Page 1

TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

La publication de votre droguerie

Faire son deuil: un chemin personnel Loi révisée sur les épidémies: les enjeux de la votation du 22 septembre Soins du bébé: un bain par semaine suffit


TEBODONT

®

à l’huile de l’arbre à thé

pour les soins bucco-dentaires optimaux • soigne et fortifie les gencives • offre une sensation de fraîcheur • prévient la formation de plaque • pour la prophylaxie de la carie • testé cliniquement avec succès

l 250 muorure au fl

vous ra inc a v n co nt! e m e égal

Dr. Wild & Co. AG, 4132 Muttenz

www.wild-pharma.com

Abonnez-vous à la Tribune du droguiste et choisissez votre prime! Ballenberg

Crème du bonheur

Set de bien-être

Set de soin pour les mains

Set sportif

Un musée plein de vie Billet d’entrée familial (dans la limite des stocks disponibles). D’une valeur de Fr. 50.–

Crème de bien-être exceptionnelle de Farfalla pour un teint radieux. Cosmétique naturelle certifiée (NaTrue). D’une valeur de Fr. 47.80

Eduard Vogt Therme. Vivez de fabuleux moments de bien-être tranquillement à la maison. D’une valeur de Fr. 58.–

GOLOY 33 Hand Care Vitalize. Redécouvrez le plaisir d’avoir de belles mains douces et des ongles soignés. D’une valeur de Fr. 38.–

Le spray PERSKINDOL Performance et MAGNESIUM VITAL Sport sont vos meilleurs partenaires sportifs. D’une valeur de Fr. 49.–

Oui, je m’abonne à la Tribune du droguiste Abonnement de 1 an à Fr. 26.– (10 numéros)

Abonnement de 2 ans à Fr. 48.– (20 numéros)

Pratique! Abonnement d’essai à Fr. 13.– (5 numéros)

Livraison à domicile Base de prix 2013 (TVA incl.)

Précieux!

Pour l’abonnement de 1 an ou 2 ans, je choisis la prime suivante (cocher 1 case) Prime Ballenberg Prime Crème du bonheur Prime Set de bien-être Prime Soin des mains Prime Set sportif

Favorisez votre santé

Nom, prénom

Exclusif!

Rue, n°

Cadeau à choix

NPA, localité

Date de naissance

E-mail

Téléphone

Paiement contre facture à l’adresse ci-dessus.

Renvoyer le bulletin d’inscription à: Swissprinters AG Zürcherstrasse 505, Case postale 1815 CH-9001 Saint-Gall Téléphone +41 71 274 36 13 Fax +41 71 274 36 19

J’accepte que l’Association suisse des droguistes me contacte par mail, courrier ou téléphone pour m’informer des offres promotionnelles intéressantes (accord résiliable en tout temps).

Date, signature Abonnement-cadeau, veuillez envoyer le magazine à l’adresse suivante:

Rue, n° NPA, localité



DS9/13

Nom, prénom

La commande est effective dès le prochain numéro de la Tribune du droguiste. L’abonnement peut être résilié à tout moment à son échéance. Cette offre est uniquement valable en Suisse et dans la limite des stocks disponibles.


TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

Editorial Tout est relatif

«Partir n’est donc pas facile, mais le moment est venu de relever un nouveau défi professionnel.»

Je n’ai jamais été douée pour les adieux... Enfant déjà, je pleurais à chaudes larmes quand je devais rentrer chez moi après deux semaines de vacances chez mes grands-parents. Mes parents me regardaient alors un peu surpris. Pourtant, cela ne signifiait nullement que je préférais mes grands-parents. Simplement, il me faut toujours un certain temps pour m’habituer à une nouvelle situation. C’est encore comme ça aujourd’hui, à la veille de mon départ de la Tribune du droguiste. Difficile d’imaginer que la semaine prochaine déjà, j’occuperai un nouveau poste, entourée de nouveaux collègues. Car je me suis attachée à l’équipe de l’association des droguistes au fil des années et la Tribune du droguiste fait partie de ma vie, tout naturellement. J’éprouve toujours la même joie lorsque je tiens entre les mains un nouveau numéro du journal, fraîchement sorti de presse. Partir n’est donc pas facile, mais le moment est venu de relever un nouveau défi professionnel. Il faut savoir se quitter. Et à voir le parcours bouleversant des femmes qui témoignent dans notre article en page 6, ma peine me paraît presque dérisoire. Les épreuves traversées par certaines personnes dans la vie sont impression-

nantes, presque inconcevables et, ce qui l’est plus encore, c’est la façon dont elles parviennent à les surmonter. Il ne me reste donc qu’à vous souhaiter tout de bon et, naturellement, une bonne lecture!

Ann Schärer Merci et bon vent à notre ancienne rédactrice en chef adjointe!

Impressum 33e année Tirage: 240 258 ex. (REMP), 880 000 de lecteurs (MACH Basic) Editeur: Association suisse des droguistes, Case postale 3516, Rue de Nidau 15, 2500 Bienne 3, tél. 032 328 50 30, fax 032 328 50 41, info@drogistenverband.ch, www.droguerie.ch Directeur: Martin Bangerter Rédaction: Heinrich Gasser (hrg), rédacteur en chef, h.gasser@drogistenverband.ch; Vanessa Naef (vn), rédactrice en chef adjointe, v.naef@drogistenverband.ch; André Schnider (ase), responsable des médias grand public, a.schnider@drogistenverband.ch; Didier Buchmann (db), d.buchmann@drogistenverband.ch; Katharina Rederer (kr), k.rederer@drogistenverband.ch; Traduction: Daphné Grekos (dg), d.grekos@drogistenverband.ch; Marie-Noëlle Hofmann (mh) m.hofmann@drogistenverband.ch; Claudia Spätig (cs), c.spaetig@drogistenverband.ch; Laurence Strasser (ls), l.strasser@drogistenverband.ch Conseil spécialisé: Julia Burgener (service scientifique ASD); Andrea Ullius (droguiste ES) Photographes: Flavia Trachsel; Corinne Futterlieb Ventes et sponsoring: Josef Nietlispach, responsable ventes, distribution et sponsoring, j.nietlispach@drogistenverband.ch; Nicolas Bobillier, n.bobillier@drogistenverband.ch; Corinne Sommer, responsable des annonces, tél. 032 328 50 51, inserate@drogistenverband.ch Abonnements: abonnement annuel CHF 26.– (10 numéros, y compris TVA); tél. 058 787 58 70, fax 058 787 58 15, abo@drogistenstern.ch Mise en page: Claudia Holzer Impression: Swissprinters SA, 4800 Zofingue Photo couverture: Flavia Trachsel

_3


Salades à l’honneur le mercredi. Du plaisir autant que vous le souhaitez!

12.50

par portion et par personne

t– Maintenan salades d’automne

CONTRE-DOULEURS

®

400

aide en cas de maux de tête, douleurs dentaires et dorsales NOUVEAU Dr. Wild & Co. AG, 4132 Muttenz www.wild-pharma.com

Veuillez lire la notice d’emballage.


TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

Sommaire 6 9

Surmonter les coups du sort «Acné, stress et peines de cœur» Un soutien pour les parents d’ados.

10 Superman désarmé face à l’amour Clemens Beöthy, coach pour célibataires, décode les obstacles à l’amour.

14 Carences en fer, un syndrome très féminin

6 Sans patrie Krystyna Geber, déracinée dans son enfance, se sent toujours apatride.

Un sel minéral indispensable à 180 fonctions métaboliques.

16 Hygiène et soins du bébé 20 Kian Noe sous les projecteurs Le grand gagnant de notre concours photo: un charme irrésistible.

21 Notre bataillon santé personnel Une colonie de bactéries bénéfiques arme nos intestins.

16 La douce peau des bébés La peau des tout-petits est cinq fois plus fine que celle des adultes.

25 Précieuses huiles végétales 26 Loi révisée sur les épidémies 29 Un carrousel infernal Les vertiges, un symptôme aux causes multiples.

25 De l’or liquide pour le visage L’huile de noisette, un élixir de soins.

26 Les classiques 19 23 24 31

Les brèves santé Les mots fléchés Les produits de la droguerie A venir en octobre 2013

Le conseiller fédéral Alain Berset «La nouvelle loi sur les épidémies offre de la clarté.»

_5


Des douleurs articulaires ?

6 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

DOULEUR

Le trés long

Les circonstances peuvent varier. La durée et l’intensité de la douleur aussi. Mais une séparation fait toujours mal. Pour certains, le temps est le meilleur remède, d’autres cherchent de l’aide pour s’en sortir ou se découvrent des ressources insoupçonnées. Les maux de tête étaient étranges. Gino Acquaviva-Häusler, 39 ans, n’avait jamais ressenti de telles douleurs auparavant. Et le lendemain, en pleine nuit, il tomba du lit. Ambulance, hôpital, clinique de réadaptation – et un diagnostic implacable: hémorragie cérébrale. A partir de là, la vie de Natalie Häusler, alors âgée de 36 ans, a été complètement bouleversée. «Je m’étais habituée à notre vie de famille, si douillette. Notre fille venait d’avoir quatre ans et demi, notre fils, deux ans et demi, nous profitions de notre nouvelle maison à Kaiseraugst et nous nous réjouissions de notre avenir en commun – et voilà que d’un jour à l’autre, je me suis retrouvée comme une mère célibataire.» Son mari est resté des semaines durant

Une réponse naturelle : Extrait de griffe-du-diable (Harpagophytum procumbens)

A. Vogel Atrosan® Comprimés de griffe-du-diable pour le traitement d’appoint des douleurs liées aux rhumatismes et à l’arthrose. Veuillez lire la notice d‘emballage. Bioforce SA, Roggwil TG.

Suite au décès de son mari, Natalie Häusler a choisi de s’éloigner quelque temps de son domicile avec ses enfants.

dans le coma. A son réveil, il était complètement paralysé par le syndrome d’enfermement. Aujourd’hui, Nathalie Häusler ne sait plus comment elle avait alors trouvé la force de s’occuper de ses enfants tout en rendant visite et en encourageant son époux à l’hôpital, puis à la clinique de réadaptation. En revanche, elle sait qu’elle avait alors fait le deuil de son projet de vie. Avant de faire, une année plus tard, celui de son mari, qui avait décidé de mettre fin à ses souffrances avec l’aide d’une organisation d’aide au suicide. Chaque séparation est difficile – et chaque cas est particulier. «Cela peut être d’autant plus difficile quand on n’a pas le temps de faire ses adieux», constate Katayun Hassanpour, médecin-cheffe à la Clinique de


TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

chemin du deuil psychiatrie et psychothérapie de l’hôpital universitaire de Zurich, elle s’occupe de patients qui ne parviennent plus à s’en sortir. Il est très difficile, dit-elle, d’accepter une mort soudaine, surtout si la relation était étroite. «La douleur de la séparation se traduit surtout par un sentiment de perte, parfois de solitude ou par l’impression d’être séparé de l’autre et de ne plus rien pouvoir partager avec lui.» Il peut aussi parfois s’agir de frustration, de colère à l’idée d’avoir été ainsi abandonné et d’être obligé de mener une vie tout autre que celle qu’on avait prévue. Cela peut durer longtemps, jusqu’à ce qu’on se fasse une raison. «Il n’y a pas de règle universelle: personne ne peut couper court à sa douleur sur commande», remarque Natalie Häusler, devenue présidente de l’association Aurora qui s’occupe des parents veufs. Elle sait bien que le sentiment de perte est inévitable: il lui suffit de voir un père jouer avec ses enfants au détour d’une promenade avec son chien le dimanche matin pour qu’elle pense inévitablement: «Mon fils ne pourra jamais vivre ça.» Récemment, sa fille lui a aussi demandé qui la conduirait à l’autel le jour de son mariage. Elle est restée sans voix. «Certaines choses ne prennent jamais fin.» La psychiatre Katayun Hassanpour le sait aussi. Une fois la première étape du deuil passée, elle conseille toujours clairement à ses patients de «se concentrer sur les bonnes choses de la vie et de ne pas s’enfermer dans le deuil». L’envie d’avancer est aussi devenue de plus en plus forte chez Natalie Häusler. Comme elle ne sait que trop bien combien la vie peut changer brutalement, elle a décidé, il y a trois ans, de réaliser son rêve et de passer une année avec ses enfants en Irlande. D’aucuns lui ont demandé si elle était vraiment sérieuse. «C’est comme ça, le moment est venu», leur avait-elle simplement répondu. Elle a donc passé une année loin de sa maison dont elle ne pouvait se séparer définitivement car elle ne trouverait jamais un autre toit aussi bon marché. «Recommencer à un autre endroit ou au moins changer de lit et de divan et repeindre les murs aide beaucoup de parents qui viennent de perdre leur conjoint», remarque-t-elle.

Déportée de Pologne en Sibérie à l’âge de trois ans, Krystyna Gerber-Szumiejko ne possède que cette photo de son enfance.

Pour sa part, cette année en Irlande lui a fait du bien. «Avant le départ, je parlais à peine l’anglais et ne savais même pas où nous logerions. Mais les trois ensemble, nous avons réussi.» Les enfants sont allés dans une école irlandaise et elle a suivi un cours d’anglais. Ils sont rentrés chez eux depuis deux ans; mais, pour elle, cette année intermédiaire a marqué une séparation nette avec la première période, la plus dure. «J’ai pu recharger mes batteries et j’ai apprécié les contacts que j’ai pu avoir avec des gens du monde entier à l’école de langue.»

La douleur de l’exil Tout le monde ne peut pas tirer ainsi un trait sur une période sombre et la douleur de la perte reste parfois présente tout au long de la vie. Krystyna Gerber-Szumiejko vit depuis des dizaines d’années avec un sentiment de perte: elle avait à peine trois ans lorsque, peu après le début de la guerre en 1939, sa grand-mère, ses parents, ses deux sœurs et elle-même avaient été déportés de Pologne en Sibérie. «Je n’ai que de vagues souvenirs des trois années passées dans le camp de travail», confie-telle. Mais elle sait que ses parents souffraient beaucoup et le sentiment de perte

ne l’a plus quittée depuis. Sa grand-mère est morte durant le périlleux voyage à travers l’Europe et sa mère a dû fuir plus loin encore avec ses trois filles, avant de finir dans un centre d’accueil en Tanzanie. Son père avait été enrôlé comme allié dans l’armée anglaise et la famille ne savait généralement pas où il était. «Je ne me suis jamais sentie chez moi en Tanzanie – nous ne savions pas combien de temps nous allions rester dans le camp et les huttes, très simples, n’étaient pas comme une vraie maison», se souvient-elle. Le voyage vers l’inconnu a continué. Direction l’Angleterre cette fois. Elle avait alors 12 ans. «Nous avons logé de nouveau dans des baraques, que nous devions partager avec plusieurs familles. Ce n’était toujours pas un vrai ‹chez-soi›», poursuit Krystyna Gerber. Ce n’est qu’après des années de dur labeur que ses parents ont pu acheter une petite maison à Londres et qu’elle a enfin pu éprouver ce que c’est que d’avoir un toit à soi – elle avait alors déjà plus de 20 ans et venait de terminer sa formation d’opticienne. A 26 ans, elle rencontra celui qui est aujourd’hui son époux: René Gerber, un Bernois venu travailler une année à Londres. Raison pour la-

_7


8 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

Livia Lea Maag a appris à se détacher et à se sentir plus légère.

quelle, deux ans plus tard, son mariage la força à une nouvelle séparation: elle dut quitter ses parents, ses sœurs et ses amis ainsi que sa première vraie maison. «Lorsque je suis arrivée en Suisse, il était clair pour moi que mon nouveau foyer serait ici», assure-t-elle. «Mais une vraie patrie? Non, je n’ai en fait qu’une patrie intérieure, spirituelle, où je puise ma force.» A 76 ans, c’est cette patrie intérieure et ses six petits-enfants qui continuent de la faire avancer car elle a depuis longtemps perdu ses parents et sa sœur aînée. Quant à sa famille polonaise, elle vit dispersée de par le monde, à Londres, au Texas, au Canada et en Australie. Le déracinement est une forme différente de perte que le décès d’un proche, mais personne ne peut affirmer qu’il est moins dur. «La douleur subjective ne peut être mesurée ni quantifiée», souligne Katayun Hassanpour. «Si une personne solitaire perd le chien qui était son seul compagnon, la douleur peut être aussi forte que lorsqu’une personne bien intégrée socialement perd son conjoint.» Mais une chose est sûre: «Le caractère définitif d’un décès et sa portée sont particulièrement douloureux.» Pour elle, la manière dont on fait face à la douleur dépend encore

d’autres facteurs: le fait, par exemple, d’avoir un emploi, une famille et des amis pour vous soutenir ou encore d’être en bonne santé. Mais quoi qu’il en soit, il faut faire son deuil, dépasser la douleur: «Il n’existe pas encore de médicament miracle pour s’en sortir.»

La voie du lâcher prise Bien des gens arrivent toutefois à trouver leur propre voie pour s’en sortir. Livia Lea Maag s’exerce ainsi au détachement conscient après avoir été brutalement jetée dans la réalité à l’âge de 16 ans. «Lors du grounding de Swissair, j’ai perdu du jour au lendemain la place d’apprentissage que j’avais décrochée six mois avant», explique-t-elle. L’angoisse de voir ainsi tous ses plans de carrière anéantis d’un coup a provoqué un grand changement dans sa vie. Elle a ainsi constaté avec surprise que «lâcher prise peut être un vrai soulagement». A 27 ans, elle est aujourd’hui cheffe de projet marketing et vente et, bien que chaque perte reste difficile, elle a appris à accepter la douleur et à la vivre consciemment en s’autorisant à pleurer de tout son soûl. «Voir une porte se fermer dans la vie est parfois douloureux. Pour ma part, j’ai surtout peur de ne plus pou-

voir l’ouvrir et de rester dans l’obscurité.» Elle a déjà exercé plus d’une manière de lâcher prise, comme en coupant ses cheveux courts ou en débarrassant résolument son armoire de tous les vêtements inutiles, réalisant qu’elle n’en avait pas besoin. «Je dépends finalement de beaucoup moins de choses que ce que je croyais», constate-t-elle. De temps en temps, elle se force volontairement à ne pas se complaire trop longtemps dans une zone de confort. «Sinon on risque de ne plus bien pouvoir évaluer les choses, de devenir inflexible et étroit d’esprit.» Lâcher prise l’aide toujours à apprécier consciemment le moment présent, à se redécouvrir et à être reconnaissante pour toutes les petites choses de la vie. Livia Maag se réfère volontiers à la philosophie bouddhiste qui veut que les dépendances soient source de souffrances. Elle s’y applique pas à pas, par exemple en renonçant toute une journée à son portable, pour remarquer alors que le monde continue quand même de tourner. La psychiatre Katayun Hassanpour doute cependant que l’on puisse «exercer» la douleur. «On peut apprendre à vivre avec la douleur, mais ce qu’on peut supporter varie d’une personne à l’autre, aussi en fonction de la phase de vie que l’on traverse.» C’est bien pourquoi il n’existe pas d’astuce universelle ni de médicament contre la douleur de la perte. «Si la tristesse se mue en véritable dépression, on peut naturellement recourir à des antidépresseurs», concède Katayun Hassanpour. Une option qu’elle ne retient cependant qu’en ultime recours. Sinon, elle préfère donner le conseil suivant à ses patients: «Il est important d’éprouver une certaine tristesse pour pouvoir assimiler la situation.» Texte: Claudia Weiss / trad: cs Photos: Corinne Futterlieb

Trouver de l’aide:

_ _ Association Kaly, soutien aux

Association Vivre son deuil, www.vivresondeuil-suisse.ch

personnes confrontées au deuil d’un bébé ou d’un jeune enfant, www.association-kaly.org

_ Si nécessaire, les médecins de famille communiquent volontiers les adresses de psychiatres ou psychologues professionnels.


Un soutien pour les parents d’ado

PUBERTÉ

Entretenir de bons rapports avec leurs enfants durant l’adolescence est un véritable casse-tête pour bon nombre de parents. Un constat qui ressort de la nouvelle série de cours «Acné, stress et peines de cœur». En juin 2013, l’Association suisse des droguistes (ASD) a proposé en collaboration avec des drogueries locales une nouvelle série de cours du soir intitulée «Acné, stress et peines de cœur – le passage de l’enfance à l’adolescence» dans une dizaine de villes suisses. Les parents présents ont pu assister à des conférences intéressantes et ont eu l’occasion d’aborder des sujets plus personnels avec les droguistes et les intervenants.

Des solutions existent

Regula Stähli, responsable du cours à Berne, s’entretient avec une participante.

Au début de la puberté, de nouvelles questions se posent aussi bien aux ados qu’à leurs proches. Qu’est qui est «normal» et dans quelles situations est-il préférable de recourir à une aide professionnelle? Durant cette période, les jeunes sont confrontés au choix d’une profession; certains sont déstabilisés par les changements de leur corps, d’autres recherchent leur identité, ce qui peut perturber leur équilibre intérieur. Il est logique que toutes ces modifications puissent provoquer des conflits. Les cours du soir de l’ASD ont justement traité de ces thèmes et transmis des conseils concrets aux proches désemparés.

Soutenir les parents

Le public suit attentivement les explications de Regula Stähli.

Les droguistes peuvent apporter des conseils utiles sur des thèmes aussi variés que les soins corporels, la santé et le stress. Les sujets liés aux transformations physiques ainsi qu’à la recherche d’identité sont également au programme. Les cours du soir ont démontré que les proches d’ados apprécient de pouvoir échanger avec d’autres personnes concernées et surtout des professionnels. Tous les participants qui souhaitent approfondir l’un ou l’autre thème ont la possibilité d’accéder à des informations complémentaires grâce à notre brochure électronique.

Ce cours vous intéresse? Vous êtes responsable d’adolescents, travaillez avec des parents d’ados ou dans une école et aimeriez assister à un tel cours dans votre région? Alors n’hésitez pas à contacter Annina von Arx, a.vonarx@ drogistenverband.ch, 032 328 50 58. Texte: Anania Hostettler / trad: cs Photos: Corinne Futterlieb

Les partenaires 2013 des drogueries suisses:

Brochure gratuite à télécharger En tant que lecteur de la Tribune du droguiste, vous avez le privilège de pouvoir télécharger gratuitement l’intégralité de la brochure du cours! Elle aborde de manière originale douze thèmes liés à l’adolescence et vous propose quantité de liens pour approfondir les sujets qui vous intéressent. Transpiration Acné Soins de la peau Maquillage Soins dentaires Bien-être Alimentation Stress Estime de soi Argent Responsabilité personnelle Hygiène corporelle vitagate.ch/fr/cours– parents/ brochures

· · · · · · ·

· · · · ·

28 | Stress

ration

& Co.

Transpi

15 | Aliment

ation

Transpira

tion &

Soins de

la peau

Acné Maquilla

ge

Soins dentaire

s

Hygiène

corporel

le

Co.

«Faut

juste que

Soins

ça soit

bon!»

re

ALIMEN TATION

Bien-êt

Bien-êtr e Estime

Estime

STRES

abilité personne

lle

et l’argent

de livres

nelle

sabilité

Respons

Les ados

de soi person

Respon

de soi

Stress

Conseils

de la peau

Acné

Beauco lage up Maquil est d’avoir de jeunes se moque es le ventre Pas de dentair plein, de nt totalement paniqu Soins e: cette faire partie de mange lle phase d’un groupe r sainem ne dure e corpore pas! et de se ent. Pour eux, Hygièn démar quer de l’essentiel tation leursAlimen parent s.

et sites

«Tu dois manger beaucou Tous les p de fruits ados entende et conseil bien intentio nt leurs parents de légumes…» eux, peu nné. Mais leur seriner obliger importe à manger pour la ce que leur triments majorité des fruits lement repas contienn , vitamine d’entre quand frais. Car s et sels eux, l’essenti on les e tous ils se butent coach force ou minérau les nuen nutrition el c’est x importa faciles oblige», sasiés», que ce alors influenc . Comme nts. «Pour constate soit rappelle Karin Sollberg bon et qu’ils er positive nt les parents Thoune la mentair soient (BE). La peuvent ment e de er, coach rasnourritu le compor -ils pidemen en nutrition ™ Les comportleur enfant? re doit t disponib tement en outre alile et bon ements générale être simple, à boisson en matière ment marché. ras’acquiè dépense Les acheter d’alimen rent plus parents) des vêtemen r leur argent ados préféran par l’exemp tation et de que par t pour sortir. de poche ts, des ™ Si les l’enseign le (modèle portable pour enfants ement. s, des jeux des sont habitués jeune âge vidéo ou à manger dès leur Les jeunes fiée, ils de manière plus seront Les jeunes ont d’autre diversiaussi puberté s priorit filles ont , à accepter plus enclins, és aliment à la parfois y a sur de manger aire. Selon un la table. ce qu’il Karin Sollberg autre compor exemple ™ Les ados aux tement er, elles mangero tiers, «pas sucreries ou renonce peuvent nt zappent plus nt par pour le le choisir volontie même question bien de rs un dans une férents s de poids». leur santé, des repas enque coupe pleine fruit s’ils d’autres mais pour Une chose ™ Les légumes si on leur en priorités de fruits impose des est sûre, que difquer de semblen un. les ados en purée t leurs parents, les adultes. Ils ont ou mélangé bien meilleur veulent pains vont ™ Donner être de s une fois se démarmanger la à l’enfant s à la sauce des réduits cantine au fast-foo partie quand pâtes. maison de temps ou qui’ils les cod du coin pour la en temps testent pause exemple un repas un nouveau plutôt qu’à la de midi , qu’il peut fait question en ™ Il est régime. ainsi économ lui expliqua pour eux importa nt, par de se marginaPas nt de manger iser de ser à C’est une l’argent. l’occasio régulière libonne n du ment en midi. Les fast-foo manière repas famille. d. Il est de parents alors importa d’inverser la tout intérêt ont donc tendanc nt frais et e à garder calme. de propose de cuisiner des «En effet, leur r des aliment mets Mais les il ne sert néralem parents ent à rien gés sains. qui n’ont fast-foo jamais d’interd auparav d aux fait grand ire le ant ados ou cas des famille de les n’auron repas en t guère le faire au momen de chance de cence. t de l’adoles-

S t

Les ados

et l’argen

ls de livres

Consei

et sites

électro médias tale», ve des rtemen tion excessiance compo que l’utilisaen dépend arriver re dégénè Waller. es meniques Gregor quelqu encore , voici nt les avertit de l’école qui pousse smartche le le stress tions un gérer déclen en être! motiva le ou ce ce qui perçu Pour mieuxutiles. Je veux principales ne portab groupe. C’est : qu’est- chant est-il des très école un télépho ce au le stress déclen sures L’une rendre facteur se à utiliser d’appartenan he de la haute 2012, e»)? ent le ™ Comp jeunes e: savoir avril défens désir Comm . est le t de recherc paru en livré sans gies de détent lement stress? phone les jeunes du rappor s appliquées, menta «j’y suis le par Les ecter des straté ressort nous. (par ex. portab qui science ne ance». d’entre et déconn en place ise des padu télépho et dépend er leurs ac™ Mettre physiquement dispose chacun ants et les zuricho able sation organis contacts enseign encourager és dont relaxer sur «L’utili ion raisonn natel pour capacit ble: les et s er leurs utilisat sont des cadre favora des pauses t de leur préserv . Certain Entre er un se serven peuvent ainsi géographique au nt instaur ™ Offrir e jeunes s et te grâce devraie sociale la distanc les confor repos. rents ue à leur tivités ent de nts de outil physiq de ndamm ue et que cet des mome tion indépe r décider même unica ce psychiq nt pouvoi liste comm rtenan affirme il veut tête de de la , plus Le ent d’appa plus en tout. La fièvre scent grandit sentim ne sont avant social. famille s! s passe son idenPlus l’adoleL’école et la réseau de copain la quête de des copain enpas s, ses loisirs. s, le cercle âge, ts fondam plus parent de son des priorité des jeunes sont des élémen que les outils En savoir êtes des conseils utiles. Vous t avec ente de soi nt donc z ici des contac ation perman étonna santé! Trouve l’affirm nt. Pas n quasi raisonpour votre tité et ppeme nicatio tion ien dévelo quotid en commu iés. L’utilisa d’internet & taux du Un clic appréc le, tant d’être e.ch – aussi de devene portab permet vitagat pairs soient du télépho en elle risque deeil avec ses sable loisirs tôt, sinon . Gregor Waller et respon le le somm ou dans les sucée très entaire nable jeunes uver enfin , en famille de faire perdre reêtre inculqu supplém nt. oup de Retro un cie doit de stress à l’école «Beauc tout mome au point rairement à source ismes: de able à smartSi le stress important, nir une mécan atteign r tempo s à base ’hui un trop e les De n d’être goutte recouri esaujourd vient 24.» des expliqu ent pressio sur huiles il, on peut rie: par ex. t possèd nt à la il ou des pour se 24 heures souven somme combe sur cinq drogue niquer en plus ados de la er le sommedans le bain e t commu mède de plus sur facer Quatre prendr pour favoris à ajoute e. et peuven actuellement ou une info on peut plantes calmantes messag phone forces, ou d’orados sont sms, un e-mail les rer des re à un de taïga mésentiel récupé plus, les t répond en simulta – un re. Pour à base de racine taires, des mmen mpus utilisés outils détend alimen interro de ces faut consta médias sont ations e ments ts etc, il th. des prépar des complé book, ée à chacun de manièr différen biostra que du accord nt, ces rose, ou ion ismes traité pin «Souve iques l’attent u n’est spagyr Ces mécan plan coup, conten logue. langes né. Du sur le te et leur te le psycho important même est restrein consta trop . «Il peut cielle», un défi fatigue superfi de parfois source ntent t être représe f et peuven cogniti


10 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

bien difficile à ravir.

Même Superman est désarmé! INTERVIEW

Il y a belle lurette que Cupidon souffre de burn-out et Superman semble lui aussi prêt à rendre les armes... Selon Clemens Beöthy, auteur et coach pour célibataires, les flèches de l’amour ratent de plus en plus leur cible. Il sait toutefois comment faire voler à nouveau les papillons dans le ventre et débusquer le bon partenaire. Dans votre livre «Amor ist ein Arschloch» (litt. Cupidon est un enfoiré) vous mettez la faute sur Cupidon. Mais les célibataires ne sont-ils pas euxmêmes responsables de leur situation? Clemens Beöthy: Il existe bien sûr des facteurs extérieurs qui rendent la re-

cherche de l’âme sœur aujourd’hui plus difficile, c’est incontestable. Lorsqu’on a trop de stress au travail, on est peu enclin à se mettre en quête de l’amour le soir venu, par manque d’énergie et de motivation. Mais les célibataires se créent eux-mêmes la plupart des problèmes:

beaucoup d’entre eux nourrissent ainsi des attentes démesurées et irréalistes envers un partenaire. Il doit être à la fois un compagnon idéal, un amant parfait, le meilleur ami, un soutien moral, exemplaire sur le plan moral et plein d’humour.


TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

_ 11

A notre époque où la courbe des di- que l’on évoque souvent, n’exclut pas le vorces prend l’ascenseur, les céliba- désir d’être en couple, elle a seulement taires endurcis sont pourtant nom- aboli la nécessité vitale de la relation de breux. Cupidon manque de plus en couple. plus souvent sa cible. Comment expliquer que l’on passe si souvent à côté Quelle est la bonne stratégie en matière de conquête? du but? Partout, on nous propose des parte- Il s’agit tout d’abord de se constituer un naires potentiels, c’est là l’un des prin- clan pour appuyer sa démarche, c’est très cipaux problèmes; l’offre de partenaires précieux. Ensuite, rechercher le meilleur est exagérément exoutil pour arriver à Vous dites dans votre livre qu’il ne fau- ploitée. Rien que sur «Ça peut être une ses fins. Ça peut être drait pas rester célibataire plus de internet, il existe des une petite annonce si quatre ans. Les personnes célibataires milliers de sites qui petite annonce si on on sait formuler les depuis plus longtemps sont-elles donc nous promettent choses de manière sait formuler les plaisante; ou le speeddéfinitivement perdues? l’amour. Cette pléCe n’est pas ce que je veux dire. Mais les thore de possibilités choses de manière dating, si l’on est bon célibataires au long cours éprouvent plus est un peu l’arbre qui parleur. En tant que plaisante.» de difficultés, au fil des années, à se lais- cache la forêt. Et femme, il faut ensuite s’efforcer d’accrocher ser séduire et à s’engager avec un parte- même lorsqu’on a opté naire, parce qu’ils se sont généralement pour un candidat, on résiste et continue le regard de l’autre, arborer son sourire accommodés de leur situation et y sa recherche. le plus irrésistible et adopter une postrouvent parfois même goût. ture ouverte et sympathique. L’homme, Pourquoi n’arrive-t-on plus à se décider lui, se jette à l’eau et entame la converTrouver goût à la solitude, c’est parfait! pour un partenaire? sation. Un célibataire peut donc être heureux Parce que les réseaux sociaux misent en général plus sur la quantité que sur la Engager une conversation pour draguer jusqu’à la fin de ses jours? Personnellement, j’ai la ferme convic- qualité. Cette règle s’observe aussi dans une femme n’est souvent pas facile. Les tion que l’être humain n’est pas fait pour le domaine de l’amour. hommes croient marquer des points en être seul. Il existe bien sûr quelques célançant des phrases du type: «Tu me libataires convaincus qui sont relative- C’est donc la faute à internet et non à files ton numéro, je suis justement en ment satisfaits de leur statut. Mais la Cupidon si les crapauds se transforment train de récrire l’annuaire téléphoplupart cherchent dade plus en plus rare- nique» ou «Tu es si rayonnante que tu vantage à se protéger m’éblouis»… «Personnellement, ment en princes? Pas seulement. Il y a Quand le courant passe, un simple par autosuggestion et j’ai la ferme seraient ravis de red’autres facteurs qui «salut» suffit généralement. Des le taux de études scientifiques démontrent que joindre le camp des conviction que l’être expliquent célibat de plus en plus les paroles prononcées importent peu alliés tambours battants si l’occasion se humain n’est pas fait élevé dans notre socié- dans une conversation amoureuse. té: les gens sont de Au-delà des formules de salutation, on présentait. D’après pour être seul.» moins en moins en- peut également tirer parti des circonsmon expérience, la clins au compromis et tances de la rencontre. Si je remarque plupart des célibataires endurcis sont rattrapés tôt ou tard craignent de plus en plus de se lier. L’in- par exemple qu’une femme se trépar la déprime. dépendance économique des femmes, mousse allègrement au son de la muChacun peut-il vraiment trouver son alter ego? Non, certaines personnes sont tout simplement incapables de nouer des relations profondes. C’est dû en partie à des carences psychiques, mais c’est aussi lié à leur nature personnelle. Une psychothérapie peut parfois aider à résoudre le problème. Heureusement, il existe très peu de personnes totalement inaptes à se lier.

3UHLVHOYLWI ®

Concentré d‘airelles rouges enrichi de vitamine C: Complément alimentaire idéal pour la vessie. 2 x 1-2 comprimés par jour. En vente par 150 et 300 comprimés.

à 7.–e droguerie/phaermr oauc3ie00 – . 5 n h ans votr 5.– moins c Bo e bon d Fr.

www.preiselvit.ch

...

...............

...............

rénom

Nom/p

.........

...............

...............

......... Localité

...............

...............

...............

... Tél.......... ...............



Idéal pour la vessie!

ec és ange d mprim En éch evrez 150 co s cher. .– c in vous re és Fr. 7.– mo r. 5.– à Fr. 7 .... F m ri z ............... p e m is co ............... onom c ............... é ... ... s ... ... u ...... Vo ...............


12 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

sique, je peux trouver là un sujet de conversation approprié pour établir le contact. Entamer la conversation n’est que le premier pas… Comment réussir son premier rendez-vous? Laisser suffisamment d’espace à l’autre pour s’épanouir, lui montrer du respect, faire preuve de générosité, à tous les égards, et montrer un intérêt sincère, voilà déjà la moitié du chemin parcouru. Pour le reste, il suffit de mettre l’autre à l’aise: une bonne ambiance, quelques compliments agréables placés à bon escient, une apparence soignée, des sujets de conversation intéressants et de l’authenticité. Si la rencontre s’est bien déroulée, une petite remarque positive engageante encouragera les deux partenaires à se revoir. Dans les premières phases de la rencontre, beaucoup s’adonnent à des petits jeux de stratégie. Qu’en pensez-vous? L’amour véritable ne comporte pas de jeux tactiques. Une relation sans amour

s’avère creuse et c’est pourquoi je rejette toute forme de manipulation. Quand on commence ainsi, la relation prend une tournure malsaine.

Vous affirmez: avant de se lancer dans la conquête amoureuse, mieux vaut être au clair avec soi-même. Qu’entendezvous par là? Il est important d’être bien dans sa vie Comment garder le prince charmant ou actuelle. Faute de quoi, le nouveau parla femme parfaite sous son charme? tenaire et la nouvelle relation seront enPour permettre une relation durable, combrés de nos vieux fardeaux. Il faut mieux vaut choisir quelqu’un avec qui donc avoir fait le deuil de ses relations l’on ait beaucoup de précédentes, avoir un points communs. Parbon entourage social, «Une relation tager le même type un travail qui nous d’activités et de loisirs, heureuse peut naître convient, des hobbys en passant par des préintéressants et un dolorsque deux perférences sexuelles semmicile agréable. blables, jusqu’à une sonnes heureuses certaine compatibilité Voilà beaucoup de des modèles relationprérequis pour une se rencontrent en nels. Pour le reste, il relation… éprouvant le désir de Oui, mais je suis est aussi important que les partenaires se rendre l’un l’autre convaincu de leur bien-fondé. Selon ma préservent une certaine indépendance – encore plus heureux.» devise préférée: une qu’ils gardent leur relation heureuse peut cercle d’amis et poursuivent certaines ac- naître lorsque deux personnes heureuses tivités personnelles. Cela permet d’insuf- se rencontrent en éprouvant le désir de fler un vent frais à la relation. se rendre l’un l’autre encore plus heureux.

Mon corps est sacré.

S CELA NE FAIT PAS DE MOI UN ANGE.

Même avec une vessie sensible, vous pouvez être vous-même à 100 %. Les protège-slips TENA Lady ultra minces vous offrent une TRIPLE PROTECTION : • Rapidement au sec • Haut degré d’absorption • Protection spéciale anti-odeurs grâce à Fresh Odour Control™ Pour l’essayer sans attendre, demandez vos échantillons gratuits au 08 40 - 22 02 22* ou sur www.TENA.ch/comme-vous * 0.08 CHF/minute, les prix de la téléphonie mobile peuvent varier. Appels uniquement depuis la Suisse.

Soyez vous-même.


TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

Comme dans le cas de Franziska et Jonathan, elle handicapée moteur et lui aveugle, dont vous parlez dans votre livre, et qui se sont trouvés par votre intermédiaire? Cupidon semble donc quand même capable de faire parfois du bon travail! Oui, il m’arrive toujours de frissonner de joie quand le miracle de l’amour se produit dans l’un de mes groupes de célibataires ou grâce à l’une des flèches lancées par mes soins.

_ 13

En savoir plus: vitagate.ch/fr/soigner/chagrin_amour/guerir Les chagrins d’amour, quel enfer! Quelques clés pour les apaiser au lieu de les attiser. vitagate.ch – Un clic quotidien pour votre santé!

Oubliez vos peines de cœur et commencez une nouvelle vie! Scannez le code QR avec un lecteur de code-barres.

Clemens Beöthy Texte: Vanessa Naef / trad: ls Photos: Flavia Trachsel

* Vivo Casa , Internet jusqu’à max. 2 Mbit/s. Vérification de la disponibilité sous swisscom.ch/checker

Un grand merci: Location de costumes Häxebäse Belpstrasse 71, 3007 Bern www.haexebaese.ch

Ils sont un millier de célibataires, tous âges et professions confondus, à avoir trouvé l’amour avec le soutien de Clemens Beöthy. Ce père de famille de 47 ans exerce le métier de coach pour couples et célibataires depuis plus de 16 ans avec passion, à Giessen (DE). Son nouveau livre «Amor ist ein Arschloch», paru en février, est un guide amusant sur l’amour et la relation de couple. Il dépeint notamment les erreurs fondamentales à ne pas commettre durant la phase de rencontre. Péché capital parmi d’autres, éviter d’utiliser l’autre comme «dépotoir émotionnel» aux débuts de la relation, car personne n’a envie de s’inviter à une table où s’amassent les décombres. Et contrairement à l’idée reçue qui voudrait que «les contraires s’attirent», l’expert affirme plutôt «qui se ressemble s’assemble». Son livre fournit quantité de conseils utiles sur plus de 300 pages, afin de permettre à l’ange de l’amour de mieux affûter ses flèches.

Uniquement chez Swisscom. Téléphonie gratuite jour et nuit. Désormais en pack Vivo Casa. Si vous souscrivez un pack Vivo Casa comprenant Swisscom TV et Internet, vous téléphonerez gratuitement du réseau fixe sur tous les réseaux fixes et mobiles suisses. Tous les jours, 24 heures sur 24.

Abonnez-vous maintenant Vivo Casa Au Swisscom Shop et sous swisscom.ch/vivo


14 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

CARENCES

Une santé de fer

Des études montrent qu’en Europe, une personne sur quatre présente des carences en fer. Est-ce possible dans une société qui baigne dans la surabondance? Deux experts nous expliquent comment repérer ce manque et recharger nos réserves de fer. Quatre grammes de fer, voilà la quantité dont dispose notre organisme. Cela semble peu et pourtant, ce sel minéral soutient des fonctions essentielles – il permet de transporter l’oxygène dans le sang jusqu’aux muscles et aux différents organes, contribue à la formation du sang, mais aussi à la régulation hormonale. En tout, le fer remplit 180 (!) fonctions. Les réserves de fer sont stockées dans le foie, la rate et la moelle osseuse. Quand ces réserves sont vides ou insuffisantes, le manque se traduit par des symptômes. On parle alors de syndrome de carence en fer (stade précoce) ou d’anémie ferriprive (stade ultérieur). A ce stade, il y a diminution du nombre de globules rouges ou de leur teneur en hémoglobine. Le transport de l’oxygène ralentit dans l’organisme. Mais comment

expliquer une carence en fer? Difficile d’en établir les causes de façon très nette. «Les personnes les plus touchées, c’est-àdire les groupes à risques, sont les femmes (en raison des menstruations), les enfants, les sportifs d’endurance et les personnes âgées. Un régime très strict peut aussi induire des insuffisances au niveau des apports en fer», explique le Dr méd. Beat Stephan Schaub, auteur d’un livre sur le sujet («Das unterschätzte Element. Die Wiederentdeckung des Eisenmangelsyndroms») et responsable du premier centre médical du fer à Binningen (BL).

Controverse autour de la norme Epuisement, humeur dépressive, vertiges ou maux de tête à répétition peuvent être les symptômes d’une carence en fer.

En cas de doute, votre médecin pourra effectuer un test sanguin pour déterminer votre taux de ferritine. Le milieu médical n’est toutefois pas unanime sur la norme à prendre en compte. Dans les manuels de formation des étudiants en médecine de l’Université de Bâle, on parle de 10 ng (nanogrammes) de fer par millilitre de sang pour une femme adulte. Les différences entre les sexes sont importantes: pour les hommes, le taux de ferritine moyen se situe généralement entre 150 et 300 ng/ml tout au long de la vie, alors que les femmes ont souvent des valeurs inférieures à 50 ng/ ml. Le docteur Beat Stephan Schaub est convaincu qu’un taux de 10 ng/ml, qui n’est pas rare chez les femmes à cause des règles, est nettement insuffisant et se traduit par des symptômes tels que dé-


TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

pression, épuisement, troubles du sommeil ou maux de tête. Il recommande donc un traitement par voie intraveineuse, pour augmenter rapidement et durablement la concentration de fer dans le sang. «On administre du fer par injection jusqu’à normaliser les réserves dans l’organisme. Deux semaines plus tard, on procède à un premier contrôle, puis à un second trois mois après. Si les valeurs ne sont pas satisfaisantes, on répète les injections», explique le spécialiste. Il illustre la thérapie par une image: «Lorsqu’on arrose une plante, on verse de l’eau jusqu’à ce que la terre soit bien humide. C’est la même chose pour la thérapie intraveineuse, qui fournit le fer indispensable pour remplir les réserves de l’organisme.» L’expert considère en revanche qu’une supplémentation en fer sous forme de comprimés est peu efficace, en raison de la faible capacité d’absorption du fer de l’organisme.

Une large palette de remèdes... Urs Nussbaumer, droguiste et directeur de la droguerie de Steinhausen, en est aussi conscient. «Pris de façon isolée, le fer est difficilement assimilé. Mais des médicaments homéopathiques ou des sels de Schüssler permettent d’améliorer considérablement la capacité d’absorption», explique ce spécialiste. Il peut être pris sous différentes formes, notamment phytothérapeutique (par ex. teinture d’orties) ou ayurvédique, à l’aide de comprimés de sels minéraux ou, selon une recette ancienne, en associant une préparation stimulant le métabolisme du fer à une préparation spagyrique à base de cuivre. «De manière générale, il est important d’aborder le problème sur plusieurs fronts: on pourrait dire qu’il ne suffit pas d’avoir un matériau de construction intact, il faut aussi s’inquié-

ter du maçon», considère le droguiste. Selon lui, il est aussi primordial de préserver un bon équilibre acido-basique.

... et de mesures prophylactiques Peut-on prévenir le manque de fer? «Certaines personnes sont prédestinées à souffrir de carences en fer, elles devront faire face à ce problème toute leur vie», relève Urs Nussbaumer. Néanmoins, on peut adapter son comportement pour influencer la situation de manière favorable. «Si l’on boit beaucoup de thé noir ou de café, par exemple, ou si notre menu n’est pas suffisamment varié, les carences en fer se feront plus vite ressentir», assure le spécialiste. Introduire quelques mesures simples dans l’alimentation quotidienne sera déjà positif (voir encadré). Il met également en garde contre l’absorption de fer en combinaison avec des anti-acides, car ces derniers entravent considérablement l’assimilation du fer. La nicotine exerce le même effet, c’est pourquoi le tabagisme favorise le risque de carence.

L’excès de fer est rare, mais pas anodin Un excès de fer peut avoir deux origines: outre une maladie génétique rare induisant une hyperabsorption du fer (hémochromatose), il existe également le risque d’une surdose artificielle si les patients reçoivent trop de fer par des injections mal dosées. Les effets secondaires peuvent être des symptômes semblables à ceux de la grippe, des éruptions cutanées ou des réactions allergiques. Avec des comprimés de fer, le risque de dosage excessif est mince, mais ces produits sont généralement moins efficaces et moins bien tolérés. Les comprimés provoquent souvent aussi des selles très foncées, une tendance à la

_ 15

constipation et des maux de ventre. Le Dr méd. Beat Stephan Schaub et les centres médicaux spécialisés formés par ses soins ont fait de façon générale de très bonnes expériences avec la thérapie intraveineuse. Mais son coût n’est pas négligeable. Il faut compter environ 700 francs pour le traitement, qui consiste à injecter environ un gramme de fer en tout. Mais les personnes qui gagnent en qualité de vie grâce à cela sont certainement disposées à investir dans un tel traitement. Les thérapies proposées en droguerie permettent aussi d’obtenir de bons résultats et coûtent entre 50 et 70 francs par mois. Là encore, les personnes carencées dépenseront volontiers deux à quatre francs par jour si cela leur permet d’améliorer sensiblement leur qualité de vie. Texte: Ann Schärer / trad: ls Photo: Flavia Trachsel

Conseils alimentaires d’Urs Nussbaumer, droguiste diplômé

_

Affinez vos plats avec des épices et des herbes aromatiques, comme la cardamome, le persil, la menthe, l’ortie ou la réglisse. Elles apporteront beaucoup de fer à vos mets. Les aliments suivants sont aussi pourvoyeurs de fer: Flocons d’avoine, rognons de porc, lentilles, boudin, viande de veau, viande séchée, abricots secs et sirop de betterave.

_ _

Certaines combinaisons d’aliments sont particulièrement favorables, comme le brocoli et le paprika, qui stimulent l’assimilation du fer, tout comme le jus de citron ou d’orange.

La semaine du spaghetti. Des pâtes au blé complet/soja MORGA, uniques en leur genre, à servir lors de votre prochaine agape spaghetti. Accompagnée de la sauce bolognaise végétarienne de MORGA, la classique, prête à l‘emploi, entièrement végétale enrichie de soja. suisse i

En vente dans les drogueries, les magasins de produits diététiques et d‘alimentation spécialisés et bio.

Naturel, végétarien. MORGA AG · CH-9642 Ebnat-Kappel · www.morga.ch


16 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

SOINS DU BÉBÉ

Trop

La peau d’un bébé nécessite de nombreux soins, mais sans exagération. Une hygiène excessive, associée à des produits inadaptés, peut provoquer des irritations cutanées et des allergies. Il y a encore peu de temps, on recommandait aux parents de baigner leur bébé tous les jours. Depuis, les spécialistes mettent en garde contre une hygiène excessive. En effet, les produits pour le bain et les crèmes enlèvent la graisse de la peau en attaquant sa couche protectrice, ce qui peut provoquer irritations, rougeurs et allergies. «Les nourrissons ont besoin de soins, mais dans certaines limites», explique Beat Niklaus, à la tête de la droguerie Niklaus de Küssnacht am Rigi (SZ). La peau d’un nouveau-né est cinq fois plus fine que celle d’un adulte et n’est pas encore capable de se protéger pleinement. Destiné à la protéger des bactéries, des mycoses et autres influences environnementales, son film hydrolipidique n’est pas encore complètement formé; ce n’est qu’autour de la sixième semaine après la naissance que le pH de la peau devient acide et que l’épiderme gagne en résistance. Chez le nourrisson, les glandes sébacées ne sont pas encore pleinement fonctionnelles, ce qui peut provoquer irritations et inflammations. «Nombreux sont les parents déstabilisés qui accumulent les produits de soins, souvent inadaptés, ce qui fait plus de mal que de bien à la peau de bébé», explique le droguiste. Il s’agit avant tout de trouver le juste milieu. «Avec un bébé, trop d’amour, c’est impossible; en revanche, trop de soins, c’est très courant.»

Même si bébé apprécie les joies du bain, il n’est pas nécessaire de lui donner un bain quotidien.


TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

_ 17

d’hygiène tue l’hygiène! Un bain par semaine suffit amplement

Pour autant que le bain ne dessèche pas son épiderme, il n’aura pas besoin La plupart des bébés apprécient le mo- d’huile ou de lotion spécifique. «A ment du bain. Cela dit, un à deux bains moins que l’on ne veuille le masser avec par semaine suffisent. L’eau doit être à 36- une huile douce. Cela permet de renfor37 degrés et il faut éviter les produits pour cer le lien entre les parents et l’enfant le bain durant les premiers mois. «Ce et constitue une belle expérience pour genre de produit enchacun.» Au cours des prelève la graisse qui «Quand vous mières semaines suicouvre et protège la peau», explique Beat changez votre bébé, vant la naissance, la peau du nourrisson Niklaus. Trop netlaissez-le quelques semble sèche et squatoyée, la peau perd son film hydrolipidique et minutes les fesses meuse. Ce phénodevient sèche et enmène est dû au renouà l’air sur la table à vellement de la peau. cline aux rougeurs. «Si votre bébé a la peau Sous forme de petites langer, sans oublier pellicules, l’ancienne très sèche, un savon peau se détache tout (pain) surgras peut de le surveiller être très efficace. Plus doucement. Pendant attentivemen» tard, on peut comcette période, de nombreux parents ont mencer à utiliser des produits nettoyants et soignants car le recours à des produits de soin pour bébé, degré de saleté augmente en même temps alors que cela n’est pas nécessaire. «Une que la sensibilité de la peau diminue», crème appliquée trop souvent peut ajoute le droguiste. Les huiles de bain même avoir des répercussions négatives sont particulièrement recommandées, sur le développement des glandes sébacar elles laissent sur la peau une pellicule cées», met en garde le droguiste. Si des protectrice. rougeurs excessives apparaissent au cours de ce processus, des produits doux, Le sens de la mesure surgras et anti-inflammatoires peuvent Inutile d’appliquer une crème sur tout le rééquilibrer la peau de bébé (voir encacorps de bébé s’il a une peau normale. dré page 18).

Soins quotidiens pour les fesses Les fesses de bébé sont la seule zone du corps nécessitant des soins quotidiens. Les parties génitales sont tout particulièrement mises à rude épreuve, emprisonnées qu’elles sont dans un milieu chaud et humide à cause des couches. Les micro-organismes pullulent et la peau s’irrite facilement. Il faut donc la nettoyer parfaitement, mais en douceur. Les fesses et les parties génitales doivent être lavées avec de l’eau tiède et sans savon ou encore avec des lingettes humides qui ménagent la peau. Pour préserver au mieux son enfant, il faut le changer souvent, ce qui évite aux couches souillées de selles et d’urine de rester trop longtemps en contact avec la peau et de provoquer des irritations. En outre, la peau des fesses doit pouvoir prendre l’air. «Quand vous changez votre bébé, laissez-le quelques minutes les fesses à l’air sur la table à langer, sans oublier de le surveiller attentivement», conseille Beat Niklaus. Et si la peau est particulièrement rouge, on peut toujours recourir à des pommades soignantes spécifiques. En cas d’érythème fessier, qui peut survenir malgré les couches jetables, les parents peuvent enduire la peau de bébé d’une crème à base de zinc ou d’une autre pommade de protection.

OXYPLASTINE Pour que les fesses restent douces et roses ®

OXYPLASTINE®

Pâte cicatrisante protège de la dermatite de couche active la cicatrisation

La pommade cicatrisante OXYPLASTINE® est un médicament, veuillez lire la notice d’emballage.

OXYPLASTINE®

Lingette humide à l‘extrait de camomille bienfaisante nettoyage en douceur de la peau

Dr. Wild & Co. AG, 4132 Muttenz

www.wild-pharma.com


18 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

Des soins précieux et bien dosés: quelques gouttes d’huile suffisent pour masser doucement bébé.

Hygiène: l’excès est contreproductif Si l’un des parents souffre d’une grippe ou d’une gastro-entérite, il conviendra de prendre certaines mesures d’hygiène et de précaution, la transmission de ce genre de virus à un bébé pouvant vite s’avérer dangereuse. «Il faut alors se laver les mains souvent, tout en évitant les contacts trop rapprochés entre le bébé et l’adulte malade.» Mais en temps normal, inutile de se désinfecter les mains avant chaque changement de couche, d’après Beat Niklaus. Les mesures d’hygiène particulières en cas de maladie n’ont rien à voir avec l’hygiène excessive qui règne dans certaines familles et qui peut même ralentir le développement des défenses immunitaires. Le système immunitaire d’un bébé doit apprendre le plus tôt possible à faire face aux germes de son environnement. «Que ce soit sur le plan des soins ou de l’alimentation, un excès d’hygiène ne peut que favoriser l’apparition d’allergies», déclare Beat Niklaus. Inutile donc de désinfecter une pomme avant de la manger. Il suffit juste de la rincer. Et le

droguiste de conclure: «C’est prouvé: les enfants ayant grandi à la campagne et qui ont été davantage en contact avec la saleté ou des poils des animaux ont moins de risques de développer une allergie que les petits citadins.»

En savoir plus: vitagate.ch/fr/objectif_sante/ bebes/bain Découvrez comment baigner bébé dans les règles de l’art. vitagate.ch – Un clic quotidien pour votre santé!

Texte: Silvia Stähli-Schönthaler / trad: dg Photos: Corinne Futterlieb

Les parents devraient peu à peu familiariser bébé aux joies du bain. Scannez le code QR avec un lecteur de code-barres.

Soins naturels pour la peau de bébé Huile de germes de blé

Acides gras et vitamine E, effet régénérant

Aloe vera

Soigne et apaise la peau

Huile de jojoba

Effet soignant, très bien toléré

Panthénol

Anti-inflammatoire et régénérant

Huile d’amande douce

Effet soignant et protecteur, bien toléré

Camomille

Effet apaisant et anti-inflammatoire

Huile de sésame

Effet soignant

Huile d’avocat

Riche en vitamines A, D et E, effet soignant et protecteur

Huile de souci officinal

Anti-inflammatoire, apaisant et régénérant


TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

_ 19

Les brèves santé Un quart des fumeurs fument en voiture

Vive les légumes!

Partir en vacances en voiture peut être une véritable torture pour les fumeurs. Car plus le trajet est long pour arriver à destination, plus ils ressentent le besoin de fumer. Selon une étude italienne, près de 23 % des fumeurs n’hésitent pas à s’en griller une dans la voiture – même lorsque des enfants sont à bord. Or ce tabagisme passif peut avoir de sérieuses conséquences: les enfants de parents fumeurs sont plus souvent victimes de pneumonies et d’asthme et plus sujets à l’hypertension artérielle que les enfants de parents non-fumeurs. Les enfants assis dans la voiture inspirent non seulement la fumée des cigarettes mais aussi des produits toxiques contenus dans la fumée qu’expirent les adultes. Visiblement, ouvrir la fenêtre ou enclencher la climatisation ne change pas grand-chose à cette situation, comme l’ont montré des chercheurs de l’Université d’Aberdeen, en Ecosse. D’après les mesures qu’ils ont effectuées, la teneur en substances toxiques à l’intérieur du véhicule dépasse tout de même la limite recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Nous mangeons des produits vivants. Salade, chou et patates douces ou encore épinards, carottes et courgettes. Ces légumes continuent de vivre après la récolte. Des chercheurs américains ont en effet découvert qu’ils continuent de produire certaines substances qui varient en fonction des heures. Les légumes présentent donc encore des processus métaboliques, continuent de réagir aux influences extérieures et à la lumière. Pour qu’ils puissent continuer de fournir un apport optimal en nutriments et autres substances importantes, il ne faudrait pas les stocker dans l’obscurité complète mais les exposer à un cycle alternant lumière et obscurité.

Fondation suisse de cardiologie

wissenschaft.de

Les enfants friands de monnaie On le sait: les jeunes enfants portent tout à leur bouche. Mais qu’avalent-ils le plus souvent? De la monnaie – comme des chercheurs de l’Université scientifique de Sydney (Australie) viennent de le démontrer. Près de 70 % de toutes les babioles englouties par les bouches enfantines sont des sous. A noter que les gommes et les petites piles se retrouvent aussi souvent dans l’estomac des bambins. Et contrairement à la monnaie qui ne nuit pas à la santé, les piles électriques peuvent être dangereuses. annabelle

Pour bébé, jour après jour.

NOU VEAU Bio, Baby: le nouveau lait de suite pour nourrissons de Bimbosan. Directement de la ferme biologique suisse au biberon: le nouveau lait de suite pour nourrissons Lait de suite Bio de Bimbosan contient tout ce dont votre bébé a besoin pour une croissance saine. Lait de suite Bio est disponible en boîte et bien sûr, étant bio, en sachet recharge pratique et écologique. Important: le lait maternel est le meilleur pour le bébé. L’OMS recommande un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois. Bimbosan est un produit suisse éprouvé depuis plus de 80 ans. www.feelgoodsystem.ch

antillon Commandez votre éch san.ch bo bim w. ww r gratuit su ou au 032 639 14 44 der. et essayez-le sans tar


20 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

Tapis rouge pour Kian Noe! CONCOURS DE PHOTOS DE BÉBÉS

Cette année, le gagnant de notre concours de photos de bébés vient du canton de Berne. Avec son sourire malicieux, il a su se montrer sous son meilleur jour pendant la séance de photos. Pour la troisième fois déjà, la Tribune du droguiste a lancé en collaboration avec la société Holle baby food Sàrl un concours pour désigner la plus belle photo de bébé du pays. Les internautes ont ainsi pu voter pour les bébés et jeunes enfants qu’ils préféraient parmi 465 photos téléchargées. Cette année, c’est un jury composé de spécialistes qui a désigné la photo gagnante et les cinq autres gagnants parmi les 30 photos arrivées en tête. C’est

donc Kian Noe K., de Gerolfingen (BE), qui arbore le sourire le plus mignon. Il a remporté une séance de photos auprès de Marina Deluca, de la société Deluca Productions basée à Lyss (BE), où il a su charmer toute l’assistance. Kian Noe a bien apprécié d’être sous les feux des projecteurs, tout comme ses parents, Sybille et Manuel, ainsi que sa grande sœur Kim. Tout ce petit monde était parfaitement à l’aise, ce qui a permis à la photographe Marina Deluca de réaliser de magnifiques clichés. La Tribune du droguiste et la société Holle baby food Sàrl souhaitent à Kian et à sa famille beaucoup de plaisir avec ces belles photos, tout en remerciant toutes les personnes ayant envoyé des clichés de leurs jolis bambins.

En coulisses… … dans le studio de la photographe Marina Deluca, Deluca Productions, à Lyss. Photos: Corinne Futterlieb

Les places 2 à 6 ont été attribuées à Christian Alexander D., Logan A., Milena Jana M., Daris O. et Julia Maria E. La société Holle Baby Food offre à chacun d’entre eux un bon pour des aliments pour bébés d’une valeur de CHF 250.–. Nos félicitations à tous ces enfants! Texte: Ann Schärer / trad: dg Photos: Marina Deluca

Partenaire:


TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

Les probiotiques – gardiens de notre santé DIGESTION

Ils sont minuscules et pourtant leurs vertus sont considérables. Les probiotiques sont des bactéries saines présentes naturellement dans la flore intestinale. Ils favorisent la digestion et stimulent le système immunitaire. «Les probiotiques sont indispensables au fonctionnement de notre organisme et ont un impact positif sur notre santé et nos performances grâce à leurs effets régulateurs multiples», souligne Denise Egli, droguiste diplômée et conseillère en substances vitales et nutrition. Les bactéries probiotiques logent dans le plus grand organe de notre corps – plus précisément dans la flore intestinale. Si l’on déployait le tube digestif, qui mesure environ huit mètres, il couvrirait la surface d’un court de tennis, soit environ 400 m2. Quelque 500 à 1000 micro-organismes différents, soit 100 billions de bactéries, colonisent cette surface. Une densité que l’on ne retrouve nulle part ailleurs dans l’organisme.

Les probiotiques dans l’alimentation Notre alimentation contient naturellement des probiotiques, notamment la choucroute, le petit-lait ou le roquefort. De nombreuses denrées alimentaires en sont aujourd’hui enrichies, en particulier les yaourts, le séré ou le fromage. Les yaourts aux probiotiques ne renferment généralement qu’une seule souche de bactéries. En outre, la plupart de ces bactéries vivantes sont inactives dès qu’elles arrivent dans l’estomac. «Ce n’est donc souvent qu’une goutte d’eau dans la mer si s’agit de rééquilibrer la flore intestinale.» Pour couvrir les besoins quotidiens en probiotiques, il faudrait consommer au moins dix yaourts par jour.

Bien armé contre les bactéries pathogènes

Grandes différences d’action

Il faut savoir qu’au sein de cette communauté de bactéries, certaines souches sont agressives: les germes dits pathogènes peuvent être néfastes à notre santé. Heureusement, ils sont contrés par de nombreux micro-organismes utiles. «Les probiotiques renforcent avant tout la fonction de protection de la muqueuse intestinale, contribuent à prévenir les infections et soutiennent le système immunitaire», explique la spécialiste. La résistance de nos défenses immunitaires dépend largement des bactéries intestinales, puisque 80 % environ de nos cellules immunitaires se trouvent dans la muqueuse intestinale. Denise Egli compare volontiers notre système intestinal aux racines d’un arbre: «Si les racines sont saines, l’arbre est aussi en bonne santé et résiste plus facilement aux influences extérieures et aux maladies.» Autre avantage de ces minuscules gardes du corps: «Ils contribuent à une bonne digestion et à l’assimilation des éléments nutritionnels, comme les sels minéraux.»

On peut également prendre des probiotiques sous forme de capsules ou de poudre hautement concentrée, disponibles en droguerie. Les compléments de probiotiques les plus fréquents sont constitués de différentes souches de lactobacilles et de bifidobactéries, qui appartiennent à la famille des bactéries lactiques. Il faut toutefois savoir que tous les probiotiques ne se ressemblent pas et n’ont pas les mêmes vertus. Les différences sont grandes quant à l’efficacité des différentes souches de bactéries. «Aucune souche ne réunit à elle seule tous les bienfaits des probiotiques. C’est pourquoi il est bon de choisir des probiotiques qui associent jusqu’à huit souches bactériennes – qui apportent donc des milliards de bactéries vivantes», affirme la droguiste. Ils couvriront ainsi un large spectre d’actions préventives et thérapeutiques. Cela dit, les spécialistes ne sont pas tous convaincus de la nécessité de combiner différentes souches de bactéries. De vastes études révèlent que

l’implantation d’une seule souche de bactéries dans l’intestin favorise la prolifération d’autres souches saines et freine les bactéries à l’origine des gaz intestinaux. Une souche unique permettrait donc d’obtenir l’effet généralement recherché par la combinaison de plusieurs souches.

L’équilibre de la flore intestinale Les personnes souffrant de problèmes intestinaux chroniques ou d’intolérances alimentaires pourront tirer avantage d’un apport de bactéries vivantes. Mais les probiotiques sont également importants après un traitement antibiotique ou un lavement intestinal. Les maladies, les allergies ou une mauvaise alimentation irritent la flore intestinale, laissant les germes pathogènes prendre le dessus. Pour préserver sa santé et améliorer son bien-être, il est donc judicieux de miser sur ces précieux gardes du corps. Texte: Vanessa Naef / trad: ls / photo: fotolia.com

Les ennemis de la flore intestinale

_ Maladies: infections, allergies alimentaires et syndrome du côlon irritable.

_ Médicaments: antibiotiques,

laxatifs, antidépresseurs et pilule contraceptive, en particulier.

_

Alimentation déséquilibrée: un régime pauvre en fibres, les régimes amaigrissants, les additifs alimentaires, ainsi qu’une grande consommation d’aliments sucrés, car les bactéries pathogènes se nourrissent de sucre.

_

Toxines: pesticides et métaux lourds

_ 21


Publireportage

Léger comme un papillon – sans ballonnements Souffrez-vous souvent d’un ventre gonflé et d’une sensation permanente de malaise? Que l’on vous fasse remarquer les gargouillements provenant de votre ventre vous met-il mal à l’aise? Connaissez-vous le sentiment désagréable de vous trouver dans un groupe et devoir serrer les fesses en espérant, tout simplement, qu’aucun bruit gênant ne vous échappe? C’est terminé! Retrouvez un ventre plus plat, ne soyez plus gêné par le pantalon qui serre trop et ressentez à nouveau plus de légèreté! Après deux semaines seulement, Vitafor® probi-intestis™ réduit vos ballonnements et contribue à normaliser la flore intestinale. ®

L’historique de Vitafor probi-intestisTM Vitafor® probi-intestisTM est le résultat de 20 ans de recherche avec plus de 30 études cliniques menées chez l’homme enveloppé dans une gélule probiotique.

Au début des années 1990, un groupe de scientifiques suédois s’est mis à la recherche de la clé d’une activité intestinale normale à bon fonctionnement. Au terme de plusieurs études, les chercheurs ont finalement réussi à trouver une souche bactérienne résistante et tout à la fois en mesure de coloniser l’intestin. La souche de bactérie a reçu le nom de Lactobacillus plantarum 299v (LP299V®) et a bénéficié d’un brevet mondial. LP299V® a la propriété positive de réduire les flatulences et de contribuer à normaliser la flore intestinale. Les résultats ont montré que 4 sur 5 patients et médecins qualifiaient l’action de LP299V® de bonne à excellente. ®

Qu’est-ce que Vitafor probi-intestisTM? Vitafor® probi-intestisTM, ce sont des gélules qui contiennent l’une des souches bactériennes (LP299V®) les mieux étudiées au monde. Chaque capsule contient

10 milliards de ces bactéries probiotiques. Avec seulement 1 gélule par jour, pendent 3 semaines au minimum, vous contribuez à une flore intestinale normale et réduisez les ballonnements. En prenant régulièrement Vitafor® probi-intestisTM, faites en sorte que votre ventre se sente bien. Convient également aux enfants dès 3 ans. La gélule peut s’ouvrir et la poudre peut être prise avec un liquide froid. Vitafor® probi-intestisTM est disponible en pharmacies et drogueries. www.probi-intestis.ch Les compléments alimentaires ne doivent pas être utilisés comme substitut d’un régime alimentaire varié et un mode de vie sain.

psule par jour Seulement 1 ca

NOUVEAU

Léger comme un papillon

NEMEN

LON

sans BAL

*TIE GARANTIE G A*R* AN satisfait i f i ou remboursé

*** Vitafor® probi-intestis™ contribue à normaliser la flore intestinale et réduit les flatulences. Probiotique LP299V® : 20 ans de recherche, 30 études humaines

www.probi-intestis.ch

TS.


TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

Gagnez 5 x 2 cartes journalières 1re classe Découvrez le lac des Quatre-Cantons en 1re classe: laissez-vous fasciner par des baies idylliques et de spectaculaires fjords lacustres lors de la croisière qui vous mène de Lucerne à Flüelen et retour. Admirez au fil de l’eau le lieu historique de la création de la Confédération ainsi qu’un panorama alpin exceptionnel. Baignez dans la nostalgie en voguant sur l’un des cinq majestueux bateaux à vapeur. Et pour couronner cette expérience unique, savourez les spécialités régionales de Tavolago – la gastronomie sur l’eau. Vous trouverez toutes les croisières et offres actuelles sur www.lakelucerne.ch.

Pour participer: Envoyez la solution avec votre nom et votre adresse à: Association suisse des droguistes, Concours, Case postale 3516, 2500 Bienne 3 wettbewerb@drogistenverband.ch

_

_ _ Participation par SMS: envoyez DS et votre solution au numéro 966 (1.–/SMS) Date limite d’appel et d’envoi: le 30 septembre 2013 à 18 heures (le cachet de la poste faisant foi). La solution sera publiée dans la Tribune du droguiste 10/13.

En un clin d’œil au paradis des insectes. Mots fléchés 7–8/13 La solution était «FOOTBALL». Les gagnants seront avisés par écrit. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Tout recours est exclu.

Trix. Protège tous les tissus et fourrures contre tous les nuisibles des textiles. Sûr et hautement efficace. En vente dans votre droguerie ou pharmacie. Utiliser les biocides de manière sûre. Avant utilisation, toujours lire les caractéristiques indiquées et les informations données sur le produit. Martec Handels AG, 8820 Wädenswil, 044 783 95 30. www.martecag.ch

_ 23


Oui à la protection contre les allergies. Oui à plus de nature. Oui à RAUSCH.

24 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

Produits de la droguerie

ANNONCE

Lait de suite de ferme Bio Suisse A partir d’août 2013, vous trouverez dans votre commerce spécialisé, le nouveau lait de suite Bio de Bimbosan. Il ne contient pas d’amidon et est sans gluten, par conséquent très savoureux et digeste. Il s’agit d’un lait de suite très rassasiant et convient parfaitement comme alimentation après 6 mois. Rappel: le lait maternel est le meilleur aliment pour le bébé. Lait de suite Bio Bimbosan

L’OMS recommande l’allaitement exclusif jusqu’à 6 mois

Sensiblement meilleur grâce aux vibrations soniques Pour un nettoyage en profondeur hors pair, grâce aux 30 000 vibrations soniques et l’effet hydrodynamique ainsi produit. Avec 2 degrés de nettoyage, contrôle du temps automatique et Smart Display. Fabriqué en Suisse. La DOUCHE PEAU SENSIBLE au pois de cœur RAUSCH lave tout en douceur et apaise la peau sèche, à tendance allergique. Grâce à ses précieux principes actifs issus du pois de cœur, elle hydrate et réduit les squames. Exempte de parfums, de conservateurs et de colorants, elle laisse la peau agréablement souple et détendue. Jugez par vous-même des qualités de la ligne de soins RAUSCH aux propriétés hypoallergéniques contrôlées et testez la nouvelle DOUCHE PEAU SENSIBLE au pois de cœur.

Brosse à dents Trisa Sonic Professional

Davantage de mobilité Comprimés avec de la glucosamine, du sulfate de chondroïtine et des extraits de moules aux orles vertes. Ce sont des composants des tissus conjonctifs, des tendons et des cartilages osseux. Un approvisionnement suffisant peut contribuer au maintien de la mobilité articulaire. Emballage de 180 comprimés. Alisat® Gelenkagil

Réduit la douleur et inhibe l’inflammation! Flector EP Tissugel® réduit la douleur et inhibe l’inflammation lors d’entorses, claquages musculaires, contusions et d’arthrose symptomatique du genou. Le Tissugel est frais, souple, d’utilisation pratique et propre. Il est bien toléré et contrairement aux gels traditionnels, qui s’appliquent plusieurs fois par jour, deux applications quotidiennes du Tissugel assurent une efficacité jour et nuit.

www.rausch.ch

Pois de cœur (Cardiospermum halicacabum L.)

IBSA Institut Biochimique SA

Pour un nettoyage optimal tout en douceur Cette innovation développée et produite en Suisse, procure un excellent nettoyage en douceur de vos dents. Elle enlève soigneusement la plaque – particulièrement dans les interstices dentaires difficiles à atteindre. Avec nettoie-langue. TRISA Pro Interdental

Biologique, dynamique, saine Les laits de suite Holle avec du lait Demeter – une qualité exceptionnelle pour votre bébé. En n’utilisant que du lait bio-dynamique, Holle offre la meilleure qualité et donc une base fiable pour une alimentation pour bébé naturelle. Holle Lait de suite

*Demandez conseil à votre droguiste et lisez la notice d’emballage. Les produits de cette page sont présentés par des annonceurs. La responsabilité des textes n’incombe pas à la rédaction. Rahel L. / Gagnante du concours de mannequins RAUSCH


TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

HUILES DE SOIN

Pour tous les types de peau

Au rayon des produits de soin pour le visage, les huiles ont actuellement la cote. Rien d’étonnant: ces précieux extraits végétaux présentent moult vertus et propriétés bienfaisantes. droguerie Dropa de Flamatt (FR). Il existe des huiles de soin pour tous les types de peau. L’huile de lotus, par exemple, est idéale pour les peaux mixtes tandis que les peaux sèches apprécient celle de santal.

Effet positif sur le moral

Autrefois décriées, les huiles végétales ont aujourd’hui la cote pour les soins du visage.

Les Romains, déjà, plongeaient volontiers dans des bains d’huiles parfumées pour nourrir et embellir leur peau. Et les soins du visage font aussi la part belle aux huiles depuis la nuit des temps. Ce n’est donc pas pour rien qu’on qualifie les huiles d’or liquide. Elles ont pourtant été bannies pendant de nombreuses années des produits pour le visage, en particulier des cosmétiques pour les peaux grasses ou mixtes – un type de peau caractérisé par une zone brillante allant du front au menton. On pensait en effet qu’il ne fallait pas encore apporter de l’huile à des peaux déjà grasses. Mais depuis peu, la recherche a démontré que ces peaux peuvent aussi profiter des bienfaits des huiles. «Une des huiles les plus utilisées est la noisette. Elle protège et équilibre la peau tout en prévenant sa déshydratation», explique Sarina De Zordi, droguiste diplômée et visagiste, exerçant à la

La droguiste recommande souvent des produits aux extraits d’orchidée bleue ou de patchouli. «On ajoute ces huiles à certains produits pour leurs propriétés aromathérapeutiques», précise Sarina De Zordi, tout en soulignant le double effet des huiles: d’une part, elles nourrissent, soignent et équilibrent la peau; d’autre part, leur parfum agit positivement sur l’équilibre psychique. Les huiles peuvent très bien remplacer la crème de nuit. «Elles pénètrent rapidement et deux ou trois gouttes suffisent pour obtenir un résultat optimal», poursuit la droguiste. En fonction de l’état de la peau, il est conseillé d’utiliser les huiles pour le visage en cure de deux ou trois mois. On peut aussi en ajouter quelques gouttes tous les soirs dans sa crème de nuit. Les personnes qui trouvent cela trop compliqué peuvent naturellement recourir à une crème à base d’huile déjà fortement concentrée. Quelle que soit la forme choisie, il faut veiller à ne pas appliquer ces crèmes trop près des yeux car elles peuvent facilement pénétrer dans les yeux et former un film huileux.

visage: «Pour que l’huile pénètre rapidement, il faudrait humidifier légèrement la peau avant l’application.» Et pour un effet optimal, appliquer ensuite un masque facial correspondant à son type de peau. Les produits de soin pour le visage ne sont pas les seuls à contenir des huiles bienfaisantes, certains produits de nettoyage du visage en sont aussi enrichis. «Ils ont généralement la consistance d’un gel qui devient huileux après adjonction d’eau», explique Sarina De Zordi. Grâce à eux, le démaquillage et le nettoyage de la peau procurent des sensations fort agréables. N’hésitez donc pas à demander conseil à votre droguiste et à intégrer ces huiles aux multiples vertus à vos soins du visage quotidiens. Texte: Ann Schärer / trad: cs Photo: Flavia Trachsel

En savoir plus: vitagate.ch/fr/tests/ peau_sensible Testez la sensibilité de votre peau. vitagate.ch – Un clic quotidien pour votre santé!

Des sensations agréables

Votre peau est-elle sensible? Faites le test pour savoir quels produits lui conviennent.

Sarina De Zordi a encore un autre conseil concernant l’utilisation des huiles pour le

Scannez le code QR avec un lecteur de code-barres.

Les 3 étapes des soins quotidiens 1. Nettoyer: éliminer les impuretés et les résidus de maquillage avec un gel, une mousse ou un lait nettoyant. 2. Purifier: éliminer les dernières impuretés et les bactéries en passant une rondelle d’ouate imbibée de lotion faciale sur le visage. Ce produit aide aussi à resserrer les pores. 3. Soigner: soigner la peau en appliquant un soin hydratant adapté au type de peau. Choisir un produit avec des extraits d’huiles végétales qui nourrissent la peau, la rendent plus douce et lui donnent un aspect plus sain.

_ 25


EAU! NOU V

26 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

VOTATION FÉDÉRALE DU 22 SEPTEMBRE Douche. Bain. Siège relevable.

- un douche à part entière - une baignoire confortable - un siège confort relevable

Votre garantie de mobilité dans la salle de bain.

Entrez tout simplement.

Prenez place.

Plongez en douceur.

Le bienêtre à l’état pur.

Plus d’infos sur: 061 5113 470

Révision de la loi sur les La loi révisée sur les épidémies (LEp) s’inscrit dans l’évolution du monde moderne. L’augmentation de la mobilité et des flux migratoires, notamment, a amené de nouveaux risques à nos portes. Le ministre de la santé, Alain Berset, explique les possibilités et les limites de la nouvelle loi. Monsieur le Conseiller fédéral, la révision de la loi sur les épidémies (LEp) a été acceptée au Parlement à une large majorité, mais le référendum contre la loi a abouti. Ne s’est-on pas trompé de politique? Non, je suis convaincu qu’une majorité du peuple va voter en faveur de la nouvelle loi. Car le Conseil fédéral pourra ainsi mieux protéger la population des maladies transmissibles et des épidémies dangereuses. La loi en vigueur date de 1970. Le monde a bien changé depuis, la mobilité s’est considérablement accrue, les gens voyagent de plus en plus à travers le monde. Par conséquent, les nouvelles maladies se propagent plus rapidement et peuvent devenir une menace pour la population suisse, comme ce fut le cas il y a dix ans avec la pneumopathie atypique (SRAS). Dans quelle mesure? La Confédération et les cantons pourront se préparer de manière plus ciblée à des situations de crise et seront plus à même de les surmonter, car les tâches seront désormais réparties de manière très claire. Cette adaptation de la loi était souhaitée par les cantons et ils la soutiennent telle qu’elle est inscrite dans la révision de la loi – tout comme des acteurs importants de la santé publique, notamment les fédérations de médecins ou le personnel soignant. Nous avons également amélioré la loi sur d’autres points. Pour faire un parallèle avec une voiture, on pourrait dire que la loi sur les épidémies actuellement en vigueur est un «modèle de collection».

Les modèles de collection sont de belles mécaniques en état de marche, mais ne remplissent plus les normes de sécurité… ... c’est exact! De la même manière, nous devons tenir compte du fait que nous sommes de plus en plus souvent confrontés à des bactéries et à des virus résistants, contre lesquels nos médicaments s’avèrent de moins en moins efficaces. Avec la nouvelle loi, nous pouvons beaucoup mieux affronter le problème de la résistance aux antibiotiques. Il est important que ces médicaments ne perdent pas de leur efficacité contre les maladies dangereuses, comme les pneumopathies ou les méningites. En outre, elle nous permet d’élaborer et d’appliquer des programmes pour protéger à la fois les patients et le personnel soignant dans les hôpitaux contre les maladies transmissibles – notamment après des interventions chirurgicales. Aujourd’hui, les infections dues à des bactéries présentes en milieu hospitalier sont à l’origine de quelque 2000 décès par an. Les opposants à la nouvelle loi sont convaincus que l’Etat cherche, au bout du compte, à imposer la vaccination obligatoire. Que leur répondez-vous? Il n’en est absolument pas question. Personne ne doit être vacciné contre son gré. Il faut savoir qu’aujourd’hui déjà, le Conseil fédéral et les cantons peuvent déclarer la vaccination obligatoire, dans des situations de crise absolue. Mais la nouvelle loi prévoit même une forte restriction de ce droit, qui ne serait valable que pour des groupes spécifiques de personnes risquant de mettre


TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

épidémies: quels changements? en danger la santé d’autrui. Pensons par exemple au personnel d’un service de néonatalogie. Ces personnes peuvent transmettre des maladies potentiellement mortelles pour des nourrissons. Une personne qui refuserait de se faire vacciner serait simplement mutée provisoirement dans un autre service jusqu’à ce que le danger soit écarté. Relevons qu’il n’a encore jamais été nécessaire de prononcer une obligation de vaccination. Néanmoins, la question des vaccins suscite bien des craintes chez beaucoup de gens. Est-ce que vous comprenez ces peurs? Oui et non. Le programme suisse de vaccination nous a permis d’éviter des

maladies graves aux conséquences lourdes, comme la poliomyélite, et de sauver des milliers de vie. Les vaccins restent le moyen de protection le plus sûr contre les maladies contagieuses. C’est pourquoi la pratique de la vaccination sera maintenue. Les peurs sont souvent dues à un manque d’information. Les opposants craignent aussi une atteinte à la vie privée. A tort ou à raison? C’est le contraire qui est vrai, puisque la protection des données sera renforcée par la nouvelle loi. Elle introduit des dispositions qui permettent de préserver largement les informations personnelles sensibles devant être transmises par des médecins ou des laboratoires.

Le comité référendaire met aussi en garde contre le fait que la Suisse devra se plier aux directives de l’Organisation mondiale de la santé. Les maladies ne s’arrêtent malheureusement pas aux frontières, c’est pourquoi nous collaborons avec l’OMS et les pays voisins, afin de protéger au mieux la population suisse contre les maladies transmissibles. L’OMS ne peut toutefois prononcer que des recommandations, la décision reste entre les mains des cantons et du Conseil fédéral. La souveraineté de la Suisse n’est pas entravée, ni par la loi en vigueur, ni par la nouvelle loi. Interview: Katharina Rederer / trad: ls Photo: © Gaëtan Bally

Le Conseiller fédéral Alain Berset, chef du Département fédéral de l’intérieur (DFI): «La loi révisée sur les épidémies nous permet de nous préparer de manière plus ciblée pour faire face aux situations de crise.»

_ 27


28 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

Député au Grand conseil et droguiste Peter Eberhart

Peter Eberhart, député au Grand conseil bernois et droguiste dipl. d’Erlenbach i.S., expose ses arguments contre la loi révisée sur les épidémies (LEp): «La nouvelle loi sur les épidémies (LEp) est formulée de manière peu précise et contient beaucoup de termes juridiques flous. Les articles sont pour ainsi dire malléables à merci. L’art. 22, notamment, évoque des ‹vaccinations obligatoires› pour des personnes qui ‹exercent certaines activités›. Les autorités administratives décideront au cas par cas qui est concerné. La question centrale est donc la suivante: voulons-nous, à travers des formulations juridiques imprécises, attribuer encore plus de compétences aux gens responsables du vent de panique provoqué lors de la grippe aviaire? A cet égard, c’est une mauvaise loi et je reproche aux parlementaires de s’être fiés trop unilatéralement à la parole des membres des commissions législatives de la santé dans ce sujet complexe. Ceux-ci sont par ailleurs fortement liés à l’industrie pharmaceutique, via economiesuisse, et se soumettent au lobbying de l’industrie. Pour être protégée des dangers liés aux maladies transmissibles, il est important que la population reprenne davantage de responsabilités. Cela passe notamment par le respect des mesures naturelles de prévention et d’hygiène. Et cela concerne bon nombre de précautions que les droguistes s’efforcent depuis longtemps déjà d’ancrer dans la population. Des citoyens responsables sont tout à fait capables de juger eux-mêmes quand il est bon de se faire vacciner.» Texte: Katharina Rederer / trad: ls / photos: ldd

Felix Gutzwiller, conseiller aux Etats PRD / ZH, professeur et directeur de l’institut de médecine préventive et sociale de l’Université de Zurich, expose ses arguments pour la loi révisée sur les épidémies (LEp): «Ce n’est pas une loi totalement nouvelle, mais elle est plus claire par rapport à l’ancienne, qui n’apportait pas de réponses concernant les nouvelles maladies à risque comme le SRAS. Contrairement à ce que certains affirment, la nouvelle loi ne menace nullement la liberté de décision des individus concernant les vaccinations. Il faut toutefois rappeler clairement que chaque individu profite du comportement responsable de la population dans son ensemble: si le taux de vaccination est élevé, ceux qui renoncent aux vaccins restent eux-mêmes protégés. A l’inverse, si le taux de protection par la vaccination tombe en-dessous d’un certain seuil, on peut voir surgir de nouvelles épidémies. Pour cette raison, il est juste et important que la Confédération puisse, par exemple, mener des campagnes d’information. La loi est également très claire en ce qui concerne la vaccination obligatoire, dont on parle souvent: si une personne travaillant en milieu hospitalier refuse de se faire vacciner dans une situation déclarée exceptionnelle par le Conseil fédéral et les cantons, elle sera transférée dans un autre service ou nommée à une autre tâche, mais ne restera pas parmi un groupe de patients à risque, comme dans un service oncologique par exemple. Rien de plus que cela. En cas d’épidémie, les médecins, les pharmacies et les drogueries seront des partenaires importants pour les autorités auprès de la population, en tant qu’adresses de référence pour des informations pratiques concernant la maladie.»

Conseiller aux Etats et professeur en médicine préventive Felix Gutzwiller

Pourquoi votons-nous sur la révision totale de la loi sur les épidémies? A la demande de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de la santé (CDS), le Département fédéral de l’intérieur (DFI) s’est attelé en 2006 à la révision de la loi fédérale sur la lutte contre les maladies transmissibles de l’homme (loi sur les épidémies LEp). La loi en vigueur date de 1970 et a ses

racines dans la lutte contre les épidémies développée au 19 e siècle. La révision totale de la LEp doit permettre de dépister, de surveiller, de prévenir et de combattre les maladies transmissibles selon les exigences actuelles et de mieux maîtriser les flambées de maladies menaçant gravement la santé pu-

blique. Fin septembre 2012, le Parlement a adopté le projet de loi du Conseil fédéral à une large majorité. Le référendum a été lancé contre la loi; il a formellement abouti avec 77 360 signatures valables. La votation aura lieu le 22 septembre 2013.


TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

_ 29

Tu me fais tourner la tête...

VERTIGE

Circuvin – effet rapide et sûr en cas de vertige et de troubles circulatoires

Lorsque la Terre se met à tourner plus vite que la normale, il s’agit en général de troubles de l’équilibre sans gravité. Cela dit, si les vertiges se répètent trop souvent, mieux vaut consulter un médecin.

Types de vertiges les plus fréquents

_ Vertige positionnel: il est provoqué par un changement de position de la tête. Il peut évoluer en vertige pathologique. Dans la plupart des cas, un médecin peut accélérer le processus de guérison, en plaçant la personne touchée sous un certain angle et en la retournant. Vertige pathologique: il apparaît brusquement et peut durer des heures, voire des jours. Les personnes concernées ont la sensation que tout tourne autour d’elles. Il est souvent accompagné de fortes nausées, de vomissements, ainsi que d’une tendance marquée à la chute. Les troubles persistent lorsque le patient ne bouge pas ou se couche. Les causes sont très variables et peuvent aller d’une inflammation du nerf vestibulaire à la maladie de Ménière (une maladie de l’oreille interne). Vertige phobique: ce type de vertige est caractérisé par une impression soudaine d’insécurité lorsque la personne marche ou se tient debout, le tout associé à une tendance à tomber, une sensation de torpeur et d’angoisse.

_

_

quelques mesures permettant de stimuler la circulation sanguine et de prévenir l’hypoglycémie: Bouger régulièrement, par exemple en pratiquant des exercices de coordination, d’équilibre, en faisant de la randonnée ou de la natation. Manger de manière équilibrée et régulière, beaucoup boire. Eviter l’alcool et la nicotine. En position couchée, penser à se lever tout doucement; éventuellement, le matin, boire un café au lit, avant de se lever. Prendre des douches quotidiennes en alternant l’eau chaude et froide, et en commençant par les pieds.

_ _

_ _

s-wda.ch

Les vertiges sont aussi désagréables que courants. Les raisons pour lesquelles notre équilibre devient incontrôlable sont multiples et parfois complexes. Daniel Krähenbühl, droguiste diplômé et propriétaire de la droguerie Krähenbühl de Schönenwerd (SO), conseille de toujours consulter un médecin pour déterminer les causes du vertige: «C’est un cas où l’autodiagnostic s’avère souvent inapproprié.»

Remèdes naturels contre le vertige Les remèdes naturels peuvent être d’un grand secours en cas de vertige. Par exemple, les médicaments homéopathiques (Arnica, Kalium phosphoricum, Cocculus ou Conium), les teintures mères ou les sprays spagyriques à base de ginkgo et d’autres substances ayant un effet positif sur la circulation sanguine. Les sels de Schüssler peuvent aussi aider: le n° 3 (Ferrum phosphoricum), 5 (Kalium phosphoricum) et 8 (Natrium chloratum). Sans compter les préparations à base de ginkgo, qui agissent sur la microcirculation dans l’oreille interne et dans le cerveau, comme l’explique le droguiste. Texte: Anania Hostettler/Didier Buchmann / trad: dg Photo: Corinne Futterlieb

Que faire?

En savoir plus:

Les personnes ayant une tension basse souffrent souvent de vertiges. Voici

www.vertiges.info www.lesvertiges.com

Circuvin est un médicament homéopathique qui agit rapidement et efficacement en cas de vertige et de troubles circulatoires avec les symptômes suivants: « vertiges « faiblesses, engourdissements « troubles cardiaques nerveux « crampes dans les jambes Il a également fait ses preuves lors de longs voyages en avion. Grâce à Circuvin, vous arriverez à destination les jambes légères. En vente en pharmacie et en droguerie. Veuillez lire la notice d‘emballage.

Herbamed AG | Austrasse 12 | CH-9055 Bühler www.herbamed.ch


Un seul

www.kpt.ch

pour en finir avec la paperasse.

Le numéro 1 des caisses-maladie online avec conseils personnalisés. Sur votre dossier client online, vous avez accès à tous les documents. 24 heures sur 24 et de partout dans le monde. Et vous profitez de surcroît de primes avantageuses et d’un excellent service à la clientèle. Sollicitez maintenant une offre sur kpt.ch ou au numéro de téléphone 058 310 98 89.


TRIBUNE DU DROGUISTE 9/13

Céphalées de tension: un mal très répandu Gestion du stress et techniques de relaxation sont les meilleurs remèdes.

Foto: Corinne Futterlieb

Photo: Flavia Trachsel

A venirOctobre 2013

Comment bien vivre les premiers temps après la naissance

La lumière naturelle permet à l’organisme de synthétiser la vitamine D.

Foto: Corinne Futterlieb

Photo:fotolia.com

Photo: Flavia Trachsel

Le poisson, notre allié soleil

L’arrivée d’un bébé s’accompagne de joies et de craintes. Il faut se laisser du temps pour se remettre de l’accouchement et retrouver ses marques.

Mais encore Allergies Comment se déroule un programme de désensibilisation. Manger sain au travail Simple, rapide et facile, même sans fast-food.

Ventredi 9h45

Lundi (d) 9h30

Lundi (f ) 9h40

Mardi 13h20

Bâle, Berne, Zurich

Mardi 11h45

Lundi 11h20

Mardi 10h45

Mardi 10h15

Lundi 13h20

Mercredi 9h45

Mardi 10h15

Mardi 11h20

LA

Les faux ongles, à base de gel ou de résine, sont très tendance et permettent toutes les fantaisies.

SANTÉ À L’ANTENNE

Les thèmes de septembre A l’antenne dès le 2 septembre

› Aphtes: les boutons de la bouche Bénins mais très désagréables

A l’antenne dès le 9 septembre

› Ces huiles qui soignent A l’antenne dès le 23 septembre

… un simple clic pour podcaster, télécharger ou recommander les émissions de santé. vitagate.ch/fr/emissions

Foto: Corinne Futterlieb

Photo: fotolia.com

Des ongles parfaits

De l’or liquide pour la peau

› Un visage lisse et soigné Tout ce dont les hommes ont besoin Partenaires: les émissions de santé hebdomadaires sont présentées par la caisse-maladie CPT online et l’Association suisse des droguistes.

_ 31


(ANS%RNI

Des valeurs toujours actuelles

Mondes de bijoux exclusifs

,E#OURSDUTEMPS 5‘000 exemplaires pour le monde entier!

,AMONTREDECOLLECTIONEXCLUSIVEDE(ANS%RNI !VECLAMONTREu#OURSDUTEMPSh (ANS%RNIACRĂ?Ă?UNEĂ?DITIONSPĂ?CIALE QUISĂ?DUITPARSONESTHĂ?TIQUEETPARLEJEUFASCINANTDELAMESURE DUTEMPS3URLECADRANSONTREPRĂ?SENTĂ?SDEUXPERSONNAGESCOMME Ă?LĂ?MENTSRELIANTLHOMMEĂŒLANATUREETLESOLEILAPPARAĂ”TSOUSFORME DETROTTEUSE!INSI LACOMPOSITIONESTVIVANTE SETRANSFORMECONTINUEL LEMENTETMONTREDEFA ONIMPRESSIONNANTELECOURSDUTEMPS 2Ă?SERVEZTOUTDESUITECETTEĂ?DITIONSPĂ?CIALEEXCLUSIVEETOFFREZ VOUS AINSIUNOBJETDARTDEVALEURDURABLE 0RIXDUPRODUIT&R OUMENSUALITĂ?SDE&R  &R%XPĂ?DITIONET3ERVICE

RĂŠpondez avant le 14 octobre 2013



BON DE COMMANDE EXCLUSIF

52198

sÂłDITIONSPĂ?CIALEDE(ANS%RNI s!VECCERTIlCATD@AUTHENTICITĂ? s-Ă?CANISMEHORLOGERSUISSEDEGRANDEQUALITĂ? s0RĂ?CIEUSEMENTDORĂ? s4RĂ’SBELACIERINOXYDABLE s$ISPONIBLEUNIQUEMENTCHEZ"RADFORD

Diamètre de la montre: 40 mm

T Oui, je rĂŠserve la montre “Hans Erni - Le Cours du Tempsâ€? Je dĂŠsire q une facture totale T Par Visa ou Mastercard

Expire:

Nom/PrĂŠnom

T mensualitĂŠs

(MMAA)

À complÊter en caractères d’imprimerie

NÂş/Rue CP/LocalitĂŠ

3IGNATURED(ANS%RNI GRAVĂ?EAUDOS

Le soleil tourne en GUISEDETROTTEUSE

6OTREMONTREVOUSSERALIVRĂ?E DANSUNMAGNIlQUEĂ?CRIN

E-mail

Avec garantie de reprise de 120 jours Signature TĂŠlĂŠphone

A retourner à : The Bradford Exchange, Ltd. JÜchlerweg 2, 6340 Baar TÊl. 041 768 58 58 / Fax 041 768 59 90 HPDLONXQGHQGLHQVW#EUDGIRUGFK‡,QWHUQHWZZZEUDGIRUGFK

Pour commander en ligne, veuillez saisir le n° de rÊfÊrence: 52198 TÊlÊphone: 041 768 58 58

www.bradford.ch

4HE"RADFORD%XCHANGE ,TDsÂ&#x;VÂ…Â?iĂ€Ăœi}ĂŠĂ“ĂŠUĂŠĂˆĂŽ{äÊ >>ÀÊ i‡“>ˆÂ?\ĂŠÂŽĂ•Â˜`i˜`ˆiÂ˜ĂƒĂŒJLĂ€>`vÂœĂ€`°VÂ…

Tribune du droguiste 9/13 FR  

TRIBUNE DU DROGUISTE – La publication de votre droguerie

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you