Page 1

Samedi 19 septembre 2009

DESIGN YOUR CAREER

DOSSIER : SERVICES PUBLICS, LA DIVERSITÉ A DROIT DE CITÉ / À LA RECHERCHE DES BONS COÛTS / LES TARTES D’OLIVIER LAFFUT PORTENT LEURS FRUITS / SCOOP: LES SOCIÉTÉS BELGES RECRUTENT! OLIVIER LAFFUT PHOTO MIREILLE ROOBAERT

www.references.be

1RE


Semaine du 39/2009

3* Avant tout avocat, prof de droit à l’ULB, romancier à ses heures, mais aussi époux de Laurette Onkelinx, Marc Uyttendaele s’est essayé tout récemment au scénario de séries télé, non sans brio. Ayant commencé sa carrière professionnelle comme aspirant FNRS, il dit de l’université qu’il n’aurait pu y vivre à plein temps.

MON PREMIER EMPLOI Ma première expérience professionnelle suit directement ma licence en droit, avec un mandat d’aspirant FNRS à la Faculté de droit de l’ULB. À l’époque, en 1984, il n’y avait que 13 mandats FNRS pour toute l’université et je dois ce poste à Hervé Hasquin qui, s’il a été un opposant en matière de politique universitaire, n’en a pas moins négocié ce mandat pour ouvrir la voie des thèses de doctorat en Faculté de droit. Il a été pionnier à cet égard. Je suis

resté quatre ans à l’université où j’ai commencé une thèse sur le système fédéral que j’ai achevée plus tard et où j’ai assumé des charges pédagogiques que j’ai conservées et amplifiées. Mais je me suis vite rendu compte que l’université n’était pas un monde pour moi, car on n’y prend pas assez la vie à bras-le-corps. En 88, après quelque temps comme attaché parlementaire, je suis entré au Barreau et c’est là que j’ai trouvé le métier qu’il me fallait. MON PREMIER SALAIRE 38.000 FB

Portrait

MARC UYTTENDAELE, AVOCAT AU BARREAU DE BRUXELLES

(+/- 1.000 euros). Pour moi, c’était un magot car c’est formidable d’être payé pour faire ce qu’on aime. Avant ça j’avais déjà perçu des salaires comme jobiste, à peindre des maisons ou encore à la bibliothèque de l’univ, à ranger des livres. MES PREMIERS ACQUIS PROFESSIONNELS Déjà c’est très flatteur de se voir proposer un mandat d’aspirant FNRS et puis, être payé pour penser, dans une société matérialiste comme la nôtre, c’est un véritable luxe. En

entamant ma carrière à l’université, j’y ai appris l’extrême rigueur de la recherche scientifique et la nécessité de toujours continuer à apprendre. MA FIN DE CARRIERE RÊVÊE Continuer mon métier d’avocat, mon seul vrai métier, en n’acceptant plus que les dossiers qui me passionnent, être un peu déchargé du poids de faire tourner un cabinet qui est une mini-PME, passer plus de temps avec ceux que j’aime et écrire davantage. Pourquoi pas d’autres séries télé.

Les bons coûts de

PHOTO PAUL COERTEN

Jacques Miraton Et le flair, pour Jacques Miraton, cela a sans doute été d’abord de faire un métier, une source de revenus, de ce qui l’avait financièrement coulé comme éditeur à façon. Malin, cet ancien journaliste de France Inter, Montmartrois d’origine (un label auquel il tient beaucoup), s’était lancé dans l’impression de plaquettes de grand luxe à quelques exemplaires. « J’avais racheté une presse à bras et je produisais de toutes petites séries, 30 à 35 exemplaires, pour des clients comme Canal + ou Dior. Avec un excellent bénéfice. Mais on me payait à 280 jours et plus je vendais, plus je perdais de l’argent… » Ce problème-là a toujours existé mais, en ces années où les circuits financiers semblent se ralentir, geler, il est devenu critique. Le plus gros pèse sur le moyen qui, lui-même, etc. Jacques Miraton a alors intégré un cabinet d’experts de contrôle des coûts travaillant pour la grande distribution. Serrer les coûts pour dégager de meilleures marges, il connaissait. L’expérience lui a quand même réservé des surprises. « La première, et la plus grande, c’était de découvrir que l’économie pour l’économie, ça n’intéresse personne. Dans une entreprise consciente de son avenir, quand on réduit les dépenses, ce n’est pas dans le seul but d’améliorer la rentabilité à court terme, mais pour dégager des moyens pour faire mieux, ou plus. Et les meilleures économies, on ne les obtient pas en coupant dans les ressources humaines, en se séparant de talents qu’on ne

Jacques Miraton et Valérie Desompèle

Carte blanche LE GROUPE SNCB SE COMPOSE DE TROIS ENTITÉS :

PHOTO RENÉ BRENY

Mon premier emploi

NATHALIE COBBAUT

Acheter mieux en dépensant moins, dépenser mieux en achetant ailleurs, le leitmotiv des grands patrons rejoint celui des ménagères. Mais les bons coûts, c’est comme les truffes qui valent de l’or, il faut du flair pour les trouver.

retrouvera plus. Mais en cherchant à maîtriser les coûts des biens et services. Pas par une négociation musclée, par la connaissance du marché. » Il y insiste, il en va des fournisseurs comme des cadres de société : « Pourquoi les assassiner ? Avec qui travailler, comment remplacer leur expertise quand ils ne seront plus là ? Tout le monde doit gagner sa vie, c’est capital.» Son travail pour le groupe Continent au sein du cabinet de contrôle des coûts Pandora avait permis de réaliser 42 millions de FF d’économies sur un budget marketing de 130 millions. L’idée de créer sa propre structure, Ex’spends, lui trottait en tête, il l’a mise en pratique en lisant Stratégies : « Le magazine publiait le hit-parade des champions de la maîtrise budgétaire. Le nº 1 était le GIE Mac Donald’s. Je suis allé les trouver et je leur ai proposé de faire mieux. Ils ont accepté et, mieux, ils m’ont financé pour leur faire gagner de l’argent. C’était en 1996. Pendant trois ans, l’économie réalisée sur le budget marketing a tourné entre 37 et 39 %. En amassant une quantité d’informations sur les meilleurs fournisseurs et les meilleurs prix, je me suis dit qu’on pourrait être meilleurs encore en nous élargissant à d’autres entreprises, en partageant le savoir.» Ford, Sony PlayStation, Adidas ont été les premières à rejoindre cette sorte de coopérative de l’info pointue sur les «bons coûts» . L’Oréal, General Motors, La Redoute, Etam entre autres ont suivi, avec chaque fois des challenges différents à

Référencé par

MON CONSEIL AUX PLUS JEUNES Ne faire que ce que l’on aime et pour y arriver, avoir le courage de la rupture, sur le plan privé comme professionnel. En renonçant à une carrière académique ou en me rendant compte que je n’étais pas fait pour la politique, j’ai renoncé à certaines choses, mais c’était pour trouver ma place. Et puis, la vie offre des chemins de traverse, des vies parallèles, des opportunités qu’il faut saisir. Propos recueillis par

relever. « Je n’oublierai jamais la bâche de 2.700 m2 qu’on avait tendue pour Etam sur un immeuble à l’angle de la rue de Rivoli, avec dessus une paire de jambes de quinze mètres de haut. Superbe. C’est là qu’on apprend qu’il faut recruter un alpiniste pour placer ce genre de bâche et que le vent en fait un véritable spinnaker…» De fabricants de bâches en imprimeurs et de fournisseurs de gadgets en équipes de tournage de films publicitaires, la banque de données est forte aujourd’hui de 6.000 à 7.000 fournisseurs actifs. Ils sont visités par Ex’spends qui établit ainsi le «prix avéré» du marché. «On ne négocie pas les prix, ce n’est pas nécessaire quand on sait à quelle période on peut obtenir les meilleurs, d’office.» Rémunérée sur l’économie réalisée (l’an dernier, en moyenne une économie de -24 % sur les budgets marketing et communication), Ex’spends a essaimé de France à Madrid et maintenant à Bruxelles, où c’est une femme, Valérie Vandesompèle, qui est Business Unit Manager. Prochaine implantation, bientôt, à Milan. La firme compte quinze collaborateurs et souhaite recruter encore deux ou trois consultants marketing managers avec de l’expérience. « Comme ceux de la tranche d’âge 45-50 ans, par exemple », dit Jacques Miraton. Mais, curieusement, elle n’en trouve pas. Les bons coûts, pourtant, ça ne se refuse pas, non ? STÈVE POLUS www.exspends.com

Voutch

la SNCB Holding (ressources humaines, stations et sécurité), la SNCB (trains) et Infrabel (infrastructure et systèmes de sécurité). Ce qui nous distingue de nos concurrents Premier employeur sur la scène belge et premier investisseur du pays, le Groupe SNCB continue malgré la crise à recruter activement de nombreux collaborateurs aux profils extrêmement diversifiés. Quel que soit le domaine, débutants ou qualifiés, tous les talents sont les bienvenus chez nous et ont la possibilité d’évoluer dans leur carrière.

En quoi nous désirons d’abord progresser Acteur de premier ordre et partenaire engagé sur le plan de la mobilité, notre groupe est résolument tourné vers l’avenir dans une démarche de développement durable. Soucieux de refléter la société belge dans son ensemble, notre personnel se veut un mélange hétérogène d’hommes et de femmes, de formations, d’origines, d’âges, de cultures et de talents www.references.be

différents. Nous sommes convaincus que cette diversité apporte une réelle richesse tant pour nos collaborateurs que pour notre groupe.

Ce que nous apportons à nos collaborateurs Avec le Groupe SNCB, vous construisez la mobilité d’aujourd’hui et de demain. Un défi passionnant, un travail d’équipe où tous les talents ont leur chance. Nous vous offrons un job stable au sein d’une entreprise solide et dynamique qui utilise les nouvelles technologies, un salaire et des conditions attractifs, une foule d’opportunités professionnelles et de réelles perspectives de développement, des formations et un travail très varié, tout en gardant un équilibre entre vie privée et professionnelle. En outre, vous voyagez gratuitement en train en Belgique comme à l’étranger. 1RE


Semaine du 39/2009

4*

Talent

Se lancer dans la pâtisserie, avec une cuisine de cinq mètres carrés et un petit four à gaz, ce n’est pas de la tarte. Quatorze ans plus tard, les Tartes de Françoise partent à New York. Ce ne sera peut-être pas a piece of cake, mais il devrait avoir le goût du succès.

À première vue, rien de commun entre l’ambiance électrique d’une salle d’arbitrage de banque, avec ses écrans où les cours montent et descendent en vert et en rouge, et celle d’une pâtisserie artisanale, où le mouvement des tartes rouge cerise et vert rhubarbe est nettement plus mesuré. À deuxième vue, non plus. Le parfum de Wall Street est très éloigné de celui de la cannelle. Et pourtant, c’est sous la banque et sa salle d’arbitrage qu’a démarré l’aventure des Tartes de Françoise, en 1995. La gérante d’un snack logé au rez-de-chaussée de l’immeuble du Crédit Lyonnais Porte de Namur, à Bruxelles, n’avait pas de pâtisseries convenables à offrir à sa clientèle. Olivier Laffut, jeune cadre de la banque, en parle donc à sa femme – Françoise. Dame, la pâtisserie, elle adore ça ! Alors, pourquoi ne pas en cuire quelques-unes, pour faire plaisir ? Le jeune couple et, surtout, le jeune cadre (il avait 27 ans à l’époque, 41 aujourd’hui) ne savait pas qu’un four de ménage peut être une incroyable boîte à surprises. La faute à qui ? Bien sûr, à Françoise, qui mettait tout son talent et son cœur à réussir des tartes délicieuses, de ces tartes dont le fumet déclenche irrésistiblement l’appétit. Elle en faisait pour des copines, des goûters d’anniversaire, pour le fun. Mais bien vite, avec un point de vente, d’autres commandes sont arrivées. Olivier s’y est mis lui aussi : il faut dire qu’il s’ennuyait ferme, à la banque. « C’étaient de mauvaises années pour le Crédit Lyonnais, on avait assez peu de travail. Alors, ma femme qui peinait à la tâche, après ses heures, m’a demandé de l’aider et ça m’a passionné. » Ingénieur commercial Solvay de formation, il avait peu de notions de cuisine, mais un bon background en physique/chimie. Très utile en pâtisserie, où beaucoup de préparations font appel à des techniques sophistiquées. Cela l’a aidé à structurer ses bases, sur lesquelles il s’est appuyé pour créer des recettes de tarte bien à lui. Bien sûr, il a dévoré des livres, expérimenté, goûté, recommencé. Le soir, après le 9-5 à la banque, il était avec Françoise dans la cuisine familiale de cinq mètres carrés, jonglant avec les bols et les pots qui s’accumulaient jusque dans le living. Puis, il partait livrer les tartes toutes fraîches. Le siège arrière de sa Golf portait les traces de la meringue encore tiède qui s’évadait dans les tournants…

TRENTE TARTES PAR SOIR La vraie Pop & Mom Operation, quoi, avec huit heures de bureau pour mari et femme, plus trois productions par jour et des déménagements pour trouver une cuisine plus grande, avec trois fours, puis un atelier, puis un autre. « Parfois, on terminait à minuit et je partais livrer les tartes. On en faisait une trentaine par jour… » Françoise a quitté la production, à la naissance de leur premier enfant,

PHOTO MIREILLE ROOBAERT

Olivier Laff ut Des tartes qui portent leurs fruits

en 1998. Olivier a poursuivi, quittant la banque en 2000. Il avait depuis toujours en lui le besoin d’être indépendant et avait même, plus jeune, lancé une petite fabrication de cerf-volants. Ses rêves de grand large, de superbes voiliers de l’America Cup, ornent les murs de l’atelier de Manage où les tartes de Françoise ont jeté l’ancre. Françoise n’a pas suivi, son prénom est resté et son ex-mari, sobrement, se présente comme co-fondateur sur sa carte de visite. Pour le reste, tout a changé, sauf la qualité des tartes. Aux ateliers bien connus de l’avenue de l’Hippodrome et de Gand (qui existent toujours) s’est désormais ajoutée l’implantation de TF Co à Manage, dans les installations d’un traiteur parti naviguer sous d’autres cieux. N’étaient les autres bâtiments industriels du zoning C, on est à la campagne, entre champs et fleurs sauvages. Enfin, pas si sauvages que ça. « Les fleurs, c’est nous qui les avons mises,

Si c’était à refaire

pour que les abeilles de l’apiculteur voisin puissent butiner. » Les fleurs des champs contribuent à gommer le côté industriel du coin, qui dérange un peu Olivier Laffut et son managing director, Jean Baisier. Mais ils insistent : « Le zoning est industriel, mais notre pâtisserie, non. Ce n’est même pas de la petite industrie, c’est du grand artisanat… » Proche du grand art, dans certains cas, comme celui de la délicate tarte au fromage et spéculoos qui est un des succès de la maison. Elle est au Top 3 avec le moelleux au chocolat et la tarte au citron meringuée. Mais Olivier Laffut lui-même confesse un faible pour la tarte à la rhubarbe.

LA TARTE N’EST PAS LE TERRITOIRE. QUOIQUE… Les spécialités – sucrées comme salées – sortent d’atelier au rythme de 1.300 par jour et il fallait bien de l’espace pour accueillir dans de bonnes

conditions d’hygiène et de confort les travailleurs qui les produisent, car tout ici est évidemment fait main. Et tout frais. « Quand on fait des moelleux au chocolat, on se rend compte qu’on peut en faire trente d’affilée, pas plus. Sinon, le dernier sera froid et le moulage sera raté. Il faut donc recommencer, sept ou huit fois, une série de trente. C’est la condition nécessaire pour obtenir des gâteaux et tartes bons comme ceux qu’une cuisinière très douée fait chez elle. « Le côté « famille « est très accentué dans cette société toute récente, malgré ses quatorze ans. En fait, Olivier Laffut, pendant plus de dix ans, a tout géré en statut de personne physique, avec son numéro de TVA, même quand le nombre d’employés atteignait déjà la trentaine. En bon pâtissier, il a réussi l’amalgame de 14 nationalités différentes sur un total de quarante personnes. L’Asie, l’Afrique du Nord et de l’Ouest, l’Inde, Haïti, la Mongolie se côtoient ici et, parfois, des éléments de recettes exotiques se retrouvent dans les quiches, par exemple. Olivier est ravi, il aime jouer le rôle de « co-créateur « entouré de gens compétents et qui le déchargent d’un boulot (la production) qu’il a adoré pendant une période, mais qu’il a laissé derrière lui, aujourd’hui. Travailler l’ultra-frais, c’est évidemment se plier à des règlements de plus en plus contraignants et aux exigences de clients comme Exki, qui absorbe environ 30 % de la production. Les deux autres tiers vont à des clients dans l’horeca, des magasins haut de gamme comme Rob, La Grande Epicerie et la librairie Filigranes (pourtant plutôt réputée pour ses mille-feuilles) et les privés. Plus de la moitié des commandes familiales, et même les deux tiers pendant le weekend, passent par le site www.tartes.be. De plus en plus de consommateurs vont chercher les tartes commandées dans des dépôts, Ixelles, Waterloo, Braine-le-Château. Et, bien sûr, le succès donne des ailes à TF Co, qui a programmé une implantation à Anvers et à New York. Ses responsables le savent bien, c’est le moment où le développement impose de structurer la société dans le middle management, avec de jeunes chefs de produit et des responsables qualité au profil universitaire. Il y a donc des opportunités d’emploi sur le coin du gaz. Des emplois bien nécessaires. Même si les pays germaniques et anglo-saxons font partie, comme le Nord de la France, la Belgique et la Hollande, d’une sorte de « culture de la tarte « (la tarte au fromage, c’est le cheesecake cher aux Américains), il faudra assurer qualité, fraîcheur, goût et prix aussi compétitifs qu’ici. Tout ne sera pas gagné d’avance. STÈVE POLUS Mais le gâteau en vaut la peine. www.tartes.be

Luc de Tillesse

À la tête de The Crew, une entreprise de communication corporate qu’il a fondée il y a 5 ans et qui emploie 27 personnes aujourd’hui, Luc de Tillesse, 54 ans, a toujours voulu travailler dans la « pub » au sens large. Vu l’absence de cursus ad hoc à l’époque, il avait combiné études artistiques, à St-Luc, et commerciales, à l’Ephec. De quoi justifier sans doute un parcours apparenté à l’esprit d’entreprise et à la création. MON MEILLEUR SOUVENIR Avoir eu le courage, il y a 15 ans, de quitter une fonction de direction confortable et bien rémunérée dans une agence de communication leader du marché pour tourner la page et fonder une autre société. Pourquoi ce choix? Parce que je m’ennuyais, ayant fait le tour de la question après 15 années de « bons et loyaux services ». J’ai décidé cela au plus grand étonnement de mes collaborateurs, mais j’estimais qu’il me fallait être honnête vis-à-vis de 1RE

moi-même et de cette société. Et je ne l’ai jamais regretté… MON MOINS BON SOUVENIR J’ai dû, par deux fois dans ma carrière, repartir complètement de zéro. Il y a du positif dans de telles situations car on est alors face à soi-même, et on finit par retirer de telles expériences des enseignements fabuleux: rebondir est une école d’optimisme et de volonté. Mais ces épisodes sont aussi de mauvais souvenirs car il ne faut pas se voiler la face: la vie est alors très dure, y compris sur le plan financier. On est en plein doute, obsédé par l’avenir et parfois angoissé au point de plus en dormir la nuit. La peur du lendemain n’est donc pas des plus agréables même si elle permet de se remettre en question et favorise, au final, la création. MON CHOIX DÉCISIF Celui de spécialiser mon entreprise sur le marché du rapport annuel, au point d’en faire un leader en Belgique puisque nous réalisons aujourd’hui cet exercice pour la majorité des sociétés du BEL 20.

Ce ne fut pas un choix évident car, il y a 5 ans, ces documents étaient encore souvent considérés par les entreprises comme des devoirs imposés. Or, le rapport annuel est au contraire à mes yeux un élément-clé de la communication de l’entreprise, tant sur le plan interne qu’externe, qui est à la fois sa mémoire et sa vision du futur, qui dit la manière dont elle se projette dans l’avenir. Visà-vis des jeunes, par exemple, c’est un outil de communication formidable, à condition bien entendu qu’il soit consistant et ne soit pas uniquement de la poudre aux yeux… MA RENCONTRE DÉCISIVE L’équipe de communication du groupe Solvay qui, sous l’égide de Claude Michel, nous a fait confiance alors que nous n’étions alors qu’une petite boîte de trois personnes en compétition avec de grands noms de la communication corporate. Mais ils ont fait preuve d’audace en adhérant à notre vision du rapport annuel et à notre envie de le dépoussiérer de manière as-

sez radicale. Ce fut le fondement d’une relation forte qui perdure aujourd’hui mais aussi une excellente carte de visite qui a boosté notre développement ultérieur dans ce marché. MON TUYAU GRH Vis-à-vis des candidats à l’embauche, j’ai envie de marteler ce conseil: préparez votre rendez-vous, intéressezvous vraiment à l’entreprise à laquelle vous vous adressez! Cela paraît évident et pourtant, je rencontre régulièrement des candidats qui viennent me parler d’eux… en n’ayant qu’une idée très vague de ce que nous faisons et, dès lors, de ce qu’ils peuvent nous apporter. La passion pour ce qu’on fait ou veut faire est très importante car c’est elle qui ouvre l’esprit: être un créatif dans la pub, par exemple, implique d’aller au musée, de s’intéresser à l’art contemporain, et pas seulement de se trouver génial en se regardant le nombril. Plus que jamais, il faut ouvrir les oreilles et les yeux! Propos recueillis par BENOÎT JULY

PHOTO DR

administrateur délégué de The Crew

www.references.be


Semaine du 39/2009

Services Publics & Mobilité SPECIAL

5*

Chaque projet déborde d’idées novatrices. Le monde économique est en pleine mutation. Pourtant, dans ce contexte difficile, ING se maintient parfaitement et - mieux encore se renforce. Il faut dire que via notre approche “Back to Basics”, nous mettons plus que jamais l’accent sur le client et nous nous concentrons sur des valeurs essentielles telles que l’anticipation, l’intégrité et le professionnalisme. Sans oublier bien entendu notre plus bel atout : des collaborateurs alliant un fort potentiel et un inébranlable enthousiasme.

Cette équipe exceptionnelle, nous l’enrichissons continuellement grâce à de nouveaux (m/f) talents capables de faire face à nos ambitieux projets. Alors, si comme nous, vous êtes avides de découverte et de défis et que vous recherchez une organisation qui favorise votre épanouissement personnel, nous devons absolument faire connaissance. Pour plus d’information, surfez sans tarder sur :

www.jobs.ing.be DOING WELL BY DOING RIGHT

INSURANCE



BANKING



ASSET MANAGEMENT

14093590 0020

SEMINAIRE

AUGMENTER LE CHIFFRE D’AFFAIRES EN TEMPS DE CRISE! Comment vaincre l’inertie du processus de décision d’autant plus hésitant que la confiance n’est pas au rendez-vous ? Comment obtenir plus de résultats auprès de prospects et clients ? Le Groupe S vous répond, en collaboration avec « Penta Management » le mercredi 7 octobre à Mons et le mardi 13 octobre à Bruxelles. le programme complet de cette journée sur le site www.groupes.be où vous pouvez également vous inscrire. Vous

trouvez

Luc Geens – Partner, Penta Management vous offre pour 450 € (hors TVA 21%) 1 journée de training interactif basé sur des cas pratiques et mises En collaboration avec «Penta Management»

en situation réelles.

POUR DES INFORMATIONS COMPLÉ MENTAIRES: Dominique Feys:

Service Marketing: Barbara Michiels

Communication/Relations Presse: Else van Soest

Agence de Paris: Alexandre Le Berre

Tél.: 32 2 507 19 12

Tél.: 32 2 507 17 38

Tél.: 32 2 507 19 28 - e-mail: else.vansoest@groupes.be

Tél.: 00 33 632 33 66 91

Groupe S - Secrétariat Social ASBL, secrétariat social agréé d’employeurs (n°100 - AM 7/03/1946) RPM 0407.214.017

www.groupes.be

v/db - Groupe S

13499830 0020

www.references.be

1RE


Semaine du 39/2009

6*

Dossier

Services Publics :

Partis de rien ou presque, les services publics fédéraux (SPF) mènent une des politiques de diversité les plus exemplaires d’Europe. De l’accueil à l’intégration, aux sélections et recrutements, tous les processus RH ont été repensés pour se défaire de leurs éventuels effets discriminatoires. Parmi les axes forts: l’aménagement de lieux de travail pour les personnes handicapées, l’encouragement des agents féminins à occuper certaines fonctions qui leur sont aujourd’hui difficilement accessibles, la promotion du télétravail ou la sensibilisation à la différence.

la diversité a droit de cité

Jack Hamande, Directeur général à la Direction générale Développement de l’Organisation et du Personnel du Service public fédéral Personnel et Organisation, l’admet sans ambages : « La discrimination à l’embauche est un fait patent et… il n’y a pas de raison que nous fassions tellement mieux que les autres. Tous les dirigeants des SPF ont signé la Charte de la diversité lancée en 2006. Pour améliorer concrètement nos pratiques, nous avons mené un travail en profondeur, tant en termes de méthodologie de recrutement que d’organisation interne. « Car depuis 2004, une politique de diversité dans la fonction publique est menée de front par les directeurs de service, les responsables RH, les conseillers en matière de diversité et même les employés. Respect du droit, égalité des chances… Les raisons qu’ont les SPF de s’engager en faveur de la diversité au sein de leur personnel ne manquent pas. L’objectif est à la fois simple et ambitieux : tout faire pour que le critère de la compétence s’impose au détriment des multiples représentations collectives présentes aujourd’hui. Ces stéréotypes sont souvent à l’origine de discriminations à l’encontre des femmes, des personnes en situation de handicap, des seniors et des personnes issues de l’immigration. Pour les services publics, outre le fait de respecter les dispositions légales, les enjeux de la diversité sont tant sociaux qu’économiques. Il s’agit notamment de « mieux refléter la diversité existante dans la population et donc de lui assurer un service plus adéquat « souligne Anne Schmidt, chargée de projet en matière de diversité au SPF Personnel & Organisation. Et aussi d’atteindre « une plus grande efficacité en regard des missions de service public de l’administration et donc une amélioration du service aux usagers, ainsi qu’une meilleure utilisation des ressources et compétences. » Le premier défi consiste à faire tomber les a priori. Conscients de leur responsabilité sociale, les SPF se sont engagés dans des actions de clarification de leurs processus – de recrutement, de formation et de carrière – pour identifier leurs éventuels effets discriminatoires. Ces efforts ont en particulier concerné le Selor, le bureau de sélection de l’administration, lequel n’est pas plus que les autres à l’abri des préjugés. Première porte d’entrée pour toute fonction publique, le Selor a organisé 445 procédures de sélection pour des postes statutaires, dont 85 sélections de management en 2008. 64 888 candidats s’y sont inscrits, parmi lesquels 45 % de femmes. 407 personnes se déclarant « handicapées « ont pu, quant à elles, bénéficier d’adaptations de procédure et ont obtenu un taux de réussite équivalant aux personnes « valides « .

FAVORISER L’ACCÈS À L’EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES Les personnes handicapées qui doivent, elles, à l’horizon 2010, constituer 3 % du personnel global au sein des SPF ne sont pas laissées pour compte. « Il s’agit du seul objectif chiffré pour le Selor, en termes de diversité. C’est une disposition légale « souligne Silvia Akif, conseillère en sélection et responsable du programme diversité auprès du Selor. Mais l’administration

publique ne croit pas trop aux politiques des quotas pour améliorer la diversité dans ses départements. Par contre, elle permet à un candidat en situation de handicap de s’inscrire sur une liste spécifique et de déclarer, sur base volontaire, son handicap. « Si ce candidat réussit les tests de recrutement, il a la possibilité d’être repris sur deux listes distinctes. Ce qui lui donne deux fois plus de chances d’être sélectionné « . Une forme de discrimination positive, certes, mais qui n’élude en aucun cas les

DES FORMATIONS POUR RESPECTER ET FAVORISER LA DIVERSITÉ

1RE

PHOTO BELGA

RESPECT DES GENRES

ERIC GHYSSELINCKX

Témoignage

Ainsi, les processus du recrutement ont été revisités. Pour la rédaction des annonces, une liste d’expressions, pas vraiment illégales mais un peu tendancieuses, comme « homme de terrain « - ce qui écarte les femmes – ou « profil fédérateur « –, ce qui renvoie au candidat idéal – un homme de 35 à 45 ans qui ne compte pas son temps – est désormais proscrite. De même les comptes rendus ne mentionnent plus, par exemple, l’état civil. En matière d’égalité entre les hommes et les femmes, la représentativité de la gent féminine dans les fonctions supérieures laisse encore à désirer. Alors que les femmes constituent plus de la moitié des effectifs totaux de l’administration fédérale, elles ne sont que 16 % dans les fonctions managériales. Le personnel féminin est cependant bien plus présent dans la catégorie des contractuels que dans le cadre statutaire, une discrimination que l’administration fédérale entend combattre. Comment, dès lors, rompre ce cercle vicieux ? En facilitant le recours aux modes de garde des enfants et aux congés familiaux pour permettre aux femmes d’accéder aux emplois qualifiés et à plein-temps, et rendre neutre le choix d’un emploi à temps partiel par rapport à un temps complet en termes d’activité, de rémunération horaire et de progression de carrière… Mais aussi en développant des réseaux, des activités spécifiques, le mentorat et le partage d’expérience. C’est le but de Félink, le réseau de l’administration qui met les femmes au premier plan. Son rôle : offrir avant tout aux femmes fonctionnaires un réseau pour se rencontrer, établir des contacts et échanger des expériences. « La pratique démontre que les femmes développent souvent trop peu ou de manière erronée leurs réseaux personnels, ce qui a des répercussions sur leurs chances de carrière « explique Anne Schmidt.

compétences réelles, requises et confirmées. « C’est une manière d’accroître la visibilité des candidats handicapés, d’accroître leurs chances de mise à l’emploi. Car même au sein des SPF, les peurs et les craintes vis-à-vis de ce public restent parfois ancrées. Cela exige un travail de sensibilisation et de formation de longue haleine… « confie Silvia Akif. « Dans les faits, nous avons beaucoup d’engagements via la liste régulière. Et le taux d’embauche des personnes handicapées ne cesse d’augmenter « . Autre amélioration : à l’occasion de chaque test de recrutement, un candidat en situation de handicap peut faire une demande d’adaptation en procédure. En 2008, Selor a reçu 407 demandes de ce type. Il peut s’agir d’une procédure de sélection, d’une épreuve de promotion ou d’un test linguistique. « Nous prévoyons des adaptations raisonnables et un accompagnement séparé dans le cadre des procédures habituelles. De cette manière, les participants ne sont pas empêchés de passer le test du fait de leur handicap « confie Silvia Akif. Les adaptations varient en fonction de la procédure et du type de handicap : adaptation des tests informatisés par l’utilisation de logiciels d’agrandissement ou de lecture à voix haute, de clavier braille ou de logiciels conçus les personnes dyslexiques, adaptation des questionnaires (format A3 au lieu du format A4), intervention d’un interprète de la langue des signes, des tests écrits et de tests informatiques sont passés oralement, octroi d’un délai supplémentaire au candidat. Si la plupart des adaptations concernent des personnes présentant un handicap moteur (30 %), de nombreuses adaptations sont également demandées pour les personnes souffrant d’un handicap visuel (17 %) ou auditif (14 %). Favoritisme ? « Non, tempère Silvia Akif, car ces aménagements n’influencent en rien les qualités requises ni les obligations de résultat. »

LES SOCIÉTÉS QUI ENGAGENT DANS CE SECTEUR

conseiller auprès du SPF Justice depuis 25 ans. Malvoyant, rien ne permet de le distinguer de ses collègues. Si ce n’est que son poste de travail a été aménagé. «On peut acquérir la matière plus facilement. L’entourage joue beaucoup: j’ai beaucoup d’aide de mes collègues et de mes collaborateurs. Il y a une certaine sociabilité qui s’impose par la force des choses. Je vais immédiatement vers la personne, quelle que soit son humeur. L’avantage, c’est que je ne vois pas la réaction sur le visage de mes interlocuteurs. Mais j’entends immédiatement si la personne est stressée ou nerveuse. Le SPF Justice s’est aussi montré proactif en termes de matériel mis à ma disposition: quand je tape mes courriels, une synthèse vocale me lit immédiatement ce que j’écris. Je travaille avec un agrandisseur et, plus irrégulièrement, avec un programme de reconnaissance vocale, qui met directement en forme les projets de lois et d’arrêtés royaux que je rédige. Lors de mes déplacements, je suis toujours accompagné. Mes journées sont un peu plus longues, car je travaille plus lentement. Mais je n’ai aucun problème pour assurer ma tâche. La hiérarchie m’a toujours traité en égal de mes collègues. Le travail accompli doit toujours être impeccable. Ce n’est pas parce que je suis handicapé que mes prestations sont différentes.» R.N.

SNCB

2

CHR de la Citadelle

7

IFAPME

8

CRISP

10

Interseniors

10

Selor

11

L’Union des Villes et des Communes de Wallonie 12 CHR de Namur

17

ONE

20

Sowalfin

20

CPAS de Fleurus

22

L’Habitation moderne

21

IDETA

21

Commune de Chapelle-lez-Herlaimont

22

Commune de Pépinster

23

CRIOC

23

SCRL Floréal

23

CPAS de Molenbeek-Saint-Jean

24

CPAS de Rixensart

25

Si l’égalité des chances et assurée dès la sélection, il est plus difficile de faire évoluer les mentalités dans ses propres murs. Pour Silvia Akif, la sensibilisation et la formation des salariés sont nécessaires : « Le changement des pratiques professionnelles passe par une remise en question des représentations mentales et des comportements. Les actions de sensibilisation sont intéressantes pour permettre une prise de conscience. Elles doivent être suivies de formations, avec des exercices pratiques et des mises en situation. « Sur ce terrain quelque peu miné, l’administration fédérale a pris les devants : « Nous avons mis en place une formation spécifique. Audelà des rappels de la législation et des engagements de l’administration en faveur de la diversité, il s’agit de réinterroger chaque acte de management des RH, afin de mettre en lumière les préjugés et d’acquérir de nouveaux réflexes dans les prises de décision « explique Silvia Akif. Et pour ce faire, les méthodes ne manquent pas. Les formations, qui fleurissent au sein des SPF, se déroulent sur une à deux journées, avec, en général, deux temps forts : la prise de conscience de la réalité des discriminations et les moyens de mettre à plat les relations professionnelles sur la compétence, afin de moins fonctionner par « reproduction sociale « . « La redéfinition des procédures de recrutement, d’évaluation des compétences, de gestion des carrières en faveur d’une plus grande diversité n’a de sens que si les salariés qui les font vivre au quotidien se les approprient « souligne la conseillère. La modification des comportements s’avère une autre affaire. « Partout, la nonconformité à la norme, qu’il s’agisse de couleur de peau ou d’apparence et de comportements différents, suscite encore des réactions de gêne, de rejet ou d’hostilité plus ou moins avouées « . Hafida Othmani, chargée de projet en matière de diversité au SPF Personnel & Organisation, pense intéressant de travailler sur l’expression : « Nous insistons beaucoup sur la communication interculturelle, car il est important de trouver un langage commun pour parler d’une façon sereine de la différence et de ce que l’on fait pour la diversité… » Alors que la majorité des employeurs reste étrangement muette dans le concert médiatique sur les engagements de lutte contre les discriminations pris par quelques entreprises, l’initiative du SPF réveillera peut-être quelques intermédiaires du recrutement. RAFAL NACZYK www.references.be


Semaine du 39/2009

Services Publics & MobilitĂŠ SPECIAL En 2010 sort en exclusivitĂŠ chez Audi Brussels la toute première Audi A1. C’est pourquoi nous recherchons Ă court terme environ vingt ingĂŠnieurs qui souhaitent participer activement Ă  ce succès. En outre, nous sommes ĂŠgalement Ă  la recherche de nouveaux collaborateurs pour nos services de support (ďŹ nances, logistique, informatique, RH, ‌)

2010. La première Audi A1 sort en exclusivitÊ de production. Serez-vous de la partie ?

Alors, vous ĂŞtes ingĂŠnieur industriel (en ĂŠlectronique, mĂŠcanique, ĂŠlectromĂŠcanique, etc.) et, tout comme Audi, vous souhaitez prendre une longueur d’avance sur la concurrence ? Vous ĂŞtes fraĂŽchement diplĂ´mĂŠ ou bĂŠnĂŠďŹ ciez dĂŠjĂ  d’une certaine expĂŠrience ?

Ou souhaitez-vous mettre votre expertise en informatique, en ďŹ nances, etc. au service d’un leader du segment premium en devenir ? Dans ce cas, rendez-vous aux Audi Job Days : vous pourrez y dĂŠcouvrir notre culture d’entreprise rationnelle, jeter un Ĺ“il ‘sous le capot’ d’Audi Brussels pendant l’une des visites guidĂŠes exclusives de nos halls de production haute technologie et discuter avec vos ĂŠventuels futurs collègues et directeur de division.

7*

Vous trouverez un aperçu global de nos fonctions vacantes, des informations complÊmentaires sur nos job days et un formulaire d’inscription sur www.audibrussels-jobdays.be. Ou n’hÊsitez pas à contacter Wannes Schoeters (Recrutement et SÊlection) par tÊlÊphone au 02/348 26 25 ou par e-mail à l’adresse wannes.schoeters@audi.de

z-vous Rende di Job aux Au , 7 et s6 Days le 2009 bre 8Â octo udi chez A ls Brusse

Audi est ouverte à tous les talents, indÊpendamment de la nationalitÊ, de l’âge, du sexe et de l’origine. 14060160 0020

Tu as du talent ? Ta place est donc chez nous ! En effet, PricewaterhouseCoopers est bien “the one Ă„rT for all talented peopleâ€?. Grâce Ă tes qualitĂŠs uniques, PwC t’accueille Ă  bras ou]erts, quels que soient ton e_pĂŠrience et tes rv]es. Tu as bientt ton diplTe en poche ou tu souhaites donner un nou]eau soufĂ…e Ă  ta carriure, la rendre plus passionnante ? 9endsnous ]isite pour dĂŠcou]rir nos offres d’eTploi dans nos dĂŠparteTents audit, auditrelated ser]ices, ta_ et leNal consultinN, accountinN et 0T business ad]isor` ! Et fructiĂ„e ainsi tes talents ! Pour consulter l’enseTble des offres d’eTplois pour nos bureau_ de )ru_elles, 3iuNe, (n]ers et Gand, surfez sur www.careers.pwc.be

the one firm eople p d e t n le a t l l for a

Elu un des ºETplo`eurs les plus attra`ants’ en )elNique Gagnant du Globe ºETploi le plus intÊressant’

14088880 0020

Le CHR de la Citadelle, hôpital public d’excellence, compte 1.036 lits dont 192 universitaires. Le CHR de la Citadelle s’appuie sur plus de 3.000 collaborateurs, 400 mÊdecins indÊpendants et un rÊseau de partenaires pour offrir des soins et des services de haute qualitÊ dans toutes les spÊcialitÊs mÊdicales. Le CHR recrute, dans le cadre de ses projets de dÊveloppement, plusieurs collaborateurs (m/f):

Direction des systèmes d’information

Directeur informatique

L’Institut Marie ImmaculÊe Montjoie ASBL. Enseignement catholique diocÊsain (Anderlecht & Uccle) engage Un(e) GESTIONNAIRE Le/La candidat(e) sera titulaire d’un diplôme à orientation Êconomique (comptaEilitÊ gestion) ou pourra dÊmontrer une e[pÊrience sufÀsante et rÊussie dans le domaine de la gestion. Il/elle sera responsaEle de la gestion Ànanciqre et logistique de l’ensemEle du centre scolaire comptaEilitÊ Ànance acKats gestion des ouvriers Il/elle rapportera directement à l’administrateur dÊlÊguÊ. Les candidatures (CV et lettre de motivation) ou demande de renseignements complÊmentaires seront envoyÊes à M. Olivier Vlieghe, conseiller diocÊsain, à l’adresse suivante : olivier.vlieghe@segec.be 14070850 0020

Missions: • mettre en place la stratÊgie d’Êvolution du système d’information en fonction des orientations dÊcidÊes au comitÊ exÊcutif • mettre en place l’architecture et faire Êvoluer l’infrastructure • proposer et suivre le budget informatique de l’hôpital • garantir la protection de sÊcuritÊ des Êquipements, des donnÊes et des traitements • coordonner les parties prenantes du système d’information, superviser les Êquipes et suivre les projets • accompagner le changement. Profil: • diplôme universitaire • dix ans d’expÊrience utile dans une fonction similaire • bonne connaissance du système d’information en milieu mÊdical et hospitalier • maÎtrise du pilotage des technologies de l’information et de la communication • compÊtences en gestion d’un système d’information, conduite de projets et gestion d’Êquipe • capacitÊs relationnelles, sens de la communication et de la nÊgociation. Renseignements: Monsieur A. Lovinfosse, DRH (04 / 225 64 18 - maryse.demoitie@chrcitadelle.be)

I M PA C T

cooremans

Service pharmacie

formations spĂŠcialisĂŠes & cycles postuniversitaires

Missions: • participer à la gestion de la pharmacie dans le respect des missions dÊvolues à la pharmacie hospitalière, dans les domaines confiÊs • assister le pharmacien chef de service. Diplôme requis: être porteur du titre de pharmacien (ou master en sciences pharmaceutiques) et d’un DES en pharmacie hospitalière (ou master complÊmentaire en pharmacie hospitalière) et être en possession de l’agrÊment en tant que pharmacien hospitalier ou avoir introduit la demande auprès de la commission d’agrÊment des pharmaciens hospitaliers + expÊrience utile d’au moins 4 annÊes. Profil: • rigueur, prÊcision, souci du travail bien fait • capable d’organiser, de superviser et coordonner une Êquipe et de prendre des initiatives • flexibilitÊ et autonomie, sens des responsabilitÊs, ouverture d’esprit et envie de se perfectionner. Renseignements: Madame P. Dewez, Pharmacien chef de service (04 / 225 67 92 - patricia.dewez@chrcitadelle.be)

Toutes les candidatures, accompagnÊes d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae, seront traitÊes avec la plus grande confidentialitÊ et sont à envoyer, avant le 31 octobre 2009, au CHR de la Citadelle, bd du 12ème de Ligne 1, 4000 Liège, à l’attention de Monsieur D. Ransart, Directeur gÊnÊral. 14089970 0020

www.references.be

Financial Accounting Auditing Human Resources )RUPDWLRQV PRGXODLUHV F\FOHV SRVWXQLYHUVLWDLUHV GH ÂżQ GH MRXUQpH SRXU OHV SURIHVVLRQQHOV et quSavoir alitĂŠ fa Co ire lifelo pour leoremans ng le arnin g

publi-market.be

Pharmacien chef adjoint

Rue Terre-Neuve , 114 1000 Bruxelles TĂŠl : 02 545 03 03 WWW.COOREMANS.NET 13167470 0310 1RE


Semaine du 39/2009

SPECIAL Services Publics & MobilitĂŠ

8*

| Anderlecht | Châtelineau | Hornu | La Louvière | Messancy | Rocourt | Woluwe-St-Lambert | HypermarchÊs à la pointe du progrès - Centres commerciaux modernes, accueillants et conviviaux Une fonction de cadre - Le plaisir d’exercer d’importantes responsabilitÊs près de chez soi Un passeport pour une carrière dans une entreprise leader de sa rÊgion et faisant partie d’un important groupe europÊen de distribution Nos valeurs : le respect, l’honnêtetÊ, la cordialitÊ, la confiance En prÊvision du dÊveloppement qualitatif de ses activitÊs de tutelle dans le cadre de la filière en alternance, l’IFAPME constitue une rÊserve de recrutement pour l’ensemble de ses Services en Wallonie : Arlon, Charleroi, Dinant, Huy, La Louvière/Braine-le-Comte, Libramont, Liège, Mons, Namur, Tournai, Verviers, Wavre.

Nous recrutons des universitaires, graduĂŠs, bacheliers pour les fonctions suivantes (h/f):

I 4 MANAGERS DE RAYON food et non-food | Commerçant: le Manager de Rayon est un cadre qui a la responsabilitÊ d’offrir en vente le bon produit, au bon endroit, au bon prix, au bon moment et en bonnes quantitÊs. | Entrepreneur: il rÊunit la passion du commerce, de l’innovation et d’excellentes capacitÊs en gestion. | MotivÊ et pragmatique: homme de terrain, il exploite au mieux l’ensemble des ressources dont il dispose afin d’atteindre ses objectifs: la satisfaction du client et le dÊveloppement de ses collaborateurs et de son Êquipe.

DÉLÉGUÉ(E)S À LA TUTELLE EN CHARGE DE L’ENCADREMENT ET DE L’ACCOMPAGNEMENT DES APPRENANTS ET DES ENTREPRISES

Pour les managers produits frais, une formation en hôtellerie ou dans les mÊtiers de bouche est la bienvenue. Pour les hypermarchÊs d’Anderlecht et de Woluwe, le bilinguisme Fr/Nl constitue un atout.

I 1 RESPONSABLE MARKETING DE SITE (Châtelineau)

                  



L’IFAPME est l’Institut wallon de Formation en Alternance et des IndÊpendants et Petites et Moyennes Entreprises. C’est un Organisme d’IntÊrêt Public subventionnÊ par la RÊgion wallonne.

Si les jeunes sont pour vous une source de motivation, si vous êtes bachelor (graduÊ), dynamique, à l’aise tant dans le relationnel que l’administratif, et capable de marier responsabilitÊs, travail autonome et travail d’Êquipe, un de ces jobs sera pour vous !

L’IFAPME propose, sur le principe de la formation en alternance et dans une multitude de secteurs professionnels, une offre de formations diverses basÊes sur trois formules : - l’apprentissage ; - la formation de Chef d’entreprise, - la formation continue.

Il est en charge du dÊveloppement et de la mise en œuvre de la politique marketing du siège d’exploitation au moyen des diffÊrents supports de communication : thÊâtralisation des implantations, affiches sur le lieu de vente, mailings clients,‌ Il maÎtrise parfaitement les outils informatiques bureautiques (Excel,‌), de traitements graphiques (Corel Draw,‌) et de marketing direct (Sphinx ou autres). Les candidats rÊpondront Êgalement aux qualitÊs Cora fait partie du mentionnÊes pour les Managers de Rayon. Groupe LOUIS DELHAIZE - 50.000 collaborateurs managers en Europe - PrÊsent en Belgique, France, autonomes IntÊressÊ(e)s? Adressez votre lettre de de A à Z G-D Luxembourg, Grande Bretagne, Hongrie, Roumanie,... motivation et votre cv à Martine Manfroid, CORA  MATCH  SMATCH  DELITRAITEUR Rue Champs d’en haut 8, 7160 Godarville  PROFI  LOUIS DELHAIZE  E-mail: martinemanfroid@skynet.be Jardineries TRUFFAUT PrÊcisez la fonction et, le cas ÊchÊant, la zone gÊographique d’affectation souhaitÊe.

C’est le moment de rÊussir ensemble

L’IFAPME organise Êgalement des actions de formation et de sensibilisation à la crÊation d’activitÊs. Dans un souci permanent d’Êtablir la proximitÊ avec son public, les Services dÊcentralisÊs de l’IFAPME et ses Centres de formation tissent en Wallonie un vÊritable rÊseau destinÊ à ces formations.

www.ifapme.be

| www.cora.be |

CANDIDATURES Merci d’envoyer votre lettre de motivation et votre curriculum vitÌ accompagnÊs impÊrativement de la copie de votre diplôme par courrier postal avant le lundi     ! " de La Poste faisant foi) : M. Jacques BOUNAMEAUX, Administrateur gÊnÊral, IFAPME, Place Albert 1er# $ % & '"  

Le dĂŠtail de l’emploi type peut ĂŞtre consultĂŠ sur Internet :      

 Une copie papier de l’emploi type peut être obtenue en    ($  $ & IMPORTANT : mentionnez bien la (ou les) localisation(s) qui vous intÊresse(nt) !

14089320 0020

14089190 0020

VIVRE ET TRAVAILLER EN EUROPE !

Samedi 3 octobre 2009 ( 10 : 00 - 17 : 00 ) Bâtiment Berlaymont Commission EuropÊenne Rond-point Schuman - Bruxelles

www.jobdays.eu Organised by 15

1994 – 2009

European Commission

Avec le soutien de

DESIGN YOUR CAREER

Pour votre mobilitÊ en Europe: Ä 31 pays vous accueillent Ä 40 employeurs avec des centaines d’offres Ä 40 stands d’information et des ateliers pratiques Ä Tests de personnalitÊ et orientation de carrière

INTERVIEWS D’EMBAUCHE IMMÉDIATES ! Inscrivez-vous et prÊparez votre visite sur

www.jobdays.eu EntrĂŠe gratuite ! Apportez votre CV en 10 exemplaires minimum ! 13558740 0020

NSI, sociĂŠtĂŠ en croissance, rĂŠalise aujourd’hui avec ses 220 collaborateurs un chiffre d’affaires approchant les 24 Mioâ‚Ź. IntĂŠgrateur de services informatiques, NSI propose des services de consultance, d’ingĂŠnierie, de sous-traitance et d’intĂŠgration, pour d’une part des progiciels et softwares, d’autre part des infrastructures et systèmes. NSI utilise et offre des outils Ă la pointe de la technologie et un personnel compĂŠtent et expĂŠrimentĂŠ et peut aider ses clients dans un nombre important de domaines, proposant des solutions exibles, complètes ou sur mesure avec un engagement de moyens comme de rĂŠsultats. NSI gère des projets de toutes tailles, privilĂŠgie le long terme et la qualitĂŠ et peut se targuer d’excellentes rĂŠfĂŠrences clients. NSI travaille ĂŠgalement en partenariat avec les plus grands acteurs du marchĂŠ. Filiale du groupe Cegeka, et localisĂŠ sur 4 sites (Bruxelles, Namur, Liège et Luxembourg), NSI se positionne comme un acteur signiďŹ catif parmi les sociĂŠtĂŠs de services informatiques Ă  Bruxelles et en Wallonie, tant pour le secteur public que pour le secteur privĂŠ. AďŹ n de dĂŠvelopper sa prĂŠsence en rĂŠgion bruxelloise, NSI cherche pour son siège de Bruxelles un (m/f) Account Manager dont le rĂ´le principal sera de lever signiďŹ cativement les volumes de vente.

ACCO U NT M A N AG E R FONCTION : - Vous dĂŠveloppez la vente de nos services et vous construisez les offres. - par de frĂŠquentes visites et un travail de fond, vous nous positionnez comme partenaire compĂŠtent et Ă long terme auprès des acteurs-clĂŠs du secteur public et privĂŠ oĂš vous disposez d’un portefeuille clients signiďŹ catifs. - Votre large rĂŠseau de relations, vous permet de construire rapidement de nombreux contacts privilĂŠgiĂŠs en rĂŠgion Bruxelloise. - BĂŠnĂŠďŹ ciant du support des experts techniques et des consultants fonctionnels, vous pilotez l’ensemble du processus de vente dans une approche solution et vous assurez le rĂ´le d’interface entre le client et les collaborateurs de NSI. PROFIL : - Vous avez une bonne connaissance du monde de l’IT et une forte affinitĂŠ avec les produits et services y affĂŠrents. - Vous bĂŠnĂŠďŹ ciez d’une rĂŠelle expĂŠrience prouvĂŠe dans la vente chez un intĂŠgrateur de systèmes. - vous avez une bonne perception des enjeux ĂŠcono-

miques et l’esprit pratique pour les traduire dans une planiďŹ cation concrète. - Vous ĂŞtes considĂŠrĂŠ comme un vrai professionnel des technologies de l’information et des applications software. - Par votre expĂŠrience vous avez prouvĂŠ votre aptitude Ă dialoguer avec les acteurs clĂŠs du secteur public et du secteur privĂŠ, avec lesquels vous avez construit un rĂŠseau actif de relations. - Vous ĂŞtes bilingue NL/FR avec une bonne connaissance de l’anglais. - Vous disposez d’excellentes capacitĂŠs de communication et de persuasion. - Vous ĂŞtes passionnĂŠ, proactif, accrocheur et organisĂŠ.

NOUS VOUS OFFRONS : - un vĂŠritable dĂŠďŹ dans un groupe en expansion. - une rĂŠmunĂŠration Ă la hauteur de vos compĂŠtences. - des solutions intĂŠressantes et des produits bien rĂŠfĂŠrencĂŠs. - des ĂŠquipes performantes et dynamiques. - la possibilitĂŠ de continuellement dĂŠvelopper vos compĂŠtences.

0UMVZ Kt[HPSStLZ ! ^^^YLMLYLUJLZIL[YHPU`V\YJHYLLY

train your career ÂŽ

I` 9tMtYLUJLZ

LAST E T U N I M DEALS ENVIE D’ÉCONOMISER JUSQU’À 50 ₏ SUR VOS COURS DE LANGUES ?

InteressĂŠ? Envoyez nous le plus rapidement possible votre CV

Rendez-vous les 23 et 24/09/09 sur www.cll.be ou dans nos Centres

Contactez : NSI sa – Human Resources Isabelle HEYMANS - Avenue Ariane 5, 1200 BRUXELLES E-mail isabelle.heymans@nsi-sa.be - http://www.nsi-sa.be 14054450 0020 1RE

14101590 0020

www.references.be


Semaine du 39/2009

Services Publics & MobilitĂŠ SPECIAL

L’UCM, votre futur em ployeur

Vous avez envie de rejoindre une entreprise dynamique, à taille humaine et d’y être un(e) acteur(trice) incontournable ?

9*

Nous recherchons actuellement (m/f) :

DĂŠlĂŠguĂŠ patronal (Brabant Wallon)

Cet emploi est fait pour vous ! Organisation patronale interprofessionnelle engagÊe dans la dÊfense des indÊpendants et des PME, l’Union des Classes Moyennes est un groupe de services :

conseils aux entreprises

Vous êtes universitaire en sciences politiques ou sciences Êconomiques. Vous adhÊrez à nos valeurs et dÊveloppez des connaissances et un intÊrêt prononcÊs pour les matières politiques, sociales et Êconomiques de votre rÊgion. Votre implication au sein des diffÊrents rÊseaux locaux et provinciaux vous permettra de favoriser les adhÊsions et de renforcer ainsi notre Mouvement et son image.

Gestionnaire de salaires bilingue Fr/Nl (Bruxelles) Vous êtes bachelier en droit, ressources humaines, et êtes parfait bilingue français-nÊerlandais. Vous avez la responsabilitÊ de votre propre portefeuille de clients et gÊrez les salaires de leur personnel ainsi que les documents sociaux qui y sont liÊs. Vous êtes expert en lÊgislation sociale, êtes prÊcis, organisÊ et aimez les contacts.

Business analyst (RÊgion namuroise) Vous êtes diplômÊ en informatique, mathÊmatiques ou Êconomie. Vous êtes un pilier de la conception fonctionnelle de l’application informatique de notre SecrÊtariat social. Vous analysez les besoins des utilisateurs et rÊsolvez leurs problèmes dans le respect de la lÊgislation sociale.

assurances sociales guichet d’entreprises secrÊtariat social

Gestionnaire d’allocations familiales (RÊgion namuroise) Vous êtes bachelier en droit ou en sciences sociales. Vous gÊrez les allocations familiales des ouvriers et employÊs de nos clients. Vous disposez d’excellentes aptitudes administratives, vous êtes orientÊ service et aimez les contacts.

allocations familiales

Conseiller clientèle (Philippeville) D’autres propositions vous attendent sur

ucm.be/jobs

Vous ĂŞtes bachelier ou universitaire en droit, marketing, ressources humaines, sciences du travail. Vous conseillez, renseignez et affiliez les clients intĂŠressĂŠs par nos services. Vous analysez leurs besoins et les orientez vers le service adĂŠquat.

IntĂŠressĂŠ(e) ? Rendez-vous sur notre site pour postuler en ligne : ucm.be/jobs 14089490 0020 14054650

  

An extremely playful belgian fashion brand that allows women to remain loyal to their own style!

A team of 50 people 3 General stores 1 Concept store 15 independent agents 900 multi-brand shops

 



www.ousoleil.com   hr@ousoleil.com  ! !"#$! #%%"&'('# 14054650 0020

FI ENGINEERING dans le cadre de son dĂŠveloppement recrute : V Architectes / Gestionnaires de chantiers V IngĂŠnieurs ĂŠlectricitĂŠ ou HVAC V Gestionnaires de chantier ĂŠlectricitĂŠ ou HVAC V Dessinateurs en ĂŠlectricitĂŠ ou HVAC, Autocad ou Microstation V Dessinateurs en architecture/stabilitĂŠ, Autocad V Deviseurs - MĂŠtreurs Merci de nous envoyer votre C.V. E-mail : fi@fi-engineering.be - TĂŠl : 02 /344 00 74

Nous recherchons un Comptable expÊrimentÊ graduÊ, capable de tenir de manière autonome une comptabilitÊ de A à Z, bilingue NL/FR, contrat à durÊe indÊterminÊe.

MIDI STATION

www.fi-engineering.be

Pl.Victor Horta, 26 1060 Bruxelles TĂŠl. : 02/526 88 00 info@midistation.eu

Veuillez envoyer votre CURRICULUM VITAE AVEC PHOTO à : Mme Elisabeth Otshudi Rue de l’Instruction, 150 - 1070 Bruxelles ou par mail : elisabeth.otshudi@midistation.eu

14101550 0020

14055810 0020

Im Hessischen Ministerium der Justiz und fßr Integration und Europa -Vertretung des Landes Hessen bei der Europäischen Union in Brßssel

CERES situĂŠ au port de Bruxelles, appartenant au Groupe Soufflet et Leader dans le secteur de la meunerie belge (CA 180 millions euro) cherche pour son dĂŠpartement comptabilitĂŠ (h/f)

COMPTABLE Mission: Sous la supervision du chef Comptable, vous aurez comme responsabilitÊs principales: • l'Êlaboration des dÊclarations TVA (cinq sociÊtÊs) • l' Êlaboration des dÊclarations intrastats • les rÊconciliations des relation Intra-groupe • le suivi de la facturation Clientèle • la rÊconciliation compte gÊnÊraux • l'assistance au chef comptable au quotidien. Votre profil: • Bilingue ( français/nÊerlandais) • Ce poste s'adresse à un candidat graduÊ en comptabilitÊ • Avoir eu la responsabilitÊ de clôturer les comptes d'une sociÊtÊ multinationale dans un environnement ERP • Connaissance JDE et AS400 est un atout. Nous offrons: • une rÊmunÊration adaptÊe à votre expÊrience • des avantages extralÊgaux et un environnement professionnel performant et convivial. Vous souhaitez en savoir plus? Envoyez votre candidature et votre C.V. dÊtaillÊs à R. Plessers, chef du personnel, avenue de Vilvorde 300, 1130 Bruxelles • e-mail: hplessers@ceres.be • www. ceres.be 14088520 0020

sind zum 1. Oktober 2009 folgende Stellen zu besetzen:

Vorausgesetzt wird: eine abgeschlossene Au s b i l d u n g zur/ Fremdsprachensekretär/in oder zum Fremdsprachenkorrespondent/in oder vergleichbare, in mehrjähriger beruflicher Praxis erworbene Kenntnisse und Fähigkeiten. Es stehen zwei Stellen der VergGrp VI b BAT zur Verfßgung.

Die Stellen erfordern sehr gute Kenntnisse der franzĂśsischen und der englischen Sprache in Wort und Schrift sowie die sichere Anwendung der Programme der MS-Office-Familie. Ferner werden erwartet: Organisationsfähigkeit, Flexibilität und Ăźberdurchschnittliches Engagement, Kommunikationsfähigkeit sowie ein gewandtes, sicheres und freundliches Auftreten und die Fähigkeit in einem Team zu arbeiten. Erfahrungen und Kenntnisse in der Organisation und DurchfĂźhrung von Veranstaltungen wären wĂźnschenswert. Der Arbeitsplatz erfordert zeitweise den Einsatz auch auĂ&#x;erhalb der Ăźblichen Dienstzeit. Zur Vereinbarkeit von Beruf und Familie ist eine vorĂźbergehende Arbeitszeitflexibilisierung grundsätzlich mĂśglich. Schwerbehinderte werden bei gleicher Eignung bevorzugt berĂźcksichtigt. Ihre aussagefähige Bewerbung richten Sie bitte mit den Ăźblichen Unterlagen an die Vertretung des Landes Hessen bei der EU z. Hd. Herrn von Heusinger 19, avenue de l´Yser 1040 BrĂźssel Belgien

La SOWACCESS, filiale de la SOWALFIN, active en cession/reprise d’entreprises, travaille Ă la fois dans la sensibilisation et l’orientation des entrepreneurs et dans le rapprochement entre cĂŠdants et repreneurs. Identifier des entreprises rĂŠpondant Ă  vos critères Rencontrer des acquĂŠreurs crĂŠdibles La plateforme de cession/reprise d’entreprises, opĂŠrant actuellement sur le territoire Belgique/Pays-Bas/France via une collaboration avec la sociĂŠtĂŠ MKBase et l’Association française ÂŤCRAÂť, compte en Wallonie 113 profils vendeurs, 162 acquĂŠreurs et 84 partenaires du secteur privĂŠ ayant adhĂŠrĂŠ aux principes de sa charte ĂŠthique. Pour l’ensemble du territoire couvert, ce sont :           bâtiment, services aux entreprises principalement)         !    qui sont cogĂŠrĂŠs par les trois partenaires.

Cession d’entreprise‌ posez-vous les bonnes questions ! En matière de sensibilisation, la SOWACCESS a mis en ligne le diagnostic  " #$%& '"    "     "  (")Il permet Ă l’entrepreneur de se mettre dans la peau d’un repreneur potentiel et de prendre conscience *+ $, *    -   . +  %& * l’analyse de la sociĂŠtĂŠ. *+"           " des clignotants, propose des pistes de rĂŠflexion pour prĂŠparer au mieux son    " )

Un accompagnement personnalisé grâce à une première mission partiellement subventionnée Pour le conforter dans cette démarche de préparation de la transmission, la SOWACCESS a mis en place un dispositif, complémentaire au diagnostic, "  +  "   ,  de ses partenaires du secteur privé. La SOWACCESS

!-    " " ) .

/"     +   sur son entreprise dans le cadre de sa transmission et ainsi de baliser au mieux la poursuite du processus.

(((!&(

.be

2 Sekretär(innen)stellen; der Schwerpunkt liegt neben Bßro- und Sekretariatsarbeiten fßr die Referatsleiter der Landesvertretung insbesondere in der Unterstßtzung der Organisation und Durchfßhrung von Veranstaltungen und in der Mithilfe bei der Betreuung der Besuchergruppen.

     !!"# $ !!" %&'&(

!) 14060470 0020

www.references.be

14089650 0020 1RE


10*

Semaine du 39/2009

SPECIAL Services Publics & MobilitĂŠ

www.jnc.be ™bureau d’urbanistes et de paysagistes ™ de renommÊe internationale ™ 50 collaborateurs ™ 3 sites recherche (h/f) pour agence de Bruxelles et Nivelles:

™ ARCHITECTES URBANISTES ET/OU PAYSAGISTES Pour collaboration dans une Êquipe pluridisciplinaire.

™ RÉCEPTIONNISTES

(temps partiel pour nivelles – temps plein pour bruxelles) Votre fonction : ™ gestion des appels tĂŠlĂŠphoniques ™ gestion des fax, courriers, mails in/out ™ opĂŠrations de secrĂŠtariat. Votre proďŹ l : ™ dynamique, communicatif et rigoureux ™ maĂŽtrise du français ™ maĂŽtrise de l’outil MS Office. Nous offrons : ™ environnement de travail agrĂŠable ™ travail riche et diversiďŹ ĂŠ ™ package salarial : brut + chèques repas.

A

™ SSISTANT DE DIRECTION (pour agence de bruxelles)

TOP NIVEAU

Votre fonction : ™ relation dynamique et proactive entre l’administrateur dĂŠlĂŠguĂŠ (AD), les collaborateurs et les clients ™ secrĂŠtariat de l’AD ™ consultation des avis de marchĂŠs publics ™ suivi et coordination des dossiers de candidature et d’offre de marchĂŠs publics ™ assistance Ă la rĂŠdaction de contrats. Votre proďŹ l : ™ polyvalent, organisĂŠ, exible, communicatif et rigoureux ™ graduat ou licence (secrĂŠtariat, langues, droit, etc.) ™ connaissance des procĂŠdures de marchĂŠs publics ™ expĂŠrience de rĂŠdaction de contrats ™ 8 Ă  10 ans d’expĂŠrience comme assistant de direction ™ maĂŽtrise des langues : français / nĂŠerlandais / anglais. Nous offrons : ™ travail diversiďŹ ĂŠ ™ fonction valorisante ™ nombreux contacts au sein et Ă  l’extĂŠrieur de la sociĂŠtĂŠ ™ environnement de travail crĂŠatif et artistique dans sociĂŠtĂŠ Ă  ĂŠchelle humaine ™ package salarial : brut + chèques repas. Adressez votre CV + lettre de motivation manuscrite, Ă  Monsieur G. van der Vaeren, JNC Int., 993/4 chĂŠe d’Alsemberg, 1180 Bruxelles. 14099080 0020

14061030 0020

Le Centre de recherche et d’information socio-politiques (CRISP) recrute un employÊ (h/f) à mi-temps pour promotion - facturation - sÊcrÊtariat dans le cadre d’un contrat à durÊe indÊterminÊe. Une description de la fonction peut être demandÊe à l’adresse p.blaise@crisp.be.

/HV OHWWUHV GH FDQGLGDWXUH DFFRPSDJQpHV G¡XQ &9 peuvent être envoyÊes à la même aGresse ou par la poste à 0 3Lerre %laLse seFrÊtaLre JÊnÊral &5,63 plaFe 4uetelet $  %ru[elles 14055750 0020

INTERSENIORS scrl, intercommunale implantÊe à Seraing, active dans le secteur des maisons de repos et maisons de repos et de soins (11 implantations gÊrant 750 lits rÊpartis sur plusieurs communes de la Province de Liège) recrute pour engagement immÊdiat (contrat à durÊe indÊterminÊe et à temps plein) :

Un responsable du service coPpWabiliWp¿nances +)  - Pour assurer la gestion de lœensemEle des aspects ¿nanciers de la sociÊtÊ, - Disposant d’une excellente connaissance de la comptabilitÊ gÊnÊrale et analytique, rigoureux, ayant de bonnes capacitÊs analytiques et proactif, - Diplôme de type universitaire ou Êquivalent en Êconomie, gestion, ¿nance, comptabilitÊ

14055580 0020

La description complète de la monograpKie de fonction et du pro¿l de compÊtences peuvent rtre obtenus par tÊlÊpKone au 05 (SecrÊtariat) ou par e-mail : marie-noellebriquet#interseniorsbe Les CV et lettres de candidature sont à adresser par courrier à Interseniors scrl, à l’attention de Monsieur Francis BEKAERT, PrÊsident, avenue du &entenaire, 00 à 10 2ugrÊe ou par mail : marie-noelle briquet#interseniorsbe pour le 6 octobre 2009 14095980 0020

Dès maintenant planiďŹ ez vos rendez-vous avec le marchĂŠ de l’emploi! Nos prochains dossiers thĂŠmatiques 2009

Éditeur responsable Patrick Hurbain Rue Royale, 100 1000 Bruxelles

Energie

Carrières Internationales + Finances & Consulting

Biopharma & MĂŠdical

26 SEPTEMBRE Le Soir RÊfÊrences 30 SEPT, 1 & 2 OCTOBRE L’Echo/Trends/Le Vif

3 OCTOBRE Le Soir RÊfÊrences 7, 8 & 9 OCTOBRE L’Echo/Trends/Le Vif

10 OCTOBRE Le Soir RÊfÊrences 14, 15 & 16 OCTOBRE L’Echo/Trends/Le Vif

Directeur GÊnÊral Daniel Van Wylick RÊdactrice en chef BÊatrice Delvaux Directeur Êditorial Stève Polus Directeur artistique Richard Kubicz

RĂŠfĂŠrences S.A. 02/225 55 80

Sales Director Nadia Ouahmane Sales Manager William Decamp Account Managers Virginie Claerhout ValÊrie Dubois Christine François Internal Sales Marielle De Beer 02/225 52 Renaud Ralet 02/225 55 Muriel Vanderick 02/225 54 fax 02/225 59

Communication & Project Marielle De Beer 02/225 52 24 Emilie Tcherkezian 02/225 53 26 fax 02/225 59 30

24 80 16 30

â– Administration & Facturation Back Office Manager Michel Bernard 02/225 54 15 â–  Annonces tĂŠlĂŠphonĂŠes 02/225 55 00 â–  Mise en page PrĂŠpresse Rossel Renaud Ralet

02/225 55 80

14088830 0020 1RE

www.references.be

2009-09-19 - References Journal  

Dossier : services publics, la diversité a droit de cité

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you