__MAIN_TEXT__

Page 1

couleur sécurité...

&

... vu de l’atelier


l’inspiration Si la couleur est l’expression suprême, c’est parce qu’elle est l’information perçue en premier, la première opinion, le premier ralliement ou le premier rejet. Par un long phénomène d’éducation, d’acculturation et de codifications, la couleur est porteuse d’un message immédiat, mémorisable, segmentant. Puisqu’une longue construction de l’esprit a associé la couleur à un message sans paroles, compréhensible par tous, voici le panorama de ces paires de couleurs associées pour leur message préventif, d’alerte, de sécurisation ou d’interdiction. De véritables couples informatifs que ces associations de couleurs, certaines normées par les pouvoirs publics, les règlements ou les usages, jusqu’à devenir une part complète de notre éducation, de notre vie quotidienne, de notre culture de la couleur. Avec ces paires de couleurs-là, nous voilà informés, alertés, prévenus. Un carnet de couleurs à la fois très sécuritaire, et cependant parfaitement sécurisant !


la respiration La couleur est un étendard élémentaire exceptionnel pour transmettre une information. Et un medium exceptionnel quand il s’agit d’une information de prévention ou de sécurité, une alerte, une mise en garde. A titre préventif, et comme message d’alerte, la couleur ou la combinaison de deux couleurs associées sont des informations directes, mémorables, impactantes. Claquant comme la visibilité d’un drapeau, couleur & sécurité sont intimement liées dans le but direct de faire passer un message immédiat, c’est-à-dire sans avoir le besoin de maîtriser la lecture, et avec la force d’un impact visuel maximum. Mais encore faut-il maîtriser le langage de la couleur préventive, car il est complexe, au vu des différentes expériences professionnelles ou sectorielles. Voilà ici un lexique bien utile de la couleur sécuritaire, avec ses codes, ses messages, ses alertes, ses informations codifiées…


la lisibilité L’usage de la couleur préventive et sécuritaire est majoritairement dominé par une obligation de simplicité et de lisibilté rapide, pour une compréhension immédiate de l’information devant être transmise en situation de crise. Pour que l’information soit visible, elle se doit d’être fortement contrastée : couleurs primaires et symboliques, chocs de couleurs, contrastes puissants, information percutante et synthétique pour une compréhension immédiate. Aller à l’essentiel, parler court, vite et fort, se faire comprendre dans toutes les langues grâce à un système de pictogrammes n’ayant ni besoin du recours à la locution ni à la maîtrise de la langue ou de l’écriture. Petite revue de détails...

la force des oppositions


entre

De tradition et d’usag du rouge est un mes appartenant à l’histoire d routière. Les panneaux respect de la priorité, arrê sont exclusivement exprim du rouge et du blanc, une a Cette information préventive cordons de sécurité tendus les forces de sécurité, sur une de la route, de crime, de violen blanc coexistent en chevrons al de 45° sur des rubans de balisa pour délimiter un périmètre d’inv clairement un zonage rendu temp et dont le franchissement, la visite formellement interdits. Un code visuel que les anglo-saxons ont fait évoluer ve de couleurs préventives, encore plus s violent contraste : le jaune et le noir…


espace public et espace privé

ge européen, l’association du blanc et ssage de prévention ou d’interdiction de l’automobile, et donc de l’information de sens interdit/sens unique, stop, êt, accès interdit à tous véhicules… més dans la combinaison autoritaire association signifiant l’interdiction. est logiquement utilisée pour les par la police, les pompiers ou e scène dangereuse, accident nce…. Les rayures rouge et le lternés, posés avec un angle age en polyéthylène tendus vestigation, signifiant ainsi porairement inaccessible, e, le stationnement sont l de la couleur sécuritaire ers une autre association signifiante, et d’un plus


entre

Scène de vie, scèn américaine, film poli jaune rayé de noir d de crime et n’affiche “ par son impact visuel, Atlantique qui interdit l’ac une partie de l’espace pu directe, plus agressive La force de son message a d pays extrême-orientaux qui jaune barré de noir pour signa scène de danger ou de crime, e de l’espace public, pour enquê Le jaune, presque fluorescent, si contraste jaune/noir un péril, une zone de risque circonscrite et maî levé quand la scène de crime aura


la vie et la mort

ne de mort. Il n’y a pas une fiction icier ou série, sans que le cordon de la police n’encercle une scène “Do not cross“. Impossible à rater , le ruban de balisage d’outreccès et privatise temporairement ublic a une communication très que sa version européenne. d’ailleurs conquis également les utilisent ce même surlignage aler mieux que tout autre une et la privatisation temporaire te de police. ignale avec ce très violent e scène de danger, une îtrisée. Un péril qui sera été investiguée.


entre

L’énergie de l’eau e de ce fluide est cod est, sans doute, l’un d enfants. Qui plus est, l’eau domestique est u partagée. Bleu de l’ea de torrent, de mer en opp lave, de la chaleur, le mes très aisément mémorisable. repérage de la température d de couleur de chaque robinet colorée. Fixé à la sortie du flux, lumineuse en fonction de la tem Du robinet jaillit ainsi un jet à la colorées, valorisant les informatio grosse valeur ajoutée : une nouve la tiédeur de l’eau, une eau à la fois m eau et lumière, palpable et impalpab


eau chaude et eau froide

est fluide et calme. La température difiée depuis le XIXe siècle, et elle des premiers messages appris aux le repérage de la température de une information internationalement au froide, couleur de glacier, position au rouge du feu, de la ssage est évident pour tous et Une évolution moderne de ce des sorties d’eau par la pastille t est l’utilisation de la lumière un capteur émet une source mpérature du courant d’eau. a fois d’eau et de lumière ons habituelles. Avec une elle lumière verte signale matérielle et immatérielle, ble…


entre

Il est fréquent q soit porteuse d’in visuel transmis pa Ces systèmes de co des messages d’ale chacun son rôle. La l’attractivité du message de l’information codée. A les passages piétons, les alarm électriques utilisés quotidiennem et les tableaux de bord, l’in la téléphonie émettent-ils tous compris… Tous ces prolongeme communiquent avec lui par un s en rouge, pour un oui ou pour un ou interdiction. Un message clair planète, une information non plus pré comme un commandement pour un


autorisation et interdiction

que la couleur de la lumière nformation, grâce à un code ar la culture et l’éducation. odification sont très généralement erte ou de prévention. Ici, lumière garantit la visibilité et e, la couleur, la transmission Ainsi les feux de signalisation, mes, les voyants des appareillages ment, les appareils de navigation nformatique, l’électronique et s des messages aisément ents modernes de l’humain système binaire, en vert et non, donnant autorisation et compris par toute la éventive mais impérative, go ou pour un stop…


c’est

L’entreprise de la c considérablement en multiplicité des fluide les bâtiments et la gra constructions contempor Les organismes profe progressivement établi et son passage, que chaque la couleur, que chaque ca sa couleur. Les couleurs son l’eau, jaune pour le gaz, ro pour le téléphone. Et à chaqu une matière, une qualité de pla employé pour les chutes d’eaux u eaux pluviales, les évacuations d et tous ces tuyaux de rejets d’e uniforme couleur grise.


qui ? c’est l’plombier !

téléphone construction et ses normes se sont nrichies et complexifiées devant la es auxquels raccorder désormais hydrocarbures chlorofluorés ande performance énergétique des raines. eau essionnels internationaux ont codifié que chaque fluide aura contenu aura son repérage par ammoniac analisation sera reconnue par nt donc normées : bleu pour chlore ouge pour l’électricité, vert ue canalisation est attribuée astique. Ainsi le PVC est-il gaz raréfié usées, les eaux-vannes, les des appareils sanitaires... air eaux usées sont d’une eau autres liquides autres marquages


gaz lubrifiants

tuyau

Signalés de couleur servent aux adduction Si l’eau froide est potabl qui renseigne sur la qua cyclopropane un filet jaune sont réserv Les tuyaux de polyéthylè chaud ou surchauffé sont réservés à l’arrosage des bassins. Les tuyau (PER), de couleur bleue, huiles pour transmissions hydrauliques pour les circuits de chauffa alimentation des radiateurs) hydrogène appareils sanitaires, dans les câblées. Petit récapitulatif en images, de réseau incendie connection avec la réalité du terr huiles minérales, végétales et animales

sous pression / électricité pollué ou vicié acétylène argon


protoxyde d’azote

pour un tuyau

liquide inflammable PE > 55°C froid ou refroidi

r noire, les tuyaux de polyéthylène ns d’eau froide. éthylène le, ils sont pourvus d’un filetage bleu alité du fluide propre. Ceux avec acides et bases vés au gaz et à la pose enterrée. ène noir, sans filet de couleur, e du jardin ou à l’alimentation gaz liquéfié x en polyéthylène réticulé blanche ou rouge, servent autres marquagesle age (planchers chauffants, et pour l’alimentation des installations dites hydroeau potable

e façon à être en parfaite rain de construction...

vapeur d’eau gaz carbonique azote/eau de mer, eau non potable mélange respirable O & N


une arc

La codification des sublimée dans un p qui a marqué dura le Centre Georges Pom L’intelligence de la de Beaubourg, en ple majoritairement le bâtime beige, anthracite, noir. Qu Ces couleurs calmes son soutenues, selon les occur symbolique des couleurs d circulations sont rejetées à dans la perspective de laisse complètement libres. En soi, la palette générale d donc pas des couleurs parisien Haussmann. Ce sont simplemen différents fluides nécessaires à la en rythment et en bousculent l’appa


Beaubourg, chitecture parisienne

s couleurs de la construction est projet emblématique et intemporel ablement toute une époque : mpidou de Renzo Piano, à Paris. conception de l’architecture in cœur de la capitale, traite ent en couleurs neutres : blanc, ui l’eût cru ? nt animées de couleurs plus rrences de l’architecture et de sécurité, car toutes les à l’extérieur du bâtiment, er des plateaux intérieurs

du bâtiment ne dénote nnes héritées du baron nt les circulations des a vie du bâtiment qui arence...


une arc

Pour que le bâtiment tours de refroidissem à la climatisation. Des plafonds à chaque ét les espaces, selon les prises d’air, semblables à des manches à air sur des façades. Tous les tu la couleur bleue. L’eau qu sanitaires et aux bornes ince le vert. L’énergie du Centre P électrique, pour l’éclairage et le lieu. Le transport de l’électricité jaune : transformateurs, chemins jaunes parcourant les plafonds la moindre lampe. La couleur at des personnes est le rouge (gran mécaniques, ascenseurs, accès aux e des oeuvres). C’est la couleur du s dans l’organisme, apporte la vie. On r importante du projet : créer une interacti la culture. Le public qui circule dans la sang dans une artère, anime et fait vivre la


Beaubourg, chitecture industrielle

t fonctionne, il faut lui de l’air. Quatre ment, installées sur les toits, servent s tuyaux d’air parcourent tous les tage, pour chauffer et climatiser saisons. Pour les sous-sols, des à des trompes d’éléphants ou le pont des bateaux, émergent uyaux d’air sont identifiés par ui sert à la climatisation, aux endie identifie ses tuyaux par Pompidou est exclusivement e fonctionnement général du é est signalé par la couleur s de câbles, gaines, grilles intérieurs pour alimenter ttribuée aux circulations nde chenille, escaliers espaces, monte-charge sang qui, en circulant retrouve ici une idée ion entre le public et chenille, comme le a culture.


entre

Dans les lieux public public, afin de sécuris la protection des escal publics impose de re comme, par exemple, de placer sur chacune des m Ces équipements de sécu plus être accompagnés d’u avec des repérages jaunes à fixer sur la première et la palier d’escalier, pour marqu volée d’escalier. Cette alerte visuelle sur le dé escalier peut en outre être photo en visibilité, en contraste et en i particulièrement adapté aux perso ou dotées d’un déficit visuel.


signal et sécurisation

cs et les endroits recevant la visite du ser les circulations et pour compléter liers, la réglementation des services especter des normes de sécurité es nez de marche antidérapants à marches. urisation des escaliers doivent de une alerte visuelle par la couleur, posés sur les contremarches, dernière marche de chaque uer le début et la fin d’une

épart et le débouché d’un oluminescent, pour gagner impact. Ce dispositif est onnes à mobilité réduite


couleur

La sécurité civile dés œuvre par un État pou guerre comme en temps Cet organisme a pour m charge les premiers soins Parmi les acteurs de la s pompiers, les militaires des u les pilotes d’avions et d’hélic Tous ensemble, ils luttent au q assistance au public, en Franc Pour eux, une seule vocation : et des biens. En situation de c en charge des blessés ou des tr spécifique visualise le type de b permet d’orienter les personnes ve leur affection, et nécessaire à leur b Une partie des problèmes est pris classification codée de la couleur, lors de plans d’urgence, d’attentats etc...


d’affections

signe l’ensemble des moyens mis en ur protéger ses citoyens, en temps de s de paix. mission d’identifier et de prendre en s aux blessés. sécurité civile figurent les sapeursunités d’instruction et d’intervention, coptères ainsi que les démineurs. quotidien pour porter secours et ce comme à l’étranger. la sauvegarde des personnes crise, pour organiser la prise raumatisés, un code-couleur blessure ou de situation, et ers le traitement ad hoc de bonne prise en charge. se en charge par une s de situations de crise,

évacuation arrêt cardiaque arrêt cardiaque pédiatrie incendie désastre externe recherche de patient patient violent fuite toxique déversement produits chimiques alerte à la bombe


couleur de

Comme pour le code des différentes inform hiérarchie, à une org classification des informa Pour un message simple 4 couleurs primaires ont l’urgence de leur informatio - les panneaux à fond formelle, le danger potentiel o - ceux à fond jaune signalent vis-à-vis d’un danger - les panneaux à fond vert exprim de sauvetage ou un moyen de se - les panneaux à fond bleu renden de leurs consignes. Du respect de ces messages visuel partie la bonne gestion des mesure lutte contre les dangers, industriels o


panneaux

de la route, la couleur des panneaux mations de sécurité répond à une ganisation de la couleur, à une ations. e et compréhensible, seules les été retenues, et classées selon on et l’obligation de leur respect. rouge expriment l’interdiction ou l’alarme un avertissement, une alerte

ment une solution, un signal ecours nt obligatoire l’application

ls dépendent en grande es de prévention et de ou quotidiens.


couleur de

Les travaux de voirie infrastructures VRD co chaussées, bordures, que les raccordements d’assainissement, résea électricité, gaz, eau potab Les VRD sont indisp gaz combustible, transports hydrocarbures d’aménagement et de con Leur complémentarité et le codifiée et exprimée dans u gaz, produits chimiques la couleur, chaque fluide pas identifié par une teinte. assainissement Ce système est particulièreme trottoirs ou chaussées sont évent de viabilisation. réseaux électriques BT et HT Et comme l’enfouissement des ré préoccupation majeure pour le chauffage, climatisation la valorisation visuelle de l’environn la couleur est désormais indispensa l’identification des différents réseaux c distribution et transport eau potable télécommunications, vidéos fibres optiques


tranchées

e publique, l’aménagement urbain, les oncernent aussi bien la voirie (routes, , trottoirs, conception routière…) s aux différents réseaux (réseaux aux d’adduction d’eau potable, ble, téléphone, fibre optique…). pensables dans tout projet nstruction, publique ou privée. eur complexité est désormais un système de repérage par sant dans les conduits étant

ent visible lorsque certains rés, lors d’une intervention

éseaux est devenu une respect des sites et nement, cet usage de able en sous-sol pour cachés.


couleur

Les allergies alimenta régimes sans sucre, grasse et les prévention pleine expansion. Au point où un code-coule initié par le Ministère d consommateur, d’un simpl des produits d’alimentation Etiqueté en fonction de sa te et son niveau calorique, avec aliment est identifié par une lett de vert (les plus sains) à jaune, les bombes caloriques à éviter. D’après UFC-Que Choisir, ce sy place par Santé publique France, l’a en fonction des apports nutritifs, po de nature à aider le consommateur lutter contre l’obésité et les différente


de sécurité alimentaire

aires, les intolérances aux aliments, les sans sel, sans gluten, sans matière ns, goûts et dégoûts gustatifs sont en

eur est en cours de développement, de la Santé, afin d’informer le le coup d’œil, sur la composition qu’il est sur le point d’acheter. eneur en gras, en sucre, en sel c le logo Nutri-Score, chaque tre et une couleur, de A à E et , orange, rose et rouge pour

ystème de couleur mis en autorité nationale de santé, ourrait donc à l’avenir être à manger plus sain et à es allergies…


au feu, les

Un extincteur pour lut rouge. Sa couleur rouge qu’il soit du rouge RAL 30 rouge Pompier normalisé Cependant, chaque extinc type de feu à combattre et éteindre un départ de feu. Le - Classe A : feux secs ou bra solides formant des braisons, c le carton… - Classe B : feux dits gras, pour l liquéfiables, comme le plastique, fuel, pétrole), les solvants, peinture huiles, peintures… - Classe C : feux gazeux pour le propane, méthane, acétylène, gaz na - Classe D : feux de métaux, com le phosphore, la poudre d’aluminium, de ou le titane… - Classe F : feux d’huile, de graisses v et concernent tous les accidents domes (friteuse, cocotte-minute, poêle…)


pompiers

tter contre le feu est internationalement ge, normée NF EN3-7, impose en France 000, d’après le rouge Sécurité hérité du en 1887. cteur a une utilisation en fonction du d’après son agent extincteur, apte à es feux sont organisés en 5 classes : aisants, pour les feux de matériaux comme le bois, le tissu, le papier,

les liquides ou les solides , les hydrocarbures (essence, es, graisses, goudrons, vernis,

es différents gaz, butane, aturel… mme la limaille de fer, e magnésium, le sodium

végétales et animales stiques et en cuisine


couleur d’

En action contre les 5 précédente, les agents types d’extincteurs son couleur emblématique q du feu à mener. Sur chaq ceinturage en adhésif colo le bon usage vis-à-vis de te Tous les extincteurs dont l normée sont donc ceinturés d extincteur qu’il contient, donc l efficace : - gaz ou neige carbonique (diox - mousse : jaune - poudre : bleu - eau : rouge Cette prévention optimise les con extincteurs et améliore la sécurité d’e du combat au feu.


’extincteurs

5 classes de feux présentées en page s extincteurs contenus dans les différents nt de quatre types, repérés par une qui renseigne sur le type de combat que extincteur rouge, une bande de oré en communique immédiatement el ou tel type d’incendie. la couleur rouge RAL 3000 est d’un adhésif qui identifie l’agent le type de feu pour lequel il sera

xyde de carbone) : noir

nditions d’utilisation des emploi et la performance


visite de

Bien qu’il ne semble p respectée et dépende chantiers, maîtres d’œuv sur un chantier dépend d intervenant. La fonction est reconnue, car ils so électriques qui protège le po vérifiés pour déterminer la c Objet d’inspection régulière et de sécurité peut être utilisé pend remplacé. Mais il est avant tout p et cela n’est pas gratuit. Ces couleurs indiquent les dif missions des intervenants sur le cha - blanc : chef de chantier, ingénieu visiteur VRP - rouge : responsable sécurité, inspect - bleu : chef d’équipe, superviseur, élec et autres opérateurs techniques - jaune : maçon, terrassier, conducteur de - gris : visiteur du site - vert : officier de sécurité - brun : soudeur et travailleur destiné à de ha


chantier

pas que la règle soit consciencieusement e sans doute davantage des différents uvre et équipes, la couleur du casque de la fonction et du statut de chaque protectrice du casque de chantier ont fabriqués suivant les normes orteur de courant électrique et sont combustibilité et d’inflammabilité. t de soins appropriés, un casque dant 5 ans, après quoi il doit être proposé en différentes couleurs,

fférentes responsabilités et antier. ur, manager, contremaître,

teur, pompier ctricien, charpentier

e travaux

autes températures


la couleur de la sécurité Les normes internationales ont fixé la codification des couleurs selon leur dangerosité. De même qu’une baignade est surveillée (pavillon vert) ou dangereuse (pavillon rouge), la sécurité est toujours exprimée internationalement dans une gamme de teintes froides, vert ou bleu. Les informations sur fond bleu sont celles des panneaux circulaires indiquant une obligation de protection personnelle : port du casque, de gants, de masque etc. Le bleu transmet une information de mise en garde à l’attention des personnes, dans une obligation d’auto-défense contre le risque et de protection contre le danger. Les informations sur les panneaux carrés de fond vert sont celles des solutions mises à disposition (téléphone, sortie de secours, médecin, point d’eau, pharmacie, soin médical). Le vert exprime l’idée de sauvetage, de secours, de mise en sécurité. Ce sont, par tradition, deux couleurs rassurantes face au danger, de prise en charge et de solutions sécurisantes.

COULEUR


la couleur de l’insécurité

COULEUR

Les couleurs de la prévention du danger sont toujours chaudes, jaune, orange, rouge, cramoisi, selon une progression croissante du danger. Les panneaux à fond jaune (triangle) indiquent un risque potentiel de danger (matières inflammables, radiations, rayonnements, risque biologique, émanations toxiques et chimiques). Ils sont reformatés en losanges sur fond orange, lorsque ce danger est mobile, principalement lors du transport de matières dangereuses. Les panneaux ronds à fond rouge indiquent quant à eux une obligation formelle à strictement les respecter (interdiction aux piétons, entrée interdite, eau non potable, interdiction de fumer). Ce sont traditionnellement des couleurs d’alerte, soulignant la dangerosité, des couleurs angoissantes d’urgence et faites pour alarmer, afin de signaler par leur impact visuel puissant et évocateur, un risque potentiel de danger ou d’insécurité préalablement identifié.


l’expression de la sécurité, une codification internationale…

CA SUR COUL


AP R LA LEUR

A3DC observe la normalisation des couleurs sécuritaires et leurs occurrences multipliées depuis plus de 30 ans, dans la vie quotidienne, le domaine public, partout où la dangerosité du monde et la notion du “care“ tendent à ajouter de l’information à l’information. La prévention de nombreux risques, l’encadrement des comportements, les recours juridiques possibles contre la mise en danger de la vie de chacun, tout concourt à une multiplicité des informations préventives. A3DC note leur usage dans le monde où les risques dans l’habitat, les transports, les télécommunications sont aujourd’hui codifiés et prévenus au même titre que dans l’industrie. A un point où les couleurs préventives finissent par être choisies pour créer des décors atypiques, valorisant les atmosphères actuelles d’un soupçon de danger, porteuses de messages forts, purement graphiques, essentiellement visuels. Les couleurs de telles décorations intérieures reflètent l’air du temps d’une époque friande de mise en danger, jouant avec le risque, frôlant le danger en s’en protégeant par l’information normative des couleurs et des risques. Question de volonté, question d’envie, question d’air du temps ! Les couleurs de la prévention et de la sécurité, ou quand la décoration intérieure joue avec le feu…


LA MÉTHOD


A DOLOGIE

Plus de trente ans d’expérience dans le domaine de la couleur appliquée à l’architecture, à l’urbanisme et au produit industriel ont permis à A3DC de mettre au point une méthodologie précise, pointilleuse qui alimente une banque de données inestimable et incomparable sur les habitudes socioculturelles de l’usage de la couleur dans le monde. Pays par pays, région par région, marché par marché… La couleur est partout et son pouvoir, infini. Pour conquérir de nouveaux consommateurs, éviter les faux-pas, connaître ses gammes de couleurs sur le bout des doigts, correspondre aux attentes des acheteurs où qu’ils se trouvent, les anticiper et y répondre afin d’assurer le succès des produits sur leur marché, la couleur doit être conçue et appliquée au plus juste, en tenant compte de la symbolique de la couleur, de la physiologie et du comportement, des informations sécuritaires, normées, obligatoires, internationales. C’est la mission que mène sur tous les programmes qui lui sont confiés, A3DC, premier cabinet de design parisien entièrement dédié au seul management de la couleur.


sensiblement différent

75010 Paris www.a3dc.paris contact@a3dc.paris Tel 01 42 02 34 86 Fax 01 42 03 27 73

Mapa-Spontex, CS-France Acrovyn, Sulky-Burel, Sky, Bic, PlacoPlâtre, Rockwool International, Saint-Gobain Acoustiroc, Eurokera, Principauté de Monaco, Weber Saint-Gobain, SGGS Saint-Gobain Glass Solutions, Saint-Gobain Eurocoustic, Verrerie Aurys, Cabinet Dominique Coulon, VMZ-Vieille Montagne Zinc, OCDE-Organisation de Coopération et de Développement Economique, Peintures Zolpan, IQAP masterbatch, Vicat-VPI, Parc Naturel Régional de l’Oise-Pays de France, LDRP Design & Architecture, Mairies de Colombes, Luzarches, Chaumontel, Villiers-s/Marne, Cayeux-s/Mer, Communauté d’Agglomérations de la Baie de Somme, LeGuyader Engineering, SNCLavallin, Etablissement Public de Santé Charcot-Plaisir, Balsan, Ambassade de France à Moscou, Confluence Habitat Montereau-Fault-Yonne, Groupe Coopération et Famille … nous ont déjà fait confiance.

couleur & sécurité... graphisme vu par ophélie tual & marie fournier

Architecture Design Culture 61, rue de Lancry

Profile for A3DC Atelier 3D couleur

47. couleur & sécurité, la couleur préventive  

carnet de couleurs n°47 ...vu de l'atelier, Paris

47. couleur & sécurité, la couleur préventive  

carnet de couleurs n°47 ...vu de l'atelier, Paris

Advertisement