Page 40

Il faut absolument brûler du bois sec. Le bois bûche ne doit pas présenter un taux d’humidité supérieur à 20 %, et 10 % pour les bois granulé. Le stockage prend alors toute son importance, pensez donc à bien entasser votre tas de bois pour faciliter le passage de l’air. Le bois doit être fendu et protégé du sol par une palette par exemple et sous abri, sinon sous une bâche aérée. En respectant un temps de séchage de 18 mois minimum, vous voici bien parti pour avoir du bois efficace. Il est possible de tester votre bois avec un appareil que l’on appelle un humidimètre.

© i-Stock

© i-Stock

Aujourd’hui tout un chacun a une box ou un décodeur satellite ou TNT. Ces appareils sont en permanence branchés. Sachez toutefois qu’une box consomme de 15 à 30 Watts en permanence, ce qui représente une dépense annuelle comprise entre 15 et 30 euros si celle-ci est sous tension 24h/24 et 365 jour par an. Si par exemple nous sommes absent tous les jours de la semaine de 8h00 à 17h30 et que nous dormons de 23h00 à 6h30, couper les connexions de 8h30 à 17h00 et de 00h30 à 6h00, ce qui correspond à 14h de gagnées par jour. A raison de 5 jours par semaines sur 47 semaines, on économise alors 49kWh pour une puissance de 15W. Cette économie s’élève à un peu mieux de 5 euros ce qui correspond à une réduction d’un tiers de la consommation initiale de la box. Pour y arriver simplement il suffit de se munir d’un programmateur et de bien dimensionner ces plages horaires.

De quel bois je me chauffe

© i-Stock

Je débranche ma box

J'attaque mon frigo par la face Nord Sachez qu’une pellicule d’un demi-centimètre de givre qui déborde de son freezer va entrainer une surconsommation électrique de 30 % de votre appareil. Il est donc très utile de vérifier tous les 3 mois environ si votre appareil n’est pas victime de ce dépôt intempestif. Mais d’où vient ce givre finalement ? Deux origines majeures, la première est la présence de matière fraîche que nous conservons dans des boîtes hermétiques, il n’y a pas grand-chose à faire, si ce n’est de bien attendre que les plats soient froids avant de les ranger. L’autre origine, c’est l’air ambiant qui entre dans l’appareil. Deux choses pour limiter ce phénomène. La première est de réduire le temps d’ouverture de la porte, la seconde, de vérifier l’étanchéité des joints, qui, s’ils ne sont pas jointifs, sont sources d’humidité à l’intérieur.

38

J’OSE en Vendée / numéro 5 / 2018

Mais où est placé mon frigo ? Tous les appareils type réfrigérateur et congélateur sont des boîtes isolées qui fabriquent du froid et qui tentent de le garder. On comprend alors que l’emplacement de cette boîte est très important puisque la température du local va directement impacter sur les performances de l’appareil. De 18°C à 23°C votre appareil va consommer près de 40 % de plus pour le même service. Il faut donc éviter d’encastrer votre réfrigérateur, ou pire de l’accoler au four. Si vous ne pouvez faire autrement, pensez à insérer une plaque d’isolant entre les appareils électroménagers et vérifier la bonne ventilation du « placard ». Sachez que nous pouvons rencontrer des surconsommations pour des appareils placés dans un environnement trop froid ou trop chaud vis-à-vis de leur conception initial. Avant tout achat demandez donc conseil et surtout consultez la documentation obligatoire.

Profile for Offset5

J'OSE EN VENDEE - N°5  

J'OSE EN VENDEE - N°5  

Profile for offset5