Artcertificate | Magazine Art4Any de juin 2020

Page 1

art4any N° 3 | JUIN | 2020 WWW.ART4ANY.COM

Coups de Projecteur sur 14 Artistes

CHRIS JANO Peintre de l’hypnotique INVITÉ D’HONNEUR

Claude Stephan Christophe Houllier Chantal Lallemand Jaroslaw Jasinski




Chanterax

B&B-Brel and Brussels


01

02

Claude Stephan

Scénographie de la trace picturale

Claude Stephan

Exodes - le crépuscule

EDITORIAL Bienvenue à tous !

Un visiteur microscopique venu de Chine, a changé notre réalité de tous les jours, nous obligeant à redécouvrir de nouveaux espaces de confinements et de libertés.

03

Chris Jano

Peintre de l'hypnotique

04

Iounaël Alexandrine Baquié L’art au service de l’humain

Les temps difficiles ont toujours offert de nouvelles opportunités, il suffit pour cela d’élargir sa vision périphérique, de changer son regard sur les choses, les êtres et les évènements.

05

Puma Freytag

Jaroslaw Jasinski

Tels des explorateurs perdus dans les glaces arctiques, les artistes de cette troisième édition sont la partie visible de l’iceberg, tandis qu’en dessous de la ligne de flottaison, se cristallisent de nouveaux talents, porteurs d’espoir, de joie et de créativité.

07

Éloigner la mélancolie ambiante

Geneviève Duc

Le souffle de la colère

06

Chantal Lallemand

Voyage sensoriel dans le chatoiement

Globe-trotteur de la sculpture 5


Christophe Houllier Fragment


08

09

Phil de Giens

Des couleurs comme des souvenirs

CLAUDE STEPHAN Je suis surtout un artisan

A L’ H O N N E U R Claude Stephan

‘Il est stupide de dire d'un plasticien que ses œuvres sont silencieuses. La peinture est silence, et pourtant … certaines œuvres parlent, voire crient.’ - Jean-Michel Bloch

10

Claude bellaton La noblesse du coeur

11

Christophe Houllier

Un accouchement de soi-même

12

Chanterax

Des couleurs franches et vives

14

Jean-yves Le Breton Le parfum de l’océan

13

Nalyfay

La fée de l’art animalier

Paul Jolicoeur

la beauté est au cœur de la vie

7


01

À L'HONNEUR

CLAUDE STEPHAN Scénographie de la trace picturale

Beaucoup d'artistes se considèrent comme des artisans. Je peux dire qu'en réalité je suis surtout un artisan.

Dans le sens ou la réalité de Scénographie s'est construite tout au long de mes 40 années dans le monde du décor du spectacle vivant et de l'événementiel, commencé en 1977.

J'ai pu exercer ma main à rendre visible par le public ce qui est au départ, une idée, une abstraction principalement autour d'un texte littéraire ou musical.

L'essentiel de ma carrière s'est fait au service de plus de deux cents équipes artistiques, chacune emmenée par un metteur en scène : musiciens, plasticiens, chorégraphes, vidéastes, éclairagistes, costumiers.

Les plus grandes émotions artistiques me sont parvenues quand l'ouvrage musical, les artistes, les artistes lyriques étaient plus particulièrement mieux visibles que dans le seul langage du concert.

Cette synthèse créative permanente, sous la conduite de metteurs en scène et de différents créateurs dans des disciplines aussi diverses, a fini par me faire sentir le besoin d'exprimer spontanément des formes, des couleurs, des textures, des sonorités picturales.

L'aquarelle et le dessin à la plume se sont imposées naturellement. Et en opposition aux grandes dimensions de la scène, le petit format me permettait de procéder comme à une réduction au plus élémentaire de la trace se basant sur la mémoire de la scène.

En 2010 une exposition d'une cinquantaine d’œuvres me permettait pour la première fois de rencontrer directement le public autour de mes propositions personnelles.

8



10


Les retours de ce public et la diversité des résonances personnelles profondes que j'ai pu recevoir m'ont beaucoup interpellé quant à la divergence de perception de mes sources d'intention...

On constate un lien intéressant entre la création personnelle et professionnelle, au niveau de la construction d'un contour, plus ou moins carré, ou rectangulaire, qui entoure l’œuvre et rappelle l'espace de la scène.

Ce cadre peut rester vide : noir avec, à l'intérieur, quelques tâches de lumière, ou se remplir de formes en mouvement, plus ou moins figuratives : on est dans un entre-deux, qui permet au regardeur de retrouver des formes réelles : architectures ou paysages … Les teintes sont subtiles ; elles sont déclinées dans toute leur variété, des couleurs froides aux plus chaudes et jusqu'au contraste noir / blanc. Un goût des traces d'or est advenu aussi, qui rappelle Klimt, dans des sortes de marqueteries de couleurs.

Les formats sont plutôt petits et l'encadrement crée une respiration, souvent blanche, autour de l’œuvre L'énumération de thèmes est difficile. Quand l'artiste en désigne, ils ne sont pas nécessairement identifiables par le spectateur.

Ce sont plus des impressions qui se dégagent -Ouverture. -Balayage. -Vent. -Eau. -Montées. -Arbres. -Cadrages. -Fenêtre. -Intériorité …

Il est stupide de dire d'un plasticien que ses œuvres sont silencieuses. La peinture est silence, et pourtant … certaines œuvres parlent, voire crient.

Très nettement, on est ici face à un refus de « dire ».

L’œuvre suggère des impressions

Internet : http://claudestephan.fr Email : clo2.steph@orange.fr

L'artiste déclare avoir eu, antérieurement, une période surréaliste ( images à la Magritte ), une période impressionniste, et j'en reste, moi, à ce terme-là, car son art m'apparaît comme un art d'impressions, de suggestions, de subtilité.

11


On est aussi face à une création qui dépasse totalement les notions de masculinité ou de féminité (autant que cela puisse avoir une pertinence en art). Je veux dire par là que ce qui s'exprime est anonyme : on touche à la zone neutre et commune de la saisie de nos réactions aux couleurs, formes, lumières.

Employant ces termes, je songe aux théories de Kandinsky, dont on est très loin. Il y a , chez ce dernier, une violence dans l'expression abstraite. J'évoquais tout à l'heure, le silence, j'ajouterai la notion de calme. Même quand les formes sont en mouvement, on perçoit une volonté d'ordonnancement. Et peut-être touche-t-on là, enfin, à un moteur de création. Dans une œuvre, de forme carrée, on discerne au centre une croix, bleu-nuit, dont émergent des volutes de couleurs déployées.

La croix au centre. Au cœur du visible, de ce qui est rendu visible, un principe d'ordonnancement de l'espace ( spirituel ) : le Logos johannique, qui est dés l'Origine et maintient le monde existant.

N'est-ce pas ce principe secret qui assure à l’œuvre son rayonnement subtil, sa qualité de silence et son calme ?

Claude STEPHAN / Jean-Michel BLOCH

12


13


BIOGRAPHIE

Très tôt, le dessin, puis la peinture s'imposent à ma personnalité éprise d'une liberté opposée à tout conformisme, artistique ou autre… La peinture abstraite donne forme à mon art, mon identité artistique prend son envol tout en créant un lieu de partage où chacun de mes rêves et de mes inspirations crée leur interprétation et où chaque interprétation est ma source d'inspiration. Ma démarche est sans doute d’abord introspective, puis une quête mais aussi une réflexion où le « je » et le « vous » s’effacent vite devant le « nous ». Mes œuvres sont je l’espère, un catalyseur qui accélère et augmente les émotions, un véhicule pour tout questionnement de l’âme humaine… Elles sont enfin une offrande, un hommage au spectateur qui m’apportera en récompense, qui, son questionnement, qui, son émotion, qui plus discret, juste une étincelle dans le regard. Par ma peinture, j’explore le noir parce qu’il est lumière. Souvent, je rehausse d’or les couleurs, les spalters et les couteaux suivent ou contredisent le relief, je ne montre aucune perception trop lisible mais je tente d’inventer et de solliciter l’interrogation. J’aime cette phrase d’André Bernheim : « L’abstraction laisse la possibilité de ne rien interpréter ». Aussi, loin de moi toute velléité d’une quelconque influence sur le spectateur, j’apporte juste ma pierre à l’édifice, et si la vision de mes œuvres reflète une beauté, c’est sans doute celle du partage… Chris Jano

14


02

CHRIS JANO

Peintre de l'hypnotique

L

orsque l’on pousse la porte de Depuis 2018, en retraite d’un tout l’atelier de Chris Jano, on est autre métier, Chris Jano se consacre totalement à la création et a envahi d’une énergie positive. pris ses pinceaux pour le plus Cet artiste propose à la fois des grand bonheur des amateurs d’art. toiles hautes en couleurs attirantes, des noires dorées remplies de Depuis, Il ne manque pas d’idées magie et aussi des toiles mono- créatives. La peinture s'impose chromes noires ou blanches qui enfin à sa personnalité éprise de ont des effets de matières avec liberté. Son travail interpelle. Son une approche subtilement charne- travail touche. lle. Elles sont paradoxalement La qualité du rendu est presque elles aussi colorées, sensitives. hypnotique.. Quelque chose de Chris Jano est passionné de pein- puissant s’en détache. ture depuis l’enfance ayant accompagné son grand père, artiste Merci à l’artiste pour le voyage peintre. De temps en temps, avec qu’il offre à notre inconscient. Ses son chevalet, celui-ci l'a emmené toiles permettent à chacun d’avoir à la campagne et lui a enseigné sa propre interprétation. L'art a tout son sens dans l'abstraction l'art de la peinture. de Chris Jano. La magie a bien opéré... Rachel Bénéat, La passion est bien transmise!.. photographe d’Art, Sarzeau

15



Internet : chris-jano.guidarts.com Email : chris_jano@icloud.com

17


03

Internet : https://tableauame44.com Email : tableau.ame44@gmail.com

IOUNAËL ALEXANDRINE BAQUIÉ L’art au service de l’humain Je suis née le 04.12.1972, à Marseille, dans une famille d’artistes. Je réalise depuis 2019, des tableaux vibratoires en lien, avec mes dons de clairvoyance et de clairessentis.

Au départ, les premières créations vibratoires «TablEau Sacré de l’Âme» étaient des commandes personnalisées, en connexions à l’Âme subtile de la personne. Désormais, il est possible de commander son "Tableau Sacré de l'Âme" suivant une des 10 connexions proposées.

En parallèle, je réalise d’autres toiles, suivant les inspirations du moment, et suivant mes transmissions MCE, aux thématiques multiples. Il m'a semblé évident de publier dans le magazine Art4Any de juin 2020, mes oeuvres créées en cette moitié d’année 2020,

Cette période de changements, par le confinement et le virus, peut générer beaucoup de stress et de peurs. Alors, en tant qu’accompagnatrice, numérologue, médium, en web-séance individuelle et en web-groupe, avec la Méthode Conscience Étoilenaissance ©, je propose gratuitement, avec les tableaux, en photo ou en vidéo, par la Méditation guidée, par la respiration, une aide pour se recentrer, pour être plus serein, afin d'être à l’écoute et dans l’accueil de ses émotions.

Le TablEau Sacré de l’Âme Couronne, créé en Février 2020, est une connexion au Chakra Couronne.

J’ai tout d’abord réalisé ce tableau énergétique, pour mettre en lumière l’importance de ce Chakra d’ouverture à l’Être spirituel que nous sommes, sur Terre: retrouver sa Couronne de Reine ou de Roi.

Et sans hasard, ce tableau Couronne est devenu, un mois après, une aide vibratoire à l’accueil de l’expérience du coronavirus (couronne), bouleversement planétaire qui pour moi, incite l’humain à se poser des questions importantes, concernant son Éveil à luim’Aime, son bien-être, le respect de Soi et de la planète Terre.

18


TablEau Sacré de l’Âme Centre Étoilé, est une connexion au Centre (point sous le nombril) de notre Corps Étoile, et nous relie à la structure Universelle.

TablEau Sacré de l’Âme Abondance, est une rencontre avec la puissante abondance intérieure, abondance innée, intuitive, d'énergies, de joie, d'amour et de bienveillance. Cette abondance, perceptible dans l'instant présent, nourrit l’estime de soi et fait entrevoir: le champ de tous les possibles .

19


Comme une évidence, pour rassembler toutes les pièces du puzzle de l’Étoile Lumineuse que nous sommes, j’ai réalisé les Tableaux Sacrés de l’Âme des 4 Éléments F.O.R.T, Feu, Eau Air Terre. Et avec le Tableau Couronne, le 5ème, ils forment l’Étoile à 5 branches, géométrie au nombre d’Or. Notre corps!

Exercice de connexions :

Respirez ventralement, observez le Tableau, sans attente de résultats spécifiques, juste Être à l’écoute, dans l’accueil total de Soi, dans l’instant, et fermez les yeux quelques instants...

20

Tableau Sacré de l’Âme Feu Sacré

Tableau Sacré de l’Âme Air Sacré


TablEau Sacré de l’Âme Eau Sacrée TablEau Sacré de l'Âme Terre Sacrée

En cette période, nous sentons bien que pour vivre mieux, dans le respect et avec plus d’Amour, nous devons changer, en améliorant nos pensées, le rapport à notre corps, aux autres et à la Terre qui nous accueille.

Finalement ces moments mouvementés, comme un état d’urgence, sont-ils des déclencheurs d’inspirations et d’écoute de ce qui parait plus essentiel?

Nous pouvons nous poser cette question et suivre la piste de l’importance de l’Art dans notre quotidien, car chez de nombreuses personnes, la créativité a été déployée. Comme si l’Art était une nécessaire rencontre avec soimême, qui libère plus de bienêtre et plus d’Amour de Soi, et peut-être de nouvelles réponses pour un meilleur M'Onde.

21


04 G E N E V I È V E D U C LE SOUFFLE DE LA COLERE ACTE 3

A

rtiste peintre professionnelle depuis plus de 30 ans, je suis répertoriée dans l'Akoun.

j'ai effectué de nombreuses expositions en France, récemment en galeries à Paris ainsi qu'à l'étranger (Belgique, Allemagne, Japon...).

Mon atelier se situe en Drôme provençale (France), dans un vaste espace lumineux, entouré d'oliviers. J'y anime des ateliers créatifs pour amateurs et passionnés d'art, en recherche de conseils.

Internet : www.genevieve-duc.com Email : zet.michell@orange.fr

22

Après avoir peint sous un pseudonyme pendant de nombreuses années, (ZET MICHELL), j'ai pris

la décision depuis 2 ans maintenant, dans un souci de maturité et de plénitude, de signer et de présenter mes nouvelles créations de mon nom de naissance, Geneviève Duc.

Cela correspond à une évolution naturelle, une mutation personnelle et un regard différend de mon approche de l'art et des moyens d'expression que je souhaite employer.

En effet, d'une facture résolument figurative, je fais le choix d'une expression plus abstraite, plus synthétique, adaptée au monde que je vois, ou plutôt devrais- je dire, à ce monde qui s'adresse à moi, en fractures et soubresauts, souhaitant en "proposer" une vision propre, plutôt que l'imposer...


Forcément, les outils techniques ont évolué pour s'adapter à ces choix. Finie la peinture à l'huile, j'ai opté pour des matériaux actuels, avec les nouvelles peintures acryliques et vinyliques, et leurs médiums à effet, gel filant, microbilles incrustées etc. pour apporter des accroches de matières et de lumières, aux vibrants accents contemporains.

L'artiste est le témoin de son époque, je me sens actrice de ce monde, je reste éveillée, attentive, critique, et auto-critique.

La période est extrêmement féconde à l'inspiration, et les crises sanitaires, économiques et humaines d'une brutalité inouïe de ce début du 21e siècle, m'ont inspiré un souffle nouveau, illustré à travers une collection toute nouvelle, que je suis heureuse de vous présenter ici : « METAMORPHOSES » , regards croisés sur les coups de chaleur qui secouent nos acquis et toutes nos certitudes.

UNE CAUSE ACTE 1

Les mouvements populaires, de la fin de l’année 2018 en France, est le point de départ d’une trilogie autour des violences urbaines engendrées par les manifestations des Gilets Jaunes ,

Atmosphère, de guérilla urbaine, pneus brulés, foule masquée et casquée, dans le feu et les lacrymogènes.

DES FLECHES AUX ETOILES ACTE 2

23


LES BALCONS DU CONFINEMENT

Derrière les fenêtres et dans l’attente, chacun l’occupe, ce Temps, à sa manière, avec ses rêves et ses envies de défier l’air et le vent !

Tous rêvent de retrouvailles, de voltiges, d’ivresse de contacts , de printemps qui s’éveille dans un jardin secret, de se jeter sans entraves dans les profondeurs de son âme…

ANTHROPOCENE

Les activités humaines, poussées à l’excès, dans l’irrespect total du monde animal, végétal et minéral, causent une rupture des équilibres de la planètes.

L’infiniment petit, détruit, ce que nos ambitions ont voulues d’ infiniment trop grand.

24


« ROISSY - BUTTERFLY »

Cloués au sol comme de tristes papillons dans une boite, les insectes mécaniques, relatent une histoire révolue d’échanges et de business frénétiques. Les rôles s’inversent, comme une parenthèse inattendue.

Liberté est rendue aux beautés légères et éphémères.

« DEFIS »

Parallèle entre l’incendie de Notre Dame de Paris, et la catastrophe sanitaire qui nous préoccupe actuellement.

Comment ne pas percevoir, avec l’effondrement de ce qui nous semblait inébranlable , de puissance et de beauté, le drame qui secoue nos civilisations.

Les plus grands défis désormais, concernent nous-même.

25


26


5

C H A N TA L L A L L E M A N D

Un voyage sensoriel dans le chatoiement des couleurs

J

e suis née en 1960 à GevreyChambertin en Bourgogne. Il y a 3 ans, suite à des problèmes de santé, j’ai ressenti la nécessité d’utiliser la peinture comme moyen d’expression et c’est ainsi que la collection « Echoes » est née.

Frustrée de ne pas sentir la matière sous mes doigts, j’ai expérimenté différentes techniques pour ne peindre aujourd’hui qu’avec mes mains, mes doigts et mes ongles en utilisant de la peinture acrylique.

Je peins en écoutant de la musique et ma peinture est au service de son rythme et de mes émotions qui guident mon geste.

Brodeuse au fil d’or, j’ai décidé de coudre de minuscules perles en verre et en cristal sur ma toile de lin. Il y a des tableaux qui en contiennent des milliers (la plus importante en a plus de 20 000).

J’aime travailler avec des matières inattendues et c’est ainsi que je peux mélanger à ma palette de couleurs des poudres pailletées, de la farine, du sucre blanc, de la cassonade et du sable.

Les couleurs et la brillance de mes toiles apportent un peu de féérie et de magie à celui qui prend le temps de les découvrir. NCH

27


Internet : https://echoes-nch.com Email : lallemandchantal@yahoo.fr

En peignant avec ma main, j’entre en relation étroite avec la toile en utilisant une technique proche du massage.

La peinture devient alors un onguent que j’applique en la faisant plus ou moins pénétrer dans le lin de ma toile…

Ma vision de l’esthétisme alliant le beau à la brillance, j’éprouve le besoin d’habiller la majorité de mes toiles avec des perles de rocailles en verre cousues et des poudres dorées.

La couleur de départ est toujours inspirée par l’émotion du moment et peut évoluer au fil de mon travail. Elle s’éclaircit au fur et à mesure que s’apaisent mes émotions.

Contempler mes tableaux en écoutant de la musique est un véritable voyage sensoriel où le chatoiement des couleurs et la brillance nous emportent dans un univers féérique où chacun peut laisser libre cours à son imaginaire: les entrelacs à l’infini nous amènent dans le labyrinthe de Dédale, les ondes dans la galaxie, les mouvements horizontaux sur les bords de mer plus ou moins agités, nous pouvons aussi croiser un bestiaire imaginaire et pourquoi pas le Minotaure…

28


29


COUP DE CŒUR

J

06 J A R O S L A W J A S I N S K I Globe-trotteur de la sculpture

'ai l'honneur de vous présenter mes oeuvres artistiques et de présenter mon travail en quelques lignes. Je suis sculpteur d'origine polonaise. Je réalise mes sculptures à l'aide de techniques traditionnelles à l'argile et l'utilisation de plâtre pour le modelage...

Je réalise des portraits et buste de style classique) de personnalité qui a marqué l'histoire de façon à en faire une sculpture de style baroque.

J'ai transformé ma voiture en atelier ambulant en quelque sorte, ce qui me permets de transporter le matériel nécessaire à la réalisation de mes sculptures partout en Europe et au-delà des frontieres.

Aussi, je possède un petit "chariot

30

à argile" dans lesquel je peux transporter mon matériel, cela me permets d'être mobile, et ce que j'aime avant tout c'est sculpter dans la rue, au contact des gens, afin de rendre l'art et la sculpture accessible à tous.

C'est pourquoi avec mon chariot je suis libre de me rendre sur toutes les fameuses rues et places centrales de grandes villes d'Europe jusqu'au Moyen-Orient.

En cette période de pandémie, dû au covid19, j'ai commencé à réaliser mes sculptures en live via Facebook cela me permet de garder un lien avec l'extérieur et continuer à partager ma .passion. Les nouveaux techniques ne sont pas mon point fort alors en tant qu'artiste traditionnelle c'est un défi que je me lance aussi.

facebook : Jaroslaw Jasinski Sculptor Email : jareksculpture@gmail.com




33


07 P U M A F R E Y TA G Éloigner la mélancolie ambiante

E

n cette période de confinement, où la fin de l’hiver est encore palpable, peindre semble une merveilleuse activité pour éloigner la morosité ou la mélancolie ambiante.

Le changement du rythme quotidien de cette pratique solitaire est heureusement pour moi très similaire à celui d’une période moins dramatique. Reste que les rencontres amicales, les apéritifs et les soupers se tiennent maintenant devant un écran auquel il manque indéniablement de la chaleur humaine…

34

Reclus dans une chaleureuse maison québécoise, située dans un décor de rêve, face au fleuve Saint-Laurent où flottent au gré des marrées les dernières glaces, comment ne pas se sentir privilégié. Les dernières tâches universitaires se font, confortablement insta-

En marche Confinement de l’attente Germe de confinement

llé devant l’ordinateur, au service d’étudiants qui ne semblent pas trop égarés. D’autres sont moins chanceux…C’est pour cela que comme artistes, nous devons témoigner de cette éprouvante période avec nos toiles.

C’est ce que j’ai tenté de faire avec ce Triptyque commencé avant le confinement, mais qui a pris, au fur et à mesure de leur achèvement, une tout autre signification, comme me l’ont signifié certains amis, un peu comme si planait au-dessus de nos têtes ce fourmillement viral avant de fondre sur nous.

Il va falloir s’adapter. En marchant, marque cette volonté de mettre en mouvement nos corps et nos têtes, refusant de subir la claustration du confinement sans réagir, sans créer.


Éclosion Confinement de l’attente est une toile directement liée à cette période de relégation. L’enfermement y est palpable et pourtant des frémissements de vie semblent vouloir repousser ces nouvelles frontières…

Vient ensuite une phase de germination. Du temps a passé, avec Germes du confinementon se prend à rêver d’un après différents, peut-être, de l’avant confinement…

Coïncidant avec les premières tentatives de déconfinement, cette dernière toile: La belle Verte, achève ce parcours sur une note plus printanière, les échanges deviennent possibles, à distance néanmoins. Mais sans oublier les souffrances de ceux qui nous ont quittés, ou sont encore en attente d’une rémission…

Ces toiles viennent enrichir mes Dramaturgies oniriques qui sont nées voilà quelques années de nombreuses traces graphiques (plus de 200) dispersées dans des cahiers de notes dédiés aux réunions professionnelles et syndicales échelonnées sur plus de 15 années d’activités universitaires. Incertaines émanations de mon subconscient, donnant naissance à une sorte d’art brut, primitif, composé de dessins protéiformes que j’exploite dans mes toiles. Dans ce processus de création, l’écriture automatique est déterminante. Elle est l’instrument privilégié de ma quête d’une dramaturgie picturale imaginaire.

Comme peintre et dramaturge marionnettiste, j’interroge sans concession quelle fable réaliser dans un monde subissant d’importantes mutations culturelles, identitaires ou comme aujourd’hui pandémiques.

À la lumière de l’essence dramaturgique d’où origine la matière de mes spectacles marionnettiques, la théâtralité onirique de mes toiles est, elle aussi, porteuse de fables dont les fils narratifs aléatoirespourront à loisir être reconstitués par l’imaginaire du public.

Internet : pumafreytag.wordpress.com Email : puma.freytag@gmail.com

35


Capriccioso Covid-19 (Libre et impulsive)

Entortillements lardés De flèches parasites Les bras se lèvent suppliants D’oppressantes obsécrations

De longs fils saignants Retombent des cieux sourds D’où surgissent d’insolites bestiaires Hydres hippogriffes tarasques

36

Ils observent ce grouillement humain Hermétiquement pendus

Gigotant joyeusement Dans l’ignorance du lendemain

Enfermement douillet La couleur au bout des doigts Un monde se refait Virtuel confiné solidaire parfois

La vue rugueuse du fleuve Brumes et glaces de concert Dansent sous le soleil ridé L’hivernale cantate Café rhum cigarillos Déjouer la déprime


Grattant sa vieille guitare Ou l’archet du cello Il fait valser la fiévreuse Covid Et ses toux catarrheuses Le fleuve se dénoue Des hivernales embrassades Laissant ses berges gelées Aux déambulations furtives Aux regards fuyants Toi l’autre reste à distance Enfin venu du Sud Le souffle du Chinook Éveille mes crocus Et le tour est joué D’une caresse printanière

Abbraccio confinées Grappa solitaire Distances virtuelles Venezia chimérique Aux campos désertés

Elle éveille un désir D’un après de l’avant Embrasement sans réserve D’une révolutionnaire fécondité Les ventres se gonflent De naissances impensées Tu peux tendre la main Aux insolents qui dansent Aux silences de ceux Fermant leurs yeux de solitude Québec 06 mai 2020

Hermétiquement pendus Gigotant joyeusement Dans l’ignorance du lendemain Germination Suspension

La Belle Verte

37


08

P

COUP DE CŒUR

PHIL DE GIENS

Des couleurs comme des souvenirs

hil de Giens nous ouvre ses carnets de voyage. Des souvenirs comme des contes nous bercent dans le calque bleu du ciel. Les palettes de ses toiles , pleines de couleurs chantent ses rencontres et leurs joies, ses départs et leurs manques. Un voyage ou tout est possible, ou chaque détails résonnent au plus profond de nos cœurs. Sa peinture valse sur les vagues et nous accompagne dans chaque format, le pinceau a la main pour ouvrir l'horizon a des terres éloignées, mystérieuses de secrets. Dian Piquar

38


Facebook : phildegiens Email : philippemercier83@orange.fr

39


40


09

C L A U D E B E L L AT O N La noblesse du coeur

"Claude bellaton vit et travaille en Franche-Comté dans l'Est de la France". Il a commencé à peindre dès l'enfance, a étudié sous la direction de l'Artiste-Peintre et Céramiste Paul Baillaud.

Il entreprend des Voyages en Croatie, Israêl, Italie oû il a pu observer et étudier les oeuvres de Giotto et Caravage. De retour en france, il a travaillé auprès de Daniel Robert, Bronzier particulier de Salvador Dali durant quinze annèes, chez qui il a appris différentes techniques picturales et plastiques.

Le mot qui me vient pour caractériser cet Art est transparence. Une émotion très pure se dégage d'une telle oeuvre qui a vertu pacifiante.

Structures abstraites ou personnages stylisés, formes gratuites ou rêves vivants d'un discret et puissant symbolisme, ses oeuvres sont marquées par l'équilibre, la composition sobre, la sensibilité vive et contenue, enfin une sorte de hiératisme, involontaire probablement, tant cette oeuvre semble se rèpandre à partir d'une inspiration toute contemplative. L'Art de cet artiste est subtil et noble comme son coeur.

Internet : https://www.claude-bellaton.com Email : contact@claude-bellaton.com

41



43


Internet : https://christophehoullier.art Email : contact@christophehoullier.art

44


10 C R I S T O P H E H O U L L I E R

L’art est un véritable accouchement de soi-même

Après une vingtaine d’années en tant que créatif dans la communication et avoir créé deux compagnies, être devenu artiste-peintre est peutêtre le challenge le plus exigeant que je m’impose aujourd’hui.

Car ce métier est un véritable accouchement de soi-même. C’est une « intimité ouverte ».

Parce que si l’on peut et que l’on veuille se protéger du danger de la nudité, se refuser à l’appel du vide pour faire forme, c’est risquer de ne créer rien d’essentiel pour soimême comme pour l’autre.

L’art pictural vient aujourd’hui comme un basculement retour, après avoir travaillé à la bonne marche de la société de consommation. Flatter, raconter de belles histoires pour toujours avoir plus.

C’était devenu pour moi comme créer de beaux masques sur le visage grimaçant de l’envie et de la cupidité.

L’art a tout d’abord été un retour aux fondamentaux, un exutoire et puis vite, on comprend qu’il peut sauver le monde car il nous fait nous hisser à un état supérieur de conscience.

45


Il nous permet de l’appréhender audelà de la logique, de la pensée, du beau, de l’utile. C'est un impératif pour évoluer, une nécessité absolue pour ne pas disparaître.

Ma peinture s’accroche ainsi à la question de l’existence, de ce qui fait nos vies, de ce qui fait notre nature.

Je veux mettre en avant la belle singularité de chacun et nous mettre en perspective, nous regarder « être » et affirmer que nous sommes fondamentalement libres.

Enfants de la vie, nous sommes forts car nous pouvons nous raconter et être un point fixe dans l’univers comme l’est une étoile.

Ce feu, c’est la beauté de l’âme humaine, individuelle et collective, finie et infinie, éphémère et éternelle, si terriblement habitée de cauchemars mais si irrésistiblement attirée par le rêve.

Nous sommes une histoire, par fragments qui s’assemblent, par la force organique du chaos qui en dessine en définitive la trace.

C’est ainsi que ces matières et papiers assemblés, ces couleurs s’agglomèrent et disent qui je suis, en étant toi aussi.

46


47


11

COUP DE CŒUR

CHANTERAX

C’est la couleur qui caractérise le pouvoir expressif

« C’est précisément la couleur qui caractérise le pouvoir expressif de Chanterax. Des couleurs franches et vives, des contrastes brutaux et osés entre des couleurs froides et chaudes. Pas de passages doux, discrets ou inaperçus d’une couleur à l’autre, pas de mélanges ni dégradés, donnant ainsi à ses œuvres une apparence unique. L’artiste connaît ses classiques, bien sûr: une référence au Pop-Art va de soi. Il est indéniable qu’elle témoigne d’une vision artistique plus actuelle: une façon de voir qui n’est nullement réaliste, mais clairement influencée par le design digital.

Des compositions recherchées pour attirer l’attention sur les yeux surtout, pour focaliser sur l’expressivité particulière du regard, pour capter la psychologie du personnage, un état d’âme, une émotion… Car ce ne sont pas de simples peintures de genre, mais bel et bien de véritables portraits réels, de tel homme, telle femme, même de tel chat, tel chien…

Chanterax est une artiste autodidacte, originale et brillante, non seulement pour ses qualités picturales, mais aussi pour la pureté du sentiment de l’art qui guide son travail. » Extrait d’une critique rédigée par J. Lambrecht - Historienne de l’Art

Internet : www.chanterax.com Email : chantalhem@gmail.com

48


ÂŤ Des couleurs franches et vives, des contrastes brutaux et osĂŠs entre des couleurs froides et chaudes Âť

49


12

N A LY F AY

la fée de l’art animalier

N

athalie Vedrier, Nalyfay de son nom d’artiste, est la fée de l’art animalier. Cette artiste d’origine française vit maintenant au Québec depuis plus de 11 onze ans et à récemment adopté les Cantons-de-l’Est comme lieu de résidence, d’inspiration et création. Cette préposée aux bénéficiaires de formation a aussi étudié en bi-

50

jouterie joaillerie à son adolescence, pour débuter la peinture il y a 20 ans, de façon autodidacte. Ses premières amours furent la peinture sur soie, puis sur verre et bois. Durant son parcours l’art a pris bien des directions, dont la joaillerie, le modelage et la courtepointe, pour finalement revenir à la peinture, plus précisément l’acrylique sur toile de coton où les couleurs vives et vibrantes expriment son univers animalier. Peintre de rue en 2006, Nalyfay suit le parcours traditionnel des peintres en ayant quelques expositions à son actif.

Mentorée par Dominique Ehrmann en art textile, elle a obtenu la 3e place au concours américain le Vermont Quilt Festival et

toute cette persévérance l’a amené à sauter le pas à la peinture acrylique pour qui elle porte une affection toute particulière.

Celle qui est en admiration devant les couleurs de Gauguin a eu le coup de foudre pour Carla Grace, Guilbo et aussi Olicorno.

Les animaux et la nature sont au centre des intérêts de Nalyfay. Peindre les yeux de ses sujets lui permet d’entrer en contact intime avec l’âme de chacun d’eux et exprime sur toile le meilleur de toute photographie qu’elle choisit de révéler sous ses coups de pinceau. Posséder un Nalyfay, c’est réveiller l’animal en soi.


Internet : https://www.nalyfay.ca Email : nalyfay23@gmail.com


Ombres Jeune fille et Reflets

Intérieur et reflets Intérieur d'un atelier de couture

Depuis 2011, Paul Jolicoeur photographie Guet Ndar, un modeste hameau situé à proximité de l’ancienne capitale coloniale Saint-Louis au nord du Sénégal aussi appelée la Venise africaine. Ainsi sur une période de sept ans, en se mêlant discrètement à la vie du quartier, le photographe de rue capte patiemment un éventail de moments uniques et inspirants qui deviennent le sujet de sa création artistique. À travers son objectif, il découvre des compositions riches et parfois inattendues. Il explore les jeux de plans et les effets de clair-obscur à travers rues où les murs immensément colorés et marqués par le temps offrent une toile de fond percutante.

52


13

PA U L J O L I C O E U R

La beauté et la noblesse sont au cœur même de la vie

P

Reflet d'un cocher et enfant

aul Jolicoeur, Québec. Dessin et Photographie.

Deux mondes qui se touchent à peine. Du dessin depuis 60 ans et de la photographie depuis une trentaine d’années. Des lignes claires en dessin, des compositions en nuances en photographie. Des sujets équivoques et oniriques en dessin. Des sujets bien réels mais avec beaucoup de clair-obscur et de reflets dans le monde du photographe de rue. Internet : http://pauljolicoeur.org Email : paul.joseph.jolicoeur@gmail.com

53


Le dessin à la main jumelé aux outils de l’infographie aide à repousser les limites de la créativité. Un dessin presque caricatural pour souligner des idées, des impressions et des sentiments que les mots peuvent avoir de la difficulté à exprimer. Par exemple, le dessin Le Petit Pêcheur vient d’un cauchemar fait tout jeune par l’artiste.

En ce temps, il adorait pêcher la truite au chalet familial mais dans ce cauchemar, il se voyait obligé à pêcher dans les profondeurs de l’eau, là où il n’y avait que des monstres préhistoriques des abysses qui rêvaient sans doute de le bouffer et non le contraire !Ce cauchemar était récurant et vraiment horrifiant. Mais avec le temps, l’artiste s’est réapproprié ce rêve et l’a rendu beaucoup moins cauchemardesque avec la création de ce dessin. Dans plusieurs dessins, le mandala est un mode d’expression très utilisé par l’artiste pour dévoiler sa vision du monde. Il permet en effet de bien circonscrire l’idée à représenter tout en l’ouvrant sur l’intemporel.

Spirale de Néferhétep L'amour Tranquille à la maison Spirale sur le Nil

54


Big Bang, Big Band Amour Haine Petit Pêcheur

55


14

JEAN-YVES LE BRETON Le parfum de l’océan

N

é au bord de l’océan, il s’est emparé de ses couleurs tout en nuances, de son écume enchanteresse et de ses mystères confinant au fantastique.

Jean-Yves Le Breton est attiré par l’art depuis tout temps. « L’art me fascine, les tableaux agissent comme un aimant sur moi, mais je n’ai pas suivi de cours, j’ai tout appris sur le tas », explique l’artiste, humble et tendre, les yeux noyés dans on ne sait quel rêve.

D’instinct, il rend la matière transparente. Des heures de travail, de séchage, des couches innombrables d’une peinture qu’il sait couler à sa volonté, à petits coups de couteau, pour nous offrir ses glacis fascinants de limpidité. Jean-Yves peint avec son cœur qui ouvre toutes grandes les portes d’un monde imaginaire, onirique, loin au-dessus des contingences matérielles, un univers décalé qui fait la part belle aux oubliés de la

56

vie. « J’ai toujours eu envie de redonner une seconde chance aux carcasses de navire échouées sur le sable. Je crée un univers pour elles, une parenthèse poétique.

La porte des oubliés

Ces épaves sont vivantes, je les protège pour qu’elles restent vivantes, les sortir de la solitude » dit le peintre, poète, ému et bouleversant, associant son lumineux talent à la souffrance des migrants et de tous les laisser pour compte.

Pour eux, Jean-Yves Le Breton ménage des portes, des marches, des ouvertures dans ses paysages sereins et multiformes, envahis au fil de son inspiration par des architectures exubérantes, des ciels mouvants, ménageant des gîtes improbables pour abriter ses épaves favorites. Claudine Lavail-Darder

Internet : www.jean-yves-le-breton.com Email : jean-yves.le-breton@wanadoo.fr


Mythe

La fin des temps

Bruissement

57



Un endroit si particulier Les deux frères Une vision autre La crique Ailleurs L'attente du jeu

59


LE COIN DES RÉDACTEURS

Art4Any donne la parole aux artistes

L’art comme moyen de communication le plus efficace

En juillet 1816, l’océan reprit pour toujours la quasi-totalité de l’équipage de la frégate La Méduse au large des côtes mauritaniennes. Environ 150 personnes ont passé des semaines entières sur les restes de l’embarcation de la marine française. Les quelques 13 survivants furent les témoins qui permirent à Théodore Géricault de créer une des œuvres les plus représentatives du romanticisme français : une peinture à l’huile de 491*717cm appelée Le Radeau de la Méduse.

L’artiste interviewa les survivants 3 ans après la tragédie, et leurs témoignages lui permirent de reproduire cet évènement, qui est devenu par la suite le scandale international de la négligence navale. C’est ainsi que nous apparait une des premières manifestations de la relation entre journalisme et art. Sans la création et la diffusion de l’œuvre, ce malheur, qui s’est déroulésous Louis XVIII alors que la monarchie venait d’être restaurée, serait peut-être tombé aux oubliettes, emporté par les courants profonds. L’art a probablement été le premier moyen de communication, et ce depuis l’époque préhistorique. Les premières manifestations de communication graphique ont laissé leurs empreintes dans les cavernes d’Altamira par exemple.

Une exposition de l’artiste allemand Hans Haacke, établi aux Etats-Unis, a été censurée en 1971au Solomon R. Guggenheim Museum de New York parce qu’elle dénonçait un scandale financier et immobilier dans lequel étaient impliqués des mécènes du musée, des puissants de l’époque.

En 2011, l’artiste activiste chinois AiWeiWei a passé 81 jours dans une prison de Pékin, surveillé nuit et jour par deux gendarmes. WeiWeiest connu pour ses critiques constantes à l’encontre du gouvernement chinois, dans sa façon de moquer la démocratie et les droits de l’Homme.

Depuis les chambres du Walled Off Hotel, conçu par Banksy en 2017, on peut admirer la vue pathétique sur le mur de

Magazine trimestriel édité par Artcertificate.eu Urb Sainvi - Europark - 03570 Villajoyosa Alicante - Espagne - +34 63 84 555 72 Directeur de publication : Eric Doireau

60

Bethléem, construit par le gouvernement israélien de Cisjordanie. Parmi les décorations de l’hôtel, on peut voir,ornant la tête de lit d’une des chambresdeux soldats en pleine bataille d’oreillers, et dont les plumes ont l’air de tomber sur la couche du visiteur. Le mur de la salle du piano bar est décoré d’un ensemble de caméras de surveillance.

Notre ère est celle de l’activisme, des fake news, et des attaques permanentes à la liberté d’expression. L’ère de la post-vérité s’est chargée de normaliser les griefs à l’encontre de la condition humaine. La transparence des arts est une fenêtre sur nos réalités,dénonçant ce qu’on ne peut reconnaître. L’art nous alerte sur la conscientisation, outil pour une meilleure navigation en ce monde distordu. Quand l’art fait des concessions, c’est qu’il a des maitres. En tant qu’artiste et journaliste, je mène une étude en école de journalisme sur les problématiques de la société depuis la perspective de l’art contemporain et les postures anti establishment que ses créateurs proposent. Dalia FERREIRA Art et Communication I +33 06 08 41 02 23 Traduction en français : Marine Thiam https://www.linkedin.com/in/marinethiam/

DEVENEZ RÉDACTEUR SUR NOS MAGAZINES ?

Si vous aimez écrire, si vous avez des choses à dire, si vous souhaitez partager vos idées sur l'Art. Artcertificate vous propose de participer à la rédaction d'articles dans ses prochains magazines Art4Any. Vous avez toute la liberté de proposer les sujets que vous voulez. Nous en discuterons ensemble pour l'inclure dans une publication.

Cela peut-être : Un partage d'expérience, un coup de gueule, un avis sur l'Art, une critique, une technique etc... Si en plus, vous y joignez un brin d'humour, je suis certains que cela sera parfait.




Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.