Page 1

CONGRES 2014 Quelques prises de notes à l'intention des candidats et futurs élus…

TOULOUSE 01/02/2014

Le présent document a été rédigé par Geors Nosella, animateur du comité de pilotage BASTIR dans le Gers.

_________________________ COMMUNES – ELUS – BUDGET – PROJETS… QUEL FONCTIONNEMENT ? _________________________ L'élection détermine votre appartenance soit à une majorité, soit à une minorité. Quelle que soit votre position il faut :

A. CONVAINCRE L'ÉQUIPE

POUR RESTER EN CONTACT bastir2014@gmail.com www.bastir2014.com David Grosclaude 06 83 01 19 37 Guilhèm Latrubesse 06 24 70 78 57 Gaël Tabarly 06 69 22 49 01

1. Apprendre à ne pas fâcher avec votre conviction envers l'occitan (laisser une porte ouverte!) Exemple qui ne fâche pas: le bilinguisme, notamment pour les rues, commencer d'abord par le centre et par logique, proposer les nouveaux quartiers...

2. L'action doit perdurer Vous mettez en place un socle pour le suivant, il faut aller et voir plus loin que ce que votre mandat durera.

3. Bâtir une équipe L'association locale est la base d'un groupe. Il faut employer son mandat à réussir à faire quelque chose qui reste. → exemple, Quid d'une calandreta? La fragilité, tant de la commune, que de

l'opinion peut incliner à faire le choix d'un site bilingue de l'Education Nationale, dont le coût structurel pour la commune est de zéro€. Il faut s'appuyer sur les parents d'élèves pour lesquels le bilinguisme a une BONNE image.(exemple à l'Isle-Jourdain où ce sont les parents d'élèves anglophones qui viennent demander l'inscription de leur enfant à la maternelle occitane) ou quand ce sont les parents d'élèves qui demandent enfin, à apprendre eux aussi l'occitan.


4. Du courage politique Il faut s'attendre au départ à de la résistance, de l'opposition, savoir passer à une voix de majorité pour, au bout du compte, emporter l'aval de la population et finalement une majorité moins frileuse dans les votes à venir.

5. L'appui associatif Les demandes des associations font à la fois remonter la sensibilité de la population et concourent à connecter le politique et la population. Face à ce challenge du développement de l'occitan, le financement des actions par la professionnalisation s'oppose à un trop grand recours (historique) au bénévolat. L'association permet une critique du politique dans son action en faveur de l'utilisation de la langue.  L'action associative se retrouve dans la poussée de l'occitan  de la petite enfance à la toponymie  des cours d'occitan aux échanges intergénérationnels  de la socialisation en milieu économique à l'utilisation en espace public.

B. CHERCHER L'APPUI DE L'ADMINISTRATION Les fonctionnaires territoriaux restent, les élus passent. L'administration c'est : - un accompagnement technique - un point d'appui L'administration a une supériorité sur les élus, Elle influence les décisions par ses données techniques La décision politique se confronte au broyeur administratif... Il existe une logique de reproduction de l'appareil en place. Une résistance peut s'établir par le réseau militant et suppose une présence associative.

C. UNE POLITIQUE CULTURELLE Qu'est-ce que le budget de la culture...

1. Peau de chagrin Sur un budget de 5%, la majeure partie ira au fonctionnement, l'élu n'a guère de marge que sur 1% du budget municipal. Une baisse des budgets est annoncée pour la mandature 2014-2020. La réponse réside dans une économie d'argent et un développement de la créativité.

2. Former des locuteurs

Structuration : Cela suppose un plan de développement mettant en lien département, région, état, Europe. La mise en place de l'Office Public de la Langue Occitane, regroupant 5 régions pour l'instant, permettra la planification de mesures concrètes.

Les syndicats intercommunaux ont divers outils pour développer l'occitan:

a. Niveau éducation jeunesse:  Sites bilingues de l'éducation nationale  Calandretas, avec l'aide de la Région  CLAE (rythmes scolaires, activités éducatives et ludiques)  Crèches (bilinguisme) b. autres:  Bibliothèques  Maisons de retraites  visibilité en espace public  Toponymie  Label òc per l'occitan  Urbanisme  Culture: politique générale

www.bastir2014.com


- Services : La Mairie ce sont des services. Matériel - Salles, espaces – Personnel. La commune peut donc aider et accompagner un projet culturel. - Projet d'avenir, langue et traditions : Bienvenue à la création! Penser Action festive d'aujourd'hui. Convaincre l'école et s'inscrire dans l'AVENIR.

La tradition, le passé et l'actualité

Penser au lien social, aux associations d'idées... exemple: Fête, Nuits Blanches -> Carnaval . Carnaval c'est l'histoire, la langue, les danses, les chants, la musique Avec les écoles ce sont 5000p dans la rue dans une ville de 8000 habitants! Ce sont des activités créatives... CLAE, etc... activités et projet pédagogique de l'école... . Catinou: de l'écriture du passé qui aujourd'hui, portée par les enfants qui se l'approprient est de l'avenir, de l'identité et de la culture pour les décennies futures. La tradition est un questionnement sur les origines, une découverte des noms, de l'histoire. La Fête traditionnelle est une mise en scène de cet ensemble, que la société civile s'approprie. C'est créer du lien intergénérationnel et du lien social (associatif). Un événement partant d'une histoire tel que le « Réveil de l'ours » devient le Carnaval gascon » à travers l'amicale des anciens, (ex.) qui est une force de 250 membres et se popularise avec la bataille de bombe à raser des enfants et des jeunes.

Image Reprendre du lien avec le traditionnel, cela peut être aussi redonner une place au folklore dans une image de qualité.. Il faut trouver des moyens d'amener la culture occitane, fait historique, au sein de l'espace public, dans les rues, sur les places (ex: Totems de l'IEO31, pas cher et efficace à long terme). Il faut peaufiner la communication, accompagner l'artiste créatif vers la reconnaissance internationale. Le discours actuel va dans le sens de la valorisation de la création dans la société.

L'occitan, afficher son choix

Les commune sont confrontées au brassage de population La toponymie reste l'élément majeur d'enracinement. Les noms doivent être mis en valeur sur le bâti ancien, pour le nouveau il faut faire appel aux lieux. L'engagement en faveur de l'occitan doit être clair. L'action locale devient alors plus simple, même une signalétique de rue peut être monolingue occitan, la présence d'un seul drapeau occitan, la présence d'une croix occitane sont autant de signes admis rapidement. Cours pour adultes, cours pour enfants, lieux de discussion publics, tout moyen est bon pour que chacun se réapproprie la langue ou la transmette.

Calandreta

Un élu doit être attentif à la géographie des calandretas. La loi permet de subventionner l'école quand un enfant de la commune va à une calandreta. La Calandreta amène pour la commune la question des locaux et celle de la formation des animateurs, des ATSEM (agents Territoriaux spécialisés des écoles maternelles) ce qui peut induire une convention tripartite municipalité – personne- organisme formateur (ex: IEO) mais peut aussi donner lieu à un programme départemental (ex: Dordogne). Calandreta est une philosophie de l'éducation mais c'est aussi une façon pour la commune de retrouver une école par le volontariat des parents (école associative gratuite et laïque). Calandreta et le cursus scolaire, exemple de Carcassonne: L'enseignement par immersion intéresse 158 élèves et va de 2 ans à la Terminale. Par convention, les calandretas ont tous les avantages de l'Education Nationale. L'association de parents est subventionnée. Les charges afférentes aux autres écoles sont prises en compte par la commune et l'intercommunalité si elle a les compétences afférentes à l'« enseignement élémentaire et pré-élémentaire ». La durabilité de l'action s'appuie sur le jeunesse.

D. AGIR SUR LA POLITIQUE Quelle que soit l'importance de la commune, l'impact de l'élu se fait à tous les niveaux : communautés de communes, département, région, état, au niveau législatif par l'élection des sénateurs, signature des candidats à la présidence, association des maires, etc...

www.bastir2014.com


Ce sont toujours des niveaux où l'on peut parler en occitan, parler de l'occitan, être fier de l'occitan. La prise de décision politique se fait au sein des municipalités en comité restreint, souvent sans opposition. C'est le bureau municipal, 3 à 4 personnes qui préparent les textes, budgets et actions votés en conseil. Souvent les étrangers sont plus occitanistes que la population native, gens du Nord, d'autres pays européens implantés dans nos villages, sont plus motivés et plus demandeurs. Il y a adhésion passive à l'occitan. L'Intercommunalité se développe, il faut peser sans peur de s'engager. La prise de décision se fait par un petit nombre. En général, une politique en faveur de l'occitan doit être prise en compte par l'ensemble des élus de par sa TRANSVERSALITÉ. Le « délégué » à l'occitan doit travailler à l'implication de tout le monde. Enseignement de l'occitan C'est l'appui à une politique linguistique qui va dans le sens de l'alarme de l'UNESCO: l'occitan est en danger comme toute langue dont la population de locuteurs formés est inférieure ou égal à 30% (1% de transmission scolarisée en Occitanie). Les mesures doivent s'appliquer à 100% de la population. Développement de l'Occitan

Positionnement du Conseiller municipal dans la politique en faveur de l'occitan.

Poser le Culturel comme NATUREL, c'est un symbole qualitatif! Travailler dans la continuité, il y a un avant le mandat électoral, il y aura un après... Appliquer le principe de TRANSVERSALITÉ, budgétiser et faire un bilan global sur le mandat. Voir avec l'Intercommunalité les compétences complémentaires Temps périscolaire, gestion avec une association pérenne. Budget déplacé, faire monter en puissance, petit à petit

Politique culturelle et Globalité L'occitan est une culture minorisée, elle se doit de pénétrer à tous les niveaux afin de retrouver une SITUATION DE NORMALITÉ. La politique culturelle s'appuie sur la société occitane, elle se différencie des bases idéologiques, elle est diverse face à l'enracinement de l'aura troubadouresque et de la musique traditionnelle.

La culturelle occitane est une création de tous les jours: musique contemporaine, théâtre contemporain, pensée contemporaine… Il convient de spectaculariser ce que l'on produit et mettre en œuvre la richesse existante.

Portage politique C'est l'aval et le soutien du monde politique qui permet un développement des structures de diffusion et le maillage du territoire. La structuration collective est essentielle. Penser à l’auto-financement de petites structures (repas festifs = couvertures des charges de scènes) ou à la mutualisation. Les Festivals (grandes villes) sont des lieux d'échanges. Face à la dévaluation de notre culture au sein de la société occitane la multiplication des lieux, les festivals éclatés forment une dynamique et représentent un enjeu stratégique. L'occitan passerelle Penser aux Euro régions, à l'occitan en Val d'Aran, dans les Valadas italiennes, à l'axe d'intercompréhension que constitue notre langue vers les autres langues romanes et donc aux ouvertures que cela vous procure. Penser aux collaborations qui existent déjà au niveau culturel entre associations occitanes et gouvernement catalan.

E. BUDGET MUNICIPAL La plupart du temps le percepteur établit le budget municipal, comprendre ce document suppose une formation. Le budget est acte fondateur, il est donc fondamental à toute action, le document établit le budget au sens étroit, prévision sur un an et au sens large. Il est voté en fin d'année, cependant la Préfecture doit établir l'état et la dotation qui ne seront délivrés que fin mars, début avril. Le budget


sera donc décomposé en Budget primitif, au printemps – Budget supplémentaire, au compte administratif de l'année précédente – décisions de modifications en septembre. Les inscriptions budgétaires des dépenses supposent le vote du Budget. Si le Budget n'est pas voté, aucune dépense ne peut être faite et toute action est bloquée. Le Budget a un principe d'annualité, d'unité et d'universalité. C'est un document unique. Il s'inscrit dans l'universalité, toutes les actions sont inscrites sans contraction entre elles. Il n'y a pas d'affectation des recettes aux dépenses mais certaines subventions sont affectées, telles que les subventions d'investissement, ou la taxe de séjour aux dépenses tourisme Le Budget fonctionne selon le principe d'équilibre réel : les deux sections, fonctionnement et investissement sont équilibrées. Contrôle de la Préfecture : Le critère principal de l'équilibre réel est que l'excédent du fonctionnement corresponde au montant du remboursement annuel des emprunts. Exécution du Budget : Il y a séparation entre l'ordonnateur (le maire) et le comptable public (percepteur), le paiement direct est une infraction pénale (gestion de fait). Le vote se fait par chapitre et par article, il fait l'objet d'une information du public. Dans le cas de subventions à une association où le président serait un conseiller, celui-ci ne votera pas et son absence du vote sera bien notée en compterendu, afin d'éviter un acte de gestion de fait. De même, le maire ou l'adjoint ne seront pas présidents d'une association subventionnée par la mairie. Les projets de 2015 seront discutés au plus tard en novembre 2014, la présentation de chaque projet, par fonction se fait en séminaire d'octobre à novembre. Le budget est une lutte pour chaque secteur d'activité, il convient de se faire des alliés tant dans la majorité que dans l'opposition qu'auprès de l'administration communale. Recettes, taxes locales : Chaque élection correspond la réunion de la commission d'imposition (à demander car elle est un droit mais ne se fait pas automatiquement) qui permet de réétudier les taxations. A savoir, l'excédent reste à l'état qui sert de banque sans rémunération du capital., s'en servir immédiatement (solder une dette, etc...) Formation des élus : elle est obligatoire et gratuite pour les élus, il faut s'intéresser à chaque proposition et s'inscrire.

EN MARGE DE CES REALITES MUNICIPALES: Avoir conscience de la réalité budgétaire : Une seule scène de musique actuelle représente le budget pour l'occitan du Conseil Régional Midi-Pyrénées. Il faut changer la précarité de budget face à une réalité de la culture et développer la transversalité Conserver l’esprit occitaniste : Partout, il convient d'assurer une vigilance, que l'esprit occitan soit là. Il faut savoir que les Lycées Agricoles ont une option occitane. Pénétrer les CA de HLM : une cité créée doit recevoir une signalétique en òc. Penser au développement des Maisons de santé rurales. Protéger les Terres agricoles de l'urbanisme et se rapprocher de la SAFER, des Chambres d'Agricultures. Privilégier les marchés…

www.bastir2014.com


_________________________ COMMUNIQUER SES IDEES, SON PROGRAMME _________________________ Rencontrer, discuter, questionnaire, parler. Relations presse Un article a autant d'impact que quatre réunions de proximité, il est plus tributaire de la place réservée dans le journal et du temps qu'a le journaliste pour rédiger que de la compétence de celui-ci, d'où l'importance de bien préparer sa communication. La rédaction recherche un interlocuteur fiable, elle aura donc tendance à appeler un élu représentatif plutôt qu'une personne de la société civile. Communiqué de Presse Un communiqué de Presse doit apporter un point de vue intéressant et nouveau. Dans une communication, ne pas s'éparpiller : être transversal, revaloriser. Mobiliser le monde, proposer d'autres chemins, exploiter la fibre tourisme. S'adresser à un journaliste c'est expliquer une démarche. Pour la lisibilité il convient de développer un sujet pour un communiqué, qui sera simple, court (30 lignes), pédagogique. Il convient de donner un numéro de téléphone pour être joint et d'envoyer le texte à la rédaction ET à au moins un journaliste. La rédaction doit se faire comme un article: Titre – chapeau- texte – photo Privilégier le contact direct : appeler, courriels Conférence de Presse Invitation et non pas convocation... Faire un dossier d'une page maxi, développer la conférence en 30 minutes maxi sur une idée. Voir le comportement des journalistes, s'il pose son stylo au lieu d'écrire c'est que nous sommes dans trop de longueur, manque d'intérêt. Privilégier les journalistes par rapport aux questions (en présence de public). Avoir des photographies à fournir Radios 5 minutes de radio font plus qu'une distribution de tracts en PAP. Une interview dure en moyenne 1 minute, il faut apprendre à développer une idée en une phrase sur 30 secondes. Les interviews se font généralement par téléphone : - développer un fichier des radios et donner son contact à toutes Les radios occitanes développent un occitanisme conscient

      

Les Réseaux sociaux et le web : Relais vers les médias site de campagne communication des candidats (attention d'avertir le tête de liste, toute dépense doit être faite avec son aval et doit lui être communiquée) Profil et page FB : s'assurer des paramètres de confidentialité pour ses statuts, public, amis, groupe restreint...,) être prudent Twitter : réseaux de journalistes, être régulier et précis, penser au croustillant qui sera relayé Blog : assurer la régularité des publications, au moins une par semaine, publier et communiquer sa réflexion Les médias en ligne : poster des commentaires positifs, reprendre les favorables La presse régionale : publier des commentaires sur les articles en ligne.


_________________________ LA SUITE DE BASTIR ! _________________________ Mise en place d'un comité national restreint pour la validation de candidatures aux municipales 2014 Membres: Thérèse de Boissezon David Grosclaude David Escarpit Guilhem Latruvèrsa Patrick Roux Jean-Pierre Hilaire Georges Nosella

ASSOCIATION DES ÉLUS Une discussion est ouverte sur la structuration d'une association des élus Bastir.

1. L'association des élus occitans sera contactée afin d'en connaître l'objet et les statuts et de savoir s'ils sont compatibles avec l'idée d'un développement de la représentativité politique d'une assemblée d'élus porteuse du Manifeste occitaniste et d'une opinion politique née d'une réflexion du mouvement social. 2. Le mouvement social « Bastir » continue pour les élections à venir, avec l'appui de la structure des élus. L'ébauche de cette réflexion sera mûrie et développée après les élections avec les élus.

Candidats! Les documents pour votre inscription aux élections, les recommandations, les rappels de la loi sont à votre disposition auprès de Bastir2014@gmail.com et du site bastir2014

www.bastir2014.com

BASTIR : Compte rendu du congrès de Toulouse (01/02/14)  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you