Page 37

blog-notes dérange d’Al Gore. Voilà une première leçon à tirer. Chaque mouvement doit ensuite chercher un ennemi commun et formuler des revendications concrètes. Wim van Hees, du mouvement Ademloos à Anvers, dénonça la menace sociale des particules fines et désigna nommément les ennemis : l’establishment en Flandre, la voiture et le port. Il est ensuite parvenu à concrétiser l’ensemble du dossier du Ring d’Anvers dans un référendum. De nombreux mouvements sociaux classiques ont également perdu leur caractère proche de la base. Les gens d’aujourd’hui sont mobilisables et il faut en tenir compte ! Barak Obama est également devenu président des Etats-Unis grâce à un mouvement partant de la base, avec la campagne donnez un dollar. La dernière leçon est un plaidoyer pour l’efficacité. Les réussites contribuent à court terme à un objectif clairement formulé et produisent des résultats parce que le public l’exige. Le principal défi est de pérenniser ces succès de manière structurelle.

Mission, public, codes et moyens

Un modèle simple peut servir de fil conducteur pour une communication renouvelée. Les mouvements doivent avant tout avoir un objectif supérieur, une mission sociale. De nombreux entrepreneurs internationaux ont formulé cela dans leur mission statement : l’auto-expression chez Apple, une smarter planet

37

chez IBM, le bonheur chez Coca-Cola. Il faut en outre se concentrer sur le publiccible (cercles concentriques de collaborateurs, de bénévoles, de partenaires, du grand public), sur un code de conduite (style, langage, mode de vie) et sur les moyens engagés (notamment en termes de médias). Sans oublier l’importance des faiseurs d’opinion ! Dans chaque groupe se trouvent 10% de faiseurs d’opinion, transmetteurs des thèmes abordés dans les médias, qui influencent à leur tour 9 personnes et atteignent ainsi le grand public.

Les médias comme partenaires

J’aimerais encourager le secteur du développement à retourner à son essence et à se réinventer. Ce qui signifie aller à la recherche de ses racines, mais en même temps s’adapter à une nouvelle ère. Il doit pour cela apprendre à utiliser intelligemment les médias sans pour autant vider le mouvement de sa substance. Mais comment parvenir à convertir l’énergie initiale de succès fulgurants en un effet durable et trouver des solutions à long terme qui font le lien avec la grande histoire ? Tel est leur plus grand défi.

n’GO septembre 2014n’GO septembre 2014

E-zine mensuel édité par Ec hos Communication Rue Coleau, 30 1410 Waterloo Belgique +32(0)2 387 53 55 Éditeur responsable Miguel de Clerck Rédacteur en chef Sylvie Walraevens Journalistes Sylvie Walraevens Renaud Deworst Pierre Biélande Céline Préaux Création de la maquette Bertrand Grousset Metteur en page Thierry Fafchamps Réalisé avec le soutien de :

Abonnez-vous gratuitement au magazine en cliquant ici Ce texte est basé sur la présentation que Fons Van Dyck a faite lors du débat sur le développement en juin 2013 et qui s’intitulait ‘Het Merk Ontwikkeling’.

Retrouvez Echos Communication sur Internet www.echoscommunication.org

Profile for Echos Communication

n'GO n°19  

n'GO rentre de vacances, gonflé à bloc ! Nous vous livrons un nouveau numéro, qui éveillera votre curiosité ! Poser des questions : un sign...

n'GO n°19  

n'GO rentre de vacances, gonflé à bloc ! Nous vous livrons un nouveau numéro, qui éveillera votre curiosité ! Poser des questions : un sign...

Profile for thierryf
Advertisement