Page 1

Année 12 - n° 271

27 novembre 2019

www.ledireetlecrire.com

1 femme tuée tous les 3 jours

par son compagnon ou ex -compagnon

La tête de la manifestation du 23 novembre 2019 à Paris

Une première sélection de livres sur les violences contre les femmes  Voir

la page ICI


Page 2

Le dire et l’écrire

Des livres

Autobiographie professionnelle d’un travailleur social – sur le terrain

Journal Les années hongroises (1943-1948) Sándor Márai Inédit en France, le Journal du grand écrivain hongrois Sándor Márai éclaire l'homme et l'œuvre d'une lumière nouvelle. Romancier, chroniqueur, Sándor Márai fut également le témoin et l'acteur d'une époque dont il a consigné les événements dès 1943 dans un Journal qui l'a accompagné jusqu'à la fin de ses jours, devenant un de ses chefs-d’œuvre. Ce premier volume couvre la période historique la plus riche - la guerre, l'arrivée des Soviétiques, le départ en exil - et dévoile des passages plus personnels de l'œuvre où se déploient la causticité et la clairvoyance de l'homme de lettres….

Roger Gayton Issu d’une famille prolétaire catholique, l’auteur Roger Gayton commence à construire son parcours à travers la JOC dont il fait sienne la devise : « Apprendre à apprendre et apprendre avec les tiers » lors de ses premières activités bénévoles. Après avoir été apprenti tapissier, il obtient un diplôme d’animateur, il commence à exercer son métier dans un foyer de jeunes travailleurs, puis assure la responsabilité d’encadrement de jeunes délinquants dans une cité ouvrière, avant d’assurer la direction d’un centre social œuvrant sur un quartier stigmatisé, à forte population immigrée. Son sentier le conduit ensuite à la rencontre du monde de la psychiatrie : acteur dans des programmes européens, il multiplie alors la création de dispositifs d’insertion sociale et professionnelle. Du travail social à l’autisme, l’accompagnement reste le fondement de son implication dans le respect de son postulat initial : démystifier pour que tous puissent apprendre. L’éducation populaire est ainsi le fil rouge qui guide tout son itinéraire professionnel..

Le dire et l’écrire

Communiqué

Proposer des adresses pour la liste de diffusion


Page 3

Le dire et l’écrire

Les « Bouillons » d’ Angers

Rencontres avec deux « prix littéraires » Le 4 décembre

Le 19 décembre

Luc Lang

Cécile Coulon

Pour son livre « La tentation »

Pour son livre « Une bête au paradis »

(Prix Médicis)

(Prix du journal Le Monde)


Page 4

Le dire et l’écrire

En novembre

En décembre

En janvier

Les autres rencontres

Les autres rencontres

Théâtre, Cinéma

Théâtre, Cinéma

Théâtre, Cinéma

Expositions

Expositions

Expositions

Lise Poirier Courbet présente son dernier livre (vidéo)

En préparation

Des rencontres

Une vidéo raconte l’histoire passée et présente de ce lieu culturel parisien


Page 5

Le dire et l’écrire

Notes, articles, entretiens

A propos du livre

« Pas vu Maurice », un entretien de Michèle Cléach avec l’auteure Laurence Hugues Le livre a paru pendant l’été. Pas vraiment la bonne période pour espérer que les journalistes littéraires et autres medias s’y intéressent. Et pourtant … Depuis la rentrée, Pas vu Maurice, chroniques de l’infraordinaire, a été l’objet d’une chronique sur France Culture, d’un article dans La Montagne et de plusieurs recensions sur le Net. Le 3 décembre prochain, Laurence Hugues en fera une lecture à la Maison de la poésie. Pas vu Maurice, c’est un objet littéraire parfaitement identifié : un texte de Laurence Hugues

(et de Marie) et des photos de Claude Benoit à La Guillaume. Publié aux éditions Creaphis, il tient dans une seule main. Il raconte, à travers ses carnets, la vie de Marie dans sa maison du Forez, pas loin de Noirétable, il raconte la vie du village quand la narratrice était enfant et la vie d’aujourd’hui. Il donne à voir des pages des carnets de Marie, les paysages et quelques « motifs » de sa vie et à la voix de Marie se mêle la voix de l’auteure qui, depuis l’installation de sa mère dans le Forez dans le mouvement du retour à la terre des années 70, a été la voisine de Marie.

Laurence HUGUES Diplômée de la FEMIS, elle a travaillé dans le documentaire une dizaine d’années. Elle a réalisé des video-poèmes et des films de scène, avant de rejoindre Médecins sans frontières pour, entre autres missions, recueillir des témoignages dans les camps de réfugiés. De retour à Paris, elle rejoint le mouvement écologiste et continue à écrire.

La lecture de « Pas vu Maurice » nous a donné envie d’aller à la rencontre de Laurence Hugues.  L’intégralité de l’entretien

Une note de lecture de Michèle Cléach

Claude BENOIT à la GUILLAUME Photographie depuis l’âge de 14 ans, il a construit son 1er appareil photo, tiré d’un coffret « le petit photographe en herbe » reçu le noël 1975.

Profile for webmaster ledireetlecrire

Le Dire Et L Ecrire 271  

Le Dire Et L Ecrire 271

Le Dire Et L Ecrire 271  

Le Dire Et L Ecrire 271

Advertisement