Issuu on Google+

Pitaya dès 2 ans

DANS CE NUMERO - Cuisine un délicieux dessert de fête végétal - Fabrique tes décorations de Noël avec Pitaya et Zako - Découvre la vie des animaux en hiver

N°3 Décembre 2012 © Pitaya

Et plein d’autres merveilles… !


Edito Bonjour chers lecteurs ! Avec un peu d’attente ce mois-ci, voici enfin le numéro 3 du magazine Pitaya ! Dans ce nouvel opus, le don et la solidarité sont à l’honneur. Nos héros se sont associés pour passer le réveillon ensemble. Ils vous proposent de créer de merveilleux cadeaux pour vos proches ! Benoît quant à lui souhaite montrer à nos enfants que tout commence à l’échelle individuelle : la bonté qui sort d’un cœur se communique aux autres et transforme le monde petit à petit. Et tout acte de bonté nous revient d’une façon ou d’une autre… Nous vous souhaitons de très, très joyeuses fêtes de noël, remplies de paix et d’amour ! La rédaction

Auteurs Agathe Giroud – Rédactrice Aurélie Barthly-Desjardins – Rédactrice Delphine Chklé – Illustratrice Laure Gall – Rédactrice Marie Laforêt – Photographe et créatrice culinaire Marion Eberschweiler – Rédactrice en chef/Mise en page Sophie Cottarel – Rédactrice

Sommaire Edito/Sommaire La Petite Histoire Activité manuelle Monde Animal La Grande Histoire Découverte Fiche Recette Coin Parents BD La ligue des SuperLégumes

2 3 8 12 14 19 20 24 33


LA PETITE HISTOIRE


ACTIVITE MANUELLE


Aide les oiseaux L’hiver est une période rude pour nos amis ailés, mais tu peux les aider en les nourrissant.

Quand ? Des premiers grands froids jusqu'au printemps, idéalement 2 fois par jour, le matin et en fin d'après-midi, avant qu'il ne fasse trop sombre. C'est une vraie responsabilité, une fois commencé, les oiseaux comptent sur toi pour survivre. Une fois les beaux jours revenus, il faut arrêter de les nourrir pour qu'ils retrouvent leurs habitudes et n'oublient pas comment chercher seuls leur nourriture. Déjeuner en paix Pour un repas en toute sécurité, il faut faire attention aux chats et à l'hygiène. Choisis avec soin l'emplacement de tes mangeoires en évitant les endroits exposés, les graines et l'humidité ne font pas bon ménage. Nettoie régulièrement les mangeoires à l'aide de produits doux (pas d'eau de javel) comme du savon de Marseille et pense à porter des gants. Pour éviter que les oiseaux attrapent des maladies, il faut garder les mangeoires très propres et changer la nourriture régulièrement.

Le menu s'il vous plaît ! Quand il fait très froid, il leur faut de la nourriture bien calorique mais il leur faut surtout de... l'eau ! En effet, l'hiver les points d'eau sont souvent gelés. Pense donc à leur proposer de l'eau propre et à briser la glace dès qu'elle se forme. Change-la souvent. Ne leur propose surtout pas d'autres boissons que de l'eau, cela pourrait les rendre malades. Par exemple, les oiseaux ne savent pas digérer le lait de vache. Tu peux proposer différentes choses : Ta nourriture : Pas de restes salés ou avec des traces de salive. Tu peux donner : des pommes de terre cuites (non salées, pelées et froides), du riz cuit, des gâteaux secs, des céréales de petit déjeuner comme du muesli (sans lait)… Attention à ne pas donner trop de pain, ce n'est pas une nourriture normale pour les oiseaux et il peut prendre trop de place dans leur petit ventre, au détriment d'aliments plus nutritifs. Pense à le réhydrater s'il est sec pour éviter que le pain ne gonfle dans le ventre de ton ami quand il boira. Attention aussi à l'avoine, on peut le donner sec mais pas cuit, sinon il peut se coller sur le bec ou les plumes puis durcir en séchant. Des fruits et des graines : Les fruits secs (raisins etc.) seront appréciés, de même que les fruits frais comme les pommes ou les poires pour les merles et les grives.


Quant aux graines, elles sont incontournables sur ta carte ! Tu peux acheter des sachets de mélange de graines pour oiseaux ou proposer tes propres graines (de préférence bio). Les graines de tournesol conviennent à de nombreuses espèces et sont bien nutritives. Évite le tournesol rayé et préfère lui le tournesol noir ou encore les graines de tournesol décortiquées que tu trouves au rayon vrac de ton magasin bio. Les arachides (non salées !) seront aussi un régal pour tes amis. Attention, pas de noix de coco séchée, elle peut gonfler dans le ventre des oiseaux et les tuer, on peut donner de la noix de coco mais seulement fraîche.

Des boules de graisse : Avec les graines de tournesol, les boules de graisse sont les aliments qui aident le mieux les oiseaux l'hiver. Pour faire une boule de graisse, il suffit de faire fondre de la graisse végétale et d'y ajouter des graines pour oiseaux. On se munit d'un « moule », par exemple un pot de yaourt vide, au fond duquel on place un petit bâton ou une allumette attaché à de la ficelle, et on verse la préparation dedans. On laisse durcir puis on démoule très délicatement. On peut la renforcer en l'entourant d'un filet de clémentines. Il ne te reste plus qu'à l'attacher en hauteur pour régaler tes amis ! Attention à éviter les graisses trop « molles » comme les margarines allégées qui peuvent facilement se répandre sur leurs plumes, abimant leur résistance à l'eau et au froid.

Fabrique une mangeoire  Avec une orange : Choisis une orange avec une peau épaisse, et coupe-la en deux ou découpe un chapeau un peu au dessus de la moitié, et vide l'orange avec tes doigts ou une cuillère. Puis perce 2 ou 4 trous sur ses côtés pour pouvoir l'accrocher. Choisis un bon emplacement et remplis-la de graines.  Utilise une moitié de noix de coco vide  Avec une grosse pomme de pin : Attache une ficelle à sa base pour pouvoir la suspendre à l'envers et remplis-la de graines collées avec du beurre de cacahouètes.

Un sapin pour les oiseaux En guise de sapin de Noël, si tu as la chance d'avoir un jardin, tu peux choisir d'élire un arbre de ton jardin et de le décorer... de friandises pour les oiseaux ! Sois créatif, tu peux utiliser des pommes ou des quartiers de pommes de différentes couleurs, des biscuits de Noël de différentes formes, des pommes de pin "fourrées" de graines, des guirlandes de millet, des mangeoires en oranges accrochées par du rafia coloré... Avec un peu d'inspiration tu auras un sapin magnifique et... délicieux !


MONDE ANIMAL


Suzie la dinde


LA GRANDE HISTOIRE


FICHE DECOUVERTE


Un Noël solidaire et décroissant, c'est possible ! L'arrivée des premiers froids marque pour la grande majorité d'entre nous le début des préparatifs pour les fêtes de fin d'année. Et alors que les rues se parent de belles lumières et que chacun commence à rêver à la fête qui permettra aux plus chanceux de se retrouver en famille ou entre amis, les commerçants se mettent de leur côté à rivaliser d'imagination pour nous faire dépenser toujours plus d'argent, la première cible étant naturellement les enfants. Nous sommes pourtant nombreux à refuser désormais cette frénésie de consommation, à rechercher de nouvelles idées pour organiser une fête qui ne fasse plus rimer Noël avec gaspillage et mette à nouveau en avant les valeurs premières de cet événement, à savoir le partage et l'amour. Pour cela, Pitaya vous a préparé ce mois-ci un dossier spécialement consacré aux fêtes de fin d'année, pour que réveillonner rime dorénavant avec solidarité et frugalité !

Un Noël solidaire...

sur www.unmondevegan.com/).

Un repas de Noël solidaire des animaux

Q

ui dit repas de Noël solidaire, dit repas respectueux de l'environnement et des animaux. On choisira ainsi de préférence des ingrédients bio et régionaux. De plus, et même si l'on n'est pas végétarien, cuisiner sans produits animaux en ce jour de fête peut être une belle manière de penser aussi aux autres êtres vivants en les épargnant pour Noël. Les idées de plats végétaux de fête, plus attirants et délicieux les uns que les autres, ne manquent pas dans les livres, de plus en plus nombreux, consacrés à cette cuisine mais aussi sur le net. N'oubliez pas non plus de découvrir dans ce numéro nos deux fiches recettes consacrées à Noël !

Si vous n'envisagez pas de vous passer de viande, de poisson ou de charcuterie, sachez qu'il existe des simili carnés (du faux canard, poulet, thon, crevettes etc.) tout à fait ressemblants, en apparence et en goût, aux aliments carnés. Pour vous les procurer, l'adresse de référence reste la boutique Un Monde Vegan (à Paris proche République mais aussi

Vous connaissez peut-être également le sort peu enviable que connaissent les oies gavées pour leur foie ; ainsi, il est vrai que le foie gras n'a pas sa place dans un repas solidaire des autres animaux. Pas de panique cependant, vous pouvez le remplacer par le "Faux gras" créé par l'association de protection des animaux Gaia et disponible dans la boutique de L214. En plus, il est bien moins cher que le « vrai » ! Plus simplement, pourquoi ne pas vous laisser tenter par les délicieux pâtés végétaux de Bjorg (terrine forestière ou d'aubergine, aux rayons bio des supermarchés) ?


Menus de fête en direct du net http://www.100-vegetal.com/ http://vg-zone.net/ http://vegansfields.over-blog.com/ avec ses 5 menus de fête http://pigut.com/( qui pr opose cette année un e-book consacré aux menus de fêtes). http://www.veganwiz.fr/

Des cadeaux éthiques et solidaires Si l'on ne tient pas à fabriquer ses cadeaux soi-même ni à offrir des objets d'occasion, on peut choisir de se tourner vers des boutiques affichant des engagements éthiques et environnementaux au lieu d'enrichir plus encore les grosses entreprises polluantes et pas forcément respectueuses des humains et des animaux. Parmi elles, Artisans du Monde, qui propose entre autres de nombreux cadeaux comme des animaux en bois, des mobiles, un jeu de mankala... Ainsi que du chocolat équitable ! On peut également citer 100pour100equitable, etikebo ou encore Consoglobe. Et si vous souhaitez que vos cadeaux portent en majorité sur la défense des animaux, voici quelques adresses qui devraient vous permettre de trouver votre bonheur ! Ainsi, si vous recherchez des objets en rapport avec la mode ou les accessoires, pensez à Vegissime, à Moo Shoes, à Vegetarian Shoes ou encore à Herbivore Clothing qui proposent vêtements et chaussures adaptés à tous ceux qui ne souhaitent pas porter de matières animales. Côté beauté, le site Vegan Mania propose une sélection de cosmétiques 100% sans matières animale et sans tests sur les animaux ; la marque Lush propose quant à elle comme chaque année des coffrets cadeaux bien garnis et a ouvert depuis peu un spa en plein cœur de Paris dans laquelle elle propose une gamme de soins sur mesure. Et si votre public compte des d'adolescents sensibilisés à la cause animale, le site Sea Shepherd ou encore Roots of Compassion présentent des articles plus orientés « rock » pour se faire un look branché tout en participant financièrement aux activités d'associations de protection des animaux.

Offrir un parrainage Envie de faire un cadeau original et soutenant directement une bonne cause ? Pensez aux

parrainages ! A un adulte sensible à la solidarité, on pourra bien sûr offrir un parrainage d'enfant défavorisé ; pour faire son choix les organismes ne manquent pas. Plus original, le parrainage d'un animal rescapé ou hébergé en refuge plaira aux enfants aimant les animaux. C'est une bonne alternative pour ceux qui ne peuvent pas avoir d'animal à la maison, et savoir que l'on est le parrain ou la marraine d'un animal peut aussi sensibiliser et responsabiliser l'enfant. Bien sûr, l'idéal est de trouver un animal à parrainer pas trop loin, afin de pouvoir lui rendre visite. Citons par exemple les moutons du Domaine des Douages, à parrainer pour 35 euros par an. Plus loin, la Fondation Jane Goodall propose différents types de parrainage dont une offre « junior » grâce à laquelle l'enfant recevra un certificat de parrainage, une biographie du singe parrainé, un kit de coloriage ou encore un t-shirt. Offrir un parrainage doit cependant être une décision bien réfléchie, car c'est un investissement à long terme qui sera à renouveler chaque année. Enfin, si vous tenez vraiment à offrir un animal, évitez absolument de le faire par surprise. Tous les paramètres doivent bien être pris en considération et discutés avec la personne ou les parents de l'enfant (choix de l'animal adapté à l'enfant, place à la maison ou dans le jardin, disponibilité de l'enfant pour s'en occuper, solutions pour les vacances, budget, espérance de vie, soins vétérinaires...). Évidemment, c'est dans les refuges qu'on fera le plus facilement un heureux parmi les trop nombreux animaux abandonnés. Pensez aussi que la plupart des animaux n'aiment pas la solitude, et qu'il vaut mieux offrir les souris, rats, lapins, etc., par paire du même sexe.

Des distributions de nourriture à ceux qui en ont besoin Si c'est plutôt votre temps que vous souhaitez partager, sachez que de nombreuses associations sont à la recherche de bénévoles pour les fêtes de fin d'année, une période souvent difficile pour les plus


isolés. Ainsi, les Petits Frères des Pauvres, une association qui s'occupe des plus âgés, a besoin de bénévoles pour préparer des repas de Noël, effectuer des visites à domicile ou encore accompagner des personnes à des fêtes collectives. Les Restau du Coeur, qu'on ne présente plus, seront eux aussi ravis de vous accueillir. Restent le Secours Populaire, le Secours Catholique... et tous les autres ! Un petit mot également pour le collectif Food Not Bomb, qui s'occupe toute l'année de récupérer les invendus des marchés, de préparer des repas végétaliens et de les distribuer aux sans-abris.

La Croix Rouge recherche des jouets Puisqu'on parle d'associations, sachez que la Croix Rouge organise pour Noël une collecte de jouets. Pour y participer, emballez un jouet neuf ou en très bon état, imprimez une étiquette sur le site http://croixrouge.mondialrelay.net/ et déposez le tout dans un point Mondial Relay. Votre colis sera alors remis à un enfant pour Noël et fera à coup sûr un heureux !

… et décroissant !

On emballe écolo Chaque année en Angleterre, ce sont 8000 tonnes d'emballages qui sont utilisées – et donc jetées – lors des fêtes de fin d'année. Et si des données similaires ne sont pas disponibles pour la France, on sait toutefois que le poids des emballages atteint 2 kilos par habitant à Noël (source Consoglobe). C'est énorme ! Pour éviter cela, vous pouvez mettre en place le réflexe recyclage, lorsque vous recevez des cadeaux dans l'année par exemple, en gardant le papier soigneusement déballé, ou en utilisant simplement au moment de faire vos paquets cadeaux du papier journal que vous aurez mis de côté quelques temps auparavant. Pour ajouter une touche festive, n'hésitez pas à agrémenter l'emballage avec du rafia ou des étoiles, soleils et autres flocons de neige que vous aurez découpés dans du papier coloré !

Au moment d'emballer les cadeaux, pensez à réutiliser le papier de soie des magasins ou à faire de jolis "furoshikis", ces emballages japonais traditionnels faits avec un morceau de tissu.


Un sapin alternatif Couper un arbre pour fêter Noël ne vous tente pas vraiment ? Le remplacer par du plastique vous fait grincer des dents ? Alors pourquoi ne pas trouver une idée alternative mais néanmoins originale ? Ici, tous les coups sont permis. Avec les enfants, c'est l'occasion d'organiser un atelier peinture sur une grande feuille que vous pourrez ensuite coller au mur du salon. Et si vous souhaitez tout de même apporter une touche de végétal à votre décoration, vous pourrez éventuellement vous contenter de quelques branches à agrémenter de guirlandes. Et pourquoi ne pas détourner des objets du quotidien ? Cartes de vœux superposées pour donner la forme d'un sapin, pile de paquets cadeaux surmontée d'une étoile... les idées ne manquent pas.

favoriser une diminution du budget consacré aux cadeaux, il peut être opportun de se tourner vers l'occasion. Que ce soit dans les dépôts-ventes ou sur Internet sur des sites tels qu'Ebay ou Leboncoin, les ventes explosent en partie à cause de la crise. Pensez également aux boutiques Emmaüs, qu'on retrouve partout en France et dans lesquelles vous êtes sûrs de dépenser pour la bonne cause. Alors profitez-en et faites passer le mot même si la notion d'offrir un objet déjà utilisé n'est pas toujours facile à appréhender, en particulier pour les générations les plus âgées.

La liste au Père Noël De plus en plus de familles se tournent aujourd'hui vers les listes. C'est surtout vrai pour les enfants, qui crouleraient autrement sous les cadeaux inutiles, et pour cela la fameuse liste au Père Noël est bien pratique ! Cela vous permettra ainsi de rediriger les bonnes intentions de chacun vers des cadeaux plus écologiques, éthiques ou utiles, selon vos préférences, et aussi de limiter le nombre de cadeaux, ce qui peut être apprécié des parents de familles nombreuses...

Option bons d'achat

Misez sur l'occasion Acheter des jouets neufs, c'est hélas bien souvent favoriser l'utilisation de ressources naturelles supplémentaires et augmenter le bilan carbone lié à la fabrication et au transport. Sans compter le problème des conditions de travail des ouvriers lorsqu'il s'agit de produits importés... Pour éviter cela mais aussi pour

Afin d'éviter les cadeaux inutiles et l'encombrement par les objets, si l'on ne peut pas demander à l'avance ce que la personne souhaite ou si celle-ci n'ose pas donner de préférence, on peut aussi se tourner vers les bons d'achats afin de laisser le choix, ou offrir des services et des loisirs, si possible respectueux de l'environnement. Des « box » écolo existent ainsi, citons par exemple la Smartbox « séjours écoresponsables » ou la Biobox qui donne le choix entre des formules beauté, bien-être, maman/bébé ou encore maisons d'hôtes et terroirs. Pensez également aux abonnements dans les musées, au théâtre, à des soins du corps (Lush, par exemple, a ouvert récemment un spa à Paris) ainsi qu'à des cours de cuisine végétale comme ceux dispensés par Barbara de Cruelty Free Kitchen (http://www.crueltyfreekitchen.fr).

Offrir des cadeaux gourmands Et si vous souhaitez aller encore plus loin, pourquoi ne pas vous tourner vers les cadeaux comestibles ? Vous


pouvez ainsi proposer des boîtes de petits biscuits faits maison, des pains d'épices, des orangettes, des mendiants, des fruits déguisés, des pop-corn enrobés de chocolat, des roses des sables... Et si passer du temps aux fourneaux ne vous tente pas ou si vous manquez de temps, pensez au chocolat bio et équitable ; les marques Bonvita (http://www.bonvita.com/) et MooFree, par exemple, proposent des versions gourmandes assez bluffantes pour qui aime le chocolat au lait mais a décidé de se tourner vers le tout végétal ; d'autres marques, que vous trouverez facilement en boutiques bio, proposent également des coffrets dégustation à cette période de l'année. Et puisqu'on parle de chocolat, savez-vous qu'il existe des calendriers de l'Avent en bois ? Vous

pourrez y disposer, selon votre goût, des petits chocolats ou quelques surprises qui raviront les enfants. A ce sujet, une alternative intermédiaire existe avec les calendriers MooFree ! Une bonne idée au moment où une étude allemande met en avant les potentiels dangers cancérigènes des chocolats des calendriers vendus dans la grande distribution...



Pitaya n°3