Page 1

couleur & cĂŠpage

vins rouges volume 2

... vu de l’atelier


couleur & saveur


l’inspiration L’apprentissage du vin est un plaisir rare, lent et raffiné, aussi hautement culturel que sensoriel. Savoir approcher, sentir, voir, goûter, découvrir un vin, tout cela fait partie d’une cérémonie codée, d’un rite d’initiés. Apprécier un cru, en parler, trouver les mots du vin sont une source de poésie et de correspondances, de transcriptions d’émotions perçues et de sensations ressenties. Dans cette appréciation d’un cépage, d’un cru, d’une bouteille, la couleur est le premier message perçu. Une fois de plus, la première information que le vin transmet est sa teinte. Bien avant le nez, le palais et le goût, l’œil estime et apprécie la robe du vin, sa couleur, sa profondeur, ses reflets, sa transparence et son poids. Chaque cépage a donc un champ chromatique que ce livret gourmand et gourmet tente de labourer à son tour…


couleur & saveur


la symbolique Le vin a des registres coloriels aussi infinis que les assemblages eux-mêmes. Il y a un jeu plaisant et ardu à essayer de reconnaître les cépages par la couleur de leur jus. En revanche, la teinte du vin et son aspect purement visuel expriment des valeurs symboliques communément partagées, de la fraîcheur d’un vin rouge pâle, à la spiritualité recueillie d’un vieux Bourgogne aux arômes de cuir ou un historique Châteauneuf-du-Pape, d’un pourpre profond presque noir. Du léger au lourd, de l’aigrelet au confit, du frais au rond, du nouveau au mature, la couleur exprime en lien direct une impression que la réelle dégustation confirmera à même le verre… Une synesthésie entre l’oeil et le palais que ce livret explore...


abouriou, aleatico, madeleine noire de Charente, loubĂŠjac, arbois, romain...

GAMAY NOIR


Le Gamay est un cépage du Beaujolais donnant des vins frais et fruités, de couleur légèrement violacée lorsqu’ils sont jeunes, faciles à boire et gouleyants. Ces vins sont à boire tôt et ne gagnent rien à vieillir. Le Beaujolais est le vin des bouchons lyonnais et des cuisines rustiques. Ces vins de soif sont rafraîchissants s’ils sont servis légèrement refroidis, grâce à leur peu de tanin et une bonne acidité. Le Beaujolais, les Coteaux du Lyonnais, la Côte Roannaise ou les Côtes du Forez expriment au nez des arômes de petits fruits rouges, groseille, cassis et framboise, voire pivoine ou kirsch selon les terroirs. Vinifié traditionnellement à la bourguignonne dans les 10 crus classés du Beaujolais, le Gamay peut montrer de l’élégance et de la mâche et finir, parfois, après 6 à 8 ans de vieillissement, par ressembler aux Bourgognes. Plus généralement, les vins de Gamay sont vinifiés suivant la méthode beaujolaise ou macération carbonique. Les arômes de banane et de bonbon anglais des vins primeurs de style Beaujolais Nouveau sont dus à cette méthode de vinification. En dehors de la région lyonnaise, le Gamay est cultivé en Bourgogne (Bourgogne Grand Ordinaire et Bourgogne Passe-toutgrain), Val de Loire, Savoie, Ardèche, Suisse et Californie. Œil : rouge pâle à reflets pourpre Nez : framboise, groseille, iris, jasmin, myrtille, mûre sauvage, notes minérales, notes poivrées, pivoine Bouche : banane mûre, bonbon anglais, cacao, cerise bien mûre, fraise, fraise confiturée Mariage heureux : charcuterie, plats en sauce, daubes, salades, fromages faits


pressac de Bourgogne, cabernet franc, cabernet sauvignon, carignan...

CABERNET FRANC


C’est lui aussi un excellent cépage bordelais et le plus ancien cultivé ici (depuis le 1er siècle après J.-C.) qui donne des vins très aromatiques, notamment dans le Libournais. C’est l’ancêtre du Cabernet Sauvignon, à la fois plus précoce que ce fils prodige à la réussite planétaire, plus accessible, à la fois plus léger et plus épicé, avec un nez d’herbes vertes. Le Cabernet Franc est également le premier cépage rouge des vins de Loire. Dans ce terroir, sous le nom de Breton, il donne des vins rouges plus légers, assez fruités aux senteurs de cassis et de framboise avec, parfois, un côté végétal, de mousse et de sous-bois. Ces vins de Loire légers (Saint-Nicolasde-Bourgueil, Saumur-Champigny, Bourgueil, Chinon) peuvent se boire l’été, légèrement rafraîchis. Dans le Bordelais, il est assemblé au Cabernet Sauvignon et au Merlot pour des crus de qualité, structurés et parfumés. On trouve le Cabernet franc en Italie et en Espagne, en Argentine, aux Etats-Unis (Washington, Californie), en Australie. Le Cabernet Franc y tend malheureusement à être systématiquement remplacé par le Cabernet Sauvignon.

Œil : un rouge très pâle avec des reflets roses Nez : feuille, herbes vertes, fruits rouges, réglisse, poivron, fraise, framboise, violette Bouche : cassis, framboise, sous-bois, mousse, cacao, coing, feuille de lierre, fougère, tabac Mariage heureux : viandes blanches, plats en crème, charcuterie, fromage de chèvre


carménère, cinsault, cornalin, côt (malbec), counoise, duras, dolcetto...

CINSAULT NOIR


Le Cinsault est un cépage assez productif, originaire du littoral provençal. Ses grains sont très gros, charnus, juteux, au point où on le trouve en raisin de table sous le nom d’œillade. Utilisé essentiellement pour l’élaboration de vins de soif, rosés gourmands et vins rouges a légers et fruités, fréquent en Corse, Provence, Languedoc-Roussillon, sud du bassin rhodanien et littoral provençal, il donne des vins fins, peu tanniques, joliment colorés et parfumés comme des eaux de fleurs. Son registre aromatique est fruité, peu agressif et tout en douceur. Pour faire de la qualité, en limitant le rendement du Cinsault, les viticulteurs obtiennent de beaux vins de caractère, généreux, riches et luxuriants. Vin d’assemblage, il est également souvent associé à d’autres cuvées pour la souplesse et l’agrément qu’il apporte. Il ajoute de la finesse aux cépages avec lesquels on l’associe, de la tempérance au Grenache, de la douceur au Carignan.

Œil : robe très brillante de pétale de laurier rose Nez : pêche, groseille, framboise, grenade, fraise, brugnon, bonbon acidulé Bouche : pétale de rose, litchi, guimauve, nectarine blanche, bonbon anglais Mariage heureux : salade, poisson blanc, poison cru, saumon, grillades, dessert à base de fruit


boudalès des CÊvennes, gamay, grolleau, humagne rouge, manseng noir, merlot...

PINOT NOIR


Ce cépage typiquement bourguignon donne des vins rouges aux tanins soyeux et au nez intense. De peau fine, le Pinot noir est capable de produire des vins fantastiques à fort potentiel de vieillissement. Ce sont de très grands vins, féminins et intellectuels. Le vin au début est fruité (framboise, mûre, cerise, griotte) puis évolue vers des notes de cuir, de sous-bois d’une grande complexité, propre aux vins de Bourgogne. Suivant les producteurs et les appellations, le Pinot Noir a une coloration cerise légère (Chambolle-Musigny) ou une robe rouge sombre (Fixin, Nuits-Saint-Georges). La couleur d’un vieux Pinot Noir sera brique orangé et même marron pâle pour les plus vieux millésimes. Au fur et à mesure de son vieillissement, le Pinot Noir s’éclaircira pour arborer une robe pâle, presque transparente. Parfaitement adapté à la Bourgogne, il est vraiment difficile d’en attendre autant lorsque le Pinot noir est planté ailleurs, car le cépage mûrit relativement tôt, n’est pas adapté aux régions chaudes et est très sensible à la récolte, qui doit être réduite, minutieuse, manuelle. En dehors de son terroir de prédilection, le Pinot noir a été introduit en Alsace, Champagne, Val de Loire à Sancerre, Italie et Espagne, Canada, Etats-Unis, Californie, Argentine et Chili. Œil : une couleur rubis pâle et transparente, identifiable entre toutes Nez : fragrances de violette, cassis, cuir, girofle, pruneau, gibier, réglisse Bouche : arômes acidulés de fruits rouges, framboise, fraise, mûre, cerise, griotte Mariage heureux : Volaille rôtie, steak de thon grillé, jambon persillé, brillat-savarin, chaource


mondeuse, montepulciano, mourvèdre, muscat noir, muscat de Hambourg...

CARIGNAN NOIR


Le Carignan a mauvaise presse, et c’est bien dommage. Cépage exclusivement siècle en France, il s’est magnifiquement adapté pour donner des vins forts, trop forts en alcool et manquant d’arômes. Il est décrié depuis peu car il fut le cépage des vins de table du Languedoc, à l’époque où il fallait produire et faire pisser la vigne. Sa réputation en a souffert, malgré ses grandes qualités de résistance à la chaleur et à la sécheresse, au point où sa présence dans les vignobles de la vallée du Rhône du sud est découragée… voire interdite, comme à Châteauneuf-duPape. Lorsque le Carignan se décide à faire du qualitatif, lorsque les rendements sont limités, les vieilles vignes de Carignan élevés en fûts de chêne donnent de magnifiques vins d’un caractère puissant et généreux. Il reste le cépage principal des Corbières (60 % maximum), où il est assemblé aux Grenache, Syrah, Mourvèdre et Cinsault.

Œil : rouge profond presque noir Nez : banane, mûre, cerise noire, framboise, poivre, épice, pain grillé Bouche : parfums de garrigue, violette, cuir, fruit mûr, pruneau, amande grillée Mariage heureux : gardianne, daube, tian, gibier, canard, fromage fait, gâteau au chocolat


tannat, tempranillo, terret noir, trousseau, zinfandel, rouge, rubis, grenat...

MERLOT NOIR


Deuxième grand cépage du Bordelais et du Sud Ouest, le Merlot est un cépage très productif de maturation précoce. Vendangé tôt, ce qui est un avantage les mauvaises années, il donne des vins bien colorés, plus ronds, plus souples et qui “se font“ plus vite. C’est la raison pour laquelle il est souvent assemblé au Cabernet Sauvignon et au Cabernet Franc qu’il arrondit, afin de constituer sur des sols argilo-calcaires les plus grands Bordeaux (Pomerol, Saint-Émilion, Château Pétrus issu à 95% de Merlot). Le Merlot a conquis le Languedoc, l’Italie et un peu tout le monde : Australie, Californie, Canada, Argentine, Chili où il peut donner, à cause de gros rendements, des produits mous et sans caractère. Lors du vieillissement du vin, la robe perd de son intensité pour laisser place à des variations de couleur qui tirent plus vers l’orangé et la brique. L’évolution de la robe dépend également de la région dans laquelle le vin a été produit ainsi que de la qualité du vignoble.

Œil : des rouges grenat profonds, avec des notes orangées sur le contour du verre Nez : notes animales, cuir, venaison, sous-bois, truffe, humus Bouche : petits fruits rouges, cerise, mûre, baies sauvages, pruneau, cuir neuf, sellerie, épices Mariage heureux : tartare de bœuf, côtes d’agneau, viandes rouges, camembert, brie


nebbiolo, nĂŠgrette, negroamaro, petit verdot, pinotage, pinot meunier...

CABERNET SAUVIGNON


Cépage du Médoc par excellence, et majoritaire dans le Bordelais, le Cabernet Sauvignon est un cépage universel. Lorsqu’il est mûr, la couleur, l’arôme et les tanins peuvent être remarquables. Son jus permet des vins colorés, avec une très bonne structure, un peu durs dans leur jeune âge mais de longue garde. En vieillissant, il s’assouplit et donne des vins puissants mais veloutés, soyeux et d’une très grande longueur en bouche. Ce cépage tannique est tout à fait adapté à l’élevage et au vieillissement en fûts de chêne. Lors du vieillissement du vin, la robe perd de son intensité pour laisser place à des variations de couleur qui tirent plus vers l’orangé et la brique. Cépage résistant s’adaptant facilement à de nombreux terroirs, il s’est acclimaté aussi bien en Languedoc que dans le Sud-Ouest. Implanté dans le nord de l’Espagne, il a tracé également son sillon en Italie et dans les pays du nouveau monde : Californie, Chili, Nouvelle Zélande, Australie et Afrique du Sud. Il est cependant regrettable que sa très grande adaptabilité le fasse planter dans le monde entier, à tort et à travers, faute d’imagination ou de qualité des terroirs, souvent assemblé avec du Merlot et du Cabernet Franc.

Œil : rouge opaque et majestueux, rubis profond, magenta, grenat velouté, cardinal Nez : cassis, framboise, cèdre, réglisse, cannelle, poivre, vanille Bouche : menthe, chocolat, amande et café grillé, poivron vert lorsqu’il est jeune Mariage heureux : canard à l’orange, poulet rôti, gibier, gardianne, abats


pinot noir, piquepoul noir, poulsard, sangiovese (brunello), syrah (shiraz)...

GRENACHE NOIR


Cépage méditerranéen, originaire d’Espagne où il porte le nom de “Garnacha“, le Grenache noir est une vigne essentielle des Côtes du Rhône méridionales où il apporte la puissance en alcool et donne des vins corpulents, corsés et très capiteux. C’est lui qui donne aux Rasteau, Cairanne, Châteauneuf-du-Pape leur côté solaire, chaud, parfumé et ample. Il développe toutes ses qualités sur les sols couverts de cailloux, comme à Châteauneuf-du-Pape. Ces vins très alcoolisés, jusqu’à 15° les bonnes années, évoquent la framboise, avec des notes herbacées. Les vins issus de Grenache pur vieillissent très vite, leur couleur s’oxyde et tend vers le tuilé. S’oxydant facilement, le Grenache est souvent utilisé pour l’élaboration de vins doux naturels, de type Rancio (Rasteau rouge, Banyuls ou Maury). Pour obtenir de bons vins de garde, il faut l’assembler avec d’autres cépages. Le Grenache noir est planté en Italie, Espagne (c’est d’ailleurs là le cépage le plus planté), Californie et Australie. Très sensible à la coulure, cette infécondation des fleurs due au froid, le Grenache n’est pas autorisé dans les Côtes du Rhône septentrionaux.

Œil : rouge mordoré à tuilé Nez : fruits rouges, mûre sauvage, cassis, framboise, griotte, fruits à noyaux bien mûrs, prune mûre, pruneau Bouche : fruits cuits, fruits secs, café, cacao, fumée, sucre brûlé, rancio, épices, poivre, réglisse noire, herbe Mariage heureux : foie gras, grillades, roquefort, chocolat, desserts, gâteaux et pâtisseries


jurançon noir, manseng noir, merlier noir, œillade noire, négrette, petit brun...

SYRAH


La Syrah est le cépage exclusif des Côtes du Rhône septentrionales, connu pour ses grands vins, Saint-Joseph, Hermitage et Côte-Rôtie. Avec un faible rendement (de l’ordre de 30 hl/ha), le vin issu de Syrah est fortement coloré, très bouqueté, riche en tanin et d’une excellente longévité. La Syrah descend la vallée du Rhône vers le sud où elle est assemblée aux Grenache, Mourvèdre, Cinsault, en Provence et en Languedoc-Roussillon, Mondialement connue, la Syrah a émigré sous le nom de “Shiraz“ en Italie, au Canada, en Californie, en Argentine, en Afrique du Sud et en Australie où elle représente jusqu’à 40% du vignoble planté en cépages rouges, produisant les meilleurs vins d’Australie. Elle donne des vins d’une grande longueur avec une fin de bouche exceptionnelle. Les vins de Syrah, tanniques sans être rugueux, sont très concentrés, très colorés et ont un nez intense. Avec le temps, ils vont s’affiner, se féminiser et prendre de la longueur, avec des vins puissants et charpentés de grande garde, à faire vieillir en cave. La Syrah apporte aux assemblages vinosité, couleur, parfum et tanin. Son vieillissement est admirable, du fait de sa densité et de sa constance. Œil : robe pourpre sombre, opaque et profonde, aux reflets magenta Nez : framboise mûre, fruits confits, pruneau, mûre, chocolat noir, café grillé, tabac blond, brûlé, fumé Bouche : cassis, violette, cerise, goudron, notes animales, cuir et peau, fourrure, musc, épices variées, poivre, réglisse, truffe Mariage heureux : gibier à poil, chevreuil, sanglier, daube, estouffade, viandes marinées


petit verdot, picpoul noir, pinot noir, saint-pierre dorĂŠ, sauvignon gris, argant...

MALBEC


Originaire des Charentes, le Malbec est connu sous le nom d’Auxerrois à Cahors et sous le nom de Côt dans le Val de Loire. C’est un cépage précoce qui produit des vins riches, colorés, rustiques dans le bon sens du terme et de bonne garde. On le trouve essentiellement à Cahors où il est très tannique, dans le Sud Ouest (Bergerac, Buzet, Pécharmant), dans le Bordelais, notamment dans les Premières Côtes de Bordeaux, et dans le Val de Loire (Anjou, Saumur, Touraine, Cheverny, Valençay). Il a fait sa place en Argentine où son état de maturité permet de produire des vins à grand potentiel. Le Malbec est également cultivé au Chili où il donne des vins vivants, concentrés, veloutés, avec une forte teneur en alcool.

Œil : prune foncé, rouge profond presque noir Nez : épices, fruits séchés, groseille, fruit noir, cassis, prune, arôme de gibier Bouche : petits fruits rouges, cerise, mûre, baies sauvages, pruneau, cuir neuf, sellerie, épices Mariage heureux : viandes blanches, gibier, civet de biche, volaille, grillades, brie, sainte-Maure


tĂŠoulier noir, velteliner rouge, carcajolo nero, grenache noir, syrah, piquette...

NIELLUCCIO


La Corse mérite un chapitre à elle toute seule, car sa richesse d’île en fait un conservatoire de cépages anciens à forte typicité. C’est le cas du Nielluccio, originaire de l’Italie centrale et appelé Sangiovese en Toscane. Ce cépage a été implanté en Corse dès le XIIe siècle par les Pisans et s’est parfaitement acclimaté pour donner les vins réputés de Patrimonio, dans la région du Nebbio, au pied du cap Corse, au nord de l’île. Ancêtre de la Négrette, le Nielluccio, ample et tannique, donne un vin fruité, charpenté, bien équilibré, d’une belle robe rubis, riche en alcool, puissant mais avec une certaine finesse, astringent au début mais l’intérêt pour sa préservation a suscité des vocations pour d’autres cépages historiques et motivé la plus grande campagne d’arrachage des Merlot et autres CabernetSauvignon. Le niellucciu, le sciaccarellu, le vermentinu, le biancu gentile et le pagadebiti progressivement réintroduits en Corse, sur leurs terres d’origine, profitent de cet engouement nationaliste tout à fait justifié et louable…

Œil : rouge rubis Nez : réglisse, fruit rouge, abricot, épice, violette, cerise amère, pêche, groseille, framboise Bouche : baie de sous-bois, confiture, pêche, groseille, poivre, pinède, figue sèche Mariage heureux : carpaccio au brocciu, jambon cru des montagnes, civet de sanglier, cabri confit, figatellu


reginglard, guinguet, aramon, tord-boyau, vinaigre, amaral, azal rouge...

MANSENG NOIR


Cépage français descendant depuis le XIIIe siècle du Prunelard, le Manseng est originaire du sud-ouest, au piedmont ouest des Pyrénées et plus précisément du vignoble de Jurançon. S’étendant jusqu’au Gers, il y est appellé Mancin noir et peut être également apparenté au Tannat (Madiran). Le Manseng noir profite de ce renouveau de la vigne, manifesté par un intérêt récent pour les cépages oubliés et anciens, au même titre que le Jurançon noir ou l’Abouriou. Si le Manseng noir reste essentiel pour l’AOC Béarn et lui doit sa renommée, il est le fer de lance de tous ces cépages en pleine redécouverte et prometteuse de ces cépages ancestraux à relancer pour leurs qualités intrinsèques, particulièrement parce qu’ils ont comme atout de pouvoir davantage jouer du réchauffement climatique et permettre d’obtenir des vins moins forts en alcool. Leur avenir semble assuré...

Œil : rouge vif et coloré, couleur de cerise Nez : fruit noir, prune, mûre, épice, champignon, notes lardées et fumées, thé oolong, réglisse, cassis Bouche : astringent au début, un peu acide mais fin et apte au vieillissement, long à se faire Mariage heureux : charcuterie, volaille, fromage de brebis, fruits, tartes aux fruits


bordeaux, bourgogne, douce noire, enfariné noir, grenache noir, courbu noir...

MOURVÈDRE NOIR


D’origine espagnole, ce cépage à forte personnalité produit un vin violent, sauvage et très tannique. Avec une peau très épaisse, il donne des vins très noirs, avec beaucoup de tanins, au bouquet très animal. Son terroir de prédilection est celui de Bandol où il est la principale variété. Ce cépage a besoin d’un climat chaud avec beaucoup de soleil et on le trouve donc dans le Languedoc-Roussillon (Costières de Nîmes, Minervois), en Provence (Coteaux d’Aix, Bandol) et en Vallée du Rhône (Tavel, Lirac) où il donne de la chair aux assemblages de Grenache, Syrah et Cinsault. On le trouve en Espagne et en Australie.

Œil : rouge profond à reflets noirs Nez : acacia, mûre, fruit noir, cuir, fauve, cannelle, poivre, anis, tabac, résine, vanille Bouche : champignon frais, sous-bois, truffe, pruneau, réglisse, musc et notes animales Mariage heureux : Cassoulet de Castelnaudary, daube, blanquette de veau, grillades, ragoûts


borraçal, brancelho, espadeiro, padeiro, pedral, rabo de ovelha, vinhão...

CÉSAR


L’Yonne est le très ancien berceau du cépage connu sous le nom de César, également appelé Hureau, Picarniau, Lombard, Gros Monsieur ou plus communément encore, Romain. Un croisement naturel entre l’Argant et le Pinot noir constitue la piste privilégiée de ses origines qui remontent certainement à l’époque romaine. Rendons donc à César ce qui appartient à César, et à ses légions qui ont apporté dans l’Yonne ce cépage unique… Les gelées de printemps peuvent compromettre le César qui bourgeonne précocement, alors que le plant est vigoureux et productif. Il faut toutefois protéger ses jeunes rameaux des fortes expositions au vent. A maturité, ce cépage antique et rare porte de lourdes grappes dont le noir bleuté de la peau est facilement notable. La peau est épaisse et recouvre une pulpe pleine, de forme sphérique. De bonne conservation, le vin issu du César, dur et coloré, dégage des notes puissantes de fruits rouges et noirs, comme la cerise mure, sous ses aspects fortement tanniques. Vin de garde, il apporte force, typicité et caractère au Pinot noir des Irancy, Chitry, Coulanges et autres Côtes d’Auxerre.

Œil : un rouge puissant, foncé, grenat, presque noir avec des reflets violets Bouche : mûre, griotte, groseille, noix, bourgeon de cassis, noisette Nez : arômes de cerise, framboise, cassis Mariage heureux : gibier, viande forte, daube, charcuterie, fromage fermenté (Epoisses, Soumaintrain)


braucol, carcajolo nero, braquet, brachet, bracelet, bĂŠquignol, canari, hureau...

FER SERVADOU


Le Fer ou Fer Servadou, qui signifie facile à conserver en occitan, est également appelé Mansois dans l’Aveyron ou encore Braucol à Gaillac. Le Fer Servadou est un cépage noir cultivé dans le sud-ouest auquel ses sarments et bois «durs comme fer» donnent le nom. Cépage aux grappes de taille moyenne, aux baies fermes et juteuses, il est caractérisé par son goût herbacé (qui se retrouve chez le Cabernet franc). Le Fer est un cépage vivace, résistant au gel et aux maladies. Ses bourgeons ne sortent que tardivement mais sa croissance s’accélère et il arrive à maturité assez rapidement. Pour une bonne production, il préfère la taille longue. Le Fer Servadou est utilisé seul pour les vins de l’AOC Marcillac et en assemblage, pour les vins des appellations Gaillac, Madiran, Béarn, Fronton. Ces vins ont une robe soutenue de rouges charnus et sombres, colorés de tanins expressifs. A la dégustation, ils se révèlent ronds et fruités, francs, robustes, rustiques. Des vins de terroirs authentiques, simples, directs, efficaces, à la couleur roborative.

Œil : de rouge pourpre à violet flamboyant Nez : des accents de coing, cassis, framboise, poivron vert Bouche : cuir, poivre, fruits confits Mariage heureux : tajine, paella, aligot, curry, gibier, fromage persillé (roquefort), tarte aux fruits


vin &

La révolution vinicole On ne juge pas un livre selon sa couverture, dit le dicton. Selon une étude de l’institut Wine Intelligence, le marketing visuel les consommateurs choisiraient cependant leur bouteille de vin en fonction de son étiquette. C’est pourquoi les vignerons accordent aujourd’hui autant d’importance au choix de l’habillage de leurs produits. De la couleur du verre de la bouteille, de la couleur de l’étiquette ou celle la collerette, il y a bien des histoires contemporaines à raconter aux consommateurs, en complément du travail traditionnel de la vigne. Explorons cette piste… La révolution du nouveau monde du vin : Les nouveaux marchés du vin, les nouveaux producteurs de ces nouveaux pays émergents dans la culture de la vigne, les vins du nouveau monde ont révolutionné les comportements, introduisant dans la conception des étiquettes une créativité jamais vue. Le vin est ainsi progressivement devenu un produit moderne, jeune, au look repensé, suivant l’inspiration des microbrasseries et leurs étiquettes de bières pleines de couleurs, de graphismes et d’humour. Les vins du Nouveau Monde raffolent de cette génération ludique d’étiquettes pleines de nouveaux sens. Chacun son style : Les Français préféreraient une étiquette classique, pour son sérieux, comparée à une étiquette insolite. Des étiquettes statutaires, culturellement mieux acceptées, sont en effet de nature à séduire davantage les consommateurs traditionnels. Les étiquettes originales, par leur découpe, couleurs ou dessins décalés, sont destinées à un autre public, ouvert d’esprit, ayant le goût des expériences, idées et sensations nouvelles.

design-couleur


vin &

Le pouvoir de l’étiquette Acheter un vin n’est pas simple. Souvent perdu parmi des centaines de bouteilles, le regard aiguisé, l’acheteur potentiel voir, pouvoir, savoir compare les étiquettes pour faire le bon choix. À ce moment-là, que rechercher ? D’abord le nom du vin, son appellation, son cru et à partir de quel terroir il est produit… Le consommateur doit pouvoir rapidement choisir une bouteille de vin, la repérer dans le rayon et se rassurer sur son bon choix. Or, face à la diversité de l’offre, il se laisse guider par son instinct. Il est influencé par le prix, par les couleurs, le style de l’étiquette, bien plus qu’on ne le pense… Les couleurs, bien avant le texte : Culturellement, la couleur influence le plaisir de boire et de manger. La vue, ultra sollicitée s’est aiguisée et modifie au niveau cérébral ce que les autres sens perçoivent. L’œil et la vue sont donc les premières perceptions. Le packaging d’une bouteille exerce même un impact sur l’appréciation du vin. C’est dire le rôle essentiel de la couleur dans l’impact visuel d’un vin. La voie du cœur… L’enjeu est aujourd’hui de viser l’instinct du consommateur. Le neuromarketing démontre qu’il est plus efficace de parler au cœur, émotionnel, qu’au cerveau, rationnel. Le cœur va spontanément aimer une couleur, une forme, un ressenti, bien avant la lecture d’un texte, d’une information, d’une garantie. La couleur est un atout extraordinaire pour parler franc et direct au cœur des acheteurs. Une dimension du design dont A3DC a l’expertise, permettant ainsi d’apporter aux professionnels de la filière vinicole une réflexion spécifique, mixant couleur, territoire de marque et champ chromatique, communication et démarche conceptuelle, créativité du packaging et de l’étiquette. Un discours de la couleur à explorer sans modération… pour le succès d’un vin sur ses marchés.

design-couleur


les vins rouges sur toute la gamme ...

vermillon

Gamay Schiava

cerise

Palotte

carmin

ambre

Cabernet Franc

Beaujolais Grenache

Irancy Chitry

Carignan

Pinot noir Sancerre

Carmenere Cinsault

grenat

Cabernet Sauvignon Merlot

Bourgueil

Pommard Mourvèdre


... la palette du sang de la vigne

incarnat

rubis

pourpre

Brouilly Pomerol

Nero d’Avola

Duras Maury

Malbec

Nielluccio

Saint-Emilion

prune

Jurançon

Rioja Châteauneuf-du-Pape Château-Margaux Syrah Manseng

violine

Rivesaltes

Tannat

Cahors César

Marcillac Madère Fer Servadou


couleur le rouge et le noir Par un raccourci et une facilité de langage étonnants, les raisins noirs donnent les vins rouges. Toutes les nuances de la palette des rouges d’un vin évoluent avec le temps, à la fois sous l’action de la lumière et sous celle de l’oxygène ambiant. Une transparence groseille ou cerise signera un vin jeune. Des reflets violines sur une robe rouge rubis traduisent un vin mature. Avec le temps, ces reflets tendront de plus en plus vers un tuilé plus ou moins orangé. D’autres très vieux millésimes s’éclairciront jusqu’à une nouvelle transparence. Voilà pourquoi les grands vins de garde se présentent toujours dans des bouteilles de verre sombre, ce qui réduit considérablement les atteintes de la lumière. Et la valeur du vin sera encore amplifiée par un long séjour en cave recouvrera les précieux flacons d’une couche de poussière et de temps aussi précieuse que le vieillissement maîtrisé.


couleur + le sang de la vigne La couleur du vin, c’est d’abord une affaire de cépages. Pour élaborer des vins rouges, les raisins rouges à jus rouge sont privilégiés (merlot, cabernetsauvignon, cabernet franc, syrah, mourvèdre...). Mais la nature semble s’être ingéniée à compliquer les choses, multipliant les variétés : le pinot peut être noir, gris ou meunier ; le grenache, noir ou blanc ; le gamay, noir à jus blanc... C’est ensuite une affaire de macération. Les anthocyanes, agents colorants du vin, sont enfermés dans la peau des raisins. Si l’on presse immédiatement les grains et que l’on sépare tout aussitôt le jus obtenu du moût (le résidu solide), on obtiendra un vin blanc. À l’inverse, si l’on choisit de faire macérer les peaux avec le jus (jusqu’à quatre semaines environ), celui-ci prendra une couleur rouge, plus ou moins foncée selon le cépage.


cap sur la couleur

chaque époque a sa couleur

Par un long cheminement culturel, la couleur a une dimension symbolique dans le message qu’elle véhicule, sciemment ou inconsciemment. C’est la mission d’A3DC de connaître, identifier, comprendre les couleurs dans toutes leurs dimensions symboliques, cachées, afin d’identifier le message de séduction qu’elles portent en elles lorsqu’elles sont exposées. Soit en tant que telles, soit dans leur association, leur combinaison, leur contraste. C’est la mission d’A3DC de recenser les couleurs culturelles et leur usage, celles liées aux différentes civilisations, aux habitudes socioculturelles, à l’histoire des pays et à leurs croyances, à leur maturité. Et le vin fait incontestablement partie de la culture propre à chaque pays… La couleur est un vecteur sans pareil, un messager immédiat : savoir l’utiliser est un acquis précieux. Depuis 30 ans, A3DC qui a le sens et la culture de la couleur, note ses apparitions, ses évolutions, le changement de leur message et de leurs valeurs, par secteur, par saison, par cible. Il enregistre leur succès, leur demande, leur rencontre avec un marché… leur estime gagnée dans l’opinion.


la méthodologie Ce design de la couleur répond à un marketing de la couleur, une intervention nouvelle et sensible de décodage des envies, au service de l’entreprise, du produit industriel, de l’architecture et du cadre de vie. Plus de trente ans d’expérience dans le domaine de la couleur appliquée à l’architecture et au produit industriel ont permis de mettre au point une méthodologie précise, pointilleuse qui alimente une banque de données inestimable et incomparable sur les habitudes socioculturelles de l’usage de la couleur dans le monde. Pays par pays, région par région, marché par marché… Pour conquérir de nouveaux consommateurs, éviter les faux-pas, connaître ses gammes de couleurs sur le bout des doigts, correspondre aux attentes des acheteurs où qu’ils se trouvent, les anticiper et y répondre, et assurer le succès du produit sur son marché, la couleur doit être conçue au plus juste. C’est fort de toutes les dimensions culturelles de la couleur, son histoire, sa géographie, ses connotations, ses valeurs d’usage, ses habitudes sociologiques, avec un œil aiguisé sur tous les continents et toutes les époques qu’A3DC travaille, en connaissance de cause, ses projets de colorations, préconisant des recommandations affûtées et durables, parfaitement adaptées à un lieu et à une époque.


atelier 3D couleur sensiblement différent

61, rue de Lancry 75010 Paris contact@a3dc.paris www.a3dc.paris Tel 01 42 02 34 86 Fax 01 42 03 27 73

couleur & cépage rouge … graphisme vu par marie fournier & éric guillouard supervision oenologique carpe vinum philippe baretje 06 48 16 40 83

Bic, PlacoPlâtre, Rockwool International, Fast-Poland, Principauté de Monaco, Hayco Limited, Mapa-Spontex, Weber Saint-Gobain, SGGS-SaintGobain-Glass Solutions, Verreries Aurys, Cabinet d’architecture Dominique Coulon, VMZ-Vieille Montagne Zinc, OCDE-Organisation de Coopération et de Développement Economique, Peintures Zolpan, IQAP masterbatch, Vicat-VPI, Parc Naturel Régional Oise-Pays de France, LDRP Design & Architecture, Mairies de Luzarches, Chaumontel, Colombes, Villierssur-Marne, Alençon, LEA Architectes, LeGuyader Engineering, SNC-Lavallin, EPS Charcot-Plaisir, Bouwfonds Marignan Immobilier, Tigex Puériculture, Nuk, BabySun, Sulky-Burel, Balsan, Ambassade de France à Moscou, SagimLogis Familial, Groupe Dadoun, OSICA… nous ont fait confiance en 2015.

45 couleur & vin rouge, la couleur des cepages rouges  

livret de couleurs n° 45 ...vu de l'atelier, Paris

45 couleur & vin rouge, la couleur des cepages rouges  

livret de couleurs n° 45 ...vu de l'atelier, Paris

Advertisement