Page 1

LPH

»

‫בס"ד‬

YOM HAZIKARON

P´titHebdo

Le

Témoignage de Yaël Shevah

YOM HAATSMAOUT

L'info en ligne sur LPHinfo.com

L’hebdomadaire israélien des francophones ‫המגזין הבינלאומי לדוברי צרפתית‬

N 845 - ‫קדושים‬-‫אחרי מות‬ o

Les olim de France et Tsahal

6 I ya r 57 78 | 21 Av r il 2 018 Yo m A z i k a ro n : M e r . 18 a v r il Yo m H a a t s m a o u t : J e u . 19 a v r il

0 ‫יזכור‬


21/04/2018

2


3

21/04/2018


21/04/2018


LPH ‫מנכ"ל‬

■ Directeur Général Avraham Azoulay Direction.Lph@gmail.com

Mazal tov Israël

■ Secrétariat (Ouvert de 8h à 22h)

Par Avraham Azoulay

‫מזכירות‬

Rosy Chouai Lph.secretaire@gmail.com

Tel: 02-6788720 Fax: 153-26785349 Haoman 24/35 Talpiot - Jérusalem

‫פירסום‬

■ Service publicité (Journal et digital) (Standard ouvert de 8 à 22h)

‫אסטרטגיה‬ ‫ושיווק‬

Tel: 073-276 7246 ■ Marketing & Stratégie Vita Green Tel: 054-7855770 Lph.vita@gmail.com

‫עיצוב‬

■ Graphisme Shirel Avital

‫עריכה‬

■ Rédaction Guitel Ben-Ishay guitelbenishay@gmail.com

‫צילום‬

Édito

■ Crédit photos: Flash90

La rédaction du P'tit HEBDO décline toute responsabilité quant au contenu des textes et des publicités qui n’engage que leurs auteurs.Toute reproduction, même partielle, devra faire l’objet d’une autorisation écrite de la part du journal. Les pages du P'tit Hebdo comportent des versets et des Divrey Torah. Il est vivement recommandé de le déposer à la Gniza après lecture.

Horaires pris du site www.chabad.org

Jérusalem Tel-Aviv Netanya Ashdod Haïfa Paris

18:31 19:50 18:52 19:52 18:52 19:52 18:52 19:52 18:44 19:53 20:32 21:43

Et si tu n’existais pas? Imaginez quelques secondes que notre armée de défense du pays, équivalait à celle de la Suisse. Quelle est donc la destinée d’une antilope, quand elle se promène paisiblement dans la brousse? Qui viendra la sauver d'une mort atroce, dès la première attaque? Notre région moyen-orientale est non seulement dangereuse mais en plus, notre petit pays y est isolé. Heureusement, Israël l’a bien saisi au cours de ses 70 ans d’existence en tant qu’Etat indépendant. Mais comprendre ne suffit pas. Nos gouvernants, dès le début, ont investi, de manière colossale, dans la création et le développement permanent d'une armée de citoyens, qui s’avère être aujourd’hui l’une des plus fortes du monde, et de loin la plus morale. A l o r s o u i , n o u s s o m m e s fi e r s d’appartenir à ce peuple qui, après tant d’années de galout trop souvent meurtrières, fête les 70 ans de son indépendance parmi les nations. Nous sommes émus chaque année de nouveau, et d’autant plus, quand cette journée de festivités voit le jour, juste après le Yom Hazikaron des H'ayalim tombés et des victimes du terrorisme. Le prix de cette liberté à l’intérieur de nos frontières est depuis toujours très lourd, trop lourd. Le nombre de soldats tombés sur les champs de bataille, d’hommes, de femmes et d’enfants innocents, tués en plein cœur de leur vie, fait mal à entendre.

Combien de familles déchirées, de jeunes mères amputées à vie, de veuves et d’orphelins, combien de blessés graves cette terre peut-elle encore compter? Et, dans tout ce malheur, notre force et notre grandeur aussi, c’est le cœur d’un peuple. À chaque H’ayal qui tombe, à chaque attentat, nous pleurons tous comme une seule et grande famille. C’est en cela que nous sommes aussi un Am E'had, par cette douleur collective, qui remonte à la surface, plus encore, le jour de Yom Hazikaron. Chacun de ces visages, de ces noms, de ces histoires, chacune de ces larmes, nous rappelle à quel point cette terre nous est précieuse. Ce pays nous est cher, et nous ne nous imaginons pas une seule minute sans lui. Il n’y a qu’à voir ce qui se passe chez nos voisins de palier, en Syrie par exemple, pour comprendre à quels genres de prédateurs nous avons à faire. D-ieu a doté nos soldats d’une potion magique. Leur force et leur bravoure restent à chaque fois plus surprenantes et nous sommes tous conscients des miracles étonnants qui se produisent chaque jour, sans lesquels nous ne serions déjà plus là. La destinée de ce joli pays tient du prodige, c’est vrai. Il est porté aussi par toutes ces vies sacrifiées et par tous ceux qui y vivent et qui ont choisi de rendre l'existence plus belle ici chaque jour. Yom Haatsmaout Sameah’!

21/04/2018


Yom Hazikaron

6

R sans négliger Israël, 70 ans

aziel donnait tout

personne

Yaël Shevah

Il y a trois mois, le Rav Raziel Shevah, H'yd, a été assassiné. Des terroristes ont ouvert le feu sur sa voiture, sur la route 60 près de Havot Guilad, le yichouv où le Rav Raziel vivait. Il était marié et père de six enfants, dont le dernier n'avait que huit mois. Sur place, pas moins de 22 douilles ont été retrouvées. Comme souvent, la tragédie frappe une personne d'exception: le Rav Raziel Shevah était mohel et volontaire au Maguen David Adom. Tous ceux qui l'ont connu de près ou de loin décrivent un homme joyeux et serviable, un homme qui aimait son prochain. A l'occasion de Yom Hazikaron, sa veuve, Yaël Shevah a répondu à nos questions. Arrivée de France à l'âge de 8 ans, Yaël épouse Raziel en 2006. Ils vivent d'abord à Sderot puis poussés par leur volonté de construire Eretz Israël, ils s'installent dans le yichouv de Havot Guilad. C'est là que le Rav Raziel a été enterré, ''dans le yichouv qu'il aimait tant'', dira son épouse.

21/04/2018

Le P'tit Hebdo: Comment souhaitez-vous que l'on se souvienne du Rav Raziel, z"l? Yaël Shevah: Sa vie a été guidée par le souci de faire ce que D'ieu attendait de lui. C'est pour cette raison, que tout ce qu'il a entrepris, il l'a fait avec beaucoup de cœur et jusqu'au bout. Ainsi, il était un mohel apprécié. Il donnait tout pour son prochain sans ne jamais négliger personne. Alors même qu'il se préoccupait des autres, il a été un mari et un père présent, attentionné. Il avait beaucoup de patience, il était très sensible. Lph: Sur les photos, on est frappé par son sourire. Y.S.: Le sourire fait partie de notre vie depuis toujours. Nous avons toujours estimé que la vie était un cadeau. Et je le pense toujours. Nous devons nous rappeler sans cesse, que nous ne décidons pas du déroulement des événements. Nous devons être heureux de ce que l'on reçoit. La vie est belle, alors sourions! Mon mari était une personne spéciale, il avait une grande foi. Cette attitude m'accompagne aujourd'hui, il est naturel d'accepter les choses même si elles sont difficiles.

Lph: Pensez-vous avoir transmis cette force à vos six enfants, devenus orphelins de père si jeunes? Y.S.: Je pense que cette façon de penser la vie se ressent sur eux. En tout cas, je n'ai jamais dit à mes enfants que D'ieu pouvait ne pas être bon pour nous. Lph: Peu de temps après l'assassinat de votre mari, le yichouv de Havot Guilad a été régularisé. Puis les assassins ont été éliminés. Parmi ces deux nouvelles, c'est la première qui vous a apporté une sorte de consolation. Pourquoi? Y.S.: Il est important d'éliminer les terroristes. Mais cet acte ne fait que nous replonger dans le passé. En revanche, la construction de notre pays, elle, nous projette dans


Par Guitel Ben-Ishay

7

Lph: Une image a beaucoup ému le pays: celle de votre visite à la veuve du Rav Itamar Ben Gal, H'yd, assassiné peu de temps après votre mari. Vous lui avez également écrit un mot très touchant, que vous concluez par ''Nous traverserons cela ensemble. Seules''. Qu'avez-vous voulu dire? Y.S.: En fait, ''ensemble'' n'existe pas vraiment. Il est vrai que sans le soutien de ma famille, des gens de mon yishouv, du peuple, alors cela aurait été encore plus difficile. Cet ''ensemble'' apporte une aide physique, une certaine consolation. Mais la réalité, c'est que c'est moi qui vais dormir seule le soir, c'est moi qui ai le coeur brisé. Ceux qui ont vécu de tels drames peuvent comprendre: on est toujours ''seul'' dans ces situations. Lph: Quelle signification aura pour vous Yom Hazikaron cette année?

l'avenir. Pour se consoler, nous devons vivre, avoir les yeux tournés vers le futur. Notre passé est important mais on ne peut pas y rester. Nous ne devons pas uniquement survivre mais survivre fièrement, avoir des projets et du concret à laisser à nos enfants. Transmettre, construire, étudier, avoir des enfants: c'est cela la vérité.

Y.S.: Yom Hazikaron a toujours été une journée particulière pour nous. Je ne sais pas comment je le vivrai cette année. Je sens que ce ne sera pas facile. Mais il est bon de se dire que juste après nous entrons dans Yom Haatsmaout. Quand nous avons fini les chlochim, nous avons fait une hah'nassat Sefer Torah pour la Hazkara. C'était très émouvant. Nous avons voulu dire qu'il faut toujours voir la vie, malgré tout. Nous devons montrer que nous ne sommes pas juste des survivants mais bien des vivants.

21/04/2018


Dossier spécial

8

Israël, 70 ans

n'est plus L'menacée

existence d'Israël

Rav Elie Ben Dahan Pour les 70 ans de l'Etat, LPH s'est entretenu avec le vice-ministre de la défense, le Rav Elie Ben Dahan. Le P'tit Hebdo: Ce 70e anniversaire est l'occasion de faire le point sur le lien entre les olim de France et Tsahal. En tant que vice-ministre de la défense, comment le définissez-vous? Rav Elie Ben Dahan: Les soldats originaires de France ont une place importante au sein de notre armée. Ils se distinguent par une très forte motivation à intégrer les rangs de Tsahal dans les unités combattantes et dans les unités d'élite. Je dois avouer que leur amour de Tsahal me touche. Ainsi, j'ai agi activement pour que Yoni Zarka puisse intégrer les rangs de la police des frontières. Cet olé de France, arrivé à l'âge de 32 ans, a d'abord été refusé à l'enrôlement en raison de son âge. Mais il s'est montré persévérant. J'ai usé de tout mon pouvoir pour qu'il puisse servir notre pays comme il le voulait si ardemment. Ces exemples sont dignes de notre fierté, de notre admiration et doivent interpeler non seulement les olim mais aussi tous les Israéliens.

21/04/2018

Lph: Existe-t-il un accueil particulier pour les olim au sein de Tsahal? Rav E.B-D.: Tout d'abord, je soulignerais que les olim peuvent trouver au sein du bureau d'enrôlement, des francophones qui répondront à leurs questions. Ensuite, une fois que le soldat olé est engagé, l'armée le forme pendant quelques semaines dans une base dans le nord. Il s'agit d'une étape réservée aux olim qui leur permet d'acquérir les bases fondamentales de la langue et de mieux connaître le pays. J'insiste aussi sur le fait que mon propre bureau est une adresse pour les olim. J'ai évoqué le cas de Yoni Zarka, je pourrais aussi vous parler d'une histoire presque similaire avec un olé d'Australie qui a intégré Tsahal, il y a quelques jours et à qui j'ai apporté tout mon soutien. Lph: Nous fêtons notre indépendance. Peut-on véritablement employer ce terme, lorsque l'on constate les menaces de nos ennemis lointains, comme l'Iran ou proches, comme les récentes manifestations à la frontière avec Gaza?

A la frontière de Gaza

Rav E.B-D.: Nous pouvons affirmer que nous sommes totalement indépendants. Cette indépendance se traduit sur le plan militaire au niveau des équipements, de l'armement et sur le plan opérationnel. Cela va même plus loin: notre armement s'exporte. Ainsi, le gouvernement allemand va acheter des drones israéliens pour des milliards d'Euros. Nous étions en concurrence en phase finale de l'appel d'offres avec des drones américains! Sur le plan sécuritaire, il existe toujours un danger. Nos ennemis tentent perpétuellement de nous nuire. Mais aujourd'hui, l'existence d'Israël n'est plus menacée, y compris par l'Iran. Israël est une valeur sûre et les Juifs du monde entier ne s'y trompent pas: ils savent qu'ils ont sur qui compter. Lph: Et la menace démographique? Rav E.B-D.: Je n'y crois pas. Cela fait des années que l'on nous brandit cette menace. Et dans les faits, D'ieu merci, le taux de natalité chez les femmes juives est supérieur à celui chez les femmes arabes, et nous avons un réservoir démographique important grâce à l'alya. On nous assène aussi cet argument pour contrer toute souveraineté israélienne en Judée-Samarie. Mais dans un tel cas, rien ne nous oblige à accorder le droit de vote aux Palestiniens. Beaucoup d'Etats dans le monde font des distinctions à cet égard et c'est aussi la situation qui prévaut déjà à Jérusalem Est.


Par Guitel Ben-Ishay Lph: Vous qui avez connu l'administration Obama, les relations sur le plan de la défense ont-elles changé depuis l'arrivée de Trump? Rav E.B-D.: En effet, notre coopération avec les Américains a augmenté depuis que Trump est Président. Nous arrivons à établir des relations qui étaient impensables avant. Nous ferons prochainement, pour la première fois des essais conjoints de missiles en Alaska. Et nos deux armées en tireront des bénéfices: l'armée américaine est demandeuse de la technologie israélienne. Lph: Pour autant, D. Trump peut susciter des interrogations parfois. En Syrie, par exemple, on ne sait pas trop à quoi s'attendre de sa part. Il pourrait se retirer. Cela doit-il nous inquiéter? Rav E.B-D.: Dans l'hypothèse où cela arriverait, il faut comprendre que ce retrait ne ferait peser aucun danger direct sur Israël. Ceci étant, Israël préférerait que les Américains soient partie prenante de toute discussion dans le cadre d'accords futurs pour influencer les choses en notre faveur. Lph: Récemment vous avez fait passer une loi offrant des avantages aux soldats réservistes. Pouvez-vous nous en dire davantage? Rav E.B-D.: Il faut savoir que notre armée repose sur les réservistes. Ils garantissent son bon fonctionnement. Mais ils sont avant tout des civils qui laissent leur famille, leur travail et partent s'entrainer plusieurs semaines par

9

Le Rav E. Ben Dahan avec Yoni Zarka et ses parents

an pour surveiller nos frontières. Ils sont appelés au front dès que la situation l'exige. En d'autres termes: ils perdent sur plusieurs plans pour nous protéger. Nous devons leur être reconnaissants. C'est pourquoi j'ai initié toute une série d'avantages les concernant ainsi que leurs épouses: réduction de arnona, horaires de travail aménagée pour les épouses pendant la période de réserve, et bien d'autres. Lph: Quel est le cadeau que vous souhaiteriez offrir à Israël pour ses 70 ans? Rav E.B-D.: Le Beth Hamikdach bien sûr! Et la souveraineté sur la Judée-Samarie. Ces territoires sont sous ma juridiction et je travaille quotidiennement à améliorer leur statut au niveau des infrastructures (routes, gaz, électricité) et sur le plan juridique. Il s'agit du cœur de notre pays, il doit être relié au reste. Les habitants doivent y être aussi égaux en droits et non uniquement en devoirs. Hag Haatsmaout Sameah'

21/04/2018


21/04/2018

Dossier spécial

10

Israël, 70 ans

S en Israël

oldats français

''Israël, notre maison"

Que dans les rangs de Tsahal se trouvent des soldats olim de France n'est pas un scoop. En effet, on sait qu'ils sont nombreux et qu'ils font souvent preuve d'une volonté et d'un enthousiasme particuliers pour cette mission. Cette image demeure pourtant bien superficielle. Pour célébrer les 70 ans de notre pays, LPH vous propose de faire honneur à cette relation forte qui existe entre les Juifs de France et Israël à travers le service au sein de Tsahal, grâce au travail de recherche approfondi du Dr Itzhak Dahan. Il a effectué une étude globale sur le lien entre les olim de France et Tsahal entre 2014 et 2017, sous la direction du Pr Larissa Reminik et du Dr Nissim Leon, dans le cadre d'un post-doctorat au sein du département de sociologie de l'université de Bar Ilan. Cette étude fait suite au doctorat du Dr Dahan sur l'identité collective de l'alya française. Observateur de cette population, il a constaté qu'aucune analyse de son lien avec l'armée n'avait jamais été réalisée. D'une République à l'autre L'angle d'analyse de l'étude du Dr Itzhak Dahan peut surprendre: le rapport des olim de France à la République. Il s'en explique: ''Les Juifs de France se caractérisaient par un attachement fidèle à la République, au pouvoir public. Ce respect était particulièrement répandu chez les Juifs d'Algérie mais s'étendait à toute la communauté. Preuve en est la ferveur avec laquelle ils ont servi l'armée française pendant la Première guerre mondiale. Il est intéressant de constater qu'à l'heure où le sentiment républicain est mis à mal en France et où il doit sans cesse être rappelé dans les discours, de jeunes juifs français décident d'aller témoigner de leur fidélité républicaine à l'armée d'Israël''. Le Dr Itzhak Dahan reconnait que cette problématique est visible pour le chercheur universitaire qu'elle est mais n'est certainement pas vécue ainsi par les protagonistes. ''Ils ne sont pas conscients qu'en effectuant leur service militaire avec la loyauté dont ils font preuve, ils expriment tout simplement leur attachement républicain hérité de la France''. Les témoignages recueillis dans l'étude le montrent: "La France n'est pas mon pays. Israël est mon pays. Pourquoi les Israéliens feraient-ils l'armée et moi non'', ainsi s'exprime Mayane, juste avant son incorporation. Ce qui amène à penser, en effet, à cette transposition de la loyauté nationale ou républicaine, comme le fait remarquer le Dr Itzhak Dahan: ''Alors qu'il y a quelques semaines, ces jeunes étaient français, leur arrivée en Israël a déclenché immédiatement un transfert de leur fidélité sur Israël. Et cet attachement se traduit principalement par le lien à l'armée puisque sur le plan culturel et linguistique, la plupart garderont toujours leurs références françaises''.

Pourquoi parler de fidélité républicaine et non tout simplement de sionisme? ''Nous savons qu'il s'agit de sionisme, bien entendu. Mais une étude universitaire est destinée à s'adresser au monde académique. Nous nous devions d'expliquer ce lien par une notion plus générique''. Faire partie de la société israélienne

Le Dr Itzhak Dahan a interrogé 30 jeunes olim de France: 20 garçons et 10 filles, un tiers étant en préparation à l'armée, un tiers pendant leur service et un tiers après.

Ce qui ressort des interviews est net: les olim de France ont compris que l'armée était un ticket d'entrée dans la société israélienne.


Par Guitel Ben-Ishay

Le hayal boded

Ces soldats sont des ''hayalim bodedim'', des soldats seuls. En effet, ils montent en Israël sans leur famille pour réaliser leur rêve mais aussi accomplir ce qu'ils voient comme une mission. Ils se voient comme une partie intégrante de la nation.

"Lors des discussions que j'ai eues avec eux, ils évoquent bien cette solitude. Pendant leur service, ils sont entourés par différentes associations comme le CNEF ou Nefesh B' Nefesh, mais aussi des organismes publics. On leur alloue des moyens et on leur accorde certaines facilités. En réalité le plus dur, c'est après l'armée: ils ressentent la fierté d'avoir servi, se sentent israéliens et acceptés comme tels, mais le vide se fait ressentir.

Après être arrivé avec des idéaux plein la tête, ces olim de France ne sont-ils jamais déçus par Tsahal? ''Il est certain que ces jeunes idéalisent l'armée d'Israël, qui les fait rêver depuis de nombreuses années. Oui, une fois dedans, ils s'aperçoivent que tout n'est pas vraiment comme ils l'avaient imaginé. Ils comprennent que tout n'est pas noir ou blanc. Cette confrontation avec la réalité est bénéfique, les aide à grandir. Finalement, le résultat est à la hauteur des espérances: avoir la fierté de dire qu'on a servi au sein de Tsahal et être reconnu comme tel par la société israélienne''. Séfarades et traditionnalistes

Le profil des jeunes qui vont servir dans Tsahal est fidèle à celui de la majorité des olim de France. Ils sont pour la plupart séfarades, traditionnalistes et lorsqu'on leur demande pour qui ils voteraient, ils se prononcent pour la droite israélienne. Le Dr Itzhak Dahan relève dans son étude que leur identité séfarade leur est renvoyée, lorsqu'ils arrivent en Israël, de façon inattendue. ''En France, ils étaient les Juifs parmi les non-Juifs. Ils se définissaient comme des séfarades occidentaux (cf. étude de Shmuel Trigano). En Israël, ils découvrent le clivage entre séfarades et ashkénazes. Ils sont étiquetés ''mizrahim''. Cette dissonance entre l'identité développée en France et celle, forcée, en Israël peut être difficile à vivre pour les soldats''.

21/04/2018

"Je veux faire partie de la société israélienne'', affirme David Elbaz, l'un des jeunes interrogés, ''Les Israéliens font l'armée, si je veux rester ici après l'armée, je dois être comme tout le monde. En Israël, si tu ne fais pas ton service militaire, on te regarde différemment''. Ils sont nombreux à intégrer des écoles de préparation militaire. Il en existe des francophones depuis peu, à Ashdod ou même une pour les filles au kibboutz Beerot Itzhak. Certains intègrent la prestigieuse yeshivat hesder du Rav Shaoul David Botschko à Kohav Yaacov, Eikhal Eliahou. A l'inverse leurs parents, restés en France, y voient plus une ''perte de temps'' puisque le service militaire, au-delà du danger qu'il représente, retarde le commencement des études de leurs enfants. Les études sont considérées comme la clé pour l'avenir des jeunes. "En Israël, les parents savent qu'ils n'ont pas le choix. Leurs enfants doivent faire l'armée, comme eux-mêmes l'ont faite et ils savent les avantages que cela procurera à leurs enfants. En France, on a une image d'une armée professionnelle''. Et cela va plus loin, d'après l'universitaire, cette différence d'approche rejoint les divergences quant à la définition de l'idéal masculin. Alors qu'en France, c'est celui qui fait des grandes études; en Israël, c'est celui qui était combattant. Ainsi, en s'enrôlant au sein de Tsahal, les jeunes Français se rapprochent de cet idéal du pays dans lequel ils veulent construire leur avenir. Parce qu'il faut le souligner, le service militaire n'est que le point de départ de leur vie en Israël. L'étude du Dr Dahan compare ce parcours à celui des Américains qui servent dans Tsahal: ''Alors que les Français restent en Israël après leur service militaire, les Américains, même s'ils sont tout autant motivés, considèrent leur service comme une partie de leur formation qu'ils poursuivent pour la plupart aux Etats-Unis, où ils repartent effectuer leurs études''. Et il nous précise que si la majorité des jeunes olim servent en tant que touristes dans l'armée et ne font leur alya qu'à la fin de leur service, c'est ''parce qu'ils ne veulent pas attendre pour servir! Les démarches de l'alya ralentiraient leur processus d'enrôlement''. Vous parlez d'idéal masculin, les filles sont aussi présentes dans votre recherche? ''Il n'y a que peu de filles françaises qui servent à l'armée. La plupart vont accomplir un sherout leumi, service national''.

11


Dossier spécial

12

Israël, 70 ans Par ailleurs, ces soldats manifestent un attachement à la religion qui, souvent, se renforce à l'armée. ''C'est un phénomène totalement inverse à celui que l'on observe chez les Israéliens. Un des soldats interrogés m'a confié s'être renforcé après un pacte qu'il avait passé avec D'ieu: il venait ici, sans famille, faire l'armée, il était prêt à aller à la synagogue de la base militaire, à pratiquer davantage et D'ieu en échange devait le protéger!''. Beaucoup de soldats français servent dans l'unité "Netsa'h Yehouda", réservé aux religieux et contrairement aux débats qui agitent la société israélienne, même des haredim français s'enrôlent, sans se poser de question. ''Pour ces soldats issus des écoles et des milieux religieux français, le lien républicain que j'évoquais laisse sa place à la volonté d'accomplir une mitsva en faisant l'armée''. Si l'on parle de religion, il faut également évoquer la différence importante que souligne le Dr Dahan dans son étude, entre la laïcité à la française et le rapport entre l'Etat et la religion en Israël. Ces olim viennent d'un environnement où la religion ne doit pas se faire remarquer dans l'espace public et encore moins dans une structure telle que l'armée. Les voilà plongés dans un bain où même si ce n'est pas la religion qui fait la loi, la loi prend en compte celle-ci. Cette divergence fondamentale n'est pas sans interpeler les jeunes recrues arrivées de France.

21/04/2018

Des conclusions inattendues? Si la motivation des soldats issus de l'alya française est connue, l'étude met donc en lumière d'autres aspects fondateurs de l'engagement de ces jeunes au sein de Tsahal. Qu'est-ce qui vous a le plus surpris au terme de cette

étude? ''Je retiens trois éléments qui, pour moi, ont été une découverte. En premier lieu, le renforcement religieux à l'armée qui va à contre-courant de ce qui se passe chez les Israéliens. Ensuite, le nombre de jeunes qui ont des origines marocaines dans ces soldats olim. J'ai basé mon étude sur une recherche aléatoire de témoignages et je n'ai rencontré une grande majorité de jeunes avec des origines marocaines, alors que ceux-ci sont les moins nombreux à avoir immigré en France comparativement aux Juifs de Tunisie et d'Algérie. Enfin, les retrouvailles avec le lien national et républicain, perdu en France, lorsque ces jeunes arrivent en Israël''. Le soldat olé de France: un modèle? Qu'est-ce que le soldat olé de France peut apporter aux Israéliens, si l'on tient compte de ce qui le caractérise d'après votre étude? "Les récentes études en Israël montre une baisse de la motivation pour l'enrôlement chez les jeunes israéliens. L'idéal de l'armée en Israël a tendance à s'effriter. Les soldats français viennent renforcer les rangs de ceux qui tentent de pallier ce manque de motivation, et notamment les religieux sionistes. Ils constituent une ressource inouïe de soldats qui voient leur service comme une mission et transmettent autour d'eux une image attirante de l'armée. C'est une contribution fondamentale à notre époque''.


21/04/2018


21/04/2018

Dossier spécial

14

S

Par Guitel Ben-Ishay

Israël, 70 ans

ervir dans Tsahal:

un mérite

Commandant Eytan Dana-Picard Quelques jours avant Pessah, le Commandant Eytan Dana-Picard a été décoré du prix d'excellence du Chef d'Etat-major. Père de 6 enfants et habitant d'Otniel, il est le fils du Pr Noah Dana-Picard, président émérite du Jerusalem College of Technology. Le Cdt Eytan Dana-Picard occupe un poste important dans le commandement de la région de Hevron. Une seule raison le ferait renoncer à ses responsabilités militaires: que sa femme le lui demande.

Le P'tit Hebdo: Vous êtes né à Nice. Arrivé en Israël à l'âge de deux ans, vous grandissez auprès de parents olim hadashim. Cela a-t-il influencé vos choix? Commandant Crédit: porte-parole Tsahal Eytan DanaPicard: Cet environnement m'a bien sûr influencé. Le français était la langue à la maison, même si pour ma part, j'ai toujours répondu en hébreu à mes parents. Je voulais prouver que j'étais israélien. J'ai grandi avec de la famille en France. Il m'est arrivé de m'y rendre à plusieurs reprises. Ce qui m'a frappé c'est le profond et sincère attachement des Juifs de France à Israël. Ils ont le drapeau bleu et blanc dans leur ADN. Mes parents sont des modèles pour moi. Mon père, grand mathématicien, a repris des études à Bar Ilan: ici personne ne le connaissait. Je me souviens quand j'étais enfant et que je l'attendais à la sortie de ses cours. Il a réussi à passer un doctorat puis le professorat en Israël. Je ne peux qu'admirer ce parcours et remercier pour tout ce qu'on m'a apporté et inculqué.

Lph: Une carrière militaire, c'est beaucoup d'abnégation. Vous arrive-t-il de vous décourager? Cdt E.D-P.: Servir comme je le fais suppose de payer un prix personnel. Je ne vois pas mes enfants. C'est très difficile de les entendre dire: ''Papa vient nous rendre visite'' quand je rentre à la maison. Mais je ne me plains pas parce que je sais que j'ai le mérite de servir dans Tsahal. Et je le dis à mes enfants: ce sont eux les héros. Je me soucie qu'ils sachent ce que je fais. Quand je pense à ce qu'ont dû traverser les Juifs pendant la Shoah; je suis heureux que nous ayons une armée forte et fier d'en faire partie. Lorsque je vois que 40 000 personnes sont venues à Hevron pendant Hol Hamoed Pessah et que je sais que c'est grâce à la présence militaire que cela est possible, je me réjouis

de pouvoir participer à ce rassemblement de tout le peuple dans la Cité de nos Patriarches. Le prix personnel que je dois payer en vaut la peine. Lph: Dans le cadre de votre mission, quels ont été les moments les plus forts? Cdt E.D-P.: Il y en a eu beaucoup. Malheureusement on se souvient toujours plus facilement des mauvais. La découverte de la famille Fogel assassinée a été très dure. Je revois ce bébé à côté de ses parents et les larmes me montent aux yeux. La recherche des trois jeunes enlevés dans le Goush Etsion est aussi une période qui demeure gravée. Et il y a des satisfactions. Lors de mon service militaire, on était en pleine deuxième intifada. Je me souviens que nous avons reçu une information des Renseignements comme quoi trois terroristes avec des ceintures d'explosifs se trouvaient dans un taxi en route pour perpétrer leur attentat. Le soulagement était grand lorsque nous les avons trouvés avant qu'ils ne puissent parvenir à leurs fins. Et même dans les moments difficiles, on sent que nous sommes un peuple éternel, Am Hanetsah'. Nous ne laissons pas la réalité nous tirer vers le bas. Lph: Que représente Yom Haatsmaout pour vous? Cdt E.D-P.: C'est la plus belle journée, voir les drapeaux se hisser partout, c'est magnifique. Pour moi, cela se traduit surtout par les expositions que l'armée organise partout. Elles sont très importantes parce qu'elles permettent à nos enfants, aux citoyens israéliens de constater la force de l'armée: de la voir, de la comprendre. Lph: Quels conseils donneriez-vous aux jeunes olim qui veulent s'engager dans Tsahal? Cdt E.D-P.: Rien ne vient facilement. Pour être un bon combattant, il faut beaucoup s'entraîner. Puis petit à petit tout se met en place et au bout du compte, on sait que cela en valait la peine. Dans les moments difficiles, il faut se souvenir de la raison pour laquelle nous nous battons au sein de Tsahal. Lph: Quel est votre cadeau à l'Etat d'Israël pour ses 70 ans? Cdt E.D-P.: Je commencerais par faire un cadeau à mon épouse qui élève nos six enfants et s'occupe avec un dévouement incroyable de tout. A l'Etat je lui souhaiterais de continuer sur sa belle lancée, qu'aucun pays n'a jamais égalée et de grandir démographiquement aussi!


15

21/04/2018


Association

16

Par Ariel Kandel

Israël, 70 ans

"!‫ לשיבה‬70 ‫"בן‬ )'‫ כא‬,'‫(משנה אבות ה‬

Ben 70 la-séva! (Mishna Avot 5, 21) Les Pirké Avot nous enseignent que 70 ans est l'âge de la vieillesse. L'Etat d'Israël serait-il vieux? Cet Etat a surtout atteint l'âge de la maturité, l'âge de la sagesse, l'âge auquel on sait apprécier les bonnes choses et dire MERCI. Mais c'est aussi l'âge auquel nous nous devons tous Ensemble de nous poser les vraies questions pour qu'Ensemble nous puissions faire avancer notre pays. On pourrait en effet aussi lire: "Ben 70 la – shiva" – "70 ans, l'âge du Retour"

Retour vers quoi? Retour vers qui? Un retour vers Israël! La terre d'Israël, le peuple d'Israël. Nous, qui avons décidé un jour de monter en Israël, espérons et prions tous les jours pour le retour des exilés vers la terre d'Israël où réside aujourd'hui la majorité du peuple

21/04/2018

d'Israël. La prochaine décennie sera surement placée sous le signe du Retour de dizaines de milliers de Juifs de France vers l'Etat d'Israël. Mais pour arriver à cela, nous nous devons aussi de retourner vers nos frères, de nous tourner vers eux, de faire le maximum pour intégrer les olim des dernières années et de tendre nos mains vers ceux qui souhaiteraient rejoindre leur patrie pour y vivre. Ceci est un combat de tous les jours. Il faut ensemble nous affirmer afin que notre Etat offre davantage de pistes d'intégration aux olim et à ceux qui souhaiteraient venir vivre ici. Davantage de solutions d'intégration professionnelle, davantage de programmes éducatifs pour les jeunes collégiens et lycéens afin qu'ils puissent occuper leur temps tous les après-midi après les cours scolaires, davantage de plans de logement pour les dizaines de milliers de Juifs résidant en France dans des logements sociaux et qui ne peuvent pas rejoindre aujourd'hui Israël de peur de ne pas pouvoir se loger. Nous pouvons et nous devons enfin le clamer haut et fort! Nous sommes Israéliens! Et nous avons donc le droit mais aussi le devoir de nous impliquer pour contribuer à l'édification du futur de notre pays. Ariel Kandel est le directeur de Qualita www.qualita.org.il


17

21/04/2018


Pensée Juive

18

ivre V l’in(ter)dépendance… Israël, 70 ans

Israël s’apprête à fêter le 70eme anniversaire de

son indépendance, en hébreu Yom Ha-atsmaout. Il est intéressant de constater que le terme hébraïque de «Atsmaout» est porteur d’un autre sens que le mot «indépendance». Il signifie littéralement le «soi-même», dérivant du mot «atsmi» qui veut dire soi-même. On dira qu’il s’agit d’une simple nuance, mais nous, qui ne cessons de commenter la moindre lettre de nos textes anciens, devons être attentifs au sens du mot désignant notre fête nationale.

L’indépendance, nous dit le Petit Robert, est l’état d’une personne ou d’un groupe qui ne dépend de personne et n’est soumis à aucun autre organe ou collectivité. En ce sens, au 21eme siècle, y a-t-il un Etat qui peut être qualifié d’indépendant? Le courant nationaliste et xénophobe qui s’impose un

peu partout sur la planète et s’oppose à l’interdépendance globaliste, aspire précisément à l’émancipation de toute dépendance extérieure. On peut légitimement douter, à l’ère des échanges économiques planétaires et des réseaux de communications reliant les points les plus éloignés du globe, du réalisme d’une telle prétention. A moins, bien sûr, d’un repli sur soi et d’une limitation des échanges, ainsi que d’un contrôle des esprits et des moyens d’information.

La Torah ne parle pas d’indépendance, mais de sortie de la «maison des esclaves». Cette sortie, qualifiée dans la Haggada de «Gueoula», est le prélude au don de la Torah. Nous sommes libérés du joug d’un pouvoir tyrannique pour être en mesure d’accepter la loi que nul pouvoir humain ne peut modifier ni abroger. Cette loi est imposée

“Tournons-nous alors vers le terme hébraïque d’ «Atsmaout». Il apparait pour la première fois sous la forme nominale à l’occasion de la création de la femme” aussi bien aux individus qu’à la collectivité et à l’Etat. Un bel exemple nous est donné dans le Traité Tamid 31b. Le Talmud y rapporte un échange entre les Sages d’Israël et Alexandre le Grand. Celui-ci leur demanda: Que doiton faire pour se rendre populaire? Réponse des Sages: Haïr le pouvoir et l’autorité. Et Alexandre de répliquer: J’ai une meilleure réponse que la vôtre: il faut aimer le pouvoir et l’autorité et en profiter pour accorder des faveurs aux gens.

Région La Côte 21/04/2018

Dialogue essentiel entre le conquérant, disciple

d’Aristote et les Sages d’Israël sur les limites du pouvoir et la tentation du populisme. Emmanuel Levinas, dans une lecture talmudique intitulée «Au-delà de l’Etat dans l’Etat» y voit «dans ce refus du politique de pure tyrannie, les linéaments de la démocratie, c’est-à-dire d’un Etat ouvert au mieux, toujours sur le qui-vive, toujours à rénover, toujours en train de retourner aux personnes libres qui lui délèguent, sans s’en séparer, leur liberté soumise à la raison.» La démocratie signifierait la dépendance réciproque du pouvoir et du peuple. Un pouvoir qui ne rendrait pas des comptes serait pure idolâtrie.


Rav Daniel Epstein

La Torah s’oppose également à une autre forme de tyrannie, celle du conditionnement des esprits par la propagande et la démagogie, comme le montre bien l’épisode tragique de la révolte de Korach et de son assemblée. C’est là une forme insidieuse de dépendance, dont nous sommes souvent les victimes inconscientes. Tournons-nous alors vers le terme hébraïque d’ «Atsmaout». Il apparait pour la première fois sous la forme nominale à l’occasion de la création de la femme.

D.ieu prélève un «côté» de l’homme –«tsela»- terme que Rachi compare à un côté de l’autel des sacrifices, et l’homme, s’éveillant de son sommeil, s’exclame: «Cette fois-ci, os (etsem) de mes os et chair de ma chair, celle-ci s’appellera Icha car de Ich elle fut prélevée.» Le mot «Etsem», traduit habituellement par «os», est le radical du mot «Atsmaout»! Autrement dit: l’homme n’est pas un être unilatéral. Il est lui-même dans la mesure où il est confronté à un autre côté de lui-même qui lui fait prendre conscience de ses limites et pour lequel il est prêt à sacrifier son indépendance égoïste. Etre soi-même n’est possible qu’à la condition d’accepter autrui dans sa différence et de nouer avec lui, ou avec elle, des liens d’interdépendance et d’enrichissement mutuels. Cela vaut pour la collectivité comme pour l’individu.

19

“C’est bien ce que nous pouvons nous souhaiter en ce 70eme anniversaire: ouvronsnous généreusement aux multiples visages de l’humain” Etre soi-même ne signifie donc pas se replier et se complaire à soi-même mais s’ouvrir à autrui et découvrir l’autre au plus profond de de nous-mêmes. C’est ainsi que nous sortons de la stérilité de l’identité close et devenons féconds. C’est bien ce que nous pouvons nous souhaiter en

ce 70eme anniversaire: ouvrons-nous généreusement aux multiples visages de l’humain, et comme le dit magnifiquement Levinas: sachons «faire sortir le Désir de la prison de sa propre subjectivité et arrêter la monotonie de son identité». (Totalité et Infini p.340).

Soyons fidèles à la Loi qui nous enjoint d’aimer l’étranger, la veuve et l’orphelin. Ainsi pourrons-nousnous réjouir de notre Atsmaout retrouvée.

21/04/2018


Région La Côte 21/04/2018

Le Kling du mois

20

A

Israël, 70 ans

la recherche des Tefilin perdus…

"L'Assemblée d'Israël a alors demandé à Dieu):

Maître du monde, tous ces miracles que Tu as accomplis pour nous par l'intermédiaire de Cyrus (qui autorisa le retour des exilés à Jérusalem), n'aurais-tu pas dû les accomplir avec Daniel ou avec un autre tsadik?" (Midrash Rabba sur le Cantique des cantiques)

Mardi 11 Mai 1948, Tel Aviv, midi. Les dirigeants du Mapaï se réunissent pour décider s'il faut maintenir la décision de proclamer l'indépendance comme prévu vendredi. Plus les heures passent, plus les mauvaises nouvelles s'accumulent: Golda rentre d'Aman où elle a rencontré dans le plus grand secret le roi Abdallah. Malgré ses engagements passés, celui-ci lui annonce qu'il participera à la grande invasion des armées arabes prévue pour le 15, dès que le dernier soldat britannique aura quitté le sol de Palestine. Il faudra donc compter avec la fameuse Légion arabe, l'armée la mieux entrainée et la mieux équipée de la région! Après Golda apparait Sharett. Lui revient de Washington. Ben Gourion l'avait envoyé rencontrer Georges Marshall, le secrétaire d'Etat, responsable du fameux plan de reconstruction de l'Europe qui porte son nom. Or Marshall n'a pas mâché ses mots: "vous pensez probablement qu'Abdallah ne bougera pas. Détrompez-vous! Et lorsque vous serez en détresse, ne venez pas pleurer que nous ne vous avions pas prévenus. Ils vont vous massacrer. Repoussez la déclaration d'indépendance, demandez un cessez-le-feu et nous tâcherons de trouver un compromis acceptable avec les Arabes". Sharett ne peut s'empêcher de dire à Ben Gourion: "je pense qu'il a raison". La Légion n'attendra pas le 15. Mercredi 12, ses forces se dirigent déjà vers le Goush Etsion. Au nord de Tel Aviv, la "direction du peuple" se réunit à son tour. Les chefs de la Hagana, Israël Galili et Ygal Yadin font le point sur le rapport des forces en présence sans rien cacher de la terrible supériorité militaire arabe. Militairement parlant, il ne fait aucun doute qu'il vaut mieux demander un cessez-le-feu et repousser la déclaration mais la décision n'est pas seulement militaire, conclut Yadin.

Mercredi soir. Cela va faire trente heures maintenant que l'on débat. Il faut passer au vote. Pour ou contre. Les nouvelles du front arrivent en cascade. La route vers Jérusalem est toujours bloquée. Le Goush Etsion se bat héroïquement

mais ne tiendra plus longtemps. L'avenir de Yaffo est incertain. Les combats font rage dans tout le pays. L'Egypte menace de bombarder Tel-Aviv. Ben Gourion prend finalement la parole. "Dans l'histoire des peuples, il y a des moments de grâce qui ne reviendront plus. Si nous repoussons la déclaration à une date ultérieure, qui sait quand l'occasion se représentera. Mon intuition est qu'elle ne se représentera pas. Et le peuple juif ne nous le pardonnera jamais". Finalement, la décision de proclamer la naissance d'Israël est prise. A une voix près. Et c'est le premier miracle.

Le 14, avant Shabbat, l'Etat d'Israël est proclamé et aussitôt reconnu par les Etats-Unis et l'Union soviétique, pour une fois d'accord. C'est un second miracle. Le troisième, c'est que la guerre d'indépendance sera gagnée. Et depuis 70 ans, le rêve éveillé continue: les 600000 Juifs de 1948 sont devenus plus de 6 millions. Le rassemblement des exilés prévu par nos prophètes se réalise chaque jour. La terre redonne ses fruits. Israël devient une puissance économique et technologique et c'est à nouveau "de Sion que sort la Thora et la parole de Dieu de Jérusalem". Or ni Ben Gourion, ni Sharett, ni Yadin, ni Galili ne mettaient les Tefilin tous les jours. Pas même Golda, semble-t-il…! Pourquoi donc le maitre du Monde et de l'Histoire a-t-il choisi pour réaliser tous ces miracles des hommes et des femmes qui avaient pour la plupart oublié le chemin de la synagogue? Plus généralement, pourquoi la génération du début de la Rédemption semble globalement si éloignée de la traditionnelle pratique des mitsvot? N'y avait-il pas eu des générations plus méritantes par le passé? Voici la piste que nous propose Maïmonide: "Sache

que ce n'est pas la quantité des mérites ou des fautes qui importe mais leur valeur respective. Un mérite peut être équivalent à plusieurs fautes et une faute peut contrebalancer plusieurs mérites… Seul Dieu connait la valeur des unes comme des autres" (Lois sur la Techouva 3, 12). Prenez le roi Ahav, par exemple. Idolâtre assumé, assassin redoutable, n'est-il pas dit de lui qu'il a réussi à "irriter Dieu plus que n'importe lequel des rois qui l'ont précédé"? Et pourtant le Talmud juge qu'il a droit au monde à venir à cause de son attitude courageuse le jour de sa mort (Sanhedrin 104b). En effet, lors de sa dernière bataille contre l'Assyrie, atteint par une flèche de l'ennemi, il restera debout sur son char, maitrisant sa souffrance, cachant sa blessure, afin de ne pas mourir devant ses hommes et de ne pas provoquer ainsi la défaite! (Moed Katan 28b et Rachi).

Quant à son père Omri qui accéda au pouvoir par un

violent coup d'Etat et qui eut lui aussi, une conduite déplorable vis-à-vis de Dieu, le mérite grâce auquel il


Par Rav Élie Kling put maintenir sa royauté, c'est d'avoir bâti Shomron, une nouvelle ville en Erets Israël. C'est en tout cas, l'avis de Rabbi Yohanan dans Sanhedrin 102b. Et que dire de cet autre roi idolâtre, Jéroboam Ben Yoach, qui mena le pays de victoire en victoire? "Il rétablit la frontière d'Israël depuis les environs de Hamat jusqu'à la mer de la Plaine, accomplissant ainsi la parole de l'Eternel, Dieu d'Israël, énoncée par son serviteur Jonas fils d'Amittaï, le prophète." (Rois II, 14, 25).

Et comment un tel roi fut-il choisi par Dieu pour

être l'instrument de la réalisation de la prophétie de Jonas?! Réponse au verset suivant: "L'Eternel avait vu la misère extrême d'Israël, son manque de ressources, sans personne pour lui prêter assistance. Ne voulant pas effacer le nom d'Israël de dessous des cieux, l'Eternel leur porta secours par la main de Jéroboam, fils de Yoach". De ces précédents bibliques, on apprend donc que même des idolâtres peuvent être choisis pour diriger Israël. La capacité à se dévouer pour le peuple, la construction de nouvelles agglomérations en Israël ou tout simplement la volonté divine de ne pas abandonner ses enfants dans les moments difficiles de leur histoire, tout cela suffit pour que Dieu choisisse des Omri, des Ahav ou des Jéroboam pour diriger Israël et le mener à d'impressionnantes victoires. Les Ben Gourion, les Golda et les Yadin n'étaient certes pas des idolâtres, loin de là! Mais d'Herzl à Netanyahou,

21

il faut bien convenir que les dirigeants d'Israël ne sont pas non plus tous des piliers de synagogue! Leurs mérites sont ailleurs: ils rebâtirent le pays avec une impressionnante abnégation, ils risquèrent leur vie pour celle de leur peuple avec un incroyable courage et ils cherchèrent à redonner espoir et dignité aux enfants d'Israël affaiblis et humiliés par des siècles de persécutions et de pogroms!

Qui sommes-nous pour les juger indignes d'être les

instruments de la réalisation des antiques prophéties? C'est le Gaon de Vilna qui aura ces paroles sévères et catégoriques: "Dieu a horreur de tous ceux qui se font les procurateurs de ses enfants. Même lorsque parfois ces accusateurs sont des saints! " (Tikouné Zohar 21).

Peu de temps après la guerre des 6 jours, le Rav Néria

rencontra le célèbre Rav Arié Lévine près du Kotel: "Si Dieu a pu nous faire un tel cadeau alors que nous ne le méritons certainement pas, on peut raisonnablement espérer que d'autres miracles suivront prochainement", lui dit-il. "Ne parle pas comme cela, lui répondit très doucement Rav Lévine. Seul l'individu a le droit de dire de lui-même qu'il n'est pas méritant. Mais aucun de nous ne peut évaluer à leur juste valeur les mérites de la Nation d'Israël et de ses dirigeants".

Arrêtez-moi si je dis des bêtises…

21/04/2018


Moussar

22

Par Rav Yirmiyah Achéroff

U en deux étapes ne Délivrance

En cette veille de Yom Aatsmaout 5778 où nous célébrons les 70 ans de l'Etat d'Israël, nous sommes amenés à nous interroger sur le processus de Libération du Peuple Juif, orchestré par la Main du Créateur. Une analyse approfondie de la prophétie de

Jérémie (ch. 31, v. 16 - 17) met en évidence les deux étapes qui constituent notre Délivrance.

Ainsi Dieu, dans la bouche du prophète,

s'adressant à notre Mère Rachel, symbole de la Présence Divine immuable et éternellement à nos côtés durant l'Exil, s'exprime en ces termes: "Or, dit le Seigneur, que ta voix cesse de gémir et tes yeux de pleurer, car il y aura une compensation à tes efforts, dit l'Eternel, ils reviendront du pays de l'ennemi. Oui, il y a de l'espoir pour ton avenir, dit le Seigneur: tes enfants rentreront dans leur domaine".

Le premier retour évoqué concerne un retour essentiellement géographique - "le pays de l’ennemi "- sans pour autant y inclure un repentir de notre Peuple vers ses valeurs religieuses, tandis que le second fait référence à un retour moral et éthique -"leur domaine" – vers l'ensemble des Mitsvot. En scrutant ce passage, nous remarquons,

comme cela est annoncé, que viendra le temps, où les Juifs retourneront sur leur Terre Promise. Néanmoins, parmi eux, certains n’observeront pas nécessairement les commandements de la Torah. Dans un second temps seulement, nos frères, jadis éloignés des Préceptes Divins, se renforceront et se rapprocheront de leur Créateur.

Une approche similaire est constatée chez

Région La Côte 21/04/2018

Israël, 70 ans

le prophète Ezéchiel, au sujet des ossements desséchés (ch. 37). Ceux-ci sont, en réalité, la parabole de notre exil. Aussi en premier lieu, le prophète en déclarant (v. 8) "Je vis qu'il y avait sur eux des nerfs, qu'une chair s'était développée et qu'une peau s'étendait par-dessus, mais de souffle, il n'y en avait point encore", il nous est enseigné que seul le corps et son enveloppe corporelle tels que les nerfs, la chair ou encore la peau retourneront à la vie, la métamorphose sera donc purement matérielle. Et c’est seulement ensuite, lorsque ce corps aura pris forme, que le Tout Puissant enverra Son souffle (v.10): " Et je prophétisai, comme Il me l'avait ordonné; et

l'esprit les pénétra, ils vécurent et ils se dressèrent sur leurs pieds, en une multitude extrêmement nombreuse". A ce moment précis la Géoula revêtira sa dimension spirituelle.

La parabole est simple et claire. Ces "ossements", c'est toute la maison d'Israël, "Nos os sont desséchés, notre espoir est perdu" (v. 11). Mais, lorsqu'il est question de la Délivrance ultime du Peuple Juif, l'échec et le désespoir n'ont pas leur place. "Ainsi parle le Seigneur Dieu: Voici que j'ouvre vos tombeaux, et je vous ferai remonter de vos tombeaux, ô mon peuple! et je vous ramènerai au pays d'Israël" (v. 12). Rabbi Chelomo Halevi Elkabetz dans son fameux chant de Chabbat Leh'a Dodi nous relate deux types de réveil:

"‫"התעוררי התעוררי כי בא אורך קומי אורי‬

Pourquoi devons-nous nous réveiller à deux reprises? Là encore la réponse est identique: le réveil se fait en deux temps bien distincts, le premier d'ordre corporel où le corps se remet à vivre, et le second où la Néchama et tout ce qui s'ensuit reprend "du service".

Ces deux étapes sont définies par le Ramh'al (Maamar HaGéoula) comme ‫ זכירה‬et ‫פקידה‬. La première fait référence à un renouveau matériel tandis que la deuxième étape revêt une dimension spirituelle.

Tous ces phénomènes se déroulent actuellement au sein du Peuple; nous assistons à un retour massif (en espérant qu’il va s’intensifier!) au Pays où coulent le lait et le miel. Il ne s'agit que de la première partie de notre Guéoula durant laquelle notre corps national se réveille de son état comateux après près de deux millénaires d'exil, construit en seulement quelques décennies un pays fructueux, où l'économie, l'agriculture, l'armée ou encore la technologie font partie des plus prestigieuses parmi les nations, "Réveillez-vous et entonnez des cantiques, vous qui dormez dans la poussière! (Isaïe 26,19)". Cette première étape a déjà eu lieu. L'heure est venue à présent d'insuffler l'esprit Divin.

Nous devrons œuvrer pour la concrétisation de la seconde, à savoir, d’un Peuple fidèle à ses valeurs de Torah et de Sainteté, se renforçant et se rapprochant de son identité profonde, celle de Peuple élu à la vocation d’éclairer par sa lueur le monde entier.

!‫לשנה הבאה בירושלים הבנויה‬

Rav Yirmiyah ACHÉROFF

Enseignant à la Yechiva "Or Vichoua", Haifa


23

21/04/2018


Parasha

24

Par Dr Michel Bensoussan

n Résumé des Sdarot: Uhare motedoshim

A

K

Cette semaine nous lisons deux Sdarot: Ahare-Mot (que nous lisons dans sa quasi-intégralité le jour de Kippour) et Kedochim qui, disent nos Sages, contient les grands principes de la Thora. Première montée: À la suite de la mort (AhareMot) des deux fils d'Aharon, et pour que cette catastrophe ne se reproduise pas, D'ieu dicte des règles strictes qui régiront l'entrée dans le "Saint des Saints". Un seul jour par an (le jour de Kippour) une seule personne (le grand Cohen), et selon un protocole minutieux (le seder Ha’avoda), pourra y entrer et intercéder en faveur de tout le peuple d'Israël. Deuxième montée: Au cours de ce rituel, deux boucs identiques sont présentés au Cohen. Par tirage au sort, un bouc sera désigné pour être sacrifié au Temple. L'autre (le bouc "émissaire"), sera envoyé dans le désert et mis à mort en

tombant d'une falaise. Le jour de Kippour est donc, aussi, le jour du Grand Pardon! Dans le désert, il était interdit de consommer la viande d'un animal qui n'avait pas été abattu dans le Michkan. (En revanche, dès l'entrée en terre d'Israël, et jusqu'à aujourd'hui, l'abattage rituel en dehors du Temple sera permis). Troisième montée: L’une des principales lois de l'abattage rituel est l'obligation de recouvrir de terre le sang versé (comme s'il fallait avoir honte d'avoir tué un animal pour se nourrir). Le sang, symbole de la vie, ne peut pas être consommé. La Thora détaille ensuite les différents cas d'incestes. Quatrième montée: L'homosexualité masculine est également prohibée, au même titre que la zoophilie. Le respect de ces règles conditionne le droit, pour le peuple dans son ensemble, de résider sur la terre d'Israël. Dans la même montée, nous entamons la seconde Sidra: "Kedochim" qui contient plus de 50 Mitsvoth. Le principe de la sainteté (Kedoucha) des personnes induit que l'on ne se laisse pas entraîner, par faiblesse, habitude ou par des cultures idolâtres voisines, à des comportements immoraux. Cinquième montée: La probité, le souci de l'autre, la solidarité mais aussi la responsabilité, sont au cœur de plusieurs lois ordonnées ici. "Tu aimeras ton prochain comme toi-même".

Région La Côte 21/04/2018

Il est interdit de mélanger, en les tissant, le lin et la laine, ou, en les croisant, différentes plantations. La séparation est souvent nécessaire pour donner vie à des principes incompatibles. Sixième montée: Ne pas duper l'étranger, avoir des balances qui indiquent le bon poids, ne sont pas des lois moins importantes que la pratique des Mitsvoth envers D'ieu. Au contraire, c'est en fonction de notre rapport à l'autre que notre rapport à D'ieu se mesure. Septième montée: La Thora reprend la liste des relations sexuelles interdites en mentionnant cette fois leur sanction (la mise a mort). Le peuple d'Israël sera donc différent des autres nations par les lois de la cacherout, les lois d'impureté, les lois morales, les interdits sexuels et bien sûr, l'interdiction de toute forme d’idolâtrie. Retrouvez les commentaires de Michel Bensoussan sur son blog: divretorah.com


25

21/04/2018


Région La Côte 21/04/2018

Publi-reportage

26

Annatel

Une success story franco-fière! Parfois fabuleuse, parfois boudeuse, l'alyah française fait partie de ces alyot passionnées qui vit le rêve israélien, en grand ou pas du tout. Elle se veut de plus en plus qualitative, productive et surtout elle veut qu'on la reconnaisse. La France, ils ne la quittent pas parce qu'ils ne l'aiment plus. Qu'on se le dise bien, être français c'est porter sur soi l'empreinte d'une histoire, d'une culture marquée par sa diversité, par sa richesse, par sa subtilité. Être français en Israël, c'est aussi décider d'avoir le droit à un nouveau départ tout en préservant et en conservant précieusement l'ADN bleu-blanc-rouge qui est le sien. Ils ont été nombreux à essayer de représenter la culture française, la touche à la française, le goût, le raffinement et par-dessus tout, le service. Dans la catégorie meilleur ambassadeur de la culture française, tous les regards se tournent inlassablement vers Annatel.

En plein essor, la marque a su s'imposer au fil des années comme un incontournable dans tous les foyers francophones de notre terre d'accueil. Les plus timides la connaissent grâce à la fenêtre qu'elle ouvre sur le monde de la télévision made in France, les indécis, grâce à leur abonnement téléphonique et pour les plus malins d'entre nous, à travers le tout combiné sur un lit de réseau illimité. Aujourd’hui, Annatel est surtout connu et reconnu pour être un opérateur de téléphonie mobile avant tout. Zoom sur une marque pluridisciplinaire: Avez-vous déjà remarqué que les plus belles success stories ont vu le jour au détour d'une frustration personnelle? Facebook à cause d'une peine de cœur, Uber parce que son fondateur ne trouvait pas de taxi dans le froid parisien, Airbnb à travers une chambre inutilisée pour arrondir les fins de mois difficiles. Vous vous demandez sûrement quelle est l'histoire d'Annatel? Bien, concentrez-vous très fort sur la plus grande de vos frustrations au quotidien sur notre belle terre promise...c'est bon? Vous pensez certainement à la notion de service. Facile, n'est-ce pas? Eh bien, disons qu'Annatel s'est développé considérablement au fur et à mesure des années à travers une succession de frustrations que nous autres francophones délaissés, vivons au quotidien: appeler sa famille de l'autre côté de la mer, et pour une grande première, sans avoir y dépenser tout son salaire. Conserver un numéro français sans avoir à traverser la frontière. Pouvoir regarder le JT de 20h affalé sur son canapé, avoir accès à la culture israélienne tout en parlant français, se reconnaitre dans des programmes TV adaptés et pensés pour les franco-israéliens que nous sommes mais SURTOUT avoir une personne à qui parler à tout moment en cas de soucis avec sa box, sa connexion, sa facture, son téléphone. Une personne capable de nous guider sans nous faire perdre 368 heures de notre temps, une personne à la voix bienveillante, qui elle, prend enfin le temps de nous écouter. Ils ont misé toutes leurs unités sur le rapport humain, leur rêve s’est étendu au-delà des frontières jusqu’au pays des donuts. Annatel ne s’essouffle pas. Non, Annatel ne s’essouffle pas, Annatel innove, Annatel développe et Annatel promet de sortir le grand jeu pour les 70 ans d'Israël en relançant tous les dés de sa plus belle créativité. Alors, prêts? www.annatel.co.il


27

21/04/2018


Nouveauté

28

U francophone Par Guitel Ben-Ishay

ne résidence senior

Unique en Israël

Un projet unique de résidence senior en Israël a vu le jour récemment. Située dans le cadre verdoyant de Kfar Shmaryahou, il propose des logements disponibles à l'achat et des services complets, le tout avec un personnel exclusivement francophone. Voulue et conçue par l'Union des Français de l'Etranger en Israël (UFE) en partenariat avec AMI, cette résidence va procurer une offre jamais vue en Israël. Ce projet a été porté par Max Semory, vice-président de l'UFE Israël et Gérard Pomper, Président d'honneur.

Région La Côte 21/04/2018

Le P'tit Hebdo: Pourquoi ce projet a-t-il été porté par l'UFE Israël? Gérard Pomper: L'UFE est la plus ancienne association française d'expatriés. Sa branche israélienne a été fondée il y a 60 ans par Emmanuel Racine. Nous sommes au service des Français d'Israël au niveau social, culturel, dans les relations avec les services du consulat et dans tous les domaines qui concernent un accès facile à la vie israélienne. Le projet d'une résidence pour seniors francophones nécessite des moyens et l'accomplissement de démarches que seul un organe francophone totalement impliqué dans la vie de la communauté peut réaliser. L'UFE Israël remplit ses prérogatives lorsqu'elle monte ce type de projet. Lph: Le projet s'intitule ''Enfin en Israël'' et se veut unique en son genre. Pourtant, il existe déjà des résidences pour seniors en Israël. Alors en quoi celle-ci est-elle différente? G.P.: La résidence se distingue sur de nombreux points. Tout d'abord, il ne s'agit pas d'une maison de

retraite mais bien d'une résidence. Cela signifie que les seniors y logent dans des appartements individuels et que tout en étant au sein de la collectivité, ils possèdent leur chez eux. Ces appartements, et c'est une nouveauté, seront mis en vente soit pour les résidents soit pour des investisseurs. Par ailleurs, le cadre de Kfar Shmaryahou est idéal : verdoyant, Kfar Shmaryahou offre toutes les commodités et se situe au centre du pays, au cœur d’Herzliya à proximité de la mer. Nous avons voulu ainsi construire la résidence dans un lieu qui n'isole pas les personnes qui y vivent. Les services disponibles au sein de la résidence sont tous accessibles en français. Nous avons pris en compte le fait qu'à un certain âge, on a envie de profiter d'un confort, de participer à des activités et de se faire plaisir, et le tout en Israël mais sans avoir à subir l'obstacle de la langue. Lph: Quels sont les services proposés? G.P.: Ils sont très nombreux et dignes des résidences de standing. Certains sont compris dans la redevance mensuelle, comme les services médicaux, d'autres sont payants. On trouve ainsi, sur place: restaurant, café parisien, synagogue, club, spa, salle de conférences et projections, bibliothèque, excursions, ateliers divers, piscine extérieure mitoyenne et terrain de pétanque – ainsi que d’une animation pendant la journée et la soirée. Et bien entendu, les résidents peuvent librement recevoir leur famille et profiter ensemble des commodités sur place. Lph: Existe-t-il des conditions d'entrée? G.P.: Si ce n'est la volonté de vivre dans cette résidence et en collectivité, aucun critère n'est prérequis. L'accès à la propriété dans une résidence francophone avec des services de qualité est ouvert à tous les seniors. Ils auront ainsi la chance de pouvoir vivre de façon autonome, dans un confort appréciable et sans être seuls. Une réunion d'information se tiendra prochainement Pour toute information ou inscription, prière de s’adresser à Max Semory Tel.972 (0) 528-120529 Mail: residence.francophone@gmail.com


Par Rony Akrich

M

ÉNATSÉA’H ‫מנצח‬ composer pour réaliser une symphonie harmonieuse. Là est la victoire, le nitsa’hon du chef d’orchestre, du ménatséa’h. Sa volonté de vaincre, lénatséa’h, cette sublime force lui permet de transformer la pluralité en un tout uni cohérent, en une unité harmonieuse.

Ménatséa’h est un chef d’orchestre. La racine de ménatséa’h est natsa’h. Lénatséa’h signifie vaincre. Son substantif nitsa’hon signifie victoire. Netsa’h signifie aussi éternité. Ménatséa’h, c’est un vainqueur et c’est donc aussi un chef d’orchestre. Pourquoi l’hébreu a-t-il choisi le terme ménatséa’h et sa racine natsa’h pour désigner un chef d’orchestre? Face au chef d’orchestre, au ménatséa’h, se trouve une multitude de musiciens et d’instruments aux sons les plus divers avec lesquels il va devoir

Cette œuvre du chef d’orchestre, du ménatséa’h, pénètre l’histoire et demeure à jamais propriété de l’humanité pour l’éternité, pour le netsa’h. Ménatséa’h et nitsa’hon. Chef d'orchestre et victoire. Nitsa’hon et netsa’h. Victoire et éternité. Voici donc pourquoi, en hébreu un chef d’orchestre se nomme ménatséa’h.

Le P'tit oulpan

Ivrit bedaka, La minute d'hébreu

29

Retrouvez La minute d'hébreu sur Ivritbedaka.org.il * Rony Akrich est maitre-conférencier en études hébraïques.

21/04/2018


Evénement

30

Par Guitel Ben-Ishay

Le gala de la Yeshiva Eikhal Eliahou

La Yeshiva Eikhal Eliahou est une institution en France et en Israël, et ce depuis de nombreuses années. Cette année sera célébré le 90e anniversaire de cet établissement devenu progressivement un haut lieu du sionisme religieux. Un gala sera tenu à cette occasion le 29 avril prochain.

Région La Côte 21/04/2018

Rav Shaoul David Botschko

De Montreux à Kohav Yaakov L'histoire commence en Suisse, à Montreux. Le Rav Eliahou Botshcko, z'l, y fonde la yeshiva Ets Haïm en 1927. En 1956, c'est son fils le Rav Moshé qui lui succède à la tête de la yeshiva. Elle prendra une dimension supplémentaire avec l'ouverture d'une branche parisienne en 1979 par le Rav Shaoul David Botschko, fils unique du Rav Moshé. Le Rav Moshé Botschko fait son alya en 1985 et emmène avec lui la Yeshiva Ets Haïm de Montreux, qu'il nomme Eikhal Eliahou en Israël, à la mémoire de son père. Il est suivi par son fils en 1994. La Yeshiva, devenue yeshivat hesder, s'installe à Kohav Yaakov. En 2010, au décès du Rav Moshé, c'est le Rav Shaoul David qui prend la tête de l'institution réputée. Aujourd'hui la Yeshiva compte 260 étudiants et accueille un nombre important d'olim de France. Depuis son installation en Israël, elle s'est considérablement développée et possède plusieurs filières: une antenne à Rosh Ha'ayin, un Kollel, un lycée yeshiva, un programme d'un an de kodech pour les bacheliers français ou encore le programme ''Chilouvim'', initié par le Rav Botschko et suivi depuis par d'autres yeshivot. Il s'agit d'un parcours qui permet aux étudiants de yeshivat hesder d'allonger la durée de leur service militaire, tout en continuant à étudier: un an d'étude, deux d'armée (et non un an et demi) puis un an d'étude. Sionisme et ouverture: des piliers garants de la longévité Nous nous sommes entretenus avec Joël Burstein, ancien de la yeshivat hesder. Nous lui avons demandé comment il expliquait la longévité et le succès croissant de la Yeshivat Eikhal Eliahou. ''La Yeshiva, dès sa création, reposait sur un

Rav Moshé Botschko

concept révolutionnaire. Une yeshiva sioniste en Europe à cette époque était impensable. Ce côté sioniste très prononcé a permis à la Yeshiva de progresser et d'arriver en Israël. Par ailleurs, les Rav Botschko grand-père, père et fils ont toujours fait preuve dans leurs enseignements comme dans leur façon de diriger la yeshiva d'une grande ouverture. Accepter son prochain, quel qu'il soit, est un mot d'ordre. Enfin, je peux témoigner que le Rav Shaoul David a su transmettre ces valeurs avec beaucoup de succès, et les anciens de la Yeshiva sont toujours en contact des dizaines d'années plus tard''. Un gala pour porter de grandes réalisations et de grands projets Pour la première fois, le gala annuel de soutien à la Yeshiva se tiendra aussi en Israël après celui organisé en France. Joël Burstein, avec l'aide d'un comité, a concu cette soirée qui aura pour objectif principal de soutenir la Yeshiva dans ses réalisations et ses projets. Outre tous les programmes déjà existants et les bourses à financer, le Beth Hamidrach de la Yeshiva doit être agrandi. Dans son désir de venir en aide aux olim de France, le Rav S.D. Botschko lance un programme qui mettra en relation des anciens de la yeshiva avec de jeunes adolescents olim dans les principaux pôles de l'alya française, afin de remédier aux problèmes de cette jeunesse parfois en perdition. Le Rav Shmouel Eliahou sera l'invité d'honneur du gala et une animation sera assurée par la chorale a capella ''Kippa Live''. Un rendez-vous important pour une institution qui apporte tant à notre peuple depuis 30 générations. Gala, le Dim 29 avril, 19h30, Salle Seccoya, Maale Hah'amisha Pour tous renseignements et inscriptions au gala Joël Burstein Tel: 054-4580052 Mail: yoel@bbadv.co.il


31

21/04/2018


Région La Côte 21/04/2018

Education

32

E

mouna croit

en vous!

L’institut Emouna dans le quartier de Bakaa à Jérusalem, est un établissement universitaire dédié aux arts et à la pédagogie. Dans ce quartier, d’accès facile, où vit une communauté francophone chaleureuse et unie, les étudiantes Olot Hadashot trouveront un environnement accueillant. Depuis plus de quarante ans, l’institut forme des artistes de premier rang qui allient harmonieusement leur activité artistique à leur monde spirituel, en procurant à ces jeunes femmes outils, savoir et formation professionnelle de haut niveau, dans les domaines de l’art, de l’infographie, du théâtre et de l’enseignement, en leur permettant d’exprimer leur créativité tout en les préparant au marché du travail en tant qu’artistes et pédagogues de qualité. Spécialisé dans l’infographie et le théâtre, l’institut est animé par les meilleurs enseignants à travers divers ateliers, cours et projets. L’enseignement pédagogique intégré au programme prépare les élèves à rejoindre les équipes des écoles et des systèmes éducatifs parallèles en Israël et à l’étranger.

Filières de l’institut Communication visuelle Ce département est dédié aux techniques de l’information par l’image. Cette nouvelle discipline a connu un essor important au cours Crédit photo: Sharon Touitou des dernières années. La présence de l’internet, des smartphones, applications et nouvelles interfaces a créé un nouvel univers visuel d’information ayant trait à tous les domaines. Le département propose une approche exhaustive de niveau supérieur à toute étudiante religieuse dotée des compétences artistiques nécessaires souhaitant acquérir une formation professionnelle et pédagogique. L’enseignement a pour but de dispenser les connaissances et le savoir-faire des secteurs de l’infographie, des métiers de l’impression et de la création de sites web et octroie une place importante à la mise en pratique ainsi qu’aux disciplines des sciences humaines et culturelles. Le département propose deux options: - Design pour impression et écran - Option multidisciplinaire et formation artistique – sculpture, dessin, peinture, impression et communication visuelle. Département des beaux-arts Ce département se définit par une nouvelle approche de l’art et de la culture locale et générale, véhiculée par des femmes religieuses et leur dialogue avec le monde juif spirituel et religieux et l’univers artistique. Le programme d’enseignement est dispensé par les meilleurs professeurs et par des artistes reconnus dans des disciplines variées. Ainsi, les étudiantes ont accès à de nombreux secteurs et notamment: dessin et peinture, impression, gravure, sculpture, céramique, photographie, digital, art vidéo, art-performance, muséologie et formation personnalisée en studio. Département d’art dramatique L’institut Emouna est le seul établissement en Israël à dispenser un diplôme universitaire de pédagogie (B.Ed) et d’art dramatique dans un environnement religieux. La formation propose des études d’art dramatique, réalisation de scénarios, mise en scène et enseignement. Durant un programme de quatre ans, les étudiantes auront l’occasion de vivre un parcours passionnant à travers le monde du théâtre et de ses théories et du judaïsme. Ces études préparent les étudiantes au travail dans l’univers pédagogique et de la création artistique et leur permettent d’entreprendre par la suite des études de psychodrame. De nombreuses étudiantes francophones et nouvelles immigrantes de France ont trouvé à l’institut Emouna un véritable foyer et y ont appris un métier lucratif. Les étudiantes ayant suivi des études secondaires dans des filières artistiques en France se présentant avec un portfolio de travaux pourront bénéficier d’une reconnaissance de leurs acquis. Les étudiantes admises à des études supérieures dans des établissements français seront exemptées de concours d’entrée. Pour plus de renseignements: 052-5264519 emunashov@gmail.com


33

21/04/2018


34

Les Salades

De Samantha Berguig Aubergine au Chili

Salade aubergine zaalouk

Ingrédients

Ingrédients

• 1 aubergine • 1/2 oignon rouge • 3 gousses d'ail • Chili matok

• Sauce soja sucrée • Vinaigre balsamique • Sel poivre • Persil

• Une aubergine • Un citron • 1 poivron rouge • 1 piment vert

• Cumin • Gousses d'ail • Sel poivre cumin • Coriandre fraîche

Préparation

Préparation

Couper l'aubergine en cubes. Faire chauffer une poêle avec un fond d'huile et les mettre à frire sur feu moyen. Laisser macérer le 1/2 oignon rouge dans un peu de vinaigre balsamique et du sel. Mélanger l'aubergine, l'oignon et 3 gousses d'ail coupées en petits morceaux. Ajoutez 2 cuillères à soupe de chili doux, 3 cuillères à soupe de soja sucré, du poivre et un peu de persil.

Griller une aubergine au four ou sur la grille de tous les côtés. Retirer la peau, mettre dans une passoire avec le jus d'1/2 citron pendant 20 min. Griller 1 poivron rouge et 1 piment vert et les couper en petits morceaux. Écraser l'aubergine à la fourchette, ajouter les poivrons et les piments. Epicer: sel, huile, 1/2 cc de cumin, 2 gousses d'ail en petits morceaux, poivre et coriandre.

Salade d'aubergines panées

Ingrédients • 1 aubergine • Chapelure

• Œuf • Sésames

21/04/2018

Préparation Couper 1 aubergine en rondelles d'1 cm, les saler et les tremper dans l'œuf puis dans la chapelure/sésames et les frire des deux côtés à feu moyen dans une poêle avec un bon fond d'huile.

Bonne dégustation!


21/04/2018


‫‪Enigme‬‬

‫‪36‬‬

‫חידת השבוע‬ ‫אפשר לקלוע‬ ‫איתי למטרה‬ ‫לשים אותי על‬ ‫הראש‬ ‫ולראות אותי בשמיים‬ ‫מי אני?‬ ‫נא לשלוח את התשובה למייל הבא‬ ‫עם תמונה שלכם‪:‬‬ ‫‪Envoyez la bonne réponse au mail suivant:‬‬

‫‪guitelbenishay@gmail.com‬‬

‫גיליון זה יצא‬ ‫לאור לפני שקבלנו‬ ‫תשובותיכם לחידון‬ ‫הקודם‪.‬‬ ‫אי לכך המנצחים‬ ‫והתשובות לחידונים‬ ‫‪ 844‬ו‪ 845-‬יפורסמו‬ ‫בגיליון ‪846‬‬ ‫‫ילדים! שילחו לנו חידות‪ .‬תודה ‬!‬ ‫‪guitelbenishay@gmail.com‬‬

‫מצאו את ‪ 7‬ההבדלים‬ ‫יום העצמאות שמח‬

‫‪21/04/2018‬‬

‫‪70‬‬

‫‪70‬‬


‫ידון יומולדת ‪70‬‬

‫ח‬

‫למ‬ ‫ד‬ ‫י‬ ‫נ‬ ‫ת‬ ‫י‬ ‫שראל‬

‫מי אני?‬

‫המצאה ישראלית בשנת ‪ :1999‬מכשיר לאחסון נתוני המחשב‪,‬‬ ‫דומה למחזיק מפתחות‪ ,‬נמכר בכל העולם‪.‬‬

‫המצאה ישראלית בשנת ‪ :2013‬אפליקציה ניווט חינמית‪,‬‬ ‫עוזרת למצוא את הדרך הטובה והמהירה ביותר להגיע‬ ‫ליעדך‪ ,‬נמכר בכל העולם‪.‬‬

‫‪Crédit: Nasa‬‬

‫המצאה ישראלית של שנות ה‪ :90‬ירק אדום עגול‪ ,‬הדומה‬ ‫לדובדבן‪ ,‬נמכר בכל העולם‪.‬‬ ‫דיוקנו הופיע על שטר של ‪ 50‬לירות ישראליות‪,‬‬ ‫היה מדען וכימאי‪ ,‬נשיא מדינת ישראל הראשון‪.‬‬ ‫דיוקנו מופיע על שטר ‪ 50‬שקלים חדשים‪,‬‬ ‫שמו הפרטי המקורי‪ :‬שמואל יוסף‪ ,‬אחד מגדולי הסופרים‬ ‫העבריים‪ ,‬חתן פרס ישראל לספרות וחתן פרס נובל לספרות‪.‬‬

‫האסטרונאוט הראשון הישראלי‪ ,‬השתתף למשימה‬ ‫של ''נאסה''‪ ,‬נספה בחלל ''קולומביה'' ב‪2013-‬‬ ‫עם ספר תורה קטן‪ ,‬דגל ישראל ועוד סמלים‪.‬‬

‫בדיחות‬

‫מדינת ישראל היא היחידה שבה התפוצצו‬ ‫כבר טילים מעיראק‪ ,‬קטיושות מלבנון‪,‬‬ ‫מתאבדים מעזה ופגזים מסוריה‪ ,‬ועדיין דירת‬ ‫שלושה חדרים עולה יותר מאשר בפאריז‪.‬‬

‫סל התשובות‬ ‫ש''י עגנון‪.‬‬ ‫דיסק און קיי‪.‬‬

‫‪Lph.manou@gmail.com‬‬

‫וואייז‪.‬‬

‫ילדים! שילחו לנו בדיחות קצרות‪ .‬תודה!‬

‫עגבניית צ'רי‪.‬‬

‫‪21/04/2018‬‬

‫מורה; דני למה זרקת אבן על יוסי?‬ ‫דני; כי יוסי עיצבן אותי!‬ ‫מורה; אז למה לא קראת לי?‬ ‫דני; למה? את יודעת לכוון יותר טוב?!‬

‫חיים ויצמן‪.‬‬

‫מדינת ישראל היא היחידה שבה בין היום הכי‬ ‫שמח ליום הכי עצוב יש בדיוק שישים שניות!‬

‫‪6‬‬

‫צו‬

‫פסח‬

‫תזריע‪-‬‬ ‫מצורע‬

‫אחרי מות‬ ‫קדושים‬

‫אמור‬

‫אילן רמון‪.‬‬

‫‪6‬‬

‫‪Crédit: Government‬‬ ‫)‪Press Office (Israel‬‬


38

Les Z'infos pratiques Hazkara

Hazkara de M. Sauveur Yehochoua Chouraqui dim. 7 Iyar (22 Avril). Montée au cimetière à Guivat Chaoul à 17h; Limoud au Bet Kenesset Yad Rama 45, rue Ouziel à 18h suivi de Minha et Arvit. Tel: 058-7890344

Cours et Conférences Ashkelon Rabbanite Dina Hadjadj mercredi et samedi 16 h. Collel mamtakeli. Mardi soir synagogue 57 rue Hatsionout avec différents Rabanim. Rens 053-33314 39

Netanya Wizo: Jeudi 26 avril à 19h30 le Professeur Daniel Haber présentera son livre: « Les surprises de l’économie d’Israël ». Paf 50 sh, un cocktail suivra. Espace Wizo, 13, rue Mac Donald. Insc. 052-4489 484

Jerusalem Cours du Rav David Menache en français, tout public, lundi 23 avril à 20h: " Lag Baomer & Shavouot 2018: secrets cachés". Synagogue Beit Yossef 10 rue Mekor Haïm. 0522352010. Har Homa: Atelier de 8 rencontres matinales pour mamans de bébés de 0 à 9 mois, par coach parentale en français au matnas. 1er rdv: mer 24 avril 10h-12h. Paf: 80sh. Rens: 02-6337887 Cours de Hassidout (Dvar Malkhout) du Rav Yaacov Abergel: hommes les mardis à 19h (après Arvit) à la Yéchiva Or Gabriel 17 rue Yossef Ben Matatyahu; dames les mercredis à 13h30 chez Mme Berdah: 114/4 rue Erets Hefets 1er étage 054-2063770.

Cours de Tanah en français du Rav Menahem Akerman: "Ezra et Nehemia-étude sur l'époque de Chivat Tsion". Le lundi à 18h45 chez Michelle Sananes. 10 .‫ לע"נ רבקה ש‬rue Helets. 054-5465280 054-5292335. Chiour Torah de Tikva Akoun, pour femmes, ts les Chabath à 13h50 sur la base du Sefer du Rav Pinkouss " Les portes de la tefila et ses secrets ". 10 rue Mekor Haïm. Rens. 0584001662 Le Dr Rausky Daniel organise un cours mixte en français sur Orot du Rav Kook tous les jeudis à 21h15 avec le Rav Benshoushan. Ohel Mikhal Esther, 4 Ashreel Bouzaglo. Code 01957. 7ème étage. Cours du Rav Azriel Cohen Arazi: Halakha, Parachat Hachavoua et pensée juive le lundi à 20h30:Les lois de la Téfila. 36 rue El'harizi Ré'havia chez Mme Journo. Collation. Rens. 050-4124908. Har Homa: Beit Midrach Migdal David. Havrouta. Développez vos connaissances en Thora. Un partenaire en français ou en hébreu vous aidera à progresser. 0545205166 Har Homa: Le dimanche 29 avril à 20h30 Tikva Akoun donneras un Nouv cours sur «L'Homme et la Femme ne se ressemblent pas mais apprenons à nous connaître pour un CHALOM Bait harmonieux» chez Esther Attali 5 reh à Rav Arié Bina au 5e et tel 0543155184 collation Paf 20 shek

Détente Natanya Adir refait son ciné-Club le Lundi 23 Avril à 20h15 avec un super film: Un Homme à la hauteur. Buffet offert à 19h45. Toujours 9 rue Achimeir Abba. 054-9823879 ou 0547658563. 35 sh. adh. et 45 non-adh. "Hilloula de nos Tsadikim" Avec "Laniael" (Benf. hoptl. Laniado) le dimanche 6 mai: départ 8h. Collation sucrée/ salée, Meron: Rabbi Chimon Bar Yohaï zl, Tibériade: promenade en Bateau "en musique", Restaurant Bassari au bord du Lac, Rabbi Meïr Bar Haness zl. Prix TC 185 sh. Date limite Resv. le 02/05. Tel. 052-3139926 Elyette

21/04/2018

Jérusalem Atelier d'expression par la peinture et le dessin; les lundis de 15h à 17h30. Aucun talent préalable requis. Au profit de l'Association One Family (aide aux victimes du terrorisme et aux soldats). PAF 60 sh. la séance matériel inclus. Yaël: 02-5660922. 28 rue Rahel Imenou 02-5399000 Bne Brit francophone Robert Gamzon, Jeudi 10 mai de 10h à 18h Vide Greniers exceptionnel au profit de la Commission Sociale. 3 rue Keren Hayessod Matnas Har Homa: danses folkloriques israéliennes pour débutantes adultes, en français - Rencontres/ateliers pour Mamans en congé de maternité, avec coach. Insc. 0525220669 - 02-6337887 Le Moadon Francophone Guyl Zahav Ross. Vous invite à un séjour santé/détente à la mer morte. Du 23 au 26 avril 2018. Renseignements: assouswinston@gmail.com Téléphone: 054 78 73 734


39 Wizo Israel Sections Francophones: au lendemain de Shavouot repos et détente, excurtion, séjour à la mer morte du 21 au 24 MAI 2018. T: 0524 201 358

Informations

dégustation kasher préparé par un chef japonais. Départ Tel Aviv ou Paris. Un tarif tout inclus. Progr. et Insc.: Stéphane 054-3050478 01-77384400

et fêtes, prés de nos restaurants: Kinor Bakikar (02-9944902), Piccolino (02-6244186), Gourmandises (025667222), Nah’man (02-9920540), Blue Hall Music (02-6256488)

Kikar Hamusica

Jeudi 19 Avril à 20h30: "Duo Amar Brothers" - Musique israélienne. Blue Hall Music à 23h Sihara - Ethno - A 0.30 DJ Raz Yossef

Jérusalem

Vendredi 20 à 12h: "Yehuda et Gili" Musique israélienne.

Le Gma"H Dalhia récupère vos vêtements usagers (quartierPat). Tel: 052 700 96 07

Samedi 21 à 20h30: "Ilan Chouraki" Musique française et Jazz. Blue Hall Music à 22h Buckets n' joints - Rock.

Vacances Best of America, 28 mai au 07 juin: 10 nuits. Les chutes du Niagara, Ohel du Rabbi, Times Square, les HôtelsCasinos, Universal Studios. Niagara – New York – Las Vegas – Los Angeles. Hôtels des chaines Sheraton, Hilton et Caesars. Départ Tel Aviv ou Paris. Nb de places limité. Progr. et Insc.: Stéphane 054-3050478 01-77384400 Le Japon, du 11 au 21 juin, 10 nuits, au Pays du Soleil Levant, pension complète kasher, des visites hors du commun. Guide local francophone, Tokyo, Kobe, Kyoto, Hiroshima. Diner

Dimanche 22 à 20h30: "Andréa et Eva" - Musique classique. Blue Hall Music à 22h Raz Sekeles & the Jazzbirds Blues, jazz & funk. Lundi 23 à 20h30: "Amir et Zohar" Musique israélienne. Blue Hall Music à 22h Andrey Libman hosting - Open mic.

Concept unique au monde, propose de la Musique "Live" tous les jours de la semaine de 12h à 23h, vendredi à 12h, Motsei Shabat à 21h, hors Shabbat

Mardi 24 à 20h30: "Saadya" - Folk et Blues. Blue Hall Music à 22h Daniel Zakai - Public singing Mercredi 25 à 20h30: "Pritsat Disc" - Pop-music - Blue Hall Music à 23h Yahas H'am - All time hits.

21/04/2018


2rien

Sinon

U ne

21/04/2018

élève agitée a été mise sous Ritaline. Comme elle avait honte de prendre son cachet devant tout le monde, sa prof lui a dit: "Tous les matins tu iras me faire un café en salle des profs, et là-bas tu prendras discrètement ton cachet." Tous les matins la petite fille allait donc à la salle des profs et revenait avec un café pour la prof. A la fin du trimestre, elle eut un bulletin plein de félicitations. Ses parents lui dirent: "Mais c'est formidable ce traitement, raconte comment tu fais." La petite fille répondit: "C'est très simple, tous les matins je vais en salle des profs, je fais un café à ma prof, et je mets le cachet de Ritaline

dans le café. Depuis, la prof explique beaucoup mieux..."

U n routier s'arrête dans un resto pour déjeuner. La serveuse lui apporte sa commande: un sandwich, une bière et un morceau de tarte. A ce moment là, trois motards en blouson de cuir font irruption dans le resto et s'installent près de lui. Le premier lui prend son sandwich, le deuxième boit sa bière et le troisième mange sa tarte. Sans dire un mot, le routier paie et s'en va. Un des motards s'exclame: - C'est même pas un homme! La serveuse s'exclame à son tour: - C'est même pas un bon conducteur non plus... Regardez ça, il vient d'écraser trois motos avec son camion!!!


41

10/03/2018 21/04/2018


Les

42

42

ARCHITECTE

Daniel Jacob Architecte d’intérieur, decorateur, Projets privés et professionnels, Devis-Suivi de travaux et contrôle. 24 ans d’experience en Israel.

T: 054-6935557

Ingénieur Herzel Chouai Diplomé du Technion. Permis de construire, plans, rénovation, Mamad, c h a m b re s b l i n d é e s , a s c e n s e u r, balcons, Agrandissement, Tama 38, Accessibilité handicapés.

T: 054-6550912 050-4260466

DÉPANNAGE Docteur Dépannages Intervention rapide 6j/7 et 24h/24. D é p a n n a g e s , i n s t a l l a ti o n s e t remplacements.Electricité, Plomberie, Serrurerie, Volets roulants, Vitrerie.

Tel: 053-708- 55-60

INFORMATIQUE e-karove Dépannage informatique virus, ordi lent, récup. données, installation Windows, montage/ démontage. Poss. de dépannage sous 6h. Formations attractives. Devis gratuit. Tout Israel.

Eliahou: 054-344-0901

dresses Neurofeedback dynamique Trouble de l’attention? Hyperactivité? Difficulté à l’école? Le neurofeedback améliore: performance cognitive, apprentissage, réflexion, attention, concentration, mémoire...

T: 058-3349882 www.neurosense.co.il

Fitness Gym Brûle Graisse Cardio, pilates, danses latines, zumba, country, chacha... Perte de poids, raffermissement. Contre ostéoporose, cholestérol, troubles ménopause. Groupe/Coaching. Jérusalem

Corine: 0544-411 506

SERVICES Shlomo Ifrah

AVOCAT

JARDINAGE

3 en 1: Droit - Fiscalité - Finance

Création, entretien de jardins

T: 052-5533923

Avocat fiscaliste, Expert-comptable, Audit interne: direction financière, ouverture,suivi compta d’entreprise, contrats, import/export, transactions, fiscalité immobilière.

...et terrasses. Ancien élève de l’Ecole du Jardin Botanique de Jérusalem. Plante, et taille vos arbres et arbustes (dès octobre), pose de pelouse synthétique ou naturelle et change système d’arrosage.

Benayahou Abdelhak

Me Gurevitch 03-6528778 052- 6007894

COURS Studio A Ecole de couture Depuis 30 ans. Programmes courte/ longue durée, en matinée/soirée, enseignemt de qualité sur les bases de la couture et du fashion design. www. studioa.co.il

Daniel Calvo: 054-4217436

MODE Gmah Hessed Leavraham Location de somptueuses robes de mariée tsniout, de grands couturiers européens. Accessoires de mariée (voile, jupon, diadème...) et de danses (arcade, nappe parapluie...)

Rénovation de vos chaises, fauteuils et canapés. Fabrication de tete de lit.

Hazan et Paytan. Specialiste de la musique marocaine. Pour mariages, Bar Mitsvot, offices, soiree Bakashot.

T: 058-3206241 054-2073351

TRAVAUX Tikoun-Olam Service d’entretien et maintenance. T t e s r é p a r a ti o n s : é l e c t r i c i t é , plomberie, volet, menuiserie, étanchéité. Professionnalisme, amabilité assurés. Jérusalem & alentours.

Tél: 02-6733773

T: 058-6627332 / 06-17855641

Méir Katz Laufgraben 053-4310414

PIL Formation

Shifon Meshi

Travaux de peinture, carrelage...

Préparation à l’examen d’agent immobilier et aux examens d’équivalence d’expert-comptable et d’avocat. Tel-Aviv et Jérusalem.

Robes de mariées /robes de soirées en location /confection /retouches. Travail Haute couture.

Me Pierre Lurçat 050-286 51 43

DÉMÉNAGEMENT Déménagement Ido à la française 10/03/2018 21/04/2018

onnes

Garde meubles, démontage, cartons, assurance. Prix intéressants. Poss. dans Yichouvim.

David: 050-5311126

T: 054-2093341 / 058-6186555

SANTÉ Pédicure Médicale à domicile Soins aux personnes sous anticoagulant, pied diabétique, ongles incarnés, même infectés, cors, extraction à la racine, talon crevasse et mycoses. Haute stérilisation.

Haya 050-8458609

...plomberie, fenêtre et bois. Travail professionnel, tout intérieur de maison,main d’oeuvre qualifié et Chomer Chabat. Offres accessible pour des prix flexibles.

Reouven 058.788.13.66

Entretien et reparation 20 ans d’experience. Tous travaux - plomberie, electricite, fenetres, carrelage, etc – travailleurs juifs et qualifies - fiable, travail soigné, prix competitif - recommandations disponibles

Global Service 054 676 1046


Les p'tites Z'annonces www.lph-annonces.com Locations Vacances Eilat 1. Amdar Village. Ravissant 3 pces + terrasse, entièrement équipé. A qques min. a pied de la plage, promenade, kanion. 4 a 6 couchages. 3 nuits/sem. a partir de 500 sh/nuitTel: 054-5561881 01-77470253 norbert. khalfa@gmail.com 2. Incroyable, nbre limite! Herods 5* Accueil + Privileges VIP: (du dim au jeu) 1 chbre (2ad + 2enf) 3.000 sh. ou suite(2 ad + 3enf ou 4 ad) 4.200sh (a partir de). Prix variable selon périodes et nbre.Tel: 052-8 250 876.

Natania Luxueux studio, face mer (promenade pietonne) ds appart-hotel, entierement équipé, cuisine strictement cacher. 3 jrs ou semaine. 02-6426353 052-2602608

3.

Tel Aviv Appart à louer à la semaine, proche plage Gordon 2 pces, 2eme ét., asc., tt équipé. Israël 054-7301674 France 01-77381738

4.

Locations Particuliers Natania

5. Neve Avivim: imm. neuf, 4 pces, direct du constructeur, 3eme etge, grd balcon. Immediat. 4.900 sh. Liora 052-8514683

6. Beau 4 pces, meuble, equipe, cuisine casher, clim ds chque chbre. Mai, juillet, aout. Michele 052-8903601

Ventes Particuliers Natania 7. Rue Richon LeTzion, imm. rénové récemment, Duplex, 6ieme et 7ieme etage, 120 m2, terrasse 42 m2, 2 autres balcons, 2 Mahsanim intérieurs, prkg ss l’immeuble, le tout enregistre au Tabu. 077 543 5102 8. Rue Itamar Ben Avi: 5 pces, 4ème étge, 1 appart./étge. Très éclairé, Spacieux, 125 m2, terrasse. Immediat. Prix: 1.890.000 sh. Vered: 050 348 08 82

Raanana 9. Penthouse: 4éme et 5éme étage, environ 180m2 habitable, terrasse 90m2 sortie salon, 7 pces, chbr. à coucher, cuis.+ balcon, salon+balcon. Prix: 1.200.000 Euro. Daniel: 00.972.54.633.36.53.

Tekoa 10. A 7 mn de Jerusalem: tres belle villa 9 pces, 250 m2 sur terrain 500 m2, divisee en 3 unites logement, central, jardin, vue. Poss. d’aggrandissement autorise. Excellente rentabilite. 2.390.000 sh. 050-2052227

43 43

Jerusalem 11. Bakaa/Talpiot:

4 pces, spacieux, 1er etage, balcon, asc., parkg, proche Synagogue Emounah, vue s/jardin interne, 2 w.c. acces handicapes. 2.200.000 sh. 053-2216241

12. Beit Hakerem: 5 pces, entrment renove, cave. 050-6321632 13. Pisgat

Zeev Centre: Duplex, 150 m2, neuf, 5 grdes pces, grd jardin, balcon, cave, 2 prkgs. 2.640.000 sh. Immediat. 052-2226076

Agences Mevasseret Tsion 14. Emplacement

ideal, calme, pastoral. Superbe 5 pces de plein pied, 120 m2, + 1 pce au ss-sol + entree privee, joli patio 30 m2 avec verdure. Proche synagogue et ecoles. Exclusivite! Beki 054-7222491 Anglo-Saxon Mevaseret 02-5334088

15. Bonne affaire! Maison mitoyenne 5 pces, spacieux, clair, 225 m2, terrain 300m2, beau jardin, vaste salon, gde unite separee de 3 pces. poss de division. 2.975.000 sh. seulement. Exclusivite Beki 054-7222491 Anglo-Saxon Mevasseret 02-5334088

Tel Aviv 16. Au coeur de Shenkin: 63 m2, neuf, emplacement ideal et calme, proche shouk Hakarmel et mer. 3.500.000 sh. Cynthia 053-7082807.

43

21/04/2018


44

17. Proche Shouk Hakarmel et mer: 3 pces, 75 m2, balcon, loue 6.500 sh. 3.200.000 sh. Cynthia 053-7082807

Jerusalem 18. Guivat

Oranim proche Parc San Simon: grd 4 pces, Rdc, sortie jardin, bon etat, cave, prkg. 3.350.000 sh. Exclusif Ben Zimra Immobilier 025633008 www.ben-zimra.com ilan@ ben-zimra.com 19. Au

coeur de Nahlaot: investissement a saisir: Grd studio,style ancien, arches, rdc donnant sur cour, renove, loue 4500 sh/mois. 1.190.000 sh. Ben Zimra Immobilier 02-5633008 www. ben-zimra.com ilan@ben-zimra.com 20. Proche

Katamon Hayeshana: Beau 5 pces, asc. shabbat, imm. moderne, balcon, renove, spacieux, suite parentale, cave, prkg. 4.050.000 sh. Ben Zimra Immobilier 02-5633008 www. ben-zimra.com ilan@ben-zimra.com 21. Kiryat Shmouel: Hapalmah: central, lumineux et silencieux. 2.5 pces poss. 3 pces. Ensoleillé et calme! Immédiat et exclusif!!! Anglo Saxon Jerusalem 02-6251161 Coral 052-3768698 22. Proche Moshava: ds imm. apres Tama 38, 4 pces, plein sud, renove, asc., balcon. 2.200.000 sh. Mikael 052-3202488

Affaire! Beau 3 pces, asc. shabbat, balcon avec vue, renove, ensoleille, cave, prkg. 2.080.000 sh. Exclusif Ben Zimra Immobilier 025633008 www.ben-zimra.com ilan@ ben-zimra.com

31. Imm. neuf et luxueux: 5 pces, investit, tres lumineux, emplacement pastoral, vue superbe, prkg, grde cave. Exclusivite Anglo-Saxon-Jerusalem 02-6251161, Liora 054-4310015

Bakaa

Katamon Hayeshana

25. Triplex spécial et lumineux: 6 pces, 140 m², vaste unité parentale avec terrasse, spacieuse terrasse souccah verdoyante et pastorale, prkg, mahsan. Immédiat! Exclusivité Anglo Saxon Jerusalem 02-6251161 02- 6251161 Coral 052-3768698

32. A 2 pas d’Emek Refaim, petite maison indépendante avec jardin privé et droits de construction. Opportunité à ne pas rater. Anglo Saxon Jerusalem 02-6251161, Ilana 0545728526

26. 3

33. Proche Emek Refaim: Residence Gane Katamon, beau 2 pces, 54 m2, asc., balcon, ds la verdure, ensoleille, calme, cave, prkg. Rare! 2.150.000 sh. Exclusif Ben Zimra Immobilier 025633008 www.ben-zimra.com ilan@ ben-zimra.com

24. Bonne

pces, 75 m2 env., neuf, ds imm. luxueux, tres bien situe, asc., cave, prkg. 2.500.000 sh. Evelyne 0523639405 27. 150 m2 de plain-pied, imm. style, central, asc., prkg, a rafraichir. Mendel 052-8980111 28. Allenby:

4 pces, recent, balcon, asc., cave, prkg, vendeur motive. 2.590.000 sh. Hamishkenote 0523202488 Mikael

Centre Ville

Arnona

29. 4 et 5 pces, imm. luxueux avec gardien, salle de sport et piscine, asc., vue, cave, prkg. Mendel 052-8980111

entre Arnona et Bakaa, projet neuf, appts 4 et 5 pces, balcon. Prix attractifs. Livraison fin d’année.

30. Chlav Bet: superbe 3 pces, 80 m2, tres investi, balcon soucca, lumineux,

23. Frontière

21/04/2018

Arnona Hatseira

asc., cave, prkg. Prix tres attractif. 1.620.000 sh. Agence hayesodot Nathalie 054-5824328

Exclusivité! Anglo Saxon Jerusalem 026251161 ilana 054-5728526

Har Homa

Holyland

Moshava Guermanit

34. Très rare, magnifique appart. avec jardin, authentique, hts plafonds, arcades, cuisine et sdb ultra modernes, unité parentale avec dressing et sdb. Dépendances. Prix intéressant. Anglo Saxon Jerusalem 02-6251161, Ilana 054- 5728526

Nahlaot 35. Special: 4 pces, renové, grde cour, poss. d’agrandir. Exclusivite Anglo Saxon Jerusalem 02-6251161 Batya: 050-7910000


21/04/2018


46

Offres Emploi

Ramot 36. Ramot 03: Zarhi: Superbe villa mitoyenne,8 pces, 200 m2, très lumineux et spacieux, vue magnifique, calme, jardin, poss. unité séparée, accès facile. 4.700.000 sh. Immédiat. Dany Zajfman 054-4348018 Rivka Montag 052-2676944 37. Ramot 03: Magnifique duplex, 6 pces, entièrement rénove, unité parentale, grde terrasse, vue dégagée, 2.5 étge, proche centre commercial et synagogues. Exclusivité Dany Zajfman 0544 348 018 Rivka Montag 0522 676 944 Exclusivité Dany Zajfman 0544348018 Rivka Montag 052-2676944 38. Ramot

Guimel: villa sur vue, 8 pces, unite separee, jardin entretenu. 4.000.000 sh. Exclusivite Roth Anglia Ramot: 052-2674591 www.roth-anglia.com 39. Hahavtaha: superbe cottage, 7 pces, spacieux, grde cour, vue superbe. 3.180.000 sh. Exclusivite Roth Anglia Ramot: 052-2674591 www. roth-anglia.com

Rehavia

41. ​G ift

Call Center Spécialiste de l’Education rech. télé-acteurs mi-tps/ plein tps pour prise de rdv et renseignement. Français parlé et écrit exigé. contact@giftcallcenter.com Tel:0587371417

Jerusalem 42. Cabinet dentaire réputé, Centre Ville recherche secretaire plein temps inclus soirée. Héb, anglais bon niveau obligatoire et franç. CV en hébreu ou anglais manager@kjjdentaloffice.co.il 43. Recherche

Metapelet ou dame de compagnie parlant le francais pour dame agee, possibilite 24/7 ou quelques heures par jour. Hanna 0506284907 44. M t d

Consulting recrute: conseillers(ers) en formation professionnelle, mi tps: 10h-14h, centre ville, fixe + com. cyril.formations@ gmail.com

Ashdod

40. Superbe

21/04/2018

appart., ht standing, 170 m2 sur 1 nvx, vaste salon salle à manger, terrasses, spacieuse unitéparentale (+jaccuzi et terrasse), unité pour amis et bureau. Asc. shabbat,cave, prkg. Immédiat! Exclusivité Anglo Saxon Jerusalem 026251161 Coral 052-3768698

Natania

45. Advancia

recrute sur Ashdod, commerciaux et conseillers appels entrants/sortants. Nouveaux produits faciles à vendre. Fixe + comm. élevées. Candidatures au 054 987 54 46 - drh@ advanciacallcenter.com

Natania 46. Call Center recrute Télépro H/F serieux/se Mi-Tps/Plein-Tps. Elie Tel: 053-708-00-39

Jerusalem 47. Advancia recrute sur Talpiot et Givat Shaoul, commerciaux et conseillers appels entrants/sortants. Nouveaux produits faciles à vendre. Fixe + comm. élevées. Candidatures au 054-987 54 46 -drh@advanciacallcenter.com 48. Vanessa

Coiffure recherche urgemment une coiffeuse experimentee et de confiance. 054-6343080

49. Studio A, école de mode, rech. conseillère d’éducation, sérieuse, responsable et bilingue fr/hb, travail à mi tps + 2 après-midi/sem, bonnes conditions. 02-6733773 Hanna 50. Synchroline: Telesecretaire appels entrants, franc/heb. parle / ecrit tres bon niveau oblig. maitrise de l’outil informatique oblig. horaires egalement pour etudiants. 073-2757400 Synchroline@synchroline.co.il

Divers Natania

51. SOS serrurerie Natanya et environs. Dépannage toutes serrures Coffres forts, boites aux lettres, Changement de serrures, verrou de sécuritéInstallation et dépannage immédiat même la nuit. Yonathan Naouri 0504593647


47

21/04/2018


845 web la cote  
845 web la cote