Issuu on Google+


REF.: • DVD/TOYAMA-2

Ce DVD est le résultat, promu par la filiale espagnole du Zen Nihon Toyama-Ryu Iaido Renmei (ZNTIR – Spain Branch) pour faire connaître le contenu technique du style Toyama-Ryu tel et comme il se pratiquait au Honbu Dojo du ZNTIR à Machida, Tokyo, sans modifications, ni altérations. Telle est la fidélité du programme, que c’est son président et chef de la technique, Yoshitoki Hataya Sensei, qui accompagné par quelques membres, exécute tout le recueil du programme actuel, afin que vous puissiez trouver la structure de base de la méthode qui s’applique, depuis les exercices codés d’échauffement et de préparation, en passant par les exercices de coupe ; les gardes ; les Kata de l'école, y compris ceux de l'Académie Toyama de l'Armée, ou Gunto Soho et son explication ; le travail à deux de Kumitachi, comme de Gekken Kumitachi et la pierre angulaire sur qui repose le Toyama-Ryu, c'est-à-dire le Tameshigiri ou exercices de coupe sur une cible réelle. Le Zen Nihon Toyama-Ryu Iai-Do Renmei (ZNTIR) est l'organisation qui actuellement, une fois examinés et appropriés les concepts et la méthodologie d'une école procèdent d'une méthode de combat réel, vise à perpétuer cette tradition et les formes originales grâce à un système qui unifie le corps, l'esprit et l’âme de façon réaliste et efficace. Grâce à l'engagement de quelques diplômés de l'Académie Toyama de l’Armée (Rikugun Toyama Gakko), qui continuèrent en secret à maintenir en vie la technique jusqu'à la levée des interdictions et le retour de la souveraineté au peuple japonais, aujourd'hui nous pouvons connaitre un style d’escrime encadré entre les actuelles écoles de Iai-Do. Il s'agit d'un DVD complet en différentes langues qui s'avère être une source précieuse pour les chercheurs et les praticiens de l'épée japonaise, ainsi que pour les artistes martiaux en général, ou pour ceux qui s'intéressent à l'histoire du Japon et à sa dernière guerre mondiale. C’est une énorme chance de pouvoir observer les techniques qu’il contient et pour des nombreux chercheurs sérieux, ça vaut la peine e l’'avoir dans leur bibliothèque. Les praticiens du style nous souhaitons partager équitablement les connaissances de notre école d’escrime japonaise, dans l’espoir, qu’en même temps, les valeurs internes de ces hommes d'armes imprègnent les nouvelles générations et permettent entrevoir une leçon salutaire d'une forme traditionnelle très différente à l'actuelle approche des disciplines de combats d’origine japonaise.

Tous les DVDs produits par Budo International sont scellés au moyen d’une étiquette holographique distinctive et sont réalisés sur support DVD-5, format MPEG-2 (jamais VCD, DICX ou similaires). De même, l’impression des jaquettes ainsi que les sérigraphies suivent les plus strictes exigences de qualité. Si ce DVD ne remplit pas ces critères et/ou si la jaquette ou la sérigraphie ne coïncide pas avec celle que nous vous montrons ici, il s’agit d’une copie pirate.

COMMANDES : Budo international.com


« Tout d’abord, ceci est un monde d’énergie et ensuite un monde d’objets. Si nous ne commençons pas avec l’idée que c’est un monde d’énergie, nous ne serons capables de percevoir l’énergie directement. » Carlos Castaneda

ue les choses soient occultes à la vision ne signifie pas qu’elles soient invisibles. Même l’invisible pour les yeux, ne sera pas nécessairement invisible par d’autres moyens. Mais l’aveuglement plus grand est celui qui ne veut pas voir. En tant qu’enfants, nous sommes déjà conditionnés par le consensus de l’environnement et par les gens qui nous éduquent, d’accepter un Univers de réalités cohérent dans ses propres prémisses. Il est naturel que nous apprenions donc à refuser tout simplement, à considérer tout ce qui est diffèrent. Dans des cas extrêmes, quand les gens sont très sensibles à l’invisible, ce refus génère des contradictions d’adaptation si grandes, que l’individu prisonnier dans une mer bipolaire, est tout à fait incapable de marcher avec cohérence entre les deux mondes, celui des sentiments personnels de l’invisible et de la cohérence rocheuse du consensus de groupe, de manière que ce n’est pas rare, qu’il se retrouve interne dans un hôpital psychiatrique ou « sous cachets » à la limite de l’abêtissement. La perception de l’invisible n’est pas impossible, et je ne parle pas du subjectif, qui peut toujours être cause de polémique, mais de la découverte à partir d’outils capables d’objectiver le décodage des énergies et des tensions comme qui utilise un nanomètre pour mesurer la tension artérielle, ou mieux encore, un compteur Geiger pour reconnaître la présence invisible de la radiation. La réalité est une description pré conditionnée, passée par le filtre des sens et le tamis de l’idée préconçue du groupe. Lutter contre l’invisible exige un saut au vide, ou ce qui est pareil, d’une initiation dans un certain type de paradigme si opposé au notre, qui génère une rupture dans notre description du monde. Cette même rupture est la porte qui s’ouvre à la possibilité d’un bond conscientiel suffisant, pour nous ouvrir à l’impensable, mais pour cela il est nécessaire de combler l’écart avec un nouveau cadre de références qui accepte au-delà de l’ambivalence, une nouvelle conception de l’univers et de la vie. Pour ne pas patiner dans le subjectif, les paradigmes conscientiels ne peuvent pas se fonder exclusivement sur la foi, parce que chacun d'entre nous avons été éduqués dans la raison. Sinon il y aura une substitution (religion et raison) ou dans le meilleur des cas, une cohabitation bipolaire, en nous étirant comme un chewing gum jusqu'à la limite de l’acceptable par la plus élémentaire des cohérences et sans elle, il n’y a pas, ni aura jamais un pouvoir réel dans cette position. La cohésion est essentielle pour faire face aux vents de la vie, comme la sobriété est pour faire face à l’infini.

Q

« Aucun problème ne peut être résolu depuis le même niveau de conscience qu’il a été créé. » Albert Einstein. « Je ne pense pas que la conscience soit générée par le cerveau. Je pense que le cerveau est plutôt un récepteur de la conscience. » Graham Hancock. L’avantage que j’ai trouvé dans l’étude du e-bunto, de la science des chamans Shizen, se réfère à ce point, la possibilité d’interagir avec l’invisible grâce à des outils et des résultats parfaitement objectifs dans une « science » de l’invisible, mais qui est forcément troublant de nos consensus. Le plus frappant peut-être lors de ce voyage, fut de me trouver avec des collègues à priori absurdes et impropres d’une voie si ancienne. Chimistes, ingénieurs, physiciens quantiques, trouvent passionnément stimulants et cohérentes les principes et les formulations des Miryoku, des chamanes Shizen. Comment sans les outils de la science actuelle, ces hommes ont réussi à atteindre une telle connaissance de façon empirique, c’est une réponse qui n’est pas facile de partager ici. À cette fin, il est nécessaire de se plonger dans leur monde, et c’est ce que veut dire être initié. Carlos Castaneda dut subir mille calamités pour déconstruire son univers conscientiel rocheux et pour commencer à jeter un œil à la vision des anciens chamanes Toltèques. La description du processus au cours de cet intervalle, a donné lieu à certains des livres plus influents dans la pensée du siècle XX. Et, comme lui, un étudiant d’anthropologie, je regarde cette rencontre entre des mondes si distants, avec la certitude qu’il existe un pont entre les deux, mais qui sera toujours, interne et individuel, une acrobatie conscientielle qui exige un saut intérieur colossal, cyclopéen et comme lui, je vois qu’il y a très peu d’énergie disponible entre les personnes pour le faire. Mais rien n’est totalement impossible, surtout quand la force qui pousse leur réalisation est la nécessité... et il y en a beaucoup. En général, l’être humain moderne a perdu tout lien avec son je intérieur, en niant son existence ou en la transférant exclusivement sur un organe, le cerveau. En confondant la machine avec le machiniste, il s’est incrusté dans sa recherche. Cependant la science même dans sa dernière frontière, n’arrête pas d’ouvrir des portes vers la rupture de ces paradigmes couramment acceptés dans notre quotidien. Nous sommes en mesure d’explorer ses applications (les ordinateurs quantiques bientôt seront vendus dans les magasins) mais ne parvient pas à accepter les conséquences qui créent ces connaissances dans notre description de la vie quotidienne. Nous savons que l’espace-temps sont des dimensions perméables, mais nous ne concevons pas que nous pouvons les transcender, parce que la vraie magie, ce qui joue avec le Magnus « le grand », se passe pour que nous devenions grands.


« Nous savons que l’espace-temps sont des dimensions perméables, mais nous ne concevons pas que nous pouvons les transcender, parce que la vraie magie, ce qui joue avec le Magnus « le grand », se passe pour que nous devenions grands. » Lorsque les chamans depuis la force intérieure de leur certitude, se transformaient en feu, air, eau ou terre, ils arrivaient à faire trembler l’Univers, au-delà des limites du continu espace-temps, parce qu’au-delà de la matière, nous sommes conscience, esprit, et nous sommes faits de ce que l’univers est fait. La leçon des anciens : Déplacer à volonté le cadran de notre être, afin de régler les bandes nécessaires et toucher les fréquences, loin d’être impossible, est quelque chose de vérifiable. Mais la science de l’occulte est une frontière qui se franchit seulement par le biais de la transformation de notre être et le premier pas est de vouloir vraiment le faire parce que croyez-moi il faut le travailler ! Et beaucoup !


WT Universe SALVE, comme nous disons au WTU (Wing Tsun Universe) :-) Ce mois-ci sort notre premier DVD en collaboration avec Alfredo Tucci et Budo International. Nous avons décidé de choisir comme contenu Siu Nim Tao (SNT) ou les 9 chemins. Le TNS est la base du Wing Tsun / Wing Chun Wing Tsun et du WTU. Sa compréhension est la condition fondamentale pour tout ce qui vient ensuite. Les mouvements du WTU (formes) sont des fonctions inhérentes, d'où peuvent dériver des applications. Le sens des mouvements primaires se traduit par d’autres et cela généré des applications basées sur les principes et les interactions qui aident à sa compréhension. Dans le WTU, nous avons introduit un jeu supplémentaire car je considère que c’est nécessaire, en raison des circonstances actuelles. En outre, nous montrerons dans cette vidéo le premier mouvement associé (Chi Sao). Nous remercions à Alfredo Tucci pour cette opportunité.


WT Universe


« Les gens qui nous inspirent » : G. I. Gurdjieff et le Wing Tsun Dans cet article et dans les suivants, nous allons vous présenter « les gens qui nous inspirent, » leur travail, philosophie et idées. Parmi ces « gens qui nous inspirent », il y a G. I. Gurdjieff. Certains pourraient se demander, comment ce « Maître de la Sagesse » peut être lié avec le Wing Tsun ? Tout d’abord : non toutes les personnes, bien sûr, qui avons une « source d’inspiration » ainsi que sur notre site, sont nécessairement liées au même Wing Tsun. Ce sont des gens qui, par leurs enseignements et leur manière d’être, ont donné un sérieux coup de pouce à nos vies. On pourrait dire, qu’ils ont tous une chose en commun : chacun d’eux s’est forgé son propre chemin, indépendamment de ce qu’on a dit sur lui ou sur elle, ou des difficultés pour le faire.


Tout le monde avait une idée individuelle de la vérité qui est derrière de tout cela. Ils n’étaient pas non plus des imitateurs. Et certains d'entre eux, bien sûr, ont été ou sont encore un peu commentés, puisque d’autres personnes ressentent le besoin de commenter sur eux sans respect, souvent sans même avoir lu aucun de leurs ouvrages ou de leurs arguments, ou en répétant ce qu’ils ont entendu ailleurs. Nous devons garder à l’esprit également que souvent les vrais Maîtres transmettent une image d’eux-mêmes, que probablement fait peur aux gens trop conditionnés par leur manière de penser et par la routine quotidienne,

entraînant chose quelque comme une présélection nécessaire. Ceux qui ne peuvent pas distinguer entre la forme et le contenu, ne sont tout simplement pas en mesure de prendre ce chemin. De toute façon, G. I. Gurdjieff peut très bien être associé avec le Wing Tsun. Après avoir commencé son long voyage européen au début du XXe siècle, il laissa sa maison et partit à Moscou, en Turquie, Allemagne et s’installa enfin en France (Fontainebleau, près de Paris, où il fut ensuite enterré) et où il établit également son « Institut pour le Développement harmonieux de l’Homme » ce qu’aujourd'hui nous appelons le Wing Tsun. » En Russie, les gens ont commencé à pratiquer ses techniques immédiatement, en France, il les présenta juste. Les gens n’étaient pas encore murs et il commença à enseigner les « -Mouvements Gurdjieff. » Mais nous parlerons à ce sujet dans d’autres articles.


« G. I. Gurdjieff peut très bien être associé avec le Wing Tsun. Après avoir commencé son long voyage européen au début du 20 siècle. »


Une fois dans ma vie, je me suis demandé : « Quels sont ces forces persistantes dans l’homme, qui se résistent fortement à toute modification éventuelle de la conscience ? » A ce moment, j’ai trouvé le livre « In search of the miraculous » de P. D. Ouspensky. Il ne fut pas facile à lire. À ma grande surprise, le « miraculeux » fut décrit tout à fait de manière objective et juste. Ce style prosaïque, me frappa fortement. Dans son livre, Ouspensky décrit les enseignements d’un grec caucasien, qui avait attiré son attention, à cause d’un article dans un fameux journal, sur la scène du ballet de Moscou, intitulée « La Lutte des Magiciens ». La Première Guerre Mondiale, en 1915, était dans sa première étape et Ouspensky, le précoce et mathématicien, qui avait déjà été en Inde, sans succès, à la recherche du « miraculeux », était sceptique. Mais on l’encouragea pour qu’il connaisse le « Maitre » et après leur première rencontre son opinion changea complètement. Le nom du Maître était Gurdjieff. Pour moi, la lecture de « In search of the miraculous » était la première illumination sur mon chemin sérieux de « travail sur soi-même ». J’ai réalisé cela, après avoir trouvé la clé des mondes, jusqu’alors inconnu pour moi. Des idées complètement nouvelles se sont développées devant moi. Le langage objectif du livre a contribué certainement à ma fascination, car je n’aime pas les concepts vagues et voilés de notre monde et les déclarations pieuses sur Dieu, de tout le monde et des frères. Le livre de Ouspensky n’est pas un livre de travail, il fournit des suggestions concrètes, en tant que méthode d’introspection. L’introspection personnelle, parle sur la sensibilisation des trois principaux centres de soi-même (le centre du mouvement, le centre de l’émotion et le centre de la pensée) et sur l’objectif de la synchronisation entre eux au fil du temps. Ce fut un concept totalement nouveau pour moi, aucun philosophe, psychologue, ou société secrète connus ne m’ont jamais parlé de cela. Gurdjieff conçoit l’homme comme un être avec trois esprits au moins en théorie – car souvent ils ne sont pas suffisamment bien développés et ne sont pas bien liés. Donc j’ai commencé à pratiquer l’introspection, la méditation sur les trois esprits et j’ai tenté, bien sûr, de les synchroniser. Après un certain temps j’eu la « sensation » de réveiller mes trois centres, comme l’a décrit Ouspensky. J’ai réussi par la pratique d’améliorer ma capacité de les relier, comme est représenté dans la théorie, comme un besoin fondamental pour une véritable prise de conscience, ou de nous réaliser. En effet, cette « conscience » était simplement un mode fictif. Je croyais les avoir synchronisés, mais je suis parfaitement conscient que j’étais dans un seul centre : dans le centre de la pensée - et je fis tout son possible pour « prendre conscience ». Donc j’ai continué à m’occuper de Grudjieff et de ses racines. Mais nous le verrons plus tard.

La « tradition » et la « TRADITION » En parlant de « tradition » aujourd'hui on doit faire face selon le sujet - aux plus divers types de réactions :


WT Universe « Maintenant, que devrait être le Wing Tsun traditionnel ? certainement des exercices non stricts, que des personnes différentes ont mis au point à des moments différents et dans des endroits différents, en raison de leurs différents niveaux de compréhension de plus en plus différents des autres. Le « Traditionnel » en Wing Tsun sont les principes. »


1. La tradition souvent s’associe avec les valeurs et les opinions d’une époque désuète et tout simplement vieille. Des fragments, complètement arrachés de leur contexte et de leur situation initiale, des fragments qui sont sans doute plus appropriés pour à notre s’adapter comportement et à notre pensée moderne, attractif pour certaines personnes, et qui pour cela se maintient. 2. La tradition, pour certaines personnes, peut en même temps avoir un autre sens : faire les choses comme on les a toujours faites (ce qui est généralement aussi la forme dans laquelle on a appris à les faire). Considérée comme « transmise de génération en génération », en lui donnant une certaine légitimité, institution et droit d’exister. 3. La « TRADITION » (intentionnellement en

lettres majuscules pour la distinguer fortement de versions antérieures), fait référence à une transmission absolue, non pas d’une manière différente, mais tout simplement dans son essence – le contenu. Mais nous le verrons plus tard. Maintenant en parlant de la tradition du Wing Tsun, ou du « Wing Tsun traditionnel (et toutes ses formes d’écriture), nous pourrions nous demander : c’est quoi le Wing Tsun ? C’est un ensemble de principes d’un être humain, qui selon le degré de développement de ses compétences nécessaires, peut produire un effet. Maintenant, que devrait être le Wing Tsun traditionnel ? certainement des exercices non stricts, que des personnes différentes ont mis au point à des moments différents et dans des endroits différents, en raison de leurs différents niveaux de compréhension de plus en


plus différents des autres. Le « Traditionnel » en Wing Tsun sont les principes. Pour qu’on puisse assimiler ces principes, il ne faut pas se centrer sur les formes qui sont enseignées, ou sur les types d’outils qui sont utilisés pour l’enseignement, pour développer avec facilité et harmoniser les compétences nécessaires. Aussi, il ne faut pas se centrer sur les outils « traditionnels » (comme le bâton long ou les doubles couteaux) ou quelque chose de différent avec quoi on ne soit pas familiarisé (comme l’épée, hallebarde, hache de guerre ou le couteau de combat, etc.). On doit être en mesure quand on fait un exercice de comprendre les compétences qu’on exerce et savoir que les mêmes outils, traités de manière différente, peuvent sembler assez divergents. Le point est le principe / les principes, par lesquels on se déplace. Si une personne a des compétences, ce qui est important pour nous est de la voir exécuter un exercice et non pas savoir si elle sait le programme spécifique des différentes écoles et des formes de l’Art. En parlant de « Tradition » en ce qui concerne le WTU, nous faisons référence à quelque chose de très spécial où nous tenons en compte seulement l’aspect de mouvement et / ou l’instinct dans le Wing Tsun concentrés dans un seul champ de l’existence humaine. Les autres champs du WTU sont la « Pensée » et « l’Emotion ». Les trois domaines devraient s’harmoniser entre eux. Si seulement, on développe intensivement un champ, on peut obtenir un succès rapide et une augmentation de la matière et de l’énergie, mais la personne qui fera cela, sera sans équilibre, insatisfaite et ne pourra pas faire face à des difficultés imprévues. Si on s’occupe de la « TRADITION » pendant assez de temps, on a entendu beaucoup parler sur la rénovation. Jamais la génétique ou l’origine ethnique n’ont été un obstacle pour impliquer


« Les autres champs du WTU sont la « Pensée » et « l’Emotion. »


quelque chose de nouveau ou complexe, mais la « rénovation » est toujours un gros problème. Pour obtenir une meilleure compréhension de cela, nous devons citer quelques points de repère. Notre observation est arrivée à trois motifs et phases fondamentales : • Tout d’abord, le Plaisir : ici les gens ont tendance à apprendre très peu, même si certains peuvent avoir une autre opinion à ce sujet, en étant pleins d’émotions à ce moment, ils sont influencés en ce qu’ils font, pour ainsi dire. À ce stade, une personne tout simplement s’amuse, même s’il ou elle - pense être une « bonne » personne, il est poussé par la cupidité. • En deuxième lieu il y a l’Occupation : ici les gens essaient d’utiliser le matériel qu’ils ont devant eux (avant qu’ils soient prêts à comprendre efficacement). Voilà, c’est à cause de l’impatience et de l’égoïsme. • En troisième lieu et finalement il y a l’Evolution : ici on est en harmonie avec soi-même, le savoir peut avoir des effets et vraiment s’activer. Les tâches résultantes et les compétences requises d’un Maître sont les suivantes :


WT Universe 1. Avoir l’expérience nécessaire pour connaître les coordonnées du destin auquel on aspire. 2. Avoir les qualités pour évaluer chaque personne et ses besoins de manière individuelle. 3. La capacité d’observer le processus d’apprentissage et de donner les conseils et les instructions au bon moment et correctement. Par « TRADITION », nous comprenons les qualités nécessaires pour faire que les capacités humaines se développent sans qu’il y ait un espace et un temps dans un lieu précis et un moment déterminé. Il s’agit de compétences qui permettent à quelqu'un d’utiliser ce savoir pour créer et adapter des outils utiles pour le lieu et les circonstances où les résultats désirés et les compétences peuvent s’effectuer et les situations qu’on voit dans la théorie et dans les principes, puissent se mener dans la vie et dans l’existence.

L’avenir du WTU (Wing Tsun Universe) Comme je l’ai déjà dit dans une interview à l’Alhambra WTU récemment, le WTU fête ses 5 ans le 16. 9. 2016 et il est en train de rentrer dans une nouvelle phase de son existence. Nous croyons que le WTU est un organisme qui se développe dans l’espace et dans le temps. Également nous considérons le WTU comme une confluence de trois TRADITIONS prédécesseur d’un nouveau temps. Le WTU n’a rien à voir avec

« Par « TRADITION », nous comprenons les qualités nécessaires pour faire que les capacités humaines se développent sans qu’il y ait un espace et un temps dans un lieu précis et un moment déterminé. »


WT Universe la politique, la religion ou d’autres phénomènes collectifs. Il se considère comme une organisation qui développe harmonieusement les potentiels humains et ses réseaux dans trois domaines spécifiques : Mouvement du Centre : Ecole du moment Centre Cérébral : Science de la conscience En Sentant le Centre : Chemin avec le Cœur Dans un avenir proche, nous allons publier deux livres : Les fragments de la pensée-rencontre avec l’inconnu (articles du WTU partie 1) et Guide WTU - jalons du WTU Wing Tsun. Et avec cela nous voulons mettre fin à cette chronique comme nous l’avons commencée : SALVE


« Également nous considérons le WTU comme une confluence de trois TRADITIONS, prédécesseur d’un nouveau temps. »


WT Universe

« L’introspection personne parle sur la sensibilisation trois principaux centres d soi-même (le centre du mouvement, le centre de l’émotion et le centre de pensée) et sur l’objectif de synchronisation entre eux fil du temps. »


lle, des de

e la e la au


WT Universe


WT Universe « En parlant de « Tradition » en ce qui concerne le WTU, nous faisons référence à quelque chose de très spécial où nous tenons en compte seulement l’aspect de mouvement et / ou l’instinct dans le Wing Tsun concentrés dans un seul champ de l’existence humaine. »


Un pratiquant de Kali considère une attaque comme un coup de poing, non pas comme une attaque, mais comme un objectif recommandé pour être systématiquement attaqué par l'immobilisation du coup. Cela n'est pas si loin de la façon de penser du Kyusho sauf que les structures qui sont attaquées sont internes au lieu d'externes. Donc en ajoutant la technique externe du Kali et la saisie, nous agissons plussur la capacité de l'adversaire. Le Kyusho est une étude de l'anatomie humaine, pas un Art Martial (bien qu'il peut être et qu'il a remarqué comme l'un d'entre eux), mais son utilisation avec ou dans un Art Martial est naturel et ajoute une d i m e n s i o n supplémentaire. Donc il peut être intégré facilement et efficacement dans tous les styles d'Arts Martiaux. Le pratiquant de Kali, armé avec les connaissances de Kyusho peut mener la pratique de Kali à une perspective complètement profonde. Dans ce deuxième volume nous vous montrerons les résultats de la combinaison des inhérents ou possibles objectifs de Kyusho sur la tête avec les mêmes saisies de bras qu'on peut voir dans le premier DVD. Un travail de collaboration entre le Maître de Kali Raffi Derderian et Maître Evan Pantazi.

REF.: • DVD/KYUSHO 25

Tous les DVDs produits par Budo International sont scellés au moyen d’une étiquette holographique distinctive et sont réalisés sur support DVD-5, format MPEG-2 (jamais VCD, DICX ou similaires). De même, l’impression des jaquettes ainsi que les sérigraphies suivent les plus strictes exigences de qualité. Si ce DVD ne remplit pas ces critères et/ou si la jaquette ou la sérigraphie ne coïncide pas avec celle que nous vous montrons ici, il s’agit d’une copie pirate.

COMMANDES : Budo international.com


Les Objectifs du Sang (Bubishi)

Il y a deux numéros nous avons commencé une petite exploration de cer taines applications de Kyusho et comment obtenir un knock-out... Kyusho sur la jambe. Dans le premier numéro, nous avons fait un KO Kyusho qui est possible avec un seul coup sur la jambe à l’arrière du genou et nous avons donné les raisons médicales qui peuvent causer une perte de connaissance. Nous avons même m o n t r é d e s v i d é o s d e Yo u Tu b e d e l’application sur différentes personnes pour voir l’application réelle, ainsi que l’effet sur l’individu. Dans ce numéro, nous allons explorer une autre application de Kyusho sur la jambe qui peut entraîner une perte de connaissance grâce à une combinaison d’attaque des nerfs et vasculaire.


ans l’image ci-dessus, nous pouvons voir la zone de la cheville intérieure qui a non seulement des structures nerveuses et vasculaires qui se chevauchent, mais aussi en a près de la surface de la peau. Maintenant, avec un cercle rouge nous indiquons la zone sur laquelle vous pouvez utiliser cette application qui est environ de la taille d’un poing...ce n’est pas un petit point de pression où vous avez besoin d’une précision millimétrique, (voir précédents écrits indiquant que le Kyusho ne consiste pas sur les points de pression, points d’acupuncture). Mais nous devons mieux comprendre l’anatomie et la meilleure façon d’influer sur ces objectifs essentiels. Comme nous l’avons dit depuis le début de notre exploration Kyusho avec Budo International, il y a 13 ans, il faut attaquer les points vitaux dans la trajectoire correcte. En frappant, en pressant et en étirant les structures, nous causerons seulement une faible douleur et un possible dysfonctionnement. Cependant lorsque nous utilisons une trajectoire qui trace l’angle de corps, le sens de la marche et de la profondeur ainsi que l’objectif prévu dans l’attaque, seulement alors nous pouvons appliquer correctement le Kyusho. C’est aussi la raison pour laquelle beaucoup d’Artistes Martiaux n’ont pas trouvé ces objectifs ou un usage plus vital, mais non plus un élève débutant en Kyusho peut obtenir les mêmes résultats qu’un professionnel expérimenté. Dans cet objectif de la cheville, nous devons d’abord comprendre que nous travaillons avec les nerfs et les vaisseaux sanguins. Il n’est pas nécessaire de connaître leur nom, mais pour les personnes intéressées ce sont ; le nerf saphène interne, la grande veine saphène externe et l’artère tibiale postérieure. Il y a 3 façons d’attaquer cette section des structures vitales avec divers degrés de valeur pour l’artiste martial. Toutefois, les trois méthodes exigent que le praticien attaque ces cibles pour forcer les nerfs et les tissus vasculaires contre l’arrière de l’os tibial. Ceci peut être réalisé en utilisant la pression et combinée avec l’étirement ou grâce à un coup. Le coup provoque une grande douleur et le coup sur la jambe l’affaiblissement du corps voire la paralysie de la jambe et du pied. La pression et l’étirement des nerfs et du tissu vasculaire à l’arrière du tibia et de l’os vers le pied, provoquera une douleur sévère, la rétractation et l’affaiblissement de la jambe, la paralysie de la jambe et du pied ou même la perte de connaissance avec l’application correcte.

D


Frapper ces structures ou cet objectif dans des directions différentes provoquera des résultats différents et à nouveau les débutants auront des difficultés à obtenir des résultats rapidement. Par exemple frapper vers le haut dans la partie arrière du tibia fera que les muscles latéraux des jambes soient en tension, la jambe s’élèvera vers à l’extérieur et vers l’intérieur. Frapper directement sur l’os de tous les muscles des jambes, fera perdre le contrôle et la jambe s’effondrera sous le poids corporel, cela se produit également quand on l’attaque légèrement vers le bas, cependant, ceci attaque aussi le système sanguin et provoque une baisse rapide de la pression artérielle et un évanouissement. Avec toutes les attaques on peut provoquer des nausées, paralysie, étourdissements et perte de connaissance, toutefois, la tendance à la baisse entraînera un arrêt neurologique, ainsi que des évanouissements et une chute de la tension artérielle. Lorsque ce point est atteint correctement, vous avez beaucoup d’effets physiques sur le récepteur : tout le corps s’affaiblit, il y a un retrait rapide des extrémités, douleur sévère, perte de motricité physique, les jambes ne supportent plus le poids corporel, paralysie des membres, des étourdissements, perte de connaissance et une perte temporaire de la connaissance et du contrôle moteur. Regardez cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=RcKg6lQZNQE

« La pression provoque une douleur sévère, la rétractation et l’affaiblissement de la jambe, la paralysie de la jambe et du pied »


Utilisation dans le Bubishi Les objectifs du sang ne sont pas seulement un des douze ensembles des objectifs dans le Bubishi... avec l’étiquette « Sichen » ou positions du zodiaque. On y décrit le but et la relation avec le temps, que ce soit la meilleure attaque ou le temps d’avoir un dysfonctionnement ou une mort liée. Ces périodes de temps pour obtenir des résultats sont le résultat d’une attaque sur le sang et les organes plutôt que sur les nerfs... puisque le nerf a une réaction généralement instantanée. Quand vous regardez dans ce manuel, il est nécessaire d’examiner la méthode de lutte ancienne et l’utilisation des armes comme l’épée, dague, lance et flèche, ces temps peuvent se rapporter plus aux temps que tarderait un corps, pour perdre tout son sang, avoir une hémorragie interne (qui provoque diverses et nombreuses affections létales... n’oubliez pas que l’assistance médicale d’urgence n’existait pas à cette époque), ou de mourir par l’intoxication du corps. Donc si le thème principal était l’attaque sur le sang (Dim Mak), alors nous devons fonder nos actions contre ces structures du sang comme dans cette attaque. Nous pouvons voir cela dans des fragments de vidéos antérieures ; trois attaques de sang sur le nerf de la cheville et sur le tissu vasculaire. Avec toutes les attaques de sang, le corps va s’affaiblir et perdre de la force, la connaissance, ou le contrôle physique comme la tension artérielle qui va chuter et il va se produire rapidement des évanouissements comme conséquence. Nous voyons un pouls rapide ou une compression ajoutée à l’attaque des nerfs (meilleures pour la protection moder ne), qui affectent rapidement. Cette attaque nerveuse est beaucoup plus dramatique et moins nuisible, il est possible de la combiner avec l’attaque du sang, donc... nous pouvons utiliser facilement toutes les deux. Ces objectifs Bubishi ne sont utilisés que sur le sang ou le nerf... personne ne peut dire avec certitude, cependant, que le manuel d’attaque se penche vers le sang comme base pour l’attaque. Mais, heureusement, avec l’étude du Kyusho grâce à International Kyusho (il n’y a aucun autre groupe de Kyusho qui ait cette compétence ou connaissance réelle), on peut se rendre compte de ce niveau.


En particulier certaines de ses « favorites » comme Flashing Mace (massue clignotante), Parting Wings (ailes déployées), Entwined Lance (lance entrelacée) ... Magistralement exécutées et basées sur l'expérience du mouvement. Le G.M. Tatum incorpore ses connaissances innovantes dans ces techniques qui vous aideront à ajouter et à compléter votre formation dans le système du Kenpo. En outre, il nous offre la meilleure option pour nous défendre, en prenant comme base la pensée logique et pratique, en la positionnant sur le chemin de la compréhension de l'Art du Kenpo. Ce sont des systèmes de défense et de lutte des temps modernes que nous vivons. Conçus de sorte que nous obtenions tous les avantages que nous recevons d'une formation de ces techniques. Dans ce DVD collabore Maître Adolfo Luelmo (9e Dan) qui continue avec une série de techniques de manière fluide et énergique devant des situations d'agression extrême. Il nous montre les différents états du mouvement, en le faisant de manière logique et efficace. Pour terminer, Maître Asís Camacho (8e Dan), déploie une technique qui allie la force des bras et son habilité avec les jambes.

REF.: • DVD/LARRY4

Tous les DVDs produits par Budo International sont scellés au moyen d’une étiquette holographique distinctive et sont réalisés sur support DVD-5, format MPEG-2 (jamais VCD, DICX ou similaires). De même, l’impression des jaquettes ainsi que les sérigraphies suivent les plus strictes exigences de qualité. Si ce DVD ne remplit pas ces critères et/ou si la jaquette ou la sérigraphie ne coïncide pas avec celle que nous vous montrons ici, il s’agit d’une copie pirate.

COMMANDES : Budo international.com


En exclusive le DVD du Maître Marco Morabito sur l'autodéfense à mains nues, et la présentation du système Krav Maga Israeli Survial System. Les techniques et la méthode qui forment le système, sont illustrées secrets, d'une manière claire, transparente et facilement compréhensible. Une occasion unique de se rapprocher du cœur de la défense israélienne et d'améliorer vos connaissances sur le sujet. Morabito développe une recherche continue, sans arrêt, dans la poursuite à acquérir de nouvelles connaissances et de ne jamais arrêter de poser des questions. Krav Maga Israeli Survial System n est pas une discipline ou un ensemble de règles rigides, mais une méthode, un processus d'évolution continu et constant. Cela le rend adaptable à toute situation et circonstance, perméable aux changements, et lui offre la possibilité de faire le point sur les erreurs et de prendre son expérience comme une opportunité pour améliorer.

REF.: • KMISS-1

Tous les DVDs produits par Budo International sont scellés au moyen d’une étiquette holographique distinctive et sont réalisés sur support DVD-5, format MPEG-2 (jamais VCD, DICX ou similaires). De même, l’impression des jaquettes ainsi que les sérigraphies suivent les plus strictes exigences de qualité. Si ce DVD ne remplit pas ces critères et/ou si la jaquette ou la sérigraphie ne coïncide pas avec celle que nous vous montrons ici, il s’agit d’une copie pirate.

COMMANDES : Budo international.com


Le Pukulan, Pencak Silat Serak est un système basé en même temps sur les armes et les mains vides. Il intègre de nombreuses armes de dernière génération, des épées, des couteaux, des kerambits circulaires, des barres, des bâtons de différentes longueurs et d'autres armes spécifiques. Même dans les méthodes d’entrainement avec les mains vides, nous nous confrontons à l'adversaire qui attaque avec des armes dans les deux mains et à plusieurs opposants en même temps. Cet entrainement nous rend plus conscient de tout ce qui se passe dans une altercation, quoi faire et quoi ne pas faire quand on fait face à des attaques avec des armes contre un ou plusieurs adversaires. Dans ce deuxième DVD, Maha Guru Horacio Rodrigues, héritier de la lignée de Pendekar Pak Victor De Thouars de Pukulan Pencak Silat Serak, aborde la forme particulière dont on utilise l’armement et comment on entraine avec lui en établissant les bases pour de futurs plans d'étude plus avancés et l'application de la technique. Cette vidéo comprend des principes de travail, des angulations, des Sambuts, des Jurus et des exercices avec l'épée courte « Pedang », couteau court « Pissau », bâton court « Tonkat Matjan », Sarong et des applications de self-défense à mains vides.

REF.: • DVD/SERAK-2 Tous les DVDs produits par Budo International sont scellés au moyen d’une étiquette holographique distinctive et sont réalisés sur support DVD-5, format MPEG-2 (jamais VCD, DICX ou similaires). De même, l’impression des jaquettes ainsi que les sérigraphies suivent les plus strictes exigences de qualité. Si ce DVD ne remplit pas ces critères et/ou si la jaquette ou la sérigraphie ne coïncide pas avec celle que nous vous montrons ici, il s’agit d’une copie pirate.

COMMANDES : Budo international.com


Dans ce premier travail d'instruction, Andreas Weitzel, fondateur et chef instructeur de l'Académie SYSTEMA Weitzel (Augsbourg, Allemagne) et l'un des principaux instructeurs de SYSTEMA en Europe, explique les fondements principaux de combat. Tout d'abord il définit clairement la façon naturelle de marcher, en se concentrant sur la correcte exécution des pas, pour montrer ensuite comment utiliser ce travail dans des applications de combat. Une variété de différents sujets sont expliqués dans ce DVD, y compris : Comment déséquilibrer un attaquant ; Comment faire pour frapper et donner des coups de pied correctement ; Comment se défendre contre les saisies, contre amener au sol ou contre des coups de poing et des coups de pied. Les explications de cette vidéo sont simples mais claires, afin de faciliter la compréhension et l'apprentissage pour tous. Au cours de son explication, Andreas toujours inclut et met l'accent sur les principes et les fondements principaux du SYSTEMA, en montrant comment les différentes questions sont étroitement liées les unes aux autres. Aussi des exercices libres et spontanés sont également expliqués contre différentes attaques à mains vides et avec des armes, dans des conditions réalistes et à une vitesse maximale d'exécution. Dans cette vidéo, Andreas est secondé par Michael Hazenbeller (Rastatt) et Thomas Gossler (Augsbourg), deux instructeurs expérimentés de Systèma.

REF.: • DVD/SYSWEITZEL1

Tous les DVDs produits par Budo International sont scellés au moyen d’une étiquette holographique distinctive et sont réalisés sur support DVD-5, format MPEG-2 (jamais VCD, DICX ou similaires). De même, l’impression des jaquettes ainsi que les sérigraphies suivent les plus strictes exigences de qualité. Si ce DVD ne remplit pas ces critères et/ou si la jaquette ou la sérigraphie ne coïncide pas avec celle que nous vous montrons ici, il s’agit d’une copie pirate.

COMMANDES : Budo international.com


Jiu Jitsu Le cours de professeur de Gracie Jiu-Jitsu appelé « chemin au Diploma do Professor de Jiu-Jitsu » (abrégé DPJJ), est un entrainement intensif de quatre (4) jours consécutifs et d’entrainement pratique (théorie et pratique), afin d’obtenir le certificat officiel comme professeur de Gracie Jiu-Jitsu. Peu importe qu’on vienne de la pratique du Jiu-Jitsu brésilien, ou d’autres Arts Martiaux, il est ouvert à toute organisation et style et tout le monde peut participer à cet entrainement. L’entrainement aura lieu du jeudi (midi) au dimanche (début de l’aprèsmidi). Plusieurs heures chaque jour pour l’étude et la formation, je sais que tous les élèves peuvent atteindre un bon niveau grâce à notre programme de 54 classes authentiques de Maitre Pedro Hemetério en Gracie Jiu-Jitsu.


Enseignement

Formation pour le ÂŤ Diploma do Professor de Jiu-Jitsu Âť


Jiu Jitsu es personnes qui reçoivent le DPJJ, peuvent s’adhérer comme membre (chef de l’équipe) du Réseau de Jiu-Jitsu Vacirca Brothers. Comme Maitre actif dans notre équipe de Gracie Jiu-Jitsu on vous demandera, au moins une fois par an de participer à un stage de mise à jour de deux jours (samedi et dimanche). Le stage de mise à jour est gratuit pour les professeurs affiliés au Gracie Jiu-Jitsu et vous garantit la continuité de votre autorité pour enseigner le Gracie Jiu-Jitsu au sein de l’équipe Vacirca Brothers. Comme leader de l’équipe active, il acceptera les élèves de Gracie Jiu-Jitsu, indépendamment du niveau de la ceinture, âge et sexe, pour s’inscrire avec nous. La personne devra payer la somme de 60 CHF / EUR / an. La licence est toujours renouvelée en novembre pour l’année suivante. Comme Maitres (chefs d’équipe), ils sont exemptés de la taxe de licence dès qu’il y aura10 personnes dans leur groupe (ou école) qui paient la licence pour nous. Les personnes désirant participer à la formation intensive doivent apporter ce qui suit : Esprit. Au moins 20 ans et 3-4 ans d’expérience de combat, quel que soit le style, avec ou sans Gi) ; L’idéal serait quelques années d’expérience dans l’enseignement d’un Art Martial ; Pour l’entrainement il faut un kimono blanc / Gi, un bâton d’entrainement (longueur de bras environ), un couteau

L

d’entrainement et un pistolet d’entrainement (de préférence tous en caoutchouc).

Dates et heures d’entrainement : Jeudi 3 novembre 2016 (12 :00 h) jusqu’au dimanche 6 novembre 2016 (14 :00h) Organiser votre arrivée et départ pour n’est pas perdre de temps. Contenu de la formation : La formation de 54 classes du programme de Pedro Hemetério, fut apprise de son Maître Hélio Gracie. Théorie et pratique de la méthode d’enseignement et de l’utilisation de matériaux d’enseignement. Dates de la formation : Ces documents sont disponibles sous demande séparément par courrier électronique à jiujitologist@gmail.com Normalement, ils seront disponibles les mois suivants : octobre, février et mai.

Prix des classes : Toute la formation de 4 jours coûte 1.050,00 CHF / EUR, le prix exclus l’hébergement et la nourriture. L’hébergement est


disponible dans un hôtel à proximité (chambre double, quelques chambres individuelles disponibles, ou dans le TATAME du dojo (amener un sac de dormir propre).) Les frais d’hébergement seront payés à l’avance. Le prix du stage annuel de la mise à jour pour les personnes avec un certificat du DPJJ, mais pas actifs dans l’équipe de Vacirca Brothers, sera pour la formation annuelle samedi / dimanche de 450,00 CHF / EUR Les membres actifs du réseau qui ont deux ou plus de licence, paieront en novembre 2016 pour la formation seulement CHF / EUR ; N’oubliez pas que le nombre de participants est limité. Le paiement du cours peut se faire jusqu’au commencement de la formation, le prix du cours peut être payé en trois versements consécutifs au maximum. Pour le cours en novembre 2016 le prix sera de 350,00 CHF (ou / 284,00EUR pour les membres actifs). Les paiements doivent être reçus : le 28 août, le 28 septembre et 28 octobre. Notez que nous ne pouvons pas rembourser l’argent versé ou le paiement des taxes. En cas d’annulation ou de ne pas se présenter, on vous facturera les frais suivants : 60 à 30 jours avant le début du cours 350,00 / 250, 00CHF / EUR ; 29 jours avant le début du cours 700.00/500.00 CHF / EUR- ; Quand le cours commencera 100 % du prix du cours.

L’inscription et bien sur la confirmation du cours : L’inscription pour une formation intensive, est valable toujours et définitivement qu’après la réception de la totalité de la somme du cours. Le prix total du cours doit être payé sur le compte : PostFinance, IBAN CH38 0900 0000 2516 0591 titulaire du compte : Franco Vacirca, Chaletweg 9, CH-8050 Zurich, Suisse.

Veuillez envoyer la demande du DPJJ, ou la mise à jour du stage, au plus tard (1) mois avant le cours donné par l’un d'entre nous par e-mail à : jiujitologist@gmail.com (s’il vous plaît, demandez le formulaire d’inscription par courrier). Sachez que vous devrez présenter le reçu / s de paiement tous les jours ; Ceux-ci sont considérés comme ID du cours.

Certificat du cours Ceux qui ont participé au cours intensif du DPJJ les quatre jours, mais qui ne sont toujours pas en possession d’une Ceinture de GJJ et BJJ, feront un examen totalement gratuit pour la ceinture bleue Gracie Jiu-Jitsu. Cependant, seulement participer au cours ne garantit pas la ceinture GJJ. La ceinture sera certifiée par les Vacirca Brothers compte tenu du critère de l’examen. On obtient également le certificat « chemin du DPJJ » et vous pourrez démarrer pour former votre propre groupe GJJ dans votre ville et nous joindre comme mentionné ci-dessus. Les personnes qui ont participé au cours intensif, au DPJJ de quatre jours, mais possèdent un BJJ officiel ou un GJJ valide, seront réévaluées aussi pour le niveau du Ceinture actuelle ou suivante. En outre, vous recevrez le certificat du « chemin de DPJJ » et vous pourrez commencer avec votre propre groupe GJJ comme déjà mentionné. Les gens qui ont participé au cours intensif, du DPJJ de quatre jours et, en outre, sont Ceinture Noire (barre blanche) ou Ceinture Noire (barre rouge) obtiendront le « Diploma do professor de Jiu-Jitsu » et l’excellente et magistrale maitrise de la technique. La Ceinture Noire (barre bleue) des Vacirca Brothers, est la plus haute distinction de l’Académie Gracie Jiu-Jitsu et des Vacirca Brothers.


Jiu Jitsu


Nous sommes heureux de vous présenter le 2ème DVD du Groupe KMRED. Cette vidéo qui porte le nom « CONCEPT et PEDGOGIE » a pour objectif de vous faire découvrir une partie du concept Krav Maga Recherche Evolution et Développement ainsi que la pédagogie qui est développée au sein de notre Groupe. Les différents exercices que vous découvrirez dedans, n’ont pas pour but de vous en mettre « plein la vue » et ne ser vent pas à vous démontrer nos aptitudes combatives car notre priorité ici, est d’expliquer comment nous préparons nos élèves à devenir des « guerriers » capables de « s’adapter » au différentes évolutions d’un combat de rue.

REF.: • DVD/KMRED-2

Tous les DVDs produits par Budo International sont scellés au moyen d’une étiquette holographique distinctive et sont réalisés sur support DVD-5, format MPEG-2 (jamais VCD, DICX ou similaires). De même, l’impression des jaquettes ainsi que les sérigraphies suivent les plus strictes exigences de qualité. Si ce DVD ne remplit pas ces critères et/ou si la jaquette ou la sérigraphie ne coïncide pas avec celle que nous vous montrons ici, il s’agit d’une copie pirate.

COMMANDES : Budo international.com


Hwa Rang Do


CyberDojang.com (ÉNONCÉ DE LA DECLARATION DE LA MISSION DE L'ASSOCIATION MONDIALE DU HWA RANG DO®) HWA RANG DO® : Un héritage de loyauté, de Recherche inlassable de la vérité, de Renforcement de la vie, au Service à l'Humanité.


Le Grand Maître He Hwa Rang Do Taejoon Lee (8 ° Dan et Président de l’Association Mondiale de Hwa Rang Do) a mis en place une plate-forme en ligne disponible pour tout le monde, Cyberdojang.com, qui met à disposition du public une quantité incroyable de matériel technique multimédia dans chaque aspect du Hwa Rang Do. Cette plateforme offre la possibilité d’apprendre Hwa Rang Do également aux élèves qui ne peuvent pas s’entrainer avec le Grand maître Lee. C’est une approche moderne et de haute technologie pour l’étude d’un Art Martial très traditionnel comme le Hwa Rang Do. De nouveaux outils pour conduire un ancien art : voilà la philosophie axée sur l’avenir de la World Association de Hwa Rang Do.


Hwa Rang Do

Voici quelques témoignages d’élèves passionnés de l’UE et membres de la Cyberdojang.com : « Comme élève de Hwa Rang Do et instructeur je sais ce que signifie gérer l’étude, non seulement du plan d’étude de la ceinture, mais aussi de tous les aspects de notre vaste et magnifique Art. » Se souvenir


de toutes les techniques, en particulier dans la catégorie avancée, devient presque impossible quand on n’a pas de bonnes notes ni matériel didactique. Grâce à Cyberdojang.com, notre Grand Maître Taejoon Lee voulait fournir non seulement un outil facile rapidement et sans extras pour accéder aux notes de notre plan d’étude, mais aussi un grand outil pour aider à progresser dans notre art en maintenant un haut niveau technique et, en même temps, en assurant un standard des techniques universel. » Instr. G.Catania "... Grâce à Cyberdojang.com, j’ai appris une grande leçon. J’ai appris à voir les techniques avec plus de

détails. Quand je pensais que je connaissais la technique et que je pourrais l’appliquer, je revoyais les leçons en vidéo encore une fois et toujours j’appréciais d’autres détails que je ne voyais pas avant. Je compris que je n’avais pas appris les techniques si bien... » D. Pizzo " "... Cyberdojang.com est indispensable pour les élèves de longue distance comme moi. Tout le matériel Cyberdojang.com est très précis et détaillé.

Je peux voir à Kuk Sa Nim effectuant et enseignant des techniques, je peux voir toutes les erreurs possibles que je peux éviter et voir tous les détails. Cela me permet d’être plus propre dans mes techniques. Tout le matériel sur Cyberdojang.com est très professionnel et très clair. Cyberdojang.com est une excellente occasion pour tous les Rang Hwa Do non seulement pour les élèves mais aussi pour d’autres personnes qui ne sont pas membres du WHRDA... "M. Repetto "... Je ne suis pas un élève de Hwa Rang Do, mais j’ai décidé de m’inscrire sur Cyberdojang.com pour étudier et suivre les leçons de philosophie du Maître Taejoon Lee. Je pense qu’avoir la possibilité de voir ses leçons en vidéo-plusieurs fois, est formidable ! Ses leçons sont pleines de concepts et enseignements, simplement il suffit de les écouter une fois, peut-être dans une étude in vivo, ce n’est pas suffisant pour vraiment comprendre... » A. Rossi


Hwa Rang Do

A propos de l'auteur : Chef Instructeur de Hwa Rang Do®, Lieutenant-Colonel de police militaire italien (Carabinieri) et Ingénieur. Marco Mattiucci est le chef de la branche italienne de la Association Mondiale de Hwa Rang Do® et l'un des principaux disciples du Grand Maître Taejoon Lee. http://www.hwarangdo.com http://www.hwarangdo.it http://www.hwarangdo.nl http://www.hwarangdo.lu http://taejoonlee.com HYPERLINK "http://cyberdojang.com" http://cyberdojang.com


Hwa Rang Do


Le Vovinam Intégral est simplement retourner au véritable Vovinam du fondateur. L'objectif du Fondateur était déclaré clairement et ouvertement : « Récolter des techniques efficaces, assimiler l’essence de ces techniques et les transformer en techniques de Vovinam », et il faut dire que ce concept reste encore en vigueur et qu’il est obligatoire pour tous les maitres de Vovinam du monde. Le Vovinam est donc un concept de recherche pour atteindre un style super efficace. Cependant, aujourd'hui 90 % des maitres de Vovinam l’oublient et se plient devant un programme trop chargé, trop fixé, trop esthétique et, parfois, totalement inefficace pour de nombreuses techniques. Le Vovinam Intégral, est simplement de retrouver l'essence originale de l'art du Maître Nguyen Loc. Pour cela, nous avons les principes, les techniques de base et nous n’avons qu'à travailler la forme efficace de chaque technique, ainsi que d’appliquer le principe fondateur. Dans ce DVD, nous allons étudier les fondements du Vovinam Intégral de la main du Maître Patrick Levet, les menaces et les attaques avec couteau, les contreattaques intégrales et la défense contre Dam Thang (poing direct), Dam Moc (crochet), Dam Lao (punch javelot), ainsi que les clés basiques de jambes.

REF.: • DVD/VIET6

Tous les DVDs produits par Budo International sont scellés au moyen d’une étiquette holographique distinctive et sont réalisés sur support DVD-5, format MPEG-2 (jamais VCD, DICX ou similaires). De même, l’impression des jaquettes ainsi que les sérigraphies suivent les plus strictes exigences de qualité. Si ce DVD ne remplit pas ces critères et/ou si la jaquette ou la sérigraphie ne coïncide pas avec celle que nous vous montrons ici, il s’agit d’une copie pirate.

COMMANDES : Budo international.com


Interview


Autodéfense

Il est clair que le couteau est l'arme blanche la plus redoutée dans les mains d'un agresseur. Peu d'experts osent sérieusement s'attaquer au couteau en tant qu'unique objet de travail. Le couteau est le mouton noir des systèmes de self-défense. Pourquoi? Le couteau est une arme très accessible et impossible à interdire. N'importe quelle quincaillerie est une armurerie en puissance, toute la section ménage des grands magasins offre un arsenal à la portée de tous, chaque bar est un fournisseur sporadique, chaque coupe-papier une menace. Le couteau possède en outre une simplicité et est de par sa nature intrinsèque une arme que tout un chacun, sait utiliser sans avoir pris de leçons. Il faut devenir pourtant un véritable expert pour s'en défendre. Les erreurs ne sont pas de la blague et même à l'entraînement, le danger menace les élèves lorsqu'ils s'entraînent avec un vrai couteau.


Interview

« L'essentiel est parfait. Cette phrase de Léonard de Vinci synthétise clairement l'idée fondatrice du programme. »


Autodéfense

l est clair que le couteau est l'arme blanche la plus redoutée dans les mains d'un agresseur. Peu d'experts osent sérieusement s'attaquer au couteau en tant qu'unique objet de travail. Le couteau est le mouton noir des systèmes de self-défense. Pourquoi? Le couteau est une arme très accessible et impossible à interdire. N'importe quelle quincaillerie est une armurerie en puissance, toute la section ménage des grands magasins offre un arsenal à la portée de tous, chaque bar est un fournisseur sporadique, chaque coupepapier une menace. Le couteau possède en outre une simplicité et est de par sa nature intrinsèque une arme que tout un chacun, sait utiliser sans avoir pris de leçons. Il faut devenir pourtant un véritable expert pour s'en défendre. Les erreurs ne sont pas de la blague et même à l'entraînement, le danger menace les élèves lorsqu'ils s'entraînent avec un vrai couteau. Mike Faraone est bien connu pour son travail réaliste qui n'évite pas les situations délicates. Là où d'autres s'éclipse, Faraone prend plaisir et se régale… Et ça se voit. Nous lui avons demandé d'enregistrer une vidéo sur cette arme qui fait partie de son programme de SEAL et il a fait un travail réellement très intéressant. Sa manière d'affronter les situations avec cette arme est pratique et absolument réaliste. L'assurance avec laquelle lui et ses instructeurs

I


Interview


Autodéfense

manipulent cette arme ne les empêche pas moins de lui porter un très grand respect, ce qu'il mentionne constamment tout au long de la vidéo. Faraone est en train de constituer une forte association au niveau international en voyageant constamment depuis son Italie natale. Il prend son travail très au sérieux et ses élèves lui en sont reconnaissants bien que cela représente une perte presque totale de tous les week-ends. De sa longue carrière, faisons remarquer son instruction sous la direction de personnalités telles que Paul Vunack ou Dan Inosanto. On retrouve d'ailleurs chez lui cette formulation pratique, adaptable et créative si caractéristique du JKD, un bouillon de culture qui a alimenté beaucoup des plus grands talents martiaux des dernières décennies. Faraone cependant a été plus loin et a développé un travail professionnel caractéristique très personnel. Dans la conversation avec lui que nous vous offrons ensuite, vous découvrirez son opinion à propos du couteau et d'autres sujets comme la fameuse efficacité dont on parle tant et je suis convaincu qu'elle sera du plus haut intérêt pour vous tous.

« Il est clair que le couteau est l'arme blanche la plus redoutée dans les mains d'un agresseur. Peu d'experts osent sérieusement s'attaquer au couteau en tant qu'unique objet de travail. Le couteau est le mouton noir des systèmes de self-défense. »


Autodéfense

LA VOIE TRANCHANTE

ART SUPÉRIEUR, ART MORTEL, ART SECRET Au fil des siècles, le combat avec couteau a pris différents noms pour faire référence à une discipline transmise par quelques rares maîtres à certains élèves privilégiés. Les gens s'approchent de la pratique du couteau avec un respect presque sacré car cette arme, avec toute son honnête simplicité, peut devenir pour un homme un grand allié ou un redoutable adversaire. La lame, dans sa simplicité, est la métaphore de ce qu'est réellement le combat, une pratique directe, excellente dans sa facture et essentielle dans sa forme. Les actions que dessine le mouvement du couteau révèlent la puissance de la main nue, elles "cachent en montrant" et montrent ce qui semble évident à qui sait regarder. Le couteau adopte les caractéristiques de celui qui le porte, lumière transparente ou sinistre obscurité suivant le caractère de la main qui le guide. Dominer la lame signifie avant tout la connaître, l'utiliser tous les jours et devenir


Interview son amie, résoudre avec son aide de petits problèmes pratiques et pouvoir confier en elle comme au plus cher ami à qui demander de l'aide dans le cas extrême où l'intégrité physique est en jeu. Le couteau est capable d'absorber et de refléter, à travers son histoire, le degré de conscience de celui qui le guide. C'est pour cette raison, qu'au fil des siècles, l'enseignement de la "Voie Tranchante" a été réservé à cette élite de gens qui ont démontré qu'ils étaient capables de contrôler leur propre colère aveugle. Actuellement, les maîtres philippins les plus anciens, ceux qui possèdent le plus grand savoir et l'ont utilisé pour leur propre survie, n'enseignent cette science qu'aux élèves en qui ils ont la plus haute confiance. Mike Faraone connaît en profondeur le monde souterrain autour duquel gravite le combat avec lame courte, tant en

« En Boxe, en Muay Thaï et dans beaucoup d'autres arts martiaux, on considère normal d'encaisser un coup ou de l'absorber pour ensuite contre-attaquer. Ce type de stratégie autopunitive ne peut être utilisée dans le cas du combat avec couteau. »


Autodéfense

Orient qu'en Occident. Et tout comme tous ceux qui connaissent réellement la Voie Tranchante, il est d'accord sur le fait qu'il n'est pas possible de se défendre contre un expert dans le maniement du couteau. Budo International: Maître, partant de cette dernière affirmation, quel sens cela a-t-il donc de consacrer une vidéo sur le sujet? Mike Faraone: Dans le passé, j'ai souffert des pressions et des menaces explicites de ceux qui voulaient –et veulent toujours– maintenir cette connaissance secrète. Je suis convaincu que le silence crée un terrain fertile pour ceux qui, ignorants dans le fond, crient au monde leur savoir, portant clairement préjudice à ceux qui, en toute bonne foi, confient leur vie aux mains de techniques suicides. Le silence accroît la confusion et le moment est venu de rétablir un juste ordre des choses. Après les tragiques événements de New York, l'attention du monde entier s'est portée sur l'approche du combat au couteau. De partout ont surgi les voix de ceux qui se disent être des experts des méthodes les plus efficaces de défense à mains nues contre couteau. Je ne prétends pas être en possession de la vérité absolue, mais je crois qu'il s'agit d'un devoir moral


Interview


Autodéfense

d'éclaircir le sujet et j'affirme catégoriquement qu'il n'existe pas de méthodes de défense contre couteau. Seule existe la survie contre couteau, le reste n'est que du marketing et est extrêmement dangereux. B.I.: Parlez-nous de votre nouvelle vidéo. M.F.: Ceux qui cherchent dans cette vidéo un système qui leur permette d'affronter des adversaires armés d'un couteau se sentiront sûrement déçus. Il s'agit d'une vidéo exclusivement didactique et illustrative, qui introduit un programme "pas à pas" qui permet de se rendre compte de la facilité avec laquelle on peut utiliser le couteau au combat dans la phase initiale, ainsi que de sa puissance offensive. A l'inverse, on montre aussi clairement la difficulté de n'importe quelle forme de défense désarmée, sauf dans le cas d'un très haut niveau d'entraînement. Dans la der nière partie, nous introduisons des stratégies pour survivre à une confrontation de ce type. Elles seront traitées de manière plus approfondie dans la prochaine vidéo.


Interview

B.I.: Dans votre école, les techniques avec couteau sont accessibles à tous? M.F.: Non, l'étude du combat avec couteau est réservée aux instructeurs qui, après des années de pratique, deviennent membres de l'association. Nous n'avons rien à cacher, mais il s'agit de techniques et de méthodologies qui ne peuvent être enseignées dans les classes collectives. Tout comme il est impossible d'apprendre à manier une arme à feu en utilisant une imitation, on ne peut pas non plus apprendre à utiliser le couteau simplement avec des instruments d'entraînement, sans lame ou en plastique. La discipline de fer n'est pas pour tout le monde, tout comme tout le monde ne peut pas devenir instructeur de SEAL Program. B.I.: Quelle relation y a-t-il entre la technique de main et la technique armée? M.F.: En Boxe, en Muay Thaï et dans beaucoup d'autres arts martiaux, on considère normal d'encaisser un coup ou de l'absorber pour ensuite contreattaquer. Ce type de stratégie autopunitive ne peut être utilisée dans le cas du combat avec couteau. Cette dynamique ne peut être appliquée de manière "universelle", autrement dit elle oblige à modifier tant le système offensif que défensif, tant l'entraînement de la sensibilité tactile (durant l'entraînement, nous pouvons permettre qu'une main nous frôle, mais nous ne pouvons faire la même chose avec un couteau effilé) que dans les


AutodĂŠfense


Interview

stratégies utilisées. De cette manière, la technique devient plus simple, sans mouvements de style, mais également plus sophistiquée, car on ne peut rien laisser de côté. Tout le programme technique du SEAL Program provient du combat avec couteau, tout comme dans le Kali et l'Aïkido original, où chaque technique provient du combat armé et s'adapte au corps à corps. B.I.: Quelle est la structure technique du programme? M.F.: "L'essentiel est parfait". Cette phrase de Léonard de Vinci synthétise clairement l'idée fondatrice du programme. Il existe des écoles de combat armé qui obligent les élèves à apprendre des dizaines et des dizaines de techniques d'attaque et de défense. La plupart des systèmes de Kali philippins adoptent 12 angles d'attaques, avec 12 défenses considérées comme essentielles pour chacun d'eux. Cela représente 144 techniques de base… et il y a des systèmes qui considèrent 64 angles d'attaques! Notre programme n'a que trois mouvements de base qui peuvent être utilisés tant en attaque qu'en défense. B.I.: Et c'est tout?


« L'efficacité n'est pas directement proportionnelle au nombre de techniques employées mais à leur justesse, applicabilité et efficience. »


Interview

« Le maître possède le rôle le plus difficile et la responsabilité la plus grande. »

M.F.: L'efficacité n'est pas directement proportionnelle au nombre de techniques employées mais à leur justesse, applicabilité et efficience. 90% des arts martiaux s'avèrent totalement inefficaces dans le contexte d'un combat réel, armé ou désarmé. Il faut ajouter que ces trois mouvements simples deviennent plus élaborés et évoluent afin d'obtenir des réponses spécifiques de plus en plus efficaces, suivant des méthodes d'entraînement de difficulté progressive, mais pas moins réalistes pour autant. Voici tout ce dont nous nous servons: - Mécaniques d'entraînement


Autodéfense

« Il s'agit d'une vidéo exclusivement didactique et illustrative, qui introduit un programme "pas à pas" qui permet de se rendre compte de la facilité avec laquelle on peut utiliser le couteau au combat dans la phase initiale, ainsi que de sa puissance offensive. »


« La position du maître n'est pas une oasis de vénération, d'où cultiver et exploiter des adeptes qui garantissent de hauts niveaux de succès et de rentrées économiques. »


Autodéfense

- Techniques d'attaque - Techniques de défense - Techniques de contreattaque. Mais je crois que, plus aisément que les mots, la vision de la vidéo lèvera tous les doutes. La vidéo met en évidence comment ces trois simples mouvements de base peuvent créer un système complet. L'important n'est pas le nombre de techniques que nous utilisons, mais quelles sont celles que nous utilisons et surtout comment nous les utilisons. La vidéo fut enregistrée avec des vrais couteaux aiguisés. Ce n'est assurément pas un système d'entraînement pour débutant ou pour autodidactes. Le programme illustré répercute sur l'enseignement d'une didactique efficace, qui permet à l'homme (car nous sommes des hommes avant tout), dans une situation de danger réel, de ne pas laisser une veuve et des orphelins. Car c'est de cela qu'il s'agit précisément.

Je crois que le moment est venu de souligner en toute honnêteté et en toute clarté certains concepts fondamentaux que de nombreux "maîtres" semblent avoir oubliés. La position du maître n'est pas une oasis de vénération, d'où cultiver et exploiter des adeptes qui garantissent de hauts niveaux de popularité et de succès. Le maître possède le rôle le plus difficile et la responsabilité la plus grande. Le maître doit posséder une grande cohérence et être capable de reculer et d'admettre ses propres erreurs. Le maître sait et se souvient de ce que son erreur peut coûter la vie à son élève. Le maître respecte l'élève de manière à lui enseigner l'essence même du respect car s'il est facile d'être aimable avec ceux que nous redoutons, il est plus estimable d'adopter cette attitude envers les subordonnés. C'est exactement la même chose qui se passe au combat: il est intelligent de reculer devant qui peut nous blesser

sérieusement, mais il est bien plus formidable de reculer en présence de qui nous pourrions blesser. Le maître est élève de tout le monde, car il sait chercher, et la vérité se cache dans chaque recoin de la vie. Le maître est aimable. Le maître sourit. En grand guerrier, il aime la paix et sait que l'essence de la paix est l'amour. B.I.: Un vrai Vade-Mecum pour les maîtres! M.F.: Les maîtres n'ont besoin d'aucun Vade-Mecum car ils savent de quoi je parle. Que ceux qui se sentent offensés se demandent pourquoi. Je préfère penser à cette petite allocution comme à un Vade-Mecum pour les élèves. J'espère que tous les lecteurs qui l'ont lu trouvent dans cette description le portrait de leur propre professeur. Il existe un moyen infaillible de savoir si nous sommes en présence de la personne adéquate. La prochaine fois que vous allez au cours, offrez une caresse à votre maître et observez sa réaction…


Le maître de Shaolin Shi Yanti est moine de la 34º génération du Temple de Shaolin de Songshan et disciple direct du vénérable abbé Shi Yong Xin. Dans ce premier travail pour Budo Inter national, il présente Luohan Shibashou, une des plus anciennes et représentatives formes fondamentales de main vide du Temple Shaolin. Selon le livre "Shaolin Quan Pu', de la dynastie Sui, les moines guerriers de Shaolin ont développé une série de mouvements simples élus conformément au "18 statues de Luohan", d'où le nom de Luohan Shi Ba Shou (les18 mains de Luohan). Ce style Taolu est distinctif et dans ses mouvements continus, nous apprécions clairement des combinaisons de mouvements réels et l'irréels, de défense et de contre-attaque et une grande variété de mouvements cachés. Les principales techniques de main dans le Taolu sont celles de la paume de la main, et son apprentissage nécessite une bonne agilité et coordination, ainsi que la maitrise des positions Xubu, Dingbu, Gongbu et Mabu ainsi que de ses caractéristiques.

REF.: • DVD/YANTI-1

Tous les DVDs produits par Budo International sont scellés au moyen d’une étiquette holographique distinctive et sont réalisés sur support DVD-5, format MPEG-2 (jamais VCD, DICX ou similaires). De même, l’impression des jaquettes ainsi que les sérigraphies suivent les plus strictes exigences de qualité. Si ce DVD ne remplit pas ces critères et/ou si la jaquette ou la sérigraphie ne coïncide pas avec celle que nous vous montrons ici, il s’agit d’une copie pirate.

COMMANDES : Budo international.com


KAJUKENBO QU’IL Y A-T-IL DERRIÈRE LE NOM L’histoire du Kajukenbo commence dans l’île d’Oahu, à Hawaii, où plusieurs hommes ont commencé à faire ensemble un entrainement dans des anciens entrepôts, des bâtiments abandonnés et de manière secrète. C’est ainsi comme Adriano Emperado, Joseph Holck, Peter Y.Y. Choo, Frank Ordonez et George « Clarence » Chang, firent un Pacte qui les engageait à créer un art du combat.


Kajukenbo

« L’histoire raconte que pour tester l’efficacité de leurs techniques d’origine, les cinq fondateurs se fourraient dans des bagarres dans la périphérie de Las Palamas (la pire banlieue de Hawaï à l’époque). »


« Si la technique était efficace dans le combat de rue, ils le gardaient pour faire partie du système. »

C

es cinq pratiquants de leurs arts martiaux respectifs mirent au point le Kajukenbo pour compléter les styles des autres afin d’atteindre l’efficacité dans la lutte à toutes les distances et toutes les vitesses. Dans un délai de deux ans de 1945 à 1947, ces hommes en combinant leurs connaissances dans d’autres Arts Martiaux, créèrent un Art Martial nouveau le Kajukenbo, qui fut mis au point dans la ville de Palamas d’Hawaï pendant les années 1949-1952 et également ils créèrent la Société des Ceintures Noires (Black Belt Society). Ils décidèrent que ce serait le Kenpo la structure autour de laquelle ils construiraient le Kajukenbo. Les arts d’origine sont Karaté Tang Soo Do, Judo, Ju-Jutsu zan Ryu, Kempo et Chu an Fa Gung Fu (boxe chinoise) et Boxe Occidentale. N’oubliez pas que certains des premiers étudiants provenaient de la Boxe, parmi eux Jaime Basquez, qui fut sur le point de se battre pour le titre mondial de boxe dans la catégorie de son poids, de là le nom de KaJu-Ken-Bo. PeterYoung Yil Choo - Champion hawaïen de Boxe et (Tang Soo Do) Joseph Holck - Judo Kodokan et Danzan Ryu Ju-jitsu Frank F. Ordonez - Maître du Kodokan Judo et Ju-Jitsu Sekeino Adriano Directo Emperado – Eskrima et Kara-ho kempo George « Clarence » Chang – boxe chinoise Sil Lum « kung-fu » Shaolin du Nord et du Sud. L’histoire raconte que pour tester l’efficacité de leurs techniques d’origine, les cinq fondateurs se fourraient dans des bagarres dans la périphérie de Las Palamas (la pire banlieue de Hawaï à l’époque). Si la technique était efficace dans le combat de rue, ils le gardaient pour faire partie du système.


Kajukenbo


« Nous devons préciser que bon nombre des premiers praticiens de l’Art étaient des soldats et que, grâce à eux, le Kajukenbo se diffusa par le Continent Américain, puis arriva en Europe. »

Nous devons préciser que bon nombre des premiers praticiens de l’Art étaient des soldats et que, grâce à eux, le Kajukenbo se diffusa par le Continent Américain, puis arriva en Europe, plus précisément dans la Base Aérienne de Travis, en Californie, où le Maître Aleju Reyes ouvrit la première école hors des îles de Hawaii en 1958, en donnant des classes de façon très spéciale pour les membres des Forces Aériennes des États-Unis d’Amérique. Après 1959, Charles Gaylord, Tony Ramos, Aleju Reyes et Joe Halbuna qui avaient reçu leur ceinture noire de Emperado, transmirent le kajukenbo sur le continent américain. Chacun d’entre eux ouvrit sa propre école de kajukenbo en Californie. En 1969, Tony Ramos entraina et échangea sa méthode et ses idées avec Bruce Lee. Aleju Reyes est mort en 1977 et Tony Ramos est mort à Hawaï en 1999. Charles Gaylord travailla dans le système et ainsi il mit au point la méthode dite de Gaylord (chuan fa). Il fut le Président de l’Association Kajukenbo d’Amérique (Kajukenbo Association of America) et mourut en 2009. Nous avons aussi un jeune Al Dacascos, qui fonda le Wun Hop Kune Do dans les années 60/70. Tous furent promus au 5e Dan Black Belt par Adriano Emperado en 1967 pour leurs travaux de diffusion, car ils furent ceux qui vraiment développèrent le Kajukenbo hors d’Hawaii et dévoilèrent l’Art au public en général. Dans l’Art du Kajukenbo jusqu’à la mort de Emperado étaient reconnus 5 développements ou étapes de l’Art.

Méthodes : Kenpo Karaté, aussi appelé Emperado Method. Chuan Fa, en deux lignes Méthode Ramos et Méthode Gaylord. Tum pai. Wun Hop Kune Do. Aujourd'hui, il y a beaucoup plus de méthodes de l’Art, comme par exemple le Kajukenbo Kosho Ryu / Advanced Méthod etc... Beaucoup de gens considéraient à Sijo Emperado comme le fondateur du Kajukenbo et réellement il fut l’un des Co-fondateurs du système, n’oubliez pas que se fut 5 personnes qui lui donnèrent nom et forme. Sijo Adriano Emperado est le fondateur de l’Institut du Kajukenbo Self Défense (K.S.D.I) E n 1 9 7 3 , E d w a rd C . S h e p p a rd ( u n é l è v e militaire de Richard Peralta) fut envoyé à la B a s e a é r i e n n e d e To r re j o n d e A rd o z , o ù i l commença à répandre les enseignements de ce système dans zone américaine et ainsi le Kajukenbo vu le jour en Europe, mais aussi en Allemagne, il y avait un autre instructeur, Al Dacascos qui forma ses écoles de WHKD, dans les années 70. Par malheur aujourd'hui la désunion du Kajukenbo est chaque fois plus présente, mais l’Art continue à croître chaque jour un peu plus... EVOLUTION.


Pendant nos vacances d’été, a lieu comme chaque année, l’US Int. Kuoshu Championships Tournament. Depuis des années, dans notre école nous ne laissons pas passer l’occasion de mesurer notre niveau internationalement dans ce grand événement. Cette année j’ai été décoré personnellement par le Grand Maître Huang, responsable de l’organisation et Président de la World Kuoshu Fédération. Dans le monde des arts martiaux, des tournois et des événements similaires, le but e s t s u r t o u t d e s e r e n c o n t r e r, d e l’ a m itié e t de la p os s ibilité de s e mesurer avec les meilleurs de la scène en full-contact ou en light-contact et ainsi que sous les formes des mains et des armes.


Succès en Amérique


ui s’est rendu une fois, sait que le vol, l’hôtel et beaucoup plus, doivent se payer de la poche de chaque participant, ce qui ajoute à l’effort physique, un coût supplémentaire. Mais la motivation n’est pas en relation avec ce que l'on attend d’une délégation avec les batteries chargées. L’US Int. Kuoshu Championships Tournament est un des tournois plus grand et plus professionnel dans la communauté des arts martiaux et attire chaque année de nombreux athlètes de haut niveau mondial. Toutes les installations de l’hôtel se font écho ce week-end du Kung-Fu traditionnel. Les plus de 3000 m2 qu’offre l’hôtel pour les conférences, mariages et événements d’entreprises sont convertis en espaces de combat. Au milieu de la grande salle de bal, dépasse une scène de Leitai, une plateforme surélevée où se dérouleront les combats de full-contact. Ce scénario se trouve, bien sûr, juste en face de la tribune d’invités d’honneur. Parmi ces VIP’s se trouvent cette

Q


année, à nouveau, de nombreux hauts rangs, de Grands Maîtres dans les différents styles de Kung-Fu, ainsi que des représentants du gouvernement américain. Des mots d’éloge du propre Barak Obama transmis par ces représentants, accompagnèrent la magnifique cérémonie d’ouverture et donneraient la bienvenue aux nombreux participants. La grande affluence de participants donna lieu même à que les organisateurs baissent les frais d’hôtel aux arbitres collaborateurs. La réalité est que, à mon avis, pour un événement à but non lucratif, comme est le Tournoi Kung Fu traditionnel, la taille et le professionnalisme se correspondent parfaitement. Vendredi, sont arrivés à l’hôtel mentionné, les différentes équipes des quatre coins du monde. Des athlètes, pour la plupart des combattants, furent enregistrés, pesés, vérifiées et enregistrés. Mes instructeurs, tous enregistrés sans exception en tant qu’arbitres, comme tous les membres officiels depuis ce moment furent intégrés dans le travail du tournoi. Chacun s’informa immédiatement, ce qu’il fallait faire dans les prochains jours. L’émotion de voir à nouveau des visages familiers fut formidable et remplit la salle de joie et de respect mutuel. La tension dans le calme était omniprésente. Les manières furent néanmoins très affectueuses et familiales. Même les combattants qui pendant ces deux jours combattirent jusqu'à l’infini, profitèrent d’être ensemble. Après une impressionnante cérémonie d’ouverture, samedi matin, les invités d’honneur furent présentés au public, et le tournoi commença. Les participants et les spectateurs étaient dispersés sur toute la zone de l’hôtel et plus de 280 catégories débutèrent professionnellement et énergétiquement sous la direction d’arbitres bien éduqués. Parmi les faits saillants du tournoi furent, bien sûr, les combats full-contact et les démonstrations des maitres et aussi de nombreux prix et de nouvelles graduations, qui comprenaient également à mes instructeurs et à moi-même. Chacun de mes instructeurs reçut le diplôme de Maitre, qu’ils avaient déjà reçu de leur sifu. Je fus moi-même décoré également. Non seulement avec le diplôme de Maitre, mais aussi avec le prix d’honneur pour soutenir régulièrement l’événement avec mon école de manière essentielle pendant de nombreuses années. Il s’agit d’un honneur particulier, étant donné que le Grand Maître Huang (un bon ami et organisateur du tournoi) m’a personnellement remis le prix. Les élèves qui vinrent avec nous afin de participer au tournoi furent un grand succès. Cela fit que la compétition ait une belle et honorable fin. Ici je peux citer, par exemple, à Claudio Löffler qui a remporté la médaille d’or dans la catégorie light-contact. Il y eut une réunion officielle de la Fédération Mondiale de Kuoshu, à laquelle je participai en tant que nouveau président pour l’Europe. On examina des décisions importantes, que je ne veux pas divulguer maintenant. Mais, cependant, je peux annoncer que, avec beaucoup d’enthousiasme, le Championnat du monde, devrait avoir lieu à Baltimore en 2018. Après deux jours remplis de compétitions, de prix et de réunions agréables entre amis l’événement se termina par un élégant dîner de gala. Tous correctement habillés, également, notre délégation participa


« Il s’agit d’un honneur particulier, étant donné que le Grand Maître Huang (un bon ami et organisateur du tournoi) m’a personnellement remis le prix. »


à cette partie du tournoi et une fois de plus nous avons aimé être avec nos amis de Kung Fu et avoir de grandes conversations avec eux. Dans la matinée, on pouvait sentir clairement une sensation de « quoi ? tout est fini ? » parmi les athlètes et les organisateurs. Malgré tout, nous avons été heureux d’avoir deux jours plus calmes devant nous ; dans lesquels nous avons pu repasser le tournoi et nous reposer un peu. Bref : dans le passé, la taille de notre délégation a toujours été différente. Cependant, nous ne sommes jamais rentrés sans succès dans les tournois et sans prix. Ici, je pense à toutes ces belles victoires sur le piédestal dans les catégories de formes et light-contact Lei Tai. Cette année, toutefois, notre délégation s’est concentrée sur ma carrière et mes instructeurs. Pascal Plüss, Fadri Canal et Kitaro et Jiro Waga, les instructeurs chefs du KUNG FU SHULE MARTIN SEWER, qui reçurent le diplôme de Maitre de la Fédération Mondiale de


Kuoshu. Comme partie intégrante de l’équipe d’arbitrage, je me sens particulièrement fier de leur dur travail et de leur participation à l’organisation du tournoi. Je vous remercie pour les agréables conversations maintenues avec mes frères de Kung Fu, nous avons passé un magnifique séjour. Surtout parce qu’on m’a dit qui a été très stimulant a été de voir un énorme soutien et le bon Kung Fu d’un petit pays comme la Suisse. Ecouter cela, nous remplit de joie et la vérité est : que c’est un honneur pour moi de représenter à ma famille du Kung Fu dans le grand événement avec des gens si bons. Nous regardons 2018 et le Championnat du Monde où nous irons et où nous reverrons à tous nos frères et sœurs à nouveau.

« Je vous remercie pour les agréables conversations maintenues avec mes frères de Kung Fu, nous avons passé un magnifique séjour. »


Aikijujutsu… En dissipant l’angoisse... Beaucoup de ceux qui se dédient au processus de la recherche par l’interaction - Musubi - et cherchent à être un Uke dur et rigide, lorsqu’ils ne parviennent pas à effectuer la technique, sentent beaucoup d’angoisse et finissent par déstabiliser l’énergie propre par la frustration. D’une manière générale, soit dans les saisies, dans les attaques, à travers le premier impact, l’angoisse, le Haras se fait rigide et favorise indir ectement le ralentissement du mouvement.

S

cientifiquement, l’angoisse peut se manifester à trois niveaux : neuroendocrine, viscérale et de la conscience. Le niveau neuroendocrine correspond aux effets de l’adrénaline, noradrénaline, glucagon, l’hormone antidiurétique et cortisol. Sur le plan viscéral, l’angoisse dépend du Système Nerveux Autonome (SNA), qui réagit en s’excitant (système sympathique) en réaction à l’alarme, ou en se relaxant (système vagal) dans les phases d’épuisement. Dans la conscience, l’Angoisse se manifeste par deux sensations désagréables :


1.- A travers de la conscience par des sensations physiologiques comme palpitations, nervosité, transpiration, etc... 2.- A travers de la conscience d’être nerveux ou craintif. Pour le Haragei, c’est le moment où le Haras produit une énergie dense et favorise les représailles de l’état de mouvement ; les hanches deviennent lourdes et les jambes semblent devenir rigides ; le raisonnement devient lent et trouble. A ce moment- là, l’électricité transportée par le sang (Ki), dépose son aspect Yin sur les extrémités osseuses des articulations, en laissant le corps lent ; et son aspect yang passe à coordonner le système respiratoire, en le rendant accéléré et lourd. A ce moment-là, c’est lorsque telle expérience varie, de Kohai à élève ; d’élève à l’enseignant ; et d’enseignant à maitre. C’est-à-dire le temps de pratique et d’expérience, favorisent la stabilisation de cette action du Haras. Cependant, en ce qui fait référence au Kohai - et je dis cela en appelant l’attention sur le fait que pour les enseignants, les modèles individuels d’angoisse varient largement - certains se présentent au cours de l’expérience de frustration, donc ils génèrent de l’angoisse concernant une réponse - symptômes cardiovasculaires, tels que des palpitations, transpiration ou sensation d’oppression sur la poitrine, d’autres manifestent des symptômes gastro-intestinaux tels que des nausées, vomissements, diarrhées ou une sensation de vide dans l’estomac, d’autres peuvent avoir une gêne respiratoire ou une tension musculaire exagérée, du type spasmes, torticolis et douleurs lombaires. Enfin, les symptômes physiques et viscérales varient d’une personne à l’autre !


Aikijujutsu « Beaucoup de ceux qui se sont sentis frustrés par la pratique martiale, qu’elle ait à faire avec le concept de l’AIKI ou pas, savent que ceux qui se disciplinent sur la Chemin, lorsqu’ils rencontrent des conditions adverses, se confrontent au doute de l’existence, d’eux-mêmes, de la force en action, de la vérité intérieure et extérieure ... »


Psychologiquement, l’Angoisse pourrait monopoliser les activités psychiques et perturber de l’attention et la mémoire, à l’interprétation définitive de la réalité. Il est convenable de rétablir les processus de la respiration en mettant l’accent sur la rationalisation des moments. Organiser de manière cohérente et consciente, plusieurs fois, la même situation, maintenant effectuée lentement, en expliquant les raisons pour lesquelles tout s’est passé. Une fois comprises, ajouter diverses réflexions et conclusions, favorise l’acquisition d’expérience, en conduisant alors au dépassement.

Détendez votre esprit ! En revanche, différemment aux raisonnements précédents, il nous réveille à la force active imminente. Si nous cherchons l’origine du mot, du Lat. Vacuu Adj. absolument vide ; qui ne contient absolument rien ; espace m., s., espace circonscrit sans matière ; Fig., ennui ; désœuvrement ; colère ; privation ; absence ; manque. De même, c’est le moment où nous sommes vulnérables au Aïkijujutsu. J’explique : Beaucoup de ceux qui se sont sentis frustrés par la pratique martiale, qu’elle ait à faire avec le concept de l’AIKI ou pas, savent que ceux qui se disciplinent sur la Chemin, lorsqu’ils rencontrent des conditions adverses, se confrontent au doute de l’existence, d’eux-mêmes, de la force en action, de la vérité intérieure et extérieure..., cela fait le Uke, à l’adversaire plus fort et puissant : lorsque nous sommes pris dans le vide, nous exaltons la partie extérieure qui est plus apparente.


ÂŤ En harmonie silencieuse avec le Chemin, le vent du plaisir ne me perturbe pas. Cela veut dire accepter le Karma. Âť


Si nous le voyons par l’ancienne voie des pratiques martiales, le vide était doué de connaissances mystiques et invisibles et certainement, devant ce doute, les maitres diraient : « Karma ! » Apprentissage ! » C’est logique ! Avec tout, chez l’homme causé par les conditions du karma, aucune substance immutable peut être trouvée et la joie, mais aussi la souffrance, sont également le résultat d’actions intentionnelles du passé. Le Ki et sa magnitude renforcent ou affaiblissent ceux qui leur permettent d’agir en faveur de la réflexion. Cela signifie que pour les maitres plus âgés, que nous devons accepter le destin avec courage. En gagnant ou en perdant, que tout le monde accepte son Karma. Le cœur ne sait rien d’augmentations ou de diminutions. Je me souviens de quelques mots qui parlent de cela : « En harmonie silencieuse avec le Chemin, le vent du plaisir ne me perturbe pas. C’est la signification d’accepter le Karma. » Pour le concept AIKI, le hasard ne peut pas avoir organisé précédemment tant de conditions nécessaires au développement de la vie : formation des planètes, l’irradiation solaire, la présence d’une atmosphère, adéquate composition chimique, l’humidité, des océans, des terres immergées, la chaleur, la lumière, la présence dans l’environnement de substances utilisables... Tout cela dosé pour rendre la vie possible, étant donné que tout excédent ou déficit l’aurait détruit. C’est comme si maintenant nous arrivions à un Dojo et nous le regardions avec notre conscience : au début, tout cela est le chaos et de cela nait un ordre merveilleux. En construisant, en bâtissant par des plans, l’être biologique que nous voyons maintenant fonctionner et en même temps évoluer, un organisme fait de parties communicantes, que vit, en échangeant entre lui-même, le matériel de nutrition, en se combinant et en se fondant en une

« Principalement en agissant comme Tori, qui est très différent qu’être Uke, nous ne devons pas tomber dans l’erreur de penser qu’une simple attaque détermine le moment. »


Aikijujutsu


seule vie. Le AIKI que tout le monde parle de l’interaction (Yu) et du vide (Un), favorise à peine à ceux qui se laissent emporter par lui. Dans ce cas, le hasard ne peut en aucun cas, pré-organiser tout cela ou rendre possible son utilisation jusqu’à savoir produire le miracle de l’interconnexion humaine.

Qui nous fait surgir ? La vérité est que rien ! Un dojo n'a pas les mêmes propriétés qu’une rivière qui, indépendamment de notre volonté, avec la force de ses eaux nous mène vers d’autres directions. Cela signifie que des situations différentes conduisent à des raisonnements différents. Uke, Tori, Dojo, tous font partie de l’univers interpersonnel, qui établit différentes conditions d’un boa technique personnel, principalement agissant comme Tori, qui est très différent qu’être Uke, nous ne devons pas tomber dans l’erreur de penser qu’une simple attaque détermine le moment. Bien que les études se font sous forme de Seiteigata, chaque mouvement possède une phase complète de luimême ; si un Uke dans un mouvement modifie sa technique, alors nous aurons deux phases que nous devrons compléter ; et donc, chaque une a son propre passé et futur. C’est pourquoi, au moment où les techniques se complètent, dans l’apex de


Aikijujutsu


l’harmonie si recherchée, l’esprit s’appelle non-esprit. Puis, le moment où technique déjà arrive à la fin, le moment où le Uke n’interagit plus avec l’instant, est également une phase complète elle-même ; elle possède son propre passé et avenir ; alors, on dit que le moment est le non-moment. À ce stade de la compréhension, le Tori n’est pas plus que la personne qui a exécuté la technique et le Uke n’est pas plus que la personne qui a reçu la technique. Par conséquent, lorsque le moment sous forme de fluidité se manifeste, cela a la même signification : rien ne le fait surgir, si ce n’est par l’ingérence des deux côtés. Notre problème, donc, n'est pas de savoir ce qu’est l’indépendance, la véritable fonction de la technique comme les personnages Tori et Uke, mais ce que signifie à interaction tout en un seul instant. Avec la compréhension du moment, de l’instant, du figuratif Dojo en guise de ces relations, qui est la conduite entre praticiens humains, ceux qui croient qu’ils apprennent toujours. Qu’ils soient intimes, étrangers, proches ou lointains, nous allons commencer à comprendre l’ensemble du processus de l’existence et du conflit entre la technique en soi, la façon dont nous l’exécutons et l’indépendance réalité/fantaisie. Tout le monde aime parler de la fluidité, mais nous oublions qu’elle commence bien avant d’entrer dans le Dojo.

« Au moment où les techniques se complètent, dans l’apex de l’harmonie si recherchée, l’esprit s’appelle non-esprit. »


Aikijujutsu « Tout le monde aime parler de la fluidité, mais nous oublions qu’elle commence bien avant d’entrer dans le Dojo. »


Ne vous êtes-vous jamais demandé ce que ressent une femme lorsqu'elle se trouve dans une situation de confrontation physique, que ce soit dans la rue ou au gymnase? Que pense une femme lorsqu'elle doit affronter un homme qui –dans 99% des cas– est plus corpulent, plus grand et plus fort qu'elle? L'homme, s'appuyant sur un modèle culturel relativement bien diffusé, est habitué à assumer le rôle d'agresseur en présence des femmes, les reléguant alors dans l'inévitable rôle de victimes.

Docteur Rosa Distefano Responsable du Secteur de Psychologie de l'IMTF E-mail: dlilla@tiscalinet.it

EST-CE VRAIMENT UNE VICTIME?


« De nos jours, les changements sont rapides et incessants. Et non seulement du fait du renouveau culturel, mais également grâce à la découverte des arts martiaux par les femmes. »


Psychologie

D

ans une situation de confrontation physique, la plupart du temps, une femme, obligée par une ancienne coutume culturelle, ne voit comme seule voie possible que le rôle de victime. De fait, ce rôle est le rôle le plus sûr pour la femme, car c'est le seul connu et c'est aussi celui qui permet de résoudre de la manière la plus adéquate possible la confrontation avec un homme. En cela, les femmes sont devenues d'admirables expertes. Elles sont capables de représenter le rôle de victime de manière exquise, de le moduler et de l'enrichir de manœuvres de manipulation et de séduction qui, dans le jeu de renforcer le pouvoir de l'homme agresseur, parviennent à l'écraser et à l'anéantir. "Elle est téméraire et aventurière, elle cherche toujours les situations risquées, telles que grimper en haut d'une grille d'où elle regarde en bas avec une expression inquiète, se demandant comment elle pourra en redescendre mais confiant également dans le fait que les choses s'arrangent pour elle. Le trait distinctif de son caractère est la confiance. Dès qu'elle parvient à se libérer d'une situation problématique, elle en cherche immédiatement une autre. Elle désire s'éprouver à travers des entreprises qui effrayent les plus grands enfants. Elle n'a pas de limites et ne connaît pas d'obstacles. Elle aime le monde avec une passion enthousiaste et savoure intensément tout de qui survient, tout ce qui bouge". Cette description est celle d'Alessia, une petite fille créée par Giannini Bellotti dans son livre “Dalla parte delle bambine” (De la part des fillettes). Alessia se meut dans le monde avec ténacité et vitalité, cherchant une autonomie d'expression, actrice active de chaque situation. Lorsque nous lisons son histoire et observons le comportement de n'importe quelle petite fille, nous sommes amenés à nous demander quelle puissante stratégie éducative a été capable de conduire les fillettes à abandonner leur propre nature vitale et curieuse pour se laisser "empaqueter" comme une femme éteinte, craignant s'exprimer, qui a oublié son propre potentiel expressif dans la vie et qui admet seulement les situations qui lui offrent le rôle de victime.

La femme martiale De nos jours, les changements sont rapides et incessants. Et non seulement du fait du renouveau culturel, mais également grâce à la découverte des arts martiaux par les femmes. Dans un dojo, les femmes ont la belle occasion de découvrir un nouvel aspect de leur propre féminité. Une femme qui s'entraîne à la confrontation, tant avec des femmes possédant la même stature qu'avec des hommes de n'importe quelle taille, découvre que son rôle de victime commence à ne plus lui aller aussi bien et qu'elle peut peut-être adopter de nouvelles formes d'expression qui lui permettent d'être plus efficace et surtout de se sentir plus satisfaite d'elle-même. Une femme martiale qui se lance dans la pratique martiale et en fait l'expérience, découvre, en premier lieu et dès les premières occasions de confrontation, ses points faibles, tant ceux concernant son caractère que ceux relatifs à son physique. De fait, une femme découvre avant un homme que dans n'importe quelle confrontation, les coups de poing font plus de mal à ses propres mains qu'à l'adversaire qui les reçoit. Elle découvre que, dans la confrontation physique avec un adversaire plus corpulent, lever les jambes pour envoyer d'admirables et nombreux coups de pied s'avère très dangereux. De fait, une femme, du fait de son poids très léger, respecte le poids de l'adversaire masculin et sait que lever les pieds du sol fait d'elle une feuille à la merci du vent.


Psychologie Nouvelles formes de confrontation Cette prise de conscience en ce qui concerne ses limites physiques et psychiques ouvre la voie à une nouvelle manière de considérer le combat grâce à laquelle la femme abandonne le rôle de la victime pour se transformer en une guerrière. La femme guerrière, contrairement à la victime, s'appuie sur le fait d'être consciente de pouvoir choisir et sur le fait que l'efficacité de ses actions croît dans la mesure où elle croit en elle-même et dans ce qu'elle fait. Ainsi, la femme guerrière découvre que l'arme la plus efficace dans n'importe quelle confrontation contre n'importe quelle adversaire, c'est elle-même. Soutenue par cette force psychologique, la femme guerrière affile de nouvelles armes, souvent utilisées par les hommes et considérées par les experts en techniques de combat comme extrêmement fonctionnelles pour les combattants de poids léger. Parmi elles, la reine de ces armes spéciales sont les coudes. Les coups de coude exécutés en rotation fluide, avec aisance et avec les coudes convenablement endurcis et effilés deviennent des armes mortelles, capables de blesser et de fracturer les os. En définitive, la femme martiale, constante et tenace dans son parcours de formation martiale, se trouve sur la voie de ne plus jamais se sentir une victime des événements et des actions des autres, mais au contraire l'actrice indiscutable de sa propre vie. Cette femme découvrira une nouvelle réalité: son agresseur masculin, qui jusqu'alors paraissait un être invincible, peut être conditionné par ses propres limites, tant physiques que psychiques. Tout agresseur, de fait, même s'il a la force d'un géant ou la taille d'un combattant de Sumo, possède également ses points faibles: les yeux, les testicules, la gorge etc. Quand une femme parvient à toucher un seul de ces points faibles, elle obtient avec cette simple action un double effet terriblement préjudiciable pour son adversaire. La douleur profonde et imprévue engendrée par la profanation de l'un de ces points faibles, provoque chez celui qui en souffre une soudaine déstructuration de l'image globale de sa force physique et psychique. L'ensorcellement se produit alors: la femme victime, non seulement est devenue une guerrière, mais encore elle a, à un moment donné, inversé totalement les fonctions dans la confrontation, transformant l'agresseur en victime. C'est là un point fondamental que les femmes doivent apprendre à administrer très soigneusement et avec intelligence. Il s'agit d'un thème très intéressant, digne d'être approfondi, ce que je vous promets dans les prochaines éditions.

Le pouvoir de l'art martial Ce processus évolutif du rôle féminin qui transforme la femme de victime en part active de la société actuelle, débute réellement grâce à l'incorporation de la femme dans le monde du travail et à sa participation à certains niveaux de pouvoir. Les femmes ont eu l'opportunité de découvrir de nouvelles formes d'expression, en relation avec leur vivacité intellectuelle. L'expérience martiale permet aux femmes de découvrir de nouvelles voies d'expression de leur féminité, non seulement en utilisant simplement des voies intellectuelles, mais également corporelles et émotionnelles, ce qui fait de cette transformation de la femme victime en un être humain capable de s'exprimer de manière affirmative et satisfaisante (favorisée par les arts martiaux), une transformation beaucoup plus consistante et durable que celle que l'on obtient simplement à travers les voies intellectuelles.

« En définitive, la femme martiale, constante et tenace dans son parcours de formation martiale, se trouve sur la voie de ne plus jamais se sentir une victime des événements et des actions des autres, mais au contraire l'actrice indiscutable de sa propre vie. Cette femme découvrira une nouvelle réalité: son agresseur masculin, qui jusqu'alors paraissait un être invincible, peut être conditionné par ses propres limites, tant physiques que psychiques. »


Que se passe-t-il quand 2 personnes pratiquent ChiSao, quel est le sens de leur pratique et quels sont leurs objectifs ? Dans ce 3ème DVD, "Chi Sao depuis la base jusqu'au niveau avancé", Sifu Salvador Sánchez discute l’aspect, peut-être, plus important du système Wing Chun, le Chi-Sao, l'âme propre du système, qui le dote de caractéristiques complètement différentes des autres et offre de grandes vertus au praticien. Ce document traite de certains aspects très basiques en principe, mais qu’au fur et à mesure que nous approfondirons sur eux, nous verrons qu’ils sont incroyables. C'est un trait très clair de la culture traditionnelle chinoise, ce qui très évident à première vue enferme une deuxième ou troisième lecture, qui va sûrement changer votre point de vue, votre pratique et votre compréhension. Nous analyserons comment pratiquer le Chi Sao grâce à nos exercices de routine et comment appliquer ces exercices, nos capacités en un combat, en reliant certains concepts, peut-être pas tellement liés au Kung Fu traditionnel, tels que la biomécanique, les structures, les connaissances de la physique, etc., afin d'obtenir les meilleurs résultats dans la pratique.

REF.: • DVD/TAOWS3

Tous les DVDs produits par Budo International sont scellés au moyen d’une étiquette holographique distinctive et sont réalisés sur support DVD-5, format MPEG-2 (jamais VCD, DICX ou similaires). De même, l’impression des jaquettes ainsi que les sérigraphies suivent les plus strictes exigences de qualité. Si ce DVD ne remplit pas ces critères et/ou si la jaquette ou la sérigraphie ne coïncide pas avec celle que nous vous montrons ici, il s’agit d’une copie pirate.

COMMANDES : Budo international.com



Magazine Arts Martiaux Budo International 321 – 1 Octobre 2016