Page 1

édition française

PAGES Voici votre code QR avec lequel vous pouvez gagner un iPad! Charger l‘application de lecture de codes QR sur votre Smartphone ou tablette, cliquer le lien pour accéder au site du concours et suivre les instructions. Bonne chance!

3-2012


Contenu

Actualité

04-19

• 2011, année record – ABACUS poursuit sa croissance 4-5 • Mobilité et sécurité des données commerciales grâce à une nouvelle coopération 6-9 • Un système d’information en réseau grâce à AbaReport – une nouvelle dimension du Reporting 10-17 • Excel-Add-In AbaVision – plus de fonctions pour de meilleurs rapports 18-19

Programmes, produits, technologies • Comptabilité des créanciers: compensation simple des factures fournisseurs avec les PO débiteurs • Gestion des objets et des comptes – une transparence immédiate

20-27

20-23 24-27

Par la pratique pour la pratique – 28-33 Solutions professionnelles • Les restaurateurs utilisent les logiciels de comptabilité et des salaires via le Web – Gastroconsult mise sur AbaWebFiduciaire issu du Cloud 28-29 • Berney Associés: une implémentation réussie des logiciels ABACUS avec le soutien d’OFISA Informatique 30-33

Impressum  Information à la clientèle d’ABACUS Research SA Abacus-Platz 1 CH-9301 Wittenbach-St.Gall Téléphone +41 71 292 25 25 Fax +41 71 292 25 00 info@abacus.ch www.abacus.ch Concept / Graphisme: Ecknauer+Schoch Werbeagentur ASW CH-9101 Herisau Collaboration rédactionnelle: matek gmbh, Zürich Impression: Ostschweiz Druck, CH-9300 Wittenbach Les articles signés ne reflètent pas obligatoirement l'opinion d'ABACUS Research SA. Tirage: 1’000 exemplaires Tous droits réservés Programmes disponibles – Version 2012 Comptabilité financière • Comptabilité des immobilisations • Comptabilité des salaires • Ressources Humaines • Com­p­ tabilité des débiteurs • Comptabilité des créanciers • Electronic Banking • Gestion des commandes • Gestion de la production • Gestion des projets / prestations • Service après-vente • Workflow

Annonces emplois • PwC

34 34

• AbaView / AbaReport • Archivage • E-Business • AbaShop E-Commerce • Gestion de l'information • CofiLight • SalaireLight • Facturation • Gestion

Formation • Programme des cours ABACUS jusqu'en décembre 2012

35 35

des adresses • AbaVision • AbaAudit • AbaScan • AbaNotify • AbaSearch • AbaMonitor • AbaBat • AbaImmo


Chère lectrice cher lecteur

Vous tenez, entre vos mains, la première édition française de notre magazine PAGES. Souhaitant nous rapprocher de nos lecteurs francophones et conformément à notre volonté d’expansion en Suisse romande, nous avons choisi une nouvelle formule en passant à deux publications distinctes. La différence ne s’arrêtera pas seulement à la langue de rédaction mais le contenu, lui aussi, sera en phase avec nos activités en Romandie. Plébiscitée depuis quelques temps déjà, la réalisation du magazine PAGES 100% romand nous a semblé la réponse idéale aux attentes de tous les utilisateurs ABACUS. Nous espérons que cette nouvelle formule saura vous renseigner sur les différentes nouveautés et expériences vécues avec nos logiciels de gestion d’entreprise. Vous avez bien entendu toujours la possibilité de re­­cevoir notre magazine uniquement en allemand. Nous vous invitons à nous faire parvenir un email à l’ad­resse info@abacus.ch et à nous communiquer la langue dans laquelle vous souhaitez recevoir PAGES. En vous souhaitant une agréable lecture! Meilleures salutations Votre team Pages

ABACUS PAGES 3 / 2012


4

Actualité

2011, année record – ABACUS poursuit sa croissance ABACUS Research réalise le

meilleur chiffre d'affaires de son histoire, avec une augmentation de 10% en 2011. Par rapport à 2010, les ventes de logiciels à des clients existants progressent de 14% ainsi que le nombre de collaborateurs ABACUS. La tendance actuelle de location du logiciel "in-the-Cloud" via Internet a permis à AbaWeb­ Fiduciaire de gagner à nouveau du terrain.

ABACUS peut considérer l'an­ née 2011 comme très satisfaisante. Dans le cadre du système tradition­ nel des licences, les ventes de logi­ ciels à des clients déjà utilisateurs ABACUS progressent de 14%. En 2011, 745 nouveaux clients se sont décidés pour les logiciels ABACUS.

En 2011, 745 nouveaux clients se sont décidés pour les logiciels ABACUS. Parmi eux, des entreprises du sec­ teur de la construction ont égale­ ment choisi la nouvelle solution pro­­fessionnelle développée au cours de ces dernières années. No­­ tamment, le deuxième plus grand entrepreneur du bâtiment en Suisse qui a plébiscité les applications fi­­ nancières et le programme de Ges­ ­tion de dépôt ABACUS.

Programmes Enterprise appréciés Le succès d'ABACUS repose toujours sur des modules qui ont déjà fait leurs preuves, comme la Comptabilité financière, des débi­ teurs, des créanciers et des salaires. Ces programmes représentent la plus grande vente de licences en 2011. La progression des ventes de la Gestion des projets et des pres­ tations, avec plus de cent licences, est à nouveau très réjouissante. Le programme de Gestion des com­ mandes, pour lequel environ cent licences ont pu également être vendues, conforte ce bon résultat. Quarante nouvelles entreprises sont venues s'ajouter au nombre d'utilisateurs des applications Ser­ vice après-vente et Gestion de la production.

Software in-the-Cloud toujours plus apprécié Le mode d'utilisation du logi­ ciel via Internet continue de se répandre en 2011. Le nombre de PME qui utilisent leur logiciel ABACUS à partir du Cloud a doublé au cours de l'année. Il est en effet

La progression des ventes de la Gestion des projets et des prestations est réjouissante. passé de 1'341 à 2'777. Aujourd'hui, 3'800 abonnements software ont été acquis par ces entreprises pour la COFI, les Salaires, la Saisie des prestations et la Facturation. La moitié de ces abonnements a été conclue en 2011.


Actualité

Doublement au cours de l'année: presque 3000 PME utilisent déjà les logiciels ABACUS issus du Cloud à la fin de l'année 2011.

Le nombre d'exploitants de la solution "in-the-Cloud" AbaWeb ABACUS a augmenté de 58%.

Cette évolution positive repose sur le nombre croissant d'exploitants qui augmente de 58%, pour passer

Déjà aujourd'hui, trois entreprises sur quatre choisissent la variante "Cloud" des logiciels ABACUS. à un total de 224. Parmi eux, les fiduciaires qui peuvent profiter d'une parfaite collaboration avec leurs clients grâce aux abonne­ ments proposés dans le cadre de l'AbaWebFiduciaire.

Le succès donne des ailes À l'idée que stagnation est synonyme de régression et que cela touche tout particulièrement la branche IT, ABACUS répond par une augmentation de 14% du nombre de ses collaborateurs, pour at­­tein­­ dre un effectif de 220 personnes. Le but étant d'améliorer les capacités de développement et de perfec­ tionner le support et la qualité.

Déjà aujourd'hui, trois entreprises sur quatre choisissent la variante "Cloud" des logiciels ABACUS lorsqu'il s'agit de travailler avec une solution COFI ou Salaires.

ABACUS PAGES 3 / 2012

5


6

Actualité

Mobilité et sécurité des données commerciales grâce à une nouvelle coopération Les nouvelles Apps iPad avec le

logiciel de gestion ABACUS répondent au dernier développement des pro­ cessus commerciaux numériques et permettent aux PME d'optimiser leurs procédures administratives. Grâce à la solution SuisseID de la Poste et au Cloud de Swisscom, la sécurité et la disponibilité des données sont garanties à toute heure.

Le vol est prêt pour l'embar­ quement. La destination est la technologie de l'information du futur. Près de trois cents passagers ne veulent pas manquer cette cor­ respondance. Ils ont donc accepté l'invitation d'ABACUS, de la Poste Suisse et de l'entreprise de télé­ communication Swisscom pour ce vol symbolique qu'est l'évène­ment Cloud suisse. L'évènement du 14 juin a été con­ sacré aux développements dans le domaine des processus commer­ ciaux mobiles, et donc aux nou­ veautés mondiales nées de la colla­ boration entre ABACUS, la Poste Suisse et Swisscom. Elles ont été présentées au public pour la pre­

mière fois lors de l'Évènement Cloud suisse: parmi elles, plusieurs Apps iPad d'ABACUS vi (Version Internet) depuis le Cloud de Swiss­ com avec la solution mobile SuisseID de la Poste. Processus plus efficaces et plus flexibles La dernière création d'ABACUS concerne les applications iPad pour la saisie des prestations, le traite­ ment des ordres d'intervention, la gestion immobilière, la saisie des données du personnel et la présen­ tation multidimensionnelle des données commerciales. Les pre­ miers à profiter de ces nouveaux produits sont les collaborateurs du service externe, les conseillers à la

clientèle, les techniciens de service et autres utilisateurs mobiles qui sollicitent des données profes­ sionnelles indépendamment du lieu et doivent les traiter en route. Ces Apps rendent les processus plus efficaces, plus flexibles et plus indi­ viduels. Les informations saisies pendant les déplacements sont automatiquement synchronisées avec le système serveur sur lequel les données de l'entreprise sont hébergées. La perte des données ou une double saisie est ainsi évitée. La disponibilité permanente des Apps est assurée grâce à Swisscom. Les c­ entres de calcul de Swisscom et son réseau hautement perfor­ mant garantissent un maximum de ­fiabilité dans le stockage et la dis­


Actualité

ponibilité des données. Les données du Cloud sont enregistrées exclusi­ vement en Suisse. Sécurité mobile Non seulement le stockage des données mais également l'ac­ cès aux données enregistrées dans les Apps répondent aux plus hautes exigences de sécurité. ABACUS fait confiance à la "Post SuisseID" pour le login des collaborateurs et utili­ sateurs ainsi que pour les autorisa­ tions d'accès et de modification. Jusqu'à présent, la carte d'identité numérique pour Internet se référait à un support physique – une carte à puce ou un stick USB. La Poste Suisse a présenté sa nouvelle solu­ tion mobile lors du Cloud Event: le service mobile Post SuisseID. Chaque propriétaire d'une SuisseID peut en profiter et se connecter après une vérification par SMS. Le service est offert gratuitement jusqu'à la fin de l'année 2012. Les possibilités d'utilisation seront con­ ­­­tinuellement étendues. Grâce à la collaboration entre ABACUS, Swisscom et la Poste Suisse, de nouveaux produits mo­­ biles ont vu le jour. Ils sont dispo­ nibles en permanence et sécurisés. Les applications iPad sont idéales pour les entreprises. Elles per­ mettent des processus efficients et intelligents qui facilitent les tâches quotidiennes. Les entreprises peu­ vent alors se concentrer sur leur cœur de métier.

Quel est le rôle de Swisscom dans la collaboration avec ABACUS et la Poste Suisse? Michael Treutner: Les trois entreprises ont une grande expé­ rience et un savoir-faire incontes­ table dans la réalisation d'offres spécifiques aux PME. Dans ce con­­ texte, il est utile et judicieux d'asso­ cier nos forces.

terrompue avec les clients, fournis­ seurs et partenaires est donc pour nous essentielle ainsi que le stockage des données en Suisse.

"Associer nos forces est utile."

Michael Treutner, Responsable de vente chez Swisscom (Suisse) SA, domaine d'activité PME

Avec son réseau performant, Swiss­ com sert de base à toutes les com­ munications. À quels défis et à quelles exigences clients Swisscom doit-elle faire face à l'avenir? Michael Treutner: Les prévi­ sions dans un tel contexte techno­ logique sont difficiles. Il est impor­ tant de ne pas perdre de vue les besoins des clients qui veulent pouvoir se concentrer sur leur cœur de métier. Avec un environ­ nement de travail mobile et de nouvelles applications, les proces­ sus commerciaux se déroulent de plus en plus dans le Cloud. Une collaboration simple, fiable et inin­

Aujourd'hui et demain, les PME doivent pouvoir compter sur un partenaire fiable et compétent qui se charge des nouveaux défis liés aux rapides progrès technologiques. Est-ce que Swisscom peut dès aujourd'hui se préparer pour l'avenir? Michael Treutner: Le dévelop­ pement technologique étant tou­ jours plus rapide et plus complexe, les PME ont besoin de spécialistes qui, grâce à leur savoir-faire, les aident, les conseillent et leur mon­ trent les chances de développe­ ment. À l'avenir, Swisscom va ren­ forcer son rôle dans ce domaine, en plus de ses compétences métier actuelles.

ABACUS PAGES 3 / 2012

7


8

Actualité

Comment s'entendent ABACUS, la Poste Suisse et Swisscom? Claudio Hintermann: Au mieux. Même si ce trio est constitué des deux plus grandes entreprises de Suisse et d'ABACUS, une PME qui ne peut plus être considérée comme Junior Partner en raison de sa taille, la co­­opération est optimale.

À quels besoins répond cette collaboration? Claudio Hintermann: Nous faisons écho au stade de dévelop­ pement le plus actuel de l'informa­ tique, c'est à dire au "ubiquitous Computing", le calcul omniprésent. Il s'agit de répondre aux besoins de la génération Internet: le PC est

Comment peut-on se préparer? Claudio Hintermann: À celui qui veut être prêt et découvrir les nouvelles techniques, je peux juste con­seiller de rester simple et cu­­ rieux, comme un enfant. La ques­­ tion que nous, développeurs, de­­ vons nous poser est la suivante: "Comment l'interface avec les don­ nées professionnelles doit-elle être tée à la génération Internet adap­­ pour que les informations puissent être utilisées n'importe où et n'im­ porte quand?" Nous nous devons de toujours prendre en compte les techniques IT actuelles les plus importantes dans nos développe­ ments.

Claudio Hintermann, CEO ABACUS Research SA

"La Post SuisseID et le Cloud de Swisscom Cloud sont indispensables." Comment cette collaboration a-t-elle débutée? Claudio Hintermann: En tant que premier développeur suisse de logiciels de gestion pour les PME, ABACUS travaille depuis des années avec la Poste Suisse. Leur Post SuisseID est l'outil de base pour que nos applications puissent être utilisées légalement par Internet. L'arrivée de Swisscom dans le par­ tenariat a été l'étape suivante logique pour offrir une mémoire fiable et des capacités de calcul en ligne.

remplacé par des "appareils intelli­ gents", des ordinateurs miniaturi­ sés mobiles capables de communi­ quer, tels que les tablettes informa­ tiques ou les smartphones, des appareils qui obtiennent d'Internet leurs applications pour des services indépendants de l'endroit ou de l'heure. Le stade de développement de ces appareils est tellement avancé que les processus de travail en sont également affectés. Nous sommes au début d'un chapitre entièrement nouveau de l'histoire IT encore très récente. Où cela va nous mener, comment et quelles Apps vont arriver, tout reste ouvert.

Clics et liens www.post.ch/suisseid www.swisssign.ch www.swisscom.ch www.youtube.com/postsuisseid

Post SuisseID La Post SuisseID est la norme en Suisse de l'identité numérique, de la clé et signature électronique dans les opérations commerciales numériques. Elle est simple et sûre à utiliser: les utilisateurs con­­firment l'authenticité des do­­ cuments, concluent par voie élec­ tronique des contrats juridique­ ment valables et ont un accès sécurisé aux données protégées. Grâce au service mobile Post SuisseID, ces prestations sont également disponibles sur les tab­­­lettes et smartphones.


Actualité

Quelles sont les fonctions de la Poste Suisse dans la collaboration avec ABACUS et Swisscom? Urs Fischer: Il n'est pas cou­ rant que des leaders issus de mar­ chés différents se regroupent pour offrir à leurs clients des solutions encore meilleures. C'est exacte­ ment de cela qu'il s'agit ici! Les trois entreprises entretiennent un partenariat depuis longtemps déjà.

par Swisscom). La Post SuisseID offre une technologie permettant en outre la signature numérique juri­­diquement valable des documents dans ou en-dehors d'ABACUS vi. À quoi répond la Poste Suisse avec le service mobile Post SuisseID – une autre nouveauté mondiale qui a été présentée à l'évènement Cloud suisse?

Urs Fischer, Responsable Identity and Security de la Poste Suisse

"Offrir aux clients des solutions encore ­meilleures." La Poste Suisse y apporte le nou­ veau standard pour l'identité vir­ tuelle en Suisse - la Post SuisseID. Les clients peuvent accéder simple­ ment et en toute sécurité à la so­­ lution Cloud ABACUS vi (hébergée

Urs Fischer: L'augmentation des appareils mobiles n'est pas une tendance, mais une "méga-tendance". La révolution de l'infor­ ma­ tion dé­­clenchée par les smart­phones et tablettes soulève également la question de la sécurisation. ABACUS se pose la même question pour le développement de sa solution Cloud pour l'iPad. Nous pouvons pa­ tion répondre à cette préoccu­

avec le service mobile Post SuisseID. Ce service permet aux clients de profiter des avantages de la Post SuisseID, même sans stick USB. Pourquoi est-ce qu'une collaborat­ion avec la Poste Suisse est également rentable à l'avenir pour les entreprises? Urs Fischer: Les frontières entre le monde virtuel et le monde réel disparaissent de jour en jour. Les utilisateurs, se trouvant n'im­ porte où dans le monde, accèdent à des services exploités également partout dans le monde. Il n'y a au­­ cun problème tant que l'échange des informations s'effectue unique­ ment pour le plaisir, à titre pri­­vé. Si cerne des la communication con­ données professionnelles critiques et sensibles, l'identification des utili­ sateurs, appareils et services re­­­­vêt une importance centrale. Les entre­ prises travaillent volontiers avec des spécialistes de confiance, comme la Poste Suisse. Dans le monde virtuel, la Poste Suisse ­as­­­­sume également son rôle: respect du secret postal, identification claire des personnes et envoi d'in­­for­ma­tions avec garan­ tie de traça­bilité.

ABACUS PAGES 3 / 2012

9


10

Actualité

Un système d’information en réseau grâce à AbaReport – une nouvelle dimension du Reporting Deux nouveautés fondamen-

tales font d'AbaReport, successeur du Report Writer AbaView, un système d'information performant et cons­ tamment personnalisable dans la version 2012. En plus de la possibilité de créer des cubes de données, qui offrent simultanément plusieurs vues différentes d'un sujet, il permet de regrouper à souhait des informations issues de tous les rapports à l'aide de liens hypertexte définissables librement.

Cubes À partir d'un rapport, créé avec le nouveau Report Writer AbaReport, vous pouvez simple­ ment créer un cube de données. Ces nouveaux Cubes sont en me­­ sure de présenter un sujet sous divers points de vue au sein d'un rapport. Il ne faut donc plus diffé­ rents rapports pour p.ex. recher­

Grâce à cette nouvelle technique, vous n'êtes pas limité à la repré­ sentation des informations d'un seul sujet, par exemple un débiteur, sur un cube de données. Quatre faces du cube peuvent librement être définies et comporter des in­­ formations au choix de chaque app­­lication ABACUS concernant divers sujets.

Créer un cube est très simple.

Créer un cube est très simple. Pour cela, il suffit à l'utilisateur de cli­ quer sur la commande "Définition Cube". Vous pouvez ensuite définir les faces du cube. La première se compose généralement des don­ nées du rapport actuellement ou­­ vert. Les faces restantes peuvent, au choix, comporter un sommaire, une récapitulation du rapport ou­­ vert ou, comme précédemment in­­ diqué, un ou plusieurs autres rap­­ ports complets.

cher un chiffre d'affaires, les postes ouverts actuels ou les données de base d'un débiteur en particulier. Maintenant, il est possible de re­­ grouper sans problème de telles données sous forme d'un seul Cube.

Une fois que les faces du Cube sont définies, le rapport de base peut être ouvert dans l'aperçu. Les autres affichages sont visibles par simple rotation du cube à l'aide de la sou­ ris ou avec le doigt sur l'iPad, en passant de chaque face du cube à une autre. La collecte d'informations, par exemple sur un produit, un client et un fournisseur, prenait jusqu'à pré­ sent beaucoup de temps pour la préparation. Cela est maintenant inutile. Les données et extraits sont immédiatement disponibles et tou­ jours actuels, de telle sorte que toutes les informations décisives sent constamment être affi­ puis­­ chées.


Actualité

11

Liens hypertexte pour la liaison de rapports Le Report Writer AbaReport offre un highlight novateur grâce aux liens hypertexte. Ils permettent à l'utilisateur de relier autant de rapports qu'il le souhaite. Un rap­ port contient normalement des données relatives à un objet parti­ culier tel un débiteur. Toutefois, des détails complémentaires sont gé­­ néralement souhaités. À l'aide des liens hypertexte, il est possible de créer dans les extraits des liaisons vers d'autres rapports à partir de n'importe quel champ de base de données ou de n'importe quel bloc.

À l'aide des liens hypertexte, il est possible de créer dans les extraits des liaisons vers d'autres rapports. Par exemple, vous pouvez, depuis la fiche de base d'un débiteur, dans lequel les trois dernières com­ mandes d'un client sont saisies, appeler la facture originale de l'une des commandes à l'aide d'un lien hypertexte. Pour cela il faut avoir paramétré un masque de saisie dans le rapport suivant à consulter - dans ce cas la facture. Celui-ci est en mesure de reprendre les valeurs proposées dans ce cas le numéro de com­ mande respectivement de reliquat. Pour la définition du lien hyper­ texte, l'ut­­ilisateur doit juste indi­ quer la facture en tant que rapport cible et sélectionner le champ de

Quatre faces d'un cube peuvent être préparées avec différentes informations.

base de données. Cela est suffisant pour afficher la facture correspon­ dante. Si un lien est défini sur un champ, celui-ci est légèrement mis en évi­ dence par une couleur dans l'aper­ çu. Le titre indiqué et la description correspondante apparaissent sous forme de Hint, aussitôt que le cur­ seur de la souris se déplace sur ce champ. Liens hypertexte pour drilldown de diagramme Les liens ne peuvent pas seu­ lement être définis sur des champs ou blocs d'un rapport, mais aussi sur des diagrammes et graphiques. Dans ce cas, le lien hypertexte de­­ vient un drilldown. Il permet d'af­ ficher tous les chiffres détaillés à

Depuis la fiche de base du débiteur, des informa­ tions supplémentaires peuvent rapidement être consultées grâce à des liens hypertexte intégrés.

ABACUS PAGES 3 / 2012


version internet

ABACUS Comptabilité des salaires La référence pour le décompte de salaire parfait – chaque mois 800‘000 fiches de paie éditées en Suisse !

Diffusion des logiciels ABACUS en français, vente et conseil, i­nstallation et ­formation – l’intégrateur de solutions de gestion d’entreprise en suisse ­romande depuis plus de 25 ans. L’ERP ABACUS développé autour de l’architecture WEB ouvre des nouvelles perspectives, en plus de l’utilisation traditionnelle sur un poste individuel ou dans un réseau informatique interne classique : > Mobilité (accès à distance sécurisé via le WEB) > Cloud computing – hébergement distant > Concept Software-as-a-service (SaaS) – location sur mesure > Indépendant de la plateforme (Microsoft, Linux, Mac) Particularités du module salaires ABACUS : > Recalculation > Intégration de formulaires officiels des partenaires sociaux > WorkFlow > Transmission des données standardisées selon Swissdec > Calcul automatique des cotisations LPP et de l’impôt à la source > Structure libre du fichier du personnel > Traitement automatique des particularités cantonales pour les allocations familiales, et bien plus encore …

Votre distributeur Logiquinche SA, Rue du Môle 1 2000 Neuchâtel, Tél. 032 729 93 93 www.logiquinche.ch abacus@logiquinche.ch


Actualité

l'origine d'un diagramme. Vous pouvez ainsi facilement trouver pourquoi une ligne ou colonne de diagramme présente une certaine valeur à un moment précis. Afin que l'utilisateur obtienne un aperçu de l'ensemble des liaisons depuis et vers le rapport actuel, l'"univers lien hypertexte" est dis­ ponible. Il peut comporter des liens hypertexte complémentaires, déjà définis plus tôt par d'autres utilisa­ teurs. Liens hypertexte sur extraits standards ABACUS En plus de la possibilité de relier entre eux des rapports définis soi-même, vous pouvez de la même manière aussi appeler des extraits standards ou programmes de saisie grâce à la définition de liens hyper­ texte. Pour cela, vous avez besoin d'une configuration standard comme les paramètres de saisie d'un rapport, transmettant la va­­

Des liens hypertexte sur des éléments graphiques permettent un drilldown immédiat et ainsi un aperçu des chiffres de base détaillés.

leur d'un rapport actuel dans l'ex­­ trait standard respectivement le programme.

lien hypertexte dans le rapport, l'extrait standard pour la valeur par ­ défaut est automatiquement dé­ marré dans l'aperçu d'AbaReport.

En cliquant sur le champ avec le Divers onglets dans la barre de menu montrent le chemin ayant mené à l'extrait affiché. A l'aide de simples clics de souris, vous pouvez confortablement passer d'un onglet à l'autre.

Dans l'"univers des liens hypertexte", toutes les liaisons vers d'autres rapports sont affichées pour le rapport "Ordres de fabrication".

Les nouveaux liens hypertexte d'Aba­­Report devraient considéra­ blement changer la préparation des informations. Grâce à eux, il n'est plus nécessaire de représenter autant d'informations que possible dans un seul rapport. Au lieu de cela, vous pouvez définir de nom­ breux petits rapports qui proposent les informations importantes "d'un coup d'œil". D'autres informations

ABACUS PAGES 3 / 2012

13


14

Actualité

peuvent être ajoutées grâce aux liens hypertexte seulement lorsque l'utilisateur a besoin de données supplémentaires, comme les détails d'un diagramme. Cela n'apporte pas seulement plus de clarté, mais aussi une amélioration simultanée des bases décisives. Searchlinks Les searchlinks pourraient être décrits comme une dérivation de la "Recherche Google" dans le cadre du logiciel ABACUS. Con­ trairement à un lien hypertexte ma­­nuellement défini, grâce auquel un rapport particulier peut être appelé, les searchlinks sont dispo­ nibles dans tous les documents et extraits créés avec AbaReport.

Le lien des informations est affiché dans la barre de menu.

que, pour certaines informations par exemple une position d'article - il s'agit d'un champ de base de données. D'autres informations peuvent être consultées grâce au menu contextuel.

Ainsi vous pouvez par exemple directement démarrer le pro­ gramme "Gestion des commandes 411", qui affichera la base des pro­ duits de la Gestion des commandes et le produit figurant sur la facture.

Les nouveaux liens hypertexte d'AbaReport devraient considérablement changer la préparation des informations.

Si un utilisateur clique plus tard à nouveau sur le menu contextuel d'un champ marqué en consé­

Grâce à un searchlink, tous les rap­ ports et programmes ABACUS, pou­­vant théoriquement être reliés avec le champ concerné, sont affi­ chés pour sélection. Le mode de fonctionnement des searchlinks s'illustre mieux grâce au formulaire standard de facture dans le logiciel de Gestion des commandes, sur lequel aucun lien hypertexte manuel n'est encore enregistré. Aussitôt que l'utilisateur déplace le curseur de la souris sur la facture affichée à l'écran, la modification du curseur lui signale

Les searchlinks sont disponibles dans tous les documents et extraits créés avec AbaReport.

Grâce à la fonction searchlink, vous pouvez consulter des informations com­ plémentaires d'une position de com­ mande directement depuis le formulaire de facture.


Actualité

quence dans le rapport, les sear­ chlinks déjà utilisés précédemment seront proposés en tant que favoris pour un démarrage rapide. Pour finir, la différence entre un lien hypertexte défini manuelle­ ment et un searchlink peut mieux être expliquée avec l'exemple d'une recherche Google et d'une page d'accueil d'entreprise. Sur les pages d'accueil d'entreprises, des liens hypertexte sont utilisés pour guider l'utilisateur. Chaque lien mène à un endroit bien précis et toutes les

Une fois organisées, ces informations peuvent très rapidement être consultées, même depuis des appareils mobiles.

Des searchlinks utilisés une fois sont affichés par le programme comme favoris dans le formulaire pour un démarrage rapide.

En plus de l'objet affiché - rapport ou Cube - les rapports déjà ouverts sont affichés dans la barre au bas de l'écran. Ils peuvent être activés immédiatement en les touchant juste du doigt.

Les liens existants dans un rapport peuvent être affichés ou masqués en tapant sur l'icône carré de la barre de menu.

formations gravitent autour de in­ l'entreprise. Les searchlinks quant à eux correspondent à une sorte de recherche Google au sein du logi­ ciel ABACUS. Comme avec Google, toutes les cibles possibles, pouvant être atteintes depuis un champ défini, sont proposées à l'utilisa­ teur. Les deux genres de liens peu­­ vent être combinés au choix dans des rapports. Rapports et Cubes sur l'iPad Tous les rapports et ainsi tous les Cubes, qui ont été créés avec le Report Writer AbaReport, peuvent aussi être utilisés en ligne avec un iPad et la nouvelle App ABACUS AbaCockpit. Cela simplifie la con­­ ­ sultation d'informations, par ex­ emple pour un employé du service ex­­terne ou aussi pour la direction.

Un cube d'informations offre, grâce à une simple rotation, un accès immédiat à des informations importantes.

ABACUS PAGES 3 / 2012

15


Actualité

Conclusion Grâce aux nouvelles fonctions des liens hypertexte et à la possibi­ lité de créer à partir de rapports des cubes d'informations com­­­­plets, la préparation et la collecte d'in­­for­ mations importantes du système ERP ont entièrement été mo­­di­­­­­fiées pour l'utilisateur de la ver­­sion 2012 d'ABACUS. Une fois or­­ga­­­­ni­­sées, ces informations peu­vent très rapide­ ment être con­sul­tées, même depuis des appareils mobiles. Si des don­ nées supplémen­taires intéressent l'utili­sa­teur du pro­­gramme, elles peuvent être consultées grâce aux liens hypertexte de­­puis tout l'"uni­ vers ABACUS".

Affichage de rapport sur l'iPad, une fois sans et une fois avec liens hypertexte mis en évidence

Disponibilité et coûts La fonctionnalité décrite des Cubes et liens hypertexte dans AbaReport est disponible dès la version 2012 / SP 1. Pour pouvoir créer des Cubes et liens hypertexte, l'option AbaReport Professional est nécessaire. L'App AbaCockpit pour l'iPad est disponible dans l'Apple Store. Coûts AbaReport Option AbaReport Professional

CHF 2 '000.– (Single-User) CHF 400.– (Single-User)

iPad App AbaCockpit

CHF 29.–

ABACUS PAGES 3 / 2012

17


18

Actualité

Excel-Add-In AbaVision – plus de fonctions pour de meilleurs rapports La nouvelle version de l'outil

AbaVision, qui permet de présenter et d'extraire les soldes du logiciel financier ABACUS dans Excel, offre de nouvelles fonctions. Vous pouvez, par exemple, intégrer des informations préparées avec le Report Writer AbaReport.

Afin de présenter un solde de la Comptabilité financière dans Excel, vous utilisez des formules que vous avez créées facilement avec l'assistant AbaVision. Après avoir décidé du domaine de classification qui doit être utilisé pour le calcul du solde, vous pouvez en définir le détail. Les informations concernant la période, le man­­dant ou la division sont saisies dans Excel-Add-In. Ces données prédéfinies peuvent être adaptées aisément à vos besoins.

Les données sont présentées dans Excel selon les informations saisies dans AbaVision. L'utilisateur peut contrôler l'extrait directement avec les paramètres de saisie situés en haut à gauche.

Dans l'assistant ABACUS d'AbaVision, l'utilisateur définit les paramètres qui doivent être utilisés pour extraire des chiffres.


Actualité

19

L'outil flexible de reporting pour Excel se nomme AbaVision AbaReport-Integration Les utilisateurs d'AbaVision ont souvent émis le souhait que, non seulement les soldes puissent être présentés sous forme comprimée ou détaillée mais également que d'autres informations soient intégrées dans le rapport. Il est dé­­ sormais possible d'insérer dans un rapport AbaVision des éléments complémentaires, préparés avec AbaReport depuis la base de données ABACUS. Les adresses des mandants ou des informations sur les clients peuvent ainsi être affichées.

AbaVision, associé à Excel, est l'outil idéal pour préparer et présenter de gros volumes de données issues du logiciel de comptabilité. Par exemple, les extraits des indicateurs, le tableau de financement, les analyses de Break-Even, le plan financier, les comptes d'investissement, l'analyse des flux de trésorerie (Cashflow) selon le droit suisse et USGAAP, IAS ou RPC. Le fait que de nombreux utilisateurs connaissent déjà les produits Office de Microsoft, entre autres Excel, est un énorme avantage pour travailler avec AbaVision - Excel. Des connaissances spéciales supplémentaires ne sont pas nécessaires pour maîtriser au mieux cet outil.

AbaVision, associé à Excel, est l'outil idéal pour préparer et présenter de gros volumes de données issues du logiciel de comptabilité. Afin de disposer d'un confort d'utilisation maximum, les para­mètres d'AbaReport sont maintenant ac­­ ceptés par AbaVision. Des clients et groupes de clients, par exemple, vent donc être directement peu­­ sélectionnés dans le rapport Excel. Formatage La présentation des chiffres dans Excel se définit dans l'assistant ABACUS sous "Classeur / Para­ mètres". Des adaptations ne sont plus nécessaires dans le programme Excel lui-même. La couleur standard de la structure de lignes peut être fixée séparément pour chaque élément de classification. Un clic de la souris sur la ligne concernée

Un rapport AbaVision, dans lequel l'adresse du mandant a été insérée et les paramètres individuels de couleur définis.

dans la classification et le choix de la couleur suffisent. Outre la couleur, le format des chiffres se détermine aussi dans ce dialogue. Les deux paramètres sont valables pour toute la feuille de calcul. Cette fonctionnalité est disponible non seulement dans la version 2012 mais également dans la version 2011 où elle sera rétroportée.

ABACUS PAGES 3 / 2012


20

Programmes, produits, technologies

Comptabilité des créanciers: compensation simple des factures fournisseurs avec les PO débiteurs La nouvelle version de la

Comptabilité des créanciers contient une fonction simple et facile d'utili­ sation, permettant la compen­sation des factures créanciers ouvertes avec les postes ouverts de la Comptabilité des débiteurs, avant transmission de l'ordre de paiement à l'établissement financier. Cette fonction s'emploie de manière intuitive et a été intégrée au déroulement déjà existant du traite­ ment des paiements.

Pour pouvoir utiliser les pro­ priétés de ce nouveau genre de compensation des postes ouverts entre les programmes ABACUS de Comptabilité des créanciers et des des débiteurs, seul un nombre réduit de modifications des don­ nées de base est nécessaire. Base des fournisseurs Chaque fournisseur n'étant pas automatiquement aussi un débiteur, il faut marquer en consé­ quence les fournisseurs pour les­ quels vous souhaitez une compen­ sation des postes ouverts (PO) avec la Comptabilité des débiteurs. Vous pouvez définir pour chaque débiteur si une compensation PO des positions débiteurs doit être possible.


Programmes, produits, technologies

La liaison entre les deux applica­ tions Créanciers et Débiteurs est donnée par le numéro d'adresse enregistré de manière centralisée. Dans les propriétés du fournisseur, vous pouvez déterminer si la liaison aux débiteurs doit se faire au moyen de la même adresse que celle du fournisseur ou si une attri­ bution individuelle doit être définie. Ceci permet de former une relation "1 à 1" librement définissable entre

La compensation des PO est un élément de la création automatique de traitements de paiements. un débiteur et un fournisseur, même s'ils ont des numéros d'ad­resse différents. Cela peut être le cas si, dans une entreprise ayant plusieurs sites, des relations four­ nisseurs et débiteurs existent et que les factures des différentes succursales doivent être compen­ sées entre elles. Extension de l'affichage dans le programme de disposition La compensation des PO est un élément de la création automa­ tique de traitements de paiements. Afin que les éventuels postes ouverts de la Comptabilité des dé­­ biteurs soient affichés dans le pro­ gramme "Traitement des paie­ ments" pour les factures fournis­ seurs à payer, il faut compléter les colonnes du masque du pro­ gramme. L'utilisateur peut facile­ ment s'en charger lui-même. Pour cela, il lui suffit, dans les données

Le collaborateur sélectionne les documents créanciers pour lesquels des PO débiteurs ont été trouvés par le programme et effectue la compensation.

de base entreprise du logiciel des créanciers, d'ajouter au masque le champ "PO débiteurs" dans la défi­ nition de colonne. Ainsi, le solde PO actuel de la Comptabilité des débi­ teurs sera toujours affiché, sous réserve que l'utilisateur du pro­ gramme dispose également des droits d'accès correspondants. Les documents dans la proposition de disposition peuvent, comme d'habitude, être triés selon chaque colonne - donc aussi selon le solde PO débiteurs. Cela ne prend que quelques secondes. Ensuite, vous verrez d'un simple coup d'œil s'il y a des postes ouverts à compenser et lesquels.

Exécution de la compensation Après préparation de la pro­ position de paiement, vous pouvez effectuer la compensation PO grâce au menu contextuel de la touche droite de la souris. Soit l'utilisateur laisse le programme effectuer les compensations PO possibles de ma­­nière globale pour tous les four­ nisseurs compris dans la proposi­ tion de paiement, soit il effectue lui-même l'attribution. Un éditeur le soutient dans cette démarche.

ABACUS PAGES 3 / 2012

21


22

Programmes, produits, technologies

peuvent être imprimés en tant que pages supplémentaires de l'avis. La présentation de l'avis peut être adaptée aux besoins particuliers de chaque entreprise.

L'éditeur de compensation aide le collaborateur lors de l'attribution de PO débiteur à une facture créancier.

Dans l'éditeur, le comptable chargé des créanciers peut définir indi­ viduellement, de manière claire, ­chaque compensation ou laisser le système la proposer automatique­ ment en fonction de l'échéance des documents.

Si le poste ouvert de la Comptabilité des créanciers n'est pas complète­ ment soldé par la compensation, le programme crée une position sépa­ rée dans la proposition de paie­ ment pour le PO restant, afin que le montant soit payé. La part com­ pensée est également indiquée et marquée "compensée". Les deux positions sont imputées en consé­ quence après exécution du traite­ ment de paiement. L'avis informe des compensations effectuées Les compensations débiteurs sont listées individuellement sur l'avis envoyé au fournisseur. Si le PDF est envoyé par mail, les docu­ ments originaux de la Comptabilité des créanciers y sont également intégrés; dans le cas d'un envoi papier, les documents originaux

Imputation des compensations Lors du traitement ultérieur de la proposition de paiement, les paiements et les compensations PO sont imputés parallèlement. Si vous le souhaitez, l'imputation des paie­ ments peut être mise en attente jusqu'à ce que le débit définitif de la banque soit parvenu. Celle des compensations peut, quant à elle, déjà être effectuée indépendam­ ment de cela, afin que les PO de la Comptabilité des débiteurs soient soldés.

L'intégration de la nou­ velle fonction de com­ pensation des PO dans le programme de paiement minimise la charge de travail du comptable. Si nécessaire, vous pouvez corriger et rétablir les compensations PO grâce à l'assistant de disposition. Dans la Comptabilité des débiteurs elle-même, de telles compensa­ tions sont bloquées pour protéger les relations de données et ne peuvent être adaptées que dans le programme de paiement des créan­ ciers.


Programmes, produits, technologies

Le collaborateur définit si l'imputation des paiements et des compensations doit s'effectuer simultanément ou en deux étapes séparées.

Extraits Les informations de docu­ ment des autres applications sont représentées dans le journal des paiements de la Comptabilité des débiteurs et celui de la Comptabilité des créanciers. Vous verrez alors de suite quels documents ont été compensés entre eux. Un collabo­ rateur a ainsi un aperçu clair des compensations et imputations effectuées. Conclusion L'intégration de la nouvelle fonction de compensation des PO dans le programme de paiement de la Comptabilité des créanciers mi­­ nimise considérablement la charge de travail du comptable chargé des créanciers, lors de la compensation des documents créanciers et débi­ teurs. Aucun extrait complexe ni

Le logiciel informe ra­pide­ ment et clairement et permet d'effectuer des compensations soutenues par le programme. aucune de­­ mande de précision auprès du comptable chargé des débiteurs, concernant les éventuels postes ouverts, ne sont nécessaires. Le logiciel informe rapidement et clairement et permet d'effectuer des compensations soutenues par le programme.

Disponibilité et prix L'option "Compensation fournis­ seurs/clients" est proposée dans la Comptabilité des créanciers à partir de la version 2012. Les frais de l'option se montent à CHF 800.– pour une version utilisateur individuel.

ABACUS PAGES 3 / 2012

23


24

Programmes, produits, technologies

Gestion des objets et des comptes – une transparence immédiate La version 2012 du programme

des Ressources Humaines offre une gestion des objets et des comptes entièrement retravaillée. Non seulement l'interface utilisateur a été modernisée, mais des fonctions ont été étendues comme la définition libre des champs et un aperçu clair de tous les processus liés aux objets et comptes.

Ce nouveau module permet de mieux maîtriser la gestion des objets comme les clés ou les places de parc. La remise et la restitution de ces objets sont améliorées ainsi que le contrôle et la vue d'en­ semble. Les dépôts exigés peuvent être notés, les taxes mensuelles augmentées. Ces frais peuvent être au­­tomatiquement déduits du sa­­ laire de l'employé concerné. Regroupement des objets Il est possible de définir des groupes d'objets similaires pour simplifier et clarifier leur gestion. Un tel groupe se compose en prin­ cipe de plusieurs objets. Mais il peut aussi n'en contenir qu'un seul. Des champs supplémentaires sont librement définissables au niveau des groupes.

Les vêtements, par exemple, repré­ sentent un groupe typique d'objets. Il contient les pantalons, T-shirts, vestes et casques. Des champs pour la taille, la longueur, les couleurs et le type pourraient être définis pour ce groupe d'objets. Afin de décrire avec précision un seul objet, il est possible de saisir des notes et

Ce nouveau module permet de mieux maîtriser la gestion des objets comme les clés ou les places de parc. d'ajouter des documents PDF ou photographies.

Le groupe et les objets attribués (par exemple des places de parc) sont saisis.


Programmes, produits, technologies

25

Des champs libres pour une définition flexible des objets Les champs libres sont une nouvelle fonction de la gestion des objets version 2012. Ils optimisent la description et l'attribution des objets. Ces champs se définissent au niveau supérieur du groupe. Ils ne doivent donc pas être spécifiés pour chaque objet. Différents champs peuvent être gérés par groupe ce qui permet de prendre en compte les différentes caracté­ ristiques des objets. Les données et propriétés suivantes peuvent être attribuées à chaque champ libre: champ • Nombre numérique avec décimales et positions avant la virgule • Chaîne de champ caractères alphanumérique dont la longueur est libre • Date champ date • Date et heure champ date avec indication d'horaires • Oui-Non switch/choix définition de • Liste de valeurs listes individu- elles

L'utilisateur définit les champs supplémentaires de son choix au niveau supérieur du groupe. Ces champs caractérisent les objets attribués. Ces spécificités peuvent être prédéfinies via les listes de valeurs.

La définition des objets détermine les critères ou propriétés d'un objet lors de son attribution à un employé. Grâce à ces champs libres, toutes sortes de données peuvent être sai­ sies: une taille, un genre, une cou­ leur, un numéro de série, un numéro de téléphone portable ou un contrat de leasing.

Les articles suivants sont par exemple attribués à un employé:

Grâce à ces champs libres, toutes sortes de données peuvent être saisies.

Une seule écriture est effectuée par objet remis. Pour l'exemple ci-dessus, il y a donc quatre attributions pour lesquelles la taille et la longu­eur sont saisies en tant que données variables dans les champs libres, la couleur étant choisie à partir de la liste des valeurs. Les champs libres, qui n'ont aucune importance pour un objet particulier, restent vides.

Attribution des objets aux employés Le programme soutient au mieux le responsable de l'attribu­ tion des objets. Les champs et pro­ priétés d'un objet définis préalable­ ment sont proposés. La remise d'un vêtement à un employé est ainsi rapidement saisie.

• un pantalon, taille 34, longueur 32, couleur rouge • deux t-shirts, taille XL, couleur vert et jaune • une veste, taille XXL, 3/4, couleur rouge

ABACUS PAGES 3 / 2012


26

Programmes, produits, technologies

Intégration dans la base du personnel Les objets remis à l'employé sont également visibles dans la base du personnel de la Comp­ta­ bilité des salaires et des Ressources Humaines. L'attribution et la resti­ tution d'objets peuvent aussi s'ef­­ fec­­tuer directement dans la base du personnel.

L'objet 303 (une veste) est attribué à une employée.

Des notes spécifiques peuvent être saisies au moment de l'attribution d'un objet. En outre, un document contenant par exemple un accusé ­ de réception avec signature ma­ nus­crite peut être classé dans le dossier.

autres particularités n'ont pas be­­ soin d'être saisies.

Les objets que l'employé retourne sont décomptabilisés avec ce même programme. L'historique offre tou­ jours un aperçu des personnes ayant reçu des objets, lesquels et à quel moment.

L'historique offre toujours un aperçu des personnes ayant reçu des objets, lesquels et à quel moment.

Si nécessaire, il est également pos­ sible de saisir un objet avec déjà toutes ses caractéristiques dans le programme de définition. Cela peut être utile pour les objets "com­ plexes" comme un leasing de véhi­ cules pour lequel la durée, le véhi­ cule, la marque, l'assurance et les paiements partiels sont individuels. Seul l'objet concret (ici le véhicule) doit être attribué à l'employé, les

La ligne de statut du masque de saisie affiche toujours une infor­ mation actualisée afin que le res­ ponsable puisse garder une vue

d'ensemble des objets. Il connaît alors le nombre d'objets déjà remis et attribués et le nom des employés concernés. Des rapports sont également dis­ ponibles dans les programmes traits. Avec AbaReport, ils d’ex­­ peuvent être personnalisés selon les besoins comme les listes stan­ dards du personnel du programme 351 de la Comptabilité des salaires.

Comptes employé Contrairement à l'ancienne version de la gestion des objets, dans laquelle les objets et comptes étaient gérés dans le même pro­ gramme, la nouvelle version pré­ sente deux programmes séparés car les comptes et objets se diffé­ rencient à plus d'un titre. Des comptes peuvent être ouverts pour les employés afin de gérer, par exemple, leurs prêts ou comptes d'épargne. Ils peuvent aussi être ouverts par service ou entreprise pour gérer les caisses des équipes. De même, définis comme comptes de quantités, ils permettent le contrôle des congés et des heures. Un compte peut contenir aussi bien des quantités que des montants.


Programmes, produits, technologies

Définition des comptes et programme d'imputation

La saisie des écritures dans les comptes est, selon les besoins, ma­­ nuelle ou automatique. Les compo­ sants salaires correspondants sont utilisés. La bonification des intérêts est individuelle. Elle s'ef­­fec­tue par

Des comptes peuvent être ouverts pour les employés afin de gérer, par exemple, leurs prêts ou comptes d'épargne. compte et période (année, mois, semestre ou trimestre). L'impôt an­­ ticipé peut également être calculé automatiquement.

Conclusion Les programmes de gestion des objets et des comptes bénéfi­ cient non seulement d'une nouvelle présentation mais aussi d'une tech­ nologie Internet moderne, comme les autres programmes ABACUS. Ils peuvent être utilisés n'importe où en tant que programme UltraLight-Client via un navigateur. Ils ne dépendent d'aucune plateforme et l'installation sur un poste de travail est inutile. Les souhaits des utilisateurs et des partenaires ont été pris en compte lors du développement. Le responsable du personnel dispose aujourd'hui d'un outil pratique pour gérer les objets et les comptes.

Option du programme Ressources Humaines Gestion des comptes et objets CHF 900.– (Single-User) Conditions préalables Programme Ressources Humaines version 2012, servicepack 1

ABACUS PAGES 3 / 2012

27


28

Par la pratique pour la pratique - Solutions professionnelles

Les restaurateurs utilisent les logiciels de comptabilité et des salaires via le Web – Gastroconsult mise sur AbaWebFiduciaire issu du Cloud Gastroconsult, la société fidu-

ciaire et de conseil pour la branche de la restauration et l'hôtellerie, travaille depuis près de 20 ans avec les applications ABACUS. Elle offre ainsi à ses presque 4'000 clients dans toute la Suisse des programmes de comptabilité complets et conviviaux. Grâce à AbaWebFiduciaire, l'offre de Software-as-a-Service d'ABACUS, elle a franchi l'étape suivante en matière de prestations de service basées sur Internet.

fiduciaire abacus business software

Jusqu'à présent, les person­nes coopérant avec Gastroconsult de­­ vaient transmettre via interface les données présaisies, de l'in­stal­la­tion locale d'un utilisateur vers celle de la fiduciaire. Avec le nouveau mo­­dèle AbaWebFiduciaire, Gastroconsult centralise à l'avenir la tenue des don­­nées de ses clients et leur met à disposition le logiciel via Internet. Ainsi, de telles transmissions de don­­nées ne sont plus nécessaires. Client et fiduciaire travaillent sur le même mandant. Les deux ont accès en tout temps aux données actuelles, automatiquement dées par le service IT sauvegar­ interne de Gastroconsult. Ainsi, un client ne doit plus craindre de perdre ses don­­­nées pour cause de sauvegardes non effectuées.

Grâce à AbaWebFiduciaire, le res­­ tau­rateur ou l'hôtelier est dispensé des installations de mise à jour, car il ne doit plus installer lui-même le logiciel, mais travaille sur la version actuelle de Gastroconsult via Web. A l’aide d’une connexion internet, il bénéficie d’un accès direct au logiciel à chaque fois qu'il veut utiliser les programmes – lors de sa fermeture hebdomadaire ou également tard dans la nuit. Ses données sont reprises sur le ser­ veur centralisé AbaWebFiduciaire ­ de Gastroconsult, qu'il s'agisse de données salariales ou d'écritures comptables. La sécurité des données est une affaire de grande importance pour une société fiduciaire. Chaque utilisateur, accédant à des données via

AbaWebFiduciaire, est authentifié grâce à sa SuisseID. Une attribution exclusive du mandant dans l'ad­mi­ nistration du logiciel garantit que des utilisateurs ne puissent voir les données d'autres clients.

A l’aide d’une connexion internet, le restaurateur bénéficie d’un accès direct au logiciel à chaque fois qu'il veut utiliser les programmes. Gastroconsult est convaincue de pro­ ­poser à ses clients une prestation de service avant-gardiste grâce à la nouvelle offre AbaWebFiduciaire. Elle s'attend à ce que plus de 500 de ses clients passent à l'offre de logiciel issue du Cloud au cours de l'année actuelle.


Par la pratique pour la pratique - Solutions professionnelles

Gastroconsult SA Gastroconsult œuvre pour la res­­ tauration et l'hôtellerie et dispose d'un savoir-faire complet dans la branche depuis 1921, avec la fonda­ tion à l'époque de l'organisme fiduciaire de l'association des res­tau­ra­ teurs suisses de Zurich. Au­­jourd'hui, plus de 130 collaborateurs tra­­vail­ lent sur 14 sites de cette so­­ciété, dans toutes les régions de Suisse. Gastroconsult propose, en sa qualité de société fiduciaire et de conseil, un "service 5 étoiles" à la carte.

d.g.à.d Mario Salis, conseiller clientèle de Gastroconsult, Joël Ben Hamida, ABACUS et Marco Biasi, propriétaire du restaurant

Gastroconsult SA Fiduciaire pour l'hôtellerie & la restauration Blumenfeldstrasse 20 CH-8046 Zurich Téléphone +41 844 88 44 24 direktion@gastroconsult.ch www.gastroconsult.ch

L'hôtel Seehof mise sur des logiciels issus du Cloud "S'arrêter c'est régresser" est le credo de Marco Biasi, propriétaire de l'hôtel traditionnel Seehof à Walenstadt. Ceci n'est pas uniquement valable pour l'hôtel, qu'il a repris de sa mère Josy Biasi-Wachter en 2004 et entièrement rénové depuis pour plusieurs millions. Il a aussi effectué des investissements en matière d'informatique et donc de gestion. Il est ainsi l'un des premiers à miser sur la nouvelle offre de logiciel basée sur le Web de Gastroconsult et à tenir sa comptabilité en ligne via Internet. Son épouse Ines, qui depuis son mariage avec Marco Biasi travaille activement au Seehof, profite aussi d'une collaboration encore plus étroite et directe avec l'organisme fiduciaire de Gastroconsult grâce au logiciel issu du Cloud. www.seehof-walenstadt.ch

­­­ ABACUS PAGES 3 / 2012

29


30

Par la pratique pour la pratique – Solutions professionnelles

Berney Associés: Une implémentation réussie des ­logiciels ABACUS avec le soutien d’OFISA Informatique L'optimisation des processus de

traitement des services à la clientèle est un élément clef pour un groupe composé de huit sociétés distinctes. Afin d’y ré­­pondre, Berney Associés, fidu­­ciaire de renom s’est tourné vers AbaProject.

Au sein de Berney Associés, plusieurs softwares différents ser­ vaient à la saisie quotidienne du travail effectué chaque jour sur les sites de Genève, Lausanne ou Vou­ vry par les 120 collaborateurs et collaboratrices. Ces mêmes logi­ ciels, technologiquement obsolètes et offrant peu de fonctionnalités, devaient faire place à une solution intégrée et évolutive, alignée aux standards actuels et capables d’ap­ porter des livrables de qualité, au­­ tant en terme d’analyse ou de fac­ turation que de reporting. Laurent Berney, CFO, associé et fils du fondateur Charles Berney, et Roland Rueff, également associé ont ainsi initié un tournant majeur

pour leur société en lançant, en partenariat avec OFISA Informa­ tique, un projet de modernisation et d’uniformisation des logiciels de saisie des prestations et de factura­ tion. Après une phase d’écoute, d’ana­ lyse précise des besoins et de con­­ seil effectuée par les consultants d’OFISA Informatique, la décision a été prise de se tourner vers ­ABACUS et ce principalement pour ses faci­ lités fonctionnelles de re­­porting et de pilotage. AbaProject, permet de créer une base de données composée de mul­ tiples types de prestations de ser­ vice afin de pouvoir ensuite les intégrer dans le cadre d’un projet ou d’un client. Standardiser ainsi

les prestations de service permet de répondre aux besoins essentiels d’efficacité et de consistance entre les sociétés du groupe identifiés par M. Laurent Berney. AbaProject, l’effet de levier pour vos activités de services Pour Laurent Berney, la nou­ velle solution mise en place devait limiter le risque d’erreurs à la saisie, uniformiser les factures aux débi­ teurs en présentant une image ins­ titutionnelle et garantir en temps réel le suivi opérationnel et finan­ cier de la clientèle du groupe. Les factures que les sociétés du groupe émettaient jusqu’alors ne reflétaient que partiellement l’image que Berney Associés souhaitait afficher. En effet, cinq présenta­


Par la pratique pour la pratique – Solutions professionnelles

tions différentes de factures, res­ tant en conformité avec l’identité de chacune des entités constituant le groupe, se sont développées avec le temps dans le but de répondre aux besoins et habitudes des clients. Pour résoudre ce problème, les genres de prestations facturables composant le portefeuille des acti­ vités ont été poussés à un niveau de détail important au sein d’Aba­ Project. Ceci afin de limiter au ma­­ ximum les commentaires à ajou­­ter aux tâches effectuées, de réduire le taux d’erreur et d’assurer ainsi un gain de temps pour les col­­la­bo­­ra­ teurs au moment d’établir la factu­ ration périodique. Un outil clef pour gérer les ­écritures inter-divisions Dans le groupe composé de plusieurs succursales, il est courant qu’un collaborateur travaille pour un mandat d’une société sœur. A chaque événement, des jeux d’écri­ tures chargent automatiquement une prestation à un taux réduit, de la société à laquelle l’employé ap­­

Processus d’écritures inter-divisions chez Berney Associés

par­tient à celle à laquelle le client est lié. Cette réallocation interne au groupe garantit une transparence sur l’attribution des ressources et des revenus. Afin de ne pas perturber le collabo­ rateur lors de la saisie de presta­ tions de ce type, le jeu d’écritures de refacturation interne déclenché automatiquement n’est pas rendu visible. Régulièrement, une situa­ tion des comptes courants interdivisions est générée afin de régu­ lariser les positions de chacune.

Applications ABACUS installées chez Berney Associés AbaProject Comptabilité des débiteurs Gestion des adresses Gestion des commandes AbaView MIS

120 utilisateurs 6 utilisateurs 6 utilisateurs 4 utilisateurs 4 utilisateurs 4 utilisateurs

AbaNotify, l’outil de "pilotage" de l’information Poussez l’information à qui vous voulez, quand vous le voulez dans la gestion de votre projet, tel est l’objectif principal d’AbaNotify. Grâce à ce module, le management, focalisé sur la conduite du groupe, reçoit par e-mail des indicateurs sur l’état de consommation des budgets alloués aux projets. Ces avis se déclenchent automatique­ ment et à des échéances régulières dès que l'on franchit les valeurs d’alerte. Le responsable du projet reçoit également l’information re­­ lative à son portefeuille de clients. Il n’est donc plus nécessaire d’in­ terroger ABACUS ou de mettre en place des outils de reporting, l’in­ formation vient à vous. Elle est simplement poussée vers les desti­ nataires.

ABACUS PAGES 3 / 2012

31


32

Par la pratique pour la pratique – Solutions professionnelles

Berney Associés • Expertise comptable, fiscale, de gestion administrative, de conseils aux entreprises • Secteurs de la finance, de l’industrie, du commerce et des services. • Fondée il y a plus de 20 ans • 8 sociétés – 120 collaborateurs et collaboratrices • 5 sites, Genève, Lausanne, Vouvry, Fribourg et Lugano • Membre du réseau international Crowe Horwath • Dirigée par un collège d’associés: Charles Berney (président et fonda­teur), Lucien Zanella (CEO), Frédéric Berney (COO), Laurent Berney (CFO), Philippe Joerg (responsable du conseil d’entreprise), Cosimo Picci (responsable de l’antenne lausannoise et de la relation avec le réseau international), Roland Rueff (co-responsable du conseil d’entreprise), Gilles Chanez (responsable de l’audit), François Chevalley (responsable du service juridique). Laurent Berney CFO de Berney Associés

Une association d’experts: L’assurance du succès La mise en place des nou­ veaux logiciels fut qualifiée de véri­ table réussite par les partenaires impliqués dans le projet. La transi­ tion s’est faite avec succès et les effets bénéfiques des nouveaux systèmes ont très rapidement été mesurés et valorisés. La force d’un partenariat avec OFISA Informatique lors d’un dé­­ ment ABACUS se situe non ploie­ seulement dans sa maîtrise des lo­­ giciels et de l’ensemble des services ­ liés soit conseil, installation, hé­ bergement, gestion de parc in­­for­­ matique, formation et maintenance mais également dans sa con­­nais­ sance approfondie des mé­­tiers de ses clients (principalement fiduci­ aires, régies immobilières et com­ munes). Deux acteurs parlant le lant en­ ­ même langage et travail­

OFISA Informatique • Prestataire de services autour du logiciel et des services informatiques ABACUS • Une des plus importantes sociétés de la branche en Suisse romande. • Partenaire ABACUS • Service global: conseil, installation, hébergement, gestion de parc informatique, formation et maintenance. • Spécialisée dans les secteurs des administrations communales et cantonales, des gérances et régies immobilières, des sociétés fiduciaires et de services • Fondée en 1972 • 45 collaborateurs • Plus de 600 clients

semble pour optimiser les "process" dans une société ne peut qu’abou­ tir à une solution gagnante. OFISA Informatique est un parte­ naire ABACUS de choix sur le mar­ ché romand qui, grâce à son service

global, permet à des groupes tels que Berney Associés de se libérer de tous soucis liés à ses systèmes informatiques de gestion d’entre­ prise.


Par la pratique pour la pratique – Solutions professionnelles

Interview avec Roland Rueff, chef du projet d’implémentation d’ABACUS et membre de la direction de Berney Associés Qu’est-ce qui vous a fait choisir AbaProject plutôt qu’une autre solution? R. Rueff: AbaProject est un module qui répond parfaitement à nos attentes en termes fonctionnel, de reporting et de pilotage. Technolo­ giquement, AbaProject est une so­­ lution supportant l’ensemble des produits bureautiques usuels et s’intégrant dans notre environne­ ment informatique. Par ailleurs, ce module nous permet d’évoluer audelà de la gestion opérationnelle vers d’autres fonctionnalités de la suite ABACUS. Nous sommes, en effet, intéressés à des fonctionna­ lités de type CRM (Customer Rela­ tionship Management) et de comp­ tabilités pour tiers. Comment les collaborateurs ont-ils accueilli ce changement? R. Rueff: Comme pour tout projet, la difficulté principale réside dans l’accompagnement au changement. Il s’agit de faire accepter les besoins du changement, démontrer les atouts de la nouvelle solution, re­­ voir et optimiser les processus en fonction de la nouvelle solution et donner rapidement l’occasion aux collaborateurs de vivre et d’appré­ cier la nouvelle solution. Aussi, nous avons rencontré quelques résistances lors de la prise en main de l’outil, mais très rapidement chacun a pu mesurer les avantages de la solution et l’a adoptée.

La fiduciaire Berney a connu un fort développement depuis sa fondation. Comment envisagez-vous l’avenir? R. Rueff: Le groupe souhaite pour­ suivre son développement avec une forte croissance organique. Ce développement nécessite dès lors que les outils garantissent la prise en charge de l’accroissement des activités, l’adaptation de la struc­ ture et du pilotage opérationnel. À ce titre, la granularité d’informa­ tion doit être adéquate pour chaque niveau de la structure et le suivi de la clientèle renforcée. Qu’est-ce qui garantit aujourd’hui le succès de votre entreprise? R. Rueff: C’est la satisfaction de notre clientèle soit notre capacité à répondre voire à dépasser les attentes de nos clients qui assure notre succès. Cette capacité se décline en termes de compétences, de qualité des prestations, de réac­ tivité et de proactivité. Nous cher­ chons, en ce sens, à développer un réel partenariat avec nos clients. Un pilotage fin de nos activités, de la planification des mandats et des ressources, du suivi budgétaire est ainsi indispensable.

La place financière suisse connaît des heures difficiles en raison notamment des pressions fiscales européennes et américaines. Quelles répercussions craignezvous pour votre secteur si des accords ne sont pas rapidement trouvés? R. Rueff: Ces pressions aboutiront tôt ou tard. La place financière doit se préparer aux futurs change­ ments. Nous souhaitons dans ce contexte accompagner nos clients dans cette évolution de l’envi­ ronnement et servir leurs intérêts dans un esprit de partenariat.

Pour de plus amples informations sur ce projet, contactez:

André Raemy Consultant ABACUS andre.raemy@o-i.ch

OFISA Informatique SA Chemin de la Rueyre 120 CH-1020 Renens Téléphone +41 21 321 51 11

ABACUS PAGES 3 / 2012

33


34

Annonces emplois

Multitalent? Qu’est-ce qui donne de la valeur à notre travail chez PwC? Ce sont nos clients. Nous les aidons à atteindre des objectifs importants pour eux comme pour leurs entreprises. Nos collègues, source d’inspiration en Suisse comme dans les projets internationaux. Et vous qui pourrez réaliser ce qui vous tient à cœur grâce aux nombreuses opportunités offertes et à un encadrement ciblé dans le domaine de l’audit, du conseil juridique, fiscal et économique. Par exemple à Genève en tant que

Professionnel(le) expérimenté(e) ABACUS Vos responsabilités: • Rejoindre l’équipe ABACUS existante et service fiduciaire à Genève (15 personnes) et travailler en coopération avec les bureaux de Zürich/ Lucerne, contribuer au développement du business, et à l’acquisition de nouveaux clients de différentes industries (PME, groupes internationaux, institutions sociales…) • Gérer les implémentations ERP et l’intégration de projets, configuration d’applications ABACUS, support et maintenance d’applications • Comprendre les besoins de nos clients et trouver les solutions appropriées d’un point de vue technique et économique • Support aux clients existants dans l’utilisation d’applications, approfondir ses connaissances dans d’autres logiciels (Qlikview, Corporate Planner) Votre profil: • Bonne connaissance d’ABACUS comme consultant ou utilisateur expérimenté • Expérience dans les projets ERP ainsi que dans la configuration d’applications ABACUS • Orienté(e) client, personnalité dynamique, avec un bon esprit d’équipe • Français courant, l’anglais ou l’allemand un atout Dans le contexte de l’extension de notre équipe ABACUS en Romandie, vous souhaitez rejoindre nos collaborateurs et donner le meilleur de vous-même. Vous avez d’excellentes facultés interpersonnelles et êtes flexible. Vous voulez suivre une formation (externe et/ou interne) et bénéficier de notre réseau pour évoluer dans votre carrière. Intéressé(e)? Nous nous réjouissons de recevoir votre candidature sur www.pwc.ch/careers. PwC, Réjane Klaucke, Téléphone 058 792 97 59

HC_Multitalent_F_160_250.indd 1

8/13/2012 2:13:12 PM


35

Formation

Programme des cours ABACUS jusqu'en décembre 2012 Cours en allemand Anwenderkurse Wittenbach- Biel Preis pro St. Gallen Person* Finanzbuchhaltung Di 27. Nov. Di 16. Okt. CHF 560.– Mi 19. Dez. Di 11. Dez. FibuLight Do 13. Dez. CHF 480.– Gestaltbare Bilanzen Di 18. Dez. Do 04. Okt. CHF 560.– Anlagenbuchhaltung Di 04. Dez. CHF 560.– AbaProject Leistungs-/ Di 23. Okt. CHF 560.– Projektabrechnung Service-/Vertragsmanagement Mi 28. Nov. CHF 560.– Lohnbuchhaltung Mi/Do 03./04. Okt. Di/Mi 04./05. Dez. CHF 1120.– Mi/Do 17./18. Okt. Do/Fr 15./16. Nov Di/Mi 11./12. Dez. LohnLight Mi 14. Nov. CHF 560.– Human Resources Do 11. Okt. Debitorenbuchhaltung Do 18. Okt. Do 22. Nov. CHF 560.– Do 15. Nov. Do 06. Dez. Kreditorenbuchhaltung Do 11. Okt. CHF 560.– Fr 16. Nov. Electronic Banking Do 13. Dez. CHF 480.– Adressmanagement Mi 12. Dez. CHF 560.– ABACUS Tool-Kit Di 27. Nov. CHF 560.– Dossierverwaltung/ Di 02. Okt. CHF 560.– Archivierung/AbaScan Reportdesigner (FIRE) Di 09. Okt. CHF 560.– AbaVision Di 20. Nov. CHF 560.– Workshops Firmenseminar

gemäss Ankündigung auf Anfrage

Cours en français Cours de base en français Bienne Comptabilité financière sur demande Comptabilité des débiteurs sur demande Comptabilité des créanciers sur demande Comptabilité des salaires (2 jours) Ma/Me 13/14 nov.

Prix par personne* CHF 560.– CHF 560.– CHF 560.– CHF 1120.–

Gestion des commandes en français Bienne Gestion des commandes données de base sur demande Gestion des commandes vente sur demande

Prix par personne* CHF 560.– CHF 560.–

Cours d’options en français Bienne Comptabilité des débiteurs – customizing sur demande Comptabilité des créanciers – customizing sur demande Composants de salaires (2 jours) Ma/Me 27/28 nov. ABACUS Tool-Kit sur demande

Prix par personne* CHF 560.– CHF 560.– CHF 1120.– CHF 560.– *hors TVA

Cours jusqu’en juin 2012

Auftragsbearbeitung/PPS Abea Stammdaten Abea Verkauf Abea Verkauf Master Abea Lager Abea Einkauf Abea Einkauf Master Abea Customizer PPS I (Grundversion) PPS II (Option Ressourcen)

Wittenbach- Biel St. Gallen Mi 24. Okt. Di 18. Dez. Do 25. Okt. Mi 19. Dez. Fr 14. Dez. Do 29. Nov. Fr 30. Nov. Fr 07. Dez. Mo/Di 29./30. Okt. Di 04. Dez. Mi 05. Dez.

Spezialkurse Wittenbach- Biel St. Gallen Anlagenbuchh. Customizing Do 15. Nov. Fibu Optionen I Di 09. Okt. Fibu Optionen II Di 13. Nov. Bilanzsteuerung Mi 17. Okt. Bilanzsteuerung Master Do 22. Nov. AbaProject Customizing Mi/Do 05./06. Dez. AbaProject Optionen Daten auf Anfrage Kostenrechnung Do/Fr 22./23. Nov. Kostenrechnung Master Daten auf Anfrage Lohnbuchhaltung Master Mo 10. Dez. Lohnarten Mo/Di 29./30. Okt. Di/Mi 18./19. Dez. Debi Master Fr 19. Okt. Kredi Master Fr 26. Okt. Adressmanagement Master Do 13. Dez. Adressmanagement Optionen Mi 03. Okt. AbaReport Do/Fr 29./30. Nov. Di/Mi 23./24. Okt. AbaReport Master und Update Fr 05. Okt. Technischer Workshop Mi 10. Okt. Mo 26. Nov. Workshop Info-Management Di 11. Dez. Workshop Service-/ Di/Mi 20./21. Nov. Vertragsmanagement Workshop E-Business Mi 12. Dez. Workflow Master Mi 21. Nov.

Preis pro Person* CHF 560.– CHF 560.– CHF 560.– CHF 560.– CHF 560.– CHF 560.– CHF 1120.– CHF 560.– CHF 560.–

Preis pro Person* CHF 560.– CHF 560.– CHF 560.– CHF 560.– CHF 560.– CHF 1120.– CHF 560.– CHF 1120.– CHF 560.– CHF 560.– CHF 1120.– CHF 560.– CHF 560.– CHF 560.– CHF 560.– CHF 1120.– CHF 560.– CHF 560.– CHF 560.– CHF 1120.– CHF 560.– CHF 560.– *exkl. MWST

Auskünfte über freie Kurs­da­ten und das ausführliche Schu­lungs­pro­gramm erhalten Sie bei: ABACUS Research AG, Kurssekretariat Abacus-Platz 1, CH-9300 Wittenbach-St.Gallen kurse@abacus.ch Tel. +41 71 292 25 25, Fax +41 71 292 25 00 h

w.abacus.c meldungen: ww Inscriptions / An

Pour les dates et toutes informations relatives aux cours en français, nous vous remercions de vous adresser à ABACUS Research SA, place de la Gare 2C, CP 104, CH-2501 Bienne contact@abacus.ch Téléphone +41 32 325 62 62

ABACUS PAGES 3 / 2012


version internet

nd E.21 Halle 2, Sta

ABACUS vous invite au Salon RH 2012 Mercredi 3 et jeudi 4 octobre 2012 Palexpo – Genève, Halle 2, Stand ABACUS E.21 Heures d'ouverture: 09.00 - 17.30 Pour recevoir des entrées gratuites, veuillez adresser votre demande à contact@abacus.ch

ABACUS Research SA contact@abacus.ch www.abacus.ch

Nos partenaires intégrateurs seront heureux de vous accueillir sur leur stand. N‘hésitez pas à leur rendre visite!

Stand E.21

Stand D.11-D

Stand K.04-B

Stand D.11-B

Magazine clientèle PAGES - Édition 3/2012  

Magazine clientèle PAGES - Édition 3/2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you