L'Écoute n°148 - Mars / Avril 2021

Page 1

LE JOURNAL DE LA VILLE DU BARCARÈS /

www.lebarcares.fr N°148 / Mars-Avril 2021

Sommaire

Vaccination

Aménagements urbains

Quand l’art s’installe sur les entrées de ville

Les élus au service des aînés.................................. p 2

Conseil Municipal

Vote du budget 2021..................................... p 4

Travaux

Ça bouge au Barcarès........................... p 6

Environnement

Plan de végétalisation...................... p 8

Dans le cadre des aménagements pour structurer les grands axes, les rondspoints du cours Méditerranée accueilleront bientôt de superbes fontaines architecturales. Conçus dans un but sécuritaire afin de gérer les flux circulatoires, les rondspoints font partie de notre paysage quotidien et sont de plus en plus un objet d’aménagement urbain. Ils deviennent avec bonheur des supports symboliques du lieu où ils s’inscrivent. Un design intelligent, notamment quand il s’applique aux éléments de notre environnement urbain ou suburbain, peut produire des œuvres qui rendent hommage au cadre dans lequel ils s’implantent : les objets qui composeront les deux giratoires sur du cours Méditerranée proposent une métaphore du « grand bleu », et inscrivent Le Barcarès - ville côtière, ville maritime - dans la contemporanéité. ■

Giratoire de la Méditerranée

Empruntés aux techniques de constructions navales, les mâts invitent aux voyages : ils évoquent notre histoire maritime, nos bateaux de pêche ou de plaisance… Nous en avons retenu les aspects ludiques, l’eau omniprésente, les mouvements, les flots… une invitation à prendre le large !

Giratoire de l'Hortou

Il s’agit d’un hymne à la richesse du monde marin : les frêles silhouettes lumineuses nous font « plonger » dans les flots, terrain de jeu des bancs de poissons aux reflets chatoyants… théâtralisation des fonds marins si proches, suivez les lignes… la mer est là, à deux pas…

Symbole

Un cœur pour dire merci !

Un énorme cœur a rejoint le Cours Méditerranée afin de rendre hommage à toutes celles et ceux qui, chaque jour, se mobilisent pour lutter contre l’épidémie de COVID-19

Culture

Des œuvres qui se voient de l’extérieur............................. p

10

C’est en 19 langues que ce cœur symbolique permet d’avoir une pensée pour ceux qui sont en première ligne durant cette crise sanitaire, de saluer leur engagement et d’exprimer la reconnaissance de tous : alors merci à l’ensemble du corps médical, merci aux employés municipaux qui continuent d’assurer le service public, et merci à tous ceux qui

œuvrent pour lutter contre ce virus et qui s’engagent pour faire fonctionner notre pays ! Ce cœur est aussi un symbole de solidarité, d’amour, de bienveillance en cette période de crise sanitaire, mais surtout, un symbole d’espoir : en continuant d’être solidaires, de respecter les gestes barrières, en prenant soin les uns des autres, nous vaincrons ensemble ! ■


P.

2

N°148

L’écoute / Mars-Avril 2021

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

Solidarité

Les élus au service des aînés

La municipalité s’est engagée à soutenir la population durant cette crise sanitaire sans précédent, et désormais ce sont les membres du conseil municipal qui se mobilisent pour faciliter la campagne de vaccination en participant au service de covoiturage instauré par le maire

L’Édito du Maire En ce mois d’avril, l’arrivée des beaux jours et la campagne de vaccination massive engagée par l’Etat pour stopper la Covid 19, nous permettent d’envisager l’avenir avec plus de sérénité. Tout au long de cette crise, la municipalité est restée au plus près de ses concitoyens. Le CCAS et l’Info Jeunes sont toujours mobilisés pour soutenir celles et ceux qui en ont besoin comme nos jeunes actifs en difficulté passagère et nos aînés fragilisés ou isolés. Et pour leur part, les élus restent fortement impliqués dans l’accompagnement de nos seniors au centre de vaccination. Du côté de la gestion communale, le vote du budget vient de valider la feuille de route pour l’année à venir. Comme vous pourrez le constater, il n’est pas question de trouver des prétextes pour stopper tout développement, bien au contraire. Il faut cependant être réaliste et anticiper sur les probables coupes budgétaires dans les dotations de l’Etat, afin de poursuivre une gestion des finances saine et équilibrée. Dans cette optique, nous poursuivrons les travaux engagés de structuration et d’embellissement de la ville, dont ceux de voirie. La totale rénovation de notre centre Cocteau-Marais reste le projet phare de ces prochains mois, et ce nouveau pôle culturel sera un lieu de formation, d’accueil, d’échange, où nous pourrons renouer avec le théâtre, les concerts, les conférences thématiques… et tous ces rendez-vous qui nous manquent tant ! A quelques mois de la saison estivale, même si pour l’instant il est difficile de se projeter, nous anticipons pour être prêts. Afin de soutenir l’économie locale, nous avons obtenu l’autorisation nécessaire auprès des services de l’Etat pour permettre aux clubs de plage de commencer leur installation à partir du 15 avril. En matière de sécurité, nous préparons également la sortie progressive de la crise sanitaire avec mon adjoint Daniel Henric (cf photo de l’édito). Dans ce cadre, en complément des équipements actuels, les patrouilles d’agents de police municipale seront prochainement équipées d’une caméra-piéton. Conformément aux annonces gouvernementales, ce dispositif permettra de sécuriser les interventions et de retracer, si besoin, la vérité des faits. C’est un moyen supplémentaire pour protéger et consolider le climat de confiance instauré entre nos agents et la population, parce que la prévention est la première des sécurités. Au regard de tous ces éléments rassurants, je vous souhaite de profiter pleinement du printemps au Barcarès, une saison idéale pour découvrir les belles balades que nous offre notre environnement exceptionnel, entre mer et étang ! Alain Ferrand Maire 1er Vice-président de Perpignan Méditerranée Métropole

Dès le début de l’épidémie de COVID-19, la municipalité a mis en place des services pour accompagner au mieux les barcarésiens et barcarésiennes durant cette période difficile. Le service de covoiturage se poursuit avec l’implication des élus. Ces derniers se relaient afin d’accompagner nos aînés à leur rendezvous pour se faire vacciner. Depuis que la campagne de vaccination a commencé, le Centre Communal d’Action Sociale, via Céline Gardyjas, aide les personnes âgées à obtenir un rendez-vous sur la plateforme « Doctolib »… A ce jour, plus de 500 rendez-vous ont pu être pris. Dans la continuité de cette chaîne de solidarité, les

membres du conseil municipal ont décidé de se mobiliser à leur tour, notamment Colette Detaux, Philippe Vila, Joseph Garcia, Fabien David, Eliana Valencia, Pierre Sala, Bruno Ripoll et Patrick Goncalves : désormais, les élus organisent un service de co-voiturage pour les seniors qui sollicitent cet accompagnement. Depuis le lancement de cette initiative solidaire, près de 200 de nos aînés ont pu être accompagnés avec bienveillance, un service particulièrement apprécié pour aider à dissiper toute appréhension. Important : pour ne pas multiplier les désistements, si vous vous êtes inscrit.e en mairie, il est impératif de ne pas vous inscrire ailleurs. ■

Philippe Vila, conseiller municipal délégué aux sports et Colette Detaux, adjointe déléguée aux commerces, ont déjà effectué de nombreux allers-retours ; ils sont épaulés par Eliana Valenciana, Pierre Sala, Joseph Garcia, Fabien David, Patrick Goncalvez, Bruno Ripoll...

Sécurité

Des caméras-piétons pour la police municipale

En complément des équipements actuels et dans le cadre de la politique de prévention et d’action en matière de sécurité, les agents de la police municipale seront prochainement équipés de caméras-piétons pendant leur service Comme il se doit, une demande d’autorisation et de subvention a été faite auprès des services de la préfecture pour l’acquisition de 5 caméras-piétons. Chaque patrouille sera équipée d’au moins une caméra lors de chaque sortie. Cet outil est désormais devenu indispensable pour les services de sécurité : il permet de désamorcer des situations conflictuelles et d’aider à la résolution d’enquêtes en cas de litiges. Ce petit boîtier noir à peine plus gros qu’un téléphone portable est fixé sur le devant de l’uniforme de l’agent, à la hauteur de la poitrine et permet d’enregistrer les interventions sur la voie publique comme au sein de propriétés privées en cas de besoin. « Ce dispositif sera un vrai plus pour sécuriser juridiquement les policiers en cas de différent avec une personne interpellée » précise Daniel Henric, ancien gendarme adjoint à la sécurité, « et nous mettons ainsi

en œuvre un des objectifs fixés par le maire pour sécuriser les biens et les personnes au quotidien. » ■


L’écoute / Mars-Avril 2021

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

Stop Violences 66

Signature d’une convention avec la municipalité

N°148

P.

3

Souvenir

Hommage à Yves Pacull

Pour se présenter, l’association a proposé une matinée portes ouvertes aux résidents des Ateliers, suivie par l’inauguration officielle de la permanence avec la signature d’une convention avec la municipalité A l’initiative du maire Alain Ferrand et de Martine Gisolo-Angli, conseillère municipale déléguée à l’égalité HommesFemmes, Laëtitia Aguilar-Garcia, Eve Bernole et Céline Piret ont ouvert une permanence au Barcarès de STOP VIOLENCES 66, pour répondre à la demande municipale d’actions concrètes. Afin de mieux faire connaitre l’association, avec le concours de la municipalité, les avocates ont ouvert leurs portes aux résidents des Ateliers le 27 février dernier. Une initiative bien accueillie, notamment par le gardien, Sébastien Letoret. A la suite, le maire entouré de

quelques élus, dont des personnalités de la Salanque, a procédé à l’inauguration officielle ainsi qu’à la signature de la convention de mise à disposition des locaux par la municipalité. « Le Président de la République ayant fait de la lutte contre les violences conjugales une priorité nationale, c’est tout naturellement que le conseil municipal a décidé de mettre gracieusement ce local à la disposition de STOP Violences 66, afin d’apporter aux femmes victimes de violences, l’aide nécessaire pour agir » a déclaré le premier édile. Les trois fondatrices ont rappelé l’im-

portance de briser le silence pour libérer la parole des femmes, pour dire « stop à la violence ». ■ INFORMATIONS PRATIQUES Résidence les Ateliers, salle du 1er étage. 2 avenue des Corbières. Permanences : le lundi sur rendezvous, le mercredi et le vendredi sans rendez-vous de 14h à 17h. Permanence téléphonique 24h/24 et 7j/7 au 06.43.62.59.78 Site web : www.stopviolences66.org

Très impliqué au sein des associations barcarésiennes, fidèle de nos commémorations officielles, ce passionné du monde marin a été une figure marquante de la SNSM Il comptait parmi ces pionniers qui avaient œuvré au développement de la station du Barcarès. Aux côtés des sauveteurs embarqués, il a participé à de nombreux sauvetages et aidé aux tâches administratives en tant que trésorier. Il faisait partie de ces héros anonymes, ces bénévoles qui sauvent des vies, sans pour autant s’en prévaloir. Au cours de ces 10 dernières années, il avait rejoint le Centre de Formation de la SNSM, enseignant le matelotage aux nouvelles recrues préparant le BNSSA. Il était apprécié de tous. Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches. ■

Souvenir

Paul Montgaillard s’en est allé De nombreuses personnalités de la Salanque avaient fait le déplacement, dont Jérôme Palmade, maire de Pia, Whueymar Deffradas, maire de Villelongue de la Salanque, ou encore Hélène Chiron Got, compagne d’Alain Got, maire de Saint Laurent de la Salanque… ainsi que l’adjudant chef Lecoq de la brigade de gendarmerie de Saint-Laurent de la Salanque et le lieutenant Rousset, chef du centre de secours du Barcarès.

Conférence : Covid 19, les femmes au cœur de la crise sanitaire Chaque année, dans le cadre de la Journée Internationale du Droit des Femmes, la municipalité organise diverses manifestations, mais en raison du contexte sanitaire il a fallu s'adapter… Samedi 30 mars, en partenariat avec la municipalité, les fondatrices de l’association

Stop Violences 66 ont animé une conférence vidéo en ligne, avec la participation de Natacha Raynal, la psychologue de l’équipe et de Martine Gisolo-Angli, conseillère municipale. Elles ont abordé les aspects sociologiques, juridiques et psychologiques de la crise et leurs

conséquences sur la violence conjugale, tout en répondant aux questions posées en direct. Un moment apprécié et partagé par une centaine de participants.es en ligne. Le replay de la conférence est disponible sur www.lebarcares.fr ■

Conseiller municipal sous la mandature d’Yvon Blanc, puis secrétaire et président de l’UBAC (dont il était le co-fondateur) pendant plus de 20 ans, Paul Montgaillard avait contribué à maintes reprises à la transmission de la mémoire combattante, notamment auprès de la jeunesse Lors de visites de lieux chargés d’histoire, ou directement auprès de nos écoliers, il savait raconter et intéresser un jeune public. Il avait notamment animé une table ronde aux côtés d’Amar Meniker pour faire découvrir aux élèves des classes élémentaires l’histoire des Harkis. Ancien gendarme, son parcours militaire au cœur de la guerre d’Algérie - qui lui avait valu la Croix du Combattant - avait alimenté les échanges et captivé les enfants. Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches. ■


P.

4

N°148

L’écoute / Mars-Avril 2021

En direct de la mairie

Hommage aux OPEX

28 février 2021

Conformément aux mesures gouvernementales, le Comité du Souvenir Français a organisé en comité restreint la cérémonie du 7ème anniversaire de sa Stèle : 6 personnes dont un porte-drapeau, un seul dépôt de gerbe et une brève allocution C’est en présence de Renaud Salamone, conseiller municipal et maître de cérémonie, de Christian Legué représentant le Général Glin pour le Souvenir Français, des adjoints Jean-Marie Pacifico et Marie Duffaud que s’est déroulée cette commémoration au rond-point du Souvenir Français. « Depuis trois ans, nous dédions cette cérémonie aux OPEX morts pour la France » expliquait Sébastien Letoret, le président du comité, « les pertes militaires françaises en opérations extérieures sont estimées à 772 soldats depuis 1963, et aujourd’hui 6000 militaires sont toujours mobilisés ». Un bel hommage fut rendu ce jour aux soldats morts pour notre pays, et à tous ceux qui risquent leurs vies en opérations extérieures… ■

www.lebarcares.fr

Vote du budget

Gestion prudente et maîtrisée

Les membres du conseil municipal se sont réunis le 26 mars 2021 afin de procéder notamment au vote du compte administratif 2020 et du budget 2021, qui laisse apparaître une maîtrise des charges de fonctionnement ainsi qu’une baisse de l’endettement Le compte administratif 2020 fait apparaitre un excédent cumulé de 5 936 998,29 €. Cet effort réalisé sur la maîtrise des charges de fonctionnement (et qui a engendré cette baisse de l’endettement) permet à la municipalité d’avoir une ligne d’emprunt basse. Grâce aux capacités d’autofinancement dégagées, il a été possible d’emprunter 1 900 000 euros, tout en remboursant 2 500 000 euros ! Cela amène à une baisse générale de l’endettement de la commune. Lors de ce conseil municipal, le maire Alain Ferrand a analysé ces résultats, déclarant : « il s’agit d’une gestion maîtrisée et prudente, car il faut avoir le courage politique de se donner les moyens d’affronter l’avenir : en effet, avec les sommes dépensées par l’Etat pendant cette crise sanitaire, les collectivités ne sont pas à l’abri de répercussions financières, comme des baisses de dotation globale de fonctionnement. Une bonne gestion implique de prévoir ce genre d’aléas ». Mais cela n’engendra pas pour autant une baisse de l’investissement. Comme l’a expliqué le maire :

« nous devons investir pour proposer un avenir à notre jeunesse : une gestion rigoureuse nous a permis de réduire l’endettement, mais poursuivre notre politique de développement de la ville, c’est penser aux générations futures ».

La municipalité continuera donc à embellir, rénover et à soutenir des projets afin de faire évoluer la commune… pour que le Barcarès reste une destination attractive, ville portuaire moderne, où il fait bon vivre tout au long de l’année ! ■

L’investissement réel en 2021 Pour l’année 2021, la commune prévoit de réaliser 7,9 millions d’euros d’investissement réel. Grâce aux dossiers de subventions déposés par les services, la commune devrait obtenir 1,2 million d’euros de subventions d’investissement. Investissements en cours Skate

Parc, aménagement d’un pumptrack : 270 000 euros. Réhabilitation du centre culturel Cocteau Marais : 1 200 000 euros. Acquisition d’un camion grue pour les services techniques : 214 000 euros. Réparation du local médecine du travail : 48 000 euros. Achat de zodiacs pour les postes de secours : 27 728 euros. Travaux de voirie : 1 200 000 euros.

Investissements à venir Création

d’une maison du Littoral : 170 000 euros. Installation de la vidéo protection : 100 000 euros. Installation de la climatisation au Lydia : 250 000 euros. Rénovation énergétique du Mas de l’Ille : 200 000 euros. Cimetière, relevage de tombe : 42 000 euros. Travaux de voirie : 1 960 000 euros. Acquisition foncière : 93 953 euros.

FONCTIONNEMENT : 29 803 471,04€ 29,18% 8 697 908,50€

Cérémonie

Pour les victimes des attentats Le maire Alain Ferrand et plusieurs personnalités politiques ont participé à une cérémonie organisée le 11 mars à Perpignan lors de la Journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme La cérémonie a eu lieu en comité restreint face au monument aux morts départemental de Perpignan, en présence du maire Alain Ferrand, en tant que 1er Vice-Président de Perpignan Méditerranée Métropole représentant le président Robert Vila, de Jean-Sébastien Boucard, sous-préfet et directeur de cabinet du préfet des Pyrénées Orientales Etienne Stoskopf, du sénateur François Calvet et d’André Bonet, adjoint à culture, représentant le maire de Perpignan Louis Aliot. ■

18,33% 5 462 183,38€

11,10% 3 308 000€

Dépenses

Recettes

18,22% 5 431 171,87€

52,47% 15 638 346,66€

11,09% 3 304 391€

26,84% 7 999 000€

4,59% 1 369 223,67€

INVESTISSEMENT : 19 580 281,89€

13,05% 2 555 000€

Dépenses 40,28% 7 886 221,84€

27,74% 5 431 171,87€

17,99% 3 521 595,65€

22,54% 4 412 466,59€

1,05% 205 000€

10,16% 1 989 429€

6,13% 1 200 000€

Recettes 9,91% 1 940 000€


N°148

L’écoute / Mars-Avril 2021

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

P.

5

ETAT CIVIL Du 20/02/2021 au 07/04/2021

NAISSANCE : Pablo JOFFIN 20/02/2021

Jodie TABARIES JEROME 04/03/2021

Céline ZIEGLER CELAKU 19/03/2021 Bienvenue à ces tout nouveaux barcarésiens.

MARIAGE : Caroline CLAVEL Jean-Baptiste MITJAVILLE 27/03/2021 Tous nos vœux de bonheur aux nouveaux mariés !

DÉCÈS : Jacqueline COLOMINES 26/02/2021 Guy BELLANGER 02/03/2021 Yves PASCUAL 04/03/2021

Info jeunes

Un espace pour les jeunes refait à neuf !

En travaux pendant plusieurs mois, l’Info Jeunes accueille à nouveau les jeunes barcarésiens dans des locaux totalement rénovés pour les accompagner au mieux au quotidien Accueillir les jeunes pour qu’ils puissent faire des recherches, obtenir des informations, être conseillés, et aussi se détendre en dehors du temps scolaire : tels sont les objectifs de l’Info Jeunes. Un espace dédié à l’informatique, un autre à la documentation sur des sujets divers (santé, emploi, logement…), une scène de théâtre, table de ping-pong, baby-foot, etc… c’est dans des locaux entièrement rénovés qu’après les cours,

les jeunes barcarésiens peuvent se retrouver. Une promesse tenue pour le maire Alain Ferrand dans le cadre de sa politique en faveur des jeunes : « il est primordial d’accompagner notre jeunesse, de l’écouter et de l’aider dans ses recherches, que ce soit pour obtenir un stage, concrétiser un projet professionnel ou passer le permis de conduire. Cet engagement est d’autant plus important en cette période particulièrement

difficile à vivre pour les jeunes ». Avec cet espace regroupant tout le service jeunesse, la municipalité met en œuvre des moyens concrets pour les aider à relever les défis d’aujourd’hui… et de demain ! ■ Horaires jusqu’au 25 avril : 8h30-12h/ 13h30-17h du lundi au vendredi sur rendez-vous A partir du 26 avril : 14h- 18h30 du lundi au vendredi sur rendez-vous

Du côté de l’Info Jeunes, face à l’espace informatique, un accès libre à de la documentation et une grande table ronde pour travailler ou se réunir comme ici, en présence des animateurs Séverine et Nicolas, Delphine Meunier adjointe à la jeunesse, Fabienne Balfagon responsable du service, Pauline Letoret conseillère municipale déléguée à la communication et Jean-Marie Pacifico, adjoint délégué aux travaux

Lors de sa visite, le maire a pu découvrir la mise en œuvre des choix graphiques et ergonomiques validés sur le papier

Formation

Cours d’anglais pour les agents Tous les employés municipaux qui le souhaitent peuvent désormais bénéficier de cours d’anglais Gilles Domenech, le professeur d’anglais recruté par la municipalité en novembre dernier pour intervenir auprès du groupe scolaire Jean Moulin, de l’accueil de loisirs et du restaurant municipal, donne désormais des cours en mairie pour les employés municipaux et les élus. Il a enseigné pendant 30 ans en Grande Bretagne, et son accent anglais nous fait oublier qu’en fait il est de SaintLaurent de la Salanque ! A la demande de la municipalité, il vient de débuter une classe multi-niveaux pour les employés municipaux. Autour d’exercices essen-

tiellement basés sur l’expression orale, il est facile de réviser les fondamentaux ou bien d’acquérir les bases nécessaires pour se faire comprendre dans la langue de Shakespeare. La maîtrise de l’anglais est aujourd’hui indispensable pour échanger avec un interlocuteur étranger. Parler et comprendre l’anglais est un plus dans une ville touristique, dans le cadre professionnel, mais aussi pour communiquer avec des personnes de toute nationalité puisque l’anglais est la langue la plus comprise dans le monde entier ! ■

Gilles Domenech donne des cours d'anglais aux employés municipaux

Christiane DELATTRE 07/03/2021

Yves PACULL 08/03/2021

Auguste BROST DIT FEUILLET 13/03/2021 Gérard PROTAT 15/03/2021 Daniel GAGNEPAIN 22/03/2021

André GUILLON 30/03/201 Gilbert LEFÈVRE 03/04/2021 Jean-Marc GUERITE 06/04/2021 Nous adressons toutes nos condoléances aux familles.

Anniversaire

107 ans et nouvellement vaccinée ! C’est le maire en personne qui a tenu à souhaiter l’anniversaire de notre doyenne barcarésienne, ravie de cette visite « Vous ne m’oubliez pas, mais moi non plus ! » s’est-elle exclamée. Avec son pragmatisme habituel, Lola a évoqué la vaccination comme une formalité nécessaire qui n’a pas perturbé son quotidien. Née le 28 février 1914, Dolorès Vila, de son nom de jeune fille, a toujours promu la culture catalane : les traditions de la Saint Jean, la beauté et la richesse de nos paysages et le catalan bien sûr ! Ravie d’échanger avec le maire, elle n’a pas manqué de partager avec lui quelques-uns de ses souvenirs du temps jadis, sans oublier de lui prodiguer quelques précieux conseils… ■


P.

6

N°148

L’écoute / Mars-Avril 2021

En direct de la mairie

Avenue Annibal

Renouvellement des câbles haute tension

www.lebarcares.fr

Aménagements

Ça bouge dans la commune ! Mise au propre, rénovation, embellissement : le Barcarès évolue et se modernise

L'objectif de cet important chantier était de sécuriser l'approvisionnement électrique et de renforcer sa capacité Sous le contrôle d’Enedis, 3 ouvriers d’une société spécialisée ont réalisé pendant plusieurs semaines cette importante opération d’entretien. Des tranchées ont été creusées le long de la chaussée pour permettre l’installation de la nouvelle ligne plus solide, dotée de câbles plus épais de 240mm de diamètre. Ces travaux s'inscrivent dans le cadre de la maintenance préventive des réseaux. ■

Port

Dans la continuité des travaux engagés pour soutenir la pêche artisanale, la municipalité poursuit l’aménagement des étals à poisson. Une dalle a été coulée au sol, avec l’installation d’une évacuation centrale des écoulements d’eau, facilitant ainsi l’entretien et optimisant les conditions de travail autour de la vente du poisson frais.

Coudalère

Le Quai des Camélias fait peau neuve grâce à la réfection des berges : mise en place de galets, pose d’un enrobé le long du quai, pour une promenade beaucoup plus agréable !

Lido

La municipalité pense aussi aux enfants avec la rénovation des aires de jeux, comme celle du quartier du Lido. Les équipements ont été poncés puis repeints pour redonner un coup de neuf aux jeux préférés des petits !

Place du tertre

Une situation vite maîtrisée La rupture d’une canalisation dans la nuit du mercredi 7 au jeudi 8 avril a entraîné une coupure de l’alimentation en eau potable, mais la réactivité des services a permis un retour à la normale dès le jeudi 15h Alertés par un riverain durant la nuit, les services techniques sont rapidement arrivés sur les lieux et ont sécurisé la circulation avec cônes et barrières, créant des demi-voies. L’entreprise Véolia, dépêchée sur place, a alors procédé à la réparation de la canalisation en PVC de 200mm de diamètres, qui alimente notamment la Résidence le Parc de la Mer, en installant une coquille. Le lendemain à 15h, les riverains ont retrouvé l’eau courante et à la suite de cet incident, une étude hydrométrique a été demandée afin de comprendre son origine et surtout de prévenir d’autres évènements de ce type. ■

Front de mer Des tranchées ont été réalisées afin de faire passer des tuyaux de raccordement aux réseaux pour permettre les aménagements futurs. Dans un premier temps, cela permettra d’installer des spots lumineux au pied des palmiers tout le long du baladoir… il nous tarde de pouvoir en profiter !

Cours Méditerranée

Un nouveau parking au centre-ville

D’importants travaux de terrassement sont en cours face à la Résidence des Dauphins afin de faciliter le stationnement le long du cours Méditerranée Dans la continuité des travaux d’aménagement engagés pour structurer cet axe d’entrée de ville, dont la plantation de 250 arbres, un nouveau parking est en cours d’aménagement. Ce chantier, qui a débuté le 8 mars 2021 et dont la maîtrise d’œuvre est assurée par les services techniques de la ville, a permis dans un premier temps de réaliser l’assainissement des réseaux humides (eaux usées) et des réseaux secs (gaz, électricité).

Dans un second temps, l’éclairage public sera mis en place afin de sécuriser le site. Les travaux se termineront avec la pose de l’enrobé, l’installation des bordures et le traçage au sol. Facile d’accès, ce parking de près de 800 m2 permettra d’accueillir une centaine de véhicules pour faciliter le stationnement sur le cours Méditerranée, aux abords des commerces du centreville. ■


L’écoute / Mars-Avril 2021

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

N°148

P.

7

Santé publique

Dératisation et désinsectisation

Patrimoine

Préserver notre histoire

Les effigies de Saint-Laurent et de Sainte-Catherine ont bénéficié d’un entretien complet tandis que la Vierge à l’Enfant est en cours de restauration A la demande de la municipalité, le Centre de Conservation et de Restauration du Patrimoine (CCRP 66) est de nouveau intervenu au sein de l’église Notre-Dame de Bon Secours. L’équipe de cet organisme unique en France (dont la mission est d’assurer la connaissance, la sauvegarde et la valorisation des biens culturels du dépar-

tement) a effectué un dépoussiérage minutieux des effigies de Saint-Laurent et de Sainte-Catherine, qui datent du 17ème siècle, en utilisant des leds et des gommes en latex. Cet entretien délicat a permis de préserver l’aspect des statues, et de conserver leur authenticité. Pour la Vierge à l’Enfant, qui doit bénéficier d’une restauration complète,

l’équipe a procédé à sa « dépose » pour travailler dans les ateliers du Centre : elle retrouvera prochainement son emplacement habituel. Cette initiative vise avant tout à préserver et valoriser notre patrimoine religieux, mais aussi à favoriser la pérennité de notre histoire, car ces magnifiques statues représentent des témoignages précieux du passé… ■

Quartier du Lido

Intervention rapide et efficace

Sollicités en pleine nuit pour gérer les conséquences d’une rupture de canalisation d’eau, les agents des services techniques et les élus, dont le maire Alain Ferrand, ont rapidement rasséréné les riverains et sécurisé la situation Dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 février vers 23h30, plusieurs riverains ont alerté la Police Municipale au sujet d’une importante fuite d’eau sur l’Allée Joffre, dans le quartier du Lido. Sur le terrain, le maire Alain Ferrand, ainsi que l’adjoint délégué à la sécurité Daniel Henric, et Jean-Marie Pacifico, adjoint délégué aux travaux urbains, se sont informés de la situation auprès du directeur des services techniques Laurent Morillon : une canalisation d’eaux

usées (600 mm de diamètre) ayant cédé, le sable sous la chaussée s’est dérobé, provoquant la rupture d’une canalisation d’eau potable en fonte (150 mm de diamètre). L’eau s’est ensuite mélangée avec le sable engendrant un affaissement de terrain de 6 mètres de largeur et de 4 mètres de profondeur. Sur place, les agents ont immédiatement réagi en mettant en place durant la nuit une réparation provisoire et une déviation. Le temps des travaux, les rive-

rains ont été approvisionnés en eau minérale. L’entreprise Véolia, en lien avec les services techniques du Barcarès, a travaillé en continu pour aspirer la boue avec une hydrocureuse, pour réparer la canalisation d’eaux usées et remplacer la canalisation d’eau potable… Grâce à la bonne coordination de tous, dès le lendemain en début d’après-midi, tout est revenu à la normale pour les riverains de l’Allée Joffre. ■

La municipalité a entamé sa campagne annuelle d’assainissement des réseaux afin d’éliminer les nuisibles Le 8 et 9 avril 2021, la municipalité a entamé, sous la maîtrise d’ouvrage de Véolia, la première étape de la campagne de dératisation et de désinsectisation printanière réalisée sur l’ensemble des réseaux d’eaux usées, dans le but de préserver l’hygiène et la santé publique. La société Ecolab a traité les bâtiments communaux, mais pour garantir l’efficacité des traitements, un suivi et une intervention régulière sont impératives. A ce titre, une seconde intervention aura lieu dans un mois. Cependant, pour que ces opérations soient pleinement efficaces, les particuliers et les copropriétés sont invités à traiter d’ici le 8 mai 2021 les réseaux dont ils assurent l’entretien. ■

Port Saint-Ange

Impressionnant ! Plus de peur que de mal en ce jeudi 18 mars lorsque les filets de protection d’un échafaudage ont pris feu le long des façades de la résidence du Port Saint-Ange L’embrasement n’aura duré que le temps d’une photo : « lorsque nous sommes arrivés sur les lieux quelques minutes après l’alerte, il n’y avait plus de potentiel calorifique (pas de matériel combustible sur les balcons), donc le feu s’était éteint de lui-même. Nous avons procédé à la sécurisation du périmètre et à une reconnaissance pour vérifier que le feu n’avait pas pénétré dans les habitations » précise le lieutenant Rousset. Un fourgon de la caserne de Saint-Laurent de la Salanque, ainsi que l’échelle pivotante du centre de secours de Canet sont arrivés en renfort du fourgon du Barcarès afin de circonscrire au plus vite ce type d’incendie, mais fort heureusement, cela n’a pas été nécessaire. ■


P.

8

N°148

L’écoute / Mars-Avril 2021

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

Port

Esthétique et écologique Le rond-point situé à l’entrée du quartier du Port change de look : un nouvel aménagement économe en eau… et dépaysant Les agents municipaux du Barcarès ont œuvré pendant 3 semaines pour implanter une cinquantaine de cactus provenant des décors de Barcarès Studio. Ces espèces n’ont besoin que de très peu d’eau pour survivre, ce qui présente un véritable intérêt écologique. De plus, leur apparence originale procure une sensation de dépaysement. Parmi ces cactus, l’un d’entre eux ne manque pas de piquant : le « Trichocereus Pasacana », originaire d’Amérique du Sud, qui peut atteindre 10 mètres de hauteur et dont les aiguilles peuvent mesurer jusqu’à 14 centimètres ! Une esthétique singulière qui procure un avant-goût d’ailleurs particulièrement appréciable en cette période où nos déplacements sont limités… ■

Environnement

Energie solaire Perpignan Méditerranée Métropole a mis en place un outil permettant d’obtenir le potentiel de production électrique solaire de sa toiture La communauté urbaine a mis à disposition de tous les habitants une plateforme virtuelle gratuite qui permet d’estimer les bénéfices et revenus possibles de panneaux solaires installés sur leur toit. Cet outil permet également de savoir si l’autoconsommation peut être une solution viable et de simuler un emprunt ou un projet solaire thermique pour la production d’eau chaude. Une fois les simulations effectuées, un service proposé par PMM permet d’obtenir des informations complémentaires et des conseils gratuits. Lien internet : https://cadastresolairepmm.insunwetrust.solar/ Toute installation doit faire l'objet d'une demande d'autorisation d'urbanisme en mairie. ■

Quartier de la Grande Plage

Des palmiers dans les jardins du Lydia

Cet espace très prisé lors des grands événements à thème, est en cours de restructuration pour qu’il retrouve également sa vocation première de site propice à la promenade dans un espace arboré Ces travaux, notamment ceux concernant la plantation d’arbres et de végétaux, seront répartis sur plusieurs saisons. Dans un premier temps, d’importants travaux de terrassement ont permis d’apporter la terre nécessaire pour commencer la restructuration du site. Les espaces ont été délimités et dans ce contexte, de magnifiques palmiers Washingtonia Robusta issus d’une pépinière locale ont été implantés. Comme leur nom l’indique, ces arbres originaires de Floride et de Californie, s’adaptent très bien aux spécificités du bord de mer, notamment lors des périodes de sécheresse. Par ailleurs, ils ne sont pas sujets aux parasites tels que le charençon rouge. Les travaux de ce printemps permettront de terminer une première phase de requalification des Jardins du Lydia, écrin de notre Paquebot des Sables. ■

Végétalisation

Plantation d’une centaine de grands arbres

Dans la continuité du vaste plan de végétalisation lancé par la municipalité, nos agents des espaces verts ont profité du printemps pour planter les espèces qui doivent l’être en cette période C’est ainsi qu’une centaine de belles pièces ont été implantées sur des sites propices à leur reprise. L’entrée de ville, à proximité du jeu de boules de l’Estagnot, l’espace des Jardins familiaux, l’aire de camping car municipale, ont accueilli diverses variétés de feuillus adaptés à notre climat. Parmi elles des peupliers (populus alba), des aulne (alnus), ou encore des érables (acer negundo)… déploieront bientôt leur beau feuillage… ■


L’écoute / Mars-Avril 2021

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

Patrimoine

Des barques catalanes encore plus belles

A la fin de l’hiver, les associations de voiles latines procèdent à l’entretien des barques catalanes avant de pouvoir reprendre la mer Chaque année, les barques catalanes font le show lors des manifestations organisées par la municipalité, et l’enthousiasme qu’elles provoquent vient en partie de leur look qui ne laisse personne indifférent. Pour préserver leur charme d’antan, il faut donc les bichonner. C’est un travail complexe, laborieux, mais capital pour conserver les coques des bateaux en excellent état. Une nouvelle barque rejoindra prochainement la flotte des barques rénovées par la municipalité aujourd’hui confiées

à l’association « Les Barques Catalanes ». Sous l’égide de son président, Henri Salles, on s’affaire autour de « Flor de Sorral » et « Trip I Trap », et le savoirfaire se transmet à la jeune génération dans la bonne humeur ; un reportage a d’ailleurs été diffusé dans le journal de 13h sur TF1. Plus loin, c’est le sardinal « l’Ideal » qui est restauré par ses propriétaires Muriel et José Mateu, le président de l’association « Barcarem’s i veles »… Les membres de nos associations barcarésiennes sont les garants de

L'équipe d'Henri Salles, faisant une pause devant le Trip i trap, encouragée par Marie Duffaud, adjointe à la culture

traditions et d’un savoir-faire ancestral : ils procèdent au ponçage, au calfatage pour assurer l’étanchéité des coques, puis à la pose d’une nouvelle peinture : « avant, les pêcheurs peignaient leur barque de la même couleur que les volets de la maison » explique Félix, qui a hérité la passion de la mer de son papa. Grâce à l’engagement de ces bénévoles passionnés, ces barques catalanes, qui font la fierté du Barcarès, permettront bientôt au public de découvrir les plaisirs de la navigation à la voile latine. ■

N°148

P.

9

Ateliers seniors

Faciliter le quotidien

L’association « Vivre ensemble en Salanque » animera des ateliers gratuits afin de partager des astuces destinées à améliorer la vie quotidienne Cette association de services d’aide à la personne organisera des ateliers gratuits pour les seniors, animés par un ergothérapeute et un coach sportif. Quelques participants seront autorisés sur place afin de respecter la distanciation sociale, mais il sera possible de suivre ces séances en distanciel. L’association mettra des tablettes à disposition : il suffira de s’inscrire aux ateliers pour en emprunter une. Pour ceux qui en ont déjà, l’inscription permettra d’obtenir les liens de connexion. Pour participer, contactez l’association au 04.68.28.58.51 ou par mail à vivre.ensemble.salanque@gmail. com ■

Muriel et José Mateu et l'Idéal

Solidarité

Les Dragons catalans au Lydia

6 membres de l’équipe réserve ont participé à l’opération « Run my UPVD », organisée par l’université de Perpignan en faveur des étudiants en situation de handicap La Fondation UPVD organise cette course solidaire depuis 4 ans : les dons récoltés financent le recrutement de jobs étudiants en tant que tuteurs pédagogiques, l’achat d’équipements d’accessibilités et cette année, ils contribueront à la création d’un espace de vie au

Campus Mailly, lieu de socialisation des étudiants. Les Dragons Catalans étaient à nouveau partenaires de l’opération. Le samedi 3 mars, 6 membres de l’équipe réserve âgés de 18 à 21 ans ont tourné un spot dans lequel on les voit courir dans plusieurs communes, dont le

Barcarès, avec un passage obligé devant le Lydia. Un bel exemple de solidarité de la part de ces sportifs ! Pour découvrir ce film, rendez-vous sur http://www.catalansdragons.com/articles-45/226-8365-l-operation-run-myupvd-a-debute/ ■

Elections

Report d’une semaine Les élections régionales et départementales seront décalées aux 20 et 27 juin 2021 Prévues en mars 2021, les élections départementales et régionales ont d’abord été reportées aux 13 et 20 juin 2021 en raison de la crise sanitaire, mais l’évolution de l’épidémie a incité le gouvernement à envisager un nouveau report. Cependant, les maires ayant approuvé à 56% un maintien du scrutin en juin 2021, le Premier Ministre Jean Castex a annoncé que les élections seraient décalées d’une semaine, avec un premier tour le dimanche 20 juin et un second tour le dimanche 27 juin. ■


P.

10

N°148

L’écoute / Mars-Avril 2021

Tourisme

Nautica

Les mandalas d’Emmanuelle La jeune artiste Emmanuelle Barbier a exposé ses mandalas dans la boutique « chez MarieJeanne », la ferronnerie d'art située sur le quai de Nautica Le samedi 13 mars, une explosion de couleurs a décoré les murs de la boutique ouverte sur le quai des Pyrénées. Des camaïeux de bleu, de vert, de rouge, d'ocre... composent harmonieusement les mandalas de cette jeune artiste qui avait été accueillie en invitée spéciale à la Maison des Arts. Les formes concentriques en déclinaisons végétales ou animales, attirent l'œil et fascinent. Lorsqu'on interroge Emmanuelle sur son art, elle explique comment elle commence sa journée en dessinant, entourée de sa palette de couleurs. Un rituel apaisant et inspirant pour cette jeune fille ravie de faire partager sa passion. Ses créations ont déjà remporté un vif succès, et ont été saluées notamment par Marie Duffaud, adjointe à la culture et Marie-Hélène Charles, conseillère municipale déléguée aux Ressources humaines. ■ Chez Marie-Jeanne, Créations Fer, Quai des Pyrénées, Le Barcarès

www.lebarcares.fr

Pâques

Une chasse aux œufs pas comme les autres

La municipalité s’est adaptée au contexte sanitaire et a proposé de partir à la recherche des œufs de Pâques dans une pinède virtuelle, mais avec de vrais chocolats à la clé ! Chaque année, la municipalité du Barcarès organise la traditionnelle chasse aux œufs de Pâques dans le cadre magnifique de la Pinède, mais les rassemblements n’étant toujours pas autorisés, il a fallu faire preuve d’inventivité… et la municipalité du Barcarès

n’en manque pas ! Cette année, la commune a donc proposé une chasse aux œufs « 2.0 », sur ordinateur, entre le 2 et le 11 avril 2021, avec 10 œufs et un lapin d’or dissimulés dans un décor plus vrai que nature. Cette chasse inédite, mais tout aussi

amusante et palpitante, a permis à plus de 100 participants, tirés au sort parmi ceux qui ont mené à bien cette quête, de gagner des chocolats, des vrais cette fois, offerts par la confiserie du Tech, partenaire de l’opération. ■

Parmi les gagnants, deux jeunes heureux, Marius, 4 ans, et Salomé, 4 ans et demi

Maison des Arts

Littérature

Le Festival « Méditerranée Polar & Aventure » reporté Les restrictions gouvernementales mises en place pour lutter contre l’épidémie de COVID-19 ne permettent pas d’organiser cet évènement au mois de juin Ce rendez-vous littéraire désormais incontournable organisé en partenariat avec le Centre Méditerranéen de Littérature ne pourra pas avoir lieu comme chaque année au mois de juin sur le Lydia. Mais hors de question d’annuler un tel évènement qui permet aux amateurs de lecture de rencontrer de nombreux auteurs, dont certains de renommée internationale ! Celui-ci sera donc probablement reporté en septembre, selon l’évolution des mesures édictées par le gouvernement… ■

Des œuvres qui se voient de l’extérieur

La Maison des Arts n’accueille plus de public mais ses immenses baies vitrées permettent d’admirer les œuvres de Jean-Paul Ponsich et de Micheline Milhem Conformément aux mesures sanitaires en vigueur, la Maison des Arts ne peut plus recevoir de public, comme tous les musées de notre pays. Mais la municipalité a décidé de s’adapter pour maintenir ses expositions à sa façon. « La culture occupe une place importante dans notre société, elle doit être préservée » soutient Marie Duffaud, adjointe à la Culture, « nous avons donc à cœur de maintenir cette exposition : grâce à

sa configuration et à ses baies vitrées, notre Maison des Arts peut continuer à mettre ses artistes à l’honneur ». Du 8 au 30 avril 2021, Jean-Paul Ponsich, agent municipal barcarésien, présente ses créations originales réalisées sur du bois flotté. L’artiste touche-à-tout (il écrit aussi !) s’adonne cette fois-ci à de l’art brut et de « l’arte povera » (mouvement d’avant-garde apparu dans les années 60 en Italie, qui privilégie l’usage

de matériaux simples). Micheline Milhem expose quant à elle ses peintures à travers lesquelles elle aborde des sujets classiques, des thèmes variés issus de ses voyages et représente aussi le monde animal, pour un moment d’évasion proposé par l’intermédiaire de ses toiles. Lors de votre prochaine promenade au village, profitez donc d’une fenêtre ouverte sur l’art local ! ■


L’écoute / Mars-Avril 2021

Associations

www.lebarcares.fr

Jardins familiaux

Un petit marché à l’arrivée du printemps

La matinée d’échanges organisée le 27 mars 2021 par l’association des jardins familiaux, en partenariat avec Consom’Act, a permis de découvrir des produits de notre terroir tout en partageant des astuces sur le jardinage Le soleil était au rendez-vous lors de cette rencontre aux saveurs printanières : 6 exposants ont présenté de nombreux produits locaux (fruits, légumes, plants, confitures, terrines, savons, etc…) et certains ont transmis des conseils judicieux à tous les passionnés de jardinage, comme par exemple des plants constitués de différentes graines -courge, haricot rouge, maïspour qu’elles puissent se développer ensemble. « Le but était de se retrouver et d’échanger en toute convivialité ; un moment possible grâce à notre site qui bénéficie d’un cadre privilégié en plein air, sans pour autant négliger le respect des gestes barrières » précise Patricia Boully, la présidente de l’association. Dans le même esprit de partage et de mise en avant des producteurs de notre région, le réseau solidaire « la ruche qui dit oui » disposait d’un stand afin de présenter son mode de fonctionnement et sa volonté de mettre en relation consommateurs et agriculteurs. Les élus Frédéric Aloy, Marie Duffaud,

Eliana Valencia, Marie-Laure Guirado, Daniel Henric, Patrick Goncalves, Renaud Salamone et Véronique Maricourt étaient également présents, afin de soutenir cette action visant à

aider les producteurs locaux et à faire prendre conscience de l’importance de consommer autrement, pour son propre bien-être mais aussi pour la planète ! ■

P.

11

Restos du cœur

Campagne d’été 2021 Depuis le 16 mars 2021, les distributions du Centre de Saint-Laurent de la Salanque ont lieu le mardi, tous les quinze jours Le centre des Restos du Cœur le plus proche de notre commune se trouve à Saint-Laurent de la Salanque, au n°1 avenue Maréchal de Lattre de Tassigny. Les distributions de la campagne d’été ont désormais le lieu le mardi, toutes les deux semaines, de 10h30 à 12h et de 13h30 à 16h. Pour plus d’informations, contactez le 06.70.76.95.27 ou adressez un mail à ad66.saint-laurent-de-la-salanque@restosducoeur.org ■

Carrefour Express

Ouverture décalée

Football Club Barcarès Méditerranée

Le foot diversifié fait de nouveaux adeptes

Le dimanche 7 février 2021, au stade de la mer, le FCBM a organisé des ateliers originaux afin de donner une dimension plus ludique à ce sport collectif populaire dans le monde entier Dans le respect des règles sanitaires, les éducateurs qui animaient les ateliers ont proposé aux adhérents de voir leur sport favori autrement, en découvrant 6 déclinaisons du football : foot gaélique (mélange de foot, hand, volley et rugby), foot en marchant, fit foot (fitness avec un ballon), futnet (tennis ballon), foot pétanque et même golf foot !

N°148

Pour qu’ils puissent se familiariser rapidement, un panneau explicatif ainsi qu’un QR Code, qui permettait de se connecter à un site dédié créé par le FCBM, donnaient à chacun le moyen de connaître les règles. Philippe Vila, conseiller municipal délégué au sport, était présent afin d’encourager les joueurs et de soutenir le club dans la

diversification de ses activités. Ces nouvelles disciplines ont rapidement séduit les adhérents du FCBM et au vu de ce succès, le club envisage d’organiser prochainement une autre journée dédiée au football diversifié, ouverte cette fois-ci au public : le ballon rond a encore de beaux jours devant lui ! ■

Prévue le 31 mars 2021, l’ouverture de ce commerce situé à la Coudalère aura finalement lieu le 23 avril Nous les avions présentés dans le dernier numéro de l’Ecoute : Christopheur et Charlotte, les nouveaux gérants du Carrefour Express, peaufinent actuellement les derniers préparatifs avant l’ouverture de leur magasin. Vous y trouverez une large gamme de produits locaux, des paniers surprises à petits prix avec l’application « Too Good to Go », et dans quelques mois, vous pourrez même vous faire livrer. Encore un peu de patience ! ■

Agenda

Voile latine et Aviron catalan Si la situation le permet (gageons que oui) et si la météo l’autorise (imprévisible pour l’instant), voici 2 dates à noter dans vos agendas : Samedi 17 juillet Challenge André Mérignac (championnat d'Occitanie de rowing beach) comptant aussi pour une manche du championnat du Pays Catalan de llaguts de rems organisée par Barcarems i Veles. Dimanche 25 juillet Trobada de voile latine du Barcarès organisée par Les Barques catalanes du Barcarès, Barcarems i veles et Velatina. ■


P.

12

N°148

L’écoute / Mars-Avril 2021

En direct de la mairie

COVID-19

Le dépistage au Mas de l’Ille se poursuit La municipalité a décidé de prolonger l’ouverture du centre au minimum jusqu’au 30 avril 2021 La municipalité s’est engagée à accompagner au mieux les barcarésiens pour faciliter l’accès aux vaccins, en aidant à la prise de rendez-vous et en mettant en place un service de co-voiturage pour les plus âgés (cf p2). En complément de ces démarches et compte tenu de l’importance du dépistage, la municipalité maintient ouvert le centre du Mas de l’Ille du lundi au vendredi de 8h à 11h, sans rendez-vous. ■

Poste annexe

Déménagement prévu Place du Tertre Les futurs travaux de réhabilitation du pôle culturel Cocteau Marais nécessitent le déplacement de la poste annexe Ce projet qui s’inscrit dans la politique culturelle de la municipalité débutera au second trimestre 2021. Durant les 14 mois de travaux prévus, la poste annexe sera déplacée afin de faciliter son accessibilité. Ce déménagement envisagé Place du Tertre s’inscrira dans le temps. Les services municipaux procèdent actuellement à la recherche d’un local adapté. ■

Carte d'identité

Une version plus pratique et plus sécurisée Déployée dans 3 départements pilotes, la nouvelle carte sera généralisée à la France entière à compter du 2 août 2021 La nouvelle carte nationale d’identité (CNI) comporte des sécurités innovantes : un dispositif holographique de nouvelle génération, changeant de couleur pour protéger la photographie, et une puce hautement sécurisée contenant des données biométriques (2 empreintes digitales et la photo d'identité numérisée). Cette carte a été conçue pour être plus pratique grâce à son format carte bancaire, son matériau robuste en polycarbonate et ses éléments en relief pour les personnes malvoyantes. Déployée en Oise, Seine-Maritime et à la Réunion, la nouvelle carte sera généralisée à compter du 2 août 2021. Les anciennes CNI en cours de validité après cette date seront toujours valables jusqu’à expiration mais à compter du 2 août 2031, elles ne permettront plus de voyager dans les autres pays d’Europe. ■

www.lebarcares.fr

COVID-19

Les élus proches de nos écoliers

L’évolution de la crise sanitaire et des mesures gouvernementales instaurées pour l’endiguer modifient le calendrier scolaire, mais les membres du conseil municipal sont présents pour soutenir au mieux le personnel encadrant ainsi que les élèves Au début du mois de mars, deux enseignants du groupe scolaire Jean Moulin ont été testés positifs à la COVID-19. La municipalité a réagi immédiatement en lançant une campagne de dépistage massive auprès de nos écoliers : en l’espace de quelques jours, 120 élèves de primaires ont été testés (sur les 200) et 25 de maternelle (sur les 81). Les résultats ont révélé 11 cas positifs. L’Agence Régionale de Santé a donc décidé de fermer les classes de primaire du 18 au 24 mars 2021. Le jeudi 25 mars, les écoliers ont pu reprendre le chemin de l’école et plusieurs élus les ont accompagnés lors de cette rentrée pas comme les autres. « Dès le début de cette crise sanitaire, la municipalité s’est engagée auprès des barcarésiens » explique Delphine Meunier, adjointe déléguée aux affaires scolaires, « être présents aux côtés des enfants, mais aussi des parents, pour les écouter, apporter des réponses, les soutenir, fait partie de notre rôle d’élus, et le conseil municipal tient à se mobiliser dans les diffé-

rentes actions instaurées par le maire Alain Ferrand durant cette période difficile ». Lors de sa dernière allocution, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé une nouvelle fermeture des écoles pour une durée de 3 se-

maines. La prochaine rentrée aura lieu le 26 avril 2021, et une fois encore, les élus du Barcarès apporteront tout leur soutien au personnel communal pour que celle-ci puisse se dérouler dans les meilleures conditions… ■

Véronique Maricourt, Carine Nerson, Eliana Valencia, Delphine Meunier et Marie-Hélène Charles ont accompagné les écoliers lors de la rentrée du 25 mars 2021

SNSM-CFI

Stage en mer du BNSSA

En ce mois d’avril, première mise à l’eau très tonique pour les jeunes dans une eau autour de 13 degrés « Allez allez, on va commencer en douceur, vous restez groupés, vous gardez l’œil sur votre binôme et inversement… » les consignes de sécurité sont énoncées avant de se lancer dans le grand bain. Les nouvelles recrues du BNSSA ont entamé leur semaine de mise en pratique en mer, sous la houlette ferme et bienveillante des anciens, dont Roger Mas, ancien directeur du centre, qui vient de passer le flambeau tout en gardant la flamme : « C’est toujours émouvant de voir ces jeunes se former et progresser. Ils sont tous motivés, malgré

des conditions d’apprentissage perturbées par la crise sanitaire, c’est beau ». Privés d’entraînement en piscine depuis de longs mois, ce retour au milieu aquatique est pour certains un vrai défi, mais les exercices prévus par les anciens ont eu tôt fait de les réchauffer… et la cohésion du groupe a fait le reste. Ils sont une quinzaine à suivre chaque année la formation de nageur-sauveteur du Centre de Formation et d’Intervention (CFI) du Barcarès, pour l’obtention du Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique (BNSSA). ■

Depuis le 1er février de cette année, la direction du centre de formation a été reprise par Valérie Touron. La jeune femme dynamique, qui détient un doctorat, connait bien le domaine : titulaire d'un Brevet d'Etat (spécialité natation), elle a grandi au sein de cette « grande famille » des nageurssauveteurs, et pour cause, elle est la fille du président sortant, Roger Mas. En tant que formateur, il reste très présent auprès de « ses petits », comme il aime appeler les jeunes issus chaque année de cette formation qualifiante. Le Journal "L’Ecoute" est un mensuel édité par la mairie du Barcarès. Directeur de la publication : Alain Ferrand - Comité de rédaction : Annie Foroni, Gary Doucerain - Photos :  Alexandre Carage, AFO. PAO : Sophie Sidrot - Contact : lecoute@lebarcares.fr Tirage : 4000 exemplaires Dépôt légal : N°148 / Mars-Avril 2021