Page 1

#1

Hors-Série special, Hors-Série spécial, Hors-Série spécial, Hors-Série spécial,

CLUS INTERVIEW EX

2004 - 2015 L’INVASION BMTH INTERVIEW EXCLUSIVE ! CHRONIQUES ACTUS

IVE!


EDITO

Magazine numérique gratuit édité par Plug The Amp! en collaboration avec le webzine House Of Wolves. Site internet : www.houseofwolves.fr REDACTION EN CHEF

Oyez ! Oyez ! Lectrice, lecteur, saltimbanque et troubadour !

Rédacteur en chef : Sarrade Nicolas Rédacteur en chef adjoint : Sylvain Lalauze

En cette nouvelle rentrée, nous vous avons préparé un numéro

Assistant de redaction : Julien

pas comme les autres ! Nous espérons avant tout que vos vacances estivales se sont bien passés ! Du côté de la rédaction s'est passée tellement vite qu’on a bien du mal à suivre…

REDACTION Rédactrice : Stefany Sniper Rédactrice et photographe : Valy D.

Sans perdre de temps sachez que ce numéro est accompagné par le numéro 4, qui sortira dans les prochains jours. Installez-vous confortablement et savourez, dégustez ce premier Hors-Série spécialement sur le groupe le plus

Rédacteur et photographe : Bertrand Lafarge Rédacteurs : Philippe Canals, Maxence Decool, Luca Depaul-Michau,

REMERCIEMENT

incroyable de tous les temps : BRING ME THE HORIZON ! Et

Luca frontman du groupe Open For Fun pour

grande nouveauté, pour les amoureux du palpable, ce

sa sympathie omniprésente, les amies qui

magazine est également disponible en format papier et

soutiennent, big up à toute la team HOW et

toujours accessible sur tous support numérique, vous pouvez

Un immense merci à toi lectrice/ lecteur qui

nous lire où que vous soyez.

nous soutient...

La rédaction.

Chaque jours sur le net ! Retrouve tous les jours le contenu du magazine ainsi que de nombreux autres articles sur : www.houseofwolves.fr

ET AUSSI sur : www.facebook.com/plugtheamplifier https://twitter.com/houseofwolvesfr

Tous droits de reproduction même partielle réservée. Aucun élement de ce magazine ne peut etre reproduit, sans autorisation écrite du Magazine. Magazine numérique gratuit ne peut etre vendu. Photo de couverture : DR.


BMTH En fin de journée nous nous rendions au showroom Gibson à Paris pour échanger avec Matt Kean, bassiste du groupe Bring Me The Horizon, pour la sortie d’un des albums les plus attendus de l’année. C’est tranquillement installé dans un canapé, Corona à la main, qu’il répondra en toute franchise à nos questions avec une simplicité et surtout les pieds sur terre, alors qu’il est un des fondateurs du plus grand groupe de la nouvelle scène alternative. Interview : LUCA DEPAUL-MICHAU / Photos : BARBARA REP

HOW : Salut Matt, comment tu vas ?

C’est vraiment le truc le plus

ce que l’on fasse la même chose ou que

Qu’est-ce que tu peux dire à propos

expérimental qu’on ait pu faire, on en

l’on fasse mieux. Donc ouais là on a la

de Bring Me The Horizon à ceux qui

est tellement fier ! C’est vraiment le truc pression mais quand on a écrit cet

ne connaissent pas encore le groupe

le plus musical et mélodique que l’on

album on a vraiment mis ça de côté et

Matt Kean (Basse) : Salut, ça va merci.

ait pu faire.

on y a pas pensé, c’était compliqué

Nous sommes une bande d’idiots qui ont la vingtaine !

Qu’est-ce que tu peux nous dire à

quand même ! Quelle est ta chanson préférée de l’album ?

Bring Me The Horizon s’est toujours

Là tout de suite ? Avalanche.

affranchi d’une certaine manière des

propos de That’s The Spirit ?

albums précédents en créant un

C’est notre nouveau CD, sûrement

Comment vous sentez-vous vis à vis

autre monde pour chaque opus.

notre meilleur ! J’espère que les gens

de cet album comparé à la sensation

Vous vous êtes réunis pour en parler

penseront la même chose, ça on le

que vous aviez au moment de la

ou les choses sont venues

saura la semaine prochaine. C’est

sortie de Sempiternal ? Est-ce que la

naturellement ?

vraiment un album dont nous sommes

pression est la même ?

Oh ! En fait ça a toujours été naturel, on

tous fiers.

Je pense que sur Sempiternal nous

fait ce que l’on aime. La seule condition

n’avions pas tant de pression que ça,

c’est que le morceau soit bon. On y va

Et que peux-tu nous dire à propos du

enfin si on en a toujours c’est normal,

comme ça, on a pas de règles, c’est

son de l’album ?

mais maintenant les gens s’attendent à

pour ça que tu as du saxophone sur


l’album. [ndlr : sur Oh No!]. Puis on a

peux écrire quelque chose puis ne pas

seconds to Mars. Quel est ton

toujours mis des parties électroniques,

y toucher pendant une semaine puis y

sentiment à propos de ça ?

c’est une progression.

ajouter de nouvelles idées du jour au

Je trouve ça plutôt cool car ce sont de

lendemain. C’est vraiment plus simple

grands groupes donc c’est que l’album

Au final, comment avez-vous

et reposant car personne ne devient

n’est pas mauvais. Cependant les gens,

composé That’s The Spirit ? Vous

cinglé dans la pièce.

et surtout dans le journalisme, comparent les groupes entre

étiez dans une pièce à vous envoyer des riffs ou vous l’avez composé sur la route ?

“On a entièrement composé l’album chez Oli sur l’ordinateur, c’était cool et vraiment simple de faire ce que l’on aime

On a entièrement composé l’album chez Oli sur

avec cette façon d’écrire.

” Matt Kean

eux; vous le devez car votre rôle est de décrire avec des mots ce que les gens doivent et ne peuvent seulement entendre. Vous utilisez des phrases et des noms de

l’ordinateur, c’était cool et

groupes pour décrire ce que les gens

vraiment simple de faire ce que l’on aime avec cette façon d’écrire. On

Les gens ayant écoutés l’album mais

n’ont pas entendus alors les gens sont

pouvait brancher la guitare et la basse

aussi les extraits ont presque

toujours en train de comparer. On doit

et créer des riffs. Ensuite on les

unanimement comparé That’s The

sonner comme eux si les gens le disent,

écoutaient et si on aimait on les

Spirit à U2, Linkin Park sur la

mais au final on ne devrait pas faire ça

enregistraient, c’est beaucoup plus

période A Thousand Suns/Living

et seulement écouter.

simple comme ça. De cette façon tu as

Things et This is War de Thirty

toujours la chanson en évidence. Tu


Je dois t’avouer que c’est assez compliqué d’expliquer comment est That’s The Spirit aux gens qui n’ont entendus que les quatre morceaux sur internet car il n’a clairement rien à voir avec Sempiternal et les autres albums ! Ouais, c’est vraiment un problème que l’on a eu au moment de choisir quels seraient les morceaux qui seraient diffusés sur internet avant la sortie de l’album, car chaque morceau est vraiment différent des autres. Par exemple on n’aurait jamais pu sortir « Follow You » avant l’album car les gens auraient sautés au plafond, ou « Avalanche » où les gens se seraient dit « Mais c’est quoi ce truc qu’ils nous font ? ». Dans l’album, chaque morceau prend réellement son sens; séparément les gens peuvent se dire que l’on fait du Linkin Park alors que tout prend son sens dans l’intégralité de l’album.

voulu faire quelque chose de différent dans votre discographie ? Honnêtement, on a juste essayé de donner le meilleur de nous même et par la même occasion d’être bons. Alors ouais, si on peut jouer dans des gros endroits c’est cool mais ça n’a jamais été une motivation ou une influence dans notre façon de composer l’album. On ne s’est jamais rien imposé, comme se dire de faire tel type de passage pour que les gens chantent ou quoi que ce soit d’autre. Je pense que si on en est là maintenant et depuis si longtemps c’est que l’on a toujours été honnêtes avec nous mêmes et les gens qui nous écoutent. On n’a jamais fait quelque chose car c’était la mode ou parce qu’on se disait que c’était ce que les gens voulaient. Si on fait quelque chose d’aérien, c’est parce qu’on le veut ! Pas parce qu’on s’est dit que les gens aimeraient bien que ça le soit.

C’est clair, jamais on ne pourrait comparer « Follow You » avec « Blasphemy » ! Clairement, rien que « Doomed » et « Oh No » qui sont le premier et le dernier morceau de l’album n’ont rien à voir ensemble. Tu as vraiment de tous les genres dans cet album qui créent une ambiance.

Justement, tu préfères jouer dans des grosses salles ou des petits clubs ? J’aime vraiment les deux pour différentes raisons. Par exemple juste avant de jouer à Wembley, on a fait l’Underworld à Londres devant 4500 personnes, Wembley c’est 15000 personnes mais les deux concerts étaient vraiment trop cools. J’aime être proche des gens et sauter de la scène mais les grosses salles c’est quand même un truc de ouf ! Quand tu as tout le monde qui chante les paroles, que tu vois les lumières des briquets ou des téléphones dans toute la salle. Ce que j’aime avant tout c’est de faire de la musique tu vois ? Je m’en tape d’être sur une grosse ou une petite

Pour toute la rédaction de House of Wolves, That’s The Spirit apparait véritablement comme l’album de la consécration pour Bring Me. Vous avez vraiment changé de dimension avec un album qui nous semble taillé pour les stades et les très grosses salles. Est-ce que c’était un souhait de sauter cette marche ou vous avez juste

Les coreux de Comeback

NEWS

Kid ont dévoilé le clip de “Didn’t Even Mind”, issu de leur 5ème album,Die Knowing, sorti en mars dernier sur Victory Records.

ls sont enfin de retour !

à arriver pour diverses

Funeral

A

dans la lignée hardcore des

semper enim AprèsVestibulum Collisions and

Vestibulum enim la raisons. semper En effet

Friend souffle le chaud

deux derniers disques, puis

For

non eros. Sed vitae arcu.

Vestibulum semper enim non eros. Sed vitae arcu.

Aliquam erat volutpat.

Aliquam erat volutpat.non eros. Sed vitae

Castaways sorti il y a plus de

disparition de sa mère

et le froid avec les titres

le surprenant retour à l’emo

5 ans,Praesent les gars d’Anchorage odio nisl, suscipit

d’un cancer beaucoup de son arcu. Aliquam eratnouvel album : Praesent odioanisl, suscipit

des débuts avec la power-

at, rhoncus sit amet, reviennent avec un nouvel

at, rhoncus sit amet, volutpat. Praesent odio

porttitor sit amet, leo.

affecté

le

chanteur

après

le

classique

ballade “1%“, voilà qu’il

A Bad

publie le clip d’un nouveau

porttitor sit amet, leo.nisl, suscipit at, rhoncus

albumAenean : Time and Trauma. hendrerit est.

entrainant une est. pause sit amet, “You’ve porttitor sit Got Aenean hendrerit

Un album qui a mis du temps

dans le groupe.

amet, leo.Case Aenean Of The Religions”

single, “Pencil Pusher”,


ce qui compte c’est le son. Bon c’est

pas, on a fait notre bonhomme de

Après deux albums avec Jordan, que

vrai que c’est cool quand c’est grand. A

chemin sans y penser.

peux-tu dire à propos de l’influence

Milestone par exemple j’ai ma famille

Il n’y avait pas de show en France

qu’il a pu avoir sur le groupe ?

qui est venue. Après dire que l’on a

sur votre tournée européenne avant

C’était vraiment quelque chose que l’on

jouer à Wembley c’est quand même

l’annonce d’il y a quelques minutes

a toujours recherché ! Par exemple

vraiment cool à dire donc… On aime

de votre show au Trianon en avril.

quand tu écoutes Suicide Season, il y a

bien tous les concerts, on en profite à

Vous allez faire quelque chose de

des parties électroniques. On les a fait

fond sinon nous ne ferions pas ça

spécial à cette occasion ?

à l’époque mais on n’avait pas trop de

depuis dix ans !

Mais ouais ! On a vraiment envie de

connaissance là-dessus, on se disait

“Au début on voulait juste jouer entre potes, faire quelque chose qui n’était pas comme les autres.

” Matt Kean

faire une super

que c’était cool, que ça rendait bien

soirée avec de

mais on ne creusait pas trop là-dessus.

supers

Mais quand on a rencontré Jordan on a

groupes. On a

commencé à écrire Sempiternal mais il

envie de jouer

n’était pas dans le groupe. Mais c’était

les nouveaux morceaux et bien sûr les

tellement ce que nous recherchions

Honnêtement, quand vous avez

morceaux que les gens ont envie

depuis Suicide Season qu’à la fin de

commencé à jouer ensembles. Est-ce

d’entendre ! La seule raison pour

l’enregistrement on se disait vraiment «

que vous aviez ne serait-ce qu’une

laquelle nous n’avons pas pu jouer en

Aller, on le prend dans le groupe, on le

seconde l’idée de jouer un jour à

France sur la tournée c’est que nous

prend dans le groupe ! » Puis c’était

Wembley ou de faire tête d’affiche

souhaitions y faire notre concert

bon, il était à nous alors on a trinqué !

au Reading ?

d’Halloween mais que toutes les salles

Non ! Jamais ! Au début on voulait juste

étaient déjà réservées. Au final c’est

Vous l’avez rencontré comment ?

jouer entre potes, faire quelque chose

juste un problème logistique plutôt

En fait, il jouait dans un groupe en

qui n’était pas comme les autres. Un

qu’une envie. On avait tellement envie

Angleterre qui s’appelait Worship, il y a

jour on m’a demandé si nous voulions

de faire quelque chose de spécial en

des vidéos sur Youtube, c’est une sorte

devenir plus gros mais on y a pas

France alors on s’est dit que ce n’était

de mix entre la pop et l’electro. A la

pensé. Au début on ouvrait pour The

pas grave et que l’on ferait quelque

base ils devaient enregistrer un album

Dillinger Escape Plan. On était leur

chose plus tard. Ok cool on y va !

avec Oli mais ça ne s’est pas fait. C’est

support quoi, dans des salles où nous rêvions de

“quand les gens me demandent des trucs par rapport aux anciens albums je dis toujours que c’est vraiment un retour sur soi.” Matt Kean

jouer, alors honnêtement on ne pensait pas

Est-ce que tu as un groupe préféré ?

comme ça qu’on l’a rencontré. En fait

devenir plus gros. On jouait dans les

Je n’ai pas vraiment de groupe préféré,

quand on a commencé à écrire

petits clubs et les bars avec des

ça dépend de beaucoup de choses, j’en

Sempiternal, Oli nous a dit « Voilà, ce

groupes qu’on adorait, alors

ai beaucoup mais aucun de vraiment

mec est cool et il peut nous aider à

honnêtement on n’a jamais imaginé

au dessus des autres. Ah si, Bring Me

faire les trucs qu’on veut faire depuis

devenir plus gros. On savait vraiment

The Horizon est mon groupe préféré !

des années ». Et voilà on a commencé

Haha !

À composer avec lui.


La question Flashback : Qu’est-ce

Pirate. Elle vient de Montreal et elle fait

J’aime bien jurer mais vu que je vivais

que tu penses à propos de Count

de l’acoustique. J’ai vécu à Montreal

au Quebec c’est différent de la France.

Your Blessings ? Est-ce que si tu

alors j’ai été un peu initié à la musique

Je connais pas trop de jurons en

avais une DeLoreane tu ferais

française.

français. Je préfère en Quebecois : Tabernacle, Calisse, Calisse de

exactement le même album ?

Tabernacle, Ostie !

Ouais, quand les gens me demandent

Justement est-ce que tu écoutes des

des trucs par rapport aux anciens

groupes français ?

albums je dis toujours que c’est

Ouais, j’écoute IAM, je sais pas trop

Tu préfères être sur scène, en studio

vraiment un retour sur soi. C’est

comment vous le prononcez ! Haha.

ou composer les morceaux ?

exactement ce que nous étions quand

J’écoute aussi L’Entourage. Il y avait des

Sur scène ! Sans hésiter !

nous avions dix-huit ans et que nous

groupes à Montreal que j’aimais bien

étions fous ! On voulait vraiment faire

aussi, Dead Obies j’aime bien car ils

Qu’est-ce qui t’a poussé à faire de la

le truc le plus rapide, bruyant, lourd et

rappent en Franglais, ils alternent.

musique ?

surtout le plus agressif que nous

Quand j’étais à Montreal beaucoup de

Au début c’était vraiment pour me marrer avec mes potes. Un petit

pouvions faire. Franchement quand

“Au début c’était vraiment pour me

tu l’écoutes tu dois te

marrer avec mes potes. Un petit hobbie

mettre dans la mentalité de

pour passer du bon temps.

hobbie pour passer du bon

” Matt Kean

temps. On a fait ça car il n’y avait rien d’autre à faire en ville, ça nous permettait justement d’en sortir car il n’y avait vraiment rien

quelqu’un de dix-huit ans. J’écoute souvent nos anciens

mes amis parlaient Franglais alors je

de palpitant. On était entre potes, on

albums et me rappelles des trucs juste

parle un peu.

se la collait, on faisait des concerts.

Tu as vécu combien de temps à

Bring Me The Horizon est ton

Avec Bring Me The Horizon, chaque

Monteral ?

premier groupe ?

nouvel album est synonyme de

J’y ait vécu pendant deux ans,

Non c’est mon deuxième. Avec le

pour me marrer.

renouveau, comme une renaissance. maintenant je suis de retour au Au final votre musique a évolué en

Royaume-Uni…

premier on a pas fait grand chose, c’était juste des reprises et des trucs comme ça.

même temps que les gens qui vous écoutent. Tu penses que c’est pour

Tu parles donc un peu français ?

cela que vous êtes si connus

[En Français] Oui, un peu ! Je peux

Est-ce que tu as un dernier truc à

maintenant ?

apprendre.

dire ? Ouais ! Haha ! Écoutez le dernier Bring

Ouais c’est exactement ça, et à chaque album on a de nouveaux fans. Je pense

Alors quand tu joueras au Trianon ça Me The Horizon ! Il est cool !

que ça explique notre ascension assez

sera à toi de parler à la foule !

lente.

Yeah ! Haha, vu que j’écoute pas mal de

Qu’est-ce que tu écoutes en ce

Hip-Hop français, ça m’aide à

moment ? Un truc qui tourne en

apprendre un peu de français.

Un gros merci à Matt pour sa

boucle ?

Vu que tu parles un peu français, tu

sympathie et sa disponibilité. Merci à

Ouais, j’ai une amie qui a sortie son

as des mots ou des phrases que tu

Roger et Gibson.

album la semaine dernière, Coeur de

aimes bien ?


www.houseofwolves.fr


Oli Sykes

Jordan Fish Source : wikipédia

Oliver Sykes naît au Royaume-Uni en 1986, mais vit jusqu'à ses 5 ans en Australie avec ses parents, âge où il emménage à Stocksbridge, près de Sheffield en Angleterre. Il fréquente la Stocksbridge High School avec Alex Turner et Matt Helders, les membres de Arctic Monkeys. Il crée un petit groupe de rock, Quakebeat, et sort une compilation à l'âge de 16 ans. À la même époque, il crée le groupe de musique électronique Olisarus avec James Spence et Rolo Tomassi. Il crée également le groupe Purple Curto avec Neil Whiteley, ce dernier étant à la guitare, tandis qu'Oliver est au chant.

Né le 26 juin 1986, Jordan est le claviériste, et choeur au sein de Bring Me the Horizon. Il a été nominé pour le meilleur claviériste en 2013 par Alternative Press. Avant d’intégrer BMTH en janvier 2013, il était auparavant le claviériste dans un groupe appelé Worship. Il est devenu par la suite un membre à part entière du groupe.

BM


Matt Nicholls Né le 22 mars 1986, il est le batteur du groupe BMTH depuis la fondation en 2004.

Actuellement, Matt vit dans une petite ville anglaise appelé Maltby dans le South Yorkshire, en Angleterre.

Lee Malia

Matt Kean

Né le 4 Juin 1986, Lee est le guitariste et choriste pour Bring Me The Horizon! Il est l’un des membres fondateurs du groupe

Né le 4 Juin 1986, il est le bassiste de Bring Me The Horizon depuis sa fondation.I

Actuellement, Lee vit à Sheffield, South Yorkshire, en Angleterre.

Actuellement, Matt vit en Anglettere mais à passer une bonne partie de sa vie au Canada.

TH


C’est au cœur du disque que l’on retrouvera le meilleur de cette nouvelle formule, l’enchaînement parfait de 3 titres qui ne ressemblent pas à du BMTH tel qu’on le connaît mais qui demeurent 3 grands morceaux plus qu’acclamé (disque Noyés à leurs débuts dans leur genre : « What You d’or) en 2013, les cinq de dans la masse des Need » sent bon le rock Adoptant une approche Sheffield reviennent avec groupes organique des années 90 avec marketing subtile mais efficace, un disque autoproduit death/metalcore, Bring c’est le surprenant « Happy Song une basse très en avant, des qui en est la continuité Me The Horizon ont su, » que nous avons pu entendre en couplets garage/pop pour partir directe. au fil des années, tirer premier. Présence d’une chorale, sur un refrain des plus punk à la leur épingle du jeu et son crade avec des guitares plus The Hunting Party, le dernier Si le groupe a récemment s’imposer en 2015 Linkin Park. « Avalanche » débute grunge que metal, solo de mis de l’eau dans son vin, comme LA formation la guitare, quelle surprise ! On était lourdement avec un son proche plus attendue, celle dont troquant son metalcore de « Sleepwalking »/« Seen It All alors loin de se douter que le contre des ambiances certains diront qu’elle va Before », avant de s’en écarter au titre serait pourtant le plus plus aériennes, ses cris «sauver le rock ». Sans profit de couplets très pop et un violent de l’album ! Toujours écorchés contre un chant s’encombrer de refrain réussi toujours très rock, aussi hanté par ses démons, Oli déclarations pompeuses, clair sensible et pas si éloigné du style de Thirty s’y montre pourtant confiant, stupéfiant, il pousse le il est intéressant de voir peut-être pour la 1ère fois : « I’ve Seconds To Mars sur A Beautiful comment, en maintenant bouchon encore plus loin had enough, there’s a voice in my Lie. Oli a une façon totalement une constante évolution, sur That’s The Spirit, au nouvelle de chanter la fin du head, says I’m better off dead, le groupe arrive toujours point que le metal y soit refrain, au point qu’on se but if I sing along, a little fucking cette fois presque à déconcerter, mais demande si c’est lui ! Enfin « Run louder, to a happy song, I’ll be complètement absent, au surtout surprendre, ses » vient enfoncer le clou avec la alright. » Deux titres suivants, profit d’un rock fans et ses détracteurs. bien plus enracinés dans le post- grande piste émotionnelle à la « furieusement efficace, Après un Sempiternal hardcore/electro de Sempiternal, And The Snakes Start To Sing », sont bien vite venus rassurer les qui débute avec un electro à la fois tribal, mystique et pesant (les fans les plus sceptiques : « choeurs en oh oh font encore Throne », avec son clavier penser à Jared Leto), avant de emprunté au « Faint » de Linkin nous lâcher l’un des meilleurs Park, et « True Friends », refrains de la galette, un refrain accompagné de son orchestre symphonique de toute beauté et intense dont la mélodie vous restera en tête – honnêtement un refrain imparable inspiré d’une ligne d’Oscar Wilde, « True on ne pourrait imaginer plus parfait : « Cause this is not friends stab you in the front » (l’équivalent respectivement de « enough, and I won’t wait for them to cut me up, so give me all Go To Hell, For Heaven’s Sake » et « Empire (Let Them Sing) » sur you’ve got, they’ll never stop until they see us fall, so let’s run.« le disque précédent). Deux mégatubes en puissance. Tracklist Des tueries, n’en jetez plus, « – Des tubes en Blasphemy », gros titre arenaMais il est désormais temps pagaille 01. Doomed – L’impression 02. Happy Song d’explorer plus en profondeur ce rock anticlérical (« Was it all for 03. Throne d’entendre un nothing, cause you found no sign que le groupe a de neuf à nous 04. True Friends nouveau groupe and see no light, we hear no proposer : jamais un beat aussi 05. Follow You voice when we pray at night, but proche du son de club n’aura 06. What You Need Les – : we swore and now it’s too late to sonné aussi inquiétant que celui 07. Avalanche turn back ») à la limite du grunge, de « Doomed », l’intro, qui n’a 08. Run – Adieu le metal, les viendra encore nous faire croire rien à envier à l’excellente « Can 09. Drown cris de folie et les 10. Blasphemy qu’il s’agit d’un groupe de la You Feel My Heart ». Le refrain breakdowns 11. Oh No décennie précédente revenu monte en puissance, mi-crié mi– Prudence avec la nous pondre un tube. voix de tête, et nous présente pop pour l’avenir du Les + : une nouvelle facette de la groupe Il n’y aura finalement que les formation, plus arena-rock, – Les influences morceaux vraiment plus calmes quelque part du côté de U2. 90’s qui « pourraient » décevoir. «

La chronique

des parties chantées mémorables, le tout parsemé d’un synthé tout aussi présent qu’il sait se mettre au second plan pour ambiancer comme il se doit sans dénaturer les morceaux.


De sylvain « Follow You » est certainement le titre le plus pop de la formation à ce jour, mignon avec son pop-rock à la 30STM, surtout lorsqu’il décolle dans le refrain avec sa déclaration d’amour : « So you can drag me through Hell, if it meant I could hold your hand, I will follow you cause I’m under your spell. » « Oh No », à mi-chemin entre le catchy de Simple Plan et les ambiances de 30STM (encore), viendra clôturer (prêtez l’oreille à miparcours pour entendre un saxophone qui, durant quelques secondes, fait revivre Queen !) un disque quand même bien rempli. Quelques mots sur le single « Drown », une belle réussite, remise ici au goût du jour avec un nouveau master qui accentue notamment la lourdeur de la batterie, et sans le passage chelou d’ « exorcisme » présent dans la précédente version. LE titre pour faire le lien entre Sempiternal et That’s The Spirit. Bring Me The Horizon avait placé la barre tellement haut avec Sempiternal, qu’on se demandait bien comment ils allaient pouvoir faire mieux. A défaut de faire mieux, ils font assurément aussi bien, en choisissant l’option du « différent » plutôt que du « comme ». Pas de sous-Sempiternal ici, juste un autre disque audacieux, qui puise autant dans le passé (pas le leur) qu’il dictera à son tour une ligne de conduite pour les groupes à venir. Certes, il manquera 1 ou 2 titres purement hardcore pour véritablement contenter les fans des débuts, certes il y a bien 1 ou 2 passages qui flirtent un peu trop dangereusement avec la pop, mais combien d’autres moments de bravoure, de passages déjà cultes et surtout de surprises à n’en plus finir ? That’s The Spirit ne déçoit définitivement pas et mérite sa place dans votre discothèque, aux côtés de son grand frère.


La chronique That’s The Spirit est certainement l’un des albums les plus attendus de l’année, alors que faut-il en retenir à l’arrivée ? De « Doomed » à « Oh No », Bring Me The Horizon vous a préparé un des albums Rock les plus solides de la décennie, une véritable fabrique à hits où chaque piste possède le potentiel d’un single. Suivant les pas de Linkin Park (« Throne », « Follow You »), U2 (« Oh No ») ou des Foo Fighters (« What you Need », « Avalanche », « Run ») le groupe assume désormais sa dimension Rock de Stade, mais quel mal à puiser ses influences dans le haut du panier ? Proposant ainsi une construction basée sur le fait de faire face à ses démons intérieurs, That’s The Spirit démarre sur de nombreuses inquiétantes respirations samplées, évoquant un camé pris dans la spirale infernale de ses addictions, la batterie qui imite les battements d’un cœur qui s’éteint et le refrain écorché-vif d’Oliver peignent une fresque sombre du danger des drogues, son propre côté obscur au vu des antécédents du chanteur. C’est d’ailleurs dans cette dimension que That’s The Spirit convertit toute la puissance du groupe et parfois sa (rare) violence en énergie constructive, communicative et brise le quatrième mur allant jusqu’à s’adresser à son auditeur de manière directe comme c’est

le cas sur la clôture du disque « Oh No ». Mise en garde par rapport à l’idéal que vous convoitez sous peine de tomber sur une désillusion et par extension dans des travers plus sombres, Sykes se met à nu dans ce qu’il estime la course au bonheur. Malgré les effets euphorisants qu’une drogue peut proc

ur er, on peut très vite se retrouver du stade de fête à celui de dépendance, de besoin constant, pensant naïvement que ce sera éphémère. La réalité rattrapant son homme, qui pense en avoir assez mais n’est jamais rassasié. Parfois pop mais souvent rock, (voire même garage, selon les chansons…) ce nouvel album permet à Bring Me The Horizon de passer à la fois un nouveau cap autant humain qu’artistique. Désormais destiné aux

De julien diffusions radio dans les cases pop-rock, le groupe anglais épouse habilement une dimension « Arena » dans sa musique qui amorce des concerts à l’ambiance unique et où l’osmose entre le public n’en sera que plus grande, That’s The Spirit comportant son lot significatif d’hymnes et de tubes où quasiment chaque piste sera re

pr ise par un chant à l’unisson de la foule, portant sur ses épaules un Oliver Sykes à la voix fatiguée mais à l’esprit toujours vif, voire même plus vivant que jamais. Le cinquième album des gars de Sheffield s’annonce clairement comme l’album qui va jouer des coudes avec ceux d’Enter Shikari et Muse cette année, trio gagnant qui réinvente le rock anglais en ces quinze premières années du XXIè siècle. Pour le cas Bring Me, j’estime que le groupe reprend à la fois sa

couronne et son trône qu’il gardera pendant un long moment, maintenant que son règne peut s’etendre sur les terres des ondes FM, inscrivant leur nouveau bébé comme l’équivalent de leur propre Black Album (Metallica). That’s The Spirit présente un groupe mûri, adulte et grandi de toutes ses expériences de vie. Le nouveau Bring Me The Horizon se dépeint comme un groupe qui en a beaucoup bavé humainement mais qui a trouvé son salut et surtout la force d’affronter ses propres démons intérieurs, son dark side personnel. Leur approche clairement orientée sur les hymnes et singles amène à penser que le groupe souhaite partager cette force à son public, l’invitant lui aussi à aller de l’avant et à voir les choses sous un angle plus positif, l’exorcisme du clip de « Drown » se révélant explicite dans cette dimension et cette portée, la chanson parlant ellemême de la dépression et de l’appel à l’aide y étant lié. C’est ça l’esprit Bring Me The Horizon, aujourd’hui. Une dose de sarcasme, de force positive et surtout un album qui va rester très longtemps autant dans la playlist que dans la chaîne hi-fi, un disque qui remplit parfaitement son contrat d’un véritable album de rock : passer un message viscéral habillé d’une musique puissante et accrocheuse. Plus que jamais, ils sont proches de l’horizon.


Oli Sykes explique le concept derrière That’s The Spirit Vous pouvez vous procurer dans les bacs That’s The Spirit, le 5ème album de Bring Me The Horizon, qui sort sur leur nouveau label, Columbia Records, et que nous venons tout juste de chroniquer pour vous. Les fans savent désormais plus ou moins à quoi s’attendre musicalement parlant, mais connaissent-ils l’identité conceptuelle de l’album pour autant ? Heureusement, Oliver Sykes (chant) a profité des réseaux sociaux pour expliquer ce dont parle ce disque. Vous pouvez lire son communiqué ci-dessous, accompagné d’une vidéo postée sur son compte Instagram, présentant l’artwork intérieur et extérieur du digipack CD : « L’ombre décrit la part de psyche qu’un individu préférerait ne pas connaitre. Elle contient les parties niées du Soi. Puisque le Soi contient ces aspects, ils font surface d’une façon ou d’une autre. Le plus grand pouvoir vient du fait d’avoir accepté ses parties d’ombre et les avoir intégré comme composantes du Soi. Tout le monde supporte une ombre, et moins elle est reconnue dans la vie consciente de l’individu, plus elle est sombre et dense. Au final, cela forme une prise inconsciente, déformant nos intentions les plus bien intentionnées. On ne devient pas éclairé en imaginant les figures de la lumière, mais en rendant l’ombre consciente. Cet album est une célébration de l’ombre, parce que tout peut sembler morne et noir à l’extérieur, mais à l’intérieur de chacun d’entre-nous, il y a un monde de couleur et d’émotion que nous DEVONS embrasser et ne pas ignorer, & c’est l’explication développée du concept de l’album et de l’artwork. Faites que cet album soi n°1 et délivrez un gros fuck au reste du monde. Allez chercher votre copie de #thatsthespirit demain. »


11 trucs qu’on a appris de leur FAQ sur Reddit Avec qui Bring Me The Horizon préfère tourner ? Quelles sont leurs chansons préférées sur le nouvel album, That’s The Spirit ? Avec qui aimeraient-ils collaborer ? Le groupe a répondu à toutes ses questions et bien d’autres dans sa récente session AMA (ask me anything) sur Reddit. Découvrez la réponse aux questions les plus pertinentes ci-dessous !

on le fera et vous pourrez la télécharger gratuitement.”

3. Sur pourquoi « Don’t Look Down » ne figure pas sur That’s The Spirit : “Hé bien, tout le monde a détesté Don’t Look Down (bien que mon père

1. Sur leur morceau préféré sur That’s

l’a aimé), mais on a pensé que Drown

The Spirit : “Doomed – Jordan /

était bonne pour mettre sur l’album.”

Blasphemy – Matt Nicholls / Avalanche – Matt Kean / Follow You – Oli / Oh No – Lee”

4.

Sur le fait de faire la paix avec

en tournée : “A Day To Remember.”

6. Sur la chose la plus dingue qu’ils ai fait ou vu sur la route : “Oli a chié dans un sac à main. Dans un hôtel pour jeunes.”

7. Sur leur progression musicale de leurs débuts jusqu’à That’s The Spirit : “C’était une évolution naturelle et nous

l’ancien guitariste rythmique Curtis Ward (2004 – 2009) : « Le temps et la

2. Sur l’idée d’enregistrer une version

5. Sur leur groupe préféré pour partir

nostalgie. On ne s’est jamais embrouillé

studio acoustique de « Drown » : “Ouais pour autre chose que des raisons on pourrait, si notre album se classe #1 professionnelles.”

sommes devenus de meilleurs musiciens sur une période de 10 ans.”


8. Sur quelle créature mythologique ils voudraient être : « Un liger cracheur de feu.”

On avait un budget comme 100 dollars par jour pour l’alcool. On a enchaîné deux tournées à Orlando. On a pris une fille qui n’avait pas de bras et elle

9. Sur la signification de la chanson «

conduisait avec ses pieds. Elle nous a conduit au drive de McDonal’s avec ses

Follow You » : “Ça parle de Twitter. Sur

pieds, et a commandé une tarte aux

le prochain album on aura une

pommes. Tu devais persévérer, nest-ce

chanson nommée « Un-follow You. »

pas ? Mais c’était la meilleure tournée.”

C’est un album en deux parties.”

11. Sur la collaboration de leurs rêves, 10. Sur une tournée de leur choix à

genre Linkin Park et Jay-Z : “J. Cole, et

revivre : “Probablement le premier

s’il ne veut pas le faire, Crazy Town. Ou

concert américain qu’on a fait et où on

One Direction.”

tournait par nos propres moyens. On avait pas de merch guy, on avait rien.

www.houseofwolves.fr


BRING ME THE HORIZON imparable. Bring Me The Horizon sort cette chanson le mois dernier et le constat est que tout le monde la connaît déjà par cœur (en témoigne leur concert du Reading), tout est dit quant à la puissance de ce tube.

That’s The Spirit, notre track by track volonté de mettre le texte qui y aborde douloureusement les addictions aux drogues est plus prononcée que jamais. l’album Rock événement de l’année, That’s The Spirit de Bring Me The Horizon, nous avons eu le privilège de poser longuement nos oreilles sur ce nouvel album des Britanniques et vous proposons d’en parler en piste par piste. Après tout, on ne s’appelle pas « House of Wolves » pour rien ! 1. Doomed La piste démarre lancée par un beat electro et se dévoile de manière plus progressive dans la plus droite lignée de « Can You Feel My Heart ». Lente mais percutante, sur cette ouverture le champ est laissé libre aux samples et à la fois écorchée d’Oliver Sykes dont la

2. Happy Song Certainement l’une des chansons les plus violentes de That’s The Spirit, n’en déplaise à certains. Elle possède absolument tous les éléments d’un tube Rock en béton armé, que ce soit par la force de frappe de la piste instrumentale ou les chœurs féminins entraînants qui font déjà leurs effets « stade » en concert et le refrain catchy. 3. Throne Impossible d’en dire plus qu’il n’en n’a déjà été dit. Ses airs de « Faint » de Linkin Park avec un refrain simple à retenir et à scander en font une chanson radiophonique

4. True Friends Le tempo s’accélère, sur cette piste dans un esprit plus metalcore qui fait le lien parfait avec le précédent album Sempiternal, toujours avec cette dimension propre à That’s The Spirit, dans le souci d’assurer des parties complètement calibrées pour être reprises en chœur par la foule. Aussi taillée pour le live que « Throne » et « Happy Song ». 5. Follow You La tension retombe pour ce que l’on peut considérer comme la véritable première ballade de l’album, parlons même proprement de powerballad. Ambiance plus pop et chant clair intégral avec

un feeling ancré dans l’esprit d’un Linkin Park sorti de son album Living Things, son refrain puissant saura vous accrocher et les notes plus aiguës dans le chant d’Oli vous surprendront alors que les notes très présentes du synthé de Jordan Fish plaquent une ambiance épurée et envoûtante. 6. What You Need Retour d’un son plus musclé pour cette sixième piste qui crache un gros Rock acéré et puissant. « What You Need » se pose comme l’une des pièces les plus organiques de l’album avec un retrait des samples

et de la dimension électronique de la musique de Bring Me The Horizon au profit d’un pur Rock puissant et ravageur qui sent bon la sueur et la voix enraillée sur son refrain intense, les fans de Foo Fighters vont adorer. 7. Avalanche Une chanson qui plaira et parlera aux inconditionnels des premiers THIRTY SECONDS TO MARS, dans le


8. Run Avec « Run », Bring Me se paie une entrée en matière qui pourrait dérouter avec un sample vocal machinal et déformé par les machines pour une chanson misant sur une ambiance plus lourde que le reste de l’album sans pour autant sacrifier sa dynamique pop. Un aspect plus industriel se fait ressentir avec une pesanteur instrumentale presque stoner qui s’estompe derrière les mélodies électroniques et un refrain hurlé percutant. Le groupe y laisse entrevoir une facette plus sensible de sa personnalité. Oli Sykes s’y illustre comme fragilisé et écorché dans son chant. 9. Drown Vous la connaissez déjà par cœur, la nouveauté de la version album réside

principalement dans son mastering afin de coller au son général de That’s The Spirit. 10. Blasphemy Typiquement la chanson taillée dans la roche du « rock stadium », qui n’a rien à envier à une chanson du groupe de Jared Leto, « Blasphemy » va vous parler directement si vous aimez les rythmiques percutantes du hard rock moderne parfois à la limite du postgrunge. Les chœurs samplés à la manière d’ « Happy Song » apportent un cachet supplémentaire sur l’ambiance sublimée par un solo de guitare envoûtant. 11. Oh No La clôture de l’album est dans la lignée directrice de ce That’s The Spirit : Rock. Grandement influencée par les sons de U2 et du Linkin Park de Minutes to Midnight, « Oh No » est une chanson claire qui prendra, à mon sens, une envolée incroyable auprès de la foule en live. Ses chœurs taillés pour la scène et sa

rythmique enjouée en font une conclusion toute en énergie positive. C’est d’ailleurs ce dernier qualificatif que l’on retient à la sortie de l’écoute de ce très surprenant That’s The Spirit : énergie positive. De « Doomed » à « Oh No », Bring Me The Horizon vous a préparé un des albums Rock les plus solides de la décennie, une véritable fabrique à hits où chaque piste possède le potentiel d’un single. Suivant les pas de Linkin Park, U2 ou Foo Fighters le groupe assume désormais sa dimension Rock de Stade mais quel mal à puiser ses influences dans le haut du panier ? That’s The Spirit s’annonce clairement comme l’album Rock de l’année et restera sur son trône pendant un long moment, s’inscrivant comme l’équivalent de leur propre Black Album, et présente un groupe mûri, adulte et grandi de toutes ses expériences de vie. Le nouveau Bring Me The Horizon se dépeint comme un groupe qui en a

beaucoup bavé humainement mais qui a trouvé son salut et son apaisement, le faisant partager à son public l’invitant lui aussi à aller de l’avant et à voir les choses sous un angle plus positif. C’est ça l’esprit Bring Me, aujourd’hui.

BRING ME THE HORIZON

même esprit que la piste précédente avec le souci d’offrir un son plus authentique et moins appuyé par les machines et claviers.


B M 4 1 T 0 k 2 bac H h s a l F

Jordan Fish se livre sur Oli Sykes

La radio américaine Kaytie The Rock Goddess s’est récemment entretenue avec Jordan Fish, le claviériste du groupe de metalcore britannique Bring Me The Horizon, et celui-ci s’est confié sur la genèse de l’album Sempiternal et sur son ami Oliver Sykes, le chanteur de la formation. Oliver a reconnu publiquement son addiction à une drogue nommée kétamine en recevant l’Award pour le meilleur album de l’année lors des premiers Alternative Press Music Awards qui ont eu lieu à Cleveland, Ohio, à la fin juillet. Il a déclaré au public : « Je veux parler de quelque chose dont je ne pensais pas que je parlerais un jour. Avant d’écrire ‘Sempiternal’, j’étais un putain de drogué. J’étais dépendant d’une drogue appelée kétamine ; je l’ai été pendant des années et je détruisais mon cerveau. Mon groupe voulait me tuer, mes parents voulaient me tuer et mon putain de frère voulait me tuer ; tout le monde voulait me tuer, tout le monde voulait me mener en enfer, mais ils ne l’ont pas fait. Ils sont restés à mes côtés, ils m’ont aidé à travers tout cette merde et on a écrit ‘Sempiternal’ à cause de ça. » « Personne ne le sait, putain personne ne le sait, mais je suis allé en désintox pendant un mois, et pendant tout ce temps,

en même temps que mon putain de groupe et ma famille, vous – vous n’aviez pas idée que j’étais en désintox – mais vous m’envoyiez des lettres, vous m’envoyiez des sms, vous m’envoyiez des putains d’emails. Et quand je suis sorti de désintox je ne voulais plus crier, je voulais le chanter sur tous les toits. Et tout ça c’est grâce à vous, alors vraiment merci à vous. » Interrogé sur le sujet et sur son arrivée dans le groupe en 2012, Jordan a répondu sans détours : « C’était étrange parce que j’ai rencontré Oli et le reste du groupe quand j’étais dans un autre groupe avant, et c’était un grand fan de mon ancien groupe, alors c’est comme ça que je l’ai rencontré. Et les premières fois où je l’ai vu, je ne le connaissais même pas vraiment très bien, mais je pensais juste qu’il était un peu dingue, parce qu’il était toujours imprévisible, je suppose. Ouais, je veux dire, je pensais juste qu’il aimait boire. » Il continue : « Quand je l’ai rencontré pour la 1ère fois, il était en plein dans ses addictions, et ils sont partis pour écrire. C’était avant même que je ne sois impliqué. Ils sont partis écrire, et ça ne s’est pas bien passé. Je sais qu’il a eu une sorte de révélation, comme ‘Merde, je dois vraiment aller en désintox’, ou un truc du genre. Et il y est


allé un moment. Il y est resté un mois, je crois. Et je continuais à lui envoyer des sms de temps à temps à l’époque. Et quand il est sorti, il a dit ‘Est-ce que tu veux venir et composer avec le groupe ?’ Les sessions d’écriture qu’ils avaient fait avant qu’il n’entre en cure n’avaient pas été productives du tout, vraiment ; rien n’en était ressorti, parce que, évidemment, il traversait trop de choses. Alors quand je suis arrivé, c’était un peu, comme, frais… Il en sortait et il allait bien, mais tout était très nouveau, et je pense que tout le monde autour de lui se sentait concerné, parce qu’il avait tellement traversé. C’était une période vraiment très étrange. Alors quand je suis allé à Sheffield – parce que je ne vis pas au même endroit que le reste du groupe – et la première fois que j’y allais, j’ai juste travaillé avec lui pendant quelques jours. Et on était vraiment à fond. Et la 1ère

chanson qu’on a fait était ‘And The Snakes Start To Sing’ ; c’était la seule démo qui restait de leurs précédents sessions. Il y avait juste les lignes de guitare que Lee [Malia] avait écrit pour le gros de la chanson. Alors on a travaillé sur ça. On était vraiment impliqués. » « Je ne peux pas parler pour Oli, mais je pense que c’est à partir de là, quand on a bossé sur cette chanson, que ça a pris une tournure vraiment cool, et qu’il était vraiment dedans, vraiment excité par ça, et que c’était une nouvelle façon d’écrire pour le groupe et tout, et je pense que ça lui a donné une bonne voie et un bon objectif. Et je pense que ça l’a beaucoup aidé de retrouver son amour pour

l’écriture de la musique, parce que après ça, j’y suis allé environ toutes les semaines pendant deux mois et demi. Et c’est un trajet long de 3H en voiture pour moi… alors… Et je ne faisais pas parti du groupe à ce stade, je le faisais juste comme ça… Je ne savais pas vraiment ce que je faisais. Au début je donnais un coup de main avec l’électronique, ensuite je composais avec Oli et Lee. Chaque semaine, j’y allais et je m’asseyais avec Oli et Lee et on a écrit tout l’album de cette façon. » « Alors ouais, je pense que pour lui c’était un processus cathartique, parce qu’il venait de traverser tout ça et il retrouvait et reconstruisait ses relations avec tout le monde. »

« J’en ai beaucoup entendu de la part des autres membres et Oli m’a beaucoup parlé de combien il était mal avant, et je ne l’avais vraiment pas vu au départ, alors je ne connais pas les tenants et les aboutissements. Mais mon expérience avec Oli a juste été très équilibrée, en grande partie… Evidemment, je le connaissais avant, mais le gros de ma relation c’est depuis qu’il est sorti de désintox, et c’est une personne différente, de ce que je peux dire. » Sempiternal, le 4ème album de BMTH, s’est écoulé à 27 000 copies aux Etats-Unis la première semaine de sa commercialisation, atterrissant à la 11ème place du Billboard 200. Il était numéro 3 des charts au Royaume-Uni et numéro 1 en Australie. Dans notre pays ? Numéro 84 du Top Albums France.


Envie d’avoir la même renommée que BMTH ? Les outils pour réussir avec son groupe A l'heure où les salles de musiques actuelles sont de plus en plus présentes, des groupes en tout genre qui germent chaque jour avant de faner petit à petit. Dans une société où l'industrie musicale favorise uniquement les majors et les groupes à fric, là où la vente des disques, comme la culture en générale à des difficultés pour survivre, les maisons de disques

qui ferment la porte à clé avant même d'y toquer... Nous vous avons concoctés un petit dossier sur les différents outils disponibles pour réussir avec votre groupe. En espérant qu’il vous soit utile ! Et qui sait, peut-être qu’un jour vous serez les nouveaux BMTH !

Par Nico.


Commençons par les médias et réseaux présents sur internet. Chaque année de nombreux réseaux pour les musiciens apparaissent sur la toile et bon nombre d'entre eux arrive à se tisser un chemin pour devenir un véritable outil lorsque l'on fait sa promo. Outre Facebook ou encore Twitter qui regroupent des millions de personnes, d'autre réseaux et outils sont plus tournés vers la musique. En voici quelques-uns qui vous aideront à promouvoir votre musique avec efficacité tout en récupérant de l'argent sur certains..

BANDPAGE BandPage est une startup de musique basée à San Francisco, en Californie et permettant aux groupes et artistes solo de poster des contenus musicaux sur leurs Pages. Lancé en 2010 l'application Bandpage est désormais un outil incontournable, à travers le monde, pour le partage de données au

sein de Facebook (morceaux, vidéos, photos, dates de tournée), mais également dans la vente de titres ou services proposée par les groupes au travers de Clear Channel, Google, VEVO, Live Nation, Xbox Musique, Rhapsody, LyricFind, Rdio et plus encore.

L'avantage :

qui améliore grandement votre rapport avec

Véritable espace privi-

votre communauté de

légié de la

fans.

relation musiciens-fans. Vous pouvez créer voVous avez la possibilité

tre profil BandPage

de proposer tout ce que gratuitement, ce qui vous souhaitez comme

inclut votre musique,

des tchats, des rencon-

vos dates de tournées,

tres, des accès aux

photos, bios, vidéos...

sessions de balances avant les concerts, ce

/www.BandPage.com.

BEATPORT Beat Port est un site de vente en ligne de musique électronique fondé en 2004 par Jonas Tempel basé à Denver. Les caractéristiques sont semblables à Bandcamp. Consacré uniquement à la musique électro, il est actuellement, de ce fait, la plus grande plateforme musicale au monde dédiée aux Djs et producteurs de musique

électronique. En 2013, son fondateur s'en sépare au profit de la société SFX Entertainement, pour la modique somme de 50 millions de dollars.

L'avantage :

teurs. Il est devenu l'un des sites Beat port propose sur lesquels se une interface comptent le plus d'achat, des d'exclusivités mucomptes premium sicales. pour les artistes et des services www.beatport.com/ de découverte musicale renouvelés chaque jour pour les utilisa-


BANDCAMP Bandcamp est une platefor-

bums en téléchargement

me de vente de musique en

gratuit en échange d'un

ligne basée à San Fran-

émail, de créer des players

cisco, tournée vers les artis-

exportables… Depuis le dé-

tes indépendants mais

part en 2010 de plusieurs

restant ouverte à tout artiste.

artistes tels qu’Amanda Pal-

Le site propose des pages

mer de leurs labels respectifs

L'avantage :

plus, si vous dévoilez tout le contenu de votre

Service gratuit. album, en

entièrement customisables et pour BandCamp (qui leur permet la possibilité de ven-

permettaient de rester indé-

dre vos EP ou albums, vos

pendants), le site est devenu

titres en MP3, des produits

très populaire. Le site a éga-

physiques, des packages

lement accueilli plusieurs dé-

physique+digital en synchro-

veloppeurs de jeux vidéos

nisant votre compte Paypal

qui ont choisi d'y publier les

avec le service. Mais égale-

bandes-son des jeux comme

ment d'offrir vos titres ou al-

Minecraft ou encore Bastion.

Toutes les offres de

téléchargement gratuit

BanCamp sont

ou payant… Néanmoins,

permanentes ou

bandcamp se rémunère

temporaires, c'est vous

en prenant une

qui décidez. Ainsi, vous

commission sur la vente

pourrez choisir si votre

à hauteur de 15 % et

titre phare reste gratuit

10 % au-delà de 5 000.

pendant 2 semaines, ou

www.bandcamp.com

MUSICXRAY Musique Xray est un outil particulièrement bon, fondé en 2009 . Basée à New York, cette plateforme en ligne permet aux artistes de présenter leurs différents titres aux professionnels de l'industrie, en utilisant un algorithme permettant de mettre en relation genres, artistes, activités. Certains

professionnels offrent critiques en profondeur. D'autr es fournissent une sélection ou un simple avis. Le site s'adresse aussi bien aux professionnels de la musique, qu'aux artistes. C'est gratuit et semble réellement fonctionner

L'avantage : vous téléchargez votre musique originale, Musicxray en analyse les propriétés acoustiques et le modèle mathématique. En retour, le site vous envoie un mail pour vous communiquer les résultats de

l'analyse ainsi qu’à chaque fois qu'un professionnel cherchera une musique similaire à la vôtre. La plateforme offre également des critiques de votre musique par des professionnels.


SOARNATION SOAR Nation est une plateforme pour les artisans du changement de la société. Le principe ? Déposez votre musique sur le site. Si vos titres sont ensuite achetés et téléchargés par les visiteurs, une partie des revenus seront reversés à de grandes causes humanitaires. Si vous êtes simplement spectateur vous pourrez suivre les actualités internationales que ce soit dans les domaines environnemental, social ou humanitaire...Vous pourrez payer un titre et ainsi participer aux différentes missions listées par type : Droits de l'Homme, Environnement, Santé, Education...

L'avantage : Pour les groupes, les internautes, les associations… soucieux de notre société ou encore de notre environnement,

Soar Nation vous permet d'agir là-bas pour des causes justes tout en restant chez soi. Le « Get to Give » est en marche ! www.soarnation.com

FLUENCE Fluence est une plateforme conçue pour les besoins des professionnels des différents médias. Elle vous met en relation direct avec eux. Vous leur proposez vos titres ou clip vidéo selon le principe d'une audition virtuelle. La technologie utilisée par Fluence permet de déterminer le temps d'écoute et de le monétiser de façon proportionnelle (selon

un tarif fixé par Fluence).Vous serez ainsi rémunéré proportionnellement au temps d'écoute effectif. Par exemple, pour une heure d'écoute tarifée à 500$, l’écoute de votre piste de 3 minutes vous rapporterait 25$.

L'avantage :

gueurs, experts, conseillers, Service gratuit, inter- investisseurs, écriface élégante. Créez vains, promoteurs, votre profil et fixer les organismes et autres modalités pour votre sources fiables) qui engagement à votre aident à promouvoir convenance et ceux vos médias et vous sur n' importe quel donnent des comappareil. mentaires construcUtilisez Fluence pour tifs. accéder directement à une base globale de fluence.io professionnels (blo-


NEXT BIG SOUND Next Big Sound, est un service qui vous permet d'analyser le nombre de visiteurs, de soutien, de vues sur vos différents supports. Au travers d’une variété de sites (Last.fm , MySpace , Facebook, iLike et Twitter …) , NBS calcule, réalise des graphiques et compare les données à celles d'autres groupes similaires. Next Big Sound a récemment été nommé comme l'une des 10 meilleures startups de musique par Billboard Magazine. Parmis le outils que le service propose, nous avons : Mesure de tendances : permet aux utilisateurs de mesurer la portée de leurs publications et leur réception par un public cible. Reach Global : mesure l'évolution du profil d'un artiste sur les différents réseaux sociaux, et compare au centile les données

récoltées avec celles de toutes les données générées par les profils suivis par l'utilisateur. Étapes de carrière des artistes : les équipes de Next Big Sound ont déterminé qu'une carrière artistique passait par 5 étapes. Cet outil permet de déterminer, en fonction des diffusions web, radio et télévision (qui sont des critères traditionnels d'estimation de réussite artistique), à quel stade de sa carrière l'artiste se trouve.

L'avantage : service gratuit ou payant. Mais l' offre gratuite est très performante pour un musicien souhaitant vérifier la stabilité et l'efficacité de leur communication. www.nextbigsound.com

Next Big Sound a également intégré la comparaison des profils sur son interface, et la comparaison de deux artistes en simultané. Les sorties récentes sont également classées selon leur date de publication/sortie pour permettre une comparaison plus

fine et pertinente, même si la dernière sortie en date est plus performante que les précédentes.

PATREON Fondée en mai 2013 et basée à San Francisco, Patreon été créé pour permettre aux fans de soutenir et s' engager avec les artistes et les créateurs qu'ils aiment. Vous êtes fan d'un groupe ou possédez une communauté de fans fidèles ? Alors cet outil est pour vous ! Vos fans peuvent s'engager à faire un don, mensuel ou non et à chaque fois que vous créez de nouveaux titres, des œuvres d'art… Patreon est une sorte de plateforme de crowdfunding (5% de commissions sur les engagements).

L'avantage :

Service gratuit avec une moyenne de 7$ par dons. Bien que le site soit initialement ciblé musiciens, il offre la possibilité à d'autres forme de culture d'intégrer ce service comme des dessinateurs, photographes, sculpteurs...

www.patreon.com/


Des entreprises comme INDMusic Fullscreen et Rumblefish proposent aux musiciens et aux labels de collecter pour eux les revenus publicitaires générés par Youtube et dailymotion. Des sites supervisant plusieurs canaux comme Fullscreen et Maker Studios agissent même comme des agents pour les créatifs abonnés et négocient les publicités les plus rémunératrices pour leurs chaînes Youtube. Voici un descriptif de chacun d'eux afin que vous puissiez trouver celui qui est à même de correspondre à vos besoin.

YOUTUBE YouTube est un site web d’hébergement de vidéos sur lequel les utilisateurs peuvent envoyer, regarder et partager des vidéos. Il a été créé en février 2005 par Steve Chen, Chad Hurley et Jawed Karim, trois anciens employés de PayPal et racheté par Google en octobre 2006 pour la somme de 1,65 milliard de dollars. Le service est situé à San Bruno, en Californie,

DAILYMOTION Dailymotion est une entreprise française proposant, sur le site web du même nom, un service d'hébergement, de partage et de visionnage de vidéo en ligne. En octobre 2012, il s'agit du 29e site le plus fréquenté au monde avec 116 millions de visiteurs uniques par mois et 2 milliards de vidéos vues par mois.

En 2009, ce site de partage de vidéos compte environ 350 millions visiteurs mensuels. En mai 2010, YouTube annonce avoir franchi le cap des deux milliards de vidéos vues quotidiennement. Le 28 octobre 2010, l'ensemble des chaînes de YouTube atteint le milliard d'abonnés. À ce jour, la chaine Youtube comptant le plus d'abonnés est celle de PewDiePie avec plus de 30 millions d'abonnés et la vidéo la plus vue est Gangnam Style de PSY, postée en 2012, avec un total de plus de 2 milliards de vues.

MUSIC BED Music Bed permet aux artistes de faire ce qu'ils aiment tout en fournissant aux professionnels un choix de musiques important pour leurs projets, construisant ainsi une communauté de créatifs passionnés. Music Bed vous aide également dans l'acquisition de revenus et dans l'obtention de licences.


RUMBLEFISH Rumblefish permet à un artiste de connecter sa musique à travers le monde avec des fans, groupes de musique ou encore avec des professionnels. Il vous aide à obtenir une licence facilement et vous assure un revenu.

Avec plus de 65 millions de musiques de vidéo sélectionnés par les créateurs de vidéo et des millions en redevances versées aux artistes, Rumblefish est le site à utiliser de suite.

AUDIAM Chaque fois que votre chanson est jouée sur YouTube, Spotify, Google Play, Rhapsody, Beats, Amazon Prime et autres services de musique numérique, vous percevez une redevance distincte pour les paroles et la mélodie (appelé "Composition"). Dans certains cas, cet argent n'a jamais été versé. Dans d'autres cas seulement une partie de votre argent a été versé. En outre, il ya l'argent neuf généré chaque fois que votre chanson est jouée.

L'avantage :

sant votre musique et place des annonces sur votre vidéo et ainsi, vous récupérez votre partie de l'argent de la publicité.

www.rumblefish.com/

En tant que créateur des paroles et de la mélodie d'une chanson (la «composition») vous est dû un paiement distinct en plus de l'argent que vous recevez peut-être déjà.

Dans presque tous les cas, à chaque fois une chanson que vous avez écrit est joué partout dans le monde sur Spotify, Rhapsody, Beats, Mog, GooglePlay, Deezer, ou tout autre service "à la Audiam vous permet d'obdemande", ce service doit tenir cet argent. et doit vous payer (non à Audiam utilise sa propre votre distributeur, ni même technologie et les systèmes à votre label mais bel et de YouTube trouve des vi- bien à vous). déos sur YouTube en utili-

L'avantage : Le service est gratuit, Audiam prend une taxe seulement si la plateforme arrive à vous généré des bénéfices. Vous restez maître de vos compostions. www.nextbigsound.com

IND MUSIC Comme Audiam, INDMUSIC, grâce à des outils numériques performants vous permet d’accroître les recettes sur les plates-formes

émergentes, mais aussi sur YouTube, SoundCloud et Dailymotion. INDMUSIC vous aide à monétiser votre contenu sans en

sacrifier le contrôle créatif ou les droits. sans sacrifier le contrôle créatif ou des droits sur votre contenu.


FULLSCREEN Fullscreen vous offre des outils technologiques, des services haut de gamme et la consultation stratégique pour le développement de l'auditoire et des solutions de marque innovants sur YouTube. Le réseau Fullscreen génère plus de 3 milliards de vidéos vues par mois et atteint près de 100 millions d'abonnés mensuels. Fullscreen emploie plus de 150 salariés et est basée à Culver City , en Californie, avec des bureaux à New York City et Atlanta. En plus du réseau croissant, fullscreen offre également une gestion de bout-en-bout des services d'optimisation pour les marques et les entreprises de médias pour développer leur présence sur YouTube. Le service premium, qui comprend une suite complète de logiciels outils et de consultation sur la stratégie de programmation, est conçu pour construire de l'audience et de l'engagement.

L'avantage :

pose d'une solide réputation pour Audiosocket traune approche vaille en étroite unique, un servicollaboration avec ce exceptionnel, ses clients pour et l'exécution miréaliser leur vision nutieuse. et faire preuve de créativité et de style à chaque projet. Le site dis-

AUDIOSOCKET Audiosocket est une société de licence de la musique et de la technologie qui offre des solutions d'octroi de licences de musique créative pour tous les médias.

Conçu pour fournir aux créateurs de contenu une solution de bout-en-bout licences de musique où ils peuvent rechercher, flux, et instantanément générer une licence de notre liste de musique.


L’hardcore mélodique en provenance de l’Italie Entretien avec Luca, frontman et chanteur du groupe.

Cela dépend des situations, nous essayons toujours de nous exprimer comme nous le sommes, même si bien sûr, il y a une différence entre un concert de tête d'affiche et un concert de soutien.

Bonjour Luca, à propos du nom du groupe, peux-tu nous en dire plus ? Pourquoi avez-vous choisi de faire du post Votre pire moment sur scène? hardcore mélodique ? Oh bien sûr, quand quelque chose Nous avons choisi le nom casse dans nos backlines. Open For Fun parce que la chose la plus importante est de prendre du plaisir ensemble. Notre musique est le Nous avons choisi ce genre car il est plus proche de ce que résultat de nos différentes nous pouvons arriver à influences. Nous essayons de exprimer dans la musique.

Quel est votre meilleur souvenir sur scène? Notre meilleur souvenir sur scène est sur un concert particulier à Oulianovsk en Russie, où nous avons joué avec nos têtes orientées vers le bas, dans un endroit très sauvage avec des gens incroyables. Est-ce-que vous êtes du genre à faire des concerts dont le contenu est toujours le même?

mélanger les différents genres avec lesquelles nous

” Luca

avons grandi

Et votre meilleur souvenir? C'est toujours un grand moment pour nous de jouer devant des gens de partout, mais c'est aussi merveilleux à jouer dans notre ville en face de nos amis. En parlant de concert, comment

était votre tournée en Russie? C'était énorme, nous avons tellement de choses à dire. La meilleure chose concerne certainement les gens, ils sont grands ! Quand vous êtes sur scène, ils sont aussi incroyablement aimables et agréables. Vos clips sont particulièrement intéressants, est-ce un autre moyen d'expression pour vous ? Les clips sont vraiment utiles pour nous, car ils sont le moyen le plus puissant d'expression. Dans nos clips, nous pouvons nous exprimer de la meilleure façon. Pouvez-vous nous parler de votre nouvelle vidéo? Pourquoi Superman? Nous l'avons appelé Superman parce que nous voulons exprimer notre but d'échapper à la réalité quotidienne. Voilà pourquoi nous voulons voler vers le soleil. Comment définissez-vous votre musique? Notre musique est le résultat de nos différentes influences. Nous essayons de mélanger les différents genres avec lesquelles nous avons grandi.


Aimez-vous d'autres genres de musique? Nous apprécions toute sorte de musique. Nous aimons le rap, le rock, la pop et aussi d'autres genres. Nous sommes ouverts à tout. Qu'est-ce qui vous inspire? La plus grande source d'inspiration pour nous est la musique que nous aimons le plus et les meilleures chansons de nos artistes Préférés. Des groupes que tu préfères ? Nous aimons beaucoup de groupes, des bands de mainstream comme Fall Out Boy, Imagine dragons et Linkin Park , à beaucoup de groupes underground.

paroles de nos chansons et sentir une sorte de lien avec notre musique. Avez-vous des projets en cours? Quels sont-ils? Maintenant, nous faisons la promotion de notre dernier travail avec quelques concerts dans notre pays. Nous essayons aussi d'organiser une tournée à travers l'Europe pour Janvier. En outre, nous allons tourner un nouveau clip pour une chanson acoustique. Nomme 3 chansons de ta vie .. Stop to fall (All Faces Down), 666 (Notimefor) and Under the Sign of the Dragon (Upon This Dawning)

Tu t'es déjà réveillé avec une mélodie créée dans tes rêves? Ça m'arrive parfois, mais de toute façon nous construisons toujours nos chansons ensemble.

En attendant de voir Open For Fun sur les routes Française, retrouve-les sur : facebook/OpenForFunOfficial ainsi que sur Spotify, I-Tunes, Soundclouds Tu peux également admirer leurs magnifiques clips sur Youtube !

Quels musiciens ou groupes ont été une source d'inspiration dans votre carrière? La plus grande source d'inspiration Quels sont les thèmes récurrents pour nous a été tous les groupes dans vos compositions? avec qui nous avons joué, en particulier Nous essayons de parler de la vie de tous les jours et les choses que les gens ceux qui nous ont guidés avec leur expérience et nous a poussé de l'avant. doivent faire face sur une base quotidienne. Nous pensons que les gens peuvent se refléter dans les

“Nous essayons de parler de la vie de tous les jours et les choses que les gens doivent faire face sur une base quotidienne. Nous pensons que les gens peuvent se refléter dans les paroles de nos chansons et sentir une sorte de lien avec notre musique.

” Luca


Salut Les gars, pouvez-vous vous présenter aux lecteurs qui ne vous connaîtraient pas encore ? Bien-sur! Nous sommes Division Devastation, un groupe mélodique Deathcore du Canada. Avant un band internet, nous sommes maintenant un groupe entier avec beaucoupe de projet en tête.

Pourquoi Division Devastation ? En fait, c'est simplement pour dénoncer la guerre entre les sous genre du métal ! Sur le net, il n'est pas rare de voir les gens se battre pour déclarer quel est le meilleur genre de métal ! Donc, La Division Du metal, la dévastation de la scène du métal... Chris tu t'es fais connaître par des vidéos sur Youtube dans lesquelles tu reprenais de grands groupes de renom tels que Bring Me The Horizon, Asking Alexandria… Qu'est-ce qui t'a poussé à avoir ton propre groupe ? Est-ce ton premier bande? Je voulais connaître l'expérience, créé ma propre musique chanter devant des centaines de gens ! Je crois qu'il n'ya rien de plus merveilleux que de voir quelqu'un chanter tes paroles devant toi ! Mais non, division devastation n'est pas mon premier groupe ! Le premier est About Sky And Earth, du post-Hardcore, mais ce groupe n'est plus actif présentement !


Votre band justement fut

Avec quels groupes

créé en 2013, un an après

aimeriez-vous bien

vous sortiez votre premier EP « Infected Earth » qui

partager l'affiche?Nous avons jouer avec déjà

est très prometteur au

bien des groupes

passage. Comment se

intéressants comme

déroule l’écriture des textes ? Est-ce un travail de groupe ou plutôt l'inverse ?

Emmure, Thy Art Is Murder, Sworn In, upon A Burning Body, Suffokate et

L'écriture des textes n'est

bien d'autre ! Je crois que

pas la force du groupe.

nous sommes déjà bien

Nous préfèrons nous

Comblés !

concentrer sur la musique elle-même. Les sujets des

On ne peut pas parler du

paroles sont souvent de la

Québec sans parler de

science-fiction, des

Céline Dion. Bientôt une

histoires inventées. Et nous

reprise My Heart Will Go

travaillons sur leur

On ?

améliorations pour de

AHAHAHAHAHAHAHA

future composition.

...Non

nous pouvons découvrir Quel album a

votre travail ?

radicalement changé

Notre page Facebook :

votre vision musicale ?

www.facebook.com/divisio

Desolation Of Eden de

ndevastation et notre

Chelsea Grin

bandcamp : www.Divisiondevastation.b andcamp.com (notre EP

Vous préparez un nouvel

Infected Earth et notre

EP avec un tout nouveau

nouveau single sont

genre. Pouvez-vous nous

disponible gratuitement sur

en dire davantage ? Une

notre bandcamp)

petite exlu ? Nous allons essayer un

Partant pour venir en

coté plus oriental, plus

France ?

mélodique encore ! Notre

Si nous en avons la chance

single The Cycle Of Ra

un jour bien-sûr !!

sera disponible sur ce nouveau EP !

Avez-vous un site internet, une page facebook… sur lequel

Retrouve Division Devastation sur : facebook.com/DivisionDevastation divisiondevastation.bandcamp.com/


Magazine Plug The Amplifier ĂŠditĂŠ en collaboration avec House Of Wolves Houseofwolves.fr facebook.com/PlugTheAmplifier

Plug the amplifier Hors-Série N° 1  

Hors-série special sur le groupe marquant du 21é siècle : BRING ME THE HORIZON ! Interviews Chroniques Actus + les outils pour devenir les...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you