Page 1

FASHION

FAVORITES BEAUTY TRENDS RESTAURANTS & HOTELS THE SEASON’S BEST TRAVEL MANILA

ST TROPEZ FRENCH AND ENGLISH TEXT 16

JESSICA CHASTAIN

BEAUTE ETERNELLE

SPIRIT OF

SPRING FASHION | BEAUTY | LIFESTYLE | TRAVEL | CULTURE | PEOPLE

SPRING 2015


Printemps de la maison 64 bd Haussmann 75009 Paris 01 42 82 50 80

5, avenue Matignon 75008 Paris 01 42 25 94 19

Lafayette maison 35 bd Haussmann 75009 Paris 01 42 82 32 23

25, rue du fbg St-Antoine 75011 Paris 01 40 01 00 05

85, rue du Bac 75007 Paris 01 45 48 54 13

41, rue de la République 69002 Lyon 04 78 42 24 63

99, avenue du Maine 75014 Paris 01 43 21 65 70

2, quai Général Sarrail 69006 Lyon 04 78 24 90 90


PLOUM canapés. Création Ronan & Erwan Bouroullec. Catalogue : www.ligneroset.fr


MARC ROUGEMOND Directeur Général I Directeur de publication m.rougemond@prestigeinternational-paris.com MICHEALLE TORRES Rédactrice en Chef I Chief Editor redaction@prestigeinternational-paris.com ANDRE BERCOFF Editorialiste I editorialist contact@prestigeinternational-paris.com ERIC BALONDRADE Directeur des Ventes | Sales Manager eric@prestigeinternational-paris.com RENE CLAVEL Directeur du développement International I International Development Manager rene@prestigeinternational-paris.com ANGELINA JOLIN Conseiller de la Rédaction USA I Editing Advisor USA angelina@prestigeinternational-paris.com MARZ ATASHI Fashion and Beauty I Mode & Beauté redaction@prestigeinternational-paris.com Art&Culture

Tourisme I Chantal Cascalès chantal@prestigeinternationa-paris.com Carole Schmitz Contact@prestige-international.fr

Décoration I Carole Schmitz contact@prestigeinternational-paris.com Gastronomie I Pierre Giscours rédaction@prestigeinternational-paris.com Automobiles et Art de Vivre, Evasion I Pierre Giscours pgiscours@prestigeinternational-paris.com Marc Rougemond m.rougemond@prestigeinternational-paris.com Business, Actualités, News I Nathalie Gatti ngatti@prestige-international.fr Carole Schmitz contact@prestigeinternational-paris.com Assistante de la Rédaction Marie Singletarry redaction@prestigeinternational-paris.com Fashion Stylist Marz Atashi, Yohanna Edge , D.Webb New York, Tatiana Dumabin, Laurean Ossorio New York, Leslie Dumeix, Kristina Chanel Los Angelès, Tiffani Chynel Los Angeles, Jason Rembert NYC, Bertille Tabourot, Benjamin Orion, Sarah Delannoy, Aurore Donguy, Coline Peyrot, Aaron R.Tucker, Maryna Kovaltchuk, Ja’niya Walker, Romain Liégaux, Shatonia Amee, Tanya Tauthong-Kass Stylist Assistant Eric McNeal , Samuel Majid GF, Adjouma Diakaté, Tatiana Kombo, Marvin Latoumald, Deborah Dutrain, Tony Boccara, Malaika Marie Jeannne, Aziza Sadky, Thomas Roblet, Diego Marquez, Keemo Driss Photographers I Photographes Antoine Verglas New York, Chrisma Lan, Tyler Kandel, Marc Lagrange, Karl Dickenson, Sanz Lenaic, François Berthier,, Ron Contarsy New York, Piotr Stoklosa, Louis Dalton New York, Louiza Vick Los Angelès, Isshogaï, Paul Bella, Ivan Genasi , Francesco Vincenti, Amyn Nasser Los Angelès, Tyler Kandel Los Angelès, Y.Zerb Paris, Nicolas Guérin, Véronique Kalfon, Brandon Powell, Fabrice Keusch, Sebastien Cottereau, Eric Hason NYC, Caméllia Ménard St Barths, Michèle BlochStuckens, Nicco Marchetti. Assistant Photos : Alberto Vargas NYC , Elisa & Julien Matzoyer, Camille Verrier, Giovanni Plozner, François Ray Models I Mannequins Ulia Pratt@CityModels, Caroline Cléry@Metropolitan, , Alexia Giordano, Eva Bohatova & Sabina Zavodna@majormodels, Micaela@wilhelmina New york, Anastasia Bondarenko@Karin Models, Johanna and Dagmara@Hi Model Management, Isabelle@women, Angela@metropolitan, Simha @Wilhelmina Image NYC, Chloe Francois@Karin Agency, Steven@New Madison, Linnea @Elite Miami, Allie Crandell@photogenics, Lyza Onysko@MC2 New York, Luba, Lyza Onysko @ MC2 NY, Jayla Harnwell, Polina@CrystalModels, Lou Tombe, Christina Katrenko, Antoine Sylvestre, Lexa@MuseManagement, Laya@MC2Model Miami, Dana Stuce@HMMLA, Bernadette Vidacs@ouimanagement, Viktoria kvalsvik@Suptreme. Hair & Make up Kasia Furtak, Shuko Sumida, Marie Nicolas, Sylvie Mainville, Sadek L, assistant Geoffrey Mingot, Leslie Dumeix, Sybille Kleber Agency, Garett Gervais @Opusbeauté Los Angelès , Inessa Parfeni, Fumoso for Rick Pipino Salon New York, Roberto Morelli for Link Nyla, Dina Calabrio/Artist by Next, Donna for Smashbox Cosmetics NYC, Nicolas Petiot, Maure From Carlos and Mauri Salon NYC, English Miss by Printin NYC, Daria Slusarczyk@B4Agency, Julie Gratade, Cyril Laforet, Vichika Yorn, Laura Noben, Kasia Furtak, Béatrice Eni, Camille Siguret, Cyril Laforêt Manucure Noogie Thai, Binomial Artist, Laura Vignola, Jitka Klugova, Marjorie Forte, Akane Awaji, Takayoshi Tsukisawa, Guilaine Frichot. Post Production Nabila Jaadi contact@optimumretouch.com, Highmark Studios New York, Margaret Kopec Los Angeles, Mona Awab. Advertising Publicité Marc Giscours +(33) 623088383 Marketing Events Allens Tally Tél + 33 617 167 479 allens@prestigeinternational-paris.com | Veronique Kalfon vero@prestigeinternational-paris.com Subscriptions and back issue abonnement I Abonnement et Souscription contact@prestigeinternational-paris.com Thanks to I Remerciements Agences Mannequins : Karin Models, Elite, Oui Management, New Madison, Wilhelmina Image New York, New Model Management, Elite Miami, Hi Model Management, Muse Model Management, The Mountain Mermaid Los Angeles, City Models Agency, Matphot Paris, Studio Moderne Paris, Quinn Lipton Creativ Director Los Angelès, Hotel Régina Biarritz, Heidi Assi RP Paris, Hotel Odyssey Paris, Claude Dalle For Roméo, Eden Rock Hôtel St Barths, Loews Hôtel Miami Beach, The Artery Los Angelès, Ville de New York , Bisazza Flagship New York, Langham Place Hôtel New York Graphic Designer I Graphiste, maquettiste Nabila Jaadi nabila@prestigeinternational-paris.com Cover : Jessica Chastain photo courtesy of PIAGET PRESTIGE INTERNATIONAL MAGAZINE / ISSUE 16 / spring 2015 site web : www.prestigeinternational-paris.com Régie Pub : Covent Group - 1 Berkeley Street London W1J8DJ - 10 Place Vendôme 75001 Paris Tél+33 (0) 9 60 11 04 46 Bureaux correspondants à Lyon - Genève – Londres - Montréal - New York – Miami contact@prestigeinternational-paris.com


TABLE OF CONTENTS • SPRING ISSUE 8

66

HOMMAGE AU LIBAN

POOL PARTY

10

76

CONTRIBUTORS

WILD AND DANDY

14

84

COVER STORY : JESSICA CHASTAIN

MUSE

18

92

PIERRE GUIBERT

DULCINÉE

20

106

SPREAD

WILD ONE

24

SANDRA MURCIA

114

KISS THE BEACH

26

CYRIL LIGNAC

POEPLE | FASHION | BEAUTY | LIFESTYLE | TRAVEL | CULTURE 28

ANTONIO ORTEGA

30

CLAUDIA RAVNBO

32

CLAUDIO COLUCCI

34

COUP DE COEUR DESIGNER

38

CERJ LALONDE

44

SPÉCIAL HAUTE COUTURE

56

BB LOLITA


SOMMAIRE • PRINTEMPS 152 MAIA LUXURY RESORT & SPA

154

VANITÉS... OBJETS DE DÉSIR

156

PORTO

158

INTERCONTINENTAL PARIS LE GRAND

160

MANDARIN ORIENTAL PARIS

POEPLE | MODE | BEAUTÉ | STYLE DE VIE | VOYAGE | CULTURE 122

UNDER THE INFLUENCE

136

162

L’IMPÉRIAL PALACE D’ANNECY

166

RÊVERIE PARISIENNE

LE JIVA HILL RESORT

146

168

MATHIAS DANDINE

148

LE REGINA

150

LA BASTIDE DE ST TROPEZ

URBAN LEGEND

170

LE RAFFLES

172

DUSIT THANI MANILA

174

SOFITEL PHILIPPINE PLAZA MANILA


SP-44-ANB

www.brm-manufacture.com Tél. 01 61 02 00 25 FRANCE

BORDEAUX : Mornier 05 56 44 82 83 - CANNES : Vogtime 04 93 68 28 81 - CLERMONT-FERRAND : Fustier 04 73 37 57 55 - COURCHEVEL : Darmand 04 79 08 36 27 - DIJON : Borde 03 80 67 17 80 DUNKERQUE : Verhoeven Joaillier 03 28 66 82 75 - LA ROCHELLE : Alain Joaillier 05 46 41 42 37 - LILLE : Lepage 03 20 12 04 04 - LORIENT : dtlb 02 97 21 16 02 - LYON : Maier 04 78 42 08 81 MEGEVE : Guilhem 04 50 21 66 80 - METZ : Jean Hardy 03 87 75 00 01 - NANCY : Nora 03 83 30 83 00 - ORLEANS : H Pepin 02 38 62 21 01 - PARIS :Abarth Neubauer 01 45 00 69 80 - Barrier & Fils 01 47 34 54 85

Colette 01 55 35 33 90 - Les Montres Passy 01 53 92 51 61 - Les Montres Bonaparte 01 46 34 71 38 - Les Champs d’Or 01 40 76 02 02 - Louis Pion 01 42 25 3110 - Maison Paillard 01 40 54 29 09 - Le Printemps 01 42 82 45 10

REIMS : GEAY Joailliers 03 26 88 55 40 - ROUEN : Lepage 02 35 88 53 53 - SAINT ETIENNE : RULLIERE Bernard 04 77 49 00 49 - ST MAXIME : Darmand 04 94 49 20 88 - STRASBOURG : Jacquot 03 88 32 82 81 ST TROPEZ : Lili Brooks 04 94 97 75 09 - THIONVILLE : Joaillerie GERARD 03 82 53 99 55 - TOULON : Joaillerie Caubet 04 94 92 24 31 - TOULOUSE : Eric Bernadou 05 61 53 99 04 TOURS : Bijouterie Cerisier 02 47 61 32 90 MONACO

Temps & Passions +377 9777 1625

CORSE

BASTIA : AL Joaillerie 04 95 31 46 52 - PORTO VECCHIO :

BELGIQUE

BRUXELLES : Francorchamps Motors +32 2 352 03 40 - George Joailliers +32 2 343 52 34 - Hall of Time +32 2 539 3450 -

LUXEMBOURG

Wagner +352 22 63 70

Bibus Or 04 95 70 38 12

LIEGE : Desitter +32 4 222 36 76 - LOUVAIN-LA-NEUVE : George Joailliers +32 1 045 47 69


ÉDITO Printemps signale un moment de nouveaux départs. Après les mois froids de l’hiver, le soleil commence à faire les jours lumineux et tout le monde sort pour en profiter! Ce mois-ci, nous vous apporter les meilleures destinations de voyage avec le soleil, les meilleures restaurants à la demande qui offrent des plats de la saison, et les personnes qui font les manchettes partout dans le monde. Sur notre couverture, nous célébrons la beauté éternelle de l’actrice Hollywood Jessica Chastain et son récent exploit comme Ambassadrice de Piaget. Avec les vacances et les expériences gastronomiques, la mode est jamais loin de nos esprits et nous vous présentons les meilleures collections, non seulement ici en France, mais de partout dans le monde, aussi. Entrez dans un monde de prestige et offrez-vous le meilleur que la vie a à offrir.

Spring signals a time of fresh starts. After the cold winter months, the sun starts to make the days brighter and everyone steps out to enjoy! This month, we bring you the best travel destinations to soak in the sunshine, the most in-demand restaurants that offer the season’s dishes, and the people who are making headlines all over the world. On our cover, we celebrate the eternal beauty of Hollywood actress Jessica Chastain and her newest accomplishment as the Ambassadrice of Piaget. Along with holidays and gourmet experiences, fashion is never far from our minds and we showcase the best collections, not only here in France, but from all over the world, too. Step into a world of prestige and treat yourself to the best that life has to offer. MARC ROUGEMOND Directeur de la Publication


HOMMAGE AU LIBAN... D’avoir été cananéen, phénicien, grec, romain, byzantin, abbasside, mameluk, ottoman, mille fois occupé mais toujours différent, dix mille fois conquis mais toujours spécifique, le Liban est devenu une entité à la fois joviale et mélancolique. Dès que s’amorce la tempête, il rentre sous sa coquille et laisse passer l’orage avant de reprendre sa marche. Il se fera herbe avec l’herbe, buisson avec le taillis, fleur avec la rose, miaulant avec le chat, jappant avec le chien, l’essentiel étant avant tout, sa survie. Les invasions passent et finissent généralement dans les vagues : les habitants de la côte, de la plaine et de la montagne demeurent ancrés dans leurs villages, cherchant par tous les moyens à se nourrir et à s’abriter face à des ennemis dix fois plus nombreux qu’eux. Ils ne peuvent certes empêcher que ça et là, parfois, se produisent de véritables massacres, des familles entières passées au fil du poignard, des tentatives d’épurations ethnico-religieuses qui visent à transférer une communauté entière aux royaumes des ombres. Mais ce Liban continue de vivre sur le fil du rasoir, en tenue de gala, souriant, spirituel, vif, acrobate au bord du précipice, funambule sans filet, portant dans ses gênes 5000 ans de permanence rageuse entre sable et galets, entre pommes golden et pommes de pin. On passe ici sans transition de la soirée de gala à la fuite en contrebande, du bal des Petits Lits blancs à l’aéropage des petits cercueils bruns, de la munificence d’un cocktail mondain à un défilé tonitruant de cocktails Molotov.

- Ce ne sont plus les civilisations qui savent désormais qu’elles sont mortelles, cher Paul Valéry, mais bien le monde lui-même. Je conserve dans mon blason intime, au cœur de l’émerveillement d’un gosse baladé sur les cinq continents, l’inventaire à la Prévert d’un Liban qui n’a rien demandé à personne, qui n’a jamais envahi personne, qui est beaucoup moins fait pour la guerre que pour le plaisir, et qui vous prie doucement, obscurément, assidument, de le laisser vivre. Mais à quel prix ? Ce pays est par essence aussi rétif à la dictature que doué pour le bonheur. Il n’a pas de pétrole, très peu d’armée, et encore moins de leaders mais il a beaucoup mieux, beaucoup plus : sa liberté. Un Liban sans pluralisme véritable dans tous les domaines, n’aurait plus aucune justification. Aucun être ne pourra se sentir libre tant que ce Liban pluriel, ouvert, tolérant et libre d’expression craindra pour son existence.

ANDRÉ BERCOFF


CONTRIBUTORS C hrisma Lan

Chrisma Lan started her professional career as a photographer working mostly in theatre, television, film and music, doing portraits of people and celebrities like Nick Night, Patricia Kaas, Nina Hagen, Zhang Yimou, Wim Wenders and worked also for the film festivals and other artists. Thanks to a meeting with Helmut Newton in Paris, she dedicated herself to fashion and beauty. After a brief stint in London & New York, Chrisma settled in Paris, where she makes her base. Her list of clients include: Galerie Lafayette, Orangina, Essilor, Sony Music, Kodak, Make Up For Ever (Groupe Louis Vuitton LVMH), Georges Rech, Apostrophe, Leonard, Georges Hobeika, Saint James, Ritz, Printemps de Bourges, Fulmen, IFM, Sage, Le Salon de la Photo Paris, Vs Magazine New York, Elle, Io Donna, Amica, Stylepapers Milan, WestEast Magazine, Glamour Magazine, 20 Ans, DS, Madame Figaro, Neo 2, Photo Magazine, Photographies, Beaux-Arts Magazine and a lot of other internationals magazines. Chrisma works also like an artiste in a conceptional way and has had exhibitions of her art-work in France, Germany and New York, her leitmotif, dare the difference!

Eric Hason

Photographer Eric Hason specializes in editorial and commercial fashion, beauty, lifestyle and portrait photography. Eric was born in Manhattan, lives in Brooklyn, and based out of his NYC studio in the Flatiron conveniently across the street from Spoon. His style is simple, clean with an edge. Eric loves collaborative synergy, bringing the most out of his team to create beautiful, compelling photographs. Besides shooting, Eric is committed to giving back to the community and has been working with children and teens. He is the NYC Chapter Director for Flashes of Hope, a nationwide charity that brings commercial photographers into pediatric cancer treatment centers to photograph patients and their families. For the past 6 years Eric has hosted foreign exchange students through AFS. In the past he has been a Big Brother through Catholic Big Brothers (9 years) and a literacy volunteer with the NYC Board of Ed (6 years). Eric brings a fun, easy vibe to his shoots while making sure the job gets done. Eric is a member of the New York Fashion Collective. Le photographe Eric Hason spécialise dans éditoriale et commerciale mode, la beauté, mode de vie et la photographie de portrait. Eric est né à Manhattan, vit à Brooklyn, et basée à son studio de New York dans le Flatiron idéalement en face de Spoon. Son style est simple, propre avec un bord. Eric aime synergie de collaboration, apportant le meilleur parti de son équipe pour créer de belles, les photos convaincantes. Outre la prise de vue, Eric est engagée à redonner à la communauté et a travaillé avec les enfants et les adolescents. Il est le directeur chapitre NYC pour Flashs de l’espoir, un organisme de bienfaisance national qui apporte photographes commerciaux dans les centres de traitement du cancer pédiatrique à photographier les patients et leurs familles. Pour les 6 dernières années, Eric a accueilli des étudiants de change par AFS. Dans le passé, il a été un Grand Frère travers catholiques Big Brothers (9 ans) et un bénévole de l’alphabétisation avec le Conseil de New York Ed (6 ans). Eric apporte une ambiance de plaisir facile à ses pousses tout en assurant que le travail soit fait. Eric est un membre du « New York Fashion Collective »

Chrisma Lan a commencé sa carrière professionnelle comme un photographe travaillant pour la plupart dans le théâtre, la télévision, le cinéma et la musique, faire des portraits des personnes et des célébrités comme Nick Nuit, Patricia Kaas, Nina Hagen, Zhang Yimou, Wim Wenders et a travaillé aussi pour les festivals de films et d’autres artistes. Merci à une rencontre avec Helmut Newton à Paris, elle se consacre à la mode et de la beauté. Après un bref passage à Londres et New York, Chrisma installé à Paris, où elle a fait sa base. Sa liste de clients comprend: les Galeries Lafayette, Orangina, Essilor, Sony Music, Kodak, Make Up For Ever (Groupe LVMH Louis Vuitton), Georges Rech, Apostrophe, Leonard, Georges Hobeika, Saint James, le Ritz, le Printemps de Bourges, Fulmen, IFM, Sage, Le Salon de la Photo de Paris, Vs New York Magazine, Elle, Io Donna, Amica, Stylepapers Milan, WestEast Magazine, Glamour Magazine, 20 Ans, DS, Madame Figaro, Neo 2, Photo Magazine, Photographies, Beaux-Arts Magazine et beaucoup d’autres internationaux magazines. Chrisma fonctionne aussi comme un artiste d’une manière conceptuelle et a eu des expositions de son œuvre d’art en France, en Allemagne et à New York, son leitmotiv, osez la différence!


91 bd Sébastopol – 75002 Paris – 01 40 26 99 32 – paris.sebastopol@cinna.fr 189 bd St Germain – 75007 Paris – 01 44 39 07 00 – cinna.germain@cinna.fr 75 bd de Courcelles – 75008 Paris – 01 46 22 46 15 – paris.courcelles@cinna.fr 87 av du Maine – 75014 Paris – 01 43 22 72 56 – cinna.maine@noos.fr

www.cinna.fr


Paris-Maurice : le plus beau drive du monde avec

it Transport gratu golf*. de votre sac de Mordus de golf, Air Mauritius vous donne toutes les raisons de vivre à fond votre passion sur les superbes fairways de l’Ile Maurice. Un choix exceptionnel d’horaires avec jusqu’à 18 vols non-stop par semaine de nuit ainsi que le transport gratuit de votre sac de golf. Traitement VIP aux aéroports Roissy Charles de Gaulle 2F et à Maurice pour les passagers voyageant à bord de notre nouvelle classe Affaires, sans oublier à tout instant, la légendaire hospitalité mauricienne.

*1 pièce jusqu’à 20 kg, au départ de 14 villes en France.


JESSICA CHASTAIN

BEAUTÉ ETERNELLE


JESSICA CHASTAIN

BEAUTÉ ETERNELLE Photos courtesy of PIAGET

Elle a joué le rôle d’une analyste de la CIA en « Zero Dark Thirty » et la voix de Gia Jaguar en « Madagascar 3 ». Maintenant rejoindre le casting de deux films très attendus, y compris « Blonde » dans laquelle elle joue l’emblématique Marilyn Monroe, actrice américaine Jessica Chastain charmes le monde entier avec sa beauté éthérée et, en plus, elle ajoute Piaget Ambassadrice à sa liste de réalisations. Facilement chérie de l’Amérique, Jessica Chastain est né en Californie et a commencé sa carrière comme actrice de Hollywood où son film, « Jolene », a fait ses débuts en 2008. Mais ce ne est qu’en 2012, quand elle a joué le personnage attachant de Celia Foote - une femme au foyer qui banlieue a donné la principale répit caractère raciste, 1960 Mississippi - que Chastain a commencé à obtenir la reconnaissance et les nominations aux plus grands prix tels que les Oscars,, porte-parole de choix et BAFTA du Golden Globe. Depuis, elle est rapidement devenue le chouchou des médias, habillée par les meilleurs designers, et a offert des rôles principaux dans les grands films. «Si je reçois un rôle, ce est parce que je me suis battu pour cela», dit-elle dans une interview Janvier dernier avec The Telegraph. «Croyez-moi, ça ne fait que dans les cinq dernières années que les gens me ont dit que je suis attrayant. Avant cela, je ne recevais pas les parties parce que les gens ne cessaient de me dire que je ne étais pas assez jolie. Mais je me suis rendu compte que l’idée de tout le monde de ce qui est assez est tellement différent. Et ce matin, par exemple, je ai eu quelqu’un de faire mes cheveux et maquillage avant que je rencontre avec vous. Le mien est un étrange industrie. « Il est difficile d’imaginer que l’actrice, considéré comme beau par tant, pouvait penser qu’elle tombe en dessous des normes de la beauté de l’industrie. Mais ce est précisément ce qui la rend si attachant et le meilleur choix pour représenter une marque comme Piaget. Selon Philippe

Léopold-Metger, PDG de Paiget, «Jessica Chastain incarne les valeurs les plus précieux aux yeux de Piaget - qui vont de ses choix de carrière audacieux à sa passion inébranlable. Elle est belle, élégante, pleine de charme, la vie et la joie «Belle, élégante et intemporelle -. Tels sont les mots qui décrivent comment Chastain est vu par le monde. Récemment vu dans les rues de Paris, assister à la Saint Laurent et spectacles Givenchy, plus certaines parties de la mode haut-profil, Chastain était la quintessence du style (porter des robes avec des collants ou un blazer classique avec un jean), posant pour des photos avec les fans qui ont attendu en dehors de son hôtel. Elle a toujours été bien relié à ses admirateurs et prend le temps d’interagir avec eux sur les plateformes de médias sociaux, tels que Twitter. «Je suis venu dans cette industrie parce que je adore les films, je aime les écrivains, je aime administrateurs, des histoires, des acteurs, et je me sens comme les gens que je interagissant avec sont également amateurs de cinéma,» elle a été cité comme disant dans une interview par CTV Nouvelles Canada. «Donc, il se sent comme faisant partie d’un groupe film d’appréciation.» Une chose est sûre, Jessica Chastain est une actrice qui apprécie des valeurs plus que l’apparence et la substance qui est essentiel dans la réalisation de style. Le partenariat de Chastain avec Piaget témoigne de cela. «Ils croient en l’innovation et de l’audace dans leur approche avec des morceaux qui sont modernes, mais respectent le riche patrimoine de la société,» dit-elle du partenariat. «Leur attention aux détails est inégalée et leur belle collection reflète la devise de l’entreprise de« faire toujours mieux que nécessaire. «


JESSICA CHASTAIN

She has played the roles of a sweet suburban housewife in The Help, a hyper intelligent CIA analyst in Zero Dark Thirty, and the voice of Gia the Jaguar in Madagascar 3. Now joining the cast of two highly-anticipated films, including Blonde wherein she plays the iconic Marilyn Monroe, American actress Jessica Chastain charms the whole world with her ethereal beauty and adds Piaget Ambassadrice to her list of achievements. Easily America’s sweetheart, Jessica Chastain was born in California and started her career as a Hollywood actress when her film, Jolene, debuted in 2008. But it wasn’t until 2012, when she played the lovable character of Celia Foote – a suburban housewife who gave the main character respite in racist, 1960s Mississippi – that Chastain started getting recognition and nominations to the biggest awards such as the Academy Awards, the Golden Globe’s, Critic’s Choice and BAFTA. Since then, she fast became a media darling, dressed by the best designers, and offered leading roles in major films. “If I get a role, it’s because I fought for it,” she said in an interview last January with The Telegraph. “Trust me, it’s only been in the past five years that people have been telling me I’m attractive. Before then, I wasn’t getting parts because people kept telling me I wasn’t pretty enough. But I’ve come to realise that everyone’s idea of what’s pretty is so different. And this morning, for example, I had someone do my hair and make-up before I met with you. Mine is a strange industry.” It’s hard to imagine that an actress, considered beautiful by so many, could think that she falls below the industry’s standards of beauty. But this is precisely what makes her so endearing and the best choice to represent a brand such as Piaget. According to Philippe Léopold-Metger, Paiget’s CEO, “Jessica Chastain embodies the most precious values in the eyes of Piaget – which range from her daring career choices to her unwavering passion. She is beautiful, elegant, full of charm, life, and joy.” Beautiful, elegant, and timeless – such are the words that describe how Chastain is seen by the world.

Recently seen walking the streets of Paris, attending the Saint Laurent and Givenchy shows, plus some high-profile fashion parties, Chastain was the epitome of style (wearing dresses with tights or a classic blazer with jeans), posing for photos with fans that waited outside her hotel. She has always been well connected to her adoring fans and takes time to interact with them on social media platforms, such as Twitter. «I came into this industry because I love movies, I love writers, I love directors, stories, actors, and I feel like the people that I’m interacting with are also film lovers,” she was quoted as saying in an interview by CTV News Canada. “So it feels like being a part of a film appreciation group.» One thing is for sure, Jessica Chastain is an actress who appreciates values more than appearance and the substance that is essential in achieving style. Chastain’s partnership with Piaget is testament to this. “They believe in innovation and boldness in their approach with pieces that are modern but respect the company’s rich heritage,” she said of the partnership. “Their attention to detail is unparalleled and their beautiful collection reflects the company’s motto to ‘Always do better than necessary.’ ”


Interview by CARLA DE WENDEL

PIERRE GUIBERT : A PASSION FOR HIGH STANDARDS ! Descending from an age-old tradition, GUIBERT designs and traditional craftsmanship for which French artisans are reputed. The material is paramount… as a link, as well as a legacy. Thus, a stone’s throw from Place de l’Etoile, at 22 Avenue Victor Hugo, once over the threshold another world of no surprise then that this address is indispensable to chic and discerning riders seeking tailor-made products…

Can you describe the Guibert spirit? The Guibert spirit? Above all we are saddlers. Our pillars, our fundamentals are leather, horses and riding. Building on these, our natural course of development was obviously towards leather goods, as well as jewellery and silk. It is funny that unbeknown to us the whole of our creation is shaped by our saddler profession. What is your definition of luxury? Luxury is a very French synthesis of the quintessence of creation, excellent style and the rarity of materials, enabling a functional object to be produced, that is unique in terms of quality and a long-lasting high standard. The high price does not define the luxury of the product but the logical result of this craftsmanship. Would it be fair to say that for you, equestrianism is a skilful blend of tradition and trend? Tradition of course as it is an ancient activity… Riding itself is timeless but always has more or less led trends. A unique source of inspiration for fashion, that regularly and reliably appropriates or updates the classic basics of riding for contemporary tastes: the riding jacket, originally the riding coat, boots, jodhpurs, the bit and the stirrups in jewellery … Gucci, Balenciaga, Ralph Lauren are good examples. And many others!

Many of your customers have bespoke boots and saddles made, what is the introductory price for such a purchase? The boots and saddles that our company produces are uniquely bespoke. The notion of a an introductory price is a far cry from our world! Our bespoke boots cost 1,460 Euros with bespoke shoetrees. Our saddles cost from 3,400 to 4,100 Euros. You have also created a line of leather goods, what is the connection with your equestrian products? The connection is obvious and permanent. Firstly, the expertise. The saddler shaped all leather trades, being the source of their origin. Leather craftsmen are heirs to saddlers. Then the material, the same natural, supple and sensual leather, that gains a patina over time, is used in both cases. Lastly, the refined, timeless design, that is true to horses and riding. The leather goods division is continually being developed. Our collections have been greatly expanded and are currently distributed to Japan and to the USA. Finally, in addition to leather, we have designed our canvas leather Quarter Marker, from the name of the stencil used on the horse’s rump. Jacquard woven in Lyon, it forms a new collection of bags in canvas & leather and was displayed for the first time in Paris for Christmas 2014.

GUIBERT - SELLIER 22, avenue Victor Hugo 75116 PARIS +33 (0) 1 53 64 74 74 www.guibert.fr • paris@guibert.fr


nterview par CARLA DE WENDEL

PIERRE GUIBERT LA PASSION DE L’EXIGENCE ! la réputation des artisans français. La matière d’abord… Comme lien et comme héritage. Ainsi, à

Parlez nous de l’esprit Guibert L’esprit Guibert ? Nous sommes avant tout selliers. Nos piliers, nos fondamentaux, sont le cuir, le cheval et l’équitation. A partir de ces bases, nous nous sommes naturellement développés vers la maroquinerie évidemment, les bijoux, la soie. Il est amusant de constater que notre métier de sellier, nous structure dans toute notre création sans même que nous nous en rendions compte. Quelle est votre définition du Luxe ? Le luxe est une synthèse très française de la quintessence de la création, de l’excellence de la façon et de la rareté de matières, permettant de réaliser un objet, fonctionnel, unique dans sa qualité et son exigence pérenne. Le prix, élevé, n’est en rien une définition du luxe mais le résultat logique de ce travail. Serait-il juste de dire que pour vous, l’équitation est un savant mélange de tradition et tendance ? Tradition d’évidence c’est une activité millénaire… L’équitation en soi est intemporelle mais a toujours plus ou moins guidé la tendance. Source d’inspiration unique pour la mode, qui s’approprie ou remet au goût du jour avec une régularité métronomique les grands basiques de l’équitation : la veste cavalière, la redingote (« riding coat » originellement), les bottes, le jodhpur, le mors et l’étrier en bijoux … Gucci, Balenciaga, Ralph Lauren en sont de très bons exemples. Et tant d’autres ! Beaucoup de vos clients se font faire des bottes et des selles sur mesure, quel est le prix d’appel d’un tel achat ? Dans notre maison, les bottes et les selles sont uniquement sur mesure. La notion de prix d’appel est bien loin de notre univers ! Nos bottes sur mesure coûtent 1.460 Euros avec les embauchoirs sur mesure.Nos selles coûtent de 3.400 à 4.100 Euros. Vous avez également créé une ligne de maroquinerie, quel est le lien avec votre production équestre ? Le lien est évident et permanent. C’est d’abord le savoir-faire. Le sellier a structuré tous les métiers du cuir, en étant à leur origine. Le maroquinier est un héritier du sellier. C’est ensuite la matière, les mêmes cuirs naturels, souples, sensuels, qui se patinent avec le temps, sont utilisés dans les deux cas. C’est enfin le design, épuré, intemporel, fidèle au cheval et à l’équitation. Le pôle maroquinerie est en développement constant. Nos collections ont été largement étoffées et sont distribuées aujourd’hui au Japon et aux USA. Enfin, à côté du cuir, nous avons créé notre toile de maroquinerie Quarter Marker, du nom du pochoir utilisé sur la croupe des chevaux. Tissée jacquard à Lyon, elle façonne une nouvelle collection de sacs en toile & cuir et a été présentée pour la première fois à Paris pour Noël 2014.

GUIBERT - SELLIER 22, avenue Victor Hugo 75116 PARIS 01 53 64 74 74 www.guibert.fr • paris@guibert.fr


interview par CARLA DE WENDEL

SPREAD :

Life Stripes... née de 24 heures en utilisant différentes bandes de couleur. Une façon incroyable et intéressant de réinterpréter votre

Comment votre collaboration at-elle commencé ? Nous avons formé SPREAD en 2004, et en 2006, nous avons établi notre studio. Nous sommes venus à connaître les uns les autres à travers l’Institut de Design, où nous étudiions la conception graphique et la conception de l’environnement, respectivement, et nous avons été la création d’œuvres ensemble depuis que nous étions étudiants. Après avoir été diplômé de l’Institut, nous avons commencé à travailler en tant que concepteurs adjoints dans les entreprises de conception distincts. Utilisation de nos jours de repos, nous créer des œuvres ensemble et de les soumettre à des compétitions. Sous l’impulsion de gagner un prix lors d’un concours de conception de la publicité commanditée par une entreprise de presse, nous sommes arrivés avec l’idée de créer notre propre studio. Les entreprises ont commencé les licenciements que des emplois ont été externalisés, et nous soudainement perdu nos emplois. Avec un calendrier que pas même nous aurions pu prédire que nous avons commencé à travailler comme des designers indépendants. Nous nous sommes retrouvés dans une situation où, si nous ne pouvions pas trouver de travail, nous ne pouvions pas faire une vie pour nous-mêmes, de sorte que lorsque nous avons commencé est.

Grâce à notre exploration de la couleur, nous aimerions créer quelque chose qui peut déplacer les gens émotionnellement à travers la couleur et devenir une partie de leur vie, tout comme la musique fait bouger les gens et devient une partie de leur vie. Depuis 2005, «Life Stripes» est un projet en cours d’art qui enregistre des modes de vie en couleurs. Parlez-moi? Les êtres humains, les animaux, ont tous des professions différentes et des modes de vie, et nous avons voulu créer une visualisation d’un record de la vie réelle qui sont vivaient dans ces moments et des situations. L’utilisation d’un système commun, nous avons formé un moyen de comparer et de discuter des différences entre le travail et le travail, ou œuvre et le spectateur. Ces travaux permettent aussi de se pencher sur le passé. L’avenir peut exister dans l’imaginaire, mais le passé est entièrement contenue dans la réalité. Nous créons l’avenir en regardant le passé. Qu’est-ce qui vous inspire?

Pourquoi «Spread» que le nom de votre artiste? Comment avez-vous choisi? Nous voulions tous les gens qui regardent nos travaux pour profiter de leur imagination et de répandre, même si un peu, dans leur propre vie, à travers la conversation, l’imagination, l’apprentissage, l’auto-examen, ou la joie.

Nous sommes inspirés par la vie quotidienne. Notre inspiration est aussi né de la conversation et de l’observation. Il provient des différences entre les organismes individuels ou des humains. Il vient à travers des rencontres avec ces différences. Comment pensez-vous procédé à travailler ensemble?

Tout dans votre travail est sur la luminosité et les couleurs, pourquoi est-ce si important pour vous? Couleurs remplacent les considérations théoriques de faire appel directement à la personne. De cette façon, ils ressemblent à de la musique. En outre, chacun a ses propres souvenirs subconscients associés à chaque couleur. Pour un exemple simple, voyant rouge peut fournir la stimulation, tout en voyant bleu peut fournir un sentiment de calme. En combinant les couleurs spécifiques que vous pouvez déplacer les gens à un niveau émotionnel. Nous sommes fascinés par cet aspect mystérieux de couleurs.

Comme mâle et femelle chacun de nous apporter nos propres points de vue, de sorte que nous commencer par des discussions afin que nous sachions ce que nous avons en commun. Nous prenons ces grandes conversations et les faire bouillir en mots simples. Ensuite, le travail de conception réelle de mettre bas les lignes et de les effacer commence. Nous mettons souvent bas nos pensées en monochrome au premier abord. Nous aussi passer de la conception à l’autre partenaire et les faire discuter de leurs sentiments personnels à ce sujet. Nous essayons généralement d’avoir des discussions au sujet de l’autre ainsi que notre travail.


Interview by CARLA DE WENDEL

SPREAD Life Stripes...


Interview by CARLA DE WENDEL

How did your collaboration start ? We formed SPREAD in 2004, and in 2006 we established our studio. We came to know each other through institute of design, where we were studying graphic design and environmental design respectively, and we’ve been creating works together ever since we were students. After graduating from institute we began working as assistant designers at separate design firms. Using our days off, we would create works together and submit them to competitions. Spurred on by winning a prize at an advertising design competition sponsored by a newspaper company, we came up with the idea of creating our own studio. Businesses began layoffs as jobs were outsourced, and we suddenly lost our jobs. With a timing that not even we could have predicted we began working as freelance designers. We found ourselves in a situation where if we couldn’t find work, we couldn’t make a life for ourselves, so that’s when we started. Why “Spread” as your artist’s name ? How did you choose it ? We wanted all of the people who view our works to enjoy their imaginations and spread out, even if just a little bit, in their own lives, through conversation, imagination, learning, self-examination, or joy. All in your work is about luminosity and colors, why is that so important to you ? Colors override any theoretical considerations to appeal directly to the individual. In that way, they resemble music. Also, everyone has their own subconscious memories associated with each color. For a simple example, seeing red can provide stimulation, while seeing blue can provide a sense of calm. By combining specific colors you can move people on an emotional level. We are fascinated by this mysterious aspect of colors. Through our exploration of color, we would like to create something that can move

people emotionally through color and become a part of their lives, just as music moves people and becomes a part of their lives. Since 2005 “Life Stripe” is an on-going art project that records patterns of life in colors. Tell me more about ? Humans, animals, all have different occupations and ways of living, and we wanted to create a visualization of a record of the actual lives that are lived in these times and situations. Using a common system, we formed a way of comparing and discussing the differences between work and work, or work and viewer. These works also allow one to look into the past. The future may exist in the imagination, but the past is entirely contained within reality. We create the future by looking at the past. What inspires you ? We are inspired by everyday life. Our inspiration is also born from conversation and observation. It comes from the differences between individual organisms or humans. It comes through encounters with those differences. How do you procede working together ? As male and female we each bring our own perspectives, so we start with discussions so that we know what we have in common. We take those great conversations and boil them down into simple words. Then the actual design work of putting down lines and erasing them begins. We often put down our thoughts in monochrome at first. We also pass the design to the other partner and have them discuss their personal feelings about it. We usually try to have discussions about each other as well as our work.


C’EST UN DES 1 253 832 TOGO VENDUS DANS LE MONDE.

RCS Bourg-en-Bresse 545 920 076

Canapé Togo de Michel Ducaroy.

85, rue du Bac 5, avenue Matignon 75007 Paris 75008 Paris 01 45 48 54 13 01 42 25 94 19

25, rue du fbg St-Antoine 75011 Paris 01 40 01 00 05

99, avenue du Maine 75014 Paris 01 43 21 65 70

41, rue de la République 69002 Lyon 04 78 42 24 63

2, quai Général Sarrail 69006 Lyon 04 78 24 90 90


Interview par CARLA DE WENDEL

SANDRA MURCIA ... LA BEAUTÉ EST UNE MUSIQUE ! logue clinicienne, loin des paillettes et des tabloïds, elle se

Plus jeune, vous avez été reine de beauté en Colombie, que représente aujourd’hui la beauté pour vous ?

Vous pratiquez et enseignez le « Yoga Restauratif », pouvez-vous nous expliquer de quoi il s’agit ?

Assurément. Vous dites bien «plus jeune», quand j’avais 17 ans la beauté m’était reflétée par les autres comme étant essentiellement esthétique et je devais répondre à des mensurations précises selon des critères imposés. C’était une beauté formatée qui impliquait un renoncement de soi. En tout cas c’est ainsi que j’ai le Vécu…Aujourd’hui la beauté est pour moi un état d’esprit. On est belle quand on est bien avec soi-même. Une femme très belle ne le sera pas, si elle ne le sait pas. C’est une sérénité, un rythme, un rayonnement, une harmonie voluptueuse, en un mot, c’est le fond qui vient à la surface.

Je suis aujourd’hui « Psychologue clinicienne » spécialisée dans le psychocorporel. J’ai mis en place un accompagnement individuel en consultation privée dans mon cabinet. Par la médiation d’un outil thérapeutique le« yoga restauratif ». C’est un dérivé du yoga crée par BKS Inyanga, l’un des plus grands maîtres de yoga dans le monde. Le yoga restauratif c’est un « outil » doux qui amène le sujet dans un état de détente. Il apporte l équilibrer au système nerveux, favorise le système circulatoire et active le système immunitaire. Cette thérapie améliore la régulation des organes et des fonctions : respiratoires, circulatoires, digestives et endocriniennes. Cette méthode est recommandée à tous les créatifs artistes, femmes et Hommes d’affaires.

Quels sont vos secrets de beauté au quotidien ? La beauté n’est jamais acquise, elle se cultive comme on cultive une fleur. C’est un rituel. La fleur a besoin d’être arrosée en choisissant les meilleurs éléments qui se rapproche de la nature. En ce qui me concerne, j’ai choisi « L’eau micellaire  », la crème «  Magnificience  » de Lierac pour ma peau et « Phyto 7 » pour mes cheveux. Il est bon de rappeler que la peau est l’organe le plus profond de notre ETRE. Nous vivons dans un monde ou l’apparence tient une place importante. Quelle est votre regard la dessus ? Précisément la beauté n’est surtout pas une apparence. Le paraitre est ostentatoire et à l’opposé de l’authentique. Nous sommes notre propre juge, notre propre public il est nécessaire « d’oser être soi-même ». On représente souvent la beauté comme une image virtuelle, inaccessible. Il n’en est rien. La beauté c’est l’expression de la vie avec ses vibrations, son énergie, ses émotions sa fragilité et aussi sa force ses paradoxes et ses mystères. Quels conseils « beauté et bien-être » donneriez-vous aux femmes, et hommes aussi, pour se sentir bien quel que soit leur âge ? TLa beauté n’a pas d’âge, quand on est jeune c’est pour la vie. Victor Hugo a écrit : « On voit de la flamme dans le regard de jeunes gens, on voit de la lumière dans celui des vieillards ». Et Molière à dit : « Les arbres les plus tardifs sont ceux qui portant les meilleurs fruits ». En effet la beauté a besoin de mûrir c’est aussi une responsabilité personnelle. Mon conseil : être à l’écoute de soi de son corps qui respire dans son rythme, qui résonne avec ses pulsations, ses harmoniques.

Vous consacrez également beaucoup de temps à certaines œuvres caritatives, pouvez-vous nous en parler ? Depuis 2008, je suis « Ambassadrice de La Fondation AMAR International ». J’aide à la création de micro entreprises et au maintien de l’identité culturelle et spirituelle de la communauté Tayrona. Nous avons créé un jardin botanique luxuriant « Le Jardin de Buzintana » et aussi obtenu le financement d’une école. Cette communauté amérindienne est détentrice de savoirs concernant les vertus des plantes. Ses membres fabriquent des huiles essentielles, tissent, lient des pierres semi-précieuses pour créer des bijoux et sacs traditionnels. Il y a quelques mois, j’ai participé à la « World Fashion Week » pour défendre la liberté de la femme. Cet engagement m’a permis de défiler à nouveau, mais surtout de tenir une conférence sur la mutilation physique et psychique et la résilience, un concept de Boris Cyrulnik. J’ai créé des ateliers de médiation pour un espace de transformation et de reconstruction face au traumatisme. Par le biais de la « Fondation Children’s for the peace », j’ai pu tendre la main eux enfants syriens. Cette fondation récolte des fonds pour aider à la lutte contre les fratricides notamment en Syrie, Mali, Éthiopie et Colombie. J’aimerais pouvoir faire bien plus croyez moi…


Interview by CARLA DE WENDEL

SANDRA MURCIA...

THE BEAUTY IS IN THE MUSIC !

You were a beauty queen in Colombia when you were younger, what does beauty mean to you now?

You also devote a great deal of time to certain charitable work. Can you tell us about it?

You are absolutely right in saying «younger,» for when I was 17 years old beauty was portrayed to me by others as fundamentally aesthetical and I had to comply with precise measurements according to imposed criteria. This was a preconceived beauty that required self-denial. Anyhow that’s how I experienced it…Nowadays for me beauty is a state of mind. You are beautiful when you are at one with yourself. A very beautiful woman will not be so if she isn’t aware of it. It requires a certain serenity, rhythm, radiance and sensual harmony, in a word, an essence that comes to the fore.

I have been the ambassador of the AMAR International Charitable Foundation since 2008. I support the creation of micro enterprises and the preservation of the cultural and spiritual identity of the Tayrona community. We have created a luxurious botanical garden, ‘The Garden of Buzintana’ and also obtained funding for a school. This Native American community is very knowledgeable regarding the virtues of plants. Its members make essential oils, weave, link semi-precious stones to create jewellery and traditional bags. Several months ago, I participated in ‘World Fashion Week’ to promote freedom for women. This engagement enabled me to parade on the catwalk once again, but above all to hold a conference about physical and mental mutilation and resilience, Boris Cyrulnik’s concept. I created mediation workshops for a transformation and reconstruction space dealing with trauma. Through the ‘Children of Peace Foundation,’ I was able to reach out to Syrian children. This foundation raises funds to help combat fratricidal wars notably in Syria, Mali, Ethiopia and Colombia. I would like to be able to do much more, believe me…

What are your everyday beauty secrets? Beauty is never acquired; it is cultivated like a flower. It is a ritual. The flower needs to be watered choosing the best natural elements. I chose ‘micellar water,’ ‘Magnificence’ cream by Lierac for my skin and ‘Phyto 7’ for my hair. It is good to remember that the skin is our BEING’s most profound organ. We live in a world where appearance is very important. What is your opinion on that? Exactly, beauty is certainly not an appearance. Appearance is ostentatious and opposed to authenticity. We are our own judge, our own audience requiring ‘daring to be oneself. Beauty is often depicted like a virtual, inaccessible image. This is not the case. Beauty is the expression of life with its resonance, energy, emotions, fragility and also its strength, paradoxes and mysteries. What ‘beauty and well-being’ advice would you give to women, and men too, to feel good whatever their age? Beauty has no age, when we are young it is for life. Victor Hugo wrote: ‘In the eyes of youth we see a flame, but in the eyes of the aged we see light.’ And Molière said: ‘The trees that are slow to grow, bear the best fruit.’ Indeed beauty needs to mature; it is also a personal responsibility. My advice: listen to yourself and to your body that has its own pace, resounding with its beats and harmonics. You practice and teach ‘restorative yoga,’ can you explain what it is? Now I am a ‘clinical psychologist’ specialized in psychotherapy. I have set up one-on-one private counseling in my office, using the therapeutic ‘restorative yoga.’ It is derived from yoga created by BKS Inyanga, one of the greatest masters of yoga in the world. Restorative yoga is a gentle ‘tool’ that leads the subject to a state of relaxation. It balances the nervous system, stimulates the circulatory system and activates the immune system. This therapy improves the regulation of organs and functions: respiratory, circulatory, digestive and endocrine. This method is recommended to all creative people, that is artists, as well as businessmen and women.


Interview par CARLA DE WENDEL

CYRIL LIGNAC ...

LE BESOIN DE TRANSMETTRE ! -

-

Comment êtes vous tombé amoureux de la cuisine ? Quand j’ai compris qu’on pouvait créer du bonheur, avoir des sentiments et des émotions avec la cuisine. C’est un moyen de s’exprimer et de faire passer un message. On dit souvent de vous que vous exprimez une version moderne de la gastronomie française, qu’en pensez-vous ? Je vis avec mon temps, et je fais une cuisine de produit ancrée dans la tradition avec une approche plus moderne. Ma cuisine évolue en fonction de ce que je vis et je ressens. Je fais une cuisine que j’aime, technique sans paraître complexe, esthétique, agrémentée de sauces et de jus travaillés sans noyer les saveurs et les textures. Une cuisine goûteuse, lisible, pour se faire plaisir. Vous sentez-vous visionnaire ? Il est important de mettre de soi même, de son histoire et de sa personnalité et forcément d’être un peu visionnaire pour voir plus loin. Qu’est ce qui vous inspire dans la création de nouvelles recettes ? Beaucoup de choses, mes voyages, mes envies de manger, ce que j’ai envie de faire découvrir aux gens qui viennent chez moi. Ma cuisine est inspirée au quotidien par la richesse du patrimoine culinaire français et par des artisans et producteurs d’exception. Quelles sont vos influences en matière de cuisine ? Mon ingrédient favori est le produit de saison ! exemple c’est la saison du chou fleur, j’ai envie de cuisiner du chou fleur. Vingt ans de cuisine, d’expériences, de voyages, de belles rencontres et de travail ont nourri mon goût pour les saveurs franches, fraîches, épurées, originelles. Mon but : rendre joyeux un produit déjà très beau. Quelle est votre philosophie en matière de Gastronomie ? Ma cuisine est une cuisine de produit et de saison bien sûr, tout en mêlant et respectant l’expression du produit et de ma cuisine.

Depuis quelques années, vous avez élargi vos champs d’actions. En plus de la casquette de cuisinier, les chaînes de télévision se battent pour vous avoir à l’antenne. Comment arrivez-vous à concilier ces deux métiers bien différents ? Je m’or-ga-nise ! Etre Chef de cuisine et entrepreneur à la fois est une gymnastique quotidienne de 9h à 1h du matin. Mais j’ai confiance en ceux avec qui je travaille. Je délègue beaucoup. Et heureusement, tout ne tombe pas en même temps ! Bien sûr c’est dans mes restaurants que je passe la majorité de mon temps. La télévision ne représente que 20% de mon activité. Le secret est de prendre du plaisir dans tout ce qu’on entreprend et c’est mon cas ! La transmission est elle aussi très importante pour vous…? Oui elle est nécessaire et obligatoire, de la même manière qu’on ma transmis le savoir-faire de la cuisine française, je me sens responsable de le transmettre à mon tour pour qu’elle se perpétue. Il y a aussi ce gout d’entreprendre qui ne cesse de vous animer avec entre autre l’ouverture de deux pâtisseries à Paris… Ne seriez vous pasI Ce qui me plait c’est d’écrire des histoires, créer des lieux, et de créer une cuisine appropriée à chaque lieu, jouer des partitions différentes. Ce n’est pas pas une boulimie de travail, ça peut être en fonction de mes rencontres ou des opportunités qui peuvent se présenter et nous faire avancer. La cuisine est un art mais aussi de la technique. Auriez-vous quelques astuces à partager avec nos lecteurs pour faire de la cuisine au quotidien un régal ? Pour moi faire la cuisine au quotidien c’est faire ce que l’on sait faire. Déjà il faut se décomplexer avec la cuisine, les gens sont souvent stressés, il faut aussi savoir se laisser guider par son instinct et laisser une part à la spontanéité. L’erreur est de tester un nouveau plat pas maitrisé lorsqu’on reçoit des personnes à dîner. Quand je suis invité en fait je n’ai envie que de choses simples, c’est chez une amie que j’ai mangé le meilleur pot au feu de ma vie. Quel est votre plus grande fierté aujourd’hui ?

Qu’est ce que pour vous la “Haute Cuisine” ? La haute cuisine c’est la haute couture.

Mes équipes et tous mes collaborateurs qui se battent à mes côtés tous les jours depuis des années et apportent leur pierre à l’édifice.

Que vous inspire le fait que la gastronomie française soit entrée au patrimoine immatériel de l’humanité ?

Et si vous n’aviez pas été cuisinier ?

Je trouve que c’est une très bonne chose pour la France, ça fait partie de notre patrimoine culturel, ancré dans nos traditions Nombreux sont vos confrères partent s’implanter aux 4 coins du globe. Cela vous tente-t-il ? Aujourd’hui à 37 ans non, mais pourquoi pas dans 10 ans.

J’aurai été sapeur pompier, j’ai été volontaire pendant 5 ans, ce qui m’a plu c’est de me mettre au service des autres . Secourir les gens dans la détresse est un métier formidable. Qui est Cyril Lignac une fois sorti de sa cuisine ? Un passionné, un gourmand, un hédoniste et un sportif !


interview by CARLA DE WENDEL

CYRIL LIGNAC ... skills must be passed on ! try chef, is meaningless. He also shares his knowledge through cookery programmes. Let’s meet this insatiable,

What made you fall for cookery? Realising that it was possible to create happiness through cooking, for it to involve feelings and emotions. It is a means to convey a message. Your cooking style is often described as a modern expression of French gastronomy, what do you think? I move with the times. My cuisine is rooted in tradition but has a more modern approach. My cuisine evolves according to what I experience and feel. I love my way of cooking, skilful without being complex, attractive, accompanied by sauces and jus without drowning the flavours and textures. It is flavourful and straightforward cuisine that is there to be enjoyed. Do you see yourself as visionary? It is important to pour yourself, your history and personality into it and inevitably be a little visionary so as to be forward thinking. What inspires you when you are creating new recipes? Many things, for example my travels and what I fancy eating, what I want to introduce people to when they come to my place. My cuisine is inspired everyday by the wealth of France’s culinary heritage and by exceptional artisans and producers. What influences your cooking? My favourite ingredients are seasonal produce! For example, it is the cauliflower season and I want to cook cauliflower. Twenty years of cooking, experience, travelling, wonderful encounters and work have fuelled my taste for honest, fresh, clean and original flavours. My goal: to enhance a product that is already great. What is your gastronomic philosophy? My cooking involves seasonal produce of course, while combining and respecting the way the produce is expressed and my cooking. What is “haute cuisine”? Haute cuisine is elegant creation. How do you view the fact that French gastronomy has joined the intangible cultural heritage list? I think that it is a good thing for France; it is part of our cultural heritage, rooted in our traditions. Many of your fellow chefs have relocated internationally. Are you tempted to do the same? Perhaps in ten years time, but not now aged 37.

Over the last few years you have widened your fields of activity. In addition to wearing your chef’s hat, television channels are fighting to have you on air. How do you manage to balance these two very different professions? I organize my time! Being a chef de cuisine as well as an entrepreneur requires mental agility daily from 9am to 1am. But I have confidence in my colleagues. I delegate a great deal. And luckily, not everything happens at the same time! I spend most of my time in my restaurants of course. Television only represents 20% of my work. The secret is to enjoy all the work that is undertaken, as is the case for me! Is passing on skill very important to you too…? Yes it is necessary and obligatory, in the same way that French cooking skills were passed on to me, I feel responsible for passing it on in turn, in order for it to perpetuate. The opening of two patisseries in Paris, among other things, is down to your entrepreneurial side… Are you a workaholic? I enjoy writing stories, creating places, and concocting appropriate cuisine for each place and playing different roles. I am not obsessed about work,it is governed according to who I meet or the opportunities that arise enabling a progression. Cooking is an art as well as a technique. Do you have any tips for our readers to enjoy everyday cooking? For me everyday cookery is doing what you know how to do. Firstly cooking should not be such a hurdle; people are often stressed by it. You also have to let yourself be guided instinctively and spontaneously to a certain extent. The mistake is to test a new dish that has not yet been mastered, when people come for dinner. In fact when I am invited all I want is simple things, I ate the best beef stew of my life at a friend’s. What are you most proud of today My teams and all the collaborators who have lent me their support on a daily basis for years. What would you have been if not a chef? I would have been a fireman, I was a volunteer for 5 years, what I liked most was to be at the service of others. To save people in distress is an amazing profession. Who is Cyril Lignac when not in the kitchen? An enthusiast, a gourmand, hedonistic and sporty!


ANTONIO ORTEGA ... LA FOLIE DOUCE ET CAPTIVANTE

D’ANTONIO ORTEGA Interview by CARLA DE WENDEL

L

-

-


Interview parCARLA DE WENDEL

CLAUDIA RAVNBO ...

Un sens inné du détail… Née en Norvège, rien ne la prédestinait vraiment à devenir “artiste”, et pourtant Claudia Ravbno sera très tôt passionnée par la photographie, l’Art et le Design. Elle étudiera ainsi «Goldsmith College» à Londres et à la «Glasgow Art School». Curieuse de tout, cette période et l’esprit.Ses diplômes en poche, elle s’investira d’abord dans la pein-

de réellement se lancer dans l’aventure. Son goût de élégance et de l’éclectisme caractérise son style. Elle a par ailleurs un grand sens de au-delà des frontières Suisse où elle réside… Villas à Genève bien Que signifie pour vous être décoratrice ? Claudia Ravnbo: Etre décoratrice, c’est donner aux lieux qui me sont confiés une identité cohérente à l’esprit des personnes qui vont y vivre, le tout saupoudré de ma vision artistique des lieux…amis c’est aussi rendre les intérieurs surprenant race à des éléments de détail qui sublimeront l’espace. Quel est le défi d’une marque comme la votre ? Claudia Ravnbo: Je ne crois pas au défi, car je ne cherche pas a prouver quoique ce soit… Mes créations sont davantage l’expression d’un besoin permanent de créer. La ligne de sacs que je viens de lancer exprime parfaitement ce que je tente de vous expliquer avec des mots. Je ne me considère pas comme un designer, mais peut être plus comme une créatrice. Je ne suis pas particulièrement adepte d’un style épuré, j’aime les mélanges, ils m’inspirent et surtout j’aime les choses un peu décalées, inattendues… Pas de question d’avoir un total look! Il me faut toujours trouver le truc qui rende l’ensemble étonnant sans être tape à l’oeil… Il en est ainsi sur chacun de mes chantiers, mais aussi pour chacun des sacs que j’ai créé. C’est le détail qui rend chaque lieu et chaque objet unique, et qui par ricochet apporte ce je ne sais quoi qui fait la différence et rendra encore plus unique son acquéreur… Quelle est selon vous la pire faute de goût en matière de décoration ? Claudia Ravnbo: Une maison sans âme!!! Stérile et froide qui ne raconte pas d’histoire… Vous avez récemment créé une ligne de sacs à main. Pouvez vous nous en dire plus ? Qu’a de si particulier ce sac ? Claudia Ravnbo: c’est simple, il est fait de contrastes, d’harmonies, de textures, de couleurs …tout en étant unique. Je suis passionnée de belles matières et j’ai depuis toujours collectionné des tissus que je chinais au gré de mes voyages. Je me disais qu’un jour j’aurais peut être envie de faire quelque chose de ces belles étoffes sans vraiment savoir quoi. J’ai commence a créer des mini-tableaux” mais sans réelle conviction, jusqu’au jour où l’idée du sac m’est apparue comme “LA” bonne idée. Et pour le rendre plus attractif encore, j’ai décidé de le faire réversible, ainsi chaque femme aura 2 sacs en un ! Pour le jour et la nuit… Chic ou décontracté… selon le moment. Qu’est ce qui vous motive le plus en décoration ? Claudia Ravnbo: Je dirais que c’est le processus de réalisation qui m’intéresse, la manière dont l’endroit prend forme. Comment définiriez vous votre style ? Claudia Ravnbo: En trois mots, je dirais : éclectique, scandinave (je ne peux renier mes origines… -rires-) et intemporelle.

Ré, appartements à Tel Aviv, Paris, New-York ou Istanbul, Yacht, et très

travaille actuellement sur une collection de petit mobilier, de tapis et de vaisselle. Rencontre…

Y a t-il chez vous un meuble ou un objet qui vous suit depuis longtemps ? Claudia Ravnbo: Il y a mon canapé Biedermeier que j’ai acheter aux puces a Oslo lorsque j’ai emménager avec mon premier amoureux…Il me trouvait dingue et le “Biedermeier” moche !!! (rires). Mais depuis, mon amoureux à change, mais le canapé m’a suivi dans mes 25 différents déménagements, si ce n’est plus. Il change d’aspect de temps en temps, ou de couleur… Bref, je l’adore et ne m’en séparerait pour rien au monde !!!!!!! Quels sont vos projets ? Claudia Ravnbo: J’ai des idées de petit mobilier et de tapis. Mais, j’ai surtout l’obsession des assiettes, j’en ai des placards entiers, j’ai donc décidé de travailler sur ligne d’art de la table….cela m’excite énormément…mais je vous en dirai plus une prochaine fois !!!!


Interview by CARLA DE WENDEL

CLAUDIA RAVNBO...

a natural eye for detail… Claudia Ravbno, who was born in Norway, was by no means predestined to become an “artist,” and yet she displayed a passion for photography, art and design at a young age. She studied at Goldsmiths College in London and at the Glasgow School of Art. With an insatiable curiosity for everything, this period of her life was an intense eclectic taste characterise her style. In addition she has a good sense of space and colour, focusing on sophistica-

called ‘RavnBag,’ and is currently working on a collection of small furnishings, rugs and tableware. Interview: What does being an interior designer mean to you? Claudia Ravnbo: Being an interior designer is to give a place entrusted to me an identity coherent with the spirit of the people who will live there, topped with my artistic vision of the space…but it is also about making interiors amazing with decorative detail. What challenges does a brand like yours face? Claudia Ravnbo: I don’t believe in challenges, as I am not looking to prove anything… My designs are more the expression of a permanent desire to create. The range of bags that I have launched perfectly expresses what I am trying to explain to you with words. I do not consider myself a designer, perhaps more of a creator. I do not believe in one pure style, I love combinations, they inspire me and above all I love things that are a little unconventional and unexpected… A particular look is out of the question! I always need to find that one thing to make it amazing without being flashy. That is the case with each of my projects, as well as with each of the bags that I have created. The detail adds a unique touch to each place and each object, which in turn adds this certain something that makes it stand out and makes the purchaser even more unique… According to you what is the worst mistake in taste in terms of interior decoration? Claudia Ravnbo: A house without a soul!!! Sterile and cold with no story behind it… You recently designed a range of handbags. Could you tell us more about it? What is so special about this bag? Claudia Ravnbo: it is simple. It is made of contrasts, harmonies, textures and colours…as well as being unique. I am passionate about beautiful materials and I have always collected fabrics that I hunted out on my travels. I thought that one day I would perhaps like to do something with these fine materials without really knowing what. I half-heartedly started to create ‘mini-pictures” until the day when the bag idea struck me as “THE” right idea. And to make it even more appealing, I decided to make it reversible, so that every woman will have 2 bags in one! For daytime and evening…chic or relaxed… according to the occasion. What motivates you most in decoration? Claudia Ravnbo: I would say the production process interests me the most, the way in which the place takes shape. How would you define your style? Claudia Ravnbo: In three words, I would say: eclectic, Scandinavian (I cannot deny my origins… -laughter-) and timeless.

Is there a piece of furniture or object at home that you have had for a long time? Claudia Ravnbo: There is my Biedermeier sofa that I bought at the Oslo flea market when I moved in with my first boyfriend…He thought I was crazy and that the “Biedermeier” was ugly!!! (laughter). My sweetheart has since changed, but the sofa has stayed by my side through 25, if not more, different house moves. It changes its appearance or colour from time to time… Anyway I love it and would not part with it for anything!!!!!!! What plans do you have? Claudia Ravnbo: I have some ideas for small furnishings and rugs. But above all I have an obsession with plates, I have cupboards full of them, I have therefore decided to work on a tableware line…I am really excited about it…but I will tell you more about it next time!!!!


CL AUD I O COL UCCI NOUNA

CLAUDIO COLUCCI

UN AUTRE REGARD LE MONDE

SUR

-

-

.

34


CL AUD I O COL UCCI

C

omment ce projet est-il venu à vous ? toutes les bonnes idées, celle ci aussi est née de l’obser vation d un phé-

« La Vie », publié le 24/03/2011 Hubert Reeves, astrophysicien mondialement

sa menace invisible et la tentation de l’homme sur cette énergie. A travers un par-

. Pourquoi un arbre pour cette éolienne ?

Qu’est ce qui l’a rendu attrayant pour vous ?

-

L’enjeu de ce siècle est de créer des énergies propres et durables.

-

L’arbre à vent est une éolienne de proximité, mais encore ?

Pour en savoir plus : www.colucci-design.com ou www.arbre-a-vent.fr

Propos recueillis par : Carla de Wendel


BY MARZ ATASHI

COUP DE CŒUR

DESIGNER KS PARIS cependant de sortir des sentiers battus dans un secteur où les clichés sont légion et où les négligés font parfois preuve de négligence...

C’est le pari de Cécile Mattray, alias Kim Sell, directrice de la maison KS Paris depuis quatre ans et une nouvelle fois remarquée au dernier Salon international de la lingerie. Rien ne prédestinait la jeune femme de 31 ans à une telle percée dans le milieu du luxe si ce n’est une passion dévorante pour la mode depuis son plus jeune âge. Après des études de biologie, la créatrice d’origine coréenne rejoint l’ESMOD Lyon à 22 ans où elle se spécialise dans les dessous chics. La production de prototypes pour d’autres ne lui suffira plus et déjà elle imagine sa propre entreprise pour laisser libre cours à ses influences hybrides. C’est à l’Orient que Cécile Mattray puise son inspiration de la féminité dans le style Lolita (sweet & gothic) popularisé au Japon dès la fin des années 70, dans les mangas puis dans les dessins animés comme Sailor Moon. Le sex-appeal ambigu de ces jeunes filles fortes , à la fois timides et affriolantes, tape dans l’œil dans la créatrice qui saisit l’occasion de moderniser l’archétype de ces poupées de porcelaine. Ce seront d’abord des accessoires sous le label Kimy’s Sweeties : des oreilles de chat, des bagues camées, puis très vite des corsets de satin et des mitaines en dentelle. La vocation érotique de la marque est alors toute tracée. Pas question cependant de s’enfermer dans un style. Les silhouettes KS Paris reflètent toutes nos personnalités, de la plus romantique à la plus entreprenante. Une harmonie de pièces légères rendue possible grâce au travail minutieux des matières nobles : crêpes et satins de soie, tulle plumetis , alliages de similicuir, rubans et galons en dentelle “Leavers” de Calais.


BY MARZ ATASHI

La qualité française est de mise tout au long de la production, aussi la marque peut-elle se targuer aujourd’hui, et c’est trop rare, d’être 100% made in France. Une exigence et une évidence pour Cécile Mattray qui s’attache à mélanger tradition et modernité. De prime abord innocentes, nommées en japonais d’après la fleur du lotus ou la goutte de rosée, les collections sophistiquées sont pourtant propices à des ambitions bien plus coquines. Un sens du détail qui fait mouche : ici un lacet, là un nœud à défaire... Autant d’invitations au jeu en nuisette diaphane ou vêtue d’une simple ficelle sertie de perles. Bien sûr, bretelles, jarretelles et balconnets aux finitions délicates ne vous laisseront pas tomber dans les


BY MARZ ATASHI

moments les plus décisifs. Nous aimons cette lingerie pas sage qui, le soir arrivé, fera de vous une héroïne. Les cultures française et japonaise ne se sont jamais aussi bien métissées que dans les créations de Kimy. La marque continue de faire sensation à Paris avant d’envisager la conquête du Soleil Levant où l’on trouve réciproquement de nombreux amateurs de séduction à la française. KS est d’ors et déjà distribué dans plusieurs points de vente à travers le monde. Du plaisir sur toute la ligne pour ces luxueuses parures aussi belles à dévoiler que confortables à porter pour de grandes occasions charnelles.


A Multimedia Art Installation Project by Artist

CERJ LALONDE

FACING THE SKY,

ONE FREE WORLD FOR ALL!

“Never doubt that a small group of thoughtful, committed citizens can change the world. Indeed, it is the only thing that ever has.” Margaret Mead

It will be captured by satellites and broadcast live all over the world. porary art on the planet. It will generate a global discourse. Written by Phillip Romero, MD / New York

everywhere.

FACING THE SKY will be the size of a small island, more or less three-quart of a square mile. It’s been engineered to have no effect on the precious ecosystem underneath, but the effect it will have on people will be global. Millions will see it as it spreads on twitter, Facebook, and everywhere else within hours of the first moment of its luminous inauguration. As they share the image of this gigantic “face”, people will give it meaning. They will ask questions about why it’s there, what does it mean, and what will we do? This visage FACING THE SKY is a major work of art, and therefore a mirror for us to face ourselves as a species. It will invigorate global conversation about the state of humanity, the biosphere, and how we will survive in the coming century. Considering the staggering challenges to all life on Planet Earth environmental as well as political - we are rediscovering the critical role that art and artists play in human survival. Art is Imperative* to our survival. Cerj Lalonde and I met online through our mutual projects - his FACING THE SKY - One Free World For All, and my The smART Peace Prize: Art Against Human Destructiveness. In our first Skype session we were like two excited children discussing their toys and figuring out how we can play together. Cerj’s vision as an artist reaches out to a global audience. His project is a complex creation with a simple message: ‘We must face ourselves as a species if we are to survive, and the way to do this is through creative communication with each other - we must create new ways to balance our delicate biosphere and our self-sabotaging destructive behaviors”. With this project, Cerj shows the perfect example of what I describe as “artists as agents of cultural resilience”. I introduced this concept in my book The Art Imperative: The Secret Power of Art (2010). The core theme is that we, human beings, are the artmaking species emerging when our Neolithic ancestors began making cave art 40,000 years ago. I believe that art confers greater survival value to our species - Art = Survival.

My first association to FACING THE SKY was to Isamu Noguchi’s Man To Be Seen From Mars (1947), a conceptual earthwork of a giant mask-like face to be carved in stone in a desert so it could be seen from Mars. Noguchi’s despair about Hiroshima and the cold war inspired him to create a ‘memorial’ to the human race should we annihilate ourselves with a nuclear holocaust. Cerj was unaware of this specific Noguchi’s project, but was amazed by the synchronicity of their visionary artist-mind. Another immediate reaction to FACING THE SKY was the practice of ‘sky-mirror’ meditation - I learned this while spending the summer of my junior year in medical school at the Dalai Lama’s compound in McLeod Ganj, Dharamsala, India. The ‘sky-mirror’ meditation is practiced by lying on the ground focusing on the entire sky for mindfulness. The experience produces a profound sense of oneness with the universe - the sky mirrors my face - I see my face in the entire sky - the universe is my face - I am the universe. Cerj Lalonde is clearly driven by his expansive, creative mind, but unlike Noguchi, who was inspired by despair about human destructiveness, Cerj creates from positive, upbeat mood, daring participants to envision a better, more abundant future by reaching out to better understand each other and wisely make use of all the revolutionary technologies created, as we speak, at accelerating pace. Cerj has his pulse on the cultural transformations that the human species is undergoing: Breakthrough ideas and revolutionary technologies are springing from the creative minds of art and science. FACING THE SKY is a perfect embodiment of the emerging ‘Global brain-mind’ created by social media and the internet. FACING THE SKY, being captured by satellites will be transmitted instantly across all social media, connecting everyone in a face-toface encounter - Marshall Mcluhan’s “global village” has definitely arrived!


As an artist, family psychiatrist, author, and documentary filmmaker, I created The smART Peace Prize: Art Against Human Destructiveness. It is an online art contest and social media movement, a “global family therapy intervention” for a stressed out planet. Cerj and I realized that the underlying motivation of artists is to create works that provokes the viewer to raise curiosity and wonderment, and to trigger the calm-excited connectedness that brings people together. We both felt that we can amplify each other by sharing ideas. The smART Peace Prize urges everyone to make art against our destructive dark side; we can generate a global “calm-connect-create” stress response through massive art-making, and in so doing, offset the more easily triggered “freeze-fight-flee” stress response that is fueling the mindless devolution of much of the world into destructive chaos and anarchy. My new book, ANDY’S BRAIN: A Brain-Mind-Art-Culture Look at Andy Warhol’s Genius, explores the life and work of Andy Warhol as one of the critical visionary artists whose work continues to influence cultural change and global connectedness. My model of a “Brain-Mind-Art-Culture scaffold” reveals how the oneness or singularity of these complex systems is continually morphing for human survival and cultural evolution.

In my documentary film-in-progress, “ART = SURVIVAL”, I explore this topic with artists Hiroshi Senju, Ricardo Mazal, Nobel neuroscientist Eric Kandel, and Neuropsychologist Dahlia Zaidel. I intend to film such a conversation soon in Miami with Cerj Lalonde to dig deeper into his vision as an artist and his project FACING THE SKY. - Cerj Lalonde is a multimedia artist and creator of the art installation project FACING THE SKY – One Free World For All. CerjLalonde.com; FacingTheSky.com - Phillip Romero is a Family Psychiatrist, artist, founder of The smART Peace Prize: Art Against Human Destructiveness. He is the author of books: *THE ART IMPERATIVE: The Secret Power of Art (2010).

PHANTOM STRESS: Brain Training to Master Relationship Stress (2010). ANDY’S BRAIN: A Brain-Mind-Art-Culture Look at Andy Warhol’s Genius (In production; for 2015 publication). (Ssmartpeaceprize.com;, Facebook.com/smartpeaceprize)


Ecrit par Philip Romero MD / New York Projet d’installation artistique multimédia de l’artiste

CERJ LALONDE

FACE AU CIEL,

-

d’art contemporain sur la planète, une bacchanale post-moderne agglomérant des mil-

UN MONDE LIBRE POUR TOUS!

L’ingénierie du projet a été spécifiquement conçue pour avoir aucun effet sur l’écosystème marin de la baie, mais l’effet que cette installation artistique aura sur le public sera mondial. Des millions de personnes la verront dès sa capture par satellites et sa propagation virale sur Twitter, Facebook, Sina Weibo et partout ailleurs sur l’ensemble des médias dans les heures suivant les premiers moments de son inauguration illuminée. Alors qu’ils (elles) partagent et échangent l’image de ce «visage» gigantesque, les gens lui donneront un sens. Ils se questionneront sur sa «raison-d’être», à savoir pourquoi il est là, qu’est-ce que cela signifie et que peut-on faire ?

Face au ciel (FACING THE SKY), ce visage nous regardera donc aussi directe-

ment, devenant un miroir réfléchissant notre propre humanité en tant qu’espèce. Il dynamisera une conversation sur nos modalités de survie au cours du siècle à venir. Compte tenu des défis de toutes sortes affligeant notre planète Terre – environnementaux autant que politiques - nous redécouvrons le rôle crucial que l’art et les artistes jouent dans la survie de l’humanité. L’art est impératif * à notre survie. Cerj Lalonde et moi nous sommes rencontrés en ligne à travers nos projets artistiques communs – son FACE AU CIEL – Un Monde Libre Pour Tous,

et mon The smART Piece Prize - Art Against Human Destructiveness (L’art contre la destructivité humaine).

Dès de notre première session Skype nous étions comme deux enfants excités à discuter de leurs jouets respectifs et à trouver des façons de jouer ensemble! La vision de Cerj en tant qu’artiste, et particulièrement dans ce projet spécifique FACE AU CIEL, vise et rejoint une audience globale. Son projet à multiples composantes culturelles et technologiques crée un message simple et direct : « Nous devons faire face à nous-même en tant qu’espèce si nous voulons survivre, et la façon d’y arriver est par un dialogue global, une plateforme de communication créative entre les peoples afin d’attaquer avec civilités les défis urgents et majeurs. Avec son projet, Cerj Lalonde illustre l’exemple parfait de ce que je j’appelle « l’artiste en tant qu’agent de renaissance culturelle ». J’ai introduit ce concept dans mon livre The Art Imperative: The Secret Power of Art (2010). Le concept central développé dans ce livre tient au fait que nous, l’espèce humaine, émergeons en tant que telle par notre caractéristique unique à « faire de l’art » depuis les créations rupestres de nos ancêtres Néolithiques il y a plus de 40,000 ans. Je crois que l’art confère un avantage de survie pour notre espèce – Art = Survival. Ma première réaction à la vue du projet FACE AU CIEL, fut le souvenir de l’œuvre d’Isamu Noguchi Man To Be Seen From Mars, conçu en 1947, mais jamais réalisée. L’œuvre conceptuelle consistait en un immense masque qui devait être sculpté dans la pierre d’un désert et pouvant être vue à partir de la planète Mars. Son titre original, Monument to Man, exprime bien le désespoir que ressentait Noguchi après Hiroshima, alors qu’il croyait que la Guerre froide conduirait à un anéantissement de l’humanité dans un holocauste nucléaire. Cerj ignorait le projet de Noguchi, mais a été surpris par la synchronicité de leur vision artistique. Une autre réaction qui m’est aussitôt venu en réfléchissant au projet FACE AU CIEL (FACING THE SKY) est la pratique de la méditation «ciel-miroir» que j’ai apprise en Inde, alors que je passais les étés de mes premières années d’études médicales à l’enceinte du Dalai Lama, à McLeod Ganj, au Dharamsala. La méditation «ciel-miroir» est pratiquée en s’étendant sur le sol et en se concentrant sur l’ensemble du ciel pour élever et agrandir le champs de sa conscience. L’expérience produit un profond sentiment d’unité avec l’univers - le ciel reflète mon visage - je vois mon visage dans l’ensemble du ciel - l’univers est mon visage - je suis l’univers. Cerj Lalonde est clairement motivé par l’intensité et la richesse de son esprit créateur, mais contrairement à Noguchi, qui a été inspiré par le désespoir en regard

de la destructivité humaine, Cerj mise sur l’instinct de survie et l’inventivité humaine, engageant les participants à défier le pessimisme en créant la vision plus audacieuse d’un avenir meilleur, fertile et durable.

“Ne doutez jamais du fait qu’un petit nombre de gens réfléchis et engagés peuvent changer le monde. En vérité, c’est la seule chose qui ne l’a jamais fait.» Margaret Mead

Voilà pourquoi le projet artistique FACE AU CIEL (FACING THE SKY) est conçu comme un forum et construit pour rejoindre les communautés de tous les continents pour

s’engager ensemble dans un dialogue visant à mieux se comprendre les uns les autres, et à faire un usage plus juste et optimum des technologies révolutionnaires qui sont créées, en ce moment même, à un rythme accéléré! Cerj a son pouls sur les transformations culturelles en cours de l’espèce humaine: les idées et les technologies révolutionnaires surgissent de l’esprit créatif des arts et des sciences. FACE AU CIEL est une parfaite incarnation du «cerveau-esprit global» émergeant de l’extraordinaire expansion des réseaux sociaux et de l’Internet. FACE AU CIEL sera capturé par satellites et transmit instantanément à travers tous les médias sociaux, reliant ainsi le monde entier dans une conférence où chacun/chacune aura sa voix - le «village global» de Marshall McLuhan est définitivement arrivé! En tant qu’artiste, psychiatre en thérapie familiale, auteur et réalisateur de documentaires, j’ai créé The smART Peace Prize: Art contre la destructivité humaine. Il s’agit d’un concours d’ «art internet» et un «mouvement» des réseaux sociaux en ligne, une «intervention en thérapie familiale globale» pour une planète stressée. Cerj et moi réalisons que la motivation sous-jacente des artistes est de créer des œuvres qui provoquent le spectateur à éveiller sa curiosité et son émerveillement, ainsi qu’à déclencher la réponse «sérénité-enthousiasme» qui les rapprochent les uns aux autre. Nous en sommes venues à constater que nous devrions travailler ensemble pour partager nos idées et expériences et ainsi mutuellement les enrichir.

The smART Peace Prize exhorte tous et chacun à faire de l’art à l’encontre de notre côté sombre et destructeur. Faire de l’art - «calmer-connecter-créer» - pour développer un antidote global au stress, et ainsi éviter la dégénérescence et le chaos destructeur d’une grande partie de l’humanité.

Dans mon nouveau livre, ANDY’S BRAIN: A Brain-Mind-Art-Culture Look at Andy Warhol’s Genius, j’explore la vie et l’œuvre d’Andy Warhol comme l’un des artistes visionnaires dont le travail continue d’influencer les changements culturels et la connectivité globale. Mon modèle d’un échafaudage «BrainEsprit-Art-Culture» révèle comment l’unité ou la singularité de ces systèmes complexes se transforme continuellement pour assurer la survie humaine et l’évolution culturelle. Dans mon film documentaire en cours, «ART = SURVIE», j’explore ce sujet avec les artistes Hiroshi Senju, Ricardo Mazal, avec le lauréat du Prix Nobel en neuroscience Eric Kandel, ainsi qu’avec le neuropsychologue Dahlia Zaidel. Je compte bien poursuivre bientôt à Miami le tournage de ce documentaire en discutant avec Cerj Lalonde pour mieux distinguer sa philosophie de l’art et sa vision du projet d’installation FACING THE SKY.

________________________________________ - Cerj Lalonde est un artiste multimédia et créateur du projet d’installation FACING THE SKY – One Free World For All. CerjLalonde.com; FacingTheSky.com - Phillip Romero est un psychiatre en thérapie famille, artiste et fondateur du The smART Peace Prize: Art Against Human Destructiveness. Il est l’auteur de livres: *THE ART IMPERATIVE: The Secret Power of Art (2010).

PHANTOM STRESS: Brain Training to Master Relationship Stress (2010). ANDY’S BRAIN: A Brain-Mind-Art-Culture Look at Andy Warhol’s Genius (En production pour 2015 publication). (Smartpeaceprize.com; Facebook.com/smartpeaceprize),


CLOTHING LOLITA JACA ST BARTH


STEPHANE ROLLAND ROBE LONGUE BRODÉE À PANIER EN GAZAR CAMEL BRODÉ


SPÉCIAL

HAUTE COUTURE FASHION EDITOR MARZ ATASHI PHOTOGRAPHER MICHÈLE BLOCH-STUCKENS MAKE-UP VIRGINIE RASCLE HAIR STYLIST CYRIL LAFORET MODEL ULIA PRATT @CITYMODELS ASSISTANT SAMUEL MAJID & REMI LECUYER SPECIAL THANKS TO CLAUDE DALLE FOR ROMEO


GEORGES HOBEIKA ROBE LONGUE BLEUE EN DENTELLE FINE ET MOUSSELINE IRISÉ CEINTURE BRODÉE DE CRISTAUX

48


DANY ATRACHE COUTURE ROBE COCKTAIL EN TULLE DE SOIE REBRODÉE DE FILS D’OR ET DE CRISTAUX SWAROVSKI


GEORGES CHAKRA COUTURE ROBE TRAPÈZE EN TULLE BEIGE ROSÉ À EFFET PLUMETIS


ATELIER VERSACE ROBE LONGUE DOS NU EN CADY DE SOIE AVEC EMPIÈCEMENTS DE TULLE TRANSPARENT

52


SCHIAPARELLI HAUTE COUTURE DOS-NU CONSTELLATION D’ÉTOILES D’ORGANZA DE SOIE BLEU NUIT REBRODÉES TON SUR TON PORTÉ AVEC UN PANTALON EN CADY DE SOIE BLANC ; SANDALES À LANIÈRES EN SATIN, CUIR VERNIS ET ÉLAPHE; CASQUETTE CONSTELLATION D’ÉTOILES D’ORGANZA DE SOIE BLEU NUIT REBRODÉES TON SUR TON


GAULTIER PARIS LONG CARDIGAN À TRAÎNE EN SATIN CHARMEUSE, VESTE ET SMOKING EN CRÊPE DE SOIE

54


ZUHIAR MURAD COUTURE ROBE FOURREAU BRODÉE DE CRISTAUX MIROIRS, DÉCOLLETÉ PLONGEANT ET NUAGES DE TULLE DE SOIE AUX ÉPAULES. FINE CEINTURE EN MÉTAL ET CRISTAL.


ALEXANDRE DELIMA COUTURE ROBE BUSTIER EN GAZAR DE SOIE IVOIRE BRODテ右 DE LAINE LUREX ET COTON, PERLAGE EN LIGNE ET CHEVRON CRISTAL.


BB Lolita PHOTOGRAPHER ANTOINE VERGLAS MODEL EMMA STERN STYLING FABY JACA HAIR Fumoso for Kerastase MAKEUP Donna Fumoso for Smashbox LOCATION ST BARTH


CLOTHING LOLITA JACA ST BARTH


CLOTHING LOLITA JACA ST BARTH


VESTE VÉRONIQUE BRANQUINHO SOUTIEN-GORGE HERVÉ LÉGER JUPE VÉRONIQUE BRANQUIHNO CULOTTE FIFI CHACHNIL SANDALES CHRISTIAN LOUBOUTIN


POOL PARTY PHOTOGRAPHER SÉBASTIEN COTTEREAU STYLISTE COLINE PEYROT COIFFEUR MAQUILLEUR PAULINE BORD ASSISTANT DENIS MAREAU MODEL LOU TOMBE ET CHRISTINA KATRENKO APPARENCE AGENCY PRODUCTION LUCKSTUDIO


MANTEAU ANDREW GN CEINTURE WOLFORD CULOTTE WOLFORD BRACELET SWAROVSKI BAGUE CARTIER BOOTS CHRISTIAN DIOR


COMBINAISON JC DE CASTELBAJAC BRACELET SWAROVSKI


BOUCLE D’OREILLE DIOR VESTE HEIMSTONE SOUTIEN-GORGE FIFI CHACHNIL BRACELET VIVEKA BERGSTROM JUPE CHRISTIAN DIOR


ROBE MARTIN GRANT SOUTIEN-GORGE ERES CULOTTE ERES BAS DE MAILLOT DE BAIN ERES SANDALES CHRISTIAN LOUBOUTIN


CASQUETTE PAUL KA BODY WOLFORD SOUTIEN-GORGE ROSEANNA


JUPE BURBERRY PRORSUM BRACELET VIVEKA BERGSTROM ESCARPINS GIUSEPPE ZANOTTI


Combinaison Emanuel Ungaro Ceinture Emanuel Ungaro Bracelet Swarovski Escarpins Christian Louboutin


VESTE K-WAY PULL MISSONI BAGUES DAVID YURMAN


WILD AND DANDY PHOTOGRAPHE SÉBASTIEN COTTEREAU STYLISTE COLINE PEYROT COIFFEUR MAQUILLEUR LUDOVYK LARTHOMAS ASSISTANT DENIS MAREAU MODEL ANTOINE SYLVESTRE PRODUCTION LUCKYSTUDIO


LUNETTES JEREMY TARIAN MANTEAU MISSONI CHEMISE TOD’S PANTALON ISSEY MIYAKE CHAUSSURES DIOR HOMME


VESTE BALLY GILET VIVIENNE WESTWOOD CHEMISE PAUL SMITH BAGUE DAVID YURMAN PANTALON VIVIENNE WESTWOOD CHAUSSURES HUDSON SHOES


LUNETTES THOM BROWNE MANTEAU DSQUARED2 VESTE DSQUARED2 CEINTURE ESPACE KILIWATCH SHORT DSQUARED2 BAGUES DAVID YURMAN CHAUSSETTES FALKE CHAUSSURES TRICKER’S X MARGARET HOWELL


VESTE ISSEY MIYAKE CHEMISE MARGARET HOWELL DÉBARDEUR ELEVEN PARIS FOULARD WOOLRICH PANTALON TRUSSARDI CHAUSSURES TRICKER’S X MARGARET HOWELL


LUNETTES CHOPARD COLLIER DAVID YURMAN CHEMISE TOD’S PULL ELEVEN PARIS BRACELETS DAVID YURMAN BAGUES DAVID YURMAN PANTALON THE KOOPLES CHAUSSURES GIUSEPPE ZANOTTI


MUSE PHOTOGRAPHER ANTOINE VERGLAS MODEL Jayla Harnwell STYLING Faby Jaca CLOTHES Lolita Jaca St Barths HAIR Fumoso for Kerastase MAKEUP Donna Fumoso for Smashbox LOCATION ST BARTH


CLOTHING Models own


CLOTHING Models own


Photographer Eric Hason Photographer: Eric Hason Fashion stylist Aaron R.Tucker Fashion stylist: Tucker Makeup Aeriel Aaron D’andrea Payne at KBA using M.A.C Makeup: Aeriel D’andrea Payne at KBA using Hair Arturo Swayze at Arturo a Salon using M.A.C. Oribe Hair: Arturo Arturo a Salon using Oribe Model LexaSwayze at MuseatManagement Model: Lexa at Muse New Management Location Bisazza York Flagship Location: courtesy of Bisazza Soho Flagship Showroom


Top nude Hairband Sarina Suriano OMNIS Collection Bisazza Hanami

ONE Photographer: Louiza Vick www.louizavick.com Model: Dana Stuce @ HMMLA Fashion Stylist: Tiffani Chynel www.tiffanichynel.com Makeup: Dana Delaney www.danadelaneymakeup.com Hair: Grissel Esparza grisselesparza.com Set Design: Louiza Vick & Tiffani Chynel Location: The Artery LA

Earrings: Devon Leigh Design Catsuit: Nicolas Jebran


Structured Top and Belt Meskita Fringe Skirt Houghton Shoes Steve Madden Earrings Givenchy Ring TULESTE Bisazza Winter Flowers


Cocktail Dress Maticevski Shoes Andrew Kayla Earrings: Linhardt Design Bisazza Vienna

Cocktail Dress: Maticevski Shoes: Andrew Kayla Earrings: Linhardt Design - Bisazza_Vienna


Black Silk Gown Titania Inglis Earrings Givenchy. Channel Cuff TULESTE Bisazza Hanami


Sequin Shift Dress Houghton Ear Cuff and Stud Double Ring, and Nail Ring Sarina Suriano OMNIS Collection Bisazza Springrose Sequin Shift Dress: Houghton Ear Cuff and Stud Double Ring, and Nail Ring: Sarina Suriano OMNIS Collection - Bisazza Springrose


CapeCape Dress Rosario Dress: Rosario Ear Cuff and and StudStud Ear Cuff Bracelet and Palm Bracelet, and Palm CuffCuff: Sarina Suriano Sarina Suriano FLORIS- Collection FLORIS Collection Bisazza Righe Bisazza New York Flagship


Top Meskita Mesh Choker TULESTE Bisazza Chains


Sequin Shift Dress: Houghton Ear Cuff and Stud Double Ring, and Nail Ring: Sarina SurianoBaraschi Dress Yoana OMNIS Collection - Bisazza Springrose Earrings Sarina Suriano WHITE Collection Bisazza Stars


Top Meskita Mesh choker TULESTE Bisazza Chains


Top, Skirt, and Briefs Meskita Earrings Givenchy Bangles and Rings TULESTE Bisazza Bonaparte


PRESBYTE FOREVER LUNETTES DE LECTURE / READING GLASSES

WWW.SEE-CONCEPT.COM

LetmeSee

BY


ONE Photographer: Louiza Vick www.louizavick.com Model: Dana Stuce @ HMMLA Fashion Stylist: Tiffani Chynel www.tiffanichynel.com Makeup: Dana Delaney www.danadelaneymakeup.com Hair: Grissel Esparza grisselesparza.com Set Design: Louiza Vick & Tiffani Chynel Location: The Artery LA


Bodysuit: Falguni & Shane Peacock Vest: Kahlo Cuff: Karine Sultan


Pants: Cristiano Burani Choker: Vanessa Mooney Cuff: Devon Leigh Design


Dress: Dora Abodi Rings: Karine Sultan Shoes: Giuseppe Zanotti Design


Dress: Oriett Domenech Necklace: Devon Leigh Design


Bodysuit: Falguni & Shane Peacock


Dress: Maria Lucia Hohan Jewelry: Karine Sultan Shoes: Giuseppe Zanotti Design


B LU DES CARAÏBES UN BLU SOPHISTIQUÉ. RADISSON BLU. DES PLAGES DE SABLE IMMACULÉ. DES JARDINS LUXURIANTS. DES CHAMBRES RAFFINÉES D’INSPIRATION EURO-CARIBÉENNE. UN SPA ET UNE PISCINE DE LUXE. C LE RESTAURANT ET LE LOBBY BAR. UNE CUISINE FABULEUSE. DES GENS FABULEUX. VOTRE OASIS BLU.

DES HÔTELS OÙ TOUT DEVIENT POSSIBLE! radissonblu.com/resort-stmartin

UNE PISCINE, RADISSON BLU RESORT MARINA & SPA, ST. MARTIN

É C H A P P E Z- V O U S


Halter one piece swimsuit by LEE + LANI, www.leeandlani.com


PHOTOGRAPHER TYLER KANDEL CREATIVE DIRECTOR QUINN LIPTON STYLIST JA’NIYA WALKER MAKE-UP GARRET GERVAIS@OPUS BEAUTY HAIR NGUYEN THAI MODEL ALEKSANDRA RASTOVIC@LA MODELS


Strapless one piece swimsuit by HANNE BLOCH, www.hanne-bloch.com Diamond cluster necklace by LOREE RODKIN, www.loreerodkin.com $98,425.00


Halter top bikini suit by SWIMWEAR, www.jwswimwear.com Diamond art deco ring by LOREE RODKIN, www.loreerodkin.com $53,650.00


Halter bikini by LEE + LANI, www.leeandlani.com Diamond crown ring by LOREE RODKIN, www.loreerodkin.com $11,500.00 Diamond crown ring by LOREE RODKIN, $21,025.00


Strapless one piece thong swimsuit by GLAMROCK BY MARLA G, www.glamrockbymarlag.com Diamond crown ring by LOREE RODKIN, $21,025.00


UNDER THE INFLUENCE PHOTOGRAPHE CHRISMA LAN Conception Visuel Tuan Taiko. Réalisation Romain Liégaux assisté de Benjamin Simeoni Mannequin Bernadett Vidacs @ OUI Management Maquillage et Manucure Jay Kwan pour M.A.C Cosmetics Coiffure Kevin Rajasavong @ B4 Agency Assistant Photo Florian Calteau Numérique Hugo Lubin, DDC Paris. Retouche CL Production.

Remerciements : Hôtel Odyssey Paris, Bruce Ziesler, Renan Nigon, Laurène Giudicelli, www.hotelodysseyparis.com. B/B4 Agency. OUI Management. Matphot Paris.


Trench SEE BY CHLOE Boucles d’oreilles DIOR Top JITROIS Gants AGNELLE Collants portés en top WOLFORD


Robe HERVÉ LÉGER Etole SPRUNG FRÉRES Collier EK THONGPRASERT Body WOLFORD Gants STUDIO MAMY JO


Robe BLUMARINE Manteau SEE BY CHLOE Collier SHOUROUK Chaussures CHRISTIAN LOUBOUTIN Col STUDIO MAMY JO


Jupe JEAN-PAUL GAULTIER Robe DIOR Collants WOLFORD Chaussures DIOR Col STUDIO MAMY JO


Robe ELIE SAAB Collier EK THONGPRASERT Bottes DSQUARED Collants FALKE Sac DIOR Col STUDIO MAMY JO


Top Gants et Jupe JITROIS Top argent BARBARA BUI Etole SPRUNG FRÈRES Chaussures DIOR Col STUDIO MAMY JO


Robe PUCCI Top DIOR Veste CARVEN Boucles d’oreilles DIOR Bracelet DIOR


Jupe JITROIS Top JULIEN FOURNIER Corset JEAN-PAUL GAULTIER Escarpins CHRISTIAN LOUBOUTIN Collants WOLFORD Etole SPRUNG FRÈRES Col et Gants STUDIO MAMY JO


photos © www.sxc.hu

Et si l’impossible n’existait pas ?

Le créateur d’évènements sur mesure www.soleidad.com


POUR LA SAISON PRINTEMPS-ÉTÉ 2015, LE MAQUILLAGE NUDE / ROSE POUDRE RESTE INDÉTRÔNABLE, AUGURANT UNE DÉCENNIE PLACÉE SOUS LE SIGNE DU NATUREL. DE VALENTINO À CHLOÉ EN PASSANT PAR ISABEL MARANT, GIAMBATTISTA VALLI ET BOTTEGA VENETA, LE MAQUILLAGE NUDE, S’ÉRIGE EN TENDANCE PHARE DE LA SAISON ESTIVALE.


RÊVERIE parisienne

BEAUTY EDITOR MARZ ATASHI BEAUTY PHOTOGRAPHER CHARLIE STUDIO PACKSHOT PHOTOGRAPHER NICCO MARCHETTI@CQFDPROD MAKE-UP & HAIR EMELINE OLIVER MANUCURE GUILAINE FRICHOT MODEL POLINA@CRYSTAL MODELS ASSISTANT STYLE SAMUEL MAJID

Rêver d’un printemps constellé de douceur.

S’offrir une mine divinement fraîche. S’envelopper d’une lumière subtilement ouatée. Se parer d’un teint d’ange. Sublimer sa peau d’un voile aérien de beauté. Ces envies de douceur sont mises à l’honneur par notre rédactrice beauté, à travers une collection printanière qui célèbre une beauté naturelle et tendre.


140


3

2

6 8

7

4

9 1

5

1- CRÈME CELLULAIRE SUISSE ICE CRYSTAL CONTOUR DES YEUX, LA PRAIRIE ; 276 EUROS. 2- EAU DE TOILETTE FOR MEN, MERCEDES-BENZ CLUB ; 83 EUROS. 3- EAU DE PARFUM AROMATIC IN WHITE, CLINIQUE; 103 EUROS. 4- MASQUE BB CRÈME POUR CHEVEUX, MYRIAM.K ; 35 EUROS. 5- EAU DE PARFUM MOJAVE GHOST, BYREDO ; 95 EUROS. 6- EAU DE TOILETTE L’EAU POUR FEMME, MERCEDES-BENZ ; 70 EUROS. 7- SOIN COMPLET DU VISAGE, INTEGRALL BY DELACRE ; PRIX SUR DEMANDE. 8- FOND DE TEINT COUTURE FLUIDE #3, GIVENCHY ; 47,50 EUROS. 9- VERNIS FORTIFIANTS #ENDURING, SHEER STRENGTH; 14,90 EUROS.


12 18

19

20

11

21

13 17

24

22

14

15

10

16

23

15

10- EAU DE PARFUM FAN DI LEATHER ESSENCE, FENDI ; 84,50 EUROS. 11- FOND DE TEINT COUTURE COMPACT #3, GIVENCHY ; 53,50 EUROS. 12- EAU DE PARFUM ONLY FOR HER, HAYARI PARIS ; 145 13- EAU DE PARFUM BEYOND ROSE, CLINIQUE ; 114 EUROS. 14- SÉRUM RÉGÉNÉRANT À LA POUDRE D’OR, UNIK ; 60 EUROS. 15- POUDRE BONNE MINE #3, GIVENCHY CROISIÈRE ; 47,50 EUROS. 16- PARFUM POUR CHEVEUX, MYRIAM.K ; 45 EUROS. 17- EAU DE PARFUM VAPORISATEUR DAHLIA DIVIN, GIVENCHY ; 99,50 EUROS. 18- ROUGE À LÈVRES CRÈME LE MARC #228, MARC JACOBS BEAUTY ; 29,50 EUROS. 19- SÉRUM ANTI-ÂGE LIFT, FERMETÉ, CORRECTION RIDES DAILY REPAIR ABEILLE ROYALE, GUERLAIN ; 120 EUROS. 20- PALETTE WEAR EVERYWHERE NUDES #A64, CLINIQUE; 34 EUROS. 21- FOND DE TEINT BEYOND PERFECTING, CLINIQUE ; 34 EUROS. 22- VERNIS POSH, MICHAEL KORS ; 18 EUROS. 23- EAU DE TOILETTE UNISEXE, POUR HOMMES ET FEMMES, JEREMY SCOTT EN ÉDITION LIMITÉE CHEZ COLETTE ; 95 EUROS. 24- EAU DE PARFUM RÊVE, VAN CLEEF & ARPELS ; 76,90 EUROS.


POUR LES PLUS TRADITIONNELLES ADEPTES DE LA BOUCHE CARMIN, NULLE INQUIÉTUDE À AVOIR : BURBERRY, UNGARO, MISSONI ET ZAC POSEN SE SONT CHARGÉS DE LE REMETTRE SUR LE TABLEAU DES TENDANCES MAKEUP DE LA SAISON PRINTEMPS-ÉTÉ 2015. ENFIN, LE MAQUILLAGE DES YEUX SERA TOUJOURS AUSSI EXTRAVAGANT PUISQUE L’EYELINER SERA DANS TOUS SES ÉTATS POUR LA SAISON, À LA FOIS GRAPHIQUE, IMPOSANTE OU COLORÉ (DIOR, FENDI, CÉLINE, GIVENCHY, PRADA).


25- LE VERNIS INTENSE COLOR #25, GIVENCHY ; 23,50 EUROS. 26- ROUGE À LÈVRES AUDACIOUS LIPSTICK #CARMEN, NARS ; 30 EUROS. 27- EAU DE TOILETTE EAU D’IVOIRE, BALMAIN ; 82 EUROS. 28- PERFORMIST CONTOUR YEUX ANTI-ÂGE WONDERSKIN ; 54,90 EUROS. 29- EAU DE TOILETTE DAISY EAU SO FRESH EDITION SORBET, MARC JACOBS FRAGRANCES ; 78 EUROS. 30- BRILLANT À LÈVRES COULEUR INTENSE LUST FOR LACQUER #NO REGRET, MARC JACOBS BEAUTY ; 27 EUROS. 31- ROUGE À LÈVRES ROUGE ALLURE VELVET #50, CHANEL ; 33,95 EUROS. 32- BRILLANCE MIROIR VOLUME & SOIN DIOR ADDICT GLOSS #584, DIOR ; 28,90 EUROS. 33- SUPREMAGE SÉRUM REDENSIFIANT CORRECTION TACHES, DR PIERRE RICAUD ; 50 EUROS. 34- EAU DE TOILETTE EAU FLORALE, REPETTO ; 77,90 EUROS. 35- MÉTÉORITES PERLES DE BLUSH, GUERLAIN, 46 EUROS. 36- VERNIS HAUTE COULEUR #660, DIOR; 23,90 EUROS. 37- EAU DE PARFUM SWEET, LOLITA LEMPICKA ; 47,90 EUROS. EN VENTE CHEZ SEPHORA. 38- EAU DE TOILETTE VERY IRRÉSISTIBLE L’EAU EN ROSE, GIVENCHY ; 68 EUROS. 39- EAU DE PARFUM WOMAN, HUGO BOSS ; 80,40 EUROS. 40- ROUGE À LÈVRES REPULPANT ONCTUEUX #CORAIL ELEGANT, DR PIERRE RICAUD ; 19 EUROS. 41- EAU DE PARFUM AMARENA LE GEMMA, BULGARI ; 145 EUROS. 42- ROUGE À LÈVRES COULEUR INTENSE LE ROUGE #210, GIVENCHY ; 34,90 EUROS. 43- L’HUILE NOURRISSANTE INFUSION DE ROSE, LAURA MERCIER ; 60 EUROS. EN VENTE CHEZ LE BON MARCHÉ. 44- BRILLANT EXTRÊME GLOSSIMER LÈVRES SCINTILLANTES #192, CHANEL ; 27,50 EUROS. 45- EAU DE PARFUM SI BELLE, SEE BY CHLOE ; 69,90 EUROS. 46- EAU DE PARFUM PIVOINE FÉERIE, JEANNE EN PROVENCE ; 11,90 EUROS.

38

35 39

43 34

28

44

36

45

33

29

37

27

40 32

46

37

26

41

42 31

41

25 30

31


MATHIAS DANDINE L’ENFANT DU PAYS… «Le Talent n’attend pas le nombre des années» disait Corneille. Sûr que cette tirade va comme un gant a ce chef souvent considéré comme le talent de la Côte d’Azur. Il est l’enfant de Bormes les Mimosas, formé chez papa et grand mère à l’Escoundudo où il conquis sa première étoile et a grandi dans les odeurs de Garrigue et les effluves marines. Sa notoriété l’appelait souvent pour s’exiler à l’étranger mais ce Varois ne veut pas dépasser son Nord à lui, soit Aix en Provence ! Et son nouveau restaurant, le St Estève au sein de l’hôtel LES LODGES**** au THOLONET (13) est à la limite de sa frontière a lui , a quelques kms d’Aix, sur la Route de Cézanne , ce qui doit l’inspirer pour faire ses tableaux dans ses assiettes... Bien dans ses nouveaux murs, on sent déjà sa flamme, jamais perdue, ravivée encore de plus belle. Sa table méditerranéenne est devenue en quelques mois d’ouverture «the place to be» et le succès aidant sa première étoile au Michelin est tombée en moins d’un an !! Une performance rare qui donne le niveau de talent du Maitre... UNE CUISINE MÉDITERRANÉENNE Comment parler de sa cuisine tant les superlatifs sont pas au niveau ! une cuisine inventive , fusionnelle parfois , travaillant les poissons comme personne et une justesse des cuissons qui rend le produit unique et savoureux, comme cette Langoustine aux parfums du Siam , pois gourmands , cébette , gingembre et coriandre , cuite dans une huile de Sésame versée chaude à la théière, qu’il a mis longtemps a mettre au point pour retrouver le goût de ce qu’il avait dégusté en Thaïlande.

C’est tout Mathias Dandine cette recherche permanente de goûts et saveurs lointaines pour sublimer cette cuisine méditerranéenne qu’il affectionne tant. Et nous aussi d’ailleurs car on se délecte du Mignon et Ris de Veau de Lait cuits au sautoir, légumes étuvés à la truffe noire ou son pain d’épice rôti, pommes caramélisées et glace vanille ! Un délice sans cesse renouvelé en bouche. On ne se lasse jamais de cette cuisine légère mais gourmande, comme son chef, qui de la maison familiale de l’Escoundudo à Bormes les Mimosas en passant par les Roches au Lavandou ne cesse de nous surprendre. Faut dire que quand on est passé apprendre son métier chez les plus grands chefs Français çà laisse forcément des traces ! On ne va pas s’en plaindre ...

PAR MARC ROUGEMOND


MATHIAS DANDINE THE LOCAL STAR... «Talent won’t wait for years,» said Corneille.

MEDITERRANEAN CUISINE

He could have been talking about Mathias Dandine, who’s often described as the French Riviera’s star chef. He was born in Bormes-les-Mimosas, trained with his dad and grandma at L’Escoundudo, where he earned his first Michelin star, and grew up beside the Provence scrubland and the Mediterranean.

We’ve run out of superlatives to describe his cooking! This is inventive, sometimes fusional cuisine. Mathias prepares fish better than anyone and just the right amount of cooking gives unbelievably tasty dishes, such as Thai-style langoustine, mange tout peas, salad onion, ginger and coriander, cooked in sesame oil that’s poured hot from a teapot, for which he spent a long time trying to create the flavors he enjoyed in Thailand.

Mathias’s reputation often took him abroad but this local lad always felt the call of home, i.e. Aix-en-Provence! And so his new restaurant, Saint-Estève within the four-star Les Lodges Hotel in Le Tholonet (Bouches-du-Rhône), is back in his old stomping ground, just a few miles from Aix, on Route de Cézanne, which should inspire his artistry in the kitchen... Although in new premises, it’s clear that he’s back with a bang. In just a few months, his Mediterranean restaurant has become «the place to be» and he’s picked up his first Michelin star in under a year! That’s a rare achievement that tells you a lot about his talent...

Mathias’s hallmark is the constant search for exotic tastes and flavors to enhance the Mediterranean cuisine that he loves. And us too because we get to feast on pan-fried veal filet mignon and sweetbread, vegetables steamed with black truffle or roasted gingerbread, caramelized apples and vanilla ice cream! It’s an experience to be enjoyed time and time again. We’ll never grow tired of this light but gourmet cuisine. Whether at his family’s restaurant L’Escoundudo in Bormes-les-Mimosas, Les Roches or Le Lavandou, Mathias never fails to amaze. Of course, when you’ve learnt your trade from top French chefs, that’s bound to have an effect! We’re not complaining... BY MARC ROUGEMOND


LE REGINA

Nouvelle star de Biarritz...

Un hôtel qui n’est pas près de passer de mode... Le Regina Biarritz est le nouvel hôtel de luxe de Biarritz dont tout le monde parle. Inauguré fin Juin, l’été s’est passé a grande vitesse et l’Automne s’annonce sous les meilleurs auspices avec un temps magnifique qui à prolongé la saison... L’Édifice chargé d’histoire, achevé en 1907, n’est pas sans rappeler le Carlton de Cannes avec son architecture Second Empire, et sa verrière intérieure style Art Déco qui surplombe le patio central est du plus bel effet. Sans oublier la vue magnifique sur la baie de Biarritz. Initialement construit avec 168 chambres et salon d’appartement, l’hôtel comporte plus que 65 chambres et suites à ce jour, ce qui lui confère une ambiance plus intime, grâce notamment à une rénovation totale de qualité orchestrée par Pascal Lemarchand, Pdg de Naos Groupe, le nouveau propriétaire. Rendez vous des maisons de coutures, des artistes et des mondains dans les années 50, le thème de l’hôtel autour de la Mode était tout trouvé. Chaque chambre est inspiré par la Mode et les Maisons de Coutures , ce qui lui donne une touche indiscutablement cosy et confortable. Les influences de la mode sont nombreuses , du boudoir de Paul Poiret aux Oiseaux d’Armand-Albert Rateau crée pour le mobilier de l’hôtel de la couturière jeanne Lanvin , en passant par les célèbres camélias déclinés à l’infini par Coco Chanel. Les matériaux nobles et rares comme les bois de macassar , palissandre , amarante et sycomore associés à des matières inattendues telles que la

laque , le cuir , le galuchat et le fer forgé sont autant de détails qui font le charme et le luxe de cet hôtel. L’Art de Vivre n’est pas en reste avec un Café Bar Lounge , le Café N, aussi agréable pour prendre un déjeuner que pour le Tea time ou le cocktail de fin de soirée. Et aussi le «N°1 By Georges», le rdv culinaire du chef triplement étoilé de Vonnas, Georges Blanc, qui a revisité la cuisine méditerranéenne à sa manière, l’Esprit Blanc est bien en place pour des moments de gourmets dont vous vous souviendrez. Le Spa signé By OMNISENS est une ode au bien être et le soin «Signature» développé spécialement pour l’hôtel vous apportera la volupté rare associée à des produits cosmétiques aux senteurs gourmandes. Sans oublier le Hammam et la salle de fitness pour compléter vos soins. Le Régina Biarritz Hôtel & Spa est un lieu unique empreint d’histoire oû les murs témoignent du passé et ses services haut de gamme en feront un des fleurons de la collection d’hôtels mémorables signés MGALLERY By Accor. Ce n’est pas pour rien qu’il est surnommé «le petit palace de Biarritz» . Nul doute que vous le ressentirez... PAR MARC ROUGEMOND REGINA BIARRITZ HOTEL & SPA 52 Avenue de l'Impératrice 64200 Biarritz Tél +33(0) 5 59 41 33 00 www.hotelregina-biarritz.com Chambres de 240 à 630 € Suites de 880 à 1040 €


LE REGINA

The new star of Biarritz...

A hotel with a passion for fashion... The Regina Biarritz is the new luxury hotel in Biarritz that has got everyone talking. It opened at the end of June, summer has flown by and the unusually warm start to autumn has extended the season... The historic building, which was completed in 1907, is similar to the Carlton in Cannes with its Second Empire architecture and Art Deco-style interior glass ceiling over the central patio, which creates a spectacular effect. Not forgetting the fantastic views of the Bay of Biscay. Initially built with 168 guestrooms and an apartment, the hotel still has only 65 rooms and suites today, which gives it a more intimate feel, especially since the comprehensive renovation ordered by Pascal Lemarchand, CEO of Naos Group, the new owner. As it was a meeting place for designers, artists and socialites in the 1950s, fashion was an obvious choice of theme for the hotel. Each room is inspired by fashion and fashion houses, creating cozy, comfortable interiors. The fashion influences are everywhere, from the Paul Poiret Boudoir to the birds created by Armand-Albert Rateau for the townhouse of designer Jeanne Lanvin, plus Coco Chanel’s famous camellias.

Rare, high-quality materials like macassar, rosewood, amaranth and sycamore are combined with more unusual features, such as lacquerware, leather, shagreen and wrought iron. It’s details like these that give the hotel its charm and luxuriousness. The facilities are equally exceptional with Café N, a café, bar and lounge that’s ideal for lunch, afternoon tea or cocktails. And then there’s «N°1 By Georges», the top restaurant of the three-time Michelin-starred chef from Vonnas, Georges Blanc, who prepares Mediterranean cuisine in his own inimitable style. He provides gourmet experiences that you won’t forget. The Omnisens spa is dedicated to wellness and the «Signature» treatment developed specially for the hotel combined with indulgent beauty products is a real treat. There’s a sauna and gym to complete the experience. The Regina Biarritz Hotel & Spa is a unique, history-laden location whose walls tell their own story. Its exclusive services make it one of the highlights of the memorable Accor MGallery collection of hotels. It’s not for nothing that we call it the «petit palace de Biarritz». Come and see what you think...

BY MARC ROUGEMOND

REGINA BIARRITZ HOTEL & SPA 52 Avenue de l'Impératrice 64200 Biarritz Tél +33(0) 5 59 41 33 00 www.hotelregina-biarritz.com Chambres de 240 à 630 € Suites de 880 à 1040 €


LA BASTIDE DE ST TROPEZ NID D’AMOUR ET DE RAFFINEMENT St Tropez , la reine de la Côte d’Azur , recèle de quelques bijoux dont la Bastide de St Tropez fait partie. A quelques centaines de mètres de la Place des Lices , cet Hôtel de Charme «Relais et Châteaux « est un havre de paix oû il fait bon vivre après quelques excès peut être dans la nuit tropézienne.

St Tropez , la reine de la Côte d’Azur , recèle de quelques bijoux dont la Bastide de St Tropez fait partie. A quelques centaines de mètres de la Place des Lices , cet Hôtel de Charme «Relais et Châteaux « est un havre de paix oû il fait bon vivre après quelques excès peut être dans la nuit tropézienne. Classé 5 étoiles , La Bastide et ses 26 chambres et suites , est un Must de confort et de raffinement avec sa piscine lovée au sein d’un Parc exotique magnifique avec de multiples essences et ses majestueux palmiers. Le calme autour de la piscine contraste avec l’animation tropézienne et c’est tout là le pouvoir de cette petite propriété oû vous vous sentez comme dans votre villa avec ses suites terrasses , souvent équipées de jacuzzi. Un atout indiscutable pour vivre son plaisir comme vous le souhaitez, a votre rythme , soit a la piscine soit sur votre terrase pour un petit déjeuner de bon matin.

Les desserts exceptionnels aussi sont un belle sortie pour un diner magnifique fidèle à la tradition de ce restaurant souvent étoilé dans le passé. Fabien Delafon et son équipe disponible et professionnelle sauront faire de votre séjour à La Bastide de St Tropez un pur moment de bonheur et de raffinement. Nul doute que vous reviendrez comme la plupart des fidèles clients.

ILes chambres plus traditionnelles sont décorées avec une inspiration toute méditérranéenne et très cosy. La table du restaurant est nouvellement ochestrée par Philippe Colinet arrivé tout droit de chez Daniel Boulud , la référence américaine à New York. Une cuisine moderne et inspirée de la Méditerranée évidemment avec beaucoup de poissons , tel le St Pierre rôti entier , tian de légumes confits en cocotte et basilic ou le Coeur de cabillaud demi sel en coque de poireaux, amandes grillées , chlorophylle de persil ; Canelloni de Homard en coque de laitue, vinaigre de riz, pulpe de laitue. Une cuisine légère et fine avec des cuissons parfaites qui exacerbent les saveurs et une terrasse ombragée agréable pour les longues soirées d’été.

PAR MARC ROUGEMOND LA BASTIDE DE ST TROPEZ Route des Carles 83990 St Tropez Tel +33 (0)494 558255 www.bastide-saint-tropez.com


LA BASTIDE DE ST TROPEZ A HAVEN OF LOVE AND LUXURY We head for Val d’Anniviers, on the heights of the village of Saint-Luc, to Bella Tola, the region’s oldest hotel. The four-star Bella Tola, a member of Historic Hotels of Europe, is an ideal base for a summer escape to the mountains amongst the beauty of the great outdoors.

With its five stars and 26 guestrooms and suites, La Bastide offers the height of luxury and sophistication with a swimming pool nestling amongst a beautiful exotic garden of numerous plants and majestic palm trees. The relaxation around the pool contrasts with the hustle and bustle of the French Riviera and therein lies the appeal of this small hotel, which feels like a private villa with its terrace suites, often with hot tub. It offers everything you need to start the day the right way, on your terms and at your own pace, with breakfast by the pool or on your terrace.

Fabien Delafon and his dedicated, professional team work hard to make your stay at La Bastide de St Tropez a blissful experience. Like many of the loyal guests, you’re sure to want to come back.

The more traditional rooms are decorated in the Mediterranean style and are very cozy. The hotel’s restaurant is now the domain of Philippe Colinet, who has joined it from Daniel Boulud, the big American name in New York. The cuisine is modern and obviously inspired by the Mediterranean with a wide selection of fish dishes including roasted whole John Dory, tian of preserved vegetables en cocotte with basil, lightly salted cod filet on a bed of leaks with toasted almonds and parsley foam or lobster cannelloni on a bed of lettuce with rice vinegar and shredded lettuce. The exquisite light cuisine is perfectly cooked to enhance the flavors and served on a shaded terrace to give you the opportunity to enjoy the long summer evenings. The exceptional desserts are a fitting end to a superb dinner in the tradition of this restaurant, which has often been Michelin starred in the past. BY MARC ROUGEMOND

LA BASTIDE DE ST TROPEZ Route des Carles 83990 St Tropez Tel +33 (0)494 558255 www.bastide-saint-tropez.com


NOTRE COUP DE COEUR...

MAIA LUXURY RESORT & SPA

UN COIN DE PARADIS ...

Ancrées dans l’inconscient européen comme une image tangible du paradis terrestre, les Seychelles offrent en réalité un rapport de dix îles privées pour une île déserte. Dans ce paradis, le MAIA est reconnu pour ses villas à couper le souffle, son service de maître d’hôtel personnalisé et sa gastronomie raffinée. Lauréat de nombreux awards, le Maia offre à ses clients une expérience nouvelle et sans stress afin qu’ils se relaxent et profitent de leur séjour en toute sérénité. Le service irréprochable est un des atouts qui fait la réputation de cet hôtel. Ralliées dans le silence des voiturettes par un personnel disponible, une trentaine de villas coloniales s’étendent des collines jusqu’au sable fin, à distance réglementaire les unes des autres bien entendu! Chacune d’elle est couverte de chaume et surplombe l’Océan Indien. Elles sont également équipées d’une terrasse spacieuse, d’un lit oversize, d’une

Le tarif Beyond All-Inclusive inclut : - Initiation illimitée à la plongée sous-marine - incluant la location d’équipement. Session de plongée privée possible avec un coût additionnel - Yoga et Qi Gong – selon l’emploi du temps - Sports d’eau non motorisés – plongée avec masque et tuba, kayak et canoë - VIK (Very Important Kids) - Un programme sur mesure pour les enfants incluant des excursions pour voir des oiseaux rares et des tortues, des mini traitements au spa et des leçons de natation.

piscine à débordement et d’une baignoire extérieure. En séjournant dans les villas « Maïa Signature » et « Ocean Panoramic » vous bénéficierez du service maître d’hôtel 24/7 et de la signature gastronomique de l’hôtel « Wherever, whenever, whatever ». Coté cuisine justement, vous pourrez pleinement profiter de l’expertise de cinq chefs servant à souhait une cuisine créole, indienne, asiatique, méditerranéenne et française. Le Spa, trois pavillons extérieurs, séparés par des roches naturelles et des plantes tropicales, est équipé d’une salle de soin en plein air, d’un jardin privé, d’un espace de bain et d’un gymnase de pointe viennent. Une décoration d’intérieur signée Hermès. C.S.


www.superchic.tv a department of Prestige International Magazine


SHOPPING DECO PAR CARLA DE WENDEL

VANITÉS... OBJETS DE

déS IR

1

Bien souvent représenté par un crâne humain, la « Vanité » exprime la nature passagère et vaine de la vie, la futilité des plaisirs du monde face à la mort. De plus en plus, des artistes contemporains revisitent cette thématique selon leurs propres codes artistiques. Inviter la mort dans son décor ? Prétexte idéal à la théâtralisation d’un tel paradoxe. Véritable objet de collection en édition limitée, ou simple objet du quotidien… à vous de choisir.

VANITAS... OBJECTS OF DESIR Frequently represented by a human skull, ‘Vanitas’ expresses the transient and pointless nature of life, the futility of worldly pleasures in the face of death. Contemporary artists increasingly revisit this theme adapting it to their own artistic codes. Is inviting death to be part of your décor an ideal pretext for dramatizing such a paradox? A true limited edition collector’s item, or a simple everyday object… the choice is yours.

2

1. Walking Mickey montre à la fois l’ossature et l’enveloppe des choses. Bronze de Nicolas Rubinstein. Prix sur demande. www.u-art-contemporary.com Walking Micky, reveals the skeleton as well as swathes it. Bronze by Nicolas Rubinstein. Price upon request. www.u-art-contemporary.com 2. Cendrier en porcelaine « Tema e variazioni » Fornasseti. Diamètre: 13 cm. (Prix :120€ ) www.leclaireur.com Fornassetti «Tema e variazioni» porcelain ashtray. Diameter 13 cm. Price: €120. www.leclaireur.com 3- Assiette « Tema e variazioni » en porcelaine noire Fornasetti avec imprimé noir et blanc. Diamètre: 26 cm. Prix 135€ www.leclaireur.com Fornasetti ‘Tema e variazioni’ black porcelain plate with black and white print. Diameter: 26 cm. (Price €135) www.leclaireur.com 4- Coupe « Hamlet » en porcelaine émaillée à la manière d’un cabinet de curiosité. Vincent Colin pour Virebent. Prix : 173€. www.boutique-virebent.com Hamlet’ glazed porcelain cup in a cabinet of curiosities style. Vincent Colin for Virebent. Price: €173. www.boutique-virebent.com

4

3


BY CARLA DE WENDEL

5- Assiette - Pièce d’une série de 2x3 assiettes en porcelaine représentant le squelette tout entier. (Prix : 629€) les 6. www.animal-fabuleux.fr Plate - Piece from a series of 2x3 porcelain plates depicting the entire skeleton. (Price: €629) for 6. www.animal-fabuleux.fr 6- Mug , porcelaine de Guilhem Nave pour Animal Fabuleux. Un manière de théâtraliser sa table ! Prix : 35€. www.animal-fabuleux.fr Porcelain mug by Guilhem Nave for Animal Fabuleux. One way of making your table dramatic! Price: €35. www.animal-fabuleux.fr 7. Bougeoir «Hamlet» en faience. Vincent Colin pour Virebent. Prix 55€ www.boutique-virebent.com Hamlet’ glazed porcelain cup in a cabinet of curiosities style. Vincent Colin for Virebent. Price: €173 www.boutique-virebent.com

5

6

8- Table « Skull» imaginée par Claudio Colucci. Série limitée à 7 exemplaires. Prix sur demande. www.colucci-design.com ‘Skull’ table created by Claudio Colucci. Limited edition of 7. Price upon request. www.colucci-design.com 9- «Vanités aux papillons» vision à la fois explosive et incisive de Philippe Pasqua Prix sur demande www.u-art-contemporary.com ‘Vanitas with Butterflies,’ an explosive and incisive vision by Philippe Pasqua. Price upon request. www.u-art-contemporary.com 10- Boîte à cigares, haute couture de l’ébénisterie. Création Elie Bleu Prix: Boite à partir de 800€ www.eliebleu.fr Haute couture marquetry cigar box. Elie Bleu creation. Price: Box from €800 www.eliebleu.fr 8

9

7

10


10 raisons pour visiter une ville «patrimoine mondial de l’UNESCO»

PORTO L’envoutante PORTO, Une des plus anciennes villes d’europe

datant de l’occupation romaine vers l’an 417 sous le nom de « Portus »accrochée à la colline le long de la rive droite du fleuve « le Douro » donna son nom au Portugal, petite ville de 300 000 habitants , avec ses églises baroques, ses châteaux et distilleries de vin de Porto qui s’égrènent tout autour de ses rives et semble chanter un fado . Il faut faire une croisière sur le fleuve , sur ces bateaux les « RABELO »(qui auparavant ramenaient les fûts des vins de Porto) , traversant les plus belles régions de la vallée du Douro . Ce sera pour vous un émerveillement de découvrir toutes ces différentes richesses ,les petites routes qui mènent aux villages perchées sur les collines , vignes, oliviers et amandiers qui donnent une palette de couleurs harmonieuses.

Visitez les Quintas aux vignobles en terrasse, ces domaines agricoles qui produisent le « Vin de porto » dont les grappes sont encore foulées avec les pieds , vous trouverez les caves SANDEMAN , célèbre par ces chaix d’une autre époque merveilleusement réhabilitées sur les bord du DOURO ( a voir absolument)ou vous pourrez déguster les « vins de Porto « tels que le RUBY,ou le VINTAGE ! Porto vous offre de magnifiques monuments, la cathédrale dos Congrados du 18 éme siecle dont la façade est recouverte des célébres »azulejos » (céramique bleu et blanche), le mercado do Bolhao , la Torre dos Clérigos etc … j’allais oublier la célèbre librairie « bookshop LELLO » ou l’escalier est a lui tout seul un joyau culturel de Porto. Vous ferez toute cette promenade a bord des célèbres tramways en bois où l’on chantera du fado, puis partez jusqu’au cœur historique ,avec ses rues piétonnes , son café célèbre « le MAJESTIC « ou vous dégusterez les pâtisseries locales » les pastels de nata ». La ville de Porto a été classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1996 et Capitale Européenne de la Culture en 2001. Pour le shopping vous arpenterez les boutiques de la RIBEIRA . Pour vous loger , je vous conseille l’hôtel Intercontinental ( PALACIO DAS CARDOSAS ) ancien monastère du XV eme siècle situé sur la place principale de PORTO en plein centre de la vieille ville, le PALACIO DAS CARDOSAS devenu palais d’une riche famille portuguaise a été superbement reconverti en hôtel de luxe il y a deux ans ; 105 chambres et suites offrent une vue imprenable sur la « Praça da libertade »,un restaurant désign ‘ »l’ASTORIA » ou le Chef Pedro SEQUEIRA vous proposera une carte gastronomique « a base des produits typiquement portuguais . Le directeur Eric Viale , un français qui dirige cet hôtel vous aidera à concocter votre séjour à Porto . Pour le fun , n’oubliez pas de demander « le tour de Porto » en TUCKTUCK » émotions garanties .

10 reasons for visiting a ‘UNESCO’ World Heritage City

Mesmerizing PORTO Porto, one of Europe’s oldest cities dating from the Roman

occupation around the year 417 under the name of ‘Portus’ nestled against the hill along the right bank of the Douro river gave Portugal its name. This small city of 300, 000 inhabitants boasts Baroque churches, châteaux and port wine distilleries strung out along its banks and a Portuguese fado permeates the air. A river cruise is a must on a RABELO boat (that formerly transported barrels of port wine), crossing the most beautiful regions of the Douro valley. There is a host of delights to be discovered, the little streets that lead to the villages perched on the hills, vines, olive and almond trees providing an array of harmonious colours. Visit the terraced vineyards of Quintas, large estates that still produce ‘port wine’ by crushing the bunches by foot, you will find the SANDEMAN cellars, famous for their magnificently restored wine warehouses belonging to another era on the edge of the DOURO (a must see) or you can taste ‘port wines’ such as the RUBY, or the VINTAGE! Porto has a wealth of magnificent monuments, the 18th century Congregados Church the façade of which is covered with the famous ‘azulejo’ (blue and white ceramic tiles), the Bolhao market, the Clérigos bell tower etc. … Not forgetting the renowned LELLO bookshop where the staircase alone is one of Porto’s cultural gems. All can be admired from the famous wooden tramways where the fado is sung, then delve into the historic heart, with its pedestrianized streets, its famous MAJESTIC Café where you can indulge in the local cakes ‘pastels de nata’ (egg tart pastry). The city of Porto was classified a UNESCO World Heritage site in 1996 and European Capital of Culture in 2001. As for shopping, you can stroll around the shops in the RIBEIRA district. Regarding accommodation, I recommend the Hotel Intercontinental (PALACIO DAS CARDOSAS) a former 15th century monastery situated on PORTO’s main square right in the heart of the old town, the PALACIO DAS CARDOSAS which became the palace of a rich Portuguese family was superbly converted into a luxury hotel two years ago; 105 rooms and suites provide a stunning view over Liberdade Square, the designer ASTORIA restaurant where the chef Pedro SEQUEIRA will provide you with a gastronomic menu based on traditional Portuguese products. The French hotel manager Eric Viale will help tailor your visit to Porto. For fun, don’t forget to request a ‘tour of Porto by TUK-TUK’ for a guaranteed thrill. Spend a vibrant weekend in PORTO at any time of the year.

En toutes saisons PORTO donnera des couleurs a vos week-ends . CARNET PRATIQUE : Carnets d’adresse SANDEMAN caves de Porto Maison traditionnelle de Porto Visite des caves et chais a GAIA MAJESTIC café Rua santa catarina 112 Boiseries, banquettes de ce café Littéraire voit défiler ses afficionados de « pastels de nata » petites tartelettes aux œufs. TUKTOUR www.tuktourporto.com +351 917 232 661 Plusieurs vols /jour www.transavia.com

TAP Portugal Plusieurs vols /semaine 4 vols quotidiens pour Porto A partir de 161 €(hors frais) www.flytap.fr TRANSAVIA Plusieurs vols /jour www.transavia.com séjour : Hôtel INTERCONTINENTAL »DAS CARDOSAS » www.intercontinental.com/porto tel :351 220 035600 informations : Office du tourisme du Portugal 135 bld Hausmann 75008 Paris www.porto-tourisme.com

USEFUL INFO: Addresses: SANDEMAN port cellars Traditional port firm Visit the GAIA cellars and wine stores MAJESTIC café Rua santa catarina 112 The panelling, benches of this literary café attract aficionados of the ‘pastels de nata’ small egg tart. TUKTOUR www.tuktourporto.com +351 917 232 661

TAP Portugal Several flights /week 4 daily flights to Porto From €161 (charges excluded) www.flytap.fr TRANSAVIA Several flights /day www.transavia.com Accommodation: Hotel INTERCONTINENTAL PALACIO DAS CARDOSAS www.intercontinental.com/porto Tel: +351 220 035600 Information: Portuguese Tourist Office 135 bld Haussmann 75008 Paris www.porto-tourisme.com


Intercontinental LES PETITES VACANCES À PARIS

PAR MICHEALLE TORRES

La « Stay-cation » est un concept qui vous apporte la jouissance des vacances, sans quitter la ville. Elle vous donne un sentiment d’indulgence et de dorloterie, vous permettant de recharger vos batteries et, même pendant quelques jours seulement, vous permet de laisser votre routine quotidienne de côté. À l’Intercontinental Paris Le Grand, l’indulgence et le cocooning sont ce qu’ils font de mieux. Fondé il y a plus de 150 ans, cet hôtel n’a pas perdu son charme et son attrait historique. Il a été construit pour ressembler à un palais et, jusqu’aujourd’hui, ses murs dorés de feuilles d’or rappellent une ère de décadence. L’impératrice Eugénie a même assisté à son inauguration en 1862, donc si vous êtes à la recherche d’une évasion, la voilà. Le grand atrium de La Verrière vous accueille quand vous entrez dans l’hôtel. Avec un toit en verre qui laisse passer la lumière naturelle dans le hall, reflétant les saisons qui changent. Deux grands escaliers mènent à 470 chambres et suites, décorées par Pierre-Yves Rochon pour refléter le style de Napoléon III. Choisissez la chambre Opera View pour une vue imprenable sur l’Opéra Garnier, à deux pas de votre balcon. Décorée de façon unique afin de refléter les arts, le papier peint met en valeur l’un des chefs-d’œuvre de Mozart, chaque chambre dispose de tout le confort de la technologie moderne associé au charme du vieux monde. La conciergerie de l’hôtel est à la hauteur

de ce que l’on pourrait attendre d’un hôtel de luxe, accordant une attention à tous les détails de votre séjour. Elle livre les clients avec des touches personnelles, comme une bouteille de Champagne dans votre chambre pour célébrer une occasion spéciale, un signe certain d’un excellent service. De Victor Hugo à Oscare Wilde, le Café de la Paix du Le Grand est en soi, un monument historique. Sir Arthur Conan Doyle a même lu les épreuves avant impression de Sherlock Holmes sur la terrasse. Le Café de la Paix est incontournable pour tous les parisiens et encore plus pour les voyageurs. Des lustres en cristal éclairent la salle, tandis que des fauteuils confortables offrent aux clients un siège confortable pour profiter de leur repas. Le chef Christophe Raoux a élevé la cuisine depuis son arrivée au Le Grand en 2003 et le buffet du petit-déjeuner est certainement l’un des meilleurs de la ville - les croissants croustillants, l’assemblage d’omelettes, de saucisses et de fruits frais ainsi que le café fort doivent être savourés lentement, tout en appréciant les scènes qui se déroulent dans la rue. Passant son 150e anniversaire, l’Intercontinental Paris Le Grand est un petit bijou, qui n’est pas caché, mais au contraire qui se montre afin que tous puissent l’apprécier.


Paris Le Grand PERFECT PARIS STAY-CATIONS The summer months signal the beginning of vacations for Parisians. When the month of August comes around, you’ll see the city’s streets empty of its urban residents and

arrondissement. “Stay-cation” is a concept that brings you the enjoyment of a vacation, without leaving the city. It gives you a feeling of indulgence and pampering, allowing you to recharge your batteries and, even for a few days, leave your daily routine behind. At the Intercontinental Paris Le Grand, indulgence and pampering are what they do best. Built more than 150 years ago, this hotel has not lost its charm and historical appeal. It was made to resemble a palace when it was built and, until today, its walls that are gilded in gold bring to mind an era of decadence. No less than the Empress Eugenie attended its grand opening in 1862, so if you’re looking for an escape, then this is it. The grand atrium of La Verriere will greet you as you enter the hotel. With a glass roof that lets in natural light in the lobby, it reflects the seasons as they change. From here, two grand staircases lead up to 470 rooms and suites, decorated to reflect the style of Napoleon the III and done by Pierre-Yves Rochon. Choose the Opera View room for a breathtaking view of the Opera Garnier, only a stone’s throw away from your balcony. Uniquely decorated to reflect the arts, such as wallpaper that showcases one of Mozart’s masterpieces, each room features all the comforts of modern technology combined with an Old World charm. The hotel’s concierge is as one would expect

BY MICHEALLE TORRES from a luxury hotel, paying attention to all the details of your stay and indulging guests with personal touches, such as having a bottle of Champagne ready and waiting in your room for celebrating a special occasion—a sure sign of excellent service. From Victor Hugo to Oscare Wilde, the Le Grand’s Café de la Paix is, in itself, a historical landmark. Sir Arthur Conan Doyle even went through his printer’s proofs of Sherlock Holmes on the terrace. Café de la Paix is a must for every Parisian and even more so for those who are just visiting. Crystal chandeliers light the room, while plush chairs offer guests a comfortable seat to enjoy their meal. Chef Christophe Raoux has elevated the cuisine since joining the Le Grand in 2003 and the café’s breakfast buffet is certainly one of the best in the city—the crisp croissants, assembly of omelets and sausages, plus fresh fruit and strong coffee should be savored slowly, while enjoying the scenes that unfold on the street. Passing its 150th birthday, the Intercontinental Paris Le Grand is a gem, not hidden, but displayed for everyone to appreciate.


Mandarin un nom synonyme de Chic Oriental. Lors de la visite d’un de ses établissements, un Oriental Paris est situé sur l’une des rues les plus chics de la ville, rue Saint-Honoré.

Un mélange de minimalisme asiatique moderne et d’élégance classique à la française, l’hôtel dispose de pierres, de laque, et de touches de feuilles d’or mêlées aux couleurs audacieuses de prune, rose et de mauve. Les papillons sont également un motif prédominant dans l’hôtel, surtout à la piscine intérieure chauffée où un mur de LED les projette, flottant à travers la pièce. La même esthétique peut être trouvée dans les 138 chambres et suites de l’hôtel, où un mélange de bois, de cuir et de marbre vous donne un ressenti d’espace moderne et luxueux. La chambre Mandarin est idéale pour les couples à la recherche d’une escapade en ville. Avec 52m², la chambre ne manque pas d’espace et elle comporte un coin salon, un bureau, un grand lit, et une salle de bain qui dispose de douches séparées, un lavabo et un bain avec sa propre mini-télévision. En ce qui concerne la télévision, Bang & Olufsen est le fournisseur de système audio et de vidéo de la chambre, et la télévision rotative à écran plat dans la chambre à coucher est vraiment un plus pour ceux qui aiment le confort moderne. Les articles de toilette de Diptyque et le service de préparation pour la nuit, avec un choix d’oreillers, fera en sorte que vous obteniez l’agréable service 5 étoiles d’un établissement Mandarin. Toute vacances n’est pas complète sans une expérience gastronomique et le Chef du Mandarin Oriental Paris, Thierry Marx, avec deux étoiles Michelin à son actif, apporte un désir pour des plats simples et instinctifs qui sont

en phase avec les saisons, au restaurant Camelia de l’hôtel. Bien que la cuisine soit vraiment française, les plats présentent clairement des influences asiatiques, en particulier celle du Japon. Les raviolis de crabe du Chef sont frais, sont servis avec une purée de légumes et présentés comme une œuvre d’art. L’Homard accompagné de gnocchis et d’une bisque est parfait si vous souhaitez quelque chose de léger, mais un mot d’avertissement, le beurre servi avec ce plat est addictif. Un plat qui présente un mélange d’Orient et d’Occident est le Porcelet Fermier, en deux cuissons, qui est rôti lentement et fond dans la bouche avec une légère sauce glacée au citron et des minicarottes sucrées. Gardez votre appétit pour le dessert et dégustez Les Esquimaux Maison, une crème glacée en bâtonnet qui combine fruits et chocolat, et bien sûr, leur version du Saint- Honoré, une pâte fourrée à la crème à la vanille et au caramel qui en vaut bien les calories. C’est Paris, après tout : les repas indulgents, le cadre somptueux, et des vues magnifiques. Voir avec des yeux différents, même pour un week-end de « stay-cation », et vous arriverez à aimer cette ville d’autant plus.


Oriental Paris mous to Oriental chic. When visiting one of its properties, there is a certain standard situated on one of the city’s most fashionable streets, rue Saint-Honoré.

A mixture of modern Asian minimalism and classic French elegance, the hotel features stone, lacquer, and gold leaf accents against bold colours of plum, rose, and mauve. Butterflies are also a predominant motif in the hotel, especially at the indoor heated pool where a LED wall projects them fluttering across the room. The same aesthetic can be found in the hotel’s 138 rooms and suites, where a mixture of wood, leather, and marble gives you a sense of a modern yet luxurious space. The Mandarin room is ideal for couples looking for a quick city break. At 52sqm, the room is not lacking for space and comes with a sitting area, a full sized desk, king sized bed, and a bath that features separate showers, sinks, and a tub with its own mini television. Speaking of the television, Bang & Olufsen is the video and audio system provider for this room and the rotating, flat screen TV in the bedroom is definitely a plus for those who love their modern comforts. The Diptyque toiletries are delightful and the turn down service, complete with a pillow menu, will ensure you get the 5-star treatment of a Mandarin property. Any vacation is not complete without a gourmet experience, and the Mandarin Oriental Paris’ Executive Chef Thierry Marx. Wuth two Michelin stars under his belt, he brings a desire for simple, instinctive dishes that are in sync

with the season at the hotel’s Camelia restaurant. Although the cuisine is definitely French, the dishes clearly showcase Asian influences, particularly the chef’s knowledge of Japan. His take on crabmeat ravioli is fresh, served with a vegetable puree and presented like art on a plate. Le Homard, the lobster dish accompanied by gnocchi with bisque is perfect if you want something light—but a word of caution, the butter served with this dish is addicting. A dish that showcases a blend of East and West is the Le Porcelet Fermier, farmer’s piglet cooked two ways, roasted slowly, and melts in your mouth with a light, lemon glaze sauce and sweet baby carrots. Save some of your appetite for dessert and sample their homemade Les Esquimaux Maison— popsicle ice cream that combines fruit and chocolate flavours, and of course, their version of the St. Honoré—a cream-filled pastry with vanilla and caramel that’s well-worth the calories. This is Paris, after all: the indulgent meals, the opulent surroundings, and the magnificent views. See it with different eyes, even for a “stay-cation” weekend, and you’ll come to love this city even more.


L’impérial Palace d’Annecy O U L A R E N A I S S A N C E D’ U N H ÔTE L M Y TH I Q U E Pour vivre pleinement l’expérience d’un séjour à l’Impérial Palace d’Annecy et découvrir la « Venise des Alpes », une chambre avec vue sur le lac s’impose : magie et nostalgie des palaces d’antan dans cet hôtel mythique qui incarne plus d’un siècle d’histoire et n’en finit pas de renaître de ses cendres... Avec la reprise en 2013 par la famille Pollet-Villard, la saga se poursuit aujourd’hui avec un ambitieux chantier de rénovation et un chef étoilé aux commandes. Direction Annecy et son lac, le plus pur d’Europe.

Les temps ont changé mais la majestueuse bâtisse a gardé fière allure. En franchissant cet hôtel, on ne peut s’empêcher de remonter le fil de son histoire pour mieux apprécier la vue immuable du lac entouré de montagnes : un tableau changeant aux couleurs insaisissables… La construction de ce palace fut un défi technique ; il fallut consolider le bâtiment vu sa position sur les abords instables du lac. Plus de 300 compagnons, tous italiens et spécialisés dans la construction de palaces, se succédèrent à l’époque. La meilleure preuve de la solidité de ces fondations adaptées pour résister à l’humidité : 80 ans plus tard, aucune fissure sur les murs de pierre ! Au-delà de l’ampleur du chantier, la décoration fut l’objet de tous les soins : pas moins d’un million de francs or furent investis pour doter le palace de mobilier et tentures en provenance du magasin du Louvre et du Bon Marché… Bref, l’Impérial fut un paradis digne des plus prestigieux palaces de la Riviera prisée par la riche clientèle américaine. Dans les années 30, nombreuses furent les têtes couronnées à y venir en villégiature, du sultan d’Egypte au Prince George d’Angleterre en passant par le Bey de Tunis, les familles d’aristocrates, banquiers et artistes comme Sacha Guitry… Deuxième guerre, nouvelle crise. Les palaces ne font plus recette. La faillite est proche. Dans les années 50, on y croise Edith Piaf, Charlie Chaplin… Winston Churchill y séjourna et pêcha la truite dans le lac ! Aujourd’hui, il ne reste hélas plus rien de la patine, du mobilier et du décor.

Pourtant, on peut s’avouer chanceux, 101 ans après, de franchir encore les portes de cet hôtel. Tout beau, tout neuf, il ne vibre pas de l’âme d’antan mais il revient de tant d’années d’oubli, de cendres (un incendie dévasta même la toiture)… Oui, il s’en fallut de peu que tout soit à jamais rasé et dévasté par des promoteurs, si la municipalité d’Annecy n’avait pas eu conscience de la dimension patrimoniale du parc et du bâtiment. Car après des années de faillite et de lente agonie, la fermeture définitive s’imposa en 1965 ; mais voulant garder la maîtrise de la presqu’île, la ville se porta acquéreur de l’ensemble en 1967. S’ensuivront une période de projets refusés jusqu’à la rénovation totale par un groupe allemand et la réouverture en 1990. Une nouvelle ère s’amorce désormais avec la famille Pollet-Villard qui a entrepris la rénovation des 91 chambres et huit suites sur les six étages. Vont suivre prochainement la décoration des parties communes - le restaurant gastronomique « La Voile » et le bar, avec surtout le souhait de privilégier un espace de bien-être : une piscine et un spa de 600 m2 devraient être opérationnels d’ici fin d’année 2015. Pour les cuisines, le défi a été confié au chef étoilé Jean-Christophe Ansanay-Alex, lui-même propriétaire du Relais&Château l’Auberge de l’Ile Barbe. Il a imaginé une cuisine mêlant une cuisine du terroir avec des plats emblématiques des grandes brasseries. A quand l’étoile ? L’avenir nous le dira. Bref la saga de l’Impérial Palace n’en finit pas et ce, pour notre plus grand plaisir… À expérimenter lors de votre séjour : la location d’un bateau taxi auprès du concierge pour découvrir la vieille ville d’Annecy ! PAR FLORENCE BATISSE-PICHET


Dans les années 30, nombreuses furent les têtes couronnées à y venir en villégiature…

Petite chronologie d’un palace centenaire 1912 : démarrage du chantier 14 juillet 1913 : ouverture 1918 : fin du chantier 1947 : remise à neuf après les aléas de la guerre 8 septembre 1965 : fermeture 1967 : acquisition de la bâtisse et du parc par la ville d’Annecy 3 juillet 1984 : projet de réhabilitation proposé par un groupe allemand avec pose de la première pierre 1990 : réouverture après deux ans de travaux 2013 : reprise par la famille Pollet-Villard, originaire de La Clusaz et déjà propriétaire de quatre hôtels. 2014-2015 : travaux de rénovation et d’embellissement

L’Impérial Palace**** Allée de l’Impérial 74000 ANNECY Tél : +33(0)4 50 09 30 00 www.hotel-imperialpalace.fr


The Imperial Palace Annecy To fully experience a stay at the Imperial Palace Annecy and discover the «Venice of the Alps», a room with a lake view makes it clear: magic and nostalgia of old palaces in this legendary hotel that embodies more than a century of history and never ceases to rise from the ashes ... With the takeover in 2013 by the Pollet-Villard family, the saga continues today with an ambitious renovation project and a Michelinstarred chef at the helm. Direction Annecy and its lake, the purest in Europe.

Times have changed but the majestic building looks great. Crossing this hotel you cannot help but to go back in its history to better appreciate the unchanging view of the lake surrounded by mountains: an array of changing colors that are elusive ... The construction of this palace was a technical challenge; it was necessary to consolidate the building given its unstable position near the lake. More than 300 companions, all Italians and specializing in the construction of palaces, succeeded at the time. The best proof of the strength of these foundations and how its adapted to resist moisture: 80 years later, there are no cracks on the walls of stone! Beyond the scale of construction, decoration was the object of all care, not less than one million gold francs were invested to equip the palace furniture and drapes from the Louvre and the Bon Marché store ... In short, the Imperial was a paradise worthy of the most prestigious palaces of the Riviera, popular with the rich American clients. In the 30s, many were the crowned heads to come here on holiday, the Sultan of Egypt, Prince George of England through the Bey of Tunis, the families of aristocrats, bankers and artists like Sacha Guitry> But during the Second War, there was a new crisis. Palaces are no longer the recipe. Bankruptcy was near. In the 50s, we came across Edith Piaf, Charlie Chaplin. Winston Churchill stayed there and fished for trout in the lake!

Unfortunately today there is nothing left of the patina, furniture and decor. Yes, it very nearly as everything forever razed and devastated by the promoters, if the municipality Annecy had not been aware of the heritage aspect of the park and building. For after years of bankruptcy and slow agony, the definitive closure imposed in 1965; but wanting to keep control of the peninsula, the city acquired all the property in 1967. Then followed a period of rejected projects until the complete renovation by a German group and reopening in 1990. A new era begins now with the Pollet-Villard family who undertook the renovation of 91 rooms and eight suites on six floors. The decoration of the common areas will soon follow - the gourmet restaurant «La Voile» and the bar, especially with the wish to emphasize an area of well-being: a pool and spa 600 m2 will be operational for year end 2015. For kitchens, the challenge was entrusted to chef Jean-Christophe Ansanay-Alex, himself owner of Relais & Château l’Auberge de l’Ile Barbe. He imagined a kitchen combining local cuisine with emblematic dishes of large breweries. When is the star? The future will tell. The short saga of the Imperial Palace is endless and this for our pleasure ... To try during your stay: renting a boat taxi from the concierge to discover the old town of Annecy! BY FLORENCE BATISSE-PICHET


In the 30s, many were the crowned heads to comethere on holiday ...

Chronology of an ancient palace 1912 start of construction July 14, 1913: Opening 1918: end of construction 1947: refurbishment after the hazards of war 8 September 1965: closure 1967: acquisition of the building and park in the town of Annecy 3 July 1984: rehabilitation project proposed by a German group with laying of the first stone 1990: reopening after two years of work 2013: takeover by the Pollet-Villard family from La Clusaz and already owns four hotels. 2014-2015: renovation and beautification

L’Impérial Palace**** Allée de l’Impérial 74000 ANNECY Tél : +33(0)4 50 09 30 00 www.hotel-imperialpalace.fr


LE JIVA HILL RESORT

quand paradis rime avec montagne…

Classé Relais & Châteaux depuis 2012, le Jiva Hill Resort est situé sur un domaine de 40 hectares, au coeur du parc naturel du haut-Jura, à dix minutes de l’aéroport de Genève. Dans cet ensemble dont l’intérieur a été imaginé par l’architecte-designer Jean-Philippe Nuel, celui-ci a su jouer avec talent sur la lumière afin de privilégier la nature. On pourrait se croire dans un lodge africain. Avec 27 chambres et six junior suites dotées chacune d’un petit jardin avec jacuzzi, l’intimité est de mise. Passé le lobby, plusieurs espaces de convivialité incitent à se sentir chez soi... Les plus sportifs pourront s’entraîner dans la salle de fitness, d’autres faire le tour de la propriété via un parcours de randonnée. Détente avec la piscine couverte. Relaxation au spa. Innovation avec un parcours de neuf trous et 18 départs et green, en gazon synthétique, car s’il y a une raison pour séjourner au Jiva Hill Resort, c’est bien son golf. Tout est fait pour un séjour de détente. La gastronomie n’est pas en reste avec le Shamwari où Emmanuel Ollivier maîtrise ses classiques et en joue avec audace. Assurément le Jiva Hill Resort est de la trempe de l’hôtellerie du XXIème siècle combinant service et excellence dans un bel écrin contemporain. Un défi que son directeur Fabrice Mercier est prêt à relever. PAR FLORENCE BATISSE-PICHET

Jiva Hill Resort ***** Route d’Harée - 01170 Crozet Tel. ++ 33 (0) 4 50 28 48 48 www.jivahill.com


LE JIVA HILL RESORT

a mountain idyll…

Classed as one of the Relais & Châteaux hotels since 2012, the Jiva Hill Resort nestles in a 98-acre private estate, in the heart of the Haut-Jura Natural Park, ten minutes from Geneva airport. The architect and designer JeanPhilippe Nuel created the interior of this establishment, skilfully playing with light to emphasize the surrounding nature. One could be forgiven for thinking this an African lodge. With 27 rooms and six junior suites each has its own garden equipped with a Jacuzzi. Privacy reigns. Several relaxation areas beyond the lobby are conducive to feeling at home... For sports lovers there is the fitness centre, whilst others can take a tour of the estate via a walking trail. Relax in the indoor pool and spa. If there is one reason to stay at the Jiva Hill Resort, it is indeed its golf with an innovative nine-hole course, with 18 tees and a synthetic putting green. A relaxing stay is guaranteed. The Shamwari restaurant is also in step where Emmanuel Ollivier masters a gastronomic blend of classical cuisine and audacity. The Jiva Hill Resort, combining service and excellence in a beautiful contemporary setting, is a high-calibre 21st century hotel. The director Fabrice Mercier is ready for the challenge. BY FLORENCE BATISSE-PICHET Jiva Hill Resort ***** Route d’Harée - 01170 Crozet Tel. ++ 33 (0) 4 50 28 48 48 www.jivahill.com


URBAN

BAR AT THE GREATROOM

PAR MICHEALLE TORRES

HÔTEL MARRIOTT Au cœur du complexe de divertissement Resorts World se dresse cet établissement 5 étoiles connu pour son excellent service à la clientèle. L’Hôtel Marriott Manila dispose de 342 chambres et suites, toutes conçues pour refléter l’esthétique naturelle de l’archipel des Philippines. Chaque chambre offre à ses clients tous les équipements de luxe on peut attendre d’un Marriott Hôtel: baignoires profonde trempage, les plus doux draps, et un système audio et vidéo state-of-the-art. Une chambre à l’étage exécutif vous accorde un accès supplémentaire au salon exécutif, qui sert le petit déjeuner gratuit et des cocktails tous les jours. Mais si vous avez envie de quelque chose de plus substantiel que quelques plats légers, dirigez-vous vers Cru, l’un des meilleurs restaurants de steak dans la ville. Cru Steakhouse ne sert que les meilleures coupes de boeuf Angus et Wagyu, cuits à la perfection, et servi avec une variété de plats d’accompagnement et sauces qui vont répondre à votre dîner de steak parfait.

Ce qui distingue vraiment le Marriott Hôtel Manille est en dehors de son engagement à donner aux clients la meilleure expérience de l’hôtel dans la ville. Personnel de la réception et le concierge sont toujours disponibles à tout moment de la journée (ou de la nuit!) Pour se occuper de ce que leurs clients ont besoin, prompts à offrir un verre au bar pour les voyageurs fatigués ou une boisson fraîche sur une chaude journée. Aucune tâche ne est trop grand ou trop petit pour le personnel Marriott et on peut vraiment sentir les gestes sincères du personnel, faisant de cet hôtel le préfet maison loin de la maison. Manila Marriott Hotel No 10 Newport Boulevard, Newport City Complex Pasay City, Manila, 1309, Philippines Tel: +63 2 988 9999 www.marriott.com


LEGEND

‌

EXECUTIVE LOUNGE

he Philippines is known for its beautiful white sand beaches and natural wonders, but at the very heart of the country is

BY MICHEALLE TORRES

MARRIOTT HOTEL At the heart of the Resorts World entertainment complex stands this 5-star property known for its excellent guest service. The Marriott Hotel Manila boasts of 342 guestrooms and suites, all designed to reflect the natural aesthetics of the Philippine archipelago. Each room offers guests all the luxurious amenities one would expect from a Marriott Hotel: deep-soaking bath tubs, the softest bed linens, and a state-of-the-art audio and video system. A room on the Executive Floor grants you additional access to the Executive Lounge, which serves complimentary breakfast and cocktails every day. But if you are craving for something more substantial than just a few light bites, make your way to Cru, one of the best steak restaurants in the city. Cru Steakhouse serves only the best cuts of Angus and Wagyu beef, cooked to perfection, and served with a variety of side dishes and sauces that will compliment your perfect steak dinner.

What truly sets the Marriott Hotel Manila apart is its commitment to giving guests the best hotel experience in the city. Front desk staff and the concierge are always available any time of the day (or night!) to care for whatever their guests need, quick to offer a drink at the bar to weary travelers or a fresh drink on a hot day. No task is to big or too small for the Marriott staff and one can really feel the sincere gestures of the staff, making this hotel the prefect home away from home. Manila Marriott Hotel No 10 Newport Boulevard, Newport City Complex Pasay City, Manila, 1309, Philippines Tel: +63 2 988 9999 www.marriott.com


RAFFLES MAKATI LUXURIOUS SWIMMING POOL

HÔTEL LE RAFFLES Depuis l’ouverture de ses portes dernières Décembre 2012, l’Hôtel Raffles, situé au cœur du quartier des affaires de Makati, a apporté sa marque de l’élégance à Manille. Dans le groupe Raffles qui a ouvert son premier hôtel en 1887, l’emblématique Raffles Hôtel Singapour, cet hôtel dispose de 32 chambres, toutes de bains et un service sur mesure qui se adresse à une clientèle de plus de discernement. Les suites donnent sur l’horizon, donnant aux clients une atmosphère authentique de ce qu’est une ville animée de Manille est, et offre à ses clients le luxe de l’espace avec ses placards sans rendez-vous, d’un salon et salle à manger séparés, et d’une salle de marbre expansive. Offrir un service habile est un majordome personnel qui est toujours facilement accessible pour répondre aux besoins de chaque client, que ce soit un oreiller spécial ou une préférence de parfum, les goûts personnels des clients sont toujours considérés.

Quand il se agit de manger et de divertissement, l’Hôtel Raffles est le foyer de la seule et unique Long Bar - le même bar qui a donné naissance à la Singapore Sling. Inspiré son homonyme d’origine, le Long Bar propose des tons chauds de la terre, des meubles en bois riche et canapés en cuir larges parfaits pour prendre un verre rigide ou d’un cocktail frais. Avec l’un des meilleurs endroits pour découvrir la vie nocturne légendaire de Manille, l’Hôtel Raffles Makati est une destination en soi et une peine de visiter encore et encore. Raffles Hotel 1 Raffles Drive, Makati Avenue Makati, 1224, Philippines Tel: +63 2 555 9777 www.raffles.com


PRESIDENTIAL SUITE LIVING ROOM

THE RAFFLES HOTEL Since opening its doors last December 2012, the Raffles Hotel, situated at the heart of the Makati business district, has brought its trademark elegance to Manila. From the Raffles group that opened its first hotel in 1887, the iconic Raffles Hotel Singapore, this hotel features 32 all-suite rooms and bespoke service that caters to a more discerning clientele. The suites look out to the skyline, giving guests an authentic feel of what a vibrant city Manila is, and offers guests the luxury of space with its walk-in wardrobes, separate living and dining areas, and an expansive marble bathroom. Providing skillful service is a personal butler who is always easily reachable to cater to each guest’s needs, whether it’s a special pillow or a preference of scent, the personal tastes of guests are always considered.

When it comes to dining and entertainment, the Raffles Hotel is home to the one and only Long Bar – the same bar that gave birth to the Singapore Sling. Styled after its original namesake, the Long Bar features warm earth tones, rich wooden furniture, and wide leather sofas perfect for enjoying a stiff drink or a cool cocktail. With one of the best locations to experience Manila’s legendary nightlife, the Raffles Hotel Makati is a destination in itself and one worth visiting over and over again. Raffles Hotel 1 Raffles Drive, Makati Avenue Makati, 1224, Philippines Tel: +63 2 555 9777 www.raffles.com


RESTAURANTS BENJARONG

DUSIT THANI MANILA Le meilleur des deux pays convergent à l’hôtel Dusit Thani Manila: la légendaire hospitalité thaïlandaise et la grâce unique des Philippins. Bénéficiant de 538 chambres et suites, toutes conçues pour refléter une oasis de calme et de tranquillité, large éventail de la Dusit Thani de logements permettent à chacun de se adonner à un week-end. Salon de la piscine, profiter de l’Executive Club avec boissons et canapés à écoulement libre pour happy hour, ou réserver un rendez-vous avec leur masseuse hautement qualifié au spa vous ne serez pas à court d’options pour passer du temps seul bien méritée .

Dusit Thani Manila

Ayala Centre, 1223 Makati City

Metro Manila, Philippines Tel: +63 (2) 238 8888+63 (2) 238 8888 www.dusit.com

Ce qui distingue le Dusit Thani en dehors de ses contemporains dans la ville sont les points de restauration qui peuvent être trouvés sous son toit. Gourmands seront satisfaits au-delà des attentes que l’hôtel dispose de six points de restauration, chacune avec une cuisine de spécialité différente. UMU, l’un des meilleurs restaurants japonais à Manille, peut être trouvée ici. En entrant dans les intérieurs de izakaya-like, le restaurant sert des plats japonais, avec des chambres privées qui font face à un jardin zen et un étang de koi. Bien sûr, le dernier mais certainement pas le moins est le restaurant signature du Dusit Thani - Benjarong. Servant une authentique cuisine royale thaïlandaise, Benjarong est connu partout dans le monde pour ses techniques culinaires traditionnelles et séculaires des recettes qui ont été transmises aux générations. Avec le personnel habillé en costumes de soie thaïlandaise et les sons musicaux douces de la Khim, au milieu de la ville animée de Manille, cette combinaison des cultures est une que vous ne oublierez pas facilement.


UMU DINING

DUSIT THANI MANILA The best of two countries converge at the Dusit Thani Manila hotel: the legendary Thai hospitality and the unique graciousness of the Filipinos. Boasting of 538 rooms and suites, all designed to reflect an oasis of calm and tranquility, the Dusit Thani’s wide range of accommodations make it possible for everyone to indulge in a weekend retreat. Lounge by the pool, take advantage of the Executive Club with free flowing drinks and canapés for happy hour, or book an appointment with their highly-trained masseuse at the spa – you will not run out of options to spend some well-deserved alone time. What sets the Dusit Thani apart from its contemporaries in the city are the dining outlets that can be found under its roof. Gourmands will be satisfied beyond expectations as the hotel features six dining outlets, each with a different specialty cuisine. UMU, one of the best Japanese restaurants in Manila, can be found here. Stepping into the izakaya-like interiors, the restaurant serves Japanese dishes, with private rooms that face a Zen garden and a koi pond. Of course, last but definitely not the least is the Dusit Thani’s signature restaurant – Benjarong. Serving authentic Royal Thai cuisine, Benjarong is known all over the world for its traditional culinary techniques and centuries-old recipes that have been passed down to generations. With the staff dressed in Thai silk costumes and the gentle musical sounds of the khim, amidst the bustling city of Manila, this combination of cultures is one that you will not easily forget.

Dusit Thani Manila Ayala Centre, 1223 Makati City Metro Manila, Philippines Tel: +63 (2) 238 8888+63 (2) 238 8888 www.dusit.com


SPIRAL PANORAMIC

SOFITEL PHILIPPINE PLAZA MANILA Aventurer hors de centre animé de Manille et à se installer dans le grand Sofitel Philippine Plaza Manila pour un rythme plus lent de vacances. Cet hôtel de franchise français trouve sur un terrain, avec une piscine lagon et l’endroit parfait pour regarder le coucher de soleil sur la baie de Manille tentaculaire. La Suite Sofitel dispose d’un wrap-around balcon qui donne aux clients une vue panoramique sur le coucher du soleil, avec des espaces séparés pour travailler, dormir et divertissant. L’esthétique français se combine avec la conception philippine avec des intérieurs qui invitent à vous détendre et profiter de leur environnement. Une nuit dans la suite comprend également l’accès au Club Milléssime le salon de l’hôtel où les clients peuvent profiter d’une vaste sélection de vins fins français. Parlant de vastes sélections, il n’y a pas d’autre restaurant buffet must-essayer dans tous Manille que propre restaurant spirale du Sofitel. Avec 21 restaurants ateliers où les chefs préparent des plats à la minute, chacun spécialisé dans la cuisine différente. De la fraîcheur sashimi à l’atelier japonaise et authentique dim sum à l’atelier chinois, au curry indien savoureux et, bien sûr, le foie gras poêlé à la perfection - Spiral est un paradis pour tous les gourmands. Sofitel Philippine Plaza Manila Barangay 1, Ccp Complex Roxas Boulevard Pasay - Manila, 1099 Metro Manila, Philippines Tel: +63 2 551 5555 www.sofitelmanila.com


SOFITEL POOL

SOFITEL PHILIPPINE PLAZA MANILA Venture out of Manila’s busy center and settle in at the grand Sofitel Philippine Plaza Manila for a slower holiday pace. This French franchise hotel sits on sprawling grounds, complete with a lagoon swimming pool and the perfect place to watch the sun set over Manila Bay. The Sofitel Suite features a wrap-around balcony that gives guests a panoramic sunset view, together with separate spaces for working, sleeping and entertaining. French aesthetics combine with Filipino design with interiors that invite guests to relax and enjoy their surroundings. A night in the suite also includes access to the hotel’s Club Milléssime lounge where guests can enjoy a vast selection of fine French wine. Speaking of vast selections, there is no other must-try buffet restaurant in all of Manila than the Sofitel’s very own Spiral restaurant. With 21 dining ateliers where chefs prepare dishes à la minute, each one specializing in different cuisine. From the freshest sashimi at the Japanese atelier and authentic dim sum at the Chinese atelier, to savory Indian curry and, of course, foie gras seared to perfection – Spiral is every gourmand’s heaven. Indulge yourself and book a table for the Sunday Champagne brunch and pair your dishes with unlimited top shelf Champagne. And did we mention an entire room just for the selection of cheese and charcuterie? Sofitel Philippine Plaza Manila Barangay 1, Ccp Complex Roxas Boulevard Pasay - Manila, 1099 Metro Manila, Philippines Tel: +63 2 551 5555 www.sofitelmanila.com


Prestige International Magazine  

Luxury Fashion and Lifestyle Magazine

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you