Issuu on Google+

Chardonneret élégant − Jon Beresford − garrulusapis@gmail.com

Comptez les oiseaux de votre jardin ! sa.

2 & di.3 février 2013

DEVINE, QUI VIENT MANGER

CHEZ NOUS AUJOURD'HUI ?

Découvrez les festivités des 10 ans de Natagora sur www.natagora.be


Protéger la nature : Natagora s’y emploie depuis 10 ans. Pour célébrer cet anniversaire, l’association vous invite à participer aux 10 événements utiles et festifs qui ponctueront l’année 2013 (liste en page 10). Premier rendez-vous : le comptage des oiseaux de jardin le week-end des 2 et 3 février. Votre participation est importante : c’est notamment grâce aux données récoltées dans vos jardins depuis 10 ans que nous pouvons déterminer les priorités en matière de protection des oiseaux. En l’occurrence, ce sont les oiseaux des campagnes (chardonneret, bruants, moineau friquet...) qui sont l’objet de toute notre attention. Ensemble, redonnons des couleurs à la campagne ! C’est le plus beau cadeau que vous pouvez nous faire pour notre anniversaire.

Emmanuël Sérusiaux Président


www.natagora.be/oiseaux

sa.

2

& di.

r e i r v é f 3 2013

ux a e s i o s e l z Compte n i d r a j e r t o v de

Durant le week-end des 2 & 3 février, Natagora organise, en collaboration avec Natuurpunt, un recensement national des oiseaux de jardin. Vous êtes invité(e) à observer et à compter les oiseaux qui trouvent refuge dans votre jardin.

Part ici

pe !

z C’est t simp rès le…

1. Identifiez les oiseaux de votre jardin grâce aux photos en pages 6 et 7. 2. Suivez les instructions de la fiche de la dernière page et notez-y le nombre d’oiseaux observés. 3. à la fin du week-end, encodez votre bilan complet sur le site www.natagora.be/oiseaux ou envoyez-le par la poste.

4.

Les résultats seront publiés sur le site.

Participez, des richesses insoupçonnées vous attendent au jardin !


Devine, qui vient manger

chez nous aujourd’hui ? Chardonneret élégant

Jean-Marie Po

Deux oiseaux de

s campagnes au

Pour la 10e, soyons plus de 10 000 ! Lors de la première édition, un peu plus de 2 000 personnes avaient répondu à l’appel en observant les oiseaux dans leur jardin. Ces dernières années, environ 8 000 participants. Pour cette 10e édition, soyons plus de 10 000 !

x destins asse

z différents

Robin Gailly

ncelet

Moineau friquet

Chardonneret élégant − Même s’il reste rare, la fréquence d’apparition du chardonneret dans les jardins semble nettement en hausse depuis 2004. 5% 4% 3%

Participer au recensement, c’est d’abord un plaisir. Lors des neuf premières éditions, de très nombreuses personnes nous ont fait part de leur émerveillement à découvrir, dans leur jardin, des oiseaux dont ils ne soupçonnaient pas la présence ni parfois l’existence. Quel bonheur d’observer pour la première fois une mésange à longue queue, un gros-bec casse-noyaux ou un chardonneret élégant ! Pour les assidus, chaque hiver est différent et apporte son lot de surprises. Cet émerveillement constitue sans conteste le plus grand résultat de cette opération, car c’est lui qui pousse à aider et protéger les oiseaux. De plus en plus de gens désirent ainsi rendre leur jardin accueillant pour la nature. C’est très important car chaque jardin peut devenir un îlot de biodiversité.

4

Au-delà de ce plaisir de l’observation et de cette envie de participer à la protection de la nature, ce recensement apporte également des informations de valeur. Pour de nombreuses espèces, il constitue en effet la seule source d’information organisée sur les populations d’oiseaux en hiver dans notre région. Ces informations peuvent alors être recoupées avec d’autres sources et devenir ainsi encore plus pertinentes.

5% 2% 4% 1% 3% 0%

2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012

2% 1% 50%

Moineau friquet − Le moineau friquet est lui par contre

0% nette diminution avec près de 10 % de jardins en en 40% 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012

moins qui l’accueillent.

30% 50% 20% 40% 10% 30% 0%

2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012

20% 100% 10% 80% 0% 60% 100% 40% 80%

2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012


40%

résultats

30% 20% 10%

100%

60% 40% 20% 0%

2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012

Une première esquisse des résultats

Dans ce contexte, le champion de la stabilité est incontestablement la pie bavarde. Contrairement aux idées reçues il n’y a donc pas de plus en plus de pies vu la sédentarité totale de cette espèce. L’accenteur mouchet et le rouge-gorge sont les deux autres espèces les plus stables. Parmi les espèces de moins en moins présentes en hiver dans les jardins, les déclins les plus marqués concernent la grive musicienne, la mésange nonnette et le moineau friquet. Inversement, les espèces en plus forte augmentation sont la grive litorne, le chardonneret élégant et la mouette rieuse.

Pour répondre à ces questions, il faudra encore du temps et des participants au recensement. Plus vous serez nombreux, plus les analyses pourront être affinées.

Jean-Sébastien Rousseau-Piot

Sur les 40 espèces les plus renseignées, 6 sont stables, 15 en déclin et 19 en augmentation. Cela semble donc assez positif. Mais attention, ces chiffres ne permettent pas de tirer des conclusions globales sur les populations d’oiseaux car les jardins ne constituent qu’une partie des habitats et ces chiffres ne reflètent que la fréquentation en hiver, saison où les nombres d’oiseaux fluctuent parfois très fortement d’une année à l’autre et d’une espèce à l’autre.

ncelet

80%

Pie bavarde

Reste à interpréter ces constats, et là, à l’heure actuelle, il y a plus de questions que de réponses. On peut ainsi se demander pourquoi le chardonneret est à la hausse alors que le friquet diminue. Tous les deux sont plus des oiseaux des milieux agricoles que des jardins. L’un fuirait-il plus que l’autre une agriculture qui laisse de moins en moins de place aux oiseaux ? L’un trouverait-il plus que l’autre des ressources alimentaires adéquates dans les jardins ? De même, pourquoi l’espèce la plus en déclin dans les jardins en hiver, la grive musicienne, se porte-t-elle de mieux en mieux chez nous en période de reproduction alors que pour sa cousine la litorne, c’est tout l’inverse qui se produit ?

Jean-Marie Po

Pie bavarde − La pie bavarde est incontestablement la championne de la stabilité. Elle reste présente dans 0% 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 près de 70 % des jardins depuis 2004.

10e édition, soyons plus de 10 000 Pour cette

à compter les oiseaux de nos jardins les 2 et 3 février 2013 !

.be Pour découvrir tous les oiseaux qui nous entourent...

)

Les oiseaux de chez nous Accessible à tous et très agréablement illustré, ce beau livre présente les espèces observées et observables en Belgique. 192 pp − 25x25 cm 24,95 €  22,45 €

Offre valable du 01/01/2013 au 15/02/2013 à la boutique verte de Natagora : www.boutique-verte.be 04/250 95 90 – 3, rue Fusch (jardin botanique) – 4000 Liège

5


Les petits formats PINSON DU NORD

VERDIER verdâtre

P. Gailly

G. Rasson

rosé chez le mâle

moineau domestique calotte grise

G. Delveaux

croupion blanc

zones blanches

tarin

épaule orange

vert jaunâtre

C. Farinelle

PINSON DES ARBRES

jaune dans l’aile

moineau friquet

accentueur mouchet

calotte brune

tête gris-bleuté

bec fin

Voici 25 aux espèces d’oise qui visitent les régulièrement jardins...

joue sans tache

G. Delveaux

Les poids moyens

ger qui vient man chez nous aujourd’hui ? be/oiseaux

www.natagora.

MERLETTE (femelle du Merle) corps brun foncé sombre tacheté de noir

bec jaune corps noir R. Hendrick

d’autres photos Vous trouverez ces sur et d’autres espè

MERLE (mâle)

pic épeiche

G. Rasson

L. Bronne

R. Hendrick

tache noire

Devine,

étourneau sansonnet contrasté noir et blanc

grive musicienne

corps sombre dessus brun

noir tacheté de blanc

J. Fouarge

G. Delveaux

bas-ventre rouge

G. Rasson

flancs striés

clair tacheté de noir


TROGLODYTE

ROUGEGORGE

MéSANGE bleue

«gros» œil noir

calotte bleue poitrine orange

mesange charbonnière

dessus bleuté

ligne noire

mésange noire

N. Annoye

mésange nonnette

dessous crème

dessous jaune

mésange à longue queue longue queue

dessous beige

blanche, noire et rose

bavette noire

N. Annoye

J. Fouarge

sans ligne noire

G. Delveaux

ligne noire G. Delveaux

fin masque noir

R. Dumoulin

G. Delveaux

G. Rasson

queue dressée

petit et brun

sitelle torchepot

Les grosses pointures TOURTERELLE TURQUE

PERRUCHE à COLLIER

GEAI DES CHÊNES

corps beige rosé

bleu dans l’aile

demi-collier noir

G.Delveaux

longue queue

moustache noire G. Delveaux

J.-M. Poncelet

bec rouge

CORNEILLE NOIRE

Pigeon ramier

PIE BAVARDE

tache blanche

longue queue grand oiseau entièrement noir

corps noir et blanc

G. Delveaux

A. Audevard

A. Audevard

bande noire sur la queue


Voulez-vous vraiment

rendre votre

jardin accueillant

L’observation des oiseaux au jardin constitue pour beaucoup d’entre nous un plaisir et, pour faciliter les choses, nous leur donnons de la nourriture. Cela rend-il pour autant nos jardins accueillants pour les oiseaux ? Cette nourriture « facile » ne constitue en fait qu’un coup de pouce en période hivernale. Malheureusement, toutes les espèces n’en profitent pas, même si aujourd’hui, les magasins proposent une gamme de plus en plus variée de graines, pâtés et autres boules de graisses... Nourrir les oiseaux n’est pas un problème pour autant que quelques précautions soient prises (voir encadré) mais, en définitive – il ne faut pas se voiler la face –, nous ne les aidons que très peu. Pour rendre le jardin vraiment accueillant pour les oiseaux, il faut changer de vision et sortir du modèle standard de ces dernières décennies que constitue la pelouse bien tondue entourée d’un mur végétal constitué d’arbustes exotiques (thuyas et lauriers étant les plus courants).

Aussi dans mon école ...

8

pour les oiseaux ?

Changer de vision, c’est quoi ? Changer de vision, c’est simplement accepter de laisser une vraie place à la nature, c’est-à-dire à sa spontanéité, à sa diversité et surtout au fait qu’elle n’est pas contrôlable. Les mauvaises herbes ne sont « mauvaises » que dans nos têtes. En réalité, ce sont elles qui sont bonnes pour les oiseaux car elles constituent des ressources qui ne se vendent pas en magasin : aliments sous forme de graines et d’insectes, abris pour se cacher, matériaux de construction pour leurs nids… Bref, elles leur sont tout simplement indispensables. De nombreuses personnes ont déjà décidé de ne plus utiliser de produits chimiques, de planter des haies d’espèces locales, de ne pas tondre l’intégralité de leur pelouse, de laisser du bois mort… Pour partager leurs expériences et bénéficier de renseignements utiles, certaines d’entre elles se regroupent dans le Réseau Nature de Natagora. N’hésitez pas à les rejoindre !

Le Réseau Nature de Natagora rassemble des acteurs qui s’engagent par la signature d’une charte à gérer leurs terrains en donnant la priorité à la protection de la biodiversité : particuliers, communes, entreprises… Il s’est ouvert en 2012 à un nouveau type de public  : les écoles. Dans le contexte scolaire, le projet prend un sens supplémentaire : celui d’une pédagogie active et participative. Un encadrement par des professionnels de Natagora est également organisé pour les écoles qui le souhaitent.


Un jardin accueillant pour les oiseaux

Les 10 règles d’un bon nour rissage

.be

ABC des chants d’oiseaux (2 CDs) Un premier CD ludique pour apprendre, un second pour tester ses connaissances. 30 €  27 €

Offrez-leur également le gîte Fabriquons des nichoirs Toutes les astuces et les meilleures combines pour réussir avec les enfants vos nichoirs et faire plaisir à toute une famille de mésanges, rouges-queues, sittelles... et tant d’autres encore.

)

 

, les oiseaux de no venus dépendan urrissage condamnés ! ts seraient 9. Ne donnez pas d’aliments salés 10. Ne donnez pas trop à la fo is, la no doit disparaître en quelques he urriture ures

Apprenez aussi comment ils chantent

)

 1. Nououlerris ssez surtout pendant les grands pluies froids  2. Disposez de lainnoceurssritanureteles matin et  3. etChn’anygeajzoul’eau des abreuvoirs régulièenrefinmd’après-midi ter en  4. Nettoyez régulièaurecumnenadt diletifs m(panasged’oianretigel !)t  6.5. Protégez les graines de l’humidité et s de la pluie Offrez des al  7. P iments variés à plusieurs en la ce  8. z graines et mangeoires hors de portée droits  coSumrtomuten, cén’arrêtez jamais en plein froid undes prédateurs

5,50 €  4,95 € Offres valables du 01/01/2013 au 15/02/2013 Disponibles à la boutique verte de Natagora : www.boutique-verte.be – 04/250 95 90 3, rue Fusch (jardin botanique) – 4000 Liège Photographes : Jules Fouarge, Thierry Gridlet, Robert Hendrick et Jean-Sébastien Rousseau-Piot

Pour en savoir plus :

www.reseau-nature.be

Enseignants ou élèves, ce nouveau projet est pour vous !

Contact : • Maëlle Dufrasne • 04/250 95 94 • maelle.dufrasne@ natagora.be

Le projet éducatif et participatif du Réseau Nature dans les écoles vise deux objectifs : sensibiliser les enfants à la problématique de la biodiversité et les impliquer dans une démarche participative pour sa préservation. Ce projet est rendu possible grâce à un partenariat entre Natagora et Electrabel. Ce partenariat se place dans le prolongement d’une collaboration fructueuse qui, depuis plusieurs années, a permis de développer des opérations telles que « Devine, qui papillonne au jardin ? » et « Devine, combien d’hirondelles sont nos voisines ? » Avec le soutien énergique de

9


Program m détaillé e www.na sur tago 081/39 ra.be 0 720

10 ans, 10 rendez-vous

10

Devine, qui vient manger chez nous aujourd’hui ?

2-3 février 2013

Chez vous

Nuit de la chouette

23 mars 2013

Plusieurs sites

Aube des oiseaux

1er mai 2013

Plusieurs sites

Nature portes ouvertes

18-19 mai 2013

Plusieurs sites

Week-end des mares

1-2 juin 2013

Plusieurs sites

Devine, combien d’hirondelles sont nos voisines ?

22-30 juin 2013

Plusieurs sites

Devine, qui papillonne au jardin ?

3-4 août 2013

Chez vous

Fête du miel et de la nature

18 août 2013

Virelles

Nuit de la chauve-souris

24 août 2013

Plusieurs sites

Fête des 10 aangosra de Nat

29 septembre

es

2013 - Bruxell


2 février

3 février

Accenteur mouchet Choucas des tours Corneille noire Étourneau sansonnet Geai des chênes Grive litorne Grive musicienne Merle noir Mésange à longue queue Mésange bleue Mésange charbonnière Mésange huppée Mésange noire Mésange nonnette Moineau domestique Moineau friquet Perruche à collier Pic épeiche Pie bavarde Pigeon ramier Pinson des arbres Pinson du nord Rouge-gorge Sittelle torchepot Tarin Tourterelle turque Troglodyte Verdier

SERVATIONS3 B O S O V E D RELEVÉ ÉVRIER 201 DES 2 & 3 F Dois-je participer le samedi et le dimanche ?

Une seule journée suffit, mais si vous avez fait deux comptages, encodez-les !

J’ai vu 3 étourneaux le matin et 6 à 15 h. Que dois-je mentionner ? Le nombre maximum, donc 6.

En même temps que la pie à la mangeoire, il y en avait deux dans la pelouse. Que dois-je indiquer ? Le nombre total d’invidus dans votre jardin, donc 3.

Je n’ai rien vu durant le week-end. Je vous renvoie quand même le formulaire ? Oui ! L’absence d’observations est une information aussi !

………….......…..

D’autres questions, d’autres commentaires ?

………….......….. ………….......….. ………….......…..

Rejoignez-nous sur

………….......…..

www.facebook.com/natagora

Comment mon jardin est-il situé ? Mon jardin est situé dans un espace ouvert (plusieurs autres jardins dans les environs). Mon jardin situé dans un îlot urbain fermé. Je n’ai pas de jardin mais je compte les oiseaux sur une terrasse, appui de fenêtre, cour...

J’utilise la (les) nourriture(s) suivante(s) : Graines de tournesol Mélange de graines

Cacahuètes Boule de graisse

Pain Autres

Je ne donne pas de nourriture

Communiquez vos résultats de préférence via Internet : www.natagora.be/oiseaux ou par la poste : Natagora − Mundo-Namur − rue Nanon 98 à 5000 Namur Nom :

Prénom :

Rue :

N° :

Localité :

E-mail :

Êtes-vous membre de Natagora ?

Oui

Non

Code postal :

Éditeur responsable : Philippe Funcken − Natagora − Mundo-Namur − rue Nanon 98 − 5000 Namur − Ne pas jeter sur la voie publique − Imprimé sur papier 100 % recyclé

Espèce


Devine qui vient manger chez nous aujourd'hui