Issuu on Google+


Mars 2009 - N°205

Sommaire

04

BUDGET 2009

07

ZOOM SUR L’ENVIRONNEMENT

12

ÉTAT CIVIL

13

JEUNESSE

Bafa, concours d’affiche 14

VIE DES ENTREPRISES

Forum de l’emploi, Hall services, Taxi Radio Diligence 16

ARRÊT SUR IMAGES

Echange Franco-allemand, tournage, opération de prévention, Concert Jam-Blues... 18

URBANISME

Projets d’urbanisme 19

TRANSPORT

Titres de transport 20

EDUCATION

Nos cousins germains 21

PORTRAIT

Marcel Rohrbach : une légende du cyclisme 22

EN BREF

CPAM, recensement, portail Netvibes, journée de la courtoisie... 23

VIE ASSOCIATIVE

Groupe d’Entraide Mutuelle : VELIGEM

page 2

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

24

CONSEIL MUNICIPAL

26

TRIBUNE LIBRE

27

INFO-PRATIQUES

Les Échos de Vélizy-Villacoublay - N° 205 Mars 2009 - Mensuel n°ISSN 1257 - 497X Dépôt légal à parution Tirage : 11 500 ex. Éditeur : Ville de Vélizy-Villacoublay B.P. 151 - 78145 VELIZY VILLACOUBLAY CEDEX Tél. : 01 34 58 50 00 http://www.ville-velizy-villacoublay.fr Directeur de publication : Joël Loison, Maire de Vélizy-Villacoublay . Rédaction : Service Communication : Antoine Bazin, Sandra Gobert, Katia Abdesselam. Sauf mention contraire. Maquette : Agnès Prével. Impression : Imprimerie Grillet, Vélizy-Villacoublay. Remerciements : François Menet-Haure, M. et Mme Thomas.


Édito

Didier Blanchard 1er Adjoint, Délégué aux Finances et aux Affaires Scolaires

Le vote du budget primitif : un acte politique majeur du Conseil Municipal. C’est la condition préalable indispensable à la mise en œuvre de la politique municipale quelque soit le secteur de compétence concerné. Cette année le budget de la ville a été élaboré dans un contexte économique particulier. Quoiqu’en disent les médias, la crise financière frappe les achats de biens d’équipement et les investissements plus que la consommation. Le soutien par l’Etat de l’activité économique privée financée par l’emprunt pèsera sur la gestion des collectivités locales. Il faudra donc s’attendre à une baisse des dotations de l’Etat. La suppression de la taxe professionnelle n’est pas attendue pour cette année. Par ailleurs, cette modification d’un impôt injuste qui pénalise l’outil de production français sera compensée par d’autres taxes sur les entreprises. Il est normal et indispensable qu’un lien fiscal local existe entre les entreprises et les collectivités qui gèrent le territoire. Le passage d’un système à l’autre sera bien évidemment accompagné par l’Etat et s’étalera sur plusieurs années. Il s’agit donc bien d’une évolution à moyen et long terme. Dans cette conjoncture le budget voté lors du dernier conseil municipal peut être qualifié à la fois de rigoureux et ambitieux. Rigoureux sur le fonctionnement par l’optimisation des coûts et la mise en concurrence systématique de nos prestataires. «Dépenser mieux», c’est le principe, la devise. Cela signifie améliorer la prestation ou le service sans dépenser plus, voire, si possible en dépensant moins. Cette rigueur de gestion n’est possible que par l’effort de tous et la remise en cause des solutions passées et des habitudes. C’est cette pratique qui permet de maintenir l’ensemble de notre politique sociale, culturelle, sportive, familiale et économique. C’est cette pratique qui permet de dégager des marges de manœuvre pour l’investissement. Un budget d’investissement ambitieux, rendu possible par une gestion saine, une dette maitrisée, presque exclusivement constituée d’emprunts à taux fixe. Plus de 20 M € d’investissement presque totalement autofinancés. Des investissements pour réaliser le programme électoral, des investissements qui respectent les engagements pris avec les Véliziens. Le patrimoine de la ville sera enrichi de la reconstruction du groupe scolaire Mermoz, de la salle Godbert et d’un ensemble associatif. La requalification du quartier Louvois, la création de nouveaux équipements tel que la construction d’une maison de la petite enfance dont une crèche de soixante places, la réhabilitation du centre sportif Robert Wagner, l’équipement de la salle pluridisciplinaire de L’Onde, la reconstruction de la rue Marcel Dassault, la construction de nouvelles pistes cyclables, les aménagements de voirie, le dévoiement des réseaux pour préparer le chantier du tramway, l’accessibilité des équipements publics pour les personnes handicapées… La part du budget donnée à l’investissement est un engagement pour l’avenir, un signe fort en direction de la modernisation et la relance de l’attractivité de notre ville.

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

page 3


BUDGET

Mars 2009

Budget : le bon équilibre… Adopté en séance du Conseil municipal, le 4 février dernier, le budget fixe les grands axes de la politique de finances de la Ville. Avec un montant global de plus de 74,6 millions d’euros pour 2009 et grâce à une gestion rigoureuse et équilibrée… la politique communale s’efforce sans cesse de concourir, comme le rappelle Joël Loison, Maire et Conseiller général des Yvelines, «à la cohésion et à l’harmonie dans la ville et au bien vivre de chacun»… Développement économique 2 %

Aménagements et travaux 17 %

Contributions financières En écho au programme politique 15 % proposé par l’équipe municipale Frais généraux 17 %

Famille 12 % Solidarité et santé 2 %

Sécurité, prévention 3%

Sport et jeunesse 10 %

Culture 8 %

Enseignement et formation 14 %

lors de son élection, les orientations budgétaires pour l’année 2009 se traduiront par une politique d’investissements très engagée. En complément des travaux d’entretien et d’embellissement du patrimoine, de nouvelles opérations (voir paragraphe «Investir sur l’avenir»), pour un montant de plus de 20 Millions d’euros, constitueront les grands temps forts de cette politique…

Une fiscalité avantageuse pour les entreprises et les habitants

Pour faire face à ces dépenses la ville a recours à l’impôt local, constitué de taxes sur les ménages (taxe d’habitation, taxe foncière, taxe sur les ordures ménagères) et d’une taxe sur les entreprises (taxe professionnelle). À cela viennent s’ajouter la dotation globale de fonctionnement versée par l’État et différentes subventions Départemental et de la Région… Avec un taux de taxe professionnelle inférieur de 58% à la moyenne nationale, le pôle d’activités vélizien et son millier d’entreprises contribuent pour les 2/3 aux recettes fiscales de la ville. Il permet ainsi de maintenir une fiscalité des ménages inférieure de 44% aux moyennes nationales, tout en offrant une grande qualité d’équipements et de Services Publics. La taxe d’habitation par habitant s’élevait en 2008 à 127 € pour VélizyVillacoublay contre 203 € pour la moyenne nationale.

250 200 150 100 50 0

Echos +

Produit de la taxe d’habitation par habitant

En €

250 200 150

155 118

100

161

169

176

183

107

111

116

121

187

119

196

203

123

127

50 0

page 4

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

2001

2002 2003

2004 2005

2006 2007 2008

Vélizy-Villacoublay Moyenne des villes de 20 000 à moins de 50 000 hab.


Mars 2009

BUDGET

Investir pour l’avenir «Faire face aux défis du 21e siècle, s’inscrire dans la compétition économique, moderniser l’administration communale et l’image de notre ville sont parties intégrantes de l’action municipale» Ce sont par ces mots que Joël Loison, Maire et Conseiller général des Yvelines, rappelait lors de son discours des vœux à la population, le 9 janvier dernier, l’ambition de Vélizy-Villacoublay. Portée par «des finances saines» ajoutait-il, elle se traduit par plusieurs grands projets : > la construction de 1560 logements en cinq ans, tant en locatif qu’en accession, «pour relancer l’attractivité de la ville en direction des activités économiques et de l’habitat», avec l’objectif d’atteindre 25 000 habitants à l’horizon de 2015, > la restructuration des accès de ville en modifiant les entrées/sorties existantes et en créant une nouvelle entrée/ sortie sur l’A86, > la restructuration et l’amélioration de l’offre de transports en commun avec une participation de la Ville à hauteur de 800 000 €, sous conditions de moyens et de résultats obtenus, > l’implantation du Tramway Châtillon-Vélizy-Viroflay, dont les travaux préparatoires sont financés par la Ville et ses concessionnaires, > le développement de connexions interurbaines entre les quartiers (notamment des circulations douces piétonnes et cyclables), > le maintien du niveau exceptionnel d’équipements publics dans les domaines de la petite enfance, scolaire, de la jeunesse, culturel et sportif, > la modernisation de l’administration communale et l’accessibilité à tous des équipements et services, > l’engagement dans une démarche de développement durable et fédérer nos concitoyens autour de ces concepts et comportements. Les Échos de Vélizy-Villacoublay

page 5


BUDGET

Mars 2009

Dès 2009… Le lancement de nombreux chantiers ouvrent l’année : > la reconstruction de la salle Godbert dans un complexe de maison associative et de salles mutualisées (1 M€ en 2009), > la poursuite des phases préparatoires de la reconstruction et de l’extension du groupe scolaire Mermoz (4,67 M€ en 2009), avec notamment la création d’une maison de la petite enfance comprenant une crèche collective de 60 berceaux, > l’équipement de la salle pluridisciplinaire culturelle de L’Onde (1,50 M€ en 2009), > la fin de la réhabilitation du centre sportif Robert Wagner (2 M€), > la modernisation en 2 temps de la médiathèque vers une «numéricothèque», > les travaux d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, pour un montant d’environ 7 M€ sur 7 ans (dont 1 M€ en 2009), > la modernisation des services publics et la refonte du site internet de la ville (718 740 €), > l’achat de matériel, gros travaux d’entretien du patrimoine bâti et de voirie (éclairage public), pour un total de 4 M€… La capacité de financement de la commune (autofinancement + subventions + dotations), pour l’année 2009, s’élève à 17,95 M€ (contre 8,12 M€ en 2008).

Echos + Budget primitif Section Section 2009 de fonctionnement d’investissement Recettes

54 022 362

20 621 503

Dépenses

54 022 362

20 621 503

Autofinancement*

2 500 496

* Economies de fonctionnement réaffectées au financement des investissements

Une dette maîtrisée Malgré la crise financière et grâce à des choix prudents et avisés, la commune de Vélizy-Villacoublay a pu se préserver des hausses significatives des taux d’intérêts de l’année 2008. Sur 12 emprunts en cours sur la Ville, un seul est à taux variable. En privilégiant les emprunts à taux fixe, «la répartition de notre dette est particulièrement sécurisante, si bien que l’encours par habitant de 929 € seulement, est inférieur à la moyenne nationale. Nous sommes probablement l’une des rares communes à pouvoir se féliciter de cela, puisque notre dette globale de 19,6 millions d’euros reste maîtrisée» insiste Didier Blanchard, 1er adjoint délégué aux finances et aux affaires scolaires. Pour 2009, le programme d’emprunts nouveaux sera très limité.

Service public : la qualité à « tout prix »… Avec des dépenses de fonctionnement de 2 371 € par habitant en 2008, supérieures à la moyenne nationale, la ville réaffirme à travers ce ratio, à chaque exercice budgétaire, sa volonté d’offrir un service public de qualité. Une exigence et une priorité pour l’équipe municipale. A titre d’exemple, 230 000 € ont été alloués pour 20 places en crèches supplémentaires. Nous répondons à 75 % des demandes en crèches quand la moyenne départementale est de l’ordre de 40 % . Le montant des subventions aux associations oeuvrant dans les aides sociales telles que l’AVELAAV, ou à destination de la Résidence pour personnes âgées, a également été augmenté. Dans la continuité des exercices précédents, la municipalité poursuit cette année son effort en faveur du milieu associatif, avec une augmentation des subventions aux associations sportives et culturelles de l’ordre de 2,2 %, par rapport au Budget Primitif 2008, soit un montant de 2 293 626 €. page 6

Les Échos de Vélizy-Villacoublay


ZOOM SUR

Mars 2009

L’environnement Bruno Mellet, Conseiller municipal délégués à l’urbanisme et au développement durable.

Protocole de Kyoto, Sommet de la Terre à Rio et bientôt un 2e grand rendez-vous international à Copenhague, plus de 190 pays dont la France semblent vouloir se mobiliser autour de la question de l’environnement. Si comme nous le rappelle l’article 42 du projet de loi Grenelle 1, «L’Etat doit être exemplaire…», le rôle des collectivités territoriales, au plus près du citoyen et de l’entreprise, est également essentiel. Entretien avec Bruno Mellet, Conseiller municipal délégué à l’urbanisme et au développement durable.

Quelle est la politique de la Ville en faveur de l’Environnement ? L’environnement est devenu une question primordiale pour les pouvoirs publics comme pour chacun d’entre nous. Il est aujourd’hui impératif de répondre aux exigences environnementales. Le changement climatique, le coût du tri des déchets, l’impact de la surproduction et de la surconsommation sur notre environnement… nous ramènent au fond, à une réalité tout aussi essenComme chaque année du 23 février au 31 tielle et urgente : le changement de nos mars 2009 la rue Mortebouteille va être comportements. La conjugaison de tous fermée à la circulation pendant la nuit entre les efforts, individuels et collectifs, est 19h00 et 8h30 du matin. Cette fermeture est primordiale. Pour exemple, la Ville prinécessaire pour permettre la migration des vilégie au niveau de ses espaces verts, crapauds de l’étang de l’Ursine à la forêt. l’utilisation de traitements phytosanitaires naturels et non polluants. Nous pouvons également citer notre engagement, parmi les plus importants dans le département, pour le tri sélectif, l’amé« L’environnement est devenu nagement de pistes cyclaune question primordiale pour les bles pour développer les circulations douces en pouvoirs publics comme pour les intra-muros… nous avons également pris plusieurs particuliers »

Echos +

engagements en faveur de l’environnement dans les différents syndicats intercommunaux auxquels nous avons adhéré. Pour le chauffage de la Ville, le choix du procédé de cogénération, contribuet-il à cette volonté de préserver notre environnement… En effet, la Ville vient de s’équiper d’une nouvelle turbine dans son équipement de cogénération, géré par la société Elyo. La cogénération permet par le biais de la production de chauffage pour l’ensemble de la Ville, de produire également de l’électricité. Nous la revendons ensuite à EDF. C’est un procédé très peu polluant, permettant de récupérer 80% de l’énergie. Le choix de la cogénération par la Ville répond aux exigences gouvernementales, et même européennes en matière d’environnement. Le Parlement européen encourage d’ailleurs dans une récente Directive, la promotion de la cogénération devant l’envolée du coût des énergies fossiles… Suite page 8

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

page 7


ZOOM SUR

Mars 2009

Espace Info-Energie : un service gratuit pour tous…

© ALEME

Créé en janvier 2001, sur l’initiative de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines en partenariat avec l’ADEME* et les collectivités territoriales, l’Agence Locale de Maîtrise de l’Energie de Saint-Quentin-en-Yvelines (ALME) propose un service gratuit de conseils pratiques sur la maîtrise des consommations d’énergie et les énergies renouvelables. Rencontre avec François Menet-Haure, Directeur.

Entretien avec Bruno Mellet (suite de la page 7)

Des conseillers sont-il à la disposition du public ? Une permanence téléphonique est ouverte au 01 30 47 98 90, pour des questions précises et ciblées. Mais si le particulier souhaite un conseil global, il peut prendre rendez-vous à l’Agence avec des conseillers Info-Energie formés par l’ADEME. Nous nous basons en général sur des devis et/ou sur des plans de bâtiments pour leur donner des conseils de priorité. L’idée, c’est de permettre au particulier d’aménager son habitation avec cohérence, dans une logique environnementale efficace et rentable. Par exemple, en général dans tous projets, le premier point à étudier au niveau de l’isolation, c’est la toiture… 20 à 30% des déperditions thermiques se font par le toit pour une maison non isolée. En fonction de chaque cas, nous apportons les réponses les plus adaptées. En 2008, plus de 1 800 habitants du sud des Yvelines ont contacté l’ALME pour un conseil lié à l’énergie. * Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie.

Echos + ALME de Saint Quentin en Yvelines 6 rue Haroun Tazieff 78114 Magny les Hameaux Tél. : 01 30 47 98 90 Mail : alme@energie-sqy.com

© ALEME

Selon vous, les appels d’offre des collectivités publiques doivent-ils favoriser systématiquement les entreprises les plus respectueuses de l’environnement ? L’article 53 du Code des Marchés Publics fixe très clairement les conditions d’attribution d’un marché. Il y est précisé que le pouvoir adjudicateur, doit se fonder «sur une pluralité de critères non discriminatoires et liés à l’objet du marché, notamment la qualité, le prix, la valeur technique, le caractère esthétique et fonctionnel, les performances en matière de protection de l’environnement… ». En fonction du marché que nous souhaitons passer, la part accordée aux critères environnementaux est plus ou moins importante. Elle peut aller dans certains cas, jusqu’à 70% dans l’obtention d’un marché. C’est le cas de ceux que nous passons pour l’entretien des espaces verts (50%), pour l’utilisation de produits phytosanitaires (70%) et également pour les constructions nouvelles avec l’exigence d’une démarche HQE très importante (Haute Qualité Environnementale)…

Quelles sont les missions de l’Espace InfoEnergie ? L’objectif de notre structure associative est de conseiller et d’accompagner les collectivités, les entreprises et le grand public, sur les deux thématiques que sont l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, dans un contexte de réchauffement climatique. Nous avons au sein de l’Agence, un Espace Info-Energie qui propose des permanences tous les jours de la semaine à la Maison de l’Environnement, à Magny-les-Hameaux. C’est un service public gratuit mis en place pour répondre aux questions des particuliers. La plupart porte sur l’isolation, les aides financières, les listes d’artisans référencés ayant signé une charte de qualité, les énergies renouvelables, la rénovation, le chauffage, les économies d’énergie… Nous menons également dans le sud des Yvelines, des actions de sensibilisation à destination des collectivités et des entreprises. Nous organisons entre autre aussi, en partenariat avec la Chambre de Commerces et d’Industries, des ateliers auprès des PME et PMI qui souhaitent faire des travaux en matière d’efficacité énergétique ou d’isolation.

page 8

Les Échos de Vélizy-Villacoublay


ZOOM SUR

Mars 2009

Monsieur et Madame Thomas sont les heureux propriétaires de panneaux solaires photovoltaïques, dans le quartier du Clos. Ils nous expliquent les avantages d’une telle installation… Témoignage.

La cogénération, la solution écolo choisie par Vélizy ! Respect de l’environnement et Optimisation du rendement sont les maîtres-mots de la cogénération. Le réseau de chauffage urbain de la ville de Vélizy-Villacoublay, séduit par cette technologie, s’est doté de deux unités de cogénération. Mais la cogénération quèsaco ? Explications…

« A partir du moment où on s’est installé dans cette maison, on a tout de suite pensé aux panneaux solaires. C’est une énergie qui nous paraissait évidente. Installés sur notre La cogénération est un système de protoit, les panneaux solaires photovoltaïques duction d’énergie à haut rendement. Elle génère, à partir d’une énergie prisont reliés à un onduleur qui permet la délimaire combustible (gaz, fioul, énergies vrance des tensions et des courants alternarenouvelables…), deux énergies secontifs à partir de la source d’énergie électrique daires utiles : une énergie thermique et une énergie électrique. En d’autres tercontinue. C’est très facile comme installation mes, cela consiste à produire de façon une fois que l’on a vérifié l’orientation, les simultanée et à partir de la même instaltravaux de pose ne prennent que 3 jours. lation, de la chaleur et de l’électricité. La chaleur est utilisée pour le réseau de Le plus long, ce sont les raccordements au réseau. Aujourd’hui, nous sommes plus que satisfaits, nous revendons toute notre électricité produite par les panneaux au réseau EDF sur la base de 0.30 €/kWh, d’où la nécessité de relier l’onduleur à un premier compteur électrique de facturation. Un deuxième compteur électrique est destiné à l’électricité consommée et achetée en retour au même réseau EDF. On le revend plus cher que ce qu’ils nous fournissent, donc c’est tout bénéf’ pour nous. Concernant l’investissement de départ, il a été de 22 500 euros, on a obtenu une aide de la région de 1 500 euros et un crédit d’impôts de 8 000 à 9 000 euros. La durée de vie de l’installation est estimée à 25 ans, c’est plus solide que des tuiles et c’est plutôt esthétique. Nos panneaux ont fait des émules, car notre voisin le plus proche a lui aussi décidé de s’en faire poser. »

distribution de chauffage et l’électricité est soit réinjectée sur le réseau public d’électricité soit utilisée localement. Le réseau de chaleur de Vélizy dispose de deux unités de cogénération. La première, mise en service en 2000, est munie d’une turbine à gaz d’une puissance électrique de 6,8 MW, et la chaudière de récupération fournit elle une puissance thermique de 10,5 MW. La seconde, installée en 2008 (en remplacement d’une précédente unité démarrée en 1995), dispose d’une puissance électrique de 5,3 MW, avec une chaudière de récupération d’une puissance thermique de 8,8 MW. A elles deux, elles représentent, un avantage en terme d’efficacité économique et environnemental non négligeable. Depuis le 7 juillet dernier, c’est la société Vélidis qui gère la délégation du service public. Elle a en charge, la gestion du chauffage urbain qui concerne plus de la moitié de la population vélizienne. A vélizy les deux unités de cogénération fonctionnent en continu du 1er novembre au 1er avril de chaque saison et ainsi réduisent les factures énergétiques des abonnés. Les Échos de Vélizy-Villacoublay

page 9


ZOOM SUR

© United Entreprise : PHOTOS HD

Mars 2009

Optez pour le photovoltaïque ! Quand United Entreprise fait de l’énergie solaire, «l’énergie du futur accessible à tous»… Installée dans le bassin économique vélizien, la société United Entreprise développe plusieurs métiers. Spécialisée dans l’installation et l’assemblage de capteurs et de modules solaires photovoltaïques avec United Solaris, elle fait de l’énergie solaire, «l’énergie du futur accessible à tous»… Associé au groupe allemand Solarwatt, United Solaris équipe les bâtiments publics,

privés, agricoles comme les habitats individuels de modules photovoltaïques, plus communément appelés : panneaux solaires. Inépuisable, silencieuse et gratuite d’accès, l’énergie solaire en plus d’être une technologie performante, ne produit aucune pollution lors de son fonctionnement. Avec un coût d’entretien très faible, le panneau photovoltaïque est

«un lumineux placement financier et écologique garanti sur 20 ans» souligne Christophe Cossevin, Responsable du département photovoltaïque chez United Entreprise, et d’ajouter, «EDF a l’obligation de racheter la totalité de la production, 8 à 10 fois plus cher que le prix d’achat». Véritable secteur de croissance, l’énergie photovoltaïque connait depuis quelques temps de nombreuses évolutions technologiques révolutionnaires, qui en font une énergie non polluante pleine d’avenir… sous le soleil vélizien et d’ailleurs.

V2 : L’éolienne a le vent en poupe ! Lors de la rénovation de Vélizy2, un certain nombre d’initiatives ont été annoncées, pour faire de ce site un bâtiment plus respectueux de son environnement, avec notamment l’installation d’une éolienne sur son toit. Les «Echos» font le point sur «l’ovni». Une éolienne sur le toit de V2, une idée farfelue ? Un ovni dans le paysage vélizien ? Non une révolution environnementale. Le statoéolien placé sur le toit, est une éolienne à axe vertical, constituée d’un stator fixe et d’un rotor mobile, destinée à être implantée en milieu urbain. En plus de son caractère écologique, le système Le centre commercial dispose également d’un présente un grand nombre système ingénieux des eaux de pluie. L’eau qui d’atouts : s’écoule de la verrière de 80 mètres de long L’éolienne fonctionne quelest conduite en sous-sol dans un local «bâches» que soit la direction du où 5 bâches de 5 000 litres, vont directement vent, ce qui lui donne un alimenter : l’arrosage des arbres et le nettoyage potentiel d’utilisation supédu centre. Avec un projet à terme de récupération rieur aux éoliennes classid’eau des essais sprinkler pour alimenter les ques, elle fonctionne même toilettes publiques. sous vents violents (jusqu’à

Echos +

page 10

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

150 kms/h). Elle présente d’énormes avantages pour l’environnement mais aussi en termes de nuisances sonores. En effet, elle est totalement silencieuse et invisible du sol. Concernant la consommation, le centre consomme chaque année 5 Giga Watts d’électricité, l’éolienne elle, fournit 39,3 Mégawatts par an soit une économie non négligeable. Aujourd’hui, l’éolienne du centre commercial est mise en place de façon expérimentale, elle ne permet pas une économie significative, mais à moyen terme, l’ambition du CCR Vélizy 2 est de s’équiper de 8 ou 9 éoliennes (créer un champ d’éolienne sur la toiture du Centre Commercial) pour une économie de 80 à 90 K€ ou 20 à 25 % de l’électricité des parties communes. Un beau projet qui fait de l’éolienne, un ovni qui va très prochainement faire beaucoup de petits…


ZOOM SUR

Mars 2009

«Construire aujourd’hui : la maison basse consommation » Spécialiste de la norme BBC-effinergie, Brigitte Vu, Ingénieur en efficacité énergétique, est titulaire d’un DESS «Management du territoire vers un développement durable»… D’abord en poste au Conseil général de Belfort, puis membre de la Commission Energie, puis de la commission Environnement, aux côtés de Nathalie Kosciusko-Morizet, jusqu’en 2007, Brigitte Vu donnera une conférence, samedi 14 mars, à la médiathèque, à 15 h, sur le thème : «Construire aujourd’hui : la maison basse consommation».

Quelles différences faites-vous entre une maison basse consommation et une maison dite «classique» ? Une maison dite «classique» est bien souvent une maison en parpaing, chauffée par une énergie fossile, et faiblement ventilée. Une maison basse consommation est une maison où l’on aura pris soin d’étudier sa bonne orientation par rapport à la course du soleil. Le choix des matériaux sera fonction de la zone climatique, en général à forte voire très forte inertie thermique, donc nécessitant peu d’énergie pour la chauffer ou la rafraîchir.

Trouve-t-on en France les matériaux et les compétences nécessaires à la construction de ce type de maison ? Nous disposons à l’heure actuelle de tous les matériaux nécessaires à ce type de construction. Le bémol reste le peu d’artisans formés à ce type de matériaux et surtout les conseils adéquats pour permettre aux particuliers de faire les meilleurs choix. * L’inertie thermique d’un bâtiment est sa capacité à stocker de la chaleur dans ses murs, ses planchers, etc. (Source ADEME).

Portes ouvertes au centre de tri des collectes sélectives du SYCTOM…

RS : Erwann LE GA Photographe  parisienne l’Agglomération

Que recouvre pour vous la notion d’habitat durable ? Un habitat durable est un habitat confortable, plus sain, utilisant des matériaux adéquats en fonction de la zone climatique, de l’altitude à laquelle nous construisons, chauffé par des énergies renouvelables adaptées. Il est bien isolé mais aussi bien ventilé.

On y trouve : une ventilation double flux voire mieux, des fenêtres double vitrage lame d’argon voire triple vitrage, privilégiant le solaire passif en évitant la surchauffe l’été et dont le complément nécessaire de chauffage est assuré par une énergie renouvelable.

Dans le cadre du bouclage de l’A86 Ouest, la création d’un observatoire de la qualité de l’air a été confiée à AIRPARIF par COFIROUTE en respect de ses obligations. Une première campagne de mesures pour la qualité de l’air avant la mise en service a été effectuée en janvier-février-mars 2007. Une autre campagne complémentaire est programmé en janvier- février-mars 2009. La zone concernée par les campagnes représente 192 km², 32 communes, 103 sites. Pour la commune de Vélizy-Villacoublay, AIRPARIF a installé deux échantillonneurs (boîtes cubiques, d’environ 20/30cm de côté installées sur des lampadaires), avec l’autorisation de la Mairie, l’un 27 rue Jacquard, l’autre square Marcel Dassault.

Dans le cadre de la semaine du développement durable et des «Recyclades» organisées par EcoEmballages, une journée ‘portes ouvertes’ pour le grand public se tiendra le samedi 4 avril 2009 de 10h30 à 17h, au centre de tri des collectes sélectives du SYCTOM de l’Agglomération parisienne à Nanterre. Elle comportera une exposition sur la prévention et la valorisation des déchets ménagers, suivie d’une visite de l’installation (départ toutes les 20 minutes environ). L’occasion pour les habitants de Vélizy-Villacoublay, de venir découvrir le fonctionnement de ce centre de tri qui traite chaque année, 35 000 tonnes de déchets pré-triés par 1 million d’habitants en vue du recyclage. ZAC des Guilleraies - 16, rue Lavoisier - 92 000 NANTERRE. Contact SYCTOM : 01 40 13 17 29 TOM de Copyright : SYC

Quels sont les engagements pris lors du Grenelle de l’environnement en matière d’habitat ? Les engagements sont importants puisque toute construction neuve en 2012 devra être BBC effinergie, donc consommer moins de 50 kWhEp/m²/ an, avec un facteur en fonction de la zone climatique. Ses objectifs ambitieux conduisent vers une construction énergie zéro, puis énergie positive. Tous les bâtiments publics devront être rénovés suivant une norme BBC rénovation. Le Grenelle de l’environnement prévoit de porter à au moins 20% en 2020 la part des énergies renouvelables dans la consommation d’énergie finale, soit un doublement par rapport à 2005 (10,3%). Après examen de l’Assemblée nationale, le seuil a été réévalué à une part finale de 23%.

AIRPARIF et COFIROUTE : dans l’air du temps…

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

page 11


ÉTAT CIVIL

Mars 2009

Naissances Décembre

:

2008 RUDET Ethan • RIBEIRO ALVES Kacie • LGHADIOUI- - BRET Alyiah • CHANDEZ Adelin • DUTERTE- - NACER Lyna • SANDEAU Jean-Baptiste.

Janvier : VINCENT Jonathan • BARENTIN MaëlI • RODRIGUES Ruben • BOURDAA Loane • ROUSSEAU Manon • DRAMÉ Hayata • FRANCOIS Grégoire • GUEMARD Luka • HERVÉ Nohan • MARTIN Manon • BEJAOUI Firas • WAIBEL Mathieu • BOURNET Cécilia.

Décès Décembre 2008 :

André ROY 86 ans • Jean THERS 78 ans • Andrée CHARLES née DUPRET 98 ans • Jean FRIOL 96 ans • Michelle MARTIN née AUFFRET 65 ans • Jeannine DELOIZON née CHARTRAIN 92 ans

Janvier :

Fernande GROSPAS née SERBIT 79 ans • Rosa ANTUNES RODRIGUES née DE SOUSA 70 ans • Jeannine BOULORE 86 ans • Caroline SANDZER née CHAUSSÉ 50 ans • Pierre HAUMESSER 73 ans • rose SCHLAEFLIN née GUIGLARD 90 ans • Hervé GARNIER 47 ans

page 12

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

Mariage Janvier : BOURABA Moussa et WAHBI Smahane


JEUNESSE

Mars 2009

La fête de la jeunesse s’Affiche… Pour la première édition de la fête de la jeunesse qui aura lieu le dimanche 21 juin 2009, le service éducation jeunesse de la ville de Vélizy-Villacoublay organise un concours d’affiches. A vos crayons ! Musique, sport, prévention, danse, jeux, actions citoyennes… des activités vont être proposées tout au long de cette journée «jeunesse». De 10h à 18h, et pour tous les jeunes âgés d’au moins 6 ans, la journée va rimer avec festivités. Pour annoncer cette grande manifestation, le service jeunesse fait appel à votre imagination et votre talent pour la création d’une affiche. Seulement deux d’entre elles vont être sélectionnées. Alors, n’hésitez pas et inscrivezvous dès à présent dans votre catégorie 6/10 ans ou 11/17 ans, pour avoir une chance d’être choisi. Envoyez

vos propositions d’affiches, en format A3, au plus tard pour le lundi 4 mai à l’Espace Jeunesse.

Appel à talent ! Les fiches d’inscription sont disponibles à la mairie, à l’Espace Jeunesse ou téléchargeables sur le site de la ville. Les affiches retenues serviront de support officiel pour la fête de la jeunesse. Chanteur, jongleur, peintre, danseur, sculpteur… Vous souhaitez faire partager votre talent ! Venez vous produire ou exposer vos œuvres lors de La fête de la jeunesse le 21 juin 2009. Renseignements à l’Espace Jeunesse.

Passe ton BAFA d’abord… Le Bafa, c’est le Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur de centre de vacances et de loisirs. Un « diplôme » nécessaire aux jeunes désireux de devenir animateur le temps d’un été, ou encadrer des enfants en centre de loisirs. La ville de Vélizy-Villacoublay vous aide à l’obtenir ! Pour obtenir ce fameux sésame, la ville de Vélizy-Villacoublay met en place une action citoyenne. L’idée : permettre aux jeunes Véliziens âgés de 17 à 24 ans inclus d’obtenir un «diplôme» à moindre coût. Le principe, c’est le BAFA en échange d’actions civiques. L’objectif, amener les jeunes à

Bon à savoir : les festivités se poursuivront encore toute la nuit lors de la célèbre fête de la musique, alors venez nombreux !

Echos + Renseignements et inscriptions à l’Espace Jeunesse participer à une 14, rue Marcel Sembat – 78140 Vélizy-Villacoublay action citoyen01 34 65 12 94 ne, s’impliquer espacejeunesse@velizy.com dans leur ville et songer à leur avenir. Pour cela, la ville proposera aux jeunes les plus motivés une formation BAFA théorique, à un prix accessible, de 95 € au lieu de 420 € (coût national). En échange ils devront participer à diverses actions et activités sur la ville à hauteur de 120 heures. Attention : les places sont limitées. Le dossier d’inscription est à retirer à l’Espace Jeunesse et devra être déposé avant fin mars 2009. Tout dossier incomplet sera refusé. N’hésitez pas, impliquez-vous !

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

page 13


VIE DES ENTREPRISES

Mars 2009

« A Vélizy-Villacoublay, il y a une vraie dynamique de l’économie et donc de l’emploi » Vous êtes à la recherche d’un emploi, d’un stage ou d’une formation ? La Ville de Vélizy-Villacoublay en partenariat avec le Pôle Emploi de Versailles (ANPE et ASSEDIC) et la Mission Locale, organise un Forum Emploi, jeudi 2 avril, de 14h à 19h, au centre Maurice Ravel. Rencontre avec Monique Loison, Maire adjointe déléguée au Développement économique, à l’Emploi et aux Transports.

Maire adjointe déléguée au Développement économique, à l’Emploi et aux Transports.

Pourquoi un forum de l’emploi à Vélizy-Villacoublay ? A Vélizy-Villacoublay, il y a une vraie dynamique de l’économie et donc de l’emploi. Nous comptons 43 000 emplois dits «marchands», parce qu’ils produisent de l’économie. En 2008, nous avons organisé un Forum Emploi davantage ciblé autour de l’apprentissage. Cette année, le Forum est plus élargi et concernera tous les secteurs d’activités, tous niveaux hiérarchiques, avec des stages, des formations en apprentissage, des jobs d’été… Quels sont les objectifs de cette manifestation ? Nous sommes importateurs de main-d’œuvre. Pour certains métiers, notamment le commerce, le recrutement est difficile. Nos objectifs principaux sont de : - Répondre prioritairement aux attentes des demandeurs d’emploi, - Satisfaire les offres d’emploi des entreprises et des commerçants, - Faciliter la mobilité des salariés en proposant un panel d’offres, - Faire découvrir aux jeunes les potentialités, les différents corps de métiers proposés et leur apporter un conseil. En un mot : favoriser les échanges entre les demandeurs d’emploi et les entreprises. Avec un taux de chômage de 4% seulement (contre plus de 9% au niveau national), Vélizy-Villacoublay semble être une exception dans le paysage économique national. A quoi cela est-il dû ? Effectivement, nous avons la chance d’avoir un taux de chômage relativement bas. Nous comptons 1 040 sociétés dans notre pôle d’emploi avec des secteurs d’activités très page 14

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

Ce rendez-vous du 2 avril est donc important, et à ne pas manquer pour les jeunes, les demandeurs d’emploi et les employeurs…

JEUDI

2 AVRIL 2009

14h - 19h

FORUM DE L'EMPLOI Au Centre

Ravel

25 avenue Louis Breguet - Vélizy-Villacoublay

Rens. : 01

34 58 50 00

N’oubliez pas de vous munir de votre CV

©Andres Rodriguez - Leo - fotolia.com

Monique Loison,

diversifiés. Comme je le précisais tout à l’heure, il y a en permanence des offres d’emploi non satisfaites. Notre objectif est bien sûr d’aider à trouver une réponse à tous ceux qui sont confrontés à ce problème de chômage. Nous travaillons dans ce sens, avec le service Emploi de la Mairie, le «pôle Emploi» de Versailles (ANPE/ASSEDIC) et la Mission Locale.


VIE DES ENTREPRISES

Mars 2009

Echos + Taxis DILIGENCE (Allo Taxi Radio Diligence-ATRD) Taxis de Vélizy-Villacoublay 24H/24 7J/7 Toutes distances Téléphone : 01 39 46 33 33 Fax : 01 34 65 13 46 contact@taxi-diligence.fr

Hall services, à votre service !

Installée depuis une quarantaine d’années à Vélizy-Villacoublay, la société de taxis «Allo Taxis Radio Diligence» répond à toutes vos courses… De Vélizy à Vélizy en intra muros, vers toutes les gares, tous les aéroports, tous les hôpitaux, toutes destinations confondues… les 36 taxis «Diligence» couvrent, en accord avec les communes, les secteurs de Vélizy-Villacoublay, Viroflay et Jouyen-Josas. Au 12 avenue Robert Wagner à Vélizy,

Besoin d’un dépannage informatique, d’une femme de ménage ou encore d’une repasseuse ? Depuis le lancement du plan Borloo, le nombre d’entreprises proposant des services à la personne a quadruplé, à Vélizy-Villacoublay une nouvelle société vient aussi de voir le jour : Hall services. Son but : améliorer la vie quotidienne des habitants Société Hall Services de la ville. Des services aux 16 rue Louvois particuliers rendus à domici78140 Vélizy-Villacoublay le ou sur les lieux de travail. 01 30 70 80 25 Aide aux devoirs, femme de www.hall-services.com ménage, repassage, cours et dépannage informatique… N’hésitez plus, améliorez votre vie de tous les jours et profitez d’avantages fiscaux.

Echos +

Allo Taxis Radio Diligence : toutes destinations confondues

Echos +

trois standardistes reçoivent vos appels, 24h sur 24. «Nous travaillons à 80% avec les entreprises du bassin d’emploi. Mais les particuliers peuvent aussi faire appel à nous», rappellent Rémi Puaud et Alain Demoor, les gérants. En plus du standard téléphonique, une borne d’appel à l’entrée de la gare Chaville-Vélizy vous met également en relation avec «Allo Taxis Radio Diligence»… En route !

La Mairie recrute...

> Des intervenants vacataires pour les surveillances de cantine dans les écoles élémentaires et maternelles. Horaires : 12h-13h30 ou 12h-14h. > Des agents de service pour les accueils de loisirs maternels les mercredis et/ou pendant les vacances scolaires Horaires : 8h30-18h30 Renseignements complémentaires au 01 34 58 50 03. Merci d’envoyer une lettre de motivation et un CV à : Direction de l’Education et de la Jeunesse Mairie de Vélizy-Villacoublay BP 151 78145 Vélizy-Villacoublay cedex

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

page 15


Mars 2009

ARRÊT SUR IMAGES Le 19 janvier : échange Franco-Allemand au Collège Saint-Exupéry en présence de Jeannine Thiriet, Maire adjointe déléguée à la jeunesse et aux animations.

Le 24 janvier : Forum des métiers au collège Saint-Exupéry.

Le 5 février : Tournage du film «Divorces» à Vélizy-Villacoublay, réalisé par Valérie Guignabodet avec notamment François-Xavier Demaison

page 16

Les Échos de Vélizy-Villacoublay


ARRÊT SUR IMAGES

Mars 2009

Du 15 au 30 janvier : Semaine de sensibilisation aux dangers de la route dans le cadre de l’opération «Permis piéton»

Du 7 au 21 février : Autour du thème de l’«amour» expos, contes et ateliers sont organisés par la Médiathèque

Le 16 janvier : Brice Hortefeux, Ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville aux côtés de Nadine Morano, Secrétaire d’Etat chargée de la Famille et de Joël Loison, Maire, Conseiller Général des Yvelines visitaient la crèche Inter-entreprises «Les Lucioles»

Le 23 janvier : Soirée concert Jam-Blues au Centre Maurice Ravel

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

page 17


URBANISME

Mars 2009

La métamorphose de «Mermoz»… Au cours des deux prochaines années, la reconstruction du groupe scolaire Jean Mermoz sera l’un des grands temps forts de la programmation des travaux. 9 000 m² dédiés à l’enfant et à la petite enfance, pour une enveloppe budgétaire de plus de 20 millions d’euros. Un concours d’architecte vient d’être lancé… En 2010, l’établissement scolaire Jean Mermoz sera fermé pour préparer sa métamorphose… Sur ces 9 000 m², une surface de 5 000 m² sera occupée par le groupe scolaire. Les 4 000 m² restant verront, quant à eux, la création du centre de la Petite Enfance comprenant une structure d’accueil de 60 berceaux et les locaux du service de la Crèche familiale, ainsi que des espaces publics Un projet de taille… qui répond, «non seulement à la demande accrue de gardes d’enfants, mais aussi à leur scolarisation en raison des besoins qui devraient s’intensifier dans les années à venir, du fait de la construction engagée de nouveaux logements», remarque Joël Loison, Maire et Conseiller général des Yvelines.

Un groupe scolaire et un Centre de la Petite enfance Le parti architectural prendra obligatoirement en compte les critères environnementaux rattachés au développement durable : gestion des eaux pluviales, architecture bioclimatique, respect des riverains.

Sur le plan technique, des exigences seront prescrites afin d’atteindre un degré de Haute Qualité Environnementale. Le groupe scolaire comprendra 12 classes primaires et 6 classes maternelles. Les locaux scolaires seront complétés par des ateliers, un centre de documentation, des locaux administratifs, un restaurant scolaire et des espaces de jeux. Quant au Centre de la Petite enfance, il comprend une structure d’accueil d’une capacité de 60 berceaux, avec un mode de garde évolutif, en fonction des besoins (crèche collective ou halte-jeux). Mais aussi les locaux de la Crèche familiale qui regrouperont des fonctions administratives, ludiques et sanitaires. Les espaces publics répondront aux fonctionnalités urbaines nécessaires à la vie locale et à l’intégration des nouvelles constructions dans le quartier. «Le principe d’un axe traversant orienté Sud/Nord permettra de relier le quartier vers la forêt, le quartier pavillonnaire au centre ville et de desservir les deux équipements créés. Cet axe sera relié à la rue Clément Ader par une place publique qui servira de parvis aux deux équipements. L’ensemble de cet espace sera réservé aux piétons», précise Richard Guéniche, Maire Adjoint délégué aux travaux et à l’environnement. Prochaine épisode, à partir de mai 2009, avec la présentation du projet du lauréat du concours d’architecture…

Actualité des travaux en photos Construction de la résidence SEMIV, rue du Capitaine Taron.

Réalisation de la résidence Carré d’Alcyon (Richet). Travaux de dévoiement des réseaux pour préparer l’arrivée du tramway

26 janvier : Démolition de l’école Herriot. Sur le site, un immeuble de 45 logements, avec des commerces en rez-de-chaussée, a été programmé. page 18

Les Échos de Vélizy-Villacoublay


TRANSPORT

Mars 2009

Transports : petit mémo des titres occasionnels Une sortie, un évènement, un rendez-vous ? Pour choisir le titre de transport le mieux adapté à votre besoin et à votre fréquence de déplacement, les «Echos» font le point sur les titres de transports occasionnels. Billet vendu à bord

Ticket de dépannage. Valable dans le bus où il a été acheté. Il ne permet pas la correspondance avec un autre bus. Sa durée de validité est limitée au trajet à bord du bus emprunté. > Prix : à partir de 1,60 € l’unité.

Ticket t+

Permet les correspondances bus/bus et bus/tram pendant 1h30 entre la première et la dernière validation. Valable sur la totalité des réseaux RER dans Paris, métro, tramway et bus. Vendu dans l’ensemble des points de vente, RATP, Transilien SNCF, OPTILE, stations de métro et de tramway, gares et chez les commerçants agréés. Le Ticket t+ n’est pas vendu à bord des bus. > Prix : 1,60 € l’unité ou par carnet de 10 (11,40 €)

Forfait Mobilis

Coupon correspondant à la combinaison des zones choisies (Paris étant toujours inclus). Il permet d’assurer plusieurs déplacements. Valable sur les réseaux OPTILE, RATP, Transilien SNCF 1 jour du début à la fin du service. S’achète dans les stations et gares de la RATP et de Transilien SNCF. > Prix : par exemple pour la zone 1-2 5,80 € Et pour les zones 1-6 16,40 €.

Ticket jeunes week-end

Billet Origine-Destination

Destiné à ceux qui n’ont qu’un seul trajet à effectuer entre 2 gares, Transilien SNCF ou RER. Si une des extrémités est Paris, ce billet permet d’utiliser la correspondance, métro et RER, dans Paris. Valable sur les parcours ferrés RER, RATP, Transilien SNCF, sur un trajet. Non valable dans les bus, les tramways et le funiculaire de Montmartre. > Prix : variable selon distance. Vendu à l’unité ou en carnet de 10 dans les gares Transilien SNCF ou RER.

Forfait touristique Paris-Visite

Billet unique permettant d’effectuer un nombre illimité de voyages toute l’année, sur les réseaux OPTILE, RATP, Transilien SNCF. Utilisable 1, 2, 3 ou 5 jours consécutifs au choix. Permet de bénéficier d’avantages culturels ou commerciaux. > Prix : variable selon le nombre de jours et de zones.

Forfait fête de la musique : Forfait spécial

Permet un nombre illimité de voyages le 21 juin, sur l’ensemble des réseaux d’Ile-de-France de 17h au lendemain 7h. > Prix : 2,50 € (en juin 2008)

Réservé aux jeunes de moins de 26 ans. Coupon correspondant à la combinaison des zones choisies. Utilisable une journée : 1 samedi, 1 dimanche ou 1 jour férié sur les réseaux OPTILE, RATP, Transilien SNCF. S’achète dans les stations et gares de la RATP et de Transilien SNCF. > Prix : de 3,20 € pour la zone 1-3 à 8€ pour la zone 1-6.

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

page 19


EDUCATION

Mars 2009

Nos cousins Germains… Comme chaque année, un groupe d’élèves de 4e des sections «Europe» part en voyage pédagogique pour découvrir le monde germanophone et sa culture. C’est la cinquième année que le collège Saint-Exupéry effectue des échanges avec le collège Emanuel Felke Gymnasium à Bad Sobernheim, l’occasion pour les élèves de découvrir une autre culture, et d’échanger dans la langue de Goethe. Découvrir une langue en étant immergé dans le pays c’est le pari du Collège Saint-Exupéry de Vélizy-Villacoublay et de son professeur d’Allemand, Carine Cazalaà. Une semaine placée sous le signe de l’échange. Un échange qui «Ich Sprieche doit permettre aux élèves d’entrer en Deutsh» contact avec des jeunes de leur âge, de découvrir une autre culture, un autre mode de vie, un autre rapport à l’école, tout en les confrontant aux leurs. «L’intérêt, c’est permettre un premier contact avec l’Allemagne, créer une correspondance entre les collégiens et rendre l’apprentissage de la langue plus concret», nous confie, Carine Cazalaa, porteuse du projet.

2 collèges, 2 cultures, 1 échange Le lien Franco-Allemand mis en place depuis quelques années est un partenariat entre deux collèges qui ont, d’un commun accord, décidé de travailler ensemble sur le principe de «l’échange» et dans l’intérêt des élèves.

Echos + Les classes de 5e du collège correspondent aussi avec des élèves allemands de la ville de jumelage, Dietzenbach. Ils communiquent par mail et de façon assez libre. L’idée est toujours de créer du lien entre les deux pays, la culture et la langue.

page 20

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

Le voyage n’est que le bouquet final à leur apprentissage. Tout au long de l’année les collégiens préparent leur départ, mais aussi entretiennent une correspondance avec leurs camarades allemands. «Ce partenariat offre aux élèves, la possibilité de pratiquer à l’écrit la langue étudiée en classe et, ainsi, de l’approfondir, de la pratiquer oralement lors des deux visites dans les familles d’accueil». Il permet de perfectionner non seulement leurs connaissances linguistiques, mais aussi leur culture, de mieux connaître le pays dont ils étudient la langue à l’école, mais surtout de nouer durablement des relations d’amitié avec leurs correspondants.

Une semaine chargée «Chaque année à l’occasion du voyage est mis en place un projet pédagogique différent. Cette année, le thème choisi c’est le sport.» Du 25 au 31 mars, les collégiens français reçoivent leurs camarades allemands. Pour l’occasion, ils leur ont concocté un planning chargé : une journée à Versailles, une autre à Paris, une rencontre sportive au collège... Puis, du 3 au 9 juin prochain, à leurs tours, les élèves véliziens seront accueillis chez leurs correspondants. Avec au programme : visite du musée de Gutenberg, visite d’une forteresse sur le Rhin, parcours de santé avec traversée d’une rivière, balade en forêt… Autant d’activités pour permettre l’échange.


PORTRAIT

Mars 2009

Marcel Rohrbach : le roi de «la petite reine» Les passionnés s’en souviennent très certainement… Grande figure du cyclisme français et international dans les années 50 et 60, Marcel Rohrbach, vélizien depuis 1965, est une légende vivante. Portrait.

© Collection Rohrbach

Originaire du Berry et issu d’une famille Huit jours après son premier exde 10 enfants, Marcel Rohrbach débute ploit, Marcel en signe un autre, le cyclisme très tôt, à l’âge de 16 ans. dès son premier Championnat de Porté par sa passion et par un talent France professionnel. Il finit à la 2e place ! indéniable, il commence par remporter Sur les routes du Tour de France (il de nombreuses petites courses de vilen fera 6), il croise les plus grands : lages alentours. De 1949 à 1954, il Fausto Coppi, Louison Bobet, Jean enchaîne les victoires dans les compétiRobic, Raphaël Geminiani, Raymond tions réservées aux «amateurs» et termine Poulidor (avec qui il débute)… même 5e de la Route de France. Puis, la roue tourne… et tourne Jacques Anquetil dira de Du Dauphiné libéré lui : «Lorsque Rohrbach même très bien. En 1955, il passe dans ou Tour de France… est dans ses dispositions, la catégorie «indépenil ne faut pas chercher dants». Il décroche le titre de vice-chamà le suivre.» Véritable poids plume pion du Tour d’Europe (Zagreb-Namur), sur son vélo, Marcel est un grimpeur mais c’est un autre exploit qui le proredoutable et redouté. «En voiture, pulse au sommet… avec les enfants, on a refait les cols que j’avais grimpé. Franchement, je ne sais pas comment on a pu le faire… C’était vraiment très dur», réalise-t-il, d’un ton amusé. Ses plus beaux souvenirs ? Le Dauphiné libéré, bien sûr, mais aussi sa victoire dans «Les boucles de la Seine» devant Poulidor et Pavard, et puis la naissance de sa fille, Martine, avant le départ du Tour de France 1961… A partir de 1963, à l’âge de 30 ans, ce n’est plus le départ d’une course qu’il prend, mais celui d’une nouvelle vie … Avec son épouse, Nicole, il travaille au restaurant des beaux-parents où il assure les En 1957, alors qu’il court toujours en livraisons. En 1965, ils s’installent dans «indépendant», Marcel Rohrbach remune petite maison de la rue Corneille, à porte la course du Dauphiné Libéré… Vélizy-Villacoublay. «Dès que j’ai arrêté la au nez et à la barbe des professionnels ! compétition, je n’ai plus retouché un seul Une performance inégalée dans toute vélo pendant dix ans ! », confie Marcel. l’histoire de l’épreuve. Le monde pro’ lui Retraités très actifs, ils voyageront avec déroule aussitôt le tapis rouge. Et c’est Nicole, parcourront le monde : l’Asie, l’équipe «Peugeot» qui l’engage. Fidèle l’Amérique du Sud, l’Afrique, l’Europe… en amitié, il le restera aussi à son club Mais sa plus belle étape reste aujourd’hui le pro’, comme à son petit club berrichon chemin qui le conduit régulièrement à l’école d’origine où il sera licencié, jusqu’à la pour retrouver, son plus beau trophée : son fin de sa carrière. arrière petite-fille. Remerciements à Nicole et Marcel Rohrbach, ainsi qu’à Jean-Claude Fillaud, auteur du livre «L’époustouflant Rohrbach».

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

page 21


EN BREF

Mars 2009

Roulez Zen et courtois ! EN BREF À VÉLIZY-VILLAC

L’association «Jonathan Pierres Vivantes» accompagne des parents ayant perdu un enfant sur le chemin de leur deuil. Le samedi 21 mars 2009, de 14h à 17h, elle organise une journée d’amitié. Pour l’occasion, Echos + Jacques Lecomte, psychologue lieu, salle Jean XXIII, et auteur du livre «Donner un 8 avenue Dutartre, sens à sa vie» viendra faire un 78150 Le Chesnay. exposé sur le thème «ComRens. : 01 39 50 13 24 ou ment se reconstruire après la 06 30 58 05 13 mort d’un enfant ?»

OUBLAY

Une journée placée sous le signe de l’amitié…

EN BREF À VÉLIZY-VILLACOUBLAY

Les consultations juridiques

L’Art plastique s’expose

Du 11 au 15 mars, 120 peintres et sculpteurs nous invitent à découvrir leurs œuvres réalisées au sein des Ateliers de la Cour Roland. Pour la première fois, Echos + Exposition à la les ateliers sortent de leurs salle du vieux marché, Place murs pour nous faire découvrir de la Marne à Jouy en Josas les créations de ses élèves.

CPAM : une adresse unique

Pour faciliter vos démarches et traiter vos dossiers plus rapidement, la caisse primaire d’assurance Maladie des Yvelines a mis en place, depuis le 2 Echos + février dernier, une nouCaisse primaire d’Assurance Maladie velle adresse unique. 78085 Yvelines cedex 9

Dans le cadre de la convention signée entre la mairie de VélizyVillacoublay et le Barreau de Versailles, une permutation des avocats chargés d’assurer les consultations juridiques doit obligatoirement s’opérer tous les ans. Pour 2009, voici la liste et les contacts des avocats chargés des consultations juridiques. 1er mardi, du 1er janvier au 30 juin, Maître Blandine De Blic 01 39 20 88 00 du 1er juillet au 31 décembre Maître Stéphanie Chanoir 01 30 83 99 07 3e mardi, du 1er janvier au 30 juin Maître Virginie Desport-Auvray 01 39 50 72 14 du 1er juillet au 31 décembre Maître Véronique Rannou 01 39 50 01 85

20 271 Véliziens !

L’armée de l’air recrute

L’armée de l’Air propose chaque année des postes à pourvoir pour plusieurs métiers, dans des secteurs d’activité variés (restauration, informatique, enseignement...). Vous souhaitez vous engager? Vous avez entre 17 et 25 ans et vous êtes à la Echos + recherche d’un Renseignements et dépôt des emploi ? Intégrer candidatures 01 39 53 76 10. Centre d’inforl’armée de l’Air. mation et de recrutement des forces armées Air : 41 rue des Etats Généraux 78000 Versailles Cirfa.versailles@recrutement.air.defense.gouv.fr

On surfe sur le Netvibes…

A Vélizy-Villacoublay, notre environnement évolue. L’arrivée prochaine du tramway et des nouveaux aménagements de circulation (aire piétonne, zone de rencontre et zone 30) appellent un changement de comportement sur la route. Le 26 mars prochain la 10ème édition de la journée nationale de la courtoisie au volant et sur la route nous invite à respecter un code de bonne conduite pour la sécurité de tous. Automobiliste, motards, cyclistes et piétons, respectons les règles élémentaires pour la sécurité de tous.

Nous sommes 20 271 véliziens, un chiffre qui ressort des enquêtes annuelles réalisées entre 2004 et 2008. Le recensement permet de connaître la population résidant sur une commune. Il fournit des statistiques sur le nombre d’habitants et sur leurs caractéristiques : âge, profession exercée, déplacements quotidiens, conditions de logement, etc. Il apporte également des informations sur les logements. Les résultats du recensement éclairent les décisions publiques en matière d’équipements collectifs (écoles, hôpitaux, etc.). EN BREF À VÉLIZY-VILLACOUBLAY

EN BREF À VÉLIZY-VILLACOUBLAY

Info-Jeunes a lancé depuis le 22 novembre dernier son portail Netvibes. Un site web qui offre à ses utilisateurs un lien sur la toile donnant accès à une multitude de ressources à partager. Un site pratique où les 16-26 ans peuvent trouver de nombreux liens sur l’orientation, les métiers, les jobs mais aussi l’actualité, la santé… Une dizaine de rubriques consacrées aux jeunes Echos + Véliziens et à leurs préoccupations. www.netvibes.com/infojeunes-velizyvillacoublay Pour plus d’infos n’hésitez pas, surfez sur le Netvibes de la ville.

page 22

Les Échos de Vélizy-Villacoublay


VIE ASSOCIATIVE

Mars 2009

VELIGEM : le sens de l’entraide…

Aujourd’hui, on compte plus de 300 GEM en France dont 8 dans les Yvelines.

«Nous avons besoin les uns des autres. L’être humain n’est pas fait pour s’isoler, mais pour partager.»* Si le Groupe d’Entraide Mutuelle de Vélizy avait une devise, cette citation résumerait à elle seule sa vocation. Créé il y a un peu plus de deux ans, VELIGEM, est une association, mais aussi un lieu d’écoute et de partage… «Ici, au GEM, il y a vraiment une ambiance club. Tout le monde s’y retrouve avec plaisir, pour partager des projets, de bons moments… C’est un vrai lieu d’écoute, d’échange où chacun se découvre et redonne du sens et de l’authenticité au lien social. Notre rôle est de rendre l’adhérent, acteur de ses propres projets, de ses activités… pour qu’il puisse tisser des liens avec les autres», confie Carmen Delavaloire, Responsable du Groupe d’Entraide Mutuelle de Vélizy-Villacoublay. Sous l’impulsion de l’Union Nationale des Amis et Familles de Malades Psychiques, section des Yvelines (UNAFAM), avec le soutien de la Ville et en partenariat avec l’Œuvre Falret, le GEM de Vélizy accueille toute personne en grande difficulté Eric, un adhérent et isolée, qui recherche un lieu « Cela fait 2 ans que je d’écoute et souhaite partager viens au GEM. Cela me des projets. «Avec le recul des deux derpermet d’avoir une petite nières années, je peux dire vie sociale et d’être moins que les adhérents se sont dareplié sur moi-même. vantage ouverts. Ils ont pris Avec Marie-Paule et confiance en eux en retrouvant Valérie, les animatricesdu lien social et un climat de convivialité. C’est en quelque médiatrices, nous sorte un lieu d’apprentissage organisons toutes sortes de la vie, mais surtout de d’activités très enrichisl’autre… », ajoute Carmen, santes : des ateliers d’arts «Nous avons besoin de nouplastiques, des sorties au veaux adhérents pour continuer de faire vivre le GEM. cinéma, au musée… Sinon, il risque de déménager Il y a une ambiance très ailleurs qu’à Vélizy.» sympa. Et j’encourage De son côté, Françoise Prévost, tout le monde à venir Présidente déléguée de l’UNApartager de vrais et FAM 78 et Responsable de beaux moments… ». l’antenne de Vélizy, fait remarquer combien le GEM joue

Echos +

un rôle essenVELIGEM – 46 bis place Louvois tiel dans la lutte T2l. : 01 39 46 52 05 contre l’isolement e-mail : gemvelizy@orange.fr et les souffrances psychiques : Ouverture : mardi sur RDV ; mercredi de 14h à «D’après des étu19h ; jeudi et vendredi de 11h à 19h ; les 1er et des sérieuses, il a 3e samedis du mois ; le 3e dimanche du mois. été constaté une baisse des hospitalisations de l’ordre de 50% à 70% des personnes qui fréquentent régulièrement un GEM.» Un constat qui interpelle, certes, mais qui rappelle aussi, combien l’éveil à l’autre, l’écoute et le partage sont importants…

* Extrait du livre «La charge des sangliers» de Alice Parizeau, Romancière Canadienne.

15e Salon des Vins et Produits gourmands

Les 28 et 29 mars prochains, de 10h à 19h, au centre Maurice Ravel, le Lions Club Vélizy Concorde vous propose un rendez-vous plein de saveurs : son 15e salon des Vins et Produits gourmands. Présentation d’œuvres d’artistes-peintres. Déjeuner sur place avec les producteurs, samedi et dimanche. Les Échos de Vélizy-Villacoublay

page 23


CONSEIL MUNICIPAL

Mars 2009

Principales décisions du Conseil Municipal du 14 janvier 2009 Débat d’Orientations Budgétaires

Le Conseil Municipal, conformément à l’article L 2312-1 du Code Général des Collectivités Territoriales, prend acte du débat sur les orientations budgétaires de l’exercice 2009.

Convention d’exploitation de la ligne de bus «Phébus Nuit 2» prorogation et financement

Le Conseil approuve la prolongation pour l’année 2009 de la convention d’exploitation de la ligne de bus «Phébus Nuit 2». Parallèlement, il décide de la dépense correspondante, estimée à 70 000 euros TTC, au budget de l’exercice 2009. Adopté à la majorité.

Cartes de transport pour personnes âgées : convention avec la Société Kéolis-Devillairs et fixation du prix unitaire

Le conseil municipal décide de reconduire pour l’année 2009, avec la société Kéolis- Devillairs, le dispositif de la carte annuelle de transport par bus au bénéfice des personnes âgées. Les participations financières des bénéficiaires sont fixées en fonction de leurs conditions de revenus et de leur situation familiale. Adopté à la majorité.

Principales décisions du Conseil Municipal du 4 février 2009 Désignation d’un nouveau représentant au sein d’une commission et d’organismes

Monsieur Michel DANIEL est désigné comme nouveau représentant de la liste «J’aime Vélizy» au sein de la commission vie locale, du conseil d’administration de la Caisse des Ecoles et du conseil d’administration de l’Onde. Adopté à l’unanimité.

Désignation d’un membre suppléant au conseil d’administration de l’I.U.T.

Madame Monique LOISON est désignée en remplacement de Monsieur Jean-Marc SIRY. Les nouvelles responsabilités professionnelles de ce dernier, au sein de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, sont incompatibles avec la présence au sein du Conseil d’administration de l’I.U.T. Adopté à l’unanimité.

Avenant à la délégation de service public pour la restauration scolaire et municipale de la Ville de Vélizy-Villacoublay : Désignation des membres de la commission de service public Suite à des dysfonctionnements, la Ville a pris la décision de retirer la prestation des crèches du contrat d’affermage avec la société Avenance, par la voie d’un avenant en moinsvalue. Le Conseil a désigné les membres de la commission communale de service public appelé à examiner au préalable cet avenant. Adopté à la majorité.

page 24

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

Montant des vacations versées à raison de la surveillance des opérations funéraires Le Conseil Municipal fixe à 20,00 € le montant des vacations versées à raison de la surveillance des opérations funéraires. Adopté à la majorité.

Demande de dérogation au repos dominical

Le Conseil accorde à la société H2A Télémarketing une dérogation au principe du repos dominical en raison de la prestation d’assistance en urgence qu’elle assure en semaine et le dimanche pour le compte de la Société Schindler Télé Contrôle. Adopté à l’unanimité. Le Conseil autorise également les 109 magasins situés dans le centre commercial Usines Center à Vélizy-Villacoublay à ouvrir le dimanche. Adopté à la majorité.

Budget primitif 2009 Ville, Assainissement et Parcs de stationnement

Le Conseil a adopté le budget primitif de la Ville de VélizyVillacoublay. Celui-ci s’élève à 74 643 864,29 €. Pour la section de fonctionnement, il correspond à 54 022 361,79 € et pour la section d’investissement à 20 621 502,50 €. Adopté à la majorité. Le budget annexe de l’assainissement s’équilibre à hauteur de 757 400 € en fonctionnement et 1 851 032, 75 € en investissement. Le budget annexe des parcs de stationnement s’équilibre à 155 000 €.


Mars 2009

Modalités de recouvrement de la contribution aux frais de fonctionnement du Service Départemental d’Incendie et de Secours des Yvelines

Le Conseil Municipal autorise le Maire à signer la nouvelle convention à intervenir avec le S.D.I.S. et vote le principe d’un règlement trimestriel de la contribution aux charges soit 312 918,26 € par trimestre en 2009. Adopté à l’unanimité.

Conventions relatives aux subventions pour les Associations – année 2009

Le Conseil municipal autorise le Maire à signer une convention-type avec les associations bénéficiant, pour l’année 2009, d’une subvention dépassant le seuil de 23 000 € : le montant octroyé à l’ensemble des associations s’élève à 2 105 800 €.

CONSEIL MUNICIPAL

Convention avec l’IFAC : mise en place d’un BAFA « citoyen »

Le Conseil décide de la création d’un Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateurs (B.A.F.A) « citoyen ». Il autorise le Maire à signer une convention avec l’organisme de formation IFAC 78. La mise en place de ce dispositif s’inscrit dans le développement de l’accès des jeunes adultes à la formation. La participation financière de chaque stagiaire est fixée à 95 €, pour 120 heures d’enseignement restituées en contrepartie à la collectivité. Adopté à l’unanimité.

Création d’un dispositif d’appui aux projets de jeunes

Le Conseil approuve la création d’une aide financière aux projets de jeunes de 16 à 25 ans. Ce nouveau dispositif doit favoriser l’émergence et le développement de projets portés par des adolescents et de jeunes adultes domiciliés sur la commune. Le montant forfaitaire de l’aide est fixé à 200 € avec un crédit de 25 heures restitués en contrepartie à la collectivité. Adopté à l’unanimité.

Aménagement de l’îlot Mermoz : approbation du programme, concours, concours d’architecture Le Conseil Municipal approuve le programme de l’opération d’aménagement de l’îlot Jean Mermoz comprenant la réalisation d’un groupe scolaire et d’un centre de la petite enfance. Le Maire est autorisé à procéder à une consultation d’architectes et à désigner la commission d’appel d’offres pour former le jury de concours. La rémunération des candidats retenus par le jury est fixé à 80 000 € T.T.C. Adopté à l’unanimité.

Création d’un poste de police municipale

Le Conseil autorise le dépôt d’un dossier de déclaration préalable pour la création de baies sur la façade sud du poste de police municipale prévu à l’endroit de l’ancien vestiaire du terrain de sports Richet. Adopté à l’unanimité.

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

page 25


TRIBUNE LIBRE

Mars 2009

Cet espace libre d’expression est réservé aux groupes politiques constitués du Conseil Municipal de VélizyVillacoublay. Les textes publiés engagent l’unique responsabilité de leurs auteurs et reflétent leur seule opinion. Union pour Vélizy

Ensemble pour changer Vélizy

J’aime Vélizy

Aire d’accueil des Gens du Voyage : quand les oppositions s’emmêlent.

Budget 2009 : Vers une augmentation inéluctable de la fiscalité locale !

La loi est formelle, la ville de Vélizy-Villacoublay doit disposer d’une aire d’accueil des Gens du Voyage de 14 places. Après de longues recherches, la majorité municipale a proposé un emplacement situé chemin des Charbonniers, un terrain vélizien limitrophe de Clamart, autrefois utilisé pour entreposer des matériaux de voirie. Le Conseil Municipal, au cours de sa séance du 28 mai 2008, adopta la proposition à l’unanimité… C’était sans compter avec les riverains et les élus de Clamart, explication : un élu Modem de Clamart comprit qu’en fomentant une opposition à ce projet sensible, il pouvait probablement acquérir une notoriété médiatique, profitable pour les élections européennes, prochaine échéance en juin 2009. Après plusieurs mois de gestation et de tractations, il organisa, à travers un conseiller municipal de l’opposition vélizienne, apparenté Modem, une contestation de cette décision pourtant votée à l’unanimité. Qui parle de changer d’avis ? La presse locale en parla et fit réagir la majorité PS de Clamart qui éventa la manœuvre et se courrouça fort d’avoir laissé échapper le leadership sur un tel sujet. Il fallait agir ! Elle le fit de belle manière. Le maire de Clamart écharpe en bandoulière, lança tour à tour ; réunions publiques, pétitions, banderoles et manifestations. Et, usant de la même stratégie que son concurrent clamartois, sollicita l’opposition PS vélizienne afin de contester la même décision qu’elle avait pourtant votée à l’unanimité. Pour faire surenchère, l’édile clamartois affréta (aux frais des contribuables clamartois) deux cars et s’invita, avec ses supporters, à venir influencer la décision vélizienne voisine au cours d’une réunion du Conseil Municipal le 14 janvier 2009. La presse locale alertée par ses soins n’en revenait pas ! Du jamais vu de mémoire de journaliste ! Dépassée la petite manœuvre du Modem, un bon coup médiatique en vue des élections européennes. Et les Gens du Voyage ? Tant préoccupés par leurs agissements de politique politicienne, nous arriverions à supposer que les acteurs de ces contestations à rebondissement en ont peut être oublié l’objet. Pas têtue, la majorité municipale vélizienne a invité les oppositions véliziennes à proposer des solutions. «Si elles sont meilleures, a promis le maire de Vélizy-Villacoublay, nous les soumettrons au vote du Conseil Municipal de Vélizy-Villacoublay. Mais entendons nous bien : meilleures pour les Gens du Voyage et meilleures pour les véliziens.» Quand les oppositions véliziennes s’emmêlent, il est rassurant que la majorité garde le cap. A suivre…

Le Conseil Municipal consacré au vote du budget 2009 a eu lieu le 4 Février dernier. Ce budget s’inscrit dans un contexte particulier, touché par une crise mondiale dont personne ne connaît encore les retombées sur l’économie et par l’annonce récente du Président de la République de supprimer en 2010 la taxe professionnelle qui rapporte actuellement environ 19 millions d’euros à la commune. Beaucoup de collectivités se trouvent dans des situations délicates, mais certaines montrent l’exemple en annulant un certain nombre d’événements municipaux et en réduisant les investissements. Ce n’est pas le cas à Vélizy où le poste «Fêtes et Cérémonies» augmente de 66%, passant de 139000 € à 231000 €. Pour notre part, nous aurions fait le choix de garantir aux Véliziens la même qualité de prestations dans des missions essentielles, comme l’aide sociale ou le soutien aux Associations. Les sommes allouées à ces secteurs sont insuffisantes, et la Ville devrait impulser une dynamique beaucoup plus forte pour répondre aux difficultés dans lesquelles se trouvent certains Véliziens. De grandes priorités, comme le développement durable et la politique d’énergie des bâtiments communaux, sont également absentes de ce budget. En revanche, les investissements dépassent 10 millions d’euros et certains d’entre eux auraient pu être différés (reconstruction de la salle Godbert et aménagement de la rue Latécoère). Cette situation amènera probablement la majorité municipale à augmenter les taux d’imposition pour la 8e année consécutive et à recourir à un emprunt alors que les recettes exceptionnelles n’ont jamais été aussi importantes (6 millions de vente de terrains et plus de 5 millions d’euros de subvention du Conseil Général pour soutenir les investissements liés à l’engagement de construire 1 200 logements supplémentaires. Le vote de ce budget a été l’occasion pour le Maire Adjoint chargé des Finances de se livrer à un véritable déni de démocratie visà-vis de l’opposition. C’est au pas de charge qu’il a procédé à la lecture du document, éludant de nombreuses questions de notre groupe, et répondant de façon très évasive devant notre insistance. On ne pouvait pas mieux faire pour montrer le mépris à l’égard de ceux qui n’appartiennent pas à leur famille politique.

A l’occasion de la présentation annuelle du rapport de gestion de la SEMIV, le 04 Février en Conseil Municipal, «J’aime Vélizy» a souhaité éclaircir un certain nombre de points : Quelle est la situation de la SEMIV ? Quelles sont les réponses apportées aux plaintes des locataires concernant les agissements des responsables ? Comment est constitué le Conseil d’Administration ? L’ensemble des membres actuels apportent-ils une réelle valeur ajoutée au processus de décision de la SEMIV ? Que peut répondre la SEMIV lorsqu’elle est sollicitée à ce sujet par les locataires ? Qu’est-ce qui justifie la différence d’appréciation entre la résidence « Les Ailes » et la résidence « Les Prés » : l’une sera vendue aux locataires occupants et l’autre, pas. Pourquoi ? Que se passe-t-il dans la communication SEMIV « Entre nous » ? Pourquoi les résidents de Sadi Lecointre publient en retour la lettre « avec vous » ? Comment s’évalue le montant des travaux ? Qu’est-ce qui justifie leur montant si élevé? Pourquoi annoncer une augmentation du résultat de 35 000 € en 2008 alors que les produits financiers issus des acomptes qui servent à couvrir les dépenses de travaux, qui plus est, prélevés de nombreux mois avant le démarrage réel des travaux, ont augmenté les produits financiers de la SEMIV de plus de 173 000 € ? La SEMIV perd de l’argent dans son activité courante, et c’est compensé par l’augmentation des charges dont le surplus et les acomptes placés en banque pour permettre de confortables revenus financiers, pour qui ?

page 26

Les Échos de Vélizy-Villacoublay

Loyers et charges explosent tandis que certains administrateurs ont empoché, pour l’un, plus de 9 000 € et pour les autres, 1 500 € chacun. Pour mémoire, la santé financière d’une entreprise s’évalue au rapport entre ses dettes à long terme divisées par le montant du capital. La norme est d’un maximum d’1 € de dette pour 1 € de capital. Or la SEMIV atteint 49 millions d’€ de dettes contre 12 millions de capital, soit plus de 4 fois plus que la prudence le voudrait. «J’aime Vélizy» a dénoncé au conseil municipal de Février, le rapport d’activité présenté. Elle a dénoncé aussi la manière dont la direction gérait la SEMIV, à commencer par le Maire lui-même. Pour toutes ces raisons, «J’aime Vélizy» demande des réponses au Maire et réclame qu’un audit complet sur toute la gestion de la SEMIV soit réalisée par un cabinet indépendant, et communiqué dans son intégralité et dans les Echos aux Véliziens.


INFO-PRATIQUES

Mars 2009

Permanences du Maire

Le Maire, Joël Loison, vous reçoit tous les samedis matins, sur rendez-vous au Cabinet du Maire. Tél. : 01 34 58 50 00.

Le Maire en direct

Téléphonez à Joël Loison, tous les mardis de 17 h à 19 h au numéro :

0 800 800 420 (appel gratuit).

Permanences des élus Mars 2009

> Sans rendez-vous de 17h à 19h Mardi 3 mars Ghislaine Drevon, Maire adjointe déléguée à la famille, à la petite enfance et aux seniors. Mardi 10 mars Richard Guéniche, Maire adjoint délégué aux travaux et à l’environnement. Mardi 17 mars Monique Loison, Maire adjointe déléguée au développement économique, à l’emploi et aux transports. Mardi 24 mars Jacques Harlaut, Maire adjoint délégué à la prévention, à la sécurité et à la réglementation. Mardi 31 mars Chantal Marina, Maire adjointe déléguée à la solidarité et aux affaires sociales.

Permanences médicales

> Dimanches et jours fériés En partenariat avec le 15, vous pouvez consulter un médecin, les dimanches et jours fériés de 9h à 13h à la PMI de Vélizy-Vilacoublay. > Dimanche 8 mars Mme Piriou au 01 39 46 67 48 > Dimanche 15 mars Mme Turpin au 06 62 62 92 83 > Dimanche 22 mars Mme André au 01 30 70 83 55

Mairie de Vélizy-Villacoublay - 2, place de l’Hôtel de Ville BP 151 - 78145 Vélizy-Villacoublay Cedex Tél. : 01 34 58 50 00. www.ville-velizy-villacoublay.fr Heures d’ouvertures : • lundi 8h30 à 17h • mardi 8h30 à 12h et 13h30 à 19h • mercredi au vendredi 8h30 à 12h et 13h30 à 17h • samedi 9h à 12h

> Dimanche 29 mars M. Thomas au 06 70 55 78 41 > Dimanche 5 avril Mme Djakovic au 01 39 46 44 48 En cas d’urgence médicale composez le 15. Numéro de téléphone du centre anti-poison 01 40 05 48 48.

Mairie Annexe de Vélizy-Bas - 60 rue Perdreaux BP151 78145 Vélizy-Villacoublay Cedex Tél. : 01 39 46 74 57. Heures d’ouvertures : • lundi au vendredi 9h à 12h et 13h30 à 16h30 • samedi 9h à 12h Les informations contenues dans la rubrique «Permanences médicales» sont sous la responsabilité des personnes concernées, à l’exclusion de toute autre, y compris le service communication de la Mairie de Vélizy-Villacoublay. Les Échos de Vélizy-Villacoublay

page 27



Magazine de la ville de Vélizy-Villacoublay de Mars 2009