Issuu on Google+

Application sur le territoire de l’agglomération Rennaise

Calculette

Mobidom Calculez l’impact de votre choix d’habitation sur vos dépenses et sur l’environnement!

Léon ESPOUY, Institut d’Urbanisme de Lyon Jean Baptiste GERNET, Institut d’Etudes Politiques de Strasbourg


Résumé: La calculette Mobidom se propose de compléter la boîte à outils de l’action publique pour les métropoles d’aujourd’hui, qui poursuivent le développement de la ville dense et compacte dans une optique de développement durable. Toutes les métropoles confrontées au phénomène de l’étalement urbain ne trouvent pas une réponse unique et pleinement opérante dans les outils de planification existants (PLU, PLH, PDU, etc.). La calculette « Mobidom » apporte donc un levier complémentaire pour agir sur les stratégies résidentielles des ménages, afin de permettre l’intégration du coût monétaire et environnemental de la mobilité dans les choix résidentiels des ménages. En effet, les ménages choisissent d’habiter toujours plus loin de la ville-centre, et toujours plus loin des différents pôles de concentration des activités et services autour de la ville, du fait de la hausse des prix de l’immobilier. Le périurbain est le produit de contraintes financières que subissent les ménages. Mais si les ménages pensent optimiser leur budget en payant moins cher leur bien immobilier en zone périurbaine, les économies réalisées sur le logement sont parfois moins importantes que la charge financière supplémentaire induite par le coût de la mobilité, lui même croissant au fur et à mesure de l’étalement urbain et de l’évolution du prix des carburants. C’est ce coût de la mobilité que les ménages ne parviennent pas à anticiper et à prendre en compte de manière rationnelle, que la calculette Mobidom souhaite mettre en évidence. En apportant une aide à la décision des ménages, Mobidom pourrait favoriser la réimplantation des ménages en plus grande proximité des villes-centres. La calculette Mobidom a vocation à être un service piloté par la métropole, et mis à disposition des usagers sur internet. Accessible, lisible et pédagogique, la calculette « Mobidom » doit être un outil mobilisable par les ménages au moment où ils envisagent d’emménager dans l’agglomération ou de déménager d’un point à un autre. Il est proposé ci-dessous un diagnostic détaillé du périurbain en tant qu’espace de contraintes, subi par les ménages, et produit de stratégies résidentielles qui n’anticipent pas les coûts de la mobilité. A la suite de ce diagnostic, un « Storyboard » présente, détaille et explique les différentes étapes de la calculette Mobidom, en insistant sur l’effort pédagogique fait à chaque étape du logiciel pour faciliter la compréhension de l’outil par les usagers. 1 à la Une section « Questions-Réponses » anticipe les différentes réactions que peuvent avoir les acteurs publics mais également les usagers, présentation de l’outil Mobidom.


Quelle vision du périurbain aujourd’hui ?

Calculette Mobidom

Le périurbain : un espace plus subi que choisi Loin de l’image d’Épinal des familles qui fuient la ville pour s’installer à la campagne et profiter des grands espaces d’habitat, le périurbain se caractérise par sa diversité. Aux maisons et fermes des cœurs de village de la France rurale des années 1960 se sont ajoutés des carrés pavillonnaires, puis des lotissements collectifs. Ces villages sont devenus de petites villes, permettant aux grandes agglomérations de s’étendre, à la faveur de l’usage démocratisé de la voiture. La démocratisation de la voiture a permis de répondre à une contrainte : habiter de plus en plus loin de la ville-centre du fait de la hausse constante des prix de l’immobilier. Si le périurbain se caractérise par sa diversité, celle-ci est marquée géographiquement et socialement. Ce sont davantage les ménages aisés qui habitent en première couronne, et les plus modestes qui habitent au-delà, le prix du mètre carré à la location ou à la vente décroissant au fur et à mesure que l’on s’éloigne du centre de l’agglomération. Dans un contexte de progrès économique faible, et de hausse constante des prix de l’immobilier, le périurbain est de plus en plus subi ; ce ne sont pas tant des déterminants individuels, avec des ménages souhaitant à tout prix habiter une maison individuelle ou être à proximité de la « nature », que des déterminants sociaux, qui constituent la réalité périurbaine. Le souci de se constituer un espace privé pourrait tout aussi bien être satisfait dans des immeubles confortables et paisibles du centre-ville, mais les données de l’immobilier n’offrent d’autres choix que le périurbain afin de conserver un minimum de confort.

Les mobilités périurbaines La mobilité dans le périurbain se conjugue au pluriel, se caractérise par sa diversité. Il ne s’agit pas seulement des déplacements domicile-travail, qui ne représentent que 30 à 40% des kilomètres parcourus dans l’agglomération rennaisei. Il s’agit également des déplacements de loisirs, notamment avec le phénomène des «parents-taxi » qui amènent et cherchent les enfants sur leurs lieux de pratiques sportives, culturelles, etc. 2


On observe un phénomène de multi-polarisation des déplacements, qui complexifie l’approche de la mobilité : il ne s’agit pas seulement de déplacements du périurbain vers la ville-centre, mais de plus en plus de déplacements entre différents points du périurbain, et souvent à proximité du lieu d’habitation dans le cas des déplacements de loisirs. Un facteur d’homogénéité rassemble toutefois les mobilités périurbaines : il s’agit de l’usage de la voiture, qui représente encore les ¾ des déplacements.

Calculette Mobidom

Périurbain et vulnérabilité à l’augmentation des prix du carburant La part modale de la voiture est largement majoritaire dans les déplacements, dans un contexte où le coût du carburant est important et est amené à connaître une augmentation continue. Dans leur étude sur la vulnérabilité des ménages face à l’augmentation des prix du carburantii, Damien Verry et Florian VANCO ont montré que les ménages les plus vulnérables sont ceux qui habitent dans le périurbain, du fait de leur plus grande dépendance à la voiture. L’avantage comparatif d’un foncier moins cher en périurbain a donc tendance à disparaître au fur et à mesure que les prix des énergies augmentent. Les coûts de la mobilité tendent à rattraper les coûts du logement. Pourtant, seuls les coûts du logement sont spontanément pris en compte dans la décision d’emménager.

3


Calculette Mobidom

Quelles réponses apporter au problème de l’étalement périurbain ? Les critiques de l’usage de la voiture et les mythes d’un entre-soi périurbain se conjuguent souvent en France, faisant de ces territoires et de leurs habitants les proies d’un discours moralisateur et culpabilisant. Cette tendance est amplifiée par la diffusion d’un idéal urbain de la densité et de la compacité, nécessaire et largement partagé aujourd’hui dans un souci de développement durable. Pourtant, dans les faits, l’étalement urbain se poursuit. L’idéal urbain de la compacité s’oppose donc à la réalité des ménages qui s’installent toujours plus loin du cœur de l’agglomération, et sont soumis à des mobilités importantes. Si les trajectoires des ménages relégués dans le périurbain toujours plus lointain ont donc vocation à être corrigées ou empêchées, les réponses doivent éviter d’être culpabilisantes dans le but de ne pas négliger les déterminants sociaux de la production du périurbain. Les ménages vivant quotidiennement dans ces territoires sont vulnérables, aussi bien face au coût du logement que face au coût de la mobilité.

Un constat éprouvé : la nécessité d’intégrer le budget mobilité dans le choix des ménages La nécessité d’intégrer le budget mobilité aux choix des ménages est un constat éprouvé depuis plus d’une dizaine d’années. On peut notamment citer les travaux de Jean-Pierre Orfeuiliii et de l’AUDIARiv qui en appellent à des solutions innovantes en matières d’approches croisées « mobilité – logement ».

La « désectorisation des approches logement et transport » (Jean Pierre Orfeuil) Etablissant que les dépenses de logement et de mobilité additionnées représentent le tiers des revenus des ménages dans les zones centrales, pour la moitié des revenus des ménages dans les zones périphériques, Jean-Pierre Orfeuil a mis en évidence le manque de prise en compte des coûts de mobilité dans les orientations des acteurs publics et dans les choix des ménages.

4


Calculette Mobidom

S’inscrivant dans l’approche du développement durable telle que définie par la Commission Brundtland (concilier développement économique, équité et qualité environnementale à la fois sur le court terme et le long terme), Jean-Pierre Orfeuil propose une première réponse aux problèmes contemporains de l’environnement : la « désectorisation des approches logement et transport ». Il incite par exemple à « moduler les seuils acceptables du taux d’effort pour le logement en fonction des dépenses de déplacement anticipées ». Il s’agit donc d’« internaliser » les coûts de la mobilité dans les arbitrages des ménages et des acteurs publics. Tout l’enjeu réside ainsi dans la mise au jour de ces coûts cachés de l’accession à la propriété en territoire périurbain.

Un taux d’effort cumulé logement + voiture allant jusqu’à 45% dans l’agglomération rennaise (AUDIAR) Une étude réalisée par l’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération Rennaise confirme le diagnostic de Jean-Pierre Orfeuil, en s’appuyant sur des données récentes du territoire rennais. Elle montre que le budget mobilité des ménages varie de 52€ à 300€ selon la localisation, le taux d’effort cumulé logement + voiture pouvant atteindre jusqu’à 45% du budget des ménages sur certaines portions du territoire entourant Rennes. Ce constat établi, l’AUDIAR propose une internalisation du budget mobilité dans le choix d’installation des ménages. Cette prise en compte des coûts de la mobilité pourrait permettre aux ménages de réévaluer « des localisations plus centrales, initialement exclues car trop coûteuses, et qui en réalité seraient financièrement plus attractives ».

Compléter la boîte à outils de l’action publique Les outils à disposition des acteurs publics pour construire la ville dense et compacte ne manquent pas. La calculette Mobidom se propose d’être un moyen incitatif supplémentaire – quoique plus léger dans sa mise en œuvre – à disposition des acteurs publics soucieux de contribuer activement aux évolutions de la ville durable.

5


Construire, aménager et planifier…

Calculette Mobidom

Pour construire la ville durable, de nombreuses agglomérations ont fourni des efforts considérables de construction d’infrastructures de transports en commun, notamment en site propre (tramway, bus à haut niveau de service, etc.). L’aménagement prend également en compte cet impératif de la ville durable, en refaisant la ville sur la ville, tout en recherchant une plus grande cohérence entre urbanisme et transport, en favorisant la mixité sociale et fonctionnelle. Des outils de planification divers mettent en cohérence la construction d’une ville durable. Dans le cas de Rennes, le Plan de Déplacements Urbainsv prend en compte dans son « Enjeu 1 : Accompagner un développement équitable et solidaire », l’objectif de « Maîtriser les coûts publics et privés liés au déplacement », en poursuivant notamment la « symbiose entre les réseaux de transports et l’urbanisation du territoire ». Le Programme Local de l’Habitatvi de Rennes Métropole dresse quant à lui le constat de la nécessaire prise en compte de la dimension déplacements dans la maîtrise de l’étalement urbain. Il mentionne dans cette perspective deux leviers d’action : l’offre de transports en commun d’une part, et l’aménagement du territoire avec la concentration de l’habitat et des pôles d’activité d’autre part. On le voit, les approches logement et transport, ou urbanisme et transport, sont vouées à se croiser. Les documents de planification recherchent la transversalité des approches, car on sait bien par exemple que construire un écoquartier mal desservi sera au final néfaste, pour ses habitants comme pour l’environnement.

… des leviers d’actions structurels qui pourraient s’accompagner d’approches plus légères et incitatives La calculette Mobidom cherche à apporter sa pierre à l’édifice de la désectorisation du logement et de la mobilité dans l’action publique. Nous proposons de compléter la « boîte à outils » de l’action publique dans les agglomérations grâce à de nouvelles approches agissant sur l’optimisation de l’information à direction des individus, des ménages. Il faut offrir à ces derniers, de manière accessible et pédagogique, les moyens d’arbitrer individuellement dans le sens de ce qui est souhaitable collectivement pour le développement durable. Aujourd’hui, les calculateurs d’itinéraires sur le web et les portables, les centrales de mobilité, l’information multimodale, jouent un rôle au moins aussi central dans la réussite de la mobilité que les infrastructures de transport. Nous faisons le pari qu’une calculette coût du logement/coût de la mobilité à

6


destination des accédants à la propriété aura des effets comparables sur l’étalement urbain à une planification des sols vertueusevii.

Calculette Mobidom

Objectifs de la calculette Mobidom Le concours « Ça bouge dans le périurbain ! » a identifié cinq domaines d’action : la communication, la pédagogie, le marketing, l’information sur les mobilités, l’aménagement urbain et le design. Nous privilégions donc le développement d’un outil facile à mettre en place et à faible coût, mais dont les conséquences sur les choix d’implantation des ménages ne sont pas neutres. L’outil Mobidom a pour objectif d’informer les ménages sur un coût, la mobilité, qu’ils prennent difficilement en compte dans leurs stratégies résidentielles, et qui fausse l’équilibre financier de leurs choix. Mobidom est destiné aux individus/familles qui emménagent dans l’agglomération ou déménagent d’un point à un autre, afin qu’ils puissent comparer différents projets résidentiels envisagés, et choisir non pas celui qui est le plus avantageux en termes de coût du logement mais celui qui est globalement le plus avantageux, coût des déplacements compris. Il s’agit également de faire preuve de pédagogie : le périurbain étant majoritairement subi, et son étalement étant condamné par les impératifs de développement durable, Mobidom fait le pari de la pédagogie plutôt que de la culpabilisation. Ne pas condamner les stratégies résidentielles et individuelles dans la production d’un étalement périurbain, mais donner à comprendre le caractère nuisible de cet étalement tant d’un point de vue écologique et collectif, que d’un point de vue social et individuel. Mobidom poursuit, dans son montage et son utilisation, une visée didactique : l’utilisateur renseigne des données s’il en a la connaissance, ou utilise des données statistiques, et aboutit à un résultat dont il peut identifier les causes (données du logement, données de la mobilité, etc.)

7


Calculette Mobidom

Pour les ménages : un outil accessible d’aide à la décision Un outil d’aide à la décision se doit d’être facile d’utilisation et accessible à tous. Le Mobidom ne contraint pas les ménages, il les oriente : la démarche d’utilisation doit donc être la plus naturelle et facile possible. L’utilisation du Mobidom est conçue comme un parcours par étapes qui révèle les différents ressorts ayant un impact sur le budget du ménage. La structure des coûts de logement et de mobilité du ménage est décomposée, et renseignée par l’utilisateur, ou à défaut par des données statistiques en fonction de la zone résidentielle, du lieu de travail, etc. Cette démarche didactique permet à l’utilisateur de comprendre de quoi sont composés ses coûts logement et – surtout – mobilité. Cet effort pour assurer la lisibilité et la compréhension de l’outil doit permettre de le rendre plus accessible à tous, en évitant les phénomènes d’incompréhension sur l’usage de telle ou telle donnée ou sur le résultat final qui pourrait paraître infondé ou exagéré si démuni d’explication.

La calculette Mobidom à Rennes Métropole ? Nous proposons d’appliquer l’utilisation de la calculette Mobidom à Rennes et son pourtour, car le développement d’un tel outil bénéficiera d’un « climat » favorable sur ce territoire. En effet, Rennes métropole est pionnière en France pour l’ouverture à tous des données publiques numériques, et dispose déjà d’un outil complet et innovant, la « Carte OuVerte »viii, sorte de « googlemap » libre et personnalisable par tous. La calculette Mobidom utilisant les données et critères présentés dans le « Storyboard » dans sa première version, sera évolutive et pourra être augmentée des données numériques déjà rendues publiques par Rennes Métropole (aires de station d’autopartage, disponibilité des parc-relais du réseau Star, localisation des stations de Vélostar, etc.).

8


Réalisation de la calculette Mobidom

Calculette Mobidom

Cet outil interactif, accessible gratuitement sur internet, doit permettre aux ménages d’évaluer précisément et rapidement les coûts de leur choix d’emménagement. En 5 étapes, l’utilisateur doit parvenir à comparer les coûts de la mobilité et du logement, grâce à la simulation de trois scénarios d’emménagement. Nous détaillerons ici les démarches et les données nécessaires au montage de la calculette Mobidom, afin d’en faire un outil crédible et facilement réalisable. Pour que la calculette puisse avoir une réelle portée, les données qui la composent devront être précises et régulièrement actualisées. Cela implique donc la mise en place de nombreux partenariats, avec les acteurs des secteurs de l’immobilier, du logement, du transport et de l’environnement. Après un certain nombre de recherches, il a été relativement aisé de mettre à jour les données nécessaires à une première simulation sur la calculette, que vous trouverez en annexe. Mentionnons tout de suite que de nombreuses calculettes sont déjà proposées sur internet, et notamment : -

La calculette Eco-Déplacements de l’ADEME. Elle permet d’évaluer les coûts en euros, en kilos équivalent CO² et en litres équivalent pétrole de nos déplacements. L’ensemble des données, ratios, et calculs ont été fournis par les experts de l’ADEME, avec l’appui du Ministère de l’écologie, du développement durable, du transport et du logement, de l’Institut National de la Recherche sur les Transports et leur Sécurité (INRETS), de la Fédération Française de l’Automobile Club (FFAC), du magazine « l’Officiel du Cycle, de la Moto et du Quad », des TER Rhône-Alpes. Pour la voiture ou les deux-roues, la calculette ne prend pas en compte l’amortissement de l’achat du véhicule mais seulement les dépenses de carburant, d’entretien, et d’assurances. http://www.ademe.fr/ecodeplacements/calculette/

-

L’éco-calculette Roulonspourlavenir. Cette calculette est similaire à celle de l’ADEME, excepté que les modes de calculs ne sont pas expliqués. En revanche, les ratios « €/km en moyenne » sont indiqués. http://www.roulonspourlavenir.com/outils_eco_calculette.php

9


Calculette Mobidom

-

Des calculettes pour les mensualités http://financer.seloger.com/159517/219429/cnt.htm

des

prêts

immobiliers.

Exemple :

-

Le calculateur d’itinéraire Viamichelin permet d’évaluer les kilométrages et le prix des trajets. Les données permettant de réaliser le calcul ne sont pas explicitées. http://www.viamichelin.fr/

-

La calculette diagnostic de financement de l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL) permet de réaliser un budget précis de son projet logement. Est notamment prise en compte l’efficacité énergétique du logement, pour un achat dans le neuf, dans l’ancien, ou pour la construction d’une maison. Le montant de chaque prêt est également calculé (PTZ+ et prêt bancaire), et le poste financement du logement mensuel est évalué. http://www.anil.org/fr/outils-de-calcul/diagnostic-de-financement/index.html D’autres outils en ligne permettent de faciliter la collecte des données nécessaires à la simulation d’un diagnostic Mobidom. Pour le territoire de l’agglomération rennaise, mentionnons l’outil de recherche d’un logement par la chambre des notaires d’Ille et Villaine. La recherche est décomposée par secteur géographique est permet d’avoir une idée relativement précise du marché de l’immobilier par zone. http://www.chambre-ille-et-vilaine.notaires.fr/ Ces données seront probablement insuffisantes. Des recherches complémentaires seront nécessaires au montage de la calculette, l’outil restant cependant aisé à réaliser. Nous proposons de faire un zoom sur les principales étapes de l’outil, afin d’expliciter son fonctionnement et son montage. L’exemple ici fourni l’est à titre illustratif ; il nous est à cette étape du projet impossible d’avoir les données (et donc les résultats) exacts nécessaires à l’aboutissement du projet. Les calculs ont donc été effectués approximativement à l’aide des outils sus-mentionnés.

Structure de la calculette 1 2

Qui suis-je ? Dans quel type de logement souhaiterais je emménager?

3

Où souhaiterais je emménager ?

4

Comment organiser ma mobilité ?

5

Combien me coûtent transport et mobilité ?

10


Le revenu net ou disponible d'un ménage comprend les revenus d'activité, les revenus du patrimoine, les transferts en provenance d'autres ménages et les prestations sociales (y compris les pensions de retraite et les indemnités de chômage), nets des impôts directs. Quatre impôts directs sont pris en compte : l'impôt sur le revenu, la taxe d'habitation, la contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution à la réduction de la dette sociale (CRDS). Source : INSEE

En reprenant les paramètres moyens des accédants PTZ (taux d’effort à 33%, durée de remboursement de 20 ans, apport moyen de 10 000 €), on obtient par exemple des mensualités à environ 1100€/mois, pour un bien immobilier à 200 000 €. En cliquant sur le boutant aide, l’utilisateur a accès à des précisions pour renseigner les données de l’étape. En outre, chaque calcul se verra explicité, de sorte que l’utilisateur comprenne le processus qui le fait parvenir à un résultat.

11


Lorsque l’on renseigne son futur lieu d’habitation, la calculette Mobidom génère un coefficient de mobilité en fonction de la zone résidentielle correspondante, qui servira au calcul du budget mobilité pour la partie déplacements de loisirs et de consommation. Ce coefficient remplace une anticipation difficile de vos futurs déplacements hors travail, car ceux-ci ne sont pas réguliers d’un point A à un point B. Il est calculé sur la base des statistiques des ménages de la zone résidentielle choisie (source : les Enquêtes Ménages Déplacements réalisées à Rennes Métropole). Vous renseignerez vous-même par la suite vos données personnelles pour les déplacements domicile-travail.

Les étapes 2 et 3 du Mobidom nécessitent probablement d’établir un diagnostic global du territoire sur les coûts du foncier et de l’immobilier. Ce diagnostic pourra être réalisé avec l’appui de la Chambre des notaires d’Ille et Villaine, ou en mobilisant la base des coûts de l’immobilier PERVAL (http://www.immoprix.com/ipInfo.php). Le niveau de Performance Energétique renseignée en cliquant sur l’un des niveaux du Diagnostic de Performance Energétique (DPE) doit permettre, avec la surface et le type de logement, d’évaluer le coût des charges du logement. Le DPE est aujourd’hui souvent renseigné pour les biens immobiliers courants. 12


Dans l’étape 4, deux possibilités sont proposées. Soit l’utilisateur localise son ou ses lieux de travail grâce à des punaises déplaçables sur une carte, soit l’utilisateur renseigne directement le nombre de kilomètres effectués par mois. La première formule supose que l’on puisse effectuer le calcul de kilomètres grâce à un outil de type « viamichelin ». Le kilométrage/mois sera ensuite converti en € et en kilos équivalent C0² grâce aux ratios fournis par l’ADEME.

En cliquant sur les boutons « accessibilité véhicule » et « accessibilité transports en commun », l’utilisateur accède directement aux outils lui permettant d’évaluer son temps de trajet quotidien. Des liens seront directement effectués vers le calculateur d’itinéraire du réseau STAR, ainsi que vers l’outil d’info trafic « Dor Breizh ». Si l’utilisateur se rend compte que son choix de lieu de domicile est insuffisamment desservi ou pas assez accessible, il peut revenir à l’étape 2 et changer de choix de domiciliation.

13


La calculette Mobidom se fixe pour objectif d’être le plus précis possible dans l’évaluation des dépenses des ménages liées au logement et à la mobilité. L’amortissement de l’achat d’un véhicule sera par exemple pris en compte. De nombreux outils sont disponibles sur internet pour simuler un prêt d’achat d’un véhicule. Les critères utilisés par ces outils sont relativement précis : ancienneté du véhicule, gabarit, type de prêt… Mobidom essaie donc d’aller plus loin que les taux d’efforts tels qu’utilisés dans les statistiques publiques, en ajoutant les charges du logement (chauffage, eau, électricité pour l’essentiel) et l’amortissement de l’achat d’un véhicule.

En cliquant sur les boutons « loupe », l’utilisateur peut modifier les données qui ont permis d’aboutir au calcul. Chaque poste budgétaire est donc décomposé de telle sorte que la transparence sur les coûts soit maximale. Par exemple, pour le « coût d’utilisation du véhicule », l’utilisateur peut préciser le gabarit de sa voiture, le type de carburant utilisé, l’ancienneté du véhicule. Si le résultat du calcul ne convient toujours pas, l’utilisateur renseigne lui-même le coût qu’il estime être le plus juste.

14


Partenaires à impliquer (Liste non exhaustive) Rennes Métropole AUDIAR Ville de Rennes Département de l’Ille et Villaine Région Bretagne ADIL 35 ANIL Chambre des notaires d’Ille et Villaine Illenoo Kéolis Réseau STAR Agence Locale de l’Energie de Rennes ADEME CERTU Viamichelin Greenmap 15


Questions / Réponses Q : Les usagers ne font-ils pas déjà le calcul par eux-mêmes, sans Mobidom? R : En majeure partie, non. Le choix du logement fait l’objet d’une réflexion rationnelle en termes de budget ; une fois celui-ci effectué, une fois le logement désiré, l’anticipation des coûts de mobilité est moins raisonnée, on se convainc que l’économie sur le budget logement est suffisamment conséquente en habitant plus loin dans le périurbain, pour que le budget global ne soit pas grevé par le budget mobilité. Les usagers peuvent peut-être anticiper le coût de leurs déplacements pour le travail, mais pas forcément les autres coûts de déplacements (achats, loisirs…), ou la hausse des prix du carburant. Q : Avec la fracture numérique persistante, l’outil Mobidom sera-t-il accessible à tous les ménages ? R : Chaque nouvel outil destiné aux citoyens et développé sur internet donne un peu plus d’acuité à la « fracture numérique ». C’est pourquoi dans sa mise en œuvre concrète, l’outil Mobidom devra être valorisé dans les lieux de l’agglomération où un accès internet public est offert. L’enjeu se situe bien sûr dans la communication lors de la mise en place de l’outil, mais surtout dans la démarche partenariale lors de sa conception, qui doit permettre la diffusion et l’accès de l’outil internet par les différents acteurs (bâtiments administratifs, bâtiments des acteurs de l’immobilier, etc.). Q : Quand les banques calculent le risque d’un prêt à un ménage, ne prennent-t-elles pas déjà en compte le budget mobilité ? R : Les banques ne le prennent que partiellement en compte : le nombre de voitures dans le ménage, l’ancienneté de ces voitures, etc. Mais elles n’approchent pas globalement le coût de la mobilité pour un ménage, de sorte que, dans plusieurs cas d’endettement et d’incapacité à rembourser le prêt, le coût de la mobilité joue un rôle déclencheur. Il s’agit donc d’anticiper ce coût, et de permettre le choix le plus viable à long terme pour le budget des ménages.

16


Q : Pourquoi seuls les déplacements domicile-travail sont renseignés par l’utilisateur dans la calculette ? R : Les déplacements pour des motifs de loisirs ou de consommation prennent une part de plus en plus importante dans la mobilité des ménages, d’où la nécessité, effectivement, de ne pas prendre en compte uniquement les déplacements domicile-travail. Mais les déplacements hors domicile-travail sont difficiles à anticiper pour les ménages : autant ils peuvent renseigner l’adresse du futur domicile, et l’adresse du lieu de travail, autant ils ne peuvent pas anticiper leurs déplacements pour se rendre dans un centre commercial, déposer les enfants sur le lieu des pratiques sportives, identifier les lieux de loisirs qu’ils fréquenteront le plus… Ces mobilités sont multipolaires, et plus ou moins importantes en fonction de la proximité du logement de certains équipements (lieux de loisirs, centres commerciaux…). La calculette Mobidom proposera donc un coefficient de mobilité hors-travail en fonction de la zone résidentielle – calculé principalement sur la base des données de l’Enquête Ménages Déplacements en fonction de la zone résidentielle renseignée – pour prendre en compte les déplacements hors-travail. Ce coefficient est calculé sur la base de deux types de données : les données du ménage (nombre d’enfants) et les données de la zone résidentielle (densité des équipements et commerces).

17


i

30% des kilomètres parcourus pour les trajets domicile-travail, 40% des kilomètres parcourus si l’on y inclut l’ensemble des déplacements en lien avec le travail. (Source : « Le périurbain est-il condamné à la voiture ? », Compte-rendu du séminaire n°2 « Vers de nouveaux partages des mobilités, AUDIAR, janvier 2011). ii

« La vulnérabilité des ménages face à l’augmentation du prix des carburants : une comparaison française », Damien Verry (CERTU) et Florian Vanco (Laboratoire d’Économie des Transports), Communication présentée au colloque Eurocities data du 8-9 janvier 2009 à Namur. iii

« Mobilité urbaine et politique du logement : des choix contraints par des mécanismes à revoir pour un développement plus durable », Jean-Pierre Orfeuil, INRETS, 1998. iv

« Taux d’effort cumulé logement et transport chez les accédants à la propriété », Observatoire de l’habitat, AUDIAR, Mai 2006.

v

Plan de Déplacements Urbains 2007-2017, Rennes Métropole.

vi

Programme Local de l’Habitat 2005-2012, « Pour mieux comprendre ce que sera l’habitat de demain », Point 3.4 de la partie « Diagnostic », Rennes Métropole. vii

Les effets de la calculette sur les choix des ménages devront bien sûr être évalués.

viii

http://rennes.carte-ouverte.org/

18


Mobidom