Page 1

SPECIAL FINE

JEWELERY By CHAUMET

SHEMAR MOORE INTERVIEW

CALIFORNIA STYLE FASHION SHOOT

BEAUTY

MUST-HAVES

FRENCH AND ENGLISH TEXT

FASHION ISSUE

FASHION | BEAUTY | LIFESTYLE | TRAVEL | CULTURE | PEOPLE FALL-WINTER

2016


MARC ROUGEMOND Directeur Général l General Manager ​Rédacteur en Chef I Chief Editor​ m.rougemond@prestigeinternational-paris.com ANDRE BERCOFF Editorialiste I editorialist contact@prestigeinternational-paris.com ERIC BALONDRADE Directeur des Ventes | Sales Manager eric@prestigeinternational-paris.com ANGELINA JOLIN Conseiller de la Rédaction USA I Editing Advisor USA angelina@prestigeinternational-paris.com MARZ ATASHI Fashion and Beauty I Mode & Beauté marz@prestigeinternational-paris.com Tourisme I Chantal Cascalès chantal@prestigeinternationa-paris.com Pierre Giscours redaction@prestigeinternational-paris.com​​ Art&Culture | Florence Batisse-Pichet florence@prestigeinternational-paris.com Décoration I People l Carole Schmitz carole@prestigeinternational-paris.com, Carla Scholtes rédaction@prestigeinternational-paris.com Gastronomie I Pierre Giscours rédaction@prestigeinternational-paris.com, Zachary d’Aulène, Laura Glassberg Automobiles et Art de Vivre, Evasion I Marc Rougemond marc@prestigeinternational-paris.com Business, Actualités, News I Nathalie Gatti ngatti@prestige-international.fr, Laurent Fialaix , Suzanne Spiegoski rédaction@prestigeinternational-paris.com Pages Shopping I Margaux Frick l People USA l Olivia d’Anville - rédaction@prestigeinternational-paris.com Assistante de la Rédaction l Editor’s assistant Marie Singletarry redaction@prestigeinternational-paris.com Fashion Stylist Marz Atashi, Mélissa Laskin, M ​ arie Revelut, Marina Lebage NYC, ​Jennifer O’Bannon L.A , Aurore Donguy Paris, D.Webb New York,​​ Laurean Ossorio New York, Tiffani Chynel Los Angeles, Jason Rembert NYC,​Rafael Linares NYC,Floris Akouala, Tao Huang, Nicola Philippon, Angélique Lancelle Ty-ron Mayes, C ​ hristelle Santabarbara, Nico Styling. Stylist Assistant l Assistant Stylist Rémi Lecuyer, Eric McNeal, Adjouma Diakaté, Tatiana Kombo,​Mario Lollia,​Malaika Marie Jeannne, Thomas Roblet, Diego Marquez, Keemo Driss.​Augustin Thyebaut​ Photographers I Photographes Amyn Nasser Los Angeles, Antoine Verglas New York, Chrisma Lan Paris, François Berthier, Paris, Ron Contarsy New York, Louis Dalton New York, Eric Hason New York, J​ulie Michelet Paris, Stéphane Mounet Paris, Isshogai ​​ Paris, Philippe ​​ reynaud NYC, Jamil Hammadi, Piotr Stoklosa, Oriana ​​ Layendecker NYC, ​Isshoghai Paris,​Nikola Borissov C ​ ape Town Assistant Photos : Alberto Vargas NYC , Elisa & Julien Matzoyer, Camille Verrier, Giovanni Plozner, François Ray,​Florian C​,Thomas Firkowski Models I Mannequins Lavinia Postolache, Loriane Léger, Jonathan Dadou, Camille Germain@crystalmodelsmanagement, Bart Grzybowski@elitemodel, Ulia Pratt@CityModels, Caroline Cléry@Metropolitan, Alexia Giordano, Eva Bohatova & Sabina Zavodna@majormodels,​ Eugenia Kuzmina L.A, Natalia Barulich L.A, Kat O‘Brien @ MP Paris, Taylor Bagley, Amanda Smith, ​​Pollyanna,Ilia Yordanov, Donovan Leitch, Polina, Alona Korzun,Vika Zuban , Gaby Guha, Priscila Kardel@mademoiselle, Daria Plyshko, Manon@newmadison, Jae Yoo, Iris Freidis, Hair & Make up Lucy Gedjeyan, Kasia Furtak, Shuko Sumida, Marie Nicolas, Sylvie Mainville, Sadek L, assistant Geoffrey Mingot, Garett Gervais @Opusbeauté Los Angelès , Donna Fumoso for Rick Pipino Salon New York, S​ tephane Delahaye@B Agency, Sandrine Bo@lebigon Agency, Jennifer Suire@ Prestige International Mag, G ​ abriel Cruz, Maureen Burke, Veronica Lane, Anais Ben Amor, Rika Bitton, Robin Navarro, Patrick Chai, Omar Bouker, Camille Fassy,​Kevin Jacotot, Naomie Porto, Janella Faretra, Joannie Gaydu, ​ Manucurist l Manucure Noogie Thai, Binomial Artist, Laura Vignola, Jitka Klugova, Marjorie Forte, Akane Awaji, Takayoshi Tsukisawa, Guilaine Frichot. Post Production Nabila Jaadi contact@optimumretouch.com, Highmark Studios New York, Margaret Kopec Los Angeles, Mona Awab, WombatStudio www.wombatstudio.com Advertising l Publicité Marc Giscours +(33) 771689763 Marketing l Events ​AllensTally +33 783480882​​contact@prestigeinternational-paris.com, Veronique Kalfon vero@prestigeinternational-paris.com Subscriptions and back issue abonnement I Abonnement et Souscription contact@prestigeinternational-paris.com Thanks to I Remerciements Agences Mannequins : Karin Models, Elite, Oui Management, New Madison, Wilhelmina Image New York, New Model Management, Elite Miami, Hi Model Management, Muse Model Management, The Mountain Mermaid Los Angeles, City Models Agency, Matphot Paris, Studio Moderne Paris, Eden Rock Hôtel St Barths, Roosevelt Hôtel Los Angeles , François Luiggi The Pierre New York​and also James Goldstein for his beautiful house ​ Layout Conception I WombatStudio www.wombatstudio.com Cover I A ​ myn Nasser Photographer ​ PRESTIGE INTERNATIONAL MAGAZINE / ISSUE 2​ 2 - DECEMBRE 2016​ site web : www.prestigeinternational-paris.com Régie Pub Edition : Covent Group - 1 Berkeley Street London W1J8DJ // 10 Place Vendôme 75001 Paris Tél+33 (0) 9 60 11 04 46 Bureaux correspondants à Monaco - Genève – Londres - Montréal - New York – Miami contact@prestigeinternational-paris.com

4


TABLE OF CONTENTS

. FALL WINTER ISSUE

12 SHEMAR MOORE

72 CHARRIOL

16 BEAUTY - LA IT LISTE

74 STYLE & NATURALISME

37 JAMES GOLDSTEIN

88 MODE & LUXE

55 FASHION

90 THE GRAFTON AFFAIRE

56 YOU ARE SO COOL

108 BOUGIES PARFUMÉES

PEOPLE FASHION BEAUTY LIFESTYLE TRAVEL CULTURE

166 MEMORY GAME 176 SWAY WITH WE 192 ST BARTHS FOREVER 208 ST BARTHS 224 CONSCIOUS COUPLING


SOMMAIRE

. AUTOMNE HIVER

110 THE PLACE TO BE 120 THE DISRUPTERS 136 PRECIOUS METAL 148 EDEN PARK 150 GIRL SCHWAG

PEOPLE MODE BEAUTÉ STYLE DE VIE VOYAGE CULTURE

234 BE YOURSELF

292 BETWEEN THE LINES

244 NEW ANTOINETTE

307 GASTRONOMIE

256 LOST ON THE ROOFTOP

336 LOTUS EXIGE 380

266 WHITE VIEW IN NEW YORK

338 MUSÉE GUIMET

278 NEW YORK STATE OF MIND


Édito Suivez nous​​, regarder nous , notre début de siècle est synonyme de rencontres , d‘échanges​, d​ e modes​​, où l‘art et le bon goût seront toujours les maîtres de nos existences.

Follow us look at ourselves, our new century is synonymous with meetings, modes of exchange, where art and good taste will always be the masters of our lives.

Grands ou anonymes créateurs , tout le monde veut être vu , aimé et exister. A travers ce numéro vous découvrirez la quintessence de divers artistes qui sont au rendez vous pour vous émerveiller​,​vous heurter , vous surprendre , car le bon goût est soumis à toutes les interprétations.

Large and anonymous creators, everyone wants to be seen, loved and exist. Through this number you will discover the essence of various artists who are waiting for you to marvel. you hit, surprise you, because good taste is subject to interpretation.

Notre métier est de vous faire découvrir des histoires , des beaux vêtements , des voyages , de ce que les tendances seront , même si la mode ne finira jamais. Elle se renouvellera a chaque décennie, nous laissant de belles icônes à travers chaque continent. Nos lecteurs se reconnaîtront.

Our job is to help you discover histories, beautiful clothes, travel, what trends will be, even if fashion will never end. It was renewed every decade, leaving us beautiful icons across every continent. Our readers will recognize.

Marc Rougemond​ ​ Publication Director

9


11

PEOPLE


O M

She

ar oore

Shemar Moore était à Paris pour la première fois. A cette occasion, nous avons discuté avec ce dernier pour savoir qui se cache derrière la nouvelle égérie de Redskin France et l‘acteur de „Esprit criminel“. Shemar Moore threw a party during fashion week in partnership with Redskin France since he is the new brand ambassador. I took this occasion to catch up with the actor !

12

Gaëlle Dago - Tout le monde se demande si c‘était une décision de votre part de quitter Esprit criminel ?

Gaëlle Dago – Your fans would like to know if you have decided to quit Criminal minds ?

Shemar Moore : Oui, c’était une décision très difficile. 11 années passées de bon moment. Cela a changé ma vie et ma carrière. Le cast me manque et ma famille composée de producteurs et de metteurs en scène aussi. Ils sont 235 personnes derrière la caméra. J‘ai aimé créer Derek Morgan et puis ensuite le regarder grandir. J‘ai moi-même grandi. C‘était dur de partir mais je suis très excité par les autres opportunités telles que les films. Mais, Derek Morgan n‘est pas réellement mort donc tout est possible. Je peux toujours revenir même si ce n‘est pas pour longtemps. Ca me plaîrait de revenir poursuivre les méchants et rester avec Garcia. J‘ai comme nouveau projet un film qui va bientôt sortir aux Etats-Unis et au Canada. Le film est appelé „The Bounce back“. Il est très different d‘Esprit criminel. C‘est une comédie romantique qui parle d‘amour. Le film parle de tomber amoureux et ne plus l‘être puis retomber amoureux. Il sort au printemps en France et partout dans le monde.

Shemar Moore : Yes, it was a very hard decision. Eleven ye ars of having beautiful time. It changed my life, it changed my career. I miss my friends and my family because I spent eleven years with them. They are 235 people. They‘re the cast, the writers and the producers. It was great to bring Derek Morgan to life and watch him grow up. Myself Shemar grew up. It was very hard for me to walk away. But I am very excited about others opportunities, movies. Nonetheless, Derek Morgan did not die so everything is possible. I can come back a little bit not for a long time. I‘d like to chase the bad guy and staying with my baby girl. But I have a movie that I‘m really excited about coming out in United states and Canada. The movie is called „The bounce back“ and is very different from Criminal minds. It‘s a romantic comedy about love. The movie is about falling in love and falling out of love...falling in love again. It will be in France and around the world in Spring.

Gaëlle Dago - Donc finalement vous êtes parti pour le challenge ?

Gaëlle Dago - So you quit Criminal Minds for the challenge ?

Shemar Moore : Parce que je voulais faire un film et montrer à Hollywood que je pouvais en faire un. Et j’espère que Garcia et tout mes fans viendro nt. Je voulais évoluer dans ma carrière. Les feux de l‘amour c‘était comme le lycée puis Esprit criminel comme l‘université et maintenant je suis prêt pour le doctorat.

Shemar Moore : Because I wanted to make a movie and show Hollywood that I can make a movie. And hopefully my baby girl and fans will come in. I wanted to take my career to the next chapter. Like Young and the Restless is High school and Criminal Minds is College and now I‘m ready for Grad school and I wanna get ready for the next step.

Gaëlle Dago - C‘est un beau résumé. Donc qu‘avez vous appris de ces écoles ?

Gaëlle Dago - It such a great way of telling it. So what did you learn from Criminal Minds and Young and the Restless ?

Shemar Moore : Les feux de l‘amour m‘ont permis d‘apprendre à avoir confiance en moi. L‘équipe me manque. C‘était un bon moyen de trouver cette confiance en moi que je n‘avais pas. J‘ai tellement appris en tant qu‘acteur et en tant que personne. Je n‘ai jamais voulu être un acteur pour avoir de

Shemar Moore : Young and the Restless was a great way to learn. I miss the people there. It was a great way to find my confidence and learn. I learn a lot as an actor and as person. I don‘t do acting for bringing money and being famous. It just bring the inside of me out. It‘s almost like therapy. I was


Credit photo : Thierry KER

l‘argent ou être connu. C‘était juste pour pouvoir être moi-même. C‘était un peu comme une thérapie. J‘étais un enfant très timide quand j‘étais jeune. C‘est cela qui m‘a rendu curieux par rapport à la comédie. Le fait de jouer m‘a permis d‘être ce que je ne pouvais pas être dans la vrai vie. J‘aime ce sentiment de raconter une histoire et la faire croire au public. Même si ce n‘est pas vrai, j‘aime que le fait de faire croire aux téléspectateurs que c‘est vrai.

a very shy kid. When I was young, I was shy. So I was curious about acting. Acting allowed me to bring som ething that I was not able to bring in real life. I love the feeling of telling stories and making the audience feels it. Even though, it‘s not real - I love to make the audience feels like it‘s real.

Gaëlle Dago - Je comprends. C‘est grâce au fait de jouer que vous avez pu...

Shemar Moore : Overcoming my shyness in real life.

Shemar Moore : Surpasser ma timidité dans la vrai vie. Gaëlle Dago - Comment préparez vous un rôle pour la télé. Est-ce que vous faites des recherches ? Shemar Moore : Oui, je l‘ai fait pour Derek Morgan d‘Esprit criminel. Au début nous avons été avec des agents du FBI pour comprendre leurs mondes et leurs mentalités. Et puis ensuite je me suis entraîné avec une vraie arme pour tirer. Donc, si je fais semblant à la télé de tirer avec des fausses

Gaëlle Dago - I see. That‘s great because you were shy and by playing comedy you could...

Gaëlle Dago - How are you preparing for your TV roles. Are you making research ? Shemar Moore : Yes, I did for Derek Morgan of Criminal Mind. In the beginning we‘ve been a lot with real FBI agents who told us about their world and their mentality. And then I went to shooting test to learn how to use a real gun. So for me even if I pretend on TV to shoot people – we use on the show real gun but not real bullet. We did a lot of reseach on how a FBI agent behaves and then I had to do my own homework for understanding everything. Because the writers

13


balles ; nous utilisons en revanche des vraies armes. Le cast a fait beaucoup de recherche pour savoir comment un agent du FBI se comporte. Puis j‘ai du faire mes propres recherches pour tout comprendre ; parce que le script ne dit pas tout. Donc en tant qu‘acteur tu dois construire le reste des caractéristiques du personnage. Tu dois construire sa façon de penser, ses émotions. Il y a tellement de magie et d‘astuce que nous acteurs utilisons pour faire cela. Gaëlle Dago - Imaginons que je souhaite devenir actrice. Comment est-ce que je peux commencer ? Shemar Moore : C‘est très difficile. Il n‘y a pas de chemin unique et facile. Tout le monde a des façons différentes de débuter. Mais peu importe où tu vis, il y a l‘école et les publicités. Quand j‘étais à la fac, j‘étais en communication. Il faut aller dans les bonnes universités puis trouver un manager ou un agent. Quelqu‘un qui a des relations afin d‘obtenir des opportunités. Tu dois te présenter avec du travail, des vidéos même si elles ne sont réalisées que par toi-même. Tu dois avoir un portfolio qui montre ton travail. Mais si c‘était facile tout le monde serait acteur. C‘est très dur d‘entrer dans cette industrie. Il y a une grosse part de chance et une grosse part de talent aussi. Mais il faut en fait rencontrer les bonnes personnes. Gaëlle Dago - Oui, il faut avoir un certain réseau mais ensuite quand on réussit il y a une certaine pression surtout des réseaux sociaux, non ? Comment gérez-vous tout cela ? Shemar Moore : Pour moi les réseaux sociaux sont cool. Tu ne peux pas faire plaisir à tout le monde. Certaines personnes t‘aiment et d‘autres non. J‘utilise les réseaux sociaux

14

don‘t tell you everything.They only write the script. So as an actor, you have to make up the rest of the characteristic. You have to know how they think, what their emotions are. It‘s all trick and magic for actors to create. Gaëlle Dago - Imagine I‘m a fan of acting and I want to break in the industry - How do I start ? Shemar Moore : It‘s very difficult. There‘s not one easy way. Everybody ways are different but wherever you live - you can do it at school, workshops, plays, commercials. When I was in college, I was a communication major. You gotta go to the big university and you gotta find a manager or an agent. Somebody who has the relationship so they can get you opportunities. You have to have a body of work, any videos, any acting even if you‘re doing it by yourself. You gotta have content. If it was easy, everybody will be an actor. This is really hard to get in the game. A lot of it is talent and a lot of it is luck but most of it is about meeting the right people. Gaëlle Dago - It‘s about the opportunity and the connection. But now you have to handle a certain pressure especially from social media when you make it now. How do you handle it ? Shemar Moore : Social Media is fun for me. You can‘t please anybody. Some people love you, some people don‘t like you. I can show a little bit of who I‘m but on my terms. It‘s not a talk show. It‘s just me being me. I can say what I want, talk about what I want. I can be silly, be fun, take my shirt off and dance. I love sending inspirational stuff to people telling them that everything is possible for them. The position I‘m in is very powerful.


pour montrer un peu plus de qui je suis mais avec mes propres règles. Ce n‘est pas comme dans un talk show. Je suis juste moi-même. Je peux dire ce que je veux et parler de ce que je veux. Je peux par exemple être stupide, drôle, enlever mon tee-shirt et danser. J‘adore envoyer des messages inspirants et dire aux gens que tout est possible pour eux dessus. C‘est une position puissante dans laquelle je me trouve. Gaëlle Dago - Oui c‘est vrai car vous avez deux millions de personnes qui vous suivent ? Shemar Moore : Oui, exactement. C‘est une grande responsabilité et je la prends très au serieux. Gaëlle Dago - Que pensez-vous sur le fait que les séries soient devenues maintenant légendaires ? Shemar Moore : Oui, c‘est devenu légendaire. Quand j‘ai débuté tu étais soit un acteur de film ou un acteur télé. Maintenant avec les réseaux sociaux et internet tout a changé. Il y a Netflix, HBO, Showtime et tout cela. Puis, il y a les films. J‘ai commencé par les séries télé de l‘après midi avec Les feux de l‘amour et puis j‘ai été en primetime avec Esprit criminel. J‘ai envie de tout faire et même partir à New York pour jouer à Broadway. Il y a tellement d‘opportunités. J‘aime regarder l‘évolution de ma carrière. J‘ai envie d‘être dans un show comme sur Netflix, Showtime ou HBO. Gaëlle Dago - Quelle est votre série télé préférée ?

Gaëlle Dago - Qui admirez-vous ? Shemar Moore : Mon premier héro c‘est ma mère. Elle m‘a appris à rêver, à sortir des sentiers battus et à être fier de moi. Elle m‘a montré que tout était possible. Dans le cinéma, j‘admire Denzel Washington, Jamie Foxx et Morgan Freeman. Mais je respecte aussi des acteurs tels que Leonardo Di Caprio, Ryan Reynolds, Ryan Gosling et Matt Damon. J‘aime les vrais acteurs qui font du travail intéressant. Ils s‘amusent et j‘ai envie de m‘amuser aussi avec eux. Gaëlle Dago - Donc vous avez lancé votre propre marque et vous avez fait votre propre collaboration avec une marque en France. La mode est-elle importante pour vous ? Shemar Moore : Oui, je suis vraiment humble et honoré à propos de cela. J‘aime les vêtements Redskin parce que je peux m‘identifier avec ce style. C‘est mon style. J‘aime les vestes en cuir et les détails des tee-shirts vintage. J‘aime ce qui est casual et cool. En plus, c‘est la première fois que je viens à Paris et partout je vois ma tête. C‘est un honneur d‘avoir des fans qui nous suivent partout dans monde. Il y a un réel amour des français et je n‘avais rêvé de cela avant.. By Gaelle Behidago

Shemar Moore : Yes, exactly. That‘s a great responsibility and I take it very seriously. Gaëlle Dago - What do you think about tv shows, series becoming legendary ? Shemar Moore : Yes it became. When I began you were either a TV actor or a movie actor. Now time are different with social media and internet. You‘ve got netflix, HBO, showtime, all of this. Then, you have movies. I started on daytime with Young and the Restless and then I did primetime with Criminal minds. I want to do everything and even go to New York and do Broadway. They‘re so many venues. I like watching my career grow. I think what I want next is a cable show. Gaëlle Dago - What‘s your favorite tv show ? Shemar Moore : It‘s on Showtime, it‘s called Ray Donovan. I‘m addicted to it. I also love Empire. I did a movie with Terrence Howard who plays Lucious. I‘m a fan and he‘s a wonderful actor. I‘d love to play his brother in Empire. Gaëlle Dago - Who are you looking up to as an hero? Shemar Moore : My first hero is my mother. She‘s my partner in crime. She learned me to dream big, to think outside of the box and to be pride. She showed me that everything is possible. In acting, it‘s Denzel Washington, Jamie Foxx, and Morgan Freeman. But I respect everyone, such as Leonardo Di Caprio, Ryan Reynolds, Ryan Gosling and Matt Damon. I love true actors who do interesting work. They‘re having this cool party and I want to be invited to the party.

She ar M oore

Shemar Moore : C‘est sur Showtime. Cela s‘appelle Ray Donovan. Je suis addict à cette série. Je suis aussi fan de Empire. J‘ai fait un film avec Terrence Howard qui joue Lucious. Je suis fan de lui et c‘est un acteur merveilleux. J‘aimerais jouer son frère dans Empire.

Gaëlle Dago - Cause you‘ve like two millions instagram followers ?

Gaëlle Dago – Speaking about party you are now having this party because you‘re Redskin‘s brand ambassador, is fashion important to you ?

Shemar Moore : (Laugh) Yes, I‘m really humble and honored about it. I love the clothes because I identify with the clothes and they‘re my style. I love the leather jacket and details of the vintage shirt. I love being casual and cool. I came to Paris for the first time and saw my face all over the city. It‘s an honor to have fans following me all over the world. I have big love from french people and that‘s something I never dreamed of. By Gaelle Behidago

15


LA IT LIST MAQUILLAGE & PARFUMS DE L’Automne !

Arme absolue de séduction, la tendance Cosmétique cet hiver 2016-2017 puise dans les nouvelles palettes des teintes vibrantes et irisées à adopter dès maintenant pour nos yeux et notre bouche. On tente également les nouvelles fragrances sélectionnées avec soin par notre rédactrice beauté, Marz Atashi.

beauty art direction & Realisation : Marz Atashi Photographe : Piotr stoklosa makeup : kasia furtak model : priscila kardel@mademoiselle Assistant : Remi Lecuyer Assistant photo : Tomasz Firkowski Special thanks to : Studio Moderne


Parfums C D

B

E

H F

G

1- Eau de Toilette, Live Irrésistible de GIVENCHY; 71,50€ les 75ml. 2- J’adore Huile Divine Rose De Grasse Huile Parfumée pour le corps et le bain de DIOR; 80,68€. 3- Eau de Parfum, Tenue De Soirée de ANNICK GOUTAL; 135€ les 100 ml. 4- Eau de Toilette Vaporisateur, Trésor de LANCOME; 75,50€ les 50 ml. 5- Eau de Parfum Vaporisateur, Miss Dior Absolutely Bloomimg de DIOR; 58€ les 30 ml. 6- Eau de Parfum Vaporisateur , Wonderlust de MICHAEL KORS; 103€ les 100 ml. 7- Eau de Parfum Vaporisateur Chloé Fleur de Parfum de CHLOE; 61,50€ les 50 ml.

17


CHRISTIAN

F D B G E

C

1- Vernis à Ongles Noir, teinte Lady Page, de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 50€. 2- Rouge à Lèvres Tendre Voile, teinte 717S Private Number, de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 85€. 3- Vernis à Ongles Pop, teinte Edgypopi, de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 50€. 4- Rouge à Lèvres Loubiminette Tendre Voile, teinte 225S Petal Rose, de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 85€. 5- Vernis à Ongles Noir, teinte Kheops, de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 50€. 6- Rouge à Lèvres Velours Mat, teinte 001M Rouge Louboutin, de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 85€. 7- Vernis à Ongles Tutulle, teinte Nude, de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 50€. 8- Laque à Lèvres Loubilaque, teinte 100L Bengali, de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 85€.


LOUBOUTIN

I H

J

K

9- Rouge à Lèvres Satin Soyeux Loubiminette, teinte 410 Very Prive, de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 85€. 10- Vernis à Ongles Rouge Louboutin, de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 50€. teinte Kheops, de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 50€. 6- Rouge à Lèvres Velours Mat, teinte 001M Rouge Louboutin, de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 85€. 7- Vernis à Ongles Tutulle, teinte Nude, de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 50€. 8- Laque à Lèvres Loubilaque, teinte 100L Bengali, de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 85€. 9- Rouge à Lèvres Satin Soyeux Loubiminette, teinte 410 Very Prive, de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 85€. 10- Vernis à Ongles Rouge Louboutin, de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 50€.


CHRISTIAN

B

1- Eau de Parfum Trouble In Heaven de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 275€ les 80 ml. 2- Eau de Parfum Tornade Blonde de CHRISTIAN LOUBOUTIN; 275€ les 80 ml.


LOUBOUTIN

C


ROUGE DIOR

B

C

D

E

F

1- Rouge à lèvres, Rouge Dior Couleur Couture teinte satinée #080 Red Smile de DIOR; 35,50€. 2- Rouge à lèvres, Rouge Dior Couleur Couture teinte #999 Matte de DIOR; 35,50€. 3- Rouge à lèvres, Rouge Dior Couleur Couture teinte satinée #060 Première de DIOR; 35,50€. 4- Rouge à lèvres, Rouge Dior Couleur Couture teinte satinée #047 Miss de DIOR; 35,50€. 5- Rouge à lèvres, Rouge Dior Couleur Couture teinte satinée #999 de DIOR; 35,50€.


L'ABSOLU ROUGE

LANCÔME D

C

B

1- L’absolu Rouge teinte #105 à la folie sheer de LANCOME; 32,50€. 2- L’absolu Rouge teinte #378 rose Lancôme Matte de LANCOME; 32,50€. 3- L’absolu rouge teinte #160 rouge amour cream de LANCOME; 32,50€. Sautoir Pompon Dots plaqué or, de SYLVIA TOLEDANO.


GIVENCHY C

B

D H E

F G

1- Ombre à Paupières, Le Prisme Superstellar 3 teintes de GIVENCHY; Edition Limitée, 58€. 2- Ombre à Paupières Prisme Yeux Quatuor teintes #3 Inattendue de GIVENCHY; 55€. 3- Ombre à Paupières Prisme Yeux Quatuor teintes #6 Confidence de GIVENCHY; 55€. 4- Ombre Couture teinte #1 Top Coat Satin de GIVENCHY; 26,95€. 5- Phenomen Eyes Mascara, brosse sphérique courbe et définition teinte #4 Heroic Green de GIVENCHY; Edition Limitée, 34,90€. 6- Ombre Couture waterproof teinte #8 Prune Taffetas de GIVENCHY; 26,95€. 7- Liner Vinyl, Eyeliner pinceau haute brillance teinte #3 Heroic Silver de GIVENCHY; Edition Limitée, 34,90€.


GUERLAIN

C

D

E F

B

H

G

1- Eau de parfum intense , La Petite Robe Noire « Ma Robe Sous Le Vent » de GUERLAIN; 97€ les 50 ml. 2- Illuminateur Rose Nacré, Precious Light de GUERLAIN by Natalia Vodianova ; Edition Limitée, 43€. 3- Souffle d’Or de Shalimar, Poudre Iridescente Parfumée Corps et Cheveux de GUERLAIN by Natalia Vodianova ; Edition Limitée, 83€. 4- Regard Nude à Smoky, Palette 5 couleurs teinte #05 Après l‘Ondée de GUERLAIN; 60€. 5- Météorites Perles de Légende, Perles de Poudre Révélatrices de Lumière de GUERLAIN byNatalia Vodianova ; Edition Limitée, 57€. 6- La Petite Robe Noire Le Vernis à ongles délicieusement brillant, teinte #008 Denim Jacket de GUERLAIN; 23€. 7- Rouge G, Rouge à lèvres Complet d’Exception teinte Rouge Spahir #821 de GUERLAIN by Natalia Vodianova ; Edition Limitée, 47€.


GUERLAIN

Orchidée Impériale Black, La Crème,l’ultime talisman de jeunesse de GUERLAIN; 980€ pot de 50 ml. BOUCLES D‘OREILLES PETITE CANDIE Laiton plaqué or et perles, de SYLVIA TOLEDANO.


BALMAIN

Eau de Parfum Extatic Tiger Orchid de BALMAIN; 146€ les 90 ml. Sautoir Pompon Dots plaqué or, de SYLVIA TOLEDANO.


LAURA MERCIER D

C

E

B

1- Bain de Miel Ambre Vanillé, Body & Bath de LAURA MERCIER; 63€. Vendu chez Le Bon Marché. 2- Eau de Toilette, Eau Gourmande Ambre Vanillé de LAURA MERCIER; 56€. Vendu chez Le Bon Marché. 3- Crème Lavante pour le corps Ambre Vanillé, Body & Bath de LAURA MECIER; 43€. Vendu chez Le Bon Marché. 4- Crème Soufflée pour le corps Ambre Vanillé, Body & Bath de LAURA MERCIER; 63€. Vendu chez Le BonMarché.


LA PRAIRIE

Lotion Essentielle Caviar Luxe, soin pré-sérum, de LAPRAIRIE Switzerland; 213€ les 150 ml


JAMES GOLDSTEIN Ne vous êtes-vous jamais demandé à quoi ressemble une discussion avec quelqu'un de non conventionnel ? Quelqu'un qui affirme réellement ce qu'il pense ? C'est mot pour mot l'expérience que j'ai vécu en conversant avec cet esprit innovant nommé James Goldstein. By Gaëlle Dago - Photographs by Amyn Nasser | amynnasser.com

Did you always wondered what it was like to speak to someone really unconventional ? Someone who truly speaks his mind ? This is exactly what I experienced with this creative soul named James Goldstein. By Gaëlle Dago - Photographs by Amyn Nasser | amynnasser.com

37


Comment allez-vous ? James Goldstein : Je vais bien. J'ai lu que vous êtes un grand fan de Basketball. Qu'est-ce qui vous plaît tant dans le basketball ? James Goldstein : Premièrement, j'ai joué au basketball quand j'étais plus jeune. C'est la raison pour laquelle je peux m'ident fier aux joueurs de basketball et que j'admire leurs capacités. Mais selon moi ce qui est le plus important dans le basketball, c'est le fait qu'il requiert plus d'endurance que n'importe quel autre sport. C'est pour cela que c'est une bénédiction d'avoir la chance d'assister aux matchs de basket. J'apprécie cela depuis tout petit. Vous aimez donc le sport pour lui-même et les qualités qu'il requiert. C'est un univers très différent de votre marque de mode. Pourquoi avez-vous décidé de créer votre propre marque ? James Goldstein : En réalité, je n'ai pas décidé de créer ma propre marque. En fait, un jour mon meilleur ami qui vit à Milan m'a appelé et m'a dit qu'il créait sa propre marque de vêtement. A ma grande surprise, il m'a dit qu'il souhaitait utiliser mon nom pour le nom de sa marque. J'ai ensuite participé au design. Il ne m'a pas demandé un investissement financier alors que c'est ce que tout le monde me demande. Je ne pouvais pas dire non à mon meilleur ami. Est-ce donc vous et votre meilleur ami qui dessinez ou vous avez une équipe de designers ? James Goldstein : J'ai une équipe de designers avec qui je travaille et à qui je donne des conseils. Seriez-vous en mesure de m'expliquez votre t-shirt slogan "Kiss me or Kill me"? J'ai navigué sur votre site et je suis tombée dessus. James Goldstein : (Rires) Je dois dire que ce logo n'était pas mon idée et que par conséquent je ne préfère pas commenter sur sa signification. Comment définiriez-vous le concept de "luxe" ? Qu'est-ce cela signifie pour vous ? James Goldstein : Le luxe pour moi consiste à utiliser les meilleurs matériaux qui sont disponibles sur le marché que ce soit des vêtements ou des meubles de maisons. La meilleur qualité d'acier inoxydable. Les meilleurs artisans sont nécessaires pour créer un tel objet. Il faut également choisir le meilleur courant esthétique d'artisanat. Le luxe c'est donc un mélange entre le savoir faire et la qualité des matériaux. Est-ce la raison pour laquelle, vous avez choisi de faire votre marque en Italie ? Est ce plus facile de trouver ce que vous venez de dire là-bas ? James Goldstein : Oui, en effet les designers viennent d‘Italie. C‘était une décision assez facile.

40


Hello, how are you ? James Goldstein : I‘m fine You‘re a massive basketball fan as everyone know but we don‘t know the reason behind it. Why do you love it so much? James Goldstein : First of all, I played basketball when I was younger.This is the reason why I can identify with the professional basketball player and admire their skills but more importantly I think Baskbetball requires more athleticism than any others sports. So for me watching the finest basketball players in the world is a special treat that I‘ve enjoyed since I was a young boy. Yes, I see what you mean. You love the sport in itself and the skills it showcases. This is really different from your fashion brand.Why did you decided to make your own brand ? James Goldstein : Actually it was not my decision at all till my closest friend who lived in Milano called me one day ... and much by surprise they told me that they decided to start a clothing line and would like to name it after me. I help with my partcipation in terms of helping with the design. They did not ask me for any financial investment. It‘s something that people always want me to do... When my closest friend asked me to get involve I could not say no.

I see. Do you design it or do you have a team of creative director ? James Goldstein : I have a team of designer that I work with and give recommandation to. Gaëlle Dago - So will you be able to explain me your slogan tee-shirt „Kiss me or Kill me“ ? I scrolled on the website and saw this. James Goldstein : (Laugh) I have to say that this logo was not my idea and so I would rather not comment on what it means - ‚cause it did not come from me. How would you define the concept of luxury ? What does it mean for you ? James Goldstein : Luxury for me means using the finest material that are available whether it‘s a fabric for clothes or funitures.The finest quality of stainless steel. I believe in using the finest material quality. I believe in using the highest level of craftmanship. Luxury is to choose the highest aesthete tradition of craftmanship. So it‘s a combination of craftmanship and materials quality. This is the reason why you choose to make your brand in Italy ? It was easier to find everything you said above there ? James Goldstein :Yes, in fact the organization of the brand came from Italy. My partners are from there. It was an easy decision.

41


Quel est votre hôtel préféré à Paris ? Vous avez l‘air d‘aimer l‘Europe ! James Goldstein : Cela fait des années que je séjourne à un petit hôtel appelé „L‘hotel“. De mon point de vue, c‘est l‘endroit parfait surtout avec son appartement au dernier étage et le voisinage. J‘aime le fait que l‘endroit est petit et intime. Oui, l‘intimité joue un rôle primordial dans l‘univers du luxe, n‘est-ce pas ? James Goldstein : Oui, quand il s‘agit d‘un lieu de vie. L‘intimité est une forme de luxe. Il y a des hôtels bien plus luxe que là où je séjourne. Mais le confort et le voisinage influencent ma décision. Quel parfum préférez-vous sur un homme et sur une femme ? James Goldstein : Je ne suis pas la meilleure personne à qui demander cela parce que je ne me parfume pas. Je n‘y connais pas grand chose et ce n‘est pas nécessaire qu‘une personne en porte pour m‘attirer. Votre mentalité semble différente de celle de Los Angeles.Votre style également. Pourquoi avoir choisi de vivre à Los Angeles ? James Goldstein : Je suis tombé amoureux de ma résidence. C‘est devenu également l’oeuvre de ma vie. J‘aime le fait qu‘à Los Angeles il y a deux équipes de basketball ; ce qui n‘est pas le cas des autres villes américaines à l‘exception de New York. J‘aime le fait qu‘il y fasse chaud. Mais nombreuses sont les choses que je n‘aime pas à Los Angeles. C‘est bien trop calme pour moi. Je pense que beaucoup de gens à L.A sont très superficiels... Malgré le fait que le temps est mieux que dans le reste du pays ; il n‘y fait pas aussi bon qu‘à Miami par exemple. J‘ai des sentiments partagés sur Los Angeles et c‘est la raison pour laquelle je voyage toute l‘année. En ce moment, je suis à la fashion week de New York par exemple. Quelles sont les marques que vous souhaitez voir à la fashion week ? James Goldstein : Eh bien quand je vais à Paris, les marques que je souhaite voir ont changé au cours du temps. Avant, je préférais John Galliano et Jean Paul Gauthier. Aujourd‘hui, Jean Paul Gauthier n‘a plus de show. En ce moment, je serais ravi d‘aller voir Balmain. Comment voyez-vous la femme qui s‘habille chez James Goldstein Couture ? James Goldstein : C‘est une femme qui aime faire la fête. Elle est inconventionnelle et est belle indépendamment de son âge. Elle aime s‘amuser et n‘est pas passéiste. By Gaëlle Dago

What‘s your favorite hotel in Paris ? You seem to love Europe ! James Goldstein : For years I have stayed at a little hotel called „L‘hotel“. For me it‘s a perfect place for the apartment at the top floor, the neighborhood. I love the fact that it is really small, the intimacy. Yes, intimacy plays a big part in luxury, doesn‘t it ? James Goldstein : Yes, when it comes to the choice of living space. It‘s a form of Luxury. There‘re more luxury hotels in Paris than the one where I stay. But my decisions involved also the location and comfort. What‘s your favorite perfume, scent both for Women and for Men ? James Goldstein : I‘m not really the person to ask about perfume because I don‘t use perfume, I‘m not knowledgeable about perfume... And for me perfume is not something that is necessary to attract me to a certain extent. Everything that you say set you apart from Los Angeles. Your style and so much more.Why did you choose to live in L.A ? James Goldstein : I‘m in love with the residence I live in which became my life work. I‘m in love with the fact that Los Angeles has two NBA basketball team unlike any others cities with the exception of New York. I like the fact that the weather is warm ... but there‘re many things I don‘t like about Los Angeles. It‘s far too quiet for me. I think that many of the people are superficial. And even though, the weather is better than most of the country, it‘s not as good as Miami for example. I have some mix feelings about Los Angeles and because of that I travel six out of seven months of the year. Right now, I‘m in New York for fashion week for example What are the brands you‘re looking forward to seeing at fashion weeks ? James Goldstein : Well when I go to Paris , the brands I looked forward to have changed over the years. My favorites in the past were John Galliano and Jean Paul Gauthier. Jean Paul Gauthier doesn‘t have a show anymore. My favorite currently will be Balmain. Who‘s the woman James Goldstein couture is dressing ? James Goldstein :The woman is party loving. She‘s unconventional and is beautiful regardless of her age. She‘s someone who like to have fun and who is not conservative.

By Gaëlle Dago

43


55

FASHION


IRINA SHABAYEVA TOP / PANTIES WWW.JFLONDON.NET SHOES


IRINA SHABAYEVA JUMPSUIT JFLONDON.NET SHOES

COOL

YOUARE SO PHOTOGRAPHER & DIRECTOR: AMYN NASSER / AMYNNASSER.COM STYLE EDITOR: MELISSA LASKIN / MELISSALASKIN.COM MODELS: TAYLOR BAGLEY @THETAYLORBAGLEY AMANDA SMITH @AMANDAPHOTOGENICS POLLYANNA @__POLLYANNA__ ILIA YORDANOV @ILIAYORDANOV MODELS COURTESY MARCUS MURGUIA @PHOTOGENICSLA JACQUELINE HAU @LAMODELS

MAKEUP: MAUREEN BURKE EXCLUSIVE ARTISTS LA USING T3 MICRO, BUMBLE & BUMBLE, VOTRE VU, AND PATCHOLOGY HAIR: PATRICK CHAI EXCLUSIVE ARTISTS LA USING HOT TOOLS PRO PHOTOGRAPHED AT THE JAMES GOLDSTEIN RESIDENCE JAMESFGOLDSTEIN.COM

57


SEBASTIEN JAMES JACKET / SEBASTIEN JAMES SHIRT BLACK ORCHID JEANS


CONTESSALA.COM DRESS / GOGA COUTURE PANTIES-ABOVE CARMELITA.CO NECKLACE / JFLONDON.NET SHOES


IRINA SHABAYEVA TOP / PANTIES


CONTESSLA.COM TOP / MARIO DE LA TORRE SKIRT GOGA COUTURE PANTIES


GOGA COUTURE BRA / RUBINA OVSEPYAN PANTS JFLONDON.NET SHOES


CONTESSALA.COM DRESS / GOGA COUTURE PANTIES-ABOVE CARMELITA.CO NECKLACE


IRINA SHABAYEVA KIMONO / IRINA SHABAYEVA TOP GOGA COUTURE PANTIES / JFLONDON.NET SHOES


IRINA SHABAYEVA JUMPSUIT


HER: JEN AWAD DRESS / JFLONDON.NET SHOES HIM: SEBASTIEN JAMES JACKET / BLACK ORCHID JEANS / SEBASTIEN JAMES SHOES


CARMELITA.CO TOP / GOGA COUTURE PANTIES JFLONDON.NET SHOES


GOGA COUTURE BRA


SEBASTIEN JAMES JACKET


HER: IRINA SHABAYEVA JUMPSUIT / JFLONDON.NET SHOES HIM: SEBASTIEN JAMES JACKET / SEBASTIEN JAMES SHIRT BLACK ORCHID JEANS / SEBASTIEN JAMES SHOES


HER: IRINA SHABAYEVA JUMPSUIT HIM: SEBASTIEN JAMES JACKET / SEBASTIEN JAMES SHIRT


Charriol la belle histoire

R

oyal Monceau 15h. Rendez-vous avec Marie-Olga Charriol, l’épouse du créateur de la marque éponyme. Tea-time chronométré. Le soir-même, a lieu la cérémonie des Prix Romy Schneider-Patrick Dewaere où elle doit officier en qualité de partenaire officiel. Ponctuelle, cette passionnée de montres - mais aussi d’art et de littérature, spécialiste de Marguerite Duras - est la meilleure ambassadrice pour raconter l’étonnante success story de l’entreprise fondée par son mari Philippe Charriol. Distribuée dès son lancement à l’international, cette marque horlogère et de joaillerie est encore confidentielle sur le marché français et européen. En revanche, Charriol a une notoriété sans faille en Asie, très prisée au Japon, aux Philippines à Taïwan, en Thaïlande ainsi que sur le marché américain et au Moyen-Orient. « Nos origines européennes nous donnent une aura et un prestige  », explique-t-elle.

Lorsque Philippe Charriol décide de créer sa ligne d’horlogerie en 1983, il laisse derrière lui une brillante carrière menée chez Cartier où il a été, entre autres, en charge des marchés asiatiques. Son positionnement ? Des montres fabriquées en Suisse mais avec une gamme de prix plus abordables que ceux des grandes griffes de la Place Vendôme. Aujourd’hui, l’Europe devient aussi un objectif. En charge des relations publiques, Marie-Olga Charriol déploie une énergie constante à travers notamment des partenariats stratégiques : «  J’adore les challenges.  », confie-t-elle. Celui dont elle est le plus fière, est la coupe de polo féminine qu’elle parraine à Bagatelle, sans compter les soutiens qu’elle apporte lors de compétitions à Chantilly et Deauville. Au-delà de ces événements sportifs au féminin, le septième art reste un univers clé. Son immense satisfaction fut lorsque Gérard Depardieu a montré à son poignet une montre Charriol, lors du Festival de Cannes 2015. Sur la dimension artistique, quel que soit le modèle, depuis plus de trente ans, tous les designers de la maison déclinent l’esprit du câble – d’inspiration celte – qui caractérise le design de cha-

72

que produit et se compose de trois fils d’acier tressés. Parmi les collections phares : «  Dans nos classiques, «  Saint-Tropez  » demeure la collection best-seller, lancée il y a 25 ans  : la chaînette soudée à la montre est un clin d’œil à la chaînette portée à la cheville. Les «  Celtica  » et «  Colvmbvs  » déclinées au féminin et masculin font partie de nos incontournables.  Parmi les nouveautés 2016, nous avons lancé la «  GlamMoon  », sertie de diamants et d’améthystes (la couleur de notre logo), un modèle sport et chic ainsi qu’une collection de bracelets fins en acier et pierres fines, appelée « Laetitia » du prénom de notre fille Cadette. » Parmi ses victoires, Marie-Olga Charriol peut s’enorgueillir d’avoir réussi à introduire une montre automatique femme, un modèle qui fut sélectionné au grand prix de l’horlogerie de Genève, lors de sa sortie en 2013. Glamour oblige, pour le rayonnement européen, c’est Alexandra Rosenfeld qui a eu sa faveur et portera la marque: « Une ancienne Miss Europe ! C’était idéal. Alexandra peut plaire à tout le monde en Europe ! Si je l’ai choisie, c’est aussi parce que c’est une femme active et impliquée dans des causes humanitaires. Chaque mois, elle apparaîtra dans des tenues différentes. » Au-delà de cette belle histoire de marque, s’est tissée, à l’image du câble emblématique, une autre histoire plus romantique et quasi « lelouchienne », celle de la rencontre, entre Marie-Olga et Philippe. Rencontre placée sous le signe d’une montre Charriol et de l’art ! Preuve qu’il n’y a pas de hasard : « Depuis toujours, j’aime les montres. Mon premier bijou a été une montre offerte par mes parents. Et quand j’ai croisé Philippe pour la première fois, aussi incroyable que cela puisse paraître, je portais une de ses montres. Son design m’avait fait craquer. En pleine mutation dans ma vie, je voulais me démarquer en portant un bijou différent : cette montre était pour moi un signe d’indépendance ! J’étais loin d’imaginer qu’elle allait me lier à son créateur. Notre passion commune est l’art et c’est lors d’une exposition à l’Unesco que nous nous sommes rencontrés. » Par Florence Batisse-Pichet


DU TAC AU TAC Si vous étiez un livre ? « Les choses de la vie » de Paul Guimard. Si vous étiez un film ? « Hiroshima mon Amour » d’Alain Resnais d’après le scénario de Marguerite Duras. Si vous étiez une fleur ? « Un coquelicot », une fleur sauvage qu’on ne cueille pas. Si vous étiez une ville ? Rome.  Si vous étiez un pays ? L’Italie.  Si vous étiez une partie du corps ? Les yeux. Si vous étiez un chiffre ? Le 8 (à l’envers bien sûr). Si vous étiez un homme ou une femme célèbre ? Charlemagne qui a rendu l’école obligatoire. Si vous étiez un plat ou une boisson ? La paëlla de ma maman. Votre devise ? L’art de vivre la différence, au féminin.

QUELQUES CHIFFRES CLÉS 1983 : création de l’entreprise Charriol 1990 : inauguration de la première boutique Charriol Présence dans 60 pays 3 800 points de vente 195 boutiques 485 corners

Pour en savoir plus sur les adresses et points de vente : www.charriol.com

73


Style & Naturalisme en collaboration avec CHAUMET PARIS et PRESTIGE INTERNATIONAL MAGAZINE

Editor : Marc Rougemond Photographe : Jamil Hammadi Editing : Benjamin Vingrief Makeup / Hair : Anais Ben Amor Mannequin : Gaby Guha Stylisme : Tao Huang

74


Precieuse Boucles d‘oreilles „Rondes de nuit“, collection joaillerie Joséphine ( 120 diamants taille brillant, et or blanc ) Détails de robe : Tony Ward Couture


Delicatesse Boucles d‘oreilles „Rondes de nuit“, collection joaillerie Joséphine ( 120 diamants taille brillant, et or blanc ) Détails de robe : Stéphane Rolland Couture


Minimalisme Bracelet „Rondes de nuit“, collection joaillerie Joséphine (115 diamants taille brillant,et or blanc ) Bague „Rondes de nuit“, collection joaillerie Joséphine (68 diamants taille brillant, et or blanc) Robe haute couture bicolore asymétrique : Stéphane Rolland


Renouveau Bague Moissons sous le vent en or jaune, serti de diamants poire, taille brillant et navette Ensembre Jean Paul Gaultier, haute couture. (68 diamants taille brillant, et or blanc) Robe haute couture bicolore asymĂŠtrique : StĂŠphane Rolland


Brillance Collier “Etoiles Boréales„ Collection haute joaillerie (opales noires en Cabochons, Tourmalines Paraiba, Saphirs jaunes et violets) Details Couture : Tony Ward


Naturelle Boucles d‘oreilles „Rondes de nuit“, collection joaillerie Joséphine Details robe couture : Ralph&Russo


Elegance maitrisee Montre „Rondes de nuit“ Petit modèle, Montre joaillières collection Joséphine (bracelet en maille possédant plus de 1300 diamants) Look couture Jean Paul Gaultier


Gants Cuir Couture : Jean Paul Gaultier


Classic Golden Bague Moissons sous le vent en or jaune, serti de diamant poire, taille brillant et navette Robe Haute couture bicolore Schiaparelli


Seductrice Pendentif „ Rondes de nuit“, collection joaillerie Joséphine ( 185 diamants taille brillant et or blanc ) Combinaison Haute couture avec épaulette : Schiaparelli

86


INTERVIEW

L

CULTURE & MODE

Attaché de presse dans la

Mode uxe et le

L

’attaché de presse spécialisé dans la mode a pour objectif de promouvoir nationalement et/ou mondialement l’image de la marque qu’il représente et d’assurer son rayonnement dans les médias. Il met ainsi en place une stratégie de communication par le biais de différents moyens.

Optimiser la visibilité de la marque dans le monde entier et participer à son succès grandissant, tel est l’objectif de l’attaché de presse. Sa récompense ultime : le rayonnement des marques qu’il défend dans les médias (presse écrite, web, radio et télévision). Il suit également la réputation et l’image de l’entreprise au quotidien. Il effectue ainsi une revue de presse pour mesurer les retombées médiatiques et opère une veille constante sur la concurrence. Il joue aussi un rôle de conseiller auprès de l’entreprise (production, événementiel, réseau de distribution, achat d’espace publicitaire, etc.) qui fait appel à ses services. Trouver le bon moyen de communication : Afin d’assurer une visibilité optimale aux produits, ce professionnel de la communication applique la stratégie marketing de la marque et attire l’attention grâce de nombreux moyens : dossiers de presse, déjeuners et petits déjeuners, conférences et voyages de presse, placement de produits, soirée de lancement, showroom, sponsoring d’événements... À lui de trouver le(s) moyen(s) le(s) plus adapté(s) pour attiser les curiosités. Doté de bonnes qualités rédactionnelles et d’un sens de l’organisation aigüe, il se charge de rédiger les dossiers qui serviront d’appui pour les articles de presse par exemple et de sélectionner soigneusement les produits à valoriser. Lors d’événementiels, il définit le programme, envoie les invitations et reçoit les journalistes et autres invités référents.

88

Des relations fortes avec les journalistes et blogueurs : L’attaché presse se doit d’entretenir de bonnes relations avec les journalistes. Mais pas seulement. De nouvelles générations de leaders d’opinion ont vu le jour. L’influence des blogueurs de mode sur leurs lecteurs est forte. Depuis quelques années, ces « influencer », de plus en plus nombreux, deviennent même une cible incontournable pour les attachés de presse du secteur. Pour développer et entretenir de bonnes relations avec ces différents professionnels, le téléphone et les mails ne suffisent pas. Il est important de les rencontrer à de nombreuses reprises. Afin de les remercier de leur collaboration, l’attaché leur envoie également de nouveaux produits à tester susceptibles d’intéresser leur lectorat. La mode, une passion : Ne devient pas attaché de presse dans la mode qui veut ! Pour exercer ce métier spécialisé, il est nécessaire d’avoir une certaine affinité avec cet univers. Une parfaite connaissance de la marque (son histoire, ses valeurs, ses produits) qu’il représente mais aussi de ses concurrents et de tous les acteurs du secteur est nécessaire. Pour se tenir au fait des tendances actuelles, le passionné de mode épluche quotidiennement la presse spécialisée. Enfin, il possède un carnet d’adresses bien rempli, réunissant tous les leaders d’opinion.

On avait déjà évoqué le travail des attachés de presse, mais on en a rarement interrogée. Voila qui est fait en la personne de Lyor Amar, ardent défenseur des Arts et de la mode… Il nous explique son parcours et ses impressions sur ce métier singulier.


Q: Comment tu définis un attaché de presse ? R: Je dirais que c'est une personne qui crée des liens mais pas que, nous sommes les conseillers et les témoins de l'image d'une marque. Q: C’est quoi ton parcours ? R: Après des études de droit je décide de venir à Paris pour travailler dans la mode mon unique passion, j'apprends le métier d'attaché de presse sur le tas, shoppings, journalistes, résument mes débuts. Après John Galliano je commence à forger mon expérience chez Swarovski aux côtés de Chantal Gemayel qui à ce moment là dirige la com de la marque en France, elle a d'ailleurs sa propre agence Blackdress et gère de grandes marques comme Zenith, une des meilleures expériences de ma vie et des plus formatrices. Je bascule ensuite en agence et travail avec Marithé et François Girbaud les passionnés du jean, deux ans plus tard je rejoins la Maison ZILLI et la haute couture pour homme. Depuis deux ans je travail en cavalier seul, avec de belles rencontres notamment Tudor ou Asics. Q: Comment tu deviens attaché de presse ? R: Pour ma propre histoire, à la fin de mon stage chez Michèle Montagne debout derrière les journalistes, émerveillé par mon premier défilé, Rick OWENS. J'ai découvert le métier en collant des timbres et en envoyant des invitations de défilés, mais à l'issu du premier show je comprend pourquoi je suis là. J'ai eu la chance de continuer mon apprentissage chez John Galliano à l'époque ou Jelka Music était sa directrice de communication, une personne charismatique, brillante qui œuvre d'ailleurs depuis des années aux côtés de Jean Paul Gautier. Concrètement strass et paillettes je dirais que ce n'est pas vraiment la définition du métier, l'idée est de tisser des liens avec des journalistes, tous médias confondu et il y a 10 ans les blogs et réseaux sociaux n'existaient pas. Apporter la bonne information et accroitre la présence dans les médias est notre principale fonction. C'est un métier qui regorge d'aventures, les jours ne se ressemblent pas et son rythmés par les évènements de la marques. Un jour tu envois un shopping pour un magazine et tu apprends que tu vas participer au premier showcase de Rihanna qui pérforme pour Swarovski pour qui j'ai travaillé plus de 3 ans, dans quel autre métier on ressent une telle excitation ? Cette passion j'ai décidé de la mettre à profit et d'en faire un second métier, professeur. J'ai ressenti le besoin de parler à la jeune génération et les aiguillers dans ce secteur si particulier. J'enseigne la communication mais pas seulement. ISEM et maintenant Modestah sont mes nouveaux terrains d'expression pour une partie de mon temps. Des nouvelles envies naissent aussi, pousser des talents, des photographes des stylistes, je pense à Salvatore Arnone photographe ou mon ami Cesar Ramirez air and beauty stylist de Ciara, Rita Ora ou encore de toutes les filles Kardashian. Q: Tu dirais quoi aux personnes qui veulent faire ce métier?

R: Vivez le à fond ! l'avenir personne ne le connait et seul vous pouvez faire votre lendemain, ça peut être merveilleux comme désastreux. By Marz Atashi Photo by Salvatore Arnone. Lyor est habillé en total look Versace.

89


VIKTOR LUNA JACKET / VIKTOR LUNA SKIRT JFLONDON.NET SHOES

PHOTOGRAPHER & DIRECTOR: AMYN NASSER / AMYNNASSER.COM STYLE EDITOR: MELISSA LASKIN / MELISSALASKIN.COM TALENT: ALONA KORZUN @ALONAKORZUN VIKA ZUBAN @VIKAZUBAN TALENT COURTESY MARCUS MURGUIA @PHOTOGENICSLA AND BRE LEVY @DTMODELMGMT MAKEUP: MAUREEN BURKE EXCLUSIVE ARTISTS LA USING TEMPTU AND ORLANE PARIS HAIR: PATRICK CHAI EXCLUSIVE ARTISTS LA USING LEONOR GREYL PHOTOGRAPHED AT THE GRAFTON ON SUNSET HOTEL IN LOS ANGELES

90


VIKTOR LUNA DRESS / ARMANI NECKPIECE ARMANI SHOES


CONTESSALA.COM JUMPSUIT ZACK LO SHOES


GOGA COUTURE DRESS ARMANI BOOTS


CONTESSALA.COM JUMPSUIT MADAME B NECKPIECE


ARMANI JACKET


ARMANI JACKET / VIKTOR LUNA SKIRT ARMANI HANDBAG / ARMANI BOOTS


FERNANDO ALBERTO DRESS / JENA AWAD JACKET KATEYOUNGER.COM BRACELET / ZACK LO SHOES


GMSTUDIOLA.COM BLOUSE / FOXBAIT SKIRT JFLONDON.NET SHOES / MADAME B NECKPIECE


DARR DRESS / KATEYOUNGER.COM BRACELETS WWW.JFLONDON.NET SHOES


IRINA SHABAYEVA KIMONO / GOGA COUTURE TOP GOGA COUTURE SKIRT / ZACK LO SHOES


GREGORIO SANCHEZ DRESS MADAME B NECKLACES / ARMANI SHOES


ALONA: JENA AWAD JUMPSUIT / FOXBAIT SKIRT / MARIO DE LA TORRE PATENT TOP / ZACK LO SHOES VIKA: ARMANI TOP / FOXBAIT SKIRT / ZACK LO SHOES


VIKA: MARIO DE LA TORRE DRESS / ARMANI BRACELETS / ZACK LO SHOES ALONA: GREGORIO SANCHEZ DRESS / MADAME B NECKLACES SWOON LUXE HANDBAG / ARMANI SHOES


ALONA: GOGA COUTURE DRESS / KATEYOUNGER.COM BRACELET / ARMANI BOOT VIKA: CONTESSALA.COM JUMPSUIT / MADAME B NECKLACE / ZACK LO SHOES


FERNANDO ALBERTO DRESS / JENA AWAD JACKET KATEYOUNGER.COM BRACELET


ARMANI JACKET ARMANI HANDBAG


GREGORIO SANCHEZ DRESS MADAME B NECKLACES


Bougies Parfumées By Marz Atashi

Chaque lieu est associé à une odeur particulière. Qui ne se souvient pas d’une odeur de parquet ciré, de chèvrefeuille dans le jardin ou de confitures qui mijotent ? Lorsqu’on aime un lieu, qu’on y est attaché, c’est grâce aux mille choses visibles et invisibles qui forgent l’âme d’un intérieur : les personnes qui y vivent, la manière dont est disposé un bibelot, une photo accrochée mais aussi pour le parfum qui s’y dégage. Comme on le ferait pour soi, choisir un parfum d’intérieur avec soin permet de donner de l’esprit à sa maison.

Mêlant subtilement lumière et parfum, la bougie parfumée est indéniablement l’objet qui parfait une décoration. Aujourd’hui, il existe un très grand nombre de fabricants et le choix peut s’avérer compliqué.

A

vant même de se décider pour une senteur plus qu’une autre, il y a un minimum de trois points à vérifier lors de l’achat : la qualité de la cire utilisée, elle doit être 100% végétale(pas de cire dérivée de la pétrochimie) ou à défaut choisir des bougies fabriquées en cire minérale composée de paraffines alimentaires conformes à la pharmacopée européenne. La tige est en pur coton sans plomb et les fragrances choisies pour parfumer la cire doivent être garanties sans CMR (composants cancérigènes, mutagènes ou reprotoxiques). Choisir

108

une bougie qui respecte ces conditions implique souvent de passer par des marques prestigieuses qui ont un coût. Cependant, la qualité, tant en terme de fabrication de la cire que de qualité des parfums, est normalement assurée. De plus, ces bougies de haute facture ont de très beaux contenants en verre ou en céramique et sont le fruit d’un véritable savoir-faire cirier qui vous assure une tenue et une durée de combustion optimale, à condition de couper à chaque nouvelle utilisation le surplus de mèche brûlée. Il vaut mieux acheter peu mais acheter mieux, surtout quand il en va de notre santé !


es bougies parfumées au delà d’embaumer l’air d’un doux parfum créent une ambiance cosy et tamisée, mais laquelle choisir ? En fonction de la pièce et selon son humeur, plusieurs choix s’offrent à vous : envie d’une ambiance feutrée ou plutôt solaire ? De notes fraiches ou au contraire de tonalités plus profondes ?

L

Dans les pièces à vivre comme le salon, on peut opter pour des senteurs boisées, ambrées et des tons denses comme la bougie Empire ou Solis Rex de Cire Trudon par exemple. Lorsqu’il s’agit de la salle de bains, on préférera les notes toniques d’agrumes et de fleurs fraîches avec la bougie Astier de Villatte ou des senteurs qui invitent au voyage pour la pause bain comme la bougie Jonquille de Diptyque. Pour la chambre, on pourra opter pour des senteurs florales et d’herbacées ou a contrario, des tons enveloppants mêlant le bois, l’encens ou le patchouli pour une ambiance plus intime et chaleureuse.

On trouve des belles bougies parfumées chez : CIRE TRUDON https://trudon.com/eu_fr/ ASTIER DE VILLATTE http://www.astierdevillatte.com/ DIPTYQUE http://www.diptyqueparis.fr/ LA MANUFACTURE DES CHATEAUX http://www.lamanufactureparfums.com/ MARIANNE GUEDIN http://www.studiomarianneguedin.com/ BOUGIE RIGAUD http://www.bougies-rigaud.com/

109


e B O T E C A L P THE

Photographe : Chrisma Lan Conception Visuel : Tuan Taiko Réalisation : Floris Akouala Mannequin : Kat O’Brien @ MP Paris Maquillage : Alexandra Le Forestier @ Sybille Kléber Coiffure : Robin Navarro @ Aurélien Assistant Photo : Florian C. Numérique : Vincent Lootens Retouche : CL Production   Remerciements : Hôtel Montana Paris, Jean-Yves Le Fur et Karima L.

110


NGARO anuel U OUTIN m m E s, B ort dres an LOU lace“ sh sures, Christi a ffi ra k s lac chau robe „b


an s“, Emm ort dres h s e c e la macram sy print ta n a „f robe

GAR uel UN

O


ES out ME n, Darh BOUTIN lo ta n a et p LOU bustier hristian ures, C s s u a h c


tulle, D robe en

orhou t pink, D e rs o c / MEES orhout

t MEES

/ cuis

tian , Chris saedes

LOUBO

UTIN


NOOR lle, Sina tu e d rt ve e recou ZANOTTI chemis pe p e longue is u ures, G chauss

I


t MEES t top ink prin users, Dorhou TI p le b ensem cropped tro ANOT eppe Z nt pink pri Ă brides, Guis s sandale


bustier,

T VALEN

INO


ARMANI JACKET SEBASTIEN JAMES SHIRT

The Disrupters PHOTOGRAPHER & DIRECTOR: AMYN NASSER AMYNNASSER.COM STYLE EDITOR: MELISSA LASKIN MELISSALASKIN.COM PRODUCTION ASSISTANT: BONNIE POOLE

TALENT: DONOVAN LEITCH TAYLOR BAGLEY @THETAYLORBAGLEY DONOVAN LEITCH COURTESY RICK FERRARI @LATALENT @LAMODELS NEW YORK MODEL MANAGEMENT. TAYLOR BAGLEY COURTESY MARCUS MURGUIA @PHOTOGENICSLA MAKEUP & HAIR VERONICA LANE FOR MAC COSMETICS @VERONICALANEMAKEUP VERONICALANE.COM DONOVAN LEITCH WAS BORN INTO A MUSICAL FAMILY, AND IS CARRYING ON THE TRADITION WITH HIS BAND „ROYAL MACHINES“, PRODUCING AND HOSTING A TV SHOW „BREAKING BAND“, AND PRODUCING A MUSICAL WITH THE GO-GO‘S CALLED „HEAD OVER HEELS“.

120

PHOTOGRAPHED AT THE JAMES GOLDSTEIN RESIDENCE JAMESFGOLDSTEIN.COM


VIKTOR LUNA BODYSUIT


FERNANDO ALBERTO ATELIER BUSTIER / FERNANDO ALBERTO ATELIER SKIRT KATEYOUNGER.COM BRACELET / JFLONDON.NET SHOES


SEBASTIEN JAMES JACKET / SEBASTIEN JAMES SHIRT BALMAIN JEANS / SEBASTIEN JAMES SHOES


HER: JENA AWAD TOP / SWOON LUXE BRACELETS HIM: SEBASTIEN JAMES JACKET / SEBASTIEN JAMES SHIRT


HER: JENA AWAD TOP / JESSICA RICH COLLECTION SHORTS / FOXBAIT SEQUIN LEATHER CHAINED CHAPS / SWOON LUXE BRACELETS / JFLONDON.NET SHOES HIM: SEBASTIEN JAMES JACKET / SEBASTIEN JAMES SHIRT / BALMAIN JEANS / ARMANI SHOES


JESSICA RICH COLLECTION SHORTS / FOXBAIT SEQUIN LEATHER CHAINED CHAPS SWOON LUXE BRACELETS


HER: HAIFA FAHAD JACKET / HAIFA FAHAD BEADED TIE / JESSICA RICH COLLECTION SHORTS / JFLONDON.NET BOOTS HIM: SEBASTIEN JAMES JACKET / SEBASTIEN JAMES SHIRT / BALMAIN JEANS / VIVIENNE WESTWOOD SHOES


JESSICA RICH COLLECTION DRESS / KATEYOUNGER.COM BRACELET JFLONDON.NET BELT / JFLONDON.NET BOOTS


VIKTOR LUNA BODYSUIT


JESSICA RICH COLLECTION DRESS / KATEYOUNGER.COM BRACELET JFLONDON.NET BELT / JFLONDON.NET BOOTS


ARMANI COAT / SEBASTIEN JAMES SWEATER JOHN VARVATOS JEANS / SEBASTIEN JAMES SHOES


IN ME COLLECTION JUMPSUIT / JESSICA RICH COLLECTION SHORTS KATEYOUNGER.COM BRACELET


ARMANI COAT / SEBASTIEN JAMES SWEATER JOHN VARVATOS JEANS


HER: IN ME COLLECTION JUMPSUIT / JESSICA RICH COLLECTION SHORTS / KATEYOUNGER.COM BRACELET / JFLONDON.NET BOOTS HIM: JOHN VARVATOS SUIT / SEBASTIEN JAMES SHIRT / JOHN VARVATOS SHOES / CARMELITA.CO NECKPIECE


IN ME COLLECTION JUMPSUIT / JESSICA RICH COLLECTION SHORTS KATEYOUNGER.COM BRACELET / JFLONDON.NET BOOTS


Robe col chemise à manches courtes évasées, GRETA CONSTANTINE. Collier à chaines trois rangs, MAWI. Collier à chaine moyens maillons, PHILIPPE AUDIBERT. Sautoir multi-chaines à pierres argentées, ANN DEMEULEMEESTER. 136


Precious

Metal Editor : Marz Atashi Photographer : Piotr Stoklosa Make Up : Kasia Furtak HairStyle : Omar Bouker Model : Iris Freidis @Mademoiselle Agency Assistant Style : Remi Lecuyer

Boucle d’oreilles à fine chaines or, GINETTE NY. Boucle d’oreilles triangulaire JW ANDERSON. Bague à strass mise au cartilage de l’oreille, PHILIPPE AUDIBERT. 137


Editor : Marz Atashi Photographer : Piotr Stoklosa Make Up : Kasia Furtak HairStyle : Omar Bouker Model : Iris Freidis @Mademoiselle Agency Assistant Style : Remi Lecuyer

Leggings à sequins et veste à franges léopard, total look, ELISABETHA FRANCHI. Collier à chaines, PHILIPPE AUDIBERT. Low boots modèle « City Jolly Specchio Light Gold », CHRISTIAN LOUBOUTIN.


Robe cocktail fendue en lamé, ELISABETHA FRANCHI. Boucle d’oreilles pierres précieuses, PHILIPPE FERRANDIS. Mini sac bandoulière à paillettes, FURLA. Sandales à talons en velours noir et bride stressée, GIUSEPPE ZANOTTI.

Leggings à sequins et veste à franges léopard, total look, ELISABETHA FRANCHI. Collier à chaines, PHILIPPE AUDIBERT. Low boots modèle « City Jolly Specchio Light Gold », CHRISTIAN LOUBOUTIN.


Sandales modèle « Cybersandale 150 Specchio Silver », CHRISTIAN LOUBOUTIN.

140


Robe longue décolleté croisé en lamée, MARTIN GRANT. Manchette argent à strass, PHILIPPE AUDIBERT.


Robe en mousseline de soie avec découpes fleures , LEONARD. Collier ras du cou à strass, GIUSEPPE ZANOTTI. Cuissardes à talons en daim brodées de perles et sequins GIUSEPPE ZANOTTI.


143


Top à manches et décolleté en tulle, YANINA COUTURE. Veste en en tweed damier brillant. ROSSELLA JARDINI. Bracelets et bague argentés et strass, PHILIPPE AUDIBERT.

144


Chemisier et jupe évasée en mousseline de soie lamée, total look, EMANUEL UNGARO. Boucle d’oreille à strass et pierres colorées, HOUSE OF HOLLAND. Low boots modèle « City Jolly Specchio Light Gold », CHRISTIAN LOUBOUTIN. Sac à main bandoulière chaine modèle « Sweet charity », CHRISTIAN LOUBOUTIN


Veste col mao en velours rebordé, YANINA COUTURE. Bague couvrant entièrement le doigt à strass argentés et noirs, ON AURA TOUT VU.


COUP DE COEUR DESIGNER

EDEN PARK Une collection Homme capitale

L’histoire d’Eden Park débute en 1987, lorsque deux joueurs de rugby internationaux appartenant à l’un des plus prestigieux clubs omnisports du monde – le Racing Club de France – décident de créer une marque de prêt-à-porter haut de gamme. Franck Mesnel et Eric Blanc, alors étudiants, appliquent leur esprit créatif et décalé à la conceptualisation d’une marque dont l’inspiration et les codes proviennent d’une histoire extraordinaire et authentique. Classique et moderne, confortable et élégante, pour séduire l’éternel masculin avec un lifestyle à la française à travers le monde : la ligne Automne/Hiver 2016 de Eden Park est un peu tout ça à la fois, une définition de la fantaisie dans la rigueur. Fantaisie avec ses touches d’originalité ; Rigueur avec cette application du sens du détail propre à la marque. La Maison parisienne au noeud papillon rose propose une collection masculine qui s’inspire de trois quartiers de la capitale : le Marais, le quartier académique avec la Sorbonne et le quartier de Saint-Germain-des-Prés.

148

Trois arrondissements et trois styles d’hommes mais tous à la recherche de la pièce tendance et du détail qui fait la différence. Cet amour du détail qui reste l’une des caractéristiques clés de la marque avec ce mélange de nonchalance, d’audace et de décalage jusque dans la moindre précision et qui en fait, depuis bientôt 30 ans, une marque incontestée dans l’univers du sportswear chic. Un style plus que jamais dans l’air du temps, teinté des codes iconiques du vestiaire sportwear chic de la Maison et de l’esprit sophistiqué de ses pièces incontournables. Les coloris sont naturels et nous rappellent les quartiers de Paris et ses décors : les camaïeux de gris, de beige, de marron et de bleu. Un détournement réussi des styles, une importance toute particulière au travail des détails, ce qui fait d’Eden Park, la marque élégante parisienne d’inspiration sportive.


UN NOEUD PAPILLON AU GRAND COEUR

Eden Park n’est pas seulement une Maison de prêt-à-porter, mais aussi une marque au grand coeur. En effet, c’est à l’initiative de son président co-fondateur, Franck Mesnel, que naît en 2012 les Papillons du Ciel. Cette association a pour vocation de développer des actions éducatives allant du simple soutien scolaire jusqu’à la création d’établissements, avec comme symbole le support complémentaire de l’apprentissage d’un sport-passion : le rugby. Le rugby, métaphore de la vie en communauté, c’est d’abord le respect d’autrui et le respect des règles. C’est travailler et communiquer pour gagner. Même s’il ne s’agit que d’un jeu, c’est avant tout un vecteur de vertus éducatives. Le premier projet, essai marqué et transformé, a été l’ouverture du Collège du Rocher : Education et Rugby en 2012 sur l‘île aux Nattes à Madagascar. Il abrite à ce jour 86 élèves scolarisés dans des locaux de qualité entièrement fabriqués grâce aux dons : classes, bureaux, bibliothèques, cantine et épaulés au quotidien par quatre professeurs diplômés. Depuis la création de son association Eden Park a entrepris de multiples actions pour que ce collège puisse exister.

Journées ou soirées dédiées dans le réseau des boutiques Eden Park avec un % du CA reversé, ventes aux enchères, dons de particuliers, tout est bienvenu parce que chaque euro récolté est directement reversé dans les fonds des Papillons du Ciel. Comme Eden Park est avant tout une marque de mode, Franck Mesnel, son co-fondateur, a eu l’idée d’utiliser les chutes de tissus de chemises pour créer des petites broches en forme de noeud papillon. Pour récolter des fonds pour les Papillons du Ciel on a réalisé à la main des milliers de petits noeuds … papillon. Ce logo, représentatif de la fondation mais surtout emblème de la marque Eden Park, est un symbole distinctif fort de liberté et d’élégance. Intemporel, il illustre un savoir-faire artisanal ancien, et confère un caractère unique à chaque Modèle. Les petits noeuds sont en vente dans les boutiques Eden Park au prix de 3€, dont 1€ reversé au fonds de dotation les Papillons du Ciel.

149


IRINA SHABAYEVA DRESS HANDCUFFS PRIVATE COLLECTION

PHOTOGRAPHER & DIRECTOR: AMYN NASSER / AMYNNASSER.COM STYLE EDITOR: MELISSA LASKIN / MELISSALASKIN.COM TALENT: EUGENIA KUZMINA @EUGENIAKUZMINA LA MODELS @LAMODELS IMG MODELS @IMGMODELS MAUREEN BURKE EXCLUSIVE ARTISTS USING T3 MICRO, BUMBLE & BUMBLE, VOTRE VU, AND PATCHOLOGY

150


IRINA SHABAYEVA DRESS / SWOON LUXE BACKPACK ZACK LO SHOES

151


IRINA SHABAYEVA DRESS


SWOON LUXE BACKPACK ZACK LO SHOES


IRINA SHABAYEVA DRESS / SWOON LUXE CLUTCH ZACK LO SHOES


IRINA SHABAYEVA DRESS SWOON LUXE BACKPACK


IRINA SHABAYEVA DRESS ZACK LO SHOES


IRINA SHABAYEVA DRESS ZACK LO SHOES


IRINA SHABAYEVA DRESS / SWOON LUXE HANDBAG ZACK LO SHOES


160


IRINA SHABAYEVA DRESS SWOON LUXE CLUTCH


IRINA SHABAYEVA DRESS / SWOON LUXE HANDBAG ZACK LO SHOES


IRINA SHABAYEVA DRESS / SWOON LUXE BACKPACK ZACK LO SHOES


IRINA SHABAYEVA DRESS ZACK LO SHOES


165


166


Potos: Xavier Dollin . Modèle: Moh Dia. Make up: Souade Fahham . crédits XAVIBES

Maud Villaret, Designer textile, a su par son savoir-faire, créer sa véritable identité, au delà des frontières entre mode, art et design. Depuis 2007, le bijou Toubab paris défie avec audace toutes les conventions. Par ses parures ornementales sur mesure et sophistiquées, Toubab paris vient embellir un vêtement, sublimer un corps, une âme en quête de singularité. Ses pièces couture sont confectionnées à la main dans son atelier Parisien. Ses matières insolites proviennent des 4 coins du monde, dialogue de fragments brodés et assemblés, tel un éloge à une dimension multiculturelle. Remède à la morosité ou simple objet fétiche, c’est une invitation à porter une parcelle d’univers sur soi. Toubab paris vous emmène en voyage dans une oasis de rencontres émotionnelles, d’alchimie de matières qui se teintent de registres métissés. Notre œil vagabonde sous une éclosion de couleurs enivrantes, interpellant notre imaginaire et éveillant nos sens. Des bijoux uniques et intemporels à collectionner… crédits XAVIBES

www.toubabparis.com

facebook.com/Toubabparis

Instagram.com/toubabparis

167


g

memory game

Photographer : Isshogai Styliste : Christelle Santabarbara Model : Gabriela @ Mademoiselle Hair artist : Kim Chincholle Makup artist : Mathilde dark mens : Vincent.S Vincent.T Boris, Stephane.G

168


Robe et veste Tony Ward, collier Sandrine Huet, escarpins Walter Steiger. 1er gauche : Costume Francesco Smalto, chapeaux Anthony Peto. 2éme gauche : Costume Francesco Smalto, chapeaux Anthony Peto, chaussures Walter Steiger. 1er à droite : Costume Paul Smith, nœud papillon Carolie Amsellem, chapeaux Anthony Peto, chaussures Francesco Smalto. 2éme à droite : Costume Paul Smith, chapeaux Anthony Peto.

169


Robe Georges Hobeika, manchette Les Georgettes, bague Sandrine Huet. A gauche: Costume Paul Smith, chapeaux Anthony Peto, nœud papillon et chaussures Rynshu. Milieu: Costume Francesco Smalto, chapeaux Anthony Peto, chaussures Walter Steiger. A droite: Costume Paul Smith, nœud papillon Carolie Amsellem, chapeaux Anthony Peto, chaussures Francesco Smalto.


Robe Versace. A gauche: Costume Paul Smith, chapeaux Anthony Peto, nœud papillon Rynshu. 1er droite: Costume Francesco Smalto, chapeaux Anthony Peto, chaussures Walter Steiger. 2éme droite: Costume Paul Smith, nœud papillon Carolie Amsellem, chapeaux Anthony Peto, chaussures Francesco Smalto.


Ensemble et sandales Valentino, aumônière Maison Pourchet.


Guêpière Maison Lejaby, pantalon Shiatzy Chen, foulard We Two, collier et bracelet Kenzo, escarpins Walter Steiger. A gauche: Costume Paul Smith, chapeaux Anthony Peto, nœud papillon Rynshu. Au milieu: Costume Paul Smith, nœud papillon Carolie Amsellem, chapeaux Anthony Peto, chaussures Francesco Smalto. A droite: Costume Francesco Smalto, chapeaux Anthony Peto, chaussures Walter Steiger.


Corsage, pantalon, collier et bottes Schiaparelli, bracelet Kobja. En haut à gauche : Costume Francesco Smalto, chapeaux Anthony Peto, chaussures Walter Steiger. En haut à droite : Costume et chaussures Francesco Smalto, chapeaux Anthony Peto. En bas à gauche : Costume Paul Smith, chapeaux Anthony Peto. En bas à droite : Costume Paul Smith, chapeaux Anthony Peto, nœud papillon Rynshu.


Robe Ludovic Winterstan. A gauche : Costume Paul Smith, nœud papillon Carolie Amsellem, chapeaux Anthony Peto, chaussures Francesco Smalto. A droite : Costume Paul Smith, chapeaux Anthony Peto, nœud papillon Rynshu.


CONTESSALA.COM DRESS / SWOON LUXE HANDBAG JFLONDON.NET SHOES

Sway with me PHOTOGRAPHER & DIRECTOR: AMYN NASSER / AMYNNASSER.COM STYLE EDITOR: MELISSA LASKIN / MELISSALASKIN.COM TALENT: ALONA KORZUN @ALONAKORZUN TALENT COURTESY BRE LEVY DTMODEL MANAGEMENT @DTMODELMGMT HAIR & MAKEUP VERONICA LANE FOR MAC COSMETICS / VERONICALANE.COM PHOTOGRAPHED AT THE GRAFTON ON SUNSET BOULEVARD HOTEL IN LOS ANGELES

178


SWOON LUXE CLUTCH

179


ADOLFO SANCHEZ SHORTS SWOON LUXE BACKPACK


ELVISLASKIN TOP / ADOLFO SANCHEZ SHORTS ARMANI BOOTS / SWOON LUXE BACKPACK


ADOLFO SANCHEZ TOP / GREGORIO SANCHEZ SHORTS SWOON LUXE BACKPACK / JFLONDON.NET.IT SHOES


SWOON LUXE BRACELETS


RUBINA OVSEPYAN TOP / ADOLFO SANCHEZ SHORTS SWOON LUXE BACKPACK


MONDO GUERRA DRESS / SWOON LUXE HANDBAG WWW.JFLONDON.NET SHOES


ADOLFO SANCHEZ DRESS SWOON LUXE CLUTCH


RUBINA OVSEPYAN TOP / ADOLFO SANCHEZ SHORTS SWOON LUXE BACKPACK / WWW.JFLONDON.NET SHOES


GREGORIO SANCHEZ DRESS SWOON LUXE HANDBAG / ARMANI SHOES


ADOLFO SANCHEZ DRESS SWOON LUXE CLUTCH


CONTESSALA.COM DRESS SWOON LUXE HANDBAG / JFLONDON.NET.IT SHOES


ADOLFO SANCHEZ DRESS SWOON LUXE CLUTCHES


MONDO GUERRA DRESS SWOON LUXE HANDBAG


GREGORIO SANCHEZ TOP / IRINA SHABAYEVA SKIRT SWOON LUXE CLUTCH / JFLONDON.NET SHOES


SWIMSUIT, LEE AND LANI BRA, KISS KILL LINGERIE PANTS, BREELAYNE


forever

ST BARTHS Photography by Oriana Layendecker Fashion Styling by Rafael Linares @Art Department Agency  Model : Natalia Barulich Makeup and Hair by Janelle Faretra Many thanks to : www.myvillainstbarth.com with the beautiful villa «Lenalée»  And Manapany Hotel


DRESS, ALBERTA FERRETTI BELT, ZANA BAYNE


DRESS, ALBERTA FERRETTI BELT, ZANA BAYNE


DRESS, CHENG


BRA, ALEXANDER MCQUEEN JACKET, ELISABETTA FRANCHI SKIRT, ELISABETTA FRANCHI


DRESS, CHENG


COAT, BREELAYNE SHOES, AIS


DRESS, CHENG SHOES, SOPHIA WEBSTER


SHIRT, LUCIANA BALDERRAMA BRA, KISS KILL LINGERIE PANTY, AGENT PROVOCATEUR SHOES, J. MAURICE


JACKET, BREELAYNE PANTS, BREELAYNE BRA, AGENT PROVOCATEUR GARTER, AGENT PROVOCATEUR


DRESS, ELISABETTA FRANCHI


DRESS, ERIKA CAVALLINI BRA, KISS KILL LINGERIE PANTY, KISS KILL LINGERIE


DRESS, LUCIANA VALDERRAMA


SWIMSUIT, LEE AND LANI


DRESS, BIBHU MOHAPATRA


Pullover : XUAN jupe en cuir / leather skirt : JITROIS bague, bracelet et collier / ring, bracelet & necklace : PASQUALE BRUNI sac / bag : CHRISTIAN LOUBOUTIN


ST BARTHS to

FOURCHUE ISLAND Photographer: Camellia Menard Styling: JNSN Model: Eugenia Kuzmina Hair: Camille Fassy Make Up: Joannie Gaydu Stylist assistant : Augustin Thyebaut

211


maillot de bain / swimwear : ERES Turban : DONIA ALLEGUE collier et boucles d'oreilles / necklace & earings : GRIPOIX chaussures / shoes : CHRISTIAN LOUBOUTIN


pull / pullover : MAISON KITSUNE jupe en cuir / leather skirt : JONATHAN CUKIERMAN Bracelet "Glam'Azone Skinny" 4 rangs 4,12ct or et diamants et bague "Glam'Azone double" or et diamants 0,37ct, bague "Glam'Azone" or et diamants 2 rangs 0,40ct bracelet & rings : MESSIKA pochette et cuissardes / clutch & boots : MAMBRINI


dĂŠbardeur et jeans / top & jeans : KENZO montre / watch : CHANEL ceinture / belt : PAUL SMITH


Chemise et pantalon / shirt & trousers : PAUL SMITH manteau / coat : ALBERTO BIANI soutien gorge / bra : PALOMA CASILE bijoux / jewels : ON AURA TOUT VU Lunettes / sunglasses : THIERRY LASRY at CARLOTTI


veste en cuir / leather jacket : JITROIS col / collar : CATHERINE OSTI at LECLAIREUR short en dentelle / lace short : PALOMA CASILE bague et bracelet / ring & bracelet : CHANEL


Veste loden, pull et pantalon en velours / Loden jacket, pullover & velvet trousers : CELINE collier en verre soufflĂŠ et or / glass & gold necklace : ETIENNE JEANSON sac et chaussures / bag & shoes : CHRISTIAN LOUBOUTIN


blouse et jupe / blouse & skirt : ETIENNE JEANSON sac et chaussures / bag & shoes : CHRISTIAN LOUBOUTIN


chemisier et pantalon / blouse & trousers : PAUL SMITH collier / necklace : ROSANTICA at LECLAIREUR pochette-ceinture / belt clutch : JOHN RIBBE


sweatshirt : NATARGEORGIOU jupe en cuir / leather skirt : JITROIS lunettes / sunglasses : MARNI at CARLOTTI


body : PALOMA CASILE pantalon / trousers : ALBERTO BIANI collier / necklace : ROSANTICA at LECLAIREUR ceinture / belt : AMBER BY MAYFEZ Bootes fourrées / fur boots : WALTER STEIGER sac / bag : PAUL SMITH


culotte en dentelle / lace panties : ERES blouson en cuir / leather bomber : AINUR TURISBEK écharpe en vison tricoté / knitted mink scarf : MILADY


sweatshirt plumé / sweatshirt with feathers : ETIENNE JEANSON maillot de bain / swimwear panties : ERES montre / watch : CHANEL lunettes / sunglasses : CELINE at CARLOTTI


CConscious oupling No matter what’s your status, this winter, fall in love with fashion. If you’re single, you can always count on a warm hug from an expensive cashmere sweater. If you are dating, swipe right and go looking fur love in a fierce parka. And, after the first kiss let him know you’re looking for a soldier that you can lean on.

Photography: Ron Contarsy and Highmark Studios Stylist and Guest Editor: Ty-Ron Mayes Make-up: Gabriel Cruz Hair: Naomi Porto using Oribe Manicurist: Ann Marie Waltz for the Loft Salon Model: Polina (Red) Model: Jae Yoo (Soul)

226


Dark Romance! Gaga’s not the only one in a twisted affair. Polina dives shoulders deep into this wicked strapless stunning black evening gown, Brandon Maxwell. Black patent leather shoes, Manolo Blahnik.


Attention is what you’ll get lot’s of in this olive wool military coat with embroidered butterflies worn over a sheer black lace dress. Add some unexpected zest with these red patent leather boots, all Valentino.


All The Way Up! Jae takes off in this lightweight wool suit, cotton dress shirt, silk tie and black leather shoes, all Pal Zileri.


When Jae Met Polina. Jae is wearing a gray wool jacket over an oxblood and gray tie-dye effect sweater, gray wool slacks and navy sneakers. Polina is wearing a cashmere lace knit top, black skirt and drop earrings worn with red patent leather booties and pink patent leather clutch, all Lanvin.


Geometry lessons are fun in this cream and blue graphic suit worn with a canary yellow blouse and paired with a two-sided navy and green clutch. The sky’s the limit with this pair of patent leather oxblood platform booties, all Delpozo.


Knit Wit! Unleash your Bohemian side in this red, white and black stretch knit dress with floor dusting fringe worn under a Mongolian fur vest and suede platform booties, all Proenza Schouler.


Tried and tied! This black wool coat gets a lime green cinch with a green belt and matching collar worn over a turquoise roll over lurex blouse and patent leather shoe, all Delpozo.


Looking Fur Love? Fur trimmed embroidered parka worn over a gold accordion pleated top, skirt with staple details and stretch leather booties, all 3.1 Phillip Lim.


Dress VDP Italy Erings LightingEmotion Shoes Jimmy Choo


BE YOURSELF

photograph: Kirill Mikhirev Model: Daria Plyushko @ crystal paris makeup: Evgenia Nechaeva & Elena Basova hairstyle: Ilfat Babanov style: Ilfat Babanov

237


Dress Via Delle Perle Erings LightingEmotion Shoes Jimmy Choo


Dress Svetlana Kushnerovja Bracelet LightingEmotion


Body Guess Dress ViaDellePerle


Dress ViaDellePerle Erings LightingEmotion


Body Guess Dress ViaDellePerle


Dress ViaDellePerle Shoes Prada Jewelry LightingEmotion


Body GUESS Jacket Calvin Klein Erings LightinngEmotion


dress and pants LUDOVIC WINSTERTAN earings ISHARYA shoes MELLOW YELLOW


Antoinette NEW

Photographer JULIE MICHELET Model MANON @NEW MADISON Make-­up RIKA BITTON Hair KEVIN JACOTOT Stylist ANGELIQUE LANCELLE

247


top JITROIS jacket LAURA LAVAL necklace and rings and earings JOANNA LAURA CONSTANTINE


pants JITROIS top H&M


earings JOANNA LAURA CONSTANTINE sweat GANT pants JITROIS


dress LUDOVIC WINSTERTAN Neck brace KEVIN JACOTOT earings ISHARYA


Academic GEOFFREY MINGOT


dress DIANE CABASSE mantle GEOFFREY MINGOT fur QUENTIN VERON


top H&M


top JITROIS jacket and pants LAURA LAVAL necklace, earings and rings JOANNA LAURA CONSTANTINE


dress JITROIS earings JOANNA LAURA CONSTANTINE


top GEOFFREY MINGOT fur QUENTIN VERON necklace and earings JOANNA LAURA CONSTANTINE


lost on the

rooftop PHOTOGRAPHER : STÉPHANE MOUNET www.stephanemounet.net STYLIST : MARIE RÉVELUT MODEL : DARIA PLYUSHKO @ CRYSTAL MODELS MAKE UP ARTIST : SYLVIE MAINVILLE / using Mac Cosmetics HAIRSTYLIST : NICOLAS PHILIPPON / using Bumble&Bumble PRODUCTION : AGNÈS DUCHADEAU POST PRODUCTION : YONA HILLAT STYLIST ASSISTANT : MARIO LOLLIA


robe en daim et bottine : drome ceinture en cuire large : Zana Bayne manchette en cuire : catherine osti

259


top en dentelle blanche : elise hameau body imprime marron et ceinture dore large : veronique leroy pantalon en dentelle : Natargeorgiou chaussure : tony ward


robe lutz huelle robe ; en dessous : versace mantau en tulle noir : art/c chapeau : poupard & delaunay bottine en cuire noir : vic matie sac dore : karl lagerfeld


robe : beau voir manche en laine noir : knitss chaussure : Elisabetta Franchi


veste : on aura tout vu robe en mousseline noir : georges chakra pantalon en pastille dore : art /c chaussure velour rouge : castaner


robe bleu longue : Greta Constantine robe en tulle noir : art /c bottine bleu : bĂŠgum gilet bleu : Karl lagerfeld


top en cuire marron et col en plume : Isabel Benenato bracelet en cuire : Zana Bayne jupe leopard : emmanuel ungaro veste en dentelle noir : : rynshu


top en dantelle et pantalon blanc dentelle : veronique leroy sac dore en cuir : karl lagerfeld ceinture en vynil : ammunition couture bague en fourrure : choyo bottine en cuir noir : vic matie


robe : on aura tout vu cuissarde en daim noir : emmanuel ungaro


WHITE VIEW IN NEW YORK Photographe : Laura BONNEFOUS Styliste : Fernando DAMASCENO Make up artiste : Monica BIBALOU Coiffure : DIVAS FABULOUS  Modèle : Hawa MAGASSA

HUGO B O SS 269


HARMONY


MARNI + BIMBA ET LOLA


BIMBA ET LOLA


JILL SANDER


DIOR


Lace Gown ANA MARIA COUTURE Shoes MANOLO BLAHNIK Hat HOUSE OF LA FAYETTE Jewelery SOIXANTE NEUF JEWELS


NEW

YORK STATE OF MIND

PHOTOGRAPHER

PHILIPPE REYNAUD

PHOTOGRAPHER PHILIPPE REYNAUD CREATIVE DIRECTOR Marina Barlage @NextArtists CASTING&PRODUCTION Creative22 www.creative22nyc.com HAIR&MAKEUP Dawn Nicole Fashion STylist Angele Blank MODELS Camila Schurt @megamodels Jake @newyorkmodels Fraser Ruth @newyorkmodels Casey Jakson @newyorkmodels

281


Jacket DOLCE GABBANA Shirt DOLCE GABBANA Tie DOLCE GABBANA


Black Cashmere Coat JILL SANDER Vintage Flora Swimsuit MELET MERCANTILE Vintage gold Ball Lariat MELET MERCANTILE Brass Necklace SOKO AFRICANUS Brass Bangles SOKO AFRICANUS Hat HOUSE OF LAFAYETTE White Leather Booties SAM EDELMAN


Black lace Gown ANA MARIA COUTURE Shoes VALENTINO Vintage Corset MELET MERCANTILE Hat HOUSE OF LAFAYETTE Bronze Chocker, silver baguette Earjackets SOIXANTE NEUF JEWELS Silver Coin Ring MARIELISE LACHAPELLE


Black and lace Insert LA PERLA Black and lace Bodysuit TRUE&CO Black Patent Leather Belt SAINT LAURENT Suede choker, Pave square silver necklace, and Pave silver armor ring SOIXANTE NEUF JEWELS


Shirt DIESEL


Shirt OWNSELFDO


Shirt OWNSELFDO


Hat HOUSE OF LAFAYETTE Jumpsuit MARTINE AND JUAN Vintage 70’s Blazer MELET MERCANTILE Vintage Lace Bib MELET MERCANTILE Pave Choker SOIXANTE NEUF JEWELS Gold Neckalce MELET MERCANTILE Gold ring SOIXANTE NEUF JEWELS


Nude haltertop and legging GIRLTAULK Black Leather Harness ZANA BAYNE Jewlery SOIXANTE NEUF JEWELS


Fox Fur Wool Belted Vest JUDGE STUDIO Swimsuit MELET MERCANTILE Jewlery MARIALISE LACHAPELLE


BET Dress, Bag and shoes by VERSACE Jewlery by ALEXIS BITTAR


WEEN THE

LINES PHOTOGRAPHER Philippe Reynaud CREATIVE DIRECTOR Marina Barlage @Next Artists CASTING&PRODUCTION Tyron Barrington www.barringtonmgt.com MODEL Margaux Brazhnyk @ MC2 NYC HAIR&MAKEUP Crystal Gossman @Agency Gerard FASHION John Moore @KramerKramer

295


Shirt, Suit and shoes by CHRISTIAN DIOR

296


Dress by STELLA MCCARTNEY


Sunglasses by PRADA Belt by H&M Bag by CHRISTIAN DIOR Shoes by MIU MIU


Dress by PRADA Boots by VERSACE


Blouse and Pants by PROENZA SCHOULER


Shirt, Pants & Boots by ISABEL MARANT


Dress & Boots by MARC JACOBS


Hat by ZARA Jumpsuit by YOHJI YAMAMOTO


Dress & Jacket by MARC JAC OBS Hat ZARA Boots ISABEL MARANT


309

GASTRONOMIE


Les

Goutatoo‘s Dans ce pays gourmand, la Suisse, un groupe de chefs a décidé de créer les Goutatoo’s avec comme objectif de partager leurs différences, leurs influences, leurs origines, leurs goûts alimentaires.

Ils sont un peu le phare du lac de Leman pour faire briller toute la lumière sur cette fraternité, cette confrérie salutaire, sans crainte de l’autre à la concurrence, sans rejet des tendances, des nouveautés. Leurs cuisine est comme le chant des sirènes, elle attire. Nos parents, nous l’on dit dans notre enfance il faut « Que tu goûtes à tout », tu dois te fabriquer ta propre définition de ce que tu aimes, appliquer le plaisir de ton palais, devenir gourmand de tout, et donner à tes papilles toutes les saveurs du monde.

311


L

es Goutatoo’s, c’est comme une éclosion de Lucioles qui illumine un ciel de nuit, une myriade de découvertes qui éclaire une certaine forme de cuisine, sans fioriture, simple et remplie de surprises.

Qui s’assemble, rassemble ! Le but est de s’approprier la nourriture quotidienne et de partager entre chefs pour une biodiversité alimentaire mais aussi et d’abord échanger. La création culinaire c’est un peu comme la musique, vous avez un nombre fixe de notes mais la subtilité des accords peut donner un nombre infini de partitions et chacun peut la jouer au rythme de ses clients qui la percevront tous différemment. Ils ne thésaurisent pas les acquis individuels, ils les dispersent, les émulsionnent, les ajustent et deviennent les clients des autres chefs. C’est comme le ruban de Möbius, c’est sans fin, ou devrais-je dire sans faim. Chacun bénéficie de l’expérience des autres, des produits du terroir, des différents talents sans être celui d’Achille, un partage qualitatif des produits pour respecter les chapelles de chaque chef et surtout les saveurs de ses clients. Chaque chef harmonise selon son origine, sa culture, sa personnalité, mais tous ont une même chartre, le plaisir de cuisiner dans la convivialité, respecter les produits de qualité et nous ressourcer pour savourer la variété de la culture alimentaire.

312

Manger est un voyage culinaire qui nous fait vivre des moments d’émotions gustatifs à l’échelle planétaire, c’est une obligation mais aussi une appropriation de bon goût, de la mixité des saveurs qui nous délivre toute la profondeur de découvrir comme un Parfum, une madeleine de Proust. Il faut savoir renouer avec la simplicité de nos multiples origines mais en sol majeur. Il y a dans cette lenteur, une douceur de la passion qui met le feu au lac, qui vous donne l’heure d’un parcours initiatique et nous octroie le droit de butinage chez chaque chef Goutatoo. De la bichromie des assiettes, à la polychromie des saveurs, tout est luxe, calme et volupté… C’est dans un écrin de verdure, avec parfois une vue sur le lac que le temps s’égrène à admirer chaque met, pour le plaisir d’un bon palais. Cette croix blanche sur fond rouge, symbole de paix offre avec les chefs Goutatoo’s toute une palette de flaveurs, de couleurs, d’origines pour symboliser l’art de la Gastronomie Suisse et tous vous tendent la perche pour enchanter vos papilles avec le sourire de l’accueil, une certaine réserve typique qui annonce le savoir-faire de recevoir leurs hôtes. By Patrick Gauthey


Les

Goutatoo‘s

313


L E

asserre

crire sur une institution est toujours un exercice difficile. Surtout quand elle continue à planer dans les hautes sphères étoilées. Comment faire passer un message de plaisir non dissimulé sans sombrer dans le dithyrambique répétitif ou l'éloge banal?

Heureusement, le jeune chef Adrien Trouilloud a su donner un coup d'air frais sans perturber la vénérable maison. Et nous permet de naviguer entre tradition et modernité. Pour le classique, les rustiques macaroni, truffe noire et foie gras de canard sont l'incontournable des entrées. Pour les végétariens endurcis, la délicate tourte "Elysée" aux extraits de cosse saura ravir tant les papilles que les yeux, avec son travaillé bouquet de verdure en accompagnement. Mais la pièce de roi (ou de ministre) est le pigeon André Malraux. Bien qu'ayant subi des évolutions au fil des chefs, ce volatile complètement désossé reste emblématique d'une cuisine que certains qualifiaient de surannée, pensaient morte et enterrée, et qui ressuscite depuis quelques années. Loin des alchimies laborantines, des analyses pointues, on est replongé dans une période insouciante, festive. Farci de foie gras, entouré de romarin, et accompagné de fines lamelles de courgettes et d'asperges. On régresse à souhait. Mais la mer n'est pas délaissée pour autant. Le homard du Cotentin est littéralement parfait tant dans sa présentation, sa cuisson que son goût. Sans oublier une dimension respectable. On ne reste pas sur sa faim. La crêpe Suzette faite en salle parachève la tradition dans toute sa splendeur. Mais Lasserre sait aussi ne pas s‘endormir sur ses lauriers. D‘où l‘arrivée du savoyard susnommé qui par ses asperges, girolles et jus végétal ou le rouget barbet, courgettes et olive „picholine“ apporte légèreté et renouveau. On notera aussi en dessert une superbe panna cotta à l‘estragon, subtilement dosée. Des plats équilibrés et à la présentation élégante qui propulsent sans faute la maison dans le XXIème siècle mais sans négliger son passé.

Lasserre 17, avenue Franklin Roosevelt 75008 Paris Tél 0143590213 www.restaurant-lasserre.com Ouvert au dîner du mardi au samedi, uniquement jeudi et vendredi pour le déjeuner.

314


Menu déjeuner à 90 euros. Menue dégustation à 195 euros (350 avec les vins). A la carte, entre 180 et 250 euros. Attention aux horaires d‘ouverture. du déjeuner.

Q

ue boire sur tout ceci? L‘établissement se fait un secret de ses fournisseurs. Il est mieux protégé que les secrets d‘alcôves du locataire voisin! La carte des vins, en plus d‘être physiquement insolite, offre un choix varié. On ne citera que le „by“ d‘Olivier Bernstein, un Gevrey-Chambertin 2008 superbe. Ou un Muscat de Beaumes de Venise transcendant sur les crêpes précitées. Je vous laisse la surprise à découvrir dans les Armagnacs. Un Landais évidemment. Mais Lasserre, ce ne sont pas que des plats, c'est une ambiance, un ascenseur lilliputien et chatoyant qui vous plonge dans une salle chaleureuse, un toit ouvrant qui a aussi fait la renommée du lieu, une ambiance élégante mais pas engoncée, un état d'esprit indéfinissable qui s'appelle le charme. Tout ceci sous la direction attentive de William Husson. En plus de sa salle, Lasserre propose aussi une gamme étoffée de services en salons privés, pouvant accueillir jusqu‘à 50 personnes en dîner assis.

315


Pour le "Meilleur", jamais pour le pire... La Haute Savoie regorge de petits restaurants savoureux au hasard des stations enneigées mais un détour par une des grandes tables étoilées 3 fois vaut un léger détour sur la route du ski. D'autant que ce Relais Châteaux vous accueille aussi dans de belles chambres confortables et cosy comme à la montagne on peut des fois en trouver ... La famille Meilleur Père et fils et compagnie, je dirais, si on veut pas oublier les dames de la maison , tout aussi indispensables au bon fonctionnement, est digne des plus belles maison. Et avec un tel Patronyme on ne pouvait pas décevoir et être décu ...

316


317


Le fils qui secondait le père à pris son envol et Réné veille au grain l'air de rien pour pas entraver l'ambition mesurée du fils Maxime qui s'épanouit sereinement dans les cuisines. On sent bien que le duo n'est pas que de circonstances comme une équipe qui joue collectif. Et cela se ressent partout dans la maison du petit déjeuner au diner, avec des produits évidemment triés sur le volet, on sent bien l'influence de cette belle région avec des charcuteries et des fromages incroyables. Le diner est tout aussi remarquable avec comme mise en bouche une Raclette aérienne au lait cru, formidable de légèreté , suivi d'un caviar impérial, neige de choux fleur, huile de noisettes sauvages, d'une fraicheur en bouche ravissante. A suivre un Filet de Féra du Léman, pané d'une fine feuille de pain croustillante, puntarelle, beurre blanc mousseux a la roussette, étonnant de légèreté et au gout exquis. Le ris de veau glacè, pommes de terre Agria, "cigarette russe"au au raifort, fumée de hêtre, fait de office de final époustouflant avec son gout légèrement fumé et glacé. Une merveille. Le dessert au lait dans tous ses états, meringue, confiture, sorbet, le tout sur un biscuit léger n'est pas sans rappeler notre enfance... Un vrai souvenir. La Famille Meilleur continue faire vivre la Tradition Culinaire Française avec un modernisme de tous les jours et qui se retrouve partout dans cette belle maison. Ce n‘est pas les nouveaux travaux d‘embellissement de fin d‘année qui nous contrediront. Nul doute que vous saurez les apprécier et que vous ne serez pas déçu !

www.la-bouitte.com LA BOUITTE: Saint Marcel, 73440 Saint-Martin-de-Belleville, Téléphone : 04 79 08 96 77

319


LA MAISON BLANCHE ...Avenue Montaigne !

E

h oui pas besoin d'aller a Washington , mais tout simplement avenue Montaigne. Mais cette Maison Blanche là n'a rien de politique , si ce n'est celle de la maison et de son emblématique Directeur Général Bruno Franck qui supervise le restaurant depuis plus de 10 ans. L'accès par l'ascenseur à côté du Théatre des Champs Elysées invite à l'exclusif , et son arrivée ravit les yeux avec une vue fantastique sur Paris et la Tour Eiffel. On se sent privilégié vraiment d'être sur ce toit de Paris et il ne reste qu'a s'installer sur une belle table pour profiter du Joyau. Car c'est bien un Joyau ce restaurant aux allures de Club , avec ces banquettes intimes genre cabanas , qui nous donne une intimité agréable et une salle dépouillée très raffinée. Autrefois supervisée par les frères Pourcel , le nouveau maitre des lieux , le chef Fabrice Giraud à su relever le défi , et impose sa touche très personnelle sur une assiette digne des meilleurs. Le Foie gras de canard du Sud-Ouest à la gelée de tomates et pied bleu au vinaigre , les Asperges vertes en risotto crémeux et bouillon de bonite, sarrasin torréfié, le Turbot en darne, sabayon aux morilles, asperges blanches et petits pois , ou la Volaille fermière poêlée, blettes au beurre noisette et chips vitelotte sont des choix incontournables et de première valeur tant les goûts sont raffinés et subtils. En final , les Fraises des bois de Malaga, légère mousse aux amandes et sorbet au citron yuzu sont une merveille qui vous fait oublier la vue ... Mais comment être décu d'une telle cuisine et d'un service diligent à la hauteur de l'institution. Car il s'agit bien maintenant d'une institution ce restaurant oû tout est réuni pour passer une inoubliable soirée , avec un côté mondain mais décontracté finalement au fil du diner. La Maison Blanche est vraiment devenu en quelques années un restaurant qu'il est de bon ton de fréquenter ! Et nul doute que vous ne serez pas déçu .. Marc Rougemond

320


Restaurant La Maison Blanche 15, avenue Montaigne Paris 8e - Téléphone : 01 47 23 55 99 Fermé samedi midi et dimanche midi - Accueil jusqu'à 23h -Voiturier www.maison-blanche.fr 321


Top secreT

M64 64 Avenue Marceau 75008 Paris Tél +33 (0)1 44 43 36 50 Menu 35/49 € le midi - Carte 50/70 €

322


S

ur la belle Avenue Marceau, au sein de l‘hôtel Intercontinental, à l‘abri des regards indiscrets, un havre de paix. Rien a voir avec le MI16 des services secrets britanniques, juste le M64 ! Avec un nom pareil pas étonnant que le cuisinier, sympathique et talentueux au demeurant, ne pipe mot... Le secret jusqu‘au bout de ses recettes qui allient un peu de la France et des origines Japonaises du chef Edward Uchiyama, un grand talent d‘avenir... Dés l‘arrivée , le ton est donné avec cette cuisine ouverte sur la salle intime, le partage sera entier. La décoration sobre et raffinée est à l‘image de la carte avec une cuisine authentique et épurée. Quelques choix seulement judicieusement équilibrés seront le gage d‘une vraie concentration du talent du chef, sur des plats tel que le Foie Gras poché, quinoa, mange tout et radis, jus de mandarine au jasmin. Une merveille de légèreté et de créativité, tout comme les Lasagnes de gambas, lait de coco, citron vert, et coriandre fraiche. Des produits de première qualité sont le gage de cette cuisine élaborée et originale que l‘on retrouve dans tous ses plats. Une cuisine du monde qui s‘inspire du Japon bien sûr, mais aussi de la tradition Française dans ses fondements traditionnels tel le Canard Colvert en deux façons, pâtes Bucatini, betterave et chicorée. L‘excellence ! Goûts et Parfums subtils tel que nous les aimons . On est vraiment dans le parfait et le service jeune et attentionné ne laisse pas place a la déception, ce qui rend le diner presque magique... surtout quand les beaux jours arrivent avec une terrasse des plus agréables dans une cour pavée à l‘ancienne et des fleurs murales grimpantes magnifiques , ce qui confère à l‘endroit une belle atmosphère de campagne en plein coeur de Paris ! Rare...

Rare sont les moments délicieux en plein centre de Paris et nul doute que celui ci ne restera pas dans la secret de son nom, Le M64 ? Avenue Marceau bien sûr ... By Marc Rougemond


LE PASHMINA ******

S

VAL THORENS

i vous appréciez Val Thorens, nul doute que vous allez un jour passer par le Pashmina, un vrai palace des neiges, sans toute la lourdeur qui nous pèse quelquefois, et à Val Thorens cette fois pour changer un peu... Ici le Luxe c‘est l‘espace... Hôtel décoré avec goût, on s‘y sent bien dès qu‘on y rentre : un grand chalet cosy ! et des espaces incroyables pour se sentir à l‘aise dès son arrivée. Tous les critères du 5* sont là : joli spa avec jacuzzi au bord des pistes, personnel bienveillant, navettes gratuites, choix de films gratuits, chambres contemporaines spacieuses et joliment décorées, ski shop, et un 3ème étage oû l‘espace bar nous attend dans une belle ambiance de conviavialité avec musique et des salons spacieux et confortables pour apprécier le feu de cheminée. C‘est moderne et riche en couleurs, et dynamise nos envies de toutes sorte, tant pour déguster un bon cocktail que se préparer a diner dans l‘un des restaurants de l‘Hôtel. Le Base Camp pour sa cuisine plus terroir authentique et Le gastronomique „Les Explorateurs „ qui porte bien son nom, à bien sûr la faveur de nos papilles et le chef Josselin Jeanblanc du restaurant à su concocter une carte aérienne et subtile, faite de plats modernes et digne d‘une belle maison étoilée dans la vallée, le tout sous la supervision de Romuald Fassenet, MOF, et chef consultant au „Chalet de la Marine „ l‘une des valeurs sûres de la région. De vraies explorations gustatives dans un cadre moderne spectaculaire et étonnant, qui ne laisse pas indifférent. Le personnel est jeune et dynamique et prêt à toutes les attentions. Il y a moins de „chichis“ que dans d‘autres hôtels de cette catégorie et c‘est toute la différence... On est dans le luxe mais on se sent bien. Les commerçants du ski shop sont très pros et leurs conseils sont précieux pour se remettre en route sur les pistes au pied du chalet. Et la journée est toujours belle dès que l‘on part ski aux pieds de l‘hôtel pour atteindre les sommets magiques de l‘une des plus hautes stations du monde.

324


LE PASHMINA 5***** Place du Slalom, 73440 Val Thorens Tél: +33(0) 4 79 00 09 99 www.hotelpashmina.com

325


Le paradis du ski ce sont bien les 3 vallées mais le Pashmina contribuera à élever encore le niveau de ce village. Au retour, vous apprécierez le génial Spa et sa grande piscine chauffée, le vaste Jacuzzi, sauna, hammam, douches multisensorielles et Jacuzzi extérieur pour les plus courageux, tout cela avec vue extraordinaire sur la montagne. Que demander de plus pour réussir son séjour, surtout quand on sait que la famille Gorini et son fils Cédric le manager, tiennent de main de maitre plusieurs affaires dans les environs dont le „Chalet de la Marine“ qui faisait aussi bon ton dans la station, pour construire ensuite le Pashmina 5*, son nouveau fleuron, un véritable challenge déja gagné. Nul doute que si vous séjournez au Pashmina vous reviendrez.. By Marc Rougemond

326


LE WALDHAUS Tel un conte de fée...

C

et hôtel emblématique , a proximité de St Moritz , est véritablement un Palace différent comme on en trouve nulle part ailleurs. Majestueusement perché sur sa colline , il domine la vallée et le charmant village de Sils Maria , à quelques kms du centre de St Moritz.

Sils Maria , du nom du film éponyme présenté à Cannes avec Juliette Binoche notamment , qui séjournait la avec toute l'équipe du film , un bon souvenir pour l'hôtel et ses clients.

328


Mais point besoin de stars , pour apprécier ce Palace à l'ancienne , avec son ambiance philosophique dans les salons oû la lecture est reine et la musique de chambre le soir délicieuse . La patine des bois précieux en dit long sur les client prestigieux qui ont défilé s ici et il est impossible de ne pas succomber à ce charme irréel qui n'existe pratiquement plus dans les palaces actuels. Et les frères Dietrich , Claudio et Patrick, ont su garder a ce P alace cette patte familiale qui fait la différence , avec un regard et un suivi de tous les instants, connaissant et accueillant beaucoup de leurs clients venus du monde entier plusieurs fois dans leur vie. Tout ici est conçu pour le confort et la tranquillité des clients. La salle de restaurant est grandiose avec sa vue féerique sur la montagne et le jardin de sapins tout de blanc vétus. Magnifique . Et comme la cuisine est à la hauteur avec son chef qui privilégie les produits extraordinaires et originaux , vous serez surement conquis. Une cuisine d'une légèreté incroyable , sans prétentions bien que d'un niveau étoilé , mais dont on se lasse jamais , tellement c'est sain. Et le Buffet chaud et froid est d'une grandeur inouîe avec tous les bons produits que vous pourriez rêver...même au petit déjeuner. Les chambres de grande taille et les suites sont magnifiquement décorées avec un mélange de tradition et de modernisme qui rende le séjour agréable et les petits balcons sont un ravissement pour la vue sur le parc tout blanc. Les ballades en montagnes dans les alentours seront évidemment votre quotidien tant le paysage est rarement aussi beau, les navettes incessantes sauront aussi vous amener facilement sur les pistes en 5 mn.

329


A votre retour vous apprécierez le nouveau Spa entièrement construit cette année , avec tous les ingrédients de la modernité , et un confort à nul autre pareil , pour récupérer de votre journée dans les meilleures conditions. Piscine , sauna , massage , soins divers , que du bonheur pour repartir de plus belle le lendemain sur les pistes. Loin et proche à la fois de St Moritz , le Waldhaus est un incroyable Palace oû les générations de familles défilent comme dans une Institution avec un taux de repeat rassurant . A vivre absolument sans modération , une belle adresse confidentielle et exclusive .. By Marc Rougemond

HOTEL WALDHAUS CH-7514 - Sils Maria - Tel +41 81 838 51 00 www.waldhaus-sils.ch

330


Le Savoy UN 5 ÉTOILES DE LÉGENDE

À

Paris comme à Londres, de nouveaux palaces contemporains fleurissent. Mais les palaces historiques font de la résistance. Rénovés, embellis, magnifiés, ils fascinent et fascineront toujours parce qu’ils sont « habités ». Légendaires, ils sont des livres ouverts. Au moment où le Ritz fait son grand retour sur la scène parisienne, une envie d’aller outre-Manche’ immerger dans l’écrin du Savoy.

« J’aurais voulu vivre à l’époque de son ouverture le 6 août 1889 », confie Suzan Scott. Quatrième archiviste du Savoy depuis que la fonction a été créée en 1979 pour les 90 ans de l’hôtel, elle est la mémoire vivante du palace. C’est au Savoy pour l’actrice Nelly Melba que fut créée par Auguste Escoffier la célèbre pêche éponyme, ou encore qu’eut lieu la rencontre entre Albert Einstein et Bernard Shaw, invités d’honneur d’un dîner, ou que les Beatles rencontrèrent Bob Dylan qui séjournait à l’hôtel. Gershwin donna ainsi la première de sa Rhapsody in Blue en 1925 retransmise par la BBC. C’est d’ailleurs en hommage à ce passé prestigieux, que depuis la rénovation de 2007-2010 avec la décoration subtile de Pierre-Yves Rochon, on a baptisé huit suites, en mémoire à ses plus illustres clients et pas des moindres: Maria Callas, Claude Monet, Winston Churchill, Charlie Chaplin, Noël Coward, Frank Sinatra, Katharine Hepburn et Richard Harris. Vivre au rythme du Savoy, c’est s’accorder une pause afternoon tea. Avant que ne commence le rituel du service, laissez-vous transporter par la magie du décor du Thames Foyer avec en son centre l’immense volière. Irrésistible l’assortiment des sandwichs au concombre, à la tomate, aux oeufs durs, au cresson, sans oublier les scones et pâtisseries. Autre lieu iconique, l’American Bar. L’autre spot tendance est le Beaufor t Bar qui propose une carte ultra sophistiquée de cocktails signatures mixées sur des chariots : mise en scène assurée ! Un régal pour les yeux ! Enfin, côté gastronomie, la table du Kaspar, est sous la houlette inspirée du chef Holger Jackish. Une parenthèse au Savoy, c’est l’excellence avec en prime l’âme d’un lieu, et cela n’a pas de prix. Par Florence Batisse-Pichet

332


Le Savoy - Strand, London WC2R 0EU, Royaume-Uni

www.fairmont.fr/savoy-london

333


VOYAGE

En Bretagne dans le Golfe de Vannes

MIRAMAR LA CIGALE **** CROUESTY LE NOUVEAU PAQUEBOT «SANTÉ» DE PORT CROUESTY Allez vivre une expérience sensoriel et tonique en thalasso à Port Crouesty. Au MIRAMAR CROUESTY, deux spas qui révèlent des univers étonnants et différents, mais chacun propice a l‘éveil sensoriel, au bien être et à l’oubli…Un monde d’expérience unique le SPA OCEANIQUE réponds à vos attentes de sérénité et de vitalité par un voyage initiatique, ici la mer et la terre s’unissent et se désunissent dansune nature aussi enivrante que sauvage, ici règne la sensation que la naturenous appartient .C ‘est dans ce décor enchanteur, bordé par l’océan et entouré d’un lac qu’est ancré sous forme d’un paquebot l’un des fleurons de l’hôtellerie de la cote atlantique , le MIRAMAR CROUESTY.**** Cet établissement de thalasso-marine réputé pour son raffinement, revêt une architecture insolite et unique, celle d’un paquebot amarré avec ses ponts ses coursives, ses passerelles et ses immenses parois de verre, ce qui surprend C’est la lumière, avec ses nuages et éclaircies du climat breton éclaboussé de toutes parts à travers les baies vitrées. La décoration nous plonge dans une atmosphère ouatée ou le blanc, teinte dominante et les harmonies de tons pastels doux, prolongent l’ambiance. Le MIRAMAR CROUESTY vous accueille dans l’une de ses 113 chambres et suites rénovées avec soin et décorées dans les tons nacre, ivoire,blanc chaque chambre dispose d’une terrasse aménagée privative avec vue sur la mer ou sur le lac marin. Par Chantal Cascales

334


Les Chambres Grand Large A la proue de l’hôtel, les 2ème et 3ème étages abritent les Chambres Grand Large de 27 m2, avec coin salon et vue latérale sur l’océan.

Les Chambres Terre et Mer Aux 2ème et 3ème étages de l’hôtel, les Chambres Terre et Mer, de 27 m2, offrent une vue privilégiée sur l’océan et la nature.

Les Chambres Au Fil de l’Eau Au niveau du lac marin, avec une vue imprenable sur un environnement verdoyant, les Chambres Au Fil de l’Eau proposent un espace de 27 m2 avec coin salon.

Les Chambres Escale Situées aux 2ème et 3ème étages de l’hôtel, les Chambres Escale de 23 m2, offrent une vue latérale sur l’océan.

Les Chambres Passerelle D’une superficie de 24 m2, les Chambres Passerelle, situées au 1er étage, sont tournées vers le lac marin et les jardins.

Les Junior Suites Les 4 Junior Suites de 45 m2 proposent une atmosphère cosy et feutrée. Vous les choisirez selon leur orientation pour admirer le lever ou le coucher du soleil.

335


LA RESTAURATION Le Ruban Bleu Dans un décor mariant les tons taupe, ivoire et ambre, le Ruban Bleu vous accueille pour les petits déjeuners dans une ambiance résolument contemporaine. Le restaurant vous propose de larges buffets composés de viennoiseries et de jus de fruits frais, ainsi que des spécialités locales telles que des galettes, des fars aux pruneaux ou des charcuteries de la région. Un choix riche et de qualité pour que votre journée commence sereinement :

Le Safran Avec sa vue panoramique sur l’océan, restaurant gastronomique, ou vous retrouvez un buffet « bien être » ,une sélection de salades inventives, un buffet de fruit de mer et de poissons, ainsi que le soir une carte « gastronomique » composée de produits frais des la mer, Homard, coquilles st jacques etc … selonles saisons.

FICHE IDENTIFICATION Par la route : depuis Vannes, suivre la direction : Presqu’île de Rhuys, Sarzeau, Arzon (GPS : indiquer Arzon). Par le train: gare de Vannes à 35 km (4 liaisons directes par jour en TGV), transfert gratuit quotidien (horaires : nous consulter). Par avion: aéroport international de Nantes ou Lorient ou aéroport de Vannes (transfert: nous consulter). Informations / réservations : Tél. +33 (0)2 97 53 49 00 Fax: +33 (0)2 97 53 49 Mail: reservation@miramarcrouesty.com Internet : www.miramarcrouesty.com www.spirubreizh.com Horaires d’ouverture: Thalasso et Spa: du lundi au dimanche de 9h à 19h Fermeture annuelle: janvier À partir de 1671 € par personne, 6 nuits en demi-pension.

Le Goeland Au 4 eme étage le Goeland est un véritable espace de convivialité baigné par la lumière ou vous seront servis, cocktails, apéritifs , chocolat chaud et cafés rares etc …

336

Au MIRAMAR CROUESTY Thalasso et spa, un univers au fil de l’eau dans un décor minéral et apaisant, laissez voguer votre esprit au travers des larges hublots, vous êtes en communion avec la nature et l’univers marin, le silence est d’or, vous êtes dans un cocon entouré , cajolé abandonné entre des mains expertes. Le personnel qualifié et passionné est attentif à vos moindres désirs. L’accent est mis sur la personnalisation des soins et des offres-sur-mesure, et pour répondre à vos attentes, 45 cabines, 3 bassins d’eau de mer (puisée a 300 mètres). Le tout doté d’équipements des dernières technologies participent à la qualité des soins prodigués au rythme de vos envies. Une proposition vous ai faite, la thématique que vous aurez choisie soit-beauté minceur, bien être… Selon la durée de votre séjour ou un programme long avec soins à la carte… La liste des soins proposés n’est pas exhaustive. Chaque espace de vie a été conçu dans les moindres détails pour composer une ambiance confortable et sereine. En plus des programmes et des soins de thalassothérapie, le Miramar Crouesty propose des animations et des équipements pour votre plaisir au quotidien. Au MIRAMAR CROUESTY en première mondiale, les soins peuvent être traités à la SPIRULINE. Par Chantal Cascales


LA SPIRULINE A

u MIRAMAR LA CIGALE en première mondiale, les soins peuvent être traités à la SPIRULINE. La SPIRULINE, véritable innovation de Santé et Bien-être, en parfaite osmose avec la philosophie de la thalassothérapie, la Spiruline Marine fraiche est proposée en Avant-Première Mondiale au Miramar La Cigale.

ANTIOXYDANT ET ANTI-ÂGE Reconnue par le milieu médical comme véritable élixir de bien-être et pour son action anti-âge, la spiruline est un trésor de protéines, de vitamines, de minéraux et d’enzymes. Antioxydante et régénérante, la spiruline ralentit les effets du vieillissement. Ce produit naturel dynamise l’organisme en apportant du fer, des vitamines B ainsi que des acides aminés de renforcement musculaire. Cultivée en eau de mer, la spiruline allie ses effets antioxydants aux bienfaits de l’eau marine riche en oligo-éléments. Produite localement par Marie-Gabrielle Capodano, fondatrice et dirigeante de l’entreprise bretonne Spiru’breizh, basée à Sarzeau, la spiruline fraîche cultivée en eau de mer, est aujourd’hui unique. Adaptée et cultivée avec succès en eau de mer, ce process, aujourd’hui breveté, offre des vertus nourrissantes. Au Miramar La Cigale, la Spiruline Marine s’impose cette année comme le fil conducteur dans les programmes de soins. On la retrouve dans les soins esthétiques du visage pour améliorer l’élasticité de la peau, ou comme antioxydant puissant dans les enveloppements thalasso, intégrée à la crème d’algues et dans l’assiette en sucré ou en salé au restaurant. La spiruline marine est proposée cette année pour la première fois dans les soins du visage au Spa Beauté ou en enveloppement du corps à la Thalassothérapie. Au Miramar La Cigale, le programme Sérénité-Santé est spécialement conçu pour soulager naturellement et dynamiser le corps et l’esprit. Suivi par des thérapeutes qui maitrisent parfaitement les bienfaits de la cure, elle se décline en 3 formules et permet de relâcher les tensions, de renforcer les muscles et de retrouver la souplesse de son corps au quotidien. Integrés à ce programme, les enveloppements à la Spiruline Marine permettent de décupler ces vertus… revitalisantes, raffermissantes et antioxydantes. La SPIRULINE l’Algue des bienfaits du 21 ème siècle .

Par Chantal Cascales

337


LOT US "EXIGE 380“

338


www.lotuscars.com

Le nouveau modèle Lotus frappe fort cette fin d‘année en venant tutoyer les Supercars traditionnelles dans un tarif de base inférieur a 90000 €. une gageure , presque une provocation ! Pari réussi si l‘on en juge déja par le Look revu et corrigé avec beaucoup de charme et une classe indéniable , tout en conservant l‘agressivité légitime de chez Lotus. Avec moins de 1066 kgs, et un rapport Poids/Puissance de 352 ch par tonne , les performances sont incroyables : 0 à 100 km/H en 3,7 secondes , 286 km/h en pointe , cela va décoiffer assurément , avec une modeste consommation de 10,4 L en usage mixte , superbe vu la puissance de l‘engin. Tout est déja dit ou presque ! Nous avons entre les mains un modèle séduisant qui donne du plaisir avec cette technologie Lotus qui n‘est plus a vanter tant elle est reconnue par ses pairs. Et tout cela dans un certain confort avec une climatisation svp ! Une vraie Supercar facile pour la route , avec une aérodynamique aiguisée qui fera merveille sur circuit. 375 Cv de bonheur et un ADN Lotus de tous les instants avec le Carbone pour priorité et alléger la Bête .. jusqu‘au siège de course en Cuir ou Alcantara , coque en carbone, sans oublier une structure extrudé et collé en Aluminium léger de Lotus. Des châssis qui font aussi la référence du constructeur sur tous les circuits du monde, un moteur 3,5 l suralimenté et 410Nm de couple à 5000 trs/mn, une boite de vitesses manuelle ou automatique 6 vitesses en option avec palettes au volant . Beaucoup d‘éléments sont construits a la main sur ce bijou et les plus exigeants pourront la personnaliser à travers le Programme Lotus exclusif , qui combine l‘Artisanat traditionnel Britannique avec un design moderne. Disponible en Roadster en standard et Coupé en option . On va pas se priver pour moins cher de rouler cheveux aux vents , le Plaisir selon Lotus... By Marc Rougemond

339


Kosode à motifs de camélias sur satin shusu blanc, Japon, Epoque d’Edo, 1re moitié du 18e siècle, Collection Matsuzakaya. © J. Front Retailing Archives Foundation Inc.


Situé Place d’Iéna dans le 16e arrondissement de Paris, le musée national des arts asiatiques –Guimet présente la plus grande collection consacrée aux arts asiatiques en Europe, l’une des plus importantes dans le monde. Des bouddhas de l’Afghanistan aux armures de samouraïs, des trésors d’Angkor aux arts raffinés de la Chine, des tissus indiens au mobilier coréen, il offre autant d’occasions de découvrir l’Asie.

L ocated on the Place d’Iéna in the 16th arrondissement of Paris, the national museum of Asian arts – Guimet presents the largest collection of Asian arts in Europe, one of the most important in the world. With its Buddhas from Afghanistan, Samurai armour suits, treasures of Angkor, exquisite arts of China, Indian textiles and Korean furniture, it offers countless occasions for discovering Asia.

www. g u imet . fr

341


E

xposition Kimono, au bonheur des dames (22 février au 22 mai 2017) L’exposition « Kimono, au bonheur des dames », permet de tisser le fil de l’évolution de la mode au Japon de l’époque d’Edo (1603-1868) à

nos jours. Elle donne à voir la prestigieuse collection de kimonos de la maison Matsuzakaya, fondée en 1611, qui a joué un rôle fondamental dans la production et la diffusion du kimono. Au-delà d’un panorama esthétique du kimono traditionnel qui nous mènera jusqu’aux créations d’Yves Saint Laurent, John Galliano, ou encore de Franck Sorbier, l’exposition propose de comprendre la place des femmes dans la société japonaise, à travers l’évolution de leurs parures, leurs accessoires, mais également la vision du corps au sein de la société japonaise. Dépassant les frontières de l’archipel, l’esthétique japonaise a profondément marqué la création artistique occidentale de la seconde moitié du XIXe siècle, influençant fortement l’évolution de l’art moderne en Occident, tant dans la peinture que dans les arts décoratifs, dont la mode. Le kimono apparaît ainsi, en France, dans les peintures impressionnistes, puis plus largement

Furisode à motifs d’éventails, fleurs éparpillées et oiseaux sur crêpe de soie chirimen bleu foncée, Japon, Epoque d’Edo, 1re moitié du 19e siècle, Collection Matsuzakaya. © J. Front Retailing Archives Foundation Inc.

tout l’art japonais vient à figurer dans le « Japonisme », cette mouvance artistique se nourrissant de références au pays du soleil levant. Au tournant du XXe siècle, le couturier Paul Poiret (1879-1944) s’intéresse dans ce prolongement à la structure des kimonos, et aux motifs ornementaux. Madeleine Vionnet (1876-1975), exploratrice du rapport au corps, crée des vêtements flottants, coupés dans le biais, des plis piqués en formes de vagues, révolutionnant les codes stylistiques de l’époque, qu’elle inscrira dans la modernité. De nombreux créateurs japonais comme Yohji Yamamoto encore aujourd’hui, revendiquent son influence. Dans les années 1980-2000, les créateurs occidentaux : Yves Saint Laurent, Jean-Paul Gaultier, John Galliano, ou Franck Sorbier, s’inspirent ouvertement du Japon, chacun de manière très différente. Leur goût de l’asymétrie, des superpositions de tissus, de l’épure, prennent indéniablement racine dans les modes traditionnels d’habillement du Japon. En réinterprétant les codes structurels du kimono, ils confirment la place importante qu’occupe encore aujourd’hui le Japon, dans l’univers de la mode.

Salle Chine © Musée Guimet, Paris/Raphaël Chipault et Benjamin Soligny.

342


E

xhibition Kimono, au Bonheur des dames/Kimono, the Ladies’ Delight (22 February to 22 May 2017) The exhebition “Kimono, the Ladies’ Delight”, weaves the tale of the evolution of fas-

hion from Edo period Japan (1603-1868) to the present. It shows the famous kimono collection of the Matsuzakaya department store, founded in 1611, whose role was so essential in the production and diffusion of the kimono. In addition to offering an aesthetic survey of the traditional kimono up to the creations of Yves Saint Laurent, John Galliano, or again Franck Sorbier, the exhibition proposes to appraise the position of women in Japanese society through the evolution of their costumes, their accessories, but also the way the body is seen inside Japanese society. Reaching far beyond the limits of the archipelago, Japanese aesthetics deeply influenced Western artistic creation in the second half of the 19th century and even the entire development of modern art in the West, in painting as well as the decorative arts, including fashion. So the kimono arrived in France in Impressionist paintings, and then all Japanese art began to appear more extensively in Japonism, an artistic trend nourished with references to the Land of the Rising Sun. At the turn of the 20th century the fashion designer Paul Poiret (1879-1944) became interested in the structure of the kimono and the ornamental details. Madeleine Vionnet (1876-1975), exploring the relationship with the body, created flowing garments cut on the bias, pleats stitched in wave shapes, overturning the stylistic codes of the time, that she was to inscribe in modernity. Today many Japanese creators, like Yohji Yamamoto, still claim her influence. In the years 1980-2000 Western creators: Yves Saint Laurent, Jean-Paul Gaultier, John Galliano or Franck Sorbier, are openly inspired by Japan, each in a very different way. The taste for asymmetry, overlaid fabrics, pure lines, unquestionably stem from Japan’s traditional dress style. By reinterpreting the structural codes of the kimono they confirm the major role Japan continues to play in the fashion world.

Katabira à motifs de prunier, quadrillage, chrysanthèmes et lespedeza sur lin blanc, Japon, Epoque d’Edo, 1e moitié du 18e siècle, Collection Matsuzakaya. © J. Front Retailing Archives Foundation Inc.

343


PRESTIGE INTERNATIONAL MAGAZINE - FALL WINTER SPECIAL FASHION EDITION DECEMBER 2016  

LUXURY FASHION & LIFESTYLE MAGAZINE - WORLWIDE EDITION

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you