Page 1

Date : 01/05/2013 Pays : FRANCE Page(s) : 60-63 Diffusion : (174445) Périodicité : Mensuel Surface : 384 %

Prendreletempsde découvrir un nouvelalimenten le goûtant sousdifférentes formes,voilà le but des ateliers d'éveil des sens organisésà l'école maternelleLa Fontaine,à Saint-André,dans leNord. Au menu ce matin,pour lesélèvesde grande section:leschoux ! Stéphanie

Letellier

Tous droits de reproduction réservés


Date : 01/05/2013 Pays : FRANCE Page(s) : 60-63 Diffusion : (174445) Périodicité : Mensuel Surface : 384 %

Bonne humeur à table Alors que Léo (à droite) ne semble pas apprécier l'odeur des choux, Raphaëlle et Corentin s'en amusent : « Lors de la première séance, ce n'était pas aussi évident mais aujourd'hui, les enfants nous connaissent et nous font confiance. Ils ont compris le principe et sont très ouverts à la nouveauté », explique Dorothée, l'une des animatrices.

)Lj

Huummmm. ca sent quoi ? Après avoir touché les choux, Alexis prend un malin plaisir à les sentir. Chou blanc ou chou frisé, quelle différence ? Lors de ces ateliers, les enfants sont réunis par petits groupes, ce qui leur permet d'exprimer leurs impressions. Cécile, leur maîtresse, est la première étonnée par leurs progrès : »Certains enfants, timides en classe, s'expriment beaucoup plus lors de ces séances. »

Tous droits de reproduction réservés


Date : 01/05/2013 Pays : FRANCE Page(s) : 60-63 Diffusion : (174445) Périodicité : Mensuel Surface : 384 %

Ouh, les dents noires... Pour inciter les enfants à goûter, les animatrices les laissent choisir le morceau qui leur convient. Yanis hésite mais finit par se lancer. Pour Esteban et Hugo, la dégustation est une partie de rigolade : le chou rouge rend leurs dents toutes noires ! « Nous ne les forçons jamais à goûter mais nous les encourageons à le faire. La nuance est importante. Les enfants savent aussi que s'ils n'aiment pas, ils ont le droit de recracher. Cela les rassure », poursuit Dorothée.

Par ici la bonne soupe ! Après l'avoir sentie avec attention, Valentine goûte la soupe de chou frisé. D'abord doucement, puis avec appétit. Pour les animatrices, l'une des clés de l'éveil au goût est de proposer aux enfants un aliment sous différentes formes pour lui donner une chance de l'aimer. A méditer à la maison...

âàp^k Tous droits de reproduction réservés


Date : 01/05/2013 Pays : FRANCE Page(s) : 60-63 Diffusion : (174445) Périodicité : Mensuel Surface : 384 %

La purée, non merci I i Si Valentine s'est régalée avec la soupe, Raphaëlle n'est pas vraiment convaincue par la purée de chou blanc, un peu forte en goût. A la fin de l'atelier, elle notera son impression sur un petit livret qui sera remis à ses parents afin qu'ils refassent les recettes du jour en famille.

Chou... ette du curry ! Dernière découverte gustative du jour : la tarte au chou au curry et au miel. Une saveur inhabituelle qui plaît beaucoup à Quentin : « La tarte, c'est à chaque fois tout ou rien : soit ils adorent, soit ils détestent », s'amuse Dorothée. Convaincue par l'intérêt du projet, l'école a créé un potager pédagogique en début d'année. L'an prochain, les élèves savoureront les légumes qu'ils auront eux-mêmes plantés.

â-

Merci à Dorothée Germain (1), chef de projet à Vivons en forme* (Saint-André) ; Johanna Bédouard (2), diététicienne Interfel, pour leur sourire et leur confiance. Merci également à l'école la Fontaine, ainsi qu'à Cécile Tarel (3), la maîtresse de la classe, pour leur accueil. ' vivons-en-lorme

org

Tous droits de reproduction réservés

Article paru dans Enfant magazine  

Enfant magazine a fait un reportage sur nos ateliers andrésiens d’éveil des sens, dans le cadre du programme VIF - Vivons en forme à Saint-A...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you