__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

vertaude gris

du

... vu de l’atelier


L’inspiration Comment une inoffensive plante aromatique des jardins a-t’elle pu mériter une réputation aussi grisante ? L’herboriste et le jardinier connaissent la grande et la petite absinthes, sa variété maritime, au beau feuillage vert argenté et aux vertus d’amertume, digestives, stimulantes et aphrodisiaques. L’amateur de boissons anisées la déguste mêlée au fenouil, à la mélisse, à l’armoise, à l’anis vert et à l’hysope. Le vert Absinthe, lui, à mi-chemin entre bleu, vert et gris, a certainement la couleur de l’abysse, de l’abîme, celle de la biture poétique. Spleen pas idéal des artistes maudits et des poètes impressionnistes à la fin du XIXe siècle, l’absinthe est accusée très vite par les ligues de vertu, au-delà de la stimulation créative, de rendre fou et de provoquer de graves intoxications. La fée verte – ou la bleue, comme on l’appelle aussi – a désormais mauvaise réputation. Elle est interdite en France en 1915. Verlaine, chantre de l’absinthe, en sera mort 9 ans plus tôt.

La symbolique Pour comprendre le vert Absinthe et la fascination qu’il procure, il suffit de regarder un verre plein de cette couleur mystérieuse, profonde comme un lac boueux, trouble comme une eau d’argile, tourmentée comme le Nil. Ni vert, ni bleu, ni gris, il y a vertige à voir l’alcool troublé par l’eau, et ses tourbillons spiralés, translucides et magiques. Vert Absinthe, c’est la traduction en couleur d’un infini, d’une ivresse, d’une magie un peu vénéneuse, attirante, entêtante, tellement tentatrice qu’elle peut devenir toxique ou destructrice… comme une noyade dans l’alcool. Le vert Absinthe est d’une grande douceur, un pastel grisé calme, rassurant, un beau neutre coloré, froid et apaisé comme un long spleen, un bel abandon.

amande, cactus, agave, cactée, thym, céladon,


guimard, vert d’eau, absinthe,


Calor TurboPro 400 La présence de l’eau et son action magique, passant de l’état liquide à l’état gazeux, traduites en coloration d’un plastique translucide, pour un fer à repasser à vapeur de fort belle allure et aux performances exceptionnelles. Légèreté, transparences vaporeuses, coloration aqueuse, profonde et mystérieuse garantissent de faire visuellement la différence dans tous les rayons d’électroménager, avec une forte valeur ajoutée par la seule beauté de la coloration.

Design-couleur global (observatoire de tendances, sociostyles, planches de concept, planches d’échantillons et de matériaux…) pour la gamme de fers à repasser Calor (2000-2010)

Ral 6021

armoise, jade, lichen, pers, sédum,


Tigex-Hutchinson Puériculture Dans la collection 2002/2003, des couleurs pastel innovantes dans l’univers de la biberonnerie Premier Age, pour une coloration très douce, déclinée en sucettes et biberons, travaillée en versions translucide ou cristal coloré, avec marquages et animations graphiques assortis. Une référence explicite au bonbon peppermint à la menthe bleue, glacée, givrée… pour les bébés addicts de la tétée gourmande.

Planches de concept, planches de style, étude chromatique combinatoire de l’ensemble des gammes des produits de puériculture Hutchinson Tigex, Allègre Puériculture (2002-2009)

fenouil, mélisse, euphorbe, aloès,

Pantone 5655


Lancôme Ô pour Homme Une référence explicite à la couleur des troncs de bambou, ce vert grisé tirant sur le bleu des bambouseraies d’Asie, appliqué à un conditionnement dont la couleur est originale dans le monde de la parfumerie masculine. Le flacon de verre reprend le vert absinthe, en version dépolie, réchauffé par un marquage orange cuivré. L’originalité de la couleur est qu’elle est appliquée sur un cartonnage rayé, fibreux, reprenant l’aspect ligneux de la tige de bambou fraîche.

Planches de concept, planches de style, étude de coloration du pack, du flaconnage et des marquages Ô pour Homme de Lancôme (1995)

Mecanorma L*80 C*10 h130

séneçon, cendre verte, hysope, angélique, orseille,


Planches de concept, étude du schéma directeur de coloration, création des ambiances colorées et des animations graphiques, en collaboration avec Robert Le Héros, de la clinique Saint-Privat de Béziers (2006-2007)

Icade-Sethri-Setae Projet de coloration d’un vaste programme immobilier neuf d’un pôle de santé, intégrant dès la conception, la création des animations graphiques, l’intégration du principe d’ambiances colorées intérieures appliqué à la clinique de soins SaintPrivat de Béziers (hall d’accueil, chambres, parties communes, restaurant…). Une réalisation exemplaire à l’initiative d’IcadeSethri-Setae qui humanise et procure un véritable confort d’ambiance visuelle à ce genre d’infrastructure médicale. Les verts, utilisés comme toutes les autres couleurs pastel, donnent à l’ensemble une atmosphère sensible, rassurante, protectrice, humanisée.

NCS

2010-G20Y

graminée, prasin, ciste, achillée, ardoise verte


Planches de mise en couleur des façades, lors du projet de restauration, suivi de chantier, affiches et dépliants de communication pour le Printemps, Paris (1994)

Toyo Ink CF 0630

Printemps-Hausmann, paris L’objectif de l’étude fut de retrouver la coloration d’origine du navire-amiral des Grands magasins du Printemps, bâtiment édifié à Paris tel une cathédrale, en 1865 par Jules Sédille, classé à l’inventaire des Monuments Historiques en 1975. La couleur vert absinthe des coupoles de cuivre, travaillées en deux tons en camaïeu, allait décider des options colorielles pour le traitement des façades, le soulignement des rythmes de la modénature et les grandes baies vitrées, traitées dans un vert réséda plus soutenu. Planches de mises en couleurs des façades, lors du projet de restauration, suivi de chantier, affiches et dépliants de communication pour le Printemps allaient constituer un événement médiatique repris pour le 125e anniversaire du bâtiment.

gris de sauge, vert Nil, menthe bleue, malachite,


Tefal balances de cuisine Delicia et poêles Tefal

CMJN 6%C, 0%M, 9%J, 16%N

Un projet de coloration verte pour une balance culinaire et une nouvelle gamme colorée de la célèbre poêle Tefal, alors que le vert n’est que rarement utilisé dans le domaine de la préparation culinaire… Pour des secrets de cuisinière, une alchimie confidentielle, des recettes cachées et des plats mystérieux portés sur la fraîcheur, la diététique, le bio et le naturel où s’inventent de nouveaux goûts mêlés et de savantes saveurs.

Design-couleur global (observatoire de tendances, sociostyles, planches de concept, planches d’échantillons et de matériaux…) pour la gamme de balances culinaires Delicia & Cooking de Tefal (2005)

vert de vessie, glauque, menthol, feuille d’olivier,


Péchiney-Saint-Gobain Exemple du travail d’analyse de site, de prélèvements in situ que réalise depuis plus de 30 ans l’Atelier 3D couleur, cette planche d’échantillons de tuiles de l’habitat français traditionnel recense les qualités de verts grisés constatés en toiture. Un contretypage sous forme d’aplats de gouaches est réalisé par la suite et enrichit la banque de données. Les couleurs de couverture auxquelles le temps, la patine, les mousses et les lichens participent également permettent de concevoir des couleurs innovantes proposées à Coverland, filiale de Péchiney, dans le cadre de la création d’une gamme innovante de couleurs de tuiles industrielles en terre cuite.

Analyse de sites sur l’ensemble des régions françaises, prélèvements, échantillonnages, création d’une banque de données et d’une matériauthèque, régionalisation chromatique des gammes de tuiles selon le concept de «Géographie de la couleur», conception d’une gamme de nouvelles couleurs de tuiles en terre cuite pour Coverland (1994-1995) RVB 200R, 210V, 160B

saule, réséda, foin coupé, eucalyptus, vert de gris,


Esso-Le Chaunoy

ISCC-NBS 135 yG

L’objectif étant de gommer du paysage la présence très forte des cuves Elf dans un paysage rural tranquille d’Ile-de-France, une coloration sous forme de lignes diagonales reliant le ciel à la terre, mêlant des gris verts végétaux à des bleus de ciel d’orage, comme pour se fondre dans l’environnement et disparaître aux yeux du promeneur. Un bel exemple d‘architecture industrielle intégrée au paysage, pour limiter la nuisance visuelle.

Projet de coloration des surfaces de stockage et des réservoirs de la raffinerie Essorep au Chaunoy (1994-1995)

oxyde de cuivre, terre verte, vert glauque, opalin,


Philips International Une coloration froide pour retirer toute idée de douleur au travail d’épilation, un vert travaillé en complémentaire de la couleur de peau. Le vert absinthe accentue la magie de l’opération délicate, indolore, sans bruit, terriblement efficace. Un concentré renversant de technologie et de performance, caché sous une façade de sérénité et de douceur. Des rasoirs et des épilateurs féminins doux comme une caresse, enfermés dans un coffret vert d’eau, au fort message d’harmonie, de subtilité et de tranquillité. Le vert absinthe très doux rassure, apaise le geste. L’objet devient un bijou qui ne se cache plus, sereinement fort de son efficacité et de son innocuité. Pour une promesse de peau satinée comme un velours.

Planches de concept, planches de style, étude de coloration des gammes de rasoirs féminins Ladyshave et d’épilateurs Satinelle pour Philips International (1989-1997)

vert de mer, kaki clair, argile verte,

DIC 1187


Pantone GoeGuide 111-3-1C

Alcatel Easy Un vert grisé élégant, passe-partout, unisexe pour cette première génération de téléphones portables dont la mission est d’être vu afin d’être connu, reconnu. L’usage en est encore confidentielle, la téléphonie mobile fait ses premiers pas et l’objet doit être vu. Le choix d’un vert parfaitement inhabituel dans cet univers est un choix assumé pour colorer un objet que l’on ne perd pas de vue. Un vert absinthe doux mais affirmé, facile à vivre, intégré mais démarqué, qui ne se fait pas oublier et ne passe pas inaperçu… c’est sa mission.

Planches de concept, planches de style, sociostyles étude de coloration des téléphones mobiles Easy & Tribu pour Alcatel (1995-1996)

océan, sarcelle, gris cendré, gris minéral, schiste.


Couleur Trop d’absinthe nuit Pour ce vert grisé, la coloration absinthe s’obtient de terres argileuses vertes et de l’oxyde de cuivre. Depuis l’Antiquité, le vert-de-gris est fabriqué dans les régions de vignoble où sont disponibles le moût et le marc de raisin. Les lames de cuivre y étaient enfouies plusieurs semaines dans des caisses passées en étuve, et la poussière verte recueillie, après oxydation et grattage, permettait de colorer à faible coût, fresques et peintures. Le pigment dilué dans du vinaigre donnait le verdet que l’on retrouve à Pompéi ou dans les enluminures du Moyen Age. Le vert-de-gris servait à représenter les émeraudes serties dans les bijoux et l’orfèvrerie précieuse. Il rehaussait lettrines et manuscrits. On le retrouve naturellement sur les toitures patinées couvertes de cuivre qui font le charme des vieux bâtiments oxydés. Faire l’absinthe, c’est postillonner. Avaler son absinthe, c’est faire contre mauvaise fortune, bon cœur, endurer avec résignation quelque contrariété. Comme avaler une amertume. Abuser de l’absinthe et de ses tentations, c’est virer au gris, l’ivresse à coup sûr, le vert paradis artificiel, l’addiction dangereuse. Et renverser son absinthe, c’est finalement mourir ! Pour finir, une triste mise au vert…


Couleur

Les verts sont la couleur dont l’œil humain perçoit le mieux toutes les nuances. Le vert a les incontestables valeurs positives de la tempérance, de la douceur, de la neutralité un peu anesthésiante, assoupissante, voire léthargique. Le gris vert, c’est la nature douce dans sa maison, des teintes naturelles de lichen et d’herbe séchée, l’apaisement, le mystère d’une certaine a chimie. Pour toutes ses vertus, le vert grisé est sans pareil. C’est fort de toutes les dimensions sémiologiques de la couleur, ses attributs culturels, ses connotations, ses valeurs, ses dimensions positives et ses boulets, avec un œil aiguisé sur tous les continents et toutes les époques que l’Atelier 3D couleur travaille, en connaissance de cause, ses colorations, préconisant des recommandations affûtées et durables, parfaitement en phase avec le cahier des charges.

Vers quels verts ?

Cap sur la couleur

Chaque époque à son vert…

Tout comme les autres couleurs, l’Atelier 3D couleur observe les verts depuis plus de 30 ans, note leur apparition, leur résurgence , leur fréquence, l’évolution de leurs qualités chromatiques, par secteur, par saison, par cible. Les verts à venir seront glacés, mystérieux, mais aussi très frais, vitaminés, au beau vert jaune tonique, joyeux, optimiste, franc. Question de volonté, question d’envie, question d’air du temps ! Vert menthol, vert glace, vert épinard, vert gazon, vert luciole, vert bouteille… vu la profusion de verts à l’avenir, direction le cap vert pour tout le monde !


La méthodologie Trente ans d’expérience dans le domaine de la couleur appliquée à l’architecture et au produit industriel ont permis de mettre au point une méthodologie précise, pointilleuse qui alimente une banque de données inestimable et incomparable sur les habitudes socioculturelles de l’usage de la couleur dans le monde. Pays par pays, région par région, marché par marché… Pour conquérir de nouveaux consommateurs, éviter les faux-pas, connaître ses gammes de couleurs sur le bout des doigts, correspondre aux attentes des acheteurs où qu’ils se trouvent, les anticiper et y répondre, et assurer le succès du produit sur son marché, la couleur doit être conçue au plus juste.

Design Décodage Désir

61, rue de Lancry 75010 Paris www.atelier3dcouleur.com contact@atelier3dcouleur.com 01 42 02 34 86 01 42 03 27 73

du vert au gris… graphisme vu par camille chincholle

sensiblement différent

Peintures Siapoc, I.C.I.-Corona, Spontex, Laufen Céramiques, Allia, Packard-Bell, Beiersdorf-Nivea-Beauté, Samas, Airwell, Everite, Mazda, Subaru, Nissan, Facom, Peugeot-Outillage, Parc Astérix, Siemens, Jacob-Delafon, Minolta, Parc des Princes, Rockwool, Rockfon, Siplast, Coverland, Péchiney-Saint-Gobain, Tector, AkzoNobel Powder-Coatings-Interpon, Roneo, Sansen, Steelcase-Strafor, General Motors, Eternit, Elf, Polyrey, Mobalpa, Sommer-Allibert, Kazed, Delbard… nous ont déjà fait confiance.

Profile for A3DC Atelier 3D couleur

4. du vert au gris... la couleur de la patine  

carnet de couleurs n° 4 ...vu de l'atelier, Paris

4. du vert au gris... la couleur de la patine  

carnet de couleurs n° 4 ...vu de l'atelier, Paris

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded