Page 1

Chers Amis, C’est la rentrée ! Bien qu’elle puisse être signe de nouveauté, elle s’accompagne aussi de son lot de désagréments. Comme chaque année, c’est par exemple le retour des bouchons sur la rocade, véritable enfer pour celles et ceux qui l’empruntent quotidiennement aux heures de pointe. Une récente étude montre que 33% des voies toulousaines sont régulièrement congestionnées, plaçant Toulouse au 5ème rang des métropoles européennes les plus embouteillées (et première ville de France, Paris n’arrivant qu’en 9ème position) ! Face à cela, la Municipalité refuse de prendre le problème à bras le corps, se cantonnant dans une posture idéologie désolante : pour elle, accroitre le réseau routier pour absorber le flot de véhicules quotidien n’incitera pas à l’utilisation des transports en commun et, pire, encouragerait les déplacements individuels. Autrement-dit, leur méthode se résume à la formule suivante : « réduisons l’offre et espérons que la demande baisse ». Mais dans une agglomération comme la nôtre, avec 19000 habitants supplémentaires par an, qui peut sérieusement estimer que le trafic routier se régulera par la seule contrainte des bouchons ? Cette politique se fait au détriment de notre qualité de vie et pèsera à court terme sur notre attractivité ! Ce n’est certainement pas l’abandon de la prolongation de la ligne B du métro jusqu’à Labège ou le report du doublement de la capacité de la ligne A qui inciteront les Toulousains à emprunter davantage les transports en commun ! Autre point noir : les écoles. Peu après les élections municipales de 2008, mon successeur avait, à grand renfort de communication, fait état de leur prétendu « délabrement ». Un grand plan de 60 millions d’euros avait été annoncé. Si une grande partie de ce qui a été dit sur les écoles depuis 3 ans est très largement contestable, aujourd’hui, une chose est sans équivoque : la réalité de la mise en œuvre de ce plan. Le financement

annoncé n’est pas au rendez-vous et les réalisations concrètes non plus ! Les conditions d’accueil des petits Toulousains devraient pourtant interpeller la Municipalité en place. En effet, pour la 4ème année consécutive, les jeunes élèves du groupe scolaire Lucie -AUBRAC route de Fronton effectueront leur rentrée dans… des préfabriqués ! Nous y revenons plus en détail dans ce bulletin et j’y consacrerai le prochain numéro de « 3 minutes pour Toulouse » sur mon blog. Fort heureusement, il y a quelques bonnes nouvelles : des projets que nous avions lancés voient le jour. C’est le cas par exemple de la piscine-patinoire Jany aux Argoulets qui vient d’ouvrir et remplace celle de la Fraternité qui a dû être fermée au public. Autre projet qui a abouti, celui de l’ancienne usine JOB que nous avions acquise et dont avions lancé la rénovation pour accueillir une Maison des jeunes et de la culture, une école de musiques vivantes, une piscine de 25 mètres, deux salles de concert et des locaux associatifs. Enfin, le Grand Hôtel, rue de Metz, dont nous avions décidé la reconversion pour y installer des logements (y compris 50% logements sociaux) et des commerces a été inauguré il y a quelques jours. Projet décrié à l’époque par ceux qui l’inaugurent, cette rénovation très réussie fait aujourd’hui l’unanimité. Un rendez-vous que je vous donne, à ne pas manquer : le 4 octobre prochain, nous organisons la première d’une nouvelle activité de notre association : une réunion ouverte au public avec débat sur un thème. Le sujet sera le développement durable, un enjeu majeur pour notre futur, avec la participation de spécialistes, grâce au travail de la commission qu’anime Martine SUSSET. Venez-y nombreux ! Jean-Luc MOUDENC Président de Toulouse Avenir


Cumul des mandats. Lors d’un meeting toulousain le 7 septembre dernier dans le cadre des primaires du Parti Socialiste, Martine Aubry, est venue prononcer le «Serment de Toulouse», dans lequel elle s’est résolument prononcée contre le cumul des mandats. On aimerait savoir ce qu’en pense son fervent soutien Pierre Cohen, 1er cumulard de France d’après le classement du journal Le Monde...

Interpellée par les élus du Tarn, département producteur de granit, la Municipalité a réagi, indiquant dans les médias que « l'extraction dans les carrières françaises est limitée pour des raisons environnementales. Or, il faut paver 20000 m2 d'ici mi 2013, un sacré chantier. » Surprenant quand on sait que les carrières tarnaises ont fourni le granit de la réfection des Champs Elysées à Paris !

Sécurité. Alors que les Toulousains n’ont toujours Rue Alsace-Lorraine : la polémique sur les pavés pas vu l’installation d’une de granit chinois choisis seule caméra de vidéosurveillance depuis le début n’en finit pas. du mandat municipal et que la sécurité ne cesse de se dégrader dans notre ville, Pierre Cohen accompagnait Martine Aubry en visite à Marseille sur thème de la sécurité. Citant sa propre action en exem-

ple, il a déclaré : « la cré- tue pas…heureusement dibilité sur la sécurité a pour lui ! changé de camp ». Sur150.000€ de com’! réaliste ! C’est ce qu’auront coûté Dogmatisme. aux Toulousains la S’exprimant au sujet de l’événement « Fée Rarissime », collectant des fonds à partir d’un baptême en Ferrari au profit des enfants hospitalisés, le conseiller municipal Philippe Goirand (Vert) a déclaré : « Le centre de réalisation, l’impression et Toulouse n'est pas un la distribution du livret circuit. Et fut-ce pour une vantant l’action municipale bonne cause, la vitesse et à mi-mandat. Ce livret, qui la voiture ne correspon- comporte plus d’images dent pas à la politique de que de texte, avait été réduction du trafic auto- édité dans l’urgence, en mobile et de modes de réponse à notre propre déplacements doux que livret « 2008 - 2011 : nous défendons. » . « Une Toulouse s’endort ». bonne cause n'exonère Entièrement réalisé et personne de respecter les distribué par des bénévorègles. [...] Pourquoi ne les, notre document n’aura pas organiser une grande pas coûté un centime aux collecte à vélo plutôt qu'en Toulousains. Deux poids, Ferrari ? » . Le ridicule ne deux mesures…

Nos propositions pour mettre en valeur notre patrimoine ! Les « Journées du Patrimoine », qui ont eu lieu durant le week-end des 17 et 18 septembre au niveau national, ont été l’occasion pour l’Opposition municipale de formuler 15 propositions en faveur du patrimoine toulousain. Beaucoup de lieux qui ont attiré notre attention sont municipaux, ce qui permettrait une action directe et rapide de la Ville. D’autres sont privés (Hôtel du May, Château des Verrières) ou propriété de l’Etat (Prison Saint Michel), ce qui nécessite discussions et négociations. Certains éléments sont dans un état inquiétant, voire alarmant, et exigent une intervention urgente. Beaucoup souffrent d’une absence de projet pour leur reconversion... 4 projets emblématiques : - Canal du Midi : enclencher un projet de mise en valeur des berges en enlevant les grilles posées depuis 3 ans devant Matabiau. - Prison Saint-Michel : définir un projet et négocier un compromis avec l’Etat. - Montaudran : stopper la dégradation en cours et lancer un projet de mise en valeur de la mémoire. - Hôtel du May – Musée du Vieux Toulouse : créer un partenariat entre l’association des Toulousains de Toulouse et Amis du Vieux Toulouse et la Ville de Toulouse pour un nouvel élan. 6 lieux de qualité : - Château et orangerie de la Reynerie : décider un projet (sur le thème de la famille Du Barry ?) et rénover l’ensemble. - Hôtel du Barry : rénover et permettre l’accès du public dans le cadre d’un projet à définir en concertation. - Maison Giscard : éviter un processus de dégradation et lancer le projet de conservatoire de la terre cuite.

- Ex-Théâtre des « Nouveautés » : définir un nouveau projet. - Château des Verrières : organiser une table-ronde pour son sauvetage. - Salle Ernest Renan : rénover cet équipement d’architecture « Art Déco ». - Lycée Pierre-de-Fermat : rénover la grande porte du collège appartenant à l’Hôtel de Bernuy. 4 animations nouvelles : - Ferme chemin des Izards : création d’un Ecomusée mettant en valeur le passé maraîcher du Nord toulousain et maintenant les cultures subsistantes. - Illuminer les éléments du patrimoine toulousain grâce aux technologies à basse consommation d’énergie. - Organiser une « Semaine du Patrimoine » incluant le week-end national « Les Journées du Patrimoine » en multipliant les opérations de communication mettant en valeur le patrimoine toulousain. - Chaque année, choisir un lieu ou un élément du patrimoine à mettre en vedette lors de la « Semaine du Patrimoine ».


Ecoles : travaux et constructions en retard ! Lors de la conférence de presse « rentrée scolaire » du 5 septembre, nous nous sommes attachés à mettre en évidence les différences entre les annonces répétées de la Municipalité actuelle et la réalité observée sur le terrain au bout de 3 ans. Quand on met en parallèle les budgets des 2 dernières années de la Municipalité précédente et ceux des 2 premières années de la Municipalité actuelle, on voit que le budget rénovations a augmenté de 5M€ mais que celui des constructions a baissé de 3 M€. Cela veut dire que sur chacune des 174 écoles soit disant à rénover Pour la 4ème année consécutive, les jeunes élèves du groupe scolaire Lucie-AUBRAC route de Fronton car « délabrées », ce sont en moyenne 28.700 euros qui effectueront leur rentrée dans… des préfabriqués ! ont été dépensés. Ce n’est pas avec une telle somme qu’on relève des ruines ! Cela veut dire aussi que l'on construit 2 fois moins d'écoles nouvelles à Toulouse, malgré la forte croissance démographique de la ville. Sur les 8 projets d'écoles nouvelles qui devaient voir le jour « d’ici 2012 » (selon le numéro de février/mars 2009 du journal municipal), seuls 3 seront effectivement en service au 1er janvier 2012. Et sur l’ensemble des projets en cours, soit 9 écoles, 8 sont le fruit de décisions prises par l’équipe municipale précédente !

De

même, nous avons constaté une baisse de 46 % des crédits alloués à la bureautique et à l’informatique scolaire, alors que cela contribue fortement à la qualité de l’enseignement ! Enfin, nous avons démontré que le plan « exceptionnel » de 20 millions d’euros par an pour rénover les écoles n’était qu’une communication trompeuse. En effet, documents budgétaires à l’appui, nous avons pu prouver que, sur ces crédits promis, seuls 19% en 2009 et 39% en 2010 avaient été effectivement dépensés…La réalité des chiffres est donc bien en-deçà des annonces mirobolantes servies aux Toulousains depuis le printemps 2009.

3 Ans !

Mardi 20 septembre, rue Alsace-Lorraine accompagné de Christine Escoulan. Jeudi 22 septembre, dans les quartiers SaintCyprien, République et La Grave aux côtés de Franck Biasotto et Stéphane Diebold. Jeudi 6 octobre, dans le quartier des Amidonniers avec Christine Escoulan. Jeudi 20 octobre, dans les quartiers Patte d’oie et Lombez accompagné de Franck Biasotto. Jeudi 27 octobre, dans le quartier Amouroux avec Jean-Baptiste de Scorraille.

Le 12 septembre dernier, le blog de Jean-Luc Moudenc a fêté ses 3 ans! Riche de ses 563 billets et 2518 commentaires, grâce à vous, il a franchi la barre des 550.000 visites ! Véritable lieu de débat, il s’impose aujourd’hui comme le blog politique toulousain le plus consulté et le plus vivant! Très prochainement, le blog évoluera et arborera une interface plus conviviale, plus moderne et plus interactive. Il permettra, entre autres, une plus grande interaction avec les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Dailymotion…)


L renforcer ! Alors que nous sommes à 2 ans du lancement de la prochaine campagne municipale, Toulouse Avenir poursuit sa montée en puissance et doit renforcer son équipe de communication afin de mieux relayer et mieux diffuser nos idées, nos convictions et nos propositions pour Toulouse. Nous lançons un appel à toutes les bonnes volontés qui souhaiteraient prendre part aux activités de communication suivantes : rédaction d’articles, d’argumentaires, de tracts, d’affiches, de réponses ou commentaires sur les sites internet, blogs, forums ou sites de journaux, réalisation de vidéos, interviews, etc. Si vous souhaitez intégrer l’équipe de communication de Toulouse Avenir, nous vous invitons à contacter Emilion ESNAULT, Chargé de la communication de l’association par mail à : toulouseavenir@yahoo.fr Bénévoles dynamiques, ne pas s’abstenir !

Réunion publique - débat Développement durable : quel avenir pour Toulouse ? Avec : Martine SUSSET, présidente de la commission Environnement et Développement durable de Toulouse – Avenir Philippe PERRIN, astronaute Elisabeth TOUTUT, directrice adjointe du CHU de Toulouse en charge du suivi des opérations et du développement durable, conseillère municipale et conseillère communautaire.

Mardi 4 Octobre à 19h30 Salle du Sénéchal, 17 rue de Rémusat à Toulouse, métro Capitole.

Renouvelez votre soutien !

Newsletter 12 - Toulouse Avenir  

Newsletter 12 - Toulouse Avenir