Page 1


TO BREAK THE RULES, YOU MUST FIRST MASTER THEM. IN 1993, AUDEMARS PIGUET CHANGED THE WORLD OF THE SPORTS WATCH FOREVER. THE POWERFUL ARCHITECTURE OF THE ROYAL OAK OFFSHORE BECAME THE ULTIMATE STATEMENT IN PERFORMANCE HAUTE HOROLOGY. THE 2014 ROYAL OAK OFFSHORE COLLECTION MOVES THE GAME ON ONCE MORE; THE 2 2 C A R AT G O L D O S C I L L AT I N G M A S S N O W VISIBLE THROUGH THE SAPPHIRE CASEBACK, A WINDOW ONTO 139 YEARS OF HOROLOGICAL MASTERY.

ROYAL OAK OFFSHORE

IN STEEL. CHRONOGRAPH.


SO ALIVE, IT’S OBSESSED WITH POWER. Once you have power, it’s difficult to let go. Something you’ll find with the F-TYPE R. Supercharged and super agile, it will give you control of the road you never thought possible. And with up to 550PS, capable of 0-100km/h in 4.0 seconds, there’s no doubting its power. Just remember, with great power comes great responsibility.

JAGUAR.BE

HOW ALIVE ARE YOU?

9,0 – 11,1 L/100 KM. CO2: 205 – 259 G/KM. Highly advanced engines – 3.0 V6 (340 PS or 380 PS) and 5.0 V8 (550 PS). From € 68.800. Model shown with optional equipment. Environmental information [Belgian Royal Decree of 19 March 2004]: www.jaguar.be. Give priority to safety. Model shown: F-TYPE R Coupé.


« Mettre en avant la marque Belgique. »

M

a profession me donne une place privilégiée pour observer et tenter d’analyser les envies des touristes qui viennent en Belgique et plus particulièrement à Bruxelles, et pour étudier si l’offre existante leur correspond. C’est peut-être une évidence ici, mais, croyez-moi, pour de nombreux Parisiens par exemple, les attraits touristiques sont incroyables : toutes les générations peuvent trouver leur bonheur en visitant ce pays et sa capitale. Aujourd’hui, c’est essentiellement, la semaine, une clientèle d’affaire qui profite de l’offre hôtelière haut-de-gamme. A nous de mettre en avant les atouts pour que le week-end à Bruxelles remporte le même succès que Paris ou Londres. Il n’y a aucune raison de ne pas y parvenir : les infrastructures sont des plus performantes (aéroportuaires, ferroviaires…), nous sommes au carrefour de l’Europe du nord et du sud, nous bénéficions d’un environnement exceptionnel (la proximité des villes plus charmantes les unes que les autres, une vie - devrais-je plutôt dire des vies – culturelle(s) intense(s), la mer et la campagne à deux pas)… Des avantages rares et encore méconnus. Chez nous, nous mettons tout en œuvre pour séduire une clientèle «  hybride  », pour qu’aussi bien les jeunes que les générations plus âgées se sentent bien, trouvent une réponse adaptée à leurs envies. Bruxelles et la Belgique dans son ensemble les ont en elles ces réponses… Aux institutions touristiques du pays d’avancer main dans la main pour mettre en avant la marque Belgique, son identité faite de convivialité, d’hospitalité et de savoirvivre. Directeur Délégué BENELUX Luxury & Upscale Sofitel - Pullman - MGallery chez Accor.


P.155 Jean-jacques strijp composil place saint-gery Galeries Royales Saint Hubert

Brussels

P.145 THOMAS DE DORDLODOT VINCEnt ANDRé selection club

sport

P.135 PR VAN GOSSUM & MME VEREECKEN DR CHARLES RENOIRTE RUDY COACH

P.117

DAVID MARTIN JEAN-GABRIEL DE CONINCK ALAIN VERVOORT EAT! BRUSSELS HEALTH

GASTRONOMY

P.101 LA TERRASSE DE L'HIPPODROME B-19 COUNTRY CLUB YOU NIGHT CLUB

P.85

DIANE VON FURSTENBERG VILLA EMPAIN SELECTION LVMH FLORIAN EVENTS

MODE

P.73 M. LASCAR SIERRA ROMEO

ULTIMATE

P.51 MAXIME JACQUET HOET & BINDELS DIANE HENNEBERT

P.11

KNOKKE LE ZOUTE SAINT-TROPEZ INTERNATIONAL BRUSSELS DESIGN

ESCAPE

© COUVERTURE

EDITEUR RESPONSABLE

Rédaction & publication

Marketing & publicité

GRAPHISME & DESIGN

Photographe Claessens - Deschamps

The News & Modern Editions 1345 chaussée de Waterloo 1180 Uccle T +32 (0)2 374 67 44 info@nmeditions.com

Rédacteur en chef Mehdi Bissar med@nmeditions.com

Directeur commercial Tanguy Van Vlasselae r tanguy@bigbook.be

Jonathan Vivier jonathan@bigbook.be

Redacteur Sebastien Gavini sebastien@bigbook.be

Maxime Demoitelle max@bigbook.be

Christian Hagen christ@bigbook.be

Redacteur Sofian Szajdzinski reporter@bigbook.be

Bertrand Van Gossum bertrand@bigbook.be

Fashion Editor Geoffrey Masure Hair & Make up David Bettega pour Lancôme et l’Oreal Professionnel Model Elisabeth @ IMM Stylisme Robe Diane von Fürstenberg Bijoux swarovski Bracelet resine Or Olivia Hainaut Lunette Solaire Louis Vuitton

Membre de l’Union des Editeurs de la Presse Périodique

Quentin Vanhove quentin@bigbook.be

Thomas Daems thomas@bigbook.be


w w w . d i o r. c o m - D i o r O n L i n e 0 2 / 6 2 0 . 0 0 . 0 0


ESCAPE


KNOKKE LE ZOUTE « Knokke mêle subtilement beauté, diversité et sécurité »


John J. Goossens gère d’une main de maître sa carrière professionnelle, un succès partagé avec notamment plusieurs de ses amis, il ne laisse rien au hasard. Le secteur de l’évènementiel permet à notre compatriote de s’épanouir grâce à son ambition et sa créativité, couvrant ainsi plusieurs évènements nationaux. Fier de son pays et des valeurs belges, JohnJohn Goossens est avant tout un père de famille. C’est à Knokke que nous avons rencontré l’entrepreneur. Le temps d’une journée, JohnJohn nous fait part de ses débuts, projets et meilleures adresses. Nous découvrons une réelle histoire d’amour entre l’homme et notre Belgique. Aujourd’hui, ses enfants revivent son enfance à Knokke, ville qui a gardé toute sa magie. L’homme se livre et permet un échange authentique, dans des lieux de qualités et rythmés par la culture belge, tels que le River Woods et le Knokke Out. Sa sélection offre l’opportunité de vivre une journée des plus agréables.


quand l’équilibre rencontre la réussite

I

l est 8h00, nous arrivons à Knokke-Heist où nous nous apprêtons à profiter d’une journée à la mer, sous un soleil radieux accompagné d’une légère brise. La ville mêle détente et plaisir, le sable fin à vos pieds et un homard exquis dans votre assiette, tout est réuni pour un séjour de qualité. La Réserve Naturelle du Zwin et les dunes combleront le passionné de nature. Tout au long de l’année, l’environnement varié permet d’expérimenter diverses activités. C’est l’endroit idéal pour pratiquer le golf, la randonnée équestre ou encore de nombreux sports nautiques où les passionnés de glisse ont l’opportunité de filer sur l’écume des vagues.

professionnelle chez « Cre-Action », je décide de me lancer dans le secteur de l’événementiel et de fonder ma propre entreprise. De cette manière et en collaboration avec John Bogaerts et Jérome Fabry, « 4J Concept » voit le jour. Nous organisions des soirées privées, cela a duré 10 ans. Ensuite, j’ai créé une société holding avec mon associé Vincent André et nous investissons dans divers projets toujours liés aux divertissements ou aux services. C’est par ce biais que je suis rentré dans le capital du Knokke Out et que nous développons aujourd hui en partenariat avec mon frère Michael et ma soeur Sandy, un grand projet de résidence pour seniors à La Hulpe.

Comme à la recherche d’un guide, nous nous rendons à la boulangerie en vue de rencontrer John-John Goossens. Après l’achat de viennoiseries, l’homme de famille rejoint ses enfants chez Marie Siska. Situé dans le quartier résidentiel « le Zoute  », le lieu offre, aux parents et enfants, tranquillité et quiétude. Le mini-golf ravit particulièrement les plus jeunes, tandis que la carte belge propose fièrement ses spécialités telles que le châteaubriand sauce béarnaise, le turbot ou encore la sole meunière.

Après cette discussion enrichissante, nous nous dirigeons au Knokke-Out. Arrivé à destination, nous prenons l’apéro. Le soir venu, l’endroit se transforme en discothèque, faisant ainsi partie des lieux incontournables de Knokke-Heist. Des cocktails savoureux sont proposés, notamment à base de Fever-Tree dont les ingrédients sont 100% naturels.

Il est midi, l’heure où le soleil est le plus haut dans le ciel. Nous nous sommes fixés un rendez-vous au River Woods. C’est l’un des endroits les plus prisés de la côte où une carte unique aux saveurs de la mer vous est proposée. Lieu-clé pour un séjour réussi ou pour l’organisation de séminaires d’entreprise, la terrasse accueille jusqu’à 80 personnes. John-John nous raconte : «  Après mes études de montage et cinéma à Louvain-la-Neuve, et une première expérience

John-John, particulièrement à l’aise en ce lieu, nous explique : «  J’adore venir faire la fête, en compagnie de ma femme et de mes amis au Knokke-Out Zoute endroit géré par Damien Coens, l’un de mes trois associés dans le groupe. D’ailleurs, on en trouve également un à Bruxelles, géré par Fred Bouvy Je remarque que la clientèle se mélange en saison et hors-saison, on constate une réelle mixité. Au départ, je m’occupais du monde de la nuit. Aujourd’hui, j’en profite ! »


ESCAPE BIGBOOK 15


“ Knokke, à peine situé à une heure de Bruxelles, est un véritable havre de paix.. .”

Et puis à Francorchamps, Il y a le Kottage, le Lodge Hotel du Knokke Out, entièrement construit de pierres locales. Il offre l’opportunité de vivre un séjour inégalable et permet un ressourcement dans un cadre merveilleux. La nature, maîtresse des lieux, accompagne des soirées de folies ou des évènements plus classiques. On y retrouve diverses activités, on peut par exemple y faire du vélo ou louer des motos. » Notre soirée commence au « Si, Versailles » où nous sommes accueillis par sa charmante patronne Trui Ponjaert, un lieu à l’image de notre rencontre. Le restaurant, entouré de prestigieuses galeries d’art est situé sur la digue, au cœur du Zoute. Sur la digue, la terrasse vêtue de bois offre une vue sur la mer. Toutes les conditions sont réunies pour un moment de bonheur intense, la carte honore le lieu. Cela fait plus de quarante ans que le «  Si Versailles  » propose ses Moules de Zélande et ses poissons. Le Chef Laurent Willemarck sélectionne les meilleurs produits du terroir et vous régale, à travers une cuisine moderne.

On comprend rapidement que la qualité majeure de la ville est que toutes les générations cohabitent dans une ambiance conviviale. Il nous fait également part de son magazine étonnant : «John-Alexander Bogaerts est un commercial hors pair avec une force de persuasion extraordinaire. Déjà à l’époque de «  4J Concept  », nous formions une équipe de choc. J’étais le créatif et lui le commercial. Nous étions et sommes très complémentaires, il est très important de se réinventer. Aujourd’hui, on continue de prendre du plaisir à travers le « Zoute People » qui consiste en la publication de photos, sans nom ni légende, prises dans une série d’événements, se déroulant à Knokke. » Notre séjour prend fin au Knokke-Out. Nous sentions que nous devions y retourner pour un dernier verre avant de retranscrire notre expérience dans notre BIGBOOK que John-John Goossens n’a pas manqué de saluer  : «J’adore le concept du BIGBOOK qui, selon moi, est un des plus qualitatifs. On y retrouve un réel contenu à l’image des Belges, de Bruxelles et ses environs »

ESCAPE BIGBOOK

Le restaurant et sa carte vivent aux rythmes des saisons, tout en restant fidèles à leurs valeurs traditionnelles. La carte des vins accompagne la cuisine raffinée, bénéficiant d’une fidélité à toute épreuve. Nous dégustons notre savoureux repas, couronné d’un vin blanc de qualité. Nous remarquons que John-John Goossens est un amoureux de la qualité belge, il explique : « Knokke, à peine situé à une heure de Bruxelles, est un véritable havre de paix où ceux de 7 à 77 ans sont accueillis toute l’année

à bras ouverts. C’est un véritable luxe, enfant, j’adorais participer à des concours de châteaux de sable. Aujourd’hui encore, je suis amoureux de ce lieu unique. A juste titre, mon père avait pour habitude de mettre la Belgique en avant. Nous avons un petit pays mais énorme par ses ressources artistiques et culturelles. »

17


S

implicity is the first step of nature and the final step of art», so goes the motto of Le Zoute’s most gourmet starred restaurant. The Bartholomeus is located on the seafront, and is headed by Chef Bart Desmidt whose skill in the art of upmarket cuisine is evidenced by his creativity, his flair for produce, his originality, his technique and his carefully crafted and eye-catching dishes. The menu features sumptuous dishes prepared with the most delicious seafood (such as North Sea lobster served with a peach and hazelnuts) and the best the land has to offer (the wagyu beef tartare with oyster sauce is stunning, as is the veal with pearl onions, marsala and lemon!). A first-class address. 267 Zeedijk, 8301 Heist aan Zee, 050 5175 76 www.restaurantbartholomeus.be

T

he Bruges Golf Club was founded by Bruge’s English colony in 1899. It would go on to become the Royal Zoute Golf Club which played host to several of the most recent Belgian Opens. It was designed by Maurice Lippens, a leading visionary of the time. The course is a links, set among coastal sand dunes. Its location among the ancient dunes of the Zoute is truly breath-taking. The large 18-hole par 72 course encircles the smaller golf course. The course was awarded a score of 18/20 in the 2008/2009 edition of the Peugeot Golf Guide. Caddiespad 14, B-8300 Knokke-Heist, 050 60 12 27 www.zoute.be


ESCAPE BIGBOOK 19

L

ocated in the picturesque region of Knokke le Zoute, the Zoute beach is the ideal place to unwind and have some fun. Every year, the Zoute beach invites you to come on down and spend an unforgettable summer on its beach. A fashionable beach in the heart of the Zoute where families and friends look forward to meeting up again year after year ... The atmosphere of Saint-Tropez is never far away. Enjoy the sun in its deckchairs, its playgrounds and an exclusive bar in comfortable and safe surroundings. Discover the magic of the Zoute all year round! Looking for an unforgettable day at the coast? Zoute beach has got you covered! It’s the place to be for an amazing getaway! Zoutestrand, zeedijk – het Zoute 827, 0485 87 21 03 www.zoute-strand.be

S

tefan and Alexandra Vanhollebeke’s plans for the Hotel Lugano’s refurbished and expanded terrace were very clear: fashionable colours with a hint of beige enhanced with luxurious materials. Champagne, choice cuisine, delicious snacks and colourful cocktails are served in an elegant, modern and exclusive setting. The new concept called for a new and appropriate name, and so it was simply and elegantly christened «La Terrasse du Zoute.» 74 Kustlaan, 8300 Knokke, 050 63 05 30 www.laterrasseduzoute.be


ESCAPE BIGBOOK 21

JACOB COHEN Après Anvers, Jacob Cohen est heureux d'anoncer l'ouverture de son deuxième et dernier flagship store en Belgique qui à pour but avant tout de faire apprècier à tous les "aficianos" du jeans Jacob Cohen, le grand choix qu’offre sa collection. Ce tout nouveau shop sera aussi le point de départ de l'effort que Jacob Cohen va entreprendre pour les jeans femmes. Nous désirerions prendre cette occasion aussi pour remercier Monsieur Xavier Painblanc qui dès le départ a supporter le concept Jacob Cohen. Jacob Cohen Flagship Store Kunstlaan 83 -8300 Knokke


Saint-tropez « Je cherchais un lieu mythique …»


Comme à son habitude, notre compatriote Olivier Saxe réunit les Belges et leurs amis pour la 22e édition de la « Soirée des Belges », le 21 juillet à Saint-Tropez. Depuis une vingtaine d’année, l’organisateur de la fête nationale belge, s’épanouit à la Côte d’Azur. C’est en 1992 que l’aventure commence. En chantant, l’artiste remplit son chapeau et les Tropéziens reconnaissent son talent. Son micro et ses quelques baffles laissent place à plusieurs remorques de matériel. Olivier mêle euphorie et folie, « Le Saxe Band  » et ses reprises des plus grands tubes, vous livre des concerts au rythme de la Belgique, offrant ainsi des anniversaires ou mariages inoubliables. Naturellement, notre chanteur œuvre également en Belgique. D’autres éditions ont également vu le jour, telles que « Belges en Croisière » et « Belges à Ibiza ». L’organisateur anime et vit pleinement ses soirées. Défenseur d’une Belgique unie, la « Soirée des Belges » représente un vrai devoir pour l’artiste. Olivier nous fait part de ses débuts, adresses préférées, et moments de bonheur.


l’incontournable belge de Saint-Tropez

C

’est tout naturellement que la rencontre entre Saxe et Saint-Tropez s’est faite en 1992. Il explique : «  Je cherchais un lieu mythique où l’on parlait français et où je pouvais remplir mon seau de champagne, tout en chantant. Je suis vite tombé amoureux de la Ville et de son mode de vie. Aujourd’hui encore, le village authentique me permet de m’épanouir, les gens sont vrais». Pourtant opposés, les mois de juin et septembre excitent notre compatriote. En été, le village, petit et calme de nature, se transforme en destination de folie  ! L’animateur vit pleinement chacune de ses expériences, sa passion est son moteur depuis 22 ans. «  Je me rappelle de ma première, comme de ma dernière «  Soirée des Belges  ». Saint-Tropez, ville du luxe et riche d’endroits de qualité, attire chaque année de nombreuses célébrités. Olivier nous fait part des lieux qu’il affectionne particulièrement. Le restaurant Sénéquier et sa belle terrasse au mobilier indissociable rouge contraste avec l’intérieur du restaurant. Celui-ci permet de se retrouver entre amis, dans une ambiance agréable accompagnée d’une douce musique. La carte propose des plats subtilement simples et raffinés. L’Hôtel Villa Cosy dévoile une harmonie parfaite, à travers ses 15 chambres. L’endroit assure charme et élégance, à seulement quelques pas de la Place des Lices de Saint-Tropez. Olivier Saxe met un point d’honneur à préserver les plaisirs originels de la plage «  Les Jumeaux  ». Une cuisine méditerranéenne ainsi que des plats plus traditionnels comme les moules marinières, les tartares ou les petits farcis provençaux régalent les Tropéziens et les visiteurs. Confort, détente, discrétion sont assurés.


ESCAPE BIGBOOK 25


MYTHIQUE, MAGIQUE ...UNIQUE

A

u coeur de Saint-Tropez, donnant pourtant le sentiment d’être à l’écart du monde, le Byblos et ses 17 000 m2 sont une ode à la détente et au luxe. Une piscine aux flots turquoise, des maisonnettes aux façades colorées, un jardin riche d’une multitude de plantes, des lieux-dits qui chantent la Provence, comme Le Hameau ou La Bastide. Et une décoration chaleureuse orchestrée par Mireille Chevanne, Présidente du Byblos. Le 28 juin 2012, l’hôtel Byblos entre dans le cercle très fermé des établissements français à avoir officiellement reçu la distinction « Palace ». Antoine Chevanne (CEO du Groupe Floirat), Christophe Chauvin (Directeur Général du Byblos) et ses équipes, ont conjugué leurs efforts pour s’engager, surprendre, séduire, offrir ce qu’il y a de meilleur à leur clientèle. BYBLOS SAINT-TROPEZ ...UN PALACE DE PRESTIGE L’intégralité des 91 chambres a été rénovée, re-décorée, les volumes repensés et augmentés pour beaucoup d’entre elles. Détail remarquable : la plus « petite » chambre du Byblos offre désormais plus de 30 m2, alors que la norme minimum requise pour un 5 étoiles est de 18 m2... Les suites, souvent agrémentées d’une terrasse ou organisées en duplex, vont de 60 m2 à quelques 180 m2 ! Certaines ouvertures ont été agrandies,

et des terrasses ouvertes donnent sur le coeur vivant du Byblos, la piscine et la place de l’olivier. LE SPA BYBLOS BY SISLEY COSMETICS ...UN LIEU D’EXCEPTION Les lieux sont à la mesure des soins. Dans ce bel espace aux tons bleu, brun et jaune, univers aux matières brutes et sensuelles, qui se marient subtilement à une atmosphère d’écrin. Des produits d’un luxe authentique et des protocoles de soins exceptionnels : le Spa Byblos by Sisley Cosmetics réserve, aux hommes comme aux femmes, une pause bien- être et beauté. Il y a là une salle Libanaise du XVII ème siècle qui a été transportée, pierre par pierre, d’un palais de Beyrouth ...Et une extraordinaire Suite, en pierres de Jérusalem et moucharabiehs, pour des soins en duo. Un hammam, un jacuzzi et un lit de repos ... Gageure parfaitement réussie des récentes transformations du Byblos, le Spa réussit le tour de force d’être à la fois au centre de l’activité de l’hôtel, de bénéficier de la lumière du jour et du merveilleux soleil de Provence, et d’être un véritable havre de paix et de sérénité. Différents protocoles sont proposés, soins de détente et de relaxation purs ou réparateurs, toujours dans la recherche d’excellence de Sisley Cosmetics et du Byblos. 20 Avenue Paul Signac 83990 Saint-Tropez +33(0)494566800


ESCAPE BIGBOOK

…un lieu unique à l’image de son histoire

L

e Sénéquier, fidèle à ses valeurs méditerranéennes, est situé Quai Jean Jaurès à Saint-Tropez. Depuis plus de 125 ans, la boutique de pâtisseries, installée Place aux Herbes, enchante avec ses délicieux nougats et sa mythique tarte tropézienne. Le Café Sénéquier, fondé en 1930, est un lieu de choix et attire des personnalités des quatre coins du monde, grâce notamment à sa large terrasse sur le port, toute de rouge vêtue. Celle-ci offre une vue imprenable sur les yachts de luxe et ses plaisanciers. Idéalement situé au cœur du village de pêcheurs vivant au rythme des saisons, le Sénéquier honore la ville de Saint-Tropez, c’est une véritable institution bénéficiant d’une histoire unique. Dès la venue des premiers artistes, la famille Sénéquier faisait valoir ses recettes ancestrales. Marie, véritable Tropézienne, et Martin, pâtissier expérimenté, proposaient déjà le nougat blanc. La confiserie, marque de fabrique et patrimoine du lieu, continue de séduire sa clientèle exigeante dont la recette se transmet de génération en génération. Le célèbre café naît dans les années 30, la deuxième génération Sénéquier investit alors le célèbre port. Anciennement fréquenté par Brigitte Bardot et Picasso, le Sénéquier prône glamour et

splendeur. Le rouge, synonyme de passion et de luxe, colore les tables de la terrasse du Sénéquier. Très prisée, elle offre l’opportunité de voir déambuler les visiteurs ainsi que de nombreuses personnalités telles que Karl Lagerfeld, Sylvester Stallone ou encore Kate Moss. Une équipe digne de l’enseigne assure le service et une cuisine mettant en avant des produits frais et de saison, on découvre ainsi une carte simple et de qualité avec des plats tels que le filet d’Angus ou le tartare de Salers. Ce dernier est très apprécié par notre compatriote Olivier Saxe. L’artiste aime particulièrement l’intérieur du restaurant, lui permettant tranquillité et discrétion, où il y savoure une délicieuse mousse au chocolat. Cela fait maintenant plus d’un an que Thierry Bourdoncle, à la tête d’une trentaine d’établissements à Paris, est le propriétaire de l’institution tropézienne. Son ambition est d’élever le Sénéquier et d’apporter un vent de fraîcheur, tout en maintenant l’identité et le mythe du lieu. Ainsi, accueil, détente, et authenticité sont toujours préservés. Quai Jean Jaurès 83990 Saint-Tropez +33(0)494972020

27


C

’est la seule ouverte à l’année... LA PLAGE DES JUMEAUX est connue autant pour son emplacement que pour son propriétaire, Jean-Claude Moreu. A Saint-Tropez et à Megève, il met un point d’honneur à préserver les plaisirs originels de la plage : détente, confort, discrétion et accueil.

Côté restauration, le chef Jean-Yves Allaire propose une cuisine méditerranéenne qui privilégie les salades, les plats du jour ainsi que des plats plus traditionnels comme les moules marinières, les tartares ou les petits farcis provençaux. Les cocktails se dégustent face à la grande bleue, au milieu des sculptures du collectif L’ART A LA PLAGE. Possibilité d’y organiser des réceptions ou des mariages, jusqu‘à 400 personnes. LA PLAGE DES JUMEAUX A FETE SES 20 ANS EN 2007 et n’a pas fini de nous charmer, avec ses rayures turquoises et sa cuisine simple. Chemin Epi - Route des plages 83 350 Ramatuelle + 33 (0)4 94 55 21 80


ESCAPE BIGBOOK 29

Q

ue serait Saint-Tropez sans la « Soirée des Belges », le plus grand événement de la fête nationale belge à l’étranger orchestré par notre compatriote Olivier Saxe ? Comme chaque année, Olivier organise et anime la soirée du 21 juillet. Au bord de l’eau, une 22ème édition exceptionnelle se prépare où des artistes du 4e art chanteront en français, en flamand et en anglais. Olivier nous raconte son histoire. Dans ce cadre de rêve, la convivialité n’a pas sa pareille. « Ce que je retiens de ces vingtet-une années, c’est que malgré l’évolution, les gens sont fidèles à eux-mêmes. Ils sont heureux de venir, et passent un réel moment de bonheur, c’est pour cela que j’invite tout le monde à vivre et revivre cette soirée de folie. Je n’oublierai jamais le jour où une personnalité importante du monde financier belge est venue me voir après le concert pour me serrer la main, en me disant  : «  Merci, aujourd’hui, je me sentais belge, j’étais fier d’être belge ». Olivier Saxe, fier de ses origines, invite tous les Belges et leurs amis pour un show inoubliable. Cela fait vingt-deux ans que Saint-Tropez vit au rythme de la Belgique. Un rendez-vous, à ne manquer sous aucun prétexte, vous est donné par la bête de scène. Le lundi 21 juillet, jour de notre fête nationale, sera assurément une nuit de folie. Renseignements et réservations www.21-7.be ou +32 475 492 482


INTERNATIONAL

« Rendre votre voyage unique et inoubliable. »


Le Botswana est un pays superbe et haut en couleur. Le delta de l’Okavongo se caractérise par un phénomène unique, le fleuve répand ses eaux dans les sables du Kalahari et forme un gigantesque delta intérieur avec des îlots, des rivières, des lagunes recouvertes de roseaux et nénuphars offrant une éblouissante palette de dégradés de verts. C’est vraiment le domaine de prédilection des safaris en pirogue ou mokoro… L’abondance et la diversité de la faune fait du Botswana un des derniers refuges de la vie sauvage.


Travel Consultant chez Mapamundo

CARNET DE VOYAGE Le Botswana

A

près de longues heures de vols en correspondance, nous voilà enfin arrivées à Maun, la porte d’entrée sur le Delta de l’Okavongo. C’est le point de départ de tous les safaris; en moins d’un quart d’heure, notre pilote nous emmène par petit porteur à notre lodge. A peine atterri, July, notre ranger, nous propose une escapade en brousse… Nous venons de quitter la piste que nous voici face à un guépard ! A la nuit tombante, nous croisons deux jeunes hyènes aux abords de leur demeure. C’est avec de superbes images de bêtes sauvages dans nos têtes que nous atteignons le camp. L’accueil décontracté de John et de son équipe nous donne déjà une brève idée de l’ambiance de Baines. Il n’oublie cependant pas de nous faire part des règles et usages car nous sommes en pleine brousse et le campement n’est pas protégé par une enceinte : c’est un milieu complètement ouvert en pleine nature. Nous rejoignons notre tente où rien n’est laissé au hasard, le décor est enchanteur mais aussi rassurant… Baines camp est un petit camp, intimiste. Chaque tente est dressée sur une plateforme de bois noble surélevée. Elle se compose d’une chambre, d’une salle de bain et d’une terrasse d’où nous pouvons apprécier l’étendue de la savane et guetter le moindre animal s’approchant du camp. Le lendemain matin, une superbe lumière pénètre dans notre tente. Le café et le thé sont déjà servis sur notre terrasse. Par curiosité ou par gourmandise, un écureuil s’approche pour nous voler un morceau de biscuit. Le paysage est resplendissant et la journée s’annonce captivante. Nous quittons le camp en 4x4 avant de plonger en pleine nature. Nos deux guides, armés, nous emmènent pour une longue balade en pleine nature. En file indienne, nous progressons

à travers cette végétation luxuriante. Nous débusquerons finalement quelques zèbres et des oiseaux cachés dans les fourrés. Plus tard, nous sommes très impressionnés lorsque Douglas nous emmène auprès de ses éléphants. Ils sont tout près de nous et c’est avec une voix très douce qu’il nous présente Morula, Thembi et Jabu. Plusieurs arrêts au cours de cette promenade nous permettent de découvrir le mode de vie et les prouesses de ces grands pachydermes. Ce fût une expérience réellement inoubliable. A bord d’un petit Cesna de cinq places, nous survolons à nouveau les superbes paysages verdoyants du Delta. En 15 minutes de vol et 15 minutes de 4x4, nous atteignons Chief’s camp. C’est un campement de 12 grandes tentes de luxes sur pilotis, dressées à l’ombre de nombreux arbres. Depuis les terrasses surélevées, nous jouissons d’une vue panoramique sur la plaine. A partir de cet endroit particulièrement bien choisi, nous pistons, observons, photographions. Nos guides interprètes, indispensables pour l’observation et la compréhension de la faune et la flore du Delta, sont tous Botswanais. Sans leur érudition, il est quasi impossible de réussir son safari et d’observer oiseaux, lions, léopards, éléphants, girafes, lycaons, hyènes, zèbres, impalas... Chaque soir, Stan, notre guide, choisit aussi un endroit magique où il déploie son matériel pour nous offrir l’apéritif en pleine brousse et nous faire profiter de la lumière du soleil couchant. Longtemps, nous garderons cette nostalgie du crépuscule, de l’appel des fauves, des nuits à l’affut des moindres bruits et froissements, du réveil dans un paysage grandiose, de l’éclat des lodges.

Jetexpress, spécialiste du voyage depuis plus de 20 ans L’agence de voyage MapaMundo fait partie du groupe Jetexpress, spécialiste du voyage depuis plus de 20 ans. Le groupe Jetexpress dispose de 7 agences sur la région de Bruxelles (Isbel Louise - Isbel Matongue - Jetexpress Jette) ; ses environs (Jetexpress Wemmel - BMS Wemmel - MapaMundo Rhode-Saint-Genèse) et une dernière-née à Tournai (Jetexpress Tournai).

MAPAMUNDO Chaussée de Waterloo 234 1640 Rhode-Saint-Genèse

Les agences de Louise et de Rhode-Saint-Genèse sont spécialisées dans le voyage haut de gamme à la carte. Plusieurs de nos agences possèdent des cellules spécialisées « business » pour les voyages d’affaires, les billets d’avion et de chemin de fer. Outre les agences de voyages, le groupe opère également deux tour-opérateurs de niche : Exodis, spécialiste sur Israël et TurquieVision, spécialiste des voyages et circuits culturels en Turquie.

Tel : +32.2.358.35.03 Email : info@mapamundo.be Site: www.mapamundo.be

Sprl. Jetexpress - Licence: A1054 Du lundi au vendredi de 09h00 à 18h00 Le samedi de 10h00 à 13h00


ESCAPE BIGBOOK 33


Rangali, Maldives

L

es Maldives, situées au sud de l’Inde et au sud-ouest du  Sri Lanka, avec une superficie de 227 km², sont un état insulaire de l’océan Indien. Plus de mille îles composent l’archipel, mais seules deux cents sont habitées par la population locale. Malé, la plus petite capitale du monde, est la plus grande ville du pays. C’est ici que les touristes transitent avant de rejoindre les îles-hôtels. Une chaleur tempérée et de légères brises marines accompagnent les atolls tant prestigieux que somptueux. La mer, avec ses qualités d’eau chaude et de transparence, permet une rencontre avec une faune et une flore aussi rares que merveilleuses. Le Conrad Maldives Rangali Island se situe à une demi-heure en hydravion de Malé. Elégance et raffinement sont les maîtres mots qui offrent à l’hôtel de luxe une réputation solide. Lors de votre séjour, de spacieuses chambres, villas et suites privées vous sont proposées offrant une vue resplendissante. Parmi ses huit établissements culinaires de classe mondiale, l’Ithaa, signifiant «  la perle  », est le restaurant sous-marin vitré rendu célèbre pour sa cuisine raffinée et par son décor unique et envoûtant. Un menu, composé de 23 spécialités servi en 4 plats, est

accompagné de champagne. Grâce à l’intimité du cadre, le restaurant donne le sentiment de ne faire qu’un avec le monde marin. Le soir venu, le spectacle est à son comble. Des raies mantas, attirées par la lumière, nageront à quelques mètres de vous. Pour une aventure aquatique inoubliable, la plongée sous-marine vous permettra de frissonner en nageant avec des myriades de poissons incroyablement colorés. Après avoir dansé en compagnie de tortues, vous aurez découvert le trésor des Maldives. Il n’est pas nécessaire de plonger en profondeur, les plus beaux jardins de corail s’épanouissent dans une faible profondeur d’eau. Vous aurez la possibilité de vous ressourcer à loisir sur les innombrables plages de sable blanc et d’apprécier deux spas luxueux qui surplombent la mer. Lors d’excursions organisées, il est possible de naviguer d’île en île à bord d’un dhoni, l’embarcation traditionnelle, afin de découvrir la culture locale. Les îles Maldives, pourvues d’une richesse de paysage inoubliable, sont un isolement magique. Un réel cadeau de la nature où le Conrad Maldives Rangali Island, rythmé par le bruit des vagues, garantit un séjour incomparable où la qualité est de rigueur.

www.conradhotels3.hilton.com


ESCAPE BIGBOOK

DUBAÏ, EMIRATS ARABES UNIS

D

ubaï, situé au Moyen-Orient, est un émirat des Émirats arabes unis. Destination parmi les plus progressistes et luxueuses du monde, elle tire parti de ses atouts géographiques et météorologiques. Après avoir joui d’une position très confortable dans l’exportation de pétrole, la ville devient une destination de premier choix en matière de modernité et confort. Lieu de tous les superlatifs, Dubaï possède le plus haut gratte-ciel jamais construit portant le nom de Burj Khalifa. Mais l’émirat n’est pas que cité moderne. Le relief montagneux, le désert et les plages font de Dubaï un environnement unique et harmonieux. L’endroit chaleureux est à l’image de son climat, dès la fin de l’hiver, on atteint des températures dépassant les 30 degrés. L’Al Maha, situé à 45 km de la ville, est une oasis de paix dans un écrin de luxe, au milieu du désert immaculé de Dubaï. Dans ce lieu idyllique, les suites, accompagnées d’un mobilier oriental et ancien, présentent une architecture traditionnelle. Chacune comporte une piscine privée à température contrôlée avec vue panoramique sur la dune de sable. Une suite présidentielle, de plus de 530m² avec bois sculpté, est également disponible. Les invités sont servis avec courtoisie et discrétion. Les plats

35

gastronomiques, aux saveurs méditerranéennes et moyen-orientales, peuvent être servis en chambre ou dégustés dans l’Al Diwaan. Le service unique et irréprochable est assuré par une équipe de trois personnes pour chaque client. L’Al Maha est également un sanctuaire pour les animaux. Sa réserve naturelle privée de 225 km² permet de partir à la recherche d’oryx d’Arabie, de gazelles ou de fennecs, lors d’un safari à pied ou dans le confort d’un 4X4. Une balade à cheval, ou sur le dos d’un chameau permet une visite plus calme du désert, avant de profiter des démonstrations de fauconnerie. Des visites de villages sont organisées pour permettre aux voyageurs de rencontrer les habitants connus pour leur hospitalité et générosité. En parfaite harmonie avec les montagnes Hajjar et les dunes de sable rouge, le Spa Timeless offre des soins et massages aux produits traditionnels élaborés à base de dattes et d’encens. Comme un mirage au milieu du désert, l’Al Maha est l’endroit idéal pour vivre une expérience hors du temps. Le silence et la beauté des lieux plongent le voyageur dans un monde d’élégance à l’orientale, garantissant un séjour inoubliable.

www.al-maha.com


Saariselka, Finlande

L

e village de Saariselkä, se situe dans une région montagneuse à plus de 300 mètres d’altitude, habitée par le peuple Sami, en Laponie finlandaise. L’aéroport international d’Ivalo offre un accès rapide à ce lieu mystérieux. Dans le pays du Père Noël et ses légendes, c’est la montagne à la neige enchanteresse qui reçoit les amoureux du grand Nord où le décor d’un blanc angélique permet de vivre une expérience unique offrant à ses visiteurs sérénité et bien-être. L’environnement qui entoure le lieu est si propre qu’il est possible de boire l’eau directement du ruisseau ou du lac. Le plus grand parc national de Finlande, baptisé Urho Kekonnen en l’honneur de l’ancien président du pays, situé non loin de l’endroit somptueux, permet une rencontre avec une faune envoûtante. Le Kakslauttanen Arctic Resort, situé en plein cœur de la nature, propose, avec goût et luxe, une suite, des huttes de terre, des chalets en rondins, et offre également la possibilité de dormir dans des igloos où la température ambiante contraste avec celle de l’extérieur. Les constructions demi-sphériques à isolation thermique permettent de chauffer l’intérieur et privent les vitres de la condensation, des duvets adaptés vous réchaufferont. Les quatre restaurants, dont deux situés dans une hutte lapone traditionnelle vous serviront de délicieuses

spécialités locales, comme le renne et le saumon grillé au charbon de bois. Contempler le lever du soleil ou les étoiles n’aura jamais été aussi plaisant, mais le comble reste les mythiques aurores boréales qui vous couperont le souffle. Ce romantisme est la raison pour laquelle de nombreux couples choisissent cette destination féérique pour leur voyage de noces. Une aurore boréale pour témoin, les amoureux peuvent s’unir ou renouveler leurs vœux dans cet endroit magique où une chapelle de neige sera spécialement construite pour l’occasion. Pour couronner l’évènement, le couple peut se rendre sur le lieu de son union en traineau, tiré par un renne. Des élans, ours et autres se font un plaisir de protéger les lieux, sous l’œil avisé de l’aigle royal. Enjambant une rivière, un petit chalet rouge se situe au bout d’un pont en bois permettant la rencontre avec le Père Noël. L’hôtel, connu pour héberger le plus grand sauna avec cheminée du monde, propose également une baignade dans des eaux glacées. Le Kakslauttanen Arctic Resort vous logera dans un des pays les plus sûrs du monde, garantissant ainsi des vacances réussies et sans prise de risque. L’échange en symbiose avec la nature dans un cadre de rêve vous assurera un séjour inoubliable.

www.kakslauttanen.fi


BRUSSELS

« The Hotel offre une expérience moderne et cosmopolite. »


Une vue imprenable sur la ville de Bruxelles, 421 chambres de haute facture on ne peut plus centrales, une expérience hôtelière ultime pour le voyageur moderne et cosmopolite et, cerise sur le gâteau, un restaurant gastronomique qui, c’est une évidence, marquera votre séjour… The Hotel constitue une superbe réussite et ce ne sont pas les nombreux touristes des quatre coins de la planète qui y ont déjà séjourné qui le démentiront. Le design des nouvelles chambres étonne par son agencement révolutionnaire, et est parfaitement adapté aux besoins et habitudes du voyageur moderne. Un exemple ? Le client peut connecter ses appareils électroniques à la télévision en passant par le Mediahub™ (smartphone, tablette, appareil photo numérique, caméra vidéo, iPod, iPhone, console de jeux…) et profiter de ses propres musiques, vidéos, photos et jeux, la télévision faisant alors fonction d’« Entertainment Centre » personnel. William van Wassenhove est Director of Business Development de The Hotel. Pour nous, il revient sur ce qui fait le charme d’un des établissements les mieux situés de la capitale… Et, sans aucun doute, l’un des plus confortables.


Director of Business Development The Hotel A Bruxelles, tout le monde situe forcément The Hotel… Mais beaucoup n’y sont finalement jamais entrés ! Pouvez-vous donc nous décrire cette institution hôtelière bruxelloise ? « The Hotel est le nouvel hôtel du haut de la ville. Après une rénovation complète de deux ans, The Hotel est prêt à accueillir les voyageurs du monde entier afin de découvrir Bruxelles autrement. Le groupe d’architecte GCA basé à Barcelone est connu pour ses nombreux projets prestigieux et a su allier confort, modernité et luminosité pour rendre à ce bâtiment iconique une seconde vie. Les lieux communs de l’hôtel ont tous été aménagés de manière chaleureuse avec des tons foncés, et une ambiance musicale et olfactive unique. D’autre part, les chambres sont lumineuses et réellement reposantes. » En quoi The Hotel se démarque-t-il de la concurrence ? « Etant tout neuf, The Hotel offre une expérience moderne et cosmopolite à ses clients. De nos 12 salles de séminaires, en passant par notre Urban Spa & Fitness panoramique et ce jusqu’à notre restaurant gastronomique « The Restaurant by Pierre Balthazar », The Hotel offre une expérience complète et innovante. »

The Hotel, c’est aussi un restaurant… Pouvez-vous nous en dire plus ? « The Restaurant by Pierre Balthazar est un concept culinaire novateur sur Bruxelles. Pierre Balthazar, ex-chef exécutif du Conseil de l’Europe, s’est entouré de trois chefs ambassadeurs de renom, Luigi Taglienti 1*, Michael Fulci 1* et Oth Sombath. Son objectif  : présenter une cuisine aux influences française, italienne et thaï. » Qui sont les clients de The Hotel ? «  The Hotel accueille une multitude de clients de tous les horizons. Que ce soit un businessman, un diplomate, un couple en weekend romantique, nous offrons un panorama unique à tous. » Des nouveautés à nous annoncer, des projets ? « Notre chef pâtissier Claudio Renzi a imaginé le Tea Time façon moderne. Tous les jours de la semaine, après quelques arrêts shopping sur le Boulevard de Waterloo, vous pouvez venir découvrir le Tea Time with Lovisa accompagné d’un Cube Cake de Claudio… Un délice ! » Boulevard de Waterloo 38, 1000 BRUSSELS +32 2 504 33 35 www.thehotel-brussels.be

The Hotel constitue une superbe réussite et ce ne sont pas les nombreux touristes des quatre coins de la planète qui y ont déjà séjourné qui le démentiront. William van Wassenhove est Director of Business Development de The Hotel. Pour Big Book, il revient sur ce qui fait le charme d’un des établissements les mieux situés de la capital… Et, sans aucun doute, l’un des plus confortables : « Etant tout neuf, The Hotel offre une expérience moderne et cosmopolite à ses clients… Une expérience complète et innovante. »


ESCAPE BIGBOOK 41


CRYSTAL LOUNGE BAR & RESTAURANT AT SOFITEL BRUSSELS LE LOUISE Avenue de la Toison d’Or, 40 - 1050 Brussels +32 2 549 61 44 – www.crystallounge.be


Le Bien-Etre Grandeur Nature

D

ans un monde où tout s’accélère, on ne rêve que de temps pour soi, d’univers de quiétude, de voyages dépaysants, d’espaces apaisants entièrement dédiés au bien-être. Partir pour ce voyage sans trop s’éloigner de chez soi, c’est ce que propose le Dolce La Hulpe Brussels, un oasis de quiétude au cœur de la forêt de Soignes. Escales sensorielles Dans un temps comme suspendu, le mot soin prend ici toute sa mesure. Le mieux-être inscrit au programme passe par l’éveil des sens. Les baies vitrées présentes dans les chambres, les restaurants, le spa et la piscine s’ouvrent sur le cadre verdoyant de la forêt. Loin de la pollution sonore de la ville, le silence n’est ponctué que par le chant des oiseaux tandis que flottent dans l’air des senteurs végétales et raffinées. Enfin

les soins prodigués au Spa Cinq Mondes invitent à compléter ce voyage sensoriel. Parenthèses enchantées En exclusivité au Dolce La Hulpe Brussels, le Spa Cinq Mondes est la référence en matière de massages ancestraux. Créé par Jean-Louis Poiroux, un globe-trotter passionné d’aromathérapie, ce Spa rassemble les techniques les plus pointues qu’il a rapportées de ses voyages à Bali, au Japon, au Brésil, en Polynésie… Gommages, enveloppement purifiant, massages du corps et soins-massages du visage, la carte est quasi infinie car certains soins se combinent harmonieusement entre eux, personnalisant ainsi chaque rituel. A l’occasion de son 5ème anniversaire, le Spa a créé une formule déjà très prisée : en 1 heure et demie, après le Hammam Traditionnel, le Massage Délassant du Dos, puis le Soin


ESCAPE BIGBOOK 45

Massage Eclat du Visage « Rituel Fleurs de Bali® » on se sent comme neuf, réconcilié avec son corps et libéré d’un quotidien trop prenant. Cette formule est aussi proposée sous forme de séjour à partir de 185€ par personne en chambre supérieure double. Le Nec plus ultra des séjours est le Rituels de Félicité à deux. Il permet de partager, en toute complicité, une véritable expérience de bien-être et de relaxation avec 3h30 de soins et massages prodigués dans la salle double VIP du Spa. Vous commencez avec un Bain Japonais d’Arômes et de Fleurs® double suivit d’un Gommage Aromatique Energisant aux Epices Rares et Précieuses. Votre peau ainsi préparée, vous profitez pleinement des bienfaits du Massage Ayurvédique Indien Tonifiant ou du Massage Oriental Traditionnel Relaxant. Le lendemain, détente au Hammam Traditionnel Arômes et Couleurs® suivit d’un Soin-Massage du Visage Sublimateur « Rituel aux Cinq Fleurs® ». Un séjour à s’offrir pour repartir plus zen et amoureux que jamais.

Intermèdes gourmands Enfin, histoire de compléter l’éveil des sens et de rester plus longtemps dans cet oasis de sérénité, on découvre la carte de la Brasserie 135, ouverte 7 jours sur 7, qui fait la part belle aux produits de saison. On y déjeune l’été sur la terrasse face à la forêt de Soignes ou on partage en famille le buffet barbecue proposé chaque samedi soir de la période estivale à 39.5€, hors boissons. Suppléments d’âme Tout dans ce lieu respire le bien-être et les sensations vraies. Des suppléments d’âme que l’on peut aussi offrir sous forme de bon cadeau. Séjours en couple ou en famille, dîners entre amis ou expériences en solo au Spa, le Dolce La Hulpe Brussels propose des forfaits pour toutes celles et ceux qui souhaitent partager des moments privilégiés le temps d’un week-end ou plus. Catherine Kohler.

Spa Cinq Mondes - ouvert 7 jours sur 7 - 02/290 99 01 - dolcelahulpe.fr


A luxury escape from your daily life in the European Quarter, near the historical centre of Brussels and close to the famous Sablon Antique Square


The Best Gastronomic Barbecue in town Enjoy a luxurious barbecue at Stanhope Hotel's garden terrace. The greedy and ever timeless barbecue is a must when it happens in the privacy of a luxurious garden. Business or Family, every excuse is good to share those wonderful and unique moments Choose between 4 starters, 1 fish or 1 meat main course and 3 desserts! 2-course menu € 35.00 p.p. 3-course menu € 40.00 p.p. 3-course menu with drinks package included € 50.00 p.p. - valid on evenings only. (2 glasses of wine, 1/2 water, coffee) The BBQ menu is changing every week and is available as from the 27th of June until the 27th of July A Barbecue buffet menu is also available for groups of minimum 12 persons.

More information on www.thonhotels.com/stanhope Rue du Commerce 9, B-1000 Brussels Tél.: +32 2 506 90 35, Fax: +32 2 506 90 26 brighton@stanhope.be www.facebook.com/stanhopebrussels


L

a Terrasse, haven of peace in the heart of Brussels, is now open! Like a true oasis within a town, the courtyard of the Steigenberger Grandhotel stands as a haven of peace and timeless elegance, a world of refinement and serenity to explore. In summer, get away from the hustle and bustle of the capital and treat yourself with rare moments of relaxation and contemplation. A short break after a shopping afternoon on the Avenue Louise, a quick business lunch between two meetings, we are always delighted to welcome you for cocktails, light snack, lunch and dinner from 9:00am until 1am. Follow the World Cup 2014 matches on our TV- screens and discover “El Diablo”, our special cocktail created by our experienced bartenders to the Belgian flag’s colors. La Terrasse is also bookable for private events! Avenue Louise, 71 1000 Brussels +32 (0)2 542 48 37


ESCAPE BIGBOOK 49

Lancement de la BD des 1001 aventures d’un palace Bruxellois. Le Châtelain Boutique Hôtel est unique en son genre. Détenu par un groupe familial belge, cet écrin de luxe indépendant défend les valeurs de l’hôtellerie et de grande tradition, et porte haut ses 5 étoiles. Une prestation sur-mesure et raffinée, plébiscitée par une clientèle internationale haut de gamme, fait garder le cap à l’hôtel. Celui-ci, se voulant innovant, se projette dans l’avenir. C’est la raison pour laquelle Le Châtelain Boutique Hôtel vient de rénover ses chambres et de renforcer son équipe. Idéalement situé dans le quartier du Châtelain, cette précieuse adresse bruxelloise scintille dans le paysage hôtelier bruxellois. Rue du Châtelain 17, 1000 Bruxelles +32 (0)2 646 00 55 www.le-chatelain.com

The Twelve welcomes you every week day for lunch and every day for dinner. Enjoy drinks and food on the terrace, a delightful, green and tranquil space of the kind you wouldn’t expect to find in the middle of Brussels’ European Quarter. And if the weather fails you this time, you have the best of reasons to come back. Rue de la Loi/Wetstraat 75, B-1040 Brussels +32 (0)2 204 39 02 thetwelve@thonhotels.be Book online on thonhotels.com/thetwelve facebook/thetwelvebrussels


DESIGN


« It’s important to find out who you are »


Décorateur belge, Maxime Jacquet, âgé de 25 ans, se forge une réputation à Los Angeles, aux Etats-Unis. Après l’obtention de son diplôme de l’Université de Liège, il est aujourd’hui une pointure dans l’industrie du design. La haute couture rejoint ses designs de pointe, Maxime est une véritable force de la nature aux idées claires et précises. Son sens aigu du style et sa capacité à allier luxe et confort offrent un statut d’élite à notre compatriote. Le designer s’inspire fortement de la société, les styles vestimentaires et imprimés rejoignent la haute couture et les nouvelles tendances. De cette manière, il apporte le même soin à l’habillement des maisons qu’aux vêtements portés. Accompagné de son fidèle bulldog français, le décorateur ne se donne aucune limite et veille à ce que chaque création soit harmonieuse et unique. Ses pièces sont une explosion de couleurs et de matières nobles. L’importance portée aux détails se traduit par l’originalité et le jeu d’objets éclectiques, rendant ses œuvres intemporelles. Maxime est également en pleine expansion sur le marché de l’hôtellerie, de la restauration et contribue à la conception de produits de marques existantes. Son style unique le rend très apprécié par les icônes de la mode et les collectionneurs d’arts. L’homme ambitieux souhaite, plus que jamais, révolutionner le monde hôtelier, à travers sa décoration. Nous l’avons rencontré.


DESIGNER DE LUXE

L

’architecte d’intérieur belge aux qualités diverses, Maxime Jacquet, a récemment redessiné l’intérieur d’un penthouse bénéficiant d’une vue imprenable, avec un prix parmi les plus élevés de la spéculation immobilière, situé en Californie.

L’appartement a offert l’opportunité à Maxime de s’exprimer, on comprend alors que l’art permet d’échanger en se taisant. Selon l’artiste, c’est à travers la mode que l’expression est à son apogée. Il prend le temps de connaître ses clients, leurs rêves et visions. Les clients ont, ainsi, l’opportunité d’optimiser leur personnalité, où l’imagination est plus importante que le savoir. «Naturellement, je suis très satisfait de voir mes clients comblés, même si la pluspart du temps, je préfère les laisser découvrir leur nouvelle maison. L’essence de ce métier est la création, une idée en dévoile toujours une autre. Je regarde toujours vers l’avant, vers la nouveauté » explique l’artiste. La décoration de Maxime, moderne et riche de patrimoine, s’explique notamment par ses choix d’objets et de couleurs où il aime jouer avec le noir et blanc. Les meubles, de toutes les époques, sont subtilement choisis. Maxime, ludique, raconte : « J’aime passer des heures entières à chercher des meubles ayant traversé les siècles, c’est un réel plaisir de mixer divers objets ». Les tapis en peau de zèbre ou tigre permettent d’offrir luxe et originalité, alors que le canapé, en cuir ou tissu de qualité, rejoint le lustre en cristal qui couronnera votre pièce. Des peintures du 3e art sont également observables, tels des cadres modernes ou anciens donnant ainsi une touche française. Le 4e art n’est pas oublié, nombreuses sont les guitares déposées ou accrochées. Le designer, passionné

de musique, précise : «L’instrument de musique apporte une touche artistique supplémentaire, certains de mes clients sont musiciens. Avec l’aide d’un DJ, je crée toujours une sélection musicale d’ambiance, à travers plusieurs playlists aux couleurs de la maison. La musique embrasse la décoration, ce qui l’amène à un autre niveau ». Pour signature, Maxime Jacquet utilise le cuivre offrant une touche de raffinement et d’élégance. Le designer ne s’arrête pas aux propriétés résidentielles de clients prestigieux, il est également amené à œuvrer dans divers espaces de vie. Maxime raconte  : «Le projet le plus intéressant était de concevoir un yacht où vous avez non seulement les attentes du client, mais aussi les aspects techniques de ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire. Lorsque vous rencontrez le capitaine d’un yacht, il vous dira toutes les règles ou les croyances, comme par exemple l’interdiction d’utiliser de la fourrure, synonyme de malchance. Vous devez respecter sa volonté ». Maxime sait que l’énergie d’une résidence éblouissante apporte confiance et sérénité, il insiste : « Votre intérieur vous représente, c’est l’espace de vie le plus important. Je souhaite que les gens s’inspirent et s’expriment par la magie offerte par l’art». En mélangeant les inspirations de la mode, les idées futuristes, l’artiste façonne ses propres créations, l’architecte d’intérieur belge n’a jamais peur d’être trop audacieux et veut marquer l’histoire. Maxime Jacquet, fidèle à son authenticité, conclut : « Je pense que je reste fondamentalement la personne que j’ai toujours été. Je n’ai pas changé, les intérieurs, racontant une histoire à l’image de leur propriétaire, me transportent toujours. Même si je vis aux Etats-Unis, je reste très attaché aux valeurs transmises par ma famille et mon pays ».


DESIGN BIGBOOK 55


Photo non contractuelle. Photo Michel Gibert. Remerciements : Auditori Teulada Moraira, TASCHEN, www.stephane-ducatteau.com. By : par. Amalthéa RCS Nanterre B 380 143 354

Fabrication européenne.

Canapé d’angle composable Scenario en cuir, design Sacha Lakic. Table basse Ovni, design Vincenzo Maiolino.

BRUXELLES-UCCLE Chaussée de Waterloo, 1605 Tél. : 02 375 78 01 bruxelles@rochebobois.be

ANVERS CENTRE Leopoldstraat, 37-41 Tél. : 03 644 46 93 antwerpen@rochebobois.be

Catalogues, actualités et magasins www.roche-bobois.com

LIÈGE Boulevard d’Avroy, 69-71 Tél. : 04 223 35 55 Liege@roche-bobois.com


l’art de vivre by roche bobois


«  Mon principal souci a toujours été la recherche de l’épure et l’utilisation de matériaux nobles et fiables dans le temps. »


Voici plus de trente ans déjà que Instore se distingue par son concept d’aménagement intérieur, s’épanouit et se développe dans son remarquable espace de la rue Tenbosch au sud de Bruxelles. Didier Bindels et Pierre Hoet, deux noms, une référence ! Pureté des lignes et des formes, rigueur du choix et de l’agencement, recherche de la perfection : le “ style ” Instore se présente comme une évidence.


Créateur d’atmosphères

F

ormé à La Cambre, Pierre Hoet y trouve les fondements théoriques de son métier sans pour autant rencontrer l’épanouissement artistique que sa créativité dévorante appelait à grands cris. Cette passion pour la création, il en use et en abuse avec délectation chez Instore depuis plus de trente ans. Son élégance innée, son style raffiné qui privilégie les lignes épurées et une parfaite fonctionnalité font partie intégrante de la signature Instore. Ouvert sur les tendances sans être  fashion addict , il décline au fil des ans le beau dans sa simplicité et sa limpidité. Concepteur complet, il (re)donne vie aux espaces qui lui sont confiés. La circulation, l’esprit, la lumière, tous les paramètres sont pris en considération même s’il admet que les choses simples et de bon goût restent les bases essentielles d’un projet : “ Mon principal souci a toujours été la recherche de l’épure et l’utilisation de matériaux nobles et fiables dans le temps. Autant dans le choix du mobilier que dans son utilisation, j’attache une grande importance à la cohérence du processus. J’entends par là qu’il faut respecter ou adapter les proportions d’un espace. ” La démarche peut parfois partir naturellement d’un objet

simple mais majeur (un canapé, une table,…) qui reste une pièce maîtresse dont le style peut influer sur l’impact général et le ressenti d’une ambiance. Pour Pierre Hoet, c’est le départ de la réflexion qui va définir votre espace de vie : “ Tout s’enchaîne assez naturellement autour de l’axe que je définis. Dès lors, tous les autres éléments vont bien sûr entrer en ligne de compte comme l’orientation de la pièce, les différents revêtements ou matériaux utilisés pour les murs et les sols. Tous les projets partent toujours d’une page blanche. Je dessine les plans, je choisis les pièces individuellement, sélectionne les matières et les formats en fonction de l’échange d’idées et du contact très personnalisé que nous avons avec nos clients. J’y adapte mes goûts propres et mes standards de qualité. Tout cela s’inscrit dans notre démarche d’offrir un service complet de la conception jusqu’à la finition du projet. ” Le style de Pierre Hoet est indissociable de l’image de Instore. L’expérience et cette complémentarité complice, largement évoquée par ailleurs, entre Pierre Hoet et Didier Bindels, sont les garants absolus du savoir-faire de cette grande enseigne bruxelloise.

Pierre Hoet

La force tranquille…

S

elf-made man d’une perspicacité redoutable, Didier Bindels présente un parcours éclectique et peu commun. Entrepreneur dans l’âme, ses participations et son implication à de beaux concepts totalement aboutis sont nombreuses (le Pain Quotidien, City Kart,…) mais Instore est sans doute sa vraie famille professionnelle. Une famille qui se construit au travers de sa rencontre originale avec Pierre Hoet, tellement fortuite qu’elle en parait presqu’écrite ! Nous sommes en 1979, Didier Bindels installe une chaîne audio chez Pierre Hoet…le courant passe entre les deux hommes et c’est le début d’une amitié qui ne s’est plus jamais démentie.

L’aventure commence. Dès la reprise de Instore en 1980, les deux amis façonnent leur marque de fabrique. Un stand fort remarqué au salon “ Maison Idéale ” et le bouche à oreille suite à la réussite de leurs premiers chantiers donnent à Instore la meilleure des publicités : la crédibilité ! Les grands projets sont toujours traités avec originalité et sérieux (Texaco, Alcatel,…) tout comme les chantiers privés, voilà de quoi assurer depuis leurs débuts une fort belle clientèle.

d’une passion entretenue depuis plus de trente ans d’amitié avec Pierre Hoet : “ Je m’occupe en particulier de l’approche budgétaire de l’entreprise et de sa gestion au quotidien mais toute l’organisation des projets et des équipes qui y sont dévolues se fait sous notre égide à tous les deux, et il en sera toujours ainsi . C’est notre manière de fonctionner et d’exprimer au mieux notre complémentarité. ” Le passé et l’avenir se conjuguent entre eux à tous les modes, et Didier Bindels a toujours eu cette vision du futur qui lui permet d’avancer vite et bien. Il le conçoit notamment au travers du développement de l’e-shop de Instore : “ Un concept incontournable de nos jours et dont j’ai confié une partie des responsabilités à mon fils Chuck. Un fils à qui j’essaye de transmettre toute mon expérience pour lui donner les armes d’un futur qu’il se construira lui-même… même si nous avons déjà l’un ou l’autre projet en commun ”. Et pour conclure, comment se définirait-il ? “ J’essaye de ne jamais rien remettre au lendemain. Il faut tout analyser, le faire bien et sans délai. C’est une discipline de vie qui me fait avancer encore plus aujourd’hui que dans le passé ”. Une maxime qui sonne particulièrement juste pour cet autodidacte tant passionné et rigoureux que naturel et généreux.

Didier Bindels s’exprime avec un enthousiasme révélateur

Didier Bindels


DESIGN BIGBOOK 61


T

his home was also designed and furnished by the Instore team in 2004. Built in concrete, the three story house perfectly fits the contours of the land and gently stretches out towards the sea in Marigot Bay, on the island of St BarthĂŠlemy. The lightness and transparency of the Alias-designed Highframe seats never obstruct the view from the ever-changing spectacle of nature and the sea.


DESIGN BIGBOOK 63

L

ocated in the Caribbean, this boutique hotel is St Barth’s first contemporary hotel. It is comprised of nine wooden creole-style bungalows nestled in a tropical garden close to the beach in Lorient. This magical place was renovated from top to bottom by Instore in 2000, to the delight of its many customers from across the globe. The furnishing of the terraces gives preference to Alias Outdoor furniture.


FLOWER POT BY &TRADITION

SOLVAY BY VITRA

CH24 BY CARL HANSEN

AA BUTTERFLY BY AA NEW DESIGN

Instore 90-92 rue Tenbosch | B-1050 Bruxelles | T. +32 (0)2 344 96 37 | F. +32 (0)2 347 59 59 | www.instoreshop.be


BARCELONA RELAX BY KNOLL

ANT BY FRITZ HANSEN

ARCO BY FLOS

CHARLES BY B&B ITALIA

contemporary design and furniture


Entre deux chaises, un livre Une exposition à la Villa Empain jusqu’au 7 septembre 2014

D

epuis la nuit des temps, la chaise et le livre constituent d’incontournables objets de médiation et de dialogue entre les hommes : la chaise, depuis que l’humanité s’est progressivement sédentarisée  ; le livre, depuis deux millénaires, comme support de savoirs et de religions, de poésie et de littérature. Ils expriment ainsi un ensemble considérable de valeurs et de représentations du monde. Le judaïsme, le christianisme et l’islam, appelées les « religions du livre  » sont toutes trois enracinées dans un écrit fondateur. Les Ecritures saintes, qui révèlent la parole de Dieu, ont joué un rôle fondamental dans l’histoire de ces grandes cultures. Mais on peut aussi juger de l’importance des livres au souvenir de tragiques autodafés : la disparition de la bibliothèque d’Alexandrie, la Reconquista espagnole du XVe siècle, la destruction des livres juifs dans le Berlin des années 1930 témoignent parmi d’autres tragédies de volontés dévastatrices d’héritages humains inestimables.

En proposant une exposition qui réunit près de 200 livres et chaises créés par des artistes issus de différentes cultures, c’est à une réflexion sur ces significations symboliques de la rencontre entre les hommes que le public est convié à la Villa Empain. Tantôt graves et émouvants, tantôt drôles et inattendus, ces objets-œuvres d’art ainsi rassemblés constituent un ensemble étonnant. Ici, entre deux chaises, il y a toujours un livre, un lien, un émerveillement, une invitation au dialogue. La plupart de ces objets-œuvres d’art proviennent d’une importante collection privée belge. C’est la première fois qu’ils sont présentés au public à la Villa Empain jusqu’au 7 septembre 2014. www.fondationboghossian.com info@boghossianfoundation.be

DESIGN BIGBOOK

« L’univers est un immense livre  », affirmait le philosophe mystique Ibn Arabi au XIIe siècle. Sans plis, le livre n’existe pas. Ils lui permettent de tenir debout, de s’ouvrir et de se fermer, d’être divisé en parties à la fois distincts et solidaires, face à face, recto et verso, extérieurs et intérieurs, unies dans un même volume. Autrement dit, le livre permet de penser le continu dans la discontinuité et le discontinu dans la continuité. Objet de médiation et de transmission par excellence, le livre induit dans notre pensée et notre comportement un rapport singulier au temps, au corps, à la vérité et au monde qu’il contient et révèle. Il s’oppose ainsi à l’ordinateur qui diffuse sans commencement ni fin des vérités multiples, provisoires et constamment inachevées. Son corps organique, parfois encore fait de peau et toujours de papier, de colle, d’encre et de fils, suppose un rapport physique, intime, que nul objet électronique ne pourra jamais offrir. Il n’est pas étonnant, dès lors, que de très nombreux artistes se soient passionnés pour le livre et sa matérialité, le transformant, le manipulant, le détournant au fil de leurs inspirations.

Face au livre et avec lui à la Villa Empain : la chaise ! Comme pour le livre, les expressions ne manquent pas, qui soulignent le rapport de proximité qu’entretient la chaise avec le corps humain et le contexte culturel dans lequel elle s’inscrit. Ses hiérarchies matérielles et symboliques se retrouvent à toutes les époques dans la vie civile et domestique où fauteuils, chaises, bancs et tabourets situent le rang de leurs utilisateurs et leurs fonctions spécifiques. Mais la chaise est avant tout un des objets que préfère la convivialité. Pourrait-on imaginer une maison, un repas partagé, une rencontre amicale ou familiale, un moment de détente sans chaises ? « Asseyez-vous » reste une des premières choses que l’on propose à ceux que l’on accueille chez soi… Au même titre que le livre, la chaise a servi de support d’inspiration et de création à de très nombreux artistes, tandis qu’artisans et designers l’ont déclinée de mille façons.

67


Structure Plus

20 ans d’expertise et de passion


La sobriété, c’est tout un art.


Gaggenau, la différence. Allier le raffinement à la sobriété, c’est tout un art. Même avec une ligne épurée sans concession, notre design exclusif fait preuve de caractère. Comme la nouvelle collection de fours de la série 200. L’ensemble des appareils, qui se décline dans les tons Gaggenau Anthracite, Métallique ou Argent, se fond avec élégance dans les différents types de décors. Le raffinement et la sobriété s’avèrent donc compatibles, faisant ainsi naître une nouvelle harmonie. Information: www.gaggenau.com


ultimate


“ L’horlogerie a atteint un tel niveau qu’une Maison telle que la nôtre devient une sorte de conseiller financier quand elle propose des montres de grande valeur. ”


L’horlogerie a atteint un tel niveau qu’une Maison telle que la nôtre devient une sorte de conseiller financier quand elle propose des montres de grande valeur. Conseiller l’acquisition d’une pièce avoisinant ou dépassant un montant de 100 000 euros devient un véritable exercice de style car à ce stade il s’agit d’une opération financière dans laquelle il est important d’intégrer des valeurs de décote éventuelle, de progression de la valeur dans le temps, de produit de placement… Dans le même ordre d’idée, certaines institutions financières proposent à leurs clients des investissements en vins, œuvres d’art ou plus récemment en horlogerie. Bien entendu, à ce stade, le conseil du professionnel sera déterminant car l’acheteur privé n’a pas le recul du marché. La Maison M.Lascar, en sa qualité d’expert de la Haute Horlogerie, ayant ce bagage lui permettant de discerner les marques à haut potentiel, réalise tout naturellement des sélections pour les collectionneurs qui lui font confiance. Elle répond aux besoins des amateurs désireux de posséder, à la fois un objet d’art, mais également un instrument qui puisse se révéler, avec les années, un excellent produit financier.


Avoir le désir de transmettre

A

u moment de céder le relai de la vie à votre enfant vous aurez à cœur de lui transmettre votre savoir, votre expérience, vos valeurs… Vous aurez également la volonté de lui céder un certain patrimoine, fruit d’une vie de travail. La constitution de ce patrimoine aura été semée de nombreuses embûches et en limiter l’érosion, voire de le développer aura été le fil conducteur de votre gestion « en bon père de famille». Parmi les valeurs que vous souhaiterez transmettre à votre héritier, votre montre tiendra une place toute particulière. Ce garde-temps qui a égrené les heures de votre vie aura accumulé une charge émotionnelle exceptionnelle en vous ayant accompagné au quotidien. C’est dans le regard de votre enfant qui passera votre montre à son poignet que vous mesurerez l’importance de cette valeur. L’immense fierté qu’il ressentira à ce moment précis sera votre plus belle récompense. Stéphane Verhoogen

W

hen comes time to hand over to your child, you might be eager to pass on your knowledge, your experience, your values…. You might also wish to leave him assets gained after a lifetime of work. You have probably been through trials and tribulations, building this wealth and, trying to protect it, or even to increase it was probably key to your management choices as a “pater familias”. Amongst the valuables you wish to pass on to your heir, your watch might hold a particular place. Day after day while counting the hours and keeping you company, this timekeeper has become emotionnaly charged. When wearing your watch around his wrist, your child will look at you in a way that will help you take the full measure of this valuable. The immense pride you will experience at this particular moment, will be your reward. Stéphane Verhoogen

57 b. Bld de Waterloo - 1000 Bruxelles + 32 2 513 49 44 - www.lascar.be


ULTIMATE BIGBOOK 77


NEWSWATCH HAUTE HORLOGERIE

ROYAL OAK OFFSHORE STAINLESS STEEL 26400SO.OO.A002CA.01 • ROYAL OAK CHRONOGRAPH STAINLESS STEEL 26320ST.OO.1220ST.03 ROYAL OAK OFFSHORE DIVER BLACK CERAMIC 15707CE.OO.A002CA.01 • ROYAL OAK STAINLESS STEEL 15400ST.00.122OST.03


ROYAL OAK OFFSHORE CHRONOGRAPH BLACK CERAMIC 26402CE.OO.A002CA.01 • LADIE’S ROYAL OAK PINK GOLD 67651OR.ZZ.1261OR.01 ROYAL OAK OPENWORKED STAINLESS STEEL 15305ST-OO-1220ST-01 • MILLENARY 4101 PINK GOLD 15350OR.OO.D093CR.01


This 42-meter motor yacht was manufactured in 2007 in Italian shipyard Mondo Marine. Instore was put in charge of the choice of colour of the hull and above all, of furnishing the interior. B&B Italia furniture was chosen for the two living rooms and the dining room. The furniture in the six cabins was tailor-made, whereas the decks were furnished with pieces from Paola Lenti.


ULTIMATE BIGBOOK 81


c at h a r i n a J a n S S e n S alexanDer Delafonteyne

kriStiaan Markey M a r i o Va n S a n t V o o r t coralie-anne tilleux

StiJn De Meulenaer freDerick Bruloot i n a ta i l l a e r t

na誰Ma eS-SaMri

lucien kalenga


koen BytteBier

Michel MauS k o e n Va n D e W a l l e Stéphane Bertouille

Michel J. Bolle philippe SteinfelD herMan VerBiSt JoriS Deene

frank BurSSenS

luuS hillen Jan De Waele

E VE R EST, ON TOP OF YOUR BUSIN E SS l e c a B i n e t D ’ a f fa i r e S p o u r l e S e n t r e p r i S e S e t l e S e n t r e p r e n e u r S aya n t S e S Bureaux à BruxelleS, ganD et BrugeS

Av e n u e L o u i s e 2 8 3 / 1 9 | B - 1 0 5 0 B r u x e L L e s | t. + 3 2 ( 0 ) 2 6 4 0 4 4 0 0 | w w w. e v e r e s t- L Aw. e u


Robe Diane von Fürstenberg Bijoux Sveva chez CCS Boucle d’oreille Swarovski Bracelet Hermes


MODE


« La richesse de Venise rencontre le glamour de New York »


Dvf est une Griffe lifestyle de luxe fondée par la belge Diane von Furstenberg en 1972. Réputée pour son iconique wrap dress et ses imprimés uniques, DvF a développé une collection complète, du prêt-à-porter aux accessoires, y compris des sacs, chaussures, petite maroquinerie, foulards et joaillerie. DvF propose également une ligne de bagages, de lunettes et de décoration d’intérieur. En 2012, sa fondatrice et présidente, Diane von Furstenberg, a été nommée la femme la plus influente dans la mode par le magazine Forbes. Etablie à New York City, DVF s’enorgueillit d’un réseau de distribution dans 55 pays et de 1500 points de vente, dont les 85 boutiques en propre ou en partenariat, en Amérique du Nord et du Sud, en Europe, au Moyen-Orient et en Asie Pacifique. En Belgique la marque compte 3 boutiques DvF à Bruxelles, Anvers et Le Zoute.


Pour l’automne prochain Diane von Furstenberg nous présente sa nouvelle collection Venant du noir et blanc de la nuit new-yorkaise, la femme DvF arrive à Venise dans l’après-midi. Elle voyage élégamment en tunique à larges bandes sur un pantalon flou, aux couleurs contourées comme le verre soufflé à la main de Murano. Elle se change et choisit un ensemble près du corps très smart aux lignes architecturales qui reflètent le décor environnant. Elle visite un palais vénitien dans une robe imprimée tapisserie, avec un Sutra duffle à la main. Enveloppée par la fluidité de la lumière et de la couleur, elle mélange des imprimés mod, noirs et blancs, avec des

touches de verts zéphyr et de roses vibrant, bleus topaze et purple rain. Le détail ajouré de sa robe raisin acidulé évoque la grâce d’une façade gothique. Sa wrap dress Amelia est remarquable par son motif à carreaux à effets optiques et ses couleurs contourées. A la main, sa pochette clutch brille tel un joyau par tous ses tons métalliques. Au coucher du soleil, elle vogue sur le Grand Canal. Les lignes douces de sa robe du soir ressemblent aux ombres de la mer que les derniers rayons de lumière font scintiller.

MODE BIGBOOK 89


Maillot Stella McCartney Bijoux Mawi chez CCS


VILLA EMPAIN Photographe: Claessens - Deschamps Fashion Editor: Geoffrey Masure Hair & Make up: Bavid Bettega pour Lancôme et l’Oreal Professionnel Model Elisabeth @ IMM Remerciement à la boutique Cachemire Coton et Soie Bruxelles


Robe Diane von F端rstenberg Bijoux swarovski Bracelet resine Or Olivia Hainaut


Foulard Hermes Bijoux Fossati Chez CCS Maillot Eres


Pochette swarovski Maillot et bracelet Hermes


Bijoux Pomellato Lunette solaire salvatore ferragamo Marinière jean paul gaultier


1

2

3

4

5 6

8 7

9

10


1

ANGE OU DÉMON LE SECRET CROISIÈRE-EDITIEK

2

Aqua di Parma édition spéciale 10 year anniversary Iris Nobile 100ml / 138 €

€ 67,00 / Disponible chez Ici Paris XL

La fragrance d’Ange ou Démon Le Secret se réinvente plus lumineuse et féminine que jamais. Pour une évasion express vers des horizons lointains, la fraîcheur des agrumes se mêle à la douceur des fleurs tropicales aux accents solaires et salins. La mer est toute proche. Divinement addictive et langoureuse, la fragrance laisse un sillage vanillé et ambré qui rappelle la sensation apaisante du sable chaud et du parfum unique de la peau chauffée par le soleil. Salée-sucrée, une subtile alliance qui ensoleille l’hiver et vous transforme en jolie naïade.

Iris Nobile, créé en 2004, fête sa première décennie dans un flacon décoré en édition spéciale. L’iris y joue sans conteste les premiers rôles, un iris stylisé, siglé d’une sérigraphie en or 18 carats sur le verre. Un objet précieux à collectionner.

3

Terra Tropica Terracotta 2014

66€

Guerlain nous entraîne au coeur de la forêt amazonienne. Dans son boîtier laqué, Terra Tropica est gravée de deux soleils et associe un duo de nuances pour un effet bonne mine subtil. La terre de soleil, d’une teinte ultra-naturelle et universelle, réchauffe délicatement le teint, tandis que le blush tendre rosit astucieusement les joues.

4

Dior Addict Fluidstick

6 ml / 36,75€

Dior crée Dior Addict Fluid Stick, son premier rouge hybride, capable de tout réussir, en un seul passage. Une véritable révolution make-up… Ni gloss, ni laque, ni rouge à lèvres... Dior Addict Fluid Stick est un «lip product» d’un genre inédit. Un fluide spectaculaire, et pourtant presque impalpable... Sa prouesse: conjuguer impact couleur maximum, brillance glossy, sensation «no-matière» dans un film à la tenue et au confort sensationnels.

5

Aqua di Parma Colonia Leather

100ml / 160 €

Acqua di Parma crée une fragrance à la personnalité aromatique bien précise. Un accord de cuir précieux et très fort, qui évoque le parfum typique du cuir travaillé par les maîtres maroquiniers italiens. Un accord unique, qui s’allie parfaitement à la légèreté des agrumes qui caractérisent Colonia.

6

Diorskin Nude Tan 001 Transat Edition

61 €

Comme finement tissé dans la poudre, son logo « Nude » affiche un motif cordage inédit. Avec une seule nuance champagne, et un pourcentage de nacres record, Diorskin Nude Tan Transat Edition hisse le glamour au sommet. Cette touche finale du teint, à balayer sur les bombés du visage mais aussi les épaules et le décolleté, lustre la peau et magnifie le bronzage à l’extrême. Le produit star de l’été, pour une aura renversante.

Guerlain Orchidée Impériale Body Cream

385€

Avec La Crème Corps Orchidée Impériale, ce sont tous les savoirs, acquis depuis plus de 12 années de Recherche au sein de l’Orchidarium Guerlain, et tous les pouvoirs de longévité des orchidées que Guerlain parvient à fondre en un soin d’exception.

8

Guerlain Habit Rouge Eau de toilette Edition spéciale

100 ml / 91.54 €

La senteur de légende, premier oriental pour homme de Guerlain, se pare pour cette édition spéciale, d’un flacon qui laisse la place à l’imagination. Au lieu de l’étiquette, l’emplacement est laissé libre afin de se l’approprier en apposant ses initiales. Habit Rouge devient de ce fait la propriété exclusive et singulière de celui qui le porte.

9

MASCARA NOIR COUTURE VOLUME

€ 69,00 / Disponible chez Ici Paris XL

NOIR COUTURE VOLUME est le nouvel essentiel de la garde-robe des cils créé par Nicolas Degennes. Synergie idéale d’une brosse au design exclusif et d’une matière inédite, le nouveau mascara siglé Givenchy repousse les limites de l’allure pour un volume immédiat et un regard sophistiqué à l’extrême. A côté de cela, ce mascara est également un soin. Après PHENOMEN’EYES et NOIR COUTURE, la Maison affirme ainsi son expertise en proposant des mascaras emblématiques et toujours plus innovants.

10

Dior Homme Cologne

75ml / 71,72€ - 125 ml / 99,82€

Une fragrance au masculin qui s’annonce comme un défi. François Demachy, Parfumeur Créateur Dior, l’a voulue intemporelle et pourtant surprenante. Un parfum accessible, lumineux, addictif. Une sensation de propre, de bien-être, de vivacité. Un parfum identitaire, intime. Qui signifie sans déclarer, s’exprime sans déclamer, s’annonce sans s’imposer. Une séduction sobre. Le raffinement d’un certain art de vivre.

MODE BIGBOOK

7

97


Florian Van Bael by Mark Kean for Hercules Magazine Styling Pictorial : Stephane Lang


mannequin de l’agence IMM

Aux portes du Top 10 mondial sur le site de référence Models.com « Ce métier me permet de voyager tout en rencontrant constamment des nouvelles personnes » Comment as-tu intégré IMM ? Quelles étaient tes premières attentes et est-ce que l’agence y a répondu?

Peux-tu nous dresser un aperçu de ton parcours avec IMM ? Quelques mois après avoir intégré l’agence IMM, j’ai participé à ma première fashion week à Milan où j’ai notamment défilé pour Calvin Klein. Ensuite, j’ai enchaîné avec la campagne Emporio Armani photographiée par Alasdair McLellan et la couverture du magazine Numéro photographiée par Matthew Brookes... Ces expériences m’ont vraiment propulsé vers l’avant. Par la suite, j’ai fait d’autres campagnes telles qu’Aldo par Terry Richardson et Giorgio Armani par Mert Alas & Marcus Piggott. J’ai également tra-

HOW TO BECOME A MODEL ? M a il: s c out ing@im mbr uxelle s. c om

Adresse: Rue Jourdan, 36 - 1060 Bruxelles Tel: +3 2 2 5 3 7 2 6 8 6

facebook/IMMInternationalModelManagement

Qu’apprécies-tu le plus dans ton métier ? J’ai toujours été quelqu’un qui avait besoin de bouger et de travailler avec des gens différents. Ce métier me permet de voyager tout en rencontrant constamment de nouvelles personnes. J’apprécie particulièrement de voir comment se passe la vie dans les pays étrangers et de pouvoir pratiquer les trois langues que je parle. Dans ce métier, il faut aussi apprécier la solitude. Je passe beaucoup de temps seul dans les avions, mais j’apprécie cela car ça me permet de réfléchir et d’avoir mes moments à moi. Comment vois-tu ton avenir avec IMM ? Même si je ne me projette pas dans un futur trop lointain, je sais qu’aujourd’hui mon avenir est entre de bonnes mains à l’agence IMM. J’attends avec impatience les prochains jours, mois et années.

MODE BIGBOOK

J’ai tout d’abord été repéré dans une boutique en faisant du shopping il y a quatre ans. J’ai ensuite envoyé un mail à l’agence IMM comme il m’avait été conseillé de le faire et c’est là que tout a commencé. Mon attente principale était de pouvoir gagner ma vie en faisant ce métier. Après avoir discuté avec mes parents, j’ai décidé de faire une première année à temps plein pour pouvoir évaluer si cela était possible. Aujourd’hui, cela fait quatre ans que je travaille avec l’agence IMM. Donc ils ont, en effet, répondu à mes attentes.

vaillé avec Ellen von Unwerth et aussi avec d’autres photographes qui sont devenus des amis. Chaque saison, je participe à plusieurs shows. J’ai dernièrement défilé pour Fendi, Emporio Armani, Giorgio Armani, Etro, Moschino, Vivienne Westwood, etc… Je reviens du Brésil où j’ai participé à la campagne Bensimon pour la troisième fois.

99


EVENTS


LA TERRASSE DE L’HIPPODROME « Une ambiance décontractée en adéquation avec le cadre magique… »


Du 22 mai dernier au 21 juillet inclus, l’hippodrome de Boitsfort vit une nouvelle fois au rythme de sa Terrasse. La 11 ième édition d’un concept à la fois convivial et original a, en effet, ouvert ses portes, et, lorsque le soleil est au rendez-vous, La Terrasse de l’Hippodrome a déjà fait le bonheur des amateurs d’afterwork sympa en semaine et des ambiances plus familiales le week-end. Il faut dire que tous les ingrédients sont réunis pour passer un moment des plus agréables : une piscine, des palmiers, un très bon restaurant, un bar où il fait bon discuter et profiter des meilleures sélections musicales du moment… Alors n’hésitez pas la moindre seconde, les endroits comme celui-là ne sont pas si fréquents  et son ouverture est limitée dans le temps ! Pour vous le décrire et finir de vous convaincre, qui de mieux placé qu’un de ses deux fondateurs : Benoit Marquezy. Petite visite au cœur d’une des « places to be » à fréquenter absolument cet été à Bruxelles.


Fondateurs de La Terrasse de l’Hippodrome

L

orsque nous avons lancé en 2004 avec mon associé Denis van Praet le concept de La Terrasse de l’Hippodrome à Boitsfort, nous voulions donner vie à un endroit réellement novateur où les Bruxellois auraient la possibilité de se changer les idées après le travail ou pendant le week-end à l’époque des beaux jours…. Pari gagné puisque, 11 années plus tard, la Terrasse sur un espace de 2.000 m² avec sa très belle piscine (que nous avons agrandie cette année), ses palmiers, son restaurant et son bar au cœur d’un cadre exceptionnel, et son ambiance des plus agréables existent toujours ! Honnêtement, c’est difficile de dire si ça marche de mieux en mieux parce que nous sommes forcément dépendants de la météo… Mais un chose est sûre : lorsqu’il fait beau, vous êtes très nombreux à apprécier ce petit paradis. Le midi et le soir en semaine, ce sont essentiellement des collègues ou des ami(e)s de tous les âges et de toutes les nationalités (notamment de nombreux fonctionnaires européens) qui viennent profiter de l’afterwork. Notre restaurant au bord de la piscine est ouvert 7/7 midi et soir, et jusqu’à minuit un disc-jockey propose des sélections musicales du moment particulièrement bien senties… Le jeudi, c’est d’ailleurs devenu la

soirée à ne pas manquer ! Le week-end, nous accueillons un public un peu plus familial. Le dimanche nous mettons d’ailleurs en place de nombreuses animations pour les enfants. Notre objectif est que tout le monde se sente bien et profite un maximum de l’été bruxellois. Nous misons aussi sur une sélection à l’entrée à travers ”la tenue correcte exigée“. Notre concept fonctionne parce que nous prônons une ambiance décontractée en adéquation avec le cadre magique de l’hippodrome, la piscine et ses palmiers. Pour suivre les matches de la Coupe du Monde, vous ne trouverez pas plus “bon enfant” et agréable. Cette année, nous misons aussi sur une sélection de boissons premium avec, par exemple, un partenariat avec Fever-Tree, ainsi que sur les formules barbecue ou thaï du restaurant. Vous savez, à travers notre société Simply Better, nous réalisons depuis de nombreuses années des événements haut de gamme pour des clients prestigieux tels que Moët & Chandon, Nespresso ou Bozar, alors nous savons ce qui permet de passer un bon moment… Et c’est exactement ce qui vous attend à La Terrasse de l’Hippodrome.

EVENTS BIGBOOK 105

Benoit Marquezy, fondateur de La Terrasse de l’Hippodrome : « Lorsque nous avons lancé en 2004 le concept de La Terrasse de l’Hippodrome à Boitsfort, nous voulions donner vie à un endroit réellement novateur où les Bruxellois auraient la possibilité de se changer les idées après le travail ou pendant le week-end à l’époque des beaux jours…. Le midi et le soir en semaine, ce sont essentiellement des collègues ou des ami(e)s de tous les âges et de toutes les nationalités (notamment de nombreux fonctionnaires européens) qui viennent profiter de l’afterwork. Notre restaurant au bord de la piscine est ouvert 7/7 midi et soir, et jusqu’à minuit un disc-jockey propose des sélections musicales du moment particulièrement bien senties… »


JetImport « Fever-Tree, le goûter, c’est l’adopter! »

F

ever-Tree est une nouvelle gamme de sodas élaborés à partir d’ingrédients 100% naturels. Les amateurs de spiritueux, et, notamment, de Gin-Tonic, sont aux anges : enfin un soda qui ne dénature pas le goût du Gin, qui met en valeur le cocktail. Les grands restaurants et les endroits branchés de la capitale ne s’y sont pas trompés et ne jurent que par cette nouvelle boisson. Ce sont deux professionnels passionnés de Tonic qui ont donné naissance à Fever-Tree : Charles Rolls et Tim Warrillow. Déçus par la qualité des sodas chargés en

« Aujourd’hui, Fever-Tree, c’est une gamme de neuf sodas haut de gamme 100% naturels. Les ingrédients qui les composent sont sélectionnés au quatre coins de la planète. L’objectif est d’enfin proposer un soda de qualité aux amateurs de boissons rafraichissantes et de cocktails.

Ce fut très vite un succès à Londres et la gamme s’est élargie, toujours dans le très haut de gamme. Fever-Tree plaît beaucoup en Flandre et commence à gagner Bruxelles et la Wallonie. C’est réellement la nouvelle boisson à la mode.

On redécouvre même grâce à elle le fameux, l’incontournable Gin-Tonic. Croyez-moi, les sceptiques que je rencontre changent d’avis après y avoir goûté. Des lieux branchés comme La Terrasse de l’Hippodrome sont, bien entendu, tombés sous le charme : on aime y boire des cocktails de qualité… D’autant que les nombreux fonctionnaires européens qui s’y rendent sont, pour la plupart, déjà des habitués de Fever-Tree. Sachez aussi que sept des dix meilleurs restaurants au monde proposent Fever-Tree sur leur carte… C’est, vous l’avez compris, la boisson des endroits qui connaissent le goût. Mais attention, ce n’est pas un détail  : Fever-Tree doit être servi comme il se doit ! Un verre à ballon, beaucoup de glaçons, la garniture que vous aimez… Que du bonheur ! » Plus d’information sur www.jetimport.be Stefaan Bettens

Christophe Glorieux

Fever-Tree est une nouvelle gamme de sodas élaborés à partir d’ingrédients 100% naturels. Les amateurs de spiritueux, et, notamment, de Gin-Tonic, sont aux anges : enfin un soda qui ne dénature pas le goût du Gin, qui met en valeur le cocktail. Les grands restaurants et les endroits branchés de la capitale ne s’y sont pas trompés et ne jurent que par cette nouvelle boisson. Aujourd’hui, c’est JetImport qui se charge de la commercialisation de ce formidable produit. Stefaan Bettens et Christophe Glorieux reviennent sur les origines de Fever-Tree et sur son succès.

EVENTS BIGBOOK

Est-il nécessaire de le préciser, mais ce sont des Anglais qui sont à l’origine de ce produit. Charles Rolls et Tim Warrillow trouvaient, en effet, que le Tonic quelconque tuait littéralement le goût du Gin dans le fameux Gin-Tonic. Ils ont alors mis au point un Tonic naturel, moins amer que ceux qu’on trouvait alors sur le marché.

édulcorant, ils voulaient en créer un haut-de-gamme… Pari gagné ! Aujourd’hui, c’est JetImport qui se charge de la commercialisation de ce formidable produit. Stefaan Bettens et Christophe Glorieux reviennent sur les origines de Fever-Tree et sur son succès exceptionnel, et son ambiance des plus agréables existent toujours ! Le Gin Tonic est un grand classique en plein renouveau et ce n’est pas pour rien: bien préparé, il est frais et aromatique, avec juste ce qu’il faut de peps. Et vous êtes tous bienvenus à découvrir et à déguster le ‘Perfectly Served Gin Tonic’ dans ce petit paradis.

107


B-19 country club

« le Business Club du 21ème siècle »


B19 Country Club Bonjour, Le 4 septembre 2013 s’est déroulé le cocktail de lancement du B19 Country Club. Ce nouveau cercle d’affaires a été directement un succès pour la bonne et simple raison qu’il est adapté au monde du business du 21ème siècle, c’est à dire que ses activités se déroulent avant 9H et après 18H30. Le monde a évolué et nous sommes le premier cercle à avoir osé le changement. Notre objectif de 500 membres fut atteint dès le mois de décembre et force est de constater que nos infrastructures sont capables d’en accueillir bien plus. C’est pour cela que vous avez été sélectionné via notre réseau d’ambassadeurs et que nous vous sollicitons pour rejoindre notre déjà « grande famille ». La cotisation est de 600-euros htva et est valable 365 jours dès réception de votre inscription. En espérant vous voir très prochainement parmi nous, je vous prie de croire en l’expression de mes sentiments les meilleurs. John-Alexander Bogaerts EVENTS BIGBOOK 111


YOU NIGHT CLUB « Au You, on s’amuse, tout le monde se connait... On essaie d’être à la fois moderne et chaleureux. »


En janvier dernier, une institution du monde de la nuit bruxelloise est entrée dans une nouvelle ère : le You Night Club. Gregg Crickx et Miguel Carvalho, avant de se lancer dans ce beau défi, connaissaient déjà très bien l’endroit et ce qui faisait son charme pour y avoir travaillé de nombreuses années. Gregg est, en effet, non seulement un “véritable enfant de la nuit” puisqu’après avoir grandi à Ibiza, il a, entre autres, lancé le concept de la réservation d’une table au sein de divers clubs bruxellois, notamment le You. Gregg a toujours su comment mettre en avant un club et maîtrise parfaitement les recettes qui fonctionnent. C’est armé de cette expérience qu’avec Miguel, il compte séduire une nouvelle fois la jeunesse dorée bruxelloise, les nombreux artistes et stars qu’ils fréquentent et, bien entendu, les touristes de passage au cœur de notre belle capitale… Et la clientèle gay le dimanche soir. Les ingrédients restent finalement les mêmes : une sélection musicale dansante et accessible, une ambiance festive, la venue occasionnelle de très grandes pointures derrière les platines… Et, pourquoi changer une formule qui fonctionne, toujours la possibilité de réserver sa table et sa bouteille… Plongée au cœur du You Night Club avec ses deux jeunes patrons qui ont, vous allez le découvrir, bien pensé leur affaire.


La légende renaît

L

es clubs, la musique, le monde de la nuit… C’est depuis toujours sa passion et même sa profession. Gregg Crickx est, en effet, devenu une référence en la matière. Il a su développer le concept de club ”commercial“ à Bruxelles et était, il y a quelques années, Directeur artistique du You. Miguel Carvalho connaissait, lui aussi, particulièrement bien ce lieu incontournable des soirées bruxelloises pour y avoir également travaillé lorsqu’il poursuivait son cursus universitaire… Quoi de plus logique pour ces deux amis que de reprendre ce club légendaire de la rue Duquesnoy dans le centre-ville. Leur objectif : lui redonner vie, y attirer de nouveau « la jeunesse dorée bruxelloise, des artistes et des touristes de passage », comme l’explique Miguel. « Vous savez, confie Gregg, nous proposons ce qui, d’après nous, manque une nouvelle fois à Bruxelles et surtout ce que nous savons faire de mieux  : un endroit cosy où la musique, que nous pouvons qualifier de “commerciale”, plaît à tout le monde et fait danser, un endroit où tout le monde parle et s’amuse, un endroit où l’on se sent bien, en sécurité, entouré de personnes souriantes et motivées pour faire la fête. »

Vous l’avez compris, au You Night Club, pas de ”boom-boom“, mais une sélection au goût du jour avec même la venue de grands DJs de classe internationale. Avis donc aux nostalgiques de la grande époque du You : vous pouvez d’ores et déjà y retrouver la même ambiance conviviale chaque vendredi et samedi avec entre autre les soirées mythiques French Kiss et Noisy Boys. « D’anciens habitués nous ont déjà rendu une petite visite et tous sont ravis : ils ont retrouvé le You qu’ils connaissaient. Même si ce sont les jeunes de 2014 qui forment la grande majorité de notre clientèle, c’est bien sûr agréable de recevoir ce genre de compliment. » La jeunesse dorée bruxelloise, des célébrités, le concept de réservation de table… La belle époque du You est de retour, avec une nouveauté le dimanche soir ! Cette soirée est, en effet, réservée à la clientèle gay (même si, bien entendu, tout le monde est bienvenu). Et là aussi, le You se démarque de la concurrence avec ses nouvelles soirées Flash qui débutent à 21h. L’esprit est, une nouvelle fois, finalement le même : « une ambiance familiale et happy, comme le précise Gregg, avec une sélection basée sur les tubes des années 80 à nos jours. » « Chez nous, conclut Miguel, tout le monde se parle, les rencontres sont légions, des couples se forment… Lorsqu’on sort seul au You, on ne le reste pas très longtemps. »

EVENTS BIGBOOK 115

En janvier dernier, une institution du monde de la nuit bruxelloise est entrée dans une nouvelle ère : le You Night Club. Gregg Crickx et Miguel Carvalho misent sur les ingrédients qui ont fait le succès de ce club de légende : une sélection musicale dansante et accessible, une ambiance festive, la venue occasionnelle de très grandes pointures derrière les platines… Et, pourquoi changer une formule qui fonctionne, toujours la possibilité de réserver sa table et sa bouteille. « D’anciens habitués nous ont déjà rendu une petite visite et tous sont ravis : ils ont retrouvé le You qu’il connaissait. Même si ce sont les jeunes de 2014 qui forment la grande majorité de notre clientèle, c’est bien sûr agréable de recevoir ce genre de compliment. »


GASTRONOMY


« Notre cuisine est populaire, gourmande, à la fois attachée aux traditions et ouverte sur le monde. » 


Rencontrer David Martin et l’écouter parler de la Brasserie de la Paix et de Bozar Brasserie, de sa cuisine et de la gastronomie en générale, c’est un véritable bonheur. Il est, en effet, à l’image de son savoir-faire et des lieux qu’il fait vivre : généreux, respectueux des traditions tout en étant inventif, amoureux des bonnes choses… Ne tournons pas autour du pot (d’abord parce que ce n’est vraiment pas son style)  : David Martin est talentueux - les nombreuses récompenses qu’il reçoit ne font que l’attester - mais il a su rester humble. C’est simplement un travailleur acharné pour qui la plus belle des satisfactions est le partage ! Ce fut un plaisir, comme ça l’est à chaque fois que l’on rencontre un passionné bavard et qui ne cesse d’avancer. La Brasserie de la Paix, Bozar Brasserie, Martin Bonheur… Voici l’histoire de ces réussites belges de la gastronomie par leur principal acteur. Par contre, il est important que vous soyez prévenu  : votre appétit risque de brutalement s’ouvrir à la lecture de cette interview.


La Brasserie de la Paix et Bozar Brasserie Comment décririez-vous la Brasserie de la Paix à quelqu’un qui ne la connaît pas ? « Depuis 1892, date de sa création, la Brasserie de la Paix n’a jamais cessé de fonctionner. Située face aux abattoirs d’Anderlecht, elle était au départ un café - restaurant - hôtel qui vivait au rythme de cette institution bruxelloise : c’était un endroit populaire où l’on pouvait déguster une cervelle poêlée ou commander un pistolet belge ”haché-pickles“ à 3h du matin. Je suis le Chef de la Paix depuis 2004 et lorsque j’ai repris cet endroit particulièrement chargé d’histoire avec mon épouse (une histoire de famille, puisque cette dernière n’était autre que la fille des patrons), nous avons d’abord conservé le nom : chaque grande ville doit avoir Sa Brasserie de la Paix ! Nous avons ensuite voulu garder l’esprit du lieu non seulement en rénovant sans changer le décor : le vieux comptoir, la banque art-déco (et oui, il y avait même une banque dans la brasserie  !), les murs n’ont pas bougé… Nous voulions que ce soit toujours une brasserie des années 20-30. En préservant l’ambiance aussi : à travers l’agencement qui crée une certaine effervescence, qui ouvre à la discussion entre tables (je gagne mon pari à chaque fois que je vois un ouvrier discuter avec le grand patron de la table voisine). Et, bien entendu, en proposant les classiques d’une brasserie digne de ce nom dans les assiettes, en y ajoutant simplement ma touche, mon amour pour de nombreuses autres cuisines… En particulier la japonaise. » En 2011, vous vous êtes lancé dans une nouvelle aventure : Bozar Brasserie. Pouvez-vous nous en dire plus ? « Une nouvelle et magnifique aventure ! Lorsque j’ai appris que Bozar lançait un appel d’offre pour la reprise de sa brasserie créée par Horta, je me suis lancé parce que je ne voulais pas regretter un jour d’être passé à côté de cette opportunité. Ce fut énormément de travail, un risque aussi… Mais une immense satisfaction  ! Nous avons travaillé dans le même principe qu’à La Paix  : recréer un brasserie en respectant l’histoire du lieu, redonner vie à un restaurant convivial et de qualité. Nous avons aussi privilégié le concept de cuisine ouverte : c’est important pour nous de voir nos clients sans qui nous ne serions pas là et pour ces derniers, lorsqu’ils voient le Chef, de réaliser où ils sont ! Lorsqu’on va au restaurant, on va chez quelqu’un… Il faut donc qu’on puisse ressentir la personnalité de l’hôte. Trois ans après, pari gagné  : je suis si heureux de voir les gens regarder dans les assiettes des autres tables lorsqu’ils entrent dans la brasserie  : ça vit, c’est Bruxelles  ! Nous avons ici aussi brisé les frontières. »

Comment pourriez-vous définir votre cuisine ? « Je cuisine ce que je mange et j’aime les mélanges ! Vous savez, les récompenses que nous recevons montrent simplement que nous travaillons de bons produits et que nous sommes constants… Elles ne signifient absolument pas que nous proposons une cuisine réservée à une infime partie de la population. Notre cuisine est populaire, gourmande, à la fois attachée aux traditions et ouverte sur le monde. Personnellement, je suis fan des indémodables rognons ou maquereaux préparés à la mode brasserie et de cuisine japonaise, ainsi que de fromages et de bière (entre autres). Sur ma carte, vous retrouverez donc toutes ces inspirations et je suis aussi fier de notre 100% cochon ou de notre pâté en croute, que du maquereau en deux préparations, cru au sel et mi-cuit, poulpe, oseille, dashi... Nous essayons d’être inventifs sans toutefois changer tout le temps notre carte : c’est important que les clients puissent retrouver leur côte de veau de lait de Corrèze rôtie ou leurs beignets de petits gris. C’est donc une cuisine décomplexée : nous faisons ce que nous aimons pour les gens qui aiment ça ! Ce sont les classiques de la cuisine belge revisités, rajeunis. J’essaie de rendre contemporaine la cuisine de brasserie. Regardez “Martin Bonheur”, l’émission de cuisine que j’anime sur RTL-TVI et que vous pouvez retrouver gratuitement sur l’application (https://itunes.apple.com/fr/app/martin-bonheur/ id631311966?mt=8)... Vous allez voir  : ce n’est finalement pas très compliqué de bien manger et de se faire plaisir ! » C’est important pour vous que tout le monde puisse en profiter, n’est-ce pas ? « Tout le monde doit pouvoir profiter de la gastronomie ! Je veux que mes brasseries soient toujours pleines, sinon j’ai le sentiment de m’être planté. C’est pour cette raison que je propose des formules abordables  : mon américain préparé minute coûte 22 euros, un tarif brasserie. C’est non seulement essentiel que tout le monde puisse venir où je travaille, mais qu’en plus personne n’aie peur de pousser la porte. Dans le même principe, lorsque je décide d’être ambassadeur de marques comme Leffe ou de mettre en avant Dinner in the Sky ou les montres Lebeau-Courally, tout part de la brasserie : ce sont des rencontres entre passionnés de gastronomie. J’aime ce qu’ils fabriquent et ils aiment ce que je cuisine… Ce n’est pas plus compliqué ! C’est comme ça que je fonctionne et j’ai la chance d’avoir ainsi réalisé bien plus que ce dont j’avais rêvé ! »

David Martin est à l’image de son savoir-faire et des lieux qu’il fait vivre, la Brasserie de la Paix et Bozar Brasserie: généreux, respectueux des traditions tout en étant inventif, amoureux des bonnes choses… Sa plus grande satisfaction : le partage. Voici l’histoire de réussites belges de la gastronomie par leur principal acteur : « Notre cuisine est populaire, gourmande, à la fois attachée aux traditions et ouvertes sur le monde…. Tout le monde doit pouvoir profiter de la gastronomie ! Je veux que mes brasseries soient toujours pleines, sinon j’ai le sentiment de m’être planté. »


RECETTE DE Maquereau “Bien de chez Nous” Saiko-miso, cuit “a la Flamme”, bouillon dashi de cèpes

INGREDIENTS • • • • • • •

4 beau filet de Maquereau 50 grs de miso blanc 10 grs de saké 10 grs de mirin 150 grs de daikon (8 tranche de 1 cm d’épaisseur) 1/2 litre de bouillon Dashi 5 grs de cèpes séchés

PREPARATION • Commencer par mélanger le miso, le sake et le mirin • Badigeonner ensuite ce mélange sur les deux cotés de chaque filet de maquereau, couvrir d’un film alimentaire et laisser mariner au frigo durant 24 heures • Faire chauffer sans ébullition le bouillon dashi additionner de cèpes séchés pendant 10 mn, filtrer • Dans une casserole verser le bouillon dashi infusé au cèpes et ajouter les tranches de daikon, cuire a leger frémissement pendant 2 heures jusqu’à ce que le daikon soit très tendre • Retirer les filet de maquereaux de votre marinade, éponger les sans trop et a l’aide d’un petit chalumeau pour crème brûlée cuire le poisson en ayant soin de bien colorer la peau • Servir dans de jolis bols avec dans le fond les tranche de daikon cuit et poser dessus les filets de maquereaux ‘’ flammés ‘’ • Et terminer en versant le reste du bouillon de cuisson des daikon • A déguster avec une bières ou un verre de saké • Bon appétit bien sur

GASTRONOMY BIGBOOK 121


une institution dans le monde du vin « Ce qui fait essentiellement la différence est notre service clientèle personnalisé. »

D

e Coninck est une maison familiale établie depuis 1886, incarnée aujourd’hui par la quatrième génération. En chiffres, De Coninck, c’est un stock de plus de 500.000 bouteilles dans un chais hypermoderne de 10.000 m². C’est un assortiment réellement exceptionnel de vins connus et reconnus non seulement par les grands connaisseurs, mais également par les simples amateurs de bons vins. Nombreux sont les particuliers et les professionnels à s’adresser aujourd’hui à la maison De Coninck. Avoir des racines solides est primordial, mais pour être pérenne une institution ne doit pas non plus se contenter d’un passé prestigieux ou se complaire dans l’immobilisme, elle se doit également de contempler l’avenir ! C’est, vous allez le voir, ce que vise De Coninck… Jean-Gabriel de Coninck, son Directeur commercial, nous en ouvre les porte.

Quelles sont les particularités de De Coninck qui est aujourd’hui devenue une véritable institution ? « Toute institution se bâtit sur des bases solides et prospère grâce à des liens forts. C’est pourquoi, ce que nous avons construit pour la Maison De Coninck, année après année, nous le recherchons également auprès de nos partenaires. Que cela soit les Champagnes Louis Roederer, les Bourgognes Joseph Drouhin, les Rhône de chez Jaboulet Aîné ou les Alsaces Hugel, pour ne citer qu’eux, toutes sont des maisons familiales, où savoir-faire et maîtrise se passent de générations en générations. Ce qui caractérise De Coninck aujourd’hui est justement sa vision à long terme, sa volonté d’expansion, avec notamment l’ouverture deux nouveaux points de vente cette année, portant le nombre total de nos œnothèques à six. Précurseurs, nous avons ouvert dans un premier temps un corner De Coninck dans la célèbre Librairie Filigranes, la plus grande d’Europe. L’aménagement d’un nouvel espace de vente à la Rue Vanderkindere est venu par la suite, fin décembre 2013. La Commune d’Uccle vient d’ailleurs de nous décerner le label de l’embellissement de cet espace, autrefois concession automobile. Véritable concept store, nous y proposons bien entendu notre sélection complète, mais dans un cadre moderne et épuré ou se côtoient bois et métal. Chose unique en son genre, pour pallier aux difficultés de stationnement dans le quartier, nous proposons à nos client un parking de six places couvert et doté d’une plateforme giratoire

construite sur mesure pour leur éviter des manœuvres excessives. » Le service client est, je crois, particulièrement important chez De Coninck, n’est-ce pas ? « Il est effectivement primordial pour nous, surtout dans un secteur de plus en plus concurrentiel (grandes surfaces) comme le vin. Il est évident que de leur proposer une gamme de vins de qualité est primordial, mais ce qui fait essentiellement la différence est notre service clientèle personnalisé. Cela passe par le soin et l’attention que nous leur portons en magasin, nous accompagnons le client dès son arrivée en magasin jusqu’au coffre de son véhicule, nous connaissons ses goûts et préférences, nous pouvons donc le conseiller au mieux. Pour les professionnels, cela se passe de la même manière, avec en prime un service de livraison performant assuré par nos propres soins. Comme avec notre clientèle particulière, une forte relation se crée entre le délégué et le restaurateur. Ce suivi apporte une sécurité pour nos clients, qui sont de plus en plus nombreux à nous faire confiance. »   Une petite plongée dans les coulisses de votre profession : lorsqu’un client comme Rouge Tomate ou Chez Montaigne s’adresse à vous, que lui proposez-vous ? Comment se passe la rencontre ? «  Les restaurateurs sont des clients très exigeants  ! Lors d’une première prise de contact, il s’agit avant tout pour nous de cerner leurs besoins. Une brasserie n’aura pas les mêmes demandes qu’un étoilé. Nous établissons donc très vite une proposition de carte de vins adaptée au restaurant, il n’y a pas de « recette miracle » applicable à tous. Les établissements avec qui nous collaborons, comme entre autres, les restaurants Rouge Tomate, le  Chalet de la Forêt, le Sea Grill, Chez Alexandre et la Villa Lorraine, sont donc certains d’acquérir les vins les plus appropriés pour leur clientèle de connaisseurs et d’amateurs pointus. Les restos « plus branchés », comme le Toucan sur Mer, les Petits Oignons,  le Giardino, le Rallye des Autos, le Plasch Brugmann, Chez Odette, Les six Colonnes, le Parkside, le YuMe, ainsi que le groupe Restauration Nouvelle, nous font également confiance et trouvent dans notre sélection de quoi satisfaire une clientèle plus jeune et ouverte aux découvertes. Comme je l’ai dit, il ne s’agit pas non plus de rester dans l’immobilisme. Toujours à la recherche de nouveaux talents, ou de domaines prestigieux, nous n’hésitons pas à les faire rentrer sur les cartes de nos clients ou à leur proposer des suggestions mensuelles ciblées  (mois du champagne, semaine du rosé, maison mise à l’honneur, carte thématique, etc.). »


GASTRONOMY BIGBOOK 125


Rare Spirit Prospector WSET Certified Bar Academy Trainer « Barman, c’est un métier et comme pour tout métier, il faut un apprentissage ! »

L

e concepteur de la «Monin Cocktail Academy», Alain Vervoort connaît un parcours des plus atypiques. Ce «Punk de l’Horeca», comme le surnomment ses amis, fut d’abord instituteur. Tout en enseignant la morale, il resta en permanence proche de la Brasserie Belle-Vue (son père était le Directeur Technique de l’Empire de la Gueuze)… Là démarra sa longue carrière dans le monde des boissons et des spiritueux. Après Belle-Vue  : Inbev, Jet Import (Corona Extra et Red Bull dont Alain fut le premier Sales Manager Francophone) et Bacardi-Martini, avant de se lancer en tant qu’indépendant pour proposer ses services de spécialiste en Spiritueux pour différentes sociétés. A travers ce parcours, Alain Vervoort a toujours voulu laisser une empreinte visionnaire et non conformiste. En la matière, on peut parler de consécration avec la création de la «Monin Cocktail Academy». Ce passionné nous fait la joie d’entrer dans les détails de ce concept qui ne cesse de séduire. Et, surtout, il nous rappelle ce qu’est le métier de barman.

Alain Vervoort, pouvez-vous détailler le concept de la société que vous avez créée, la «Monin Cocktail Academy» ?   « En 2010, j’ai créé ma propre boîte d’importation spécialisée dans les produits de niches, dont les marques les plus importantes sont les Sirops Monin, le London Number One Gin et les Liqueurs de Boudier. La diversité des sirops Monin, plus de 115 goûts, m’a décidé à créer un Atelier pour présenter un maximum de possibilités en boissons chaudes ou froides, à base de café, thé, chocolat, vin, alcools... Sans oublier la demande de plus en plus importante pour les cocktails sans alcools.  Monin, ce n’est plus une marque de sirops, mais un lanceur d’idées et de concepts, une Maison qui suit les nouvelles tendances mondiales. La création de la «Monin Cocktail Academy» voici quatre ans était une évidence à mes yeux, elle est aujourd’hui le lieu de rendez-vous pour les Bartenders, les Baristas et des particuliers amateurs de bonnes choses. Les meilleures marques de cafés, de thé, de lait, de vins, d’alcools, de jus, de tonics viennent y chercher de l’inspiration pour de nouveaux concepts. C’est la première de ce genre et le succès est au rendez-vous, la demande de formation est telle qu’avec l’aide de l’ASBL BBE (Belgian Bartender Education) nous avons développé un centre encore plus professionnel adapté à cette demande. Ce centre a déjà accueilli des clients de Diageo, de Fever-tree, de Hamilton Beach, et, dès sep-

tembre prochain, sera le lieu de rendez-vous pour 18 jeunes sans qualification.   Ils seront formés aux métiers liés au monde du bar. » Aujourd’hui, vous formez donc des barmen et futurs barmen, entre autres pour Fever-Tree… Pouvez-vous nous expliquer ce que vous leur apprenez ? « Pour commencer, je ne veux pas que l’on fasse le moindre cocktail sans connaître le minimum sur les spiritueux ou autres ingrédients que l’on utilise. Beaucoup trop de Barmen travaillent avec des produits sans en connaître les spécificités. Comme j’aime à le répéter, en Belgique, pour ouvrir un Restaurant, il faut un diplôme, pour ouvrir un café ou un bar, il faut avoir gagné une course cycliste et avoir un Fan Club... C’est oublier que barmen, c’est un métier et que pour tout métier, il faut un apprentissage ! En ce qui concerne Fever-tree, je commence par l’histoire du Gin, qui passe tout de même par Anvers, berceau de la naissance du Genièvre, l’ancêtre du Gin. J’explique les différences entre un Old Tom, un Distilled Gin, un London Dry Gin ou un Compound Gin.   C’est indispensable si on veut maîtriser les différents types de Gin afin de pouvoir déterminer quel Tonic Fever-tree va s’associer le mieux avec le Gin qu’on a choisi. » Quelles sont, selon vous, les qualités d’un bon barman ? « La passion, l’envie de partager sa passion... Avoir en permanence un comportement professionnel à l’écoute et au service du client, posséder les connaissances de base en vin, en spiritueux, en cocktail, en café et en bière : on doit être fier de représenter le pays le plus réputé pour la diversité de ses bières ! Ne pas penser qu’on est Mixologiste parce qu’on est capable de combiner trois ingrédients, ne jamais perdre de vue qu’on n’est jamais arrivé au bout de ses connaissances ! » Quels seront, selon vous, les cocktails de l’été ? Et votre favori ? «  Ha, je vais être super original  : Le Gins - Tonic! Aujourd’hui, les sociétés distributrices d’alcools ou de Tonics contribuent au changement vers plus de professionnalisme. Avec des concours plus pointus pour les uns, des ambassadeurs de plus en plus qualifiés pour les autres et même des formations organisées pour leurs clients comme Fever-tree et son «G & T Perfect Serve»… Le monde du cocktail ne va cesser de progresser ! Mon cocktail préféré, c’est le London One, une création de Sergio Pezzoli qui est belge d’origine italienne et qui a été Champion du Monde des Barmans en 2005. C’est un cocktail facile à réaliser à base de Gin, de sirop de concombre et de jus de citron vert frais. Le nom du cocktail vient du Gin que l’on utilise et surtout de ma ville préférée. »


Double You & Fever Tree Elderflower Tonic Water

London Number One & Fever-tree Indian Tonic Tonic Water

INGREDIENTS

INGREDIENTS

• 5 cl • 20 cl

• 5 cl London Number One Gin • 20 cl Fever-tree Premium Indian Tonic Water

Double You Gin Fever Tree Handpicked Elderflower Tonic Water

Décoration

Décoration

• Tranche de pamplemousse • Un bâton de réglisse

• Baies de genévrier • Roses de Damas

GASTRONOMY BIGBOOK 127


AU RALLYE DES AUTOS


Du 11 au 14 septembre

L

es amoureux du vin et de la gastronomie bruxelloise trouveront leur bonheur au festival gastronomique eat! BRUSSELS, drink! BORDEAUX. Au programme : dégustations de vins, découvertes de nos trésors gourmands bruxellois, apprentissage de nouvelles techniques culinaires et balades bucoliques, le tout, dans le somptueux Bois de la Cambre.

de coopération avec une vingtaine de régions, provinces et villes, la Région, sous l’impulsion du Ministre des Relations Extérieures et la Direction des Relations Extérieures du Ministère, a également souhaité mettre en valeur les gastronomies de ses partenaires bilatéraux. Réunis au sein d’un village, les régions, provinces ou villes partenaires qui ont répondu présent vous feront découvrir leurs spécialités et produits locaux.

eat! Brussels

drink! Bordeaux

Gourmets en quête d’excellence, de découvertes, de nouvelles sensations ou d’explorations gustatives, ce festival est pour vous. eat! Brussels, drink! Bordeaux est le symbole de la variété que propose Bruxelles au niveau restauration. Goûtez, au gré de vos envies, les meilleurs plats issus de leur savoir-faire. Pendant 4 jours, du 11 au 14 septembre, une trentaine des meilleurs restaurants de Bruxelles seront réunis dans le superbe décor du Bois de la Cambre pour vous faire découvrir leurs spécialités et partager avec vous leurs techniques et leurs passions des bons produits. L’artisanat local, régional ou national sera également mis à l’honneur dans le Village des Artisans.

En plein centre de l’un des plus beaux écrins de verdure de la capitale, le festival a l’incroyable privilège d’accueillir Bordeaux Fête le Vin à Bruxelles et se rebaptise, pour l’occasion, en eat ! Brussels, drink ! Bordeaux. Un passeport de dégustations, le « Wine Pass », vous permettra de découvrir, au travers de plusieurs Pavillons, les nombreuses appellations de Bordeaux et d’aller à la rencontre des viticulteurs et vignerons bordelais. Vous souhaitez parfaire vos connaissances en œnologie ? Le pavillon de l’Ecole du Vin de Bordeaux sera le passage incontournable pour tous les amateurs de vins. Venez participer à des ateliers ludiques et pédagogiques pour vous initier à la dégustation ou augmenter vos connaissances en œnologie.

Votre passion pour les saveurs et les plaisirs gourmands ne connaît pas de frontières ? ça tombe bien, les cours de cuisine vous permettront de découvrir une palette large et variée d’univers culinaires.

Entrée gratuite et dégustations démocratiques

Interna t ional et cosmopolite, le f es t ival cons t itue une belle opportunité de faire connaître et mettre à l’honneur les cuisines du monde présentes à Bruxelles. Liée par des accords

L’accès à l’événement est gratuit pour tout le monde ! Pour chaque dégustation, des prix démocratiques sont proposés aux participants. Un système de jetons et de packages avantageux permettra à chacun de dépenser selon son budget. www.eatbrussels.be

Profitez dès à présent de tarifs préférentiels pour le Pass Dégustation en les achetant sur le site de eatBRUSSELS ! Attention quantités limitées.


van 11 tot 14 september

en wenste, onder impuls van de Minister van Externe Betrekkingen en de Directie Externe Betrekkingen van het Ministerie, ook de schijnwerpers te richten op de gastronomie van zijn bilaterale partners. Dus worden de partnerregio’s, -provincies en -steden die op de vraag ingingen, samengebracht in een dorp, waar ze hun specialiteiten en lokale producten zullen voorstellen.

eat! Brussels

drink! Bordeaux

Fijnproevers die altijd op zoek zijn naar het neusje van de zalm, naar ontdekkingen, nieuwe smaaksensaties of culinaire belevenissen, dit is uw festival ! eat! Brussels, drink! Bordeaux staat symbool voor de verscheidenheid die Brussel op het vlak van restaurants aanbiedt. Dit is de plek bij uitstek om volop te proeven van hun beste gerechten, die hun onovertroffen vakmanschap bewijzen. Vier dagen lang, van 11 tot 14 september, verwennen een dertigtal van de beste restaurants van Brussel u met hun specialiteiten, in het wondermooie Ter Kamerenbos. Hun chefs popelen om hun knowhow en hun passie met u te delen. Ook het lokaal, regionaal en nationaal ambachtswerk krijgt alle aandacht, in een speciaal ingericht Ambachtendorp.

Het festival wordt georganiseerd in het hart van één van de mooiste groene kaders van de hoofdstad en heeft dit jaar het onvoorstelbare voorrecht om « Bordeaux Fête le Vin » te onthalen in Brussel. Het wijnfeest wordt voor de gelegenheid omgedoopt tot eat! Brussels, drink! Bordeaux. Met een proefpas, de « Wine Pass », kan u de paviljoenen langsgaan waar tal van Bordeaux-wijnen op u wachten en waar u ook Bo deaux se wijnbouwers kan ontmoeten. U wil uw oenologische kennis bijschaven  ? Fervente wijnliefhebbers mogen zeker het paviljoen van de « Ecole du Vin de Bordeaux » niet missen. Kom deelnemen aan ludieke en pedagogische workshops om u de kunst van het degusteren helemaal eigen te maken of om uw wijnke nis uit te breiden.

Uw passie voor smaken en lekker eten kent geen grenzen ? Dat komt goed uit, want tijdens de kookcursussen leert u een ruime en gevarieerde waaier van culinaire werelden kennen.

Gratis toegang en proeven voor een zacht prijsje

Het festival is internationaal en kosmopolitisch, een gedroomde kans om de wereldkeukens die in Brussel aanwezig zijn, onder de aandacht te brengen. Het Gewest is met samenwerkingsakkoorden verbonden aan een twintigtal regio’s, provincie en steden

De toegang tot het evenement is gratis voor iedereen ! En proeven kan voor democratische prijzen. Met het systeem van jetons en voordelige arrangementen kan iedereen volgens het eigen budget uitgeven.

Koop nu uw degustatiepass via de website van eat!BRUSSELS en geniet van een gunstig tarief. Let wel op: het aantal voordeeltickets is beperkt!

www.eatbrussels.be

GASTRONOMY BIGBOOK

A

l wie van wijn en van de Brusselse gastronomie houdt, zal zijn geluk niet op kunnen tijdens het gastronomisch festival eat! BRUSSELS, drink! BORDEAUX. Op het programma : wijn proeven, onze Brusselse fijnproeversschatten ontdekken, kennismaken met nieuwe culinaire technieken en idyllische wandelingen in het prachtige Ter Kamerenbos.

131


Royal Brasserie Brussels rue de Flandre 103 Vlaamsesteenweg Bruxelles 1000 Brussel

tĂŠl. +32 (0)2 217 85 00 www.royalbrasseriebrussels.be ouvert 7/7 open


HEALTH


“ Quelque soit la saison, l’alimentation doit viser un équilibre alimentaire ”


Pendant les mois d’été quels sont vos aliments préférés ? Salades ? Tomates ? Melon? Crème glacée? Vin rosé ? Brochettes au barbecue ? etc. L’alimentation a différents objectifs : apporter tous les éléments nécessaires pour satisfaire les besoins physiologiques de notre organisme, stimuler nos sens hédoniques par les « plaisirs de la table », remplir les fonctions socioculturelles en réunissant autour de la table la famille et les amis. Quelle que soit la saison l’alimentation doit viser à un «  équilibre alimentaire  » (le terme régime doit être réservé à des recommandations médicales).


Que mangerez-vous cet été ? Responsable de l’Equipe Nutrition - Hôpital Erasme-Bruxelles & Chef du Service Diététique -Hopital Erasme-Bruxelles

Quels sont les aliments de l’été qu’il faut consommer ?

physiques prolongés il est utile de boire des boissons dites de re-hydratation riches en minéraux.

Les fruits et légumes sont les aspects très positifs et colorés de l’été : fraises, melons, framboises, pêches, salades, tomates, aubergines, concombres, échalotes... ces aliments sont riches en vitamines dont la vitamine C, en oligoéléments dont le sélénium, en antioxydants dont les flavonoïdes; les carottes et les abricots sont riches en beta carotène qui protège notre peau du soleil. Fruits et légumes sont peu caloriques, riches en fibres qui favorisent le transit intestinal et contiennent de l’eau (surtout les melons et pastèques). Et de plus, le soleil reconstitue nos réserves en vitamine D en vue de l’hiver. N’oublions pas de laver abondamment à l’eau fruits et légumes avant consommation.

Et à consommer avec modération !

Que doit on boire ? En été il fait chaud, il faut donc boire davantage qu’en hiver; enfants, adultes, personnes âgées (rappelons le mois d’août « meurtrier » en 2003 à Paris) et surtout les sportifs. L'apport moyen de l,5 litre par jour peut atteindre 3 à 4 litres en fonction de la température et des efforts physiques). Il faut boire mais pas n’importe quoi : surtout de l’eau de préférence; les jus de fruits sont autant caloriques que les « soft drink » (un verre de jus 100% fruits apporte l’équivalent de 5 a 6 sucres; et le vin ! Toujours avec modération; la dose de 1 à 2 verres de vin par jour semble acceptable; n’oublions pas qu’un verre de vin – qu’il soit rouge, blanc ou rose – équivaut à 70 kcal et à 12 g d’alcool. En cas d’efforts

Il est agréable de déguster un crème glacée lorsqu’il fait chaud ! Préférez les sorbets qui sont moins caloriques ! La chaîne du froid ne concerne pas que les poissons et crustacés (préférez les produits de la pêche locale); évitez de garder des aliments dans le coffre de votre voiture surchauffée, de disposer les plats de salades ou autre salade de riz trop longtemps à l’avance sur la table. Même à l’ombre. Et enfin ces fameux barbecues ! Est-ce dangereux ? Certes non vu le nombre limité au cours d’un été. Cependant quelques conseils pour un barbecue parfait : un « petit barbecue  » entraîne souvent une consommation abusive de viandes et donc de protéines; de plus il faut éviter de manger des morceaux de viande qui ont subi une carbonisation (la fameuse croûte noire qui donne du goût !), évitez le contact de la viande avec les flammes; bien que moins pittoresques les appareils à gaz ou électriques sont recommandés par rapport aux braises du charbon de bois. Utilisez des plats et ustensiles différents pour les viandes crues et cuites, faites cuire à cœur les volailles, saucisses, et viande hachée. Pour terminer choisissez des produits de saison et de la région, décorez votre table et souhaitez… bon appétit.


HEALTH BIGBOOK 139


Médecin, spécialiste en dermatologie et je travaille notamment comme consultant à l'institut Jules Bordet, au CHIREC ( Edith Cavell ) et Braine l'Alleud

LES EFFETS DU SOLEIL « Le soleil est source de vie sur terre, de chaleur et de lumière.» Le soleil, considéré comme source de bonheur, offre bronzage et vitamine D. Quels sont les autres bienfaits ?

Les effets du soleil peuvent être dévastateurs, si on est malprotégé. Quelles sont les risques ? Il y a des risques à court terme : insolation, coup de soleil… Certaines personnes peuvent présenter des allergies solaires. A long terme les ultraviolets sont responsable d'une partie du vieillissement cutané : l'accumulation d'UV au cours de la vie augmentent rides et taches brunes disgracieuses. Mais les risques les plus importants sont les risques de cancer cutanés : carcinomes et mélanomes cutanés. La cancérogénèse cutanée est un processus complexe à plusieurs étapes où UVB et UVA vont jouer un rôle à différents niveaux : dégâts au matériel génétique de nos cellules, altération de l'immunité… Et même si les cancers de peau sont rarissimes dans l'enfance c'est une période d'exposition cruciale. Les personnes plus exposées aux UV dans l'enfance sont plus à risque de faire un mélanome à l'âge adulte. Des signes, notamment des rougeurs ou brûlures, nous alertent généralement. Existe-t-il d’autres réactions cutanées, nous incitant à consulter un spécialiste ? D'abord le mieux est de prévenir ces réactions : exposition raisonnable, activités adaptées à l'heure solaire, vêtements

Si un cancer cutané devait quand même se développer, un traitement précoce permet dans beaucoup de cas d'en limiter l'impact. Il ne faut pas hésiter à consulter en cas de changement irrégulier d'une tache pigmentée (règle ABCDE : méfions nous d'une lésion asymétrique, aux bords irréguliers, qui présentent plusieurs couleurs, qui est différente des autres, qui évolue) ou si une blessure, "croute" ne guérit pas de façon habituelle. Selon ses facteurs de risque (antécédents d'exposition , type de peau, antécédents familiaux…) un dépisatage cutané peut être indiqué. Nombreuses sont les marques et degrés de crème solaire. Comment en choisir une adéquate ? Quand faut-il l’appliquer ? La crème solaire n'est qu'une partie de la photoprotection. D'anciennes études ont d'ailleurs montré une augmentation du risque de cancer de la peau avec l'usage de crème solaire : des gens utilisaient des crèmes solaires (d'indice de protection assez faibles) pour rester plus longtemps au soleil (pour bronzer). La crème solaire sera choisie en fonction de l'âge, du type de peau, de l'activité (bateau, haute montagne…) . Elle doit être appliquée régulièrement, en quantité suffisantes. Malgré les progrès réalisés, les crèmes solaires ne remplacent pas le bon sens. Certaines heures, où le soleil est particulièrement puissant,sont-elles plus susceptibles de nous agresser ? Fautil les éviter ou mettre plus de crème ? Il faut si possibles les éviter. Plus les rayons tombent à la verticale (midi solaire) moins ils sont filtrés par l'atmosphère. La hauteur du soleil dépend bien entendu de la saison (et donc de la longueur du jour) . Un "truc" que l'on peut donner aux enfants comme aux adultes est d'être particulièrement vigilant lorsque notre ombre est plus petite que nous. Beaucoup de gens vivant dans des pays plus ensoleillés savent que c'est le moment de faire la sieste...

HEALTH BIGBOOK

Le bronzage n'est pas à considérer comme un bienfait du soleil. Notre peau bronze en réponse à une agression par les ultraviolets. En d'autre termes le bronzage est synonyme de dégâts dans nos cellules cutanées. Le soleil a un effet positif sur l'humeur. On sait que cet effet ne dépend pas des ultraviolets(UV) des rayons solaires mais plutôt de la composante visible (la lumière). Se protéger des UV n'a donc pas d'effet négatif sur l'humeur. Le synthèse de vitamine D dépend en partie de l'exposition au soleil. Une exposition quotidienne de courte durée d'une partie du corps suffit. Des apports alimentaires de vitamine D sont possibles. D'un point de vue plus général le soleil est source de vie sur terre, de chaleur et de lumière.

adéquats (dont les maillots anti UV) et recherche de l'ombre vont nous aider à éviter les effets néfastes de l'exposition aux UV.

141


EXERCICE 3

Planche progression 2 DIFFICILE

EXERCICE 2

Planche progression 1 MOYEN

EXERCICE 1

Planche simplifiée FACILE

Démarrer sur le ventre, rentrer le ventre, contracter les fessiers décoller les genoux du sol, garder les jambes tendues, et maintenir la position un minimum de 20 secondes. Cible transverse abdominal

Démarrer en planche, de l’appui sur les avantbras, passer sur les mains, revenir à la position initiale. Alterner les deux mouvements (appui avant-bras et mains). Un minimum de 3×10 Cible transverse abdominal, triceps, épaules.

Démarrer en planche, ventre rentré, rapprocher le genou droit du coude droit, ramener le pied à sa position initiale, refaire la même chose de l’autre côté. Un minimum de 3×10 Cible le transverse abdominal et les obliques externes


L’importance des abdominaux

E

n dehors de son aspect es thét ique, la sangle abdominal joue un rôle predominant dans le maint ient et le gainage du bus te. Le saviez-vous? Beaucoup de maux de dos sont dus à une f aiblesse au niveau des muscles de l’abdomen. De bons abdominos permet tent d’une par t, de corr iger l'hyper lordose lombaire, d’autre par t de soulager les disques ver tébraux dans les ef f or t s de soulèvement.

Les Obliques (Externes et internes) Les obliques inter viennent dans le f léchissement du bus te, du bassin et dans la rot at ion du bus te. • Obliques externes   Muscles laterales de la paroi de l'abdomen, situés entre la cage thoracique et l'os iliaque ayant comme rôle pr incipale, l’inclinaison du tronc . De simples exercices de rot at ions et s t abilisat ions vous permet tront de travailler vos obliques. Ils contr ibuent à f ormer votre sangle abdominale.

Le Grand droit (Le fameux six pack !) Le Grand droit commence sous la cage thoracique et se termine au niveau du pubis. Ils se divisent en deux colonnes ver t icales. Le grand droit agit pr incipalement dans les mouvement s du bassin et du bus te.      Transverse abdominaL Bien trop souvent négligé ! Il s’agit des muscles prof onds des abdominaux. Sa f onct ion es t de maintenir la pression intra abdominale et soutenir les organes que nous avons dans le ventre. Considéré comme le pr incipal s t abilisateur de notre bas du dos. Lorsque ce muscle es t relâché, la tension des muscles au niveau lombaire es t accentuée, le bassin es t en antéversion (en appuie vers l’avant), ce phénomène à pour conséquence d’accentuer le creux lombaire, menant à de f or tes douleurs. On peut renf orcer ces muscles en les s t imulant par ce qu’on appelle “la gym hypopressive”, exercices respirat oires ayant pour ef f et un renf orcement du pér inée, une t onif icat ion des muscles abdominaux et une baisse des troubles circulat oires. De plus, quelques exercices de gainage vous permet tront de renf orcer vos abdominaux et dorsaux. Il sont réalisés en isométr ie (s t at ique), ils sollicite en prof ondeur les muscles de l’abdomen et du dos et par t icipe au maint ien de la colonne ver tébrale. En conclusion, aucun muscles n’es t à negliger! Cependant, comme vous aurez pû le cons t ater, nous sollicit ons cons t amment nos abdominaux. Il es t donc indipensable d’en prendre soin pour des ques t ions de mobilité , de santé et de sécur ité en vue d’une progression musculaire.

HEALTH BIGBOOK

• Obliques internes Muscles latéraux de la paroi de l'abdomen, situés entre le Grand oblique et le Trans verse. De simples inclinaisons du tronc vers le bassin permet tent de s t imuler vos obliques simut anément. Pour un entrainement de t ype “isolé”, de simples rot at ions du tronc vous permet tront de s t imuler vos obliques individuellement.

143


SPORT


« Les Massaïs au Kenya hallucinaient de nous voir débarquer du ciel… »


Des ruines de Tikal aux sommets himalayens, en passant par les chutes Victoria ou les îles Marquises, Thomas de Dorlodot a survolé quelques-uns des plus beaux endroits du monde. Sa passion pour le parapente est née en Wallonie lorsque ce jeune Bruxellois avait 15 ans et ne l’a depuis jamais quitté. Travailleur acharné et méticuleux, Thomas prend certes des risques, mais met toujours tout en œuvre pour les limiter : il se prépare consciencieusement pour chacune de ses aventures… Et quelles aventures  ! Thomas, c’est une évidence, va réussir à vous faire voyager et même rêver rien qu’en décrivant les défis qu’il a relevés. Et c’est loin, vous allez le voir, d’être terminé : « Le prochain projet est assez physique et très technique : il s’agit de faire le tour de la Mer Adriatique à pied et en parapente en autonomie complète…  » Tout un programme  ! Il ne vous reste plus qu’à vous accrocher pour cet envol aux côtés d’un des plus grands aventuriers belges de notre époque.


Des ruines de Tikal aux sommets himalayens ... Thomas, lorsqu’on est un jeune Bruxellois, comment devient-on champion de parapente ?

tite... En même temps, ces vols là n’ont pas de prix, ils sont uniques. »

« J’ai commencé à l’âge de 15 ans à Maredsous via un ami qui m’a initié. Dès mon premier décollage, ça a été le déclic ! J’ai tout de suite pris goût et, petit à petit, en y mettant beaucoup d’énergie, j’ai progressé. J’aime les challenges, j’ai vite commencé à me lancer des défis... Compétitions, vol de longue distance en parapente et en paramoteur… Il fallait que j’enchaîne les heures de vol. L’Espagne a été d’une grande aide pour ça. La Belgique étant un pays plutôt plat, je suis donc parti vivre à Grenade pendant deux ans. Ce qui m’a permis de rencontrer des gens du milieu qui m’ont beaucoup appris. De là, j’ai monté mes premières expéditions en Himalaya, c’était parti. »

Vous avez, je n’en doute pas, déjà de nombreux souvenirs inoubliables, mais pouvez-vous nous raconter une ou deux aventures qui vous ont particulièrement marqué ?

Votre passion vous permet, non seulement, de voir notre terre d’un point de vue original et d’en plus voyager aux quatre coins de la planète… C’est plutôt sympathique, n’est-ce pas ? « C’est vrai que j’ai la chance d’avoir survolé quelques endroits incroyables : les Pyramides au Soudan, les ruines de Tikal au Guatemala, les chutes Victoria en Zambie, les Iles Marquises en Polynésie, les montagnes du Karakoram au Pakistan... Ce sont des souvenirs inoubliables. Le parapente est aussi un vecteur de rencontre incroyable. L’accueil des locaux lorsque l’on arrive en vol est toujours surprenant. Je me souviens des Massaïs au Kenya qui hallucinaient de nous voir débarquer du ciel. » Sympathique, mais aussi engagé, voire dangereux… Comment gérez-vous cet aspect de votre pratique ? «  Le parapente n’est pas un sport dangereux, c’est la manière dont on le pratique qui peut être ou non dangereuse. Dans mon cas, il est vrai que je prends des risques, mais des risques calculés. Je me prépare minutieusement, je ne laisse rien au hasard. Mon entraînement et mes heures de vol me permettent de voler dans des conditions engagées, mais je garde toujours beaucoup d’humilité face aux éléments. Lorsque l’on vole à 7.250m dans -25° avec une bouteille d’oxygène, on sait que la marge d’erreur est très pe-

« Atteindre 7.250m au-dessus du Karakorum au Pakistan reste une expérience inoubliable. J’avais voyagé 25 jours sur trois des plus grands glaciers au monde avec 26 kg de matériel sur le dos. Arriver au K2 en vol était un rêve ultime. La traversée de la Nouvelle-Zélande ainsi que celle des Pyrénées à pied et en parapente en autonomie complète sont des aventures qui n’ont pas de prix. La dernière expédition avec le SEARCH Projects a été particulièrement intéressante car nous avons utilisé le vent comme seul moyen de transport durant trois mois. Alliant bateau et parapente, j’ai découvert un nouveau monde, celui de l’océan et des îles qui est tout aussi fascinant que celui de la montagne. Cette dernière expédition dans le Pacifique était fantastique. Je rêve déjà de retourner en mer. » Vos projets en cours ou futurs ? « Le prochain projet est assez physique et très technique : il s’agit de faire le tour de la Mer Adriatique à pied et en parapente en autonomie complète. 1.800 km à travers six pays en quatre à six semaines seulement. C’est une course contre la montre. L’idée est simple  : je marche ou je vole lorsque la météo me le permet. C’est ce qu’on appelle le vol bivouac. Cela devient ma spécialité, une approche très pure et assez radicale. J’emporte très peu de choses avec moi. L’idée est d’être le plus léger possible pour se déplacer rapidement. Je pense parcourir 50 à 60 km par jour en marchant... Je m’entraîne depuis des mois. C’est une première et si je réussis, ce sera le plus long vol bivouac jamais fait. » D’autres passions vous animent ? « J’adore le surf, la musique, le ski, l’alpinisme. Depuis peu, je fais de la chute libre et je commence prudemment le base jump. Il y a tellement de choses à découvrir... »

Des ruines de Tikal aux sommets himalayens, en passant par les chutes Victoria ou les îles Marquises, Thomas de Dorlodot a survolé quelques-uns des plus beaux endroits du monde. Sa passion pour le parapente est née en Wallonie lorsque ce jeune Bruxellois avait 15 ans et ne l’a depuis jamais quitté : « J’ai la chance d’avoir survolé quelques endroits incroyables : les Pyramides au Soudan, les ruines de Tikal au Guatemala, les chutes Victoria en Zambie, les Iles Marquises en Polynésie, les montagnes du Karakoram au Pakistan... Ce sont des souvenirs inoubliables. Le parapente est aussi un vecteur de rencontre incroyable. L’accueil des locaux lorsque l’on arrive en vol est toujours surprenant. Je me souviens des Massais au Kenya qui hallucinaient de nous voir débarquer du ciel. »


SPORT BIGBOOK 149

©John Stapels - ©Thomas de Dorlodot - ©Horacio Llorens


RIVER WOODS BEACH CLUB « L’esprit du River Woods : Sportif, Festif, Familial! »

C

’est mon oncle, très bon marin, qui m’a fait découvrir le monde de la voile. Nous avons beaucoup navigué à Nieuwport, c’est là qu’était ancré son bateau au nom évocateur et qui m’a fait rêver toute mon enfance : «l’évasion». J’ai passé de longues heures à pêcher à ses côtés. Plus tard, lors de vacances au Club Med avec mon épouse, j’ai renoué avec cette passion. En réalité, je passais presque toute la journée sur un catamaran. Après quelques expériences de voile en vacances, j’ai fini par acheter mon bateau : un Hobby Cat Tiger que j’ai installé au club de voile de Duinbergen. Le RBSC de Duinbergen étant un club très compétiteur, j’ai assez vite embrayé sur la compétition. » Vous l’avez compris, Vincent Andre est un homme de la mer. Sa passion pour la voile, il l’a donc d’abord vécue en tant que compétiteur… Et non des moindres. Il a ensuite repris le River Woods Beach Club à Knokke dont il va expliquer la philosophie. Cette interview est aussi, pour lui, l’occasion de nous livrer sa vision du monde de la voile belge.

« Je garde des souvenirs fabuleux des régates en Formule 18 que ce soit en Belgique ou à l’étranger. Je citerais : Carnac, une régate annuelle, les Championnats du monde tels que l’Australie, l’Italie, avec quelques anecdotes impérissables… Je me souviens du premier jour de Championnat en Australie : 6 beaufort, des vagues de face de 2m; nous étions un peu frileux! Puis on a vu partir le n°1 au classement mondial et faire un beau soleil après 2m, on était tétanisés. Chaque jour, un bateau du comité passait nous faire le signe caractéristique pour nous indiquer qu’il y avait des crocodiles dans la mer! Je peux vous dire que lorsqu’on chavirait, j’avais l’impression de marcher sur l’eau, tellement la frousse me poussait à remonter sur le bateau au plus vite! Au Championnat du monde d’Italie, c’est l’accès à la compétition qui m’a marqué avec la remorque du bateau attaché à la voiture qui ne passait pas dans les cols!! Avec Patrick Demesmaeker, nous avons beaucoup ri, car à chaque tournant, nous devions décrocher la remorque, tourner la voiture avant de rattacher la remorque!! Puis, il y a eu l’Archipelago Raid, une complétion atypique. Un raid à travers les fjords suédois. On naviguait 16 à 20 heures par jour et le temps restant était partagé entre repas, sommeil et préparation du traçage de route pour le lendemain. Une course d’endurance, très physique. Et au final, une grande fierté, celle de terminer 10ième au classement, juste derrière Helen Mac Arthur qui venait de battre le record du monde de traversée en solitaire.

« Avec mes amis/associés, j’ai repris le River Woods Beach Club par passion. Celle de partager la voile avec le plus grand nombre. Avec une formule conviviale, un peu comme le club Med, et basée davantage sur l’initiation que sur la formation d’éléments pointus pour la compétition. Un endroit où toute la famille peut se retrouver autour d’activités qui conviennent à tous et pour tous les âges : voile, kitesurf, surf, kayak, rafting, paddle, beach volley, kids camp, inventives. »   Comment décririez-vous l’évolution du monde de la voile belge depuis 20 ans et comment voyez-vous son avenir ? « De façon générale, l’évolution est axée sur la performance et la vitesse soutenues par une technologie de pointe. Les régates telles que l’America’s Cup, qui est à la voile ce que la formule 1 est à l’automobile, sont les phares de cette évolution dont les coûts toujours plus importants sont soutenus par le sponsoring. Tout comme l’America’s Cup, la formule 18 attire des skippers professionnels car il faut allier la tactique, la vitesse et la prise de risque. C’est une classe très grisante, avec des vitesses à 25 nœuds ! Malheureusement, les moyens nécessaires pour être à la hauteur au niveau technologique risquent de rendre l’accessibilité à ce sport prohibitive. Au niveau national, il y a plusieurs filières. L’une d’entre elle, le RBSC Youth, connaît de bons résultats, grâce au dynamisme de son responsable, le jeune Laurent Verbeeck, et de très bons jeunes espoirs qui pourraient même participer aux Jeux Olympiques. Je pense à Henri Demesmaeker, qui, à 12 ans, a déjà remporté le Championnat du monde et se dessine une belle carrière dans la voile. La Belgique n’a pas fini d’être correctement représentée aux JO. Si la Fédération belge soutenait davantage les infrastructures sportives, comme c’est le cas en France, nos chances seraient à la hauteur de nos espoirs! » Enfin, quelques mots sur les événements qui vont rythmer l’été du River Woods ? « Comme chaque été, nous prévoyons d’organiser de nombreux événements dans l’esprit du River Woods : Sportif, Festif, Familial! Des Kids Camps seront organisés pour les enfants tout au long de l’été. La Moët Cup aussi : une régate ouverte aux navigateurs avertis, ainsi qu’aux amateurs pour lesquels nos bateaux seront mis à disposition les 11 et 12 août.  Et, bien sûr, des concours de pétanque, de châteaux de sable, des sorties en paddle, des raids en catamaran, et autres activités seront organisés tout au long de l’été. »

SPORT BIGBOOK

Dans un premier temps, c’est en tant que compétiteur que vous avez vécu votre passion pour la voile… Pouvez-vous nous en dire plus ?

Dans une autre classe, j’ai eu l’occasion de naviguer aux côtés de Marc Pajot lors des voiles de Saint-Tropez. »   Ensuite, vous avez repris River Woods Beach Club… Pouvez-vous nous décrire ce que propose ce club ?

151


Zeedijck, 832b - 8300 Knokke-Heist +32 (0)50 62 84 04

Rederskaai 1 - 8380 Zeebrugge +32 (0)50 54 49 03


SPORT BIGBOOK 153

Lispannenlaan 23 8300 Knokke-Heist +32 (0)50 61.59.60

Zeedijk 50 - 8380 Zeebrugge +32 (0)50 54 76 59


BRUSSELS


« C’est un privilège et un honneur ! »


En 1988 naquit l’association des Fournisseurs Brevetés de la Cour de Belgique sous l’impulsion de l’Intendant de la Liste Civile du Roi de l’époque, de Luc Verleysen, son Président fondateur, quelques administrateurs et de Jean-Jacques Strijp, son Secrétaire général. Aujourd’hui, le Royaume compte 111 Fournisseurs Brevetés… Un véritable honneur pour ces derniers : c’est, en effet, une reconnaissance du travail bien fait et, pour la très large majorité, un tremplin vers une augmentation de fortes reconnaisances. Attention  : on ne parle pas de luxe ici  ! C’est avant tout le rapport qualité/prix qui est mis en avant, ainsi, bien entendu, que ”d’avoir un siège social en Belgique“ du produit et la parfaite honorabilité de son fabricant. JeanJacques Strip est, sans aucun doute, une des personnes les mieux informées en la matière : il connaît sur le bout des doigts l’histoire (avec un grand “H”, ainsi, bien sûr, que les petites histoires) des Fournisseurs Brevetés et sait ce que cela représente pour ces derniers! Il les défend, les conseille et met en œuvre toute une série d’initiatives pour leur promotion. Il a accepté de détailler pour vous le principe d’un titre si convoité.


Secrétaire général de l’association

Fournisseurs Brevetés de la Cour de Belgique Monsieur Strijp, pouvez-vous nous expliquer ce qu’est l’association des Fournisseurs Brevetés de la Cour de Belgique ? «  Luc Verleysen Président fondateur, quelques administrateurs et moi-même, il y a 26 ans, avont mis en place une association dont le premier objectif fut de mettre de l’ordre dans cette fameuse liste de Fournisseurs Brevetés de la Cour de Belgique, ce qui n’avait jamais été fait depuis la création du titre en 1833. Nous avons donc demandé à tous ceux qui n’étaient alors plus Fournisseurs dans les faits de ne plus mettre en avant ce titre dans leur communication. En d’autres termes, il a fallu que ces derniers renoncent à ce privilège… Et ça n’a pas toujours été évident ! Ensuite, tout est reparti de zéro (ce qui arrive en cas de décès du Roi ou d’abdication) : des centaines de demandes ont atterri sur le bureau de l’Intendant de la Liste Civile du Roi, elles ont été étudiées et 88 d’entre elles ont reçu une décision souveraine du Palais Royal positive. L’association s’est alors attaquée à son deuxième objectif : parallèlement à la défense de ce titre, nous nous chargeons de sa promotion. Nous organisons, par exemple, le 21 juillet une mise sur le devant de la scène de nos membres… Les médias en raffolent !  » Quels sont les critères à respecter pour obtenir ce titre ? « Tous les ans, les demandes sont renouvelées et une quinzaine de changements en moyenne surviennent alors. Les critères mis en avant par le couple royal sont très simples : il faut prouver cinq ans minimum de facturation régulière auprès de la Liste civile du Roi, le rapport qualité/prix, l’ho-

norabilité du fournisseur. Les achats personnels du couple royal n’entrent donc pas en ligne de compte. Aujourd’hui, c’est avant tout un esprit qui se dégage des Fournisseurs Brevetés : l’amour du travail bien fait et la régularité. Le devoir de réserve est aussi de mise et fait donc partie des critères de sélection  : sans autorisation préalable, il est, en effet, fortement déconseillé de révéler ce que le Couple royal vous commande si vous êtes membre de l’association… Et méfiez-vous  : en la matière, les médias savent se montrer ingénieux pour s’informer ! » Quels bénéfices en retirent ces Fournisseurs Brevetés ? «  Chaque année, quelques jours après la fête du Roi, sont annoncés publiquement les noms des heureux élus. Si on compte quelque 2.500 fournisseurs, seuls 111 sont aujourd’hui brevetés. Pour les nouveaux venus, c’est, croyezmoi, une joie immense. Ce titre apporte, en effet, un plus commercial indéniable en Belgique et à l’exportation. En règle générale, le chiffre d’affaire des nouveaux venus est très significatif. C’est, évidemment, une des raisons de l’engouement qu’il a fait naître ! Mais c’est loin d’être le seul  : pour tous les membres de l’association, c’est un privilège et un honneur que leur savoir-faire soit ainsi reconnu. Chez nous, contrairement à d’autres pays, c’est la personne qui est brevetée (et non le produit). Ce qui explique que la déception est aussi énorme lorsqu’on perd le titre. »

Avenue Louise 437/2 - 1050 Bruxelles +32 (0)2 643 43 91 www.fbcb.be info@fbcb.be

En 1988 naquit l’association des Fournisseurs Brevetés de la Cour de Belgique. Jean-Jacques Strijp, son Secrétaire général, nous rappelle les fondements de ce titre : il est attribué aux fournisseurs qui, d’une part, en font la demande après au minimum cinq ans de facturation auprès de la Liste civile royale, et qui, d’autre part, proposent un excellent rapport qualité/ prix, mettent en avant une honorabilité irréprochable… L’association, depuis maintenant 26 ans, se charge de leur défense et de leur promotion.


BRUSSELS BIGBOOK 159


Entretenir des moquettes ? Tout un art ...

L

a garantie de la qualité, tel est le leitmotiv de Composil depuis plus de 20 ans. Notre histoire a commencé en 1992 en proposant un traitement de protection à appliquer sur les moquettes. L’idée a rapidement germé que protéger est une possibilité mais entretenir et nettoyer est la meilleure solution.

Nous confier l’entretien de vos tapis plains, c’est également vous garantir des économies !

On peut comparer ceci avec sa voiture. Il faut passer régulièrement au car-wash malgré l’application d’un polish.

‘‘En Belgique, chez un des principaux opérateurs de téléphonie, le Carpet Caring Program® a déjà permis de conserver dans un état de propreté optimal les 18.000 m² de tapis posés en 2000 alors qu’en temps normal ils auraient du être remplacés depuis 7 ans !!’’

C’est ainsi que nous avons développé une méthode d’entretien spécifique qui respecte la moquette et prolonge sa durée de vie de 30 à 40 %, ce qui représente une diminution du prix de revient global de vos tapis. Depuis lors, nous sommes une société spécialisée dans le nettoyage et l’entretien de moquettes des bureaux des immeubles de sociétés, hôtels ou encore aéroports. Nous entretenons 800 000 m² de moquette par mois et nettoyer (en one-shot) 600 000 m².

Nous passons une grande partie de la journée dans un bureau. Comme il semble logique de vivre dans un environnement sain, une moquette parfaitement entretenue contribuera à rassurer les collaborateurs sur l’hygiène de leur environnement de travail. De plus, un tapis mal ou non entretenu peut tacher fortement l’image de l’entreprise ! Pour ce faire, nous sommes heureux de pouvoir présenter notre Carpet Caring Program®, solution globale en matière d’entretien de tapis qui vous permettra de conserver toute l’année vos tapis dans un état de propreté optimal et de garantir aux collaborateurs un environnement de travail de qualité.

Notre recherche de la qualité de travail et de service au jour le jour nous permet d’être la seule société certifiée par l’ensemble des fabricants de moquettes. L’histoire continue… Depuis trois ans nous avons développé un nouveau concept en collaboration avec le fabriquant de moquettes DESSO : le renting de moquettes. Les sociétés prennent en leasing les voitures, photocopieuses ou encore machines à café, alors pourquoi pas les moquettes ? Pour un prix fixe par mois durant la durée du contrat (entre 5 et 10 ans), nous proposons une formule all-inclusive comprenant la moquette choisie chez notre partenaire DESSO, le placement de celle-ci, notre Carpet Caring Program ®, une assurance élargie, le financement ainsi que le recyclage. Le but pour le client est de sortir complètement de sa préoccupation le poste moquette pour un coût qui, en valeur actuelle à la fin du contrat, n’est pas plus élevé qu’un achat classique. N’hésitez pas à nous contacter pour une démonstration ou de plus amples informations sur nos solutions. Composil Europe SA Avenue Fleming, 10 “Parc de la Noire Epine” 1 3 0 0 WAV R E Belgique

BRUSSELS BIGBOOK

Contrairement aux revêtements de sol durs, le tapis est un filtre formidable qui permet de retenir les poussières, particules et fines particules, responsables de problèmes hygiéniques.

‘‘Dans une grande banque, le nettoyage en profondeur des tapis d’un bureau de direction a coûté 220 € hors TVA alors que le coût total du remplacement du tapis était estimé à 3.840 € hors TVA !’’

161


Place Saint Gery « On a envie de s’y promener, de s’y arrêter. »


« La place Saint-Géry, j’y travaille depuis un peu plus d’un an, mais je la connais depuis ma plus tendre enfance  : mon père est, en effet, originaire des Marolles et j’ai grandi à Bruxelles. J'ai donc vu évoluer ce qui, selon moi, représente le réel cœur historique de la ville. Il y a quelques années, elle n’avait pas une très bonne réputation, on évitait même d’y traîner. Puis, le Zebra a vu le jour, suivi par tous les bars de la place… Ce fut la renaissance de cet endroit si agréable. C’est difficile de mettre des mots sur l’âme de ce quartier. Mes clients étrangers l’aiment parce que pour eux, c’est vraiment Bruxelles comme ils l’imaginaient avant de s’y installer ou de la visiter. Mes clients belges l’adorent pour son côté cosmopolite… Finalement, tout le monde s’y retrouve  ! Pour moi, c’est un concentré de ce que cette ville propose de mieux, c’est un incroyable mélange culturel et ethnique. On a envie de s’y promener, de s’y arrêter. Une magnifique alchimie y voit le jour… Il y fait vraiment bon vivre ! »


©seb@triptyque.be

©seb@triptyque.be

C

oté pile, une gigantesque terrasse ensoleillée où il fait bon de siroter une bière bien fraîche ou un cocktail. Côté face, un interieur chaleureux et coloré au décor sans cesse changeant, reflétant l’orientation résolument culturelle du lieu par excellence: expositions, concerts, DJs, il y en a pour tous les goûts. Petite restauration (goûtez surtout la lasagne et les croques faits maison). Place Saint-Géry 33 1000 Bruxelles +32 (0) 2 511 09 01

U

n bar qui aurait pu s’appeler Cosmopolitan. Le rendez-vous des expats, des voyageurs et des Bruxellois qui aiment rencontrer le monde… Excellente musique, des concerts live, des tapas, des cocktails et une equipe de feu. Une belle terrasse sur une des plus belles places de Bruxelles !Au Mappel Mundo, la terre n’est qu’un seul pays. Mappa fêtes ses 15 ans, plein de suprises tout l’été !

Rue du Pont de la Carpe 2-6 B-1000 Bruxelles +32 (0) 2 514 35 55


BRUSSELS BIGBOOK

©seb@triptyque.be

165

D

epuis plus de 15 ans, l’un des endroits tendance de Bruxelles. Une terrasse maginifique, un étage super classe, une cuisine belge typique et pas chère, une carte cocktail originale, une musique 100% belge : de Jacques Brel à Stromae en passant par Selah Sue… Et en plus, il y a des chokotoffs avec le café! Le Roi des Belges, c’est le temple de la belgitude. Rue Jules Van Praet 35 1000 Bruxelles +32 (0) 2 513 51 16


Borgval 18, (place st Gery) 1000 Bruxelles info.mezzobar@gmail.com - 0484 40 01 19

Happy Hours cocktails de 17h a 21h Live music en semaine Dj’s / Fumoir


BRUSSELS BIGBOOK 167

P

af, zim, boum, pan… Le Café Central est ze magazine culturel 3D du centre ville… Un sommaire hebdomadaire, des dizaines de concerts par an sans oublier les DJ sets et les projections cinoche du week-end. Le tout offert gratuitement… hors drinks. L’esprit qui souffle le swag sur ce lieu un peu proche du CBGB made in New York cru 73 trouve sa source dans la scène rock et électro, principalement belge mais, et waarom niet, aussi internationaal alleïïï. Avec ses mardis consacrés à la scène expérimentale, la progra couvre un spectre (bouhou) original de l’actualité musicale. Pas hipster mais souvent pointu, pas pute mais toujours plaisant, brefeu en dehors des venelles battues du mainstream conventionnel… Le doux murmure de l’underground emprunte aussi d’autres voies médianes et dans un style qui n’appartient qu’à lui, le Central accueille ponctuellement danse, arts graphiques, théâtre, tournages, happenings divers et variés… Et si vous n’êtes point encore passé… Viendez ! Borgval, 14 1000 Bruxelles

S

ituées en plein cœur de Bruxelles, les Halles Saint-Géry sont devenues au fil des ans un lieu incontournable de la ville. Ancien marché couvert d’une superficie de plus de 1000 m2 réalisé par l’architecte Adolphe Vanderheggen en 1881, il nous livre un des plus beaux chefs-d’œuvre architecturaux de style néo renaissant flamand tout en nous dévoilant les prouesses techniques du travail métallurgique par sa structure interne. Monument classé depuis 1987, les Halles sont ainsi devenues un véritable lieu de rencontre internationale. Dès 1999, les Halles se convertissent. elles accueillent dorénavant un centre d’information ainsi que des expositions régulières dédiées au patrimoine et à l’environnement bruxellois mais pas seulement ; les Halles sont aussi devenues un lieu de détente. Le Café des Halles propose en effet une large variété de bières belges, de cocktails ainsi qu’une petite restauration de qualité à déguster confortablement dans les Chesterfields ou sur sa vaste terrasse. Les soirées se poursuivent en semaine mais aussi les weekends à l’occasion de concerts live et par la présence de DJ’s créant une ambiance unique et faisant du Café des Halles une référence pour les Bruxellois. Place Saint-Géry, 1 1000 Bruxelles


Galeries Royales Saint Hubert


Imaginées en 1837 par Jean-Pierre Cluysenaar, les Galeries Royales Saint-Hubert sont inaugurées dix ans plus tard par le Roi Léopold Ier. Ce passage monumental rassemble la Galerie de la Reine, la Galerie du Roi et la Galerie des Princes. En concevant pour la première fois dans le monde un passage aux dimensions de la rue, Jean-Pierre Cluysenaar a créé un lieu qui est devenu un lien entre les différentes fonctions de la ville : espaces culturels, habitats, commerces, bureaux, restaurants et cafés s’y côtoient depuis plus de 150 ans. Aujourd’hui encore, les Galeries de la Reine, du Roi et des Princes sont animées par 6 millions de passants par an. Le passage est tout à la fois un microcosme, un lieu de mémoire et de création, où passé, présent et futur se mêlent inextricablement.

A deux pas de la Grand-Place, les magasins de la Galerie de la Reine, la Galerie du Roi et la Galerie des Princes dont l’ensemble forme les Galeries Royales Saint-Hubert, sont parmi les plus belles enseignes de luxe, belges ou étrangères. Maroquinerie, antiquité, horlogerie, design, chocolateries de renom… En plus des restaurants et des espaces culturels comme le Cinéma Galeries, le Musée des lettres et manuscrits, le Vaudeville et le Théâtre Royal des Galeries, les Galeries Royales Saint-Hubert offrent un vaste choix de commerces haut-de-gamme, alliant à la fois savoir-faire, conseil et qualité. Les propriétaires des lieux, les descendants des familles fondatrices veillent en tout cas à soigner l’image de ce prestigieux passage couvert, leur mine d’or. C'est Alexandre Grosjean qui aujourd'hui est chargé de gérer ce patrimoine.


Théâtre Royal des Galeries Directeur : David Michels

SAISON

2014 / 2015 UN DRÔLE DE PÈRE Bernard Slade

LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY Oscar Wilde

LA REVUE 2015 POUR CEUX QUI RESTENT Pascal Elbé

VIVONS HEUREUX EN ATTENDANT LA MORT Pierre Desproges

BOSSEMANS & COPPENOLLE Paul Van Stalle et Joris d’Hanswyck

 www.trg.be

02 512 04 07 du mardi au samedi de 11h à 18h Galerie du Roi, 32 à 1000 Bruxelles

TRG-Saison2014-2015 327x227 Libreculture.indd 1

22/05/14 14:51


THéÂTRE ROYAL DES GALERIES « Rafraîchir notre regard sur la réalité par le biais d’un théâtre pour tous… »

U

ne des institutions du théâtre à Bruxelles est, c’est une évidence, le Théâtre Royal des Galeries. Son emplacement des plus centraux, le cadre majestueux des Galeries Saint-Hubert… Il ne manquait plus qu’un fer de lance efficace au niveau de la programmation pour redonner vie à cette scène réellement incontournable.

Comment décririez-vous la programmation que vous proposez ? « Le Théâtre Royal des Galeries développe une offre de divertissement, classique et/ou contemporain, en apportant son expertise et la qualité nécessaire dans la réalisation de ce catalogue. Le public du Théâtre Royal des Galeries est habitué à une saison diversifiée qui englobe différents styles de théâtres : contemporain, classique, comédie, policier… Cette diversité est élevée comme une signature par le Théâtre Royal des Galeries. Le point commun entre les auteurs mis à l’affiche est leur volonté commune de rafraîchir notre regard sur la réalité par le biais d’un théâtre pour tous, où le divertissement se veut un vecteur majeur de communication. » Quelques mots sur la rentrée de septembre ?

Vous avez repris la gestion du Théâtre des Galeries… Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à relever ce défi ? « La passion, l’envie, et aussi l’obligation liée à l’endettement et à la fuite des spectateurs. Il fallait redresser le théâtre et revisiter le répertoire. En 1998, quand Jean-Pierre Rey, le fondateur, m’a donné les clés, j’ai eu pour mission de rétablir l’équilibre financier, de moderniser l’image du Théâtre et de reconquérir le public. Ainsi, si le Théâtre a gardé son image de théâtre de divertissement et de répertoire classique, de nombreux auteurs contemporains ont trouvé place dans la programmation. » Quelles sont les particularités de ce théâtre ? «  Géographiquement, il est situé au cœur de Bruxelles, à deux pas de la Grand-Place et dans cet écrin magnifique des Galeries Saint-Hubert. Souvent, une soirée au Théâtre des Galeries est l’occasion d’une sortie “complète” pour le spectateur, avec promenade dans le centre-ville et restaurant. C’est un ancien théâtre à l’italienne, c’est-à-dire un cadre magnifique pour tous les passionnés de théâtre. Le Théâtre Royal des Galeries apporte au centre de Bruxelles

« La Saison 2014/2015 voit le retour à six spectacles après quelques saisons de travaux qui ont permis de rafraîchir, d’embellir, mais aussi de renforcer techniquement le Théâtre des Galeries. Nous débuterons avec ”Un drôle de père“ qui propose le face à face pimenté entre un homme insouciant et fantasque, et son fils, un garçon sérieux et rigide. Éclats de vie et de rires en perspective. Nous enchaînerons avec “Le Portrait de Dorian Gray”, le chef d’œuvre d’Oscar Wilde qui expose un désir universel, celui de la jeunesse infinie et de la beauté éternelle. Pour la période des fêtes, rendez-vous avec La Revue 2015, incontournable rendez-vous du rire et de la satire. La Revue fera un retour humoristique sur les dérives, bévues et autres effronteries qui ont émaillé 2014. En 2015, nous proposerons encore trois spectacles. ”Pour ceux qui restent“, une tragi-comédie sur le thème de l’amitié. “Vivons heureux en attendant la mort” de Pierre Desproges, une langue intelligente, érudite et pourtant drôle. Et ”Bossemans et Coppenolle“ où le retour de la zwanze bruxelloise. Donc six spectacles très différents pour un même plaisir théâtral ! » Gallerie du Roi, 32 - 1000 Bruxelles 02 512 04 07

BRUSSELS BIGBOOK

Ce fut chose faite avec l’arrivée de David Michels à ses commandes. Son objectif fut simplement de rétablir l’équilibre financier du Théâtre et de proposer une programmation non seulement en adéquations avec l’histoire du lieu, mais surtout avec les goûts et envies du public bruxellois. Rencontre avec un passionné qui pense aux auteurs et au public.

une activité de théâtre populaire de divertissement. »

171


Les Néréides Bijoux Haute Fantaisie

Galerie du Roi 23, 1000 Bruxelles, Tél. 02.503.59.54


BRUSSELS BIGBOOK 173

S

itué au coin des superbes Galeries Royales Saint-Hubert, le restaurant de l’Ogenblik est depuis 45 ans un incontournable rendez-vous de gastronomes et d’amateurs d’une table conviviale desservie par une brigade immuable. Son succès doit bien avoir une raison…C’est le rendez-vous des gourmands et des gourmets. Forte fréquentation pour ce resto de bouche qui a osé l’impertinence de se donner des allures de vieux bistrot. Ambiance décontractée autour d’une assiette naturelle, créative et respectueuse du produit : bavarois de tomates mûres au chèvre frais sur julienne de fenouil, carpaccio de magret de canard aux copeaux de parmesan, Filet de bar à la plancha, beurre safrané et risotto aux légumes grillés, le Ris de veau grillé "Café de Paris",

gratin de courgettes, sans oublier le Moelleux au chocolat et l'incomparable Crème catalane brûlée à la cassonade. Ne soyez pas surpris par le sable blanc au sol, il servait à l’époque lorsque que l'on jetait son tabac par terre, une fois chiqué… Et bien l’Ogenblik conserve cette tradition ! www.ogenblik.be Galerie des Princes, 1 1000 Bruxelles Ouvert du lundi au samedi de 12h à 14h30 - 19h à 24h Ainsi que les soirs des jours feriés Fermé le dimanche Fermeture annuelle: du 1er au 15 août. Une salle privée de 25 couverts (max.) vous est proposée à l’étage pour vos dîners. Tel. 02/511.61.51 ou 02/514.55.97


There’s a place where the Star always shines.


Concerts Come and enjoy an exceptional jazz concert at The Mercedes House!

25/09/2014

Ivan Paduart Philippe Aerts Hans Van Oosterhout : trio

30/10/2014

Diederik Wissels & Jihye Lee

18/12/2014

The Nordanians (feat. Niti Ranjan Biswas)

The World Cup 2014 The 2014 World Cup as if tou were there!

17/06/2014

Belgium • Algeria

22/06/2014

Belgium • Russia

26/06/2014

South Korea • Belgium

Guest Chefs

Every month Bart de Pooter invites an international star chef:

21/06/2014

William Ledeuil Ze Kitchen Galerie* (France)

Grand Sablon, Rue Bodenbroek 22-24 • 1000 Brussels

Info and reservations: www.mercedeshouse.be

02 400 42 50 www.mercedeshouse.be Mo-sa : 10 am - 8 pm & su : 10 am - 4 pm

02 400 42 63 www.wybrussels.be Mo - sa for lunch and dinner


AGENDA Couleur Café

Bruxelles fait son Cinéma Divers lieux / Verschillende locaties 02-217.48.47 - www.liberationfilms.be

09/07 19/07

Libération Films organise chaque été «Bruxelles fait son cinéma» : 11 séances qui renouent avec la vieille tradition du cinéma itinérant en plein air qui eut son heure de gloire dans les pays méditerranéens. Ces projections sont l’occasion de redécouvrir comme Bruxelles est agréablement multiculturelle et ce dans 11 communes, en des lieux parfois méconnus 11 gratis filmvoorstellingen in openlucht op een festival dat de oude mediterrane traditie van de rondreizende cinema doet herleven. Een manier om naast interessante films ook charmante plekjes in verschillende gemeenten te ontdekken.

Tour & Taxis www.couleurcafe.be

01/07 03/07

Avec le festival Couleur Café, Bruxelles vibre des sons de la World Music depuis 1990. La programmation hip-hop, world, reggae, salsa, raï et autres s’étoffe chaque année, ouvrant à l’infini son champ des possibles musicaux. Considéré comme un des meilleurs festivals d’Europe, il brille aussi par la diversité de ses animations, ateliers, cours de danse ou de musique, expositions, mais aussi son marché artisanal et son village des ONG. On y vient tout autant que pour les recettes des quatre coins du monde que le feu d’artifice final dans une ambiance des plus cool, quel que soit le temps! Het wereldmuziekfestival Couleur Café is uitgegroeid tot een absolute topper in het drukke festivalseizoen. Sinds de eerste editie in 1990 bleef het maar groeien, zodat het tegenwoordig meestal op voorhand al helemaal uitverkocht is. Drie dagen lang wachten bekende en onbekende namen uit de hele wereld een warm onthaal en laten Belgische artiesten zich van hun meest exotische kant zien. Maar ook naast de podia gebeurt er heel wat, van tentoonstellingen over workshops tot stomende afterparties.

27/06 29/06

© Frederick Andrieu

Ommegang Grand-Place / Grote Markt 02-512.19.61 - www.ommegang.be Le terme Ommegang signifie « marcher autour » en ancien flamand et il s’agit de la plus ancienne évocation historique de Bruxelles. La procession remonte au XVe siècle et se faisait, à l’origine, en reconnaissance à Notre-Dame du Sablon. Depuis 1549, elle commémore la Joyeuse Entrée de Charles Quint. Des milliers de figurants assurent le spectacle, bien souvent issus des descendants de figures historiques, habillés en costume d’époque. Il y a aussi des géants, tels l’archange Saint Michel, Sainte Gudule ou encore le cheval Bayard. Un folklore haut en couleur pour une tradition toute empreinte de solennité.

© nathalie-nizette

Ieder jaar trekt op de eerste donderdag van juli de Ommegang van de Grote Zavel naar de Brusselse Grote Markt. De Ommegang diende oorspronkelijk om de overdracht te vieren van het wonderbaarlijke beeld van Onze-Lieve-Vrouwop ‘t Stoksken, van de kathedraal van Antwerpen naar Brussel. Vervolgens herdacht hij ook de historische optocht van Keizer Karel V en zijn zoon Filips bij hun luisterrijke intrede in 1549 in Brussel, dat toen de hoofdstad was van het grote Habsburgse Keizerrijk. De organiserende vereniging Ommegang Oppidi Bruxellensis zorgt ervoor dat de oude dansen, het vlaggenspel en de gekostumeerde optocht van de historische trommelaars, blijven bestaan.

Fête de la Musique

20/06 22/06

Divers lieux / Verschillende locaties 02- 550.13.20 - www.fetedelamusique.be Coïncidant avec le solstice d’été, la Fête de la Musique est l’occasion d’une liesse populaire au succès bien installé. Instaurée en 1982 par Jack Lang, alors Ministre français de la Culture, cette fête, aujourd’hui internationale, se propage partout dans Bruxelles, entre concerts intimes dans les salles et grandes pointures sur les places de la capitale. Et il y en a pour tous les publics! Sinds Fête de la Musique in 1982 voor het eerst georganiseerd werd op initiatief van de toenmalige Franse minister van Cultuur Jack Lang is het stelselmatig uitgegroeid tot een vaste afspraak voor miljoenen muziekliefhebbers, amateurs en professionals.

© Eric Danhier


04/07 10/08

Bruxelles les Bains / Brussel Bad Quai des Péniches / Akenkaai www.bruxelleslesbains.be / www.brusselbad.be Ciel bleu, farniente, parasols, pétanque et cahutes à cocktails, ce n’est pas une carte postale des Maldives, mais bien l’évènement estival incontournable du centre-ville bruxellois. Les abords du canal se transforment en véritable lieu de vacances avec son lot de jeux pour enfants, ses concerts métissés, ses palmiers ou ses barbecues au bord de l’eau. Geen zin in die lange files richting kust? Brussel Bad vormt een waardig alternatief: kilo’s zand bedekken de kaaien, tientallen strandstoelen rukken aan, de bars serveren kleurrijke cocktails bij een flink muzikaal programma, © Eric Danhier sportievelingen kunnen hun energie kwijt in beach-volley of andere activiteiten en iedereen geniet van de zon, het strand en… het water van het kanaal!

© Eric Danhier

Bal National Place du Jeu de Balle / Vossenplein www.balnational.be

20/07

15/08 17/08

Le 20 juillet, en famille ou entre amis, rendez-vous pour faire la fête sans chichi à Bruxelles sur la place du Jeu de Balle. La formule est simple : beaucoup de bonne humeur, une touche de délire, une rasade d’humour et une sacrée envie de s’amuser ensemble. De Belgische nationale feestdag valt pas op 21 juli, maar de avond ervoor is het traditioneel al prijs op het Vossenplein, waar het volksfeest Bal National altijd veel mensen verzamelt om te drinken, te babbelen, naar muziek te luisteren, te dansen en te zwanzen in het bijzijn van koninklijke gasten.

08/08 17/08 © M. Vanhulst

Tapis de Fleurs / Bloementapijt / Flower Carpet Grand-Place / Grote Markt 02-340.92.41 - www.flowercarpet.be Grand-Place / Grote Markt - 02-340.92.41 - www.flowercarpet.be Le premier tapis de fleurs a vu le jour en 1971 sur la Grand Place. Depuis, tous les 2 ans, il s’étend sur plusieures centaines de m2 avec un dessin à chaque fois différent et minutieusement choisi. Œuvre des horticulteurs gantois, spécialistes de la culture des bégonias, il offre une riche palette de couleurs vives. Les artisans les assemblent directement sur les pavés de la place, sans couche de terre. Cette tapisserie végétale peut s’admirer du balcon de l’Hôtel de Ville, ouvert aux visiteurs. Typique ! © Eric Danhier

Brussels Summer Festival Divers lieux / verschillende locaties 02-552.00.02 - www.bsf.be Année après année, ce festival musical a pris une ampleur telle que bon nombre de concerts affichent sold-out ! Et c’est tout le quartier royal de la capitale, de la Place des Palais au Mont des Arts, qui vibre au son des décibels. L’affiche est à chaque fois plus éblouissante et réserve son lot de stars et de découvertes, très représentative des tendances du moment. Arno ou encore Puggy ont déjà mis le feu devant une foule comblée... Mais le BSF ce sont aussi quantité d’activités et de sections annexes (« urban village », projections de courts-métrages, animations de rue…). Bref, dix jours d’euphorie musicale pour un prix plus que raisonnable. Het Brussels Summer Festival staat voor 10 dagen boordevol rock, hip hop, klassieke muziek, jazz, straattheater en museumaanbod in de Koninklijke Wijk. De podia staan op het Paleizenplein, het Museumplein en het Warandepark. De omliggende musea en culturele instellingen werken mee. Met de jaren groeit ook het randprogramma en het aantal feestjes.

Een miljoen begonia’s... in één tapijt? Van een uitzonderlijke verwezenlijking gesproken! Het bekende Bloementapijt is maar liefst 300 m² groot en prijkt midden op de Brusselse Grote Markt. Het ontwerp is telkens anders en is het werk van de Gentse tuinbouwers, wereldberoemd om hun specialiteit: de begonia. De bloemen bieden een rijk palet aan schitterende en vrolijke kleuren en zijn, zelfs geplukt, onvoorstelbaar goed bestand tegen de brandende zon. Dit veelkleurige tapijt kan men het best bewonderen van op het balkon van het Stadhuis, dat voor deze gelegenheid voor het publiek geopend is.

AGENDA realised with the support of cook&book in collaboration with… Last minute tickets at -50%

www.arsene50.be


www.ice-watch.com


CHANGE. YOU CAN.

Ice-Stores : Antwerpen - Bastogne Brussels - De Panne - Knokke


NEWS Nina Meert

J.M.Weston Une collaboration est née entre J.M.Weston et Charlie Casely-Hayford qui réinterprète à sa manière, le célèbre motif Prince de Galles, utilisé traditionnellement dans la confection des complets des dandys anglais. Il l’appose ici sur les derbys double et triple semelle, en le proposant en deux coloris aux tonalités de noir et de blanc. www.jmweston.fr

Pour percer une partie du mystère de la célèbre créatrice de mode Nina Meert, il faut pénétrer sa culture des matières (son lin, ses soies et sa formidable collection de mailles), rencontrer les grands artisans qui mettent leurs savoir-faire au service de sa créativité.

ASPRIA

MODE - du 22 Juin au 20 Juillet 1-5, rue Saint Boniface, 1050 Brussels 02 514 22 63 www.ninameert.be

A partir du 22 avril prochain, les clubs de sport et de wellbeing Aspria proposeront en exclusivité une nouveauté unique en Belgique : le Flyboard®. Concept venu d’Italie, le Flyboard® est un outil multifonctionnel fait de bois naturel « made in italy » doté d’une forme hémisphérique pouvant être utilisé de manière dynamique et/ou statique. 71 Avenue Louise, 1050 Bruxelles 02 610 40 66 www.aspria.be

Hotel BLOOM RAIDILLON

Hotel BLOOM! now serves Warsteiner beer and together they opened up a Warsteiner Art Space. With the help of the Amsterdam Ton Ton Club they created the so called Blacklight Airhockey Room (B.A.R.) with a personalised touch by letter-designer Pieter Ceizer. Here you can play besides air hockey also beer pong... Men, go and discover this artistic game room with your friends! 250 Rue Royale, 1210 Brussels 02 220 66 11 www.hotelbloom.com

Tissot T-Touch Lady Solar

Raidillon n’incarne pas uniquement un virage périlleux sur un circuit de course mythique de Spa-Francorchamps. Raidillon marque le départ du nom de la célèbre marque horlogère Belge née de la passion de l’Automobile en s’inspirant de l’univers racé des courses automobiles. www.raidillon-watches.com

Tissot is illuminating the way to the future in 2014 with the launch of the world’s first solar-powered tactile watches. For women who care about ecology and pure elegance, the Tissot T-Touch Lady Solar has all the answers. With a cockpit of touch-activated functions and a cocktail of sophisticated styling elements, this timepiece represents huge technology packed in beautifully compact dimensions. www.tissot.ch

Stanhope Hotel’s Enjoy a luxurious barbecue at Stanhope Hotel’s garden terrace.The traditional and ever timeless barbecue is a must when it happens in the privacy of a luxurious garden. Book while the sun is still shining. The BBQ formula is available from Monday to Friday from June 30th to July 31st, 2014: • • •

2-courses menu € 29.00 3-courses menu € 39.00 3-courses menu & drinks € 49.00 / Only served on evenings (2 glasses of wine, coffee, Mineral Water) 9 Rue du Commerce, 1000 Bruxelles 02 506 91 11 www.thonhotels.com

TIFFANY & Co. Tiffany rings lie at the heart of the world’s greatest love stories. To mark this most momentous occasions, Tiffany offers an unparalleled selection of band rings in the finest metals, with or without diamonds. from reservedly elegant to breathtakingly dazzling, each honors the commitment of a lifetime. Worn to enhance the engagement ring or simply by themselves, Tiffany band rings are designed and handcraftedby our artisans to be timeless and truly unmistakable. Boulevard de Waterloo 66, 1000 Bruxelles 02 501 66 33 www.tiffany.com

PETIT BATEAU Pour le printemps 2014, Petit Bateau revisite la légendaire tennis Springcourt à coups de rayures et de fleurs. Résultat trois modèles qui reprennent des imprimés identitaires de Petit Bateau: des rayures marinière évidemment, un clind’œil bleu-blanc-rouge, et des fleurs primesautières qui sont la réinterprétation d’un imprimé vintage de la maison, déjà déclinées sur diverses pièces de la collection femme de l’été 2014. Disponibles en boutique à partir de juin 2014. 50 Avenue de la Toison d’Or, 1000 Bruxelles 02 456 93 70 fr.petit-bateau.be


NEWS degand Afin de prolonger l’expérience de raffinement qu’affectionne tant Pierre Degand, le tailleur bruxellois inaugurera en juin prochain un nouvel espace. L’univers familial perpétué par Mimi et Pierre Degand s’élargit. La maison sise au 4 de la rue de L’Abbaye a été entièrement rénovée et réaménagée en un lieu d’exception. Pourquoi Emily? Parce que c’est Emily, la fille de Mimi et Pierre Degand qui est à l’origine de ce projet. Elle en a donné l’impulsion, elle a voulu y proposer sa vision ultra-perfectionniste de la gastronomie et ce lieu porte son empreinte.

campion

natan

Since 1937, Maison Campion has provided their knowledge and expertise to amateur and professional photographers alike. With a vast selection of both digital and analog equipment available for purchase or hire the Campion team combines consultation with a keen listening ear, ensuring that all equipment needs are met.

Nouveau showroom à L’Arsenal à Bruxelles. 1000 m2 répartis sur 3 étages avec grand puits de lumière sur le site de l’Arsenal. Esprit minimaliste, aspect industriel où se côtoient la logistique, les matières premières, le stylisme et le commercial.

415 Avenue Louise, 1050 Bruxelles 02 649 00 73 www.degand.be

864 chassée de Waterloo, 1180 Brussels 02 372 37 27 www.vinicucina.com

vini cuccina Nestled between the water tower and the Bois de la Cambre forest, the Vini Cucina’s unmistakeably Italian ambiance makes each visit a pleasurable one. Its ample and impressive exotic-wood terrace can comfortably seat a great many guests among young trees, bamboos and three beautiful wisteria. The covered and heated area enables you to eat outside even when early evenings are still a little chilly, or when night falls suddenly. 864 chassée de Waterloo, 1180 Brussels 02 372 37 27 www.vinicucina.com

Edouard Vermeulen a utilisé des claustras de bois, des miroirs ainsi que des structures linéaires en métal noir pour aménager l’espace. www.natan.be

Pipaillon - La Conserverie Longines Equestrian Lépine To mark the year of the horse, the Swiss watch brand is presenting its Longines Equestrian Lépine, a pocket watch in rose gold. Echoing the brand’s passion for equestrian sport, the back cover of this exceptional creation is decorated with a horse flying over a jump.

“A tribute t o a long-lasting passion”

Dans notre atelier, nous transformons les fruits et légumes de saison en bocaux de tapenades, compotes, soupes, fruits au sirop, confitures, chutneys, pestos, sauces. à déguster dans notre épicerie-cantine Espresso Bar Pipaillon: breakfasts, lunchs, tapas, patisseries, etc 11 Quai au Bois à Brûler, 1000 Bruxelles 02 201 22 08 www.pipaillon.com

1424 Chaussée de Mons, 1070 Bruxelles 02 558 38 33 www.longines.fr

XVL - HOME COLLECTION

MONTBLANC True to the “Meisterstück spirit”, Montblanc unveils its Meisterstück Collection: a unique selection of sensual leather goods, meticulously crafted timepieces, refined jewellery and of course a new Meisterstück writing instrument collection that further ‘writes’ the story of such a timeless icon. The Collection celebrates 90 years of the spirit of Meisterstück, introducing icons for the time to come. Avenue de la Toison Dor 35 - 1050 Brussels 02 514 14 38 www.montblanc.com

DIDDEN & CO. La maison Didden & Co. propose une nouvelle collection de tapis noués main au Népal. Ils sont composés de laine et de soie. Les tapis sont disponibles dès à présent dans le showroom Didden & Co. 66-74 Rue Blaes,1000 Bruxelles 02 648 95 79 www.diddenco.com

Représentant de la vague alternative du classicisme moderne, XVL nous donne l’envie de réfléchir à la manière dont on veut vivre aujourd’hui: lignes claires, meubles bien dessinés, matériaux nobles. Une vision contemporaine et sur mesure de l’aménagement intérieur qui s’applique avec succès aux projets les plus variés. Pour son 10ème anniversaire, le fabricant de mobilier belge propose une nouvelle ligne créative de meubles d’ébéniste : “ Pearl Label by XVL”. Rue de Namur 43, 1000 Bruxelles 02 503 52 36 www.xvl.eu


BIGBOOK DISTRIBUTION POINTS HOTELS A LOFT HOTEL – AMIGO – BARSEY – DOLCE LA HULPE – HOTEL BLOOM – HOTEL MARIVAUX HOTEL RENAISSANCE – LE CHATELAIN – MEININGER HOTEL – MERIDIEN HOTEL – NH LOUISE – NH SABLON – ROYAL WINDSOR – SHERATON – SHERATON 4P – SOFITEL TOISON D’OR & EUROPE – STANHOPE – STEIGENBERGER – THE DOMINICAN HOTEL – THE HOTEL – THON HOTEL EU.

FOOD & DRINKS 13 DEGRÉS – 3EME ACTE – ATELIER DE LA TRUFFE – ATELIER YVES MATAGNE BELGAQUEEN – BMW/ENJOY – BRASSERIE GEORGES – CAFE ALDENTE – CAFE DE LA PRESSE – CAFE LEFFE – CALLENS CAFE – CHALET DE LA FORET – CHEZ FRANZ – CORNÉ PORT ROYAL – COSPAIA – DAVID LLOYD – DE BOUCHE A OREILLE – FILS A MAMAN – FILS A PAPA – FORNOSTAR – HOME DESIGN – M.LASCAR L’ACCENT CATALAN – L’ALCHIMIE DU CHOCOLAT – L’ECAILLIER ROYAL – L’OGENBLIK – L’AMUSOIR – L’OPERA – LA BOTTEGA – LA MANNA – LA MANUFACTURE – LA PEPINIERE – LA TRUFFE NOIRE – LA VILLA LORRAINE – LA VILLA NATKA – LA WINERY – LE CERCLE DE LORRAINE – LE COSI – LE MESS – LE VIEUX ST MARTIN – LE VINI CUCCINA – LES BRIGITINNES – LES SIX COLONNES – LOLA – MARCOLINI MERCEDES BRASSERIE – MMMMH – OENO TK – PAIN QUOTIDIEN – PATISSERIE DUCOBU – PEPETTE & RON RON – PIERRE WELBES – PIXEL BAR – PLASCH BRUGMANN – PREGO – QUI VA RAMENEZ LE CHIEN RALLYE DES AUTOS – ROUGE TOMATE ROYAL BRASSERIE – SEA GRILL – SKIEVELAT – STOEFER – SUSHI SHOP LOUISE & SABLON – TAVERNE DU PASSAGE – TOUCAN SUR MER & BRASSERIE – WITTAMER YUME – Vini Cuccina – SENZANOME – LE CLAN DES BELGES – LE IIème ÉLÉMENT – LE SAINT BONIFACE – LE COMPTOIR – L’ULTIME ATOME – MANO À MANO – COCO – RALPH’S BAR – LE LEOPOLD BRASSERIE

SHOPPING 13 INTERIOR – A LA BONNE HEURE – ACHATDESIGN – ALEXANDRE DE PARIS – ARMANI TOISON D’OR – AU BON REPOS – BADEN BADEN – BAOBAB – BEBE DÉCOR – BELLEROSE – BO CONCEPT BOSE – BOUVY – BULTHAUP – BURBERY – CACHEMIRE COTON ET SOIE – CALPIERRE – CAMELEON CAROLINE BIS – COMPTOIR DES COTONNIERS – CORNET DE ST CYR – COSTERMANS – BRUNELLO CUCCINELI – DEGAND – DEGLI ET ESPOSTI – DELVAUX – DIDIER CLAES – DINH VAN – DIOR COUTURE – DOMINIQUE RIGO – ENGEL&VOELKERS – ESSENTIEL – EXCESS – FACONNABLE – FLAMANT – FRANCIS FERENT – FRATELI ROSSETI – FREY WILLE GERARD DAREL – HOME DESIGN – HOWARDS – HUGO BOSS – ICE WATCH – INSTORE – JN&JOY – JOAQUIN PECCI – JUST CAMPAGNE – KING JEWELRY – LA FEE MARABOUTEE – LASCAR – LIGNE – LONGCHAMP – LOUISE 54 – MAJE MANALYS – MARC JACOBS – MAX YAMAMOTO – MAYFAIR – MC LAREN – MESTAGH – MISE EN SCENE – NAMZS – NATAN – NERIEDES – NEWS EMBERT – NINA MEERT – NITZ – Ô PAYS DE PETIT CYRIL – OKINAHA – OPTIC & VISION – PORSCHE ROUSSEL – SALON BY JV – SANDRO – SARAH PACINI – SAVAGAN – SCABAL – STEVENART – SUITSUPPLY – SUPERDRY – THE KOOPLES – TIFFANY & CO – TOLLET – UT PICTURA – WENDA – ZEGNA – ZORA

sport LE SEPT FONTAINES – L’ASPRIA – LE CHARLES QUINT – HOCKEY PLAYER – L’OREE – LE PRIMEROSE – ROYAL RACING CLUB – LE RAVENSTEIN – LE ROYAL LEOPOLD CLUB – LE ROYAL ZOUTE GOLF – LE SPORT VILLAGE – LE WIMBLEDON TENNIS CLUB

knokke BELLEROSE – BOUVY – CAROLINE BISS – DESSANGE – DINH VAN – ENGELS & VOELKERS FERRENT – FLAMANT – KNOKKE OUT – LA RESERVE – LANCEL – LE BOUDIN SAUVAGE – LE CASINO LE PALACE – LIU JO – MARCOLINI – MASON’S STORE – MERS DU NORD – NADIA & THIERRY – NATAN wRIVERWOODS – SANDRO – SEVEN – LA SIESTA – SUPERDRY – LA TERRASSE DU ZOUTE – WOLFORD ZOUTE STRAND


NOBLE SOULS JOHN-JOHN Quand l’équilibre rencontre la réussite

BIGBOOK HAS A BIG NEW WEBSITE. WE’VE BEEN BUSY REBUILDING BIGBOOK’S ONLINE HOME FROM SCRATCH, AND NOW WE’RE EXCITED TO SHARE THE RESULTS; A BRAND NEW, FULLY RESPONSIVE WEBSITE FULL OF INSIGHTFUL STORIES AND BEAUTIFUL IMAGERY, BRINGING YOU THE BEST OF BELGIAN QUALITY WHEREVER THE WIND TAKES YOU (ASSUMING THERE IS AN INTERNET CONNECTION)

YOUR FAVOURIT E BIGBOOK CONT ENT AVAILABLE acr o ss 2 5 0 ex c lu s ive distributi on poi nts, NOW ON YOU R M OBIL E D EVICE

B I G B O O K .B E


BIGBOOK Brussels  

Edition n°11 - Spécial Escape www.bigbook.be

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you