Page 1

P_1_UNE_83_Mise en page 2 23/11/12 11:50 Page1

I

MOMES I

Paris

LE PARIS DES ENFANTS DE 0 A 12 ANS

Jeux d’hiver

N°83 décembre 2012 - janvier 2013. Supplément gratuit à Libération du 28 novembre 2012. Ne peut être vendu séparément.

Gratuit. A donner surtout aux parents.


© Anima Vitae, Cinemaker, Ulysses Film, A.Film Production, Tidal Niko Films - crédits non contractuels - Crédits affiche : Création graphique : Caroline van Esschen

LA FAMILLE S’AGRANDIT !

NIKO 2_Pub Paris-Mômes.indd 1

www.nikolepetitrenne2.com

15/11/12 15:40


P_3_sommaire83_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 14:54 Page3

SOMMAIRE

I

LE PARIS DES ENFANTS DE 0 A 12 ANS

Jeux d’hiver

© ELODIE COULON

Paris

-

MOMES I

Paris

-

MOMES / n°

83 décembre 2012–janvier 2013

N°83 décembre 2012 - janvier 2013. Supplément gratuit à Libération du 28 novembre 2012. Ne peut être vendu séparément.

A donner surtout aux parents. Gratuit.

Un petit Chaperon, ou un petit Poucet, cheminant au fil de l’eau entouré de ballons et d’oiseaux... Le conte reste à écrire! Adèle est photographiée par Elodie Coulon.

est édité par les Editions Paris Mômes. 5, rue de Charonne, Paris XIe. Tél. : 01 49 29 01 21. Directrice de la publication et rédactrice en chef: Chantal Herrmann (chantal.herrmann@parismomes.fr). Adjointe à la rédaction en chef et iconographe: Aïcha Djarir (aicha.djarir@parismomes.fr). Rédaction : Maïa Bouteillet, Orianne Charpentier, avec Gilles Avisse, Crof, Aïcha Djarir et Chantal Herrmann. Secrétariat de rédaction : Maïa Bouteillet et Orianne Charpentier. Chef de projet et réalisation maquette: Elodie Coulon (elodie.coulon@parismomes.fr). Révision: Solange Kornberg. Imprimerie: BLGTOUL (labélisé Imprim’vert). Editions Paris Mômes, SARL au capital de 27 622 €. Siège social: 9-11, passage Plantin, Paris XXe. – ISSN 1282-1322. La reproduction même partielle des articles, photographies et illustrations publiés dans Paris Mômes est interdite.

Publicité et partenariats Armelle Collomp (armelle.collomp@parismomes.fr) Nathalie Senbel-Bakry (nathalie.senbel-bakry@parismomes.fr) Tél.: 01 49 29 01 21

© STÉPHANE KIEHL

u

4

AVEC PARIS MÔMES : LES BONS PLANS

6

RETOUR SUR LE PRIX DU PUBLIC DE MON 1ER FESTIVAL

8

DES SORTIES QUI FONT SCINTILLER L’HIVER

14

ZOOM : UN POIGNANT DOCUMENTAIRE IRANIEN

16

DOSSIER : DESSINE TA VILLE RÊVÉE

30

THÉMA : QUOI DE NEUF AU SALON DU LIVRE?

32

ÉDITION : LA SÉLECTION LIVRES ET CD

36

AU SECOURS, C’EST DIMANCHE !

38

GUIDE 38 cinéma 40 séances spéciales 42 spectacles 44 expos 48 tout-petits 50 ados 52 agenda 55 stages et ateliers

Prochain numéro en kiosque avec Libération : mercredi 6 février 2013 Retrouvez Paris Mômes sur Inscrivez-vous à notre newsletter sur parismomes.fr

Abonnez-vous à OUI, JE SOUHAITE M’ABONNER

Nom - - - - - - - - - - - - - - -Prénom - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

à Paris Mômes pour un an, soit 6 numéros. Je joins mon chèque d’un montant de 19 €

Adresse - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

(frais d’envoi et participation aux frais de gestion)

E-mail - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Coupon complété et chèque à l’ordre des Editions Paris Mômes 5, rue de Charonne 75011 Paris. à envoyer à

CP - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Ville - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Ou avez-vous trouvé Paris Mômes ? - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Souhaitez-vous recevoir la newsletter? - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


P_4_6_avecPM_Maquette_nouvelle_2008 22/11/12 18:52 Page4

avec Paris Mômes

Par ici les Bons Plans Ë Des invitations pour la Pyjama Party !

Ë Des DVD à gagner.

La Pyjama Party, c’est une super fête pour les enfants (à partir de 3 ans) et leurs parents. Ça se passe à l’Européen par un joyeux samedi après-midi (le 8 décembre), au cours duquel on écoutera Bia chanter les aventures du coyote pique-assiette et du raton-laveur filou, en dansant sur des rythmes rock, blues ou même cajun.

Le Ballon rouge (sorti en 1956) et Crin Blanc (1953) sont deux très beaux films, poignants et lumineux, grimpés au rang des classiques du cinéma, tous deux signés du réalisateur Albert Lamorisse. u Rendez-vous sur le site www.parismomes.fr, rubrique «Bons plans».

u Rendez-vous sur le site www.parismomes.fr, rubrique «Bons plans».

Ë Des places pour le spectacle Rage.

© LE GAI SAVOIR DU CLOWN © FOTOTECA STORICA NAZIONALE

pour le spectacle Le Gai Savoir du clown. L’artiste Alain Gautré revient au Théâtre de Suresnes Jean Vilar pour une nouvelle proposition décoiffante : une conférence drolatique sur l’art du clown, à prendre très au sérieux... Ou pas ! Le 8 décembre. A partir de 13 ans. u Rendez-vous sur www.parismomes.fr, rubrique «Bons plans».

Nouvelle offre du Théâtre de Suresnes Jean Vilar, en janvier cette fois, dans le cadre de l’excellent festival Suresnes cités danse : Paris Mômes et le théâtre vous invitent au remarquable spectacle Rage, du chorégraphe Anthony Egéa, qui nous offre, grâce à six danseurs virtuoses, une évocation de l’Afrique dans un mélange de hip-hop et de krump (une danse née dans les ghettos noirs américains après les émeutes de Los Angeles). © PIERRE PLANCHENAU

Ë Des places

u Rendez-vous sur le site www.parismomes.fr, rubrique «Bons plans».

© OPT THOMAS BLAIRON

Ë Un week-end en famille à Bruxelles !

4

u

Paris

MOMES

S’extasier sur la Grand-Place, partir à la recherche du malicieux Manneken-Pis, déguster ces fameuses spécialités belges que sont les frites et les gaufres, chercher au coin des rues les héros de BD peints sur les murs, ou visiter l’étonnant Muséum des sciences naturelles... Quel que soit l’âge, Bruxelles a plus d’un atout — comme vous pourrez le découvrir si vous avez la chance de gagner ce super week-end pour quatre personnes (qui comprend notamment le voyage en train aller-retour, les deux nuits à l’hôtel, des Brussels cards permettant l’accès aux transports en commun ainsi qu’à de nombreux musées, et quelques autres surprises)... u Rendez-vous sur le site www.parismomes.fr, rubrique «Bons plans».


Comics Café © Thomas Blairon.be – Tintin Moulinsart Hergé 2011 - Nat Neujean Sabam Belgium 2012

Bruxelles objectif mômes ! séjour Préparez votreux elles : Br à e en famill

rs • parcours sur 3 jou • bons plans hébergements • activités sympas • adresses chocolats, gaufres, frites… sur me.frr www.belgique-touris

JOUEZ ET GAGNEZ

UN WEEK-END EN FAMILLE

À BRUXELLES Rendez-vous sur www.parismomes.fr, rubrique «Bons plans»

10843momes_avec fond.indd 1

www.belgique-tourisme.fr gq Tél. : 01 53 85 05 20, info@belgique-tourisme.fr

19/11/12 15:54


P_4_6_avecPM_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:49 Page6

avec Paris Mômes

Ë Et le gagnant est...

STUDIO CANAL

C’est le film d’animation Ernest et Célestine qui a remporté le prix du public organisé par Paris Mômes pour Mon 1er festival, édition 2012.

Ce sont donc trois réalisateurs qui ont été récompensés. Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier ont travaillé durant quatre ans pour tirer une adaptation cinématographique de la série créée par Gabrielle Vincent. Le film, qui narre l’amitié solidaire d’un ours et d’une souris et sort en salles le 12 décembre (voir p. 38), avait déjà été remarqué à la Quinzaine des réalisateurs, à Cannes. En deuxième position dans les suffrages, c’est un autre film adapté d’un album célèbre : Jean de la Lune, de Stephan Schesch, à partir du livre de Tomi Ungerer. Rappelons que tout le monde pouvait voter, enfants et adultes, et que la compétition ne concernait que les avant-premières. Quant au jury des enfants, il a choisi un film japonais qui sortira en septembre 2013, A Letter to Momo. Un choix d’autant plus remarquable qu’au moment du festival ce film de deux heures n’était diffusé qu’en japonais sous-titré, ce qui n’a pas du tout découragé les jeunes experts. Ils ont même exécuté la chorégraphie du film devant un public carrément ébahi. Une bonne introduction au spectacle de clôture, Brik-à-Brak, un ciné-concert inventif assuré par le trio Double Cadence, qui mêle instruments du répertoire et instruments bricolés avec des objets de récup’, dans le sillage de la Lutherie urbaine. ■ u Retrouvez le palmarès sur www.monpremierfestival.org.

Ë Un site tout neuf Le tout nouveau Parismomes.fr est en ligne : plus beau et plus pratique ! Un site qui fait la part belle aux images, avec des portfolios d’illustrateurs ou d’expositions, des extraits d’albums que l’on peut feuilleter, des vidéos à regarder… Un site qui s’adapte à tous les supports, du smartphone à la tablette numérique… Un site plus fluide, plus lisible, plus agréable à consulter… On en rêvait, et le voici : la toute nouvelle version de Parismomes.fr est désormais accessible. On y retrouve, bien sûr, les rubriques attendues : Guide des sorties (qui détaille les sorties expos, festivals, cinéma, spectacles), Bons Plans, Evénements, Livres/CD/DVD. Avec, en plus, des propositions d’activités jour après jour, grâce au guide des sorties par dates. Quelques clics et vous serez avertis d’une bonne idée de promenade, d’un moment de partage, d’un voyage imaginaire… ■ u www.parismomes.fr.

6

Paris

MOMES

> Un aperçu du nouveau site de Paris Mômes.


P_7_4_pubs_Mise en page 2 22/11/12 20:11 Page7

EXTRAITS

4 € seulement pour les enfants et leurs parents !

LA FORÊT ÉBOURIFFÉE CFB 451 CHRISTIAN ET FRANÇOIS BEN AÏM 6 ANS + ———————————————————— sam. 12 jan nv.

à venir

FRANZ BAS B L E S P A T— ——————— T E S ! 5 ANS—+ — — ————————————————————

Les Chaises musicales la famille Arties & Yanowski musique classique dès 5 ans

Pekée-Nuée-Nuée

sam. 16 féév.

Cie Les Ombres portées théâtre d’ombres dès 4 ans

mer 9 & sam 12 jan

Cuisses de grenouille Carlotta Sagna danse dès 5 ans

17 h

WWWW.ESPACE WW. ESPACE 1789. 1789.COM COM RÉSERVATIONS 01 40 1111 50 23˜ <<RÉSERVATIONS tarifs - 5€ 4 €

17 h

NANOUK PAR BOCAGE 7 ANS + ————————————————————

Ils traversent les pistes sur des morceaux de tissu pour ne pas laisser de traces

sam. 30 mars

17 h

MÊME LES CHEVALIERS TOMBENT DANS L’OUBLI GUSTAVE AKAKPO / MATHIEU ROY 8 ANS + ————————————————————

Virginie Yassef théâtre plastique dès 5 ans

Gargantua* Julien Mellano théâtre dès 12 ans *4€ & 9€

sam. 25 mai

17 h

RER A Noisiel à 20 min de Paris Nation

01 64 62 77 77 / lafermedubuisson.com

SAM 8 DIM 9 DÉC

LES ENFANTS ONT LEUR FESTIVAL AU CENTRE DES ARTS, POUR EN PRENDRE PLEIN LES MIRETTES LE TEMPS D’UN SAMEDI APRÈS-MIDI !

Samedi 15 Décembre à partir de 13h30 :

Tour à tour spectateurs et créateurs, ils pourront circuler d’un ciné-concert à un atelier de musique, d’une visite d’exposition à un atelier d’arts plastiques…

3€ LA PLACE

PAR SPECTACLE POUR TOUS LES ÂGES, DE 1 À 101 ANS !

Avec la Carte, Bambain (6€) les enfants bénéficient de réductions sur tous ces Rdv



avec la Carte Bambain !

POUR + D’INFOS SUR CES RDV : WWW.CDA95.FR

© Anne Scherrer / Licences 1039182 / 1039183 / 1039184

LES 2 CINE-CONCERTS : LA PETITE TAUPE à partir de 18 mois THE PUPPETS SHOW à partir de 3 ans

RÉSERVATIONS 01 34 58 03 35 WWW.LONDE.FR

8 BIS, AVENUE LOUIS BREGUET 78140 VÉLIZY-VILLACOUBLAY


sorties_noelokchantal©_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 15:47 Page8

DR

théma sorties fin d’année

>Jacques Rival va créer une œuvre à la dimension de ce château, qui, ammaré à des ballons donnera au public le sentiment qu’il s’envole. A voir dans le cadre du festival Depayz’Arts.

Par un beau soir De la tradition mexicaine de Bartabas à la Petite Sirène d’Andersen, en faisant escale en Afrique avec le cirque Mandingue ou en sillonant les chemins de l’art contemporain… il n’y a pas que le père Noël qui voyage. Et si on s’offrait un tour du monde ? PAR MAÏA BOUTEILLET

8

Paris

MOMES

ET

ORIANNE CHARPENTIER


DR

DR

DR

DR

sorties_noelokchantal©_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 15:47 Page9

> 1: un spectacle de danse de Pierre Rigal ; 2 : une intervention de Michael Langeder ; 3 : une performance du groupe LAPS ; 4 : les masques de Anna Hopfer, au festival Depayz’Arts.

JOURS DE FÊTE Entre Noël et le jour de l’An, des lieux de Seine-et-Marne prennent un nouvel éclat grâce au festival Dépayz’Arts. Cette biennale (destinée à tous les publics et gratuite) invite en effet des compagnies de cirque contemporain ou des arts de la rue à investir un château, un parc, une médiathèque… Avec, à chaque fois, des propositions réjouissantes : une vraie fausse kermesse au parc de Rentilly ; de joyeuses « nuits gitanes » dans le château de Monceaux-les-Mines ; une performance littéraire à la gare RER de Serris, au cours de laquelle quatre écrivains assis en observation transformeront les passants en personnages de leur mini-roman. Sans oublier, le soir du 31 décembre, une performance déambulatoire dans Brie-Comte-Robert, intitulée « La nuit du premier jour ». Au programme de ce parcours poétique: une installation de sculptures de cire dans l’église Saint-Etienne, des mots murmurés par la compagnie les Souffleurs, une sorte de luna-park dans le Jardin des bienfaits, des performances au château de la ville… Bref, de quoi fêter le passage à la nouvelle année comme si l’on rêvait éveillé. Depayz’Arts /Festival/Tout public/Du 27 au 31 décembre/Gratuit/Seine-et-Marne /www.depayzarts.com.

O.C.

Paris

MOMES

9


sorties_noelokchantal©_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 15:47 Page10

théma sorties fin d’année

© AGATHE POUPENEY/PHOTOSCENE.FR

QUEUE DE POISSON

> S’inspirant de la tradition mexicaine, Bartabas fête les morts dans une joyeuse cavalcade.

MORTS BIEN VIVANTS Calacas, un titre qui claque comme un grand éclat de rire — ou comme les vertèbres des squelettes qui s’entrechoquent dans les danses de mort. Et des squelettes (calacas en mexicain), il y en a absolument partout au Cirque équestre de Zingaro. Sur le parvis, dans les boxes des chevaux, dans les cintres et sur la piste, la mort règne en maître. Morbide, le dernier spectacle de Bartabas ? Bien au contraire. Lancés dans une course folle au son des chinchineros des rues de Santiago, les magnifiques destriers de Calacas — des petits chevaux noir et blanc de la pampa argentine — nous entraînent dans le sillage d’un carnaval joyeusement endiablé. Calacas /Spectacle / A partir de 7 ans / Jusqu’en février 2013 / 30 à 42 € / Théâtre équestre Zingaro / www.bartabas.fr. ■ M.B.

C’est l’histoire d’une belle sirène qui tombe amoureuse d’un jeune prince, qui lui sauve la vie et qui décide d’essayer de s’en faire aimer - ce qui ne sera pas si simple… On connaît, bien sûr, le fameux conte d’Andersen, mais la bonne idée de ce spectacle est de nous le faire raconter par Natalie Dessay, accompagnée de la superbe musique de Peer Gynt, du compositeur Edvard Grieg. C’est l’occasion, également, de faire découvrir aux enfants ce bâtiment à la fois intime et fastueux qu’est l’Opéra-Comique. La Petite Sirène / Spectacle / A partir de 5 ans / Le dim 16 décembre / 5 à 13 € / OpéraC o m i q u e / w w w. o p e r a comique.com. ■ O.C.

SURPRISE-PARTY À LA GAÎTÉ LYRIQUE Moments festifs à partager en famille, les rendez-vous de Capitaine Futur investissent chaque dimanche la grande salle de la Gaîté-Lyrique pour des concerts, des techno partys et des expériences stimulantes autour des nouvelles technologies. Le 30 décembre, la Gaîté embarque les enfants pour une méga surprise-party de fin d’année. La consigne : «Déguise-toi en Capitaine Futur et viens danser, avec les pieds et les mains, les fascinants folklores de notre planète : transe des Carpates, techno inca, disco papoue… » Vous voyez l’ambiance ! Décollage pour le futur /Bal/Tout public/Le dim 30 décembre/5 € /Gaîté-Lyrique /www.gaite-lyrique.net. ■ M.B. 10

Paris

MOMES


sorties_noelokchantalŠ_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 15:47 Page11

% %

% %  

GOOD VIBRATIONS

Andâ&#x20AC;Ś Action ! / Bal / A partir de 5 ans / Le ven 14 dĂŠcembre / 10 Ă 18 â&#x201A;Ź / Centre national de la danse / www.cnd.fr. â&#x2013;  M.B.

 %

 %    %     %

  %

  % %   %     

 

  

               

Cette fois, câ&#x20AC;&#x2122;est le chorĂŠgraphe Yuval Pick qui mène la danse, accompagnĂŠ de ses danseurs et dâ&#x20AC;&#x2122;un DJ de choc. Son idĂŠe, pour faire bouger adultes et enfants dans le grand studio du Centre national de la danse, câ&#x20AC;&#x2122;est de sâ&#x20AC;&#x2122;appuyer sur des moments de cinĂŠma : rĂŠpliques mĂŠmorables, bandes originales, scènes mythiques. La chorĂŠgraphie crĂŠĂŠe dans lâ&#x20AC;&#x2122;instant sera ensuite reprise par tous. Va y avoir de lâ&#x20AC;&#x2122;action !

Š MILAN SZYPURA

GRANDS MĂ&#x2030;CĂ&#x2C6;NES DE LA CINĂ&#x2030;MATHĂ&#x2C6;QUE FRANĂ&#x2021;AISE

> Les artistes du cirque Mandingue.

COMPLĂ&#x2C6;TEMENT DINGUES La crĂŠation du cirque Mandingue, dont le tout premier spectacle, FotĂŠ ForĂŠ, se joue Ă NoĂŤl au Cabaret sauvage, est une grande aventure faite de rencontres fructueuses. Elle commence sur une plage de GuinĂŠe, oĂš Yamoussa Camara, lui-mĂŞme danseur et acrobate, entraĂŽne de jeunes artistes guinĂŠens en difficultĂŠ. InvitĂŠe au Festival culturel panafricain dâ&#x20AC;&#x2122;Alger, la petite troupe rencontre Kamel Ouali, Luc Richard et Richard Djoudiâ&#x20AC;Ś et dĂŠcident de dĂŠvelopper un projet ambitieux:monter un spectacle et crĂŠer une ĂŠcole de cirque professionnelle en GuinĂŠe. Et câ&#x20AC;&#x2122;est ainsi que naĂŽt FotĂŠ ForĂŠ, un spectacle de acrobates virtuoses, solaires et vibrant dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠnergie. FotĂŠ ForĂŠ /Cirque/Tout public/Du 21 au 23 dĂŠcembre/15 Ă  25 â&#x201A;Ź /Cabaret sauvage /www.cabaretsauvage.com. â&#x2013;  O.C.

 

 

       !           


P_12_13_contes_histoires_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 11:46 Page12

en partenariat avec

Contes & Histoires Comme chaque année pendant les vacances de Noël, les monuments nationaux d’Île-de-France se métamorphosent: visites contées, spectacles, parcoursdécouverte, ateliers de création... Le passé peut être magique. Conciergerie La Conciergerie accueille en ce moment une exposition propre à titiller l’imaginaire, Rêve de monuments. Le public y découvre comment les châteaux, les abbayes, les ruines romantiques ont pu nourrir ses propres rêveries et les œuvres d’artistes au fil du temps… Grâce à des visites contées imaginées spécialement pour l’occasion, le jeune public pourra découvrir la Conciergerie. Les conteurs Maria Villacis et David Chamalet ont puisé dans cette exposition pour créer leur spectacle de contes, Ô mon (châ-tô), dans lequel la parole est donnée aux pierres des nobles édifices et à ce qu’elles ont entendu durant des siècles. Cela promet! u Visites contées de l’exposition Rêve de monuments. A partir de 5 ans. Les 27 et 28 décembre et du 2 au 4 janvier à 14h45 et 16h. Durée:1h. u Ô mon (châ-tô). Les 27 et 28 décembre, et du 2 au 4 janvier à 10 h 30, 14 h 30 et 15 h 30. Durée: 45 min. Tarif : 8, 50€, réduit : 5,50€. Conciergerie, 2, bd du Palais, Paris Ier. Tél.: 01 53 40 60 80.

Panthéon Ce n’est pas tous les jours qu’on peut passer l’après-midi avec un grand homme au Panthéon, comme Denis Diderot, génial concepteur de l’Encyclopédie, qui avec cette œuvre voulait faire « un exposé de l’intelligence, un ensemble des sciences qui constituent une éducation complète ». Après une visite-découverte du monument, le jeune public assistera à un spectacle, L’Invention de la curiosité (écriture et mise en scène par Jean-Gabriel Nordmann,

12

Paris

MOMES

musique de Christine Massetti, comédiens : Stéphanie Mathieu et Arno Feffer), qui fait revivre cette grande aventure de l’Encyclopédie à travers ses principaux acteurs, dont Diderot et Sophie Volland, la femme dont il était amoureux. Ensuite, un goûter-surprise et une découverte en famille de la crypte du Panthéon attendent les visiteurs. u L’Invention de la curiosité, avec Diderot et l’Encyclopédie. A partir de 8 ans. Du 26 au 29 décembre de 14 h à 16 h 30. Tarif : 8 €, réduit : 5 €. Panthéon, place du Panthéon, Paris Ve. Tél. : 01 44 32 18 00.

Château de Champs-sur-Marne Le jeune public prend place dans le coquet salon de la Laiterie, situé dans les communs du château, pour découvrir Le Petit Prince philosophe, une création de la compagnie du Bal de Saint-Bonnet, d’après l’œuvre d’Antoine de Saint-Exupéry. Ce spectacle théâtral tisse des liens entre les questions philosophiques soulevées par le livre et le passé de salon philosophique du château qui connut ses grandes heures à l’époque des Lumières. La laiterie se transforme ensuite en un vaste espace de jeu interactif où petits et grands débattront avec humour et passion de sujets

philosophiques peu ordinaires. Ces activités sont suivies d’un goûter. u Le Petit Prince philosophe. A partir de 6 ans. Du 2 au 4 janvier, à 10 h 30, 14 h et à 16 h. Gratuit. Réservation obligatoire. Château de Champs-sur-Marne, 31, rue de Paris, Champs-sur-Marne (77). Tél. : 01 60 05 46 32 et champs@monuments.nationaux.fr.

Villa Savoye La célèbre villa blanche conçue par Le Corbusier se transforme en terrain de découverte pour une visite-atelier sous la houlette de l’artiste Eve Loreaux et des éditions Noires à bec jaune. Munis du carnet « Passage secret », un livret pop up à compléter, les enfants explorent la maison pour découvrir les secrets de son architecture, la beauté de ses lignes et de sa lumière. Ensuite, en atelier, à l’aide de matériaux mis à disposition, chacun réalisera quelques pages du carnet conçu comme un jeu de piste


P_12_13_contes_histoires_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 11:46 Page13

teau perdu. 8-13 ans. Du 27 au 29 décembre, du 2 au 5 janvier, à 14 h 30, au Musée historique. u L’Antiquité à croquer. A partir de 6 ans. Du 27 au 29 décembre, du 2 au 5 janvier, à 14 h 30, au pavillon des 24 Jets. Gratuit. Domaine national de Saint-Cloud, Saint-Cloud (92). Tél. : 01 41 12 02 90.

Maison des Jardies

et repartira avec son exemplaire. u Passage secret aux Heures claires. 6–12 ans. Les sam 22 et dim 23 décembre à 11 h et 14 h. Gratuit pour les enfants. Tarif : 7,50€, réduit: 4,50€. Villa Savoye, 82, rue de Villiers, Poissy (78). Tél. : 01 39 65 01 06.

Château de Maisons C’est à un parcours insolite et musical que sont conviés les enfants avec une visite du château dans ses recoins les plus inattendus, sur les pas d’un musicien les entraînant dans des salles d’apparat aux pièces plus intimes et cachées. A chaque lieu, son air de musique. La visite est suivie d’un goûter. u Vie mondaine, vie

Située à Sèvres, cette jolie demeure entourée de verdure fut la propriété de Balzac puis de Gambetta. Labellisée « Maison des illustres», elle a été conservée intacte, avec son décor très XIXe siècle et son mobilier ancien. Un cadre idéal pour installer une ambiance propice aux contes fantastiques, rehaussée par un environnement sonore et musical. Au programme: Balzac, bien sûr, mais aussi Maupassant et Poe et leurs nouvelles à frissonner ! u Contes fantastiques à la Maison des Jardies. A partir de 12 ans. Du 22 au 30 décembre à 14h30. Tarif: Tarif : 5,50€, réduit: 4 €. Maison des Jardies, 14 av., Gambetta, Sèvres (92). Tél. : 01 45 34 61 22.

Saint-Denis : contes et lumière (avec Daniel Picouly). Tout public. Du 3 au 5 janvier à 14 h 30 et 16 h 15. Durée : 30 min. u Laissez-vous conter la beauté de la basilique. A partir de 4 ans. Les 26 et 27 décembre, et le 2 janvier, à 14h30 et 15h45. Durée : 1 h 30, sur réservation. u Lumière et vitrail. A partir de 7 ans. Du 26 au 28 décembre, et les 2 au 3 janvier à 10 h 30, 14 h et 15 h. Durée : 2 h, sur réservation. u Tirer les Rois à la basilique. A partir de 5 ans. Le 4 janvier à 10 h 30, 14 h et 15 h 15. Durée : 2 h, sur réservation. Et aussi des visites commentées pour adultes. Tlj à 10 h 30 et 15 h. Tarif : 7 €, réduit : 4,50 €. Basilique-cathédrale de SaintDenis, 1, rue de la Légion-d’Honneur, Saint-Denis (93). Tél. : 01 49 21 14 87.

Château de Vincennes La gourmandise et les oiseaux, telles sont les deux thématiques virevoltantes de ces Contes à tire-d’aile. Les enfants pourront les découvrir après la visite du donjon et de la Sainte-Chapelle, ellemême pimentée d’interventions contées. A déguster ensuite, lors du spectacle de la bien nommée Aurélie Loiseau : contes, bruitages, gestuelles, ritournelles et chansonnettes gourmandes pour tous. La séance est suivie d’un apéritif enfant ou d’un goûter, selon le moment de la journée. u Contes à tire-d’aile. 5-12 ans.

cachée au château de Maisons. A partir de 6 ans. Du 2 au 6 janvier à 14 h et à 15 h. Durée : 1 h 15. Gratuit pour les enfants sur réservation. Tarif : 7,50 €, réduit : 4,50 €. Château de Maisons, 2 av. Carnot, Maisons-Laffitte (78). Tél. : 01 39 62 01 49.

Du 2 au 5 janvier, à 11 h et 14 h 30. Tarif : 8, 50 €, réduit:5,50€.Château de Vincennes,accueil CharlesV, av. de Paris, Vincennes (94). Tél. : 01 48 08 31 20.

Domaine national de Saint-Cloud Autrefois, le château de Saint-Cloud accueillait rois et empereurs dans un décor somptueux. Mais en 1870, durant la guerre, il a été dévasté par un gigantesque incendie… si bien qu’il n’existe plus. C’est dans le musée historique de SaintCloud, où sont exposés des objets et des tableaux de ce château, que se déroule une partie des animations. «A la recherche du château disparu» : après un jeu de piste dans les collections, les enfants s’inspirent de ce que l’on a vu pour réinventer un palais imaginaire. Avec « L’Antiquité à croquer », animation mythologique et gourmande, ils découvrent grâce à des comédiens les aventures rocambolesques des dieux de l’Olympe (ces mêmes dieux qui étaient peints et sculptés sur les murs du château). Ensuite, ils réalisent quelques recettes de cuisine antique à déguster! u A la recherche du châ-

(« A la découverte des rois et reines de la basilique ») ; et, enfin, une visite gourmande et artistique qui se termine par la confection d’une couronne et la dégustation d’une galette (« Tirer les rois à la basilique »). u La crypte de

Basilique cathédrale de Saint-Denis Cette année, un véritable événement se prépare à Saint-Denis. L’écrivain et scénariste Daniel Picouly a conçu un conte pour l’occasion, raconté aux enfants lors d’une déambulation parmi les célèbres gisants de la basilique, héros de son histoire. Une occasion de rencontrer un auteur en chair et en os, tout en découvrant sous un autre jour les splendides statues de marbre du monument. Autres animations : des visitesdécouvertes suivies d’un atelier de création plastique (« Laissez-vous conter la beauté de la basilique et ses légendes ») ; des ateliers d’observations des magnifiques vitraux, avant de créer sa propre peinture-vitrail (« Lumière et vitrail ») ; des visites commentées pour adultes

Contes et Histoires Du 22 décembre 2012 au 6 janvier 2013. Entrée et animations gratuites pour les moins de 26 ans.* Renseignements au 01 44 61 21 50 (du lundi au vendredi) et sur www.monuments-nationaux.fr. * Entrée et animations gratuites pour les moins de 18 ans ainsi que les moins de 26 ans ressortissants des 27 pays de l’Union européenne et résidents réguliers non européens sur le territoire français. Gratuit pour les titulaires du Pass éducation du ministère de l’Éducation nationale. Illustrations Martin Jarrie.


P_14_15_derniers_jours_hiver_Maquette_nouvelle_2008 22/11/12 19:01 Page14

événement cinéma

© LES FILMS DU WHIPPET

Les derniers jours de l

Primé en compétition jeunesse aux Escales documentaires à la Rochelle, ce film iranien donne la parole à des enfants en rupture. es derniers jours de l’hiver, c’est le moment le plus important dans l’année iranienne, celui où toutes les familles s’apprêtent à célébrer Norouz, l’équivalent de notre Noël à nous. C’est aussi le moment où Mehrdad Oskouei a pu filmer la vie quotidienne de sept adolescents au sein d’une maison de correction pour mineurs délinquants à Téhéran. Le cinéaste ne propose aucun commentaire, il nous met en contact direct avec ces garçons âgés de 10 à 14 ans. Derrière la tristesse de leur destin, le cercle infernal de la drogue et des petits délits, on est frappé par la clairvoyance et la « sagesse » de leurs propos. Ces derniers jours de l’hiver, filmés sur un mode doux-amer, sonnent aussi pour ces jeunes éloignés de leur famille la fin de l’enfance. n

L

u Les Derniers Jours de l’hiver. A partir

de 12 ans. Mehrdad Oskouei. En salles.

14

u

Paris

MOMES

Interview

Comment en sont-ils arrivés là? Cinéaste et photographe iranien, Mehrdad Oskouei filme l’enfance depuis plus de vingt ans. Paris Mômes : Quelle était l’intention de départ du film ?

Mehrdad Oskouei : Simplement répondre à une série de questions : pourquoi ces enfants en sont-ils arrivés là ? Que s’est-il passé dans leur vie ? J’avais envie d’interpeller les parents. En général, les parents sont très attentionnés à l’égard des enfants, mais que se passe-t-il lorsque cette attention manque ? Je me suis beaucoup intéressé à la situation des femmes et des enfants après la révolution. Je viens de terminer une série de films sur les conséquences des différents tremblements de terre. En un instant, la vie des enfants bascule, ils perdent leur foyer, leurs parents, comment peuvent-ils se construire après ça ? Dans Les Derniers jours de l’hiver, ce qui m’a intéressé c’est la carence affective dont souffrent ces gamins.


P_14_15_derniers_jours_hiver_Maquette_nouvelle_2008 22/11/12 19:01 Page15

e l’enfance Pourquoi n’y a-t-il pas de filles dans votre film ?

M. O. : Voilà quatre ans que j’attends l’autorisation de tourner dans le bâtiment des filles. C’est plus compliqué, car le personnel qui les encadre est féminin et mon équipe est composée d’hommes… Et surtout parce qu’en général ces filles sont tombées dans la prostitution, un sujet particulièrement tabou. Elles sont complètement rejetées, elles ne peuvent même plus rentrer chez elles. De toute façon, c’est très difficile de filmer dans une maison de correction, je suis le premier documentariste en Iran à y être entré. Comment avez-vous fait ?

M. O. : Quand j’ai demandé l’autorisation, ils m’ont laissé filmer quelques plans et, comme ils n’ont rien trouvé à redire, ils m’ont autorisé à faire le film. Mon idée était de montrer les enfants dans leur quotidien : lors des repas, dans les chambres, au cours d’une excursion… Donc une idée très simple, sans discours, seulement le quotidien et la parole des enfants. Il y a une grande maturité dans leurs propos. Comment avez-vous préparé votre film ? Avez-vous sélectionné les enfants ?

M. O. : J’ai une longue expérience de travail avec les enfants. Je n’ai eu que deux jours pour les voir avant le tournage, j’ai donc choisi d’être le plus direct possible, je leur ai simplement expliqué ce que je voulais faire. Je n’ai fait aucun casting, j’ai pris les jeunes qui se trouvaient là à ce moment-là. Je pratique une méthode que j’appelle « yeux et oreilles grand ouverts ». Ils savent tellement de choses que je n’ai eu qu’à les écouter. Abolfazl, un des gamins du film, a coutume de dire : « J’ai tellement souffert, c’est comme si j’avais vécu cinq vies en une. » Avez vous rencontré des difficultés avec les autorités ?

M. O. : Suivant la loi iranienne, il y a des lignes rouges. Je m’en approche le plus possible mais je fais très attention de ne pas les dépasser. Pour faire un film en Iran, il faut une autorisation de tournage puis une autorisation de diffusion. On m’a demandé de supprimer les scènes de danse et de théâtre, mais j’ai tenu bon. La scène de théâtre est surprenante. Comment est-elle née ?

M. O. : J’étais en train de filmer un enfant et les autres, fatigués, se sont mis à jouer au tribunal, comme ils l’avaient déjà fait devant une délégation de l’Unicef. Dans cette maison, les enfants apprennent à peindre, à faire du théâtre… Là, ils s’en sont servis pour envoyer un message et montrer ce qu’ils ont vécu. Cette scène vient entièrement d’eux, il n’y a eu aucune mise en scène. Cela prouve aussi à quel point ils sont malins. n PROPOS RECUEILLIS PAR MAÏA BOUTEILLET


P_16_28_archi_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:30 Page16

dossier Dessine ta ville rêvée

La ville rêvée d Les enfants aiment la ville. En témoignent les centaines de dessins reçus en réponse à notre concours « Dessine ta ville rêvée ». La richesse de leurs propositions a nourri la réflexion de trois architectes et d’un illustrateur qui se sont embarqués dans l’aventure en revisitant la vision des enfants.


P_16_28_archi_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:30 Page17

e des enfants T

out a commencé avec un concours de dessins organisé par le pavillon de l’Arsenal et Paris Mômes sur le thème « Dessine ta ville rêvée », lancé dans notre numéro de septembre. Maisons-bulles aux couleurs acidulées, dômes en lévitation, ascenseurs suspendus, panneaux photovoltaïques à foison, toboggans serpentant le long des façades, « immeuble touten-un » avec crèche, terrain de jeux, piscine et logements, cinémas, serres et zoos intégrés, forêts sous les toits ou cabane tutoyant les nuages, plus de 700 enfants nous ont répondu, nous livrant sur papier l’immeuble de leurs rêves. Devant tant de projets forts pour bâtir la ville du futur, Paris Mômes a décidé de faire grandir l’aventure. Illustrateur, architectes et philosophe ont accepté de redessiner les projets des enfants, d’en faire des perspectives et de mettre des mots sur leurs rêves dessinés. ■ PAR MAÏA BOUTEILLET ET ORIANNE CHARPENTIER ILLUSTRATIONS DE STÉPHANE KIEHL

> Valentina, 8 ans

> Merlin, 6 ans

> Arthur, 10 ans


P_16_28_archi_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:30 Page18

dossier Dessine ta ville rêvée

Du rêve à la réalité Stéphane Kiehl a illustré le livret du concours. Nous lui avons demandé de choisir six dessins et de les réinterpréter comme il l’a fait pour les vrais immeubles d’architectes. Et de les commenter.

Paris Mômes : Que vous inspirent ces dessins ?

Vous avez retenu ces six dessins. Pourquoi ?

Stéphane Kiehl : A priori, je préfère ceux qui se rapprochent le plus de l’abstraction; ceux dont les enfants n’ont pas déterminé des fonctions à tout; ceux, aussi, dont l’architecture repose sur le vide… Sur certains dessins, on devine le trait de gomme, c’est dommage. Souvent, quand j’interviens dans les écoles, je confisque la gomme pour que les enfants n’aient pas peur de dessiner, qu’il ne se brident pas. La force du dessin, c’est justement de permettre de s’exprimer sur le vif. C’est important de garder son premier jet.

L’immeuble au toboggan. Celui-là, en termes d’architecture, je le trouve très intéressant: il semble reposer sur du vide. Il donne une autre réalité aux immeubles voisins existants, dont il englobe les cheminées. Ainsi, le dessin les prend en compte, et même les met en valeur. (voir page 16). L’immeuble montgolfière. Celui-ci est aérien, en suspension, c’est presque un cerf-volant. Il m’évoque une sculpture. (voir page 16). L’immeuble au pilier central. Celui-là est plus urbain, presque industriel. Il a un côté très réaliste, avec tout de même un assemblage assez dingue. J’imagine les habitations là-haut, dans ces espèces de conteneurs, et les espaces sociaux en bas. Il y a énormément d’indications de matière : l’acier, le verre… Et cette ligne jaune qui fait


P_16_28_archi_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:40 Page19

> Ulysse, 7 ans

> Timo, 8 ans

> Louise, 9 ans

marquage au sol. Il possède en plus un sens des proportions, un effet de composition incroyable. (voir page 17). L’immeuble aux arbres. Dans cet immeuble, il y a un rythme, un effet «série» vraiment intéressant: ces étages identiques qui se succèdent, avec des arbres qui s’empilent. L’immeuble à la cabane. Lui aussi, avec sa petite cabane au sommet, est très poétique. En plus, il a été tracé directement au stylo Bic, le genre de détail auquel je suis sensible. Et lui aussi, il semble reposer sur du vide. L’immeuble aux pois. Sa force, c’est d’être très graphique. Il est composé de structures avec des formes simples, dans lesquelles on a apposé des motifs. Ce mélange crée une multitude d’émotions. ■ PROPOS RECUEILLIS PAR ORIANNE CHARPENTIER


P_16_28_archi_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:30 Page20

dossier Dessine ta ville rêvée

Quand les archis s’emparent du rêve des enfants Les architectes Emmanuel Saadi, Philippe Lair et Christophe Ouhayoun se sont prêtés à l’exercice imaginé par Paris Mômes : choisir un dessin d’enfant et le traiter en perspective, comme un vrai projet à réaliser. Voici leurs propositions.

La maison du futur

© EMMANUEL SAADI ARCHITECTE POUR PARIS MÔMES

Un projet de Marius, 10 ans, réinterprété par l’architecte Emmanuel Saadi.

20

Paris

MOMES


P_16_28_archi_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:30 Page21

DÈS 5 ANS

LA PETITE SIRÈNE CONTE EN MUSIQUE

L’

architecte Emmanuel Saadi s’est prêté au jeu de choisir un dessin parmi les dizaines que nous avons reçus : « Ce projet m’intéresse en termes de créativité, explique-t-il. Les générations futures vont devoir réinventer le monde à venir. On est conscient que les énergies fossiles, c’est du passé ; cela implique de tout repenser, y compris, évidemment, l’architecture. » Les dessins du concours « Dessine ta ville rêvée », il les a observés minutieusement, en commentant de ci, de là : « L’une des contraintes de construire dans Paris, c’est qu’il s’agit de constructions en refend, où le mur mitoyen entre les immeubles sert aux deux bâtiments, comme c’est le cas pour les immeubles haussmanniens. Jusqu’il y a quelques années, on avait tendance à pasticher ce type d’immeubles. Mais lorsqu’on observe les dessins des enfants, qui sont pour la plupart en rupture complète avec l’architecture des bâtiments voisins, on se rend compte que cela fonctionne. » Devant une maison en forme d’arbre, il s’étonne une nouvelle fois : « Celui-là aussi est intéressant. L’enfant a imaginé une sorte de socle pour chercher la lumière au-dessus des immeubles. Il y a là une vraie réflexion». Et devant un dessin d’immeuble composé de pavés de couleur aux larges baies vitrées, qui semblent inspiré d’un de ses propres immeubles (le poste de commandement de la ligne 12), il ajoute : «Parfois, c’est en redessinant des choses déjà vues qu’on trouve son propre projet». Pour un autre, il conclut : «Ce sont les contraintes qui nous rendent créatifs. » Emmanuel Saadi a finalement choisi un dessin intitulé : « La maison du futur ». Une maison ronde, assez incroyable, avec une éolienne au sommet, du chauffage par le sol, des panneaux solaires. « Ce dessin me parle, explique Emmanuel Saadi, parce que sa dimension écologique correspond vraiment à ma propre recherche aujourd’hui : je pense que c’est ça, l’architecture du futur… » ■ O.C. > Parmi les récentes réalisations d’Emmanuel Saadi, il y a l’immeuble pour Emmaüs le long du canal Saint-Martin, et le très graphique poste de commandement de la ligne 12, dans le XVe.

dimanche 16 et lundi 17 décembre

DÈS 8 ANS

LE LABO DES ARTS FLO CONCERT COMMENTÉ samedi 19 janvier

DÈS 8 ANS

C’EST QUOI L’OPÉRETTE ? RÉCITAL COMMENTÉ

dimanche 24 et lundi 25 février

DÈS 8 ANS

MOZART EN FAMILLE

CONCERT ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE RADIO FRANCE samedi 30 mars

DÈS 8 ANS

CENDRILLON

OPÉRA-COMIQUE DE P. VIARDOT mercredi 17 avril

DÈS 5 ANS

CONTES CHINOIS

CONTES EN MUSIQUE ET EN IMAGES dimanche 21 et lundi 22 avril

DÈS 8 ANS

LES MILLE ET UNE NUITS À L’OPÉRA RÉCITAL COMMENTÉ

mercredi 29 mai et samedi 1er juin

0825 01 01 23 (0.15€/min.) / www.opera-comique.com


P_16_28_archi_Maquette_nouvelle_2008 05/12/12 12:46 Page22

dossier Dessine ta ville rêvée

Réinventer des espaces communs

© AGENCE LAIR ET ROYNETTE POUR PARIS MÔMES

Un projet de Florian, 10 ans, réinterprété par l’architecte Philippe Lair.

22

Paris

MOMES


P_16_28_archi_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:30 Page23

«T

rès peu d’enfants se sont cantonnés au gabarit de la rue tel qu’il était proposé», constate Philippe Lair, de l’agence Lair et Roynette. « La plupart se sont élevés bien au-dessus, avec des ascenseurs ou des machineries incroyables, certains débordant à droite et à gauche au-dessus des autres. Le dessin que j’ai choisi a ce culot-là : le bâtiment s’étend de chaque côté sans se soucier du droit de l’urbanisme ni du Code de la propriété... » Sur le dessin d’origine, l’enfant a imaginé une extension avec un home cinéma et un escalier d’un côté et une terrasse avec barbecue de l’autre. L’architecte n’a pas conservé tous ces détails dans sa perspective, mais ce sont néanmoins ces aménagements qui ont arrêté son choix. « C’est comme une invitation, il a l’air de dire ‘On construit au-dessus de chez vous, mais en échange, vous pouvez accéder au toit-terrasse, vous pouvez venir chez nous’. En France, on ne pourrait pas réaliser un tel projet, légalement c’est impossible. Cela me fait penser à ces immeubles que l’on peut voir en Hollande ou à Berlin avec des espaces mutualisés. Là aussi, il propose des espaces à partager et c’est ce qui me semble particulièrement intéressant. » Contrairement à la plupart des dessins, celui de Florian est en noir et blanc ce qui n’a pas manqué de susciter des questions. « C’est très soigné dans les détails, il a même représenté les reflets sur les vitres. Mais fallait-il ajouter de la couleur — la couleur, c’est toujours délicat — ou respecter à la lettre le projet ? » Enfin, beaucoup de dessins mentionnent des panneaux solaires, des éoliennes: il est clair que la plupart des enfants sont sensibilisés aux énergies renouvelables. « Là, il n’y a aucune référence de cet ordre, alors que nous, à l’agence, nous sommes plutôt sur des problématiques écologiques, mais cela ne m’a pas empêché d’être sensible à ce projet. » ■ M.B.

Crin Blanc & Le Ballon rouge PRÉSENTE

www cyandesign org

> L’agence Lair et Roynette a réalisé la première réhabilitation de logements sociaux avec Contrat de Performance Energétique à Vitry et, plus récemment, une surélévation de logements sociaux en ossature bois dans le XXe à Paris.

S HELL AC

P RIX

DE VENTE CONSEILLÉ

9.99 €

Les deux chefs-d’œuvre de notre enfance restaurés numériquement en haute définition !

Sortie le 4 décembre 2012 Disponible sur www.shellac-altern.org/boutique ou dans les points de vente habituels


P_16_28_archi_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:30 Page24

DESSIN ORIGINAL CHRISTOPHE OUHAYOUN KOZ ARCHITECTES POUR PARIS MÔMES

dossier Dessine ta ville rêvée

Un projet de César, 7 ans, réinterprété par l’architecte Christophe Ouhayoun. 24

Paris

MOMES

Bien dans sa bulle


P_16_28_archi_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:30 Page25

en famille LA MISSION DU PÈRE NOEL Le spectacle conté suivi d'un atelier pour écrire sa Lettre au Père Noel Mercredis 12 et 19 déc. 2012 à 14 h 30

6,50 € par personne

AU-DELÀ DU STREET ART Visite guidée de l'exposition

Vendredi 28 décembre 2012 et Mercredi 2 janvier 2013 à 15 h

Atelier les p'tits grapheurs Mercredi 26 décembre 2012 et Vendredi 4 Janvier 2013 à 15 h

P

our Christophe Ouhayoun, de l’agence Koz, le dessin de César, 7 ans, résume quelques-unes des questions essentielles autour du logement. « Notamment, comment concilier le vivre ensemble et l’espace intime. Là, la métaphore des bulles est absolument limpide: chacun est dans sa bulle et, en même temps, elles sont agglutinées les unes sur les autres, les unes à côté des autres. Il y a un désir de collectivité, mais elles sont chacune de taille différente, créant ainsi des interstices, des passages secrets. Et puis il y a les escaliers qui permettent de circuler, de relier, de créer des passerelles, des paliers, de prendre de la hauteur et d’accéder au jardin merveilleux. » L’architecte a tout de suite été enthousiasmé par l’utilisation très généreuse de la couleur, un élément récurrent dans les réalisations de Koz : « Nous sommes des super convaincus de la couleur, les enfants, eux, l’utilisent très naturellement ! » Sur le dessin d’origine, chaque bulle porte un numéro. Christophe Ouhayoun n’a finalement pas conservé ce détail, mais il n’a pas manqué de le remarquer : « Dans le logement social, on travaille beaucoup sur l’aspect identitaire, notamment sur la capacité qu’a chacun de reconnaître son logement vu d’en bas. » Le dessin de César comme sur beaucoup d’autres, déborde de plantes, on sent une aspiration à plus de nature en ville, une véritable injonction lancée aux bâtisseurs ! « “Dessine ta ville rêvée”, c’est une proposition très intéressante. Les enfants ont apporté des réponses très libres dans un contexte très contraint ! On sent qu’ils ont tous les outils pour envisager la question. Pour nous, architectes, cela pose évidemment la question de la norme, du règlement : que se passerait-il si on libérait totalement la contrainte ? Pourquoi décréter qu’il faut s’aligner ? » Christophe Ouhayoun compte beaucoup sur la filière de l’enseignement pour faire évoluer le rapport à l’architecture. « Dans l’imaginaire collectif, l’architecture a un côté très figé, on a tous l’image de la petite maison avec la cheminée. C’est très dur de casser ces schémas ! » ■ M.B.

> Dernière réalisation de l’agence Koz, un immeuble d’habitation social rue de Toul, dans le XIIe arrondissement de Paris.

Renseignements et réservation : 01 42 79 24 24 reservation.dnmp@laposte.fr


P_16_28_archi_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:30 Page26

dossier Dessine ta ville rêvée

> Baptiste, 11 ans

> Ulysse, 7 ans

> Anaïs, 10 ans

Interview

Ce que les dessins nous disent Richard Scoffier est à la fois architecte, enseignant en architecture et diplômé de philosophie. Nous lui avons demandé, à lui aussi, d’observer les dessins du concours « Dessine ta ville rêvée ».

I

l s’est prêté au jeu, analysant les croquis comme de véritables projets, relevant leur proximité avec des travaux d’architectes illustres (« Là, on dirait l’îlot ouvert de Portzamparc ; ici, cela ressemble à ce qu’a fait Tony Garnier sur le quai des Etats-Unis à Lyon ; tiens, on peut voir un immeuble comme cet autre-là à Rio de Janeiro »). Richard Scoffier possède un regard à trois dimension sur l’architecture : il la fait, il l’enseigne, il la médite. Et cela donne à ses réponses des perspectives plus larges : on entrevoit grâce à elles, dans la multitude de dessins, des affinités, des correspondances, des lignes de démarcation. L’an dernier, il a donné des cours originaux sur l’architecture à l’Université populaire du pavillon de l’Arsenal en développant les termes fondamentaux de cette discipline : le mur, la fenêtre, l’espace…. C’est sous cette forme que Paris Mômes a retranscrit ses propos. ■ PROPOS

RECUEILLIS PAR

> Les cours de Richard Scoffier au Pavillon de l’Arsenal sont en ligne sur www.pavillon-arsenal.com.

26

Paris

MOMES

ORIANNE CHARPENTIER

La façade. « Dans certains dessins, on peut voir un travail sur la texture du bâtiment, comme s’il s’agissait de fragments de peau assemblés. Dans l’ensemble, les façades, ce sont des visages. L’architecture, c’est un corps de pierre sur des corps de chair. Là aussi, encore deux visages, mais de profil ; comme deux personnes qui semblent parler l’une avec l’autre. Très souvent, les fenêtres sont comme des yeux. Même s’il n’y a personne aux fenêtres, la façade semble vous regarder. Ainsi, l’architecture nous ramène toujours sous le regard d’autrui. Probablement cela nous civilise-t-il. Relisez Vendredi ou les limbes du Pacifique, où le héros, seul sur son île, finit par se diluer dans la nature. »

> Jeanne, 12 ans

L’intérieur. « Celui-là est drôle : l’enfant n’a pas dessiné la façade, il a représenté l’immeuble en coupe. Pour lui, l’important, c’est ce qui se passe derrière les murs, c’est la façon dont il est habité. Quand ma fille était petite, j’aimais me promener avec elle parce qu’elle voyait des choses que je ne voyais pas. Par exemple, à Venise, devant le Grand Canal, elle a vu un poisson. La plupart des gens ne pensent qu’à regarder les bâtiments incroyables autour du canal, mais elle, elle a observé le canal comme un contenant, comme un plan d’eau. Les enfants qui ont dessiné ces immeubles en coupe sont un peu pareils : ils nous font entrer à l’intérieur, l’apparence d’une façade ne leur suffit pas. »

Le toit. « Aujourd’hui, on questionne beaucoup la toiture. On la plante, on l’aménage… C’est ce que l’on voit à l’œuvre dans de nombreux dessins. Ici, comme sur plusieurs d’entre eux, la terrasse empiète sur les autres bâtiments ce que je trouve vraiment intéressant. Sur cet autre, ce sont les cheminées qui me frappent, elle prennent presque tout l’espace, comme si le bâtiment n’était qu’un socle. »


P_16_28_archi_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:31 Page27

KMBO KIDS PRÉSENTE

LE VÉRITABLE

ROBINSON CRUSOÉ UN FILM DE WALTER TOURNIER

> Jade, 10 ans

Les escaliers. « C’est drôle de repérer les questions que se posent les enfants : comment on monte ? Comment on accède aux appartements ? Ce sont de vraies questions d’architecte qui renvoient à de vraies contraintes : les paliers, les circulations… Arriver dans un lieu n’est pas donné. Il y a un parcours. Ce dessin, particulièrement, est étonnant. Ce n’est pas tant les bulles qui m’étonnent que la présence d’un escalier. Quand on est dans sa bulle, pourquoi aurait-on besoin d’un escalier ? Mais ce sont peutêtre justement les contradictions qui font l’intérêt d’un projet. C’est le moteur dialectique qui permet d’avancer… Ces deux impératifs contradictoires m’interpellent en tant qu’architecte : ”Protège-toi“ et ”Parle à ton voisin“. Car l’architecture, en somme, c’est à la fois s’isoler, rentrer dans sa bulle ; et en même temps communiquer, rencontrer autrui. »

> Margot, 8 ans

Le programme. « En observant ces dessins, on peut voir l’importance de la question du programme, des activités : il y a des terrains de football, des piscines. Ils se réfèrent à une vérité programmatique qui transcende le bâtiment : en fait, c’est presque l’activité qui décide de la forme de l’immeuble. C’est drôle parce que chez les vrais architectes, on retrouve cette dichotomie : ceux qui s’intéressent au programme, comme Rem Koolhaas ; et ceux qui s’intéressent aux volumes, comme Frank Gehry (l’architecte, notamment, de la Cinémathèque française à Paris)… Les plus intéressants à mes yeux, ce sont les plus rigoureux. Ce qui est fascinant, c’est de voir à quel type de bâtiment cela pourrait donner lieu. J’enseigne aussi à l’école d’architecture de Versailles, j’ai demandé à mes étudiants d’imaginer un immeuble avec piscine : certains projets ressemblent à ce que je vois là. »

AU CINÉMA LE

09 JANVIER 2013 ZZZNPERÀOPVFRP


P_16_28_archi_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:45 Page28

© 11 H 45

© 11 H 45

dossier Dessine ta ville rêvée

> Une cinquantaine de dessins originaux sont exposés au pavillon jusqu’au 2 décembre.

> Des cubes en bois représentant des façades, invitent les enfants à composer leur rue.

Exposition

Viens dans ma rue Plus de 700 dessins exposés au pavillon de l’Arsenal. 714 dessins d’enfants de 6 à 12 ans nous sont donc parvenus. Beaucoup d’idées, de désirs, d’inventions… cela n’a donc pas été facile pour le jury de sélectionner les gagnants parmi tous les concurrents. C’est César, 7 ans, qui remporte le grand prix avec un immeuble composé de bulles de couleurs reliées par des escaliers et des passerelles (pages 24-25). Les coups de cœur du jury, au sein duquel siégeaient les trois architectes partenaires, sont allés à Orphée (9 ans), Ulysse (7 ans) et Niels (11 ans). Douze autres participants ont également été primés : Avril (6 ans), Louison (9 ans), Léon (8 ans), Anaïs (10 ans), Marusha (10 ans), Florian (10 ans), Margot (8 ans), Marie (10 ans), Méta (12 ans), Raphaël (9 ans), Jules (12 ans) et Tristan (7 ans). Les dessins des 16 lauréats et les perspectives des architectes sont exposés jusqu’au 2 décembre au pavillon de l’Arsenal. Les dessins des autres candidats sont projetés sur quatre écrans dans l’exposition puis à partir du 2 décembre à l’espace enfant. Lequel proposera également un nouveau jeu « à manipuler », directement issu du concours . Des cubes en bois – avec des reproductions des dessins de Stephane Kiehl – que les enfants pourront disposer comme bon leur semble, et composer leur propre rue. ■

u Dessine ta ville rêvée. Exposition jusqu’au 2 décembre. Pavillon de l’Arsenal, 21 bis, bd Morland, Paris IVe. M° Sully-Morland. Du mar au sam de 10 h 30 à 18 h 30, dim de 11 h à 19 h. Gratuit. www.pavillon-arsenal.com.

Interview

La place des enfants dans la ville Adjointe au maire de Paris chargée de la vie scolaire et de la réussite éducative, Colombe Brossel présidait le jury du concours.

« Quand on pense la ville aujourd’hui, il faut la penser avec tous ses usagers. Et ne pas oublier de demander l’avis des enfants », affirmet-elle, précisant que, depuis 2010, la ville s’implique dans une démarche éducative en faisant participer, par le biais des centres de loisirs, les enfants à des jurys dans le cadre de grands projets d’aménagement ou d’architecture menés par le pavillon de l’Arsenal. Les enfants ont ainsi été consultés pour l’aménagement des voies sur berges, pour le projet des Halles, ou pour le cahier des charges du groupe scolaire Olivier-de-Serres, dans le XVe arrondissement… « Chaque fois, c’est extrêmement fructueux du point de vue de la réflexion car ils n’ont pas les mêmes réflexes, pas les mêmes freins. Ce concours reflète tout à fait la façon dont les enfants s’emparent de

28

Paris

MOMES

la réalité sans mettre de frontière. Par le dessin, ils disent des choses très fortes comme par exemple qu’un immeuble peut avoir plusieurs fonctions — une piscine sur le toit, une crèche, des logements, un café, le tout dans le même bâtiment —, et pour eux il y a une interaction forte entre le dedans et le dehors. Cela nous questionne aussi sur la manière dont on gère l’espace public à Paris, ville où l’on accueille de plus en plus d’habitants, de plus en plus de familles… Enfin, il y a un grand besoin de nature qui s’exprime à travers la plupart des dessins. Toutes ces expériences participatives nous interrogent sur la place qu’on leur donne dans la ville en tant que petits citoyens. Il ne s’agit pas de souscrire à toutes leurs propositions, mais plutôt de prendre en compte une manière différente de regarder la réalité. » ■


© Centre Pompidou, Direction de la communication et des partenariats. photo : H. Véronèse. conception graphique : Ch. Beneyton, 2012

ATELIER DES ENFANTS

ATELIER DES ENFANTS 2 / 5 ANS 6 / 12 ANS

ATELIERS ET RENCONTRES AVEC DES ARTISTES ÉVÉNEMENTS GRATUITS EN FAMILLE

PARCOURS DANS LES COLLECTIONS

PROGRAMMATION ET BILLETTERIE www.centrepompidou.fr

avec le soutien de

en partenariat avec


thema_salon3bisR1_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 14:35 Page30

théma édition

Rendez-vous a Des albums, des BD, des mangas, des romans, des polars… les dernières productions de l’édition jeunesse font salon en cette fin d’année. Petits et grands éditeurs vous attendent. C’est le moment d’aller à la rencontre des auteurs et des illustrateurs et de faire provision de lectures pour les mois à venir. PAR MAÏA BOUTEILLET

ET

ORIANNE CHARPENTIER.

Salon / 28 novembre-3 décembre

Quand littérature rime avec aventure ROMANS, ALBUMS, BD, MANGAS : LE SALON DU LIVRE JEUNESSE DE MONTREUIL RÊVE D’ÉVASION.

PARI

S BIB LIOTH ÈQUES/ SYLVAIN BOSSUT ANTHONY BROWNE

PARIS BIBLIOTHÈQUES/SYLVAIN BOSSUT ANTHONY BROWNE

RENDEZ-VOUS AVEC MARCEL

30

Paris

MOMES

Egalement au Salon du livre de Montreuil, les bibliothèques de la ville de Paris vous accueillent sur leur stand. Sur place, une création originale des bibliothécaires jeunesse : un jeu interactif inspiré de l’œuvre d’Anthony Browne, le célèbre illustrateur anglais qui a créé le singe Marcel au regard pensif.

Que serait la littérature jeunesse sans l’aventure ? Qu’elle soit intérieure ou haute en couleur, sans fin, sous les mers ou d’un autre siècle, l’aventure occupe une bonne part de la production jeunesse. On pourra se rendre compte de la richesse de la thématique en parcourant l’exposition 28°W. Au fil de carnets de croquis, d’originaux et d’albums, on y découvre l’aventure selon Katy Couprie, François Place, Fred Bernard et François Roca, Kitty Crowther… et bien d’autres illustrateurs venus de toute l’Europe. A découvrir aussi les « pépites du Salon » : des livres de l’année distingués par un jury de pros de l’édition, de l’éducation et de la culture. Et aussi des rencontres, des signatures, des ateliers et pléthore de livres. ■ M.B. u Salon du livre et de la presse jeunesse. Tout public. Le mer 28 et le jeu 29 novembre de 9h à 18h ; le ven 30 novembre de 9 h à 21 h 30 (accès à la nocturne gratuit pour tous dès 16 h 30). Le sam 1er décembre de 9 h à 20 h, le dim 2 décembre de 10h à 19h. Tarif: 6€ (billet coupe-file + un chèque livre), 4 €, gratuit pour les moins de 18 ans. Espace Paris-Est-Montreuil, 128,rue de Paris, Montreuil (93). M° Robespierre. www.SLPJ.fr.


thema_salon3bisR1_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 14:35 Page31

Le nouvel album de la Petite Taupe

s au salon Livre, graphisme et illustration / 8 décembre

Place aux livres UNE SEMAINE APRÈS LA CLÔTURE DU SALON DU LIVRE JEUNESSE, MONTREUIL REMET LE COUVERT. Mais, cette fois, avec les petits éditeurs indépendants du coin sous la halle du marché, dans une ambiance festive avec des concerts, des animations, du pain d’épice, des gâteaux, du chocolat et du vin chaud (tout cela bio) pour réchauffer tout le monde. Le rendez-vous, dont c’est la deuxième édition, s’impose de lui-même: rien qu’à Montreuil, il existe une vingtaine d’éditeurs de livres et de revues dans tous les domaines, trois librairies, quantité d’auteurs (BD, jeunesse, roman), des illustrateurs, des graphistes en pagaille, et évidemment le Salon de la littérature jeunesse. A cela, il faudra ajouter ceux des communes voisines: Bagnolet, Les Lilas, Romainville… ne sont pas en reste. Au programme aussi, tout au long de l’après-midi, rencontres, dédicaces et discussions à bâtons rompus. ■ M.B. u Montreuil-sur-Livres. Tout public.

Le 8 décembre de 12 h à 20 h. place du Marché, Montreuil (93). M° Croix-de-Chavaux. www.montreuilsurlivres.fr.

Arte Éditions, des livres

pour les tout petits et pour les plus grands… ƒdition spŽciale dix ans

Salon / 7-9 décembre

Polar, vous avez dit polar ? AVIS AUX AMATEURS DE ROMANS POLICIERS… Autre Salon du livre attendu en cette fin d’automne, le fameux Salon du polar de Montigny-lès-Cormeilles. Ce chaleureux rendez-vous des amateurs de romans policiers, qui a lieu pour la quinzième année, a la bonne habitude de proposer aussi une belle sélection d’auteurs jeunesse - sans compter qu’il organise pas mal de rencontres et d’ateliers d’écriture pour les scolaires. Cette année, les jeunes lecteurs pourront ainsi rencontrer, entre autres, Marcus Malte, Romain Slocombe, Caryl Ferey, Marin Ledun… ■ O.C. u Salon du polar. A partir de 7 ans. Les 7, 8 et 9 décembre. Ven (journée scolaire), sam de 10h à 19h, dim de 10h à 18h. Entrée libre. Salon du polar, espace Léonard-de-Vinci, rue Auguste-Renoir, Montigny-lès-Cormeilles (95). RER C, arrêt Montigny-Beauchamp (sortie Beauchamp, puis rejoindre le hall de gare où se tient le point accueil salon, d’où partent des navettes). www.salondupolar.com.

Nouvelle Ždition poche

Toujours disponibles

Retrouvez lon tous ces ouvrages au Sa sse ne jeu sse pre la de et du livre il de Montreu cembre du 28 novembre au 3 dŽ sur et www.arteboutique.com


P_32_33_edition_Maquette_nouvelle_2008 22/11/12 19:45 Page32

édition

LIVRES

PAR AÏCHA DJARIR

ET

CHANTAL HERRMANN

Ah ! Si j’étais…

Oiseau vole

Aller et Reboul

Un enfant se fait sermonner par ses parents. Puni, il est furieux contre eux au point d'imaginer qu'il se transforme en tigre. Mais celuici se fait prendre par un braconnier, et c’est ainsi qu’au fil des pages et de ses métamorphoses il cumule les difficultés qui l’exposent à la solitude. Dans l’enchaînement de ses mésaventures, la colère se dissipe et le tigre blanc redevient petit garçon. Annabelle Buxton utilise le plastique, l’enduit, le Rhodoïd, la pointe sèche et le scalpel pour ce très bel album dominé par un bleu mystère qui nous emmène dans l’univers chimérique de cet enfant. u LeTigre blanc. A partir de 4 ans.

Déjà enfant, quand il avait envie d’être ailleurs, son esprit se transformait en oiseau. Suivre un troupeau de chevaux au galop ou faire la course avec de très grands poissons, à la moindre occasion, son esprit s’envolait. Loin, si loin, que l’enfant n’entendait plus les appels de sa mère jusqu’au jour où, devenu grand, il découvre que, grâce à l’écriture, il peut être à la fois ici et ailleurs. Un album en noir et blanc au graphisme précis et raffiné où seul le monde des rêves est en couleurs. u La Tête ailleurs.

Henri rêve d’aller à Paris, de découvrir ses églises magnifiques, ses bus par milliers car, dans son village de Reboul, il n’y a pas grand-chose à faire. Un beau jour, il se met en route pour la capitale. Après une sieste et la rencontre malchanceuse avec un oiseau qui brouille son itinéraire, le voici de retour à Reboul… Henri, se croyant à Paris, s’étonne de la ressemblance entre ces deux villes. Saul Bass, que l’on connaît pour ses génériques de film (Vertigo, d’Hitchcock, entre autres), s’amuse avec un joyeux graphisme où illustrations, typographies et couleurs éclatantes font de cet album une farce malicieuse. u Henri va à Paris. A partir de 4 ans. Par

Par Annabelle Buxton. Magnani. 14 €.

A partir de 5 ans. Par Marie Dorléans. Le Baron perché. 15,90 €. C.H.

A.D.

Leonore Klein. Ill. Saul Bass. Hélium. 18€.

A.D.

Une chanson douce Bon voyage Inspiré d’un voyage au Japon, cet album en noir et blanc nous fait traverser les paysages urbains d’une super mégalopole: quartier des affaires, faubourg, zone industrielle, jusqu’à ceux de la campagne. «Quand on se déplace entre deux endroits du monde on appelle cela un voyage », écrit Germano Zullo, auteur de cette fable sur le temps qui égratigne au passage le monde moderne. u Ligne 135. A partir de de 5 ans. Par Germano Zullo. Ill. Albertine. La Joie de lire. 18 €. C.H.

32

u

Paris

MOMES

C’est l’histoire d’un lutin qui sort la nuit, quand les maisons sont endormies au cœur de l’hiver du Grand Nord. Seuls les animaux en sont témoins, les hommes ne le voient pas mais ils savent qu’il est là. Il visite les uns et les autres. Un mot, une parole réconfortante pour chacun en atttendant l’été. C’est une présence invisible qui veille comme un ange gardien sur les habitants de cette ferme. D’après une légende originaire des pays du Nord, Lutin veille repris ici par Astrid Lindgren, est illustré par Kitty Crowther qui a su rendre l’atmosphère douce et rassérénante du conte. u Lutin veille. A partir de 4 ans. Par Astrid Lindgren. Ill. Kitty Crowther. Ecole des loisirs. 12€. A.D.

A comme abécédaire La jeune illustratrice Marion Fayolle nous invite dans son imaginaire avec un abécédaire aux accents délicieusement surréalistes. L’iris devient un instrument de musique, le rempart devient couronne et le voilage, volcan… Délicatement illustré au crayon de couleur et transfert d’encre, cet abécédaire inattendu et décalé est une invitation poétique — pour les enfants autant que pour les grands — à regarder au-delà des apparences. u Nappe comme neige. A partir de 3 ans. Par Marion Fayolle. Notari. 15€.

C.H.


P_32_33_edition_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:32 Page33

Vacances créatives dans les musées de la Ville de Paris

En toute liberté Mlle Oignon est emprisonnée dans un livre. A toi de la délivrer. Pour y parvenir, il te faudra réfléchir, imaginer, écrire et dessiner. Selon les circonstances, les thèmes complexes de l’identité, de la mémoire, du temps, du bonheur, sont abordés sous des angles inattendus, mêlant l’absurde et la réflexion philosophique. Des questions existentielles aussi, posées par Mlle Oignon, qui, mine de rien, mène le lecteur par le bout du nez pour l’amener à son but : lui éviter de finir à la casserole. Le graphisme est superbe, les doubles pages colorées mélangent textes et illustrations avec une fantaisie pleine de liberté. Au fil des pages, un petit personnage en 3D se détache du livre. Mlle Oignon est libérée. u La Grande Evasion de Mlle Oignon. A partir de 7 ans. Par Sara Fanelli. Phaidon. 19,95 €.

C.H.

Balade new-yorkaise Yann Kebbi a croqué au crayon de couleur tout ce que la ville de New York compte de lieux cultes : le Guggenheim, Central Park, Coney Island, la statue de la Liberté… Mais aussi des lieux du quotidien comme une station de métro, le hall de la gare Grand Central ou les banquettes en Skaï d’un restaurant de hamburgers. Le trait, pertinent et juste, traduit avec malice toute l’énergie de cette ville hors normes. Un voyage extraordinaire raconté par Ouaf, un chien, qui, de retour chez lui, nous fait partager ses émotions. Le lecteur découvre, lui, le premier album de Yann Kebbi. Plus que prometteur.

Pour les vacances de Noël, les musées de la Ville de Paris ont mis en place, des ateliers variés et attrayants, qui mêlent culture et création, transformant la découverte d’un musée en expérience vivante.

u Americanin, un chien à New York. A partir de 5ans. Par Yann Kebbi.

Ed. Michel Lagarde. 18 €.

C.H.

Retrouvez la programmation jeune public sur le site www.musees.paris.fr.


P_34_CDR2_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:55 Page34

édition

CD PAR GILLES AVISSE

Et tu danses, danses, danses Envie de faire la fête en fin d’année? Bonne idée, car grâce à la chanteuse brésilio-franco-québécoise Bïa, le petit Charlie aidé de son amie la mouffette, Joséphine la coquine, organise une… Pyjama Party! On y croise les animaux de la forêt, monsieur raton laveur, la renarde rousse ou le chœur des hiboux sur des rythmes rock, twist et disco endiablés! Un livre-CD anti-morosité! u Pyjama Party.

Tôt Mordu

Sans se tromper

Nerfs en pelote

Le prince de Motordu, héros de PEF connu pour s’exprimer en déformant les mots, ne veut pas se rendre au concert: traumatisé par l’apprentissage du violon, il a décidé qu’il n’irait plus à la musique mais qu’elle viendrait à lui! Et le voilà au cœur d’un livre et d’un opéra farfelu dont la magnifique partition signée Marc-Olivier Dupin réunit soprano, baryton, orchestre et récitant de la Comédie-Française : Laurent Stocker. Excusez du pneu !

Qui ne connaît pas les aventures de Babar? En voici une version sacrément réjouissante puisque, pour la première fois, elle réunit le texte intégral de l’album original de Jean de Brunhoff et la partition de Francis Poulenc. Racontée par Natalie Dessay, dont la voix veloutée et expressive donne une nouvelle jeunesse à ce classique de la littérature enfantine, et interprétée au piano avec grâce et raffinement par Shani Diluka, cette histoire musicale n’a pas fini de se transmettre ! u Histoire de Babar, le

En voilà un qui ne mâche pas ses mots! Qu’il raconte en chansons ses histoires de bagarre échevelée, de hamster que l’on aimerait tant avoir ou de petit ver qui descend dans l’estomac, Pascal Péroteau a toujours l’œil qui frise et la voix qui râpe! Accompagné de flûtes, clarinettes, banjo et percussions, ce chanteur-contrebassiste (entre autres!) déroule avec une singulière énergie une pelote d’airs qui épinglent petits et grands… Et ça fait un de ces biens ! u Ça m’énerve. A partir

u Le Ré-Si-Do-Ré du prince de Motordu. A partir de 7 ans. Par l’Orchestre national d’Ile-de-France, Paul-Alexandre Dubois, Estelle Béréau et Laurent Stocker. Gallimard Jeunesse.

petit éléphant. A partir de 5 ans. Par Natalie Dessay et Shani Diluka. Didier Jeunesse.

de 5 ans. Par Pascal Péroteau. L’Autre Distribution.

A partir de 4 ans. Par Bïa. La Montagne secrète.

[ Jeu concours ]

Pas si bêtes ! Doo Wap Quand un chanteur féru de jazz, soul, r’n’b et gospel s’empare des comptines traditionnelles, ça swingue ! Car au cœur de ces 15 titres truffés de trouvailles rythmiques, de joyeux contrechants et de petits sons de bouche, la voix est reine ! Et si l’on ne retrouve pas toujours les mélodies d’origine, quelle importance ?! Matthieu Le Nestour y insuffle une telle liberté et un tel bonheur de chanter qu’on en reste… sans voix ! u Gimick explose les comptines. A partir de 3 ans. Naïve. .

Qui a volé la trompe de Victor l’éléphant ? L’auteure-compositrice-chanteuse, la pétillante Virginie Capizzi, et son pianistearrangeur Thomas Cassis mènent l’enquête au cœur d’un jazzy zoo où les pensionnaires ont pour noms axolotl, diodon ou grand polatouche. Autant d’animaux inconnus ou oubliés, prétextes à 14 délicieuses chansons aux rythmes enlevés et aux arrangements racés où pas moins d’une douzaine d’excellents musiciens ont mis leur patte ! u Drôles de z’animaux. A partir de 5 ans. Par Virginie Capizzi.Victor Mélodie.


P_34_CDR2_Maquette_nouvelle_2008 22/11/12 19:42 Page35

Loup y es-tu?

Bâille bâille

Il y a vingt ans, le pianiste Olivier Caillard eut la bonne idée de faire chanter des airs de jazz à des chœurs d’enfants accompagnés par la fine fleur des musiciens, de Glenn Ferris à Lionel Belmondo. Résultat, l’enthousiasmant premier disque des P’tits Loups du jazz fut double disque d’or! Ils en enregistrèrent quatre autres ! Les voici tous réunis en un coffret agrémenté d’un CD bonus… Et c’est toujours un régal ! u Les P’tits

En ce jour de pluie, Léo et Anna s’ennuient. Mais un invité inattendu surgit de la vieille armoire : Gros Bidon, le vieil ours en peluche. D’autres jouets réapparaissent… Cette touchante histoire signée Bernard Friot, illustrée par la délicieuse musique de Jean-François Verdier et les images un brin rétro d’Amélie Jackowski, ouvre avec délicatesse la porte des souvenirs. Et quand il ne pleut plus, l’enfance s’est envolée. u Anna, Léo et le gros ours

Loups du jazz-L’intégrale des 20 ans. A partir de 4 ans. Enfance et Musique.

de l’armoire. A partir de 5 ans. Par Christophe Maltot et les musiciens de l’orchestre Victor-Hugo FrancheComté. Actes Sud Junior.

Vu du haut Quand Abel, le-chanteur-quijoue-de-la-batterie, nous invite à monter dans son vaisseau pour observer le monde de la Lune, qu’est-ce qu’on y voit ? Des filles qui se prennent pour des princesses, des princes qui se prélassent en pyjama, des papaspoule, une fille sur un manège et quelques cacas de chien ! Un petit monde aux mots choisis, rigolards et tendres, posés sur des mélodies rock et pop dont les refrains et les joyeux riffs de guitare tournent en orbite dans nos têtes ! u Vu de la Lune. A partir de 4 ans. Par Abel. Naïve.

Neiges éternelles «Noël, c’est comme la grippe, ça revient chaque année…» Autant l’aborder en douceur et se plonger dans l’évocation nostalgique et drôle qu’en fait le chanteur Florent Marchet ! Dans ce livre-CD malicieusement illustré par Roxanne Lumeret, il reprend également quelques classiques (Vive le vent, Douce Nuit, Petit Garçon…) dans des versions pop inventives (ah ces chœurs !), auxquels s’ajoutent des créations qui émerveillent nos oreilles. u Noël’s Songs. A partir de 4 ans. Par Florent Marchet. Actes Sud Junior


P_36_au_secours_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:51 Page36

théma dimanche

Au secours, c’est dimanche! PAR MAÏA BOUTEILLET

ET

Visite-atelier / 16 décembre

Machination A LA DÉCOUVERTE DE LA MANUFACTURE DES ŒILLETS ET DE SON PASSÉ INDUSTRIEL. Installé dans le très beau bâtiment de la Manufacture des œillets depuis septembre 2011, le Credac propose des ateliers en lien avec ses expositions. Celle en cours, L’Homme de Vitruve, qui rassemble les œuvres d’une vingtaine d’artistes, fait référence au passé industriel du bâtiment lui-même et de la ville. Lors d’une courte visite, les enfants choisissent les œuvres devant lesquelles ils souhaitent s’arrêter et prennent la parole. Puis ils se retrouvent ensuite pour un temps de pratique artistique : l’idée, cette fois, étant de créer une machine à produire des œuvres d’art… Tout cela accompagné d’un savoureux goûter. ■ M.B.

ORIANNE CHARPENTIER

u Atelier-goûter. 6-10 ans. Le 16 décembre de 15 h 30 à 16 h 30. Gratuit sur réservation obligatoire. La Manufacture des œillets, 25-29, rue Raspail, Ivry-sur-Seine (94). Tél. : 01 49 60 25 06 et www.credac.fr.

Balade-philo / 16 décembre

Philosopher en s’amusant

© LES GRANDS FILMS CLASSIQUES

ON RÉFLÉCHIT, ON PARLE, ON ÉCOUTE… ET ON NE VOIT PAS LE TEMPS PASSER.

> Une journée autour de La Poursuite infernale, on y court ventre à terre !

Cinéma / 2 décembre

En selle ! LA SÉANCE RISQUE D’ÊTRE PRISE D’ASSAUT : UN DIMANCHE AVEC LES COW-BOYS, ÇA FAIT RÊVER, NON ? Le matin, en atelier, on s’interrogera sur les ressorts du western — les Indiens, les couchers de soleil sur les plaines de l’Ouest américain, les duels, les saloons — et du coup on essaiera de comprendre comment, grâce au travail de restauration, les films anciens arrivent jusqu’à nous. L’après-midi, place au chefd’œuvre, avec la projection de La Poursuite infernale, de John Ford avec Henri Fonda, où l’on croise le fameux Doc Holliday, personnage que l’on retrouve dans d’autres westerns. On se régale et on en parle après la projection. En selle, on vous dit ! ■ M.B.

On vous a déjà parlé des ateliers philo d’Anne-Laure Benharrosh, de l’association La Palpe, qui se déroulent sur un mode itinérant dans divers lieux culturels de Saint-Denis. Cette fois, on est dans le beau musée d’Art et d’Histoire, et on réfléchit sur le thème « J’attends ». Un thème plutôt bien choisi, puisqu’il s’agit d’attendre les parents qui, pendant ce temps, suivent une visite guidée autour d’Aragon… mais pas seulement: durant une heure, en partant des questions et des remarques des enfants, Anne-Laure Benharrosh les initie à l’argumentation, à l’observation, à l’écoute. ■ O.C. u J’attends, balade-atelier philo. A partir de 8 ans. Le dim 16 décembre de 15h à 16h. Tarif : 5€ (adhésion à l’association, inscription sur www.lapalpe.fr). Musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis, 22 bis, rue Gabriel-Péri, Saint-Denis (93). Tél. : 01 42 43 37 57 et www.musee-saint-denis.fr.

Atelier / 13 janvier

Racines gourmandes UN ATELIER AUTOUR DES DIVERSES TRADITIONS CULINAIRES JUIVES. On profite d’un froid dimanche matin de janvier pour aller au musée d’Art et d’Histoire du judaïsme explorer l’art culinaire juif sous toutes ses coutumes - ashkénazes, séfarades ou orientales. Une façon d’explorer une histoire millénaire, de parcourir de nombreux pays (de l’Inde à l’Italie, de la Pologne au Maroc) en humant les multiples parfums de ces multiples cuisines. ■ O.C.

u Un dimanche avec les cow-boys. A partir de 8 ans. Le

u Cuisines de diaspora. A partir de 5 ans, et adultes. Le dim 13

dim 2 décembre de 11h à 12h45 (atelier) et de 14h30 à 17h30 (film et discussion). Tarif : 15 €. La Cinémathèque, 51, rue de Bercy, Pris XIIe. M° Bercy. 01 71 19 33 33 et www.cinematheque.fr.

janvier de 10h30 à 13h. Tarif : 8,50€. Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme, hôtel de Saint-Aignan, 71, rue du Temple, Paris IIIe. M° Rambuteau ou Hôtel-de-Ville. Tél. : 01 53 01 86 53 et www.mahj.org.

36

Paris

MOMES


Dessin : Jean-Louis Cornalba Licences E.S. : 757541, 757542, 757543.

P_37_4_pubs_Mise en page 2 22/11/12 21:41 Page37

DIMANCHE 20 JANVIER, 11H ET 16H30

Vincent Malone, Le Roi des Papas CONTES ET COMPTINES MÉLANGÉS

NOUVEAU SPECTACLE

DIMANCHE 13 JANVIER, À PARTIR DE 14H30

Contes en musique

Concert Promenade en famille au Musée de la musique Dans le cadre du cycle CONTES ET FÉERIES du 14 au 20 janvier

Cité de la musique www.citedelamusique.fr 01 44 84 44 84


cinemaBIS_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 14:23 Page38

LE GUIDE

cinéma

PAR CROF

De but en chou blanc

© STUDIO CANAL

LES ILLUSIONS PERDUES D’UN JEUNE FOOTEUX SÉNÉGALAIS À PARIS.

> Les personnages de Gabrielle Vincent à l’écran.

Griffes de velours et dents de lait ASSOCIATION DE TALENTS REMARQUABLES, LE DESSIN ANIMÉ ERNEST ET CÉLESTINE, AUSSI DOUX QU’INTELLIGENT, S’INSCRIT D’ORES ET DÉJÀ PARMI LES CLASSIQUES DU GENRE. Le monde s’organise en deux parties: les souris en bas et les ours en haut. Les unes méprisent les autres qui le leur rendent bien. Jusqu’au jour où une des rongeuses se retrouve coincée chez les plantigrades. Recueillie bon gré mal gré par l’un d’eux, la petite bête et la grosse s’apprivoisent au point de devenir amis à la vie à la mort. Telle est la belle histoire d’Ernest et Célestine, adaptation libre et enlevée des albums de Gabrielle Vincent, lecture idéale du soir depuis plus de vingt ans. D’une poésie acidulée, ce dessin animé aux tons pastel alterne l’humour et les peurs infantiles, le bucolique et le réalisme social, associe les mots de Daniel Pennac (pour le scénario) et l’esprit de Panique au village (deux des réalisateurs sont les auteurs du fameux programme belge). C’est un conte comme on les aime, qui n’assène pas une morale mais loue tout en finesse des valeurs essentielles, tout en observant d’un œil gentiment caustique notre société de brindezingues. C’est doux, c’est beau, c’est bon. C’est du bonheur pour tous. u Ernest et Célestine. A partir de 4 ans. De Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier. Sortie le 12 décembre.

Le roi des rennes

Mytri se voit déjà en haut de l’affiche de l’équipe de France de foot. Ou au moins d’un club de haut niveau. Un recruteur le lui a promis, avant de demander une petite fortune à sa mère pour payer les frais de voyage Dakar-Paris. Car Mytri est sénégalais. Et de se retrouver abandonné au milieu d’un stade de banlieue parisienne. Illusions perdues et galère annoncée. Mais le scénario est bien fait et Mytri va croiser de jolies personnes. Ouf ! Comme un lion n’est pas pour autant un conte pour Bisounours. C’est une chronique tout ce qu’il y a de réaliste sur le miroir aux alouettes créé par le foot business et sur la situation des sanspapiers. Jamais misérabiliste ni plaintif, le film est au contraire et paradoxalement enjoué, empreint d’un espoir et d’élans de solidarité qui galvanisent. u Comme un lion. A partir de 11 ans. De Samuel Collardey. Sortie le 9 janvier 2013.

> Comme un lion, beau film subtil.

Niko revient et il n’est pas content. Affublé d’un frangin depuis que sa mère a rencontré un autre renne, il regarde de haut le petit – et pour cause: rappelons que Niko sait désormais voler. Jusqu’au jour où, placé sous sa responsabilité, le frérot disparaît, enlevé par un grand méchant loup et de vilains vautours. Niko s’en va aller le chercher et montrer de quels bois il se chauffe… La prime qualité de cette suite est de ne pas surfer sur la même trame que le précédent et de continuer à défendre des principes qui taraudent tous les enfants en inscrivant l’histoire dans le cadre résolument moderne des familles recomposées. Dans le Grand Nord et avec des rennes, oui. Cela s’appelle de l’imagination. u Niko le petit renne 2. A partir de 4 ans. De Kari Juusonen et Jorgen Lerdam Déjà en salles.

38

Paris

MOMES

© PYRAMIDE DISTRIBUTION

ET SI LA SUITE DES AVENTURES DE NIKO LE PETIT RENNE ÉTAIT MIEUX QUE LA PREMIÈRE ? EH BEN, SI.


cinemaBIS_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 14:23 Page39

Tombé du ciel!

© LE PACTE

LES PERLES ANIMÉES DE LA SAISON SONT DONC EUROPÉENNES. EXEMPLE, JEAN DE LA LUNE, PRODUCTION FRANCO-ALLEMANDE, ADAPTÉE DE L’ŒUVRE DE L’ANTICONFIRMISTE TOMI UNGERER – MIEUX QU’UNE RÉFÉRENCE : UNE VALEUR SÛRE.

> Jean de la Lune, héros pacifiste et courageux créé par Tomi Ungerer.

A TOI DE JOUER Amuse-toi à retrouver les 3 personnages du film Jean de la Lune qui se promènent dans les pages de Paris Mômes. Pour gagner des places pour le film, reporte leurs noms dans la rubrique « Bons plans » sur le site parismomes.fr.

Ça ne manque pas d’airs !

Vous avez aimé Les Trois Brigands ? Vous adorerez Jean de la Lune. Ce n’est pas le même réalisateur, mais le même auteur: Tomi Ungerer, conteur hors pair et trublion génial. Et si vous n’avez jamais lu ses livres ou vu d’adaptations de ceux-ci, c’est encore mieux. Jean de la Lune est un de ses « hits », épaissi pour l’occasion par ses soins afin d’en faire un long-métrage digne de ce nom. Ainsi, ledit Jean vit sur la Lune, jusqu’au jour où il s’accroche à la queue d’une comète pour aller voir ailleurs – et en l’occurrence sur Terre. Là, le Président du Monde s’affole : un extraterrestre a débarqué ! Il s’agit de l’enfermer. Jean, qui ignore tout de la peur et de la méchanceté, rencontre au gré de sa cavale moult personnes, et vit bien entendu mille et une aventures. Lesquelles sont empreintes de la philosophie d’Ungerer, libre penseur et pacifiste acharné. Pour l’éveil du sens critique et de l’anticonformisme des pitchounes, c’est parfait. u Jean de la Lune. A partir de 4 ans. De Stephan Schesch. Sortie le 19 décembre. > Sous un coin de ciel bleu, un des contes musicaux de l’Histoire du petit Paolo.

DERRIÈRE L’HISTOIRE DU PETIT PAOLO SE DISSIMULE UN PROGRAMME MUSICAL D’UNE RICHESSE ET D’UNE INVENTIVITÉ HORS PAIR.

© GEBEKA FILMS

Le premier court, Sous un coin de ciel bleu, est un enchantement. Un conte tout en bleu qui vire au rouge quand le roi et la reine ne savent plus que faire pour redonner le sourire à leur princesse qui a le blues. Tout en papier découpé numériquement, le film est savamment animé. Les autres courts (deux) valent leur pesant d’imagination visuelle. Le dernier, L’Histoire du petit Paolo, est l’illustration d’un conte musical de l’accordéoniste Marc Perrone, qui apparaît en chair et en os pour jouer les narrateurs devant des enfants ébahis. Les vôtres le seront tout autant face aux peintures mouvantes – car à ce stade on ne parle plus de dessins –, montrant comment ledit Paolo déconstruit un accordéon pour en construire un autre et l’offrir à un ami. Une ode à la camaraderie et à la musique. u L’Histoire du petit Paolo. A partir de 3 ans. Sortie le 5 décembre.

Un vrai héros COMME SON TITRE L’INDIQUE, SELKIRK, LE VÉRITABLE ROBINSON CRUSOÉ A INSPIRÉ LE FAMEUX ROMAN. Robinson Crusoé a vraiment existé. Dans la vraie vie, il s’appelait Selkirk, et ce film d’animation à base de figurines dirigées en stop motion (image par image) retrace peu ou prou son parcours. Soit l’histoire d’un corsaire écossais parti à la recherche de trésors, mais au sein d’un équipage dont le capitaine est aussi autoritaire que borné. Et quand Selkirk l’assure de passer par une petite bande d’Amérique centrale plutôt que contourner un cap redoutable (et surtout faire des milliers de kilomètres en plus), le supérieur n’y entend que couic et s’obstine. Selkirk, très colère, préfère être débarqué sur une île, en attendant d’être pris par le prochain bateau. Il va attendre longtemps. Une aubaine pour Daniel Defoe qui tirera de cet exil un best-seller. Et pour Walter Tournier qui se fend enfin, après des courtsmétrages primés à travers le monde, d’un long qui régalera les petits à force de personnages secondaires comme ils les aiment… L’authenticité s’arrête là où le divertissement commence. Et c’est très bien ainsi. u Selkirk, le véri-

INVITATIONS Pour gagner des places pour le film Selkirk, le véritable Robinson Crusoé, rendez-vous sur parismomes.fr, rubrique «Bons plans».

table Robinson Crusoé. A partir de 4 ans. De Walter Tournier. Sortie le 9 janvier 2013.

Paris

MOMES

39


P_40_41_seances_spe_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:57 Page40

LE GUIDE

séances spéciales PAR MAÏA BOUTEILLET

Evénement / jusqu’au 16 décembre

Enflammé!

> Dans Mia et le Migou, la fillette effectue un long voyage pour retrouver son père.

Séances spéciales / jusqu’au 3 mars

En route LE VOYAGE, VASTE THÉMATIQUE QUI PERMET DE TRAVERSER TOUT UN PAN DE L’HISTOIRE DU CINÉMA. [ Jeu concours ]

Belle idée que cette nouvelle thématique de la Cinémathèque, « Les Passagers », qui permet d’embarquer les jeunes spectateurs vers de nombreuses et belles découvertes de cinéma. On pourra par exemple (re)voir Le Voyage fantastique de Richard Fleischer, l’histoire de la miniaturisation d’une équipe de scientifiques qui procéderont à une opération à l’intérieur d’un corps. Le film date de 1965. Un peu plus de vingt ans après, c’est Joe Dante qui remet ça avec L’Aventure intérieure, mais sur le mode comique ! On pourra aussi découvrir le fameux Yellow Submarine des Beatles, mais aussi revoir La Chevauchée fantastique de John Ford ou encore Little Miss Sunshine. Les Passagers, c’est vaste ! u Séances jeune public. Age selon film. Les mer à 14 h 30, les dim à 15 h. Tarif : 6,50 €, réduit : 3 €. La Cinémathèque, 51, rue de Bercy, Paris XIIe. M° Bercy. Tél. : 01 71 19 33 33 et M° Bercy.

Retour de flamme ? Ce sont les ciné-concerts créés par la maison Lobster, à partir de films muets anciens, inconnus et inédits pour certains, rares en tout cas, et mis en musique par Serge Bromberg lui-même, qui, non content d’être restaurateur et collectionneur, est aussi pianiste. Bref, des bijoux, sinon du jamais-vu ! Au total, 20 cinéconcerts sont programmés avec, à chaque séance — outre Bromberg lui-même qui n’a pas son pareil pour parler des films —, un invité surprise ! C’est Noël, quoi… u Retour de flamme. Age selon film. Jusqu’au 16 décembre. Du lun au sam à 20 h 30, dim à 11 h et 16 h. Cinéma le Balzac, 1, rue Balzac, Paris VIIIe. M°Etoile et George-V. www.retourdeflamme20.com. > Des muets de l’histoire du cinéma

DR

© GEBEKA FILMS

ARCHÉOLOGUE DU CINÉMA, LOBSTER FÊTE LES 20 ANS DE SES RETOURS DE FLAMME AU BALZAC.


P_40_41_seances_spe_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 12:57 Page41

Ciné-chanson / 15 décembre

Loup et lapin comme chat et souris DANS LA JOYEUSE SÉRIE « GENDARMES ET VOLEURS », VOICI ATTENDS UN PEU QUE JE T’ATTRAPE. ÇA PROMET ! Que serait le cinéma d’animation sans les courses-poursuites ? Un loup affamé qui court après un petit lapin pour le dévorer, c’est pas du Tex Avery, mais ça y ressemble fort… Surtout que le rongeur en question n’est pas du genre à se laisser manger sans réagir. Accompagné en direct par les musiciens Sarah-Jeanne Ziegler et Nelson Amilcaro, ce programme révélant des courts-métrages d’animation russes méconnus risque de faire bouger dans les travées…

DR

u Attends un peu que je t’attrape. A partir de 3 ans. Le sam 15 décembre à 16 h. Tarif : 5 €, réduit : 4 €. Forum des images, Forum des Halles, porte SaintEustache, Paris Ier. M° Les Halles. Tél. : 01 44 76 63 00 et www.forumdesimages.fr.

> Un loup affamé qui court après un lapin pour le dévorer, classique, non?

INVITATIONS Paris Mômes et le Forum des images vous invitent au cinéchanson Attends un peu que je t’attrape. Rendez-vous sur parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».

Séance spéciale / 12 décembre

Joyeux Noël, Mr Jack ! LE TRIANON EN FÊTE AVEC L’ETRANGE NOËL DE MR JACK… ET EN 3D ! Le Trianon, qui a commencé l’année sur les chapeaux de roue, se met en quatre à l’approche des fêtes avec un après-midi autour du grand classique de Tim Burton. Le public, dûment équipé de lunettes spéciales, pourra profiter d’une petite séance contée introductive en compagnie du conteur Julien Tauber. Burton est l’inventeur d’une galerie de personnages pittoresques, parfois effrayants, toujours attachants : Edward, Jack, Beetljuice… Julien Tauber nous les présentera. Sucreries en prime à la fin de la séance. u L’Etrange Noël de Mr Jack. A partir de 7 ans. Le mer 12 décembre à 14 h 30. Tarif : 6,40 €, réduit : 4,30 € + 1 € (lunettes 3D). Cinéma le Trianon, pl. Carnot, Romainville (93). Tél. : 01 48 45 68 53. M° Mairie-des-Lilas, puis bus 105 ou 129 ; ou M° Gallieni, puis bus 318. www.cinematrianon.fr.


P_42_spectacles_Maquette_nouvelle_2008 22/11/12 19:54 Page42

LE GUIDE

spectacles Opéra et marionnettes / 8 décembre

Le baroque retrouvé

© MÉLUSINE THIRY

DES PUPI SICILIENNES REHAUSSÉES PAR DES VOIX BAROQUES : PRÉCIPITEZ-VOUS SUR CE CALIGULA DE TOUTE BEAUTÉ !

> La Forêt ébouriffée, inspiré d’une histoire écrite et illustrée par Mélusine Thiry.

Danse / 12 janvier

Au bois profond POUR LEUR PREMIÈRE PIÈCE JEUNE PUBLIC, LES CHORÉGRAPHES CHRISTIAN ET FRANÇOIS BEN AÏM ENTRAÎNENT LES ENFANTS DANS LES MYSTÈRES DE LA FORÊT.

Une histoire d’exil, d’amour et de trahison, une partition typique de la grande époque du baroque vénitien que l’on croyait perdue et un maître de marionnettes, Mimmo Cuticchio, comme il n’en existe plus beaucoup à Palerme. Assurément, ce Caligula, donné dans un décor de toiles peintes éclairé à la seule bougie, où les chanteurs prêtent leurs voix magnifiques à des marionnettes somptueusement parées, est une vraie splendeur ! u Caligula. A partir de 10 ans. Le sam 8 décembre à 15 h et 20 h. Tarif : 16 €, réduit : 5 €. Amphithéâtre de l’Opéra Bastille, Paris XIIe. M° Bastille. Tél.: 0892899090 et www.operadeparis.fr.

PAR MAÏA BOUTEILLET

Théâtre / 8–20 janvier

Le Briciole embarque le spectateur LE POUVOIR AUX ENFANTS, C’EST PAS NOUS QUI LE DISONS, C’EST LE TEATRO DELLE BRICIOLE. Retour de la grande compagnie italienne le Teatro delle Briciole qui a fait de l’interaction avec le public une marque de fabrique. Pour L’Ogre déchu (d’après Le Petit Poucet), trois enfants du public vont se perdre dans la forêt sans savoir où l’aventure les conduira… Pour La République des enfants, ils ont confié le plateau au Teatro Sotterraneo, une toute jeune compagnie, qui là encore sollicite les spectateurs. u La République des enfants. A partir de 6 ans. Du 8 au 11 janvier. u L’Ogre déchu. A partir de 4 ans. Du 12 au 20 janvier. Tarif : 10 € et 6,50 €. Théâtre Dunois. 7, rue Louise-Weiss, Paris XIIIe. M° Chevaleret. www.theatredunoid.org.

> Un Caligula en marionnettes traditionnelles siciliennes.

« Racine n'est pas un garçon comme les autres. Personne n'a vu que dans sa tête, une forêt avait poussé. Pour devenir qui il est, il devra en explorer tous les recoins… » Merveilleux et quelque peu étrange, le nouveau spectacle des frères Ben Aïm s’appuie sur l’univers singulier de l’artiste Mélusine Thiry. Vidéaste et auteure de livres pour enfants, elle explore le passage de l’enfance à l’âge adulte à partir de papiers découpés sur table lumineuse et crée un monde onirique et pénétrant. C’est aussi elle qui signe les ombres avec lesquelles jouent les danseurs. Ici, la forêt est à la fois le lieu des mystères et de l’interdit, mais aussi le refuge. Une forêt de contes en somme! u La Forêt ébouriffée. A partir de 6 ans. Le sam 12 janvier à 17 h. Espace 1789, 2-4, rue Alexandre Bachelet, Saint-Ouen (93). M° Garibaldi. Tél. : 0140115023. www.espace-1789.com.

Paris Mômes et l’Espace 1789 vous invitent à voir La Forêt ébouriffée. Rendez-vous sur parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».

42

u

Paris

MOMES

© MAROUSSIA PODK

INVITATIONS


P_42_spectacles_Maquette_nouvelle_2008 22/11/12 19:54 Page43

KoutĂŠ chantĂŠ Mimi BarthĂŠlĂŠmy Cie Ti Moun Fou

ThÊâtre / 4â&#x20AC;&#x201C;22 dĂŠcembre

OpĂŠra / 30 janvier, 1er et 2 fĂŠvrier

Contes Ă faire peur

Le CREA Ă son meilleur

LA NOUVELLE CRĂ&#x2030;ATION Dâ&#x20AC;&#x2122;IVT, LE THĂ&#x2030;Ă&#x201A;TRE DES SOURDS, PUISE AU RĂ&#x2030;PERTOIRE Ă&#x20AC; FRISSONNER DU GRAND-GUIGNOL.

Froid dans le dos sâ&#x20AC;&#x2122;inspire de contes des temps jadis. Un enfant sourd, abandonnĂŠ, est seul dans le noir de sa chambre oĂš les ombres dessinent comme le dĂŠcor dâ&#x20AC;&#x2122;une forĂŞt mystĂŠrieuse. Tel le Petit Poucet, lâ&#x20AC;&#x2122;enfant rencontre la femme de lâ&#x20AC;&#x2122;ogre et lâ&#x20AC;&#x2122;ogre lui-mĂŞme. Plus tard, lâ&#x20AC;&#x2122;enfant devenu jeune fille ĂŠpousera Barbe bleueâ&#x20AC;Ś Pour ce spectacle crĂŠĂŠ et rĂŠpĂŠtĂŠ sur place, lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠquipe dâ&#x20AC;&#x2122;IVT sâ&#x20AC;&#x2122;est sans doute inspirĂŠe des fantĂ´mes de lâ&#x20AC;&#x2122;impasse Chaptal qui, bien avant dâ&#x20AC;&#x2122;abriter lâ&#x20AC;&#x2122;IVT, nâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtait autre que le GrandGuignol, un thÊâtre oĂš se jouaient des pièces aussi brèves quâ&#x20AC;&#x2122;effrayantes. Sur scène, langue des signes et français se mĂŞleront. Images, ambiance sonore et dĂŠcor simple ĂŠvoqueront tour Ă tour la ville, la forĂŞt, la maisonâ&#x20AC;Ś u Froid dans le dos. A partir de 7 ans. Du 4 au 22 dĂŠcembre. les mer Ă  15 h, les jeu Ă  19 h, sam Ă  18 h et le 21 dĂŠc Ă  18 h. Tarif : 22 â&#x201A;Ź, 15 â&#x201A;Ź le mer, moins de 12 ans : 9 â&#x201A;Ź. IVT, 7, citĂŠ Chaptal, Paris IXe. M° Blanche, Pigalle, Saint-George. TĂŠl. : 01 53 16 18 18 et www.ivt.fr.

INVITATIONS Paris MĂ´mes et IVT vous invitent Ă une reprĂŠsentation de Froid dans le dos. Rendez-vous sur parismomes.fr, rubrique ÂŤ Bons plans Âť.

UN PINOCCHIO JAZZ ET LYRIQUE. Pour ses 25 ans, cette structure de formation vocale et scĂŠnique propulse 41 jeunes et 6 musiciens au cĹ&#x201C;ur dâ&#x20AC;&#x2122;une adaptation malicieuse et inĂŠdite de Pinocchio. Sur une partition jazz et lyrique signĂŠe Thierry Lalo, sous la direction de Didier Grosjman, ils nous rĂŠgalent dâ&#x20AC;&#x2122;harmonies complexes et swingantes. InterprĂŠtĂŠ par diffĂŠrents enfants â&#x20AC;&#x201D; belle idĂŠe â&#x20AC;&#x201D;, le pantin ĂŠvolue au fur et Ă mesure des ĂŠpisodes. Ces gamins-lĂ  savent tout faire ! u Pinocchio. A partir de

Mise en scène de Pauline de Coulhac 0/.-,+-,*)('.&#"*!* ****.-,

 **.**) **.**)

 **** ****

ThÊâtre dâ&#x20AC;&#x2122;Ivry-Antoine Vitez - 1, rue Simon Dereure - 94200 Ivry M° Mairie dâ&#x20AC;&#x2122;Ivry - / # # # /  . #  ) "  . - # + " -  " #    "

-.*******E/mn) * * * * * * *

ThÊâtre conventionnÊ Chanson par le Ministère de la Culture, le Conseil gÊnÊral du Vaal-

8 ans. Les 30 janvier Ă 16 h, 1er et 2 fĂŠvrier Ă  20 h. Tarif :16 â&#x201A;Ź et 5 â&#x201A;Ź. AmphithÊâtre de lâ&#x20AC;&#x2122;OpĂŠra Bastille. Paris XIIe. M° Bastille. TĂŠl : 08 92 89 90 90 et www.operadeparis.fr. G.A.

Cirque et objet / 18â&#x20AC;&#x201C;22 dĂŠcembre

Mise en boĂŽte UN SOLO QUI DĂ&#x2030;MĂ&#x2030;NAGE, ENTRE CIRQUE ET DANSE. Est-il jongleur ? Est-il danseur ? Un peu clown aussi, et sĂťrement poète, Claudio Stellato, artiste italien installĂŠ en Belgique, se joue des formes et des objets. Entre manipulation dâ&#x20AC;&#x2122;objets et danse, il dĂŠfie les lois de la physique et de lâ&#x20AC;&#x2122;absurde et chamboule nos repères avec pugnacitĂŠ. Dans le cadre du festival Escapades. u Lâ&#x20AC;&#x2122;Autre. A partir de 7 ans. Le mar 18 et le ven 21 dĂŠcembre Ă 20 h, le sam 22 dĂŠcembre Ă  16 h. Le Tarmac, 159, avenue Gambetta, Paris XXe. M° Gambetta. TĂŠl. : 01 43 64 80 80. www.letarmac.fr.

MOOOOOOOOONSTRES par Label Brut Du 14 au 22 dĂŠcembre au Centre dâ&#x20AC;&#x2122;animation Place des FĂŞtes, Paris 19e Ă&#x20AC; PARTIR DE 4 ANS Muni dâ&#x20AC;&#x2122;un squelette, dâ&#x20AC;&#x2122;objets tirĂŠs du lit et armĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;un rire Ă toute ĂŠpreuve, Laurent FrauniĂŠ tente de savoir qui du monstre ou de la peur est arrivĂŠ en premier. + Atelier ÂŤ RĂŠveillez le monstre qui est en vous Âť dès 5 ans, mercredi 19 dĂŠcĂŠmbre.  ThÊâtre de la Marionnette Ă  Paris TĂŠl. : 01 44 64 79 70 / www.theatredelamarionnette.com En partenariat avec la Ligue de lâ&#x20AC;&#x2122;enseignement â&#x20AC;&#x201C; FĂŠdĂŠration de Paris


P_44_45_46_expo_Maquette_nouvelle_2008 22/11/12 21:10 Page44

> Euterpe, la muse de la Musique (comme l’indique sa flûte), est au château de Versailles.

expos PAR ORIANNE CHARPENTIER

Jusqu’au 17 mars 2013

Vénus à Versailles UNE EXPOSITION RÉSUME LA PASSION DE LOUIS XIV POUR L’ART ANTIQUE. Des statues de marbre représentant Vénus, Diane ou Apollon ; des vases ornés de gladiateurs; des chenets en forme de sphinx… A Versailles, l’Antiquité est présente partout, selon les souhaits de Louis XIV qui vouait une passion à cette époque. C’est ce que nous explique cette exposition, qui nous offre ainsi une autre grille de lecture pour décrypter le monument. Pensez à demander le livret-jeu conçu par Paris Mômes, et profitez-en pour redécouvrir les histoires incroyables de la mythologie grecque. u Versailles et l’Antique. A partir de 8 ans. Jusqu’au 17 mars. Tlj sf lun de 9h à 17h30. Tarif: 15€, réduit : 13€ (donne accès à la visite du château). Château de Versailles (78). RER C, arrêt Versailles-Château Rive Gauche. www.chateauversailles.fr.

UN PARCOURS-JEU POUR LES ENFANTS Pour mieux comprendre l’exposition tout en s’amusant, Paris Mômes, en partenariat avec le Château de Versailles a conçu un pacoursjeu pour les enfants de 6 à 12 ans. Ce parcours est disponible sur place mais on peut également le télécharger sur parismomes.fr avant de partir pour préparer sa visite.

44

u

Paris

MOMES

Jusqu’au 17 février 2013

Jusqu’au 13 mai 2013

L’enfance en photos

C’est du lourd !

UNE EXPOSITION DE LIVRES DE PHOTOGRAPHIES POUR ENFANTS.

AU MUSÉUM, LES SAUROPODES SE METTENT À NU.

Des albums animaliers, des abécédaires, des imagiers du quotidien, des ouvrages documentaires, des livres d’artistes signés Sarah Moon et Tana Hoban, des clichés d’Andersen ou d’Emile Zola… Cette exposition originale de la galerie des Bibliothèques (conçue par la bibliothèque l’Heure joyeuse), met à l’honneur le livre de photographies pour enfants, mais aussi les photographies d’enfants et les photographies par les enfants. Le plus de la visite: des livres à feuilleter le long des murs, des estrades devant chaque vitrine, un bar à lecture et une cabane pleine d’albums où l’on peut s’asseoir et rester comme on veut. On en sort avec l’envie de mieux regarder les choses. u L’En-

Parmi les nombreuses choses qui nous font aimer les dinosaures, il y a peut-être le fait qu’ils ont brusquement disparu et, surtout, le fait qu’ils étaient immenses (du coup, on n’est pas vraiment fâché qu’ils aient disparu). Certains d’entre eux, les sauropodes, ont même atteint des proportions gigantesques. Ces paisibles végétariens, hauts comme quatre autobus, sont justement les héros de la nouvelle exposition du Muséum. Laquelle se charge de répondre à toutes les questions que l’on pourrait se poser à leur sujet (pourquoi étaient-ils si gros ? avec de si longs cous ?), grâce à des installations interactives et surtout une reproduction grandeur nature d’un colossal — mais gracieux — Mamenchisaurus.

fant et la photographie. A partir de 5 ans. Jusqu’au 17 février 2013. Du mar au dim de 12h à 19h, nocturne le jeu jusqu’à 21h. Tarif : 6 €, réduit : 4€, demi-tarif : 3 €. Ateliers pour les 8-12 ans, les sam 8 décembre et 19 janvier à 14 h. Galerie des Bibliothèques de la ville de Paris, 22, rue Malher, Paris IVe. M° Saint-Paul. www.paris-bibliotheques.org.

u Dinosaure,

la vie en grand. A partir de 6 ans. Jusqu’au 13 mai 2013. Tlj sf mar de 10 h à 18 h. 9 €, réduit : 7€. Muséum national d’Histoire naturelle, Grande galerie de l’Evolution, 36, rue Geoffroy-Saint-Hilaire, Paris Ve. M° Jussieu. Tél.. : 01 40 79 54 79 et www.mnhn.fr.

> «Xie Kitchin en marchande de thé», par Lewis Carroll, à la galerie des Bibliothèques.

© LEWIS CARROLL RMN GRAND PALAIS (MUSÉE D’ORASAY) HERVÉ LANDOWSKI

© RMN‐GRAND PALAIS (MUSÉE DU LOUVRE) / TONY QUERREC

LE GUIDE


P_44_45_46_expo_Maquette_nouvelle_2008 22/11/12 21:10 Page45

Jusqu’au 14 juillet 2013

L’utile et l’indispensable LE DESIGN EN AFRIQUE : BEAU, ET PAS SEULEMENT.

Des sièges traditionnels, symboles du pouvoir des rois qui les utilisèrent ; des fauteuils colorés composés de boîtes de conserve ; des commodes en forme de continent africain ; des lits mortuaires... La nouvelle exposition du musée Dapper présente de multiples objets, tous impressionnants par leur plastique, leur inventivité et leur présence. L’excellente idée, c’est d’avoir réuni là des objets anciens et des créations de jeunes designers africains (les uns et les autres semblant se répondre) autour d’un thème qui parle à tous : «S’asseoir, se coucher et rêver». Il y a beaucoup à regarder — même pour les plus jeunes, qui pourront s’amuser à deviner les animaux cachés au creux des meubles. u Design en Afrique. S’asseoir, se coucher et rêver. A partir de 7 ans. Jusqu’au 14 juillet 2013. Tlj sf mar et jeu, de 11 h à 19 h. Tarif : 6€, réduit : 4€, gratuit pour les moins de 26 ans. Musée Dapper, 35, bis, rue PaulValéry, Paris XVIe. M° Victor-Hugo.v Tél. : 01 45 00 91 75 et www.dapper.fr.

© DANIEL LAINÉ / COSMOS.

Georges Barbier France, 1913 Collection privée, Paris

> Des trônes, des lits, des appuie-tête aux sculptures fascinantes, à voir au musée Dapper.

Jusqu’au 18 mars 2013

Fais-moi signe A LA GALERIE DES ENFANTS, ON EXPLORE LES BELLES LETTRES. L’alphabet est plein de possibles : d’abord parce qu’avec des lettres on peut composer des mots. Mais aussi parce que ces lettres ont un pouvoir de transformation plastique parfois méconnu, que de nombreux artistes ont pourtant exploré. La preuve dans l’inventive exposition-atelier De la lettre à l’image, conçue par les graphistes Malte Martin et Costanza Matteuci, qui proposent toute une série de dispositifs permettant de découvrir la richesse graphique des lettres. On aime particulièrement le «Mur de pixels», la «Boîte à miroirs», le «Corps en lettres» et les « Lettres précieuses », de jolies sculptures sous verre qui constituent un abécédaire en trois dimensions.

Exposition-atelier Contes des Mille et Une Nuits

Ateliers de création Monstres et génies Mille et un Labyrinthes Sur mon tapis volant

Familles, enfants dès 6 ans Tous les samedis

De 15 h à 17 h du 1er décembre 2012 au 27 avril 2013

8 € (enfants seul) / 13 € (1 enfant et 1 parent)

Réservation par téléphone 01 40 51 38 14

uDe la lettre à l’image. A partir de 5 ans. Jusqu’au 18 mars 2013. Tlj sf mar de

11h à 19h. Tarif : 13€, réduit: 10€. Centre Pompidou, galerie des Enfants (sur la mezzanine), Paris IVe. M° Rambuteau. www.centrepompidou.fr.

Institut du monde arabe 1, rue des Fossés Saint-Bernard Place Mohammed V, 75005 Paris Tél : 01 40 51 38 38 - www.imarabe.org


P_44_45_46_expo_Maquette_nouvelle_2008 23/11/12 13:01 Page46

LE GUIDE

DR

Paris Mômes et le musée des Arts et Métiers vous invitent à une visite guidée de l’exposition Et l’Homme... créa le robot, le 12 décembre à 15h. Rendez-vous sur www.parismomes.fr.

Jusqu’au 3 mars 2013

Le robot, meilleur ami de l’homme ?

> Bienvenue dans le monde fascinant des robots… Au musée des Arts et Métiers, jusqu’au 3 mars.

Jusqu’au 17 mars 2013

Le retour du Jedi

AU MUSÉE DES ARTS ET MÉTIERS.

LES JOUETS DE STAR WARS S’EXPOSENT AUX ARTS DÉCORATIFS.

A force d’en avoir vu dans les films, dans les livres, dans les BD de science-fiction, capables de prouesses extraordinaires et même doués d’émotion, on finirait presque par trouver assez banal le petit robot tout rond qui nettoie désormais les parquets dans certains de nos intérieurs, ou le robot qui aide le chirurgien lors d’opérations complexes. Ce sont pourtant ces robots-là qui peuplent la nouvelle exposition du musée des Arts et Métiers, à la scénographie très réussie : des robots de toutes formes, pour toutes sortes de fonctions (de l’exploration martienne aux manœuvres militaires). Et c’est passionnant, ne serait-ce que par les questions que l’on se pose en les observant, et notamment : jusqu’où ira-t-on dans leur conception ? En attendant de visiter l’exposition, on vous a préparé un petit quiz ci-contre, en partenariat avec le musée. u Et l’homme…

Dans la galerie des Jouets du musée des Arts décoratifs, c’est la guerre : une guerre de sabres lasers, de robots, de clones, de créatures improbables et de vaisseaux interplanétaires. Tout l’univers imaginé par George Lucas se retrouve là, sous la forme de produits dérivés devenus eux-mêmes des collectors très recherchés. Outre le plaisir qu’on peut éprouver à voir reconstituées à l’aide de figurines certaines scènes cultesde Star Wars, on se surprend à regarder ces mêmes figurines autrement — comme des supports de rêves, ce qu’elles étaient pour George Lucas qui espérait qu’en jouant avec elles, les enfants imagineraient d’autres sidérantes histoires sidérales. Ainsi, étrangement, dans ce décor de musée, les jouets perdent leur plasticité commerciale pour ne plus laisser voir que l’extraordinaire inventivité de leur créateur. u Les Jouets Star

créa le robot. A partir de 6 ans. Jusqu’au 3 mars 2013. Du mar au dim de 10 h à 18 h, nocturne le jeu jusqu’à 21 h 30. Tarif : 5,50 €, réduit : 3,50 €. Ateliers pour les 7-12 ans : 6,50 €. Musée des Arts et Métiers, 60, rue Réaumur, Paris IIIe. M° Arts-et-Métiers. Robots.arts-et-metiers.net.

Wars. A partir de 6 ans. Jusqu’au 17 mars 2013. Du mar au dim de 11 h à 18 h, nocturne le jeu jusqu’à 21 h. Tarif : 9,50 €, réduit : 8 €. Musée des Arts décoratifs, 107, rue de Rivoli, Paris 1er. M° Palais-Royal-Musée-duLouvre. Tél. : 01 44 55 57 50 et www.lesartsdecoratifs.fr.

46

Paris

MOMES

22 novembre 2012-24 févier 2013

Ô mon château A LA CONCIERGERIE, UNE PLONGÉE DANS L’IMAGINAIRE DES PIERRES. Voilà une exposition qui fait rêver, et c’est donc bien légitimement qu’elle s’intitule Rêve de monuments : on y voit comment les châteaux et les abbayes ont nourri l’imaginaire des artistes à des époques diverses et sur des supports très variés. Des enluminures du Moyen Age aux tableaux romantiques du XIXe siècle, en passant par les romans gothiques, les films, les jeux vidéo ou l’art contemporain, on découvre ainsi des centaines d’œuvres ayant pour décor la silhouette crênelée d’un château — comme un pont entre réel et imaginaire. u Rêve de monuments. A partir de 5 ans. Du 22 novembre 2012 au 24 février 2013. Tlj de 9 h 30 à 18 h, sf 25 décembre et 1er janvier. Tarif : 8,50 €, réduit : 5,50 €, gratuit pour les moins de 18 ans. Conciergerie, 2, bd du Palais, Paris 1er. M° Cité. Tél. : 01 53 40 60 80 et www.monumentsnationaux.fr.

PARCOURS-JEU Paris Mômes a conçu un parcours-jeu qui aide à la visite. Il est disponible sur place, à la Conciergerie, ou à télécharger sur notre site.

> Une des œuvres de l’exposition Rêve de Monuments.

© DIDIER MASSARD

VISITE SPÉCIALE


CNAM_ROBOT7_Maquette_nouvelle_2008 19/11/12 12:11 Page1

a nouvelle exposition du Musée des arts et métiers, Et l’Homme… créa le robot, invite en ses murs des créatures fascinantes : les robots. Amusez-vous à répondre aux énigmes de ce petit quiz… Et pour en savoir plus, rendez-vous au musée !

L

Il est beau

! t o b o r n mo jeu quiz 3

CONCEPTION-RÉALISATION

CRÉATION GRAPHIQUE : ELODIE COULON. RÉDACTION : ORIANNE CHARPENTIER. CRÉDITS PHOTO : ROBOT E-VIGILANTE © EOS-INNOVATION. ROBOT SHERPA © CEA/SA.

1

Quel est le robot qui n’a pas de double ?

2

Bon à tout faire. Les robots sont conçus pour accomplir ce que l’homme ne peut ou ne veut pas faire : des tâches répétitives, difficiles ou dangereuses, comme l’assemblage des voitures, le nettoyage, l’espionnage militaire. Observe ce drôle de robot. A quoi sert-il ? ■ C’est un robot de surveillance, une

sorte de super-gardien qui ne dort jamais (sauf quand sa batterie est à plat !). ■ C’est un robot de course. On s’en sert pour tester l’aérodynamique des voitures.

4

Un robot, qu’est-ce que c’est ? Le mot « robot » vient du terme slave « robota », qui signifie « esclave » ou « travailleur ». Il a été inventé en 1921 par un écrivain tchèque, Karel Capek. A ton avis, quelle est la différence entre un robot et un automate ? ■ Il n’y en a aucune. ■ Les automates sont des mécaniques ingénieuses reproduisant toujours le même mouvement, alors que les robots, composés aussi d’électronique et d’informatique, peuvent interagir avec leur environnement.

Mais où est la sortie ? Ce robot-jouet s’est égaré dans un labyrinthe. Aide-le à retrouver son ami.

a b c

5 Mission impossible On envoie également les robots dans les endroits les plus hostiles, là où l’homme ne pourrait pas survivre : la planète Mars, les fonds sousmarins... Et aussi, comme c’est le cas pour le robot présenté ci-dessus, dans les centrales nucléaires. D’après toi, que peut-il faire, avec ses étranges pattes ? ■ Descendre et monter des escaliers. ■ Bondir comme une sauterelle.

Et l’Homme… créa le robot. A partir de 6 ans. Jusqu’au 3 mars 2013. Du mar au dim de 10 h à 18 h, nocturne le jeu jusqu’à 21 h 30. Tarif : 5,50 €, réduit : 3,50 €. Ateliers pour les 7-14 ans : 6,50 €. Musée des arts et métiers, 60, rue Réaumur, Paris IIIe. M° Arts et Métiers. robots.arts-et-metiers.net.


P_48_tout_petits_Maquette_nouvelle_2008 22/11/12 20:13 Page48

LE GUIDE

tout-petits

PAR MAÏA BOUTEILLET

Expo / 1er décembre – 12 janvier

Naissance d’un album

LES FILMS DU PRÉAU

SPÉCIALISÉE PETITE ENFANCE ET ILLUSTRATION, LA BIBLIOTHÈQUE DIDEROT EXPOSE ILYA GREEN.

> Histoires d’ours, l’un des courts métrages qui compose La Balade de Babouchka.

Cinéma / 5 décembre

u Exposition

Babouchka et babayaga UN PROGRAMME TIRÉ D’UNE SÉRIE AUTOUR DES CONTES FOLKLORIQUES RUSSES. « Je vais vous parler de la Russie… » Ainsi s’ouvre La Balade de Babouchka, programme de petits courts animés et agrémentés d’intermèdes en pâte à modeler sur la diversité des différentes régions russes. Un conte tatar, une histoire venue de l’Oural, une légende de Sibérie : à chaque nouvelle page du livre de contes, le ton et le style changent. D’autres petits films ne manqueront pas de suivre cette première fournée. u La Balade de Babouchka. A partir de 3 ans. En salles le 5 décembre.

UN APRÈS-MIDI ENTIER EN FAMILLE AU CENTRE DES ARTS D’ENGHIEN. Outre leur prédilection pour la musique, Ollivier Leroy et Pierre-Yves Prothais ont une passion commune pour le cinéma, en particulier pour les films anciens de la collection Lobster. Ce qui les a incités à réaliser des spectacles pour tout-petits en associant images muettes et musique en direct, créée à partir d’instruments du monde ou inventés. La célèbre Petite Taupe (à partir de 18 mois) n’y perd vraiment pas au change. Quant à leur Puppets Show (à partir de 3 ans), c’est l’occasion de découvrir des courts-métrages méconnus d’ici et d’ailleurs, des années 1920 à nos jours. Entre les deux spectacles, le Centre des arts d’Enghien propose une foule d’activités créatives et de surprises sympas. u Plein les mirettes. A partir de 18 mois. Le sam 15 décembre de 13 h 30

à 19 h. Tarif : 7 €. Centre des arts, 12-16, rue de la Libération, Eghien-les-Bains (95). Accès : en transilien de Paris gare du Nord, ligne H, direction Pontoise ou Valmondois (15 min). www.cda95.fr.

48

u

Paris

MOMES

Ilya Green. Tout public. Du 1er décembre au 1er janvier. Les mar, jeu, ven de 16 h 30 à 18 h 30, mer et sam de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h. Bibliothèque Diderot, 42, av. Daumesnil, Paris XIIe. M° Gare-de-Lyon. Tél. : 01 43 40 69 94.

Rendez-vous / 28 novembre, 5, 12 et 19 décembre

Ciné-concert / 15 décembre

Ouvrez vos mirettes

Cette illustratrice, qu’on aime bien à Paris Mômes, a interprété le célèbre Petit Chaperon rouge à sa manière pour la collection les Classiques du Père Castor. La bibliothèque Diderot montre le cheminement de la création de l’album en exposant les originaux ainsi que les étoffes et matériaux qui l’ont inspiré ; mais également l’album fini et beaucoup d’autres versions du Petit Chaperon rouge. Prochaine invitée : Eva Vincze, qui illustre des contes animaliers.

A livres ouverts INVITATIONS Paris Mômes et le Centre des arts d’Enghien offrent des invitations pour Plein les mirettes, pour un adulte et un enfant. Rendez-vous sur parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».

A PLAT VENTRE SUR LES TAPIS, EN TAILLEUR, OU DANS LES BRAS, LA LECTURE D’ALBUMS TIENT CHAUD. Et fait voyager loin. Idéal pour les mercredis d’hiver ! Les lectrices de l’association Lire à Paris s’installent à la Maison des petits, au CentQuatre, et y convient les familles pour des séances lecture, comptines et chant. u Lire au CentQuatre. A partir de 1 ans. Gratuit. Les mer 28 novembre et 5, 12 et 19 décembre de 15 h30 à 17 h. Le CentQuatre, 5, rue Curial, Paris XIXe. M° Riquet ou Stalingrad. Tél.: 01 53 35 50 00 et www.104.fr.


P_48_tout_petits_Maquette_nouvelle_2008 22/11/12 20:13 Page49

D’après un conte musical de Marc Perrone

Livre

Petit livre, grande question « LIVRE DE CHEVET », TEL EST LE SOUS-TITRE BIEN MÉRITÉ DE CE TRÈS PHILOSOPHIQUE PETIT ALBUM CARTONNÉ. Intitulé Dans l’infini, le livre d’Alexis Beauclair déploie un jeu de formes très simples en noir et blanc pour une suite d’énoncés imparables. « Dans l’infini, il y a l’univers/ dans l’univers, il y a la galaxie/ dans la galaxie, il y a le système… Dans le lit, il y a le corps/ dans le corps, il y a la pensée/ dans la pensée, il y a l’infini. » La place de l’homme dans l’univers comme un jeu d’enfant. Mine de rien, l’auteur nous entraîne pas très loin de Léonard de Vinci et de son Ecce Homo. u Dans l’infini. A partir de 3 ans. D’Alexis Beauclair. Ed. Thierry Magnier. 6,60 €.

|

© DIDIER JEUNESSE ILYA GREEN

|

> C’est Ilya Green qui illustre ce recueil de berceuses de jazz.

Livre-CD

Sweet lullaby DES GRANDES VOIX À ÉCOUTER SANS MODÉRATION. Le jazz recèle de magnifiques mélodies : Russian Lullaby, Once Upon a Sumertime, My Funny Valentine, Over the Rainbow… Et, chantées par les grandes voix suaves et généreuses d’Ella Fitzgerald, Judy Garland, Mel Torme ou Chet Baker, elles sont un véritable baume pour les oreilles les plus tendres. Lorsque sur Lullaby of Birdland, Sarah Vaughan entame un scat ludique, le tout-petit y reconnaît même un peu de son babillement ! Choisis avec intelligence et sensibilité par le guitariste Misja Fitzgerald Michel, les 15 joyaux qui composent ce livre-CD illustré avec chaleur par Ilya Green sont comme autant de « pays merveilleux né(s) d’une chanson douce ». u Les Plus Belles Berceuses jazz. Dès quelques mois. Par Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan, Judy Garland… Didier Jeunesse. G.A.

| |

en 25

chansons er

Nouveau !

Le tout 1 best of de l’artiste !

Un concentré de son univers ! L’OBJET à offrir pour découvrir toute la palette de ses talents ! déjà dans les bacs et sur www.club tralalere.com


P_50_51_ados_Maquette_nouvelle_2008 22/11/12 19:56 Page50

LE GUIDE

ados

PAR MAÏA BOUTEILLET

ET

ORIANNE CHARPENTIER

Festival / Jusqu’au 8 décembre

Les bons coups de Marto À MALAKOFF, MARIONNETTES ET OBJETS S’ANIMENT EN TOUS SENS.

> Electro et décalée, la programmation du festival Nemo, consacré aux arts numériques.

Festival / 29 et 30 novembre, et du 11 au 15 décembre

Atelier / 22 décembre

Images virtuelles

Photos en costumes

LE FESTIVAL NEMO FÊTE SES 15 ANS DE CRÉATIONS NUMÉRIQUES. La fête commence avec deux soirées de performances, en compagnie d’artistes aux spécialités variées: électro, graphisme, performance d’objet, concert interactif. Puis jusqu’à la mi-décembre, on pourra venir pratiquer l’intrigante installation du collectif Seepper: ces artistes anglais ont conçu Headspace, un drôle de laboratoire où le visiteur, équipé d’un casque à capteurs sensoriels, se retrouve devant des images projetées qui changent selon ses propres émotions. u Festival Nemo. A partir de 13 ans. Les jeu 29 et ven 30 novembre à 20h30, et du mar 11 au sam 15 décembre. Gratuit. Le Cube, 20, cours Saint-Vincent, Issy-les-Moulineaux (92). Tél. : 01 58 88 30 00 et www.lecube.com. O.C.

Théâtre d’objets / 29 novembre – 23 décembre

Histoires de bric et de broc LE GRAND PARQUET ACCUEILLE LE MAGICIEN ROLAND SHÖN. Dans la famille du théâtre d’objets, Roland Shön fait partie de ces créateurs à part qui depuis des années continuent d’inventer. Le Théâtre de la marionnette à Paris a donc été bien inspiré de l’inviter, avec deux spectacles! Dans Gyromances, il réveille une tradition du pré-cinéma, à la manière des colporteurs. Pour Circulaires du service des instruments sur mesure, il se fait conteur et nous invite au cœur d’un cercle intime pour nous dévoiler toute une collection d’objets rares et délicats… u Gyromances et Circulaires du service des instruments. A partir de 11 ans. Les jeu, ven et sam à 18h45 et à 21 h, le dim à 14 h 45 et à 17 h. Grand Parquet, jardin d’Eole, Paris XVIIIe. M° Stalingrad. www.theatredelamarionnette.com. M.B.

50

u

Paris

MOMES

UN ATELIER PHOTO OÙ L’ON POSE DÉGUISÉ. Le but ultime de cet atelier, c’est de prendre une photo. Mais avant cette dernière étape, il faudra observer des tableaux de la dernière exposition du Petit Palais, Dieu(x), modes d’emploi, confectionner des costumes et des accessoires, recomposer une scène (avec gestuelle, expression et jeux de lumière adéquats)… pour enfin appuyer sur le déclencheur. A la fin, chacun repart avec son tirage papier. u Musée Zoom. A partir de 14 ans. Le sam 22 décembre à 13 h 30. Tarif : 6,50 €, sans réservation (si possible amener son appareil photo numérique). Petit Palais, av. Winston-Churchill, Paris VIIIe. M° Champs-Elysées-Clemenceau. Tél. : 01 53 43 40 00 et www.petitpalais.paris.fr. O.C.

On y retrouvera les marionnettes de papier des Anges au plafond, compagnie fidèle du Théâtre 71, qui, après Antigone et Œdipe, abordent le mythe moderne de Camille Claudel dans Les Mains de Camille ou le temps de l’oubli. Dans un autre genre, on pourra voir l’intégrale sous chapiteau du cirque d’objets de Jani Nuutinen, artiste finlandais qui nous invite à dîner en prime. Les fans du Bob Théâtre retrouveront l’équipe rennaise à travers une expo filou, Objeux de mots. Mais surtout ne loupez pas Go !, de Polina Borisova, le premier spectacle d’une jeune artiste russe qui a déjà fait couler pas mal d’encre… u Festival Marto. A Antony, Chatenay-Malabry, Bagneux, Clamart, Fontenay-aux-Roses et Malakoff (92). Dates, horaires et tarifs sur www.festivalmarto.com. M.B. > Les Mains de Camille, à Marto.

© LES MAINS DE CAMILLE VINCENT MUTEAU

© JEAN PICON

DE BAGNEUX


P_51_4_pubs_Mise en page 2 22/11/12 21:45 Page51

NOVEMBRE 2012 > 17 17 FĂ&#x2030;VRIER 2013 14 NOVEMBRE

GALERIE DES BIBLIOTHĂ&#x2C6;QUES BIBLIOTHĂ&#x2C6;QUES / VILLE DE PARIS PARIS GALERIE

9 novembre 2012 AU 17 mars 2013

PT1B$@81PĂ&#x2020;M$P9Q PT1B$@81PĂ&#x2020;M$P9QEĂ&#x2020;B3SPEQSM$T@ Ă&#x2020;B3SPEQSM$T@

le château de versailles prÊsente

veRsailles &

OďŹ&#x20AC;re OďŹ&#x20AC;re spĂŠciale : entrĂŠe entrĂŠe Ă demi-tarif demi-tarif pour deux personnes sur prĂŠsentation prĂŠsenta ation de ce numĂŠro numĂŠro !

lâ&#x20AC;&#x2122;antiquE exposition du 13 novembre 2012 au 17 mars 2013 www.chateauversailles.fr Avec la collaboration exceptionnelle du musĂŠe du Louvre

Pour en savoir plus sur les lĂŠgendes des dieux et hĂŠros inscris-toi                   Inscription et renseignement : activites.educatives@chateauversailles.fr ou 01 30 83 78 00

DĂŠcouv re jeu de l le livret â&#x20AC;&#x2122;expositi t on pour le s 7-12 a ns Patrice P attrice Normand / T Temps emps Machine

DU MARDI A AU U DIMANCHE DIMANCHE 13H > 19H EU UDIS JU SQUâ&#x20AC;&#x2122;â&#x20AC;&#x2122;Ă&#x20AC; 21H N OCTURNE LES JE NOCTURNE JEUDIS JUSQUâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x20AC; FERM ETURE 25 DĂ&#x2030;CEMBRE, 1ER JANVIER FERMETURE JANVIER

Maison de la culture du Japon Ă Paris

I A R WA

Sta t u e d e l a gra n d e d i v i n i t ĂŠ d e Ta m a t su sh i m a , M o k u j ik i , Kawa i Ka n j i ro â&#x20AC;&#x2122; s H o us e

www.mcjp.fr

.12 23.108.13 U D O EXP AU 18.0

I C N I DE V

ARD LĂ&#x2030;ON

ES ACHDE LIANVILLETTE M , S SSIN PORTE S, DLĂ&#x2030;EE: CITE-SCIENCES.FR OCTURNESH T E J N Uâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x20AC; 21012 PRO ION CONSEIL 2 RVAT RĂ&#x2030;SE

JU2S6QAU 29 0D2Ă&#x2030;CA.U DU

ET DUNV. 2013 05 JA Zunic MÊaume Salmon - Š Stefano Bianchetti/CORBIS.

101bis, quai Branly 75015 Paris M° Bir--Hakeim RER Champ de Mars T. 01 44 37 95 00 / 01

En collaboration avec :

En partenariat avec :

Avec la contribution du : Avec le soutien de :


P_52_55_agenda_Maquette_nouvelle_2008 22/11/12 21:30 Page52

L’AGENDA

© BAPTISTE ALMODOVAR

© TRISTAN JEANNE VALDÈS

agenda

>De gauche à droite, Mon amoureux noueux pommier au théâtre de Chaillot, Mami Chan en concert à Pantin, La Voie de l’écuyer à l’Académie du spectacle équestre de Versailles.

DÉCEMBRE u Jusqu’au 30 décembre. Spectacle. La Voie de l’écuyer. Grande écurie du château de Versailles (Versailles, 78). Chorégraphié par Bartabas, ce spectacle de l’Académie du spectacle équestre

[ Jeu concours ]

de Versailles nous montre, en différents tableaux, tous les savoirs de cette compagnieécole. Chaque représentation est suivie d’une visite libre des écuries (le matin, vous pouvez assister aux « Matinales des

écuyers», des séances de dressage ouvertes au public). ● A partir de 5 ans. Tarif : 25 €, moins de 12 ans : 16 €. RER C, arrêt Versailles-RiveGauche. www.bartabas.fr. u 28–30 novembre. Exposition. Les Unes de Paris Mômes. Bibliothèque Chaptal (Paris IXe). Attention, il vous reste juste deux jours pour aller voir l’exposition des Unes de Paris Mômes à la bibliothèque Chaptal, clin d’œil au 15e anniversaire de la création du magazine! ● Tout public. Gratuit. M°Blanche ou Saint-Georges. www.paris.fr u 30 novembre–8 décem-

bre. Spectacle. Mon amoureux noueux pommier. Théâtre national de Chaillot (Paris XVIe). Ce beau titre énigmatique cache un spectacle signé Jean Lambert-Wild et Stéphane Blanquet : une fable poétique autour d’un arbre et d’un fruit, qui nous parle aussi du temps et des métamorphoses de la vie. ● A par-

tir de 7 ans. Tarif: 33 €, réduit: 25 €, jeunes : 13 € et 11 €. M° Trocadéro. Theatre-chaillot.fr. u 4–9 décembre. Concerts.

Festival Mino. Espace Cardin (Paris VIIIe). On ne présente plus le festival Mino, dont c’est cette année la 10e édition, et qui réunit à chaque fois la fine fleur de la création musicale jeune public. On pourra donc écouter, entre autres, Tartine Reverdy, L’Incroyable Histoire de Gaston et Lucie (chantée par un collectif de talents, dont Gérald Genty, Carmen Maria Vega, Monsieur Lune, etc.), ou encore Shadoks et compagnie… en musique!, un spectacle de la Péniche Opéra. ● Ages variables. Tarif: 12 €, réduit : 8 €, moins de 12 ans : 6 €. M° Concorde. Tél. : 01 44 61 86 79 et www.festivalmino.fr. u 6 décembre. Rencontre. Tomi Ungerer. Médiathèque Marguerite-Duras (Paris XXe). Notez bien cette date : à l’occasion de la sortie du film adapté d’un de ses contes,

Jean de la Lune, et d’un documentaire qui lui est consacré, Tomi Ungerer, l’esprit frappeur, c’est Tomi Ungerer en personne qui viendra nous parler de son univers (il compte 140 livres pour enfants et adultes, et environ 30 000 dessins et affriches !). La rencontre (à 19 h) est modérée par l’écrivain Marie Desplechin. ● A partir de 12 ans. Gratuit sur réservation au 01 44 78 80 50. M° Porte-de-Bagnolet. www.paris-bibliotheque.org. u 6–23 décembre. Chan-

sons. Kouté Chanté. Théâtre d’Ivry-Antoine-Vitez (Ivry, 94). Des contes et des chansons, en créole et en français, nous font revivre les légendes d’Haïti grâce au talent de Mimi Barthélémy. Elle est sur scène avec la compagnie les Grandes Personnes, qui ponctuera ses récits de percussions et de marionnettes. ● A partir de 6 ans. Tarif : 15 €, réduit : 13 €, moins de 16 ans: 6 € (les 22 et 23 décembre, tarif unique à 6 €). M° Mairie-d’Ivry. Theatredivryantoinevitez.ivry94.fr


P_52_55_agenda_Maquette_nouvelle_2008 22/11/12 21:30 Page53

À partir du 20 novembre

Samedi 1er & dimanche 2 décembre à 14h30, 16h & 17h30

© BAPTISTE ALMODOVAR

© AGATHE POUPENEY PHOTOSCENE.FR

Mercredis 5, 12 & 19 décembre à 14h30, 16h & 17h30

Samedi 8 & dimanche 9 décembre à 14h30, 16h & 17h30

u 8 et 9 décembre. Festival. Fête

des Mômes. L’Onde (Vélizy-Villacoublay, 78). Organisée par le théâtre et centre d’art l’Onde, cette fête multidisciplinaire propose le temps d’un week-end des cinéconcerts, contes, spectacles et siestes musicales, pour un public de 18 mois à 9 ans. Les festivités s’achèvent sur un grand bal des familles. ● A partir de 18 mois. Tarif : 3 €. Programme complet sur www.londe.fr. u 9 décembre. Concert. Le Village des petites boucles. Salle Jacques-Brel (Pantin, 93). Inimitable et déjantée, l’artiste Mami Chan nous a concocté cette fois un spectacle pour tout-petits, une sorte de cocon fait de musique et d’ombres chinoises. Cela promet ! ● A partir de 3 ans. Tarif : 10 €. M° Aubervilliers-Pantin-Quatre-Chemins. www.ville-pantin.fr. u 13 décembre. Défilé. Défilé de Sainte-Lucie. Institut suédois (Paris IVe). On y fête la Sainte-Lucie deux fois : d’abord avec un atelier (voir « Ateliers et stages »), ensuite avec un défilé, qui accueillera la chorale Nacka Musikskolas Barnkör,

composée d’une cinquantaine d’enfants. Après le défilé, on boira du glögg (vin aux épices) et d’autres boissons sans alcool au Café suédois. ● Tout public. Gratuit. M° Saint-Paul. www.institutsuedois.fr. u 19 décembre. Spectacle. Airs de jeu. Théâtre de Suresnes (92). Un funambule, des boîtes suspendues, de la musique… Bienvenue dans la création de la compagnie Au fil du vent, qui nous invite à une déambulation d’équilibristes, ténue et poétique. ● Tout public. Tarif : 8 €, réduit : 4 €. Train, depuis la gare Saint-Lazare, arrêt Le Val-d’Or, puis bus 144. www.theatresuresnes.fr. u 20 et 22 décembre. Spec-

tacle musical. Concert déambulatoire Passe-Passera. Lutherie Urbaine (Bagnolet, 93). On est dans le noir, avec juste de ci, de là des îlots de musique. Deux musiciens nous accueillent et nous entraînent d’îlot en îlot, en une drôle de promenade musicale peuplée d’instruments mystérieux (roues de vélo, boîtes de conserve, bouteilles de verre). ● A partir de 4 ans. Tarif : 8 €, réduit ; 5 €. M° Gallieni. www.lutherieurbaine.com.

Samedi 22 & dimanche 23 décembre à 14h30, 16h & 17h30

nts taura s n - Res atiio o s e u m iq iq Bout ses - Aniimoiissiirrs s L a r C r Te ions émas UG itio sit in Expo m - Cin 21h 11h à 2h de gy s de qu’à Club e à t ’ r e us ouv erts jju v iques iq Bout urants ou ion a Émil Rest aint- let S r u o 14 C de Châte n à7m

Recevez notre programme, en vous inscrivant sur www.bercyvillage.com Animations gratuites Renseignements : 0 825 166 075

Création : Agence Lucette.

Samedi 15 & dimanche 16 décembre à 14h30, 16h & 17h30


P_52_55_agenda_Maquette_nouvelle_2008 22/11/12 21:30 Page54





45   0  

00 

 0 

Lâ&#x20AC;&#x2122;AGENDA

re roisiè Une c ectacle sp        

 

      

    

 

Au pied de la Tour Eiffel

Une sociĂŠtĂŠ du groupe

DR

Information et rĂŠservation : 0825 01 01 01 (0,15â&#x201A;Ź/mn) ou bateauxparisiens.com

>Un mini-site de jeux autour de lâ&#x20AC;&#x2122;univers de Django Reinhardt est proposĂŠ par la CitĂŠ de la musique.

JANVIER u Jusquâ&#x20AC;&#x2122;au 23 janvier.

u Jusquâ&#x20AC;&#x2122;au 27 janvier.

u 16 et 19 janvier. Spec-

Exposition. Django Reinhardt. Swing de Paris. CitĂŠ de la musique (Paris XIXe). Une belle exposition consacrĂŠe au roi du jazz manouche, Django Reinhardt, musicien dâ&#x20AC;&#x2122;exception qui avait pourtant perdu lâ&#x20AC;&#x2122;usage de deux de ses doigts Ă 18 ans, dans lâ&#x20AC;&#x2122;incendie de sa roulotte. En plus de dĂŠcouvrir son incroyable destin et sa vibrante musique, on peut assister Ă  des miniconcerts les vendredis et samedis soir, ou Ă  des visitescontes ÂŤ En roulotte Âť les dimanches après-midi. Pour les enfants Ă  partir de 8 ans, un parcours sonore spĂŠcifique, sur audioguide, est disponible gratuitement Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;accueil de lâ&#x20AC;&#x2122;exposition. Enfin un mini-site de jeux ÂŤ Le voyage de Django Âť ĂŠvoque lâ&#x20AC;&#x2122;univers nomade de cet artiste virtuose. â&#x2014;? A partir de 8 ans. Tarif : 9 â&#x201A;Ź, moins de 26 ans : 5 â&#x201A;Ź. M° Porte-de-Pantin. www.citedelamusique.fr.

Exposition. Les Enfants du Paradis. La CinĂŠmathèque (Paris XIIe). Plongez dans les coulisses de ce film mythique, sorti en 1945 (et ressorti en salles cet automne), grâce aux centaines de documents prĂŠsentĂŠs dans cette exposition : affiches, dessins, costumesâ&#x20AC;Ś â&#x2014;? A partir de 9 ans. Tarif : 10 â&#x201A;Ź, rĂŠduit : 8 â&#x201A;Ź, moins de 18 ans : 5 â&#x201A;Ź. M° Bercy. www.cinematheque.fr.

tacle. Pablo ZĂ ni Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠcole. ThÊâtre GĂŠrard-Philipe. (Saint-Denis, 93). Câ&#x20AC;&#x2122;est lâ&#x20AC;&#x2122;histoire dâ&#x20AC;&#x2122;un garçon de 10 ans qui nous raconte son quotidien, celui de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠcole, de sa famille, de la citĂŠ oĂš il vitâ&#x20AC;Ś Un beau texte, entre humour et ĂŠmotion, Ă  voir et Ă  entendre dans le cadre du festival Et moi alors ? â&#x2014;? A partir de 7 ans. Tarif : 7 â&#x201A;Ź, moins de 12 ans : 5 â&#x201A;Ź. M° Saint-Denis-Basilique. www.theatregerardphilipe.com.

u 3 janvier. Visite-confĂŠrence. Une heure, un personnage : Eugène de Rastignac. Maison de Balzac (Paris XVIe). ÂŤ A nous deux, Paris ! Âť: si cette phrase vous dit quelque chose, vous ĂŞtes prĂŞt pour cette passionnante visite-confĂŠrence en famille, dans les collections de la Maison de Balzac, sur les pas dâ&#x20AC;&#x2122;un des plus marquants personnages masculins de La ComĂŠdie humaine. â&#x2014;? A partir de 10 ans. Tarif: 4,50 â&#x201A;Ź, rĂŠduit: 3,80 â&#x201A;Ź. M° Passy. www.paris.fr.

u 19 janvier. Concert en

famille. Autour de Beethoven. Salle Pleyel (Paris VIIIe). Une double dĂŠcouverte que ce concert en famille : dâ&#x20AC;&#x2122;abord la mythique salle Pleyel, avec son grand hall Art dĂŠco Ă lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠpaisse moquette rouge, et puis Beethoven, dont on entendra des extraits de la Symphonie n°3 jouĂŠe par lâ&#x20AC;&#x2122;Orchestre de Parisâ&#x20AC;Ś Bref, de quoi bien commencer le week-end.


P_52_55_agenda_Maquette_nouvelle_2008 22/11/12 21:30 Page55

A noter : si vous venez un peu plus tĂ´t, vous pourrez assister au ÂŤ PrĂŠlude en famille Âť, un atelier dâ&#x20AC;&#x2122;initiation Ă la musique classique. â&#x2014;? A partir de 7 ans. Tarif : 8 â&#x201A;Ź (10 â&#x201A;Ź le concert+atelier). M° Ternes. www.orchestredeparis.com. u 19 janvierâ&#x20AC;&#x201C;1 mai. Specer

tacle. Lignes de la main jusquâ&#x20AC;&#x2122;au coude ! Chapiteau du cirque Romanès (Paris XVIIe). VoilĂ le nouveau spectacle du cirque Romanès, familial, authentique et vibrant, qui nous entraĂŽne pour la soirĂŠe au son des musiques tziganes. â&#x2014;? Tout public. Tarif : 20 â&#x201A;Ź, 13-25 ans : 15 â&#x201A;Ź, 3-12 ans : 10 â&#x201A;Ź, gratuit

pour les moins de 3 ans. M° Porte-de-Champerret. www.cirqueromanes.com. u 20 janvier. Concert. Vin-

cent Malone, le Roi des papas. CitĂŠ de la musique (Paris XIXe). Le revoilĂ , le Roi des papas, avec un nouveau concert-spectacle qui promet dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŞtre drĂ´le (comme chaque fois), dâ&#x20AC;&#x2122;autant que, depuis quelque temps, Vincent Malone a rĂŠĂŠcrit les contes les plus cĂŠlèbres Ă  sa sauce, en leur tordant le cou : Le Petit Chaperon de ta couleur, Boucle ne veut pas dormir, Le Vilain Petit Pinocchioâ&#x20AC;Ś â&#x2014;? A partir de 5ans. Tarif : 18 â&#x201A;Ź, moins de 16 ans : 9 â&#x201A;Ź. M° Porte-de-Pantin. www.citedelamusique.fr.

u 26 janvier. Visite-ate-

lier. Promenade haĂŻku en famille. MusĂŠe Guimet (Paris XVIe). VoilĂ une destination qui fait rĂŞver : le musĂŠe Guimet, avec ses magnifiques collections permanentes, propose en plus des visites et des ateliers allĂŠchants. Notamment cette ÂŤ promenade haĂŻku Âť, sous la houlette de la conteuse Claire Landais, laquelle nous fait voir certaines Ĺ&#x201C;uvres du musĂŠe Ă  la lumière des haĂŻkus, ces courts poèmes japonais qui sâ&#x20AC;&#x2122;efforcent de capturer lâ&#x20AC;&#x2122;essence dâ&#x20AC;&#x2122;un momentâ&#x20AC;Ś Et chacun pourra essayer dâ&#x20AC;&#x2122;en composer un ! â&#x2014;? A partir de 8 ans. Tarif : 12 â&#x201A;Ź, rĂŠduit : 6,30 â&#x201A;Ź. M°IĂŠna. www.guimet.fr.

ersaire Un anniv sĂŠ pour li a personn nt ! fa n e votre h30)

Paris onzième

Documentation et DVD gratuit au

di (14h Ă 15 le mercre 0) i (14h Ă  16h3 h) le samed Ă  17 30 4h (1 e le dimanch

12 janvier > 3 fĂŠvrier 2013

ATELIER ET STAGES Atelier Chanoyu, cĂŠrĂŠmonie du thĂŠ. Maison de la culture du Japon Ă Paris (Paris XVe). Si vous ĂŞtes intĂŠressĂŠ par la culture japonaise, rendez-vous Ă  cette cĂŠrĂŠmonie du thĂŠ un peu exceptionnelle, puisquâ&#x20AC;&#x2122;elle est destinĂŠe aux enfants et aux adolescents. On y dĂŠcouvrira tous les codes subtils de lâ&#x20AC;&#x2122;art du thĂŠ, de la manière dâ&#x20AC;&#x2122;entrer dans la pièce au choix du bolâ&#x20AC;Ś un moment rare. Et puisque vous ĂŞtes Ă  la Maison de la culture du Japon Ă  Paris, on vous rappelle la très belle exposition WaraĂŻ, lâ&#x20AC;&#x2122;humour dans lâ&#x20AC;&#x2122;art japonais, qui dure jusquâ&#x20AC;&#x2122;au 15 dĂŠcembre. â&#x2014;? 8-16 ans. Gratuit sur rĂŠservation au 01 44 37 95 95. M° Bir-Hakeim. www.mcjp.fr. u 8 dĂŠcembre. Atelier.

Atelier de NoĂŤl. Institut suĂŠdois (Paris IIIe). Quand on a goĂťtĂŠ les dĂŠlicieuses pâtisseries suĂŠdoises, on a forcĂŠment lâ&#x20AC;&#x2122;eau Ă la bouche en lisant le programme de cet atelier proposĂŠ par lâ&#x20AC;&#x2122;Insti-

tut suĂŠdois : fabrication de dĂŠcorations pour le sapin etâ&#x20AC;Ś confection de gâteaux aux ĂŠpices. â&#x2014;? 6-12 ans. Tarif : 8 â&#x201A;Ź. M° Saint-Paul. www.institutsuedois.fr. u 9 dĂŠcembre. Atelier.

Atelier de Sainte-Lucie. Institut suĂŠdois (Paris IIIe). Toujours Ă lâ&#x20AC;&#x2122;Institut suĂŠdois, on fĂŞte la Sainte-Lucie et les jours qui bientĂ´t rallongeront en fabriquant ses propres accessoires et en se dĂŠguisant. â&#x2014;? 6-12 ans. Tarif : 8 â&#x201A;Ź. M° Saint-Paul. www.institutsuedois.fr. u 9 et 22 dĂŠcembre. Ate-

lier. Les Etoiles de la Villette. Parc de la Villette (Paris XIXe). Lors de cet atelier poĂŠtique, on fait connaissance vec les constellations les plus connues et on ĂŠcoute les lĂŠgendes qui leur sont attachĂŠes. Puis on fabrique des lanternes que lâ&#x20AC;&#x2122;on dispose sur un velours couleur de nuit, pour reconstituer un ciel ĂŠtoilĂŠ. â&#x2014;? 4-8 ans. Tarif : 8 â&#x201A;Ź. M° Porte-dePantin. www.villette.fr.

Le hip hop du monde entier Ă lâ&#x20AC;&#x2122;honneur

u 26 dĂŠcembre-5 jan-

vier. Atelier. Voyage pixilisĂŠ Ă la CitĂŠ. CitĂŠ nationale de lâ&#x20AC;&#x2122;histoire de lâ&#x20AC;&#x2122;immigration (Paris XIIe). Pendant les vacances de NoĂŤl, le mercredi et le samedi, lâ&#x20AC;&#x2122;artiste Anne Rehbinder propose aux enfants de dĂŠcouvrir la pixilisation, une technique dâ&#x20AC;&#x2122;animation permettant de crĂŠer du mouvement Ă  partir dâ&#x20AC;&#x2122;images fixes. On visite lâ&#x20AC;&#x2122;exposition permanente, on prend des photos, et on monte ensuite de petites sĂŠquences animĂŠes. â&#x2014;? 6-12 ans. Tarif : 5 â&#x201A;Ź. M° Porte-DorĂŠe. www.histoireimmigration.fr.

Š photo Pierre Grobois

u 5 dĂŠcembre. Atelier.

17 spectacles Karine Saporta Mourad Merzouki Farid Berki RaphaÍlle Delaunay Doug Elkins Pierre Rigal Anthony EgÊa CÊline Lefèvre Abou Lagraa...

u 5 janvier. Atelier. La

ligne se fait signe. MusĂŠe Bourdelle (Paris XVe). Dâ&#x20AC;&#x2122;abord, on observe les impressionnantes sculptures dâ&#x20AC;&#x2122;Antoine Bourdelle, puis on traduit leurs expressions sur une feuille de papier, en les stylisant. Ensuite, on invente un personnageâ&#x20AC;Ś et une histoire. â&#x2014;? 5-8 ans. Tarif : 6,50 â&#x201A;Ź. M° Montparnasse. www.paris.fr.

Ă&#x20AC;%$#"! %% Champigny!## %% Chevilly-Larue %  %%# %%  ! %% %%

  %%

01 42 26 02 06

TOUT LE PROGRAMME SUR WWW.CINEMAPUBLIC.ORG

 $#%%#% %#  !## %% Le-Perreux!## %% !" # %%  !%%# sur-Seine


PHU - BAT

PARIS MOMES • SP Plein Papier • 195 x 275 mm • Visuel:Anna + Lola • Parution= • daté N°83 • Remise le=20/nov./2012

Anna et Lola portent une robe Petit Bateau + Carven à découvrir à partir du 3 décembre sur www.petit-bateau.com et du 4 décembre dans les boutiques Petit Bateau.

PEBA_1210098_AnnaLola_V3_FR_195x275.indd 1

20/11/12 17:28

Paris Mômes n°83  

décembre 2012 - janvier 2013