Page 1

RAPPORT D’ACTIVITÉS EXERCICE 2010


2

Rapport d’activités 2010


Introduction L’activité de l’équipe de Seine-et-Marne Développement pour l’année 2010 répond aux objectifs que nous avions examinés l’an passé lors de notre dernière assemblée générale. Au-delà des activités traditionnelles de l’agence vis-à-vis des entreprises et des partenaires, nous avons commencé à structurer notre action en «mode projet» pour répondre de manière dynamique aux nouvelles priorités fixées par l’assemblée départementale dans le domaine du développement économique. Ainsi, après avoir participé l’an passé à la révision des dispositifs d’intervention économique du Département dans une perspective de «sortie de crise», nous avons effectivement accompagné le Conseil général dans le lancement de deux nouveaux dispositifs départementaux : le fonds départemental «attractivité» et le dispositif «e-transformation». - Le fonds «attractivité» a pour objectif d’accompagner les intercommunalités et les partenaires économiques dans les projets qui favorisent globalement l’attractivité du territoire seine-et-marnais. Ainsi, le premier appel à projet lancé en 2010 a permis de soutenir par exemple des pépinières ou hôtels d’entreprises. - Le dispositif «e-transformation» a pour objectif d’encourager les PME dans le développement de leurs usages numériques. Trés impliqué dans ce dispositif, Seine-et-Marne Développement a lancé un premier appel à projets qui a permis de soutenir dix entreprises. De nouveaux dispositifs sont en cours de création. Ils le sont en particulier grâce à la participation de chacun d’entre vous aux séances des commissions thématiques que nous avons créées l’an passé autour des thèmes : de l’attractivité, de la compétitivité, de l’emploi et des mutations économiques. La commission compétitivité par exemple, animée par Sonia Dutartre, s’est réunie six fois dans l’année. Elle a formulé des propositions notamment celle de créer un nouveau dispositif d’accompagnement des chefs d’entreprises, orienté vers la stratégie. En fin d’année, l’équipe s’est mobilisée pour participer aux travaux menés par la Région Ile-de-France afin de définir la Stratégie Régionale pour le Développement Économique et l’Innovation (SRDEI). Pour conclure, soulignons que la fonction d’animateur de réseau que nous avons fixé à l’agence est en pleine croissance, 66 conventions de partenariat ont été signées avec les collectivités locales et les partenaires en 2010. Ils témoignent de la vitalité des initiatives prises pour soutenir le développement économique seine-et-marnais.

Gérard EUDE Président de Seine-et-Marne-Développement SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT

3


Sommaire 1-Promotion économique du territoire Communication

2-Mutations économiques et territoriales p 6/7

Pôle de Roissy

p 10/11

> Salons / Congrès

> Coordination

> Relations presse

> Études

> Trajectoires

> Logistique

> Internet

> Commerce international : Hubstart Paris®

Recherche d’investisseurs

p8

> Ciblage > Actions de communication

> Partenariats - Aéroports de Paris - Datagora - Aéropôle

> Résultats

Gip Sud

> Seine-et-Marne Développement et l’ARD

Cité Descartes

Implantation d’entreprises

p 8/9

p 12 p 13/15

> La «task force» Descartes

> Typologie et emplois

> Le Projet d’Instituts d’Excellence Énergies Décarbonées (IEED)

> Origine géographique

> Le pôle Advancity

> Répartition géographique > Le «Top Ten»

Val d’Europe

p 16

> Le centre de congrès > Partenariat Disney > Partenariat Canada Plateforme de Villaroche

p 16

Engagement de Développement de l’Emploi et des Compétences logistiques (EDEC) p 17 Seine-et-Marne en projets

4

p 17

Rapport d’activités 2010


3-Compétitivité des entreprises Création d’entreprise

4-Fonctions supports p 18

> Le guide du créateur d’entreprise en Seine-et-Marne

Observatoire économique

p 26

Observatoire de l’immobilier d’entreprises

p 27

> «Créa 77» > 1er salon départemental de la Mini entreprise en Seine-et-Marne > Cap Entreprise > Salon des Entrepreneurs et «Rendez-vous des créateurs» Prêts participatifs de développement

p 21

Géode

p 21

Innovation

p 22

> Pôles de compétitivité - Advancity - AS’Tech Paris Région - Cap Digital > Innovation Partenariale > Réseau Innovation 77 «e-transformation»

p 23

International

p 24

> Missions collectives > Fonds export > Partenariat Hyogo PME et Durabilité en Seine-et-Marne SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT

p 25 5


Promotion économique du territoire /

Mutations économiques et territoriales / Compétitvité des entreprises / Fonctions supports

Promotion économique du > Communication La promotion économique du département est un des métiers de base de l’association. Elle recherche à mettre en valeur les atouts seine-et-marnais auprès de différentes cibles d’entreprises, de donneurs d’ordres et d’institutionnels. La crise économique a naturellement imposé en 2010 des compressions budgétaires concernant les opérations de promotion et l’achat d’espaces publicitaires. L’équipe a donc recentré ses actions autour des quatre axes suivants:

6 6

Salons / Congrès

Relations presse

L’attractivité d’un territoire s’exprime souvent par sa présence dans des manifestations internationales consacrées à l’implantation d’entreprises ou à l’immobilier. En 2010, l’agence a participé au MIPIM avec une délégation de représentants du territoire et d’institutions seine-et-marnaises. Elle a mis en avant, lors du salon POLLUTEC, les ambitions du territoire en termes de développement durable et d’éco activités. Elle a également fédéré 9 collectivités infra seineet-marnaises lors du salon de l’immobilier qui se tient chaque année au palais des congrès de Paris, SIMI (photo).

L’agence a repris son partenariat avec «Actual consultants», agence de relations presse située à Avon. La visibilité à travers la presse est en effet indispensable pour renforcer notre notoriété. Un déjeuner de presse rassemblant 8 supports a été organisé le 9 septembre autour des opérations internationales. Les résultats en termes d’articles de presse ont été les suivants : – presse locale : 68 – nationale : 7 – internet Seine-et-Marne : 21 – internet national : 16 – audiovisuel : 7 – blog : 2. Rapport d’activités 2010 Rapport d’activités 2010


territoire Trajectoires En 2010, Trajectoires a amélioré sa maquette pour gagner en souplesse et favoriser ainsi la proximité avec les acteurs économiques seine-et-marnais. La réalisation des cinq numéros annuels est un travail qui mobilise l’ensemble de l’équipe sous la responsabilité de la rédactrice en chef, Patricia Montin, qui coordonne l’écriture et la réalisation de la maquette. Un soin particulier a été apporté à l’augmentation de la diffusion qui s’élève aujourd’hui à 13000 exemplaires. Les dossiers suivants ont été traités au cours de l’année : - n°14 : la nouvelle stratégie de communication de Seine-et-Marne Développement, - n°15 : Val d’Europe, - n°16 : Seine-et-Marne en projets, - n°17 : l’International, - n°18 : l’Innovation.

Internet L’utilisation des TIC est aussi une des priorités de communication de l’agence. L’année 2010 a été consacrée à la préparation d’un nouveau site internet mis en ligne au début de l’année 2011. Ce projet ambitieux développé en web 2.0 permet, au delà des fonctions traditionnelles de vitrine du territoire, de créer une communauté virtuelle des acteurs économiques du département et d’animer des groupes autour de thématiques particulières. N’hésitez pas à nous rejoindre sur BUSINEST www.seine-et-marne invest.com

SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT

7 7


Promotion économique du territoire /

Mutations économiques et territoriales / Compétitvité des entreprises / Fonctions supports

> Recherche d’investisseurs En amont de la filière «implantation», la recherche d’investisseurs consiste à identifier un certain nombre de prospects pour lesquels le territoire est éligible. En 2010, 628 demandes qualifiées ont été recensées.

Ciblage Nos actions pour l’année 2010 ont été orientées vers des cibles particulières d’entreprises : Jeunes Entreprises Innovantes, PME en forte croissance, Majors, filières prioritaires, éco activités, aéronautique, TIC et activités connexes à la logistique. Les territoires prioritaires sont la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne.

Actions de communication Près de la moitié des prospects sont identifiés grâce à notre site internet. Viennent ensuite le marketing direct, les salons et l’ARD, qui a généré cette année 10% des prospects implantés.

Résultats Pour 2010, l’agence a reçu 803 demandes

dont 87 % issues de la prospection. Ces demandes ont généré 628 dossiers dont 304 ont été transmis à nos partenaires collectivités territoriales.

Seine-et-Marne Développement et l’ARD Seine-et-Marne Développement et l’ARD sont deux agences qui travaillent dans la détection de projets d’implantation. Sont-elles concurrentes ou partenaires ? Comme nous l’avons vu précédemment, Seine-et-Marne Développement concentre ses actions sur la France et l’Europe. L’ARD travaille exclusivement à l’international sur les 7 filières prioritaires de la Région. Des réunions de coordination mensuelles et un programme de prospection sont organisés chaque année. En 2010 l’agence a participé à 5 missions initiées par l’ARD.

> Implantation d’entreprises L’implantation d’entreprises est l’un des cinq processus métiers certifiés ISO 9001 depuis 2004. Cette partie de notre travail nécessite d’une part des outils modernes pour traiter chaque année un nombre important de prospects et d’autre part une grande proximité du terrain pour proposer une solution adaptée à chaque entreprise. Remercions aussi les intercommunalités partenaires qui s’engagent à nos cotés et permettent de démultiplier notre action. Secteurs d’activité

8 8

Nombre d’entreprises

Nombre d’emplois

Ratio

BTP

6

49

8

Industrie

11

219

20

Logistique

4

77

19

Négoce

3

12

4

Service à l’ndustrie

17

350

21

Service autre

11

51

5

TOTAL

52

758

12

Typologie et emplois La typologie des entreprises implantées reflète bien la volonté de l’agence de privilégier les activités industrielles ou de service à l’industrie, au profit de l’économie résidentielle naturellement liée au dynamisme démographique du territoire. Rapport d’activités 2010 Rapport d’activités 2010


L’origine géographique des entreprises qui s’implantent ou se relocalisent en Seineet-Marne est traditionnellement liée aux mouvements de desserrement du cœur de la métropole vers sa périphérie. Origine géographique • Ile-de-France hors 77 : 40% • Relocalisation en 77 : 29% • Province : 12% • Étranger : 11% • Créations : 8%

Répartition géographique La répartition des implantations à l’intérieur du département reflète le dynamisme des différents marchés. On souligne d’ailleurs régulièrement le manque d’offre, en particulier en locaux bâtis, qui fait «perdre» un nombre d’affaires significatif. Meaux / Roissy

11 entreprises

Marne-la-Vallée

23 entreprises 438 emplois

154 emplois

Francilienne

4 entreprises

27 emplois

Sénart-Melun

4 entreprises

61 emplois

Est

1 entreprise

5 emplois

Sud

9 entreprises

61 emplois

© Epa Sénart Communication

Origine géographique

Le «Top Ten» La présentation de données statistiques apparait souvent comme trop abstraite. Les 52 nouvelles implantations que nous évoquons dans nos résultats ne font pas exception. C’est pourquoi, nous vous présentons maintenant une liste de 10 entreprises que nous avons choisi pour illustrer les résultats annuels : - GALILEOCONNECT, Data center international à Bailly-Romainvilliers - MARPOSS France, fabricant d’instruments de mesure pour l’industrie à Chelles - SCHENKER JOYAU, prestataire logistique à Lieusaint - MODUL SYSTEM, aménagement intérieur de véhicules à Bussy-Saint-Georges - PROMISTEL INDUSTRIES, fabricant de cartes électroniques à La Chapelle-la-Reine - GROUPE CANCÉ, constructions métalliques à Champs-sur-Marne - ENAIRGY SERVICES, génie climatique à Villeneuve-le-Comte - WILSON TOOLS, machines outils à Réau - KEMIRA, traitement de l’eau à Fontainebleau - P2M Ingéniérie, fournisseur de services et de solutions IT à Bannost-Villegagnon

SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT

99 9


Attractivité du territoire /

Mutations économiques et territoriales /Compétitvité des entreprises / Fonctions supports

Mutations économiques et > Pôle de Roissy Coordination Pour accompagner les projets de développement du pôle de Roissy au plus proche du terrain, l’agence a recruté en 2010 un chargé de mission dédié à ce territoire, David Rozenberg. Il accompagne le Conseil général et les territoires dans leurs projets économiques et participe aux réunions des nombreuses structures, association du pays de Roissy, Hubstart Paris®, GIP emploi…

Études A la demande du Conseil général, l’agence a piloté une étude prospective sur le Grand Roissy en Seine-et-Marne. Confiée au cabinet Urban Act, cette étude a permis d’aider le Conseil général à définir son «projet» pour ce territoire stratégique, matérialisé par la décision du Département du mois de septembre 2010.

Logistique Dans la continuité du travail mené en 2009 sur l’étude prospective pour un schéma logistique, l’agence a demandé à une équipe universitaire de réfléchir au développement logistique de la zone seine-et-marnaise de Roissy. Cette étude, réalisée au premier semestre, a fait l’objet de nombreuses présentations et a contribué aux travaux menés par le Conseil général.

10 10

Commerce international : Hubstart Paris® Le Grand Roissy est l’un des principaux pôles de croissance et de création d’emplois de la région Ile-de-France. Ce territoire, localisé sur 3 départements, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis et le Val d’Oise, rassemble aujourd’hui plus de 260 000 emplois privés tous secteurs confondus. Grâce au dynamisme des 2 aéroports Paris-Charles de Gaulle (5e aéroport mondial) et Paris-Le Bourget (1er aéroport européen d’affaires), des 2 parcs d’exposition ParisNord Villepinte et du Bourget, des grands parcs d’activités comme Mitry ou Paris Nord 2 International Business Park CDG Airport, plusieurs centaines d’entreprises bénéficient aujourd’hui d’un accès privilégié aux plus grands marchés mondiaux. Une démarche originale de valorisation du territoire du Grand Roissy s’est mise en place sous la marque Hubstart Paris® pour offrir un environnement d’affaires compétitif et attractif à l’international. Rapport d’activités 2010 Rapport d’activités 2010


© Aéroports de Paris/Burlo

territoriales

Partenariats Aéroports de Paris Seine-et-Marne Développement et Aéroports de Paris collaborent depuis plusieurs années dans la réalisation d’actions visant au développement économique sur le territoire seine-et-marnais. Il vise également le développement des entreprises à l’international ainsi que l’attractivité du pôle aéroportuaire dans le monde. ADP participe financièrement aux actions de développement des entreprises seine-et-marnaises : chaque année 14000€ sont versés à Seine-et-Marne Développement pour la concrétisation de ces projets.

Datagora ADP et les 3 départements franciliens limitrophes de la plate-forme aéroportuaire collaborent pour le développement et la promotion de ces territoires avec un outil commun : DATAGORA. En 2010, Seine-et-Marne Développement a travaillé avec Datagora pour la promotion de notre département, en SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT

particulier en lien avec Hubstart Paris®. Soulignons une fois encore l’utilité d’un centre de ressources et de valorisation dans le domaine économique, pour analyser et mettre en valeur la réalité du pôle aéroportuaire et des territoires qui l’entourent. Il nous paraît aussi indispensable de pouvoir se projeter dans l’avenir en fournissant, à la demande des membres de l’association, des éléments d’aide à la décision. DATAGORA doit demeurer une structure au service de ses membres.

Aéropôle ADP et les trois départements franciliens de la plateforme aéroportuaire se sont réunis pour la création d’une pépinière d’entreprises innovantes ou internationales. Ces entreprises seront situées au cœur du 1er aéroport d’Europe, contexte favorable à leur envol. En 2010, l’aéropôle a accueilli 22 entreprises. Cette année, la pépinière a vu le nombre d’entreprises d’origine étrangères se développer, 5 entreprises d’origine allemande, US, tunisienne et brésilienne.

11 11


Attractivité du territoire /

Mutations économiques et territoriales /Compétitvité des entreprises / Fonctions supports

> Gip Sud Le Groupement d’Intérêt Public «Plateforme de revitalisation et de développement du Sud Seine-et-Marne» regroupe les 7 cantons du Sud Seine-et-Marne. Avec plus de 180 000 habitants, ce territoire présente notamment une forte dépendance aux grands comptes, de fortes disparités entre bassins d’emplois en termes de secteurs d’activités et catégories de population. En 2010, le GIP a entamé sa 5ème année. Depuis 5 ans, le Gip a permis de réunir les différents acteurs du territoire en les inscrivant dans une dynamique de projet. Seine-et-Marne Développement intervient en qualité d’expert aux différents ateliers : - L’aide au développement (2 000 euros/emploi créé) 48 dossiers d’entreprise acceptés en comité, plus de 450 emplois programmés par les entreprises - Veille stratégique : aide au développement adaptée aux problématiques des entreprises : 37 entreprises auditées et suivies par les membres du club regroupant les chambres consulaires, la Trésorerie générale, la DIRECCTE, Seine-et-Marne Développement, le CFI et l’ARD. Début 2011, les EPCI ont rejoint ce club. - Montage d’une plateforme RH active en 2011. En mai, un séminaire a réuni les principaux acteurs du territoire (les collectivités, les développeurs économiques, les membres fondateurs), pour présenter et échanger sur le dispositif et préparer l’avenir du Gip qui arrivera à son terme en août 2011. Pour cette dernière année 2010/2011, un enjeu : pérenniser les actions structurantes en trouvant un mode de pilotage par les intercommunalités. Le Conseil Régional a proposé d’élaborer un Pacte pour 2011.

12 12

Rapport d’activités 2010 Rapport d’activités 2010


© Descartes + – Perspective sw Thierry Roche ENPC

> Cité Descartes La «task force» Descartes Le Cluster Descartes qui s’inscrit dans le projet gouvernemental du «Grand Paris» et s’organise autour de la Cité Descartes, est appelé à devenir un Pôle d’excellence dédié à la ville durable. Pour accélérer sa croissance, il souhaite attirer les entreprises leader du développement durable mais aussi les PME/ PMI innovantes souscrivants aux principes de conception, de construction et de gestion de la ville durable. Sous la houlette de l’Etat, les différentes instances institutionnelles et économiques des territoires concernés, le Cluster couvrira à terme un bassin économique impliquant 3 départements : la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne. Un important dispositif de sensibilisation a été mis en place à l’attention des entreprises présentes sur ce territoire. Ce dispositif est conduit par une «task force» économique composée de différents acteurs: SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT

- la Mission Région Capitale qui porte le projet, - l’établissement public d’aménagement : Epamarne/Epafrance, - les agences économiques des différents territoires (dont Seine-et-Marne Développement, Marne-la-Vallée Descartes Développement et Seine-Saint-Denis Avenir), - les Chambres de Commerce et d’Industrie, - et le Pôle de compétitivité Advancity. Ce programme de sensibilisation a débuté par deux ateliers de présentation en Seineet-Marne qui ont eu lieu le 23 novembre à l’ESIEE à Champs-sur-Marne, et le 25 Novembre à Chelles. Le premier a réuni les sociétés implantées au cœur du Cluster (Champs-sur-Marne et Noisy-le-Grand), le second a été ouvert aux entreprises du périmètre élargi intégrant une quinzaine de communes voisines, dont certaines en Seine-Saint-Denis (Chelles, Vaires, Torcy, Montfermeil, Clichy-sous-Bois, Lagny-surMarne, Saint-Thibault-des-Vignes etc.) 13 13


Attractivité du territoire /

Mutations économiques et territoriales /Compétitvité des entreprises / Fonctions supports

Le Projet d’Instituts d’Excellence Énergies Décarbonées (IEED) Ce projet initié par le PRES Paris-Est répond à un appel lancé par l’État dans le cadre du grand emprunt. Pour construire collectivement une approche intégrée et différenciée de la Ville Durable, l’IEED ambitionne de réunir autour des problématiques «énergie - environnement – construction - transport collectif/ individuel - services à la ville» des entreprises nationales, des PME innovantes et des acteurs de la recherche académique. Avec la perspective de créer des approches systémiques innovantes et de nouveaux business, l’IEED Villes Durables se structure

14 14

autour de trois axes principaux : - Recherche sur la base d’une R&D amont de rang international, conduite en collaboration avec les académiques, les entreprises et les collectivités territoriales, principaux acteurs et bénéficiaires à terme des résultats de R&D. - Création de modèles innovants répondant aux aspirations du développement durable tout au long du processus de l’aménagement urbain tant lors de la conception, que lors de la réalisation et du suivi. - Démonstration des entreprises, associées dans l’IEED, élaborent leurs solutions à partir des résultats de la recherche mutualisée de l’IEED et étudient leur implémentation échelle 1 dans le cadre urbain réel, appelé Living Lab Urbain (LLU).

Rapport d’activités 2010 Rapport d’activités 2010


Le pôle Advancity Advancity a traversé en 2010 une période difficile qui s’est manifestée notamment par la démission de son Président Michel COTE. Cette démission ne doit pour autant pas masquer les enjeux face auxquels le pôle se trouve aujourd’hui confronté. - Enjeux de «Production» : Le pôle est, comme les autres pôles de compétitivité, une «usine à projets» collaboratifs qui doit produire de l’innovation entre grands groupes, PME, et laboratoires de recherche. L’Etat et la Région l’ont par ailleurs chargé d’animer la filière des éco-activités en Ile-de-France. - Enjeux de «fonctionnement» : Les difficultés actuelles du pôle sont, pour l’essentiel, liées à la différence importante entre ses missions réelles ou supposées et les moyens humains et financiers qui y sont consacrés. Aussi, les missions «périphériques» se cumulent (animation de la filière, projets européens, expertises MEDEEM, appels à projets divers…) et pour autant, les moyens de l’association restent mesurés et particulièrement déséquilibrés entre les différents acteurs ayant une place dans la gouvernance. - Enjeux «d’intégration dans l’écosystème»

SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT

francilien : Installé depuis sa création à la cité Descartes, le pôle couvre l’ensemble du territoire francilien et a vocation à mener des projets nationaux, voire même internationaux. Son implantation au sein même du campus a constitué dès l’origine un atout vis-à-vis des acteurs académiques. Le PRES ParisEst, prenant la suite du Polytechnicum, offre une capacité de reflexion et d’action bienvenue dans la conduite de projets complexes (cf : IEED). Depuis sa création, le pôle a aussi été sollicité dans un certain nombre de chantiers initiés par l’Etat : Grenelle de l’environnement, Grand Paris, cluster Descartes… Face à ces enjeux, plusieurs pistes de travail sont étudiées pour renforcer l’activité du pôle en Seine-et-Marne : - Identifier d’autres pistes d’expérimentations pour lesquelles le Conseil général pourrait être partie prenante - Impliquer le pôle en tant qu’expert sur des dossiers sur lesquels le Conseil général est sollicité ex : pôle MENG, Ecovallée de la Marne… - Réussir à impliquer le pôle dans le projet de territoire départemental sur plusieurs chantiers.

15 15


Attractivité du territoire /

Mutations économiques et territoriales /Compétitvité des entreprises / Fonctions supports

> Val d’Europe Le centre de congrès : Partenariat Disney :

© Disney – tibo.org

Seine-et-Marne Développement participe aux études préalables, sous maitrise d’ouvrage de la CCI, à la création d’un nouveau centre de congrès au Val d’Europe permettant de doubler les capacités actuelles du site. De nouvelles études juridiques et fiscales devraient être réalisées pour adapter le projet à la réforme fiscale votée l’an dernier.

Dans le cadre du partenariat institutionnel entre Disney et le Conseil général, Seine-etMarne Développement mêne avec l’équipe de développement d’Eurodisney des opérations communes pour mettre en valeur l’attractivité du site.

Partenariat Canada : L’agence a participé en 2010 au développement de relations d’affaires entre le Val d’Europe et le Québec. Initiée par le SAN, une semaine d’affaires a été organisée par la CCI franco québecoise à l’automne 2010 avec notre soutien ainsi que celui de Disneyland Paris®. Une suite sera donnée à cette opération en 2011 à travers une mission d’entreprises organisée à l’automne.

Depuis 2007, le SAN de Sénart, la CAMVS et le Département gèrent, à travers le SYMPAV, la plateforme de Villaroche. Plusieurs études (E&Y, Katalyse (2), EPA…) ont été réalisées pour mesurer la faisabilité économique du projet ou définir l’argumentaire nécessaire à sa mise en valeur. Quelques entreprises (+/- = 10) se sont installées sur le site dont LH Aviation qui demeure à ce jour l’implantation la plus emblématique. Le comité syndical examine régulièrement des projets d’implantation divers : centrale solaire, circuit automobile… Après trois ans de fonctionnement et dans le contexte économique et budgétaire des différentes collectivités, il apparaît utile de réaffirmer les ambitions des membres du SYMPAV dans la réalisation de ce projet structurant pour le territoire. L’objet de l’étude est d’assister les partenaires dans l’élaboration des différentes phases de leur projet stratégique en leur fournissant les éléments d’analyse nécessaires et en les accompagnant dans la définition de leur plan d’actions. 16

Rapport d’activités 2010

© Snecma

> Plateforme de Villaroche


> Engagement de Développement de l’Emploi et des Compétences logistiques (EDEC) Le projet a été porté par un certain nombre de partenaires sensibilisés par la forte croissance des activités liées à la logistique, à I’entreposage et à la grande distribution en Seine-et-Marne. A I’initiative de la Maison de I’Emploi de Sénart, le projet s’est progressivement structuré, associant l’ensemble des maisons de I’emploi du département, les acteurs du service public de I’emploi et de la formation professionnelle, I’Etat, ainsi que le Conseil général et son agence Seine-et-Marne Développement. Le projet s’inscrit dans le cadre d’un dispositif de I’Etat intitulé «Engagement de Développement de l’Emploi et des Compétences». Il comporte deux volets. - Le volet prospectif fait I’objet d’un accord cadre entre les partenaires du projet et l’Etat, déterminant les objectifs et le financement de cette étude de type «Appui technique de cadrage», définie par le présent cahier des charges. - Le volet «actions» de I’EDEC soutient le cas échéant la mise en oeuvre du plan d’actions défini dans le cadre du volet prospectif.

> Seine-et-Marne en projets Seine-et-Marne Développement a été associé par le Conseil général à la mise en œuvre du projet de territoire départemental. Depuis son adoption par l’assemblée départementale au printemps 2010, L’agence a été chargée avec la direction de l’eau et de l’environnement, du quatrième chantier intitulé «territoire leader de l’éco construction». L’écoconstruction est un ensemble de pratiques permettant de construire ou de rénover des bâtiments en minimisant leur impact sur l’environnement, tout en garantissant le confort et la santé de ses occupants. Ces pratiques concernent le choix des matériaux, la gestion de l’eau, la gestion des énergies, la gestion des déchets, le choix de la végétation, etc. Elles s’appuient principalement sur les ressources naturelles et locales. SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT

17


Attractivité du territoire / Mutations économiques et territoriales /

Compétitivité des entreprises /

Fonctions supports

Compétitivité des entreprises > Création d’entreprise Le guide du créateur d’entreprise en Seine-et-Marne Elaboré en étroite collaboration avec le réseau de partenaires de la création «Créa 77», ce guide est publié à 10 500 exemplaires, et s’adresse à tous les créateurs ou repreneurs d’entreprise qui souhaitent s’implanter en Seine-et-Marne. Outil pratique et concret, il propose une méthodologie articulée en cinq étapes chronologiques : de l’élaboration de l’idée jusqu’au démarrage de l’entreprise, en passant par l’étude de marché, la structuration du projet et l’élaboration du business plan. La seconde partie du guide décrit les dispositifs mis à disposition des porteurs de projet : conseil, accompagnement, formation, implantation, financement, exonération, mesures fiscales administratives et financières.

18 18

Rapport d’activités 2010 Rapport d’activités 2010


«Créa 77» : Agenda départemental du Créateur et des repreneurs, le réseau au service des créateurs d’entreprises «Créa 77» est un outil extranet qui rassemble les partenaires de la création d’entreprise. A l’origine, «Créa 77» était un outil extranet permettant de fédérer les partenaires de la création d’entreprise et d’orienter les porteurs de projets. Dans sa deuxième version de 2010, il est passé de l’extranet à l’Internet. Grâce à cette évolution, il a ouvert ses portes aux créateurs d’entreprise, pour les informer, les orienter et faciliter le rapprochement avec les partenaires adéquats. «Créa 77» met notamment en ligne les fiches du guide du créateur. Il propose également un «agenda global départemental» pour faciliter la communication entre partenaires et permettre une meilleure lisibilité des manifestations organisées au niveau du département. Mis à disposition des créateurs d’entreprises, cet outil a pour objectif de centraliser les événements se déroulant sur l’ensemble du territoire Seine-et-Marnais.

SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT

19 19


Attractivité du territoire / Mutations économiques et territoriales /

Compétitivité des entreprises /

1er salon départemental de la Mini entreprise en Seine-et-Marne : «Encourager l’esprit d’entreprendre...». Seine-et-Marne Développement et la direction de l’éducation du Conseil général ont organisé à Melun, le 23 mars 2010, le «1er Salon départemental de la Mini entreprise en Seine-et-Marne». 130 Mini entrepreneurs et enseignants accompagnateurs, 196 élèves visiteurs (11 collèges, 1 lycée). Ce salon a réuni les 19 Mini entreprises du département, créées par des jeunes collégiens, lycéens, apprentis et étudiants. Apprendre aux jeunes à développer leur propre projet d’entreprise, de l’étude de marché à la production du produit, tel est l’enjeu des «Mini entreprises». Ils sont accompagnés pendant toute une année

Cap Entreprise : Dans le cadre du dispositif Cap Entreprise, mis en place par le Conseil Régional d’Ilede-France, Seine-et-Marne Développement a souhaité faire partie des acteurs en s’impliquant dès la création de ce programme en tant que «centre de diagnostic». Ce dispositif dédié à la création et à la reprise d’entreprises proposait un accompagnement global : diagnostic, formation, conseil et suivi pour les porteurs de projet et les entreprises d’Ilede-France de moins de 4 ans. Seine-et-Marne Développement a accompagné 404 dossiers depuis le début du 20 20

Fonctions supports

scolaire par leurs professeurs, parrainés par un chef d’entreprise local, qui apporte son savoir-faire, et par un permanent de l’association «Entreprendre pour Apprendre Ilede-France». Les jeunes réalisent toutes les tâches nécessaires à la création et à la bonne conduite d’une entreprise : recherche de capital, création d’un nom, d’un logo, définition d’un produit ou d’un service, conception et vente de ce produit ou service, gestion des comptes de l’entreprise… Lors de ce salon, 7 prix ont été décernés aux lauréats : Grand Prix départemental décerné par le Conseil général de Seine-et-Marne, Prix de la communication par Seine-et-Marne Développement, Prix de la présentation par la CCI 77 et la Place des Métiers, Prix du partenariat par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, Prix de l’originalité par l’Inspection Académique et Prix coup de cœur du Jury par la Maison de l’Emploi Melun Val-de-Seine.

dispositif, dont 208 porteurs de projets et 196 Entreprises. Ce dispositif n’a pas été reconduit par la Région Ile-de-France et a pris fin au 31 décembre 2010. Cependant le suivi des derniers dossiers en cours ne s’achèvera qu’au 31 décembre 2012.

Rapport d’activités 2010 Rapport d’activités 2010


Salon des Entrepreneurs et «Rendezvous des créateurs»

20% parisiens, 23% franciliens (hors 77 et 75) et 12% venaient de province. Depuis 2004 : 1214 visiteurs ont été accueillis sur notre stand (soit 600 créateurs, 363 entreprises et 251 repreneurs).

Les 3 et 4 février 2010 s’est déroulé le salon des entrepreneurs, le 18 février 2010 a eu lieu «les rendez-vous des créateurs», demijournée porte ouverte dans les 4 pépinières du département. Les objectifs sont : - Valoriser le Réseau «création» du département. - Mettre en valeur la capacité d’accueil des différentes structures (pour les créateurs d’entreprises) - Mettre en valeur les pépinières d’entreprises de Seine-et-Marne. Près de 200 visiteurs ont été accueillis sur le stand «Seine-et-Marne» du Salon des Entrepreneurs, par l’ensemble des partenaires. Parmi les contacts qualifiés : 43 % ont présenté un projet de développement, 46 % envisageaient de créer leur entreprise, et 11 % s’orientaient vers la reprise d’entreprises. 45% d’entre eux étaient seine-et-marnais,

> Prêts participatifs de développement L’agence instruit en liaison avec OSEO et pour le compte du Conseil général les dossiers de prêts participatifs de développement. En 2010, 10 entreprises ont présenté un dossier pour un montant global de 910 000 €.

> Géode Géode est le système expert de la Banque de France qui permet d’analyser de manière très approfondie la situation financière des entreprises. Ce système est très apprécié des dirigeants qui n’ont pas toujours le recul nécessaire sur la situation de leur entreprise. En 2010, Seine-et-Marne Développement a accompagné 13 entreprises dans la réalisation d’un dossier Géode. Le coût approximatif d’un dossier Géode pour l’agence est de 5000€, financés sur la ligne «conseil aux entreprises». SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT

21 21


Attractivité du territoire / Mutations économiques et territoriales /

Compétitivité des entreprises /

Fonctions supports

> Innovation Le nouveau dispositif d’accompagnement à l’innovation du Conseil général a vu le jour en 2009 et s’adosse, comme la loi l’exige, au dispositif régional en apportant un abondement. 10 dossiers ont été instruits en 2010 pour un montant global de 187 k€.

Pôles de compétitivité

AS’Tech Paris Région

Le dispositif «Pôle de compétitivité» prévoit le financement des acteurs (entreprises et laboratoires) par l’Etat, la Région et les autres collectivités locales à hauteur de 30 % des dépenses engagées par les grandes entreprises, 45 % par les PME et 100 % des coûts marginaux des laboratoires (dépenses générées par le projet en plus du fonctionnement normal de la structure)

1 projet du pôle a concerné une PME seineet-marnaise le projet MAIA. Il a reçu une subvention du Département de 110 992 €.

Advancity 2 projets du pôle ont été instruits en 2010, les projets SUSTAINS et CALLISTO. Ils ont été subventionnés par le Conseil général à hauteur de 685 420 €. SUSTAINS Concevoir un outil d’aide à la décision pour la planification urbaine et le choix des systèmes énergétiques. Cet outil doit permettre d’appréhender la complexité des modèles urbains (résidentiels, industriels, services publics) dans les trois dimensions du développement durable, sociale, économique et environnementale. Société ARTEFACTO, Champs-sur-Marne. CALLISTO Promouvoir la mise en place d’outils de réalité virtuelle permettant de simuler la visite de l’intérieur d’un bâtiment en échelle réelle, en temps et rendu réels. MOD-EVE / CSTB, Champs-sur-Marne.

22

MAIA Développer les méthodes de mesure et de modélisation de l’amortissement dans les systèmes mécaniques aéronautiques, afin d’aboutir à des solutions technologiques adaptées. Société JPB système à BrieComte-Robert.

Cap Digital 2 projets du pôle ont été instruits en 2010, les projets MEDIATAGS et GRAMLAB. Ils ont été subventionnés par le Conseil général à hauteur de 327 573 €. MEDIATAGS Constituer une plate-forme de référence sur le marché de l’utilisation des codes-barres 2D et former un bouquet de services homogène et évolutif tant pour des usages grand public que pour des applications professionnelles avec l’utilisation de deux sources de diffusion. Société Born’Up à Fontainebleau et ESIGETEL à Avon. GRAMLAB Développer une plate-forme de création rapide de grammaires locales pour l’extraction automatique d’informations en entreprise. Laboratoire d’informatique linguistique Gaspard Monge, Marne-la-Vallée.

Rapport d’activités 2010


Innovation Partenariale Réseau Innovation 77 Lors de la séance du 26 mars 2010, il a été décidé d’adapter le dispositif des pôles de compétitivité, en l’ouvrant à des projets labellisés par d’autres pôles que les trois auxquels le Département adhère, et de créer l’aide à l’innovation partenariale. En effet, le dispositif national des pôles de compétitivité donne la possibilité aux financeurs (collectivités) d’accompagner financièrement des projets valorisants pour leur territoire, sans les contraindre à une adhésion à ces pôles. Le projet coopératif de recherche et développement, présenté ci-après, a été expertisé et labéllisé par l’Etat au titre du pôle «Elastopôle». Conformément au dispositif retenu sur l’innovation partenariale, le Département propose de financer les acteurs seine-et-marnais du projet : LAMPE 2, à hauteur de 55 960 €.

Début 2009 Seine-et-Marne Développement a initié un partenariat avec le CFI, OSEO, la CCI77, JESSICA, INNOVATION 77, à l’attention des chefs d’entreprises de Seine-et-Marne pour les accompagner dans le montage de projets innovants. Des permanences mensuelles sont proposées aux chefs d’entreprises, au cours desquelles ils ont l’opportunité de rencontrer les partenaires. Le réseau se réunit une fois par mois pour assurer un suivi de ces projets. L’enjeu pour 2011 est de mettre en place une méthodologie de détection des entreprises (innovation individuelle et innovation collaborative) afin d’élargir la cible de nos actions.

> «e-transformation» Dans la continuité de l’action menée pour l’aménagement numérique du territoire, ce dispositif initié par la Région Ile-de-France permet le développement des usages numériques dans les PME et TPE. Ainsi, en s’associant avec la Région, le Département finance des études puis des réalisations d’applications informatiques. Parmi ces réalisations notons, des solutions de voix ou de téléphonie sur IP, de visiophones, des équipements mobiles favorisant le travail à distance ou le télétravail, l’externalisation des processus organisationnels de l’entreprise (gestion de la paye, relation avec les fournisseurs…). A l’instar de celle de la Région, l’aide du département s’élève au maximum à 15 000 € par projet et peut prendre la forme d’une subvention d’équipement et de fonctionnement. Un premier appel à projet a été réalisé en 2010, 10 entreprises ont ainsi été accompagnées pour un montant de près de 90 000 €. Seine-et-Marne Développement coordonne les appels à projet, effectue les diagnostics des entreprises et assure la promotion du dispositif.

SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT

23 23


Attractivité du territoire / Mutations économiques et territoriales /

Compétitivité des entreprises /

> International Missions collectives Une délégation seine-et-marnaise, conduite par le Président du Conseil général Vincent Éblé, a participé les 12 et 13 mai aux assises Franco-Japonaises à Kawazawa. C’est la seconde édition de ces rencontres de la coopération décentralisée réunissant des collectivités territoriales des deux pays. En 2008, la Seine-et-Marne et son agence économique avaient déjà mis à profit la 1ère édition des assises à Nancy pour valoriser le partenariat qui les unit de longue date à la Préfecture du Hyogo et à sa capitale Kobé. Cette collaboration leur vaudra d’ailleurs de présider cette année les travaux de la commission Économie. En partenariat avec UBIFRANCE, l’agence a prolongé ce déplacement par une mission économique de cinq jours à Kobé et à Tokyo sur les thèmes des TIC et de la Ville durable. Quatre entreprises – Moviken, GIC Omegher, Calexium et Cervonline – ont participé à cette mission.

Fonctions supports

Une délégation de collectivités seine-etmarnaises s’est rendue à l’exposition universelle de Shanghaï 2010 et dans plusieurs autres collectivités locales chinoises au mois de juillet 2010. Les établissements publics EPASENART et EPAMARNE/EPAFRANCE, les SAN du Val Maubuée, du Val d’Europe et de Sénart ont participé à cette manifestation. Elle a aussi permis à Seine-et-Marne Développement de mettre en valeur l’art contemporain dans le musée du jardin Yuhan à Shanghaï à travers la promotion de l’exposition de Katarina Monnier, artiste résidant à Thomery.

Fonds export En 2010, le nombre de dossiers instruits est quasiment identique à celui de 2009 (40 dossiers pour 36 entreprises aidées) - 4 entreprises ont bénéficié de 2 aides : > 2 pour un salon et une organisation de rendez-vous > 1 pour une étude de marché et une organisation de rendez-vous > 1 pour un diagnostic et une organisation de rendez-vous On observe de plus en plus de demandes élaborées de la part des entreprises. Le coût moyen d’une prestation est de 5 672,49 € contre 4 661,53 € en 2009.

24

Rapport d’activités 2010


Partenariat Hyogo Le Japon ne figure pas encore dans le Top 10 des pays clients des entreprises seine-etmarnaises. Cela deviendra peut-être le cas dans quelques années grâce au partenariat économique et culturel très étroit noué de longue date avec la Préfecture du Hyogo et sa capitale Kobé. Outre l’organisation d’une mission économique tous les deux ans, Seine-et-Marne Développement accueille chaque année dans ses murs une assistante japonaise qui facilite gratuitement les contacts et démarches des entreprises : traduction, assistance à la rédaction de plaquettes ou de pages web, accueil de délégations, organisation de voyages, etc.

> PME et Durabilité en Seine-et-Marne Le cycle 2010 de ce programme collectif créé en 2007 s’est poursuivi avec une nouvelle promotion de 7 entreprises qui ont effectué le premier des deux cycles du programme. Les 8 entreprises précédentes ont poursuivi leur cycle d’approfondissement. Rappelons que ce programme est réalisé en partenariat avec l’ADEME qui en finance plus de 40 %.

%

ACCOMPAGNEMENT

PME ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT

25


Attractivité du territoire / Mutations économiques et territoriales / Compétitvité des entreprises /

Fonctions supports

Fonctions supports > Observatoire économique L’observatoire économique a pour objectif de diffuser des indicateurs de dynamisme économique et de répondre aux demandes d’information sur les filières et les territoires. Il administre aussi le répertoire des compétences des entreprises du département. 259 études ont été publiées en 2010 réparties de la manière suivante : - 219 études sur les indicateurs de dynamisme économique par territoires - 38 études publiées sur les intercommunalités et les zones d’activités - 1 étude sur le secteur du commerce - 1 étude sur l’évolution de l’emploi

MARNELA-VALLÉE 4 Mauregard

Dammartinen-Goële

Lizy-sur-Ourcq 4 Champssur-Marne

7 Le Mesnil-Amelot 2 Mitry-Mory

1

1 Claye-Souilly

Paris

MEAUX

2 Émerainville

La Fertésous-Jouarre

1

1 Villevaudé Thorignysur-Marne 1 VairesChelles sur-Marne MARNELA-VALLÉE

Mareuil-lès-Meaux

1 Coulommiers

Tournanen-Brie GretzArmainvilliers

2 Servon

2 Lagnysur-Marne

1 Chessy

4 1 TORCY 1 Noisiel Collégien 5 Lognes

7 Croissy-Beaubourg

Rebais

Crécy-la-Chapelle

La-FertéGaucher

1 Roissy-en-Brie

PontaultCombault

3 Saint-Thibaultdes-Vignes

1 Fontenay-Trésigny Rozay-en-Brie

3 Brie-Comte-Robert

VilliersSaint-Georges

1 Évry-Grégy-sur-Yerre Mormant SÉNART

2 Combs-la-Ville

PROVINS Nangis

MELUN VAL DE SEINE

2 Moissy-Cramayel

Le Châteleten-Brie DonnemarieDontilly

1 Samois-sur-Seine

Perthes 2

FONTAINEBLEAU

1 Avon

SÉNART Bray-sur-Seine MontereauFault-Yonne

NOMBRE D’ÉTABLISSEMENTS SERVICES AUX ENTREPRISES 150 - 299

La-Chapellela-Reine

300 - 449 450 - 599 Nemours Lorrez-leBocage-Préaux

1 Château-Landon

MELUN VAL DE SEINE

4

MELUN Le Mée-sur-Seine

2 Vaux-le-Pénil

600 - 801

NOMBRE D’ÉTABLISSEMENTS DE + DE 100 SALARIÉS

26 26

1 Vert-Saint-Denis

50 - 149

Moret-surLoing

Savignyle-Temple

>

1 La Rochette

7

Sources : données INSEE - Traitement Seine-et-Marne Développement, janvier 2010.

Rapport d’activités 2010


> Observatoire de l’immobilier d’entreprises La «Commission attractivité» réunissant les membres de l’Agence a souhaité se doter d’un outil d’analyse et de connaissance du marché de l’immobilier d’entreprise départemental pour faciliter les rencontres entre développeurs travaillant sur le territoire venant de différents horizons afin notamment : - de connaître par secteur géographique les stocks disponibles, les mises sur le marché, les surfaces commercialisées, les délais de commercialisation ; - de fédérer les acteurs du monde économique et notamment de l’immobilier et les collectivités locales ; - de placer l’information au cœur du processus pour affiner la connaissance des atouts et des potentialités d’accueil des entreprises sur la Seine-et-Marne ; - de mieux connaître et faire connaître le territoire. Il s’agit de conserver un brassage de personnes venant d’horizons différents et permettant de conserver une vision la plus exhaustive possible du développement immobilier et foncier sous tous ses aspects. A qui s’adresse l’OBIE ? Il s’adresse sans exclusive aux développeurs de tous horizons, qu’ils agissent en nom propre ou dans une structure privée ou publique. La terminologie de «développeur» s’entend au sens large puisqu’elle inclut toute personne ayant une fonction de développement dans le secteur de l’immobilier, quelque soit sa finalité (investisseur, promoteur immobilier, monteur d’opération, agence d’expansion économique, établissement public d’aménagement, exploitant et gestionnaire immobilier, asset-manager...), ainsi que tout intervenant contribuant à l’offre et à la demande foncière (propriétaire, prospecteur, responsable d’expansion...). Comment fonctionne l’OBIE ? Il organise deux manifestations par an concernant les transactions immobilières (annuelles et semestrielles) ainsi que des réunions par actifs immobiliers. Ce sont les adhérents eux-mêmes qui proposent des thèmes de leur choix en relation avec l’objet du club. Par ailleurs, des intervenants extérieurs seront invités périodiquement afin d’aborder des sujets d’actualité ou de présenter des outils permettant d’améliorer la connaissance des membres. Le Club compte aujourd’hui plus de 30 membres actifs représentant l’ensemble des domaines d’activité liés à la chaîne de l’immobilier. SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT SEINE & MARNE DÉVELOPPEMENT

27 27


Hôtel du Département - 77010 Melun Cedex Tél. : 01 64 14 19 00 - Fax : 01 64 14 19 29 24-26, Cours du Danube - 77700 Serris

www.seine-et-marne-invest.com

SAUNIER CONSEIL 01 64 28 10 41 / Illustration Noëlle SAUNIER / Crédits photos : Yannpiriou.com

Tél. : 01 75 05 61 40 - Fax : 01 64 63 28 42

Rapport d'activité 2010  

Rapport d'activité 2010

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you