__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1


Pie

ds Sous

La

bl Ta

L

es

e

l'atelier 7 RUE DE L’HÔTEL DE VILLE - 89700 TONNERRE 03 86 55 11 78 - 06 27 77 62 44

www.lespiedssouslatable-traiteur.fr noemie@lespiedssouslatable-traiteur.fr

CUISINE À DOMICILE

Pièces détachées - Outillages Accessoires auto

TRAITEUR

Atelier mécanique Atelier d'électricité auto

ATELIERS CULINAIRES

Pneus - Freinage - Eclairage Echappement - Batteries Entretien et recharge climatisation

Et tout l'indispensable pour l'automobile Avenue Alfred Grévin - 89700 TONNERRE

www.tonnerre-accessoires.fr Courriel : tonn.acc@wanadoo.fr

03 86 55 00 66


ÉDITORIAL

SOMMAIRE 3

ACTUALITÉS

« L’eau • La pierre • La vigne » Votre couverture sur Facebook

4

ÉVÈNEMENTS

F.I.L.M. Festival littéraire Écrits et Dits Musée du Chevalier d’Éon

6

GRANDS PROJETS

Hôtel Coeurderoy : nouvel espace culturel Tonnerre-musette Incroyables comestibles Avancée des travaux du marché couvert Conseil Municipal des Jeunes Parole d’artisan Fleurissement Budget de la ville en 2015 Amicale des Ambassadeurs

10 PATRIMOINE

Le château d’eau du Pâtis

11 SANTÉ - ACTION SOCIALE

12

Brèves du CCAS GEM de Tonnerre • Erratum

La voix des minorités Agenda Carnet Permanences • Numéros utiles

Fixer le cap Construire un budget, c’est faire preuve de réalisme. C’est également tenir compte des moyens financiers disponibles pour agir et faire les choix nécessaires afin de soutenir l’essor économique mais aussi culturel et social de la ville. Ce numéro, consacre une double page à la présentation du budget. Malgré l’endettement, malgré la baisse des dotations de l’État, nous avons construit un budget équilibré. Il permettra d’investir tout en baissant les dépenses. Nous n’avons pas cédé à la tentation d’augmenter les impôts pour revenir progressivement vers la moyenne de l’Yonne. Ce budget est conçu pour ouvrir Tonnerre sur « le monde extérieur ». Il nous faut faire connaître nos atouts négligés. Je le répète parce que c’est une réalité : le tourisme est une source de création d’emplois non délocalisables, plus fiable que l’industrie, plus rapide à développer. Communication sur la ville, accueil d’écoles extérieures, Festival de l’Image des Métiers, installation d’artisans d’art, ouverture de l’Hôtel culturel Cœurderoy, rénovation du marché couvert, aménagement du port de plaisance : le mouvement est en marche. Il faut maintenant tenir le cap. J’y suis plus que jamais décidée. Dominique AGUILAR

NOUS CONTACTER

rue de l’Hôtel de Ville - 89700 Tonnerre Téléphone : 03 86 55 22 55 - Fax : 03 86 55 30 64 bienvenue@mairie-tonnerre.fr www.tonnerre.fr Directrice de publication : Dominique AGUILAR - Rédacteur en chef : Frédéric-Jean HOGUET - Ont collaboré à ce numéro : Marie-Christine BECCAVIN, Lucas CAMPANALS, Raymond HARDY, Frédéric-Jean HOGUET, Chantal MAUPOIS, Véronique SIMON, Alexandra TOUZET, Magali VILLETARD - Mise en page : Alexandra TOUZET - Impression : S2E Impressions - Périodicité : 4 numéros par an - Tirage : 3 500 ex - Crédit photos : Ville de Tonnerre, service communication - rue de l’Hôtel de Ville - 89700 Tonnerre, communication@mairie-tonnerre.fr

Avril 2015 | Échos de Tonnerre


ACTUALITÉS FACEBOOK

GRAND CONCOURS PHOTO

ÉLÉMENTS FONDATEURS

« L’EAU, LA PIERRE, LA VIGNE »

Vous avez sans doute remarqué les nouvelles affiches qui ouvrent les entrées de ville. Donner des couleurs mais aussi mettre des mots pour évoquer ce qui la caractérise, ce qui en fait son unicité. L’exercice n’a pas été simple : comment résumer en quelques mots des siècles d’histoire ? Trois mots sont revenus souvent pour évoquer la richesse de Tonnerre : L’eau, pour la Fosse Dionne évidemment, mais le canal aussi, la pierre pour désigner la richesse du patrimoine architectural de la ville et, enfin, la vigne.

Coiffure

Vous aussi participez à la confection de la page Facebook de la ville de Tonnerre. Grand concours photos sur la ville, ses atouts, son environnement, sa lumière, ce qu’elle évoque pour vous. Les photos sélectionnées seront utilisées comme photo de mur et de profil. A vos appareils photos ! Renseignements et contact : communication@mairie-tonnerre.fr

DORIGNY Marjorie 06 12 53 11 11 03 86 75 75 28 Salon Coiffure de Tanlay et Domicile

Mixte Avec ou sans rdv

dorignymarjorie@orange.fr Facebook : Marjorie Dorigny Coiffure Avril 2015 | Échos de Tonnerre | 3


ÉVÈNEMENTS ARTISANAT ET CINÉMA

F.I.L.M.

Pourriez-vous en quelques mots présenter le F.I.L.M. ? Patrice Drevet : Le F.I.L.M. est avant tout une compétition de courts-métrages consacrés aux métiers. Autour de cette compétition, il y a les démonstrations en direct des métiers, des bons métiers que l’on apprend dans les centres de formation d’apprentis et dans les lycées professionnels. Et puis, cerise sur le gâteau, il y a les artisans et les artisans d’art passionnés par leur métier et qui viennent transmettre leurs passions aux jeunes en recherche d’orientation. En résumé, c’est un outil d’orientation Pourquoi avoir choisi Tonnerre ? et de découverte exceptionnel accompagné Patrice Drevet : Je n’ai pas choisi Tonnerre, des produits du terroir et des vignerons c’est Tonnerre qui a choisi le F.I.L.M. ! Plus précisément qui entourent Tonnerre. Cédric Clech, avec qui je travaille pour la télévision, qui est originaire de Tonnerre et qui a choisi d’installer définitivement cet événement à Tonnerre, en Bourgogne. J’ai approuvé son choix car c’est un nouveau défi lancé à l’équipe d’organisation de proposer une belle vitrine des bons métiers sur ce territoire. Combien de films seront en compétition ? Cédric Clech : 30 films seront en compétition officielle classés dans 3 catégories : Métiers d’art, Artisanat et Métiers. Un jury de professionnels et passionnés, présidé par Bernard Menez départagera les producteurs et réalisateurs. Quels seront les temps forts du festival ? Patrice Drevet : Pour moi, personnellement, c’est le studio de télévision sur lequel tout un chacun pourra s’essayer à présenter un bulletin météo... Mais, c’est un choix personnel, sinon je pense que les artisans d’art seront des alliés de qualité pour exprimer la passion qu’entraîne l’exercice de certain métier, et puis que ce soit E.R.D.F. ou la Gendarmerie Nationale, il y en aura pour tout le monde. Cédric Clech : La compétition officielle de films bien sûr, mais surtout la grande exposition qui se tiendra au cœur et aux extérieurs de l’Hôtel-Dieu : une cinquantaine d’exposants, artisans et institutions seront présents et réaliseront des démonstrations. L’entrée sera libre et gratuite pour tous les visiteurs. Est-ce un festival éphémère ? Cédric Clech : Pas du tout ! Nous souhaitons l’installer dans la durée… Et ce grâce à nos partenaires et aux prochains visiteurs… Que Tonnerre et le Tonnerrois, grâce au F.I.L.M., deviennent une référence nationale de la transmission du savoir-faire.

4 | Échos de Tonnerre | Avril 2015

Copyright Corinne Chatelain

Les 24, 25 et 26 avril prochains, Tonnerre accueillera le Festival International de L’Image des Métiers (F.I.L.M). Rencontre avec Patrice Drevet, journaliste et fondateur du Festival, et Cédric Clech, Producteur audiovisuel à qui l’on doit l’organisation de l’événement sur notre ville.


POLAR

FESTIVAL LITTÉRAIRE ÉCRITS ET DITS

Du 11 au 17 mai 2015, le festival « Écrits et dits » a le plaisir d’accueillir comme invité d’honneur, JeanClaude Claeys, illustrateur de romans noirs et policiers. Tonnerre, 1946 : mais où peut bien se trouver le professeur Nicolas Rougemont et sa mystérieuse machine ? Vous aussi, menez l’enquête et parcourez les rues de la ville à la recherche du scientifique et de son invention.

Programme de la semaine : • Lundi 11 mai 19h au Conservatoire de Musique : Concert du groupe « Accent Jazz » (sous la direction de François Cochet). • Mardi 12 mai - De 14h à 17h à la Mission Locale : « Mais que fait la police ? », forum sur les métiers de la sécurité ; - 20h au Cinéma-Théâtre : « Entre onze heures et minuit », film policier d’Henri Decoin (1948) avec Louis Jouvet. • Vendredi 15 mai 18h30 à l’école Pasteur : Dictée d’un texte extrait d’un roman policier. • Samedi 16 mai : - À partir de 10h à l’Office de Tourisme : Grand jeu d’énigme policière dans la ville ; - 10h30 à la Médiathèque Coeurderoy : « À propos du roman noir », café littéraire avec la participation de l’invité • Dimanche 17 mai : - de 10h à 18h à l’Hôtel Coeurderoy (accès rue Rouged’honneur Jean-Claude Claeys ; - 18h à l’Hôtel Coeurderoy (accès rue Pasteur) : Vernis- mont) : Rencontre avec des auteurs de romans policiers ; sage de l’exposition « Spécial Polar », œuvres originales - Du 5 au 22 mai à la médiathèque Ernest Coeurderoy : Exposide Jean-Claude Claeys, photographies de Claude Blot, tion « romans policiers du monde », prêtée par la Bibliothèque rencontre avec Jean-Claude Claeys. L’exposition se tien- Départementale de l’Yonne et qui présentera une œuvre réalisée par les résidants de l’EPMS de Cheney. dra du 11 au 23 mai. Entrée libre à toutes les animations

MUSÉE DU CHEVALIER D’ÉON

3 QUESTIONS À PHILIPPE LUYT

À quelle date est prévue l’ouverture du musée Chevalier d’Éon ? L’inauguration du musée aura lieu le 17 avril. Il ouvrira au public la semaine suivante soit le samedi 24 avril. Que pourra-t-on admirer dans le musée ? Le musée, qui est en réalité la maison dans laquelle vécut le Chevalier pendant une dizaine d’années, contient un grand nombre de souvenirs familiaux ayant trait au personnage et que je rassemble depuis plusieurs décennies.

Quels sont les tarifs ? Les visites libres sont à 5 euros. Il y aura aussi 2 à 3 visites guidées par jour pour un tarif de 5 euros pour les jeunes de 12 à 18 ans et 8 euros pour les adultes. ↓ Ci-dessous : Musée du Chevalier d’Éon, rue du Pont.

Avril 2015 | Échos de Tonnerre | 5


GRANDS PROJETS NOUVEL ESPACE CULTUREL

HÔTEL COEURDEROY

Inutilisé depuis le déménagement de la bibliothèque, l’Hôtel Cœurderoy connaît actuellement une cure de jouvence en vue de devenir le nouveau Centre Culturel de la ville de Tonnerre. L’ouverture au public devrait se faire en plusieurs phases. La salle de bal (donnant sur la rue Pasteur) ouvrira la première semaine d’avril à l’occasion de l’exposition de l’association « Arts en Tonnerrois ». Les autres salles, dont celles qui hébergeaient l’ancienne QUELQUES DATES bibliothèque, ouvriront progressivement courant 2015-2016 et ERNEST COEURDEROY abriteront elles aussi les œuvres de divers artistes ou des 22 janvier 1825 : Naissance à Avallon. conférences. Quant à la cour, elle sera entièrement 1848 : C’est l’année du déclic politique. Il s’engage repaysagée dans les mois à venir afin de retrouver auprès des ouvriers et manifeste ses idées révolutionnaires son lustre d’antan et de devenir un jardin 13 juin 1849 : Fuite en Suisse et condamnation à l’exil. agréable à côtoyer aux beaux jours. 1851-1862 : Expulsion de Suisse, puis de Belgique. Il se rend alors en Grande-Bretagne d’où il écrit Jours d’exil puis De la révolution dans l’homme et dans la société. Il continue de voyager et d’affiner ses idées politiques en Espagne puis en Italie. 1855 : Il épouse la fille d’un médecin de Chablis. 1855-1862 : Retour en Suisse où il attend d’être amnistié. Malade, dépressif et assez fragile, il apprend qu’il ne le sera finalement pas. Il se suicide à Genève dans une dernière crise nerveuse. TONNERRE-MUSETTE

SOLIDAIRE ET DURABLE

INCROYABLES COMESTIBLES

Dans le cadre de la dynamique internationale des Incroyables Comestibles pour une autosuffisance alimentaire, le groupe Colibris de Tonnerre se propose de mettre en place une quinzaine de « grandes jardinières » de légumes et plantes comestibles portant une affichette « Nourriture à partager » sur différents lieux de passage dans la ville de Tonnerre. Chaque bac contiendra de la terre, un peu de terreau mais surtout plusieurs plants de fruits, légumes et plantes aromatiques. Chaque citoyen, enfant ou adulte, est invité à en récolter les fruits dans la mesure du raisonnable mais aussi à entretenir ces bacs, notamment en arrosant les plantes de temps en temps, et à prévenir toute éventuelle tentative de vandalisme.

6 | Échos de Tonnerre | Avril 2015

FAIRE UNE PAUSE AU BORD DU CANAL : C’EST POUR BIENTÔT

Chaque année, plus de 1200 plaisanciers ne font que passer au port de plaisance, faute d’animation. Dès cette année, ils pourront faire escale plus longuement. En effet, dans l’esprit « maritime », un container abritera un café-musette. Pour les visiteurs, il sera également un relai pour inciter les voyageurs et les touristes à se rendre en centre-ville et découvrir nos commerçants. Pour que l’espace du port de plaisance intéresse le plus grand nombre, un mini-golf, des nouveaux jeux pour les enfants ainsi que des agrés sportifs pour les adultes seront installés. Ces aménagements constitueront le trait d’union attendu entre la rive gauche et la rive droite de Tonnerre.

RÉNOVATION

MARCHÉ COUVERT

Les travaux du marché couvert avancent rapidement. Après avoir remplacé les pilastres anciens, les ouvriers sont en train de finir la maçonnerie intérieure, repeindre l’ossature métallique de la charpente et installer les casquettes qui abriteront les futurs commerçants. L’ouverture est prévue pour le début de l’été 2015.


CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES

CLARISSE PANHANZ EST ÉLUE « MAIRE »

Mercredi 1er Avril : ambiance très sérieuse dans la salle du conseil municipal. Pour neuf jeunes Tonnerroises et Tonnerrois, ce fut le baptême de la citoyenneté. Autour de la table les idées fusent. En présence de Dominique Aguilar, maire de Tonnerre, les quatre candidats ont présenté leurs projets pour la ville. Club de pêche pour les jeunes, loisirs, sorties culturelles, skate park : l’imagination et les rêves étaient au rendez-vous. 4 candidats Notre jeunesse a montré l’exemple. En effet, la parité fut respectée : deux candidates : Clarisse et Isaline. Deux candidats : Soufian et Brahim. Ce n’est qu’à l’issue du troisième tour que Clarisse Panhanz, 14 ans, en 4e au collège Abel Minard, a été élue maire. Son compétiteur Brahim Velay, 12 ans, en 5e au collège Abel Minard, a été élu maire adjoint.

De vraies responsabilités

Élu jusqu’en 2016, le conseil Municipal des Jeunes dispose pour la première fois d’un vrai budget de 1000 € pour concrétiser leurs projets. Élise Reygrobellet, chargée de l’enfance au Centre social et encadrant le CMJ, leur a rappelé qu’ils pouvaient participer au devoir de mémoire en prenant part aux commémorations de la ville. La séance s’est conclue autour d’un verre de jus de fruits et par une prise de conscience de leur nouvelle responsabilité lorsque Madame le maire leur a rappelé que désormais, ils représentaient les centaines de jeunes Tonnerrois.

Les membres du conseil municipal des jeunes :

Youssef ALILOU, Teddy BACLE, Dylan BLAUD, Soufian CHABI, Augustin DEMAGNY, Mandy KESSLER, Isaline LACOMBE, Cassandra MURRAY, Clarisse PANHANZ, Brahim VELAY, Imene ZEROUALI.

↑ Ci-dessus : Dominique Aguilar, maire de Tonnerre, Clarisse Panhanz, maire du CMJ et Brahim Velay, maire-adjoint.

2 JOURS ET 1 NUIT À 1280°

PAROLE D’ARTISAN

La rénovation du marché couvert nécessite un grand nombre de savoir-faire. Celui de Vanessa Rousseau, potière installée au 16 rue de l’Hôtel de Ville y trouve toute sa place. « Je recrée les carreaux de terres cuites qui forment la frise du marché couvert. Le décor est constitué de chardons entrecroisés en bosse et en creux ». Pour réaliser ce travail de haute précision, Vanessa Rousseau a réalisé toute une série de moules. Il lui a aussi fallu sélectionner la terre appropriée : c’est sur du grès de SaintAmand qu’elle appose les nuances de marron, vert et bleu qui rendront au marché son lustre d’antan. Mais la création ne prend corps qu’après un long travail quasi-alchimique. En effet, chaque pièce cuit deux jours et une nuit à 1280°. « C’est un véritable challenge que je suis heureuse de relever », confie la potière qui a découvert à l’occasion de ce chantier que son grand-père y a travaillé comme zingueur pour réparer les toits. « C’est une vraie fierté que de marcher dans ses pas. »

FLEURISSEMENT

DES FLEURS AUX 1ERS ÉTAGES

Une propreté renforcée, des trottoirs nettoyés : il ne manquait que les fleurs pour offrir au centre-ville une touche de couleurs pour donner envie de venir y faire ses courses. Près de 80 Tonnerrois, particuliers et commerçants, ont répondu favorablement à ce projet. En partenariat avec votre fleuriste du « Coin Fleuri », de nombreux premiers étages de la rue de l’Hôpital, de l’Hôtel de ville mais aussi une partie de la rue Saint-Pierre, rue Rougemont et la place du Général de Gaulle accueilleront des jardinières. Le fleurissement est prévu dès la fin des gelées. Offrir une image accueillante, c’est renforcer l’attractivité de notre ville. Un grand merci aux participants. Avril 2015 | Échos de Tonnerre | 7


GRANDS PROJETS ÉCONOMIE ET FINANCES

BUDGET 2015

D’où viennent nos recettes ?

Nos recettes proviennent des impôts locaux et des dotations de l’État qui sont en baisse conséquente. Elles proviennent également des subventions versées lorsque la commune répond à un appel à projet ou présente un dossier à un organisme financeur, comme la Région ou le Conseil Départemental. Les recettes proviennent également des économies réalisées. C’est dans ce cadre que la mairie s’engage dans une véritable réduction des dépenses. Deux axes sont retenus pour y parvenir : • En concertation avec les services, mise en place de méthodes modernes Une modération des impôts significative de gestion pour réduire les coûts de fonctionnement. Pour rendre la ville attractive, mais aussi tenir compte • Renégociation avec nos fournisseurs notamment pour des difficultés financières des familles, la mairie a décidé de les services d’interventions et de secours ainsi que ne pas demander d’efforts supplémentaires aux Tonnerrois. ceux du secteur de l’énergie qui constituent • La part communale du prix du m3 d’eau baisse de 0,25 cts. les plus grosses dépenses. • La part communale des impôts locaux est gelée en 2015 (taxe d’habitation et taxe foncière notamment). • La part communale de taxe foncière est exonérée 5 ans pour certains travaux d’isolation et d’économie d’énergie. • Pour une durée de 5 ans, les entreprises nouvelles ou celles en difficulté faisant l’objet d’une reprise peuvent bénéficier d’une exonération de taxes. • Le « fonds façades » est complété par un « fonds falaise ». Dès 2015, l’endettement de la ville baissera fortement pour préparer l’avenir de nos enfants et contribuer au redressement de nos comptes dans le futur.

ZONE DES OVIS : RELANCE DU DÉVELOPPEMENT

Baisser les dépenses et continuer à investir pour la ville : c’est possible. Investissements bruts prévus en 2015

8 | Échos de Tonnerre | Avril 2015

Pour valoriser l’investissement important fait par la ville et abandonné depuis 2008, une cellule de promotion de la zone est au travail. Des projets autour du développement durable ont déjà été reçus. La mairie ambitionne de développer une zone « d’économie verte ».


RISQUES PSYCHO-SOCIAUX

« Un tract parle de risques psycho-sociaux à la mairie. Que se passe t-il ? » Un tract, c’est la liberté d’expression qui doit être respectée. Il peut refléter une position qui ne correspond pas aux faits. En réalité : la mairie s’est conformée à la législation qui impose, depuis le 22 octobre 2013, la mise en place d’un dispositif pour la gestion des risques psychosociaux. Il ne s’agit pas de problèmes internes. C’est donc une dépense obligatoire pour la mairie.

DOTATIONS

Pour rééquilibrer ses comptes, l’État réduit fortement sa contribution chaque année alors que dans le même temps, par exemple, il impose aux communes la gestion et le financement des activités périscolaires. C’est bien sûr un devoir de s’assurer de l’épanouissement des enfants mais cela a forcément des conséquences budgétaires. C’est l’une des raisons de l’augmentation du budget du Centre social.

PARKING

ÉCOLES

La dotation par élève ne diminue pas. Le budget est ajusté à la réalité des dépenses effectuées. L’ensemble des achats habituels est financé. Il y aurait eu une baisse par exemple de 10 % si, au lieu des 29 470 € inscrits au budget 2015, la somme inscrite avait été de 21 000€. Il y a bien un maintien des dotations nécessaires au regard des dépenses effectuées les années précédentes. Ces dotations prennent en compte une marge de manœuvre pour faire face aux imprévus.

Le projet de nouveaux parkings autour de la gare sur les terrains SNCF est un enjeu majeur. Cette étude en cours de négociation nous permettra de désengorger le parking de la gare. Grâce à une bonne communication et une signalétique adaptée, il permettra également d’attirer de nouveaux clients pour les commerces de centre-ville.

AMICALE

ETSIVOUSDEVENIEZAMBASSADRICE OUAMBASSADEUR?

À l’approche de la saison touristique, les Tonnerroises et Tonnerrois risquent fort d’être interpellés par les touristes venus découvrir notre ville. Mais sait-on tous qui fut le Chevalier d’Éon, de quand date l’Hôtel-Dieu Marguerite de Bourgogne, quels sont les mystères qui entourent la Fosse Dionne ? Mieux connaître sa ville pour donner aux visiteurs l’envie de revenir mais aussi de faire du bouche-à-oreille positif sur l’accueil qu’il leur a été fait : c’est grâce à vous toutes et tous que Tonnerre deviendra une véritable et belle étape en Bourgogne. Inscrivez-vous en mairie pour participer à une visite géante et gratuite de la ville ! Grâce à cette balade culturelle vous connaîtrez mieux votre cité. Et pour les plus motivés, vous pourrez porter à la boutonnière le blason des Ambassadeurs. Avril 2015 | Échos de Tonnerre | 9


PATRIMOINE

FONTAINE

LE CHÂTEAU D’EAU DU PÂTIS

À partir des années 1850, la municipalité de Tonnerre se penche sur un projet de conduite d’eau dans la ville. Le premier réseau s’appuie de la déclivité de la colline Saint-Michel pour arroser les quartiers de Saint-Michel, Vaucorbe et Rougemont. Faute de débit suffisant, il ne peut se prolonger au reste de la cité. Autour des années 1870, se met en place le chantier de l’amenée d’eau de Vaudelevée. À points réguliers à travers la ville, sont installées des « bornes fontaines » sur le passage des nouvelles canalisations. Comme une des conduites de ce nouveau réseau doit traverser le Pâtis, on profite de ce chantier pour construire sur la promenade un jet d’eau, afin d’égayer ce lieu très fréquenté des Tonnerrois et des voyageurs. L’ingénieur en charge du projet opte pour un « château d’eau », constitué de vasques et surmonté en son centre d’une statue. Il choisit dans le catalogue de la maison Barbezat le modèle le plus adéquat. En 1880, la fontaine est installée. Il ne reste plus qu’à aménager ses abords en creusant des aqueducs ouverts et bordés de fleurs et de pierrailles, afin de donner à l’ensemble un charme bucolique. Elle est inaugurée en 1883.

La fonderie du Val d’Osne (Haute Marne) voit le jour en 1790. Son fondateur connait un rapide succès en créant pour Paris des balcons et des ornements de fonte. La consécration internationale vient dans les années 1850 lorsque la ville de Londres lui commande un immense bâtiment de fonte et de verre le Palais de Cristal. L’entreprise est alors la référence en matière de fonte moulée d’ornement. Mais la première guerre mondiale marque à coup d’arrêt à cette belle histoire et l’usine se reconvertit alors exclusivement dans la fonte industrielle, mais continue toujours de produire des candélabres et du mobilier urbain, comme les fameuses bouches de métro parisiennes.

↑ Ci-dessus : Dessin du Pâtis dans la première moitié du 19e siècle. Au centre du terre-plein en arc de cercle, appelé depuis la Révolution le « Champs de Mars », le jet d’eau sera installé en remplacement de la colonne dédiée au retour des Bourbons. 10 | Échos de Tonnerre | Avril 2015


SANTÉ

ACTION SOCIALE VIE ASSOCIATIVE

BIENVENUE AU GEM

EN CAS D’URGENCE

115

Dans chaque département, un numéro vert national pour les « sansabri», le 115, permet d’accéder à une permanence d’accueil téléphonique, fonctionnant 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, chargée de répondre aux situations d’urgence sociale. Si vous rencontrez une personne sans abri, invitez-la à se rendre au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) du lundi au vendredi (8h3012h / 13h30-17h, sauf le mardi après-midi où le service est fermé au public, néanmoins, vous pouvez contacter le service au 03 86 55 49 32). Lorsque le CCAS et la mairie sont fermés, il suffit de contacter directement le 115. La démarche peut être effectuée par la personne sansabri ou par vos soins. Le 115 est un numéro gratuit. Une orientation sur une structure d’hébergement d’urgence sera proposée.

ERRATUM : Le précédent article paru sur le GEM de Tonnerre (cf. bulletin municipal de décembre 2014) comportait des informations erronées. Nous nous en excusons.

Créer du lien social

Rompre avec la solitude, ce n’est pas toujours simple, mais ce n’est pas une fatalité. Le groupe d’Entraide Mutuelle de Tonnerre propose de vous aider. Les animateurs sont présents chaque mercredi de 10h à 16h.

Sortir de chez soi

Le GEM propose une alternative à l’angoisse en sortant simplement de chez soi. Pas d’engagement, pas de contrainte, la personne est libre : de partir, de rester et de revenir. L’adhésion est symbolique : 1€ / mois pour vivre autrement. Adresse : 14 rue du Général Campenon Tél. : 03 86 55 35 27

BIENTÔT L’ÉTÉ

CANICULE

→ Vous résidez à Tonnerre ; → Vous êtes âgé (e) de plus de 65 ans ou de plus de 60 ans ; → Vous êtes bénéficiaire de l’un des avantages suivants : Allocation Adulte Handicapé (AAH), Allocation Compensatrice Tierce Personne (ACTP), Carte d’invalidité, reconnu inapte au travail ; → Vous êtes isolé(e) ; → Vous vous sentez vulnérable ; → Vous souhaitez être contacté(e) en cas de déclenchement du plan d’alerte et d’urgence mis en place par la Préfecture ? Venez vous inscrire au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) à la Mairie. N’hésitez pas à nous contacter au 03 86 55 49 32 ou rendez-nous visite si vous connaissez dans votre entourage une personne remplissant ces critères.

LOISIRS POUR TOUS

PASS’CINÉ

Dessin-animé, comédie, drame, policier, film de patrimoine… des films pour tous les goûts à moindre coût… La séance de cinéma à 2 € le ticket pour les foyers à faibles revenus. Venez vous distraire au cinéma au moyen du Pass’Ciné. Ne pas hésiter à en abuser ! Contacter le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), à la mairie, au 03 86 55 49 32 ou rendez-nous visite !

Avril 2015 | Échos de Tonnerre | 11


LA VOIX DES MINORITÉS Liste Ensemble pour Tonnerre

Budget 2015 : les Tonnerrois sont lésés.

Liste Et Tonnerre dans tout ça ? En arrivant à la Mairie, Madame le Maire a significativement augmenté ses indemnités afin de se consacrer à sa ville à temps plein, ce qui ne l’a pas empêché de briguer un poste de conseiller départemental. Les élections sont enfin terminées, les résultats sont tombés et sans appel pour Dominique Aguilar et sa gestion de la ville. Après un an de gestion communale, alors qu’elle n’avait déjà été élue qu’avec un peu plus de 30 % des voix, elle perd tous les bureaux de vote de sa ville et sont électorat s’effrite de 30 %, c’est tout de même, un fameux désaveu ! Pire, elle isole Tonnerre vis à vis de la communauté de communes, bien sûr elle ne remet pas en cause son attitude mais juge que ce ne sont que grands complots contre elle. Maintenant, après sa nouvelle défaite, elle boude, et demande à son équipe de ne pas assister au vote du budget du conseil communautaire. Tonnerre n’était représenté que par l’opposition. Çà c’est une politique responsable! Son attitude est insupportable, sans arrêt dans l’attaque, l’agressivité, reniant ses engagements de campagne (travailler tous ensembles). Ses adjoints sont bien briffés, ils ont ordre de ne pas travailler avec nous, et en plus, serviles, ils obéissent, sans se poser de questions. Encore une fois, nous lui demandons de changer d’attitude et de ne pas aggraver la situation de Tonnerre en se mettant à dos toutes les instances car, qu’elle le veuille ou non, c’est de plus en plus au niveau de la Communauté de Communes et de la Région que les grandes décisions seront prises. Comme l’opposition représente tout de même plus de 60 % des Tonnerrois et que nous n’avons droit, pour développer nos idées, qu’à 1500 caractères par liste (une fois tous les 3 mois) dans un bulletin municipal de 24 pages, venez en savoir plus sur notre page Facebook « Et maintenant le Tonnerrois ».

12 | Échos de Tonnerre | Avril 2015

→ Salle polyvalente - espace Bouchez : les 650 000 € destinés à reconstruire la salle polyvalente et l’espace Bouchez sont annulés. → ZAC des OVIS : le déficit atteint 300 000 € et la dette s’élève à 1 650 000 € sans qu’une réelle stratégie se dégage pour résorber cette situation. → Frais de personnel : la masse salariale de la ville augmente de 200 000 € malgré les transferts de personnels vers la communauté de communes. → Dépenses de fonctionnement courant : les prévisions des dépenses d’entretien sont volontairement minorées. → Fonctionnement des écoles : la dotation par élève diminue de 10%. → Subventions aux associations : les subventions versées aux associations sont amputées de 10 % au mépris du lien social qu’elles créent et des emplois qu’elles portent. → Les dépenses de représentation augmentent : les dépenses de communication et de réception dérapent. Les indemnités des élus s’élèvent à 95 000 € pour 67 822 € en 2013, soit plus de 40 % d’augmentation. → Fiscalité : La baisse des taux de 0,21 % est un trompe-l’œil de 28 000 €. Les taux communaux aurait du baisser à hauteur des 450 000 € transférés à la communauté de communes dont le détail est le suivant : • Conservatoire : 240 000 €. • Office de Tourisme : 85 000 €. • Accueils de Loisirs : 65 000 €. • Crèche à petits pas : 36 000 €. • Cotisation au SIRTAVA : 24 000 €. → Le financement interne des investissements fond comme neige au soleil : De 377 712 € en 2014, l’autofinancement 2015 chute à 76 634 €.

Tonnerre a besoin d’ambition

La rénovation du marché couvert, la construction d’une école aux Prés-hauts, le financement du centre de secours sont des projets de la municipalité précédente. Les nouveaux engagements sont sans ambition : → Après l’échec du dossier « centres-bourgs », la ville ne peut consacrer que 60 000 € à sa politique d’habitat. → Elle souhaite rénover la salle polyvalente et l’espace Bouchez avec 200 000 € non financés. → 75 500 € sont investis dans des acquisitions immobilières hasardeuses. → La ville engloutit 186 000 € dans l’entretien des églises et 50 000 € sur l’immeuble Coeurderoy. → Le programme de voirie est insuffisant. → 220 000 € sont affectés à divers travaux dont 1 700 € dans les écoles. → L’aménagement de l’espace libéré rue Aristide Briand n’est pas conforme au projet initial à vocation touristique. → 160 000 € sont réservés à diverses acquisitions dont 50 % pour l’informatique de la mairie et la communication.

Pour une autre politique à Tonnerre

Plutôt que de développer un conflit permanent avec la communauté de communes, la ville devrait mesurer l’impact des transferts et des mutualisations sur son fonctionnement courant et ses investissements. Elle devrait également s’interroger sur le meilleur moyen de construire le développement économique et social de notre territoire dont Tonnerre, en sa qualité de villecentre, occupe une place particulière. L’habitat et la rénovation urbaine doivent être au cœur des priorités. Parallèlement, la ville doit définir et conduire, en lien avec tous les partenaires, une réelle politique de lutte contre l’habitat indigne et de rénovation urbaine.


CARNET

AGENDA

NAISSANCES

Les 16 et 17 à 20h30 : Spectacle des Baladins d’Éon : L’art de la chute Salle polyvalente

Avril

Le 19 à 20h : Séance Tonnerre-Culture : Made in Jamaica Cinéma-Théâtre Le 23 : Festival d’orchestre de Guit’Art Salle polyvalente et Hôtel-Dieu

Du 3 au 30 : Exposition de David Kantorovitz Médiathèque Ernest Coeurderoy

Le 24 : Rallye des Vieux Pistons Tonnerrois Pâtis et Champ de Foire

Le 21 à 20h : Séance Tonnerre-Culture : La bataille de Solférino Cinéma-Théâtre

Le 30 : Heure du conte Médiathèque

Le 22 : Conseil municipal Salle du Conseil municipal, Mairie Le 24 : Ouverture du Musée du Chevalier d’Éon Rue du Pont Du 24 au 26 : Festival International de l’Image et des Métiers (F.I.L.M., cf. page 6) Le 25 : Heure du conte Médiathèque

Mai

Du 11 au 17 : Festival littéraire Écrits et Dits (Programme complet, cf. page 7) Le 8 : Commémoration de la Victoire du 8 mai 1945

Juin

Du 6 au 21 : Exposition Christian Horiot Hôtel Coeurderoy Le 7 : 5e Randonnée des Trois châteaux Les 12 et 13 : Bourse aux vêtements d’été de l’association De Bonne Humeur Salle polyvalente Le 19 : Matinée dansante, organisée par le Centre social secteur adultes Salle polyvalente Le 21 : Fête de la musique Le 27 : Heure du conte Médiathèque

22/11/2014 • Guéwen DAYARD 27/11/2014 • Ambre RENDONNET BENOIT 01/12/2014 • Thaïs DUPUIS 30/11/2014 • Julian CHAISY 20/12/2014 • Kalya RIOU 20/12/2014 • Joy HEITZMANN 29/12/2014 • Ayoub EL HACHEMI 28/12/2014 • Lenny DE DEUS ROUIF 30/12/2014 • Jeanne HEITZMANN 01/01/2015 • Lohan LEFEVRE 06/01/2015 • Adixia HOOGHE 10/01/2015 • Chaïma BOUYAJGHAL 29/01/2015 • Elena FREIS DOS SANTOS 02/02/2015 • Ilyes KARBABI 26/02/2015 • Lalie HEITZMANN 14/03/2015 • Elycia ZYLKA 24/03/2015 • Hamza STEFANETTO

DÉCÈS

03/12/2014 • Michel NOURY 13/12/2014 • Christian GUYOT 18/12/2014 • Mauricette PONS 18/12/2014 • Eliane MEIGNE, veuve BRETON 30/12/2014• Lucie TROSSAT, veuve THINEY 05/01/2015 • Jacqueline LARÇABAL-CHATO, épouse BOUBOULEIX 05/01/2015 • Bruno GUEUDRY 11/01/2015 • Simone DELINOTTE, veuve LAVILLE 10/01/2015 • Daniel MILLOT 18/01/2015 • Gislhaine GUILLER, veuve ZAROW 19/01/2015 • Fernande COMESE, veuve LEJEUNE 20/01/2015 • Charlotte BACOT 25/01/2015 • Maurice BECHARD 26/01/2015 • Daniel COLLON 26/01/2015 • Jean Paul CHANDELIER 26/01/2015 • Guy LABOISSIERE 27/01/2015 • Christiane DETOLLE 27/01/2015 • Catherine CHOLLET 29/01/2015 • Jean-Pierre CANO 19/02/2015 • André PETIOT 25/02/2015 • Jacques LOBBÉ 26/02/2015 • Joëlle ALLAVOINE 28/02/2015 • Zohra ADOUANE, veuve KHOZLI 03/03/2015 • Jacqueline VALETTE, épouse ROUGELOT 12/03/2015 • Elisabeth CHEVALIER 19/03/2015 • Jean-François MATHEVET 20/03/2015 • Odile CARRIÉ, épouse MAYET 28/03/2015 • Joëlle JAMET 30/03/2015 • Huguette COLLET, veuve HUBER

PERMANENCES • NUMÉROS UTILES MAIRIE

lundi et du mercredi au vendredi : 8h30 - 12h / 13h30 - 17h mardi : 8h30 - 12h samedi : 9h - 12h (permanence du secrétariat du maire et du service état civil) 03 86 55 22 55 MISSION LOCALE RURALE DU TONNERROIS ET DE L’AVALLONAIS ▪ Service pénitentiaire d’insertion le jeudi sur RDV : 03 86 72 92 97

CAVEAU DOLTO - rue Claude Aillot ▪ Alcool assistance «Croix d’or» 3e vendredi du mois : 20h30 - 23h 03 25 70 06 06 GENDARMERIE - rue Abel Minard ▪ ADAVIRS - Association départemantale d’aide aux victimes d’infractions et à la réinsertion sociale 2e jeudi du mois : 9h30 - 12h 03 86 55 17 17 SÉMAPHORE - avenue de la gare, 1er étage ▪ ADIL - Association départementale d’information sur le logement de l’Yonne 4e jeudi du mois : 9h30-12h ▪ Centre d’examen de santé 1 jeudi par mois sur RDV : 03 86 54 87 00

▪ CIDFF - Centre d’information sur les droits des femmes et des familles Permanence juridique 3e vendredi du mois : 9h - 12h / 13h30 - 16h30 ▪ CPAM mercredi : 9h - 11h30 ▪ Espace Info Énergie 3e vendredi du mois  : 14h30 - 17h sur RDV : 03 86 72 16 16 ▪ RSI - Régime social des indépendants 1 jeudi par mois sur RDV : 03 80 77 53 26 ▪ SASTI - Service d’action sociale des travailleurs indépendants 1 jeudi par mois sur RDV : 03 86 52 47 90 ▪ UFC - Que choisir 2e vendredi du mois : 14h-17h ▪ Urbanis (cabinet de conseil sur l’habitat) chaque jeudi : 9h30 - 12h30

NUMÉROS D’APPEL GRATUIT ▪ SAMU : 15 ▪ SAMU SOCIAL : 115 ▪ POLICE : 17 ▪ POMPIERS : 18 SERVICES LOCAUX ▪ Centre hospitalier du Tonnerrois (urgences) : 03 86 54 35 52 ▪ Gendarmerie nationale : 03 86 55 17 17 ▪ Police municipale : 03 86 55 49 28 ▪ Pompiers : 03 86 55 04 35 GDF SUEZ ▪ Urgences : 0 800 47 33 33 (appel gratuit depuis un poste fixe) ▪ Demande de raccordement : 0 810 224 000 (prix d’un appel local) CONSEIL GÉNÉRAL UTS - 35 rue Vaucorbe ▪ Contrat (gaz ou électricité) Gaz de France Dolce 03 86 54 85 00 Vita : 09 69 324 324 ▪ MDPH - Maison départementale des personnes handicapées (appel non surtaxé) 1 à 2 mercredis par mois : 9h - 12h / 14h - 16h30 ERDF (EDF) 03 86 72 85 00 ▪ Dépannage : 08 10 33 30 89 (N° AZUR) DÉCHÈTERIE ▪ Raccordement : 08 10 10 57 02 ZI de Vauplaine - route de Tanlay LYONNAISE DES EAUX ▪ Lundi : 14h - 17h - Service Client : 0810 361 361 ▪ Mardi : 9h - 12h / 14h - 17h - Urgence : 0810 861 861 ▪ Mercredi : 9h - 12h / 14h - 17h ▪ Vendredi : 9h - 12h / 13h - 17h ▪ Samedi : 9h - 12h / 14h - 17h Avril 2015 | Échos de Tonnerre | 13


Vous souhaitez devenir annonceur sur le bulletin municipal de la ville de Tonnerre ? Merci de vous adresser au service Communication - 03 86 55 49 13 - communication@mairie-tonnerre.fr

Profile for Mairie de Tonnerre

Bulletin municipal de la ville de Tonnerre d'avril 2015  

Bulletin municipal de la ville de Tonnerre d'avril 2015  

Profile for touzeta
Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded