Page 1

Le mag qui te fait avancer !

n°253 avril-juin 2011 / trimestriel gratuit /

www.tajeunesse.org

Le chrétien est-il

triste et radical ? Le Christianisme tout seul ? Bonheur vs foi


D’une SaiSon à l’autre

Mais où est Rémy ?

Requiem

en blues mineur O n fit un jour le reproche au compositeur de musique classique Joseph Haydn de faire de la musique trop joyeuse. Ce dernier aurait alors répondu : « Si Dieu m’a donné un coeur joyeux, il me pardonnera de le servir joyeusement ».

Cette parole m’a souvent fait réfléchir. En effet, les vrais chrétiens devraient-ils tirer une mine grave et austère? Est-ce que c’est ça la marque de fabrique du chrétien? Ce numéro te propose de réfléchir sur plusieurs aspects qui concernent ta foi. L’un concerne ce qui fait réellement la spécificité des chrétiens et qui les démarque de toutes les autres croyances. L’autre creuse le sujet du bonheur. Certains points sont à contre-courant de ce que l’on pense généralement. “Réjouis-toi dans Alors dévore vite les pages qui suivent.

ta jeunesse, livre ton coeur à la joie pendant les jours de ta jeunesse... ” La Bible, Ecclésiaste 12 édito

Patrice Berger

patrice.helene.berger@gmail.com

Ta Jeunesse vit grâce à des dons ! > Dons par chèque : à l'ordre de JAB Ta Jeunesse, chez Sabine Grosrenaud - 21 rue Georges Cuvier, F-25310 Roches les Blamont.

2

Ta Jeunesse n°253

Bonne lecture. P.S. : Tiens, j’ai un petit challenge à te proposer. Dans ta lecture personnelle de la Bible, note tous les termes qui parlent de : se réjouir, la joie, heureux, paix, bonheur, crier, festin, et tous les termes qui sont dans la même veine. Tu verras, tu auras vite une indication de l’intention de Dieu dans ce domaine.

> Dons par virement bancaire : Depuis la France : JAB Ta Jeunesse - BNPPARB agence de Valentigney (01375) code banque : 30004 code guichet : 00052 n°de compte : 00010002987 clé RIB : 76

Depuis la Suisse : CCP 10-26277-7 - Ta Jeunesse 1020 Renens Depuis l'étranger : n° IBAN : FR76 3000 4000 5200 0100 0298 776 BIC : BNPAFRPPBSC JAB TA JEUNESSE

Il est insaisissable et a toujours la bougeotte. Quand nous créons le journal, il est partout et nulle part. Au moment de l’impression, il s’est caché et nous l’avons perdu. Aide-nous à le retrouver. Il doit bien être dans l’une ou l’autre page du magazine… Bonne investigation ! Réponse du n°252 : Rémy se cachait dans la poche du surfeur de la page 27 !

www.tajeunesse.org Édition JAB France et JAB Suisse romande Partenaires AB France, AB Suisse, AJC-CAEF, JPC France, Vilodec. Rédaction Jeunesse de l’Église Action Biblique 34 rue du Cordonnier - F - 25460 Etupes Contact patrice.helene.berger@gmail.com Directrice de rédaction Sabine Grosrenaud Rédacteur en chef Patrice Berger Rédacteurs Patrice Berger, David Buc, Frédéric Defoy, Marie Eve Doriath, Valérian Dormoy, Marc Duverger, Daniel Eicher, Aurélien Lang, Samuel Laurent, Jean-Yves et Marie-Salomé Le Guehennec, Alexandre et Nathalie Lesage, Sandrine Leycuras, Mandoline, Éric Maurel, Sylvain Rémond. Relecture Dominique Frochot, Pauline Sautel, Œil de Lynx. Illustrateurs Amandine Bourbon, André Hirschler et Estelle Trillot. Graphisme et mise en page Olivier Leycuras olivier.leycuras@wanadoo.fr Crédits photos et illustrations P. Berger, BLF Europe, P. Millecam, Guenael Sanchez, Auderset, Antydot, iStockPhoto.com, Fotolia.com. Impression Imprimerie SIPCA (charte Imprim'Vert) Tél. : 03 28 38 99 99 - www.sipca-imprimerie.com Routage Équipe du FEU, Lille. Administration Serge Cassard, Daniel Eicher Abonnements voir p. 26


Sommaire

6

P.

Puis-je me griller de tous les bonheurs ?

9

P.

Le cerveau, notre premier organe sexuel version bleue pour les gars

05

 rofession de foi P Elle croit et elle est podologue

06

 ie : mode d’emploi V Puis-je me griller de tous les bonheurs ?

09

Le sexe vraiment nu Le cerveau notre premier organe sexuel (version bleue)

10

Interview Tony Anthony, d’un maître à l’autre

12

 ne seconde après ma mort U Les 7 différences

13

 idicule de croire qu’on ira tous R au Paradis !

14

Fondement Le Christianisme, une option pour Dieu parmi d’autres ?

17

 oncours paroles de chant : C les résultats !

10

P.

Interview : Tony Anthony

17 Résultats du concours P.

18

 n mot, une image, un verset U Un Mac haut comme 3 pommes

19

 rofil James Evans, P jusqu’à devenir esclave

20

 omplément d’enquête C Le rire de Sara

23

 écibels du ciel D Y'a pas qu'l'ordi dans la vie

24

Lire et comprendre la Bible

27

BD by Auderset

28

Recette pour un débat

paroles de chant !

12

P.

Le Christianisme : une option parmi d’autres ?

Le rire de Sara

20

Elle croit et elle est podologue

 ’ai vu : Arriety et le petit monde J des chapardeurs Les gros mots de la Bible

P.

5

P.

04

Ta Jeunesse n°253

3


médiaS : regarde avec leS oreilleS

J’ai vu

par

Mandoline

Arrietty et le petit monde des chapardeurs

Q

u'on se le dise avant tout, étant une grosse fan des films d'animations de Miyazaki et des studios Ghibli, le choix de l'article n'est pas du tout objectif ! Bon... Ceci étant, si tu as besoin d'une petite pause poésie, je t’embarque dans ce moment de rêve.

où le temps se fige, et bien souvent on ne les voit pas passer car trop préoccupés, trop déprimés, trop fatigués... On en oublie l'essentiel. La vie chrétienne doit aussi être vécue au présent, avec la certitude que notre Père s'occupe de nous.

crète, le jeune garçon s'aperçoit de son existence et entre eux se tisse un lien fort.

Profiter des beaux moments Mais Sho se trouve être gravement malade et doit subir une opération importante... Il apprendra au travers de cette amitié, que la vie est faite de petits bonheurs, et qu'il faut savoir saisir au bond les moments de joie. Sa rencontre avec Arrietty sera une occasion de vivre l'instant présent. J'aime bien voir ma vie avec Dieu comme ça... Il nous offre des instants de « grâce »

Un monde en miniature Arrietty, jeune fille de 14 ans, vit avec ses parents dans les recoins d'une maison de campagne calme où séjourne un jeune garçon, Sho, et sa domestique. Dans les recoins ? Oui, car ils sont... tout petits ! Pour survivre, ils organisent des « chapardages » à la nuit tombée : cela consiste à ramener des vivres venant de la maison, en ne se faisant surtout pas remarquer... Arrietty étant aventureuse et pas si dis-

Laisser faire... Tout ça n'est possible que dans le cadre d'une relation vraie avec Dieu, basée sur la confiance. Réussir à se laisser aller demande d'être en paix avec lui... C'est ce qu'apprend Arrietty avec Sho : d'abord farouche et méfiante, elle finira par se laisser aider par lui au moment où elle ne pourra pas s'en sortir seule... Et ça marche !

LeS “GroS motS” de la Bible

f d D f e

e

d

É f é d f

e

essein

Tu as certainement souvent entendu l'expression « dessein de Dieu ». Peut-être qu'en le lisant pour la première fois, tu viens de te rendre compte qu'on ne parlait pas d'une activité d'école du dimanche consistant à illustrer les personnages de la Bible  ! En fait, le dessein de Dieu désigne son projet pour les hommes. C'est une notion importante car, si tu crois que Dieu est tout-puissant, cela veut dire que son dessein se réalisera. Donc connaître le dessein de Dieu, c'est connaître ce qui va se passer. Comment c'est possible ? Simplement en lisant la Bible. En la lisant, on apprendra non seulement ce que Dieu ambitionne pour notre vie, mais aussi qu'Il compte sur nous pour annoncer ce dessein à ceux qui nous entourent.

é

éf

d

ee d

é

f

4

Ta Jeunesse n°253

f

e

éf

F

d

Nathalie et Alex Lesage

par

dification C'est fou comme les chrétiens ont ce mot à la

bouche. Si tu regardes dans un dictionnaire, tu ne seras pas vraiment avancé puisque ce terme désigne une construction... En fait, ce mot compare la vie du chrétien à l'avancement de la conception d'un bâtiment. C'est vrai que les chrétiens ont tout un chemin à parcourir entre le moment où l’on pose les premières briques de la foi et le temps où l’on peut remettre les clés d’une maison parfaitement achevée à son propriétaire. Si tu n'atteindras cet état qu'au ciel, la Bible nous dit qu'on peut déjà sur terre grandir dans notre foi. L'édification, c'est finalement la route qu'on emprunte vers la perfection... plus ou moins vite en fonction de ce qui est notre priorité. Et toi, vises-tu vraiment l'édification dans ta vie ?

ils de l'homme

e

d

Mais pourquoi Jésus s'appelait-il lui-même comme ça ? Parce qu'à y réfléchir, être enfant d'un homme n'est pas vraiment un signe distinctif... Je suis même sûr que 100 % des lecteurs de Ta Jeunesse sont des fils (sauf les filles bien sûr !) d'hommes. Pourtant Jésus se nomme ainsi 78 fois dans les évangiles. À la base, on retrouve cette expression dans une prophétie de Daniel concernant Jésus (Daniel 7.13-14). Le fait qu'Il se soit désigné comme le fils de l'homme montre qu'Il se considérait lui-même comme le Sauveur dont les prophètes parlaient. Par cette appellation, le fils de Dieu voulait aussi montrer qu'il était un homme, un vrai être humain, comme ceux pour qui il allait mourir sur la croix. C'est aussi le signe de sa modestie, Lui qui aurait pu se vanter d'être bien plus qu'un homme... Quelle idée réconfortante de savoir que Celui qui siège aujourd'hui à la droite de Dieu a vraiment vécu une vie d'homme... ça veut aussi dire qu'il nous comprendra dans tout ce qu'on vivra.


d

ProfeSSion de foi

Elle croit et elle est

podologue

Elle aime le snowboard, bricoler, les pivoines et passer du temps en famille ou avec ses amis. Elle revit au printemps ! Plus besoin de geler sur son scooter pour aller au boulot ! Elle aime se réchauffer aux premiers rayons de soleil et voir la nature revivre ! Déborah Guberti est mariée et elle a 25 ans. Elle a ouvert le cabinet où elle sévit, à Genève, il y a environ 5 ans.

W

hat is it "pédicurepodologue"? Avec du recul, bien que ce n’était pas ce que j’aurais aimé faire en premier lieu, je suis reconnaissante d’avoir pu faire ce métier, parce que c’est un travail très intéressant qui me permet de développer une relation particulière avec mes patients, d’apprendre à les connaître. De plus, ce métier me permet de voir les patients repartir soulagés et en meilleure forme que lorsqu’ils sont arrivés. Cela me permet aussi de pouvoir être indépendante et de travailler comme je veux et surtout quand je veux, ce qui me laisse du temps pour le groupe de jeunes ou d’autres activités bénévoles. C’est un métier qui correspond très bien à mes atten"Ce métier me permet tes, à ma vie de famille…

Vous vous demandez peut-être ce que veut vraiment "Regarder dire podologue… En fait, cela marcher les consiste à étudier la marche et à fabriquer des semelles orgens, c’est thopédiques pour des patients le pied." qui ont des douleurs aux pieds, aux hanches et également au dos. Une autre partie de son métier consiste logues à Genève qui a duré 3 ans. Suite à soigner les pieds médicalement, c'està cela, j’ai eu la chance de pouvoir ouvrir à-dire qu'elle coupe les ongles, enlève mon cabinet, et j’ai suivi en parallèle une les ongles incarnés, les peaux dures, formation complémentaire en podologie les cors… du sport, à Lyon. Elle est aussi spécialisée dans le sport…

As-tu une fonction particulière dans ton église ? Je suis une des responsables de la Jab junior qui regroupe une quinzaine de jeunes de 12 à 17 ans tous les mercredis soir. Je m’occupe également de temps en temps de l’école du dimanche. Je participe aussi au groupe « temps libre » qui est un moment de convivialité et de partage biblique avec des réfugiés.

Quelles études as-tu faites ? J’ai eu un bac littéraire en France, puis je suis allée faire l’école de pédicures-podo-

Qu’est-ce qui t’a poussé à faire ce métier ?

A la fin du lycée, devant choisir une for- de voir les patients mation, j’ai envisagé repartir soulagés et en Vois-tu ton métier aussi d’aller étudier à l’unicomme une façon de meilleure forme que versité de Genève. servir Dieu ? Pour cela, étant étu- lorsqu’ils sont arrivés." Oui, je trouve que c’est un médiante en France, je tier qui me permet de pouvoir devais avoir la mention au bac, chose que parler librement de ce que je pense et de je n’ai pas eue… Du coup, j’ai dû réfléchir ce que je crois ! à une autre orientation et je me suis finaC’est aussi un métier qui me permet lement inscrite pour la formation de pédid’être au service des autres et j’essaye cure-podologue. d’être un témoignage auprès d’eux. Ta Jeunesse n°253

5


Vie : mode d’emploi

Puis-je me griller

de tous les

Peux-tu concilier la rechercher du plaisir tout en vivant ta foi à fond ? Cette tension est souvent au coeur de ta vie. Autour de toi, il y a tant de possibilités de t’éclater et cela semble si bon que de tout évidence la vie est faite pour vivre des moments de plaisir. Dieu serait-il contre, un peu triste ou austère, pour refuser tout ce qui semble faire du bien? Au contraire, pour un besoin si essentiel, il t’invite à ne pas le combler de n’importe quoi, mais de Lui.

le besoin d’être profondément et durableC’est pourtant plus fort que toi. Tu sens ment heureux ; or, comme ils ne savaient que si tu ne le recherches pas, il te manpas comment le satisquera « le » quelque chose qui fait toute faire, ils ont tout essayé. la différence dans la La recherche du plaisir vie. C’est choisir d’être Le «bonheur» s’est s’est transformée en parmi « ceux qui profibesoin d’assouvir tous tent de la vie » ou bien transformé en besoin désirs personnels, d’être de ceux qui... d’assouvir tous ses désirs ses et cela d’une façon de la subissent. N’est-ce personnels. plus en plus écœurante pas ? parfois.

Une quête qui ne sélectionne que le meilleur

Dans l’histoire, des hommes ont, comme réponse à cette quête, décidé de chercher uniquement le bonheur sans la souffrance (c’est ce qu’on appelle l’hédonisme) et d’en faire leur philosophie de vie. Ils ont décidé que tout ce qu’ils feraient viserait à satisfaire leurs désirs, tout en Le pied total évitant toutes les situations de malaise et C’est quoi pour toi le comble du plaisir de douleurs. Leur but était absolu ? Jouer à ta Xbox le bonheur tout en évitant entouré de tes meilleurs le malheur. Je ne sais pas potes, sans limitation Il te manquera « le » si tu es comme moi, mais de temps ; surfer sur quelque chose qui fait moi je comprends. C’est les vagues de l’extrême d’ailleurs un désir qui reavec toutes sortes d’en- toute la différence lie tout les humains à tragins et en toute saison  ; dans la vie. vers l’histoire. te visionner trois trilogies Puisqu’il s’agit d’un besoin d’affilée  ; avoir un forfait partagé par tous les hommes et les femillimité pour appeler chaque jour tes 300 mes, sur toute la surface de la terre et meilleurs amis  ; faire des soirées délire dans toute l’histoire de l’humanité, on chaque semaine  ; faire les magasins en peut facilement en déduire qu’il s’agit no-limite ; te poser dans ta chambre ded’un besoin que Dieu a placé lui-même vant ton ordi pendant des jours  ; te dédans nos cœurs. Pourquoi ? Telle est la fouler dans ton sport préféré jusqu’à n’en question… plus pouvoir... ? Les possibilités ne manquent pas ! Elles sont plus ou moins bonnes, mais elles montrent surtout qu’on Une quête qui cherche dans les cherche tous quelque chose qui n’est recoins sombres du désir ni facile à trouver, ni facile à combler. Les hommes ont très vite reconnu en eux 6

Ta Jeunesse n°253

La quête du bonheur est devenue une sale recherche C’est pourquoi la recherche du plaisir a très longtemps été synonyme d’égoïsme, d’impureté et de mal. Du coup, cela a emprisonné intérieurement ceux qui vivaient cette aspiration au bonheur dans une tension terrible entre ce qu’ils désiraient au plus profond de leur cœur, et la constatation de cette réalité : quand l’homme veut assouvir ses désirs et se faire plaisir, cela conduit inévitablement au mal.

La quête du bonheur serait-elle sans issue ? Tu connais certainement cette tension. Elle n’est pas à prendre à la légère, elle va te mener dans deux directions opposées : celle de l’insatisfaction constante ou celle de la satisfaction permanente.

Serait-elle actuellement un puits sans fond ? À l’heure actuelle, pour rechercher la satisfaction à tout prix, deux tendances se dégagent; inonder sa vie de tout ce qui est possible et imaginable ou vivre fortement un moment sans ce soucier des conséquences (« carpe diem »)


par

Frédéric Defoy

Un trop plein de désirs assouvis ? En effet, notre société a compris cette recherche et met un point d’honneur à y répondre par tous les moyens possibles. Puisque longtemps ce besoin a été cadenassé, on vit à présent le contraire. Aujourd’hui, le plaisir doit être satisfait et on a des moyens infinis pour cela. Avec l’ère technologique, on peut avoir accès à presque tout, on peut s’acheter presque tout à distance, communiquer tout le temps, se déplacer où l’on veut, à tout moment… Les propositions sont de plus en plus élaborées et complexes. On peut passer ses journées à trouver des plaisirs à satisfaire. Mais cette recherche d’un bonheur profond est-elle réellement satisfaite par ce que notre société te propose ?

Un unique plongeon intense ? D’un autre côté, l’idée de profiter du temps présent parce qu’il n’y aurait pas d’avenir ni d’espérance en séduit plus d’un. Il vaut mieux vivre un moment de bonheur intense que la routine. Mais ce flash, répond-il vraiment au besoin vital par excellence qu’on ne peut pas ignorer? Comble-t-il l’existence?

Ni l’un, ni l’autre n’apportent de satisfaction Visiblement pas. Pour preuve, le suicide reste la première cause de mortalité en France pour les 35-45 ans et la 2ème pour les 15-24 ans. Le XXème siècle a été le siècle le plus meurtrier de l’histoire, des génocides ont toujours lieu à notre époque et les nations environnantes font la sourde oreille, notre monde peut s’autodétruire par l’arme atomique, etc. C’est la première fois dans toute l’histoire de l’humanité qu’il y a autant de raisons de s'anesthésier dans les plaisirs pour oublier le présent, et ne pas penser à l’avenir…

La quête trouve du sens en partageant sa vie avec l’auteur de la vie

«Mieux vaut vivre comme un lion une heure qu’une existence de mouton» (Parole d’un lion en cage...)

Mais Dieu, l’auteur de la vie, le créateur des plus belles choses de ce monde (de l’immensité océanique à l'infiniment petit), Lui-même témoin des profondeurs et des hauteurs les plus vertigineuses, se délecte devant des créatures invisibles pour tous sauf pour Lui. Créateur des émotions (de toute cette palette de couleurs intérieures qui nous font Ta Jeunesse n°253

7


Vie : mode d’emploi

“Le bonheur de Dieu regorge de surprises toujours nouvelles”

nous sentir exister, aimer, apprécier, rêver, et tant d’autres choses…), Dieu t’a préparé une vie, un héritage qui commence aujourd’hui, et que rien dans ce monde ne peut égaler. Il veut te le donner car Il veut partager avec toi l’atmosphère permanente dans laquelle Il vit. Il le veut parce qu’il t’aime.

lui pour l’être. Pas qu’on se perde dans la recherche d’un plaisir qui n’a aucun sens ni aucun avenir.

Plus besoin de choisir entre Dieu et le bonheur

Es-tu condamné à vivre avec cette tension intérieure indéfiniment : choisir Dieu ou le plaisir d’aujourd’hui et de maintenant ? Tu l’as compris : choisir Dieu, c’est choisir Le créateur du bonheur sait la vie véritable, pleine, abondante  ! Cercomment le satisfaire tes non sans épreuves ou pertes, mais Oui, Dieu donne une espérance et du sens authentiquement riche, profonà la vie ! Pour le présent et de et qui a du sens… où tout de pour le futur, en prenant en Le concepteur toi peut s’exprimer, tout en toi compte le passé. C’est pour peut s’épanouir : c’est pour cela cela que le proverbe « man- sait quelle est qu’il t’a voulu, aimé d’avance et geons et buvons car demain l’essence du choisi. nous mourrons » n’est pas pour les chrétiens. Il est le bonheur. En fait, ce besoin qui était imCréateur de nos besoins les possible à combler se trouve devant une plus profonds et en particulier celui d’être source super abondante de bonheur pur, heureux, satisfait, comblé, et autre soif de absolument délicieux, rempli de paix ! Tu bonheur. Il est celui qui y répond et il s’atte rends alors compte que tu n’auras pas tend à ce que nous nous tournions vers 8

Ta Jeunesse n°253

assez de ta vie pour en jouir et en profiter. Même ton cœur et tes possibilités humaines se trouvent être trop petits pour contenir ce que Dieu veut te donner et partager avec toi.

Plus besoin de t’épuiser à chercher des miettes de bonheurs, fonce à la source On est loin de cette recherche à tâtons du plaisir que l’on comble comme on peut, mais au contraire, on se trouve devant la source du bonheur absolu et durable ! Alors, non, Dieu n’est pas contre le plaisir ! Oui, Dieu en est l’auteur ! Oui, il est le seul à pouvoir satisfaire ce besoin. Non, on ne peut pas le combler par n’importe quoi. Oui, c’est une preuve constante de notre besoin vital de Lui...

Réagis à cet article : contact@tajeunesse.org


Le sexe vraiment nu par

Sylvain Rémond

sylvain.remond@me.com

Le cerveau :

notre premier organe sexuel (version bleue)

L

e plus gros organe sexuel… T’es tu déjà demandé à quoi ressemblerait la sexualité sans ton cerveau ? Un bel ordinateur sans carte-mère, un truc qui ne sert à rien ! Sans le cerveau, la sexualité serait bien fade… Car le cerveau joue le rôle de détonateur et d’accélérateur de l’excitation. C’est encore lui qui fera exploser la sensation de plaisir. Si les yeux sont les détecteurs, le cerveau est le détonateur

Alors, si le cerveau est le premier organe sexuel du corps humain, quelles sont ses implications dans la manière de vivre la sexualité, pour toi Bel Apollon ? Le détonateur ! L’endroit où tu poses ton regard n’est pas anodin : un décolleté méga plongeant ou un jean taille basse un peu trop slim… La Bible nous rappelle que les yeux sont la lampe de notre corps. C’est par eux que nos émotions sont attisées. L’accélérateur ! Tomber par hasard sur un top model, c’est cool ! Mais de là à scanner ses courbes plantureuses, il y a un pas qu’il faut refuser de franchir. Tu passes du simple regard au matage en règle : en réalité, tu imprimes l’image de cette fille dans ta tête pour en faire un « objet » de convoitise sexuelle qui va éveiller en toi des désirs malsains.

Alors, pour éviter une accroche radar, ne laisse pas tes yeux repasser deux fois au même endroit…

Si l’ensemble est branché sur le mode «chasse»; il n’y a alors que des proies Nous, les mecs, avons un fonctionnement du cerveau qui ressemble à un véritable baril de poudre, n’attendant qu’une étincelle pour passer à l’action ! Quasiment chaque personne du sexe opposé est vue comme une « chasse » potentielle. Un peu comme quand Grosminet voit déjà Titi en poulet bien dodu rôtissant à la broche. Mais ce n’est pas la réalité. Une fille qui passe à ta portée n’est pas juste bonne qu’à faire des choses sexuelles ! Estce vraiment ça l’Amour que la Bible nous propose ?

Dieu t’appelle à être artificier de l’amour, pas kamikaze sexuel Une explosion maîtrisée s’appelle un feu d’artifice, mais une explosion qui part en vrille s’appelle une bombe. L’effet n’est pas le même : la première procure joie et plaisir, mais la seconde fait mal, très mal. Alors, veux-tu apporter du bonheur autour de toi, ou plutôt faire le vide ? Bas les hormones, et demande à Dieu la maîtrise de soi par son Esprit, afin de faire bon usage du corps qu’Il t’a donné.

Évite l’attirance « nitroglycérine » PS : Pour toi, belle au bois dormant, ta conduite va aussi être importante. N’oublie pas ce côté « cocktail Molotov » des gars ! Si tu chauffes trop cette poudre, ne sois pas surprise qu’elle explose et te blesse plus ou moins gravement… Version rose au prochain numéro...

Ta Jeunesse n°253

9


interview

Tony Anthony

d’un maître à l’autre Cet ancien champion international de kung-fu était au sommet de son art et jouissait d’une puissance absolue, jusqu’au jour où la violence (omniprésente depuis son enfance) allait provoquer sa perte et l’amener dans une terrible prison chypriote. Un cauchemar qui allait finalement lui faire rencontrer un nouveau maître, Jésus. L’auteur de « L’Œil du Tigre » était à Grenoble, où une équipe de jeunes lui a posé quelques questions.

E

st-ce que tu pratiques encore le Kung Fu ? Non, mais je ne condamne pas ceux qui pratiquent les arts martiaux, parce que je crois que Dieu est capable de travailler au travers de ceux qu’il choisit, même s’ils pratiquent les arts martiaux. Certains diront que si les choses tournaient vraiment mal, je pourrais toujours me défendre. Mais aujourd’hui, je place ma confiance en Dieu et Il m’a protégé dans de nombreuses situations dangereuses. Les gens pensent qu’un vrai homme doit être capable de se défendre. Eh bien, j’ai une amie, Jane, qui souffre d’arthrite aiguë et est très durement

10

Ta Jeunesse n°253

touchée aux mains. Elle ne pourrait en notre monde et je ne craignais rien, car je aucun cas combattre un attaquant. Un savais ce que je pouvais faire à quelqu’un. jour qu’elle se promenait sur une route au Maintenant, en tant que chrétien, je peux nord de Londres, elle a été saisie par un marcher dans la vallée de l’ombre de la homme et entraînée dans des buissons. mort et ne craindre aucun mal, mais c’est La seule chose que Jane a pu faire, c’était parce que Dieu est avec moi. de parler à l’homme au nom de Jésus. Elle raconte qu’il Que penses-tu de la spiris’est enfui immédiatement. tualité qui guide les arts «La spiritualité Les arts martiaux donnent martiaux en général ? aux gens une confiance en derrière les arts La spiritualité derrière les eux grâce à des connais- martiaux m’inquiète arts martiaux est quelque sances acquises. Mais Dieu beaucoup.» chose qui m’inquiète beaunous demande de placer nocoup. En occident, dans la tre confiance en Lui. plupart des lieux d’instrucJ’étais souvent dans des lieux sombres de tion, les arts martiaux sont enseignés


«Les arts martiaux donnent de la confiance en soi, mais Dieu nous demande de placer notre confiance en Lui.» sans mettre l’accent sur l’aspect spirituel, donc l’enseignement semble tout à fait inoffensif. Cependant, ce que beaucoup de gens ne réalisent même pas, c’est que les règles, les mouvements et les positions qui sont enseignés sont issus des rituels associés aux prières bouddhistes et taoïstes. Pour moi, l’intégration de ces pratiques dans ma propre vie serait une façon de déshonorer Jésus. Je serais en train de permettre la présence de mauvaises influences que l’enseignement de la Bible contredit. Si un chrétien remplit sa maison avec des statues de Bouddha, juste parce qu’il a l’air gentil, j’ai du mal à voir comment sa maison apporterait gloire et honneur à Dieu. Bien sûr, je n’oserais pas dire que Dieu ne peut pas travailler à travers une personne impliquée dans les arts martiaux, car je crois que Dieu pourrait parler à travers un trombone s’il le voulait ! Cependant, comme j’ai fait des arts martiaux à un niveau avancé et que j’ai vu les conséquences que cela a eu dans ma vie, je préfère m’en détourner. Chacun a besoin de discerner par soi-même ce qu’il doit faire devant Dieu. Pour moi, c’est la décision que j’ai prise en cherchant la volonté de Dieu pour ma propre vie. Comment considères-tu Dieu ? Je vois Dieu à la fois comme mon Père céleste plein d’amour et aussi comme un juge parfait, juste et droit. En tant que père de deux garçons, je crois que je commence à comprendre pourquoi Dieu met l’accent sur l’obéissance. Les garçons savent se mettre facilement dans des situations difficiles. Lorsque je donne une règle à mes enfants avant de traverser la rue, ils savent qu’ils doivent s’arrêter à la fin de l’allée et regarder des deux côtés, même s’ils sont à la poursuite d’un ballon. J’exige qu’ils m’obéissent parce qu’il faut juste un moment de négligence pour être en danger. Notre Père parfait nous aime et il sait ce qui est le mieux pour nos vies. Nous devons faire tout notre possible pour obéir à ce qu’Il nous dit dans la Bible, Sa Parole. Il mérite notre obéissance à 100 %.

Tu as expérimenté un changement radical suite à ta conversion. Considères-tu ton parcours comme une chance ? Le moment où Jésus-Christ a sauvé mon âme est l’événement que je ne voudrais manquer pour rien au monde. Lorsque cet événement se passe dans votre vie, c’est la plus grande bénédiction qui puisse arriver. Ce qui est étonnant, c’est que Dieu n’a pas renoncé à nous, même si nous nous sommes détournés de Lui. Il nous a montré son amour dans le fait que, lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous.

que je suis aujourd’hui, et non à la personne que j’étais auparavant. Elle sait qu’elle a épousé une nouvelle création, quelqu’un qui est très sérieux au niveau de sa foi, et très amoureux d’elle.

À t’entendre, on dirait que tu es conscient de revenir de très loin et plusieurs fois tu dis que tu aurais mérité de mourir ; qu’est-ce qui t’anime pour parler de l’Évangile à travers le monde entier, y compris dans des contextes hostiles ? La seule chose qui me motive à partager l’Évangile est ma relation personnelle avec le Seigneur Jésus-Christ. De cette relation d’amour découlent deux motivations principales : • Un profond désir d’obéir au commandement du Seigneur qui est de partager Vis-tu encore avec des flashbacks de ton notre foi comme il nous est dit dans Marc passé : comment gères-tu cela ? chapitre 16 verset 15. Jésus a dit que si Je n’ai plus de flashbacks ou de cauchenous voulons vraiment L’aimer, la preumars à cause de mon passé. Dieu a guéri ve de cet amour serait notre obéissance mon âme. Cependant, chaque fois que je prioritaire à Ses commandements; Jean partage mon témoignage, je ne peux pas chapitre 14, versets 15, 21 et 23. m’empêcher de voir le mal que j’ai fait et • Un profond fardeau pour partager la joie j’ai honte. En même temps, dans ces moet l’importance de notre salut avec les ments-là, je vois comment Jésus-Christ autres. Rien n’est comparable à la traest entré dans ma vie pour me sauver et gédie d’une âme perdue, comme Jésus a cela me remplit de joie à chaque fois. dit : « À quoi bon pour un homme de gagner le monde entier, s’il perd son âme ? » (Marc Est-ce que tu as réussi à pardonner à tes chapitre 8, versets 34 à 38). parents, à ton grand-père ? Et aux meurLa nécessité de la proclamatriers d’Aya (la première jeune tion de l’Évangile est plus imfille  dont Tony était amouIl pardonne à portante que jamais. Il y a de reux) ? Si oui, comment ? Oui, je leur ai pardonné entiè- des meurtriers nombreux endroits dans le rement. La Bible me dit que si parce que Dieu monde où des millions de personnes vivent avec peu de je ne peux pas pardonner aux autres, je ne peux pas être moi- lui a pardonné. chance d’entendre l’Évangile. Il y a un grand besoin dans le même pardonné.  Comme Dieu monde entier, et je suis parti pour relever m’a pardonné tant de choses, je sais que ce défi. je dois pardonner aux autres, quelle que soient les circonstances. Comment ta femme fait-elle pour vivre en connaissant ton passé ? Ma femme, Sara est mariée à la personne

Interview réalisée par Naomi d’Avanti Ministries, Jean-Yves et le groupe de jeunes CC38 grenoblois ; merci à Matthew & Sylvie G. pour la traduction.

Ta Jeunesse n°253

11


1 Seconde après ma mort

Les 7 différences par

Sylvain Rémond

sylvain.remond@me.com

3)

Plus de deuil ni de mort Apocalypse 21.4

Un proverbe ne dit-il pas que « la mort fait partie de la vie » ? Eh bien : Non ! Le projet initial de Dieu était un homme éternel. Malgré la désobéissance de l’humanité, Dieu n’a jamais voulu voir mourir le méchant. Au contraire, son désir a toujours été qu'il abandonne sa mauvaise conduite et qu'il vive3. Merci mon Dieu car la mort de Jésus fait disparaître la mort à tout jamais4 !

4)

T

u connais le jeu des sept différences, dans le genre de ceux dessinés sur les sets de table du Buffalo Grill® ! Eh bien, c’est à ce petit jeu que je t’invite maintenant ! La Bible mentionne clairement des différences majeures entre notre univers actuel et l’univers à venir. Avant de regarder les réponses, lis Apocalypse chapitres 21 et 22 et essaye de te creuser un peu la tête !

1)

Plus de mer Apocalypse 21.1

Eh oui ! Tu pourras ranger ton surf ! Dans la Bible, la mer image fréquemment la force imprévisible et difficilement maîtrisable. A plusieurs reprises, la mer fut un outil utilisé par Dieu pour juger l’Humanité  : à commencer par le déluge, sans oublier la mer qui engloutit l’armée du pharaon, ou encore celle qui forcera Jonas à se dévoiler. Mais Jésus a dompté la mer et, dans ce nouvel univers, plus besoin de juger une création rendue semblable à Jésus-Christ1 !

comment ces choses peuvent-elles persister, puisque « ce sont nos souffrances que Jésus a portées, c'est de nos douleurs que Jésus s'est chargé…2 » ? Alors, dans ce nouvel univers, Dieu essuiera toutes nos larmes à cause de Jésus.

Plus de malédiction Apocalypse 22.3

La malédiction ? C’est un malheur inévitable. La première personne à être maudite fut le Diable. Puis, nous voyons la terre maudite  : c’est de là que viennent les ronces, les épines et les mauvaises herbes. Et que dire de Caïn, maudit pour avoir tué son frère sans vouloir demander pardon… Une malédiction touche l’humanité à cause du péché. Mais Jésus nous en a libérés en prenant la malédiction sur Lui, en mourant à la croix à notre place. 5 Suite au prochain numéro… 1. 1 Jean 3.2 2. Esaïe 53.4 3. Ezéchiel 18.23 4. Esaïe 25.8 5. Galates 3.13

de larmes, 2) Plus de cris, de douleur Apocalypse 21.4 Même si tu peux pleurer de rire, crier de joie ou avoir mal au ventre à force de te bidonner, ces trois états sont souvent liés à des événements tristes… Notre vie terrestre est tellement taguée par la tristesse, l’injustice et la souffrance ! Mais 12

Ta Jeunesse n°253

“Dans ce nouvel univers, plus de larmes, de cris, de douleur.”


ridicule de croire ? David Buc, david.buc01@gmail.com et Daniel Eicher, deicher@dplanet.ch

par

Ridicule de croire qu’on ira tous

au Paradis… Il est mignon et pas si méchant Tu te dis peut-être que Dieu est bon, qu’Il est Amour et que si tu mènes une vie plutôt correcte ça devrait le faire... Ce raisonnement serait juste si, et seulement si : • Dieu nous jugeait selon nos mérites et selon nos bonnes Personne actions, ne peut aller • Dieu récompensait au Paradis ! ainsi ceux qui ont été sincères et qui ont vécu une vie plutôt honnête (le poids des bonnes actions compenserait celui des mauvaises).

S’intéresse-t-il à Dieu et à son fils ?

T

es parents se souviennent certainement de cette célèbre chanson de Michel Polnareff (une star de l’époque où ton père avait les cheveux longs et où ta mère dessinait des fleurs partout !) : « On ira tous au Paradis »... Même si cette chanson n’est plus d’actualité pour toi, jeune lecteur, le mensonge qu’elle véhicule n’en demeure pas moins important. Sur quelle base pourrait-on affirmer que Dieu nous acceptera près de Lui quand sonnera le « Game Over » de notre vie ?

Malheureusement, la Bible semble aller clairement à l’inverse de ce raisonnement. Les Saintes Écritures affirment que personne ne peut mériter son salut. Elles nous enseignent que faire de bonnes actions n’a rien à voir avec l’état de notre relation avec Dieu. Cette communication avec le Père ne se mérite pas, car c’est le Seigneur lui-même qui a tout accompli. Dieu n’accepte personne à cause de ses œuvres. Pour que Dieu nous accepte, il faut que nous comptions sur Jésus-Christ et sur sa mort pour nous, pas sur nous-mêmes et sur nos propres efforts : « Dieu nous a sauvés, non pas à cause des Personne actions justes que nous avons pu faire, mais ne peut parce qu’il a eu pitié de mériter nous. » (Tite 3 v. 5).

son salut.

L’unique issue La seule bonne œuvre que Dieu attend de nous (en ce qui concerne notre accès auprès de Lui), c’est que nous placions notre foi en Jésus-Christ. « L’œuvre que Dieu attend de nous, c’est que nous croyions en celui qu’il a envoyé : Jésus-Christ » (Jean 6 v. 29) Pas facile à admettre, n’est-ce pas ? Ce serait tellement plus simple pour nous si on pouvait négocier notre « ticket » pour le Paradis. Si Dieu pouvait nous juger en fonction de notre échelle de valeurs, ce serait cool : « Je vis plutôt bien, j’obéis à mes parents, je travaille bien à l’école et il m’arrive même d’être sympa avec ma sœur (et Dieu sait que c’est pas un cadeau !) ». Le problème, c’est que l’échelle de valeurs de Dieu est différente de la nôtre : Dieu ne regarde pas simplement nos actes, mais surtout l’état de notre cœur et de nos pensées (Mt 5 v. 28). Dans ce domaine, si on est honnêtes, je crois que toi comme moi, on est « grillés » ! Et on comprend mieux alors pourJésus-Christ est le seul quoi la Bible chemin par lequel nous rappelle que pouvons connaître Dieu. l’ensemble des humains est séparé de Dieu à cause du péché et dans l’incapacité de changer la donne par ses efforts, quels qu’ils soient. NON, la Bible ne dit pas qu’on ira tous au Paradis ! Elle affirme même le contraire : « Personne ne peut aller au Paradis ! » (Ro 3 v. 23) Tous nos efforts seront insuffisants pour atteindre Dieu, car ils ne s’attaquent pas à notre problème fondamental : le péché. Jésus-Christ est le seul chemin par lequel nous pouvons connaître Dieu, et vivre cette vie nouvelle et éternelle qu’il offre gratuitement. Ça te dit ? Ta Jeunesse n°253

13


fondemenT

e m is n ia t s chri Leune option pour Dieu Le christianisme déclare se démarquer clairement de toutes les croyances et se présente comme détenant l’unique possibilité de relation avec Dieu. Est-ce la réalité ou une ruse pour avoir plus de sympathisants? Hypermarché de la foi, je prends ce que je veux Aujourd’hui, beaucoup de gens affirment croire en Dieu. Mais il est intéressant d’entendre ce que chacun met derrière le mot « dieu ». Pour certains, il s’agit d’un vieil homme avec une barbe, assis sur un nuage. Pour d’autres, il est une force cosmique qui régule l’univers. Un jour, une amie m’a dit : « Je vais étudier toutes les religions et piocher ce qui me semble être vrai dans chacune d’entre elles. » Voilà la mode religieuse du 21e siècle ! Chacun choisit sa religion, chacun détermine pour soi qui est Dieu. On ne peut s’empêcher de songer à des « caddies » au supermarché. Tu remplis ton chariot comme tu veux. Tu mets ce que tu veux derrière le mot « dieu ». Ainsi, tu n’auras jamais deux définitions identiques, tout comme tu n’auras jamais deux chariots identiques au passage à la caisse. 14

Ta Jeunesse n°253


par

Pourquoi ne pas suivre cette tendance ? Pourquoi ne pas faire sa sauce religieuse comme tout le monde ? La raison principale réside dans l’exclusivité du christianisme. En quoi est-il unique et complètement différent des autres religions ?

Sans Christ, pas de vrai christianisme Tu l’auras sans doute remarqué, le mot christianisme est composé de Christ et du suffixe « –ianisme  ». Donc, quand tu parles du christianisme, tu parles forcément de Christ. Christianisme sans Christ devient « ianisme », et ça ne veut strictement rien dire !

Christ est le commencement de tout Je te propose de lire le témoignage des premiers chrétiens au sujet de Jésus : « Après avoir autrefois, à de nombreuses reprises et de bien des manières, parlé à nos ancêtres par les prophètes, Dieu, dans ces jours qui sont les derniers, nous a parlé par le Fils. Il l’a établi héritier de toutes choses et c’est par lui aussi qu’il a créé l’univers. Le Fils est le reflet de sa gloire et l’expression de sa personne, il soutient tout par sa parole puissante. Après avoir accompli au travers de lui-même la purification de nos péchés, il s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts. » (Hébreux chapitre 1, versets 1 à 3).

Aurélien Lang

Ce témoignage est étonnant pour au moins deux raisons : • Jésus-Christ nous révèle définitivement Dieu. La plupart des religions affirment l’existence de Dieu. Mais de façon exclusive, le christianisme déclare que Dieu s’est révélé de manière suprême en une personne physique. En la personne de Jésus de Nazareth, Dieu est devenu concret. Pourquoi  ? Jésus est l’exacte représentation de Dieu. Les hommes du 1er siècle pouvaient toucher, voir, contempler et entendre Dieu (1ère épître de Jean chapitre 1, versets 1 à 4). Après Jésus, il n’y a plus besoin de révélation, puisqu’il est la révélation ultime de Dieu. • Jésus-Christ nous réconcilie parfaitement avec Dieu. L’auteur de la lettre aux Hébreux écrit  que Jésus-Christ a accompli la «  purification des péchés  ». Toutes les religions humaines affirment qu’on peut parvenir à la purification des péchés ou des fautes par nos propres moyens, en suivant scrupuleusement les règles, les rites et les traditions. Dans le christianisme, c’est impossible  ! Mais la bouleversante nouvelle est que cette purification est accomplie une fois pour toutes par Jésus-Christ (Romains chapitre 6, verset 10). À la croix, il a satisfait pleinement les exigences de la justice de Dieu. L’innocent meurt à la place des coupables pour qu’ils puissent être pleinement réconciliés avec Dieu (1ère épître de Pierre chapitre 3, verset 15). En ce sens, Christ est le mot de la fin. Il nous révèle de manière définitive Dieu et il nous offre une réconciliation parfaite. Une authentique relation avec Dieu est possible grâce à lui. Tu l’auras compris  : la spécificité du christianisme, c’est la personne de Christ.

eu parmi d’autres ?

« Mais mes potes me disent que Jésus n’a jamais existé … » Quelques personnes mal renseignées nient l’existence historique de Jésus. Certains pensent qu’il est tout simplement une fable copiée à partir d’autres mythes. D’autres pensent qu’il n’y a aucune preuve de son existence. Examinons cela de plus près. Chacun choisit sa religion et

décide qui est Dieu. Tu remplis ton chariot comme tu veux. Ta Jeunesse n°253

15


fondemenT

Christ : le seul chemin qui mène à Dieu.

Jésus est une fable copiée à partir d’autres mythes ? Pour certains, Jésus est une histoire inspirée d’autres légendes, et écrite de toutes pièces par quelques trublions du 2ème siècle, dans le but de fonder un nouveau mythe. Cette thèse était très populaire au 19ème siècle. Elle a été reprise et vulgarisée plus tard par certains anticléricaux comme Michel Onfray. Mais elle n’est plus du tout défendue dans les milieux universitaires. Trop d’erreurs et trop d’imprécisions ont enterré cette théorie. Par ailleurs, les témoins fiables du 1er siècle infirment cette analyse : « ce n’est pas, en effet, en suivant des fables habilement conçues, que nous vous avons fait connaître la puissance et l’avènement de Si Jésus, notre Seigneur Jésus-Christ, c’est faux, mais c’est comme ayant vu Jules César, sa majesté de nos propres yeux. » (2ème épître de Pierre c’est bien chapitre 1, verset 16)

pire…

Aucune preuve de l’existence de Jésus ? De nos jours, personne ne remettrait en cause l’envahissement l’invasion de la Gaule par Jules César. Manque de pot pour nos amis, il y a plus de preuves en faveur de l’existence historique de Jésus que de preuves de l’invasion de César. Démonstration : à ce jour, il n’existe que 16

Ta Jeunesse n°253

11 manuscrits de la Guerre des Gaules et le temps écoulé entre l’original et la première copie est de 1000 ans ! Qu’en est-il du Nouveau Testament  ? Il existe plus de 5000 manuscrits et le temps écoulé entre l’original et la première copie complète découverte est de seulement 100 ans ! Mais Jésus n’est pas simplement cité dans la Bible. D’autres auteurs de l’Antiquité comme Justin Martyr, Tacite ou Suétone le mentionnent directement ou implicitement. En bref, ces objections ne résistent pas à une analyse minutieuse des faits. L’existence historique de la personne de Jésus est bien établie.

Jésus fait une grande différence !

elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père.  » (Jean chapitre 1, versets 1 et 14). Moment de silence... L’étudiant parvient enfin à formuler quelque chose : « Hum… Il parle de Jésus là, non ? » Je lui réponds que oui. Nous discutons autour de la personne de Jésus dans la Bible et de la nécessité de prendre position pour Lui pour être réconcilié avec Dieu. À la fin de la discussion, nous prenons le métro ensemble. Nous échangeons quelques mots sur le climat, les études et l’avenir. La porte s’ouvre. Il est temps de se dire au revoir. Je commence à sortir de la rame. Soudain, il m’interpelle : « Je croyais que le christianisme et l’islam étaient fondamentalement La principale semblables. J’ai eu tort. La principale différence, c’est Jédifférence, c’est sus. Il est hors du commun ! »

Un matin à la fac, un étudiant musulman m’aborde avec cette question : «  pourquoi dites-vous que Jésus. Il est hors Jésus fait une grande difféle christianisme et l’islam du commun. rence ! Aucune autre religion s’opposent  ?  Pour moi, ces n’affirme qu’il est possible deux religions n’en forment de connaître personnellement Dieu et qu’une ! » En discutant avec lui, je m’aperd’avoir une relation proche avec Lui. çois qu’il ne connaît pas du tout le chrisCette relation est possible grâce à Jésustianisme. Je lui propose donc de nous reChrist. Il est la révélation suprême et détrouver plus tard pour lire l’évangile selon finitive de Dieu. Sa mort à la croix et sa Jean. Il accepte. À midi, nous prenons résurrection nous permettent d’être totaplace dans le réfectoire. Je commence la lement en règle avec Dieu et de vivre une lecture : « Au commencement était la Pavie épanouissante avec Lui !   role, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu… La Parole a été faite chair, et


le coin détente

Concours paroles de chant And the winner is… La gagnante est Solange, son texte se met facilement en musique et exprime bien une idée centrale développée dans les couplets. C’est un beau chant de louange. Dans quelques temps, une musique sera composée sur ce texte que vous pourrez tous télécharger sur un lien ! Il faut souligner que le choix n’était pas facile, il y a vraiment eu de très beaux textes et de très bonnes idées. Bravo à tous les participants et ne vous découragez pas ! David et Bettina du groupe Antydot Les noms des participants : Solange K., Déborah C., Priscille L., Noemie T., Amelie L., Prisca H., Céline R.

De Ta grâce environnée Solange Keravec, le 21 mai 2010

Père, je suis indigne de Ton amour, Et pourtant, Tu m’aimes depuis toujours. Père, j’ai douté et je T’ai défié, Et pourtant, Tu ne m’as pas laissée. De Ta grâce environnée, Par Ton amour pardonnée, Aujourd’hui, je veux chanter : Louange à l’Agneau Car Il s’est sacrifié Et je suis pardonnée ! Gloire au Dieu Très-Haut Car Il m’a consolée Et Il m’a relevée ! A moi, la révoltée, Il a fait grâce Et dans Son royaume m’accorde une place.

Père, combien de fois ai-je chancelé ? Mais Tu ne cesses de me relever. Père, souvent je me suis éloignée, Mais Ta main vient toujours me chercher. De Ta grâce environnée, Par Ton amour pardonnée, Aujourd’hui, je veux chanter : Louange à l’Agneau Car Il s’est sacrifié Et je suis pardonnée ! Gloire au Dieu Très-Haut Car Il m’a consolée Et Il m’a relevée ! A moi, la révoltée, Il a fait grâce Et dans Son royaume m’accorde une place.

Père, il m’arrive de perdre confiance, Alors Tu déploies ta bienveillance. Père, Tu fais et as tant fait pour moi, Alors prends ma vie, elle est à Toi. De Ta grâce environnée, Par Ton amour pardonnée, Aujourd’hui, je veux chanter : Louange à l’Agneau Car Il s’est sacrifié Et je suis pardonnée ! Gloire au Dieu Très-Haut Car Il m’a consolée Et Il m’a relevée ! A moi, la révoltée, Il a fait grâce Et dans Son royaume m’accorde une place.

Ta Jeunesse n°253

17


Un mot, une image, un verSet Valérian Dormoy vavaler@wanadoo.fr

par

Un Mac…

haut comme trois pommes ! La vie avec Dieu, c’est comme si tu étais le directeur général de chez Apple. Bien avant l’apparition de toutes ces technologies qui mettent ta dextérité digitale à l’épreuve, Dieu avait prévu 3 outils afin de t’aider au quotidien. La prière : ton iPhone personnel avec crédit illimité, en ligne directe avec celui qui gère le réseau ! Pas de dépassement de forfait, pas de factures à payer, juste de quoi exprimer tes remerciements, tes doutes, tes questionnements, tes projets à celui qui t’a offert la vie. La Bible  : ton iPad antireflets à feuilleter, la parole de ton fournisseur d’accès à l’éternité. Le passé, le présent et le futur y sont écrits, pas de meilleur outil pour comprendre celui qui a tout créé et aussi pour apprendre à te connaître. La communion fraternelle  : ta bande d’amis Facebook provenant du même Apple Store et possédant les mêmes outils que toi, la même vision tournée vers Dieu.

18

Ta Jeunesse n°253

Notre Père a fait de nous des commerciaux high-tech, branchés en permanence avec lui, dotés des outils parfaits pour grandir avec lui et témoigner autour de nous. Les batteries de ces 3 instruments ne sont pas déchargeables, alors exploite-les au max et tu verras que, même si tu ne te sens pas plus haut que 3 pommes, tu es plus puissant qu’un Mac dernière génération ! Lis les versets 42 à 47 dans le chapitre 2 du livre des Actes. Ils te montrent que ces 3 outils indispensables ont été exploités dès le début de l’Eglise de Christ, conformément à la volonté de Dieu : « Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières (…) louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés. »


profil

par

Marc Duverger

James Evans Jusqu’à devenir esclave… L

e Canada, au début du XIXème siècle… Un pays-continent en partie inexploré, 2 millions de colons, d’Indiens et d'Esquimaux répartis sur 20 fois la superficie de la France… D’immenses forêts et steppes exposées à 8 mois d’un hiver glacial où, sous le blizzard, le thermomètre peut descendre à -50°C.

Impossible d’oublier

Biographie : « Terres glacées » par Robert Vittoz.  La concorde, Lausanne, 1928.

Tu es fils de marin et possèdes une maison de bois en lisière de la forêt, tu as 12 ans et joues dans la prairie… Soudain, un Indien jaillit des fourrés, t’enserre sous son bras musclé et t’emporte en courant. A quoi penses-tu ? Le jeune James Evans, lui, pense « chouette, je vais voir des Indiens restés sauvages  ». Il prie l’Indien de le poser à terre  : il ne s’enfuira pas, il veut arriver debout au campement  ! Les hommes de la tribu des Fils du Renne se réunissent dans un tipi, la conversation Enlevé et Il faut tuer l’encondamné s’anime. fant demain pour se venger à mort par de tout le mal que font les les indiens. colons blancs aux Indiens. N’est-ce pas eux qui s’emparent de leurs terres, les chassent au loin et abrutissent ceux qui restent avec « l’eau de feu » ? Le farouche ravisseur réveille alors James en pleine nuit, le prend par la main et le reconduit près de sa maison. James restera hanté toute sa vie par cette expérience. Il veut revoir l’Indien libre et fier qui lui a sauvé la vie… mais où ?

des caractères de plomb obtenus en fondant des emballages de boîtes de thé. Cet alphabet est toujours utilisé aujourd’hui, rien n’y a été changé. James emporte ses précieux livres d’écorce à l’occasion de raids de plusieurs mois au travers de l’immense Canada : en traîneau à chiens l’hiver et en canot l’été. Il est accompagné d’Indiens convertis qui sont en même temps ses guides. En de nombreux endroits, il constate qu’il est attendu, hommes et femmes ont soif des paroles du «  Grand Esprit  ». Des communautés se constituent, elles rompent avec la violence, la cruauté, les superstitions et pratiques magiques dans lesquelles elles avaient vécu jusqu’à présent.

L’esclave de tous

Toujours plus loin ! En 1844, James, qui n’a toujours pas retrouvé l’Indien de son enfance, envisage d’annoncer l’Evangile dans la lointaine province d’Athabasca. Il est parti en canot avec son meilleur guide et interprète : Thomas Hassel, seul converti de la tribu des «  Vengeurs de sang ». Et voilà qu’en manipulant un fusil sur leur canot, James provoque accidenLa Bible dans la langue tellement le coup de feu. Touché à mort, des Indiens Hassel s’écroule. Hassel est enterré sur les rives et James et son batelier rentrent Le rapport de force paraît inégal, mais consternés. James n’est plus quelques années plus le même. Profondément détard, James assiste à une il prend congé de sa réunion d’évangélisation Il invente l’alphabet primé, femme et de sa fille et part se des méthodistes et devient indien encore rendre à la tribu des Vengeurs chrétien. Il est aussitôt attiré par un ministère auutilisé aujourd’hui ! de sang. Après plusieurs semaines de pagaie solitaire, il près des Indiens et devient annonce en larmes à la tribu enseignant dans une école de Hassel la mort accidentelle de leur qui leur est réservée. Il apprend la lanparent. Déjà, les tomahawks se lèvent, la gue des tribus voisines et souhaite alors mort doit être vengée. La mère de Hassel communiquer l’Evangile aux Indiens déclare alors : « il a tué mon fils, il le remdans leur langue. La tâche est difficile placera en me servant  ». James devient car il n’y a pas d’alphabet indien. Il en inalors l’esclave de la tribu, il passe après vente un très simple  : à chaque syllabe, les vieillards, les enfants et les femmes, un signe. En 15 jours, ses élèves peuvent il dispute aux chiens les morceaux d’os lire couramment. Les premiers extraits qu’on veut bien leur laisser. Même sa de la Bible sont gravés sur des écorces mère adoptive l’accable de reproches. Un de bouleaux, les suivants imprimés avec

hiver passe ainsi, James se tait, il s’estime disqualifié pour annoncer l’Evangile. Pourtant, un jour, il raconte à une petite fille mourante l’histoire du « petit phoque de Dieu » envoyé par le « Grand Esprit » pour sauver les hommes. La petite fille meurt apaisée, les femmes ont entendu l’histoire, les hommes la rejettent d’abord car, pour eux, le pardon n’est pas viril. Quelques-uns des plus endurcis découvrent pourtant la libération du pardon et, par là même, de la violence qui les habite. La mère de Hassel dit alors à James : « ta fille te manque, ne reste pas un hiver de plus, va la rejoindre ».

L’épreuve jusqu’au bout James retrouve les siens qui le croyaient mort, mais sa santé est éprouvée tandis que la compagnie de la baie d’Hudson trouve des Indiens pour le diffamer. En 1846, il part à Londres pour se disculper. C’est là qu’il succombe d’une crise cardiaque à l’âge de 45 ans, alors qu’il discute de son prochain retour au Canada. James Evans n’a jamais retrouvé son Indien libre et fier qui lui a sauvé la vie. Mais cet Indien n’est-il pas tous ceux Il n’a jamais qui, par le témoignage retrouvé son d’Evans, ont expérimenté Indien libre la vraie liberté ? La liberté issue du pardon et la fierté et fier qui lui d’appartenir à la Parole du a sauvé la vie «  Grand Esprit  », venue sur Terre comme « le petit phoque de Dieu » qui enlève le péché du monde. Ta Jeunesse n°253

19


complément d’enquête

le rire Une lumière diffuse inonde la chambre. Abraham est sur son lit, les yeux rivés au plafond. Est-ce qu’il rêve éveillé ? Est-ce qu’il a des hallucinations ? Pas son genre. Pourtant la voix se fait pressante…

« Quitte ton pays, ta patrie et ta famille et va dans le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation, je te bénirai, je rendrai ton nom grand et tu seras une source de bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront et je maudirai ceux qui te maudiront, et toutes les familles de la terre seront bénies en toi*

»

Pas de doute, c’est la voix de l’Éternel son Dieu. Il la reconnaît. Elle est calme et ferme. Il réveille Sara, profondément endormie. — Chérie, demain on déménage !

L’attente Mollement allongé sur les tapis de la tente, Abraham contemple le visage de Sara. Malgré les rides, elle est encore belle. Elle ne fait pas ses 100 ans. Mais elle a dans le regard comme une faille, comme un éclat dans l’émail. Ça fait plus de vingt ans que Dieu a promis. Une grande nation, un grand nom, une bénédiction pour toutes les familles de la terre... Comment a-t-il pu se laisser bercer par une promesse pareille ? Ils n’ont même pas réussi à avoir un fils. Alors, pour la nation, c’est mal engagé. Pourtant c’est pas faute d’avoir tout essayé. Ils ont tout essayé parce que ça ne marchait pas. Pas du tout. D’abord pas moyen de faire un enfant. Et puis ce fameux pays de Canaan, il est toujours occupé par les Cananéens qui n’ont pas l’air de 20 ans que vouloir en partir. Finalement, cette voix Dieu a promis dans la nuit, c’était certainement une hallucination. Parce que les promeset toujours ses de Dieu, si on est un peu objectif, elles restent très virtuelles ! rien! Sara tourne la tête vers l’entrée grande ouverte de la tente. Abraham suit son regard qui plonge vers ce désert étendu à perte de vue. Il fait chaud. Le vent s’amuse à soulever des nuages de poussière. Rien que du vent... Et un vieux couple perdu au milieu d’un pays étranger qui adore d’autres dieux. Un vieux couple silencieux, désabusé et hagard. Agar... Qu’est-ce qu’elle est devenue celle-là ? 20

Ta Jeunesse n°253


de

Sara

par

Éric Maurel

Abraham a une bouffée de remords en pensant à sa servante. Agar... Du grand n’importe quoi...

Souvenirs... À l’époque, ils y croyaient encore, à ces promesses incroyables. Ils ont même imaginé un bon moyen de les rendre un peu moins virtuelles. Si Abraham pouvait avoir un fils avec sa servante, Agar. Tant qu’à faire. Ce qui compte, c’est que ce soit son fils, non ? Alors, comme dans la vie il faut être pratique, Abraham a fait un fils à Agar. Bon. Mais Dieu a continué à répéter ses promesses, comme si de rien n’était. Tu auras un fils… Grande nation... Bénédictions... Du coup, ils ont voyagé. Pour chercher des alliances à droite et à gauche. Puisque Dieu ne faisait rien, il fallait bien le gagner, ce pays promis ! D’ailleurs, pendant l’un de ses voyages, en Égypte, il y a eu une histoire qui a failli mal tourner.

Ta Jeunesse n°253

21


complément d’enquête

— Je vous demande pardon ? Qu’estce que ma femme vient faire dans la conversation ? — Parce qu’elle va avoir un fils...

Ne t’étonne pas, Dieu tient promesse même au bout de 20 ans.

« Puis ils lui dirent: « Où est ta femme Sara ? » Il répondit: «

Elle est là, dans la tente. » L’un d’eux dit: « Je reviendrai vers toi à la même époque, et ta femme Sara aura un fils. » Sara écoutait à l’entrée de la tente, derrière lui. Abraham et Sara étaient vieux, d’un âge avancé, et Sara ne pouvait plus espérer avoir des enfants. Elle rit en elle-même en se disant: « Maintenant que je suis usée, aurai-je encore des désirs ? Mon seigneur aussi est vieux.*

»

Et de là-bas, au fond de la cuisine, fuse un rire discret mais sincère. Sara rit. Elle a tout entendu. Elle rit. Elle rit du contraste entre cette voix qui dit tout simplement qu’elle aura un fils et la réalité qui dit le contraire. Elle rit, sur ce vieux couple qui a tout essayé pour forcer la promesse, pour cacher la réalité qui semblait contredire la parole de Dieu. Elle rit de ce vieux couple qui a tout fait pour que ça marche. Qui est allé jusqu’au bout du monde pour que la promesse se réalise. Elle rit aussi parce qu’elle a peur. Parce qu’elle hésite entre le doute et l’envie de croire. Elle rit de la surprise. Parce qu’elle sent que son histoire bascule. Que c’est sa triste vérité de femme sans enfant que Dieu bouscule. Désormais, la promesse n’est plus dans les mots, elle est là, dans le rire de Sara. Dans ce fils qui s’appellera Isaac, c’est-à-dire «Il rira» en hébreu !

Ils étaient encore jeunes. Sara était très belle et il a eu peur. Peur qu’on le tue pour lui prendre sa femme. Rendez-vous compte, si on le tuait, lui Abraham, c’en était fini des promesses de l’Éternel. Il se Abraham a souvient du sourire tordu du roi d’Égypte lorsqu’il lui a dit que Sara était sa sœur. Ça tout tenté et n’a pas marché. Sara a failli être enlevée et rien de bon. ils ont dû filer en vitesse.

Les visiteurs Tiens, qui est-ce qui se promène dans les dunes par une chaleur pareille ? On dirait qu’ils viennent par ici... Ça tombe bien ! Il ne se passe jamais rien dans le coin. Abraham s’active. Il invite les trois voyageurs. Il les installe, leur fait apporter de l’eau, envoie Sara en cuisine pour confectionner des galettes. Il va choisir un veau bien gras et ordonne de le préparer. Après l’apéritif, il sert lui-même les invités. Veau gras au lait caillé, un délice ! Les visiteurs se régalent. Les discussions vont bon train. Puis, soudain tout bascule. — Dis-nous Abraham, ta femme, Sara, elle est où ? questionnent les visiteurs. 22

Ta Jeunesse n°253

Le récit s’arrête là. Il n’y a pas de conclusion. Pas de mot de la fin qui nous dirait «Vous voyez, il faut savoir être patient...» Non. Pas de petite phrase morale pour nous dire «Les promesses se réalisent toujours...» Non. Le récit s’arrête là. Sur le rire de Sara à l’intérieur de la tente, au moment où elle entend que la promesse se réalise en elle. Pourtant ce rire a du sens. Sara rit parce qu’elle a compris. Compris que c’est drôle, que c’est impossible, qu’il y a quelque chose de décalé, d’inattendu. Son rire signe le doute, la foi, la joie. Son rire signe l’étonnement... L’Éternel dit à Abraham:

«

 Pourquoi donc Sara a-t-elle ri en se disant: ‘Est-ce que vraiment j’aurai un enfant, moi qui suis vieille ?’ Y a-t-il quoi que ce soit d’étonnant de la part de l’Éternel ? Au moment fixé je reviendrai vers toi, à la même époque, et Sara aura un fils.*

»

Y a-t-il quoi que ce soit d’étonnant de la part de l’Éternel ? Autres liens avec ce texte : Évangile de Luc 1, 67-75 / Épître Philippiens 2, 6-11. *Extraits du livre de la Genèse, chapitre 18.

Les BD sont extraites de Manga, La Mutinerie avec l’aimable autorisation des Éditions BLF Europe. Retrouve dans ce manga l’histoire complète d’Abraham et Sara mais aussi les livres de la Genèse, de l’Exode… Va faire un tour sur www.blfeurope.com !


DécibelS du ciel par Marie Eve Doriath

tobyMac Portable Sounds Pur son, pure louange

B

coulisses de l’enregistrement. Le tout est ienvenue dans un univers original de grande qualité ! et reconnaissable entre mille. Entre rock, hip-hop, funk, reggae et je ne sais quoi d’autre, Tobymac, c’est Dieu : le centre une musique percutante qui a redonné un Niveau paroles, on (re)découvre un Dieu coup de boost à ma vie ! J’ai acheté l’alplein d’amour qui a tout donné pour nous. bum sur un coup de tête, et Son amour n’est pas oril est aujourd’hui dans mon dinaire, comme le dit le J’ai acheté l’album titre «  No ordinary love  ». top 3. Tobymac chante, rappe sur un coup de ou crie qu’il ne peut pas Un mélange de styles tête, et il est passer une journée sans bien sympa louer son Père, et on Quelques chansons sortent aujourd’hui dans devrait tous en faire de du lot (mes préférées sont les mon top 3 ! même. Avec Dieu, on se plus rock), d’autres sont plus sent terriblement bien et calmes et variées… l’album on respire cette ambiance dans plusieurs est assez complet. Tobymac fait intervenir chansons comme «  You got me feelin’ so d’autres artistes de talent dans ses titres, fly ». Très bon état d’esprit donc, et bien et on peut même entendre la voix d’un de rythmé en plus. Si tu aimes danser, tu ses fils. L’album réserve de petites surpeux te lâcher ! prises, notamment des bonus à la fin des Tobymac est un artiste à découvrir : pistes, comme si on se retrouvait dans les

deux albums sont sortis depuis Portable Sounds, et d’autres le précèdent. A écouter à fond dans la voiture pour faire le plein d’énergie ! Tobymac Portable Sounds (2007)

y’a paS que l’ordi danS la vie

Je connais quelqu’un dont les parents divorcent C livret

e n’est jamais drôle…

D’ailleurs, Dieu n’avait pas conçu cette formule lorsqu’Il avait imaginé le mariage. Mais le cœur de l’homme est tordu et il arrive que le divorce soit envisagé par nos parents. Cette situation semble ne jamais laisser les personnes concernées complètement indemnes. Devant ce qui est souvent vécu comme une véritable tornade, quelles sont les émotions ressenties et les réactions exprimées ? Faut-il se taire ou, au contraire, est-il bénéfique de partager ce fardeau ? Comment, et avec qui ? En moins de soixante pages, les auteurs partent de l’histoire aussi singulière que (hélas) ordinaire de Jessica, pour braquer le projecteur sur une situation très actuelle et aider ceux et celles qui la vivent, de près comme de loin. Ils rebondissent sur son vécu avec de courtes pistes pra-

tiques et des conseils judicieux. Ils décrivent aussi comment le divorce nous fait passer par différentes phases, un peu comme toute forme de deuil. Ils suggèrent également au lecteur des réactions saines pour mieux vivre la situation. Utile et concret pour ne pas péter un câble lorsque les circonstances s’y prêteraient, et/ou pour mieux comprendre son ami(e) concerné(e), et mieux l’épauler ! Cette série de livrets traite différentes situations délicates et sont très accessibles, même pour ceux qui ne lisent pas beaucoup : Je connais quelqu’un… « qui a des problèmes avec les autres », « qui a été victime d’abus sexuels », « qui a des pensées de suicide ». Editions La Maison de la Bible (CHF 6,90 ou 4,90 €) www.maisonbible.net Ta Jeunesse n°253

23


Lire et comprendre la Bible

Un moment avec ma Bible… Rappel : après chaque lecture, nous te proposons un “complément alimentaire” (référence en italique). À dévorer si tu as faim ! Mercredi 25

Mai Dimanche 15 1 Chroniques 29 v. 20-25 Dieu affermit la position de Salomon en permettant qu’il soit honoré par tout Israël, en le revêtant d’une majesté royale encore jamais vue. Juges 7

Lundi 16 1 Chroniques 29 v. 26-30 Ces derniers versets évoquent tout le règne de David. Sa vie nous enseigne combien il est important d’entretenir notre proximité avec Dieu par la lecture de sa parole et par la prière. Je t’encourage à suivre l’exemple de David ! Juges 8

2 Chroniques 6 v. 22-31 Il vaut la peine de prier. Au temps propice, Dieu répond à ta prière. Il agit toujours pour ton bien. Juges 17

Jeudi 26 2 Chroniques 6 v. 32-42 Quelles conditions dois-tu remplir pour que Dieu puisse exaucer tes prières ? Lis Jean 9 v. 31, Jean 15 v. 7 et Matthieu 9 v. 27 et 28. Juges 18

Vendredi 27 2 Chroniques 7 v. 1-10 Lis le Psaume 136. En quoi est-il associé au verset 6 ? Juges 19

Mardi 17

Samedi 28

2 Chroniques 1 v. 1-18 Quelles sont les caractéristiques de la sagesse, mentionnées en Jacques 3 v. 13-17 ? Juges 9

2 Chroniques 7 v. 11-22 Quelles conséquences subiraient les Israélites s’ils abandonnaient la loi et se livraient à l’idolâtrie ? Juges 20

Mercredi 18 2 Chroniques 2 v. 1-9 Durant une nuit claire, prends le temps d’observer le ciel étoilé et tu auras ainsi un petit échantillon de la grandeur de Dieu. Juges 10

Ça vaut la peine de prier ! Dieu répondra à ta prière, quand Il le voudra. Il agit toujours pour ton bien.

Jeudi 19 2 Chroniques 2 v. 10-18 Que dit Hiram de Salomon dans sa lettre ? Que pourrait-on dire de toi ? Juges 11

Vendredi 20 2 Chroniques 3 v. 1-17 Le lieu très saint était la pièce du temple où se trouvait l’arche de l’alliance. Personne ne devait y entrer, sauf le souverain sacrificateur qui y pénétrait une fois par an. Juges 12

Samedi 21 2 Chroniques 4 v. 1-22 Quelle énergie, et endurance dans ce texte pour honorer Dieu! En aurais-je fais de même à l’époque? Et maintenant ? Juges 13

Dimanche 22 2 Chroniques 5 v. 1-14 « Allons au-devant de Lui avec la louange, poussons vers Lui des cris de joie en chantant des psaumes. » Ps 95 v. 2. Juges 14

Lundi 23 2 Chroniques 6 v. 1-11 « L’alliance de l’Eternel » se trouve dans l’arche. Que veut dire Salomon par cette expression  ? Juges 15

Mardi 24 2 Chroniques 6 v. 12-21 Celui qui réalise quelque peu la grandeur de Dieu se fait tout petit en priant. Juges 16

24

Ta Jeunesse n°253

Dimanche 29 2 Chroniques 8 v. 1-18 Salomon traite différemment ceux qui appartiennent au peuple de Dieu et les autres peuples, même s’il s’agit de sa propre femme (v. 11). Juges 21

Lundi 30 2 Chroniques 9 v. 1-12 Qu’est-ce qui impressionne la reine de Seba, lors de sa visite officielle en Israël ? Ruth 1

Mardi 31 2 Chroniques 9 v. 13-31 Le Seigneur Jésus régnera bientôt sur toute la Terre. Réjouis-toi avec Lui ! Ruth 2

Juin Mercredi 1er

d’Abija ? Prie-t-il Dieu avant d’entreprendre ses actions militaires ? 1 Samuel 2

Dimanche 5 2 Chroniques 13 v. 13-22 La Bible compare la vie d’un croyant à un combat. Si tu demandes à Dieu de t’aider, Il te redonnera du courage et te prouvera qu’Il est un Dieu sur qui tu peux compter. 1 Samuel 3

Lundi 6 2 Chroniques 14 v. 1-14 Asa prend la position qui convient devant son Dieu et ne voit de salut qu’en Lui. C’est ce même Dieu qui t’aidera. 1 Samuel 4

Mardi 7 2 Chroniques 15 v. 1-19 Il ne faut pas se reposer sur son succès mais continuer de demander à Dieu ce qu’Il attend de nous. 1 Samuel 5

Mercredi 8 2 Chroniques 16 v. 1-14 Asa : bon début (sa première histoire), mauvaise fin (sa deuxième histoire.) Quelle sera l’histoire de ta vie ? 1 Samuel 6

Jeudi 9 2 Chroniques 17 v. 1-19 A quoi voit-on dans ce chapitre que le règne de Josaphat était couronné de succès ? 1 Samuel 7

Vendredi 10 2 Chroniques 18 v. 1-11 Servir les idoles = ténèbres. Servir Dieu = lumière. Quelle communion y a-t-il entre la lumière et les ténèbres ? Lis 2 Corinthiens 6 v. 14. 1 Samuel 8

Samedi 11 2 Chroniques 18 v. 12-22 En avant avec Jésus, quelle que soit la rigueur du combat ! En avant avec Jésus, puisqu’Il est près de toi ! 1 Samuel 9

2 Chroniques 10 v. 1-19 Comment se fait-il que Dieu permette qu’une telle chose se produise en Israël ? Lis 1 Chroniques 11 v. 30-37. Ruth 3

Dimanche 12

Jeudi 2

Lundi 13

2 Chroniques 11 v. 1-23 Quelle loi Roboam transgresse-t-il, comme son père Salomon et son grand-père David ? (Deutéronome 17 v. 14-17) Ruth 4

2 Chroniques 19 v. 1-11 Tu ne devrais jamais rien entreprendre avec des hommes qui haïssent Dieu et qui le rejettent. 1 Samuel 11

Vendredi 3

Mardi 14

2 Chroniques 12 v. 1-16 Se détourner de Dieu et l’ignorer entraînent de graves conséquences. Il y a une guerre et la défaite est amère. 1 Samuel 1

2 Chroniques 20 v. 1-13 Dieu agit par le moyen de ceux qui mettent leur confiance en Lui. 1 Samuel 12

Samedi 4

2 Chroniques 20 v. 14-23 Josaphat et son armée n’auront pas à combattre, c’est Dieu lui-même qui conduira la bataille. Qui

2 Chroniques 13 v. 1-12 Qu’est-ce qui te frappe dans le comportement

2 Chroniques 18 v. 23-34 On reconnaît un prophète de Dieu quand on voit ses paroles se réaliser. 1 Samuel 10

Mercredi 15


par Sandrine Leycuras

l’aurait cru ? N’est-ce pas magnifique ? 1 Samuel 13

Jeudi 16 2 Chroniques 20 v. 24-37 Note combien de fois il est question de joie dans 2 Chroniques. Que peux-tu en conclure ? 1 Samuel 14

Vendredi 17 2 Chroniques 21 v. 1-20 Les traces que tu laisses par ta marche sontelles des traces de bénédiction ? 1 Samuel 15

Samedi 18 2 Chroniques 22 v. 1-12 Réfléchis aux conseils qu’on te donne, à la lumière de la Bible. 1 Samuel 16

Dimanche 19 2 Chroniques 23 v. 1-11 Beaucoup d’hommes et de femmes ont fait preuve d’un courage semblable à celui de Jehoïada pour leur Dieu. 1 Samuel 17

Lundi 20 2 Chroniques 23 v. 12-21 Jehoïada fait alliance avec le peuple pour qu’il se tourne de nouveau vers Dieu. Tout ce qui est en rapport avec l’idole de Baal est entière-

Jérusalem, la Cité antique.

ment détruit. Quelle leçon peux-tu tirer de cette conduite ? 1 Samuel 18

Mardi 21 2 Chroniques 24 v. 1-16 Comment Jehoïada est-il honoré et qu’est-il dit de lui après sa mort ? 1 Samuel 19

Mercredi 22

les Chroniques ça parle de quoi ? Origine Les deux livres des Chroniques n’en formaient à l’origine qu’un seul. Par chronique, on entend la description par ordre chronologique des événements. Les livres des Chroniques ont été écrits et achevés après la captivité à Babylone. Les derniers versets de 2 Chroniques et les premiers versets du livre d’Esdras sont presque identiques, c’est pourquoi les érudits juifs avaient déjà attribué la rédaction de ces livres à Esdras.

Contenu Au-delà des longues listes de noms, la pensée du 1er livre se focalise progressivement sur une seule personne : David, le roi. Puisque Dieu était au centre des pensées de ce roi, sa vie est pleine d’enseiDans le gnements pour toi  ! er Certains tristes événe- 1 livre, le ments survenus pen- personnage dant son règne et celui de son fils Salomon principal sont ici passés sous est David. silence alors que les

Le second livre des Chroniques se concentre sur le royaume du Sud, Juda, dont Jérusalem est la capitale. David avait étendu son royaume en remportant, avec l’aide de Dieu, de nombreuses victoires sur des peuples ennemis voisins. Salomon agrandira encore ce royaume, et donnera à Israël une renommée internationale. Malheureusement, la chute du peuple élu va commencer petit à petit. Beaucoup de rois succèdent à Salomon, certains craignent Dieu, d’autres pas. Les habitants du royaume seront finalement vaincus et déportés, comme l’avaient été ceux du royaume du Nord.

Aujourd’hui ?

L’histoire d’Israël se poursuit. Les 100 dernières années ont clairement démontré que Dieu accomplit ses plans. Tu liras ces prochains jours l’histoire d’un pays, d’une nation et de ses rois. Tu constateras que seuls ceux qui sont prêts à mettre leur vie en ordre, en se laissant transformer par Dieu, sortent finalement gagnants. Nombreux sont les rois du royaume du Sud qui se conduisent mal. Toutefois il y en a quelquesuns qui ont une conduite // En bref exemplaire, que tu es invité Ecrivain : à imiter ! probablement Esdras Lis ce second livre des ChroPériode et lieu niques en te posant les quesde rédaction : tions suivantes : 450-400 av. J-C., • quelle relation ces personen Israël nes ont-elles avec Dieu ? Destinataire : aucun • comment ces personen particulier nes se comportent-elles et Sujet : le regard de Dieu comment Dieu agit-il à leur sur l’histoire d’Israël égard ? (les rois de Juda). Il n’est souvent pas facile de Particularités : des transposer les situations de registres généalogiques cette époque à celles de la détaillés (1er livre) ; vie actuelle. Mais voilà un beaucoup de courtes défi que tu peux tenter de biographies (2ème livre). relever. Ne crains pas d’être objectif ou réaliste quant à ton comportement ! livres des Rois les rapportent. Le royaume du Nord (Israël) n’est mentionné que Connais-tu le plus lorsqu’il a contact avec le royaume du Midi (Juda). La dernière partie traite paréminent descendant ticulièrement de l’organisation du service de David ? des sacrificateurs et du temple, avant de Non ? Alors il est urgent se terminer par un discours saisissant de David. de le rencontrer !

2 Chroniques 24 v. 17-27 La vie de Joas prouve que l’influence des Ta Jeunesse n°253

25


Lire et comprendre la Bible autres peut être décisive dans ta vie. Veille à être toujours plus convaincu et persévérant, un chrétien qui ne se laisse troubler par personne. 1 Samuel 20

Jeudi 23 2 Chroniques 25 v. 1-10 Amatsia doit premièrement apprendre à faire confiance à Dieu et à compter sur son aide. Ensuite, Dieu lui promet qu’il peut lui donner bien plus que cette somme. 1 Samuel 21

Vendredi 24 2 Chroniques 25 v. 11-19 Que fait Amatsia du deuxième message que Dieu lui fait parvenir par un prophète ? 1 Samuel 22

Samedi 25

Vendredi 8

Juillet Vendredi 1er 2 Chroniques 29 v. 1-19 Ezéchias donne un nouveau départ à l’histoire du peuple de Dieu. Dois-tu aussi donner un sérieux coup de balai dans ta vie ? 1 Samuel 29

Samedi 2 2 Chroniques 29 v. 20-36 Ezéchias a la faculté d’entraîner les autres dans son enthousiasme pour Dieu. Tous ces sacrifices parlent déjà de Golgotha, là où le Seigneur Jésus s’est offert lui-même. 1 Samuel 30

1 Chroniques 32 v. 16-33 Quelles leçons peux-tu tirer de la vie d’Ezéchias ? Lorsque tu es en détresse, prie Dieu. Ezéchias se repent de son orgueil et Dieu lui pardonne. Ezéchias a reçu beaucoup de biens de la part de Dieu et les a gérés consciencieusement. 2 Samuel 6

Samedi 9

Tout ce que tu possèdes est un don de Dieu.

Dimanche 3

2 Chroniques 33 v. 1-11 Manassé irrite Dieu car il commet beaucoup d’actes répréhensibles. N’oublie jamais Celui qui t’a sauvé ! Et remercie-Le de tout ton cœur ! 2 Samuel 7

2 Chroniques 30 v. 1-14 Te réjouis-tu de « la fête  » qui aura lieu dans le ciel  ? Les porteurs de cette bonne nouvelle ne sont pas reçus partout avec joie, mais sont souvent l’objet de moqueries et de railleries. 2 Samuel 1

Dimanche 10

2 Chroniques 25 v. 20-28 Dieu s’attend à ce que tu prennes sa Parole toujours au sérieux. Ce qu’il y a de terrible, c’est qu’Amatsia ne reconnaît pas sa faute et ne se repent pas. 1 Samuel 23

Dimanche 26

Lundi 4

2 Chroniques 26 v. 1-15 Chercher Dieu veut dire qu’on s’enquiert de sa volonté, plutôt que de suivre ses propres intentions. Dieu fait alors prospérer Ozias. 1 Samuel 24

2 Chroniques 30 v. 15-27 Les Israélites constatent quelle joie résulte d’être en communion avec Dieu. Une semaine ne leur suffit pas, c’est pourquoi ils prolongent leur séjour d’une semaine à Jérusalem. 2 Samuel 2

2 Chroniques 34 v. 1-13 Imite Josias et soumets à Dieu toutes ces questions. Sois prêt à faire ce que Dieu aimerait que tu fasses. 2 Samuel 9

Lundi 27 2 Chroniques 26 v. 16-23 Ne pas tenir compte de Dieu et de sa Parole entraîne de graves conséquences. 1 Samuel 25

Mardi 28 2 Chroniques 27 v. 1-9 Fais comme Jotham. Tiens-toi au plan que Dieu a prévu pour toi. Tu le trouveras en entier dans la Bible. Voilà la devise à suivre : « Lire, puis agir en conséEn avant quence. » 1 Samuel 26

Mercredi 29 2 Chroniques 28 v. 1-15 Ceux qui font du bien à leurs ennemis brillent comme des luminaires dans une profonde obscurité. Regarde Romains 12 v. 20. 1 Samuel 27

Mardi 5 2 Chroniques 31 v. 1-8 Qu’est-ce qui pousse les Israélites à apporter des offrandes ? Comment Ezéchias se comporte-t-il ? 2 Samuel 3

Mercredi 6

avec Jésus, quelle que soit la rigueur du combat ! En avant avec Jésus, puisqu’Il est près de toi !

Jeudi 30 2 Chroniques 28 v. 16-27 Que fait Achaz des trésors du temple, et pourquoi agit-il ainsi ? Lis le verset 21 et 2 Rois 16 v. 8 et 9. 1 Samuel 28

2 Chroniques 31 v. 9-21 Le verset 21 donne la raison pour laquelle tout marche bien pour Ezéchias. Il agit de tout cœur avec et pour Dieu. Il mène à bien tout ce qu’il entreprend. Il met tout son cœur dans ses activités. 2 Samuel 4

Jeudi 7

2 Chroniques 32 v. 1-15 Qu’a dit David à Goliath avant le combat qui semblait perdu d’avance (1 Samuel 17 v. 45-47) ? Compare avec les versets 7 et 8 du chapitre d’aujourd’hui. 2 Samuel 5

2 Chroniques 33 v. 12-25 En quoi Amon ressemble-t-il à son père (v. 21-25) ? Et qu’est-ce qui le différencie ? 2 Samuel 8

Lundi 11

Mardi 12 2 Chroniques 34 v. 14-22 Comment se comportent les hommes à qui l’on a confié la restauration du temple ? 2 Samuel 10

Mercredi 13 2 Chroniques 34 v. 23-33 Josias exhorte tous les Israélites à servir Dieu. A-t-il eu du succès ? 2 Samuel 11

Jeudi 14 2 Chroniques 35 v. 1-15 Josias fête à nouveau la Pâque comme l’avait fait Ezéchias. Rien ni personne n’est oublié, pas même les portiers. Celui qui pense à Dieu pense aux autres. 2 Samuel 12

Vendredi 15 2 Chroniques 35 v. 16-27 Qu’est-ce qui te fait penser que Josias était un roi très apprécié en Israël ? 2 Samuel 13

Ce plan de lecture est tiré du volume 1 du Navigateur, guide pour lire ta Bible en un an des éditions Bibles et Littératures Chrétiennes. Si tu veux aller plus loin, procure-toi-le. Il est très complet.

www.tajeunesse.org Le mag

qui te

ncer !

fait ava

se.org

mbre 2010

bre-déce

1 / octo

uit n°25

iel grat

trimestr

unes / www.taje

qui choisis àsses : tu t’adre ou

occulte attirance ec Dieu ? dialogue av

Connecte-toi et reçois Ta Jeunesse gratuitement ! Si tu fais partie d’une église, tu trouveras un formulaire type sur le site www.tajeunesse.org. Le journal te sera distribué par ton responsable de groupe de jeunes, ou un responsable de l’église. C’est plus économique (pour nous) et c’est aussi bien plus écologique. Pour bien faire : > Donne-nous les coordonnées du responsable des jeunes et de ton Église. > Donne-nous les noms et prénoms de tous tes ami(e)s de l’église qui pourraient le lire. > Note aussi le nombre de numéros en plus pour le faire connaître.

26

Ta Jeunesse n°253

Si tu ne fais pas partie d’une église, tu peux t'abonner sur le site internet ou envoie-nous tes coordonnées et nous te l’expédierons : Ta Jeunesse - 2 bis rue des Ecouteaux - F - 25460 Etupes ou par e-mail sur : tajeunesse@free.fr


BD by auderSet

Ta Jeunesse n째253

27


Recette pour un bon repas… euh débat ! (à l’attention des responsables de groupes de jeunes) Ingrédients : 1 poignée de jeunes (à séparer en mini-groupes) 1 animateur (par mini-groupe) 1 magazine Ta Jeunesse par jeune (chacun apporte le sien, et si besoin, prévoir des photocopies des articles choisis) 1 ou 2 articles à retenir dans Ta Jeunesse Une poignée de questions ouvertes (relatives aux sujets/articles choisis, stimulant la réflexion). 1 pincée d’imagination 1 zeste d’amour et d’humour

Une semaine avant :

Ta 1. Choisissez un ou deux articles bien mûrs dans votre magazine préféré ctifs. constru s échange des à s propice e, Jeuness 2. Laissez revenir le(s) article(s) dans les esprits des animateurs, afin tes qu’ils préparent à l’avance quelques questions ouvertes et pertinen au sujet de l’article retenu (suscitant des argumentations construites).

Le Jour J :

3. Etalez (présentez) devant les jeunes, les sujets/articles choisis. que 4. Répartissez les jeunes en mini-groupes en fonction du sujet/article traiter. e chacun souhait 5. Laissez mijoter : donnez à chacun le temps de lire l’article, ou mieux encore : faire lire à haute voix chacun(e) des jeunes (proposez-leur d’annoter en direct le texte avec les symboles « + », « - », « ! » ou « ? » en fonction de leurs idées et de leurs impressions). 6. Désignez un rapporteur par groupe (ce rapporteur ne sera pas puni mais se fera l’écho de son groupe lors de l’étape 8 !). 7. Cuire à feu doux pendant 20 à 30 minutes. Remuez de temps à autre en posant des questions (durant cette phase, l’animateur suscite le questionnement et cherche à faire réagir les uns par rapport aux avis des autres). (un 8. Rassemblez les différents mini-groupes et partagez vos réflexions le animateur a pour rôle de conduire les échanges, tempérer, répartir temps de parole, arbitrer, et conclure). 9. Saupoudrez avec une pensée de sel (c’est-à-dire une pensée biblique adaptée au(x) sujet(s) traités).

« Enrichissez-vous ! Régalez-vous ! » Jean-Yves & Marie-Salomé aux fourneaux !

Ta Jeunesse N°253  

Journal Ta Jeunesse N° 253 de mai 2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you