Page 1

LE JOURNAL DE LA VILLE DU BARCARÈS /

www.lebarcares.fr N°145 / Décembre 2020

Sommaire

Un Noël atypique

La municipalité a préservé la magie de Noël.......................... p 2

Apprentissage

Portrait de nos jeunes apprentis............................... p 5

J'illumine ma ville

Le Barcarès devient la ville de Noël..............................p 6-7

Jusqu'au 3 janvier 2021

Petit, joli et réussi : le marché de Noël Sauver l’ambiance de Noël, soutenir l’économie locale, sans pour autant faire l’impasse sur les mesures sanitaires, la municipalité a dû s’adapter à une situation complexe sans pour

20 décembre 2020

Environnement

Préservation des espaces naturels................................ p 9

Evénement

Le marché de Noël................................... p 12

Il arrive...

Pas moins de 6 attelages se relaieront le 20 décembre, dès la nuit tombée, dans tous les quartiers pour permettre au Père Noël de venir au plus près de tous les enfants… qu’on se le dise ! On s’y attendait, une ville illuminée pour Noël n’a pas laissé indifférent celui qui reste la star de la nuit du 24 au 25 décembre ! Puisqu’en ces temps particuliers nous ne pouvons, comme chaque année, venir accueillir le Père Noël, c’est bien lui qui viendra à nous. Il passera dans tous les quartiers le 20 décembre, à la tombée de la nuit. Il sillonnera 5 secteurs, les Dosses et la Grande Plage, le Lido, le Port et la Presqu’ile, la Coudalère et le Village. Renseignements et parcours : www.portbarcares.com ■

autant renoncer aux festivités de fin d’année. Le marché de Noël sera ouvert tous les jours de 11h à 20h. Toutes les mesures sanitaires devront être observées : distanciation sociale,

port du masque obligatoire et utilisation de gel hydroalcoolique. Toutes les consommations sont à emporter. Pas de consommation sur place ■


P.

2

N°145

L’écoute / Décembre 2020

En direct de la mairie

L’Édito du Maire

« La magie de Noël est au Barcarès »

Chères Barcarésiennes, Chers Barcarésiens, Depuis des mois, le maître mot est de savoir s’adapter : cela se traduit par tous les services à domicile que nous avons mis à disposition des plus fragiles, par les campagnes de phoning auprès des personnes âgées ou isolées. Mais cela se traduit aussi par l’envie encore plus forte de rendre la vie plus belle, dans le périmètre de plus en plus restreint de ce qu’il est possible de faire, parce que la sécurité de tous passe avant tout. En tant que maire, je suis aussi attaché à la qualité de vie de mes concitoyens tout particulièrement au moment des fêtes de fin d’année. Même si le Village de Noël, ses parades et ses animations ne peuvent avoir lieu, notre savoir-faire nous a permis de convaincre le Père Noël de venir dans tous les quartiers, le 20 décembre à la nuit tombée : tous les enfants (petits et grands !) pourront le voir passer dans sa calèche, sans quitter leur maison ! Pour ne pas se laisser enfermer par le confinement, il me tenait également à cœur de réussir à distiller cette magie de Noël dans notre ville, et cela avant tout, pour vous, Barcarésiens. Un Marché de Noël plus petit, version cocooning, s’est installé sur la place de la République jusqu’au 3 janvier. Cette initiative permettra de soutenir l’économie locale, même s’il n’est pas possible de consommer sur place, ni de prolonger l’ouverture au-delà de 20h (sauf le 24 décembre où le couvre-feu sera levé) : nous devons continuer de positiver avec moins de moyens. Comme je vous l’avais promis, nous avons installé, partout dans la ville, nos plus belles illuminations du Village de Noël. Nous vous avons sollicités et vous avez massivement participé à l’opération « J’Illumine ma ville », certains d’entre vous ont utilisé les guirlandes prêtées par la municipalité pour compléter leurs décorations extérieures. C’est magnifique ! Ces kilomètres de lumière répartis dans tous les quartiers sont autant de traits d’union pour maintenir ce lien solidaire qui fait la force de notre ville. Ensemble, nous avons réussi à sauver la magie de Noël ! Je tiens à remercier tous nos fidèles bénévoles, nos délégués de quartier et tous nos employés municipaux qui sont restés mobilisés en cette fin d’année. La force de ce collectif toujours impliqué pour avancer dans le bon sens, c’est aussi la signature du Barcarès, et j’en suis fier. Alors tout simplement « Merci ». J’espère que nos initiatives pour créer des moments de bonheur à un moment où nous en avons tant besoin, vous apporteront un peu de baume au cœur pour passer, malgré tout, de belles fêtes de fins d’année. Prenez soin de vous. Alain Ferrand Maire 1er Vice-président de Perpignan Méditerranée Métropole

www.lebarcares.fr

Décorations de Noël

Pari tenu, nos illuminations libèrent la magie de Noël

« La crise sanitaire ne doit pas être prétexte à tout annuler » avait annoncé notre maire, Alain Ferrand, « nous ferons ce qu’il sera possible d’organiser en tenant compte des consignes de sécurité, nous ne laisserons pas la morosité s’installer au Barcarès, et les illuminations de notre célèbre Village de Noël se retrouveront donc, en cette fin d’année particulière, partout dans la ville ! » Pas de doute, à quelques jours du 25 décembre, le Barcarès est bien la Ville de Noël. Les superbes illuminations qui attendaient depuis presque un an de ressortir des ateliers, brillent désormais de toutes leurs leds ! Le spectacle est partout en ville, accessible à tous, un « feu d’artifice permanent » qui fait entrer un

peu de gaieté dans un quotidien qui en a bien besoin, soutenu par vos initiatives personnelles. Le spectacle commence tous les soirs, à la nuit tombée, (cf articles sur vos illuminations pages 6 et 7), et nous méritons tous, en toute humilité, quelques applaudissements pour cet esprit positif… ■


L’écoute / Décembre 2020

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

N°145

P.

3

Consommation

« J’achète local »

Colis de Noël

La municipalité honore ses aînés

La crise sanitaire n’a pas eu raison de cette tradition barcarésienne et malgré l’annulation du repas des aînés, ces derniers n’ont pas été oubliés Tous les barcarésiens connaissent ce rendez-vous incontournable qui a lieu quelques jours avant Noël : chaque année, la municipalité invite ses aînés à partager un dîner lors d’une soirée festive ou d’une après-midi dansante. Le contexte sanitaire a bien évidemment imposé l’annulation de cet évènement, demandant à la municipalité de s’adapter pour témoigner une attention particulière à ses aînés et leur souhaiter, malgré tout, de joyeuses fêtes de fin

d’année ! Toute une logistique particulière a été mise en place afin de composer des colis de qualité : produits de terroir et spécialités ont été sélectionnés avec soin. L’espace du Mas de l’Ille a été mobilisé pour le personnel et les bénévoles qui ont mis les bouchées doubles afin de respecter les délais. Les équipes se sont relayées pour que tout soit terminé en temps et en heure. Elus, employés municipaux et bénévoles n’ont pas compté leur temps pour

tenir la cadence : le nombre de colis a été multiplié par cinq pour compenser l’annulation du repas. Toutes ces attentions apporteront du baume au cœur à nos aînés très éprouvés par cette crise sanitaire et l’isolement imposé par le confinement… en espérant bien entendu que l’année prochaine, nous pourrons nous retrouver et partager cette convivialité que nous apprécions tous et qui nous manque tellement ! ■

Des bénévoles toujours présents Chaque année, ils sont fidèles à tous les rendez-vous afin de soutenir les initiatives municipales. Ils donnent de leur temps sans compter. Ils s’investissent et contribuent au bien-vivre de notre commune. Et cette fois encore, ils ont répondu présents. « Une vingtaine de bénévoles ont participé à la réalisation et à la distribution des colis » déclare Marie-Hélène Charles, conseillère déléguée à la commande publique en charge de ce projet, « ils se sont vraiment mobilisés pour que tout soit prêt à temps et ont fourni un travail extraordinaire ! ». Alors merci à vous toutes et à vous tous pour votre mobilisation sans faille ! ■

Une organisation adaptée En raison des circonstances que nous connaissons, dans la logique des services déjà mis en œuvre pour garder le lien avec la population, une partie de nos aînés, les plus âgés et fragiles, ou dans l’impossibilité de se déplacer ont été livrés à leur domicile. En dehors de ces cas particuliers, les élus se sont relayés au Mas de l’Ille dans le respect des règles sanitaires afin d’accueillir nos aînés. Du gel hydroalcoolique était à disposition, et bien évidemment, le port du masque était de mise, ce qui n’a en rien entaché la bonne humeur de chacun. ■

L’Agence de Développement Economique Pyrénées Méditerranée Invest a lancé du 1er au 20 décembre une campagne de communication afin de promouvoir notre savoir-faire local La Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre d’Agriculture et la Chambre des Métiers des Pyrénées Orientales, a lancé via l’ADE une campagne baptisée « La qualité me fait du bien : j’achète local ». « En ces fêtes de fin d’année, cette opération vise à promouvoir les circuits courts et témoigne de notre engagement auprès des commerçants, artisans et producteurs locaux car ce sont les moteurs de la vie économique » a déclaré Alain Ferrand, président de l’ADE-PMI. Les entreprises locales ont été fragilisées par la crise sanitaire, et chacun d’entre nous peut les aider en privilégiant les circuits courts. Cette situation peut générer une prise de conscience collective et nous inciter à adopter un mode de consommation plus responsable… ■

Stop Violences 66

Une permanence bientôt au Barcarès Cette association qui aide les victimes de violences conjugales ouvrira prochainement une permanence dans notre commune Laëtitia Aguilar, Eve Bernole et Céline Pinet sont trois avocates qui ont fondé cette association d’écoute, de conseil et d’accompagnement juridique, psychologique et social pour les femmes victimes de violence conjugale, mais également pour leurs proches et pour les professionnels. Deux permanences existent à Perpignan et à Elne. Sensible à ce fléau social, la municipalité a décidé d’engager un partenariat avec « Stop Violences 66 » pour ouvrir une permanence au Barcarès : cela permettra de sensibiliser la population et d’aider les victimes à effectuer les démarches nécessaires pour échapper à cette violence qui en 2019 a coûté la vie à 146 femmes en France… ■ Informations pratiques Permanence 7j/7 et 24h/24 : 06.43.62.59.78 Site : www.stopviolences66.org


P.

4

N°145

L’écoute / Décembre 2020

En direct de la mairie

Commémorations

11 novembre 2020

Hommage aux soldats disparus et à l’écrivain Maurice Genevoix Aux côtés de Renaud Salamone, maître de cérémonie, Colette Detaux, adjointe au maire, procéda à la lecture solennelle des morts pour la France en opération depuis novembre 2019. Le maire Alain Ferrand délivra le discours officiel de Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la Mémoire et des Anciens combattants qui abordait le sacrifice des 8 millions de soldats dont « aucun d’entre eux ne revint totalement indemne ». Les dépôts de gerbes et un temps de recueillement suivirent. Le maire remercia les participants fidèles au Devoir de Mémoire. Lors de l’allocution de madame la ministre, l’écrivain Maurice Genevoix qui entrait au Panthéon fut honoré pour ses écrits. « Par lui, leur voix ne cesse de nous exhorter à ne pas baisser la garde et à conserver intacte notre vigilance quand le pire de nouveau réapparaît », déclara le président le 6 novembre 2018.

www.lebarcares.fr

Assemblée délibérante

Le dernier conseil municipal de l’année

Un ordre du jour chargé avec 32 délibérations, preuve s’il en était de l’avancée des dossiers malgré le confinement Le dernier conseil municipal de cette année 2020 s’est déroulé le jeudi 3 décembre, et de nombreux sujets ont été abordés : gestion du domaine public et acquisition de biens fonciers (notamment celui contigu au groupe scolaire Jean Moulin pour permettre l’extension de celui-ci), mise en place de forfaits pour la restauration scolaire et de l’accueil de loisirs, recrutement de jeunes en contrat d’apprentissage (voir article en page 5)… Voici les principales délibérations. L’intégralité des procès-verbaux est consultable en mairie.

Dotation de prix pour le concours des illuminations de Noël 2020 Chaque année, la municipalité organise un concours des « illuminations de

Noël » afin d’encourager les barcarésiens qui contribuent, par l’illumination de leurs façades, balcons ou jardins, à l’attractivité de notre ville et à l’amélioration de notre cadre de vie. En ces fêtes de fin d’année, la municipalité a souhaité soutenir les efforts des particuliers en mettant à disposition des guirlandes leds dans le cadre de l’opération « J’illumine ma ville ». Trois catégories ont été identifiées cette année : Maisons et jardins, balcons et fenêtres, vitrines de commerce. Les trois plus belles réalisations des deux premières catégories recevront un prix sous la forme de bons d'achat auprès de nos commerçants d’une valeur de 120, 100 et 80 euros. Les deux commerçants sélectionnés recevront également des bons d'achat d’une valeur de 120 et 100 euros. De plus, les gagnants qui auront utilisé des

guirlandes prêtées par la municipalité pourront les conserver.

Subventions aux associations Le 2 mars 2020, le conseil municipal a voté en faveur de subventions accordées aux associations au regard de leur dossier et de leur budget pour l’année en cours. Cependant, la crise sanitaire a fortement impacté le fonctionnement des associations, et les subventions ont dû être réévaluées en fonction de la situation financière de chacune : certaines associations n’ont pas organisé d’activité et n’ont rien dépensé, d’autres ont fonctionné partiellement, etc… Bien évidemment, les subventions seront réévaluées dès que cela sera nécessaire en fonction des besoins. ■

Vie scolaire

5 décembre 2020 Pour la mémoire des victimes des conflits d’Afrique du Nord Lors de la journée nationale d’hommage aux morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de Tunisie, les élus Pierre Sala, Patrick Goncalves, Arnaud Joffre, Delphine Meunier, Marie Duffaud, Eliana Valencia, Daniel Henric, Pauline Letoret et le maire Alain Ferrand ont rendu hommage aux victimes des conflits d’Afrique du Nord (1952-1962), en présence de l’UBAC, la FNACA, le Souvenir Français et des corps constitués. Le maire a lu le message de la ministre Geneviève Darrieussecq, déclarant notamment : « ces mémoires sont essentielles pour la construction de nos identités et pour notre cohésion nationale, sa transmission doit se poursuivre de manière apaisée ». Un dépôt de gerbes et moment de recueillement suivirent… ■

Réorganisation de la cantine et instauration d’un forfait repas

Dès la rentrée du 2 novembre 2020, un protocole rigoureux a été instauré au sein de la cantine pour assurer la sécurité des élèves et un système de tarifs basé sur un forfait à la semaine sera prochainement mis en place Le 29 octobre 2020, le gouvernement a instauré un nouveau confinement afin de freiner la propagation de l’épidémie de COVID-19. Après les vacances de la Toussaint, dès la rentrée du lundi 2 novembre, le groupe scolaire Jean Moulin a appliqué un protocole strict : l’école a été entièrement désinfectée, l’organisation des repas a été adaptée et du personnel supplémentaire a été recruté. « Dans la petite cantine, deux services ont été mis en place : un premier pour les élèves de maternelle et un second

pour les CP/CE1, dans des salles séparées. Au Mas de l’Ille, il y a également deux services, en premier les CE2/CM1 et ensuite les CM1/CM2 » explique Delphine Meunier, adjointe déléguée à l’enfance et à la jeunesse, « les enfants ne se croisent plus, ce qui diminue les risques de transmission du virus ». Au 1er janvier 2021, un système de tarifs basés sur un forfait à la semaine en tenant compte du nombre de repas à facturer au cours de l’année scolaire sera instauré. Les forfaits mensuels sur

La brigade de cuisine dirigée par Didier Labatut, à droite sur la photo

10 mois seront de 58 euros pour 4 repas par semaine, 43 euros pour 3 repas et 29 euros pour 2 repas. Le prix des repas, qui n’a pas été réévalué depuis le 14 novembre 2016, prend ainsi en compte les augmentations liées au coût de la vie, à l’achat de denrées alimentaires et aux frais de personnel. Le prix du repas occasionnel sera de 4,20 euros. Un ajustement nécessaire de 0,40 centimes qui sera mis en place au 1er janvier 2021. ■

Les élus ont rendu visite aux enfants


N°145

L’écoute / Décembre 2020

Enfance & Jeunesse

www.lebarcares.fr

P.

5

Enfance

Les accueils de loisirs toujours ouverts durant le confinement

De gauche à droite : Kevin, Johan, Lucas, Enzo, Priscilla et Wesley

Emploi

Six jeunes en apprentissage avec la municipalité

Lucas, Priscilla, Johan, Wesley, Kevin et Enzo poursuivent leur formation professionnelle auprès des services de la municipalité Lucas Armengaud : BTS comptabilité

ressources humaines » explique- t-elle.

quoi pas créer ma propre entreprise ! »

Agé de 22 ans, Lucas est né et a grandi au Barcarès. Il est en apprentissage depuis septembre 2020, pour une durée de deux ans. Lucas a toujours été doué en maths, aussi il a été évident pour lui de se tourner vers la comptabilité. « J’aime les chiffres et la saisie » confie-t-il avec enthousiasme, « mon BTS me permettra de devenir assistant-comptable mais j’espère poursuivre mon cursus et devenir comptable ! ».

Johan Petit : CAP jardinier paysagiste

Kevin Malu : CAP maçonnerie/ voirie

Priscilla Carayol : BTS assistant de direction/ manager

Wesley Guilbert : BEP aménagement paysager

Enzo Habasque : CAP peinture

Priscilla a débuté son apprentissage en octobre 2019. Cette barcarésienne de 19 ans envisage de devenir assistante de direction après l’obtention de son BTS, mais elle prolongera peut-être ses études jusqu’à la licence pour approfondir ses connaissances. « J’aime le travail administratif et le contact avec les gens, c’est pour cette raison que j’ai choisi les

Agé de 18 ans, Johan est né à Marseille et vit depuis un an et demi au Barcarès. Il a commencé son CAP en mars 2020 et le terminera au mois d’août l’année prochaine. « J’aime la nature, m’occuper des fleurs et le travail d’équipe » explique le jeune homme, « après mon CAP, j’espère continuer de travailler pour la municipalité ! ».

Ce barcarésien de 19 ans connaît bien les équipes municipales puisqu’il a débuté son apprentissage dans nos services en 2016 avec un CAP jardinier Paysager. Wesley suit un BEP aménagement paysager mais il ne compte pas s’arrêter là. « Je veux passer ensuite un BTS » déclare-t-il avec conviction, « puis j’aimerais travailler dans une importante structure comme Disneyland ou pour-

Né à Bruxelles en Belgique, ce jeune homme de 20 ans habite depuis trois ans au Barcarès. Il travaille au sein du service voirie de la municipalité depuis le mois de juillet et entamera son CAP en début d’année. « Je compte ensuite passer mes permis Poids Lourds et Super Lourds » déclare Kevin, très motivé « et j’espère continuer de travailler au sein des équipes municipales ». Originaire de Saint-Estève, Enzo, 19 ans, vit depuis le mois d’août au Barcarès. Il a entamé son CAP peinture en juillet 2020 et le terminera en août 2021. « Depuis tout petit, j’ai toujours aimé faire de la peinture » raconte Enzo avec enthousiasme, « il était donc évident pour moi de choisir cette voie. J’espère entrer dans la vie active après l’obtention de mon CAP ». ■

Info jeunes et Maison des jeunes

Le Point d’Information Jeunesse, désormais appelé l’Info Jeunes, a déménagé à côté de la Maison des Jeunes et les deux structures accueillent les adolescents durant la crise sanitaire teurs avec internet » explique Nicolas Anglade, « du lundi au vendredi de 14h à 18h30 ». La Maison des Jeunes continue également d’accueillir les adolescents dans le respect des règles sanitaires : gestes barrières, port du masque, gel hydroalcoolique et nettoyage quotidien des locaux. Les horaires d’ouverture sont du lundi au vendredi de 16h à 18h30 et le mercredi de 13h30 à 18h30. « Dès janvier, un accompagnement

ETAT CIVIL Du 08/10/2020 au 07/12/2020

NAISSANCE : Léo MONTESINOS

08/10/2020

Naya PEREZ

17/11/2020

Raphaël LARDEUR CHAMBORD

Nouvelle configuration Au sein des nouveaux locaux de l’Info Jeunes (les cloisons ont été changées pour agrandir les pièces, la peinture a été refaite et du nouveau mobilier a été installé), les animateurs Séverine Garcies et Nicolas Anglade, proposent aux jeunes âgés de 11 à 29 ans un accompagnement pour leur orientation scolaire et une aide pour réaliser leurs projets (démarches administratives, rédaction de CV, recherche d’emploi). « Nous mettons à disposition 3 ordina-

Tous les mercredis, afin de pouvoir respecter les recommandations sanitaires en vigueur, les enfants sont désormais accueillis dans une salle du groupe scolaire Jean Moulin Durant les vacances de la Toussaint, les accueils de loisirs des primaires et des maternelles ont été ouverts et les enfants ont pu participer à de nombreuses activités ludiques et variées : des ateliers culinaires, créatifs et sportifs, mais aussi des initiations au tir à l’arc ; ils ont pu se rendre au cinéma, jouer au parc de la Motte de l’Agly à Torreilles ou encore découvrir les animaux du parc de Bompas. Depuis le confinement, tous les mercredis, de 7h30 à 18h, les animateurs proposent aux enfants des activités adaptées aux différentes tranches d’âge. « A la demande des familles, une aide aux devoirs a été mise en place tous les après-midis » explique Fabienne Balfagon, responsable du service enfance et jeunesse, « et un animateur initie les enfants à l’anglais de 11h30 à 18h ». Bien évidemment, les règles sanitaires sont respectées et un protocole rigoureux est appliqué : distanciation sociale, masque obligatoire pour les enfants à partir de 6 ans, lavages des mains fréquents et désinfection régulière des locaux. Le protocole détaillé peut être consulté sur place, ou sur simple demande ; de quoi rassurer les parents ! ■

aux devoirs sera mis en place sur inscriptions le mardi et jeudi soir » déclare Séverine Garcies, « Gilles Domenech, le professeur qui intervient à l’école, proposera aussi des cours d’anglais ». D’autres projets seront envisagés dès que le contexte le permettra, sur l’alimentation, l’estime de soi, le développement durable… et la troupe de théâtre se prépare déjà pour une nouvelle pièce ! ■ Plus d’infos au 06.26.37.89.59

13/11/2020

Bienvenue à ces tout nouveaux barcarésiens.

MARIAGE : Catherine BOUTOILE Michel CANCE

26/10/2020

Tous nos vœux de bonheur aux nouveaux mariés !

DÉCÈS : Jean-Claude DURRIEU David CORBIERE Marcel ROCH

Joseph GIMENEZ

Geraldine BOUCHON Gérard REBARDY

Martine JUSTAFRÉ

Nous adressons toutes nos condoléances aux familles.

25/09/2020 18/10/2020 07/11/2020 11/11/2020 25/11/2020 26/11/2020 02/12/2020


P.

6

N°145

L’écoute / Décembre 2020

Village de Noël

www.lebarcares.fr

Témoignages

A Cap de Front, autour d’Edith, une joyeuse équipe nous a sollicités afin de présenter leurs réalisations

J'illumine ma ville Elisa, 10 ans, a motivé ses parents pour l’aider à bien décorer sa terrasse et la compléter par un laser

Une idée lumineuse et une mise en œuvre éclairée

L’opération « j’illumine ma ville » a totalement boosté les initiatives personnelles et près de 2000 guirlandes* ont été distribuées par les équipes dédiées Du côté des Capitelles, Claudine et Alex, tout sourire, ont créé une tonnelle scintillante

Pendant plusieurs semaines les équipes affectées à cette opération ont pris leur mission très à cœur et ont sillonné la ville. Elus, employés et délégués de quartier ont transformé cet essai en belle réus-

site collective. Tous les quartiers ont participé et certains pour la première fois, d’autres ont profité des guirlandes de la municipalité pour compléter leurs installations déjà bien fournies.

*Les gagnants du concours Illuminations de Noël pourront les conserver, sinon elles devront être restituées au premier trimestre 2021.

Martine, ravie de cette initiative, a mis sa touche personnelle pour que tous les voisins en profitent…

Aux côtés de son époux Roger, Danièle a apprécié l’initiative municipale faisant participer tous les quartiers

Bravo aux délégués de quartier !

François n’a pas tergiversé : sitôt livrées, les guirlandes ont été installées dans la foulée !

Ils ont été la cheville ouvrière de cette réussite et ont assuré leur mission de transmission auprès des Barcarésiens. Nos délégués de quartier n’ont pas ménagé leurs efforts pour inciter le plus grand nombre à participer. Le record de placement revient à Lucette, dans le quartier du Lido avec 68 foyers ralliés à l’opération.


L’écoute / Décembre 2020

Village de Noël

www.lebarcares.fr

N°145

P.

7

Témoignages

Au Lido, Joëlle et Michel qui participaient déjà ont complété leurs illuminations avec les guirlandes de la municipalité

Promenade à la nuit tombée : une sélection

Au Village, Mélicia, des étoiles plein les yeux, a motivé son papa pour illuminer toute la maison, extérieur comme intérieur !

Ici sur un balcon, là autour d’un arbre, et bien-sûr, sur les façades des maisons et dans les jardins superbement décorés : des milliers de Leds multicolores éclairent désormais tout le Barcarès dès la nuit tombée, offrant un spectacle de lumière qui complète les superbes illuminations de la ville. (Envoyez-nous vos photos sur lecoute@lebarcares.fr) Au Village, certains ont complété leurs décorations avec les guirlandes prêtées par la mairie et ça se voit de loin ! De belles surprises illuminent les pro-

menades dans le quartier autour de la Marende. Du côté du Tertre, c’est aussi du grand art ! Nos amis de Cap de front ont aussi illuminé les bateaux. Certains

ont agencé nos guirlandes en cascades lumineuses. Même aux balcons, comme dans la résidence Athéna et un peu partout, la magie de Noël est bien là !

A la Coudalère, Stéphanie et Jocelyn, nouveaux Barcarésiens ont tout de suite adhéré au projet avec une longeur d’avance : vidéo projection sur une fenêtre, véranda transformée en vitrine de Noël…

Josiane a l’habitude de décorer sa maison depuis des années, mais avec le coup de pouce de la municipalité elle a pu faire plus !

Fabien et Lucette, déléguée de quartier du Lido, qui détient le record de participation avec 68 foyers illuminés !

Marie et Claude ont pu mettre leur maison en lumière grâce aux guirlandes fournies et c’est réussi !


P.

8

N°145

L’écoute / Décembre 2020

En direct de la mairie

Deuil national

Hommage à Valéry Giscard d'Estaing Le 9 décembre, les drapeaux de l’Hôtel de Ville ont revêtu leur cravate de deuil Valéry Giscard d’Estaing nous a quittés le 2 décembre 2020 à l’âge de 94 ans. Il abaissa la majorité civile à 18 ans, autorisa le divorce par consentement mutuel, dépénalisa l’Interruption Volontaire de Grossesse. Une minute de silence a été observée afin de lui rendre un dernier hommage… ■

www.lebarcares.fr

Travaux

Point sur les chantiers en cours

Les réfections de la chaussée se poursuivent dans la commune tandis que la réalisation du complexe de glisse urbaine se termine Rue du Vallespir, la voirie a bénéficié d’une réfection complète : la pose du tapis d’enrobés est terminée ainsi que celle des bordures. Du côté de la route de Saint-Laurent, le coulage du béton est en cours. Des BBTM seront mis en œuvre (des bétons bitumineux très

minces) car ils confèrent à la surface de la chaussée des propriétés d’adhérence. Ces travaux devraient se terminer d’ici la fin de l’année. Au Shaka Park, les travaux sont en bonne voie : les tribunes extérieures ont été installées tandis qu’à l’intérieur du

site, la plomberie et les sanitaires sont désormais opérationnels. Les agents municipaux procèdent actuellement à la mise en place des cloisons et finalisent l’implantation du complexe de glisse urbaine, situé dans l’enceinte du Stade de la Mer… ■

Illuminations de Noël

Un grand bravo aux équipes techniques

Les équipes municipales se sont particulièrement investies pour répartir nos plus belles illuminations dans la ville Etant donné l’ampleur de la tâche, une équipe composée d’une vingtaine d’agents a été dédiée à l’installation des illuminations. Les agents techniques ont procédé à l’implantation et au montage des différentes structures, la résolution d’un puzzle parfois complexe sur les plus grandes pièces ! L’équipe des espaces verts s’est ensuite chargée des aménagements paysagers et nos électriciens ont ensuite procédé à la mise en lumière. Concernant le grand sapin (dont la structure métallique a été brevetée par une entreprise française), c’est un véritable défi technique qui a été relevé pour l’installer et l’ancrer sur le rond-point du cours Méditerranée. Grâce à l’ensemble de nos équipes, décors enchantés, guirlandes illuminées, sapins (issus de plantations dédiées à cet effet) et personnages tout droit sortis de contes merveilleux, ont répandu la magie de Noël dans tout le Barcarès. Alors merci à tous nos agents pour leur engagement, ils sont cette année encore « les artisans du bonheur » ! ■

Peinture murale

« La Grande Vague du Port Saint-Ange »

L’équipe de Franck Maurence réalise actuellement une fresque monumentale inspirée du célèbre tableau « la Grande Vague de Kanagawa » du peintre Hokusai Plus de 100 mètres de long, 22 mètres de hauteur et 3500 m² de peinture : le nouveau projet de Franck Maurence et de son équipe promet d’être spectaculaire ! Le chantier a commencé le mardi 18 novembre au sein de la Résidence Port Saint-Ange par le traçage et l’évaluation du grammage précis à respecter pour assurer la résistance et la péren-

nité de l’œuvre. Celle-ci sera un hommage puissant à la célèbre peinture de Hokusai datant de 1830-1831. « Il s’agit d’une image universelle, reprise partout dans le monde » explique Franck Maurence, « le format de l’œuvre originelle était trop petite pour ce projet, je l’ai donc adaptée et complétée en respectant le style du maître pour que le

rendu visuel soit exceptionnel ! ». Plusieurs mois de travaux seront nécessaires pour mener à bien ce projet qui sera constitué d’une vague monumentale et d’une seconde, plus petite, réalisée sur le bâtiment adjacent à laquelle les artistes mettent la touche finale. Un avant-goût de la superbe fresque à venir ! ■


L’écoute / Décembre 2020

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

N°145

P.

9

Environnement

Littoral

Dernièrement, une visite informative entre la municipalité et les agents du Conservatoire du Littoral s’est tenue sur ce site, patrimoine paysager naturel dont les richesses écologiques méritent d’être préservées

La campagne de mesure de l’automne 2020 de l’ObsCat vient de se terminer Comme à chaque intersaison, les équipes de l’ObsCat réalisent des mesures morphodynamiques qui serviront à dresser les expertises sur la côte sableuse catalane et à réaliser des modèles numériques de terrain. L’objectif de l’ObsCat est de comprendre l’évolution de notre littoral sableux et de mettre ses observations à disposition du grand public. 5 webcams sont installées sur nos côtes barcarésiennes. Les images permettent de réaliser le suivi de la morphologie des plages. Vous pouvez les découvrir sur https://www. obscat.fr afin de connaître l’évolution de notre littoral ! ■

Plan d’entretien de la Pinède L’entretien de la pinède du quartier du Lido incombe au Conservatoire du littoral : il procède régulièrement au débroussaillage et à la coupe du bois mort, ainsi qu’au suivi annuel de la végétation dunaire en collaboration avec l’Observatoire de la Côte Sableuse Catalane. Régulièrement, les équipes d’entretien assurent le tronçonnage et l’élagage des arbres morts (la plupart sont affectés par l’hylésine des pins, coléoptère dont les larves creusent des galeries

causant à terme la mort de l’arbre). En 2021, plusieurs projets sont prévus, toujours avec la même volonté d’entretenir et de préserver la nature : enlèvement des espèces envahissantes, création d’un sentier pédagogique, plantation de semis sur certaines zones nues, dessouchage à la « rogneuse » et installation de mobiliers (panneau d’entrée de site, banc, etc…). La pinède est un site naturel de 78 hectares qui possède une faune et une flore

exceptionnelles : des plantes protégées comme le cumin couché, l’épiaire maritime ou la malcomie rameuse et de nombreuses espèces d’oiseaux peuvent y être observées, comme la tourterelle turque, le pic vert, le coucou geai, le faucon crécerelle… La Pinède du Mas de l’Ille possède des qualités environnementales indéniables, et elle est également un site privilégié pour tous les amoureux d’espaces naturels. ■

Un tronc attaqué par l’hylésine des pins

Mathieu Pérez et Philippe Taurinya, garde animateur de la Direction Départementale de l’Equipement (DDE) en charge de la gestion du site présentant les spécificités de la pinède à la municipalité dont MarieLaure Guirado déléguée au Développement durable

Restauration écologique

La Presqu’île des Brigantins rendue à la nature

Cet espace largement recouvert d’une dalle de béton héritée de la mission Racine, fait actuellement l’objet d’une vaste opération visant à la rendre à son état naturel de pré salé méditerranéen Pilotée par la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) sous le contrôle du syndicat Mixte Rivage, cette restauration qui a débuté le 26 novembre 2020 nécessitera plusieurs semaines de travaux. Elle contribuera à la protection de la ZNIEFF (Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique) des Dosses aux abords du complexe lagunaire car les prés salés méditerranéens sont de nos jours menacés par l’urbanisation et les différents aménagements des zones littorales. Les prés salés abritent de nombreuses espèces végétales comme l’euphorbe des marais, la luzerne ciliée ou encore l’iris maritime, mais ils servent également de refuge à une faune patrimoniale spécifique des zones humides : oiseaux limicoles (bécassines, échasses), reptiles (couleuvres de Montpellier), batraciens (pélobate cultripède), etc… Les travaux consisteront à enlever les couches de béton et de remblais ainsi

que la végétation qui nuit au développement de la flore et faune spécifiques des prés salés comme la Griffe de sorcière, les argousiers, les roseaux et les pins.

Les sols retrouveront leur état naturel et l’espace sera rendu à son état d’ilot : un cadre propice à recréer un habitat de type pré salé méditerranéen. ■

Suivi de notre trait de côte

Tempête Gloria

Le point sur les subventions Des subventions publiques ont été accordées à la municipalité afin de participer au financement de la gestion du bois flotté En janvier 2020, la tempête Gloria avait causé d’importants dégâts au Barcarès et dans plusieurs autres communes des Pyrénées Orientales. Plusieurs mois plus tard, les travaux de restauration se poursuivent, preuve de la violence de cet évènement climatique ! Pour la gestion du bois flotté, la Région Occitanie et l’Etat ont chacun attribué une subvention de 3861 euros, le Département a participé à hauteur de 1287 euros et la municipalité a autofinancé 3861 euros, soit une dépense éligible de 12 870 euros HT. Le traitement du bois flotté devrait être réalisé d’ici la fin de l’année… ■

Noël

Fermeture de la mairie L’Hôtel de Ville sera fermé le jeudi 24 et le vendredi 25 décembre 2020 Les services de la mairie rouvriront le lundi 28 décembre à 8h30. La municipalité vous remercie pour votre compréhension et vous souhaite de joyeuses fêtes ! ■ Les couches de goudron et de remblais ont été totalement enlevées pour permettre un retour au naturel


P.

10

N°145

L’écoute / Décembre 2020

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

Sapeurs-pompiers

Les calendriers 2021 sont disponibles En cette période de confinement, les Sapeurs-pompiers du Barcarès proposent leurs calendriers sur le parking du Super U et sur la place de la République Puisque le porte à porte est impossible, nos valeureux pompiers ont décidé de s’adapter afin de ne pas manquer ce traditionnel rendezvous avec les habitants ! Durant tout le mois de décembre, ils vous proposent leurs calendriers sur le parking du Super U du lundi au vendredi de 17h à 19h et le samedi de 9h à 12h, ainsi que sur la place de la République le dimanche de 9h à 12h ; l’occasion d’échanger avec ces hommes et ces femmes qui ont choisi de se mettre au service des autres. L’amicale tiendra également ces permanences durant cette période. ■

Vigilance

Attention aux démarchages frauduleux En cette période de fin d’année, la municipalité vous recommande de faire preuve de la plus grande prudence avec les démarcheurs à domicile Lorsqu’un inconnu se présente à votre domicile, quelques bons réflexes peuvent être nécessaires afin d’éviter de laisser entrer un démarcheur frauduleux. Vérifiez systématiquement son identité en demandant une carte ou un badge. En cas de doute, contacter l’entité représentée pour vérifier qu’elle organise bien des démarchages. Evitez dans la mesure du possible de faire entrer un inconnu lorsque vous êtes seul(e) : si ce qu’il propose est susceptible de vous intéresser, demandez-lui de revenir quand vous aurez la possibilité d’être accompagné(e). Pour vérifier le dépôt d’autorisation de démarchage sur la commune, vous pouvez joindre l’accueil de la mairie au 04 68 86 11 64. ■

Projet pédagogique

De l’anglais au menu…

Un professeur d’anglais a été recruté par la municipalité en novembre dernier pour intervenir auprès du groupe scolaire Jean Moulin, de l’accueil de loisirs et du restaurant municipal Gilles Domenech a l’accent anglais, mais un nom bien d’ici, et pour cause, c’est un laurentin ! Il a re-traversé la Manche en mars dernier, avant la fermeture des frontières, préférant rentrer au pays pour le confinement. « J’ai vécu 30 ans en Grande Bretagne » précise Gilles « et j’ai enseigné le français aux petits anglais, de la maternelle au primaire ». Il applique donc une méthode qui a fait ses preuves, basée sur la communication orale : « Mes cours comportent 90% d’oral et 10% d’écrit, et avec les plus jeunes, je change d’activité toutes les 5 minutes : on chante, on dessine, on est toujours dans le mouvement, cela aide à fixer les apprentissages. » Pas le temps de s’ennuyer avec entre 4 et 7 ateliers pour 45 minutes de cours. « Je partage aussi des activités avec les écoliers en ne parlant qu’anglais, par exemple, prochainement on pourra jouer au foot (après le confinement), et chaque midi

au restaurant scolaire, je m’installe à une table et on parle anglais pendant tout le repas. Plus les enfants parlent anglais tôt dans leur scolarité, plus l’apprentissage sera facile pour eux » explique Gilles. Lors des activités de l’accueil de loi-

sirs les enfants ont appris la recette du pudding, l’ont réalisée… et dégustée ! So delicious ! La langue de Shakespeare, on la parle, on la cuisine et on la savoure sans modération. Absolutely ! ■

Maison des arts

Parenthèse enchantée

Durant ces fêtes de fin d’année, la maison des arts est l’écrin d’un monde merveilleux qui enchantera les petits comme les grands Annonçant la thématique, les vitrines se sont revêtues d’un décor de Noël savamment réalisé par les agents des espaces verts… A l’intérieur, l’ambiance cosy met en

valeur des mondes oniriques qui embarquent les visiteurs au pays des plus beaux contes de Noël : rennes, ours polaires… susciteront l’imagination de tous les enfants lors de cette paren-

thèse enchantée et les « Christmas Carols » chantées par les Yétis -ils ont fait le buzz l’année dernière dans le Lydiaraviront tous les publics ! ■


L’écoute / Décembre 2020

Associations

www.lebarcares.fr

N°145

P.

11

SNSM

Devenez Sauveteur en mer

Association des jardins familiaux

Entre gestion du site et organisation d’activités

L’association organise des activités pour les adhérents et s’occupe des parties communes afin de maintenir le site propre et accueillant L’association présidée par Patricia Boully s’occupe de la gestion des parties communes afin que le site soit parfaitement entretenu. Quelques règles de civisme sont nécessaires : « Les jardiniers ne doivent pas planter des fleurs ou des arbustes hors des parcelles, jeter les plastiques dans la benne à végétaux ou laisser les palettes non utilisées vers l’entrée » précise

Patricia, « c’est la responsabilité de chacun de garder le lieu propre ». L’association organise aussi des activités pour ses adhérents. Cette année, en raison du confinement, deux activités n’ont pas pu être organisées : une soirée pour Halloween et une après-midi dégustation de châtaignes et de vin chaud pour Noël. « Ce n’est que partie remise ! Au printemps, une randonnée aura lieu avec

les adhérents en dehors des jardins, où ils pourront apprendre à reconnaître les plantes sauvages comestibles ». Cela permettra également aux jardiniers de mieux se connaître, et d’échanger autour de leur passion commune pour la nature et l’écologie ! ■ Contacts : jardinsfamiliauxdubarcares@gmail.com tél : 06.25.20.69.08

Souvenir Français

L’histoire de « Maman drapeau »

« Vous aimez la mer, vous êtes disponible, vous voulez donner de votre temps, venez nous rejoindre à la SNSM de Port-Barcarès, nous recherchons des bénévoles pour le Sauvetage en mer ! » Pour devenir sauveteur embarqué ou sauveteur en mer, il faut s’adresser au président de la station de sauvetage du Barcarès. Il faut avoir le pied marin ou de bonnes dispositions pour pouvoir embarquer à bord de la navette en cas d’alerte. L’âge requis pour les sauveteurs embarqués est de 18 ans au minimum et au maximum de 66 ans révolus. La Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) est une association à but non lucratif - reconnue d’utilité publique et Grande cause nationale 2017. L'une de ses missions est le sauvetage en mer (avec les Sauveteurs embarqués dirigés par Farid Belacel au Barcarès). Elle s’appuie sur 8 000 bénévoles qui oeuvrent à partir de 213 stations de sauvetage sur tout le territoire français (métropole et outre-mer) et de 32 centres de formation et d’intervention dont celui du Barcarès. Elle est financée à 80% par des ressources privées, essentiellement issues de la générosité du public, des entreprises et des municipalités, comme c’est le cas au Barcarès. En 2018, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge plus de 35 000 personnes : 10 500 secourues, 23 500 soignées et 1 500 enfants égarés et retrouvés. ■ Renseignements : Station de Sauvetage SNSM du Barcarès, tél 07.83.83.89.16

Josiane Manson est la présidente du comité du Souvenir Français de Saint-Jean Lasseille et déléguée départementale à la section Pierre Bayle : elle confectionne des drapeaux depuis des années et transmet aux jeunes les valeurs nécessaires au port du drapeau « Maman drapeau » (ainsi la surnomment les 40 jeunes porte-drapeaux du département) est la fille de Guy Manson, ancien résistant et créateur du comité de Saint-Jean Lasseille. Après sa mort, sa femme Jeanine lui succède. Il s’agit donc d’une histoire familiale… En novembre 2012, le jeune Mathis désire porter le drapeau mais il est trop lourd pour lui. Avec l’autorisation du délégué départemental Antoine Guerrero, Josiane confectionne son premier drapeau adapté pour un jeune et le 8 mars 2013, lors de la cérémonie consacrée aux

OPEX, ce dernier remet à Mathis son drapeau ! « Maman drapeau » sera soutenue par tous les délégués généraux départementaux du Souvenir Français : le Colonel Guerrero, le Colonel Jean-Marie Barbiche, le Général Gilles Glin et le Général Josz. Les présidents de comités ont cru en Josiane et ont commandé leurs premiers drapeaux. Depuis, elle transmet savoir-faire et valeurs aux jeunes au sein de l’école du Souvenir Français. « Le drapeau n’est pas un objet, c’est une mémoire vivante, pour la France,

pour nos valeurs » raconte Josiane, « c’est un bonheur d’assembler nos trois belles couleurs et le volontariat donne toute sa valeur au drapeau ». Jusqu’alors, Josiane se chargeait seule de la couture et de la broderie, les flèches étaient réalisées par un forgeron et l’ensemble était assemblé dans le garage de son voisin. Le comité du Barcarès l’épaule désormais et leur secrétaire Véronique (également couturière) participe à leur confection : une belle chaîne de solidarité afin de perpétuer le devoir de mémoire… ■

De gauche à droite : Josiane, Véronique et Pauline Letoret

Solidarité

Vos dons pour le Téléthon Comme chaque année, la municipalité est solidaire du Téléthon et une urne a été placée à l’accueil de la mairie afin de collecter vos dons Cette année, en raison du contexte sanitaire, nos dynamiques associations qui s’impliquent activement chaque année afin de soutenir cette initiative solidaire n’ont pas pu organiser d’animations. Afin de faciliter le dépôt de dons, une urne a été placée à l’accueil de la mairie et cela jusqu’au 31 janvier 2021. Alors mobilisons-nous pour soutenir l’AFM (Association Française contre les Myopathies) ■


P.

12

N°145

L’écoute / Décembre 2020

En direct de la mairie

Covid 19

Pour garder le lien Lors de cette dernière période de confinement, à l’initiative du maire Alain Ferrand, les employés municipaux ont de nouveau épaulé le CCAS afin de prendre des nouvelles par téléphone des personnes les plus âgées ou isolées Cette nouvelle campagne de phoning a permis de garder le lien et la plupart du temps, ces appels se sont pour certains transformés en conversation pour sortir de l’isolement induit par le confinement. Les services municipaux de repas, courses, enlèvement des déchets à domicile étaient désormais connus de tous, tandis que le besoin d’échanger était bien plus important. Ces appels ont donc permis de rassurer et parfois d’instaurer un rendez-vous hebdomadaire pour prendre des nouvelles. Il ressort de ces échanges que majoritairement, les liens de voisinage se sont également resserrés autour des aînés et des personnes isolées, preuve que notre ville a su conserver sa dimension humaine. ■

www.lebarcares.fr

Evénement

Le Marché de Noël « Small is beautiful »

La municipalité a décidé de préserver la magie des fêtes en créant un marché de Noël sur la place de la République, et comme le disent les anglais, même quand c’est petit (small), ça peut être joli (beautiful) ! La féérie de Noël est bien présente au Barcarès, et elle s’est aussi installée au cœur de ce marché de Noël. De superbes illuminations, des musiques de Noël… même si ces fêtes de fin d’année ne sont pas comme les autres, leur essence est préservée grâce aux nombreux décors et à l’ambiance chaleureuse de cette mise en scène : forêt de sapins, botte de sept lieues, cupcake géant, crèche grandeur nature, et bien évidemment la traditionnelle maison du Père Noël ! Une vingtaine de chalets proposent une sélection de produits gourmands sucrés ou salés, de boissons chaudes - à emporter uniquement- ainsi que de nombreuses idées de cadeaux originaux pour vous faire plaisir ou gâter vos proches ! Bien évidemment, les consignes sanitaires restent d’actualité avec le port du masque obligatoire et le respect des gestes barrières… Du 12 décembre 2020 au 3 janvier 2021, de 11h à 21h, vous pourrez donc partager un moment de joie et d’émerveillement avec vos proches, car c’est ça avant tout, l’esprit de Noël ! ■

Spectacle de fin d'année Patricia et Fabien, lors d’une séance d’appel pour prendre des nouvelles des plus fragiles

Covid 19

Le centre de dépistage sera fermé le 25 décembre et le 1er janvier Le centre de dépistage du Mas de l’Ille reste ouvert jusqu’au 15 janvier 2021 et continuera de recevoir le public en matinée de 8h à 11h, du lundi au vendredi Les soignants qui se sont relayés jusqu’ici continuent d’assurer cette mission et ont renoncé aux congés de fin d’année compte tenu d’une situation toujours en flux tendu. Un médecin et une infirmière en retraite sont même venus prêter main forte gracieusement… Les équipes feront une pause bien méritée le jour de Noël et le premier de l’an. Dans l’immédiat, continuez d’appliquer les consignes de sécurité et prenez soin de vous. ■

« Un Noël de gourmandises » pour les classes de maternelle

Les enfants des classes de maternelle ont assisté avec bonheur au spectacle de la compagnie de marionnettes Coconut offert par la municipalité A quelques semaines de Noël, c’est une belle histoire qu’a raconté Praline, le personnage principal de ce conte plein de poésie. Mis dans la confidence, les enfants ont interagi avec cette sympathique narratrice afin de l’aider à faire un gâteau merveilleux pour le Père Noel.

Tout le monde est donc parti au pays des gourmandises découvrir les gâteaux du monde entier. Le voyage a fait découvrir monsieur Kouglof et mademoiselle Pavlova, danseurs au Bolchoi, mais aussi « vanille- pistache », la glace, et tutti frutti, la star de la banquise ; cha-

cun y est allé de son conseil ou de son secret pour faire plaisir au Père Noël qui, comme chacun sait, est un grand gourmand…Les enfants ont d’ailleurs largement confirmé. C’est donc une bûche en chocolat qui est le gâteau préféré du Père Noël, et mademoiselle Loukoum, qui connaît mille et une histoires, lui a ajouté une rose parfumée…Au pays du soleil levant, le gâteau de lune, porte bonheur, a complété la décoration et le Père Noël a été finalement accueilli en musique grâce au « Donuts band ». Le jeune public a été particulièrement réceptif à ce spectacle et le bonheur de partager ce moment, même en groupes réduits, fut communicatif. ■ Le Journal "L’Ecoute" est un mensuel édité par la mairie du Barcarès. Directeur de la publication : Alain Ferrand Comité de rédaction : Annie Foroni, Gary Doucerain - Photos :  Alexandre Carage, AFO. Contact : lecoute@lebarcares.fr Tirage : 4200 exemplaires Dépôt légal : N°145 / Décembre 2020


Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.