Page 1


INDEX ALPHABÉTIQUE •

. .. . . . . . . . . . . . . . . .

..

..

..... .......

..

.....•

. . . ....."·. v•••· ........ v.......

tt

.. .. Il Il

V•N•l.

v.... .. v... .-, ....

.......

Il

,v..........

tt

v•~•

v•N•&w.

v•M•, .... v•M• 7.

v.....

VaieN•t. Vele N•to • • • • • • •

. .... Il

v.,._lll•tt,u-.u ... •

v-. ....

...

Voit 111•11. • • • .. •• • • • • • • .. • • • • • • • • ._u~

••

VO._ N 11, 176V, 17 • ·

.

'

10 Il

n

Vo... M•U,IiW.. •••

v•N'"ta.ts w.,u,.... , v.-IC"tt.uw., ...... 01

..

Il

Vole.t.-...rlt.aoi. . . VGia dol lraJ1L1!'!17 A!>" l ..... Volt dl CnJii"Rj' A 99 f , • • • Volt n• tOdi~ A eUI • • • • • • •

17

Il 27 H

,...

Valoclt tramw.rA ~tll ~tt. tt Hl. 11 ,_.,

Volet (Doecrlplloa ...6ralo cie la nit), . .

...

V~elftiiiDJl'lllltoteOOO,I0~011,71, ~-nu.. . ... . . ~,.,,

10 l Il

.... ...,a '· . . . . . .,....,,..................... -

•• • ••

Il

.

-rpdau&..._ .

..

Il

.._..,...

:

=:..~:

....- . • . •

'u' • 4.1

....',......... .. ... ... ... ...............,....''

· -·' ' . .••. • •"

• • . . . . . ill fit ,....

. . .

. . . .

. .

..

" " " . .. .

·-·' . -.... lnelf! '

. . . .. . .. . . . . ••

'

U•

L

1

...u-a .. lle-65

.

• . . •

. •

• •

"

61-11

...... .,

• • 41 U

~ -·

... ,.._. "lo!Diw· palllll!e. • • • .. . ... . . ta.. lltttan-. • -

..

. .,

1

..

.,

t

• • • • .. • .. • .. • • • • • • • •

~ ..

.-elola. ..... . . . . . ,._..,_......_ .... .. . . . . . . . . . . . .

.:.

l'!F,...•.,_.... ........ .. ........ - ........... .... . ..,.. .. ..... ....

=:r. .... ~

.. .

Il

u

..


•SOCIÉT~ NOUVELLF. DF.S itTABLISSEMIINTS DEC:AUVILtE AINI'>, A PE'I'IT-BOURG !SEJNE-E1'-0ISE\, FRANCE

RECOMPENSES OBTENUES

1.o,

Eo 1877 C:oncOur$ Hilgional d'Angonlêmo. {t:oucours :ipécîal d ïnstrumenl$ pour le tr:uuporl d ~

terres dlUls les \•ignaco.) . . • . • • • • • • • • • . . . . . . . . .•

ç:oo_eoun;

R~gional ~o Co_mJ•iègne.

l" l'RIX, MÉDAILI.E D'OR.

(Concours spéc-ial de chemins de fer :•gricole."'.).

tn _P fiiX, MEOA ILI_,f; D'OR. ]I!ÉOATLl, E D'OR • l"•l ltlc d'O"'~ dt ,;"',.,.'·

:socu!U: :-i'Jthon&le d Agrteulturo de France. • . • • • • • • • . • . • • . . Sooiété Royl:l.lt.> d 'Agriculture d 'Ir lande. (Concourr- d(l Ota.lwtt;,•.t • • . . . . • .

MÉDAII.LE D' AROENT Of: 1ft CLASSE.

E n 1878 Roéiétt: des A.gricultcnrs dt! f r;mcc. tl:oncoùr.& sp.Jci~l d e-portent'$ agricoles.). • .

H' I{Ot\NEUR. ,.,.,..,oJ• .t •·b:IM 4'~11.

l'lUX

'"

1011

,.. • ••,,..,, ..

EXPOSITION UNIVERSELLE DE PARIS :(1818) (:l::.s.~ t;r,. Chcrri in~ dû ftlr ft voie l:lroile pour \'Oyngeurs • •. • . • . CIMsc 6G. Chemins de fer pour e-nt~prt~nours do travaux publics. • • Ctr..~<l 16. Chemins d o for pour @Xpl(lilntions ::.gdeoles, tomLit!rC'ls, :t~:r v i tt:s: e n gCnê-rnl. • • • • , • • . . • . . • . . • , • •

...••.• ... . • . , • • , • , .

minières et pour

~IÊDA II .Lf: D'AHOI::NT. ~IEOAII.LE D'AR0EN1'.

Low•

• , • • , • • . • ,

:.IBDAI LU : D'OR tT CI\OIX ()t CHCVALitR Dt LA LtGION D'HONNEUR.

En 1879 t:oncoun H~gion::~l do l.•itlo. (Concours ~p(~·i~ l de ('hemins de te-r ~t locomotives agrietl1cs.). Concours R~ionàl d o ~f3rseiHe . . • • • . . . . . . . . . . . . . . • . . . . . . .

Cooeours ~gion;~..l d'l!!vreux. . , • • • . , •• • . • . . . , . • . . • , • . . • l::xpositiCln IAh:rnalionule d es lnd\JSLries

agrieoh:~ .

PRIX D'llO:-iNEUil

à Bul>enc (Bohême).

En 1880

l·!xp~ i lion lt(og i on~te de G~ne.o;. ( Italie) • • . f!~J)O$itîOU A~r itol.: tle rHr_gue ( Aulrit he}.

1" rRIX, MEDAI L.L~; D'OR, MÉDAILI.P. D'OH. ~lÉDAJI,LE D'OR.

·•n,. ..,,,,.... w.. •:... ,.,........

~IJ'!OAl!.I.P.

!l'OR. 1•• PRIX , ME D,\II.I.f; 0',\ROE:<T.

Eo 188 1

t:xposiLi-on Asri<»h: de Vie-untt {Aul.riehe) . • . • • •• , • . • • • • , • • Conc:oul'lJ Rlog1ontd tlu Vcwsnille!;. (\..oneours spêdnt de c hemins d e f4:r agriçOies. ). Corttotlrs de I-l an on<'. • • • • • •

1"' PRIX , 011_,\:-IOE MED. D'AROEN1'. l"' PRIX, }t~DAil.I,..E D'Ott l" ~RIX , ORAN DE ~IÉD. D'AROP.K'r .

t-!xposiUon d'Aitvn:1••

l" l'RD< , ~li;:OA I L!.t: D'ARGENT.

.au X i •'•'~"'

En 1882

P.: xpositlon de Bordeaux., SecUon du malériel Îll•lnslfiel. . . . . . . . . , . • • . . • • e x.p()Sition de Rotde~tue. Sootion du mBt~riQI à voyl\gffm·~ • • . • • • , • . . • , . . . . ~i ét é d'AgTieuHun.! de Manchester, Liverpool s t. N"orth Lancashire. (Conc:ours de Preston,).

EX POSITIO:\

1 N1'ERKAT I0:\.~1.F.

GRAND P RIX -

OE

lot lm Creu:t11l, pmtr ·"~.r.; prMuiti,.

<fnrù:r.

u u n tlfN' ,; .lf A!.

E.IC J)OSttiOI'! i.J'A al bo~ ( 01UlCUUU•k). . • • • , • , • • . ,

OIPLo0 ) 1g D'IIOKS'€UH.

.ueDA I LLE l" PR IX,

BU E:"O~·A Y11F.î> ( 1 ~~~ ~

, , ,

D'OR

n /o. Ct'JIII/)fi/{Jir'c.• dt• Fr\ •r-s· L ifl;• ptmr ~~·.~ niiPUfl!l'lll (/1' ~~~~·rcrit•,

Lch·tissthc el FUs En 188S

, , • ,

D' AH.OENT.

Mf.:OA l l,.LI~ 0',\RCH·;ST.

GRANDE :M:ÉDAILLE

Trnù: tiUII'f!.~ Crands Pr,"x ()JI( ;.,: dix;:rllt$ CI.II,C t'J'pO..~rull.'l frn.nçoi.f : '"'

"""' A:•J.o.ltuu.

, ,

pl'lur /;• , , ••

gxpo.'3ition de Blois . . . . • • • , • • • • . . . . . . . . . . . . . . . • . . • . Soci4té Agricole cl . Fo••esHère do ln IJI'U\' incc de Namur ( llclghluc). (C.:OrH.:Oul'$ lS}hlC~al de chemins. de fer agricole!~. ) . • . , • . . . • . • . . . . . . . . . • • . • . . • Rt"~Ciêlé de.q: Agriçultetlrg dt ln fJN)rnc. (Conoours !>J)~C:Îlol) •IG matt~ri('l $E!r\'a n t oitl t..r·.ms pN'1 tteA r~l'nlll'S.} . • . . • • , • . • • • . . • • . • . • . . . . . . • . . . . , .

EXPOSIT IO'\ 1:'\TF.H!\AT IO:-i.\LT;

l'll iar•.

UR.\);01:: ~lill) .\ II. I.E D 'Aftl.lENT. D l t.. I.OltP. D'IION~ l'!~R . Jt't

P RIX,

)l ÉO.'\Il.t~

OF. \'ERMfHI ••

l'' PfilX . :\IÊO.-\II.l. E D'OR .

1•',\~l :>n~ l ll• \~1

DIP LOME D ' HONNEUR S.1-cléti: Agriooltt du 1 l i~~o ltic:l de Û<Wlontt ( Australie ••• , SociéU: ~~t.i onale d ' Agrie,rlluro tic ViçLorin. (Au!ilr~tli~:). Exposit•M d" Ctllcull:.l, (Chenun$ de ff'r port:•lif$, J.

1-: xpœiti(ln Vinic·ole

MÉD,\II,U: ll'OR. ORAND ~: )IÉO,\II ,f.lo; D',\HGENT.

En 1884

F.T QUATRF: ,\liTRF.S Mf;ll,\ ll,I, BS. lii':I),\ILI,f: D'OR. )IP-0.\I LI.E D'OR . .IIÉ OAII.LE D'OR. OllfLOME D'H ON~Ill' lt , MEDAILLE D'OR. I) II'LOMt; D'HON);t:t:ll.

~>1

Vilicolo d' Épernax. • . • 1-ioèiét~ ~'Agricultur.e ,du Mrnr~-.mlcnl do )Jt I.Oh<t•. Bxpœttron ln temahont~l ed~ :ol1cc . • • • • • , •

l~xpo$i U on de Roue n. . . • • . . . . . • . • Socitil4 d'Agricull.ure du Uoub.5, ~~ B~s~ oçon • • . I!:XJtO!Jition (hi l( h ·Clto (J apon) . . . . . . . . . Comice Agricole dl'! Saintes (Cht~I'CI.rlc-lu/érlè•rnt! . I~X J'IO$tltlon lrHernnlionnle de l.ondre.o; . . . , • . . • . . -+!xpo.c;ition fo'ortst i4}rc d, Edirubourg . . . . . . . . . . . :iocléUs Royalo d'A..:dcuUun d u Dt~rbyghirt, tr Shr~wsbttr\'. l::xp-osilion interna tionolc d'hygiène de Lond"'$· ~

t::xposiUon des IMenlions :\

( Atru1•·~·i' .•

. •

Expœilion du 1' rn\'ail, :\ Paris . . .

EXJ)OSiLion de.s 1nventî-ons b r•e,·c•l.l-t$, ft r'&rb•. Exposition do la N'O)Wt'Uc-()rlfa ns •• •• . • • .Jubi16 de l' Expo..o&ition d e Vié:torin, :\ llelbournl" . E xposfl.ion lndu!!:tritlle da 8 e:urvni.s • . • . . . Comice Agrioolo de $pint-JI!;w. •l' .'\111:e h·. ~mite Agrir.olc de Roy''" . , . . . . ' . hxposit.Jon U nivor.wlle 1I'J\nvcr... Ooutérnemcnt Espagnol.

Gou-.·crnement Tunisien.

1~' PRIX. ~\IJ~OAII.t.T-! O' AROENT.

\fF.OAII, I..E n•on. .IJJ'!~OAII.LE D'OR. .Il DA 1!.I.E D'OR. ~\ {DA 1LI. E DE BRONZE .

liÉUAI LLE D'AROENT.

En 1885

~IEOAli,I.R J)'.\H G t-~KT .

...WI"'k''II>'II'C "" ""'"~ d r ff'!'

:,

rtlu• t.l•llf ~'"'""'' ~

;uwllll lf•.

m~oAu.u' D'OH. OJIII..OME D' II ONN1~U il , 1,. ,.,,, Il"' '~~ ,..,.,.,,_ , a o" <'l'tt• i11• "" (...., l'll,..,tl (• .

FtRST Dl'~OHEB OF MF.RIT

~IÉDAII.l.E D'ARO~~NT.

DIPI,O)!E D'BONNEUil. OIPLmff: D'HONNEUR. Dl nOli E D' HONNEUR. )lÉDA ILLE D'OR. CROIX DE CHEVALIER. Dt L'ORDRE DE CHAkLtS Ill.

CROlX DE COlrMAKD F:Ull. Dt L'ORORI 00 NICRAM.

,.;,..II'IPf'"'"

t.,..t.bl1.. ,, ·~·

.......

'. : ·


2

SOCileTF: NOUVEI.I.E DES IITARLISSt:MF.NTS DECAliVI LL~: Al!'€. A PETIT-BOURG rSEINE-ET-OISE). FRANCE

E.xpo~lUon

E o 1988

Arll$onaise, â Satagi)5St.

IJ IPLOliE O' HONNF.UR

l " PRIX. ;.ii':OAILI.!l D'AROE!'T.

Exposition de Na.rb6nne • . . . • • • • • • • •

OIPI.OME D' II O :-IN~ UR. l" PRIX. DlrLOME D'HONNEUR. ORAl' DE )ltDAILI.t: D'OR. DIPI.O)IE D' IIOSNP.IJ R 'ET nl':o. o·ou.

Expos&lion ladustrieUe de Nantes • • • • • • • Ex.posltion i\itri<:olt de Stockholm. . • • • .

~pot1Ulion a'A.rcaebon. , , • , , , , , , , , Kxpositlon dtt Sdences et Af'ts induil.ritlt, l l'•n1 .

E o 1887

CE RTl FICAT IJ't:XCF.I.I. ESC:t:. OI PI.Oll & IJ' IIO)o!NF.UR . ll i PI.OMI-: ll'IION:Œ tJR. I'RElii ER 1'111X. ~IBDA I LI.I•! O'OR. l i ÉIJA II.I.t: I)'AI10ENT. DIPI.OM E D' HONN!:liH.

Colonial F.1Chlb1tton, t Londres . . .• , . . , E~positior~ tndustrleUe de r\anl.ts: • • . . • . . E x)WIIllon l ndus tri~Ue de Ne,·ens; . • . • • • • • • . • . . CoucounJ ot l~xpotlt l on 1111grit:.olcs tle ftoèlulfurt • • • • • . . Concours agrlcolt1 de & in ~B ti en n e • . . • • • • . . . . . 1-:Jtp08itlofl del~ Société d'A,ric:ultun~ ~u ~ t ock•y CAmnralieJ. t:xpœlllon lnl.trnalionole de Toulouse . , • o o • o • o • . Expœlliftn du Cinq uantenaire du ehemiM de ter, A Vincennes . Expo~lhon

nons co:o~couns.

OIPL. D' IIOSSEUR t:T CROIX o·on1Cit:l1

d'H nnoT . . . . . . . • . .

Dl L'Ot'DAI I.,.DIAI. DO DIIAGUrt: Dt L'Al'flto\tt

lltJDAII, l.E 0 '011 . HORS COSCOI.'Ri<.

Exp01iUnn rt.- Ri4:m fr"'nçai.ws. à 1•ariJ•• o • o • .ExpœitÎOII des Arl'l Dfc'onlifs . • • . . • • • . .

E o 188 8

Expositum linlvemUe lnteraaUoaale dt Bruxel~ . Expo~i lJon 111Uonale des Cidres el Poires, ' ra ri~ . . . Ex poe ilion Unlvenelle de &~looe. • . • , o • • • Ext>OI1Hon lnllmationalt de Sauve l •~te el tJ' IIygJènc.

Dl P I..O~n; IJ' IIOS S Elill. lliJ'I.Oli E D' HOSNP.Uit. l i KOA ILLP. D'OR. DII'I..OME l)'llO'IliEUil.

En 1889

Conoour1 d' Hygifne, (i Re ims. . . • . • •

ftAJ-.r-EL • ,,...

Expo~iUo11 h1turnaUonale de Turin ••• Coocour• rio Maehine-~ 14~rieoles de V~ro11v.

nE 0 1l'I.O M ~: I) ' I I ON ~I·!üH • • .,,., _ ,,,. J nro, f~ll(i!- I IMt•

~t f.:OA I LL~ U'Oit MÊDAJLLI~ l)'Oilo

0

'

EXPOSITION UNIVERSELLE DE PARIS ( 1889) Ct.41Jt. ~9.

• lt at~riel et proddés d6 e '<plollatlon:~ ro~les et ro~t.i~ru. . . • . • • Cu su 63. - Ma~l et protide& du K~hiCI c:iwU, des tra..-aux public:t et de l'tt:rt••••lha,...,

CLAttc GG. - Matfriel et pi"'ddés del Art mllilllre •• . • • . • • • . • . • • Cuua. n . - )ladtlnes et appamls d e li mkanlque génfl'a&e • • • o • • • • • • CL.ASn 61. - )lat#riel des themiot de rer• . . . . . . . . . . . . . • • • o

GltAXO Plll X

x,.

o

••

o

o

••

ORANO P~l l.IEDAI LJ.f, 0 0 11

~ lU~OAILLE l>"A R Ot:~T

lleDAti.I.E D'.\UOR~T

f /.,_. Crnnd1 Prû er !tibiaille• J"Q(' fHJ"' uue CltJue <J.y«nt rte r;#cn>â Il~' m<~t;, ;n dn Crondtl

tco,<uu t Sou .ua.. -- Seelion Xl\" •• o • , o •• o •• • o •• o • • • • , • • • •

ET CRO:rx: D 'OFFICIER DE L A Ext•t.~!!ihun

LÉGION D 'H O NNEUR

E n 1890

. . .• •

I) II'LOll lo! 0& l " OIID ilt:: Il P. )! FoR ln :. OIPI,Q)If. O' IIOKN"UH.

, • • • , • • • ••

DI PI.OliO:: D' IIONN EIJII . l l t:OA I LLE 0',\IIOl::NT. CERT I FICAT Dl:: HP.Cmll't::oiSI::

de Uunedfn (NOU\'(IIIe-Ztilantln) • •• • • • • o • o o o • • • • o ••• .

Expo.llfon lntl!r-nll.tiona le e t Fo~ti~rc liU Viuum· •• , .• . .• . . . . . l l'ltér~tatlon" l lhhlbltlon ot E leclricnl F.nKinecrlng, llt~ner~r Jn,•tlltiOM t•l Edln&bourf( . • . • • • • • • • • • • • . . • • • • • . • . , • • Exp(llfilfon d' llygi~no dans les Jo'a briq" et e t. U•ln eJ~:. !1 Am11tPrd:tm . • • • • •

Cnmpa~uin tl,. t"hf'mÙi$ d~ f"'·)

MEO ..JdLI.I:: 0 °.\ltORl\T.

lmiiJ" lrlcs. 1\

t;,;posllion lnl#'mAUonale: d o Q.onlenaire dt Melbol1rnt . • • . . . • . . • . • • •

o

..

OC t •" OJ\Dftl Dl IIDITI.

( llt.OAJLtE D'OR,_, .. ,,..,.~,...,..,..,._ ,. f't HOR$ C:ON COU fl~ ,_~ "' -...-... .................._ ~,..,.....

,., •M-4rwt...._

BD 189 1

&lpo.thon tnttrnation:~le.'t.du~lrltUo t l )Ca nuract.lte de la Jamatqut Expofihon d ' Akf'it ullure el d'lndustrioe. A Oothfmbou 'l{ CSdde)o •••

OI::I.'X DI PI.Oli KS IJ' IIOl':->t:l.'ll. 1•· PRIX . OHAliDilll llD." LI.~: D' AROE:"T. \ 1"' PJU X, t.I EOAJI.I,E D'Olt. ,.-. .,.,.. ,..v...., o~t•

.'

EXI>OlliUon lndusll'lelle. Agricole el llorti~lo d t Saint. ~liennc:.

t.xposll5l'lu Toulou.saine illlttrnalionale ••• . • •.

o

••

t.;X JJO$IUQu l n ltr rn ttlion~le da SJ>OrL d e ~h ~\'M in..:u u ( llollrtildul.

lll ~le l detl:!xploilt~tiona

Ji:a 1892

Eu 18 94

t-;xposl lion Pt <:oneoun: agr icoles •l•• ' f ulll"'"'_.·

.

"f:'"··-·.,_...1111.., .,,,.JI'..... ........~ ... "'•'"""'' ~ ,.,_.,.,,~.. ·•··· ,.,..,

:\1 t:DAI LI.Jo; l'OR.

0

DII'I.Ollt: I)P. Oll ,\S O l'R I X.

BXPOSITI O:" nt: 1. \ 0'1

( 1 8~1\ l

runft:5 . • • • • •

Malh'i•l du O'ole civil. • . • • • • . . • . lh•lhkl des ChtmiM de ter. . . . . ... . .

111PI.Ollt:

ll' II O~SP.t;H.

D1PI.Olll-:

11 ' 11 0~ :0: t: l'lt.

MtOAII.I.F. 0'011. li F.DAI L.I. & 0'011 . MF:O.~ II.I.P. D'Olt.

E n 1896 XIW EX.POS ITIO:O. lit: 1..\ SOCi itTf: P HII.0 \1.\TIQl'F. DE HOIIIJ~:.\1 .'\ Clu•mlns dl! fer portatif! tL fitH • • • o • • • • • o o • • o • • • • • • • o o • • 1.-r CORA~ll l'Hl X.

E n 1898

F.X I'OSITIO:" 1\TEWIIATIO\,\I,t;

llt~

HOt;E:O.: OIPI,()Mt: 0 1; OHANI> l'R I X. l t o':DA II .I, B D'OR.

Chomlnt do ter porta his e t. tixf'~ • . • . • Voil1u•e• a uLomobile$. . . • . . • . .

E n 1897 EXPO;; I'I'IOX IXTERXA'riO'\ALI': l)f: IH!IS UA).;B (Al'ST IUL I Et

Chomlh• de rer portat;r, el fl< u .

0 1P I..O)I t: ~PI':C:I.\1 , OF. Il ~:Il A ll ,l .t:

• . • • • . • . . . • . . • • • • • . • • . .

•:XPOS11'10).; IXTERXAT IO\ · d e rerpor t a.1'1 t fl Chtlrltft.l .l .&e IXt':S • • •

••••••

0

u·o Il.

I.P. liE BRt ' XELI.F.S

• • • • • • • • • • • • • • • • •

tf

GRAN D PlU). . liP.DAJI.I.E o·on

Ku 19 00

EXPOSITION UNIVERSELLE DE PARIS ( 1900) MEMB Rt~ m ; J U RY -· CHO IX OF. L.\ I.P:OIO\ lf iiO:.O:-.:El'll

IIOitS COXCOURS -

E o 1901 RxpO!htion

~rm3ntnle

de Maqutn:ll'ill d o l..iru lll

CP~l rou )o

, • • • •• , • o , o • , ••

Eo 1902- 1803

EXPOSITION D'HANOl Cbcnnlns d\! ter portatifs. •

o

o

) t P.OA1 1 . 1 . ~ O'AilOEN'r ,,.,. iq,... ,.,.......,.,.." _ _..,,,,..~ .,.. o11~•1•• Ill frr por!•Httl,


3

So(:tilTf: NOUVEL L E IJ~); \Î"fA IJLis:it}l tt:N·rs Ht:t:,\1 1\lll .l.t; AI N!>, A PETIT-BOliRG (SIWŒ-ET-OISE), FRANCE

LOCATION AVEC FACULTÉ D'ACI-IAT Quund nu, .\l.elier~ d<• Petit-Bourg (Seine-el-Oi:«>) prodniscnL plus qu'il ne non~ raul pour le~ commandes r~rme•. nou~ louons, e n Fran<·e. uotro mat.éri~l rournnl. r'r•t-à-dil't' no; ,·uic.; de O•t,40 en rail, •1~. Om,5()

~t

om,5()

.,1 '

u•n ,6()

7" 1

n

tHIS Wil).:ctll tlf\1$ it tt•t't'US:<I!Ill"llts de :100, 400 cl !J00 litt•o•.

Tn u x tlfJ lu. IOt'nti on 5 °~ par mois poua·ln voifl en gat·e de Corbei l (Emb••anr hcmc nt Dcrnu,·illo).

pt,

JO

% po.•·

mois pom· lrs wngonrtPls, mnt,(•t'Î<.'l pr·is t~L 1•endu

[>ur(>~

ndni rnutn•lr ltt locatio n 2 moi>. - Droittl'adu•l<ll' 6 moi>'.- Détl urtion, ~~~ n1s u 'uclmt., d es sonuncs vayées J>Onr la lorati on. -Si le locataire renonce il ur hclcr Ir matériel. la loratio n durr aus.•i longU>m ps qu'il le désii'P. - Lor~qtt 'il y a une rrarti on dr mois uous facturons le.• j our;. l.a lo..ation rom(tlc à partit· rlu jom· rtill~ rnaL(•rirl n rri\'C rn garP •IP>tinntairt• rt finit, lt· j our où il y o.>•L remi,;, r orl (Htyé JIOttr lr rrlour.

CONDITIONS DE PAYEMENT F R A. N O E L(>, l'ltltlttlu rtdc. de maté•·icl pour la Franw• su nt (JByublcs au conaptant. $O us

2 "• d'cscornp t.c,

uu momcttt

du •lépart d" la gare de Corbeil (Embrarll' hcmrnt Dccou\'ille). Les rarlm'üs so nt 11ayables dans Petit-Bourg. l.or>'lu'il !\l'ra luit. traite, celle dtlrogation a tt morlr de payement nr f•ha ngera en rien la t•o nditi on de domirile. Le, rcpréscntonk. n'on~ pas qualité pour tourher le m onta nt des rarturt's, 11unnd dirl'l'l.emPnl (Jar 1415 ateliers •le Petit-Bourg.

elle~

ont ét.é envoyées

L'• mbnllnge (>'il y en ll)t••t à lu r hnrgr' •ll' l'ur hrtrur.

E:X::FO R..T .A.TION d e m~ttériel pour l'étraugtlr ~"paient un tiel'll il ia commande, Mms:.! 'l j'J. ·~ d 'eijcompte, et d eux ti ers ntt momc rr t, du clêpnrt de lu gM<' d e Corbv,il (Bmb t·a nchcment OcrauviiiP), sous 2 p. 100 tl'Pscompte.

Les

C(Ht lltiUIIIlo~

. . -----

TARIF DES EMBALLAGES 'ECJi."SAIHES SELI.EME~T 1'01 ' 11 J, E ~IATeiUEL J)~::ST I .'\1': ,\ ETHE EMIIAI<QUP. Fix&.ë~ de.-s \ 'UÏd p!i~r patiUel de dt\IX

Q\'tC.

rort fil de fer. 5 et:nli.n.u par Jn~lrt". ~·· par bout dt 5 nlitlNI~

0

Oémontagr • • •mbnliOJ(ll d'une partie mêtalHqtto de berline . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . •l'un wagon typen 41 '2.~ . !!5 B ou2S C a,·ee rouucaléessu.r les essieu~'( elèmballfts dena Ja ca •~ :\ baKute 2~

bis avec roue• cnléto

:lO, 20 B uu 20 C, 2:2, 22 U, 22 C avec roues ••a l ~:s.

20 his ou 2!! bi.s. a \'t.'C roues cal~cs ~6 0\1

0 25 5

5

10 4

• •

~

26 1}

26 E

6

•le 2 wagonRù cori.Jt~Hlo pour canuo à sucrC', type n~ 1l.

20

.le -~ wogonJil

30

. •


CONDITIONS DE LIVRAISON

Nous li~rons nos •·uies et wagonnets,,,,. wagons rn gare de Corbeil (Embran1·hemcnt Decauville), les emballages étant comptés rn supplémrnt. Par exception, toutefois, les

l'OÙ!,,

à

destination des 11ays d'oulre·mer

ri

construites dans

1WS

ateliers

d" Val Saint-Lambert (Belgique) sont livrée.• franco sur wagons ù Anvers.

Nos marchandises voyagent aux risques et périls des destinataires. Nous rappelons à llO$ c·licnts que. pour sotwegarder leurs droits vis·à·1·is des transporteurs, ils doivent, , avant de prendre lic•raison, foirr lrurs réserPes, en cas de perte ou. aParÙ! survenurs rn cours de route. •Yous apportons tou;ours nos soins les plus déc·oués <i l'arrangement du frêt ri de r assunmrr. q"and nos clients désire/Il nous m rllargrr ; mais ceJU cntrtmisr. absolument gratuitr de notre part, ne saurait, évidemmenJ, entraîner pour nous la moindre responsabilite\ pour reJard en cours dr route, jrais de magn· ' sinage, de sures/aries, amende de• dmume eJ avaries matérielll's, dans

tou.~ il:s cas

où. elles ne sont pas à la

charge des . lssureurs. commr. notamment. pour les co/iR placés sur le pont, quand

leur.~

dimcnsi.ous

O!L

toLite autre cause. dont les capitaines sont seuls ;uges, m auront empêché ü• clwrgrment dans la cale. Nous sommes ci la dispositûm de nos t'lient$ pour vérifirr les taxes appliqm:es à nos expédition.ç par clu:miH de fer. .._,,

AVIS

IJ.Y.t:POR.TANT

Tout enPoi quelconque (échantillon.$, maJériel à réparer ou en retour dr location) doit nous être adressé en ·gare de Corbeil, embranchement particulier, afin d'évüer des frais de réc:cpédiûon à la charge de Pe:J;péditeur.

1


ÉTUDE

ET CONSTRUCTION rn:

LlfîNES IfE CfiEMIN-S DE A

VOIE

F :~R

' ETROITE

Pièces à produire pour une demande de concession de ligne : .Les rJ cmmH ios tendant. it ôtahJjr d o~ voies lc•·réCio il Lr:tcliclll dép<i!tdanL du •l omainc public rloivont être ndrtJs.<écs:

tl~

l'lh.J \·aux

ou de rnoLcurs

nH}~miquos

su1'

]es voies

Au ~linist.ro ri os truYaux puhli($, lorsque ln ronecssîou cll"lil·, conlOl'ul(orn.-\nt. h r :1rticl<.' 27 de lo. loi du ·11 juin 1880,

Ht·o acc:orMc pnt· l' lttnt. ; Au Prêfot, lorsqu'olle doit ~ll·o tlCCoa·dè~ pAl' lu l~onscil gt~uf~t'ttl ; Au Maire, lor><pt'ollo peuL l'être par le conseil municipal. l.c•s demandes en conccssüm do lignos rloivoul 3trc' accompogn•~c·s f1"uu :n·an~.-prôjflt, CQrnprcunn1 : f• Un r xt.r nit do ln C:tl'l~ ;, l'écltollc do 1 '80.001 ; 20 Un plan gôn>'-1'111 des ''oies publiques omprunt ft'1'1, ninsi quo le• tlé,·intions pt'I)JI<l5r•·,, il I'Jclt··ll•· tle 1i t0.000 a\·cc indicotion des consL•·uction• <)1ti horrlcnl crs voies puhli~urF. de' ohpmins publics ou J>flrticulicrs qui s'on dét.achr.nt , dl).; plantations I)U de• ou,·rogcs d'"r~ qui en dépotulnnl ;

:l• Un profil on long il l'~~.hcllc de 1,15.000 pout· l<ls longucm·s ct de 1/10.000 ]tour lt•< hauteurs, indiquant, au moyon d'un l.rait ct de <~otes. noircs 1 les déclivités de la voie puhliquc cxi~t.nnl .(l ; t,o Des profils on fl•a vors typ~~ it l'èchelie de 0"' ,02 pour mi>t.rc ;

r_.u Un pJnn il Féchl)lJtt tl(l5 '",'m }W UJ' mètf'O do chacune tlt'S irtl\"C•l'SI'S ~UÎYÎt".S J)a_r lc t:hNTÛU do rul', cc plan devra être dros.w dans la forme des pions d'alignement des t.ra\·c•-srs ; 60 Un mémoire descriptif imliqunnt ltJ but de l'entrepris!·, les a,·autages qu'on peut s'en promt•t tre ct IPs dépenses <J't'elle cntraincra. Un ch<\pitrc s pécitù <le re mémoire relatera lt"ll dounêes suîYantcl' :

A. J~ genre do sorvico auquel lu t:lwfllin voyogeu~

ct.

ù,: fm· SOJ·uil

Hfl'rrté : vo~·ugnnr~ scnlcmonl. Yoyogcurs ('t messageJ"ics ou

mnrchandisil~;

H. l.o morle d'••xploitntion projch', awc or•·êt& •eulcmon~ ;, CNlait.os r,-arcs rL halt.cs tlét.crminê<lS -- ou bifln avec arrêts en p leine Yoio, il l'ofToL rie prendre ct do la.i..~or s ur ~ous les Jl(•ints du parcours les voyfi!,'l)Ut'S ct, !es marchandisos d' une certaine catégorie, indépendamment des stationnements nu x gm·os ot h'IILcs inùiqué<••; C. l.c! minirnurn du rnyon ti(•S rom·b(\'..s suinm l lc:-qucl1cs ln YOÏC' (<•rréc f:.c•r:lil lrtt.cér ;

1>. Le maximum des d&clivil.t's des nmpos cl prntes do la Yoio fMrée :

H. Le mode de traction qui seraiL cmploy~ ; F. Lo

ma.~mum

do largeur du matériel roulant, IouLes saillies lntôral,•s compl'iS<J>;

G. Les dispositions qui ocraient. proposées à l'cfTc! de maintenir l'accè:< de• chemins publies ou particuliers, ainsi

que Jcs maisons riveraines ;


r.

• SOCI~TF; NOUVELLE OE."\ llTAIII$$1l~ENTI> llECAIJVILLE AINt. A PETIT-BOIJRG !SEINE-ET-OISE). FRANCE

<t~•i sê~""'""

r--11.

ufTec::.

~ru1nwuy

Le minimum de ta •listanro lu znue au ''"" foça•lcs rlcs pr11priétés rivera.ines, \ si~u~eg ~~~ rus.' rampagnc ou rlc I'Rrêtc cxtéricu,. dr l 'arcolem~nl d,.,. ' 'oies publiqu.s; 1. LA! moximunl tic longueur dL~ trains ;

J. I.e maximum de la vilcs.'IC des train• ; A·. Le nornbre minimum des trains qui seron1.

i•

1.~

mi~ l'ltoqUi~

juur .·, la dispositiuu Ou publit.

turif des droit$ •lvutlc produit ~croit di'Stiné Il rouvrir les frais rl~s tra''MJX prnjel<'>s.

tu ÉTUDE. - Xous uou~ tlHtr~COtt.s de fairt' l'êLuth• t•omprl'IIUhl : le r~le"~ sur pluce ,· le pluu de la ligne à édttlle rtglementairt; lt profil tJJ loug ; Ir dt•is d.scriptif tt '"' dt•is dt dtptnStlt, moyennant uue l'l!dcvonc~ opproximntive de 100 Il 350 francs pur kilomo!tN'. suivant les diOicultés du tcrnoin, frais d e d.;ptacemcnt de l'inl!"niour en 1"' classe en su.•.

:-lous pouvons fixer un prix il forfait aux r lienr...,, d'ftt>rès le lrncé de leur ligne flgun< s ur unP CArle d'Hal·major ou toute autre imJiquunt 1~ rivières, la rorme tlu tt•rruiu (•l I(IS dirftï'N'nœs tiP nin·uu.

~"' CHOIX DU MATÉRIEL FIXE ET ROULANT. -

p,, ... fu in• ro· d•oix illaut prcndr~• t•n•·un~id,'• ration:

l'-' L.."incli nni.suu oL la luugucm· de." prnt cs;

2" Le ru yon dos courbes et leur lon~;ucur; ju

Le

UOillb1'tl

do li'UÏII~

<JUC

J':m

VflUt

(aÎt'•J llh tH(tH;

j ulll' 1

lu II Utnlm• do

\"U.VHI(CUI'R-

(~l lu

bOIIIIU)(O

ÜCt!:S II)Uf'dWttdiSCS

à tranijpo•·t••o·, :.1• CONSTRUCTION. - Les prix puur lc'l! liww• otuolil·~< •~runt indiqués par les •levis, ului< ""''" ''"'Y""" utile de donner ù """ clients le;; quelqut'S n:nscignemcnts suivants: 1• Treve ua d'infreatructure pour le prllperetlon de le piete-forme. - Il uuu.o C31 ubo<olumcnt impos · •ible do donner un aperçu du prix de ces travoux sons une êtudc prêolable; mais toutefois MM . les Clients peuvent faire les tra"aux cux·m~mes el il leur esl facile de se rentll't' compte de l'importan<-e qu'ils peu"enlovuir. les pentes et courbes dépendant du mode de traction el du trafic que l'un veut foir~•. ~ot l't' catalogue d onne a la P•J,~' d(';lloeomotives deo renscign~mrnL' il fC sujet. 1.0 Belleatege. - u n., fois la plal•· fOriiiU vrûpar.:-c, il fuul Illettre uue cvuche de 10 il 12 \lellli lnéLro$ de ballast. formé do snblc grossier ou do r nilloux cassés, qui répHrtit Jo pN'!ISion sur une plus grande surface du •of ot qui permet le passago de l'cAu ~ans Mtériorer le S\ll sur lequel lo voio r•t pll!f'N> rt de n:lcv~r ee ballust s ur leo c~t4'1< do. façon qu' il arrive il 0 111 ,01 c11 dessous J e Jo suo·lace du roulrmrnt du rail. · Nous C$ti nlons <rue le uollost peut coOLeo· do '• 1\ ij lronr~ lo lllèt.rll cuuc. 3• Treveua pour l'llooulement dea eaux. - c~· t.·ovnux, ' lUi pré:>outcnt Ulltl grru>do impoo·tnncc <IUOIIÙ la ligne a uu Kl'tUtd truflr, peuvent. ütrc exécutés par lo client lui -rnGmo qui est. amené ù les simplif1er sui vont les contrées clic sol ; ils ont pour but dr parer le plus possible totoute déj,'Tndotion du sol sur lequel est pos.lo ftt voir, pur ,les cau." pro· r venant des torruin• voisins ct par l'écoulement de l'cou qui tombe sur la voie. t,o Mlae en plece. - Les travaux de mû;e en place ti c la voie peu ven~ varier de 0 fr. 30 à 1 fran r le mètre, suivan~ le ~ypo 'de voi~ (ln ,·oie Hant rendue~~~ tète de ligne), le prix de l'hcuro des ouvriers de Jo contr('i' el rtu nombre dont on dispose.

lo• POSE DE LA VOIE. - Le,; dilftirentO!S opérations pcuvon~ i:tre laites dans l' ordre sui vont: 1• Piqucli•r la pince de la voie sur le lerrain ct mesurer la distance entn: chaque courbe pour olélerminer approximativement le nombre des éléments de bouts droits quo l'on devra y plarcr.

2• Se rendre compte du rayon des courbes cl du nombre ri'Nérncnts qu'il faudra pout· les faire. l..co éléments de la voie Dccouvillc, uroitc ou courbe, ont les longueurs suivantes : 5 mèlrcs, 2"',50 ct 1"',2&, ce qui t>ermot de s uivre nsscz cxactemont urt parcours sinucu.~ , et il arrive r·ao•em<1nl qu'on rwit obligé de couper uu bout do voie ou de courbe pour raccorder une portio courbe avec wte partie •lroite. Cependant nous const.ruisons spèciolemcnt, s ur demande, les bouts de courbes .t c longueurs intermédiaiN'S.

1


VOIES Description g é né rale de la Voi e RAILS. - :>los rail~ sunl· cxclusivomcul ~~~ udcr. uu l)'lle \ï~:nolc; nos prof11• pèo•'nl :1 kilos. t.•,:,oo, 6 kiiM, ï kil o:4 ln rnôtr~ (l'Our voie~ légères et. Jtént~ralf'lnn nt Jlt)rtu.th·cs), n~.r)OO, 12 c·t 1:, kilos pour voi~ Ctwlt'"' o~ fix Nt. TRAVERSES. - Comme les •·aiL•, nos t•·avuJ'l!W 8o>ul••n ari••r. l<I)Pc.'iaJemcnt d~RI i•ù'r-s aux ,·nirs pt•rlativcs r111 ··lr•nli·fiX<'~. L<~s

nutrrs . proOié.cs on

n . ouvertes ou f€.'•·rnf\rl)

1\ lrur:S

1.~•

unes

~n o•·i~•·

rxt•·•~mit•is:, t•unv irmu~a.l ,

JliHI., •wei\

Jll!rli~

o•mhoutie, son~

IMI' Jour Il l us Jel'tU\tlt•

r(~istaocc,

aux ,·oies fox~. Elles a:;s u ~nt un • très grande Mabililé h la \'ni~; r~llrs ave~ exlrêmilès fermêes nfTrcnl en plus une mis· tance JCu ffi"anlc prtur l''t,pposer au d t<pla~mPnt l~tt•ral •Ha nux mnuv('menl"\ de lare'l ··t es l()('omotÏ\·(IS. ASSEMBLAGE DES RAILS lUX TRAVERSES. - Tuule.,; uus ,·oie>:< son~ t•uuslitul:,~ tiAns L•>nlt':.< Jeun< parti('!<, h~uls rlroits. rourbcs. intcr.sootions ct rroiscmcuts. pur des rails rh·ês sur IC'S traverse<. • L'oJH!rat ion du rh·etagese faitio froid, uvC(' rlcs n\·ct..• en fer de ~nèdt• uu ''" orio•rrloux, dans des marhinesspr<·ial~•. ,.,.,,'~'!< sr~rial~m•nL par nuu!' pour rf't llf'8Jtt' ; il et;(. impus.:·~ihlf' d'ubh' lli r IIIU' rÎ\' IIf'\' tnÎ<'ux fait(" l•l plus ~.olidr .

•\1~1. Je~ Client• no lll>i\·cnt pas oublier. clans lcrh••i~ do' lr•ur m>olt•ricl, quela S<lUclit<i •l'tnH' \'o •io• de• chemin de fer dépeud tlo l'asS('InbluK(' ries rn ils su•· le" Ira verse;, el ttuc l•' l'iv••lAgo. •tui ,.,, l'a..<~mblagc le plus solide, 1>crm ot. rie faire s upporter· aux rnils lo~ rhnr~rcto les plus ftJt•tes. Ave<· toul autrt' rrH.ld •• fl'n"'~fllnhh,,;;:•· . il NtL nt~r~s.c:.airf' cl 'rmplnycr )>OUI' a voir le" rnt!llWI" c:unditirtnS de sé-t·urit(•. :Xuu~ rnht•ifiUt!IIS ~t iiSSÎ pour les pa.y~ d'ouLI'\1 .. 11) 1'1', m) " ':;. lltlly ••ns

df'

d\~

rnils

Jllu~ foTt.~,

lt'UII~flUrl jmHJU ~)11 lit•u 1

de- destiuatjou sont. Lrès coüluux , d og voies clérnontublcs avec traverses rnétulliquoR, muni!'~ tfr ~ri fTt":< rh·~~ mA intenaut les ruil.s À lt'ur tr.a rtrment.., <'l t{(• JrrÎif("tt hc•ulonruto~ DSSIII'Ont Ja Jl~ÏLΕ IIl \ 't1 rt irn )P tirA rniJ..,.

JONCTION HYBRIDE. - l.a mil• U<cou,·ilh• "'' tlislin~nc• do lui" les autr('!l s~·stt!rnc• tl<· ,..,i...,. pur'"' jt11oction hyhrifl t', qui p~rmrl. H\' M' l•• mloiOf' lrunt~'f•n tlt• \'ni•• t•c•urtw•. tl'ollrr ~nil ù rlmite, ~oit it l(aud•~. ÉCLISSES ET PLAQUES HYBRIDES. aux ruil-e, u~~urnnL ln jonrtion hybridt•.

- J.,., ,... i,.,. Jltorl•li,.,., ...nt luujnu"' li,.,.,;.,. n,·N· <'<'li"- ct plaques

rÎ\'ées

On Ill' f(·~ lu•ulntuw pa ... , sur cfomruedP.

Pour

~'~'JH~ralf'nwnt.

)oc~ \'uiu~ forH;~ NI rtri l~

d t•

~·.r,c.u

ü•pNnhml 1,.,.

l r••u~C ut~t·• os.~ in>:O

1'1 tw ·dt"'t-:-.u:-., lt•l'l

.~,·li s~·:-. ='••Ill 1.' 11

sonl 11\t\nag(os. ••l prntif (·nt·n iéN· cl

ncue~

li\'rou:'

h.~

betulons

houltuut fot·~ .

LARGEUR DES VOIES. - Nou~ eonslrui~ou• '"""'""'""'"' rlns w ics d~ Om,l,Q, 0"',50. 0111,1)0, 0111 ,75 ClL 1 métre dnn~ ,•._, c•1lologuc i mois nous fo nstruiSollk ouAsi , sur demande, n'in1por·to c.tm,llc IAI'Rf'llr <If' \'Oie.

rtui sftrll tori fto<:s

Les rooinrlrc$ largeul'll snub "xécutùCll " ''ft' les ruilr1 los Jllu~ 1,\gcN~, l~s plus gl'andcs ovcc lt•s rails los plus fnrts. Mais • Mus rappliiOM qu'avec rl!"< rail• rlonn(-s. (•b de• trHrl'l<l'• rl 'uu typ~ Pl d'un nombre donn('S, ln force de ln voie est absolunwnt indt'pcnrlanlc de la largeur ; les plus élrnitesontJ'o,·unlll~:f•<l'ôlr<' d'uu prix moins éle,·(•, d'occuper moins de place t•l clc pcrmftLlrr •lAA c·ourbcs bieu pin~ prononttoi.os, rfos pluqu(\S t·nurnant~~ r t. d~ t•rniscrnonl:c mvins co1ilèux. Gom•nt.• \'OÎ(lS portati\'r~, Oll!'mplnit· .J.!Pmi.rulf'mt•n l ''" rails de fi 1111 7 kihJS.

1~ \'uit~ cl(' {)fti,~O rl om.f~ f' ll

rail.!' tf(' :• kiiM (\\. ~ · .:ro; quelqucrois

--------~========---=~--== ~===

-~--

>n

~- -- -- - __ __ ________O, ûO_ - - - - - - .. .

~ c~gc: :

SSQ "':i5SS'$SS*'

c 'T"SSS

55

ccc

------::r

~ ~


8

SOCIBTÉ NOUV,ELLK ,DES ÉTAilLISSE~IE!'\TS OEG:\lli' ILLE .\1!'\~:. A· PETIT-UOUJ\t; (SEINE-t.'T-OI~E\, l%~NCE

VOIES EN DOUBLES-RAILS ET VOIES-TRAMWAY. -Quand la \'Oio doit t o·averser ou suivl'l! tnt chemin noyé dans la chaussée, ou emp loie la voie avoc un ccmLrc-rail, rorrnO par un rail d!! même poids que celui de la voie, saur avec la voie en 1·ails do 9' ,500, pou1· Joquol Il• cont.rc-rail est un •·ail de 6 kil<>!'. Ces voies sont coustruitcs de façon ù lail-1.-;cr, cut.1'C Jcs •·ail:t des voies do tramways en

FrtUlC<\ 1

pot·Lnur~

ct IC$

contt'O·t·ail~ 1

l'écartement

réglt~menlail·c

soit 29• 111 ou vohj droit e et 35 110111 en ,·oie courbe.

Nous J'f>COmtlHUHions f' nmploi dœ rails nn~c couLI'\l-rails, tic ptéfércncc o) celui d'un l'ail-tramway, èar ce Uot·nict augmente eonsidé•·ablement ln •·(•sistanco au roulement, pareo qur Jo boudin des roues porte touj otn·s au fond de l'ornière du •·ail.

uoyer plus prMouclt!mrnt. les traverses dans le ll"'ltCad am ou sous lo pn\'agc, iJ raut. cmployet• nos voit!S·tramway1 do.us lesquelles un suppol'~ en acier (or&rê est. intorposO entre la. tra\'CJ'Se et. le rail avec son con tn1·rail. Ces supports sont rives d'une pttrt lliLX t•·uwrscs, de l'autre aux rails ct contrc' rail* (Voir pages l'o ~t su h·antes). Lursquo

Le~

J'Orl \'UUL

tlh·crs appa•·cils coustilnnnt. les ,·oies SOLLt •·cprèsOHlés pnr

1.·~

ligu•·cs do la paga 10.

CROISEMENTS. - l.û> ULLS sont <lits avec aig,.ille imuieure rahotèe (fig. 5). Co sunt ceux dvnt. le• pointes puu,·out êt.rc déplacées pour clirig'f'l' los wugon:; s ur Fu ne ou l'autr'O YOÎl't ti-Oit i• lu m~in, soit ;_tu mn yon d' un mouYcmf'nt de manœuvre (fig. 12). Les aut.ros n.vec

t~igucïlt:

fi.ce, si lt'S 2

h lll'r\"S

<1':.\iguillcs sont rin!us aux trt,Ycr.sosJ

couHUC

llg. 5 {)is.

PASSAGE A NIVEAU PORTATIF. - l'mu· la ll'a\'co-,;6c <l'1u1 clwmin ~t lorsque la min ne doit l'<:stot•li.,e qun pendant u.n lemps très court, il." a unmta~;'ll :\ cmploy,,r not.re Jl!tssnga il niveau po•·tatH, de préfèren~c it la \'Oie en c.loublcs-rails cncasLrC:•o dans le sül. V'! passAgc1 h niveau ~l form~ pa1· des mad1·iers •le chûlln, boulonnés sur I•'S trnvo1'Srs entre les r·ails ct en d~hon; ries rails, ju~qu'à 25 centimètres de cloaque côté d• la \'Oie. Il pèso 35 ki los uu mèfl·o onurMl 1

1 •

PLAQUES TOURNANTES. - 1• Plaques portatives : Elles sont rl elltinoics aux i11slallatic>ns Jll'<\\'isoil'i!< ''" économiq ues: elles Jll'ti\'Cnl fil/lit'"" li.<se (fig. 25) ""à plat•'"'' à omii'rcs (fig. 27). (Vt>ir pago :~6.)

"'·"'à

1

20 Plaques à cuve. - t.Nhlts lrs t'4'ust.·uisons nvoc cuv,•lugL• CH foule l'L roulcllt~•ut, i~ go lets. Ell•~ r-ont. particu .. Uèremcnt destin~cs nu x in~tollution~ fixes. dMinlli\'('S. . \ucuno pnr'fio 1\C 4l~sarneui'C lo sol.plaques so COilSI..ruÎStHlL avec plat.cnu li.()SC ou ;:n-C!c plaLl'au i4 or·nii·r·cs.

c.'$:

Jo Plaques de manœuvre. -

Ellt':t :;;onl foJ'IIlt~cs d 'uu plah•:ua ••11 r•mtc durcie, sm· hlqud on htil lournN· Jo

wagon en le ripant. E IIC'S s'emploient do pr·éfé•·~neo claus IO'S onch·oits hu1nidc<. piJtll' "'" ,·oios rl 'on\ ftoiblc t••alk, où le-s man01UVrt.'S ~nnt pou

r..,jqo~u{{'S ('t. ir-s

Wil(Çtlfll\dS M.bi'CI'~.

VOIE DÉMONTABLE. - Ln cOhCHI'I't'llt'f' é(l'<lll~êl"t' nyanl •lû l'l'IIOHCOI' ft nous suin'O tlau~ ln fn.lt1·ical ion abso· Jument parfaite de nos oxœllen tes <•oits tlitièremen.t. rivées, Et po1'1é lnul son r iTort su•· la ,·uic dumontabl<• qui rnnsLituo tians notre. inclu~trif", J'orticlc u bnn mtu'-<'hé • al· JH"ést•nlt•, nuLnJ"t•llon'l~nt. l ou~ lr~ rl êfaut.s in)u}t'lmts tt uno tl•llc- marchnwtis.o. Nous n' avnns JHl..'l ma_niiUU, Ct1J)C1Hhutt, t.lc ~UÏ\"I'It tlli\HHn\1uw:o- n•ltn fuùricaLiou SJH!citllo cl, uvré-s Ùll notnÙI"CUX essais pratiques, nous nous sommes a,·,·ètés au typf' d·dos~ous <rui n~'n •-o uu hou service ct. présontn sm· les types otfeL·ts Jllll' d'autres rnhric.nnts des <wanti\ges s~'I'ÎI~U X tHI point fi C ,.\IC fiC la SCIIitlilt! ('(. do ln l'igiditt.\ tout (!0 IJ{' l'Oùtn nl pns pJu~ Chtlf',

,. .; ' - - -------- -

1 1

'~*

-

o~,

6

o o . - __ __ _ ___ _ ,.. 1 1

~

~~

1

1

'


SOCIÉI'~

NOIJVELI,E DES IITABLISSEli E~TS DI>CAUVILUl 1\INR, A PETIT-IlOUHC (SEI~E-ET-OISE), FI\ANCE

EMPLOI DU DÉRAILLEUR s. n. BREVETE

LoG dérailleur M tomposo de deux pièces de rer

G.

fo•·rf~.

G.

l'Y l'nt;\ ''n bout la

tn~me

hnuleur que lo

r~tll

du

• Docauvlllo • cL s.•aminçl&ll-1\nt rigull,rcme.nt.jusqu'A 1'1\•IIN boul. Sa longueur 41llltle t•.'l$. Comme ln vaie. il no rormo qu'une soulo pièct~ nvuc sos~tra\'CrSl'$ cl &C$ 6cllsM!t,ot lln IC. IJhlç.ttnt sur uue volo pœh nxe, les wu.gonA aortonL ln$0nsiblomont dn ln volo ol p:.ssenl $\Ir llltnouvolh,. On peut, de tOUe !fiQOn, grofTor inst.anl.an41monl les voies po•·tali\'eJ 1\ un endroit ctuatoonquc, A cl rolle

ou l gauc.ha de la voie fln. En pleç.ant par-dessus uno volo d~jà J)05ëo une ylnquo tournante porlaUve pr6ddée•et auiv•e d'nn.d6r•ilfcur, on peut branchor d'toqutonoo une voao au"ilia.ire sans in~rrompre la drculalion ..t'lr ht vo1C' pr1n~p1te. On emploie dt la. mfmt façon ••n~cn)is.tmonl. lA d.,._Uleursert~a.ltmtnt l tau·e tonelioruterdeux votts parlies dt direelions, dift'l>rento& : on a ra.t monter un des bouts de~ voies(drOile!'!'

aur rautre, ot Je7dêr~i11cur 6lMl n1i1 au bouL 1lo vore t~.uPériOI.INI:. ln c.lrtu• lntlon esL immédialtmonl r.lloblic.

UM'

quolconquc d'mto ln coupor ol d•nssurer la tous les Kns.

9


SOCIÊTÊ i'\OU\'ELLE DES ÉTABLISSEllt:NTS DECAU VILL~; AINÈ. A PETIT-BOURG \SEINE-ET-OISE) . l'RANCE

10

P.t .

fi.

Y.5.

l l', 1. -- r -

P.U .

f~-

u.

r.t&

f .\1.

?'fFMlR-

lt

!!!!!

F.IP.

Il =

v.n.

,,

,,

r.:J. ,J-Erùr:Bcv•~'''~

Ytg. 1. Fig. t .

r_,.

$.

!1

Bout dt YO•(droite4 J oacUoo hybride. Voit courbe. l ondion h)'bride.. CtoiM-ment l droite nee aiguille iot.meure r01both.

Fia. 5&u••Croiaement l droite avee aigvil1e nxe. Fig. 7. Croisement aym~lrique l 3 voia: a,,·eç aigualle fbe. Fig. 9, Crol.aement symétrique il. 3 ,·oies a,·ec a.igu•lte int~rieuf"(! rabotée. Vue en côté du mou,·emenl de n~anœu,' ré. f'ig. 12. Vue en plan du m()uvcmen t de tnatlUHI\'rt, Fig. 13. Fig. 14. Croisement en roure-he symétrique avec aiguille Il ~ ··· Vue en oou1Hl d ' une voio a.vec contre.roll en co rniè~. Pig. t5.

-

l'.tt.

.., ,..

<OiSWitf:11'MJilf'> 1:10.

M

Pig . • , _ Fig. 1':.

ru.

;:

t1g. 19.

c6~ du dênilleur. \ 'ut to plan du dfnJUeur \'ne en coupe d'une ,·oie fixe no)'" d:an.J le sol. \ 'ue tn coupe d'une \'OK! en doublts·ra.ill.

Pig. !O. F1g. 21

Vue en coupe de la. même ''Oit noy6e da.ns le sol. Vue e.n coupe d'une vo1x en rails ~ ornifn), dits rails.

f'lg. 2!.

Vue en coupe du r 3snge i\ nlvelilu porullr. Pinte pour poser 13 voie e L redre&~rer les rail". Vue de côté du déra illeur tourruulL. \'\le en pl;m du d~railleu r tourn gn t,

Fig 18.

\ 'ue en

tnmway. t'l~. 39. Fig. 40. ~1g.

41.


SOCIËTI! XOUVt:LLE DES ~Tf\ULISSEliEC\TS DEC.\l'VLLIJ' AINe, A PE1Tf-llOUHC (SEINE-ET-OIS!::), FRAt'\CE

tl

(extra-légère) en rails d'acier de 3 ki log. "AIIQ USS : (DECA VVII.I.R ACIER) A Jo nctio n h ybride. avec écllssoG .. lvêe!l

AVEC 4 TR AVERSES EMBOUTIES (p•r bout de 5 mètres) E~ AClER DE 70 •r Dt-: LAR GEt;R mvhs AUX RAI I.S (Breveae S. G. D. G.)

FORCIS: JUSQU ' A 200 KILOG. PAR ESSIJ!:U l• jo::11:d~~t~ t~r••rltle 1~11d 41• IC"t ('OIIfllt"' A tlroile ou 1

.Jiri~r

, ..«M ........,"....,...'

f'l . . '•''

w .. '"

......,..,....... f'.......

~

••

lt ·ut rat~C 1ft I"Anh.., Mft.l CJleYii~Uo!

ni lloul o•'• • .,..., ft~ fl'.lll lU! •'ue:ÎliM •l Pl'le ! oi(IIO "ovn"t I'C!~<I tjt ('(lnlplh••·

::::>

Ill til fl:u.. (A ç~· ~l·l!l rc.lt.,.I'J•Ut.tll

<

U.!.te YOÎICI Ml llot.ojllllll"

b.-rët

l'Il-Ill

!NciiJIIÙ.'S 4 ""'~· ' _ , ' " le ctctt-t -

k-1.

elu.. ~ c-•,

de,..,...a. • "' ...t.

r..c-••r+o ,.. ,.u_ pc4'Cc

•n tarif

TARIF lt mèlre courant. •

Vole droUe. par bnut.l dt s-.00 {i trntrtt.t) • 2"..SO (3 ) • t•,2S (2 ) • \'oae eourbe %11',50 (3 l 1•,2:. (2 t •.•

Fr.

•.. . .

Pwage à nlvi!au porLat1r garni on chênf!. , • • • • . . • • Crol&emt 6 2 volos o.vo-e Big" inlêr,. r-nbotll&, r~~on t, , G, s- (Og. 3, J). 10) la pi~co . ' 3 (Og. U, p. 10} Crof~tmenL A: vol~ nveoc aigu.ille flxe (flg. 0 b•* eL t~. 1•· 10). • . • • •

n~? .p. IO) • . • • • • . • . • •.. • • · - · · · • • • • · • · ln~rkdionà~ongt.drcul Cflg 38.p.3,). • • •. - . • •• - ta pi31'[Uf.t tourn tales !Ont les rnt'm~ que celles dt la vott n• a (p.3ges 36-3?). f\01"~' ·- Pour la VOII!! en r:.il;;: dt 3 lulog_ avec eont.re-r01I\J en c.orni~re de 3:1 X 3S X 5, o.eter, il y a lien de compter, fln moins du tArit de Ja vol(! ovoc rl ou bl~t-rAih• c;l.deasus, p~l' m~lrO COUI'\IIH et pour toute largeur do vnit, untt moins-value.

3

l)~railltor. . • • . • •

VOIE N o 1 en ra ils

d 'acier de 4 ki log. 5 0 0

liARQUtS: (OECAOVI L!.F. ACI F.n ) A Jo nctio n hybride nvec ôolleeos rlvéee

AVEC 5 TRAVERSES EMBOUTIES (par bout de 5 mètres) ~::'\ AC IER DE 90 . ,. DE l,ARGEUR La jon('•b• hJllri.J• ruuttl do

mvtss AUX RAI LS (8revtlh.S. C. D. C.) : 200 A 300 KILOG. PAl\ ESSIEU

FO!~CE

•llrigtr les ftlurlw• ' •ltt~h• Ql1 IL lt""rhç indalY~I'f'll'lll\.4"1\t. tl •e hh

"'c1*-•'

~h••pleu,,ttU tfi ln Yoiet " ' loool rUIM tb• hllh•, MM~fM.n11 U~

a....-.,,,1 ~· ~~a·.a M

•·-c~"'

d"•"' ~f'T" C8apli1t'-o Rt.tr.1 ,,e. ûo ca• t~.. t 1•,-<"•ptioft.

ol VM I"!'IC" ~Uf'

f"Q,:..O " ' '

t;..\lj01.1n• lin'H ,_111•

IIOUI(li\S d'~clli,CD,

1\

11~1:\• flllf'> ~

rll~nl '"' le\ tkmam!11: it• llOM. •lAI\.S rt" " ' · (...,.htrf- atl prix perL<' IUt h "f'

TARLF •

Vol~t d roit~, p ~r bout.~

1~

d' t;-,00 (5 traverse~) . . • . . • • • • . . . . . • • . . . . le mêlrt cour3nt . • Fr. 2•,50(3 ). ' • . . • . . . . . . . . . . . .• . ç0urbcs, tléril.lllcur.8, in to~Uo nJ , croi~>-e-m eniA 1\t. J1l"i1Ut.'S to u rn~ n tes son l les m!mes (1110 pour lo voao n• 3.


12

SOCJP:re ~OUVELLE DES f:l'AIJLISSK) IE!'i1'S n.,;CAUVILU; AI~IÔ:, A PElll'-llOUl\C ($~1~E-El'..()ISE), l'RANCE

VOIE No 3

en r ails d 'acier de 4 ki l og. 500

IL\BQUÈS: (DECACVILLK ACIER)

A Jonction hybrida avec 0-CIIs&es rivees

AVEC 6 TRAVERSES. EMBOUTIES (par bout de 5 mètres) E N AC IER DE 90 ~ DE l-ARGEUR, n 1VIIKS A VX RAILS (Brevetée S . G. {), G.) I'ORCE : 300 A 600 XILOG. PAR ESSIEU

Suivnnl que la. voie est plus ou moins bian posée ol que lo. dLitance enlt·e les essieux est plus oo moins grande. La }olld100 hfL'id. pt~ 1• i!lriJtt ln ~ l lltOtiC . . l ...... 1INWI'h Ml>•cat tt M ,.,.

•l•jllemc-t •

ceuaaa11tt ,«rt

••

IOVt l' liMdeJ'aetre., NJit(}KY;IItU• •U.oala.ns. l ..o.l~~.tqu'il 11e J•rlut tl'une lig-11• clennl rtf'IA:'r com1Mlf. lllf!ltt liu.

Cc cas tll-nt

~.. t~~~ptJo•,

tr.uc voit ct•l Wujour. llvrfO '""• boo~• • d'b:U~~u. & n~int 111..0 le cltf'bt ne IC':f d~ttndo , IIJ ..ont,

d.1u•.t cc at, C.ccur4. au fltla porto'! &Il L1nf.

..

AVECCOHTAE·Alll$

, "f'iib

Vole droite. l'*' bouts do s-,00 (6 travcrS<'S} . 1m,25 (2

. ) .

zm.so (4

)

tm,25 (2

) ,

2m,so ('Voitt

eourb~

à

de e-ao

le mt!l re

cour~nt.

Fr.

I•J>Ik ••

• •

,....

Oia(éft.

~....

TARIF

cle Cl-.:.0

dio 0..0

)

.

P...age à niveau portatif garni en ebene. Crot!ttnN\t l ~\'Oies twec aig. inl~r. tt~~bolée, Ro-•1,. 6. 8111 3

Crolhmenl.. à 2 ''Oies avec aiguille fix~. 3

Dératllcu•· Ddrtilllour lourna11t (système du

lnt.erstrbon

~

angl.e droit.

nt~ pitninc l ~enev e \• ) .

d itun.

O~~',GO

{)nl,70

0"',fl0

• •

0

... ....

( Voir les pages 36 et 37 pour les plaques tournantes.)

la voie en rails de 4•,500, aYec conLre-rails en oornaére ùe '-0 x t,.O x G acaor. Il y n lieu de compter, en moin11 du vnit; ave.o doubles-rails ti·dossus, pnr mètre couranl eLpour toult largeut• d& ,·oie, une molns.vnlue.

~o·rA.- Pour

tarif de

L

1~


~OCI~Tf; ~OUVi;L!,I' I)ES ÉTABLISSKII EN'I~ OECAUVILI.I!:. All'il~, A i>EÜI'· llOUIIC tSI!INt::-~:1'-0ISt.::}, l'IIANCB

VOIE No 4

13

en rails d 'acier de 4 kilog. 500

MAIIQUSS: (D~C.\IJV I I.I.H ACI ~I<)

Jonction hybr-loe avec éollues rivées

A

AVEC 6 TRAVERSES (par bout de 5 mètres)

F:N ACIER n DJ!:BORDA NT ES

OE om,OS7x()m,019

•uvtEs AUX IIAl t.S (.8re~elée

S. G. O.·C.)

.,

FORCE : 400 A 600 KILOG. PA R ESSIEU

0

c:

"'

Suh·3nt q-ue la \'ole Ml plus ou aooins bien pos& el que la dis~nco en lre les essieux est plus ou moins grande.

lA J(ltlCiiOil hfbrld• J)tttlM:l d• diriger lcli cvnrt~e1 A tlmlte. uu il ztud•o lndiff41't'IJ11114!!1\ 'Ill te bil ,.ÏIIIplft'lltlll fft Mf'llj;flt

let

~olt-t •11

bQ;,at lçnfl .S... l'•utN "41U c:h«:oll~te aibou.1. ., , • • • • ....,. flf! ,-~

···- li!.. 6«-..-.... ff'Otl'f ~pl~t'· &CG! ln C. cu 6U•t lt1UptiM. CC;UO 'oit Hl &..ICIJW"' l1'f'rfe RD' houloaa d'kln..a. l 11'01115 que tt f'hent no le" d•m •u~e ; U; .ont 1ltoD$ CO rllt1 flii,IIU'Û fo\.1 flri~ porC6

au 1arir.

AVEC CONTRE·RAILS ou m'- • o,.l.,._ - ~Yole Volt \'oie

T ARIF Vole droit.o. par bout• rio ~"'.00 (6 tra verses) . 2'•,50 ((,

t•.2S (2

0

,,so (4

Vol<- r.ourbt

>

de !)""\0

le mèlre COUI'an t..

) .

1lr &-M

1t11 G-110

F'r.

. ) . ) .

)

Passage à niveau portoti r gorni on chônc. Cro•S('!meot à 2 voir.s uvte AiguiU<' mtérieuNI rabotée,

rayon 4. 6. $111• Crdls~mc.nt

:.i 3

lo piêto. ,~oirs

O\'fC 3iguille inUr1e11rf" rabntl:t".

rnyun r,, 6. sm. Cr oill~nlrnl

.. .

à 2 voiM 1wnc: u i~lli ll tl fl:<c, rayon ~•• G. 8111

...

• Les dérailleurs, inte~chon" ct plaques tournnntes. sont les mf,mes que pour la voie n• S. NOTA.- Pour lo voio avec contre-rails en eornière de 40x40XG UCII!r, 11 y a hou de compter. l'Il moins du tarif de h\ \'Oio en dnublcs-ro.ns ci-<lossult, 1-.nr m èii'O oournnl et potl r lot~ I.e largeur de \'Oie, unl' moins -value.


VOIE

DE TRAMVVAY A N o 4

A DOUB L ES RAI LS SU Rf,; t..E V€S_S UR SUPPORTS EN ACIE" (Brevtth S . C. D. C.)

\'0 11.~ 0& 1'8.A)J\\'AY

A

Ces voies, qui sont d'une grande solidité. présenten lune hauteur libre d~ t J 0 .. , . cnt•·e le dessus d u rail et tc dessus de la traverse, de ra..çon à }Jouvoir mettre un pa-vé s ur la traverse, ou une êpaissenr suffisante dt> mutadam pCcrmouant de résister aux dégradations qu'occasionne le passage da.s cl11~vaux el des voilu1·e.s. To\lles les voies de tramways ;\ sont s ur support..'> l'l at~ oseule la voie de lro.mway H ost s u•· s u pporlfi en ofTre la mêmo résistAnce quo ln \'Oio oo 10. c'est .à-dire q u'eUe permet le pnssagt1 dp,s locom(')tives de 12 tonnes.

n

de 125 x 25 C)L

Pour les voios en rans de t,_k,SOO. Gk eL ïk, OolJS n'avons créê (iu'un type do supports bas pcrmcU.aJlL d'avoir un pa,·ttge de 10 à 1 2 centimètres de hauteur 0\1 uno coucht' do macadum correspondt~.nlc, car elles sont g6n~ra1ement placOOs dans des en<lroiLS O\) il ne passe que dos charges légêres. ltHHiis que, po\1r la ,•oio on rai's do tt~.soo~ nous avons c•'éé un t ypo pour le n'laca..hun el deux types pour êl•·e e nens trés dnns un pa vage de 20 centimètres de hauteu•·· Ces ,·oies sont construites do façon :\ 1ai$Ser. e ntre les rAilS p01·teurs &t le:; con tre-raiJs, l'étar temcn l réglementail·e des voies de t ramways en FrAnce, soit 29 w/tu en \'Oie d•·oitt' et. 3S n.•Jn, e n voie courbe. Les rails dt: '•~.soo.

l).k

e l ?"ont pour cnntro·rtlils •les rrtil~ de rn érnc JJoids; le rail do 9k.500 n pour cont•·o·rail un rail ayant

la mêm(l' l1auteur. li auteur c ntro Ir dessus

d••rfiil el le dessus tl(' ln l l'O\'~rsi".

11 0

Dimensions do l'acier plal emp,oyé pou•·les suppor1s.

95X6.

to5 x 2o x •.

l 1'3 \'.;!r3ll!' .

\'o'f! ç.... U)

TARIF Voie droUe J)ar bouls de 5m,OO (6

ltt"l\'ei~S) .

2m,so (4

).

1"',25 (2

).

2m.so (/•

).

1"'.25 (2

).

Vo ié coorbo

"'.'"+.

tl ~

le mèt1·a courant .

Voi e

Jo Oo-)11

Voie de o-60

Fr.

• t,, G,

sm.

Croi.somcnl à 3 voies avec aiguille intôricu•·c ralJotét>, 1'3yon t., 6.

sm.

Croisement à 2 voies avee a iguille intériouro rabotée,

I'U,\'0 11

1• piêe<>.

• •

Çroisement à Z vnil'l'i uvee 1liguillc Oxe, rayon 4. 6. St•

1 •

_j


S()CU~ I'~ N0UYEI ,I.I' DE..~ J::TAOLISSRllEN'I-:; I>I::CAUY II, U: AINt., .\ PETIT-BOU RG (SEINE-1;1'-0ISE), ~·nANCE

' • biS

tS

e n rails d 'acier de 6 ki log .

"'o

.IIARQI:(S: (D•GAIJ\ 'IlU ACISR) A JonoLion hybrldo avoc (tçllsses rlvêes

AVEC 6 TRAVERSES EMBOUTIES (par bout de 5 mètres)

El" ACIER DE 95 •;• DE LARGEUR I.A Jt~••t·llljoll ltyLtlilt p•r· mv~•tu•llrlrt •~ COII•'IIt!t l drohtO\Il tc•utholmtln, .

•uvt.Es AUX RAILS (lJrevel~e

S. C. D. G.)

/."0/ICE: 500 A 800 KILO G. PAR ESSIEU

"''"""''·'"'''"''"''''· IUCt11 tll\ '"OU411t let t'UIU

a.t ll'~tl l 1 4,11!~ ilt f•IUf"C t.u~ ('l!· tollt'l!o! 111 *'-b.

a

1111< lau. •u •l At • ._.,., d',uwo l••v• dl ·-·l"~·~'"'t 1•\• (A , ..

u•• '""''-'

.....,

l'tu.,...•,

'wNe-i ..,.,...,.,.,

rtlle

"""M•a

a.o,..... ~...... ) ....., .~ t. d " ' n4 ~ de~ lt• tOlU .&411• C. 01.•.

o •.1.44!•;

fart:t,._ •u pn\ Jo'OfW •u

''"'·

TARIF Fr.

Noie droilë, par huub. ale 5'1',00 (6 lra\'€rseS) . 200,$0 (\

) •

1•.25 (1

) '

<'•

l .

~,50

1•.25 (2

)

.

Croi3emcnl à 'l ' 'Oi f!ll avec rugu•lle intérieure rabotl>t'. ray''" 4, 6, 8'" (fig. Z. p. 10). . , . . . . . . . . • . . . . • ln poccc. Croiscmen l à 2 voio!II\\'OO: aigu1lle intJrieure rabotéé, roy 20 11' .

Croiserner\l A a

t., G.8m,

vo i e~

...

nvec uiguiHe intérieure rnhotl'c. rnyuu

, .•.•••• . • • ••••.••.

CroisemMl à 2 voles UV(!U aigt•illo tixo,ta.yon (,, G, sm.. 2

rayon ~om

a

r~yon

> c:

• •

... ..

'., 6. sm

Mouvcrnenl do nutntt>u,•rc.. Oér3illour. . . • . Dérailleur tournant (•J..t. •• ",-." ld:.ttN) , dtarn. o-,-:"00

o-,800.

lnterscctinn Wo•tgll._ , drmt.

(Voir pages 86 et 81 pouo• les plaques tourllaates.) NOTA. -

doublca.ro.UK

l ~our

\a voie A\'Ct.: cun lre·•·~u ls e n co•·oiéa·~s de GOX 1,0 x 5 ac-ior, tl y o. lum do compter, nn mnin8 du tari r de la voie e1·l par tnèt,·c courant ot poul' l.oulc ltu·gou•· da voie, uno moins.valu~.

rl·t1o ~u s.


lU

-

!':OCIÉT& NOlJVEL.L.~: Ill',~ il:TAilt '~• ll\lli,i\"1'<: llF:r.APVI I.I.I( AIN I~. A PETIT-UOUilC (SBINE- ET- OISJ::), 1%\NCF:

VOIE N o 4ter

.

e n r ails d 'acier de 6 kilog.

>IA~QUÉS : (JJHCAUVILLg .< Cl >: 11)

A Jo nct ion hybride nveo

AVE ~

t)ollnos

l"lvées

6 TRAVERSES (p a r bout de 5 m ètres)

EN]iAC IER

n DE Om,J05xOm,02(1

D~I30RDANTES

(Breoetée S. G. D. G.)

RIV ÉES AUX RAILS

FORCE: 1.00 0 A 1 .600 KILOG. PA R ESSIEU t..

h)'brido pcrtnct do diriger ln coutbeiiA .trolle ou il g&ucbe illllitrtt-.:m•OIII'II, en t~.el'llllt les t>Ooiea au bout l'une dl! l"au1l'$ t&OI dtt:("llll!Uo ni ~,ou . lnn.s, • moîn• q~,~:'il ltt •'t.g(ne d't:QC lig ue (hWI.IIt ttile:r co•"Jll~kmeDt fl.t:o. Co cu ~t..nl 1 cu:oeptinn, celte Yole t •l l.oojoltl'1 l'ivt'te Pfll boutons d'6cliuçe, l n'O'i•• qvc le ~:li ent t16 let. drflJande j it; •ont, dAns Ill: ca:e, f~cturn• &Il pri x porL6 a~ tn.rif. joe~ction

et ac fait

tin'p~me.nl

cJ)

f-

z. iii

a.. f-

z

0

Ul

SIMPLE

TARIF Voie droite, par bouts do sm,oo (6 travorscs) .

Voie courbo

2m.so (4

).

'1m,2s (2

).

le mètre courant.

)

1"', 2-5(2

}•

Voi4

\'IJMJ

~~

~-

~-

"'

·-

AVEC CONTRE- RAILS \'oio Voi~t \'o~

~~

..·.

Fr.

.

2"',50 (li

\'uie

~-

• •

Croisement h 2 voies. twcc aiguiiJo in l.éricuru r.aboléo, rA.ynn 4, 6, 8" (fig. 5, p.! 0) . . . . . . . . . . .

Ct·oisomcnt à 2 voies. avoc alg. intér. rabotée, rayon 20m. . • Ct·oisomont

À

3 voie.s, nvec n.ig. ul.tér. rabotée. rnyon ~. 6, 8111 •

Croise111ent à 2 voios. a'·ocaîg. fixe, rayon 4., 6, 8111 (f!g. Sbh, p. t 0 ). 2.

n t.yon, 20m. • • •

3

rayon t. . 6

()U

801 •

Les dérailleurs. int.ersc-clions eL plaques; toun'lantes, sont los mêmes que pour la \'O ie not. hi."'. l\01'A.- Pour la voio :wcç conLro·ralls cm cornières dt'l GOX ·~0 x 5 acier, il y a lie tl de comJJlt>r. en moins du ta rif de la voie en doublcs-rsuls ci·d~ssus, pat· môtt"' cout·ant. et pou r touto largeur de voie~. une rnoins-,·alur.

Toutes los largeurs do V(IIC sont comptôes ?c rail à rail, èom m~ l:iUI' le ct·oqu•s ti -dessol~S.

o"'(JO _- --- -- - - ---- --~ ------- - ----, 5S$S")

55

CC

l n

:s

S

.sss

cgc

t

gee

4

,ps~ ~


~OCIKTP: MlUVELLii DES ÈTABLIS~J<~ŒN'l'S DECAUVILLE AIN&, A PETIT·BOUI\G (S I(INE-ET-OISE), fRANCE

VOIE DE TRAMVV A Y

li

A No 4ter

A DOU BLES RA lLS SU RtLEVf:S SUR SUPPORTS EN ACIER (Breoetée S . C. D. C. )

1

'

Ces ,:oies, qui sont d' une grande sol1dil.é. prCsenUmL une h~uteur libre de ·1ao 111 iu1 e ntre lo dessus du rail e t 11! dessus de la travtwsc, de raçon à. pouvoir mettre un p{~vé R\lt la lraverse, ou une êp:usseur sufllsa.ntc·do macadam permettant do résiste-r 0.\1 ;{ dé&'l'adaUons C(lJ 1 occas.ionne le pn.ss.age des chevaux cl des 'miture~. Toutes los ''oies de tramway A sont sm· suppoJ·ts plats : seule la \'Oie de Lr(Un ,vay B est sur supports on n de 125 x 25 x 5 ct o ffre là mème r~ls Ln.nee Cflh) la voie no 10. c·e~l-à· dire q1•'elle per•net le pass~re des locomotives de 12 tonnes. Pour los voies en rails do Gk,500. Glt ol ; k, nous n' avons créé qu' un type do supporls bas ponnoll<Htl d'avoir un pavage do 10 à. l2 ccnlimôt•"Cs de h:l\llèUt' ou uno couclle de macadam correspoudailte, car elles sont généralement placées dal\s des cndt·oits où il ne passe que des cha rges Mgè•·cs, tand is t]llf', pour la voie e n rs.il~ de 91',500, nou ~ :won10 créé un typo pour ta macadam el (leux types p our êtn• or\caslrés dnns un pavag-I! de 20 cen limèt l'OS do h:nllcmr. (".es voies sont const z·uitos dl" raçon it laisser, entre les ra ils portcu•·s c l l e~ •'O lll r~·r:til s, l'écartement réglomenlait·o dos voles de l.ramway en F•·;mco, soit de ~Hl '" "' c tl \'Oit"' ~ l•·oïle cl 35 m.'men \'Oie rourbc. ~s rail$ de ~lc,50Q, Gr.: t'l ;• on.l ponr tllnlri•-rails cles rails de mf.me poidti; le •·ail de 9k.500 ~ pour rontre·rail \Ill •·a il ayant la même hA.utcur. Hau leu•· enh·e le dessns du rail cl le dt>ssus do la Lraver8e• . Di mensions de l'ader ph't t omp\1)~1 é: PO\Ir' l~s SUJ)porls. . .

95 X6.

1ra \ 'CI'sts. • •

105 x 20 x 1

TARIF \~{)ÎC

droilt,

Voie courbe

p Al'

le môlre

hCiuts do 511',00 (61 r:werst's).

cou•·.~ nt.

F1·.

2m,so (~

).

1m,2S (2

).

zt.n,so (t1

).

1"',25 (2

\,

0

Croisem0n1 à 2 v..,ies, a,·ec 9igoille intél'icut"f' rabotée, l'tl yon ft, 6. sm . Croisement à 2 voies. asoc aiguilla iut.érieure r:lbOtéo, ta yon 2011' .

Croisement. à 3 voies, avec aig\lille intérie1•rc rAboté~. rayon '•, 6. sm. Croisemen t 3 'l voi(I:S avçc ail{l•ille OxCo, rayon r.. 6. 8"1 • royon 20m . . 2 rayon 4, 6

0\1

sm . . . . . . • • . •

• 3

r

"'

(;,

~

-"'

> :-:i C/.

fh

"'=-<

0

.


VOIE No 5

en rai l s d 'aci er de 7 ki l og.

)IAJ\QUtS; (tJHLAlJ\' IJ. l, !_! ,\ Cil!H) A

Jon ctron h ybridé aveo écli sses r'lvées

AVEC 6 TRAVERSES EMBOUTIES (par bout de 5 mètr es)

t\ CIE il

!,;.\'

DE:

9~

~ovhs "~x R.\IU.

i•QRCF. : 500 A

" "

DE LAI\GKIIK

( llrtuttl• S. C. D. C.)

1.000 KILOG. PAR ESSIEU

l.tl jll'n Ctil)ll l i)'llli111l joC'I'•

mill d~ 1llrlau ln e..>urbt• .. •hoittoo >\ g•11dw hull!ro1 tem•lf'ftt, el ki rait ' ' 'ni'" 11Wal '-" mtt.t.tiU la • Olt<o a• bo-It l•aoe H I'•IIII'Y ..... C'IMH&k~ al ......... qs·d.., ••J'~

i-

.r.... lit-o <t'u' ,..kr

.....

~,

..wu

,,•. c. cou

1'uCll!p1)on,

a.tte~

.-oie bl i OOJOI.INih l'{oe •tft• bouSOIIt -.l'klitMt, A 11101''•

'l"c to c.ltcnl •• 1..11 do·

•na.nde; ib •o•u \13•\J «1 ,.."

,

r11cluf'b Jltl fI l\ ).Mit\6

......

oUI

TARI F Voie drnitC', par buuts de 511l,00 (G lra, ~r~F).

Vn!O

courbe

2"•.50 (~ 1"1,25 (2 2"'.50 (~

)• )• )•

I M,~S (~

)•

Il" mNrCI c:.ournnt.

,...r .

'"

CrQisemenl à 2 vou~s avec aiguille int~r it'ure raholée, rnycu\ ~. 6. p (llg. S, p. 10). . . • . • • • . . . . . . • • Crois.emrntl2 voies a,·eeaiguille rabot~, rnyon 2G-. . • . • Croisement A. 3 vo1es a\·ec aiguille int~rieuro ra~tée, r:.yon 4,6.8"' • . . . • . . . . . • • • . . . . . . CroisrmPn\. f\ 2 \'Oies a,·ec 0\iguillc 11:\:('. rn~·c.m ~. 6, sœ. 2 rAyon 20"1• • • 3 l'nyon te , G. sm. Mouvement de mrtn<t'Ht\'r"C. • • • • • . • • Dét~IIIOUI' . • . . . • . . . . . . • . • . . . . . . Dêr~illeurlournnnt (Sysl. du capi t.l.onevou). IIi• m. (lm,700. 0"',800. ()m,950 .

lrq•i~ ...

... • •

loletE<Clion Il angle dnnt.

(Voir pages 36 et 37 poul' lu plaques tournantos.) NO'l'A.- Pour ta voio avec cont.•·o.rons on corllit:res de SO x SO x 7 n.cior, •l y a Heu do compWI', en ru (.lans du tal'ir du la voio en doublos.rnlls ci·dessus~ par mOtl·o cOUI'tAnl cl pour toute lm·gour clc vole, une moins-,·.aluc.


5

bis

e n rails d 'acier de 7 kilog.

lL\HQU ÉS: (DECAlfVTJ.I.f. ACif:fl) A jon ctiOn hybrido avco êclissea r"lvéc.s

AV EC 6 TRAVERSE S (par bout de 5 m ètr es)

EN JIC1f.:R n

DE Qm,OS7 x 0"',019 Df:BORDA!'/Tl!:S

111vhs ,, ux IIAJ LS ( /:Jm'Cié' S. G. D. G.) 1.0~0

FOII(:t; :

;g

KILOG. P AR ESSIEU

e:

;r

SUiYnnt que lu ' 'oi,-, est plu ~ nu

moiu~

l•irn posé{! t•l

1~ jll!tCit41CI

(Jtl~

ln tlil'I{Hh 't> étlll'\~ lMcssit>ux t·~l plus 0\1 mi>ills grande.

h: 1>1'!•1~

).Cl·

n~t

•le d lri J;~r 1~ eo.u·lol'tt. rlro••~ou ~ g;wcltc, i~ditr.:. l';l!1! Uielll , d K (11!1 a-hll)l l•-. ntt•l)l C! l) lltOitMI I

loU ),oO~•l

lb

r11.n0 do•

\'(lj~

1'11Utrf'1

Nltl~ ~hcv-ltlcll u uii11-'IIM1,. ~ nOl"'" fl'U'il cu· ~·a;~ •i'uGe ligne 1tonllll l't"'>l,.l' ~upli•t f'l'llt'llt lis t'. t:C! o:.• ÇtAnl l'o,ccption. eeur ' 'Oit'

t-<1

li,•rt.

IOU,PCI I'I

1&11"

l•OII IOilS: d'.!di..<•t-... (1 1111lt1'1

IJOC l e diefll n a ln df'·

nunctco:

i~ &OOI.

nll, hl'l!m~.,.

,, 1

olllll' ,... "u llf"tl portë

\.llr.r.

T A RIF Voie droito, par

ho ~ll$

do sm.oo (5 traVCr"$.('S) • 2~'~',50

('•

Voie e&ntl>c

)

1•: mèlz·r Côllt'.tU'It .

1-' r.

SIMPlE \'oie

·- --

AVEC COHTRE·RAILS

\'Qt~

-~ -~

- ~ l 'o[" Voie Voit

~~

.

21"',50 ('•

l. l.

tm,ts (2

1•

trn.25 12

-\'oil"

> c

Croiscmen l ~ 2 ,·oies a\'ec ouguille intêriem"i! r ~b ol ër. rnyon 4, 6, 8"' (fl~.

s. p.

10) . • • . . . . . . .

Croisemcmu, 2 voies :woe a.ig\nlhnubolée, rayon 20n1 • Croisement à :i voies n\~ct aiguille intérieur., r='lhOtée, ra~·oll Croisement û 2 YOIP,:; i\ \'eC aigu ill~ nx~. rayon '·· 6. 81111 • 2

z·ayon 20•r, . • .

3

1'1\)'l)n

t,, 6, 8'" .

J..es p i!\(J\lt'S t()urnaHLt'$, dérnillcurs Cl inlfl'rS<'eliOU<t, sc.m t leli mi'•n\tlS qu~ pOUJ'

ra ' '{)Î(' no 5.

(VoiJ• pages 36 et 37 pou1· les plaques t.ouruautes.)

XOT;-\. - Pou1·la 'Z:.},.e fl\'CC conlt·e.ratls en cormèrcs d<! 50 X 50 x ï 3.Cier, il y tl Hou de (:ompter, en moins du tarif de la voie: en doulJios.ra.ils Cηdessus. par mêtre courant e l P.onr toute largcm· do \'Oie, une moins. vahl('.


~OCiti'S NOUV~LÜ;

20

DES

I~TAllLISSI'.MENTS

VOIE N o 6

DECAUVILI.F. AINIÎ. A PEl'lt-UOlllll; (SP.INE V.T-01$ &), 1111.\NCE

e n rails d 'aci er de 7 kilog.

MARQU~i-S : (D K(,\UVII. t. li. ' CI ER)

A lonotlon hybride avec éçllue:a rivées

AVEC 6 TRAVERSES (par bout de 5 rnètres

EN ACIER

n

OF. Om,I05

x (}Dl,020

D!DORDANTES

(Breotde S. G. D. C.)

11 1v.hs AUX RAILS

F0/11.:/ô : 1 .000 A 1.500 KILOG. PAR ESSIEU Suivnn Lquo 111 vol" ttl plus ou moln.s bteo posée el fJUtt la •tlitllnct enlrt lu mleu:<: e~ L plus ou n10in.s grandi!. l.• j!MifiÎntl

h Jitri~f!

)ll!nllttl de diriJU let cqarbe.l

À

d rolle tw • r•uwlw

l•••llfrol(!llll~ltfll ,., u•

;g

t•it ~•••·

c:

plt.JI)f_•l ~~~ .. cua~l let volf\11 au boul l'tlhl!. ~ l'11t.1lre IWI.S d •e"•llett.c ni IJot.~\oflt, a MOÎIIt ~ u·IJ tw •'aiit«c

::0

d'm.. lig11o jh"alll m l..r tOtu· ,.u.ltllblllll

r.e tlt

.,t',

~~Ul I"C\C!I:...LII.J110 at.IC'

«*t ._, •o11joor1 q~aele

l.n-f.. tus

<

0

.t·~. A

l!riH1ooat

moiti• dtMIM . . . . . . .de;

alt ,..,, •ù fri•

w. œ

"'"' "•

($.Jo,

"'v.

k• •~

Lnif

SIIPL!

Voie di"Oittl'. -

\'~c

TARIF pnr ~JI)I I L's Ot! sm,oo (6 lr-;:n+crses) .

ole! 0-.A

-

2-M,SO (4 )• 1"'.25 (2 J. Vflie c-Atltbn 2'•,50 (4 ) . ·1• 0.25 (2 )• ' • . Croise m. lt 2 VOit'U•te •it11 • itlf:r" nb.ck. n)tt.4, G, 8" tO• (lt 5, , . 10). !2 - 20111 • • • • • • • • 3 - 4.6.8. ou 10111 • • • CNti&cm. à:! ' 'Oirs rwrc :lÎ2''~ fixe (n'"'• s, g., u •('J 5 bi.t. f. IO) :!

3

20111

-

••

-~ Voie Vulcl d.. l)o'ollo")

.r. o-J,.

CONTRt·RAILS

~

\'Oie! tt• fi•,:,.•

\ 'o-it o ~J

O•AO

\'okdo! Q-; ù

• 111 pi~(l.

......

•••••••

- ;,6.80u 10•• . Les plaqu~ t ournan l e~ dérailleurs ~t hucrsccL•on", t-Oni. Ica mérnt.s que J)UUr \a voie n• ~. ~OT \ . - l'our la voie avee coutre-rails: en cornit'res dn SOX SO x 1 acit'r, il Ya lieu de c-ompl«•r. rn mC'ins du tarai de la. voie en doublcs·rai1J rHif'SS\l!. par mètre courant et pour loult' laf'g('ur d~~< WHf', nno moins~valne.

LA m ~mE QUE Cl-DESSUS Ill AIS AVEC LES TRAVERSES FER Ill tES AU I!IARTEAU·PILOH

SIMPLE -\'o~ ~\'o;.

TARIF \"oi.:t droilt. t)a.r houtc de ~.00 (6 lra\'erses} . 1!0',50 (\ ) • t•,25 (! ) . \ "oio cour il<' ,.,50 ('• ). Cr<,.<em. A~ ''014'!.

·t~

lt! mi'olrt': ~mrnnt.

1•,25 (2 ) • • • • .,.;!),..,..,, nlt'lo. r>;u l, , ,I MII"(Ij. 5, p. 10).

2

-

20.111 • . . • • • •

3

-

'•· &. sou tom • • • .

lo

p a~o.

o-..,

'• o.ac.v

V.ie

1" o•n

Pt·.

0

2 voies,fuf(Hc-O'(t>,rnyonft.6,8ou IOm\6i.5bii, ,.I O). 2 -20"' . . . . . . . . . , ,

,

3 - 'o, 6,8 0IIt 0"' . . , . , . , plaques luurnunl.e~. dél'ailleur-s eL int.erscol ions, 110nt Jes n1tomctt quo pom ln voie n• 5. N01'A. - Pm•r l" voiu uvee conlJ·(Hails on corni6rNt 'do !jO X 50 x 1 acior. il y n ,lion do compW1', on 111olns du lal'lf de la vole on doub10I·rnlh~ t.:l-tlcssu~. pa.r nlèll'e cout'Mll ct pour toutolorg~ur (to \'Oi~. \ll"tOmorns value. 1...c~t

,.c


SOCII':T~ :"OUV~:LL~ ll&s I~TAOLISSE~I llN'I~~ ll iit :,\1 l'll. l.ll Ah~ lt A PETIT-BOUR G (~EINE-E'I'-OISE). l' RANCE

VOIE N o 6 ter

21

en rai ls d'acier de 9 kilog. 500

A Jonction hybrtdo avec eoll•aea boulonn ees

AVEC 6 T RAVERSES (par bout de 5 mètres) E~

ACfER n

OF.

O••,IO~ x 0111 ,020,

R IVÏES AUX RAil.tl

DËBORDANTES

(lJrevet/e $. G. D. G.) .

FORCI{ : 2.000 KILO G. PAR ESSI EU ~ulvnnt

quo la

vohJ

est plus ou

moills

bif! n posi\o cl quo lu tliKLnuee t-utre 1rs essie1tx c't

1 TRAV E R SE DECAUVILLE OE

plu~

nu

uwinl4 i i A.ntlf'.

O• ,.

L ajon ctiou h.y brid &per m o\. d o dirige r let: cou rbe& a dro ite ou à. gnueho tndlf'ré r~ m m o nt .

sa• vLI

---\'""• \ote~\'•• dl" fio"f;.l ,,, ,.. ' ft n-r,-.

T ARIF IC' mf\lrl" rour:.n l .

•n

_,

~

\~oie

('Ourh~

2m.so ('•

)

1"'.25 (2

5"',00 (6

)

(4

)

fm,25 ( ~

)

2'~'.50

Croi ~mcnl :, !!

.

· ).

. .

30•

...

.

.

\ C'1f"•, au rayon,,.._.. 10"'. aiguille in têr. rahô l ~f" . la 2Qm

Fr.

pu~tW.t'.

,

sn• Crolqmenl 1\ 3 \·eues. au roayoo d.-

aom. aigllille inlér. rflhftlt'tl-. 2Qm

!'\o.:a ~OJ'!'i

Mouvomonl..IP nHmOO\Ivr~s (modôlo des grande~ CornpognHlS}. Détnîllou•· •

• • • . • . • . . . •

...

...

...

:..

c:


VOIE N o 7

en rails d 'acier de 9 kilog. 500

\IMt(,:p·t:s: (l>ECAL' \ 'Jt,I .R \ CIE R) A Jon c tion hybride avec •clluca boulonneea

AVEC 6 TRAVERSES (pa r bout de 5 mètres)

EX .\CIEII n

IlE ()m,f25x(~",0.!:> IJ~BORO.\XTg»

Ktvh' "x ""' ~ (IJrrwrlr S. C. JJ. G.) 1-'0/U :/;' : 2 .000 KILOG. PAR ESSIEU

f•

T RAVERS E

DECAUV ILLE

DE

0•,125 x 0 • ,026 =---.-....

Ln.joneUon h)'brlde permeL d e dirlae:r

h~l!l

courbes

a droite ou 1\ caucbe todUfér•mmen&..

\'oi•

TARIF

:!'".~0

Vute oourlJo

"'"'_, ~

-------SIMPLE

~ _,

CrOÎ!\!;'ment à 2 vou~~-

l'o

l -

·--~~ (2 5'11 ,(10 (6

l l.

t•n.so ('•

l.

1 ~'~'.25 (~

1.

AU rA~f'l'l

c'l.e IO'D.

5

~ltz'UJllr

rh- f\001-Jiu

mt(•r, ra!.ntfe .

la v• "'~ t'.

Vo1tt

d• n· ~~~

\11lf'

,,,

4,1•~3

------

AY<C C1lkTRE-RIILS \'diO

\'•A•

.,., o•;;o .,'" ~4! 1

~o·

!\Om

;)0111

Cr.-.I.MmCtlL 1\ :• \'Oirs, nu rfl)'t'n da 10mJ :tiJtmll~ 111 l6t•, I'Hholfe-.

... •

31ouvement de manœu' rr.s (modèl(l> des gr~ndfll4- CHnpt'gmes). l)~rniUcur

• •

. . . . . • • • • .

(Voir pagos 36 ct 37 pout• les ploques tourmwr.us.)

...

\ 'oie

d~

o•;;;


-,

A

VOIE DE TRAMVVAY A OOl:RI.F:s HAlLS SüR€LE\ es !>LI\

L"PPORTS E'l .\CIER (Hmttl• S.

\llU! Df: fft \\J\\ ..n

C~Fo \'0 1('1\, (lUi

$(\nt d'tlllf! Kranrlo &olid •lé,

lltssns do ln h'I\\'C'rso, de rêM~lt·•· nu x

(J,~'.IIn

dt'lgradalions qu 'IJCCQS.aonne le pnssnJ:tC' tl('iS

~;u r

m~m c rb-•~ta nee

Ptlur le"

\'tllf'S rn

<lUC la ''Ole no 10.

raUs de •".500. 6k tt 8

c'<"st-~

';k.

dat'''•W~ ~!l

pll~~

qu.,

~\!.' rht\rgtsl~gèret.

/

111

ù 200 .

t· onlrt' le d~AA~~~ du l'tlil 4!lla

tl es 'oitu•·c.•s. ' 'OU."

de tramway n est sur support• èll ,-,

lll' 1 25X2~X5

f't.

d1re qu't>llt ttt•rrntl 1<' jlAMa.RC des locomMh'f$ d(ll 12 lonlh>ti.

nous n·a,·ont

(!'(of

flu'un t~·pc- ttc suppor ts bas ptrmt'Uant d'~,·utr un

12. ctnlimètrt's do hauteur •m uuc couehe de macadam C:Orrt'Spondantr. 1l ne-

111

ln lrn\'erge, 1111 uue épaîAAenr sufliR'\Illf •lt' fllt\Clldnm por•ncUanl de

TouteJ; lrs \'CHC'I1 ~~ LrAm"•ay .., Font .-.ur $upporu plrtt..8: "'4'llle Ill offre IR

IJ. C.)

\

lir~:-ii;'Uli·ll L ~~~1~ hnHlNII' Jlt.tl'~. \'âl'l311l d~: a:~o

à pou,·oi•· metl.re un prtvé

t;.

tandis qut. pour la \ (Ill" tn raals cie

(.,ar e11~

9ii,~OO.

Jhl." âge

de lO à.

sont généralement plecéri dans des endroils où

nous

~wt'ns

etH un typfl rnur le rn;.tcadam et deux

lypf'l$ pout ~lt.- tntallr~o; dan~ un pa,·age de 20 rtnlimHrt~ lit" h:\Utrur.

Cto"t

\ 'tJit'"

IOnl COU!<>lrml(!it d e façon

à

lair.ser~ t'H\Irt' le"'~ l'Ails pm•leut·~ ~l

ùe tram\\a) f'lll f'rnnti', ~nit 29 • • e1l ,·oie drNtc <'l 35

Les rn1liS de ,,lr,SOO. Sk cl

"' f• tn

h.•.i

~Onltl'·1"31lS. l'tt....ntlCil\(!Ol r\<t~ltm f'tiL'lltt• tl <'~ ·wiCS

w~it ..:ourbe.

•ml pom· ('CintJ·e.ral\s diis ruile dt' mt-m"' Jlnid-;; Je rnil cie c;)lr,500 n

;~

(l1JUI'

r.un lr!l ••a•l un r:_ul a.yunl

ln meme houlour. tlnui OUt' Ct\11'(' lu d<'SSUS du ru il cl io des.su~ de 18 tr;Wl'rt'"''•

t :lO • 1 • l20 X i

Oun"tl'Î()IIJ de l'ader plat Nnployf. pn•lr ltR supports

120X7

-u~ x 2~ xa

Voif

TARtF

\"oie rourhe

Croi<;emenL 1\ 2 ' 'O'e-.ll.

QU

~.;M) ('•

1.

!•.Vi (2

)

~.00

l .

t-,50 t'•

1.

1'",25 (2

)

rayon cie

t i)'~•,

2011'1

.1~~-SI'I

. •

.

:lig\lîliO illl l'r. rn))()tt'C'.

ln

p 1 ~cr.

, •.,.. dt'O-ocl

\w 4eo-7..

125 X25 XS -~ \·Qoi• ,.. Vo:e tt, 0•341 d..o-c.a d<r o-ïo.


SOCJeT~

2A-

NOUVELLE OES RTAilLLSSt:~IENTS DECAUVILLE AIN~. A PETIT-BOU HC (SELNE-I!'f-OISE). FllANCE

VOIE N o 8

en rails d'acier de 9 ki_log. 500

>!ARQU ÉS : ( DECAUVI LLE AI~B) A J onction hybride avec éclisses bou lonnées

AV EC 6 TRAVERSES (par bout de 5 m ètres) E:'< AG I EH , ,

DE Qm,J25xQm,Q25 Df:BORDAi'ITES,'.FERMf:ES n1v.hs

AU X RAILS

1\

U MAR:rEAU-PJLON j

(Brevette S . G. D. C .)

FORCE: 2.000 KJLOG. PAR ESSI EO

LA FER.l! ET URE DES EX T fl/tMJT!tS DES 1'lltl VERSES Il J,'A VIINT AGE de mieux retefl.ir le ballast sons la traverse el de présenter Il/le plus grande résistance "" déplaœm e111 latéral.

La. ~o

joncl.~on

bybride permet

diriger l es courbes tt droite

on tt.. gauche indifféremment.

- -SIMPLE

T ARIF \'o i~

Yole de0•!-0

VQi~

de0•6()

------

AVEC CONTRE- RAILS \'oie <leO•:Ii

\'o!e

do ~•r.l)

Voie dcO•IWI

\·ole

•lt!O"';(I

droite, pal' 11outs fie 5m.00 (6 lttWf'rSCS) • 2"'.50 (r. ) . 1••,25 (2 ).

Voie courbe

fial~OO (il

) •

2"'.50 (l, tm, 2S (2

) .

,.

1•

CrQisemcnt â 2 "oies ar• l'&yon do 10 aiguillt~ intér. rabotéo . la pu~co. 111 •

20m 30"'

....

som

Croisemenl a 3 \'oie~ a u •·ayon de 10m, niguîllo intêr. 1·ahotec . 20m

30"' 50fll

IJCS plaque& oL mouvement do mAnœuvre sont les mêmes que pour lA ,·oie no ; . Toutes tes large urs de volé sont comptées de rail à ' rail eouune sw•le croquis do ta page 16.

plus-value à compter est 111; méme gu'ent1·e la voie n • 7 avec contre-rails et la voie n• 7 avec cont•·e-rBils su•· supports t r·amway A.

VOIE N • 8 SUR SUPPORTS TRAMWAY A . -

La


SOCUlTÉ MUVISLLE DES ÉTti BLJSSEME!" TS DECAUVILLE AIN!<:. A Pln!T- BOURC (SEINE-ET-OISE), FRANCE

25

en rails d'acier de 9 kilogs. 500 .&!ARQUÉS : (Ol<CAUVII.I.E_ACIEU)

A Jon ct ion hybri de avoo eoli&ees boulonn ées.

AVEC 8 TRAV ERSES (par bouts de 5 m ètr es)

EN ACIEH

r, DE 0"',125x0"',025, Dl>BORDANTBS, FERM:f:ES AU MARTEAU-PILON n•vhs

AUX UA.ILS

(BrePetét S. G. D. G.)

f?OfiCE : 2.000 A 3.000 KILOG. PAR ESSIEU

Suivant que la voie est plus ou moins bien posée et q\re la distance entre les essieux est plus ou moins grande.

LA FERMET URE DES EXT REilfTTF..S DES TRAVERSES A L'A-VANTAGE de mieux reum.i.r ~ballast sor/.$ la lfO.VCTfC et de présenùr ru>.e plus grOJtde résislllru;e au /Uplpcement laJéral. E-

z

0

La.joncLion hybride permêt de dirJger les courbes à. droite ou a gauobe. indUféremment.

"'

!;;

~

'"'"' ~

. v;

""'>2"'

SIMPLE

TARIF Voie droite, par bouts de 5•,00 2•,50 1"',25 Voie courbe, par bouts de 5*,00 2",50 1°,25

Voio clo(I•,I')O

(8 traverses). le mètre (5 ). (3 ). (8 ).

(5 (3

). ).

cou~'-

Voio de o•,ta

AVEC COHTRE·RAILS v~ do o·.~

Vo-ie cl$ O• ,!WI

V<ue

tfo O,.,GO

Voie

de 0•,76

Fr. • )1

• • •

Mêmes croisements, mêmes plaques ct mllme mouvement de mMœuvre que pour la voio n° 8.

VOIE N' 9 SUR SUPPORTS TRAMWAY A . -

La plus-value à compter est la meme qu'entl'e la voie

n• 10 avec CO!ltl'e-rails et la voie n• 10 avec contre-z•ails sul' supports tramway A. j


20

SOCitf& NOUVI!LI.E OII.S f.:1'AOI"ISSI!MENTS Oll.CAUVILLI:: Al~e. A I'I>TIT-IlOUllG (Sil!N E-Il.T-OISE), liRANCE

VOIE No 10

en rai ls d 'acier de 9 kilogs. 500

MARQUtS : (DECAUVILlE ACIRR) J o n o ~ l on

A

h ybride avec •ollaa ea bo ulunn ees.

AVEC 8 TRAVERSES (par bouts de 5 mètres)

I::N AC I EH

r,

nrvt.•s

DE oru,140x0•",029, Dt BO ADAN'I'&S AUX liAit..<

(/Jrtr•néc S. C. D. G.)

FQJICE : 3 .000 KILOG. PAR ESSIEU :;: ::>

Suivant que la voie est plus ou moins bien posée el que ln distance entre les essieux est plus ou moins gronde.

~ :G

::J I

-<

~

Lt\jonotlon hybrlde pern•ol du dh·lger les coua•bes A. droite ou A gauoh a ludlfl"é ••cmment.

3Ol Q.

=

~

0

AVEC CONTR[·RA ILS

TARIF

;>

,.t,.~

deo-Q

Voie droit~, par bouts de f>=.oo (Sirnvcrscs). c::

::> 0

"-

Voie courbo,

,.•

••·a --

lo mt!tr~ cour'. Fr.

2•,60 1•,25 5",00 2•,50

(5 (3 (8 (5

). ). ). ).

1·,2.~

(il

).

Croil!(lmt•nL à 2 _voies au c·nyon de 20•, uJguillc lnLér·icuro rnboto'o, chaque. Fr.

30M

3 voies

'

20•,

30-, Mouvement de manœuvre.

• •

\

chaque. • '(Voir pages 36 et 87 pour / o plaque touru:mte.)

.FRJ::1\ -

La. Société· N ouvcllo dell ~t.o.blissements Decauvill e Afn6 envoie sur domn.nde *ous tes reaselgo.ementM concerna.nt Jo l'rée. ot. HO charge de le tra.lt.er atpr mo1Ucure9 conditions pour sol') clients.

;:.

c:


SOCTÉ'l'Ë NOU VBU.E OBS ~TABLTSSE~T ENTS DECAOVlLLE AINÉ. A PT>TTT-BOHRC (SlllNE-T::T-OISE), FflANOE

VOIE No 10 DE TRADI'WAY A

&

27

8

A DOUBLES HAlLS SUl\ll;LEVG;S SUl\ SUPPORTS EN ACIEH (Brevetk S. G. D. l[.)

• "0

0 d

"' !:"'

~.

VOIE DP. 1'RA:W\VA''

A

,..

r

"'m

z

0

"'

vont

DH TRAMW•\Y

B

Ces voies, qui sont d'uno grande solidité, prllscntcnt uno hauteur libre variant d.o 130•/ • 1\ 200•/ m entre le dessus du rail et Je dessus do la traverse. de façon à rou voir moU ra un pavé sur la t1·averse. ou une êpaissgur suffisante ·d e macadam permettant de résister aœ< dé-gradations qu'occasionne Je passage des chevaux èt des voilures. •rou tes les voies de tramway A sont sur snpports plats; seule 18 voie do tramway B (lSt SUl" supports en r ï d~ 125 X 25 e t orrro la même l'ésistance que la voio n•10, c 'ost ·à-d.ire ~,elJe permet la passage dos locomolive.s de 12 tonnes. Pour Jes voies en rruls do ~•500, 6k ot 7k, nous n avons cré.6 qu'un typo do supports bas permett.ant d'a,yoi•· un pa vagit do 10 à 12 centimèt.res do ha uteur ou une couche do macadam corrospondan t~, car elles sont g6néra1ernent planées dans des endroits où il no passe que dns charges légères, lal'\dîs que, pour Ja voie en rails do 9kS00, nous t\vons créé un typo pour le macadam et deux ly}>OS pour Otro encastrés dans un pavago do 20 cen limèlrës de h&ul.()ur. C~s voios sont constr1ü lA}s de fa!fOD à laisser, entre le~ rails porteurs ct les cont.re-raiJs, l'éc&l't.e rmnt •·églementairo de.s voies do tramway en Franco. soit 29m/m en voie dtoiLe et 35uj• en voie courbe. J,es rails do l,kSOO, 6k ct 71c onl pour cont.re.rails des rnîls de même poids: le rail de 9kSOO a pour contre-rail un rail ayanL la mêmo hauteur. Tramway A

Poids des rails porteurs . . . . . . . . . . . • . . . Hauteur ontro Jo dessus du rail eL le dessus do la tl'averse . Dimensions de l'acier plat emplhyé pour les .supports. 0

9 k. 500 130•/ m

200•/ • 120 X7

140X29x5

140 X 29XS

Voto

Vo1c.

do0m.60 do0m.1!1

Voie droiLo, p ar bouls do sm,oo (8 traverses) . • 2"•.50 (5 ~-p

Voie e<>urbe

5",00 (8 2'",50 (5 1'",25 ta

) ' ..

Jo métro couranL

Fr. '.0

)...

). . .

,

). • . l. . .

Croisem&nL à 2 voies, au rayon de 2om, aiguille intérieure ro.boLéc, choque. 3011\ -

__9 ~k'::.0: 5i.: oo :...._ !l -....:: 9,:k:.:,·.,:;5:,:0:.:: 0_ _

120 X7

. .....

traverses

T r a.mway B .....----

\'olt

\'oia

doOrn. IIO doom.ï$

200~/•

125 X25 XS 140 x 29 x 5 \'Qle

doO~~t.tiO

Vo!'.l

de0m.7t~


SOCIÉ1'~

28

NOIJVRI,Ll, O&s ÊT•IllLISStl)ŒN'J'S Dt::CAU VlLLI> AINB. A Plml'-BOUI\G (SEHŒ-ln-OtSI':), FRANCE

VOIE No 11

en rails d'acier de 9 kilog. 500

liARQtf<A: (nftCAtVILLE ACIKR) A Jonction hybride avoo éclle.tes bOulonnées

AVEC 8 TRAVERSES, Système PECHOT (par bout de 5 mètr es) EN ;\ CIER n OE O",t 40x0n>,029 O~BOROA:'i1'ES, FEIUI~E.S AU MARTEAU-PILOX RtvÈilS ALX IIAIL8 (Brtotti< S. G. D. G.) FORCE : 3: 600 KILOG. PAR ESSIEU

J,A Fr:fiMETUIIE DES BXTREMJTP.S D8S TRA VrtnSiiS A L'A JIA N 'l'A(.Hdtmiei.X

rcter~ir l$

ballast SOIU la traocr.çe tt.! de pr~sc111er t.nc pin.~ gra11dc réstSltlllte Olt déplltCC/IlCII l {atér/1), Lajonetloo bydrtda permet de dltiger le~ co urbe-R à. drolto ou b. ga.ueb o iodlffèremment.

-

-

t•,25 (3

-

3

vot~.

-

Veii.e

hl IR~ li'O ()0\lr-M L.

--.....--- -_

AYEC CO!fR[·ftAII.S Vt'llll

llcOm. llo 6o<tm. O.O •le 0an,7~

\'Qto Vtht \ 'ok hohn r.o oi ~·Ono ,OO li~ On,, ill

Fr.

• .

• . . . . . • ) • • • . • • •

-,

Croist•nflnl At vo1u, r:.yon 2~, aiguille inttde~ rAhot~ .

lloanmont de

SIMPlE

Voie

TARIF Volo dntil.tl, Vl\t boulJ de r,-,()0 (8 lroVOr&el) 2m,SO(G ) 1•,2& (3 ) Voie court>., !~,00 (8 l 2",50 (5 1

--

-

3<1".

20'-, 300, • •

-

Mln~u"ro.

thi(!Ut

t v.;, ,.,,.,.

. ... aG d ., ,..., ,. püt,.u

,.,..,.onu.)

VOIE No 11

bis

FORCE : 3.000 KlLOG . PAR :ESSIEU L A MÊME QUE Cl-DESSUS, MAIS AV EC 7 TRAVERSES (par bout de 5 mètres)

-SIMPlE

,. .

T ARIF -

_ Voie courb41,

-

PSO (4

t•,2S C~ a.•,oo (7

2'",50 (~ 1•.25 (2

-

\'!Mo

dcOm.&O tleOm.CO t1o0m.11i

lft m6tt~l ~ouro.nl.

Volo droiLe,pnr boul.l de &",00 (7 tl-a\'CrtCf!) •

v.,l•

---- .

AVEC CONlRE-RAilS \'••1• Vole

v~~

dfl* n1 Gli

~l elhn.(i41

ll«lOm. ':'!

) .

) • J •

) - • ) • •

LM crolltmonu, ph•qut: cl mouvement de ma.nO'-uvre font tot

m~mtA

qu'l 1• vo.e n• 11.

VOIE No 11 ter

FORCE : 2 .300 KlLOG. PAR ESSIEU LA MÊME QUE Cl-DESSUS, MAIS AVEC 6 TRAVERSES (par bout de 5 m ètres) SIIPU

--vole

't' 11010

TARIF Vole droite, par bout. de~ o-,00 (G lrave:r&e$) • 2•,50 (ft 1"' 125 (2

AVEC COJTRE·RAilS \'oi•-

deOr.o.a.G deOm.SO llfOm.~~

le rn6\te oourttn\, Fr.

) • ) •

5"',00 (6 J • Z.,ISO (4 • • 1•,2$ (2 ) . la eroltomonll, plaquo et mou,~emen t. de manœu'Yro 1on t.los

Voio oourbo,

rn~mes qu '~

>

0

Fr.

l a voie n° l1.

--._\'cM-v•-

Vot. doOnJ.IO dt 0m.60 deOm.il

...


~OCLÉT~ NOUVIlLLl~

Ill!$ É'J'ARI, ISSF.\JENTS llKCAUI'II.LII AIN!!:, A PETIT-IlOlliH~ (SI(JNFri~T-OISEl. FRANCE

~~~

VOIE DE TRADI'WAY A & 8

A DOURL~:S nAJLS SUR~ u;;ves SUR SUPPORTS Et\' ACIER (/Jrtvelh S. G. D. G.)

"0

0

::-

"'r "'"'

\"OIE OE TllA\l\VA.Y \,

VOI"B DE THA)I \YA Y vo~. qui sont d'uni! grande soliditi, prU.Dttnl une hau~u r libnt vwianl de t30 %à 200 --.= tolra le dHSus da niletl• dHiSus de la tr~averte. de raçon à pouvoir mettre url pad sur la tr avtm, ou une 6pa1U~~ur .unlJOl.ntt. de mac.1dam ptrmelt;mt d& ,.11lcr au d~ dallon& q-u'oceuic>nM ID J'lrltl8.gt des, c.b.evaux et d• vollu.l'OlS. 'Toute. les ''oie:. dt LriunwA,y A lut ! upporLS pl:1.., :seule la. voie de Lra.nwKy U esLsur supporl.l en r , de 12$ x 25 et oiTre la m~mo r~i.s· hlnco q~ul la. voie no 10, e'e.i!L·tHiii'Q qt.~'elte permül 1ft pwo.gc dos loCOillOUVOJ de ~t tonne&.

C.

so'''

l)our h!8 voies on raJIJ dt~ ~~~,:;oo, 611 el ., ,, nou~ n'~tVQitJ trM qu'un type dO IUIJPVrl$ bn.s, permettAnt. rl'otVIJil' un JHtvAgC de 10 r. 12 cenLi· ruOll'\!5 de haut.eur ou uno eouc.he de m&eadtull tort~ J>Ondnnt.e, car elles Jont g~nér~lemont pla.c.tlel dons dM êlldroll$ ol) il ne~ ps1ut c,uo dos t h!U'fte.l~g~. tandis que, 1•ou.r la voJe on rails d" 9 ..,500, nous a\'Otu crl!6 un l.ypo pour Jo maead~m f'lt. deu>. Lyre• pour ét.re eneo.str61 dAo.t uu ptvago do 20 cenlimél~s de but.eur. ~ vo• sont con!lln~lkel de façon 1 l:ai.J&61", tntro lei n..b por~ur! elles ~nt.re.r~Jis, t'êcar~menL '"liementaire des vo1d d t t.r.unway cn Fra.ooe. !Olt !9 %t=n vote droitt tl U "en voie courbf. Let nuiJ de 4".,50(», ~·eL , .. oat pour tonln.•·rt.JI~ da rads Oe rnéma p.olds; t. rail de 9'•.$00 a pour COülro·rtJl ua rail •Jo· Ut Ill m~I'IIO ha.at.eur.

---

l'nids do& rail• por lturs . . • • • • • • . . . . • . •

00

9 k .500

llout.cu1' Qnlro la des&uil du nU OL ln dess\I.S d &ll~ lraw.rNC. Uimc"~Jiolll do 1'-.cicr pla.t employ(! !)Our Jo.s sup'(lorlll •

"'

-

...J

n n

130

H Ox29x5

tnnri8, .

VOIE N '

1.1

V'olt droile. par bouta: do s-,00 (8 \.ra,·erses). ~.60(5 ). 1•,2S (3 ). Vo1e courbe, G-,00 (8 ). 2-,60 (:; ). 111 '1 ,23 (8 ). • • • ' C:roisftmo nt à 2 \'Oiea, ro,yon 20•, algulllo lnlér. r~thol4fl 111 90 ,

lo mUte cooranL

chaque •

VOIE ~· l. l. l>ia \"oka drollo, par bouts de s-.00 (7 lnnn;es}. ~.50(4 J. Vole Mu.rbe.

•·.u tt

s-,oo (7 :!",60 (~ ··.2~ (2

le an~trc counmL

'· ). '·

J.

Ln trllÛ!MtNI.o ,.tftfw tt uMolll""""'' tk el""'f!CIIH, .o•: t.u Ml_, t• tl lor Mole ,.,. 11.

VOIE N ' :1. :1. t"'· Volo droite, pat bouts de S•,OO (G traverses). 2•.60 (4 ).

Vole cour~. lf"'

""·~ ...,

••.ts (!

s-,oo {6

:!-,ZO (4 t•,t.S {l la - ' - • . ... ,. ............ ,.,.

).

). ). ).

lfl/'11

uox ï

le mélrt c.ouran(_

9 k . 5 00 - -!!00

120

----

Tramway B .

T ramwny A

Ill/•

>< '

t40 X29X!i

0 k . 600

lfh<25X;$

140 x,9x$


3D

SOCieTf.: NOUVIlLLE OES fTABLISSEMll~TS DECAUVILLE AIN&, A PETIT-BOURG (SEIN );.-1\T-OISB), FRA~CE

VOIE N o 12

en rails d 'acier de 12 kilog.

liAIIQ~-tS: (DBCo\UVJLL~ ACIER)

A Jonction h )'brldo aveo

écllu~ s boulon n~

AVEC 7 TRAV ERSES (p a r bout d e 5 mètres)

El'\ ACJER n ' DE Om,HOxOm,029 DËBORDA:"' T I';S ouvi:•s AIJX nAoJ.S (llriXII!t~e S. C. D. C.)

FORCE : 3 .500 KILOG. PAR ESSIEU Suj vant que la voie el!~ plus ou moins bien pϏo ct que la disLnuco outro los essieu.< est plus ou moiru(grMdc.

<

0

~

La j onction hybride permol d o dlr lge r l es courbes à droite ou à gaucho l udUI', remmont.

TRAVERSE

DECAUVILLE

DE

0•,1 40 X 0•,0211

· .n

...,"' >

"" ~

•ë >

- --

SIMPLE , •• kt

T.A.RIF

de

Voie droite, par boula de 5"',DD (7 lraverses). .

Vole tourbe.

Croi50menl l 2 voie$, au

)

IM,25 (2

)

s-.oo (7 ~.50(~

. )..

1•,25 (!

)

r~yon

Je mètre couranL.

..

2"',50 (4

..

..

.. inléroe~ rabot~••

chaque.

aom, som, ·Mouveuumt

fr.

• •

).

de 200, aiguille

' •to

d~ rnai\C.OUVI'U

(Voio· pagas 86 ot 37

• •

00111'

l os plaques tournantes)

...

\'de

Voie

1111 c•&o de o•;a


SOCIBT,& i'>OUVELLE OFS eTA!lLISSEMI!NTS. DECAüVlUE AINt;, A PETIT-BOUI\C (SEINE-ET-OISE), FRANCE

VOIE No 13 en

rails d'acier d e 12 kilog.

MARQUi;s: (DECAUV!l.LB AC!E ll} A Jonction h ybr id é avec ôotlsse s boulonnéos

AVE C 1 TRAVERSES (par bout de 5 mètres) El\ AC1ER ro 0}; om,tt.0x()m,029, Oli:BOHDANTES, FER.'vtli:ES AU MARTF.AU-PILON ntvhs AUX nArLS (BrePetée S. G. D. C.) · CETTE VOIE A LA MÊME FORCE QUE LA V OIE N ' 12

LA FI':RME'J'URE DES EX 'I'RftftUTftS DES TRAVERSES A IJA JIANT.4CE tk mie11.X retenir le baUast · sotts la tra.vtrse eL de présenter une plus gra11de résistan~ a" dépl.a~menl latéral.

La j oaoti on b,)'brJde perme1. de diriger les eout•be$ à. dt•oit.e ou à. gau~e indifl'éro mme ot.

SIIIIPLE \'oio Voi6 \'oio dcO fl.l, GO doO ,.,, 60 dol>•••· 7~

TARIF Voie droi~, par bouts de 5"',00 (7 traverses). 2'",50 (~ ). 1"',25 (2 ). Voie courbe, sm,OO (7 ). 2'",50 (~ ). 1",25 (2 ).. Croisement à 2 voies, au rayon de 20111, a iguille intérieure rabotée•.

le roètt·c couxaut.

Fr.

• • • chaque.

aom,

som.

Pour iout.cs les voies en r.ails de 12 kilos, le mouvement do manœuvre e t les plaques tournantes son t les mêmes.

FORCE : 4 .000 KILOG PAR ESSIEU I:.A MÊME QUE Cl-DESSUS, M·AI S AVEC 8 TRAVERSES (par bout de cinq mètres) SIMPLE \'o;o

TARIF

.

,. le m~tre courant. Voie droite, J)OJ' bouts de 5m,00 (8 1.rU\'erses). 2'",50 (5 ). 1"',25 (3 ). . Voie courbe, 51»,00 (8 ).. 2'",50 (5 ). . 1m,2S (3 )•• Les croisements sont les Ol êmcs qu 1à la voie no 18.

Voie

600111.!:0 de0m. 60

li'r.

Voio

dc:Om.7~


32

:;oclllTS !'>Olii' ELLE DES

~TABLISSE)Œ!'(TS DECAUVIJ, Ul AlNf:. A l'i>TIT-BOUIIG (SF.rNE-IIT-OTSE), lfRAN CE

VOIE No 14

en rails d 'acier de 12- kilog.

~IA IIQUiS : (DECAUVJLLB ACIBII)

A écliSBGS cornières

AVEC 6 TRAVERSES (par bout de 5 mètres) EN ACl EH r, DE Om,16lo. x om,045 D'ÉBO f1.J)A NTJ<~S RJ VKts A.ux HA l LS (Brevetée S. G. D. G.) . J.'URCE : 3.500 KILOG. PAR ESSIEU

Ctne voie présenJe l'aPillll<tge

d'exiger encore moins g/Ul les

fiOie.~ Cil

d'enJr~tien

raa de 9 kil. 500

et de. 12 küog. (n.. i2 et 13 de force corresponck.nte}, par suit.e de la réduction dit nombre de

tra•erses. SIMPLE

TARIF Voie droite, par bouts de sm,oo (G traverses) . 2•,50 (1, 1m,25 (2

Voie courbe,

Jo mêtrtt cou rant. .

5•,00 (6

).

21l1,50 (!,

).

F1· .

• •

). ).

). Gro;semen t à .2 voies, an rayon de 20•, a.ib'll.Îllc i ntériBure rallotéc. 30•,

1 111,25 (2

cl1aquo •

,

w~

Le mouvement de manœuvre ct les plaques tou1·nont..os sont les mêmes q u'à la voie

VOIE No 14

> n~

=

12.

bis

FORCI': : 4.000 KILOG. PAR ESSIEU LA MÊME QUE Cl-DESSUS, MAIS AVEC 7. TRAVERSES (par bout de 5 mètres) SIMPLE \'oio Voio \'oio \'o44!de Om. 60 de O m. 1tl d• 0111. 00 ll4 l111. 00

TARIF Voio droile. par bouls de 55 ,00 (7 traverses).

Voie courba,

2 111,50 ('· 1•,25 (2 5m,oo (7

le ru~trc oouranl. F•··

). ). ).

2 111 .50 (4

).

LW,25 (2

).

• •

Les Cl"()isernent.s, ntuuvomon t do manœuvre et. loc; plaques tournantes sont. les mGmes qu'à la voie n"12.


·Sf.ICJI~TI:; ~OUVIltU:

.DES I~TA aLISS~ŒNTS OECAUVIIJ,E AINÊ. A PETIT-BOURG <SEI~E-ET-OIS!;l. FRA!iCE

VOIE .No 15 en rails d'acier de

12 kilog.

MARQvtS: (ueCAUVILI.E ACJSll) A

éclisses cornières

AVEC 6 TRAVERSES (par bout de 5 m .)

EN ACIER n DE 0 01 ,164X0'",04f> DeBOHDA:NT!':S

Fermées a.u mat·tea.u-pllon RJvtr.s

AUX IIA I LS

(Brevetée S. G. D. G.)

FORCR: S.SOO KILOG. P AR E S SI EU

Cct/.6 uoia présente l'aoa~age d' ex_iger encore moi/I.S 11'enil'etien que les voies en rail 9 kil. 5!!0 et d~ 12 ki/.Qg. n •• 12 el 13 de force correspondante, par suite de

nombre de traverses.

TAR IF Voie droii.A', rar boul~ de S"',OO (6 l.ra\'CI'SC$}, -

-

).

-

). }.

1•!25 (2 &-,00 (6 2•.50 (t.

Voie courbe, -

2•,$0 14

-

1D.t2a(2

• le mètre ,.rCrur3nt. 1•'•··

J,

•· • •

-

Croisement A 2 voiü 1 a\l rayon de 20•. aiguille inlèrieure r-abot~e.

ao•.

1>0".

VOIE No 15bis FORCE: 4 .000 K I L OG. PAR ESSIEU LI\ MÊME QUE Cl -DESSUS , MAIS AVEC 7 TRAVERSES (par bout de cinq m ètres) Vuio drollc, pnr bouts de 5111 ,00 (7 lr'd.Versts).

2m,so (!,

1 ,25 (! 111

Voie C'.ourbf!,

s-,oo C'i

_ -

\'9if! l!.o·4•GO

TARI F lo

m~l••e caur:~nt..

,..,..::. S:::IM PLE \'aie

tlt~O,.';' ~

Voie

\'0.:6

~te 1•"

~~~lo -90

F.-.

). ),

). 2-.50 (11 •• 1•,25 (2 •• • . . • • • Les croisements sont les memes que pour la voie n" 1$.

15ter FORCE : 5 .000 K ILOG. P A R ESSIEU LA MËME QUE. CI· OESSUS , MAIS AVEC 8 TRAVERSES (pa r bout de cinq mètres) V~G

T A R IF Voie droite, par bouts de 5•,00 {8 tr-averses). 2-.50 (5, J,

Voi& courbet,

1m,25 (S

&n,OO (8

doO•SQ

le mètre cour.nnl.

Fr.

..._,,_;:So;; I MP~L;,E~-Va1e. do 0•76

Vo~lo

\'"'" d.t.l•"

d~~:0•90

'

).

1.

.,.

2-.50 (S

]. 11•,25 {3 ). . • • • '· . • Los Çl'()i&emcnt& soni tœ m6m&!l q ue, pour là \'Oio n • 15.

5


~;.

SOCJil:l'l~ i'iOUVELLI~ DES 8TAilLIS$EMt:NTS DECAUVILLE i\JNt;;, !\ Plrt'IT-BOUR(; ;SElNë-ET-OISE), t'l\1\ NCE.

VOIE No 16 en rails d 'acier de 15 kilog. >IARQUtS: (DHC.AUVfU.E AC111R) A éclisses co.-n lâ rês

AVEC 5 TRAVERSES (par bout de 5 mètres)

1::!\ ACIER n

DE O••, l64xO,Ot,5

DÉBORDA NTES mv~F.s AUX n... LS

6c:

(Brevetée S. G. D. C.)

"'r "'

FOIICE : 3.500 KlLOG. PAR E S SI:EU

'l-

Ccll~ eoi~

est spécialement destinée à élre 11oyéc dans la clia<tssée, par Slliul de sa l.autm1r entre le dessus du rail et le df:ssus de la ira.verst!, qu.i est d'em,ù·on, iOOm;•• el qui permet d l'cmpicrrenwu de faire prise a,. damage Oll cylindrage. Elle a l'aoanJage de .<ltpprimer l'cm-

g~~~~~~~~~~i:ii~~~t~~j~Îii

p!oi d11 wntre-rail.

\'o"r

TARIF · le môlnl Murant.

Voie droilo,pnr bouLs do 5-,00 (5 lr:1verse!S).

' . l-

-

,..--.,., -

2~~'~,50(3

1'",25 (2

-

sa.oo <S

Voie courbe,

-

otn o- .~

-.::. SI::; Mf..:LE~-Vole

\'oit (!('t o·.l~

~c

0•.90

1:-,••

).

}.

•·

!.-,50 (3

••

1111 ,'25 (2

). • .

Croltemr:nt â 2 voies, an rltyon doit 3o-. 3ig. hH. rttbotM . ch;:u1uo. -

-

SO'",

-

VOIE No 16bis i"O.fl{.;l!: 4 .500 KILOG. PAR ESSIEU

LA MÊME QUE Cl -DESSUS, MAIS AVEC 6 TRAVERSES (par bout de 5 mètres)

--5

TARIF

0

0..

Voie d roite, pnr bouts ,le 5111 ,00 (6 LrO\"f:~cs) . 2-,50(4 ). 1•,25 (2 ). Voie <:01.1rbe-, 5~~'~,00 (G ), 2m,so (4

l .os crot'lec:nenl.s sont

1'n)zs (t

rm~

). ). .

.

<•'tdll•&l

.

h: mùlnl touroot.

SIMPLE

1•'1'.

... .••

mêmes que pour lA voie no 16.

VOIE No 16ter FOIICé': 5 .500 KlLOG. PAR ESSIEU LA MÊME QUE LA VOIE N' 16, MAIS AVEC 7 TRAVERSES (par bout de 5 mètres) -

T A R. I F Voit~

droite, par boutA de &n,OO (7 l.rnw:rses). 2111 ,50 (4 ),

tou,ts (2

Voill courbe,

&n,OO (1

). ).

111l,2!; (2

) . • • • • . ••

2"'.,50 (ft

).

Les CtOî$0ments sont les mêmes que œ ux do la \'Oie no 16.

T.t.dtt-11

lo mètre eour:\nL

f'1·.

S1MI!; _P::;LE:.,....,.,.-

T.!t4t~•rS

ftlf lirt•)t

ttf~:c..:•


SOCIÉTÉ ;-;ouv~;~Ll> DES llTAilLISSI':'IE:'iTS OEC~!JVIU,E AIN!\, ,\ PI>TIT-IlOU RC (S~;I NE-ET-OISE), FI\Al\CE

35

VOIE No 17 en rails d 'acier de 15 ki log. >!ARQUÉS : (OMCAUVILI.J; ACI~It)

A éc1 hlscu

cornières

AVEC 5 TRAVERSES rpar bout de 5 mètres) EN AGI EH n DE 0•',164 x 0••,045 DBBOHOAL\TES

Fermées a u marteau-pilon Rr vtEs A U X HAII.S

(Brel!etéc S. G. D. G.)

FORCE: 3.500 K!LOG. PAR E SSIEU

Cette voie est spéciol.emellt tkstinée li ~Ire noyée clans 14 r.htmsséc ; sa hautc«r

eture le dtss"s du rail 'et le de.sus lk la traverse ét.a11ld'environ 100 10 / "',permctà l'empierrement qe faire prise au damage O« <1tlindrage. EUe a l'avantage lk sttp· prùrU!r l'emploi <hl. contrc~rail.

TARI F Voie droite. par boul.S -·

dd

-

-

s•,(IO IG lrnVOJ"fC5). 2",50 C3

-

1

1." ,'25 (2

Voio co~• rbe,

f~.()() ($ 2",50 (3 t•.'l5 ('l

Crot54>menL () 2: voie=t, a11 ra.,•on du -

-

Sc mètre

f'.Q urnnt.

Fr.

\.

).

). ). ). 301", t~iguill e Jntër. r;,b o l~e .

SOM,

-

-

·•· ch:sque.

VOIE No 17bis FORCg : 4 .500 KILO G. PAR E S SIEU LA MÊME QUE Cl-DESSUS, MAIS AVEC 6 TRAVERSE S (par bout de 5 mètres) SIMPLE

TARIF le mèlnl C4Juran L.

Volo rlroil.t, pru· boul!i do 5"',()0 {6 tnven;èll). -

Vole courbe,

-

r-

2",50 (lo

-

in'I,2S (2

). ).

51",00 (6 1-,50 ('t

L

Vhk!

Voie

tic 0•60

ilcO•ili

Voie o1eo-D•I

\'oie dt t• Il

tT.

),

t•,25 {2 ). • . . • 1A!S çroiscmcHis: sont l es mêmes qu'lin \'OÎQ n• 11.

FOJiC8: 6 .50 0 K I L OG. P AR ESS t EU LA MÊME QUE Cl-DESSUS, MAIS AVEC 7 TRAVERSES (par bout de 5 mètres)

--

TAR IF

2.m,so (t,

-

• ).

}.

•te o-oo

le mèlrt eourttnt. Fr.

Voie d.roitc, pru- boul.s do s-,oo (7 tra\'crsesl. 2-,50 (Il ), t•.25 (2 ). Voie oour bu, S~t~,OO (7 \. ). 1•,2$ (2

\'oie

. '· .

Les çrol.!!ement.s. ltont les 1nêmes qu'fi la..,,·oiu..uo 17.

SIMPLE \'oie

~~

0"'7S

Voie d e.O•OO

Vci~ d e t• •


~CICII~TÉ

3G

."OHI'ELLE IlES ÉTAllUSSEliE."T;; I>EC.\[I'ILI.E ,\1 ;>;1, , ,\ Pl;'i'J'r. no UI1G (SEI;>;E- ET-{)ISE),

FRA~C:E

PLAQUES TOURNANTES fïg.Z7.

/

--··-·· l

~

~ ~-~-Q.L~

"' -! '

7

Fig.37 Ul! l

----i!lil!i

l-'1g :!:}, 11huruc tournant\! pOI'Iali\'e & ,,rateau lisse(li~plaleausup\Îrieurcst e n lonlaol tc plo.lt!àu infl'rieur 1!11 101~· d'll\'it'r}. Dlamêtrl! o-,900. F1~ :!6. Vue e11 t•ous~ d~ Il\ J)hl(luc tournante portntive à phueau lisse. F'l?· :!7. ftl3qu .-, lùm•rwn tc port..:th\'ê à plateau à ornières (le platel.'U S U(l~~ ri~ur ù."t en rontu t!L Il! J>1nteau lnft'•r ieur en tôle d 'acier). l)il.l· m~t rl' u-,\100. l·'i!-1. :!t<. Vu>J en t,oupe Je lu JlhUIIIt I<HU'IHUIV )JOrt.1.th •e 4 Jdtlh•nu ft ontiÔI'l'.$, l·ïg. t iJ. Pl.•<tull il cuve, & platl':.tu lisse, enti<èn•ment t.Jn rontu. Dianu'!trt' l'". Fig. 30. Vuo en c.oupe dio) lt\ plaquo à t uw•. ~ plntenn li!=i.Se, N\tiêreruenl tm fonte. Fig. :.H . l'lt.~tJ M ô ~U \'tt .tJIIl lf'llU à ornfêre-s, enlièwnh•n L••n fo nt~. Diamètre•

Jw,ooo,

n• o(l ~f\} l ~èr.

Fig. :h~. Vue en l"t• UJ il~ d~

en to•lle.

Fig. 3(t. PJ:up1c cl ~ manœu\'rc ou Jo r1page pour ntcllcrs humides, (lllh~rc ­ mcnl en fonte>. 1ïs;. :Ji. Vue eu t'Ou pt.' ln J;laquu do mun~u\'N (Hl tiC rhHtgo J'Our ntt.llicl<:~ h umides, Q n ti~~ m ent en tonte . Fig. ali. ln tersoclion n nngi!.>S droiK ~......)$ intcr:t~eetio ns S('é-cial ~s sont de nu: me cons Lruc llon, saur J)OUr cel l~ d to trop t,rro.ndes dimon~ion ~ ~ uxquc1 1 ~ on Aj\\u lc dO$ traverses. Fi~.~\). VIII• ('Il l'llm rit, 1:• plaquu tournnule JWrlntive 11\'t"'' ('lllrt'e... ell dt'•r;liHeur, Jlcrme ll.llnl dl' ()OSt:· une voit.l auxiliaire J\'~<IUtu'tO ('n un rtQint •Juelconcrue d'un(! n•ic c xislunte san~; hL couper. l·ïg. 51. Vue e.n t:oupc. J.'ig. 5~. Vue e n J•hlll. de la plaque tournante avec plateau monté SUl' g:\1(!~ suns cu,~ehag\1 , s.e rnit J>Otn· tous let cos iipétiaux oil il n'existe JJtLS ile anodNilS 6t..abh1. St! eonslruit pour lou.'i dinmt!tre!l' e t !.Oules (Or tX-s. Suh·ant 1€\S çafi, les ga l ~ts I•OU\'Ml H re phh:èl en de&.,.O\IS d ~• pl3le:tn pivotant.

...

J,,

l''i~. $0

Mri~'("·~s ~·. g .

NOTA. -

t,, piM(110 Il tuYc, )Jiate.m lt orni~N!S , .:ntféh:nu.uH

31

Xous c•onstru i~o ns ~gnlemen t d ~

F1g, 53. Vue en coupe. l•hH[Ue!i

porl:Hh es

$UI' roult~mt nt

:\ bllle.ot et ce pour tous di:tmèLN-'8 ol \'ûics.


.

- ·-

PLAQUES TOURNANTES

--

Voit en railt de 3 et 4 t o. $CIO d.o

-

0 m.

Plaquee tournant-es portative& è. plate&a. lisse, comme figure 25.

Oiamêtre du plateau o-,700. N'il t~

-

.

....

...

&-,900. No '5 voie de ()tn,40, N• 19 \'Oie de Qm,SO. t ,• ooo. N• 20 voie de C>-,40. N~ 17 voie de o•.so. No t 1 \'Ole de o-,60 . . ... 1•,200. N• 15 .

..

. . .

.. a plateau à. ornlère1, comme .. .. ... . ..

figure 27. du plateau l)ftl,iGO. N° 2t

-

-

-

o-,800. No 22 voie de &",40, No 23 voie de o-,50 •• o-,900. N' 76 voie de om,40, N' 2-l \'Oie dt o-,so •• .

1"',000. No 25 voie de om,40, N o 26 voie de OM,SO, No 27 voie de 0"',60. 1•,200. N° 3G voie de 0• ,50, No 41 voiê- d c o-,GO . . . . 1•,4.00. N° 2.

...

..

... .

..

Plaque a tournantes avec cuvelace en fonte et plateau lieae. comme figure 29. . . Diamètre t.lu plateau (modèiDl(:ger) 0"".100. N~ 8

-

-

-

111'1 ,00, N° 33 • •

--

-· -

..

l"','l.OO. N• tr• ••

en fonte et plateau A.

Plaques tournante• avec cuvelage ornlèrea, comme Ogure 3L Diamètre du plo.te~u (modèle lé-ger) o-,?00. (rnndèle lourd) 0'-,700. 0",800. 0•1850.

-

..

0"',800. No 29 • •

--

(modèle léger) 1"',000 (modèle lourd) 1"',000 (modélo l~ger) J •,!OO. {modèle lourd} 1•.200.

No7 N° 28. ~

.. ...

N•G

... ...

~ N• U voio de O"M. Plaques de manœuvree. comme flgure 36. N° tO \'Oie de o-,so.

No Hi voie de o-.GO.

Plaques tournantes . systèmo Couvreux:. toutes en fer et t.Ole. foree 2.500 Jdlogr3mmes, dinmêll'e d u plateau 1•,400. Plaques tournantes avec cuvelage, pour loÇOm o li\'CS de 21/2 à 3 lçnocs, d h•m. du plat. 1•,500. No 12 voie do o-,50, N° 18 vo io de o-,GO •

..

.. .. .• 0

. .

Plaque t ournante porta.tlve. IJ<lll l' w3gon de 9 tonnc.'l, d i omè• tn~ 1•,300. . . Plaques tournantes avec euvetare. pour locomotives de <. à 6 tonnes, diamêlrtt du plateau 2-,000. N• 38 . . • • . . . . • . . . Plaques tournantes avec euv~lage . pour locomotives d e 1'• iL 6 tonne!', d iamètre du platea.u 2"',250. No 39. . Plaques tourn.a ntt:a a.vee cuvelage, pour- locomolh•es de . .. . . 9 tonnes, no 88, diamHrc du plateau 2111 ,500 .

..

0 m. 60

.. ..• .•

. . •. .• .• ... .... ... .•

.. .. . .. .•.. .... . • .. . . .. •

0 m. 50

• 1

• •

0 m. W

: 1

.. .... ... .. 11 .' . . . . . : 11 .. . • 1 . .. .. . ..... ..• ... ..... .... ..• .. .• 1 .. ..

N° llO. No:lt . N° 32 \'Oie de 0",50. No 40 voie dt: 0"',60 . N• 3', . N° 35.

..

.. ... .• ....

Plaquee toaroaotea portativee Di am~Urc

l)fll.~

.

..

o-,s·oo. X• l voie de o-,40, N° 3 voie de&-.:iO.

.. .

~1>

. . ... •• .. .• .. • .. . . • . .• •• . . . ... .. .. • . . •• • . .. • . • . ï .. . i .. .. . .. .. .. .. .•. .•..

Yole oo rail• 46 8 ILiloa do

.•

0 .... j{l

VOIO OD r&UI de

0 m. 50

0 m. GO

..

--

"'

0

Volo en ralla do 9 tnos 500 do

0 "'· i5

0

tt\.

60

0 n1. tiO

0

m.

~

73

. ... •• •.. •.. .. .. . .• .• .. • . . ..' .• .• •. .. ... .. .. •. •.. .. .• .• .• ... .• .. • • .. .. • .. • " • .. .. .. .. . .• .. .. . . •. .• .

..

... . .. . . .• • •

• • • • •

. .. .. • .. .. • • • • . . ... .. .. .. .. .. ... .. .. . .. ... . . • .. . . . • .. . . . . • . .. . .

. .. • . . . . . . .. .• .. .• .. . .. • . .. • . • • . . • . ' . . • . .. • . . .. • . • . ' . . • . . • .. . .. . ' • . • . • . . .. • ' . • .. . • • .

• • • •

'7. 0

c::

• • • • • •

. . .• .• .. .... .• ..• ..... .. .... . . . . .• . .. .• ... .. .. .. .. ... •• .. •. .• .. • .. • • .. .. .. .... . ... .. •

... ... .. .. ..

1 JdJOI ciO

0

..

.•

. ..

..

.

<

"' "' t" t"

~

"l'

;:

""ren

( /,

~

::::

"'</.

.. •

~ ~

. ... ..

c:

..

"' :: "'-

0

.. ..

.. • .. .. ..

~

;::; t"

r

.. .

""

:...

"';j"'~

.. •.. .. .

~

.'

. . . . .. . . . • . . . . • . .. . • . . . . • .. • • . . . • . .. • • •

"'

:>

r;, 7.

"'

"'~ 0

üi

:'

.,

,.."" ,.., "' '7 .

1

"'.,


PIÈCES DE RECHANGE f'Aii.s..Y bffn~lt'i~ ~~-ur rn il tl~ :lk f't r,~~:,s.oo a,·N:

!'t''

rrwt..

Pl H(lh' hyhritl•• pnur roui li•• ?'".500. 1.,

en rer de !lu/>dto. la pik•. • . . . . . • . • . . . f'A·I;....,'-4' hh' \f't~.~ IJ,•Ur r.ül di• r,tt t•l :11:. a\n !<-•'"" ,.,,.,,. tn f~r df! Sm'd4'. h1 p1k-c·. • • . . . . • . . . • •

h·,

• •••

lh:t·'· pnur r.ul dt• :ttr ,., ·.•.son. la p1tq·. . . . . . . . . • • • • •• lt••IIIIIU d~t\di_"-~ J"tottUf J1'H;>-t'f h•C. \"Uii'C. flwc_ J~uur r.ul ct~ 6" <•l ;11, 13 Jnêce . . . . . . . • . • . • • • . • Uuuluu d'f-1 h!>..lO(> pnur l'"'-4'f lt.·~ ,-,,,,.~ tl\1'"• fH·Ilo r tl l•· 1.1"~~.500 tl 1 ~~e. 1~ pièce. . . . . . . . . . , • • lluuluu d't'•f h,~· prmr roui de t!lk,l ~• fJU'>n·.• • , • , Ul\t•h flHHr r.1il-: de fi, 7. ~lrl:.f>OO. l'! r t li1ll,lt• lolt•J.:, l:uulun d'..,·li'-""f'

F'A"1to:...C4\ ur•lmn•n> ~ '•

lr~u" (nt•t41(<1,• Ùt·-. (i""J l;•• ur r.tll df.\ 911 .500. '" PH'fl", . . • . • • . • • • • • . • fXIÎ.Ss(tl ordulo1re At. trou"ï pour rn1l de 12t, ln J.Ht'n. ('orm~rl" pH\If r:ul d~ •Jk.500.

12".

J.'I:HJU(' h~·hrliln ptour r;lil dt"'

J'hllf l"'"'~'f

ph,, - .

1:211:.

li•"· :i f'l ',k,!JUU. 6 et ;~t,

\uh'"'

:~. t•l .lt.;)ClH

,.,,, .••""'"l''"'',,,""'"'!"''',,, ..... '•'" ,,, ..... 'l'rn verso crnlwutio !WUr

' 'hil<t

(:\\'l'l..' rivt·t~)

n° 0 un 1 Pl 3

))IHII' \'Oitl Il,.<'.

t1nlhflutie p•mr \ '41Ït.• no '• his flot !} pour \'Oie n~ 4 t~r tl 6 lerm~ I,)OIIr w1ie n• 6 b1' pour \'Oi fl n° ' fertnée puur \"Hit n° 8 ~~ 9 pnur "''''" n• 10 r~rmft p.·nr , ...... n• Il

OUTILS

DE R É PARATION S

1 ~olle rrrnliHIL A cler pou r I'Cil ft•rnl('r d €'-S p iôt~1t do l't•r llnnflC f'L ' " '" fllllil" ilt• rdpnr;llitUl COIIl JHtS<III I Jp lli,I'N•l"llii"'P 1 T u.s (enclu me porlnll\•{'!) JlOur rome tl ra les t'l\'CIS des ,.~,ehfi~N· . . . . . . . . . . . • . . • . t ~ rnrlcn u il

ri\'f'r. . . . . . . • . . . • . . . . . , • • , . . . . . • . .

2 Boutt'rolles pour rolro ln tNo des rivets. • . • . . • . • • • , . . . . . • . • 'L Bec-d'tmo cl 1 burin pour c:-oup('r les té Le~ des r h ·rl.s IIH'l:HlU'' I r~ ~C'lt-i~ï'"" t\t•nt ca.S..~è"' · 2 Poinçon~ pour AArlir Ir' morC'eau~ d,e._:iv1't". . • 2 Queue~ · de -rnt . • . . . . . . . . . • . . . . L Tourne·,·is • • • • • . . • . . . . • . . . . • • • • . • . . . . . . . • • . • • . • • • • • . 4 Cie rot enS puur 141'~ hüulnn!ot (!!pro hl~ tl 2 J:trtK<.(><11L • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • Ciel à mol eue. . • . • • . . • • • . • . . . . • . • . • Burette A. hurle in rt~~t~blt (~y~tt'rnt" ang:lai'-) • • . . . • •• Tttl.,l . . . .

O UTILS

rlJ1u .........

POUR LA P OSE

No1t1 fuunu'u(lnl 1-galtmntt '"' n~«ttJ;,.f! dt p(JJ;r rmiiJH,.t.lo 1/r _.

Une grando eoj~ en hfli.S rorré pour rentrrnwr lrs «•Uhl"' 11Hh!'!J)t'tl!ooolhh•... 4) ••• pr'' l••u·tl lion du li'rrnÏil '\Ut lP()lll'l ltl\ vetrl poser 11:" ' 'oira nvec soin • • • • . . . • • • • • , • • • . • • . • • • . • • . • • . . • • • •

,,..n,. i'll 1u it•r wtl

Une 1>elle A mnnch('l droil (nous avons ath•J.Ilé tUIIItnt• Jtl'llt• ''' ut••dN•, tlu ~-:•~urt•. J••lrl.'t' <Ill\\ t4.1l l t• l rè~ rohu~to rt (1116 Non mnnriH• droi l per·rnr ltlt' ltt rnit·,, IN11r fHIIH tuHI•iUl•'nl rl.ut51.lt• uf('r..:"'A ir,~)..

11110 \liocho 1\ JlRi utn '"'OC son rnoneh<' . . . . . . . . . • • . . • • . • • . . . . . . . . . • Uun )alto h h (IUt'r('lr llV(I(' toon mnnthe.. . . . . • • . • • , . . . . . • . . . • . . • . . . Mochiue à riutrnr IN;. t•ails (1' vis). pour rails pe.l'-nnL juMpt' {l 10 k.lo m4\l rf• ruur.wl .• ,no 1. -

-

~2k.

-

, . . un~.

tk.t"


INSTRUCTIONS POUR APPLIQUER LE " DECAUVILLE " AUX T ERRASSEMENTS

ET A TOUS LE S TRAN S PORT S EN OtNtRAL Les tcrra55oments peuvent se raire

av~c

1r • Ot-.cnu,·m,, • tl••

trnis mnnières que nous allons e:<antîner séparémrnt :

Par traction à bras; Pa_r traction do che,•al : ao Pa.r traction de locomotive. Mnis, sui vnnlle" cl\8, on peut a\'oir aqullagc 1\ rniM trntnor par cheval pour a ller ~. 200 mè trrs c l à pousser Il brns ju8<JU'n 500 métres. Il rauL d onc, pour choisir le matériel, se rendre compte do l'importnnoo du Lr:wail Aexécuter pnr jour. Les expérience~ nombreuses !ailes à la S<lciété Oecouvlllr. de 10

2<~

même que chu beaucoup dr c lients prouvent que l'on pf'UI prendre les bases sulvanles: t• T r&.<:Uon fL brae.

Les wagonnel• que .ron doll tmployer de préférence dan• '"' cas sont ceux de 300 litres. Un homme de force moyenne pousse sans peine un wagon Decauville de 0 mc. 300 (a,·ec roues de 0 m. 21o0) •ur ,·oie de 0 m. 40 ou 0 nt. 50, en rails de~ kil. 500, à une ,·Hesse mo~· ennf" de4 kilo métresll l' heure(3 kilom.1/2ena11anlàcharge,4 kilom. 1/2 en revennnt l vide); 11 mène donc dans une journée de 10 heures: 0 mc. 30 de terre (t.80 kilogr.) à 40 kilomNr... Mais, comme lo relour se fail'à vide. il ne raut compt"r quo ln moitié, soit 0 mc. 30 à 20 kilomètres. ou 3 me. à 2 ou 6 mc. à 1 ou 60 mc. (96.000 kilogr.) à 100 mé tros. tondis qu'l\ la brouette on ne peut jamais compter comm(' m:udmum quo 20 mc. (500 brouettes de 60 kil.) à 30 mtllrcs. ce qui est diX fois moins. l.es prix do revient ''arienl. naturellem en~ suivant le prJx de main-d'œuvre de chaque pays, mais à Petit-Bourg, où la maind'œuvre varie de 3 A S francs. suh·ant qu'il s'agit d'un ou,•rier peu actif travailltml à la journb:!: ou d'un ouvrier adroit tra,·aH. lan\ Ala lAche, le tari! des terrassements a élê élabli comme •ult par mètre cube do terre : Fouille et charge. • • (sui,ant la nature des terre•.) Roulo.ge par 20 métres. . . • • • . . • • 1 centime 1/2 Manutention dos voies cl régalage des terres. 2 1/2 Un mèlre c ube roulé à 100 mètres el déchargé est donc pnyé 7 1/2+2 1/2. . . . . . . 10 Un mètre c ube roul6 à 200 métres e l déchargé est d onc pny6 15+2 1/2. . • • . • . . 17 1/2 Un ouvrier qui roule GO mé tres eu bos à 100 mè tres gagne donc t. fr. 50 dans lll\ journée. S'il fniL lui.mOme lo régalage des tc1·res ella manutention des

voies. il roulera naturellement un moins grnnd nomhre de mélres cubes. 2 • Traetlon par cheval.

Les wngonneta lcs plus convenables sont ceux de 500 e l 600 li tres, les types 25 C. pour les matéria ux lourds, les types 25 F, pour lei matières légères. Un cheval de lorce moyenoe, marchant à e6l6 dela petite ,·oie el lirant avec une chaine de 4 m. 50 de l ong, \raine "''ns peine lorsque le te n'ain est plat 8 wagons Decauville de 500 litres (aV<!e roues de 0 m. 82) sur ,·oie de 0 m. 50 en rails de 7 kilogr. tune \'itesoe moyenn• de 4 kilomHres à l'heure. Il Lratne donc par ,·oyage comme po id! utile de 0 mc. 500 x 8, soil 4 mc. de terre (6 400 kilogr.) sans tenir compte du poids de• wagons qui est de 310 kilogT, l'un, soit 2.400 kilogr. en totalité, ce qui, dans uno journée de 10 heures, lait 4 mc. (6 400 kilogr. à loO kilomètres.) Mai5 comme Jo retour sc Cnit l\ vide, il ne raut compter que )(\ moitié, • • soit 4 mc. . . . • • • • à 20 kilomètres. ' 1 •• ou 40 mc . . . . . • • • à 2 kilomèlNs. ,, 11 ou 80mc. (128.000 kilogr.) à 1 • 11 tondis q-u•o.vee un tombereau il tratne dix fois: moins. '

1.-· pd:< dt• n•\'ieont ''Mie- suinmlle prix des the,·aux e l de leur uuUI'rtiUI'e et suivant le prix de mnin·d'œuvre du conducteur.

A PcliL· Bourg, on compte pnr journée de chovol 6 Ir. e l par J•lUI'néo dr charretier 4 fr.: total 10 fr. Lr mêlre cube de terre transporté à S kilomètre rQviont donc à 12 ··• nLimrs 1/ 2 comme dépcnw de lrnc lion (ce qui !a il à peiue 8 \~ (I ntim es par tonno). Si Ir t.'OIIductrur mène deu~ chcvnux. la dépense de ln journée s'folô\'0 à 6+6+4, total1 6 francs, el on lraUSJ)Orte le double. soit 160 rnètr•s cubes A 1 kilomollre. Le nlètrc c\lbe transporté à. 1 kilomôtro no revient plus dans cr cas qu'à 10 centimes comme déponse de traclion (ce qui lait G t:("ntimes t/4 par tonne). ~ons ne pouvons entrer ici dans tons les détails d'un prix de re\'Îtnt ex.act... car iJ ne peut être établi <tu'tn connaissant le cube total A enlt\'tr, la distance A lAquelle 11 raul le conduire tt la durft du travail. On peul dire. d'aprés ce que nous voyon• l PeliL-Rourg tl cbet no.~ chent.s. qu'il est raisonnable d'amortir le ma.tfriel en dix an~ 0;. en prenant le matériel nécess.aire pour fajre des terra..-:semenls â 1 kilomètre, composé de 1 kilomètre de VQie de 0 m. 50 n• 5 avec 16 "attons h·pe 25 Cel les nceessolres. nous trou,·ons une dépense totale d'aèquisition de matériel d'environS 560 lr.55 <l>~nL l'nmorLissement paran est.Arnisonde i O%· 856 Ir. 05 l'intérêt à 5 %. . . . . . . . . . 1,.28 fr. • l'huile de graissage e l les pièoes de J'e change à 2 %. . . . . . . . . . 190 Ir. • Total. . . . . • • . . . j .lo74 Ir. 05

En admellanl 250 Jou rs de trA>·nil dons l'nnnée, cela la it Ir. 80 à compter pour Irais de ch aque Jour. On 1>cut. a u moven do ces donnée•, établir lacile menl des prix de re\•ienl pour les transport• do 2 et 300 mètres cubes à un nombre donné de k ilomè tres, et il est facile de ' 'oir que plus le nombre de rnèlres cubes à transporter par jour augmentera, plus le prix de re,;enl diminuera. Il rauL noter que Lous les calculs ci-de..\11 sont laits pour ln traction en paliu. ~

Lori<JU'il y a des pentes sur lê parcours. le che val qui, tn palicr,lralne lacilemenl. 8 wagon• (4 mc.) ne \raine plus que • . 6 (3 mc.) sur penle de 2 cent. vu • • • • • • • • . 4 (2 mc.) ~ ou. . . . . . . . . . 2 ( 1 me.) 7 ou. . . . . . • . . 1 (112 mc.) 10 -

H n'esl question, bien entendu, <lUC d'un cheval de force moyenne, car des exceptions peuvent facilement être citées : pondant les Ira vaux d e drago.ge d u port des ca.rriôrcs d'Essonnes. un fort cheval montait, depuis le bord do la Seine jusqu'au quai, plus é.lcvé de 6 môtres. sur une rampe do 15 ecnlimètres par mèlre, un wagon de 0 m. so rempli de $n.b1e mouillé, cc qui rai. sail un poids brut de 1 200 kilogrammes. Celle rampe n'avait que 40 mèlrK de long. mais l'ellorl du cheval ~tait excessif el l1 n'aurait pu arriver ju&qu·au bout si r lle eûl êlé sensiblement plus longut. S• Tra.etton pa,r loeomotl••·

L'emploi des locomolh·es oblige l .., se" ·ir de voies tn rail$ btaucoup plus forts. 11 l au\ donc adopter des voies n• 7 el nu delà. c'esl-à·dire en rails d e 9 kil. 500 et plus, suivant le poids de la locomotive. Les meilleurs wagons pour terrassements avec les l oco m o th~es sont les types 26 G cubant 750 liLres eL 26 C t ubant 1 000 lilres. Ou raiL un lravail considérable avec tan cheval à la charge pour former 1cs trains et les amener sur une potito gare, el un autre chovol à la dé~harge p our conduire los wogons sur le bord du •·emblai. r..,, locomotive ne· circule donc que sur une voie solide el ne perd jamais de temps dans les manœuvres à. chaque boul.


WAGONNETS Xuu~ '"""" ~lu•h• f, ... typ·.s lo:i J-1111"... \:tri•' p• ur lr:lll'l'"'l••r l~tll(··s: s .. rt··~ d·· mar•handl .... •<li:. 1" 1 if l,•ur n tté Junnt• d o·s u unti•r••"' tl' .. rllr•·· p••ur Jto•rtu ·If 'l'fi,. "~ tt·lr1HI\'o·r •lruh tllll' l'o l J.ir:'ll d t· \Arlttll·. 1 umfrO!'o •HII ~If- tl•mn(•, tl'aprt~~ l'urdrto 1 hn)nù· luj::iflllt•, ;•l ftttllr f,h lill• r lo· t fuol:'( tl•• IIH:'i l'lit•Utl'l, IIUU"' U \1111 .. nu hll'll rn li'(\ t Il • •oll.l':t•rv:'lnt n•l ut'1fn•, fJ11 1 t'•lfl lll•'IH'o• ) •3r' ft• pt>lÏI wagunw•t UJrfuult• I'HIIr di'·l·a •l••r 1··~ h..oll r:tv•·' ••1 ~·· l · •·uut~o· l•·tr f, ... Wflj.:llll'• :'t n~;,rnt..:ht'r...

c,.,

'!•l U' , ... n , tru• :oo• •n ~

,.,,'\

\\ Hgun l'ôi Jlf•llr' I HU I •·IO.

J, ... lnrl.l•'llr ...

.j,. Yflll'!'l.

l'Iii\

l ,,. .

\,..,. ~ 1 \ ;~,..•1.

T ype 2 . \\ ngun t•••rt;•ur nltJnlt !'oUr .ruuo.... llt•ll ni ~fHl H .'ol l'li lutUo ·"hr,.• ol\\'1' tlutt•· aon k • l'~!!o). . • • . • • • Clvié a•e ·• d.;lrt'•\'Hto· l'"llr l •·~ t,.,.u,•r•t'"'· lt• luull•·r, t•h , 1•11 t•'•h• fH•ur le tr.ln,.porl d,~ t.• Ol>lfth•. , • , • , • ,\'() f .1

F ou Pcho Ill''"'·'"'"'

. . . . . . . . .

. •

l'our C'll'• uh•r d.ttl" tlt•!l nUl"!':!! do fiolr~· ••li ••lit·~ Jt~UII'rolh•nt ,,; • ;,, 'th:r j,.~~.' ,;r h;,., 1111

dt'! htiUH:',lt'tl/0 lURH\'ihh.' t 111\#Y(I IInrtnl \Jill) pl11ti-• \'111Utt tl1•, ,

Type 4 B

Type 4 C

o.

t:

y,

6 8

t'O ,lltt'r R

a:,

. . , . , r1t1l

•h•o; • t\'h'n·~

••\ ,.,.

,

\\ ut.(ou Jmrli·ur, hHij.!Ut'nr o m. GO. roues d1• o m. z·.o. H M1, ··n runl•' •dl·r·\··· 1 roiJH.IUti iUto,t NI .ll'Îf'r H 1:t. ol\'4'1" r('IUI'I h·· f>l\'ol nulr JH'Ilr lr, ;n <~JWrlo•t ft•'! bl'lrf'\1'11 dt (f't,

Type 3 .

TYilO 5 .

tr'olj)oiUthnP"J

Puur '''

-.t'r'\11"

dt><~ <~l1·l tf'l'!l ou

tl f'!ii

rnag,:t ... trl$~

\\':~~c•n .1\ ,.,.

• r 'l' •n•lm,. .. ~·u 1o11 t• r U 1:-•• monl,• !iUt rotu·t< d~ n m. !!til, IC :. 1, r11 l•ttlh• .1~ u·ro '"·l•l..tlr-r•trnlr~n toit· lun,;u•·•~rll m ,,n d l•<~rn> .t·"'l'l"" >41" d•·u~ hou~. l.r rn• Ill• .. ~lill 11 m . ~0 ..... a..n~. 11 "' m 00 !Il

T Y PE 5 t•..,., lr.lll•J•"rt•·r 1•., J•••rrf"4> fi,. t.ulll" o,urlt'... lh:.nltt" 1>11 j.. fttt',.,. .,Juurol•fo ;l,lh•l•"' olh•h.-,... un f·mJt)Oi•• dt"'3' l•<t"hh \\OI):tlft~ (>J,IIo•oi H'(, (urtnt"' Jl•'f olt "" lllllo(twf' t(t> !'aJ'Itll 1'\'UnJ;. iOhdi>tnt•O l l'l rnunt.... ''"!! uu ;J , .... ,,,"'-""''ml qu'•l .s·a~ll olf' JWirltr :!.000 ill! 1 3 tHIO "''''"" 1 t lllr dur,c,.r l•· ''''~·•n-pllillt!olu. on t'aJtprotht• •lt' l'dbj,tl ,, th·lr!o[t•r un f,, l>uttlfon• l';" 1111 l tflul pour l'introdture JOUi l'ob}f'l 1.1 lr.m'\pttr!•·r. l.t• ,,....,,.till tlu l•l.•h•;m ,... , ;\ 0 rn. !0 nu.rle"SII" du •ml. \\\l).I:••II ·J•I·IINU, hmgr 1-,:r•;, mont.: sur g.tlf'l~ dP (1 m 1:!tl o•illl•rd~ J), 9, to~ :!000 kilos. à flf l1X 4:'1$l<·u:c. ;\ '( JI

t.

ll u•• rwut •~ h't1plu•••tli• trt'ill •ur

f,., " •'.:"""

l~t't' ;, ••t:,

:~ . 000

trois

n.

TYPE 6 '! 01•n &ult•..; "'' •l1• ~:r•·~ ..~·oc ptt rr,-.~ daO$ la m~r. dan ~~: Ir!' lr;~\':&U'­ •1•·-. J•••nh ~·t 'h.lll'l-t't"" o.ur h·"' jt•h''f~. nous ol\-ons ftludl6 un•• J•l.41t•·(ormt• ''''"' ul.wlo t rt"'l ..ul••lt'. qu1 4 cl~ t'IUJ•1o~·t"'4• d,•pua~ .... , un ·""""' f.rr·lllillloml•n• olro rh•nhtr<.

Type- G

\\ •t:•'" ... J•l.llt'•lll lt.&...., ul.lnl pOur lanct"r dt-., hlfk·" df' 1•, ""'· luns:u· ur 1 m. t'kl ,l.l~~~~r 1 m Otl. mnnlt• •ur ,..,., .. •l• u m .!''). ''" 14.4"tf'f' i l \ « CT.lSJ.tUtl•n• .. '" ~ar..-r Il. !.'l, '·'"-"' 1 •ldt•nn • • • • • • •

••'n

6 8.

1~ mln~t·,

Gc

..., m··m... ol\fr

Type 7 B . rt:...,

3\'t"C

bollcs ;, hullt' li.

11 ~

, ..•.

t.•mpon

c~tnlr.al

tm l.lmJ'"" fi

.

f'\':"<"l!rl d'un IIIIU I

·~ ,,, " . =·~ tl

1). ~·


SOCI ~Tt: i'ôUI"VELLE OES &T.\ULISSI::)IEN'l'S OECAUVILLI:: AJ.~I~. A I'ETIT-UuUHG (SEINE-ET-OI SE), FRAi'ôC!;

~1

DE.SCRIPTION DES TYPES 8 à 10 Les TYPES 8 , 9 cl 10 sonl. rorml"i par des aciers on L..J rh •i!B au moyen do ma,ehines

apée ialea, et lo eh4ss is nini i eon1lruil cs l \(lllemcnl solide qu'il resle toujours d'équerr0, t.ond iLIOn bien plus indispénsablu eneoro pour los pelitg wagon-5 que pour le$ grllnds, ç&r le moindre r~ ux équerre produit dos déra.iUemonts incessants. l..eli essieux en acier sont m o nt~ sur del roues, •~lllécsla la prtssc h ydraulique. Les tuiées des essieux tou rnen t sous dC!J coussinets rti\Jennés dans une botte e n rontc qui les mel com piHemcnl à. l'abri de la pou&sîê.re o u d u Siible. LO!'$QUe la tireulatlon d ans lBS pont.es esl f réquente, on emploie un peUl trein A vis qui ::~gll sur les~ rout~s. t.e wagon esl percé d'un g rand nombro do trous qui servent â lui fa.ire porter auecos.<h·cment les aeœssoirt~ les l'lus variés, fix•!li ou liimplem...t\l r>osés su r la plate-forme. Il ne feut que quelquea minutes pour lui felre aublr toutet l et tr•nsformatlont en types 1t . 12. 27, 29, 30, :tt t l :t:l d écr(L'i p1lL'J b:u; (!l représenlk c· i-dessCHLo;.

T~pe

:11.

l'RIX t l~

Type 8 A . -

\'vie \'ole 0 .....o de 0 m . OO

\ 'o.le ~~~

0 IP. GO

W ugon J)Orteur, long. 0 m. 90, s ans l:un1•ons. ~ur ro~·~s en fon te aeiér.'-o rie 0 rn. 200 R . 51 twee boites ll huiJe B. 112 . • • . . . • . . . . . • . • • • ,

8 C. -

I.e méme, rn 01\tC s u r roues e n fon le aciérée de 0 m . 2(,0, tl. 50 ••

9 A. -

Wago n J)Orteur, long. 1 rn. oo.sans Larn pons, m o nt~:mr roués de 0 m. 200. R. 51, en ron l\i ac.ié-n\ Jl\'(!C bo1les à huile B. 112. • . • . . • . • . • • . , , • , , , . , , , , • , • , . . .

9 C. -

L..o rnôme, rnontésun-oucs an tor•teaeiérl:e d e 0 m. !.40, n.. 50 • • . • . • . • • • • • • • • •

n. 18'

10 A . -

Wagon porteur, long. 1 m. r,o, boite-JI à hui If" U, 109 cl J'OUM Ja j) m. 300 ('11 ro nto orit>r('P, snn& tampons . •• . . . • . • • • • , • , • , • . • • • • • • , • , • . •

10 B . -

Le mlJrnc, monté s ur rques d o 0 m. :120, ft ~~ ,en ronte Mi~N-o ct bol les~ huilo O. 107. . • . • .

1 0 C. -

Wagon p orteu r, long. 1 m. ::o. b oit es ta huila B. lO? ct roues da on\. 300, (lU ronto ;u;itréo, H. 1$ sans ta1npons . . . . . . . . . . • . • • • • • • . • . • • • • , • • • • • • •

10 D . -

Lé même, mon ttl sur roues d e 0 m . 320, (ln rontc a ciéi"'O, Il. ~1. ol b oites à huile

n.

10 7 . .

.. •

.

'

.

'

TH)() Il Il\ pour I'AU11rtllf!,

Lo TYPE 11 o ét6 étudUs pour transporter di!$ ea1u\e:s 1\ $tat re, du m nts., \.les ragots, des r c!(;oltes de rourrage. Il est rormû en {tjoutant une eorbeillc en rer s ur un wagon . Il deux dimensions de corbeilles !)Our oonten.r llOO ou 900 kilogr. •le c.nunc!'i à sucre. On doil chois i!· l' une o u 1'autro,suh•itnl que ln lrachon sc lait par troetion an im~le (mutes ou b œ urs) o u par tocontotivc. Le Type 11 K ::t èL6 imaginé par M. 1\idd, ingé nieur e n c.b er d e la Compagnie :mglt)ise ih _'$ Sue:N!ri"s d'Australie, pour circ.ulet $ 1u· la ,·oie do 0 m. GO avec traction pa•· locomotive. Cotte comp:1.goic ))Ossèd o 800 wagotts t.ypo t 1 n et ~00 wnseo ns d u mod èle 11 K. Ce type est beau. -.·oup plu.s solide que le wagon 11 D e t est adopté rnaintenant par tous nos clients d'Auslrallé. Los corOOiflessonl raites avec d~ fers corn i ~rès au lieu !'o rel'5 plats, la piMe·rorm e e:st en tôle t~lei nt "' un des.. tampo n!' esl1nuni d e rossorll' qui nrnorliS$enl li"$ chocs rtuc 1)eta,·en l donner les loco·

ra

11\0tl\'fiS. \'ÙII~

\'uio

\'ole

lloo •) m . ,O de0 m,7U de(l m.1l

Type 11 A . - Wagon t•orteuràbottc ~ huilcfi. IJ:!, plnt,e.formc ('Il tôt~ plci(tC, long:tu)ur 1 m. mon tt'! s ur ro ues de 0 m. 2(o0, en fonte o cié~t. R. 50, a,,•ee tom Jlon ~all o ng6 et :'1\'eC corbelllo tJour les cannes à sucre. longue ur t m. SO.lafltc ur t m., hnute••r 0 m. ~5 ( lyp~ H n~ il el ault(~ t('lonies oô la oanne est coupée à. (• ou 5 pieds). • . • • • • . • • • • . . . . . . • , • , • • • • , • , • . . • . • . • . 11 B (typo Porto-Rico).- U: ml!me,Ll\'ee roues de 0 n-. 300, c.n tonte aeièrée, Il. lfl cl boites A huile 109, :1\'ec corboilll\, longu eur 1 m. 60, lrtr geur t m. 20, hnuh.m r 0 tn. 95. . . • . • • . • . • . • . . . ~uppltm enl pour rrein à vis ''erticalc sa manœuvrRnt ilia nu•in. . . • . • , • . . • . • , • • • . S upplément pour allongement. du wagon nét't:SSJV JHar l'adjonc tion du trein . Suppléme nt pour si~go du scrrc-rrcin • . • . • • , • . • . . • . . . .

a.

. . .• • ' '

'

G


1~

~~Il :1Ë I l:: .\Ill 1 ELI.I· 1ot :~ 1 1 1111 .1~~ 1•, Ill•, \ 1~ 1ll.l . Il 1 11.1.1': 11\ 1·.. 1 1'1::'11'1 · 111 !l 1;t ,

SI·.I .\E. Jo:T Ill~ E . 1· 11 ,\ \ CE

-l' ltl\

\uor olf' "Ml

Type Il C

t\1.'1 1"11'" 'lt•lll• Il tu• tuuult ,.urruuc:,.,J,•Um -•~•J,uf••ul•··ttl\' U .!1,..1\tC 1utl'1111., l'"'''' 1.- • mu• • ~11 n h•rtllU• ur lm Mt la'l:•'llr 1 m '!0 h.mt.·ur il m ,,~,

''·'lot""l'"'''"' • l"u.: lm

.&\'1 • t.UII('OII t ~ntr.tl •ll111~

,

,

,

:"tiJ•J•1• mt nt 1'""" t.•u•J•~·n ('f'nlr~tl• r ""t 1 • • • • • • IID I.JO mitn;\ IJU+I' 1·· lH•t> Il t 1\t'l t.HUJ +•Il t4'1 • Ut11oùiH ,., 1-Htlf'Uil J ........... rt .. r.mt"' 1 ""' IlE IC!IIllihlr .t\to ,,.,..,11 .. \'"f'tJit~tt.-srrrr-h•ll' • • • . ...• • • IIK ~~ J k•·M· \\ •..:"n 01 I,.•Jio-t A luul Il 141· munh A\lr r-·u- ·h- 11 n1 .t;ll t·n fontoe- ... tH,.,• H '!1

•llnu··· (lUI l.oul f'l 1-•mJ .. •n .. h'$."ürl .. r llllh' l•out JICIUT lro~rhub l'OU' luno l• t 11.- :111 ,u 1 \t~ni •l UUII" • orlorrlko 1nur ...... t.lMOfKo :t ÇIJf'rw" :apnl QO~ll""' 1 RI .,., j.tr,:. ur 1 rn :•• h:.UtiPU1' 1 tn •" 1' lU~"'' ..1\.., 1 •m1ot1t1 IN' i.lll•tRS:l" ••uu. ~~ 1 lUI\. ·1 1'\ J,.n•l• ,..,,;r · .;... hl;R · ,,:r 1 lu·: .. ~,. nt~ 1-n. uf• •1\t•

IIIIIJ•·IIIIl••1 ~tu •Jt

tuulJ\r

Il M

Type 11 P . ''"l'uu " ..«="" }'(•ur t... tr I'L"'I •ri •l· LI c.1nnç a ~utn­ l'·•l• ·ftJTUt•· •·n lo'•l•• J•l'"tn•· fllunlt ..ur

l'HUta

rn artt"r """' 1.!~

dl"' 3"11 •• d(" •h.uncln• H

1 .. tt.... ·' hu tl•· ;, n"·"rl. '" ,.c t .. l•tuRI•" fl 1 :!U, r~H~IUi, t_ 11 " wr , ut(t:§ dè ~0 -.;', fn!i•, ..

• ollh•lfl

,,,.

~··

..

,,,, ' ' "

loi

h ......,,

•l

tm

l·nul litmJl'VIt .., , .-llt+DJ:•· •l•· l".mtrto, t'Ot~JIIf' R'llfHrt ""l lultL!tU·ur t•.!I'HI J~r~o•ur t• ~10 h.Hih•ur 1• :1:-:, IWt•( lt>nol~ur ·• • h•au• 1 ••1 t.tmlouur J+"lir d1.1l11t• lot

nl'lnl ' nLwth•ntr h• f,mnl, ••

:-ouf•J•Io·m••n 1 1•nur 1h"Uit

ff't'lll 11 \ , .. \ l'r

• ,

:'!lf!lllt'IIU'IIt JIOUf Ultltiii-:"NIII'Ill till

W:lgon,

ut•n•:-..o;tt,·· 1Htt 1'ndjtttll'•

ti•m du frl•ln. . . • !'iUp f!JI·Ini' lll 1>tl1JI" "l~t,:t• •111 Cflrrt••

fn•1n \\ a~ou l'lut.• (otrmt•, lon J:;tJ•·ur 1 111 tif' Ltr~t'llr 1 m. '!il utHutf· ~ur r~u'I'S tl,. H m :l:!u , ,,

Type 11

fulllt• lh'fMJit... H ~~ lm1l•· ...& huJI•~ 11. 1::1 3\'o • "'"'""rt .. d

.. r•r.llf.., •·n • ••rntl'n·-. dt

ao tror n•l•·llr·s ; 11 rn l•t olt< I;.&Utrur '1 l.Jimpvn~ >-A '"'-'"-"''•r1 --'" oJ,.u,

"'"''" Type 14 B . l•· ml·m.,. .. ~.,,,, 1m r..-,·m ·' \L' •·nhèn-mrnl UJd:alh'lU"" Al!t"c.•ut ,our ,....., f rou.-.. "' r1 ....... ,,. rial~·lorme( t'n luh ...; ..... t•..ur Ill!' _,.,....rn·an. .

\,.j.,.

\ 1ol1'

1 ol " • ' 1411 ol• 1!1"


1

...... .... • ..

\\ .. '~·~ • t . . . vU .. .... do -~ ......,.... " .....

·~ ,.,.. · - .......,, 1 "''

....

,..

., "'' 1

.. ••• ,.....


SOCI~Tf: liOUVELLE DES ÉT.\ULISSI::~IE:\1'S DECAUVILLE .\1:\ ~ ..\ I'ETIT-IlOriU; (SEI:-i E-ET-OISE), fltA:\1:1·:

H

PRil

t• WAGONS A BASCULE, VIDANT A DROITE ET A GAUCHE. Type t8 -

Wagon por teur,longuour 0 m. 900, cais:&e {é bascule ~ulhbr~ eubant 158 JIC.re8, mont(> IUt roue! en ronte aeit!rée de 0 m. 200, R . $ 1. (' r~paudines U. ' ' un.J tampon~.

-

19 (Sp6eial pour les galerie. de mine.). - Wdgon po rteur hec bottes A. huile B. 11 2 , 1ongueur J m. 160, &ur rouet de 0 m. 200, R. SI, on tonte a.eiérée,'caiSS-6 &. baaculo équilibrée, çubant lltre11, n'ny11Rt que 0 m. 64 de largeur extfrle ure, avec tampon c:entrQI.

-

20 A . -

Wagon porteur, longueur 0 m. 86 n ns tampons. b olleà ~h u ile B. Ll 2 ~ur rou\':!! t'n tontr R. SI. dt o m. 200. eawel bucule ~qulllbm t ubani •ae llf~ .

-

20 C . -

I.e même, monti sur routstn font et aciérée de 0 m. 210, R. SO, bottes41 buïle B. tl :! .

-

21 (Spfcial pour les lunneb ou pour le tervic:e des ateliers). Wegon porteur a,·tc. boites l hu1le 8 . 11! , longueur 0 m. 960, 1ur roues en fonte aeifr& dt 0 m. !00, R. $1 , caisse l bueu.Je fqulllb~. cubant . . . litre•. ayant 0 m. 9! d e largeur extlrieure, avec tampon central .

-

22 A . -

-

-

-

-

-

-

-

•oo

A.-l~rtle ,

Si on ne tratne Jet wa.gont qu'l bru, H ra Heu de supprimer le tampon central. w ,gon port.eur, longueur 0 m. 9&0, u ns tampons, sur rouet de 0 m. 200, R. S I , en fonte 'tci~ •·éts, C{l.iSSO à bascula ~quilibr~o c:.ubnnt aoo Utre•. boltcall huilo u. 11 2. 22 C. - Le même, monl6aur rOU\tl de 0 m. 2110, R. SO, en fonte ;~~cl~ rée, boites à. huile B. 11 !! . 22 D . - Le mê-me, avec tampon ( entrai à chaque bout. pour Alteler plusieurs w3gons . 2a G . - Pour l' n.li.netion du toke, caisse 1\ basc ule ~quilibrfe. ~ claJre.voie cubant 800 UCre• et tablier& en tôle empkhant la projec.lion du coke inc;andescent 1ur lrs bolt.es i huile, mont~ 1ur rouu tie 0 m. 300, R. 18, en ronte •cifrft, boites l huile B. 109 (lype de l'us1ne â gax de Cor~1)) aS. - l.emfmequelelypeUC.cubanl 8&e Ufrett (po•rmolltru14ùtsl. . Supplément pour t.ampon central pour atleltr plusieurs wagoi\J. Frein 1 ''" ,·erUu le enrayant. les quat_re, routs, se manceuvrJnt à la mam. • 2<4. - Ml•mo eoMtruelion I ~A~re quo Jo type 22 C. mais caisse 4 bascule cubant .&Ge litre• (pour bttt teraves, ch:t.rbons}, longuour du wagon 1 m. t 60, bollet A hutte B. 109 et roues d e 0 m. :lOO, R . 18, en fonte açjê.rl!e, uns tnmpons , 24 B . - 1~ même, monté aur ro u e~ de 0 m. 31:0, 1-t. ~ 1, "'n fon lt Al"lt~ rée, h oltes à h\ul" U. 107 (w:~ gon modèle toutsp ki;~ l pour mlktlêm lourdes) 2 4 C. - Le même. avec tampon central pour aueltr plldieuf'i w~g"tb . 2.6 B . - Wagon port.eur, montf tur roues de 0 m. 3:!0 , R. t l , tn font~ a t •l'r.i:e, OOitH a hu1le n t Oi, caisse ' bascule fquiJib rfe en t61e. cubant 680 11Cr8 . • ~ 25 C . - Le mime, a \·eç lampon «Rital pour at~ltr plus~un WJgOM.

~

Ce ••lM 11t ptlrlltufllnm•nt rwcomm•11t1 pul"lll ll"tJn~• tl'tluu.r. LI Clltttll de ,,,,,. •• 11 lmpiOJ4 6.21JIJ ~~tl''''·

-

25 D . -

-

25 1'. -

Le m ême que le type !!5 C, avee un tampo n à reuort l un hout t t tamt}Qn sec d.e l'autre. t61e d'~lcit r,aretldes corn ières r1 r h AM1S en acier : avêe gouss"t.s do renrorL à c.baquc anglê, essieux (Ill ACier , corps do 45 ~. tu!~l!l d e St %. Wagon~ eaiuc fquilîb rlla cubanl 600 lif'r~•. on

boites à huile B. 107, rouet en acier de 0 m. 300, R . 93, tllmpon Jce ft chaque bout . Ce m~me wagon peuL ~ Ire eon.struit avec Z traverses intermMinirea. d e f#çon à ~r m e ttrt dt fQirt vider l.a t.ai.ss.e en bout, en e-h angeant. de place les boltetl huilt . A,.,.~ la disposition pour v hie r en bout~ il raut bien observer que : 1• A la. voie de 0 m. 60, 1e thW1.J permet d'tmployer tn mêmu rouH que pour lu typa vidanllt\1.. lemtnt en c6tl. 1• ·"- la ,·oie de 0 m. 50. on ne peut employer que des rouee de 0 m. t80 cou d 'un d1amf:tH inf~r,enr). 26 G . - Le même que le type tS f', n~ rouH de 0 m. 300 e n aeier R. 93, tt ! tr-an:rses interméditirts. 25 B . - Le même que le type 25 f', A\'tC roues d e 0 m. 280 en tu.:ltlr n. 30. e l 2 tr~'·er•e" ln t errn t\ dhti f'f!~. Supplé.menl po ur 2 c rochetA llOur e nle,·e r la Clliss.e i.t lt' grue (pourc.aiues inférieures à GOO lllret). 26. - Wagon porteur, longue ur t m . 40, mon té. sur roues de 0 m . 320 en ronte -.eU•1·éc, n. ~ 1 . U\'t!e holtelii A huile 8. 109. caisse ft basc ule c:.ubnnt 800 Jltre•. IHHIJ tampons. 28 B . - l.e m~me , avee boll~s Ahuile O. 101. On peut noir pour le m~me prix- la C3i$se :.y.mt 1~ houl~ til t6lo•. lt• tuthl el les t ôtts rn '"IliA hOU· lonnEs sur armature en fer pour IH remplac:tr â ,·olont.:.. S~;app l#men t pour lampon ordinllrf" l ehaque bout. pour tampon ('tnlral A rnsorl l thaq,te bout ju~qu ' A 600 hl.ttS. pour lampon «RirAI ' f'f'S.Sort ~nforff l fhi(Uifl bout pour lype 26 et au·d~u~. SI on met le tampon l ressor t â u n bout et le tampon ordinaire à l'autre jusqu·ll 600 h tru . pour un h tmpon il fti!Ort n>nforrt'> :\ un bout et un t11rnpcm serA l'autre pour lypo Z6 ~~ UU·dWU' •

pour 2 croch elJ pOlit ellhl\'cr l" l'ït-ÎSiie Il la gr ue pour l.y J•e 26

e~

au·del'.'ill$.

NOT A. : On peul ra1re \'a.raer ll'tnfin l 111 lnrgeur et la capacatt!: des wu.gon(à (DÎ!;se è bascule. Nous en c:onstrul.lons pour toutes les voi~ depul11 0 m . 40 d'fearlemtnt ju.squ' i 1 m. 450.


\

l'Ill\

Type 26 c

~'"'

I•Hh~

•<,., !':-~. '·.

\\.'""" Joorl•·•" "'""'' "" to•U• •l•· "m '" • • Il '" ·• hud<' U 1 tc. ,....,.., 1. ,1.. ·,:-; "•· r.;t, ...... 1o1 l•il•• uk •nl•.ml 1 000 Jitr~l!!l, un l11111•••u ••rolln .. in· '' un 114•1.11 rt l.tmJ ..."' :, rmorl .1 r .• ulf't> l·uul, ~l'"ur m.-tf.r-.31t'< hlur.J•.llurl •tth· •u••l1., 111•\o!lt' •l•• lr:1""h••A d ,J.tnc hill'

.1 '·.

If·~ C':l.-. r~Ut lr1tt liOil jlilf ltWI)IIlll\1\'f'l.

26 0

\\'u~on }JOrhtUI , IIIUUI ~;, lillr tl)ll(" Je 0 Ill 1o00, '~' Wl' lt. Ht(, l•nJl, ... a l uul>~ B . Il'• 1 •Il''"'' 11 lM~• lllt• f'tlh nnl 1 GOO llCrt•lflll, U\'t•t' l-!111(•1111'1 . ($J)t1:i.tl l•flur lt• rh,•rht•n l

26 E

\\'.tltf\ll JHltii'UI'

26 H

\\'•~""

mun li• ... ur r••lll'"i do• li 111 :l:Hl .-n fnnt11 .h wrfi• lt .!1 ht•Îlc. .tllllllr H 111• •'·"""'' ,, baJCU)f' tubant 1 ~0 litre,., a.wqHln ..,..., ·• 1111 lu111 "' '·''''l'n" .- n•o;<f\rl .1 1\t~~lr•• l·ulll ..;1"'''1 tl rour le f"harhfinl

mont .,,,, ,.., ltt

t 000 li •

..,,,,

26 G

1~

,, .. n m

.-..fl,

t\.t'<...

·,1~1 ..u

mod,. .,,. tr.tdtnu IIi J•tmr

"'·'tcon J•Orl••llr !nllfllt

·• ·err tt hl\ IJCJI1• .. ·• lt~•lt" H ttr;, r.u ... ~· .. lo.t"~ot uloo t'Ul •nt •hHl l'·"" a'rmt•l")•r }~Urt.-. Pl.ltort.lU'\ •lu"l 11ut

I.IUIJ•UM ' ~"" 1;.~

lr.11 hnn 1• •r

"'tlt ,., ....... ,,,.

tl Ul

·,nn

h'W'•ln\11\1\'t'

l'li oh ... ,

lM!!tUft• CUI.MIII , ~ 0 Jilr ~•· t~m pml ilt'1' , , 1111

llltlltl c~»

d"""

lt ""

l•tlltt•......

,

hull., H IUI'I, 'tU

hunt t•l I IIIIIJ•UU Il tt'"'"''rl Îl l'l-111 11'1' hout.

t•nnr Jtt<;; INtil.llo;fo lll•'U I <I !1\' t'" )ti(O il\hll\'t• f< Ut \'O•it• tlo• 0 Ill , fi0), ,

,,..

.1\t

,

4. ,

•·••"1>• ••1•••hl•r•• tlnHio• d

r

·l...mti-n 11\('h\ •m "

~

n ..

,t. tCOO litr,.,.., \• •mt •

.1 ~ollh h·· p••nr lo-.. lr.tn.'l"''fh '' a:rolllth•

oh~'< l tllll ,. d

t:,,

t! ..

(~(\ft' lill

ol\ •'t' troll Ilot!! •lllHfl,th• ton llln .11\1•111•'

\' ·'~"" • •1111 ,,

.tonn•· •r••\n•ll••"t-. r.• ... ullt h

'""'' •'JII't'l•' 11 "''"''"' til• 11·è-<o ~;r;md<l fl{l l' ' in·" 11 "'' ,,,u... tnul .1 ~~~., ... dt• il 111 ''' ' ,., o m ~:. 1 1\ l1 \nw •lt 1 111 VIi 11 4 ·•J•·U 1h• dt~ l.a , ... , .. ~;> Joo•UI t'·lh l'"r ~. .... 4

:! lkln lit tt ..

\ '"''

2' WAGONS A BASCULE VIDANT SEULEMENT EN BOUT

22

c ,.,. ....."'

2 4 C ,, 25

j.

If(

c ,.,. ll•ltll

,:~,

l •

3' WAGONS A BASCULE PIVOTANTS c'est-à-dire vidant des 4 côt.és T ype 20 c • •

22

l..t•hlfnt"''l

1.1\l

.!Al

'''"~•·t.utl•l•""' i•;•l•., l•.," •·l• rfl.-"fn"'~

c•

26 8 "

.!'• tt

26 B •"

.!••

H

Tous nos wagons Il bascule peuveut étre disposés pour vider des 4 c<JI.és.

Il'""'

\+~ir

\ ·,,, IH Je 11 111

.t..

•m. '"

....


DIMENSIONS PRINCIPALES

1'1 •

Il Pt

·-·......., .. ...

··~l',

~

''"'~'

.. ,,.. 18

1511

,, ~. ;n

11 , 1lUU

11

•.wu

......

\uJt. .

ll.b5U

U.40 ••l O.!.Oj

OBSERVATION S

."' H.SIHI

ct>~

19

H.ü'.U

1 Hll

20 A

" snu

21

tl, ~HW

H.'.O

11.965 H fj(IU

22 D 23

\tt>~tr

)..,..., dmwn ..iom• IoulA.•!<~ fiJ)t"..ciah·:i d•· t.lt•ux lypt·s nr pcrrnt•th·nl pas d·· npJIIiqttt·r f,. hll~cuh•rn••nt progr.·S"'If.

n

~i8 S

t .u:w :1511

Il, !Hi U

NOTA. -

ul.

l'iun ut les 24 fe4 8

25

•,ou

c

25 F

1 . 1Hll

1 ltiH

1 . IIOil

1 .U5!1

1. 1111

wagous.

ILl.

l'lient:; 1,

l '.! ~

I ,:Htt

1 , ·.Hlll

c

28 B

tiC~

J(ttlll'e

/l

•ltt

,\J \1 , 1,•~

C()llrùrlller. HULHII I fJII It

l W~ ·

\'Oit:, tl'un ernr iJ· •n••ut :tulr•• rttW Ct· u ~

ind•qul>s.

;su

Xot N uouv.:llt• ~rie- dt• \\ ~t~rw~ ~1 caiss. <LJ 751). 1.000, 1.6410 litres awr

3:W

n,;nu

:wn

26 G

28

Cll

~ ou~ co n .. truh~~>ns t·•g ,th_•ulen 1 tout typi• de w .. gons drvont t •rc uh'r fi ur• tle"

111.

1 1.i

28 B

26 E

d1•

IIMÎS lill UR (OII~t!t ll I• Hl ~

nux i ndica Li o u ~ duJ>rê*.•nt lnbii'IIU. ttui ou t élé dét~rmiu(~t'" 11'n1•rè-. ti NJ r~­ s ultn.ts ~"l"t>xp4~Tit•n et.·~.

Hl.

t .·.wn

IJt'UI foirt• \ 'îHÎt' l' ù

~ • hi e.

1 .ur~

snn

L 'CJII

duur mti o u ~

1. $<>11

l iHUI

1.52:\

1 . :~f)l)

36 D

basculem~>nl

à lx'rces (hmiutu• notnbl~· ment la hauteur totalt• des wagon ... Ctl 1.355 o.r.o 0'1 O.Js q.. , rac•hle le tra,·rul d• cb arg•""•n1. l •• b::u,cul~ment n'exige qu'un hornmt'. t :;:. 111. rnëme pour ceux de 1.600 hlrt's. e_, typP dt basculem•nl ouglll"nle la r~g•d•l< tlu r.ud ~ol. t.h~t.s.,is el dtts ~uf'IH>rb dt• <"3121--.e~. ( \ "mr ul.

~6

c. r•ge

•,:q

-l 'Hl\

\ ,.,.. 1 ,.... ,,. u,,,

Type 27 B

" ·'lo:'' ''

J•lllh• (nlrnt• o•tl •h•,.nt•, l••nr;uo•ur 1 111 mnnt tl'utl!' h>Hr•• ol ~•pr•n• fttmr l"'ll"~·r Il• \\,,~(111 mont•· "-ur rnttl'l> dt• Il lU ,!lhl lt ..,,, t' li r11111t• :U'Iolr.''f" ,f\'N' I!Hflo•OC .;1 htulo• Il 11'!

27

c

27 E 27G.

1"' ml·m•·. ;"···· t•lo1 thr..rm(' t•O loih-, . I A1 IU tÎ III!', 11\'1'•' NHh'~

d(l

0 lit,

:!'oC\

1( :'11!

1

\ 014'1

t••,.t• '' tn •",''" Utu.t.u 1


:i!JCi tl'l~ ~IJI

l' ELLE IJF.:i f:T,\ HUSS I\)I E,\ T~ IIEC.\ I'I' II.LE .\ 1!\ È. ,\ I' EllT-Illl(j HG (:iEL'i E-ET-o i:;E , ~HAiiCE

1;

,.l'Hl\ \ uoie

.te u 111.

Type 28 . n'ayant

;lans

12

ti l h '

h:~

t.:\' Hl huHn·~

dt- h.tt.lletar, fJtll n t•li• t•tudii:-o pour

ffJIIM' i• inrmêrcr Cè \\\IgOn t!t

lll OIII Ô Mil'

11i :u1\èlr~ . IIJlt•ill <>ernl' •·gah,•mt.'lll d1m~ lfl's

g:ah•l.. 1lt•

t)

f(l

Jt>

f'ftl~ r

m . 081) d

atollt•r.o. •• , , , , •••

" 1

Type 29. -

(',es wAgon al ols son LemJ)Ioyè:,: da••s ll.'ilt usine..s el •lnM le.'> c:huu l H·~ d,• .Loi..:.

T y pe 29 B . -

\\'agon pltth.'·rorm(! en

dl~tuo , lon~ u eor

1 m.,

.<

.l\'e

•, ranrhel'5 " " rer. mtanij( de b;arm d'nrJHii, mon lé JSU r roues da 0 m . 'lOO. R ;j t , en rnnte n.ci~rée. bottes lo huilt! B. Il~ . . . . .•. ..•...• 2 9 C. l ~ mt•me. lon~u~ur 1 111 . 1J. montt• ::ur r()uts il l' tl m. 2'•0, R. so t•u runtu .u:lH•,\,, • . . . • . • . • 29 E . 1--(• m \• m l', lol'lguf'lur 1 m . •,o, mont•'• l'lnr rôlll'5 tl •lm. 310, R. 21. cu toul\! •'cifr\-tl, t!l boiles à h ui tlo 1 07J~C'mr taire lt !ll't"\'ÎCe ave.- lf'S wagon.•; type 25 R 2 9 G . - 1.€• ult•tne, longul•ur 1 m. 50, largeur 0 111. 15. monl é ::.ur NlUI'IO de 0 m . H. 1 ~. en ronle aciér,ie, bOil t':. A h ull<' R. 1090 JU'I ur JH'Irh1 r t\ IJ(Illt!t :\ JWIJW J•Out• 1(' ""'ch(!ri('5 . • . . . . . • . . . o • • • • • o

,.,.

aoo.

29 H .

T -ype ao. - Ct·~

\\ otfo.:l• IIIWb

Cbnquc bollt' ;'• 11ulp<' ''VÎil•· • • • • . • • • • IJO mi•mf' qut•' 29 C:, 3\'t!C ranchN-s tornw.nt l'oult\ir

'

!\OIIl l'lllJth•yh> ti!Ut!> lt•S USÎ1H'!t l'l d~tm; les c.urrJ.: J'l~ oh• fJO\' t'-s tlû la Vtlll' dt' Parl<~:. Type 3 0 B . - \\'~tgv n !JI.•t-c: -tur ul ~ t<n t·ht-ne, longueur 1 m .• :"'•'C ·, rat1• l'lten; m unis di' bGrl'f's d 'nfllmi , ~nrniJot da bois e t a ve

'

dO:ux cl)\o'·s t~ n bol&amo,·ibJfiS. niontésur rouet daO m. 20 0 R fo l, ••n tonte aciél'\.te, bollf~ t\ h\tile ll 112 • . • •

30

c.

Lt• mt•me,

lon~utur 1 m:~5 rn ontC~urr('lue~dcOm. :!~0 tltÏ{I~·- . • • • • . • . • . . •

H. SO. en f1m 1 ~

'

l..o m i!me,long u N~r 1 m •u. mont~ ~oout· roues de 1) m :JOO n . 18, en ronll.' :u"i l~r-i"t.' el boll('s r, h11ill• 1). 109. .

3 00. 30 E .

L~ mèm~.

mon tU sur roues dt: 0 m. 320, R. 21,

t'

"•

fonlo :u;iérte e l boltN; :\ hu ifo H. 107 pour fnlre 1 ~ 1'\'ÎCO U\'(!C

)('S Wl)gOn!; ly j)f' 25 D.

SUJ'Pit'lnwnt rour lampon etn lrt'll. . . .

T ype 31 . - Poor to st•n ·i.:e rl<'s hnt1ue le r •es ou d:ms

l' in t.~rîeur

T yoe 31 B. -

des ustnt't<, on emJ>lo•e

l e~

w 3gonnets:

W;~~on I>Orleur, longul'nr 1 m .. i•lnlcororrne e n t' h ~ne. h: d~us hou l!'t gnrnis de tô le, montt"! sur rou~ dt• 0 m. 200 H.t:• l. ctt l~>nl~ •-ci ~r(.oe, bolle ;\ huilî'l ll 1 u . . . . . .

"'

l'hl$ ·v:tlut> JH•r l>lat~-rormu tme . • • • • 0 0 , •• 0 • d1•la p nt1.1-fornw n ' t~l J)lb· fo u rnt, llf:utt ,h,lui"-' . S t ln tôle tir ln plntr•.lorm ~ n 't>SL pas louron', il l11ul dMm~ :o; j lt• IJOi!l

1-Jt' mtmt.',IOIIStiUUr 1 Ul. 2!), mOOin•UI' I'0UeSd,• 0 tu, 'Z',Q, n.5 n

3 l !C.

I.e m ~ m ~. longueur 1 m . • o monté t~ u r roues deu m. 300 Jl. 18. e t boUes à hu• le n lM . . • . . . . • . . •

310.

1~ m,~ uw , mont.: s ur t'(lll(' .. '''' ij m . :120, H. :! 1 et bollrs u lwilo B. 107 pour tairr 1(' ser,·ln;! n,·cc. lc.s wn~o ns typ :.t~ B. Pour 1,, lrtteliou par I'IHl\'rll, ît faut :.j nu lt•r le 1nmpo11 c-~n l•'::'!l•i rhaqu

3 1E. -

•,.

hn ul , t'q u i r'(lÎit••J•f•lll'

Type 33 B .

rllfl<tu•• \\,11(011

• , •.• , • ,

\\' ;t~olll tn ~ttl wt·• •:m ..,,·l-11\111•' (1qlt~··:. \ ill••m , ••• :.! rOt\o:-;tttl bu t~ nmo\'iblc,., lt•ngut•ur 1 rn montt• ,.;ur totll'h olt~ 11 m. !!Ofl

Il. ;i l , ttt l f •mltllh'll'n·,•, lwih'b 11 h utft•

33

c.

1ot' ttH'•mt', longth'Ur 1 111. 2:0 ,., ...,. 1{

I.e•

-

33 D .

-

33 E .

• , • , • , •

m i~mt•, !t\'l't

1~.

11 :!

:.u

t:•mt•ou o·o•ntr<•l il duutut• lluul

JII+U r

ll•.tt•tirm

l.o~•ml•uuo.lung u ctu· l m ~~• . muult •.ot u rmurl'di•Om.!IOO ,ell funin ati(it•-'r Il. 18 t'l!Ju t k~ A h utlt1 U, 10') . • . • , • , •

l,t) m.:u1c. ulontû sur roues de 0 111 3t, H. :! 1, et bollt'.s 3 huile B. lOi, pour faire le service aYtr lt's wngon.~ ty(lt' 25 Il.

1

\'6le

\'uie

-

1) " '·

so •le fi"'·

64.1


H'cr~(IIJ

TYPE 34 -

,,

t/JI/11((111. c~

W:tgon

rle~lill~

-l'Ill;\

;m Sèn 'il"•·

,..,. 1 , ... •lè<tc c:wes, \'~1 ~.rrn i de deux :wc~ de C'C'r•de en h.•r forgé q111 r·~ÇOI\'en l \ 4otr lt• lonneuu t•luu·~c :tU tllù,)"t.'ll tl ' un pOuiUitl t ' nu J.;riltlth.\ JlliiCI dt• \'ill ,lu oh- u " 1 lu~:"''''"" '" MJ 1 \lr\li dt.> JOù htr'~ J'L•ut lolr,• JJll.lt.'~ :,rrr ~'" Wotg:ùtt tyvc 3', Jè 1 m. ,.u 1 m.".!:) •li' lc.;ngu'-'ur. r ..._. '''''mt• Wllg'On l'l'nt rt-e~\'t.Hr !lut.> t+lah•·l•i ntll' mt1llllf' rn t\tlt' ou (!Il boi~. fJ(IIlr J)Otl('t llf'~ r'n&.,~tl' ou d('S tllllhN')!t dl'' 111 Type34 B . Wrt~ton J)Ottl.'ur', longurur• 1 ru . ~5. rnmtl(lsnr· tnlrl'.sd,• 11111 ~00 , rri toni;• <~L'u~rét• holh<tt :'1 hutli• l~. Il!!, l•••ur 1•orl~r "" tonucou ,,,. iOO h lrt.•s, ~11 n s lompCIII~ SupiJlémcnl pour atuopon ('tntr~l PoulAin J>Our les f h:.rgomenl.. l'l ;lle - rorm~ mohil,, t•n t'hê1w l'lnte.rnrll\P. {nobile ~· 11 Lùlrt . .TYPE ss.:- Wcr&OII ,; lmrrfi{Ut$. I..Qni-if11<: lu wagon dt•ll JIUrl t~r- d l.'"!: IJ:•rri•IUL'!II il'llllllt\ liU de pélroli•, on tl4'UI \Ill wo..~gon plU! Joni-:' •t•JI t'U tJOrto 3 J' ll·u\s (IIJ 5 \'Îd4.':!1. Si.IIO\Ir passer sur tlt.•s 1•laqu••.s tt'mrmtnte-o:, on est oblij.:l tlu rapprothrtr st•n!liLit•uwnl lc•!O murs du \\"OROn, on mun il ll'll •, •liiRlh> •lu '' IIJNII dn jumhPs di\ •tlrùté. fn'Oir

- \\'a~o:un 1\(ltl\'ur, lm•~nt• •rr 1 rn . ~:... m••nl•'·.;ur rouf':<> llf' il ru :!00, H S 1, ''" tuu t,• ;•e•t.·rt<' holh·" r. hmlf' 1~ 11:!, +1\l't' r<tfiC'lii'Ni NI I"OMiièr,: t1'f'fll l flj,',.; t•l lnllfiÎ! tlt• h;tn•t·J. d'''I'JlUÏ tlOnn(IUI .lU \\'<l L:(t ll lint• )flllCl;ll f'Uf .J,• 2 IUtl'lr.-~ pm1r porl!"r ~ tonnt.'AUX d'huilt• ••n tl !\ ,,c.rol. . . . . SuJ·J•IèmNit I'Otll' t~mpo u ,tl1onttf il t·lwqut• hnnl

Type 35 B.

TYPE b6 B . liqu id es, etc. Il J"k'UL ,~l f't\ muni d'mw JUllni'C pour l•• l't.\ml•lir t•l r~p:.mdrc svn eontenu au loin . • • • • , . . . . . • . . • . l-4• prix de la J.IOiliJH' \·a ri ••:tuh• onl1~ lill'•ldil 1i t rtmM'3~r f'I LJt• dl•l nl.

TYPE 3G B . -

T YPE 37. -

61)1J IUrt'JO lll 11nt~ t-ur rc.u,·~ oli' u m. 200 •'n (HnttJ n('iérée, H . .5 1, O\'~C 1Hlllè!l à hrulc B. l i'.L . • Wm;on·c•ternl',

conlen~nl

Il /'(fll()n fi df'lf,J" f'#,fÎf'rtl, U\'4'4' r0 11t'5 l'Il adt•r•l·· 0 m. 280, n.. ;to,e.~~ÎI' U '( ,., holl~j,; ~hull!· n. Ill";, J•l:tlt'·rvrmc en tt't li' ftlt.:ÎIW, ··~l'f i ., de routomen l tourné, ren(Ol't pu ur Il• Jli\'111 llh\nl~ s ur •·or nière tr:IR!i,·ero:aiP, t 1)i1nn~ à :uuJ NHilC nu:< f' \tr•~ m itfo:.

11'1l&C)II

«

trois t~·1 ir1u (fon:(' ·, .:J\l1•k•I.J, IH"1'I" tt•Ul'b t.l., () 111. :hW, l'Il Ot.'lflr R. 30. •·~icux ('1 ('rltJ1:ludine,ll r>n uriCir, tll\\lll·rorme fl ll tôlo pl~ 1n t:', l'o•n!lc d f' roult·mrnt lourrté, n•nfort 1•our le ph·ot moolé sur tleux eormérC~> lr<tn.S\'I'r.;fllo"· t. piHm" ;'t :~un,•:HIX nu\": ,.,..,r,>mll•t.; Stlpplt mcnl pour 8 ( HJ rle·tn n ~h eN> •. . . • . . . • . • . • . • • • • . Supplément pour:! le\'iONI do: nHIIH.'I'U\'rcS (>011\~.;nLser• ,• ir de riUH' hl'rs • • • • •

TYPE 38. -

l l'ugor1

SupJlOrt. pivotant à c:.;mon pnur wu'=rms types 37 cl :JS, l'OIII f iO~~· •l'uil !'Ode t.'n ft•r, fh"Hil•f,\ tl'uc\1) fuurrm'l) 4'n I101S ;hu· IJ\'CC. '• nnn('•mx d e IJrNillil!, •h\11;~.: bt.1!'i Rffit)\'ihli'tt rl fieux n-m~<ln('l.s r•n bou~ rlur. fn, tlr'·.s ct :t.nnl~ 1")111' cnrle r ou S4l: mppro~"llf'r SUI\'!.lllL la flimrn5ion du çoanvn (l!.'s:! 4'Q u s..;; in('l~ <;;t<uls coitt.,nt IG fr. :iOl.

s·,·. .

F'rcin à. d ouhlo vis

ô ~

sabots en toni('

!it'

nt .UH'NI\'r:mt s ur lt• C(ij,l (1\1'1' unt• •"i>r,l.-.. , • ,

Corde de 4 m è tres d t1lontr, tress-é•· • o:uuute h.•:o< d riJ.:,.,e.s tlt• lu tu.trifh· 1umr Il• fn•in d· dt•:oo:;u.~. Un (oquipru;t> complet pour portrr t('s l'<mon~ dl' :1 ia r. totUi dl ~c t•omro"e t lt• dt>U\: wa!;!un!i IYI't' 37 rnnni" • l ~ l••u" lt';l> u.ccossoi,..... d·de"-Sus fil le• l'ri$ toH•I ~t. , . . • . . . . . . . . • . . • • . • • • •..... Un f.(lllitlltge ('tlntph•l pnur ptirlf'r ,J;•o; ;t(;(('~O ÎI"P$ ci - tlfl~US r•l

Jt' 1\ ti:C

Nl lltHI ..

tl.• ,·, ,, ••

l6 1ltft•,..l. , ,

l •tiii W.,.

Ml o',~UIJHr."u •lo• '"''" \\ ,II;Ctll!: 1)'J'l' 38 rnunî... 1.h• t••u.." 11'1'

, • , ••• ,

. .•.•. • ,

Caisse à. obus uuhh' ible pOU\'Ilnl ~ pli1ü·r s ur lo lyp1" :r; "' .c'cult•\·er ;i Ill grun ;Jan-.. 1.•., f\)rls :\ •'•l.•j;t'. Flasque )JOUr cn1C.\'tlr à ln ~ rut' la (:1\jsso

TYPE 39 S . -

c'i·dt"!~~u..; • • .

WtJgon piMe-rorll\c '"'bois, 1 111, -.!50:- u m. s oo. monté s ur ruucs 1 h~ n m. :!80 en :'\('acr C'l)ulé, Ft. 30, pour nbn.;, :l\'~c 2 b:tm'"s d 'Appuis ~'l •, C'6té' :-tmovihiE'lol, rrwr.~· 1 000 kilo.;. . . • • . . . •


PRIX

T~pe 40 Pour transporter d~ I)()Îd.J indtvil:ib... dt ~ l &.000 tilog.• (:Om.me. par ex.e.mple dan• .. trusport de chaadi~ ou de ft'I'CIIN pi~ de machines, noUJ 1\'0IIt

fludl' une plate-rorme en c.h~ne trft Joltde qui est portH par 2 wa,tons type 37 ou type 60, et peut passer dans des oour~ de Lr6t peUL rayon et mi! me sur des ploraues

t.ourno.nt411.

Type~ 40 B . - Wagon

J•IOU!·fcmno de am. x 1 11\, 20, très ~1nroro~. mont~ il Ur d€!ux wagons t.ype 60. JH)UvM L dea chArge~ do G.OOO kiiOth ll(lfi.S tampons • . . . . • • • . • • • • • • • . • . . . • • 40 O. - Le meme. monté sur deux wagons type GO. A. 3 essieux, ro~ tt.OOO"kilogr. Supplément pour tampon allong6 1\ c.hflque bout . • • • • • • • • • • • • • , • • • • . Plan LDeUné en bol• pour rouler ou barder les coJi.5 sur ta plate.rorrne . . . . . . . . .

T y p e 40 e z tra-renforcé. ou 4.0 K . - F.ncouragt's parles r6ultall obltnus tout d'abord avtc 16 trans~rt.er dM poid.5 indivisibles dt 6 IOnnN, nous IYOO$ étudi6 Un IY-pt f'(lrl tenforœ pour porter ~~o:::r:~~::t:,:l m1Ch1nH de tt toonee, chu JUt FtrA) tl C'•. corutruc.teurs-m~n~lt•• A 1-"'M;I)nnes. et nous avons réuai. Cu t:Utn\1. dont Se$ atelier"$ ~talent A 1 WO mêt.tes de la pre de Corbf1l. n'ava~tol pu obtenir de te rtlccorder Ala gare au moyen d'une de nol pet1lt'S voits. plll'te r1u'ila ava;ent b traverser, d'un bont A

,..,. dt.t m~tchandi.ses. Ils ont donc fail ut-ag<~ d'un wagon type o\0 K l't'tc 30 01~~ de voie droite de 0 m. rails d'•eier de 9 kil. SOO. et t O mètres de \'O Î~ rourbe rayon 12 mêlre\. et. en déplaçant cette voie A mnure wt~~gon 6talt pa.'IS6, ils lransp<lrta.ient une plk41 de 12.000 kilog. de leurs ntelil"rt tn Auinnl les rues de la ville. l.a \lon ét.tti~ fafle par un che,·al. TYPE 40 K . - W;a,gon plt'lte.rorme fil\ a m.x lm. 20. nxtra.rcororeé,pou•· portt!r uno ch~rge de 12.000 · 11ur deux truca 1\ 3 e31hmx uvee roues de 0 m. 320, H. 8, crl ronto Gtié~ cssicu.x acter huile, B. 125, c.ercl..-, da roult~ m e•• Lt.oum 6. pilons 1\ Anneaux :wt ulrt'nnltés, sans Lampon• cl (l'(lÎ.R , • • • • • , • • • • '

• • • • • • • • • • • • '

'

• • • • •••• • • • , • '

Chaque true 6a.IIS frein. • • • • , • • . • . • • • • • • , • , • • • • • • • • • • • , • • • ~'rtl.n l ''il horbont•le enrayant 2 ~ieux d'un true• • . • • . • • • • . . . . . . . . . • . • B'oarche pivotante composile d'uM somtl~ en ltr, doubl"' d'une fourrure ~n bois dur, a\'to 4 anneaux brélage. ! raaeber:t amov(biM tl t eoiM en bois dur amovibln. A cnel trt sur chaque truc pour s)Ototr obj~ts longs,s;ans pl.ate.fnmt . • • • • • • • • • • . . . • • • . . . . . . . . • • • • • •

TYPE 4 3 . - rourl•t.ra.napo-rt.dereau potable, ou d'autres li«tuidet noUJ conslruisoo.s d~ citerntt en t61e galvon&de èntouréell de deu,x rail& pour les rtn· toreer el pour 'permettre de 1~ taire roule-r aur le aol des eA\'es ou maga•lns. Ces citerne• 110nt mun los dt: 3 oriûeêS, celui du dC!UUI :wcç un bouchon A \'l& pour remplir eL, on m~mo. tqmpl pour donner do l'11ir quand on veut les vidor : ucl anlre.'l c:.haquo bout, muni d'un robinel. l'un 6lnnL 0 nloitié hauteur pour avoir dtl l'cGu clai.re, m"me lfl '"' Y.oagon vient de faire un long tHtrcours. l'autre ~tanL eu bas pour ''ader eompl~te.ment le ton.oeau. Cel citemtt ont servt pour ta premltre fod dans la gu.tl'ft du Tur· kestan. tlles ont il' etUutlt adopl&s dans ta. guem dt Tunisie. sur a. t:hemln de fer de Soos:&e et Kftouaa et au eanll dt Panama. Ce wa.gon peut f;ln! muni d'uat pompe pour le rflft· ptir ou Se vide.r. LA prix de la pompe var;t suiYAnl le liquide A. t.nns\'llt!r et le d~bil.

Typa 4 3. -

Wngoo-clterne pour le trnns1wrt tl_, l'eau poLablo, l!lt- eompOlfDnl d 'un su.r roues de 0 m. ~00, n. 18, e n ronte acil:réo, essieut en aclor, bolte1 gah·nnis~ contonanL 675 lilret, Cétclée de deux rtlils pcrmettnnl de ln raire roulerr!~'[~I;'~:~~~:"~I::~J

~~~n~~:t~~ns.' ~v~~ ~rl~c~'·. 1':111. fi~Q~ t:n ~u~h~u .A ~~~. I•HI•d~u ~ U'lll.rc.~ ~u.ni~ <~fi~

Citerne e eule• . . . . . • • . . . . , . • . • . . . . . , . . • . . • , . . . . . . . .

Type 4 6 . - Wagon ~ mieux R.:• pour porle:t un it.UI obu de 3! (modüe des batt~ni'S de côte de Brt:st.). mont6 Pr ro~N 0 m. !00, R. <\9, tn fonte ati&+e. muni l chaque bout tnne:tu pitOA. • • • • • • . • • . . • . • • • • • ,

TYPE 48. - rour transport.or du bOn. du ~lt.er~wes ou l'Uh'GII dilleJ, aur un partours dt~ piUJituN mètm. on fa.ll. us::.ge d'uo 11yant <\ mi\tret de long x t m. ::o dt et Nnlenant 3.000 kllog. de betltrJ\'K, 111·agon peut ~tn tra:ln6 par chenl "'aifoma A la lois), ou par loeomoli,.e ou hmt Il la fOIS), suivant le profil de la Type 4 8 . - Wagon plate-forme entièrement méLuiUque, long-ueur <\ mètres, 111"M"ur t m. ~o. muni de ranclher•l ~Jarnis de plànthes forma nt un gr~nd eotrre d~ 0 m. G5 d~t hauteur pour porter 2 •.:i00 kilos de rnv~ ou 3.000 kilos do oluarbon . monté ur '2 trucs pi..,otcu\tl ll 2 essie\IX c.hae:un, rouea do 0 m. n. 21ten tonte aciérOo, boite• ()huile B. 109, avec Lam pont aeet QIJOntcé&. , • • • • • • . • • - 48 8 . - Le 1nt\rno, avec bol~alt huilo O. t O? • • • • • • • • • • • • • . • • • . . . • . . • . • , , - 48 ( l. - Lo môme. que ID LYPD t,8 8, cayont un lampon à ressorL A un seul bouL• . • • . . . . . • • • • . . - 48 E . - I..<O m(!me que le t-ype 48, mals monté sur roues do 0 m. 280. Il. ;t0, en au:ior tt crapaudines en acl~r 8. J)OUr Je trantporL dCJ COpfiDU'< en CorôLs. , , , , , , • • . • • • , • . . . • • . • • . , , 7


50

SOt.lt~ l'f:

NOUI'I>.LLE DEl; f:TABLISSE)IENTS OEC,\ UVILLE AINf:, A PETlT-llOUHG

(SEI NE-ET-()l~E).

FRANCE PRIX

~------~~ \ t~ic \'oie -------, Volr. de-0 m. t o de!J m. $!) •lt: 1) m. 00 1

(A

wagon Sè rail é:galmnent twec

unel------1------·1------ 1

JX'IrUI ou miliou do chaque cMê ct rait {~lors un wAgon à mar<:h:mdi.s(lS duns le gonrù do coux des grandes compàgnics des du:.miu:s de fer.

Type 48 D . - Le même c1uu le type 48 C, uvoc une 1>orto d e 0 m. ao nu milieu, dl) çhaqthJ cùt(l • • • • • • . • • Supplément pour !rein à. vis vtwtieale. allongement d'un des tru•·s e t •narehopied pour fo t~e rr<l-fr(!iu .

BERLINES (types 51, 52. 53, 54, 55, 56}. - Pour les m ines eJploilflnl'llfmoins do 100 lonnes par jour, Ja \'Oie tle 0 ttL 50 on rails de ' kil. 500 elit pnrlailc menl sulltsnnte a vee les wttgons à caisse à bascule ~quiliiH('O <albon l 300 liLres (tl'PO 22 C.)

lktlloe type

~ 1.

'Pour les mines uxploitanl do 100 à 500 tonnes par j our , le matériel qui con''•ent Jo mioux. <!St Ja ''oie d e 0 m. 50 ou do 0 m. 60 on raHs d•ncier de G ou 1 kilogr. twec les wagons. l)erllnes de 600 Ulrt.s <fui pe u\'<lnt po..sser do.t\8 des galeries n•a yant que 0 m. 80 de lt~ rgeur et 1 m. 10 do h~uleur. Ce$ berlines se ''ide n t très rapidomcnl au IYIOyen d ' un oppnreil fort s imple. nppclé eulbuleur représenté c i-contre. Elles ()eii\'Cfit titré employêc.t;: praliquemcn l ~;,ur un pnrcours de plusieurs kilomé lres, mais s i l'on \'Ou1ait, à la sorlio de la m ine, éta blir une ligne fixe J>Our c.onduire les produits à une statif)n des compagnies ou à u n cmtal, on pourrait b3S· <'Uier les berlines dans dos wt'lg-ons d o deux lonnes dont lo traction sera.il faite pa.r u ne JlCtit.c loeomoth•o. Pour modérer la vitesse des berlh~es dlln$ les pent.:s, on introduit par les trous"rnénl'tgés d ans les roucr.s des morceaux de bols e n rormo de. 'cigares que l'on apr,elle aru;pects ou car olLes do mines. On arrOL6 do <:otto manu'!ru dès trains s ur rampe do 8 à 10 conlimé lre..<> p a r mè lrc. Si la pento dépassé 10 Céntimèlre!l c t si le~ berlines c ha r. Rées dotvent des<:e•ldre. il e$l {l, ·anlagcux de rairo un plan inclin é automoteur on employant le r)oids d..-.s wl.'gons pleins descendt!.nls pôur remonter lM wagon.~; vides. Lo plan incliné le plus s imp lo pour un pclit. lraRc s'étabUt.ll.U moyen do no lro poulie dite • éoonomique • (page 67). Po ur des poids p lus considérables, la poulie fi m ôçhoin:l~ (pa~s

66 ct 61) ost

Typo 51. -

prlil~r11ble.

Berline de m ine, ch4.ssis , tampons eL caisse en bois l).vee a ng lei garnis de t41e dO\ICO, e'tbant 5 hectoH~ . montltc sur ro u~~~S do o m . 280, on o.cier R. 30, essieux: et crapaudines en M ier- B. 25 . • . . .

La partie

métalllqu~

seule. . . . . • . • . .

Berline de mine (typo do Pe ti t... Bourg), çh bsis:"oL tampon tm rer, e3JSS6 en bÔis a\'eC angles garnis de t61o douce, t ubant 6 bcctoliln!S, montée s nr roues do 0 m. 280, en ;:~cier R. 30, essieux et. cra. pa udines en ac.io.r B. 25 . . . • • . . . . • • • • . . . . . . . , • . . . . . . . . . • , • La p:.trtie mé ta llique se\llc . . • . . . . • , . . . . , . • , • , • . . • • • • • • . . . . . . . S'il y a \tn cercle en fer à. la r>artie supérieure do lu cai5so e n p lus. . . • • . . . . . . • , • • , • • . Type 52 B . - La mc1me. ne c ubant que trois heetolilrc3, monWG sur·roues de O"'m. 280 "e n aeie.. R. 30, essieux e t C..i'paudinos en ncier B. H, . • . . . • • . . . . • , •• , . • • ". • • •• , • • • • . • • • . .

';fype52. -

Uerlinc lrJle M'.

Type63. -

-

64.

Berline 'Yro 63.

Bérlin~ do carrières d e me ulières (type des carriôl'tl! d'J.:ssonncs), ehti.ssis t n fi!r , lampons en bots

rreUé avec double attelage pour plan incliné, caisse en bois 3\'èC ang les garnis rie tôle dcuce, c u ban l 6 hectolitres, montOO &ur roues de 0 m . 280, en a_eier R . 30, essieux ot crapaudîn(} en scier B. 25. oorc1e on re r à. la partie s uphie ure de la caisse . • . . • • . . . . . • . • • . • • . • . . . . La p~Jrtie m6Lallique seule • , • • . . . . . . • . • • • • . • . . . . . • . . . . • • . • • De rhne de mine, châssis et. lam pon e n rer , cai.ss.e en boi$ cubant 6 hectolill'i!'S 3\'èt une porte 131.ér~Jie, angiM -.ramis de l4le douce e t. cercle en fer à la parUe s upérieuro, mon 100 sur roue!! de 0 m . 280, en acier R. 30. e&aieux et. c.rapautlines e n acie-r B. 25. La partie métallique seule • . . • . . . . • . • .


SOCIÊTÊ NOU VELLE OES llTi\ULISSI>~I E1iTS OEC.AUVILLt\ AINÉ, A P&TIT· BUUIIG (~F.INI\-1~'1'-0ISE}, FR.\!'lCE

T7pe 66. - Bullne e.ntifnment mftalllqiH', u1bfo ~ lilret, rnoftt" .-ur uapt!ildn'les tn adtr B. !S, adtr dt 40 %dt di:a.mêt.re- et rou• en ac:.er dt UO ~de du1mittt, R $0, t~rnpoa t n orme . • • • . . Type 66. - Bertine e.nliê:rement m6tnllhtue, tond arrondi, cubo loOO litre~~, longueur 1 m. t O, larv~ur 0 h1111t0ur tolüle au-dessus du rail 0 m. 000, roulement el bottes semblnblcsll .:eux el·dt81US (type Sâ) . • • •

111.

TYPE 68. - Pour tnmsporter ltll objalll rragilet dans Il'$ rabrif( lle! Ile J)Oroolnine. Vfrroria, ~ t c., on un w~gon ph•lc·forme monté 11ur rcuorl.l. Typo 68. - Wagon porteur, pla te.formt Ctn cbênt~,IO J\gueur t m., 1".rgeur 0 m. 80, barre d'appuî è un bout, sur)oues de 0 m. '1.\0)ln fonlc IC:ifr ~ n.. SO el bol let • reuor·li O. 123. 58 B . - J..,p mfme, Jongutur 1 1n. JS • • • , . • • • • , • • • • • • . . . . . . . . . . .

TYPE 69. - rour le dt œrt.aiM ebats, oll 0 f aut Jo raisi:n datl$ det rkiplenll

unt bouteur dt 0 m. 10 •u·d•"""l du sol, nous avont cnt• un

r T7pe 69 B.

des 31'('~d et su~ l ev~l. Un eAt m ~nag~ dans le chs\Mill le lester, dans le c:u o~ tn bHI~ l•tsserait l dkire-r.

Wagon. longueur 1 m, tur roues de 0 m. !\0, R. $0, en Conte IIC1~rfe et botta l huU(D:t cai:sse l bllS("ut. fqu1hbrft cubant 300 ~~~mol!!! the u r arcadut• cornt~.rormant khutM permettre de vider dtRt * rouloirs dts-(bai.s . . • . • • • • • . . . . . . • • • •

TYPE GO. - Pour lransporWr l~ gro. a rbres, les grandes ba rrëa de rer ou d'oCllor, elc.., on emploie, '2ll :.t, du wngon.?O munis d'une rouN"he 1)1\•otanla lh'ct coin! t il ftr t!L brMIUnovlblt~: ces wagons ~Servea lA lllll orbrflt tlo toute l ongueur. l'our l elrtm~port d\1 bois A. brt\1er, 011 J)tmL tlllhl \'tr h• fourehc I' IVOI.flll te, tl\etlre des por le-ranc.lll'.NI ct dc8 m•ther•l (la ru~ ltt bouts du wagon. 1n:ais tl etl b ien J)~ flr:. b~. JWtur te dt:rnlrr Jen·l~. til'! fuire t~nll)loi du w;.goo ltpe (il, t1i lll~i!da l pour le bois il brOitreL \NtvtrStl de c.hemin de ff'r,

'tt

~1


TYPE 81. - l)our tnftlporter du lra... dt chemin de rer. Il est d'employer de. ttpet plus longs el plus

d~

e:,....

type 60:

ROUI A\ ORI

donc tait te typo 6t

,.,..•

i~if~~[:,.~:~~~·:_:~~~~~~~~~~:_:~ <

une pla\e.(Ornlb plus grande.

Type 81 .

Cl ~:;,.l;,;,idiillèiel· I.e mt'me ~tvec Lnmpon ooulr~l 1) thtHllll' bouL •

I.e rMitne avec Wmpon cent.r..W,

0 (ù , 320, R, tl, \'ft rontt adhfe. boites l huile ll. 107 ••

1n011l6 Sllf rouêS d e

TYP B 63. - l,our LranJJ•orter botlft de r:.me et de loin dan• ~curiH, nous tA>nstruisons un oorbaille qui a été adoplê g~nilr.~.lc des Voitures do l11rls 1411 w Jnclpoux. d ér ôts.

f'"

\\~~~~~~~..':'{;~,;~'l:~:l

Type 63 B. modèle d~ 1~ Cie d~

longueur 1 m., aur 0 m. tfoo. en ronte aclérfe R. 50, A hui~ 8 1 U, l\'te eorbtllloe de ~ df' lonft, 1 m. 50 de large. t lit. $0 hllUt • • • • • • • • • • • , , •

La Cor);)eUle seule. pour Aur un wagon

d~jll

existant.

&·r ouette sur ra lb: (ly.t tlrnt #M"), pour Je transport d ts fumlt!rt.

Type 86. - 11 se com llOSe tl'une J•IAte·fornHlii)'Dnl4 m. de long aur 1 rn. 20 fit• large el mont~ J'ttr deux WJIKOnll GO. Wagon piMe-ronne entièrtrnenl rnt:!LAIIIqu.:t urticulé sur 8 roue11,10ntJutur t i l~ p l ~ate~forme ~ mèli'(!S, 11-rgeur long. totale lh'eC. ~

typ~

MOnt4 aur rouM d e 0

fonte acib-ée, avec. 6 . 101. mwh de 8 ~~::b::;:b'·.~~ ~:o:r. d~ . • • • • " Suppllment pour frein t vil liate, allongeme-nt d'un dt'! e t • iêKe pour le 5erre-frtin. Si l'on veut des roues til de 0 m. 3!0, R. 89, 11\ Jllut·Y31ue r3r roue esl. de 1 rr. ,a, tol1 pour un wrtgon â s roues. . . . . Type 66 B . - Le m6me que le lYJ•o GS, ttvec coiTm à cl11ire-vch0, rorm" pnr ~ lîAnneaux m o bil~ en bol.11 Ouadoloupc} • • • • • • . . . . . . . . • •• • • • . • . . . . . . . • • • • ••• (Il fa t très rac.:.ll1.1 tlo f<~in' c~s ~oiTres s ur Jlht ~· •·he& uO!i l'li~nl.~. l i or- nou~ en rlornMtde tueomme modèltH. 65 C. - Le même que lt~lypt! G5,1l\'ft! rlde1~ en rer Ctypt! J1n••• • • • . . . • . . . . . . • • • • • • 66 D. - I.e: mfme qu e le typt 6$, muni de 8 porte-ranchers pour rt(~\'Oir tif·~ roanchers en boil et d e ! rf· delies en fer plac:ffl c.ha('uno A l'une dH ut~n•llé• tle lfl piUt-torm" (ipktal pour le

Cb.

drs baHes de l.abac, • • . • • • • • • • • • • • • • • • • . • • • • • • • . • • • • • •

Type 8 5 T . - Wagon à p1ato-forma m6Wlliquc arlieuléo .sur 8 rouet,longue\lr de lrt pl31.ê-forrnc ~ rn .x 1 m. 40,, longueur tolol!! ~tvoa l om p o n~~o 4 m. 50, mon lé sur rouet do 0 m. 400 cm licier Il. 8G, boft~JI lt h uile n. 107 avcç ~ rldclle.J en rer de 1 m. 00 de h aulour • • • . . • . • • . . . . . . • • • • . .

.1


SOc.Ii::Tt:: NOUVELLE OES ~l'tl lli,ISS ~:~Œ(\Tl'\ UF.GAUI'I LLE tl li\ É, A I'ETIT- UoUJI(; (~EI~ I'-1\T-(IISE). FllANCI::

n3

LAl T YPE 66 n l!Ul torm6 e n rnuni.s5.nnl lu l y J)t 65 de 3 orçades on rer rl:uni,..s pAr 9 baguf'tles de sapin qui s('r,•en t 1•mx lt t.endre u ne bli.che im pe rm 6~tbla, qui peut sc l"wr ou se rcrmer ;\ ''olont(\. ....-: C95 wtt~Or\8 ont ~lé emtlloyk nu no mbre d(l c:enl ,·in,~tt ·<'i n~ dttns la guerre de 1'u n i.<~ ic pour le c.he mlll de rer dt• \'oio \'oie \'oie Sou.~e A Kairouu.n etcom,me il,!l:ngi~<sait;\ et:rUllns rnom"11ls dt1 dd•md re lt-.8 tl"()ur•l11 eo.ntrcdf'tc. coups ,duol.,ll eiTr:'ly:~nl.!!, do nm . .o do Ôrn. $0 de 411, , tl& nous A\'On.s 6lud16 une d t8f)Q8ttton l)artu: u ll ~re dl" ln hll<'hc q ur nou.li mpr HNihl il!l t H' nnt ri! et. 11111 a d ()llil.(> c~m plète _ _ _ _ _ _ _ __ s.at.isfaelion.

Wnge~a trpt~ &~.

u ee bd.clte rt r.u&.

l' li hnul d t~ 9 baguettes de M ph1

Ill , 1SX 1 .n. t,O, montt' ~u r

rer ~a nu-s en haul df! ') le W3KOn . ;1\·ec

do trèS usines. IH plan talions de ca•uu':S à S\ICre. a é té ctM J>Our Il! J 3rdin d'Aet.lllnM.ation en

d~pulli ou ' AN<•chon et<>truclion •lan~> un ~~"':::;;n•~:~.~~:il~!~'~ sit1on!'. Ce C:•.slno wagon de~tl d'une oon. oolle dC!J i mp ~ ri tt.le3 de l ramwavs : Il offre un(' A dos. poln 'Ml con tenir q ucatre I)CI"$01\nes d e eh:.que On pe ut nH1nir r~ wngoM fi ' \IIIU J)ll)(t.forme pour le leur tL )' ajouw r un rn:i1\. Type 68. -

\Vû.i(M dos à dos â 8 p19Ct$ (lYI>(l du JMdin d'A.;cli. malalion), RanH frein 111 p lac.e ..f orme p o u• serre· f r e in, pouva nt conte nir 8 1\ersonncs, :we4' boires à huile B. 1 0 9e l l'(l U ~ deO m.320, n. 'l l ,tl\

ron tc :.cié.rt-c. . . . . . . . . . . . .

68 C. -

n,.,,,.

. • •

l..e même, montl!snr r~~rtt, bollr_s li h uih• • • • • • • • • • • • • • • • •• • •

a. o23 •

Su 1•1>16mont pour fre in agissant su•· 2 roues el 1 J) lac.c · fo rme.

JIOUI" le sure. frein. suiv:ml le mod èle d e l a gravun! <li·-conlr•• ••

TYPE 69.- Pour 1~ St~l vi«t d'i1\SJH!"d1<11\ le rke.au de (Htlites voîei4 est lrk étendu . tornnw q •1i on L de 6 !t U ld lomNn:-s de votes. nous IH'Ofl11 \YllilOnnPt de promenl)dC JHHi v ~n l r.ontenlr (, JW•osonnc>s en fo(;e l'une de l'nutrt ~om m c dans une voiture fl 1\ pltu:t!J!. Cf'S · nets sont n\O•ltffl t ur I"C$..110riA el !t<lnl fal"'ll"nll"nL J•O u."-••~ par un hommr, Typo 69. -

\\'a~ou d'inMI~cUon ft ' t•laC'es tm(lnt'-" sur llVI"C

0 m. 300 t-n f on le

69 B . -

""'"''"1.1

hottes fa hull& lt reAAOr l$ H. 1:t:~ . roUf'-'> ~ cl~rée

n . IlL . . . . . . .

Le m~ me. t'n'<'~" ff'(' in t•l I'IMè·fOrmo 110ur 1('

fmin d 'un bout. • . • . • • • • • • • . • •

69 C. - Le même. 1n-ec:: f1-cln "'' ll •• to•.ful'llll" 1mur frein à c}lnque bout. . . • . . . . . . . .

T YPE ? 0 . - Un a u tre wag<mM l a (liN &r~ en 188:t J)Our eonduire, ~un voie de 0 m. ~O . lœ ingénie un; trateurs qui ,·oula.ienl in!lpeetc rles trnv1.\ 1.1 :< l.lu hanneS S•' u~ 1:• Mnuetu.•: t'(Utt un rliminut.U •tu l~·r~ 69, ma is contenir que dcut. pe.rtonnes. ~1 ype 7 0 . - \V~goo d ' lnspection ô 2 J•lac:es ovce bOit<'$ a huile n . 109, sùns r~'$11(1rl li.

rt peu

los b ;~llcs. de ete., n oltS O\'On.-<o unu pla te·forme articulée sur <leux q ui fiC~t l loumer d\lns l et~: J)lu~ courbes e L m ~mfl passer sur les l o urn ~tll les.

T ype 7 1 B . 3 ni.

1.000 ph·oJanls , ~_yan l d(l!i rouc11 de H. 50, e n fon te bollt$ f\ h uill"' B. 112

Supplérucnl polll barres d'ap pui aux de nx e:drêmité!l .


5>

~Ot:l en: !\Ollrt: UJ' l)b:S ~TAIILISSii)lli:'iTS IJt:t;AUVII.U: AIN€, .\ .l'liTIT- llUURG (~EIKE-ET-OISE), l'RANCE

\

t i f!

.. Type74. -

W~on

1

0

J>Orteur, plate.rorme surélevée

E!O Chêne, Jong,. 1 m. 80, (3t8'@Ut t

m.20, Q.\'&C dOSSÎOJS

gnrnls de bOit~ et bnrre d'appui à eh o.que boul pour pousser .le wa.gon, monléii JSur roues de 0 m. 320, R . 21 . l'lti ~r~. t,ottes à huile D. 109, sans tamJ)OI\5.

ronte

TYP.E 7 5 . - Pour lransporter le sel d;~nsles s nlines,onfalt à çnisse ô basc:.ule e n boi!i, snns rer apparent.

desw~gons

Type 7 6 . - Wagon sp.;:c;.ial, cais.ie lt b:.!l.Cule équilib~e en bois, sans rer

apparent à lïntér'ieur, cubant 250 litre... , roues de 0 m. 240, R. 50, en ronte aciôrOO, CS$ le ux en ncier, bol les :\ huile il. 1 12, $lUlli lamJ,On..<>. Sup plémenl t)O\Ir Ltunpon cc ntr-~•1 à. ch:.tq,le bou l. • • • • • • • • • • •

, TYPE 80. - I.e t.n>e 80 3 ê lé éhadié po ur les explorateurs da n!'! l' Afri(pJC ce1Hrtt1e. C'e.st un wogou 3.1\a.Jogu., au type &0, mtds plus l~er et muni de rourdu:t ph•otanUl plus longue pour lb:er dessus des planches pour former une platc.form e de ~ ou 5 mêlrcs do long, t·ep osanl s ur d eu ~ wngons Lype 80. S I o n \'Cu l porWr une chaiOUJi>e, il.faut fixer ~ ur 1 ~ tourthts ph·otantes des cales e n bois, aj ustloet~ suh'31\l la tonne d e la. coque de la c haloupe. Type . 80. -

Wngfln spécial, long-ueur 1 tn ,,

3Ye~

roues de 0 m. 280, e n rtc.ier

n. 30, craJ)audines B. lit , aveeterc1e

de roule ment e l2 r)ilo ns à :lJlneau de c h3que boul, étr iers e n fer aux quntre (U'IKies . . • . , • . . . F o u r obe pivotan'e en fer forgé. l o n~: . 1 m. 20, garnie de bois, nvee 4 J>itons ;\ atuu!aux.

Un jeu de 2 wagons type 80, p our porter une ebal'oupo dé 3 t oon es, cot\tu cson c.

T YPES SI et 82. -Ce sont dei> w:tgOM dont l'ln· tt'r i(Hir est en c ht•ne nvct. toutes les l•1· IC" do bo ulons IIIJ• p;lten te~fl n euivrt..

Jluet\'M l t\

r~orter

les bnquots J>Oudro ,lo.ns poudreries.

"fyp" 8 , 1 A . 82 A. -

()(• l~'!i

Wagon coa t·e Avec rond e n c·hrno. 11y01rrt â l' intér ieur 1 m. d e long x 1 m. de turge x 0 m . go de h3Ut, a \'OC u n côté dtt fa toiture so rel~ \' fuH 4Jl uno porte $'~b;.i~SStnH, n'lon té sur rQut'S de 0 m. 300. R. 18, e n fo nt aci~réc, essiûux. tm acit)r , bolle.<~ ~huile Ll. IO'l . . . . . . . . . Le même, SfrM<l moMin, ay11nl à l'inlt'rit'lur 1 m. r.o (lb l o n~ x 1 rn . de ltUl(t! X 1 tu. dt! tùwl. . .

TYPE 83. - Ser t à porle r lei ragots et autroK. objetA dons les p oudreries ct divel'6es usines, oli les rhlelles en f('r J)Ourraielll 1)\'0Î.I' dèt ioeorwt:nien ~i .

Type 83 A. - WogN\ J>l3le-rorlll4l à ride11es ayant 1 m. :,o rte long x 1 m. de large. mon Lé sur roues de 0 m . 300, R . 18, en fonte ac ii!rl!e, Mt!titu:c: 41-ll n c-i~r, hottes A huile B. 109.

-

oie

m. &0

l'RIX \'oie

Voie

do 0 m. ISO 1k 0 '" · GO


SOCI~TI~ ~OUVEL~E OES I>TABLISSEMENTS DECAUVILLE AIN~, A PETIT-BOURC (SEI~E-ET-OISE), I'RMCE

55

1'1\IX \ '(Ile ~ \'oie-\'ole JO! \l m • .tt) de~ 0 ~· so .ie 0111. fliiJ

T ype 87. - W;tgon eu1Hml 2.200 litn•g 1•our Je c ha •·gemenl des fouf'!j â tot-o, $() vi,Junl autunmli<(Ucrutml au moyen d'une porte placée d a ns le f()nd de 1:.- c~isse, mont ~ sur I'(!S$0r ts et roues de 0 m. en nrier ft. SS boites 3 huile B. ·124, fusées do 4!i millim. avec ch alnes d'nlt.elag'1 f!t b ~•ttoir ;\ c h{tQUi' bou t. . . . . . . . • . • .

t,so.

'

TYPE 88. - Po ur lr<Ul!>J•orter du $U&re en poudro, du plr.tro, cl•"... IU.'lns ti\'On~ iltudiê un wngon (!nlièrenuml rnét.alHquo el vidant 1)0.1' le rond. l...a ca.ts!«) cube GOO litre!; . . . . . . . • . • , • • • . . . . . . . . . . . . Type 8.,. - W::agon, longueur J m .• montê $ Ur roues dJJ: o m. tf.O, H. ,r;o, rn rvntc ndrrl•t'. nvtte bôiltt~ à hu ile U. 109, e l ç~isse cubant 600 Jilt(!S, s'ouvr;ml

88 B . -

( .(!

) l ill'

If' fond

111Gmo, avec tampon centrnl . • • • . • . •• . • . . • • • • • • • • • • . . . . .

TYPE 90. - Pour décharger les bateau" de charbon, nous con.s lruiS(IIlS dils be nl\1!1 cyJil\drhaues que t'on enlève A la grue au moyen de deù.x. crocibct.s, at qui fH!u Ye.n L l!Lrë desr.enducl;. dans la cale des navires ot) on les riliL t.lrc uler sur

des petits trucs roulants,rr que lques bouts de rails: una fo is sorUos du 1'\aviro. ces bMnrs sont posl!d s ur des w3gons munis d'arcades, eL grAoo A l'appareil d'équilibre s ur deux axe&. CX'5 bennes flCUvcnl •' tf'f basculées à tm point quelconque du magasin. Si on les fait. c irc ulo.r s ur ur1a 0;&\aeade. M pe ut c'l.ablir un mouvcmen 1 (!(' di>ciMch<unent o'lutOnHlo th1uc pour q u'e11es bt~scu l e n t à un J>Oint dë1erm intl-.

T y pe 90. -

W~.tgon :\ cais.-;e cylind rique à basc ule,cuba ot620 lilreJS, m1.mie do 2 croch ets pour l'enlever à l t~ grue ol la dcscendro dru115 lM sou les d es nta\'Îres, monté s ur roues de fi m . 300, " '' rnn1o 1\t: i ~ffi· R . Hl, . . ..• •.• . • , bottes à huile D. 107, nvee t~ m pon central. • . . . • • . . . . . . . l.a lu:mne seule . . . . . . . . . . . . . . • . . . . . . . . . . . . . 90 C. - Wagon lt eaisac. cylindrique à basc.rlr., cubant. 300 lilros. munie de 2 crochets pour l'enJe,·er lt 1n ~true ct la descendre dtms los sout.cs des n:avires, mont6 s ur roues de 0 m. 300, en ronto liCiérl!é

R . 18, bottes~à huilt.l

n. 109, avec Lnmpon c.enlrnl

l.a benne Sèulè . . • . •

, .. , • , •.... . . .....

. , . . . . . • . • • • • • • , • . • . . . • . . . . . Le même, eub:1.nl 200 litres, muol d o 'l croeh eU J>Our l'enhwet ~ la ~; •·ue , monté su1· rouês d "

90 D . 0 m . 24, R .fSO. e n ron te a ciérée. botte à hnile~B . U2, s::~ ns t.ampon.J; t..a bcnoc .soulo . • . • . • • • . • . • . • . . • . • . • , • . •

~--~~fl~~~~~~~ ~ ~ ~ ~L ~ ~, : . ~~~~~b : ~~d~ '

:. : '~

TY:

;;;;:~· ::

1

... •..

.....

....

1

...

::::

......

1

-

_..__.

lerres

dans t.. fabriqu es de p or<:elaine. Il peuL re<evoir des bolles en L61e q ui g1is&.cnt ~;ur d ~s eornirr.-s. llt>eu l nussi sen-ir a u sêc.h t~ge des rruits ou d u çttlé, th6., brhaue-s. ete. Nous avons cons truit d e-5 millier$ tl ~ wagoR!> séchoirs d e Lous types pour le &et\'ÎOO de$ briq u eter~s. (â1ente.ries. Il s u ffit rie nous indiquer l'e neombrcmen t du w;.gon e t sa ch~rge pour nous t>errneltre d 'établir tm de vis avec plan. T ous nos w ugoos séchoirs son t mtuüs de boltts A rouleaux ne m!r-e&o;,îWnt nucun grtl i sst~.ge c t donnant un oxcelle n l roulement uli!m e Mus le~t tem p~ra tures êle\'é!l!s d~ !'('choi~ . \'oie

Voie

\'oie

de 1) m. GO do 0 n1. 6() •lt 0 tu. 7"'

Type 92

(syat~1n e Couvreux). - Caisse à bt~~c.ule t~ n t i ~rcment cu tôle, c ub :ml 1 m.H.rc,

OU\'ran L a ulomati(tnement d ' un seul tôlk, 10011h'! $ur essieux e n Acier . rusées de t,o millim., roues de- 0 m . 400, ""acier R . 88. botU>s à h uile B. 108, tampon sec d ' un bout e l to:rnpon A ressor t d e l'nulre . . • . . . . . . . . . , • . • •

92 0 (syst.èmc CouvreuJC). - Wago n ll\'Ce c.uisse cub:uH Om.600. bll.t~tulant tl' uu scul eùtll,;avc.c porto Ou\'ranl a utomat.ique ment. monté s u_r roues de 0 rn. 400, en ueh!'r R. 86, bolles à huile B. 108, essie ux e n M ler, rust':M de r,o millim., t{'mpon sec ordlnnire à rhnque oxt~m itt\. . .. . .•. • ...


;;o

SUCIÊTÉ l'iUUI'I!:LLE ·IlE::' ti'AllLI~SEJI E:'\TS UECA L'I'ILLE Al!\1,, A PETIT-lltlUIH; (SEINE-ET-OISE), FllANCE

MATÉRIEL DE CHEMINS DE FER A VOIE ÉTROITE POUR

CULTU RES MARAICHÈRES La SocJétè D ecauville. qui a tHê la crêtatriœ ~lu ltl'liL chcnlin de rêr ap~cialc nHmt approJ)riè A. la eultUI-t maralehêre, s'est oonsléunment occupée d'améliorer son nw térlel et de C':Ombler les lncuneg inh~ rentes à toute crétation. Les soins l0\1t ptwliculiers apport(!$ à notre fnbrication.les matiêres d~ premier t"t1olx. e m p l oy~~s ct notf'û grande production, nous permettent dt' présenter A des conditiMs lrèô avantagêu.Se11 un n\"t~rit"l dl' tout Jlrtrnier Ol"trC'. PRI X

Type 93. -

Wugou (•Îv'>llmL pour

(1.}

çhâ.S~;iS

l••an.sporl des

vilrè;. Truck

al'icr r j lie t) 11\, 500 d6 lûlljtiiCUr; CSSÎeu:t th:eiS. roue.s de 200 mi llm>Oll... ,( · - - -- ) nt! (,fJ , en rontc acil·rée. PltlleAot'm(• t>h·otnnt.e en bois. 3y::tnt. 1 m. ar.o do monh\~

t\llr hUlternE> l'" fer • • • • • . • . • . • • • . • . • • • • • •

P'Jg. N ° 1. - Phu·•'<ÛIIC p<mr côtér> runo, ·ibles torm ~nl uo de 0 m. 300 de h:wteut· o • o o • •

~·ofTI·e

0

Fjg. N 11 2 . - Plud·•·oluc ~·vur ~oriJ.ell l e m\tt.ullhtuc 1•uuvanl se llxer sur le truck ayunt 1 m. ·~50 de longueur: planc:her en bois, bouts;\ tlnlrt:-vole et cotes amovibles. • . .

Fig. N t1 3 . - P/c(J)·~·alm: pour C\1ÎS$t! ù b:t.:tçule cu ban L 350 litres ;tvee pl;.tc-forme J)ivo t.anta r:t.ermeltanl Yidtr des tl côt\•s ,,t.pouv~nt \•galemenl se tixer 5ur le truck . . . . . . . ..... .

Soit un type 93 muni de t o us ses accessoires.

Type 94 B . -

Wagon trJn.srormnb le, comJWSé d(l :

1• U11 eh.bsiJ l'l~tallique. longueur! m. 7 ~0. ronrl garni •le '"'il'. IllOn té ~~.u· '! t,.uct. tt• •t.:ter r--1 . t"SfÎ('t.U adrr de 40 • , • d• d iamètrt · do ~ R. -19 en rontt ~déréC!o ~llt1 !t huile a\'t<C •'0\•.1~''"-'1!1 llt'Om(' 11. 1!), rOO\'rt:-~•n,•e~~ !! eha•·ni~r;;~~. ' !• Uncl•lalç.forn•c •m•blle tl OP l~culnntc, ""dr~ e11 CI(N"n•fr,•, m1,111io de 10 (XII'I•I~ieu d de 4 d11111~icra JlfloUHinl ~ pl"l'el' ta droHe<1u ;, poigt~èe:f de nl&llœu•' l'l'$. Ctu.e Jlfllt.e·fo~n•c e~lll 0 m. 800 • u·dt»ll" dtl ....... 3• Vn.c p.IAI.t·lormc b.:a.c"lll-nl"· km)l'ueur! m. GO, ~1'):"1.11' 1 ' "' !U. C•ulrd coroi~rc trù rt.iJlltiDI 111'11'1~ d11 ti rat~t!l, IUII.Dill do 10 ~~de rldl'lle!i e:n boh fo)rnuu11 1111 Mlfn' tle 0 111, :•n •' e J+I'Orund~""·

"'"''••·1

uc1

,.,.,..,.,,. ,,ni

Type 95. - \\'~gon gene•u typu 7. à plo.tc.formu sur-Cievée munie do l'Orle· r.o.nchers permellanl I'RdopLalion de çôl(is :)0\0\• Ibl~:.s tornHU\l t.oiTro. SD r ail loul4!s dimensions comme hanlcnro longueur el enpacit6 de c:aiMC: son prix twee les dimensions • . o • o • • • • • • • • • • • • • • • • • •


SOCIE'rÉ J'iOUVELLE DES ÉTABLISSEMENTS DECAUVILLE AINf:, A I'IHIT-ROUII C (Stlt'i E-1''1'-0ISE), .. FJIANCE

57

PlU X

TRICYCLE MÉTALLIQUE. - Pou•·les(l•·vioodBsmagasins l rOI) ri!StNints pour per· 1----1

mettre t•cmploi 'd'un chemin do far, nous fa isons dts tricyeles sur le modt)le des grand~ corn· pagnics do chernin.s de ffll'. Type 1. 2.-

Loog:. 1 111. 15, l:li'!,'CUr 0 m. iO • . • . • . • • • . L..e ml}me !SUr roues entourées de caoutchouc. . . • SuppMmant pour deuxi~me dossier avec btl.rrc d 'tlpJ>Ui.

TRICYCLE E N BOIS . - Pour le service des U\Qg3Sins d'imprimerie, o ù le fe r llOurrait. t.aç her le 1)A!)ier, nous coostruisons des tricycle(en çhêne ''erni.

rlate-forme. long. 1 m. 10, largeur 0 m. 70. . . . .

Type 3. -

. . . Plu.s-value !)Our rom~g co'koulé:.hout.êts • • • • • • • • • •

Il

Ha.ru ais. - u- pluparL' des harnais, que l'oo p.ossMe d::lns les m;înes et les re rmes, sont -impropres à 1{1. lraction des wagon nets, el nous e ng;ageons nos clients A nous demander le harnai,s q ue nous avons étudié pour s'appliquer ê toute! les d imensions de mules ou chevau.x. A'·ec un seul harnais comme modèle, ils pourront racilemel\l modifie r les autres h arn ais q u'ils Ol\t che7. eux. Nous li\'rons également le ~alonnier seul; notre type de palonnier fe rré :Jvee couvre.croeh el en cu ~r , pour empêcher la queue d~a cheval de se prendre da.ns Je crochet, a étô o.dopté po.r l'artillerie el Je géniC. et rien qu& pour Ja traction des w:Jgonnets en T unisie, nou.-; e n avons livré trois een ts.

llarnai.s.,compleL r<~ u r~vo i ture de lram way. . . . . .

llarMi.s complet avec b ricole pour mule ou- cheval. . Palonnier tôeul . • . • . . . . . . . . . -. • , • , Chaine de t r~clion de 4 m. 50 de long pour u 1~ t hev3t. LA même, renfo rcée pour 2 chevaux: . . . . , • . .

PRINCIPAUX TYPES DE FREINS POUR WAGONNETS

CrE)__ru:·~

PRIX

Frein à l evier A C-e frein, qui est t>eu cof1t.eux , sc

\'ott'l

Yoie

\rote

\'ùle

de O m.oiOde O,.,.so deOotL 60 oleO m.73

reeouuoande par la simpliçité de sa ma_nœuv,·e; Il enraye 1 ~ q uatre roues el peut s'adapter à tow~i les systèmes d~ wagons courants . . . . . . . . .

Freins à vis verticale B Ce frein se manœuvre A la main : il e nraye les q uatre roues; il est purticu li~re m ent recomm andé pour les wagons 3 eaisse équilibrée et tous les _wagons touran l.!. . . . . . ,

Frein à levier C

.{f ),___i-_

Ce frein est prasquè analogue à •:elui c:i-dessus A; il se reComma.nd(l tH\r son prix peu élevé: el n mannn•· vre q ui est rat îf(l: il o'agit que sur deu~ roues el s'emploie avec les Wl l• gons don t h.'S ei!Sieux. aon l russez. espâcé$.

.. Frein à vis horizontale E Ce frein ,

((U i 4!$1. aussi dénom mé rrein m ilitaire, 1H•rt..e q u•il cgt génêr.alemenl emi1loyê avet. le Ly1)e 37 pour le tra nsport des canons, e&L d'une lr~ g ra nde puissance; il ,,.\raye les quatre roues. Il esl comma ndé par u ne J)OUlie sur le cdl4 et sc m:.mœuvre :na moyen d'u ne corde. E.'St ln'lii omployc\ nvce le wngon LypC! GO JîOur lu Lrtli\Sf'Or L des

nrbN!S • , • , • . , • , , , • , • , • • , , . • . • .

8


58

SOCI€Te NOUI'I::LLE 01::.'\ €TAIILISSK)II::NTS Ol>t.:A li VILLE AIN€, A PETJT-IlOURC (SKINt:-El'·OISE), FllANCE

PIÈCES DE RECHANGE

-..

CRAPAUDXN:ICS en&Oier N~

d"ord"'.

B. IS B. 14

0

B. !a

de ... ''"" ·

_,....._ Pri1.a.

l.a ..-r•,...cliN

0•.030 0•,035 0•,0..0

Cet le crapaudine e1l employée .sur les véhicules qui sont soumls l de• t.hoea fréqutnt.s, tels que les berlines qui se vident au moyen d'un baaçuleur: leur oonJtruction robuste et. exempte do piM:e-11 supJ•Iément•lres pouvant se Mti'riorer leur permet d 'y rfl!lster. Cette crapaudine e.al lubriftée 1vec de 11 gnlsse que l'on introduit en A ou en 8 et qui, pu le mouvement de rotation d e l'euieu, t'emmllgulne dana le logement c. di.tposé Aeet erret. ~ --.,.....,...--~ BOX'rlll S .A. HUXX...lll ( TYPO

...n..

e conomique

~IIU~r.l!lo

llill lll~l..

•l'ord.-e.

•le 1.. f111.tfo,

B. 2

o•.o1s

~

t.........J

B. 3

Cette botle e• t ta moinJ cht re que nou.s puissions etfOrl pour rouler le wagonnet.

l 'rh: llolle

t•

totup~t. .

0• .030 0• ,03$

B. '

.........

de

prt~po~er :

mais elle donne \JR «ra.i.suge mldiotn et, par tu1t.e, il raul un plU$ grand

BOtTES A HUILI. AV[Ç TAM~OHI CH FI8RI: DE BOIS

BOJ:TES " l? AN .A.K.A. • N.d'Mt....

B. GO

o.....,.,.. "• la futk.

ow,02S

0•,030 0• ,035

B. 59

Il. 45

Lo.pear de la

••n.t.

1'n•

c:tlniJIUV.

•'• C"Ointll•.,,

de 1• boU.e

ft~t6e.

0• ,060 0• ,065

o•,o1:s

BOX'rlllS A.

HU'~X...lll ~IUIJf~

d 'onl re.

B. Il. B. B.

.A.V'EO 'rA Xl? ON EN FXB:R.E

-----

llolko Dlamhtt COUSSINETS SEUlS .;on1pli,u. d• IAfuth. :S*" d'ardte l'rir

lit 109 107 108

-

o•,ots 0•.030 0•.03$

0•.010

z. 53 z. 51

z. 49 z. so

NOTA . - lA• Hltu ~•·4tnll.l so11t to,i/iln aa.na b ouiOD8 : ..., ,.,, 60 /e priz ù Hitu de rtdo11p a YOC) ltun llo~tlo"•·

tu

DE BOX8

NanM!rot

lk>l t•)

d'untl't.

f:0111platü.

B. B. B. B. B.

115 119 125 117 114

DluM't,.. COUSSIN6TS,SEUIS ts. la tuth . N•• d'ordtt Pris

0 • .0-U

o•.oso

O.•OSS 0•.060

0 • .070

z. 56 Z. SI z. 64 z. 57 z. ss

boulou. Sufo"ù C.llti'Oirt, Mtu livroM fl •io~u• lu

BOITES A RO U L E AUX, Brevetées Économ i e de 7 0 OJO sur l es efforts de t r ac t ion La .aubiUtullon de boites ~:wec roule.aux aux bolttl ordineirtl l touuineta a été depuis longtemps préconisée l c.auife d a l'économie del frait do traction qui en résulte , par 13 dlmlnullon du rrottement, Plusieur8 typea de bolt.ea ont déjà été eo nl lru i~ mais tana donner lu réaulttll$ que l'on es p ér3i~ en rll.iJon des l n co nv ~ n le nll l nhé~nl$ à la conception mDmo de ce1 boites. Noua ~avons (>ga,lemcnt ch erthé l r\'isoudre le probl~ m o , el uprbJ plusieurs types c.rl:és el t!Ma y ~s. noua avons li u tlsfactlon de pouvoir prêsenter l notre clientèle une aérle entièrement nouvelle de ce-1 bottes. Du esaaia a~rleux nous ont donné une 4oonoml• cie t raotlon cie 70 p. 100. Ce tûullat t--'t dO, d'abord au principe même de la boite, mala surtout au disposiUf spk:ial assurant le par•llélisme tbsolu el eoMlanl de5 rou l~aux, sant gêner leur roulement qui es t parraitement llbre. COnJidl!r~tb l e

La fermeture hermétique d e la boite met les organea du roulement l l'abri dea pous:si~.s de tout.u natures.

Pour fac.ilit.er • nOl client.a l'emploi d e nos bott.ea l rouleaux noua avona con.tervé, pour c:e noo,·nu type de boites, le. dimensions de patin, l'ée.rt..ement ontro let boulon• de. fiution et la hauteur du centre , du botte• l eoussinel&. Le. aubJUluUon peut donc 6tre faite immédiatement et u ns dlfficull., , t.'éc.onomie d e graissage est importante, el dans ~rlains CA5 la ~~oupptflu lo n d e tout fubrina.nt peul être appliquée sans inconvénient, p11r exemple pour lu w;a._gonnets .akhorrs qui sont &aumis à de tr6 haute• lempé.raturu.

Leur emploi aera aurtout préc.ieux pour le$ gros wu.gonneta ou wa.gons. L'éçonomle 11 importante aur les efJoru de traction ains i Que la diminution du trai.s d 'entretien eL de graluago que proc.u.re ce type d e bottes nous engo,gcnt à le reeomma.nder ~ notre clicnt• le avec le rcune espoir que celte nouvelle aérlo &erl' auueiltie pa·r elle·

a\"ec. faveur. Elle~

comblent ré-ellement une lacune et ROUi sornrnu

œrlnln~ (lu'l\ l'mage le sucees de ces boite. s'aJllrmera rapidement.


SOCIÉT€ NOUVELLI:: UI!.S ~TAIILISSKM ENTS Ulit:AU\'I LLI:; AINt~. A I'ETIT- IJUUIIG 1 SEI~I::-ET·UISE) , FIIANt:E

5U

ROUE S

-- -

1-'0,TF. ACIP.RtE

OIAJt!:rnE a u roulemetll

en mllllmUf't'l.

•ui!Ql' K

R. R. R. R. R.

80 120 160

200

2;0 280

-

N!l(

con.t.

44

.....

•'lltll\111~1~ .

~

300 320 ·\ 00 n1od . èlroil

-

SI SO

-- - - -

ro~·IT. ACitRü

DIA)I f:ORt; • u l'()'ll lt •net•t

-

rll l \

---

t.& <\5

.. ..

•oo uo

R. 3 1 R. 30 Il. 90

R . 18

300

- ---,\ClEU

\jl,\ ll(ltl

500 500

..

'"""0''

---

t>h·oit

large

t'Ill '(

R. 93 R. 89 R. 16 R. Il

R . tl

largo lorge

ACŒR COVLt

.

Plll'(

Il. 8S R. 106 n . oo8

A nos ateliers, les roues sont ca lées sur les essieux ou moyen d' une puissante presse à caler hydraulique, sans clavette ni goupille. Nous offrons à nos clienl'l des pn.'SSCS n vis, &\'CC lesquelles ils peuvent eux-mêmes caler ou décaler les rours. PRESSE A VIS mnnt.Ml sur son chAssis pnur caler et dkalcr lrs r<>uel'. • • • . • . . • • . • • • • Prix.

ESSIEUX

01",. i:Tiu;

01 \ltt:TflE

r::•·

DIAMhlu: dt' la

cln fuMts.

••

dt tAI·~·

n>r j)• ''" l't u leu,

33

~5

2S 30 30

:'1!1 40 ·1 0

u

13 43

.o

&OIIk'

55

' ' """"

"'l"'lt' t• }ft lt ,..it~Jte.

Charse par c{ mq de 15 • 16 kit

~

dtot loOitu a ll.&n.l

1

'""H l ..nl,.••· 1 B. l l:l

·\:>0

B. IO'l

B. 3

-

ty~

-

Type 19. - 20. tl .

n.

23.

!L

!1 Il : 25 RC. .

f'r.

..

uo

300 300 350

-.oo 400

soo

lypt léf!j'~l'

lyre tnrl .

dl! 0

111 , ~.\

\ 'uit do u "'· .501\'lloie de •• '"· IMJ

,._.l'! de 0

'" GD

taRJJ bouloM,

Il Jowl tom pttr pour ltJ f'Cflll,t d" d~w.r rot•c$ '"' ltur ''"'"

!00 lllm

\ '.te

\ '4Mt

•le 0 m. 60

Il. liS

n • 1:3. !\, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . n• !S, !5 B. t$ C. !6 O. • . • • • • • . • • . • • • n• 2SF,O, ll . , . . . . . . . . • . . . • . . . . n• 26 O • • • • o , • , • • o o • • o • , • • • • o nG26 C • • • • o • • • • • , • • • • • • • • • • n• 26 E . • • , • • • •• • . • • • • • . • • • • n• 26 Il o • • • • • • • • o o • • • • • • • • o • $au/ 4141'&1 COJtl.toÎrt, M4U lii'f'OM loujour• ln ontuJt- O•'tc ln1n bo11loN, Bar,. d'appui. det wagont types t7 tt U a.-ec boulons • • • • • • • • • • o • • • • • • • Deux ranche:n encornUres ,.uni$ par une bam d'appui pour type !9 avec bouloM . • • . . . Otux ranc-hers en cornlfres avec barre d'appu• et panneau en 16te pour type 31 avtt' boulons.

CAISSES

rRIX

8. tOi o. 108

Charge par c 1mq { 1000 1500 d e 16 • 18 kil .

n• 19. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • n• 20, 21 , t'! . . . . . . . . . . . . . ••

Nota.. -

Voie

1d" o ni. :.Il

1

n. \

AR CADES .Mtade pour wagonnet

\ '\Olt

de n "'· 1!l

o.

.100 k . 300 450

600 600

\S

se

u sa

IS

f_fl

"'""lift

3S

33 38 38

35 3S

J:.' ! !"""'

C..'J" ponk

1

1

Nltf'

1

fJIN'••'fllttf' dr 0 fr. 60.

ËQUILIBRËES Type n f .

~oo

1u,.• .

Fr.

u~ .

:;oo

t6C : 26 0 .

1000 1600

lypt rorL .

2(, JI •

7SO 1000

type tort. .

16.

26 t;. 26 (l •

600

iSO

. . . ..

oyrr l~e·.

ACT&fes pour enlever les caisses équilibrées à la gru~. . . . . . . . . . . . . . . . . Croob eta é. patte pour le mêmo usage que ci -<lessus, pour wagonnets jusqu'à tiOO Iii res . . nu del il. . . . . . . . Cr oobeta pour empêcher le basculement des ea iS8cS, avec piton ct anneau, vour wagonnets qu'à 600 lit res inclus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . liU d~lh. , . . . . . . Porte-ra.ncber type courant (sans boulons) . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . ..

1.11 paiN'.

. .

jus· . . l"n llièco. , . . .

. ...


Piton à. tige avec anneau ct crochet. . . . . . . . . . . La pièce. Piton à. s emelle avec anneau et crochet. . . . . . . . . Chalne de traction de 4"',50, pour un cheval. . . . . . . (mod èle •·onlorcé), pom· deux chc,·au.x. Barre d 'attelage pour wagonnets type n• 2 . . . . . . . . . . T ampon ordinaire (sansboulons).Atlelag1l n° J • . • . . . • • • • n• 2 . . . . . . . . . . Tampon allongé (sans boulons). Attel&S'J n• 3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tampon à. ressort. petitmodêle, pour types 25 cl. a u-dessous (sans boulons). Attela~,.-e n" '• (ressorts HS 1). le même rentorcé, pour Lvpes 26 ct au-dessus (sans boulons). Att-ela~ n° 4 a ver R!'\ ~.R. grand modèle (sans boufolls). Attelage n• 5 avec RS 1. . . • • . . . . . . . . . avec RS 3S pom· types 2ti et au-•:•·ssus. . pour matériel à voie de 0"',60, o•,i5 (altclago n• 9),snns la patte d'attache . . . . . . Sauf OI'Îlt ~on urrirr', now1 lit·ro 11~· tofljtlllr:J li':!J lampomt t11VC ltllflf boulolltr. AtleiA!I't 11• 1.

,.

~

..

t-: ....:·

~

,\lle l"-)1''' n• ' ' ' /!>

'.

~

..;

.. <

;.

,\UtllgC! "'

.

1.

:': :

...· ....

~.

..;.._

.. ···· ......... ,........,_......~.-..-/

:;~~-~~-· ..•..•..... ... ~-·· ~ ;.·...-..... ;~ --~""

'f:

.

.../ ;: __ ~, :·

je:::------:--~

.:.t~~;}

'' ""':'

i: ••

~

~

IL<=n:

:

""'·<#>0• ••......

Ressort s pirale RS . t pour tampons ci·dcssu~. . . . . . . . . . . . . . . RS . 3 8 renlore('S ci-dessus. . . . . .. . . Boulon de 12x40, tête si x rans à 1111 érrou (pour boites à huiiP tvpc t1nou,mi4'"') . de 12x45 (pom· arcades type 20 ou 22' . . . . . de 12x35 (pour bat•rcs d'appui) . . . . . de 12 x 50 (pour arendes type 25) . . . . de 12 x 45 à deux écrous (pour tampons ordinail·es'. de 12 x50 (pour lampons à ressort) . . . . . . . . . . . de if> X 65 (pour boites à huile a ,·cc tampon culibt·o rie huis;. Boulon à. bois de tO xf>O, tête goutte de su il, à 1111 éc•·on . . . Bulle de résine pou•·le gr:~issage dcs boil cs . . . . . . . . . Bulle russe, dit.c o/éo11ophte . . . . . . . . . . • • • • • • .. • • • • Bldon clr:; kilos pour cxpéditiuu pflr dw1niu du fel', cie lU kiJus, ut. Uu :w J.n l"s

La pièce.

ln kiln.

PEINTURE D'ENTRETIEN Nous livrons des bidons de 5)einlure toute préparée pour employer de suite, ~pr~ l't'voir bien délayée.

Avec un bidon de 5 litres de peintul"(l a u minium {composte de minium. hu ile, es.senee et sic.calir) . . . . . . . On. peul peindre dix-neuf wagons de 2$0 litres, ou dix-huit wagons de 300 litre!i. ou .seize wagon.s de 500 IHrcs. (Slla ~rnture ou minium ne doit pas ilre employk dt Juire . findiqittr en {âilonllo C()nlmtJttdt, <tfir• d'fwoir ft: mùu'um ~n Avte un bidon de $litres de peinlunl grise teomp.osée de eé r\L~. huile. esse nee, c;o\lleur el sîctatifl . . . . . . . . On peut pein~re tN:nle el u~ wagons ~e, 250 lil~s. ou \'i.ngt.neuJ w;~gon.s de 3~0 li iffs, ou vingt-e:inq wagon$ dé SOO litrts. Pour pemdre les chàss1s et la c~us.se, le mealleur pmceau e:st ln brosse n 10 •• • . • . . . . • . • . • . . • Pour peindre les roues et essieux, le meilleur pin«'tha f'Sl la topette n o .~ ou la lopette n• i . . . . . . . . . . . .

. . .... . • p()udre à pari. }

. . ....• . ....


MATÉRIEL ARTICULÉ, SYSTÈME PÉCHOT Breveté S. G . D. G.

POU B. LE TB.ANSPOHT DÈS CANONS ET DES FARDEAUX LOU RO S ALLANT JUSQU'AU POIDS DE 48 TONNES ET PLUS

Type P échot n ' 1. - Wagon:\ doux essicu.x, fo1-co 5 000 kilos, l- _..-;.••-.-...-.••-1 touL en acier, !\bout-s an·ond is, m1mi d' un système de ressol'l-s cL del-- ----1 balances permet tan t rl'obtoni•· la •·éJ>art ition cinématique des charges cnt•·c les t, •·oues, passant su•· des J>laqucs tournantes do 1"',30 do diamèt.-o. - Oiamèlrc rlcs J'nues 001 ,400, boites il huile articulées en aeicr, diamèt,·o des fusées 0 01 ,056, frein il vis enrayant les 4 roues, se manœuvrant au moyen d'une clef à volant ou d'un cliquet; lam· pons d'alt.clag<J articu lés au centre du wagon, diamètre des chevilles ouvrières om,Ot.O, hauteur des Lampous au-dessus du rai l 0"'/t30. Accessoires s'employant plus particulièrement a.vec les wagons type n• 1. CVoir les combiMisons 1 A, 1 B. 1 B 1, 1 C.)

Support ph·otant, force 5 tonnes avec 2 ranche,.,. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bar~·es d'écartement à coulisse oo 1, pcrmcllant de donnc1' aux )>Oints d'appui des fardeaux des écarte· monts variant. do 2m,9() à ti"',55 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Barres d'écartement à coulisse n° 2, pcrmctlan( do donne,• aux points d'appui des fardeaux des écarte· menls variant de ~'".35 t\ 7 mèl•·cs . . . . . . . . . . . . . . . . ....... . ... . Plate-forme, fo•·cc 8 tonnes, de 6"' x 1"',70, munie de 1ti ranchers pouvant sc monte•· sm· deux wagons à deux css.ieux ou ::1 lrois essieux. . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . Type Péchot n ' 1 A . - Wagon type n• 1, avec un s upport pivotnnt ct ses deux •·anche•·<. . . . . . 1 B . - Deux wagons type n• J,avccsuppo,·ts pivotants ct une borre d'écartement n° 1, pouvant t rl\nspo•·tcr des fa1·deaux do JO tonnes . . . . . . . . . . . . . 1 B . 1. - Même groupe avec une barro d'ému·tomont n• 2 . . . . . . . . . . . . . 1 C. - Deux wagons typo no ·1, avec leur plate-fm·mo, pou,·nnt rccc,·oh· un cha,·g~ ment do 8 tonnes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Type P échot n• 2 . - Wagon ù t,rois essieux, force 9 tonnes, t oul 011 acie1', il bouts ru·rondis, muni d'un S)'Slèmo de rCS-"'J't et de ba lances permettant d'obtenir la •·épartition cinématique des chorges entre les six roues, passant su,· des plaques LOJn•nantcs de 1"',30 rl o diamèiJ'O- - OiamèLro dos roues 0"',320. boites à huilo articulées on acier, d iamètre des fusées 0••,060; f1•ein Ù YiS OnJ•ayant les 6 roues, se manœ uvrant a u moyen d' une clef h volnnt. ou d ' un cli qurt ; lampons d 'aLt.clagc :u·ti .. culé~ a ti ront,·e du wagon, d ia mètre des chevilles ouvrières Qm,OftO. h aulCUI' des Lam pons nu~dcssus du rail 0••,430. . . . . . . . . . . . Accessoires s ' employant plus particulièrement avec l es wagons type n• 2. (Voir les eombiMisons 2 A. 2 B. 2 B J. 2 C. 2 0.)

Support pivotant, force 9 tonncs, avec 2 •·nnchers . . . . . . . . . . . Châssis commwt pour relier les wagons deux pa•· deux, cheville ouvrière d iamètre 0"1,040, force 18 tonnes Support pivotant, force ·t S lonnes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Barre d'éCilrtement il coulisse n° 1, pen'I\Ottant de donner a ux points d'ap1>ui des rardeaJJX des écarte· ment.s variant. de 2m,90 à 4'"l>5. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bar ro d'écMicmant >'< coulisse n° 2, pormottant do rlonnor aux points d'ap11ui de• fn11leaux des écart.c· monts variant de 4 01 ,35 '' 7 mètres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


~2

SOt:li~Te .'IOUVELLE OES Êl'ABLISSE)iEN'l'S UECA UViLL~; AIN~:. A PETI'i'-BOUIU; {SELNE-KI'-UiS.€), FIIANŒ PRIX

Volo do 0 '" . CO

Type Péchot n• 2 A . -

Un wagon typa n• 2, a,·ec un support pivotant, lorce 9 ton. et 2 ranchers. 2 B . - Deux wagons typo n• 2, avec leurs suppm·ts pivotants, force 9 ton. et une barre d'écartement n° 1 pour transport.er des faa·deaux de 18 ton. 2 B . 1. - Milmo combinaison avec une barre d'écartement n° 2 {1). . . . . . . 2 C. -Deux wagons type 11° 2, avec un châssis commun et un s upport pivota•\L, force 18 t onnes . . . . . 2 D . - Quatre wagons type n• 2, avec deux châssis communs, deux support.s pivotanl.s, lorce 18 tonnes ot doux banes d'écartement no 1 pour transporter des fardeaux de 36 ton. 2 D . 1. - Même combinajson, avec deux barres d'écartement n• 2 . . Type P e chot n• 3 . - Wagons a4 essieux, lorce 12 tonnes, tout en acier, à bouts arrond is, muni d'11n système do ressoa·t.s ct de balances permet~ant d'obtenir la répartition cinématique des cha•·ges ent•-e les 8 roues, passant sur des plaques t ournantes de 1m,70 de diamètre, diamètre des roues om,32Q ; bottes h huile articulées 01\ acier, diamètre des !usées om,ooo, !rein à ,·is enrayant les 8 roues, so manœuvrant au moyeu d'une· clel à volant ou d 'un cli9uet ; tampons d'attelage articulés vers le ceut.re du: wagon, daamètre des chevilles ouvriè1-es Om,050 bauLeur des tampons au-dessus du rail Om,t.30. , , . . .

ë... r:/1 r:/1

fOl "' ~ r:/1

z

2

""

~

~ en en

1':1

Z

~ E-<

~ fOl

A

Z ~

0

<lj

Acce ssoires s'employa nt plus p articulière ment avec l e s wagons type n • 3 . (Volr les eombina i50ns 3 A. 3 B, 3 B 1, 3 C. 3 O. 3 0 L)

Support pivotant, lorce 12 tonn e• . . . . . . , . . . Châssis commun pour relie•· les wagons doux par deux, cheville ouvrière, diamètre om,oso. lorce 24 tonnes . . - - . Support pivota•ft, lo•·ce 24· tonnes . . . . . . . . . . . . Barre d'écartement à coulisse n• 1, pe•·mettant do donner aux points d'appui des ra ,·deaux, des écartements variant de 2m190 à t,ru,55 . . . _ . . . . . . . .• _ . . . . . Barre a 'écartcmont à coulisse n• 2, permettant de donne•· aux points d 'appui des fardeaux, des écartements variant do 4m,35 à 7 mèti'CS. . . . . . . . . . . . . . . . . . · Type P é chot n• 3 A. - Un wagon type no 3, avec un support pivotant, lorce 12 tonnes et 2 ranchers . . . . . . . - . . 3 B . - Deux wagons type n• 3, avec ' leurs supports pivotants, lorce 12 tonnes ct une barre d'écartement n• 1, r our transporter des fardeaux do 24 tonnes {1) - . . . . . , , , . 3 B 1- - Mêmo combinaison avec une barre d'écartement n• 2 {1 ). . . . . . • 3 c. - Deux wagons type no 3, avec un châssis commun et un support pivotant, lorce 2t, tonnes . . . . . . 3 D . - Quatre wagons type n• 3, a vec deux châssis communs, 2 suppoa·ts pivotants de la lorce de 24 tonnes ct 2 barres d'écartement à coulisse no 1 pour tra.nspol'tor des fardeaux du poids de 48 l OllliCS. . . • _ • S D 1. -Même combinaison avec deux bar·res d'~cartement n• 2 . . . _ . . . . . (t) Les support.s pivotani.J! de 9 el 12 tonnes sonl munis do manetw

latérale-s qui pennoLienL d'employer dcult barres d'éettrlement, lorsque le Cardeau descend au-dé$SOu.s de!i s upports pivotants; dans c:e eas. de.mando.r deux barres d'éca rtement.


SOCI~TI;

NOUYELLE DES ~TABLISSE~IENTS OJ;t:Al!\lLLE Ali'ill, A PJ;TI1'-811UKG (SEINE-ET-OISE), FRANCE

63

PLANS INCLINÉS --~<'t-0·----

Les plans inclinés avec traction par câbles s'installent lorsque la pente dépasse 8 ou 10 p. lOO. fis sont automoteurs ou a v ec moteur mécanique ou animé. Les premiers s'emploient lorsque la. charge d escendante remont-e les wagonnets vides. Les seconds lorsqu'il faut remonter la charge. Dans la plupart des cas, l'installation du plan incliné comprendra donc : Une poulie avec ou sans moteur, ou un treuil ; Un ch&.aala porte-galets et ses galets de renvoi ; Les galets s upports de câble ; Le c ê.ble. D'après le type de poulie ou treuil placé io la Jlartic supérieure, les pluns inclinl's quo nous construisons sont de trois sortes : 1° Plans inclinés avec poulies a m&.cholres, pour installatioo1 définit ive; 20 Plans inclinés avec poulies économiques, pour installation provisoire ; 3o Plans inclinés avec treuils. Le choix de l'une de ces t.rois dispositions dépend des circonstances. Outre les avantages au point de vue de la conservation du câble, que présente notamment la poulie à mâchoires dont nous parlerons plus loin, l'emr,toi des poulies réa!iS(l dans les plans incl.inés une notable économie de câble. Celui-ci, en effet, ne faisant quo passer sur a poulie, a seulement la longueur du plan plus la longueur néccssa.ire pour l'enroulement sur la poulie. Mais il faut, dans ce cas, quo les deux brins soient tendus pour assurer l'adhérence, condition qui est généralement réalisée en attachant à un bout les wagonnets chargés ct à l'autre leS' wagonnets vides. 1\\'ec les treuils à deux tambours, il faut deux câbles ; il faut aussi des ta mbours de dimensions variables suivant la longueur et le diamètre des câbles ù enrouler. Si le plan est d 'une grande longueur, l 000 ou 1 500 mètres, ces tambours atteignent de grande dimensions et deviennent encomôrants.

PLANS INCLINÉS AVEC POULIE A :MA.CHOIRES La poulie A. mê.cholre s convient surtout pour les insta llations définitives, quels que soient les efforts, et même pour les travaux de peu de durée, si les efforts sont trés considérables. A\'CC la poulie à mâchoires, le câble n'est pas coincé entre les deux races, comme dans les jantes à gorge ordinaire. Avec les mâchoires articulées qui enS(lrrent le ciible et empêchent son glissement, le serrage est progressif, proportionnel à la tension du câble, ce qui évite l'aplatissement. La poulie se compose d'une couronne faisant corps avec les bras ct le moyeu, ct d' une seconde couronne, vissée sur l'autre et maintenue par des boulons : cbacuo\Cd 'elles porte une série de demi-mâchoires. On comprend qu'en vissant plus ou moins ces d eux couronnes on diminue ou augmente l'écartement entre les deux mâchoires pour l'approprier au diamètre du câble employé. Un frein de friction, fixé suJ' l'arbre de la poulie, p~rmet 1\ l'om-rier chargé de la manœuvre de modérer ou arrêter le mouvement, surtout sur les plans inclinés à pentes irrégulières, automoteurs ou non. Nous livrons les poulies à mâchoires avec leur axe et leul't' paliers, mais sans les poutres en bois destinées à les maintenir. Il est plus avantageux pour nos clients de les faire exécuter sur place. On les dispose ontro deux murs en maçonnerie, l'axe de la poulie étant bien \'OI'tical. A la suite do la poulie on place le ch ê.ssls porte-galets, avec ses 4 galets de renvui. Les 2 galetg à axe vertical servent 'à donner aux deux brins de câble l'écartement et la direction qui sont nécessaires. Ceux à axe horizontal sont placés exactement à l'origine de la pente, au passage du plan horizontal au plan incliné. Si l'écartement des brins du câble doit être assez grand par rapport au diamètre do la poulie, il peut être préférable de croiser les brins pour augmenter l'arc de la poulie entouré par cc câble. Nous fournissons ce c~âssis tout monté avec ses quatre galets et leurs paliers; il suffit de le maintenir en place par quelques pieux ou par un peu de maçonnerie. !As galets supports de câble servent à supporter le câble, ct à l'empêcher do frotter il terre, surtout le brin attaché aux wagonnets vides. On les place en ligne, à des intervalles variant de !\ à 10 mètres, suivant Jo diamètro ct la tension du câble. En général, il faut placer les gale145 en file bien droite, les plans inclinés en courbe donnant de mau vais résultats, à moins de dispositions t rop dispendieuses ; c'est pour cela que les plans à voie unique, avec garage au milieu, sont à rejet-er, à cause des inflexions que le câble devrait y prendre. Le moeux est d'employer deux voies parallèles avec une Ille de galets dans l'axe de chacune d'elles. Une solution économique, mais encore satisfaisante, est d'employer un e voie spécia.le à trois rails ayec évitement au milieu, parce qu'alors les 2 files de galets restent en ligne droite. Les cAbles à employer avec les poulies à mâchoires sont les câbles métalliques on fer ou acier. Nous recommandons tout particulièroment nos câbles en a cier spécial, car ils peuvent supporter ile trés fortes charges, tout en resta_nt d'une petite dimension, condition favorable pour un bon enrou lement autour des poulies elles-mêmes de faible diamètre ; la longueur du câble est égale il celle du plan incliné plus 10 ou 15 mètres pour entourer la poulie et passer sur le châssis porte-galet-s. La poulie à mâchoires s'emploie pour les plans inclinés automoteurs ou avec moteur. Pour les premioo-s, il suffit de régler avec le frein la vitesse de descente des wagonnets pleins. Pour les plans avec moteur, où la charge est à remonter, on doit prolonger l'ale de la poulie et y fixer une roue dentée qu.i sera commandée par un moteur quelconque. Il faut alors généralement un appareil de changement de marche qui varie sutvant les cas.


l..e ni(AI'I'tMC'Ill f'!ll"iilt~t-'f~ )f elb&e .wf'it pritor .... naittiii)ÎIIU; e·~~ IIOIIntlloi k po11lie i ttloktK,in:.~ et.* (, ~INIIlo'«r,

Rtrto•ll pour l•:t ''"'llul inclinés 11tl ! '<ct d011t NrnOU t.tr l•:t w~naf'll! l!n. chvse '-" dt.endro IH ride.. lA IOOiflll pou ,.. (!1"' li \'llpt'ut, A pét~ 1\ J'l,. l•ydrtllii•IVt\ i<lt't4riope, 1!1••., Olt fflll• . ,, ma.nfWt.

PLANS JNCLINËS A.VEC POULIE ÉCONOMJQUE La po•lle 6eo~:tomlq'CI• w OOI!I fl..-.;! fl'nrte p<>ntict A PP.l'1.t~< N d~ h6d, '"'fe 11• fl'f"ill ,J~ lri;;li(ln il le'>'if"r, 1'<oe1 lo

ltn'OIIII prête l f'OIIR Il\'(\' a:tt'lll ('t l!UJ•porl.1. Ill"& J•r u n f'MHi< ""' b<;it.

On •N~Ure Il.! chbcoiJ a\- de

!"*lie ".Y"n' -

axe ''erti~•l.

( (JI'lJ

f'icux oo ..,., ,., •k-11;\. t•Niq

mu" "'' "''QI'""""'"'•

lu ~••met

du ' !lin incliné, ..

l,o;~ el~U•I• port•·taleu ct

k • a:al$l• liUPPOl'W da e ll.bl• ao •li~n\ oontme .,.ee 1• po..t.. i t~lfu;hf.liml. l..e Cül• ,..., i.4rt ll'l#ulliqllt uucn fibre' 1\!~·l•lc (tluutYII't• fl'llloû lh, &g;t.\' l', ne.]. 1.. longv-ur d oit {ji.,. t• méml! '1 ~ tflllf ll'll Îlll!4alhition• tn«< po111it i wllchoitw. 1.8 poolill ktAtomilfllll ~'1!11\'Îell l 11u:tlout pcour !el tn.&a ll•tl.on.~ l'n:wi!idn'!l, grke ;\ N t• liliW detNIIlJ<orl tt à t()ll ~i,; po:u €fe,·ë. Elli!t111 ~~·fl';'•u.l~tnl , ,..n;,.,. ,IU'nt m.i~tattte pour ro>to'oQuter dntll ...,,,_ d~ 5001Ïll'f:ll fltt t tak w-.ronsdllJOO 11''" l llt r.u11pc. de 10 à li> p. 100. (..(! ll't'inl!'" &u1fha111nwnt puîw11nl pour tn...dbl.or 1 ~ vlt~t et "',)_"~ u ri:Cn la ehu,e t'il lieu. 1.$ I'.Wiil! k<oiiOf(li 'UO'l ll'flnp loid pal'\ic'llliolre-1 !!O.r ),. 1"-" &iowlin~ 1111om~•"' On flt u\ tcf"t**•nt l'll" l llloyt'r ohn11 k ( lit Nt~t lrlli..,, M 111 d""8"1 <\ n!ll)l,m1er e:IC. pto• Ullpnrtae t /1. Il faut t !O" f'(l~tl•M pcï11r Ill p011Iit;> r. llllid".ll'", ajo.l t<r .u.t fatil • n ~~'I'('IIUp.! el df'!ll Ofi!U'I'll ole tran~m.l~t 1

r•

li\"tr ~UI\'ilnt lit Cil"' 1~ •no.~-• t•n lr.•ltleN. k

dble p11r -...11!4n!nee, pollt\'IJ ... . . •li~"'èlre cl11 ha p1111lil! 4't lu eba~ .oitf.t •l•n• 1111 rtp)'l11rl oon,'d>lbk; tr'..,l &ll rtOut 1bns u fU q • 'il !/' • i• tt.rt:4 A cl'!lliMr lM t.n.~ du ti~. TAJUP DES POULlBS A VACBOlR.&S A u& n-ctl• et p-Uer., eh&AJtlls •• bol• ·

.,_aJ• •11.••

..

..........,...,.... .....,. ................ .....

t:J'I'ORTS liU C.UII..Y.

OU.llt.~RR

l'lUX

P0\.'1.11>

;

...

~

-..

1•.-

.,.....,\

I • .SIOl

t•.1t>l

Cba ...Lt porte•aaleU A\U $('114!l'lkt~ dt n}on •!)i Gatt\>•u.pport Je dble et - 'l p.~lier.. • . l•lu$'\'al tW pu11t dthNot; en

liiA-"I:nu:

o~ 1,.,\ l'OU I.!~;

f'Jt~M

(til M pin),

,

,

.t·t.

t•tUX DK I.'API'.\IU\11.

.... ....... ,~

.,.

&l'f'OIU'tl l' Ol'I&NIIt• '" d blf ,....,• ._, • n• ~IArp ....... de 1000 KI LOOJI. 811R 1128 ft.-.W I'I:ÎI Dll >

. ...... ,..... ... " m

···....... .,... ......,'". .."

· · " ' · (<). . . . . . . . . . . . . .

~-·

o~w

U• 10'

n • llol.

~

no

~

1....... couu.v,. u ,

.• ,.

· ~ ... w ,,... o ~w

11°

.,.

.. ..... ·-· ... ...

-UOO)U

-·~

"' '" ~

"'

'M

·~

••o..~cou•••""'~"'

u•

"' :ur Q•

no

'"


__ .. _ ..... --LJ•.....• . l ..... ....._

<M

.................. ............ • - •

-.._

_

••• n

.... ---

· --••.. •

~-

n

..

~ ~

;."

K

WAGON P ORTEUR

~

_.......__, .._.,._,.,..,... -·-- ......

POUR PLAN INCLINit

.......... _..._ .............. _,,_, ..

..... ••h• lo _., - • 1 I l 4 .• -•IWI- ,_ _ , . 1 '"""""" - - - allrl'- • ..........,, •• ti~Mo "" .....~

...11.. -1-IMII .... f • - l l... T>lifl•l-llrOittll ... ....,_ ....... _.,...,.

...__u...

,...., ' "'"" 1 - _ ...." " ' " · - , _ ,. . . . . ...,.. ,,.,,...., " ' low ,,..,,....,_.~

. . _.. ,................. · - ....................., ...... -

.,.._ , -

li'•• -·-. ~~~-...... - ............. ..,. - ............................................ "" ~ ~- ""j to................ ..... lodoll,, MANtGES A 1 &T 1 CHEVAUX

-··-. .. ,..... .......... _ ... _ .... _ ......_,, *"'-'...... --·...... .... ......, ,. ... -·- .... ........ ._ , ..... ...---·_.,. _........_.,.._...,.............,....... ... ___ ___•_ c- ........ - - .............. ,....,..-·, ,....,_ ~~

___ ............... . __ ....... -................... _ ......... __ .................... .... --··-__ ·~,_

•r.,......~.---,..

__ ._.._ ,_.... ................. ,

,._ -~--

,

.... • - .,...,_,_ ...., ..__............ ",.... •_"_ .,.W.. ~._

1

r~

<I'•IIIII!IW" , ,......,..,,,,__.__

, ,

. . . . . .. . . . , . tllU III& 0.11H<ooh .......

""'~·-····· ... .. ....... ..... ,, ... ............... lnoo·•···-~-

~o-: 1 --~ ..................

·-·--·-··....--- ......-...·---

-·----


6G

SOCI~n'; NOUVELLE DI>S ÈTABLISSEm::>rs IJ!-'CAUVILLI:: Al:'iE. A I'ETI1'·BUURG (SEI:'iE·El'·UISI::), FllANCI::

PLA .N S INCLINÉS

Nous appelons particulièremtllt l'allmlion de 11os clitt~ts sur n<>tre matèrü l de plans incLinés. Les 11ombreuses applicotio11 que no~ts avons été appelé$ à faire dans le monde entier II.Ql.S ont permis de créer 1111 mMérie/ pratique se prélant ti /OIIS les grnrcs tk plans incliné$, alùomote!LTS simples, atdomoteurs à cltarge d'ea11 ou avec motet<rs. La fq:ure ci-dessus repruenlt l'ensemble d'tute de ces installalious.

L'empwi des poulies permet l'établissement dP plans inclinés de toute longllellr, avec llne longueur de câble egale seule· ment à la lollflueur du plan. Pour les plans inclinés ttoec mote11rs, la poulie tst 1111mie d'un ttgenctiiWll m~ct111iqtte robuste et simple, qui peut se commander facilement par une locomobile, wte dynamo Olt lUI mote1tr à pétrole. Dans les plans inclinés automoteurs d cltarge d'eau, les trucs porte11rs sont disposés en caisso11 étanche; ils se chargent d la partk s1<périe1tre tt se vidangent automatiquement à la partie inféritltrt, à l'aide d'1m buttoir agissant sur/a tige cl'une soupape. Pour les pentes de trucs porte11rs.

inférie~<res

à

20 p. 100, les wagonnels pttlvent être traînés directement par le câble sans intermédiaire

Parmi les nombreuses installations de plan incliné, faites par nos 11sines, IWtloS pM•ons citer celle toute récen~ instollée SIIT la montagne d'Arbas (Iia~<le·Garonne), près de Salies-du-Salat, elle; :11. Hotttl, où il s'agissait de descendre les bois débités de la mot;Jagne. La lot1fiueur dtl pla11 est tk 1 000 mètres, twec pentes variables de 0,30 à 0,50 par mèlre ; l'"" descend à chaque •oyage 2 500 kilogrammes tk bois travaillés; la durée de la descente est de •15 minutes. Les renseignements à IWIIS don11er pour nous permel/re ttll.t' étllde tt tm devis sont /es SllÎVniiJS: t o Lo11fitumr du plan ; 2• Pente pltr mètre;

3° Charges à monter ou à descendre ; 4° Si la poulie doit étre commandée par mande.

1111

mo/eliT, la force tle r·elui·ci,

/11

vittsse et le diamètre de sa poulie ile rom·


SUCIÈT" iXOU I' ELLE OES ÈTAIILIS~F.~I E~TS OEt:,.\lii'ILLE Al:"~~. A I'~;TI T·80UHG {SEI~E-ET-OISii\, fAAI"CE

PONTS

1;;

PORTATIFS

Do nnmhreus cliPniJ:: nous domandenl dr leur li\'rer· tl('s ponts rnétnllîqucs pour rranchil· des rivickes do dîllérénlcs largeurs. surtout nux. C(IIOnies. :\nrl d o IOUI' d onner satisraclion 6co•u•nl iqncment. en é\'itu nt pour l"haquo pont une étude coûteuse, ct l'envoi •l'ouvriers s péc iaux pour le monlagt . nous nsor\ S adOJ)lé les ponts porlatirs dé monlablrs, dont tous les éléments sont pareils e l pe u,·ent scn ·ir aussi bion pour .r aire un pont de 20 mè tres qu'un de 300 m ètres.

f:::y~~~ }

1

~:

ii 1

ii!l

'

t/im.-t

( Po;d, 145~)

N t................7 t~ J

!à.

!

....

:bes avantages des ponts portatl ts sont les suivants : t u l./emploi de l'acier. donl ln l'éSÎSLUlli:C prUIÎQUt' est SCUSihlellH.'Ill ci~UX f"i~ plus gran~.IO lJtH' !.:t'llO-dU for, JlOtlllOl de diminuer de~ élém(!nt.~ qui c(lmpo~C'n t lt1s ponls :

t:nll!'lidétablemerH le p(lids

2~ t.c nombre des pî~cos cHITérentcs entran l dans ln Nmstruction des ponts élnnl très petit olle poids des pièces les plus lourdes éJallt très faible. le montage s ur J>lace peut sc rai•·e. par des manœuYrcs quelconques. sans plan oL sans outillage spécml. Tous les assernblagos l:lanl raits pRr boulons. on pet•l aisément démonte1· un pon t établi pour le replacer su•· un autre point. ;}o La r(ltlllO et ICS dime nsionS di!S pièceS restent leS lllÙillCS J)OUf des po nt.~ de longueurs difTére ntes, Jour nombro ~Ul Vai' ÎC. Pour les longueUI"!) pair~. 6. 12, 18 mCLrc:-. les 1rz. éléments <JUi tcrmi•tenL )('~ r>on ts ~ont idontiques. mnis pour les longueurs impaires. 9. Hi. 2·t m ô tre~ . 1leux 1 /2 élémon t." st"~ nt à dr(lilf'. lr.s denx :ml l'<'~ ~~~nl à gauche. Pvur• li:În'lplifier cette polîtc différence, il o. été créé 1m lype do 1/2 él~menl s que l'o n peul transfnl'llur su•· pla~:c rn 112 élt nl(lllls :\ llr••ito ou :\gauche. do SQrtc qu'on peut l'employer J>Our les long-ueurs pnircs ou impaires; ~ 0 Malgré l'assemblage par boulons. lM ponls préSC.Ilte nt Ulh' l'igidilé ;,ussi grandl' que s'ils ~laie nt rivés, car les joints sont f\lllrecroisés. de sorte que Jo peu de jeu qui pourrait exister nu tour do~ boulons s'annule entièrement. 5~ Le lançage des ponts SC fail 3\l~C la plus grande racilil é el Mil~ instnllnlion ~l>éCialr.

R.E N SEI GNEJY.J:ENTS

GÉNÉR.A.U:X.

Nous conslruisOO$ plusieurs t~'I)CS de pon ts approprié~:\ des bPsoins tlillér€'1tls. 10 Uno passerelle aynol 1 m. 63 de largeur libre pot1r les piétons. Celle pa~~Prc ll e est é ta blie pour le passage des pi é Lon~ ou des anirnt'ux, d l (' V(\ 11~. 1nul 1·l~ . e tc. : clio pe ul également ~upp ortc r le pnssnge d'un wàgonnot ayant 2 métres do long cl po~anl1 .000 kilos. Pour la port~ do 16 m ôlres e l a n·des.wns. ln charge uniforméme nt rrporli<• rst de :100 kilos pAr mètre ca.-ré ou 500 kilos 1>ar métro coura nt de passcre11c. La portée peul varier do 2 en 2 mèt,.es: 2o Un pont (type 6 ) étudié pour supporter n,·ec 1u portée maxima de 21 mèll'{!s i'OÎL\J ne charore unirorrnémont répartie de 250 kilos par mètre carré (750 kilos pa1· mètre courant de pont). soit une charrcuo· pesant ,.000 kilos et son attelage, soit enfin un t.rain de wagonnets pesant 1.350 kilos el ayant 1 m. 80 de longuC'ur chacun. Lorsque la portée +:'SL inférieure à 2.1 mètres. la charge roulante

no peut pas être augmentée, m::üs la charge uniformément répartie peul aug menter cl- allC'indrc au maximum' 400 kilos par mètre!

rarr6. SOil1.200 kilos par m.}tre courant. pou r le.~:; portées do 12 mètres el a.u-d('ssou::.. L'accroissement de la charge unirormémMlt répartie est t~l qu't ntre 1\)s p ,lr lét'~ do 21 e.L 12 •nèti'Ni. le J)Oids lfllnl porté pa1· lu ponl est de 16.000 kilos. La portée maxinla est de 2l mètres et peut Yarier dr 3 en 3 rnètres. 3° Un pont (type 6 bi.<), analogue au type 6 mais plus fort pour porte r soit une cha.r rc lle de 6.000 kilos el son attelage soit une locomotive do 6 tonnes remorquant des wagonnets pesant 900 kilos pAr mètre couran t du train, ~;oit une eharge uoiCormé monl répartie de 300 kilos pa r mêlre car~·é (900 kilos par m ètre courant). La p ort~ maxima est égalemen t de 21 mètres e L peut varier de 3 e n ~m ètres. '•0 Un pont (ty pe 6 ter). analogue a.ux deux précéde nts mais encore plus fort. p('rmettanl de donner 211 mètres de I)Odée H1a xima

ct pouvant supporter Jo passago d' uno locomoth•o do 12 tonnes L.1

p ort~

remorqu~nt

un train de wagons.

de r,o pont varie d e 2 e n 2 m ètres.

5° Un pont-route de 4 m. 20 do largeur libre ;wcc tablier

g(tr l\ i

de tôle ondulée pou r t•eccvoir un cmpiorrcmonl ordinaire.

Ce pont est é tabli pom· une portée ma,, ima de '18 mètres : il peul s upporter soit une foie de chars de 6.000 kilos par essieu ou de

8.000 k1los S\l r 2 essieux. soit 2 flics de charrettes portant ~.000 kilos sur un essieu ou 6.000 kilos sur uniformément répa.rUe de·r.oo7kHos par mèl•·c carré, 1.600 kilos par mè tre courant. La portée de cc pont peut varier do 2 e n 2 mèl1·es. Nous résumons, dans le 1ab1eatt ci-après. les divers renseignements concernant ces types de pont~.

1

cssieux,'soit una charge .. -


PONTS PORTATIFS (SIIit,;).

.R.ENSEIGNEJY.[ENTS l' \:-o~ l· 111.11.1.

l..urgcur lîbru •.mLru J•MliJWI!il . • . • . . • • Nature du L3bller C1l • • . . • • . . • . . Portée maxim11 ou tli!iUuu·e enlro lh :tNmis. l.a lonarueur vgrie par rnulliples de 111êtn: • • IA:;ngueur minima 'lu.- l'on Jl'f'UI t•QnslrmN>. •

Charge totale mu un". . • . • . • . . . . . . . . . . • . Charge roul:.ftlt ma~'""' f(l'o:"llt' qu~ ~•t •~• l"orh'" Clllu ·tl~"""-" du mJ.XI.&nUH,) • •

• ••••• • • • , ••••• , Cha~ uniform ~mtnt ~part it p2r rn ~l~ c:arr.- JH 't"<' 111 J"'f'l..,maxu·~a

• ,

,

......... . ...... ••••...

Charge un1rorm( ment ri'pntM': p.-r m4?-lrfo tou~nt. • . • • • • l.on~ueur minu•• lla<auelle la chaJ1re mnima peut ~ l n· J" •r i•Y. l'oidl moyen du pont par m~lre courant. Poid.• de l'flfment le pluJ lourd •• •• Loo.gueur de l'{ll~mtnl le plus long. ,

"

'I H I

;lot

lu•l-.

boi&

ho••

,

1 fW)O L.

;mu 1..

:.hU k . ~:;

k \;.

lh 000 k . ~ .000

k

1: 0 k .

; ;.o k 1:!• :!SO k . t'tl L: .

4••,:!:0

.:•,.

!!~.000

:•

L

lt 000 L: 3:.0 k 1000 k . 12•

<.000 k 10U L >00 k

U•

L

:,1:; "' · 201 k.

162 ~ -

C•

l ift

...'18•"'""'"·

!~..

•• ••

:;~0

- -l' o~ r. nunt.

li lt ttlltll'!'

19,000 1..

6•

\•

:a•

21•

;t•

01'10 L.

,,,ton.

.

:! 1•

.•

1 ~~~ '1 lot .. d ,,.,.,

1 U~ l T "'' " ~+~ -

:tm

:•

~

l'US 1

, .. t1:1

,,,... • .••••

GÉNÉRAUX.

,..~,.

4• ~~ 000 ... ,. 000 k . 100 k.

1.600 k. 18•

9:3 k.

:;o

k.

\ • ,40

Prix des ponts pour les longueurs de LO~G I ' f.l\ 11

~·,

1 ' ,\~S~.II F.I.I .f.

1'0Nl

TH•t 1) ,,.,.,

I'H,\ 1 thil

1~.

m•'lr'\),,

.,,;

G

8

t·O~I ,.,. ... o.

I.U~ta· ~.I 'U

-.- - - --. PO ~'l

1wt 4i M ...

1 11Nr~s

rnHl CS

1:2 1;,

10 1~

"'

:t

1~

16 1.

20

n

t~

Supplemeot pour deox dem1·éléments t ,r ansrormabtea Un galet avec se• deu<x supports rour IC' l.Jnças:te dno: 1'0'''"' ( 1) .\'07'.-i , - /J' p/•lr/(lte Ju pottls n'at peu f'01Hpn~ J•11•" hlrl/ Il,.,.,

pl u.t o. ·tJ~tlll~lu

put.tr m,M n

ttiiiA J~ /t>/fl lf'f'

O l't'MU .,.,,. p/Ut't',

t.e bbleau rl·dt·Sn" a ê h' Habh d ;ms l'hypolh~ dr JJOnlit ••n uni• "'tulfl lrôh '''f: 1nou s folt pt"Ul donn('r A ~~ 1•vr111 tdlè lo11~11t1ur qu 'c~ ·~e la larg~ur dt• pAMtgtl b (rnP('hlr en lei ~1\:o.lru•.sant tn plulttUttl lra\'('t'li ~•y l•nt, au Jllu<~ , dlac•uru!. 1a )J1)rh.'oe mn\innt itHH(IUi-e r ~ur .-haque lype de pont.. lA tablier, t'tl ('f CDJ, fioll l'eJ>oser eur une ou ~lhl!ii-I~UNI ~· lll'-il , tlflll en boi'ï, sotl t n maçon neri~ ou u~t'•I"II••JUfJ : h•ur prh: n'ut pnsoompris dans ltt tnri(J d ·dt"ll!UIII.

PONTS ET CII AUPENTES MÉTALLIQUES Oulro ln ''OIIHll'ucLiun d Ps ponts p ortn lifs , nous 1)011\'0ns fourni1· à. nos mé loll iques ntit;essoircs Jh.Hir le urs installation~.

fli~nts

ln plup:u·l dt'~ JUIIllS l' l lra\'nux d l• charpentes


APPAREILS DE LEVAGE GRUES Ty-p e 5 . -

l'lUX

ROULANTES

\'oie -~ \'oie \'ote

Grue roulan te, force 2 toooe•. ayant 3 mèlres de portée, h auteur sous crochet 2 m. 600, de on.. oo de om. ~ teo m. 1tt montée sur truc articulé à 8 roues pour passer sur les plaques tournantes, a ' •ec corps e l fl~che métalliques, treuil systè me breveté Mégy.Echeverria , à régulateur automatique de vitesse à la descente sans retour de manivell~s. munie d o 4 vérins pour la caler au moment d'un levage ; essieux acier corps d e 45 mill .. crapaudines acier B. 25. roues "cier d'e 0 m. 280, R . 30 (dessin ci.dcssous) . . . . . . • . . . . . . . . . -

Cc

nwd~le de grue t$1 particulih~ntenl recommande.

Il

Cl '"' très grand succès.

EmbaJiagc pour J'embarquement . . .\. . . . . • . . . . . . . . . . . .

Type 7 . -

Crue r ou lont.e, rorce 1 tonne, oyan t 2 rn. 25 de portée, hauteur sous croche t 2 mètres, montée sur truc à 2 essieux, a vec corps ol Oèchc mé talliques., t re uil système bre ve té M6gy-Eche verria, à régulateur au tomatique de vitesse, ;.\ la descente sans relour de man ivelles, essieux acie•· cor ps de 50 millim .. boites à huile -8 . 108. roues acier de 0 m. r.oo I\. 86. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ... Emballage pour l'emba •·que me nl. . . . . . , . . . . . . . . . , . .

T ype 7 bis -

Grue roulan te. force t toooe, a ya nt 2 m. '25 de portée, hau teur SO\IS croche t 2 mè tres, monttie sur truc articulé à 8 roues~ pour passer sur les plaques tournantes, avec corps cl flèche métalliquos. lreuil syst ème b1·evoté Mégy.Echcvcrria, à régu lateur automatique do vitesse. à l a descente. sans retour de roaniveiJc, essieux. acier coq ,s de 40 rnillim .. boites à huile 13. 109. roues a cier de 0 m. 21o0, R. 3'1. . . • • • • . . . . . . • • • . Emballage pour l'cmbarquc monl. . • . . . . . . . . . . . . . . . . • • • .

Type 10. -

Crue roulante. force S t.ooues, ay~nl 3 mè tres d e por tèe:. hau te u•· sous crochet 2 m. 800~ Vole montée sur t.r uc a r t iculé à 8 roues pour passer sur les pla ques tom•nnntes. avec corps et de Orn. 60 flèche métalliques, treuil système breveté Mégy-Echeverria. à régulAteur nuto mllliqtl(' ùo vitosso :\la descente, sans rclour de manivelles. munio d e t. vérins pou•· la calm· au moment d,un levage. Essieux acier corps de 45 rnillim .. crapa udine acier B. 25. roue~ acier de 0 m. 280. Il. 30 . . . . . . . . • • • . . . . . . . . . . . . Emballage pour Pernbarquorncnt. . ..••... . . . .. ....

i ~== i === \'~e

NOTA. -

Cette grue

Ile

\'oie deO m. 13 de t n1.

· ---

.'Je fa it pas en voie dl: m oimt de 0 m. GO.

Pour le dé<:hargement. à la grue. des bateaux de sable ot outres, nous reconunundons spécialomcnll'cmplol d e la benne d ësignée ci·a près ct do sa flasque d'enlevage: Benne cuba nt 1 000 litres, en tôle de 3 millim., longue ur 1 m. 50. la rgeur ·1 mètre, ha.uteur 0 m. 80, a vec un tourillon de chaque côté pour en levage à ta grue e t deux pitons à la partie supérieure pour le mouveme nt de déclic . . . . . . , .... .


70

SO(.;Ii>11~ !'iOUVELLI:: OES f:TAIILISSDit:i'\TS Ul::<.:,\ t.: lïLLE ,\I:"E, .\ I'ETIT-Ilii UilG ~1::1:-;E-I::T-OISE), FRAI\(.;1::

Une flatque d'eDiev&ge avec chaine cl cr()che t d e déclic . . . . . . . . . . , . . Une paJre de aaaques munis de le urs chatnes, force t t onne (pour grues types 1 e l 7 bis). ft.lr~c

GRUE TYP&

2 tonnes (pour gr ues types 5 e l 6). .

Il.

G RUE TYPE

12.

La grue lyi)C no 11 , représentée par la figu re ci-dessus. se cunslo·uit pour toutes lor.:es de 1.000 à 6.000 kilos e t à t outes hu·geurs de ' 'Oie.

Pour force do 1.000 à 3.000 kilos, nous construisons ce même type avecj a vant-train mobill' ot branca rd perme tta n t de circuiC'r

sur le sol.

Nous eons truîsons éga le men 1, pour lo serv i(~ c'l~s magasins c tnlelît"rs, dl'S J:rues à potr.ncc à pi,·ot nxe sans fondatjon, à p t>l' léo variable, pour toutes forees jusqu'à 10.000 kilos.

four les cas s péciaux où la dis position des bâtime nts ne perme t p~ ~ de fixer la p~rlio s upérieure d e ln coll)nno, II('US nvon~ grue à bras horizontal avec contre-poids à la par tie SUJ)ê-ri~ure. La figure type 12 re présenta une grue de cr genre. rorce 2.500 kilos. port ée var in hic 2 m. 50 à 5 111ètrcs. t re uil à 2 \'ilcssos. a doptée par le Ministère des Colonies. ' éludi~ un~

Pour le ser\'icc des ch ais. nous cunstruisons d es grut>s lûts; largeur de ,·oio O,t,O à 0,60.

ro ulantr~. rofll~o

100 i\ 500 kilos. porlé-e 1 rn. 50. permeUanl le gt~rbagc d es

Pour le service des quais, outillage d es ports, doc ks, magasin~ tcé•l~ r:w:s, nous Ct.JIIStruisous d es b"''Ues pivota n Les c l roulnnl('S:. rorce 1.000 à 1.500 kilos. portée G à 12 mêlres. lA tr-euil ct ln t ra~t~l~ tion dl' la gn1t", son évolut ion, so•ll r.omma.ndés J)O\r d('S m••lt"Ur!' électr iques. .~ 1.3 SQin to'u t pa rticulier que nous apportons :\ b c.·uiHilrlh! I Îflll d(l uM ~-.·uNt ri'\Uktnt N: e l fi~('~ nous â valu la ravc ur de nnlro clientèle p'"•" · ""'S appareils- ot nous en avons to uj t> ur~ plu sî~urs 1,\'p~s '\" eunst •·u(·lion. La plupart de nos grues SC'\ nt munies de tre uil à noix ('t à elmint•. a \'l't.: frein auloma tif(tiC ct régula te ur de \' item. Le retour de la manivelle n'est pas à craindre si l'on a ba ndonne le travail rt la cha•·ge rn~ tc s us pen.Jue . Toutes nos grues sont essayées en présence tiu cl i~n l ou de son dé légur . â\'a n l hmr dépn•·t de no~ :l teli(lrS. N os treuils étant. limiteurs de chargea, la charce d'essai est. celle dernaod6e comme t oree de levage. Les rc n se i gn ~ ment.s à fournir pour nous permi•UI'C une é lude ct un devis s.ont. pour lt"s gn11~s rnul nu t é,\~ : 10 Charge maximum à le ve r ; 2o Portée maximum ou d istance horiznntalr dr l'a.x c du ph·ut au c r••rht~ l ; 3o Haule u•• maximum du levage ; t, o €~artement de la voie co mpté en tr\l bords intérieurs t.Jes ra ils. Pour les grues à potence : ·to Charga. maximum à lever; 20 Portée maximum ;

3• Hauteur do levage ;

40 Ha uteur maximum du point d'apJ1UÎ s upér ieur. si on pr.ul Oxor la Ctllonnc.

GRUES FIXES Type 8. -

Oru~ écossaise

: c'est uno grue nxo avec Oâ li ct vulée e n IJois, rt•rc.L' 500

kilo~

Elle es t re prése ntée à la page précéde nte. Ce l te grue se déplace cl se l'emon l(' 11·ès racilC'ment ; mais, A.\'anl de IMi raire lever a ucune charge. il raul avoir soin d€' cha.rger lt's points AA\ BB' cl M avec d(los barres de re r ou des riel'l'es J)esant s ur chaque point un poids égal à la cha rge à le ver . soit. on totalité t.SOO kilos pour notr~ type de 500 kilo• . La flèche a 9 mètres de long; on peut lui donner une por tée variable à l'aide d' un deuxième tré,\IIÎl. Lorsqu 'olle ('!ol;l in clin~e à '~5 degrés. la portée e$l de 6 mètres et. elle peut travailler dans l'espace d'une demi-circontére nce. Le treuil est du système ordinaire el les manivelltls li se•·,·enl, au moye n d 'un c hangeme nt ù 'nngte n.-gos, à relever la Oèche ou

à

levco·~la

charge.


VERINS A VIS AVEC CHEVALETS pour soulever l es Locomotives, Voitures e t

Wagons

On jeu de v • rlos pour lc\'Cr u nf• lut'um••ll\ l' ~•~· 12 t ouue ;o ~ ••nlflrt•u,,ut ,,... •t mtt r,• vt-rm~ i~ • ht•\',•1••1"' •·1 lt·~ \leu'l: ra1l:-. 1wrlf'UN". lli'<~ flnS ih o n avre vis moutan l f\: H autt~ur

mini mn ,

llnult ur

nti\XÎIIlfl •

&•,aoo tm,300

Pl'ix to tul.

Deux \'érins e l un seul r:li1. . , . . . • • . . . . . On jeu de vérloe puur lever une),,.., •ulu l l\ f\ tlt• 25 t on u e li, • uruprt•ti.IUI lt•s f( U.tl ,,. \'fr• n" ;·, dh•\'Ait1 1"" ••l lt•!<o t lt• u x l'outrf's f'n nt'i('r, - Dü:po~i t ion avec \.1~ muni aul t•; Haut eur mmunn

0•.~96

Hauteur n•..txun • • • • • . • • • . • • • • . . . . . . . . • • • •

t• .610 Prt~ tulnl.

Un jeu de v'rlns pour lever Uth' lut'u lll••h Yt' dt• 25 Conoes, comprCtnOllt let- (lll 31 re ,·érii\S à r hC\'Olols e t les deux puulrë:. on ncicr.- Modèle nuu,•enu. -. D•"-Pt'SillfHI avec écrou tnontnnl :

:O.Ul \ , -

liautcu•· miuimn.

0••.366

Il auteur maxima

1"\ 658

tJ*tiM'i(o• Af p~.ml!l ri-df">-U• .....r•l 1-loalill.t larr,-.~oe•t p;M~r 1~ f...n'c"1o ••·l.q~, .1.-,.1 MovJW~ 1..... d~ prc:•d,_ UM jt'u If! '""'"" ft • .., f~ u• ,.,._. .._pt.i4"1.1,. t:ooiJ• 4h- la .....,..,"• 1 MJ~~Je \'tr,l cu.., ••.,,,.,._.:,,.. tt•.._rti1.0. ~ dr.ar;ac •Gi Ml,...,.,...

aol

VERINS A CHARIOT D E TRAMWAY Ces \'~rju~ sonl d iSJlOsés pour ll'\'Cr du p1ctl ou d e la tt:te. IAJ 8(JUith·ernl'n l thl :\ ,·i~. nin~• (1ue le ti~ J11 11Cf'mont horituntul. \ t.\ r n rer r<,rgl'. Bi'l li et écrous en rontc moll6nl;le. - Pou1· Jo mouvcmr nt '''-•rtlr:•ll'upporeil est muni .t•uuo douille l• rochet. prêta :\ rM't'· voir un levie•·· - JI esl rourul avec l'o ptlnrl~il un Jo,·icr ;, ••liqul't , s'odnt>tonl :\ cht,que boul do Ja vis horltontnlc. Foree en to nnl'l.

·~

6

Diamft.re do la viJ ~l~v.1 trice en mihm"'"'' H \l u ~ur minlm111 de la t6t.t. da rird. Course v erUc.alt • horbontolt . Longueur toLalr. • • . . • • • • • Poids :appros lma t.lf tn ldlogf'a mmes.

50 400 95 90 110

-

4SS

.,

'~ :,,u

u~

liS !03 30S 640 60

li S 1$1

30S 635

45

30

Fr,

Pa1x .

VERIN A VIS A BOUTEILLE Lo wrp.s csl en fun le, Ja \'Ïs cl Jo lc,·aer (ln fer rurgé. la tete N' ft•r C'"érHC'Ut~ cll rempé. 1-""'o rco • • • • • • . . • • • • • . • . . 2..000 k ill ..~ 1 lla u tcur nunima. . . . . D1amèt~ de la ' 'Ole • . • • • • • • • • • 1.0 mil hm. CmrS('. • • • • • • • . Prax (:Wèe lè l\'\' ttlr)

462 nullim. !60 millim.

fr.

CRICS A DOUBLE ENGRENAGE Lo CMf)R: fll'l t ('Il ht•is a vec nrrn a lur~•..-. •n4,) t n11•tlnt'S. 'J\ 111les les dcu lurcs snu t do fln·•n •ùrt• quttlilf. T ous les ••rj.tâO!.!S rfuh,nt ~s uL Lrcmp ~!'l. La h:Hih' lll' so çoanpto du dossv\• ~ d u bois au.dessus do ln ..:oruc, <tuauù Ja crémai ll~r u ~·si abais!'ée. C'n

r.-~e·

FOn CE

3000 4000 5000

GOOO

10000

..

~ ilog r .

..

Fr.

8AUTEU I S ~ CS X11 • iTI B.S

10

l

so 1-"'r.

100

90

Fr.

Fr.

-


APPAREILS DE PESAGE DE 1.000 A 30.000 KILOGRAMMES

Toujours illo r~chrrchr des •l>pnl'()ils les plus p~rfrrli•>noh,., rt comme il s'agissnil d'une SJl<'('iolil!', nous nous somme~ atln"!Ssés il lu muÎJHUl ln plus rcnomm(•c en FrtulN' pour ('rllr fnbri rtl l ion. Nnus avons fait r unslt'UÎI'f' ch-.slypc~ spéciaux de ponts 1! bnsruln RVN' ('UV(IIfiJ,~ t'O fonl(l , S;IJ I' lt• anr••lt!h· dl·~ p nutR il hllA('ul•• otnployé~ pnr IL•$ gi'IIIHll·~ Cnmpngn i€'s de clwmins do fe•·· T ouR Ir.~ oppHrf'ill' de pesage que nous offrons li no~ c·lirn ls f\tnul ~s.... u~rés tians nos uh.,licrs uvnnt clr Ir~ lhTCr nous pouvons don li L'l' pow· eux l:l mêrno garantie (fiiO JH)Ur nos voit:'R t•l "'agonncts. Nous •·ccomtnou•h>nA fill l'l irul i~l'('mcnL les types 21 rt 22 (lUi ont cté (>tudi('S Slh'·I'Ïnlcmcn l pmor llC•cr ti('UX petits wagons type Il ou :l:o. ,, '" fnis ...u 1111 grand wagon typo G5 ou f>l). l.n forco de huit tonnes qm• nous ovons nol opté~ pour ne pas multiplier les type• peul •or-·ir aussi bien pour J>Cscr rl~nx tonnes, et l' usure est touj ours moins gronn e n,·ec un appal'()il pui5SIInt qn'nvrr un appn r~il trn1> limité coonmo lorce. 1

T ,vpe t . -

NQT,\ . - us prix dts flosrttlts tl Ponts tl basmlt sont lu mimes, qolfllt q11t soit la lar/ltllr tlt Mir. B..'l.~u l e romaine portnlh·t' de t 000 kdnf.t. t nh ~re m~n l mHallique. munie de ra1ls s'enlf' \'Onl i• \'Oi d nt~ .

2. -

• • . . • . • .•

. • • • • • • • • • • • • • • • . . . . . . • • • • • • •

..., ,

l..a même avec double romaine f \' lla•lllt.>tl po1d8 ndchtituutels (lU' pe u,·ent st ~rdrr far alr mr nl . Cu\'~lnge en HUe pour poser lA bojW'ule dans le ill)l . . , , . . . • . . . . . . . . . • • • • . .

lfP"I

Jlonl à bascule dr 1 000 kih•g. Nt hl're mt:'U I OH~IIllli(JU {' A\'t'f' fU\'E' IA~re en ronle d'unr stulr pièc't' t l doubltromael\e un tablier de 1"", 15X0111 .95 • . . , . . . . . . . . . . . . . . • . • . . . F'r . 12. - I.e m~mr d e t.:.oo k1lrog. a~·anl un Lnblir 1· d • 1•.1 :Jx O"'.tff.. 13. IM. ~O x .... 14. 2.000 kih•l!· 1"1,50 x l."' • • Hi. I'".MO X 1"'.10. 16 . tl.· :1.000 kllog. l"•.r,o >" ''" · • • 17. 11".it0 "< 1" 1.:!0. 18. •li• 4.000 kilug. I"'.M x lm. . . 19 . 1"1 .Rf1 :< 1"'. '!0. 21. de 8.000 kolog. '•"'· • 1111 • 3\'C'\: • u\'t:lage eu funlt'. '-olvnnt d l' ln romrüne à 2 m. de l'axe d e ln ,·ou.• .

T ype tt . -

0

0

«•

22. - lA" même de 3.000 k1log. ayant un ta hht•r tir 5 m. x 1 m. avn t uvt lage en lomlt. (O) Onth' d•• la rt•ma uw à ~ m. de l'axe de la ,·oi('. . . . . . . . . . . . • • • • . 23. - ~même dr 10.000 kilog. ayanl un l ..thht'r dt• ~m. x t-.!.0 :w ee cuvelage en lontr . rol''"'H" ~ 2-. 7.5 de l'axe de la ,·oie . . . . • . • . . • . . . . • . . . . • • . . • • • • • . . • . • . . . • . . 24. - l..t ml-mt dt 30.000 l:.lug. ayant un tahht•r dt $N,!.Ox t...iO :wec cuvelage en tontE". C(l)onn t ~ 3•.'•0 dt" l'llXf" d(' lA \ 'OÎ(' • • • • . , , , , , , • , , , • • . , • • • • • • • • • , • • , • , , , , , \Vngon·s)()nl à bascule. force t.OOO kllog. pour le pC~s.ng~ dr!' fi"rs. n\'ec appare1l de cniRJ,:C as.oltun le ml·<'ll· msmr. t:-Liil'r dr 1m,60 x o... ïO. pln14"-fMIIH' Ao•.GO ct grill(':) om,so AU·d('R"'US rle~ rnil.!t. mun li- ~ur r(lUf'S tl{' ()m,30 tl e (IÏ:llll~l re en lnnte treJ'OIJ(•C" (li \ 'OÎ(' d t- 0"',!10) .• l''uur une grruluntion en lh:ros anglaists, suppl~ n'I('Ut .

e-spagnoles Un ponJ A bascule doit avoir une force d'un Hers plus dlevae que le maximum des charges qu'il ost oppeld h recevoir .


· SUCitTÉ l'\QlJVt:LLE Dt:S I>TABLISSt:m:~fi'S llt:CAUVlLLii All\ t:, A l'liTIT·BUUK\; (SI>II'\t:-t:T-OISE), I'RAI\CE

<J

EMPLOI

DU CHEMIN DE FER DECAUVILLE PO l ' Il

LES LIG NES A VOYAGEURS

---

Les chem.ins de for ;\ l'écarbcmcnt tic Yoie Je 0"',60 sont autoristos on F1·anco, pa•· lo Ministère des T•·a,·aux publics, depuis 1889; ils présentent de grands avantages sur les chemins de rer à ,-oie de 1 mHre, car leur construction est beaucoup plus facile, leur entretien plus économique, et leur exploitation plus s implifiée. Pour permett1·e à nos clients de bien se rendre compte de la réalité de ces aYantages, nous allons examiner les ditlé· rcnls organes qui entrent dans l'établissement d' une voie ct comparer les o•·ganes de nos voies de 0"',60 avre traverses métalliques rivée$ aux rails i' ceux de )a ,·oie de t métre avec traverses en bois.

TRAVERSES ~I ETALL I QUES - HI \'ETAGE DES HAl LS AUX THA\'ERSES 1' DIMINUTION DES CAUSES DE DÉRAILLEMENT Tout Je mondo connalt les nombr·euscs lenlati,·es que font l~s grandes compagnies de chemins de fer ))OUI' atriYct· à obtenir une bonne traverse métallique afin do la • ubstituer aux lraYerses en bo1s dont l'entretien et le remplacement sont très onéreu.~. Les deux principa les causes qui empêchent J'adoption des ti'8YCI'~es métalliques par les grandes compagnies sont leur prix élevé ct le mauvais assemblage des rails sur les trave•-ses. Nous sommes a rrivés à romédier :i ces deux inconvénients : JO En prenant la plus JlOlite lal·geur de voie qui puisse permettre la cio·culalion de locomoli,·es de force encore sumsammenL puissante (on lait A la voie de 0"',60 des locomotives de 25 tonnes); 2• En rivant les rails aux traverses, te qui est le mode d'assemblage Je plus parfait, le plus solide el Je plus économique ct avec lequel on est certain que les rails ne s'écarteront pas l'un do l'aut•·e et ne glisseront pas sur les lravors<Js. 11 ne faut pas perdre de vuo que les déraillements ont presque toujours pour cause un surécartemenl de la voie dù (\ la rupture d' un assemblage de rails sur una traverse ou ù ce quo le rail a glissé sur los traverses eL, qua dans los petites lignes où les Irais tl'enl1'iltien sont réduits au minimum, il est do la plus l1aute importance d'employer un solide as..nm· blage qui n'exige pas de surveillance.

2' DIMINUTION DU POIDS DES RAILS A EMPLOYER

Par suite du rivcl.age exécuté trunc façon aussi pul"faite quo uous !;obtenons as cc nos puissantes machinos à ri\'Or, le$ rails peuvent ôlrc considérés comme encastrés sur les lra,·erscs, tandis que dans le cas des traverses en bois, ils doivent êtro considérés comme simplement pos~s. Le métal du ra.il est donc beaucoup mieux utilisé ct u 11 petit dire hardi mene que le rivetaj,'ll permet d'employer des rails d' un poids plus lé~r de 25 p. 100 que ceux qui seraient nêceilsaires avec des to·averses en bois. Si nous supposons une différence de 3 k1logrammes par mètre, cela fait 6 tonnes JlOur un kilomèt1·e, <'e qui représente une économie par kilomètre de p lus de mille francs. ~·IAT:eRIEL ROUL ,\NT

ESSIEUX DES LOCOMOTI \'ES ET DES WAGONS POHTAi'\T LA MI!:ME CHARGE l ' DEUXIÈME CAUSE DE DIMINUTION DU POIDS DES RAILS A EMPLOYER l'ions nous sommes etlorcés de limiter la charge par essieu des Jowmoth·cs ù celles que portent les essieux de wagons, de maniêre à pouvoir réduire le poids des rails au minimum. En etlel, dans la pratique des chemins de !er à voie de 1m,t,;; et de 1 mètre, les voies doivent être établies pour la charge pa•· essieu des locomotives, et cette charge est double de celle des essieux de wagons. C'est en observant cc principe de la d1vision des charges que nous pouvons laire ci.r culer facilement des poids indivisibles de 48 tonnes sur des voies en rails de !l k. 5; l'économie qui résulte de la réduction du poids du rai l est facile it chiffrer ct l'on !>Cul se rendre comptq qu'elle est considérable. La multiplicité des essieux a permis, en les réunissant par groupes, de constituer un matériel articulé d' une souplesse remarquable, les machines ù quatre ct il six essieux j)U.SSent dans des courbes de 20 ù 25 mètres de rayon, les wagons dans des rayons do 10 mètres, cc qui facilite singu hèrcment l'arcès dans les voies et , cependant, ces wagons portent • 10 tonnes de chargement, comme crux do la grando \'nio do 1"1,45. ID


'i·>

liUt.:I~TÉ NOUVELLE DKS ÉTABLISSiillli!'iTS lilit.:AUV ILLii AINÉ, .~ i'liTIT· BUUIIL: (SEINE-KT-OISE), FIIA!'it.:li

2• ÉCONOM I E SUR LE PRIX DES LOCOMOTIVES. DES VOITURES ET DES WAGONS A MARCHANDISES

La division de la charge permet d'augmenter la puissance des locomotives, si le trafic vient à augmenter, sans avoir à toucher à la voie. · Les voitures ct wagons coûtent moins cher, leurs châssis ayant un écartement moindre à la voie de om,60 qu'à celle de '1 métre ; ils sont construits plus légèrement, tout en étant dans les mêmes cond itions de solid ité.

s•

PLUS GRANDE FA CILITÉ D' AUGMENTER LE NOMBRE DES TRAINS Le prix des locomotives à voie de om,60. étant moins élevé que celui des locomotives employées pour la voie de 1 mètre, on peut en augment er plus facilement le nombre, si on ,·eut multiplier les trains et donner plus de facilité pour les communications. BALLA ST . -

LARGEUR ET ÉPAISS EUR MOINDRES

Il y a pour le bl\llast une grande économie en faveur de la voie de 0",60 a,·ec traverses métalliques, sur la ,·oie de 1 mètre avec traverse en bois, tant dans la construction de la voie que dans son entretien ; en effet, la hauteur de ballast sous la traverse étant la même dans les deux cas, on gagne avec les traverses métalliques une hauteur de ballast égale à l'épaisseur des traverses en bois, et cette différence s'aj outant à celle due à la largeur, fait que la différence de ballast nécessai re entre la voie de 1 mètre sur traverses en bois et la voie de Om,60 sur t raverses mrtalliques, est d'environ 500 mètres cubes par kilomètre, soit à 6 francs le mèl.re, 3 000 francs par kilomètre. PO SE DE LA VOIE · -

VOIE TOUTE PRÊTE A POSER

La pose de la voie est beaucouJ.> plus Facile et plus rapid e : il en résulte une économie en fa veut• do lu voie de 0'",60 de près de moitié sur le prix de la vote de 1 mètre avec traverses en bois. TRAVAUX D'ART· -

DIMINUTION DU NOMBRE DE C ES TRAVA UX

La voie de Om,60 permettant dos courbes d'un très petit rayon (jusqu'à 10 mètres avec locomotives), do num ùreux travaux d 'art J.lCuvent être évités en contournant les accidents de terrain les plus prononcés. L'économte sera d'autant plus grande que l'on sera dans un pays plus accident é. TRAVERSÉE DES VILLES ET VILLAGES. - VOIE PUBLIQUE MOINS ENCOMBRÉE

La voie de 0•,60 offre beaucoup moins d'inconvénients que la voie de 1 mètre ; elle occupe une moins grande partie de la ch aussée, les causes d'entretien sont diminuées en proportion, et, J.lar suite, la voie publique se t rouve moins souvent encombrée ; elle est moins gênante pour la circulation des ,·oitures, putsque leur écartement de roues est bien plus grand que celui de la voie. La pose de la voie de Om,60 dans les chaussées pa,·écs ou macadamisées présente une économie de près de moitié s ut· ce que coûte la pose de la voie de 1 mètre. GARES. -

SUPPRES SION DES QUAI S

Les wagons étant très bas, on peut se dispenser de faire des quais d'embarquement même pout· les animaux qui peu,·uut iltre err.barqués et débarqués en un point quelconque de la ligne. L'économie résultant de cette facilité de chargement et de déchargement est considérable. EMBRANCHEM ENTS PARTICULIER S· - .RÉDUCTION OU PER SONNEL DES GARES A la voie de Om,60, les gares peuvent être simplifiées, ct leur personnel très restreint, par suite de la facilité avec laquelle on établit des embranchements en voie légère qui permettent de cond uire les wagons dans les usines, dans les fermes et les carrières, et d'éviter ainsi u.n transbordement. On évite de la sorte tous les frais de transport par YOitlu·cs du lieu do production ilia gare. ENTRETIEN. -

RÉDUCTION DU PERSONNEL ET DE LA QUANTITÉ DES MATÉRIAUX

Les qualités que nous venons d'énumérer: solidité de la \'Oie de om,GO, t•éduction do la profondeur des tranchées ou de la hauteur des remblais, de l'importance des ouvrages d'art, du cube du ballast", etc., se retrouvent da.n s l'entretien, qui est réduit dans la même proport ion. · Les rails employés pour les voies des lignes â voyageurs ou des t·accordements industriels sont en acim· pesant 9 k. 500, 12 kilos et 15 kilos le mètre linéaire. (Voir page 21 et s uivantes.) Les traverses en n sont ou coupées simplement aux extrém ités, ou Fermées au morteau-pilon (voir page 24). Elles sont en acier n de 140 x 29 ct de 164 x 4!,. Les éclisses sont plates pour toutes les ,·oies munies cio la j onction hybride, lorsqu'ell(est s upprimée pour 1m motiF quelconque. Voles en d oubles ra.lls et voles tra.mwa.ys . - Quand la voie doit traverser ou s uivre un cbemin noyé dans la chaussée,-on emploie la voie avec un contre-rail-formé pat• un rail de même poids que celui de la voie, saur avec la voie en 9 k. 500, pour laquelle le contre-rail est un rail plus léger mais de même hauteur. Ces voies sont construites de façon à laisser entre les ra.ils porteurs et les contre-rails l'écartement réglementaü-e des voies de tramways en France, soit 29m;m en voie droite et 35mtmen voie courbe. Nous recommandons l'emploi des rails avec contrc·t·ails, de préférence à celui d' un rail tramway, car ce dernier aug· monte considérablement la résist~nce_au · roulement, parce que le boudin des roues port e presque toujours au fond de l'ornière du rail. 1 ~ Lorsque l'on veut noyer plus profondément les traverses dans le macadam ou sous le payage, il faut employer nos voies tramways dans lesquelles un support en acier forgé est interposé entre la traverse et le rail avec son contre-rail. Ces supports sont rivés d'une part aux traverses, de l'autre aux rails et contre-rails. (Voir pages 14, 17, 23, 27 et 29)


MATÉRIEL ROULANT

--

I.O C OMOTIVI~ S

LOCOMOTIVE TJpe n' 1 de 3 Tonnes 250 à vide ( 4 Tonnes 750 en marche)

CH ARGES REMOROUtU

,._1#0 .....,...

..-·~ .... -~ • #,,...,.,~ .........., ;t . . . . .

..

1

....__.,~~.INA.r.t,.,.,,....,

•X

w

.....""•

\,..~

....

.....•, ' "16:

"' "M

:J :

·~ J

.."' ~

0

)

:.

.u ~

"

'*''

l.OOOIIIOTI'tl ..•"'t'i'o)'W '"'"''""' - · polll' .,....., <~ • thoM•"' ._ ....., lui~• '" .,,,.,._ ..~,.,. •Lrot. tt doo~tlt•. r..111 A ..,., d•u l~lt-, ' " " o• ........ l'lll!dow •• \oMo,.• l"iodOüt.oo 0'1 -.,.\Ill.,.. _,... • ,,.. rrollt a r.... <~••• ( llf. ._......, ,...... ,.n.

lb"•iéoeo.

1•-

1....... - -,......,... - .... ••et- "" •h·--·'* .... ,................ -

TIMOIJt .... .. . , . ._ , 1

,...,. ...

~«fit

-loi-

<1 ... "'' ~ ......... ~..,,.._

----.......... ... ................ .........................,.

- s ......... , .......... -

Af""....,

f

........,_...

........... - ...,......,_. ,_ .. .,....,-- ..,....,.,.,...,-~a...._,... ,_,

, .,

,.

..

~

'1'-IW'""" ........ 1 """"· ........ ,.,_- ~-...,.. ,_...,,., """ ..,.,_.,.., tl.. rh•un"" '" ,..,...,...,..,," ••K'-"'* ""........._ $ - _

.... . _ ('I!J --~~- d(p."' """.~,.lot 1•'1- ••

M,..·


SOCll,Tl~

7G

NOUV!;LLE OES ~TAOI.•lSSf:~l ENTS llECAI"I' ILl.E Al.Xf.:, ,\ I'ETIT-IJOUI\(; (SElNI\-El'-OISEJ, FllANCE

----

l

LOCOMOTIVE Type No3de 5Tonnes à vide (6 Tonnes 500 en marche)

r.t "______. .;:.:; . . __ 1 1

Pnid.s do ln lorornot •ve h vide. . . . , • • • • • • • •

ü000' 1

650011 MM 11

avec appFO\'ÎJJionncll\1"111 C\•mplet .

en service 1\'\0\'rn.

fl'l'l

.

l:!fTon de tract1on t = "D ..... . l\. Coefllc_•ent d'effet utile • • • . • . • • ,. Prtuion dela vapeur daM la ch;aud,~rt. tl. Diemttre dts cylindrft. . . . . . . • 1. Count du p1s1ons . • • • • • • • • • O. OiamUre dts roues . . . Surface de la gr•lle. , • . Surrace de eh.utre du foye.r. dH tubos totale •. . . . . Distance dea eaaieux (empattemtnU. No •nbtt~ d'euleux aeoouplés . . . . C~ pMité dttaoutes à cau .• . . . .

8j' 7-

mtJI,ur ndn «Jmpris, à tüO!rttltu •·lltUt• d .ur tlaQénntH Hmpn : /11 ri#i.~tnn« tl111tl tontplk A ID lulo. fHLr IOttll~.

0,65

J1k

I S.~

:!SO% 600:1: ~UR RA \IPES DE 'IVITE~E A 1: 11 ~!URE VITESSE A !.' HEURE o·~.3:t (JUir mèlrt) da 9••,500 de 14 k ilom~lrtl ,9•~.81 ••.; 8 f 1•11,:Hl 12\,:! 611,9 1•, 100 39 6 '•G r. 2 10 33 li 28 ' SfiO lil. 15 21 8 25 " 200" 20 20 ' " 3 25 170

11------ - -- :- -------:1----- - - -

1\ chlilrbon • • • • • • • • • • • .

Vltesw correspondon l au maximum d'efTon de traction. -

CHARGES REMORQUÉES

de rl>gime• . • •• , • • • • • • . • . • .

~· tt..

Consommt~~tlon

d'eau p;~.r k•lomft" p a~ot•ru . de combu.alible • • Pa.reoun eft kdomHra avec approv•••onntmtnl t.omplet. T7pe de voit l.a plusllg'm pou,-ant @tN tmployh . . • .

31' lit.

30

.... j

35

12 1 10 1

~n

:1'.86

~·' os•

1

s

'6 21 5 8

tt

~

; 9

6 :.'•

3",.0011 l•,,to

01.b1rit l..t.rgt:ur. . • . . . . . . . • • • • Hauteur• . . • . • • . . . • . • .

~

~

:!0'

R•7on minimum dea: coo.rbH. • . . . • . . Longueur totale • . • . • . • . •

"' "98 '8

:!•.:.an

"

'• 8 1

3 r,

~ ~

LOCOMOTIVE ;wec foyer en euh·•·" roug,•. I)Our br(llt •· du charbon ou ''" bo1.s. tubes en lwilon. rab1ne 1•our abriter le chauffeur, h'e1n la \"Îs. grille ~ nammècPes. deu~ injectturs, une fli'OS!ie hanterne ou disque rfflteteur, nnl' lanterne d',ntl•uteur et •on o••tillage c:-omposlo dt 1 un fllque-feu, deux t lh double~ pour qliMrfl ~~Adf'nr.- d•krous, unt" rlji :u\ftllillf, un f'hl\sW·JtOUplllf', une l•tlllfl hurttte tl une J)CIIe t. thJrbon .

T&NDER pounnt

~OT.\,

con~nar

- S1.1wcu1t fu.-at:t.

1 VOO hlrt$ d'uu tl !SO

lfll /f'JN)rlt(Jltl ·f t d(JU'f''tl

kil~

hrt /Yi'"'~

dt ("harbon .

'' rr1rlff!

,.,,.Il' rhrut

tni Jlt"l

N!prhtnUmf

trl'(lltl ,,.,,. IOriÎI'

rit

l'trie/in•,

Pour les oommtndtl dt plto.. d t rechange, Indiquer le nom et le num6ro dt fabrication dt la locomotive , ~ ~

Nous cons tru iso~ ces machines depuis la voie de o-.~0. ju.squu el y t•ompri! la voie de 1 m6tre. Toutes nos locomoHves peuvent ~Ire diaposhs pour ètre chau1Tét1 au p~trole lampant ou nu x huiles da @:Otadron.


LOGO~OTIVE

Type N• 6 'de 7 Tonnes 500 à vide (9 Tonnes 750 en marche) Avec 2 essieux couplés et un essieu radial.

7~00 11 ~?GO'

Poid$ de la locomotive A vide • • • • • • . . . . • . • O\'OC approvisionnemtnt oomp1et.

t n 11erviu moyen. . <' K l!!!!. Effort de tract 1on r • . . . . . . 0

8600•

K. Coemcient d'enot utile. • • • • • . . • . .

O,&l 12 11 :!IO~

IIHJitlll'

tl. Diam~tre des cyhnd~~- . . · · · · • · • • 1. Course du pbloftJ. . • . • . • . D. Diam•tre dea roues a«ouplf.es. • . Olam!\11!: dts roues porteu.sn radialoes. SUrfaœ do la IJ"lle. . • • Surface de thauft't du foyer. dtt tubes tott.le. • • . . • &mpattemf' nl dtt eu;ieux aN"OUJ)Iki. tottl. • . • • • • • • • • . . . . • . C"~p.. clt.é de' soute:s A nu • • • . • . . . . • . • . . • • • ~ charbon. . . . • . • . . . , . . Nombre d'eS~Ieux accouplés. • • . • . • . . . . • Vileasc COI'I'Oipondnnl li ll muimum d'efTorL de lr._tLil'n.

fpO\r m~tre)

œmplit d 10 lut., porto""'·

- -·

VlTt:SSt: A IJli!:URE DE , 9 t.ilomHrtc: admission o,n;

11'.500

18

kilom~tm

.ilimJu,on O,SO

0••,38 :••.toll---- -•- - - ----:-- ------1------ •~·•.ao

1$5 1

1i ••.OO 1100% 1•,9-0o

10

1ntn Ill.

20

tolale etampons compris). , • . . . Gaba L llluleur. . . . • . . . . . . . . . . . . . Longueur

Voi~ d e o-,60) . • • • • • ( G-,7S). . • • • • t/1JIIIt"tl ti•IÛntu

lIll PD DE :

~.oo:a;:

Rayon minimum d e~ e.ourbfll. . . . . • . . . .

~

/UtiU

IUR

~oo

~pe do voiolr. phLA l~gère pou"nnt Mre employée.

~QT...\~- ,...,,,.If" ,(,IWIIIWM

la Tbillan«

fiOO

do réghne. . • • • • . • . • . • • • • . • \.onsommAliM d'nu ()Gr kllomêtre parcourtJ. . . . . de combustlblo par kilomèlré parœu•·u. • Parcoun e n kllomMret avcel'approvlsîonncmentc:.omplfll.

l.at1Jeur maximum

mut ~mpr11, d JiOIN!nlu Vtltnu tl " '" tJ,Oirclllt# rompu ;

1120'

p. Prtulon de la va~ur dan~~~; la ehaudt~re ( l!mbre).

"

: c HARGES REMORQUÉES

GGO• 2 0 11

100 78

SA

15

13 ~·

U:1 1

75

!10

Gl

SI

47 33 !6 23

4fl

'.0

38

't!'i

:1n

~8

25

11•.6

:!0

l' ,

:tU Ill. ti 11,ô

IS S

:!'•

22 10 lU

- 19 ~

1!1 g

13 •

N• 10

UA

U"'

12 Il) S

Il

t•,5-U

0 4

~·,85

1•.~601 :!• ,CHt' ..t1ppl1f"~"' Ji lfl ••-' dt

8 5

u; 13 ~'

12

u :; A<

s l)a,t;O H'HI,Mt,t.

LOCOMOTIVE 1\tc royer en c.un·re rouge pour brùlt'r du th arbon ou 1lu ho••· htbti en l;;aiton. ('_;jb•r•tt pour abr•ltr lt rhautrtur, rrfin =' ,·is. grillt ~~:rosse lanterne ou da&quf" r+ntcttur, unt. lanltrnn d 'indifoalfotar tl f.On ~aahllll'JZ't t'OmpoM dt un r•que.reu. deux tl~ doubltJ pour quatf't tttttnr1e u1"5 tl'~""· unr c-l~ •nlfl•••f'. un fhfl.~·lf('luplllt, liAt ~litt buf'f'tlf' f'l """ ~~~ 1\ chArbon.

i fb.mmkhu , deux 1njedtur1, unt

'1 TEMOEA pOU\' Anl conlenir

~

:;oo lilrt.s

d'~au

eL 800 titO§ d••

rh~trh<m.

1 NOTA . -

SlliWml rl'l(lftt, lf'$ltH'(}UIOtl\·t-.f doi''frlt htvJ 1'1'(111'1 ,.,

fttrJN.- p~rr ,,. rlu'/11

(1/t ,;on

ri!prtt:~nfa "t trl'(.fiH ,,.,, #MIIt' "" l'otf'lltr.

Pour lu oommendee de pl.oea de reohenge, Indiquer 11 nom tt le num6ro d t febrlcetlon dt 11 locomotive . .,_.... Nou3 eonJLruison.s teA machines depuis la voie de QM,(i0 ju~quM eL y C'ompris la voie de 1 tuêlrt. ..... Toutes nos looomotivts peU\'eRl êlrt disposéta pour etre thnufTt'>et RU pét.role l3mpt'nl ou ::mx hullts de fitOUdron.


i8

SOCif:l'l~

:'iOI,JVELLI' DES ~:TABLISSE~IENTS OECAUI'ILLE Al1\~: . .\ I'El'n'·llUUIIt; (SiliNE·ET-UI~E), f i\ANCE

LOCOMOTIVE Type No8 de 9 Tonnes à vide (12 Tonnes en marche) AVEC TROIS ESSIEUX ACCOUPLÉS

Poids de la locomotive à vide, es\viron . . . . . . . . . . . . .

w

••••

avec approvisiottnemont eomple l. . . • , • . . • . • . . Poids adhé1·en1 en charge m oy~ n.n e . . . . . . . . . . . . • . • • . • . • . • . EITort de trac tion. . . . . • . . • • . . . . . . . . . . . . . . . . • . • . • .

Timbre de la chaudière. Diamètre des cylindres.

Course des pistons. Diamètre dos roues . .

Empattemen t total . . Surraco de chaulle du royeo·. des tubes. totale . Sur race do grill•. . . . . Capacité des <ou les à eau. à_cllarbon.

2m'~,40

ISmt,go

1Sm2 ,30 0"'',52 1. 500 li tres 600 k. 25 m 12 k.

Rayon minimum des courbes . t-'oids minimum du rail. • • . Lon gu o ~tr sans hl mp•)llS. Cabnrit. , Large\lr extrême . . . .

Ha1.1tenr. .

9 . 000 k. 12 .000 k . 10.500 k. 1. 930 k. 1 2 k. om,230 om,320 om,&so 1"',600

t, m,430

1m,900 2m,700

. ....

LOCOMOTIVE th'tO royer en ouh•re rotage pour brialer du ch arbon ou d u bois, tubes en l:~lt.on, cabine pour abriter le chauffeur, attelage à Lampon cent-ral et chalnes de s ùrcté. r•·ein â \'is, grille â na m mèches, deux lnject.eurs, une grosse lanterne ou dis.que ~neeteur, une lanterne indicateur et $On outitll"'ge eom ro~é da: tu\ piquo-feu, deu~ clés doubles J>C)Ur <tntall•e grandeurs d'é<;r<>us, aule cM angl&ise, un chwe..goupille et une petite bu~t.lt'. TENDER pouvant cont4:U, ir 2SOO

li tr~

d'Mu ut goo kilos de chtarbon. 1

NOTA. - $11iv<111t l'u&a,e, l~s lor:omfHÏ1·~s

.loif'f'fll étN: Tt!fll~$ ,., ogr(-~u JHtr /,. 1'//nil Olt JltHI upr;RNIIaiJI a;•onc ftur •ortie de l'ruelit:r.

Pour les commendes de pièces de rechange, l,;dlquer le nom et le num,ro d e febr1oetlon de la locomotive . .,_..

'l'oules nos locomotives p(luvent être d ispotêes pour ëtrt eha.utrées au pé trole la mpant ou a u:< huiles de goud ron.


SUCif:TI1. ~OUVIiLJ,t;' I)ES É:TABLISSE~I KN'J'S U~:c.;AUVILLE Al!'ie, A Pli.'llT-BO UII G (SEI~E-ET-OISE), FliA:ICt::

iO

LOCOMOTIVE Type N' 10 de 10 Tonnes à vide (13 Tonnes 500 en marche) Avec 3 essieux couplés et un essieu r a dial.

Poids do ln loc.omoti\'c à vhlc • . . . . . • . • . . . nvcc approvisiot\nement complet en urvfce moyen . pd'l Enort d t traction F' = K 0 · · · · · ·

1000U' 13500 IUO0

K . Coellltiool d'eifel uule • . . . . . . . . . • • p. Preuion de la vapeo.r dJ.na la c:haudib'e (timbn) d. Dl•mtlro des cylindres. . • . • . . . • . . . 1. CourH des pistons • • . • • . . . O. OiamM.re des roues aœoupl~••• Dlamêtre del roues porteu&e~ radi;lle~ . Surface do la. grille • • • . • , . • . Surface de chaufTe du royer . . . . des Lubes • • . • totale. . . • . . Empattement des essieu:t o.ccouplls total ••• • • • • • Capac.all dea soutes l tau • . . • . à <:barbon • • • • • • • • • • • Nombre d'essieux auoupl&: • • • . . . . . . . . . Vii.UH cOrrHJ'Ond~ntau muhn~•m d'efTorL d~ tr~chon . • de réglme . • . • • • • . • • • . • • . . . . Consommation d'uu pBr kilomètre parcouru . . • . •. de combusliblo pnr kltom~tro parcouru •. l'arcoura en kilomètres nee l'al)t>rovlslonnemenl corn piPI. Type de voie la plus l ég~.re pou vont êlre employée. Rayon minimum des courbtt • • . • • . • . • . Longue ur totale (lAM tampons) . . . , Oabaril ~eor . • • • • • . • . . . . . • .

0 .~

~

llauteur. . • • . .

. .....•.

C HARGES REMORQUÉES

-

2390 l

:~

:;;o

320 6SO

~

t:Ompi'Ù, d tl.iffJrtntt• "Ù~11n tt 1Ur diQirtltkl rampe•; lu rbi#tan" /tant tontplh ti JO ltù011 ptu to~:~nt

tno.lf"IU' 11011

\'!TESSE A L'HEURE DE

•••

liiiPI:S DE : (par mHr<ol

8 kllomHr"'

"dmission o, ï:.

t! kilomMres

a dm iuion 0,50

t! kllom!l.res admission 0,!75

500

u••

2"11:

0:1:

2051 13, 5 96 s

,.,,

r, 10

2'.0' 156 JI'.

1$

89

,.

1'.00 lil

:s

f\0

;o

l!l•tt.

!!1•1 .5 !•.ti

soo 8

.

12 52 lit...

....

7

..,

32 N• 1

2

1•,9 6-'> ,. 9

~

a• :o

....

:!0

30 3S \0

605

u•

51 •, ~

3R

·, ;

36 ô .j

50 :.~

.;:,

::i

21 5

:!1 7 19 h

7U

...

1; 3

16

~0

;

30

:::,

Ml

~1

21 5 ~4 3

3'1

1$71

100

'~ 5 $~ i

\' 5 36 \

30 • !5 7

'~ 18

,,,

Ill 2

19

12 3

"

~

10 7

~~

3

15

13 '

0

~

8 ;

LOCOMOTIVE avec IOj(lt' en cuh·re rvuge p\lur brtaltt• du cluerbon ou Ju b\lut, lubes en l01ilo11 . c~b111t vuur ttbrller lè t·h~u iTeu•·, trein à. vis. grille è Oammèehés, deux lnje~ct.eurs, une gr0$$e l:mlernf' ou disque réflecteur, une lanterne indiçateur. tl a.on outi11a~ tompO!'i> de t un pique• ftu, deux eiH doubles ~ur quatre grandeurs d'krou:!', unt ri~ anglaist, un l"h"-Mf'·flOUpillt> rt un~ fl ~ t•tt burtUt.

NOTA.- Sui,•ant J'uiUft'i,

ktiOff>mOti"t11

d(Jil'Mt

tlrtt 1'1'('/ltll tl op.rihtt por 1~ '"""'

111t I(HJ

ri'prheflt(JIII 111'41111 ltur 80I't Ù dt f'Uii'lltr.

Pour 111 oommendta de p"cea de rtohenge, Ind iquer le nom tt lt num,ro dt f ebrloe tlon de le locomotive. ~Toute~

noclocomo\ivu peuvent ftre dispOIHI pour l!trt chaunH• au Jlt"trolt lampant ou

IIHJC huiles dot goudron .


--··•• i u,

t i 1

.. .

1•t·~·· )plll .

"% c'! ..'i'oO

al

'·i·"·· . t•.

!"ii• • 'ff 'l:l !.~-~ !l!'!~l · a-1:: ....

11'!1 . .

:.-.

~~fX>J oo

! __ ... • • ~1 j

-"•' ,.,,, 1...... • •. -·-..

.... :flh!: =!

-~· '!· ~·

.,1•!!. .. '

.

_;.

. . ti!•!

:: •ii~E' H

ô'f' in- t'

.•. l' f • "ilf~ 'ml~l ll ' r;-L .J! ""t-~-t

- r (-•

"' ''

•t·· il!~!f'

tt;" ··· 11.:.~,,.,,

!:t: -~.

_

.: t

\\ IPM!I . 4S1 ~~

· · r ~.- :-~ -·-at-f"'l ·

:r-'··· =i r~t M · ~·• irt-·hi ~ -1 •, ·!• ?• 1 •1• • ''!

~

~,.!]:,~ tj:t;;• . !J!•t . ;=-;.··~~ •• ~

::;:ts

, .,

• -

'

• JI>

...

1

• ~·

..

- - ~

•i., i~:~: ;·t

.. ~:t:~.f )1·"-:;:

! . ",. " t! •. ~r- " .•. ' 1-,.. t.:i l 1-i 1,.

!'·

... . i:- ...

t. . ti c ;

t ...

1· •••• -... t

~ .. ;j'

·. . .•.• '- '""i''! :.:.• . '••;·H-..~;;1 i.r "!Jr·:~~ ~~ :llij·rtl' :S.'.!

:.- ) ~ : ..

; t&:.•,.: 1i

••!"'!··=-····•~! - · ' . -- ~- ..... f .. ll:l ~ ,~'i:· t.'"i .,.9~- ··f' -··~ ,.._ •·•'tfl' 't '·· ., t>r • ... · · t ' .•• · l:r~ ';•'1 t'f :>.:•hi!=! · •·• ~rtii ;,..:~;~•,.'~~r ttr 1 l~!~J u~_s r-.-~:fi .. ·=-"'•~ ,_ , .• ' •!'" 1 1·'1 •• !

~ ....... t ... ~ l· .,_ • "'' 1 !S· .:.-·! ~- •t:•l•l ~

·a ·,•-•'•! • '.h.~~~ ~~i:~! .. "'=~a~ ·~'!f •

- ~-

,H

!1- ... 1 ~-

~-1: I . j : 1 -"'. ..... . r ...•. 1:

..... ; ;, r ~

. . • • !' 1. r

.

.• i., •a

• •t

. !. ,•. f

. . •

.

. f

...1.

!H"t •. "•'1.. j" ":

{ejt~- .,

- .,..

.

1

!!.....•tl!~ : r ~

•tifJj !

\; '

th-

'

1

~

1

'

'.,.a ,., 1,•., -~

.,

... l

1

··n-"

~

, t!

~

ï ;;,.. i J' '

.,t i • ;1 .J

~;r ~1·

1

~

,

s

::::1:11 1 1,.

ll

~ ::z c -F

en ;;

~ -t

6r;

::::1:11

., _ ~

~

oz rn ::::lii:J (/l

~

.. , ~ §

en 1 • ~ M 31: ~ a>1 m t;;~ t; "" 1Z

M -t

~

: •• l·· ••i ;~~'. . h=.

C")

.

[.

~

:lao ~ F ~

~J'f'i.

1 di

c~ ~~~ ~ lft"

. 1

i'.

~

:z: ., en ~

. , ,.

.. ,...... ' .. ... ,

C>

:t . .l. '

: !t ~ 'J1 -i~r-=~ l ! 'i ' ' ·. l : .' ' i 1 . ,-~ rt; ~

C">

,, . .:-~~~g"'·':

'!

.....'Hrs~ .. :;; •..

:e 1<~

.... ,_ "' '

;~t'tt! • 1 i!.!t11! .; . itht~ ~ ·' <f··1. • 'l ~ •1 f .. ;1 .\ Ill' 1'f!;;~.

h

!

-~•t.i

Il ..... ..

.il .... ~ ...

;"•

._.

"' en ~

.

l

l

' 1

1

1

• 1

~ - ; .." .,., = ·"':z: " i ,.,., c en 1" en -p

"'"' ,.., ('} ___.

Cl ~

-

~.

;;i

~

: :z Cl

~


Ty,. PD& ~

..... .._,_____ .,..,. ___ .

--

...

...... ..... .,... ....-•u,....... ,,....-... _ .., _,.....,; ""'...... ,... _............... ".. ... ,...._,....,. . . ·-~~~ -~

'

• ••• _., ,,, . '• " ' 01•~• ,. oM .. 1 l ,, .. ,,..,,_ ... ·~· • , ....._ .... 1 ..... .. , ,..,_...... " .... ~

•• 0

~

looil.,. o ........

......... __ . . . .

···"··...

.

"' "'''

,,, ·1-

M-

___ __ ... -_.........____ .. ........ .... ... ..... .·.. -·--.. ....,_.......... - ...... •---n•- ..... •

' '

,.._...,

.. . ---

.._. .........,.., ~-,.,...,. ,__

_....

,., ,

••••••

....

P.M

..

- - -

·----..~-

·--·-··~-ooi··~-·l·-"

1 11110 ' 1

••

-~

. . . ,._ '...1.........""7-·--··--··· --·-·-. .·.

. . . . ,............... ,............·•· d--·· . . . ,...·-,..., ..... ,. . . ., . . -...... ... .... ···1"'''.............

; ...... ••............... . - . . . . . . . . . . . . . l••lj41 ......... · - - ~ ••••~... · - · · ............. . _ _............ \ · - 1 ·-·~

• ,. ....... -~···· ... ~·~

' '''

,_.....,

_

··- t• " - ··~··· ..........8 . 1 ................... ..., ..._,., H - • •

oo

•••

·--......--

••

••

.........

..... _,.

_.

__ _

lM •..-- ro.o ,_a. 111,,,...,_ •·'"-• ...... ,_

... . . . . . . .j. .... --~~·

... ·•·..

~-

.. . .............,_ ...~, .... ,....................,...... l••!'4ol:... ~· ..-

...._

·~

·~

,

·-·-....... ·--

......


-_

,, ..,,. .. " .. ,_ ..........• _ ........ .- .......,. ... ,.

__ __ .. .... _.. I••>IC•'" ' •h·h •"' Ml<lklo

1 ••Y:.••

nt.;,..,,. • ' ' "'""

...

~,_

. ~If'

, . ...

................ . ,...

... •• "'- ~-...,.•r

• ...... •• ... ... 1 , . _ .., _ ,

.... ..... ---, .................-.-,...,.............. .... _..... ....-... _.....__ ••

..

,

... ••.

l ' ............. ....

~

u ..._ ....... '

1 ·------

·-_ .. .........·---···-...... ..._., .......__,.,... .................. .. _.,_ ...... - ..... _...,. ...... ,_..........

...

.......,

• •• ~

• __ ... _,... , ......... ~ .. ,..... ......... _ ..... ___ _J ..._ _..,.;._~ ..,.....,.uoo .. --~·

- • • 111 _ _ _

...-

k n . . _ .,_., 1 t

-

.... ·--...... ............... ......- -··-·- .

- - ....,_ •

_

,..... ,_ ' -........... ,.._


SOCIÉ:TÉ NOUVELLE bES ÉTAilLISSE)II::Nl'S DEC:AU I'ILL~; AINf;. A PETIT-l>ot:HG !SEINE-ET-OISE), ~'llA.NCI-:

VOITURES A VOYAGEURS

Type H . - lloiwu tl~ 3., tloa.t(l Olli"trle

,j

8~

(à 2 essieux ).

2 bruHI"-""~,. (Celle voiture e"l rlu I ~'J•<' ri('S tr<' lll\\ ll)~ d' AI\\"trs "l de _ __ _ _ •·.,."~"-----!

Versames, el peul foire facilement tr::tln(>e piir un chevni de force moyenne.) r 0 J,1 41, o ,.., ~ \'oir •ln o "'· 13 Contenanl16 pltlces assises el t. debout, munie d 'un frein qui ~ut être. manwun~ AUX deux ex.trémit&!.. montêe ,.. , •.. F... •.• sur ehWis en boht, ressorts à James. boites lt huile n. 1 ~4 . nvf.c. cous..'; inets en bronu C!l tafllt)Ons ~tril iss:eur$. essiNtX ACier corps de 70 %. fusées d e li5X90 , roues en acier R 85 di' 0 m. '• 50 de rli:unt'lre nu roultment. llirte:mx en loile. At triage par tampons à rossorl po••r traction par cheval. l -ongueur ex trême :J.\'ee attelage Largeur ex thiéurc ex tr~ m ~ ..

Type K . - I.e m èmc <aue le

3"',60

t~·pe

l

Longueur intérit•n r~· . l.rtrgeur utérieul"l'

ri•i• l~ flllflrOxitü,&lif S 1 ombre dt\ l'lares

1.0:\0 kil. ~0

Il , :t\'ee ;lltelages p:lr tampons:\ tulipe n r.~Ctrls et chRine.s d e s ù•·et j\, p our Nre

lnterenlê d:ms 1e.s trains.

Type K B . -

Le mllme l)'J)(! K, 1n aissa •~t1 (r0în .

Type B C. - Jfo iw r~ d~: 3_, clas!e OIH'f!,tc ff 3 b(Jnq"mc•· Col\tenant 2'• plttee.s :~.SSises et 4 de>boul. munie d'un frei •~ qui peul ûLre manœuvré aux 2 cxtrémitl.-s. l (OiltN! îmr ch :t~~Sis métnllîqu<', r0!<.-">0rts :\ l~mts. bottes:\ h uile ~wec cou:ssη nets en bronz.e ellamJ>ons grt~isse u rs, e~ie 1.1 X en :.•cier, corps dt> ;o ::. rus~('~ •le <lS X90, roue:oi eu. oci.-r 111! 0 m.t,so dt' dittanélre :-m ioulement. Rideaux en tono. Attelage JH\r tampons à ressorts pour 1rnrli,..•n fl:tr <'hen1. Longueur extri'me nvee a ltelagcs, 5 m. 210.

Type K A . - Le même que ci·r1e.ssouJS, mnis :t\'ec :•He lage par l3mJ)Oil à hlli!'c n <'-htHfut bout c l chô'lnes de ~ ùn:M pour lraelion J>llt looomotiv!!s.

Longueur extrême entre tampons. 5 m . 210 J Poids: âJlprox.imatif.

1.365 kil.

T,-pe 1. - Voiture fermée, contenant tO plac.es A l'intérieure~ 6 places s ur les plates-form es. si<"ges en James da pit.ehpin \'Crni pruoalh\les à 13 Yoie. munie d'un frein qui peul être manœu\•ré dea deux bouls. ~ton tke sur châssis métallique, NSS()tL5 à hames, boites A hui1e B. 124 a.\·te cous..~in0la (ln bronzé et tampol\.5 graisseurs. tssieux t"n aeit"r, corps dë 'JO%, rus~ do 45X90, ro ue~ en MiPr n. 85 de 0 m . 450 de di:~m èlre nu roulement, nUelugo pn.r hmpons t. re&.SorliJ pour lra.ction par eheval. Longueur oxtN!ma 1w ee attelage, 4 m. 720.

Type IK. - Le même que le typo J, twee motives.

tnm J)On~

Longueur extrjjJn o antre b.m pons 4 m. 900.

:\ luliJU'! :\ ressortA et chnines de stltal-û J)Our traction par loco-


- l'lU\

\,_ r

•• .

&o

1-

Type lKB. - lA nh·m" qu~ ·~ ty~ IK.ua~ fN"m Type Lf\. t..r mt~rne qut J..> tyJW" 1 K, un d t>gi.rlt. wavon·•akm • . • • • • •

mo~a.s

k.-' .. ,,.~•.., rnt.otr..rn• 111

~.trl\1..

...

\

....

.. . Il M

;IJ,

·1- - -1

tl•• ...-,, s;r)lrnttur"f' df' luY<f' f••ml tnt

.

Typo IRB.

VOITURES AUTOMOBILES SUR RAILS A MOTEUR A PETROLE !4ur lel'l deuHUh..lù-'l ndm br,•us(.'!5 dt> t'l tl•tH..:. 111111~ avnn"~ •1hhllt\ tilh' pt•l tl t• \'•nluri• rwtum••l'' ''' ttn llr dw111111 ol•• f,., '' '' l'l' lll+ll••ur :'1

pNrolt•. L~· IYJW Nuhli (\ (il;nn~ tl'çx.:d lrn iRrt'o·wlluls t•l

d\'

l'IH'utlll-.t

1h• ft•r,

fl\1 J)tJUr

d,-.-.

d~t)larf• tllf'nl s

:<1111 t'lllplult•... t luiiiiii•IH j lltt puur ru·~····· li• Ill'' '"" li)(ll+'' tlitlll'o '''" C•tlll tM~IIh'" rrqmh•., ti.HI' lt•l'i 1'\J)Iulbilluu ... ltHin ~"ol rlt.•ll,•o;; th~ ,,.,,~.,,·•• tunl l'•'" tlt• l•n'•!ltltll l\';''·

VOITURE A OT OMOBILE SU R RAJLS A M OT E UR A PÊTR OLE ''"'' 5dH·\·au-< • .- ,,,.. ul.tlthtt ,,·,·.tu.-.! \lh''-'t""'. 1:! ~t l' hrul't' ~ l'a,·ant \"t <_\ rarrt~rt. lA' th .......... t•ntwn•ltlt·nl n\t•l.llllf(lh'. Ulullllo .. ur.~.... , , .......,,.11, ''" .u l!•r duux. Huut>-.:: dt• SOO nulhnu.\lrf'C tlt' chnnwtr~ ·'" rmtlemtnt. Bullt><t 01 hua(, •. \\•'• 1 uu,.. llh'l' l•r•ull.r t•l t.a mpun ~r.u ..... •ur. dt• """J)t'll"'IOn à. tameb... UJ'J'Hirl<i:. JUIIlt'llt•... a,._., luu.:; h•s appart•tl" '"' rn ~tnu·u\rt• tlu uwh·ur. tld...r.•~·•l:•'· th.trltl•'lllt•ul tlt• ,,,,.......,•• rrgi.IJ.tt' c!•· t' tt1IU111.1~;t'· frf'lll. 1.n t'tH..~' ("h'Ut flt r\lt•nar '• (H'f'.!ottO IIt'" ,,, .. ,..,,,., f \ u1r llf.=urt• tl·dt....... u ... ) (T!IJH! nrlnpt•· par ft 1/,n,.trrr tirs ( 'oftmt~#.) ~~ ktlo m ~trt> .. l

u,.,,..,,, ..

\••!W, ., oh•

t

•li'

V OITURE AUTOMOBILE SOl\ RAI L S A MOTE UR A P tTROLE tlt• X, 1~t•\'llll~. ~ • yluuiJ·,•s, :\ , ll't'uhtlum d't•n u. 2 \'lteflseM. 12 t'l 2'· kilom•\ t rN• 1\ l'heure ft rn\'all l t•l ••• ruri'Wrt• Let f h .i"SI:O: t•nt ilrt-nwnt mt\1 Il 1htJtlt•. 1111)1111\ ""r dt• li~ t•~-tlf'UX 011 n.r r('r doux. Hou~s d t• riOO ttulhn\,, 1rt'-l tl~ tl in m\·1 r t• Ml rtiUit•uwnl ltuUt•l'i ;, h\lah• :&\ ,., , '"''''"'"'''" l•run1.t' 111 tn1111mu K"rlWiii('ur. lli~~urts tle S.Uilpf\ll.SIOH !\ lonl(''l, M1pp1;rh {l junh:llt>S. t\\'t'l' l•tllo;,1t'"" :.pplirt•tlo!tlt• III.IIUI'II\ r,• du lll ul~ur, tléhr;lyolt-ft•,di;H,gl'llh'Hl d!i vlte:o.-.e, rl'gloge de l"allumogc. frt:kll, ,•tr. La CO I-SSe p~ul t'OHlt'lllr 11; JH'r..Hitlh'"' ._,,..,,.,.,, t•l li tlt•bt;UI ~ur lt•~ pinté•· f1Jrlll+'"· (\"uir tlgurt' Cl•1.les.•wo;,)


S!)CIË:nh~OÜ\'h:LLK DES ' ÉTABLISSK~!ENn; UECAUI'ILLE All'\f:, A i>E1'1'1'-IlUt:llt; (SEI!Œ-El'-UISE), Fil ANCE

85

QUESTIONNAIRE d'avant-projet d'installation d'une voie ferrée (système Decauville) POUR TRANSPORT DE VOYAGE UR S ET MARCHANDISES ·

i But d e l'établissement d e cette ligne ; son afTec· talion : voyageurs, marchandises ou service mixte. Localités d esservies? Longueur totale de la ligne. Proportion d e voie 2 courbe. Rayon minimum occasionné par le tracé? 1Embranchements ; garages, leur longueur, lem· 9 1 nombre. Large ur d e la voie? NatUJ·e du terrain sur lequel la voie doit être posée. Indiquer la longueur des différe ntes section<: 1o Sur accoteme nt d e route, la•-geur d e l'hCCO· teme nt ? 4 2° Sur cha ussée empierréé , la•-geu•· de la c ha ussée? 3° Sur chaussée pa vée, la rgeu•· d e la chaussée ? 40 E n d éviation. 5o Pente (s'il y e n a) ? \Rampes. Le tll' inclinaison et lo ngueur sont-elles 5 · favorables ou défavorables au sens du trafic? 1 Coincidences des courbes et ra mpes? Nature e t importa nce du trafic. Poid s, ,·olume d es 61 matières à trans porter . T onnage journa lier. Nombre de v oyageurs ? , Genre d e tractio n : \Anima le, à va peur ou à élect ricité? Dans ce dernier 7 cas, le trolley est-il a pplicable ? Si oui, cm· / ploiera-t-o n d es poteaux simples ou om e· mentés ? 1

1

~

1

l

Ra.œ ordcme nL avec une voie d éjà exis \ante : \La rgeur d e. cette ,·oie ; poids d es •·ails ; écarte ment a d es essieu x et diamètre des roues du matériel exista nt ? ' Rayon des courbes?

. 1

9

~

Les

Jaca lités d esservies ont-elles unl'éseau t éléphonique d ' une certaine impo•'la nre le long du parcours ?

·~Ge n re d e force motrice : T u•·bine hydraulique ou machine à Yapeu••, en cas d e traction par électricité?

10

11

1Emplaceme nt

1

probable d e l'usine géné•·atrice sur

la ligne ?

Nous rom prenons, par largeur de la POie. l'écartement entre les bords ituérie11rs des rlwmpignon.< des rails. romme l'ilulique le t roquis ci·dessous.

:r:--.;--------------

o'"

,QO _

~

-.-;

'5'SSSC %

c;s..s qs s;ss,s

------------- -: ! sqg s<.

c c

,~ss

Ces renseignements étant ac;ompagnt.s d''"' plan ou d'un croquis coté, nous joindrons à IU)/re dec·is trt.s exact, permellan.t toJtteS vüifications amnt confirmation de la commande.

1111

plan de pose


OUESTIOMNAIRE d'mat-projet

d~nstall1tion d'ua~

•oie leme (sptèllle Decmille)

1 R~at cft "'"' ~·.....1 U.llellirv•&.ltf'\'!ftt qu'o11 M aUeDII1

!

'

~'ftloPIM'•IW'IIl tt.., v!M!I (~nvitoo)1

•)Ge",. d• 'O'Oie: l'norllllvu 011 Rad Plu ~ eroq-u• oo4.6. l""iq-uer ... fiiRiortftl~ teeliooll•: 1• \ . . . . . . .implr.ea~ i wm~

•1 ,.,.• .,...4..... ,......

,. \ ... _ , . ••.._ • • •rfat~t .............. ,

l' ........ )o111 . . . .? .._. ... . , . ..,.. .._le ,............ / --................. ,..,.ni........C llo M-.w.r . . ,.,.. el a. elrrt.arp 4a ..~ ~ ~ ,_

•1

•• w. "' 18 , ...~.

ftlllll* ; k!et IOIIIfU"" ; a-r i •Una1tO• ; Ct4illll'l·

, !

dtlll'f RYtC IH OOUrlll'f.

N11,tunt

~~ fCtll.~

du

111Lit!p<lr1,

• Poitl• dM JIU.C.. ... Jllllf )ounlef;; dîmenMOIII• til', •1•• JNI'Idfll d 1~d• du Dl~lre cu~? ., TNIIIip(lrt

}outMIM!r

0.. .. .,. lie _.,.._.,, Il

lille

"*'"

tl~ji

u .......... • I AICIIIIUf'f la t.'ltt~Jrdt l:'lf'tl.e • - ; le poWtlll.. ,.... ; l'~rk•••~ d'-*w• «' 1111 di.amh.te ; ..

1 1

roltM tlw Mllfriel tn •rrlce.

R.aynn ru1ahnum de

eo-tltbte.

s;·--;----------.----' ----------;:-::t d."'64

lM,...,. r ..., ._. _ , . , . , _

...... ,.

,»- .. 1 - tNfN

lffi.- ,.• jn ,.fW'4 _... m*. f-

,.._...,..~.......,~

o.---·-'""

CWH

~-

,_ •,..


Decauville 1897 catalogue  
Decauville 1897 catalogue  
Advertisement