Page 1

LA CHRONIQUE ) ) )

)

Numéro 01 – MARS 2016

No. 27• MARS 2019

)) )

DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS

À lire aussi .....

PAGE 4

Une nouvelle façon de trouver un emploi de fonctionnaire PAGE 6

PPCR : 2019 Reprise des travaux... PAGE 13

Un projet de loi « Fonction Publique »

Un projet de loiA «FAIRE Fonction Publique » qui casse le moral des agents publics !


)

Numéro 27 – MARS 2019

LA CHRONIQUE DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS

EDITO Première chronique des personnels administratifs de 2019 dans un contexte de rentrée sociale chargé. Il y a encore peut être plus que d’habitude des attentes fortes en ce début d’année. Comment ne pas évoquer le sujet du Complément Indemnitaire Annuel (CIA) pour les adjoints administratifs et secrétaires administratifs dans lequel l’UNSa Justice s’est investie en premier chef depuis la fin d’année 2018. De l’engagement du secrétariat général du ministère à l’engagement de la garde des Sceaux elle-même…le dossier ressemble aujourd’hui à un serpent de mer. Et au final toujours rien sur nos fiches de paye. L’UFAP UNSa Justice ne laissera pas tomber. Comment ne pas évoquer largement le projet de réforme de la fonction publique, qui notamment institue un recours accru aux contractuels dans l’administration ? Tous et toutes nous connaissons nos collègues administratifs non-fonctionnaires qui subissent pour nombre d’entre eux la précarité et l’angoisse des éventuels non-renouvellements.

Mais, ce premier trimestre est également l’occasion pour les nouvelles équipes de CAP d’œuvrer pour toutes les catégories des corps administratifs. Je tenais à titre personnel à remercier nos élus qui œuvrent très souvent sur leur temps personnel afin de préparer la défense de vos dossiers devant l’administration. Ce travail reste capital car l’action syndicale passe surtout par cette capacité à donner de son temps pour les autres. Cet engagement humain, nous l’avons aussi pour le chantier de l’égalité Femme/Homme dans la fonction publique et donc au ministère de la Justice. L’UFAP UNSa Justice, qui participe au groupe de travail, attend des effets concrets sur le sujet. Mais, d’une façon générale, l’UFAP UNSa Justice rejette d’ores et déjà l’idée d’une remise en question d’un certain nombre de droits sous prétexte d’en créer de nouveaux. Bref une rentrée sociale chargée dans laquelle l’UFAP UNSa Justice s’investira, comme d’habitude, sans fausses promesses… Syndicalement vôtre, FABRICE BEGON Secrétaire national

PAGE 3

))

)


Numéro 27 – MARS 2019

Une nouvelle façon de trouver un emploi de fonctionnaire : Place de l’emploi public !

A

vec cette plateforme numérique » https://www.place-emploi-public.gouv.fr/ commune aux trois versants de la Fonction publique le gouvernement espère faciliter la mobilité. Encore un « machin » de plus ? A notre avis le succès de cette plateforme dépendra, à la fois, de la simplicité d’utilisation et de la réalité de la vacance des postes. Favoriser la mobilité interministérielle dans la fonction publique d’Etat et la mobilité entre les trois versants de la fonction publique, c’était déjà l’objet de l’ordonnance du13 avril 2017 relative à la mobilité dans la fonction publique. Un des moyens pour y parvenir, c’est de rendre obligatoire la publication, sans délai,

PAGE 4

par les employeurs publics de la fonction publique de l’Etat, Territoriale et Hospitalière, des offres d’emplois sur un espace numérique commun. Voilà qui est effectif depuis le 22 février 2019. Par offre d’emploi, il faut entendre la création ou la vacance de tout emploi public permanent y compris les emplois pourvus par contrat s’ils sont d’une durée égale ou supérieure à un an. Cette obligation de publicité des emplois vacants doit permettre une meilleure visibilité des offres d’emploi et faciliter les mobilités des agents publics et leurs parcours professionnels. Pour l’UFAP UNSa Justice ce nouvel outil est à mettre en parallèle avec l’ambition de réduire le nombre global de fonctionnaires même si le ministère


de la Justice reste un ministère qui embauche (on gardera en mémoire les recrutements importants d’adjoints administratifs avec et sans concours au titre de 2019). D’ailleurs, il ne faut pas oublier que recrutement ne signifie pas obligatoirement créations d’emplois… Comme vous le voyez lors de la diffusion de nos résultats de CAP, nous accueillons à chaque fois des collègues en détachement dans tous les corps administratifs. Cette plateforme sera accessible également par saisie directe via un moteur de recherche. Elle se veut un outil numérique facilement utilisable à la fois pour les employeurs publics qui déposent leurs offres d’emploi et pour les candidats désirant effectuer une mobilité. Depuis sa mise en œuvre, la plateforme permet à tous les employeurs de diffuser en temps réel un poste vacant. Toutes les offres comportent des informations types (Quelle fonction publique, lieu d’activité, catégorie statutaire, missions, intitulé, coordonnées pour postuler etc.)

Mais, les services recruteurs ne seront pas obligés de publier les fiches de poste. Dommage ! Pourtant, elles contiennent des informations utiles et nécessaires pour faciliter la prise de décision des candidats en les renseignant sur : • les activités principales du poste ; • le positionnement hiérarchique du poste ; • le groupe de fonction du RIFSEEP ;

)

Numéro 27 – MARS 2019

LA CHRONIQUE DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS

• le profil du candidat souhaité (savoir, savoir-faire, savoir-être). Du côté des fonctionnaires qui souhaitent changer d’horizon professionnel il sera possible : • d’effectuer des recherches d’emplois en ligne, par domaine de compétence ou par métier ; • de candidater en ligne en déposant leur CV et leurs lettres de motivation directement consultables par les employeurs publics qui auront la faculté de les contacter. En outre, et c’est là un point capital pour la gestion de leurs démarches d’emploi, chaque candidat disposera d’un espace numérique personnel où il pourra stocker des documents (au nombre de cinq), visualiser l’historique de ses recherches et bénéficier d’alertes par messages électroniques sur une ou plusieurs offres. Alors, un « machin » de plus ?...Pour l’UFAP UNSa Justice, le succès de cette nouvelle plate-forme de l’emploi public dépendra avant tout de la volonté des employeurs publics chargés d’alimenter le site en offres d’emplois et du respect de leur obligation de publier les postes vacants. Cet espace est certes un nouvel outil mais il ne faut pas oublier que nous défendons, à chaque CAP, la priorité à la mobilité des fonctionnaires du ministère de la Justice. Pour les places qui restent vacantes, les nouveaux recrutements et les détachements sont naturellement les bienvenus car les administratifs pénitentiaires ne manquent pas de travail !!!

• les contraintes spécifiques au poste : amplitude horaire, horaires décalés, déplacements ;

PAGE 5

))

)


Numéro 27 – MARS 2019

PPCR : 2019 Reprise des travaux...

V

ous vous en souvenez sans doute, le gouvernement a décidé de geler l’année 2018 du protocole PPCR. Toutes les mesures prévues à partir du 1er janvier 2018 ont ainsi été reportées d’un an contre les avis de l’UNSa Justice en Comité Technique Ministériel et de l’UFAP en Comité Technique de l’Administration Pénitentiaire. Un manque à gagner certain, alors même que le gouvernement disait vouloir améliorer le pouvoir d’achat. Or, les administratifs ne peuvent que constater l’accumulation des mesures négatives à leur encontre (gel de la valeur du point d’indice, compensation incomplète de la hausse de la CSG, retour du jour de carence…).

PAGE 6

Outre le report d’un an des mesures de revalorisations indiciaires qui passe par la mise en œuvre de nouvelles grilles, ce texte procède également au report de la deuxième phase du dispositif de transfert primes/ points prévue pour les fonctionnaires relevant de certains corps et cadres d’emplois de catégorie A. Ainsi, les mesures qui devaient entrer en vigueur en 2018 s’appliquent enfin en 2019 : • la seconde partie du transfert «primes/points» prévu pour la catégorie A : 5 points à compter du 1er janvier 2019, le plafond annuel de l’abattement étant porté à 389 euros ; • la refonte de certaines grilles indiciaires au 1er janvier 2019 : voir les tableaux ci-après pour savoir si vous êtes concerné(e).


)

LA CHRONIQUE DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS

Numéro 27 – MARS 2019

Catégorie B NES 1er grade (ex : SACN) : évolution de la grille entre 2016 et 2019 Catégorie B NES 1er grade (ex : SACN) : évolution de la grille entre 2016 et 2019

GRILLE 2015 ÉCHELON IM 13 486 12 466 11 443 10 422 9 400 8 386 7 371 6 358 5 345 4 335 3 332 2 329 1 326

Au 1er JANVIER 2016 Transformation de primes en points d'indices GRILLE 2016 INTÉGRATION DE 6 POINTS D'IM GAIN EN POINTS IM ÉCHELON IM 6 13 492 6 12 472 6 11 449 6 10 428 6 9 406 6 8 392 6 7 377 6 6 364 6 5 351 6 4 341 6 3 338 6 2 335 7 1 332 AU 1er JANVIER 2017

GRILLE 2016

GRILLE 2017 / REVALORISATION

ÉCHELON

IM

ÉCHELON

IM

GAIN IM ANNUEL

13 12 11

492 472 449 428 428 406 392 377 364 351 341 338 335 332

13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 1

498 474 453 440 429 413 394 379 366 356 349 344 339 339

6 2 4 12 1 7 2 2 2 5 8 6 4 7

10 après trois ans 10 avant trois ans

9 8 7 6 5 4 3 2 1

GAIN IM CUMULÉ DEPUIS 2015 12 8 10 18 7 13 8 8 8 11 14 12 10 14

Au 1er JANVIER 2018

La grille 2018 est identique à la grille 2017 du fait du report d'un an des mesures de revalorisation (cf. décret n° 2017-1737 du 21 décembre 2017), décision prise contre l'avis de l'UNSA.

AU 1er JANVIER 2019 REVALORISATION GRILLE 2019/ REVALORISATION

GRILLE 2018 ÉCHELON

IM

ÉCHELON

IM

GAIN IM ANNUEL

13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

498 474 453 440 429 413 394 379 366 356 349 344 339

13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

503 477 457 441 431 415 396 381 369 361 355 349 343

5 3 4 1 2 2 2 2 3 5 6 5 4

GAIN IM CUMULÉ DEPUIS 2015 17 11 14 19 9 15 10 10 11 16 20 17 18 ou 14

PAGE 7

))

)


Numéro 27 – MARS 2019

Catégorie B NES 2e grade (ex : SACS) : évolution de la grille entre 2016 et 2019 Catégorie B NES 2ème grade (ex : SACS) : évolution de la grille entre 2016 et 2019 AU 1er JANVIER 2016 Transformation de primes en points d'indices 2015 GRILLE ACTUELLE GRILLE 2016 INTÉGRATION DE 6 POINTS D'IM GAIN EN POINTS IM ÉCHELON IM ÉCHELON IM 6 13 515 13 521 6 12 491 12 497 6 11 468 11 474 6 10 445 10 451 6 9 425 9 431 6 8 405 8 411 6 7 390 7 396 6 6 375 6 381 6 5 361 5 367 6 4 348 4 354 6 3 340 3 346 6 2 332 2 338 6 1 327 1 333

GRILLE 2016

AU 1er JANVIER 2017 RECLASSEMENT AVEC REVALORISATION GRILLE 2017 / REVALORISATION

ÉCHELON

IM

ÉCHELON

IM

GAIN IM ANNUEL

13 12 11

521 497 474 451 451 431 411 396 381 367 354 346 338 333

13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 1

529 500 477 459 452 433 413 398 385 373 361 354 347 347

8 3 3 8 1 2 2 2 4 6 7 8 9 14

10 après un an 10 avant un an

9 8 7 6 5 4 3 2 1

GAIN IM CUMULÉ DEPUIS 2015 14 9 9 14 7 8 8 8 10 12 13 14 15 20

Au 1er JANVIER 2018

La grille 2018 est identique à la grille 2017 du fait du report d'un an des mesures de revalorisation (cf. décret n° 2017-1737 du 21 décembre 2017), décision prise contre l'avis de l'UNSA.

AU 1er JANVIER 2019 2ème grade GRILLE 2019/ REVALORISATION

GRILLE 2018

PAGE 8

ÉCHELON

IM

ÉCHELON

IM

GAIN IM ANNUEL

13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

529 500 477 459 452 433 413 398 385 373 361 354 347

13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

534 504 480 461 452 436 416 401 390 379 369 362 356

5 4 3 2 0 3 3 3 5 6 8 8 9

GAIN IM CUMULÉ DEPUIS 2015 19 13 12 16 7 11 11 11 15 18 21 22 24 ou 29


)

LA CHRONIQUE DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS

Numéro 27 – MARS 2019

Catégorie B NES 3e grade (ex : SACE) : évolution de la grille entre 2016 et 2019 Catégorie B NES 3ème grade (ex : SACE) : évolution de la grille entre 2016 et 2019

AU 1er JANVIER 2016 Transformation de primes en points d'indices 2015 GRILLE ACTUELLE GRILLE 2016 INTÉGRATION DE 6 POINTS D'IM GAIN EN POINTS IM ÉCHELON IM ÉCHELON IM 6 11 562 11 568 6 10 540 10 546 6 9 519 9 525 6 8 494 8 500 6 7 471 7 477 6 6 449 6 455 6 5 428 5 434 6 4 410 4 416 6 3 395 3 401 6 2 380 2 386 6 1 365 1 371

GRILLE 2016

AU 1er JANVIER 2017 RECLASSEMENT AVEC REVALORISATION GRILLE 2017 / REVALORISATION

ÉCHELON

IM

ÉCHELON

IM

GAIN IM ANNUEL

11 A partir de trois ans

568 568 546 525 500 477 455 434 416 401 386 371

11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 1

582 569 548 529 504 480 460 437 417 402 389 389

14 1 2 4 4 3 5 3 1 1 3 18

11 avant trois ans

10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

GAIN IM CUMULÉ DEPUIS 2015 20 7 8 10 10 9 11 9 7 7 9 24

Au 1er JANVIER 2018

La grille 2018 est identique à la grille 2017 du fait du report d'un an des mesures de revalorisation (cf. décret n° 2017-1737 du 21 décembre 2017), décision prise contre l'avis de l'UNSA.

AU 1er JANVIER 2019 REVALORISATION GRILLE 2019/ REVALORISATION

GRILLE 2018 ÉCHELON

IM

ÉCHELON

IM

GAIN IM ANNUEL

11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

582 569 548 529 504 480 460 437 417 402 389

11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

587 569 551 534 508 484 465 441 419 404 389

5 0 3 5 4 4 5 4 2 2 0

GAIN IM CUMULÉ DEPUIS 2015 12 ou 25 8 13 15 13 15 14 11 9 11 24

PAGE 9

))

)


Numéro 27 – MARS 2019

Catégorie C 1er grade (C1) : évolution de la grille entre 2017 et 2021 Catégorie C 1er grade (C1) : évolution de la grille entre 2017 et 2021 Au 1er JANVIER 2017 Reclassements + transformation de primes en points d'indices GRILLE 2015 ECHELLE 3 GRILLE 2017 C1 RECLASSEMENTS + INTEGRATION DE 4 POINTS D'IM GAIN EN POINTS IM Gain points IM depuis 2015 ECHELON IM ECHELON IM 11 363 11 367 4 4 10 350 10 354 4 4 9 338 9 342 4 4 8 332 8 336 4 4 7 328 7 332 4 4 6 326 6 330 4 4 5 325 5 329 4 4 4 324 4 328 4 4 3 323 3 327 4 4 2 322 2 326 4 4 1 321 1 325 4 4 Au 1er JANVIER 2018

La grille 2018 est identique à la grille 2017 du fait du report d'un an des mesures de revalorisation (cf. décret n° 2017-1737 du 21 décembre 2017), décision prise contre l'avis de l'UNSA.

GRILLE 2018 ECHELON IM 11 367 10 354 9 342 8 336 7 332 6 330 5 329 4 328 3 327 2 326 1 325

AU 1er JANVIER 2019 Revalorisation GRILLE 2019 / REVALORISATION GAIN EN POINTS IM Gain points IM depuis 2015 ECHELON IM 11 367 0 4 10 354 0 4 9 343 1 5 8 339 3 7 7 335 3 7 6 332 2 6 5 330 1 5 4 329 1 5 3 328 1 5 2 327 1 5 1 326 1 5

GRILLE 2019 ECHELON IM 11 367 10 354 9 343 8 339 7 335 6 332 5 330 4 329 3 328 2 327 1 326

AU 1er JANVIER 2020 REVALORISATION GRILLE 2020/ REVALORISATION GAIN EN POINTS IM Gain points IM depuis 2015 ECHELON IM 11 368 1 5 10 356 2 6 9 346 3 8 8 342 3 10 7 338 3 10 6 334 2 8 5 332 2 7 4 330 1 6 3 329 1 6 2 328 1 6 1 327 1 6

GRILLE 2020 ECHELON IM 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

PAGE 10

368 356 346 342 338 334 332 330 329 328 327

AU 1er JANVIER 2021 REVALORISATION GRILLE 2021/ REVALORISATION GAIN EN POINTS IM Gain points IM depuis 2015 ECHELON IM 12 382 11 372 4 9 10 363 7 13 9 354 8 16 8 348 6 16 7 342 4 14 6 337 3 11 5 335 3 10 4 333 3 9 3 332 3 9 2 331 3 9 1 330 3 9


)

Numéro 27 – MARS 2019

LA CHRONIQUE DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS

Catégorie C 2e grade (C2) : évolution de la grille entre 2017 et 2021 Catégorie C 2ème grade (C2) : évolution de la grille entre 2017 et 2021 Au 1er JANVIER 2017 Reclassements + transformation de primes en points d'indices GRILLE 2015 ECHELLE 5 GRILLE 2017 C2 RECLASSEMENTS + INTEGRATION DE 4 POINTS D'IM GAIN EN POINTS IM Gain points IM depuis 2015 ECHELON IM ECHELON IM 12 416 12 407 11 411 4 4 11 398 10 402 4 4 10 385 9 390 5 5 9 376 8 380 4 4 8 360 7 364 4 4 7 346 6 350 4 4 6 339 5 343 4 4 5 332 4 336 4 4 4 330 4 336 6 6 3 328 3 332 4 4 2 327 3 332 5 5 1 326 2 330 4 4 Au 1er JANVIER 2018

La grille 2018 est identique à la grille 2017 du fait du report d'un an des mesures de revalorisation (cf. décret n° 2017-1737 du 21 décembre 2017), décision prise contre l'avis de l'UNSA.

GRILLE 2018 ECHELON IM 12 416 11 411 10 402 9 390 8 380 7 364 6 350 5 343 4 336 3 332 2 330 1 328

AU 1er JANVIER 2019 Revalorisation GRILLE 2019 / REVALORISATION GAIN EN POINTS IM Gain points IM depuis 2015 ECHELON IM 12 418 2 2 11 411 0 4 10 402 0 4 9 390 0 5 8 380 0 4 7 364 0 4 6 351 1 5 5 345 2 6 4 336 0 4 ou 6 3 333 1 5 ou 6 2 330 0 4 1 328 0 0

GRILLE 2019 ECHELON IM 12 418 11 411 10 402 9 390 8 380 7 364 6 351 5 345 4 336 3 333 2 330 1 328

AU 1er JANVIER 2020 REVALORISATION GRILLE 2020/ REVALORISATION GAIN EN POINTS IM Gain points IM depuis 2015 ECHELON IM 12 418 0 2 11 411 0 4 10 402 0 4 9 390 0 5 8 380 0 4 7 364 0 4 6 351 0 5 5 345 0 6 4 336 0 4 ou 6 3 333 0 5 ou 6 2 330 0 4 1 329 1 1

GRILLE 2020 ECHELON IM 12 418 11 411 10 402 9 390 8 380 7 364 6 351 5 345 4 336 3 333 2 330 1 329

AU 1er JANVIER 2021 REVALORISATION GRILLE 2021/ REVALORISATION GAIN EN POINTS IM Gain points IM depuis 2015 ECHELON IM 12 420 2 4 11 412 1 5 10 404 2 6 9 392 2 7 8 380 0 4 7 365 1 5 6 354 3 8 5 346 1 7 4 338 2 6 ou 8 3 336 3 8 ou 9 2 334 4 8 1 332 3 4

PAGE 11

))

)


Numéro 27 – MARS 2019

C 3ème (C3) grade (C3) : évolution de de lala grille entreentre 2017 et 2017 2021 et 2021 CatégorieCatégorie C 3e grade : évolution grille

GRILLE 2015 ECHELLE 6 ECHELON IM 9 462 8 436 7 422 6 400 5 > 1,5 ans 385 5 < 1,5 ans 385 4 370 3 355 2 345 1 338

Au 1er JANVIER 2017 Reclassements + transformation de primes en points d'indices GRILLE 2017 C3 RECLASSEMENTS + INTEGRATION DE 4 POINTS D'IM GAIN EN POINTS IM ECHELON IM Gain points IM depuis 2015 10 466 4 4 9 445 9 9 8 430 8 8 7 413 13 13 6 400 15 15 5 391 6 6 4 375 5 5 3 365 10 10 3 365 20 20 2 355 17 17 Au 1er JANVIER 2018

La grille 2018 est identique à la grille 2017 du fait du report d'un an des mesures de revalorisation (cf. décret n° 2017-1737 du 21 décembre 2017), décision prise contre l'avis de l'UNSA.

GRILLE 2018 ECHELON IM 10 466 9 445 8 430 7 413 6 400 5 391 4 375 3 365 2 355 1 345

GRILLE 2019 ECHELON IM 10 466 9 450 8 430 7 415 6 403 5 393 4 380 3 368 2 358 1 350

GRILLE 2020 ECHELON IM 10 466 9 450 8 430 7 415 6 403 5 393 4 380 3 368 2 358 1 350

PAGE 12

ECHELON 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

AU 1er JANVIER 2019 Revalorisation GRILLE 2019 / REVALORISATION GAIN EN POINTS IM IM Gain points IM depuis 2015 466 0 4 450 5 14 430 0 8 415 2 15 403 3 18 393 2 8 380 5 10 368 3 13 ou 23 358 3 20 350 5 5

ECHELON 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

AU 1er JANVIER 2020 STATU QUO GRILLE 2020/ REVALORISATION GAIN EN POINTS IM IM Gain points IM depuis 2015 466 0 4 450 0 14 430 0 8 415 0 15 403 0 18 393 0 8 380 0 10 368 0 13 ou 23 358 0 20 350 0 5

ECHELON 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

AU 1er JANVIER 2021 REVALORISATION GRILLE 2021/ REVALORISATION GAIN EN POINTS IM IM Gain points IM depuis 2015 473 7 11 450 0 14 430 0 8 415 0 15 403 0 18 393 0 8 380 0 10 368 0 13 ou 23 358 0 20 350 0 5


)

Numéro 27 – MARS 2019

LA CHRONIQUE DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS

Un projet de loi « Fonction Publique » qui casse le moral des agents publics !

L

Le gouvernement a décidé de présenter son projet de loi aux organisations syndicales mercredi 13 février dernier nonobstant le grand débat national voulu par le Président de la République. Cette volonté du gouvernement d’aller toujours plus vite est en totale contradiction avec la démarche du grand débat national. Services publics, fiscalité, dépense publique sont en effet, bien au cœur de ce débat et concernent tous les Français et les fonctionnaires que nous sommes. Certes, dans le projet, le statut de la fonction publique est maintenu mais il subit de profondes entailles : gestion individualisée des carrières et des mobilités, élargissement du recours au contrat sur des emplois permanents, rupture conventionnelle y compris pour les fonctionnaires, ...

Certes les CAP sont conservées mais elles perdront une partie importante de leurs compétences, à savoir les mobilités et les promotions. Elles n’auront plus qu’un rôle limité en matière disciplinaires ou de recours ! Cette transformation renforcera l’individualisation des relations entre le supérieur hiérarchique et l’agent.

Certes les missions « Hygiène/Sécurité » sont maintenues mais, la fusion des CHSCT et leur dilution dans une instance unique se traduira par un affaiblissement de la protection et de la santé des agents. Or les administratifs qui travaillent en établissement et en SPIP savent d’autant plus l’importance de ce domaine. Si l’UFAP UNSa Justice représente, protège et porte les revendications de nos collègues non titulaires, elle dénonce la possibilité renforcée de recourir à des contractuels !

La modernité ne passe pas obligatoirement par la précarité. C’est même contre-productif, pour l’agent qui subit cette situation dans l’angoisse de l’annonce du non renouvellement de son contrat, pour les fonctionnaires qui doivent sans cesse reformer les nouveaux affectés pour quelques mois….

Où sera l’équilibre des forces dans cette relation et dans les discussions en cas de problème?

PAGE 13

))

)


Profile for UFAP-UNSa Justice

Chronique des PA N°27 mars 2019  

Chronique des PA N°27 mars 2019  

Profile for ufap
Advertisement