Page 1

°10 16

Le magazine de la Ville de Differdange

ROCADE: DAS WARTEN HAT EIN ENDE L'ÉCOLE INTERNATIONALE OUVRE SES PORTES LE BUS ÉLECTRIQUE ARRIVE À DIFFERDANGE


°10 16 NEWS 04

Les locataires se présentent

06

Das Warten hat ein Ende

08

EDITORIAL

10

Déifferdeng zielt säit kuerzem 25.000 Awunner an ass méi wéi houfreg op dës Zuel. Dëst Resultat ass op eng dynamesch an evolutiv Gemeng zréckzeféieren. Als drëttgréisst Stad vu Lëtzebuerg entwéckelt Déifferdeng sech permanent weider, sief et an de Beräicher vun der Kultur, dem Tourismus an dem Sport souwéi an der Technologie, der Ekonomie an och als Universitéitsstanduert. Opgrond vun dem kontinuéierleche Wuesstum wëllen d'Gemengeverwaltung a virun allem d'Biergeramt, dat an direktem Kontakt mat den Awunner steet, effikass a beschtméiglech Leeschtungen a Servicer ubidden. An engem Europa, dat a konstantem Wandel ass, si mir als Stad och stolz op eise multikulturelle Charakter. Insgesamt sinn 103 verschidden Nationalitéiten an eiser Gemeng vertrueden, déi 56% vun der Déifferdenger Populatioun ausmaachen. Am Hibléck op de bestännege Wuesstum engagéiert d'Stad Déifferdeng sech an neien urbane Projeten, dëst ëmmer am Sënn vun enger gerechter Liewensweis an der Liewensqualitéit vun de Bierger.

L'école internationale ouvre ses portes Micro-trottoir avec des étudiants américains

12

Le bus électrique arrive à Differdange

16

Aalt Stadhaus

AGENDA 20/21

SERVICE 22

Schmit Happens zu Déifferdeng

24

Bouillon de culture

25

Kermesse d'Oberkorn

Roland Flenghi Responsable du bureau de la population de la Ville de Differdange

26

L'usine de Differdange

FLASHBACK 28

Schulisches in Lasauvage und letzte Ruhestätte

31

Coup de cœur de la bibliothèque

PICTURE REPORT 32

TRADUCTIONS 38

ÉDITEUR Administration communale de la Ville de Differdange, B.P. 12, L-4501 Differdange T. 58 77 1-11 | F. 58 77 1-1210 | www.differdange.lu | dm@differdange.lu COMITÉ DE RÉDACTION Anja Bodenröder, Henri Krecké, Maurice Lentz, Pascale Lorang, Mirko Mengoni, Michel Pereira, Claude Piscitelli COLLABORATEURS Roby Fleischhauer DESIGN & LAYOUT Service Média et Communication, Ville de Differdange IMPRIMEUR Imprimerie Heintz, Pétange TIRAGE 10 000 exemplaires © PHOTOS Cover: Volvo, archives communaux (32), Nathalie Flenghi (36/4), Armand Logelin (2x33), Yvan Piazza (7, 15/gauche, 37/8-11), autres: Claude Piscitelli DIFFMAG, imprimé sur du papier 100 % recyclé, paraît 11 fois par an. La revue est distribuée gratuitement à tous les ménages de la commune de Differdange. Édition: Octobre 2016, ISSN: 2418-3997, titre clé: Diffmag

Ville de Differdange


4 NEWS 1535 °

LES LOCATAIRES SE PRÉSENTENT

Nous continuons la présentation des locataires de notre centre de créativité 1535 ° avec cette fois-ci une société d’un genre particulier: 6zero1. 6zero1 est en fait un espace de travail, de conseil et de formation qui a pour mission de contribuer à la création d’emplois durables à travers un tissu d’entreprises sociales économiquement viables.

PREMIER INCUBATEUR POUR ENTREPRISES SOCIALES Concrètement, cela signifie que 6zero1 soutient les entreprises sociales dans leurs processus de création et de lancement et les aide à obtenir le statut de société à impact sociétal. Mise en place par l’Union luxembourgeoise d’économie sociale et solidaire, le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire et la Fondation du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse, 6zero1 est ellemême une entreprise sociale qui a l’intention de devenir la première société d’impact sociétal SIS. C’est d’ailleurs de là que vient son nom: elle sera la SIS no 01, la 6zero1. 6zero1 est née du constat qu’il n’existait jusqu’à présent dans notre pays aucune structure accompagnant les en-

trepreneurs sociaux au moment de la création de leur activité. Or ces entrepreneurs sont le plus souvent confrontés à un problème de taille lorsqu’ils créent leur entreprise: le cout de location d’un espace de travail. 6zero1 propose justement de les héberger à un tarif accessible. L’espace mis à disposition est confortable et professionnel. Il comprend tout ce dont les entrepreneurs peuvent avoir besoin: bureau, rangement, vestiaire, espace repas, internet, équipement, photocopieuse et scanneur, salles de réunion, etc. La condition est que les entreprises hébergées devront être actives dans le domaine social en apportant par exemple un soutien à des personnes en situation de fragilité, en contribuant à la préservation du lien social, à la lutte contre les exclusions et les inégalités, à la parité hommesfemmes, au renforcement de la cohésion territoriale ou encore au développement d’activités éducatives, culturelles et créatives.

M. Gontran Poirot, chargé de direction

T. +352 661 25 04 79 | gontran.poirot@6zero1.lu www.6zero1.lu www.facebook.com/6zero1


5 NEWS

DIFFERDANGE — VILLE VERTE

PLANTATIONS D’ARBRES FRUITIERS Chaque ménage de Differdange recevra sur demande gratuitement: ·· soit un arbre fruitier (prune-Reine Claude d’Oullins, quetsche, pêche, abricot de Nancy, mirabelle de Nancy, cerise «Hedelfinger», griotte, pomme «Renette» ou «Winterrambour», poire-conférence, coing); ·· soit une vigne ou une haie (1 noisetier, 1 framboisier, 1 myrtillier, 1 rosier des haies, ou 6 m érable champêtre ou 6 m de hêtre, équivalent à 30 plantules); ·· soit 4 plantes grimpantes (vigne vierge, lierre); ·· ou alors un arbre indigène (attention! peut atteindre 20 m de hauteur: bouleau verruqueux; charme commun; érable champêtre) afin de le(s) planter sur sa propriété située à Differdange.

LA PRAIRIE FLEURIE Un sachet contenant une variété de semences sauvages et horticoles pour une prairie de 1 m² peut aussi être commandé. Afin de pouvoir profiter de cette offre gratuite, il suffit de passer et s’inscrire à partir du 1er octobre jusqu’au 1er novembre auprès du service écologique. Pour plus d’informations, vous pouvez nous joindre au numéro de tél. 58771-1252 ou -1499. Les commandes pourront être retirées au service jardinage durant le mois de novembre. De plus amples informations seront transmises par courrier aux ménages participants. La plantation est à la charge du demandeur. Des conseils relatifs à la plantation ainsi qu’un formulaire de participation devant être signé seront remis aux intéressés lors de l’enlèvement.


6 NEWS

FR

S38

ROCADE DE DIFFERDANGE

DAS WARTEN HAT EIN ENDE

Viel diskutiert, intensiv verhandelt und lange sehnsüchtig erwartet. Am 27. September wurde dem Warten ein Ende gesetzt, als der Schöffenrat, gemeinsam mit Verkehrsminister François Bausch, den offi ziellen Spatenstich für die „Rocade de Differdange“ tätigte.

Staus zu Spitzenzeiten gehören dann der Vergangenheit an. Durch die Verkehrsberuhigung im Fousbanner Viertel wird überdies die Kreuzung rue Woiwer/rue de Soleuvre entschärft, die allen Verkehrsteilnehmern schon lange ein Dorn im Auge ist.

Fast zwei Jahrzehnte lang sorgte das Vorhaben der Umgehungsstraße für Gesprächsstoff, nun liegt das Projekt zum Greifen nahe. Im Herbst 2017 wird der Bau voraussichtlich unter Dach und Fach sein. Dann sollen die Verkehrsteilnehmer, von der „Collectrice“ (A13) kommend, auf Höhe der GULF-Tankstelle in der rue Woiwer praktisch weiter geradeaus fahren können, um kurz vor dem CID wieder auf die Emil-Mark-Straße zu gelangen.

Das Projekt trägt also erheblich zur Verbesserung der Lebensqualität für sämtliche Beteiligten, in erster Linie aber für die Anwohner im Gebiet Fousbann, bei. Neben der enormen Verkehrsentlastung, die der Bau der Umgehungsstraße mit sich bringt, beschert ein weiteres Vorhaben dem Fousbanner Viertel mehr Lebensfreude: Auf dem früheren AS-Spielfeld entsteht eine große Grünanlage mit Park, Spielplatz, Jugendhaus und Skatehalle.

Durch die Rocade wird der Verkehr nicht länger durch das Fousbanner Viertel geleitet, und die dortigen Anwohner können aufatmen. Gleichzeitig gewährt die Umgehungsstraße den Pendlern und Besuchern von außerhalb direkten Zugang zum Differdinger Zentrum. Die gewohnten

Ferner hat der Schöffenrat einen Antrag gestellt, in der Emil-Mark-Straße eine Tempo-30-Zone einzuführen. Diese Maßnahme würde ihrerseits zur Sicherheit der Kreuzung Woiwer- und Zolwerstraße beitragen.


7 NEWS

ZWEI KILOMETER – EIN LANGER WEG Warum gestalteten sich die Verhandlungen für die knapp zwei Kilometer lange Strecke so langwierig? Hauptproblem war der Verlauf der Umgehungsstraße, die mitten durch das ArcelorMittal-Gelände führt und so einen Teil der Lagerhallen vom Rest des Werkes abtrennt. Der Staat war gewillt, das Areal für die Umgehungsstraße zu kaufen, nicht jedoch den abgetrennten Teil. Erst als die Gemeinde Differdingen sich bereit erklärte, das Teilstück mit den Lagerhallen selbst anzumieten, konnte das Projekt weitergeführt werden. Heute befindet sich in besagten Hallen der Creative Hub 1535° – ein für Luxemburg einzigartiges Konzept im Bereich der Kreativindustrie.

Durch die zahlreichen unterirdischen Infrastrukturen und Kanalisationen auf dem Gelände, erwies sich die Planung der Straße als höchstproblematisch. Auch bei den Bauarbeiten ist äußerste Vorsicht geboten. Der Preis der Rocade beläuft sich auf rund zehn Millionen Euro, die der Staat trägt. Bei der Ausarbeitung des Projekts wurden auch die sanfte Mobilität und der öffentliche Verkehr bedacht. Entlang der Umgehungsstraße ist ein mit Bäumen gesäumter Weg für Fußgänger und Fahrradfahrer vorgesehen, der u. a. Zugang zur neuen Grünanlage am ehemaligen Stadion Henri Jungers bietet. Ferner wird die Rocade an den öffentlichen Transport angebunden, sodass sie eine Bereicherung für alle Verkehrsteilnehmer darstellt.


8 NEWS ENSEIGNEMENT

L’ÉCOLE INTERNATIONALE OUVRE SES PORTES La rentrée scolaire 2016 n’aura pas été tout à fait comme les autres. Elle aura, en effet, été marquée par l’ouverture de la nouvelle École internationale de Differdange, l’EIDD. Pour Differdange, cette ouverture signifie principalement deux choses: notre ville a enfin ce qu’elle attendait depuis des décennies, c’est-à-dire un lycée. Deuxièmement, elle dispose désormais d’une école primaire internationale parfaitement adaptée aux besoins d’une population multiculturelle. Pour rappel, les élèves de l’EIDD ont le choix entre deux

sections, une section française et une section anglaise. Le luxembourgeois est, quant à lui, obligatoire dans toutes les sections et à tous les niveaux. En attendant la construction du nouveau campus scolaire à Arboria, ce sont l’ancienne école ménagère et l’ancienne Léierbud qui accueillent le primaire et le secondaire de l’EIDD. L’équipe du DIFFMAG s’est entretenue avec quelques élèves, des parents et un membre de la direction le jour de la rentrée des classes.

PATRICIA

ABIGAIL

ISMAEL

Mir si vum Fousbann. Mäi Meedche vu 6 Joer geet hei an d’Schoul. Hatt huet déi franséisch Sektioun erausgesicht. Ech fannen, datt et e ganz flotte Konzept ass mat all deene Sproochen. Et ass eng gutt Geleeënheet fir d’Kanner. Mä et sinn einfach vill Saachen, déi mer hei gefalen. Ënner anerem, datt et awer nach eng École publique ass.

My name is Abigail. I’m 11. I’m from Hungary but I have lived in Luxembourg for eight years. My parents had some problems finding me a new school. They heard about this one and I got in. They didn’t know which school to put me in, so they tried this one. For the moment I like the new school. The teachers seem nice. Also, my sister knows one of the teachers. So I’m kind of familiar with him. I also try to learn French and I am quite good at it. I use an app to learn German. Here in this school we will also have to learn Luxembourgish.

I’m half Spanish and half English. I was born in Barcelona. I’m 14. Now I live in Bonnevoie. The other schools didn’t exactly have an English course. I have learned French for the past three months. Since I couldn’t stay in the school where I was before, a teacher recommended this one and that’s why I am here now.


9 NEWS

Ech sinn Directrice adjointe vun der Schoul an dem Här Zens seng Adjointe. Den éischten Dag huet emol ganz gutt ugefaangen. D’Leit haten all e grousst Laachen am Gesiicht. Si si frou, fir an d’Schoul ze kommen. D’Kanner sinn nach e bësse midd, mä dat ass awer net onbedéngt well et eng nei Schoul ass. Mir hunn hei e puer Schüler vum Secondaire, déi sech am Primaire verlaf hunn. Ech brénge se elo erof. Am Primaire hu sech 43 Kanner ageschriwwen, mä de Mueren sinn der nach 2 dobäi komm ouni Umeldung. Déi maache mer elo. Am Ufank hate mer gemengt, mir géife mat manner Kanner ufänken, dat heescht mat 2 Mol 15 Kanner. Mä well d’Demande esou héich war, hu mer decidéiert op 23 erop ze klammen. Mir hunn der 23 an der francophoner Sektioun an 18 an der anglophoner Sektioun.

ELISABETH DA SILVA Directrice adjointe

DANIEL

DINA

J’ai six ans, mais dans trois mois j’en aurai sept. Pour le moment, l’école me plait. J’ai passé mes vacances en Vendée, puis on est allé à Paris et ensuite au Luxembourg. On vient juste de rentrer hier. C’était un peu dur de venir à l’école ce matin.

Ech si vun Déifferdeng a si Lëtzebuergerin. Mäi Papp ass Spuenier a meng Mamm ass Marokkanerin. Ech wollt an där heiter Schoul sinn, fir gutt ze léieren. Ech hunn déi franséisch Sektioun erausgesicht.

ELIOTT

MASSIMO

Je suis content d’être à l’école. La maitresse est gentille. C’est le premier jour d’école après les vacances. J’ai été à la plage. Il y avait une grande mer. J’ai été tous les jours à la plage. Il faisait au moins 36 °. J’habite à Differdange. Je suis français.

Mi chiamo Massimo. Ho sei anni e mezzo. La nuova scuola mi piace. La maestra mi ha chiesto di colorare la mia casa e la mia famiglia. Vivo qui in Lussemburgo. Ho passato le vacanze in Italia.

FIONA

ROMEO Moi, j’aurai sept ans dans deux mois. Je suis français et j’ai passé mes vacances en France. Ce matin, ça se passe bien. La maitresse est gentille.

My name is Fiona and I’m six. It’s my first day in school and I like it so far. The teacher is nice. This summer we went to Canada.


10 NEWS MIAMI UNIVERSITY

MICRO-TROTTOIR AVEC DES ÉTUDIANTS AMÉRICAINS Differdange est une ville universitaire depuis 1997. En effet, son château abrite le Dolibois European Center, une annexe de la Miami University. Chaque semestre, quelque 130 étudiants américains viennent passer plusieurs mois à Differdange. Nous nous sommes entretenus avec plusieurs d’entre eux.

CHRIS

ELENA

I grew up in Ohio. I study political science and history. I wanted to travel and see historical places. I love the location in Luxembourg. It’s beautiful. I spent the first week in Luxembourg City. It was neat to see the palace and the museums. I will stay until December, so a couple more months.

Differdange is very pretty. It’s a nice town even just to walk around. Until now I have been to Vianden a couple of times. It’s very nice up there. All the houses and the buildings just look so much nicer than back home. I study statistics.


11 NEWS

ADRIANA Je suis professeur de sciences politiques et le doyen de la Miami University au Luxembourg. Nous sommes à Differdange depuis 20 ans et depuis 48 ans au Luxembourg. Avant, on était à Luxembourg-ville. Mais attention: il n’y a pas que des étudiants américains. Nous avons aussi des étudiants chinois, qatari, bulgares et une étudiante française. En fait, ce sont des étudiants internationaux de la Miami University qui viennent étudier à Differdange. Pour eux, c’est une expérience formidable. Vous êtes Chinois, Français ou Bulgare. Vous allez aux États-Unis pendant deux ans. Et à côté, vous avez l’opportunité de passer un semestre au Luxembourg avant de repartir dans votre pays. Vous avez vu une large partie du monde et comment le monde fonctionne. La coopération avec le Luxembourg est née de l’idée d’une personne et d’une bonne décision. Dans les années 50, la Miami University voulait établir un campus à l’étranger. Mais elle voulait aller là, où les autres n’étaient pas. Dans les années 60, on ne pouvait pas aller dans beaucoup de pays parce que c’était des dictatures ou des pays communistes. En Italie, en France et en Allemagne de l’Ouest, il y avait déjà de nombreux programmes américains. Il restait la Belgique, le Luxembourg, Copenhague… L’université a envoyé un groupe de professeurs. Et là, John Dolibois, qui était Luxembourgeois d’origine, dit à l’université qu’elle doit aller au Luxembourg. L’université a pris contact. Et après cette enquête internationale, le Grand-Duché a été désigné comme meilleure place. C’était une bonne décision.

THIERRY LETERRE Doyen Miami University au Luxembourg

ETHEL I’m originally from France but I live in Cincinnati, Ohio. I study marketing. I arrived in Differdange about two weeks ago and I really like it. I think that it’s a cute town and I like that the school is right here. The people are great. At the moment, I live in Oberkorn with a host family. It’s maybe 15 minutes from the château, so it’s very well placed.

I live in Bonnevoie in the city and I absolutely adore that area. I adore the gare. It’s fantastic. Like a fifteen-minute walk from the middle of the city. Luxembourg is very different from Cincinnati. Everything is ordered. The people are nicer. They ask whether you need help with anything. That’s not something you see in Cincinnati. I wanted to come here because I like small countries. I’m a small-town kind of girl. I also like that it’s in the middle of everything. You can get to Germany, France or Belgium easily. I study speech pathology and audiology.

CARLI I’m the student activity coordinator. I plan events and help students travel. I help them connect with the community. I work with the university in Luxembourg and with the Center of Differdange as well. My job is to make sure that the students are comfortable and get the best experience possible. American students see Luxembourg as a good place to travel from a lot of weekends. They see it as a good hub in Europe. Luxembourg has become a big financial center and a lot of business students come here.


12 NEWS

ALEXANDRA

ALEX

I’m from Cleveland, Ohio. Luxembourg is incredible. I came here just because I knew I wanted to study abroad but I wasn’t sure where. Obviously Miami University has a very close relationship with Luxembourg. I would have regretted so much not coming. It’s such an amazing experience. I live in Soleuvre right at the edge of Differdange with Myriam and Pierre. They are wonderful and help me out so much. I feel very lucky to be placed with them.

I love Luxembourg so far. My sister was a MUDEC student seven years ago. I got to watch all of her experiences through Facebook and the Internet. Now it’s my turn. It’s actually really cool because I saw pictures of the château in Differdange and I’m walking the same steps seven years later. Being able to experience this in this beautiful city is tremendous. I live in a host family with another classmate of mine in Belvaux. It’s a quick ten-minute bus ride. It’s super easy to get here. The bus drops us off right in front of the château.

I study business. But here I’m also taking more art focused courses like music and philosophy. It’s very refreshing to be able to get a different perspective especially with our study tours. We’re getting to travel and see the stuff we’re learning. That makes it that much more real and exciting. I’m actually passionate to learn about these things. And about taking French classes. I have never taken French before. What better place than Luxembourg to take those classes?

I study finance with a double minor in geography and urban planning. The classes here are a little different because they are more political-science- and history-based but it’s super interesting because I like history and I can apply what I have learned in finance here. It’s very cool.


13 NEWS

FESTIVITÉS

FORMATION

BABYSITTING La Ville de Differdange offre la possibilité de participer à une formation de babysitting tenue par des formateurs professionnels. La formation aura lieu du 31 octobre au 3 novembre à l’espace de rencontre wok situé au 115, rue Émile-Mark. Au programme, tout ce qu’il faut savoir sur l’alimentation, l’hygiène, le développement des enfants, la communication, les premiers secours, les jeux… La formation est gratuite et est destinée aux jeunes differdangeois de plus de 15 ans.

INSCRIPTIONS JUSQU’AU 15 OCTOBRE

Journée de la commémoration nationale La Ville de Differdange en collaboration avec les mouvements de résistance invite à participer aux festivités qui se dérouleront dans le cadre de la Journée de la commémoration nationale 2016 le 9 octobre.

PROGRAMME

La prochaine formation aura lieu en 2017 pendant les vacances de carnaval.

10 h: Messe à l’église de Niederkorn 10 h 45: Départ du cortège de l’église vers le Monument Hondsbësch 11 h: Dépôt de la gerbe au Monument Hondsbësch

Infos et inscriptions Service à l’égalité des chances Tél.: +352 58 77 1-1560 egalitedeschances@differdange.lu

Après le dépôt de la gerbe, un verre de l’amitié sera servi au chalet Hondsbësch à Niederkorn.


14 NEWS

DE

PREMIÈRE MONDIALE

LE BUS ÉLECTRIQUE ARRIVE À DIFFERDANGE

S39

À partir de mai 2017, un point commun réunira Differdange et des villes comme Montréal, Mexico, Londres, Édimbourg, Göteborg, Stockholm, Singapour ou Shanghai. Differdange s’apprête à devenir la première ville du Luxembourg et une des rares villes au monde à disposer de bus entièrement électriques. Differdange ira même plus loin que les villes citées ci-dessus: en effet, elle sera la première au monde à proposer un réseau urbain de bus 100 % énergie renouvelable.

UN DIFFBUS 100 % ÉNERGIE RENOUVELABLE

mettant ainsi de réduire fortement les nuisances sonores. Bref, cela signifie une meilleure qualité de vie pour nous tous et davantage de confort pour les usagers du Diffbus. Pour rappel, chaque jour, 4 300 passagers empruntent le citybus de Differdange. Deux stations de recharge sont prévues à Differdange et à Niederkorn. Elles rechargeront les véhicules en à peine six minutes permettant ensuite à chaque Diffbus de réaliser un trajet complet.

NATURE ET DÉVELOPPEMENT

Concrètement, cela signifie que les Diffbus actuels — les trois lignes existantes complétées dans les prochains mois par une quatrième ligne — seront remplacés par des bus Volvo 7900 Electric pouvant accueillir jusqu’à 85 passagers chacun.

La mise en place du Diffbus électrique s’inscrit dans la transformation qu’est en train de vivre en ce moment même notre ville. Differdange se transforme jour après jour d’une ville industrielle en une ville moderne.

Les avantages sont évidents. Et ce, tout d’abord pour l’environnement puisqu’il s’agit d’un bus propre sans émissions néfastes pour la nature. Et ensuite pour les habitants puisque le Diffbus électrique sera un bus silencieux per-

À bien des égards, nous vivons un moment clé de l’histoire de Differdange et les évènements se bousculent. Il y a quelques semaines, la population a franchi le cap des 25 000 habitants. Une université, un lycée et une école


15 NEWS

primaire internationale ont ouvert leurs portes cette année. Cet accroissement de la population entraine des défis et notamment une augmentation des besoins en logements, en infrastructures publiques, en écoles, en places de stationnement… À cela s’ajoute qu’un vaste centre commercial ouvrira en plein centre dans un an. L’entrée en ville de Differdange va, quant à elle, entièrement changer de visage. Or pour le collège échevinal, toutes ces transformations ne peuvent se faire que dans le respect de l’environnement, qui garantit à son tour une bonne qualité de vie pour les habitants. Des projets comme l’aménagement d’espaces verts dans les localités, les pistes cyclables, les vélos électriques Vël’OK, les primes écologiques et le futur parc éolien sont là pour le prouver. C’est dans ce contexte qu’il faut voir la mise en place de quatre lignes de Diffbus électrique: la construction d’une ville moderne et verte où il fait bon vivre. Le Diffbus de 2004 à 2017 DE

2004

2017

Moteur diesel

100 % électrique

3 lignes de Diffbus

4 lignes de diffbus

50 passagers par bus

85 passagers par bus

S38

Allocation de rentrée scolaire 2016-2017

La commune verse une allocation d’études à tous les parents dont les enfants sont inscrits dans une classe dans l’enseignement secondaire ou secondaire technique et aux étudiants qui font des études supérieures. Les formulaires de demande pour l’obtention des allocations d’études pour l’année scolaire 2016-2017 peuvent être retirés à la réception de l’hôtel de ville de Differdange à partir du 1er octobre 2016. Les mêmes formulaires et les explications y relatives sont également disponibles à partir de cette date sur le site internet sous www.differdang.lu. Les formulaires dûment remplis et accompagnés des pièces nécessaires doivent être déposés à la réception de l’hôtel de ville ou renvoyés par courrier postal pour le 31 décembre 2016 au plus tard. Pour tout renseignement supplémentaire, téléphonez au 58 77 1-1227.


16 NEWS COMMERCE

NOUVELLES ADRESSES

Restaurant Viriato

Entdeckt déi portugisesch a mediterran Spezialitéite vum Restaurant Viriato zu Uewerkuer. Säit Mee 2016 zerwéieren Iech d'Fernanda an den Amilcar Trinta Lopes hei typesch portugisesch Fësch- a Fleeschgeriichter, hire besonnesche Bacalhau-Millefeuille an eng Selektioun aus lëtzebuergeschen a portugisesche Wäiner. An der Woch gëtt et mëttes e Menu du jour. Fir 10,90€ kritt een Entrée a Plat oder Plat an Dessert. All Sonndeg presentéiert d'Equipe Iech donieft d'Delikatess „Cabrito assado no forno“. Dir kënnt d'Spezialitéiten am Restaurant oder op der gemittlecher Terrass genéissen. Fir speziell Occasioune wéi Gebuertsdag, Hochzäit oder Kommioun steet eng Salle des fêtes fir bis zu 80 Persoune prett. Spécialités portugaises | Prix: ~25 € 102, avenue Parc des Sports | L-4671 Oberkorn T. +352 24 55 83 61 | Facebook: Viriato Oberkorn MER-LUN: 10h30-14h30 & 18h00-22h30 | MARDI FERMÉ

MC Retouches

Manuela Coimbra a ouvert son atelier de couture en juillet 2016. Son but est la satisfaction de ses clients, sans oublier la vitesse et la qualité de ses travaux de couture. Des ourlets les plus simples aux plus complexes, la couture n’a pas de secret pour elle. Elle s'est spécialisée dans les retouches de vêtements de cérémonie. Après 2 ans d'expérience dans un magasin de vêtements et motivée par diverses demandes et conseils de ses amis, Manuela Coimbra a décidé de lancer son propre projet. Pour y arriver, elle a complété une formation professionnelle de couturière à la Chambre des métiers. Elle est certifiée par un diplôme comme retoucheuse de vêtements. Un atout, qui vient s’ajouter à l’expérience accumulée au fil des années par la pratique. Provenant d’Esch, Manuela Coimbra a choisi de s’installer à Differdange, dans un espace où vous pourrez également trouver des sacs, accessoires, foulards et bijoux. 17, rue Victor Hugo | L-4583 Differdange T. +352 621 420 705 | mcretouches@pt.lu LUN-VEN: 14h00-18h00 | SAM: 09h00-12h00


17 NEWS ADMINISTRATION

NOUVEAUX VISAGES

Romain Müller

Katja Weinerth

Säit kuerzem ass de Romain Müller en neit Gesiicht am Service technique zu Déifferdeng, wou hien am Beräich vun der Stadentwécklung täteg ass. Eng vu sengen Aufgaben ass et, sech dofir anzesetzen, de Bierger déi urban Projete vun der Stad Déifferdeng méi no ze bréngen.

Seit dem 1. September ist Katja Weinerth im Schuldienst der Gemeinde, genauer im Bereich der Betreuungseinrichtungen tätig. Ihr Schwerpunkt sind der pädagogische Aspekt sowie die Koordinierung der Strukturen (Maison relais und Foyer du jour). Zu ihren Aufgaben gehört die Vermittlung der Bedürfnisse der Einrichtungen an die Gemeindeverwaltung. An ihrer neuen Stelle gefällt der Soziologin besonders, dass hier Theorie und Praxis aufeinandertreffen. Sie freut sich darauf, die Kinder, Eltern und Verantwortlichen der Betreuungsstrukturen kennenzulernen und mit ihnen zusammenzuarbeiten.

Virdru war hien an der Gemengeverwaltung zu Esch beschäftegt, wou hien nieft dem Ausschaffen a Begleede vum PAG (Plan d’aménagement général) ënnert anerem d'Internetpräsenz an och de Biergerportal vum Développement urbain grafesch a konzeptuell ausgeschafft huet. De Romain Müller wunnt zu Esch, ass bestuet an huet zwee erwuesse Kanner. Seng Fräizäit verbréngt hie gär dobaussen: am Gaart schaffen, trëppele goen, Schi fueren an allgemeng sportlech aktiv sinn. Haaptsaach an der Natur.

Derzeit arbeitet Katja Weinerth sich in ihre Aufgaben ein, ermittelt die Bedürfnisse der einzelnen Maisons relais und wie sich dort die Umstellung auf das neue Konzept gestaltet. Ihre Freizeit verbringt die Soziologin, die bald nach Differdingen zieht, gerne draußen beim Spazierengehen und Fahrradfahren, wo sie mit Vorliebe neue Wege entdeckt.


18 NEWS OCTOBRE

AALT STADHAUS La rentrée culturelle se poursuit à l'Aalt Stadhaus avec un programme éclectique. Du blues, du cinéma et beaucoup d'humour seront au rendez-vous. CLIMAX BLUES BAND SUPPORT ACT: THE HERITAGE BLUES COMPANY 05.10 | 20H00 | 15 € The Climax Blues Band of today carries the same standard of quality as it did when the band formed back in the late 60s and achieved such great success and recognition through the 70s and 80s, huge selling albums like FM/ Live and Gold Plated, the 1976 hit single Couldn’t Get It Right (from Gold Plated) and I Love You in 1981, the reputation carrying right through until the tragic death of founder member Colin Cooper in 2008. Colin’s death could have meant the end of Climax Blues Band but his desire was for the band to continue creating the fine blues blend that the band has been associated with since its formation, and that desire has been accepted with relish by the remaining members of the band.

JARRY - ATYPIQUE 21.10 | 20H00 | 25 € [COMPLET]

#PREVIEW

PROCHAINS SPECTACLES AU CENTRE CULTUREL: DifferDANGER - 1st Metal Night, 05.11 | 10 € Krimidinner - Die Jagd vom schwarzen Moor, 11.11 | 70 € Streik!, 15.11 | gratuit Les Frères Taloche - Les Caves, 16.11 | 30 € Concert de l'Automne - CMMD, 18.11 | 10 € Le Tout Nouveau Testament, 19.11 | 5 € Krieg – Stell dir vor, er wäre hier, 25.11 | 20 € Concert de la Ste Cécile - HMDifferdange, 27.11 | 10 €

Jarry, sous ses aspects d’hurluberlu, met le doigt sur un sujet sensible de la société: la recherche d’emploi. Les statistiques montrent qu’une personne change en moyenne sept fois de métier dans sa vie. Il part de ce postulat pour écrire son spectacle et en fait le fil conducteur. Il a alors testé de nombreux métiers pendant 48 à 72h afin de partager un quotidien différent du sien: caissier chez Lidl, maître nageur, membre du GIGN, prêtre... Un réel travail d’investigation qui lui a permis de faire ressortir le plus drôle de chaque situation. Jarry transforme la salle de spectacle en salle d’attente Pôle Emploi et nous livre ses différentes expériences professionnelles.

Contact et tickets Centre culturel régional «Aalt Stadhaus» 38, avenue Charlotte | L-4530 Differdange T. +352 58 77 1-1900 (accueil) info@stadhaus.lu www.stadhaus.lu www.luxembourg-ticket.lu Lundi: 10h-19h, mardi-samedi: 10h-18h


19 NEWS

ENG NEI ZÄIT 23.10 | 17H00 | 5 €

Avec Luc Schiltz, André Jung, Jules Werner, Fabienne Hollwege

1945: Jules rentre chez lui après avoir combattu dans le maquis français. Il essaye de reconstruire sa vie dans un pays ravagé par quatre années de guerre. Quand sa fiancée est retrouvée assassinée avec une famille de fermiers allemands chez qui elle travaillait, Jules, engagé comme gendarme, participe à l’enquête policière. Sa recherche de la vérité se heurte rapidement aux efforts en haut lieu pour enterrer les zones d’ombre des années de l’Occupation.

Réalisé par Christophe Wagner Produit par Claude Waringo Durée: 106 min Sortie: 2015

ZUPPERMÄNNER 26.10 | 20H00 | 15 € Zuppermänner – korrekt: d’Supermänner – sinn déi Halschent vun der Mënschheet, déi ëmmer nees mat grandiosen Iddien opfält: si schnëssen, bis se bal keng Stëmm méi hunn, himmelen d’Technik un, och wa se guer net fonctionnéiert, fille sech Fraen haushéich iwwerleeën, hale sech fir politesch Capacitéiten, verkafen och hir gréissten Dommheeten nach als Glanzleeschtungen, triede gär a grotesken Uniformen op (als Pompjee, Zaldot, Grandück, Finanzgenie, Rebell, Kaploun a Paschtouer), erfanne surreal Saachen, wëllen ëmmer nëmmen dirigéieren, dominéieren, intriguéiren, spekuléieren, randaléieren, dementéieren, theoretiséieren, paradéieren an impressionéieren. Si sinn ebe vu Kapp bis Fouss ganz einfach zupper.

Eng Produktioun: Théâtre National du Luxembourg (www.tnl.lu) Regie: Guy Rewenig Musek: Jitz Jeitz Mam: Christiane Rausch, Jitz Jeitz

Dat Besonnescht um Guy Rewenig sengem neie Cabaret-Programm Zuppermänner ass, datt hei eng Fra – d’Schauspillerin Christiane Rausch – en duerch an duerch sarkastesche Bléck op déi komplex Männerwelt werft. Den Jazz-Museker Jitz Jeitz däerf mat Saxofon a Klarinett de Prototyp vum Mann spillen.

BABAR, DE KLENGEN ELEFANT 02 & 03.11 | 15H00 | 12 € En Erzielconcert mat Schiettheater, fir Kanner vu 4 bis 8 Joer an all déi, déi sech wëlle verzaubere loossen. Mat der Musek vum Francis Poulenc op engem Text vum Jean de Brunhoff. D’Geschicht erzielt d’Abenteuer vun engem klengen Elefant, de Babar, deen an déi grouss Stad leeft, nodeems seng Mamm vun de Jeeër erschoss gouf. Hei begéint hien eng Fra, déi all seng Wënsch vun de Lëpsen ofliest. Hie léiert Auto fueren, Kuch iessen an huet iwwerhaapt vill Frënn. Ma hie verlaangert awer souvill, dass et net laang dauert, an hien zréck bei d’Elefante wëll. A wat do geschitt, verrode mer elo net!


20 AGENDA

OCTOBRE #POLITIQUE

23

#FOIRE ET MARCHÉ

#THÉÂTRE

07.10-09.10

03.10 | 19H30

09.10 | 15H30

KERMESSE À OBERKORN

RÉUNION QUARTIER POUR LA SECTION D'OBERKORN

Place Jéhan Steichen Oberkorn Ville de Differdange

Hall Polyvalent "La Chiers" Ville de Differdange

19h00: Ouverture officielle

THEATER HOPPLABUM DE WUPPES UM MARS Salle des fêtes - Place Saintignon Lasauvage Poppespënnchen asbl

13

#POLITIQUE

09.10 | 10H00

05.10 | 08H00

JOURNÉE DE COMMÉMORATION NATIONALE 2016

SÉANCE DU CONSEIL COMMUNAL Hôtel de Ville - salle des séances Ville de Differdange

Niederkorn Ville de Differdange 10h00: Messe à Niederkorn 10h45: Départ cortège

#MUSIQUE

05.10 | 20H00

#FOIRE ET MARCHÉ

CLIMAX BLUES BAND SUPPORT ACT: THE HERITAGE BLUES COMPANY Aalt Stadhaus Ville de Differdange Tickets à l'accueil de l'Aalt Stadhaus www.luxembourgticket.lu ou www.stadhaus.lu ou par téléphone au +352 47 08 95-1

#POLITIQUE

11.10 | 08H00-12H00 MARCHÉ MENSUEL

23

#FOIRE ET MARCHÉ

08.10 | 14H00-18H00 09.10 | 11H00-18H00

Hall Polyvalent "La Chiers" Ville de Differdange

22

8E MARCHÉ AUX LIVRES

#ART & CULTURE

Aalt Stadhaus Ville de Differdange

EXPOSITION PIERRE KREMER

07.10 | 19H30

RÉUNION QUARTIER POUR LA SECTION DU FOUSBANN

Centre-ville de Differdange Fédération des foires et marchés

13-29.10

Aalt Stadhaus Ville de Differdange

#FOIRE ET MARCHÉ

09.10 | 09H00-18H00

Tickets à l'accueil de l'Aalt Stadhaus www.luxembourgticket.lu ou www.stadhaus.lu ou par téléphone au +352 47 08 95-1

BROCANTE

Centre-Ville de Differdange HBRed Boys-Hobbydiff 94 hobbydiff@handballredboys.lu ou 661 963 417

#VIE ASSOCIATIVE

14.10 | 19H00

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE Aalt Stadhaus CS Oberkorn yo uc an

16

#ÉVÈNEMENT

if me t Cu


21 AGENDA

#VIE ASSOCIATIVE

17

#CINÉMA

#FOIRE ET MARCHÉ

14.10 | 17H45

23.10 | 17H00 ENG NEI ZÄIT

29.10 | 14H00-21H00

BRADERIE HALLOWEEN SPECIAL

Miami University et Parc Edmond Dune Amitiés Françaises de Differdange et de la Vallée de la Chiers

Aalt Stadhaus Ville de Differdange

Centre-Ville de Differdange Acomm

SOIRÉE MIAMI

Tickets à l'accueil de l'Aalt Stadhaus www.luxembourgticket.lu ou www.stadhaus.lu ou par téléphone au +352 47 08 95-1

18h30 présentation théâtre d'Edmond Dune par Frank Wilhelm

#THÉÂTRE #EVENTS

BABAR, DE KLENGEN ELEFANT

16.10 | 10H00-18H00

24.10 | 19H30

Aalt Stadhaus Ville de Differdange

BAZAR ANNUEL

Hall Polyvalent "La Chiers" à Differdange Foyer de la Femme Differdange

#POLITIQUE

RÉUNION QUARTIER POUR LA SECTION DE LASAUVAGE Salle des fêtes - Place Saintignon Lasauvage Ville de Differdange

22

17.10 | 19H30

RÉUNION QUARTIER POUR DIFFERDANGE Aalt Stadhaus Ville de Differdange

#COMÉDIE

21.10 | 20H00

24.10 | 20H00

LUNDI LITTÉRAIRE - CLAUDE FRISONI LETTRE D’AMOUR AU PEUPLE QUI NE CONNAISSAIT PAS LE VERBE AIMER

JARRY - ATYPIQUE Aalt Stadhaus Ville de Differdange Tickets à l'accueil de l'Aalt Stadhaus www.luxembourgticket.lu ou www.stadhaus.lu ou par téléphone au +352 47 08 95-1

#MUSIQUE

17

Tickets à l'accueil de l'Aalt Stadhaus www.luxembourgticket.lu ou www.stadhaus.lu ou par téléphone au +352 47 08 95-1

#MUSIQUE

#LECTURE

Aalt Stadhaus Ville de Differdange

16

02.11-03.11 | 15H00

#VIE ASSOCIATIVE

05.11 | 20H00

DIFFERDANGER - 1ST METAL NIGHT @ AALT STADHAUS Aalt Stadhaus Ville de Differdange Tickets à l'accueil de l'Aalt Stadhaus www.luxembourgticket.lu ou www.stadhaus.lu ou par téléphone au +352 47 08 95-1

Aff_A3_DifferDANGER_PRESS.pdf 1 07/09/2016 15:37:06

#CABARET

26.10 | 20H00

ZUPPERMÄNNER

Aalt Stadhaus Ville de Differdange Tickets à l'accueil de l'Aalt Stadhaus www.luxembourgticket.lu ou www.stadhaus.lu ou par téléphone au +352 47 08 95-1

22.10

BAL AU PROFIT DES ENFANTS HANDICAPÉS Hall Polyvalent "La Chiers" à Differdange Amici dell'Unita

CENTRE CULTUREL RÉGIONAL


22 SERVICE ENDLECH AM MINETT

SCHMIT HAPPENS ZU DÉIFFERDENG Art à l'école Nouveaux cours à partir de novembre sous le thème: « MONSTRES » Il s’agit de créer des monstres en tissus, papier mâché, poterie sous forme de couture, sculpture, dessin….. Inscriptions le jeudi 27 octobre 2016 de 16.00-18.30 heures à l’école Woiwer. Rue Neuwies, Fousbann/Differdange Pour tout renseignement: Sonja Muller 691 58 24 16

ScHmIT HAPPENS feiert 2017 scho säi 5. Gebuertsdag! 5 Joer, dat ass am Fong nach jonk. Eng Regierung si mer normalerweis no 5 Joer gär lass. D'Fra ass och no 5 Joer net méi dat, wat mer kennegeléiert hunn, an ee 5er am Lotto ass just den Trouschtpräis.

Mariages 2017

De Schmit an den Théid sinn no 5 Joer awer nach ëmmer esou frësch a frech wéi 2013 a maachen hiert Allerbescht, fir Iech erëm eng Kéier een agreabelen Owend mat Witz a Show ze bidden…

Vous désirez vous marier un samedi? Voici les dates des samedis retenus pour la célébration de mariages en 2017:

A fir dat 5. Joer huet et dann endlech geklappt: Déi zwee Onbestiechlech kommen an de Minett! Wuer? Op Déifferdeng an d’Sportshal. Wéini? De 14. Juni 2017 um 20.00 Auer. Also maacht Iech bäi a verpasst dës eenzegaarteg Show net.

14.01.2017 - 18.02.2017 - 18.03.2017 22.04.2017 - 20.05.2017 - 17.06.2017 15.07.2017 - 26.08.2017 - 16.09.2017 14.10.2017 - 11.11.2017 - 16.12.2017

Let's Hopp !!!

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter le service «Biergeramt» au numéro 58 77 11 -1710/1712


24 SERVICE

ART ET LITTÉRATURE

BOUILLON DE CULTURE Comme tous les mois, Differdange fait la part belle à la culture sous toutes ses formes avec plusieurs évènements de haute volée. D’abord une exposition des œuvres de Pierre Kremer à partir du 13 octobre. Ensuite, la présentation du nouveau conte philosophique de Claude Frisoni dans le cadre du Lundi littéraire du 24 octobre.

PIERRE KREMER Pierre Kremer développe une forme de post-surréalisme inspiré des théories phénoménologiques, notamment celles de Martin Heidegger. La base de son travail est l’exploitation du hasard, réorienté vers une imagerie d’arrière-monde. En ce sens, il se réclame d’une lointaine filiation avec Max Ernst. Au niveau technique, il utilise l’encre de Chine pour le noir et blanc, les gouaches et encres de couleur – ou encore l’huile – pour la couleur. Interviennent aussi le pictocollage et le collage. Les supports sont alternativement le papier et la toile. L’exposition sera ouverte du 13 au 29 octobre 2016, du lundi au samedi de 10h00 à 18h00 au centre culturel régional Aalt Stadhaus.

LUNDI LITTÉRAIRE - CLAUDE FRISONI 24.10 | 20H00 | ENTRÉE GRATUITE AALT STADHAUS - SALLE DE LECTURE En quoi la folie collective suicidaire du peuple d’une île située à plus de 17 000 kilomètres pourrait-elle nous concerner? En quoi la décadence brutale du Vatounu, riche au point d’en susciter des jalousies, peuplé de 500 000 habitants, dont près de la moitié d’étrangers, accueillant chaque jour plus de 140 000 transiliens, jouissant d’un système linguistique original, avec trois langues officielles dont une langue nationale, défendue et promue avec zèle, mais ne permettant toujours pas de dire «je t’aime», pourrait-elle nous intéresser? D’autant que le Vatounu n’ayant jamais existé, toute ressemblance avec un pays ou un peuple ne pourrait qu’être fortuite. Accompagnement musical: André Mergenthaler


25 SERVICE DU 7 AU 9 OCTOBRE

KERMESSE D’OBERKORN

8 ET 9 OCTOBRE 2016

8e Marché aux livres

Amateurs de jeux, de rencontres et de restauration à la bonne franquette, marquez bien la date du 7 au 9 octobre dans vos agendas. En effet, la place Jehan-Steichen accueillera la traditionnelle kermesse d’Oberkorn. L’ouverture officielle aura lieu le vendredi 7 octobre avec le rassemblement du cortège à 18 h 45 au centre sportif d’Oberkorn et l’ouverture de la kermesse 2016 à 19 h.

Nous cherchons de vieilles photos Vous avez pris des photos de la kermesse de Differdange il y a longtemps. Peut-être même en noir et blanc? La Ville de Differdange recherche de vieilles photographies de la kermesse afin de les utiliser dans ses invitations pour l’édition 2017. N’hésitez pas à nous les envoyer à culturel@differdange.lu avant le 31 octobre 2016.

L’évènement est organisé en collaboration entre « Liesen zu Déifferdeng », l’Administration communale et la Bibliothèque municipale de Differdange. Pendant deux jours les amateurs de livres pourront venir bouquiner à travers les nombreux stands où ils auront l’occasion de s’échanger dans une ambiance chaleureuse avec vendeurs ou auteurs. En plus de fouiner parmi les nombreux livres exposés, il sera possible de participer au Quiz littéraire et de gagner des lots. Le premier prix cette année : deux places pour une excursion à la grande foire aux livres de Frankfort. La remise des prix se fait le dimanche 9 octobre à 16h. Sur place, il sera possible de se restaurer avec gâteaux et grillades et les enfants auront de quoi s’occuper avec des animations accessibles gratuitement. Veuillez réserver votre stand au mail bibliotheque@differdange.lu ou au no de téléphone +352 58 77 1 1920. Une caution de 50 euros devra être versée au no de compte de Liesen zu Déifferdang: LU46 0019 6503 6216 0000 à la BCEE. Elle sera remboursée à la fin de l’événement. Une carte de membre de l’association « Liesen zu Déifferdang » du montant de 7 euros sera débitée.


26 SERVICE 1896-2016

L’USINE DE DIFFERDANGE L’usine de Differdange a 120 ans. Une rétrospective, répartie sur plusieurs numéros, permettra de montrer le chemin parcouru depuis sa fondation en 1896 jusqu’à nos jours. 3) DE LA FUSION DE LA HADIR AVEC L’ARBED À LA DÉCHARGE DU RONNEBIERG (1965-1974) Texte & photos: Armand Logelin-Simon Au 31 décembre 1965, Hadir employait 8 800 ouvriers et employés. Par un communiqué officiel, daté du 18 novembre 1965, la direction générale de l’Arbed informa le public qu’elle était en pourparlers (depuis la fin juillet) avec les dirigeants de la Compagnie de Pont-à-Mousson et de la Compagnie des forges et aciéries de la marine, de Firminy et de SaintÉtienne, pour reprendre l’importante participation détenue par ces deux groupes dans la société sidérurgique luxembourgeoise Hadir. L’Arbed voulait éviter que la Hadir n’érigeât, à quatre kilomètres de Belval, une aciérie du type LD-AC et d’autres installations qui viendraient concurrencer les siennes. Il était évident que la construction de deux grandes aciéries fonctionnant d’après ce principe, l’une à côté de l’autre, serait un exemple typique du manque de coordination dans les investissements de la sidérurgie européenne. La fusion, par contre, serait l’occasion rêvée de créer un ensemble homogène à Luxembourg et en Sarre.

mosphère qui régna alors dans l’usine et en ville comme extrêmement tendue. Employés et ouvriers vivaient dans la crainte des restructurations, des fermetures d’installations et des transferts de personnel. On redoutait aussi la compétition permanente qui existait entre les différentes usines du groupe de l’Arbed, le „ranking interusine“ n’ayant pas existé chez la Hadir, où l’usine de Differdange avait été seule en course. Au 1er octobre 1966, l’Arbed occupait 23 910 personnes, employés et ouvriers, dans ses divisions luxembourgeoises et sarroises, y compris celles de la Hadir. Les opérations de rationalisation et de collaborations entre les usines des deux sociétés étaient en voie d’exécution, un programme de laminage détaillé ayant été élaboré.

Le but de la transaction était bien évidemment d’intégrer l’usine de Differdange, avec ses spécialités des poutrelles Grey et sa fabrication de tubes, dans l’ensemble des installations industrielles de l’Arbed. La fusion — ou l’absorption de la Hadir par l’Arbed — ne devenait officielle qu’à partir du 1er octobre 1967, parce que la Haute Autorité mit deux ans à se décider pour donner le feu vert. Au moment de la réunion, l’avoir social de la HADIR était évalué à 2 998 952 000 francs. L’ingénieur Norbert Kaell, qui était le premier de son métier à être transféré de la Hadir à l’Arbed, décrivit l’at-

Le maréchal Tito à l'usine de Differdange


27 SERVICE

Le tunnel ferroviaire reliant les sites Arbed de Belval et de Differdange, creusé en 1973

Le 11 octobre 1970, le maréchal Tito était en visite officielle à Luxembourg. À son programme figurait une visite de l’aciérie Thomas, du train à feuillards et du hall du train Grey d’Arbed-Differdange. L’industrie sidérurgique luxembourgeoise était alors à son apogée; elle représentait plus d’un quart du produit international brut et des emplois dans le pays.

L’usine disposait depuis peu aussi d’un nouveau portail, côté rue Émile-Mark. Heureusement, les démolisseurs ménagèrent l’ancien fronton portant l’inscription HADIR. Ce grand bloc de pierre taillé fut déposé doucement à droite de l’entrée, où il repose encore aujourd’hui, en souvenir du bon vieux temps. Durant l’été, la rumeur se vérifiait que l’Arbed et la société Lamesch avaient signé un contrat permettant l’aménagement d’une „décharge contrôlée pour résidus industriels et ordures ménagères“ dans une minière à ciel ouvert abandonnée, sise au Ronnebierg. Le contrat, d’une durée de cinq ans, pouvait être prolongé d’année en année, après la première expiration. Ce fut là le début d’un long chapitre très peu glorieux de notre histoire récente, au cours duquel les intérêts industriels et économiques des pollueurs nationaux (et internationaux?) s’opposaient sans merci à ceux d’un environnement propre, propice à la santé publique. La décharge ne fut fermée définitivement que le 31 décembre 1994 et assainie laborieusement en 1997. (À suivre)

Afin de rassembler efficacement ses divisions de Schifflange, Belval et Differdange, la Société ARBED construisit une voie ferrée entre ses différents établissements. Elle visait une production de cinq-millions de tonnes d’acier. Le transport rapide de la fonte en fusion de Belval à Differdange exigeait le creusement d’un tunnel ferroviaire de 890 mètres, passant sous Belvaux. Il fut réalisé en 1973. En 1972, la société construisit une nouvelle aciérie LD-AC qui engloutissait 1,3 milliard de francs. Pour Differdange, cet investissement industriel était un des plus importants de l’après-guerre. La nouvelle installation était dotée d’un système de dépoussiérage que la population voulait très efficace. Mais l’amélioration relative qu’on ressentait était surtout due à la forte diminution de la production d’acier entre 1974 et 1977. Les cavalcades des années soixantedix méritaient bien leur nom «Déifferdang am Stëps».

Le Monument aux Morts (1940-1945) de l'usine de Differdange, photographié le 2 septembre 2016


28 FLASHBACK

DOCTRINE CHRÉTIENNE

GESCHICHTE

SCHULISCHES IN LASAUVAGE UND LETZTE RUHESTÄTTE


29 FLASHBACK

In der letzten Nummer haben wir erfahren, wie der Graf De Saintignon Wohnungen für seine Bergleute in Lasauvage bauen ließ und auch für preiswerte Lebensmittel im „Economat“ sorgte. Auch eine Kirche schenkte er dem Dorf. Fehlten eigentlich nur noch eine Schule und ein Friedhof. DES GRAFEN EIGENE SCHULE Ein Anliegen des strenggläubigen Katholikens war natürlich auch die Erziehung der Kinder des Dorfes. Im Jahre 1880 begann sozusagen die Geschichte der Schule in Lasauvage. Damals hatte die Gattin des Grafen Schulschwestern der „Doctrine Chrétienne“ nach Lasauvage kommen lassen, um dort den Schulunterricht zu übernehmen. Schulräume wurden im Hof der sogenannten „Infirmerie“ geschaffen. (Die Infirmerie brannte am 9. Mai 1984 ab, wurde wieder aufgebaut und beherbergt jetzt das Museum.) Text & Fotos: Roby Fleischhauer

Auch die Schule mit dem Lehrpersonal wurde integral von der Familie De Saintignon finanziert, sowie die gesamte Infrastruktur in Lasauvage. Die erste Schule in Lasauvage war also eine reine Privatschule. Sie stand vollständig unter dem Einfluss des Grafen und seiner Familie. Erst im Jahre 1901 wurde die Schule in Lasauvage in den öffentlichen Unter-

richt integriert. Doch De Saintignon betrachtete sie immer noch als seine eigene Schule, was zu einigen Konflikten führte. Im Jahre 1917 fand der Differdinger Gemeinderat, dass das von De Saintignon zur Verfügung gestellte Schullokal den hygienischen Ansprüchen nicht mehr genüge, und dass eine neue Schule gebaut werden sollte. Man solle sich jetzt schon nach einem geeigneten Bauplatz umsehen, schlug die Schulkommission vor.

Als im selben Jahr der Gemeinderat einen neuen Lehrer nach Lasauvage ernannte, weigerte sich De Saintignon, diesen einzustellen. Durch den Ingénieur De Hédouville ließ er den neu ernannten Lehrer wissen, man gedenke in den eigenen Schulräumen eine sogenannte „école libre“ nach französischem Muster einzurichten. Das bedeute, dass die öffentliche Schule in eine Privatschule umgewandelt werde. Dass ein vom Gemeinderat ernannter Lehrer vom Grafen abgelehnt wurde, führte zu heftigen Reaktionen unter dem Lehrpersonal des Landes. Der Lehrergewerkschaftler Mathias Adam sprach von „Mittelalter“, „fanatisme politico-religieux“ und betitelte den Grafen „grand seigneur de Lasauvage“. Der betreffende Lehrer scheint schlussendlich auf seine Ernennung verzichtet zu haben. Nach dem Tod des Grafen kaufte die Gemeinde im Jahre 1922 das bisherige „Economat“ zum Preise von 160.000 Franken und richtete dort die Lasauvager Schule ein. Im Herbst 1924 nahmen die ersten Lasauvager Schulkinder von ihrem neuen Schulgebäude Besitz.


30 FLASHBACK

EINE SPEZIELLE SCHULBEVÖLKERUNG Alle später in Lasauvage tätigen Lehrpersonen vollbrachten dort eine pädagogisch überaus wertvolle Arbeit. Es war nicht leicht, die zumeist französisch sprechenden Kinder durch das Luxemburger Schulprogramm zu schleusen. Aber die Kinder fanden ihre spezielle Sprache: „Joffer, quand est-ce qu’on va à la Paus ?“ Es gab eine einzige unrühmliche Ausnahme in der langen Reihe der einsatzfreudigen Lasauvager Lehrerinnen und Lehrer. Im Jahre 1939 brachte es eine Schulschwester fertig, ein Kind zu bestrafen, indem sie dessen Hand über eine brennende Kerze hielt. Es sollte so erfahren, wie sich die Hölle anfühlt ! Das Kind fiel anscheinend in Ohnmacht. Der Vater führte Klage bei der Gendarmerie. Die Schulschwester wurde vor Gericht zu einem Monat Gefängnis mit Bewährung verurteilt, ging in Berufung und kam schließlich mit einer Geldstrafe davon. Sie hatte es allerdings abgelehnt zu demissionieren. Dazu gab es sehr heftige Auseinandersetzungen im Gemeinderat. Die Rechtspartei wollte die Schwester behalten und schob vor allem den drohenden Autoritätsverlust des Lehrpersonals vor. Die Linke plädierte für die fristlose Kündigung der Verurteilten. Schließlich wurde mehrheitlich entschieden, die Schulschwester doch aus dem Differdinger Schuldienst zu entlassen. Im Jahre 1988, als die älteren Lasauvager Schüler nach Differdingen zum Schulunterricht transportiert wurden, da ihre Zahl stark abgenommen hatte, richtete die Gemeinde auf Initiative des Lehrers Pit Mischo eine Naturschule in den Sälen

des Lasauvager Schulgebäudes ein. Später kamen noch eine Küche und Schlafräume hinzu. Die Naturschule ist einzigartig im Land. Hier können die Schulklassen ohne Schulbank, Kreide und Tafel die Natur erfahren, so wie sie ist und sich mit der sehr interessanten industriellen Vergangenheit der Umgebung vertraut machen. Der Graf, würde er noch leben, hätte sich bestimmt darüber gefreut, war er doch selber ein Forscher und Wissenschaftler, der in seiner Freizeit mehrere Bücher zu naturwissenschaftlichen Themen veröffentlichte.

FRIEDHOF IM AUSLAND Da es bis 1907 keinen Friedhof in Lasauvage gab, wurden die Bewohner in Saulnes begraben. Im Jahre 1907 entschloss sich der Graf, einen Friedhof in Lasauvage anzulegen. Er wählte ein Gelände diesseits der Crosnière, das heißt auf französischem Boden. Man sagt, dass De Saintignon der Meinung war, dass die Einwohner seines Dorfes, welche damals fast alle Franzosen waren, auch in französischer Erde ruhen sollten. Das komplizierte ein wenig die Beerdigungen, denn der Verblichene musste über die Grenze hinweg getragen werden.

Bis in die Neunzigerjahre war daher immer ein französischer Zöllner anwesend, wenn ein Lasauvager beerdigt wurde. Auch heute noch ähnelt der Lasauvager Friedhof sehr stark den französischen Friedhöfen mit Portraits der Verstorbenen auf den Grabsteinen und Inschriften, wie sie die Franzosen auf ihren Friedhofen gebrauchen. Gleich beim Betreten des Friedhofs fällt einem die Kapelle an der Seite auf. Sie wurde im Jahre 2010 von der Differdinger Gemeinde komplett renoviert, sodass ihr neo-gotischer Stil gleich dem der Kirche wieder gut zur Geltung kommt. Drei Namen fallen dort ins Auge: Manuel, Giraud und Legendre. Es sind die Namen von drei der letzten Besitzer des Lasauvager Schmelz- und Hammerwerkes. Im Inneren sind Marmortafeln mit den Namen von Familienangehörigen der drei Besitzer angebracht. De Saintignon hat die Kapelle, die sich vorher in Saulnes befand, hier neu aufrichten lassen und die Aschen der Verstorbenen hier beerdigt. Bekanntlich ruht der Graf selber nebst seiner Gattin auf dem Friedhof von Longwy-Bas, wo er auch gewohnt hatte.


31 FLASHBACK

AU NOM DU PÈRE Réalisateur: Jim Sheridan Avec: Daniel Day-Lewis, Pete Postlethwaite, Emma Thompson

Film

En 1975, Gerry Conlon, jeune délinquant originaire de Belfast, est arrêté par la police londonienne qui l'accuse d'être l'instigateur des attentats terroristes à Guildford pour le compte de l'IRA (Irish Republican Army). Sous la pression et la torture des policiers, Gerry signe des aveux fabriqués de toutes pièces qui non seulement le mettent en cause mais également Paul Hill son ami d'enfance, un couple d'amis hippies, ainsi que plusieurs membres de sa famille dont son propre père. Une histoire vraie, tragique et bouleversante.

MEDIATHÈQUE

COUP DE CŒUR DE LA BIBLIOTHÈQUE Consultez ici nos livres et films coups de cœur du mois, à destination de tous. Les livres ainsi que les films proposés dans cette rubrique sont disponibles dans les locaux de la bibliothèque.

LE LISEUR DU 6H27 Auteur: Jean-Paul Didierlaurent Langue disponible: français et allemand

„Peu importait le fond pour Guylain. Seul l'acte de lire revêtait de l'importance à ses yeux… Et à chaque fois, la magie opérait.“ Guylain Vignolles est préposé au pilon et mène une existence maussade et solitaire, rythmée par ses allers-retours quotidiens à l'usine. Chaque matin en allant travailler, comme pour se laver des livres broyés, il lit à voix haute dans le RER de 6H27 les quelques feuillets qu'il a sauvé la veille des dents de fer de la Zerstör 500, le mastodonte mécanique dont il est le servant. Un jour, Guylain découvre les textes d'une mystérieuse inconnue qui vont changer le cours de sa vie... Jean-Paul Didierlaurent signe un premier roman qui nous dévoile un univers plein de chaleur et de poésie, où les personnages les plus anodins sont loufoques et extraordinaires d'humanité, et la littérature le remède à la monotonie quotidienne.

Bibliothèque

38, avenue Charlotte | L-4530 Differdange T. +352 58 77 1-1900 | www.stadhaus.lu

La durée de la location est d’une semaine pour les DVD et de 4 semaines à 6 semaines pour les livres. Nos services seront à votre disposition pour tout complément d’information.

Livre


32 PICTURE REPORT GALERIE

SEPTEMBRE EN PHOTOS 01

04

06

02

03

05

07


33 PICTURE REPORT

08

09

10

11

12

01 Passage de cigognes blanches à Differdange 02 Luxembourg Cult Vehicles fête leurs dix ans à Lasauvage 03 Vacances loisirs, session de septembre 2016 Atelier de cirque 04 Inauguration de la salle de sports de combat au campus de Differdange. 05-07 Steel Run 2016 08&09 Ouverture officielle de l’École internationale de Differdange 10 Étudiants de la Miami University 11 Exposition Les Artistes résidants au H 2O 12 Festival Back to the Roots sur la place du Marché


34 PICTURE REPORT

01

03

05

02

04

06


35 PICTURE REPORT

07

08

09

10

11

12

01 Semaine de la mobilité 02-04 En Dag wéi fréier sur la place du Marché 05&06 Course de caisses à savon dans le centre-ville 07&08 Réunion d’information publique sur les projets urbanistiques en cours à Niederkorn dans la salle «Im Mai» 09-11 Convention Steampunk «Anno 1900» au Fond-de-Gras 12 Réception pour les noces d’or des conjoints Spano-Mancinelli


36 PICTURE REPORT

01

03

05

02

04

06


37 PICTURE REPORT

07

08

09

10

11

01 Concert Mundos em Nós à l’Aalt Stadhaus 02&03 «Bauerenhierschtmoart» à la ferme Tempels à Oberkorn 04 Présentation du concept «Emmi Pikler» au Foyer de jour Kornascht 05&06 Le collège échevinal en visite à Göteborg pour évaluer les bus électriques 07 Rencontre d’anciens élèves, année 1956 08&09 Premier coup de pelle rocade 10&11 Conférence de presse bus électriques

flickr.com/photos/pitschpics/sets


38 TRADUCTIONS

DE

S06

ROCADE DE DIFFERDANGE

L’ATTENTE PREND FIN

Elle aura été discutée, négociée intensivement et attendue avec impatience. Le 27 septembre, l’attente a pris fin lorsque le collège échevinal et le ministre du Développement durable et des Infrastructures François Bausch ont officiellement lancé la construction de la rocade de Differdange. Le contournement a été au centre des débats pendant près de deux décennies. Désormais, on y est presque. En automne 2017, la construction devrait être achevée. Les automobilistes en provenance de la collectrice A13 pourront alors poursuivre leur route tout droit à hauteur de la station-service et atteindre la rue Émile-Mark à proximité du CID. Grâce à la rocade, le trafic ne passera plus par le Fousbann. Les habitants du quartier peuvent donc respirer. Parallèlement, le contournement permettra aux visiteurs d’accéder directement au centre-ville. Les embouteillages devraient alors appartenir définitivement au passé. Une circulation plus calme au Fousbann soulagera aussi le carrefour de la rue Woiwer et de la rue de Soleuvre qui causait tant de tracas aux automobilistes. Ce projet améliorera la qualité de vie de tous les acteurs et surtout des habitants du Fousbann. En plus de la réduction du trafic, un autre projet devrait ravir les habitants du quartier: sur l’ancien terrain de l’AS sera aménagé un grand espace vert avec un parc, une aire de jeux, une maison des jeunes et une piste de skateboard. Par ailleurs, le collège échevinal a aussi demandé la mise en place d’une limitation de vitesse à 30 km/h dans la rue

FR

S15

Émile-Mark. Cette mesure contribuera à son tour à améliorer la sécurité du carrefour de la rue Woiwer et de la rue de Soleuvre.

Deux kilomètres — un chemin semé d’embûches Pourquoi les négociations pour un tronçon d’à peine deux kilomètres ont-elles été si compliquées? C’était le tracé de la route à poser problème parce que le contournement passe en plein milieu du terrain d’ArcelorMittal et qu’il coupe une partie des halles de stockage du reste de l’usine. Or l’État était disposé à acquérir le terrain pour le contournement, mais pas la partie séparée. Le projet a reçu un nouveau souffle lorsque la Ville de Differdange a accepté de louer le terrain avec les halles de stockage. Aujourd’hui, ces halles sont occupées par le centre de créativité 1535 ° — un concept unique au Luxembourg dans le domaine de l’industrie créative. La planification de la route s’est révélée extrêmement problématique en raison des infrastructures souterraines et des canalisations. La plus grande attention est d’ailleurs requise pendant les travaux. Le prix de la rocade se monte à dix-millions d’euros à charge de l’État. Lors de l’élaboration du projet, on a misé sur la mobilité douce et les transports en commun. Le long du contournement est prévu un chemin bordé d’arbres pour piétons et cyclistes, qui permettra d’accéder au nouveau parc dans l’ancien stade Henri-Jungers. La rocade sera aussi reliée aux transports en commun et constituera un enrichissement pour tous les usagers de la route.

SCHULE

BEIHILFE ZUM SCHULBEGINN 2016-2017

Die Gemeinde Differdingen unterstützt Eltern, deren Kinder das „Enseignement secondaire“, das „Enseignement secondaire technique“ oder eine Hochschule besuchen, mit einer Ausbildungsbeihilfe. Die entsprechenden Antragsformulare zur Ausbildungsbeihilfe für das Schuljahr 2016-2017 können ab dem 1. Oktober 2016 am Empfang des Rathauses abgeholt werden. Alternativ stehen die Formulare und weitere

Erklärungen ab dem 1. Oktober auch unter www.differdange.lu zur Verfügung. Die ordnungsgemäß ausgefüllten Formulare müssen zusammen mit den erforderlichen Unterlagen bis spätestens 31. Dezember 2016 am Empfang des Rathauses abgegeben oder auf dem Postweg zugesandt werden. Nähere Auskünfte unter 58 77 1-1227.


39 TRADUCTIONS

FR

S14

EINE GRÜNE STADT

DER ELEKTROBUS FÄHRT IN DIFFERDINGEN EIN

Ab Mai 2017 rückt Differdingen ein Stück näher an Metropolen wie Montreal, Mexiko-Stadt, London, Edinburgh, Göteborg, Stockholm, Singapur oder Shanghai. Denn Differdingen schickt sich an, die erste Stadt des Großherzogtums – und die erste Gemeinde weltweit – zu werden, die ein durch und durch elektrisches innerstädtisches Busnetzwerk einrichtet.

Ein Diffbus mit 100% erneuerbarer Energie Während anderenorts, in unserer Hauptstadt beispielsweise, bereits Hybridbusse zum Einsatz kommen, geht der Diffbus noch einen Schritt weiter und funktioniert bald mit 100% erneuerbarer Energie. Konkret bedeutet das, das sämtliche Diffbusse – die drei bestehenden Strecken werden in den kommenden Monaten durch eine vierte Linie ergänzt – durch Volvo 7900 Elektrobusse ersetzt werden. Jeder Bus bietet viel Komfort und Platz für 85 Fahrgäste. Der Ausbau ist nötig, bisher zählt der Citybus 4.300 Passagiere täglich. Die Vorteile für die Umwelt liegen klar auf der Hand, denn mit den sauberen Bussen gehören umweltschädliche Emissionen der Vergangenheit an. Auch den Differdinger Einwohnern kommt der elektrische Diffbus zugute, denn das leise Fahrzeug schraubt die Lärmbelästigung signifikant zurück. Kurzum, die Neuerung verheißt mehr Lebensqualität für uns alle. Zwei Ladestationen, eine in Differdingen und eine in Niederkorn, laden die Busse in knapp sechs Minuten wieder auf, sodass diese problemlos eine komplette Fahrstrecke zurücklegen können.

Natur und Entwicklung Der Einsatz von elektrischen Diffbussen gliedert sich in die Wandlung ein, die sich derzeit in unserer Gemeinde

vollzieht. Die Industriestadt nimmt mehr und mehr die Form einer modernen Stadt an. In vielerlei Hinsicht reihen sich momentan Schlüsselmomente unserer Gemeinde aneinander. Kürzlich durchbrach Differdingen die 25.000-Einwohner-Marke. Zudem beherbergt sie seit diesem Schuljahr nicht nur eine Universität, sondern auch eine internationale Grund- und Sekundarschule. Die steigende Einwohnerzahl bringt unweigerlich neue Herausforderungen mit sich, insbesondere im Hinblick auf Wohnungsbau, öffentliche Infrastrukturen, Schulen oder Parkplätze. Hinzu kommen die Eröffnung eines großen Einkaufszentrums sowie die umfassende Neugestaltung der „Entrée en ville“. Für den Schöffenrat ist klar, dass sämtliche Veränderungen stets mit dem respektvollen Umgang mit der Umwelt einhergehen müssen, die für die Lebensqualität der Einwohner unerlässlich ist. Diese Überlegung zeigt sich in den zahlreichen Projekten wie den Fahrradwegen, den Vël’OK-Elektrofahrrädern, den ökologischen Beihilfen oder dem zukünftigen Windpark. In diesem Zusammenhang lässt sich auch der Einsatz der vier elektrischen Diffbus-Linien betrachten: die Schaffung einer modernen und grünen Stadt, in der Lebensqualität großgeschrieben wird.

Der Diffbus von 2004 bis 2017 2004

2017

Dieselmotor

100% elektrisch

3 Diffbuslinien

4 Diffbuslinien

50 Fahrgäste pro Bus

85 Fahrgäste pro Bus


L’Administration Communale de Differdange, la Bibliothèque Municipale de Differdange, en collaboration avec l’association pour la promotion de la lecture «Liesen zu Déifferdeng» organisent la

8e édition du

2016

au Centre Culturel «Aalt Stadhaus»

samedi

08.10 de 14h00 à 18h00

dimanche

09.10

de 11h00 à 18h00 sur place: • quiz littéraires • animations gratuites pour les enfants • petite restauration

INFO: 58 77 1-1920 38, avenue Charlotte • L-4530 Differdange

DiffMag °10 16  

Le magazine de la Ville de Differdange