Page 1

couleur & cĂŠpage

vins blancs volume 1

... vu de l’atelier


couleur & saveur


l’inspiration L’apprentissage du vin est un plaisir rare, lent et raffiné, aussi hautement culturel que sensoriel. Savoir approcher, sentir, voir, goûter, découvrir un vin, tout suit un lent protocole, une cérémonie codée d’approches sensorielles, sensitives, selon un rite d’initiés. Evaluer un cru, en parler, trouver les mots du vin sont une source de poésie et d’images, de correspondances et de transcriptions d’émotions perçues et de sensations ressenties. Dans cette appréciation d’un cépage, d’un cru, d’une bouteille, la couleur est le premier message perçu. Une fois de plus, la première information que le vin transmet est sa teinte. Bien avant le nez, le palais et le goût, l’œil estime et apprécie la robe du vin, sa couleur, sa profondeur, ses reflets, sa transparence et son poids. Chaque cépage a donc un champ chromatique que ce livret gourmet illumine à son tour…

la symbolique Le vin a des registres chromatiques aussi infinis que les assemblages eux-mêmes. Il y a un jeu à tenter de reconnaître les cépages par la couleur de leur jus. La teinte du vin et son aspect purement visuel expriment des valeurs symboliques communément partagées, de la fraîcheur d’un vin jaune pâle, à la spiritualité festive d’un champagne ou le sucre confit d’un or jaune muscat. Du léger au lourd, du sucré au madérisé, du frais au rond, de l’acide au doux, du vif au sirupeux, la couleur transmet une impression que, seule, la dégustation à même le verre confirmera…


D’origine charentaise, le Gros Plant est un cépage de caractère dont les lettres de noblesse lui viennent de sa participation à l’élaboration de l’Armagnac et du Cognac, même s’il est progressivement remplacé désormais par l’Ugni blanc. On trouve volontiers le Gros Plant dans les vignobles de LoireAtlantique jusqu’en Vendée. Son nom complet est Gros Plant du pays nantais, un cépage que l’on connaît également sous l’appellation de folle blanche ou de Piquepoul du Gers. Le Gros Plant croît sur des sols composés de roches vertes et de gneiss. Il se reconnaît à son port dressé qui laisse deviner un plant très productif et vigoureux. Les grappes se découpent sous une couleur blanc verdâtre, et leur vinification donne un vin acide, brillant, peu alcoolique, au goût neutre, tout comme son voisin, le Muscadet, Les eaux de vie de ce cépage sont très fines, agréables à sentir et à boire, avec bien souvent un parfum et un bouquet exquis. Œil : robe pâle à reflets verts, jaune citronné, jaune paille. Nez : arômes de pomme acide et de citron vert, tilleul, fleurs blanches, aubépine. Bouche : effervescence, fraîcheur, acidité du fruit immature. Mariage heureux : poissons, crustacés, fruits de mer, viandes blanches, grillades, charcuterie…

airén, alvarinho, arinto, avesso, azal blanc, batoca, loureiro, camaralet de lasseube...

GROS PLANT


Connu en Anjou depuis le IXe siècle, ce cépage phare de la vallée de la Loire, appelé aussi Pinot de la Loire ou Pineau, s’est lancé dans une course autour du monde en talonnant le Chardonnay. Poussant sur des terrains de tuffeau, structuré, vif, il se prête aussi bien à l’élaboration de vins secs que de vins liquoreux ou effervescents. On retrouve le Chenin dans les vins d’Anjou, comme le Savennières, le Saumur, le Coteaux-du-Layon ou le Bonnezeaux. Egalement en Touraine, dans les Vouvray et Montlouis-sur-Loire, tous à la fois, secs, moelleux, liquoreux ou effervescents. Parfaitement structuré par l’acidité, élégant, au nez et aux arômes complexes de fruits jaunes, de fruits secs, d’agrumes, de fleurs blanches, de miel, le Chenin est un grand cépage blanc, vif et nerveux qui a su conquérir les vignobles d’Afrique du Sud. Œil : de jaune pâle si le vin est sec à or profond s’il est liquoreux. Nez : des accents de coing, tilleul, acacia, miel avec une pointe citronnée. Bouche : extraordinairement florale, miellée et néanmoins d’une agréable fraîcheur en finale. Mariage heureux : poissons, crustacés, viandes blanches, volaille, tajine, paella, curry, tarte aux fruits, fromage de chèvre...

... trajadura, aligoté, arbois, auxerrois blanc, bourboulenc, chardonnay ...

CHENIN


L’Aligoté est le nom d’un cépage qui n’existe qu’en Bourgogne et donne un vin blanc léger, un vin de soif. Localement, les gens le boivent jeune car l’aligoté n’est pas un vin capable de vieillir. Il est aussi un cépage en voie de disparition, la production de Bourgogne Aligoté ne représentant plus que 6% de l’encépagement et diminuant d’année en année. Le consommateur lui préférant, semble-t-il, les charmes du chardonnay, les vignerons sont désormais autorisés à adjoindre jusqu’à 15% de Chardonnay dans leurs assemblages d’Aligoté. Le Bourgogne Aligoté doré du village de Bouzeron sur la côte châlonnaise est la récompense des efforts de vignerons vers plus de qualité, avec l’AOC Bouzeron, reconnue en 1997 à part entière au sein des appellations Villages de Bourgogne. Une résurrection… Œil : or pâle, légèrement vert d’eau qui peut se colorer jusqu’à paille clair. Nez : arômes minéraux (silex, pierre à fusil), notes d’acacia, fleurs blanches, noisette, citron, miel, croissant chaud. Bouche : une rondeur pointue, un corps charpenté, une vivacité gourmande. Mariage heureux : coquillages, huitres, tarama, crustacés, veau, volailles en sauce blanche ou crémée, risotto, champignons...

... clairette, mondeuse blanche, blanqueiro, altesse, roussette, chasselas ...

ALIGOTÉ


Le village viticole de Chardonnay du vignoble du Mâconnais est probablement le berceau historique de ce cépage bourguignon, le plus emblématique des cépages blancs. Grand voyageur, il est aujourd’hui le plus planté dans le monde, de la Côte de Beaune à l’Australie. A Chablis qui utilise exclusivement le Chardonnay, les gens l’appellent Beaunois, en référence au vin de Beaune, comme pour mieux se le réapproprier. Les vignes poussent sur un sol calcaire riche en fossiles et spécialement en coquilles huitrières, là où il y a bien longtemps la mer couvrait la Bourgogne. Le Chardonnay est vif et fruité, très sec. Sa bouchée ronde, grasse et fruitée, avec une petite note d’acidité lui apporte une juste fraîcheur avec une acidité rafraîchissante. Universellement connu pour sa minéralité, le Chardonnay est assemblé avec le Pinot noir et le Pinot Meunier dans les champagnes et crémants, notamment de Bourgogne, et joue aussi en solo pour composer des blancs de blancs. Jouant le grand jeu, il signe nombre de vins californiens et chiliens. Œil : jaune d’or pâle à reflets verts lorsque les vins sont jeunes. Nez : arômes de pêche blanche, beurre frais, noisette, brioche. Bouche : notes de citron, pomme verte, vanille, fleur blanche. Mariage heureux : abats (ris de veau, foie), poisson grillé, viandes blanches (volaille, veau), curry, tandoori, fromage de chèvre...

... fendant, chenin, colombard, merlot blanc, grenache blanc, jurançon blanc ...

CHARDONNAY


Le Rolle est un cépage blanc d’origine turque qui, ramené par les commerçants génois, s’est établi dans le Midi, notamment dans le Var, en Corse sous le nom de Vermentinu ou de Malvoisie, et en Italie. Ses grappes de taille moyenne passent du blanc au rose lorsque le raisin est mûr. Le Rolle aime les climats chauds où les sols sont secs et pauvres mais craint le vent et les maladies. Il donne des vins blancs gras et bien équilibrés. Ces vins peuvent manquer d’acidité mais ils restent très aromatiques, avec une bonne intensité aromatique et une onctuosité en bouche. Le Rolle offre des vins blancs agréables et de grande qualité. Il entre dans la composition de nombreuses appellations comme Ajaccio et Patrimonio, en Corse, Ventoux, Bandol, Côtes-de-Provence et Coteaux d’Aix, en Provence, Costières-de-Nîmes, Corbières, Collioure, Côtes-de-Roussillon, Minervois, Saint-Chinian, en Languedoc-Roussillon. Œil : un jaune paille, jaune pâle cristallin. Nez : arômes de pamplemousse, fruits secs, fleurs blanches, fenouil. Bouche : aneth sauvage, aubépine, camomille, noisette, abricot, pêche de vigne, poire mûre, pomme fraîche, amande verte, ananas frais. Mariage heureux : foie gras, poissons de rivière, volailles, viandes blanches, champignons, grillades, barbecue…

... courbu blanc, folle blanche, gros plant, friulano, gros manseng, sauvignon ...

ROLLE


Parti de la Gironde, le cépage Sauvignon a migré vers la Loire. Son nom est bien en vue sur l’étiquette des Touraine blancs de la vallée du Cher. Dans le Centre-Loire, on le retrouve sous les appellations Sancerre, Quincy ou Pouilly-Fumé. Il s’immisce aussi en Bourgogne dans l’appellation Saint-Bris où sa fraîcheur et sa minéralité font merveille. Dans le Bordelais et le Sud-Ouest, il s’associe au Sémillon pour composer des vins secs, de type Côtes de Duras, ou liquoreux, comme le Sauternes. Après sa conquête du vignoble français, il colonise le monde, de l’Italie où le Frioul lui doit d’excellents Colli, à la Californie et à la Nouvelle-Zélande, renommée pour la qualité de son Sauvignon, où il est devenu synonyme de vin blanc, au même titre que le Chardonnay. Œil : de très pâle à presque incolore, qui prend des tons plus dorés dans les terroirs plus chauds. Nez : des senteurs de fruits blancs, de pêche, d’agrumes, de fleurs, avec des nuances végétales de buis, de cassis, de pierre à fusil. Bouche : fraîche, marquée par les fruits blancs et une touche légèrement citronnée au final. Mariage heureux : poissons forts (sardine, maquereau), escargots, fruits de mer, fromages à pâte pressée cuite...

... humagne blanche, jacquère, maccabeu, marsanne, mauzac, blanquette ...

SAUVIGNON


La Marsanne est l’une des principales variétés blanches de la vallée du Rhône. Ce cépage vigoureux, originaire de la Drôme, excelle dans les Côtes du Rhône des vignobles de la région d’Hermitage où elle y est appelée Marsanne blanche, une spécificité quand elle y donne un rare vin de paille. La Marsanne est souvent complice de la Roussanne dans les vins de la vallée du Rhône septentrionale. Elle domine les assemblages des Hermitage, Crozes-Hermitage, Condrieu et Saint-Joseph. À Saint-Péray en Ardèche, elle produit un vin effervescent marqué par la vinosité. Également présente en Provence, la Marsanne se développe dans le LanguedocRoussillon et en Savoie. Elle prend le nom de grosse Roussette ou d’Abondance, ce sui signe sa grande productivité. Œil : pâle, or pâle, paille, jaune lumière. Nez : arômes de fleurs blanches, acacia, miel, pain d‘épices, fruits jaunes, fruits blancs, fruits secs, réglisse. Bouche : rare acidité dominée par des impressions de rondeur, des arômes de nez boisés et fleuris, avec des notes miellées. Mariage heureux : blanquette de veau, morille, dorade rôtie, plats de chasse et gibier, agneau, mouton, viandes en ragoût, daubes, plats en sauce...

... melon, muscadet, muscadelle, muscardin, muscat blanc, pedro ximénez ...

MARSANNE


Le Viognier est un cépage ancien, extrêmement cultivé pour la production de vins monocépage dans le sud de la France. Il contribue à l’incroyable paysage dessiné par les coteaux vertigineux de la vallée du Rhône septentrionale et à la réputation de ses vins, comme à Condrieu, Château-Grillet où il la joue en solo, où dans les appellations Côte-Rôtie, où il est assemblé à hauteur de 20% maximum pour équilibrer la puissance de la Syrah. Souvent assemblé à d’autres cépages dans les blancs du Languedoc, le Viognier donne un vin blanc d’excellente qualité et d’une très grande finesse. Très parfumé, le vin est extraordinairement gras, souple, pour ne pas dire onctueux. Il représente 70% de la surface plantée en blanc en Australie. Œil : jaune doré à reflets lumineux. Nez : floral et fruité à la fois, mariant chèvrefeuille, aubépine, acacia, citron vert, cire, coing, fleur d’amandier, iris, pain d’épices, tabac, miel, violette, tilleul, tabac, musc. Bouche : arômes amples et ronds de compote de fruits jaunes, mangue mûre, pêche et abricot, avant une finale épicée et fraîche. Mariage heureux : asperges, risotto, fruits de mer, écrevisses, blanquette de veau, brandade, charcuterie, salaison, fruits secs, fromages fruités et persillés...

... petit manseng, pinot blanc, piqpoul blanc, prosecco, riesling, rossola bianca ...

VIOGNIER


Datant de l’époque gallo-romaine, le Riesling est un très vieux cépage blanc parfaitement acclimaté en Allemagne sur les rives du Rhin. Allemand d’adoption, le Riesling est cultivé en France en Alsace et en Moselle, les deux régions viticoles lui réservant une place d’honneur. Ses vins à la belle acidité peuvent vieillir une dizaine d’années. Sous son nom en Alsace, le Riesling peut être récolté en vendanges tardives, offrant des vins allant du sec, moelleux au liquoreux. En Allemagne, les Riesling du Rheingau sont presque tous travaillés selon le goût local, avec un note de sucre importante, offrant fraîcheur et rondeur, suavité et douceur. Œil : une teinte or pâle brillant de reflets verts dans les vins jeunes, un jaune d’or avec quelques tâches rousses à maturité. Nez : une palette aromatique mêlant tilleul, aubépine, citron, pêche blanche et pierre à fusil, voire, avec le temps, des arômes intéressants de pétrole. Bouche : franche et droite, elle développe une ligne vive et minérale, accompagnée d’un fruité délicat. Mariage heureux : poissons de rivière (truite, saumon), choucroute, volailles, charcuterie, crustacés (huîtres, coquilles Saint-Jacques, homard), caviar, gambas...

... roussanne, bergeron, savagnin, sémillon, sylvaner, terret blanc, torrontés, furmentin ...

RIESLING


Il existe dans le Tyrol italien une famille de cépages nommée Traminer. Le Gewürztraminer en fait partie, mais ce cépage aux baies roses se distingue entre tous par son caractère aromatique, épicé (Gewürz signifie épice en allemand). Ce cépage s’est forgé en Alsace une solide réputation et son nom apparaît sur nombre d’étiquettes. Sec, moelleux (vendanges tardives) ou liquoreux (sélections de grains nobles), le Gewurztraminer répond à tous les goûts. Outre-Rhin, il concourt dans les vins du pays de Bade ou du Palatinat. Il est très aromatique sur les fruits jaunes, exotiques, confits, le miel, les pâtisseries, les épices et les fleurs et offre un nez assez remarquable de litchi et de rose. Œil : une couleur vieil or aux légers reflets dorés. Nez : des arômes de rose, pain d’épice, écorce orange, citron, litchi, mangue mure. Bouche : les mêmes notes que celles ressenties par le nez, mais en plus aromatiques encore, une agréable douceur équilibrée par une pointe fraîche en final. Mariage heureux : volailles (canard, chapon), porc (filet mignon, curry, charcuterie), poissons de rivière (lotte, sandre), fromages puissants (munster, livarot), foie gras...

... trebbiano, biancu gentille, ugni blanc, barbarossa, canari, vermentino, rolle...

GEWÜRZTRAMINER


Poussant exclusivement dans le Bordelais et sur les rives de la Garonne qui l’ont vu naître, le Sémillon est le cépage du Sauternes qui fait florès dans le Nouveau Monde viticole, notamment en Afrique du Sud, au Chili et en Californie pour sa force, sa franchise, sa droiture en bouche et sa productivité. Assemblé au Sauvignon, il apporte du gras dans tous les vins liquoreux de la Gironde (Sauternes, Barsac, etc.) ainsi que dans ceux du Sud-Ouest (Monbazillac, Bergerac, Buzet). Il a la particularité d’être également présent dans les vins secs du Bordelais : Entre-deux-Mers, Graves et Pessac-Léognan où ses arômes de noisette, de fleur blanche, d’acacia et de miel contribuent largement à sa réputation. Il a conquis l’Australie, la Californie et l’Afrique du Sud. Œil : une teinte jaune paille dans les vins jeunes, prenant des tonalités ambrées avec l’âge. Nez : acacia, noisette, fruits secs dans les vins jeunes, miel et citron confit dans les vins liquoreux. Bouche : chaleureuse, ample, généreuse, misant sur la rondeur. Mariage heureux : accras, blanquettes, beignets, poissons forts (églefin, morue), brandade, brochettes, fromages forts (cabécou, banon)...

... viognier, vandal-cliche, verdicchio, grenache gris, arbane, aubin , arrufiac ...

SÉMILLON


Le Pinot blanc est un cépage originaire de Bourgogne, muté du Pinot gris au XVe siècle. Cépage courant, il entre dans l’encépagement de nombreuses appellations d’Alsace. Le climat continental qui se traduit par des hivers froids et des étés chauds convient particulièrement au Pinot blanc. Il est résistant au gel l’hiver et l’été, les racines puisent dans le sol chaud les minéraux dont il a besoin. Ses grappes sont composées de petites baies à la peau épaisse et à la pulpe fondante qui produisent des vins fruités, épicés, équilibrés entre l’acidité et l’alcool. Bien installé depuis le Moyen-Âge en Alsace dont il aime le climat, le Pinot blanc porte le nom de Klevner quand il est assemblé à l’Auxerrois, utilisé pour les crémants et les vins pétillants. Très exploité en Italie où il représente presque 7000 hectares pour des blancs secs et fruités de Vénétie et du Frioul, le Pinot blanc est aussi présent en Allemagne, en Autriche pour des vins liquoreux, au Canada et en Afrique du Sud. Œil : jaune pâle transparent et brillant, avec des reflets verts Nez : notes de pêche et de pomme, miel, levure, nuances florales Bouche : légère, subtile, avec une pointe d’acidité fruitée… Mariage heureux : viande blanche, choucroute, asperges, poissons de rivière, fromage de chèvre

... malvoisie, pinot auxerrois, fusette de Montagnieu, altesse, aspiran, rossola bianca ...

PINOT BLANC


Originaire de Montélimar, cette variété de cépage plutôt tardive trouve ses terres d’élection dans la vallée du Rhône et en Savoie. De culture délicate, elle souffre d’une production assez faible et irrégulière, mais elle est prisée pour l’intensité et l’élégance de ses arômes. Dans les appellations du Rhône, la Roussanne est généralement assemblée à la Marsanne: Hermitage, Crozes-Hermitage, Saint-Joseph, Saint-Péray. A Châteauneuf-du-Pape, elle est associée au Grenache blanc et à la Clairette. Dans les vins de Savoie où elle participe à tous les assemblages, la Roussanne est appelée Bergeron, Fromenteau ou Barbin. Le vin issu de la Roussanne pure est d’une qualité extraordinaire. Il s’en dégage un arôme délicat rappelant celui, du café, du chèvrefeuille, de l’iris et de la pivoine. Œil : toutes les nuances de l’or liquide et de l’ambre. Nez : aubépine, fruits jaunes, abricot, pêche, miel. Bouche : grasse et ample, avec un note d’acidité suffisante pour devenir un généreux vin de garde. Mariage heureux : gaspacho, crustacés, omelette, coquillages, poissons rôtis (cabillaud, bar, sandre), volailles grillées (dinde, chapon), charcuterie (chorizo), cuisine exotique et épicée...

... raffiat de Moncade, romorantin, sacy, saint-pierre doré, spagnol, tourbat, pigato ...

ROUSSANNE


Le Savagnin jurassien, proche du Traminer originaire d’Autriche, est le type même du cépage profondément enraciné et emblématique d’une région, le Jura. Ses petites grappes aux baies à la peau épaisse sont à l’origine du plus typique des vins blancs de Franche-Comté, le vin jaune, réputé pour sa personnalité et pour son aptitude exceptionnelle à la garde. Dans le Jura, le Savagnin est vinifié seul ou en assemblage avec le Chardonnay dans les vins blancs secs ou liquoreux pour les vins de paille. C’est le cépage exclusif des vins jaunes des appellations Château-Chalon, Arbois, Côtesdu-Jura et l’Etoile, vins issus d’un long élevage oxydatif, selon la méthode des vins de voile ne remplaçant pas l’évaporation des vins, principe que l’on retrouve en Espagne et ses Xérès. Le vin de paille et ses extraordinaires grappes mûries sur paillis, offre une véritable révélation, une expérience propre aux vins de méditation. Œil : une robe dorée, vieil or ambré dans le vin jaune. Nez : noix verte et fraîche, noix sèche, pomme grillée, épices. Bouche : arômes de curry, curcuma, caramel, noix verte. Mariage heureux : curry (aubergine, poulet, agneau), volailles (chapon, coquelet), viande blanche (veau, poulet), champignons (morilles, girolles), fromage (cancoillotte, comté)...

... verdanel, verdesse, vermentino, lauzet, len de l’ehl, listan, pinot beurot, tannat ...

SAVAGNIN


Les Muscats forment une famille originaire du bassin méditerranéen, avec tous les croisements imaginables au cours des siècles. Le plus fin des cépages est le Muscat à petits grains. Cette vigne excelle dans les vins doux naturels et les vins de Muscat : Muscat-de-Rivesaltes, Muscat-deFrontignan, Muscat-de-Mireval, Muscat-de-Saint-Jeande-Minervois, Muscat-de-Beaumes-de-Venise, Muscat-deRasteau dans le Vaucluse, Muscat-du-Cap-Corse, sans oublier les Muscats d’Alsace et leur version grecque, le Muscat de Samos. Le cépage Muscat donne également de beaux flacons avec un vin effervescent de la vallée du Rhône, la Clairettede-Die, tout comme dans l’Asti du Piémont. Le Muscat est appelé Muscadelle dans le Bordelais, et Moscatel en Espagne. Œil : couleur jaune pâle pour un muscat sec, jaune doré pour un muscat liquoreux. Nez : fragrances de rose, notes d’agrumes, cannelle, noix de muscade. Bouche : arômes ronds de fruits exotiques, figue sèche, mangue mure, litchi. Mariage heureux : foie gras, canard à l’orange, porc aux figues, fruits frais, desserts, gâteaux au chocolat, fromages persillés (bleu, roquefort)...

... beaunois, bergeron, fromenteau, barbin, mayorquin, melon de Bourgogne ...

MUSCAT


Originaire probablement d’Aragon ou de Catalogne, le cépage Maccabeu est beaucoup utilisé dans la viticulture espagnole dans ces deux vignobles, notamment pour la production du Cava, le Champagne local. Utilisé comme base de vin effervescent, le Maccabeu donne en effet une bonne finesse de bulle et un arôme délicat. Utilisé pour l’élaboration de vin blanc sec, il offre un produit fin, subtil et vif. Le Maccabeu peut également être vinifié en vin doux naturel, car il présente une bonne capacité à accumuler les sucres. En vin de garde, il donne une produit jaune doré, bien alcoolisé, fruité, très agréable à déguster et peu acide. Ainsi, en France, le Maccabeu est-il très présent dans les vignobles du Languedoc et du Roussillon, où il participe notamment aux grands vins doux naturels, comme le Banyuls, le Rivesaltes et le Maury. Œil : couleur vieil or aux légers reflets roses et orange ambré. Nez : complexité de citron, miel, pêche blanche, agrumes, fleurs sauvages, raisin mûr. Bouche : fleur d’oranger, mangue, fruits secs, melon, coing. Mariage heureux : foie gras frais ou poellé, fruits confits, desserts, gâteaux au chocolat, tartes aux fruits, fromages persillés (bleu, roquefort), fruits frais...

... meslier saint-françois, molette, montils, müller-thurgau, pignerol, baroque ...

MACCABEU


vin &

La révolution vinicole On ne juge pas un livre selon sa couverture, dit le dicton. Selon une étude de l’institut Wine Intelligence, le marketing visuel les consommateurs choisiraient cependant leur bouteille de vin en fonction de son étiquette. C’est pourquoi les vignerons accordent aujourd’hui autant d’importance au choix de l’habillage de leurs produits. De la couleur du verre de la bouteille, de la couleur de l’étiquette ou celle la collerette, il y a bien des histoires contemporaines à raconter aux consommateurs, en complément du travail traditionnel de la vigne. Explorons cette piste… La révolution du nouveau monde du vin : Les nouveaux marchés du vin, les nouveaux producteurs de ces nouveaux pays émergents dans la culture de la vigne, les vins du nouveau monde ont révolutionné les comportements, introduisant dans la conception des étiquettes une créativité jamais vue. Le vin est ainsi progressivement devenu un produit moderne, jeune, au look repensé, suivant l’inspiration des microbrasseries et leurs étiquettes de bières pleines de couleurs, de graphismes et d’humour. Les vins du Nouveau Monde raffolent de cette génération ludique d’étiquettes pleines de nouveaux sens. Chacun son style : Les Français préféreraient une étiquette classique, pour son sérieux, comparée à une étiquette insolite. Des étiquettes statutaires, culturellement mieux acceptées, sont en effet de nature à séduire davantage les consommateurs traditionnels. Les étiquettes originales, par leur découpe, couleurs ou dessins décalés, sont destinées à un autre public, ouvert d’esprit, ayant le goût des expériences, idées et sensations nouvelles.

design-couleur


vin &

Le pouvoir de l’étiquette Acheter un vin n’est pas simple. Souvent perdu parmi des centaines de bouteilles, le regard aiguisé, l’acheteur potentiel voir, pouvoir, savoir compare les étiquettes pour faire le bon choix. À ce moment-là, que rechercher ? D’abord le nom du vin, son appellation, son cru et à partir de quel terroir il est produit… Le consommateur doit pouvoir rapidement choisir une bouteille de vin, la repérer dans le rayon et se rassurer sur son bon choix. Or, face à la diversité de l’offre, il se laisse guider par son instinct. Il est influencé par le prix, par les couleurs, le style de l’étiquette, bien plus qu’on ne le pense… Les couleurs, bien avant le texte : Culturellement, la couleur influence le plaisir de boire et de manger. La vue, ultra sollicitée s’est aiguisée et modifie au niveau cérébral ce que les autres sens perçoivent. L’œil et la vue sont donc les premières perceptions. Le packaging d’une bouteille exerce même un impact sur l’appréciation du vin. C’est dire le rôle essentiel de la couleur dans l’impact visuel d’un vin. La voie du cœur… L’enjeu est aujourd’hui de viser l’instinct du consommateur. Le neuromarketing démontre qu’il est plus efficace de parler au cœur, émotionnel, qu’au cerveau, rationnel. Le cœur va spontanément aimer une couleur, une forme, un ressenti, bien avant la lecture d’un texte, d’une information, d’une garantie. La couleur est un atout extraordinaire pour parler franc et direct au cœur des acheteurs. Une dimension du design dont A3DC a l’expertise, permettant ainsi d’apporter aux professionnels de la filière vinicole une réflexion spécifique, mixant couleur, territoire de marque et champ chromatique, communication et démarche conceptuelle, créativité du packaging et de l’étiquette. Un discours de la couleur à explorer sans modération… pour le succès d’un vin sur ses marchés.

design-couleur


les vins blancs sur toute la gamme ...

tilleul

or vert

paille

or pâle

or jaune

Muscadet Riesling Gewürztraminer Savennières Sauvignon Apremont Chenin Sylvaner Pinot blanc Chablis Chardonnay Cortese Verdejo Vermentino Meursault

Aligoté

Alvarinho

Grüner Veltliner

Arbois

Roussanne


... la palette des ors de la vigne

doré

vieil or

Condrieu Viognier

miel

Rioja blanc Soave Sémillon

Vin Jaune Sauternes

Jurançon Muscat

Tokay Malvoisie

Marsanne

ambre

Muscadelle Moscatel

Rivesaltes Savagnin

Maccabeu

caramel

Moscato

Maury Banyuls

Madère Sherry


couleur couleurs temporelles

Si la grande majorité des vins blancs secs se boit à un âge jeune et n’est pas considérée à juste titre comme des vins de garde, les vins liquoreux obtiennent avec le temps des jaunes plus riches, des reflets tendant de plus en plus vers un tuilé plus ou moins orangé. D’autres blancs, très clairs dans leur jeunesse, vont évoluer, à caude de leur oxydation naturelle, vers des nuances cuivrées. La teinte d’un vin évolue donc avec le temps, à la fois sous l’action de la lumière et sous celle de l’oxygène ambiant. Voilà pourquoi les grands vins blancs de garde se présentent toujours dans des bouteilles de verre sombre, ce qui réduit considérablement les atteintes de la lumière. En revanche, pour les vins blancs à boire rapidement, le consommateur préfère une bouteille de verre transparent, pour en voir immédiatement la teinte. Les vins blancs tirent donc avantage de leur robe chatoyante et l’attrait de leur couleur. Exception notable chez les vins blancs qu’il ne faut pas oublier, le Champagne ! La cuvée Cristal de Roederer, le champagne le plus convoité du monde, se présente dans une carafe de verre entièrement transparente... enveloppée dans un papier Cellophane anti-U.V. pour en préserver toutes les richesses. Ou comment allier l’art de tout montrer et de ne rien perdre.


couleur + couleurs naturelles

La couleur du vin, c’est d’abord une affaire de cépages. Des cépages à jus blanc (chardonnay, sauvignon…) pour faire du vin blanc. Mais pas que ! L’homme s’est ingénié à multiplier les possibilités offertes par la nature en enrichissant les méthodes de vinification qui vont influer sur la couleur des jus des différents cépages. Le Vinho Verde tire son nom et sa couleur d’une extraction de jus acide, exprimé de grains de raisins verts, verts au sens de pas encore mûrs. D’où sa légèreté, son pétillant, son goût acidulé incomparable, la pâleur de sa robe absinthe très claire. C’est ensuite une affaire de macération. Les anthocyanes, agents colorants du vin, sont enfermés dans la peau des raisins. Si l’on presse immédiatement les grains et que l’on sépare tout aussitôt le jus obtenu du moût (le résidu solide), on obtiendra un vin blanc. À l’inverse, si l’on choisit de faire macérer les peaux avec le jus (jusqu’à quatre semaines environ), celui-ci prendra une couleur de plus en plus orange, plus ou moins foncée selon le cépage. La couleur d’un vin blanc, choisie très précisément par le vinificateur, ne donne donc aucune indication sur sa force en alcool, sa digestibilité ou sa puissance organoleptique... En revanche, l’oeil est à la fête. Une fête que les connaisseurs commenteront sans fin autour d’une bonne table.


la méthodologie Par un long cheminement culturel, long comme le temps mis par le vin pour se bonifier, la couleur a une dimension symbolique dans le message qu’elle véhicule, sciemment ou inconsciemment. La mission de l’Atelier est de recenser les couleurs culturelles et leur usage, celles liées aux civilisations, aux habitudes socioculturelles, à l’histoire des pays et à leurs croyances. Et comme le vin fait incontestablement partie de la culture des pays, A3DC se passionne pour la couleur des cépages, leur attribution à une région, un terroir, à une culture du vin et de la vigne, enfouie dans la pratique des hommes et l’art des vignerons. De la couleur du jus à la couleur du flacon, de la couleur du verre à celle de son étiquette, de la création wgraphique à la forme de la bouteille, la couleur est un vecteur sans pareil, un messager immédiat : savoir l’utiliser est un acquis précieux que l’A3DC est prêt à étudier avec vous, pour connaître, identifier, comprendre les couleurs dans toutes leurs dimensions symboliques, cachées, et identifier le message de séduction qu’elles portent en elles. Ce design-couleur répond à un marketing de la couleur, une intervention nouvelle et sensible de décodage des envies, au service de l’entreprise, du produit, de l’architecture et du cadre de vie.


cap sur la couleur

chaque époque à sa couleur

Plus de trente ans d’expérience dans le domaine de la couleur appliquée à l’architecture, au design et au produit industriel ont permis de mettre au point une méthodologie précise et pointilleuse alimentant une banque de données inestimable et incomparable sur les habitudes socioculturelles de l’usage de la couleur dans le monde. Pays par pays, région par région, marché par marché… Pour conquérir de nouveaux consommateurs, éviter les fauxpas, connaître ses gammes de couleurs sur le bout des doigts, correspondre aux attentes des acheteurs où qu’ils se trouvent, les anticiper et y répondre, et assurer le succès du produit sur son marché, la couleur doit être conçue au plus juste. C’est fort de toutes les dimensions culturelles de la couleur, son histoire, sa géographie, ses connotations, ses valeurs d’usage, ses habitudes sociologiques, avec un œil aiguisé sur tous les continents et toutes les époques qu’A3DC travaille, en connaissance de cause et en partenariat avec ses clients, des projets de colorations préconisant des recommandations affûtées, crédibles et durables, parfaitement adaptées à un lieu, un produit et une époque.


atelier 3D couleur sensiblement différent

61, rue de Lancry 75010 Paris contact@a3dc.paris www.a3dc.paris Tel 01 42 02 34 86 Fax 01 42 03 27 73

couleur & cépage blanc … graphisme vu par marie fournier & éric guillouard supervision oenologique carpe vinum philippe baretje 06 48 16 40 83

Bic, PlacoPlâtre, Eurocoustic, Acoustiroc, Principauté de Monaco, Hayco Limited, Mapa-Spontex, Weber Saint-Gobain, SGGS-Saint-Gobain-Glass Solutions, Verreries Aurys, Cabinet d’architecture Dominique Coulon, VMZ-Vieille Montagne Zinc, Arjowiggins, Tollens-Cromology, IQAP masterbatch, Plafométal, Parc Naturel Régional Oise-Pays de France, LDRP Design & Architecture, Villeneuve d’Ascq, Mairies de Luzarches, Chaumontel, Colombes, Villiers-sur-Marne, Alençon, LEA Architectes, LeGuyader Engineering, Siapoc peintures tropicales, SNC-Lavallin, EPS Charcot-Plaisir, U-P Urbanisme & Paysage, Mapa-Spontex, Sulky-Burel, Balsan, Ambassade de France à Moscou, Sagim-Logis Familial, Groupe Dadoun, OSICA, Confluence Habitat, Trois Moulins Habitat-Polylogis, Coopération & Famille… nous ont fait confiance en 2017.

42. couleur & vin blanc, la couleur des cepages blancs  

livret de couleurs n° 42 ...vu de l'atelier, Paris

42. couleur & vin blanc, la couleur des cepages blancs  

livret de couleurs n° 42 ...vu de l'atelier, Paris

Advertisement