Page 1

EDITO RIAL

Pour que l’entreprise rayonne davantage !

En tant qu’institution d’appui au développement industriel et au terme de la deuxième année de mise en œuvre de son contrat objectifs (2007 – 2009) et des résultats probants enregistrés, le CETIME est impliqué à jouer amplement son rôle d’accompagnateur et de partenaire des entreprises du secteur des IME, doté à cette fin, d’un savoir faire confirmé et résolument orienté vers une plus grande expertise et animé d’une volonté accrue d’amélioration continue de ses performances et ce, en puisant dans la gestion efficace de ses ressources humaines et leur mobilisation autour des projets de développement du Centre et du secteur industriel. Cette ténacité et ce dévouement d’aller toujours de l’avant va de pair avec le rythme de croissance ascendant qu’affichent les indicateurs du secteur industriel tunisien et particulièrement ceux du secteur des IME qui sont le fruit du déploiement d’une stratégie clairvoyante des pouvoirs publics ayant misé sur les fortes potentialités de ce secteur et les atouts dont il dispose pour le hisser à un niveau supérieur de compétitivité, en surpassant le conteste économique aux aléas et fluctuations multiples.

En effet, et en dépit d’une conjoncture internationale difficile et instable, le secteur des IME continue d’afficher de belles performances surtout à l’export, en enregistrant une croissance soutenue de plus de 20% par an au cours des 5 derniers exercices. Mieux encore, et selon la récente étude de la stratégie industrielle nationale à l’horizon de 2016, cette performance est appelée à se consolider davantage pour atteindre 46% des exportations industrielles en 2016 contre 25 % en 2006. Ces performances et ce bond qualitatif ne peuvent être concrétisés sans la forte implication des opérateurs économiques publics et privés et l’appui constant des pouvoirs publics qui suivent avec énormément de souci et de vigilance l’évolution des différents paramètres endogènes et exogènes susceptibles d’influer ou d’entraver la croissance économique. Les dernières mesures arrêtées en faveur de l’entreprise, par le conseil ministériel du 23 décembre 2008, présidé par le Chef de l’Etat, sont à ce niveau, forts éloquentes et dénotent de la place de choix qu’occupe celle-ci dans le projet présidentiel d’édification de « la Tunisie de demain » qui fait de l’entreprise une

source de progrès, de bien être, de liberté et de souveraineté de la nation tout entière. De sa part, et en tant que structure d’appui pour les entreprises du secteur des IME, le CETIME s’est investi pour identifier de nouvelles pistes de performance et de nouveaux gisements de productivité susceptibles d’atténuer les conséquences négatives de la crise financière internationale et ce, en développant des thèmes de formation innovants, adaptés à leurs besoins réels et évolutifs tels que le prototypage rapide, la formation qualifiante en soudage de l’aluminium, la CFAO, … etc. tout en renforçant son dispositif d’assistance aux entreprises pour engager des démarches liées à l’innovation et à la valorisation des résultats de la Recherche – Développement. Ce sont là quelques axes sur lesquels repose le plan d’actions du CETIME à l’aube de cette année 2009 dont nous formulons le vœu qu’elle assure la consolidation de notre économie vers les aspirations nationales pour rattraper la cour des grands.

SOMMAIRE Edito: - Pour que l’entreprise rayonne davantage ! Actualités: - Séminaire sur les traitements et revêtements de surfaces - Evaluation des laboratoires du CETIME selon les exigences

P. 1 P. 2 P. 3

de la norme ISO/ CEI 17 025 (version 2005) TEMOIGNAGE - La démarche Qualité chez MAKLADA : un important levier de productivité - Les 8 concepts du management de l'Excellence

P.4 P. 5

Coopération internationale: - Coopération Tuniso-Italienne - Coopération Tuniso-Suédoise

P. 6 P. 6

Veille & Informations:

- LU pour vous: Des chercheurs allemands ouvrent la voie à des jouets en bois liquide Données du Secteur IME: - Les IME se distinguent encore une fois en pleine crise financière Programme de formation 2009 du CETIME

CETIME news Responsable de la publication: Mohamed Férid HERELLI Coordination : S. Ben Fadhel - Comité de rédaction : M. Ouazaâ - M. M’halla C. Maâloul - H. Hmaied - W. Ouerghi - T. Ben Saâd - Photographe : E. Trabelsi Conception et réalisation: Ghariani Amina LE CETIME - GP7 - Z.I. Ksar Saïd - 2086 La Manouba - Tél.: 71 545 988 - 71 545 721 - Fax : 71 546 637 - 71 546 380 E-mail : contact@cetime.com.tn Site web: www.cetime.ind.tn

P. 7 P. 8 P. 9-10


ACTUALITES

CETIME NEWS N° 25

Séminaire sur les traitements et revêtements de surfaces Les traitements et revêtements de surfaces ont fait l’objet d’un séminaire organisé par le Bureau Régional du CETIME à Sfax le mercredi 24 décembre 2008 et animé par des experts du CETIME. Ont assisté à ce séminaire, des ingénieurs et hauts cadres techniques représentant de grandes entreprises tunisiennes. Les principaux thèmes qui ont été abordés au cours de ce séminaire sont : les principales activités des traitements et revêtements de surface, leurs applications et les techniques de mise en œuvre ; Les mécanismes d’encouragement à l’innovation et les avantages accordés dans ce cadre ; Les nouvelles techniques dites propres et respectueuses de l’environnement ainsi que celles améliorant la sécurité. Parmi ces techniques nous citons : - l’électrolyse, l’électrodialyse, la centrifugation, etc. pour le traitement et l’augmentation de la durée de vie des bains de préparation - L’utilisation du grenaillage et du sablage pour cette même opération - L’utilisation des techniques de revêtement par plasma, les techniques de CVD et PVD ainsi que la peinture humide électrostatique utilisant l’eau comme solvant. Des thèmes aussi importants tels que la protection de l’environnement, l’économie d’énergie et la certification des activités de traitement et de revêtement de surfaces, la sécurité et la santé des opérateurs exerçant dans ce domaine, ont aussi été débattus au cours de ce séminaire. Des exemples pratiques extraits des expériences des pays développés dans la matière, ont été présentés afin de sensibiliser les entreprises tunisiennes sur la nécessité de disposer des moyens nécessaires pour la protection de l’environnement, des opérateurs et contribuer à l’économie d’énergie.

Déroulement du séminaire

Contact : M A. Krimi – poste 1434

Page 2


ACTUALITES

CETIME NEWS N° 25

Evaluation des laboratoires du CETIME selon les exigences de la norme ISO/ CEI 17 025 (version 2005)

Le CETIME a passé avec succès l'audit de surveillance des accréditations par le TUNAC de ses trois laboratoires d'essais sur piles, sur réfrigérateurs et de métrologie dimensionnelle qui s’est déroulé les 16, 17 et 18 décembre 2008. Ces accréditations représentent pour le CETIME une reconnaissance et une valorisation de son savoir faire, un gage de crédibilité vis-à-vis de sa clientèle et un outil mobilisateur de communication interne ainsi qu’une consolidation du système national d’accréditation et de l’expertise tunisienne dans ce domaine. Réussir ces accréditations est l’un des principaux objectifs qualité de développement technique du CETIME en adéquation avec sa politique globale en matière de développement durable. L'audit a donné lieu à des débats très fructueux sur le plan technique qui ont touché à différents aspects techniques, en particulier aux méthodes de calcul d'incertitude. Le résultat final de cette évaluation témoigne des degrés d’implication et d’engagement du personnel du Centre dans la concrétisation de la politique et des objectifs Qualité et renforcera certes, la confiance de nos clients quant à la qualité des prestations offertes à leur profit. Enfin, il importe de signaler que la démarche d'accréditation a toujours été un pilier de la stratégie de développement du Centre et qu'elle a amplement contribué à sa notoriété. Contact : Mme A. Kharat – poste 1495

Laboratoire de métrologie dimensionnelle

Page 3


TEMOIGNAGE

CETIME NEWS N° 25

La démarche Qualité chez MAKLADA : un important levier de productivité Dans le cadre de la concrétisation des projets nationaux en matière de modernisation de l’Industrie tunisienne par l’intégration des techniques d’amélioration de la productivité et de mise en place de systèmes de management de la Qualité dans les entreprises industrielles, la société MAKLADA a engagé, en partenariat avec le CETIME, des projets ambitieux pour améliorer sa productivité dans un marché international. Les experts du CETIME ont été sollicités pour lui fournir différentes prestations d’assistance technique, de formation, de contrôle et essai et tout récemment, dans la préparation de son dossier de candidature au grand prix présidentiel de la Qualité. Les indicateurs cités dans cet article témoignent des performances enregistrées par cette entreprise …

1984 : Création de la société. 1989 : Entrée en production. (Capacité : 18000 tonnes/an) 1993 : Prix présidentiel du travailleur exemplaire de l’année 1992. 1994 : Médaille de la journée d’entreprise. 1998 : Prix présidentiel du Progrès social de l’année 1997. 1998 : Début de fabrication des câbles d’acier. (+300 tonnes/an). 2000 : Certification du Système d’Assurance Qualité ISO 9002 : 1994. 2001 : Certification du Système d’Assurance Qualité ISO 9001 : 1994. 2001 : Augmentation de la capacité en PC Wire. (+11500 tonnes/an) 2002 : Augmentation de la capacité en fils galvanisés. (+6000 tonnes/an). 2003 : Privatisation de la Société. 2003 : Certification du Système d’Assurance Qualité ISO 9001 : 2000. 2004 : Augmentation de la capacité en fils ressorts d’ameublement. (+10 000 tonnes/an). 2005 : Audit énergétique (CrA2E). 2007 : Audit sur la consommation des eaux (A.E.S). 2008 : Diagnostic Environnemental de l’usine (CETIME). 2008 : Passage au gaz naturel à la place du G.P.L. 2008 : Présentation candidature au Grand Prix du Président de la République pour la promotion de la Qualité. 2009 : Production des torons de la précontrainte de béton (7fils) , (+20 000 tonnes/an).

Page 4


TEMOIGNAGE

CETIME NEWS N° 25

Depuis l’entrée en production en 1989, MAKLADA a renforcé sa présence à la fois sur le marché local et aussi au niveau des pays du Maghreb dans un premier temps puis au Moyen Orient, en Europe, en Inde et sur le marché Africain. Forte de la qualité de ses produits et d’une bonne image de marque, MAKLADA réalise actuellement environ 50 % de ses ventes sur le marché local et 50% à l’export dans plus de 25 pays. Grâce à une politique commerciale à l’export volontariste et à l’adoption et la mise en place d’une dynamique d’amélioration continue de son système de management de la Qualité, la Société a pu augmenter les quantités exportées d’année en année

et

diversifier

ses

marchés

s’assurant

ainsi

de

Atelier de conditionnement et d’emballage des produits finis

la

fidélisation de sa clientèle. De même, cette démarche a permis à la société d’identifier de nouveaux produits qui sont venus enrichir et diversifier la gamme des tréfilés qu’elle fabrique et qui sont destinés en majorité à l’exportation tels que les liens pour le conditionnement des balles de coton, les câbles porteurs téléphoniques, les câbles porteurs de câbles électriques en aluminium, les torons pour la précontrainte du béton (7fils). Fil de précontrainte du béton

Toron de précontrainte 7fils

Contact : MM. M. Chebbi/ MR. Methamem – poste 1444

Les 8 concepts du management de l'Excellence 1. L’orientation Résultats : L’Excellence consiste à atteindre les résultats qui satisfont toutes les parties prenantes de l’organisation. 2. L’orientation clients : l'Excellence consiste à créer une valeur durable pour les clients. 3. Le leadership et la constance des objectifs : l'Excellence repose sur une vision et sur un management inspiré par cette vision, le tout étant couplé à un effort de continuité au regard des objectifs poursuivis. 4. Le management par les processus et les faits : l’excellence consiste à manager l’organisation par le biais d’un ensemble de systèmes, de processus et de faits interdépendants et inter-reliés. 5. Le développement et l’implication des personnes : l'Excellence consiste à maximiser la contribution des employés par le biais de leur développement et de leur engagement personnel. 6. L’apprentissage, l’innovation et l’amélioration : l'Excellence consiste à se méfier du statu quo et à construire un changement effectif en utilisant la formation pour produire de l’innovation et des opportunités d’amélioration. 7. Le développement de partenariats: l'Excellence consiste à développer et à maintenir des partenariats qui apportent de la valeur. 8. La responsabilité sociale / sociétale de l’entreprise : l'Excellence consiste à dépasser le cadre réglementaire minimal dans lequel l’organisation opère et à chercher à comprendre les attentes des acteurs de la société et à y répondre. Source : http://www.afnor.org/efqm/modeles/modele_efqm.html

Page 5


Coopération internationale

CETIME NEWS N° 25

Coopération tuniso-italienne

Dans le cadre de la coopération tuniso-italienne entre l’Utica – Union régionale de Sousse et l’association industrielle italienne « CONFINDUSTRIA VICENZA, une délégation composée de Messieurs : Ivan Raffaele Retis, représentant de la Direction des relations internationales à l’organisation patronale italienne « VICENZA »; Raouf El Oued, Directeur à l’Utica – Sousse ; Hassen Turki, Vice Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Centre ; a effectué une visite au CETIME le 1er décembre 2008 pour saisir de nouvelles opportunités d’affaires avec les industriels de la province italienne de Vicenza qui compte 6000 entreprises dont une grande majorité d’entre elles opérant dans le domaine de l’électromécanique et 2300 entreprises adhérentes à cette association. La délégation a tenu une réunion avec les représentants du CETIME qui ont présenté le Centre et ses activités aux visiteurs, notamment son rôle d’assistance et d’appui aux entreprises du secteur des IME. Après quoi, une tournée de prise de connaissance des différents laboratoires et pôles de compétences du CETIME a eu lieu et a permis aux invités d’évaluer les moyens techniques et matériels du Centre mis à la disposition des PME/PMI tunisiennes et du développement du secteur industriel tunisien. Contact : M. M. M’halla – poste 1408

Coopération Tuniso-Suédoise CETIME - SWECO

Certification du personnel en maintenance industrielle Dans le cadre du projet de coopération tuniso-suédoise entre le CETIME et l’Agence Suédoise de Développement International « ASDI » - (Suède) qui repose essentiellement sur le développement des compétences tunisiennes en matière de

Remise du certificat au 1er agent tunisien certifié en maintenance industrielle

maintenance industrielle en tant qu’outil d’amélioration de la qualité au sein des entreprises, le CETIME a développé un programme de formation et de certification des ingénieurs et techniciens en maintenance selon les références Européennes en vigueur. Une première session de formation s’est déroulée au CETIME au cours du premier semestre 2008 au profit de quatre techniciens et a permis à Monsieur Nizar SELMANI, agent à la CIOK, à l’issu da sa participation aux différents modules de cette formation d’être le premier technicien tunisien a avoir réussi la certification du groupement Européen des fédérations de la maintenance « The European Federation of National Maintenances Societies». Ce certificat a été remis à l’intéressé, au CETIME, par le responsable de certification à l’EFNMS Monsieur Jan Frånlund. Cette session a été suivie d’une deuxième qui a démarré au mois de décembre 2008 et s’étalera jusqu’au mois d’avril 2009 au profit de dix participants. Il convient de signaler que cette action pilote vise le développement d’un système de certification national des compétences en matière de maintenance en harmonie avec le réseau d’organismes européens en matière de qualification en maintenance industrielle pour appuyer l’intégration de l’économie nationale à la zone de libre échange avec la Communauté Européenne. Contact : M. M. Hajji – poste 1433 Page 6


Veille & Informations

LU

CETIME NEWS N° 25

pour vous: Des chercheurs allemands ouvrent la voie à des jouets en bois liquide

La plupart des plastiques contiennent du pétrole. Un bioplastique à base de ressources renouvelables permet donc de limiter l'épuisement de cet hydrocarbure. Or, des chercheurs sont parvenus à optimiser suffisamment ce matériau pour qu'il convienne à la fabrication de produits adaptés aux enfants, par exemple des figurines de crèche.

Un jouet doit être relativement résistant : il est soumis à la succion des enfants en bas âge, aux morsures infligées par leurs dents de lait, traîné sur plusieurs mètres par des Bobby Cars, voire exposé aux intempéries nocturnes dans le jardin. Et pourtant, il faut veiller à ce qu'aucun plastifiant, aucun métal lourd susceptible de nuire à la sécurité des enfants ne puisse s'en détacher. À l'avenir, il sera possible de fabriquer des jouets en bois liquide. Le principal avantage de ce matériau : entièrement produit à partir de ressources renouvelables, le bioplastique ARBOFORM® ne contient pas de pétrole. Il a été mis au point par des chercheurs de l'Institut Fraunhofer des technologies chimiques (ICT) à Pfinztal et l'entreprise TECNARO GmbH, partenaire de la Société Fraunhofer. Mais qu'est-ce donc que le bois liquide ? "L'industrie de la cellulose scinde le bois en ses trois principaux composants : la lignine, la cellulose et l'hémicellulose", explique Emilia Regina Inone-Kauffmann, chef d'équipe à l'ICT. "Cependant, la lignine n'est pas utilisée dans la fabrication du papier. Nos collègues la mélangent avec des fibres naturelles issues du bois, du chanvre ou du lin ainsi qu'avec des additifs naturels tels que la cire. Cela donne un granulat de plastique fusible qui peut être moulé par injection." Ainsi, il existerait déjà des pièces détachées automobiles et des récipients fabriqués à partir de ce bioplastique. Pour l'heure, ce dernier n'est toutefois pas encore adapté à la production de jouets : pour séparer la lignine des fibres de cellulose, il faut utiliser des substances soufrées. Or, le soufre ne doit pas être utilisé dans la fabrication de jouets, ce qui tient entre autres à l'odeur fort désagréable qui s'en dégage. "Nous sommes parvenus à réduire de près de 90 % la teneur en soufre d'ARBOFORM® et nous avons fabriqué des figurines de crèche en coopération avec Schleich GmbH. D'autres produits sont prévus", a déclaré Helmut Nägele, qui dirige TECNARO. Les chercheurs ont été confrontés à une difficulté non négligeable : généralement soluble dans l'eau, la lignine sans soufre ne convient pas à la fabrication de jouets. Exposés à la pluie ou à la succion des enfants, ces derniers risqueraient en effet de se dissoudre. En utilisant des additifs appropriés, les scientifiques de TECNARO ont réussi à modifier le bioplastique de telle sorte qu'il résiste à l'eau et à la salive. Ce matériau est-il recyclable ? "Pour nous en assurer, nous avons fabriqué des objets que nous avons ensuite broyés puis réutilisés – dix fois au total. Nous n'avons observé aucune modification des propriétés du bioplastique à teneur en soufre réduite, ce qui prouve qu'il est recyclable", a indiqué Emilia Regina Inone-Kauffmann. Source : Page 7

http://www.cidal.diplo.de/Vertretung/cidal/fr/__PR/actualites/nq/2008__12/2008__12__16__Holzspielzeug__pm, archiveCtx=2069408.html


DONNEES DU SECTEUR

CETIME NEWS N° 25

Les IME se distinguent encore une fois en pleine crise financière Selon les dernières données du commerce extérieur, les IME ont généré environ 26% des exportations totales. Le secteur mécanique et électrique a contribué à l'équilibre des échanges extérieurs par son apport significatif au niveau de ses produits manufacturés exportés. En effet, les exportations relevant de ce secteur ont affiché une progression de 20 % durant les 11 mois de l’année 2008 pour atteindre 5 828 MDT contre 4 842 MDT l’année précédente. REPARTITION DES PRODUITS EXPORTES 11 MOIS 2008

9%

12%

17%

26% 14% 22%

Agriculture et Industries Agroalimentaires Mines, phosphates et dérivés Industries Mécaniques et Electriques

Energie et lubrifiants Industries du Textile et de l'Habillement Autres Industries Manufacturières

Les exportations des industries électriques, électroniques et de l’électroménager (IEEE) ont dépassé, jusqu’à fin novembre 2008, 3.6 Milliards de dinars dont 95% sont réalisées par les entreprises off shore. Quant aux exportations relevant des industries mécaniques et métallurgiques (IMM), elles ont été de l’ordre de 2.2 Milliards de dinars dont 73% sont réalisées par les entreprises off shore. EVOLUTION DES EXPORTATIONS DES IME

749 646

486 5079 4195 3160

En MD

11 mois 2006

11 mois 2007 Régime off-shore

11 mois 2008 Régime général

Contact: Mme C. Maâloul - poste 1457 Page 8


CETIME NEWS N°

25

Programme de Formation 2009 du CETIME Intitulé du stage Matériaux – Technologies de Soudage

Durée

Prix

Soudabilité métallurgique et opératoire des aciers

3

540

Formation qualifiante en soudage IWE/IWT (13 modules)

65

Formation pratique en soudage avec l'électrode enrobée (E.E)

5

800

Analyse de défaillance des matériaux métalliques

3

540

5

800

5

800

3

540

3

540

Formation pratique en soudage "TIG" sur aciers inoxydables Stage de spécialisation en soudage "MIG-MAG" sur aciers inoxydables: Formation pratique Classification et désignation des aciers de construction métallique Formation pratique sur les essais mécaniques des matériaux plastiques Formation qualifiante en soudage IWS/IWIP (7 modules) Formation pratique sur les essais mécaniques des matériaux métalliques :

Fév.

Mars

Avril

Mai

Juin

Juil.

Août

Sept

Oct.

Nov.

Déc.

01-03 23 02-06

04-06 20-24 01-05

14-16 06-08

21

35 3

540

3

540

Choix des méthodes de contrôle non destructif

5

800

Ressuage niveaux 1 & 2

7

1160

Magnétoscopie niveaux 1 & 2

7

1160

Ultrasons niveau 1

7

1160

Ultrasons niveau 2

15

2100

Radioprotection dans l’industrie

3

540

Formation qualifiante en CND niveau 3

15

Rédaction et qualification d'un mode opératoire de soudage selon le Code ASME, API1104 et EN ISO 1564

Jan

2830 1315

Contrôle Non Destructif « CND »

Radiologie Industrielle niveau 1 ( niveau requis radioprotection ) Radiologie Industrielle niveau 2 ( niveau requis radiologie Industrielle 1)

16-20 13-21 04-12 02-10 02-13 06-08 11-29

9

1500

14

1960

Formation qualifiante en métrologie niveau 1

2

400

Formation qualifiante en métrologie niveau 2

2

400

Gestion d'un parc d'instruments de mesure

2

400

Formation sur les connaissances de base nécessaires en métrologie, dans le domaine de la corrosion et du soudage

2

Comment optimiser la sous-traitance des étalonnages ?

2

400

2

400

2

400

15-25 19oct-05nov

Métrologie dimensionnelle

Management de la qualité dans un laboratoire de métrologie Estimation et calcul des incertitudes de mesure

04-05 01-02 04-05 06-07

24-25 05-06 28-29

Evaluation de la conformité des produits électriques Contrôles et essais normalisés des appareils électrodomestiques Démarche de marquage CE des produits électriques Les essais de classification énergétiques des luminaires et appareils électrodomestiques

Formation qualifiante

nouveau thème

3

540

2

400

2

400

18-20

Avec l’appui du ministère de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire

16-17 08-09

Retrouvez l'intégralité de nos stages sur notre site www.cetime.ind.tn

Page 


Intitulé du stage

Durée

Prix

Jan

Fév.

Mars

Avril

Mai

Juin

Juil.

Août

Sept

Oct.

Nov.

Déc.

Efficacité énergétique Sensibilisation sur l'économie d'énergie des chaînes du froid L'auto-diagnostic énergétique des installations industrielles L'efficacité énergétique des installations industrielles

01-03

3

24-26

2

400

13-14

4

600

2

400

2

400

3

540

4

600

02-05

2

400

17-18

3

540

02-04

3

540

02-04

4

640

3

540

2

400

2

400

3

540

2

400 540

21-24

Techniques de la maintenance industrielle Diagnostic et réparation des cartes électroniques La thermographie infrarouge au service de la maintenance préventive Les techniques de lubrification et de graissage des mécanismes industrielles La maintenance des équipements frigorifiques : Froid industriel et climatisation Principes de fonctionnement et de mise en marche des machines frigorifiques La Maintenance et l'exploitation des chaudières industrielles Conception, exploitation et entretien des armoires électriques ( B.T) Les techniques de prévention des installations électriques des risques incendies

06-07

10-12 04-06

14-17

Ingénierie et organisation industrielle Le management d'un service maintenance : GMAO et tableau de bord L'audit maintenance : méthodologie et mise en œuvre Formation pratique en Gestion de la Production Assistée par Ordinateur (G.P.A.O) Les analyses de fiabilité en maintenance : FMDS et AMDEC Maîtrise statistique des procédés (MSP) TPM : Concept , méthodologie et mise en œuvre

3

01-03 01-02 04-05

09-10 12-14 13-14 02-04

Management de la qualité, de la sécurité et de l'environnement (Système Intégré) Comment réussir le système d'amélioration continue des processus selon la norme ISO 9001 Version 2000

2

400

Tableaux de bord et choix des indicateurs de mesure qualité selon la norme ISO 9001 v2000

2

400

3

540

3

540

3

540

3

540

La directive ROHS (restriction de l’utilisation de certaines substances dangereuses) et ses incidences Audit interne du système de management environnemental selon la norme ISO 14001 Le système intégré «Qualité, Environnement & Sécurité» Analyse des risques environnementaux

27-28

20-21 09-11 22-24 19-21 14-16

Appareils à pression Matériaux et leurs comportements au soudage

5

Les essais destructifs et non destructifs

5

900 900

Inspection en soudage

5

900

Réglementation, normes et codes de constructions des appareils à pression

5

900

10

1600

5

900

5

900

5

900

9-13 13-17 4-8 1-5

Inspections Formation qualifiante en Inspection et Contrôle des appareils de levage ( 02 modules de 05 jours) Contrôle et inspection pour la sécurité des ouvrages de transport des hydrocarbures liquides, de gaz combustible et des gaz liquifié par canalisation (normes NT 109-01, 109-02, 109-03)

Formation qualifiante en sécurité des installations électriques H.T & B.T Contrôle des installations intérieures de gaz selon NT109.05

09-13 16-20 12-16 16-20 14-18 Page 


25

2008

24

2008

5

.

.

.

Page 11

22


2009 – 2007 .

. % 20 . . 2008

23

.

. . .

2009

.

: : Page 10

71 546 637 :

-

71 545 988 :

: -

– / -

: 2086 – www.cetime.ind.tn

: -

–6

7

. . :


Cetime news 25 - Décembre 2008  

Cetime news" bulletin électronique mensuel, édité par Le Centre Technique des Industries Mécaniques et Electriques - Le CETIME - TUNISIE

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you