Page 1

n° 171/329

Couv-TD 329

4/06/14

13:35

Page 1

CAD/CAM… Visite

ASTUCE CAD/CAM :

CharlyDental nous dévoile tout !

Combinez manuel et numérique

Mat & Prod Le Peek dans toutes ses applications

Régions Bredent fête ses 40 ans à Berlin

Prix de vente au N° : 13,5 € - ISSN : 1620-4301 - N° de Commission Paritaire : 0417 T 81523

Mai 2014


p.30 à 35-Astuce cadcam

3/06/14

20:29

Page 30

Astuce Cad-Cam

30

Tech. Dent. N° 329 - 05/14

:


p.30 à 35-Astuce cadcam

3/06/14

20:29

Page 31

:

«

Astuce Cad-Cam

Par Georges BOURRELY Prothésiste Dentaire

Combiner un modelage manuel avec une modélisation numérique L’ “astuce”... Les méthodes de modelage traditionnelles ne sont ni en opposition ni incompatibles avec les modélisations numériques. Parfois elles peuvent même être combinées comme nous allons le voir dans ce document. Le processus décrit ici nécessite à la fois une bonne connaissance du modelage traditionnel et des restaurations implanto-portées, mais aussi une bonne expérience des logiciels de modélisation et de la manipulation des fichiers.

Il n’est d’ailleurs pas envisageable de se lancer dans de la prothèse par CFAO avant d’être compétent en méthodes traditionnelles. Le métier de prothésiste ne se limite pas à manœuvrer une spatule ou une souris, c’est bien tout un ensemble d’acquis au fil de nombreuses heures qui fera le résultat. Il y a peu de différences entre une cheville et un écran, sauf que pour ce dernier on peut porter le regard un peu plus loin !

Tech. Dent. N° 329 - 05/14

31


p.30 à 35-Astuce cadcam

3/06/14

20:29

Page 32

Astuce Cad-Cam

:

1

2

Copy-CAD repositionné sur le modèle virtuel.

3

4

C fa

6

Plan de coupe montrant l'orientation désirée.

M

Réalisation du Wax-up numérique

M

Choix du plan de traitement

Comme le souhait principal était que le dessin numérique se rapproche le plus possible, en tout cas dans sa partie gingivale, du projet de moignon reconstitué manuellement, il a été décidé de faire un copy-CAD, communément appelé aussi Wax-up. C'est-à-dire un scannage du modelage avec transposition sur le fichier numérique du maître-modèle.

De par une version vestibulaire importante de l'implant, l'utilisation de composant préfabriqué industriellement s'est avérée impossible. Plusieurs solutions ont été envisagées. Celle qui consiste à éliminer la partie vestibulaire du fauxmoignon et ne stabiliser la couronne que par le mur palatin a été retenue. Le laboratoire a d'abord reconstitué un moignon en composite, puis celui-ci a été essayé sur le patient et retouché par le chirurgien-dentiste afin de fixer les limites gingivales vestibulaires (photo 1). A partir de cette forme, le chalenge a été de fabriquer un faux-moignon implantaire personnalisé, et ce obligatoirement par une méthode numérique.

La sculpture manuelle ne devant servir que de guide et suite à plusieurs retouches, elle n'a été retenue que pour diriger la forme finale à modéliser (photo 2). Dans ce cas, ce n’est pas la fonction Wax-up qui sera utilisée, car celle-ci consisterait à recopier le modelage manuel, hors celui-ci doit être modifié pour obtenir la meilleure stabilisation possible de la couronne de recouvrement. En jonglant un peu avec les fichiers c’est chose assez facile, le fichier du copy-CAD sera placé en fichier de pré modélisation, ce qui permettra d’afficher simultanément à l’écran : ● Le maitre-modèle avec l’implant. ● L’arcade antagoniste ● La pré-modélisation copy-CAD (photo 3).

L te U n ta C m gn ci E im re (p L et si T fi m L ti

Moignon reconstitué en composite et retouché par le dentiste après essai en bouche.

Description du cas

32

Tech. Dent. N° 329 - 05/14


ue nil lé ec

uiri-

liel, a-

e, lin:

p.30 à 35-Astuce cadcam

3/06/14

20:29

Page 33

: 4

Couronne morphologique destinée à définir où situer le faux-moignon.

6

Moignon redessiné et mieux adapté.

Modélisation step by step Les phases de modélisation classiques peuvent alors débuter : Une couronne morphologique est mise en place pour définir l'espace dans lequel doit se situer le faux-moignon implantaire (photo 4). Cette première approche montre l’intérêt du modelage manuel dans le secteur gingival, mais aussi que la partie moignon coronaire doit être revue selon la proposition du logiciel (photo 5). En se guidant sur le copy-CAD on conçoit un faux-moignon implantaire copiant intégralement la bague transgingivale et redessinant un moignon plus substantif et mieux adapté (photo 6). La coupe permet de contrôler les profils en vues mésiales et distales. La limite vestibulaire est respectée, le bord incisif rallongé (photo 7). Tout en facilitant une modélisation plus lisse et mieux profilée, le contour de la bague transgingivale est adapté à la modélisation manuelle qui avait été validée en bouche. Le contour légèrement compressif et concave du côté palatin, souhaité par le chirurgien-dentiste est assuré (photo 8).

Astuce Cad-Cam

5

La partie moignon coronaire devant être rectifiée.

7

Contrôle des profils en vues mésiales et distales.

8

Contour compressif et concave côté palatin respecté. Tech. Dent. N° 329 - 05/14

33


p.30 à 35-Astuce cadcam

3/06/14

20:29

Page 34

Astuce Cad-Cam

:

9

10

1

Fa

1

Augmentation par étirement de la sustentation dans le secteur palatin.

Puits de vissage percé.

..

Par étirement, la sustentation dans le secteur palatin du faux-moignon est augmentée (photo 9). Le puits de vissage est percé dans la face vestibulaire (photo 10). Dans ce cas, l’inclinaison du puits de vis tel que cela a été décrit dans le Technologie Dentaire N°328 serait inutile, voire néfaste car il réduirait le mur palatin.

11

L m d 1 D im d p E o p c

L’intérêt du travail à l’écran est de pouvoir visualiser avec un rapport d’agrandissement important, et dans différents plans, y compris des coupes (photo 11). La répartition des volumes est ici bien visible, de même que la position de la limite vestibulaire et la compression palatine.

34

C m C si Visualisation fortement agrandie à l’écran, gage de précision.

Tech. Dent. N° 329 - 05/14


p.30 à 35-Astuce cadcam

3/06/14

20:29

Page 35

:

Astuce Cad-Cam

12

13

Faux-moignon personnalisé modélisé...

...prêt à partir au centre d’usinage...

14

15

...lequel produira un pilier titane incluant la connectiaque.

Résultat sur le modèle conforme au modelage manuel initial…

Le faux-moignon implantaire personnalisé est maintenant modélisé, prêt à être envoyé à un centre d'usinage qui produira un pilier en Titane incluant la connectique (photos 12 à 14). Dans ce cas, hélas, l’utilisation d’une interface à coller est impossible. De même, il serait hasardeux de vouloir produire cette pièce intégralement en Zircone, ce qui sur un plan esthétique et réponse tissulaire aurait été idéal. En repositionnant le faux-moignon usiné sur les modèles, on retrouve à la fois les formes de la modélisation et les pré requis établis lors du modelage et de ses retouches à la clinique (photos 15 et 16).

16

Ce travail illustre bien comment le savoir-faire prime sur les méthodes, les machines et la technique. Comme quoi, rien ne remplace l’expérience et le professionnalisme ! Georges Bourrelly Prothésiste Dentaire

… retouché en clinique et à la modélisation numérique finale. Tech. Dent. N° 329 - 05/14

35

Cad/Cam  
Cad/Cam  
Advertisement