Page 1

®

PrintemPs - ete 2013

sOCiete string à 10 ans, les dessous de la polémique

interVieW

Djibril Cissé “Fier d’être parrain du casting 2014”

CAstinG

insCriPtiOns sur www.babybook.ch

CHF 15.-

mODe

60 pages pour les 0-12 ans


photo Rainer Torrado


L’assurance enfants de Nationale Suisse allie prévoyance et sécurité financière. www.nationalesuisse.ch/enfants

Nationale Suisse Direction générale Steinengraben 41 4003 Bâle Tel. +41 61 275 21 11 www.nationalesuisse.ch info@nationalesuisse.ch


EDITORIAL DE LA SUISSE A L’ATLAS UNE AVENTURE FASHION ET HUMAINE Tout a commencé comme un conte des Milles et Une Nuits pour enfants passionnés de mode, orchestré par le magazine suisse Babybook en perpétuelle recherche de ce qui se fait de mieux pour les parents et les enfants.

membres de notre communauté Facebook (plus de 4200 !), nous avons préparé rien que pour vous le Making Of du casting (Page 90 à 95) et vous offrons en plus une interview surprise d’une star internationale du football.

Plus de 1750 enfants candidats âgés de 0 à 12 ans venant de Suisse et des pays limitrophes ont participé aux présélections du plus grand casting jamais réalisé en Europe. En tout, plus de 7500 personnes, enfants accompagnés de leurs parents, grands-parents, oncles, cousins, ont foulé les allées de Palexpo à Genève. Cette année encore, il était présidé par le galeriste, scénariste et jet-setter Emmanuel de Brantes, épaulé par la superbe Cristina Cordula, ancienne mannequin, femme de télévision et créatrice d’une agence de relooking, rien de moins ! Tous les ingrédients étaient réunis pour un casting haut de gamme, haut en couleurs, en émotion et en convivialité dans une ambiance autant décontractée que professionnelle et dont toute la presse internationale a fait écho!

Helvetica Media SA, alliant événementiel, édition du magazine Babybook et création de l’unique site de rencontre pour les parents résidant en Suisse, est aujourd’hui un acteur incontournable dans l’univers médiatique suisse autour de l’enfant et de la famille. Retrouvez le “Kids Fashion Magazine” Babybook en parution semestrielle dans toute la Suisse romande et alémanique ainsi que son tout nouveau site internet www.babybook.ch. Et pour continuer à vous surprendre, Babybook prépare en catimini l’avènement de la première “Fashion Week Kids” ainsi qu’un nouveau shooting encore plus beau, plus loin que la ville rouge de Marrakech. Affaires à suivre...

De la finale des 150 enfants sélectionnés au coeur de la prestigieuse station de Verbier St-Bernard au shooting à Marrakech, 10 enfants devenus nos égéries ont vu leur rêve devenir réalité. Et parce que nous n’avons pas pu vous emmener tous avec nous, vous lecteurs fidèles de notre magazine, de notre tout nouveau site en ligne et vous

Et pour cette cinquième année consécutive, nous tenions à vous remercier, lecteurs, parents, enfants participants, de nous suivre de loin ou de tout près et de faire de notre magazine votre magazine.

Richard Blat Directeur

www.babybook.ch ❘ 7


ENTRETIENS EXCLUSIFS

10 58

Djibril Cissé: créateur, papa & parrain Cristina Cordula & Emmanuel de Brantes

SOCIÉTÉ

14 22 30

String à 10 ans: les dessous de la polémique Quand les parents retombent en enfance

SOMMAIRE

Magazine National - Edition romande

Enfants et nouvelles technologies

EDUCATION

42 46 48

Été studieux, été heureux ? Ecoles privées Rentrée des classes: les indispensables

SHOPPING

50 52 130

Déco Produits Beauté & Bijoux

SPÉCIAL MODE

62 92 98 168

Shooting au Pays des Mille et Une Nuits Making of du casting BABYBOOK 5e édition Les collections baby & kids A la plage

CULTURE/LOISIRS

®

EN COUVERTURE Ayleen (gagnante du casting) 9 ans et demi, porte une robe Lili Gaufrette. Photo Olivier Ribardière shooting BABYBOOK Printemps/Été 2013 Marrakech.

Prochaine édition Autome/Hiver - Octobre 2013

138 141 158 164 178 180

Il n’y a pas d’âge pour cultiver son jardin Cinéma & Lectures Nos recettes d’été Les enfants: des VIP au Club Med BD: chroniques d’un papa au foyer Destinations estivales en Suisse

PSYCHOLOGIE

150

La recherche du paradis perdu en famille

SANTÉ/BIEN-ÊTRE

155 156 188

Alergies: Le pollen fait son come-back Crèmes solaires: les conseils de la rédaction Les maternités de Suisse Romande

www.babybook.ch ❘ 9


Š Magazine Babybook 2013


CRÉATEUR, PAPA & PARRAIN Le 2 février dernier, c’est dans la prestigieuse station suisse de Verbier Saint-Bernard, lors de la finale du casting Babybook 2013, que dix candidats gagnants ont été choisis parmi lesquels Ilona Céleste, qui à la surprise générale, s’est révélée être la fille de Djibril Cissé. Dans l’ombre, le footballeur international français avait suivi casting et shooting. Sportif de haut niveau, papa de haut vol et jeune créateur de sa marque Mr. Lenoir, il nous a fait l’honneur de nous recevoir chez lui, à Doha, pour se livrer en toute intimité et nous en dire plus sur sa vie et ses projets.  Bonjour Djibril! Comme vous, votre père Mangué Cissé était un footballeur professionnel international ivoirien reconnu, l’un des meilleurs milieux de terrain des années 1960-1970. Etait-ce facile d’avoir une relation père-fils malgré ses déplacements et sa notoriété? Quand mon papa jouait, j’étais encore un petit garçon et vers mes deux ans et demi, mes parents ont divorcé. Nous avons dès lors gardé très peu de relations, mais je suis fier d’avoir un papa footballeur professionnel, aujourd’hui encore très respecté en Côté d’Ivoire. Il n’est plus là, paix à son âme.

Puis à l’âge de vingt ans, c’est à votre tour de devenir papa! Quel père êtes-vous? Malgré mes déplacements professionnels à travers le monde, je suis un papa très proche de mes enfants, de ma fille aînée Ilona Céleste comme de mes trois fils. (Cassius, Prince Kobe, Marley Jackson nés de son mariage avec la britannique Jude Littler, NDLR).

«

C’est vraiment une fierté pour moi, en plus, sur 1750 enfants, c’est fou et c’est beau!

»

Que pensez-vous du fait que votre fille, Ilona Céleste, fasse partie des dix gagnants du casting Babybook - le plus grand casting d’Europe - parmi les 1750 participants? Je suis très fier! Ma fille est une compétitrice qui sait ce qu’elle veut et qui aime gagner! Artiste dans l’âme, elle est passionnée par le chant, la danse et surtout la mode! Je ne suis moi-même pas étranger ni à la compétition ni au milieu artistique. Alors c’est clair que c’est vraiment une fierté pour moi. En plus sur 1750 enfants, c’est fou et c’est beau! Et si je peux, je l’aiderai.

INTERVIEW

DJIBRIL CISSÉ

Comment pensez-vous l’accompagner? Ne seriez-vous pas tenté de la protéger des strass et des paillettes? Quand elle se lancera, je lui conseillerai de prendre son temps, d’avancer progressivement sur des bases solides... Mais aussi de faire ce qu’elle a à faire et de prendre beaucoup de plaisir! Je connais ma fille: même sur le devant de la scène, elle gérera ça très bien. Et elle est très bien entourée. Sa maman, qui a la tête sur les épaules, veillera sur elle comme toujours. Moi, je la guiderai du mieux possible grâce à mon expérience personnelle tout en la laissant suivre sa voie. Elle sera libre de décider de son parcours.

Comme Ilona Céleste, nombreux sont les enfants qui rêvent de participer au casting Babybook pour devenir les égéries du magazine. Quels conseils leur donneriez-vous? De croire en leurs rêves, de croire en eux et de ne jamais baisser les bras! Ce n’est pas un milieu facile, il y a une concurrence féroce qui nécessite, comme dans le sport de haut niveau, rigueur et concentration chaque jour. Rien n’est impossible! Mais quand on s’accroche et que nos rêves se réalisent, c’est tellement magique!

Et quels conseils donneriez-vous aux parents? D’épauler leur enfant, d’être à ses côtés coûte que coûte, de l’assister tout en le protégeant, de veiller à ce qu’il soit toujours entouré de personnes bienveillantes. De tenir leur rôle de parents et d’être présents!

Comme votre fille, vous êtes un passionné de mode. Vous avez d’ailleurs créé deux marques, Mr. Lenoir et Nightmare of America. Quels créateurs vous inspirent? Je m’inspire d’univers très différents pour mes créations. Cela va peut-être vous étonner mais j’adore la mode  /...

www.babybook.ch ❘ 11


INTERVIEW

© Magazine Babybook 2013 l Olivier Ribardière

japonaise, notamment Yohji Yamamoto et Issey Miyake. En Europe, j’aime les univers de Rick Owens et de Givenchy.

Avec Mr. Lenoir, vous avez lancé cet hiver votre première collection enfant. Vos enfants vous ont-ils inspiré? Oui… oui et non! Pour être honnête, je suis d’abord parti de la collection adulte que j’ai adaptée à l’enfant, parce que j’aime bien que mes enfants soient habillés comme moi. Mais c’est clair qu’il faut savoir s’inspirer de ses enfants, observer comment ils sont et comment ils se comportent.

A qui s’adresse Mr. Lenoir? J’ai voulu une marque ouverte, hétéroclite pour des personnes de tous horizons, de toutes origines. C’est pour ça que Mr. Lenoir propose deux univers: une collection Streetwear pour tous mes fans et une collection luxe, Mr. Lenoir Black Label.

Vous transformez tout ce que vous touchez “en or”. Mr. Lenoir a donc un bel avenir devant lui? Merci, oui, je l’espère! Et ça commence très bien. Je m’investis toujours à fond et les gens voient que je m’implique au maximum. C’est peut-être la clé du succès. C’est un projet qui me tient vraiment à coeur, je prends la pose pour les photos, je vérifie la qualité des vêtements, je me déplace dans les usines de fabrication à Londres. Je ne lâche rien! C’est ma marque, je l’accompagne dans toutes les étapes et je pense que c’est ce qui fait la beauté de l’histoire.

12 ❘ www.babybook.ch

Vous fêterez vos 32 ans le 12 août prochain. Au cours de votre carrière d’attaquant, vous avez connu deux grosses fractures en 2005 et 2006 dont une très grave. Vous reste-t-il des séquelles? J’ai carrément risqué l’amputation de ma jambe! Le sang ne circulait plus, le chirurgien de Liverpool FC qui s’est occupé de moi a tout simplement fait un miracle et six mois après, j’étais de retour sur les terrains! Depuis, je suis là et bien là, plus costaud que jamais. C’est avant tout grâce à mon mental ; je ne lâche jamais, je sais mettre tout en oeuvre pour obtenir ce que je souhaite. Je pense que ma fille a hérité de ce trait de caractère.

Depuis le début de l’année 2013, vous jouez ici, au Qatar. Le pays vous plaît-il? Le pays et la vie qu’on y mène sont très sympas. Après, pour être honnête, sur le plan footballistique, c’est plus compliqué. Je reconnais que le niveau est un cran en-dessous de ce que j’ai connu...

Pensez-vous rejouer en France prochainement? Ne jamais dire jamais! J’ai bientôt 32 ans et j’ai connu de grands moments en France alors tout reste possible.

Marseille et sa région qui est aussi la vôtre vous manquent-t-elles? Oui et non. J’y redescends souvent mais c’est clair que l’Olympique de Marseille est un club qui a une place toute particulière dans mon coeur. Et jouer avec l’OM, c’est profiter de la ferveur de supporters uniques et ça oui, ça me manque!


Oui! (Un cri du coeur! NDLR) Je n’ai pas encore gagné la Coupe du monde de football...

Et le Brésil justement, on peut en parler? Oui, bien entendu! La prochaine se déroulera dans un an, en juin et juillet 2014, alors on ne sait jamais. Comme j’ai l’habitude de dire, tout est possible.

Par ailleurs, il se murmure que vous serez le parrain de notre magazine Babybook et le Président du jury du prochain casting enfant Babybook. Quels seront vos critères de sélection? L’authenticité et l’honnêteté! J’aime les gens vrais qui savent rester eux-mêmes sans jouer de rôle. Ce sont les enfants qui doivent faire le casting, pas les parents. Sauf pour les bébés qui ne choisissent pas d’eux-mêmes, évidemment. Si les parents doivent être présents, ils doivent aussi savoir rester en retrait, ce n’est pas à eux de passer le casting! Les enfants doivent être libres d’être naturels, ne

pas surjouer pour que ça soit une vraie et belle histoire pleine de spontanéité comme savent le faire les enfants.

La Suisse, pays de Babybook, est un beau pays. L’avez-vous déjà parcouru? C’est effectivement un beau pays que j’ai découvert grâce au football, j’y ai joué plusieurs fois avec l’équipe de France.

Et vous skiez? Malheureusement non, je n’ai pas le droit! Pour un footballeur professionnel, c’est interdit!

Une dernière question. Avec-vous des projets en Suisse?

INTERVIEW

Au football, vous êtes un attaquant renommé, champion d’Europe et plusieurs fois consacré meilleur buteur. Dans le milieu artistique, vous avez connu plusieurs succès comme comédien au cinéma et comme DJ. Vous reste-t-il encore des rêves d’enfant?

Pour l’instant, mon aventure en Suisse commence avec Babybook et c’est déjà un très bon début!

Propos recueillis par Richard Blat

“Black is beautiful” Passionné de mode, Djibril Cissé crée en 2012 Mr. Lenoir, sa marque pour hommes et femmes avec une collection Streetwear et une collection luxe plus habillée, Mr. Lenoir Black Label, très vite suivies par une collection pour enfants. Depuis décembre 2012, il propose également un parfum pour hommes aux notes épicées et ambrées de bergamote, poivre noir, bois de cachemire, cardamome, labdanum, patchouli, lavande et vanille, viril, chic et efficace. www.mrlenoir.com

Mais pourquoi Mr. Lenoir? Djibril Cissé : “ Ce nom est un clin d’oeil à mes amis d’enfance qui m’ont toujours appelé Lenoir. C’est un surnom qui m’a suivi et qui rappelle mes origines ivoiriennes. ”

www.babybook.ch ❘ 13


14 ❘ www.babybook.ch


LES DESSOUS DE LA POLÉMIQUE Tout a commencé avec Ashley. C’est le nom de la ligne de maillots de bain lancée par le célèbre groupe américain Abercrombie & Fitch. La nouveauté? Proposer aux jeunes filles de 7 à 14 ans des bikinis rembourrés et leur permettre d’afficher une poitrine généreuse à l’âge où le corps commence à peine à se transformer. L’initiative a évidemment engendré les polémiques. A la suite de ce lancement, les psychiatres du monde entier ont dénoncé un produit encourageant une sexualité précoce des préadolescents, qu’ils soient filles ou garçons. 

Et pourtant, la marque au caribou n’en est pas à son coup d’essai. En 2002, elle avait lancé une ligne de strings s’adressant également aux fillettes, sur lesquels était écrit « eye candy » (pour le plaisir des yeux) ou « wink wink » (oeillade). Soutiens-gorge sur gonflés et culottes ultra-échancrées pour fillettes tout juste sortie de l’enfance, que cherche la marque emblématique des Etats-Unis, le pays du puritanisme?  Pour le psychiatre Xavier Pommereau, chef du pôle aquitain de l’adolescent au CHU de Bordeaux, la démarche est tout simplement « tordue ». En effet, selon le praticien, « de tels produits anticipent une sexualisation qui n’a pas encore de mise et pire, ils exposent les fillettes au regard concupiscent des autres ». De quoi s’inquiéter car « même s’ils ne sont pas mûrs affectivement, les adolescents entrent dans la vie sexuelle de plus en plus jeunes, parfois dès 14 ans. La tendance est réelle et les responsables sont clairement identifiés : ce sont les parents qui achètent ces tenues à leur progéniture. Ils s’amusent à jouer à la poupée avec leurs propres enfants. Mais ces vêtements, strings ou soutiens-gorge rembourrés de sont pas des déguisements, ce n’est pas un jeu de s’habiller de la sorte. » Du côté des marques, les réactions sont bien évidemment différentes.

Si ces produits ont été dessinés et créés, c’est qu’il existe un marché potentiel. Les ados et pré-ados sont depuis quelques années la cible préférée des marques. Ils sont prêts à tout, et surtout à faire dépenser beaucoup d’argent à leur famille, pour arborer le bon look. Et surtout ils sont les clients de demain. Doudounes hors de prix ou dessous sexy, les marques veulent les toucher coûte que coûte. « Les sousvêtements rembourrés pour pré-ados existent depuis longtemps, pourquoi pas les maillots de bain », remarque un grand groupe de mode sous couvert d’anonymat. « Les Brésiliens font cela depuis longtemps, pourquoi pas chez nous? », ajoute l’un de ses concurrents, préférant lui aussi rester discret. En clair la cible « lolita » dérange l’opinion, mais intéresse les commerciaux. Aux Etats-Unis encore, les publicités osées sont floutées, mais dans les magasins Hollister, qui font partie du groupe Abercrombie & Fitch, de très jeunes filles accueillent les clients simplement vêtues de bikinis, en se déhanchant sur la musique dans des poses suggestives. Un jeu très surprenant et même dérangeant, allant à l’encontre d’une jeunesse saine et une gestuelle plus que suggestive. Il n’en reste pas moins que le string, comme le soutien-gorge ampliforme est devenu une pièce basique de la garde-robe féminine. Alors, à quel âge

SOCIETE

STRING À 10 ANS

peut-on les porter? Pour les mamans, la réponse la plus courante reste « à l’âge où ma fille s’achètera ses sousvêtements seule! » Le bon sens maternel ne semble pas avoir cédé aux assauts marketing des marques. Quand on leur pose la question, ces mères révèlent qu’elles sont en fait très peu nombreuses à s’imaginer acheter ce genre d’article à leur progéniture. Ces achats précoces se font en fait dans le secret, entre amies, ou avec une soeur ou une cousine plus âgées.  Même son de cloche sécurisant à l’école. Sylvie est institutrice, s’occupant d’enfants de 10 ans. Elle a déjà à faire à ce phénomène de mode. « Quand je vois ce genre de tenue, je ne peux m’empêcher de penser que la perversion guette les petits dès leur plus jeune âge. Il est inadmissible d’autoriser les enfants à porter ce genre de vêtements (si on peut appeler ça des vêtements!) La mode ne compte pas quand il s’agit de valeur et de morale. » Lorsque Sylvie s’est trouvée confrontée à ce problème, elle s’est rendue compte que les fillettes n’avaient pas conscience de la connotation sexuelle que nous, adultes, conférons logiquement à ces accessoires sexy. « C’est sûr, les médias et les magasins les présentent comme appartenant, à tort, au trousseau de la princesse du 21ème siècle.
J’ai dû expliquer à une  /...

www.babybook.ch ❘ 15


SOCIETE

d’hyperféminisation. Il y a aujourd’hui chez les petites filles une affirmation et une fierté de la féminité. »

élève de 5e année qu’avec le nombril à l’air et le jean taille basse, les hommes allaient la regarder comme une femme car elle s’habillait comme une femme.
Quelque chose est passé dans son regard, un peu comme quand on fait une découverte.
Je lui ai ensuite demandé si elle souhaitait que les hommes la regardent ainsi. Elle m’a alors répondu non.
Après, elle ne s’est plus habillée de la sorte. » Voilà le problème, la confusion des âges. Les femmes veulent ressembler à des adolescentes et ces adolescentes à des femmes. Et pourtant, il y a un gouffre entre l’apparence physique et la maturité réelle de ces fillettes. C’est ce que le sociologue au CNRS Michel Fize, auteur de l’ouvrage Les nouvelles adolescentes (Armand Colin, 2010), appelle l’hypersexualisation. « Ce que j’entends par ce terme consiste à donner un caractère sexuel à un comportement ou un objet qui n’en a pas en soi. Pour qu’il y ait hypersexualisation, il faut qu’on détecte une intention vérifiée. Les filles de 8-12 ans ne sont plus des enfants. Elles voient des choses sexuelles, mais ne sont pas dans l’intention au sens de passer à l’acte. La preuve en est que l’âge moyen du premier rapport sexuel - autour de 17 ans - n’a pas changé depuis des

16 ❘ www.babybook.ch

années. Mais elles veulent séduire comme les garçons d’ailleurs - plaire, être « populaires », aimées, admirées. Le vêtement vient au secours de la séduction. On peut mettre cette expression en parallèle avec le terme

Selon Michel Fize, « il faut apporter des réponses déontologiques pour protéger les petites filles des dangers qu’elles ne voient pas. » Il évoque ainsi l’idée d’une charte. « Tout ce qui permet l’information des enfants et des parents sur les mécanismes médiatico-publicitaires est essentiel dans cette problèmatique. Et surtout, plutôt que de faire des filles des boucs-émissaires, il faut bien se rendre compte que c’est la société qui est hypersexualisée. Toutefois, dire que l’on va interdire toute manifestation mettant en scène des moins de 16 ans me paraît utopique. Il y a des talents qui s’expriment avant cet âge. Néanmoins, on peut reconnaître qu’on n’est pas obligé de déshabiller les petites filles dans les défilés de mode, par exemple. » Professionnels ou politiques, le port du string et l’image des jeunes filles dans les médias ne laissent personne indifférent. En France, suite au scan-

Le paradoxe américain Les Etats-Unis se sont régalés du scandale engendré par les photos de Thylane Blondeau dans un numéro du magazine Vogue. C’est ensuite une marque française qui a bien malgré elle, relancé les hostilités sur la sexualisation des enfants. Les publicités de Jours Après Lunes - une marque de sous-vêtements pour enfants - choquent les Américains qui sont pourtant les premiers à proposer des sous-vêtements ultra-féminins en taille 7 ans. Sans parler des produits anti-rides et des injections pour les enfants n’ayant pas encore passer la dizaine... Jours Après Lunes est une marque de « loungerie », c’est-à-dire un mélange de loungewear (des dessous pour bébés, ndlr) et de lingerie. Selon Sophie Morin - la styliste de la griffe - cette marque familiale propose des sous-vêtements féminins et confortables pour les petites filles ainsi que les adolescentes. Pour faire connaître la marque et son concept, Jours Après Lunes a lancé des publicités dans lesquelles on peut voir des petites filles en dessous, s’amusant à emprunter les affaires de leur maman. Pas de poses suggestives, ni de regards aguicheurs. Pas non plus de maquillage voyant. En bref, rien de tendancieux. Mais outre Atlantique, on ne voit pas les choses du même oeil. Ces fillettes - âgées de 4 à 12 ans - ressemblent trop à des femmes et plus particulièrement, selon les analystes, à Brigitte Bardot dans Et Dieu créa la femme. Pour certains journalistes américains, les petites mannequins de Jours Après Lunes minaudent. « Quand une petite fille porte les vêtements de sa mère, ses bijoux et ses talons, c’est mignon. Mais ces photos ne sont pas mignonnes. C’est inapproprié de vouloir faire ressembler une enfant de 4 ans à Brigitte Bardot », a dit Marilisa Racco - rédactrice de mode au Daily News. Une leçon à tirer pour toutes les marques, américaines y compris.


De nombreux pays occidentaux sont confrontés au même problème. Aux États-Unis, l’American psychological association (APA) a publié en 2007 une étude sur le thème de l’hyper-sexualisation. L’Australie et le Québec ont respectivement abordé cette problématique en 2008 et 2009. Et outre-Manche, un rapport a été remis au gouvernement de David Cameron en 2011. En matière de réglementation, certains pays n’ont pas hésité à adopter des mesures radicales. Ainsi, les publicités télévisuelles destinées aux enfants de moins de 13 ans, ont été interdites au Québec, en Norvège et en Suède. Le Royaume-Uni a de son côté instauré une obligation de masquer les couvertures de magazines pornographiques dans l’espace public ou d’en limiter la distribution à certains lieux. Les adolescents de moins de 16 ans ne peuvent pas être l’égérie des marques. Sujet important, les concours de beauté de mineurs n’ont par contre jamais encore été interdits ou plus sévèrement encadrés malgré des propositions allant en ce sens dans différents rapports publics aux États-Unis et en Australie. Les mesures d’incitation se sont par ailleurs multipliées. Une charte limitant les excès liés à la représentation des hommes, des femmes et des enfants dans les médias a vu le jour au Québec en 2009. Au Royaume-Uni, l’incitation a pris la forme d’un code de bonnes pratiques, proposé aux grandes marques de vêtements et de jouets. Il stipule que les vêtements et les accessoires doivent être appropriés à chaque âge en termes de matière, de coupe ou de slogan. Les sous-vêtements pour petites filles, par exemple, ne doivent pas rappeler ceux des adultes et les talons de leurs chaussures ne doivent pas dépasser 2,5 cm. Marks & Spencer, en autres, a adhéré à cette charte. De plus, un guichet unique pour signaler tous les abus liés l’hypersexualisation a été créé.  Les établissements scolaires, perçus comme des acteurs de la régulation, sont eux aussi sollicités. En Angleterre, aux États-Unis et au Québec, ils ont été invités à une grande concertation sur les codes vestimentaires des élèves. A Montréal, une école primaire a publié un code destiné au personnel et aux élèves déterminant une longueur obligatoire pour les jupes et les tee-shirts. Afin de responsabiliser les enfants, des cours d’éducation sexuelle incluant des réflexions sur l’hypersexualisation de la société sont dispensés en Suède, en Norvège et au Québec.

SOCIETE

Ailleurs, quelle solution?

Le soutien à la création de magazines pour enfants et adolescents au contenu non stéréotypé est préconisé dans plusieurs rapports. Au Québec, plusieurs publications mettant en avant l’estime de soi et l’humour plutôt que la beauté et la séduction à destination des 8-12 ans ont été lancées comme «Audacieuse, le défi d’être soi», financé par le ministère de la Famille. 

dale qui a valu à la directrice de la rédaction de Vogue, Karine Roitfeld, d’être remerciée, le gouvernement de l’époque s’est fort agité. Les photos d’une jeune mannequin de 10 ans vêtue comme une femme, parues en hiver 2011, ont ainsi lancé les débats. Le président de l’époque Nicolas Sarkozy avait alors demandé à la ministre Chantal Jouanno de travailler sur un rapport en vue d’édicter une charte. Des projets qui sont restés lettre morte. Ici comme ailleurs il revient donc à chaque parent de protéger ses enfants des diktats de la mode. Les acteurs économiques ont envie de les faire grandir toujours plus vite, mais à chaque âge sa panoplie. Enfiler les chaussures à talons de maman et lui chaparder ses boucles d’oreilles restera toujours un jeu. Mais le string ne sera jamais un déguisement pour les petites filles.

 

Verena Schulzter

Ensemble Stephanie Swim de chez Abercrombie kids Collection printemps-été 2013

www.babybook.ch ❘ 17


AVIS D’EXPERT

Une société en pleine contradiction

Philipp Jaffé Psychologue et spécialiste du droit de l’enfant à l’Institut Universitaire Kurt Bösch de Sion, répond à nos questions

Babybook : Pensez-vous que le phénomène de l’hypersexualisation soit un phénomène allant en s’accroissant ou la société est-elle en train de devenir de plus en plus conservatrice? Philipp Jaffé : Les deux tendances se rejoignent. La société est de plus en plus permissive mais elle porte un regard de plus en plus intolérant sur certaines évolutions dont elle est elle-même responsable. Les lolitas ont toujours existé, certes porteuses d’une déviance, mais ce fut également un phénomène littéraire et créatif qui a pu trouver une justification artistique. Attention, ce n’est pas du tout le cas pour l’actuelle érotisation des jeunes adolescentes engendrée par notre société de consommation. Pour moi, cela reste un phénomène négatif qui se développe grâce à la permissivité sociale et parentale. Babybook : Quel est justement le rôle des parents dans cette évolution? Philipp Jaffé : Je ne peux pas cautionner les parents qui achètent des tee-shirts logotypés « I’m a bitch » à leurs filles. Et pourtant, j’ai pu observer ce genre de comportement à plusieurs reprises. Il y a un seuil au-delà duquel les parents sont entièrement et seuls responsables. Laisser sa fille de 8 ans jouer avec du rouge à lèvres est une chose, lui acheter des dessous sexy en est une autre. Face au développement d’une attitude très précoce chez les enfants, les parents se doivent d’assurer leur mission de structuration. Babybook : Il n’est pas toujours facile de faire face au poids des images et des tendances véhiculées jusque dans les cours de récréation. Philipp Jaffé : C’est vrai qu’il est devenu très complexe de protéger nos enfants dans une société de plus en plus sophistiquée dans ses méthodes éducatives. A chaque parent de créer son socle de principes. Je trouve qu’il est très important que chacun puisse rester soi-même, si en tant que papa ou maman, vous êtes choqué ou dégoûté par une image ou une attitude, il faut pouvoir le dire. Le silence est une tolérance. Votre enfant s’opposera sans doute à votre vision, mais votre parole restera dans un coin de sa tête.

18 ❘ www.babybook.ch

Babybook : Les parents ont souvent l’impression de ne pas être entendus dans ce genre de prise de position. Philipp Jaffé : Le propre de l’adolescence est d’entrer en rébellion. Cette attitude leur permet de grandir et est souvent source de créativité. Reste que les parents ne doivent pas se décourager et garder en tête que leur discours, même s’il est balayé systématiquement, est une petite graine qui distille discrètement son effet. Babybook : Quel rôle joue l’école dans ce contexte? Philipp Jaffé : Un rôle primordial, évidemment. Pour l’éducation sexuelle en particulier et pour imposer les règles sociales de la gestion des apparences en général. Il ne faut pas tomber dans l’excès et la coercition, mais les enseignants ont un vrai rôle à jouer pour imposer un cap et éviter les débordements. Babybook : A quoi sont dus ces débordements, ces changements? Philipp Jaffé : Aujourd’hui on parle beaucoup plus facilement de sexualité. Une réelle précocité sur ce sujet autrefois tabou s’est mise en place et biologiquement, les choses changent également. Il est prouvé que l’âge de la puberté baisse spectaculairement depuis cent ans. Pourtant il ne faut pas oublier que précocité ne veut pas dire maturité. Il reste compliqué de découvrir sa sexualité, et les adolescents ont besoin de calme durant cette période. Babybook : Quelles peuvent être les conséquences de ce décalage entre l’érotisation ambiante et la maturité feintes des jeunes adolescentes? Philipp Jaffé : Le rapport des filles avec leur corps est très compliqué. L’adolescence reste un passage très délicat: mal négocié, il peut engendrer différents niveaux de trouble. Cela va du simple mal-être à de véritables situations de détresse qui peuvent dériver vers l’anorexie et la boulimie.

Propos recuillis parVerena Schulzter


Piet Westdijk Psychiatre et psychothérapeute pour enfants et adolescents à Bâle revient pour nous sur le phénomène de l’hypersexualisation dans les sociétés occidentales

Babybook : Trouvez-vous que les enfants soient aujourd’hui de plus en plus soumis à ce phénomène d’hypersexualisation? Piet Westdijk : On ne peut pas le nier, il existe une vraie tendance allant en ce sens, mais il reste très difficile de la quantifier précisément, même si c’est devenu un phénomène réel dans les sociétés occidentales.

Babybook : Comment réagissez-vous face à ce genre de situation dans votre profession? Piet Westdijk : Je me tiens toujours à ce principe de base : j’exprime avant tout ma propre opinion. Et dans ce cas, je n’hésite pas à dire que ce genre d’agression provoque un véritable traumatisme chez les enfants. Ils deviennent un objet de projection de la part de certains adultes qui ne gèrent pas leur frustration sexuelle. Face à cette situation, il faut dénoncer les parents qui ne protègent pas leurs enfants et les soumettent à de réels dangers.

AVIS D’EXPERT

Il faut inculquer aux jeunes filles les bonnes raisons de résister aux diktats de la mode

Babybook : Y-a-t-il un âge qui corresponde à la maturité sexuelle et affective? Piet Westdijk : Non, on ne peut pas définir précisément une telle étape. L’âge de la maturité sexuelle dépend pour chacun de la culture dans laquelle il se développe. A travers mon expérience, je dirais que dans nos sociétés, il se situe autour de vingt ans et non pas de treize ou quatorze ans comme on peut souvent l’entendre. Babybook : Les filles sont les plus visées par cette tendance, pourquoi? Piet Westdijk : Tout simplement parce que l’hypersexualisation influence notre culture dans son entier. Aujourd’hui les hommes rêvent d’avoir une femme toujours jeune, belle et innocente. Babybook : Comment les protéger? Piet Westdijk : Le plus important est de les informer. C’est le rôle des parents, mais aussi de la télévision et de l’ école. Par ailleurs, on aurait besoin de mettre en place une vraie réflexion sociétale : les filles ont évidemment le droit d’être jeunes, d’être des enfants et de jouer comme des êtres de leur âge. Il faut leur donner la force et les bonnes raisons de résister aux exigences de la mode actuelle. Une mode qui ne correspond pas à leur âge.

Propos recuillis par Verena Schulzter www.babybook.ch ❘ 19


MaMan cĂŠlibataire ?

Vos soirĂŠes sont longues et ennuyeuses ?

PAR E N T


Ma fille vient de fêter ses 10 ans, la deuxième a 7 ans et leur petit frère bientôt 6. Je suis donc vraiment dans la période délicate, mes filles sont les cibles de ce phénomène. Je me souviens bien sûr avoir vu des maillots de bain ou des strings pour toutes petites filles. Ma fille aînée avait environ 4 ans et je me suis sentie visée. Mais, surtout, j’ai été profondément choquée et ça m’a beaucoup marquée. Aujourd’hui, à sa demande, je lui achète des sousvêtements qui font moins « petites filles ». Mais hors de question de tomber dans les dessous sexy, j’ai trouvé des culottes chez H&M qui font encore très « gamine » mais qui ont un peu de dentelle sur le dessus. Cela ne m’empêche pas de me poser encore des questions. Je n’arrive pas à savoir si c’est moi qui dysfonctionne en doutant de cet achat et en ne cessant de me demander si ça n’est pas trop provoquant. Tous les parents doivent se poser ce genre de questions, mais comment faire pour aider nos enfants à grandir en respectant un minimum leurs envies ? Evidemment sans jamais oublier de les protéger de ces dangers que l’on ne peut plus ignorer. C’est toute la difficulté de notre rôle aujourd’hui.

Florence et sa fille Nina, 10 ans

Ma mère était très attentive à ce sujet. Lorsque j’ai commencé à grandir, elle s’est assurée que chaque vêtement et sous-vêtement que je mettais pour aller à l’école ou ailleurs n’était ni trop voyant, ni trop provocateur. Elle me disait qu’il ne fallait pas aimer ce type de vêtement, je ne comprenais pas trop pourquoi surtout que j’avais des copines qui en mettaient… Avec le temps, et en devenant maman je comprends bien pourquoi, ce n’est pas compatible avec une vie d’enfant, car il faut le dire, on est encore une enfant, même à 15 ans. Pourquoi porter des dessous sexy à cet âge, on a toute la vie après pour faire nos choix.

TEMOIGNAGE

Un soutien-gorge rembourrés à 10 ans, comment réagir face à la tentation? Deux mamans témoignent et nous confient leur expérience.

Les jeunes filles de cette tranche d’âge se cherchent énormément. A ce stade de leur vie, leur rapport à leur corps change au fil de sa transformation et certainement que l’instinct charnel s’éveille également. Mais il y a un fossé entre ce qu’elles croient vivre et ce qu’elles vivent vraiment. Persuadées d’être adultes à 13-14 ans, elles n’ont pas forcément conscience de ce que cela peu engendrer aux yeux de la société qui est tout de même parfois composée d’individus malades et dangereux susceptibles de leur faire du mal simplement parce qu’elles portent des dessous sexy. En tant que parents, c’est notre devoir de leur expliquer ces risques, que ce qui peut paraître innocent à leur yeux ne l’ai pas pour d’autres. En plus, expérience faite, les dessous sexy ne sont pas forcément confortables ! Ils sont réalisés à partir de matières synthétiques, et provoquent souvent des irritations et autres types d’allergies. Pour protéger ma fille, je parle énormément avec elle. Je ne cache pas la réalité et je n’hésite pas à répondre à ses questions. De façon simplifiée certes mais sans déformer les faits et les conséquences de nos choix dans la vie. Ma fille n’a que huit ans pour l’instant, mais je sais déjà que je n’aurais aucun tabou avec elle et que nous pourrons tranquillement discuter de ce sujet par la suite. Cependant, pour le moment, elle n’est pas attirée par ce genre de vêtement... C’est déjà ça.

Linda et sa fille Ilianna de 8 ans

www.babybook.ch ❘ 21


22 ❘ www.babybook.ch


Dans le dernier tome de son roman A la Recherche du temps perdu, Proust observe les signes de vieillissement de ses amis et, ce faisant, prend conscience de sa propre dégénérescence.

Mais que nous montrent ces descriptions de personnes enchaînant dîners mondains et soirées libertines, nonobstant leur âge avancé? Cette tendance à maintenir des activités qui ne sont plus de son âge est-elle une manière si ce n’est d’arrêter le temps, du moins de le faire durer le plus longtemps possible? Et au final, la question est-elle de « donner du temps au temps » ou de profiter au maximum du temps présent, dans une optique épicurienne, en attendant le moment où d’individu rationnel, bénéficiant de toutes ses capacités physiques et mentales, nous nous transformerons en êtres séniles, infirmes et dépendants? Il n’est pas évident de dresser une frontière entre profiter de la vie en accomplissant les actions supposées spécifiques à notre âge, et en accomplir d’autres résolument plus de notre âge, comme pour conserver une jeunesse trop tôt disparue. Aujourd’hui, lorsque nous voyons des retraités multiplier les voyages expérientiels, ou certains adultes continuer à jouer au petit train, force est de constater qu’une césure semble s’être créée entre les êtres et le temps dans lequel évoluent ces derniers. Pourtant, nombre d’expressions portant sur le temps qui passe et que l’on voudrait rattraper ou sur lequel l’on aimerait revenir pour agir différemment, nous incitent à penser qu’il en a toujours été de même. Ainsi,

lorsque Marie-Antoinette s’amusait à jouer à la fermière, n’était-ce pas avant tout pour se soustraire à son statut d’épouse et de reine ayant quitté sa patrie natale, et ainsi, retrouver une partie de son enfance? La tendance de certains adultes à conserver des comportements enfantins (pour ne pas dire infantiles) a malgré tout ceci de nouveau, qu’elle est encouragée par toute une industrie des loisirs et du spectacle proposant quantité de concerts mettant en scène les stars ayant peuplé leur enfance, sans parler des jouets électroniques (comme les Tamagotchi et les tablettes tactiles) pour adultes mais avec réserve! Lorsqu’un adulte met en évidence un comportement infantile, il convient de déterminer s’il est en train de « retomber en enfance » (même si l’expression s’applique surtout aux sujets souffrant de sénilité) ou s’il n’a jamais quitté cette dernière. Car ces deux attitudes suivent des logiques très différentes. En effet, ceux qui adoptent un comportement infantile le font parce qu’un traumatisme quelconque les y a poussés. Ledit traumatisme pouvant relever du domaine de l’abstrait et non pas d’un fait précis, et échapper à la conscience de ceux-là même qui en pâtissent. À titre d’exemple, un individu apprenant que son conjoint le trompe peut mettre en place une régression venant lui fournir une carapace contre cette nouvelle trop éprouvante. La régres-

SOCIETE

QUAND LES PARENTS RETOMBENT EN ENFANCE

sion est alors réactive et dure jusqu’à ce que le sujet mette des mots sur celleci, et qu’il soit en mesure d’y faire face. En revanche, le cas des individus demeurant en permanence en enfance, est plutôt le signe d’un refus d’intégration au monde adulte, autrement dit au monde de leurs propres parents. Du fait de refuser toute ou partie de ce monde (syndrome de Péter Pan), ces personnes auront tendance à se construire une vie comportant des vides, des cases restées non remplies en rapport avec ce qui leur pose problème dans la vie adulte. Ainsi, un individu pourra avoir une activité professionnelle épanouie mais être incapable de passer le permis de conduire ou de mener une vie sexuelle - les symboles du monde adulte variant pour chacun de nous. Au niveau des enfants aussi, certains comportements montrent que le passage d’un âge à l’autre est parfois difficile. Combien d’enfants, lors de leur entrée en maternelle ou lorsqu’un petit-frère ou une petite-sœur voit le jour, sont atteints d’énurésie ou se mettent à sucer leur pouce, chose qu’ils ne faisaient plus depuis longtemps? Là aussi, la régression est souvent passagère, servant à apaiser un choc jusqu’à ce que l’enfant ait trouvé ses marques. Ces attitudes montrent cependant à quel point l’enfant a besoin, à ce moment-là, de retrouver un univers rassurant - celui de la prime enfance /...

www.babybook.ch ❘ 23


© Dekanaryas l Dreamstime.com

SOCIETE

Où situer la marge entre comportements infantiles et régression?

où tout lui était du, où il était l’unique objet d’attention de ses parents.  Dans la plupart des cas, ces régressions cessent rapidement. Toutefois, il importe d’établir un dialogue avec l’enfant pour saisir la nature du stress ayant déclenché ce comportement. Heureusement, ce type de trouble n’est pas toujours lié à un traumatisme: il peut aussi répondre à des interrogations existentielles. Ainsi, vers 3 ans, l’enfant commence à se forger une identité. Mille questions tournent alors dans sa tête quant à son origine (« D’où ça vient les enfants? ») ou quant à sa place au sein de la famille - notamment lorsque la composition de celle-ci vient à changer (suite à une séparation ou à l’arrivée d’un nouveau bébé). Pour les enfants, ce ne sont pas tant ces questions qui sont traumatisantes,

24 ❘ www.babybook.ch

mais plutôt la prise de conscience qu’il n’existe pas de réponse satisfaisante. En effet, les explications des parents, aussi détaillées soient-elles, ne répondent jamais pleinement aux questions d’ordre éthologique posées par les enfants, car le savoir qu’ils réclament alors va au-delà des mots. Accepter qu’il n’y ait pas de réponse « totalisante », est ce qui les fera le plus grandir sur un plan mental. Mais dans certains cas ce manque de réponse peut à l’inverse, freiner le passage de l’enfant vers un âge plus avancé. L’enfant va alors stagner, demeurer dans sa quête et ne pas se satisfaire de tout ce que la société va s’efforcer de lui apporter pour combler ses manques - que ce soit en termes de symboles ou d’objets matériels. Comme nous le voyons, grandir, c’est accepter une part de vide, d’incompré-

hensible et se satisfaire des réponses partielles apportées par la société. Grandir, c’est accepter des pertes. C’est faire preuve de renoncement et troquer sa quête d’absolu contre des plaisirs éphémères. Que l’on soit enfant ou adulte, franchir ce cap n’est jamais évident. Mais que se passe-t-il lorsqu’un enfant en train de se construire est confronté à un parent refusant de grandir? Que faire lorsque notre mère joue davantage avec nos poupées que nous-mêmes? Ou que notre père passe son temps à jouer avec des soldats de plomb (toujours sous couvert de reconstitutions historiques)? Lorsqu’il grandit, l’enfant doit faire face à une multitude de changements tant corporels que psychiques. Il doit en outre acquérir petit à petit une autonomie lui permettant de se laver, de


Mais si les adultes laissent de côté leur devoir fondamental, qui est de symboliser le savoir, l’autorité, le respect de la loi, la protection et bien sûr, l’amour, s’ils montrent une personnalité changeante et réactive (comme l’est souvent celle des enfants), s’ils n’offrent pas l’image de la stabilité, comment l’enfant pourra-t-il se construire en tant qu’adulte responsable? Dans certains films à l’instar de Maman, j’ai raté l’avion, des enfants soustraits à la surveillance de leurs parents se révèlent souvent plus matures et plus ingénieux que les adultes. Dans la vie réelle, les choses sont un peu plus complexes. Faire face à un adulte refusant de grandir peut obliger l’enfant à occuper la place laissée vacante. Cette place, cela va de soi, ne pouvant concerner que certains domaines de la vie. Le fait qu’un enfant se voit, très tôt, contraint d’endosser de lourdes responsabilités (comme garder ses petits frères et soeurs) peut avoir un effet positif et le rendre plus mature, plus réactif. Une fois adultes, ces enfants seront aussi plus à même de tenir la place de leader dans un groupe,

mettre en place des activités, gérer des tensions et relativiser les problèmes quand d’autres font une histoire de tout et de n’importe quoi.  Mais c’est surtout sur les aspects négatifs qu’il nous paraît utile de nous pencher. En effet, il importe de laisser à un enfant sa place d’enfant car lorsqu’un parent se désiste et refuse de remplir une partie de sa fonction, tout comme un boulanger qui laisserait de côté la cuisson du pain, le résultat n’est généralement pas très bon. La fonction parentale, plus que n’importe quelle autre fonction d’adulte, est une activité et même un état d’être à plein temps. C’est un domaine dans lequel le sujet doit être « tout » et non pas seulement « en partie ». On n’est pas parent d’un enfant le lundi, meilleur ami de celui-ci le mardi, et membre lointain de la famille le mercredi. On est parent chaque jour, dans tous les domaines de la vie et dans toutes les situations.

Jouer quelques minutes à un jeu interdit aux plus de dix ans est une chose. Mais pour que l’enfant se construise en tant qu’enfant susceptible de devenir adulte, ses parents doivent équilibrer les exemples qu’ils donnent et compléter ces dix minutes de jeu, par une activité davantage de leur âge (comme la lecture) et donner ainsi envie à leur enfant de grandir pour pratiquer, à leur tour, cette autre activité ! Car retrouver le monde de l’enfance n’a de sens que si cela sert à mieux nous propulser dans le monde adulte et à vivre les expériences propres à notre âge et à notre condition.



SOCIETE

s’habiller, de se nourrir sans l’aide de ses parents, et ce, tout en faisant face à certaines contraintes (comme l’entrée à l’école). En cela, un effort d’individuation considérable lui est demandé. Et durant cette période, ses parents sont ses seuls repères.

Sarah Auvray

Et l’enfant n’a pas à venir combler les manques de ses parents dans leur fonction parentale : il a son propre rôle à jouer, celui d’un individu en devenir. De ce fait, si certaines régressions passagères peuvent paraître bénéfiques car montrant qu’un passage est en train d’être franchi, fût-ce avec quelques difficultés, il est fondamental de limiter ces régressions et de ne pas succomber à des comportements régressifs de façon répétée.

ENURÉSIE: conseils et astuces Rien ne sert de gronder votre enfant, et surtout, il faut éviter de le comparer à ses frères et soeurs. « Des facteurs psychologiques sous-tendent souvent l’énurésie nocturne et, dans certains cas, une psychothérapie peut aider ces enfants. Ce n’est pas la peine d’aggraver le problème en les culpabilisant » explique Andrée, qui a été confrontée au problème en tant que pédiatre mais aussi comme mère. « Mais il est vrai que l’énurésie est souvent difficile à vivre pour les parents alors que si certains enfants en souffrent beaucoup, d’autres se débrouillent plus ou moins avec. » Certains sont hostiles aux couches (qui seront remplacées par des caleçons-pyjamas chez les plus grands). C’est à voir (pourquoi ne pas en discuter avec l’enfant ?), car il n’est guère agréable de se réveiller mouillé. Mais bien sûr, l’alèse plastifiée s’impose. Rappelez à votre enfant d’aller aux toilettes le soir et vérifiez leur accessibilité et leur adaptabilité. Pourquoi ne pas mettre aussi des veilleuses pour faciliter les déplacements la nuit dans la maison ou l’appartement, ou installer un pot de chambre au pied du lit ? Enfin, n’hésitez pas à en parler à votre médecin, notamment si le problème dure ou si votre enfant a des troubles dans la journée. Il pourra vérifier qu’il n’existe pas d’anomalie urinaire ou d’infection associée. Si l’enfant boit beaucoup et a soif, une consultation rapide s’impose car il peut s’agir d’un diabète sucré.

www.babybook.ch ❘ 25


AVIS D’EXPERT

Carla Lanini-Jauch Psychologue spécialisée pour enfants et adolescents et psychothérapeute FSP, elle est également psychothérapeute comportementale et cognitive (TCC) Ancienne présidente de l’Association suisse de psychologie de l’enfance et de l’adolescence (ASPEA), elle travaille dans un cabinet privé de psychologie et psychothérapie pour enfants et adolescents à Zurich.

Babybook : Avec l’allongement de l’espérance de vie associé aux progrès de la médecine, on constate que les sujets d’un certain âge continuent à exercer des activités tant physiques qu’intellectuelles dont on pourrait penser qu’elles ne sont plus de leur âge. D’après votre expérience professionnelle, les personnes d’un certain âge ont-elles des désirs propres à leur âge ou, au contraire, leurs désirs sont-ils les mêmes que ceux des sujets plus jeunes, que ce soit en termes d’amour, de sexualité et autres plaisirs de la vie? Carla Lanini-Jauch : Pourquoi ne pas se réjouir des choses que la vie moderne nous offre, étant donné que grâce aux progrès techniques et médicaux, les personnes d’un certain âge ont la possibilité de revire des expériences qu’ils avaient oubliées, ou même de découvrir des expériences que jamais, jusqu’alors, ils n’avaient eu l’occasion de connaître? Toutefois, il est vrai aussi que cela peut conduire à des difficultés. Je pense par exemple aux femmes qui décident de devenir mères alors qu’elles sont en phase de ménopause. Je vois actuellement des parents qui ont beaucoup de mal à comprendre les besoins de leurs enfants et à interagir avec ces derniers, du fait de la trop grande différence d’âge qui les sépare. Les différences intergénérationnelles, les défaillances physiques qui surviennent et l’embarras à suivre le rythme de vie d’un petit enfant mettent en difficulté la relation parentenfant. Il est donc important, avant de prendre des décisions définitives qui auront un impact sur sa propre vie mais aussi sur celle d’autrui, de s’arrêter un instant et de penser aux conséquences. Babybook : Selon vous, dans les cas de régressions éphémères, lorsqu’une personne donne l’impression de « retomber en enfance » l’espace d’un instant, quelles structures mentales et psychologiques sont en jeu? Faut-il, à chaque fois, parler de refus du monde adulte, ou le fait de passer du monde adulte au monde de l’enfance, est-il seulement le signe que le sujet englobe harmonieusement les différentes étapes de sa vie? Carla Lanini-Jauch : Dans ma carrière, j’ai pu constater que les expériences liées à l’enfance sont très importantes pour le développement. 

26 ❘ www.babybook.ch

John Bowlby, en premier, a souligné l’importance du concept d’attachement. Celui-ci se structure et persiste dans l’âge adulte.  À titre d’exemple, si un enfant se sent rejeté par sa figure d’attachement principale, ou si ses besoins ne sont pas reconnus, il n’est pas exclu qu’il se formera une image de lui-même comme n’étant pas digne d’être aimé ou accepté. De là, il apparaît que devant une situation de crise ou de difficulté, un enfant devenu adulte pourra avoir des comportements qui seront en décalage par rapport à son âge. Il y a aussi des cas où les personnes refusent la responsabilité dérivée de l’état adulte et fuient leurs propres devoirs en redevenant des enfants. J’ai ainsi vu un père divorcé qui, le week-end, lorsque les enfants lui sont confiés, conduit ces derniers chez sa propre mère où lui-même passe des heures à regarder la télévision. J’ai aussi vu un autre père jouer des heures aux jeux vidéo avec ses enfants, demandant à ceux-ci de dépasser ses propres scores. Voilà des cas où il serait bon de mettre en discussion le rôle du parent (en l’occurrence du père). Babybook : Lorsqu’un enfant fait face à un adulte - en particulier un parent - dont le comportement au quotidien est proprement infantile, quelles sont les actions à mettre en place pour éviter que l’enfant ne stagne dans sa propre évolution?  Est-ce qu’inciter l’adulte en question à aborder la question de sa propre enfance et de ses rapports avec ses propres parents, peut suffire à ce que chacun retrouve sa place et la fonction propre à son âge? Carla Lanini-Jauch : Les parents ne sont pas les « copains » de leurs enfants. Ils ont un devoir d’éducation envers eux.  Avec la naissance du premier enfant, l’histoire familiale marquée par la relation que les adultes entretiennent avec leurs propres parents s’enrichie de la présence d’une troisième génération. Il faut alors réfléchir à la portée intergénérationnelle de cet évènement. La naissance d’un enfant est l’évènement critique par excellence, puisqu’il oblige à redéfinir la relation entre les couples et par conséquence oblige à une nouvelle distribution des rôles.  Si les parents ont vécu une situation familiale difficile lorsqu’ils étaient eux-mêmes enfants, ils pourront éprouver


En consultation, l’une des choses que je dois souvent faire consiste à expliquer l’importance des règles familiales. Afin qu’il n’y ait pas de frictions, il est important que les parents définissent leurs besoins vis-à-vis de leur enfant. Pour certains parents, il est très difficile d’apprendre à dire non ou de saisir qu’un non est un non. Une mère qui venait à mon cabinet était incapable de dire non à ses enfants qui avaient très bien compris son ambigüité et en profitaient chaque fois qu’ils allaient faire les magasins. Quand elle disait « non » à un achat non indispensable, l’un des enfants se jetait par terre et criait en attirant l’attention sur lui, mais surtout sur sa mère.  Lorsque la mère a appris à ignorer le comportement de l’enfant, elle a annulé les efforts faits par ce dernier visant à ce qu’elle fasse ce qu’il voulait.  En comprenant l’importance fondamentale de leur tâche et du rôle de premiers modèles d’identification des enfants qu’ils jouent au quotidien, les parents aident leurs enfants à

acquérir un comportement et une autonomie dont ils ont besoin pour devenir à l’âge adulte, des personnes responsables. Babybook : Dans un autre article, le magazine Babybook s’est intéressé aux rapports entretenus par les jeunes avec les nouvelles technologies. Si ces dernières sont marqueurs d’un progrès incommensurable, n’ont-elles pas aussi pour conséquence d’infantiliser leurs utilisateurs?  Et si oui, les adultes de demain ne vont-ils pas cloisonner à certains aspects de la vie seulement, leur propre évolution mentale et spirituelle, n’ayant besoin d’être de véritables adultes que pour certaines actions?  Carla Lanini-Jauch : Les nouvelles technologies ont pris la place de la télé et les nouveaux médias ont remplacé les anciens. Elles sont devenues les baby-sitters des parents. Dernièrement, j’ai vu pas mal d’enfants marqués par une dépendance aux jeux vidéo. Personnellement je ne suis pas contre l’utilisation de ces outils. D’ailleurs, je conseille même le recours aux jeux éducatifs. Mais comme toute chose, il faut mettre des limites à leur d’utilisation. Je vois parfois des enfants de 10 ans qui me disent jouer à des jeux réservés aux jeunes adultes de 18 ans. Les parents les achètent sans avoir regardé la limite d’âge. Il faut que les parents prennent conscience de leur rôle, de la responsabilité qui est la leur quand ils achètent un produit - qu’il s’agisse de nourriture ou de jeux vidéo. Il faut en outre, qu’ils cherchent des activités constructives qui aident l’enfant à se développer mentalement, intellectuellement et socialement.

AVIS D’EXPERT

des difficultés à interagir et à comprendre les besoins de leurs enfants. Dans ce cas, il est important que chacun aborde la question de sa propre enfance, séparément. D’ailleurs, lorsqu’un couple avec enfant vient me voir, je conseille souvent à l’un des deux parents de consulter un confrère, et d’aborder avec lui ses expériences passées au sein de sa propre famille. 

Babybook : Dans les cas où les régressions sont importantes et durent dans le temps, en quoi la pschothérapie constitue-t-elle un moyen efficace de « remettre les pendules à l’heure »?

© Monkey Business Images l Dreamstime.com

Carla Lanini-Jauch : Le premier thérapeute d’un enfant, ce sont ses parents ! Il est très important que les parents s’en rendent compte.  Il arrive qu’un enfant développe des symptômes pouvant inquiéter ses parents et leur faire penser qu’il y a un « blocage » quelque part.  Lorsque les parents sentent qu’il y a un blocage ou une souffrance, il ne faut pas hésiter à contacter un psychologue. Mais en premier lieu, il ne faut pas avoir peur d’en parler avec le pédiatre qui connaît l’enfant depuis sa naissance et qui pourra peut-être rassurer les parents, en donnant les premiers conseils.

Propos recueillis par Sarah Auvray

A chacun ses jouets!

www.babybook.ch ❘ 27


Depuis une semaine, je suis une jeune grand-mère de 52 ans!  Travaillant en freelance, je pars chaque année en ballade en Écosse avec des amies, mais fais également un voyage avec ma mère, pendant une semaine environ. Elle a 77 ans et, toutes les deux, nous visitons chaque fois de nouvelles villes.  Avec mon mari, nous avons trois enfants dont l’ainée vient d’accoucher de son premier bébé. Je suis très heureuse d’être grand-mère et déjà gâteuse de ce nouveau-né!  Avec ma fille, nous avons convenu que je serai toujours là en cas d’urgence, que je garderai ma petite-fille une ou deux semaines par an pour lui permettre de partir en vacances avec son mari mais qu’en revanche, je ne renoncerai jamais à mes propres vacances car ce sont des moments importants que j’ai baptisés « mes vacances de mère de famille ». Durant les périodes au cours desquelles mon mari et moi garderons notre petite-fille, il est également convenu que nous l’emmènerons en week-end ou que nous la ferons garder par une baby-sitter, au cas où nous recevrions une invitation. En effet, nous considérons que le fait d’être devenus grands-parents ne doit pas nous priver de notre vie sociale. D’ailleurs, ma fille est soulagée par notre réaction, car cela la rassure de nous voir rester nous-mêmes et de ne pas perdre « ses parents » sous prétexte que nous sommes devenus des grands-parents. C’est aussi un gage de respect pour sa propre vie de famille. 

Le fait de poursuivre des activités et de mener une vie active ne me donne pas l’impression d’avoir une « âme de jeune fille » pour autant, car j’aime la maturité que m’apportent les années et je ne souffre d’aucun syndrome de jeunisme. Je ne suis pas une femme nostalgique et préfère regarder vers l’avenir.  J’estime que la question des activités parfois nombreuses auxquelles s’adonnent les personnes d’un certain âge, n’est pas en rapport avec le fait de se sentir jeune ou vieux. La question est surtout de savoir quelle place ces personnes souhaitent accorder à leur famille, en particulier à leurs enfants et à leurs petits-enfants. Et quelle place eux-mêmes veulent jouer dans leur vie. Le fait de devenir grand-mère ne m’a pas donné de « coup de vieux ». Tout au contraire! Le fait de voir ma fille quelques heures après l’arrivée de son bébé a surtout eu pour conséquence de me faire revivre en flash-back, le jour de sa propre naissance. »

TEMOIGNAGE

Pour faire suite à cet article, Babybook a lancé un appel à témoins et recueilli de nombreuses réponses dont voici quelques extraits.

Anne « En lisant votre article, je me suis totalement reconnue : en effet, je loue un véritable culte aux objets et jouets de mon enfance que je conserve précieusement (poupées Monkiki, Game & Watch, la visionneuse 3D View-Master etc.) Je les sorts avec nostalgie de leur placard pour les montrer à mes enfants qui en sont ébahis et qui prennent plaisir à jouer avec. Si eux sont ravis, je le suis également car c’est une manière de leur transmettre des bribes de mon histoire personnelle et ainsi, de leur faire partager certaines valeurs de mon éducation, comme le respect d’autrui et de ses biens… » 

Valérie

« Je suis divorcé et papa d’un petit garçon de 6 ans. En lisant votre article, je me suis retrouvé car j’ai gardé mon âme d’enfant et prends plaisir à jouer avec mon fils, à d’anciens jeux comme le jeu de l’oie ou même, aux premiers jeux vidéo.  J’ai, en effet, gardé toutes mes anciennes consoles!  Je suis passionné de nouvelles technologies et ces jeux me permettent d’initier tout doucement mon fils à cellesci, tout en passant d’agréables moment ensemble. »

Johann

www.babybook.ch ❘ 29


SOCIETE 30 ❘ www.babybook.ch


UNE COMBINAISON À RISQUES

SOCIETE

ENFANTS ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : Aujourd’hui, les enfants naissent et grandissent dans un univers où les NTIC ont pris une place prépondérante.

En octobre 2012, alors que les enseignes Bic et Intel lançaient une tablette tactile destinée aux enfants, la Corée du Sud prenait une mesure radicale pour faire face au nombre croissant d’adolescents addicts aux NTIC (les nouvelles technologies de l’Information et de la Communication) et plus particulièrement aux jeux vidéo  : soumettre une loi établissant un « couvre-feu  numérique » et interdisant aux mineurs de moins de 16 ans, de jouer à des jeux vidéo la nuit. Associée à d’autres mesures éducatives, la loi pourrait-elle et devrait-elle un jour, voir son équivalent européen entériné par nos assemblées législatives respectives? Pour comprendre le phénomène de l’addiction des plus jeunes aux NTIC, Babybook a fait le tour des ouvrages consacrés à ce sujet et interrogé plusieurs spécialistes en la matière : A. Carbonneau et M. Diallo, tous deux spécialistes des nouveaux médias, enseignants à l’université et papas de jeunes enfants ; S. Wackernie, photographe et infographiste, créatrice de sites web et maman de deux enfants, et enfin le docteur N. Liman, en activité dans le secteur hospitalier suisse et mère de deux adolescents. Précisons d’entrée de jeu que cet article n’a pour vocation ni de pousser les parents à faire preuve d’une permissivité totale en matière d’usage des NTIC, ni à l’inverse, de les ef-

frayer au point de les inciter à jeter aussitôt ordinateurs et téléphones portables! Le but de cet article est de montrer les dangers d’une consommation excessive des nouvelles technologies, mais aussi les avantages d’une consommation raisonnée de ces mêmes technologies, et de prodiguer quelques conseils utiles pour en permettre un usage harmonieux, qui soit bénéfique à tous les membres de la famille.

L’attrait des jeunes pour les nouvelles technologies Comme nous le raconte Sandrine, lorsque sa fille de 8 mois a reçu en cadeau, un portable en peluche, son caractère a considérablement évolué. Gentille ne se faisant jamais entendre, la petite a soudain développé un caractère autoritaire, ne supportant pas que l’on prenne son nouveau jouet. Comment expliquer une telle réaction? Les NTIC exerceraient-elles un pouvoir d’attraction sur les enfants, capable de transformer d’adorables chérubins en véritables petits montres? Ou bien est-ce parce que depuis sa naissance, ce bébé a vu ses deux parents utiliser régulièrement leurs propres portables, émettant des sons qui, bizarrement, semblaient n’être destinés à personne de présent

dans la pièce, qu’il en a fait le symbole d’une communication privée et même intimiste, confinée entre la bouche et l’oreille du sujet parlant? Une communication entre soi et soi, incompréhensible pour les autres, mais chamboulant immanquablement les notions encore balbutiantes chez un petit être, de présence/absence, réalité/virtualité? À sa naissance, les liens que tisse bébé avec son entourage reposent essentiellement sur l’ouïe (la vue n’étant pas encore totalement développée), le toucher, l’odorat et le goût. Ses outils de communication sont, au départ, restreints aux cris et à la gestuelle. Ce n’est que plus tard qu’il va pouvoir intégrer un mode de communication bien plus complexe avec le monde extérieur, reposant sur la parole. Or, depuis quelques années, cet accès à la parole est biaisé ou tout du moins agrémenté d’un autre mode de communication, fondé sur les nouvelles technologies. La parole n’est plus toute comme si elle ne se suffisait plus à elle-même. Les phrases se sont raccourcies, au point de se résumer parfois à une simple émoticône, comme si communiquer en mots était devenu trop compliqué, trop lent, susceptible de trop de confusions, et que pour toute chose, il était devenu nécessaire de faire un dessin. /...

www.babybook.ch ❘ 31


SOCIETE

Mais parce qu’il lui est permis de s’exprimer sans émettre de sons, l’enfant a surtout le sentiment de pouvoir créer sa sphère communicationnelle, à laquelle son entourage ne pourra avoir accès. En cela, l’attrait des NTIC tiendrait surtout en la volonté des jeunes de se créer une sphère privée, hors contrôle parental, avec un langage, des signes, des codes n’appartenant qu’à eux. Cela n’est pas si grave qu’il y paraît car de tout temps, les jeunes ont développé des modes de communication rompant avec ceux de leurs parents et aînés. La question est plutôt celle de l’enfermement dans un mode de communication unique, pouvant entraîner chez l’enfant, une difficulté, voire une incapacité à évoluer, comprendre et s’adapter au mode de communication pour tous, qu’est le langage en société. En effet, une fois devenus adultes, les jeunes ayant privilégié le modèle de communication des NTIC au détriment de la parole orale, ont parfois du mal à rédiger des documents cohérents, correctement formulés, sans parler de leur niveau en orthographe! Or, plus le langage d’un individu est développé, plus celui-ci aura de facilité à concevoir de nouvelles idées. En cela, l’important n’est pas d’empêcher les enfants d’accéder aux NTIC, ni de privilégier un mode de communication exclusivement verbal, fondé sur la parole émise et entendue. Il est de faire coexister les deux, pour que l’enfant soit aussi bien capable de rédiger un blog que de dialoguer de manière constructive avec ses proches ou de présenter en classe, sa dernière dissertation sans multiplier les « heu », les « ben » et autres « lol ».

Bienfaits et méfaits des NTIC Apprendre très tôt à manipuler les NTIC confère aux jeunes enfants, une rapidité de compréhension mais surtout une réactivité supérieure et une aisance de manipulation. D’ailleurs, certains métiers comme celui de chirurgien, d’ingénieur-concepteur ou encore de pilote d’avion, nécessitent une parfaite maîtrise des NTIC. En cela, il est aussi important de mettre un enfant en relation avec

32 ❘ www.babybook.ch

d’autres jeunes de son âge pour développer sa capacité d’adaptation et de socialisation, que de le faire s’habituer aux technologies qui, dans sa vie personnelle et professionnelle, joueront un rôle crucial.

à manipuler ordinateurs et téléphones portables, les enfants ont souvent un train d’avance, sachant comment fonctionne le dernier né des Smartphones avant même que celuici n’ait été commercialisé!

En outre, compte tenu de la vitesse à laquelle ces technologies évoluent, apprendre à les utiliser dès le plus jeune âge permet d’acquérir une grande adaptabilité aux outils du futur qui seront développés d’ici six mois, un an ou même dix ans.

Les NTIC permettent aux jeunes d’avoir un mode de communication qui leur est propre, mais qui, en outre, leur confère un sentiment d’indépendance, voire de supériorité sur leurs parents.

Selon Serge Tisseron, éminent spécialiste des effets des NTIC sur les jeunes, s’il est fortement déconseillé de laisser un enfant de moins de 3 ans, seul face à la télévision (le petit écran n’est pas une nounou!), l’usage des nouvelles technologies présente un certain nombre de bénéfices.

En somme, les NTIC sont un élément d’individualisation permettant aux jeunes de se construire une bulle et leur donnant un sentiment si ce n’est d’autonomie, du moins de liberté jubilatoire, qui atteint son apogée à l’adolescence. Une bulle dont, pourtant, ils vont devoir apprendre à sortir pour intégrer le monde adulte et trouver leur place dans la société.

Les NTIC permettent aux jeunes d’avoir un mode de communication qui leur est propre, mais qui, en outre, leur confère un sentiment d’indépendance.

S’il leur faut sortir de cette bulle numérique, c’est parce que l’usage répété des NTIC pose des problèmes dont il est important de tenir compte, à l’exemple de la fascination-répulsion pour l’image qui, chez des sujets fragiles, peut conduire à des comportements à risques, à des troubles alimentaires, voire à des passages à l’acte.

«

»

En premier lieu, cela permet à l’enfant de développer son intelligence visuelle, de maîtriser ses angoisses, de donner une forme symbolique à son agressivité. Mais cela lui permet surtout d’explorer divers registres identitaires, d’inventer des rituels initiatiques, etc. En effet, l’habituation aux NTIC permettra à l’enfant d’inventer de nouveaux usages, en personnalisant sa façon d’interagir avec le monde. Mais l’attrait des NTIC tient également en ce que cela recouvre un monde dans lequel l’enfant paraît flotter comme un poisson dans l’eau, ce qui n’est pas toujours le cas de ses parents. Même si aujourd’hui, la plupart des adultes et nombre de personnes d’un certain âge sont habitués

Pour Serge Tisseron, il convient de distinguer, d’un côté, les interactions sensori-motrices, et de l’autre, les interactions émotionnelles et narratives qui se mettent en place chaque fois que l’enfant utilise les NTIC ou joue à des jeux vidéo. Ces différents modes d’interaction ayant pour conséquence, de pousser le jeune à « réparer » ses blessures personnelles, en y appliquant un onguent purement virtuel. Une technique d’évitement pouvant nuire à sa capacité de se forger une carapace dans la vie réelle. Or qui dit carapace, dit isolement. En effet, l’usage excessif des NTIC a souvent pour conséquence directe, un isolement des jeunes n’ayant pour tout contact avec le monde, que les quelques Internautes avec lesquels ils « discutent » à distance.


SOCIETE

Quand les NTIC isolent plus qu’elles ne permettent de créer des liens Pourtant, en opposition avec ce sentiment d’isolement, les nouvelles technologies ont aussi permis de créer des réseaux dits sociaux, mais dans lesquels chacun n’est jamais tout à fait lui-même ni tout à fait avec l’autre. Cachés derrière un pseudo ou un avatar, les Internautes y créent des communautés virtuelles à durée de vie variable, dispatchant l’enfant aux quatre coins de sa propre personnalité. Demander à un joueur de parler du choix et de l’histoire de son avatar est un moment essentiel dans une psychothérapie, car l’avatar « peut être traité comme un double de soi, un compagnon, un guide que l’on suit ou encore comme un esclave auquel on impose ses ordres […]  Il peut alors incarner un fragment de soi, un personnage qu’on a connu, admiré ou redouté, voire quelqu’un que l’on a imaginé à partir de récits entendus ou d’une légende familiale […] » Cette dernière phrase trouve toute sa justesse lorsque l’on observe la quantité de jeunes filles, surtout en Asie, passant sous le scalpel de chirurgiens

esthétiques peu soucieux de l’éthique professionnelle, pour ressembler à des personnages de manga. Face à ces extrêmes, à ces tentatives de « dés-incarnation » à prendre au sens premier du terme, c’est au niveau éducatif et familial que le discours sur les NTIC doit être construit. En effet, il semble logique de penser que plus un enfant aura une identité solidement construite, notamment au sein de son foyer, moins il sera tenté de s’en inventer une autre, reposant non pas sur ce qu’il est vraiment, mais sur des images véhiculées par les médias, aux retombées économiques importantes et n’attribuant comme véritable identité à celles et ceux qui s’y identifient, que celle de consommateurs. Cette tendance à la construction d’une nouvelle identité se remarque notamment au niveau des blogs dans lesquels les Internautes - en particulier les jeunes - se construisent une personnalité, plus qu’ils ne font étalage de la leur. D’ailleurs, Emmanuel Nicaise (psychologue clinicien) et Alex Lefèbvre (professeur à l’université de Psychologie et d’Éducation de Bruxelles) soutiennent qu’il existe une analogie entre les blogs et

la peau, au sens où tous deux nous situent « à la frontière du soi, du virtuel et du réel ». Les adolescents, précisent ces chercheurs, « en choisissant et en manipulant les extraits de leur réalité quotidienne qu’ils présentent aux autres, contrôlent ainsi leur image virtuelle qui vient inévitablement se superposer à leur image réelle ». Ce en quoi, ces blogs apparaissent comme des « espaces de transition » entre deux phases identitaires.

Usage d’Internet et des NTIC S’il n’y avait qu’un seul message à faire passer, il serait qu’Internet et les NTIC sont avant tout un formidable outil de connaissance et d’interaction dont il est important de savoir tirer parti. Mais ne nous leurrons pas! Rares sont les enfants passant des heures sur Internet, pour le seul plaisir de lire l’intégral des œuvres de Molière ou Racine. Internet met à la disposition des jeunes, des outils extraordinaires mais aussi des pièges contre lesquels les parents doivent les mettre en garde.  /...

www.babybook.ch ❘ 33


SOCIETE

Outre les dangers que constituent les virus, chevaux de Troie, arnaqueurs et autres pervers se cachant derrière des pseudonymes anodins, l’usage des NTIC entraîne une immense perte de temps (surfer est une activité parmi les plus chronophages), une tendance à la flemmardise (recherche de textes et de dissertations par la suite, copiéscollés), un abrutissement intellectuel et une fatigue oculaire. En bref, les NTIC sont des outils. Or, au même titre qu’un marteau ou qu’un tournevis, il faut apprendre à s’en servir pour en tirer le meilleur et ne pas se blesser. Il y a donc des règles à suivre pour qu’au sein d’un foyer, chacun puisse profiter des avantages qu’offrent ces technologies, sans pour autant pâtir des dérives qui y sont associées. À titre d’exemple, et comme nous le confirment M. Diallo et A. Carbonneau, il est conseillé d’imposer certaines règles comme limiter l’accès aux NTIC à des moments précis de la journée. Une partie de ce temps pourra être consacrée à des recherches en lien avec les travaux scolaires de l’enfant, tandis que la partie consacrée aux loisirs pourra être axée sur le développement de sa créativité (par l’usage de logiciels de création musicale ou de retouche photo et vidéo). Les documents pouvant, ensuite, être adressés aux proches et ainsi, permettre de renforcer les liens familiaux. N’hésitez pas non plus, lorsque votre enfant s’intéresse à un sujet précis (qu’il s’agisse des œuvres d’un artiste, de l’explication d’un phénomène touchant les sciences physiques, la biologie, l’histoire ou autre), à faire des recherches sur le Net avec lui. L’ordinateur deviendra ainsi un outil de savoir, mais aussi un outil de communication entre lui et vous. Ce faisant, pensez toujours à expliquer à votre enfant que, sur le Net, on trouve à la fois tout et n’importe quoi, y compris des fausses informations et qu’il est donc nécessaire de combiner cet outil de recherche avec la consultation de livres, dictionnaires et autres encyclopédies, qui garantissent davantage la pertinence des résultats.

34 ❘ www.babybook.ch

L’important, au final, c’est de faire comprendre aux enfants que, dans un acte de communication, il faut qu’il y ait un émetteur, un récepteur et un message transmis. Et que non seulement les messages qu’ils reçoivent par le biais des NTIC peuvent être trompeurs mais qu’en outre, pour éviter que leurs propres messages ne tombent dans une oreille virtuellement présente mais réellement sourde, rien ne remplace l’écoute attentive d’un proche ou d’un ami. En effet, la présence effective d’un être est le seul garant possible que la parole émise par l’enfant a bien été entendue. Lorsqu’un enfant grandit, il a besoin de trouver sa voie. Et pour ce faire, il doit pouvoir être certain que sa voix a été entendue. C’est pourquoi la parole énoncée, celle qui fait du bruit, doit garder sa place parmi les outils de communication dont nous disposons. Or lorsqu’un enfant tchatte avec un Internaute ou adresse un SMS, sa parole n’est ni posée, ni formalisée, ni entendue en tant que telle. D’ailleurs, elle n’a pas même de son. En tant que parole sourde à laquelle répond une parole sourde, elle ne peut garantir à l’enfant, à l’adolescent ni même aux adultes, qu’ils ont été entendus. Les parents doivent donc faire leur possible pour, au sein du foyer, laisser une place importante à la parole. L’ironie de la chose étant que, lorsque les mots ont du mal à être trouvés, les NTIC en particulier les jeux vidéo, peuvent servir de support étant donné qu’ils abordent des thématiques fondamentales comme la mort. Pour Marie-Frédérique Bacqué, psychologue, les images que l’on trouve dans ces jeux, qu’elles soient imaginaires ou hyperréalistes, « ne semblent ni traumatisantes, ni envahissantes, sauf pour les enfants au narcissisme balbutiant. Sont-elles éducatives ou formatrices? Rien n’est moins sûr mais il apparaît que lorsque les adultes prennent le temps d’en parler avec les jeunes, alors les risques d’envahissement psychique ou au contraire de refus de la réalité, sont contenus. » Jouer à des jeux vidéo avec les jeunes est donc un bon moyen pour aborder

des sujets délicats comme la violence, la mort et le deuil mais pas seulement. Certains jeux ne consistant pas seulement à « tuer des monstres », peuvent servir de support pour parler à vos enfants de sujets comme l’amour, l’argent, la quête, le sacrifice, la ruse et bien d’autres thématiques propres à la vie réelle. Ce en quoi les NTIC ne sont pas seulement les outils d’une communication virtuelle, faisant de nous des êtres déshumanisés, sans repères, parfois même sans identité réelle. Ils sont aussi des outils pouvant servir la communication verbale si typiquement humaine.

Sarah Auvra

OUVRAGES CITÉS: Internet, nos enfants et nous! Bayard jeunesse 2008. Auteur : Jean-Pierre Quignaux, spécialiste en économie de l’Information et de la Communication. Les enfants-puce: comment Internet et les jeux vidéo fabriquent les adultes de demain Denoël, 2003. Auteurs: Christine Kerdellant (diplômée d’HEC, journaliste, directrice de la rédaction du mensuel L’Entreprise et du Figaro magazine, co-directrice d’Arts magazine), Gabriel Gresillon (journaliste). Se protéger sur Internet: Conseils pour la vie en ligne Eyrolles 2010. Auteur: Xavier Tannier, maître de conférence à l’Université Paris-Sud 11 et chercheur au CNRS-LIMSI à Orsay. Les dangers de la télé pour les bébés Érès 2009. Auteur: Serge Tisseron, docteur en psychologie, psychiatre, psychanalyste. Lili se fait piéger sur Internet Calligram 2006. Auteurs: Dominique de Saint Mars et Serge Bloch.


AVIS D’EXPERT

Interview du docteur

N. Liman Médecin hospitalier travaillant à la clinique Berner de Crans-Montana, chef du service de réadaptation en médecine interne et mère de deux enfants.s

Babybook : Docteur, merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Concernant l’usage excessif des NTIC par les jeunes, existe-t-il des signes cliniques montrant qu’un jeune souffre de dépendance aux nouvelles technologies, en particulier aux jeux vidéo? N. Liman : En effet, une utilisation excessive des NTIC et des jeux vidéo en termes de « durée de jeu sans interruption » entraîne des signes cliniques signant la dépendance et l’épuisement nerveux du joueur. Parmi ces signes, les yeux rouges à cause du temps passé à fixer l’écran et qui entraîne une forte diminution des battements de paupières. D’où un manque d’humidification de l’œil qui devient sec et enflammé (conjonctivite). De plus la tension psychique au cours du jeu est telle que le patient occulte, inhibe, ne ressent plus les signaux d’alerte d’inconfort physique comme la douleur, la faim, la soif, le besoin de dormir etc. Or au bout d’un moment, cet inconfort peut aboutir à des signes cliniques plus sérieux. Au-delà, on note une perte de contact avec l’environnement proche, rendant le joueur sourd aux paroles qui lui sont adressées. Ce dernier fournira des réponses brèves, convenues ou inadaptées afin de couper court au dialogue venant perturber sa partie et de continuer à jouer. Parfois, il ne répondra même pas du tout aux sollicitations extérieures.

Si l’on tente de faire cesser le jeu, le sujet peut avoir des réactions violentes, faire montre d’agressivité, en décalage total avec la réalité de l’enjeu et avec son état habituel, signant ainsi un état psychique anormal et une perte de contrôle pouvant s’avérer dangereuse. Un autre symptôme est l’impossibilité de s’arrêter de jouer le jeu pouvant durer indéfiniment jusqu’à épuisement. Parallèlement, il existe également des signes non cliniques de dépendance aux jeux et aux NTIC. Ces signes tiennent en ce que l’usage des NTIC vient empiéter sur les autres activités sociales. D’où une impossibilité de se réveiller le matin (lorsque les sujets ont joué jusque très tard dans la nuit), un échec scolaire, une non participation à la vie familiale ou aux activités entre amis (sport, sorties etc.) Babybook : On  dit que les jeux vidéo rassurent car, après les moments de peur, d’action, il y a toujours une récompense, un apaisement dans l’histoire. Selon vous, au niveau physiologique, les jeux vidéo agissent-ils sur certaines hormones en particulier? Et cette action expliquet-elle leur succès? N. Liman : Il faut savoir que la transmission des messages entre les neurones, se fait grâce à la dopamine. C’est ce que l’on nomme la voie dopaminergique. Dans les cas de

www.babybook.ch ❘ 35


AVIS D’EXPERT

dépendance, on note une hypersensibilité acquise des circuits dopaminergiques, qui serait la base physiologique des addictions de toute sorte. Or, les circuits dopaminergiques entrent en jeu dans le plaisir, l’attente. Selon les neurophysiologistes, la dopamine ne réagit qu’à la « signification » d’un stimulus. En effet, cette substance chimique permet de mémoriser le plaisir, en fonction de la nature gratifiante (ou non gratifiante) du stimulus. En cela, la dopamine a une fonction d’anticipation qui a été démontrée expérimentalement sur des singes (les signaux annonciateurs de la récompense au cours des expériences sur le singe, sont toujours dopaminodépendants). On peut donc penser que la sensation de manque pourrait résulter d’une attente non suivie de récompense. Pour dire les choses autrement, il existe dans le plaisir, une dimension d’anticipation, d’attente liée à des souvenirs de plaisirs passés. Mais il existe aussi des mécanismes de régulation qui font qu’une modification sur un circuit, va se répercuter sur plusieurs circuits en même temps. Cela signifie qu’il n’y a donc pas d’action pure de tel ou tel circuit (comme le circuit dopaminergique pour le plaisir,

le serotoninergique pour la dépression ou l’adrenergique pour le stress) pouvant expliquer l’usage abusif des NTIC. Il y a un système d’ensemble avec des décharges d’adrénaline (provoquées par exemple, par les jeux vidéo) qui par le biais de circuits noradrénergiques, finissent par activer les circuits dopaminergiques. C’est donc un cercle sans fin. Babybook : On compare souvent les jeunes utilisant beaucoup les nouvelles technologies, à des « accros ». Mais quels peuvent être les moyens pour guérir d’une addiction? Le traitement est-il médicamenteux, psychothérapeutique ou les deux? N. Liman : Chez les adolescents, le jeu pathologique est le plus souvent sous-tendu par un environnement familial qu’ils ont tendance à vouloir fuir, ou par des phobies scolaires ou sociales graves… Babybook : En somme, les jeunes qui se réfugient dans les jeux vidéo et les NTIC, tentent de fuir quelque chose de la réalité? N. Liman : Exactement. Le jeu devient un refuge contre un monde réel qui les menace, une échappatoire à la vraie vie qui les ennuie. Précisons que tous les jeunes utilisant beaucoup les nouvelles technologies en particulier les jeux vidéo, ne deviennent pas dépendants. La plupart savent faire la part des choses et alterner les activités. Mais il y aussi le goût pour la compétition, la socialisation avec les forums entre joueurs ou encore les jeux nécessitant d’être en équipe, qui créent un investissement passionnel, lequel donne forme à la dépendance. Le traitement est psychothérapeutique visant à instaurer un lien particulier entre deux personnes afin de modifier le lien entre le patient et son objet d’addiction. Il y a aussi une nécessité de prévention des rechutes par un accompagnement au long cours. Enfin, il existe des thérapies cognitivo-comportementales qui visent à analyser ce qui détermine la pratique addictive (environnement, ennui, frustration, stress...)

Propos recueillis par Sarah Auvray

36 ❘ www.babybook.ch


M. Jacques Reinhard Chef de vente régional au sein de l’entreprise Franz Carl Weber (ou FCW) dont le siège est basé à Zurich.

Depuis plus de 130 ans, Franz Carl Weber est l’un des plus grands distributeurs de jeux et jouets en Suisse, réputé pour le vaste choix d’articles mais aussi pour les conseils proposés à ses clients, qu’ils soient petits ou grands. Disposant de quatorze filiales dans toute la Suisse, il s’agit en outre de l’une des marques de jouets les plus anciennes au monde. Sur le marché des jouets pour enfants, quelle place occupent ceux relevant du domaine des nouvelles technologies, par rapport aux jouets traditionnels (du type poupées, peluches, Lego etc.)? Pour le moment, la part des jouets dits électronique est encore assez faible car les offres sont assez limitées. En outre, notre cible de clientèle s’adresse en majorité aux enfants de 2 à 10 ans, qui ne sont pas les cibles principales de ce type de jouets. Dans une très large majorité, les jouets achetés dans les magasins FCW sont donc des jouets « traditionnels ». Toutefois, nos magasins proposent également différents articles dans la gamme des « jouets de nouvelle génération » auxquels nous faisons particulièrement attention. En effet, pour l’épanouissement des enfants, nous veillons à ce que ces jouets offrent une complémentarité avec les jouets traditionnels. Par ailleurs, nous restons très attentifs au développement des jouets électroniques qui, à l’avenir, seront certainement de plus en plus adaptés aux besoins des enfants, et qui permettront à ces derniers, de découvrir une nouvelle façon de jouer. Pensez-vous qu’il faille soi-même avoir gardé une âme d’enfance pour travailler dans le domaine du jouet, ou faut-il avant tout faire preuve d’imagination et d’un sens aiguisé de la psychologie, afin de déterminer ce qui plaira aux enfants de demain? Tout comme les enfants d’hier, les enfants de demain auront toujours les mêmes besoins vis-à-vis des jeux et des jouets. Et du point de vue des concepteurs, il sera toujours important de conserver une part d’enfance car les jouets traditionnels resteront encore longtemps, à la base du développement des nouveaux articles. Il faudra simplement savoir profiter des nouvelles technologies qui vont permettre aux enfants d’intégrer de nouvelles façons de jouer et de se divertir. Plus concrètement, la vie des enfants de demain se caractérisera

notamment par un accès de plus en plus en facilité aux nouvelles technologies – que ce soit à la maison ou dans l’environnement scolaire. Raison pour laquelle il sera fondamental pour les marques, de proposer des jouets s’adaptant à cette caractéristique. Les magasins, pour leur part, devront s’adapter au mieux à cette accélération du développement des jouets. Raison pour laquelle, il faudra des équipes très réactives. Estimez-vous qu’un jeune, dans sa prime enfance, doive faire l’expérience des jouets traditionnels, non électroniques, avant de venir aux tablettes et autres gameboys? Et si oui, pourquoi? Des études récentes ont montré que, quel que soit le type de jouet électronique utilisé par les enfants, il est toujours important que ces derniers soient guidés par leurs parents dans l’expérience du jeu et que les jeux traditionnels seront toujours les mieux adaptés afin de jouer ensemble à travers les générations. En ce qui concerne le jugement de valeur sur ce qui est mieux pour les enfants, il est difficile de répondre car nous n’avons pas encore le recul nécessaire. Je pense néanmoins qu’il ne faut pas être aussi dogmatique et qu’il convient de toujours équilibrer et proposer des moyens de jouer qui soient adaptés aux enfants, en acceptant que les jouets électroniques se développent au sein de l’offre. J’attire toutefois l’attention sur un point important : il est fondamental de ne pas laisser son enfant jouer seul, car le plaisir du jeu, c’est aussi et avant tout le partage.

AVIS D’EXPERT

Pour compléter cet article sur les jeunes et les nouvelles technologies, Babybook a interviewé

Pensez-vous que les jouets traditionnels développent davantage l’imagination que les jeux vidéo? Et qu’à l’inverse, les jeux vidéo peuvent avoir un impact négatif sur les jeunes, en les habituant notamment à la violence? Au sein de nos équipes « achat », cette question fait très souvent l’objet de débats animés. Il y a les « pour » et les « contre ». Certains jeux ou jouets que nous commercialisons, existent depuis plus de 40 ans et sont toujours très demandés par nos clients - preuve que malgré les progrès et les avancés technologiques, les jouets traditionnels restent et resteront probablement encore longtemps, importants pour nos enfants, du fait qu’ils leur permettent de développer leur imagination et de s’adapter. Il est difficile d’affirmer que les jeux (et jouets) traditionnels développent davantage l’imagination que les jeux vidéo, car ce sont des façons de jouer très différentes, dans lesquelles les parents doivent s’investir auprès de leurs enfants. Le problème des jeux vidéo est surtout lié au temps de jeu, et au fait que les parents laissent l’enfant jouer seul. Selon moi, c’est surtout là que se situe le danger. S’il y a un accompagnement et des limites posées, le jeu vidéo peut être une alternative différente pour jouer et s’épanouir. Chez FCW, nous avons fait le choix de ne proposer aucun jeu violent ou de guerre dans nos magasins. Pour nous, il est très important de ne proposer que des jeux vidéo qui soient véritablement des jeux et non pas des simulations. C’est notre éthique de distribution.

Propos recueillis par Sarah Auvray www.babybook.ch ❘ 37


AVIS D’EXPERT

Entretien avec

Sandrine Wackernie Photographe-infographiste, créatrice de sites web et maman de deux enfants

Babybook : Vous êtes devenue infographiste alors que vous étiez la maman d’un garçon alors âgé de 10 ans. Le fait de vivre au milieu des NTIC et de travailler sur Internet a-t-il eu des incidences sur la manière dont vous éleviez jusqu’alors votre enfant?

quotidien, de façon répétée, que le Net comporte de graves dangers.

S. Wackernie : Cela m’a permis de comprendre à quel point il est important, à l’heure actuelle, que les enfants aient accès aux NTIC, car ce sont des outils devenus indispensables à la vie en société, tant au niveau social que professionnel. Mais dans mon rôle de mère, j’ai aussi compris qu’il était nécessaire d’encadrer et surtout d’aiguiller les enfants dans leur usage des NTIC. Il faut, en tant que parents, être présents, expliquer, surveiller mais aussi parler.

S. Wackernie : Je lui répondrai: « Non, tu n’en as pas besoin. »

Babybook : Vous venez de mettre au monde un charmant nourrisson, aujourd’hui âgé de quelques mois à peine. Comptez-vous lui apprendre très tôt à se servir des NTIC et comment envisagez-vous de le mettre en garde face aux dangers du Net? S. Wackernie : Tout dépend de ce que vous entendez par « très tôt ». Je compte, dans un premier temps, expliquer à mon enfant, l’usage de l’ordinateur et d’Internet, pour l’aider à effectuer des recherches dans le cadre de son travail scolaire. L’important est de donner très vite, de bonnes habitudes aux enfants, mais aussi de leur expliquer clairement et simplement, les dangers du Net. Il faut parler de manière ouverte et franche de ces dangers. Il faut leur dire de manière très claire et très explicite que sur le Net, il y a des choses extraordinaires, mais aussi des personnes dangereuses. Car lorsqu’ils grandissent, les enfants deviennent autonomes et l’on ne peut surveiller la totalité de leurs faits et gestes sur le Net. Les mises en garde se font au quotidien, de la même manière que pour les accidents domestiques, les dangers de la route. Tout comme il est important de dire et de répéter à ses enfants « Si un monsieur te propose des bonbons, tu ne le suis pas, tu pars en courant », il faut les avertir au

38 ❘ www.babybook.ch

Babybook : Si votre enfant vous demande un téléphone portable dès l’école élémentaire, que lui répondrez-vous?

Babybook : Et si votre enfant, d’ici quelques années, ne parle plus qu’en langage SMS, sans parvenir à faire des phrases bien construites, que lui direz-vous? S. Wackernie : J’espère ne pas en arriver là. Mais, il est certain que je ne manquerai pas d’exiger de mon enfant, qu’il corrige sa façon de s’exprimer. Il est fondamental de savoir verbaliser correctement ses pensées, que ce soit pour exprimer ses propres ressentis ou pour trouver sa place dans la société. En outre, je pense qu’il faut d’abord maîtriser une langue pour pouvoir la transformer, la transgresser, ou la « malmener ». Plus la connaissance d’une langue est grande, plus il devient intéressant de s’en servir, de « jouer » avec. Mais pour cela, encore faut-il faire l’effort de l’apprendre. Babybook : Vous travaillez sur Internet mais rencontrez aussi vos clients pour formaliser leurs projets de création de sites web. Quelle partie de votre métier préférez-vous? La partie virtuelle ou le contact humain? S. Wackernie : En réalité, c’est surtout la partie créative de mon travail qui me passionne le plus. Maintenant, privilégier le contact virtuel ou en tête-à-tête dépend surtout du client. Le terme virtuel, en anglais, signifie « réel », ce qui a causé bon nombre de confusions. Mais lorsqu’un client se connecte à Internet pour me demander la création d’un site web, le travail qui s’ensuit est bien réel. Maintenant, le contact virtuel permet de mettre une certaine distance vis-à-vis des clients ou de servir de filtre en canalisant les intrusions parfois excessives de certains d’entre eux.


Babybook : Si vous vous retrouviez sur une île déserte, quel objet aimeriez-vous emporter? Un Smartphone ou une bombe antimoustique? S. Wackernie : Sans hésitation, un homme. Mais oups! Vous m’avez dit un objet. Alors, une bombe antimoustique. Non pas que le Smartphone ne soit pas utile, bien au contraire, mais encore faut-il que l’île déserte ne le soit pas tant que ça pour que l’appel puisse être transmis et reçu! C’est toute l’ambivalence de la communication qui est présentée dans cette question. Émettre un appel n’a de sens que s’il est reçu. Babybook : On accuse souvent les images retouchées par infographie de trop changer la réalité au point que certains jeunes identifient la beauté à des images irréelles. Que direz-vous à votre enfant, s’il en venait à sublimer ce type d’images? S. Wackernie  : S’il en venait là, je mettrais davantage en cause l’éducation donnée à mes enfants que les images retouchées. C’est comme la violence à la télévision, on ne devient pas violent à force de voir des images de ce genre. Un terrain fertile lié à notre construction personnelle est plutôt à envisager.

Babybook : En tant qu’infographiste, que pensez-vous des pages et des sites web créés par de jeunes adolescents? Sont-ils techniquement aussi bien faits, mieux faits ou moins bien faits que ceux de professionnels confirmés? S. Wackernie : Pour beaucoup d’entres eux, les adolescents ont une créativité et une dextérité exceptionnelles. Ils ont de l’humour et n’ont, bien souvent, aucun tabou. Ils parlent de tous les sujets, y compris de ceux que, devenus plus âgés, nous peinons parfois à aborder. Leur éveil, leur curiosité, leur envie de connaître et de faire entendre leur voix donnent des résultats assez prodigieux. Babybook : Selon vous, quelle chose est la plus réelle? Un mot d’amour adressé par texto, ou le goût d’une pêche cueillie sur l’arbre? S. Wackernie : De vive voix, par lettre ou par texto, un mot d’amour fait toujours plaisir. Le tout étant qu’il soit émis avec sincérité. Quand à la pêche cueillie sur l’arbre, son goût est réel, mais les vers qui logent parfois dedans le sont aussi! Donc je préfère la réalité d’un mot d’amour, même si l’amour est une réalité difficilement quantifiable et estimable.

AVIS D’EXPERT

En somme, c’est un outil de travail et un outil de communication qui a l’avantage de donner un certain contrôle sur sa relation à autrui.

Propos recueillis par Sarah Auvray

Babybook : Avez-vous un avatar et si oui, que représentet-il? S. Wackernie : Non, je n’en ai pas. Je n’en ressens pas le besoin.

RÉFÉRENCES INTERNET: Pro Juventute L’organisation privée d’utilité publique Pro Juventute, présente dans toute la Suisse, soutient les enfants, les jeunes et leurs parents sur le chemin de la responsabilité personnelle et sociale. Leur site propose des solutions pour « une éducation médiatique active » encourageant une utilisation consciente des médias : www.medienprofis.ch Association CIAO L’association CIAO a créé un site Internet (ciao.ch), destiné aux adolescents, offrant des informations rédigées par des experts, et permettant de poser des questions anonymement et gratuitement à des spécialistes qui répondent dans les trois jours. Il offre en outre des informations utiles et un espace interactif avec forums, tchats et témoignages. Un article a été publié sur ce site, intitulé : « Addict-e à internet? » : www.ciao.ch Action Innocence Reconnue d’utilité publique, l’ONG Action Innocence contribue à préserver la dignité et l’intégrité des enfants sur Internet. Par un travail de prévention, sensibilisation et lutte contre la pédocriminalité, Action Innocence informe et sensibilise le public, promeut une pratique sécurisée du Net et transmet son savoir-faire au niveau européen et international. Voir l’article sur la préservation de la dignité et de l’intégrité des enfants sur Internet : www.actioninnocence.org

www.babybook.ch ❘ 39


AVIS D’EXPERT

Interview croisée de

A. Carbonneau et M. Diallo Docteurs en sciences de l’information et de la Communication, enseignants à l’université et pères de famille

Babybook : Messieurs, vous êtes tous deux spécialistes des nouveaux médias et jeunes pères de famille. Comptez-vous mettre en garde vos propres enfants contre les dangers du Net, et si oui, à partir de quel âge? A. Carbonneau : En tant que père, je mettrai mon enfant en garde contre l’ensemble des dangers qui, potentiellement, nous menacent. Dans cette perspective, je lui expliquerai qu’à l’image du territoire physique dans lequel nous vivons, Internet est un espace empli de promesses, d’obstacles mais aussi de risques. Dans les premiers temps, l’accent sera mis sur une régulation de la durée d’utilisation aussi bien d’Internet que de l’ensemble des technologies du divertissement (comme la télévision ou le téléphone portable). Internet n’est pas un monde virtuel dans lequel l’enfant a toutes les chances de se perdre. Selon moi, Internet est moins la représentation d’un monde virtuel que celle d’un « territoire augmenté » (Pierre Musso) à l’intérieur duquel se créent de nouveaux usages ainsi que de nouvelles formes de sociabilité. Aussi peut-on penser que lorsque l’enfant s’y réfugie, c’est moins pour s’y perdre que pour occuper avec d’autres, dans l’intimité des communications électroniques, un territoire qui est d’abord un lieu producteur de liens. M. Diallo : Tout comme mon confrère, je compte sensibiliser mes enfants sur les dangers pouvant découler de l’usage de l’Internet. Toutefois, la question n’est pas d’interdire mais bien de sensibiliser et d’éduquer nos enfants par l’accompagnement. Il faut assainir notre relation à l’Internet et ne pas toujours l’appréhender sous un angle négatif. Certes, les dangers existent et sont bien réels comme en témoigne le développement du cyber-harcèlement, de la cyber-délinquance ou des abus sexuels dont les enfants sont victimes. Mais cette situation doit nous alerter sur la nécessité d’une éducation de nos enfants à l’utilisation de ces nouveaux médias. Nos enfants constituent des cibles faciles et des proies recherchées par les prédateurs qui sévissent dans cet uni-

40 ❘ www.babybook.ch

vers, d’où l’intérêt de les protéger par un certain nombre de dispositions pratiques. Ainsi, placer l’ordinateur dans le salon permet d’imposer une certaine transparence dans l’usage de ce média. De même, limiter le temps que nos enfants passent devant leurs écrans d’ordinateurs et installer un logiciel de contrôle parental permet d’éviter certaines addictions. Mais le plus important est de parler avec les siens de l’utilisation d’Internet ainsi que des questions touchant directement l’être humain. Plus un enfant sera informé sur les choses de la vie, au sens large du terme, plus il sera vigilent quant à la pertinence des propos que l’on trouve sur le Net. Babybook : Selon vous, les dangers d’Internet viennent-ils surtout de l’ingéniosité des personnes malfaisantes qui y sévissent ou d’une certaine naïveté des Internautes qui, par exemple, ne créent pas des mots de passe suffisamment compliqués? Et les jeunes sont-ils, en ce domaine, plus ou moins alertes que leurs parents? M. Diallo et A. Carbonneau : En effet, il arrive que certains soient victimes de leur propre naïveté dans l’utilisation du média Internet. Mais il peut arriver qu’un Internaute particulièrement bien formé à l’usage des NTIC, soit victime d’un piratage de son compte. Ce n’est donc pas seulement une question de mot de passe. Comme l’explique Serge Tisseron: « Certes ces espaces [virtuels] ne sont pas sans danger, mais le monde quotidien non plus. » Les jeunes de manière générale, sont plus à l’aise avec la technologie que leurs parents. Ce n’est pas pour rien qu’on les appelle les digital natives. Toutefois, ils ne sont pas toujours attentifs aux dangers du Net, car c’est aussi une question de maturité. C’est pour cela que l’on parle « d’éducation aux nouveaux médias et d’accompagnement humain dans la relation qu’entretiennent nos jeunes, avec les nouvelles technologies ». Babybook : Les jeunes qui choisissent de suivre un cursus en sciences de l’Information et de la Communication, sont-ils les plus accros aux NTIC ou font-ils partie de ceux parvenant le mieux à en tirer profit sans pour autant, en devenir dépendants? M. Diallo : Je ne pense pas que les jeunes qui choisissent un cursus en Informatique ou en SIC soient forcément plus


A. Carbonneau : Les jeunes ne sont pas plus addicts aux NTIC que les générations précédentes l’étaient aux autres médias. L’histoire de la presse, de la radio ou de la télévision en témoigne. En revanche, leur curiosité et leurs connaissances universitaires de l’informatique leur ont apporté une dextérité qui leur permet d’entrevoir, avec une plus grande acuité, les potentialités que recèlent le multimédia, notamment en termes de créativité. Ce qui est loin d’être négligeable, attendu que le système actuel de production industrielle se fonde en partie sur cette notion. C’est d’ailleurs de cette réalité que procède le passage de l’ère industrielle à ce que certains économistes ont choisi d’appeler l’ère postindustrielle. Babybook : Quand vous lisez des copies, que pensez-vous de l’évolution du langage des jeunes et cette évolution est-elle due, selon vous, aux NTIC? A. Carbonneau : Absolument pas. Nous avons toujours eu tendance à imputer aux technologies nouvelles ce que nous considérons, dans un esprit chagrin, comme des involutions mais qui ne sont, en réalité, que des évolutions sociologiques. Selon moi, ce que l’on identifie comme une déliquescence du langage est moins le fait des technologies nouvelles, que le résultat d’une désacralisation annoncée des savoirs classiques. M. Diallo : Aujourd’hui, c’est un fait établi que le langage des jeunes a beaucoup évolué, aussi bien à l’oral qu’à l’écrit. En contact permanent avec les jeunes, j’ai l’occasion de m’en rendre compte dans nos échanges mais aussi quand je corrige leurs copies. En plus des nouvelles technologies, d’autres facteurs sociolinguistiques sont à prendre en considération comme le fait qu’une langue n’est jamais figée mais qu’elle évolue en fonction des contingences sociales liées à la mode. Ainsi, telle expression qui avait cours depuis des siècles, sera considérée comme has been par la nouvelle génération. Bien entendu, les nouvelles technologies ont amplifié ce phénomène comme en atteste l’ampleur prise par le « langage SMS » qui est aussi une autre manière de simplifier les échanges et de contourner les lourdeurs liées à l’usage du français soutenu (comme le respect des règles d’accord, la concordance des temps ou les questions de syntaxe). Mais derrière cette évolution, il y a aussi chez les jeunes, la volonté de se construire un univers de références ayant pour conséquence et finalité, d’exclure les adultes.

Babybook : Pensez-vous que, pour les jeunes, les NTIC soient un secteur d’avenir? Et selon vous, comment ce secteur va-t-il évoluer dans les années à venir. A. Carbonneau : Dans le futur, ces technologies seront les principaux opérateurs de production du monde de l’entreprise. Sans vouloir augurer du destin des NTIC, mais en tenant simplement compte de leur évolution actuelle, je pense qu’elles constitueront bientôt le point de convergence incontournable de toutes nos activités (scolaires, économiques, bancaires, etc.) M. Diallo : Incontestablement, le secteur des TIC est l’un des rares domaines à connaître une dynamique constante et soutenue. Les perspectives d’emploi dans ce secteur aujourd’hui et pour les années à venir, sont confirmées par beaucoup d’études comme celle réalisée en 2012 par le cabinet de l’IDC (l’International Data Center). Pour les jeunes ce sont des opportunités considérables qui s’offrent à eux, notamment dans le domaine des technologies multimédias, étant donné qu’à l’heure actuelle, aucun domaine n’échappe vraiment aux NTIC.

AVIS D’EXPERT

accros aux NTIC que les autres. En tout cas, la corrélation n’est pas clairement établie. En revanche, du fait de leur formation, on peut logiquement en déduire qu’ils sont généralement mieux formés aux usages de ces technologies, et mieux informés quant à leur potentiel de nuisance. Cela dit, tout reste relatif!

Babybook : L’usage que font les jeunes des NTIC est-il réellement facteur de création de nouvelles technologies ou bien les jeunes (et l’ensemble des usagers) ne font-ils que suivre les modes imposées par les grands groupes de ce secteur d’activité? A. Carbonneau : Cela dépend des usages et des pays. La France et la Suisse, comptent moins de lead users que les pays anglo-saxons. Cependant, il nous suffit d’être attentif à l’évolution du Web participatif et à la contribution des jeunes à la logique de création de contenus (via notamment la blogosphère), pour comprendre qu’Internet est moins une puissance de centralisation financière ou technologique, qu’un territoire de création et d’innovation. M. Diallo : Sur le marché, l’avènement d’une technologie vient généralement pour répondre à un besoin particulier. Aujourd’hui, la technique fournit, en amont, un cadre d’usage. Mais ce sont les utilisateurs qui, en dernière instance, fixent le cadre. Évidemment les grands groupes proposent des usages et contribuent ainsi au lancement des tendances et des modes. Mais les détournements et les stratégies de contournement sont devenus une donne importante dans la relation qui nous lie aux nouvelles technologies.

Propos recueillis par Sarah Auvray

www.babybook.ch ❘ 41


EDUCATION

VACANCES SCOLAIRES :

ETÉ STUDIEUX, ÉTÉ HEUREUX? La fin de l’année scolaire approche, à peine se réjouit-on de ne plus subir la corvée des devoirs que l’on retrouve, en librairie, au supermarché, les célèbres cahiers de vacances aux couvertures prometteuses. Mais les heures d’étude à la maison durant les vacances sont-elles recommandables? Que proposer aux enfants et aux adolescents? Vacances scolaires: Eté studieux, été heureux?

Enfants différents, solutions différentes

Tout parent consentira naturellement, au début des vacances, à laisser à son enfant un peu de répit pour se reposer et adopter un autre rythme. C’est après quelques jours ou quelques semaines, en fonction de chacun et de la durée de période sans école que l’on commence à s’interroger au sein des familles. L’enfant ne va-t-il pas tout oublier alors qu’il vient à peine de débuter les cours d’allemand? Il a des examens dans deux mois et passe ses jours de congé et week-end à faire du sport ; je veux bien qu’il se détende, mais tout de même… Ne ferait-il pas mieux d’étudier? Autant de questions que d’enfants et de situations. Il est en ce sens difficile de répondre de manière unilatérale et catégorique. Proposer ou imposer des cours de rattrapage rassure certains enfants angoissés, soucieux de bien faire et qui ont le goût de l’étude ou alors provoque l’effet inverse que celui escompté ; l’écolier pense que s’il a besoin d’aide, c’est qu’il est « nul », qu’il n’en fait jamais assez et que ses parents ne sont jamais satisfaits de lui. Au final, il perd confiance. Du bon sens, de la réflexion, de l’organisation et parfois des remises en question sont sans doute les clés pour que les moments de vacances ne virent pas au cauchemar à cause de révisions imposées. Après tout, vos enfants, ne sont pas vos élèves, n’est-ce pas?

42 ❘ www.babybook.ch

Votre enfant est dans ses premières années d’école Quand l’enfant est jeune et qu’il apprend la lecture, l’écriture et le calcul, on peut lui proposer des activités ludiques qui mettent en pratique ce qu’il apprend en classe. Réciter des comptines, lire des histoires avec lui, apprendre des chansons, faire des activités créatrices et manuelles afin qu’il continue de développer sa pschychomotricité fine. Souvent, le jeune écolier est demandeur et ouvert à de nouvelles acquisitions. S’il semble en revanche éprouver de grandes difficultés, il faut profiter d’un rendez-vous avec ses enseignants afin de déterminer s’il est nécessaire et adéquat qu’il travaille à domicile.

Il est dans les années intermédiaires Les pré-adolescents vivent parfois une grande pression car c’est vers l’âge de 12 ans que l’école impose une sélection par le biais des voies d’orientation. Nombre de ces écoliers arrivent aux vacances fatigués physiquement, et, pour certains, épuisés mentalement. Ce n’est pas donc pas conseillé d’imposer encore des heures d’étude à la maison. Autant s’assurer d’abord que l’enfant a récupéré, puis envisager diverses solutions d’aide réfléchies et dosées.

La fin de scolarité Quant aux adolescents, il y a de fortes probabilités qu’ils aient des examens ou que l’enjeu de la fin de scolarité requière du travail régulier à la maison, y compris durant les week-ends et vacances. Parallèlement, certains ados cherchent une voie d’étude ou professionnelle. Cela augmente leurs angoisses, et réduit leur disponibilité mentale pour l’étude. Pour couronner le tout, reconnaissons que la première préoccupation d’un ado n’est pas la chose scolaire… Adoptez l’attitude d’ « une main de fer dans un gant de velours ». Veillez à ce qu’il ait une hygiène de vie saine, un bon sommeil. Proposez-lui votre aide pour planifier et gérer son temps… et son ordinateur.

Isabel Pérez


Soyez futés Les tables de multiplication et d’ailleurs le calcul en général représentent la hantise du cadet, optez pour des jeux de société qui exigent de devoir calculer le nombre de points et n’aidez en aucun cas votre enfant. Ce serait « de la triche », non?

Cultivez la créativité Une nouvelle recette de cuisine à réaliser? Des papiers à classer par ordre alphabétique? Engagez vos enfants! Rien de tel que de mettre en pratique la théorie qui reste abstraite pour les écoliers. Donnez votre budget vacances et faites de votre ado votre agent de voyage. Plutôt que de le contraindre à des dictées, engagez votre enfant comme secrétaire. Qu’il rédige la liste des commissions. Des cartes à envoyer? Faites recopier les adresses aux enfants, et qu’ils participent à la rédaction! En plus, selon notre experte Aline Savini, si c’est pour quelqu’un qu’ils chérissent, ils auront envie de bien faire et seront fiers d’eux.

Soyez réalistes La patience n’est pas votre fort? Dyslexique vous-même, vous ne supportez de constater que votre enfant aussi peine en lecture? Pour son bien et pour le vôtre, choisissez de déléguer à une personne plus compétente ou à un professsionnel ce qui touche à la scolarité que vous maîtrisez mal (ou trop bien…), ce qui vous fait revivre négativement votre propre parcours et ce qui créé trop de conflits familiaux.

Soyez organisés Il est préférable de planifier à quel moment l’enfant travaillera durant les vacances et les matières qu’il révisera. Faites vos comptes et voyez si cela ne vaut pas la peine de lui offrir quelques cours dans une structure de soutien scolaire s’il est en difficulté. Contactez les musées de votre région et votre commune pour savoir s’ils organisent des sorties, des visites guidées, des stages et camps. Souvent, vous trouverez des occupations captivantes et peu coûteuses.

Restez raisonnables Préférez la qualité à la quantité. Autant un cahier qu’il suivra, bien complété et corrigé plutôt que toucher à tout et ne rien finir. Préférez passer en bibliothèque. Votre enfant choisit plusieurs livres et abandonne quelques lectures au passage. Est-ce vraiment grave? Finissez-vous toujours vos ouvrages, vous? Ne rechignez pas s’il sélectionne bandes-dessinées et mangas, cela reste de la lecture. Inutile non plus de prévoir un budget démesuré. Pour Fr. 50.- vous achèterez un cahier de français, de maths et d’allemand!

EDUCATION

Quelques astuces pour les faire travailler

Soyez prévoyants Il vaut mieux s’y prendre très à l’avance et réfléchir à la situation. Est-ce que les enseignants pensent que des révisions sont essentielles? Les relations à la maison, lorsqu’il s’agit des apprentissages, sont-elles détendues? Faut-il déléguer, et si oui à qui? Un étudiant suffit-il ou faut-il s’adresser à un professionnel?

Les activités futées: Faire participer les enfants à l’organisation des vacances ; Etablir un budget ; Retracer l’itinéraire sur une carte géographique ; Visionner les dvd dans une langue étrangère ; Envisager un stage linguistique ; Cuisiner ; Proposer des livres et livres audio ; Conserver les suppléments juniors dans la presse ; Penser aux sudokus, aux jeux des différences ; Inscrire l’enfant aux « passeports vacances », au club de cinéma etc.

Les bons liens Internet

Les bons ouvrages :

www.Lafamily.ch www.Pepit.be www.Wizbee.ch www.Gomaths.ch www.Biceps.ch www.Bbc.co.uk/worldservice/learningenglish/ www.Balades.ch www.ipcoaching.ch www.cvaj.ch www.aaacademia.ch

Cahiers Klorophile, programme romand en français, mathématiques et allemand SOS Allemand niveaux 1 et 2 (12-15 ans), Editions Ellipses Ouvrages Bescherelle (français, allemand, anglais, italien, espagnol)

www.babybook.ch ❘ 43


Des rêves D’enfant qui Deviennent réalité.

495.–

Lit à baldaquin sans accessoires

www.pfister.ch


Mme A. Savini Enseignante au cycle primaire dans le canton de Vaud

Babybook : Recommandez-vous aux parents de faire réviser leurs enfants durant les vacances? A. Savini : Oui, c’est plutôt positif qu’un enfant de 7 à 12 ans travaille quelques heures durant les vacances. J’ai tendance à penser qu’ils ont d’immenses capacités qui ne sont pas toujours exploitées et qu’ils sont plutôt preneurs à ces âges. Mais il ne faut pas non plus les harceler pour qu’ils récitent leurs livrets dès le déjeuner! En fait, cela dépend en fait vraiment des situations. Si l’élève a quelques difficultés et que les parents sont ouverts, je leur conseille d’encourager l’enfant à lire surtout puis à écrire. Même lorsque les enfants parlent une autre langue que le français à la maison, qu’ils préfèrent écrire dans leur langue maternelle ou que les parents ne peuvent les aider à écrire en français, il faut qu’ils s’entraînent dans leur langue. Et puis, rédiger permet aussi d’organiser sa pensée. Je pense qu’il est aussi capital que les enfants de 5 à 10 ans manient crayons, plumes, stylos, pinceaux durant les vacances. Le fait d’utiliser sa psychomotricité fine leur permet de progresser. Babybook : Avez-vous vu durant votre carrière des enfants qui ont régressé durant les vacances? A. Savini : Oui, je fais parfois ce constat après les vacances d’été en particulier. Pour un élève dans la moyenne, ce n’est

pas très grave, car il rattrape très vite ce qu’il a « perdu » ou oublié. Lorsqu’il s’agit d’élèves qui sont de langue maternelle étrangère c’est plus compliqué. Parfois, les enfants partent dans leur pays d’origine et n’ont pas parlé français durant quinze jours, voire six semaines. C’est une perte regrettable. Il faudrait, dans la mesure du possible, que ces enfants continuent d’utiliser la langue qu’ils apprennent à l’école. Les parents doivent y penser, inviter des camarades, recommencer à parler en français à la maison quinze jours avant la reprise de l’école.

AVIS D’EXPERT

L’avis de l’experte

Babybook : Vous êtes enseignante, et aussi maman… Appliquez-vous les mêmes conseils que vous recommandez? A. Savini : C’est vrai que je dois m’habituer à cette double casquette (rires). Je ne fais pas vraiment travailler mon fils de 8 ans. En revanche, je lui demande d’écrire des cartes postales. Je ne trouve pas trop grave qu’il commette des erreurs, ce qui compte pour moi c’est de l’aider à réfléchir à ce qu’il souhaite écrire et qu’il y prenne du plaisir. Quant au calcul, je sais que mon fils ne voudrait jamais en faire. Nous jouons au millionnaire en famille de sorte à ce qu’il calcule dans un autre contexte. Je reconnais que j’ai de la chance, car j’ai vraiment du temps que je choisis de lui consacrer. Babybook : Lorsque les parents insistent pour que l’enfant travaille et que ce dernier se montre récalcitrant, que proposez-vous? A. Savini : Franchement, si les enfants ne sont pas preneurs je pense qu’il est inutile que les parents s’entêtent. Les familles ont bien d’autres choses à partager dont des activités qui sont aussi stimulantes intellectuellement et auxquelles les enfants prendront volontiers part comme des visites de zoos ou de musées par exemple.

Propos recueillis par Isabel Pérez

www.babybook.ch ❘ 45


EDUCATION

E C OL E S P RI VÉES les 6 coups de coeur de la rédaction

laires, à savoir groupe de théâtre, chorale et orchestre, arts visuels, projets environnementaux et de développement, programmes d’échange et activités culturelles. Sports et jeux, avec un fort accent sur les sports d’équipe, font partie de la vie quotidienne des élèves du Lyceum Alpinum Zuoz en Suisse. LYCEUM ALPINUM ZUOZ AG CH-7524 Zuoz / Engadin 
 Tel. +41 (0) 81 851 30 28 Fax +41 (0) 81 851 30 58 www.lyceum-alpinum.ch

ALPINIUM ZUOZ

Situé dans un magnifique paysage alpin près de la station de St. Moritz, le Lyceum Alpinum Zuoz est un internat international co-éducationnel en Suisse, comptant 210 pensionnaires de plus de 30 nations différentes et 110 élèves externes. Le campus du Lyceum Alpinum et les terrains de sport occupent une place importante, surplombant le pittoresque village alpin de Zuoz. L’esprit de Zuoz comprend la philosophie de l’école et les objectifs : fair-play, autodiscipline, engagement, cosmopolitisme et apprentissage à vie. En outre des programmes académiques rigoureux et exigeants, les étudiants de cet internat de renommée internationale suivent une grande diversité d’activités parasco-

LA GARENNE

L’Ecole Internationale La Garenne, créée en 1947, est dirigée par la famille Méan depuis deux générations. L’établissement accueille des élèves internes et externes de toutes nationalités âgés de 4 à 14 ans dans les sections françaises et anglaises. L’objectif de l’école est de valoriser les élèves en se basant sur leurs capacités intellectuelles, sportives et artis-

46 ❘ www.babybook.ch

Pendant les mois d’été, le Lyceum Alpinum Zuoz offre aux jeunes du monde entier l’opportunité de participer à un camp d’été international dans les Alpes Suisses et dans l’académie Junior Golf, tous les deux organisés dans ses bâtiments prestigieux et sur ses vastes terrains de sport. Du 14 au 27 juillet 2013 et du 28 juillet au 10 août 2013, le camp aura de nouveau lieu: des jeunes de 10 à 15 ans vont rejoindre pour deux cours. Pendant le matin, les étudiants prennent des cours d’anglais et d’allemand donnés par des professeurs de langue maternelle dans des petits groupes. Pendant l’aprèsmidi, les enfants pratiquent une grande variété de sports dans les magnifiques environs de l’Engadine. En outre, des instructeurs professionnels de golf donnent chaque jour 3 leçons de golf individuelles aux participants de l’académie Junior Golf. Les soirs et les weekends sont prévus d’offrir un programme varié d’activités sportives et culturelles.

tiques dans un cadre familial et chaleureux. Les enfants ont également un vaste choix d’activités extra-scolaires. La Garenne organise également des camps d’été de 5, 4, 3 ou 2 semaines. ECOLE INTERNATIONALE LA GARENNE Chemin Des Chavasses 23 CH-1885 Chesière, Suisse Tel. +41 (0) 24 495 24 53 Fax +41 (0) 24 495 21 57 info@lagarenne.ch - www.la-garenne.ch


Des valeurs traditionnelles, un programme éducatif équilibré, une ambiance familiale et des objectifs ambitieux pour nos élèves, sont à l’origine du succès du Collège Beau Soleil. Notre camp d’été accueille pendant le mois de juillet des enfants de 7 à 16 ans, leur offrant des cours de langues et des activités palpitantes. L’internat dispose d’une section française (Baccalauréat français) ainsi que d’une internationale (BI) pour des élèves dès 11 ans jusqu’à la fin de leur études secondaires. COLLÈGE ALPIN BEAU SOLEIL Route du Village 1 ❘ CH-1884 Villars s/ Ollon Tel. +41 (0) 24 496 26 26 ❘ Fax +41 (0) 24 496 26 27 ❘ info@beausoleil.ch ❘ www.beausoleil.ch

ST. GEORGE’S SCHOOL

L’école St. George’s en Suisse est une école internationale mixte inspirée du modèle des écoles britanniques, avec un enseignement en anglais. Les fondateurs de St George’s voulaient que l’école reflète les idéaux suivants : un apprentissage solide, l’appréciation de la beauté et la promotion de la paix au niveau international. Ces principes sont toujours au cœur des valeurs de notre école. 

EDUCATION

COLLÈGE ALPIN BEAU SOLEIL

Nous proposons des petits groupes d’enseignement, une attention personnalisée concernant l’encadrement scolaire et de nombreux sports, clubs et autres activités extra scolaires (musique, théâtre, arts graphiques …). Des activités culturelles sont organisées au sein de l’école ainsi que la visite de musées, de sites naturels d’exception et des sorties spectacles (concerts, danse et spectacles). ST GEORGES SCHOOL IN SWITZERLAND

Chemin de St Georges ❘ CH-1815 Clarens/Montreux Tel. +41 (0) 21 964 34 11 ❘ Fax +41 (0) 21 964 49 32 ❘ office@st-georges.ch ❘ www.stgeorges.ch

INSTITUT MONTE ROSA

‘The Swiss Feeling for Education’ Situé sur les rives du Lac Léman, à Montreux, l’Institut Monte Rosa accueille des enfants âgés de 9 à 19 ans, garçons et filles. Des pédagogues avertis dirigent l’école depuis 1874 avec dynamisme, assurant une ambiance familiale. La combinaison d’un environnement international, un enseignement personnalisé et de très petites classes (2 à 12 étudiants max.) contribuent à l’épanouissement de la personnalité de l’étudiant et permet d’obtenir les meilleurs résultats. INSTITUT MONTE ROSA

57, av. de Chillon ❘ CH-1820 Territet/Montreux Tel. +41 (0) 21 965 45 45 ❘ Fax +41 (0) 21 965 45 46 ❘ info@monterosa.ch ❘ www.monterosa.ch

LE ROSEY

400 élèves internes, garçons et filles de 8 à 18 ans, qui viennent de 60 pays ; campus junior dédié aux Roséens de 8 à 12 ans. Communauté heureuse et disciplinée, fondée sur des valeurs de confiance, de courage et de respect. Programme scolaire complètement bilingue en français et en anglais. Baccalauréat Français et International. 21 langues enseignées. Infrastructure et équipements exceptionnels sur les 28 hectares de deux campus à Rolle (automne et printemps) et à Gstaad (hiver) Programmes de développement de tous les talents sportifs et artistiques. Expéditions & voyages. LE ROSEY

Château du Rosey ❘ CH-1180 Rolle ❘ Tel. +41 (0) 21 822 55 00 ❘ rosey@rosey.ch ❘ www.rosey.ch De Noël au 10 mars ❘ Campus d’hiver : Le Rosey ❘ CH-3780 Gstaad ❘ Tel. +41 (0) 33 748 06 00

www.babybook.ch ❘ 47


1

SHOPPING

3

2

4 6 5

7

8

9

10

1 - Ich&Kar - Papier peint 250x58 cm « 2+2 » – www.ichetkar.com - env. Fr. 101.2 - Ikea - Tablier manches longues – www.ikea.com - Prix non communiqué 3 - MAGIS me too - Table pour enfants Little Flare – www.magismetoo.com - env. Fr. 569.4 - Kikkerland - Taille crayons «Robot» – www.kikkerland.com - Fr. 18.50 5 - Pfister - Lampe de table LED Milly – www.pfister.ch - env. Fr. 119.-

48 ❘ www.babybook.ch

6 - Flik Flak - Montre « RISK IN THE FIRE! » – www.flikflak.com - env. Fr. 40.7 - Pfister - Bureau Nemo – www.pfister.ch - env. Fr. 780.8 - Pfister - Chaise de bureau High Power – www.pfister.ch - env. Fr. 149.9 - Boss - Sac à dos – www.hugoboss.com - Prix non communiqué 10 - Sigg - Gourde Barnyard Fun 0.3L – www.sigg.com - env. Fr. 24.11 - Caran d’Ache - Coffret vintage inédit NEOCOLOR® I 60 couleurs www.carandache.ch Prix non communiqué

11


12

SHOPPING

RENTRÉE SCOLAIRE

13

16

15 14

17

18

21 19

20 22

12 - Tolix - Tableau « Girafe » – www.tolix.fr - env. Fr. 400.13 - La cerise sur le gâteau - Tablier Moustache Menthe – www.lacerisesurlegateau - env. Fr. 24.14 - Flik Flak - Montre Sola Corail Red – www.flikflak.com - env. Fr. 55.15 - Laurette - Bureau L65 – www.laurette-deco.com - env. Fr. 855.16 - Beatrix - Ipad Case papar – www.beatrixny.com - env. Fr. 30.-

17 - Pfister - Chaise de bureau High Power – www.pfister.ch - env. Fr. 149.18 - Kikkerland - Stylos à bille en bois Arc en ciel – www.kikkerland.com - Prix non communiqué 19 - Gucci - Sac à dos à roulettes – www.gucci.com - Prix non communiqué 20 - Bakker Made with Love - Carnets – www.bakkermadewithlove.com - Prix non communiqué 21 - Beatrix - Lunch box penelope – www.beatrixny.com - env. Fr. 32.22 - Djeco - Pastilles de Gouaches Djeco (8 couleurs) – www.djeco.com - env. Fr. 3.90.-

www.babybook.ch ❘ 49


2

SHOPPING

1

3

4

5

6

7

10

8 9

11 13

12 1 - Omy Design & Play - Phospho Ours Vert – www.omy.fr 2 - Jahre Richard Lampert - Horloge murale alu alu – www.richard-lampert.de 3 - Pigmée - Rideaux gris broderies argent fait main – www.pigmee.com 4 - Franck & Fisher - Portemanteau patère Crocodile en bois – www.franck-fischer.com 5 - Rafa-kids - F & A bed - set for 2 kids – www.rafa-kids.com 6 - Nanana - Turbulette Zzz Poire – www.nanana.fr

50 ❘ www.babybook.ch

7 - Petit Pan - Lampion cheval de mer bleu – www.petitpan.com 8 - Red Edition - Table fifties small - Vert minéral – www.rededition.com 9 - Jasper Toys - Cheval à bascule en bois de hêtre naturel – www.kindertraum.ch 10 - Mathy by Bols - Lit cabane MDF – www.mathy-by-bols.be 11 - Bloombaby - Transat Coco bloom plexiglas – www.bloombaby.com 12 - Coral&Tusk - Coussin en lin Bouteille – www.coralandtusk.com 13 - Sauthon - Lampe de chevet India Sauthon Baby Deco – www.sauthon.com


15

16 17

19

SHOPPING

DÉCO

14

18

21 20

22 23

14 - Le Petit Lucas du Tertre - Baby quilt réversible 115 x 140cm – www.lucasdutertre.com 15 - 3 Sprouts - Sac de rangement mural flamengo – www.3sprouts.com 16 - Oeuf NYC - Cadre 2 papillons au crochet – www.oeufnyc.com 17 - Fly - Armoire 2 portes 1 tiroir blanc Princess – www.fly.ch 18 - Noukie’s - Range-Pyjama Iris Iris & Babette – www.noukies.com 19 - Fly - Lit bebe blanc Princess – www.fly.ch 20 - Noukie’s - Tapis d’Eveil Iris & Babette – www.noukies.com 21 - Ligne Roset - Chauffeuse Mini Togo – www.ligneroset.fr 22 - Sauthon - Lit chambre transformable Onde 120 x 60 cm Sauthon Easy www.sauthon.com 23 - Mimi’lou - Doudou bulle en coton « Tonight, I sleep » – www.mimilou.eu

www.babybook.ch ❘ 51


SHOPPING

LE CADEAU DE NAISSANCE «SO CHIC !» Prendre une boite en fer blanc joliment illustrée la remplir de trésors : un dors bien au drôle de dessin et un lapin doudou cravaté fermez d’un clic et vous aurez le parfait cadeau de naissance dessiné par Paul Smith. Prix Fr. 115.-

www.paulsmith.co.uk

LUTTER CONTRE LES MALADIES INFECTIEUSES EN SE LAVANT LES MAINS Les bactéries sont présentes partout: dans les transports publics, sur les toilettes, mais aussi dans notre propre cuisine. Il est donc indispensable d’adopter une bonne hygiènes des mains dans son quotidien. POLYVALENTE, ROBUSTE, ET SPACIEUSE Que vous vous lanciez dans la jungle urbaine ou que vous parcouriez des routes cabossées comme lors d’un cross-country, votre nouvel acolyte de voyage à la découverte du monde est la poussette Bugaboo Buffalo tout-terrain. En 2013, toutes sortes de promenades vous attendent, des plus lisses aux plus escarpées. Alors un seul conseil : explorez-les toutes ! www.bugaboo.com

Prix Fr. 1’220.-

UN NOUVEAU CASQUE DIRT PAR POC Ceux qui privilégient un casque de vélo bien aéré, résistant et très confortable feront un choix judicieux en optant pour le Receptor Flow. Nous avons tenu compte des exigences de nos athlètes et élaboré un design de casque mince, qui séduit par sa forme douce. Prix Fr. 99.-

www.pocsports.com

52 ❘ www.babybook.ch

En utilisant un savon anti-bactérien, les bactéries et virus sont éradiqués et pas simplement étalés sur les mains. IL ÉTAIT UNE FOIS, UNE HISTOIRE TOUTE SIMPLE ... La petite girafe naquit un 25 mai de l’année 1961... jour de la Sainte Sophie ! Un certain Monsieur RAMPEAU - spécialiste pour transformer la sève de l’arbre HEVEA en caoutchouc - eut l’idée de concevoir une girafe, dont la figuration exotique serait une première et dont la taille et la forme seraient idéales pour la préhension du bébé. Lors des premières poussées dentaires, bébé ne pleure plus grâce à Sophie la girafe® ! A ce jour, Sophie la girafe® a conservé son aspect originel et elle est toujours fabriquée « artisanalement » à base de sève d’Hévéa 100 % naturelle. VULLI conserve jalousement son secret de fabrication. Prix Fr. 19.90

Prix Fr. 16.90

www.dettol.ch

www.vulli.fr

UN COMPORTEMENT AGILE ET DOCILE POUR SURMONTER LES DIFFICULTÉS Expéditions dans le quartier, déplacements jusqu’à l’école ou première grande sortie avec papa et maman, toutes les aventures sont possibles avec le vélo Cobalt Team de Stöckli. Des cadres ergonomiques et adaptés à la morphologie des enfants assurent un maximum de sécurité au moment d’enfourcher le vélo et d’en redescendre. Les couleurs vives sauront séduire les têtes blondes et permettent aux plus jeunes d’être bien vus dans le trafic routier. Prix 16’’ enfants dès 100 cm Fr. 290.- / 20’’ enfants dès 120 cm Fr. 390.-  wwww.stoeckli.ch

STOKKE® PRAMPACK™ - BON VOYAGE ! Voyager avec vos enfants peut s’avérer une des expériences les plus riches de votre vie, pour vous comme pour eux. Approuvé par les compagnies aériennes, le sac de voyage Stokke® PramPack™ s’adapte à presque toutes les poussettes. Et une fois arrivés à destination, vous n’avez plus qu’à enrouler votre sac de voyage Stokke® PramPack™. Facile. Prix Fr. 199.-

www.stokke.ch


Prix env. Fr. 79.55 www.babybjorn.com

PAS DE PITIÉ POUR LES GRUMEAUX ! Avec Onctuo et son «effet cyclone», les grumeaux n’ont qu’à bien se tenir! Grâce à son fouet souple et ultra rapide, la préparation des biberons est facilitée et l’onctuosité du lait est favorisée pour le plus grand plaisir de bébé. Maniable et très facile à utiliser, ce mélangeur saura se rendre indispensable.

SHOPPING

PRODUITS

A TABLE AVEC PAPA ET MAMAN, À LA MAISON COMME EN VACANCES Le Rehausseur de Chaise BABYBJÖRN permet à votre enfant d’être assis à table à la bonne hauteur. Petit et portable, (seulement 1,2Kg) votre enfant pourra facilement le porter. Équipé d’une poignée, il s’emporte partout. Un coup de chiffon suffit à le nettoyer. Il peut être fixé sur la plupart des chaises.

www.beaba.ch

Prix Fr. 26.90

BROSSE À DENTS COOP JAMADU La brosse à dents Coop Jamadu est destinée aux enfants de 3 ans et plus. Elle a des pieds rigolos qui lui permettent de tenir debout toute seule, une petite tête aux poils doux et arrondis et un manche spécialement étudié pour les petites mains des enfants. La brosse à dents Coop Jamadu est en vente dans les grands supermarchés Coop.

LE NOUVEAU SIÈGE AUTO ATON 3 BY JEREMY SCOTT Jeremy Scott, «l’enfant terrible» de la mode internationale, s’est inspiré de son enfance pour créer l’imprimé pop-­‐art «Food Fight» qui orne en exclusivité une sélection de produits CYBEX.

Prix Fr. 4.95 (2 pièces)

www.coop.ch/jamadu

Sur un bleu éclatant, le créateur a imaginé de petits personnages recréant sa vision d’un « food fight » : de courageux pop-­corn luttent contre un impressionnant hamburger, alors qu’une élégante bouteille de soda défie un hot-­dog coriace. Disponible dès juin 2013

http://cybexbyjeremyscott.com

FAIT PASSER TON HUMEUR DU JOUR OU UN MESSAGE ! A l’origine, une série de livres pour enfants écrite et dessinée dans les années 70 par Roger Hargreaves. Fort de son succès et pour tous les nostalgiques, toute une série de mugs en porcelaine a vu le jour. Monsieur Joyeux… Madame Bavarde… Monsieur Malchance… Madame Risette… Il y en a pour tous les goûts ! Prix Fr. 15.-

POUR RESTER TOUJOURS PROCHE DE VOTRE BÉBÉ Pour la plupart des parents, le sommeil de bébé est sacré. Et pour que rien ne vienne pertuber ce sommeil, le babyphone numérique SCD603 avec fonction vidéo vous permet où que vous soyez dans la maison, d’être en permanence en connexion sécurisée avec la chambre de votre bébé. Dès que votre bébé s’agite, l’écran couleur s’allume automatiquement et la caméra vous transmet immédiatement image et son à vous de déterminer si votre bébé a besoin de vous à ses côtés. Prix Fr. 249.90  www.avent.philips.com

www.fleux.com

OURS TEDDY LARA AVEC ROBE EN JEANS Habillés d’une magnifique robe en jeans, Lara est la copine qui émerveille les petites filles. Douce au toucher, Lara est idéale pour la peau délicate des enfants. Ce joli ourson en peluche de 28 cm en synthétique se lave en machine à 30°. Prix Fr. 69.90

www.steiff.com

IRONMAN® UN, DEUX, TROIS, PARTEZ! La BOB SportUtility Stroller etla BOB SportUtility Stroller Duallie® (version pour deux enfants) séduiront les adeptes de jogging ou de randonnées hors des sentiers battus ! Ces poussettes, conformes aux normes européennes, robustes, légères et stables grâce à leur roue avant fixe, s’adaptent à tous les terrains, même les plus difficiles. Leur haute traction, leurs roues tout-terrain et leur frein au guidon permettant de ralentir la course lorsque le sentier devient trop pentu, conviennent parfaitement à tous les types d’environnements. Prix env. Fr. 750.(IRONMAN Duallie® Fr. 820.-)  www.britax-roemer.ch

www.babybook.ch ❘ 53


CASTING 6 e EDITION

inscription sur www.babybook.ch

BABYBOOK-KIDSFASHION Casting enfant 0-12 ans - Genève 2013

Le plus grand casting de Suisse Die größte Casting der Schweiz Il più grande cast di Svizzera


Prix Fr. 499.- 

www.angelcarebaby.com

IL N’Y PAS D’ÂGE POUR PORTER LA MOUSTACHE! Un petit accessoire au look rétro qui donnera la classe à votre enfant! Cette lolette moustache hyper craquante est en silicone et plastique (conforme à la norme EN-1400 pour les tétines) et est livrée avec sa coque de rangement. Votre enfant va adorer se voir dans le miroir et vous, vous ferez des photos rigolotes! Prix Fr. 14.90

www.bebe-cadeau.ch

MOLLY MOUSE Sophistiquées, déjantées et irrésistibles, nos peluches plaisent à toutes générations confondues, du plus petit au plus grand. Que ce soit en cadeau ou pour sa collection personnelle, les précieuses créations Jellycat ravissent toujours autant leurs acquéreurs. Prix env. Fr. 22.- 

SHOPPING

PRODUITS

AC 1100, L’ECOUTE BEBE NUMERIQUE Tout le savoir faire d’ANGELCARE a été réuni pour cette édition Platinum afin d’offrir aux parents un moniteur 3 en 1 d’une qualité exceptionnelle. La force du AC 1100 : Réunir une plaque de détection de mouvements respiratoires,le son et la vidéo pour une sécurité totale. Nouveauté 2013, cet écoute-bébé totalement innovant a déjà emporté 2 prix. ANGELCARE, La tranquillité des parents au bout des doigts.

LA VALISE «TOUT PETIT BATEAU» La naissance est la première aventure de la vie. Petit Bateau a créé pour celle-ci le compagnon de voyage idéal… Astucieuse comme pas deux, elle équipe les nouveau-nés de la tête aux pieds. Remplie de petits trésors tout doux, la valise «tout petit bateau» réunit les indispensables des escales quotidiennes de bébé: body, dors-bien, bonnet, carré de bain … On y trouve même le carnet de bord pour reporter l’itinéraire de chaque journée! Prix env. Fr. 490

www.petit-bateau.com

www.jellycat.com

RÉSERVEZ À VOTRE BÉBÉ LE PLUS PUR DES SOINS ! Le Brumisateur® evian® à l’eau minérale evian® 100 % naturelle, est le compagnon idéal de Bébé à tout moment de la journée : pour le rafraîchir, le nettoyer et le débarbouiller. LE BAIN, UNE DOUCEUR À PARTAGER EN FAMILLE Ensemble pratique comportant une sortie de bain et un gant décorés avec broderie «berries» tuc tuc. Votre bébé se sentira à l’aise et en sécurité lorsque vous le sécherez grâce à son tissu doux. tuc tuc souhaite que vous profitiez ensemble du plaisir du bain. Prix env. Fr. 36.-

Prix 150 ml - Fr. 10.50  www.uhlmann.ch/noscom/catalog/index. php?manufacturers_id=413 (www.evian.com)

www.tuctuc.com

LE « VÉLO-POUSSETTE » RÉVOLUTIONNE LA MOBILITÉ VACANCES Le concept unique Cangoobikes « vélo-poussette » révolutionne la mobilité en proposant un nouveau mode de déplacement pour les parents et les enfants. En quelques étapes simples et en seulement 30 secondes, il se converti en vélo. Ses trois roues vous donne un sentiment de sécurité et de confiance. Prix (deux catégories selon les options) : Fr. 995.- / Fr. 1815.www.dldesign.ch (coming soon !)

SHWINGS, DES AILES POUR CHAUSSURES! Plus de 50 couleurs et modèles argent, or, léopard, fluo, rose, vert... vous avez le choix! Que vous ayez des baskets, des sandales, des bottes, des après-ski.... vous pourrez les lacer ou les passer dans vos velcros/passants. Prix Fr. 19.90 www.shwingsonline.com

www.babybook.ch ❘ 55


SHOPPING

CHOISI TON PAYSAGE PRÉFÉRÉ POUR TE RACONTER DES HISTOIRES À TABLE... Un bavoir orné de prairies et de chevaux joueurs; ou de routes, intersections et voitures; ou de champs de tulipes et de mongolfiéres; ou un champs fraichement cultivé..... Fabriqué à partir de coton organique et créé par Nathan Wierink et Tineke Beunder d’Ontwerpduo. Prix env. Fr. 18.-

http://kidsonroof.com

LA COLLECTION XXL S’AGRANDIT ... La créatrice Anne-Claire Petit agrandit sa collection maison et vous propose des étoiles de mer géante entièrement réalisées au crochet et en coton. Coussin géant ou décoration, plongez la chambre dans votre enfant dans l’ambiance des vacances. Dimension 80 x 60 cm. Prix env. Fr. 210.- 

www.anneclairepetit.nl

LA DINETTE LA PLUS SAINE DU MONDE! Nous sommes fiers de vous présenter la nouvelle gamme «dinettes» de Green Toys: Ces sets sont fabriqués aux USA à partir de bouteilles de lait 100% recyclées. Sa fabrication économise de l’énergie et réduit l’émission de gaz à effet de serre. Sans BPA, ni Phtalate, ni PVC. Sûr et non-toxique. Âge conseillé: dès 2 ans. Prix Fr. 35.50

JE PORTE MON BÉBÉ AUX DOUCES COULEURS PROVENÇALES Une écharpe souple, dense et pratique qui enveloppe bébé comme une seconde peau. Sa particularité ? Elle permet d’installer bébé puis de le sortir et le ré-installer bébé dans différentes positions devant, sur le côté ou dans le dos, en fonction de son âge et ses besoins, sans défaire le nœud ! De 2 kg à 14 kg - 5m x 70cm Coton 95% Elasthane 5% Oeko-tex 100. Prix Fr. 119.-   http://jeportemonbebe.com/

A VOUS DE JOUER! Une grande et belle corbeille en sac de ciment. La marque coll.part. est une collection d’accessoires de mode conçus en suisse par nina raeber, fabriqués au Cambodge par deux ateliers de réinsertion. Un mariage réussi de design, d’éthique et de recyclage. Dim. 32 x 32 x 44 cm Prix Fr. 39.- 

LES P’TITES HUMEURS DE BON’HOME Cette saison Bon’Home se couvre de bleu et suit la tendance azur. A caractère éducatif, il affiche ses humeurs et il est en tissu 100% biologique et fabriqué en France! Existe en velours de coton bio. Hauteur 25 cm. Prix env. Fr. 30.-  http://coussinbonhome.blogspot.ch/

56 ❘ www.babybook.ch

www.chougarou.com

www.collpart.com


Prix env. Fr. 48.-

www.numero74.com

SHOPPING

ETHICAL

NUMERO 74: HEARTMADE… FOR KIDS Housse de matelas à langer en gaze de coton très doux. De forme arrondie, livrée avec 2 petits langes de rechange. Fabrication et teintures artisanales, réalisées en Thaïlande. Composition 100% coton - Couleur : jaune moutarde - Taille: 50x70cm

L’ESPRIT VINTAGE AVEC ÉMOTION & POÉSIE La créatrice Marie Bertrand confectionne ses collections dans son atelier parisien où le savoir-faire y est transmis de père en fils. Marque responsable, solidaire, elle valorise la traçabilité et la qualité des produits. L’univers de la marque est imprégné de fraîcheur et de légèreté comme en témoigne la famille Roger habillée de cuirs européens et de cotons français ou brésiliens, pour la touche fantaisie. Prix pour la famille au complet env. CHF 53.-

www.marieberte.com

BERTILLE, LA POUPÉE TENDANCE Bertille est une poupée réalisée à la main dans un drap ancien en métis. Objet de décoration puis jouet que l’on habille au gré de ses envies, la poupée Bertille dispose d’une véritable garde robe conçue à partir de textiles vintage. Bertille est une pièce unique vendue dans un grand pochon en jute et un petit mot qui raconte son histoire.

IIAMO PEACE + STRING iiamo string apporte aux parents 2 solutions uniques : Il empêche la tétine de tomber car il se fixe sur les vêtements de bébé et garde cette dernière propre et hygiénique grâce à son capuchon innovant; la tétine pourra alors être rangée sans risque de se salir dans le sac à langer ou ailleurs. Prix non communiqué

www.iiamo.com

Prix env. Fr. 135.- www.lestoilesblanches.com

SPHERABB: POUR LA SANTÉ ET LE BIEN-ÊTRE DE BÉBÉ Solutions 100 % naturelles pour les préoccupations majeures de la jeune maman : coliques, immunité, décongestion respiratoire, sommeil, bien-être… avec des formules spécialement adaptées au bébé : huiles essentielles rigoureusement sélectionnées et spécifiquement dosées par Dominique Baudoux. Prix env. Fr. 50.-

IL ÉTAIT UN PETIT NAVIRE… Parfum d’iode et sable fin en vue… MUSKHANE revisite le style bord de mer. Cette saison, MUSKHANE part à la pêche aux bonnes idées et nous propose cette collection de petits bateaux aux 5 couleurs en feutre (100%). Pour le plaisir des grands comme des plus petits ! Prix pour le set de 5: Hauteur 11 cm env. Fr. 7.- / Hauteur 18 cm env. Fr. 10.-  www.muskhane.fr

www.pranarom.com

CET ÉTÉ POUR BÉBÉ, C’EST « SLIP&BIKINI » EXIGÉ ! Pour cet été, Hamac® propose de nouveaux modèles de son désormais célèbre « Slip&Bikini » : ce maillot de bain anti-fuites ultra efficace et si classe avec ses jolies couleurs et ses imprimés trendy ! Bébé va pouvoir barboter avec style et en toute sécurité ! Prix env. Fr. 50.- www.hamac-paris.com 

BLABLA KIDS PRÉSENTE LE «LUNCHBAG RÉVERSIBLE» Les collections de Blabla Kids sont créées aux Etats-Unis et fabriquées au Pérou. Blabla Kids est agréé par le FLO (organisation de commerce équitable). Collection 100% coton «lined with contrasting fabrics», dimension 9 x 9 x 4 cm. Prix env. Fr. 26.50 www.blablakids.com

www.babybook.ch ❘ 57


INTERVIEW

5 CASTING BABYBOOK e

UN JURY D’EXCEPTION: CRISTINA CORDULA & EMMANUEL DE BRANTES

La finale du casting Babybook a eu lieu le 2 février dernier à Verbier en Valais. A cette occasion, Cristina Cordula, la relookeuse de M6 et Emmanuel de Brantes, le jet-setteur français ont participé au jury de cette 5e édition.

Comment avez-vous intégré l’équipe du jury du  casting Babybook? Cristina Cordula: Je ne connaissais pas du tout cet événement. J’ai reçu un coup de téléphone, on m’a expliqué le projet et le principe du casting. Directement, j’ai adoré. Il ne s’agit pas de déguiser les enfants en princesse ou autre. Nous recherchons des enfants naturels qui restent euxmêmes. J’adore les enfants. Ce serait très dommage de les maquiller, de leur faire les ongles alors qu’ils sont encore tout jeunes. J’ai adoré le concept et je suis ravie d’être là. Ca me fait très plaisir. Emmanuel de Brantes: L’éditeur du Babybook est un ami, il m’avait proposé de faire parti du jury l’année passée déjà. Je n’étais pas spécialement compétant pour ce rôle. Cependant, je travaille dans une association qui s’appelle « Action Innocence » qui protège les enfants. L’enfance en général est un centre d’intérêt pour moi. Je me suis prêté au jeu et je me suis surpris à m’y plaire. Je rempile donc une deuxième année aux côtés de Christina, la relookeuse de M6, que tout le monde aime et apprécie. Elle est suffisamment généreuse pour favoriser un climat très convivial et familial.

La journée a commencé tôt ce matin,  comment décririez-vous l’ambiance? C.C.: C’est ma première fois en tant que jury! L’évènement est très bien organisé. Ce matin les enfants ont été pris en photo. J’en ai déjà repéré de très mignons. C’est calme et joyeux. E.d.B.: Oui, c’est très bien organisé. Il suffit de demander aux parents et aux enfants, tout le monde est du même

58 ❘ www.babybook.ch


Photo: Franca Pedrazzetti

Concrètement, quel est votre rôle? C.C: Nous nous promenons, nous les saluons et nous faisons quelques photos à gauche à droite. Cet après-midi, le casting débutera vers 13 heures.

Et les parents, montrent-ils des signes de compétition?

INTERVIEW

avis. Il y a un bon accueil, très peu d’attente et le cinéma de Verbier est un très beau décor pour recevoir les nombreuses personnes présentes aujourd’hui. Il y a des goûters, des cadeaux, des peluches, des ballons, il y en a partout d’ailleurs. On en voit plein le plafond, regardez! Ça ressemble plus à une grande récréation qu’à une compétition. Je ne pense pas que les enfants repartiront stressés de cette journée. Ça me paraît impossible.

C.C: Non, je n’en ai pas l’impression. C’est très détendu, les parents sont contents d’être là. E.d.B: Non, les enjeux ne sont pas ceux d’une carrière. C’est une participation à un shooting de mode! Ce sera très agréable pour les jeunes gagnants. Mais l’ambition dévorante qui existe dans les concours de mini-miss ou autres du même genre ne se ressent pas. Ici, c’est très bon enfant, raison pour laquelle j’ai rempilé d’ailleurs (rire).

«

Ça va être difficile, j’aime beaucoup les enfants et j’ai envie de donner la meilleure note à chacun d’entre eux

»

Cristina Cordula

Quels critères cherchez-vous parmi les candidats ?

Photo: Franca Pedrazzetti

C.C.: Nous recherchons le naturel. L’enfant qui reste luimême et qui n’est pas influencé par ses parents car cela se ressent. Une personnalité en quelque sorte. Ça va être difficile, j’aime beaucoup les enfants et j’ai envie de donner la meilleure note à chacun d’entre eux. Je compte vraiment sur mon ami Emmanuel pour mettre de l’eau dans le vin (rire). E.d.B.: C’est très simple, un grand naturel. Nous ne cherchons pas des enfants coachés par leurs parents. Ce sont leur comportement qui va nous intéresser. A savoir s’il est sociable et facile à photographier, cela rendra le shooting de mode bien plus facile. Puis, cela pourrait sembler logique, la photogénie. Un enfant peut être très beau et charmant mais ne pas bien rendre à l’image. Le photographe a un oeil plus expérimenté que le notre et notera ce critère bien plus vite que nous. /...

www.babybook.ch ❘ 59


60 â?˜ www.babybook.ch

Photo: Franca Pedrazzetti

Photo: Franca Pedrazzetti

INTERVIEW


C.C.: Je craque pour tous les enfants! Ils sont trop mignons, je les choisirais tous sans hésitation. E.d.B.: C’est toujours difficile, les enfants sont effectivement tous mignons! Surtout pour leurs parents. Le plus difficile, c’est souvent la tranche d’âge entre 6 et 7 ans. Ils sont tous très beaux. Du coup, la tentation de les sélectionner tous est très forte. Ce cas s’est produit notamment l’année passée. Ce n’est pas possible, il faut rester vigilant à avoir des enfants de tous les âges. Le shooting doit regrouper un panel d’âges représentatif.

«

Il y a un bon potentiel. Chez tous les enfants d’ailleurs, il faut juste le repérer.

»

Emmanuel de Brantes

E.d.B.: Je connais très bien la station de Verbier. J’y viens depuis 1978, c’est vous dire! Ça fait un bail! Je connais tous les recoins de la station qui ne cesse de s’agrandir! Aujourd’hui, nous avons une chance inouïe car il neige. Ça transforme totalement la station en une féérie floconnée. Sans neige, ça aurait été bien triste (sourire).

Faites-vous du ski? C.C.: Non, j’ai déjà essayé, je suis très mauvaise. Je suis brésilienne vous savez (sourire)! Je pense que le ski s’apprend en jeune âge. Après, on devient peureux. Mais j’aime bien les stations. La neige, le calme, l’air et la nature, c’est très sain. Par contre pour le look, c’est moins évident. D’autant plus qu’il neige aujourd’hui. E.d.B.: Verbier est une station formidable avec un superbe domaine skiable. Mais c’est très surprenant qu’il n’y ait pas de palace ici!

Et... à quand un chalet en Suisse? C.C.: Pourquoi pas! Mais, ce n’est pas dans mes projets. E.d.B.: Non, j’ai suffisamment d’amis ici pour squater chez eux.

Beaucoup d’enfants sont très jeunes. Cela vous étonne? Vous qui côtoyez le milieu du mannequinat.

Cristina, Emmanuel, un grand merci à vous. Bon courage pour la sélection.

C.C.: Il y a des bébés! Mais, non je ne suis pas étonnée. Beaucoup de magazines font des photos avec de très jeunes enfants. Par contre ici, nous ne recherchons pas des mannequins. Ce n’est pas une agence ou un concours de mannequinat. Ce n’est pas le plus beau qui gagne, c’est celui qui reste le plus authentique.

E.d.B.: Ce n’est pas du courage qu’il faut, juste un peu de patience...

E.d.B.: Oui, des bébés, des poupons qui ne savent pas encore marcher sont là. Il ne faut pas les négliger, j’en ai repéré un tout à l’heure sur la scène. Ahhh celui-là, il a un petit côté asiatique, il a un naturel désarmant. Souriant, généreux, à vérifier en image tout à l’heure. Il y a un bon potentiel. Chez tous les enfants d’ailleurs, il faut juste le repérer.

«

Ils sont magnifiques!

»

Cristina Cordula

Les enfants suisses sont-ils beaux? C.C.: Oui, bien sûr. Ils sont magnifiques! (avec l’accent, ma chérie)

Avez-vous pu profiter un peu de la station de Verbier? C.C.: Malheureusement non. Je suis arrivée très tard hier soir. Mais peut-être demain. J’y viens pour la première fois.

INTERVIEW

Un choix difficile?

Propos recueillis par Juliette Doux

Pour sa cinquième édition, la finale du giga-casting d’enfants organisé par le magazine Babybook s’est déroulée à Verbier.  Président du jury pour la seconde année consécutive, j’ai demandé à l’exquise Cristina Cordula, ancien mannequin de haute couture et actuelle reine des relookings TV, de m’accompagner dans cette rude épreuve consistant à ne retenir qu’une poignée de jeunes enfants pour faire partie du shooting annuel de mode avec les gagnants du concours. Les candidats sont venus de Suisse, de France, d’Allemagne... pour passer une journée en famille dans la prestigieuse station de ski du Valais et tenter de décrocher le gros lot: un séjour de « travail » à Marrakech et la publication dans les pages qui suivent de leur première parution en presse magazine. En 2013, ceux qui ont retenu notre attention s’appellent Kim Li, Angel, Emma, Luan, Maëlle, Ilona-Céleste, Kingston, Minh An, Diego et Ayleen, mais ce sont tous les finalistes en réalité qui ont triomphé. Ils ont gagné ce qu’il y a de plus précieux pour un enfant: la confiance en soi. Rendez-vous l’an prochain pour de nouvelles aventures!

Emmanuel de Brantes www.babybook.ch ❘ 61


Au Pays des Mille et Une Nuits

62 â?˜ www.babybook.ch


C’est au Pays des Mille et Une Nuits que les neuf gagnants de la 5e édition de notre grand casting 2013 sont devenus les scintillantes égéries de notre édition printemps-été. Aux portes du désert, la lumineuse ville de Marrakech a servi de décor aux apprentis modèles, devenus le temps d’un shooting, les héros de fables orientales. Princesses du désert, charmeurs de serpent et bergers des plaines ont revêtu leur habits de lumière: les dernières collections des plus belles marques de prêt-à-porter enfant…

© Babybook - Photos: Olivier Ribardière

www.babybook.ch ❘ 63


KIM LI  Robe en tulle blanc et sequins MISCHKA AOKI Bijoux argent et fantaisie

64 â?˜ www.babybook.ch


MAËLLE Robe en voile dégradé blanc et jaune MONNALISA Sandales perlées CATIMINI Collier fantaisie Chèche vert

www.babybook.ch ❘ 65


MINH AN



Robe en voile brodé LITTLE COUTURE Sandales croisées en cuir gris POM D’API (Voir page 60) Bracelets manchettes argent, bracelets et collier fantaisie Tarbouche en feutre rouge

66 ❘ www.babybook.ch


www.babybook.ch ❘ 67


68 ❘ www.babybook.ch


KINGSTON Ensemble gilet blanc satiné et bermuda blanc DOLCE & GABBANA Chèche bleu Babouches beige

www.babybook.ch ❘ 69


EMMA  Chemise à paillettes CHLOÉ Short CYRILLUS Chaussons argentés EZPZ EASY PEASY (Voir page 60) Chèche bleu ciel et gris

70 ❘ www.babybook.ch


ANGEL Tunique bleue SUNCHILD Bermuda en jean JEAN BOURGET Mocassins en cuir suédé DOLCE & GABBANA (Voir page 66) Chèche rouge Bracelets fantaisie

www.babybook.ch ❘ 71


72 ❘ www.babybook.ch


www.babybook.ch ❘ 73


74 ❘ www.babybook.ch


www.babybook.ch ❘ 75


ILONA CELESTE



Robe bleue imprimée CATIMINI Spartiates argentées MOD8 Chèche bleu ciel et gris Bijoux argent et fantaisie

76 ❘ www.babybook.ch


MINH AN  Robe en mousseline de soie bleue JUNIOR GAULTIER Spartiates POM D’API (Voir page 72) Chèche jaune

KIM LI



Robe brodée et boléro LANVIN PETITE Chèche gris Bracelet argent

www.babybook.ch ❘ 77


78 ❘ www.babybook.ch


DIEGO Chemise imprimée DOLCE & GABBANA Bermuda DOLCE & GABBANA Espadrilles MOD8 Chèche vert

www.babybook.ch ❘ 79


EMMA  Robe dorée I PINCO PALLINO Sandales blanches CYRILLUS (Voir page 74) Chèche blanc

80 ❘ www.babybook.ch


KINGSTON Chemisette DOLCE & GABBANA Pantalon beige BURBERRY Tarbouche en feutre rouge

www.babybook.ch â?˜ 81


82 ❘ www.babybook.ch


DIEGO Tunique camel CYRILLUS Short sarouel en jean DIESEL Ceinture TOMMY HILFIGER Mocassins CYRILLUS Chèche bleu ciel et gris

ANGEL Débardeur DPAM Veston en jean brut JUNIOR GAULTIER Jean à coutures retournées JUNIOR GAULTIER Chaussons CYRILLUS

www.babybook.ch ❘ 83


MAELLE  Robe en voile verte IL GUFO Jupon KENZO KIDS Pantalon legging en crépon et foulard vert SUNCHILD Sandales camel POM D’API Collier fantaisie

84 ❘ www.babybook.ch


AYLEEN Robe jaune à sequins LILI GAUFRETTE Bottines en cuir souple PEZPZ EASY PEASY (Voir page 88) Chèche violet Bijoux argent

www.babybook.ch ❘ 85


KIM LI Combinaison sarouel imprimée JUNIOR GAULTIER Chèche bleu Babouches blanches Bijoux

86 ❘ www.babybook.ch


EMMA Tunique imprimée DERHY KIDS Sarouel en jean PAUL SMITH JUNIOR Sandales blanches CAMPER (Voir page 88) Chèche bleu ciel et gris Bijoux en argent

www.babybook.ch ❘ 87


88 ❘ www.babybook.ch


ILONA CELESTE Chemise imprimée BAKKER MADE WITH LOVE Jupe en jean LACOSTE Chaussons argentés EZPZ EASY PEASY Chèche blanc et bijoux

www.babybook.ch ❘ 89


DIEGO Chemise en lin bleu marine TARTINE & CHOCOLAT Bermuda et ceinture  TOMMY HILFIGER Chaussures en cuir  DOLCE & GABBANA Chèche noir

ILONA CELESTE Robe tunique coton et soie  CYRILLUS Sandales en cuir MOMINO Chèche blanc

90 ❘ www.babybook.ch


AYLEEN Robe en tulle blanc TARTINE ET CHOCOLAT ornée par Swarovski Elements Nu-pieds ARMANI Head band fantaisie

www.babybook.ch ❘ 91


VIS MON CASTING DANS LES COULISSES DU PLUS GRAND CASTING ENFANT D'EUROPE 9 novembre 2012, 1750 enfants se présentent aux presélections lors du salon Les Automnales.»

Eh ben, heureusement que maman m’a fait lever tôt!

Certains font preuve d’un grand professionalisme ! Je sais qu’il faut souffrir pour être belle, mais là quand même, ça TIIIIIRE !

Moi, je commence déjà à apprendre à signer des autographes, on sait jamais !

Patron, une double limonade !!

Oh lala, le stress !!

D’autres cherchent un peu de zenitude intérieure...

90 92 ❘ www.babybook.ch

Et puis il y a ceux qui se la coulent douce !


UNE PETITE PAUSE... ...et on se remet en selle !

Les enfants font tout pour faire partie des sélectionnés... Je joue à fond ma carte charme !

Si je suis pas pris, je fais tomber ce projecteur !

On a aussi retrouvé des sosies non-officiels ! Moi j’ai pris une mascotte en otage !

Z’avez pas vu Milou ?

Poupou pidou !

Mais la vraie star ici, c’est lui ! WO

OF

!

King of Pop !!

www.babybook.ch ❘ 93 91


Samedi 2 Février 2013, il aurait fallu bien plus que de la neige pour décourager les 150 candidats retenus de se rendre au cinéma de la station de Verbier Saint Bernard pour la grande finale!

Encore un passage par la case coiffeur...

Hey oui, Bouclettes Power!

...et c’est reparti pour un tour de shooting photos!

Hey, il est pas mal le photographe!

92 ❘ www.babybook.ch 94

Attends t’as un petit truc sur le nez!


Et cette fois-ci, la star n’est plus en peluche!

Le moment tant redouté des questions du jury!

Vas-y papa, sois pas timide, réponds aux questions!

Vous croyez qu’on leur fait peur?

Haha, j’en ai repéré un!

En tout cas certains ne sont pas encore remis!

Pfiou! Moi, ça m’a lessivé!

Puis c’est enfin le moment des résultats, partagé entre déception...

...et joie!

93 www.babybook.ch ❘ 95


17 mars 2013, 5h45, les 10 gagnants du casting s’envolent pour Marrakech.

Pas encore partie et je fais déjà un jetlag!

Ce n’est pas ici qu’il risque d’y avoir de la neige... ...ni des Saint Bernards!

Derniers petits préparatifs pour rentrer dans l’ambiance...

Comment peut-on attraper un rhume ici?!

94 96 ❘ www.babybook.ch


Et c’est parti pour les milles et une nuits!

Viens, on s’fait la malle!

Aprés l’arroseur arrosé, les photographes photographiées!

C’est de la camelote ce tapis volant!

Petite photo de groupe avant le départ!

J’arrive pas à le faire décoller!

Remerciements : Pour leur participation au casting: Emmanuel de Brantes, Cristina Cordula, Olivier Ribardière aux Photographes: Joel Horisberger, Susana et Augusto Goncalves, Daniele Dangelo, Alban Niehroz (video), à l’Académie de Coiffure de Genève, Palexpo Genève, le cinéma de Verbier et la destination Verbier-St Bernard Pour leur participation au shooting: Angel, Ayleen, Diego, Emma, Ilona Céleste, Kim Li, Kingston, Maelle, Minh An et leur famille, Olivier Ribardière (photographe), Yann Dannic (video), Arnaud Sol Dourdin (maquillage), Chloé Jacquet (assistante technique), Hana Darkaoui, Tricosa (à Genève), Le groupe Children Worldwide Fashion, Le groupe Zannier, Kidding, Tom & Drew Boys, Univers Presse, le village Club Med “La Palmeraie” de Marrakech et l’Office National Marocain du Tourisme L’équipe Babybook: Claire, Vanessa, Lisa, Laëtitia, Laura, David, Aurélia, Christel, Laurence, Marie, Florian et Richard Aux enfants et leur famille venus de toute la Suisse et au-delà de nos frontières.

www.babybook.ch ❘ 95 97


LES COLLECTIONS Baby & Kids PRINTEMPS-ÉTÉ 2013

98 ❘ www.babybook.ch


MONNALISA

www.monnalisa.eu www.babybook.ch ❘ 99


BOSS

100 â?˜ www.babybook.ch

www.hugoboss.com


&

1

Cet été, rayures horizontales et petits pois arrivent vainqueurs ex-æquo sur le podium des imprimés ! Alors, à vous de les départager…

3

2

4

6

5

9

7

8

1 - Il Gufo – Grenouillère en jersey – www.ilgufo.it 2 - Lili Gaufrette – Robe en percale – www.liligaufrette.com 3 - Billieblush – Sac bandoulière – www.atelierdecourcelles.com 4 - Zadig&Voltaire – T-shirt col tunisien – www.zadig-et-voltaire.com 5 - Paul Smith Junior – Ensemble imprimé – www.paulsmith.co.uk

6 - United Colors of Benetton Kids – Pantalon – www.benetton.com 7 - Boss – T-shirt manches longues en coton – www.hugoboss.com 8 - Little Marc Jacobs – Bottes Wellington en caoutchouc – www.marcjacobs.com 9 - Paul Smith Junior – Chemise – www.paulsmith.co.uk

www.babybook.ch ❘ 101


SONIA RYKIEL

102 ❘ www.babybook.ch

www.soniarykiel.com


1

3

2

5 4

7 6

© Gucci

8

9

1 - Elias&Grace – Daisy Top Miller – www.eliasandgrace.com 2 - Boss – Bonnet en coton – www.hugoboss.com 3 - Ronnie Kay – Gilet en maille – www.ronniekay.it 4 - Catimini – Robe boule – www.catimini.com 5 - Chevignon – Chemise en jean – www.chevignonkids.es

6 - Billieblush – Combishort en jersey – www.atelierdecourcelles.com 7 - Silvian Heach – Short rayé – www.silvianheach.it 8 - Geox – Tennis Kiwi Boy – www.geox.com 9 - Ikks Junior – Ensemble marin – www.ikks.com

www.babybook.ch ❘ 103


MINI RODINI

104 ❘ www.babybook.ch

www.minirodini.com


CARTON JAUNE Soleil, tournesol, poussin, citron … Décliné dans toutes ses nuances, le jaune sera au zénith cet été ! De quoi faire le plein de dynamisme et de bonne humeur… 2

3 1

4

6

5

8 7

9

1 - Bakker Made With Love – Combishort – www.bakkermadewithlove.com 2 - Philipp Plein Kids – T-shirt manches courtes Tailor – wwww.philipp-plein.com 3 - Popecha – Bloomer Adele Tamaric soie et coton – www.popecha.com 4 - Little Marc Jacobs – Robe asymétrique jersey coton www.atelierdecourcelles.com

5 - Pom d’Api – Sandales Yapo Back Cross, Horsy Mustang – www.pomdapi.fr 6 - Chipie Kids – Ceinture en toile – www.chipie.fr 7 - Chipie Kids – Short en jean – www.chipie.fr 8 - Dondup – Pantalon – www.altanaspa.com 9 - Chipie Kids – Ballerines – www.chipie.fr

www.babybook.ch ❘ 105


LITTLE MARC JACOBS 

106 ❘ www.babybook.ch

www.marcjacobs.com


1

3 2

5

4

6

7

9

8 1 - Guess – Jupe en jean délavé – www.guess.com 2 - United Colors of Benetton Kids – Top vichy – www.benetton.com 3 - Chloé – Robe jersey coton modal – www.atelierdecourcelles.com 4 - Lili Gaufrette – Tricot – www.liligaufrette.com 5 - Fiorucci Youngwear – Legging – www.fiorucci.it

6 - Dkny – Pantalon délavé – www.atelierdecourcelles.com 7 - Geox – Sandales Aloha – www.geox.com 8 - Catimini – Pantacourt gabardine – www.catimini.com 9 - Santoni – Ballerines – www.santonishoes.com

www.babybook.ch ❘ 107


GUCCI KIDS

108 ❘ www.babybook.ch

www.gucci.com


1

Romantiques, champêtres ou exotiques, les bouquets fleurissent dans le dressing des tout-petits ! Quoi de plus approprié que de jolies fleurs pour célébrer le printemps ?

2

3 4

7

6

© Gucci

5

1 - Young Versace – Ensemble Flowerflage et T-shirt – www.versace.com 2 - Junior Gaultier – Cardigan en maille extensible – www.jeanpaulgaultier.com 3 - Ikks Junior – Chemise en percale vichy imprimée – www.ikks.com 4 - 3 Pommes – Robe bain de soleil en percale – www.3pommes.com

8

5 - Sergent Major – Bermuda à fleurs – www.sergent-major.com 6 - Chipie Kids – Jupe – www.chipie.fr 7 - Ikks Junior – Panier en paille – www.ikks.com 8 - Chipie Kids – Tennis – www.chipie.fr

www.babybook.ch ❘ 109


MIMISOL

110 ❘ www.babybook.ch

www.mimisol.com


1 2

3 5

4

6

7

8

1 - Kenzo Kids – Robe – www.kenzo.com 2 - Junior Gaultier – Serre-tête – www.jeanpaulgaultier.com 3 - Lili Gaufrette – Robe en viscose – www.liligaufrette.com 4 - Richmond Jr – Robe – www.johnrichmond.com

5 - Sisley Young – Combinaison liberty – www.sisleyoung.com 6 - United Colors of Benetton Kids – Robe bain de soleil – www.benetton.com 7 - Swarovski Elements – Robe Baby CZ – www.swarovski-elements.com 8 - Pom d’Api – Sandales Yapo Rivet Flowers Estevia, multi vernis fluo – www.pomdapi.fr

www.babybook.ch ❘ 111


ARMANI

112 ❘ www.babybook.ch

www.armani.com


1

2

Présentes depuis quelques saisons déjà, les teintes flashy n’ont pas dit leur dernier mot ! Rose fuchsia, bleu turquoise, orange sanguine ou vert émeraude s’affichent fièrement pour un effet vitaminé !

3

6 5

4

7

1 - Absorba – Pantalon Confetti en gabardine stretch – www.absorba.fr 2 - Junior Gaultier – Robe en voile crêpe – www.jeanpaulgaultier.com 3 - Sisley Young – Jaquette – www.sisleyoung.com 4 - Minorquines – Chaussures Avarca – www.minorquines.fr

5 - Fiorucci Youngewear – Jupe – www.fiorucci.it 6 - 3 Pommes – Bermuda – www.3.pommes.com 7 - 10 IS – Tennis Ten Velcro, Chino Wash, Royal Blue – www.10-is.com

www.babybook.ch ❘ 113


DKNY

114 â?˜ www.babybook.ch

www.atelierdecourcelles.com


1

2

3

4

6 5

7

1 - Jean Bourget – Jupe droite – www.jeanbourget.com 2 - Paul Smith Junior – Jupe – www.paulsmith.co.uk 3 - Billieblush – Robe en voile – www.atelierdecourcelles.com 4 - Aston Martin – Blouson cuir orange – www.astonmartinracingstore.com

5 - Fiorucci – Jupon – www.fiorucci.it 6 - Lacoste – Pantalon – www.lacoste.com 7 - Santoni – Sandales vernies – www.santonishoes.com

www.babybook.ch ❘ 115


JOHN GALLIANO KIDS 

116 ❘ www.babybook.ch

www.johngalliano.com


SURF in HAWAÏ 1

Fleurs tropicales, planches de surf, tie and dye et palmiers : la tendance hawaïenne déferle comme une lame de fond sur la mode estivale ! 4 2

3

6

5

7

1 - Junior Gaultier – Chapeau en paille – www.jeanpaulgaultier.com 2 - Catimini – Robe en voile de coton – www.catimini.com 3 - Lacoste – Polo imprimé – www.lacoste.com 4 - Ronnie Kay – T-shirt en coton – www.ronniekay.it

5 - Junior Gaultier – Chemise – www.jeanpaulgaultier.com 6 - Levi’s Kids – Pantalon jean beige – www.levi.com 7 - Lacoste – Combishort – www.lacoste.com

www.babybook.ch ❘ 117


LACOSTE

118 ❘ www.babybook.ch

www.lacoste.com


1

2

3

4

5

6

7

1 - Paul Smith Junior – Chemise rayée tie and dye – www.paulsmith.co.uk 2 - Catimini – Foulard – www.catimini.com 3 - 3 Pommes – Robe tie and dye – www.3pommes.com 4 - Junior Gaultier – Top – www.jeanpaulgaultier.com

5 - Jean Bourget – Top en jersey – www.jeanbourget.com 6 - Catimini – T-shirt en jersey – www.catimini.com 7 - Dolce & Gabbana – Sandales croisées – www.dolcegabbana.com

www.babybook.ch ❘ 119


LE TEMPS DES CERISES | JAPAN RAGS  www.letempsdescerisesjeans.com

120 ❘ www.babybook.ch


2 1

Laissez un message Cette saison, s’habiller est prétexte à communiquer ! Messages stylisés et dessins figuratifs s’invitent au cœur des collections, entre humour et tendresse…

5

4

3

6

1 - T-shirt T-shops – T-shirt Love Me – www.t-shirtt-shops.com 2 - Little Marc Jacobs – Body en jersey, bonnet et bavoir – www.marcjacobs.com 3 - Diesel – Sweat Stife – www.diesel.com 4 - Ronnie Kay – T-shirt en coton – www.ronniekay.it

7

5 - Diesel – T-shirt Tuluy – www.diesel.com 6 - Little Marc Jacobs – Débardeur en jersey – www.marcjacobs.com 7 - Levi’s Kids – Jean brut 501 – www.levi.com

www.babybook.ch ❘ 121


S.OLIVER 

122 ❘ www.babybook.ch

www.soliver.de


2 1

3

4

6

5

1 - Jean Bourget – T-shirt – www.jeanbourget.com 2 - Bellerose – Sweat Argan – www.bellerose.be 3 - Ronnie Kay – T-shirt en coton – www.ronniekay.it

4 - Fiorucci Youngewear – Robe – www.fiorucci.it 5 - Gant Kids – Bermuda Boy Classic Chino vert d’eau – www.gant.com 6 - IKKS Junior – T-shirt en jersey et bermuda – www.ikks.com

www.babybook.ch ❘ 123


BABY DIOR 

124 ❘ www.babybook.ch

www.dior.com


Broderies précieuses

1

Matières nobles et détails précieux sont à l’honneur cette saison ! Déclinés dans les teintes pastel, dentelles fines, guipures et broderies rehaussent les robes des petites filles qui se transforment, le temps d’un rêve, en princesses…

3 2

4

5

6

7 9 8

1 - Billieblush – Robe coton en broderie anglaise – www.atelierdecourcelles.com 2 - Dkny – Blouse en dentelle rose pâle – www.atelierdecourcelles.com 3 - Miss Blumarine – Robe ornée de dentelles et détails précieux par SWAROVSKI ELEMENTS – www.swarovski-elements.com 4 - Il Gufo – Top sans manches en dentelle et pantalon assorti – www.ilgufo.it

5 - Dolce & Gabbana – Robe en dentelle et soie ivoire – www.dolcegabbana.com 6 - Tartine et Chocolat – Robe rose ajourée – www.tartine-et-chocolat.fr 7 - Kenzo Kids – Robe rose brodée, boutonnière sur le plastron – www.kenzo.com 8 - Lanvin Petite – Ballerines brodées strass – www.lanvin.com 9 - Il Gufo – Robe ajourée en broderie anglaise et doublure en voile bleu – www.ilgufo.it

www.babybook.ch ❘ 125


ILLUDIA 

126 ❘ www.babybook.ch

www.illudia.it


ETHICAL FASHION

1

Un voyage confortable dans le monde de la mode et de ses richesses… venus d’Europe, d’Asie ou d’Amérique Latine, lin et coton 100% naturel offre un zest de fraîcheur à vos enfants cet été!

2

3

4

5

8

9

6

11

10

7

1 - BAO – Tunique ADELE 23 – www.habit-bao.com 2 - Atila 4 Child – Sarouel bébé poudre – www.atila4child.com 3 - Coop Naturaline – Coop Naturaline Minikids Boys T-Shirt and Bermudas – www.coop.ch/naturaline 4 - Macarons – Combinaison Olvio – www.macarons-group.com 5 - Canobio – Amalia blouse nœuds – www.canobio.fr 6 - Hibu – T-shirt fait main – www.hibu.it

7 - Pop up shop – Combinaison short gris foncé – www.popupshop.net 8 - New Generals – Débardeur Beetle Grand – www.newgenerals.com 9 - Coop Naturaline – Coop Naturaline Minikids Girls T-Shirt and Shorts www.coop.ch/naturaline 10 - 120% Lino – Bermuda en lin – www.120percento.com 11 - Dis une couleur – Veste Zonzon Green – www.disunecouleur.com

www.babybook.ch ❘ 127


MR. LENOIR 

128 ❘ www.babybook.ch




www.mrlenoir.com

www.babybook.ch â?˜ 129


SHOPPING

BEAUTÉ

2

3

1

6 4 5

8

9

7

1 - Estée Lauder - Pure Color Five Color Eyeshadow, Batik Sun – www.esteelauder.ch 2 - Roger & Gallet - Eau des Bienfaits – www.roger-gallet.com 3 - Chanel - Rouge Coco Shine – www.chanel.com 4 - Clarins - Huile Corps Irisée Splendours – www.clarins.ch

130 ❘ www.babybook.ch

5 - Maybelline - Poudre Dream Sun Triple Bronzing – www.maybelline.ch 6 - L’Occitane - Eau Spontanée, Cologne Fraîche – ch.loccitane.com 7 - Hermès - Eau de Parfum Jour d’Hermès – www.hermes.com 8 & 9 - L’Oréal - Vernis Color Riche, Blue Reef et Lush Tangerine – www.lorealparis.ch


13

SHOPPING

10 11 12

15

16

14

17

10 & 11 - Chanel - Mascaras Inimitable Waterproof, Lime Light et Aqua Blue – www.chanel.com 12 - Essie - Vernis à ongles, Virgin Orchid et Turquoise and Caicos – www.essie.ch 13 - Clarins – Lisse Minute Baume Cristal, Crystal Berry – www.clarins.ch 14 - Vichy – Soin Normaderm Hyaluspot – www.vichy.ch 15 - Lush – Savon à la coupe parfumé citron Pulpédélik – www.lush-shop.ch

18

19

16 - Weleda - Gamme de soins capillaires bio – www.weleda.ch 17 - Thierry Mugler - Eaux de Toilette Aqua Chic – www.mugler.com 18 - Nivea - Douche de Soin Frangipani & Oil – www.nivea.ch 19 - Max Factor - Ombre à paupières Max Colour Effect Dip-In, Vibrant Turquoise www.maxfactor.ch

www.babybook.ch ❘ 131


2

SHOPPING

BEAUTÉ

3 1

4 5

6

7

9 8

1 - L’Oréal - Gomme coiffante aérienne Studio Line Matt & Messy – www.lorealparis.ch 2 - Couleur Caramel - Rouge à lèvres mat, certifié bio, Bikini – www.couleur-caramel.com 3 - Clarins - Double Sérum, traitement anti-âge – www.clarins.ch 4 - L’Oréal - Spray coiffant Elnett Satin Vapo-Volume – www.lorealparis.ch

132 ❘ www.babybook.ch

5 - Maybelline - Eye Studio Diamond Glow, Forest Drama – www.gemey-maybelline.com 6 - René Furterer - Gamme de soins capillaires Lissea – www.renefurterer.com 7 - Avène - Crème Sérénage, uniformisante nutri-redensifiante SPF 20 – www.avene.ch 8 - The Body Shop - All-in-One BB Cream – www.the-body-shop.ch 9 - Nivea - BB Cream 5-in-1 Limited Edition SPF – www.nivea.ch


11

12

SHOPPING

10

14 16 15

13

18

17

10 - Garnier - Déodorant minéral Clean Sensation 48h Roll-On – www.garnier.ch 11 - Clarins - Splendours Palette Yeux Ombres & Liner – www.clarins.ch 12 - Mavalia - Crème multivitaminée hydratante et protectrice 13 - Estée Lauder - Advanced Night Repair Eye Serum – www.esteelauder.ch 14 - Covergirl - Ombre à paupières Intense Shadowblast, Extreme Green – www.covergirl.ch

15 - La Prairie - Cellular Power Serum – www.laprairie.com 16 - Klorane - Shampooing Bébé Doux Démêlant – www.klorane.ch 17 - Coop - Talc en stick My Baby – www.coop.ch 18 - L’Oréal - Soin MenExpert Vita Lift5 – www.lorealparis.ch

www.babybook.ch ❘ 133


2

SHOPPING

BIJOUX 1

3 4

5

7 6

8 10

9

1 - Miu Miu - Lunettes de soleil « Noir » en daim rose – www.miumiu.com 2 - Swatch - Montre « Irony Chrono » Silverish – www.swatch.com 3 - Delance - Montre « Violet » – www.delance.com 4 - Cartier - Bracelet « Juste un Clou » en or gris et diamants – www.cartier.com 5 - Christofle - Bracelet multi-rangs « Madison Style » – www.christofle.com

134 ❘ www.babybook.ch

6 - Mellow Yellow - Sac « Namiki » rose clair – www.mellowyellow.fr 7 - Louis Vuitton - Bijou de sac « Fleur d’Epi» – www.louisvuitton.fr 8 - Louis Vuitton - Porte-monnaie rose vernis « Zippy Coin Purse » – www.louisvuitton.fr 9 - Very Sisters - Bracelet cuir et plaqué or rose, coloris nude – www.verysisters.com 10 - Dolce & Gabbana - Lunettes de soleil beige et gold – www.dolcegabbana.com


13 11

SHOPPING

12

14 16 15

17 18

19 21

20

22

11 - Swarovski - Collier multi-chaînes et cristaux « Tropical » – www.swarovski.com 12 - Diesel - Sac « Dafné » – www.diesel.com 13 - Prada - Lunettes de soleil « Parallel Universes » écaille et rose – www.prada.com 14 et 15 - Pandora - Bague et bracelet «Fleur de cerisier » en argent massif – www.pandora.net 16 - Hublot - Montre « Big Bang Boa Bang» – www.hublot.com

17 - Charriol - Montre « St-Tropez Seashells » – www.charriol.com 18 - Emporio Armani - Lunettes de soleil jaunes – www.armani.com 19 et 20 - Esprit - Bracelet, chaîne et pendentif pacific turquoise - www.esprit.com 21 - Lancel - Sac « Premier Flirt » en cuir grainé lilas – www.lancel.com 22 - Secrid - Porte-cartes « Miniwallet » Taupe Snake – www.secrid.ch

www.babybook.ch ❘ 135


www.pincopallino.it Rivista ADV_02-05-2013.indd 1

02/05/13 13.54


4

b ab Y bo o K - K I DS Fa ShI o N MAG AZ INE

Frühjahr-Sommer 2013

h a Lb j Äh r LI C h e r S C h e I N eN D e Z e I T S C hr I FT

®

Frühjahr – Sommer 2013

GeSeLLSChaFT Stringtanga mit 10 jahren: kontroverse Unterwäsche

INTerVIeW

DjIbrIL CISSé „Stolzer Pate des Castings 2014“

CaSTING

moDe

60 Seiten für Kinder von 0-12 jahren

aNmeLDuNG auf www.babybook.ch

l a n

o i t nanique

CHF 15.-

e aléma n i az de &

an g m o a R

Médition

www.babybook.ch ❘ 137


CULTURE

IL N’Y A PAS D’ÂGE POUR CULTIVER SON JARDIN A l’heure de booker les stages d’été et les activités de la rentrée prochaine, quelle place donner à la culture dans l’emploi du temps de nos enfant? Quelques conseils pour trouver les bonnes activités et éviter les excès. « La réflexion, le langage sont des qualités spécifiquement humaines, rappelle Philippe Jeammet, pédopsychiatre. Les échanges et la communication nous offre une représentation sociale, une sorte de miroir pour nous voir, pour nous comprendre. Le premier miroir, celui qui nous donne une identité, est le regard des parents. Le deuxième, c’est la culture qui nous l’apporte en donnant du sens à la représentation de nous-même, dans un monde qui devient alors intelligible. » Elle permet à chacun de comprendre, de choisir et d›être acteur de sa propre vie. Et surtout de grandir dans la différence. Les passeurs que sont les parents vont tous transmettre à leur descendance un trésor culturel différent qu›ils ne peuvent pas trouver seuls. C’est la base d’une éducation riche et diversifiée. En réponse à la crise, les familles se ruent au cinéma et dans les musées qui n’ont jamais été aussi fréquentés. La culture serait-elle le rempart contre la morosité ambiante? Les parents s›investissent de plus en plus dans ce complément éducatif qui devient aujourd’hui une préoccupation au même titre que les résultats scolaires. Une façon de donner à leur progéniture un sens des priorités et du beau souvent écornés par la multiplication des sources de communication et d›information. Retour donc aux valeurs sûres de la culture : la littérature, la peinture, le cinéma, du théâtre, la sculpture, la photographie... A chacun sa passion. Le monde bouge à la vitesse 2.0, un rythme que suivent sans s›essouffler les enfants aujourd›hui hyper connec-

138 ❘ www.babybook.ch

tés, mais il faut savoir arrêter le temps pour comprendre la marche du monde. Pour cela, il leur faut des références et des connaissances qu›ils pourront trouver dans les bases culturelles de la société qui les entoure. Alors stop! Il est l’heure de poser les fondements d’une éducation solide et diversifiée. On coupe les ordinateurs, les téléphones et autres tablettes et on prend un moment pour penser, observer, réfléchir. Comment nos enfants pourront décrypter le futur et par exemple, aborder les questions d’environnement sans un minimum de connaissances scientifiques? Comment peuvent-ils imaginer leur avenir professionnel sans aborder les nouvelles donnes économiques et sociales avec lesquelles ils vont évoluer?

Poser ainsi l’idée et séduisante et tout le monde adhère mais, on le sait dans les faits faire de nos enfants des rats de bibliothèques ou des mélomanes avertis relèvent plutôt du parcours du combattant. A nous parents de définir les priorités et tenir bon sur les valeurs et les pratiques qui nous paraissent non négociables. Cela passe inévitablement par la frustration et une certaine discipline, c’est à dire des heures de gammes en grimaçant ou de lecture en soufflant de désespoir. Nos enfants ne nous remercieront jamais de ce qui pour eux s’apparente à la torture, mais au bout du compte, ils seront toujours fiers et satisfaits de maîtriser une discipline artistique. Chez les plus jeunes comme chez les adolescents, refus et crise de nerfs sont inévitables, elles font partie des


Et pour faciliter l’acceptation des cours, il est toujours préférable d’organiser en famille des sorties culturelles. Le cinéma, pas trop compliqué, les concerts plutôt sympa si le choix est bon, le théâtre idem et les musées offrent aujourd’hui de plus en plus d’atelier pour appréhender en douceur les expositions. En gros la culture s’est aussi adaptée à notre rythme de vie, elle n’est plus ce champ de connaissances arides où les vocations refusent de pousser. Au contraire, grâce aux

efforts réalisés par les organismes culturels pour capter le jeune public, les enfants apprécient de plus en plus ses activités qui font appel à leur réflexion et à leur personnalité propre. La culture ne doit pas être là pour les formater ou les modeler, mais bien pour les aider à grandir. Sans parler du « gavage », qui transforme le temps libre en parcours du combattant culturel. Attention à ne pas vous transformer pour devenir comme ces nouvelles familles de super-héros. Encore plus forts que les Indestructibles, voici les Hyper-parents et leur descendance les Hyper-enfants. Depuis la conception, rien n’est laissé au hasard dans ses familles où toutes les capacités doivent être détectées et développées. Au contraire, tout est mis en place pour assurer la réussite de ces petits : suivi scolaire sans faille, entraînement sportif ou éveil artistique. GI Jojo et GI Jeannette sont forcément doués pour quelque chose, peut-être pour tout, il ne s’agirait pas de passer à côté de leur destin, alors en avant, marche! Au fond, la majorité des parents savent qu’une gestion excessive de la vie de leurs enfants est totalement absurde. Pourtant, il est difficile de ne pas se laisser influencer par cette tendance de la compétition à tout va qui rend les parents forcément responsables des échecs de leurs enfants. De leur côté, ces derniers n’échapperont pas à la culpabilité de ne pas être à la hauteur des attentes de super-papa et supermaman. Un cercle vicieux de plus en plus remis en cause. En Amérique du Nord, certaine villes ont institué des

journées durant lesquelles il est interdit de faire ses devoirs ou de se rendre à une activité extrascolaire! Ecole et associations diverses sont bien sûr de mèche, et ce jour là, la vie semble prendre le cours d’un long fleuve tranquille. Les parents se détendent et les enfants arrêtent de courir de leçons de musique en cours de langue. « Oh ma chère! Je vais être en retard! » gémit le lapin d’Alice. Une réplique de conte qui fait désormais partie du quotidien de bien des enfants. Au gousset géant du lapin blanc combien de minutes à ne rien faire? Trop peu. Une étude de l’université du Michigan a montré que depuis les années 1970, le temps libre des petits Américains s’était réduit de douze heures par semaine, toutes remplacées par des activités extrascolaires. Sans doute parce qu›ils ont chargé leurs rejetons des emploi du temps les plus lourds du monde, les Américains commencent à réfléchir aux vertus de l’ennui. Avant tout pour grandir et se développer, les enfants ont besoin de temps et d’espace. De souffler, traîner, jouer, dérailler, échouer, rêver, s’embêter. Il faut laisser les enfants s’ennuyer et il devient urgent d’appliquer cette règle que l’on entend mais rejette depuis des années. Et laissez ses enfants tranquilles, cela veut aussi dire un peu de repos pour soi!

CULTURE

moyens d’affirmation par rapport à l’univers des adultes. Anne, 38 ans, maman de deux enfants de 14 et 12 ans continue à imposer la régularité dans la pratiques des activités extra-scolaire avec plus ou moins de succès. « Le contrat de base à la maison, c’est une activité artistique plus un sport et lecture pour tous. Pour mon aîné, l’apprentissage de la guitare a révélé une vraie passion, j’ose à peine avouer à mes amis que je dois parfois lui demander d’arrêter de répéter... Il se lève plus tôt le matin pour jouer, fait partie de deux groupes différents et je n’ai jamais eu besoin de le pousser. Plutôt positif, mais revers de la médaille, il n’a pas le temps de lire! Un ouvrage en sept mois d’école, tandis que sa petite soeur enchaîne les soeurs Brontë à vitesse grand V! Elle, de son côté m’a fait multiplier les départs ratés en piano, guitare sèche, guitare électrique avant de trouver son bonheur dans le dessin mais aujourd’hui elle veut recommencer le piano... Plus girouette impossible, mais j’ai bien dû admettre qu’il était difficile de forcer un enfant qui n’a pas un minimum d’envie de s’investir dans une activité culturelle. »

Verena Schulzter

STOP ! Aujourd’hui, dans le monde de l’enfance, la compétition se cache partout des premiers pas aux premiers stages professionnels. Les enfants sont entourés, stimulés, coachés. Leurs emplois du temps sont dignes des plus busy des businessmen pour mener à bien une véritable course à la réussite. Il faut approcher la perfection à l’école, en sport, en musique... Une dérive que dénonce Carl Honoré, journaliste entre autres à l’Economist, au National Post et à l’Observer. A la pointe d’un mouvement qui se développe, il remet en cause les excès d’une éducation qui sous prétexte d›exploiter les incroyables capacités des petits leur vole tout simplement une part d›enfance.

L›écrivain rappelle qu›au XVIIIe siècle, Mozart mit à la mode les jeunes prodiges et de nombreux européens commencèrent à vouloir transformer leur progéniture en petits génies. Cette tendance à vouloir les pousser au maximum de leurs possibilités ne date donc pas d›hier, mais les choses semblent de plus en plus s›inverser. Il est temps de s›inspirer du credo de l›auteur : « Il faut donner simultanément aux enfants non seulement une structure et des conseils, mais aussi une liberté comparable à celle qu›ils trouveraient au pays de Peter Pan. » Retour au paradis perdu. Carl Honoré, « Laissez les enfants tranquilles », Marabout.

www.babybook.ch ❘ 139


CULTURE

EPIC : LA BATAILLE DU ROYAUME SECRET Réalisateur: Chris Wedge Avec les voix originales de: Josh Hutcherson, Amanda Seyfried, Colin Farell, Jason Sudeikis, Beyoncé Knowles, Johnny Knoxville

Les créateurs de L’Age de Glace et de Rio s’apprêtent à nous révéler un monde secret incroyable, à travers leur nouvelle comédie d’action en 3D.

Sortie au cinéma le 22 mai 2013

EPIC : LA BATAILLE DU ROYAUME SECRET est l’histoire d’une guerre insoupçonnable qui fait rage autour de nous. Lorsqu’une adolescente se retrouve plongée par magie dans cet univers caché, elle doit s’allier à un groupe improbable de personnages singuliers et pleins d’humour afin de sauver leur monde... et le nôtre. www.epicmovie.ch

MOI, MOCHE ET MÉCHANT 2 (3D)

MONSTERS UNIVERSITY

Réalisateur : Chris Renaud, Pierre Coffin Avec les voix originales de: Steve Carell, Kristen Wiig, Miranda Cosgrove, Russell Brand

Réalisateur: Dan Scanlon Avec les voix originales de: Billy Crystal, John Goodman, Steve Buscemi

Le super méchant Gru et ses sbires les Minions sont de retour! Le premier volet de «Moi, Moche Et Méchant» s’est imposé comme LA surprise de l’année 2010 avec un succès remarquable totalisant plus de 300’000 entrées et classé pendant 5 semaines à la 1ère place du box-office en Suisse. Les mignonnes petites créatures jaunes sont devenues les icones de cette première production à succès des Illumination Studios. Fieffé gredin, Gru est confronté à de nouveaux adversaires, mais les charmants Minions et les trois adorables orphelins sont à nouveau de la partie. Un nouveau film d’animation et d’aventure pour petits et grands!

Bob Razowski dit « Bob » et Jacques Sullivent dit « Sulli » sont inséparables, mais cela n’a pas toujours été le cas. Quand ils se sont rencontrés, ces deux monstres très différents se sont tout de suite détestés. MONSTRES ACADEMY révèle comment Bob et Sulli ont réussi à surmonter leurs différences pour devenir les meilleurs amis du monde.Ce nouveau film d’animation Disney.Pixar est réalisé par Dan Scanlon (CARS, « Martin et la lumière fantôme », « Tracy ») et produit par Kori Rae (LÀ-HAUT, LES INDESTRUCTIBLES, MONSTRES & Cie). Le film sera sur les écrans américains le 21 juin 2013 et en Suisse romande le 10 juillet en Disney Digital 3D™ dans les salles équipées.

www.DespicableMe2.ch

www.disney.ch

Sortie au cinéma le 26 juin 2013

Sortie au cinéma le 10 juillet 2013

www.babybook.ch ❘ 141


Rencontrer des jeunes adultes entre 20 et 30 ans ne vous convient pas ? Le langage SMS n’est pas votre tasse de thÊ ?

est fait pour vous !


Sortie au cinéma le 31 juillet 2013

Réalisateur : Raja Gosnell Avec les voix originales de: Neil Patrick Harris, Sophia Vergara

cueillent chaleureusement les nouveaux arrivés en leur sein, sans se douter du danger qui les guette.

Le monde redevient bleu en 2013: le réalisateur Raja Gosnell («LES SCHTROUMPFS», «SCOOBY-DOO») lance les Schtroumpfs dans une nouvelle aventure, cette fois-ci en Europe. Une fois de plus, le méchant sorcier Gargamel tente de nuire aux Schtroumpfs. Pour parvenir à ses fins, il a imaginé de petites créatures – les «Vilains» – qui ressemblent aux Schtroumpfs à s’y méprendre. Nos adorables amis bleus ac-

En 2011, le premier volet du film avait attiré plus d’un quart de million de spectateurs dans les cinémas suisses et a été le highlight incontournable de la belle saison. Avec leur aventure 3D inédite, les Schtroumpfs assurent à nouveau un feu d’artifice de fun et de gags pour toute la famille.

LONE RANGER

TARZAN 3D

Sortie au cinéma le 7 août 2013

Sortie au cinéma le 9 octobre 2013

Réalisateur: Gore Verbinski Acteurs: Johnny Depp, Amie Hammer, Helena Bonham Carter, Barry Pepper

Réalisateur : Reinhard Klooss Avec les voix originales de : Kellan Lutz, Jaime Ray Newman, Spencer Locke, Robert Capron, Mark Deklin, Trevor St. John, Brian Huskey, Edd Osmond

LONE RANGER est un film d’aventure plein d’action et d’humour, qui redonne vie au célèbre héros masqué. Le guerrier indien Tonto (Johnny Depp) y raconte l’histoire fabuleuse qui a transformé le Texas Ranger John Reid (Armie Hammer) en un vengeur masqué luttant contre le crime. Le récit entraîne les spectateurs dans un tourbillon intrépide émaillé de retournements épiques. Entre frictions comiques et complicité, les deux héros dépareillés apprennent à faire équipe pour combattre côte à côte la corruption et la cupidité. Dès 10 ans wwww.disney.ch/lone-ranger

CULTURE

LES SCHTROUMPFS 2

www.smurfhappens.com

Tarzan est le fils d’aristocrates anglais qui ont été débarqués dans la jungle africaine suite à une mutinerie. À la mort de ses parents, Tarzan est recueilli par une tribu de grand singes, les orangs, une espèce inconnue de la science mais qui partage des caractéristiques communes avec les gorilles, les chimpanzés et les premiers hominidés, en particulier une forme primitive de langage. En orang, Tarzan signifie peau blanche, mais son véritable nom est John Clayton III, Lord Greystoke. Ayant dû survivre dans la jungle depuis sa plus tendre enfance, Tarzan montre des capacités physiques supérieures à celles des athlètes du monde civilisé. Il est aussi doté d’un intellect supérieur et il apprend l’anglais seul en utilisant les livres d’images qu’avaient emportés ses parents. Tarzan rencontre des humains (et Jane) pour la première fois alors qu’il est adulte.

www.babybook.ch ❘ 143


LA SUISSE S’AMUSE

2.– 6.10.2013 AVEC

Organisation

Patronage

Partenaires médias


www.facebook.com/suissetoy

Partenaires


CULTURE

BALI S’OCCUPE DE SA PETITE SOEUR

ACOMPTINES DU CHAT ET DE LA SOURIS

LE MONSTRE

A partir de 3 ans

A partir de 3 ans

Auteure: Magdalena Illustrateur: Laurent Richard Editions: Père Castor Flammarion

Illustratrice: Mélanie Combes Editions: Éditions Larousse Collection: Rondes, comptines et ritournelles

Auteure: Nathalie Laurent Illustratrice: Soledad Bravi Editions: l’école des loisirs Collection: Loulou & Cie

Pour aider Papa et Maman, Bali s’occupe de sa petite soeur. Mais ce n’est pas si facile d’être un grand frère!

Huit petites comptines et ritournelles à mimer à l’aide de silhouettes prédécoupées sur chaque couverture. Un puzzle de 16 pièces, que l’enfant doit mémoriser et retrouver les paires. Des illustrations drôles et colorées, spécialement adaptées à l’univers des petits.

Papa et Maman font des travaux, et Bali doit surveiller Léa. Très heureux de cette responsabilité, il le fait avec enthousiasme. Mais voilà, ce n’est pas si simple de s’occuper de sa petite soeur, surtout quand elle a décidé de n’en faire qu’à sa tête! À la fin de la matinée, Bali est épuisé. Heureusement, Papa et Maman ont terminé!

Dès Fr. 5.20

• • • • • • • •

Une petite souris Une souris verte Avec mon masque de souris Les 7 souris de la semaine Un petit chat gris Trois p’tits minous Moustaches, moustachus C’est la mère Michel

Dès Fr. 16.90

MES PREMIÈRES COMPTINES Parution: mai 2013 Illustratrice: Séverine Cordier Editions: Gründ Avec leurs puces sonores qui parlent ou chantent ces recueils sont uniques. Sur chaque page, l’enfant recherche dans l’illustration le petit bouton qui déclenchera la chanson mise en musique. Chaque ouvrage rassemble comptines et refrains incontournables pour éveiller les toutpetits aux mots et au langage et crée des moments de complicité à partager en famille! Une illustration simple et drôle accompagne chaque chanson. En écoutant ou en chantant, le petit peut observer les détails de l’image tout en étant autonome.

Dès Fr. 18.70

146 ❘ www.babybook.ch

De 2 à 4 ans

On a tous une bouche, un nez, mais rarement deux nez. On a deux yeux, mais certainement pas trois. Alors on se demande qui est ce personnage qui a en plus, 4 bras, 6 oreilles, 10 pieds! C’est un monstre mais quel monstre?

Dès Fr. 14.50

MINICROCHE 5 DANS TOUS SES ÉTATS De 2 à 4 ans Auteur compositeur: Marie Henchoz Arrangeur musical: Lee Maddeford Illustratrice: Annick Caretti Editions: Editions LEP Dans ce cinquième album intitulé «Minicroche dans tous ses états», la petite occinelle se montre tour à tour jalouse, en colère, amoureuse ou joyeuse. En grandmaman attentive et malicieuse, Marie Henchoz a observé de près les petits-enfants de sa famille, composant une série de chansons sur le thème des sentiments. De façon ludique et sans tabou, elle nous fait passer du rire aux larmes avec «La boule à zéro», «Nicolas est en pétard», «La fête chez les souris» ou encore «Douce Amélie »

Dès Fr. 24.-

UN BON TROC Auteure: Kathrin Schärer Illustratrice: Lorenz Pauli Editions: Âne Bâté Editions Un bon troc se négocie habilement, mais l’amitié est-elle vraiment une affaire de calcul ?

Dès Fr. 23.50


LA REVANCHE DE LA MOMIE

Auteure: Rachel Boutet Editions: Société des écrivains

A partir de 8 ans

Tobby le raton laveur et sa maman Lucy partent chercher à manger, lorsqu’une poubelle les attire irrésistiblement... Et si ce garde-manger était un piège? Après les oiseaux et les crapauds, Rachel Boutet invite les tout petits à faire connaissance avec les ratons laveurs! Mais quelle aventure attend donc Tobby? L’occasion d’apprendre une nouvelle leçon de vie!

Dès Fr. 9.30

Auteur: Bat Pat Traducteur: Jean-Claude Béhar Editions: Albin Michel Jeunesse Le musée de Fogville expose la momie, vieille de trois mille cinq cents ans, d’une célèbre reine de l’Égypte ancienne : la grand-mère de Toutankhamon en personne! Bat Pat entraîne immédiatement Martin, Léo et Rébecca au musée, pour aller voir la grand-mère millénaire. Mais aucun ne s’attendait à ce qu’elle ouvre les yeux et sorte de son sarcophage!

Dès Fr. 12.40

HISTOIRE SUISSE Auteurs: Grégoire Nappey et Mix & Remix Editions: Editions Loisirs et Pédagogie Quelles sont les origines de la Suisse? Qu’est-ce qui a poussé une poignée de vallées alpines à former l’une des plus anciennes démocraties du monde? Ce livre raconte de manière condensée, claire et accessible l’histoire de la Suisse, depuis la première trace humaine il y a 450’000 ans jusqu’à nos jours. L’ouvrage contient plus de 70 dessins originaux de Mix & Remix et de nombreuses cartes pour suivre l’évolution territoriale du pays.

Dès Fr. 15.-

JE TE PROTÈGE, PETIT LOUP!

LE MANOIR T1 LIAM ET LA CARTE D’ÉTERNITÉ

POWERDUCK Parution: mai 2013 Auteur: Collectif Disney Editions: Glénat Collection: Grandes sagas Disney Super-héros par hasard! Super-gaffeur : ça, oui ! Super-râleur : totalement ! Mais super-héros, ce n’est pas une fonction qu’on penserait attribuer à Donald... Pourtant pas de doute! C’est bien lui qu’on retrouve sous le pseudonyme de PowerDuck, costumé et affublé de super-pouvoirs, chargé de protéger l’espèce humaine… Rien que ça ! Tu te demandes comment cela a pu arriver ? Peut-être un peu par hasard… mais sûrement aussi parce que Donald a du cœur et du courage à revendre ! Pour en avoir la preuve et voir PowerDuck à l’œuvre, dévore vite cette palpitante bande dessinée!

CULTURE

HI, HI, HI! HA, HA, HA!

Dès Fr. 25.-

A partir de 9 ans Auteure: Evelyne Brisou-Pellen Editions: Bayard Après une longue maladie, Liam est envoyé en convalescence au manoir. Mais tout dans cette vieille demeure l’inquiète, à commencer par les autres pensionnaires. Il ne voit qu’une chose à faire : s’enfuir. C’est alors qu’arrive Cléa, une jeune fille de son âge, qui semble avoir de graves problèmes. En cherchant à lui venir en aide, Liam va découvrir la vraie nature du manoir. Et celui-ci recèle des dangers dont il n’a pas la moindre idée…

Dès Fr. 22.50

A partir de 6 ans Série: Les animaux de Lou Parution: juin 2013 Auteure: Mymi Doinet Illustratrice: Mélanie Allag Editions: Nathan En vacances chez leurs grands-parents, Lou et son cousin Tim trouvent un louveteau apeuré. Celui-ci est poursuivi par un berger, persuadé qu’il a voulu dévorer ses moutons. Lou et Tim enquêtent pour prouver l’innocence du petit loup…

Dès Fr. 10.90

www.babybook.ch ❘ 147


SEPTEMBRE MUSICAL 31.08 – 12.09.2013 Philippe Béran Frédéric Chaslin Charles Dutoit Neeme Järvi Yuri Temirkanov

Martha Argerich Lisa Batiashvili Renaud Capuçon Corey Cerovsek Alexandra Conunova Clément Dami Terezie Fialóvá Kirill Gerstein Lilit Grigoryan Paavali Jumppanen Markéta Kubínová Elisabeth Leonskaja Andrea Meláth Roland Muhr Roman Patočka Balint Szabo Daniil Trifonov Cheng Zhang

www.septmus.ch Orchestre de la Suisse Romande Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg Royal Philharmonic Orchestra London Eben Trio Orchestre du Collège de Genève Finale du 25e Concours international de piano Clara Haskil


Auteure: Sandra Heute Editions: First Edition Le soir, le mercredi, le week-end, pendant les vacances ou les goûters d’anniversaire… Les occasions de divertir les enfants sont nombreuses. Pour ne pas manquer d’inspiration, Sandra Heute présente dans cet ouvrage plus de 200 activités, manuelles ou de plein air, pour un enfant seul ou pour un groupe, et ce de 3 à 12 ans. Au fil des saisons, les activités se présentent sous forme de fiches indiquant le nombre de personnes requis, l’âge conseillé, le temps nécessaire, le coût, etc. Des variantes sont également proposées afin de donner de nouvelles idées et d’adapter à votre guise les activités. Toutes les activités imaginées par l’auteur ont fait leurs preuves auprès d’enfants de tous horizons… À vous de jouer !

Dès Fr 18.70

BIG BANG BABY Auteure: Lucie Citharelle Editions: Sokrys Editions Une future mère dépassée par l’intensité des émotions qui la traversent. Autant l’attente du bébé est douce, autant l’arrivée du bébé est violente. Toutes ses croyances volent en éclat. Quel monde nouveau va émerger de ce Big Bang? Big Bang Baby nous plonge dans les sentiments nouveaux, complexes et souvent ambigus d’une future, puis d’une jeune maman. Profondément juste, Lucie Citharelle révèle ce ressenti maternel tabou, que peu de femmes assument.

Dès Fr 23.-

L’ÉCOLE DE L’OPTIMISME

VOTRE PREMIER MOIS AVEC BÉBÉ

A partir de 8 ans

(nouvelle édition)

Auteur: Martin E.P. Seligman Editions: Les éditions de l’Homme

Parution: mai 2013 Auteure: Laurence de Cambronne Editions: Le livre de poche

Guidé par ses parents et son entourage, l’enfant développe petit à petit sa confiance en lui et son optimisme, découvrant ainsi sa capacité à relever les défis. Doté de cette force positive qui pourra être déployée tout au long de sa vie, il jouit dès lors d’un meilleur équilibre physique et psychologique. Dans cet ouvrage, Martin Seligman montre comment favoriser l’optimisme chez les jeunes et les amener à bâtir cette résilience qui leur permettra d’apprendre, de performer, d’éviter les tendances dépressives et de briller à l’école de la vie. A travers de multiples exemples et conseils de l’auteur, les parents, les professeurs, entraîneurs sportifs et divers intervenants trouveront les outils nécessaires pour aider les jeunes à grandir en force et en valeur.

La première nuit, les premiers pleurs, le premier bain, les premières tétées à la maison… Lorsqu’il s’agit de votre premier enfant, vous vous posez mille questions, qui vous semblent parfois bêtes ou naïves. Doit-il faire un rot au milieu de son biberon ? Jusqu’à quel âge le nourrir à la demande ? Que penser de la tétine ? Quels sont les symptômes inquiétants et les fausses angoisses ? Comment le faire dormir une petite nuit de cinq ou six heures d’affilée dès l’âge d’un mois ? Ce livre, qui apporte des réponses à toutes vos interrogations, est la réédition actualisée d’un ouvrage paru pour la première fois en 1998. Il est devenu un classique.

CULTURE

MA P’TITE FAMILLE 200 ACTIVITÉS À FAIRE AVEC VOS ENFANTS

Dès Fr 10.60

Dès Fr 37.-

LES RANDONNÉES D’ÉLOÏSE AUTOUR DU LÉMAN Auteure: Carole Pierrehumbert Heuri Editions: Slatkine Helvetica Après l’excellent accueil réservé aux trois premiers volumes des Randonnées d’Eloïse, j’ai décidé de continuer à proposer, dans un autre environnement, des randonnées attrayantes pour toute la famille, et plus particulièrement pour les personnes ayant des enfants en poussette ou qui commencent à marcher. Les randonnées de ce quatrième opus permettent de découvrir sous un autre angle le pourtour du lac Léman. Ce guide propose 20 itinéraires allant de 0,5 à 7 km, la plupart réalisables avec une poussette tout-terrain. Les places de jeux et les aires de pique-nique sont aussi signalées afin que tous passent une agréable journée de détente. Cet ouvrage donne également des recommandations concernant les divers modes de transport des bébés ainsi que le temps de marche des enfants en fonction de leur âge.

Dès Fr 25.-

www.babybook.ch ❘ 149


150 ❘ www.babybook.ch


Entre pruderie chrétienne et émancipation soixante-huitarde, les parents d’aujourd’hui se cherchent. Ils réalisent que le débat n’est pas sans enjeux et redécouvrent la pudeur comme une valeur essentielle au développement de l’enfant.

Sébastien est d’un naturel pudique. Sandrine pas. Mari et femme, ils illustrent les deux pôles entre lesquels les parents d’aujourd’hui naviguent pour trouver un point d’équilibre. Est-il naturel de se voir nus en famille? Face à leur fille Célestine, 21 mois, Sandrine et Sébastien ont adopté des attitudes différentes : « Je fais très attention à ce que ma fille ne me voie pas nu. Il faut maintenir une certaine distance », explique-t-il. « Je trouve que ce n’est pas plus mal qu’elle voie un corps de femme, et de mère à fille ce n’est pas déplacé. Je préfère qu’elle voie ma poitrine plutôt qu’elle se demande un jour ce qu’est une poitrine », argumente-t-elle. Vice ou vertu? Les parents d’aujourd’hui sont héritiers d’un bagage contradictoire : de la morale chrétienne à la médiatisation de la pédophilie, en passant par Mai 1968 et la psychanalyse, la pudeur a été tour à tour prônée puis décriée. Paradoxe, dans ce XXIe siècle où tout se dévoile, la pudeur connaît un retour en grâce : « Actuellement, on constate que les parents cherchent plutôt à poser des limites, dans l’ensemble de l’éducation. C’est valable pour le corps aussi, relève Véronique DolivoSchmutz, médecin cheffe du service de pédopsychiatrie de l’Est vaudois. Après 68, il y a eu une période de laisser-faire où l’on a brisé les barrières entre les générations. Tout était permis. Aujourd’hui, on constate un revi-

rement. C’est le mouvement naturel de toute société. » Naturelle ou contre-nature? Aux dires des spécialistes, ce retour à la réserve est plutôt positif. Le mouvement hippie la jugeait contre-nature. En réalité, la pudeur est naturelle. Elle a toujours existé et dans toutes les sociétés, même celles qui vivent nues! Le psychanalyste Gérard Bonnet le souligne dans Défi à la pudeur (1): « La pudeur est une vertu éternelle, transcendantale. C’est une question pour l’être humain de se respecter et de respecter les autres. » Mieux, la pudeur est indispensable au bon développement de l’enfant: « Quand elle apparaît, c’est un signe important de prise d’autonomie, souligne Véronique Dolivo-Schmutz. Autonomie physique – on ne dépend plus de maman pour se laver ou s’habiller – mais aussi psychique. L’enfant montre qu’il a conscience de son identité. » Les parents ne s’y trompent pas: « Alexiane (7 ans) ne veut plus se montrer en culotte devant nous. Si elle se change elle va dans sa chambre. Quand elle essaye un habit au magasin, je dois sortir de la cabine et bien fermer le rideau... Mon bébé devient grand », soupire Séverine. Un apprentissage réciproque  La pudeur apparaît spontanément chez

l’enfant, mais ce développement est également influencé par son environnement. Alexiane a commencé à manifester des réserves à 5 ans, après avoir été sensibilisée en classe. « C’était axé sur la prévention des abus sexuels. L’éducatrice nous a conseillé de les laisser assez rapidement se doucher seuls. Cela évite les questionnements chez l’enfant et il apprend que son corps lui appartient », explique Séverine.

PSYCHOLOGIE

LA RECHERCHE DU PARADIS PERDU EN FAMILLE …

« Il y a le côté interne, où l’enfant développe de toute façon sa pudeur et le côté lié à l’éducation. Là, il existe des disparités selon les familles, en fonction de l’importance qu’elles y accordent », précise Véronique Dolivo-Schmutz. L’apprentissage de la pudeur est mutuel. Enfants et parents ajustent spontanément leurs comportements: « L’autre jour, Célestine m’a vue sans vêtements. Jusque-là ça n’avait pas posé problème mais cette fois, j’ai remarqué que son regard s’attardait sur mon intimité et ça m’a gênée. J’ai vite été passer quelque chose. Depuis, je fais attention », raconte Sandrine. Cette maman avait déjà mis le holà au bain pris en commun: « J’ai arrêté parce que la dernière fois, elle regardait beaucoup mes seins, elle voulait les toucher. C’était un peu comme des jouets pour elle, mais ça m’a mise mal à l’aise. » « Les petits enfants proposent régulièrement à leur parents des jeux explo /...

1) Défi à la pudeur: quand la pornographie devient l’initiation sexuelle des jeunes, Gérard Bonnet, Albin Michel, 2003.

www.babybook.ch ❘ 151


PSYCHOLOGIE

ratoires innocents, mais auxquels il est important de résister, commente Ladislas Hierholtz, éducateur spécialisé à Chexbres (2). Les enfants peuvent ressentir une forme d’excitation liée à la découverte des organes génitaux. C’est à l’adulte de canaliser cela. » Le mouvement est parfois inverse: « Je rencontre des mamans qui sont un peu blessées parce que leur enfant s’est caché les yeux en les voyant nues. Ils manifestent qu’ils ne veulent plus voir ça, parce que ce n’est pas à eux, sourit Véronique Dolivo-Schmutz. J’explique à ces mamans que la pudeur c’est une bonne limite, qui existe pour se protéger. » Trouver son point d’équilibre Reste à trouver l’équilibre entre pruderie et exhibitionnisme. En la matière, il s’agit d’être souple car « la pudeur est mouvante selon les lieux et les circonstances », explique José Morel Cinq-Mars, dans Quand la pudeur prend corps (3). La nudité n’a par exemple pas le même impact dans la salle de bains qu’au salon. Pour Ladislas Hierholtz, « ce n’est pas tant la nudité qui pose problème, que l’intention qui se cache derrière. L’intention de l’adulte et le climat qu’il propose sont plus déterminants que la nudité proprement dite ». Et même lorsque l’intention de l’adulte n’est pas malsaine, il faut encore s’assurer que l’enfant soit à l’aise.

LA PUDEUR, PAS À PAS Chaque enfant développe la pudeur à son rythme. Les tranches d’âge sont donc indicatives. 

DE LA NAISSANCE À L’ ÂGE DE LA MARCHE : LA FUSION L’enfant ne se conçoit pas comme une entité distincte de ses parents et il dépend des adultes pour les soins du corps. Il n’a pas de tabou par rapport à la nudité et le contact physique avec les parents est bénéfique à son développement. Les gestes de soins peuvent s’accompagner de bisous sur le corps, de câlins. Les parents peuvent (si cela ne les gêne pas eux-mêmes) être nus devant l’enfant, prendre le bain avec lui.

DE L’ ÂGE DE LA MARCHE À 3 ANS : L’ÉVEIL L’enfant est curieux, il aime être nu et observer la nudité des autres, sans que cela soit malsain. C’est sa curiosité naturelle, qui n’a pas à être freinée ou encouragée. Le rapport à son intimité commence à se limiter aux soins puisqu’il n’est pas encore autonome. Sans le heurter vraiment, la nudité de l’adulte peut l’impressionner, il faut être attentif aux signaux qu’il donne.

DÈS 3 ANS : L’OEDIPE L’enfant a pris conscience qu’il a un corps et que celui-ci est sexué. Il manifeste une attirance pour le parent de sexe opposé. Mieux vaut éviter d’apparaître nu devant lui. C’est le moment de lui témoigner du respect dans les actes : fermer la porte des toilettes, lui apprendre à s’essuyer, se laver, s’habiller seul. Il faudra peut-être mettre un terme au bain en commun, si l’on sent que le climat change. Le bain entre frères et soeurs ne pose pas problème si les enfants le désirent, quand la différence d’âge est minime et qu’un adulte est omniprésent.

ENTRE 6 ET 8 ANS : L’AUTONOMIE L’enfant a intégré les interdits autour de la sexualité, il s’isole spontanément pour ce qui touche à son intimité. Il suffit de respecter ce besoin, d’autant qu’il est assez grand pour faire sa toilette et s’habiller seul. En général, il ne souhaite plus non plus voir le corps de ses parents et s’arrangera pour le faire comprendre. A moins que ceux-ci n’aient anticipé!

Face à cette réalité complexe, les spécialistes sont unanimes: à chaque famille son fonctionnement pourvu qu’il soit cohérent pour tous ses membres. Sans forcément ériger de règles formelles. Pour José Morel Cinq-Mars, « la pudeur ne se transmet pas par les mots, mais entre ceux-ci, dans les soins et les attitudes envers les petits ». Sur cette corde sensible, l’équilibre doit sans cesse être rétabli. Subtilité, intuition et confiance en soi constituent les meilleures alliées de ces funambules du quotidien que sont les parents.





Flavienne Wahli Di Matteo 2) www.psycho-education.ch 3) Quand la pudeur prend corps, José Morel Cinq-Mars, PUF, 2002.

152 ❘ www.babybook.ch


CE QUE LES PARENTS PEUVENT FAIRE Les paroles et les gestes de tendresse sont indispensables au développement et au bien-être de tout être humain. Mais le besoin de tendresse peut aussi être exploité: des enfants sont encore et toujours victimes d’abus sexuels. En entendre parler fait bien évidemment peur. « Comment puis-je protéger mon enfant? Comment, nous parents, pouvons nous déceler un abus ou identifier un abuseur? Pouvons-nous encore confier notre fille à son parrain? Puis-je laisser mon fils aller tout seul sur la place de jeux? » Autant de questions que se posent toutes les mères et tous les pères. Pour prévenir les abus sexuels, il est important de parler de la sexualité avec ses enfants, de leur décrire les parties de leur corps et les fonctions qu’elles représentent, S’ils sont avertis et qu’ils savent ce que tel ou tel mot implique, ils sauront mieux comment réagir si quelqu’un leur fait des propositions ambiguës et oseront en parler à la maison. Les enfants qui connaissent et aiment leur corps pourront plus facilement dire non si quelqu’un les touche de manière désagréable. Il importe donc, à titre préventif toujours, de leur donner tendresse et sécurité aussi souvent que nécessaire.

PSYCHOLOGIE

FICHE PRAT I QU E

La prévention, c’est aussi faire preuve d’attention à l’égard de votre enfant, prendre garde à ses changements d’humeur, brusques ou fréquents, rechercher les causes de ses peurs et de ses aversions, même si heureusement celles-ci sont le plus souvent bénignes. Veillez toutefois à ne pas confondre prudence et surprotection. Dites à votre enfant, par exemple, qu’il ne doit jamais partir avec quelqu’un, même s’il le connaît, sans l’accord d’une personne de référence. Précisez-lui bien où il peut aller et avec qui, quand et combien de temps. Faites-lui faire le trajet jusqu’à l’école enfantine avec d’autres enfants, accompagnez-le toujours lorsqu’il va aux toilettes dans un endroit public et ne le laissez pas se changer seul dans les cabines de la piscine. Mais laissez-le aussi faire des expériences tout seul, être un peu téméraire, sortir sans être accompagné par un adulte.

QUELLES LIMITES? Nous l’avons dit et redit, les enfants ont besoin de tendresse et de contact physique. Mais reste à savoir où se situe la limite entre câlin et abus. Les pères, surtout, sont souvent désécurisés, au point que beaucoup d’entre eux renoncent par exemple à se montrer nus devant leurs enfants, à se baigner avec eux, à les prendre dans leur lit lorsqu’ils ont fait un cauchemar. Les petits pourraient le raconter aux voisins. Et ensuite... Les limites sont-elles déjà franchies dans les exemples que nous venons de donner? Ce qui est déterminant dans les situations délicates, c’est de savoir quelle est l’intention de l’adulte. Les limites sont dépassées: • s’il satisfait ainsi ses propres besoins sexuels; • s’il confond ses désirs sensoriels avec ceux de l’enfant; • si l’enfant n’apprécie pas le contact physique et tente de se dérober; • si l’adulte est embarrassé lorsqu’il est surpris en train de cajoler l’enfant;

+ d’infos :

Tout ce que vous ne devriez jamais savoir sur la sexualité de vos enfants, Marcel Rufo, Anne Carrière, 2003. La sexualité des enfants n’est pas l’affaire des grands, Didier Lauru, Hachette Littératures, 2008. Pour les enfants Lili ne veut plus se montrer toute nue, Dominique de Saint-Mars, ill. par Serge Bloch, collection “Ainsi va la vie”, Calligram, 2007.

www.babybook.ch ❘ 153


Pour les moments paisibles de la vie Nouveau

Swing maxi & Calma

Le nouveau tire-lait électrique double pompage Swing maxi offre des avantages reconnus : une production de lait plus importante combinée avec une teneur énergétique plus élevée en un temps record. Grâce à la solution d’alimentation innovante Calma, la transition entre le sein et le biberon n’a jamais été aussi facile. Gagnez un temps précieux pour prendre soin de vous, vous détendre et profi ter de moments paisibles avec votre beau bébé. www.swing-maxi.com www.medela.com « L’expression et l’allaitement sont faciles grâce à l’application iPhone medelaMe, disponible gratuitement sur l’App Store ! »

ad_swing_maxi_calma_consumer_190x133_fr.indd 1

20.09.12 14:23

Votre boutique pour futures mamans et bébés au centre de Genève. Venez découvrir notre assortiment de meubles et literie ; Théophile & Patachou, Pas à pas, First, et bien d’autres. Mais aussi, décoration, berceaux, couffins, poussettes, sièges auto et confection de 0 à 2 ans. Notre personnel qualifié vous accompagnera pour l’établissement de vos listes de naissance, vous fournir des conseils personnalisés, vous renseigner et vous préparer au mieux à l’arrivée de votre bébé. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous rendre visite ou à nous contacter : Rue de la Rôtisserie, 8 - 1204 Genève - Suisse - Tél : +41 (0)22 / 310.50.80 - Fax : +41 (0)22 / 312.09.59 info@auberceaudor.ch - www.auberceaudor.ch


LE POLLEN FAIT SON COME-BACK Cette année, le printemps a pris du retard et la plupart des pollens ont assailli en même temps le million et demi d’allergiques que compte la Suisse. Mais nombreux sont aussi celles et ceux qui développent une allergie au pollen pour la première fois de leur vie. Et si vous en étiez ?

Qu’est-ce que le rhume des foins?

Les symptômes

Prévention

L’allergie au pollen est souvent appelée “rhume des foins”. Il s’agit d’une maladie allergique, transmise le plus souvent de manière héréditaire.

Les symptômes les plus fréquents sont les suivants:

Les mesures suivantes peuvent vous aidez à réduire les symptômes:

- éternuement, - rhume avec écoulement nasal (rhinite). - nez bouché, picotements, - larmoiement des yeux, - démangeaisons au niveau du palais, du nez et des oreilles.

- aérer seulement pendant les périodes pluvieuses, ou alors brièvement le matin tôt. - poser des filtres à pollen dans sa voiture - se laver les cheveux le soir, déléguer à d’autres le soin de tondre la pelouse ou de passer l’aspirateur. - par temps chaud et venteux, lorsque la concentration de pollens dans l’atmosphère augmente, il con vient de limiter les séjours à l’air libre, en veillant à se munir de lu nettes de soleil avec protection laté rale.

L’organisme réagit aux protéines du pollen, qui sont une substance en soi inoffensive que l’on appelle alors allergène. Les grains de pollen servent à la fécondation naturelle des plantes et l’on distingue les plantes fécondées par les insectes et celles qui le sont par le vent. Ces dernières sont responsables de l’allergie au pollen.

Les spécialistes mettent en garde contre ce que l’on appelle un “changement d’étage” de la maladie: une allergie au pollen non traitée peut se developer en un asthme allergique.

La fréquence du rhume des foins

Les traitements

Le rhume des foins se déclare rarement avant l’âge de 3 ans, mais le plus souvent à l’âge scolaire ou par la suite.

Il est recommandé de pratiquer un traitement des symptômes faisant appel à des antihistaminiques et des antiallergiques, présentés sous forme de spray nasal, de collyre ou de comprimé. Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

Les causes Le fait de respirer ou d’entrer en contact direct avec les pollens présents dans l’air entraîne un gonflement de la conjonctive oculaire et des muqueuses du nez.

SANTE

ALLERGIES:

Hans Peter Grüntaum

LES DIFFÉRENTS TYPES DE POLLEN: Pollens d’arbres: Noisetier et aulne Bouleau et frêne Pollens de graminées et de céréales: Différentes graminées et seigle

LES PRINCIPALES PÉRIODES DE POLLINISATION EN SUISSE: Fin de l’hiver et début du printemps:

Début de l’été:

Janvier – février Mars – avril

Mai – juillet

Pollens d’herbacées: Ambroisie Fin de l’été: Fin juillet – septembre

+ d’infos :

www.pollenundallergie.ch

www.babybook.ch ❘ 155


SANTE PROTÉGEZ VOS ENFANTS DES UV CET ÉTÉ

LES CONSEILS DE LA RÉDACTION Pour se protéger du soleil, une seule solution, on se tartine! Mais autant le faire dans les règles de l’art. Voici nos 6 conseils pour bien utiliser sa crème solaire, la bonne protection, les bons indices... pour toute la famille!

1

Choisir un Indice de protection (IP) adapté

C’est le premier chiffre qui apparaît en gros sur le tube ou l’emballage. Il protège essentiellement des UVB. On peut également lire SPF (sunburn protection factor) ou FPS (facteur de protection solaire); ces deux abréviations ont la même signification. Plus le chiffre de l’IP est élevé, plus la protection vis à vis des coups de soleil est importante. Il faut cependant garder en tête qu’au-dessous de 10, la protection est quasiment inexistante.

156 ❘ www.babybook.ch

Selon les nouvelles recommandations européennes, on ne parle de haute protection qu’à partir d’un IP supérieur à 30, et de très haute protection pour la classe de produits 50 +. En été, l’ensoleillement et le temps passé dehors justifient l’utilisation d’une haute protection, voire d’une très haute protection.

2

Utilisez une crème double protection

La protection contre les UVA a longtemps été négligée. Ces rayons ne génèrent pas de reaction visible immédiate comme les UVB qui provoquent les coups de soleil. Leur nocivité n’a été que très récemment prouvée: les UVA pénètrent au coeur des cellules de la peau et provoquent des lesions que l’organisme a du mal à réparer. Ils induisent le vieillissement cutané et peuvent aussi engendrer la cancérisation des cellules. Contrairement aux UVB qui va-


SANTE

rient selon les heures de la journée, les UVA sont, eux, constants. Assurez-vous que votre crème solaire possède le logo UVA ou les mentions « double protection UVA+UVB », « large spectre UVA/UVB » ou protection cellulaire UVA.

3

Mettre souvent et beaucoup de crème

Pour être réellement protégé avec l’indice de protection indiqué sur l’emballage, il faudrait appliquer 2ml/cm2 de peau: la dose qu’emploient les fabricants lors de leurs tests pour évaluer l’indice. Dans la pratique, c’est impossible. Considérez que l’indice de protection de votre crème est en quelque sorte divisé par quatre lorsque c’est vous qui l’appliquez. Pour optimiser votre protection, enduisez-vous généreusement le corps et le visage une première fois, puis recommencez 1/2 heure plus tard. Par la suite, comptez une réapplication toutes les 2 heures, ou mieux: toutes les heures.

4

Appliquez de la crème même bronzé

Même bronzée, la peau prend quand même des coups de soleil. Ils se voient moins certes mais ils sont tout aussi nocifs, même pour une peau bronzée. Les dommages cellulaires causés par les UVA invisibles ne s’arrêtent pas avec le bronzage. Du début à la fin des vacances, ne descendez jamais en dessous d’un IP 30 pour une peau claire et en dessous d’un IP 20 pour une peau mate.

5

Ne réutilisez pas la crème solaire de l’an passé

Les crèmes solaires ne doivent pas être utilisées d’une année sur l’autre car elles contiennent peu de conservateurs. Une fois ouvertes, exposées à la chaleur et pleines de sable, il n’est pas raisonnable de les utiliser l’été suivant. Depuis quelques mois, il existe un logo représentant un pot ouvert qui indique la date de péremption des produits cosmétiques après ouverture, 9M, par exemple, pour 9 mois. Donc non pour la crème entamée de l’été dernier, oui pour celle qui reste des sports d’hiver de février.

6

Pour les jeunes enfants, même une protection 50 + est insuffisante

Chez les enfants de moins de 10 ans, une protection vestimentaire est primordiale. Il est essentiel de les protéger du soleil car on sait aujourd’hui que la grande majorité des cancers de la peau chez l’adulte est liée à des coups de soleil survenus durant l’enfance, avant l’âge de 10 ans. A la plage, dès qu’ils sortent de l’eau il faut leur mettre un tee-shirt à manches longues, un chapeau à bords larges (type bob) et des lunettes en plus d’une protection solaire IP 50 + à appliquer en couche épaisse sur la totalité du corps sans oublier les oreilles, les pieds et l’arrière des jambes. Et renouveler impérativement les applications toutes les heures et après chaque baignade. Enfin, évitez de rester trop longtemps à la plage avec des enfants. Le matin, partez avant 11 heures 30 et l’aprèsmidi, pas de baignade avant 16 heures.

Hans Peter Grüntaum

www.babybook.ch ❘ 157


MES RECETTES D’ÉTÉ

SELECTION AMANDINE RÉOCREUX


Marianne Paquin - Recettes réalisées avec le mixeur plongeant Triblade Kenwood

CRÈME D’AVOCAT, POUSSES D’ÉPINARD, OEUFS DE TRUITE

PATE DE SARDINE AUX FRAMBOISES

Préparation: 15 minutes - Pas de cuisson Pour 4 personnes

Préparation: 15 minutes - Pas de cuisson Pour 4 personnes

Ingrédients

CULINAIRE

ENTRÉES FRAÎCHES

1 boîte de sardine à l’huile d’olive, 1 cuillère à soupe de vinaigre de framboise, 1 boîte de sardine à l’huile d’olive, 1 cuillère à soupe de vinaigre de framboise, 150 g de framboise, 10 brins de ciboulette, 1 cuillère à soupe de crème fraîche, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, une baguette coupée en biais, sel et poivre.

Ingrédients 500 g de pousses d’épinard frais, 2 avocats mûrs, le jus d’un citron jaune, 1/2 L d’eau plate, 1/2 botte d’estragon ou de coriandre frais, 1/2 cuillère à café de fleur de sel, 1/2 cuillère à café de mélange 5 baies concassées, 1 cube bouillon de légumes, quelques gouttes de Tabasco (en option pour les adultes).

Préparation:

Préparation:

• Mixer au mixeur plongeant dans un verre doseur le cube de bouillon dans le 1/2 L d’eau (vitesse moyenne). • Laver, égoutter et équeuter les épinards. • Eplucher les avocats, retirer le noyau, couper la chair en morceaux. Mixer ensemble avocat et jus de citron 3 minutes (vitesse moyenne). • Ajouter les épinards et mixer 3 à 4 minutes (vitesse rapide) en versant petit à petit le bouillon. • Laver et éplucher la coriandre ou l’estragon, ajouter quelques gouttes de Tabasco selon les goûts et mixer 2 minutes (vitesse lente). • Répartisser dans des verres ou des coupes. Réserver au réfrigérateur. • Au moment de servir, saupoudrer de mélange 5 baies, fleur de sel et si on le souhaite d’une petite cuillère d’oeufs de truite.

• Égoutter les sardines et séparer les filets puis retirer l’arête centrale. • Hacher avec le pied métal à vitesse 3 pendant 3 minutes, les filets de sardine, la crème fraîche, le vinaigre de fram boise, la moitié des framboises, assaisonner avec le sel et le poivre. • Laver, égoutter et couper la ciboulette en bâtonnets de 3 cm. • Faire griller les tranches de baguette en les ayant préalablement passées à l’huile d’olive à l’aide d’un pinceau. (Vous obtiendrez des tartines très croustillantes que vous pouvez préparer à l’avance). • Dresser la pâte de sardines sur les rondelles de baguette grillées, couper les framboises restantes en deux, décorer les tartines d’une demi-framboise et des bâtonnets de ciboulette.

www.babybook.ch ❘ 159


CULINAIRE

PLATS AUX LÉGUMES DU SOLEIL De Rebecca Pugnale, recettes réalisées avec le Coocking Chef Kenwood

SOUPE FROIDE DE TOMATES À LA MOZZARELLA

PÂTES AUX AUBERGINES

Préparation: 15 minutes - Cuisson: 10 minutes Au réfrigérateur: 1 heure Pour 4 personnes

Préparation: 15 minutes - Cuisson: 30 minutes Pour 4 personnes

Ingrédients 2 aubergines, 2 gousses d’ail, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, 400 g de tomates pelées, 1 branche de thym, sel et poivre, 300 g de pâtes crues.

Ingrédients 800 g de tomates, 1 gousse d’ail, 2 tranches de pain de mie, 2 cuillères à soupe de concentré de tomate, 500 ml d’eau, un cube de bouillon de volaille, set et poivre, 150 g de billes de mozzarella, un peu de basilic ciselé.

Préparation: • Rincer les tomates et les couper en morceaux. • Peler et dégermer l’ail. • Mettre tous les ingrédients sauf la mozzarella et le basilic dans le bol du robot avec le batteur souple et le couvercle anti-projections). • Régler la température sur 110°C, le minuteur sur 10 min. et la vitesse sur mélange 3. • Mixer dans le blender pendant 1 min. à vitesse maximum. • Rectifier l’assaisonnement selon votre goût et laisser refroidir. Mettre au frais au moins 1 h. • Couper chaque petite boule de mozzarella en deux. • Répartir la soupe dans 4 assiettes ainsi que les boules de mozzarella coupées. • Saupoudrer de basilic ciselé.

160 ❘ www.babybook.ch

Préparation: • Laver les aubergines et les couper en 4. • Peler l’ail. Le dégermer et l’écraser à l’aide du presse-ail. • Installer l’accessoire à brunoise sur la sortie lente du robot et couper les aubergines en cubes à vitesse 4. • Mettre l’huile à chauffer dans le bol du robot avec le mélangeur, à température maximum pendant 1 minute, à vitesse minimum. • Ajouter les aubergines et l’ail dans l’huile chaude et laisser chauffer 10 minutes à 130°C, vitesse “mélange 1”. • Ajouter les tomates et le thym. Saler, poivrer et continuer la cuisson à 100°C pendant 15 minutes, vitesse “mélange 2”. • Réserver au réfrigérateur. • Pendant ce temps faire cuire les pâtes al dente à la casserole. • Une fois la cuisson terminée, égoutter les pâtes. • Rectifier l’assaisonnement de la sauce. • Servir les pâtes avec la sauce, parsemées de fines tranches d’aubergines grillées et de copeaux de parmesan.


De Rebecca Pugnale, recettes réalisées avec le Coocking Chef Kenwood

COUSCOUS DE LÉGUMES Préparation: 15 minutes - Cuisson: 40 minutes Pour 4 personnes

COURGETTES FARCIES AU POULET Préparation: 20 minutes - Cuisson: 46 minutes Pour 4 personnes

Ingrédients 200 g de poulet, 1 oignon, 1 gousse d’ail, 4 courgettes rondes, 3 tomates, 1 cuillère à soupe d’huile, un peu de persil ciselé, sel et poivre, 1 L d’eau.

Ingrédients 2 cuillères à soupe de raisins secs blonds, de l’eau, 3 carottes, 3 courgettes, 1 oignon, 1 gousse d’ail, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, 3 cuillères à soupe de concentré de tomate, 1 sachet d’épices à couscous, sel, 100 g de pois chiches, 200 g de semoule de couscous, 20 g de beurre, un peu de coriandre ciselée.

Préparation: • Mettre les raisins à gonfler dans un peu d’eau chaude. • Laver et éplucher tous les légumes. • Peler l’oignon et l’ail, dégermer l’ail. Les émincer grossièrement. • Couper les courgettes et les carottes en tronçons de 3 cm. • Mettre de l’huile dans le bol du robot. • Installer le batteur souple. Régler la température au maxi- mum pendant 1 minute, à vitesse “mélange 3”. • Ajouter l’ail et l’oignon et laisser cuire 2 min à 120°C, vitesse “mélange 1”. • Remplacer par le batteur souple par le mélangeur. • Incorporer les carottes, 1 L d’eau, le concentré de tomates et les épices, saler, mélanger. • Mettre le couvercle anti-projections. • Cuire à 110°C pendant 20 min. en mélangeant à vitesse 3. • Pendant ce temps, mettre la semoule dans un saladier, le couvrir de deux fois son volume d’eau bouillante salée. La laisser gonfler. Ajouter le beurre et les raisins. Mélanger. Ajouter les pois chiches aux légumes cuits mélangés. Cuire à 90°C pendant 2 minutes en remuant doucement. Servir bien chaud dans des bols creux pour garder la chaleur. Saupoudrer de coriandre ciselée.

CULINAIRE

PLATS AUX LÉGUMES DU SOLEIL

Préparation: • Couper le poulet en morceaux de 5 cm environ. • Peler l’oignon, éplucher et dégermer l’ail. • Installer le hachoir équipé de la grille à hacher moyen sur la sortie lente du robot. • Régler la vitesse sur 4. A l’aide du poussoir enfoncer progressivement la viande dans le hachoir, un morceau à la fois. Réserver le poulet haché. • Laver les courgettes et couper leur chapeau. • Installer le bol multifonction équipé du couteau sur la sortie intermédiaire du robot. • Mettre l’oignon et l’ail dans le bol multifonction et appuyer 2 ou 3 fois sur la touche « P » pour les hacher grossièrement. • Débarrasser le hachis d’oignon et d’ail, le réserver et installer de nouveau le bol multifonction équipé du couteau sur la sortie intermédiaire du robot. • Laver les tomates, les couper en 4 et les mettre dans le bol multifonction avec la chair des courgettes prélevée à l’aide de la cuillère parisienne • Appuyer 5 fois sur la touche « P ». Réserver. • Mettre l’huile dans le bol du robot, avec le batteur souple, la faire chauffer 1 minute à la température maximum, à vitesse « mélange 1 ». • Mettre l’oignon et l’ail à rissoler dans le bol du robot à 120°C, pendant 2 min. et la vitesse sur « mélange 1 » • Ajouter le poulet, le mélange courgettes/tomates et le persil dans le bol du robot. Saler et poivrer. Laisser cuire à 110°C pendant 8 min à la vitesse « mélange 3 ». • Remplir les courgettes de farce en veillant à ne pas prendre trop de liquide de cuisson, remettre les chapeaux sur les courgettes. • Déposer les courgettes dans le panier vapeur. • Mettre 1 l d’eau dans le bol du robot. • Installer le panier vapeur et le couvercle anti-projections, cuire au maximum pendant 35 minutes, vitesse « mélange 3 ». • Servir bien chaud.

www.babybook.ch ❘ 161


Martine Lambert et David Batty, photographies Valéry Guedes, Stylisme Natacha Arnoult Recettes réalisées avec la Turbine à glace De’Longhi

PROFITEROLES À LA CRÈME DE CHOCOLAT BLANC, SORBET À L’ABRICOT

MERINGUES MOELLEUSES, SORBET AUX FRUITS ROUGES

Préparation: 10 minutes - Cuisson: 35 minutes Pour 4 personnes

Ingrédients

Pour 4 personnes

Pour les meringues: 250 g de sucre en poudre, 4 oeufs, sel. Pour le sorbet aux fruits rouges: 750 g de fruits mélangés (framboises, fraises, fraises des bois), 260 g de sucre en poudre.

CULINAIRE

DESSERTS GLACÉS

Préparation meringues: 55 minutes - Cuisson: 1 heure

Ingrédients 12 chouquettes de chez le boulanger, 100 g de chocolat blanc, 25 cl de lait, 2 jaunes d’œufs.

Préparation: • Casser le chocolat en morceaux. Le faire fondre dans une casserole avec 2 cuillerées à soupe d’eau. • Réserver au chaud. • Batter les jaunes d’œufs en omelette. Faire bouillir le lait, laisser refroidir puis verser sur les jaunes. Fouetter sur le feu jusqu’à ce que la température atteigne 85 °C (contrôler à l’aide d’un thermomètre de cuisson). Fouetter encore 5 minutes hors du feu et incorporer le chocolat à la crème. • Ouvrir les chouquettes, les garnir de sorbet à l’abricot (même recette que pour le sorbet aux fruits rouges), les refermer et les napper de crème au chocolat blanc. • Maintener le chocolat fondu au chaud dans le four à micro-ondes. • Parsemer ces profiteroles d’amandes effilées.

• Préchauffer le four à 90 °C (th. 3). • Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes. • Monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel dans un récipient plus haut que large. • Chauffer le sucre avec 10 cl d’eau jusqu’à ce que mélange épaississe et le verser sur les blancs battus. • Continuer de fouetter jusqu’à complet refroidissement. Cette préparation est très ferme et se prête à tous les moulages au moyen d’une poche à douille. • Sur une plaque allant au four garnie de papier sulfurisé, former des disques de 6 cm de diamètre. • Cuire 1 heure au four. Puis arrêter la cuisson et ouvrer la porte. Laisser refroidir ainsi 30 minutes: l’intérieur des meringues doit rester crémeux. • Recouvrer les meringues d’une crème Chantilly maison et servir avec le sorbet aux fruits rouges.

Préparation sorbet: 10 minutes • Laver les fraises sans les équeuter et mixer ensemble les fruits et le sucre. • Pour obtenir un jus lisse, utiliser une centrifugeuse ou sinon passer le jus au chinois au-dessus d’un saladier. • Placer dans la turbine à glace. Mettre sur position « turbine et refroidissement », laissez turbiner environ 20 minutes. Arrêter, ouvrir la machine et goûter à la cuillère si la texture vous convient : la glace ne doit pas être trop molle, sinon des paillettes vont se former.

www.babybook.ch ❘ 163


© Serge Detalle

DESTINATION

© Bruno van Loocke

Club Med en famille

© Serge Detalle

Le Club Med Passworld© de Cancún Yucatán au Mexique, 4 Tridents

Le Village 4 Tridents de Gregolimano en Grèce

164 ❘ www.babybook.ch


DES VIP EXIGEANTS MAIS COMBLÉS ! A chacun son Club Med Dès l’arrivée au Village, tout est mis en œuvre pour que le premier jour des vacances soit vraiment un jour de vacances. Pour les bébés, un matériel de puériculture avec lit, matelas à langer, baignoire ainsi que le nécessaire de préparation des repas sont mis à disposition. Des poussettes de dépannage sont même fournies pour les balades. Au Club Med, les enfants sont très occupés… Et comme à chaque âge correspondent des centres d’intérêts spécifiques, des lieux et des activités adaptés ont été créés. De 4 à 23 mois, les bébés sont accueillis au Baby Club Med® : un cocon de douceur dans lequel ils s›épanouissent par des activités d’éveil favorisant l›interactivité, la découverte des sens et la psychomotricité. De même, les 2-4 ans se dépensent sans compter au Petit Club Med® grâce à un éventail d›activités alternant divertissement et repos. Un univers ouvert sur l›extérieur, où ils goûtent aux joies de la découverte du monde. Mini Club Med® est quant à lui dédié aux 5-10 ans. Le plein d›activités figure au programme de ces grands enfants

passionnés par des jeux d›aventure spécialement conçus pour eux, tout en découvrant l›esprit d›équipe et la compétition dans leurs sports favoris. En outre, le programme Happy Nature les invite à s’émerveiller face à leur environnement au travers de thèmes ludiques comme la découverte des richesses de la nature ou de la puissance des éléments.

sifs innovants et design dotés d’équipements high tech. De nombreuses activités artistiques et créatives y sont proposées : ateliers vidéo, mixage, etc. Ce sont aussi des lieux d›échanges et de découvertes, toujours sans contrainte, pour des vacances comme les jeunes les imaginent aujourd›hui.

© Serge Detalle

Les enfants grandissent plus vite durant les vacances…C’est encore plus vrai au Club Med où les attendent des surprises à la mesure de leur inépuisable curiosité. Des espaces dédiés (également pour les ados), des activités sur mesure et un encadrement professionnel : l’expérience unique du Club Med est gage de vacances réussies pour petits et grands.

L’accueil des enfants est écrit en majuscules dans l’ADN de Club Med. Ainsi, une destination pourra être choisie en fonction des structures d’accueil proposées.

Les adolescents se sentent chez eux Les ados de 11 à 18 ans ont rendezvous au Juniors’ Club Med®, un grand classique qui leur permet de profiter de nombreuses activités sportives ou tout simplement se retrouver entre eux. Il existe également des Club Med Passworld®, des espaces exclu-

DESTINATION

LES ENFANTS AU CLUB MED :

Choisir sa destination

En outre, 14 Villages bénéficient d’espaces nouvelle génération inspirés de la nature et du patrimoine local. Véritables créations inédites autour d’un thème différent selon le pays qui les accueille, les enfants vivent l›expérience du voyage et de la découverte comme les adultes. Des fabriques de souvenirs avec des lieux inspirés de la faune, de la flore et du patrimoine local : le désert, les abysses, la puissance des volcans, la majesté des montagnes, etc.

Christine Lépine

SÉJOUR GRATUIT POUR LES MOINS DE 6 ANS ! Dès l’été 2013, le séjour des enfants de moins de 6 ans est gratuit. Une occasion rêvée de savourer Club Med sans modération. S’il faut encore un prétexte, le transport en avion est également offert aux moins de 2 ans ! Les conditions de cette offre sont à découvrir sur www.clubmed.ch ou dans les agences Club Med.

Informations et réservations sous www.clubmed.ch ou par téléphone au 0840 841 842.

www.babybook.ch ❘ 165


DESTINATION

J’en ai rêvé... Mes vacances en famille auClub Med Bienvenue à Marrakech...

Un lit royal pour deux petites princesses...

...dans un mini-palais! Petit déjeuner en terrasse au bord de l’eau...

...il faut prendre des forces car la journée s’annonce bien remplie!

166 ❘ www.babybook.ch


...et les grands! Trapèze au milieu des palmiers...

DESTINATION

Au programme, équitation pour les petits...

...acrobaties au terrain de jeu... ...une petite tête pour se rafraîchir...

...football... C’est décidé : on ne part plus !

...le soir venu, place aux artistes !

www.babybook.ch ❘ 167


DESIGUAL 

168 ❘ www.babybook.ch

www.desigual.com


2

3

4

SHOPPING

1

5

8 6

7

9

10

11

1 -Protest – Sac Lodo JR Bag – www.protest.eu 2 -Julbo – Lunettes de soleil Bubble orange – www.julbo-eyewear.com 3 -CHIPIE Kids – Casquette vert menthe – www.chipie.fr 4 -CHIPIE Kids – Maillot de bain une-pièce imprimé fleurs et pochette – www.chipie.fr 5 -Protest – Short de plage rayé Wash TD Beachshort – www.protest.eu 6 -Vichy – Capital Soleil Spray Douceur Enfants SPF 5O+ – www.vichy.ch 7 -Lili Gaufrette – Maillot de bain deux-pièces turquoise – www.liligaufrette.com

8 -Absorba – Short de bain turquoise imprimé – www.absorba.fr 9 -Avène – Crème Rélexe Solaire SPF 50+ – www.avene.ch 10 -CROCS – Chaussures Kids’ Beach Line Boat Shoe – www.crocs.com 11 -Coloud – Casque Boom Transitions Oranges – www.coloud.com

www.babybook.ch ❘ 169


ROBERTO CAVALLI 

170 ❘ www.babybook.ch

www.robertocavalli.com


2

3 5 4

SHOPPING

1

6

7

8 9

1 -Speedo – Bonnet de bain Sea Squad Character – www.speedo.fr 2 -Mini Rodini – Lunettes de soleil Tiger – www.minirodini.com 3 -Catimini – Serviette de plage à fleurs – www.catimini.com 4 -Kenzo Kids – Maillot de bain une-pièce vert imprimé – www.kenzo.com 5 -Melvita – Crème solaire bio Prosun SPF 50 – www.melvita.ch

6 -Catimini – Short de bain en lycra imprimé – www.catimini.com 7 -Dolce & Gabbana – Sac panier – www.dolcegabbana.com 8 -Cool Shoe – Tongs Robinson Dark Denim – www.cool-shoe.com 9 -MEDUSE – Sandales Dolly en plastique vert fluo – www.umo.fr

www.babybook.ch ❘ 171


www.aigleboots.com 

172 â?˜ www.babybook.ch

AIGLE


2

3 4

SHOPPING

1

6

5

8

7

1 -Philipp Plein Kids – Short de bain bleu ciel imprimé Paradise – www.philipp-plein.com 2 -Vilebrequin – Short de bain Zèbre – www.vilebrequin.com 3 -Speedo – Balles aquatiques Sea Squad Water Balls – www.speedo.fr 4 -Jean Bourget – Maillot de bain une-pièce citron vert imprimé – www.jeanbourget.com 5 -DKNY – Maillot de bain deux-pièces rayé – www.atelierdecourcelles.com

6 -GANT Kids – Serviette de plage Rio Stripe – www.gant.com 7 -CROCS – Tongs Kids’ Retro Flip-flop – www.crocs.com 8 -Gucci – Sac cabas en toile imprimée Flora– www.gucci.com

www.babybook.ch ❘ 173


Z.A Courtes-Parties A8 1588 Cudreen info@lifepictures.ch +41 26 677 02 46 www.lifepictures.ch

Offre spéciale pour séance photos «Kid’s Book» réservée aux lecteurs de Babybook Tous les détails sur demande : info@lifepictures.ch


1

SHOPPING

2

3

5

6

4

7

8

9

1 -Lili Gaufrette – Maillot de bain une-pièce rose à pois – www.liligaufrette.com 2 -Garnier – Ambre Solaire Après Soleil, gelée apaisante hydratante 24H – www.garnier.ch 3 -IKKS Junior – Maillot de bain deux-pièces en crochet rose pâle – www.ikks.com 4 -Lacoste – Maillot de bain deux-pièces mauve – www.lacoste.com 5 -BOSS – Short de bain vert et marine – www.hugoboss.com 6 -Sergent Major – Maillot de bain deux-pièces rayé rose – www.sergent-major.com

7 -Cool Shoe – Tongs Luane Pink Lady – www.cool-shoe.com 8 -Guess – Sac rose pailleté – www.guess.com 9 -TEVA – Sandales roses Barracuda – www.teva.com

www.babybook.ch ❘ 175


176 ❘ www.babybook.ch


www.babybook.ch ❘ 177


DESTINATION

UNE RÉGION, TROIS MONDES FRIBOURG REGION offre le climat vivifiant des montagnes du sud, la douceur clémente des lacs du nord et sa capitale qui par ses ponts relie les mondes germanique et latin. Les Alpes

La région centrale

Les lacs

Dans un décor de rêve, Charmey, Schwarzsee, Les Paccots ou Moléson offrent la possibilité aux familles de se balader grâce au réseau de randonnées à pied ou en vélo, mais également de flâner en suivant l’odeur délicieuse du chocolat lors d’une visite à la Maison Cailler.

La Vieille Ville de Fribourg, joyau architectural venue du Moyen-Âge, invite à la découverte notamment en faisant une partie de golf urbain dans ces ruelles pavées. Au château de Romont, se trouve le Musée du vitrail, le Vitromusée.

A moins d’une heure des Alpes, la douceur méditerranéenne qui règne dans les cités médiévales de Morat et Estavayer-le-Lac enivre chaque visiteur. Le papiliorama à Kerzers et la Grande Cariçaie, sur la rive sud du lac de Neuchatêl, valent vraiment le détour.

24 – 26 MAI 2013

5 - 7 JUILLET 2013

LUDIMANIA’K

WAKE + JAM

Le temps d’un week-end, la ville médiévale d’Estavayer-le-Lac devient la plus grande place de jeu à ciel ouvert. Un week-end entier dédié au plaisir et à la découverte avec jeux, ateliers, spectacles, attend les joueurs de 4 à 104 ans.

Festival pour toute la famille au bord du lac de Morat sur la place de la Pantschau! En plus du Wakeboard et des sports nautiques, le festival propose entre autres des concerts, DJs, de nombreux stands, ou places de jeux.

14 JUILLET 2013

SLOW UP DE LA GRUYÈRE Le slowUp La Gruyère permet aux fans de mobilité douce de profiter des paysages gruériens sur des routes fermées à la circulation motorisée de 10h à 17h. Animations, dégustations et restauration sur les 25 km.

180 ❘ www.babybook.ch

EN SEPTEMBRE ET OCTOBRE

DÉSALPE À FRIBOURG REGION La désalpe est la plus connue des fêtes traditionnelles de montagne. Il s’agit de la descente des troupeaux en plaine après plus de quatre mois passés sur les alpages à Charmey, Schwarzsee, Albeuve ou Semsales.

www.fribourgregion.ch; info@fribourgregion.ch Tél. +41 (0)26 470 70 20


Terrains de jeux pour les enfants, vastes places de barbecue, agréables routes pour se promener et faire du vélo autant de facteurs de plaisir pour des vacances en famille réussies dans la destination Gstaad. Parcours sauvages en canoë, descentes en trottinette, feux de camp ou courses de luge renforcent l’esprit de famille. Pause au terrain de jeux pendant la promenade Outre le trajet « Gstaad – Lac de Lauenen – Gstaad », des promenades faciles et praticables avec des poussettes sont à disposition, le long desquelles places de barbecue et de jeux invitent à faire une pause agréable. Le Rellerli à Schönried promet beaucoup de plaisir. Juste à côté de la confortable cabane, une luge d’été longue de 620 m et un mur de grimpe sont là pour accélérer les pulsations des grands et des petits.

18 JUILLET AU 7 SEPTEMBRE

Gstaad Saanenland Tourismus Promenade 41 - CH-3780 Gstaad www.gstaad.ch; info@gstaad.ch Tél. +41 (0)33 748 81 81

MENUHIN FESTIVAL GSTAAD Ce festival de musique classique compte parmi les meilleures manifestations du genre en Suisse. Le but avoué du Festival est de réaliser une symbiose éclatante entre art, être humain et nature. www.menuhinfestivalgstaad.ch

9 - 14 JUILLET

FIVB BEACH VOLLEYBALL WORLD TOUR – GRAND SLAM GSTAAD Devant la coulisse «exotique» des Alpes, les meilleures équipes de beach-volley au monde se confrontent sur le Center Court de Gstaad pour la couronne d’or du grand slam.

Du mini-zoo au parc d’aventure Le mini-zoo et le sentier didactique du fromage sur la Wispile sont avant tout très prisés par les enfants. Les adolescents feront le plein d’action et de fun au jardin de la grimpe Hornfluh. Sur les Via Ferratas ou au parc d’aventure de Zweisimmen, les jeunes apprennent les rudiments de la corde et du mousqueton, font preuve d’esprit d’équipe et se responsabilisent. Les familles s’éclatent lors de la descente en trottinette des montagnes. La Sarine et la Simme offrent aux assoiffés d’aventure des conditions idéales pour le rafting et le canoë. L’Alpine Coaster est l’une des plus grandes attractions d’été du Glacier 3000. Une descente de glacier époustouflante sur la piste de luge la plus élevée au monde - poussées d’adrénaline garanties.

DESTINATION

GSTAAD DES ATTRACTIONS POUR TOUTE LA FAMILLE

www.beachworldtour.ch

20 - 28 JUILLET

CRÉDIT AGRICOLE SUISSE OPEN GSTAAD Depuis des décennies, Gstaad et le tennis de niveau international forment un duo imbattable. Tel est d’ailleurs le message que les organisateurs du Crédit Agricole Suisse Open Gstaad diffusent dans le monde entier lorsque l’élite mondiale du tennis masculin transforme Gstaad en «Wimbledon des Alpes». www.creditagricolesuisseopengstaad.com

15 - 18 AOÛT

HUBLOT POLO CUP GSTAAD Le Hublot Polo Gold Cup Gstaad s’est imposé en tant qu’attraction populaire par excellence et manifestation mondaine à ne pas manquer. www.pologstaad.ch

www.babybook.ch ❘ 181


DESTINATION

LA RÉPUBLIQUE LIBRE DES VACANCES DE SAAS-FEE Avec le passeport citoyen vous profitez pendant l’été 2013 des bénéfices exclusifs.

Découvrez la traditionnelle Vallée de Saas et les plus hautes montagnes de la Suisse grâce à l`utilisation gratuite des remontées mécaniques (exclu. Metro Alpin). Pendant la pleine saison les familles peuvent participer une fois par semaine à un programme spécial pour les enfants qui est gratuit – les « Kids Days ».

15 JUIN 2013 OPÉRATION DE NETTOYAGE « MOUNTAIN CLEANING DAY » À SAAS-GRUND Cette année le « Mountain Cleaning Day » se déplace à Saas-Grund (Kreuzboden) et s’occupe là de l’élimination du gâchis. Ce grand balayage de printemps est destiné à motiver et, surtout, sensibiliser les participants.

Les enfants ont des heures intéressantes avec un théâtre de marionnettes, un prestidigitateur ou un artiste à ballon. Les enfants aussi peuvent essayer des choses eux-mêmes ou ils reçoivent une petite surprise.

23 JUIN 2013 INALPE ET COMBAT DE REINES À TRIFTALP, SAAS-GRUND Le combat de reines à Triftalp commence après la célébration d’une messe en plein air. Le combat se déroule sur fond de musique traditionnelle. Un service de restauration est proposé sur place.

Les représentations sont dehors s’il fait beau temps, par exemple sur la montagne « Hannig » ou le « Kreuzboden ». Et le meilleur est, que le transport avec le CarPostal ou les téléfériques est inclus avec le passeport citoyen.

8 SEPTEMBRE 2013 8E PARCOURS GASTRONOMIQUE NOSTALGIQUE, SAAS-FEE

Saas-Fee/Saastal Tourismus CH-3906 Saas-Fee * Valais/Switzerland T +41 27 958 18 58 * F +41 27 958 18 60 info@saas-fee.ch * www.saas-fee.ch

182 ❘ www.babybook.ch

© angeben martinlugger

Venez découvrir d’innombrables spécialités qui vous seront proposées auprès de stands édifiés le long de la rue du village. Un moment de pur plaisir gastronomique dans l’esprit du bon vieux temps.

22 SEPTEMBRE 2013 4E JOURNÉE DE RANDONNÉE DE SAAS, SAAS-ALMAGELL La 4e journée de randonnée de Saas aura lieu en septembre 2013. Une fête populaire et pittoresque et sa restauration récompenseront les randonneurs à leur retour de l’un des trois itinéraires.


En été, 400 km de chemins de randonnée attirent les touristes dans les hauteurs du village du Mont Cervin. Les téléphériques mènent les familles dans des lieux plaisant aux enfants: sur les rives de petits lacs de montagne, près des moutons et des chèvres occupés à paître. Vers l’aire de gril ou dans la forêt de montagne mystérieuse. Par exemple le jardin des glaciers Dossen. Un pont suspendu, 100 mètres de long et 90 mètres au-dessus des gorges du Gornera. «Ce n’est pas pour les froussards» s’écrie avec enthousiasme Kevin. Le garçon de neuf ans aime les montagnes de Zermatt. Sa mère affirme avec enthousiasme: «Ici, nous découvrons la montagne en toute décontraction avec nos enfants». Ils ont quitté les télécabines près de Furi et découvrent des tanières de marmottes sur le chemin les menant au jardin des glaciers. Tous réunis et ravis, ils passent quelques heures sur l’aire de jeu des enfants. Puis la famille 23 JUIN AU 23 AOÛT 2013

se rend vers Riffelalp, où un tram antique, lors d’un petit trajet agréable, conduit la famille vers la station du Gornergrat Bahn. La veille, la famille a passé toute la journée au soleil sur les rives du Leisee sur Sunnegga (2 300 m). Les enfants parlent encore avec enthousiasme du pique-nique sur l’aire de gril. Et tout ceci avec en toile de fond le Mont Cervin qui se dresse seul à l’horizon. Les enfants ont nagé dans le lac de montagne et se sont ébattus sur le radeau.

DESTINATION

LES ENFANTS DÉCOUVRENT LA MONTAGNE Familles bienvenues Zermatt jouit du label de qualité «Familles bienvenues». Ainsi, les hôtels, les restaurants, les cabanes de montagne et autres lieux d’expérience à vivre sont conçus pour les familles. Wolli, jeune mouton au museau noir, mascotte zermatoise des enfants et figure à câliner de grande taille se promène de temps à autres dans le village et souhaite de façon sympathique la bienvenue aux enfants. Grâce aux plaisirs estivaux de Wolli, les enfants peuvent découvrir sous une direction compétente la montagne.

LES PLAISIRS ESTIVAUX DE WOLLI Les enfants participent à un passionnant programme d’animations. Des offres telles que la visite d‘Air Zermatt et du Palais de glace, le minigolf et la préparation de gâteaux ne sont que quelques-unes des activités de ce programme. Tel. 0041 (0)27 966 81 00 - www.zermatt.ch/wolli_ete + www.zermatt.ch/wolli_sommer

11 AOÛT 2013

45ème FESTIVAL FOLKLORIQUE Zermatt se distingue par ses traditions suisses en organisant son festival folklorique. Un défilé à travers Zermatt avec environ 1200 participants provenant de toute la Suisse. Un buffet, des animations pour enfants et des divertissements sont également au programme. Tel. 0041 (0)27 966 81 00 - http://www.zermatt.ch/de/page.cfm/EventDetail?eventID=58417261

8 SEPTEMBRE 2013 FÊTE DES MOUTONS À cette fête traditionnelle prendre place l’adjudication d›un prix pour le plus beau mouton au nez noir et le berger de l›année. Un programme varié pour les enfants et pour les adultes est garanti. Et bien sûr aussi Wolli est là qui célèbre son anniversaire. Tel. 0041 (0)27 966 81 00 ¦ http://www.zermatt.ch/de/page.cfm/EventDetail?eventID=195784299 Zermatt Tourismus Bahnhofplatz 5 – Postfach 247 – CH-3920 Zermatt Telefon +41 (0)27 966 81 11 – Fax +41 (0)27 966 81 01

www.babybook.ch ❘ 183


© ENGADIN St. Moritz | swiss-image.ch/Christof Sonderegger

UNE EXPÉRIENCES FAMILIALE L’Engadin est devenue une destination de prédilection pour les familles en été et propose de l’action et du fun dans tous les coins pour les enfants et la détente pour les parents. L’aventure est à portée de main: sur les innombrables places de jeu, autour de feux de camp et des lacs. Elle permet aussi de découvrir des paysages au charme romantique et sauvage: à dos de cheval ou de mulet, en rollers ou dans les cimes des arbres. Et elle culmine dans le fantastique univers montagneux: en pratiquant l’escalade au parcours aérien de Pontresina ou les plaisirs de la descente sur le scooter de montagne à Marguns

29 JUIN AU 13 JUILLET © ENGADIN St. Moritz | swiss-image.ch/Giancarlo Cattaneo

DESTINATION

ENGADIN ST. MORITZ :

Tourismusorganisation Engadin St. Moritz Via San Gian 30 - CH-7500 St. Moritz www.engadin.stmoritz.ch Tél. +41 (0)81 830 08 12

184 ❘ www.babybook.ch

Don Giovanni: Il dissoluto punito ossia il Don Giovanni (« Le Dissolu puni ou le Don Juan ») par Wolfgang Amadeus Mozart, sur un livret de Lorenzo da Ponte. Cet opéra est l’un des chefs-d’oeuvre de l’histoire lyrique. Kulm Hotel, St. Moritz - www.opera-st.moritz.ch

11 JUILLET AU 11 AOÛT

Lacs et baignades

FESTIVAL DA JAZZ Le jazz renoue avec son contexte original: au club. Découvrez les stars et les espoirs du jazz national et international aux premières loges. Dracula‘s Ghost Riders Club, St. Moritz - www.festivaldajazz.ch

23 AOÛT AU 1er SEPTEMBRE

© stmoritzartmasters.com

Avec un nombre de jours d’ensoleillement par an supérieur à la moyenne, le temps est presque toujours à la baignade en Engadin. Et, en été, les lacs de montagne se réchauffent tout seuls pour atteindre une agréable température de 20 degrés. Le « Lej Nair » en particulier jouit d’une situation idyllique, à 200 mètres en contrebas du lac de Hahnen, il n’est accessible qu’à pied. Non loin de là, le «Lej Marsch» est l’un des lacs de baignade les plus populaires grâce à sa situation protégée du vent et la proximité du parking du tremplin olympique. Pour ceux qui adorent l’eau, aucun chemin ne longe le lac de Staz entre St. Moritz et Pontresina.

14e OPERA ST. MORITZ

ST. MORITZ ART MASTERS Le St. Moritz Art Masters est une prestigieuse manifestation artistique et culturelle qui transforme St. Moritz et l’Engadin en été pendant dix jours, en lieu de rencontre des scènes artistiques régionale, nationale et internationale. An verschiedenen Plätzen im Oberengadin, St. Moritz www.stmoritzartmasters.com

LE CENTRE DU PARC NATIONAL, ZERNEZ Plongez dans le monde merveilleux du Parc national! Laissez-vous surprendre, soyez actifs et créatifs! Enthousiasmez-vous pour les secrets de la nature et les miracles quotidiens que vous rencontrerez le long des sentiers du Parc national! Comme surprise particulière aux enfants il y a le sentier des découvertes. Grâce au Guide de l’explorateur, ils se fraient leur propre chemin à travers l’exposition et s’immergent dans une nature captivante! www.nationalpark.ch


© Tony Ho

VILLARS | LES DIABLERETS | LEYSIN | CHÂTEAU-D’OEX Les Alpes vaudoises sont parfaites pour la randonnée, de la plaine jusqu’au Glacier situé à 3000m d’altitude. 

La combinaison de la découverte des traditions, et de la culture et des produits du terroir est donc idéale pour familles, sportifs et adeptes de la nature.

FROMAGE D’ALPAGE, L’ETIVAZ AOC, CHÂTEAU-D’OEX Partez à la découverte de la fabrication du fromage et de la vie au chalet d’alpage entre le 1er juin et le 25 septembre auprès de trois alpages différents.

À découvrir au travers des offres La Ronde des fromages, trains des montagnes, forfait VTT et bien d’autres forfaits de randonnée ou idées d’excursion.

www.chateau-doex.ch/sentiersdufromage

LE MUSÉE DE LA VIGNE ET DU VIN, CHÂTEAU D’AIGLE Depuis sa réouverture, le musée situé dans le Château d’Aigle est le lieu idéal à découvrir ou à redécouvrir entre amis ou famille, et relève de nouveaux défis.

© Jose Crespo

www.alpes.ch/rando Diablerets Tourisme Ch. du Collège 2 1865 Les Diablerets Tél: +41 (0)24 492 00 10 www.diablerets.ch

www.chateau-aigle.ch

MINES DE SEL, BEX De cet immense labyrinthe souterrain, seuls quelques kilomètres sont actuellement accessibles avec un petit train. Le parcours permet de voir les éléments spectaculaires et caractéristiques au cœur de l’exploitation du Sel des Alpes.

Office du tourisme Villars Rue Centrale 1884 Villars Tél. +41 (0)24 495 32 32 information@villars.ch www.villarsgryon.ch Leysin Tourisme Place Large 1854 Leysin Tél +41 (0)24 493 33 00 info@leysin.ch www.leysin.ch Pays-d’Enhaut Tourisme Place du Village 61660 Château-d’Oex Tél. +41 (0)26 924 25 25 info@chateau-doex.ch www.chateau-doex.ch

DESTINATION

LES ALPES VAUDOISES EN ÉTÉ

www.mines.ch

Rendez-vous intéressants pour les familles Les Mosses Pays-d’Enhaut Villars-Gryon Les Diablerets

04.08 27.07.-04.08 20.+21.07 13.+14.07

Mi-été au Lac Lioson 1er Festival au Pays des Enfants Récré à Gryon, la fête des enfants Les Vignerons montent à l’Alpage

www.lioson.ch www.aupaysdesenfants.ch www.villarsgryon.ch www.isenau.ch

www.babybook.ch ❘ 185


© Christof Sonderegger

DESTINATION

MONTREUX RIVIERA PURE INSPIRATION POUR PETITS ET GRANDS ! Vous êtes à la recherche d’une activité à la fois spéciale et familiale… vous êtes en manque d’inspiration ? Montreux Riviera, destination idéale pour une excursion en famille qui allie culture et divertissement, gastronomie et mouvement, tout ceci dans un environnement spectaculaire et une ambiance conviviale.

4 - 21 JUILLET 2013

Grâce au train à crémaillère, rejoignez en moins d’une heure le sommet des Rochers-de-Naye à 2045 mètres, et découvrez le paradis des marmottes ainsi que le jardin alpin. Une poussette vous empêche de faire du tout terrain ? Qu’à cela ne tienne, plusieurs kilomètres de chemin carrossable vous attendent le long du lac entre Villeneuve et Vevey ainsi que dans les vignobles en terrasses de Lavaux, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Agrémentez votre déplacement dans la région d’une visite au Château de Chillon ou à l’Alimentarium; ces deux institutions proposent de nombreux ateliers et animations pour petits et grands ! Montreux-Vevey Tourisme Tél. +41 848 86 84 84 www.montreuxriviera.com

186 ❘ www.babybook.ch

47ème ÉDITION DU MONTREUX JAZZ FESTIVAL

Cette édition 2013 sera particulière, orpheline de Claude Nobs, elle livre une programmation digne de son créateur avec la venue des plus grands sur les rives du Léman: Green Day, Ben Harper & Charlie Musselwhite, IAM, Prince, Leonard Cohen, Chucho Valdès et un hommage particulier de Quincy Jones qui viendra fêter ses 80 ans chez son ami … Pour les plus jeunes, La montreux jazz YounG Planet sur la place du Débarcadère propose des activités artistiques et pédagogiques encadrées par des éducateurs (danses, musique ou discussions). Et pour vivre l’événement en famille, la Garderie du Festival accueille chaque jour les enfants de 3 à 10 ans dans un cadre calme doté d’un jardin. Des activités gratuites variées y sont proposées sous la direction d’un personnel. wwww.montreuxjazzfestival.ch

31 AOÛT AU 12 SEPTEMBRE 2013

SEPTEMBRE MUSICAL - 67e EDITION Pour la rentrée, ce festival est une belle occasion de découvrir l’opéra dans un cadre familial ou de vivre pleinement sa passion pour la musique en se laissant emporter par les symphonies, sonates, concerto et même contes de fées. De Dimitri Trigonof à Cheng Zang en passant par Charles Dutoit, les compositeurs et chefs d’orchestre dirigeront les orchestres réputés du Royal Philarmonic Orchestra London et l’Orchestre philharmonique de Saint Petersbourg. Laissez-vous bercer par la musique, le temps d’une balade familial au coeur de la Riveira sous les airs de Brahms, Schumann, Beethoven, Chopin et Stravinski. www.septmus.ch

AQUAPARC C’EST DU FUN, DES FRISSONS ET DE LA DÉTENTE TOUTE L’ANNÉE ! L’eau et l’air sont chauffés à 29° et toutes les attractions sont ouvertes été comme hiver. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, votre parc est ouvert. Alors, n’hésitez plus et venez nous retrouver au Bouveret, à 30 minutes de Lausanne, en famille ou entre amis. Ouvert toute l’année - Le Bouveret www.aquaparc.ch


LES VRAIES VACANCES RECOMMANDÉES À PARTIR DE 0 ANS Bienvenue, Allegra, Benvenuti aux Grisons, la plus grande région de Suisse pour vos vacances. Les Grisons, c’est le pays d’Heidi. C’est également dans les Grisons que le Rhin prend sa source. Les Grisons, c’est la nature à l’état pur, le paradis pour des vacances authentiques, hiver comme été, dans l’étonnante diversité de ses trois langues, l’allemand, l’italien et le rhéto-romanche. Pour les familles, les Grisons sont un seul grand terrain de jeu. Il y a, d’une part, sept sites pour familles distingués par le label de qualité « Familles bienvenues » et, d’autre part, de nombreuses offres pour familles, du par-

cours de découverte à Savognin à une randonnée sur l’alpage de Heidi ou le long du chemin du « SchellenUrsli », en Basse-Engadine. Quant au Spectaculum Curia, ce sera à coup sûr un événement inoubliable pour toute

DESTINATION

LES GRISONS:

la famille. Au début de l’octobre, la ville de Coire – la plus ancienne ville de Suisse – retourne en effet au Moyen Âge.

LE « FÜXLIWEG » (CHEMIN DU RENARD) : RUSÉ COMME UN RENARD Notre suggestion : en 1892, lorsqu’il n’y avait pas encore de route allant à Tschiertschen, les premiers étrangers recherchant repos et détente arrivèrent dans le village. A cette époque, la nuitée coûtait CHF 2.50. Aujourd’hui, Tschiertschen, avec ses maisons typiques noircies par le temps, est une petite station de vacances très appréciée.

EXPLORER L’ALPAGE DE FLIX AVEC LE PROFESSEUR FIX Le professeur Fix emmène des familles pour partir à l’aventure à travers les marais de l’alpage de Flix, non loin de Savognin. Equipé du matériel du petit explorateur, vous découvrez plus de 500 espèces de fleurs et plus de 86 espèces d’oiseaux. Vous moulez vos propres empruntes d’animaux, construisez une roue à aubes et résolvez des tâches complexes – pas seulement pour les enfants. Et vous documentez vos découvertes dans le journal.

D’OÙ VIENT LE LAIT Sur l’alpage de Bella - qui est d’ailleurs le plus haut alpage d’Europe – vous apprenez à traire une vache et pourquoi le lait est tellement sain. Vous passez ensuite dans la fromagerie, où vous pouvez voir le maître fromager à l’œuvre. Dans le magasin de la fromagerie d’alpage de Samnaun, vous goûtez les différentes sortes de fromages – une aventure fantastique pour petits et grands.

HEIDI, TON UNIVERS, CE SONT LES MONTAGNES C’est à Maienfeld, dans la seigneurie des Grisons, que Heidi a vécu son aventure avec Pierre le chevrier et l’oncle de l’alpe. Aujourd’hui encore, vous pouvez suivre leurs traces, p.ex. dans la maison de Heidi ou sur l’alpage de Heidi. Et tout près, à Quinten, vous rencontrerez un authentique Pierre le chevrier. Toni Lieberherr, alias Toni le chevrier y a grandi en tant qu’enfant placé et a été chevrier durant son enfance et son adolescence. Chaque matin, il devait monter les chèvres du village à l’alpage, avant d’aller à l’école. Graubünden Ferien Alexanderstrasse 24 - CH-7001 Chur www.graubuenden.ch; contact@graubuenden.ch Tél. +41 (0)81 254 24 24

www.babybook.ch ❘ 187


MATERNITE

FRIBOURG HÔPITAL FRIBOURGEOIS

MAISON DE NAISSANCE LE PETIT PRINCE

HFR Fribourg

Chemin de Nazareth 5 1762 Givisiez Tél. 026 469 07 27

Hôpital cantonal 1708 Fribourg Tél. 026 426 71 11 www.h-fr.ch

HFR Riaz rue de l’Hôpital 9 1632 Riaz Tél. 026 919 91 11 www.h-fr.ch www.le-petit-prince.ch

Avec plus de 1400 accouchements par an, les deux maternités de l’hôpital fribourgeois (HFR) disposent d’un plateau technique performant. Elles proposent aux mamans un cadre confortable et sûr, grâce au savoir-faire d’une équipe pluridisciplinaire composée de sages-femmes, d’obstétriciens, de pédiatres et d’infirmiers. Nous proposons également une palette de cours de préparation à la naissance : Traditionnel en semaine ou en weekend, en piscine et prodiguons des conseils en allaitement (IBCLC). Un projet de naissance respectueux de la physiologie de l’accouchement fait de chaque naissance à l’HFR un moment privilégié pour la maman et son enfant. En outre, la maternité de l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal détient le label «Hôpitaux amis des bébés» de l’UNICEF. HÔPITAL DALER Route de Bertigny 34 1709 Fribourg Tél. 026 429 91 11 www.daler.ch

Avec plus de 1’000 naissances par année, l’Hôpital Daler représente la maternité la plus importante du canton de Fribourg. Les gynécologues et obstétriciens expérimentés de l’établissement ainsi que l’équipe de la maternité assurent une prise en charge optimale dans de toutes nouvelles salles d’accouchements, aménagées selon les équipements les plus modernes. Divers cours de préparation à la naissance viennent compléter l’offre proposée: traditionnelle, gymnastique prénatale, haptonomie, préparation à la naissance en piscine, conseil en allaitement. L’Hôpital Daler dispose de chambres privées, semi-privées ou communes et, sur réservation, d’une chambre familiale. Pour plus d’informations: 026 429 93 60

188 ❘ www.babybook.ch

Inscrite sur la liste des hôpitaux depuis le 1er février 2012, les parturientes ont dorénavant la possibilité de séjourner durant 3 à 4 jours après l’accouchement dans un espace familial nouvellement aménagé pour accueillir la famille. L’accompagnement haptonomique caractérise son activité pour le suivi de grossesse, l’accouchement, le postpartum et le soutien à l’allaitement. Le choix des parents, le respect de la vie et la reconnaissance des compétences et des ressources du couple à mettre au monde leur enfant dans un lieu intime et sécurisant constituent les fondements essentiels de l’activité de ses sages-femmes. Bien-être et bien naître sont la devise du Petit Prince.


CLINIQUE GÉNÉRALE-BEAULIEU

HÔPITAL DE LA TOUR

Chemin Beau-Soleil 20 1206 Genève Tél. 022 839 59 12

Avenue J.D. Maillard 3 1217 Meyrin Tél. 022 719 61 11

www.beaulieu.ch

www.latour.ch

Dotée d’un équipement médical de pointe et d’un confort accru pour la mère et son enfant, la Maternité de la Clinique Générale-Beaulieu se distingue par une ambiance chaleureuse et personnalisée.

La Maternité de l’Hôpital de La Tour est heureuse de vous accueillir et de vous accompagner dans votre projet de naissance.

Notre personnel, qualifié dans les soins néonatologiques, bénéficie d’une formation continue pour les cours d’allaitement et de réanimation. Par leur écoute et leur disponibilité, nos sages-femmes et infirmières puéricultrices vous accompagnent à chaque étape de votre vie de nouveaux parents, de la préparation à la naissance à votre retour à domicile.

Vous serez entourés par une équipe pluridisciplinaire expérimentée, au coeur d’un établissement disposant d’une infrastructure médicale de haute technologie. 24h/24h, nos spécialistes sont «au service» de la naissance. Notre maternité dispose de quatre salles d’accouchement accueillantes et agréables. Deux d’entre-elles sont équipées d’une baignoire de relaxation et d’accouchement pour préparer en douceur la naissance de votre enfant.

CLINIQUE DES GRANGETTES

HUG MATERNITÉ

Chemin des Grangettes, 7 1224 Chêne-Bougeries Genève Tél. 022 305 01 14

Boulevard de la Cluse 30 1205 Genève Tél. 022 382 68 16 7j/7j et 24h/24h

www.grangettes.ch

http://gyneco-obstetrique.hug-ge.ch

La Clinique des Grangettes est un établissement hospitalier privé renommé en matière de soins, d’accueil et de confort hôtelier. Elle possède un cadre de verdure unique et exceptionnel.

Au cœur de Genève avec 4000 naissances, la maternité bénéficie d’un plateau technique de pointe (médecine fœtale, néonatologie) et d’une équipe pluridisciplinaire hautement spécialisée en périnatalité.

Première maternité privée de Suisse avec prés de 1’000 naissances par an, la Clinique des Grangettes est l’institution privée la plus expérimentée en la matière. A ce jour, plus de 70’000 bébés y sont nés.

La maternité dispose de 8 salles d’accouchement dont 2 salles physiologiques avec baignoire, propose des cours de préparation à la naissance vastes, variés et offre un suivi de grossesse personnalisé afin de favoriser la physiologie tout en incluant le projet de naissance des futurs parents et de la situation médicale.

Les salles d’accouchement, spacieuses et lumineuses, sont gérées par 16 sages-femmes œuvrant jour et nuit au bienêtre de la maman et du nouveau-né.

MATERNITE

GENÈVE

La maternité est reconnue «Hôpital amis des bébés» par l’UNICEF.

www.babybook.ch ❘ 189


MATERNITE

JURA

N E U C H AT E L

HÔPITAL DU JURA

HÔPITAL NEUCHÂTELOIS

Site de Delémont Faubourg des Capucins 30 2800 Delémont Tél. 032 421 25 00

Rue de la Maladière 45 2000 Neuchâtel Tél. 032 713 30 00

La maternité a été entièrement rénovée en 2007. Elle est équipée de manière contemporaine et chaleureuse, notamment avec trois salles d’accouchement, dont une salle «nature» intégrant une baignoire et un lit rond. Chaque parturiente a la possibilité de préparer son plan de naissance et accoucher selon son choix. Toutes les chambres sont équipées de WC/douche et d’un salon d’allaitement. Le service compte 13 lits répartis dans 5 chambres à 2 lits et 3 chambres à 1 lit. L’équipe médicale et soignante travaille en collaboration et offre un suivi global et sécurisé. Les sages-femmes et nurses proposent des prestations supplémentaires autour de la grossesse et la naissance: consultations de grossesse, entretien précoce, préparation à la naissance, haptonomie, massages pour bébés et débriefing post-partum.

www.hopital-ne.ch

La maternité de l’HNE accueille près de 1700 naissances par an, ce qui en fait l’une des plus grandes maternités de Suisse romande après les hôpitaux universitaires, en garantissant une prise en charge adaptée et une large palette de prestations (baignoire d’accouchement, acupuncture notamment). La maternité est labellisée «Hôpital favorable à l’allaitement maternel» par l’UNICEF. Elle propose une consultation systématique à 36 semaines de grossesse, des consultations d’échographie, d’urogynécologie, d’infertilité et une consultation d’acupuncture obstétricale, qui viennent compléter l’éventail de ses prestations.

MAISON DE NAISSANCE LES CIGOGNES SARL

MAISON DE NAISSANCE TILIA

Route principale 21 2824 Vicques Tél. 078 608 94 45 ou 032 493 45 88

Chemin des Valangines 9 2000 Neuchâtel Tél. 032 724 12 23

www.les-cigognes.ch

www.tilia-naissance.ch

A proximité de l’Hôpital de Delémont, l’accouchement se fait dans les mêmes conditions qu’à la maison, avec un équipement médical de base pour faire face à une urgence.

La Maison de Naissance Tilia offre un cadre intime, sécurisé et naturel auxparents et futurs parents qui veulent donner naissance à leur enfant au plus près de leurs envies.

Le cours de préparation à la naissance a lieu 1 fois par semaine, ceci durant 6 semaines.

Après la naissance, la famille peut rester quelques jours dans une chambre d’hôtes.

Il comprend: la théorie, la gymnastique douce, la relaxation, l’allaitement maternel, et le visionnage d’un film. L’accouchement naturel est possible grâce à un siège d’accouchement, des tapis, un lit podium, une liane et une baignoire.

Tilia est bien plus qu’un lieu où accoucher! Elle offre un toit à de nombreux thérapeutes dont les compétences peuvent se rencontrer et s’associer afin de se mettre au service de l’accompagnement à la naissance.

190 ❘ www.babybook.ch


CLINIQUE DE LA SOURCE

MATERNITÉ DU CHUV

Avenue Vinet 30 1004 Lausanne Tél. 021 641 31 20

Département de Gynécologie-Obstétrique et Génétique médicale Avenue Pierre-Decker 2 1011 Lausanne Tél. 021 314 35 18

www.lasource.ch

www.chuv.ch/dgo

Confort, sécurité, bien-être, design, confiance, disponibilité, complicité, intimité…

De grandes chambres fraîchement rénovées dont certaines avec vue sur le lac sont prêtes à accueillir les femmes et leur nouveau-né.

La maternité de la Clinique de La Source vous offre un cadre dans lequel votre médecin gynécologue et nos sagesfemmes vous accompagnent tout au long de votre grossesse. Grâce à cet espace privilégié alliant confort et technologie médicale de pointe, vous pourrez vous préparer et accueillir votre enfant en toute confiance et sérénité. Nos sages-femmes se tiennent à votre disposition pour une visite personnalisée de notre maternité «Source de Vie».

MATERNITE

VA U D

Des spécialistes de l’accouchement, de la médecine foetale prénatale, de la néonatologie proposent un suivi et une prise en charge de pointe à laquelle s’associe tout le savoirfaire des professionnels de l’accompagnement en périnatalité (sages-femmes conseillères, cours de préparation à la naissance dans diverses langues, ostéopathe). Un lieu chaleureux et sécurisant, idéal pour ces moments si importants de la vie.

HIRSLANDEN CLINIQUE CECIL Avenue Ruchonnet 53 1003 Lausanne Tél. 021 310 51 80

www.hirslanden.ch/lausanne

Chaque naissance est unique! Accueillez votre bébé en toute sécurité dans une atmosphère intime et réconfortante. Nos sages-femmes et votre gynécologue vous offrent une prise en charge personnalisée. Les chambres avec vue sur le lac, combinent le charme romantique d’un bâtiment historique avec l’efficacité d’un équipement de pointe. Nos menus sont le fruit d’une collaboration avec le Chef Carlo Crisci; ils vous enchanteront. Un dîner en tête-à-tête et un sac de change de la marque Rossi vous sont offerts. Nos prestations: cours de préparation à la naissance (anglais et français), entretien prénatal et projet de naissance, aquagym, relaxation, ostéopathie, cours de massage pour bébé.

www.babybook.ch ❘ 191


Abonnement formule 12 mois 2 numéros pour CHF 30.+ port CHF 5.- par numéro (UE: CHF 12.-par numéro)

formule 24 mois 4 numéros pour CHF 54.-

+ port CHF 5.- par numéro (UE: CHF 12.-par numéro)

Abonnez-vous et offrez l’abonnement à vos amis sur : www.babybook.ch


HÔPITAL DU VALAIS

MAISON DE NAISSANCE GAÏA

Hôpital de Sion Avenue du Grand-Champsec 80 1951 Sion Tél. 027 603 40 00 www.hopitalvs.ch Hôpital de Viège Pflanzettastrasse 8 3930 Viège Tél. 027 970 33 33 www.spitalvs.ch

L’Hôpital du Valais a deux maternités, l’une à Sion et l’autre à Viège. Celle de Sion accueille 1’700 bébés par an. Elle offre un suivi personnalisé, basé sur le respect de la physiologie et dispose d’équipes médicales ainsi qu’un plateau technique 24h/24.

Avenue du Grand Champsec 80 1950 Sion Tél. 027 603 85 87 www.gaïa.ch

La maison de naissance est un lieu destiné aux familles qui souhaitent vivre l’évènement de la naissance de façon naturelle, dans l’intimité et la sécurité. Celle-ci se situe dans l’enceinte de l’hôpital, ce qui permet un transfert rapide en cas de complications. De plus, elle offre l’alternative entre la naissance médicalisée et l’accouchement à domicile. Les parents choisissent alors une sage-femme de la maison de naissance qui les accompagnera de la conception jusqu’aux premiers mois de l’enfant dès lors que la grossesse, l’accouchement et les suites de couches restent dans le cadre de la physiologie.

MATERNITE

VA L A I S

La dilatation dans l’eau ainsi que des cours de préparation à la naissance classique et en piscine sont également proposés. Des sages-femmes spécialisées accompagnent les patientes en situation de vulnérabilité pendant la grossesse.

Choisissez le meilleur pour vous et votre bébé, accouchez à La Source avec votre gynécologue ! Votre participation sans assurance privée: fr. 5’800.honoraires de votre gynécologue et du pédiatre non inclus.

Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse Ad 27-12 babybook.indd 1

Tél +41 (0)21 641 31 20 Fax +41 (0)21 641 33 66

Pour vivre pleinement votre grossesse, participez à nos cours de préparation à la naissance donnés à la Clinique par nos sages-femmes et visitez notre maternité Source de Vie en contactant notre équipe.

www.etcdesign.ch - Photos©Th. Zufferey

La maternité respecte la charte de soutien à l’allaitement.

www.lasource.ch/maternité maternite@lasource.ch 17.07.12 13:32

www.babybook.ch ❘ 193


®

EDITION : Printemps / Été 2013 Helvetica Media SA Route des Fayards 243 – Case Postale 128 - 1290 Versoix info@helveticamedia.ch Richard Blat | Directeur Général r.blat@helveticamedia.ch t. 022 301 18 75 - f. 022 301 18 76 Richard Blat | redaction@babybook.ch | Rédacteur en chef Amandine Réocreux, Sarah Auvray, Isabel Pérez, Juliette Doux, Verena Schultzer, Flavienne Wahli Di Mattéo, Hans-Peter Grüntaum, Christine Lépine | Journalistes Laurence-Marie Pauchard | Stagiaire de rédaction Hana Darkaoui, Marie Jombart, Aurélia Brégnac, Florian Baudevin | Stylisme Olivier Ribardière | Photographe officiel Chloé Jacquet | Assistante technique Arnaud Sol Dourdin | Maquilleur / Coiffeur Angel, Ayleen, Diego, Emma, Ilona Céleste, Kim Li, Kingston, Maelle, Minh An | Mannequins Sarah Auvray | Correctrice Cathy Lantelm (agence Traduction.com) | Traduction (Suisse Alémanique) Javori Christel, Alexandre Chevalley | Graphistes / Maquettistes Mariko | Illustratrice Marie Jombart, Richardson Santos | Développeurs Web Florian Baudevin | Marketing, publicité Abonnement Helvetica Media SA Route des Fayards 243 – Case Postale 128 - 1290 Versoix Suisse Remerciements particuliers : Joel Horisberger (photographe), Yann Dannic (vidéo), Emmanuel de Brantes, Cristina Cordula, Tricosa (à Genève), Le groupe Children Worldwide Fashion, Le groupe Zannier, Kidding, Tom & Drew Boys, Univers Presse, Chloé Azzopardi (Club Med Suisse), le village Club Med “La Palmeraie” de Marrakech et l’Office National Marocain du Tourisme, Académie de Coiffure de Genève, Palexpo Genève, le cinéma de Verbier et la destination Verbier-St Bernard Photos Making of: Franca Pedrazzetti et Keystone L’équipe Babybook: Claire, Vanessa, Lisa, Laëtitia, Laura, David, Christel, Laurence, Marie, Florian Aux enfants et leur famille venus de toute la Suisse et au-delà de nos frontières…

Imprimé en Suisse par SRO KUNDIG

La rédaction n’est pas responsable des textes, des dessins et des photographies qui engagent la seule responsabilité de leurs auteurs. La reproduction même partielle des articles, illustrations publiés dans le magazine Babybook KidsFashion Magazine est interdite. *Tous les prix dans le magazine sont exprimés à titre indicatif en Fr. et si besoin converti au cours du jour.

194 ❘ www.babybook.ch


Pour des bouts de chou fiers de leurs couches.


www.pincopallino.it

Babybook KidsFashion Magazine Printemps / Eté 2013  

Le magazine national des familles en Suisse de 0 à 12 ans + de 60 pages Mode, le shooting à Marrakech, des sujets "choc" et des interviews e...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you