Page 1

6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

sd an

19

30

de l’industrie électronique & numérique mars 20152016 décembre > N°83 > N°90

INFORMATIONS COMMERCIALES & TECHNIQUES

DOSSIERS > FORMATION

Les acteurs du digital learning

MIDEST

En 2016, MIDEST a rendez-vous avec le futur

COMPOSANTS

Quand des distributeurs franchisés ne jouent plus le jeu


6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

sd an

LA solution de gestion industrielle dédiée aux PMI de la filière Électronique

de l ’ i ndus t r ie é lec t r onique & numér ique

Revue d’informations des entreprises de sous-traitance électronique éditée pour le SNESE (Syndicat National des Entreprises de Sous-traitance Électronique)

6

sFonctionnalités métier :

Informations SNESE

10 ACSIEL Informations

Données techniques, Simulations d’approvisionnement, de servi, Manquants, Web service Farnell, RS Components et Octopart, Module complet de chiffrage des offres de prix, traçabilité…

68

sFonctionnalités de gestion complètes et expertes :

Relation client et CRM, Ventes, Production, Achats et sous-traitance, Service aprèsvente, Qualité, Contrôle des coûts, Statistiques, Reporting, Interface comptabilité…

sPérennité :

29 ans au service de l’industrie électronique !

une Pour étier, m n tatio nous ! résen

19

30

Sommaire

EXCALIBUR ERP

26

68

p ctez 7 73 a t n o c 18 3 03 88 o@oc2i.fr f ou in

12 DOSSIERS

• Les acteurs du digital learning

• En 2016, MIDEST a rendez-vous avec le futur

• Composants électroniques : quand des distributeurs

franchisés ne jouent plus le jeu

• Nouvelle technologie de conformal coating

pour la protection des cartes électroniques

haute température et environnements sévères

• Vernis de tropicalisation ! Quel futur ?

Quelle voie choisir

• Transformation numérique : exploiter et

travailler avec ses données

• Escroquerie aux faux ordres de virement,

demandes de rançon, assistance technique

frauduleuse - des escrocs à l’imagination

débordante

• EUROPLACER privilégie le court circuit

48

Fabricants d’électronique

59 Informations commerciales 65 Nouveautés technologiques

Vous souhaitez vous doter d’un outil de gestion performant gage d’amélioration de vos performances ? Contactez-nous ! Espace Européen de l’Entreprise 2 Allée d’Oslo 67300 SCHILTIGHEIM Tel : +33 (0) 3 88 18 37 73 Fax : +33 (0) 3 88 18 37 74 E-mail : info@oc2i.fr www.oc2i.fr

70 Offres d’emploi et d’investissement RÉDACTION Richard Crétier REPORTER : Dominique Lemière RÉGIE PUBLICITAIRE Franck Rannou D’COM CONSEIL - 7 rue Douric Ar Gueben F 29510 LANDREVARZEC - Tél. : + 33 (0)2 98 50 18 53 L’envoi des textes ou photos impliquent l’accord de leurs auteurs pour une reproduction libre de tous droits. Dépôt légal : décembre 2016 - ISSN 1774 - 5438 CONCEPTION & RÉALISATION D’COM CONSEIL DIFFUSION Service Abonnements Les Cahiers - 7 rue Douric Ar Gueben F 29510 LANDREVARZEC - Tél. : + 33 (0)2 98 50 18 53 Tarif France 1 an ou 4 numéros : 92 euros Tarif étranger 1 an ou 4 numéros : 129 euros Prix de vente au numéro : 23 euros CRÉDITS PHOTO I-stock : SteveLuker Photos de couverture : ABCHIMIE ALLIANSYS SCAELEC REED

55

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 3


I N F O R M AT I O N S > SNESE

É D I TO Combien de fois ai-je entendu pendant ma vie professionnelle ce discours : « cela fait vingt ans que cela dure il n’y a pas de raison que cela s’arrête ». Ceux qui tiennent un tel discours sont sans doute ceux qui, aujourd’hui, considèrent que l’industrie du futur va broyer l’emploi.

Michel de NONANCOURT Président du SNESE

Une des grandes préoccupations du SNESE est la formation de nos salariés, thème que nous retrouvons également chez plusieurs syndicats appartenant à la FIEEC.

Il faut simplement qu’ils soient convaincus que les produits vendus demain seront en grande partie des produits qui n’existent pas aujourd’hui. Quant aux emplois, ils seront, eux aussi, nouveaux et viendront remplacer bon nombre d’emplois actuels. Le SNESE s’est inscrit résolument dans la démarche de l’industrie du futur. Au cours de la conférence de presse associant le MIDEST et notre syndicat, nos axes de travail ont été réaffirmés. Il faut tout d’abord rappeler que le SNESE a entrepris la commercialisation de l’application e-Ficio, fruit du travail d’une équipe constituée pour mettre au point cette aide à la décision. La prise en mains est rapide. Avec un peu de méthode, on parvient vite à mettre en évidence certains coûts de l’entreprise dont la connaissance est indispensable pour établir les devis. Si e-Ficio permet de faire des constats intéressants, il est en outre un outil de simulation très ludique. Depuis plusieurs années, le SNESE a mené une réflexion sur la robotisation, convaincu que notre compétitivité passait par la robotisation de nombreuses tâches. Dans le même temps nos fabricants de matériel ont mis sur le marché les nouveaux équipements que nous attendions et notamment le placement automatique des composants traversants. Si les performances annoncées sont bien là, il faut s’y intéresser et ne pas laisser les Asiatiques reprendre un avantage concurrentiel. Mais nous voulons aller plus loin en développant nous-mêmes deux démonstrateurs s’ap-

4 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

puyant sur un robot collaboratif, avec le concours de plusieurs adhérents. Nous devons également repenser l’organisation de nos entreprises. L’industrie du futur, concept développé par tous les pays industriels, nous apprend à remettre le client au centre de l’entreprise. Cela signifie que nous devons pouvoir répondre à ses demandes dans les délais les plus courts pour des produits en quantité variable. Pour que cela fonctionne, il faut se poser les bonnes questions sur le cycle de production et la nécessité de le réduire. Nous avons une singularité par rapport à de nombreux secteurs : le nombre des composants différents que nous utilisons et la diversité de nos fournisseurs. Notre supply chain est donc très lourde et de ce fait elle nous ralentit.

Metronelec vous accompagne dans les principales étapes de votre process > MACHINES AUTOMATIQUES D’INSPECTION 3D AOI

> MACHINES D’INSPECTION 3D DE DÉPÔTS DE CRÈME À BRASER EN LIGNE

C’est pour cette raison que le SNESE a contribué à la mise au point de la solution TICIO qui permet aux différentes entreprises de communiquer entre elles. TICIO n’est pas suffisamment utilisé et mérite de nouvelles fonctionnalités que le SNESE a mises en évidence et sur lesquelles des développements sont d’ores et déjà en cours. Une des grandes préoccupations du SNESE est la formation de nos collaborateurs, thème que nous retrouvons également chez plusieurs syndicats appartenant à la FIEEC. Si nous espérons peser sur les formations de niveau bac ou BTS développées par l’Education Nationale en faisant la promotion de modules qui nous intéressent très directement, nous avons aussi décidé de lancer une plateforme de e-learning afin de permettre à nos salariés d’acquérir à leur rythme les compétences requises. Le prochain MIDEST est l’occasion de présenter ces axes de réflexion et d’action.

> ÉQUIPEMENTS DE DÉPOSE DE FLUIDES

> MACHINES DE SÉRIGRAPHIE

Toute notre gamme de produits consommables et d’équipements sur notre site www.metronelec.com 01 30 15 20 00 / contact@metronelec.com


INFORMATIONS > SNESE BIENVENUE AU SNESE !

Retrouvez la présentation détaillée des entreprises adhérentes du SNESE sur www.snese.com

Les fabricants d’électronique



ELMITECH 94533 RUNGIS CEDEX Contact SNESE : Gilbert CHAMALET Tél. : +33 (0)1 45 12 02 71 g.chamalet@elmitech.fr www.elmitech.com

CGA Vs CGV

Au mois de juin dernier, le SNESE a invité ses adhérents à participer à une enquête interprofesionnelle sur les pratiques et connaissances des entreprises en matière de Conditions Générales de Ventes. Les résultats de cette enquête ont été communiqués le 13 octobre aux entreprises présentes au colloque CGV Vs CGA qui a eu lieu à l’espace Hamelin et co organisé par la FIEEC, la FIEV (automobile), la FIM (mécanique) et la Fédération de la Plasturgie. Ce colloque a été l’occasion de faire un point sur l’état du droit existant et, sur l’état des pratiques, au travers notamment des résultats de. Dans une seconde partie et, grâce notamment à l’intervention de plusieurs professionnels, ont été abordées les solutions existantes en cas de difficultés rencontrées dans les phases de négociation et d’exécution du contrat liant client et fournisseur. Nous pouvons notamment retenir : - La place prépondérante des CGV : socle UNIQUE des négociations commerciales La notion de « conditions générales de vente » est définie par l’article L.441-6 du Code de commerce. Désormais, les CGV sont l’instrument incontournable des relations commerciales. L’enjeu principal du législateur étant la transparence et la clarté de ces documents. Le contenu des CGV se veut désormais normalisé avec des mentions obligatoires et d’autres facultatives. A côté du contenu, le périmètre des CGV a également évolué au fils des réformes. D’abord

LA PARFAITE SOLUTION POUR VOTRE PLAN DE TRAVAIL Process complet et contrôle des coûts inclus en standard.

présentées comme le socle des négociations, elles sont désormais définies comme étant le socle unique des négociations commerciales. - Point sur le déséquilibre significatif dans le Code de commerce et le Code civil (post réforme du droit des contrats) Concernant le Code de commerce : Le déséquilibre significatif est sanctionné par l’article L.442-6 2° du code de commerce: « de soumettre ou de tenter de soumettre un partenaire commercial à des obligations créant un déséquilibre significatif dans les droits et obligations des parties (…) » Il nous semble intéressant de souligner les critères retenus par les juges pour qualifier le déséquilibre significatif. Depuis quelques temps, la jurisprudence retient plutôt une approche globale du déséquilibre qu’une approche « clause par clause ». Les 3 critères de détermination sont les suivants : - le partenaire commercial - la soumission à des obligations - l’existence d’un déséquilibre significatif Concernant le Code civil et plus précisément les contrats d’adhésion : Art. 1171 nouveau du Code civil « Dans un contrat d’adhésion, toute clause qui crée un déséquilibre significatif entre les droits et obligations des parties au contrat est réputée non écrite. L’appréciation du déséquilibre significatif ne porte ni sur l’objet principal du contrat ni sur l’adéquation du prix à la prestation. »

6 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 89

Cette disposition pourrait donc s’appliquer, notamment, aux Conventions globales de distribution, Conditions Générales d’Achat, Conditions Générales de Vente, dès lors qu’elles sont pré rédigées par l’une des parties, exclusives et non négociables. En ce qui concerne les critères d’appréciation, ces derniers semblent similaires avec ceux retenus en droit de la consommation et en droit commercial. - Focus sur la convention de sous-traitance Art. L441-9 du Code de commerce qui instaure l’obligation de rédaction d’une convention en matière de sous-traitance de produits manufacturés. La loi Hamon a introduit un formalisme obligatoire pour les contrats de sous-traitance de produits manufacturés. Le but étant de faciliter le contrôle du résultat des négociations et de permettre au Ministre de poursuivre les abus. - Le contrôle des autorités Jean-Claude Proux, Adjoint au Chef de bureau Commerce et Relations commerciales de la DGCCRF, nous a présenté l’objectif de la DGCCRF. Il est notamment revenu sur les principales difficultés rencontrées par les chefs d’entreprise dans les phases de négociation et d’exécution du contrat. A noter que depuis la LME, un certains nombres d’enquêtes ont été diligentés par la DGCCRF. A ce jour, 340 enquêtes sont en cours. - Présentation de la médiation (médiation générale et médiation sectorielle)

Il nous parait intéressant de rappeler que la médiation est un moyen de régler amiablement les litiges, c’est-à-dire autrement que par une procédure juridictionnelle (judiciaire ou arbitrale). L’objectif étant de rétablir le dialogue entre les parties. Pour information, la médiation en quelques chiffres : • 75 % des médiations sont une réussite • Environ 1 000 médiations/an • 18 médiateurs exercent à Paris • Existence de médiations sectorielles (aéronautiques, automobiles, entreprises) Dans votre Espace Adhérents du site snese.com, vous trouverez des informations complémentaires (Contrat, CGV, pratiques abusives, Fiches conseil, Notes d’information, Fiches juridiques pratiques).

Génération WT Weller

Aspiration de fumée Zero Smog TL

● Nouveau programme convivial ● Meilleure de sa catégorie – rapport prix attractif / performance ● Flexibilité maximale – compatible avec les fers à souder déjà existant (sauf WX)

● Hub WT permet d’augmenter le niveau de performance ● Plus d’air filtré grâce à la cartouche filtrante de très grande capacité ● Système de notification automatique du changement des filtres avec une alarme audio-visuelle ● Faible niveau sonore

Plus d’information

www.weller-tools.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 7


INFORMATIONS > SNESE VEILLE JURIDIQUE

du temps de travail, etc. En parallèle, certaines entreprises mettent également en place des dispositifs de contrôle des salariés comme la vidéosurveillance, la cybersurveillance, la géolocalisation, etc. Dans la mesure où toute divulgation ou mauvaise utilisation des données est susceptible de porter atteinte aux droits et libertés des personnes, ou à leur vie privée, il est essentiel de veiller au respect des règles de protection des données à caractère personnel. A ce titre, la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 relative à

l’informatique, aux fichiers et aux libertés, modifiée par la loi du 6 août 2004, fixe un cadre à la collecte et au traitement des données afin de protéger les salariés. Elle met en avant 5 principes à respecter en cas de collecte, de traitement et de conservation des données à caractère privé : La finalité du traitement, • La proportionnalité et la pertinence des données collectées, • La durée de conservation des données, • La sécurité et la confidentialité des données, • Le respect des droits des

personnes. Ainsi, une entreprise devra respecter ces principes et, la plupart du temps, informer la Commission de Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) de la collecte et du traitement de ce type de données. Ce guide a pour objectif de sensibiliser tout employeur sur les obligations qui lui incombent en cas de traitement de données à caractère personnel sur ses salariés, et de les informer sur les mesures à mettre en œuvre pour se conformer à la loi.

LES FICHES PRATIQUES Deux nouvelles fiches pratiques vous informent sur : LES RELATIONS CONTRACTUELLES (Octobre 2016) sommaire • L’obligation d’information et de conseil • Les garanties à la charge du vendeur et du fabricant • Le délai de disponibilité des pièces détachées • Les règles applicables en matière d’échanges d’informations • La prescription

• Les délais de paiement • Les moyens d’action en cas de défaut de paiement • Le déséquilibre significatif dans les droits et obligations • La rupture brutale des relations commerciales établies • L’action de groupe • Le dommage immatériel • La distribution

• Comment et pourquoi déposer une marque ? • Le marquage d’origine des produits • Les règles en matière de revue de presse • Les mentions obligatoires des sites web • Les obligations à respecter dans la vente en ligne (e-commerce) • Les obligations de déclaration à l CNIL • La signature électronique • La délégation de pouvoirs • Les délais de conservation

des documents • La base de données économiques ou sociales • Le crédit d’impôt recherche

LA PROPRIETE INTELLECTUELLE (octobre 2016) sommaire : • Comment et pourquoi déposer un brevet ?

Le Guide pratique de la gestion des données personnelles et les fiches pratiques sont disponibles dans votre Espace Adhérents du site snese.com, à la rubrique veille juridique.

OBSERVATOIRE ECONOMIQUE 3è trimestre 2016

(*) depuis le trimestre précédent - (**) depuis le début de l’année - (***) depuis le même trimestre de l’année précédente

6 - 9 d e c . 2 0 1 6 PA R I S

Retrouvez toute l’année sur www.midest.com le moteur de recherche des 1500 exposants et les actualités marché du secteur !

cette appli c’est juste un truc de dingue ! avant j’étais soumis aux donneurs d’ordre maintenant je négocie avec mes clients.

e-FICIO l’appli du SNESE qui fait gagner des parts de marché ! MIDEST stand K151 e-ficio@snese.com 8 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

14

secteuRs

conféRences

représentés

stratégiques

AnimAtions

thématiques

Revêtements ultra fins 3M™ Novec™. Pour repousser les limites de la protection. • 1 µm d’épaisseur pour protéger vos équipements électroniques contre les agressions sévères • Faciles et rapides à mettre en œuvre • Sans risque pour les utilisateurs

40

PAYs

Rendez-vous

Pour en savoir plus : www.3m.fr/electronique

d'affaires

*3M Science. Au service de la Vie. Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 9

www.grouperougevif.fr - ROUGE VIF MARQUES & PRODUITS - 52219 - avril 2016 - © IStock

Le guide pratique de la gestion des donnees personnelles dans l’entreprises Au quotidien, les entreprises sont amenées à collecter de nombreuses informations à caractère personnel sur leurs salariés par le biais de solutions informatiques facilitant de plus en plus la gestion des données. C’est le cas, par exemple, du traitement de données par le service des ressources humaines dans le cadre des recrutements, de la gestion des carrières et des compétences, du suivi

Le saLon mondiaL de tous Les savoir-faire en sous-traitance industrieLLe


sd an

19

30

6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

LES PAGES JRE 2017 Devenez exposants…

JRE Sophia-Antipolis en collaboration avec e-SAME le 1er décembre 2016

LES JOURNÉES REGIONALES DE L’ELECTRONIQUE se déplacent à...

Lyon le Février Espace Tête d’Or

Nantes le 4 mai Cité de Nantes

1er

ACSIEL - Alliance Electronique organise sa 4ème JRE, le 1er décembre prochain sur le Campus Sophia Tech de Sophia-Antipolis. Cette dernière JRE de l’année est réalisée en collaboration avec l’événement e-SAME (www.esame-conference.org). Cet événement sera structuré en deux zones : • une zone d’exposition avec à votre

disposition plus de 40 exposants professionnels et également des stands avec des démonstrations de projets d’étudiants. • une zone de conférences avec des présentations de keynotes speakers, des présentations techniques, autour de la thématique « Connected objects for smarter life » et également à des conférences techniques sur le

Test et la CNFM. Cette journée rassemblera les grands acteurs de la région et des environs. Venez rencontrer, visiter et « réseauter » avec les professionnels de l’industrie électronique.

Au cours du premier semestre 2017, les JRE (Journées Régionales de l’Electronique) se déplaceront le 1er Février à l’Espace Tête d’or de Lyon et à la Cité de Nantes le 4 Mai avec toujours le même positionnement qui est d’allier une zone d’exposition avec

des tables rondes et conférences techniques. Pour cette nouvelle session, l’accent a été mis sur les espaces avec une salle de conférences au même niveau que la zone d’exposition.

Les tarifs 2017 (HT - 20% TVA)

Inscription et détails sur la journée : http://acsiel.fr/JRE%20Sophia-Antipolis2016.aspx

Indice du Collège Equipements et Services

Journée ACSIEL / DGE le 16 décembre au Centre Pierre Mendès France

Attractivité de la production électronique sur le territoire

16 / 12 Centre Pierre Mendès France Dès 13h30

Indice Collège Equipements et Services juillet/août 2016 Commentaire du Président Pierre-Jean Albrieux La période des vacances étant peu propice à l’activité on ne sera pas surpris de l’indice de Juillet / août surtout après un très bel indice sur juin. Donc un -41% pour l’indice de juin à juillet / août et un indice qui est redescendu au même niveau que celui de l’année dernière. L’indice de confiance flirtant toujours avec les plus hauts à 5,79, il s’agit bien pour les adhérents d’un effet de la saisonnalité. Si en moyenne c’est l’optimisme qui prime, certains adhérents notent une activité très soutenue alors que d’autres notent un ralentissement.

Moyenne mobile

Indice France

Alliance Electronique

Indice ACSIEL Jui-Août 2016 250,00

Indice GFIE France

Moyenne mobile

230,00 210,00

www.acsiel.fr Le 16 décembre prochain, ACSIEL • Alliance Electronique organise en partenariat avec la DGE (Direction Générale des Entreprises) une journée autour de « l’attractivité de la production électronique sur le territoire ». Au cours de cet événement, venez assister à des interventions et des tables

rondes sur les thématiques telles que : • Vision du marché Français de l’Electronique : tendances et perspectives • Table ronde 1 : « De la conception à l’industrialisation et à la production : la chaîne de valeur française • Table ronde 2 : Véhicule Autonome, médical et objets connectés : opportu-

10 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

N’hésitez pas à vous inscrire dès maintenant sur notre site internet www.acsiel.fr : Rubrique JRE 2017 Plus de renseignement sur les JRE du second semestre : Kristel Deshayes kdeshayes@acsiel.fr – 01 45 05 70 43

190,00 170,00

nités des marchés émergents • Table ronde 3 : Comment se structurer pour adresser les nouveaux marchés à l’échelle européenne ? Cet événement rassemblera l’ensemble des acteurs de notre chaîne de valeurs.

150,00 130,00 110,00 90,00 70,00 50,00

Indice ACSIEL Alliance Electronique Juillet-Août 2016

www.gfie.fr

2

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 11


6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

sd an

Les acteurs du digital learning

de zoom, conversion de texte en son, scénarios à embranchements en fonction des choix effectués par l’apprenant en début de simulation. Adobe, Articulate et iSpring, propose des versions d’essai.

Par Dominique SEGURA, société LATEM www.atelier-du-futur.fr/e-learning Il faut revenir sur la chaine de valeur du digital learning ou formation e-learning pour comprendre ce que chacune des solutions peut apporter à nos ateliers ou usines. Nous pouvons distinguer 5 grandes phases qui constituent la chaine de valeur du digital learning.

Une 1 ère phase pour le recueil des informations et l’analyse du besoin, une 2è phase pour la conception élaboration de la stratégie de développement des compétences, l’élaboration des scénarios pédagogiques, une 3 è phase pour le développement des modules, une 4è phase pour la gestion de la mise à disposition des modules de formation et une dernière phase pour l’évaluation du suivi de la formation et de sa qualité, ses retours d’investissement. Nous allons présenter, sans ambition d’exhaustivité, les acteurs du digital learning par phase, jusqu’à la 4è. Des outils connectés aux besoins stratégiques de l’entreprise

La première phase de la stratégie du digital learning est celle de l’analyse du besoin, des publics et l’analyse des thèmes et des tâches susceptibles d’avoir un appui du digital learning. Si l’analyse de la stratégie de l’entreprise est principalement le fait des directions,

l’étude des impacts de cette stratégie sur les métiers nécessite des allers retours entre les différentes parties prenantes de l’entreprise. Ces allers-retours vont permettre à chacun de s’appuyer mutuellement pour construire la politique de développement des compétences. Un bilan des compétences existantes, le recueil des réflexions sur les besoins prospectifs et leur formalisation, dans la continuité de l’existant, l’analyse des écarts préparent la mise en place des solutions qu’elles soient e-learning ou non. Les équipes ont des difficultés à interpréter les indicateurs faibles utilisés en prospection et n’arrive pas toujours à formaliser leur demande. Elles ont besoins de guides. Un système numérique intégré, permettant de relier les compétences à la réalité du ter-

12 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

19

30

DOSSIER > FORMATION

La tendance actuelle est de proposer une offre globale de la construction à la diffusion pour proposer un écosystème complet flexible sur l’ensemble de la chaine de valeur du digital learning.... rain, les questionnements aux enjeux des équipes peut faciliter cette « mise en forme » et ce travail d’équipe d’allerretour et d’interface entre les strates organisationnelles. L’un des enjeux est notamment le lien entre les référentiels de compétences et les objectifs « être capable de » des dispositifs de formation. Le marché propose des outils de gestion de « talents » nous avons aujourd’hui des talents plus que des compétences - je vous vois rire de ces modes « RH » - de quoi sera fait demain ? – mais l’enjeu reste toujours le même, plus que l’outil qui dans une entreprise de 150 salariés peut très bien se faire avec un tableur – c’est le travail de tra-

duction entre la réalité et les besoins de développement des compétences, les référentiels qui en apparaissent parfois éloignés et le travail de traduction des besoins découlant des besoins stratégiques qui est essentiel. Ceux qui vous promettent la solution clé en main ne peuvent vous offrir que ce qu’une solution clé en main peut offrir, des solutions génériques ! C’est donc presque en quelques sortes donner peu de relief ou de crédibilité à ses spécificités et sa proposition de valeur métier que de ne pas s’attarder sur cette partie. Ce travail doit se faire dans une approche de co-construction à l’intérieur de l’entreprise mais aussi du secteur car le secteur impulse ou peut impulser les enjeux de formation. Les ressources humaines nécessitent aussi de réfléchir en termes de coopétition et non pas seulement en termes de compétition pure. Un travail préparatoire La deuxième phase est celle de la conception. On va construire ses objectifs d’apprentissages, le séquençage (découpage en partie), les modalités d’interventions (présentiel / à distance). C’est une phase essentielle qui peut être appuyée par l’outil numérique. L’essentiel est d’avoir un outil qui va faciliter la construction et la conservation d’une structure globale d’un cours ou d’une partie de cours qui appuiera

En matière de prix, Adobe Presenter et adobe captivate peuvent être acquis aux tarifs respectifs de 598 euros ttc et 1318 euros ttc et par abonnement mensuel (minimum un an) de 17,99 et 35,99 euros. les équipes techniques dans leur scénario pédagogique. Pour les équipes qui doivent régulièrement réévaluer leur module et leurs objectifs car les conditions du métier changent, il est préférable d’avoir des fonctionnalités intégrées dans la phase qui est celle du développement. Un LCMS pour créer des contenus La troisième phase est celle du développement de la formation. L’élaboration des contenus à partir des ressources déjà existantes, le développement du story-board et le développement du didacticiel. Cette étape nécessite un LCMS. Un LCMS est un système pour créer et gérer de la matière pédagogique pour la formation mixte (à distance ou non). Le LCMS intègre des outils de création de contenus de formations, manipulés par les équipes de conception pédagogique et non par les apprenants. La plateforme LCMS est donc destinée aux experts de la production de formations et intervient en amont de la diffusion des contenus (cette 2e étape est réalisée via une plateforme LMS). Adobe Presenter et Articulate Studio sont des outils simples d’utilisation qui vous permettent de créer des formations en ligne d’entrée de gamme interactive depuis Microsoft PowerPoint. Adobe Captivate et Articulate Storyline vous aident à créer différents types de contenu e-learning et de formation mobile sans recourir à la programmation à partir de Powerpoint mais aussi de vidéo : capture d’écran vidéo haute définition, prise en charge d’effet panoramique et

Pour Articulate, l’acquisition d’une licence est sensiblement équivalente, Ispring est moins couteux mais moins performant. Pour les besoins de cet article, j’ai cherché une alternative gratuite. La solution Active Presenter offre une alternative avec un accès freemium (gratuit mais sans toutes les fonctionnalités) en quelques clics, Si certains l’utilisent déjà, ils pourraient éventuellement nous faire un retour. Un LMS pour gérer la diffusion des contenus Pour présenter les LMS je vais reprendre Jérome BRUET Directeur général d’Edoceo, l’un des acteurs du domaine. « En tant que plateforme en ligne, le LMS met à disposition des apprenants des contenus d’apprentissage, enregistre le suivi des formations (échanges, résultats, temps passé etc.) et facilite le tutorat des formations. La plateforme LMS permet aux formateurs d’y déposer des contenus de formation à distance, mais aussi de suivre de façon très précise et d’organiser les parcours pédagogiques des apprenants. Les résultats de ces derniers sont enregistrés et le LMS génère des rapports complets de leur progression dans leur parcours de formation à distance. Pour les apprenants, la plateforme LMS se matérialise sous la forme d’un site Internet sur lequel ils se connectent et accèdent aux contenus de formation à distance qui leur sont réservés. » Il existe plusieurs modèles de facturation proposés par les acteurs. On peut acheter une plateforme Licence liée au

logiciel (License Fee) ce qui est le cas pour E-doceo, Blackboard. Un modèle de prix par apprenant ou par siège (PayPer-Learner). C’est le modèle utilisé le plus souvent par les vendeurs de LMS. Le coût moyen est autour de 5e/mois/ utilisateur. Il faut y ajouter un prix fixe d’installation et de mise en œuvre. - Prix par utilisation (Pay-Per-Use) Les termes de ce prix varient selon le fournisseur : prix par utilisateur, par module de cours, selon le parcours de formation, pour un nombre d’apprenants donné... Ces modèles sont proposés par 360 learning, Knowledgeplaces, Dokeos, Adobe Captivate Prime. Il existe par ailleurs une offre riche en open source. Claroline, Docebo, Dokeos, Formagri, Ganesha, Sakai et le leader, Moodle avec une équipe mondiale de développeurs. Le coût est alors lié à l’usage, les serveurs, la maintenance, réduite pour des plateformes de taille moyenne car en informatique, il existe aussi parfois des déséconomies d’échelle. C’est ce que je propose aujourd’hui car robustesse, flexibilité, interopérabilité et ergonomie sont aujourd’hui bien présentes dans ces outils. Un système de vidéoconférence pour réaliser du présentiel à distance Les systèmes de vidéoconférence proposent des fonctionnalités pour réussir des conférences en ligne : présentations, partage de documents et d’applications, partage des fichiers multimédias, messagerie instantanée, transfert des fichiers, petite salle, enregistrement et diffusion asynchrone, co-annotation sur écran partagé. Les acteurs sont Adobe connect Go tometting Live connect, webex , Mikogo, Zoom. L’ensemble de ces solutions nécessitent le téléchargement d’une application de connexion ou d’utilisation. Les tarifs dépendent des fonctionnalités déployées et du nombre de participants. Ainsi Webex propose une solution gratuite qui limite les réunions à 3 personnes sans HD. Il existe 3 versions professionnelles de 19e/mois (8 personnes/réunion) à 69e/mois (100 personnes/réunion). L’abonnement à Gotomeeting est gratuit pour 3 participants, à 19e/mois pour un maximum de 10 participants par session, 29e/mois pour un maximum de 50 participants par

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 13


DOSSIER > FORMATION

A

• Ils possèdent le plus souvent de nombreux plugins, développés par la communauté qui complète le système de base. Il existe plus de 250 plateformes à ce jour qui ne faci-  litent pas le choix. Certaines sont dites « propriétaires » Un système numérique est dit «propriétaire» si ses condiet d’autres open source. tions d’utilisation limitent son utilisation, son étude, sa modiU n s y s t è m e n u m é r i q u e e s t o p e n s o u r c e s i : fication, sa duplication ou sa diffusion.  • son code source est disponible d’accès – sans frais sup- Ces systèmes numériques sont généralement payants. plémentaires – à tout le monde sans restriction ;  En revanche, le code source n’est pas accessible • tout le monde peut le modifier et le redistribuer librement ; et ils sont produits par une société qui maîtrise tous • il ne limite pas le contenu qui peut être présenté. les aspects du développement et de la distribution. P a r d é f i n i t i o n , c e s s y s t è m e s s o n t g r a t u i t s e t Elles ont également des inconvénients : • L’utilisateur est s o n t d é v e l o p p é s d e f a ç o n c o m m u n a u t a i r e . dépendant de l’entreprise et de ses choix. Opter pour un système numérique open source a différents • Il est généralement plus difficile de migrer (changer de avantages : CMS) à partir d’un CMS propriétaire. • Ils disposent généralement d’une communauté plus large. • Le système numérique peut «mourir» : • Ils sont gratuits et le support, fait par la communauté, l’est si la société cesse de le développer, il n’évoluera plus. également.

FA

C

O

T EH I C IN E RE L - F OU SM R

CE

P H I Q UE E

L ARE P

T

RA

TW

G

AP

A

LATEM a été chargé par le SNESE de la création d’une plateforme ressource e-learning. Tout ce qsue vous voulez savoir sur le digital learning et le programme du SNESE vous sera présenté par Dominique SEGURA au Midest 2016 - Stand J170 - L’ATELIER de l’Usine Electronique du Futur (mardi 6 et mercredi 7 décembre).

TF ORM G E RI C I E L

SOLUTION

Il s’agit aussi de favoriser la mise en place de place de marché avec des formations sur étagère déjà disponibles. Cette évolution contribue à faire évoluer le marché des contenus de formation et des organismes de formation, ce que nous verrons, dans le prochain numéro. Le triptyque promit dans le numéro précédent se transformant en quadryptique.

F

La tendance actuelle est de proposer une offre globale de la construction à la diffusion pour proposer un écosystème complet flexible sur l’ensemble de la chaine de valeur du digital learning. Il s’agit donc pour les uns, les lcms de peu à peu élargir leur gamme jusqu’à la diffusion,

THE TOTAL LINE

pour ceux qui sont les lms de proposer de plus en plus de service clms.

ON SO A E U N E PRL G F ONE ER UNE INT

session. Zoom, très utilisé par les universités américaines propose une offre gratuite avec toutes les fonctionnalités mais avec une limite en temps de 40 minutes. Il est ensuite payant avec des abonnements à 15$, 19$ et 39$ Il existe des solutions alternatives open source comme par exemple Big blue button. Pour des petits groupes ou du tutorat de proximité, il est possible d’utiliser Skype ou Hang out mais les fonctionnalités ne seront pas tournées vers la formation. Cela peut néanmoins suffire pour certaines formations.

U T I LI S AT E U

R

Open source et propriétaire

LATEM Dominique SEGURA +33(0)6 30 04 65 68 dominique.segura@latem.fr www.latem.fr Expert Usine Électronique du Futur www.mesepi.fr www.atelier-du-futur.fr 14 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

SÉRIGRAPHIE

ASSEMBLAGE CMS

DISPENSING

PLACEMENT HYBRIDE

INSPECTION

ASSEMBLAGE FINALE

VOTRE CONTACT : Jérôme Clouet

Tél. +33-648-051726

jerome.clouet@yamaha-motor.de

www.yamaha-motor-im.eu

LesCahiers Cahiersde del’Industrie l’IndustrieÉlectronique ÉlectroniqueetetNumérique Numérique- -décembre novembre2016 2015--n° n°90 86--15 23 Les


avec le futur industriels internationaux - donneurs d’ordres, fournisseurs d’équipements et de solutions, sous-traitants, centres de recherche… - autour de cet enjeu primordial. Il contribuera ainsi à la nécessaire mutation numérique et écologique des entreprises en présentant un panorama complet du savoir-faire hexagonal aux côtés des meilleurs spécialistes internationaux. Le secteur électronique / électricité Le secteur électricité / électronique est en progression constante depuis plusieurs éditions, en partie grâce à l’intérêt croissant des visiteurs de tous horizons industriels pour ce secteur porteur de solutions inno-

6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

fonctionnelle en moins d’une heure. Un jury de deux experts choisira les trois grands gagnants.

MIDEST a rendez-vous Forte d’une offre unique au monde qui propose aux industriels français et internationaux des débouchés concrets, la 46è édition du MIDEST, le salon mondial de tous les savoir-faire en soustraitance industrielle, s’oriente résolument vers le futur. Sa tenue dans le cadre de l’événement «Convergence pour l’Industrie du Futur» et l’organisation d’un programme de conférences et d’animations sur ce thème permettront aux visiteurs, comme aux exposants, de renforcer et développer leur activité en découvrant les évolutions, procédés et innovations les plus récents qui révolutionnent l’industrie, et de rencontrer leurs principaux partenaires d’aujourd’hui et de demain.

sd an

En 2016, vantes et de plus en plus omniprésent. L’activité des entreprises de sous-traitance électronique croît donc en permanence depuis quelques années. Parmi les exposants déjà inscrits, citons CANON BRETAGNE, ICAPE, ALLIANSYS, SYSTECH, IFTEC, AQLE, BSE, PIGE Electronique, SCAELEC, ALTRICS, PROTOELECTRONIQUE. COM, APS, HDI Electronics, DSP, BUYMANAGER, A2E, CREATIVE EURECOM, DEL, NOVATECH, ADEX, SN SERITECH, VILLELEC, STEP, FULL Electronic System, ADEX, ACEA.  Le SNESE, Syndicat National des Entreprises de Soustraitance Electronique, accompagnera plus de 20 entreprises cette année

sur le nouveau village des Electrotechnologies qui rassemble les grands acteurs des industries électroniques, électriques et numériques. L’ancien village électronique se devait en effet de s’ouvrir à ces nouveaux secteurs qui transforment en profondeur l’ensemble du tissu industriel. Ils sont en effet omniprésents dans la quasitotalité des innovations, de la fabrication additive à la robotique collaborative, en passant par les objets et machines intelligents et communicants, la maîtrise de l’énergie et l’envol du numérique. A noter également, le SNESE y organisera un grand concours de brasage : chaque concurrent devra braser une carte

L’industrie du futur au cœur du programme de conférences Afin de permettre aux professionnels d’appréhender le monde industriel en plein bouleversement dans lequel ils évoluent, MIDEST consacre en 2016 une large part à l’Industrie du Futur, à l’honneur dans le cadre de Convergence Industrie du Futur. Elle sera donc fort logiquement omniprésente sur le salon, tant dans les allées par l’offre des exposants, qu’à travers tout un cycle de conférences et d’animations.

comme MIDEST ne souhaite rien d’autre que rendre ses visiteurs et ses exposants heureux, le salon propose plusieurs conférences pour les aider à mieux développer leurs activités. LES ANIMATIONS Des animations tournées vers l’industrie du futur Plusieurs animations permettront également d’appréhender concrètement l’industrie du futur.

Plus d’une dizaine de conférences seront consacrées en 2016 à l’industrie du futur.

MIDEST hébergera notamment une exposition de l’Innovathèque sur le prototypage rapide dont les techniques, les outils et les matières évoluent constamment : des échantillons de matières, des vidéos des process et une vitrine de produits prototypés viendront illustrer ces évolutions.

La compétitivité, un enjeu primordial pour l’industrie « L’argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue », dit avec justesse le proverbe. Et

Autre moment fort : l’atelier de prototypage hardware Usine IO animera un espace de rencontre. Parmi les autres animations

HDI Flyer bilan destockage_10x21cm 22/09/2016 16:21 Page 1

16 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

proposées aux visiteurs comme aux exposants, l’équipe de recherche MIMETIC de l’INRIA permettra au visiteur de tester ses mouvements sur le montage d’un siège auto grâce à des Kinect.  Randstad proposera un accès gratuit à un logiciel très performant de recherche d’emploi et de candidat, ainsi qu’un bureau animé par « Cadres pour l’entreprise », association qui aide les cadres seniors à retrouver un emploi, et des panneaux avec offres d’emplois, de stages et d’alternance.  Le camion «Destination Plasturgie MAJOR», mis à disposition sur le salon par l’organisation professionnelle de la Plasturgie et des Composites, véritable atelier de transformation des matières plastiques, permettra de découvrir les équipements - une presse, une thermoformeuse et une ligne

d’extrusion - et des démonstrations des trois principales technologies présentant un intérêt toujours croissant pour les donneurs d’ordres : l’injection, le thermoformage et l’extrusion. Pour la première fois en France, un concours de brasage manuel, organisé par l’IPC en partenariat avec IFTEC et le SNESE, aura lieu sur le Village des Electrotechnologies. Chaque participant au concours - inscription gratuite - dispose d’un plan de travail entièrement équipé pour réaliser le brasage manuel d’une carte double face mixte CMS et traversant. Le PCB et les composants sont fournis. La carte fonctionnelle doit-être brasée selon l’IPC-610F classe 3 dans un temps limité de 60 minutes. Les trois premiers sont récompensés. Le vainqueur gagne un voyage pour participer à la finale mondiale, qui aura lieu en Chine ou en Allemagne.

Bilan dernière campagne de déstockage Mai-Juin 2016 21 lots rachetés 202 000 € dépensés 1150 références reprises

En route pour le futur Plus que jamais en 2016, MIDEST s’oriente vers l’industrie de demain. Un mouvement entamé l’an dernier et qui se renforce cette année. Meilleur symbole de cette évolution : la tenue du salon dans le cadre de « Convergence pour l’industrie du futur ». Ce grand événement, encouragé par et sous le Haut-Patronage du Président de la République François Hollande, réunira pour la première fois des

19

30

DOSSIER > SALON MIDEST 2016

Prochaine campagne : Novembre-Décembre 2016 Budget 200 000 €

Des excédents de stocks de composants électroniques ? Actif, passif, connectique, électromécanique, envoyez-nous votre liste pour une proposition de rachat rapide :

sales@hdi-electronics.com

HDI Electronics SAS 48 rue Claude Balbastre, Bât. Camargue, Entrée n°4 34070 Montpellier - France Tél : +33 (0) 499 532 005

www.hdi-electronics.fr Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 17


DOSSIER > SALON MIDEST 2016

Enfin, l’Afim, Association française des ingénieurs et responsables de maintenance, hébergera sur son stand un robot avec lequel les professionnels pourront interagir.

Conception, Circuits imprimés, Brasage des Composants, Certifications IPC

Des professionnels unis autour d’un même projet Avec « Convergence pour l’Industrie du Futur », pour la première fois, l’ensemble de l’industrie française - entreprises industrielles, donneurs d’ordres, fournisseurs d’équipements et de solutions, sous-traitants, centres de recherche… - se réunira au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte au côté des meilleurs spécialistes internationaux, pour offrir un panorama complet du savoir-faire hexagonal et contribuer à la nécessaire mutation numérique et écologique des entreprises. Demandez le programme ! En tout, ce seront ainsi 1 700 exposants et 45 000 industriels qui se rencontreront en quatre jours, tous acteurs décisifs de la dynamique et du déploiement du plan Industrie du Futur. Ils bénéficieront d’une mobilisation unanime des grands partenaires institutionnels porteurs du projet comme l’Alliance bien sûr, mais aussi l’Ademe, bpifrance… Pour relever cet ambitieux défi, Convergence s’articulera autour de trois grands pôles : • le FORUM INDUSTRIE DU FUTUR, un nouvel espace 100 % dédié à l’Industrie de demain, avec pour objec-

tif principal de promouvoir l’Industrie du Futur française dans le cadre du plan impulsé par l’Etat et piloté par l’Alliance autour de démonstrateurs emblématiques, • MIDEST, salon mondial de tous les savoir-faire en sous-traitance industrielle, qui permet depuis 1971 aux industriels du monde entier de découvrir les évolutions, procédés et innovations mis en œuvre par les sous-traitants dans tous les domaines, • SMART INDUSTRIES, salon du Groupe GL Events, qui réunit les principaux acteurs de l’usine digitale et de la révolution numérique, conscients que l’industrie de demain sera plus connectée. Sur chacun de ces pôles, les professionnels pourront se rencontrer et toucher littéralement du doigt la réalité de l’Industrie du Futur, mais bénéficieront également d’un vaste et prestigieux programme de conférences qui permettront d’illustrer les initiatives clés déployées ou à venir, et de comprendre les enjeux et les opportunités.

Prestations de services

Coupes µgraphiques, Contamination ionique, SIR, Bono, Inspections Visuelles, Rayon X, Brasabilité, Test de Traction

IFTEC - 33 rue Ravon - 92340 Bourg-la-Reine - France - tél.: +33 (0)1 45 47 02 00 - iftec@iftec.fr

DESIGN INGÉNIERIE ÉLECTRONIQUE ET INFORMATIQUE

3 MÉTIERS a u ser vic e de l’in d u st r ie élec t r o n iq u e

CERTIFICA TIO TEM YS

N

18 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

®

Authorized Distributor

FORMATION PROFESSIONNELLE SPÉCIALISÉE AUX TECHNOLOGIES ET TECHNIQUES DE FABRICATION DES CARTES ÉLECTRONIQUES :

1

00

Coup d’envoi de « convergence pour l’industrie du futur » L’industrie de demain se donne rendez-vous en france Placé sous le HautPatronage du Président de la République François Hollande, « Convergence pour l’Industrie du Futur » réunira pour la première fois des industriels du monde entier sur cet enjeu primordial. Au programme : une vaste vitrine de l’Industrie du Futur autour de grands groupes français et européens engagés dans cette démarche avec le soutien de l’ensemble des partenaires institutionnels porteurs de ce projet, et un prestigieux programme de conférences destiné à illustrer les initiatives clés déployées ou à venir, et à comprendre les enjeux et les opportunités de cette nouvelle révolution industrielle qui se joue actuellement.

www.iftec.fr

ISO 9

Les Trophées de la soustraitance industrielle Ces Trophées permettent, depuis maintenant onze ans, de mettre en avant les qualités trop souvent méconnues des sous-traitants, quel que soit le secteur pour lequel ils travaillent. Seules récompenses exclusivement dédiées aux entreprises, aux acteurs et aux savoirfaire de la sous-traitance industrielle, leur succès ne cesse de croître d’année en année. En 2015, ce sont ainsi 80 candidatures internationales qui ont été reçues et ont généré près de 200 retombées dans la presse française et étrangère. Les nominés et lauréats ont una-

Pour les électrotechnologies le SNESE avec l’application e-FICIO, Alliansys et STEE figurent parmi les nominés.

Pb

Formation continue è Certifications IPC Distributeur de Normes IPC

nimement salué le bénéfice d’image que cette manifestation leur procure. Destinés à valoriser la soustraitance industrielle et à permettre aux visiteurs de découvrir des exposants aux performances et aux atouts remarqués, ils reflètent l’évolution de la sous-traitance à travers six grandes catégories : Bureau d’études, Innovation, International, Organisation, Partenariat / Alliance et Réalisations Exemplaires. Une large variété qui offre à chaque exposant la possibilité de participer gratuitement pour mettre en valeur ses potentialités et ses particularités.

Pb

®

Training Center

S

Pour le MIDEST, le SNESE ouvrira l’Atelier de l’Usine Electronique du Futur. Il s’agit d’un espace (stand J170) où les experts du SNESE viendront présenter leurs travaux. Il s’agit autant de montrer aux clients que la sous-traitance électronique s’intéresse aux grands mouvements de l’Usine du Futur : le virage du numérique et la virtualisation des données, les technologies nouvelles, l’amélioration des performances, la formation, etc. Qu’il s’agit de montrer aux sous-traitants que le SNESE développe des produits et applications qui vont leur permettre de faire évoluer leur modèle économique.  e-FICIO, TICIO, la plateforme ressources d’e-learning, le démonstrateur de robotique collaborative et l’API Net Tronic’S seront présentés.

«L’ÉTAT DE L’ART ET LA MAÎTRISE DES PROCÉDÉS»

SGS

DISTRIBUTION COMPOSANTS ET OUTILLAGE

SOLUTIONS

PRODUCTION SERVICES KITS, MODULES, CAPTEURS, GESTION DE PRODUCTION

Tél. : +33 (0)1 30 79 17 50 • Fax : +33 (0)1 34 81 20 81 info@del.fr • www.del.fr DEL CAHIERS FEV 2016.indd 1

23/02/2016 Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 9011:27:39 - 19


6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

 Stand K174

sd an

Stand L173 Léonie GAUL +33(0)3 88 48 04 11 gaul@protoelectronique.com

LES ADHÉRENTS ET PARTENAIRES DU SNESE AU VILLAGE DES ELECTROTECHNOLOGIES DU MIDEST 2016

Samuel ALTOUNIAN +33(0)4 74 99 94 23 samuel.altounian@aps-services.net  Stand J178

NOUS FABRIQUONS

Loic PASCO +33(0)6 47 13 73 64 loic.pasco@icape.fr  Stand K173

✔ Objets communicants ✔ Automatismes

Jean-Luc PAUMIER +33(0)6 24 43 92 32 jl.paumier@alliansys.fr

✔ Systèmes embarqués ✔ Lighting

 Stand J174

Rendez-vous sur le village électronique

ALLIANSYS STEE SNESE

www.snese.com ADHÉRENTS DU SNESE

LES HORS VILLAGE DES ELECTROTECHNOLOGIES

2015 D'COMMCONSEIL Annonces village electronique SAVANT FOU OK.indd 1

12/10/2015 11:17

1 LIFE stand N41 CHIMIE CIRCUIT stand L67

M-ELEC stand CCIR Bourgogne

ESTELEC Industrie stand T10 STEE stand M184

STIP CEPA SAS CABVAL

J184

K184

D

L183

L184

CIMULEC GROUP SYSTRONIC

L182

ICAPE

SOREEL ACAL BFI

J178

K178

L177

BAKER L178

E IE LL U S TR IN D CE AN A IT LE

S A LO

NM

ON

D IA

LD

E TO

US

LE S

S AV

O IR

-FA

IR E

EN

SO

US

-T R

- Dates : du mardi 6 au vendredi 9 décembre 2016 - Lieu : Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte – Hall 6 - Horaires du mardi au jeudi de 9h00 à 18h00 Le vendredi de 9h00 à 16h00 Electricité Electronique

- Moyens d’accès En voiture : à 15 mn du boulevard périphérique de Paris par les autoroutes A1 et A3, ensuite bretelle A104, sortie Parc des Expositions

Plastiques Caoutchouc Composites Bois Textiles techniques Usinage Décolletage Machines spéciales

FIM / CETIM CONFERENCES FLASH

Matières Matériaux Produits semi-finis

Finitions Traitements de surfaces Traitements thermiques

Forge Fonderie

Production par mise en forme et découpage des métaux Chaudronnerie

Centre Médical

Fixations industrielles

Services à l’Industrie 2016

+

SERVICES DE VIPARIS ACCUEIL EXPOSANTS MIDEST

CENTRE DE PRESSE CLUB VIP

ENTRÉE VISITEURS SUD - HALL 6 (ACCÈS RER)

Plus d’informations sur www.midest.com

Pavillons nationaux et régionaux

En métro/RER : à 20 mn du cœur de Paris, ligne B du RER, direction Aéroport de Roissy, station Parc des Expositions En train : Plusieurs TGV desservent chaque jour la gare de Roissy, à 7 mn en RER direct de Paris-Nord Villepinte.

 Stand J166 Damien ASSELIN +33(0)3 44 19 29 39 d.asselin@aqle.fr Stand K173 Patrick FILOUX +33(0)3 88 58 90 50 patrick.filoux@villelec.com

Stand J162 Pierre-Jean ALBRIEUX +33(0)1 45 47 02 00 pj.albrieux@iftec.fr

SCAELEC J174

ALLIANSYS

L’Atelier de l’Usine Electronique du Futur

VILLELEC K173

J166

K174

A2E

K170

J170

AQLE

APS

ALTRICS K165

ACEA K166

HDI

IFTEC J162

DSP

PROTO

ADEX

L173

France

ELECTRONIQUE.COM

M179

Stand M173 Pascal BEOLET +33(0)4 76 71 20 30 pascal.beolet@wanadoo.fr Stand M169

MEREM M177

PIGE ELECTR. L169

Creative Eurecom

DEL

L166

Grégory LACROIX +33(0)4 99 53 20 06 glacroix@hdi-electronics.com Stand K162 Franck COSCUJUELA +33(0)4 67 22 22 24

f.coscujueladsp34@deltaserviceproduction.com

L161

Buymanager

L157

Concours IPC

International

SNESE

SN SERITECH M169

Bruno TRANCHARD +33(0)2 97 49 44 80

b.tranchard@snseritech.fr

SYSTECH K152

CANON Bretagne L151

NOVATECH

Air France, transporteur officiel de MIDEST, accorde des tarifs préférentiels à ses participants. Navettes gratuites : navettes gratuites Viparis depuis et vers l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle

Stand K151 Richard CRETIER +33(0)2 98 55 04 56 info@snese.com

Stand M165 Bence MOLNAR

3 MÉTIERS au service +33(0)2 96 35 47 02

AZELIS L162

ROBERT BOSCH

FULL Electronic System M161

Verma Import Export M157

CIMEL L152

STOCKO CONTACT M151

Tél. : +33 (0)1 30 79 17 50 Fax : +33 (0)1 34 81 20 81 info@del.fr - www.del.fr

de l’industrie électronique bencemolnar@novatech-industrie.com 

Distribution • Design • Production services

Stand L169 Certifié ISO 9001 et EN 9120

Membre du SPDEI Syndicat Professionnel de la Distribution en Electronique Industrielle

Pierre BARNAUD +33(0)4 75 83 57 00

pierre.barnaud@pige-electronique.com

Michel HOUDOU +33(0)2 41 73 18 18 direction@creative.fr Stand K166 Thierry MOHR +33(0)3 88 09 86 00 t.mohr@acea-ems.com Stand K170 Jean-Marc GRESSIER +33(0)3 84 58 55 10 jean-marc.gressier@a2e.fr Stand M161 Jérémy PANDOLFO +33(0)4 76 14 07 23 jeremy.pandolfo@fesys.fr Stand L161

Stand K152

Stand L151

Jérôme BOOTZ +33(0)2 37 31 40 00 j.bootz@systech-ste.com

Gilles FLAUX +33(0)2 99 23 51 11 partenariat@cb.canon.fr

Elmw

DEL - La distribution électronique

Stand L165

Stand J152 Lars WALLIN larswallin@ipc.org

François KUREK +33(0)1 30 79 17 61 f-kurek@del.fr

PARUTION MAI2015_200X140.indd 1

L158

K151

de Brasage Manuel J152

M173

M165

L165

BSE

STEP

L174

K162

Stand K162

En avion : Le Parc est à quelques minutes de l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, par le RER ou l’autoroute A1.

20 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

VINOD

Electronics

R

 U FUTU +33(0)2 98 55 04 56 info@snese.com

Stand K165

INFORMATIONS PRATIQUES

M183

Emmanuel DELAUNAY +33(0)2 99 45 28 35 edelaunay@adex-france.com

Stand L166

Patrick GUERINEL +33(0)6 52 69 32 35 guerinel@altrics.com ENTRÉE VISITEURS NORD - HALL 6 (ACCÈS PARKING)

AXIMUM

E

> EFFICIO : la maîtrise des coûts EMS par le SNESE / Stand L172 > EINEA BY ALCATEL LUCENT EU / Stand M162 > IFTEC / Stand N164 > PETITESERIEELECTRONIQUE.COM / Stand N153 > PIGE ELECTRONIQUE / Stand M158 > PROTOELECTRONIQUE.COM / Stand N171 > SCAELEC / Stand M153 Stand N154 > SEICO / Stand P171 > SYSTECH / Stand N162 > WURTH ELEKTRONIK / Stand L164

ASSEL SP Z 00

Stand L174

QU

> A2E / Stand N161 > ACTIA / Stand N172 > ALLIANSYS / Stand N163 > APS / Stand N157 > AR3E / Stand N168 > C2E / Stand N161 > CANON BRETAGNE / Stand P163 > CREATIVE EURECOM / Stand M154 > DEL / Stand M164 > EFF’INNOV / Stand N163

I

S

Village des Electrotechnologies

Thierry MORENO +33(0)4 77 59 32 59 direction.scaelec@scaelec.com  LE CT R ON EÉ I N Stand J170 L 'U S

✔ Faisceaux intelligents…

19

30

DOSSIER > SALON MIDEST 2016

Sandrine LONAK +33(0)6 80 90 52 76 s-lonak@bse-electronic.com Stand L157 Loic BIAREZ +33(0)4 57 13 81 29 loic.biarez@buymanager.biz

- Membre du

05/05/201


DOSSIER > SALON MIDEST 2016

IPC, du bon usage des normes pour obtenir un produit fini de haute qualité et consolider son positionnement concurrentiel Depuis 1957, l’IPC – Association Connecting Electronics Industries®, basée à New York accompagne l’industrie électronique dans son ensemble. Ces activités consistent à élaborer et diffuser des normes aujourd’hui reconnues dans le monde entier. IPC conçoit des programmes de formation et de certification permettant la bonne utilisation de ces normes. La force de cette organisation, la rigueur de ses communications reposent sur la participation de ses membres aux comités de normalisation. Répondant à l’invitation du SNESE, et pour la première fois de son histoire, l’IPC sera présent au MIDEST. Récemment encore, l’accès des entreprises françaises aux normes et aux services IPC était relativement difficile. Depuis le mois de juin 2011, c’est IFTEC (adhérent SNESE – Institut européen de Formation aux Technologies de fabrication en électronique) qui est le distributeur autorisé et training center pour la France. Depuis longtemps demandeur d’un partenariat avec IPC, le SNESE a concrétisé un accord le 20 septembre 2011 qui permet à ses adhérents d’accéder aux normes, programmes de formation et services de l’IPC à tarif préférentiel. Ce partenariat s’étend également aux formations IPC dispensées par IFTEC. Depuis la conception ou l’achat de composants jusqu’à l’acceptation

finale de votre production, vous pouvez maintenant disposer d’un ensemble de standards qui vous aideront à garantir, la qualité et la fiabilité de vos assemblages électroniques. Cette garantie sera un atout commercial prépondérant dans la phase de négociation commerciale. Intégrée à vos contrats, cette référence aux normes IPC sera également un garde-fou incontestable face aux risque de dérives sur la qualité. Comme vous l’avez quelquefois constaté, certains de vos clients ne maîtrisent pas toujours les règles de l’art en matière de fabrication électronique. Vous marquerez des points décisifs si vous montrez à ces clients que vous avez la maîtrise de ces fondamentaux et que l’ensemble de vos prestations sont encadrées par des normes incontestables. Pour quelle raison tout fabricant d’équipement électronique devrait-il utiliser les normes IPC ? Pour obtenir un produit fini de haute fiabilité et conserver une position concurrentielle sur le marché, vous devez introduire la qualité et la rigueur tout au long du processus de fabrication.  Saviez-vous qu’il existe une norme IPC associée à chaque étape de la fabrication et de l’assemblage des équipements électroniques ? Depuis la conception ou l’achat de composants jusqu’au montage et l’acceptation finale de vos produits, IPC propose une série de normes pour

22 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

vous aider à garantir la qualité et la fiabilité de vos assemblages électroniques. Cette démarche cohérente vous assure l’amélioration continue de vos fabrications et la pérennité des actions mises en place. Tout comme pour le processus de fabrication — qui utilise une approche étape par étape — les normes IPC sont conçues de manière à répondre aux exigences successives du processus. Pour que vous puissiez obtenir les résultats espérés, il est important d’appliquer les normes IPC associées à chaque étape de production. Pourquoi utiliser les normes IPC dans votre processus de fabrication ? • Contrôler la qualité et la fiabilité des produits finis  La qualité, la fiabilité et le coût sont les fondements de la concurrence et du marché. Les démarches de progrès dans chacune de ces fonctions sont essentielles pour la réputation et la rentabilité de votre entreprise. Ainsi, en appliquant les normes IPC tout au long du processus de fabrication, vous contribuez à améliorer la performance, à prolonger la durée de vie de vos équipements, et à respecter l’environnement et la réglementation RoHS. • Améliorer la communication avec les fournisseurs et vos collaborateurs — Les normes IPC sont utilisées dans le monde entier par vos clients, vos concurrents, vos fournisseurs et prestataires de services électroniques. Travailler conformément à la norme IPC Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 23


Les normes IPC, fruit d’un consensus industriel car établies en concertation par des experts, des fabricants de PCB, des assembleurs qu’ils soient clients ou sous-traitants, vous aident à répondre aux demandes en termes de qualité et de fiabilité, et participent ainsi au suc-

6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

• Aider à contenir les coûts  La garantie que la conception du produit et les composants que vous achetez, tels que les circuits imprimés nus, sont conformes aux normes IPC, vous permet de produire des assemblages électroniques sans défaillance, conformes aux tests les plus sévères de qualification, tout en réduisant au minimum les stocks, les délais et les coûts liés aux produits mis en quarantaine, aux réparations et aux rebuts.

sd an

vous aide à « parler le même langage », le langage de l’industrie électronique mondiale. 

IPC-A-610, la norme du trop tard ! C’est sans doute la norme la plus connue puisqu’elle définit les critères d’acceptabilité des assemblages électroniques. Elle a donné naissance à une certification des personnels utilisant ce standard. L’erreur la plus courante concernant cette norme consiste à en faire une norme unique. Alors qu’elle n’est que l’aboutissement d’une succession de standards tels que le choix des matériaux de base pour concevoir les PCB, les qualifier et les accepter, choisir les composants, etc. Appliquer la norme IPC-A-610 seule sans connaître et appliquer les autres standards dédiés à la maîtrise de l’assemblage ne permettra jamais de fabriquer un bon produit !

cès commercial de chaque équipement que vous fabriquez.  Soutenez vos efforts de normalisation avec les programmes de formation et de certification d’IPC Pour tirer le plus grand avantage de l’utilisation des normes IPC, il est important de permettre à vos collaborateurs de comprendre et d’appliquer le contenu des normes essentielles. Grâce à son réseau international de centres de formation sous licence, régulièrement audités, dotés de moyens pédagogiques adaptés, IPC propose des programmes de formation et de certification sur les normes industrielles majeures. Ces certifications sont mondialement reconnues dans l’industrie. Pour en savoir plus sur les avantages des programmes de formation et de certification d’IPC, contactez l’IFTEC, distributeur autorisé en France.

Pour plus d’informations sur des normes particulières, nous vous invitons à visiter la page : www.ipc.org/ onlinestore ou à consulter l’IFTEC.

IPC - les avantages des adhérents du SNESE Tarif normal

Tarif SNESE 1 an

ADHESION CA inférieur à 5 000 000 US$ (3 683 000 €)

1 260 US$

490 US $

882 US $

ADHESION CA supérieur 5 000 0000 US$ (3 683 000 €)

2 160 US $

840 US $

1 512 US $

Exemples (liste non exhaustive consulter IPC ou IFTEC)

Tarif SNESE

Norme IPC A-610 Acceptabilité des assemblages électroniques support papier (*) version française

223 US$

111 US$

Norme IPC A-600J Acceptabilité des circuits imprimés support papier (*) - version française

270 US$

135 US$

Norme IPC A-620B Exigence et acceptabilité des faisceaux de câbles (*) - version française

223 US$

111 US$

Certification de spécialiste (CIS) à la norme A-610 par IFTEC (3.5 jours)

1 190 e

1 071 e**

Certification de spécialiste (CIS) à la norme A-620 par IFTEC (3.5 jours)

1 365 e

1 228 e**

(*) existe aussi en version téléchargeable (single user download), CD (single user CD) ; kit version

papier + CD, licence site (site licence) qui peut être chargée sur le réseau d’un site de production, licence monde (global licence) qui peut

être utilisée dans tous les sites d’une entreprise. ** sur la base d’une session adhérents SNESE de 12 personnes

Les adhérents du SNESE bénéficient d’un tarif préférentiel sur l’adhésion à l’IPC, l’achat des normes et les formations et certifications dispensées par l’IFTEC. Voir le tableau ci-dessus.

IPC non membre (tarif normal dans le tableau ci-dessus). Pour la France, IFTEC est Authorised Distributor IPC. Vous pouvez également passer vos commandes à partir du SITE officiel www.ipc.org.

Le mercredi 7 décembre au MIDEST de 13h à 16h (salle 6C14 - Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte) l’IPC propose aux entreprises françaises de contribuer au développement global de ses normes. Cette conférence permettra aux entreprises de mieux connaître l’IPC, son organisation mondiale, européenne et française, le processus de développement des normes et leur arborescence, leur adaptation au contexte français.

Vous êtes adhérent du SNESE, vous ne souhaitez pas adhérer à l’IPC, mais vous souhaitez acheter des normes ? Seuls les Authorised Distributor IPC sont autorisés à vendre les normes IPC, mais à un prix supérieur au prix

Vous êtes sous-traitant mais vous n’êtes pas adhérent du SNESE : rendez-vous sur le stand du SNESE (K151) Vous n’êtes pas sous-traitant, mais vous souhaitez des informations sur l’IPC : rendez-vous sur le stand IFTEC (J162)

24 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

stand IPC n° J 152 www.ipc.org/hsc Le brasage manuel de cartes électroniques à haute densité nécessite des techniciens hautement qualifiés pour garantir un brasage manuel zéro défaut. Pour la première fois en France, du 6 au 9 décembre 2016, le Village des Electrotechnologies du MIDEST accueillera les compétiteurs (H/F) qui devront réaliser une carte électronique fonctionnelle en moins de 60 minutes. L’assemblage sera noté suivant les critères de la norme IPC-A-610F Classe 3. Un jury, composé de maîtres instructeurs (MIT) IPC-A-610, sera chargé du contrôle et de l’attribution des notes, qui porteront entre autres critères, sur la vitesse d’assemblage et sa qualité ainsi que sur la fonctionnalité de la carte. Ce concours récompensera les meilleurs ! Dotation Des prix en espèces récompenseront les trois premiers de ce concours. 1er : 300 € 2ème : 200 € 3ème : 100 € Le vainqueur sera invité par l’IPC pour participer à la finale mondiale 2017.Les frais de déplacement (avion) et d’hôtel seront prix en charge par l’IPC.

Tarif SNESE 2 ans

Tarif normal

Le formulaire d’adhésion est disponible sur www.snese.com, dans l’Espace adhérents, à la rubrique Fiches Conseils (fiche n° 53)

19

30

DOSSIER > SALON MIDEST 2016

La carte à assembler

L’IPC proposera aux participants la création d’un groupe de travail français. Informations, inscription :  IFTEC au 01 45 47 02 00 Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 25


6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

sd an

Ils équipent les postes de travail et de contrôle du concours

FILTRATEC - extraction et filtration

I-CON VARIO 4 La station de soudage / dessoudage i-CON VARIO 4 répond aux plus sévères exigences imposées aux équipements de soudage/dessoudage. Ce fleuron de la famille i-CON offre à l’utilisateur quatre outils pour des opérations de soudage, en simultané : flexibilité en soudage et dessoudage grâce au nouveau fer à air chaud i-TOOL AIR S (200 W) et son transfert d’énergie sans contact. La station est adaptée aux environnements ESD.

La gamme FILTRATEC comprend 2 modèles de base : • La station FILTRATEC.A pour traiter les vapeurs d’acides et solvants– Exclusivité CIF • La station FILTRATEC.F pour traiter les fumées de soudure et solvants Chaque modèle existe en 1 ou 2 sorties. Conçu pour le traitement de 70 à 255 M3/H Contact : Philippe ALBRIEUX +33 01 39 66 96 83 dir.commercial@cif.fr www.cif.fr

Contact : Cyril DECOMBAZ +33 03 80 56 66 10 cyril.descombaz@kurtzersa.com www.kurtzersa.com MX-5200 Double Sortie Simultanée Le système MX-5200 offre 80 watts de puissance par port ou répartie entre les deux ports lors d’une utilisation simultanée. La technologie SmartHeat® est au coeur de cette station pour une réponse rapide et un contrôle précis assurés.

www.iftec.fr

Centre de formation spécialisé dans les technologies de fabrication et production de cartes électroniques. Distributeur officiel des normes et formations IPC

Contact : Eric NORMAND +33 02 23 55 42 29 eric.normand@fr.thalesgroup.com www.thalesgroup.com

TAGARNO Magnus full-HD, modèles ZAP et ZIP Systèmes d’inspection et d’acquisition d’images full HD. Utilisés en production pour les opérations de brasage ou en service qualité pour le contrôle et l’expertise, les systèmes TAGARNO peuvent être positionnés sur poste de travail ou sur convoyeurs.

Station de soudage WX 2 Avec 240 W de puissance et des sorties basse tension pilotant les outils intelligents intégrants une sonde de température et un convertisseur analogique / digitale, le WX 2 est l’outil idéal pour toutes les applications de dernière génération. Contact : Patrick AMAT +33 01 64 43 22 17 patrick.amat@weller-tools.com www.weller-tools.com

Tête binoculaire zoom 7x-45x …Tête binoculaire inclinée à 45°, rotative sur 360°. Paire d’oculaires WF10x/20mm, adaptée aux porteurs de lunettes. Distance interpupillaire réglable de 51 à 75 mm. Réglage dioptrique +/- 5 dp. Objectif zoom continu de 0,7x à 4,5x. Disponible en standard avec statif double-bras stable et robuste, ou avec l’option bras articulé, la tête binoculaire MJB offre une distance de travail entre 100 et 130 mm.

Contact : Frédéric MARTINEZ fabricant de produits de brasage (fils, crèmes, flux, etc.) +49 23 75 91 51 13 tanja.sprenger@balverzinn.com www.balverzinn.com Fabricant de produits de brasure tendre, d’alliages d’étain, de fils de soudure, de préformes, de flux, de décapants, de crèmes à braser, de soudures sans plomb

26 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

Contact : Magali HERBUEL +33 01 64 62 68 00 mherbuel@mjb.fr ou infomjb@mjb.fr www.mjb.fr

Contact : Francesco FURNARI +33 03 80 46 12 58 ffurnari@mbosolder.com www.mbosolder.com

Contact : Loic PASCO Le groupe ICAP est un des leaders en Europe pour la +33 06 47 13 73 64 fourniture de circuits imprimés simple face, double face, loic.pasco@icape.fr multicouches, flexibles et spéciaux www.icape-group.com

Contact : Pierre-Jean ALBRIEUX +33 01 45 47 02 00 iftec@iftec.fr www.iftec.fr BOFA V250 - Système d’extraction de fumées L’unité d’extraction V250 a été conçue pour extraire et filtrer les fumées générées au cours du brasage manuel. La capacité de filtration du filtre HEPA est de 99,997%. Totalement flexible en termes de mise en place et livrée avec kit d’installation et 2 bras, l’unité BOFA V250 est donc adaptée pour 2 postes de travail face à face ou côte à côte.

Contact : Cyril JEHANNE +33 06 20 86 71 64 cjehanne@metcal.com www.metcal.com Thales Microelectronics développe, industrialise et fabrique des modules et systèmes électroniques à forte valeur ajoutée

19

30

DOSSIER > SALON MIDEST 2016

Expert en fourniture de protections ESD : revêtements de sols et de tables, équipement des personnes, produits de stockage, etc

Contact : Laetitia CHAPON +33 01 30 90 00 00 laetitia.chapon@sdep.fr www.sdep.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 27


6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

sd an

Composants électroniques : quand des distributeurs franchisés ne jouent plus le jeu

Par Dominique LEMIERE, reporter

Soumis aux aléas en termes de délais, de MOQ et des variations de prix imposés par les distributeurs franchisés généralistes, les industriels de la sous-traitance électronique française diversifient leurs sources d’approvisionnement. Entre les distributeurs et les sous-traitants, la situation n’est pas au beau fixe. Une enquête menée par le SNESE auprès de ses adhérents, au mois de mai, met en évidence les difficultés et incidents qu’ils rencontrent dans cette partie stratégique de leur métier. Avant d’en détailler les aspects, il convient de tracer les grandes lignes distinctives de la sous-traitance française en 2016, et celles du métier de distributeur de composants électroniques. Sous-traitance : les automatismes et les objets communicants boostent la croissance L’année 2016, consacrera la 12e année de croissance consécutive du chiffre d’affaires de la sous-traitance industrielle en France qui fait un bond de 3,2 % en termes de chiffre d’affaires, portant celui-ci à 68,7 milliards d’e.

L’essor de la croissance en France, sous tendue par les secteurs traditionnels que sont l’industrie, l’aéronautique, le ferroviaire, est désormais tirée par de nouveaux clients, des TPE, des PME ou des start-up qui aujourd’hui intègrent des fonctions électroniques – souvent à vocation numérique - à leurs produits. Les objets communicants ont changé la donne : les clients des sous-traitants ne sont plus les donneurs d’ordres historiques. Ainsi, la sous-traitance française se recentre plus que jamais sur les petites et moyennes séries, et ses industriels ont pour priorité dans leurs achats de composants, la réactivité qui s’exprime aujourd’hui sur des durées très courtes, des délais et des quantités strictement respectés sous peine de fortes pénalités. Les achats sont un élément stratégique pour les entreprises de sous-traitance électronique puisqu’ils sont supérieurs à 50 % du chiffre d’affaires pour près de la moitié d’entre elles. Distribution : des services inadaptés au paysage industriel français ? Le marché français de la distribution compte environ

28 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

19

30

DOSSIER > DISTRIBUTION

En clair, l’accusé de réception de la commande ayant valeur de contrat, le fournisseur ne peut en aucun cas en changer les termes de son propre chef, sans l’accord de son client. Ce dernier est en droit de signaler les manquements à son fournisseur et demander une compensation... une centaine d’acteurs, mais aucun d’entre eux ne figure au top 20 mondial. Il est dominé par les distributeurs franchisés généralistes dont les plus connus sont Arrow, Avnet, EBV, etc. La sous-traitance électronique représente aux alentours de 40 % du chiffre d’affaires de la distribution en France, mais il semble que ce chiffre ne se retrouve

pas en 2016, à cette restriction près qu’il n’a pas été aujourd’hui annoncé par le SPDEI, qui revendique réunir 75 % des acteurs de la profession. Cependant, on constate une régression de 3,7 % des ventes d’Avnet en Europe en 2016 alors qu’elles ont progressées de 7,8% en global. La stratégie des gros distributeurs franchisés précités est de faire crédit à ses clients. Ce qui les intéresse est donc de faire du business avec des sociétés très puissantes afin d’avoir beaucoup de volume d’affaires et de prêter de l’argent à un coût le plus faible possible. Aussi, des sous-traitants ont fermé leurs compte chez Avnet ou Arrow parce qu’ils n’obtiennent pas le service qu’ils recherchent. Certains professionnels croient savoir que le seuil de référencement de ces grands distributeurs se situerait aux alentours de 80 000 e annuel, ce qui exclut d’emblée une partie des PME et des TPE de la filière électronique. Les délais de livraison, point névralgique de la relation distributeurs/ sous-traitants Début juin 2016, selon le distributeur EBV, les délais d’approvisionnement des

composants s’échelonnent de 4 à 26 semaines. Mais pour les sous-traitants, ces délais ne sont pas compatibles avec les attentes de leurs clients : les délais de fabrication des cartes et systèmes électroniques s’expriment en jours, avec des pénalités qui s’appliquent en cas de retard. Aussi, les dérapages en matière de livraison sont-ils lourds de conséquences, et génèrent la constitution de stocks dont le coût de gestion est estimé à 1 point de marge. Pas moins de 83 % des enquêtés font état au cours des derniers mois d’augmentation des incidents : report, annulation, livraison partielle. Reports, livraison partielle Du côté des distributeurs, on pointe le manque de visibilité des clients, leur incapacité à donner des prévisions sur la fréquence ou la régularité de leurs commandes. Les sous-traitants mésestimeraient également le délai de fabrication des composants. Grégory Lacroix, directeur général du distributeur toulousain HDI rappelle que « les usines de fabrication ont des capacités de production limitée : rajouter une ligne de production coûte cher et jamais un fabricant ne lancera une ligne pour ne l’utiliser qu’à 50 % de sa capacité. Il faut qu’il approche des 80 à 90 % pour lancer une ligne de production. Sinon, ce n’est pas rentable. L’électronique est une industrie typiquement constituée de hauts et de bas. Dès que l’économie repart un petit peu les commandes affluent mais les fabricants n’arrivent parfois pas à tenir les délais communiqués 4 ou 6 mois avant : ils étaient vrais à l’instant « T »,

mais ils ne le sont plus après. » Des MOQ imposées par le fournisseur La question des MOQ est une autre préoccupation pour les sous-traitants qui se voient parfois contraints d’acheter des quantités supérieures à leurs besoins. La première raison avancée par les distributeurs relève du conditionnement des composants (comme les petites résistances qui sont conditionnées par 5000) et de l’automatisation ou non de leur pose sur la carte, qui exclut le déconditionnement. Le distributeur prend aussi en compte la devise de facturation pour établir son seuil de rentabilité. Par exemple des quartz vendus et facturés en $ à 8 cts, et dont le conditionnement est à 2 000 pièces. Si l’acheteur en souhaite 1 000 pièces, le distributeur produira logiquement une facture de 80 $ sur laquelle sa part est de 20 à 25%, soit 20 $. Les frais bancaires invariables rendent l’opération nulle pour le distributeur. Pour que son opération soit rentable, il estime devoir en vendre 5000, et explose du même coup le MOQ. Aussi, certains distributeurs déclarent ne plus vouloir répondre à ces demandes de PME et les renvoient vers d’autres sources. Des stocks toxiques Les conséquences pour les PME ou les TPE ou leurs clients qui ont à gérer des petites et moyennes séries avec un degré élevé de réactivité, se matérialisent sous forme de stocks à gérer, qu’ils soient le fait des MOQ, ou de l’incertitude quant aux délais de livraison

incertains. Pourtant, un stock de pièces peut s’avérer critique parce qu’aujourd’hui les clients sont très attentifs à la durée de vie des composants, et de nombreux cahiers des charges stipulent qu’elle ne doit pas dépasser 2 ans. Des recours contre les pratiques abusives Les géométries variables (de prix, de livraison, de quantité) auxquelles sont confrontés les sous-traitants, et qui sont pour la moitié le fait des distributeurs franchisés leaders du marché, ne sont pas des fatalités. Le non respect des conditions qui ont prévalu au chiffrage d’une commande tombe sous le coup de l’article 1134 du Code civil : « Les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites. Elles ne peuvent être révoquées que de leur consentement mutuel ou par les causes que la loi autorise » […] En clair, l’accusé de réception de la commande ayant valeur de contrat, le fournisseur ne peut en aucun cas en changer les termes de son propre chef, sans l’accord de son client.  Ce dernier est en droit de signaler les manquements à son fournisseur et demander une compensation. Ou si les incidents sont répétés, ils peuvent se tourner vers le SNESE qui peut déclencher une action auprès du fournisseur concerné, ou intenter une action auprès de la Médiation des relations interentreprises industrielles. Bien que les sous-traitants connaissent ce principe de compensation, ils ne sont que 10% à appliquer ce principe à leurs fournisseurs.

Pour se prémunir des mauvaises surprises, la lecture par les acheteurs des conditions générales de vente (CGV) est une étape cruciale de la qualification d’un fournisseur, lequel est tenu de les communiquer sur demande (article 4416-1 du Code de commerce). L’analyse des CGV permet d’identifier des clauses abusives et de les distinguer de celles qui peuvent faire l’objet d’une négociation. Des fournisseurs peu scrupuleux n’hésitent pas à faire figurer des clauses en infraction avec l’article 1134 du Code civil (cf.supra). Pour éviter ce piège, il convient au sous-traitant de faire figurer ses propositions sur les CGV des fournisseurs, afin d’avoir un recours en cas de non respect des clauses y figurant. Certains distributeurs ou fabricants de composants n’hésitent pas, en cas de contestation, à menacer leurs clients de rompre toute relation commerciale, ce qui explique partiellement l’omerta des PME sur de telles pratiques. Pourtant, davantage de petites entreprises devraient tenir tête à un partenaire commercial qui n’est pas tout-puissant. Elles doivent avoir conscience du pouvoir de négociation qu’elles ont entre les mains, et de la faculté de changer de fournisseur si celui-ci refuse une relation commerciale équilibrée. En outre, la routine est l’ennemi d’une gestion saine des approvisionnements, et les acheteurs devraient impérativement revoir chaque année les conditions de leurs fournisseurs. En face de l’avidité de gros distributeurs sûrs d’eux, les petites entreprises ne doivent pas faire preuve

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 29


fabrique depuis 20 ans, est au prix catalogue US 9,70, et en Europe à 1,58 ! Il y a des écarts de 1 à 4 entre les fournisseurs d’un pays à l’autre » souligne Grégory Lacroix. La distribution par catalogue et les achats sur Internet ont aujourd’hui le vent en poupe, même s’ils sont plus chers, ces distributeurs répondent aux besoins d’exhaustivité de l’offre, livraison de petites quantités et de réactivité recherchés par les fabri-

6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

Développement des vépécistes et cataloguistes En France, le marché de la fabrication électronique, majoritairement orienté vers les petites et les moyennes séries, s’est adapté à l’essor des objets connectés et des start up qui les conçoivent. Les distributeurs indépendants tirent leur épingle du jeu grâce à un service dynamique, des services

de déconditionnement, de gestion d’obsolescence et l’ouverture vers des centaines de fabricants ou de distributeurs dans le monde entier qui leur permettent de négocier des tarifs concurrentiels. Les achats «worldwide » se développent, par l’intermédiaire des courtiers en particulier car « aujourd’hui il y a de grands écarts de prix au niveau mondial, même au sein d’un même groupe. A titre d’exemple, un produit que Texas instrument

sd an

de naïveté. Car l’intérêt commercial est réciproque, et non pas à sens unique.

19

30

DOSSIER > DISTRIBUTION cants. Radiospares, Fusion W aux Pays-Bas, prospèrent. Mais ils ont vu arriver il y a quelques années deux acteurs nouveaux étatsuniens, Digi Key et Mouser. Une concurrence stimulante qui profite aux fabricants de cartes. Ainsi, ces acteurs proposent des outils d’aide au design, d’aide aux achats et à la passation de commande la plupart du temps gratuits.

3) Ces incidents font-ils l’objet d’une compensation ?

Alors que la majorité des sous-traitants reconnait le principe de compensation lorsque leur prestation n’est pas conforme aux termes du contrat passé avec leurs clients (voir les CGV du SNESE – article 16 Garantie-Responsabilité § 16.1), ils ne sont que 10% à appliquer ce principe avec leurs fournisseurs.

4) Ces incidents sont le fait de : Les fabricants et leurs distributeurs franchisés sont majoritairement mis en cause. Les distributeurs indépendants et les cataloguistes semblent plus respectueux de leurs engagements.

LA LIVRAISON DES COMPOSANTS

Enquête menée du 9 au 17 mai 2016 auprès des adhérents du SNESE Alors que début juin 2016, les délais de livraison de composants s’étalent de 4 à 26 semaines (source EBV) et que les délais de fabrication

de cartes et systèmes électroniques s’expriment en jour (avec pénalités en cas de retard), le moindre dérapage en matière de livraison

est lourd de conséquence pour les sous-traitants. Les retards de livraison de composants concourrent à la constitution de stocks

pléthoriques, dont le coût de gestion est estimé à 1 point de marge.

1) Quelle part de votre CA représente les achats de composants/matière Les achats restent un enjeu stratégique pour les entreprises de sous-traitance électronique, puisque qu’ils sont supérieurs à 50% du chiffre d’affaires pour près d’une entreprise sur deux.

5) Avez-vous lu les conditions générales de vente de vos fournisseurs, notamment les clauses relatives à la livraison ? La lecture des conditions générales de vente est une étape cruciale de la phase de qualification d’un fournisseur. Le fournisseur est tenu de les communiquer sur simple demande. Rappel de la loi L’article L. 441-6-1 du code du commerce énonce que : Tout producteur, prestataire de services, grossiste ou importateur est tenu de communiquer ses conditions générales de vente à tout acheteur de produits … L’analyse des CGV est obligatoire et permet notamment d’identifier les clauses abusives et celles qui peuvent faire l’objet d’une négociation. A titre d’exemple, des fournisseurs n’hésitent pas à inclure dans leurs CGV des clauses en complété infraction avec l’article 1134 du code civil (voir supra) :

2) Avez-vous constaté au cours des 2 derniers mois, une augmentation des incidents affectant la livraison de vos commandes de composants : report, annulation, livraison partielle, etc. La cause de ces incidents, selon certains fournisseurs, semble être la préférence donnée à certains clients. Le non respect des conditions qui ont prévalu au chiffrage d’une commande est une pratique abusive qui contrevient à l’article 1134 du code civil. Rappel de la loi L’article 1134 du code civil dispose que : Les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites. Elles ne peuvent être révoquées que de leur consentement mutuel ou par les causes que la loi autorise. Elles doivent être exécutées de bonne foi. Le point de vue du SNESE : L’accusé de réception commande ayant valeur de contrat, le fournisseur ne peut donc en changer les termes (prix, quantité, date de livraison) sans l’accord du client. Tout incident doit donc être signalé au fournisseur, sous forme d’un rappel à la loi, avec demande de compensation. La répétition de ces incidents est à signaler au SNESE qui peut alors déclencher une action auprès des instances professionnelles des fournisseurs concernés et/ou une action auprès de la Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance. 30 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

A… se réserve le droit d’effectuer des livraisons partielles. Le Client s’engage à accepter la livraison et à régler les Produits livrés. En cas de retard d’une partie de la livraison de quelque Commande que ce soit, le Client ne sera pas en droit d’annuler toute autre livraison. Le point de vue du SNESE : Une pratique courante, pour faire accepter des CGV, consiste à les faire figurer au verso des bons de commande, une formule d’acceptation figurant au recto. En cas de conflit, il devient alors très difficile de contester ce qui a été accepté. Pour éviter cet état de fait, il convient alors de faire figurer sur ces CGV vos propositions. Certains fournisseurs n’acceptent pas de négocier et menacent alors leur client de rompre sine die la relation commerciale établie, sans indemnité. Il s’agit d’une pratique irrégulière bien connue de la Médiation, en contradiction avec l’article L. 442-6-I-5°du code de commerce.

6) Proposez-vous à vos fournisseurs une négociation sur la base du contrat de confiance du SNESE (Fiche conseil n°52) ?

Dés le mois de mars 201, le SNESE a recensé, en étudiant les CGV des fournisseurs de composants, les mauvaises pratiques les plus couramment pratiquées. La Fiche conseil n° 52 en dresse la liste et propose des clauses que vous pouvez proposer lors de la négociation.

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 31


6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

sd an

Nouvelle technologie de conformal coating pour la protection des cartes électroniques haute température et environnements sévères. En plus des chimies historiques : acrylique, polyuréthane et silicone, Humiseal a développé un conformal coating en caoutchouc synthétique qui présente des performances supérieures pour une protection optimale de l’électronique. Notre gamme de caoutchouc synthétique offre une plus grande température de fonctionnement et présente des propriétés mécaniques supérieures par rapport aux chimies traditionnelles. Ces produits ont été développés pour résister aux conditions difficiles dans les environnements les plus sévères exigées dans les domaines de l’aéronautique ou de l’automobile.

Les conceptions électroniques actuelles continuent de réduire la taille et l’espace entre les composants tout en augmentant la densité et les fonctionnalités. Par conséquent, les exigences de température de fonctionnement augmentent en même temps que les exigences de fiabilité à long terme. Pour ces raisons HumiSeal a introduit une gamme de

produits en caoutchouc synthétique qui présentent des performances supérieures dans des environnements sévères. Ce schéma synthétise la sélection du produit en fonction de la température de fonctionnement maximale.

Lorsque la plupart des applications nécessitent une température de fonctionnement maximale de 125 ° C les vernis acrylique ou polyuréthane à base de solvants sont bien adaptés. Pour des températures au-dessus de 150°C les vernis sans solvants silicones ou à polymérisation UV ont démontrés d’excellentes propriétés. Toutefois, les vernis UV ou silicone entrainent des changements radicaux du processus d’application et de polymérisation qui nécessiteront des investissements en termes d’équipements (par exemple fours UV).

32 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

La gamme de vernis à base de caoutchouc synthétique offre donc une solution intermédiaire, résistant à des températures de fonctionnement jusqu’à 150°C, sans aucune modification du process utilisant un vernis acrylique ou polyuréthane solvantés.

Les principaux avantages des vernis caoutchoucs sont : • Une excellente protection contre l’humidité en raison de leur faible perméabilité à la vapeur d’eau (MVP) • Haute flexibilité et une faible contrainte sur les composants en raison de leur faible coefficient de dilatation thermique(CTE) et leur faible module de Young (Yg) • Excellentes propriétés mécaniques en choc thermique • Des températures de fonctionnement plus élevées • Excellente adhérence sur différents types de substrats

19

30

DOSSIER > VERNISSAGE

La gamme de vernis à base de caoutchouc synthétique offre donc une solution intermédiaire, résistant à des températures de fonctionnement jusqu’à 150°C, sans aucune modification du process utilisant un vernis acrylique ou polyuréthane solvantés... Les principaux avantages en termes d’application sont : • Les méthodes d’application (sélective, trempage, pulvérisation, pinceau) • Séchage rapide par évaporation du solvant (pas de réticulation) • Solvants non toxiques (conforme REACH - ECHA) • Compatibilité accrue avec les procédés NO CLEAN • La reprise et la réparation sont faciles

Figure 2: Moisture Insulation Resistance of conformal coating materials by product family

De plus les caoutchoucs synthétiques répondent aux exigences de l’IPC -CC- 830 (classe AR), ainsi que de nombreuses normes OEM automobile. Ils sont également UL 94. Les propriétés électriques des vernis sont représentées sur la figure 2 ci-dessus par famille de produit. Le test a été effectué sur les coupons de test IPC- B24 selon IPCCC- 830. On peut constater que la technologie de caoutchouc synthétique présente des performances similaires aux acryliques en termes de résistance d’isolement (MIR) et sont meilleurs que les polyuréthanes, les silicones et les vernis à polymérisation UV. Test de perméabilité à la vapeur d’eau (MVP) 

Nous avons effectué un test selon la norme ASTM-D 398 afin d’évaluer la vitesse à laquelle la vapeur d’eau passe à travers le vernis. La perméabilité à la vapeur d’eau est présentée dans la figure 3 ci-après par famille de produit. Les cellules d’essai ont été placées dans une chambre environnementale à 25 ° C et 90% RH et le gain de poids a été contrôlé régulièrement. On peut voir

sur la figure 3 à droite que la technologie du caoutchouc synthétique présente le meilleur résultat, très proche des performances des vernis UV. Même à 200 microns, un vernis silicone n’est pas aussi performant qu’un caoutchouc synthétique à 50 microns. Les propriétés mécaniques des vernis caoutchoucs ont été comparées aux matériaux acryliques. Les résultats sont présentés sur ce graphe. Le module de Young, l’allongement, et le CTE (coeffficent d’expansion thermique) - au-dessus et en dessous du Tg, ont été mesurés à l’aide de divers instruments d’analyse et de méthodes d’essai. Les résultats montrent que la technologie caoutchouc synthétique a des propriétés mécaniques supérieures par rapport à l’acrylique (faible Yg, un étirement élevé, faible CTE).

Figure 3: Moisture Vapour Permeability of conformal coating materials by product family

Par conséquent, nous avons utilisé cette carte comme le pire scénario afin d’évaluer la compatibilité des matériaux. Les essais de choc thermique ont été réalisés pour 1000 cycles à -40 ° C / + 85 ° C, taux de changement (ROC) < 1min, et des paliers de 30min. Une inspection visuelle a été réalisée sous lumière UV pour évaluer la performance des matériaux. Les résultats attestent que la technologie de caoutchouc synthétique a une compatibilité aux résidus no clean bien supérieure à l’acrylique. Aucun signe de fissuration / délamination n’a été constaté. Test à haute température

Différents types d’essais à haute température ont été effectués à l’aide de 3 régimes de test différents :

a) 1000 heures à 130 ° C et 140 ° C pour simuler une exposition continue à long terme b) 5 min à 180 ° C pour simuler de courtes incursions à haute température c) 3000 heures à 150 ° C, afin de vérifier le vieillissement. Les propriétés mécaniques telles que l’allongement, la résistance à la traction et le module de Young ont été contrôlées pour vérifier si l’exposition à haute température avait un effet néfaste sur les propriétés du matériau : A/ 1,000h à 130°C-140°C

Les propriétés mécaniques de deux vernis caoutchoucs ont été mesurées après exposition à 1,000h à 130 ° C et 140 ° C. Les résultats sont présentés sur la figure 6 ci-dessous. La résistance

Compatibilité No-clean

La compatibilité NO Clean a été évaluée sur des cartes équipées en se concentrant sur une zone spécifique. La technologie Pin & Paste peut conduire à des quantités élevées de résidus flux que le vernis doit recouvrir.

Figure 6 : High temperature test : 1,000h à 130°C - 140°C Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 33


DOSSIER > VERNISSAGE à la traction, l’allongement et le module de Young ont été mesurés après l’exposition à haute température. Il n’y avait pas de changement significatif observé par rapport à la valeur requise (< 30%). L’exposition de 1,000h à 130 ° C et 140 ° C n’a pas d’incidence sur les propriétés mécaniques du matériau. B/ 5 minutes à 180°C

Ce test simule un pic très court à haute température. Aucun changement n’a été

QU’Y A-T-IL A L’INTERIEUR ?

Figure 7: High temperature exposure: 5 minutes à 180°C

observé par rapport aux valeurs initiales des propriétés testées. Par conséquent, l’exposition de 5 minutes à 180 ° C n’a pas affecté les propriétés mécaniques du matériau.

C/ 3,000h à 150°C Les propriétés mécaniques ont été mesurées à température ambiante (23°C) et à – 40°C avant et après avoir été exposées 3,000h à 150 ° C. Les résultats sont présentés dans ce graphique. Aucun changement significatif n’a été observé avec le caoutchouc synthétique par rapport aux valeurs initiales.

ratures de fonctionnement continu plus élevés et une meilleure compatibilité avec les résidus no clean par rapport aux matériaux traditionnels de type acrylique. Les vernis caoutchoucs offrent une solution de performance beaucoup plus élevée que les vernis traditionnels sans aucun changement de process d’application et de polymérisation.

En résumé…

Figure 8: High temperature test : 3,000h à 150°C

Les caoutchoucs synthétiques sont les seuls vernis qui permettent aux utilisateurs d’obtenir de meilleures performances en termes de protection en particulier à hautes températures et dans les environnements sévères. Ils présentent une excellente protection contre l’humidité, des propriétés mécaniques supérieures, des tempé-

Contact : HUMISEAL EUROPE SARL Emmanuel ANGLADE +33(0)1 30 09 86 86 eanglade@chasecorp.com

avant j’achetais les composants sans discuter et je ne valorisais pas mes stocks. maintenant je paye le bon prix et j’ai des exigences sur la livraison.

HumiSeal est le seul fournisseur dédié à la conception et la fabrication de vernis de tropicalisation (confomal coatings) protection électronique permettant d’offrir les solutions appropriées dans toutes les chimies possibles. il y a toujours un vernis adapté à chaque application dans notre large gamme, avec des qualifications et certifications UL, MIL, IEC …. Quelle que soit votre industrie, nous aurons non seulement le vernis capable de répondre à votre besoin mais en plus nous vous apporterons notre connaissance et maitrise du process pour vous aider à tirer le meilleur parti de votre production. Depuis les résines synthétiques à haute tenue en température jusqu’au vernis 100% solides à polymérisation UV, il y a toujours un vernis HumiSeal qui convient.

C’est pourquoi toutes les pistes mènent à

e-FICIO l’appli du SNESE qui fait tourner les stocks ! MIDEST stand J170 e-ficio@snese.com

HUMISEAL EUROPE SARL

4-6 avenue Eiffel - 78420 Carrières-sur-Seine - France t: +33 (0)1 30 09 86 86 • f: +33 (0)1 30 09 86 87 e: humiseal.sarl@chasecorp.com 34 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 35


DOSSIER > VERNISSAGE

Vernis de tropicalisation ! Quel futur ? Quelle voie choisir ?

sissez les systèmes polymérisant grâce aux lampe LED. Deux systèmes de polymérisation UV cohabitent aujourd’hui, les lampes de type Mercure avec un large spectre d’émission (UVA, B et C) et les lampes LED (UVA uniquement)

Jean-Pierre DOUCHY, ABchimie Philippe PRIEUR, Schneider Electric

Le niveau de protection des circuits électroniques devient de plus en plus élevé et est très différent de celui demandé il y a seulement encore 10 ou 15 ans. Aujourd’hui, on utilise les vernis de tropicalisation non seulement pour protéger des environnements hostiles (tenue en température, ambiance humide, saline, corrosive…) mais aussi pour augmenter la résistance d’isolation de surface du fait de la réduction des espaces entre pistes. La miniaturisation est passée par là ! Le marché des vernis de tropicalisation est en constante évolution. Il est directement lié à l’évolution des législations comme REACH ou la loi sur le rejet des Composants Organiques Volatils (VOC).  Actuellement, la grande majorité des utilisateurs protègent leurs circuits avec des vernis acryliques qui laissent 80% des solvants s’évaporer. La loi sur les VOC obligera les gros utilisateurs (>5T/an) à retraiter ces vapeurs de solvant ce qui générera des coûts financiers énormes. Le secteur de l’automobile sera particulièrement impacté.

Le point sur le marché actuel ? Les vernis acryliques

Ils représentent plus de 80% du marché et offrent de nombreux avantages. Ils sont monocomposants, facilement applicables et réparables avec des coûts bas à l’achat et une forte résistance aux milieux humides. Le marché automobile est un très gros utilisateur de cette chimie qui a en plus la particularité de sécher rapidement. Depuis 8 ans le vernis AVR80 BA de ABchimie tient une part importante de ce marché. En plus de ses qualités exceptionnelles en terme de protection il est non toxique et en conformité avec la protection de l’environnement et la santé de l’opérateur. Les qualités de l’AVR80 BA sont largement reconnues sur le marché par de nombreux utilisateurs tels que Alstom, Schneider, Sagem, Renault, Volvo, Faiveley, SEB, Zodiac, Airbus…et leurs sous-traitants sur de multiples applications. Les autres produits :

• Les polyuréthane – Vernis mono composant, durs et brillants apportant une très bonne adhésion et une résistance chimique importante, difficile à enlever en cas de réparation.

36 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

Les vernis de tropicalisation de base solvantée sont amenés à disparaître. Ils cèderont la place aux vernis sans solvant polymérisant aux UV. La technologie UV est aujourd’hui la voie royale... • Les silicones élastomériques – ils offrent des résistances à la température élevée jusqu’à 200°C et de bonnes résistances chimiques hors produits pétroliers. • Les époxy- vernis durs souvent bi composant, ils offrent une très bonne adhérence et une grande résistance à l’abrasion permettant de protéger les cartes contre le piratage. • Les vernis base aqueuse - généralement appliqués en manuel car peu stables en machine de dépose sélective. Considérés sans COV, ils ont l’inconvénient de sécher très lentement et sont donc difficilement compatibles avec un process en continu.

• Les polymers fluorés – Les « ultrafins » sont des fluoropolymères mis en solution dans un solvant porteur de nature HydroFluoroEther. Revêtement transparent de basse viscosité avec une tension de surface faible. Le film formé a d’excellentes propriétés hydrophobes et oléophobes. Certains d’entre eux nécessitent une post cuisson. • Le parylène – Revêtement ultrafin offrant une excellente protection mais ne peut être utilisé que pour de très petites productions du fait d’un très haut coût de mise en œuvre. • Les vernis polymérisants sous l’action des UV occupent une part mineure du marché mais sont en très forte progression. C’est une solution très séduisante qui répond parfaitement aux besoins du marché tant du point de vue réglementaire que des contraintes économiques de diminution des coûts production. En dehors des vernis acrylique non toxiques, les vernis de tropicalisation de base solvant qui sont utilisés aujourd’hui pour protéger les cartes électroniques sont amenés à disparaître dans les deux prochaines décennies du fait de leur toxicité et de leur teneur en COV. Ils céderont la place aux vernis sans solvant polymérisant aux UV.

Avantage du système UV mercure

La technologie UV est aujourd’hui la voie royale.

Ces vernis UV 100% matière sèche sont arrivés sur le marché il y a moins de dix ans. Ils sont non inflammables et utilisent une technologie dual cure. Cela signifie qu’il y a dans leur formulation deux systèmes de polymérisation. Le premier, la partie acrylate, polymérise sous l’effet des UV (A,B et C) et le second système permet de polymériser les zones d’ombres par l’action de l’humidité ou de la chaleur suivant le système. Le temps de polymérisation par les UV est inférieur à la seconde. Ces vernis sont souples pour résister aux chocs thermiques et ont un bas coefficient d’expansion thermique. Ils offrent une excellente résistance chimique mais sont difficilement réparables. La dose d’UV (en mj) reçue par le vernis fait réagir les photoinitiateurs contenus dans la formulation et déclenche la polymérisation immédiate du système et donc le passage d’une phase liquide à un état solide. Cette technologie est bien connue dans d’autres domaines industriels tels que les encres de marquage, la stéréolithographie ou des applications de

collage. Le challenge dans nos applications de protection électronique est de trouver le vernis qui répond aux fonctions d’isolation électriques, soit applicable en épaisseur (parfois 4-500 microns dû au fluage en pied de composant) et qui polymérise aussi dans les zones d’ombres qui peuvent être plus ou moins importantes. Le vernis ABchimie746E UV répond à l’ensemble de ces exigences.

Le process

Les machines de dépose sélective appliquent ce type de vernis en buse Rideau à une épaisseur moyenne de 100 à 120 microns même si 30 microns suffisent à la bonne protection de l’électronique. Le très gros avantage des machines de dépose sélective est la reproductibilité et la vitesse de dépose indispensables pour les productions de masse. Rapidité de process, faible encombrement, gain énergétique c’est la promesse tenue de cette technologie d’autant plus si vous choi-

Le plus commun aujourd’hui, qui émet des UVA, UVB et UVC,  • Puissant (120W) et polymérise efficacement les vernis UV sur un large spectre, • Espace au sol nécessaire : 1,40 mètre (Four Exelsius) • Durée de vie de la lampe 2,000 heures

de 8 à 14 Watts sont encore faibles, ce qui peut parfois créer un tack résiduel de surface qui disparaît dans les minutes suivantes (compétition entre l’oxygène de l’air et le système de polymérisation). La migration vers les vernis UV est déjà en cours dans l’industrie automobile, première concernée par la gestion des rejets de COV dans l’atmosphère. Cette technologie commence à gagner du terrain sur d’autres marchés industriels du fait de sa simplicité et sa rapidité de mise en œuvre. Le nouveau vernis ABchimie746 E UV, une révolution !

Il s’agit d’une chimie souple qui permet de déposer loca• Il produit 70% d’infra rouge lement jusqu’à des épaisseurs d’un millimètre sans inutilisés. • Le pic thermique appliqué risque de cracking ou de sur les PCBs peut atteindre fissures lors de cyclage thermique. Cela signifie que 120°C les surépaisseurs inévitables • Production d’ozone • 30 minutes de refroidisse- en pieds de composants ne ment de la lampe avant rallu- sont plus une contrainte. L’ABchimie746E UV offre mage • Déclin de la puissance de une très bonne résistance thermique et une parfaite la lampe dans le temps. adhésion sur les PCBs. Il Avantage du système UV LED existe en version mercure et • Même vitesse de polymé- en version LED. risation qu’un système mer- La polymérisation cure, Les fabricants de machine • Espace au sol nécessaire : ont investi dans le déve0,8 mètre (SMT Line, Spain, loppement de fours UV qui UV LED 395, 1ère présenta- peuvent fonctionner avec tion à SMT Nuremberg 2016), des lampes mercures ou • Pas de production d’ozone, LED. Beltron en Allemagne • Allumage et extinction de la a été le premier. Il a vendu lampe sans contrainte, 5 fours à un fabricant auto• Durée de vie de la lampe mobile Allemand utilisant le 20,000 heures vernis ABchimie526 UV LED. • Puissance de la lampe identique tout au long de sa Plus récemment, Samsung vie via leur représentation SMT Line en Espagne a proposé Inconvénient du système UV un équipement simple, compact et efficace : le LED Les puissances actuelles UV LED395. Il n’y a donc disponibles sur le marché aujourd’hui plus d’obstacle Inconvénient du système UV mercure

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 37


DOSSIER > VERNISSAGE le test BONO décrit par Philippe PRIEUR du groupe Schneider : Qu’est ce que le test “Bono” Comment sélectionner de nos jours un consommable de brasage : (crème, flux, fil) et vérifier en même temps sa compatibilité avec un vernis de tropicalisation ?

au développement de la technologie UV LED.

Le marché évoluera dans deux directions

Puisque nous pouvons aujourd’hui efficacement protéger une carte électronique avec un vernis de technologie UV, l’équipe de recherche d’ABchimie a aussi développé des résines pouvant être appliquées en forte épaisseur (jusqu’à 5mm).  Cela permet, dans un même équipement, d’appliquer un vernis dans le même temps une protection glob top sur un composant sensible ou de venir robustifier un composant contre les vibrations.

• Les vernis non toxiques tel que le AVR80 BA garderont une large place dans les applications aéronautiques, ferroviaires et industrielles diverses

La délimitation d’une zone interdite ou l’application d’un cordon autour d’un composant pour éviter une remontée capillaire devient un jeu d’enfant ! Et cela, déposé avec le même équipement et polymérisé en un seul passage en four UV. Une révolution ! Alors, Quel est notre futur ?

Nous pouvons imaginer dans les 5 à 10 prochaines années une transition vers les vernis UV polymérisant avec LED pour tous les industriels automobiles. Pour les autres industriels, cette mutation se fera plus progressivement car non contrainte par la législation. Mais la solution d’un vernis acrylique non toxique, avec une tenue de -65°C/+150°C reste très séduisante.

• Les vernis UV LED du fait de la contrainte législative COV notamment en Europe obligera les industriels automobiles à rapidement migrer vers ce type de solutions. Comment assurer la fiabilité des sous ensembles électroniques ?

Différentes normes telles que les IPC CC 830, CEI NF EN 61086, et tests UL permettent l’évaluation des vernis de tropicalisation soumis à des environnements difficiles. Il est cependant très important de vérifier la fiabilité du système complet. En effet individuellement votre crème à braser ou votre flux passe les différents tests climatiques habituels. Mais dans certains cas la combinaison des résidus de flux, de crème, du vernis épargne, du vernis de tropicalisation crée des développements de corrosion qui affecteront le bon fonctionnement de la carte électronique. La bonne compatibilité des chimies en présence doit être vérifiée. La meilleure façon de la vérifier et ainsi s’assurer de la fiabilité de la carte électronique est de mettre en œuvre

38 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

Bien sur le premier critère pour ces consommables est la capacité à former un joint brasé fiable de manière répétable avec une large fenêtre process. Mais définissons aussi ce que nous ne voulons pas : corrosion, électromigration et tout autre phénomène induit par les résidus de flux qui pourraient rester plus ou moins actifs sur les cartes. Evidemment nous pourrions nous reposer sur les datasheet de ces produits : test Bellcore, test SIR... Le besoin de qualifi-

cation des consommables est aussi tiré par la miniaturisation. Quand les espacements inter-pistes, et les pas des composants diminuent, les risques de défaut par électromigration augmentent. Vous avez alors deux possibilités : ouvrir la porte à tous les consommables choisis par votre fournisseur ou spécifier une liste stricte de consommables autorisés et qualifiés par vos soins.  Le test « Bono » (ainsi appelé du nom de son inventeur M. Bono) est beaucoup utilisé par les donneurs d’ordres ou les fabricants des produits de brasage ou de vernis depuis les années 90. Le principe d’une mire de test avec des cellules électrolytiques a été pensé pour adresser les effets cumulatifs de la corrosion et de l’électromigration. Chaque cellule conçue sur matériau

FR4 classique est composée d’une très fine anode de cuivre entourée de deux larges cathodes. Le test consiste à la surveillance de la variation de résistance anodique pendant un vieillissement à 85°C et 85% d’humidité relative. La conclusion est prise après une durée de 15 jours dans ces conditions sous une alimentation de 20V continus. Ce test est très sensible et très discriminant envers les résidus de flux actifs et révèle toutes les interactions (bonnes ou mauvaises) avec les autres composés chimiques présents sur les cartes : Vernis de tropicalisation, résines, colles… Comme ce test est très sélectif, il vous donnera une vision claire de la performance en corrosion relative de différents consommables. Avec l’expérience vous pourriez décider une valeur de facteur de corrosion limite à ne pas dépasser. Ainsi le test Bono devient un élément clé dans la maitrise de la qualité et la fiabilité de vos cartes assemblées. Le test Bono n’est pas un standard international mais pourrait être promu comme tel à terme si les différents

utilisateurs pouvaient s’entendre sur la définition d’une mire de test commune, l’architecture des outils de test, la précision de mesure. (un exemple de coupon de test avec connexion facile par fichiers Dorés est présenté en Fig 2). Ce voyage vers la standardisation n’en est qu’au début depuis la première proposition du Dr Bono pour la vérification de la corrosivité des résidus de flux qui date de 1989.

REFERENCES: Bono D. “the assessment of the corrosivity of soldering flux residues using printing copper board track” , 1st International conference on solder flux technology , Mellon Institute, Pittsburgh, Pennsylvania, April (1989) Contact : ABchimie Jean-Pierre DOUCHY +33(0)4 74 83 12 19 jpdouchy@abchimie.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 39


DOSSIER > usine du futur

Transformation numérique : exploiter et travailler

et cela à tout moment sont le challenge d’une bonne organisation d’entreprise engagée dans la transformation numérique.

avec ses données

Cette première étape consiste à passer d’un schéma traditionnel où l’on part des données existantes consolidées généralement dans des « fermes de données » à un schéma plus diffus où les données sont générées par de multiples sources comme les ERPs, les CRMs, applications métiers et les fichiers Excel des collaborateurs, les données des équipements de production et de l’IOT voire les nombreux mails des

Le Big Data et la transformation numérique sont des termes encore mal maitrisés. Ce n’est pas un informaticien mais un psychologue américain qui sur les réseaux sociaux en 2013 avait apporté sa définition : « Le Big Data c’est comme le sexe chez les adolescents : tout le monde en parle, personne ne sait vraiment comment le faire, tout le monde pense que tout le monde le fait et donc tout le monde dit qu’il le fait… » Il convient d’apporter un éclairage sur le sujet, d’introduire les mots clés et les bonnes pratiques déjà identifiées.

L’analyse des données (BI ou Business Intelligence) Aujourd’hui l’analyse des données (BI ou Business Intelligence) est descendue du service IT (service informatique) au plus près des utilisateurs métiers. On parle de BI en libre-service. Les nouvelles possibilités de l’informatique permettent enfin aux utilisateurs de manipuler eux-mêmes les données pour élaborer leurs propres rapports et procéder à l’analyse de leurs données métiers pour faciliter la prise de décision. Ce dernier élément, la prise de décision au travers de la Business Intelligence (BI) consiste à la combinaison

de trois actions : • Analyser et explorer : combiner facilement des données provenant de n’importe quelle source pour créer des rapports interactifs • Visualiser : découvrir et partager des idées de façon visuelle pour la prise de décisions collective au sein de l’Organisation • Contrôler : gérer la BI en mode libre-service en contrôlant la conformité pour l’utilisateur final Le service informatique (l’IT) met en œuvre des actions pour répondre à la demande croissante de traitement de l’information et de BI mais les utilisateurs finaux exigent toujours plus d’agilité dans l’analyse de leurs données métiers. Aussi le challenge est de rapidement briser les barrières de contrôle avec la BI, c’est-à-dire l’analyse de données en libre-service.

Explosion de la donnée

Le monde de la donnée a changé. Tous les 5 ans, le volume de données est multiplié par 10 dans nos entreprises avec aujourd’hui 85% des données d’un nouveau type comme par exemple

40 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

Par Eric BOURRELI, REFACTEO.  (manager du groupe de travail Robotique du SNESE)

Les APIs sont une solution, non propriétaire, de maîtrise des technologies de l’information qui permettent aux entreprises d’améliorer la planification, la prise de décision et l’interaction... des datas des équipements de production, ceux en provenance de l’IoT et l’analyse des réseaux sociaux. De l’autre côté, ces données nous permettent de faire

face aux nouveaux défis des entreprises : • Données temps réels : Comment puis-je optimiser ma production selon les livraisons de mes fournisseurs de composants ? • Analyse avancée :

La collecte de l’automne ou comment collecter mes données ?

clients. Après avoir identifié les sources internes et externes de données. Il s’agit de vérifier l’existence de connecteurs, c’est à dire les moyens d’aller rechercher l’information au sein de ces différents « contenants » pour les partager. L’hibernation des données ou le stockage

Comment faire face à cette multiplication de données ? Formats variés, structurés ou non structurés ? Une bonne classification s’impose et cela doit être pratiqué à deux niveaux : Données relationnelles ou non relationnelles : Si les données relationnelles sont souvent bien appré-

hendées puisqu’elles proviennent d’ERPs ou de base SQL maîtrisées depuis plusieurs années dans les entreprises, la donnée non relationnelle, plus communément appelée « NoSql » pour « not only sql » composée le plus souvent de documents Excel ou de fichiers « plats » mérite d’être traitée avec les formats Json ou Xml et en utilisant les nouveaux supports comme MongoDb et DocumentDB. L’intérêt d’une telle différenciation repose dans les coûts de stockage de données et la vitesse de l’accès à ces données. Peu appréhendée dans les entreprises aujourd’hui, cette différentiation est un élément important de la transformation numérique

déjà largement utilisée dans les données en provenance des équipements et de l’Iot. L’autre axe de classification plus connu est celui de la classification en données froides ou chaudes qui correspond à une durée de vie et une pertinence variée. Les données chaudes correspondent souvent à des données « temps réels » comme les « datalogs » des équipements qui nécessitent un traitement en temps quasi réel. On parle alors de « streaming » dont la conservation des données initiales n’est pas nécessaire. Une autre vision est de considérer les données chaudes ou froides selon leur utilisation dans l’entreprise : Les données peu utilisées sont classées en don-

Comment mieux prédire la disponibilité de mes équipements ? Travailler avec ses données nous permet de passer à l’action en passant par la décision : l’analyse d’un fichier permet de déterminer ce qui s’est passé, tandis que le tableau de bord explique pourquoi cela s’est passé. L’analyse prédictive doit nous permettre d’anticiper ce qui va arriver et le machine learning va nous permettre de faire des recommandations et d’envisager ce que l’on doit faire.

Les 4 saisons des données

Récolter les données existantes, les nettoyer et les mettre en valeur pour pouvoir la restituer sur tout support comme les pc, les tablettes et les smartphones Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 41


DOSSIER > usine du futur nées froides et archivées dans les Blobs pour limiter les coûts et les données chaudes, quotidiennement utilisées sont stockées dans les serveurs de l’entreprise. Le nettoyage de printemps ou obtenir des données exploitables

Pour passer de la donnée à l’action intelligente, il convient de transformer ces données désordonnées en données ordonnées. Cela passe par plusieurs étapes : • Le formatage des données : bon à rappeler même si cela parait évident • La suppression des doublons : combien de fois, une même référence d’un composant se trouve dans plusieurs lignes d’un stock. • La clarification des métadonnées des entreprises. C’est-à-dire de clarifier par métier de l’entreprise, les termes de l’entreprise pour unifier les champs et les recherches sur les données. • La mise en place d’une taxonomie d’entreprise, c’est-à-dire d’ordonner les métadonnées pour une exploration des données en plusieurs niveaux par exemple les clients par régions, les composants par catégories… Les données sont alors exploitables directement par les utilisateurs pour leur recherche d’information et par le « machine learning » dont l’objectif est de construire des systèmes qui apprennent par expérience sans avoir besoin d’être explicitement programmé dont les possibilités sont de s’adapter en fonction des données collectées, d’extraire une structure cachée des données, de prédire de nouvelles données et de résumer les données en descriptions concises.

Le rayonnement des données ou les visualiser 

C’est la plus belle saison qui permet de récolter le fruit de ses efforts. La visualisation la plus connue est effectuée avec Excel sans oublier les compléments associés comme Power View et Power Map. L’introduction d’Office 365 au sein des entreprises permet d’explorer POWER BI pour faire parler les données : n’importe laquelle, n’importe comment, n’importe où. Power BI est un service Cloud d’informatique décisionnel qui permet un accès rapide et simple aux données, et de vous donner une vue sur 360° de votre business, la découverte et l’exploration des données, l’aperçu à partir de n’importe quel appareil, la collaboration au sein de votre entreprise. Mais aussi de visualiser et analyser les données.  Enfin pour que l’expérience utilisateur en libre-service soit la plus complète possible, Office 365 s’est enrichie de POWER APPS et POWER FLOW. Deux applications à découvrir et à utiliser.

Dématérialiser et simplifier le parcours de chacun, se rapprocher du temps réel et être proactif pour innover sont les promesses d’un investissement sérieux dans la mise en œuvre des nouveaux outils de la transformation numérique. REFACTEO a été chargé par le SNESE de dynamiser le service Net Tronic’s (l’offre et la demande de composants). Il s’agit en premier lieu, grâce à la technologie API, de favoriser la valorisation des excédents de stocks, souvent pléthoriques chez les sous-traitants. REFACTEO présentera le premier volet du Club Net Tronic’s au Midest, sur le stand J1701 - L’ATELIER de l’Usine Electronique du Futur.

«L’ÉTAT DE L’ART ET LA MAÎTRISE DES PROCÉDÉS»

Pb

®

Training Center

Pb www.iftec.fr

®

Authorized Distributor

Formation continue è Certifications IPC Distributeur de Normes IPC

Expert Usine Électronique du Futur

FORMATION PROFESSIONNELLE SPÉCIALISÉE AUX TECHNOLOGIES ET TECHNIQUES DE FABRICATION DES CARTES ÉLECTRONIQUES : Conception, Circuits imprimés, Brasage des Composants, Certifications IPC

En savoir plus : MICROSOFT Business application platform innovation : https:// businessplatform.microsoft. com/en-us/ Crédit photo : MICROSOFT Source: MICROSOFT FRANCE, WEBCAST Data BI tour, Episode 1 du 16 décembre 2015

Contact : REFACTEO Eric BOURRELI

Prestations de services

Coupes µgraphiques, Contamination ionique, SIR, Bono, Inspections Visuelles, Rayon X, Brasabilité, Test de Traction

eric.bourreli@refacteo.com www.refacteo.fr

IFTEC - 33 rue Ravon - 92340 Bourg-la-Reine - France - tél.: +33 (0)1 45 47 02 00 - iftec@iftec.fr

42 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 43


DOSSIER > escroquerie

Escroquerie aux faux ordres de virement, demandes de rançon, assistance technique frauduleuse - des escrocs à

Exemple d’une demande de rançon

l’imagination débordante Depuis l’apparition du phénomène en 2010, près de 2 800 faits concernant 1 800 victimes représentant un préjudice estimé à environ 550 millions d’euros pour les faits commis et plus du milliard d’euros pour les tentatives. Les neuf premiers mois de l’année 2016 font apparaître 220 faits délictueux pour un total de 64 millions d’euros. L’escroquerie aux FOVI Fondées sur les techniques d’ingénierie sociale, les escroqueries aux faux ordres de virement internationaux (FOVI) se sont considérablement développées ces dernières années, recouvrant des modes opératoires toujours plus divers et sophistiqués. La menace repose principalement sur l’exploitation de vulnérabilités d’origines humaine, technologique et organisationnelle. Parmi les escroqueries FOVI les plus communément utilisées on relève : • La fraude dite au Président et ses diverses variantes, qui consiste à usurper l’identité du chef

d’entreprise. Le modus operandi consiste à exiger du service financier ou comptable de procéder dans l’urgence, à un virement bancaire sur un compte situé en France où à l’étranger, au titre d’une opération nécessitant la plus grande confidentialité. La fraude peut s’effectuer par téléphone, courriel ou fax. Elle intervient fréquemment juste avant un week-end. • La fraude dite au loyer est une des nombreuses variantes de la fraude au président, qui consiste à usurper l’identité du bailleur qui loue les locaux de l’entreprise ciblée. L’objectif est de communiquer au service comptable ou financier de l’entreprise un changement de références bancaires sur lesquelles les virements devront être effectués. La fraude peut s’effectuer par téléphone, courriel ou fax. Afin de rassurer et transmettre le nouveau RIB à la victime, les escrocs créent sur le site internet de la Poste un compte leur permettant d’utiliser le service payant de la lettre recommandée en ligne. Ce compte créé sous une fausse identité ou une identité d’emprunt

44 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

permet aux escrocs, à partir d’une carte prépayée anonyme de régler le paiement des envois postaux. La lettre recommandée est matérialisée et remise en main propre par La Poste. Ce courrier censé être transmis par le réel fournisseur renferme les nouvelles coordonnées bancaires gérées par les escrocs. La prise de commande à distance d’un poste informatique Ces derniers mois, des centaines de personnes ont reçu des appels téléphoniques de fraudeurs se faisant passer pour des employés du support technique de Microsoft. Les escrocs appellent des employés d’entreprises de toute taille, sous le prétexte de problèmes avec leur ordinateur : ils prétendent par exemple que l’ordinateur est infecté par un virus et offrent leur service en vue de remédier au problème. Les arnaqueurs essaient finalement d’extorquer des données

• Sensibiliser et informer l’ensemble des salariés sur les modes opératoires de ces tentatives d’escroquerie, les moments où elles sont susceptibles de se produire (veille de week-end, période

de congés du dirigeant, etc.) et les procédures de vérification permettant de les déjouer. • Identifier et cartographier les personnes-clés en charge du risque financier

dans l’entreprise afin de sécuriser les procédures de virements bancaires, en France ou à l’international (mise en place d’une chaîne de vérification et de validation fiable, désignation d’un interlocuteur habituel avec des coordonnées téléphoniques connues, etc.) • Responsabiliser les salariés au strict respect des procédures mises en place dans l’entreprise, mais aussi aux informations qu’ils sont amenés à laisser sur les réseaux sociaux professionnels (Linkedin, Viadeo, Xing, …) et non professionnels (Facebook, Twitter, …), qui constituent une source privilégiée de renseignements précieux pour des escrocs soucieux de parfaire leur connaissance de la cible, voire d’en identifier une. • Sécuriser de manière effi-

cace les systèmes d’information (mise à jour des anti-virus, Firewalls, etc.), effectuer ponctuellement et fréquemment des sauvegardes et sensibiliser les utilisateurs finaux aux risque liés aux outils numériques. L’information reste le meilleur rempart contre ces tentatives d’escroquerie. De nombreuses Chambres de Commerce ont créé des cellules de veille. Le SNESE – Syndicat National des Entreprises de Soustraitance Electronique informe également régulièrement ses adhérents. Enfin, en cas de tentative d’escroquerie, vous devez impérativement informer la Gendarmerie la plus proche, en lui communiquant le maximum d’informations.

confidentielles et invitent à surfer sur un site web. Une fois que la personne a visité le site web, les fraudeurs peuvent accéder à distance à l’ordinateur et y installer un logiciel malveillant. Par la suite, ils demandent le paiement d’une rançon en échange de la suppression du virus. En cas de refus de paiement, ils empêchent la sauvegarde automatique, détruisent certaines données, voire bloquent l’ordinateur. Comment se protéger Compte tenu des évolutions et de la recrudescence des escroqueries, les mesures suivantes sont préconisées par la Direction Générale de la Sécurité Intérieure du Ministère de l’Intérieur que vous pouvez contacter à : securite-economique@interieur.gouv.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 45


6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

sd an

EUROPLACER privilégie le circuit court On qualifie généralement de circuit court le circuit de distribution dans lequel intervient au maximum un intermédiaire entre le producteur et le consommateur. Bien connu dans le domaine des produits agricoles, ce principe peut s’appliquer à bien d’autres secteurs, dont la vente d’équipements de production pour l’industrie, même si la norme y est de recourir à des distributeurs.  Ainsi, EUROPLACER Industries privilégie toujours au maximum la relation en direct avec les clients, sur le marché français bien évidemment, mais à l’export également. Ce lien étroit avec le fabricant garantit aux acheteurs de machines Europlacer le bénéfice dans les meilleures conditions de sa qualité de service et des compétences de l’ensemble de ses équipes. Démonstration par l’exemple en Suisse romande. Les derniers modèles de machine Europlacer ont maintenant pris place sur le marché helvétique francophone :  • après avoir investi 4 ans auparavant dans une plateforme iineo, Multiplex y associe un modèle de la gamme xpii, pour constituer une ligne 4 têtes, avec un total de 40 porte-buses. L’aboutissement d’une fidélité de 20 ans à Europlacer.

cette époque, alors que de nouvelles machines ont remplacé celles alors utilisées, en triplant le nombre de composants simultanément embarqués sur les têtes de placement.  Nous évitons ainsi toutes les contraintes liées à 2 lignes de fabrication, notamment au niveau du personnel supplémentaire, de l’espace nécessaire et bien entendu du coût de l’investissement. » SYSTRONIC-ems Perchée à plus de 1 000 m d’altitude sur le versant suisse du massif du Jura, à proximité immédiate de la frontière française, cette jeune société de sous-traitance est directement issue de l’unité de production électronique de SYSCOM Instruments SA créée il y a plus de 10 ans.

• Systronic-ems fait le choix d’Europlacer pour lancer son activité en 2015, en s’équipant d’une machine iico. MULTIPLEX S.A. Entreprise de sous-traitance d’une vingtaine de personnes basée dans le Jura en Suisse, à 10 kilomètres seulement de la frontière française, la société MULTIPLEX est largement tournée vers le marché allemand, où elle a su fidéliser une clientèle particulièrement exigeante sur la qualité et le service. La remarquable réussite de Multiplex au cours des dernières années tient notamment à sa grande réactivité pour adapter au mieux son outil de production face aux évolutions rapides de ses marchés.

46 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

Il y a maintenant près de 10 ans que l’utilisation de 2 lignes de production CMS a été abandonnée pour laisser place à une seule, tout en gagnant en cadence ainsi qu’en productivité. Passant régulièrement du prototype à des lots de production de plusieurs centaines de PCB, les séries moyennes se situent toutefois entre 100 et 200 pièces. A présent l’atelier CMS tourne en permanence en 2 équipes chacune composée d’un seul opérateur en autonomie totale. Avec une capacité de chargement globale de 350 emplacements pour bandes 8mm, les machines de placement embarquent constamment 7 trolleys de 33 positions, 1 distributeur

19

30

DOSSIER > assemblage

de composants en stick, 1 séquenceur de plateaux à 30 niveaux et des feeders individuels pour les bandes de 32mm et plus. Les outils logiciels permettent à l’opérateur de charger rapidement les composants sur les machines en obtenant un excellent équilibrage du temps de production des 4 têtes. M. JOBIN, Responsable de production : « Dès le milieu des années 2000, nous avons fait le constat que la flexibilité des équipements EUROPLACER nous permet de traiter dans les meilleures conditions toute la diversité de nos productions avec une seule ligne CMS. Notre atelier fonctionne sur le même principe depuis

En 2015, lorsque l’activité s’est exclusivement concentrée sur la sous-traitance, un renouvellement des moyens de placement CMS s’est avéré nécessaire, afin de répondre au mieux à l’évolution technologique actuelle des cartes électroniques. La machine iico a alors été préférée à une solution plus

En associant une réelle flexibilité à une nette augmentation de cadence, l’outil de production est ainsi véritablement optimisé pour pouvoir traiter les demandes les plus variées... traditionnelle en occasion, même si ce choix signifiait un investissement un peu plus conséquent. Avec une gamme de prestations allant de l’intégration complète à la carte seule, depuis le prototype le plus technique jusqu’à des productions de plusieurs centaines de cartes, cette petite équipe de production intervient sur des applications aussi diverses que les montres connectées et les bancs de test pour l’aéronautique ou le ferroviaire. Quelques mois après l’arri-

vée de la machine iico, SYSTRONIC-ems compte ainsi parmi les nouvelles affaires des fabrications avec des CI au pas de 0,4 (objets innovants connectés) et des boitiers 0201 en grand nombre associés à des µBGA au pas de 0,5 (acquisition et traitement de données). Tandis que la plupart de ses concurrents directs ont essentiellement misé sur la cadence pure des machines de production, SYSTRONICems a tenu à associer une réelle flexibilité à une nette augmentation de cadence. Leur outil de production est ainsi véritablement optimisé pour une structure légère qui veut pouvoir traiter avec un maximum de réactivité les demandes les plus variées. Grâce au principe de l’iiCart pour la distribution des composants en bobines, 3 trolleys équipés de réglettes en nombre suffisant permettent en particulier de préparer en temps masqué la fabrication suivante. Avec une identification de chaque bobine par code barre, la programmation des feeders se fait en un temps record et sans risque d’erreur, à partir du micro terminal wifi et du poste de programmation déporté. Les changements de production sont ainsi particulièrement rapides, d’autant qu’avec un unique barillet rotatif 8 buses le positionnement des feeders n’a pas à tenir compte d’un plan de chargement contraignant pour éviter de dégrader immédiatement

la cadence de pose. M.BOURGEOIS, Directeur d’établissement : « Comme en témoigne notre forte charge de travail sur ce premier semestre 2016, il a été judicieux de choisir la machine iico pour conquérir de nouveaux marchés et accompagner l’évolution de nos clients traditionnels vers des applications de plus en plus techniques, en étant pleinement compétitif pour la fabrication de petites et moyennes séries. » Comme en témoignent ces investissements récents, pour chaque PME de soustraitance électronique il existe une solution totalement appropriée dans la gamme de machines proposée par EUROPLACER Industries. En fonction de leurs applications, de leurs pratiques industrielles et des secteurs d’activité où ils interviennent, les industriels peuvent en effet choisir parmi diverses possibilités allant d’un modèle équipé d’une seule tête rotative jusqu’à la combinaison de plusieurs machines à double barillet.

Contact : EUROPLACER Erwan CARVAL +33(0)2 51 31 03 03 erwan.carval@europlacer.fr www.europlacer.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 47


L’Alliance Industrie du Futur a décerné le label ‘’Vitrine Industrie du Futur’’, au site industriel de LACROIX Electronics, situé à Saint-Pierre-Montlimart (49), dans le cadre du plan de modernisation de l’industrie française initié par l’Etat.

Aujourd’hui, la société répond parfaitement aux exigences de développement et de fabrication d’une entreprise moderne. Au sein de son site industriel, elle développe les indispensables qualités de flexibilité, fiabilité, fluidité, rapidité, compétitivité et innovation, à la grande satisfaction de ses clients.

Le projet de LACROIX Electronics labellisé « Vitrine industrie du futur »

LACROIX Electronics est une entreprise de référence qui conçoit et fabrique des fonctions électroniques pour les acteurs de l’Industrie : domotique, santé, automobile, avionique civile, et défense. Sa vocation s’est toujours inscrite dans la recherche de solutions visant à supporter la conception et la mise en œuvre des fonctions électroniques et des objets connectés de ses clients dans le monde industriel. En raison de l’émergence de la French Tech, dont la plupart des projets répondent à une logique de produits complexes, diversifiés et réalisés en petites séries, le modèle de

SECAD

L’électronique sur mesure…Clé en main… Implantée en région Rhône-Alpes (à St MARTIN DU FRESNE et GRENOBLE) depuis plus de 30 ans, SECAD est une PME qui étudie et fabrique des cartes et des systèmes électroniques sur cahier des charges client. Notre société s’articule autour d’un bureau d’études et d’une unité de production. Nous prenons en charge tout ou partie des projets de nos clients : du conseil en passant par l’étude, la fabrication de cartes, leur intégration dans le produit final, le test, l’assistance technique pour l’homologation des produits développés (pré-qualification CEM, essais en laboratoire…), jusqu’au SAV et à la veille technologique. SECAD met en œuvre ses compétences dans des secteurs d’activité tels que : L’industrie, l’aéronautique, le transport routier, l’automobile, le machinisme agricole, le paramédical / médical, la recherche, le sport… SECAD bénéficie d’un large faisceau de compétences :

De fait, la labellisation de LACROIX Electronics « Vitrine Industrie du futur » souligne précisément sa capacité à anticiper le futur, tout en ancrant son développement sur des bases durables. Automatisation de postes de travail collaboratif, nouveaux outils de lecture optique, automatisation du comptage des composants par rayons X, outils digitaux de simulation logistique ou de coopération projets, LACROIX Electronics répond aux enjeux de compétitivité tout en répondant aux besoins de ses clients.

• µP /µC de 8, 16, 32, 64 bits • Circuits programmables (FPGA, CPLD) • Acquisition et traitement de signal • IHM (écran graphique couleur tactile) • Asservissement de moteurs • Régulation de process, température, position, vitesse, débit… • Positionnement GPS • IoT (Internet of Things) : GSM, GPRS, Edge, radio, LoRa, Sigfox, ZigBee, WiFi, Bluetooth, BLE, RFID ... • RSxxx, USB, Ethernet, CAN, LIN, fibre optique • Bus PCIe • Caméras CCD, CMOS, traitement d’images • Audio, synthèse et reconnaissance vocale • Programmation : assembleur, C/C++, VHDL, Java, HTML, SQL… • OS : Temps réel, Windows, Linux, ANDROID sous Visual, QT, Eclpise, ISE, VIVADO… • Prise en charge certifications : CEM, CE, Emarking… SECAD est certifiée ISO9001, bénéficie d’agréments ministériels CIR/CII et de la part de fabricants de composants électroniques.

48 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

Rappelons qu’elle est la première entreprise, dans son domaine d’activités, à bénéficier de ce label, ce qui présente pour elle un atout différentiant notamment reconnu par les développeurs de l’industrie en France et en Europe, très concernés par les méthodes digitales, transparentes et collaboratives.

Contact : LACROIX ELECTRONICS Laure LE SAUX +33(0)2 41 75 98 63 l.lesaux@lacroix-electronics.com www.lacroix-electronics.com

Toute votre expérience et la nôtre en plus… Telle est notre devise. Notre volonté est de travailler en partenariat avec nos clients pour mutualiser nos compétences respectives en vue d’optimiser la compétitivité du produit final à travers la mise en œuvre de technologies innovantes.

Contact : SECAD Fabien MENU +33(0)4 74 76 35 45

fabien.menu@secad.fr www.secad.fr

6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

transformation de LACROIX Electronics vient renforcer la compétitivité de toute la chaine de valeur French Tech.

sd an

LACROIX ELECTRONICS

19

30

LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE EOLANE

INNOVATION Plastronique, un défi passionnant pour un monde connecté et durable

De l’agriculture à l’industrie, des transports à la distribution, les objets connectés sont partout sans pour autant être connus du grand public. Bien qu’ayant aujourd’hui un côté « gadget » que certains peuvent critiquer, ces objets connectés vont pouvoir offrir des usages révolutionnaires pour le développement durable et le respect de la planète : Smart buildings, voitures intelligentes, supply-chain, etc. L’internet des objets nécessite le développement de nouvelles fonctions de communication, d’interfaces et de capteurs. Ces derniers doivent s’intégrer très facilement dans les produits existants sans impacter ni leur fiabilité, ni leurs dimensions, ni leur coût. Les progrès dans la miniaturisation et la vitesse des transmissions de données sont sources d’une recherche d’intégration toujours plus avancée. La plastronique (souvent appelée MID pour Molded Interconnected Device en anglais) vise à intégrer des fonctions électroniques dans des formes en plastique moulées tridimensionnelles. Elle fait converger les technologies de la plasturgie et la fabrication de circuits électroniques sur des surfaces soulevant des problématiques d’interconnexion et de report de composants électroniques. Pour relever ce défi passionnant qu’est la plastronique, éolane développe des partenariats avec des experts du monde académique/universitaire et des industriels de tous secteurs.

Tous ayant une volonté commune de faire progresser la recherche et les technologies dans ce domaine. Les avancées s’accélèrent et de nombreux projets émergent : interfaces homme-machine, fonctionnalités enfouies intégrées aux matériaux, etc. Design et fonctionnalités sont intégrés en une seule pièce. Trois thématiques majeures occupent nos esprits : 1 - La conception électronique et mécanique conjointe en 3D de systèmes hybrides et connectés afin de vous proposer des produits toujours plus communicants, plus sûrs et plus faciles à utiliser. « Nos plates-formes permettent dès aujourd’hui de concevoir des preuves de concept pour tester la technologie et les réactions de nos clients en vue de concevoir de nouveaux produits » déclare Jean-François de Sallier Dupin, Responsable Marketing, spécialiste des Engins Roulants éolane.

explique Olivier Bertrand, Directeur Qualité éolane. 3 - La conception de nouveaux modèles industriels plus performants. « La plastronique permet une réduction du lead-time et du coût pouvant aller jusqu’à -20% comparée à une conception classique sur les projets d’interfaces utilisateurs » déclare JeanFrançois de Sallier Dupin, Responsable Marketing, spécialiste des Engins Roulants éolane. La plastronique nous ouvre enfin les portes vers l’usage d’écomatériaux pour contribuer encore plus au développement durable (bois, papier…). En route vers le futur plus vert et plus connecté ! Olivier Bertrand - Directeur Qualité Jean-François de Sallier Dupin Responsable Marketing, spécialiste des Engins Roulants éolane

2 - Le développement de technologies robustes pour intégrer les circuits électroniques sur des pièces plastiques moulées de formes 3D avec des technologies d’électronique imprimée et de report de composants. « Braser des composants miniatures sur des matières plastiques avec des formes 3D, passer les qualifications environnementales et améliorer la maturité des nouveaux process sont des challenges sur lesquels nous apportons notre expertise électronique ! »

Contact : EOLANE Gaël ROUSSEAU +33(0)2 41 19 90 67 gael.rousseau@eolane.com www.eolane.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 49


L’entreprise, déjà pionnière en AOI dans les années 2000 puis en AOI 3D quelques années plus tard, est très fière d’offrir à ses clients le top de l’Inspection Optique Automatisée des dépôts de pâte à braser ou SPI pour « Solder Paste Inspection » et partager avec eux une avancée technologique majeure au profit de la qualité et de la fiabilité de leurs produits électroniques. En effet, grâce à une inspection systématique, cet équipement français de dernière génération contribue à la parfaite répétabilité du processus de fabrication. Le contrôle précis de la surface couverte et de la hauteur du dépôt sur chaque plage d’accueil permet de filtrer à la source tout aléa lié à l’étape de sérigraphie, et gagner ainsi les derniers PPM ! SCAELEC n’en est pas à son coup d’essai en termes d’innovation puisqu’elle a également été la première

ACEA

Vous invite à venir rencontrer son équipe et découvrir son savoir-faire sur le STAND K166 au sein du Village des Electrotechnologies du salon Midest qui se tiendra du 6 au 9 décembre 2016 à Paris Villepinte. ACEA, votre partenaire dans le métier de la sous-traitance électronique depuis plus de 30 ans, développe, fabrique et assemble des cartes et des ensembles électroniques. ACEA est implantée dans le nord de l’Alsace à Gundershoffen. Le chiffre d’affaires est réalisé dans le monde entier (France, Suisse, Europe, Asie, Australie, Etats-Unis….). Nous proposons une offre complète : • Achat et approvisionnement • Industrialisation • Pose CMS (0201, fine pitch, BGA) • Tests fonctionnels • Tests in situ • AOI • Montage de sous-ensembles et d’ensembles

à maîtriser le brasage sélectif au Laser. Ce procédé innovant permet d’établir des paramètres « sur mesure » pour chaque joint à souder en reprise, imitant en cela le savoir faire de l’opérateur… tout en garantissant une parfaite reproductibilité, indépendamment de la personne. Grâce à ses investissements, SCAELEC poursuit son objectif permanent d’excellence de service en anticipant les attentes de ses clients, grands exportateurs pour la plupart et de ce fait, extrêmement attachés à toute innovation ou service participant directement à la qualité et à la fiabilité des fabrications qu’ils lui confient. L’expérience acquise depuis plus de trente ans dans la fabrication

Contact : SCAELEC Thierry MORENO +33(0)4 77 59 32 59 direction.scaelec@scaelec.com www.scaelec.com

• Vernissage des cartes et résinage de produits • Réalisation de prototypes et échantillons initiaux • Rework • Service après-vente • Contrôle rayon X

Confiez-nous vos projets, notre équipe d’experts est à votre disposition. Nous sommes à votre disposition pour toute information technique et / ou commerciale.

50 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

RAC ELECTRONIC

Est implantée en Rhône Alpes depuis 1982 Notre métier Concevoir et réaliser des systèmes électroniques adaptés aux utilisateurs et contraintes industrielles en relation de partenariat avec les industries. Nos systèmes Intègrent toutes les fonctions nécessaires aux applications sans modules supplémentaires. Liste non exhaustive des fonctions intégrées : • Régulation • Contrôle commande • Interface homme machine • Télégestion via serveurs web • Capteurs spécifiques de sécurité • Interface de communication • Traçabilité • Automatisme séquentiels, temps réels • Supervision sous environnement Windows • Contrôle moteur Notre cœur de métier le pilotage de moteur par variations de fréquences : • Asynchrones => 400W • Brushless => 200W • En cours, Brushless Sensorless =>1500W

AIHDAC GROUPE

Ne jetez plus… réparez !

L’expertise de l’entreprise s’illustre au travers de domaines d’activités variés : • les télécommunications • la domotique • l’industrie électronique • la sécurité • le médical Quelques chiffres : • Chiffre d’affaires 2014/2015 :7.5 Me • Effectifs : 57 personnes • Surface de production 3 000 m2 • certification iso 9001 • certification iso 13485 • certification UL produits

6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

à l’avant-garde de l’assemblage électronique !

de produits électroniques nous permet de collaborer en bonne intelligence avec leurs services de conception et d’industrialisation, afin que leurs productions puissent bénéficier de façon optimale de tous les moyens automatisés dont SCAELEC s’est dotée au fil des années, tant en assemblage qu’en test… l’autre spécialité maison avec quatre testeurs ! Nous serons présents au salon MIDEST - stand J174 du 6 au 9 décembre à Villepinte.

sd an

SCAELEC

L’Entreprise Adaptée du Phénix est spécialisée dans la fabrication d’ensemble électronique et électromécanique, depuis plus de 30 ans.

Contact : ACEA Nathalie WALLART +33(0)6 08 54 64 80 n.wallart@acea-ems.com www.acea-ems.com

19

30

LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE

Nous réalisons : • les cartes électroniques : composants traversants et/ou cms • le câblage électrique • l’intégration en coffret métallique ou plastique, conçu et fabriqué dans le Groupe • le test de fonctionnement, selon vos recommandations ou sur conception Fort de notre expérience en électronique, nous réalisons des prestations de réparation de cartes.

Notre expérience Pour assurer la pérennité et simplifier le fonctionnement de l’application. Optimiser les fonctions, évolutions, rendements et coûts. Serveur Web Rac Electronic Développement accès sur la sûreté de fonctionnement. L’aspect métier est dissocié de l’interface. • Contrôler : via navigateurs (tablettes, smartphones, pc) • Alerter : pour agir à distance si défaillance • Simplifier : service client, maintenance, MAJ • Tracer les données • S’affranchir d’interface locale

Nos prestations françaises • Aide rédaction de cahier des charges • Etudes hard /soft • Conception/ réalisation prototypes • Validation et tests finaux avec vous • Accompagnement homologation • Production en présérie/série • Test fonctionnel de chaque série • Suivi/évolution du produit Nos applications clients • Agricole / Agroalimentaire • Grande cuisine • Gestion de l’énergie thermique • Dispositifs de sécurité • Levage  • Eclairage • Convoyage / Moteurs

Raccordement réalisé par : Ethernet, Wifi, modem 3G/4G, sous réserve compatibilité matériel et opérateur. Notre équipe A taille humaine pour une réactivité optimale dans l’accompagnement du projet (bureau d’études et production sous le même toit).

Grâce au schéma ou au produit final, votre carte électronique est réparée pour un coût moindre qu’un produit neuf. Nous pouvons également vous aider à corriger des malfaçons sur vos cartes, en vous proposant un service rapide !

Contact : RAC ELECTRONIC Guy BERTHON +33(0)4 76 84 24 40 adv@rac-electronic.fr www.rac-electronic.fr de l’Emploi de Travailleurs Handicapés. Nous sommes à l’écoute et accompagnons tous les projets. Vous avez tout à gagner avec Aihdac !!!

De plus, vous participez à la fois au développement durable, à l’économie circulaire et à la responsabilité sociétale (emploi de travailleurs en situation de handicap). Les devis sont gratuits et sans engagement. Nous vous répondons dans les plus brefs délais. Notre certification ISO 9001, maintenue depuis 1994, assure à nos clients une qualité de produits et de services, ainsi que le respect de leurs exigences. Nos clients bénéficient jusqu’à 50% de réduction de leur contribution en faveur

Contact : AIHDAC GROUPE Céline BESSONNIER +33(0)2 54 79 06 70 atphenix@aihdac.com www.aihdac.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 51


Depuis le début d’année 2016, SYSTECH observe une progression de son chiffre d’affaires de plus de 17% avec l’arrivée de 44 nouveaux clients. La société remarque l’intérêt grandissant pour la production de proximité et de qualité réalisée pour ses prototypes, petites et moyennes séries. En 2016, SYSTECH a déjà réalisé en 10 mois 20 développements R&D, 146 routages CAO, 410 791 cartes produites, 147 racks et armoires, 21 608 câbles, faisceaux et harnais. De plus, depuis Septembre, SAFRAN a prononcé la qualification de SYSTECH pour les procédés spéciaux, pour une durée de 3 ans. Avec 48 collaborateurs, SYSTECH couvre 5 domaines de compétences allant de l’étude à la réalisation de prototypes, petites et moyennes séries :

STEP

• R&D  • CAO mécanique et électronique • ACHAT COMPOSANTS ET PCB • 4 ATELIERS DE PRODUCTION : CMS, traditionnel, filaire et intégration conçus pour répondre avec une plus grande réactivité.

Depuis plus de 25 ans, STEP accompagne ses clients dans la programmation et le conditionnement de leurs composants électroniques.

SYSTECH dispose de 2 lignes de pose automatique de CMS avec contrôle 3D du dépôt de pâte à braser, 1 vague ROHS. Son atelier filaire est spécialisé dans le montage mécanique de châssis, racks, et armoires, la réalisation de câbles, faisceaux, harnais, et de bancs de test. • CONTROLE (certifié IPC-A-610E) teste fonctionnellement avec AOI et/ou visuellement les équipements réalisés par SYSTECH. Ils peuvent aussi utiliser les bancs de test de nos clients ou ceux étudiés et réalisés par nos soins. SYSTECH est certifié ISO 9001, Expert ROHS (niveau 2- SNESE), adhérent au pôle de compétitivité S2E2, Adhérent AEROCENTRE & CAPTRONIC.

Contact : SYSTECH Vincent FANON +33(0)2 37 31 40 00

v.fanon@systech-ste.com www.systech-ste.com

ALLIANSYS ALLIANSYS, entreprise de 74 personnes réalisant un chiffre d’affaires de 9.4 Me, poursuit le déploiement de son plan d’investissement triennal initialisé en début de cette année. Après avoir fait l’acquisition de nouveaux moyens de production, dont des équipements de pose de composants CMS, nous procédons maintenant à l’ajout de nouvelles fonctionnalités à notre système d’information permettant d’en augmenter sensiblement les performances et de répondre aux attentes du marché. Cette étape est indispensable dans la perspective de la digitalisation de l’entreprise. L’acquisition de ces fonctionnalités supplémentaires a pour objectif principal de réduire le temps de traitement global d’une commande, tout en augmentant le niveau de traçabilité indispensable aux produits médicaux. Elles permettent également de planifier précisément les différentes étapes de réalisation des produits et

6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

ne connaît pas la crise !

sd an

SYSTECH

Si aujourd’hui STEP est l’un des rares programmateurs à conserver l’intégralité de sa production en France, c’est pour vous garantir des coûts très compétitifs grâce à des frais de transport réduits, et une réactivité imbattable : en effet, le délai moyen de production est inférieur à 4 jours, et notre important parc machine nous permet de traiter dans la journée vos demandes les plus urgentes. 91% de nos clients se sont déclarés satisfaits de nos prestations et services, d’après une étude réalisée par un cabinet marketing indépendant sur plus de 10 critères-clés. Nos capacités de production : - Grandes séries de programmation et/ ou composants fragiles : • 2 programmateurs BPMicrosystems : 4 sites de programmation, cadence maximum 600 cph (composants par heure) • 2 programmateurs BPMicrosystems : 11 sites de programmation, cadence

ALTRICS

contribue à réduire les temps inter process. Cela facilite également la remonté en temps réel des informations permettant d’établir un reporting précis (suivi des temps et des consommations matières). L’objectif de dématérialisation des documents et leur conservation fait également partie intégrante de ce projet.

52 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

maximum 1000 cph • 2 programmateurs Fairchild : 4 sites de programmation, cadence maximum 1000 cph - Petites séries de programmation : • 6 programmateurs BPMicrosystems  De 1 à 4 sites de programmation Nos services : Mise en bande : Parallèlement à l’activité de programmation, nous vous proposons un service de mise en bande pour les composants que nous programmons mais aussi pour les composants CMS que vous recevez en vrac ou en barrettes. La mise en bande est réalisée avec des machines manuelles (pour les composants en vrac) ou semi- automatiques (pour les barrettes). Une machine d’inspection de composants en bande permet d’améliorer la qualité de ce service. Repérage des composants programmés : étiquettes supportant la refusion, points de couleur, marquage des composants au laser. Stockage des composants en armoires sèches, étuvage et mise sous dry-pack. N’hésitez pas à nous contacter. activité pour son département

Du nouveau chez ALTRICS !

www.petiteserieelectronique.com.

Pour répondre à l’évolution de ses marchés sur l’Europe, la société ALTRICS augmente et finalisera l’investissement d’un million cinq cent mille euros (1 500 Ke) sur fin d’année 2016 – début 2017 dans des nouveaux moyens de production. Ses investissements sont divisés entre la Tunisie et le Portugal.

Une machine rayon X « 3D » viendra compléter la ligne très grande série et un module spécifique pour souder les µcontrôleur avec pop sera connecté sur la ligne moyenne série.

Pour rappel, son précédent investissement était de neuf cent mille euros (900 Ke) sur 2015.

Contact : ALLIANSYS Jean-Luc PAUMIER +33(0)6 24 43 92 32 jl.paumier@alliansys.fr www.alliansys.fr

19

30

LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE

ALTRICS Portugal bénéficiera d’une nouvelle ligne automatisée CMS très haute cadence de 142000 composants/H. Cette nouvelle ligne permettra de se positionner sur les grandes séries de cartes électroniques câblées CMS pour satisfaire la demande des produits connectés, tout en maintenant un service «Tip/ Top» pour les petites et moyennes séries avec sa première ligne CMS de 36000 composants/H déjà en

ALTRICS Tunisie bénéficiera aussi d’une nouvelle machine « pick & place » pour remplacer une machine plus vétuste et d’un chip shooter en complément pour moderniser et augmenter une des trois lignes CMS de son département CMS, celle-ci passera de 100 000 composants/h à 200 000 composants/H pour un cumul de plus 420 000 composants/H. Pour finir, une nouvelle ligne de brassage vague sous azote dédié aux productions gros volume associée à une machine de nettoyage des cadres de brassage permettra de compléter l’investissement Tunisie. Le groupe ALTRICS aujourd’hui, se positionne par ses différents sites

Contact : STEP Pascal BEOLET +33(0)4 76 71 20 30 contact@step-programmation.fr www.step-programmation.fr de productions comme le partenaire industriel en coûts Low Cost de proximité sans risque industriel avec un seul point d’accès en France pour les produits électroniques allant des prototypes au très gros volume Altrics est ISO9001, ISO 14001, ZPVI8, ZPVI2 avec des productions de produits complets certifiées NF Nos atouts sont l’excellence, la flexibilité, nos coûts et notre engagement à satisfaire nos clients.

Contact : ALTRICS Patrick GUERINEL +33(0)6 52 69 32 35 guerinel@altrics.com www.altrics.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 53


Une histoire de passionnés… depuis 30 ans déjà ! Créée en 1986, ESTELEC Industrie, au cœur de l’Alsace dans l’Est de la France est spécialisée dans le domaine du câblage électronique dans les secteurs d’activités industrielles, médicales et professionnelles.

Le SERVICE ESTELEC Industrie : • Deux offres à votre service : Soustraitance et Solution Globale • Prise en compte des exigences spécifiques (design to cost, taux de service,…) • Anticipation et suivi des besoins par contrat logistique • Gestion de l’obsolescence des composants • Traçabilité composants, numéro de série, lot de fabrication… • Agilité et flexibilité. La DYNAMIQUE ESTELEC Industrie : • Investissements matériels et humains • Management participatif • Elargissement de notre offre de services : Solution Globale • Chiffre d’affaires en croissance régulière

Estelec Industrie regroupe plus de 50 personnes, opérateurs, techniciens, chargés d’affaires, ingénieurs pour pouvoir apporter une réponse globale à vos demandes. En effet Estelec Industrie vous accompagne dans l’ensemble des phases de votre projet, de l’analyse du besoin jusqu’à la production complète du produit. Estelec Industrie dispose d’un site de production de 2500 m² pour une clientèle européenne. Depuis sa création, nous avons franchi un certain nombre de paliers entraînant mutations et évolutions à découvrir

d’éclairage à LED, ….) • Secteur aéronautique et ferroviaire • Secteur des objets connectés (RFID, GPS, KNX, SigFox, ZigBee, LoRa, Bluetooth…)

Domaines de compétences : • Innovation, conception, industrialisation • Stratégie de test, Qualification • Fabrication (CMS, Traditionnel, Intégration). Prototype et série. Certification et référenciel :  ISO13485, ISO9001, UL produit, , NF EN50155, NF EN 13980, IPC610 classe 2 et 3…

Contact : ESTELEC INDUSTRIE Eddy BROXER +33(0)3 88 82 61 00 eddy.broxer@estelec-industrie.com www.estelec-industrie.com

PROTOELECTRONIQUE.COM start-up, PME, grands groupes) de tous

gagnez encore plus de temps pour réaliser votre devis en ligne !

Ces deux années d’activité ont permis à ProtoElectronique de rassembler un bon nombre d’avis et de suggestions sur son site internet et de travailler sur des améliorations.

On compte sur vous pour faire un essai sur notre nouveau portail de commande de prototypes en ligne. N’hésitez pas à nous donner votre avis !

Prototypage express de cartes électroniques câblées en ligne – encore plus intuitif et rapide qu’avant !

ProtoElectronique, le n°1 en Europe pour le prototypage rapide de cartes électroniques câblées en ligne, vous permet d’avoir : • Un devis complet instantanément en ligne • La disponibilité des composants déjà vérifiée  • Des délais de livraison express à partir de 5 jours ouvrés (choix entre 4 délais en fonction de votre besoin) En ligne depuis janvier 2014, ProtoElectronique compte aujourd’hui plus de 260 clients actifs (dont des

secteurs d’activité.

Nous avons donc le plaisir aujourd’hui de vous annoncer la mise en ligne de la version 2 à l’occasion du salon du MIDEST 2016 : un nouvel graphisme du site, plus d’informations techniques, plus de lien avec notre équipe (photos !)… et le plus important : une toute nouvelle présentation de la nomenclature des composants en ligne ! Vous verrez par vous-mêmes, la navigation est réellement simplifiée et plus intuitive. A partir de maintenant,

54 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

BSE ELECTRONIC

Bientôt 2017 et… les 30 ans de BSE Electronic ! Trente années d’Innovations et de Production pour accompagner nos clients vers leur succès. Trente années d’investigations et d’investissements pour proposer des solutions clef en main sécurisant le Time to Market requis sur les nouvelles affaires.

.

Nos REFERENCES  • Secteur médical (laser, monitoring, défibrillation, automates, filtration…) • Secteur industriel (bien d’équipements électriques, instrumentation, capteur, énergie, automatisme, solutions

6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

sur notre site internet : www.estelecindustrie.com

Partenaire EMS pour la réalisation de vos projets électroniques personnalisés.

sd an

ESTELEC

19

30

LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE

Contact :

PROTOELECTRONIQUE.COM Léonie GAUL

+33(0)3 88 48 04 11 gaul@protoelectronique.com www.protoelectronique.com

Trente années de confiance renouvelée et de nouvelles opportunités gagnées permettant à l’ADN de BSE Electronic de se renforcer. Mais encore ? L’optimisation de nos moyens industriels aura été l’axe majeur de ces dernières années : lignes CMS automatisées, vagues sélectives sous azote, Rayon X, robot de vernissage, mesureurs de contamination ionique … Par ailleurs, un chantier novateur de robotisation des bancs de tests a été initié récemment, objet de plus de productivité et de mise en place d’outils de dernière technologie plus performants. Face aux marchés en mouvance constante, le développement des compétences internes et l’organisation différente de nos ressources - assurant à notre savoir-faire la FLEXIBILITE et l’AGILITE indispensables - ont été le fer de lance pour asseoir notre positionnement d’Industriel, avocat du Made In France, étant par ailleurs avantagé par une situation géographique de choix au Centre de la France. Satisfaire nos clients a toujours été notre 1er engagement et, pour cela, le respect de la réalisation de nos promesses commerciales est notre cible. En la matière, notre propre jugement, voire nos indicateurs ne suffisent pas. C’est la perception de chacun de nos clients - celle qu’ils expriment lors de nos enquêtes – qui compte. Chaque client peut ainsi non seulement dire sa satisfaction globale, son jugement sur nos prestations mais aussi nous proposer d’explorer des voies d’amélioration pour encore mieux servir ses attentes.

En parallèle, nous avons opté pour plus d’efficacité, de qualité et des processus sans faille : cela a été le cœur de la démarche « LEAN Management » que nous avons lancée il y a presque un an et dont tous les nouveaux projets confiés ont pu profiter des larges effets positifs qui en sont le fruit. Sous l’exigence de la norme ISO 13485, dont BSE Electronic est certifiée, la stratégie de notre déploiement commercial est aussi guidée par le souhait d’apporter notre valeur ajoutée au Secteur SANTE BIEN-ETRE.

L’intérêt que vous nous avez manifesté, nos synergies pour créer ensemble une relation forte de Partenariat, l’effervescence des nouvelles idées sur vos marchés et l’implication de nos équipes portent au zénith notre volonté de continuer à nous distinguer ! Merci pour vos témoignages précieux de confiance, c’est seulement ensemble que nous pourrons construire l’Avenir !

Qualité, Fiabilité et Traçabilité seront toujours les maîtres mots de ce nous mettrons en œuvre pour accompagner les besoins de nos clients dont ceux du Médical. Enfin, avec l’arrivée en force de l’IoT, donner naissance à de multiples équipements électroniques pour la gestion des flux d’informations continuera d’être notre ambition : BSE Electronic a déjà démontré toute son expertise de conception et de fabrication tant dans le domaine des objets connectés que dans celui des équipements plus sophistiqués.

Contact : BSE ELECTRONIC Sandrine LONAK +33(0)6 80 90 52 76 s-lonak@bse-electronic.com www.bse-electronic.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 55


Dans la continuité de son développement, SEICO vient de terminer son exercice fin septembre sur une nouvelle croissance à deux chiffres. Cette progression régulière est la reconnaissance des CLIENTS de SEICO qui apportent quotidiennement de nouveaux produits conjuguée à l’arrivée de nouveaux partenaires. Ces PROSPECTS ont décidé de faire confiance à SEICO pour ses compétences techniques, sa réactivité et sa proximité client au sens large du terme. Pour rappel, SEICO, société de 100 personnes, propose des prestations et services allant de l’étude d’industrialisation et développement à la fabrication de produits électroniques livrés clés en main dans les domaines

SELHA GROUP

Conception de solutions de test et de moyens d’essais

Selha Group accompagne ses clients dès la phase de conception pour renforcer la fiabilité de leurs ensembles électroniques. S’appuyant sur l’expertise de son nouveau site Einea (Eu, Normandie), Selha Group conçoit et réalise depuis plus de 40 ans des solutions de test et des moyens d’essais personnalisés afin de développer la stratégie la mieux adaptée au produit et à son application. Lors du développement et de l’introduction d’un nouveau produit (NPI), Selha Group apporte son expertise industrielle et sa capacité d’innovation aux équipes de développement de ses clients afin d’intégrer les paramètres de fabricabilité et de testabilité au

de compétences suivants : • Cartes électroniques • Câbles et câblage filaire • Assemblage et intégration • Outillage et bancs de test

• 2ème testeur Synor de continuité SEFELEC • 1 testeur SXS50P de sécurité à 5000v 50A • Un nouvel ERP (yourcegid Manufacturing PMI)

Fort de cette croissance, SEICO est dans une phase constante d’investissement.

En prévision • Nouvelle ligne CMS à venir pour compléter nos deux lignes actuelles. • Nouvelle vague plombée. • Des investissements complémentaires autour du surmoulage

MOYEN HUMAIN Depuis un an, SEICO a renforcé son activité R&D interne par l’apport de compétences nouvelles de forte expérience. Le savoir-faire technique propre est ainsi conforté, toujours enrichi de partenariats externes afin d’apporter de la compétitivité et du service sur des prestations d’industrialisation et développement dans les domaines suivants : • Cartes électroniques et systèmes embarqués • Capteurs, mesures, conditionnement de signaux • Conversion d’énergie, pilotage Led • Traitement d’obsolescence et Redesign INVESTISSEMENT DE PRODUCTION En déploiement

produit : choix de la stratégie de tests (couverture structurelle et fonctionnelle) en fonction des objectifs (qualité, coût, délais), adaptation du design avec accessibilité aux points de test physiques ou virtuelles... Grâce à cette offre Design for Test intégrée au package DFX, Selha Group vous permet de maximiser la couverture de test tout en optimisant le coût total de contrôle de vos produits, d’une simple carte électronique jusqu’au système intégré. Notre équipe d’ingénieurs conçoit et réalise en interne les éléments matériels et logiciels des moyens d’essais complets. Les compétences couvrent le développement des programmes sur des architectures de types Boundary Scan, In Situ, fonctionnel, test système, test digitaux et test hyperfréquence au delà de 40 GHz. Un atelier mécanique intégré, permettant de réaliser des outillages d’essais et de production, complète cette offre.

À propos de Selha Group Selha Group intervient en tant que partenaire industriel dans la conception

56 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

N’hésitez pas à nous contacter ou nous consulter sur vos projets.

Contact : SEICO Philippe GALIVEL +33(0)6 89 09 49 20

philippe.galivel@seico.fr www.seico.fr

et la réalisation de systèmes et de bancs de tests, dans la fabrication de cartes et de sous-ensembles électroniques et filaires en petites et moyennes séries. Ses services en co-développement et industrialisation sur les nouveaux produits (NPI) en support des bureaux d’études complètent son offre de production sur quatre sites en France (EINEA, SELHA et LCO) et au Maroc (OB).

6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

En croissance continue et une nouvelle ligne CMS à venir

sd an

SEICO

AQLE

Au-delà de ces investissements nous avons globalisé notre supervision informatique pour accélérer l’interactivité de nos différents systèmes d’information et obtenir les performances attendues pour chacune des commandes de nos clients.

Expertise Press-fit Au travers de ses trois coeurs de métiers : câblage cartes, câblage filaire et intégration d’équipements, AQLE accompagne ses clients dans la réalisation de leurs fabrications électroniques de haute technicité, dans un environnement très normé. Cette performance n’existerait pas sans la passion et les valeurs humaines partagées par les150 collaborateurs de l’entreprise. AQLE planifie et organise son travail en s’appuyant sur les compétences spécifiques d’îlot de production correspondant à une affectation précise, de process, de tâches et savoir-faire pour la réalisation du dossier client.

AQLE renforce sa position de leader du Press-fit Après deux années de R&D sur le processus Press-Fit, AQLE offre à ses clients un savoir-faire unique de la conception à la production, jusqu’aux opérations de réparation. Cette compétence permet de rentabiliser le « press-fittage » sur une large gamme de connecteurs allant du prototype aux moyennes séries.

VIAPAQ SAS

continue sa forte croissance Rappelons que VIAPAQ SAS France a acquis en 2014 l’usine de production de cartes électroniques de CONTINENTAL à Rambouillet (78). Depuis, VIAPAQ SAS France est devenue un EMS à part entière et ne cesse de poursuivre sa forte croissance : la société est passée d’un chiffre d’affaires de 7Me en 2014, à 18Me en 2015 pour terminer son exercice 2016 à près de 30Me. L’objectif du groupe VIAPAQ (3 sites de production en Europe) est clair : atteindre les 100Me de chiffre d’affaires en 2018.

Contact : SELHA Mikael COLLIOU +33(0)2 43 09 14 30 mikael.colliou@selha.fr www.selhagroup.com

19

30

LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE

Cette belle performance est déjà bien amorcée, VIAPAQ SAS France a conclu plusieurs marchés avec des équipementiers automobiles et des industriels qui lui permettront d’atteindre en 2017 38Me et 55Me de chiffre d’affaires en 2018.

AQLE investit dans un robot de vernissage A u -d e l à d u c a h i e r d e s c h a rg e s techniques, cet investissement avait pour objectif de s’inscrire dans les 4 valeurs de notre entreprise : • Organisation : apporter une réactivité et une souplesse pour maîtriser nos délais de livraison et offrir un plus grand potentiel à nos clients • Expertise : mettre sous contrôle et maîtriser toute épaisseur de vernis pour tout type de vernis • Globalisation : innover dans les outillages périphériques au robot permettant à toutes les cartes de bénéficier de ce processus • Exigence : - dans l’amélioration des conditions HSE pour le personnel de l’entreprise - dans le souci de répondre aux critères de cosmétique et d’esthétique attendus par nos clients

AQLE vous propose de réfléchir avec vous aux meilleurs choix pour un câblage optimal de vos électroniques. Venez découvrir nos dernières news sur notre site aqle.fr

Contact : AQL ELECTRONIQUE Frédérique DANNE +33(0)3 44 19 29 39 f.danne@aqle.fr

www.aqle.fr

De nombreuses embauches et un agrandissement des locaux de près de 1 000 m² seront nécessaires afin de répondre à cette hausse d’activité. VIAPAQ SAS France est en passe de devenir un EMS incontournable sur les marchés de moyennes et grandes séries pour les marchés automobiles, industriels et du lighting. VIAPAQ SAS France est certifiée ISO TS 16949, ENEC, EN9001, EN14001 et OHSAS – 1er EMS en région Île de France.

Contact : VIAPAQ Benoit VOUILLON +33(0)6 21 25 24 54 benoit.vouillon@viapaq.com www.viapaq.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 57


Depuis sa création en 1982, SODALEC a orienté ses activités dans le domaine de l’industrie, des télécommunications, du médical et de l’agroalimentaire. Certifiée ISO9001 et ISO13485 pour le médical, elle propose à ses clients de prendre en charge tout ou partie du cycle de vie du produit. Son activité couvre la petite et la moyenne série en prenant en compte les enjeux financiers de chaque projet.

Mais SODALEC sait aussi aller au-delà de la partie informatique et électronique en proposant par exemple de l’expertise en design, câblage filaire, études de moules, qualification d’essais pour le marquage CE. Elle peut prendre en charge les projets dans leur ensemble.

SODALEC possède en interne un bureau d’études composé d’une dizaine d’ingénieurs. Force de proposition, il aide le client avec le service commercial à l’élaboration du cahier des charges en le conseillant sur les meilleures technologies envisageables. La conception porte naturellement sur l’étude matérielle des cartes électroniques à travers des logiciels de CAO/DAO spécialisés mais elle intègre également l’étude des logiciels

SODALEC, c’est enfin une société de fabrication qui s’appuie sur une ligne de production CMS performante mais aussi sur des opératrices et opérateurs de production spécialisés. Les deux process de brasage (Rohs et Pb) sont possibles. Le service achat optimise les approvisionnements en veillant à la pérennité des composants et des secondes sources. Quant au service qualité, il veille au respect des engagements clients. SODALEC, c’est toute une équipe à votre écoute et à votre service. N’hésitez pas à nous contacter !

HDI ELECTRONICS

distributeur indépendant de composants électroniques HDI Electronics, créée en 2008 et basée à Montpellier rayonne sur l’ensemble du territoire français. Avec un chiffre d’affaires en croissance de 15 % (exercice 2016), HDI confirme que son positionnement stratégique en 2 points est une réponse attendue par les fabricants de cartes électroniques. QUALITÉ : HDI distribue officiellement de nombreuses marques et affectionne particulièrement les composants à forte valeur ajoutée comme les capteurs, les LEDs et les solutions RF (Sensirion, SignalQuest, SMI, INTROTEK, etc.). Contact : SODALEC Francis L’HUILLIER +33(0)2 99 60 16 55

francis.lhuillier@sodalec.fr www.sodalec.fr

SFE

SERMA TECHNOLOGIES

présente son nouveau catalogue Le catalogue 2017 des formations SERMA, avec les programmes détaillés ainsi que les publics concernés, les prérequis et les objectifs de chacune est paru ! Vous y découvrirez également les dates et lieux des sessions Inter-entreprises en un coup d’œil.

Transformations importantes Le programme a débuté en 2014 par l’achat de nouvelles machines de placement et s’est achevé en 2016 avec de nouveaux investissements qui ont doté l’atelier CMS d’une grande capacité de pose tout en améliorant la flexibilité, la traçabilité et le contrôle.

SERMA TECHNOLOGIES propose également des formations en collaboration avec des partenaires : • PISEO, sur les technologies d’éclairage à LED,

HDI stocke également, dans des conditions optimisées, plus de 15 000 références de composants communs et obsolètes, qui ont fait l’objet d’un contrôle d’entrée. Chez HDI Electronics, la chasse aux contrefaçons et à la non qualité vire à l’obsession ! PRIX : HDI compare les prix auprès de 400 distributeurs officiels et 100 indépendants sur 5 continents, que ce soit pour du juste à temps ou des commandes cadencées. HDI procède également au rachat de stocks, chez les OEM et EMS mais également chez les distributeurs franchisés souhaitant revendre leurs surplus.

Depuis plus de 10 ans, nos experts techniques vous proposent de partager leur expérience quotidienne du terrain lors de sessions d’un ou plusieurs jours, en Inter ou plus spécifiquement en Intra entreprise. Nous élaborons des formations qui correspondent à vos besoins spécifiques, n’hésitez pas à nous consulter. Pour recevoir le catalogue, pour toute question complémentaire, vous trouverez le contact ci-dessous.

• Test fonctionnel et in situ (sondes mobiles ou lit de clous) • Câblage filaire • Intégration

SFE reste spécialisée dans la fabrication de cartes électroniques en petite et moyenne série et propose dans son domaine les prestations suivantes : • Approvisionnement des composants • Fabrication série CMS et traversant • Site low cost au Maroc

Une équipe de 50 personnes à votre service  Certification ISO 9001 version 2008 et en cours de préparation ISO 14001 (2017)

58 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

Contact :

SFE Didier GAIN +33(0)4 77 64 54 51 didier.gain@sfe42.fr

Les produits EBG contribuent de manière essentielle à la conversion et la transmission efficaces de l’énergie notamment dans l’utilisation croissante des sources d’énergie renouvelables. Elles sont également utilisées dans les entraînements électriques de trains à grande vitesse, les convertisseurs de fréquence dans les éoliennes, les applications aéronautiques ou les systèmes de transmission de puissance CCHT.

Contact : HDI ELECTRONICS Grégory LACROIX +33(0)4 99 53 20 09 glacroix@hdi-electronics.com www.hdi-electronics.com

Contact : SERMA TECHNOLOGIES Gwenola COSQUER +33(0)5 57 26 29 92 formation@serma.com www.serma-tecnologies.com de ces séries sont les variateurs de vitesse, l’alimentation de puissance, les dispositifs de commande, les télécommunications, la robotique, les commandes de moteurs et autres dispositifs de commutation.

Spécialisé dans la distribution de grandes marques de composants électroniques, représente les résistances pour l’électronique haute performance de la société autrichienne EBG.

L’implantation de nos ateliers a été réétudiée afin d’améliorer nos flux de production et à cette occasion le sol a été rénové avec des dalles ESD.

HDI est présent au Midest, sur le Village des Electrotechnologies (STAND K162)

• MITECH, sur l’initiation, la conception et l’amélioration de la CEM des Systèmes et sur la Fiabilisation des Systèmes Electroniques.

FIMOR ELECTRONICS

La ligne CMS est maintenant constituée d’une machine de sérigraphie YAMAHA équipée de l’inspection, de 2 modules de placement YAMAHA à cadence élevée, un four BTU sous atmosphère neutre et une machine d’inspection 3D CYBEROPTICS.

6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

embarqués équipant les produits et les cartes électroniques.

de la conception à la fabrication !

sd an

SODALEC

INFORMATIONS COMMERCIALES

19

30

LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE

Toutes les résistances et dissipateurs EBG sont revendus en France par FIMOR Nouvelles résistances de series GXP, HXP, UXP Disponibles en version à 2 ou 4 bornes, ces résistances de 120 à 800 W conviennent parfaitement aux applications à haute fréquence et à impulsion grâce à une conception non inductive. Le montage direct sur un dissipateur de chaleur permet des avantages significatifs en termes de coûts. Les principales applications

Contact : Electronics. FIMOR ELECTRONICS Delphine LEJARD +33(0)2 43 40 66 07 bicel@fimor.fr www.fimor-electronics.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 59


INFORMATIONS COMMERCIALES STPELECTRONICS

fabrication française de rack de stockage : STPELECTRONICS innove, développe et fabrique ! 100% ADAPTABLE 100% FABRICATION FRANÇAISE 100% INDUSTRIEL Suite à la demande client d’un grand nom du secteur aéronautique, STPElectronics a travaillé sur l’étude et la conception de racks sur-mesure dédiés au rangement, stockage et manipulation des cartes électroniques en cours de production. Ces racks sont étudiés et fabriqués dans nos ateliers situés en France, usinés en matériaux FR4 antistatique et aluminium anodisé suivant le besoin client. Ils peuvent être personnalisés en fonction du type et nombre de carte à stocker et identifiables par couleur suivant leurs utilisations finales. Ils sont superposables et très facilement transportables pour l’opérateur grâce à un système de verrouillage des cartes. Ils s’utilisent également en chargement machine.

En plus de bénéficier d’un excellent rapport qualité / prix, vous bénéficierez d’une maintenance effectuée par nos soins et d’un véritable suivi dans le temps. Déjà plus de 200 racks ont été installés en 2016 avec de grosses prévisions pour l’année 2017. Nous serions ravis d’étudier vos projets, n’hésitez pas à nous contacter ! Site internet : www.stp-electronics.com Youtube : STPElectronics LinkedIn : STPElectronics Nous sommes présents sur la ligne virtuelle d’ACSIEL !

Très robustes, ils s’utilisent de manière industrielle contrairement à ce que l’on

ASM Assembly Systems à Munich

Lors de l’annonce des lauréats, le jury n’a pas manqué de relever l’extrême flexibilité de la fabrication des machines de pose chez ASM. En se concentrant sur la chaîne logistique et en utilisant des concepts tels que le « lean manufacturing », fabrication par lot de 1 et en ayant une implantation innovante de l’atelier, ASM peut gérer des fluctuations de production pouvant atteindre 60 % - un avantage compétitif énorme pour un fabricant d’équipements dans une industrie aussi volatile que l’électronique.

Contact : STPELECTRONICS Éric VIGNARD +33(0)4 76 45 69 25 contact@stp-electronics.com www.stp-electronics.com www.inspectoscan.com par des jurys à l’issue d’enquêtes très approfondies, d’analyses benchmark et de visites d’usine.

est l’«Usine de l’année»

ASM Assembly Systems a été proclamée grand vainqueur de la compétition « Factory of the Year / Global Excellence in Operations ». Ce concours organisé par le magazine Produktion et le Consultant A.T. Kearney est le prix le plus envié et le plus respecté dans l’industrie.

En route pour la Smart #1 SMT Factory

peut trouver sur le marché. En effet, ceux déjà existants sont fabriqués dans des matériaux plastiques ayant une durée de vie faible (notamment pour ceux utilisés en étuve) et deviennent rapidement cassants.

Par ailleurs, afin d’être encore plus productif, ASM a mis en œuvre de nombreux projets numériques avec succès: affichage sur écran des instructions par commande, déroulement de montage projeté sur les plans de travail par beamer, outillages connectés générant des données de qualité pour la traçabilité. Le prix « Factory of the Year / Global Excellence in Operations » est attribué depuis 25 ANS. Outre ce grand prix, différentes récompenses sont attribuées dans différentes catégories. Les lauréats sont désignés

60 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

Ne confiez pas vos résultats de production au hasard CAPABILITES PRODUCTION AUTOMATISATION

Des machines DEK et SIPLACE de classe mondiale Pour des capabilités de production et de process très poussées Peu d’interventions, Aides en ligne, Coûts réduits Outillages et software sophistiqués pour maximiser les performances globales

INTEGRATION PROCESS

Sophistication des process, design et contrôles Systèmes experts intelligents et lignes de production autocorrectrices

LOGISTIQUE MATIERES

Systèmes automatisés de gestion des composants Jamais de rupture de stock grâce à l’intégration du système d’approvisionnement

ASM – LA clé de votre Smart #1 SMT Factory Contact : ASM Assembly Systems Thierry CHARLOT +33(0)6 29 96 67 17 thierry.charlot@asmpt.com www.asm-smt-solutions.com

Pour toute information contacter: Thierry Charlot – ASM Assembly Systems SAS – France – Tél. : 06.29.96.67.17

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 61


Grâce à une équipe de 650 collaborateurs hautement qualifiés, nous nous engageons à accompagner les entreprises de toute taille et dans tout secteur d’activité.

Nos activités : F.Iniciativas accompagne ses clients de bout en bout sur toutes les phases de financement de l’innovation.

ACCELONIX Scheugenpflug Le bon système de dosage et de dispense au service de votre efficacité économique !

dans le processus de distribution influencent grandement l’efficacité de votre ligne de production.

- Crédit Impôt Recherche • Montage • Optimisation

Il existe de nombreux systèmes de dispense de fluides disponibles aujourd’hui, qui satisfont les besoins des différents types d’application. Par conséquent, il devient difficile de comparer les systèmes et les procédés. Scheugenpflug propose le bon système pour chaque application et vous aide à transformer votre processus de dosage et de dispense en un processus économiquement efficace.

Le critère de base pour une fabrication efficace est la fiabilité du processus qui dépend à son tour du bon choix de dosage et de distribution des fluides. Des irrégularités ou des interruptions

de contrôle • Garantie financière

- Crédit d’Impôt Innovation - JEI & Agrément CIR - Aides & subventions nationales et européennes.

En France ou à l’international, les équipes F.Iniciativas vous apportent leur grande expertise fiscale et technique. Nous sommes là pour vous diriger vers les dispositifs appropriés et vous conseiller sur toutes les phases de financement de l’innovation.

Numérique, Chimie, Agroalimentaire, Industrie… Tous nos experts sont ingénieurs ou docteurs et connaissent parfaitement votre domaine d’expertise. Aujourd’hui, plus de 6000 entreprises innovantes nous font ainsi confiance chaque année pour les accompagner.

Les plus infimes variations dans le processus de dispense et un support légèrement inhomogène peuvent compromettre la qualité de fabrication de vos pièces. Par conséquent, il est impératif de maintenir les paramètres de dosage au niveau spécifié et une dispense toujours constante pour assurer des produits finis robustes et durables.

• Sécurisation • Accompagnement technique en cas

Contact : F. INICIATIVAS Bastien CAILLAUT +33(0)6 17 17 30 35 bastien.caillaut@f-iniciativas.fr www.f-iniciativas.fr

La fabrication simple et robuste des machines Scheugenpflug combinées avec des éléments technologiquement avancés vont vous donner la tranquillité d’esprit dont vous avez besoin pour la production. Un dosage et un mélange de fluide parfaits et constants et une très grande fiabilité sont les principales caractéristiques des machines de dispense Scheugenpflug. Ils sont le résultat d’une expérience de plus de 25 ans dans la dispense de résines et d’adhésifs. ACCELONIX Distribue les produits Scheugenpflug en France

Le dosage de résines coulées pour le remplissage ou le collage des pièces fait partie des dernières étapes du processus de production. Si la quantité de résine n’est pas justement dosée ou si la colle n’est pas appliquée précisément, la pièce peut être impropre à l’utilisation, ce qui annule toute la valeur ajoutée créée dans les étapes de production en amont. Un rejet causé à ce stade de la chaîne de valeur est donc extrêmement couteux.

62 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

Contact : ACCELONIX Patrick LEGENRE +33(0)6 08 03 86 05 patrick.legenre@accelonix.fr www.accelonix.fr

6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

Un groupe spécialisé dans le conseil du financement de l’innovation.

Fort de son expertise en ingénierie fiscale, F.Iniciativas détermine les subventions auxquelles vous pouvez prétendre, reconnaît les projets éligibles aux dispositifs concernant la Recherche et le Développement, vous aide à remplir votre feuillet fiscal, et vous soutient également lors de contrôles de l’administration fiscale.

sd an

F.INICIATIVAS

19

30

INFORMATIONS COMMERCIALES W-TECH

• Testeurs d’humidité : 5/10/15% 5/10/60% - 10/20/30/40/50/60% H.R. • Desiccants 1 Unit ou ½ Unit • Sacs barrières d’humidité en aluminium de différentes dimensions

La société W-Tech, distribue des consommables pour répondre aux besoins de l’industrie électronique.

Retrouvez tous les produits W-Tech sur www.w-tech.fr

distributeur d’équipements et de consommables pour l’industrie électronique, présente ses consommables :

W-Tech propose plusieurs solutions de packaging de composants : • Bandes alvéolées, pour Composants CMS ou Cartes électroniques, standard avec plus de 350 références en stock • Bandes alvéolées sur mesure développées selon la dimension de vos composants (connecteur, ressort, lamelle, pcb…) • Cover tape à chaud ou à froid • Bobine pour stocker la bande alvéolée (diamètre 180, 330, 380 et 560mm) • Plateaux JEDEC et ses accessoires (coins de protection, velcros de maintien, clips d’identification, couvercles universel, cerclages ESD) • Boites ESD avec charnières et fermoirs • Plateaux Thermoformés (500 Outillages existants)

Contact : W-TECH Olivier WEEGER +33(0)4 74 93 01 54 commercial@w-tech.fr www.w-tech.fr

W-Tech propose également des solutions pour l’équipement ESD de vos salles de production : • Scotch ESD • Kapton en bande ou en pastilles • Dévidoir automatique • Dévidoir manuel simple ou à mandrin

multiple • Bacs ESD

Mais aussi un large panel d’outils de raboutage :  • Pince semi-automatique • Pince standard • Chariot de raboutage • Agrafes en barrette ou en vrac • Cutter cranté au pas • Bande amorce  • Scotch de raboutage Ou encore, sa nouvelle gamme de stylos préhensions ESD : • Stylo d’aspiration manuel • Station de préhension de table avec pompe intégrée  • Station de préhension portative avec pompe intégrée Enfin, la société W-Tech, distribue plusieurs consommables utiles à la gestion de l’humidité de vos cartes et composants électroniques : Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 63


INFORMATIONS COMMERCIALES METAUX BLANCS OUVRES

La société MBO (Métaux Blancs Ouvrés) est fabricant français de consommables de soudure à base d’étain sous forme de barres, baguettes, lingots, grenailles, anodes, de préformes, de flux, de crèmes à braser destinés principalement à l’industrie électronique, électrique et électromécanique. MBO fabrique de nombreux alliages avec ou sans plomb uniquement à partir de métaux de première fusion.

LASER TECHNOLOGIE

La rétro-conception intégrale de la carte électronique, une spécialité chez Laser Technologie France Le défi Vous devez re-fabriquer ou archiver une carte électronique, mais vous n’avez plus les données numériques indispensables au lancement d’une nouvelle fabrication. Il vous reste néanmoins quelques exemplaires du circuit. Quels que soient les cas de figure, nous avons les outils basés autour d’un logiciel de numérisation dédié et des stations de CFAO puissantes, qui nous permettent de recréer tous les fichiers nécessaires à une nouvelle fabrication.

Le système Le logiciel est couplé à un scanner de haute résolution qui permet la reproduction exacte et fonctionnelle des documents d’origine. Les sources peuvent être des films argentiques, du papier, des diazos ou chrome sur verre mais également des circuits imprimés nus, flex, céramiques…

Grâce à son savoir-faire technique dans les domaines de la chimie fine et de la métallurgie, le service R&D développe ses propres formules chimiques et métalliques en tenant compte des exigences des clients. MBO propose une gamme complète de services adaptés : • Conseils sur les procédés de soudage par l’équipe technique • Mise au point de produits selon le cahier des charges du client. • Analyses spécifiques et suivi des bains d’alliages à la demande des clients La stratégie de MBO repose sur le développement par son service R&D de nouveaux produits répondant aux besoins découlant de l’évolution des technologies. Concernant les circuits imprimés nus ou câblés, nous savons traiter aussi bien les circuits simple face que les circuits multicouches (en procédant par délaminages successifs des couches internes). La présence de trous borgnes ou enterrés sera gérée. Nos stations de CFAO nous permettent de faire tous les contrôles avant fabrication (DRC, collerettes, classe de fabrication…) et d’effectuer une comparaison par test électrique entre les données générées et un circuit de référence. Dans le cas d’un circuit imprimé multicouches en un exemplaire, une liste des équipotentiels sera relevée avant toute intervention. Le dossier final sera fourni sous le format de données de fabrication ainsi que sous d’autres formats plus génériques tels que PDF ou DXF. Nous pourrons également générer les fichiers de pâtes à braser ainsi que les fichiers de placement pour les composants CMS ou traversant, incluant l’orientation, la nomenclature ou vos références internes. Schématique : sous réserve d’avoir identifié l’emplacement de tous les composants sur la carte et d’avoir procédé à la numérotation des pattes, un schéma électrique peut être également reconstitué et fourni sous un format PDF intelligent qui vous

64 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

MBO s’appuie sur un réseau international de fabrication pour accompagner ses clients au niveau mondial : • Le site principal MBO France créé en 1947 • MBO UK créé en 1988 • MBO Pologne créé en 2002 • MBO Chine créé en 2006

Contact : MBO Francesco FURNARI +33(0)3 80 46 12 58 ffurnari@mbosolder.com www.mbosolder.com permettra de mettre chaque signal en surbrillance. Plan d’équipement : si vous disposez d’une carte câblée, nous pouvons établir la nomenclature, relever le plan d’équipement, puis décâbler la carte pour son traitement. Obsolescence : nous sommes en mesure également de rechercher des composants de remplacement à ceux obsolètes. Cette information est retournée au niveau de la numérisation et si nécessaire des modifications sont apportées à l’implantation de la carte. Fabrication : nos prestations peuvent inclure la fabrication des nouveaux circuits imprimés. Laser Technologie France cumule plus de 25 ans d’expérience dans ce domaine couplé à une culture de la fabrication de tous types de circuits imprimés.

Contact : LASER TECHNOLOGIE FRANCE Gilles HENRY +33(01 30 51 66 06 fao@laser-techno.com www.laser-techno.com

NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES LINTECH

Distributeur de solutions d’équipements pour l’électronique, Lintech vous propose de découvrir la caméra microscope C12 d’INSPECTIS. Optimisé pour l’inspection optique et la réparation des PCB électroniques La caméra C12 est un système d’inspection optique 12:1 touten-un, disposant d’une mise au point automatique et d’un éclairage intégré. La C12 retranscrit sur un écran LCD ou un PC une image nette en grossissant jusqu’à 100 fois l’image souhaitée. Grâce à la largeur de son capteur, la C12 propose une résolution d’image stupéfiante et un contraste élevé des joints de soudure des PCB électroniques, avec un minimum d’éblouissement et de réflexion de lumière. Ergonomique, sa conception unique avec 245 mm de distance de travail permet aux opérateurs de s’assoir confortablement, dans une bonne position pour mener à bien leurs

tâches d’inspection. Au-delà de sa qualité d’imagerie, la C12 est un outil d’une extrême facilité d’utilisation, ne nécessitant que très peu de réglages. Un pointeur laser intégré (en option) vise la zone à étudier et aide l’opérateur à se repérer sur l’écran. Une version ESD de ce microscope existe. Les caractéristiques de base comme la luminosité, le zoom et la couleur sont contrôlés par l’utilisateur grâce aux boutons sur le dessus de l’appareil. La caméra mais également le focus, le diamètre d’ouverture, le contraste ou la balance des blancs se paramètrent grâce à la télécommande de l’appareil. De plus, deux paramètres peuvent être enregistrés dans la télécommande et permettent d’optimiser les réglages en les gardant en mémoire. Pour plus de simplicité, les fonctions enregistrées peuvent être commandées à l’aide d’une pédale. La caméra C12 permet donc de gagner en efficacité en limitant considérablement le temps consacré à l’inspection des pièces, contrairement à la plupart des autres systèmes visuels optiques.

Gaston MILLE

Confort extrême Avec la gamme « Casualgrip », Gaston

Contact : LINTECH Amélie LAVILLE +33(0)1 64 86 70 90 info@lintech.fr www.oec.lintech.fr www.lintech.fr une hygiène parfaite, la semelle de propreté amovible et ergonomique se lave facilement à l’eau tiède et au savon.

EPI/chaussures de sécurité « CasualGrip », la gamme sport signée Gaston Mille : confort & sécurité au service de l’industrie électronique A l’occasion du salon EXPO PROTECTION - le spécialiste français de la chaussure de sécurité GASTON MILLE a présenté sa nouvelle gamme « CASUALGRIP ». Sous ses allures sportives, la gamme destinée aux professionnels de l’industrie électronique répond parfaitement aux conditions de travail de ces secteurs (flexions répétées, allers-retours fréquents, stations debout prolongées) en alliant parfaitement le confort à la sécurité. Disposant d’un chaussant large, les modèles sont légers (980g) et souples. Leur semelle en PU/TPU thermo injectée bénéficie d’un excellent amorti et d’une très forte adhérence sur tout type de sols. La gamme de baskets de sécurité « Casualgrip » est déclinée en 4 modèles « Mars », « Pluton », « Neptune » et « Cassiopée ».

Prix : 1999 e HT (sans l’écran)

Mille souhaite offrir le maximum de confort à ses utilisateurs. Elle a conçu des chaussures très légères (980g), au chaussant large et à l’avant pied spacieux. En PU/TPU (polyuréthane et polyuréthane thermoplastique élastique), la semelle est fabriquée selon un procédé de thermo injection garantissant un meilleur amorti pour des chaussures robustes et d’autant plus confortables. Equipée d’une semelle de propreté préformée Air Soft, la gamme est parfaitement adaptée aux travaux d’intérieur particulièrement chauds (microélectronique …) Hygiène contrôlée Créée en textile, la tige est aérée et assure une meilleure respirabilité du pied. Dotée d’une doublure Coolmax®, la gamme « Casualgrip » assure un séchage rapide et bénéficie d’un traitement antibactérien. Pour

Sécurité sans faille La gamme « Casualgrip » répond à des exigences de sécurité strictes. Pour éviter tout risque de chutes ou de glissades, la semelle type SRC assure une parfaite adhérence sur sols céramiques, en acier, gras ou humides. Son embout de protection en fibre de verre et sa semelle antiperforation textile contribue idéalement à la sécurité de ses utilisateurs.

Contact presse : Agence communication - RP Ludivine DI MEGLIO +33(0)6 70 76 73 67 ldimeglio@communication-rp.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 65


sd an

Audit de qualité, spécification de vos éléments, limitation des coûts liés aux erreurs, simplicité, ergonomie, flexibilité, performance, voici ce que vous gagnerez à utiliser les solutions Modi ! N’hésitez pas à nous contacter !

Traçabilité et gestion des entrées en stock : découvrez un système clé en mains chez STPELECTRONICS ! Pourquoi la traçabilité ? Il s’agit d’un gage de qualité pour vos clients et s’inscrit d’ailleurs dans la démarche qualité de votre entreprise. Aussi, la traçabilité des produits consiste à : - tracer un produit et contrôler sa qualité tout au long de son parcours, - identifier les causes d’un problème qualité. MODI Vision est une société allemande spécialisée sur les produits d’identification depuis plus de 10 ans. De cette expérience est née une technologie de caméra révolutionnaire : la technologie ADOMO. En quoi cela consiste ? Une première caméra détecte toutes les étiquettes des bobines, qui sont placées sur la grande zone de lecture (vitre ESD 400*400). Une seconde caméra détecte automatiquement la bonne étiquette avec les bons codes (quantité, OF, …) via son système de miroir breveté. Cette opération s’effectue en +/- 1 seconde.

METZ CONNECT

Rapides, simples et fiables : les borniers à ressort avec système de levier excentrique.

Pour plus d’informations : Site internet : www.stp-electronics.com rubriques « Traçabilité » Youtube : STPElectronics LinkedIn : STPElectronics Nous sommes présents sur la ligne virtuelle d’ACSIEL ! • SCANNER ADODAT 5000 : Inventaire détaillé et traçabilité fine des composants. Le scanner AdoDat 5000 vous permet une identification et un contrôle automatisé des éléments de type bobines, dry pack, cartons, … OBJECTIFS : • Gestion des entrées en stock • Ré-étiquetage par codification interne • Possibilité de recontrôle pour « matching » des étiquettes • Assurer une traçabilité totale depuis la réception • Gain de temps via une opération automatisé • Sécuriser et accélérer le process de traçabilité des fils, mono- multibrins, avec ou sans embout et sans outil. Le contact entre le fil inséré et le bornier à ressort est fiablement établi quand la chambre de serrage est fermée.

Les borniers à ressort soudables et enfichables des séries ST et SP de METZ CONNECT assurent un raccordement de fil parfait pour toutes les applications. Ces borniers à ressort avec leviers excentriques sont utilisés dans des appareils pour l’automatisation dans l’industrie et/ou des bâtiments, comme par exemple des appareils et blocs d’alimentation montés sur rail ou des modules bus Ethernet. Mais ces borniers sont également utilisés dans des terminaux du secteur audio et vidéo (amplificateurs).

METZ CONNECT SP045 enfichable

Les borniers sont fournis avec les chambres de serrage ouvertes pour un raccordement rapide des fils. Cela facilite le raccordement simple

Les borniers à ressort des séries ST et SP sont en vente avec une rangée

METZ CONNECT ST137 soudable

66 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

6 ns 01 atio - 2 rm 86 ’info

STPELECTRONICS

19

30

NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES METRONELEC Crème à braser LOCTITE GC 10 La technologie continue d’évoluer vers la miniaturisation. Le process CMS est de plus en plus pointu, la bonne tenue et l’efficacité de la crème à braser devient primordiale. L’objectif étant de pouvoir sérigraphier et refusionner jusqu’aux composants les plus petits ceci sous air, sans halogène, avec une bonne efficacité et tenue dans le temps. C’est le chalenge que Henkel a relevé en travaillant sur un nouveau medium organique.

Contrôle des voids sur CSP25 à 0.3mm, contrôle de la coalescence avec profils de 3 mn en tente jusqu’à 245° et 5 minutes avec palier jusqu’à 200° et pic à 255°. Travail sous air avec des profils très élevés sur OSP, CuNiZn. AMELIORATION SERIGRAPHIE

AMELIORATION STABILITE

Abandon Time: 8-24 heures

Stabilité de tenue sur écran : 3 jours à 80% d’humidité

Stabilité crème : Durée de vie sur écran : 16-72 heures 12 fois plus qu’une crème conventionnelle Hauts rendements en gestion de volume avec stabilité de dépose

Stabilité à température élevée : 100 fois plus qu’une crème conventionnelle

Leader dans l’efficacité du transfert

Amélioration de la gestion logistique

Le démarrage de production est immédiat. La tenue est de 72 heures sur écran, l’abandon time 24 heures. Utilisation de 95% de la crème. La logistique est améliorée : Couts de transport réduits en évitant les surpoids dus aux freeze packs Plus de réfrigérateur Résultat : un rendement plus élevé et un coût d’exploitation réduit. Depuis son lancement, cette crème rencontre un franc succès et a déjà été qualifiée par de nombreux groupes internationaux.

Avantages de la LOCTITE GC 10

Contact : STPELECTRONICS Éric VIGNARD +33(0)4 76 45 69 25 contact@stp-electronics.com www.stp-electronics.com www.inspectoscan.com de pas de 2,5 mm à 10,16 mm et un nombre de pôles de 2 à 24. Ils conviennent pour des sections de raccordement de max. 2,5 mm² (jusqu’à AWG 12). Les couleurs standards pour les boîtiers et les leviers sont le gris et le noir. Toutefois, il est possible de les personnaliser pour des solutions client, soit avec des couleurs différentes de pôles ou de levier, soit avec des impressions individuelles des pôles.

Contact : METZ CONNECT Robert MacDougall +44 1604 635064 rmacdougall@metz-connect.com www.metz-connect.com

La GC 10 (Game Changer) permet de répondre à ces exigences et va même beaucoup plus loin. Les tests ont été réalisés, SIR, Bono etc… non encrassement des pointes de test, compatibilité avec les vernis de tropicalisation, facilité de nettoyage et autre. Vérification des bons résultats en sérigraphie avec différentes ouvertures (rondes à 0.21mm, rectangulaires à 0.75 x 0.70mm…)

GOEPEL ELECTRONIC

Un système AOI en ligne à faible encombrement et inusable. Le nouveau système d´inspection pour vérifier l´assemblage des composants THT Sans maintenance et sans usure, une surface au sol minimal et une vitesse d´inspection inégalée: GÖPEL electronic lance un nouveau système AOI en ligne, le MultiCam Line. Basé sur les multiples caméras du module d´enregistrement MultiEyeS, le système permet la vérification de l´assemblage des composants THT avec une vitesse d´inspection jusqu´á 300cm²/s. Le module caméra dispose d´une matrice de caméras, offrant une

PROPRIETES

TECHNOLOGIE COURANTE

Conformité Réglementation

Sans Halide/halogène

Taille poudre

Type 3, 4

STOCKAGE Performance Stable à 26.5°C

1 mois

Performance Stable à 40°C

1 jour

L’objectif a été atteint mais beaucoup d’autres avantages en découlent : Cette crème ne nécessite plus d’être conservée au frais, elle reste stable pendant minimum 1 an à température ambiante et plus de 1 mois à 40°C. résolution totale de 120 Mégapixels. Les images sont enregistrées parallèlement et ensuite combinées à l´aide d´un algorithme « Stitching ». De ce fait, aucun mouvement d´axe x/y du module de caméra n’est nécessaire. C´est la raison pour laquelle le système est dispensé de maintenance. Le MultiCam Line peut être intégré dans la ligne de production d´une manière simple et en économisant de l’espace. Typiquement le système peut être construit sur un convoyeur de transport déjà existant. Avec une surface de base de 660 mm x 760 mm il couvre un champ d´inspection de 490 mm x 390 mm. Le MultiCam Line utilise le logiciel PILOT AOI incluant des fonctions performantes comme la vérification

Contact : METRONELEC Eric DELAIZE +33(0)1 30 15 20 00 eric.delaize@metronelec.com www.metronelec.com des composants, la reconnaissance de caractères (OCR) et la vérification des couleurs. Le module d´importation flexible pour les formats de données d´assemblage, Gerber et CAD permet la génération automatique des programmes de test.

Contact : GOEPEL ELECTRONIC Katharina PETERS +49(0) 3641 6896 717 sales@goepel.com www.goepel.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 67


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES

MAUX DE TÊTE liés au nombre

d’interlocuteurs sur votre ligne ?

Test • Inspection • Assembly • Micro Assembly • Solutions Logiciels pour l’Électronique

STPELECTRONICS

Le détourage des cartes électroniques : découvrez les dernières évolutions ! La découpe par fraisage a déjà fait ses preuves et a convaincu de nombreuses sociétés dans le monde de l’électronique. En effet ce procédé ne stress pas les composants et assure une découpe rapide, précise et automatisée. Grands groupes, PME, sous-traitants et donneurs d’ordres, notre gamme répond à tous les environnements de production. Utilisation en milieu industriel fonctionnant 24h sur 24 et 7 jours sur 7, c’est la garantie d’un équipement professionnel à un prix imbattable « Made in France ». La gamme STPElectronics : 4U/2U : Equipement de table pour des formats de 310x220 et jusqu’à 600x420 mm. Disponible en 2017. DMC 303 : Chargement / déchargement par tiroir ergonomique et assistance pneumatique. Format de PCB allant jusqu’à 300x330mm.

DMC 603 : Double tiroir avec assistance pneumatique pour plus de productivité (deux tiroirs de 300x330mm). Pour voir le système en fonctionnement, rendez-vous sur notre chaine YouTube : STPElectronics. Dernières évolutions / options suite à vos demandes : • Capteur de dépression pour surveiller / contrôler la bonne aspiration des résidus automatiquement • Gestion / identification des cartes non conformes en sorties de test (en lien avec votre traçabilité) • Recentrage optique des mires • Gestion de l’usure des outils avec affichage visuel en IHM • Gestion simplifié des paramètres pour les différents matériaux de types SMI ou PCB à découper • Ajout d’une option d’arrêt incontournable en fin de vie de la fraise • Ajout de compteurs de cycle pour demander un nettoyage de l’équipement à fréquence définie • Ioniseur intégré pour un environnement ESD assuré • Dernière évolution : Changeur d’outil automatique avec reconnaissance par vision du type de fraise à utiliser

Visseuses Electriques : un nouvel acteur maintenant disponible en France. La société MJB est heureuse d’annoncer la commercialisation des visseuses électriques et accessoires associés KILEWS en France. Avec plus de 30 ans d’expérience, ce n’est pas moins de 10.000 visseuses électriques que KILEWS fabrique actuellement chaque mois dans son usine de Taiwan. La société KILEWS est certifiée ISO 9001 et les différents produits sont conformes CE et RoHS. Forte d’une croissance constante, le succès de KILEWS repose avant tout sur la qualité de ses produits et dans son innovation.

l’investissement ainsi qu’à l’utilisation. Avec leur moteur brushless, elles offrent une précision et une répétabilité du couple comprise entre 3 et 5%. La technologie moteur brushless permet aussi une utilisation en salle blanche. Enfin, les visseuses électriques à moteurs brushless sont sans maintenance et d’une longue durée de vie par rapport à la technologie moteurs à charbon.

Les visseuses électriques KILEWS sont ergonomiques et légères ; de qualité industrielle, elles sont économiques à

Une large gamme de couple de serrage est à votre disposition : de 0,008 Nm à 250 Nm. Mais KILEWS propose aussi

68 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

DES SOLUTIONS

- Web : www.stp-electronics.com - LinkedIn : STPElectronics - YouTube : STPElectronics:

à chaque étape du procédé de fabrication

Accelonix fournit des réponses matériels, logiciels et des services adaptés à chacune des étapes du procédé de fabrication de cartes électroniques ou de composants (micro-électronique).

www.accelonix.fr Accelonix SAS • PA du Long Buisson • 260 rue Clément Ader • 27000 Évreux • France. T: +33 (0)2 32 35 64 80 F: +33 (0)2 32 35 00 66

Contact : STPELECTRONICS Éric VIGNARD +33(0)4 76 45 69 25 contact@stp-electronics.com www.stp-electronics.com www.inspectoscan.com une gamme de visseuses électriques dédiées à l’industrie électronique et celles-ci sont conforme ESD.

MJB

nous avons

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes informations supplémentaires.

Notons que KILEWS présente en exclusivité la plus petite visseuse électrique au monde : également compatible ESD, et ne pesant que 170 gr, La visseuse SKD-B100 est aujourd’hui disponible en France.

Contact : MJB Magali HERBUEL +33(0)6 07 70 23 68 mherbuel@mjb.fr www.mjb.fr

SIMPLES EFFICACES ROBUSTES FIABLES ECONOMIQUES Les visseuses électriques KILEWS sont MAINTENANT DISPONIBLES en France. 01 64 62 68 00 ou infoMJB@mjb.fr Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 69


OFFRES D’EMPLOI

LE SALON DES TECHNOLOGIES POUR LES INNOVATIONS DE DEMAIN

Job Tronic’S - Offres d’emploi

Retrouvez les offres d’emplois et de stages, les demandes d’emplois et de stages de la filière électronique sur www.snese.com/fr/job-tronic-s-emplois-offres-et-demandes-82.html Dans le cadre de notre développement, nous recherchons un cadre Technico-Commercial (H/F) pour la région Rhône-Alpes / Est. Actif depuis plus de 25 ans dans la fourniture d’équipements de production, SDEP ACE, expert en matière de protection ESD, a su diversifier son offre pour devenir le partenaire privilégié de tous les professionnels de l’électronique (des grands groupes industriels aux soustraitants).

Contact : Franck CARIOU Envoyer CV et Lettre de Motivation à : recrutement@sdep.fr

EOLANE RECRUTE UN CHEF DE PROJET ERP (H/F) annonce 2016JOBOFFRE09006

ALLIANSYS (14) RECHERCHE UN COMMERCIAL GRANDS COMPTES (H/F) EN CDI annonce 2016JOBOFFRE11001

EOLANE RECRUTE UN ACHETEUR CIRCUITS IMPRIMES (H/F° annonce 2016JOBOFFRE09004

Grâce à une bonne connaissance du marché et à une équipe dynamique proche des clients, SDEP ACE a su gagner la confiance de ses commettants et devenir le distributeur officiel de nombreuses marques

HDI ELECTRONICS RECHERCHE UN COMMERCIAL CONFIRME FRANCE (H/F) annonce 2016JOBOFFRE09012

Profil du poste : expérience dans le domaine de l’Electronique. Vous avez un bon relationnel et vous sentez à l’aise au contact des clients. Vous aimez convaincre et relever les défis. Vous aurez pour mission de : - Gérer & développer le suivi des clients ; - Prospecter de nouveaux clients ; - Développer le CA du secteur ; - Promouvoir nos produits ; - Fidéliser les clients existants … Basé(e) idéalement sur la région lyonnaise ou départements limitrophes, vous vous déplacerez dans la région RhôneAlpes ainsi que l’Est de la France. Votre rémunération selon profil : Fixe + Commissions (variable). Voiture de fonction, ordinateur portable et téléphone portable sont fournis dans le cadre de la fonction proposée Si vous êtes prêt au challenge …

SYSTECH (28) RECRUTE UN OPERATEUR (H/F) SUR MACHINE CMS annonce 2016JOBOFFRE10001

FENWICK RECHERCHE UN TECHNICIEN SAV ITINERANT (H/F) annonce 2016JOBOFFRE09011 RESPONSABLE BUSINESS DEVELOPMENT M2M(H/F) - éolane FDO annonce 2016JOBOFFRE09010 ASSISTANT DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL M2M (H/F) - éolane FDO annonce 2016JOBOFFRE09009 RESPONSABLE COMPTE CLIENT (H/F), SECTEUR FERROVIAIRE – éolane FDO annonce 2016JOBOFFRE09008 EOLANE RECRUTE UN CHEF DE PROJET BI (H/F) annonce 2016JOBOFFRE09007 EOLANE RECRUTE UN CHEF DE PROJET ERP (H/F) annonce 2016JOBOFFRE09006

AQUITAINE ELECTRONIQUE CHERCHE UN ACHETEUR (H/F) annonce 2016JOBOFFRE09002

RE-

EFF’INNOV RECRUTE UN INGENIEUR TECHNICO COMMERCIAL H/F - CDI annonce 2016JOBOFFRE09001 VIAPAQ (78) RECRUTE DES CONDUCTEURS D’EQUIPEMENT AUTOMATISE (H/F) A PARTIR D’AOUT 2016 annonce 2016joboffre08001

Electronique - Mécatronique - Télécoms

annonce 2016 JOBDEMANDE10001

70 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

MAR

urg trasbo S e d itions expos s e d Parc

VIAPAQ RECRUTE 1 CHARGE D’APPROVISIONNEMENT (H/F) CDD DE 6 MOIS annonce 2016joboffre06004 1 LIFE RECRUTE UN CONSULTANT ERP INDUSTRIE H/F REGION NANTAISE annonce 2016joboffre 06003 1 LIFE RECRUTE UN ASSISTANT COMMERCIAL H/F REGION PARISIENNE annonce 2016joboffre 06002

Retrouvez les offres d’emplois et de stages, les demandes d’emplois et de stages de la filière électronique sur www.snese.com/fr/job-tronic-s-emplois-offres-et-demandes-82.html DEVELOPPEUR DE LOGICIELS EMBARQUES annonce 2016jobdemande08001

6 1 15 S 2 0 1 7 &

TECH POWER electronics (39) RECHERCHE UN TECHNICIEN ELECTRONIQUE BUREAU D’ETUDES (H/F) annonce 2016joboffre07001

Job Tronic’S - Demandes d’emploi

INGENIEUR RESPONSABLE PROGRAMMES ET PROJET SENIOR

ÉLECTRONIQUE / EMBARQUÉ / IOT / MESURE / VISION / OPTIQUE / BIG DATA

RESPONSABLE TECHNIQUE PROFIL INTERNATIONAL annonce 2016jobdemande06001

DONNEZ VIE À VOS PROJETS AÉRONAUTIQUE | MILITAIRE | AGROALIMENTAIRE | AGRICOLE | AUTOMOBILE | TRANSPORT SMART CITIES | SMART BUILDING | MÉDICAL | INDUSTRIE 4.0 | RECHERCHE ACADÉMIQUE

w w w. e n o v a - e v e n t . c o m Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90 - 71


OFFRES D’EMPLOI Investronic’S

Transmission et cession d’entreprise, offre de partenariat, diversification d’activités GÖPEL ELECTRONIC CHERCHE UN DISTRIBUTEUR POUR LA FRANCE (H/F) Pour la distribution, la vente et le service des systèmes innovants

d´inspection automatique AOI/AXI/SPI la société allemande GÖPEL electronic cherche un distributeur en France. Vous êtes intéressés ? Nous attendons votre mail ou appel avec impatience !

Contact : Mme Katharina Peters k.peters@goepel.com +49 3641 6896 717

FABRICANT DE CARTES ET SYSTEMES ELECTRONIQUES A VENDRE CAUSE RETRAITE

En complément de son activité principale de sous-traitance de fabrication électronique, l’entreprise est propriétaire d’un brevet international portant sur un produit propre, commercialisé avec succès par ses soins. Installée dans un bâtiment de 1 000 m² (propriété d’une SCI familiale également en vente), l’entreprise emploie 15 personnes, réalise un chiffre d’affaires de deux millions d’euros et affiche un résultat net en progression régulière. L’expertise de l’entreprise est reconnue. Elle dispose de compétences et

de moyens de production adaptés aux tendances actuelles de la fabrication électronique. Le propriétaire unique, souhaitant prendre sa retraite, vend son entreprise.

PME D’INDUSTRIALISATION, ASSEMBLAGE DE SYSTEMES ELECTRONIQUES TECHNOLOGIQUES RECHERCHE...

tèmes électroniques technologiques recherche des partenaires industriels, commerciaux et financiers pour renforcer son développement.

PME implantée dans l’Ouest, positionnée sur les marchés de l’industrialisation et l’assemblage de cartes et sys-

L’entreprise est présente sur des réalisations à forte valeur ajoutée avec des certifications et qualifications dans les

secteurs d’avenir durable. La valorisation de ses compétences est adossée à programme d’investissements raisonnés. Contactez la revue au +33 (0)2 98 55 04 56 et donner le numéro de l’annonce snzinvest201607001

INVESTISSEUR, DIPLOME EN ELECTRONIQUE, EXPERIENCE D’INDUSTRIEL ET DE LA DIRECTION DE TPE ET PME, ETUDIE VOTRE PROPOSITION DE CESSION

Activité : industrialisation et fabrication élecronique professionnelle Situation financière : saine, avec un résultat nul ou négatif Je dispose d’un apport personnel significatif et je souhaite une position majoritaire.

contact : Thierry ROLLAND t.rolland716@laposte.net 274, chemin du Belvédère 69480 ANSE Tél. : 06 16 18 18 18

Le nouvel actionnaire développera la société en dehors d’Allemagne (commercial, technique, réseau d’agents et distributeurs). Possibilité à terme d’acquérir la totalité de la société.

GBS Consulting,  Jean LEPAGNOL 3 rue Simonard, 77230 MONTGE-EN-GOELE Tél: +33(0)611082845 jean.lepagnol@gbs-consulting.fr

Proche de la métropole départementale Loire en Auvergne-Rhône-Alpes et de l’autoroute (5mn), l’entreprise industrialise et fabrique des cartes et systèmes électroniques sur cahier des charges. La conception est assurée en partenariat avec un bureau d’études indépendant.

Profil de l’entreprise recherchée Localisation : Nord du Rhône A VENDRE GBS-consulting est mandaté pour vendre 50% des actions d’une SARL allemande fabriquant des machines à souder pour l’industrie électronique. - Marque estimée et bien implantée en Allemagne. - Usine en Bavière - Prix: 80.000 €.

Pour informations complémentaires et manifestation d’intérêt, contactez notre consultant :

72 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - décembre 2016 - n° 90

Contactez la revue au +33 (0)2 98 55 04 56 et donner le numéro de l’annonce snzinvest201609001

LES CAHIERS DE L'INDUSTRIE ELECTRONIQUE & NUMERIQUE N° 90  

Revue professionnelle d'informations commerciales et techniques de l'industrie éléctronique et numérique en france.