Page 1

TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

La publication de votre droguerie

Les hôtes indésirables de l’été: comment tenir guêpes et abeilles à distance Blessé aujourd’hui, en forme demain: le secret des pros du ballon rond. La mémoire vous joue des tours: jouez pour la stimuler!

La médecine alternative est très appréciée et fort efficace


POUR DES VOYAGES VRAIMENT

DÉPAYSANTS!

Régime crudités, alimentation dissociée ou diète protéinée? vitagate.ch fait le point et vous livre des infos recherchées et des conseils futés pour vous sentir naturellement bien, de la tête aux pieds. Il ne vous reste qu’à cliquer pour vous épanouir! vitagate.ch – la plate-forme de santé des drogueries suisses sur internet

Fini les jambes fatiguées et douloureuses!

Al ’e fe xtra v ig uille it de ne s d rou e ge

Seulement 1 fois par jour www.antistax.ch Lisez attentivement la notice. Boehringer Ingelheim (Schweiz) GmbH

Saviez-vous que jusqu’à 90% des adultes ont des modifications veineuses? Antistax® fortifie et protège les parois veineuses, et soulage la douleur − avec la puissance médicinale des feuilles de vigne rouge.

Antistax®î Renforce. Protège. Soulage.


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Sommaire Editorial 6 Médecine complé-

Une saine cohabitation Recevez-vous aussi régulièrement la visite d’un hôte indésirable qui vous pourrit la vie? Chez moi, cet hôte s’appelle migraine. Quand elle est là, elle accueille mon ami analgésique avant de s’évaporer tranquillement. Depuis quelque temps, la migraine n’est plus aussi intrusive. C’est sans doute à cause de ma nouvelle colocataire, la spagyrie. Avec elle, je supporte mieux les visites de la migraine qui se sont espacées. Outre la spagyrie, il existe encore beaucoup d’autres méthodes de médecine complémentaire, comme l’homéopathie et la phytothérapie, qui sont efficaces contre les maux de tête. Sans oublier, évidemment, les méthodes conventionnelles. Qu’il s’agisse de médecine alternative ou de médecine classique, les deux variantes ont des qualités sur lesquelles je peux compter et auxquelles je n’aimerais pas devoir renoncer. Par contre, je peux très bien renoncer aux incessantes discussions qui opposent médecine académique et médecine complémentaire. Car les deux sont nécessaires. Dans cette édition de la Tribune du droguiste, nous vous présentons sciemment quelques possibilités de traitement de la médecine complémentaire. Car son offre est si vaste qu’on peut s’y perdre... Nous vous invitons à découvrir ces méthodes de soin qui peuvent très simplement rendre votre quotidien plus agréable.

mentaire – rien de sorcier pour la moitié des Suisses Découvrez des méthodes de soins ancestrales et leur mode d’action

12

Les experts observent la bouche des joueurs de foot… … en cas de blessure musculaire. Pourquoi?

16

La chasse aux moustiques est ouverte

Les piqûres d’insectes sont très désagréables. Evitez-les grâce aux conseils de la droguerie

20

Un dentifrice au goût sucré

Comment un édulcorant peut-il protéger nos dents?

21

Votre système digestif est à la peine?

En cas de constipation, les laxatifs végétaux agissent en douceur

22

Qui l’emporte?

Un cerveau bien entraîné est-il plus performant que l’intelligence artificielle des ordinateurs?

28

Nos organes sous la loupe

Partez explorer l’intérieur de notre boîte crânienne

30

Pas de veine avec les veines

Faut-il toujours opérer les varices? La réponse d’un spécialiste

33

Des conseils avisés 24 heures sur 24

Des spécialistes répondent à vos questions sur la santé

34

L’été, la saison des mycoses… dans la zone intime Prévenir les attaques des germes de la mycose vaginale

André Schnider Rédacteur a.schnider@drogistenverband.ch

36

Raplapla après un don de sang?

L’essence de gentiane renforce le système circulatoire et prévient les malaises

_3


4 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Les brèves santé Maigrir sera enfin facile! Dans quelques années, les personnes en surpoids auront sans doute une alternative aux interventions chirurgicales comme la liposuccion ou l’anneau gastrique: une sorte de circuit génétique essentiellement constitué de différents gènes humains. Une fois implanté dans l’organisme, ce dispositif contrôlera en permanence le taux de lipides circulant dans le sang. Sitôt le taux de lipides trop élevé, il provoquera la sécrétion d’un panthermedia.net messager qui transmettra au corps une sensation de satiété. Le groupe de chercheurs, réuni autour du professeur Martin Fussenegger du Département biosystème de l’EPF de Bâle, a déjà testé cette méthode sur des souris obèses. Après qu’on leur ait implanté les capsules contenant le circuit génétique, les souris ont arrêté de se goinfrer et ont effectivement perdu du poids. «Nous ne les avons pas mises au régime; au contraire, nous avons continué de leur mettre de la nourriture très calorique à disposition», souligne le professeur Fussenegger. Qui précise que les souris qui ont reçu de la nourriture normale, avec 5 % de matière grasse, n’ont pas perdu de poids et n’ont pas non plus réduit leur consommation de nourriture.

La paternité tardive est mauvaise pour l’enfant Plus un homme est âgé quand il devient père, plus son enfant risque de souffrir de maladies psychiques. Notamment de TDAH, d’autisme ou de psychoses. C’est ce que vient de révéler une étude réalisée par des médecins suédois et américains. Des études précédentes avaient déjà mis en évidence certains risques liés à une paternité tardive. Il semblerait que plus un individu est âgé plus le matériel génétique de ses spermatozoïdes subit des mutations, dont certaines peuvent être dangereuses. Pour cette nouvelle étude, les chercheurs ont comparé l’état de santé d’enfants dont les pères avaient plus de 45 ans à celui d’enfants dont les pères avaient entre 20 et 24 ans. Mais les auteurs précisent que la génétique n’est pas le seul facteur de risque. Les facteurs socio-économiques, comme le revenu ou le niveau de formation des parents, jouent aussi un rôle important dans la santé psychique des enfants.

www.ethz.ch

Les légumineuses méritent plus d’attention En Suisse, nous consommons en moyenne 1,8 kg de légumineuses sèches par année. Contre 71,8 kg de céréales. Voilà ce qui ressort du 6e rapport sur la nutrition en Suisse. Les légumineuses comme les lentilles, les pois chiches et les haricots secs contiennent pourtant beaucoup de protéines – et la production de ces denrées végétales nécessite nettement moins de ressources que celle des produits d’origine animale.

www.spiegel.de

Le tuyau de la rédaction Lors de la Coupe du monde de football au Brésil, les héros de l’équipe nationale suisse vont de nouveau donner le meilleur d’eux-mêmes – si possible sans se blesser. Mais s’en sortir sans blessure n’est pas seulement une affaire de chance et de hasard. L’ouvrage «Football et santé» du médecin du sport Nicolas Bompart vous donne des conseils pour prévenir les blessures sur le terrain.

Les chips, le fromage et les cacahouètes salées vous font envie? Si vous êtes enceinte, ne résistez pas à la tentation. Car durant la grossesse, et seulement durant cette période, le sel abaisse l’hypertension. Or une tension trop élevée est un facteur de risque pour la santé de la mère et de l’enfant car elle peut favoriser la survenue d’une toxémie gravidique (pré-éclampsie).

Durant leur carrière, pratiquement tous les joueurs de football se blessent une fois ou l’autre. La faute aux arrêts brusques et accélérations soudaines propres au foot, aux contacts physiques très fréquents, aux changements de direction inattendus ainsi qu’à l’intensité du jeu. Sportifs et entraîneurs sont donc confrontés à des difficultés et des défis très particuliers. Le traitement de certaines maladies peut aussi poser problème dans les conditions spécifiques du football. Le médecin du sport Nicolas Bompart, spécialiste en traumatologie, consacre justement son livre intitulé «Football et santé» à cette thématique. Cet ouvrage décline dans un langage simple et direct tout ce qu’il faut savoir sur la préparation physique, les entraînements, la gestion des petites douleurs comme des grands maux. Des conseils qui s’adressent aussi bien aux professionnels qu’à tous les amateurs du ballon rond. Et pas seulement pendant le Mondial! Nicolas Bompart: «Football et santé. Bienfaits, blessures, prévention», Chiron 2012, ISBN-13: 978-2702713594

Wir Eltern

Claudia Merki / trad: cs

www.sge.ch

Envie de salé pendant la grossesse


Pourquoi les femmes sont-elles plus frileuses que les hommes? Trois facteurs physiques sont responsables de cette caractéristique: le pourcentage de masse adipeuse, l’épaisseur de la peau et sa surface. Les femmes ont pixelio.de en moyenne 10 % de masse adipeuse de plus que les hommes. Ces messieurs ayant en revanche une masse musculaire plus importante. Or les muscles peuvent produire de la chaleur, notamment en tremblant/frissonnant, alors que les cellules adipeuses n’offrent au corps qu’une isolation plus ou moins efficace contre le froid. La peau des hommes étant en outre plus épaisse que celle des femmes, elle offre une meilleure protection contre le froid. Enfin, les hommes bénéficient d’un meilleur rapport proportionnel entre leur taille et la surface de leur peau. Car bien qu’ils soient généralement plus grands que les femmes, ils ont une surface cutanée plus petite et perdent donc moins de chaleur corporelle.

Crème du bonheur Crème de bien-être exceptionnelle de Farfalla pour un teint radieux. Cosmétique naturelle certifiée (NaTrue). D’une valeur de Fr. 47.80

Set de bien-être Eduard Vogt Therme. Vivez de fabuleux moments de bien-être tranquillement à la maison. D’une valeur de Fr. 58.–

«Pourquoi n’y a-t-il pas d’aliments pour

Set de soin pour les mains GOLOY 33 Hand Care Vitalize. Redécouvrez le plaisir d’avoir de belles mains douces et des ongles soignés. D’une valeur de Fr. 38.–

les chats au goût de souris?» de Daniel Berger

Une pilule pour Monsieur! Des chercheurs australiens ont imaginé une nouvelle méthode de contraception pour les hommes. Le principe: une pilule qui empêche l’avancée du sperme pendant l’éjaculation. Pour ce faire, les chercheurs ont bloqué deux récepteurs qui permettent au sperme d’être transporté des testicules au pénis par le canal déférent. Si cette méthode s’avère concluante, la contraception orale ne sera bientôt plus seulement une affaire de femmes.

Set de soins pour le corps Eubos Sensitive. Nettoyant doux et soin actif pour la peau sensible. D’une valeur de Fr. 120.–

Carte aller-retour pour le sommet du Fronalpstock

Wir Eltern

Soigner la fièvre sans antibiotiques

Flavia Trachsel

Chez les enfants, la plupart des épisodes fébriles sont d’origine virale et non bactérienne. Telle est la conclusion d’une étude de l’Institut tropical et de santé publique suisse réalisée auprès de plus de 1000 enfants en Tanzanie. Selon cette étude, il n’est donc pas nécessaire de recourir à des antibiotiques ou à des médicaments contre la malaria pour soigner les enfants qui ont de la fièvre. www.tellmed.ch

Vue splendide sur plus de 10 lacs suisses et directement sur le Grütli. D’une valeur de Fr. 38.–



Oui, je m’abonne à la Tribune du droguiste Abonnement de 1 an à Fr. 26.– (10 numéros)

Abonnement de 2 ans à Fr. 48.– (20 numéros)

Abonnement d’essai à Fr. 13.– (5 numéros)

Pour l’abonnement de 1 an ou 2 ans, je choisis la prime suivante (cocher 1 case) Crème du bonheur Set de bien-être Set de soin pour les mains Set de soins pour le corps Carte pour le Fronalpstock Nom, prénom

Vivrai-je encore dans 5 ans?

Rue, n°

Combien de temps me reste-t-il à vivre? Une question que même les personnes en bonne santé peuvent se poser. Une équipe de scientifiques finlandais et estoniens prétend pouvoir y apporter une réponse. En effet, un simple test sanguin permettrait d’évaluer notre espérance de vie à cinq ans. Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont analysé le sang de plus de 17 000 personnes, de tous les groupes d’âge, en Estonie et en Finlande. Ils ont constaté qu’un taux élevé de certaines molécules semble correspondre à une mort prochaine. Les chercheurs précisent cependant que leur étude peut présenter certaines lacunes.

NPA, localité

Date de naissance

E-mail

Téléphone

www.welt.de

Base de prix 2014 (TVA incl.)

Paiement contre facture à l’adresse ci-dessus. J’accepte que l’Association suisse des droguistes me contacte par mail, courrier ou téléphone pour m’informer des offres promotionnelles intéressantes (accord résiliable en tout temps).

Date, signature Abonnement-cadeau, veuillez envoyer le magazine à l’adresse suivante: Nom, prénom Rue, n° NPA, localité Renvoyer le bulletin d’inscription à: Swissprinters AG, Zürcherstrasse 505, Case postale 1815, CH-9001 Saint-Gall, Tél. +41 71 274 36 13, Fax +41 71 274 36 19 La commande est effective dès le prochain numéro de la Tribune du droguiste. L’abonnement peut être résilié à tout moment à son échéance. Cette offre est uniquement valable en Suisse et dans la limite des stocks disponibles.

DS6/14

Le saviez-vous?

Abonnez-vous à la Tribune du droguiste et choisissez votre prime!


6 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Cette médecine n’est pas une affaire de foi La médecine complémentaire est d’une très grande diversité. Aussi grand est le danger de se perdre dans la jungle de ses diverses méthodes thérapeutiques. Nous faisons le point sur ce qu’est effectivement la médecine complémentaire.


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

trouvée allongée dans le cabinet de la thérapeute avec des électrodes reliés à un appareil de biorésonance. Les signaux électromagnétiques de basse fréquence transmis au corps devaient chasser la migraine. Et cela a fonctionné: après une douzaine de séances, les crises ont disparu. Pour toujours. Pour preuve: le traitement remonte à plus de 10 ans. «Grâce à la biorésonance, je peux de nouveau réfléchir normalement et j’ai retrouvé la joie de vivre», assure Rita Zingg. Bien des gens ont fait des expériences similaires. Ou connaissent des amis ou des proches qui ont vécu des situations analogues. Car la médecine complémentaire est appréciée: près de la moitié de la population suisse recourt sporadiquement ou régulièrement aux méthodes de soins alternatives en complément à la médecine classique, comme le montre un sondage réalisé par la Fondation suisse pour les médecines complémentaires (ASCA) (voir interview page 10).

Les médecins manquent parfois de patience

Menthe, lavande et autres plantes médicinales: tout ce qu’il faut pour être bien se trouve dans la nature.

Les médecins qui s’occupent attentivement et patiemment de leurs patients marquent donc des points. Et c’est justement là une des forces de la médecine alternative, assure Christophe Ruby, droguiste dipl. féd. et spécialiste des méthodes de soins énergétiques et centrées sur le corps. «Toutes ces méthodes donnent la priorité au patient, dans une approche holistique. Certaines réactions du corps sont parfois étroitement liées au psychisme et à la satisfaction, aux émotions et aux habitudes.» Les médecins qui pratiquent la médecine complémentaire ne s’intéressent donc pas seulement aux symptômes. Ils posent également des questions comme: quelle est votre situation de vie actuelle? Qu’est-ce qui vous a marqué? Comment gérez-vous votre quotidien? Comment vous nourrissez-vous? Et le droguiste de préciser: «Ce sont souvent des habitudes négatives qui affaiblissent notre corps. Les méthodes de la médecine complémentaire aident alors l’organisme à retrouver son équilibre.» L’exemple suivant illustre son propos. Souffrant de maux de tête, une personne va se faire masser. «Le massage ne détend pas seulement les contractures musculaires mais chasse aussi le stress», explique Christophe Ruby. Le massage influence donc positivement à la fois le corps et l’esprit. «Et le toucher fait aussi du bien à l’âme: il apporte de la chaleur et un sentiment de sécurité, choses qui font souvent défaut dans notre société.»

Dans la jungle des options thérapeutiques… La médecine complémentaire est d’une incroyable diversité. Près de 130 méthodes différentes sont actuellement reconnues en Suisse par la Fondation suisse pour les médecines complémentaires. Il y a notamment les méthodes hydrothérapeutiques, comme la thérapie Kneipp, la fangothérapie ou encore le thermalisme. Les méthodes psychologiques complémentaires, dont l’hypnose, le training autogène et la Gestalt thérapie. Puis les méthodes énergétiques (appareils) qui comprennent la biorésonance, la photothérapie et l’électrothérapie. On trouve également les méthodes énergétiques manuelles dont font partie la kinésiologie, l’ostéopathie et la polarité. Enfin, V V

Ce sont peut-être les histoires comme celle de Rita Zingg qui expliquent le crédit porté à la médecine complémentaire. Cette habitante de Wollerau (SZ), âgée de 58 ans, souffrait depuis l’enfance déjà de migraines. Elle a consulté des médecins, essayé l’acupuncture et l’application de ventouses. Mais rien ni personne n’a pu soulager cette mère de deux enfants. Les crises revenaient toujours – parfois si violentes qu’elle devait vomir. C’est alors qu’elle a entendu parler d’une thérapeute en biorésonance qui réussissait à soigner la migraine. Elle n’a pas hésité et s’est re-

Nombreux sont ceux qui trouvent dans la médecine alternative ce qu’ils recherchent en vain ailleurs. Ils se sentent pris au sérieux. Ils apprécient le contact direct et empreint de confiance qui s’établit entre le patient et le thérapeute, qui est à l’écoute. Ils se sentent soulagés, même si les appareils de mesure, les analyses de laboratoire et les examens médicaux habituels ne permettent pas d’établir l’origine spécifique de leurs troubles. Les troubles disparaissent alors même que les antibiotiques, les médicaments ou les piqûres n’avaient pas eu le moindre effet jusquelà. Les explications du Dr Barbara Schmid, qui pratique à la fois la médecine classique et l’homéopathie: «La médecine complémentaire s’avère souvent utile là où la médecine académique est impuissante. Par exemple en cas de maladie chronique, de douleurs inexplicables et de troubles du sommeil.» Il est aussi possible que certains médecins manquent de patience et d’empathie. Notamment car ils sont constamment sous la pression du temps, sans compter les pressions financières et humaines. «Ils sont confrontés à un conflit d’intérêts entre les attentes des patients, qui veulent guérir vite, et l’économicité extrême exigée par les assurances.» Au final, les médecins doivent continuellement se justifier de tous côtés.

«Des habitudes négatives affaiblissent notre corps»

_7


8 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

l’ASCA mentionne encore les méthodes de massage, réflexes, ayurvédiques, orientales et occidentales ainsi que les méthodes thérapeutiques par le mouvement et d’art thérapie. Les méthodes prescriptives sont bien connues et utilisées en Suisse. Il s’agit notamment des fleurs de Bach, de l’homéopathie, de la spagyrie et des sels de Schüssler. Selon l’étude de l’ASCA, les thérapies les plus connues sont l’homéopathie, l’acupuncture et la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Vous trouverez des informations détaillées sur différentes formes de thérapies sur vitagate.ch.

Bref aperçu de la méthode la plus connue Créée en 1796, l’homéopathie se base sur le principe des similitudes (le semblable soigne son semblable) et la théorie des signatures. Ainsi, une substance susceptible de provoquer certains symptômes chez un individu sain peut soigner une personne qui souffre d’une maladie présentant les mêmes symptômes. Le café serait donc indiqué contre l’insomnie et les oignons sont préconisés en cas d’écoulement nasal (rhinite). Les principes actifs utilisés sont dilués et secoués. On trouve encore l’empreinte de lointaines époques dans de nombreuses méthodes. La médecine traditionnelle chinoise (MTC) est justement une des plus anciennes formes de thérapie encore appréciées aujourd’hui. Elle considère que les maladies surviennent en raison d’un déséquilibre énergétique du corps. Tous les organes, systèmes d’organes et parties du corps sont reliés entre eux par des flux d’énergie. Ce n’est que lorsque l’harmonie règne entre le yin et le yang que l’énergie vitale, aussi appelée chi ou qi, peut circuler librement. L’idée du chi, une sorte d’énergie universelle, est aussi à la base de l’acupuncture.

Cette méthode consiste à stimuler certains points spécifiques à la surface du corps à l’aide de fines aiguilles. Le traitement participe à la guérison de troubles comme les maux de dos ou de tête chroniques ainsi que les maladies rhumatismales.

souffrait de migraine le montre bien: tout le monde ne réagit pas de la même manière aux différents traitements. Mais les médicaments conventionnels n’ont pas non plus toujours les effets escomptés. Ainsi, les hormones préconisées à la ménopause favorisent-elles les maladies cardiovasculaires au lieu de les prévenir.

A chacun son aide Des énergies qui circulent dans le corps, des organismes en mal d’équilibre, des principes actifs dilués: les personnes sceptiques trouveront sans doute cela un peu ésotérique ou penseront qu’il s’agit d’une simple question de foi. Pourtant la médecine traditionnelle chinoise n’est pas seule à s’appuyer sur des traditions millénaires. Bon nombre d’autres méthodes de la médecine complémentaire sont pratiquées avec succès depuis des siècles. Par exemple l’acupuncture: elle existe depuis 3000 ans! Un argument qui ne suffit pas à convaincre bon nombre de critiques. Lesquels rétorquent à coup d’études scientifiques et objectent que les guérisons ne sont que des cas individuels, rien d’autre. D’ailleurs, l’exemple de Rita Zingg qui

Les plantes médicinales aident les forces d’autoguérison Les plantes médicinales sont appréciées. Christophe Ruby nous explique comment elles agissent sur le corps: «Contrairement aux médicaments classiques, qui n’agissent généralement que sur les symptômes, les remèdes d’origine végétale stimulent les forces d’autoguérison de l’organisme.» L’exemple d’un refroidissement l’illustre parfaitement: «La personne qui prend de l’échinacée renforce son système immunitaire et aide ainsi son organisme à mieux venir à bout de la maladie.» Malheureusement, la plupart des gens ne prennent plus le temps de guérir complètement. «En cas de refroidissement, rares sont ceux qui restent une semaine à la maison», constate

Que paie l’assurance-maladie? Avant d’entreprendre un traitement de médecine complémentaire, renseignez-vous auprès de votre assurance-maladie pour savoir quels frais elle prend en charge. Les traitements qui ne sont pas remboursés par l’assurance de base peuvent être couverts par une assurance complémentaire. Idem pour certains médicaments qui ne figurent pas sur la liste des spécialités (LS) pharmaceutiques remboursées par l’assurance de base. En 2005, le Conseil fédéral avait exclu cinq méthodes de la médecine complémentaire de l’assurance de base (médecine anthroposophique, homéopathie, thérapie neurale, phytothérapie, médecine traditionnelle chinoise). Une décision qui avait suscité de vives oppositions. Dans la foulée, une initiative populaire demandait aux autorités de faire machine arrière. Le 17 mai 2009, en votation populaire, le peuple a accepté l’initiative Oui à la médecine complémentaire. Le Conseil fédéral a donc décidé de réintégrer ces cinq méthodes pour une période de six ans dans le catalogue de l’assurance de base.

La médecine académique seule ne vous suffit pas? Trouvez sur la plate-forme de santé vitagate.ch des informations sur les principales formes de thérapies alternatives. Qu’il s’agisse de spagyrie, d’ayurvéda ou de la méthode Feldenkrais, vitagate.ch vous conduit de manière compétente dans la jungle des médecines complémentaires. Clair et facile à comprendre – la santé en un clic. vitagate.ch – la plate-forme de santé des drogueries suisses sur internet

Scannez le code avec un lecteur de code QR.


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Christophe Ruby. «C’est dommage.» Les gens préfèrent recourir aux médicaments qui atténuent les symptômes, comme les maux de gorge ou le nez bouché. Mais en ne prenant pas le temps de guérir complètement, on risque fort de rechuter.

Pourquoi la chimie agit-elle plus vite que la nature?

Les médicaments et traitements de la médecine complémentaire ne sont pas indiqués pour tous les problèmes de santé. «La médecine académique est prioritaire en cas d’urgence ou de maladie qui peut être fatale», assure le droguiste. Les personnes qui veulent utiliser un médicament de la médecine complémentaire devraient demander conseil auprès du personnel spécialisé de leur droguerie et informer leur médecin, naturopathe ou thérapeute des remèdes ou produits végétaux qu’elles prennent. Selon la Fédération de la médecine complémentaire (Fedmedcom), les produits végétaux peuvent interagir avec des médicaments conventionnels et modifier leurs effets: à l’exemple du millepertuis et de la pilule contraceptive. Le millepertuis, utile en cas de dépression légère, active aussi certains systèmes enzymatiques dans le foie et l’intestin. Des organes chargés de la décomposition de nombreuses substances, dont certains médicaments. C’est ainsi que le millepertuis peut diminuer l’efficacité de la pilule contraceptive.

Autre point à respecter lors de la prise de préparations naturelles: la dose. Un mauvais dosage peut provoquer des effets secondaires désagréables. Il est donc essentiel de demander conseil à un professionnel.

La médecine intégrative: un bon compromis Les arguments pour ou contre la médecine complémentaire portent généralement sur des faits concrets: preuves d’efficacité, risques, effets secondaires, argent. Malgré sa passion pour la médecine alternative, Christophe Ruby apprécie aussi la médecine académique. Il propose donc un doux compromis: la médecine intégrative. Une médecine qui associe judicieusement divers éléments de différentes orientations médicales et scientifiques en fonction des besoins spécifiques de chaque patient. Et le droguiste d’ajouter: «Afin d’offrir un traitement optimal, médecines complémentaire et académique ne devraient pas se faire concurrence mais bien agir ensemble.»

Muscles & nerfs contractés? Les sels minéraux des plantes peuvent aider! 12 nouveaux remèdes spagyriques avec les sels minéraux naturels de 7 plantes chacun. – Demandez conseil à votre droguerie!

Spagyros SA y CH-3073 Gümligen

www.spagyros.ch

V V

Une plante médicinale peut contenir jusqu’à 200 principes actifs différents. A l’inverse, un médicament de synthèse se base généralement sur un seul principe actif. Mais pourquoi ce produit conventionnel apporte-t-il un soulagement plus rapide que les préparations naturelles? «Parce que le principe actif est généralement beaucoup plus concentré dans les médicaments chimiques», explique le droguiste. C’est un avantage, certes; mais aussi un inconvénient: «C’est justement pour cela que les médicaments fabriqués industriellement ont aussi plus d’effets secondaires indésirables.» L’étude de l’ASCA le montre d’ailleurs: si un Suisse sur deux recourt à la médecine complémentaire, c’est essentiellement pour réduire sa consommation de médicaments.

Demandez conseil!

_9


10 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Médecine complémentaire: oublions le cliché du charlatanisme En Suisse, une personne sur deux recourt à la médecine complémentaire – souvent en complément à des traitements conventionnels. La Fondation suisse pour les médecines complémentaires, asca, a étudié pourquoi tant de gens choisissent cette double option. Selon son directeur, Laurent Monnard, c’est en raison de la bonne image de la médecine complémentaire. par de nombreux thérapeutes non-médecins ainsi que des médecins. Elle est aussi très présente dans les pharmacies et drogueries. Les études scientifiques manquent pour prouver l’efficacité de certaines méthodes de la médecine complémentaire. Pourquoi sont-elles quand même appréciées? Depuis plus de 10 ans, les médecines complémentaires font l’objet de recherches de plus en plus intensives, notamment aux Etats-Unis et en Allemagne. Quoiqu’il en soit, s’il est parfois difficile de démontrer leur efficacité dans une éprouvette, force est de constater qu’elles apportent souvent des résultats.

Laurent Monnard, directeur de la Fondation suisse pour les médecines complémentaires.

Laurent Monnard, pourquoi une personne sur deux recourt-elle aux services de la médecine complémentaire en Suisse? Laurent Monnard: Les raisons sont diverses: outre le fait que les médecines complémentaires soient perçues comme étant moins chères par la majorité de la population, il y a aussi la bonne image qu’elles véhiculent, loin des clichés de médecines de charlatans. L’étude révèle aussi que les médecines complémentaires sont à utiliser en complément à la médecine traditionnelle. Il n’y a donc pas de rejet de la médecine conventionnelle mais tout de même l’envie de moins de

médicaments, puisqu’il s’agit d’une des principales raisons citées pour recourir aux médecines complémentaires. Ce sont surtout les femmes qui recourent aux traitements alternatifs. Pourquoi? Les femmes sont en général plus sensibles aux questions de santé. Pourquoi les massages et l’homéopathie sont-ils les traitements les plus appréciés? L’offre de massages est très large et variée en Suisse. L’homéopathie est pratiquée

Quelle importance les Suisses accordentils à leur santé? L’état de santé a une grande importance, surtout lorsqu’il y a des soucis de santé. Toutefois, l’étude révèle que la grande majorité de la population suisse s’estime en bonne santé. Les gens recourent surtout à la médecine complémentaire en cas de douleurs musculaires, d’infections grippales et de migraines. La médecine alternative a-t-elle du potentiel dans d’autres domaines? Pour les maladies chroniques, les douleurs de dos, musculaires, articulaires, les allergies, les problèmes de peau, des muqueuses, les troubles digestifs, nerveux et circulatoires; la fatigue et le stress. A propos, les méthodes thérapeutiques naturelles peuvent aussi aider à supporter des traitements (chimio). Texte: Vanessa Naef / trad: cs Photos: fotolia.com, ldd


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Produits de la droguerie Les gourdes Holle: 100 % fruits

NOUVEAU: Vitafor® probi-intestis®

Les nouvelles purées de fruits de Holle se laissent déguster, sans faire de taches. Fabriquées avec la meilleure qualité Demeter, elles sont sans additifs et sans sucre ajouté. 5 saveurs différentes avec 100 % fruits ou fruits et céréales permettent de faire varier les plaisirs. Idéal comme en-cas et lors des déplacements, non réservé aux enfants.

Vitafor® probi-intestis®, le nouveau probiotique, spécialement contre les flatulences. A partir de deux semaines, il réduit les flatulences et contribue à normaliser la flore intestinale. En 4 semaines, 3 fois moins de flatulences avec seulement une capsule par jour. Garantie satisfait ou remboursé jusqu’au 31.8.2014

* Annonce

www.probi-intestis.ch

www.holle.ch

Davantage de mobilité

Bleus? Troubles veineux?

Comprimés avec de la glucosamine, du sulfate de chondroïtine et des extraits de moules aux orles vertes. Ce sont des composants des tissus conjonctifs, des tendons et des cartilages osseux. Un approvisionnement suffisant peut contribuer au maintien de la mobilité articulaire. Emballage de 180 comprimés.

Hirudoid® forte soulage dès les premiers symptômes de troubles veineux, tels que jambes douloureuses ou gonflements et favorise la disparition des bleus et hématomes. Disponible sous forme de crème ou de gel rafraîchissant de Medinova SA. Pour de plus amples informations, veuillez lire la notice d’emballage

Alisat® Gelenkagil

www.hirudoidforte.ch

Protection solaire de l’intérieur

L’esprit vif?

Burgerstein sun soutient les processus de réparation et favorise un bronzage uniforme. Sa formule préventive permet d’atteindre un effet protecteur pour les peaux exposées au soleil et de se prémunir des risques connus du rayonnement solaire. La protection solaire externe est un complément indispensable.

Tebofortin® intens contient l’extrait original de Ginkgo biloba EGb 761®. Tebofortin® intens est utilisé lors de troubles tels que diminution de la concentration, pertes de mémoire, vertiges (liés à l’artériosclérose). Prière de consulter la notice d’emballage.

www.burgerstein.ch

www.schwabepharma.ch

NOUVEAU: Sanadermil® EctoinAcute & Sanadermil® EctoinCare

Sensiblement meilleur – avec complexe actif au xylitol

Soulage et soigne la dermatite grâce à l’ectoïne naturelle. En tant que principe actif, l’ectoïne aide à soulager l’inflammation, à renforcer la barrière cutanée et à soutenir sa régénération. Les deux crèmes sont bien tolérées. Contient ni cortisone, ni colorant, ni parfum, ni conservateur.

Trisa SA

Le dentifrice TRISA avec complexe actif au xylitol est désormais en vente dans les commerces spécialisés. «TRISA Intensive Care» persuade avec sa formule 8 en 1. «TRISA Perfect White» avec sa formule WhiteningCrystal, rend vos dents plus blanches. Développé et fabriqué en Suisse.

www.viforpharma.ch

*Demandez conseil à votre droguiste et lisez la notice d’emballage. Les produits de cette page sont présentés par des annonceurs. La responsabilité des textes n’incombe pas à la rédaction.

_ 11


12 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Les pros guérissent-ils plus Mondial 2014: les joueurs d’élite vont à nouveau se disputer le ballon – en faisant parfois des chutes spectaculaires. Hans-Ulrich Backes, médecin de l’équipe du FC Saint-Gall et de l’équipe nationale des moins de 20 ans, nous révèle pourquoi ces pros retrouvent si vite la forme.

Portrait Le Dr méd. Hans-Ulrich Backes est praticien général et spécialiste de la médecine sportive. Il est le médecin de l’équipe nationale des moins de 20 ans et du FC St-Gall. Lui-même pratique le ski de fond (32 participations au Marathon de ski d’Engadine), l’athlétisme (médailles aux 100 m des championnats mondiaux des médecins de 2001 à 2011), le tennis (médaille d’argent en double aux championnats mondiaux des médecins).

Le football est un sport où les blessures sont particulièrement fréquentes. Déchirures musculaires, du ménisque ou des ligaments croisés, lésions ligamentaires, tendinites du genou… La liste est loin d’être exhaus-

tive. Comment les footballeurs professionnels blessés font-ils pour retrouver la forme aussi vite? Hans-Ulrich Backes: Avec les professionnels, le traitement peut durer toute la journée. Ces sportifs d’élite sont traités de manière beaucoup plus intensive et spécifique que Monsieur Tout-lemonde. Ils ont par exemple droit à des séances de drainage lymphatique quotidiennes. Mais la guérison n’est pas plus rapide chez eux que chez le citoyen lambda. Car le temps est un facteur essentiel. Une blessure des ligaments croisés dure six mois, que l’on soit artiste-peintre ou footballeur professionnel. C’est donc une erreur de croire que les professionnels se rétablissent plus vite que les sportifs amateurs? Oui. Qu’il s’agisse d’un tendon, d’un muscle ou d’un ligament, la durée effective nécessaire à la régénération du tissu ne change pas. Celui qui ne comprend pas cela et reprend l’entraînement trop tôt risque une nouvelle dé-

chirure des ligaments ou des fibres musculaires. Et comme les corps des sportifs d’élite sont soumis à d’importantes sollicitations, ce risque est particulièrement élevé chez eux. Dans un club de professionnels, qui s’occupe de la santé et des blessures des joueurs? L’équipe médicale comprend des médecins, des physiothérapeutes et des masseurs. Au FC Saint-Gall, nous avons aussi un dentiste et une coach mentale. Que peut donc bien faire un dentiste en cas de blessure musculaire? Beaucoup! Car ce sont souvent des infections chroniques des dents qui provoquent ces blessures. Tout simplement parce que le corps est affaibli et souffre d’une inflammation chronique. Aussi bien dans l’équipe nationale qu’au FC Saint-Gall, j’ai vu des joueurs qui n’ont pas pu jouer pendant une ou deux semaines en raison d’une inflammation de la racine dentaire. Sans compter que l’infection peut se propager dans le

Nouveau disponible à partir de juin

Visiodoron Malva® Solution ophtalmique +XPLGLĬHUOHV\HX[VHFV GHPDQL×UHQDWXUHOOH

Ceci est un dispositif médical. Veuillez lire attentivement la notice d’emballage. Weleda SA, 4144 Arlesheim, Suisse www.weleda.ch


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

vite? corps. Les grands clubs suisses regardent donc toujours bien dans la bouche de leurs joueurs. La pression pour ramener au plus vite les as du ballon rond sur le terrain doit être grande. Car d’énormes sommes d’argent sont en jeu dans le monde du football. Que signifie une absence due à une blessure pour le club, l’équipe, les joueurs? Si un joueur essentiel manque et que l’équipe ne parvient pas à se qualifier pour le Championnat d’Europe ou la Coupe du monde, alors les conséquences financières peuvent être très sérieuses. Il suffit de penser à la valeur sur le marché des joueurs et des sommes versées pour les transferts qui se chiffrent en millions de francs. L’impact que peut avoir la blessure d’un joueur important est évident quand on pense par exemple à l’importance de Ronaldo pour le Portugal: c’est grâce à lui que l’équipe s’est qualifiée pour le Mondial 2014. Quelles mesures de la science du sport contribuent à améliorer les performances sportives? A cause de la chaleur et de la transpiration, le corps perd beaucoup de liquide, mais aussi des substances importantes comme les électrolytes, soit des minéraux, des substances minérales et des sels. Tout cela doit être entièrement compensé au plus vite. Dans les pays chauds et tropicaux comme le Brésil, il est important de faire ce qu’on appelle un prérefroidissement. Il s’agit d’enfiler V V

En cas de blessure, l’absence d’un joueur sur le terrain peut coûter des millions. Raison pour laquelle les pros ont droit à des traitements plus intensifs et plus spécifiques qu’un simple citoyen.

_ 13


14 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

une veste froide pour refroidir le corps et donc le rendre plus performant. A l’inverse, pour la régénération après le jeu, on préconise de prendre un bain chaud.

ne jouent plus, ils doivent veiller à ne pas prendre trop de poids et continuer à faire du sport, comme tout le monde. Concernant les blessures, quelles sont les particularités du football féminin? Chez les femmes, les blessures des ligaments croisés sont très fréquentes. Pour les prévenir, l’entraînement doit intégrer des exercices qui renforcent la musculature des jambes. Aussi bien la FIFA que la SUVA ont reconnu cette problématique et développé le programme d’entraînement 11+ spécialement pour les joueuses et joueurs de football. Ceux qui pratiquent bien ces exercices sont nettement moins sujets aux déchirures des ligaments croisés.

A 38 ans, David Beckham a décidé de mettre un terme à sa carrière. L’âge venant, quels problèmes de santé peut rencontrer un ancien joueur professionnel? Aucun, pour autant qu’il n’ait pas eu de graves blessures, comme une déchirure des ligaments croisés, ou des lésions du cartilage pendant sa carrière. Mais s’il n’a pas été épargné, il risque de souffrir de problèmes de vieillesse, comme l’arthrose. Les footballeurs professionnels ont encore un autre problème: une fois qu’ils

Passons des sportifs d’élite aux footballeurs amateurs: comment ces derniers peuvent-ils prévenir les blessures? En la matière, il n’y a pas de différence entre un joueur d’un petit club de campagne et un joueur de l’équipe nationale. L’essentiel, c’est avant tout un bon entraînement, une bonne alimentation et la récupération. Celui qui joue dans un petit club n’a évidemment pas les mêmes moyens qu’un pro. En effet, si un pro joue un match le dimanche, il peut s’arrêter le lundi et se reposer le mardi. Le joueur lambda, lui, devra retourner travailler le lundi. Texte: Claudia Merki / trad: cs Photos: Flavia Trachsel, fotolia.com, ldd

Le foot est-il un jeu de hasard? Voici trois étonnants résultats d’études portant sur la science du ballon rond. Un sport plein de surprises Les faits: le football est le sport qui réserve le plus de surprises. Les détails: les équipes qui passent pour être les plus faibles remportent souvent les matchs, à savoir dans 45 % des cas. En comparaison: 36 % au basket, 36 % au football américain et 41 % au hockey sur glace. L’interprétation: au foot, il suffit de marquer un but pour gagner car les buts sont rares. En comparaison, les joueurs de basket atteignent beaucoup plus souvent leur objectif. Qui l’a découvert? Eli Ben-Naim, Los Alamos National Laboratory (2005)

Le hasard entre en jeu Les faits: près de la moitié des buts sont l’œuvre du hasard. Les détails: ballon qui rebondit, qui dévie ou finit dans le petit filet – 40 % des buts sont marqués par hasard. Voilà pourquoi ce sport est si apprécié: on ne sait jamais ce qui va se passer. Qui l’a découvert? Martin Lames, Université d’Augsburg (2006)

Le mythe du penalty Les faits: le joueur victime de la faute peut exécuter lui-même le coup de pied de réparation. Les détails: victime ou pas, le buteur atteint son but dans 75 % des cas. Qui l’a découvert? Roland Loy, Tactique et analyse dans le football (2007)

Vendredi 9h45

Lundi (d) 9h30

Lundi (f ) 9h40

Mardi 14h15

Bâle, Berne, Zurich

Mardi 11h45

Mardi 13h20

Mardi 10h45

Mardi 10h15

Lundi 13h20

Mercredi 9h45

Mardi 10h15

Mardi 11h20

… un simple clic pour podcaster, télécharger ou recommander les émissions de santé. vitagate.ch/fr/emissions

LA

SANTÉ À L’ANTENNE EN JUIN

A l’antenne dès le 9 juin

› Grippe estivale – ne vous laissez pas surprendre! A l’antenne dès le 16 juin

› Un édulcorant bon pour les dents? A l’antenne dès le 23 juin

› Comment prévenir les piqûres d’insectes Partenaires: les émissions de santé hebdomadaires sont présentées par la caisse-maladie CPT online et l’Association suisse des droguistes.


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14 _ PUBLIREPORTAGE

2ème étude nationale sur l’audition: participez à la recherche. rticipez t n Pa ntena i a m dès evez et rec

P

rès de deux ans après la première enquête empirique sur la qualité auditive des Suisses, les deux spécialistes leader de l’audition, Amplifon et Phonak, lancent la 2ème étude nationale sur l’audition. Il s’agit cette fois d’approfondir les connaissances afi n d’aider plus directement et plus effi cacement les clients à acquérir une meilleure audition. Toute personne pensant être atteinte d’un éventuel trouble auditif, mais qui n’a jamais été équipée d’appareils auditifs à ce jour est cordialement invitée à participer à cette 2ème étude nationale sur l’audition. Votre avantage: vous testez gratuitement pendant 4 semaines les nouveaux appareils auditifs Phonak et recevez CHF 50.–* en remerciement de votre engagement. Les appareils auditifs facilitent la communication et augmentent la joie de vivre. De septembre 2012 à février 2013, Amplifon et Phonak ont étudié à travers toute la Suisse quel était l’impact des appareils auditifs sur la qualité de vie. 1137 participants ont apporté de précieuses informations. Peu de temps après avoir essayé les appareils auditifs, la majorité des participants ont confi rmé profi ter davantage de leurs activités entre amis, communiquer plus facilement et profiter d’une meilleure qualité de vie à la maison. Ce constat est surprenant dans la mesure où la plupart affirmait au premier abord ne pas avoir besoin d’appareils auditifs. Apprenez-en plus sur les résultats de la 1ère étude nationale sur www.etudeaudition-nationale.ch.

.– 0 5 F CH spèces.* en e

Les deux leaders du marché, Amplifon et Phonak, se consacrent à la recherche pour votre audition. Cette étude commune devrait permettre d’obtenir des résultats scientifiques qui seront déterminants pour le travail d’Amplifon et de Phonak. Afin de cibler davantage les besoins des clients, la 2ème étude nationale sur l’audition observera précisément l’impact des nouveaux appareils auditifs dans différentes situations. Les expériences des participants nous permettront d’adapter encore mieux les appareils auditifs aux exigences de la vie quotidienne et de développer notre technologie. Votre avis nous intéresse. Participez à l’étude et profitez vous aussi de cette recherche à l’échelle nationale. Cette étude est réalisée dans le respect strict des normes scientifiques. Vos données seront traitées confidentiellement et évaluées anonymement par un institut d’études de marché renommé. A la fin de l’étude, les résultats seront mis à la disposition des médecins et cliniques ORL.

Inscrivez-vous directement chez Amplifon, via notre page Internet www.etudeaudition-nationale.ch, en nous appelant au numéro gratuit du service clientèle 0800 800 881, en vous présentant directement dans l’un des 78 centres spécialisés Amplifon près de chez vous, ou au moyen du bulletin d’inscription ci-dessous. Les inscriptions seront prises en compte jusqu’au 31 juillet 2014. Pour vous remercier de votre participation, vous recevrez CHF 50.–* en espèces. * Réservé aux 1’000 premiers participants qui remplissent les conditions de l’étude et ont complété les deux questionnaires.

Partenaire d’étude

Votre inscription à la 2ème étude nationale sur l’audition. Participez-y et profitez d’un port à l’essai gratuit pendant 4 semaines dans le cadre de l’étude. Remplissez tout simplement ce bulletin, découpez-le et renvoyez-le nous. Vous pouvez bien évidemment aussi vous inscrire en nous appelant au numéro gratuit du service clientèle 0800 800 881, via www.etude-audition-nationale.ch ou directement dans un centre spécialisé Amplifon près de chez vous.

Téléphone (obligatoire)

Adresse Découpez le bulletin et renvoyez-le à: Nationale Hörstudie, Postfach 306, 8706 Meilen

Date de naissance

NPA / Localité DS

Prénom / Nom

15


16 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Guêpes, abeilles, frelons… comment s’en protéger? L’été est là – les insectes aussi. Des guêpes curieuses nous empêchent de profiter du beau temps. Les moustiques ont aussi débarqué, avides de sang. Que faire en cas de piqûre d’insecte et comment faire fuir ces trouble-fête? Moustiques, guêpes et abeilles ont un point commun: leurs femelles piquent. Mais pas pour les mêmes raisons. Les explications de Marcus Schmidt, conseiller en prévention des parasites au service de lutte antiparasitaire de la ville de Zurich: «Tandis que les guêpes et les abeilles piquent pour se défendre, les femelles moustiques le font parce

qu’elles ont besoin de certaines protéines du sang d’autres animaux et des êtres humains pour nourrir leurs petits.» L’odeur typique de l’être humain, autrement dit un mélange de parfum, de gaz carbonique, de sueur voire de puanteur des pieds, constitue d’ailleurs un appât parfait. Dès que le moustique a repéré une victime, il pique et repique sans pi-

tié. Or en piquant, la femelle injecte aussi de la salive qui contient des substances anticoagulantes; ce qui lui permet de sucer le sang facilement. Mais cet anticoagulant provoque des démangeaisons. La victime finit donc irritée, tant par les démangeaisons que par la nuit blanche passée à chasser le moustique.


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

seille d’assécher au maximum tous les endroits humides proches des habitations, tels que gouttières, pots de fleurs et pataugeoires.

Ne vous énervez pas, agissez!

_

En été, les abeilles volent à 20 km/h pour récolter pollen et nectar. Après avoir butiné quelque 200 fleurs, elles sont repues et retournent à la ruche pour produire du miel.

Un moustique agressif à éliminer Le moustique japonais est plus résistant que bon nombre d’autres types de moustiques. Et Marcus Schmidt de confirmer: «Sur le Plateau suisse, ils sont plus nombreux à proximité des habitations que les moustiques indigènes.» Lors de contrôles ponctuels en ville de Zurich, les experts ont trouvé des larves dans près de 60 % de tous les récipients susceptibles d’en contenir. Le moustique japonais pond notamment dans les trous et creux du bois et les cavités rocheuses (lieux de ponte naturels) ou encore dans les citernes d’eau de pluie, les bassins pour enfants, les vases ou les fontaines pour oiseaux. Les œufs peuvent aussi bien survivre au froid de l’hiver qu’à la sécheresse de l’été. Et cela plusieurs années de suite. Pour lutter contre les larves, le service de la protection de l’environnement et de la santé de la ville de Zurich con-

_

Traitement interne: Le sel de Schüssler n° 3 soulage les inflammations locales, le n° 8 réduit les gonflements. Un spray spagyrique, par exemple à la propolis, au sumac vénéneux et à la lavande, atténue démangeaisons, sensations de brûlure, inflammations et douleurs. Les granules homéopathiques, notamment apis et ortie, agissent contre les démangeaisons.

_ _

_

Traitement externe: Le spray homéopathique apis et ortie calme les démangeaisons et agit contre l’inflammation. Idem pour les rollers à l’huile essentielle d’arbre à thé ou autre préparation de médecine classique, et les rollers ou gels au menthol et au polidocanol.

_

V V

Le moustique japonais est particulièrement agressif. Et ses piqûres provoquent souvent des réactions plus fortes que celles des moustiques indigènes. Ermanno Vivian, propriétaire et directeur de la droguerie Vivian à Lucerne, sait comment prévenir au mieux ces piqûres indésirables. Vaporiser un spray anti-moustiques avec les principes actifs diéthyltoluamide (DEET) ou icaridine ou encore un spray aux huiles essentielles de citronnelle, de géranium et de citron sur la peau ou les habits. L’odeur puissante de ces répulsifs éloigne les moustiques. Attention: les répulsifs à base de DEET peuvent endommager certains textiles et bijoux. Mieux vaut donc éviter de porter une montre avec un bracelet en plastique ou des vêtements en fibres synthétiques. Les pommades à base d’icaridine conviennent bien aux enfants dès deux ans et aux personnes à la peau sensible. Leur effet répulsif se limite cependant à deux ou trois heures. Il convient donc de renouveler l’application passé ce délai. Les bracelets aux huiles essentielles, notamment à la citronnelle, sont très pratiques pour les enfants qui passent beaucoup de temps dehors. Ils agissent pendant dix jours. Les enfants devraient retirer leur bracelet avant la baignade et avant d’aller au lit. En revanche, ils peuvent sans autre se doucher avec. Porter des vêtements avec des manches longues et des pantalons longs. Installer des moustiquaires aux fenêtres. Installer une moustiquaire au-dessus du lit. Si un moustique parvient malgré tout à vous piquer, ne vous contentez pas de pester. Suivez plutôt les conseils du droguiste Ermanno Vivian. La piqûre provoque une inflammation locale et un gonflement plus ou moins important. Le froid réduit l’enflure et atténue la douleur. Surtout ne pas gratter! Car des bactéries ou des virus pourraient alors pénétrer dans la plaie et provoquer une infection.

_ 17

Les abeilles à miel

_

_ _ _

_

_

Les abeilles à miel (Apis mellifera), ou domestiques, sont l’exemple même de l’assiduité au travail. Elles vivent dans de grandes colonies qui fonctionnent pour ainsi dire de manière autonome. La pollinisation faite par les abeilles est un élément essentiel de la production alimentaire. Un tiers des aliments que nous consommons – légumes, fruits, oléagineux, épices et huiles végétales – ne pourraient pas exister sans la pollinisation faite par les insectes. Depuis quelques années cependant, les abeilles sont en crise: elles meurent. Des colonies entières périssent. Plusieurs facteurs sont en cause. Comme la diminution d’habitats appropriés, la consanguinité, les changements climatiques ou encore les parasites, comme le varroa. Mais le pire ennemi de l’abeille est, de loin, l’usage abusif ou inapproprié de pesticides. Cela ne doit pas nous laisser indifférents. Car, comme Albert Einstein l’affirmait déjà: «Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre.»


18 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Les frelons

Les moustiques apprécient le groupe sanguin 0 Pourquoi les moustiques piquent-ils plus souvent certaines personnes? Contrairement à une idée reçue, ce n’est pas parce qu’elles auraient le sang «sucré». Il est aussi faux de croire que les femmes sont plus touchées que les hommes. A part l’odeur de la sueur, il y a une autre explication mise en évidence par le chercheur japonais Yohikazu Shirai: les personnes du groupe sanguin 0 attirent deux fois plus les moustiques que celles du groupe A. Les moustiques semblent aussi plus attirés par les femmes enceintes: leur température corporelle est plus élevée et leur souffle contient plus de gaz carbonique. Deux choses qui attirent irrésistiblement les moustiques. Mais que les hommes ne se réjouissent pas trop vite: les amateurs de bière sont aussi souvent victimes des moustiques. Une hypothèse serait que la consommation de bière augmente légèrement la température superficielle du corps.

Les guêpes aussi aiment les grillades Enfin une belle soirée d’été! La température estivale est idéale pour organiser une grillade dans le jardin. Mais sitôt le repas sur la table, voilà que des guêpes arrivent. L’entomologiste Marcus Schmidt précise: «Les guêpes communes ou germaniques sont les deux espèces les plus fréquentes en Suisse et aussi les plus pénibles.» Mais elles ne deviennent agressives que lorsqu’elles sont dérangées ou se sentent en danger. Il faut donc éviter de gesticuler avec les mains: les guêpes pourraient prendre cela pour une attaque et piquer. Le mieux est de conserver son calme. Mais que faire pour les tenir à distance? «Chauffer quelques pièces de monnaie en

Ils attaquent, ils piquent, ils tuent. Les histoires les plus extraordinaires circulent sur les frelons européens (Vespa crabro). C’est peutêtre à cause de leur taille imposante et de leurs raies d’un noir et d’un jaune très vifs que certaines personnes en ont si peur. Pourtant ces insectes, qui font partie de la famille des vespidés, ne sont pas plus dangereux que les autres guêpes. Et contrairement à d’autres espèces de guêpes, les frelons européens jouent même un rôle important dans l’équilibre de notre écosystème: ces chasseurs adroits capturent quantité d’insectes, comme des sauterelles, des mouches, des chenilles et même les guêpes si désagréables, pour nourrir leur couvain. Une colonie de frelons peut ainsi consommer jusqu’à 500 grammes d’insectes par jour. Avoir des frelons dans son jardin permet donc de profiter de l’été sans être importuné par les guêpes et les abeilles.

cuivre et les poser sur la table: les guêpes n’aiment pas leur odeur et ne s’approcheront pas», confie le spécialiste. Qui parle d’expérience car cela n’a jamais été prouvé scientifiquement. Les guêpes ont aussi l’eau en horreur. «Les parents peuvent donc donner des pistolets à eau à leurs enfants pour qu’ils aspergent les guêpes. Là, elles décamperont à coup sûr!»

Ne vous attablez pas avec des guêpes Mais quand on mange dehors, il est parfois impossible d’éviter totalement les guêpes à table. Dans ce cas, une seule solution: remballer ses affaires – et se replier à l’intérieur. Le soir, n’allumer la lumière que lorsque les portes et les fenêtres sont bien fermées. «Car la lumière attire les guêpes», précise Marcus Schmidt. Et si une guêpe réussit à s’introduire à l’intérieur, il recommande d’éteindre les lumières, d’ouvrir les fenêtres et d’attendre qu’elle sorte d’elle-même. Les personnes qui essaient de les chasser risquent de se faire piquer. Et même plusieurs fois. «En piquant, la guêpe libère une phéromone

Les guêpes communes et germaniques Dans nos contrées, on trouve principalement six sortes de guêpes à proximité des habitations. Les deux plus fréquentes sont les guêpes germaniques (Vespula germanica) et les guêpes communes (Vespula vulgaris). Même si nous n’apprécions guère ces insectes, ils nous sont utiles. En effet, les guêpes, comme les abeilles, les papillons et les bourdons, participent à la pollinisation de nos végétaux. Les guêpes chassent en outre de nombreux insectes et contribuent donc à réguler leur prolifération. On reconnaît les guêpes à leur abdomen jaune rayé de noir. Mais les syrphides, petites mouches inoffensives, ont aussi l’abdomen noir et jaune. En revanche, elles sont plus petites que les guêpes et, surtout, n’ont pas leur taille de guêpe!

d’alerte qui agit comme un marqueur d’ennemi. D’autres guêpes peuvent alors se précipiter à leur tour sur la victime, surtout si leur nid est à proximité», prévient notre interlocuteur.

Bien réagir en cas de piqûre La peur que les guêpes et les abeilles inspirent à certaines personnes peut sembler démesurée. Il n’en reste pas moins qu’une piqûre est douloureuse – et peut déclencher une réaction allergique chez 1 % de la population. Dans ce cas, il est vital d’agir immédiatement. Car une seule piqûre, où qu’elle soit, peut être fatale si l’on est allergique. En cas de piqûre de guêpe ou d’abeille, les personnes allergiques présentent des symptômes tels que rougeurs, gonflements et urticaire. Cela peut aller jusqu’à des vomissements, une détresse respiratoire voire une importante baisse de la tension artérielle ou un choc analphylactique dans le pire des cas. Les personnes allergiques doivent donc toujours emporter leur trousse d’urgence avec elles. Chez les personnes qui ne sont pas allergiques au venin de guêpe ou d’abeille, une piqûre isolée ne pose pas problème. «Ce n’est même qu’à partir de plusieurs centaines de piqûres que l’attaque peut être fatale», assure l’entomologiste Marcus Schmidt. A moins que l’insecte n’ait piqué dans le gosier ou le pharynx. «Il y a alors un sérieux risque d’étouffement, car les voies respiratoires peuvent enfler», prévient le droguiste Ermanno Vivian. Dans ce cas, il faut immédiatement consulter un médecin. En revanche, les piqûres de guêpe ou d’abeille situées à des endroits sans danger se traitent comme les piqûres de moustique (voir page 17).


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Le moustique asiatique Contrairement à nos moustiques indigènes, le moustique asiatique (Aedes japonicus) ne pique pas seulement au crépuscule et pendant la nuit mais aussi durant la journée. Il vit surtout dans les milieux urbains et parfois dans la forêt. Autre particularité: il est plus grand que nos moustiques et que le moustique-tigre. Comme ce dernier, il a des stries claires sur le corps et les pattes à l’âge adulte. Cet insecte, originaire du Japon, de Corée et de Chine, a été importé en 1998 en Amérique. Depuis, il s’est propagé dans 22 autres pays, dont la Suisse. Ce moustique est un vecteur potentiel de la fièvre du Nil occidental.

Le venin d’abeille, plus dangereux que celui des guêpes Le venin d’abeille, aussi appelé apitoxine dans le jargon médical, est un mélange de différentes substances. L’abeille l’injecte avec son dard dans le corps de son ennemi. L’abeille peut injecter environ 0,1 mg de venin – soit dix fois plus que la guêpe (0,01 mg) qui elle retire son dard après avoir piqué. Quand elle pique, l’abeille laisse son dard, une partie de son abdomen et surtout la poche à venin dans sa victime. Pour éviter que du venin continue de pénétrer dans la plaie, il faut extraire le dard en grattant sur le côté ou en le saisissant délicatement avec une pincette en évitant de toucher la poche à venin.

sayons donc de les ménager et les déplaçons dans leur milieu naturel», explique le professionnel de la lutte contre les insectes. Mais si le nid est construit dans le toit, dans le sol ou dans un caisson de store et que les guêpes empoisonnent l’existence des

Ciel, un nid de guêpes! Vous avez découvert un nid de guêpes dans le jardin, sur la place de jeux ou même à l’intérieur? Alors faites appel à une entreprise de désinsectisation. Ces professionnels pourront déplacer le nid ou tuer les guêpes si nécessaire. «Les insectes qui font des nids bien visibles sont en général les moins agressifs; nous es-

_ 19

habitants, mieux vaut les éliminer de manière professionnelle. Car il s’agit certainement d’un nid d’espèces agressives, comme les guêpes communes ou germaniques. Dans la région zurichoise, l’élimination d’un nid de guêpe coûte entre 180 et 250 francs. Et Marcus Schmid de confier la règle d’or pour toutes les personnes qui, où que ce soit, découvrent un nid de guêpes: «Ne pas s’approcher à moins de trois mètres!» Une règle qui vaut aussi pour les nids d’abeilles. Bien qu’elles vivent en général dans les ruches des apiculteurs, il peut arriver que les abeilles construisent des essaims en forme de grappe et s’installent sur des branches ou des avant-toits. Ces essaims doivent être capturés par un apiculteur ou les pompiers (service généralement gratuit). Les apiculteurs peuvent d’ailleurs acheter les abeilles aux pompiers à raison de 10 francs le kilo. Texte: Vanessa Naef / trad: cs Photos: Flavia Trachsel, fotolia.com, wikipedia.com

Le moustique-tigre Dans ses zones tropicales de répartition, le moustique-tigre (Stegomyia albopicta ou Aedes albopictus) peut transmettre des maladies virales comme la dengue ou le chikungunya. Introduit en Europe via le transport de marchandises, cet insecte asiatique a déjà été repéré dans 12 pays européens. En Suisse, c’est au Tessin que les experts ont pour la première fois constaté la présence de ce moustique de cinq à dix millimètres de long. C’était en 2003. Depuis, des œufs ont aussi été découverts en Suisse alémanique. «Mais le moustique-tigre ne s’y est pas encore établi», précise Marcus Schmidt. Pour l’instant, il ne faut donc pas avoir peur de contracter la dengue ou le chikungunya sous nos latitudes. «Pour qu’une telle maladie se transmette, il faut qu’il y ait à la fois des gens ou des animaux qui l’amènent de la région d’origine et une importante population de moustiques. La probabilité que ces deux facteurs soient réunis n’est pas très élevée», constate le spécialiste. D’ailleurs, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) n’a pas non plus enregistré un seul cas de maladie contracté en Suisse. Les cas de dengue et de chikungunya sont soumis à la déclaration obligatoire en Suisse.

Un nouveau répulsif naturel Devenir indétectable pour les moustiques, voilà ce dont rêvent les personnes qui se font souvent piquer. Or des chercheurs de l’Université de Neuchâtel viennent de mettre au point un mélange d’huiles essentielles qui réalise cet exploit. Ce répulsif constitué de substances végétales est biodégradable et ne provoque pas d’effets secondaires. Autre point positif: ces huiles essentielles agissent sur plusieurs espèces de moustiques, dont celles qui transmettent la malaria. Une maladie qui, selon l’OMS, tue chaque année plus de 600 000 personnes dans le monde. Les chercheurs ne savent pas encore quelles sont exactement les plantes qui font fuir les moustiques. Dans un premier temps, ils vont chercher un moyen de prolonger la conservation des huiles essentielles qui s’évaporent très vite. La forme galénique définitive du futur répulsif n’est pas encore connue. Il est possible qu’il s’utilise sous forme de spray ou de lotion.


20 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Un édulcorant qui prévient les caries Des douceurs qui protègent les dents? Ça existe. Le xylitol, un substitut de sucre, est même utilisé dans les dentifrices.

Le xylitol contenu dans les dentifrices réduit le nombre des bactéries acides dans la plaque dentaire et la salive. Résultat: moins de caries.

Les douceurs font grossir et endommagent les dents. Pas toujours. Un substitut de sucre, le xylitol, protège les dents et réduit l’adhérence de la plaque. Il fait partie de la famille des alcools sucre (alditol). Le xylitol a un rendement énergétique 40 % plus faible que le saccharose (sucre). Ça signifie qu’il a 40 % de calories en moins que le sucre. Le xylitol se distingue ainsi des édulcorants comme l’aspartame ou la saccharine qui n’ont pas du tout de calories (voir encadré). Le xylitol est aussi présent dans la nature, par exemple dans les fruits et les légumes, ainsi que dans les arbres comme les bouleaux et les hêtres, mais il est aussi produit industriellement.

Succédané de sucre dans le dentifrice Le xylitol ne convient pas seulement pour édulcorer les aliments, il est aussi parfois utilisé dans les produits de soins dentaires. Nicole Ochsner, droguiste ES et directrice de la droguerie Tanneck à Döttingen (AG), connaît les produits et leur bonne réputation: «Nous avons de temps en temps des clients qui en souhaitent.

Mais la demande est plutôt faible». Ce faisant, il existe des dentifrices contenant du xylitol depuis assez longtemps. En 1970 déjà, des scientifiques finlandais ont découvert les effets anticaries du xylitol. Ils ont ainsi constaté que les petits enfants dès deux ans déjà peuvent améliorer leur hygiène dentaire avec la consommation quotidienne de xylitol. Depuis lors, la Finlande a mis sur pied un programme de xylitol pour les jeunes. «De tels produits au xylitol sont adaptés à tout le monde», ajoute la droguiste Nicole Ochsner. Mais comment ça fonctionne, un succédané de sucre comme produit de soins dentaires? A l’inverse des autres alcools sucre comme le sorbitol, l’isomalt ou le mannitol, le xylitol ne peut pas être traité par les bactéries des caries (Streptococus mutans) et les bactéries d’acide lactique. Les bactéries assimilent certes le substitut de sucre. Mais le xylitol bloque le métabolisme énergétique et affame les bactéries. Le nombre de bactéries formant des acides se réduit ainsi dans la plaque dentaire et la salive. L’utilisation régulière de xylitol diminue non seulement la quantité mais aus-

si l’adhérence de la plaque, celle-ci est donc plus facile à éliminer. Résultat: moins de caries. Des études montrent en outre que les personnes qui absorbent du xylitol après des aliments sucrés ou riches en amidon produisent moins d’acides dans la bouche. Les gommes à mâcher ou les pastilles au xylitol après le repas aident non seulement à lutter contre la mauvaise haleine mais protègent aussi les gencives. Il existe même des études qui montrent que le xylitol peut favoriser la reminéralisation de la substance dentaire. Mais qu’en est-il des effets indésirables? On sait que les succédanés de sucre peuvent provoquer des flatulences ou même des diarrhées (voir encadré). Les produits de soins dentaires au xylitol sont-ils alors inquiétants de ce point de vue? La droguiste Nicole Ochsner: «Non. Ce n’est pas un problème. D’une part, la quantité de xylitol dans le dentifrice est très réduite. Et d’autre part, le dentifrice est recraché et non avalé.» Texte: Dr sc. nat. Julia Burgener / Bettina Epper Trad: mh / Photo: fotolia.com

Edulcorants et succédanés de sucre L’industrie alimentaire utilise des édulcorants depuis longtemps. Les diabétiques en profitent, tout comme les personnes soucieuses de leur ligne. On trouve des édulcorants avec des calories (succédanés de sucre). Mais aussi sans (édulcorants chimiques). Les succédanés de sucre sont par exemple le glucose, le saccharose, le fructose, le lactose, le maltose, le sucre inverti, le sucre d’amidon et l’alcool sucre comme le xylitol, le sorbitol, le mannitol, le lactitol ou l’isomalt. Parmi les édulcorants, on compte la saccharine, le cyclamate, l’aspartame et l’acésulfame-K.


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Des repas au goût amer Brûlures d’estomac, constipation, diarrhée: quand l’estomac ou les intestins protestent, il faut agir vite. Une alimentation et un style de vie sains associés à des remèdes d’origine végétale sont le meilleur moyen de ne pas finir les repas barbouillé. Pour bien digérer, il faut bouger régulièrement, boire suffisamment et adopter une alimentation riche en fibres. Les fibres alimentaires, que l’on retrouve essentiellement dans les produits complets aux céréales, les fruits, les légumes et les légumineuses, sont la clé d’une bonne digestion. Mais si toutes ces mesures ne suffisent pas à rétablir l’équilibre du système digestif, on peut puiser dans les nombreuses préparations d’origine végétale proposées en droguerie. Ces préparations soutiennent la santé du système digestif à long terme et le soulagent en cas de crise aiguë.

Prévenir les brûlures d’estomac Le suc gastrique contient environ 0,5 % d’acide chlorhydrique. Il détruit les bactéries que nous ingérons avec les aliments et participe à la décomposition chimique des protéines. Normalement, nous ne percevons pas la présence de cet acide. Mais le suc gastrique peut refluer dans l’œsophage lorsque le sphincter du bas de l’œsophage ferme mal ou que la production d’acide est trop importante. On parle alors de brûlures ou d’aigreurs d’estomac – ou encore de reflux gastro-œsophagien. En cas de crise aiguë, les médicaments antiacides de la droguerie, lesquels lient les acides gastriques, apportent un soulagement immédiat. Mais pour améliorer durablement la situation, il faut souvent changer ses habitudes. Commencer par exemple par bien mâcher les aliments avant de les avaler, réduire sa consommation de boissons gazeuses, remplacer le café en grains par un succédané aux céréales, moins fumer ou encore surélever légèrement le haut du corps quand on se couche.

conçus pour éliminer ou absorber les gaz atténuent rapidement les symptômes. Les épices comme le cumin, les graines de fenouil ou l’anis stimulent la production de suc digestif et réduisent donc les ballonnements. On peut facilement les intégrer dans les plats quotidiens ou les savourer en tisane. A propos de tisane: la menthe poivrée et l’achillée millefeuille soutiennent les fonctions hépatobiliaires et améliorent donc la digestion.

Soulager la constipation C’est souvent une carence en fibres alimentaires qui est à l’origine de la constipation (moins de trois passages à la selle par semaine ou des selles dures et sèches). Pour un soulagement rapide, on peut recourir ponctuellement aux laxatifs végétaux, à base notamment de feuilles de séné ou d’écorce de bourdaine. Pour soutenir la digestion à plus long terme, privilégier les produits végétaux mucilagineux, comme les téguments de graines de plantain ou les graines de lin; ces produits sont disponibles en vrac ou sous forme de préparations prêtes à l’emploi.

Stopper la diarrhée En cas de diarrhée (plus de trois passages de selles liquides ou molles par jour), il s’agit avant tout de compenser les pertes en liquide et en sels minéraux, de préférence avec des préparations aux électrolytes sous forme de comprimés ou de solutions prêtes à

Atténuer les ballonnements Les problèmes comme les ballonnements, les lourdeurs d’estomac ou encore les gonflements sont essentiellement liés à l’alimentation. Ils s’expliquent par une production excessive de gaz durant la décomposition des aliments dans l’intestin. Les médicaments spécialement

Constipé? Les laxatifs végétaux aux feuilles de séné peuvent vous soulager.

l’emploi. Les comprimés de charbon réduisent la fréquence des passages à la selle en cas de diarrhée aiguë. Mais ils ne conviennent qu’à un usage ponctuel. Les plantes médicinales comme le fenouil et le cumin ont des effets apaisants et antispasmodiques sur l’intestin. Le thé noir et les myrtilles séchées calment aussi l’intestin et présentent des propriétés antibactériennes et légèrement analgésiques. En cas de diarrhée, l’intestin apprécie les repas légers, à base de purée de pommes de terre, de crème d’avoine et de zwieback. Si la situation ne s’améliore pas après un jour, il faudrait consulter un médecin, surtout s’il s’agit d’enfants ou de personnes âgées. Si la diarrhée est un symptôme d’une grippe gastro-intestinale d’origine bactérienne ou virale, il faut particulièrement veiller à son hygiène pour prévenir tout risque de contamination. La grippe intestinale et la diarrhée peuvent perturber le fragile équilibre de la flore intestinale, détruire de précieuses bactéries intestinales et affaiblir l’ensemble du système immunitaire. Dans ce cas, les bactéries d’acide lactique et les levures médicinales (comprimés ou capsules) aident à rétablir la santé de l’intestin et à retrouver une bonne digestion. Texte: Menta Scheiwiler Sevinç / trad: cs Photo: fotolia.com

_ 21


22 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Votre mémoire s’effiloche? «Utilisez votre cerveau ou ses performances risquent de s’étioler», assure le neuropsychologue Peter Brugger.

Déjà fait chauffer vos neurones aujourd’hui? Grâce aux ordinateurs, plus besoin de réfléchir. De quoi devenir sot? Pas si l’on fait travailler son cerveau comme ses muscles. L’homme aime se simplifier la vie. Outre son aspiration au bien-être et à la richesse, c’est sans doute son sens inné de la commodité qui l’a le plus poussé à réaliser des créations et des développements techniques, comme les machines et les ordina-

teurs. Dans ce domaine, le développement de l’intelligence artificielle constitue une discipline en soi. La science s’intéresse ainsi depuis des décennies déjà à la question de l’intelligence humaine et de l’intelligence artificielle. Après la première phase

d’euphorie, dans les années 50, l’enthousiasme était un peu retombé. Aujourd’hui, le sujet passionne à nouveau les scientifiques. A tel point que même le «New York Times» vient de publier une série d’articles sous le titre «Artificial Intelligence is here».


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

ses interlocuteurs. Or l’un est un humain; l’autre, une machine. Les deux doivent convaincre la personne qu’ils sont bien des êtres pensants. Si au terme de l’entretien la personne ne peut pas dire clairement lequel était l’humain et lequel était la machine, le test est réussi – et la machine est alors considérée comme aussi intelligente que l’homme. Les chercheurs travaillent toujours à élaborer des ordinateurs de plus en plus intelligents.

«Aujourd’hui déjà, il existe des automobiles qui peuvent lire les panneaux de limitation de vitesse ou repérer les dangers sur la route. Ces voitures pourront bientôt réagir elles-mêmes à ces informations», promet Richard Hahnloser. Les possibilités d’utiliser l’intelligence artificielle pour simplifier la vie des humains ne sont donc de loin pas épuisées. Que nous réserve l’avenir? En sciences, le domaine de la robotique développe depuis quelques années des automates capables d’imiter les expressions de sentiments humains. «A tel point qu’ils peuvent provoquer des émotions chez l’humain qui leur fait face», assure le spécialiste. Les scientifiques s’intéressent aussi à de nouvelles formes d’architecture informatique, comme des cochlées artificielles capables de capter des sons. Ou des caméras originales qui enregistrent les images comme l’œil humain. «Pour que l’intelligence artificielle soit aussi fidèle que possible à la nature, les ordinateurs doivent percevoir les signaux extérieurs comme un être humain le ferait avec ses organes sensoriels», précise Richard Hahnloser. Les chercheurs espèrent qu’ainsi, stimuli et informations soient perçus et traités par l’ordinateur comme par le cerveau humain.

Le cerveau est presque imbattable Malgré les innovations révolutionnaires réalisées dans le domaine de l’intelligence artificielle, le professeur Hahnloser reste persuadé que l’homme l’emporte presque toujours sur la machine: «Des choses apparemment simples, comme de reconnaître un nouvel animal sur une V V

Le Prof. Dr Richard Hahnloser, neuroscientifique à l’Institut de neurosciences de l’Université de Zurich, définit l’intelligence artificielle comme une intelligence informatique, différente donc de l’intelligence humaine: «Pour comparer ces deux types d’intelligence, les scientifiques se réfèrent aujourd’hui encore au test de Turing.» Un test qu’Alan Turing a élaboré en 1950 dans le but de comparer les intelligences des ordinateurs et des humains. Le test consiste à faire dialoguer un individu avec deux interlocuteurs qu’il ne connaît pas par l’intermédiaire d’une machine. La personne ne peut ni voir ni entendre

Selon le principe que la forme, ça commence dans la tête, on peut faire des exercices pour entraîner spécifiquement la mémoire, la logique et la rapidité d’esprit.

_ Retrouvez chaque semaine une

Bientôt des robots qui expriment des émotions?

Mais qu’est-ce donc que l’intelligence artificielle?

Des exercices pour réveiller votre cerveau

connaissance pour jouer aux cartes ou aux échecs. Le jass permet notamment d’entraîner de manière ludique de nombreuses fonctions de la mémoire.

_ Imaginez une série de nombres et répétez-la à l’envers. Par exemple: 2564 – 4652.

_ Essayez d’épeler des mots à l’envers. _ Ou essayez de faire l’exercice suivant! Réciter l’alphabet n’est pas réservé aux enfants. Cela peut aussi aider les adultes à améliorer leurs fonctions mentales. Définissez un thème qui vous plaît et récitez l’alphabet avec des mots qui le concernent. Exemple avec les animaux: Antilope, Blaireau, Chihuahua, Dauphin, Eléphant etc.

_ Essayez de lire le texte qui suit – attention: tous les mots sont écrits à l’envers!

iL en tuaf sap eriocr euq setuot sel sellievrem ed al erutan es tnevuort sruojuot snad sertua’d syap uo setrua’d xueic. sellE tnos tuotrap. siaM suon snoicérppa’n sulp sellec iuq suon tneruotne rac suon sel snoyov suot sel sruoj siuped ecnafne’l. Solution: Il ne faut pas croire que toutes les merveilles de la nature se trouvent toujours dans d’autres pays ou d’autres cieux. Elles sont partout. Mais nous n’apprécions plus celles qui nous entourent car nous les voyons tous les jours depuis l’enfance.

_ Entraînez-vous avec memofit sur la plate-forme de santé vitagate.ch. vitagate.ch/fr/objectif– sante/concentration/ memofit

_ 23


24 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Stimuler la concentration avec le Ginkgo biloba Pour maintenir vos cellules grises en forme, pensez au Ginkgo biloba. Les extraits de cet arbre vieux de plus de 2000 ans améliorent la vascularisation des tissus et des organes tout en revitalisant l’organisme. Le Ginkgo biloba contient en outre des bioflavonoïdes (ou substances végétales secondaires) importants. Ils lient les radicaux libres qui se forment dans l’organisme et endommagent les cellules. Une fois liés, les radicaux libres peuvent être éliminés du corps. En tant que piégeur de radicaux libres, le Ginkgo biloba contribue donc aussi à la protection des cellules.

image, de concevoir un plan de maison ou encore d’établir des rapports de cause à effet, sont des facultés purement humaines.» Mais en ce qui concerne la capacité à enregistrer un maximum d’informations et à les rendre disponibles instantanément, l’ordinateur l’emporte sur l’humain. L’ordinateur est cependant encore incapable d’aller plus loin, comme de donner un sens à ces informations ou de créer quelque chose de nouveau. Ou, comme le formule notre interlocuteur: «L’ordinateur ne peut pas se surpasser.» Il serait donc logique d’associer au mieux ces deux intelligences pour les utiliser. C’est déjà le cas dans de nombreux domaines: les ordinateurs prennent la relève pour réaliser certaines tâches, comme calculer mentalement, écrire à la main ou faire de longs trajets pour échanger des informations. Cela libère de la place dans le cerveau pour acquérir de nouvelles facultés et connaissances. «Je constate cependant que rares sont ceux – moi compris – qui profitent du gain de temps

offert par l’ordinateur pour s’adonner à des activités créatives. Nous passons aussi une bonne partie de notre temps libre devant l’écran», résume le neuroscientifique. «Et les capacités que nous n’utilisons pas ou trop peu finissent par dépérir avec le temps.»

Pour que le cerveau reste en forme

Les plantes au service du cerveau Si vous voulez encore mieux soutenir et renforcer votre cerveau, vous pouvez vous fier aux préparations de la droguerie. Eugen Jud, droguiste dipl. et directeur de la droguerie Jud, à Zurich, recommande les extraits végétaux de ginkgo, de ginseng et d’orpin rose, en association avec des substances vitales, comme les vitamines B, les acides aminés L-glutamine et L-5HTP, la phosphatidylsérine ainsi que le co-enzyme Q10 et l’acide gras oméga 3 DHA. «Pris dans la bonne combinaison et dans la dose correcte, ce mélange renforce effectivement le cerveau», assure le droguiste. Qui rappelle qu’il est aussi important de boire suffisamment et de consommer des aliments riches en hydrates de carbone. «Seuls des apports constants en glucose permettent au cerveau de déployer toutes ses facultés.» Rendez-vous page 28 pour en savoir plus sur le fonctionnement de notre cerveau. Texte: Anania Hostettler / rédaction: Vanessa Naef

Pour garder un cerveau en pleine forme durant toute la vie, il n’y a qu’une chose à faire, comme l’explique le Prof. Dr phil. Peter Brugger, neuropsychologue à la clinique de neurologie de l’Hôpital universitaire de Zurich: «Utiliser le cerveau, sinon ses performances s’étiolent.» Le cerveau est comme un muscle, il faut l’entraîner. Pour ce faire Peter Brugger conseille de faire de temps en temps des choses qui sortent de l’ordinaire. Les personnes qui n’ont pas l’habitude de marcher devraient ainsi partir une fois en randonnée. Celles qui n’ont jamais ouvert un gros bouquin, s’y essayer un jour. «Comme ça, le cerveau reste flexible.»

trad: cs / photos: Flavia Trachsel, fotolia.com

En savoir plus: Découvrez-en plus sur le fonctionnement du cerveau en visitant l’une des nombreuses manifestations organisées dans le cadre du Brain Festival 2014. Vous pourrez pénétrer dans un cerveau géant ou dans le Brain Bus, assister à des manifestations culturelles et sportives, applaudir les Brains concerts ou les conférences portant, notamment, sur l’intelligence artificielle. Scannez le code QR avec un lecteur de codebarres.

Ginkgo – un arbre puissant dès le 2 juin à la radio. «Deux minutes pour votre santé» aborde des sujets liés à la prévention, l’automédication et le bien-être. Toutes les semaines sur certaines radios et sur vitagate.ch. Vous trouverez les thèmes du mois et la liste des radios en page 14.

LA Partenaires: les émissions de santé hebdomadaires sont présentées par la caisse-maladie CPT online et l’Association suisse des droguistes.

SANTÉ À L’ANTENNE


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

_ 25

L’esprit vif?

Lors de pertes de mémoire et de diminution de la concentration

Emballages de 30 et 90 comprimés filmés

Tebofortin® intens contient l’extrait original de Ginkgo biloba EGb 761®.

Prière de consulter la notice d‘emballage. SCHWABE Pharma AG, Erlistrasse 2, 6403 Küssnacht a.R. www.schwabepharma.ch


26 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

TONOGLUTAL N ®

pour le corps et l‘esprit

Veuillez lire la notice d’emballage. Dr. Wild & Co. AG, 4132 Muttenz

www.wild-pharma.com


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Sticks IQ-Energy – La clé pour de meilleures performances cérébrales Stress? Manque de concentration? Mémoire qui flanche? Fatigue? Les sticks IQ-Energy contiennent de la phosphatidylsérine naturelle, de l’extrait d’avoine noir, du dextrose et des vitamines – un concentré d’énergie et de substances constituantes pour le cerveau et le système nerveux central! La prise des sticks IQ Energy augmente le rendement intellectuel, améliore la concentration, les capacités de mémorisation, les performances cérébrales et les facultés d’apprentissage. Les sticks se consomment directement ou dilués dans un peu de liquide. Pour les adultes, les adolescents et les enfants. www.alpinamed.ch

icks 30 boîtes de st Gagnez 1 des 0 .8 39 F CH ur: IQ-Energy! Vale

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

Pour participer: Envoyez la solution avec votre nom et votre adresse à: Association suisse des droguistes, Concours, Case postale 3516, 2500 Bienne 3 wettbewerb@drogistenverband.ch

_ _ _ Participation par SMS: envoyez DS,

votre solution et votre nom et adresse au numéro 966 (1.–/SMS) Date limite d’appel et d’envoi: le 30 juin 2014 à 18 heures (le cachet de la poste faisant foi). La solution sera publiée dans la Tribune du droguiste 7–8/14.

13

BUTÉ

FOYERS

RETIRE

DIVA

ÉDITS

INFUS

ÉTABLIE

CLONE

UTOPIQUES

VEXÉES

NOMADES

À NOUS

RIVIÈRE

ESSAI

CÉANS

AGENT SECRET

HASARD

7 LIAISON MESURER

12 GRINCERAIENT SOUVERAINS

10 SE DIT ENTRE NOUS

TROU

13

ARTÈRE SAISIT IL PLIE SERPILLIÈRE

1

4

GÊNE

HONNIT

11

Mémoire t Concentration t Capacité d’apprendre t

HÉRISSON DE MER

5 MAUDIS

BRUIT

OSAS

EST EN EAU

3 NOTE

6

AUSSI

DRAME

VASE

ENCLUMES

DIEU DU CIEL

8 NOTE

IQ

RIVIÈRE LANGUE

AU NIGERIA BAIN DE VAPEUR

2

9

®

© Alain DUBOIS

-Energy

em La clé d les! cérébra

Mots fléchés 5/14 La solution était «BLESSURE». Les gagnants seront avisés par écrit. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Tout recours est exclu.

www.alpinamed.ch

rm s perfo eilleure

ances

_ 27


28 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

A la découv Comment notre cerveau fonctionne-t-il? Comment se forment nos pensées? Comment pouvons-nous ressentir des choses et agir? Nous vous invitons à explorer l’intérieur de notre cerveau. Que se passe-t-il dans notre cerveau? Le cerveau est la centrale de notre système nerveux. Lequel dirige toutes les fonctions vitales de notre corps et nous permet à la fois de prendre conscience et de réagir à toutes les perceptions de nos sens. Il intervient également dans nos réflexions, notre langage, nos prises de décision et la coordination des mouvements les plus variés. Situé dans la boîte crânienne, le cerveau pèse en moyenne 1,4 kg. Il est formé de milliards de cellules nerveuses, les neurones, et de cellules de soutien appelées gliales. La transmission des messages d’une partie à l’autre du cerveau se fait par des signaux électriques. Par contre, ce sont des réactions chimiques qui permettent de transmettre les messages d’un neurone à l’autre. La complexité des liaisons qui existent entre les différentes cellules nerveuses est incroyable: chaque neurone est capable d’établir plus de 10 000 connexions avec d’autres neurones.

La mémoire L’homme acquiert des connaissances et les enregistre, comme des souvenirs, dans son cerveau. Les capacités d’apprentissage et de réflexion sont donc étroitement liées à celles de la mémoire. Laquelle se divise en trois types différents: la mémoire à très court terme (de quelques millièmes de seconde à quelques secondes), la mémoire à court terme (de quelques secondes à quelques minutes)

Le cerveau d’un homme adulte pèse en moyenne 1375 grammes; celui d’une femme, 1245 grammes. Bien que moins lourd que celui de l’homme, le cerveau de la femme réalise les mêmes prouesses – c’est ce qu’on appelle de l’efficience!


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

erte de notre boîte crânienne et la mémoire à long terme (de quelques jours à des années). La mémoire ne siège pas dans une seule zone du cerveau (voir illustration détaillée). Ce sont plutôt les interactions entre les différentes zones cérébrales qui constituent la mémoire. Une de ses caractéristiques est qu’elle ne se contente pas de stocker des informations, elle en efface aussi certaines. Car oublier certaines choses apprises crée de la place pour emmagasiner de nouvelles connaissances.

Les alliés du cerveau Hanspeter Michel, droguiste dipl. ES de la droguerie Michel à Teufen (AR), a réuni quelques conseils pour vous aider à prendre soin de votre cerveau. Les acides gras insaturés oméga-3 (EPA/DHA) sont essentiels au bon développement du cerveau, déjà durant la vie intra-utérine et naturellement durant la scolarité. Mais les préparations d’huile de poisson peuvent aussi être recommandées à l’âge adulte et complètent très bien tous les fortifiants (pour autant qu’ils n’en contiennent pas déjà). Les extraits de Ginkgo biloba stimulent la circulation du sang dans le cerveau et augmentent donc les apports en oxygène. La preuve a été faite que cela améliore les capacités de concentration et de perception. Les extraits de ginkgo présentent également une action an-

_

_

ti-athérosclérose, ce qui signifie qu’ils améliorent la fluidité du sang dans les vaisseaux et conviennent donc aussi au traitement des vertiges et des acouphènes. Les substances vitales essentielles, comme l’acide aminé glutamine ou la phosphatidylsérine, ont une influence positive sur le métabolisme énergétique dans le cerveau. Elles sont précieuses en cas d’épuisement intellectuel et s’utilisent avant ou pendant des examens sous forme de granulés, et plus généralement pour faire face au quotidien scolaire. La droguerie propose différents médicaments non soumis à ordonnance à base de glutamine ainsi que de nombreux compléments alimentaires contenant de la phosphatidylsérine. Il est surtout important de dormir suffisamment, de bouger régulièrement au grand air et d’entraîner aussi souvent que possible son cerveau. Par exemple en jouant aux échecs ou en s’adonnant aux mots croisés ou au sudoku.

_

_

Le cerveau d’Einstein Le Dr Thomas Harvey a procédé à l’autopsie du corps d’Albert Einstein pour établir les causes de sa mort, survenue en 1955. Persuadé que le cerveau du célèbre physicien devait être plus grand qu’un cerveau «normal», le médecin s’était donc particulièrement intéressé à cet or-

gane. Après avoir injecté de la formaline dans les artères du défunt, il avait placé son cerveau dans une solution de conservation. Il avait alors dû constater que le cerveau du grand homme était pareil aux autres. Le docteur Harvey s’était ensuite lancé dans une deuxième expérience. Après avoir soigneusement mesuré le diamètre du cerveau d’Einstein, il l’avait découpé en 240 tranches numérotées. Il avait confié quelques tranches à des collègues scientifiques tout en conservant les autres – on dit qu’un jour, un médecin de Chicago a reçu une telle tranche comme cadeau de Noël. Ce n’est qu’en 1996 que Thomas Harvey a publié un article sur les résultats de ses expériences sur le cerveau d’Einstein. Ses conclusions: le cerveau du physicien ne contenait pas plus de neurones, ni d’ailleurs de plus grands neurones, que les autres. En revanche, en étudiant «sa» tranche, la chercheuse Marian Diamond a remarqué que le rapport entre les cellules gliales et les cellules nerveuses dans une certaine région du cerveau, et plus précisément d’un lobe pariétal, était légèrement plus élevé que la normale. Mais on ne sait toujours pas ce que cela signifie – et l’origine de son exceptionnelle intelligence reste toujours un mystère. Texte: Ann Schärer / trad: cs Illustration: Christian Kitzmüller

Le cerveau et ses structures

_

Le télencéphale représente la plus grande partie du cerveau, soit plus de 40 % de la masse cérébrale. Il est responsable de la perception visuelle, de la mémoire, du sens du toucher et de la compréhension du langage. Il est également le siège de la coordination des mouvements, de la conscience de soi, du comportement et de la personnalité.

_ Le tronc cérébral, constitué de fibres qui se prolongent dans la moelle épinière, permet de transmettre des informations sensorielles de la moelle épinière vers le cerveau. A l’inverse, les ordres moteurs émanant du cerveau passent par le tronc cérébral pour accéder à la moelle épinière et ensuite à tout le corps. Le tronc cérébral renferme de nombreux centres de réflexes qui dirigent des fonctions vitales comme les battements du cœur ou la respiration.

_ Le diencéphale est composé de deux structures principales: le thalamus et l’hypothalamus. Le thalamus, plus ou moins de la taille d’une noix, assure la transmission des informations sensorielles vers différentes zones du télencéphale. L’hypothalamus, situé sous le thalamus, intervient dans la régulation de différentes fonctions comme la faim, la soif, l’immunité et la reproduction. Il régule également certaines émotions, comme la peur ou la colère.

_

Le cervelet est nécessaire aux fonctions motrices et permet notamment la coordination des mouvements et de l’équilibre. Il est très sensible à la consommation excessive d’alcool, laquelle provoque donc des troubles de l’équilibre et de la coordination.

_ 29


30 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14 Angiologue et phlébologue, Torsten Willenberg fait partie de l’équipe qui a succédé au Dr Andreas Oesch, le concepteur d’un crochet de phlébectomie qui porte son nom.

«L’hérédité joue un rôle central» Les varices sont très fréquentes et surtout fort disgracieuses. Mais elles sont rarement dangereuses. Il existe pourtant des raisons de les opérer. Le point avec le Dr méd. Torsten Willenberg, spécialiste des veines et chargé de cours. Qu’est-ce donc qu’une varice? Dr Torsten Willenberg: Il s’agit d’une veine sinueuse et dilatée bien visible de l’extérieur. A l’origine, cette veine a des valvules, structures qui empêchent le sang de refluer et l’obligent à circuler en direction du cœur, qui ne fonctionnent plus bien. Comme le sang n’est plus transporté normalement vers le cœur, il stagne dans la veine qui se dilate et devient donc ce qu’on appelle une varice. Les valvules veineuses sont des structures très subtiles qui permettent aux veines de contrer la gravité pour faire couler le sang vers le cœur. Pour ce faire, trois facteurs sont essentiels: En pompant, le cœur aspire en quelque sorte le sang veineux. Les variations de la pression lors de la respiration (inspiration/expiration) provoquent aussi une sorte d’aspiration. La contraction de la musculature propulse le flux de sang vers le haut; phénomène qu’on appelle aussi pompe musculaire.

_ _ _

La tendance aux varices est-elle héréditaire? Oui, assurément. Le facteur héréditaire joue même un rôle central dans cette maladie. En général, les personnes concernées ont au moins un parent ou un aïeul qui en souffre aussi. Mais d’autres facteurs peuvent encore aggraver la situation. Notamment les activités professionnelles qui s’exercent debout ou exclusivement en position assise. On peut aussi citer le surpoids, qui provoque une élévation de la pression et un rétrécissement des veines. A l’inverse, on peut influencer positivement les pathologies veineuses en bougeant (marcher, courir, etc.) ou en s’allongeant. Le mouvement fait globalement du bien aux veines car il stimule le retour sanguin. Que faudrait-il savoir sur les varices? En cas de varices, c’est généralement le réseau veineux superficiel qui est touché; lequel est toutefois relié au réseau profond. Le réseau superficiel n’est pas essen-

tiel au retour du sang veineux vers le cœur; il n’y participe qu’à 5 à 10 %. C’est d’ailleurs pour cela qu’on utilise généralement ces veines pour les pontages coronariens, autrement dit pour les opérations cardiaques après un infarctus. Nos veines superficielles sont donc en quelque sorte du matériel de rechange. On ne conseillerait donc jamais d’enlever les veines de gros calibre pour des raisons esthétiques car elles peuvent se révéler très précieuses, justement en cas de pontage coronarien. Les varices ne peuvent cependant pas être utilisées à cet effet et peuvent donc être enlevées. Les varicelles, autrement dit les petites artérioles bien visibles dont l’origine n’est pas inquiétante d’un point de vue médical, peuvent également être éliminée à des fins purement esthétiques car elles n’ont pas d’autre utilité. En fonction de leur grandeur, l’ablation se fait par sclérose ou au laser. Lors des opérations de varices, on n’enlève que la partie touchée. Pour délimiter la zone, on procède d’abord à un examen par ultrasons.


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

_

_

solument d’en arriver au stade ultime des varices, autrement dit l’ulcère de la jambe, une plaie ouverte et suintante au mollet qui ne cicatrise pas spontanément. Les varices n’augmentent pas forcément le risque de thrombose, comme on le croit généralement. Mais en cas d’inflammation veineuse, il vaut toujours mieux se faire examiner par un spécialiste. Quelles sont les complications les plus fréquentes lors d’opérations des veines? Elles sont généralement très rares. Parfois, il peut arriver qu’un nerf soit blessé, car les veines et les nerfs sont souvent très proches. Si un nerf est atteint durant l’intervention, cela peut provoquer des troubles sensoriels. Comment prévenir la formation de varices? Il est important de conserver un poids normal et de bouger suffisamment. Même si la composante héréditaire est

très importante, on peut ainsi influencer positivement l’évolution de la maladie. D’un point de vue scientifique, renoncer à croiser les jambes n’est pas un moyen de prévention. Car il n’a jamais été démontré scientifiquement que croiser les jambes favorise la formation des varices. D’un autre côté, il est évident que quand on passe des heures les jambes croisées, les veines sont un peu comprimées, ce qui n’est certainement pas bon pour elles. Que pensez-vous des bas de contention? Il est important de ne pas se contenter de bas de contention mais d’opter pour des bas de compression médicaux. De préférence ceux de la classe II en cas de varices. Ils permettent un bon traitement de la symptomatique. Ils sont peut-être aussi utiles pour prévenir la formation de nouvelles varices après une opération, mais cela n’a pas été prouvé. Enfin, pour V V

Quant l’opération est-elle inévitable? Il y a deux raisons médicales à une intervention chirurgicale: Le patient souffre de troubles divers (douleurs, picotements, perte de sensibilité, crampes…). Ces troubles se manifestent typiquement en fin de journée et s’atténuent quand il surélève les jambes. Des modifications cutanées. Quand la jambe gonfle (surtout dans la zone de la cheville) et qu’une dépression se forme et persiste quelque temps quand on presse sur la zone enflée. Cela prouve sans équivoque que la pression est trop élevée dans les veines de la jambe. Mais même dans ce cas, il n’est pas toujours nécessaire d’opérer immédiatement. Par contre, il faut consulter régulièrement un spécialiste pour contrôler l’évolution de la varice. Il faut savoir que l’on peut bien vivre avec des varices et qu’elles ne sont généralement pas dangereuses. Mais il faut quand même prendre garde et éviter ab-

_ 31


32 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

des voyages en avion de longue durée, je recommande le port de tels bas à tout le monde, car le risque de thrombose est élevé pour tout un chacun dans cette situation. Les femmes sont-elles plus sujettes aux varices que les hommes? Non. Les varices sont à peu près aussi fréquentes chez les deux sexes. Si l’on a souvent l’impression que les femmes en souffrent plus, c’est pour des raisons esthétiques. Les femmes réagissent plus vite quand elles découvrent ces changements disgracieux sur leurs jambes.

Des veines saines toute une vie durant Monica Meier, droguiste dipl. ES et propriétaire de la droguerie Meier Römertor à Oberwinterthur (ZH), sait parfaitement ce qui fait du bien aux veines. Voici ses conseils. Les cures aux extraits de marronnier d’Inde donnent de bons résultats. Elles atténuent les inflammations des veines et renforcent le tonus veineux, permettant ainsi de limiter la formation des varices. En usage externe, le gel pour les veines au fragon faux-houx est efficace. L’extrait est issu de la racine du fragon faux-houx (Ruscus aculeatus) et associé à de l’héparine naturelle. Ce produit est anti-inflammatoire et décongestionnant et améliore la fonction veineuse. Les stases veineuses s’atténuent sensiblement et le retour veineux est nettement meilleur. En cas de varicelles, la droguiste recommande de doucher les jambes à l’eau froide. Puis de les essuyer en les frictionnant doucement avec un gant de massage. Terminer en appliquant la lotion

_

_

_

corporelle aux sels de Schüssler n° 1&11. Les remèdes homéopathiques ont fait leurs preuves en cas de troubles légers, en particulier le mélange Vipera, Lachesis et Apis. Les essences spagyriques sont aussi précieuses en cas d’inflammation des veines. Dans ce cas, on utilisera de préférence Propolis, Belladonna et Aesculus. Si les troubles perdurent ou s’aggravent, il faut impérativement consulter un médecin. Les veines des membres inférieurs sont soutenues dans leur travail par les muscles jambiers. Il est donc important de

_

_

bouger les jambes le plus possible: marcher au lieu de prendre la voiture et grimper les escaliers plutôt que de prendre l’ascenseur. La randonnée, le vélo et la natation font aussi du bien aux veines. Et les personnes qui exercent une activité qui les oblige à rester assises devraient balancer les pieds de temps en temps. L’idéal est de se lever régulièrement et de se dresser sur la pointe des pieds ou de faire quelques pas sur les talons. Texte: Ann Schärer / trad: cs Photos: Corinne Futterlieb

A l’origine de deux instruments chirurgicaux importants

Le crochet selon le Dr Oesch Le Dr méd. Andreas Oesch explique la création du crochet qui porte son nom, un important instrument de phlébectomie qu’il a développé: «En 1984, j’ai rendu visite à l’inventeur du crochet de phlébectomie, le dermatologue Robert Müller, à Neuchâtel. Son crochet était fabriqué à partir d’une pincette bon marché spécialement déformée. Après chaque utilisation, il devait la repasser sur un bec Bunsen spécialement conçu à cet effet pour lui redonner la forme voulue. En 1984, sur mes indications, l’entreprise bernoise Tüscher a produit le premier modèle en plastique, plus résistant (crochet n° 1). Deux versions plus fines ont suivi. L’entreprise Tüscher fabrique toujours ces trois types de crochets et les distribue dans le monde entier.» Le PIN-Stripper Dr méd. Andreas Oesch: «Après les expériences positives réalisées avec le crochet, j’ai essayé de peaufiner la technique traumatisante du stripping (varisectomie) qui provoque des lésions nerveuses chez 25 à 30 % des patients. C’est ainsi que j’ai conçu le PIN-Stripper. Un instrument chirurgical grâce auquel on enregistre dix fois moins de blessures durant les opérations. La première étape a été de réduire de 8 à 18 mm le diamètre de la «tête» de la sonde avec laquelle on «crochète» la veine. Ce premier pas a déjà permis de réduire considérablement les blessures durant les opérations. La deuxième étape a été de modifier complètement la procédure de la varisectomie. La veine est retournée et crochetée par l’intérieur pour être retirée. Comme la longueur du stripping peut être choisie librement et que la sonde ressort par une incision de seulement quatre millimètres, laquelle n’a pas besoin d’être recousue, les douleurs postopératoires sont nettement moindres qu’avec la méthode conventionnelle et les résultats esthétiques bien meilleurs.


Rester sur le banc ? TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Un nouveau design tout en féminité.

_ 33

Même avec une faiblesse vésicale légère, vous pouvez être vous-même, en toute liberté. Les protège-slips et protections TENA vous offrent une sécurité et une discrétion inégalées. Pour vivre pleinement vos envies. Avec TENA, vous êtes vous-même, en toute sécurité.

ÉCHANTILLONS GRATUITS au 08 40 - 22 02 22* ou sur www.TENA.ch/fraicheur

E P ro t e c

on

* 0.08 CHF/minute, les prix de la téléphonie mobile peuvent varier. Appels uniquement depuis la Suisse.

ti

Maintien au sec, degré d'absorption élevé et protection spéciale contre les odeurs

In

sta

D RY Zo

ne

Absorption plus rapide que jamais pour une sécurité absolue

DO

n

ti

ti o

PL

E P ro t e c

LI E

T

RI

PL

on

T

RI

W N P ro t e

c

Meilleure protection en position couchée : forme spéciale pour une nuit paisible


34 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Ça démange? Et si c’était un champignon? Enfin sur la plage de rêve, mais voilà que ça démange et brûle horriblement entre les jambes. C’est peut-être une mycose vaginale. Les femmes qui prennent soin de leurs défenses immunitaires et respectent quelques règles peuvent prévenir ce pénible, mais bénin, souvenir de vacances. Rien de tel qu’une mycose vaginale pour gâcher à une femme le plaisir de l’été et des vacances. En général, elle se manifeste par des rougeurs et un gonflement des muqueuses intimes, des démangeaisons désagréables, des brûlures

ou encore des pertes vaginales blanches et épaisses. «Les champignons responsables de la mycose apprécient particulièrement le milieu chaud et humide du vagin», explique Bettina von Seefried, médecin spécialiste en gynécologie et

obstétrique à Zurich. «En général, la mycose vaginale touche les femmes dont le système immunitaire est affaibli, notamment par la prise d’antibiotiques, le stress ou des variations hormonales.»


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

nale n’est pas une maladie sexuellement transmissible puisque les champignons sont déjà présents dans la flore vaginale». Traitée correctement, l’infection disparaît après deux ou trois jours. Les femmes ont donc tout intérêt à glisser des médicaments antifongiques non soumis à ordonnance dans leur pharmacie de voyage. Il est aussi important de savoir que, durant la grossesse, la mycose vaginale ne présente aucun risque pour l’enfant à naître et qu’elle peut être traitée comme chez les autres femmes.

Evitez les déodorants intimes!

Les responsables de la mycose vaginale apprécient les milieux chauds et humides. Une règle de prévention importante consiste donc à changer de maillot de bain après la baignade pour empêcher leur prolifération.

Cette mycose n’est pas sexuellement transmissible La mycose vaginale est une infection des muqueuses vaginales provoquée par un champignon du type Candida. Ce champignon est présent dans la flore vaginale de toutes les femmes, mais toujours en petites quantités. «Ce n’est que lorsque l’équilibre naturel est perturbé qu’ils se mettent à proliférer anormalement, provoquant une infection», précise la spécialiste. Les symptômes de la mycose vaginale peuvent certes être très désagréables; mais cette infection est généralement bénigne. «Une ou deux mycoses vaginales par an, c’est normal. Il ne faut pas s’en inquiéter», assure la gynécologue. Beaucoup de femmes ont cependant honte d’en souffrir. Certaines craignent même d’être accusées d’infidélité par leur partenaire. A tort car, comme l’assure Bettina von Seefried, «la mycose vagi-

La mycose vaginale ne sévit pas seulement en été. Durant la ménopause, les muqueuses des femmes deviennent plus fines et plus sèches, ce qui les rend plus sensibles aux infections. Et comme la flore vaginale est très irritable, la prudence est de mise avec les soins corporels. «De nombreuses femmes craignent de se faire remarquer par une mauvaise odeur corporelle et ont donc tendance à avoir une hygiène intime excessive», constate Bettina von Seefried. Qui déconseille de recourir aux douches vaginales et autres déodorants intimes. «Ces produits irritent les muqueuses et les rendent plus sensibles aux infections, comme les mycoses.» Une hygiène intime raisonnable, avec de l’eau et des produits doux conçus pour ménager la flore vaginale, est parfaitement suffisante. La gynécologue recommande de choisir des lotions douces à base d’acide lactique. «Les champignons n’aiment pas les milieux acides et ne peuvent pas s’y multiplier.»

Bloquez l’accès aux germes pathogènes! Nadia Minder, droguiste dipl. ES et propriétaire de la droguerie Bahnhof de Worb (BE), recommande aussi à ses clientes d’utiliser des produits à base d’acide lactique. «Outre les lotions de lavage, il existe aussi des lingettes, emballées individuellement, très pratiques en déplacement. Je conseille aussi aux femmes d’emporter un gel à l’acide lactique en vacances. Il préserve le milieu vaginal et forme une barrière de protection sur les muqueuses.» Outre les produits agressifs, les textiles qui ne sont pas respirants, comme les sous-vêtements synthétiques, ou les pantalons moulants augmentent aussi les risques de

mycose vaginale. Mieux vaut donc faire l’impasse sur les tanga et les jeans en stretch pendant les vacances d’été. Et surtout ne pas oublier d’enlever le maillot de bain mouillé après la baignade pour que la zone du bikini ne se transforme pas en un milieu chaud et humide propice à la prolifération des champignons.

Renforcer le système immunitaire avant les vacances Il existe plusieurs solutions pour renforcer le système immunitaire avant de partir en vacances d’été. «Nous avons notamment fait de bonnes expériences avec les sels de Schüssler. Les numéros 4, 8 et 12, qui forment le trio «muqueuses», renforcent la fonction de barrière de la flore vaginale», explique Nadia Minder. Les gouttes d’échinacée peuvent aussi être prises en prévention. Le principe actif de l’échinacée aide les défenses immunitaires de l’organisme à lutter contre toutes sortes de germes, poursuit la droguiste. Les autres plantes médicinales qui ont des effets positifs sur la zone intime sont la capucine et l’actée à grappes, aussi appelée cimicifuga. Il suffit de commencer le traitement un bon mois avant le départ pour être bien protégée pour les vacances. «Si la mycose vaginale s’impose malgré tout et nécessite un traitement avec un médicament antifongique, il faut penser à restaurer la flore vaginale avec un gel à l’acide lactique dès que les symptômes s’atténuent», recommande Nadia Minder. «Comme les remèdes antimycotiques calment rapidement les démangeaisons, les femmes pensent souvent que tout est de nouveau en ordre. Mais après une telle infection, les muqueuses sont toujours affaiblies.» Et la droguiste de conclure: «Ce n’est qu’une fois l’équilibre du milieu rétabli que le danger d’une nouvelle infection disparaît.» Texte: Monika Bettschen / trd: cs Photo: pantheredia.net

En savoir plus: Soigner naturellement la mycose vaginale. vitagate.ch vous explique comment les huiles essentielles ou les sels de Schüssler peuvent calmer les démangeaisons. Scannez le code QR avec un lecteur de code-barres.

_ 35


36 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Donner son sang pour sauver des vies La 10e Journée mondiale du don du sang aura lieu le 14 juin. Bien des gens qui n’ont jamais donné de sang craignent d’avoir des malaises ou d’autres troubles désagréables. A tort, car les donneurs reçoivent une petite collation pour les remettre sur pied. Et les préparations de la droguerie soulagent en cas de nausées ou de problèmes cardiovasculaires.

Les Suisses ont donné leur sang quelque 350 000 fois l’an passé en Suisse. Ce chiffre peut paraître élevé mais c’est nécessaire pour satisfaire le besoin constant de réserves sanguines. La transfusion est vitale quand le sang ne peut plus assurer ses tâches dans le corps, après un accident ou une opération, s’il y a de forts saignements internes ou externes. La transplantation d’organes ne serait pas non plus possible sans transfusion. Et le don du sang joue aussi un rôle important pour les cancers. C’est pourquoi les personnes malades ou blessées sont dépendantes du don de sang.

Martin Trachsel (53 ans), Berne Je donne du sang plusieurs fois par année. Ça ne me fait pas mal, ça ne coûte rien – et ça aide les autres. J’ai fait récemment mon 60e don.

Mais tous les sangs ne conviennent pas à tout le monde: on trouve à la surface des globules rouges des antigènes A et des antigènes B. Les antigènes sont des substances qui provoquent la formation des anticorps et déterminent aussi les groupes sanguins. Antigène Groupe sanguin A A B B A et B AB aucun 0 La science estime que ces quatre variantes, transmises génétiquement par les

parents, pourraient être conditionnées par l’évolution pour protéger le corps d’agents pathogènes spécifiques. L’antigène rhésus situé sur les globules rouges permet en outre une distinction supplémentaire. Les personnes qui ont cette caractéristique sont qualifiées de rhésus positif; les autres, de rhésus négatif. La connaissance des groupes sanguins du donneur et du receveur est primordiale lors d’un don du sang: les caractéristiques des groupes sanguins doivent correspondre, sinon une réaction immunitaire très dangereuse se déclenche chez le receveur. En outre, les deux facteurs rhésus doivent être les mêmes pour la transfusion.

Comment se passe un don? Donner son sang est possible dans tous les centres de transfusion sanguine. En collaboration avec les sociétés de samaritains, des équipes mobiles organisent en outre des actions de récolte de sang dans de nombreuses localités. Le donneur commence par répondre à un questionnaire, puis des spécialistes examinent son aptitude de donneur. Le sang récolté doit être le plus sûr possible pour un éventuel receveur mais la santé du donneur ne doit pas non plus être menacée par le don. Tout adulte en bonne santé âgé de 18 à 65 ans et pesant plus de 50 kilos peut donner son sang. Les personnes qui sont exposées à un risque clairement accru d’être contaminées par une maladie infectieuse dangereuse (VIH, hépatite, etc) ne sont pas autorisées à donner leur sang. Par mesure de précaution, les personnes qui ont reçu du sang depuis 1980 ne peuvent pas non plus donner leur sang en raison de l’apparition dès 1980 d’une variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob en Grande-Bre-

tagne et en Irlande, dont la transmission par le sang ne peut pas être exclue. Le donneur se couche ensuite sur un lit où le personnel qui s’occupe des dons lui prélève environ un demi-litre de sang par une veine du bras pendant une dizaine de minutes. Le corps peut compenser cette quantité sans problème et en peu de temps. Mais le donneur doit encore se reposer un peu après la récolte de sang. Il reçoit aussi une petite collation pour se remettre sur pied. Nicole Bühler de la droguerie Langgass à Saint-Gall recommande une préparation végétale de fer en capsules ou sous forme liquide, afin que le corps puisse compenser au mieux la perte de sang. Manger de manière équilibrée est également important. Une alimentation riche en vitamines comprenant une portion de viande est idéale pour les donneurs. La combinaison d’aliments contenant du fer et de la vitamine C permet en outre d’augmenter l’assimilation du fer. De même, Nicole Bühler conseille des essences spagyriques comme le romarin, le mélilot ou l’arnica qui stimulent le système sanguin et améliorent la fluidité du sang. L’essence de gentiane renforce en outre la circulation et aide à prévenir les nausées après le don de sang. «Un tel mélange peut également agir avant le don», ajoute la droguiste.

Lukas Oesch (24 ans), Berne A vrai dire, je pourrais donner plus souvent du sang. Car c’est une bonne chose.


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

Etre donneur, c’est renoncer à un demi-litre de sang. Cela semble beaucoup. Mais cela ne pose pas problème car notre corps peut compenser cette perte en très peu de temps.

Un organe liquide important Quelque cinq à six litres de sang coulent dans le corps d’un adulte. Le sang assume des tâches vitales en tant qu’«organe li-

Michèle Glauser (28 ans), Berne Je donnerais volontiers mon sang régulièrement. Cependant, je voyage très souvent – et ne peux ensuite pas donner du sang pendant une plus longue période en raison du risque d’infection et de maladies.

quide». Il se compose de cellules sanguines, dont les globules rouges et blancs, ainsi que de plaquettes sanguines. Les globules rouges approvisionnent chaque cellule du corps en oxygène et en nutriments et évacuent les résidus produits. Composants de notre système immunitaire, les globules blancs détruisent les germes pathogènes et protègent le corps de nouvelles attaques des mêmes germes. Les plaquettes jouent un rôle important dans la coagulation sanguine et pro-

tègent le corps d’une perte de sang en cas de petites blessures. Le plasma qui se compose à 90 % d’eau forme le reste du sang. On y trouve des sels, du sucre, des graisses, des protéines, des hormones, des vitamines, des sels minéraux, des gaz et des déchets métaboliques. En outre, le plasma transporte les cellules sanguines dans l’organisme. D’autre part, le sang régule la température corporelle: elle se forme entre autres dans les cellules qui travaillent et se monte chez l’humain à environ 37 degrés. Le sang transporte la chaleur à tous les organes. Si la température monte trop, les vaisseaux de la peau se dilatent afin que la chaleur puisse se diffuser.

Que se passe-t-il avec le sang après le don? Après la récolte, le sang est conservé dans une poche qui contient une substance qui empêche sa coagulation. Chaque échantillon est examiné en laboratoire pour rechercher divers agents pathogènes. Le sang récolté est immédiatement détruit si on y trouve de tels agents. Après l’examen, le sang est séparé en globules rouges, plasma et plaquettes – appelés produits sanguins –, car «le sang complet n’est plus utilisé depuis

longtemps en Suisse», explique le Dr Rudolf Schwabe, directeur du service de transfusion sanguine de la Croix-Rouge Suisse. Les patients reçoivent ainsi un traitement plus efficace et les autres produits sanguins peuvent être utilisés pour d’autres patients. Texte: Carmen Hunkeler / trad: cs Photos: Corinne Futterlieb

50 000 donneurs de cellules souches du sang en Suisse Un espoir pour les malades: actuellement 50 000 personnes sont prêtes à donner des cellules souches du. C’est ce qu’indique Transfusion CRS Suisse. En quelques années, le chiffre des donneurs a plus que doublé. Les cellules souches du sang, aussi appelées cellules souches hématopoïétiques sont à l’origine des types de cellules sanguines. Après la division d’une cellule souche du sang, les deux cellules filles ainsi créées peuvent produire des types de cellules sanguines avec des spécialisations différentes.

_ 37


38 _ TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

A venir Juillet / août 2014

Etanchez votre soif sans abuser des calories

Photo: Corinne Futterlieb

Photo: fotolia.com

Boire de l’eau vous semble ennuyeux? Essayez les tisanes aux fruits et ajoutez des glaçons colorés dans vos boissons estivales.

Entre la tête et les pieds Des soins sur mesure pour la zone la plus intime de l’anatomie masculine.

Photo: fotolia.com

Le droguiste Marvin Maggi peut en témoigner; il a souffert de la pire forme d’acné. Il sait donc comment atténuer les troubles et prévenir les cicatrices.

Saison estivale, soleil, coups de soleil La vitre nous protège-t-elle des coups de soleil? Faut-il s’enduire de crème solaire quand le temps est nuageux? Répondez au quiz sur la protection solaire de la prochaine Tribune du droguiste!

Photo: fotolia.com

Photo: panthermedia.net

L’acné pourrit la vie des ados

En voiture à l’école Une mauvaise solution selon les experts.

Impressum 34e année Tirage: 221 605 ex. (REMP 12/13), 880 000 de lecteurs (MACH Basic) Editeur: Association suisse des droguistes, Case postale 3516, Rue de Nidau 15, 2500 Bienne 3, tél. 032 328 50 30, fax 032 328 50 41, info@drogistenverband.ch, www.droguerie.ch Directeur: Martin Bangerter Rédaction: Heinrich Gasser (hrg), rédacteur en chef et responsable des médias grand public, h.gasser@drogistenverband.ch; Vanessa Naef (vn), rédactrice en chef adjointe, v.naef@drogistenverband.ch; Bettina Epper (epp), b.epper@drogistenverband.ch; Denise Muchenberger (dmu), d.muchenberger@drogistenverband.ch; Ursula Kuntosch (uku), u.kuntosch@drogistenverband.ch Traduction: Claudia Spätig (cs), c.spaetig@drogistenverband.ch; Daphné Grekos (dg), d.grekos@ drogistenverband.ch; Marie-Noëlle Hofmann (mh) m.hofmann@drogisten-verband.ch Conseil spécialisé: Julia Burgener (service scientifique ASD); Andrea Ullius (droguiste ES) Photographes: Corinne Futterlieb; Flavia Trachsel Ventes et sponsoring: Monika Marti, responsable ventes, distribution et sponsoring, m.marti@ drogistenverband.ch; Nicolas Bobillier, n.bobillier@drogistenverband.ch; Claudia Graness, assistante d’édition et de vente, tél. 032 328 50 51, inserate@drogistenverband.ch Abonnements: abonnement annuel CHF 26.– (10 numéros, y compris TVA); tél. 071 274 36 13, fax 071 274 36 19, abo@drogistenstern.ch Mise en page: Claudia Luginbühl Impression: Swissprinters SA, 4800 Zofingue Photo couverture: fotolia.com Dès maintenant, vous pouvez commander gratuitement un numéro de la Tribune du droguiste via e-mail à info@drogistenverband.ch ou par téléphone au 032 328 50 30.


TRIBUNE DU DROGUISTE 6/14

_ 39

Indiqué pour la perte de poids et la prévention de l’obésité

! Nouveau n o ti a Innov ce n ra F de la

Triple action anti-calories: Capteur de lipides (graisses) Capteur de glucides (sucres rapides) Réducteur d’appétit À base de plantes Dispositif médical CE 0499

Dispon ible da ns

Fabriqué en France par Laboratoires CLÉMASCIENCE Distribué par QUISISANA PHARMA AG, Chamerstrasse 52, CH-6300 Zug.

cha qu e

p har ma cie

Concours de photos de bébés

et droguerie.

Avec vote en ligne

Téléchargez jusqu’au 25 juin 2014 au plus tard le plus beau portrait de votre bébé (0 à 3 ans) sur notre galerie de photos sur www.vitagate.ch! Les 30 bambins qui auront obtenu le plus de voix participeront à la sélection finale. Un jury désignera les six vainqueurs. 1er prix: Un shooting professionnel pour votre enfant en juillet/août à proximité de votre domicile, en Suisse, d’une valeur de 1000 francs. Du 2e au 6e prix: Des bons pour des aliments pour nourrissons d’une valeur de 250 francs chacun. Les prix sont offerts par l’entreprise Holle baby food Sàrl. N’hésitez pas à demander à vos amis et connaissances de participer activement en votant – cela en vaut la peine. Le vote en ligne est ouvert jusqu’au 29 juin 2014.

Bonne chance! En guise de remerciement chaque participant reçoit un bon de rabais de CHF 5.–


AT

I

R

M

IN ET SO

Mieux démarrer le matin et la journée m’appartient. Vous réveillez-vous avec les articulations qui craquent ou les doigts raides et douloureux à cause de douleurs articulaires et d’une arthrose aiguë? Commencez votre journée avec Voltaren Dolo forte Emulgel. La formule doublement dosée en principe actif réduit l’inflammation et soulage la douleur. L’Emulgel peut être appliqué deux fois par jour - matin et soir.

www.voltaren-dolo.ch Veuillez lire la notice d’emballage Novartis Consumer Health Suisse SA

Ménagez vos articulations et améliorez votre vie quotidienne en visitant www.rheumaliga-shop.ch. Voltaren Dolo forte Emulgel soutient l’engagement contre l’arthrose de la Ligue suisse contre le rhumatisme.

Tribune du droguiste 6/14  

La publication de votre droguerie

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you