais (pas faire une finale.

Qu Qu’as-tu fait comme co résultats ? J’a topé ma première voie de J’ai qualifi cation, mais pas la 2ème. qu Après, j’ai été sélectionnée A pour la finale, donc j’étais déjà p satisfaite, mais alors quand j’ai sa enchaîné ma finale, que j’ai topé e ma m voie,… là, … ouf ! Quelle satisfaction ! Je sautais de joie… s

Pensais-tu à ce moment-là que tu aurais la première place ?

adin © Maryse Dr

Non, pas du tout, je n’y pensais même pas. C’est seulement quand j’ai vu Céline qui ne topait pas la voie que j’ai

© Thibaud Caulier

réalisé. J’étais vraiment très contente de mes exploits. Cela se voit d’ailleurs dans la vidéo que j’ai réalisée, grâce à mon papa qui filmait. Je l’ai postée sur You Tube, pour ceux que ça intéresse…

La deuxième manche de la Coupe de Belgique avait lieu le 1er février à la salle l’Escale à Arlon. J’imagine que là, tu devais être plus sûre de toi, vu le résultat de la première manche. Non, pas du tout. Un coup de chance peut arriver. Quand je pars à une compétition, j’y vais toujours avec la ferme intention de m’y amuser, me faire plaisir. Dans un premier temps, j’essaie de me qualifier pour la finale. Pour la suite, j’essaie de donner le meilleur de moi-même.

Pour la finale, tu passais en dernier lieu et tu étais à 3 mouvements du top. T’imaginais-tu remporter cette manche ? Non. Céline passait avant moi. Je ne connaissais donc pas ses résultats, ni ceux des autres. C’est David, (de la salle l’Escale) qui m’assurait, qui m’a glissé dans l’oreille : « Tu peux faire ton cri de princesse ! ». Ce qui est vraiment incroyable, c’est que j’ai fait 19 mouvements de plus que la 2e.

Enfin, la troisième manche de la Coupe de Belgique avait lieu le 22 février à la salle Blueberry Hill à Courtrai. Connaissais-tu cette salle ? Non, pas vraiment. C’est seulement quand j’ai appris qu’il y avait une compétition à cet endroit que mon papa m’a proposé d’y aller. Mon coach, Françoise Genon, était d’accord. On s’y est donc rendu. C’est une très belle salle aussi. Elle se présente sur plusieurs niveaux pour le public. Ainsi, les gens peuvent se placer dans le

© Maryse Dr adin

7


bas, vers le milieu de la voie ou vers le haut. C’est très chouette. Nous avons tous (les grimpeurs et le public) vraiment bien aimé. J’espère fortement que Serge, le gérant de cette salle, y fera à nouveau une compétition, voire plusieurs…

Comment s’est déroulée cette compétition ? J’ai topé mes deux voies de qualification et celle de la finale aussi. Au total, sur les 3 compétitions, j’ai fait 7 tops sur 9 voies. Je reçois des félicitations de toute part : de mes parents et mon coach évidemment, d’autres coaches, d’autres grimpeurs et leurs parents ainsi que des personnes de l’école ou d’ailleurs… Je suis assez fière de moi. C’est donc sur la 1re marche du podium que l’on m’a remis la coupe pour la première place de la Coupe de Belgique d’escalade de difficulté.

Félicitations ! Le 15 mars, le Championnat de Belgique a eu lieu à la salle Klimax à Puurs. Comment cela s’est-il passé pour toi ? Quand je suis entrée dans la salle, j’ai été fort surprise, dans le bon sens du terme, bien sûr. Il y avait de toutes nouvelles prises. J’étais émerveillée, c’est exceptionnel ! J’avais encore plus cette envie irrésistible de grimper… Pour la première voie de qualification, je suis allée jusqu’à l’avant-dernière prise. C’est trop nul : mes pieds ont glissé, ma main est partie et je suis tombée. Autrement, je pense que j’aurais pu la toper. Dommage… Ma deuxième voie de qualification était mieux gérée, je l’ai topée. J’étais plus à l’aise dedans. Cela fait tout de suite la différence. Par contre, pour la finale, c’est la déception. Je pense que les autres grimpeuses ont la même sensation que moi. Céline, Margot et moi-même sommess pratiquement tombées au u même endroit et, pourtant, on n n’était pas « dobées » ni l’une, e, ni l’autre. Nous avions vraiment nt envie d’y retourner et la recommmencer, … vaincre ce mur ! Mais is bon, ce n’est pas comme ça que ue ça se passe. Snif ! C’est Céline ne Cuypers qui a remporté la preemière place, Margot Verhaeren en décroche la troisième place et moi je suis donc vice-championne nne de Belgique. On est des Best !

Est-ce que tu t’entends toujours bien avec Céline ? Oui, évidemment. Elle est st d’ailleurs venue à la maison n pendant le congé de carrnaval et nous avons grimpé é ensemble. C’est quelqu’un n d’exceptionnel. Elle a une e bonne mentalité. Je suiss vraiment contente pour elle qu’elle ait gagné le Championnat de Belgique.

Tu as tout de même reçu un trophée à cette compétition. Dism’en un peu plus à son sujet.

© Thibaud Caulier

Oui, effectivement. C’est Emilie Guerit qui me l’a remis. Mes parents et moi-même ne pensions plus du tout à l’existence de ce « titre », nous avons donc été surpris quand on a prononcé mon nom. Il s’agit en fait du trophée CAB (Championnat de Belgique junior d’escalade – fédération francophone d’escalade, d’alpinisme et de randonnée). C’est un trophée qui est cessible d’année en année et qui est remis au plus méria tant de l’année, celui qui a eu la meilleure progression. prog

Tu étais également présente au BANFF Mountain Film Festival Fe World Tour 2014 de Liège… Liè O le 18 mars, j’ai assisté au BANFF Oui, Mountain Film Festival au Palais des M Congrès, à Liège. Avec mes parents et Co mon m coach, nous avons été accueillis par p Patrick Toby, l’organisateur du festival. Sur la scène, juste après fe l’entracte, Françoise Genon (mon l’ coach) et moi-même avons été interc viewées par Pierre Dewit, Président v du d Club Alpin Belge de Liège. C’était comique, ça change de la grimpe. C’était la première fois que j’assistais au festival. Les films sont vraiment incroyables. Nous avons adoré et c’est certain, l’année prochaine nous serons à nouveau présents.

adin © Maryse Dr

Le CAB tient à féliciter une nouvelle fois Héloïse Doumont qui a remporté le « Trophée CAB de la meilleure progression en 2013 en escalade sportive » lors du Championnat de Belgique Jeune de difficulté à Klimax (Puurs). Le prix, un piton authentique de SM le Roi Albert Ier, lui a été remis par la gagnante de l’année précédente, Emilie Guérit. Encore bravo Héloïse !

8


COMPÉTITIONS

Championnat de Belgique de ski-alpinisme

Guillaume Funck J’arrive donc sur place 2 jours avant la course. Nous avons skié au sommet de l’Allemagne (Zugspitze, 2 962 m) pour prendre un peu l’altitude le premier jour. C’était une magnifique journée au-dessus des nuages avec une neige extra… Parfait pour se mettre en jambes ! Le lendemain, toujours sous le soleil bavarois, je fais une reco du parcours un peu (trop) longue (1 200m D+), mais toujours pas de Belges en vue. A cause du manque de neige, le parcours a changé et les jeunes feront le même parcours que les autres (1 050m D+). Le jour J, on prend un peu de temps pour se mettre en route, prendre les dossards, remplir le papier pour l’antidopage (oui, oui, il faut faire ça !), etc. Du coup, on arrive un peu à la bourre à la mittelstation où se trouve le départ et je me retrouve derrière pas mal de coureurs qui sont déjà prêts à partir. Je fais connaissance avec quelques Belges qui se trouvent à côté de moi, mais très vite le signal du départ est donné et le troupeau (c’est l’impression que ça donne) part au triple galop sur 50-100 m. Ça se marche sur les skis, ça joue un peu des épaules, puis on est vite obligé de ralentir à cause du nombre de participants et de la configuration du parcours. C’est alors que je comprends combien il est important d’être à l’avant du troupeau au moment du départ et pourquoi les gens courent au début : si t’es derrière, tu subis inévitablement les glissements des uns, les conversions ratées des autres. Les premiers 600 m de dénivelé passent relativement bien et les 50 derniers mètres de portage sont vraiment sympas (surtout au premier passage) bien que j’aie complètement raté la manip pour mettre les skis sur le dos. Alors, contrairement à toute attente, arrive le plus dur : la descente. En effet, tu te retrouves tout d’un coup dans une position statique, à faire l’opposé du mouvement

Depuis quelques années maintenant, a lieu le e Championnat de Belgique de ski-alpinisme. J’en n avais déjà entendu parler l’année passée, maiss cette année, pour de bon, j’ai commencé le skialpi et j’essaie d’en faire le plus souvent possible. Du coup, je m’empresse de m’inscrire à la Jennerstier : c’est la course du Championnat allemand à laquelle se greffent quelques Belges et Hollandais pour leur propre Championnat. Ma mère, emballée elle aussi et presque aussi excitée que moi, propose de m’accompagner pour ma première compet.

9


Arrivés en bas, on remet les A peaux et c’est reparti pour les p derniers 400 m de montée. Je d rencontre un Allemand super re per sympa avec qui j’échange s ge quelques mots, on s’enq ncourage. Après plus d’une c ne heure de course, j’aperçois ois le portage. Cette fois-ci, ci, je gère mieux la manip et j’arrive à rattraper ceux qui ui m’avaient largué dans la a descente. Quelques sup-porters belges sont au u rendez-vous et je passe e la ligne d’arrivée tout content et tout trempé après 1 h 23 de course !

de la montée. Le parcours a déjà été bien parcouru par d’autre coureurs et, du coup, pas de poudreuse, mais des bosses. C’est vraiment mon point faible et ça tire bien dans les cuisses. Heureusement, personne ne me dépasse, donc je ne suis pas découragé ; cependant, ceux avec qui j’ai monté m’ont bien largué.

Au sommet, je rencontre enfin som plusieurs Belges qui sont super sympas et très contents de voir qu’un jeune a aussi participé. Je vois arriver un peu plus tard l’Allemand de la montée. Le « buffet » à l’arrivée fait plaisir quand les jambes ont bien travaillé, mais c’est surtout la satisfaction d’être arrivé qui est géniale, puis aussi tous ces gens que tu rencontres et qui te félicitent, même si tu n’as pas fait une perf. Finalement, on se retrouve tous en bas pour la F remise des prix toujours dans une bonne ambiance. re Dommage, néanmoins, que Maximilien a eu un D empêchement, parce que j’étais le seul Belge de e ma m catégorie et puis ça m’aurait fait plaisir de rencontrer un autre skieur-alpiniste de mon âge (bon c en e plus !) Le lendemain, j’en profite pour faire une dernière sortie matinale sur les traces de la veille avant de repartir au pays. Vraiment, ce fut une expérience géniale et intéressante pour la suite dont je me souviendrai. Ce qui est sûr, c’est que ça donne envie nvie de continuer. A tous ceux eux que ça tente (les jeunes nes comme les vieux)) : n’hésitez plus, c’est un beau sport pratiqué par des gens souvent sympas as où le débutant se retrouve ve à côté des meilleurs sur le e départ. d En E ce qui me concerne, e, je j vous dis à l’année e prochaine ! p

10


COMPÉTITIONS

Le Championnat d’Europe orre de ski-alpinisme en A nd

Maximilien Drion du Chapois D 14 au 16 février 2014 se Du déroulaient, en Andorre, d le l Championnat d’Europe de ski-alpinisme. Les r championnats d’Europe et du Monde se font en alternance. L’année prochaine, le Championnat du Monde aura lieu à Verbier (2015). Deux courses étaient au programme pour toutes les catégories : la « Vertical race » le vendredi et « l’Individual race » le dimanche. Pour les cadets (15-17 ans), il s’agisca sait s d’une montée de 465 mètres de dénivelé lors de m la l Vertical race (une seule montée) et lors de l’Indim vidual race (3 montées, v 3 descentes, 1 portage), 1 100 mètres de dénivelé.

rapidement retrouvé dans le trio de tête derrière les 2 Italiens. J’ai tenu aussi longtemps que j’ai pu, avant de me faire distancer d’une vingtaine de mètres par le deuxième Italien. Sur la fin de la course, je me suis fais rattraper par un Suisse.

Ayant participé au Championnat du Monde l’année passée (2013), j’étais déjà partiellement préparé à ce grand rendezvous. Cette expérience m’a permis, peut-être, d’attaquer plus sereinement cette compétition. Mais la course est ti une u autre affaire, il faut être prêt le jour J pour mettre p toutes les chances de son t côté. Le matériel doit être c au top, il ne faut pas être malade, s’être entraîné minutieusement depuis mi-novembre.

Ces courses m’ont permis d’accumuler de l’expérience pour les futurs grands rendez-vous. C’est aussi la première médaille pour la Belgique en ski-alpinisme. J’espère que l’année prochaine, au Championnat du Monde à Verbier, je ne serai pas le seul athlète à représenter la Belgique.

Heureusement, toutes ces conditions m’étaient favorables. Vendredi matin, nous étions 17 cadets au départ : 4 Français, 3 Espagnols, 2 Italiens, 2 Suisses, 2 Andorrans, Andorran 1 Bulgare, 1 Tchèque, 1 Autrichien et 1 Belge (moi). Ma course a pour le moins été très éprouvante, je suis parti très vite et me suis

11

C’est avec lui que je vais me battre jusqu’à l’arrivée pour la troisième place. C’est dans le sprint final, à la fois décisif et éprouvant, que la médaille de bronze allait se jouer. Nous sommes allés chercher dans nos derniers retranchements le peu d’énergie qui nous restait, après vingt minutes de course. Sur la ligne d’arrivée, je m’impose face au Suisse de seulement 76 centièmes ! Un mètre après la ligne, je m’écroule de fatigue, mais heureux de ce que j’ai accompli. Deux jours après cette course, que l’on peut qualifier d’éprouvante, se déroulait la course individuelle. Le scénario ne fut pas le même, il faisait mauvais (brouillard, froid et neige) et la fatigue se faisait ressentir dans les jambes. Je n’avais malheureusement plus les capacités pour me battre pour le podium. Dès la moitié de la course, je fus contraint de ralentir à cause de crampes. Malgré cela, je finis la course et obtient un dixième rang.

Vous pouvez me suivre sur ma page Facebook : Maximilien Drion ou via mon site Internet : www.maximiliendrion.com. Des vidéos, des photos, des renseignements de ce Championnat d’Europe y sont présents.


COMPÉTITIONS

Maximilien Drion

ta 2014 en or à la Pierra Men

Maximilien Drion s’est particulièrement distingué, avec son ami Pierre Mettan (Swiss Team) le week-end des 22 et 23 mars 2014 lors de la Pierra Menta. Celui-ci a également été suivi par une équipe TV de la RTBF dont les images ont été diffusées dans l’émission « Le week-end sportif » du dimanche 30 mars 2014.

Une excellente mise en valeur de ce sport encore méconnu en Belgique, mais qui récompense les efforts de Maximilien et de son entourage… La vidéo des podiums : http://youtu.be/zJe8F5LZ5JA

INFOS

Infos A céder : matériel cascade de glace en très bon état. Deux paires de crampons Grivel G14 Newmatic, 12 pointes, 2 piolets Grivel TaaKoon – A. Marchal – 0472/104.414 « Crêtes du Jura » 2014-2015 : randonnée raquettes de 5 jours en itinérance Dates : 30 décembre 2014 – 3 janvier 2015. Départ et arrivée : gare SNCF de Bellegarde-sur-Valserine (Ain). Niveau : randonneurs confirmés (10-15 km et ~1000 m+ par jour, portage d’un sac à dos de poids moyen). Connaissances techniques et expérience préalable de la raquette pas requises. PAF : environ 220,00 € par personne. Renseignements et inscription : Jean-François Fauconnier, stagiaire accompagnateur en montagne CAB (niveau 3), affilié à l’UPMM – 04/222.46.66 – jffauconnier@mail.be. Date limite pour les inscriptions : 15 septembre 2014

12

Olek Kazimirowski


13


ITINÉRAIRES

ToAlppinoisme estival

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Fiche 1 » » » » » »

» » » » » »

»

»

Nom : Contamine – Grisolle au Triangle du Tacul Massif : Mont-Blanc (France) Dénivelé : +/-750 m dont 350 m pour les difficultés Difficulté : AD Orientation : N-E Matériel : 1 piolet droit (2 si pas à l’aise en cramponnage ou mauvaise condition), crampons, baudrier, 3 dégaines, 4 friends taille moyenne, 2-3 broches à glace, casque, quelques sangles, un brin de 50 m. Cartographie : IGN 3630OT Chamonix Nombre de jours : 1 jour Type : mixte Départ : Chamonix – Aiguille du Midi Altitude de départ : 3 842 m Approche : descendre de l’Aiguille du Midi et rejoindre le Col du Midi (3 532 m), rejoindre la gauche du Triangle du Tacul et la base de la pente de neige/glace donnant accès à la Contamine Grisolle. Cheminement : passer la rimaye près de l’arête rocheuse. Remonter la pente (45-50°), neige ou glace suivant les conditions, en restant à droite près du rocher. Quelques sangles/points à demeure. La pente se resserre en un couloir qui se termine par un verrou rocheux. Franchir le verrou, rocher ou glace suivant les conditions, 2 pitons à droite avant le verrou. Passer l’épaule, traverser à droite sur 10 m, remonter par une courte goulotte de glace (60-65°) qui mène à une courte arête en mixte. La remonter et atteindre la langue de neige. La remonter en diagonale gauche (40°) pour arriver au pied d’une seconde goulotte en glace. Remonter cette goulotte (50 m, 60° sur quelques mètres) et rejoindre une arête mixte. Gravir l’arête mixte pour arriver jusqu’à l’arête neigeuse. Poursuivre sur cette arête jusqu’au sommet du Triangle du Tacul (3 970 m). Descente : par la voie normale du Tacul

» » » » » »

» » » » » »

»

»

14

Nom : Dent du Géant – voie normale Massif : Mont-Blanc (France) Dénivelé : +/-700 m dont 160 m pour les difficultés Difficulté : D+, cotation libre 4C Orientation : Pilier S-O Matériel : 1 piolet droit, crampons, casque, baudrier, 4 friends taille moyenne, 4-5 dégaines, 1 broche à glace, quelques sangles, 2 brins de 50 m, chaussons si pas à l’aise en grosses sur le rocher dans le 4+. Cartographie : IGN 3630OT Chamonix Nombre de jours : 1 jour Type : mixte et rocher pour les difficultés Départ : Helbronner – refuge Torino Altitude de départ : 3 371 m Approche : au matin, avec la première benne, ou, depuis le refuge Torino, traverser le Glacier du Géant au Nord des Aiguilles Marbrées. Passer non loin du col du Géant, puis monter en traversant vers la gauche. Rejoindre la base d’un couloir qu’on remonte ou par les rochers s’il n’y a pas assez de neige. Arrivée sur un petit col avec, à gauche, un gendarme rocheux élancé et évident. Tourner à droite et suivre un semblant d’arête. Rester le plus possible sur le fil, en contournant les difficultés plutôt par la gauche au début. Une fois arrivé à un large gendarme triangulaire, traverser à droite (cairns) pour rejoindre rapidement le fil de l’arête. On arrive à la salle à manger. Laisser piolet, crampons, etc. Cheminement : attaquer un peu à gauche, en contrebas, par une vire menant à gauche. Traverser quelques mètres à gauche jusqu’à un spit (R0). Prendre 2 m à gauche et monter 15 m plutôt en ascendance à gauche IV+/V. On rejoint alors l’ancienne voie normale, R1 sur un gros anneau scellé ou 2 points fixes, au pied d’un couloir évident. Remonter ce couloir sur une trentaine de mètres jusqu’à une grande terrasse (rétablissement en IV/IV). La voie est ensuite équipée de grosses cordes fixes. Escalader les plaques Burgener sur 50 m, utiliser les gros anneaux pour faire des relais. Ne pas chercher à faire de trop grandes longueurs. Vers le haut, les cordes partent vers la droite via un système d’écailles. Gravir un dièdre raide et peu prisu (IV+). Poursuivre par une cheminée, puis par le fil de l’arête (III/IV) pour atteindre la Pointe Selle en passant sur une petite vire plein gaz versant Sud (4 009 m). Descendre une cheminée (III+) et franchir le ressaut suivant pour atteindre la Pointe Graham (4 013 m). Descente : en rappel, par l’itinéraire de montée sur des relais chaînés légèrement décalés par rapport aux cordes fixes. Intéressant si peu de monde dans l’itinéraire. Ou par la face Sud, en 3 rappels équipés en 60 m, possible avec 50 m, mais un rappel de plus. Rejoindre la brèche entre les deux sommets, le premier rappel est sous le sommet à gauche, de 46 m (intermédiaire à 25 m) et descend légèrement à gauche (face au rocher) jusqu’à une plateforme.


15


VIE DE NOS ROCHERS

Via ferrata de Landelies

La via ferrata de Landelies a été réaménagée avec placement de nouvelles broches « via ferrata » (avec queue de cochon) et une nouvelle ligne de vie (câble de 10 mm). Dans l’ensemble, il n’y a pas eu modification de l’équipement de progression (marches, échelons, barreaux, etc.) A la fin de la dernière partie, la via ferrata se termine par un rappel d’une hauteur de 20 m qui vous ramène au chemin d’accès. N’oubliez donc pas votre corde de minimum 40 m. Cette via ferrata comporte quelques passages difficiles ; notamment, la première traversée légèrement descendante avant de remonter dans la cheminée. Les prises de pieds sont également parfois fort espacées. La via ferrata est EXCLUSIVEMENT accessible aux membres du CAB ainsi que de l’UBS (la via ferrata a été, à l’origine, installée par le club UBS local « Les Suspendus ») et des autres fédérations avec lesquelles le CAB a un accord de réciprocité (comme pour tous les massifs gérés par le CAB). Pour des personnes non membres : elles peuvent, de façon individuelle, parcourir la via ferrata en étant invitée par un membre du CAB (invitation payante qui couvre les frais d’accès aux rochers et

l’assurance) ou, pour un groupe, il faut contacter le secrétariat du CAB (secretariat@clubalpin.be). Tous les renseignements à ce propos sont également disponibles sur le site du CAB : http://www.clubalpin.be/invitation. Pour une pratique individuelle, pas besoin de réserver. Si vous venez en groupe (à partir de 10 personnes), il faut prévenir et demander une réservation au secrétariat du CAB comme pour toute activité sur les différents massifs, de façon à éviter la surfréquentation. C’est le moment de rappeler quelques règles de sécurité et quelques conseils ou explications pour la pratique de la via ferrata.

Matériel individuel : Casque, harnais et longe dynamique pour via ferrata. Contrairement à l’impression de sécurité qu’on peut avoir en étant accroché au câble (surtout pour une personne habituée à grimper en tête de cordée), le choc consécutif à une chute en via ferrata peut être beaucoup plus brutal que le choc consécutif à une chute en tête de cordée (notion de facteur chute). Etre assuré par une sangle statique ou même une cordeEt lette dynamique peut conduire à un choc brutal provole quant des lésions internes ou même à une rupture de la qu sangle. Je pense que cela est maintenant bien compris sa par la plupart. pa Ce qui est peut-être moins connu est que, pour des C enfants de moins de 45 kg, le choc, en cas de chute, en ne sera pas suffisant que pour déclencher le fonctionnement de la longe dynamique (soit par déchirure des ne coutures ou par glissement dans un frein), mais ce choc co peut cependant être encore trop brutal pour la constipe tution plus fragile de l’enfant. tu Il faut absolument, dans ce cas, assurer l’enfant au moyen d’une corde qui passe dans les queues de cochon. Une d longueur d’une dizaine de mètres suffit. La progression lo se s fait à corde tendue ou l’enfant peut être assuré au moyen d’un demi-cabestan exécuté directement dans m la l queue de cochon. Pour éviter les pendules dans les sections horizontales, il reste indispensable que l’enfant dispose également d’une longe dynamique qu’il place sur le câble. Cela lui permet aussi d’en apprendre la manipulation. Il est, par ailleurs, toujours intéressant – également pour d’autres personnes débutantes ou moins à leur aise ou un peu « lourdes » – de les assurer, surtout dans des sections verticales plus difficiles que ce soit à la montée, mais plus encore à la descente (par exemple des passages avec corde à nœud ou passages surplombants).

16

Joe Dewez


Passages horizontaux Les pratiquants préfèrent un câble bien tendu horizon-talement auquel ils peuvent se tenir pour progresserr sans être trop rejeté vers l’extérieur. Cela n’est cependant pas possible pour éviter trop de charge sur les ancrages en cas de chute (c’est avant tout à cela que sert la ligne de vie). Le dessin du parallélogramme des forces vous montre que pour un angle de 170° (soit 10° de moins que l’horizontale) il y a déjà sur chaque point d’ancrage une force égale à près de 3 fois la charge. Pour un angle de 175°, on trouve 11 fois la charge et pour un angle de 179° 30 fois ! Vous comprenez pourquoi il faut absolument se limiter à un angle compris entre 170° et 175°. Pour un angle de 170°, la flèche est d’environ 9 cm pour une distance de 2 m entre les deux points d’ancrage, donc : pour 18 m, pour une distance de 4 m. Si vous devez tirer sur le câble sur une section horizontale, plutôt que ue tirer vers l’extérieur, ce qui vous écarte plus du rocher et augmente la difficulté, tirez-vous plutôt dans la direction on du point d’ancrage suivant.

Tyrolienne Aussi bien sur la via ferrata de Landelies que sur celle des es Grands Malades, vous avez une petite tyrolienne (respecctivement d’une trentaine et d’une quinzaine de mètres). s). Ces tyroliennes sont pourvues de 2 câbles parallèless : sur l’un, vous placez votre poulie double (poulie pour ur câble, mais PAS de poulie rapide) et, sur l’autre, les deux ux mousquetons de votre longe (idéalement ouvertures es opposées). Placez une main sur le mousqueton SOUS S la poulie et la seconde aux deux mousquetons de la a longe, vous pouvez ainsi vous empêcher de tourner. Ne vous lancez pas au départ ; si, malgré tout, vouss arrivez un peu vite à la fin de la tyrolienne, vous pouvez vous freiner en tirant sur les mousquetons de la longe. Ne PAS freiner en prenant le câble sur lequel se trouve la poulie : certainement JAMAIS en plaçant la main devant la poulie. Pour des tyroliennes sur un seul câble, si vous avez des gants de cuir, vous pourriez freiner en appuyant très légèrement sur le câble DERRIERE la poulie, mais attention : si vous serrez trop fort, vous risquez de vous déboîter l’épaule ! Préparez votre réception en levant les pieds vers l’avant pour amortir le choc en pliant les jambes.

17


VIE DE NOS ROCHERS

Magnésie Le débat n’est pas neuf, mais l’utilisation de plus en plus grande de la magnésie et le classement de la plupart de nos massifs en Natura 2000 où, par définition, l’impact de l’escalade doit être réduit au minimum et la priorité accordée à la biodiversité, nécessitent de revenir sur la question. Cette question est également d’actualité dans les autres pays avec des réponses diverses qui vont de l’interdiction totale à la tolérance d’une utilisation avec parcimonie.

vos doigts dans le sac comme aide psychologique pour passer un pas plus dur !

La composition de la magnésie utilisée en escalade est du carbonate de magnésium à quasiment 100 %. Certains fabricants annoncent parfois quelques additifs, principalement pour la magnésie liquide.

La magnésie n’est quasiment pas soluble dans l’eau. Quand la pluie rince les prises dans les zones légèrement inclinées, elle emporte la magnésie, celle-ci peut s’accumuler dans les fissures et, en modifiant la qualité du substrat, avoir un effet direct sur les plantes des fissures. Il s’agit cependant d’un des habitats visés par le classement en Natura 2000 et donc d’une priorité imposée par ce classement. Dans ces zones généralement plus faciles et où la nécessité de la magnésie est moindre, la priorité doit rester aux objectifs de Natura 2000 : dans certains secteurs favorables à la végétation des rochers, l’emploi de toute forme de magnésie peut être interdit.

La première règle est que la magnésie ne doit servir qu’à assécher ses doigts ET SEULEMENT quand c’est nécessaire, RIEN de plus. Pas question donc de tick marks ou autres marques. Une éducation des grimpeurs dès leur premier contact avec l’escalade, souvent en salle, est absolument indispensable pour qu’ils puissent comprendre les effets de l’emploi de la magnésie, non pas tant la petite quantité de magnésie nécessaire pour assécher les doigts, mais bien la quantité de magnésie qui reste sur les prises ou qui se volatilise dans l’atmosphère (nuisance surtout dans les salles). L’exemple des grimpeurs plus forts est également un des leviers les plus efficaces pour l’attitude des jeunes qui veulent copier leurs « idoles ». La magnésie qui reste sur les prises est la principale nuisance, surtout dans les parties surplombantes qui ne sont pas rincées par la pluie, mais sont soumises à l’humidité ambiante et à la transpiration des doigts, les résidus forment alors une pâte lisse. Quand on sait que, dans la plupart des salles, les prises doivent être brossées dans un bain d’acide afin d’enlever le dépôt de magnésie et rendre les prises dans leur état d’origine, on comprend mieux l’effet de ce trop de magnésie sur les prises dans les rochers où il n’est pas possible de faire un tel « entretien ». La seconde règle est donc d’UTILISER LA MAGNESIE AVEC PARCIMONIE AFIN DE MINIMISER LA QUANTITE DE MAGNESIE QUI SERA LAISSEE SUR LA PRISE. Contrairement à la magnésie en vrac, les boules de magnésie permettent de limiter la quantité de magnésie utilisée, idem pour la magnésie liquide. Afin de limiter la nuisance tout en permettant au grimpeur de continuer à utiliser la magnésie, le CAB souhaite interdire l’emploi de magnésie en vrac tout en tolérant les boules de magnésie ou la magnésie liquide. Cette position tente ainsi de concilier les positions antagonistes. N’oubliez pas non plus, même avec les boules de magnésie, de souffler sur vos doigts avant de les poser sur la prise. Et surtout, quand vos doigts ont été asséchés, il ne sert à rien de replonger à nouveau et à plusieurs reprises

Finalement, l’idéal serait de brosser les prises que vous avez utilisées : si cela est difficile à concevoir dans les « grandes voies » que l’on sort par le haut, c’est tout à fait envisageable dans les voies où on redescend en moulinette. Pensez au grimpeur suivant, utilisez la brosse à dent, certains très bons grimpeurs le font déjà ☺ !

Pour être efficace, une interdiction doit pouvoir être acceptée et donc comprise par les pratiquants. Il faut accepter de remettre en question certaines habitudes et ses propres besoins et de les mettre en balance avec d’autres besoins, que ce soient ceux des autres grimpeurs qui souhaitent ne pas trouver des prises rendues glissantes par un dépôt de magnésie, ni un rocher parsemé de taches blanches ou les autres « habitants » des rochers, flore ou faune. En synthèse : – magnésie en vrac interdite, utilisez des boules de magnésie ou de la magnésie liquide ; – un simple chiffon en tissu éponge est souvent aussi efficace que la magnésie et il ne laisse aucune trace sur le rocher, ayez-en toujours un morceau attaché à votre baudrier ! ; – dans certains massifs ou secteurs, l’usage de toute forme de magnésie peut être interdit. On peut déjà citer l’entièreté du massif des Awirs, de Pepinster, le massif du Néviau à Dave (à l’exception du secteur central où un usage parcimonieux de la magnésie reste autorisé). Pour les autres massifs ou secteurs, une information locale est ou sera mise en place ; – si vous utilisez de la magnésie, n’oubliez pas de souffler sur vos doigts, de ne pas plonger les mains dans le sac par simple réflexe psychologique, mais de ne le faire que quand c’est absolument nécessaire ; – devenez un adepte de la brosse à dent… pensez aux suivants ; – pensez aussi à bien nettoyer vos semelles et à les assécher, non pas avec de la magnésie (qui produirait un effet inverse), mais avec un chiffon, éventuellement avec du pof !

18

Joe Dewez


VIE DE NOS ROCHERS

Toilet tes à Fr eÿr

Les toilettes du refuge ne fonctionnent plus bien depuis quelques temps (problème au niveau de la fosse septique) et consomment énormément d’eau (avec également le danger de gel en hiver). Ces toilettes servent également aux grimpeurs qui bivouaquent sur le plateau ainsi qu’aux autres (surtout depuis que le Chamonix a brûlé ).

Joe Dewez

Dans le cadre d’un site classé en Natura 2000, le CAB a décidé d’investir dans des toilettes plus écologiques et a fait le choix d’un système de toilettes sèches qui a fait ses preuves depuis plusieurs dizaines d’années à l’étranger : le système Clivus Multrum. Grâce au procédé de lombricompostage, le volume initial est réduit à moins de 5 % après 5 ans et donne un compost riche et stable qui peut être utilisé pour enrichir le sol. Un système de ventilation naturelle empêchera également les odeurs de se développer. Pour les utilisateurs que vous serez, rien de spécial à faire, pas de copeaux à ajouter ni de pédale à actionner. MAIS il sera TRES IMPORTANT de NE PAS jeter dans les toilettes des déchets de nourriture, des matières plastiques ou autres matières non biodégradables. NOUS comptons sur votre compréhension.

SANTÉ

t n o m m e r If n io t a m r o F Le saviez-vous ? La formation Ifremmont vous permet, une fois passé un contrôle des connaissances, l’accès au support médical par téléphone d’un médecin d’Ifremmont 24h/24.

Marc Nootens

La formation Ifremmont donnée en Belgique sera désormais donnée sur quatre jours durant lesquels vous recevrez toutes les matières vous permettant une autonomie en matière de secours en montagne. Nous vous ferons appliquer ces théories en les pratiquants sur le terrain. Aucun requis n’est nécessaire pour s’inscrire. Et mieux : nous vous demandons de remplir un formulaire qui nous permettra d’organiser la formation en fonction des niveaux de chacune et chacun.

Erratum : dans le précédent article, au point 11 des gestes de premiers secours : corrections à apporter : En Belgique, c’est Epipen Junior (0,15 mg adré/2ml) ou Epipen (0,3 mg adré/2 ml) pour adulte ou Jext (mêmes dosages) ; tous au même prix de 46,49 € et sur prescription médicale.

19


FALAISES

Christian Font aine

Taghia

ming Back to Marokko Jam

Novembre 2013 : Facebook, je suis maintenant ami avec « Gîte Saïd Taghia ». Mohammed, le fils de Saïd, fait rentrer sur le web ce petit coin du Haut-Atlas marocain. Petit retour en arrière, comme épisode one. En septembre 2011, nous faisions Sab, Bernard et moi notre premier trip à Taghia. En octobre 2012, épisode 2, avec Sylvie, Dino, Sang, Bernard, on remet le couvert. Et septembre-octobre 2013, épisode 3, back to Taghia avec Jean-Paul, David, Dino, et Bernard. Après enquête approfondie, nous pouvons garantir aux aventuriers de « Rwanda Jamming » (http://www.youtube. com/watch ?v=mT0THS2QmXY) qu’il y a bien des rochers à Taghia. Mais, private joke à part, qu’est-ce qui fait courir les grimpeurs vers ce petit coin de l’Atlas ? Des kilomètres de voies en calcaire rouge ocre et des canyons qui feraient délirer Blueberry, avec le gîte, les tajines et les mules pour le même prix. Cette année, Fatima et Saïd faisaient même concurrence au Mc Do, en rajoutant à l’occasion des frites et du coca. Et quoi ? C’était mieux « avant » ? Depuis quelques années déjà, les génératrices de la paroi des sources donnent au village l’électricité. Cette année, la nouvelle route arrive jusque Zaouyat Ahansal. Et on peut sans problème arriver à Taghia depuis Marrakech, dans la journée. Mohamed, qui étudie le tourisme et la gestion, fera sans doute entrer encore plus à l’avenir Taghia dans le village global.

Taoujdad – pilier Nord-Ouest, C. Fontaine, Bernard Goubau, Bernard Marnette. © C. Fontaine Seul bémol, le « développement économique » crée de la richesse et celle-ci n’est pas équitablement répartie. Mais après tout, auparavant, la seule chose qui était équitablement répartie, c’était la pauvreté… Les femmes du village s’organisent aussi et ont créé une coopérative qui commercialisera l’artisanat local. Je ne vais pas vous assommer avec ces interminables récits de voyage, pour vous dire qu’on « a fait » Taghia, comme ces milliers de touristes (que nous sommes) qui « font » les plages des Caraïbes, les Pyramides ou le musée du Louvre. Mais, allez-y ! Un de ces (trop) rares endroits du monde épargné de conflits. Bon, votre quota carbone risque quand même d’être bien entamé, car pour arriver à Mar-

Taghia, Bernard Marnette. © C. Fontaine

20


rakech, il faudra passer par l’une ou l’autre compagnie aérienne « low cost ». Mais le tourisme d’aventure est à ce prix ? Se dire que si l’on veut un peu contribuer au développement économique de ces pays, il faut fermer les yeux sur des pratiques très peu « commerce équitable et durable » (certaines compagnies font mieux, mais ne volent pas partout – voir http://www.pointafrique.com/). Si vous êtes tentés par l’aventure, n’hésitez pas à emporter du matos de seconde main pour Mohammed, grimpeur et guide de randonnée, qui nous a aidés chaque année à ouvrir les voies dont les topos sont résumés ci-dessous. Il a participé aussi à l’ouverture de la voie « Tarfat », sur la falaise de Machkour, et lui a donné son

Machkour – voie Tarfat, Bernard Goubau – Mohammed Amit. © B. Marnette nom. « Tarfat » signifie églantier et c’est la présence de cet arbuste dans la voie qui lui a donné l’idée. Inutile d’alimenter une polémique sur les noms des voies, qui sonnent souvent très peu « berbère » et qui pourraient même choquer parfois les sensibilités locales (voir à ce sujet un excellent article dans le topo de C. Ravier). Mais le fait que Mohammed ait participé à la grimpe d’ouverture et a gratifié les ouvreurs (Bernard et Dino) d’un thé à la menthe préparé au sommet, lui donne bien le droit de s’approprier la voie en lui donnant un nom. A bientôt pour un épisode 4 ? Déjà des kilomètres de voies mythiques avalées pour nous tous, ensemble ou séparément et dans le désordre : « Les rivières Pourpres », « A boire ou Je Tue le Chien », « Stae », « Là-Bès », « Haben oder sein », « Elf Minuten », « Trompetenkafer », « Belle et Berbère », « Canyon Apache », « Princesse Msmrir », « Tout pour le Club », « Baraka », « l’Axe du Mal », « Rouge Berbère », « l’Arête de « l’échelle de Chèvres », « l’Âne Sale », « Fesses », « Bassesses et Tentations ». Plus (+) un gros râteau qu’on s’est pris dans la nouvelle voie de Toni Arbones dans le Tadrarate : « Golden Age », 3 spits pour 30 m dans la 2e longueur. On s’est arrêtés dans la 3ème, qui était du même acabit. Faudra revenir avec un peu plus de mental. Références bibliographiques et infos : voir l’article dans « Ardennes et Alpes » n°171, 1er trimestre 2012. Coordonnées de Mohamed : Mohamed Amit – 00212(0)676786705. Il n’est pas comme le fils de Saïd, connecté à Internet, mais dans la mesure de ses moyens, il peut aussi vous aider dans votre découverte de Taghia. Il a ainsi assuré, en 2013, la logistique pour une équipe espagnole qui a ouvert une nouvelle voie sur la paroi du Tagoujimm’t, du côté de la « Fissure Diagonale ».

Tadrarate – l’Echelle à chèvres – Bernard Goubau. © C. Fontaine

21


Descriptif topo

Contrefort Est du Jbel Tadline Ouverture : 13 octobre 2012 C. Fontaine – B. Goubau – B. Marnette Voie : Tajineke pour Tadline H : 80 m – P : 125 m – D : D sup (5b)

Christian Font aine

Accès de Taghia : monter au sommet de la paroi de la cascade par le « Tirebouchon », emprunter un oued sec vers l’Ouest et atteindre les hauts pâturages de l’« Agoudal n’Ilamchane ». Après une source et le passage d’un col, on atteint une large dépression qu’une barre rocheuse orientée N-S ferme sur sa partie Ouest. Il s’agit d’un contrefort Est du Jbel Tadline qui, si on le suit vers le Nord, conduit par une brèche à l’Akka n’Tazarte.

Topo voie Tajineke.

Descente : du sommet, contourner vers le Sud la barre rocheuse jusqu’à un col séparant le Jbel Tadline de la longue crête du Tagoujimm’t n’Tsouiant, longer cette crête à flanc de coteau et rejoindre le Tire-Bouchon par un chemin bien marqué.

© B. Marnette

Paroi de Machkour Ouverture : 1er octobre 2013 Mohamed Amid – Bernard Goubau – Bernard Marnette Voie : Tarfat D : D sup (5 C+ obl.) – P : 185 m – H : 150 m Accès de Taghia : descendre vers Zaouyat, jusqu’à l’entrée du village de Tamdarote. La voie se trouve à 20 m à gauche de l’itinéraire n°123. Descente : en rappel dans la voie ou remonter au mieux sur la crête en obliquant vers le Sud. On rejoint un chemin au départ très peu marqué, puis un chemin assez large qui conduit à Taghia.

Akka n’Tazarte, contrefort Sud-Sud-Est du Jbel Amachad Ouverture : 9 octobre 2013 C. Fontaine – B. Marnette Voie : Canyon Tazarte Vibration H : 230 m – P : 300 m – D : TD (6a+ obl.)

Topo voie Tarfat. © B. Marnette

Accès de Taghia : descendre le chemin de Taghia vers Zaouyat jusque Tamdarote et remonter l’Akka n’Tazarte (la gorge des figuiers) jusqu’à la source (voir croquis p. 180 du topo de C. Ravier), où un bivouac commode est possible. Longer la rive gauche de l’Akka pendant 40 min jusqu’à l’aplomb de la voie n°109 (Canyonero). Remonter jusqu’à un dièdre à gauche d’un grand surplomb carré. Descente : soit rejoindre le sommet du plateau et longer la crête vers l’Ouest jusqu’à retrouver une brèche et un canal descendant situé au Nord de la voie n°111 (Aresta Bruc) qui conduit à l’Akka n’Tazarte, là où l’Akka s’incurve vers le Sud ; soit rejoindre une grande dépression à l’Est conduisant à un canyon sec (situé à l’Est de l’itinéraire n°103). Le descendre au mieux. Attention, il s’agit d’un itinéraire complexe, comprenant plusieurs rappels sur lunule. Un spit en place. Ne pas s’y engager sans cordelette à couper et éventuellement des spits à placer ; soit rejoindre Tamdarote par le plateau (voir croquis p. 180 du topo de C. Ravier). Topo Canyon Tazarte Vibration. © C. Fontaine

22


FALAISES

brugghe Eric Van Crom

e lg e b if s s a m u a e v u o n Un El Puig Campana

Flo Florian m’appelle samedi soir soi pendant un docu-fiction grimpe extrême avec Stallone. gri En pleine scène où la bonne femme pendule sur sa tyrofem lienne en plein vent, gros plan lie sur su la boucle du baudrier qui pète comme la plaquette en p alliage de Dave… a Ses mots sonnent comme S des d castagnettes, rythmées, infernales, joies, désirs i envahissent le téléphone : e Tonton Jean-Paul lui laisse les clés d’un nouveau site, vierge de vos mains moites. Il me donne rendez-vous le lendemain à 8 h 00 pas loin de Landelies et ne m’en dit pas plus. J’appelle Giorgos le porteur et Joël le semeur : ils acceptent facilement de laisser femmes et enfants pour une semaine de prospection et forage. Soixante kilos de machines, colle et broches numérotées du CAB, le matériel minimum pour saisir les 3 lignes essentielles de ce nouveau site, voies déjà classiques et étoilées avant même d’avoir goûté de notre gomme. Novembre 2013. Le village porte le nom de Benidorm, 100 000 habitants, des HLM, des restos os chinois, il y a même une grande étendue d’eau, u, salée, et même tiède. A 5 km de là, une face ce s’élève au soleil. Marche d’approche de 30 minutes, les cactus remplacent les ronces, je e regarde Flo : « Où c’est ici ? ». Je vois, dans ses es yeux émus, comme une slackline qui tremble, e, le funambule est tombé et coule sur sa joue.. La face n’est pas vierge, d’autres poilus sontt passés devant nous, mais il reste un éperon entier, une bande de 20 m de large sur 200 m, et le reste… Les lignes nous sautent aux yeux. Tout en bas, on distingue déjà le passage soigné de la sortie de la grotte qui saigne, en première longueur. Le départ du relais avec le jeté entre les deux gros trous, la deuxième longueur qui suit sur une succession de trous vers la gauche, puis retraverse à droite.

23

Avec les broches et le Sika, pas moyen d’équiper par le bas. On grimpe les grosses fissures évidentes en 5+, pas question d’y toucher, elles passent très bien sur coinceurs. Celles qui nous intéressent se protègent beaucoup moins facilement… On installe un relais solide, la moulinette est placée, le premier s’engage dans la prospection. Le calcaire est tout neuf et répond à toutes nos attentes et plus encore… Eric crie. Tous s’écartent, où est le danger ? C’est juste un croisé magnifique, sur adhérence pleine de micropiquots. Maintenant, vient un passage sur réglettes, des lames de scie. C’est bien plus beau que toutes nos espérances ! Les marques sont faites, soumises à l’agrégation collective, acceptées par le CA, fiches C93 et C4 complétées, les trous sont faits et Joël, avec son doigté univerfemellement connu, glisse sa colle, bourre la broche. Vingt-cinq mètres, 9 points, relais compris, équipement freÿrien. La cerveza nous arrête, une pluie fraîche typique du coin, le jour tombe, mais pas les ardeurs. Il faudra 3 jours à l’équipe du CAB Equipement pour sécuriser 3 voies : El Ojo de Œdipe, 2 longueurs ; lg 1, 25 m, 6B ; lg 2, 15 m, 6C, et El Testosteros del Toréador, 20 m, 7B. Le propriétaire du site qui ne l’est pas possède une maison à 5 km de là. Les conditions de vie n’y sont pas faciles : piscine, 2 chambres, grand living, terrasse barbecue, vue sur mer, son petit nom : Terra Mitica. Pour pas cher, les cars de grimpeurs du Nord pourront trouver refuge sous


cette humble toiture, afin d’approcher et goûter à cette nouvelle terre promise, presque immaculée. Remerciements au Club Alpino d’Alicante, au CAB direction technique, à notre prophète Florian, Tonton JeanPaul, Sébastien, Charlotte et Cécile pour les couleurs. Les ouvreurs : Eric Varappe, Joël Gratton, Giorgos Bidoua

PS 1 Les 5 conseils de l’ouvreur : 1. bien choisir son partenaire d’ouverture, sexe opposé, toujours au sourire, bonne réactivité aux longues expositions solaires, tête dure (ou bon casque) ;

PS 2 Mars 2014 : 3e et 4e longueur de l’Œil d’Œdipe (Eric Van Crombrugghe et Giorgos Athanasopoulos) Descriptif

2. choisis une ouverture sur moulinette, assez de vol avec la foreuse, les pitons, l’Iliade d’Homère, le marteau au baudrier quand le crochet goutte d’eau arrache la mini rondelle calcaire ;

– Longueur 1, 30 m, 6C, commence sous l’œil qui pleure, partage le 2e point avec le 7a+ voisin, puis gravit en ligne droite d’abord la petite grotte, puis une dalle très technique jusqu’au R1 ;

3. évite les lignes à coinceurs, ou ta mère, ton père, ton entraîneur, tes enfants et même les générations Black Diamond à venir te renieront ;

– Longueur 2, 20 m, 6C+, démarre à gauche avec un beau mouvement jeté dans un méga trou tranchant, puis suivre la fissure diagonale qui déverse à gauche pour, ensuite, traverser à droite sur des trous en croisés très techniques jusqu’au R2 ;

4. le travail d’ouvreur étant bridé de 100 compromis, choisis plutôt une roche tendre au forage : les falaises de Cap Blanc-Nez. Une seule batterie te permet 66 trous (+2 vire 3 selon la couleur de ton second de cordée) ; 5. tu es déjà à ta 5ème bière, il est 12 h 00, au café du coin, ta batterie charge encore depuis la fiesta d’hier au même comptoir, choisis la grande Chignole, à la Barbe de Claudio.

24


– Longueur 3, 40 m, 6B+, démarre e à gauche du relais par un croisé assezz long sur micro réglette, puis empreinte e la ligne du pendule de Foucault, passe e par un premier volume, 6 m faciles, puiss 2e volume technique et gestion du bal-lant pour, enfin, atteindre la grande grotte, R3 ; – Longueur 4, 15 m, 6B, prendre la colonne grecque aux cannelures dorées en plein milieu de la grotte pour sortir le gros toit avec de bonnes surprises. R4 ; – Longueur 5, « Wo’k in Po Graisse », 6B+, 30 m, dalle jusqu’au sommet du premier éperon.

PS 4 La Montagne de Ponoch. Surplombant les 69 fontaines du village de Polop. Déjà fort signée par la paëlla espagnole. Exemple que la crise dure ici depuis plus longtemps : après avoir retiré les moules, tomates et oignons, l’Espagnol a dû équiper ses voies avec des boulons de 8 mm enrobés de 5 tours de fil de fer pour clipper ses dégaines en toute confiance en plein 7a+… Work in Pogress de « Polomoche » (contraction du nom du village et de sa montagne, mais aussi animal mythologique passé à trépas par le valeureux Zéphyr dans la décalogie de Babar Long Nez), 40 m, 6b+, voie en 7 longueurs estimées homogènes… Sponsor ne pas s’abstenir.

PS 3 Je tiens à conseiller de vivre l’aventure du Penon de Ifach (cette écaille de 300 m qui plonge dans une mer chaude) en totale inversion : Charges-toi d’un sac de 20 kg (bivouac, ratatouille, matos ouverture, vino tinto Don Simon en brique, …). Tu montes au sommet par l’escalier anglais et tu lances ta corde comme au Verdon, à l’aplomb des grandes grottes déversantes plein Sud, pour un grand frisson de 6 rappels, un vrai thriller, qui vire en comédie dramatique quand, au 4e rappel, on oublie de donner l’impulse et le cinéphile qui ricane devant le fil à plomb tendu comme un string, dans le gaz à 3 m de la paroi. Petite info : la grotte ne permet finalement pas le strip poker prévu avec les filles, on descendra au final toute la face pour passer la soirée sur la plage et gagner la partie comme il se doigt.

25


MONTAGNES

Jody Laoureux

Cogne,

baties It alie, cascade et acro

J’oublie toujours un truc. Et ça en devient presque une règle. Une semaine à Cogne pour taper la glace, je monte voir les clients, je fais le tri du matos avec eux, et là… horreur et damnation : j’ai oublié mes piolets… un petit blanc, un moment de solitude. Pas de panique, on est à Cogne. Quinze minutes plus tard, me voilà armé de 2 piolets flambants neufs du centre de prêt de Grivel. La neige est aussi présente que mes piolets dans leur placard. On prend la direction de Lillaz Gully, après une montée bien locale, droit dans la pente, pour ne pas perdre de temps. Les premières coulées volent dans le goulet. On s’équipe, je monte la première longueur et m’arrête sous l’énorme bloc coincé pour faire relais. Je regarde les coulées passer devant moi, un toboggan… Une petite, une autre, puis une plus grosse, je m’inquiète doucement, un petit « ça va, les gars ? »… Et mes deux artistes, en mode bonhommes de neige, passent la tête du ressaut et me rejoignent. La suite sera une sorte de course à éviter les coulées de neige. Les gants, les gore tex, tout se mouille… Devant nous, une cordée d’Anglais dans le petit passage raide en cailloux. Le plus balaise des deux ferme la route. Il est dans le petit passage clé, cassant le peu de glace restant. Il ripe des galoches, casse encore de la glace ; je me demande s’il va m’en laisser. Il transpire, il souffre… tout çça s’annonce intéressant. Il va finir p par me faire

de gauche – Relais Patri

mouiller mon slip, le seul eul truc encore sec sur moi à ce moment. Finalement, ça passe tout ut seul, on se dépêche de sorrtir en regardant les derniers rs gros spindrifts pour rentrer er dans la neige profonde e tombée toute la journée. Le e choix n’est pas facile entre le e chocolat chaud avec crème e fraîche et la bière. Je prendrai les deux ☺ Il neige, demain n’est pas encore là. François vs la gravité. Une affiche intéressante. Ce matin, on se retrouve Pied de Lill az – © Jody au pied de la cascade pour faire des manips, relais sur broches, grimper en tête et surtout faire un Abalakov. L’exercice maîtrisé au sol, François se lance en tête sur une dizaine de mètres, fait un relais et finit par un Abalakov… La descente à peine entamée, ne voilà pas que qu dans un nuage de neige, François est à nos pieds, enroulé comme un saucisson dans la corde, la tête pleine de neige… « Je d ne n comprends pas ce qui s’est passé ». Moi, je pense que je sais, l’Abalakov a explosé. Tel T un bonhomme de neige, il se relève, la l neige a joué son rôle de coussin airbag. Pierre-Yves n’est plus très chaud pour faire P un u essai à son tour ! Dernier jour, on part dans « Candelebro del Coyote »… Il neige des pizzas dès le matin. Quatre Espagnols devant, on les regarde… Un vieux conquistador grimpe en tête en se « vachant » sur ses piolets pour brocher ; 4ème broche… le piolet gicle entraînant le conquistador qui se retrouve à terre, dans la neige. On est tous un peu effrayés, mais il n’a rien… La neige tombe et a rempli son devoir de matelas.

ux © Jody Laoure

26

Laoureux


PAnocogne

: dernière lo ngueur de Tuborg –

Je pars à mon tour dans l’itinéraire de la mort, passant sur ces broches à moitié rentrées… Je mets la 4e et file au relais. La longueur suivante est sur une glace cassante, mais les bonnes pioches facilitent la grimpe. Et la dernière longueur se déroule dans une visibilité proche du néant et les assiettes qui continuent de tomber. Le décor apocalyptique est placé, le bruit uit sourd d’une avalanche, le vroum dure longngtemps, un autre suit et il y en aura 4 autres… … Nos regards se croisent, pas besoin de parler. L’heure est à la descente. On fait ait les rappels, on est au pied de la cascade, e, mouillés, mais entiers. Ça ira bien pour ur aujourd’hui, andiamo pour une bière et un coin près du feu.

oite – Patri de dr

reux © Jody Laou

27

© Jody Laou reux


MONTAGNES

l… a p é N u a g in k k e r t Un

Eric Thille

? »… Vous avez dit « banal

Avec ses 147 000 km² et ses variations extrêmes d’altitude, le Népal offre une grande diversité de paysages et reste un paradis pour les amateurs de trekking. Ses multiples possibilités attirent toujours un nombre important de randonneurs, avides de grands espaces, de sommets vertigineux et de rencontres improbables. Notre choix s’est porté sur la région des Annapurnas tout en évitant au maximum le circuit classique et très fréquenté proposé par les agences. Nous nous sommes donc écartés de ce parcours dès le 3ème jour de trek pour nous diriger plus au Nord, dans la vallée de Naar et Phu. Cette vallée ouverte au trekking depuis une dizaine d’années est restée encore très authentique. Les quelques rares villages habités le sont par des habitants d’origine tibétaine. Ils y vivent en totale autarcie, élevant des yaks et cultivant leurs terres de manière encore fort ancestrale, un véritable voyage dans le temps. C’est par une gorge profonde et étroite creusée au fil des temps par la Phu Kola que l’on atteint le village de Phu. Le sentier est taillé dans la roche au prix d’un travail impressionnant. Les parois verticales nous offrent une palette de couleurs qui émerveille nos regards. C’est après plusieurs heures de marche que les gorges s’élargissent enfin, offrant à nos yeux un paysage tout différent. Une large vallée s’ouvre devant nous. Un portique admirablement peint et un mur de manis de quelques dizaines de mètres indiquent l’entrée du village de Phu, perché à près de 4 000 mètres d’altitude. Les maisons, bâties en pierres sèches, accrochées à la montagne s’accolent et se superposent, se confondant parfaitement dans leur environnement. A cette époque de l’année, les récoltes sont terminées et le fourrage pour les animaux sèche sur les toits de chaque maison. Les terrains de culture sont rigoureusement délimités et soigneusement entretenus. De nombreux ux tas de bois sont aussi entreposés un peu eu partout dans le village. Il sert à alimenter er l’indispensable et unique poêle de chaque e famille. Pour quitter Phu, nous emprun-tons le même chemin qu’à l’aller, maiss cela n’est pas désagréable, permettantt ainsi une autre vision du chemin parcouru. Le village de Naar se trouve sur un autre versant de la vallée et présente les mêmes caractéristiques. Malgré son altitude élevée (4 110 m), il est habité toute l’année. L’élevage de yaks et l’entretien des cultures sont les principales activités de ses habitants. Le tourisme y est très peu développé et c’est très bien ainsi.

Lac Tilicho (4 920 m) –

© Eric Thil le

De Naar, le passage du Kang-la, col à 5 325 mètres, nous attend. Il permet de rejoindre la vallée menant à Manang, bourgade importante et très commerçante située sur le parcours classique du tour des Annapurnas. Mais avant cela, nous avons rendez-vous avec le Chulu Far East, un sommet de 6 058 mètres que nous avons projeté de gravir. L’agence népalaise et ses sherpas nous ont garanti qu’un passage existe pour rejoindre le camp de base du Chulu sans devoir redescendre dans la vallée. Cette possibilité nous a bien entendu ravis et c’est en toute confiance que nous les suivons. Sur place, à 5 300 m, nous constatons que ce passage périlleux est impraticable pour les porteurs. Il nécessite d’emprunter un glacier parsemé de crevasses et, donc, crampons et encordement s’avèrent indispensables. Faute de temps, nous sommes contraints d’abandonner notre projet d’ascension. Quelque peu

Lac Tilicho et la « Gran de Barrière » de M. Herz og –

28

© Eric Thil le


déçus par cette évidence, nous installons notre campement en ce lieu magique où nos regards portent du Manaslu jusqu’au Dhaulagiri et la chaîne des Annapurnas. Nous passerons le col Kang-la dès le lendemain et resterons un jour à Manang, le temps de prendre un peu de repos et de faire une petite lessive. La suite de notre trek nous emmène vers le lac Tilicho. Ce lac glaciaire, l’un des plus hauts du monde, est situé à 4 920 mètres. Le spectacle est de toute beauté. Il est bordé par les faces Nord de l’Annapurna I, du Gangapurna et du Tilicho Peak dont la raideur des versants provoque de fréquentes avalanches.

– lage de Phu trée du vil en l’ à s n Chorte

Campement à 5 200 m et le Pis ang Peak –

le © Eric Thil

Passer une nuit au bord de ce lac constitue une expérience fabuleuse. Tout n’est que pureté : l’air, l’eau, le ciel et l’absence de toute nuisance sonore sont les sources d’une parfaite plénitude. Pour quitter cet environnement d’exception, il faut encore de longues heures de marche et le passage de 2 hauts cols. La descente vertigineuse du col Mesokanto nécessite même la pose de cordes fixes, tant la pente enneigée est accentuée. Au bout de 18 jours de trek, nous rejoignons la vallée de la Khali Gandaki et une autre forme de civilisation. C’est à Jomson que nous devons reprendre l’avion pour nous ramener à Katmandou après une escale à Pokhara. Vingtcinq minutes de vol suffisent pour atteindre Pokhara, mais un vent soutenu empêche bien souvent les décollages. Dans pareil cas, les malchanceux sont entassés dans des jeeps et, tels des glaçons dans un shaker, sont secoués pendant une dizaine d’heures sur les 120 km qui séparent Jomson de Pokhara. Si j’en parle, je vous laisse deviner quel fut notre sort.

© Eric Thille

Pokhara est située au bord d’un grand lac où flottent de multiples embarcations colorées avec, pour toile de fond, toute la chaîne des Annapurnas. C’est une bourgade paisible qui mérite de s’y attarder quelques jours surtout après les journées parfois bien fatigantes d’un trek. Malheureusement, notre séjour au Népal touche à sa fin et nous n’y restons qu’une seule nuit. Un dernier passage à Katmandou et, blottis dans les sièges des rangées 27 et 28 d’un Airbus, il nous reste à fermer les yeux pour revivre les fabuleux moments de notre voyage. Oui ! Malgré le développement galopant du tourisme, le Népal offre encore la possibilité de le découvrir autrement, même sur base d’itinéraires dits très fréquentés. Personnellement, il m’a séduit et m’invite déjà à penser à d’autres découvertes. Période du trek : du 18/10/13 au 11/11/2013

Annapurnas Chaîne des

Village de Phu –

le © Eric Thil

Participants : Annick Rouserez, Michelle Gyling, JeanPierre Devaux, Paul Van Boeckel, Didier Winderick, Philippe Vandeveld, Philippe De Bruyn, Eric Thille et beaucoup d’autres en pensée.

© Eric Thil le

29


MONTAGNES

e é n n o d n a r e d i k s e g St a Escal’pades

Bonjour à tous. C’est avec grand plaisir que j’ai l’honneur de partager avec vous la formidable aventure d’un groupe de 13 fous qui ont voulu défier les monts enneigés du Beaufortain en février dernier.

Inutile de dire qu’après ce qu’on pourrait avoir considéré comme le purgatoire vosgien, pourquoi refuser le paradis du Beaufortain ? La réponse était donc toute trouvée et nous voici donc engagés tr à aller skier dans un haut lieu mythique (et mystique) d’où démarre la célèbre (e ccourse de la « Pierra Menta » : Arêches-en-Beaufort. A Ce petit village de Savoie offre une large panoplie de randonnées entre 1 000 et 2 700 m d’altitude où se succèdent les doux reliefs et les parois abruptes. Bref, exactement ce que Vincent, notre guide (ou grand gourou), cherchait pour ses disciples ☺.

ufortain rêve en Bea de es g sa y Neige et pa

Tout commença en 2012 par un petit : « Cela te dirait un petit stage d’initiation au ski de rando dans les Vosges ? Il paraît que c’est cool. ». Le stage dans les Vosges était, en effet, un passage obligé pour pouvoir accéder au Saint Graal : le stage dans le Beaufortain. Après cette première approche initiatique en 2013, dont le but était de nous familiariser avec le matériel et les différentes techniques, il était évident que cela ne pourrait se terminer ainsi au col de la Schlucht ! C’est donc bien naturellement qu’en fin 2013, la question a donc muté en « On s’inscrit pour le stage dans le Beaufortain ? Il va falloir se mettre en forme ! »

Des contrast es

à coupe le souffle !

Le stage se déroulait du 19 au 22 février dernier et c’est comme dans les contes de fées, tout commence par « Il était une fois… »

il faut assumer ! Une fois en forme,

C’est en décembre 2013 que David organisa la première séance d’information qui allait nous faire découvrir à quelle sauce nous allions être mangés ☺. Les capacités organisationnelles de David n’étant plus à démontrer, il nous a donc sorti le grand jeu avec le programme détaillé des 4 jours, les check-lists et les détails logistiques (lieu de chute, liens Internet pour la location du matériel, etc.) Petit message pour certains d’entre nous : quand je fais référence à un « lieu de chute », je ne veux pas dire que David avait réussi à prédire l’intégralité des

30

Yves Lejeune


lieux de nos chutes plus de 2 mois à l’avance ! Il est bon, mais ce n’est pas David Copperfield ! (De plus, j’aurais mis un « X » à lieu et un « S » à chute si cela avait été le cas ☺). J’en profite pour remercier David et Serge pour leur disponibilité. En anticipation, certains d’entre nous (surtout moi ☺) avions repris depuis quelques mois une pratique plus régulière du sport afin de pouvoir manger les dénivelés planifiés lors du séjour. Au programme : spining, jogging et natation. Nous nous sentions de plus en plus en forme au p plus on se rapprochait de la date pp fatidique.

La check-list des femmes : n’étant pas dans cette catégorie, j’imagine que celle des femmes reprenait certains éléments de la liste des hommes, mais en plus la trousse de maquillage, les gants assortis à la combinaison, un casque assorti aux chaussures, les robes du soir, les chaussures à talons, etc. ☺ La check-list de notre guide Vincent, quant à elle, reprenait les éléments de la check-list des hommes avec, en plus : le matériel de formation (avalanche, DVA, …), la valise de fartage et un tube de pommade anti-ronflement en cas de coup dur au gîte. Entre Ent J-4 et J-1, les voitures s’organisent et les derniers nie détails logistiques se peaufinent. Les sacs sont fin prêts. Il n’y a plus qu’à gérer l’impatience des participants et le réglage du réveil, car le rendezpar vous vo est à 4 h 30 du matin au Club ! Ça fait mal, mais ma c’est tellement bon ☺ ! Jour Jo 1 : mercredi 19/02. Après un réveil nocturne, nous no voici donc partis le sourire aux lèvres avec une u seule envie : chausser nos skis ! Après un trajet sans encombre, nous arrivons enfin à Beautr fort fo ! Le programme du jour : location du matériel r pour ceux qui n’étaient pas équipés, un bon lunch, équipement et évaluation du niveau du l groupe au Planay. g

splendeur, s toute sa n da c n la B Le Mont

bonnet et sans son

J-5 : les check-lists. Nous avons commencé à préparer gentiment nos sacs. Il y a 3 check-lists différentes : celle des hommes, celle des femmes et celle du guide. Celle des hommes reprenait entre autres : sac à dos avec fixations pour attacher les skis, DVA, pelle, sonde, skis, peaux de phoque, gourde thermo, frontale, crème solaire, couteau à neige,… et les apéros !

Le village est magnifique. Après une brève remontée mécanique, nous montons dans la forêt à mi- station. Il neige, le ciel est gris, mais la neige est bonne et le paysage magnifique. Après une brève descente sur piste, Vincent nous fait rapidement sortir des pistes et grimper sur une arête pour nous tester sur une pente vierge à 45°. Ça y est, nous y sommes, ! e n â d’ le Saint Graal ! Enfin, le premier champ de poudreuse du Beaufortain ! Ensuite, les premiers « HiiiiHaaaaa » pendant la descente, mais aussi aus les premières chutes dans la bonne humeur ! Nous nous nou engageons ensuite dans un canyon pour revenir vers le village. La neige tombe toujours et le canyon est très joli. Après l’arrivée sur le domaine, nous nous retrouvons tous autour d’un vin chaud pour célébrer notre première aventure.

ualle. it dit Maro ra u a … u st re su, j’aurais Si j’aurais

31


Vers 17 h 30, nous arrivons à Queige où nous attendent des hôtes charmants : Claire et Sébastien, du gîte de Molliessoulaz. Le soir, après notre installation, nous goûtons la bonne cuisine de Sébastien faite de produits locaux, autour d’une table conviviale. Après le repas, Vincent nous passe une vidéo sur les avalanches, répond à toutes nos questions sur les dangers de la montagne (avalanches et, bien sûr, les animaux dangereux style : dahu et yéti ☺). Nous débriefons les conditions météos du lendemain et parcourons le programme détaillé des courses des 2 groupes (initiés versus moins initiés).

commençons l’ascension de notre dernière course, accompagnés d’une météo magnifique avec un seul objectif : le sommet. Après le grand blanc de la veille, le grand bleu (tout vraisemblance avec des références de films est purement fortuite ☺ ; il ne manque plus que le Grand Jojo et la troupe est complète). Nous profitons tous ensemble de cette dernière montée avec le MontBlanc qui nous regarde. Les paysages sont à couper le souffle. Nous arrivons au sommet et profitons d’un moment de bonheur dans le plus grand respect des réalisations de la nature.

Jour 2 : jeudi 20/02. Après un copieux petit-déjeuner montagnard, on sent l’adrénaline. Tout le monde est excité par ce premier challenge, car c’est une course difficile et technique : tour du Lac de la Girotte et le Col de la Gittaz.

Après la dernière montée, il y a la dernière descente, tous ensemble, que nous interrompons pour une simulation de recherche de victimes en avalanche avec, dans le rôle principal, le célèbre acteur El Guido Vincenzo dans la peau d’un ami d’une victime ensevelie sous ses yeux. Après cette évaluation et le retour aux voitures, nous nous sommes tous retrouvés pour célébrer notre séjour autour d’un bon repas savoyard avant de reprendre la route vers le plat pays qui est le nôtre, avec des images et des souvenirs plein les yeux.

Notre groupe part du Planay en direction du lac. Le ciel est bleu et le soleil est au rendez-vous. Ça va être sensationnel ! Nous grimpons dans des paysages magnifiques pour sortir petit à petit du domaine et nous dirigeons vers le lac et son barrage. La montagne nous offre son plus beau profil avec une vue imprenable. L’effort est au rendez-vous comme prévu, mais la poudreuse aussi ! Les 2 groupes se rejoignent pour un verre au Planay afin de partager sur la journée. La suite nous amènera vers l’apéro, le repas de Seb et un briefing matériel de sac de ski de randonnée du guide très intéressant. Jour 3 : vendredi 21/02. Programme du jour : « Roche Plane ». C’est un jour blanc. Conditions très dures, mais la course est magnifique au travers des forêts de sapins. Traversant des villages abandonnés, nous devons arrêter l’ascension en raison des conditions météo et la faible visibilité. Après une brève pause, nous redescendons dans la meilleure poudreuse du séjour, au travers des sapins. Un seul mot : MAGNIFIQUE ! La descente nous fait oublier ce que nous avons enduré à la montée. Nous rentrons au gîte pour une bonne douche bien chaude. Pendant l’apéro, Serge et David initient un débriefing des 2 journées passées, ce qui permet à chacun de s’exprimer de manière constructive sur ce qu’il a trouvé de bien ou de moins bien afin de corriger le tir le lendemain. Après un super repas de Seb, il nous fait goûter le Beaufort de Thérèse qui le fabrique elle-même dans une ferme voisine. Ce soir-là, la soirée se termine avec une formation fartage des skis ! C’est un peu plus difficile que le repassage, mais la technique est la même ;-). Ce soir-là, nous faisons la connaissance de Maroualle, un jeune étudiant qui baroude un peu partout, avec qui nous sympathisons et allons passer une soirée formidable. Un blagueur, ce Maroualle ! Ambiance super conviviale comme tous les soirs, mais encore plus détendue, car c’est le dernier soir. Le retour se rapproche dangereusement. Jour 4 : samedi 22/02. Demi-journée de rando avec La Légette Grand Mont. Nous montons jusqu’au sommet de la station en télésiège (refuge des Arolles) et

Encore merci pour cette superbe aventure tous ensemble. C’était F O R M I D A B L E ! Comme diraient Stromae, Jef, Julien, Eric, Mathieu, Yves, David, Serge, Hannie, Manu, Fabienne, Vincent, Antoine, Maroualle, … Pour ceux qui voudraient vivre ce moment en film, Serge a fait un montage posté sur You Tube/Beaufortain 2014 à l’adresse suivante : http://www.youtube.com/ watch ?v=kIby0HMfiOM. A bientôt pour de nouvelles aventures du CAB d’Arlon.

nd-Mont. mmet du Gra ie, David, so u a , ts n rticipa t, Hann Tous les pa droite : Serge, Vincen Fabienne, e, à in e to ch u An o), De ga . is (et son Ov Jean-Franço , Manu, Mathieu et Yves en li Ju Eric,

32


VIE DE LA BIBLIOTHÈQUE

Alain Purnode

Remerciements

et aux lectrices et nouvel appel aux lecteurs

A la suite de notre appel lancé dans Ardennes et Alpes du 1er trimestre 2014, plusieurs lecteurs ont pris contact avec le secrétariat en proposant de compléter les collections de la bibliothèque. C’est la raison pour laquelle nous remercions chaleureusement Georges JANTY, Didier DEMETER et Daniel BERIAUX (dit « Averell ») d’avoir eu la gentillesse de contribuer à étoffer et à combler les vides des séries propres au CAB et à ses sections régionales. Le classement des périodiques s’est poursuivi et nous dressons actuellement un inventaire des revues françaises. La bibliothèque conserve une collection complète de la revue ALPI RANDO qui a été éditée de 1978 à 2006. La bibliothèque possède également une collection des revues VERTICAL, ALPES MAGAZINE, MONTAGNES MAGAZINE et PYRENEES MAGAZINE pour lesquelles des vides sont à déplorer.

Nous sommes à la recherche des revues suivantes : – VERTICAL : n°44 – juin 2004, n°54 – juin 2005, n°56 – août 2005, n°60 – janvier-février 2006 et n°63 – mai 2006.

Nouvelle série : n°22 – mars-avril 2010 et n°34 – mars-avril 2012. – ALPES MAGAZINE : n°s1, 2, 3, 4, 5, 6, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 28, 29, 30, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 80, 87, 120, 128, 129, 130 et 131. – MONTAGNES MAGAZINE : n°s1, 2, 3, 5, 6, 7, 9, 14, 16, 18, 19, 28, 32, 40, 81, 84, 90, 97, 98, 99, 253, 282, et à partir du n°322 (octobre 2007). – PYRÉNÉES MAGAZINE : les 48 premiers numéros ainsi que les n°s67, 99, 100, 132, 137, 138, 140, 143,145 et tous les numéros qui suivent le n°148 (juillet-août 2013). Un tout grand merci aux lecteurs ou lectrices qui pourraient offrir un exemplaire de ces revues citées. A titre d’échange, nous vérifierons dans nos doubles pour éventuellement compléter l’une ou l’autre série d’un généreux donateur. Il est bien entendu que l’ensemble des périodiques conservés à la bibliothèque peuvent être consultés par les membres.

Sélection des sommaires des revues

LES ALPES (CAS) – janvier 2014

– Courses : ski solitaire en Anniviers

– Courses : cabanes au romantisme trompeur : réussir son séjour en cabane non gardée – Environnement : veiller ensemble sur l’avenir problématique des montagnes Cascade de glace : dans les gorges du Pichoux, entre les cantons de Berne et du Jura – Législation : la montagne en libre accès ; négociations – Trekking : sur la rivière gelée du Zanskar au Ladakh – Raquettes : le Haut-Valais ; un paradis de la raquette

LES ALPES (CAS) – mars 2014

LES ALPES (CAS) – février 2014 – Courses : ski de haute montagne dans les Aravis – Sécurité : le natel1 perturbe le DVA – Randonnée à skis et à raquettes : le Rigi, une des plus belles régions de Suisse – Courses : hors traces sur les flancs du Rothorn 1 – Sécurité : quand la montagne est la plus forte 1

– Suggestions de courses : • Le Mont-Blanc, versant du soleil – ski et snowboard • Le Lac Léman vue du Sud • Skier en terres Walser – Val Formazza – Sécurité : • Que valent les Apps de sauvetage ? • DVA en test • Se connaître pour mieux décider – Montagne et environnement : Traces de carnassiers dans la neige – Escalade sportive : • Ascension avec passion • Shorts aux normes, olympisme oblige • A qui les médailles ?

« Natel est une marque utilisée comme nom, exclusivement en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein, pour désigner le terme « téléphone mobile ». En 1975, les PTT suisses décident d’introduire un réseau de téléphonie mobile pour les véhicules sous le nom de Natel (Nationales Autotelefonnetz : Réseau téléphonique automobile national) dans le cadre du programme de promotion économique du Conseil fédéral. Suite au démantèlement des PTT en 1998 et à la libéralisation des télécommunications, Swisscom décide de plonger dans le marché de la téléphonie mobile, et dépose la marque Natel. Aujourd’hui, Swisscom est ainsi la seule entreprise à pouvoir utiliser ce terme à des fins commerciales. En Suisse, le terme reste néanmoins couramment utilisé comme synonyme de « téléphone mobile », quelle que soit la région linguistique. » – Source : Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Natel

33


• Des jeunes porteurs d’espoir • Controverse autour du galbe • Pourquoi des arbitres en escalade ? • Compétitions 2014 – Vie en montagne : • Sainte Marie de la Neige • Des spéléologues au sommet

– – – – –

Portrait : Axel Kahn, la randonnée à hauteur d’homme Découverte : Sainte-Victoire, un monument de calcaire Montagnes d’ailleurs : Neiges persanes Ski de pente raide : Une nouvelle ère pour le ski Histoire et mémoires : Léon Zwingelstein, le chemineau de la montagne

VERTICAL n°45 – janvier-février 2014 ALPES MAGAZINE – n°145 – février-mars 2014 – Alpes d’ailleurs : la vallée du Trient en Suisse, versant ensoleillé du Mont-Blanc – Rencontre : Franck Piccard, triple médaillé olympique en ski alpin – Dossier : Tignes : – six mois de l’année, 30.000 skieurs défilent par semaine – mars 1952 : les dernières heures du vieux Tignes – Chronique d’hiver : les Silversterchlausen d’Urnäsch ; fête traditionnelle haute en couleur – Alpes d’ici : la Vallouise, la montagne chaleureuse, bien connue pour ses étés, est superbe dans son isolement hivernal – Expédition : randonnée hivernale tractée à l’Alphubel de Nathanaël Schaeffer – Randonnée hivernale : Mont-Thabor ; un 3 000 à la portée de tous LA MONTAGNE ET ALPINISME (FFCAM) – mars, avril, mai 2014 – Entretien montagne : Christophe Gauchon, les montagnes ont un atlas – Vivre en montagne : Marie-Claude Turc, parfum d’altitude – Dossier : Premiers secours. Des formations pour tous

– – – – –

Dossier : Marmolada ; mythe en face Sud Cascade : en Chine : la vallée des glaces de Shuangqiao Alpinisme : en Jordanie : Nassrani Nord, la tour inaccessible Performance : Kunyang Chish East, 7 400 (Karakoram) Escalade : Italie : les aiguilles de la Sardaigne

VERTICAL n°46 – mars-avril 2014 – – – – – –

Dossier Annapurna, défi d’une vie d’alpiniste Montagnes d’Europe : Titlis, 3 238 m (Suisse) Méditerranée : Sierra Nevada (Andalousie) Interview : Mike Libecki Vertical Spirit : Oberland bernois Vertical Classic : Mont Dolent, 3 820 m, arête NNE et traversée

SENTIERS GR n°201 – hiver 2014 – – – –

Retour rando : Norvège ; frileux s’abstenir Idée rando : Famenne-Condroz Retour rando : les monts du Lévézou (Aveyron) Patrimoine : alerte sur la conservation du petit patrimoine ferroviaire – Nature : la sittelle torchepot – Photo : vitesse lente ou longue pose

HOMMAGES

Décès

Etienne Bastin

Eric Bastin m’a signalé le décès de son oncle Etienne Bastin le 6 décembre dernier à Sherbrook, au Canada. Grimpeur des années 60-70, il était devenu professeur en administration à l’Université de Sherbrook, une des grandes universités du Québec. Eric m’a raconté que, dans ses tous derniers jours, il a écouté son frère (le père d’Eric) lui lire le passage de ma découverte de Freÿr dans le livre « En Quête de plus grand », tout en serrant sur son cœur un caillou de Freÿr.

Jean Bourgeoi s

le 14 janvier 2014 és itt qu a us no n se ie Br René

Paul van de Calseyde

Je t’ai découvert sur le tard, rarement par ta propre parole, que tu avais parcimonieuse, mais à travers les innombrables histoires qui te concernent. Hergé s’est inspiré de ton frère André et toi pour ses « ketches » de Bruxelles, Quick et Flupke, avec une guitare en bateau à voile sur l’étang du parc Josaphat alors que tu avais plutôt le physique de Jérommeke. Comme chef naturel de la bande des jeunes du plateau de Freÿr avec les Patfoort, tu sécurisais les dangers du Colébi. Tu as vécu la lutte courageuse de ton frère André et quand le même itinéraire t’a été imposé, tu as décidé en silence de nous laisser l’image du vainqueur des sommets et des traversées. Merci René.

34


VIE DE LA FÉDÉ

Chronique du CA Marianne Coupatez

Dans le numéro précédent de votre Ardennes & Alpes, une synthèse des points importants abordés par le conseil d’administration de la fédération au cours de ses réunions mensuelles a été insérée. La première chronique a survolé l’année 2013 et la deuxième, ci-dessous, résume ce qui s’est passé le premier trimestre 2014.

Gestion des rochers : règlement La gestion des rochers implique de tenir compte de multiples contraintes, techniques, administratives et humaines. Un règlement destiné à mieux faire connaître ces contraintes et les décisions qu’elles provoquent a été élaboré.

Personnel temporaire Groupe de travail « Clubs/Fédération » Lors d’une journée de réflexion en octobre 2013, la fédération avait invité les clubs qui la composent à s’exprimer sur leurs attentes et leurs souhaits. Il en est sorti un groupe de travail qui a établi une liste précise d’actions destinées à rencontrer ces souhaits. Certaines de celles-ci sont déjà réalisées et d’autres sont en cours. Elles concernent une meilleure communication entre la fédération, les clubs et les sportifs, dans les domaines administratifs, sportifs et au sujet de l’accès aux massifs rocheux, la mise à disposition des clubs d’un logiciel efficace de gestion de leurs membres, permettant notamment d’éviter les doubles encodages par les Clubs et la fédération ainsi qu’une évolution des formations.

Commission informatique : nouvelle banque de donnée de gestion des affiliés Une nouvelles banque de données des membres de la fédération est en cours d’élaboration et devrait pouvoir être mise en application prochainement. Elle mettra à disposition des clubs et de la fédération, à tout moment et en tous lieux, toutes les données utiles relatives à leurs membres, elle offrira à ses membres la possibilité de consulter leur fiche personnelle et elle devrait permettre l’envoi beaucoup plus rapide des cartes de membres.

Commission médicale Réunion entre Marc Nootens, coordinateur de la commission médicale et le CA pour écouter les demandes des uns et des autres et tenter de répondre à leurs besoins respectifs, pas toujours compatibles.

Les nouveaux clubs qui ont rejoint le CAB Tout à la fin de l’année 2013, Entre Ciel et Terre et ESKIlibre ont rejoint notre fédération. Leur intégration dans le CAB s’est finalisée en ce début d’année 2014.

35

Pour aider à faire face à la multiplication des tâches de la coordinatrice des formations dans cette période d’évolution des formations, le conseil d’administration a dégagé un petit budget pour une aide temporaire par un collaborateur extérieur.

Formations de moniteurs et commission pédagogique La transposition de la réforme de Bologne aux formations de moniteurs se poursuit et occupe une partie importante du temps du département sportif et du conseil d’administration. Les deux premiers volets (initiateur et éducateur) pour l’escalade et la randonnée ont été validés par la Commission pédagogique.

Assemblée Générale de la fédération, du 14 mars 2014 L’Assemblée Générale, qui regroupe les délégués des clubs, membres effectifs du CAB, s’est réunie le 14 mars 2014. Cinq nouveaux administrateurs ont rejoint les dix déjà actifs et le Conseil d’administration de votre fédé se compose donc actuellement de : Eric BERTHE Léon DEBACKER Cédric DELLICOUR Michel GOVAERTS Michelle GYLING Luc HERICKX Jean HERMANS Jean-Paul LACROIX Didier MARCHAL Lambert MARTIN Dominique OLBRECHTS Sophie PARIS Serge RAUCQ Annick ROUSEREZ Catherine ROUXHET


VIE DE LA FÉDÉ

: t r o p s t e r c Dé

Patrick Kelder s

ir e juridique synthèse et commenta

Décret du 8 décembre 2006 visant l’organisation et le subventionnement du sport en Communauté française Synthèse des dispositions décrétales et commentaires juridiques à destination des clubs affiliés à la fédération du CAB Mis à part un surplomb humide dans un rocher délité, quoi de plus rébarbatif qu’un texte de loi ? Pourtant, ils ont été nombreux lors de la réunion interclubs du 5 octobre 2013 à nous interpeller sur les exigences contenues dans le décret du 8 décembre 2006 visant l’organisation et le subventionnement du sport en Communauté française dont, manifestement, beaucoup d’entre eux ne connaissaient pas – ou mal – l’existence. Si la plupart des dispositions qu’il contient s’adressent, en priorité, aux fédérations sportives, certains articles devraient interpeller aussi les clubs, notamment sur les thématiques touchant à leur responsabilité : cette problématique est souvent abordée, un peu à tort et à travers en général et quelques rappels me paraissent utiles également. Bien entendu, un décret, comme une loi, est une source juridique normative générale et abstraite et nécessite, le plus souvent, une transposition concrète par le biais d’arrêtés d’application (royaux, gouvernementaux ou ministériels). Sachez cependant que ce décret contient de nombreuses mesures détaillées qui n’ont nul besoin de mesures d’application. D’autres, par contre, comme les prescriptions en matière d’encadrement, requièrent un dispositif réglementaire encore inexistant. Même si ce décret concerne prioritairement les fédérations sportives davantage que les cercles affiliés, il constitue la base de l’organisation du sport en Communauté française et devrait, dès lors, être connu des gestionnaires de clubs. Je n’irai pas jusqu’à vous souhaiter une lecture passionnante, mais, à tout le moins, utile… Brièvement, les objectifs du décret sont les suivants :

1- définir un certain nombre de concepts comme ceux de « fédération », de « club sportif (cercle) », de « sportif », de « cadre administratif » et de « cadre sportif » (article 1er). Cet article est cité in extenso pour votre information : Article 1er. – Pour l’application du présent décret, on entend par : 1° « Gouvernement » : le Gouvernement de la Communauté française ; 2° « Conseil supérieur » : le Conseil supérieur de l’éducation physique, des sports et de la vie en plein air, instauré par le décret du 23 décembre 1988 instituant le Conseil supérieur de l’éducation physique, des sports et de la vie en plein air auprès de l’Exécutif de la Communauté française ; 3° « Sportif(ve) » : personne physique affiliée à un cercle qui se prépare en vue d’une activité sportive ou qui y participe ; 4° « Membre » : personne physique affiliée, par l’intermédiaire d’un cercle, à une fédération ou une association telle que définie aux 8°, 9° et 10° ; 5° « Cercle » : association de membres affiliée à une fédération ou une association telle que définie aux 8°, 9° et 10° ; 6° « Cadre administratif » : personnes employées à des fonctions de direction, de gestion ou de secrétariat ; 7° « Cadre sportif » ; personnes employées à des fonctions pédagogiques, techniques ou d’organisation sportive ; 8° « Fédération sportive » : toute association de cercles qui vise tant l’organisation du sport pour tous que

36


du sport de haut niveau et qui, à ce titre, a pour buts de : a) promouvoir la pratique sportive dans toutes ses composantes ; b) contribuer par ses activités à l’épanouissement et au bien-être physique, psychique et social de ses membres ; c) favoriser la participation à des activités sportives ; d) contribuer au développement de programmes de détection, de perfectionnement et de suivi des sportifs qui présentent des potentialités qui permettent d’augurer des résultats significatifs à l’occasion des Jeux olympiques d’été ou d’hiver, des Championnats du Monde, d’Europe ou de toutes autres compétitions de haut niveau ; 9° « Fédération sportive de loisirs » : toute association de cercles dont la principale mission est d’assurer l’organisation et le développement du sport pour tous et qui, à ce titre, a pour buts de : a) promouvoir la pratique sportive de loisirs ; b) contribuer par ses activités à l’épanouissement et au bien-être physique, psychique et social de ses membres ; c) favoriser la participation à des activités sportives, en dehors de tout sport de haut niveau ; 10° « Associations sportives » : toute association qui vise à coordonner des activités sportives multidisciplinaires destinées à des personnes présentant des spécificités communes tout en participant au développement et à l’organisation de ces activités et qui, à ce titre, a pour buts de : a) promouvoir la pratique sportive de loisirs ; b) contribuer par ses activités à l’épanouissement et au bien-être physique, psychique et social de ses membres ; c) favoriser la participation à des activités sportives, en dehors de tout sport de haut niveau excepté pour l’association visée à l’article 25, 1° ; 11° « Sport scolaire » : ensemble des activités sportives organisées, en dehors des programmes des cours, par les fédérations sportives scolaires, à l’attention des élèves des enseignements fondamental et secondaire et qui ont pour buts de : a) contribuer à leur épanouissement physique, psychique et social ; b) susciter leur intérêt pour une pratique sportive dans le milieu associatif extrascolaire ;

37

12° « Fédération sportive scolaire » : association existant dans chacun des réseaux d’enseignement et mettant en œuvre des activités sportives à l’attention des élèves des enseignements fondamental et secondaire, en dehors des programmes de cours et qui permet de répondre aux buts visés au 11° ; 13° « Sport dans l’enseignement supérieur » : ensemble des activités sportives organisées, en dehors des programmes de cours, à l’attention des étudiants inscrits dans une institution universitaire visée par le décret de la Communauté française du 5 septembre 1994 ou dans un établissement d’enseignement supérieur artistique visé par la législation en vigueur en Communauté française ou une haute école visée par le décret du 5 août 1995 fixant l’organisation générale de l’enseignement supérieur en hautes écoles et qui ont pour buts de : a)

contribuer à leur épanouissement physique, psychique et social ;

b)

susciter leur intérêt pour une pratique sportive régulière ;

14° « Centre sportif dans l’enseignement supérieur » : centre sportif organisé par une institution universitaire visée par le décret de la Communauté française du 5 septembre 1994 ou par un établissement d’enseignement supérieur artistique visé par la législation en vigueur en Communauté française ou une haute école visée par le décret du 5 août 1995 fixant l’organisation générale de l’enseignement supérieur en hautes écoles, créé, animé et géré par des personnes privées et qui permet de répondre aux buts visés au 13°. 2- baliser les droits et obligations généraux des clubs (chapitre II) sur les plans de la sécurité, de la lutte contre le dopage, de l’encadrement et des transferts de sportifs. Remarque : une réglementation spécifique au dopage a été prise en application des articles 2 et 3 du décret (disponible à la fédération sur demande). Remarque : les articles 4 et 8 sont particulièrement importants, car ils instituent une obligation générale de responsabilité de la part des clubs. Pour cette raison, ils sont cités eux aussi dans leur intégralité. Article 4. – Les cercles prennent les mesures pour assurer la sécurité de leurs membres, des accompagnateurs, des spectateurs ou de tout autre participant lors des activités qu’ils organisent. Ces mesures concernent tant les équipements utilisés que les conditions matérielles et sportives d’organisation.


Cette disposition fait peser une responsabilité directe sur les clubs en ce qui concerne toute activité qu’ils organisent ; la charge de la preuve pour démontrer que la sécurité a bien été réfléchie et mise en œuvre leur incombe par conséquent. Article 8. – Les cercles doivent garantir à leurs membres un encadrement suffisant en nombre et formé conformément aux connaissances et exigences les plus récentes notamment en matière de méthodologie et de pédagogie sportive. Ils ont pour obligation de respecter les normes minimales fixées, le cas échéant, conformément à l’article 38. Cette disposition renforce la responsabilité des clubs tant du point de vue des mesures quantitatives en matière d’encadrement qu’en ce qui touche au degré de connaissance et d’aptitudes (savoir-faire) de leur personnel (bénévole ou rémunéré) sur les plans méthodologiques et pédagogiques. Il s’agit d’une exigence qui, même formulée de manière abstraite, impose une mise à jour continuelle des connaissances des personnes chargées de l’encadrement (moniteurs et autres personnes chargées d’accompagner la pratique du sport) et qui exige qu’une attention toute particulière soit portée à la question du nombre d’encadrants nécessaires pour assurer la sécurité de la pratique sportive (en fonction des conditions mêmes dans lesquelles cette pratique est organisée). Nul doute qu’en cas d’incident ou d’accident, cet article pourrait être évoqué pour attaquer un club organisateur en responsabilité, et ce en dépit de l’absence de normes de références imposées par l’administration des sports sur base de l’article 38 (sur ce point, sachez néanmoins que la Commission pédagogique mixte vient de ratifier la validation d’une nouvelle norme d’encadrement pour les moniteurs d’escalade du degré initiateur ; très vraisemblablement, elle adoptera plus tard une norme similaire pour les moniteurs d’escalade du degré éducateur). Notions de responsabilité civile Sans entrer dans le détail, je crois utile de rappeler que le mécanisme de base en responsabilité civile repose sur un triple paradigme : 1- l’existence d’un dommage ; 2- l’existence d’une faute ; 3- l’existence d’un lien de causalité entre le dommage et la faute ; 4- enfin, pour que la responsabilité soit engagée, il faut que celui qui fasse valoir un grief apporte la preuve de ce lien causal ; ce n’est pas toujours simple…

Cependant, il existe aussi des mécanismes de responsabilité plus lourds et, notamment, des mécanismes dans lesquels la responsabilité est : soit présumée (la charge de la preuve incombe par conséquent à celui sur qui la loi fait reposer la responsabilité. Ce renversement de la charge de la preuve est parfois impossible à exercer : démontrer que l’on n’a PAS commis de faute n’est guère aisé), soit dans lesquels la responsabilité est objective (dite sans faute) et/ou irréfragable, c’est-à-dire qu’il n’est pas possible de dégager sa responsabilité. La responsabilité des commettants du fait de leurs préposés est un type de responsabilité du fait d’autrui. Il s’agit de la situation dans laquelle un employé cause un dommage à un tiers et engage, dès lors, la responsabilité délictuelle de son employeur. Ce type de responsabilité est régi à l’article 1384 du Code civil dont son 5e alinéa dispose que : Article 1384 alinéa 5 du Code civil. – « Les maîtres et les commettants, (sont solidairement responsables) du dommage causé par leurs domestiques et préposés dans les fonctions auxquelles ils les ont employés ». Dans la situation d’un club faisant appel à un encadrant (bénévole ou non) pour assurer l’accompagnement de personnes désireuses de s’initier ou de se perfectionner à l’escalade – mais le cas de figure peut se présenter en randonnée ou dans toute pratique d’un autre sport naturellement –, le régime juridique est en effet celui, non de l’article 1382 (mécanisme classique de responsabilité pour faute), mais celui de l’article 1384 al.5 dans lequel le club pourrait être qualifié de « commettant » aux yeux de la loi et l’encadrant (bénévole ou non) de « préposé ». Pour que ce régime s’applique, il faut qu’il y ait un « lien de préposition », autrement dit qu’il y ait un rapport de subordination entre le commettant et le préposé, c’est-à-dire un rapport hiérarchique de type employeur/employé. Le commettant (le club en l’occurrence) a donc le pouvoir de commander et diriger l’action du préposé (le moniteur ou le bénévole qui encadre). Ce lien de préposition provient généralement du contrat de travail, mais pas seulement. En effet, il peut également ressortir dans les faits de liens d’amitié, de famille, de complaisance. Ce qui compte, c’est la réalité du pouvoir de l’un, sur l’autre et, dans le cas d’un club vis-à-vis de son personnel d’encadrement, ce lien de subordination est assez facile à démontrer puisque c’est le club qui désigne ses encadrants et leur donne les instructions pour que l’activité se déroule conformément aux objectifs qu’il poursuit ; il n’y a donc nul besoin d’un contrat de travail dans cette hypothèse.

38


Ce régime est particulièrement défavorable, en ce sens qu’il fait peser sur l’organisateur de l’activité (sortie falaise ou stage par exemple) une responsabilité beaucoup plus lourde. Si, pour les parents envers leurs enfants (alinéa 2) et les professeurs envers leurs élèves (alinéa 4), la loi permet une exonération de toute responsabilité en prouvant qu’ils n’ont pas commis de faute (ce n’est guère facile, mais reste possible), pour les commettants envers leurs préposés (cas du club ayant recours à un animateur ou à un moniteur par exemple), à l’inverse, il y a une responsabilité absolue (dite objective en droit), c’est-à-dire une responsabilité « sans faute » dans le chef du commettant. Dans ce cas précis, la loi considère que le dommage résulte nécessairement d’une faute supposée dans le chef de l’organisateur, considéré comme responsabilité civile délictuelle (pour autant néanmoins qu’une faute ait été démontrée dans le chef du préposé agissant dans le cadre de ses fonctions du préposé, c’est-à-dire l’encadrant. En effet, pour que la responsabilité délictuelle soit engagée, il faut un fait fautif : il faut prouver que le préposé a commis un acte de nature à engager sa responsabilité personnelle pour engager la responsabilité du commettant.). Si tel est le cas, le club ou le responsable de l’activité qui a été substitué par un préposé dans un lien de préposition (c’est-à-dire qu’il a autorité sur lui, même bénévolement, et que ce préposé a commis une faute, le dirigeant ne pourra plus s’exonérer d’une quelconque responsabilité). Le commettant ne pourra pas s’exonérer en prouvant qu’il n’a lui-même pas commis de faute. Son seul moyen est de prouver l’abus de fonction du préposé ou alors d’invoquer la cause étrangère telle que la force majeure. En résumé, dès lors qu’il y a préjudice dans une situation commettant/préposé et qu’une faute est démontrée dans le chef du moniteur, la responsabilité du premier est engagée (celle du préposé peut l’être également, en sus, sur base de l’article 1382 !). Attention donc à cette lourde charge qui pèse sur les dirigeants de clubs ou de salle, par exemple, et que l’article 8 du décret ne fait que faciliter. L’entrée en vigueur de normes réglementaires d’encadrement en escalade doit par conséquent faire l’objet de toute votre attention. Tout ceci peut sembler très compliqué et… l’est indéniablement d’autant que le droit de la RC est jurisprudentiel et, donc, évolutif. Autant le savoir, comme on dit… Pour le reste, le décret : 3- fixe les règles de reconnaissance des sportifs de haut niveau (ne concerne que les fédérations de haut niveau) ;

39

4- fixe les règles de reconnaissance des fédérations sportives (articles 15 et ss.) : trois cas de figure : a. agrément en tant que fédération sportive incluant le haut niveau et la compétition ; b. agrément en tant que fédération sportive de loisirs ; c. agrément en tant qu’association sportive ; 5- fixe les dispositions particulières concernant la pratique sportive par des personnes handicapées (articles 25 et ss) ; 6- fixe les dispositions particulières concernant le sport à l’école et dans l’enseignement supérieur (parcours sport études ; articles 28 et ss) ; 7- détermine les subventions admissibles et leurs modalités de liquidation : a. subvention forfaitaire annuelle de fonctionnement pour les fédérations agréées (article 30) ; b. subvention complémentaire destinée à soutenir la réalisation d’un plan programme de développement du sport de haut niveau incluant le personnel cadre (article 31) ; c. subvention des formations de cadres (article 44) ; 8- définit le cadre des formations assurées par les fédérations agréées en qualité d’opérateur de formations ; a. modalités d’organisation des formations générales (prises en charge par la DG Sport) ; b. modalités d’organisation des formations spécifiques (prises en charge par les fédérations agréées) Remarque : une attention particulière doit être portée à l’article 38 (disposition générale sur l’encadrement) qui permet au gouvernement de la FWB de fixer des normes minimales pour les disciplines sportives qu’il détermine ; un tel mécanisme n’existe pas encore, mais l’escalade est parmi les disciplines visées et il est question d’imposer ce système normatif dans un avenir plus ou moins proche (pas d’échéance fixée). Ceci relève d’une réflexion politique et pas seulement administrative (enjeux financiers notamment). 9- abroge les dispositions antérieures et définit les dispositions transitoires. Et si vous n’avez pas tout compris (au moins, si vous lisez ceci c’est que vous avez tout lu !), voici un condensé (très) vulgarisé : « Fais gaffe ! ☺ »


SENTIERS

Randonner

en Ardenne

Il y a quatre ans, Didier Demeter publiait un guide de randonnées en Wallonie : 48 randonnées pédestres réparties sur l’ensemble du territoire wallon. Le concept était précis : permettre à tout marcheur de parcourir des itinéraires en boucle d’une vingtaine de kilomètres, en se laissant simplement guider par le texte. Pas besoin de préparer son parcours, pas besoin de cartes, ni de boussole ! L’ouvrage n’était cependant pas exempt de défauts. Ainsi, par exemple, l’adresse Internet du blog où sont publiées les mises à jour1 n’y était pas mentionnée ... Or, la nature n’est pas un milieu immuable, les lieux évoluent au fil du temps : des pans entiers de forêts disparaissent régulièrement, frappés par l’exploitation forestière, des chemins se créent, d’autres changent d’aspect, il arrive même parfois qu’apparaissent l’une ou l’autre interdiction de passage … Et, surtout, certains coins de nos belles Ardennes avaient été quelque peu oubliés. Et ça, l’auteur trouvait que c’était une grosse lacune ! Après plus de trois années de travail, passées à parcourir inlassablement et passionnément chemins et sentiers par tous les temps, un nouveau guide voit le jour en ce printemps 2014. Publié aux Éditions du Gerfaut, il comporte deux volumes présentant chacun 15 randonnées en Ardenne : au total, donc, 30 itinéraires inédits, d’une longueur moyenne d’environ 20 km. Le terme « Ardenne » a été pris ici dans son acception la plus large, englobant notamment la Gaume, la Calestienne, la Meuse namuroise et une partie du Condroz. Cette réalisation bénéficie de l’expérience acquise : la conception des parcours s’en trouve nettement améliorée, leur description s’avère plus précise, complétée par une cartographie IGN. Les textes additionnels sont nombreux, fournissant de multiples informations sur les sites et points d’intérêt rencontrés. Ceux qui souhaitent des balades plus courtes ne sont pas oubliés : quelques-uns des parcours proposent un raccourci et chaque itinéraire est scindé en plusieurs sections. On peut donc, le cas échéant, opter pour le raccourci ou se contenter de ne parcourir que l’une ou plusieurs de ces sections … De vallons mystérieux en panoramas superbes, de fagnes insolites en forêts profondes, de témoignages du passé en sites étonnants … suivez le guide ! Ou, plutôt, emmenez-le avec vous !

1

http ://randos-w-wandel.blogspot.be/

40


41


CALENDRIER DES CLUBS

Date

Jour

Organisateur

Type d’activité

Lieu

Rendez-vous

15/05/14

Dimanche

CAB B Nature Rando

Rando 20 km 600-800 m dénivelé

La-Roche-en-Ardenne

Sur place

15/05/14

Jeudi

CAB-B

Soirée culturelle

Maison-Haute Boisfort

Sur place

17/05/14

Samedi

CAB B

Initiation escalade

Paradou

Sur place

17/05/14

Samedi

CABH

Grimper pour se ressourcer Escalade douce

Landelies

Au pied des rochers

18/05/14

Dimanche

CAB B

Initiation escalade

Corphalie

Sur place

18/05/14

Dimanche

CAB B Nature Rando

Rando 23-25 km

Nisramont

Sur place

18/05/14

Dimanche

CABH

Stage initiation via ferrata

Landelies

Au pied des rochers

18/05/14

Dimanche

Namur-Luxembourg

Randonnée

Mettet

place de Mettet

18/05/14

Dimanche

Namur-Luxembourg

Ecole d’escalade

Durnal

Sur le parking

24/05/14

Samedi

CAB – Liège

Portes Ouvertes du CAB Liège

Flémalle Carrière Chokier

24/05/14

Samedi

CAB-B

Préparation stage tous niveaux

Marche-les-Dames

Sur place

24/05/14

Dimanche

CABH

Portes Ouvertes

Landelies

Non défini

24/05 au 25/05/14

Samedi à dimanche

Membre du CAB – Liège

Alpinisme

Hohneck

25/05/14

Dimanche

CAB – Liège

Randonnée

Hauteurs de l’Ourthe

Eglise de Marcourt

25/05/14

Dimanche

EV

Falaise Jour 6

Freÿr

Sur place

25/05/14

Dimanche

Namur-Luxembourg

Escalade

Les Awirs

Sur le parking

28/05 au 01/06/14

Mercredi à dimanche

CAB B Nature Rando

Spécial rando

Les Vosges Hohneck

Gîte du Soltré

29/05/14

Jeudi

Namur-Luxembourg

Randonnée Vosges

Saint-Maurice-sur-Moselle

Camping Les Deux Ballons

29/05 au 1/06/14

Jeudi à dimanche

EV

Canyoning

Tessin Lombardie

Sur place

01/06/14

Dimanche

Namur-Luxembourg

Escalade

Hotton

Sur le parking

1/06 au 5/06/14

Dimanche à jeudi

Mountain Spirit

Verti-rando & catamaran

Calanques Marseille

Précisé ultérieurement

07/06 au 09/06/14

Samedi à lundi

CAB – Liège

Alpinisme Premier 4 000 m

Val d’Aoste

42


Heure

Inscription

9 h 45

Obligatoire

20 h 00

Sans

6,00 €

Lambert Martin lambert@ateliermartin.be 02/672.43.79

10 h 00

Obligatoire

40,00 €

Edouard Deramée edouard.deramee@skynet.be 02/377.71.37

10 h 00

Obligatoire

Gratuit

Jacques Douchamps 071/51.05.55 après 20 h 00 sauf mardi et jeudi

10 h 00

Obligatoire

40,00 €

Edouard Deramée edouard.deramee@skynet.be 02/377.71.37

9 h 45

Obligatoire

10 h 00

Obligatoire

9 h 30

Non

Jean-Luc Goffinet 0486/42.88.11

RV à 9 h 15 Rando de 25,5 km Nourriture pour la journée

10 h 00

Non

Jean-Christophe Peers 081/46.00.31

Possibilité de prêt de matériel Prévenir le contact si débutant

10 h 00

Non

10 h 00

Obligatoire

Non défini

Non

Gratuit

Oui

75,00 €

info@david-thirion.be 0495/33.57.88

10 h 00

Oui

5,00 €

activites@cabliege.org 0472/56.32.71

Encadrement par accompagnateur en Montagne

10 h 00

Obligatoire

295,00 € pour les 8 journées

Laurent Toisoul laurent@evolutionverticale.be 0497/41.03.06

Stages d’initiation, perfectionnement et autonomie en falaise

10 h 00

Non

Alain Thomas 081/83.38.66 0473/23.24.86

Matériel individuel

Jean-Luc Bouhon naturerando@scarlet.be 02/534.08.12 0499/39.45.62

Gite du Sotré Le Haut-Chitelet Hohneck Route des crêtes – BP 13 88400 Xonrupt-Longemer 10 places max

Michel Vanbecelaere 0478/48.40.34

Inscription souhaitée avant le 15/04/2014

295,00 €

Laurent Toisoul laurent@evolutionverticale.be 0497/41.03.06

Stages de perfectionnement, autonomie Pension complète en camping

Obligatoire Acompte : 80,00 €

P.A.F.

Obligatoire

Commentaires

Hugues Kessels hugues.kessels@netcourrier.com 0495/57.78.32 A définir

Maximum 8 personnes Débutants bienvenus

Jean-Luc Bouhon naturerando@scarlet.be 02/534.08.12 0499/39.45.62 25,00 €

Gratuit

moniteuralpinisme@gmail.com 0496/44.26.79 Préparation au Stage Tout Niveau Grand Paradis Monts Roses des 19-27/08/14

165,00 €

Oui 10 h 00

Contacts

Voir annonce club

10 h 00

Non

Voir sur le site

Matériel individuel

9 h00

Avant 01/03/14

Etudiants : 395,00 € Adultes : 450,00 €

Christophe Lehner christophe@mountainspirit.be 0477/46.88.91

Infos complètes : www.mountainspirit.be

Oui

300,00 €

activites@cabliege.org 0472/56.32.71

43


Date

Jour

Organisateur

Type d’activité

Lieu

Rendez-vous

07/06 au 09/06/14

Samedi à lundi

EV

Bloc

Fontainebleau

Sur place

07/06 au 09/06/14

Samedi – Lundi

Membre du CAB – Liège

Alpinisme

Courmayeur

08/06/14

Dimanche

CAB B

Sortie falaise

Les Awirs

Sur place

08/06/14

Dimanche

CABH

Escalade en falaise

Durnal

Parking des rochers

08/06/14

Dimanche

Namur-Luxembourg

Randonnée Namur-Freÿr

Dave rochers du Néviau

Parking face aux rochers

14/06/14

Samedi

CABH

Grimper pour se ressourcer Escalade douce

Landelies

Au pied des rochers

15/06/14

Dimanche

CAB B

Stage sécurité haute montagne

Centre ADEPS Forêt de Soigne

Sur place

15/06/14

Dimanche

CABH

Randonnée sportive 20-25 km

Non défini

Non défini

15/06/14

Dimanche

Namur-Luxembourg

Randonnée

Bouffioulx (Châtelet)

place de Bouffioulx rue St-Géry

15/06/14

Dimanche

Namur-Luxembourg

Escalade

Freÿr

Sur le parking

21 au 22/06/14

Samedi à dimanche

EV

Falaise Jour 7 et 8

Freÿr

Sur place

22/06/14

Dimanche

CAB B

Stage sécurité haute montagne

Centre ADEPS Forêt de Soigne

Sur place

22/06/14

Dimanche

CAB B

Sortie falaise

Ozo

Sur place

22/06/14

Dimanche

CAB B Nature Rando

Rando 20-25 km

A définir

Sur place

22/06/14

Dimanche

Namur-Luxembourg

Randonnée

Botassart

Syndicat d’nitiative

22/06/14

Dimanche

Namur-Luxembourg

Escalade

Beez

Sur le parking

29/06/14

Dimanche

CAB B Nature Rando

Rando 22-23 km

Vallée de la Lesse

Sur place

29/06/14

Dimanche

Namur-Luxembourg

Escalade

Pont-à-Lesse

Sur le parking

06/07/14

Dimanche

CABH

Journée famille rando au matin escalade l’après -midi

Goyet

Parking des grottes de Goyet

13/07/14

Dimanche

CABH

Relevé de la faune et de la lore

Landelies

Au pied des rochers

19/07 au 20/07/14

Samedi à dimanche

Membre du CAB – Liège

Alpinisme

Massif du Mont-Blanc

44


Heure

Inscription

P.A.F.

Contacts

Commentaires

10 h 00

Obligatoire

Gratuit

Laurent Toisoul laurent@evolutionverticale.be 0497/41.03.06

Sortie club Hébergement en gîte ou en camping non compris

Oui

250,00 €

info@david-thirion.be 0495/33.57.88

10 h 00

Souhaitée

10 h 00

Obligatoire

6 h 30

Non

10 h 00

Obligatoire

10 h 00

Philippe Lecocq plecocq@ulb.ac.be Gratuit

Stephan Mastrolill 0484/99.87.65

Débutants bienvenus

Jean Ghyse 081/61.25.41 0495/79.61.11

RV à 6 h 15 Rando +/- 40 km Nourriture pour la journée

Gratuit

Jacques Douchamps 071/51.05.55 après 20 h 00 sauf mardi et jeudi

Maximum 8 personnes Débutants bienvenus

Obligatoire

30,00 €

Lambert Martin lambert@ateliermartin.be 02/672.43.79

Révision des techniques d’encordement et progression en haute montagne

10 h 00

Obligatoire

Gratuit

Marc Charlot 0478/54.21.08

Dénivelé important Préparation montagne

9 h 30

Non

Jean-Luc Goffinet 0486/42.88.11

RV à 9 h 15 Rando 25 km Nourriture pour la journée

10 h 00

Non

Carl Declaye 0477/91.84.56

Matériel individuel

10 h 00

Obligatoire

295,00 € pour les 8 journées

Laurent Toisoul laurent@evolutionverticale.be 0497/41.03.06

Stages d’initiation, perfectionnement et autonomie en falaise

10 h 00

Obligatoire

30,00 €

Lambert Martin lambert@ateliermartin.be 02/672.43.79

A confirmer si affluence le 15/06

10 h 00

Souhaitée

Yves Raymaekers yves_raymaekers@hotmail.com 0477/63.85.85

9 h 45

Obligatoire

Philippe Gamme randophil@gmail.com 081/58.05.74 0494/54.47.66

10 h 00

Non

Jean-François Delvigne 0494/43.62.53

RV à 9 h 45 Rando +/- 23 km Nourriture pour la journée

10 h 00

Non

Katrine Lux 081/73.13.99 0475/38.40.93

Matériel individuel

9 h 45

Obligatoire

Jean-Luc Bouhon naturerando@scarlet.be 02/534.08.12 0499/39.45.62

10 h 00

Non

Pierre Streel 0475/25.30.32

Matériel individuel

10 h 00

Obligatoire

Gratuit

Luc Chevalier 081/61.05.95

Enfants , parents et grands-parents bienvenus

10 h 00

Obligatoire

Gratuit

Alexandra Van Paemel 0495/69.20.59

Objectif : créer un inventaire de la faune et de la flore des rochers de Landelies

Oui

175,00 €

info@david-thirion.be 0495/33.57.88

45


Date

Jour

Organisateur

Type d’activité

Lieu

Rendez-vous

19/07 au 23/07/14

Samedi à mercredi

EV

Canyoning

Tessin

Sur place

23/07 au 27/07/14

Mercredi à dimanche

EV

Canyoning

Tessin

Sur place

15/08 au 17/08/14

Vendredi à dimanche

Membre du CAB – Liège

Alpinisme

Ecrins

15/08 au 17/08/14

Vendredi

Namur-Luxembourg

Stage découverte de l’escalade

Dave Beez Freÿr

Parking du Néviau Dave

15/08 au 17/08/14

Vendredi à dimanche

CAB-B

Rassemblement grimpeurs

Fontainebleau

Sur place

17/08/14

Dimanche

CABH

Relever de la faune et de la flore

Landelies

Au pied des rochers

30/08/14

Samedi

EV

Falaise

Freÿr

Sur place

31/08/14

Dimanche

CAB B

Sortie falaise

Chaleux

Sur place

31/08/14

Dimanche

CABH

Escalade en falaise

Landelies

Au pied des rochers

07/09/14

Dimanche

CAB B

Sortie falaise

Grands Malades

Sur place

13/09 au 14/09/14

Samedi à dimanche

CABH

Stage 1er de cordée (part 1)

A définir

14/09/14

Diimanche

EV

Falaise

Freÿr

Sur place

20/09/14

Samedi

CABH

Nocturne

Landelies

Au pied des rochers

20/09 au 21/09/14

Samedi à dimanche

Membre du CAB – Liège

Alpinisme

Hohneck

21/09/14

Dimanche

CAB B

Sortie falaise

Dave

Sur place

21/09/14

Dimanche

Mountain Spirit

Escalade & Projection « photos & films »

Freÿr refuge CAB

Parking

27/09/14

Samedi

CAB B

Stage 1er de cordée 1/4

Marche-les-Dames

Sur place

27/09/14

Samedi

EV

Journée Portes Ouvertes

Beez Grands Malades

Sur place

27/09 au 28/09/14

Samedi à dimanche

CABH

Stage 1er de cordée (part 2)

A définir

28/09/14

Dimanche

CAB – Liège

Formation Sauvetage au sein de la cordée

Marche-les-Dames

MLD

28/09/14

Dimanche

CAB B

Stage 1er de cordée 2/4

Paradou

Sur place

46


Heure

Inscription

P.A.F.

Contacts

Commentaires

10 h 00

Obligatoire

295,00 €

Laurent Toisoul laurent@evolutionverticale.be 0497/41.03.06

Stages d’initiation. Pension complète en camping

10 h 00

Obligatoire

295,00 €

Laurent Toisoul laurent@evolutionverticale.be 0497/41.03.06

Stages d’initiation Pension complète en camping

Oui

250,00 €

0495/33.57.88 info@david-thirion.be

9 h 30

Oui

Pierre Ciparisse 0478/95.02.18

voir sur le site www.cabnamlux.be

Obligatoire

A définir

A confirmer

10 h 00

Obligatoire

Gratuit

Alexandra Van Paemel 0495/69.20.59

Objectif : créer un inventaire de la faune et de la flore des rochers de Landelies

10 h 00

Obligatoire

Gratuit

Laurent Toisoul laurent@evolutionverticale.be 0497/41.03.06

Sortie club

10 h 00

Souhaitée

10 h 00

Obligatoire

10 h 00

Souhaitée

Obligatoire

75,00 €

Voir annonce club

10 h 00

Obligatoire

Gratuit

Laurent Toisoul laurent@evolutionverticale.be 0497/41.03.06

Sortie club

18 h 00

-

Gratuit

Luc Chevalier 081/61.05.95

Voir annonce club

Oui

75,00 €

info@david-thirion.be 0495/33.57.88

Jacques Grisel jacques.grisel@skynet.be 02/375.65.56 Gratuit

Stephan Mastrolilli 0484/99.87.65

Débutants bienvenus

Mariame Philippe philippemariame@yahoo.fr

10 h 00

Souhaitée

Jacques Grisel jacques.grisel@skynet.be 02/375.65.56

A partir de 10 h 00

Oui

Gratuit

Christophe Lehner christophe@mountainspirit.be 0477/46.88.91

10 h 00

Obligatoire

90,00 €

Edouard Deramée edouard.deramee@skynet.be 02/377.71.37

10 h 00

Obligatoire

Gratuit

Laurent Toisoul laurent@evolutionverticale.be 0497/41.03.06

Journée de découverte des activités outdoor (alpinisme, randonnée, falaise via ferrata, spéléo)

Obligatoire

75,00 €

Voir annonce club

9 h 45

Oui

50,00 €

0472/56.32.71 activites@cabliege.org

10 h 00

Obligatoire

Voir 28/09

Edouard Deramée edouard.deramee@skynet.be 02/377.71.37

47

Retrouvailles bi-annuelles « Climb&Pictures » Photos & films à partir de 17 h 00 au CAB


ANNONCES DES CLUBS

CA B

Bruxelles-Brabant

rs 252 – 1190 Bruxelles : 02/343.54.00 – Av des Sept-Bonnie Président : Yves Raymaekers – Tél. 22.77.79 – eric.thille@gmail.com Secrétaire : Eric Thille – Tél. : 02/5 de la section du Brabant est toujours consultable sur le site club du ités activ des me ram La dernière mise à jour du prog http://www.cabbrabant.com. tronique le programme s désirez recevoir par courrier élec vou Si ». ités activ des ve bien inscrite nda age re vous que votre adresse mail se trou Allez voir à « Activités » ou « Not club et de la fédération, assurezdu ns atio ifest man les et ités mensuel des activ etariat@clubalpin.be chier membre de la fédération. secr dans votre fiche personnelle du fi

Réduction de 10 % pour tous les membres du CAB-B de moins de 25 ans !

RASSEMBLEMENT ESCALADE Dates : du 29/05/14 au 08/06/14. Lieu : Caroux (France). Inscription : souhaitée.

Renseignements : Edouard Deramée – edouard. deramee@skynet.be – 02/377.71.37

JOURNÉE « PRÉPARATION HAUTE MONTAGNE » LE DIMANCHE 15 JUIN 2014 De 10 h 00 à 18 h 00. Lieu : Centre ADEPS de la Forêt de Soignes. Ouverte à tous les membres en ordre de cotisation. PAF : 30,00 €. Nombre de participants : maximum 15 personnes. Encadrement : Jean de Macar – guide de haute montagne UIAGM.

Contact : Lambert Martin – 02/672.43.79 – lambert@ateliermartin.be. Envoyez un mail avant votre paiement pour vérifier si le nombre maximum n’est pas atteint. Si le nombre de participants est trop important, une 2e session pourrait être organisée le 22 juin. Suivez les infos et renseignements sur www.cabbrabant.com.

STAGE D’ALPINISME TOUS NIVEAUX AU GRAND PARADIS ET MONT-ROSE Dates : du mardi 19 août (le soir) au mercredi 27 août 2014 (le matin). Journée préparation technique : samedi 24 mai à Marche-les-Dames et est obligatoire. PAF : 839,00 €. Inscription : vu le nombre conséquent de postulants

lors de nos éditions « Stage Mont-Rose » précédents, il est recommandé aux candidats de ne pas tarder à prendre contact afin de pouvoir verser leur acompte d’inscription. Contact : Thierry Disneur – chef de stage – 02/660.84.37 – th.disneur@gmail.com

STAGE GRANDES PAROIS Lieu : Refuge Willy Jervis, Val Pellice (Italie). Dates : du samedi 23 août au samedi 30 août 2014. Encadrement : par des guides de haute montagne UIAGM : Robi Boulard et Jean de Macar. PAF : 660,00 € et 550,00 € pour les jeunes de moins de 25 ans en ordre de cotisation.

Conditions d’admission : passer du 5a, 5b en tête, 6 (ou plus) en second. Inscription : par versement d’un acompte de 300,00 €, solde à payer sur place. Contacts : Edouard Deramée – edouard.deramee@skynet.be – 02/377.71.37 – Lambert Martin – info@cabbrabant.com – 02/672.43.79

STAGE SÉCURITAIRE 1ER DE CORDÉE Lieux et dates : samedi 27 septembre 2014 : Marche-les-Dames à 9 h 30, départ 10 h 00 ; dimanche 28 septembre 2014 : Paradou à Yvoir, à 9 h 30, départ 10 h 00 ; samedi 4 octobre 2013 : Freÿr à 9 h 30, départ 10 h 00 ; samedi 11 octobre 2013 : Freÿr à 9 h 30, départ 10 h 00. PAF : 90,00 € et 72,00 € pour les jeunes de moins de 25 ans.

48

Condition d’admission : expérience, même réduite, de 1er de cordée. Inscription : obligatoire. Le stage est susceptible d’être annulé si le nombre de participants n’atteint pas 8. Contact : Edouard Deramée – edouard.deramee@skynet.be – 02/377.71.37


CA B

Hainaut

à 5030 Gembloux /25.19.39 – Rue Entrée jacques, 16 Président : Luc chevalier – Tél : 0486 hotmail.com – Tél : 0495/69 20 59 – secretcabh@ pas Secrétaire : Alexandra Van Paemel ités pour les mois à venir, n’hésitez et pour retrouver toutes nos activ ns les club e catio ifi notr mod ant les cern avec con , ns jour atio à Pour davantage d’inform e programme d’activités notr t men stam con et ns nes teno y den s d’Ar Nou web. la parution de ce numéro à visiter régulièrement notre site s ont été communiquées depuis nou qui ités activ s velle nou les plus récentes ainsi que Alpes. http://www.hainaut.club mai 2013. En suivant le lien des activités, … sur FACEBOOK depuis ce mois de anger vos expériences, proposer Le Club Alpin belge du Hainaut est , vous pouvez nous retrouver éch 64/, 7704 3204 m/7 k.co boo face https://www.

STAGE : INITIATION À LA VIA FERRATA Date : dimanche 18/05/2014. Lieu : rochers de Landelies de 10 h 00 à 16 h 30. Chef de stage : moniteur ADEPS niveau 2 – Johan de Wachter. Nombre de participants : maximum 6.

Public visé : personne n’ayant jamais fait de via ferrata ou ayant une expérience très limitée. PAF : 25,00 €. Inscription obligatoire : Luc Chevalier – 0486/25.19.39

JOURNÉE « PORTES OUVERTES » Date : samedi 24 mai 2014 de 10 h 00 à 17 h 30. Lieu : rochers de Landelies (rue du Blanc-Caillou à Montigny-Le-Tilleul). Public : membres et non membres.

Inscription obligatoire avant le 20 mai 2014. Renseignements et inscriptions : 0486/25.19.39 ou 081/610.595

RASSEMBLEMENT DANS LES DOLOMITES 2014 Dates : du 13 au 20 juillet 2014. Lieu : Pera di Fassa (Val di Fassa), entre le massif du Sella et celui de la Marmolada (Italie). Les activités possibles sont : via ferrata, escalade avec ou sans guide, escalade sur rochers équipés, randonnée, VTT, excursion nature.

Logement : soit à l’hôtel Crepei ou un autre à proximité, soit au camping Soal. Renseignements : Aldo Cassol – cassolaldo@brutele.be – 071/95.35.18 (le soir)

RASSEMBLEMENT RANDONNÉE – LA BÉRARDE (OISANS, FRANCE) PAF : à partir de 220,00 €. Renseignements : Philippe Vandeveld – 0476/48.05.88 (à contacter avant le 1er juin 2014).

Dates : du 19 au 26 juillet 2014. Lieu : La Bérarde. Logement : gîte Le Chamois. Inscription obligatoire.

RASSEMBLEMENT ALPINISME – LES HOUCHES (MONT-BLANC, FRANCE) Dates : du 2 au 9 juillet 2014. Lieu : Les Houches. Inscription obligatoire. PAF : 550,00 €.

Renseignements : Philippe Vandeveld – 0476/48.05.88 (à contacter avant le 1er juin 2014).

1ER DE CORDÉE – AUTOMNE 2014 Formation capacitaire reconnue par la fédération. Apprentissage et consolidation de toutes les techniques que doit savoir maîtriser un premier de cordée en escalade. Chef de stage : moniteur niveau 2 – Michel Salesse.

Dates : samedi 13/09, dimanche 14/09, samedi 27/10, dimanche 28/10. PAF : 75,00 €. Nombre de participants : minimum 6. Renseignements : Michel Salesse – 065/73.08.14. Inscriptions : Luc Chevalier – 0486/25.19.39

NOCTURNE À LANDELIES Date : le samedi 20 septembre 2014 à 18 h 00 pour une nocturne en escalade et en randonnée sur le site de Landelies. Chacun apporte sa viande et un plat d’accompagnement. N’oubliez pas vos couverts ! Le CABH s’occupera des barbecues, du bar, des pommes de terre et de la soupe. Escalade en soirée et en nocturne (n’oubliez pas votre frontale). Randonnée de 20 km à la lumière de l’astre lunaire. Les musiciens et les conteurs sont les bienvenus. Fin de la soirée vers 1 h 00.

49

Inscription : souhaitée avant le 15 septembre – Luc Chevalier – 0486/25.19.39. L’accès aux rochers est soumis aux conditions suivantes : gratuit pour les membres « cotisation pleine » ; les membres Bel-Indoor doivent s’inscrire avant le 15 septembre et verser 5,00 € (-18 ans) ou 9,00 € pour le complément d’assurance et l’accès aux rochers ; les non membres peuvent y participer uniquement sur invitation d’un membre cotisation pleine.


CA B

Liège

l.com /44.26.79, moniteuralpinisme@gmai Wallonie 6 – 4000 Liège – Tél. : 0496 de i Qua – it Dew re Pier : t iden Prés oo.be Tél. : 0495/25.12.78, debaleon@v Houlbouse, 33 – 4400 Flémalle – Secrétaire : Léon Debacker – Rue – activites@cabliege.org : Virginie Halleux – 0472/56.32.71 Renseignements et inscriptions – jodylaoureux@gmail.com ureux (GHM) : +33(0)6.24.42.15.96 book ! Pour les activités avec Jody Lao e :org ainsi que sur notre page Face e sur notre site web : www.cablieg lign en ent lem éga sont ités activ Toutes nos

JOURNÉE « PORTES OUVERTES » Le samedi 24 mai 2014. Responsable : Pierre Dewit – 0496/44.26.79 – moniteuralpinisme@gmail.com.

VAGABONDAGE SUR LES HAUTEURS DE L’OURTHE – 26 KM : CODE R05 Le dimanche 25 mai. Renseignements : Virginie Halleux – 0472/56.32.71 – activites@cabliege.org.

INITIATION À L’ALPINISME DANS LES VOSGES : (SE) Dates : 24 et 25/05/2014. Responsable : David Thirion – 0495/33.57. 88 – info@david-thirion.be.

STAGE MULTI ACTIVITÉS À AUSSOIS : CODE AU01 Dates : du 26 mai au 1er juin 2014 (possibilité de ne faire que 2 ou 3 jours suivant vos disponibilités). Renseignements : Virginie Halleux – 0472/56.32.71 – activites@cabliege.org

ESCALADE ET CANYON DANS LE VERDON : CODE E05 Dates : du 5 au 8 juin 2014. Encadrement : Jody Laoureux, guide de haute montagne UIAGM – +33(0)6.24.42.15.96 – jodylaoureux@gmail.com.

OBJECTIF PREMIER(S) 4000 M : CODE A03 Dates : 7, 8 et 9 juin 2014 (week-end de Pentecôte). Renseignements : Virginie Halleux – 0472/56.32.71 – activites@cabliege.org.

LONG WEEK-END À COURMAYEUR : (SE) Dates : 7, 8 et 9/06/2014. Responsable : David Thirion – 0495/33.57. 88 – info@david-thirion.be.

ESCALADE ET CANYON EN CORSE : CODE E06 Dates : du 9 au 14 juin 2014. Encadrement : Jody Laoureux, guide de haute montagne UIAGM – +33(0)6.24.42.15.96 – jodylaoureux@gmail.com.

PERFECTIONNEMENT À L’ALPINISME À CHAMONIX : CODE A04 Dates : du 23 au samedi 28 juin 2014. Encadrement : Jody Laoureux, guide de haute montagne UIAGM – +33(0)6.24.42.15.96 – jodylaoureux@gmail.com.

STAGE D’INITIATION À L’ALPINISME : CODE A05 Renseignements : Virginie Halleux – 0472/56.32.71 – activites@cabliege.org.

50


INITIATION COURSE DE NEIGE : (SE) Dates : 19 et 20/07/0214. Responsable : David Thirion – 0495/33.57. 88 – info@david-thirion.be.

ALPINISME À LA CABANE DE MOIRY : CODE A06 Dates : du 21 au 25 juillet 2014. Encadrement : Jody Laoureux, guide de haute montagne UIAGM – +33(0)6.24.42.15.96 – jodylaoureux@gmail.com.

TRAVERSÉE MONT-ROSE : CODE A07 Dates : du 28 juillet au 1er août 2014. Encadrement : Jody Laoureux, guide de haute montagne UIAGM – +33(0)6.24.42.15.96 – jodylaoureux@gmail.com

EXPÉDITION 7 000 M DANS LE PAMIR : CODE EX01 Date : départ début août 2014. Renseignements : Virginie Halleux – 0472/56.32.71 – activites@cabliege.org.

EIGER, ARÊTE MITTELLEGI – MÖNCH PAR LE NOLLEN – JUNGFRAU : CODE A08 Dates : du 4 au 8 août 2014. Encadrement : Jody Laoureux, guide de haute montagne UIAGM – +33(0)6.24.42.15.96 – jodylaoureux@gmail.com

BIVOUAC EN VALAIS : CODE A09 Dates : du 11 au 16 août 2014. Encadrement : Jody Laoureux, guide de haute montagne UIAGM – +33(0)6.24.42.15.96 – jodylaoureux@gmail.com

INITIATION COURSE DE NEIGE ET ROCHER DANS LE PARC DES ECRINS : (SE) Dates : 15, 16 et 17/08/2014. Responsable : David Thirion – 0495/33.57. 88 – info@david-thirion.be

LA HAUTE ROUTE CHAMONIX-ZERMATT : CODE A10 Date : le 6 septembre 2014. Renseignements : Virginie Halleux – 0472/56.32.71 – activites@cabliege.org.

INITIATION À L’ALPINISME DANS LES VOSGES : (SE) Dates : 20 et 21/09/2014. Responsable : David Thirion – 0495/33.57. 88 – info@david-thirion.be

FORMATION SAUVETAGE AU SEIN DE LA CORDÉE : CODE E07 Dates : le 28 septembre, les 5, 12 et 19 octobre 2014. Renseignements : Virginie Halleux – 0472/56.32.71 – activites@cabliege.org.

ège ASBL Ecole d’Escalade de Li ynet.be : 04/341.14.42 – top.rock.sprl@sk Rue de Spa, 1 à 4020 Liège – Tél. Fred. Responsable journalier : Dethier z Annick sere Rou Responsable administratif :

51

– site : www.toprock.be


Namur Luxembourg

CA B

Namur – Luxembour g

– president.cabnamlux@gmail.com – Rue des Viaux 27 – 5100 Jambes Président : Jean-François Delvigne 31.08.89 – renard.agnes@gmail.com lenne, 12 – 5100 Jambes – Tél. : 081/ Wel de Bois – 6. ard Ren ès Agn : Secrétaire du Club Alpin Belge créée en 193 la Section Namur-Luxembourg de issu est urg mbo uxe ur-L Le Club Alpin Belge Nam ment bénévole. iteurs brevetés, Il en a gardé le caractère foncière plus expérimentés, dont des mon rochers où prime la camaraderie et où les les es sur ontr de renc cala de e d’es ies form la sort t nen des Nos activités pren uvons le dimanche pour retro s nou s techniques Nou . iers nce atel érie Des exp ités. leur rgent d’infinies possibil transmettent leur passion et lesquelles nos deux provinces rego de sécurité. Les périodes de vacances et les r pou ées onn rand des r pou u termes belges et/o les connaissances, notamment en ski de randonnée, et même permettent également de rafraîchir asion de s’évader hors de nos frontières : escalade, randonnée, en Oisans l’occ es, un rassemblement d’alpinistes week-ends prolongés sont aussi nisons un séjour dans les Calanqu Vertical. orga s nou ée, ann que Cha etc. , des expéditions – Revue : Horizon t. Site Web : namur.clubalpin.be et un stage d’escalade au 15 aoû b Namur-Luxembourg) Groupe Neige et Montagne (Clu ies pendant toute la saison. ski de rando et proposons des sort me de la saison est en cours d’élaboration. Nous sommes des passionnés de ram prog es, de difficultés variées. Le de novembre. Ce sont des sorties NON encadré alpin.be/neigemontagne/ à partir .club mur ://na http sur le Il est disponib

RANDONNÉE EN ANGLETERRE Randonnées en étoile à partir du gîte St Radigunds Abbey Farm dans le Kent, près de Douvres. Dates : du 29/08/2014 au 02/09/2014 (possibilité de prolonger jusqu’au 5/9). PAF : ± 200,00 € sur la base de 10 participants.

Nombre de participants limité à 10 (capacité du gîte). Inscription obligatoire avant le 31 mai 2014. Contacts : Claire Vanderhaeghen – 071/72.88.66 – 0479/29.42.87 – Jean-Claude Mareschal – 081/44.02.74 – 0477/700.516

OISANS : PROGRAMME ÉTÉ 2014 1) Stage autonomie en haute montagne. Lieu : massif des Écrins – La Bérarde. Dates : du 29/06/2014 (soir) au 05/07/2014 (soir). Logement : Centre Alpin Belge « Le Chamois ». Niveau requis : expérience élémentaire de montagne et condition physique raisonnable. PAF : 495,00 € (sur base de 6 personnes). Inscription et paiement avant le 06/06/2014. 2) Rencontre d’alpinistes (rassemblement) : de l’initiation au perfectionnement. Lieu : massif des Écrins – La Bérarde. Dates : du 07/07/2014 (matin) au 12/07/2014 (soir) ou au 15/07/2014 (soir) pour ceux qui auraient envie de faire une course de plus grande envergure (une « grande course »). Logement : Centre Alpin Belge « Le Chamois ». PAF : 400,00 € (500,00 € pour ceux qui prolongent jusqu’au 15/07). Inscription et paiement avant le 06/06/2014. 3) Deux stages de perfectionnement. 1er stage : La Bérarde (6 jours). Logement : Centre Alpin Belge « Le Chamois ». Dates : du 28/07/2014 (matin) au 02/07/2014 (soir). Niveau requis : autonomie dans des courses de niveau AD minimum en rocher et PD minimum Des membres proposent… Le Val d’Aoste Comme chaque année, de fin juin à fin juillet et de fin août à début septembre, Bernard Marnette et André Doyen y seront présents. Connaissant bien la région, ils pourront conseiller (topos, cartes, particularités, etc.) ceux qui souhaitent découvrir ces

52

en neige/glace/mixte, bonne condition physique. Acceptation sur base d’une liste de courses réalisées en tête ou réversible (5 courses en neige/5 courses en neige/glace/mixte.). PAF : 300,00 € (sur base de 6 personnes). Inscription et paiement avant le 06/06/2014. 2e stage : Ailefroide (6 jours). Logement : camping d’Ailefroide. Dates : du 04/08/2014 (matin) au 09/08/2014 (soir). Niveau requis : idem au stage de perfectionnement de La Bérarde. PAF : 300,00 € (sur base de 6 p). Inscription et paiement avant le 06/06/2014. A savoir pour toutes les activités proposées : Encadrement : Quentin Delavignette, guide de haute montagne (UIAGM). Inscription et renseignements : au moyen du formulaire à télécharger sur le site du CAB NamurLuxembourg www.cabnamlux.be, dûment complété et renvoyé à : Chantal Ghyse-Detry, rue de la Maladrée 37 – 5030 Gembloux ou par courriel : ghyse.detry@skynet.be ou lechamois.cab@hotmail.com. Remarque : pour une prise de contact, des réponses à vos questions, pour du covoiturage éventuel, etc. : une réunion est prévue le vendredi 6 juin à 20 h 00 au CAB, av. Albert 1er, 129 à 5000 Namur. montagnes et, éventuellement, partager quelques aventures. Une heure de voiture suffit pour rejoindre les fonds de vallées qui donnent accès aux Alpes valaisannes, au Mont-Blanc, au Grand Paradis, etc. De très nombreux sommets de + de 3 000 m sont accessibles en randos de différentes difficultés. Pour contact et renseignements : André Doyen – 085/31.48.70.


Alpin) CR A (Centr e Routier re ssée de l’Herbatte 93 – 1300 Wav Président : Guy Carbonnelle – chau ch, 27 – 1030 Bruxelles eers 41.24.37 (soir) – Rue Vanderm 02/2 : Tél. – ray Neu re Clai : treroutieralpin.be ire Secréta m – Site internet : http://www.cen Courriel : secretaraitCRA@gmail.co

Le Centre Routier Alpin (CRA) a été créé en 1956. Il était le fruit du regroupement de plusieurs Clans Scouts (Gembloux, Schaerbeek et Uccle). Après des hauts et des bas, il a repris vigueur en 1993. Issu de la philosophie et de la pédagogie des scouts de l’époque, il en a gardé le mode de fonctionnement. C’est à travers l’exigence de notre sport que les jeunes apprennent l’autonomie, la responsabilité et l’engagement en respectant le rythme de chacun. Les aînés transmettent leurs connaissances aux plus jeunes et il est plus question de collaboration que de compétition dans l’approche de la pratique.

Notre collaboration avec le Club Alpin Belge et plus particulièrement avec le Club du Brabant ne date pas d’hier. Nous avons remodelé notre structure pour pouvoir répondre aux critères de la Fédération CAB, qui nous a accueillis en tant que Club en 2010. Des cours en salles, des sorties à la journée, des week-ends, des camps écoles sont organisés tout au long de l’année pour arriver doucement à l’autonomie en falaise. Le CRA, par des jeunes et pour des jeunes qui souhaitent vivre et partager la passion de la verticalité.

CAMP D’ÉTÉ AU CAROUX – JUILLET 2014 Le Caroux est le nom d’un parc régional de plusieurs centaines d’hectares qui se situe à l’extrême Sud des Cévennes et à une cinquantaine de kilomètres au Nord de Béziers. Ce territoire recèle plusieurs massifs qui vont de la dalle école aux grandes voies dites « montagnes » et qui en fait un terrain d’aventure pour tous les niveaux, tous les goûts et toutes les capacités. Entre les massifs coulent quelques torrents qui font le bonheur de tous : que ce soit ceux qui font le saut de la mort qui tue ; ceux (celles) qui font la crêpe sur de gros galets ; ceux qui font encore quelques pas de bloc ou encore ceux qui font la sieste (et nous avons un spécialiste). Le Centre Routier Alpin traîne ses mousquetons depuis plusieurs années sur ce beau granit sans en avoir encore fait le tour. Voilà donc pour le nom Caroux. Le camp de base est installé au Mas de Riols, une ancienne ferme du 18e siècle aménagée en gîte de groupe. Il se situe à quelques kilomètres au NO de Bédarieux, à flanc de montagne et c’est de là que nous partons explorer les massifs de la région : le Landeyran, le Roc Rouge, le Caussanel et, bien sûr, les massifs du Caroux. Les journées s’articulent en trois temps : Le matin est consacré à l’escalade avec des ateliers techniques et leur mise en pratique.

L’après-midi se passe en détente aquatique soit au lac du Salagou, soit dans le torrent des Gorges d’Heric. Il est parfois possible de choisir entre l’eau et retourner grimper. Le soir, nous proposons des ateliers techniques didactiques que nous mettons en pratique le lendemain. Les objectifs du camp sont les suivants : se familiariser avec le milieu vertical (niveau débutant) ; s’y perfectionner (niveau second de cordée) et acquérir une autonomie en paroi (niveau premier de cordée), le tout dans la bonne humeur et le plaisir. Chaque année, le groupe est différent avec les nouveaux, les anciens, les forts et les moins forts, mais chaque année aussi nous arrivons à vivre dans un groupe cohérent et à faire en sorte que chacun y trouve son compte. Renseignements pratiques : Pour qui : tous grimpeurs intéressés par 12 jours en falaise, sans niveau prérequis. Dates : du lundi 01/07/2014, départ le matin tôt de Bruxelles au dimanche 13/07/2014, retour le soir à Bruxelles. PAF : 525,00 €. Les inscriptions sont ouvertes à partir du 20 mai chez Guy Carbonnelle au 02/256.06.85 (soir). Le nombre de stagiaires est limité ! N’attendez pas la dernière minute pour vous inscrire.

RE A-J nisme pour les jeunes – REAj – Randonnée Escalade et Alpi n Belge® Alpi Club du Organisation jeunesse /95.52.27 www.reaj.org – mail@reaj.org – 0477

Le REAj sera encore présent en 2014. Pour voir nos activités et de nouveaux contenus vidéo, visitez la page web du REAj ! www.REAj.org À bientôt sur le web !

53


er ghem ASBL Ecole d’Escalade d’Aud Auderghem – Chaussée de Watermael, 136 à 1160 Présidente : Rouserez Annick

.be

t.be – site : www.newrockescalade

Tél. : 02/675.17.60 – new.rock@skyne

Durant tout l’été, la salle d’escalade New Rock organise des stages d’escalade pour petits et grands.

Du vendredi 27/06 au vendredi 04/07 :

Du lundi 11/08 au jeudi 14/08 :

Stages d’escalade falaise à Buis-les-Baronnies (Drôme, France). > 12 ans ayant une pratique d’au moins 2 ans d’escalade en salle et un niveau de 5b minimum. PAF : 650,00 €

Stage escalade. PAF : 63,00 €. Stage escalade + multi activités. PAF : 124,00 €. 6/9 ans ou 10/16 ans.

Du mardi 01/07 au vendredi 04/07 : Stage escalade. PAF : 63,00 €. Stage escalade + multi activités. PAF : 124,00 €. 6/9 ans ou 10/16 ans. Du lundi 07/07 au vendredi 11/07 : Stage escalade. PAF : 78,00 €. Stage escalade + tennis. PAF : 155,00 €. 6/9 ans ou 10/16 ans

Du lundi 18/08 au vendredi 22/08 : Stage escalade. PAF : 78,00 €. Stage escalade + tennis. PAF : 155 €. 6/9 ans ou 10/16 ans Du lundi 25/08 au vendredi 29/08 : Stage escalade. PAF : 63,00 €. Stage escalade + multi activités. PAF : 155,00 €. 6/9 ans ou 10/16 ans Lundi 25/08 :

Du lundi 14/07 au vendredi 18/07 : Stage escalade. PAF : 78,00 €. Stage escalade + multi-activités. PAF : 155,00 €. 6/9 ans ou 10/16 ans Du mardi 22/07 au vendredi 25/07 :

Initiation falaise. PAF : 80,00 €. > 18 ans Mardi 26/08 : Initiation falaise. PAF : 80,00 €. 8/12 ans Mercredi 27/08 :

Stage escalade. PAF : 63,00 €. Stage escalade + tennis. PAF : 124,00 €. 6/9 ans ou 10/16 ans

Initiation falaise. PAF : 80,00 €. 12/18 ans

Du lundi 28/07 au vendredi 01/08 :

Du jeudi 28/08 au dimanche 31/08 :

Stage escalade. PAF : 78,00 €. 6/9 ans ou 10/16 ans

Stage d’escalade à Fontainebleau (France). PAF : 290,00 €. > 10 ans

Du lundi 04/08 au vendredi 08/08 :

Pour vous inscrire à l’un de ces stages ou pour avoir plus d’informations, contactez-nous par téléphone au 02/675.17.60, par courriel : new.rock@skynet.be ou rendez-vous sur notre site Internet www.newrockescalade.be.

Stage escalade. PAF : 78,00 €. Stage escalade + tennis. PAF : 155,00 €. 6/9 ans ou 10/16 ans

Escal’pades çois Boudart, 36 – 6700 Arlon – Président : Serge Raucq – Rue Fran s.eu ade serge.raucq@escalp u – sandrine.piedboeuf@escalpades.e Secrétaire : Sandrine Piedboeuf

54


Entr e Ciel et Terr e jm@entrecieletterre.be – 010/45.64.76 – 0478/34.60.26 – er Laev De rc -Ma Jean : n ctio Dire – 1348 Louvain-la-Neuve Siège social : Place des Sports, 1 – Site : www.entrecieletterre.be Courriel : info@entrecieletterre.be

Stéphanie Poncin et Jean-Marc De Laever

BIKE AND CLIMB… WHAT ELSE ? Entre Ciel & Terre se lance dans un nouveau stage cette année : « Bike and Climb » ou comment faire rimer : bras, cuisses & neurones ! ECT crée un vrai trip de 5 jours où vous rallierez les falaises sur votre « 2 roues » ! Vélo & escalade : deux disciplines qui se marient à merveille ! On avance grâce à notre seule force musculaire ; sans pétrole, puces électroniques, ni Start&Stop ! Juste nous avec une motivation débordante, un mental d’acier, une soif d’aventures, d’expériences, de découvertes, de nature et de liberté !

Pourquoi lancer un tel stage ? Parce que nous pensons que pour vivre une Aventure, il ne faut pas nécessairement aller « loin », mais il faut surtout le vivre autrement… Parce qu’entre Louvain-la-Neuve et Freÿr, il y a beaucoup plus à découvrir qu’une longue frite bitumée et son cortège de camions. Parce que nous ne craignons ni la pluie, ni le vent, ni les crevaisons. Parce que notre pays est tout sauf plat et monotone et parce que nos falaises sont riches, nos paysages sont surprenants et nos vallées valent assurément le détour. Avant de grimper, c’est bien de s’échauffer… alors, à défaut de marche d’approche céüziennes, nous enfourcherons nos bicyclettes ! C’est si bon de vivre au grand air, à la lumière du soleil, de la lune et de notre frontale. Avec peu, mais l’essentiel, on a tout ! En fait, nous aimons ça et nous voulons vous faire partager nos passions ! Deux critères pour y participer : se situer dans la tranche 12-18 ans et avoir au moins une journée en falaise à son actif ! C’est le cas ? Alors, en avant pour remplir la boîte à souvenirs, à sensations et émotions ! Infos et inscriptions : www.entrecieletterre.be

55


ESK Ilibre asbl be 0477 45 55 46 – patrick.kienen@base. Administrateurs : Patrick Kienen : r manteau. Jean de Macar : 0476/71.81.36 un peu fraîche l’hiver avec son lége rand. Semi ouverte, agréable l’été, -le-G Orp à de cala d’es salle velle ESKIlibre, une nou Elle grandira chaque année. ia Rodts et Jean de Macar. Toute jeune, 7 m de haut, 10 cordes. Maïlys Kienen. Des tops monos : Cath et mie Jéré rie, Valé ick, Patr : é Un encadrement passionn

Stages enfants grandes vacances

Les bases et la sécurité sont maîtrisées. En route vers plus d’autonomie. Découverte des techniques de cordes, escalade en tête, apprentissage des techniques falaises, lecture de voies, travail spécifique, …

Du 30 juin au 4 juillet inclus. Du 14 au 18 juillet inclus. Du 4 au 8 août inclus. Du 18 au 22 août inclus. Les stages se déroulent de 9 h 00 à 13 h 00. Minimum 6 participants, à partir de 8 ans. Inscription et payement au plus tard 10 jours avant. PAF : 62,50 € Initiation adultes en salle 1 h d’encadrement personnalisé (maximum 2 personnes). Initiation à l’encordement et à la sécurité. Ensuite escalade libre, sous la surveillance du responsable. La participation aux frais comprend l’accès à la salle, le prêt du matériel et l’encadrement du jour. Initiation falaise Planning : voir notre page Facebook. Pour vos sorties à la carte : contacter notre staff. Cours enfants Initiation : les mercredis de 13 h 30 à 14 h 30. Les samedis de 10 à 11 h 00. De 6 à 12 ans. Initiation, découverte et mise en confiance. En chemin vers l’autonomie et la sécurité. Une découverte par le jeu et la responsabilisation mutuelle. Perfectionnement : les samedis de 11 à 12 h 30. A partir de 12 ans.

Tous les horaires, PAF et infos sur la page Facebook ESKIlibre. Reprise des cours : le samedi 6 septembre 2014. Nouveau A partir du vendredi 28 mars 2014. Tous les derniers vendredis du mois (sauf juillet et août) petite compet amicale, pour les habitués. Deux catégories : >= 6a et > 6a. Compet flash en moulinette. Inscription : au + tard le mercredi avant. Toutes les infos et les dates sur la page Facebook ESKIlibre. Côté pratique Pour les stages : le paiement doit être effectué pour la date limite d’inscription et fait office de réservation définitive (sous réserve du nombre minimal de participants). En cas d’annulation de dernière minute, remboursement de 50%, pour raison valable. Pour les cours enfants : paiement au plus tard le deuxième cours. Pour les compets : inscription au plus tard le mercredi avant. PAF = la PAF d’entrée pour les non abonnés. Gérance de la salle : Valérie Leyers – 0478/67.38.55. Adresse : 27a, rue du Crécou. 1350 Orp-le-Grand.

Zone Evasion – spiroux@zoneevasion.be Président : José Feron (SPIROUX) tan.huppertz@zoneevasion.be Secrétaire : Gaétan Huppertz – gae

Zone Evasion est un club d’escalade, familial et convivial, qui accueille petits et grands le vendredi (de 20 h 00 à 22 h 00) et le dimanche (de 14 h 00 à 18 h 00). Des cours dispensés par un moniteur breveté sont organisés certains vendredis (de 18 h 30 à 20 h 00). Nous proposons des formules d’abonnements mensuels,

56

trimestriels ou annuels (du 1er septembre au 31 août) ; il est aussi possible de payer à la séance. Nous proposons également l’organisation de fêtes d’anniversaire et ainsi permettre aux enfants de passer un moment unique, tout en s’initiant aux plaisirs de l’escalade. Uniquement possible le samedi après-midi, sur réservation.


Évolution Ver ticale ticale.be /41.03.06 – laurent@evolutionver Président : Laurent Toisoul – 0497 ticale.be nver /99.25.64 – patrick@evolutio Secrétaire : Patrick Gillotay – 0476 internet www.evolutionverticale.be ses activités, surfez sur notre site e, ski de rando Pour plus d’infos sur notre club et rando raquettes, cascade de glac ée, oning, via ferrata, randonn cany se, falai e, nism alpi : me ram Au prog

CANYONING Initiation/Perfectionnement/Autonomie Ces stages sont répartis en différents groupes de huit participants maximum, en fonction du niveau requis. L’objectif des stages 2 & 3 d’initiation à premier perfectionnement pour adultes et ados est de faire découvrir cette discipline dans des canyons faciles à peu difficiles. Le stage 1 d’autonomie a pour but de former les participants dans des canyons difficiles à très difficiles afin de leur permettre d’évoluer vers la formation de moniteur niveau 1. Cette formation de stages fédéraux pourra donc s’étaler sur plusieurs

années durant lesquelles chaque participant recevra un Carnet Individuel de Progression (CIP) attestant des compétences acquises. CAN14 : 29 mai au 1er juin 2014 – Tessin/Lombardie CAN24 : 19 au 23 juillet 2014 – Tessin CAN34 : 23 au 27 juillet 2014 – Tessin PAF : 295,00 €.

STAGE MULTISPORT Initiation/Perfectionnement Stage pour enfants de 8 à 12 ans désirant pratiquer toute la journée, durant une semaine, l’escalade en salle principalement, mais également la falaise, le VTT, la piscine, …

ESC14 : 25 au 29 août 2014 – Space Rock Poséidon. PAF : 145,00 €

Plus d’infos sur les autres activités du club dans le calendrier de la revue, sur notre site Internet www.evolutionverticale.be ou par courriel : laurent@evolutionverticale.be

y Stone Climbing Factor 0475/57.76.72 – christophedepotter@yahoo.fr – rue des Acacias 21 – 1950 Kraainem r, otte Dep phe isto Chr : t iden Prés hotmail.com – 0472/41.81.11 – 1090 Jette – vinciane_depotter@ 22 eyst Verb J-P rue , iane Vinc r Secrétaire : Depotte

Team climbCool e ce, 10 – 6032 Mont-sur-Marchienn : 071/47.44.90 – Rue Bonne-Allian Tél. – o Mas Dal po Filip : t iden Prés – jl.pauwels@climbcool.be – Rue Marbais, 6 – 6001 Marcinelle 0.48 43.5 071/ : Tél. – wels Pau is Secrétaire : Jean-Lou

57


Mount ain Spirit e – Tél. : 0477/.49.54.05 ue – dominique@mountainspirit.b Président : OLBRECHTS Dominiq 2 – http://mountainspirit.be ntainspirit.be – Tél. : 0476/24.47.9 Secrétaire : GILLET Pol – pol@mou

VERTI-RANDONNÉE/CATAMARAN AUX CALANQUES Dates : du dimanche 01/06 (matin) au jeudi 05/06/2014 (matin). Lieu : Calanques de Marseille et Cassis. Niveau technique et physique : activité accessible à toute personne en bonne condition physique et n’ayant pas peur de la hauteur. Matériel : matériel technique personnel. Le matériel spécifique peut être prêté par le club.

PAF : 450,00 € (395,00 € pour les étudiants). Inscription et paiement : avant le 01/03/2014 (8 places). Responsable : Christophe Lehner (moniteur d’escalade) – 0477/46.88.91 – christophe@mountainspirit.be

RANDONNÉE DANS LE MASSIF DES ÉCRINS Dates : du dimanche 20/07 (fin après midi) au dimanche 27/07/2014 (matin). Niveau technique et physique : activité accessible à toute personne ayant une condition physique raisonnable.

PAF : 420,00 €. Inscription et paiement : avant le 15/05/2014. Responsable : Pol Gillet (moniteur de randonnée) – 0476/24.47.92 – pol@mountainspirit.be

TREKKING & SOMMETS DE LA CORDILLÈRE BLANCHE AU PÉROU Dates : du 04/08 au 24/08/2014 (à confirmer). Possibilité de combiner avec le séjour « Trekking, volcans et sites archéologiques incas du Sud Pérou ». Niveau technique et physique : bonne condition physique pour supporter un effort modéré pour le trekking (marche de 6 à 8h/jour sur sentiers avec un sac à dos léger de 5 à 8 kg) et soutenu pour les

sommets (ascension de 6 à 12 heures – optionnels) en moyenne et haute altitude. Aucune expérience ou connaissance technique d’alpinisme n’est nécessaire. PAF : 1.850,00 €. Responsable : Christophe Lehner (moniteur d’alpinisme) – 0477/46.88.91 – christophe@mountainspirit.be

TREKKING & SITES ARCHÉOLOGIQUES INCAS DU SUD PÉROU Dates : du 23/08 au 12/09/2014. Possibilité de combiner avec le séjour « Trekking et sommets de la Cordillère Blanche au Pérou ». Niveau technique et physique : bonne condition physique pour supporter un effort modéré pour les trekkings (marche de 6 à 8h/jour sur sentiers avec un sac à dos léger de 5 kg) en moyenne et haute altitude.

Aucune expérience ou connaissance technique d’alpinisme n’est nécessaire. PAF : 1.850,00 €. Responsable : Christophe Lehner (moniteur d’alpinisme) – 0477/46.88.91 – christophe@mountainspirit.be

TREKKING SUR L’ILE DE LA RÉUNION Dates : du 07/11 au 22/11/2014. Niveau technique et physique : activité accessible à toute personne en bonne condition physique capable de marcher 6 à 8h/jour sur sentiers, avec un sac à dos léger (5 à 8 kg).

PAF : 1.350,00 €. Responsable : Christophe Lehner (moniteur d’alpinisme) – 0477/46.88.91 – christophe@mountainspirit.be

ESCALADE EN « GRANDES PAROIS » DANS LES GORGES DU VERDON Dates : du samedi 24/05 (soir) au samedi 31/05/2014 (matin). Lieu : La Palud-sur-Verdon (Alpes de Haute Provence). Niveau requis : 5b/c en falaise, expérience en grandes voies. Matériel : matériel technique personnel. Le matériel spécifique peut être prêté par le club.

58

PAF : 495,00 € (395,00 € pour les étudiants. Inscription et paiement : avant le 1/04/2014 (8 places). Responsable : Christophe Lehner (moniteur d’escalade) – 0477/46.88.91 – christophe@mountainspirit.be


ESCALADE & CATAMARAN AUX CALANQUES Dates : du dimanche 08/06 (matin) au samedi 14/06/2014 (matin). Lieu : Calanques de Marseille et Cassis. Niveau requis : niveau minimum 5b en tête et autonomie complète en falaise. Matériel : matériel technique personnel.

PAF : 495,00 €. Inscription et paiement : avant le 01/03/2014 (8 places). Responsable : Christophe Lehner (moniteur d’escalade) – 0477/46.88.91 – christophe@mountainspirit.be

AUTONOMIE EN GRANDES VOIES DANS LES CERCES & LE BRIANÇONNAIS Dates : du samedi 28/06 (soir) au samedi 05/07/2014 (matin). Lieu : massif des Cerces, du Briançonnais et de l’Oisans (à proximité de Briançon). Niveau requis : 5b/c en falaise, expérience en grandes voies. Matériel : matériel technique personnel. Le matériel spécifique peut être prêté par le club.

PAF : 495,00 € (395,00 € pour les étudiants). Inscription et paiement : avant le 01/05/2014 (8 places). Responsable : Christophe Lehner (moniteur d’escalade) – 0477/46.88.91 – christophe@mountainspirit.be

ESCALADE & CATAMARAN AUX CALANQUES Dates : du samedi 27/09 (soir) au samedi 04/10/2014 (matin). Lieu : Calanques de Marseille et Cassis. Niveau requis : pratique régulière en salle d’escalade et expérience élémentaire de la falaise. Matériel : matériel technique personnel. Le matériel spécifique peut être prêté par le club.

PAF : 695,00 € (595,00 € pour les étudiants). Inscription et paiement : avant le 01/06/2014 (8 places). Responsable : Christophe Lehner (moniteur d’escalade) – 0477/46.88.91 – christophe@mountainspirit.be

ESCALADE DANS LE MASSIF CATALAN DE MONTSERRAT Dates : du samedi 25/10 (soir) au samedi 01/11/2014 (matin). Lieu : massif de Montserrat (à proximité de Barcelone – Espagne). Niveau requis : 5b/c en falaise, expérience en grandes voies. Matériel : matériel technique personnel.

Le matériel spécifique peut être prêté par le club. PAF : 495,00 € (395,00 € pour les étudiants). Inscription et paiement : avant le 01/09/2014 (8 places). Responsable : Christophe Lehner (moniteur d’escalade) – 0477/46.88.91 – christophe@mountainspirit.be

SER AC inisme Club asbl Seraing Escalade Randonnée Alp laposte.net : 0498/50.11.77 – andre.lamberty@ Président : André Lamberty – Tél. 71.88 (après 18 h). – Tél. : 04/377.47.62 ou au 0494/17. Secrétaire : Francis Vinckenbosch ix@gmail.com rons, 85 – 4100 Seraing – jp2.lacro Nouveau siège social : rue des Lise seront organisées e année d’existence. De nombreuses activités 5 sa mé enta a AC er SER sur le site du club www.leserac.be le , ents 2012 Le 1 janvier s découvrirez ces supplém Vou ». s club des ités activ les « s ès 18 h 00). en plus de celles prévues dan 77.47.62 ou au 0494/17.71.88 (apr votre club, contacter Francis au 04/3 de ités activ les es tout sur ils Pour plus de déta site : http://www.leserac.be Courriel : le.serac@laposte.net –

ALPINISME

RANDONNEES

VAL VENY 2014 : camp sportif pour les jeunes de 12 à … ans du 9 au 18 juillet 2014 et activités club du 7 au 27 juillet 2014.

Le SERAC, partenaire de VERTIGO, et Chantal SCOHY la spécialiste des « randos » vous proposent :

59

Un dimanche par mois, une journée de randonnée est organisée en Belgique. Deux parcours de distances différentes (10 km, allure modérée et 20 km, parcours sportif) sont proposés. Toutes les activités sont encadrées. Contacter Chantal au 02/762.33.11 ou sur le site : http://www.vertigoclub.be


COTISATIONS

uveautés et les tarifs no s le , ns io at is ot C – n Affiliatio Chacun de nos clubs, pour l’ensemble de ses membres, peut dorénavant choisir entre l’affiliation par année civile, du 1er janvier au 31 décembre, ou l’affiliation par année scolaire, du 1er septembre au 31 août. Enfin, malgré l’augmentation des coûts dans divers domaines, nous avons encore fait l’effort de conserver inchangés les montants de nos cotisations. Clubs affiliés par année civile : du 1/01 au 31/12 CAB Bruxelles-Brabant CAB Hainaut CAB Liège CAB Namur-Luxembourg Entre Ciel et Terre ESCAL’PADES Mountain Spirit REAj SERAC Team ClimbCool Clubs affiliés par années scolaire : du 1/09 au 31/08 Centre Routier Alpin Ecole d’Escalade d’Auderghem Ecole d’Escalade de Liège Évolution Verticale Stone Climbing Factory Zone Evasion ESKIlibre

TARIF 2013-2014

nez e. stion ll nt Que e mutue enne votr tervi n i s ant aine Cert le mont ns. s o i n t a d ire/ otisa mula r o des c f club z le e e r y t o o Env à v ération en elle mutu à la féd eloppe s nv et pa nt une e rée. b a n m t ti joig sée e s e r ad

Outre d’éventuels compléments demandés par certains clubs : Tarif normal Membres « Club Alpin » – L’assurance couvre, dans le monde entier, l’ensemble des activités sportives telles que décrites dans le contrat (escalade en salle ou à l’extérieur, alpinisme, randonnée, ski sous toutes ses formes sauf le saut, ice climbing, canyoning, spéléologie, …)

Premier membre du ménage

Membres suivants du ménage

Adulte né au plus tard le 31/12/1989

82 €

74 €

Adulte né entre le 01/01/1990 et le 31/12/1995

72 €

64 €

Junior né à partir du 01/01/1996

51 €

43 €

Membres « Bel-Rando » et « sympathisants » : spécialement pour nos randonneurs ou ceux qui s’affilient ou restent affiliés au CAB par sympathie : l’assurance couvre la randonnée dans le Benelux et jusqu’à 30 km autour des frontières

Membres « Bel-Indoor » : spécialement pour nos grimpeurs sur structures artificielles d’escalade (salles d’escalade) : – Bel-Indoor :

32 €

– Bel-Indoor junior (né à partir du 01/01/1996) :

15 €

60

29 €


COMMENT S’AFFILIER ? Pour vous affilier à un cercle de la fédération francophone d’escalade, d’alpinisme et de randonnée, dénommée Club Alpin Belge (en abrégé CAB), consultez notre site Internet : www.clubalpin.be/Membres/Comment Il vous suffit de : – payer la cotisation ; – si vous êtes un nouveau membre, compléter et envoyer le formulaire d’inscription ; – et envoyer un certificat médical lorsque celui-ci est obligatoire : pour les membres « Club Alpin », pour toute nouvelle affiliation et ensuite tous les deux ans, et pour les membres « Bel-Indoor » participant aux compétitions nationales ou internationales. Pour vous inscrire à un des clubs dont les références sont reprises ci-dessous : CAB Bruxelles-Brabant ASBL IBAN : BE71 0014 9532 9869 BIC GEBABEBB eric.thille@gmail.com 02/522.77.79 CAB Liège ASBL IBAN BE10 0003 2279 7004 BIC BPOTBEB1 secretariat@cabliege.org rue Houlbouse, 3 4400 Flémalle

CAB Hainaut ASBL IBAN BE98 0682 4608 5993 BIC GKCCBEBB secretcabh@hotmail.com rue Entrée Jacques, 16 5030 Gembloux CAB Namur-Luxembourg ASBL IBAN BE06 0882 3788 5522 BIC GKCCBEBB renard.agnes@gmail.com Bois de Wellenne, 12 5100 Jambes

Serac ASBL IBAN BE33 0882 4107 9246 BIC GKCCBEBB le.serac@laposte.net rue des Liserons, 85 4100 Seraing ESKIlibre IBAN BE89 7512 0523 7185 0477/45.55.46 patrick.kienen@base.be

REAj ASBL IBAN BE48 3634 7272 8227 BIC BBRUBEBB mail@reaj.org rue Morimont, 25 1300 Limal Team ClimbCool ASBL IBAN BE97 0682 4511 1549 BIC GKCBEBB jl.pauwels@brutele.be rue Marbais, 6 6001 Marcinelle

ESCAL’PADES ASBL IBAN BE59 0688 9411 6826 BIC : GKCCBEBB info@escalpades.eu avenue de Mersch, 20 6700 Arlon Mountain Spirit ASBL IBAN : BE88 0016 6936 4441 BIC : GEBABEBB pol@moutainspirit.be rue St-Mort 147 M 5351 Haillot

Pour vous inscrire à l’un de nos autres clubs, prenez directement contact avec lui : Centre Routier Alpin – Claire Neuray – secretariatCRA@gmail.com – rue Vandermeersch 27 – 1030 Bruxelles Ecole d’Escalade d’Auderghem – Annick Rouserez – new.rock@skynet.be – chaussée de Watermael 136 – 1160 Auderghem Ecole d’Escalade de Liège – Annick Rouserez – top.rock.sprl@skynet.be – rue de Spa 1 – 4020 Liège Entre Ciel et Terre – info@entrecieletterre.be Évolution Verticale – Patrick Gillotay – patrick@evolutionverticale.be – www.evolutionverticale.be Stone Climbing Factory – Christophe Depotter – christophedepotter@yahoo.fr – rue J.-P. Verbeyst 22 – 1090 Jette Zone Evasion – 0498/42.53.66 – Chaussée de la gare, 1a – 5080 Rhisnes Carte Votre carte de membre vous sera envoyée dès réception du paiement, du certificat médical lorsqu’il est obligatoire et du formulaire d’inscription pour les nouveaux membres. Accueil fédération Les lundis, mercredis et vendredis de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 16 h 30. Avenue Albert Ier, 129 à 5000 Namur Tél. : 081/23.43.20 – fax : 081/22.30.63 – secretariat@clubalpin.be

CLUB ALPIN BELGE® Fédération sportive reconnue par la Communauté française de Belgique Av. Albert 1er, 129 à 5000 Namur – Tél. : 081/23.43.20 – Fax : 081/22.30.63

1

Certifi cat médical à envoyer à la fédération : av. Albert 1 , 129 à 5000 Namur er

Le Docteur en Médecine : (nom du médecin) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Atteste que : Nom du membre : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .C.P. : . . . . . . . . . .Localité : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Date de naissance : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tél. : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .GSM : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . E-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sexe2 :

F

/

M

Profession : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Nationalité : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Club : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’est soumis(e) à une visite médicale en vue de la pratique des activités du Club Alpin Belge® (randonnée, escalade, alpinisme, canyoning). Fait à : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 Avant de le remettre à son médecin pour signature, le membre est prié de bien vouloir remplir totalement ce certificat qui servira également à mettre notre fichier des membres à jour et ce, même si vous êtes déjà un ancien membre. 2

Barrer la mention inutile et entourer le bon choix (pour éviter les équivoques dans notre fichier comme Dominique, Camille, …)

61

Signature et cachet


Bon de Commande Bon de commande à envoyer au Club Alpin Belge, fédération francophone d’escalade, d’alpinisme et de randonnée ASBL Avenue Albert 1er, 129 – 5000 Namur

Nom : ........................................................................................ Prénom : .................................................................................................. Adresse : ................................................................................. CP : ................. Localité : ......................................................................... Tél. – GSM : ......................................................................................................... Email : .......................................................................... ............ ............ ............ ............ ............ ............ ............ ............ ............ ............ ............ ............ ............ ............ ............ ............ ............ ............ ............ ............ ............ ............

x : Topo Awirs : temporairement épuisé x : Topo Grimper à Beez : 6 € ................................................................................................................................. x : Topo-guide des rochers de Corphalie : 8 € ..................................................................................................... x : Topo Durnal : 7,5 € .............................................................................................................................................. x : Topo Freÿr : 30 € .................................................................................................................................................. x : Topo Hotton : 9 € ................................................................................................................................................ x : Topo Plain des Fosses – Escalade en Basse-Lesse : 8 € ................................................................................. x : Topo Mozet : 16 € ................................................................................................................................................ x : Topo Yvoir – Paradou : 9 € .................................................................................................................................. x : Topo Marche-les-Dames : 18 € .......................................................................................................................... x : Topo Pont-à-Lesse : 12 € .................................................................................................................................... x : Les Andes, guide d’alpinisme : 30 € ................................................................................................................. x : Les Andes, guide de trekking : 25 € .................................................................................................................. x : Mémento Montagne été : Nouvelle édition : 10 € ............................................................................................ x : Mont-Blanc et Aiguilles Rouges à ski : 30 € ..................................................................................................... x : Double ascension à l’Everest : 15 € ................................................................................................................... x : 60 ans d’alpinisme, folie ou passion ? : 2 € ....................................................................................................... x : Petit lexique toponymique des Rochers et des Voies d’escalade de Wallonie : 30 € ................................. x : Il était une fois une fée au pays de la grimpe – Chloé Graftiaux (ANGLAIS)1 : 25 € ................................... x : DVD Des hommes sur la montagne : 15 € ........................................................................................................ x : Guide des promenades en Brabant Wallon : 19,95 € ...................................................................................... x : En quête de plus grand : 22,00 € ......................................................................................................................

1 À venir chercher au siège de la Fédération : avenue Albert Ier, 129 – 5000 Namur (ne sera pas expédié).

Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :.................... Soit :....................

€ € € € € € € € € € € € € € € € € € € € €

Frais de port : Également disponible via le site de Chloé Graftiaux Passion Together : http://www.chloegraftiaux.com/ ?p=381 ................... € Total : Frais de port : – de 1 à 3 exp. hors Freÿr : 3 € – Freÿr seul : 5 € – pour 1 Toponymie des Rochers : 9 € ................... € – de 1 à 3 exp. + Freÿr : 8 € – + de 3 exp. : 8 € No compte sur lequel effectuer le paiement : IBAN : BE43 0682 3368 0101 – BIC : GKCCBEBB Communication du paiement : nom, prénom + « topos » La commande sera expédiée à l’adresse mentionnée sur le bon de commande dès réception du paiement sur le compte du CAB.

Boutique du CAB


VOLTA9,2 9,2 VOLTA Ultra-légère et performante, pour les circuits les plus exigeants.

Corde multinorme ultra-légère de 9,2 mm La VOLTA 9,2 est la corde des grimpeurs polyvalents et pointus. Certifiée à simple, à double et jumelée, elle est ultra-légère et résistante pour assurer d’exceptionnelles performances en falaise autant qu’en montagne. Elle bénéficie du traitement DuraTec Dry pour résister aux pires conditions et du traitement EverFlex pour garantir maniabilité et agrément durable. Découvrez la gamme complète sur www.petzl.com/ropes

Ardennes & Alpes n°180 - 2ème trimestre 2014  
Ardennes & Alpes n°180 - 2ème trimestre 2014  
Advertisement