Page 112

Quiconque n'ayant plus que huit jours à vivre ne jugerait pas que le parti de croire que tout cela n'est pas un coup de hasard, aurait entièrement perdu l'esprit. Or si les passions ne nous tenaient point, huit jours et cent ans sont une même chose. Quel mal vous arrivera-t-il en prenant ce parti ? Vous serez fidèle, honnête, humble, reconnaissant, bienfaisant, sincère, véritable. A la vérité vous ne serez point dans les plaisirs empestés, dans la gloire, dans les délices. Mais n'en aurez vous point d'autre ? Je vous dis que vous y gagnerez en cette vie ; et qu'à chaque pas que vous ferez dans ce chemin, vous verrez tant de certitude du gain, et tant de néant dans ce que vous hasarderez, que vous connaîtrez à la fin que vous avez parié pour une chose certaine et infinie, et que vous n'avez rien donné pour l'obtenir.

L'argument du pari peut être décrit plus précisément de la manière suivante : (1)

soit Dieu existe soit Dieu n'existe pas

dichotomie 1 (2) je peux parier soit pour l'existence de dichotomie Dieu soit pour sa non-existence 2 (3) si je parie en faveur de l'existence de cas 1 Dieu et que Dieu existe (4) alors j'obtiens un gain infini de (3) (5) si je parie en faveur de l'existence de cas 2 Dieu et que Dieu n'existe pas (6) alors il s'ensuit une perte nulle de (5) (7) si je parie en faveur de la noncas 3 existence de Dieu et que Dieu existe (8) alors il en résulte une perte infinie de (7) (9) si je parie en faveur de la noncas 4 existence de Dieu et que Dieu n'existe pas (10) alors il ne s'ensuit ni gain ni perte de (9) (11) il est rationnel d'effectuer un choix prémisse afin de maximiser les gain et les

Introduction à la philosophie analytique

112

Introduction à la philosophie analytique  

Dans cet ouvrage, Paul Franceschi nous livre une introduction à la philosophie analytique. De manière concrète, il choisit de décrire quaran...

Introduction à la philosophie analytique  

Dans cet ouvrage, Paul Franceschi nous livre une introduction à la philosophie analytique. De manière concrète, il choisit de décrire quaran...

Advertisement