Page 1

B. Lifestyle mag # num 21 - Hiver 2013

SPECIAL Collectif La cerise sur la crĂŠation Street art views / Stew Lus


Sommaire Association Buzz’arts www.buzzarts.fr info.buzzarts@gmail.com

EDITO

3

INTERVIEW - Bruno Pansart

4

INTERVIEW - Mamzelle Lilou

8

INTERVIEW - Loudenella

12

INTERVIEW - PlumeStyle

16

INTERVIEW - Cathy Tarao

20

STREET ART VIEWS - Stew Lus

24

PROCHAINS Numéros

30

Buzz’arts La ruche aux talents L’association a pour but de promouvoir et développer l’activité des artistes d’arts visuels émergents. L’equipe Directeur de publication : demoi Rédacteur en chef et maquette : DS Contributions : collectif la cerise sur créations Publicité : pas de publicité (pour l’instant... mais si vous souhaitez nous soutenir de cette façon, nous vous invitons à nous contacter) Promotion : on marche par «bouches à oreilles» et à la diffusion participative alors transférez à vos contacts et parlez-en Impression : uniquement sur internet, pour préserver la nature, nous invitons nos lecteurs a n’imprimer qu’en cas de force majeure ! Couverture : Cathy Tarao

2


Edito Artistiquement 2013

Nietzsche disait «Il faut avoir du chaos en soi pour enfanter une étoile qui danse».

L’année 2013 annonce le changement, un nouveau cyle se prépare et cela compte également pour Buzz’arts. Alors, dans ce grand chamboulement de cyclônes, tempêtes de neige et de sable qui nous ont rendu muets pendant une saison nous amène à vous annoncer nos changements :

2

/ C’est le nombre d’éditions qu’aura développé, avec le soutien de quelques amis, bénévoles et autres associations, le festival Supernova. Malheureusement, nous devons faire le deuil de cette manifestation dans notre calendrier de projet artistique... mais nous ne perdons pas espoir, une supernova n’arrive jamais par hasard !

0

/ C’est le nombre de bons plans qu’il figurera dans nos prochains numéros de magazine. Nous avons mis en place une rubrique «Mes bons plans» sur notre site internet www.buzzarts.fr et nous vous invitons à y déposer vos annonces. Ainsi, le magazine sera uniquement dédié à la promotion d’artistes.

13/ C’est le chiffre clé de cette année. Chiffre porte chance ou de la malédiction. Il nous portera chance, c’est certain car

3

L

’équipe de Buzz’arts rêve d’un monde artistique et culturel qui ne soit pas asceptisé par les mêmes normes. L’association et ses projets restent donc : indépendant, atypique, créatif et recentre ses actions sur l’unique objet de cette association dite «loi 1901», qui est de promouvoir les artistes d’arts visuels émergents.

S

i vous aussi, vous avez un message à faire passer, si vous aussi vous avez une vision non étriquée de la culture et que vous avez envie de changements, de faire bouger tout çà et d’agir, nous vous écoutons.

N

ous vous prêtons une plume et nos moyens de diffusion, ici notre e-magazine pour discuter, échanger et vous faire entendre. Les projets de l’association ne verront le jour qu’avec votre participation et votre soutien. Sans ces prérequis les projets n’ont plus de sens, l’association même n’en aurait plus...

D

ans ce numéro, nous vous présentons le travail d’artistes en ébullition de créations, découvrez et commandez leurs oeuvres, ils sont prêts à vous accueillir. L’équipe Buzz’arts


INTERVIEW de Bruno Pansart

4


Bruno Pansart

Récup’art Détournement à partir des déchets industriels de la société www.lesateliersborgniol.com

Racontes-nous comment tu as commencé ton Un souvenir d’enfance ? activité artistique. L’odeur de la torréfaction du café sur les trottoirs de C’est la fascination de la débrouille Africaine qui la gare de l’est ! m’a conduit au travail d’aujourd’hui, depuis j’ai entrepris de composer et d’assembler plus d’une Un héros ou une héroïne ? centaine d’œuvres dans un détournant artistique, les Je suis un antihéros, je préfère toujours la victime résidus de la société. de la situation ! Où puises-tu ton inspiration ? Quels sont les moments que tu affectionnes dans Dans les friches industrielles. ta journée? Le monde de la nuit ! En passant du veilleur de Choisis une de tes œuvres et expliques-nous ton nuit, à la fille ou au garçon qui arpente le trottoir approche artistique, ce que tu as voulu mettre en sans oublier les visiteurs nocturnes des parcs et valeur. jardins, renard, hérisson, papillon de nuit sans J’aime développer ma création à partir de gisement oublier les rapaces nocturnes, chouette, hibou. de matériaux insolites comme l’argenterie et la robinetterie. Le tout dans un résultat Un lieu, une adresse à nous conseiller ? obligatoirement anthropomorphique et joyeux! Le collectif de la cerise et du Free Market de Paname Quels sont tes prochains projets ? Ouvrir un lieu alternatif boutique et atelier digne Un mot pour te décrire ? de ce nom pouvant aussi accueillir des petits écorché vif ! groupes de stagiaires. Racontes-nous un de tes rêves ? Mes rêves sont des cauchemars !

5


INTERVIEW de Bruno Pansart

6


7


INTERVIEW de Mamzelle Lilou

8


Notre coup de coeur

Leslie Chambon

dite Mamzelle Lilou / La fée Prout

Création de bijoux et accessoires faits main, graphisme/illustration www.chezlaprout.com et www.mamzellelilou.com Racontes-nous comment tu as commencé ton activité artistique. Un bac B en poche, j’suis partie en étude de lettres modernes à la Sorbonne et j’ai passé plus de temps dans les salles de cinéma, les galeries d’art et les musées que sur les bancs de la fac! Donc j’ai bifurqué en fac de cinéma et audiovisuel, j’ai décroché ma licence. Puis 10 ans pour l’Education Nationale, et je suis revenue à mes amours, il y a maintenant 6 ans. Où puises-tu ton inspiration ? Dans tout ce que je vois, je suis une boulimique d’images, je m’intéresse aussi bien au design, à l’architecture, à la peinture, qu’au cinéma, aux clips vidéo et aux pubs, je peux dévorer des images durant des heures!

exprime beaucoup! Alors il est né d’une recherche de simplicité et puis les mots s’y sont associés, le mettant en scène, j’adore exprimer toutes sortes d’émotions grâce à lui. C’est devenu mon pote Bob :) Quels sont tes prochains projets ? Continuer à promouvoir le collectif que j’ai fondé en septembre 2012 et qui a officiellement vu le jour en octobre, parce que j’ai envie de croire à cette aventure humaine, créative et artistique. Puis à titre plus personnel, continuer de travailler à faire ce que j’aime et finir enfin un livre et avancer sur un beau projet mais j’en dirai pas plus Racontes-nous un de tes rêves ? Mouah ah , je vais le faire très perso sur ce coup là, partir en province, retaper une maison, y avoir enfin à nouveau un atelier et pourquoi pas un lieu pour y héberger expos, artistes et autres happenings! Le bonheur sera surtout de créer un lieu d’exposition, de culture, avec une bibliothèque et l’intervention d’artistes, de tatoueurs, de performeurs en tout genre, en multipliant les influences et les cultures.

Choisis une de tes œuvres et expliques-nous ton approche artistique, ce que tu as voulu mettre en valeur. Je pourrais vous parler de Bob, ma mascotte, mon personnage adoré, il est né d’une insomnie, envie de trouver quelque chose de simple, de presque universel, sur l’idée de La Linea, un trait qui

9


INTERVIEW de Mamzelle Lilou

10


Un souvenir d’enfance ? Les croque monsieur au chocolat de mon père, les vacances dans le sud avec ma mère, les parties de pêche avec mon grand-père paternel, la connivence entre mon frère et moi... j’en ai plein de beaux et j’ai oublié les autres. Un héros ou une héroïne ? Mes deux grands-pères, encrés chacun sur mes bras, pour ne jamais oublier qui je suis, d’où je viens et toute l’influence qu’ils ont eu sur ma vie. Quels sont les moments que tu affectionnes dans ta journée? Vers 4h30/5h du matin, quand je m’endors enfin. Un lieu, une adresse à nous conseiller ? Le monde en général, juste ouvrir ses yeux, y a du beau partout! Un mot pour te décrire ? Ebullition, ça me résume bien ça!

11


INTERVIEW de Loudenella

12


Murielle Rabin dite Loudenella Créatrice textile pour enfants et jolies mamans www.loudenella.canalblog.com RACONTES NOUS COMMENT TU AS COMMENCE TON ACTIVITE ARTISTIQUE J’ai commencé dans l’atelier de couture de ma maman, quand j’étais petite, je dessinais des modèles et ma maman, couturière me les confectionnait ! Je ne voulais pas du tout apprendre la couture, en revanche, du plus loin que je me souvienne j’ai toujours adoré peindre et dessiner !

QUELS SONT TES PROCHAINS PROJETS ? Mes projets élargissent un peu mon « champ de vision » puisque je viens de terminer un chantier déco dans un loft, où j’ai eu pour mission de m’occuper de la création textile dans deux chambres d’enfants, confection de rideaux, sacs à jouets, vide-poches, doudous, coussins, banquette … j’ai travaillé en étroite collaboration avec une architecte d’intérieur, qui doit me confier très prochainement un autre chantier, toujours dans le domaine de la déco textile pour enfants ! Un vrai bonheur !

OU PUISES TU TON INSPIRATION ? Mon inspiration je la puise essentiellement auprès de mes enfants et des enfants en général, le déclic la naissance de ma fille ! Une première robe rose et depuis, je ne me suis plus arrêtée, c’était en 1999 !

RACONTES NOUS UN DE TES REVES Je ne me rappelle pas vraiment de mes rêves, il n’y en a pas qui m’aient réellement marquée, ou alors ce sont des rêves tordus, incohérents, limite cauchemardesques !! ce n’est pas mon trip les rêves !!!

CHOISIS UNE DE TES OEUVRES Je choisirais le COUSSIESTE, une de mes premières créas que j’ai déposée, et qui s’est trouvée en vente en boutique, un concept simple mais pratique, je cherchais un moyen d’accompagner les siestes à l’école de ma fille avec douceur ! Et surtout de lui donner l’envie de dormir !! pas toujours évident !J’ai crée le coussieste, ou coussin de sieste, il se porte en sac sur l’épaule, contient une large poche sur le côté pour y glisser sucette et doudou, et lorsqu’on le déplie, le « sac » se « transforme » en un coussin tout rond et tout moelleux ! Il accompagne les p’tits lous partout !!

UN SOUVENIR D’ ENFANCE La naissance de mon petit frère, j’avais 8 ans, et je me suis sentie investie ce jour d’un vrai rôle de deuxième maman ! J’ai toujours rêvé d’être maman

13


INTERVIEW de Loudenella UN HEROS OU UNE HEROÏNE ? Je vous dirais bien Pinocchio, mon Walt Disney préféré, ce pantin de bois est magnifique et j’adorais, petite, la série de feuilletons à la télévision avec le petit bonhomme blond et la douce fée Claudia Cardinale ! QUELS SONT LES MOMENTS QUE TU AFFECTIONNES DANS TA JOURNEE ? Les moments de la journée que je préfère … lorsque je suis débordée de travail, que j’enchaine la peinture d’un body, et qu’ensuite je commence le patron d’un sac pour une cliente et qu’entre temps, je réfléchis au prochain modèle que je vais bien pouvoir créer, j’aime avoir le cerveau en ébullition, me dire … oh là là je n’aurais jamais fini à temps, et en fait, j’y arrive toujours, j’aime quand tout s’enchaîne et que je n’ai pas de « blancs » dans ma journée ! Et aussi le soir quand je caline ma Louna !!! UN LIEU, UNE ADRESSE A NOUS CONSEILLER Toulouse, une de mes villes préférées, la ville rose, le soleil, souvenirs d’études, d’amoureux, mes amis, ma famille … UN MOT POUR TE DECRIRE un mot pour me décrire, … naïve je dirais « « malheureusement » même à mon âge !!!

14


15


INTERVIEW de PlumeStyle

22


Plume (concept : PlumeStyle) Plasticienne

www.alittlemarket.com/boutique/plumestyle-23389.html

Racontes-nous comment tu as commencé ton activité artistique. Je suis autodidacte... J’ai appris ici et là, au fil du vent...Ma première activité artistique a été la musique, mais je ne considère pas vraiment qu’il s’agisse réellement du début de mon parcours... J’ai commencé la couture (et les arts plastiques en général) en 1994, pendant que j’étais en fac de psychologie sur Aix en Provence. Je participais alors régulièrement à des jeux de rôles dit ‘grandeur nature’ . Il fallait créer costumes, armes, armures, coiffures, masques et maquillages, ainsi que différents types de décorations pour aménager salle ou sites naturels. Au même moment j’ai participé à mes premiers collectifs informels. Nous pratiquions différentes performances dans divers festivals du sud de la France (cirque, reconstitutions historiques, musique, danse, artisanats divers..) J’ai appris la peinture et le dessin à volée, avec des amis, aux terrasses de bar, dans des performances collectives improvisées, prenant conseils des gens qui croisaient ma route, profanes et professionnels du métier. Ma première exposition fut une expo collective sur les arts de la rue dans l’école d’art de la ville... J’ai peaufiné ces savoirs plus sérieusement pendant

4 ans dans le collectif Toulousain Mix’Art myrys, qui, telle une école d’Art dantesque, réunissait à ce moment là plus de 6OO ateliers différents (dans l’environnement somptueux de l’ancien Grand Hôtel classé de la ville) Il s’en est suivi des expositions, plusieurs performances, mon premier défilé (2002/2004)... Dans le même temps, j’ai travaillé un temps pour un styliste, un magasin de costume, des danseurs, une troupe de théâtre, et au sein de deux collectifs de plasticiens décorant bars et soirées... Où puises-tu ton inspiration ? L’histoire, (en particulier le moyen age), l’Asie et la littérature Gothique participent majoritairement à mon imaginaire, mais je me nourris vraiment de ce que je vois autour de moi, de ce que je trouve... Je ne veux aucunement me limiter à une seule atmosphère, technique ou médium... Je me sens vite prisonnière d’une pratique ou d’un style. Le principal pour moi est d’exprimer une idée à un moment précis et si pour cette idée il faut décliner un médium particulier, mélanger, détourner des styles ou recycler des matières c’est ce que je choisirai d’essayer de faire.

17


INTERVIEW de PlumeStyle Choisis une de tes œuvres et expliques-nous ton approche artistique, ce que tu as voulu mettre en valeur. Je développe au fil des années plusieurs thèmes directeurs... chaque pièce créée (textile ou plastique )peut se référer à l’un ou plusieurs d’entre eux. Aussi, même si chacune de mes pièces possède sa propre autonomie, je ne saurais les expliquer correctement sans les mettre en rapport les unes avec les autres.... Pour illustrer mon propos, j’ai choisi 5 visuels de pièces en apparence toutes différentes mais reliées au thème de la nature et de la venue du printemps... Elle seront mises en scène dans une prochaine installation. Elles représentent pour moi l’exubérance de la vie naissante et sa fraîcheur.... Quels sont tes prochains projets ? Faire aboutir le projet PlumeStyle en créant officiellement la marque du même nom Reprendre éventuellement une formation de costumière pour formaliser mes acquis en la matière et pouvoir travailler à nouveau avec des compagnies de théâtre et de danse. Recentrer une partie de mes activités sur la peinture et sculpture qui ont été un peu mise de côté avec la naissance de mes enfants.... Participer à divers collectifs tels que celui ci pour élargir mes horizons et ne pas m’enfermer dans une routine contre productive. J’envisage également si j’ai le temps, de me remettre au chant, à la danse... tout est ouvert...;)

Racontes-nous un de tes rêves ? Ceux dont je me souviens généralement ne sont pas racontables ^^ … Pour les réalisables, voir la question du dessus . Un souvenir d’enfance ? Je me souviens du village de mon père, ses vieilles pierres, sa source... les éboulis du chemin qui y menaient faisaient une petite mare naturelle dans laquelle les enfants du village observaient la vie aquatique de l’endroit... les araignées d’eau, les libellules, de minuscules poissons.... c’est l’endroit où on élevait nos têtards et où l’on faisait des batailles d’eau homériques ^^ Je me souviens des odeurs mêlées de la marjolaine et des fougères... des couleurs... Un morceau de mon cœur appartient à la Corse à tout jamais:) Un héros ou une héroïne ? Pas de héros mais des gens qui m’inspirent... le dernier en date, Noam Chomsky Quels sont les moments que tu affectionnes dans ta journée? Les repas partagés en famille, les moments ou je planche sur ma machine à coudre ou devant un tableau, les permanences dans la coopérative du Micro Marché, le petit moment du soir avec nos chiens avant le coucher.... Un lieu, une adresse à nous conseiller ? Le Micro Marché, coopérative de créateurs 18

sur


Bruxelles (www.micromarche.be) dans lequel je m’épanouis depuis 4ans maintenant Le collectif Toulousain Mix’Art Myrys, (mixartmyrys.org) dans lequel j’ai tout appris (n’ayons pas peur des mots ^^) Ils représentent pour moi deux hauts lieux de la culture alternative Européenne et sont constitués de gens de cœur, ce qui est inappréciable . Un mot pour te décrire ? Chaotique (selon la définition mathématique du terme ;) )

19


INTERVIEW de Cathy Tarao


Cathy Tarao Peintre

Racontes-nous comment tu as commencé ton activité artistique. Barbouilleuse de toujours, j’ai d’abord eu un atelier, puis un atelier boutique et maintenant je bosse tranquille chez moi… Autodidacte, j’ai travaillé en binôme avec un menuiser qui m’a transmit les techniques du bois… Nous faisions ensemble les structures et les montages, il ne me restait plus qu’à jouer avec la couleur… Aujourd’hui je me limite à la peinture faute de place mais j’ai besoin d’ouvrir mes ailes avant qu’elles ne soient trop rouillées !

une éponge, une craie… Ma démarche artistique : Si tu as une craie et une éponge approprie-toi cette toile ! Quels sont tes prochains projets ? Trouver un nouveau lieu pour travailler de grands formats… et écrire un livre face à la mer. Racontes-nous un de tes rêves ? Voir un jour une de mes toiles dans une galerie et ou mon bouquin dans les mains d’un inconnu… Un souvenir d’enfance ? J’avais un grand Oncle, peintre diplômé de la ville de PARIS, le cliché de l’ Artiste un peu maudit, qui créait des toiles immenses dans un tout petit appartement … je le trouvais spécial mais fascinant … il était libre dans sa tête… ça marque l’enfance de croiser des personnages comme lui… Quelle famille !

Où puises-tu ton inspiration ? Il faudrait une bonne psychanalyse pour trouver le début du fil qui constitue la pelote de la création… Au départ… toujours des couleurs. Choisis une de tes œuvres et expliques-nous ton approche artistique, ce que tu as voulu mettre en valeur. C’est la toile Jimmy Neutron… Un gros cerveau de toutes les couleurs (100x100)… Il est peint sur un fond ardoise pour que l’on puisse y écrire … ses aspirations… J’y ai couché des équations à la craie…de vraies équations sorti d’un brillant esprit mathématique… j’imaginais qu’ un musicien pouvait y écrire une partition ou un poète de jolis mots…

Un héros ou une héroïne ? Lara Croft parce qu’elle est méchamment canon et Corto Maltèse pour l’aventure.

21


INTERVIEW de Cathy Tarao

22


Quels sont les moments que tu affectionnes dans ta journée? Quand je m’endors parce que je sens physiquement que je lâche prise… Un lieu, une adresse à nous conseiller ? Vivant au du bout du monde je vous conseille l’Ile de Batz pour sa douceur quasi tropicale et l’Ile d’Ouessant pour un retour à l’essentiel. Un mot pour te décrire ? Un seul ? Procrastination !

23


SREET ART VIEWS - Stew Lus

24


25


26


STREET ART VIEWS - Stew Lus

27


STREET ART VIEWS - Stew Lus Retrouvez plus de photos de l’artiste Stew Lus sur le site www.buzzarts.fr/category/street-art-views/

28


29


PROCHAINEMENT dans BL #22 - Printemps 2013 : Et si c’était vous ? Si vous êtes intéressé à participer à notre prochain numéro, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : info.buzzarts@gmail.com N’oubliez pas d’envoyer un lien internet où nous pourrons visualiser vos travaux.

www.buzzarts.fr

#20 - Eté 2012 Interviews de Daniel Kurbiel, Nëss Cerciello, Jessica Ollivaud, Cécile Durand-Mignard, BD de Jim et Street art views de Swanski

#19 - MARS/AVRIL 2012 Interviews de Faceless, Lotie, Bakus. Chronique ciné de Marc O. et l’humeur BD de Lucie Firoud.

30

BL mag 21 - Hiver 2013  

Numéro spécial du collectif La cerise sur création et Street art views de Stew Lus

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you