Page 1

Hors-Série

Architecture | decoration | food | travel Le meilleur des lieux contemporains

Spécial Vins & Caves

Hors-Série ENGLISH TEXT


SOMMAIRE

16 48

FOCUS 4

Bar à vin mobile Kefren By Metalco

6

Don Pérignon By Jeff Koons

16

Degré 12

22

Mistral Winebar

30

Asterisk By Sako Architects - Beijing

34

Hôtel du Marc - Reims

54

Les Caves de Taillevent

8

22

8

54

SELECTION DESIGN

CAVE PRIVÉE 28

CONCEPT STORE 10

La Galerie du Vin - Zurich

RENCONTRE 12

Alexandre Bader

CHÂTEAU 40

Mouton Rothchild

44

Maison Devaux

48

Cheval Blanc - St Emilion

Le Châlet Sun ArboisMegève

FOOD 58

La Bohème - Porto

DOSSIER 63

Vin & Design : Les nouveaux univers


Disponible exclusivement chez les cavistes et sur les meilleures tables. www.champagne-billecart.fr

Signe d’exception

L’ ABUS D’ ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.


FOCUS|BAR À VIN MOBILE KEFREN BY METALCO

KEFREN

METALCO

Texte | Christine Sanchez Gaspard Photos | D.R

“ permet la dégustation idéale du vin, dans la maison comme dans le jardin ”

4


Designé par Metalco Technical Department, ce très beau bar mobile climatisé et aux lignes pures permet la dégustation idéale du vin, dans la maison comme dans le jardin. Sa structure en inox satiné ou finition blanc opaque est en effet surmontée d’un plan de travail en bois exotique lamellé spécialement traité pour être laissé en extérieur, ainsi que d’une planche à découper en marbre noir, d’un porte-bouteille et d’un porteverre en métal. Sa technologie de pointe offre en outre, un double réglage de température avec une partie supérieure froide comprise entre 5 et 10°C pour le rosé et le champagne, et une partie inférieure pour la conservation optimale des flacons entre 11 et 18°C.

www.metalcohome.fr

5


FOCUS|DON PÉRIGNON BY JEFF KOONS

la venus

ROSE

Texte | Christine Sanchez Gaspard Photos | D.R

Pour Dom Pérignon Rosé Vintage 2003, Jeff Koons imagine un splendide écrin-sculpture aux formes sensuelles et généreuses, directement inspiré d’une des pièces emblématiques de sa série Antiquity, The Balloon Venus.

6


Un écrin aussi rare que précieux pour un millésime d’exception. Avec sa robe soutenue aux légers reflets ambrés et cuivrés et son bouquet éclatant de complexité, dévoilant des arômes de fruits mûrs, de goyave, de violette et de vanille, Dom Pérignon Rosé Vintage 2003 réinvente littéralement l’ADN de la maison champenoise créée en 1743 en revendiquant sa place parmi les plus grands millésimes. Pour lui rendre grâce, la star des stars de l’art contemporain a donc imaginé une réplique de sa sculpture The Balloon Venus, un enchevêtrement de ballons de métal teinté rose verni, inspiré de la célèbre Venus de Willendorf découverte en Autriche au siècle dernier (et datant de -23000 ans avant J.C.) et dans la lignée de ses propres créations Balloon dogs. L’intérieur du coffre est gainé de daim pour assurer le calage parfait du flacon frappé d’une étiquette métallique reprenant les codes de la Venus.

À l’instar des précédentes séries limitées signées Andy Warhol ou David Lynch, une édition Dom Pérignon by Jeff Koons, composée de deux coffrets - un Dom Pérignon Millésime 2004 et un Dom Pérignon Rosé Millésime 2003 – sera par ailleurs disponible en fin d’année.

www.domperignon.com

“ Un écrin aussi rare que précieux pour un millésime d’exception ”

Don Pérignon série limitée by David Lynch

Don Pérignon série limitée Tribute to Andy Warhol

7


SELECTION DESIGN|CAVES À VIN

Sélection

Design

de dietrich Modèle DWSR980X www.de-dietrich.com

arclinea Modèle Gamma www.arclinea.it

8


la cornue Réfrigirateurs cave à vin www.lacornue.com

Kitchenaid Ensemble combiné carrosé Grande largeur et cave à vin www.kitchenaid.fr

9


CONCEPT STORE|LA GALERIE DU VIN - ZURICH

La Galerie

du Vin “ le design du lieu allie tradition et modernité, en faisant la part belle à la beauté intrinsèque des bouteilles de vin ”

10


Le très estimé marchand de vin Albert Reichmuth ouvre à Zurich son premier wine store accessible au tout public. Imaginé par le studio OOS, le design du lieu allie tradition et modernité, en faisant la part belle à la beauté intrinsèque des bouteilles de vin.

Le très estimé marchand de vin Albert Reichmuth ouvre à Zurich son premier wine store accessible au tout public. Imaginé par le studio OOS, le design du lieu allie tradition et modernité, en faisant la part belle à la beauté intrinsèque des bouteilles de vin. Véritable galerie du vin, ce nouveau concept store se veut autant boutique d’exception que lieu privilégié de dégustation, avec notamment un espace de réception pouvant accueillir une quinzaine de séminaristes et/ou d’initiés. Dans l’atmosphère intimiste et sobre d’une cave à vin, l’intérieur griffé OOS fait triompher les valeurs et les traditions liées au vin, dessinant une architecture composée de caisses de vin, formant d’ingénieuses plateformes dans et sur lesquelles sont exposés livres, objets décoratifs et bouteilles, subtilement mises en lumière et en valeur, à la manière d’oeuvres d’Art dans un Musée. Majoritairement français, les quelques 570 millésimes sont classés et répartis en fonction de leur origine géographique, mais aussi de leur histoire et des autres spécificités qui les définissent comme la cuvée ou le cépage. Au coeur de la pièce, on déguste les grands crus au comptoir d’accueil spécialement équipé dont la robe violette et rubis rappelle les tonalités des plus grands Bordeaux, et contraste avec le bois naturel et clair des caisses. Un style épuré mais chaleureux, totalement à la gloire du vin. Sans modération.

www.reichmuth.ch

11


RENCONTRE|ALEXANDRE BADER

“ Le vrai patron chez nous, c’est le vin ”

12


Alexandre Bader Texte | Christine Sanchez Gaspard Photos | D.R

Directeur général de Billecart-Salmon, Alexandre Bader prêche la bonne parole de sa marque prestigieuse à travers le monde, toujours plus près des exigences et des habitudes d’une clientèle fidèle de globe-trotters esthètes.

Billecart-Salmon est présent dans une centaine de pays. Comment définiriez-vous votre stratégie de développement de nouveaux territoires ? Alexandre Bader : Billecart-Salmon est une maison entièrement familiale. Volontairement, notre marque reste confidentielle avec 1,6 million de bouteilles sur un marché de 330 millions environ. Aujourd’hui, il y a une demande soutenue, surtout dans certains pays. On s’adresse à une clientèle de connaisseurs avec une diffusion chez les cavistes indépendants, les grandes tables et la grande hôtellerie de luxe. Le vrai patron chez nous, c’est le vin. Notre stratégie aujourd’hui, c’est d’amener BillecartSalmon partout où nos consommateurs l’attendent, de les suivre là où ils vont, partout dans le monde. C’est ce qu’ils attendent de nous. Qu’ils soient dans une réserve de gorilles au Gabon, en week-end à Las Vegas, au Ice Hotel au Groenland ou à l’opéra de Sidney.

Quels sont les marchés les plus actifs aujourd’hui et ceux qui restent à conquérir ? Malgré la crise qui frappe actuellement l’Europe, les marchés traditionnels comme les Etats-Unis, demeurent très actifs. Ce sont des marchés matures et très qualitatifs où la demande est particulièrement soutenue, tout comme à Hong-Kong ou bien à Singapour. Plus largement, en Asie, le marché se “détend“. Les grandes maisons de Champagne continuent de mener la danse et participent à l’éducation des amateurs. Il reste cependant pas mal de disparités entre les pays où on note quelques bribes de culture du vin issue de la période coloniale française ou anglaise. L’ancienne Indochine par exemple regroupe des territoires et des marchés totalement différents, selon que vous vous trouviez en Birmanie, au Cambodge, au Laos ou au Viêt-Nam. De la même manière, en Amérique du Sud, on s’appuie sur des pays matures pour développer de nouveaux marchés. Grâce au Chili et à l’Argentine qui ont une vraie culture du vin, on a pu s’implanter en Colombie ou au Venezuela. Idem en Océanie avec l’Australie.

Quels sont les territoires les plus atypiques où est présent BillecartSalmon ? On vient d’ouvrir le Boutan, la Mongolie, la Côte d’Ivoire….. Globalement, l’Afrique est un marché en devenir, avec la clientèle de tourisme en Lodge de luxe comme en Namibie ou au Mozambique. Depuis peu, on travaille aussi avec quelques intendances de chefs d’état, ce qu’on n’avait jusqu’à présent pas l’habitude de faire. Je rencontre régulièrement nos clients via nos distributeurs locaux. Je passe beaucoup de temps avec eux. C’est indispensable pour bien comprendre comment chaque territoire fonctionne.

13


RENCONTRE|ALEXANDRE BADER

Vous posez vos valises partout dans le monde, parfois seulement pour quelques heures. Qu’est-ce qui, dans votre parcours personnel, vous destinait à jouer aujourd’hui les globe-trotters ? Rien. Je suis né dans les Ardennes et je n’étais jamais allé à Paris avant l’âge de 20 ans. Mais je suis curieux de nature. Je suis passionné par la Botanique. Récemment, je me suis mis à la plongée. À titre personnel, quelles sont vos destinations préférées ? J’aime beaucoup l’Amérique Centrale, comme Antigua au Guatemala, c’est simplement sublime tout comme les Temples d’Angkor au Cambodge, le souvenir reste intense… Sinon, la campagne en général avec ses petites localités et ses marchés. On s’aperçoit vite si la région respire la vie.

Quels sont vos points de chute favoris ? Je citerai plus volontiers de grands souvenirs hôteliers comme l’Amansara de Siem Reap et le tout nouveau Park Hyatt de Chennai en Inde. Un petit cocorico aussi pour le très récent Sofitel Mumbaï. Je ne suis pas forcément un habitué de l’enseigne, mais là, j’ai été particulièrement séduit par l’accueil et le professionnalisme de l’équipe. Et puis, une valeur sûre, le Mark Hôtel où je descends à chaque fois que je suis à New-York.

www.champagne-billecart.fr

14


1.

2..

3.

4.

1. Bouteille Brut Réserve. 2. Cuvée NicolasFrançois Billecart 2000. 3. Cuvée Elisabeth Salmon 2000. 4. Cabas Billecart-Salmon. 5. Bouteille Vintage 2004. 6. Bouteille Clos Saint-Hilaire 1996. 7. Coffret de St-Valentin. Bouteille Brut Rosé. 8. Coffret Ligne Exception Cigares.

5.

7.

6.

8.

15


FOCUS|DEGRÉ 12

“ En grandissant dans un environnement viticole, j’ai pu goûter très jeune de nombreux flacons de toute origine, et acquérir les techniques de dégustation et le vocabulaire nécessaire pour dialoguer et échanger mes impressions ” 16


MAGNIFIQUES ÉCRINS

pour flacons d’exception Texte | Christine Sanchez Gaspard Photos | © Marc Berenguer - D.R

Entre luxe et raffinement, Degré 12 développe des solutions sur mesure pour aménager ou réaliser la cave de vos rêves. Et permet d’offrir une autre vision de la cave à vin, enfin conforme à son image et son intérieur.

17


FOCUS|DEGRÉ 12

18


Fils d’un négociant en vin bruxellois, Nicolas Francart rêvait enfant, de confectionner l’ intérieur luxueux de voitures de prestige. Pas étonnant dès lors, que Degré 12 soit aujourd’hui considéré comme la Rolls-Royce de la cave ! Plus que par atavisme, c’est avec passion que ce bon-vivant découvre l’univers du vin. « En grandissant dans un environnement viticole, j’ai pu goûter très jeune de nombreux flacons de toute origine, et acquérir les techniques de dégustation et le vocabulaire nécessaire pour dialoguer et échanger mes impressions ». Ainsi, à seize ans, il achète son premier grand cru, un Haut Brion 1979, puis une caisse bois complète de château l’Evangile - Pomerol 1975. Cette passion du vin le pousse à ouvrir le premier réseau de cavistes de Belgique, tout en donnant des cours d’œnologie. Ce n’est que par hasard qu’il va s’intéresser à la meilleure manière de conserver et stocker le vin.

“ Chaque client est unique. Sa cave l’est aussi. On va la façonner à la manière d’un bijou ”

Au contact de ses clients, sur le terrain, il se rend compte que les passionnés de grands crus ont bien souvent des soucis de stockage pour leurs meilleurs flacons. « Le constat était simple : tout était à faire et à innover dans ce domaine. Le vrai défi, c’est la partie technique, puisqu’il faut satisfaire les deux principales conditions de conservation, la régulation de l’hygrométrie et celle de la température. L’ensemble des parties techniques est caché, afin de rendre invisible ces éléments disgracieux mais au combien nécessaires à la bonne conservation de vos précieux flacons. Ensuite, on peut travailler avec les artisans à l’agencement ou à la réalisation d’ espaces vins personnalisés ».

Depuis quinze ans, ce savoir-faire unique lui permet de développer des solutions spécifiques pour optimiser et répondre aux aspirations de clients de plus en plus exigeants « Chaque client est unique. Sa cave l’est aussi. On va la façonner à la manière d’un bijou. Comme le nombre de nos réalisations est limité – une vingtaine par an à travers le monde – je tiens à être présent du début à la fin de chacune d’entre elles pour m’occuper personnellement de toutes les étapes nécessaires à la réalisation optimale ». Armoires à vin sur mesure, cave à vin en chêne en wengé en padouk, derrière une vitrine ou sur rayonnage métallique... quelle que soit la solution adoptée, elle sera adaptée à votre intérieur et à vos envies, avec un souci d’excellence absolue, condition sine qua none pour que la cave reçoive le label Degré12. «Aujourd’hui, on a plutôt tendance à donner un maximum de transparence dans la cave.

Le mobilier tend à disparaitre au profit d’une meilleure visualisation des précieux flacons. Au final, l’aspect minimaliste du support des bouteilles laisse bien la vedette au vin, le mobilier devenant secondaire».Cette théâtralisation est souvent renforcée par des éclairages spécifiques qui peuvent dans certains cas être directement intégrés dans la matière du mobilier. Comme des LEDs structurés à la base des parois vitrées qui renforcent cet effet de transparence, alors que les supports en inox massif ainsi que le mur arrière en pierre sèche apportent le complément de matière «noble» nécessaire à la structure visuelle de cette cave à vin.

www.degre12.com


FOCUS|DEGRÉ 12

20


21


FOCUS|MISTRAL WINEBAR

“ Le Studio d’Architectes Arthur Casas doit faire pénétrer les futurs acheteurs dans une zone sensorielle en trois dimensions où l’expérience doit être tout simplement unique ”

22


WINE CONCEPT

Texte | Fabienne Dupuis Photos | © FG + SG Fotografia de Arquitectura

Le concept store Mistral vient d’ouvrir ses portes à Sao Paulo. Un lieu dédié aux vins entièrement conçu par le Studio Arthur Casas.

À l’origine de ce projet, un commerçant présent en ligne qui souhaite pousser l’expérience client un peu plus loin. Quelques exigences s’imposent alors au Studio d’Architectes Arthur Casas qui doit faire pénétrer les futurs acheteurs dans une zone sensorielle en trois dimensions où l’expérience doit être tout simplement unique. Une expérience qui doit pouvoir faire vivre deux mondes qui s’opposent : celui du vin, un monde aux valeurs traditionnelles fortes et celui de l’internet, une zone de technologies innovantes.

Un challenge que le Studio Arthur Casas relève en jouant d’abord sur les matériaux. D’un côté un mur de plastique blanc, illuminé par l’arrière, dans lequel des lignes infinies d’alvéoles vont permettre d’insérer les bouteilles par le col. Le corps suspendu dans les airs, étiquettes placées vers le haut, les vins s’offrent ainsi au flâneur qui se promène dans son long couloir lumineux, bardé, sur sa partie supérieure, d’un bois blond.

Une lumière diffuse et tamisée se profile le long du chemin, invitant à prolonger sa balade serpentée parmi les différentes appellations et cuvées. Une balade qui se termine par le bar du Mistral. Un endroit où l’expérience se poursuit dans un espace réinventé pour l’occasion en écrin de bois moderne aux lignes simples et contemporaines. Avec le Mistral, le Studio Arthur Casas prouve qu’il est possible de faire le grand écart des genres avec une ingéniosité simple (en apparence) et élégante.

Studio Arthur Casas www.arthurcasas.com

23


FOCUS|MISTRAL WINEBAR

24


25


CAVE PRIVÉE|LE CHÂLET SUN ARBOIS - MEGÈVE

Luxe

sur mesure Texte | Delphine Després Photos | © Gilles Pernet

Pure Concept, concepteur-réalisateur suisse spécialisé dans l’immobilier de luxe, inaugure une nouvelle adresse somptueuse à Megève. Plus qu’un chalet haut de gamme, le chalet Sun Arbois a été conçu sur mesure avec un décor prestigieux et noble. Un joyau face à la montagne, situé au cœur du très prisé Mont d’Arbois.

26


Un écrin de nature préservé peuplé de chalets traditionnels et magnifiques. Le domaine du Mont d’Arbois à Megève, l’une des plus charmantes stations des Alpes aux allures de village, continue de s’imposer comme un lieu de villégiature privilégié… Et l’hiver, avec son épais manteau neigeux, il revêt un caractère magique ! Dans ce cadre idyllique, le chalet Sun Arbois face à la montagne jouit d’un panorama à couper le souffle sur le Val d’Arly. Achevé cette année après dix-huit mois de travaux, il compte 1 100 m2 sur quatre niveaux abritant huit chambres et suites, ainsi qu’un dortoir pour les enfants, un spa avec piscine, hammam et salle de massage, une cave à vin, une salle de fitness, un home-cinéma, un night-club, un bureau. Sans oublier de nombreux espaces de réception, vastes et chaleureux. Dans cet élégant chalet sous influence Art nouveau, Pure Concept a imaginé un refuge intime et majestueux, ponctué de bois, de miroirs, d’étoffes prodigieuses et de beaux matériaux.

“ Dès l’entrée, on hume l’esprit des lieux ”

Dès l’entrée, on hume l’esprit des lieux, avec du vieux bois sur les murs et un fabuleux piano à queue blanc et cristal, un Schimmel, posé sous un puits de lumière. Comme partout dans le chalet, la lumière et la clarté des volumes ont été particulièrement travaillées. Mention spéciale pour l’ascenseur qui dessert les différents niveaux… Avec ses parois tapissées de miroirs facettés aux multiples reflets, il constitue un décor à lui seul. Quelques marches mènent au salon largement ouvert sur une terrasse. Il est agrémenté d’un bar, d’une cheminée monumentale recouverte de plaques en acier Corten et de confortables canapés, dont deux belles pièces en demi-lune et cuir capitonné qui accentuent cette ambiance cocooning. Le cuir revient d’ailleurs comme un leitmotiv dans la décoration : finitions en cuir gainé pour le plateau de la salle à manger voisine, éclairé par des lustres grandioses en cristal à pampilles, murs tendus de cuir dans les suites, baignoire gainée de cuir blanc capitonné dans la salle de bains de la master bedroom, en marbre noir et blanc avec robinetterie en cristal, etc.

Cette dernière suite sous une charpente apparente a été pensée comme un véritable appartement. Une pièce majestueuse avec une cheminée, un tapis en haute laine douillet, un fauteuil inspiré des années 30 en velours vert rasé et gansé de beige… Les autres chambres, toutes différentes, déclinent cette même finesse. Des miroirs devant les lits servent également de télévision et le linge de lit a été conçu spécialement pour le chalet. L’un des niveaux inférieurs est sublimé par une piscine avec vue sur la vallée et un spa. En guise de décor pour la piscine comme pour le hammam au ciel étoilé ; deux marbres, un blanc et un noir. Le sol du jacuzzi laisse apparaître des hublots qui découvrent un night-club aux couleurs de fête.

27


CAVE PRIVÉE|LE CHÂLET SUN ARBOIS - MEGÈVE

28


“ Ici des baies vitrées ont été créées et ouvrent directement sur la roche grise de la montagne ou bien sur la cave à vin et ses millésimes ” Terminons cette visite par l’un des espaces les plus sensationnels du chalet : le carnotzet (lieu de rendezvous, dans la tradition suisse et savoyarde, pour déguster vins et mets). Sa scénographie détonne ! Ici des baies vitrées ont été créées et ouvrent directement sur la roche grise de la montagne ou bien sur la cave à vin et ses millésimes… Une minéralité qui se marie joliment avec le raffinement de l’espace, des lustres en verre aux accessoires de table issus des plus grandes manufactures. Parce que chaque détail, même le plus infime, importe… Et participe au parfait achèvement de l’œuvre.

www.pureconcept.com

29


FOCUS|ASTERISK BY SAKO ARCHITECTS - BEIJING

Texte | Fabienne Dupuis Photos | © Misae Hiromatsu

BEIJING

La jeune agence chinoise Sako Architects dévoile l‘un de ses derniers projets : Asterisk ou comment la nouvelle Chine manie tanins et architecture moderne avec brio.

“ c’est au cœur du bâtiment, caché en sous-sol, que le cœur de cette étoile bat au rythme du temps. C’est en effet ici, que le cellier se cache, habillé d’une multitude de bouteilles de tous âges ” 30


Créée en 2004, l’agence de l’architecte Keiichiro Sako a déjà pris un bel essor. Avec plus de 70 projets à son acquis, dont plusieurs internationalement remarqués, le jeune homme et son équipe ne semblent pas avoir cessé la besogne. Aujourd’hui, c’est le projet Asterisk, un projet pour le moins surprenant, qui propulse à nouveau l’agence sur le devant de la scène architecturale mondiale. Cette winery comme l’on dit en anglais (lieu dédié au vin) est une intrigante bâtisse de bois qui a pris la forme un peu étrange d’un gigantesque astérisque à cinq branches, ce signe typographique en forme d’étoile qui indique un renvoi, une forme hypothétique... Installé non loin de la ville de Pékin, sur une petite île artificielle de 4800 m2 de terrain, Asterisk couvre à lui seul près de 2000 m2 de surface. Un espace de plain-pied dont le toit légèrement bombé plonge doucement ses cinq branches vers le sol, participant ainsi à intégrer cette forme un peu incongrue dans un environnement à la nature pour le moins impeccable.

Étoile ou peut-être même fleur, Asterisk peut se targuer quoi qu’il en soit d’une forme végétale qui, à nouveau, aide cet ovni architectural à s’immiscer dans son contexte, tandis que la structure de bois finit tout en douceur le processus d’intégration. À l’intérieur, le complexe a conservé toute sa simplicité. Une simplicité divisée en cinq zones qui détiennent chacune, une fonction particulière. Un long couloir d’entrée d’abord, qui mène au cœur de l’étoile où la lumière naturelle pénètre délicatement grâce à sa lucarne de forme circulaire. D’ici toutes les options sont permises. D’un côté le restaurant d’Asterisk, de l’autre, le bar et un showroom entièrement consacré au vin. Trois endroits ouverts au public et qui permettent d’apprécier les lieux dans le décor brut et cosy de tons crème et du bois apparent de la structure. Une simplicité souhaitée qui rappelle sans feinte la pureté des riokan du Japon ou plus généralement la beauté brute et naturelle des demeures traditionnelles d’Asie.

Plus loin, on trouvera les espaces de cuisine et ceux du personnel. Puis ailleurs, dans la dernière branche, une salle de conférence privée. Un lieu où là encore la simplicité règne en maîtresse de maison, n’offrant pour confort moderne que de larges et épais fauteuils qui entourent une lourde table de chêne. Mais Asterisk ne pourrait tout à fait exister sans une plus forte raison d’être. Et c’est au cœur du bâtiment, caché en sous-sol, que le cœur de cette étoile bat au rythme du temps. C’est en effet ici, que le cellier se cache, habillé d’une multitude de bouteilles de tous âges. Un endroit qui fait pénétrer Asterisk dans la cour des grands, celles des amateurs, de plus en plus nombreux en Chine, de vin. Mais aussi, un endroit qui confirme que loin de l’hypothèse typographique, l’étoile Asterisk est bien là, un corps céleste, brillant discrètement de sa propre lumière.

www.sako.co.jp

31


FOCUS|ASTERISK BY SAKO ARCHITECTS - BEIJING

32


33


FOCUS|HÔTEL DU MARC - REIMS

34


LA VEUVE

Texte | Hugo Gaspard Photos | D.R © Veuve Clicquot Ponsardin

Après quatre années de profondes rénovations, l’Hôtel particulier de la Maison Veuve Clicquot Ponsardin accueille à nouveau ses invités de prestige dans un splendide écrin, où l’on célèbre l’art de vivre à la française.

“ le cœur de l’Hôtel est animé par une salle de dégustation inédite, dédiée à la découverte des vins de la Maison et à de nombreuses expériences gastronomiques ” 35


FOCUS|HÔTEL DU MARC - REIMS

36


Bâtisse majestueuse, mélange d’épure et de classicisme néo XVIII ème achevée en 1846, l’hôtel du Marc occupe une place à part dans l’histoire de la Maison Veuve Clicquot Ponsardin. Un lieu de prestige où la célèbre maison champenoise accueille depuis un siècle, ses hôtes de marque. Une tradition initiée par les premiers locataires du lieu, la famille d’Edouard Werlé, associé historique de la Grande Dame, Barbe-Nicole ClicquotPonsardin – qui organisaient, au cœur des sociabilités rémoises de l’époque, de nombreux dîners réunissant aussi bien les agents de la société que ses plus grands clients venus des quatre coins du globe. Cent ans plus tard, de très importants travaux de rénovation sont alors engagés pour restaurer entièrement l’édifice, tant à l’extérieur - ses façades avaient été très endommagées pendant la Première Guerre Mondiale qu’à l’intérieur.

« J’ai veillé à réinterpréter la demeure en préservant son âme, à créer des surprises tout en restant intemporelle », confie Sabina Belli, Directrice Générale de Veuve Clicquot Ponsardin. Pour cela, elle a fait appel à une armada de professionnels spécialisés dans la préservation de patrimoine et les métiers d’art placés sous la houlette de l’architecte Bruno Moinard, pour repenser l’articulation des espaces autour d’une véritable narration, comme une promenade imaginaire au cœur de l’histoire et de l’esprit Veuve Clicquot. Une bibliothèque remplie de souvenirs de voyages, une salle à manger d’un noir théâtral rehaussé d’or, un escalier d’honneur comme aquarellé par les couleurs du raisin, une rampe en bois jaillissant à la manière d’une racine de pied de vigne… le cœur de l’Hôtel est animé par une salle de dégustation inédite, dédiée à la découverte des vins de la Maison et à de nombreuses expériences gastronomiques.

“ J’ai veillé à réinterpréter la demeure en préservant son âme, à créer des surprises tout en restant intemporelle ”

La réfection de l’Hôtel du Marc s’intègre enfin, dans une démarche environnementale responsable (chauffage et climatisation par géothermie, puits canadien construit au cœur des caves, panneaux solaires pour l’électricité et l’eau chaude) et aboutie, réduisant son empreinte environnementale (de 90%) tout en préservant son cachet séculaire. Et réserve aussi son lot de surprises. Dans le jardin de l’hôtel, les frères Campana ont imaginé une gloriette géante en métal mince et bois plié, qui évoque une vigne de champagne et offre un espace dédié à la dégustation des grands crus en plein air. De son côté, Mathieu Lehanneur signe avec Once upon a dream, un espace technologique et onirique de relaxation et de sommeil, imaginé comme un lieu de repos pour atténuer notamment les effets du décalage horaire.

Entre ambiance de conte de fées et home cinema géant, la capsule - conçue pour atténuer les insomnies, à partir d’études psychologiques utilisées dans des cliniques de traitement des problèmes du sommeil - permet aux invités de bien se reposer. Un concept que barbe-Nicole Clicquot-Ponsardin insomniaque notoire, aurait sûrement beaucoup apprécié.

www.degre12.com

37


FOCUS|HÔTEL DU MARC - REIMS

38


39


CHÂTEAU|MOUTON ROTHSCHILD

GRAND

ART

Texte | Christine Sanchez Gaspard Photos | © Emanuele Scorcelletti

Sous la houlette de l’architecte Bernard Mazières et du scénographe Richard Peduzzi, Château Mouton Rothschild se dote d’un nouveau cuvier ultra-moderne et d’un espace d’exposition pour les œuvres d’art qui illustrent depuis 1945 les étiquettes du légendaire Premier Cru.

40


“ c’est en 1945 que le baron Philippe instaure définitivement ce qui allait constituer la signature visuelle de Mouton Rothschild, en demandant chaque année, à un artiste contemporain d’illustrer les étiquettes du légendaire Premier Cru ”

Sous une belle charpente en chêne, ce cuvier de 67 mètres sur 23, offre deux niveaux d’exploitation reliés par de sveltes piliers métalliques. Entièrement repensées et équipées de douelles transparentes qui permettent de suivre les étapes successives de la vinification, les 64 caves – 44 en bois et 20 en inox pour une capacité totale de 8214 hl – se déclinent en six tailles différentes correspondant aux diverses parcelles du domaine, permettant ainsi d’optimiser la sélection de la vendange et l’assemblage du vin. Installé dans un ancien chai, le musée consacré à la représentation du vin dans l’art fait également peau neuve. Pour ce projet de rénovation, Philippine de Rothschild a demandé aux deux maîtres d’œuvres de s’inscrire dans la longue histoire du Château en renouant le lien, jadis tissé par son père le Baron Philippe de Rothschild, entre le vin et l’art.

Outre ses collections de pièces rarissimes d’orfèvrerie du XVIIe siècle, d’antiquités, de tapisseries médiévales, de porcelaines chinoises, japonaises ou persanes, le musée offre désormais une visibilité permanente à l’exposition Mouton Rothschild : L’art et l’étiquette accueillie depuis 1981 par les plus grandes institutions à travers le monde. Après un premier coup d’essai avec l’affichiste Jean Carlu en 1924, c’est en 1945 que le baron Philippe instaure définitivement ce qui allait constituer la signature visuelle de Mouton Rothschild, en demandant chaque année, à un artiste contemporain – tel que Miró, Chagall, Braque, Picasso, Francis Bacon, Dali, Balthus ou Jeff Koons – d’illustrer les étiquettes du légendaire Premier Cru.

www.chateau-mouton-rothschild.com

41


CHÂTEAU|MOUTON ROTHSCHILD

42


43


CHÂTEAU|MAISON DEVAUX

LUXUEUX

Texte | Christine Sanchez Gaspard Photos | © Champagne Devaux

À Bar-sur-Seine, en plein cœur du terroir champenois, l’agence de design et d’architecture Outsign dote la marque Devaux d’un sublime écrin, en rénovant son manoir datant du XVIIIe siècle sis dans un parc séculaire, en bords de Seine.

44


Créée en 2000 par Damien Ziakovic et Marc Dölger, l’agence Outsign a ainsi conservé les volumes et l’esprit originel du domaine, notamment la sublime façade Renaissance italienne, tout en définissant de nouveaux espaces de représentation, de dégustation, de travail et de partage construits en enfilade : Un showroom de 100 m2 à tables hautes mettant en scène à la manière d’une joaillerie de luxe, les flacons sur des stèles de dégustation ; une salle de séminaire ouverte sur un atelier de cuisine ; et un salon de dégustation aménagé autour d’une table sur-mesure, conçue et dessinée pour donner au maître de cave, un rôle de chef d’orchestre de la dégustation.

Véritable trait d’union entre l’histoire du lieu et la contemporanéité de la marque, la façade du hall d’entrée entièrement vitrée en verre ciselé est ornée d’un façonnage décoratif évoquant la taille d’un diamant et une dentelle de métal frappée du monogramme de Devaux.

“ donner au maître de cave, un rôle de chef d’orchestre de la dégustation ”

Transformé en jardin contemporain à la française, le parc de 3 ha réserve également de belles surprises, dont une serre imaginée comme une vitrine artistique et didactique des actions de mécénat de la marque et un pigeonnier, classé I.S.M.H.pour présenter les magnums de sa collection « D de Devaux » dans les boulins, éclairés par led.

www.champagne-devaux.fr

45


CHÂTEAU|MAISON DEVAUX

46


47


CHÂTEAU|CHEVAL BLANC - SAINT-ÉMILION

Terroir Texte | Delphine Després Photos | © Studio Érick Saillet

Pour construire le nouveau chai de Château Cheval Blanc, 1er grand cru classé « A » à Saint-Émilion en Gironde, Bernard Arnault (président de LVMH) et le Baron Frères, les propriétaires du domaine, ont fait appel à une belle signature… L’architecte Christian de Portzamparc (prix Pritzker 1994) a imaginé un atelier du vin aux lignes courbes et pures résolument tourné vers l’avenir.

48


“ Le chai est intégré dans le site de façon remarquable, Il apparaît d’abord comme un promontoire dans le prolongement du château, un soulèvement du sol, porté par des voiles de béton vers la lumière et le ciel ”

49


CHÂTEAU|CHEVAL BLANC - SAINT-ÉMILION

“ De cette architecture saisissante et élégante émane une vraie sensualité ”

50

« Le chai sous la colline. » Ce nouveau bâtiment, certifié HQE, a été inauguré en juin dernier après seize mois de travaux. Dans le prolongement du château XIXe, c’est désormais dans ce chai à l’architecture avant-gardiste que les raisins seront transformés en crus d’exception. Au pied du chai, un escalier mène au toit-terrasse : un jardin avec une terrasse en bois joliment aménagé par l’architecte-paysagiste Régis Guignard, qui collabore avec Christian de Portzamparc depuis 15 ans. Ce « belvédère sur le vignoble » est ensemencé de graminées sauvages et de fleurs bleutées voisinant avec des bouquets d’arbustes. Et surtout, il invite à la rêverie… À la contemplation d’un panorama extraordinaire sur les 37 hectares de l’appellation et même au-delà… « Le chai est intégré dans le site de façon remarquable », s’enthousiasme Pierre-Olivier Clouet, directeur technique de Château Cheval Blanc. « Il apparaît d’abord comme un promontoire dans le prolongement du château, un soulèvement du sol, porté par des voiles de béton vers la lumière et le ciel. »


D’une incroyable modernité, ce bâtiment aux allures de vaisseau est en effet porté par des voiles de béton de 40 centimètres d’épaisseur aux lignes courbes et pures. De cette architecture saisissante et élégante émane une vraie sensualité. Sous le béton, de grandes parois vitrées, partiellement obstruées par de fins madriers en bois, laissent entrer la lumière diurne et « offrent une magnifique vue sur la vigne », ajoute Étienne Pierres, architecte chef de projet (Atelier Christian de Portzamparc). Pour relier l’orangerie au nouveau chai, Christian de Portzamparc a conçu un espace de réception aux parois de verre, ouvert sur les vignes et le cuvier. Depuis cette pièce de transition, le cuvier découvre 52 cuves en béton brut (selon la tradition) aux formes galbées. Avec une lumière zénithale qui confère au lieu une atmosphère singulière. « L’enjeu était de posséder une cuve par parcelle, précise Pierre-Olivier Clouet. Nous avons 44 parcelles sur Cheval Blanc et auparavant, nous ne disposions que de 30 cuves. Nous pouvons désormais dissocier chaque parcelle, avant de procéder à l’assemblage. »

En écho à l’enveloppe du bâtiment, le chai à barriques en dessous, qui peut recevoir 566 barriques au sol, décline également ses propres lignes ondoyantes. Ici, selon les souhaits de Pierre Lurton, directeur de Cheval Blanc, l’architecte a dissimulé technologies et câbles disgracieux derrière des murs moucharabiehs en briques, favorisant aussi la circulation de l’air. En mezzanine, une salle de dégustation d’une délicate sobriété a été édifiée pour l’analyse des vins, des cépages et l’assemblage. Chaque détail a été pensé pour parfaire la fabrication du vin. Avec justesse, sans ostentation. Ici « la technologie ne dicte jamais la conduite des hommes dont le savoir-faire s’appuie sur l’histoire, les traditions, la compétence, les talents. » De l’exigence au service de l’excellence.

www.chateau-cheval-blanc.com www.chdeportzamparc.com

51


CHÂTEAU|CHEVAL BLANC - SAINT-ÉMILION

“ Chaque détail a été pensé pour parfaire la fabrication du vin ”

52


53


FOCUS|TAILLEVENT

MONDOVINO

Présentes parmi les principales références des amateurs de vin depuis de nombreuses années, Les Caves de Taillevent viennent d’inaugurer un nouvel espace de toute beauté rue du Faubourg-Saint-Honoré. Après le lancement en 2012 de la brasserie œnologique Les 110 de Taillevent, l’évolution de la prestigieuse maison se poursuit avec l’ouverture fin novembre de son tout nouvel espace de la rue du Faubourg-Saint-Honoré. À quelques pas de l’adresse historique, cette boutique flambant neuve, qui offre une surface d’exposition bien plus importante, se divise en deux espaces distincts. La Grande Cave, et son sublime décor en bois de chêne, abrite les références accessibles à tous. Plus exclusif, Le Cellier renferme lui une sélection de 350 grands crus dans un écrin de brique et d’acier aux conditions d’hygrométrie, de température et de lumière savamment étudiées.

Au total, ce sont désormais 1000 (et non plus 400) des 1500 références du caviste parisien qui sont exposées sous la direction du chef sommelier d’origine piémontaise Nicola Munari, jamais avare de conseils.

“ Le Cellier renferme lui une sélection de 350 grands crus dans un écrin de brique et d’acier aux conditions d’hygrométrie, de température et de lumière savamment étudiées.” Sobre, élégant et raffiné, le design signé par Pierre-Yves Rochon rajoute, lui, encore un supplément d’âme à ce haut lieu d’art de vivre.

54

Texte | Bastien Ostian Photos | D.R.

« C’est très simple, c’est la nature, la vie et la culture du vin », explique avec beaucoup de simplicité le célèbre designer au moment d’énumérer les sources d’inspiration qui l’ont guidé dans la création de cet espace très réussi qui fait du choix de chaque bouteille une véritable rencontre.

228, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris www.taillevent.com


55


FOCUS|TAILLEVENT

56


“ C’est très simple, c’est la nature, la vie et la culture du vin ”

57


FOOD|LA BOHÈME - PORTO

“ nous voulions créer un lieu qui dispose d’une identité propre très forte ”

58


Porto

EN CE TEMPS LÀ

Texte | Bastien Ostian Photos | © Jose Campos

Situé dans une des rues passantes du centre ville de Porto, le Bohème Bar (Entre amis) a récemment ouvert ses portes dans une ambiance chaleureuse et contemporaine. Ses lignes orthogonales et boisées créent une atmosphère particulière et réussie, idéale pour déguster des tapas et boire du bon vin…

59


FOOD|LA BOHÈME - PORTO

60


« Le café préexistant était un commerce comme il en existe des centaines à travers le pays, nous voulions créer un lieu qui dispose d’une identité propre très forte », explique, en guise de préambule, l’architecte Rui Veloso qui a conçu, en collaboration avec son frère Carlos, le Bohème Bar (Entre amis). Pari largement réussi. En effet, loin de l’image d’Épinal (les clichés ont du bon, parfois…) d’une architecture portugaise basée sur la pierre et les azujelos, les deux frères et complices ont imaginé un décor qui fait la part belle au bois. « Le choix du pin nous a donné une très grande liberté dans nos possibilités d’aménagement grâce à ses caractéristiques techniques », confie Rui Veloso qui s’est appliqué à créer une image presque minimaliste, assise sur un côté géométrique marqué et une gamme chromatique très simple, qui identifie fortement le lieu tout en permettant un confort optimal.

La petite scène située à l’étage supérieur accueille souvent des groupes de musique et le Bohème Bar (Entre amis) s’est très vite imposé comme un passage obligé des soirées portuanes… Comme une grande cabane d’épicuriens heureux qu’il ne faut surtout pas rater.

www.laboheme.com.pt

61


ADFT

architecture|decoration|food|travel

LE MEILLEUR DES LIEUX CONTEMPORAINS

Bimestriel www.artravel.net

160-200

PAGES


Vin & Design Les nouveaux univers DOSSIER : LES CAVES À VINS

63


DOSSIER|CAVES À VIN

Press Club à San Francisco Réalisation Baldauf Catton Von Eckarsberg www.bcvarch.com

“ Ces scénographies respectueuses des règles de base de la conservation offrent également des solutions adaptées pour une mise en valeur intelligente et respectueuse des produits ”

64


Bar à Vin Louis Albrouze à Dublin - Réalisation Odos Architects www.odosarchitects.com

Vin et Design Les nouveaux univers Texte | Hugo Gaspard Photos | D.R

Autrefois cantonné dans l’espace confiné des caves de producteurs, dans les sous-sols souvent peu amènes des établissements ou des boutiques de revendeurs percluses dans les codes traditionnels de représentation liés au Terroir, le vin amorce une véritable révolution d’image et de (re)présentation, tant chez les professionnels, restaurateurs, hôteliers et cavistes, que les particuliers, où les nouvelles générations de matériel de conservation s’intègrent désormais parfaitement aux plus beaux intérieurs.

Armoires réfrigérées de l’hôtel Morgane à Chamonix

65


DOSSIER|CAVES À VIN

Caves Privées réalisées par le studio Degré 12 www.degre12.com

66


“ Chez les cavistes aussi, le critère esthétique est devenu une donnée essentielle de valorisation des produits ”

Jusqu’à présent, on attendait avant tout d’une belle cave qu’elle soit richement et excellemment fournie, pas nécessairement qu’elle soit jolie. Aujourd’hui, ces notions ne sont plus opposées, bien au contraire, si l’on en croit les dernières tendances qui touchent l’univers vinicole privé comme public. À l’heure où les ouvertures de boutique-bars à vin se multiplient partout dans le monde, tout nouvel espace de vente et de dégustation se doit dorénavant d’être savamment mis en scène et en lumière. Ces scénographies respectueuses des règles de base de la conservation offrent également des solutions adaptées pour une mise en valeur intelligente et respectueuse des produits : Stockage en position adéquate même en facing, mobilier conçu spécifiquement pour les différents formats du Magnum au Jéroboam, éclairages indirects pour ne pas chauffer les bouteilles…

Au delà des critères esthétiques et commerciaux, cette (r)évolution n’a été rendue possible que grâce aux spectaculaires progrès technologiques qui permettent désormais de recréer dans un environnement tout ce qu’il y a de plus normal, les mesures optimales d’humidification et de température essentielles à la conservation des grands crus, dans des armoires ou des espaces ouverts et climatisés. Chez les cavistes aussi, le critère esthétique est devenu une donnée essentielle de valorisation des produits. Venue des pays anglo-saxons, cette nouvelle manière d’aborder et de vendre le produit vin, débarrassé de tout le decorum Terroir, comme le pied de vigne ou le tonneau, a fait entrer les établissements dans une nouvelle ère, plus en phase avec les codes de représentations contemporains et les habitudes de consommation d’une population de consommateurs essentiellement urbains.

67


DOSSIER|CAVES À VIN

Cave de la Maison Merus www.meruswines.com

“ Désormais, pour être désirées, les bouteilles sont montrées, exposées ”

Cave privée

68


Cave privée réalisée par Jones Studio www.jonesstudioinc.com

Cave privée

La cave de Paul Bocuse

Cave de l’hôtel Andaz Hyatt à New York

Restaurant le Goia à Paris www.gioiarestaurant.com

69


DOSSIER|CAVES À VIN

Cave à vin Artisan à Singapore. Réalisée par le studio Asylum www.theasylum.com.sg

70


Cave à vin réfrigérée. Réalisé par le studio Degré 12 & Teamwork’s www.degre12.com

Désormais, pour être désirées, les bouteilles sont montrées, exposées parfois comme le produit d’exception qu’elles sont, dans du mobilier conçu à l’avenant en matériaux nobles, comme le verre huilé, le métal, le bois laqué ou le wengé. De plus en plus de particuliers font eux aussi appel à l’expertise de cabinets spécialisés en aménagement et climatisation de caves à vin personnelles comme Studio Degré 12. Et d’imaginer chez eux, comme une nouvelle pièce à vivre de l’appartement ou la maison, un espace-vin raffiné et sur-mesure, parfaitement adapté à leur intérieur. Par ailleurs, le durcissement de la législation en matière de santé et de prévention routière, a pu induire pour certains, de vouloir se doter chez soi d’un lieu de convivialité à la manière des salons et clubs privés du XIXème siècle, où l’on pourra jouir en toute quiétude, du plaisir de la dégustation d’une bonne bouteille entre amis.

71

Profile for Artravel Magazine

Artravel - Hors-série - Vins et Caves  

Sélection des meilleurs produits et établissements autour du vin.

Artravel - Hors-série - Vins et Caves  

Sélection des meilleurs produits et établissements autour du vin.

Profile for artravel