Page 1

ateliers d’écriture - histoires de vie N U M E R O

2 1 0

1 4

J A N V I E R

2 0 1 8

www.ledireetlecrire.com

Programme du 1er trimestre des

« Bouillons » d’Angers L’agenda

Les festivals et salons du livre

♦18 Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Instagram

Pour se désabonner

Janvier - 19h30 – Lamia Ziadé, pour : « Ma très grande mélancolie arabe », Ed. P.O.L. Soirée orientale avec buffet. ♦ 15 Février :19h30 – Dans quelles vignes on vit ! Photos de Fred Merleau et des textes poétiques de Catherine Malard. Soirée poétique avec Les Délivreurs et des vignerons. (Buffet) ♦ 14 mars : Jacques Ferrandez pour son adaptation du Premier homme d’A. Camus (Ed. Gallimard - Jeunesse) et Entre mes deux rives (Ed. Mercure de France, collection Traits et portraits). Lieu Le Quai. (Pas de buffet) ♦ 22 Mars : Soirée en partenariat avec le CESAME pour sa quinzaine sur la Santé mentale (Santé mentale et parentalité), Table ronde en présence d’un Pédopsychiatre et d’une psychanalyste. Pour le lieu, partenariat avec La Médiathèque Toussaint, Angers. Auteur invité : Gwénaëlle Aubry pour Personne (Editions Mercure de France)


PAGE

2

L’agenda des événements En janvier et février ♦ 24 octobre 2017 - 4 février 2018 : Paysages français (exposition) >> en savoir +

♦ 29 novembre 2017 - 5 mars 2018 : Jean Echenoz (exposition) >> en savoir +

♦ 5 - 21 janvier 2018 : Exposition, musique, lectures, en solidarité avec Zehra Dogan >> en savoir +

♦ 13, 16 et 18 janvier 2018 : Rencontres avec Paul Auster et Siri Husvedt >> en savoir +

Ecrire des Vies minuscules

♦ 12 - 30 janvier 2018 : Exposition, musique, lectures, en solidarité avec Zehra Dogan >> en savoir +

♦ 16 janvier 2018 : Masterclasse à la BNF

>> en savoir +

♦ 18 Janvier - 19h30 : Lamia Zadié pour la grande Mélancolie arabe, Ed. P.O.L. Soirée orientale avec buffet. >> en savoir +

♦ 20 janvier 2018 : Nuit de la lecture >> en savoir + ♦ 24 - 28 janvier 2018 : Enjeux de la littérature contemporaine >> en savoir +

♦ 6 février 2018 : Master classe à la BNF

Du 6 au 9 février 2018 à Béhuard (près d’Angers)

>> en savoir +

♦ 15 Février : 19h30 – Dans quelles vignes on vit ! Photos Fred Merieau et textes poétiques Catherine Malard. Soirée poétique avec Les Délivreurs et des vignerons. (Buffet) >> en préparation

Réécrire jusqu’au point final

A écouter sur France Culture le 18 janvier à 17h00

À voir Expositions / Cinéma, DVD, Théâtre

Du 11 au 13 juin 2018 à Béhuard (près d’Angers)


PAGE

3

Articles à lire Alice Zeniter : l'identité pardelà les origines Une interview d'Alice Zeniter, auteure de "L'art de perdre" par Georgia Makhlouf. Interview parue dans "L'Orient littéraire" numéro 138 - décembre 2017

Lorsqu'une enseignante de collège allie Histoire, Histoires de vies, Ecriture

[L’article]

« Ce qu’a encore à nous dire la littérature ... » Un article d’Alain André, directeur pédagogique d’AlephEcriture, paru dans la revue électronique L'Inventoire" (décembre 2017-janvier 2018)

Passeport pour la vraie vie, la littérature, ou discipline académique et périmée ? Est-elle encore vivante ? À quoi sert-elle ? Quels textes pour accompagner notre vie, mieux qu’une formulette religieuse, un mantra ou une technique de développement personnel ? [L’article]

"Relier les histoires des gens à l’Histoire, la visiter par les récits de ceux qui la vivent, dans un quotidien qu’elle chavire, Catherine Rossignol, enseignante en histoiregéographie au collège Rabelais de Meudon, a proposé ce voyage à ses élèves de troisième. Elle nous le raconte à son tour. lls s’appellent Ivan, Monique, Armance, Markus, Antonio, Joana, Amel ou encore Osman. Ils ont entrepris le voyage pour un ailleurs espéré meilleur, pour échapper à la dictature, au terrorisme, à un régime honni, à la persécution ou à la misère. Ils sont partis dans les années 20 ou 30, ou plus tard encore, jusqu’à l’orée du nouveau siècle. Ils sont venus d’Iran, de Moldavie, d’Italie, de Pologne, d’Espagne, d’Algérie, de Madagascar, du Portugal, de BosnieHerzégovine, de Russie ou encore du Vietnam. Ce sont des parents, des proches dont les collégiens relaient les paroles sur un blog ouvert par l’enseignante...." [La suite]


PAGE

4

Livres 4321 de Paul Auster

En camping-car d’ ivan Jablonka Le camping-car nous a emmenés au Portugal, en Grèce, au Maroc, à Tolède, à Venise. Il était pratique, génialement conçu. Il m’a appris à être libre, tout en restant fidèle aux chemins de l’exil. Par la suite, j’ai toujours gardé une tendresse pour les voyages de mon enfance, pour cette vie bringuebalante et émerveillée, sans horaires ni impératifs. La vie en camping-car. I. J. Dans ce livre, Ivan Jablonka esquisse une socio-histoire de son enfance, transformant l'autobiographie en récit collectif, portrait d'une époque.

L’Île de Luna d’ Edgar Morin Le roman qu’on va lire a vécu près de soixante-dix ans d’une vie secrète. Il sait son âge mais il a, mystérieusement, toute la fraîcheur paradoxale des commencements lointains. Largement autobiographique, il s’est écrit dans le souvenir encore inaltéré d’un deuil poignant, vibre d’une force d’empathie saisissante, a cristallisé toute l’émotion d’une première rencontre avec la mort et l’insupportable nondit qui l’a entourée. ...

Toutes les notes de lectures

À en croire la légende familiale, le grand-père nommé Isaac Reznikoff quitta un jour à pied sa ville natale de Minsk avec cent roubles cousus dans la doublure de sa veste, passa Varsovie puis Berlin, atteignit Hambourg et s’embarqua sur l’Impératrice de Chine qui franchit l’Atlantique en essuyant plusieurs tempêtes, puis jeta l’ancre dans le port de New York au tout premier jour du XXe siècle. À Ellis Island, par une de ces bifurcations du destin chères à l’auteur, le nouvel arrivant fut rebaptisé Ferguson. Dès lors, en quatre variations biographiques qui se conjuguent, Paul Auster décline les parcours des quatre possibilités du petit-fils de l’immigrant. Quatre trajectoires pour un seul personnage, quatre répliques de Ferguson qui traversent d’un même mouvement l’histoire américaine des fifties et des sixties. Quatre contemporains de Paul Auster luimême, dont le “maître de Brooklyn” arpente les existences avec l’irrésistible plaisir de raconter qui fait de lui l’un des plus fameux romanciers de notre temps. Paul Auster à La Grande Librairie

Les auteur.e.s et tous leurs livres présentés sur le site


PAGE

5

Livres

Revues Entreprendre de réapprendre en situation d’illétrisme d'Anne Vinerier - Postface de Danielle Desmarais

Entreprendre de ré-apprendre à lire, écrire, compter à l'âge adulte est une opération risquée. Réfléchir à la question de l'illettrisme en ces termes est une invitation à appréhender autrement cette réalité. Comment font les personnes pour vivre sans la lecture, l'écriture et le calcul ? Voici des éléments d'analyse dans l'optique de mieux savoir rejoindre la majorité silencieuse des personnes qui n'osent pas s'aventurer dans une nouvelle démarche de formation.

Une longue interview de

Paul Auster

dans le numéro 4 de la revue « America »

Solidarité

Le livre « Dans quelles vignes on vit ! » est paru (photos de Fred Merieau et textes de Catherine Malard). Pour l’acheter au prix de 19 €uros, contacter l’ «Association Le Bouillon-Cube» - le bas Plessis, 49610 Soulaines sur Aubance 

Zehra Doğan

Exposition, débats, films, musique, visites guidées  en Bretagne  à Angers artiste, journaliste kurde, emprisonnée en Turquie

Ledireetlecrire 210  
Ledireetlecrire 210  

Le dire et lecrire 210

Advertisement