Page 1


En seguida de las eleccions municipaus deu mes de març passat qu'èra organizada aqueste dimenge 17 de mai, a Murèth, ua amassada de BASTIR ! e deus navèths elegits municipaus entà parlar de l'aviéner de Bastir ! e tanben de la futura associacion deus elegits occitanistas. Un cinquantenat, de personas, au demiei de lasquaus la mitat d'elegits, qu'a tribalhat lo matin entà har lo bilanç de las municipaus e de BASTIR ! Qu'ei l'adjunta au maire de Murèth qui arcuelhó oficiaument l'amassada. Que cau senhalar que ua conselhèra municipau de BASTIR ! qu'ei presenta dens l'equipa municipau de la vila. En tot mei de 120 candidats èran estats labelizats BASTIR ! e 55 son estats elegits. Desempuish que son estats mantuns elegits municipaus, qui n'avèvan pas lo labèl de BASTIR ! a demandar se podèvan participar au tribalh comun qui's harà en l'associacion deus elegits occitans. Quauques uns qu'èran d'aulhors presents a Murèth. Un vintenat d'elegits qu'avèvan hèit saber que non podoren estar presents fisicament mes qu'èran part-prenents a la seguida deu tribalh començat abans las eleccions.

BILAN DE BASTIR ET DES MUNICIPALES Le résultat de BASTIR est jugé positif par l’ensemble des participants, aussi bien les élus que les animateurs du mouvement. BASTIR a permis l’élection de plusieurs élus occitanistes dans des communes de tailles différentes et a bénéficié pendant toute la campagne d’une exposition médiatique sans précédents. Dans de nombreuses localités, la pensée occitaniste s’est légitimée dans l’espace public et auprès des forces politiques conventionnelles. Il est acté que l’initiative née autour du Manifeste Occitaniste, concrétisée pour ces municipales doit se poursuivre autour de deux axes : 

un mouvement social occitaniste qui ne sera pas un parti politique mais fédèrera les citoyens sur la base du Manifeste Occitaniste ;

une association des élus réunissant les élus de BASTIR et plus largement les élus souhaitant la mise en place d’une politique publique en faveur de l’occitan.

Deux ateliers sont mis en place l’après-midi : un premier consacré à la suite du mouvement et le second à la structuration de l’association des élus.


GROP DE TRIBALH « BASTIR » - MURÈTH LO 17 DE MAI DE 2014 Objectiu : Ligam enter l’associacion d’elegits e lo Moviment sociau - Estructurar lo moviment President de sesilha, moderator: Geli Grande - Secretàri de sesilha: Geors Nosella

SINTESI E CONCLUSIONS: Forme et appartenance Le mouvement choisit de continuer sur les mêmes modalités de fonctionnement collectif, il sera structuré autour d’un comité de pilotage national qui se définit aujourd’hui, et de comités de pilotage locaux garants du développement du réseau au niveau des territoires. Le critère d’appartenance d’une personne au mouvement est la signature du « Manifeste occitaniste ».

Nom du mouvement Le nom « bastir » sera déposé et protégé le plus rapidement possible. Première phase, comme le nom de domaine « Bastir.com » est déjà pris et sous proposition de rachat auprès du dépositaire américain (17000€), il est demandé de réserver le nom Bastir.eu.

Criteres et fonctionnement politique Les critères d’éligibilité et de représentation, de fonctionnement de la labellisation, seront discutés prioritairement au sein du comité national de pilotage pour être proposés, amendés si besoin est et votés démocratiquement.

Objectifs Le mouvement se donne comme premiers objectifs : - la réflexion sur la réforme territoriale en cours et la proposition d’une carte des régions ainsi que la soumission et l’affirmation de cette réflexion auprès des décideurs chargés de cette réforme. - La préparation des prochaines échéances électorales, et des candidatures aux prochaines élections territoriales notamment.

Animation, coordination Le mouvement « Bastir » propose que le travail entrepris précédemment par Gaël au titre de la participation du POC soit alloué à l’animateur ou chargé de mission de l’Association des élus occitans. Il s’agit de travail de coordination du mouvement et de son comité de pilotage national, de communication, d’information, de diffusion et d’alimentation du site de « Bastir ! ». Cette collaboration technique en liaison avec le comité de pilotage national, serait aussi le lien intrinsèque entre le mouvement social et l’association d’élus. Cette proposition sera discutée au sein de l’association.

Comité de pilotage national Le groupe de travail élit à l’unanimité le nouveau comité de pilotage national. Guilhem Latruvèrsa, David Escarpit, Frédéric Souques, Daniel Rifa, Thérèse de Boissezon, Geors Nosella, Janine CazesGrande, Patrick Roux, Jacky Grau, Joan Peire Hilari, Jérôme Piques, Jocelyn Icart, M. Izel, Joan-Luc Davezac.


La prochaine REUNION DU COMITE DE PILOTAGE NATIONAL aura lieu le JEUDI 12 JUIN A 20H30 par conférence téléphonique. La convocation sera lancée par Gaël Tabarly, le POC continuant son partenariat avec le mouvement dans l’attente de la réponse après délibération de l’association des élus.

GROP DE TRIBALH « ASSOCIATION DES ELUS »

Objectifs Parallèlement au mouvement BASTIR, une association des élus occitans sera créée autour de plusieurs objectifs : 1. 2. 3. 4.

La formation des élus L’échange d’informations entre élus La constitution d’un groupe d’intérêt Des actions de communication

Futurs membres & bureau Les membres de la future association seront les candidats élus de BASTIR, mais aussi tout autre élu en accord avec les statuts ou la 1e partie du manifeste occitaniste relative à la langue et la culture occitane. Tout élu pourra prétendre adhérer à l’association : élus municipaux, départementaux, régionaux, nationaux, européens. Une action de promotion de l’association visera dans les premiers mois à recruter le plus de membres possible. Les instances décisionnelles de l’association (bureau, conseil d’administration) devront représenter la diversité politique et géographique des membres.

Forme Il est proposé à l’ACEOC, Association des Maires et Elus Occitans créée en 1999 et peu active depuis, de se transformer en Association des Elus Occitans. L’ACEOC dispose en outre d’une base d’adhérents (jusqu’à 250 au debut) et d’un fond de trésorerie pouvant être mis au service de premières actions. Une discussion est donc engagée sur une modification à la marge des statuts de l’ACEOC avec son trésorier actuel. Le président de l’ACEOC ayant accepté cette évolution, il conviendra de convoquer une assemblée générale extraordinaire rapidement. Une réflexion devra être ouverte sur le soutien matériel de l’association au mouvement citoyen.

Calendrier Une assemblée générale extraordinaire de l’ACEOC sera bientôt convoquée. Une formation pour les élus sera combinée à une reunion à Rodez le 23 juillet (Estivada).

Bastir mureth 17 05 2014