__MAIN_TEXT__

Page 1

Lettre

DÉLÉGATION GÉNÉRALE WALLONIE-BRUXELLES AUX PAYS-BAS

Délégation générale Wallonie-Bruxelles à La Haye

R Coopération transfrontalière R Francophonie R Economie R Enseignement R Culture R Politique R Organisations internationales

06 Juillet 2020


W-B LA HAYE /// Lettre Délégation générale Wallonie-Bruxelles aux Pays-Bas /// JUILLET 2020

2

Edito

P. 3 COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE R Une coopération transfrontalière renforcée

UN PAYS POUR MOITIÉ SOUS LE NIVEAU DE LA MER…!

P. 4 FRANCOPHONIE

J’aurais voulu ne pas écrire ce paragraphe mais vous vous en doutez, la crise sanitaire que nous venons de connaître a été la cause d’un important retard dans la publication de cette lettre. Par ailleurs, ce méchant virus a été à l’origine de bien des malheurs mais également de l’annulation d’un certain nombre d’évènements auxquels nous étions associés.

R Le Groupe des Ambassadeurs Francophones (GAF) à La Haye R  Congrès des professeurs de français R Célébration du 50ème anniversaire de la Francophonie R Mois de la Francophonie

Espérons que la page est tournée afin que nous puissions à nouveau faire rayonner la Délégation générale Wallonie-Bruxelles à La Haye. Comme B. Rutten vous le savez, la Délégation est présente à La Haye © J. Van Belle - WB depuis bientôt huit ans. Son existence a permis de renforcer les liens entre ces deux voisins que sont les Pays-Bas et la Belgique francophone car culture, francophonie et enseignement sont nos principaux champs d’action.

R Awex

P. 6 ECONOMIE

Cette année encore, comme vous pourrez le découvrir à la lecture de cette lettre, la Délégation n’a pas ménagé ses efforts pour être présente sur tous les fronts avec une détermination toute particulière pour la défense de la langue française et la promotion des valeurs de la francophonie, avec une réelle volonté de renforcer les liens entre nos Universités respectives et notre coopération en matière d’enseignement en général, ainsi qu’avec un souci permanent de mettre en valeur nos artistes, tous modes d’expression culturelle confondus, sans oublier le rôle plus politique que nous sommes amenés à jouer au quotidien.

P. 8 ENSEIGNEMENT R La Table ronde pour le français R La 6ème Journée de la langue française aux Pays-Bas R Le français précoce R Le français voyage numéro 8 R Porta Mosana College R La richesse des échanges scolaires

P. 11 CULTURE R Exposition “Intimate Audrey”

P. 11 POLITIQUE R Nouveaux gouvernements de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles

P. 12 ORGANISATIONS INTERNATIONALES

Nous avons tant de points de convergence avec ce beau pays que sont les Pays-Bas : des morceaux d’histoire partagés, des pans de culture communs, des comportements sociétaux très semblables. Ainsi nous sommes un peu chez nous ici et … inversement… Nous nous distinguons peut-être en tant que francophones de Belgique par cette petite touche de latinité bien plus discrète par ici.

ADRESSES UTILES

C’est avec la province du Limbourg néerlandais que la Wallonie partage son unique frontière avec ce pays. C’est pourquoi nous avons élaboré avec nos amis limbourgeois une feuille de route pour concrétiser d’ici 2023 un certain nombre d’initiatives dans des domaines aussi divers que l’emploi, l’environnement ou la logistique.

Délégation générale Wallonie-Bruxelles Lange Voorhout 86 2514 EJ La Haye · Pays-Bas Tél : +31 (0)70 310 66 94 delegation@walloniebruxelles.nl www.wallonie-bruxelles.nl www.facebook.com/DWB.La.Haye

Par ailleurs, La Haye bénéficie d’une réelle dimension internationale et c’est à chaque fois avec une grande satisfaction que de jeunes stagiaires de chez nous viennent découvrir l’une ou l’autre de ces institutions renommées. Cette lettre Wallonie-Bruxelles n’a d’autre ambition que de vous faire connaître nos actions, nos talents et nos expertises. Pour la première fois, nous partageons notre revue avec le bureau de l’Agence wallonne à l’exportation et aux investissements étrangers (AWEx), qui accompagne depuis 25 ans les sociétés wallonnes sur ce marché de proximité. Je vous souhaite une bonne lecture. Benoit Rutten Délégué général Éditeur responsable : B. Rutten Graphisme : CRD – www.crd.be

R Bourses à l’Académie de droit international de La Haye R Rencontre avec Joost van Deutekom

Représentation Economique et Commerciale de la Région Wallonne - Bureau de La Haye / AWEx Lange Voorhout 86 2514 EJ La Haye · Pays-Bas Tél : +31 (0)70 365 50 19 lahaye@awex-wallonia.com www.wallonia.be Wallonie Belgique Tourisme Jansweg 1 2011 KL Haarlem Tél : +31 (0) 20 524 43 42 informatie@wbtoerisme.nl www.belgie-toerisme.nl Ambassade de Belgique aux Pays-Bas Johan van Oldenbarneveltlaan 11 2582 NE La Haye · Pays-Bas Tél : +31 (0)70 312 34 56 TheHague@diplobel.fed.be www.diplomatie.belgium.be/netherlands


COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE

TEFAF © R. dos Santos

Une coopération transfrontalière renforcée Le 2 décembre 2019, les autorités de la province du Limbourg néerlandais, seule province dans le pays à être dotée d’une frontière avec la Wallonie, ont approuvé la feuille de route pour le renforcement de la coopération transfrontalière entre la province du Limbourg et la Région wallonne, au cours des 4 années à venir.

économique et commercial de l’AWEx, M. Rodrigo dos Santos.

Ce plan d’action a vu le jour grâce à la coopération intensive avec la Délégation générale Wallonie-Bruxelles à La Haye et la province du Limbourg.

Dans un souci d’efficacité, les deux parties se focaliseront dans un premier temps sur quelques domaines spécifiques, afin d’engranger des résultats concrets. Il s’agit notamment du marché du travail, de la logistique (en collaboration avec l’AWEx) et de la coopération culturelle entre le Limbourg et la Région wallonne.

Dans le cadre de cette coopération, des missions à Maastricht et à La Haye ont été organisées par les deux parties. Ainsi, le Délégué général Wallonie-Bruxelles, M. Benoit Rutten, a rencontré le Député de la Culture, des Finances et de l’Intégration de la province du Limbourg, M. Ger Koopmans, à Maastricht, le Gouverneur du Limbourg, M. Theo Bovens à La Haye et d’autres hauts responsables de la province du Limbourg, en compagnie du Conseiller

La feuille de route confirme les ambitions des deux régions voisines de renforcer la collaboration dans une série de domaines.

En vue de la concrétisation de ce plan d’action, les deux parties ont prévu plusieurs rencontres des deux côtés de la frontière. Ainsi, la province du Limbourg a invité une délégation wallonne-bruxelloise à Maastricht lors du salon d’art et antiquités TEFAF en mars 2020.

3


W-B LA HAYE /// Lettre Délégation générale Wallonie-Bruxelles aux Pays-Bas /// JUILLET 2020

4

FRANCOPHONIE

Réunion du GAF du 17/12/2019 © Europol

Le Groupe des Ambassadeurs Francophones (GAF) à La Haye Créé en juillet 2014, ce Groupe est aujourd’hui présidé par SEM Tigran Balayan, Ambassadeur d’Arménie aux Pays-Bas. Ses principaux objectifs sont la défense de la diversité linguistique et de la langue française au sein des organisations internationales ayant leur siège à La Haye, ainsi que la promotion de la francophonie aux Pays-Bas. Il rassemble les représentants en poste ou accrédités à La Haye des Etats et gouvernements membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et s’est réuni à deux reprises en 2019. Chacune des réunions du GAF à La Haye accueille un(e) invité(e) de marque. Le 17 décembre 2019, les membres du GAF ont été reçus dans les locaux d’EUROPOL par Mme De Bolle, belge et directrice exécutive d’EUROPOL depuis 2018 qui leur a présenté les buts et objectifs d’EUROPOL, ainsi que les activités de l’organisation.

EUROPOL, agence européenne, soutient les États membres de l’Union européenne dans leur lutte contre la grande criminalité internationale et le terrorisme. L’agence travaille également avec plusieurs pays partenaires non membre de l’Union européenne et avec d’autres organisations internationales telles qu’INTERPOL ou la Cour pénale internationale. Elle constitue un centre d’appui aux opérations des services répressifs, d’échange d’information sur les activités criminelles et d’expertise en matière de répression de la criminalité grâce à ses capacités importantes d’analyse des menaces de la grande criminalité organisée. Dans le cadre de l’échange de vues qui a suivi cette présentation, Mme De Bolle a répondu à plusieurs questions soulevées par des Ambassadeurs du Groupe concernant notamment les cas récents les plus emblématiques traités par EUROPOL ou encore la coopération avec les partenaires extérieurs à l’UE.


5

Congrès des professeurs de français

© OIF 50 ans

2020 · Célébration du 50ème anniversaire de la Francophonie Du 20 mars au 31 décembre 2020 | Sur les cinq continents

M. Clairbois et M. van den Munckhof

Tous les deux ans, un groupe d’enseignants bénévoles de la section « langue française » de la fondation Levende Talen organise le Congrès national des professeurs de français aux Pays-Bas.

C’est en effet le 20 mars 1970 qu’a été créée l’Agence de Coopération culturelle et technique (ACCT), qui deviendra ensuite l’Agence intergouvernementale de la Francophonie et, depuis 2005, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) - https://www.francophonie.org/ Le lancement du 50ème anniversaire s’est fait le 20 mars 2020. Des manifestations se dérouleront toute l’année du Cinquantenaire. Le XVIIIe Sommet des chefs d’État et de gouvernement organisé à Tunis fin 2020 constituant le bouquet final des célébrations. L’année des festivités se clôturera à la fin décembre.

Les objectifs : célébrer l’histoire ET construire l’avenir : En mars 2019, quelque 500 enseignants avaient répondu à l’invitation de Marcel van den Munckhof, Président du Congrès. Ils se sont réunis les 22 et 23 mars au centre de conférence de Noordwijkerhout. La Délégation générale Wallonie-Bruxelles à La Haye figurait parmi les partenaires de ce rendez-vous important de la langue française aux Pays-Bas. Plusieurs experts belges ont pris part aux nombreux ateliers pédagogiques organisés en marge du congrès. Michèle LenoblePinson, Professeur émérite de l’Université Saint-Louis de Bruxelles, y a animé un atelier sur la nouvelle orthographe française. Le congrès a été officiellement ouvert par Monsieur Marcel van den Munckhof, Président du comité organisateur. Monsieur Jean-Marc Defays, Président de la Fédération Internationale des Professeurs de Français (FIPF) a donné la conférence inaugurale.

R Promouvoir l’identité de la Francophonie et préciser son projet auprès des États et gouvernements, des opérateurs et partenaires. R Mieux faire connaître la Francophonie et ses contributions pour un monde de paix, d’égalité, de droits et de prospérité. R Le cinquantième anniversaire est un outil de renouveau pour la Francophonie découlant de la réflexion autour des réalisations et de ses objectifs. La Francophonie compte aujourd’hui 88 Etats et gouvernements : 54 membres, 7 membres associés et 27 observateurs.

L’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) a pour mission de promouvoir : R La langue française et la diversité culturelle et linguistique. R Promouvoir la paix, la démocratie, et les droits de l’Homme. R Appuyer l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et la recherche. R Développer la coopération au service du développement durable. R Elle est un moyen d’accès à la modernité, un outil de communication, de réflexion, de création qui favorise l’échange d’expériences (charte de la francophonie Madagascar).

Etat de la langue française dans le monde : La Délégation a offert le vin d’honneur à la fin de la première journée du congrès : un vin belge !

2019 · 300 millions de locuteurs francophones dans le monde (en progression de + 10% depuis 2014) ; 2070 · entre 477 et 747 millions de francophones dans le monde.


W-B LA HAYE /// Lettre Délégation générale Wallonie-Bruxelles aux Pays-Bas /// JUILLET 2020

6

Mois de la Francophonie Le 20 mars est la Journée internationale de la Francophonie. Les quelques 220 millions de locuteurs francophones sur les 5 continents fêtent leur langue en partage et la diversité de la Francophonie, à travers l’organisation de nombreux événements. Dans le cadre du Mois de la langue française et de la Francophonie 2020 et à l’occasion du 50ème anniversaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), les ambassades francophones aux Pays-Bas, l’Alliance française de La Haye, le Lycée français Vincent van Gogh et l’Institut français des Pays-Bas, avec le soutien de TV5 Monde, ont eu le plaisir de présenter la soirée « La BandeDessinée francophone, un art engagé » le 5 mars 2020 au Pathé Buitenhof à La Haye.

Soirée de la Francophonie - Jean Auquier © Ambassade de France

La soirée était également l’occasion de rencontres et de débats (deux tables rondes) visant à faire mieux connaître cette discipline trop longtemps considérée comme un art mineur.

En présence de nombreux ambassadeurs et représentants de pays francophones, l’évènement inauguré par l’Ambassadeur d’Arménie, SEM Tigran Balayan, président du Groupe des ambassadeurs francophones à La Haye, a attiré un public nombreux et a rencontré un vif succès.

Avec la participation de : Judith Vanistendael (Belgique), Emilie Plateau (France), Zeina Abirached (Liban), Mayro Comics (Arménie), Guy de Lisle (Québec/Canada), Jean Auquier, ancien directeur du centre belge de la BD à Bruxelles (Belgique) & Emile Bravo, dessinateur de Spirou, parrain de l’évènement (France).

Pour illustrer le 9e art, nos invités – bédéistes, journalistes ou experts issus du monde francophone –ont présenté leur travail et leur démarche intellectuelle et artistique.

L’événement a été suivi de moments d’échanges et de partage entre les intervenants et le public, autour de spécialités culinaires.

La Wallonie, 17.000 km2 d’ingéniosité, de savoir-faire et de savoir être Une réalité très éloignée des stéréotypes Limiter l’intérêt de la Wallonie à sa surface serait une erreur. Imaginer la Wallonie en terre de charbon et d’acier serait non seulement tout aussi réducteur, mais faux. Ce serait comme limiter les Pays-Bas à l’industrie textile ou à la construction navale. Pourtant, les stéréotypes ont la vie dure. Selon Anne Lehmans, maître de conférences à l’université de Bordeaux, un stéréotype est une simplification de la réalité, une représentation figée et catégorisante. Ainsi la Wallonie serait une terre d’exploitation du charbon et de production d’acier, voire une terre peu entreprenante. Et pourtant… la réalité est tout autre.

Le premier employeur privé de Wallonie est loin d’être une société de l’acier ou du charbon ; il s’agit de GlaxoSmithKline (GSK), le géant britannique du secteur pharmaceutique et des biotechnologies. GSK emploie quelque 95.000 personnes à travers le monde, dont près de 10% en Wallonie, soit 9.000 employés. GSK va encore renforcer sa position en Wallonie ; d’ici 2023, GSK va investir 500 millions d’euros sur ses différents sites wallons. Fin 2019, UCB, un autre grand groupe mondial actif dans les mêmes secteurs, mais belge celui-ci, indiquait investir


ECONOMIE

300 millions d’euros dans une nouvelle unité de production à Braine-l’Alleud. Celle-ci devrait être opérationnelle en 2024 et permettre l’engagement de 150 emplois hautement qualifiés qui s’ajouteront ainsi aux 2.000 travaillant pour le groupe en Wallonie. Derrière ces deux grands noms, on ne compte plus les start up wallonnes qui ont levé pour plusieurs centaines de millions de dollars auprès d’investisseurs nationaux et étrangers et l’implantation de sociétés biotechs étrangères sur le sol wallon dans le triangle d’or constitué par Wavre, Gosselies et Liège. En matière de santé, il n’y pas que les secteurs pharmaceutique et biotechnologique où la Wallonie se distingue. Ainsi l’actualité autour de la pandémie du Covid-19 a mis en lumière la société AMB Ecosteryl, une société wallonne active depuis quelque trente ans dans la destruction des déchets hospitaliers. Déjà très active, le nombre de commandes urgentes en provenance de Chine a bondi depuis février 2020. Citons enfin une information peu anodine; après le Danemark, la Belgique est le 2e pays de l’Union européenne où l’on trouve le plus d’études cliniques par habitant. Ces études sont nécessaires au développement de nouveaux médicaments et traitements. J’aurais pu tout aussi bien vous parler du secteur aéronautique ou spatial où la Wallonie fait référence à sa participation aux programmes de l’ESA, vous dire que si vous avez pu voler dans des avions Airbus, Boeing, Bombardier ou Embraer, c’est en partie grâce à des pièces développées ou fabriquées par des sociétés wallonnes, que tous les jours vous mangez ou buvez des produits wallons à l’image des eaux de Spa, Bru ou Chaudfontaine, à tel point que « spa » est devenu un mot commun aux PaysBas, que lorsque vous achetez des produits Albert Heijn ou Jumbo, il y de fortes chances que certains soient wallons, que si les rues de La Haye sont si propres c’est grâce aux nettoyeuses de voirie Glutton, que si l’éclairage de la plage de Scheveningen vous rassure c’est grâce à l’entreprise wallonne Schréder, que si votre toiture est si bien protégée c’est grâce aux produits Derbigum, que la montre IceWatch qui vous plaît tant est wallonne, et enfin que si vous vous délectez des ralentis d’image lors des participations néerlandaises aux championnats d’Europe ou du Monde de football ou d’athlétisme c’est grâce aux ralentis d’image fournis par les serveurs de la société wallonne EVS.

Usine Sonaca à Gosselies © Sonaca

Vous l’aurez compris, la relation entre les Pays-Bas et la Wallonie va bien au-delà des beaux moments passés entre amis ou en famille dans les Ardennes ou dans les villes de Dinant ou de Namur. Entre réalité ou stéréotypes, mon choix est fait depuis longtemps. Rodrigo dos Santos Conseiller économique et commercial

Programme « Ambassadeur de la marque Wallonia.be » L’AWEx a lancé depuis peu un programme non seulement destiné aux Wallons travaillant ou habitant à l’étranger mais également aux étrangers ayant une expérience positive avec la Wallonie ou se sentant proches de cette belle région frontalière des Pays-Bas. Vous êtes Wallon(ne)  ? Vous êtes Néerlandais(e) et souhaitez contribuer au rayonnement de la Wallonie ? N’hésitez pas à devenir Ambassadeur ou Ambassadrice de la marque «  Wallonia.be  ». Ce faisant, vous avez accès à un réseau international d’Ambassadeurs avec lesquels vous pourrez échanger. Cette adhésion, par ailleurs gratuite, ne vous impose rien mais vous donne accès à nombre d’avantages. Intéressé(e) ou simplement curieux  ? Suivez ce lien http://www.wallonia.be/en/ambassadors ou contacteznous à l’adresse mail lahaye@awex-wallonia.com.

7


W-B LA HAYE /// Lettre Délégation générale Wallonie-Bruxelles aux Pays-Bas /// JUILLET 2020

8

ENSEIGNEMENT

La Table ronde pour le français

trf

Depuis 2019, la Délégation générale Wallonie-Bruxelles à La Haye est partenaire de la Table ronde pour le français aux Pays-Bas. Cette Table ronde compte parmi ses membres l’Institut français des Pays-Bas, la Fédération nationale des Alliances Françaises Pays-Bas, la Nuffic et la Section de français de Levende Talen. L’objectif de la Table ronde est de stimuler et de soutenir l’enseignement du français aux PaysBas, tout en promouvant la francophonie, par le biais de divers projets au niveau national. La Table gère actuellement 3 projets : la Journée nationale de la langue française aux Pays Bas, Le français précoce et Le français voyage.

La 6ème Journée de la langue française aux Pays-Bas : un succès !

Journée de la langue française aux Pays-Bas © Ambassade de France

Le 14 novembre dernier s’est tenue la 6ème Journée de la langue française aux Pays-Bas. Chaque année, les collèges et lycées néerlandais sont invités à célébrer la langue française et la francophonie. Lors de cette 6 édition, la Délégation a participé, en tant que partenaire de la Table Ronde pour le Français, à l’inauguration officielle au Lycée Zandvliet à La Haye. ème

Lors de cette dernière édition, nous avons eu le plaisir d’accueillir Ivan Kabacoff et son équipe de TV5Monde dans le cadre du programme Destination francophonie. Ne ratez pas l’épisode de ± 8 minutes dédié à la Journée de la langue française, qui se trouve sur le site web de TV5 Monde : https://www.tv5monde.com/emissions/ episode/destination-francophonie-destination-pays-bas-1

Avant et après la cérémonie d’ouverture, où plusieurs ambassadeurs francophones ainsi que le Délégué général Benoit Rutten étaient présents, les partenaires de la Table Ronde ont organisé des ateliers francophones pour les élèves. La Délégation a organisé l’animation de trois ateliers sur le thème de la BD belge francophone, pour promouvoir la francophonie et Wallonie-Bruxelles. L’atelier a beaucoup plu aux élèves, qui ont pu combiner l’art de dessiner, l’humour et la langue française. Le tout en 45 minutes ! Journée de la langue française aux Pays-Bas © Ambassade de France


9

Le français précoce : un projet en développement Le français précoce est le projet le plus récent de la Table ronde pour le français. Il s’agit d’un programme de sensibilisation et de formation autour de la langue française en enseignement primaire. Par le biais de ce projet, la Table ronde essaye d’inciter les écoles primaires néerlandaises à intégrer des cours de français dans leurs programmes d’étude, afin que les élèves se familiarisent avec cette langue et soient plus enclins à prendre le français en option au collège ou au lycée. La Table ronde reste toujours à l’écoute des professeurs, élèves et parents. Un des obstacles à l’enseignement du français en école primaire est le fait que les instituteurs/ institutrices intéressé(e)s et motivé(e)s pour donner des cours de français dans leurs écoles respectives manquent d’une formation appropriée, en terme de ressources et de méthodes. C’est pour cette raison qu’en septembre dernier, à l’initiative de l’Institut français des Pays-Bas, s’est tenue une première journée de formation, destinée à faire

Le français précoce © Ambassade de France

partager à une vingtaine d’enseignants et d’encadrants des ressources, méthodes et outils pour enseigner le français à leurs jeunes élèves. Vu le succès de cette première formation, une deuxième journée de formation est prévue en septembre 2020.

Le français voyage numéro 8 : ça bouge ! Cette année s’est déroulée la 8ème édition du programme «Le français voyage» qui, comme son nom l’indique, parcourt les Pays-Bas. Plus spécifiquement, ce projet consiste en deux assistant(e)s de langue francophones qui visitent chacun(e) 20 collèges/lycées néerlandais de janvier à mars. L’objectif premier est de motiver les élèves dans leur apprentissage du français pour qu’ils conservent cette matière jusqu’au bac. Dans ce but, pendant leur visite, les assistants de langue adoptent une approche ludique et interactive de l’enseignement du français, en valorisant les compétences de communication. Seule l’utilisation du français est autorisée, et souvent les élèves sont surpris de voir ce qu’ils sont capables de faire quand aucun mot de néerlandais ou d’anglais n’est permis !

trf

le français voyage

R Les assistants de langue francophones (auxiliaires de conversation en langue française) Dans le cadre d’un partenariat entre la Fédération WallonieBruxelles et les Pays-Bas, un programme d’échange d’assistants de langue a été mis en place. Ce programme d’auxiliaire de conversation en langue française permet l’envoi de jeunes diplômés (ou presque) de la Fédération Wallonie-Bruxelles pendant 8 mois dans une école primaire, secondaire ou supérieure néerlandaise. Les assistants, sélectionnés par WBI, sont appelés à soutenir les professeurs locaux dans l’enseignement du français. Ils consacrent en général douze à seize heures par semaine à l’enseignement de leur langue ou, parfois, à l’enseignement d’une autre matière en français.


W-B LA HAYE /// Lettre Délégation générale Wallonie-Bruxelles aux Pays-Bas /// JUILLET 2020

10

ENSEIGNEMENT

Porta Mosana College : le premier projet d’enseignement bilingue NL/FR aux Pays-Bas a fêté ses 6 ans ! En septembre dernier, les parties ont décidé de prolonger cette collaboration pour l’année scolaire 2019-2020 avec l’enseignante Mme Régine Engelmann.

Porta Mosana © Aleid van Bommel

La visite du Collège nous a permis de rencontrer le nouveau Directeur de l’établissement, M. Tim Neutelings, avec qui nous avons évoqué la réciprocité du projet. Cette réciprocité se concrétiserait par le détachement d’un professeur de néerlandais, provenant de la province du Limbourg (NL), vers la Wallonie et plus spécifiquement la région de Liège. Il est également envisagé d’élargir le projet vers d’autres collèges à proximité de Maastricht.

Pendant une mission de la Délégation à Maastricht en novembre dernier, une visite a été effectuée au Porta Mosana College où, depuis 2013, une enseignante détachée par la Fédération Wallonie-Bruxelles assure le suivi du projet « Enseignement bilingue français/néerlandais  ».

Le Délégué général a ensuite participé à la remise annuelle du diplôme DELF (diplôme d’études en langue française) aux élèves du Collège ayant choisi de suivre des cours de français renforcé. La visite s’est terminée dans la convivialité autour d’un verre avec élèves, professeurs et des parents très fiers !

La richesse des échanges scolaires Suite au succès de la première édition en 2018 à Bruxelles, Nuffic et Levende Talen ont organisé en novembre 2019 la deuxième journée de structuration des échanges scolaires, en collaboration avec la Fédération Wallonie-Bruxelles, Wallonie-Bruxelles International et la Délégation générale Wallonie-Bruxelles. L’objectif de cette journée de rencontre, tenue cette fois à Utrecht, était de rassembler des enseignants des Pays-Bas d’une part et de la Belgique francophone d’autre part, pour faciliter les échanges en faveur de leurs élèves respectifs. Cette année, la journée a connu une participation de 20 enseignants : 10 des Pays-Bas et 10 de la FWB. Après une présentation faite par Nuffic sur le programme « e-twinning » (plate-forme pour échanges virtuels) et sur les demandes de subvention via Erasmus+ pour des projets d’échange, les enseignants ont pu faire connaissance pendant une ronde de speeddating, suivi par des échanges plus profonds entre deux ou trois personnes.

Journée de la structuration des échanges scolaires

A la fin de la journée, 18 participants ont conclu des partenariats (informels) et ont fait les premiers pas en vue de l’organisation d’échanges. Les idées échangées variaient entre des appels videos, du « vlogging » et l’envoi de lettres traditionnelles, suivi ou non par de réelles rencontres.


CULTURE

POLITIQUE

Nouveaux gouvernements de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles

© Intimate Audrey

Exposition “Intimate Audrey”

Le 13 septembre 2019, les nouveaux gouvernements de Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont été constitués et sont composés d’une coalition tripartite socialiste (PS), libérale (MR) et Ecolo.

Le Gouvernement de la Wallonie

au Beurs van Berlage à Amsterdam Le cocktail d’ouverture de l’exposition Intimate Audrey aux Pays-Bas s’est déroulé le 31 octobre 2019 au « Beurs van Berlage » à Amsterdam, en partenariat avec la Délégation générale WallonieBruxelles et en présence du fils de la grande Audrey Hepburn, Sean Hepburn, de Ivo Niehe (professionnel de la télévision) et de Paul van Vliet (comédien), qui ont tous rendu hommage à cette femme sublime lors des discours d’ouverture. Audrey Hepburn est née à Bruxelles, mais a passé une grande partie de son enfance aux Pays-Bas. L’exposition portait sur sa vie et était organisée par son fils Sean Hepburn Ferrer pour célébrer son 90e anniversaire. Tous les bénéfices revenaient à Eurordis - Rare Disease Europe. Composé en grande partie de photographies inédites, l’exposition se concentrait entièrement sur la femme – et non l’icône. C’est la femme derrière la légende qui «rentrait à la maison». L’exposition comprenait plusieurs centaines d’originaux et des photographies réimprimées, un nombre limité de souvenirs, robes et accessoires, ainsi que sa mode jamais vue auparavant, dessins et écrits humanitaires.

© Intimate Audrey

© SPW – O. GILGEAN

Elio Di Rupo (PS), ministre-président | Willy Borsus (MR), viceprésident et ministre de l’Économie, du Commerce extérieur, de la Recherche et de l’Innovation, du Numérique, de l’Aménagement du Territoire, de l’Agriculture, de l’IFAPME et des centres de compétences | Philippe Henry (Ecolo), vice-président et ministre du Climat, de l’Énergie et de la Mobilité | Christie Morreale (PS), vice-présidente et ministre de l’Emploi, de la Formation, de la Santé, de l’Action sociale, de l’Égalité des chances et des Droits des Femmes | Jean-Luc Crucke (MR), ministre du Budget et des Finances, des Aéroports et des Infrastructures sportives | PierreYves Dermagne (PS), ministre du Logement, des Pouvoirs locaux et de la Ville | Valérie De Bue (MR), ministre de la Fonction publique, de l’Informatique, de la Simplification administrative, en charge des Allocations familiales, du Tourisme, du Patrimoine et de la Sécurité routière | Céline Tellier (Ecolo), ministre de l’Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et du Bien-être animal.

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles

© Jean Poucet

Pierre-Yves Jeholet (MR), ministre-président en charge des Relations internationales | Frédéric Daerden (PS), vice-président et ministre du Budget, de la Fonction publique, de l’Egalité des chances et de la tutelle sur Wallonie-Bruxelles Enseignement | Bénédicte Linard (Ecolo), viceprésidente et ministre de l’Enfance, de la Santé, de la Culture, des Médias et des Droits des Femmes | Valérie Glatigny (MR), ministre de l’Enseignement supérieur, de l’Enseignement de la Promotion sociale, des Hôpitaux universitaires, de l’Aide à la jeunesse, des Maisons de Justice, de la Jeunesse, des Sports et de la Promotion de Bruxelles | Caroline Désir (PS), ministre de l’Education.

11


W-B LA HAYE /// Lettre Délégation générale Wallonie-Bruxelles aux Pays-Bas /// JUILLET 2020

12

ORGANISATIONS INTERNATIONALES

Bourses à l’Académie de Droit international de La Haye (ADI)… Depuis 2015, Wallonie-Bruxelles International a mis en place un programme de bourses en partenariat avec l’Académie de Droit international de La Haye. Cette institution internationale organise des formations de haut niveau en droit international public et privé. Ces bourses permettent en particulier à des jeunes étudiants de participer aux Cours d’été et d’hîver en droit international qui ont lieu en juillet – août et en janvier au Palais de la Paix de La Haye. Chaque année, les étudiants belges admis à ces cours d’été sont reçus à la Délégation générale WallonieBruxelles. Ils ont à cette occasion l’opportunité de partager leur expérience à La Haye, capitale de la paix et de la justice internationale. La qualité supérieure de l’enseignement dispensé, la très bonne organisation de leur séjour et le caractère international de ces formations constituent les principaux atouts mis en évidence par les participants. L’Académie fonctionne avec des professeurs visiteurs internationaux, parmi lesquels plusieurs professeurs d’universités belges francophones. Cette année, Arnaud Nuyts, Professeur à l’Université Libre de Bruxelles, devait y assurer un cours sur « le for des cyber-délits », mais malheurereusement, à cause du Covid 19, le cours a été annulé.

… et autres bourses WBI R Bourses «  français langue étrangère (FLE) » : destinées aux (futurs) professeurs de FLE venant de l’étranger. Les boursiers suivent un stage d’été en didactique du français langue étrangère à l’Université Catholique de Louvain ou à l’Université de Liège. R Bourses d’Excellence IN WBI : bourses d’étude qui permettent de suivre une formation postdoctorale dans le cadre d’excellence que fournit le réseau universitaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les domaines privilégiés sont : transport et logistique, génie mécanique, sciences du vivant, agro-industrie, aéronautique-spatial, technologies environnementales. R Bourses « français des relations internationales » : bourses financées par WBI afin de permettre à des diplomates ou des fonctionnaires de suivre le stage de français de spécialité en relations internationales donné à l’Université de Mons. Ci-contre vous trouverez le témoignage d’un des boursiers de l’année 2019.

Rencontre avec Joost van Deutekom, fonctionnaire au Ministère des affaires étrangères néerlandais et boursier « français des relations internationales » Pouvez-vous vous présenter brièvement ? Je m’appelle Joost van Deutekom, je travaille au Ministère des Affaires Étrangères en tant que collaborateur pour l’Afrique du Sud et le Zimbabwe. J’ai fait des études en sciences politiques et en études chinoises à Nimègue, au Royaume-Uni et à Pékin, où j’ai également travaillé pour un petit cabinet de consultants.

Quelles étaient vos motivations pour postuler pour cette bourse “français pour relations internationales” ? Ce stage me semblait être une belle occasion d’améliorer mon français, surtout à l’oral. Je pratiquais déjà le français depuis un certain temps, parce que c’est une langue utile pour d’éventuels futurs postes. J’aime apprendre des langues, cela vous donne une autre vision du monde. Le concept du stage, avec de jeunes diplomates venant notamment du Maroc, de Pologne et d’Afrique du Sud, ainsi que la possibilité de mieux connaître la Wallonie m’ont également séduit.

Pouvez-vous décrire en quoi ce stage consistait ? Il s’agissait principalement de cours de français, bien sûr, mais aussi d’un programme culturel intéressant avec des visites à Mons, au Parlement wallon à Namur, et à Bruxelles. Pendant la première semaine, nous avons suivi plusieurs leçons, et lors de la deuxième semaine, les cours sont devenus plus interactifs et incluaient entre autres des jeux de rôles et une conférence de deux jours au sujet (après de nombreux débats) de la désinformation et du nationalisme. Tout était pris en charge dans le cadre du stage (logement, etc.).

Ce stage d’été a-t-il répondu à vos attentes et/ou que vous a apporté ce stage ? Oui, j’ai eu l’occasion de travailler mon français de manière intensive pendant deux semaines (surtout à l’oral). Nous parlions principalement français entre nous, même en dehors des cours. De plus, ce fut une belle expérience dans un groupe composé de participants internationaux. J’ai pu aussi comprendre un peu mieux le fonctionnement de la Wallonie et de la Francophonie. Après le stage, j’ai pu poursuivre mon apprentissage du français grâce à d’autres cours. Ce fut donc une très bonne préparation en vue de mon prochain poste à Bruxelles.

Profile for Wallonie-Bruxelles International

Lettre Délégation Wallonie-Bruxelles aux Pays-Bas /// Juillet 2020  

www.wallonie-bruxelles.nl

Lettre Délégation Wallonie-Bruxelles aux Pays-Bas /// Juillet 2020  

www.wallonie-bruxelles.nl

Profile for awex-wbi