MES V15N1 Hiver | Winter 2023

Page 1

HIVER | WINTER 2023 VOL 15 NO1 GRATUIT | FREE PUBLIREPORTAGE ADVERTORIAL FEATURE VIEILLIR ET BIEN VIVRE AGING & LIVING WELL AVEC LE SOUTIEN DES FONDATIONS DU WITH SUPPORT FROM THE FOUNDATIONS OF THE L’ESPACE CONTINUE D’INSPIRER SES CONTRIBUTIONS SUR TERRE SPACE CONTINUES TO INSPIRE HIS CONTRIBUTIONS ON EARTH MARC GARNEAU LA RANDONNÉE HIVERNALE WINTER HIKING RECETTES DE COCKTAILS SANS ALCOOL MOCKTAIL RECIPES SOINS POUR PEAUX MATURES SKINCARE FOR MATURE SKIN YOGA POUR LES AÎNÉS YOGA FOR SENIORS SANTÉ MENTALE ET VIEILLISSEMENT MENTAL HEALTH & AGING L’INTOLÉRANCE AU GLUTEN GLUTEN INTOLERANCE L’HYPERTENSION HYPERTENSION

La mobilité électrique, c’est un mode de vie qui marie les avantages de la technologie aux bienfaits pour la santé dans notre monde en pleine évolution.

Electric mobility: a way of life that brings technology and health benefits together in our evolving landscape.

TRAJETS ET RECHARGEZ
Electrify your commute and charge up your health
ÉLECTRIFIEZ VOS
VOTRE SANTÉ
Pour l’esprit et le corps, Iberostar Hotels & Resorts en Jamaïque vous invite à déconnecter de votre quotidien et à renouer avec vous-même, vos proches et l’environnement qui vous entoure. Grâce à des expériences, des activités et des divertissements spécialisés, les clients découvriront de nouvelles choses et éveilleront leurs sens. For the mind and body, Iberostar Hotels & Resorts in Jamaica invite you to disconnect from your day-to-day and reconnect with yourself, your loved ones and the environment around you. Through specialized experiences, activities and entertainment guests will discover new things and awaken their senses. Découvrez les étoiles étincelantes de la JAMAïQUE Discover JAMAICA’s Shining Stars IBEROSTAR GRAND ROSE HALL IBEROSTAR ROSE HALL SUITES IBEROSTAR ROSE HALL BEACH Montego Bay, JAMAIQUE Communiquez avec votre agent de voyage prefere ou visitez IBEROST AR.COM I 876 680 0000 ** ** * * ** ** ** ** * * I BEROSTAR HOTELS & RESORTS 1-855-378-9011
DESIGN INC
© 2022 GLORIA BASS

12

COMMUNAUTÉ • COMMUNITY

Le billet de la directrice, création et contenu | Letter from the Creative & Content Director EnBref

Méli-Mélo | Bits & Bites

L’impact positif du contact et de l’activité | The Positive Impact of Contact and Activity

Marc Garneau : l’espace continue d’inspirer ses contributions sur Terre | Marc Garneau: Space Continues to Inspire His Contributions on Earth

28 SANTÉ • HEALTH

Vous avez plus de 50 ans? Prenez soin de votre santé | Over 50? Take Control of Your Health

Rapport sur la santé naturelle | The Natural Health Report

Au coin des quatre pattes | Pet Corner La santé financière | Financial Health

Soins de la peau pour les peaux matures | Skincare for Mature Skin La santé mentale et le vieillissement | Mental Health and Aging

L’hypertension | Hypertension

La perte de cheveux passée au peigne fin | Combing through Hair Loss

Le cancer de la prostate | Prostate Cancer

La réalité virtuelle | Virtual Reality

Une étude jette un nouvel éclairage sur l’effet du vieillissement sur la mémoire | A Step Closer to Understanding the Impact of Aging on Memory in Older Adults

4 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SOMMAIRE • ON THE INSIDE 56
32
VOL 15 N VIEILLIR ET L’ESPACE CONTINUE D’INSPIRER SES CONTRIBUTIONS SUR TERRE SPACE CONTINUES TO INSPIRE HIS CONTRIBUTIONS ON EARTH MARC GARNEAU LA RANDONNÉE HIVERNALE WINTER HIKING RECETTES DE COCKTAILS SANS ALCOOL MOCKTAIL RECIPES SOINS POUR PEAUX MATURES SKINCARE FOR MATURE SKIN YOGA POUR LES AÎNÉS YOGA FOR SENIORS SANTÉ MENTALE ET VIEILLISSEMENT MENTAL HEALTH & AGING L’INTOLÉRANCE AU GLUTEN GLUTEN INTOLERANCE L’HYPERTENSION HYPERTENSION enSANTÉ 48 En couverture | On the Cover:
PHOTO : Agence spatiale
Space Agency
AÎNÉS À L’HONNEUR | SPOTLIGHT ON SENIORS
Marc Garneau
canadienne Canadian
HIVER | WINTER 2023 VOL 15 N O 1
DUKORAL® is a drinkable vaccine that may help you spend your vacation where you want – and not in the bathroom. VALNEVA Canada Inc. 600-3535, Saint-Charles Blvd. Kirkland (Montreal), Quebec H9H 5B9 © 2022 VALNEVA Canada Inc. All trademarks used under license. CA-VAL-2200003E Prevent LT-ETEC diarrhea DUKORAL® [Oral, Inactivated Cholera and LT-producing ETEC Diarrhea Vaccine] is indicated for the prevention of and protection against cholera and diarrhea caused by heat-labile toxin producing enterotoxigenic Escherichia coli (LT-ETEC) in adults and children from 2 years of age. DUKORAL® does not treat diarrhea caused by enterotoxigenic E. coli once it develops. DUKORAL® will only protect against cholera and LT-producing enterotoxigenic E. coli (ETEC). Not everyone who gets vaccinated will be fully protected. Therefore, precautions to avoid contaminated food or water should be taken. Allergic reactions and side effects such as abdominal pain, diarrhea, fever, nausea and vomiting may occur. Rehydration measures should be taken in case of diarrhea. IN THE SUN AND HAVIN’ FUN STUCK INSIDE, FUN DENIED 2 WEEKS BEFORE TRAVELLING ASK YOUR HEALTHCARE PROFESSIONAL ABOUT TAKING Visit dukoralcanada.com for more information.

66

Vieillir avec grâce et dignité | Aging with Grace and Dignity

L’autonomie sociale et la perte auditive | Self-advocacy and Hearing Loss

Un centre d’excellence pour la santé durable | Centre of Excellence for Sustainable Health

Consentement sexuel et troubles neurocognitifs | Sexual Consent and Neurocognitive Disorders

94 FONDATIONS DU CUSM • MUHC FOUNDATIONS

Une étude de l’IR-CUSM démontre l’existence d’un lien entre faible masse musculaire et déclin cognitif | RI-MUHC Study Shows Association of Low Muscle Mass with Cognitive Decline

Vieillir en santé et prévenir les chutes | Promoting Healthy Aging and Fall Prevention

La petite-fille de la fondatrice des épiceries Steinberg soutient des recherches futuristes en cardiologie | Granddaughter of Steinberg’s Grocery Founder Supports Futuristic Heart Research

L’histoire de Colin : le pouvoir de la médecine préventive pour sauver des vies | Colin’s Story: The Lifesaving Power of Preventive Medicine

SLA : la réponse est en vous | ALS: The Answer is in You

Vieillir en santé : le plus beau cadeau | Growing Up Healthy: The Greatest Gift

L’aide humanitaire la plus importante aux retombées les plus grandes au CUSM | The Largest and Most Impactful Humanitarian Assistance in Cancer at the MUHC

114 ALIMENTS • NUTRITION

Recettes de cocktails sans alcool | Mocktail Recipes

Cessez de vous inquiéter, et mangez! | Never Fear, Food is Here!

L’intolérance au gluten | Gluten Intolerance

Les dangers de suivre un régime en vieillissant | Dangers of Dieting as an Older Adult

122 EN FORME • FITNESS

La randonnée hivernale | Winter Hiking

Réduire l’atrophie musculaire | Reducing Muscular Atrophy

Le yoga pour les aînés | Yoga for Seniors

Le tonus avec Tina | Toning with Tina

6 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SOMMAIRE • ON THE INSIDE
66 122 114

« J’avais l’impression d’avoir de la lave en fusion qui coulait sur ma peau… »

Il s’est moqué d’elle, et il se moquera de vous.

Le zona est une affection grave qui peut entraîner des vésicules très douloureuses sur la peau qui peuvent persister. Peu importe que vous vous sentiez ou non en bonne santé, votre risque de contracter le zona augmente avec l’âge. Que dois-je savoir de plus? Si vous avez eu la varicelle, le virus qui cause le zona se trouve déjà à l’intérieur de votre corps.

Consultez votre médecin ou votre pharmacien dès aujourd’hui pour en savoir plus sur la vaccination. Visitez SHINGRIX.ca

SHINGRIX est un vaccin qui aide à protéger les adultes de 50 ans et plus contre le zona. Une protection totale ne peut être garantie, et des effets indésirables peuvent survenir. SHINGRIX n’est pas indiqué pour la prévention de la varicelle ni pour le traitement du zona et ne traite ni n’en prévient les complications. Demandez à votre professionnel de la santé si SHINGRIX vous convient. Pour signaler un effet indésirable, veuillez composer le 1-800-387-7374.

Les marques de commerce sont détenues ou utilisées sous licence par le groupe de sociétés GSK. ©2021 Groupe de sociétés GSK ou son concédant de licence.

16303_Shingrix_BoD_ Print_Ads_LAVA_F05_SR
09483 04/21
AIDEZ À VOUS PROTÉGER AVEC

Publié par CMS world media avec le soutien des fondations du Centre universitaire de santé McGill Published by CMS world media with support from the foundations of the McGill University Health Centre

MONTRÉAL

enSANTÉ

Éditeurs | Publishers: DAVID ABOUD, TOM JONAS Directrice création et contenu | Creative & Content Director: ERIN LAFRENIÈRE Traduction | Translation: MÉLISSA BULL, CATHERINE DEFOY Correctrice (français) | French Proofreader: BRIGITTE BLANCHARD Correcteur (anglais) | English Proofreader: GEORGE M. WITHERS Auteurs | Contributors: ARIELLE BEN-ZAKEN, SHAWNA BIRMAN, JANNA COWPER, PHILIPPE GRIMAULT, TOD HOFFMAN, ADAM IRWIN, GESTHIKA KALTSIDIS, TINA KISSAVOS, AUDREY LARONE JUNEAU, CAROLINE LEMAY, ANNE LEWIS, BJILLIAN MacKINNON, LEWIS ROSEN, JULIA SCALA, DAVID SZANTO, LETTY TING LI, AURÉLIE VALOIS-FRANCOEUR, MARGO VIZBARA, ROWENA WOODS

Ventes publicitaires | Advertising Sales: TOM JONAS, tom@montrealensante.com

Abonnement : 4 éditions = 10 $ pour affranchissement Subscription: 4 issues = $10 for postage subscriptions@montrealensante.com

4899, rue Notre-Dame Ouest Montréal, QC H4C 1S9 514-931-0422 info@montrealensante.com montrealensante.com @MontrealenSante

FONDATIONS DU CUSM | MUHC FOUNDATIONS

2023. MONTRÉAL enSanté est publié trimestriellement par CMS world media. Tous droits réservés. Les points de vue formulés sont ceux des auteurs et ne représentent pas nécessairement ceux du CUSM ou de ses fondations. © 2023. MONTRÉAL enSanté is published quarterly by CMS world media. All rights reserved. Points of view expressed do not necessarily represent those of the MUHC or its foundations. Imprimé au Canada | Printed in Canada ISSN: 1920-3144 8 MONTRÉAL enSANTÉ WINTER 2023 HIVER | WINTER 2023 VOL 15 N O 1 AÎNÉS À L’HONNEUR | SPOTLIGHT ON SENIORS enSANTÉ fondationhopitallachine.com lachinehospitalfoundation.org codevie.ca / codelife.ca cedars.ca fondationcusm.com / muhcfoundation.com fondationduchildren.com fondationcusm.com/a-propos/fonds-itm muhcfoundation.com/about-us/mci-fund mcgill.ca/neuro CLAUDIA TORRES COURTIER IMMOBILIER RÉSIDENTIEL RESIDENTIAL REAL ESTATE BROKER 514.224.0472 claudia@ccrmtl.ca coreconsultantsrealty.com
©

Un échocardiogramme du cœur droit peut révéler une hypertension artérielle pulmonaire (HTAP)1.

1. Galiè N, Vachiery JL, Gibbs S, et al. 2015 ESC/ERS Guidelines for the diagnosis and treatment of pulmonary hypertension. Eur Respir J 2015;46:903–975. 2. Humbert M, Coghlan J and Khanna D. Early detection and management of pulmonary arterial hypertension. Eur Respir Rev 2012;21:306–312.

Janssen Inc.

19 Green Belt Drive Toronto (Ontario) M3C 1L9 www.janssen.com/canada/fr

© 2020 Janssen Inc. Marques de commerce utilisées sous licence. CP-178758F

Le temps est un facteur. Une orientation rapide vers un centre spécialisé en HTP assure un diagnostic précoce et peut améliorer les résultats des patients1,2 . Entrez dans le cœur du sujet.

Et si on parlait d’h éopa ie... And what if we talk about h eopa y...

Abordons aujourd’hui l’homéopathie dans l’approche intégrative des visions de santé et de maladies. En e et, combien de nos patients n’osent parler des recours aux approches complémentaires telles que l’acupuncture, l’ostéopathie, la naturopathie ou l’homéopathie, à nos traitements traditionnels, de peur de notre jugement exclusif.

Quel est le traitement homéopathique le plus utilisé et ce, depuis plusieurs siècles, étant conservé dans l’usage grand public par le maintien de son e cacité ? Bien entendu, nous parlons d’Arnica montana. A quelles fins l’utilise-t-on ? Dans tous les traumatismes, blessures ou chirurgies pouvant causer des hématomes ou des ecchymoses, donc tout type d’e usion de sang. D’abord, rappelons l’origine grecque du mot homéopathie : « homeos pathos » qui signifie « la semblable sou rance ». Les substances qui provoquent cette « semblable sou rance », sont choisies comme médicaments et proviennent en général du monde végétal, minéral ou animal. Elles sont alors diluées en centésimale Hahnemannienne, ie un ml doit être dilué dans 99 ml puis 1 ml de cette dilution dans 99 ml et ainsi de suite pour chaque CH1. De plus le produit liquide doit être secoué vigoureusement (la succussion) à chaque nouvelle dilution pour obtenir la dynamisation. Là se situe la di culté de la preuve de son e cacité du point de vue chimique. Pourtant de nombreuses études apportent la preuve de l’action biologique de l’homéopathie et de son e cacité.2

En e et, beaucoup de gens sont surpris de découvrir qu’il existe des preuves scientifiques de haute qualité montrant que l’homéopathie est e cace - non seulement chez les humains3 mais aussi chez les animaux4 et les plantes5. En ce qui concerne plus spécifiquement l’arnica homéopathique, un certain nombre d’études prometteuses ont été menées sur ce médicament bien connu.6-9

Donc, nos patients utiliseront le médicament Arnica montana en prévision d’une chirurgie avec saignement potentiel ou formation d’ecchymose. Par exemple, en plastie/ORL pour réparation nasale, où on sait que les patients auront fréquemment un œil au beurre noir. On donne alors de l’Arnica en 9CH, 12CH ou 15CH, selon l’histoire du patient à raison de 5 granules selon l’indication et le patient ajustera selon l’amélioration. Donc on pourrait dire 5 granules aux 15-30 minutes pour le premier 2 heures puis aux 2 heures pour le premier jour et 4 fois par jour selon le besoin pour la douleur les jours suivants. On utilise beaucoup Arnica montana en plastie et dans tous les types de traumas. Vous avez une blessure du type entorse de la cheville ou une chute avec contusion, vous pouvez prendre Arnica montana, peu susceptible de provoquer d’e ets secondaires ou d’interactions médicamenteuses et ainsi réduire les bleus et les saignements internes.

Today, let's address homeopathy in the integrative approach of health and vision of diseases. Indeed, how many of our patients dare not talk about the use of complementary approaches such as acupuncture, osteopathy, naturopathy or homeopathy, to our conventional treatments, for fear of our exclusive judgment.

What is the most widely used homeopathic medicine, for several centuries, by the general public, because of its e ectiveness? Of course, we are talking about Arnica Montana. What is it used for? In all traumas, injuries or surgery that may cause hematoma or ecchymosis, i.e., any type of blood e usion.

First, let us recall that the word homeopathy originates from the Greek "homeos pathos", meaning "the similar su ering". The substances that cause this "similar su ering" are chosen as medicines and typically derive from the plant, mineral or animal sources. They are then potentized in centesimal Hahnemannian, i.e., 1 ml must be potentized in 99 ml then 1 ml of this dilution in 99 ml and so on for each subsequent CH1. In addition, the liquid product must be vigorously shaken (the succussion) at each step of dilution to obtain the potentization. This is where the di culty lies in proving its e ectiveness from a chemical point of view. Yet, many studies provide evidence of the biological action of homeopathy and its e ectiveness.2

Indeed, it surprises many people to discover that there is high quality scientific evidence showing homeopathy to be e ective - not only in humans3 but also in animals4 and plants5. Considering homeopathic Arnica specifically, a number of promising studies have been carried out on this well-known medicine. 6-9

So our patients will use Arnica Montana prior to undergoing surgery with the potential for bleeding or bruising, a prime example being rhinoplasty or other nasal repair, where black eyes in patients are a common side e ect. Arnica is given in 9CH, 12CH or 15CH, depending on the patient's history, in 5 pellets according to the indication and the patient will adjust dosages according to improvement. So, we could say 5 pellets every 15-30 minutes for the first 2 hours then every 2 hours for the first day and 4 times per day as needed for the pain on the following days. Arnica Montana is also widely used in plastic surgery and for all types of trauma. If you have a sprained ankle or a fall with contusion, you can take Arnica Montana, unlikely to cause side e ects or drug interactions and thus reduce bruising and internal bleeding.

Les granules peuvent également être dissouts dans l’eau et absorbés par la muqueuse buccale. Aucune intoxication n’est possible en raison de la dilution. Ce type de traitement convient d’emblée tant aux enfants qu’aux ainés. De plus, une étude a démontré qu’aucun retard à la consultation médicale traditionnelle n’a été observé suite à l’usage d’un traitement homéopathique.10

En conclusion, le traitement homéopathique peut être utilisé en

The pellets can also be dissolved in water and absorbed through the mucous membrane of the mouth. No intoxication is possible due to the dilution. This type of treatment is suitable for both children and the elderly. In addition, a study has shown that no delay in traditional medical consultation was observed following the use of the use of homeopathic treatment.10

In conclusion, homeopathic treatment can be used safely with any other type of treatment. This is the beauty of integrative medicine, which allows the combination of several approaches for the ultimate

Histoire de L’homéopathie / Qu’est-ce-que l’homéopathie ? – Syndicat professionnel des homéopathes du Québec - Histoire - Syndicat Professionnel des homéopathes du Québec (sphq.org) ; Qu'est-ce que l'homéopathie? - Syndicat Professionnel des homéopathes du « L’homéopathie: C’est quoi ? » – Coalition pour l’homéopathie au Québec (CPHQ) –

HRI Essential Evidence : https://www.hri-research.org/resources/essentialevidence/

HRI Homeopathy FAQs: https://www.hri-research.org/resources/homeopathy-faqs/

Harrer B. Replication of an experiment on extremely diluted thyroxine andhighland

Ücker A, Baumgartner S, Martin D, Jäger T. Critical e valuation of specific e cacy of preparations produced according to European Pharmacopeia monograph 2371. Biomedicines

Marzotto M, Arruda-Silva F, Bellavite P. Fibronectin Gene Up-regulation by Arnica montana in

Das S, Saha SK, De A, Das D, Khuda-Bukhsh AR. Potential of the homeopathic remedy, Arnica Montana 30C, to reduce DNA damage in Escherichia coli exposed to ultraviolet irradiation through up-regulation of nucleotide excision repair genes. Zhong Xi Yi Jie He Xue Bao. 2012 Mar;10(3):337-46.

8 Sorrentino L, Piraneo S, Riggio E et al. Is there a role for homeopathy in breast cancer surgery? A first randomized clinical trial on treatment with Arnica montana to reduce post-operative seroma and bleeding in patients undergoing total mastectomy. J Intercult Ethnopharmacol. 2017 Jan 3;6(1):1-8.

9 Lotan, A.M, Gronovich, Y, Lysy, I et al. Arnica montana and Bellis perennis for seroma reduction following mastectomy and immediate breast reconstruction: randomized, double-blind, placebo- controlled trial. Eur J Plast Surg. 2020. 43, 285–294

À PROPOS DE L’AUTEUR / ABOUT THE AUTHOR CHRISTIANE

10 La pratique médicale homéopathique démontre son utilité : la preuve par EPI3, EGORA, Février 2015. Homéopathie : l’étude EPI 3 prouve son e cience | egora.fr

Médecin de famille depuis 1977, communicatrice à l’écrit, à la radio et à la télé au sein de Videotron, Radio-Canada, Cogéco 98,5 FM et ses stations régionales depuis 1999, Dre Laberge est également conférencière sur la santé globale, en médecine familiale traditionnelle et sur le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), autant auprès du milieu professionnel de la santé qu’auprès du grand public.

Family physician since 1977, broadcaster in writing, radio and television with Videotron, Radio-Canada, Cogéco 985 fm and its regional stations since 1999, Dr. Laberge is also a speaker on global health, traditional family medicine and attention deficit hyperactivity disorder (ADHD), both for the health professional community and the general public.

COLLABORATION EN MATIÈRE DE RECHERCHE / RESEARCH COLLABORATION

Chef de la direction de l’Institut de recherche en homéopathie (HRI), Mme Roberts est titulaire d’un baccalauréat en sciences biologiques avec une spécialité en physiologie de l’Université de Birmingham. Diplômée du College of Homeopathy de Londres, Mme Roberts a pratiqué en tant qu’homéopathe privée et a donné des conférences en homéopathie au Royaume-Uni et à l’étranger avant de rejoindre HRI. Elle a depuis reçu de nombreux honneurs pour son travail hautement estimé en homéopathie et en recherche homéopathique.

Chief Executive of the Homeopathy Research Institute (HRI), Ms. Roberts has a First-Class Honours degree in Biological Sciences specializing in Physiology from the University of Birmingham. A graduate from the College of Homeopathy in London, Ms. Roberts practiced as a private homeopath and lectured in homeopathy in the UK and overseas before joining HRI. She has since been awarded multiple honours for her highly regarded work in both homeopathy and homeopathy research.

RACHEL ROBERTS, BSc (Hons) MCH RSHom FSHom FFHom (Hon)

Bienvenue dans l’édition hiver 2023 Aînés à l’honneur du magazine Montréal enSanté.

Alors que nous inaugurons une nouvelle année et un nouveau numéro du magazine, levons un verre à notre 15e année de publication et à toutes les personnes âgées dans nos vies.

Et il y en a beaucoup. En fait, la plupart des baby-boomers ont maintenant atteint le statut d’aîné. Près d’un Canadien sur cinq a 65 ans ou plus, et les estimations suggèrent que les personnes âgées représenteront le quart de la population du Québec d’ici 2030.

Récemment retraités et intronisés au club des seniors, ce sont mes parents, ce qui est un peu étrange, car je ne les considère pas comme vieux. Plutôt l’inverse. Ils sont actifs, en bonne santé et probablement en meilleure forme que moi.

Welcome to the Winter 2023 Spotlight on Seniors edition of Montréal enSanté Magazine.

As we usher in a new year and a new issue of the magazine, let’s raise a glass to our 15th year of publication and to all the senior citizens in our lives.

And there are many. In fact, most baby boomers have now reached senior status. Almost one in five Canadians is 65 or older and estimates suggest that seniors will make up a quarter of Quebec’s population by 2030.

Recent retirees and inductees into the seniors club are my parents, which is a bit strange because I don’t think of them as old. Quite the opposite. They’re active, healthy, and probably in better shape than I am.

Célébrons les aînés Celebrate Our Seniors

Le billet de la directrice, création et contenu

Ils ne tombent jamais malades. Ils ont un grand jardin et suivent un régime végétalien. Ils promènent le chien sur de très longues distances au quotidien. Mon père est un passionné de cyclisme et de course à pied. Ma mère aime lire. Qu’il s’agisse d’aider un voisin ou une famille de réfugiés, de faire du bénévolat ou de donner du sang, de cuisiner quelque chose ou de transformer des déchets en trésor, ils semblent toujours avoir un projet en cours. Ils n’ont pas beaucoup, mais ils font beaucoup avec ce qu’ils ont. Ils sont gentils et débrouillards, humbles et serviables.

Cette année, au lieu de prendre une résolution ridicule à laquelle je renoncerai sans doute d’ici quelques semaines, je vais me résoudre à suivre l’exemple de mes parents : mieux manger, boire moins, bouger plus, ne pas gaspiller, ne pas se créer des besoins, être gentille.

Célébrons les personnes âgées dans nos vies. Elles ont une mine de connaissances et d’expériences vécues; ce sont des mentors et des enseignants précieux qui méritent d’être chéris et respectés. Rappelons-nous que vieillir est un privilège refusé à beaucoup. Profitons au maximum de chaque journée qui nous est donnée. Bonne année en bonne santé! M

They never get sick. They have a large garden and eat a plant-based diet. They take the dog on marathon-distance walks. Dad is an avid cyclist and runner. Mom loves to read. Whether it’s helping out a neighbour or a family of refugees, volunteering their time or donating blood, baking something or transforming a trash find into a treasure, they always seem to have a project on the go. They don’t have a lot, but they do a lot with what they have. They are kind and resourceful, humble and helpful.

This year, instead of making a ridiculous resolution that I will undoubtedly give up on within weeks, I’m going to resolve to be more like my parents: eat better, drink less, move more, waste not, want not, be kind.

So, here’s to all the seniors in our lives. They have a wealth of knowledge and experience; they are valuable mentors and teachers who deserve to be cherished and respected. May we remember that growing old is a privilege denied to many and make the most of each day we are given. Cheers to a healthy new year! M

12 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 COMMUNAUTÉ • COMMUNITY
Letter from the Creative & Content Director Erin Lafrenière
C M Y CM MY CY CMY K

FACILITE LA DIGESTION DIFFICILE

Soulage RAPIDEMENT et EFFICACEMENT les troubles digestifs (dyspepsie) tels que:

La digestion lente

Les ballonnements

Les brûlures d’estomac

Les migraines digestives

Les nausées

FACILITATES DIFFICULT DIGESTION

FAST and EFFECTIVE relief of digestive discomforts (dyspepsia) such as:

Sluggish digestion

Nausea

Bloating

Digestive migraines

Heartburn

SOULAGE LA CONSTIPATION

INTESFIB est une excellente source de fibres BIOLOGIQUES pour le soulagement de la constipation et des ballonnements. Poudre et capsules. LAXATIL est un Laxatif naturel pour le soulagement RAPIDE et EFFICACE de la constipation. Ne cause pas de crampes.

RELIEVES CONSTIPATION

INTESFIB is an excellent source of ORGANIC fibre for the relief of constipation and bloating. Powder and capsules.

LAXATIL is a Natural laxative for FAST and EFFECTIVE relief of constipation. Does not cause cramps.

EFFICACITÉ ÉPROUVÉE

PROVEN EFFECTIVE

Produits de santé naturel de qualité depuis 1989 Quality Natural Health products since 1989 www.nutripur.com EN VENTE CHEZ / AVAILABLE AT : www.ebambu.ca, les magasins de produits naturels et certaines pharmacies / health food stores and select pharmacies. Inscrivez-vous à nos infolettres et recevez des promotions / www.nutripur.com / Subscribe to our newsletters and receive promot ions. Végétarien - Sans OGM - Sans GLUTEN - Sans agents de conservation Vegetarian - GMO free - GLUTEN free - Preservative free

EnBref

EXPO MANGER SANTÉ ET VIVRE VERT expomangersante.com

Écolo et savoureux, l’Expo Manger Santé et Vivre Vert 2023 vous invite à son rendez-vous les 17, 18 et 19 mars au Palais des congrès de Montréal, et les 4 et 5 mars au Centre des congrès de Québec. Cette année, l’Expo vous invite à découvrir une très grande variété de produits biologiques, naturels, du terroir et d’ailleurs ainsi que plusieurs produits et services thérapeutiques et écologiques afin d’améliorer votre milieu de vie, votre santé et votre bien-être. La 26e édition offrira de nombreuses dégustations, conférences et démonstrations culinaires avec un programme original qui propose des solutions sur des sujets de l’heure. C’est un rendez-vous où la santé, le plaisir de mieux se nourrir et l’environnement sont indissociables! M Flavourful and ecological, the Expo Manger Santé et Vivre Vert is inviting you to its annual gathering in 2023, which will take place on March 17 to 19 at the Palais des congrès in Montréal, and March 4 to 5 at the Centre des congrès in Quebec City. Visit the Expo to discover a large variety of natural, organic, local, therapeutic, and ecological products and services to improve your home, your health, and your well-being. The 26th edition promises tastings, conferences, and culinary demonstrations in an original format that provides solutions to many of our present-day challenges. It is a gathering where health, the pleasure of eating well, and the environment are all intertwined!

PILKI pilki.ca

Fondé en 2019, Pilki offre une variété de tisanes conçues avec des aromates sauvages cueillis à la main dans la forêt boréale et les prés du Québec. L’entreprise transforme, emballe et commercialise ses propres produits. Pilki est aussi grossiste en plantes forestières locales pour approvisionner différents transformateurs alimentaires de l’industrie à travers le Québec. L’entreprise collabore avec des distilleries, des microbrasseries, des herboristeries et d’autres types de transformateurs alimentaires, tels que des fabricants de sauce piquante. Diversifier son modèle d’affaires permet à Pilki d’accomplir sa mission de rendre accessibles les ingrédients d’ici. M Founded in 2019, Pilki boasts a variety of herbal teas made with wild herbs hand-picked from the boreal forest and meadows of Quebec. The company transforms, packages, and markets its own products. Pilki is also a wholesaler of local forest plants to supply various food processors across Quebec. The company works with distilleries, microbreweries, herbalists and other types of food processors like hot-sauce manufacturers. Diversifying its business model allows Pilki to accomplish its mission of making local ingredients accessible.

C’est bon de bien manger

Réconfortant potage de courge musquée à l’ail rôti

Bien mieux.

BROSSARD GRANBY LAVAL LÉVIS LONGUEUIL MAGOG MONTRÉAL SAINT-BRUNO SAINTE-FOY QUÉBEC SHERBROOKE

14 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 COMMUNAUTÉ • COMMUNITY
Présenté par : QUÉBEC
ALIMENTATION SAINE · ÉCOLOGIE · SANTÉ GLOBALE Le
17-18-19
Palais
expomangersante.com Informations sur :
4-5 MARS Centre des congrès
plus grand évèn ement pour MONTRÉAL
MARS
des congrès découvrir, goûter et s ’informer!

JOURNÉE NATIONALE DES

AÎNÉS

En 2010, le discours du Trône annonçait le soutien du gouvernement canadien à un projet de loi visant à créer une Journée nationale des aînés qui aurait lieu le 1er octobre de chaque année. Douze ans plus tard, alors que le pire de la pandémie est derrière nous, cette journée est plus que jamais l’occasion de célébrer la profonde contribution des aînés dans nos foyers, nos communautés et nos lieux de travail.

Et, au cas où vous l’auriez manqué, le premier ministre, Justin Trudeau, a fait une déclaration à l’occasion de la Journée nationale des aînés, le 1er octobre dernier. « Les aînés ont travaillé dur toute leur vie pour bâtir un meilleur Canada pour aujourd’hui et pour les générations futures. En cette Journée nationale des aînés, je me joins à tous les Canadiens pour rendre hommage aux aînés et à leurs nombreuses contributions au sein de nos collectivités partout au pays. »

« Malheureusement, l’augmentation du coût de la vie frappe durement de nombreux aînés. Cette année, le gouvernement du Canada remet plus d’argent dans les poches des aînés partout au pays. En juillet dernier, nous avons augmenté de façon permanente de 10 % les pensions des aînés de 75 ans et plus. »

Parmi les autres mesures, citons les améliorations apportées au Supplément de revenu garanti pour aider les aînés célibataires à faible revenu à sortir de la pauvreté. Il y a encore plus d’argent promis avec le doublement des crédits d’impôt pour la TPS. Au début de 2022, les libéraux ont également lancé l’initiative « Bien vieillir chez soi », dotée d’un budget de 90 millions de dollars, afin de soutenir les organismes qui aident les aînés à faible revenu et vulnérables à accomplir des tâches quotidiennes comme l’entretien de la maison et la préparation des repas.

NATIONAL SENIORS DAY

In 2010, the Speech from the Throne announced that the Canadian government would support legislation to create a National Seniors Day on the first day of October of every year. Twelve years later, with the worst of the pandemic in our rearview, the occasion makes more sense than ever to celebrate the profound contributions of seniors in our homes, communities, and workplaces.

And, in case you missed it, the Prime Minister, Justin Trudeau, issued a statement on National Seniors Day this past October 1. “Seniors worked hard all their lives to build a better Canada for today and for future generations. On National Seniors Day, I join all Canadians in honouring seniors and their many contributions to our communities across the country.”

“Unfortunately, the rising cost of living is hitting many seniors hard. The Government of Canada is putting more money back in the pockets of seniors across the country this year. This past July, we permanently increased pensions for seniors 75 years old and over by 10 per cent.”

Other benefits included improvements to the Guaranteed Income Supplement to help low-income, single seniors out of poverty. There’s even more money promised with the doubling of GST tax credits. At the start of 2022, the Liberals also launched the $90 million “Age Well at Home” initiative to support organizations working to help low-income and vulnerable seniors with everyday tasks like home maintenance and meal preparation.

DES TÉLÉPHONES INTELLIGENTS POUR LUTTER CONTRE LE SUICIDE

Grâce aux données des téléphones intelligents, un groupe de chercheurs de Harvard est en mesure de suivre des centaines de personnes présentant un risque de suicide. Plusieurs volontaires sont récemment sortis de divers hôpitaux et centres de soins psychiatriques. Chacun d’entre eux a accepté d’être suivi.

Les données utilisées à partir des téléphones des participants et des biocapteurs portables ont permis de déterminer les périodes de grand danger. Les chercheurs et les soignants étaient alors autorisés à intervenir pendant ces épisodes de détresse à haut risque.

En effet, pour les patients fragiles, les semaines qui suivent la sortie d’un établissement psychiatrique sont pour le moins difficiles. Selon une étude de Harvard, le taux de suicide à ce moment-là est environ 15 fois plus élevé que le taux national.

Grâce à un suivi approfondi, les scientifiques sont désormais en mesure de réaliser quelque chose qui échappait aux psychiatres depuis toujours : prédire qui risque de faire une tentative de suicide et à quel moment cette personne est susceptible de le faire.

Une application pour téléphone intelligent recueille des données sur l’humeur, les mouvements et les interactions sociales. D’autres biocapteurs suivent les choix musicaux, les publications sur les réseaux sociaux et les expressions faciales et vocales.

Matthew K. Nock, psychologue à Harvard, espère réunir ces technologies en une sorte de

16 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 COMMUNAUTÉ • COMMUNITY

système d’alerte précoce qui pourrait être utilisé lorsque les patients à risque sortent de l’hôpital. Lorsque le niveau de détresse augmente, un algorithme signale le patient. Une alarme réelle retentit sur un tableau de bord, permettant à un clinicien de passer un coup de fil et d’envoyer de l’aide.

SMARTPHONES TO SUPPRESS SUICIDES

Using smartphone data, a group of Harvard researchers is tracking hundreds of people at risk for suicide. Many of the volunteers had recently been discharged from various psychiatric hospitals and care centres. Each one signed off on being monitored.

The data used from participants’ phones and wearable biosensors helped identify periods of high danger. Researchers and caregivers were then permitted to intervene during these high-risk episodes of distress.

Indeed, for fragile patients,

the weeks after discharge from a psychiatric facility are difficult, to say the least. According to one Harvard study, the suicide rate at that juncture is around 15 times higher than the national rate.

With extensive monitoring, scientists are now able to do something that has eluded psychiatrists for as long as there have been psychiatrists: predict who is likely to attempt suicide and when that person is likely to attempt it.

A smartphone app collects data about mood, movement, and social interactions. Other biosensors track music choices, social media posts, and both facial and vocal expressions.

Matthew K. Nock, a Harvard psychologist, hopes to knit these technologies together into a kind of early-warning system that could be used when at-risk patients are released from the hospital. When distress levels rise, an algorithm flags the patient. An actual alarm sounds on a

dashboard, allowing a clinician to reach out with a phone call and send help.

DES ZONES SANS PALUDISME DEVIENNENT UNE RÉALITÉ GRÂCE À DE NOUVEAUX VACCINS

Selon un récent article du New York Times , la Chine et le Salvador ont été certifiés exempts de paludisme l’an dernier. Six pays de la région du Grand Mékong, dont le Viêt Nam et la Thaïlande, ont fait chuter les cas de 90 %. Près de 25 pays devraient avoir éliminé le paludisme d’ici 2025.

« Je pense qu’il y a de quoi être optimiste », a déclaré Philip Welkhoff, directeur des programmes de lutte contre le paludisme à la Fondation Bill et Melinda Gates. « Plus tard dans la décennie, nous pourrions réellement lancer une campagne qui nous permettrait d’atteindre l’objectif zéro. »

Deux nouveaux vaccins sont à l’origine de ce changement. Le Mosquirix , dont la mise au point a duré 35 ans, vient d’être approuvé par l’Organisation mondiale de la santé. Un vaccin plus puissant, le R21, a été mis au point par l’équipe d’Oxford qui a créé le vaccin contre la COVID AstraZeneca . Dans certains essais, le R21 a montré un taux d’efficacité de 80 %.

Mosquirix et R21 ciblent tous deux les sporozoïtes dans les quelques minutes qui précèdent leur entrée dans le foie. Un autre avantage, surtout dans les climats chauds, est qu’aucun des deux vaccins n’a besoin d’être réfrigéré pour être efficace. « Il est plus facile à administrer dans les régions rurales et éloignées

que beaucoup d’autres vaccins », a déclaré Prashant Yadav, expert en chaînes d’approvisionnement en soins de santé au Center for Global Development

NEW VACCINES MAKE MALARIA-FREE ZONES A

REALITY

According to a recent New York Times article, China and El Salvador were certified malaria-free last year. Six countries in the Greater Mekong region, including Vietnam and Thailand, have driven down cases by 90 per cent. Almost 25 countries are expected to have eliminated malaria by 2025.

“I think there’s so much room for optimism,” said Philip Welkhoff, director for malaria programs at the Bill and Melinda Gates Foundation. “Later this decade, we could actually launch a push that gets us all the way to zero.”

Two new vaccines are behind the changing tide. Mosquirix, which was 35 years in the making, was just approved by the World Health Organization. A more powerful vaccine, R21, was developed by the Oxford team that created the AstraZeneca Covid vaccine. In certain trials, R21 showed an 80 per cent efficacy rate.

Both Mosquirix and R21 target sporozoites in the few minutes before they enter the liver. Another bonus, especially in warmer climates, neither vaccine needs to be refrigerated in order to be effective. “It is more deliverable in rural, remote settings than many other vaccines have been,” said Prashant Yadav, an expert in health care supply chains at the Center for Global Development. M

WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 17 COMMUNAUTÉ • COMMUNITY

MISSION BON ACCUEIL AIDE LES AÎNÉS

Mission Bon Accueil o re une variété de services aux Montréalais dans le besoin dans tous les domaines, mais saviez-vous que 17 % des personnes qui se procurent de l’épicerie gratuite au Marché Bon Accueil sont des aînés qui gagnent un revenu fixe? Ça représente plus de 510 personnes chaque semaine et environ 26 520 visites chaque année.

Au début de la pandémie de COVID-19, l’équipe de sécurité alimentaire de la Mission a constaté une diminution du nombre de rendez-vous hebdomadaires chez les aînés. Pour contrer les risques d’exposition au virus en sortant de chez eux et en prenant les transports en commun, il fallait trouver une solution de substitution. En moins de deux semaines, Mission Bon Accueil et ses dévoués bénévoles ont échafaudé un service complet de livraison à domicile et nos aînés vulnérables ont recommencé à bénéficier de ce service alimentaire essentiel.

Plus d’un an et demi plus tard, Mission Bon Accueil continue à livrer trois fois par semaine des personnes âgées et handicapées, un peu comme le font d’autres épiceries en ville.

La pandémie de COVID-19 a multiplié les di cultés pour les aînés vulnérables atteints de graves problèmes de santé, mais Mission Bon Accueil reste déterminée à leur o rir des solutions et des services adaptés à leurs besoins, grâce à l’aide et à la générosité de Montréalais comme vous!

Pour découvrir comment vous pouvez aider des Montréalais dans le besoin, visitez:

WELCOME HALL MISSION HELPS SENIORS

Welcome Hall Mission (WHM) provides an array of services to Montrealers in need from all walks of life, but did you know that over 17% of the people who access Marché Bon Accueil for free groceries are seniors living on a fixed income? This represents over 510 people each week and approximately 26 520 visits each year.

At the start of the COVID-19 pandemic the Mission’s food security team noted a decline in the number of seniors scheduling their weekly grocery appointments. It became obvious that due to the health risks of venturing out of their homes, using public transport and potentially exposing themselves to the virus, that an alternative would have to be applied. Within less than two weeks, WHM and its cohort of dedicated volunteers had a complete delivery service implemented and once again, our vulnerable senior beneficiaries were receiving their much relied-upon grocery orders.

Over a year and a half later WHM is still operating a delivery service three times per week for seniors and people with disabilitiesmuch like the similar operations you would find at independent and chain grocery stores across the city.

The reality of the COVID-19 pandemic has created a number of di culties for vulnerable seniors who are struggling with serious health concerns, however, WHM remains committed to o ering solutions and adapting their services as necessary, thanks to the help and generosity of Montrealers like you!

To find out how you can help Montrealers in need, visit:

missionbonaccueil.com welcomehallmission.com
ON AIDE MONTRÉAL www.missionbonaccueil.com

L’impact positif du contact et de l’activité The Positive Impact of Contact and Activity

Au Centre Contactivité, il y en a pour tous les goûts. En plus de favoriser un sentiment de connexion, c’est aussi un lieu qui renforce la confiance et offre la sécurité. Ce sont des gens qui aident les gens à s’aider eux-mêmes. » —, un témoignage sincère de Wilma Goodman-Lo, directrice adjointe à la retraite et fière membre du Centre Contactivité, qui a pris la parole lors de la célébration du 50e anniversaire de l’organisation en octobre dernier.

Niché au cœur de Westmount depuis 1972, le Centre Contactivité est un centre communautaire à but non lucratif pour les aînés autonomes de 60 ans et plus résidant dans la grande région de Montréal. Le centre offre aux aînés un lieu accueillant, bienveillant et vivant où ils peuvent tisser des liens et rester actifs grâce à un éventail de cours, de groupes d’intérêt, d’événements spéciaux et d’initiatives intergénérationnelles. Avec une adhésion annuelle de 20 $, les membres ont accès à une programmation passionnante ainsi qu’à un espace d’accueil pour discuter avec des amis, emprunter des livres, ou acheter des produits artisanaux.

Des services d’accompagnement et de soutien sont également offerts aux personnes âgées, à leurs proches et à l’ensemble de la communauté dans le but d’aborder de manière collaborative les dépendances qui peuvent survenir avec l’âge. Au cœur des opérations du centre se trouve le personnel dévoué qui fait tout son possible pour fournir une attention personnalisée tout en équilibrant les besoins de la communauté du centre. La promotion de ce sentiment de bien-être holistique, individuel et collectif, est la façon dont Contactivity Centre s’engage à favoriser l’inclusion, l’autonomisation et l’engagement social. g

Contactivity has something for everyone. Not only does it foster a sense of connection, but it is also a place that builds confidence and offers security. It’s about people helping people help themselves.” This heartfelt testimonial is from Wilma Goodman-Lo, a retired vice principal and proud member of the Contactivity Centre. Mrs. GoodmanLo spoke at the organization’s 50th anniversary celebration in October.

Nestled in the heart of Westmount since 1972, the Contactivity Centre is a non-profit community centre for autonomous seniors, aged 60 and over, residing in the greater Montreal area. The centre provides a welcoming, caring, and lively place for seniors to connect and stay active through a diverse array of courses, interest groups, special events, and intergenerational initiatives. With its annual membership at an affordable $20, members have access to exciting programming along with a drop-in space for chatting with friends, borrowing books, or buying handmade goods.

Outreach and support services are also available to seniors, their loved ones, and the broader community in an effort to collaboratively address emerging changes that might arise as they age. At the heart of the Centre’s operations are the dedicated staff who go out of their way to provide individualized attention while balancing the needs of the centre’s community. Promoting this sense of holistic well-being, in the individual and the collective, is how Contactivity Centre is committed to fostering inclusivity, empowerment, and social engagement.

20 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 COMMUNAUTÉ • COMMUNITY
gg « “

g L’importance de rompre l’isolement par la socialisation a été amplifiée durant la pandémie de la COVID-19 puisque les personnes âgées faisaient partie de la population la plus vulnérable. Le passage à la programmation et aux services en ligne a ouvert la voie à de nouvelles façons de travailler et de rester en contact pour le Centre Contactivité. Certaines activités se déroulent toujours en ligne, comme les visites virtuelles de lieux célèbres et les spectacles en direct, tandis que d’autres programmes populaires, comme les groupes d’artisanat et les déjeuners communautaires, ont repris sur place. Des cours d’exercices (le yoga sur chaise et les étirements et mouvements), des cours éducatifs (français, espagnol, ateliers d’écriture, opéra), ainsi que les jeux de bridge toujours très populaires, s’adressent désormais à des participants en ligne et en personne, ce qui permet d’atteindre et d’animer une plus vaste communauté d’aînés actifs.

Le succès et la demande accrue de la programmation virtuelle du centre sont peut-être dus en partie aux élèves bénévoles qui apprennent aux aînés à devenir plus technophiles grâce à un partenariat avec l’école Selwyn House. Financés par Patrimoine canadien, les ateliers d’alphabétisation numérique ne sont qu’une des nombreuses initiatives offertes dans le cadre de la programmation intergénérationnelle qui unit des élèves de la maternelle à la 11e année et des membres de Contactivité. Les élèves plus âgés rendent visite aux aînés à leur domicile pour discuter et les aider dans leurs tâches; les aînés lisent des histoires aux élèves plus jeunes via Zoom sur les écrans des salles de classe; et les deux générations se sont réunies pour créer une chorale intergénérationnelle. « Nous sommes très fiers de ce partenariat durable », déclare Benita Goldin, directrice générale du centre. « Nos membres ont des histoires de vie intéressantes et les étudiants aiment avoir des échanges fructueux avec eux… en particulier ceux qui n’ont pas de grands-parents à Montréal, cela leur donne l’occasion d’interagir avec la génération plus âgée. »

Le partenariat entre le Centre Contactivité et Selwyn House a récemment reçu une subvention fédérale de trois ans, mais Benita partage le fait que « trouver un financement de base qui vous permette réellement de mener à bien la mission générale de votre organisation est difficile ». L’obtention d’un financement adéquat continue d’être un défi commun dans le secteur sans but lucratif, mais il est primordial de maintenir des programmes qui ont un impact positif sur les membres, le personnel et la communauté dans son ensemble. M

Alors que nous traversons les mois d’hiver plus froids et plus propices à l’hibernation, le Centre Contactivité recherche des bénévoles pour offrir certains services, tels que Telecheck (service d’enregistrement téléphonique pour les personnes âgées vivant seules), faire les courses, accompagner aux rendez-vous médicaux et organiser des événements spéciaux. Un petit contact avec une personne âgée peut faire beaucoup de bien. Laissez-vous emporter par l’esprit de Contactivité! Pour plus d’informations sur les initiatives du Centre et sur la façon de faire du bénévolat ou pour offrir des dons, veuillez consulter le site contactivitycentre.org ou composer le 514-932-2326

gg The importance of breaking isolation by socialization became amplified during the COVID-19 pandemic since seniors were among the most affected population. The pivot to online programming and services has opened doors to new ways of working and connecting for the Contactivity Centre. Some activities continue online, like virtual visits to worldfamous places and live performances, while other popular programs, like arts & crafts groups and community lunches, have resumed onsite. Exercise classes (chair yoga and stretch and movement), educational courses (French, Spanish, writing workshops, opera), as well as ever-popular Bridge now cater to both online and in-person participants, reaching and kindling a wider community of active seniors.

The success and increased demand of virtual programming at the centre may be thanks in part to student volunteers who teach the seniors to become more tech-savvy through a partnership with Selwyn House School. Funded by Canadian Heritage, digital literacy workshops are just one of many initiatives offered through the intergenerational programming that bond the kindergarten-through- grade-11 students and Contactivity members. Older students visit seniors in their homes to chat and help with chores; seniors read stories to younger students via Zoom projected on classroom smartboards; and both generations have come together to co-create and perform in an intergenerational choir. “We are very proud of this ongoing partnership,’’ says Benita Goldin, the Executive Director of the centre. “Our members have interesting life histories and the students enjoy having fruitful exchanges with them…especially for those who do not have grandparents in Montreal, it gives them the opportunity to interact with the older generation.”

Contactivity Centre’s partnership with Selwyn House has recently received a three-year federal grant, yet Benita shares that “finding core funding which really enables you to carry out the general mission of your organization is difficult.” Securing adequate funding continues to be a common challenge within the non-profit sector, yet it is paramount for sustaining programming that positively impacts its members, staff, and the community at large. M

As we weather the colder, hibernating months of winter, Contactivity is looking for volunteers to support seniors with services like Telecheck (phone check-in service for seniors who live alone), grocery shopping, medical appointment accompaniment, and special events. A little contact with a senior could go a long way — let’s embrace the spirit of Contactivity! For more information about the Centre’s initiatives, and how to volunteer or donate, please visit contactivitycentre.org or call 514-932-2326

Gesthika Kaltsidis est diplômée de McGill et travaille dans le domaine de l’assistance. Avec une soif d’apprendre motivée par la curiosité, ses champs d’intérêt académiques et professionnels évoluent dans les domaines de la santé mentale, de la diversité culturelle et de la justice sociale.

Gesthika Kaltsidis is a McGill graduate working in the helping professions. As a life-long learner driven by curiosity, her evolving academic and professional interests lie in the realms of mental health, cultural diversity, and social justice.

WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 21 COMMUNAUTÉ • COMMUNITY
COMMUNAUTÉ • COMMUNITY
PHOTO: NASA L’ESPACE CONTINUE D’INSPIRER SES CONTRIBUTIONS SUR TERRE SPACE CONTINUES TO INSPIRE HIS CONTRIBUTIONS ON EARTH
Par | By Tod Hoffman MARC GARNEAU PHOTO: AGENCE SPATIALE CANADIENNE/ CANADIAN SPACE AGENCY

Près de 40 ans se sont écoulés depuis que Marc Garneau est devenu le premier astronaute canadien à s’élever dans le ciel.

Aujourd’hui encore, il s’agit d’une expérience « aussi intense et puissante que lorsque je suis allé dans l’espace », dit-il, et elle n’a jamais cessé de l’inspirer. « On ne perd jamais vraiment la magie, l’émerveillement, de cette expérience. »

Voir notre planète dans sa totalité, comme un point dans l’immensité de l’espace et l’infinité des étoiles, c’est acquérir une perspective cosmique sur les défis rencontrés, et posés, par l’humanité.

« La vue de la Terre vous fait penser différemment à la vie elle-même », raconte M. Garneau, qui a effectué trois missions, la première en 1984, la seconde en 1996 et la dernière en 2000, enregistrant plus de 677 heures en orbite. « On commence à penser à l’échelle mondiale, pas seulement locale. On se rend compte que les huit milliards d’habitants que nous sommes doivent partager cette planète. Il n’y a nulle part ailleurs où aller, et cela signifie que nous devons nous entendre les uns avec les autres et résoudre les problèmes que nous avons en commun, comme le changement climatique. »

En faisant le tour du globe toutes les quatre-vingt-dix minutes, il devient évident que nous vivons en étroite proximité les uns des autres et que les problèmes qui surgissent dans une partie du monde sont forcément susceptibles d’affecter les autres. Ce n’est pas une mauvaise perspective à apporter au Parlement pour un politicien.

Élu pour la première fois à la Chambre des communes en 2008, M. Garneau continue de représenter la circonscription de Notre-Dame-deGrâce—Westmount. Il a siégé pendant plusieurs années dans l’opposition, où il était le porte-parole libéral pour un certain nombre de portefeuilles clés, notamment l’industrie, les ressources naturelles, les affaires étrangères et le commerce international. Puis, comme membre du parti au pouvoir, il a fait partie du Cabinet en tant que ministre des Transports (2015-2021) et ministre des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (2021).

« Servir mon pays a été très gratifiant, dit-il, En tant qu’officier de la marine, puis dans l’espace, et maintenant en tant qu’homme politique. L’opposition a été un terrain d’entraînement lorsque j’ai été élu pour la première fois. À ce poste, j’ai trouvé important de critiquer quand j’estimais que le gouvernement faisait quelque chose de mal, mais aussi de reconnaître quand ses actions avaient du sens. Cela atténue les querelles et augmente votre crédibilité. Au gouvernement, j’ai tiré une grande satisfaction de la possibilité de façonner la politique. »

Il s’inquiète toutefois de l’état de la démocratie aujourd’hui. « Il n’est pas intuitif pour les gens d’être démocratiques les uns envers les autres. Nous devons constamment y travailler. Je pense que le Canada, même s’il est loin d’être parfait, est un exemple d’un bon travail de maintien des institutions démocratiques. Je pense que c’est l’une des raisons pour lesquelles nous sommes admirés dans le monde entier. »

Il fait valoir que le rôle traditionnel du Canada en tant que puissance moyenne reste pertinent aujourd’hui. Nous pouvons donner l’exemple par notre pratique de la démocratie et notre soutien aux droits de l’homme. Il y a encore des occasions pour le Canada de servir de défenseur positif, comme il l’a fait, par exemple, lorsqu’il a joué un rôle de premier plan dans l’isolement mondial du régime d’apartheid de l’Afrique du Sud. g

Nearly 40 years have gone by since Marc Garneau became Canada’s first astronaut to soar into the heavens.

To this day, it remains “as intense and powerful an experience as when I went into space,” he says, and has never ceased to inspire him. “You don’t ever really lose the magic, the wonder, of it.”

To see our planet in its entirety, as but one point in the immensity of space and infinity of stars is to gain a cosmic perspective on the challenges faced, and posed, by humanity.

“The view of Earth gets you thinking differently about life itself,” said Mr. Garneau, who completed three missions, first in 1984, again in 1996, and most recently in 2000, logging more than 677 hours in orbit. “One starts to think on a global scale, not just locally. You see that all eight billion of us have to share this planet. There’s nowhere else to go and that means we have to get along with one another and resolve the problems we share in common, such as climate change.”

Circling the globe every ninety minutes, it becomes apparent that we live in close proximity to one another and that problems arising in one part of the world can’t help but affect others. It’s not a bad perspective for a politician to bring into Parliament.

First elected to the House of Commons in 2008, Mr. Garneau continues to represent the riding of Notre-Dame-de-Grâce— Westmount. He sat for several years in opposition, where he was the Liberal critic on a number of key portfolios, including industry, natural resources, and foreign affairs and international trade. Then, as a member of the governing party, he served in Cabinet as Minister of Transport (2015-2021) and Minister of Foreign Affairs, Trade and Development (2021).

“Serving my country has been very rewarding,” he says. “As a naval officer, then in space, and now as a politician. The opposition was a training ground when I was initially elected. In that position, I found it important to criticize when I felt the government did something wrong, but also to acknowledge when their actions made sense. It lessens the bickering and increases your credibility. In government, I’ve derived great satisfaction from the opportunity to shape policy.”

He does express concern for the state of democracy today. “It is not intuitive for people to be democratic with each other. We have to constantly work at it. I think Canada, while by no means perfect, is an example of doing a good job at maintaining democratic institutions. I think it’s one of the reasons we’re admired around the world.”

He says that Canada’s traditional role as a middle power continues to be relevant today. We can set an example by our practice of democracy and our support for human rights. There are still occasions for Canada to serve as a positive advocate as it did, for example, when it played a leading role in the world’s isolation of South Africa’s apartheid regime.

WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 23 COMMUNAUTÉ • COMMUNITY
gg

g Parmi ses responsabilités, M. Garneau est actuellement coprésident du Comité parlementaire sur l’aide médicale à mourir, qui examine la législation existante pour déterminer si elle doit être révisée. Le Comité entend un large éventail de positions, allant du rejet absolu de toute intervention médicale à une acceptation très large dans la plupart des circonstances avec un consentement approprié.

« Cela me procure une grande satisfaction personnelle, même s’il s’agit d’une question difficile, car elle peut toucher tous les Canadiens », explique-t-il.

Le fait que la société canadienne ait évolué sur ce sujet démontre que la loi peut évoluer en fonction de l’évolution des normes. C’est maintenant au point que la plupart des gens pensent qu’il est possible de donner aux personnes la possibilité de s’exprimer sur leur propre mort.

« C’est un domaine où la loi s’adapte pour refléter les changements importants dans notre façon de voir la vie », explique-t-il. Comme le Comité continue de se réunir, il s’abstient de révéler sa propre opinion, mais il concède que sa pensée sur le sujet a évolué avec l’âge. « J’ai maintenant 73 ans. J’ai la chance d’être en bonne santé, mais je suis conscient du fait que je suis plus proche de la sortie que de l’entrée. » g

gg Among his responsibilities, Mr. Garneau is currently co-chair of the Parliamentary Committee on Medical Assistance in Dying, which is reviewing existing legislation to determine whether it is in need of revision. The Committee is hearing a wide range of positions, from absolute rejection of any medical intervention to a very broad acceptance in most circumstances with appropriate consent.

“It gives me a great deal of personal satisfaction, even though it’s a difficult issue, because it’s one that could potentially affect every single Canadian,” he said.

That Canadian society has evolved with respect to the subject shows how the law can evolve in response to changing norms. It is now at the point where most people believe there is at least some room for giving people a voice in their own demise.

“This is an area where we are seeing the law being adjusted to reflect significant changes to how we view life,” he said. Because the Committee continues to meet, he is scrupulous about not revealing his own opinion, but he does concede that his thinking on the subject has changed with aging. “I’m 73 now. I’m fortunate to have good health, but I’m conscious of the fact that I’m closer to the back door than the front.” gg

24 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 COMMUNAUTÉ • COMMUNITY
M. Garneau lit aux enfants d’une garderie à Notre-Dame-de-Grâce. Mr. Garneau reads to children at a daycare in Notre-Dame-de-Grâce.
M. Garneau avec des membres de la Légion royale canadienne, filiale NDG. Mr. Garneau with members from the Royal Canadian Legion, NDG Branch. GUEST
PHOTOS: MARGARET

g L’activité et l’attitude sont les éléments clés pour bien vieillir, suggère-t-il.

Sur le plan physique, il est un marcheur et un cycliste passionné, ce qui lui donne l’endurance nécessaire pour accomplir les tâches exigeantes d’un député. Et il attribue à sa vie professionnelle le mérite de le garder mentalement actif et intellectuellement stimulé.

« Je suis actif depuis mon plus jeune âge. La discipline que j’ai apprise dans la marine et l’obligation de rester en forme en permanence en tant qu’astronaute m’aident à conserver un mode de vie sain aujourd’hui. Lorsque vous l’avez fait pendant la majeure partie de votre vie, il est plus facile de continuer à le faire en vieillissant. »

Quant à l’attitude, il a déclaré : « Je suis un optimiste. Vous ne pouvez pas vivre votre vie, et l’apprécier, si vous n’êtes pas optimiste. »

Une source d’optimisme se trouve dans l’espace, qui, selon lui, représente un domaine où les humains peuvent trouver les moyens de coopérer pour le bien commun. Il cite l’exemple actuel où Russes et Américains servent et collaborent harmonieusement sur la Station spatiale internationale (SSI), malgré la guerre qui se déroule en Ukraine.

« Depuis plus de 20 ans, nous avons réussi à coopérer sur la SSI parce que nos efforts dans l’espace ont, d’une certaine manière, transcendé les questions qui nous préoccupent sur Terre, dit-il. Reste à savoir si nous continuerons à le faire, mais je pense qu’il est logique qu’un jour, lorsque nous irons sur Mars — comme je l’espère —, nous le ferons au niveau international et que nous apporterons tous nos propres forces à cette initiative très complexe. »

Il y a environ 10 ans, M. Garneau a commencé à prendre des notes sur sa vie mouvementée.

« J’ai décidé que je devais commencer à noter un peu les grandes lignes avant que les choses ne deviennent trop floues, dit-il, et j’ai commencé à étoffer le tout récemment. J’ai énormément apprécié cette expérience, car elle m’a obligé à être discipliné dans le récit des événements. J’ai également apprécié le processus d’écriture et le fait d’essayer de donner vie à la page. »

Il prévoit de prendre une année supplémentaire pour réviser et affiner le récit.

« Je l’ai écrit pour mes enfants et ma famille, dit-il, et son lancement dans la sphère publique dépendra de l’intérêt qu’il suscitera. Mais si ce n’est pas le cas, ce sera toujours aussi satisfaisant. Et j’ai appris des choses sur moi-même en cours de route. Je pense que, dans le passé, j’ai peut-être fait abstraction de certains de mes défauts, et ce processus m’a permis d’être vraiment honnête avec moi-même. Je voulais que ce soit précis, et pour y parvenir, il faut être brutalement honnête. » M

gg Activity and attitude are the keys to healthy aging, he suggests.

On the physical side, he is an avid walker and cyclist, which he credits for giving him the stamina to perform the demanding duties of an MP. And he credits his work life with keeping him mentally active and intellectually stimulated.

“I’ve been active since my early years. The discipline I learned in the Navy and the requirement to stay very fit all the time as an astronaut contribute to keeping up with a healthy lifestyle today. When you’ve done that for the better part of your life, it’s easier to keep doing it as you age.”

As for attitude, he says, “I am an optimist. You can’t live your life, and enjoy it, if you’re not an optimist.”

One source of optimism is to be found in space, which, he suggests, represents a domain where humans can find the means to cooperate for the common good. He cites the current example where Russians and Americans are serving and collaborating harmoniously on the International Space Station (ISS) notwithstanding the bitter warfare taking place in Ukraine.

“For the past 20-plus years, we have managed to cooperate on the ISS because our efforts in space have, in a way, transcended the issues that preoccupy us on Earth,” he says. “Whether we continue to do so remains to be seen, but I think it makes sense that, one day, when we go to Mars — as I hope we will — we will do so internationally and all bring our own strengths to that very complex endeavour.”

About 10 years ago, Mr. Garneau began taking notes about his eventful life.

“I decided I should begin to record a bit of an outline before things get too fuzzy,” he says. “I began to flesh it out more recently. I have tremendously enjoyed the experience because it’s forced me to be disciplined about recounting events. I’ve also enjoyed the writing process and trying to make the page come alive.”

He plans on taking another year to revise and refine the narrative.

“I wrote it for my children and my family,” he says. “Whether it goes into the public arena will depend on if there is wider interest. But, if not, it has still been just as satisfying. And I’ve learned things about myself along the way. I think that, in the past, I may have glossed over some of my faults, and this has been a process about being really honest with myself. I wanted it to be accurate, and to achieve that, one has to be brutally honest.” M

Tod Hoffman est un professionnel de la communication chevronné et un écrivain acclamé. Il est titulaire d'un baccalauréat et d'une maîtrise en sciences politiques de l'Université McGill.

Tod Hoffman is a seasoned communications professional and a critically-acclaimed writer. He holds Bachelor and Master of Arts degrees in political science from McGill University.

WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 25 COMMUNAUTÉ • COMMUNITY

Un avis médical sans sortir de chez moi? C’est possible.

Avec Olive télémédecine, consultez un professionnel de la santé sans sortir de chez vous.

Aujourd’hui, il peut être difficile de consulter son médecin de famille, il faut souvent attendre des semaines pour avoir son rendez-vous. Alors, on se rend à l’urgence pour essayer de voir quelqu’un, mais là aussi, les délais d’attente sont très, très longs et beaucoup de patients retournent même à la maison sans avoir consulté. Pour pallier à ce problème, Olive télémédecine a été créée au Québec en janvier 2020, dans le but d’offrir un accès rapide à des consultations médicales par visio-conférence et donc, de contribuer à désengorger les urgences.

Comment Olive peut aider les patients?

Olive télémédecine permet aux patients de consulter un professionnel de la santé (infirmière, praticienne ou médecin) dans le confort de leur foyer, sans sortir de la maison. Pas besoin de se déplacer, bien pratique, surtout en hiver!

Le patient peut avoir une consultation médicale à partir d’un téléphone, une tablette ou un ordinateur. Le service est offert tous les jours (même la fin de semaine), 24/24.

Pour consulter, il suffit de télécharger l’application Olive ou d’aller sur le site Internet de la compagnie. Le patient aura accès en quelques minutes à une infirmière qui fera un 1er triage et qui l’orientera vers le bon professionnel.

Quels soins peut me donner Olive?

Olive peut traiter 70 % des problèmes médicaux. Le patient pourra obtenir des prescriptions, des renouvellements de médicaments et des consultations pour urgences mineures, tout ça, sans sortir de la maison.

Et pour la santé mentale?

Olive compte parmi ses professionnels de la santé des spécialistes en santé mentale qui peuvent offrir de l’aide aux patients qui ont des enjeux en santé mentale (dépression, anxiété, insomnie…).

Démarrez une consultation médicale dès aujourd’hui, visitez olivemedic.ca.

With Olive Telemedicine, consult a medical professional without leaving the comfort of home.

These days, it can be difficult to consult your family doctor. Sometimes you have to wait weeks to get an appointment. So, you head to the emergency room hoping to get seen, but wait times can be extremely long. Many patients end up going home without being seen. Created in Quebec in January 2020, Olive Telemedicine was designed to combat this problem by offering rapid access to virtual medical consultations and help alleviate emergency room congestion.

How can Olive help?

Olive Telemedicine allows you to consult a healthcare professional (nurse, practitioner, doctor) from the comfort of home. No need to go anywhere, which is super practical in the winter!

You can schedule a consultation on your phone, tablet, or computer. Access is available 24/7, even on weekends.

To start, simply download the Olive app or visit the company website. Within minutes, you’ll have access to a nurse who can perform an initial triage and direct you to the right professional.

What kind of care can Olive provide?

Olive can treat 70% of medical conditions. You will be able to get prescriptions, medication renewals, and consultations for minor emergencies, all without leaving the house.

What about mental health?

Olive’s healthcare professionals include mental health specialists who can provide consultation and treatment for patients with mental health issues (depression, anxiety, insomnia…).

Start a medical consultation today. Visit olivemedic.ca.

Medical advice without leaving home? It is possible.

Avec Olive, clinique santé virtuelle privée, consultez depuis votre mobile ou votre ordinateur tous les jours, 24 heures sur 24.

With Olive private healthcare clinic, get a consultation on your phone or computer any day, 24/7.

olivemedic.ca Renouvellement d’ordonnance Prescription renewal Santé physique Physical health Santé mentale Mental health Téléchargez l’application Olive dès maintenant Download the Olive app today Votre clinique santé virtuelle
rendez-vous médical là là? A doctor’s appointment right now ?
Un

Vous avez plus de 50 ans? Prenez soin de votre santé Over 50? Take Control of Your Health

Si vous avez 50 ans ou plus, il est temps d’agir pour rester en bonne santé. Commencez par vous assurer d’avoir reçu tous les vaccins nécessaires pour vous protéger contre les maladies évitables.

Avec l’âge, les défenses immunitaires naturelles s’affaiblissent, et rester à jour dans ses vaccins devient encore plus important. D’une part, la vaccination aide à vous protéger, vous et votre entourage, contre certaines maladies; d’autre part, elle réduit le risque de complications si vous contractez l’une de ces infections, ce qui est particulièrement important pour quiconque est atteint d’un problème de santé chronique1

Lors d’un récent sondage de Santé Canada, même si la plupart des adultes au Canada croyaient avoir reçu tous les vaccins recommandés pour une personne de leur âge, moins de 10 % étaient en fait à jour dans leurs vaccins1. La pandémie de COVID-19 a perturbé les programmes de vaccination systématique. En 2022, une étude mondiale menée par GlaxoSmithKline sur la vaccination des adultes a révélé que, au cours des cinq dernières années, les taux de vaccination avaient été de 88 % pour la COVID-19, de 56 % pour la grippe, et de seulement 14 % pour l’infection à pneumocoque et 10 % pour le zona2

Les personnes de 50 ans et plus doivent s’assurer d’avoir reçu ces deux derniers vaccins – souvent négligés, qui protègent contre le zona et l’infection à pneumocoque, bactérie pouvant entraîner une méningite bactérienne, une bactériémie (infection du sang potentiellement grave) et une pneumonie à pneumocoque3

Le zona (herpès zoster) touche près d’un Canadien sur trois au cours de sa vie4. Shingrix, vaccin contre le zona, est recommandé chez les personnes de 50 ans ou plus; récemment, il a aussi été approuvé par la FDA pour la prévention de l’herpès zoster chez les adultes exposées à un risque accru de zona en raison d’une réduction de la réponse immunitaire attribuable à une maladie chronique ou à son traitement5. En outre, Shingrix prévient le zona chez plus de 90 % des personnes de 70 ans ou plus6 g

If you are age 50 or over, it’s time to take action to stay healthy. Start with preventing illness by ensuring you have the vaccinations you need.

Our natural immune protection declines as we age, so staying up to date with recommended vaccinations gains importance as we get older. Vaccinations not only help protect you and others from disease, they also reduce your risk of having complications if you do become ill; this is especially important for anyone with a chronic health condition.1

A recent Health Canada survey found that while most Canadian adults believed they had received all vaccines required for someone their age, less than 10 per cent were actually up to date on their vaccinations.1 COVID-19 also interfered with people’s ability to get routine vaccinations. The GSK Global Adult Vaccination Study of 2022, reports that in the last five years, vaccination rates were 88 per cent for COVID-19, 56 per cent for influenza, just 14 per cent for pneumococcal disease, and 10 per cent for shingles.2

Those over the age of 50 should ensure they get the last two vaccinations to protect against shingles, and pneumococcus, the bacteria that can cause bacterial meningitis, bacteremia (a potentially serious blood infection), and pneumococcal pneumonia.3

Shingles (herpes zoster) affects nearly one in three Canadians in their lifetime.4 In addition to being recommended for individuals over 50, Shingrix was recently FDA-approved to prevent herpes zoster in adults at increased risk of shingles related to reduced immune response due to chronic disease or its treatment.5 Moreover, it prevents shingles in over 90 per cent of people 70 years of age and older.

28 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SANTÉ • HEALTH
6 gg
With
Avec l’aimable assistance éditoriale de Vaccins411.ca |
editorial assistance from Vaccines411.ca

Shingles is a serious disease that can cause a blistering rash resulting in severe pain which has the potential to linger. No matter how healthy you feel, as you age, the risk of developing shingles increases. Know what else? If you’ve had chickenpox, the virus that causes shingles is already inside you.

Ask your doctor or pharmacist about vaccination today.

SHINGRIX.ca

SHINGRIX is a vaccine that helps protect adults 50 years of age and older against shingles (herpes zoster). 100% protection cannot be guaranteed and adverse reactions may occur. SHINGRIX is not for prevention of chickenpox or for the treatment of herpes zoster (HZ) and does not treat or prevent complications. Ask your healthcare professional if SHINGRIX is right for you. To report an adverse event, please call 1-800-387-7374.

Trademarks are owned by or licensed to the GSK group of companies. ©2021 GSK group of companies or its licensor.

“It felt like molten lava flowing over my skin…” It didn’t care about her. It won’t care about you.
04483 04/21
Visit
HELP PROTECT YOURSELF WITH

g La vaccination contre la grippe et l’infection à pneumocoque revêt une importance particulière cette année. On s’attend en effet à une augmentation des infections grippales en raison de l’assouplissement des mesures sanitaires liées à la pandémie et d’une diminution de l’immunité collective consécutive aux faibles taux d’influenza en 20217. Par ailleurs, depuis le début de la pandémie de COVID-19, on assiste à l’émergence de souches antibiorésistantes de pneumocoque — lequel entraîne souvent une pneumonie chez les personnes atteintes de grippe8

« La pneumonie demeure l’une des infections les plus mortelles au Canada. [PREVNAR 20, qui a été homologué récemment par Santé Canada] offre une protection plus large contre les infections par les sérotypes pathogènes de Streptococcus pneumoniæ », a déclaré la Dre Angel Chu, vice-présidente, Immunisation Canada9

Vous prévoyez voyager cet hiver? Assurez-vous d’être à jour dans vos vaccins de routine et suivez les recommandations vaccinales à l’intention des voyageurs. Selon votre destination, vous pourriez avoir besoin des vaccins contre l’hépatite A, le choléra, la fièvre jaune et l’encéphalite japonaise10

Êtes-vous à jour dans vos vaccins1?

• Tétanos : Tous les adultes (une dose tous les 10 ans)

• Diphtérie : Tous les adultes (une dose tous les 10 ans)

• Coqueluche : Tous les adultes (un rappel à l'âge adulte)

• Hépatite A et B : Quiconque veut se protéger; personnes à risque en raison de problèmes de santé, de voyages, du travail ou du mode de vie; entourage des cas contacts (habituellement deux ou trois doses)

• Virus du papillome humain (VPH) : Femmes et hommes de 27 ans ou plus à risque d'être exposés (habituellement deux ou trois doses)

• Grippe saisonnière : Tous (une dose par année, à l’automne)

• Infection à méningocoque : Personnes atteintes de certaines affections médicales; personnes qui habitent en résidence comme les étudiants et le personnel militaire (habituellement une dose, selon le risque)

• Infection à pneumocoque : Personnes de 65 ans ou plus; personnes atteintes de certaines affections médicales (habituellement une dose, selon le risque)

• Zona (herpès zoster) : Personnes de 60 ans ou plus; peut aussi être administré aux personnes de 50 à 59 ans ou atteintes de certaines affections médicales (une ou deux doses, selon le vaccin)

Pour en savoir plus à propos des vaccins que vous devez recevoir, consultez le vaccines411.ca/immunization-brochure/index-fr.php M

Présenté par Vaccins411.ca — Pour savoir où aller pour vos vaccins! Cette information ne doit pas remplacer les soins et les conseils prodigués par votre médecin. Votre médecin peut recommander des traitements différents en fonction de vos antécédents et de votre situation.

gg Influenza and pneumococcal vaccinations are particularly important this year. Flu infections are expected to increase due to the easing of pandemic protection measures, and lower herd immunity after last year’s lower infection rates.7 And antibiotic-resistant strains of pneumococcal disease — which often causes pneumonia in people with influenza — have emerged since the COVID-19 pandemic.8

“Pneumonia remains one of the most lethal infectious diseases in Canada. [PREVNAR 20, which was recently approved by Health Canada,] broadens the protection against diseasecausing serotypes that lead to Streptococcus pneumoniae infections...” said Dr. Angel Chu, Vice Chair of Immunize Canada.9

Planning to travel this winter? Update your routine vaccinations and special travel vaccines. Depending on your destination, that could include hepatitis A, cholera, yellow fever, and Japanese encephalitis.10

1

What protection are you missing?

• Tetanus: Everyone (one dose every 10 years)

• Diphtheria: Everyone (one dose every 10 years)

• Pertussis (whooping cough): Everyone (one booster dose as an adult)

• Hepatitis A & B: Everyone wanting protection; people with medical, occupational, travel or lifestyle risk; contacts of cases who have been exposed (usually two to three doses)

• Human papillomavirus (HPV): Females and males 27 years of age and older at ongoing risk of exposure (usually two to three doses)

• Seasonal influenza (flu): Everyone (one dose every year in the fall)

• Meningococcal infection: Those with specific medical conditions; those living in shared accommodations like students and military personnel (usually one dose, depends on risk)

• Pneumococcal infection: Everyone 65 years of age and older; people with specific medical conditions (usually one dose, depends on risk)

• Herpes zoster (shingles): Everyone 60 years of age and older; can also be given to people 50-59 years and those with specific medical risks (one to two doses depending on vaccine)

To learn more about what immunizations you might need, visit vaccines411.ca/immunization-brochure/index.php M

Brought to you by Vaccines411.ca – Know where to go for your vaccinations!

This information should not be used as a substitute for the medical care and advice of your doctor. There may be variations in treatment that your physician may recommend based on individual facts and circumstances.

Sources: 1. https://www.canada.ca/en/public-health/services/publications/healthy-living/just-kids-adult-guide-vaccination.html. 2. https://www.gsk.com/en-gb/media/press-releases/gsk-s-olderadult-respiratory-syncytial-virus-rsv-vaccine-candidate. 3. https://www.immunize.org/askexperts/experts_pneumococcal_vaccines.asp. 4. https://www.canada.ca/en/public-health/services/ publications/healthy-living/canadian-immunization-guide-part-4-active-vaccines/page-8-herpes-zoster-(shingles)-vaccine.html. 5. https://www.clinicaloncology.com/FDA-Watch/Article/08-21/ New-Indication-for-Shingrix-to-Prevent-Shingles-in-Immunocompromised-Adults/64371. 6. https://www.immunize.org/askexperts/experts_zos.asp. 7. https://www.npr.org/sections/healthshots/2022/09/23/1124311571/flu-season-2022-covid-twindemic. 8. https://www.medscape.com/viewarticle/981723. 9. https://www.newswire.ca/news-releases/pfizer-announces-prevnar-20-tmpneumococcal-20-valent-conjugate-vaccine-is-now-available-in-canada-for-the-prevention-of-pneumonia-and-invasive-pneumococcal-disease-in-adults-18-years-of-age-and-older-840947621.html. 10. https://www.canada.ca/en/public-health/services/publications/healthy-living/canadian-immunization-guide-part-3-vaccination-specific-populations/page-9-immunization-travellers.html.

30 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SANTÉ • HEALTH

Pourquoi se faire vacciner?

Les vaccins stimulent les cellules de défense et aident à produire des anticorps. Les anticorps nous protègent contre la maladie.

La vaccination est la meilleure protection contre plusieurs maladies. Demandez à votre professionnel de la santé les meilleurs vaccins pour vous et tous les membres de votre famille.

Why get vaccinated?

Vaccines stimulate defense cells and help produce antibodies. Antibodies shield us against disease. Vaccination provides the best protection against several illnesses. Ask your healthcare professional about the best vaccines for you and all the members of your family.

valneva.ca

ca.gsk.com seqirus.ca

merck.ca

sanofi.ca astrazeneca.ca

pfizer.ca

innovativemedicines.ca

Pour trouver la clinique de vaccination la plus proche de chez vous ainsi que des renseignements fiables sur l’immunisation, visitez Vaccins411.ca

To find the vaccinating clinic closest to you along with reliable immunization information, visit Vaccines411.ca

Cette pièce d’information vous est présentée par les partenaires et sociétés pharmaceutiques suivants This informational piece is brought to you by the following partners and pharmaceutical companies

Rapport sur la santé naturelle The Natural Health Report

GARDER UN ŒIL SUR LA SANTÉ OCULAIRE

Tu as de beaux yeux, tu sais? Quel est ton secret? Pour une bonne santé oculaire, ce n’est pas sorcier! Il est important de travailler en prévention, d’avoir une bonne nutrition et d’être entouré de bons spécialistes.

Les nutriments essentiels pour la santé des yeux

• Bêta-carotène : Il s’agit du pigment donnant la couleur jaune et orangée aux aliments, comme les carottes, les poivrons, les agrumes, les patates douces, les abricots, le cantaloup, etc. Une fois qu’il est consommé, il sera converti en vitamine A, nutriment essentiel pour les fonctions des yeux. Il a un effet protecteur sur la cornée et permet de préserver une bonne vision.

• Zinc : Ce minéral contribue à prévenir la dégénération maculaire. Il contribue même à améliorer la vision nocturne. Le zinc est présent notamment dans les graines de citrouille et de courge, les huîtres, les palourdes, le tahini et le foie de veau.

• Vitamine C : Cette vitamine a un effet antioxydant. Elle protège les cellules et les tissus des yeux et aurait un impact positif sur la prévention de la dégénérescence maculaire. Elle est présente notamment dans les baies (bleuets, mûres, framboises, goji, fraises, etc.), les agrumes (pamplemousses, clémentines, tangerine, citron, orange, etc.), les kiwis, les mangues et les pêches.

• Oméga-3 : Ces acides gras essentiels ont un impact sur l’inflammation tissulaire et en partie sur les tissus oculaires. Ils se retrouvent dans les poissons gras (saumon, sardine, maquereau, truite), les graines de chanvre et l’huile de chanvre, les graines de lin et l’huile de lin, la cameline et l’huile de cameline. De plus, plusieurs de ces aliments sont cultivés au Québec, il est donc possible de se les procurer tout en encourageant l’économie locale.

• Zéaxanthine et lutéine : Il est intéressant d’en consommer régulièrement afin de conserver un bon taux d’antioxydants. Cela permet de protéger les cellules et les tissus des yeux. La zéaxanthine et la lutéine réduisent le stress oxydatif et contribuent à la prévention des problèmes oculaires, tels que les cataractes, les glaucomes et la dégénérescence maculaire reliée à l’âge. Les deux sont présents dans les jaunes d’œufs et dans les légumes verts à feuilles comme les épinards et le chou frisé. g

KEEPING AN EYE ON OCULAR HEALTH

You have beautiful eyes! What’s your secret? It’s not rocket science. Prevention, balanced nutrition, and the right specialists all play an important role in maintaining eye health.

Essential nutrients for eye health

• Beta-carotene: It’s the pigment that makes foods like carrots, peppers, citrus fruits, sweet potatoes, apricots, cantaloupe yellow or orange. Beta-carotene, once consumed, converts to vitamin A, which is an essential nutrient for eye function. Beta-carotene also has a protective effect on the cornea and helps maintain good vision.

• Zinc: This mineral aids in the prevention of macular degeneration and even helps improve night vision. Zinc is found in pumpkin and squash seeds, tahini, oysters, clams, and calf liver.

• Vitamin C: Known for its powerful antioxidant effect, this vitamin protects the cells and tissues of the eyes and helps prevent macular degeneration. Vitamin C is present in berries (blueberries, blackberries, raspberries, goji, strawberries, etc.), citrus fruits (like grapefruit, clementines, tangerine, lemon, orange, etc.), as well as kiwis, mangoes, and peaches.

• Omega-3: These essential fatty acids have a positive impact on tissue inflammation, including eye tissue. Omega-3 is found in fatty fish (salmon, sardines, mackerel, or trout), hemp seeds and hemp oil, flaxseed and flaxseed oil, and camelina and camelina oil. Many of these foods are even grown right here in Quebec, so you can boost our local economy while taking care of your eyes.

• Zeaxanthin and lutein: Regular inclusion of zeaxanthin and lutein in your diet helps to maintain a good level of antioxidants, which aid in the protection of the cells and tissues of the eyes. Zeaxanthin and lutein also reduce oxidative stress and help prevent eye problems like cataracts, glaucoma, and age-related macular degeneration. Both are found in egg yolks and leafy green vegetables like spinach and kale.

32 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SANTÉ • HEALTH
gg

ou

Scannez le code pour prendre rendez-vous ou visitez le greiche-scaff.com Scan the code to make an appointment or visit greiche-scaff.com * Faites votre choix parmi une sélection de montures réduites à 23 $ chacune et dont le prix régulier varie entre 169 $ et 229 $. Un inventaire total de 20 000 montures a été répertorié au Québec dans toutes nos succursales et/ou dans nos entrepôts au premier jour de l’événement. La sélection d’environ 200 montures par succursale varie selon la région. L’offre est valide jusqu’au 4 mars 2023. Le prix de 23 $ par monture est valide à l’achat d’une paire de lunettes complète (verres et monture). Cette offre ne peut pas être combinée à une autre offre ou rabais, détails et sélection en succursale, montures à titre indicatif. Jacinthe Laurendeau opticienne. / Choose your frame from an assortment of selected frames regularly priced at $169 to $229, reduced at $23 each. A total inventory of 20,000 frames was listed in all

of the event. The assortment of approximately 200 frames per branch varies by region. Offer valid until March 4, 2023. The price of $23 per frame is valid with the purchase of a complete pair

glasses (frame and lenses). This offer cannot be combined with any other rebate or promotion, details and selection in store, frames shown for illustration purpose only. Jacinthe Laurendeau, Optician.

or warehouses on the
23 20 événement event à 23 $ chacune* 20 000 montures 20,000 Frames at $23 Each*
Examens de la vue sur place
apportez votre prescription / Eye exams on site or bring in your prescription.
our branches and /
first day
of

g Les alliés oculaires

• Bonnes lunettes : Les lunettes fumées sont bien utiles afin de protéger vos yeux des rayons UVA et UVB. Le meilleur moyen de savoir si vous avez besoin de lunettes de vision est de consulter votre optométriste.

• Optométriste : Il ou elle saura faire les examens nécessaires afin de connaître l’état de votre vision. Les suivis sont essentiels afin de pouvoir ajuster les prescriptions de façon personnalisée.

• Naturopathe : Il ou elle pourra vous accompagner dans une démarche de prévention, tout en s’assurant de travailler de pair avec les recommandations de votre optométriste.

La clé du succès est de faire de la prévention, avec une saine alimentation, de bonnes habitudes de vie et, surtout, de consulter les spécialistes de santé qui sauront vous proposer les stratégies nécessaires pour l’atteinte de vos objectifs oculaires. M

gg Ocular allies

• Good glasses: Sunglasses help protect your eyes from UVA and UVB rays. The best way to know if you need prescription vision or sunglasses is to consult with your optometrist.

• An optometrist: A professional optometrist will be able to perform the necessary exams to understand the state of your vision. Follow-ups are essential to be able to adjust and personalize any prescriptions.

• A naturopath: Working with a naturopath can help support your prevention strategies while ensuring that you follow your optometrist’s recommendations.

In summary, prevention, a healthy diet, and a few good lifestyle habits are essential to keep those peepers in prime health. Above all, remember to check in with your health specialists since they can recommend strategies to help you meet your optic goals. M

Aurélie Valois-Francoeur est naturopathe agréée, membre de l’Association des naturopathes agréés du Québec (anaq.ca). Elle est spécialisée en santé de la femme et en santé cutanée. Visitez boussolesante.com pour plus d’informations.

Aurélie Valois-Francoeur is a certified naturopath. She is a member of the Association des naturopathes professionnels du Québec (anaq.ca). Her specialties include women’s health and skincare. Visit boussolesante.com for more information.

34 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SANTÉ • HEALTH

en santé, ça veut dire prendre soin de moi, me tenir en forme et manger sainement. J’ai ajouté les probiotiques Florastor dans ma routine quotidienne afin de maintenir ma santé digestive et m’aider à renforcer mon système immunitaire.

well means taking care of myself, staying fit and eating right. I have added Florastor probiotics to my daily routine to maintain my digestive health and help strengthen my immune system.

T 2019 IQVIA MIDAS ; Nielsen data 10.3.20 (Non-bacterial probiotics) 1 Neut, C., Mahieux, S., & Dubreuil, L. J. (2017). Antibiotic susceptibility of probiotic strains: Is it reasonable to combine probiotics with antibiotics?. Medecine et maladies infectieuses, 47(7), 477-483. Prévient et réduit le risque de diarrhée associée aux antibiotiques Prevents & reduces the risk of antibiotic associated diarrhea Renforce le système immunitaire Strengthens immune system 1 personne sur 3 souffre de diarrhée associée aux antibiotiques, mais tout le monde connait un déséquilibre de la flore microbienne. 1 out of 3 people experiences antibiotic associated diarrhea but everyone experiences imbalance of microbial flora. No refrigeration needed Pas de réfrigération No refrigeration Gluten-free Sans gluten Gluten-free 100 clinical studies 100 études cliniques 100 clinical studies
— Lyne
‘‘ ‘‘ Maintenant disponible dans votre pharmacie Now available in your pharmacy Favorise une flore intestinale favorable Promotes a favorable gut flora Le SEUL probiotique RÉSISTANT À TOUS LES ANTIBIOTIQUES testés 1 The ONLY probiotic RESISTANT TO ANY TESTED ANTIBIOTICS 1 PROBIOTIQUE TOUT-EN-1 ALL-IN-1 PROBIOTIC Une flore intestinale en santé pour une meilleure immunité A healthy intestinal flora for better immunity
Florastor.ca Vieillir
Aging
Sainte Marie, la tornade rousse

YOUNG AT HEART & CHERISHING LIFE

JEUNE DE CŒUR ET PLEINE DE VIE

Diane mène une vie active, passionnément. Enseignante à la retraite, elle chérit le temps qu’elle a la chance de passer en famille et entre amis. Diane profite de chaque instant : qu’il s’agisse de faire une promenade dans son quartier, de participer à des sessions d’aquagym ou de pratiquer la danse en ligne durant ses magnifiques séjours en Floride, Diane donne aussi des cours en ligne pour sa communauté en Floride.

Diane est cinquième d’une famille de trois garçons et trois filles. Elle a souhaité que ses propres enfants connaissent les joies du temps passé en famille : elle a donc, au fil du temps, organisé de nombreuses sorties. Maintenant adultes, ses deux fils et sa fille sont pleins d’admiration pour la volonté dont leur mère a fait preuve pour prendre part à toutes les activités qu’ils prévoyaient pour les fins de semaine et les vacances. Diane est convaincue que ce sont ces activités ensemble qui ont renforcé leurs liens familiaux.

En 2014, à la lumière d’une radiographie des genoux, l’orthopédiste de Diane a conclu que le cartilage avait complètement disparu. Malheureusement, il existait selon lui bien peu de moyens viables de soulager la douleur qu’elle ressentait. Ceci, jusqu’à ce que Diane essaie Synvisc® : enfin, sa douleur pouvait être atténuée. Alors, quand son orthopédiste lui a annoncé qu’elle était atteinte d’arthrose du genou, Diane a pris la ferme décision de ne pas laisser la maladie la ralentir. Cette nouvelle ne l’a pas surprise outre mesure, étant donné ses antécédents familiaux d’arthrose. En plus de cela, les années passées debout à faire des allées et venues dans sa classe, son âge et sa condition de femme sont tous des éléments qui ont contribué à son diagnostic.

DIANE’S JOURNEY TO STAYING ACTIVE AND CONNECTED WITH FAMILY

Diane loves living an active lifestyle. She’s a retired teacher who treasures the time she gets to spend with family and friends. Whether it’s enjoying a walk through her neighborhood, participating in water aerobics sessions, or practicing line dancing during her beautiful stays in Florida, Diane also gives online classes for her community in Florida.

Diane is the fifth in a family of three boys and three girls. She wanted her own children to experience the joy of spending time together. Now that they are adults, her two sons and daughter admire their mother’s willingness to get involved in whatever activity they have planned on the weekends and holidays. Diane is convinced that it is these activities together that have strengthened their family bonds.

In 2014, Diane’s orthopedist concluded from the X-rays of her knees that she no longer had any cartilage. And unfortunately, he didn’t see many viable ways to relieve the pain. It wasn’t until she tried Synvisc® that joint pain relief entered the picture.

So, when her orthopedist told her she had osteoarthritis of the knee, Diane was determined to not let it slow her down. She wasn’t surprised to get this news as her family has a history of osteoarthritis. That, and a combination of years spent on her feet, standing and walking throughout the classroom, her age and being a woman all factored into her diagnosis. Rather than letting osteoarthritis slow her down, Diane

Alors, plutôt que de laisser l’arthrose la ralentir, Diane a demandé à son orthopédiste ce qu’elle pourrait faire pour conserver son mode de vie actif. Ils ont ainsi décidé d’essayer Synvisc®, un fluide gélatineux dérivé de l’acide hyaluronique. Il lui a expliqué que ce produit imite les propriétés d’élasticité et de viscosité du liquide synovial, ce qui permet de soulager la douleur associée à l’arthrose qui affecte les articulations. Comme Diane le dit elle-même, « durant les quatre années au cours desquelles j’ai reçu Synvisc® une fois par année, j’ai constaté une diminution importante des symptômes d’arthrose du genou et surtout, un soulagement de la douleur articulaire et une amélioration de ma capacité à bouger aisément. »

Fidèle à sa vitalité habituelle, Diane a repris les activités qui ont forgé ses liens familiaux. Quand d’autres femmes, ralenties par leur arthrose, lui demandent comment elle réussit à mener une telle vie active, Diane les encourage à parler de Synvisc® à leur médecin. Synvisc® est un agent de remplacement ou supplément temporaire du liquide synovial destiné aux patients atteints d’arthrose, que la maladie soit au stade léger ou sévère.

Aspects importants du traitement

SYNVISC® (hylane G-F 20) est administré en injection intra-articulaire pour réduire la douleur associée à l’arthrose du genou, de la hanche, de la cheville et de l’épaule. SYNVISC® contient de petites quantités de protéines aviaires et ne devrait pas être administré aux patients présentant des réactions d’hypersensibilité à ces produits. Les injections intra-articulaires de SYNVISC® peuvent causer des effets indésirables dans le genou traité, dont des symptômes passagers de douleur, d’enflure ou d’épanchement.

Depuis la mise en marché du produit, les effets systémiques suivants se sont produits dans de rares cas après l’administration de SYNVISC® : éruptions cutanées, urticaire, démangeaisons, fièvre, nausées, céphalées, étourdissements, frissons, crampes musculaires, paresthésie, oedème périphérique, malaise, difficultés respiratoires, bouffées congestives et oedème facial. En présence d’une stase veineuse ou lymphatique, SYNVISC® ne devrait pas être injecté dans un genou. SYNVISC® ne doit pas être injecté dans un genou infecté ou enflammé ni à des patients atteints d’une affection cutanée ou ayant une infection au site d’injection; il ne doit pas être injecté par voie intravasculaire, en dehors de la cavité articulaire, dans le tissu synovial ou la capsule.

* Les résultats peuvent varier d’une personne à une autre.

** Synvisc® pourrait ne pas vous convenir.

Consultez votre professionnel de la santé.

*** Étude d’un cas réel.

SYNVISC® est une marque déposée de Genzyme Corporation.

© 2022 sanofi-aventis Canada inc. Tous droits réservés.

asked her orthopedist what she could do to maintain an active lifestyle. They decided to try Synvisc®, a gel-like fluid derived from hyaluronic acid. He explained that it mimics the elasticity and thickness of joint fluid to treat pain associated with osteoarthritis in the joints.

Diane says, “In the four years I have been taking Synvisc® annually, I have seen a significant improvement of my osteoarthritis symptoms in my knee, most importantly the joint pain and ability to move more easily.”

True to her fun-loving character, Diane is back to doing the activities that have kept her family connected. When other women who have been slowed down by osteoarthritis ask her how she’s able to continue living an active lifestyle, Diane encourages them to talk to their physician about Synvisc® Synvisc® is a temporary synovial fluid replacement or supplement for patients that may be suitable for patients with osteoarthritis, whether the disease is mild or severe.

Important Treatment Considerations

SYNVISC® (hylan G-F 20) is for intra-articular injection to treat pain associated with osteoarthritis of the knee, hip, ankle and shoulder. SYNVISC® contains small amounts of avian protein and should not be used in patients with related hypersensitivities. Adverse events involving the injected knee after intra-articular injections of SYNVISC® may include: transient pain and/or swelling and/or effusion.

The post-marketing experience has identified the following systemic events to occur rarely with SYNVISC® administration: rash, hives, itching, fever, nausea, headache, dizziness, chills, muscle cramps, paresthesia, peripheral edema, malaise, respiratory difficulties, flushing and facial swelling. If venous or lymphatic stasis is present, SYNVISC® should not be injected into the knee. SYNVISC® should not be used in infected or inflamed knees or in patients having skin diseases or infections in the area of the injection site; it should not be injected intravascularly, extra-articularly or into the synovial tissues and capsule.

*Results may vary for each individual.

**Synvisc® may not be right for you. Consult your health professional.

***Actual case study.

SYNVISC® is a registered trademark of Genzyme Corporation.

© 2022 sanofi-aventis Canada Inc. All rights reserved. MAT-CA-2200458

Au coin des quatre pattes Pet Corner

STÉRILISATION DES CHATS : EST-CE NÉCESSAIRE?

La maturité sexuelle d’un chat est atteinte dès l’âge de cinq à huit mois. Il peut donc commencer à se reproduire dès ce jeune âge. La stérilisation d'un chat empêche les grossesses non désirées, mais limite aussi les comportements indésirables associés à la maturité sexuelle et réduit le risque de certaines maladies.

Pourquoi stériliser les chattes :

• Santé : Les chattes qui ne sont pas stérilisées sont plus susceptibles d’avoir des tumeurs mammaires et de souffrir d’infections de l’utérus, aussi transmissibles à leurs chatons.

• Contrôle de la population : Il est important de stériliser une chatte avant qu’elle ne puisse avoir des chatons. Dès les premières chaleurs, elles peuvent avoir jusqu’à trois portées par année.

• Contrôle des nuisances : Les chattes vocaliseront et seront plus réceptives aux chats mâles quand elles entreront en période de chaleurs. Plus il y a de chattes non stérilisées dans une zone géographique, plus elles attireront les mâles non castrés.

Pourquoi castrer un chat :

• Santé : Les mâles non castrés sont plus portés à se battre entre eux et sont aussi plus susceptibles de propager des maladies. Parce qu’ils errent sur une grande superficie, ils sont également plus à risque d’être victimes d’accidents.

• Comportement : Les mâles non castrés peuvent marquer l’intérieur de la maison avec leur urine et être agressifs envers leurs propriétaires.

• Contrôle des nuisances : Les chats non castrés risquent de se promener sur une plus grande zone géographique et sont beaucoup plus susceptibles de se battre, ce qui représente une nuisance sonore.

En plus de contribuer à prévenir les maladies et les infections parfois fatales, la stérilisation augmente la qualité de vie potentielle de votre compagnon. M

SPAYING AND NEUTERING CATS: IS IT NECESSARY?

Acat reaches the age of sexual maturity around five to eight months. This means that they can start reproducing from a young age. Spaying a cat not only prevents unwanted pregnancies, but also limits undesirable behaviours associated with sexual maturity and even reduces the risk of certain diseases.

Why spay a female cat?

• Health risks: Female cats that are not sterilized are more likely to develop breast tumors and suffer from infections of the uterus, which they can pass on to their kittens.

• Population control: It is important to sterilize a cat before she can have kittens. Female cats can have up to three litters per year if not sterilized.

• Nuisance control: Female cats will call out and be more receptive to male cats when they are in heat. The more unsterilized female cats present in a geographic area, the more uncastrated males they attract, causing more fights and catcalling.

Why neuter a male cat?

• Health risks: Uncastrated males tend to fight more with other cats and are much more likely to spread diseases. Because they roam over a large area, they are also more at risk of being victims of road-traffic accidents.

• Problematic behaviours: Uncastrated males can mark their territory inside the house with urine and can be aggressive towards their owners.

• Nuisance control: Uncastrated cats may wander over a larger geographical area and are much more likely to fight, which causes noise disturbances.

In addition to helping prevent diseases and infections that can be fatal, neutering increases the potential quality of life of your furry friend. M

38 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SANTÉ • HEALTH
Avec assistance éditoriale de With editorial assistance from
choix santé pour votre animal
The healthy choice for your pet with the largest selection of natural food in
MAGASINS À TRAVERS LE QUÉBEC LOCATIONS ACROSS QUEBEC 35 pmcglobal.ca
Le
de compagnie avec la plus grande sélection de nourriture naturelle au Québec
Quebec
Suivez-nous sur Facebook. Follow us on Facebook.
PITOU MINOU & COMPAGNONS / PMC GLOBAL

La santé financière Financial Health

GÉRER LE PATRIMOINE GÉNÉRATIONNEL : L’IMPORTANCE D’UN PLAN DE CONTINUITÉ

Alors qu’il semblerait que les liquidités vont dépasser les actions et les obligations pour la deuxième fois au cours des cinq dernières années, certains investisseurs aimeraient vous convaincre que la préservation du patrimoine consiste à minimiser la volatilité de votre portefeuille.

Cependant, pour ceux qui envisagent leur situation financière d’un point de vue beaucoup plus global, le patrimoine qu’ils souhaitent préserver et, finalement, transmettre à la génération suivante est souvent abordé en matière de testaments, de structures successorales, de planification fiscale et d’homologation.

Si ces deux visions contribuent largement à la préservation de votre patrimoine d’une génération à l’autre, la réalité est que la plupart des familles fortunées disposent déjà de ces structures.

Malheureusement, si vous n’avez pas d’abord pris le temps et fait les investissements nécessaires pour transférer intelligemment les valeurs qui étaient inhérentes à la création de la richesse en premier lieu, tous les investissements et toute la planification fiscale et successorale du monde sont futiles.

Un plan de continuité bien conçu permettra non seulement de garantir que le patrimoine de votre famille reste intact au fil des générations, mais il permettra également de garantir que votre famille reste intacte. M

MANAGING GENERATIONAL WEALTH: THE IMPORTANCE OF A CONTINUITY PLAN

It’s a year when it would certainly appear that cash will outperform both stocks and bonds for the second time in the last five years. Some investors would have you believe that wealth preservation has everything to do with minimizing the volatility in your portfolio.

However, there are others who look at their financial picture from a much more holistic perspective. The wealth they want to preserve and ultimately transfer to the next generation is often thought of in terms of wills, estate structures, tax planning, and probate.

Both go a long way in making sure your wealth is preserved from one generation to the next. The reality is, most families of wealth already have these structures in place.

Unfortunately, if you haven’t first taken the time and made the investments to intelligently transfer the values that were inherent in creating the wealth in the first place, all of the investment, tax and estate planning in the world is futile.

A well-thought-out continuity plan will not only ensure your family’s wealth stays intact as it transfers over multiple generations, it will make sure your family stays intact as well. M

40 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SANTÉ • HEALTH
Avec l’aimable assistance éditoriale de Lewis Rosen de With editorial assistance from Lewis Rosen of
Lewis Rosen Tel qu'entendu sur les ondes de As heard on 514-782-5966 Lewis@RosenGroup.ca Président et fondateur CEO & Founder

Soins de la peau pour les peaux matures Skincare for Mature Skin

Vieillir est un cadeau, mais le vieillissement a aussi pour effet de fatiguer et de dégonfler notre peau, autrefois jeune et pleine d’entrain, en la marquant de taches et de rides. Heureusement, il existe des moyens de préserver l’apparence et la santé de la peau mature.

Changements normaux

Lorsque vous ne savez pas à quoi vous attendre, les signes normaux du vieillissement peuvent vous alarmer inutilement. Les changements cutanés suivants sont susceptibles d’apparaître avec l’âge :

• Une peau plus fine en raison d’une rétention d’humidité réduite (joues creuses, veines visibles et cercles plus sombres autour des yeux)

• Une peau plus sèche en raison d’une réduction de la production de sébum

• Une diminution de l’élasticité (relâchement de la peau, rides et cernes)

• Une peau fragile (qui se contamine facilement)

• Des acrochordons

• Des taches de vieillesse (hyperpigmentation) : taches ou plaques sombres également appelées taches de soleil ou taches de foie

• Des taches rouges (angiomes cerises) : de minuscules excroissances rouge vif en relief qui apparaissent généralement après 30 ans

• Des taches blanches (hypomélanose guttative idiopathique) : petites taches plates et pâles qui apparaissent généralement après 40 ans

La meilleure façon de combattre les signes normaux de vieillissement est d’adopter une routine de soins de la peau simple, facile à retenir et à répéter. L’utilisation quotidienne d’un nettoyant, d’une crème hydratante et d’un écran solaire améliorera et maintiendra visiblement la santé de la peau.

Combattre la peau sèche

Pour hydrater les peaux sèches, utilisez des produits simples et de qualité et suivez ces conseils pratiques :

• Lavez votre visage avec de l’eau tiède (plutôt qu’avec de l’eau chaude)

• Prenez des bains (ou des douches) moins fréquemment

• Hydratez la peau quotidiennement et immédiatement après le bain

• Choisissez une crème occlusive qui contient un mélange d’acides gras et d’émollients pour fixer l’hydratation et imiter les lipides naturels de la peau

• Appliquez la crème hydratante pour le visage dans un mouvement ascendant (pour la peau très sèche, une pommade hydratante peut être plus efficace qu’une crème)

• Optez toujours pour des produits sans parfum

• Utilisez les parfums, les antisudorifiques et les savons avec parcimonie g

Aging is a gift, but it also wears out and deflates our once youthful and buoyant flesh as the march of time marks the skin with spots and lines. Luckily, there are ways to keep mature skin looking and feeling healthy.

Normal changes

When you don’t know what to expect, normal signs of aging may signal unnecessary alarm. The following skin changes are likely to develop with age:

• Thinner skin due to reduced moisture retention (sunken cheeks, visible veins, and darker circles around the eyes)

• Drier skin due to reduced oil production

• Decreased elasticity (sagging skin, wrinkles, and eye bags)

• Fragile skin (bruise easily)

• Skin tags

• Age spots (hyperpigmentation): dark spots or patches also known as sun spots or liver spots

• Red spots (cherry angiomas): tiny, raised, bright red growths that typically appear after age 30

• White spots (idiopathic guttate hypomelanosis): small, flat, pale spots that typically appear after age 40

The best way to combat normal signs of aging is to adopt a simple skincare routine that is easy to remember and repeat. Using a cleanser, moisturizer and sunscreen daily will visibly improve and maintain skin health.

Fight dry skin

To moisturize dry skin, use simple, quality products and stick to these hassle-free tips:

• Wash your face with warm water (instead of hot)

• Take baths (or showers) less frequently

• Moisturize skin daily and immediately after bathing

• Choose an occlusive moisturizer that contains a blend of fatty acids and emollients to lock in hydration and imitate the skin’s natural lipids

• Apply moisturizer in an upward motion (for very dry facial skin, an ointment may be more effective than a cream)

• Always opt for fragrance-free products

• Use perfume, antiperspirants, and soaps sparingly

42 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SANTÉ • HEALTH
gg
CLINICALLY ASSESSED BY DERMATOLOGISTS ÉVALUÉ CLINIQUEMENT PAR DES DERMATOLOGUES IMPROVES THE APPEARANCE OF THE 5 VISIBLE SIGNS OF AGING AT MENOPAUSE AMÉLIORE L’APPARENCE DES 5 SIGNES VISIBLES DE L’ÂGE À LA MÉNOPAUSE UNRETOUCHED SKIN PEAU NON RETOUCHÉE REACTIVATE SKIN MECHANISMS AT MENOPAUSE RÉACTIVE LES MÉCANISMES DE LA PEAU À LA MÉNOPAUSE NEW/NOUVEAU (1) Clinical study, 42 women, after 2 months./ Étude clinique, 42 femmes, après 2 mois. (2) Study on the dermocosmetic market conducted by AplusA and other partners between January 2021 and July 2021, among dermatologists in 34 countries, representing more than 82% of global GDP. / Enquête menée sur le marché dermocosmétique réalisée par AplusA et d’autres partenaires entre janvier 2021 et juillet 2021, auprès de dermatologues de 34 pays, représentant plus de 82 % du PIB mondial. -12 % WRINKLES/RIDES (2) +13 % CONTOUR DEFINITION CONTOURS DÉFINIS (1) PROXYLANE VITAMINS B3, CG AND E/ VITAMINES B3 – CG – E OMEGAS 6–9/ OMÉGA 6-9 NEOVADIOL MENO 5 BI-SERUM 1. FIRMNESS/FERMETÉ 4. DARK SPOTS/TACHES BRUNES 2. SHINE/ÉCLAT 5. DRYNESS/SÉCHERESSE 3. WRINKLES/RIDES

g Prévenir les dommages causés par le soleil

Le moyen le plus efficace de prévenir les dommages causés par le soleil est d’éviter de se prélasser sous les rayons du soleil, surtout entre 10 heures et 14 heures, lorsqu’ils sont les plus forts.

Si vous devez vous aventurer dehors par une journée ensoleillée, n’oubliez pas :

• De vous habiller avec des vêtements légers et respirants qui couvrent autant de peau que possible (de préférence des vêtements avec un FPS)

• D’appliquer une crème solaire avec un FPS d’au moins 30 (toutes les deux heures)

• De porter des lunettes de soleil pour éviter les pattes d’oie dues au strabisme (et pour protéger vos yeux)

• De porter un chapeau à larges bords pour protéger davantage votre visage, le dessus de votre tête et vos yeux.

Le risque de développer un cancer de la peau augmente chaque année après 50 ans. Un dépistage précoce peut faire toute la différence. Toute préoccupation concernant la peau doit être mentionnée à votre médecin, qui pourra vous orienter vers un dermatologue. Pour plus d’informations sur le cancer de la peau et les auto-examens, visitez le site cancer.ca

Vivre avec une belle peau

Bien que la génétique joue un rôle dans la santé et l’apparence de la peau, un mode de vie sain et les conseils suivants permettent de préserver la jeunesse de la peau plus longtemps :

• Portez des gants lorsque vous faites des travaux ménagers (les produits chimiques assèchent la peau)

• Utilisez un hydromètre pour prévenir l’air sec dans la maison, complétez avec un humidificateur si nécessaire (surtout en hiver)

• Buvez beaucoup d’eau

• Adoptez une alimentation équilibrée, riche en nutriments, antioxydants, vitamines et minéraux essentiels

• Dormez suffisamment (au moins sept heures chaque nuit)

• Évitez les facteurs de stress et méditez

• Faites de l’exercice et restez actif.

Rajeunissement

Depuis le confort de la maison, une exfoliation à l’acide glycolique permet de lutter contre l’aspect terne et de retrouver un éclat de jeunesse. Parallèlement, l’application d’une crème pour les yeux à base de rétinol épaissit la peau du contour des yeux pour réduire les cernes et les yeux gonflés. Notez que les produits à base de rétinol ne doivent être appliqués que le soir, car ils augmentent la sensibilité au soleil.

Pour une approche clinique, les cliniques privées de soins de la peau proposent des peelings chimiques, des microdermabrasions et des traitements aux neurotoxines (comme le Botox et le Dysport) pour lutter contre les rides, les ridules et les taches de vieillesse tenaces. Les spas proposent également des traitements de rajeunissement de la peau et des services comme les facials et les massages pour calmer les esprits et lutter contre le stress.

Vieillir avec élégance ne nécessite pas de mesures drastiques comme la chirurgie plastique. Des habitudes saines et une routine régulière de soins de la peau peuvent contribuer à donner à la peau mature une apparence optimale. M

gg Prevent sun damage

The most effective way to prevent sun damage is to avoid basking under the sun’s rays — especially from 10 am to 2 pm when they are strongest.

If you must venture outside on a sunny day, remember to:

• Dress in lightweight, breathable clothing that covers as much skin as possible (preferably clothing with SPF)

• Apply sunscreen with at least 30 SPF (every two hours)

• Wear sunglasses to prevent crow’s feet due to squinting (and to protect your eyes)

• Don a wide-brimmed hat to further protect your face, top of your head, and eyes

The risk of developing skin cancer rises every year after age 50. Early detection can make all the difference. Any skin concerns should be mentioned to your doctor who can refer you to a dermatologist. For more information about skin cancer and self-examinations visit cancer.ca

Live for better skin

While genetics play a role in skin’s health and appearance, leading a healthy lifestyle and following these tips can keep skin looking youthful longer:

• Wear gloves while doing housework (chemicals dry out the skin)

• Use a hydrometer to prevent dry air at home, supplement with a humidifier when needed (especially in the winter)

• Drink lots of water

• Eat a balanced diet rich in nutrients, antioxidants, vitamins, and essential minerals

• Get ample sleep (at least seven hours every night)

• Avoid stressors and meditate

• Exercise and stay active

Rejuvenate

From the comfort of home, exfoliating with glycolic acid tackles dullness and helps restore a youthful glow. Meanwhile, applying a retinol-based eye cream thickens the skin around the eyes to reduce dark circles and puffiness. Note that retinol products should only be applied at night because they increase sun sensitivity.

For a clinical approach, private skincare clinics offer chemical peels, microdermabrasion, and neurotoxin treatments (like Botox and Dysport) to fight stubborn lines, wrinkles, and age spots. Spas also offer skin rejuvenation treatments and services like facials and massages to calm nerves and counteract stress.

Aging gracefully doesn’t require drastic measures like plastic surgery. Healthy habits and a regular skincare routine can go a long way in helping mature skin look its best. M

44 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SANTÉ • HEALTH

Fini les tabous, je prends rendez-vous!

Si vous êtes une femme qui souffre d'une diminution de la sensibilité, de laxité vaginale, de sécheresse vaginale, de fuites urinaires, ou si vous désirez des orgasmes plus puissants, le programme de bien-être sexuel peut être fait pour vous.

Le saviez-vous?

Les problèmes de bien-être sexuel touchent un grand pourcentage* de femmes, mais très peu en parlent à leur médecin.

*64% de désir sexuel hypoactif et 35% de trouble orgasmique. Cummings et al., TOG 2011.

Bien que la liste des médicaments reliés aux dysfonctionnements sexuels approuvés pour les hommes soit assez longue, celle des femmes est très courte.

Au Médispa Victoria Park, nous ne tolérons pas que les femmes souffrent en silence. Toute femme mérite de se sentir bien dans sa peau et il est temps que chacune retrouve son intimité et sa confiance!

Des solutions adaptées à vos besoins

Notre gamme de solutions pour le bien-être sexuel permet à nos spécialistes de personnaliser votre traitement, et ce, en relevant vos défis les plus intimes, qu'ils soient fonctionnels ou esthétiques. Posez-nous vos questions en lien avec le bien-être sexuel.

Say yesto better orgasms and sexual satisfaction!

If you’re a woman who suffers from diminished sensitivity, vaginal laxity, vaginal dryness, urinary leakage, or wants stronger orgasms, the Sexual Wellness Program may be right for you.

Did you know...

that sexual wellness issues affect an important proportion* of women, but very few talk to their doctor about it?

*64% hypoactive sexual desire and 35% orgasmic disorder. Cummings and al., TOG 2011.

Although the list of approved drugs for men relating to sexual dysfunctions is quite long, that of women’s is very short.

At Victoria Park Medispa, we are not ok with women suffering in silence. After all we do for others, it's time we reclaim our intimate selves and our confidence!

Solutions that fit your needs

Our array of solutions for sexual wellness allows our specialists to customize your treatment, addressing your most intimate challenges, from functional to aesthetic. Ask us about the sexual wellness program.

Dites oui à de meilleurs orgasmes et une plus grande satisfaction sexuelle!
Out with the taboos, in with the oooh’s.

À propos de diVa :

La couche profonde de la peau vaginale est responsable de la nature élastique du vagin, de la lubrification de la peau vaginale et de la sensibilité du canal vaginal. La restauration de cette couche vaginale plus profonde, effectuée à l'aide du laser fractionné hybride (HFL) diVa, entraîne des changements significatifs à long terme au niveau des tissus secs, laxistes et douloureux.

À propos d'Emsella

:

Emsella est un traitement non invasif des muscles du plancher pelvien qui aide les hommes et les femmes souffrant d'incontinence ou d'urgence urinaire. La technologie électromagnétique focalisée de haute intensité stimule les muscles du plancher pelvien par des milliers de contractions (« kegels »). Il suffit de s'asseoir en position verticale sur le fauteuil Emsella, entièrement vêtue, pendant 28 minutes par séance.

About diVa:

The deeper layer of the vaginal skin is responsible for the elastic nature of the vagina, the lubrication of the vaginal skin, and the sensitivity of the vaginal canal. Restoring this deeper vaginal layer with Hybrid Fractional Laser (HFL) that is diVa creates significant long-term changes to dry, lax and painful tissue.

About Emsella:

Emsella is a non-invasive treatment of the pelvic floor muscles helping men and women suffering from incontinence or urinary urgency. High-Intensity Focused Electromagnetic technology stimulates the pelvic floor muscles through thousands of contractions ("kegels"). All you need to do is sit upright on the Emsella chair, fully-clothed, for 28 minutes per session.

Dre Karen Buzaglo

Gynécologue / endocrinologue de la reproduction Directrice du bien-être sexuel et mère de quatre enfants

Depuis vingt ans, elle se passionne à outiller les femmes afin qu'elles prennent en charge leur propre santé à chaque étape de leur vie. La Dre Buzaglo est diplômée de la faculté de médecine de l'Université McGill en obstétrique et gynécologie. Elle a été la première gynécologue à offrir la procédure O-ShotTM à Montréal.

Dr. Karen Buzaglo

Gynecologist / Reproductive Endocrinologist Director of Sexual Wellness and a mom of four

She has been passionate about empowering women to take charge of their own health throughout each stage of their lives for the past two decades. Dr. Buzaglo graduated from McGill University’s faculty of Medicine in Obstetrics & Gynecology. She is the first gynecologist to offer the O-ShotTM procedure in Montreal.

Spotlight on her services Un aperçu de ses services

01. 02. 03. 04. 05. 06.

Hormonothérapie bio-identique;

Traitement des problèmes de désir (faible libido), d'excitation et d'orgasme;

Traitement de la dyspareunie (rapports sexuels douloureux);

Traitement du syndrome génito-urinaire de la ménopause (atrophie vulvo-vaginale, sécheresse vaginale);

Traitement non invasif de l'incontinence urinaire (fuites) et de la vessie hyperactive;

Traitement de la laxité vaginale.

Bioidentical hormone optimization therapy

Treatment for difficulty with desire (low libido), arousal and orgasm

Treatment for dyspareunia (painful intercourse)

Treatment of genitoruinary syndrome of menopause (vulvovaginal atrophy, vaginal dryness)

Non-invasive treatment for stress urinary incontinence (leakage) and overactive bladder

Treatment for vaginal laxity

Program
01. 02. 03. 04. 05. 06. Pour savoir si le programme de bien-être sexuel est fait pour vous, visitez vicpark.com/fr/sexe ou réservez votre consultation. 514.488.8668 To find out if the Sexual Wellness
is right for you, visit vicpark.com/sex or book a consultation today. 514.488.8668

La santé mentale et le vieillissement Mental Health and Aging

Le vieillissement est inévitable. Nous ne pouvons pas arrêter ce processus naturel malgré tous nos efforts. De nombreuses choses changent avec l’âge. Les cheveux, la peau, les dents, les os, l’ouïe, la vision, la mémoire… à peu près toutes les parties de notre corps changent avec le temps. Et malheureusement, nous vivons dans une société qui privilégie tellement la jeunesse qu’elle peut rendre le vieillissement difficile à accepter. Les médias choisissent — et glorifient — des modèles jeunes et beaux pour faire la publicité de pratiquement tout. Nous sommes devenus obsédés par les produits « anti-âge ». Nous sommes encouragés à stopper le vieillissement en colorant nos cheveux, en traitant nos rides, en mangeant les bons aliments, en suivant les dernières tendances en matière d’exercices physiques…

Cette quête sans fin et impossible pour conserver notre jeunesse peut avoir des répercussions sur notre estime de soi, notre sentiment de valeur et notre confiance dans divers contextes sociaux. L’impact sur notre bienêtre et notre sentiment général d’identité influence inévitablement l’état de notre santé mentale.

La question de la santé mentale chez les personnes âgées est un problème répandu qui ne doit pas être ignoré. Les taux de dépression et d’anxiété chez les aînés ne sont pas négligeables. En fait, l’Organisation mondiale de la santé estime qu’environ 15 % des adultes de plus de 65 ans souffrent d’un trouble de santé mentale. La Commission de la santé mentale du Canada souligne également qu’il existe un risque accru de suicide dans ce même groupe d’âge.

En vieillissant, nous subissons des changements liés à l’âge, comme la maladie, le décès de membres de la famille et d’amis, la perte d’indépendance due à une diminution de la mobilité et des capacités, etc. Ces changements peuvent avoir un impact prolongé sur notre santé mentale, et il peut être difficile d’y faire face. Voici quelques stratégies d’adaptation : g

Aging is inevitable. We can’t stop this natural process despite our best efforts. There are many things that change as we age. Our hair, skin, teeth, bones, hearing, vision, memory… just about every part of us changes over time. And unfortunately, we live in a society that embraces youth to such a degree that it can making aging difficult to accept. Mainstream media chooses — and glorifies — young, beautiful models to advertise just about everything. We’ve become “anti-aging” obsessed. We’re encouraged to stop aging in its tracks by colouring our hair, treating our wrinkles, eating the right foods, doing the latest workout craze…

This never-ending, impossible quest to maintain our youthfulness can take a toll on our self-esteem, feelings of worthiness, and confidence in many social settings. The impact on our well-being and general sense of self inevitably influences the state of our mental health.

Mental health in older adults is a prevalent issue that shouldn’t be ignored. The rates of depression and anxiety in older adults are not negligible. In fact, the World Health Organization estimates that approximately 15 per cent of adults over the age of 65 suffer from a mental health disorder. The Mental Health Commission of Canada also points out that there is an increased risk of suicide in the same age group.

As we age, we experience age-related changes like illness, death of family members and friends, loss of independence due to decreased mobility/ability, etc. These changes can have a lasting impact on our mental health, and dealing with them can be difficult. Here are some coping strategies: gg

48 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SANTÉ • HEALTH

tentatives de suicide. Tous les jours. suicide attempts. Every day.

On doit changer ça. Let’s change this.

200
January 25 25 janvier

• Acceptez la réalité. Cela peut être difficile pour certains, mais c’est une stratégie très utile. En niant les changements qui accompagnent le vieillissement, nous ne pouvons pas profiter de la vie ou des choses positives qui viennent avec le vieillissement, comme les petits-enfants ou la liberté de la retraite.

• La thérapie. Parler à quelqu’un de ses problèmes de santé mentale peut être une expérience très libératrice. Il est utile d’obtenir le soutien d’un professionnel qui peut vous aider à apprendre des stratégies pour gérer vos pensées et vos sentiments, et à découvrir différentes façons de faire face à la situation.

• Les amis. S’entourer de personnes qui vivent des changements similaires aide à renforcer le caractère naturel et inévitable de ce processus. Cela peut également vous aider à vous sentir moins seul face à la façon dont vous vivez ces changements.

Plus vite vous accepterez le concept du vieillissement, plus vite vous pourrez adopter une attitude positive et vivre pleinement chaque jour. N’oubliez pas que la vie est un cadeau. Vieillir est un privilège dont beaucoup sont privés. Se libérer du stress lié à la lutte contre ce processus peut avoir un effet extrêmement bénéfique et cathartique. Il est toujours important de reconnaître les bienfaits d’un programme d’exercice régulier et d’habitudes alimentaires saines pour soutenir notre corps vieillissant, mais la volonté d’essayer de retrouver notre apparence de jeunesse au détriment de notre santé mentale peut nuire à notre « joie de vivre ». M

Les maladies mentales ne sont pas un aspect normal du vieillissement. Toutes les personnes âgées ont le droit et méritent de recevoir des services et des soins qui favorisent leur santé mentale et qui répondent à leurs besoins en matière de maladie mentale. La Coalition canadienne pour la santé mentale des personnes âgées travaille avec ardeur pour s’assurer que la santé mentale des personnes âgées soit reconnue comme un enjeu clé de la santé et du bien-être. Apprenez-en plus à ccsmh.ca

• Accept reality. This may be difficult for some, but it is a very helpful strategy. By denying the changes that come with aging, we don’t get to enjoy life or the positive things that come with aging, like grandchildren or the freedom of retirement.

• Therapy. Talking to someone about your mental health concerns can be a very freeing experience. It helps to get support from a professional who can help you learn strategies to manage your thoughts and feelings while learning different ways to cope.

• Friends. Surrounding yourself with people experiencing similar changes helps reinforce that this process is natural and unavoidable. It can also help you feel less alone in how you might be experiencing these changes.

The sooner you embrace the concept of aging, the sooner you can adopt a positive attitude and live each day to the fullest. Remember that life is a gift. Growing old is a privilege denied to many. Releasing the stress of fighting against this process can have a tremendously beneficial and cathartic effect. It’s still important to recognize that there are benefits from a regular exercise routine and healthy eating habits to support our aging bodies, but the emphasis on trying to look like our younger selves at the cost of our mental health takes away from our joie de vivre M

Mental illness is not a normal part of aging. All seniors have the right and deserve to receive services and care that promotes their mental health and responds to their mental-illness needs. The Canadian Coalition for Seniors’ Mental Health is hard at work ensuring that seniors’ mental health is recognized as a key Canadian health and wellness issue. Learn more at ccsmh.ca

Arielle Ben-Zaken est travailleuse sociale clinicienne et membre de l'Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec. Arielle travaille actuellement au GMF MDCM, qui fait partie du CIUSSS Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, ainsi qu’à temps partiel au Centre de thérapie de l’Ouest de l’Île, offrant du counseling aux adolescents et aux jeunes adultes.

Arielle Ben-Zaken is a clinical social worker and a member of the Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec. Arielle currently works at GMF MDCM, part of the CIUSSS Centre-Ouest-de-l’Îlede-Montréal, as well as part-time at West Island Therapy Centre, providing counselling to teens and young adults.

50 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SANTÉ • HEALTH
g gg
PLUSIEURS FAÇONS D’ÉCOUTER WKND 99,5 AU WKND.FM | SUR NOTRE APP MOBILE

L’hypertension Hypertension

QUAND LA PRESSION ARTÉRIELLE EST TROP ÉLEVÉE

Vous ne savez peut-être pas que vous souffrez d’hypertension artérielle, également appelée HTA ou pression artérielle élevée. Peu de gens le savent avant qu’un médecin ne le mentionne. Mais il est bon d’être informé, car l’HTA peut devenir un tueur silencieux. Cette affection touche un Canadien sur quatre et constitue un facteur de risque majeur de décès, car une pression artérielle élevée peut entraîner un accident vasculaire cérébral, une insuffisance cardiaque, une crise cardiaque, etc.

Les causes de l’HTA sont généralement inconnues, mais parfois on identifie des facteurs comme des lésions au niveau des vaisseaux rénaux ou du rein, ou des sécrétions de certaines glandes comme les glandes surrénales. Si vous avez de la chance, vous remarquerez des signes révélateurs comme des maux de tête, des palpitations, un essoufflement ou des chevilles gonflées. Mais dans la plupart des cas, aucun signe extérieur n’indique que la force exercée par votre sang contre les parois de vos vaisseaux sanguins a atteint des niveaux malsains.

Les personnes susceptibles de souffrir d’HTA peuvent :

• être en surpoids

• ne pas faire assez d’exercice

• consommer des quantités excessives d’alcool

• avoir une consommation élevée de sel*

*La consommation de sel doit être limitée à environ une cuillère à thé par jour. Il s’agit d’une quantité minime si l’on considère la quantité de sel ajoutée en cuisine et à la table et celle cachée dans les aliments préparés. Tous les aliments vendus dans une boîte ou une conserve peuvent contenir du sel. Les pizzas et les charcuteries comptent parmi les plus grands coupables. Même le pain contient beaucoup de sel.

L’importance du dépistage

Mesurer la tension artérielle est un élément important de vos soins de santé. Lors de contrôles médicaux réguliers, votre tension artérielle doit être mesurée à l’aide d’un brassard gonflable appelé sphygmomanomètre. Les mesures sont exprimées en millimètres de mercure, les pressions sanguines systolique (haute) et diastolique (basse) sont enregistrées par l’instrument de mesure. Les chiffres acceptables se situent autour de 120/80 mm de mercure. g

WHEN HIGH BLOOD PRESSURE IS TOO HIGH

You might not know that you have hypertension, which is also known as HBP or high blood pressure. Few people do know until a doctor tells them. But it is good to be informed since HBP has the potential to become a silent killer. The condition affects one in four Canadians. It’s a major risk factor for death because elevated blood pressure can lead to stroke, heart failure, heart attacks, and more.

The cause of HBP is generally unknown, but sometimes there’s an identified reason like lesions of kidney vessels or the kidney itself, or secretions from certain glands such as the adrenal glands. If you’re lucky, you’ll notice telltale signs like headaches, palpitations, shortness of breath or swollen ankles. But in most cases, there are no outward warnings that the force your blood exerts against the walls of your blood vessels has increased to unhealthy levels.

People who are at risk of HBP might:

• be overweight

• not get enough exercise

• consume excessive amounts of alcohol

• have a high salt intake*

*Salt intake should be kept at approximately one teaspoonful per day. This is quite a small allowance considering how much salt is added in cooking, at the table and hidden in prepared foods. Salt can be lurking in any food that comes in a box or a can. Some of the biggest culprits are pizza and cold cuts. Even bread contains plenty of salt.

The importance of screening

Blood pressure screening is an important part of your healthcare. During regular medical check-ups, your blood pressure should be measured with an inflatable cuff known as a sphygmomanometer. The readings are expressed in millimeters of mercury, with the systolic (high) and diastolic (low) blood pressures registered by the measuring instrument. Acceptable numbers are around 120/80 mm mercury. gg

52 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SANTÉ • HEALTH
Inc.
trademarks used under license.
of the right heart can reveal pulmonary arterial hypertension (PAH).1 Time is a factor. Prompt referral to a PH Centre ensures timely diagnosis and can make a difference in patient outcomes.1,2 Get to the heart of the matter. CP-178758E
1. Galiè N, Vachiery JL, Gibbs S, et al. 2015 ESC/ERS Guidelines for the diagnosis and treatment of pulmonary hypertension. Eur Respir J 2015;46:903–975. 2. Humbert M, Coghlan J and Khanna D. Early detection and management of pulmonary arterial hypertension. Eur Respir Rev 2012;21:306–312. Janssen Inc. 19 Green Belt Drive Toronto, Ontario M3C 1L9 www.janssen.com/canada © 2020 Janssen
All
Echocardiogram

g Selon le Dr Ernesto L. Schiffrin, médecin en chef à l’Hôpital général juif, la pression artérielle devrait être mesurée au moins une fois chez les enfants et, si elle est normale, elle doit être surveillée régulièrement à partir de 35 ans, âge crucial en ce qui concerne l’hypertension.

Si vous n’avez pas de médecin, le Dr Schiffrin affirme que les brassards de tension artérielle parfois mis à disposition dans les pharmacies sont généralement assez bons. Toutefois, la meilleure pratique consiste à acheter son propre brassard. Il doit s’agir d’un instrument validé avec une case cochée indiquant qu’il est certifié par Hypertension Canada ou la Fondation des maladies du cœur du Canada.

Voici le protocole pour la prise de mesure à domicile :

• S’asseoir dans une atmosphère calme

• Jambes non croisées

• Bras posé au niveau du cœur

• Vessie vide

• Pas de caféine dans le système sanguin

• Ne pas parler pendant la mesure

Interpréter les chiffres

Des chiffres autour de 130/80 sont normaux, mais 140/80, 130/90 et 140/90 ou plus nécessitent une consultation avec votre médecin ou un spécialiste de l’hypertension.

Si le taux est égal ou supérieur à 140/90, il est probable que l’on vous recommande de modifier votre mode de vie, notamment en adoptant un régime alimentaire sain, en accordant une attention particulière au sel, en limitant votre consommation d’alcool, en arrêtant de fumer, en maintenant un poids santé et en faisant suffisamment d’exercice. Un suivi sera effectué quelques semaines plus tard, et si les niveaux restent élevés, des médicaments seront prescrits.

Si, lors de la première visite, votre tension artérielle est supérieure à 160/100, vous commencerez probablement à prendre des médicaments immédiatement. Le traitement standard consiste à combiner des pilules, souvent deux médicaments différents, pour réduire les effets indésirables potentiels et offrir un contrôle meilleur et plus rapide. Il faut parfois du temps pour trouver le bon médicament ou la bonne combinaison de médicaments adaptés à votre cas.

L’hypertension peut paraître inquiétante, mais les professionnels de la santé ont suffisamment de connaissances sur le sujet pour pouvoir la maîtriser dans la plupart des cas. N’oubliez pas qu’il n’est jamais trop tard pour faire des choix de vie sains. Ils sont vos alliés dans la lutte contre l’HTA et ses complications. M

gg Dr. Ernesto L. Schiffrin, Physician-in-Chief at the Jewish General Hospital, says that blood pressure should be measured at least once in children and, if normal, continue to be monitored regularly from age 35, a threshold for higher levels.

If you don’t have a doctor, Dr. Schiffrin says the blood pressure cuffs sometimes made available in pharmacies are generally quite good. However, the best practice is to buy your own cuff. It should be a validated instrument with a checked box indicating that it is certified by either Hypertension Canada or the Heart & Stroke Foundation of Canada.

Measure at home according to this protocol:

• seated in a calm atmosphere

• legs uncrossed

• arm resting at heart level

• bladder empty

• no caffeine in your blood system

• no talking while measuring

Interpreting the numbers

Numbers around 130/80 are normal, but 140/80, 130/90 and 140/90 or more require a consultation with your physician or a hypertension specialist.

At levels at or above 140/90, you’d likely receive recommendations for lifestyle modifications. These might include eating a healthy diet with special attention to salt, limiting alcohol consumption, quitting smoking, maintaining an ideal weight, and getting enough exercise. There would be a follow-up a few weeks later. If levels remained high medications would be prescribed.

If on the first visit your blood pressure measured more than 160/100, you would likely start medications immediately. Standard care involves single pills, often in combination with two different medications to reduce potential adverse effects and offer better and more rapid control. It can take time to find the right medication or combination of medications tailored to you.

Hypertension might sound like a scary diagnosis, but medical professionals know enough about it to be able to bring it under control in most cases. Remember that it’s never too late to make healthy lifestyle choices. They are your allies in the fight against HBP and its complications. M

Anne Lewis est une coach professionnelle et elle est la fondatrice de mecoaching.me, une ressource pour les trop consciencieux dans notre culture d'exigences de travail excessives. Épouse et fille de médecins assidus, Anne aide ses clients à rééquilibrer leur rapport entre le travail et les attentes de vie. Contactez-la à anne@mecoaching.me

Anne Lewis is a professional life coach and founder of mecoaching.me, a resource for the over-conscientious in our culture of excessive work demands. Wife and daughter of diligent physicians, Anne helps her clients rebalance their work-life ratio. Contact her at anne@mecoaching.me.

54 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SANTÉ • HEALTH
® ® Canada's online source to nd vaccine clinic locations and immunization information. La ressource canadienne en ligne pour localiser les cliniques de vaccination et obtenir de l’information sur l’immunisation. VACCINS? Ê tes-vous à jour dans vos www. vaccines411 .ca Visitez notre bibliothèque de brochures destinées aux patients Visit our patient information library www. vaccins411 .ca Are your VACCINES up-to-date?

La perte de cheveux passée au peigne fin Combing through Hair Loss

Larry David, créateur de Seinfeld et gardien de la communauté des chauves, a dit un jour : « N’importe qui peut avoir confiance en soi avec une chevelure bien garnie. Mais un chauve sûr de lui, c’est un diamant brut. » Même s’il a peutêtre raison, il n’y a pas lieu d’avoir honte de perdre ses cheveux.

Le cuir chevelu humain contient environ 100 000 cheveux qui passent par trois phases de développement. Connue sous le nom de période de croissance, la phase anagène est la première étape et peut durer des années. L’étape suivante, appelée phase catagène, dure environ 10 jours. C’est à ce moment-là que le poil cesse de pousser et se sépare du follicule, la structure située sous la peau qui le maintient en place. Le follicule se repose ensuite pendant deux ou trois mois durant la phase télogène avant de tomber. Lorsqu’un nouveau cheveu pousse dans le même follicule, la phase anagène recommence. Dans le cadre de ce cycle naturel, les gens ont tendance à perdre de 50 à 100 cheveux par jour.

Lorsque le cycle est perturbé ou qu’un follicule pileux est endommagé, les cheveux peuvent commencer à tomber plus vite qu’ils ne sont remplacés, ce qui peut entraîner un recul de la ligne capillaire, des plaques de calvitie ou un amincissement général. La perte de cheveux peut se produire n’importe où sur le corps, mais elle se produit généralement sur le cuir chevelu.

Types de perte de cheveux

L’alopécie androgénétique est le type le plus courant de perte de cheveux et peut toucher n’importe qui. Communément appelée calvitie masculine ou féminine, elle a tendance à être génétique.

La perte de cheveux chez l’homme peut commencer à tout âge après la puberté. Elle commence généralement au-dessus des tempes et s’étend autour du sommet de la tête, laissant un anneau de cheveux le long des côtés du cuir chevelu. De nombreux hommes qui souffrent de calvitie masculine finissent par devenir complètement chauves.

L’alopécie androgénétique peut provoquer un amincissement important des cheveux chez les femmes, mais elle ne conduit presque jamais à la calvitie. La plupart des femmes peuvent s’attendre à subir ce type de perte de cheveux en vieillissant.

L’effluvium télogène se développe lorsqu’un grand nombre de follicules du cuir chevelu entrent dans la phase télogène du cycle de croissance, mais ne continuent pas à croître. Il en résulte une perte de cheveux sur l’ensemble du cuir chevelu, alors qu’aucun nouveau cheveu ne vient remplacer ceux qui tombent.

Ce type de perte de cheveux est généralement causé par un événement ou une condition médicale comme un déséquilibre de la thyroïde, un accouchement, une intervention chirurgicale ou une fièvre. Elle peut également être causée par une carence en vitamines ou en minéraux. La carence en fer est une cause fréquente de perte de cheveux chez les femmes. g

Larry David, Seinfeld creator and guardian of the bald community, once said: “Anyone can be confident with a full head of hair. But a confident bald man — there’s your diamond in the rough.” Although he might be onto something, losing your hair is nothing to be embarrassed about.

The human scalp contains about 100,000 hairs that go through three phases of development. Known as the growth period, the anagen phase is the first stage of development and can last for years. The next stage, known as the catagen phase, lasts for about 10 days. This is when hair stops growing and separates from the structure beneath the skin that holds the hair in place known as the follicle. The follicle then rests for two or three months during the telogen phase before eventually falling out. When a new hair grows in the same follicle, the next anagen phase begins. As part of this natural cycle, people tend to lose 50 to 100 hairs per day.

When the cycle is disrupted or a hair follicle is damaged, hair may begin to fall out faster than it’s being replaced which can lead to a receding hairline, patches of hair loss, or overall thinning. Hair loss can occur anywhere on the body, but usually happens on the scalp.

Types of hair loss

Androgenetic alopecia is the most common type of hair loss and can affect people from all walks of life. Commonly known as male or female pattern baldness, it tends to be genetic.

Hair loss in men can begin at any age after puberty. It usually starts above the temples and extends around the top of the head leaving a ring of hair along the sides of the scalp. Many men who suffer from male pattern baldness eventually go completely bald.

Androgenetic alopecia can cause substantial hair thinning in women, but it almost never leads to baldness. Most women can expect to experience this type of hair loss as a natural part of aging.

Telogen effluvium develops when a large number of follicles on the scalp enter the telogen phase of the growth cycle but don’t continue to grow. This results in hair loss all over the scalp with no new hair replacing the ones that fall out.

This type of hair loss is usually caused by a medical event or condition like a thyroid imbalance, childbirth, surgery, or fever. It can also be caused by a vitamin or mineral deficiency. Iron deficiency is a common cause of hair loss in women.

56 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SANTÉ • HEALTH
gg

g L’effluvium télogène n’entraîne généralement pas de calvitie totale, mais vous pouvez perdre de 300 à 500 cheveux par jour et vos cheveux peuvent paraître fins, surtout au niveau de la couronne et des tempes.

L’effluvium anagène est une perte de cheveux rapide causée par un traitement médical comme la chimiothérapie. Ces médicaments puissants et à action rapide tuent les cellules cancéreuses, mais ils peuvent aussi inhiber la production des follicules pileux dans le cuir chevelu et d’autres zones du corps. Les cheveux repoussent généralement d’eux-mêmes, mais les dermatologues peuvent prescrire des médicaments pour aider les cheveux à repousser plus rapidement.

L’alopécie areata est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire de l’organisme attaque les tissus sains, y compris les follicules pileux. Cela provoque la chute des cheveux et empêche la pousse de nouveaux cheveux pour les remplacer.

Cette affection peut toucher aussi bien les adultes que les enfants, et la perte de cheveux peut survenir de manière soudaine et inattendue. Les poils d’autres parties du corps, comme les sourcils et les cils, peuvent également tomber. La plupart du temps, les cheveux finissent par repousser, mais ce processus peut prendre des mois.

Comment lutter contre la chute des cheveux?

Si votre perte de cheveux est due à un médicament ou à une maladie sousjacente, vous devrez consulter votre médecin. Mais si vous souffrez d’alopécie androgénétique ou de calvitie récurrente, il existe différents traitements.

Le minoxidil est un traitement topique en vente libre. Plus connu sous le nom de marque Rogaine, le minoxidil se présente sous forme de liquide, de mousse et de shampooing et s’applique directement sur le cuir chevelu. Il faut parfois attendre quelques mois avant de voir des résultats, mais le minoxidil a aidé de nombreuses personnes à faire repousser leurs cheveux et à ralentir le rythme de leur chute.

Le finastéride est une pilule qui est prescrite aux hommes. En réduisant la production de l’hormone dihydrotestostérone dans l’organisme, le finastéride peut empêcher la chute des cheveux, mais il ne vous aidera pas à faire repousser une chevelure entière.

Également connu sous le nom de thérapie par laser froid, la luminothérapie à faible intensité est un traitement non invasif qui fonctionne en irradiant des photons dans les tissus dormants du cuir chevelu pour encourager la croissance des cheveux. Il existe plusieurs appareils destinés aux consommateurs sur le marché, comme les casques et les peignes équipés de laser. Des séances cliniques avec un spécialiste sont également offertes, mais elles peuvent coûter beaucoup plus cher, et les résultats ne sont pas garantis.

La greffe de cheveux est exactement ce qu’elle semble être. Des cheveux sont prélevés sur une partie du cuir chevelu qui en possède encore et sont transplantés sur la zone chauve. Quelques semaines après l’opération, les cheveux transplantés tombent et de nouveaux cheveux commencent à pousser en quelques mois.

Que vous ayez une chevelure bien garnie ou à mi-chemin entre Dr Phil et The Rock, il est important de se rappeler que les cheveux ne sont que superficiels. Tout le monde est un diamant à l’état brut. Certaines personnes ne brillent tout simplement pas encore. M

gg Telogen effluvium doesn’t usually result in total baldness, but you may lose 300 to 500 hairs per day and your hair may appear thin, especially at the crown and temples.

Anagen effluvium is rapid hair loss caused by medical treatment like chemotherapy. These powerful and fast-acting medications kill cancer cells, but they may also inhibit hair follicle production in the scalp and other areas of the body. Hair usually grows back on its own, but dermatologists can prescribe medication to help hair regrow faster.

Alopecia areata is an autoimmune disorder where the body’s immune system attacks healthy tissue, including hair follicles. This causes hair loss and stops new hair from growing in to replace it.

The condition can affect both adults and children, and hair loss can occur suddenly and unexpectedly. Other parts of the body’s hair, like the brows and eyelashes, might also fall out. Most of the time, the hair eventually grows back, though this process can take months.

What can you do about hair loss?

If your hair loss is caused by medication or an underlying illness, then you’ll need to seek medical treatment from your doctor. But if you suffer from androgenetic alopecia or pattern baldness, then you have a few options when it comes to treatment.

Minoxidil is a topical treatment available for purchase over the counter. Better known under the brand name Rogaine, minoxidil comes in liquid, foam, and shampoo form. It’s is applied directly to the scalp. It can take a few months before you see any results, but minoxidil has helped many people regrow their hair and slow down the rate of hair loss.

Finasteride is a daily pill that is prescribed to men. By lowering the dihydrotestosterone hormone production in your body, finasteride can prevent more hair from falling out, but it won’t help you regrow an entire head of hair.

Also known as cold laser therapy, low-level light therapy is a non-invasive treatment that works by irradiating photons into dormant scalp tissue to encourage hair growth. There are several consumer devices on the market like laser-equipped helmets and combs. Clinical sessions with a specialist are also available, but can cost much more without guaranteed results.

Hair-transplant surgery is exactly what it sounds like. Hair is removed from a part of the scalp that still has hair and is transplanted to a bald spot. A few weeks after surgery, the transplanted hairs will fall out and new ones will start to grow in within a few months.

Whether you’ve got a full head of hair or wavering between Dr. Phil and The Rock, it’s important to remember that hair is only superficial. Everyone is a diamond in the rough. Some people just aren’t shining yet. M

SANTÉ • HEALTH WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 57

Le cancer de la prostate Prostate cancer

Le cancer de la prostate est le deuxième cancer le plus fréquent chez les hommes à l’échelle mondiale. Au Canada, il s’agit du cancer non cutané le plus fréquent et de la troisième cause de décès par cancer. En fait, un homme canadien sur sept recevra un diagnostic de cancer de la prostate au cours de sa vie. Il est donc essentiel de mieux comprendre ce cancer.

Causes

La cause du cancer de la prostate n’est pas encore claire. Toute personne ayant une prostate peut développer un cancer de la prostate, y compris les femmes transgenres et les personnes non binaires identifiées comme étant de sexe masculin à la naissance.

Facteurs de risque

Les facteurs susceptibles d’augmenter l’incidence du cancer de la prostate sont le vieillissement, les antécédents familiaux, l’origine raciale ou culturelle, l’obésité et la mutation génétique. Les principaux facteurs de risque génétiques comprennent la fusion du gène TMPRSS2 avec les gènes de la famille ETS, l’amplification de l’oncogène MYC, la délétion ou la mutation des gènes PTEN et TP53 et, en cas de maladie avancée, l’amplification ou la mutation du récepteur des androgènes (AR).

Signes et symptômes

Les signes et les symptômes du cancer de la prostate comprennent des mictions anormales, du sang dans le système urinaire, des douleurs, de la fatigue et des troubles de l’érection. Cependant, le cancer de la prostate peut ne provoquer aucun symptôme aux premiers stades, et d’autres problèmes de santé peuvent provoquer les mêmes symptômes que le cancer de la prostate. Il est important de passer régulièrement des examens de santé et de prendre rendez-vous avec votre professionnel de la santé si vous remarquez l’un des symptômes ci-dessus ou si vous êtes inquiet pour votre santé. g

Prostate cancer is the second most common cancer in men worldwide. In Canada, it is the most common non-cutaneous cancer and the third leading cause of cancer death. In fact, one in seven Canadian men will be diagnosed with prostate cancer in their lifetime. Therefore, a better understanding of prostate cancer is critical.

Causes

The cause of prostate cancer is not yet clear. Anyone with a prostate can develop prostate cancer, including transgender women and non-binary individuals identified as male at birth.

Risk factors

Factors that can increase the incidence of prostate cancer include aging, family history, racial or cultural background, obesity, and gene mutation. The key genetic risk factors include the fusion of the TMPRSS2 gene with ETS family genes, amplification of the MYC oncogene, deletion and/or mutation of PTEN and TP53 genes and, in advanced disease, amplification and/or mutation of the androgen receptor (AR).

Signs and symptoms

The signs and symptoms of prostate cancer include abnormal urination, blood in the urinary system, pain, fatigue, and erectile dysfunction. However, prostate cancer may not cause any signs or symptoms in its early stages, and other health conditions may cause the same symptoms as prostate cancer.

It’s important to get regular health checkups and to make an appointment to see your healthcare provider if you notice any of the above symptoms or are worried about your health.

58 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SANTÉ • HEALTH
gg

g Dépistage et diagnostic

Le dépistage et le diagnostic sont nécessaires pour découvrir les causes et les conséquences de nombreux problèmes de santé. Deux tests de dépistage aident à la détection précoce du cancer de la prostate : le test de l’antigène prostatique spécifique (PSA) et le toucher rectal (DRE). En outre, les tests suivants sont généralement utilisés pour écarter ou diagnostiquer le cancer de la prostate : antécédents médicaux et examen physique, tests des marqueurs tumoraux (4Kscore, Prostate Health Index [PHI], etc.), antigène 3 du cancer de la prostate (PCA3), analyses de sang, échographie transrectale (ETR), biopsie, imagerie par résonance magnétique (IRM) et TEP-CT.

Classification et stadification

La classification et la stadification permettent de définir les plans de traitement et de prédire les résultats futurs. Le grade décrit l’aspect des cellules cancéreuses par rapport aux cellules normales et saines et la probabilité de propagation, tandis que la stadification classe le nombre et la taille des cellules cancéreuses dans l’organisme et indique si elles se sont déjà propagées. Selon le système de classification de Gleason, le cancer de la prostate peut être divisé en cinq grades, les grades inférieurs indiquant une maladie moins grave. Le système de classification le plus largement utilisé pour le cancer de la prostate est le système TNM de l’AJCC (American Joint Committee on Cancer), qui comporte quatre stades. Le taux relatif de survie à cinq ans peut être supérieur à 99 % pour un cancer de la prostate inférieur au stade 3B (cancer présent uniquement dans la prostate, appelé cancer localisé), sinon il peut chuter à 31 % au stade 4 (si le cancer s’est propagé à des parties éloignées du corps, appelé cancer distant).

Traitement

Les options de traitement dépendent de plusieurs facteurs, tels que la vitesse de croissance du cancer de la prostate, sa propagation éventuelle, l’état de santé général du patient ainsi que les avantages ou les effets secondaires potentiels du traitement choisi. Les options de traitement actuelles comprennent les agents liés aux récepteurs d’androgènes, la chimiothérapie, les radionucléides, la thérapie ciblée et l’immunothérapie.

Prévention

La prévention peut contribuer à réduire le risque de cancer de la prostate. Les stratégies de prévention comprennent une alimentation saine, l’exercice régulier, le maintien d’un poids santé, des examens de santé réguliers et le vaccin contre le VPH. M

Screening and diagnosis

Screening and diagnosis are necessary to find out the causes and consequences of many health problems. Two screening tests help with the early detection of prostate cancer: the prostate-specific antigen (PSA) test and the digital rectal exam (DRE). Besides these, the following tests are usually used to rule out or diagnose prostate cancer: health history and physical exam, tumor marker tests (4Kscore, Prostate Health Index [PHI], etc), Prostate Cancer Antigen 3 (PCA3), blood tests, Transrectal ultrasound (TRUS), biopsy, Magnetic resonance imaging (MRI), an PET-CT scan.

Grading and staging

Grading and staging help to shape treatment plans and predict future outcomes. The grade describes how cancer cells look compared to normal and healthy cells and how likely it is to spread, while staging classifies how many and how large the cancer is in the body, and whether it has already spread. According to the Gleason classification system, prostate cancer can be divided into five grades, where lower grades mean milder disease. The most widely used staging system for prostate cancer is the AJCC (American Joint Committee on Cancer) TNM system in which there are four stages. The five-year relative survival rate may be greater than 99 per cent for prostate cancer below stage 3B (cancer found only in the prostate, called localized cancer), otherwise it may drop to 31 per cent at stage 4 (if the cancer has spread to distant parts of the body, called distant cancer).

Treatment

Treatment options depend on several factors, such as how fast the prostate cancer is growing, whether it has spread, the patient’s overall health, as well as the potential benefits or side effects of the chosen treatment. Current treatment options include androgen receptor-related agents, chemotherapy, radionuclides, targeted therapy, and immunotherapy.

Prevention

Prevention can help reduce the risk of prostate cancer. Prevention strategies include eating a healthy diet, exercising regularly, maintaining a healthy body weight, getting regular health checkups, and receiving the HPV vaccine. M

Letty Ting Li is a postdoctoral fellow working under the supervision of Dr. Vincent Giguère at McGill University's Rosalind and Morris Goodman Cancer Institute. Her research focuses on the role of estrogen-related receptor family members and the underlying mechanisms in prostate cancer progression.

SANTÉ • HEALTH WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 59
gg
Letty Ting Li est une boursière postdoctorale travaillant sous la supervision du Dr Vincent Giguère à l’Institut du cancer Rosalind et Morris Goodman de l’Université McGill. Ses recherches portent sur le rôle des récepteurs des œstrogènes et leur rôle dans les mécanismes de progression du cancer de la prostate.

Réalité virtuelle Virtual Reality

L’AVENIR DE LA FORMATION CHIRURGICALE

Imaginez pouvoir pratiquer une opération chirurgicale depuis le confort de votre canapé. Grâce à la technologie de la réalité virtuelle (RV), les étudiants en médecine et les chirurgiens pratiquants peuvent affiner leurs compétences chirurgicales partout et à tout moment.

Au cours des dernières décennies, le programme d’enseignement de la chirurgie a subi des changements substantiels. La technologie a évolué et s’est infiltrée dans toutes les facettes de la société, et le domaine médical ne fait pas exception. L’une de ces approches est l’utilisation de systèmes de réalité virtuelle (RV), une technologie qui était à l’honneur lors du forum de l’innovation en santé de l’Université de Montréal (UdeM) en octobre dernier. Divers départements de la faculté de médecine se sont réunis pour partager les dernières innovations en sciences cliniques, sciences fondamentales et de la santé. Parmi les nombreux sujets intéressants présentés, le point culminant de l’événement était sans aucun doute la démonstration pratique du logiciel de chirurgie RV de PrecisionOS.

Les participants au forum ont pu essayer l’expérience interactive et réaliser une opération chirurgicale virtuelle dans une simulation générée par ordinateur d’un autre monde, en l’occurrence une salle d’opération. Grâce à un casque et à des contrôleurs portables, le logiciel permet aux utilisateurs de s’immerger dans la salle d’opération virtuelle à l’aide d’une technologie sensorielle de haute puissance. Lorsque les utilisateurs saisissent un instrument médical, ils peuvent voir leurs mains dans un monde réaliste à 360 degrés. Grâce à un système de notation interne qui permet aux utilisateurs de s’exercer à une procédure aussi souvent qu’ils le souhaitent, le vieil adage selon lequel « c’est en forgeant qu’on devient forgeron » prend tout son sens.

Basée à Vancouver, PrecisionOS a été fondée par le Dr Danny P. Goel, Colin O’Connor et Roberto Oliveira. L’entreprise ouvre la voie à une nouvelle ère dans la formation chirurgicale. Leur plateforme produit des scénarios réalistes qui imitent des salles d’opération réelles avec des anatomies de patients, des instruments chirurgicaux et des dispositifs médicaux réalistes. Contrairement à d’autres applications qui guident l’utilisateur et ses mains tout au long de la procédure chirurgicale, PrecisionOS offre à l’utilisateur une libre amplitude de mouvement et l’autonomie de décision à laquelle les chirurgiens font face quotidiennement au bloc opératoire. Le logiciel est actuellement axé sur la chirurgie orthopédique, car le Dr Goel est chirurgien orthopédique. g

THE FUTURE OF SURGICAL TRAINING

Imagine performing surgery from the comfort of your couch. Thanks to Virtual Reality (VR) technology, medical students and practicing surgeons can hone their surgical skills anywhere and anytime.

Over the last few decades, the surgical education curriculum has undergone substantial changes. Technology has evolved and infiltrated every facet of society, and the medical field is no exception. One such approach is the use of virtual reality (VR) systems, a technology that was in the spotlight at the Université de Montréal (UdeM)’s medical innovation forum last October. Various departments of the Faculty of Medicine came together to share the lastest in clinical, research, and health science innovations. Among the many interesting topics presented, the event's highlight was undoubtedly the hands-on VR surgery software demonstration from PrecisionOS.

Attendees of the forum were able to try the interactive experience and perform a virtual surgery in a computer-generated simulation of an alternate world, in this case, an operating room (OR). Using a headset and handheld controllers, the software enables users to immerse themselves in the virtual OR with the help of high-powered sensory technology. When reaching for a medical instrument users can view their hands in the realistic, lifelike 360-degree world. With an internal scoring system that allows users to practice a procedure as often as they wish, the old adage of “practice makes perfect” rings true.

Based in Vancouver, PrecisionOS was founded by Dr. Danny P. Goel, Colin O'Connor, and Roberto Oliveira. The company is paving the way for a new era in surgical training. Their platform produces realistic scenarios that mimic live ORs with realisticlooking patient anatomy, surgical instruments, and medical devices. Unlike other applications that guide the user and their hands through the surgical procedure, PrecisionOS gives the user free range of motion and the autonomy of decision-making that surgeons face daily in the OR. The software is currently geared toward orthopedic surgery since Dr. Goel is an orthopedic surgeon. However, there are plans to introduce other modules for different surgical specialties like soft-tissue surgery.

60 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SANTÉ • HEALTH
gg
PHOTO: PrecisionOS

g Toutefois, il est prévu d’introduire d’autres modules pour différentes spécialités chirurgicales, comme la chirurgie des tissus mous. Un module sur la gastrectomie en manchon, également connue sous le nom de pontage gastrique ou de chirurgie de perte de poids, est déjà en préparation.

En août dernier, les résidents en chirurgie orthopédique de l’UdeM à l’hôpital du CHU Sainte-Justine ont eu droit à leur premier atelier de RV utilisant le logiciel PrecisionOS. Les résidents ont navigué à travers un module chirurgical interactif sous la supervision de la Dre Marie-Lyne Nault, M.D., Ph.D. FRCS(c), chirurgienne orthopédique spécialisée en médecine sportive pédiatrique, qui reconnaît la RV comme un outil d’apprentissage pédagogique novateur et enrichissant. La Dre Nault, en collaboration avec le service de simulation du CHU Sainte-Justine, élabore actuellement un programme d’études visant à utiliser la RV comme méthode courante de formation en chirurgie.

Selon l’Institute for Defense Analyses, il est statistiquement prouvé que la formation en RV donne de meilleurs résultats que de nombreuses techniques d’apprentissage traditionnelles. Cette méthode raccourcit le temps nécessaire pour saisir un nouveau concept et minimise les erreurs par rapport aux approches conventionnelles. Elle aide également le stagiaire à mieux retenir les connaissances pendant une période plus longue tout en pratiquant ses compétences à l’aide du logiciel.

Les progrès technologiques révolutionnent la façon dont les étudiants en médecine acquièrent de l’expérience en salle d’opération. La réalité virtuelle est en train de devenir un produit courant, et sa prévalence dans la salle de classe et ailleurs ne fera qu’augmenter avec le temps. M

gg A sleeve gastrectomy, also known as gastric bypass or weight loss surgery, module is already in the works.

This past August, UdeM orthopedic surgery residents at the CHU Sainte-Justine Hospital were treated to their first VR workshop using PrecisionOS’ software. The residents navigated through an interactive surgical module under the supervision of Dr. Marie-Lyne Nault, M.D., Ph.D. FRCS(c), an orthopedic surgeon specialized in pediatric sports medicine, who acknowledges VR as a new and enriching pedagogical learning tool. Dr.Nault, in collaboration with the simulation department of the CHU Sainte-Justine, is currently developing a curriculum to use VR as a regular method for surgical training.

According to the Institute for Defense Analyses, it is statistically proven that VR training provides better outcomes than many traditional learning techniques. This method shortens the time required to grasp a new concept and minimizes mistakes compared to conventional approaches. It also helps the trainee better retain knowledge for a longer period while practicing their skills via the software.

Technological advancements are revolutionizing how medical students gain experience in the operating room. VR is becoming a regular commodity, and its prevalence in the classroom and beyond will only increase over time. M

SANTÉ • HEALTH WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 61
PHOTO: PrecisionOS Les participants au forum testent le logiciel PrecisionOS VR. Forum attendees test out the PrecisionOS VR software. L’auteure tente le coup. The author gives it a whirl.

Une étude jette un nouvel éclairage sur l’effet du vieillissement sur la mémoire

A Step Closer to Understanding the Impact of Aging on Memory in Older Adults

Le vieillissement est souvent associé à un déclin de la mémoire chez les adultes en santé, qui s’amorce dans la quarantaine et persiste jusque dans la vieillesse. Toutefois, ce n’est pas l’âge en tant que tel qui contribue à la détérioration de la mémoire, mais plutôt, vraisemblablement, les effets de l’âge sur le volume de l’hippocampe. Cette structure importante du cerveau participe à la consolidation de l’information, la faisant passer de la mémoire à court terme à la mémoire à long terme.

Une équipe de chercheurs de l’Université McGill étudie les changements que subissent certaines structures cérébrales tout au long de la vie et leur incidence sur la mémoire. La compréhension de l’effet du vieillissement normal sur la structure et la fonction cérébrales ainsi que sur les facultés cognitives est essentielle à l’établissement d’un point de référence qui pourra être utilisé pour déceler les premiers signes de vieillissement pathologique associé à des affections comme les maladies d’Alzheimer et de Parkinson.

L’équipe a constitué un échantillon de 125 adultes en santé âgés de 19 à 76 ans auxquels elle a demandé de réaliser des tâches de mémoire. Les chercheurs ont constaté que la capacité de se souvenir de façon détaillée d’un visage et de son emplacement était liée à un plus grand volume de l’hippocampe postérieur et de la zone temporale médiane, et que le vieillissement normal était associé à des réductions de volume dans ces régions et à un déficit de la mémoire.

Les chercheurs ont également constaté que la réduction du volume de l’hippocampe postérieur liée à l’âge était associée à une activité réduite dans les réseaux cérébraux en jeu dans la perception, la mémoire et le contrôle cognitif. Les résultats montrent que la mémoire nécessite l’interaction de multiples réseaux cérébraux et mettent en évidence l’effet du vieillissement normal sur les structures cérébrales et la fonction cognitive.

« Nous avons été surpris d’obtenir des résultats aussi précis et tranchés. C’est chose rare en neuroscience et ça témoigne de la robustesse des méthodes et des résultats », indique Maria Natasha Rajah, professeure titulaire au Département de psychiatrie et auteure en chef de l’article.

Les chercheurs du monde entier tentent depuis longtemps de comprendre les différences entre le vieillissement normal et le vieillissement pathologique afin de mieux déceler les signes de troubles neurodégénératifs associés au vieillissement. « Nous espérons que notre travail fera progresser les connaissances sur la mémoire et les déficits du cerveau liés au vieillissement et aux démences », ajoute la professeure Rajah. M

Aging is often associated with memory decline in healthy adults at midlife and advanced age. However, it is not age itself that contributes to worsening memory, but rather the effects of age on the volume of the hippocampus, a major brain component that helps consolidate information from short-term memory to long-term memory, that likely impacts memory performance.

A team of McGill researchers are looking at how certain brain structures change across the lifespan and how this influences memory function. Understanding how normative aging affects brain structure, function, and cognition, is critical for establishing a ground truth or baseline which can be used to help identify early signs of pathological aging associated with diseases such as Alzheimer’s Disease and Parkinson’s.

The team worked with a sample of 125 healthy adults aged 19 - 76 years old who were asked to perform memory tasks. The researchers found that the ability to remember detailed facelocation associations was related to having larger volumes in the posterior hippocampal and medial temporal system, and normative aging was associated with reduced volumes in these brain regions and related deficits in memory function.

They also found that age-related volume reductions in the posterior hippocampus correlated with reduced activity in brain networks important for perception, memory, and cognitive control. The results highlight how memory is dependent on the interaction of multiple brain networks, and how normative aging affects these brain systems and cognition.

“We were surprised that our results were so specific and clear cut. This is rare in neuroscience and speaks to the robustness of the methods and results”, says Maria Natasha Rajah, a professor in the Department of Psychiatry and senior author of the study.

Researchers across the globe have long been trying to understand differences in normative and pathological aging in order to best identify indicators of age-related neurodegenerative disorders. “We hope our work will help improve understanding of memory and brain deficits in aging and dementias,” Rajah added. M

62 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 SANTÉ • HEALTH
Marchestau.com Suivez-nous B o l o g i q u e Bio m p o r t é d i t a l e VENEZ DÉCOUVRIR CHEZ TAU PLUS DE 300 PRODUITS VENEZ DÉCOUVRIR CHEZ TAU PLUS DE 300 PRODUITS BIOLOGIQUES IMPORTÉS DIRECTEMENT D'ITALIE BIOLOGIQUES IMPORTÉS DIRECTEMENT D'ITALIE On est en ligne! Santé, mise en forme, nutrition, nouvelles et bien plus encore... Parcourez tous les numéros de Montréal enSanté à votre guise. We’re online! Health, fitness, nutrition, news and more... Flip through every issue of Montréal enSanté at your leisure. montreal en sante .com PHYSIOTHÉRAPIE ERGOTHÉRAPIE MASSOTHÉRAPIE MÉDECINE ORTHOPÉDIQUE KINATEX.COM VOTRE VIE ACTIVE 514 399.9990 | 245 avenue Victoria, suite 110 ON EN PREND SOINMC

La santé musculosquelettique : comment la préserver en vieillissant ?

Musculoskeletal health:

Le système musculosquelettique comprend les os, les muscles et les articulations. Son importance est cruciale puisqu’il est responsable du mouvement et du soutien de notre corps. Néanmoins, notre appareil locomoteur est aussi celui qui est le plus touché avec l’avancée en âge.

Les e ets du vieillissement sur le système locomoteur

Les années qui passent entraînent, une diminution de la masse musculaire, appelée sarcopénie. Les tissus conjonctifs comme les ligaments et les tendons perdent aussi de leur élasticité et deviennent plus rigides, ce qui a ecte la mobilité des articulations et l’amplitude des mouvements.

Préserver sa santé musculosquelettique

Il existe une multitude de stratégies pour préserver sa santé musculosquelettique. En voici quelques-unes faciles à intégrer dans notre quotidien.

4 conseils faciles à adopter :

• Manger su samment de protéines afin d’aider à conserver une bonne masse musculaire.

• Consommer des aliments qui représentent de bonnes sources de calcium pour favoriser la santé osseuse et prévenir l’ostéoporose.

• E ectuer des exercices de musculation afin de réduire la perte de masse musculaire et de favoriser la solidité des os.

• Intégrer des exercices d’étirements afin de favoriser la souplesse et la mobilité articulaire.

Comment soulager les douleurs musculosquelettiques ?

Inévitablement, nous devons tous composer avec des douleurs musculosquelettiques. Qui plus est, il existe autant de solutions pour les soulager qu’il existe de type de troubles musculosquelettiques! Le repos, les thérapies par la chaleur ou le froid, les services de professionnels de la santé comme les physiothérapeutes ou les massothérapeutes sont quelques exemples de solutions naturelles et non-médicamenteuses pouvant aider à réduire les douleurs musculosquelettiques selon leur type.

Un nouveau produit de santé naturelle pour soulager les douleurs musculosquelettiques

Toujours poussée par un fort désir d’innovation en matière de santé naturelle, Genacol® s’est penchée sur la gestion des douleurs musculosquelettiques. Cette entreprise québécoise ajoute maintenant à sa gamme Genacol® Action Rapide. Cette nouvelle formule en instance de brevet contient des ingrédients médicinaux de sources naturelles spécialement choisis et étudiés pour soulager temporairement :

Les douleurs musculaires et articulaires.

Les douleurs musculosquelettiques a ectant, entre autres, le dos, le cou, les épaules ou les genoux.

Les tendinites, les entorses et les bursites ou les douleurs causées par le syndrome du tunnel carpien.

Les douleurs causées par l’exercice physique ou le travail intense.

Genacol® Action Rapide soulage e cacement l’intensité des douleurs musculosquelettiques sévères en seulement 3 heures !

nia. Connective tissues like ligaments and tendons also lose elasticity and become sti er, a ecting joint mobility and range of motion.

Preserving musculoskeletal health

A multitude of strategies to maintain musculoskeletal health exist. We provide below some of them that are easy to integrate into our daily lives.

4 easy tips to adopt:

• Eat enough protein to help maintain muscle mass.

• Choose foods that are good sources of calcium to promote bone health and prevent osteoporosis.

• Do strength training to reduce muscle loss and maintain bone density.

• Incorporate stretching exercises to encourage flexibility and joint mobility.

How to relieve musculoskeletal pain?

Inevitably, we all must deal with musculoskeletal pain. What's more, there are as many solutions to relieve them as there are types of musculoskeletal disorders!

Rest, heat or cold therapies, and the services of health professionals such as physiotherapists or massage therapists are some examples of natural and non-drug solutions that can help reduce musculoskeletal pain, depending on its type.

A new natural health product to relieve musculoskeletal pain

Always driven by a strong desire for innovation in natural health, Genacol® has focused on the management of musculoskeletal pain. This Quebec company is now adding Genacol® Fast Action to its line of products. This new patent-pending formula contains specially selected and researched naturally sourced medicinal ingredients to relieve temporarily:

Muscle and joint pain.

Musculoskeletal pain a ecting, among others, the back, the neck, the shoulders, and the knees.

Tendinitis, sprains and bursitis or pain caused by carpal tunnel syndrome. Pain caused by physical exercise or intense work.

Genacol® Fast Action e ectively alleviates acute musculoskeletal pain intensity in just 3 hours!

actionrapide.genacol.ca fastaction.genacol.ca

how to preserve it as we age?

EFFETS ANALGÉSIQUES

contre les douleurs musculosquelettiques

Genacol® Action Rapide est un tout nouveau produit de santé naturelle procurant des effets analgésiques* cliniquement démontrés. Grâce à ses ingrédients médicinaux de sources naturelles, il aide à réduire temporairement les douleurs musculosquelettiques pouvant vous affecter au quotidien.

Cette formule en instance de brevet soulage efficacement l’intensité des douleurs musculosquelettiques sévères en seulement 3 heures !

ANALGESIC EFFECTS

to fight musculoskeletal pain

Genacol® Fast Action is a brand-new natural health product providing clinically proven analgesic* effects.

Thanks to its naturally sourced medicinal ingredients, it helps to temporarily reduce musculoskeletal pain that may affect you on a daily basis.

This patent-pending formula effectively alleviates acute musculoskeletal pain intensity in just 3 hours!

*Genacol® Action Rapide agit comme un analgésique pour les douleurs musculosquelettiques aigües en procurant un soulagement dans les 6 heures suivant l'administration. *Genacol® Fast Action works as an analgesic for acute musculoskeletal pain by providing relief within 6 hours of administration. Réduction temporaire de la douleur Temporary pain reduction Effets analgésiques cliniquement démontrés Clinically proven analgesic effects Ingrédients médicinaux de sources naturelles Naturally sourced medicinal ingredients Deux petites gélules faciles à avaler par dose Two easy-to-swallow softgels per dose Ce produit peut ne pas vous convenir. Toujours lire l’étiquette et suivre le mode d’emploi. †Les résultats peuvent varier. This product may not be right for you. Always read and follow the label †Results may vary Essayez-le! Obtenez votre coupon-rabais de 4$ Try it! Get your $4 coupon

VIEILLIR ET BIEN VIVRE AGING & LIVING WELL

VIEILLIR AVEC GRÂCE ET DIGNITÉ AGING WITH GRACE AND DIGNITY

L’AUTONOMIE SOCIALE ET LA PERTE AUDITIVE SELF-ADVOCACY AND HEARING LOSS UN CENTRE D’EXCELLENCE POUR LA SANTÉ DURABLE CENTRE OF EXCELLENCE FOR SUSTAINABLE HEALTH

CONSENTEMENT SEXUEL ET TROUBLES NEUROCOGNITIFS SEXUAL CONSENT AND NEUROCOGNITIVE DISORDERS

Publireportage Advertorial Feature

Vieillir avec grâce et dignité Aging with Grace and Dignity

Bienvenue dans cette section spéciale qui rend hommage aux aînés de notre communauté. Célébrons le fait de vieillir et de bien vieillir. Qu’il s’agisse de la perte d’audition ou du maintien de la santé à long terme, nous avons des solutions. Et nous abordons également le sujet du consentement sexuel dans une relation impliquant des troubles neurocognitifs. Lisez la suite!

La perte auditive présente de nombreux défis. Janna Cowper, mentore auprès des personnes sourdes et malentendantes, partage des conseils sur la façon de communiquer la perte auditive avec les autres : « Lorsque vous commencez par le besoin, le handicap est déjà sous-entendu. »

Le Centre d’excellence sur la longévité de McGill a pour objectif d’aider les personnes âgées à maintenir leur longévité tout en s’épanouissant. Après tout, la science médicale a prolongé l’espérance de vie, mais maintenant que la population vit plus longtemps, comment faire en sorte qu’elle vive mieux? Le Centre espère répondre à cette question grâce à un plan visant à consolider la convergence entre longévité et santé durable.

Enfin, nous examinons les droits sexuels et reproductifs dans le contexte où l’un ou les deux partenaires d’une relation sont diagnostiqués avec un trouble neurocognitif. Ce n’est pas parce qu’une personne souffre de démence qu’elle n’a pas besoin de compagnie et d’intimité physique. Mais il est possible, cependant, que ces désirs aient changé depuis le diagnostic. Nous examinons le consentement et ce qu’il signifie dans cette situation délicate.

Prendre soin de nos aînés commence par le respect et l’empathie et se poursuit par la connaissance et la compréhension. Sur ce, nous vous remercions de prendre le temps de lire cette section spéciale, et nous remercions tous nos collaborateurs. Vieillissons tous ensemble avec élégance.

Welcome back to this special section honouring the senior members of our community. Let’s celebrate aging and aging well. Whether dealing with hearing loss or sustaining health over the long haul, we have solutions. And we also broach the subject of sexual consent in a relationship involving neurocognitive disorders. Read on!

Hearing loss presents many challenges. Janna Cowper, a peer mentor for the deaf and hard of hearing herself, shares tips on how to communicate hearing loss with others: “When you start with the need, the disability is already implied.”

The McGill Centre of Excellence on Longevity aims to help seniors maintain longevity with fulfillment. After all, medical science has extended life expectancy, but now that the population is living longer, how do we ensure it lives better? The Centre hopes to answer that question via a plan designed to consolidate the convergence between longevity and sustainable health.

Finally, we examine sexual and reproductive rights in the context of one or both partners in a relationship being diagnosed with a neurocognitive disorder. Just because a person suffers from dementia doesn’t mean they don’t have a need for companionship and physical intimacy. But it is possible, however, that these desires have changed since their diagnosis. We examine consent and what it means in this delicate situation.

Caring for our elders starts with respect and empathy and grows with knowledge and understanding. With that, we thank you for taking the time to read, and we thank all our contributors. Let’s all grow old gracefully, together.

WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 67
VIEILLIR
ET BIEN VIVRE AGING & LIVING WELL

Démystifier la vie en résidence

Demystifying Myths About Retirement Living

Vous avez probablement quelques préjugés à propos des résidences pour aînés et peut-être que ces mythes vous empêchent d’évaluer cette option pour vous ou pour un proche. Heureusement, la réalité est bien différente ! Emménagez dans une résidence Chartwell, ce n’est pas du tout comme vous le pensez…voici pourquoi. Vais-je perdre mon autonomie ?

Il est faux de croire que vous allez perdre votre liberté ou votre pouvoir décisionnel. Nos résidences sont des milieux de vie sociaux et dynamiques, où on se sent chez soi et qui vous permettent de vivre exactement comme vous le souhaitez.

Le mode de vie en résidence est-il ennuyeux ?

Aux résidences Chartwell, il est facile d’avoir une vie active et bien remplie ! Nous offrons une panoplie d’activités, des sorties et des commodités qui favorisent grandement la socialisation. Et sachez que vous demeurez libre de faire les activités que vous voulez ! Suis-je trop jeune pour profiter des avantages d’une résidence pour retraités ?

Contrairement à ce que certaines personnes croient, il n’y a pas d’âge minimum requis. De nombreux résidents nous mentionnent « qu’avoir su, j’aurais emménagé avant ! » N’attendez pas pour profiter d’un mode de vie sans tracas.

« Mes parents sont très heureux chez Chartwell. Leur seul regret est d’avoir attendu trop longtemps avant d’emménager dans une résidence pour retraités. Ils se sont faits de nombreux amis et ils apprécient vraiment les repas servis dans la belle salle à manger, ainsi que les nombreuses activités sur place qu’ils peuvent choisir. Ils reçoivent tous les soins dont ils ont besoin. Chartwell est l’endroit parfait pour vos parents. » - Claude B.

Nos conseillers sont également présents pour vous guider. Nous pouvons répondre à vos questions, vous assister dans vos conversations familiales et même vous aider à planifier une visite personnalisée. Appelez-nous dès aujourd’hui au 1 855 461-0685 ou visitez le site Chartwell.com

When considering retirement living, you’re probably bringing some preconceived notions to the table, and perhaps these myths are preventing you from evaluating this option for yourself or a loved one. Fortunately, the reality is quite different and can be more fulfilling than you think. Here’s how!

Will I lose my freedom and independence?

That couldn’t be further from the truth – in fact, by moving into a retirement home you’ll be more independent. Our residences are social and vibrant places to call home, empowering you to live how you want to. How, when, and where you spend your time is entirely up to you!

Is the lifestyle in the retirement residence boring?

At Chartwell, it’s easy to have an active and engaging lifestyle! We offer a wide range of activities, entertainment, and outings to choose from and plenty of opportunities to socialize.

Am I too young to benefit from senior living?

Contrary to what some people believe, there is no minimum age requirement. Many residents are telling us “I wish I moved in sooner.” Don’t wait to take advantage of a worry-free lifestyle.

“I made this decision as I no longer wanted the responsibility of maintaining my home repairs, snow removal, lawn care, etc. I am able to participate in any activities (exercise, bingo, cards, live music, and dancing) organized by Chartwell staff if I choose to. The staff and neighbours have made living here very enjoyable.” - Richard

Our knowledgeable Retirement Living Consultants are here to help guide your journey too. We can answer your questions, assist with family conversations, and even help you book a personalized tour. Call us today at 1-855-461-0685 or visit Chartwell.com

Le meilleur est devant vous.

Êtes-vous prêts

Menez une retraite active, sociale et enrichissante tout en concentrant votre énergie sur ce qui compte vraiment pour vous.

Planifiez une visite dès aujourd’hui!

Experience the difference Chartwell provides - where social connections, exceptional services and dedicated staff can make your life better. Book a tour today!

Chartwell.com

Je veux toute la vivre ma vie !

Living life to the fullest!

VOTRE PARCOURS EST UNIQUE. Vos besoins, intérêts et envies aussi.

Considérer emménager dans une résidence pour retraités est une étape de vie importante. Que ce soit pour socialiser et y trouver des gens qui nous ressemblent, par besoin de sécurité et de santé ou pour l’ensemble des services offerts, chacun possède un parcours et des motivations différentes. Dans les résidences Cogir, nous offrons un éventail de possibilités pour combler les besoins, les intérêts et les envies de chacun.

THE PATH YOU CHOOSE TO FOLLOW IS UNIQUE: Your Needs, Your Interests, Your Desires!

The thought of moving into a retirement home represents a major step in a person’s life. Everyone’s life history and goals differ whether it is a desire to meet and interact with like-minded people, the need for health care and security or the attractiveness of available services. Cogir residences offer a wide range of possibilities to satisfy everyone’s needs, interests and desires.

Des activités qui font sourire

La retraite ouvre un monde de possibilités. L’activité physique et intellectuelle favorisent le mieux-être et aident à rester jeune. Pourquoi s’en passer ? Évoluez dans un milieu rythmé où le choix d’activités, d’animation et de sorties permet à chacun de s’épanouir.

Des services à la carte pour répondre aux besoins d’aujourd’hui et de demain

Que ce soit pour de l’aide quotidienne ou un souci de santé, l’équipe peut vous accompagner en vous proposant des services adaptés à vos besoins. Les repas à la carte, servis en salle à manger, sauront vous plaire.

Activities that Bring a Smile to Our Residents’ Faces.

Retirement opens up a world of possibilities. Physical and intellectual activities promote a person’s well-being and youthfulness. Who would want to miss out on that? Spend your time in an energetic environment where a range of activities, endeavours and excursions allows everyone to flourish.

Tailor-Made Services to Meet Current and Future Needs

Whether you need daily assistance or have health issues, our team can work with you by offering you services that are customized to your situation. You will also enjoy our “ à la carte ” meals served in the dining room.

Les portes des résidences Cogir sont grandes ouvertes pour vous accueillir en tout temps. Rien ne vaut une visite en personne afin de rencontrer le personnel et les résidents qui y habitent.

Venez vivre l’expérience de la résidence en participant à une activité ou en venant déguster un repas! Visitez le VenezFaireUnTour.ca pour réserver une visite dans la résidence de votre choix.

The doors of our Cogir retirement homes are always open to welcome you. There is nothing better than an in-person visit to meet our staff and residents. Experience life in a retirement home by taking part in an activity or enjoying a meal! Book a visit in the residence of your choice by going to our site at HappyToMeetYou.ca.

L’autonomie sociale et la perte auditive Self-advocacy and Hearing Loss

Lorsque vous êtes atteint d’une perte auditive, la communication et l’autonomie peuvent être un défi. Comment expliquer votre perte auditive aux autres? Comment vous intégrer dans une conversation? Comment vous assurer que vous avez accès aux informations dont vous avez besoin?

Il peut être embarrassant de devoir demander à quelqu’un de répéter. Il peut même sembler plus facile de faire semblant de comprendre. Avec le port du masque, surtout lors des rendez-vous médicaux, il y a de fortes chances que vous manquiez des informations cruciales si votre médecin ne s’adapte pas à votre cas, par exemple en baissant son masque ou en portant un masque transparent.

En vieillissant, alors que nous devons prendre des décisions concernant notre avenir, nous n’aurons pas nécessairement un conseiller à nos côtés pour nous aider à assimiler les informations qui nous sont données. La stigmatisation de la déficience auditive fait en sorte qu’il est difficile de demander des accommodements, mais il est important de penser à la façon dont nous défendons nos intérêts et demandons ce dont nous avons besoin.

En tant que moyen de communication assertif, j’aime cette expression que j’ai apprise lors d’un atelier « concentrez-vous sur le besoin, pas sur le handicap ».

Lorsque nous commençons par expliquer notre problème d’audition, l’adaptation dont nous avons besoin peut être perdue et ressembler à une suggestion. En revanche, lorsque nous commençons par le besoin, le handicap est déjà sous-entendu.

• S’il vous plaît, regardez-moi pour que je puisse lire sur vos lèvres.

• Pouvons-nous aller dans une pièce plus calme pour que je puisse mieux vous entendre?

• Pouvez-vous parler plus fort pour que je puisse vous entendre?

• Veuillez baisser votre masque pour que je puisse lire sur vos lèvres.

• Pouvez-vous porter un écran facial ou un masque transparent pour que je puisse lire sur vos lèvres?

Cela permet d’énoncer d’emblée ce dont on a besoin et, la plupart du temps, l’autre personne comprendra tout de suite ce besoin. Si cela vous semble trop direct, l’audiologiste Dre Michelle Hu conseille de commencer plus en douceur avec : « Ce que vous dites est important pour moi », suivi de la question : « Pouvons-nous aller dans une autre pièce? Pouvez-vous me regarder quand vous parlez? » g

When you have hearing loss, communication and self-advocacy can be challenging. How do you explain your hearing loss to others? How do you fit into a conversation? How do you make sure you have access to information you need?

It can feel embarrassing when you need to ask someone to repeat themselves. It might even feel easier to pretend that you understand. In our new normal of mask-wearing, especially at health appointments, there’s a good chance you will miss crucial information if your practitioner does not make accommodations for you like lowering their mask, or wearing a clear mask.

As we get older and make decisions about our future, we won’t necessarily have an advocate with us to help us absorb the information given. The stigma of hearing loss makes it hard to ask for accommodations, but it’s important to think about how we advocate for ourselves and ask for what we need.

As an assertive way of communication, I like this phrase that I learned in a workshop: “focus on the need, not the disability.”

When we start out by explaining our hearing loss, the accommodation we need can get lost and sound like a suggestion. However, when we start with the need, the disability is already implied.

• Please look at me so that I can read your lips.

• Can we move to a quiet room so I can hear you better?

• Can you please speak up so I can hear you?

• Please lower your mask so I can read your lips.

• Can you wear a face shield or a clear mask so I can read your lips?

This states what is needed up front, and most times, the other person will understand the need right away. If this feels too forward, audiologist Dr. Michelle Hu advises adding a soft start: “What you are saying is important to me,” followed by the ask. “Can we move to another room? Can you look at me when you speak?”

72 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 VIEILLIR ET BIEN VIVRE AGING & LIVING WELL
gg

g Se défendre soi-même n’est pas facile, c’est parfois angoissant. L’une des façons d’acquérir de la confiance est de s’exercer et de commettre des erreurs. Cela nous permet de réfléchir à ce que nous pouvons changer la prochaine fois et, avec le temps, nous apprenons à mieux défendre nos intérêts.

Une autre façon de se renseigner sur la communication et l’autonomie sociale en cas de perte auditive est de rencontrer d’autres personnes malentendantes. Cela peut apporter des connexions plus profondes, une meilleure compréhension et la possibilité de partager des histoires et des solutions. Parler de la déficience auditive permet de briser les stigmates et les barrières et de démontrer qu’elle est plus fréquente qu’on ne le pense. Selon Statistique Canada, 35 % des adultes âgés de 20 à 79 ans ont un certain degré de perte auditive. Bien que les degrés varient, les personnes ayant une déficience auditive sont partout autour de vous. Une recherche en ligne vous aidera à trouver des groupes à Montréal qui organisent des événements pour les personnes âgées.

Enfin, veillez à consulter votre audioprothésiste chaque année pour vérifier vos niveaux d’audition et vous renseigner sur les technologies disponibles qui peuvent vous aider à communiquer, qu’il s’agisse de prothèses auditives ou d’aides de suppléance à l’audition.

gg Self-advocating is not easy, it’s scary. One way to build confidence is to practice and make mistakes. This allows us to think about what we can change next time, and over time, we get better at advocating for ourselves.

Another great way to learn about communication and advocacy in hearing loss is by meeting other hard of hearing peers. This can bring deeper connections, understanding, and the ability to share stories and solutions. Talking about hearing loss helps to break down stigmas and barriers and shows that it’s more common than we think. According to Statistics Canada, 35 per cent of adults between the ages of 20 and 79 years have a degree of hearing loss. While there are varying degrees, people with hearing loss are all around you. An online search will help find groups in Montreal that host events for seniors.

Lastly, make sure to visit your audiologist yearly to check your hearing levels and learn about available technologies that can help you out with communication, whether it’s hearing technology or an assistive listening device.

WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 73
ET BIEN VIVRE AGING & LIVING WELL
VIEILLIR
Janna Cowper est une mentore pour les personnes sourdes et malentendantes. Malentendante toute sa vie, elle travaille par l’intermédiaire de la parole, de l’écriture, d’ateliers et de coaching pour aider les autres à surmonter la stigmatisation de la perte auditive. Visitez hardofhearingmama.com pour en savoir plus. Janna Cowper is a peer mentor for the deaf and hard of hearing. She has been hard of hearing all her life and works with others through speaking, writing, workshops, and coaching to help overcome the stigma of hearing loss. Find out more at hardofhearingmama.com
CHOISISSONS ENSEMBLE UN MONDE SANS ÂGISME
DES QUÉBÉCOIS SERONT
EN 2030
AÎNÉS
JeSuisl AineDeDemain .com

de la mémoire au

Château Dollard

L’unité de soins offre un environnement sécuritaire et unique pour les résidents en mettant l’accent sur l’amélioration de la qualité de vie, la réduction de la confusion et la prévention de l’errance.

L’unité à Château Dollard est une communauté résidentielle avec des appartements qui répondent aux besoins spécifiques des aînés atteints de démence ou d’Alzheimer.

Notre objectif est de se concentrer sur le défi de la perte de mémoire avec espoir et compassion, afin que les personnes atteintes de démence puissent bien vivre. Les unités offrent des soins novateurs qui procurent du plaisir, de l’activité physique et de la stimulation mentale aux personnes présentant une déficience cognitive. Cette approche aide les résidents à maintenir leurs acquis le plus longtemps possible, en offrant des activités qui stimulent leurs fonctions cognitives

Cette approche aide les résidents à maintenir leurs acquis le plus longtemps possible, en offrant des activités qui stimulent leurs fonctions cognitives. Cette approche aide les résidents à maintenir leurs compétences le plus longtemps possible, en offrant des activités qui stimulent le cerveau et améliorent la qualité de vie.

Memory

care

unit residence Château Dollard

Dementia and Alzheimer’s are both a personal and societal challenge.

Memory care facility offers a safe, uniquely designed environment for Residents with a focus on improving quality of life, reducing confusion and prevent wandering.

Château Dollard’s Memory Care Unit is a Residential community with apartments that cater to the specific needs of seniors with dementia or Alzheimer’s.

Our goal for the memory care unit is to focus on the challenge of memory loss with hope and compassion, so that those with Dementia can live well. The units have innovative care that brings fun, physical activity and mental stimulation to the cognitively impaired. This approach helps Residents maintain their skills for as long as possible, providing activities that stimulate the brain and improve the quality of life.

1055, rue Tecumseh, Dollard-des-Ormeaux (QC) H9B 3G9 514 685-4444 #1303
soins
et
à la fois
Unité de
La démence
la maladie d’Alzheimer sont
un défi personnel et sociétal.
Venez visiter l’une de nos résidences! www.horizonresidences.com Briser sa solitude, c’est si facile 310, rue Rachel Est, Montréal, QC,
location@heritageplateau.com Semi-autonome Unité de soins Perte cognitive Semi-autonome Autonome
location@leshabitationspelletier.com en résidence DE S S OINS E T S E SECIVR P E NNOSR A L I S ÉS ! 1700,
Saint-Louis, Ville
location@residencelalto.com Autonome Semi-autonome Unité de soins Semi-autonome Unité de soins Perte cognitive Autonome 25, Promenade
Laval,
location@villagia.ca
H2W 0A1 514 264-7332
11519, avenue Pelletier, Montréal-Nord, QC, H1H 3S3 514 260-8432
rue
Saint-Laurent, QC, H4L 5P1 438 377-2335
des Îles,
QC, H7W 0A1 438 233-2625

Un centre d’excellence pour la santé durable Centre of Excellence for Sustainable Health

Selon Statistique Canada, le Canadien moyen peut s’attendre à vivre 81,7 ans, ce qui représente l’une des plus longues espérances de vie au monde. Enviable, certes, mais la longévité à elle seule n’est pas le signe d’un vieillissement sain.

« Notre défi consiste à maintenir la longévité tout en s’épanouissant », a déclaré le Dr Gustavo Duque, titulaire de la chaire Joseph Kaufmann de médecine gériatrique à l’Université McGill et nouveau directeur du Centre d’excellence sur la longévité de McGill. « Parce que nous aspirons à vivre de manière autonome, pas dans une maison de retraite, et à rester en bonne santé et enrichis tout au long de notre vie. »

De nombreuses découvertes ont été faites sur la biologie du vieillissement. La science médicale a prolongé l’espérance de vie en améliorant la gestion des maladies chroniques, telles que les maladies cardiovasculaires et le diabète, et le traitement du cancer. Maintenant que nous vivons plus longtemps, comment pouvons-nous garantir une meilleure qualité de vie?

Les nouvelles technologies qui permettent de mieux prédire qui est plus susceptible d’être fragilisé et d’identifier les mesures préventives appropriées sont très prometteuses pour prolonger la qualité de vie.

« Nous passons à une approche globale où nous allons au-delà du traitement de la maladie pour nous attaquer aux multiples facteurs de l’état général d’une personne vieillissante », explique le Dr Duque, gériatre et chercheur de renommée internationale sur la fragilité et la biologie osseuse. « Nous voulons identifier les facteurs de risque à un stade précoce, lorsqu’une personne est dans la cinquantaine ou la soixantaine, afin d’éviter de mauvais résultats plus tard. »

Parmi les mesures les plus efficaces pour préserver la santé figurent une bonne alimentation et l’activité physique, qui sont importantes pour prévenir de multiples maladies. Le Dr Duque plaide en faveur de salles de sport destinées aux aînés, qui ont des conséquences positives à plusieurs niveaux. g

According to Statistics Canada, the average Canadian can expect to live 81.7 years, which is among the longest in the world. Enviable, to be sure, but longevity alone isn’t indicative of healthy aging.

“Our challenge is to maintain longevity with fulfillment,” said Dr. Gustavo Duque, who holds the Joseph Kaufmann Chair in Geriatric Medicine at McGill University. Dr. Duque is also the newly appointed Director of the McGill Centre of Excellence on Longevity. “Because we aspire to live independently — not in a nursing home — to remain healthy and enriched through all our years.”

Much has been discovered about the biology of aging. Medical science has extended life expectancy by improving the management of chronic illnesses, like cardiovascular disease and diabetes, and the treatment of cancer. Now that we are living longer, how do we ensure that we live better?

New technologies that allow for better prediction of who is more susceptible to frailty and identifying appropriate preventive measures hold great promise for extending quality of life.

“We are moving to a global approach where we go beyond treating disease to addressing multiple factors in an aging person’s overall condition,” said Dr. Duque, a geriatrician and internationally renowned researcher on frailty and bone biology. “We want to identify risk factors early, when a person is in their fifties or sixties, in order to prevent poor outcomes later on.”

Among the most effective measures to preserve health are good nutrition and physical activity, which are important for precluding multiple diseases. Dr. Duque advocates for dedicated gyms for seniors, which have positive consequences on several levels. gg

78 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 VIEILLIR ET BIEN VIVRE AGING & LIVING WELL

g « Beaucoup de personnes âgées sont réticentes à l’idée d’aller dans des salles de sport classiques, dit-il. Elles sont beaucoup plus à l’aise en faisant de l’exercice en compagnie de leurs pairs, ce qui est bon pour la socialisation. Nous pouvons également allier la nutrition dans ces établissements, en proposant des repas sains ou des boissons protéinées formulées précisément pour les personnes âgées. »

L’intelligence artificielle a permis d’assembler et de trier des quantités massives d’informations, de reconnaître des modèles d’indicateurs et de traduire les connaissances accumulées en pratique clinique. Quand il occupait le poste de président de la faculté de médecine et de directeur de l’ Australian Institute for Musculoskeletal Science de l’université de Melbourne, le D r Duque a contribué à lancer des projets utilisant l’intelligence artificielle pour traiter les données de 30 000 patients afin de prédire les résultats en fonction des antécédents médicaux et des facteurs de risque connus. Par exemple, l’analyse d’images à grande échelle a révélé que l’infiltration de graisse dans la langue, qui apparaît sur les tomodensitogrammes du cerveau, est un facteur prédictif de résultats défavorables pour les personnes aux premiers stades de la déficience cognitive. En identifiant ce développement, des mesures peuvent être prises pour fournir une stimulation mentale précoce afin de ralentir le déclin.

Le but est de partager ces connaissances avec les médecins de famille, qui représentent habituellement la première ligne de soins pour les personnes âgées. Bon nombre de ces personnes âgées présentent des comorbidités complexes. L’identification et la mise en œuvre d’interventions spécifiques pourraient contourner l’apparition de la maladie ou les conditions susceptibles d’exacerber la fragilité.

« Nous pouvons démontrer que les mesures favorisant une vie indépendante pour les personnes âgées sont rentables », affirme le D r Duque. « Nous devons convaincre les responsables politiques d’investir dans des programmes comme la prévention des maladies, les centres de remise en forme et les programmes artistiques comme solutions de rechange aux établissements de soins prolongés. Les recherches démontrent que peu importe les interventions que nous comparons aux maisons de retraite, elles représentent beaucoup d’économies pour le système de santé. Donc, si nous pouvons identifier les aînés à risque et leur fournir des moniteurs portables qui peuvent prédire et prévenir les exacerbations, comme l’hypertension artérielle ou les incidents cardiaques. Des appareils intelligents comme Alexa peuvent offrir une plus grande indépendance, tandis que des iPad peuvent faciliter la télésanté depuis la maison au lieu des visites chez le médecin ou à l’hôpital. Tout cela est préférable à l’institutionnalisation. »

Entrant dans sa deuxième décennie, le Centre sera désormais connu sous le nom de Centre d’excellence sur la santé durable des aînés afin de mieux refléter sa mission. Le D r Duque mènera ses recherches à partir du IR-CUSM, mais le Centre continuera d’occuper des locaux réservés à ses programmes à l’Hôpital général juif. Il s’engage à mettre en œuvre un plan stratégique de trois ans visant à consolider la convergence entre longévité et santé durable.

gg “Many older people are reluctant to go to regular gyms,” he said. “They are much more comfortable exercising in the company of their peers, which is good for socialization. We can also combine nutrition in these facilities, offering people healthy meals or protein drinks formulated specifically for seniors.”

Artificial intelligence has made it possible to assemble and sort through massive amounts of information, recognizing patterns of indicators, and translating the accumulated knowledge into clinical practice. As Chair of Medicine and Director of the Australian Institute for Musculoskeletal Science at the University of Melbourne, Dr. Duque helped pioneer projects that used AI to crunch data accumulated from 30,000 patients to predict outcomes based on medical history and known risk factors. For example, wide-scale image analysis has revealed that infiltration of fat in the tongue, which shows up on CT scans of the brain, is a predictor of adverse outcomes for those in the initial stages of cognitive impairment. Upon identifying this development, steps can be taken to provide mental stimulation early on to slow decline.

The goal is to share this knowledge with general practitioners who usually represent the first line of healthcare for seniors. Many of said seniors have complex comorbidities. The identification and implementation of specific interventions could circumvent the onset of disease or the conditions that could exacerbate frailty.

“We can demonstrate that measures supportive of independent living for the elderly are cost effective,” said Dr. Duque. “We need to convince policy-makers to invest in programs like disease prevention and fitness centres and arts programs as alternatives to extended-care facilities. Research shows that whatever interventions we compare against nursing homes represent a lot of savings to the healthcare system. So if we can identify seniors at risk and provide them with wearable monitors that can predict and prevent exacerbations, such as spikes in blood pressure or cardiac events. Intelligent devices like Alexa can provide greater independence, while iPads can facilitate tele-health from home in place of visits to the doctor or a hospital. All of which is preferable to institutionalization.”

Entering its second decade, the Centre will henceforth be known as the Centre of Excellence on Sustainable Health for Seniors to better reflect its mission. While Dr. Duque will conduct his research from the RI-MUHC, the Centre will continue to occupy dedicated space for its programs at the Jewish General Hospital. He is committed to implementing a three-year strategic plan designed to consolidate the convergence between longevity and sustainable health.

WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 79 VIEILLIR ET BIEN VIVRE AGING & LIVING WELL

UNE COMMUNAUTÉ MERVEILLEUSE, DANS UN ENDROIT PARFAIT

Situé au coeur de Westmount, le Manoir Westmount a ouvert ses portes en 1979, en tant que projet du Club Rotary de Westmount. Après 43 années de succès sous la direction continue du Club Rotary, notre communauté bienveillante continue d’offrir des tarifs abordables tout compris.

Nous nous engageons à faire une différence dans la vie de nos résidents en promouvant l’indépendance, en donnant un sentiment d’appartenance et en favorisant un sens de la vie. Notre objectif est de réduire l’isolement social, de maintenir et d’améliorer la santé et le bien-être et de donner aux résidents les moyens de mener une vie significative et connectée dans laquelle ils sont engagés.

A GREAT COMMUNITY, IN A PERFECT LOCATION

Located in the heart of the Westmount, Manoir Westmount opened its doors in 1979, as a project of the Rotary Club of Westmount. After 43 successful years under the continued stewardship of the Rotary Club, our caring community continues to offer all inclusive affordable rates.

We are committed to making a difference in the lives of our residents by promoting independence, a sense of belonging and fostering a sense of purpose in life. Our goal is to reduce social isolation, maintain and improve health and well-being and to empower residents to lead meaningful and connected lives in which they are engaged.

SERVICES INCLUS

• Ménage quotidien et service de buanderie personnel

• Personnel de santé professionnel en service 24 heures sur 24 pour les consultations et les urgences

• Climatisation dans chaque pièce

• Services religieux sur place

• Un programme d’activités complet comprenant un éventail de cours d’exercices, de jeux, de concerts, de groupes de discussion et de sorties

• Trois repas par jour plus thé, café et collations à volonté

• Deux services pour le dîner et le souper

• Petit-déjeuner complet offert dans la salle à manger ou petit-déjeuner continental servi dans la chambre

• Bureau de réception qui annonce les invités, distribue le courrier et vend des timbres

• Sécurité 24 heures sur 24

• Comptes en fiducie pour les résidents pour les dépenses internes, le vin aux repas, le paiement des livraisons et des médicaments, et d’autres petites avances de fonds

« Je voulais vivre dans une résidence pour personnes âgées autonomes avec plein d’activités et des repas nutritifs et savoureux. Le Manoir fait l’affaire! Nous sommes traités avec gentillesse, respect et dignité. »

“I wanted to live in a residence for autonomous seniors with plenty of activities and nutritious and tasty meals. The Manoir fits the bill! We are treated with friendliness, respect, and dignity.”

INCLUDED SERVICES

• Daily housekeeping and personal laundry service

• Professional health care personnel on duty 24/7 for consultations and emergencies

• Climate control in every room

• Religious services on site

• Comprehensive activity program including an array of exercise classes, games, concerts, discussion groups, and outings

• Three daily meals plus unlimited tea, coffee, and snacks

• Two sittings for lunch and dinner

• Full breakfast available in the dining room or continental breakfast served in your room

• Reception desk that announces guests, distributes mail, and sells stamps

• 24/7 security

• Resident trust accounts for in-house expenses, wine with meals, delivery and medication fees, and other small cash advances

« Le Manoir Westmount a réussi l’exploit difficile et rarement réalisé de tempérer l’efficacité avec la flexibilité. Par conséquent, plusieurs d’entre nous ici ont le sentiment de n’avoir jamais mieux vécu. Les choses précieuses que j’avais laissé derrière moi pâlissent. La vie au Manoir s’est avérée bien meilleure et plus gratifiante que je n’aurais pu l’imaginer. »

“Manoir Westmount has pulled off the difficult and rarely attained feat of tempering efficiency with flexibility. As a result, many of us here feel that we have never lived better. The precious stuff I left behind is paling into insignificance. Life at the Manoir turned out to be much better and more rewarding than I could have imagined.”

« J’apprécie la diversité des autres résidents. Ils ont vécu des vies brillamment courageuses et intéressantes et sont toujours prêts à apprendre et à grandir. Nous sommes devenus des amis significatifs car nous partageons bien plus que je n’aurais jamais imaginé possible. »

“I enjoy the diversity of the other residents. They have lived brilliantly courageous and interesting lives and are still willing to learn and grow. We’ve become meaningful friends as we share much more than I could have ever imagined possible.”

514.937.3943 4646, RUE SHERBROOKE OUEST, WESTMOUNT, QC H3Z 2Z8
manoirwestmount.ca

POURQUOI PLANIFIER À L’AVANCE?

Nous planifions de nombreux aspects de notre vie, de la préparation de notre retraite jusqu’à nos dernières volontés. La planification de nos funérailles va de pair avec la rédaction de son testament et de mandats de protection.

La planification au préalable vous permet de décider aujourd'hui de toutes les facettes des services funéraires (crémation ou inhumation traditionnelle, cérémonie, cercueil, urne, etc.) et vous permet de payer les coûts actuels plutôt que des frais futurs plus élevés, dû à l’inflation. En planifiant aujourd’hui, le nombre d'années entre la signature et l’utilisation des services pourrait facilement se traduire par des économies substantielles. Vous trouverez également la tranquillité d’esprit en sachant que votre famille pourra faire son deuil sans avoir à prendre de décisions difficiles pendant une période chargée d’émotions.

Vous pouvez vous occuper à la fois de vos arrangements pour les services funéraires et le cimetière dans l’un de nos trois emplacements. Les droits d’inhumation pour nos terrains sont vendus à perpétuité, ce qui signifie que votre terrain sera entretenu pour toujours. En choisissant les Services Commémoratifs Mont-Royal, vous faites affaire avec l’une des plus anciennes organisations funéraires de Montréal avec plus de 170 ans d’expérience; nous avons même fondé le premier crématorium au Canada en 1901. Notre organisation est sans but lucratif et son mandat principal est de vous servir, vous et votre famille avec compassion.

WHY PRE-PLAN?

We plan many aspects of our lives, from planning our own retirement and even our last wishes in a will. Planning for our funeral or taking care of our cemetery arrangements goes hand in hand with making our testament and power of attorney.

Pre-planning allows you to decide on all the facets of funeral services and/or cemetery arrangements today (i.e. cremation or traditional burial, church, chapel, casket, urn, etc.) and allows you to pay today’s costs instead of higher costs later due to inflation.

By planning now, the number of years between signing and the use of those services could easily translate into substantial savings. You will also find peace of mind in knowing that your family will be able to grieve without having to make difficult decisions during an emotional time.

You can take care of both your cemetery and funeral arrangements at the same time at any of our three locations. The burial rights to our graves are sold in true perpetuity, meaning that your legacy will be protected forever.

By choosing Mount Royal Commemorative Services, you are working with one of the oldest most reputable organizations in Montreal with more than 170 years of experience; home to the first crematorium in Canada. We are a not-for-profit organization and our primary mandate is to help and serve you and your family with compassion.

Cimetière et Complexe Funéraire Mont-Royal Mount Royal Cemetery and Funeral Complex 1297, chemin de la Forêt Outremont 514-279-7358 mt-royal.ca Cimetière et Complexe funéraire Belvédère Belvedere Cemetery and Funeral Complex 22 025, autoroute Transcanadienne Senneville 514-457-4440 bvfc.ca COMPASSION, CONFIANCE ET COMMÉMORATION TRADITION, TRUST AND TRIBUTE Une organisation à but non lucratif, au service des familles montréalaises depuis 1852 A not-for-profit organization serving Montreal families since 1852 Cimetière et Complexe Funéraire des Trembles Des Trembles Cemetery and Funeral Complex 15 005, rue Sherbrooke Est Pointe-aux-Trembles 514-498-7682 cfdt.ca

Consentement sexuel et troubles neurocognitifs Sexual Consent and Neurocognitive Disorders

projetconsentement.ca

Le mouvement #MeToo (#MoiAussi) s’est amorcé en 2006 grâce à l’activiste du Bronx Tarana Burke. Le mot-clic est devenu viral en 2017 lorsque l’actrice Alyssa Milano l’a utilisé pour tweeter à propos des allégations contre le producteur hollywoodien Harvey Weinstein. Depuis, le consentement sexuel est devenu synonyme de sexualité respectueuse. Cependant, bien que le concept gagne en popularité, le fait de demander et de donner son consentement peut encore sembler nouveau ou maladroit pour certains.

Parler de sexe, après tout, malgré l’omniprésence du sujet dans nos médias, est encore largement considéré comme tabou. Mais cela ne devrait-il pas être d’autant plus important d’en discuter et de le démystifier? Et encore plus lorsque nous examinons les droits sexuels et reproductifs de partenaires qui ont un diagnostic de trouble neurocognitif.

Qu’est-ce que la sexualité?

Il serait réducteur de définir le sexe comme étant simplement la stimulation des organes génitaux. L’intimité physique, qui peut ou non inclure des rapports sexuels, peut être une question d’appartenance, d’approfondissement de relations, de plaisir, ou elle peut être une expression d’amour. Cela fait partie de l’être humain. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), « un aspect central de l’être humain tout au long de la vie englobe le sexe, les identités et les rôles de genre, l’orientation sexuelle, l’érotisme, le plaisir, l’intimité et la reproduction ».

L’expression sexuelle peut procurer un sentiment de bien-être physique, mental et social. Pour qu’il soit le fait d’une expérience intime, cependant, le sexe doit être pratiqué avec respect par les personnes qui y participent, avec l’intention que leur temps ensemble sera agréable, en toute sécurité. Et pour que cela se produise, le consentement de chacun aux actes sexuels est nécessaire. g

The #MeToo movement gained a foothold in our conversations in 2006 thanks to Bronx activist Tarana Burke. The hashtag went viral in 2017 when actor Alyssa Milano used it to tweet about allegations against Hollywood producer Harvey Weinstein. Since then, the topic of sexual consent has become synonymous with respectful sexuality. But as the concept grows in popularity, for some, understanding why it’s important to ask for and give consent may still feel new or awkward.

Talking about sex, after all, despite the subject’s omnipresent role in our media, is still largely considered taboo. But shouldn’t that make it all the more important to discuss and demystify? Particularly when we examine sexual and reproductive rights in the context of one or both partners of a relationship being diagnosed with a neurocognitive disorder.

What is sex?

It would be reductive to define sex as just the stimulation of the genital organs. Physical intimacy, which may or may not include intercourse, can be about belonging, about building relationships, about fun, or it can be an expression of love. It’s part of being human. According to the World Health Organization (WHO), “A central aspect of being human throughout life encompasses sex, gender identities and roles, sexual orientation, eroticism, pleasure, intimacy, and reproduction.”

Sexual expression can help promote a sense of physical, mental, and social well-being. For these to be the results of an intimate experience, however, sex has to be practiced respectfully by those individuals taking part, with the intention that their time together will be safe and enjoyable for all involved. And for that to happen, everyone’s consent to the sexual act or acts is necessary.

84 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 VIEILLIR ET BIEN VIVRE AGING & LIVING WELL
gg

g Mais c’est quoi le consentement, exactement?

Le consentement, tel qu’il est défini dans le Code criminel du Canada, est « l’accord volontaire […] à l’activité sexuelle ». « Le silence ou la passivité, ajoute le Fonds d’action et d’éducation juridique pour les femmes, n’équivaut pas à un consentement. »

La pertinence du consentement est de s’assurer que tout le monde est d’accord que la relation devrait se transformer en une certaine forme d’activité sexuelle. Même si une personne est dans une relation à long terme avec son partenaire, ce partenariat n’implique pas un consentement implicite. Après tout, la plupart du temps, les membres du couple sont des amis, des confidents, des co-parents, et le fait qu’ils soient engagés dans une relation ne signifie pas qu’ils souhaitent que ce soit toujours sexuel. Mais, quand un ou les deux partenaires expriment leur désir de faire l’expérience de l’intimité, et si les deux partenaires sont d’accord, la relation peut alors devenir sexuelle.

Puisque la relation doit plaire aux deux partenaires et que les besoins et les désirs peuvent varier de temps en temps, il est essentiel de les valider avant de s’engager dans quelque activité sexuelle. Les limites devraient être communiquées clairement, idéalement avant que l’atmosphère ne se réchauffe.

gg What exactly is consent?

Consent, as defined by Canada’s Criminal Code, is “the voluntary agreement to engage in the sexual activity in question.” “Silence or passivity,” adds the Women’s Legal Education & Action Fund, “does not equal consent.”

The purpose of consent is to check in with a partner to ensure that everyone agrees that the relationship should shift into some form of sexual activity. Even if someone is in a longterm relationship with their partner, their partnership doesn’t pre-disclose consent. After all, most of the couple’s time together, they’re friends, confidants, co-parents, and the fact that they’re engaged in a relationship doesn’t mean that wish it to be always sexual. But, when one or both partners express their desire to experience intimacy, and if both partners agree, the relationship can then become sexual.

As the relationship must please both partners, and since needs and wants can vary from time to time, it’s critical to validate them before transitioning to any sexual activity. Boundaries should be communicated to each other clearly — ideally before things heat up.

When a partner is diagnosed with a neurocognitive disorder

Les personnes atteintes de démence ou d’autres maladies neurocognitives ont également des désirs et des limites. « Chacun, selon la Société Alzheimer du Canada, a besoin d’un compagnon et d’intimité physique. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’un autre trouble neurocognitif ne sont pas différentes. » Il est possible, cependant, que leurs désirs et limites aient changé depuis leur diagnostic.

Selon la Société Alzheimer du Canada, « Les troubles neurocognitifs affectent nos émotions et notre manière d’agir. Ainsi, ils peuvent changer la manière dont vous exprimez votre souhait de compagnie et d’intimité — de différentes manières ou inhabituelles par rapport à vos habitudes. Par exemple, vous pourriez devenir plus ouvert ou vous intéresser plus aux rapports sexuels, ou au contraire, vous montrer moins affectueux. »

Il est important de comprendre que lorsqu’une personne vit avec un trouble neurocognitif, et à mesure que sa maladie évolue, ses besoins, ses désirs et ses limites évolueront probablement aussi. Puisque les personnes atteintes de troubles neurocognitifs peuvent être plus vulnérables aux abus sexuels, le consentement est d’autant plus nécessaire.

Tant la personne qui a reçu un diagnostic de maladie neurocognitive que son partenaire de vie et aidant naturel doivent continuer d’être ouverts à l’autre et de parler de la façon dont les désirs et les habitudes peuvent avoir changé au fil du temps. Les limites des partenaires doivent être respectées.

« Chaque personne a une vision différente du sexe et de l’intimité physique, stipule Action Canada pour la santé et les droits sexuels. […] Avec le consentement de toutes les personnes impliquées, il peut être amusant d’expérimenter et d’explorer ce qui est bon pour chaque partenaire. » g

People living with dementia or other neurocognitive disorders also have desires and limitations. “Everyone,” says the Alzheimer’s Society of Canada, “has a need for companionship and physical intimacy — people living with dementia are no different.” It is possible, however, that these desires and limitations have changed since their diagnosis.

According to the Alzheimer’s Society of Canada, “Dementia affects how we feel and act. As such, it can change how you express your wish for companionship and intimacy — in ways different or unusual from what you're used to. You may become more open about or interested in sexual activity or experience the opposite by being less affectionate.”

It’s important to understand that when someone lives with a neurocognitive disorder, and as their disease evolves, their needs, desires, and limits will likely also evolve. And as individuals with neurocognitive disorders may be more vulnerable to sexual abuse, this makes the subject of consent all the more relevant.

Whether someone is the caregiver and life partner of an affected individual or the person who has received a diagnosis of a neurocognitive disorder such as Alzheimer’s, it’s essential that both individuals continue to be open with one another and talk about how any desires and habits may have changed over time. Both partners’ limits must be respected.

“Sex and physical intimacy,” stipulate Action Canada for Sexual Health and Rights, “look different depending on the person. With the consent of everyone involved, it can be fun to explore and experiment with what feels good to each partner.”

WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 85 VIEILLIR ET BIEN VIVRE AGING & LIVING WELL
Comment faire lorsque notre partenaire est atteint d’une maladie neurocognitive?
gg

g En cas de doute, prenez une petite pause. Arrêtez-vous, écoutez, observez. Personne ne veut causer de tort à son partenaire de quelque façon que ce soit, que ce soit physiquement ou émotionnellement. « Le consentement », après tout, selon Tracy De Tomasi, PDG de Callisto, « c’est avoir le contrôle sur tout ce qui arrive à votre corps. Il s’agit de donner la permission à une autre personne de vous toucher quand, où, comment et pourquoi, sans coercition ni force. Avoir un consentement enthousiaste rend les relations sexuelles meilleures! »

Pour de plus amples renseignements sur le consentement sexuel dans le contexte des maladies neurodégénératives, consultez le site alzheimer.ca La Société Alzheimer de Montréal offre une formation consacrée à ce sujet. Visitez alzheimermontreal.ca pour en savoir plus.

gg If either partner isn’t sure, just take a beat. Stop, listen, observe. No one wants to cause their partner harm in any way, whether physically or emotionally. “Consent,” after all, says Tracy DeTomasi, CEO of Callisto, “is having control of everything that happens to your body. It’s giving permission of when, where, how, and why you are touched by another person without coercion or force. Having enthusiastic consent makes sex better!”

For more information on sexual consent in the context of neurodegenerative disorders, visit alzheimer.ca. The Alzheimer Society of Montreal also offers training on the topic. Visit alzheimermontreal.ca to learn more.

Un grand merci à Biogen pour avoir commandité l’article. Many thanks to Biogen for sponsoring the article.

dédiée aux avancées scientifiques concernant la maladie d’Alzheimer.

advances in Alzheimer’s disease.

86 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 VIEILLIR ET BIEN VIVRE AGING & LIVING WELL
C O L L O Q U E A N N U E L D E L A F A M I L L E B A R C L A Y P r a t i q u e s n o v a t r i c e s d ’ i c i e t d ’ a i l l e u r s 2 . 0 : a c c o m p a g n e r l e s p e r s o n n e s v i v a n t a v e c u n t r o u b l e n e u r o c o g n i t i f 8 F É V R I E R 2 0 2 3 P L A Z A C E N T R E - V I L L E M O N T R É A L
Reojoignez-nous pour une journée de conférences et
Join us for a day of conferences and workshops dedicated to
d’ateliers,
scientific

Exprimer votre insatisfaction ou porter plainte est un geste constructif qui permet d’améliorer la qualité des services, faire valoir vos droits et est orienté vers une solution.

La qualité des services, c’est à tous d’y voir!

Qu’il s’agisse d’obtenir de l’aide pour porter plainte concernant :

• Un établissement du réseau de la santé et des services sociaux en utilisant le régime d’examen des plaintes (REP) ou

• Une résidence privée pour aînés certifiée (RPA); Contactez le CAAP-Île de Montréal!

Régime d’examen des plaintes (REP)

La Loi sur la santé et les services sociaux a mis en place le REP pour permettre à toute personne de porter plainte si celle-ci :

• Est insatisfaite des soins et services de santé et services sociaux qu’elle a reçus, aurait dû recevoir, reçoit ou requiert;

• Croit que ses droits n’ont pas été respectés.

Résidences privées pour ainés certifiées (RPA) Locataires ou futurs locataires Avez-vous des questions concernant :

• La certification (normes et critères) de votre RPA?

• Votre bail?

Le CAAP-Île de Montréal est là pour vous!

Services offerts : information, assistance et accompagnement dans une démarche de plainte et toutes questions en lien avec votre bail et les services que vous recevez dans votre RPA. Services

Expressing your dissatisfaction or filing a complaint is a constructive action that helps to improve the quality of services, assert your rights, and come up

The quality of services is everyone’s business!

Whether you need assistance to make a complaint about:

• An institution within the health and social services network using the complaint examination process or

• A certified private seniors’ residence (PSR); Contact CAAP-Île de Montréal!

Complaint Examination Process

The Health and Social Services Act established a complaint examination process allowing anyone to file a complaint if:

• You are dissatisfied with the health services or social services you received, should have received, are currently receiving or require;

• You believe your rights have not been respected.

Certified Private Seniors’ Residences (PSR)

Tenants and future tenants

Do you have questions about:

• The certification (standards and criteria) of your PSR?

• Your lease?

CAAP-Île de Montréal is there for you!

Services offered: information, assistance and support with any complaints or questions regarding your lease and the services you receive at your PSR.

CAAP–IDM est un organisme communautaire régional indépendant du Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et du Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH).

CAAP–IDM is a regional community organization independent of the Ministry of Health and Social Services (MSSS) and the Ministry of Municipal Affairs and Housing (MAMH).

Free
514-861-5998 caapidm.ca
gratuits et confidentiels
and confidential services
with a solution.

Prendre soin des autres, c’est de famille chez nous Une retraite Soleil sécuritaire et accessible pour tous les aînés

Sécurité 24/24, une paix d’esprit pour vous et vos proches.

Les Résidences Soleil, c’est avant tout des résidents qui ne manquent jamais de rien ! Tous les appartements incluent les services de sécurité ainsi que toutes les commodités et les loisirs. Notamment une réceptionniste et un personnel de soins en poste, 24h sur 24 disponibles pour répondre à tous les besoins.

La sécurité des résidents a toujours été une priorité pour monsieur Eddy Savoie. Depuis l’inauguration de la première Résidences Soleil à Boucherville il y a 35 ans, une personne est en place à la réception 24 heures sur 24. C’est selon lui une sécurité qui n’a pas d’égal, car il s’agit d’un être humain qui est également présent pour écouter et répondre chaleureusement à toutes heures du jour et de la nuit.

Inclusions dans les loyers, profitez des lieux communs et loisirs 24/24.

Les Résidences Soleil proposent aussi un éventail d’activités et d’installations qui sont incluses dans le prix de tous les loyers pour que chacun puisse s’épanouir selon ses désirs. La vie y est organisée pour permettre à tous de profiter de tous les plaisirs, chacun à son rythme. Parmi les installations et les activités les plus populaires : piscine intérieure, spa, billard, bingo, danse, et bien plus! Même avec tous ces services et loisirs, Les Résidences Soleil demeurent abordables pour tous. Fidèle à la vision du propriétaire et fondateur, Eddy Savoie:

« L’ensemble des gens du bel âge devrait pouvoir s’offrir une retraite dans un lieu sécuritaire, évolutif, stimulant et à l’écoute, répondant à tous leurs besoins actuels et futurs. »

24/7 security, peace of mind for you and your loved ones.

First and foremost, Les Résidences Soleil residents never lack a thing! All apartments include security services as well as a full range of amenities and leisure activities. A receptionist and care staff are on duty 24 hours a day to ensure all needs are met.

The safety of our residents has always been a priority for Mr. Eddy Savoie. Since the inauguration of the first Les Résidences Soleil in Boucherville 35 years ago, there has always been an employee posted at reception 24/7. According to Mr. Savoie, having a human being available to listen and care at all hours of the day and night is an indispensable form of security.

Rent inclusions : Take advantage of common spaces

and leisure services 24/7.

Les Résidences Soleil also offers a range of activities and facilities included in the price of all rents so that every resident can enjoy them as they please. Everything is set up for residents to indulge in all sources of pleasure at their own pace. The most popular facilities and activities include an indoor pool, spa, billiards, bingo, dancing, and much more! Even with all these services and leisure activities, Les Résidences Soleil remains affordable for everyone. True to the vision of our owner and founder, Eddy Savoie :

« All seniors should be able to afford to retire in a safe, progressive, stimulating and attentive environment that meets all of their current and future needs. »

Take care of others, with us, it’s a family A safe and affordable Soleil Stay for all seniors
Une entreprise familiale d’ici

Programmes exclusifs pour soutenir et accompagner les aînés en résidence.

La Famille Savoie a mis en place des programmes exclusifs aux Résidences Soleil pour faciliter et rassurer l’accès des aînés à des logements abordables. L’engagement 1% fixe l’augmentation du loyer de base* de tous les résidents à seulement 1% pour 5 ans (de 2022 à 2026). À cela, s’ajoutent d’autres programmes uniques, crées sur mesure, tels que l’Assurance satisfaction Soleil 30 jours* avec la résiliation de bail sans frais ni pénalités, la gratuité de logement à 100 ans*, le club sélect 90 ans, la promo 65-69 ans, etc.

Les conseillers en hébergement vous accueilleront chaleureusement du lundi au dimanche, demandez une visite personnalisée selon vos besoins et intérêts, ainsi que de l’aide afin d’obtenir tous les crédits aînés auxquels vous avez droit.

Exclusive programs to support seniors living in a residence.

The Savoie Family has put in place several exclusive programs at Les Résidences Soleil to help ensure that seniors have access to affordable housing. Our 1% Commitment limits increases on our basic rent rate* to 1% for 5 years (2022-2026). We also offer unique, tailor-made programs like our 30-day Soleil Satisfaction guarantee* with no-fee, no-penalty lease termination, free housing starting at age 100*, 90+ Select Club, 65-69 Promo, etc.

Our accommodation advisors are eager to meet you Monday through Sunday. Don’t hesitate to request a personalized visit tailored to your needs and interests. Let us help you get all the senior credits that you’re entitled to.

Période d’essai et convalescence

Forfait Soleil Court séjour

Pour seulement 75$/jour/personne, ce forfait inclut les 3 repas par jour, toutes les activités, loisirs et commodités de la résidence, un personnel disponible 24/7 et bien plus. Une grille de soins et services est accessible en option.

Trial period and convalescence stays

Soleil Short Stay Package

* Consultez les détails de ces programmes uniques et leurs conditions sur notre site web. Excluant les services.
* See program details and conditions on our website. Excludes services.
1 800 363-0663 residencessoleil.ca LAFAMILLE SAVOIE ENGAGEMENT Boucherville  Brossard  Sainte-Julie  Mont St-Hilaire  Sorel  Granby  Sherbrooke  Musée (Sherbrooke)  Laval Plaza (centre-ville Montréal)  St-Léonard  St-Laurent  Dollard-des-Ormeaux  Pointe-aux-Trembles  Repentigny (en construction) Contactez-nous dès aujourd’hui! / Contact-us today : 1 800 363-0663 residencessoleil.ca LAFAMILLE SAVOIE ENGAGEMENT 2022 à 2026 LOYE R FIXEBÉNÉFICE10 ANNÉESSOLEIL 90 ANS LOYE R FIXEBÉNÉFICE10 ANNÉESSOLE 90 ANS ASSURANCE SATISFACTION SOLEIL 65-69 ans * LOYE R GR AT UI T PRIVILÈGE10 ANNÉESSOLEIL 100 ANS * Les Résidences Soleil est lauréate 2022 en tant que Sociétés les mieux gérées au Canada pour une 19e année consécutive. In 2022, Résidences Soleil was listed as one of Canada’s Best Managed Companies for the 19th consecutive year. Lauréate pour la 19e année consécutive Membre platine Membre platine Membre platine Lauréate pour la 19e année consécutive Membre platine
Just $75 per person per day. Package includes 3 daily meals, all activities, leisure services and amenities, 24/7 staff care, and more. Additional care and service options available.

Conserver son indépendance à tout âge.Age

Saviez-vous que les chutes sont l’une des principales causes de décès et d’hospitalisation? Selon l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)*, un million de personnes âgées de 65 ans et plus au Québec vivent à domicile, et environ le tiers fera une chute au cours de l’année.

Compagnon Santé connectée de TELUS peut aider les résidents âgés ou les personnes à mobilité réduite à demeurer à la maison et à conserver leur autonomie. En cas de chute, les utilisateurs bénéficient en tout temps d’un accès à un téléphoniste qualifié, soit grâce à la fonction de détection de chute1 ou en appuyant sur le bouton d’urgence de l’appareil. Le téléphoniste peut ensuite rapidement évaluer la situation, contacter les proches ou alerter les services d’urgence, si la situation le justifie.

Il n’est jamais trop tôt pour se préoccuper de sa santé et de sa sécurité. Tandis que plus d’un tiers des Québécois prennent soin d’un parent ou d’un proche âgé, le service personnel d’alerte d’urgence Compagnon Santé connectée de TELUS peut offrir un soutien et une tranquillité d’esprit indispensables aux personnes à mobilité réduite qui vivent à la maison, ainsi qu’à leurs proches et à leurs aidants.

Did you know that falls are among the leading causes of hospitalization and death among seniors in Québec? According to the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ),* one million people aged 65 and over live at home in Québec, and about a third of them will experience a fall during the year.

TELUS LivingWell Companion can help older citizens stay safe and maintain their independence. In the event of a fall, users have access to a live trained emergency operator, whether through the available fall detection feature1 or the simple push of a button, 24 hours a day, seven days a week. The operator can then quickly assess the situation, contact loved ones and alert first responders if the situation warrants it.

It’s never too early to be proactive about your health. With more than one third of Quebecers caring for an aging parent or loved one, TELUS LivingWell Companion emergency monitoring service can provide much needed support and peace of mind to those who are aging at home, as well as their loved ones and caregivers.

with confidence.
SOURCES :
* https://www.inspq.qc.ca/securite-prevention-de-la-violence-et-des-traumatismes/prevention-des-traumatismes-non-intentionnels/dossiers/chutes-chez-les-aines.

Compagnon Santé connectée

MC

Aidez vos proches à se sentir en sécurité en tout temps avec un accès à de l’aide d’urgence sur simple pression d’un bouton.

•Technologie de détection des chutes1 disponible

•Couverture GPS partout au pays2

Pour en savoir plus, visitez telus.com/compagnonsante, appelez-nous au 1-855-778-6052 ou passez en boutique.

Économisez les frais d’activation de 35 $ lorsque vous commandez en ligne.

LivingWell Companion

TM

Help keep your loved ones safe with 24/7 access to a live emergency operator at the simple push of a button.

•Available fall detection feature1

•Canada-wide GPS coverage2

Learn more at telus.com/livingwellcompanion Call us at 1-855-778-6052 or visit us in store.

Save $35 activation fee when you order online.

À partir de / From

$ par mois, avec une entente d’un an. per month, on a 1-year term.

*Les prix peuvent être modifiés sans préavis. 1. L’option de détection des chutes pourrait ne pas détecter toutes les chutes. Si vous tombez, n’attendez pas l’appel et maintenez le bouton enfoncé pour obtenir de l’aide lorsque c’est possible. 2. Le Compagnon mobile Santé connectée s’utilise partout au Canada, là où une couverture cellulaire est offerte. Le repérage par GPSestapproximatifetpeutnepasêtrepossible. / Prices subject to change without notice. 1.The fall detection feature might not detect all falls. If you do fall, do not wait for the call, always press and hold the button for help when possible. 2.Go operates anywhere in Canada where cellular coverage is available. GPS capabilities are approximate and may not always be possible. 22-1609

30

Why buy SURO elderberry products Pourquoi acheter SURO

SURO Un produit naturel pour combatre le rhume et la grippe

SURO est certifié biologique et son empreinte carbone est très petite puisque les produits sont fabriqués au même endroit que le sureau est y est cultivé.

SURO Est fier de participer à la recherche faire par l’Université du Missouri, aux États-Unis, en tant que pionniers de la culture du sureau et pourr sa contribution à la naissance de cette culture au Canada. Sylvain donne des conférences au Canada et aux États-Unis sur la production de cette merveilleuse culture qu' Hippocrate appelait "l’armoire à pharmacie".

SURO Le rêve a débuté en 2002 lorsque Sylvain et Jacinthe ont acheté une terre. Sylvain évaluait les différentes possibilités de culture lorsque son père Jean lui a donné le meilleur conseil en lui disant de regarder ce qui poussait déjà chez lui. Il disait "Si ça ne poussa pas déjà chez vous, ne le plante pas". Le sureau est prospère dans cette région et ainsi, Sylvain et Jacinthe ont suivi le conseil de Jean et ont démarrer la culture du sureau.

SURO La marque, est né lorsque le premier produit à base de sureau fût créé. Il se vendait au début localement puis depuis 2008 se vend à l’échelle Canadienne.

SURO Est le premier producteur transformateur de baies de sureau en Amérique du Nord.

SURO Est une compagnie Canadienne détenue par la famille et fière d’offrir des produits de qualité.

SURO A natural product to fight cold and flu

SURO A family owned Canadian company.

“We are proud of the quality we do.”

SURO Is the 1st grower & manufacturer of organic elderberries in North America. The elderberry in our products are from our cultivars grown in Quebec and are traceable.

SURO The dream all started in 2002 when Sylvain and Jacinthe bought a land and Sylvain was looking at all the crop growing possibilities. His father, Jean, gave him the best advice when he said to look around at what was already growing naturally. He said “if it doesn't already grow there, don't plant it”.

Elderberry thrived on Sylvain & Jacinthe's land and following Jean's advice, SURO was born with their first elderberry based products which sold at first locally but gradually started to sell across the province and since 2008 sells across Canada.

SURO Is proud to participate in research with University of Missouri in the US and as pioneers of elderberry growing to have contributed to its birth as a crop in Canada and the US. Sylvain does lectures in the US and Canada on the production of this amazing crop which Hippocrates referred to as a “medicine chest”.

SURO Is certified organic, sustainable and has a very small carbon footprint since growing and manufacturing is all on site.

SURO.CA
Disponible chez les détaillants suivants et dans d’autres magasins d’aliments naturels Available at these and other fine health food stores

Une étude de l’IR-CUSM démontre l’existence d’un lien entre faible masse musculaire et déclin cognitif RI-MUHC Study Shows Association of Low Muscle Mass with Cognitive Decline

UNE PUBLICATION RÉCENTE, PARUE DANS JAMA NETWORK OPEN, DÉCRIT UN DÉCLIN PLUS RAPIDE DES FONCTIONS EXÉCUTIVES CHEZ LES ADULTES PLUS ÂGÉS DONT LA MASSE MUSCULAIRE EST PLUS FAIBLE

De plus en plus répandue dans le monde, la démence affecte négativement la vie de millions de personnes et de leurs familles. Au moment du diagnostic, le processus semble irréversible. Des chercheurs de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) et de l’École de nutrition humaine de l’Université McGill ont toutefois identifié un facteur modifiable qui pourrait être utilisé pour réduire le risque de développer l’affection avant qu’il ne soit trop tard. Récemment publiés dans JAMA Network Open, leurs travaux font ressortir l’importance de la masse musculaire en tant que facteur indépendant lié au risque d’accélération du déclin cognitif.

« Une faible force musculaire a récemment été associée à un risque plus élevé de démence, mais on sait encore peu de choses sur l’existence d’un possible lien entre la masse musculaire et la cognition. Dans cette étude, nous montrons pour la première fois que la présence d’une faible masse musculaire est significativement associée à un déclin cognitif plus rapide et que cette association est indépendante de la force musculaire et du niveau d’activité physique, parmi d’autres facteurs », dit Stéphanie Chevalier, Ph. D., scientifique au Programme de recherche en désordres métaboliques et leurs complications (DeMeC) à l’IR-CUSM, qui a dirigé l’étude. g

A NEW PUBLICATION IN JAMA NETWORK OPEN DESCRIBES FASTER DECLINE IN COGNITIVE EXECUTIVE FUNCTION IN OLDER ADULTS WITH LOW MUSCLE MASS

Increasingly prevalent worldwide, dementia negatively affects the lives of millions of people and their families. By the time of diagnosis, the process appears to be irreversible. But researchers from the Research Institute of the McGill University Health Centre (RI-MUHC) and the School of Human Nutrition, McGill University, have identified a modifiable factor that could potentially be used to decrease the risk of developing the condition before it’s too late. Recently published in JAMA Network Open, their work highlights the importance of muscle mass as an independent factor linked with rapid cognitive decline.

“Low muscle strength has been recently associated with greater risk of dementia, but little is known about a possible link between muscle mass and cognition. With this study, we show for the first time that the presence of low muscle mass is significantly associated with faster cognitive decline, and that this association is independent of muscle strength and physical activity level, among other factors,” says Stéphanie Chevalier, PhD, a scientist in the Metabolic Disorders and Complications Program (MeDiC) at the RI-MUHC, who led this study.

94 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 CUSM • MUHC
gg

g

« Ces conclusions sont importantes, car la masse musculaire est un facteur modifiable; cela signifie qu’il est possible de faire quelque chose à cet égard. L’exercice — plus particulièrement l’exercice contre résistance — et une bonne alimentation, comportant un apport en protéines suffisant, peuvent contribuer au maintien de la masse musculaire au fil des ans », ajoute Chevalier, qui est aussi professeure agrégée à l’École de nutrition humaine de l’Université McGill.

L’étude a été réalisée avec des données de l’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ELCV), qui dispose d’un vaste ensemble de données sur la constitution du corps et sur des tests cognitifs menés en personne à trois ans d’intervalle au sein d’une cohorte de 30 000 personnes. L’équipe de recherche s’est demandé si le fait d’avoir une faible masse musculaire est un élément prédicteur d’un déclin cognitif subséquent dans trois domaines — la mémoire, les fonctions exécutives et la vitesse psychomotrice — chez les adultes âgés de 65 ans et plus.

« Nous avons constaté que le fait d’avoir une faible masse musculaire était associé à un déclin plus marqué des fonctions exécutives au cours d’une période de trois ans, comparativement au fait d’avoir une masse musculaire normale, mais n’était pas associé à une perte de mémoire ou de fonction psychomotrice. Les fonctions exécutives sont importantes dans nos activités et dans nos comportements quotidiens, car elles nous aident à soutenir notre attention, à organiser nos pensées et à prendre des décisions », explique la première auteure de l’article, Anne-Julie Tessier, R.D., Ph. D. À l’époque de la réalisation de cette étude, elle était étudiante au doctorat et travaillait sous la direction de Stéphanie Chevalier; elle est maintenant boursière postdoctorale à l’Université Harvard.

gg “These findings are important because muscle mass is a modifiable factor, meaning that we can do something about it. Exercise — particularly resistance exercise — and good nutrition with sufficient protein can help maintain muscle mass over the years,” adds Chevalier, who is also an Associate Professor at the School of Human Nutrition at McGill University.

The study was conducted using data from the ongoing Canadian Longitudinal Study on Aging (CLSA), which has a rich dataset on body composition and several cognitive tests conducted in person, over three-year intervals, in a cohort of 30,000 persons. The research team asked the question whether having low muscle predicts subsequent cognitive decline in three domains — memory, executive function and psychomotor speed — in adults aged 65 years and older.

Stéphanie Chevalier, docteure en nutrition et scientifique au sein du programme de recherche en désordres métaboliques et leurs complications à l’IR-CUSM, avec la première auteure de l’étude, Anne-Julie Tessier. Stéphanie Chevalier, a dietitian and scientist with the Metabolic Disorders and Complications Program at the RI-MUHC, with the first author of the study, Anne-Julie Tessier.

Outre le rôle qu’ils jouent dans la force et la capacité physique fonctionnelle, les muscles sont le réservoir des protéines qui interviennent dans plusieurs processus physiologiques. Ils sécrètent également des molécules ayant la capacité de « communiquer » avec le cerveau. On sait par ailleurs que l’exercice physique et le développement de la masse musculaire, en apportant un flux sanguin accru au cerveau, peuvent favoriser les fonctions exécutives.

« Les résultats que nous avons obtenus démontrent que la mesure de la masse musculaire peut aider à identifier les personnes courant un risque plus élevé de présenter un déclin cognitif. Nous devrions mesurer la masse musculaire de façon plus générale, en clinique, et non seulement dans les études de recherche, ajoute Chevalier. Des travaux supplémentaires devraient permettre de déterminer si le maintien ou la prise de masse musculaire atténue le déclin cognitif avec l’âge; s’il existe un lien de causalité, il faudrait identifier les mécanismes en cause. » M

“We found that having low muscle mass was associated with greater decline in executive cognitive functions over three years, compared to having normal muscle mass, but not with memory nor psychomotor function loss. Executive functions are important in our day-to-day activities and behaviours as they help us sustain attention, organize thoughts and make decisions,” explains first author Anne-Julie Tessier, RD, PhD, a doctoral student with Stéphanie Chevalier at the time of this study, who is now a postdoctoral fellow at Harvard University.

Beyond their role in strength and physical functioning, muscles are the reservoir of proteins that serve several important bodily processes. Muscles also secrete molecules that can “talk” to the brain. It is also known that exercising and building muscle mass, by bringing more blood flow to the brain, can favour executive functioning.

“Our results show that measuring low muscle mass may help to identify people who have greater risk of cognitive decline. We should measure muscle more widely, in clinics, not only in research studies,” says Chevalier. “Further work should determine if maintaining or gaining muscle attenuates the cognitive decline with age, and if there is a causal link, what the mechanisms are.” M

CUSM • MUHC WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 95

Vieillir en santé et prévenir les chutes Promoting Healthy Aging and Fall Prevention

Nous avons tous déjà entendu l’expression « On a l’âge que l’on ressent ». Une fois que vous atteignez vos années de sagesse, vos cheveux grisonnants, votre peau plus lâche et vos rides marquent le passage du temps. Toutefois, la façon dont chaque personne vieillit physiquement et mentalement dépend de plusieurs facteurs, dont la génétique, la perception de soi, la gestion du stress et les habitudes de vie. Choisir d’intégrer de l’exercice dans son quotidien mène invariablement à un vieillissement en meilleure santé, en plus d’aider à prévenir les chutes.

C’est justement l’objectif du tout nouveau programme SAFE (Soutien aux aînés pour la forme et l’équilibre). Piloté par le Dr José A. Morais, directeur de la division de gériatrie du Centre universitaire de santé McGill, il s’agit d’un site Web gratuit proposant une série de vidéos d’exercices guidés à faible impact pouvant être effectués à domicile. Conçus pour les aînés, ils visent à lutter contre les problèmes liés à la mobilité. « Exerçant ma profession depuis plus de 25 ans, j’ai vu nombre de mes patients céder aux écueils d’une vie sédentaire, dit le Dr Morais. Ils croient que c’est une façon sensée d’éviter les chutes, mais dans les faits, rien n’est plus éloigné de la vérité. Au fil du temps, cela pourrait se transformer en une peur paralysante de tomber qui les incite à éviter de nombreuses activités et qui affecte davantage leur état de santé général », explique le Dr Morais.

Un adulte sur trois de plus de 75 ans tombe chaque année. Ceux-ci sont ensuite plus susceptibles de chuter à nouveau dans les 12 mois qui suivent. Cela pourrait mener à une visite aux urgences, à une intervention chirurgicale, à une réadaptation physique ou à un déménagement dans un établissement de soins de longue durée. « Les chutes ne font pas partie du vieillissement normal. Beaucoup sont évitables. Suivre le programme prend peu de temps chaque semaine, mais fait une énorme différence », ajoute-t-il.

Les bienfaits physiques des exercices SAFE

La sarcopénie, ou perte de masse musculaire et de force liée à l’âge, est plus aiguë chez les personnes inactives. La faiblesse musculaire, l’instabilité de la démarche, la raideur articulaire et une faible endurance sont des signes de sarcopénie avancée. Ce trouble peut empêcher une personne d’accomplir certaines tâches quotidiennes simples, comme se lever d’une chaise, soulever des objets ou marcher.

Le programme SAFE repose sur les quatre piliers de l’exercice et de la forme physique et est divisé en quatre niveaux, y compris l’échauffement. Voici pourquoi :

We’ve all heard the expression, “You’re only as old as you feel.” Once you reach your senior years, the greying hair, looser skin and crisscrossing wrinkles mark the passage of time. But how each person ages physically and mentally depends on factors like genetics, self-perception, stress management, and lifestyle choices. Opting to incorporate exercise into daily life invariably leads to healthier aging as well as helps to prevent falls. That is the goal of the new SAFE (Senior Adult Fitness Exercises) program. Piloted by Dr. José A. Morais, Director of the Geriatrics Division at the McGill University Health Centre, it is a free homebased website featuring a series of guided, low-impact exercise videos designed to combat mobility-related issues. “Having been in practice for over 25 years, I’ve seen so many patients give in to the pitfalls of a sedentary lifestyle,” says Dr. Morais. “They think it is a sensible way to avoid falls but nothing could be further from the truth. Over time, this could develop into a crippling fear of falling, which makes them avoid many activities and further affects their overall health.”

One in three adults over 75 falls every year, and once they do, they will likely fall again within 12 months. This could signal a visit to the ER, surgery, physical rehabilitation, or displacement to a long-term facility. “Falls are not a normal part of aging. Many are avoidable. Following the program takes so little time each week, yet makes a huge difference,” says Dr. Morais.

The physical benefits of SAFE exercises

Sarcopenia, or age-related loss of muscle mass and strength, is more acute in people who remain inactive. Muscle weakness, gait instability, joint stiffness, and poor stamina are all indications of advanced sarcopenia. It impedes the ability to perform daily tasks of living we often take for granted, including getting up from a chair, lifting objects or walking.

The SAFE program is built on the four pillars of exercise and fitness and divided into four levels, including warmup. Here’s why: gg

96 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 CUSM • MUHC

• Force : renforce les muscles des hanches, des chevilles et des genoux pour faciliter les activités quotidiennes.

• Équilibre : améliore la coordination et la stabilité.

• Flexibilité : soulage les articulations raides et augmente l’amplitude des mouvements. S’habiller, s’étirer ou se pencher deviendra plus facile et moins douloureux.

• Endurance : augmente l’endurance en améliorant la santé du cœur, des poumons et du système circulatoire.

L’esprit l’emporte sur le corps

La vie d’une personne est ponctuée d’événements ou de changements importants, y compris ceux qui affectent l’image de soi et la confiance. Pour les aînés, il peut s’agir de faire face à un décès, de perdre leurs repères à la retraite ou de composer avec une maladie chronique. Cela les rend nécessairement plus vulnérables. Adopter le principe du mieux-vivre devient encore plus important face à ces situations transformatrices.

On ne peut jamais sous-estimer le rôle essentiel que joue l’activité physique dans la vie d’un aîné. L’exercice aide notamment à :

• Réduire le sentiment de dépression, l’anxiété, l’irritabilité et l’ennui;

• Améliorer l’humeur et le bien-être émotionnel général;

• Augmenter le niveau d’énergie et l’enthousiasme pour les activités et l’interaction sociale;

• Améliorer le sommeil et l’acuité mentale;

• Promouvoir un sentiment d’autonomie et de résilience.

SAFE s’invite à la maison

Laurena Deligny et sa mère, Catherine, 86 ans, forment un duo dynamique qui partage non seulement un foyer, mais aussi l’amour de la cuisine et des promenades dans leur quartier. Au cours des derniers mois, Laurena avait remarqué que Catherine éprouvait de la faiblesse et de la raideur dans les jambes, ce qui l’a menée à se désintéresser de ses passe-temps habituels. « Elle n’était plus elle-même. Elle était découragée la plupart du temps », explique Laurena. Le Dr Morais a donc recommandé le programme SAFE. Engagée à faire les exercices trois fois par semaine, Laurena a vu les capacités physiques de sa mère s’améliorer et son attitude positive revenir. « Non seulement SAFE l’aide à se sentir mieux, mais nous pouvons également passer du temps de qualité ensemble », ajoute Laurena. Comme le dit Catherine elle-même : « Les exercices renforcent mes jambes et cela me rend heureuse. Je veux désormais sortir pour marcher et faire plus de choses. »

Le programme étant gratuit, convivial et visuellement attrayant pour les aînés et leurs proches aidants, nous avons espoir que cela se traduira par un engagement continu à faire de l’exercice et à vieillir en bonne santé. M

Le site Web ainesenforme.com est propulsé par la Fondation Code Vie de l’Hôpital général de Montréal et a pu prendre vie grâce au généreux soutien de la Fondation Grace Dart et de la Banque Scotia.

• Strength: Builds muscles in the hips, ankles, and knees to make daily activities easier.

• Balance: Improves coordination and stability. Feeling steadier helps lessen that fear of falling.

• Flexibility: Relieves stiff joints and increases range of motion. Dressing, reaching, or bending will be easier and less painful.

• Endurance: Boosts stamina by increasing heart, lung, and circulatory system health.

Mind over matter

A person’s life is punctuated by momentous events or changes, including those that affect their self-image and confidence. For an older adult, this can be coping with the death of a spouse, loss of purpose through retirement, or managing a chronic illness. All of these can make them feel more vulnerable. Embracing the principle of living better becomes even more important when faced with these life-changing situations. One can never underestimate the critical role physical activity plays in a senior’s life. It helps to:

• Reduce feelings of depression, anxiety, irritability, and boredom

• Enhance mood and overall emotional well-being

• Increase energy levels and enthusiasm for activities and social interaction

• Improve sleep and mental sharpness

• Promote a sense of autonomy and resilience

When SAFE hits home

Laurena Deligny and her mother Catherine, aged 86, are a dynamic duo who share a home and a love for cooking and walks around their neighbourhood. In recent months, Laurena had noticed that Catherine was experiencing weakness and stiffness in her legs, leading her to be disinterested in her usual pastimes. “She wasn’t herself. She was despondent most of the time.” says Laurena. Dr. Morais recommended SAFE. Committed to doing the exercises three times a week, Laurena saw her mother’s physical abilities improve and her positive outlook return. “Not only is she helping herself feel better, but we also get to spend real quality time together.” As Catherine herself puts it, “The exercises make my legs feel stronger, and that makes me happy. I want to get outside to walk and do more things now.”

By making the program free, user-friendly, and visually appealing for seniors and their caregivers, the hope is that it translates into an ongoing commitment to exercise and healthy aging. M

The safe-seniors.com website is powered by the Code Life Montreal General Hospital Foundation and is made possible by the generous support of the Grace Dart Foundation and Scotiabank.

CUSM • MUHC WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 97
gg g

La petite-fille de la fondatrice des épiceries Steinberg soutient des recherches futuristes en cardiologie Granddaughter of Steinberg’s Grocery Founder Supports Futuristic Heart Research

Àl’âge de 84 ans, Sharon Steinberg mène une vie active et entretient des relations sociales, mais il n’en a pas toujours été ainsi. Ayant reçu un diagnostic de cardiomyopathie, ses difficultés respiratoires compliquaient ses déplacements.

« J’avais de la difficulté à marcher plus du quart d’un pâté de maisons sans m’arrêter pour reprendre mon souffle », déclare Sharon.

La cardiomyopathie affaiblit le cœur et entrave sa capacité à faire circuler le sang dans le corps. Elle réduit non seulement considérablement la qualité de vie, mais elle peut aussi mener à des problèmes de santé potentiellement mortels comme l’insuffisance cardiaque. Pour aider Sharon à se remettre sur pied, ses médecins lui ont implanté un défibrillateur pour régulariser ses battements cardiaques.

« Mes médecins m’ont implanté un défibrillateur et je suis maintenant capable de sortir faire une promenade », ajoute Sharon.

Il n’existe aucun remède pour la cardiomyopathie. Souhaitant faire progresser la recherche sur sa maladie, Sharon a décidé de participer à une nouvelle étude appelée Cœur in vitro, qui vise à mettre au point de nouveaux traitements pour la cardiomyopathie. Dirigé par la Dre Nadia Giannetti, cardiologue au Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et le Dr Terry Hébert de l’Université McGill, le programme Cœur in vitro cultive le tissu cardiaque des patients dans une boîte de Petri pour pouvoir l’étudier de plus près. Comme dans un film de sciencefiction, le tissu cardiaque cultivé en laboratoire se met même à battre.

Récemment, Sharon a eu l’occasion de voir son tissu cardiaque battre en personne.

« J’ai regardé les cellules au microscope, et la petite boîte qui les contenait vibrait. Elle faisait le même mouvement que ce qu’on sent quand on met la main sur sa poitrine », explique Sharon. g

At 84, Sharon Steinberg lives an active and social life, but it wasn’t always this way. Diagnosed with cardiomyopathy, she experienced breathing difficulties that made going anywhere a challenge.

“I was having trouble walking a quarter of a block without stopping to breathe,” says Sharon.

Cardiomyopathy weakens the heart, impeding its ability to pump blood to the rest of the body. Not only does it dramatically affect quality of life, it can lead to life-threatening conditions like heart failure. To help Sharon get back on her feet, her physicians implanted a defibrillator to keep her heartbeat steady.

“My doctors fixed me up with a defibrillator and now I have no trouble going for a walk,” says Sharon.

Cardiomyopathy has no cure. Wishing to advance research into her condition, Sharon enrolled in a new study called Heart in a Dish, which is searching for new treatments for cardiomyopathy. Led by cardiologist Dr. Nadia Giannetti of the McGill University Health Centre (MUHC) and Dr. Terry Hébert of McGill University, the Heart in a Dish program is growing patients’ heart tissue in petri dishes to enable close study. Like something out of science fiction, the lab-grown heart tissue even beats.

Recently, Sharon had the opportunity to see her beating heart tissue in person. gg

98 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 CUSM • MUHC
Sharon Steinberg est une participante et une généreuse donatrice du programme Cœur in vitro, un projet de recherche révolutionnaire qui vise à personnaliser le traitement des maladies cardiaques. Sharon Steinberg is a participant and donor to the Heart in a Dish program, a ground-breaking research study that will personalize treatment for heart conditions.

g Montréalaise pure laine, Sharon est fière de soutenir la recherche qui change des vies dans sa ville. Sa grandmère, Ida Steinberg, a fondé la chaîne d’épiceries Steinberg, laquelle a été une figure marquante de Montréal de 1917 jusqu’aux années 1990. Sharon a grandi dans un appartement au-dessus d’une épicerie Steinberg. Elle se souvient d’aider les caissières alors qu’elle n’était encore qu’une toute petite fille.

« C’était la guerre, et nous acceptions les timbres de ration. Ils devaient être collés sur une feuille de papier et envoyés au gouvernement; j’aimais bien coller les timbres sur les feuilles », explique Sharon. « Enfant, je voulais devenir caissière. »

Ida est décédée en 1942, et ses cinq fils ont alors pris le relais du magasin. Plusieurs des oncles de Sharon ont vécu avec des problèmes cardiaques, ce qui ajoute encore plus de signification à sa participation au programme Cœur in vitro.

Cultiver du tissu cardiaque à l’extérieur du corps humain est le summum de la médecine personnalisée. Au lieu de recevoir un médicament ou un plan de traitement universel, chaque patient bénéficie d’une approche sur mesure.

« En cultivant le muscle cardiaque de chaque patient, on peut mieux comprendre son problème et tester des façons d’améliorer sa santé », déclare la Dre Giannetti. « Nous espérons que, dans un avenir proche, nous serons capables de personnaliser la façon dont nous traitons les personnes ayant un cœur faible pour les aider à vivre plus longtemps, en meilleure santé », ajoute-t-elle.

Sharon a été tellement impressionnée par le projet Cœur in vitro qu’elle a fait un don important à la Fondation du CUSM pour appuyer les travaux révolutionnaires de la Dre Giannetti et du Dr Hébert.

« Je crois vraiment que, quand vous êtes à l’aise, vous avez l’obligation de partager. J’en suis intimement convaincue. Et vous n’avez pas besoin de donner beaucoup d’argent — tous les petits montants s’additionnent et donnent de grands résultats », déclare Sharon.

Grâce au soutien de Sharon, la Dre Giannetti et le Dr Hébert ont actuellement 25 cœurs qui battent dans des boîtes de Petri au CUSM. Chacun fait progresser la recherche en cardiologie pour aider d’autres personnes atteintes de maladies cardiaques. M

Le projet Cœur in vitro est soutenu par la Fondation du CUSM dans le cadre de sa campagne Osez rêver : Soudez les cœurs brisés. Pour en savoir plus et pour faire un don pour la recherche et les soins en cardiologie au CUSM, visitez le site fondationcusm.com/osez-rever/cardiologie

gg “I looked through a microscope at the cells in a tiny little dish and it was vibrating. You can feel the same motion that you feel when you put your hand to your chest,” says Sharon.

A Montrealer through and through, Sharon is proud to support lifechanging research in her city. Her grandmother, Ida Steinberg, founded the Steinberg’s grocery chain, which was a Montreal staple from 1917 to the 1990s. Growing up, Sharon lived in an apartment over a Steinberg’s store. She recalls helping the cashiers as a little girl.

“It was war time, and we collected ration stamps. They had to be attached to a piece of paper and sent to the government, and I loved sticking them on the sheets,” says Sharon. “It was my first ambition to be a cashier.”

When Ida passed away in 1942, her five sons took over the store. Several of Sharon’s uncles lived with heart conditions, adding further meaning to her participation in the Heart in a Dish program.

Growing heart tissue outside the body is the ultimate in personalized medicine. Instead of receiving a one-size-fits-all drug or treatment plan, each patient receives a tailored approach.

“By growing each individual’s heart muscle, we can see what the problem is and test ways to improve their health. We hope that in the near future, we'll be able to personalize the way we treat people with weak heart muscles to help them live longer, healthier lives,” says Dr. Giannetti.

Sharon was so moved by the Heart in a Dish project that she made a significant donation to the MUHC Foundation to support Dr. Giannetti and Dr. Hébert’s ground-breaking work.

“I really believe that when you live well, you have an obligation to share. I feel very strongly about that. It doesn’t have to be a lot of money — all the small amounts add up to something bigger,” says Sharon.

With Sharon’s support, Dr. Giannetti and Dr. Hébert now have 25 hearts beating in dishes at the MUHC. Each one advances cardiology research to help others struggling with heart conditions. M

The Heart in a Dish project is supported by the MUHC Foundation through its Dream Big: Fix Broken Hearts campaign. To learn more and to donate toward cardiology research and care at the MUHC, visit muhcfoundation.com/dream-big/cardiology

CUSM • MUHC WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 99
La Dre Nadia Giannetti, cardiologue au CUSM et co-responsable du programme Cœur in vitro, montre à Sharon Steinberg ses cellules cardiaques cultivées en laboratoire qui battent comme un cœur. Dr. Nadia Giannetti, cardiologist at the MUHC and co-lead of the Heart in a Dish program, shows Sharon Steinberg her lab-grown heart cells, which beat just like a heart.

L’histoire de Colin : le pouvoir de la médecine préventive pour sauver des vies Colin’s Story: The Lifesaving Power of Preventive Medicine

olin

Il y a quinze ans, Colin a consulté le Dr Normand, gastroentérologue à l’Hôpital de Lachine, pour un picotement persistant dans la gorge; un inconfort qu’il ressentait depuis des mois lorsqu’il s’est enfin décidé à consulter un médecin.

« Mon problème de santé pouvait sembler anodin, mais le Dr Normand n’a pas pris mon cas à la légère. Il m’a écouté et a suggéré que je subisse une coloscopie », explique Colin.

Le jour de la coloscopie, Colin a reçu une nouvelle qui allait changer sa vie : cancer.

« Une annonce qui m’a laissé complètement abasourdi », commente Colin.

Le diagnostic a été un choc, mais Colin a eu de la chance. Ses médecins ont pu retirer la tumeur par chirurgie et il n’a pas eu à subir de traitements de chimiothérapie ou de radiothérapie.

« Du début à la fin, j’ai été traité comme un membre de la royauté par le personnel de l’Hôpital de Lachine. Je suis tellement reconnaissant pour les soins complets et attentionnés que j’ai reçus », déclare Colin.

L’histoire de Colin est loin d’être unique. Le cancer colorectal est le quatrième diagnostic de cancer le plus courant au Canada. Il s’agit de la deuxième cause de décès chez les hommes et de la troisième chez les femmes. La bonne nouvelle est que, grâce à des programmes de dépistage améliorés, le nombre de cas est en baisse. À l’Hôpital de Lachine, le Dr Normand milite pour les coloscopies préventives. g

Colin Andrews credits Dr. Paul Normand with saving his life. Fifteen years ago, Colin went to see Dr. Normand, a gastroenterologist, at the Lachine Hospital with a tickle in his throat. The complaint had persisted for months, and Colin was finally consulting a doctor.

“Although my complaint was a small one, Dr. Normand did not dismiss me. He listened, and suggested that I have a colonoscopy,” says Colin.

The day of the colonoscopy, Colin’s life changed profoundly. He had cancer.

“The news left me numb,” says Colin.

Though the diagnosis was shocking, Colin got lucky. His physicians were able to remove the cancer surgically, and he did not have to go through chemotherapy or radiation.

“The staff of the Lachine Hospital treated me like royalty from start to finish. I am so grateful for the thorough and compassionate care I received,” says Colin.

Colin’s story is far from unique. Colorectal cancer is the fourth most common cancer diagnosis in Canada. It is the second leading cause of death in men, and the third in women. The good news is that cases are declining thanks to improved screening programs. At the Lachine Hospital, Dr. Normand is an advocate for preventive colonoscopies.

“More Canadians than ever are surviving colorectal cancer because of routine colonoscopies. We want to ensure as many patients as possible have the opportunity to take part in screening programs,” says Dr. Normand.

100 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 CUSM • MUHC
CAndrews attribue au Dr Paul Normand le fait d’être encore en vie.
gg
Membre de la famille de la Fondation du CUSM A Member of the MUHC Foundation Family Colin Andrews (à droite) avec sa famille. Colin a survécu au cancer du côlon grâce à une coloscopie de routine à l’Hôpital de Lachine. Colin Andrews (right) with his family. Colin survived colon cancer thanks to a routine colonoscopy at the Lachine Hospital.

g

« Les coloscopies de routine font en sorte que plus de Canadiens que jamais survivent au cancer colorectal. Nous voulons nous assurer que le plus grand nombre possible de patients ait la possibilité de participer aux programmes de dépistage », explique le Dr Normand.

À l’automne 2022, un projet de rénovation et d’agrandissement de 223 M$ s’est amorcé à l’Hôpital de Lachine; des travaux qui doubleront la superficie de l’hôpital existant. Les nouvelles installations modernes desserviront la population de l’ensemble de l’Ouest-de-l’Île. Dans le cadre de ce projet de revitalisation, la Fondation de l’Hôpital de Lachine et la Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) ont uni leurs forces et lancé la campagne Osez rêver : Hôpital de Lachine; laquelle vise à amasser 5 millions de dollars pour l’achat de matériel médical de pointe, notamment des ressources pour la gastro-entérologie.

« Les examens préventifs comme la coloscopie sauvent des vies, mais nous avons besoin d’équipement et de personnel pour procéder au dépistage de chaque patient qui en a besoin », ajoute le Dr Normand.

Grâce au soutien de la communauté, l’Hôpital de Lachine disposera des ressources nécessaires pour élargir les programmes de santé préventive comme le dépistage du cancer colorectal.

Aujourd’hui, Colin vit heureux et en bonne santé. Il pratique l’aviron sur le lac Brûlé près de sa maison de Sainte-Agathe-des-Monts et il profite au maximum du temps qu’il passe avec sa famille.

« J’ai été parachutiste pendant huit ans dans l’armée britannique. Je gagnais ma vie en sautant dans le vide. Chaque atterrissage en sécurité était une seconde chance à la vie. Survivre au cancer aura été un autre atterrissage sécuritaire dans ma vie », conclut-il. M

Vous pouvez soutenir les soins qui sauvent des vies à l’Hôpital de Lachine en faisant un don à la campagne Osez rêver : Hôpital de Lachine. Votre don aidera la Fondation de l’Hôpital de Lachine à acheter des équipements médicaux de pointe comme l’endoscope qui a sauvé la vie de Colin. Pour en savoir plus et faire un don, visitez fondationhopitallachine.ca

gg In the fall of 2022, the Lachine Hospital broke ground on a $223 million renovation and expansion that will nearly double the size of the hospital. The new, modern facilities will serve the entire West Island. As part of this revitalization project, the Lachine Hospital Foundation and the McGill University Health Centre (MUHC) Foundation are raising $5 million through their Dream Big: Lachine Hospital campaign to purchase state-of-the-art medical equipment. This includes new resources for gastroenterology.

“Preventive procedures like colonoscopies save lives, but we need the equipment and personnel to perform these screenings on every patient who needs one,” says Dr. Normand.

With the support of the community, the Lachine Hospital will have the resources to expand preventive health programs like colorectal cancer screening. Today, Colin is happy and healthy, treasures the time he spends with his family, and loves rowing on Lac Brûlé near his home in Sainte-Agathe-des-Monts.

“I was a paratrooper in the British army for eight years, jumping out of planes for a living. Every time I hit the ground safely was a second chance. Surviving cancer was one more safe landing,” says Colin. M

You can support lifesaving care at the Lachine Hospital by making a gift to the Dream Big: Lachine Hospital campaign. Your gift will help the Lachine Hospital Foundation provide state-of-the-art equipment like the endoscope that saved Colin’s life. To learn more and to donate, visit lachinehospitalfoundation.ca

Le Dr Paul Normand, gastro-entérologue à l’Hôpital de Lachine. Dr. Paul Normand, Gastroenterology Department, Lachine Hospital.

CUSM • MUHC WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 101

SLA : la réponse est en vous ALS: The Answer is in You

UN PROJET PASSIONNANT AU NEURO EXPLOITE LE POUVOIR DE LA SCIENCE OUVERTE ET DE LA COLLABORATION DES PATIENTS POUR STIMULER LA RECHERCHE SUR LES MALADIES RARES

Parmi les maladies neurologiques, la sclérose latérale amyotrophique (SLA) est l’une des plus rapidement évolutives. Malgré les progrès modestes en matière de traitement au cours de la dernière décennie, l’espérance de vie moyenne après le diagnostic des personnes atteintes de cette maladie des motoneurones n’est que de trois à cinq ans.

Malheureusement, les traitements contre la SLA n’ont pas progressé à la même vitesse. Des scientifiques et des cliniciens déterminés à aider les personnes atteintes de la SLA souhaitaient trouver un moyen d’accélérer leur compréhension des mécanismes sous-jacents afin de mieux orienter la recherche.

La solution : inviter les patients à aider à propulser la recherche en racontant leur propre histoire et à accroître considérablement la collaboration entre les scientifiques de partout au Canada.

Portraits uniques, connaissances partagées

Le résultat est CAPTURE SLA (ou Plateforme d’analyse compréhensive pour comprendre, remédier et éliminer la sclérose latérale amyotrophique), une initiative canadienne qui est en voie de développer l’image la plus détaillée et la plus complète au monde de la maladie.

« Les patients atteints de la SLA sont si différents. Ils présentent différents symptômes. Ils progressent à des rythmes différents. Certains ont une base génétique, d’autres non. Cette diversité a vraiment entravé la recherche, donc avec cette plateforme, nous voulons mieux comprendre le spectre de la SLA », explique le Dr Sanjay Kalra, chercheur principal de CAPTURE SLA, professeur et titulaire de la chaire Henri M. Toupin en sciences neurologiques à la division de neurologie de l’Université d’Alberta.

L’équipe du projet espère acquérir des connaissances détaillées sur la présentation et la progression hétérogènes de la maladie et de développer des traitements et des biomarqueurs plus efficaces. En partageant ouvertement cette information avec d’autres initiatives de la SLA à travers le monde, le Canada jouera un rôle majeur dans l’effort mondial pour comprendre et traiter la maladie. g

AN EXCITING PROJECT AT THE NEURO HARNESSESTHE POWER OF OPEN SCIENCE AND PATIENT COLLABORATION TO DRIVE RESEARCH IN RARE DISEASE

Among neurological diseases, Amyotrophic Lateral Sclerosis (ALS) is one of the fastest progressing. Despite modest advances in treatment in the past decade, the average life expectancy after diagnosis for those with this motor neuron disease is just three to five years.

Unfortunately, treatments for ALS have not advanced at the same rapid pace. Frustrated, scientists and clinicians wanted to find a way to deepen their understanding of the disease to accelerate and better guide research.

Their solution? To invite patients to help propel research by telling their own unique story and to greatly increase collaboration between scientists across Canada.

Unique portraits, shared knowledge

The result is CAPTURE ALS (Comprehensive Analysis Platform To Understand, Remedy, and Eliminate Amyotrophic Lateral Sclerosis), a Canadian initiative that is developing the world’s most detailed and comprehensive picture of the disease.

“Patients with ALS are so different. They present with different symptoms. They progress at different rates. Some have a genetic basis, some don’t. This diversity has really hampered research so, with this platform, we want to better understand the spectrum of ALS,” explains Dr. Sanjay Kalra, the lead investigator for CAPTURE ALS, professor and Henri M. Toupin Chair in Neurological Sciences in the Division of Neurology at the University of Alberta.

The hope is to gain detailed knowledge of the varied ways the disease progresses and develop more effective treatments and biomarkers. By openly sharing this information with other ALS initiatives worldwide, Canadians will play a major role in the global effort.

102 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 CUSM • MUHC
gg
Le Dr Sanjay Kalra (à droite) procède à une évaluation physique du premier patient à participer à CAPTURE SLA. Dr. Sanjay Kalra (right) conducts a physical assessment of the first patient to participate in CAPTURE ALS. ALS SOCIETY OF CANADA
PHOTO:

g Une empreinte digitale

Cet effort s’appuie sur les travaux du D r Kalra qui se sont concentrés sur l’utilisation de l’IRM avancée pour étudier la SLA. CAPTURE SLA s’appuiera sur sa plateforme, le Consortium canadien sur la neuroimagerie dans la SLA (CALSNIC), et rajoutera des biofluides, tels que le sang et le liquide céphalo-rachidien.

Les données recueillies — y compris les examens IRM détaillés, les examens neurologiques, les résultats rapportés par les patients, les tests cognitifs et vocaux — aideront à développer des biomarqueurs plus précis pour suivre la progression de la maladie. Les informations de chaque patient permettront ainsi d’affiner et d’ajouter des détails à l’image globale.

Voir grand

Le Neuro (Institut-Hôpital neurologique de Montréal) joue un double rôle dans CAPTURE SLA. Son unité de recherche clinique est l’un des quatre sites du pays où les participants peuvent partager leur portrait clinique unique, bénéficiant du plus grand centre d’imagerie cérébrale du pays.

Le Neuro jouera également un rôle central grâce à son référentiel d’échantillons et de données cliniques, radiologiques et génétique (C-BIG). Cette ressource en libre accès pour la communauté scientifique mondiale hébergera et partagera toutes les données et les échantillons recueillis auprès de participants anonymisés.

« CAPTURE SLA met en œuvre ce pour quoi C-BIG a été conçu, c’està-dire collecter du matériel et des données auprès des patients dans le but d’accélérer une recherche translationnelle considérable », dit le Dr Jason Karamchandani, directeur scientifique du référentiel C-BIG et neuropathologiste au Neuro. « Des données soigneusement collectées et conservées sont associées à des échantillons biologiques ainsi qu’à des informations génétiques. Cette plateforme de science ouverte est unique et novatrice en neurosciences. »

Patients partenaires

La plateforme CAPTURE SLA a été spécialement conçue pour inclure la voix des participants dans son développement et son exécution. Son Conseil consultatif des partenaires participants (CCPP) aide à façonner les priorités, les stratégies et la portée de la recherche.

La maladie de chaque personne étant très différente, CAPTURE SLA donne aux individus — à la fois aux personnes vivant avec la SLA et à des participants en bonne santé — la possibilité de partager leur histoire unique de la SLA à travers ces données et échantillons afin que nous puissions apprendre de leur histoire. Comme le dit le site Web de CAPTURE SLA, « La réponse est en vous ».

« Les patients se trouvent vraiment au cœur de cette initiative. Ils contribuent énormément, et leur participation est un véritable cadeau, qui sera utilisé non seulement par les scientifiques canadiens, mais aussi par les scientifiques du monde entier, dit le Dr Kalra. L’impact ne sera pas immédiat, mais il sera très important et il se poursuivra pendant des générations. » M

Pour en savoir plus sur ce projet, visitez captureals.ca ou contactez info@captureals.ca

gg Like a fingerprint

This effort builds on previous research by Dr. Kalra that focused on the use of advanced MRI scans to study ALS. CAPTURE ALS will expand on his first platform, the Canadian ALS Neuroimaging Consortium (CALSNIC), by adding biofluids like blood and cerebrospinal fluid.

The data captured — including detailed MRI scans, neurological exams, patient reported outcomes, cognitive and speech testing — will help to develop more accurate biological indicators (biomarkers) to track disease progression. Each patient’s information will help to sharpen and add detail to the larger picture.

Seeing big

The Neuro (Montreal Neurological Institute-Hospital) is playing a dual role in CAPTURE ALS. Its Clinical Research Unit is one of four sites in the country where participants can share their unique clinical portrait.

The Neuro will also play a central part through its Clinical Biospecimen Imaging and Genetic Repository (C-BIG). This open-access resource for the global scientific community will house and share all the de-identified data and samples collected.

“CAPTURE ALS does what C-BIG was designed to do which is to collect material and data from patients for the purposes of accelerating meaningful translational research,” says Dr. Jason Karamchandani, the scientific director of the C-BIG Repository and a neuropathologist at The Neuro. “Carefully collected and curated data are paired with biospecimens and genetic information. This Open Science platform is unique in neuroscience.”

Patient partners

The CAPTURE ALS platform was specifically designed to include participants’ voices in its development and execution. Its Participant Partner Advisory Council (PPAC) helps to shape research priorities, strategies, and outreach.

CAPTURE ALS gives individuals — both people living with ALS as well as healthy participants — the opportunity to share data and samples, so that researchers can learn from them and their story. As their website says, “The answer is in you.”

“The patient is at the heart of this initiative. They contribute immensely, and their contribution is a real gift, one that will be used by scientists across the globe,” says Dr. Kalra. “The impact will not be immediate, but it will be significant and will continue for generations.” M

For more about this project, visit captureals.ca or contact info@captureals.ca

CUSM • MUHC WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 103

Vieillir en santé : le plus beau cadeau Growing Up Healthy: The Greatest Gift

Voir grandir et s’épanouir leur fille Agathe est infiniment précieux pour Annick et Mathieu. Chaque jour, elle leur donne une occasion de plus d’apprécier chaque petit moment. Agathe a subi 18 opérations, dont une à cœur ouvert, avant son tout premier anniversaire. Un bébé miracle qui continue de déjouer les pronostics.

En janvier 2020, la vie d’Annick et de Mathieu a basculé lorsque leur petite Agathe est née, après 26 semaines de grossesse et pesant à peine 770 g (1,7 lb). « Elle était si malade que les médecins nous ont annoncé qu’elle allait probablement mourir, affirme Mathieu, le papa d’Agathe. Comme parents, on ne pense jamais que notre première décision sera de discuter avec l’équipe des soins palliatifs et de signer les papiers de refus de réanimation cardiorespiratoire de notre bébé. » Mais Agathe allait s’accrocher à la vie.

Agathe est née avec une hémorragie cérébrale, et une malformation de la trachée et de l’artère pulmonaire du cœur. Neuf jours après sa naissance, elle a dû subir une intervention chirurgicale d’urgence afin d’agrandir sa trachée qui était complètement obstruée. La lutte pour la survie de la petite Agathe ne faisait alors que commencer. À l’âge de cinq mois, elle a dû subir sa première chirurgie cardiaque à cœur ouvert afin de réparer la trachée et l’artère pulmonaire. Cette chirurgie, de près de 12 heures, n’avait jamais été tentée au Canada sur un aussi petit bébé. Malgré une convalescence des plus éprouvantes et un arrêt cardiorespiratoire, ce fut un succès grâce, entre autres, aux soins ultra-spécialisés prodigués par le personnel du Children. g

Agathe, 10 mois. Agathe, 10 months old.

Seeing their daughter, Agathe, grow and thrive is so precious for Annick and Mathieu. Each day, she gives them another chance to appreciate every little moment. Agathe underwent 18 operations, including open-heart surgery, before her very first birthday. She’s a miracle baby who continues to beat the odds.

In January 2020, Annick and Mathieu’s lives were turned upside down when their precious Agathe was born at only 26 weeks, weighing barely 770 grams (1.7 pounds). “She was so sick, the doctors told us she probably wouldn’t survive,” says Mathieu, Agathe’s dad. “As a parent, you never imagine your first decision will be to talk to the team in palliative care and sign a do-not-resuscitate order for your baby.” But Agathe would hang onto life.

Agathe was born with a brain hemorrhage and malformations in her trachea and pulmonary artery. Nine days after her birth, she needed emergency surgery to enlarge her trachea, which was completely obstructed. Little Agathe’s fight for her life was just beginning. At five months, she underwent her first openheart surgery to repair her trachea and pulmonary artery. The surgery, which lasted nearly 12 hours, had never been performed in Canada on such a small baby. Despite a difficult recovery and cardiac arrest, the surgery was a success, thanks in part to the ultra-specialized care provided by The Children’s team.

104 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 CUSM • MUHC
gg

g Le Children sauve des vies. Grâce à nos généreux donateurs, l’équipe multidisciplinaire de l’unité de soins intensifs néonatals (USIN) dispose de l’équipement de pointe nécessaire pour diagnostiquer, traiter et fournir des soins exceptionnels aux bébés gravement malades comme Agathe.

« Le plus beau cadeau a été de pouvoir fêter le premier anniversaire d’Agathe, affirme Mathieu, son papa. Elle aura bientôt trois ans et, chaque jour, elle continue de nous émerveiller. »

Aujourd’hui, Agathe est suivie au service de soins complexes où une coordonnatrice des soins aide ses parents à gérer les différents rendez-vous avec les nombreux spécialistes de l’équipe multidisciplinaire. « On ne sait pas ce que l’avenir lui réserve, mais nous avons confiance, soutient Mathieu. Elle grandit bien et sa respiration va de mieux en mieux. Éventuellement, elle devra subir une bronchoscopie pour voir l’évolution de sa trachée. Comme elle sera anesthésiée, les médecins vont en profiter pour retirer le cathéter veineux qui avait été installé en cas de détresse respiratoire. Heureusement, nous n’avons jamais eu besoin de nous en servir. »

deux ans et demi. Agathe, age two and a half.

gg The Children’s saves lives. Thanks to our generous donors, the Neonatal Intensive Care Unit’s (NICU) team has the state-of-theart equipment needed to diagnose, to treat, and to provide outstanding care to critically ill babies like Agathe.

“The greatest gift was being able to celebrate Agathe’s first birthday,” says her father Mathieu. “She’ll be three soon, and each day, she continues to amaze us.”

Agathe is now a patient in Complex Care, where a care coordinator helps her parents manage all her appointments with the multidisciplinary team’s many specialists. “We don’t know what the future holds in store for her, but we’re confident,” says Mathieu. “She’s growing well, and her breathing keeps getting better. Eventually, she’ll have to undergo a bronchoscopy to see her trachea’s development. Since she’ll be under anesthesia, the doctors will remove the venous catheter that was installed in case of respiratory distress. Luckily, we never had to use it.”

À propos des soins complexes

Pour les parents dont l’enfant doit voir plusieurs professionnels de la santé, c’est tout un casse-tête de prendre les rendez-vous, de comprendre le dossier médical de leur enfant et de faire le suivi des différents tests et résultats. Heureusement, il existe un service unique au Children qui facilite énormément la vie des parents : le service de coordination et de navigation de complexité intermédiaire (CONCI). Ce Service aide les parents à s’orienter dans le système, à organiser leur rendez-vous, à répondre à leurs questions et à s’assurer que toute l’équipe soignante soit au courant de tout changement dans l’état de santé de l’enfant.

Ce sont les dons de La Fondation du Children qui permettent de financer le service CONCI. Sans l’aide des donateurs, y compris Opération Enfant Soleil, des programmes essentiels comme le CONCI n’auraient jamais pu voir le jour. En mai 2022, l’équipe du Service de coordination et de navigation de complexité intermédiaire (CONCI) du Children a remporté l’une des prestigieuses mentions d’honneur du réseau de la santé et des services sociaux dans la catégorie Intégration des services. Une autre innovation du Children couronnée de succès et tellement appréciée des patients et de leur famille. M

Pour connaître les façons d’aider Le Children à Panser autrement et les enfants malades du Québec à redevenir tannants, visitez la fondationduchildren.com

About complex care

For parents whose children see several healthcare professionals, making appointments, understanding their child’s medical file, and following up on various tests and results is a real puzzle. Luckily, The Children’s has a service that makes parents’ lives a lot easier: Intermediate-Complexity Coordination and Navigation (I-CCAN). This service helps parents navigate the system, organize appointments, find answers to their questions, and ensure the entire care team is kept informed of any changes to their child’s health.

The I-CCAN service is funded thanks to donations to The Children’s Foundation. Without help from donors, including Opération Enfant Soleil, essential programs like I-CCAN would never see the light of day. In May 2022, The Children’s Intermediate-Complexity Coordination and Navigation team won a prestigious honourable mention at the Prix d’excellence du réseau de la santé et des services sociaux in the Intégration des services category. It’s just one more successful Children’s innovation that is so appreciated by patients and their families. M

To find out how you can help The Children’s Find Unexpected Ways to Heal and help sick children in Quebec return to their mischievous ways, visit childrenfoundation.com

CUSM • MUHC WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 105
Agathe,

L’aide humanitaire la plus importante aux retombées les plus grandes au CUSM The Largest and Most Impactful Humanitarian Assistance in Cancer at the MUHC

En 1991, à la mémoire d’un grand humaniste et grâce à de généreux dons de la famille Howick, le Fonds humanitaire des Cèdres a été constitué en fonds de dotation, maintenant connu sous le nom de Fonds de dotation humanitaire Wilfrid Howick (le Fonds). Au titre de ce fonds, la Fondation du cancer des Cèdres (les Cèdres) au Centre universitaire de santé McGill (CUSM) offre de l’aide et des ressources aux patients atteints de cancer qui sont dans le besoin.

Au cours des cinq dernières années, le Fonds de dotation humanitaire Wilfrid Howick a déboursé plus de 700 000 $ à plus de 2 500 patients atteints de cancer et à leur famille. Le programme CanSupport des Cèdres administre le Fonds, qui bénéficie également de dons provenant de particuliers. Le travail des professionnels de CanSupport se fonde sur les recommandations d’un travailleur social du CUSM. Ce dernier analyse les besoins de chaque patient et veille à ce qu’une aide matérielle soit offerte aux personnes aux prises avec des difficultés financières. Cette aide peut contribuer à assumer diverses dépenses du ménage, comme l’épicerie, le loyer, la garde des enfants, des services d’entretien ménager, des médicaments et le paiement de factures de services publics. La pandémie de la COVID-19 a occasionné des difficultés additionnelles aux patients atteints de cancer; heureusement, le Fonds a pu répondre aux besoins excédentaires et à obtenir de l’aide.

Les Cèdres sont ravis de rendre hommage à un homme spécial, qui a été une source d’inspiration pour ses enfants en leur inculquant les valeurs de la philanthropie. C’est ce qui a incité les enfants Howick à poursuivre l’œuvre de leur père et à perpétuer la tradition humaniste de la famille.

Wilfrid, le fils, l’homme de famille, l’homme d’affaires, le mentor et l’ami Wilfrid Howick, fils de Mary et Louis Howick, est né en 1909 au sein d’une famille modeste. Il a épousé Nellie Aziz, avec qui il a fondé une famille comptant quatre enfants : John, Andrew, Suzie et Peter, à qui il a inculqué un g

In 1991, in memory of a great humanitarian and through generous donations from the Howick Family, the Cedars Humanitarian Fund was endowed as the Wilfrid Howick Humanitarian Fund. Through this fund, the Cedars Cancer Foundation (Cedars) at the McGill University Health Centre (MUHC) provides assistance and resources for cancer patients in financial need.

In the past five years, the Wilfrid Howick Humanitarian Fund has disbursed over $700,000 to more than 2,500 cancer patients and their families. Cedars CanSupport administers the Fund, which is also supported by individual donations. CanSupport’s professionals act upon the recommendations of an MUHC social worker, who analyzes each patient’s needs and helps ensure that those burdened by cancer benefit from assistance for groceries, rent, childcare, housekeeping services, medication, transportation, and utilities amongst other essentials that they might require. The COVID-19 pandemic placed additional hardships on families and, thankfully, the Fund helped them shoulder the extra needs and get assistance.

Cedars is pleased to pay tribute to the special man who inspired his children to continue to endow this fund in his memory and to perpetuate his legacy of giving that has shaped their entire family.

Wifrid, the boy, the family man, businessman, mentor, and friend

Wilfrid Howick was born in 1909 into a family of modest means to parents Mary and Louis Howick. Wilfrid met and married Nellie Aziz and soon after they started a family

106 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 CUSM • MUHC

Pour chaque personne touchée par le cancer

Nous sommes là.

For every person affected by cancer We’re here for you.

DONNEZ. DONATE. cedars.ca

But without you, we’re nothing.
Mais sans vous, nous ne sommes rien.

g ensemble de valeurs visant à faire d’eux des êtres humains dotés, comme lui, d’un cœur d’or. Wilfrid Howick était peut-être un homme de peu de mots, comme l’a rappelé son fils Andrew, mais ses actions en disaient long sur la manière dont les gens devaient vivre leur vie. « Papa s’investissait complètement dans de nobles causes; il donnait régulièrement de l’argent à l’église afin de contribuer à un fonds de bienfaisance que le pasteur pouvait utiliser pour envoyer des fleurs à une personne ayant besoin d’encouragements ou pour acheter de la nourriture à une famille dans le besoin », a ajouté Andrew. Pour sa part, le mari de Suzie, Raymond Batrie, a renchéri en disant : « Wilfrid a toujours été à l’écoute des autres. Il a été un mentor extraordinaire pour beaucoup de personnes. » Andrew a conclu en ces termes : « Si papa apprenait qu’une veuve avait besoin d’un coup de main ou qu’un fabricant éprouvait des difficultés, il était là pour cette personne, à qui il offrait son soutien, comme il le faisait avec nous lorsqu’il nous prodiguait ses conseils. »

Wilfrid et son épouse, Nellie. Wilfrid and his wife, Nellie.

À propos de l’amitié qui est à l’origine de tout, ou comment quelques dollars dans le tiroir d’un bureau se sont transformés en fonds de dotation L’un des amis de Wilfrid Howick était le Dr Edward Tabah, célèbre chirurgienoncologue de l’Hôpital Royal Victoria du CUSM. Le Dr Tabah tenait beaucoup à ce que son ami Wilfrid investisse dans la recherche et les traitements. Toutefois, ce dernier était loin d’être enthousiaste, malgré le fait qu’il croyait à la valeur des soins de soutien et des soins palliatifs. Il avait plutôt l’habitude de donner de petites sommes d’argent à la secrétaire médicale du Dr Tabah, qu’elle conservait dans un tiroir de son bureau. Ainsi, s’il faisait froid et si un patient devait prendre un taxi pour rentrer à la maison, ou si on voulait permettre à un autre patient de s’offrir un bon repas, il y avait dans ce tiroir quelques dollars prêts à être distribués. Wilfrid Howick a aussi fini par se joindre au Dr Tabah et à la famille Chamandy lors de la première campagne de financement qui avait pour objectif de créer ce qui est finalement devenu la Fondation du cancer des Cèdres. Après le décès de Wilfrid Howick, en 1990, le Dr Tabah est allé voir la femme et les enfants de son ami; il leur a fait quelques suggestions sur la manière d’honorer sa mémoire. L’aide humanitaire semblait être ce qui ressemblait le plus à l’homme dont « les contributions à l’industrie du vêtement et du textile et à de nombreuses causes philanthropiques, religieuses et scientifiques, tant dans sa communauté qu’à l’extérieur », avaient été soulignées en 1978, lorsqu’on lui avait remis l’insigne de l’Ordre du Canada. En 1991, on a constitué un fonds de dotation avec un investissement initial de 100 000 $; ce fonds poursuit sa croissance. Grâce à un nouveau don de la famille Howick, il a franchi le cap du million de dollars en 2019-2020. M

La Fondation du cancer des Cèdres est fière de poursuivre l’œuvre de feu Wilfrid Howick, en aidant au quotidien les patients atteints de cancer et leur famille. Pour en savoir plus sur le Fonds de dotation humanitaire Wilfrid Howick, consultez le site Web cedars.ca

gg gg that would grow to include four children — John, Andrew, Suzanne and Peter — each of whom would be instilled with a set of values meant to help them be good human beings. Wilfrid may have been a man of few words, as Andrew tells it, but his actions spoke volumes to how people should live their lives. “Dad jumped into things with both feet, giving money regularly to the church to support a benevolent fund that the Pastor could use to send flowers to someone who needed cheering up or groceries to a family,” added Andrew. Raymond Batrie added: “Wilfrid always had an ear. He was a tremendous mentor to a lot of people.” Andrew added: “If Dad got word that somebody’s widow needed a hand or a manufacturer was in trouble, he would be right there, offering support, just like he offered us his advice.”

The friendship that started it all, from desk drawer to endowed fund

One of Wilfrid’s friends was Dr. Edward J. Tabah, a renowned surgical oncologist at the Royal Victoria Hospital of the MUHC. Dr. Tabah was keen to get Wilfrid to invest in research and treatment. However, Wilfrid was less than enthusiastic though he did believe in supportive and palliative care. He was in the habit of giving small sums of money to Dr. Tabah’s medical secretary to put in her desk drawer. In this way, when it was too cold and a patient needed to take a taxi home or another patient could use a nice dinner, there would be a few dollars readily available. He also eventually joined Dr. Tabah and the Chamandy family in the first campaign to create what evolved into the Cedars Cancer Foundation. Following Wilfrid’s death in 1990, Dr. Tabah visited his wife and children and made a few suggestions on how to honour his memory. Humanitarian assistance resonated as being closest to the man whose “contributions to the clothing and textile industry and many charitable, religious and scientific endeavours in and beyond his community,” were recognized in 1978, when he was invested into the Order of Canada. The Fund was initially endowed with an investment of $100,000 and it continues to grow to this day. Thanks to a new leadership gift from the Howick family, it reached the $1-million endowment milestone in 2019-2020. M

The Cedars Cancer Foundation is proud to continue the legacy of the Late Wilfrid Howick, assisting cancer patients and their families every day. To learn more, visit cedars.ca

108 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 CUSM • MUHC
980, boulevard Décarie Montréal, QC H4A 3H9 514-482-0997 grandautocarwash.ca LAVE AUTO Grand Auto CAR WASH Lave auto à la main Hand Car Wash Service d’esthétique Auto Detailing Nettoyage intérieur de voiture Car Interior Cleaning Nettoyage moteur Engine Wash Cirage de voiture Car Waxing Changement de pneus Tire Change Changement d’huile et de filtre Oil & Filter Change Teinte de vitre Window Tinting Vente et achat de voitures d’occasion à des prix avantageux Buying & selling used cars at great prices FROM THE WRITER OF ! 2022 DRAMA DESK WINNER FOR BEST PLAY BY JOSHUA HARMON DIRECTED BY LISA RUBIN PRODUCTION SPONSORS 2023 Apr 23 - May 14 SEGALCENTRE.ORG

RENDEZ-VOUS ET RÉSULTATS RAPIDES

Établie depuis 2008, IRM Sud-Ouest offre des services privés de résonance magnétique. La clinique est dotée de l’appareil le plus avancé en résonance magnétique, soit Siemens 1.5T Concept ouvert.

De nos jours, l’appareil utilisé pour une IRM représente l’outil le plus important pour un diagnostic médical. En effet, il permet de détecter les différentes pathologies telles que les cancers, les déchirures musculosquelettiques, les fractures, les hernies discales et toute autre anomalie grâce à un scan non-invasif. Les appareils traditionnels d’IRM consistent en un long tube sous forme de tunnel dans lequel le patient est placé afin de procéder à l’examen. Ceci peut malheureusement causer du stress chez les patients claustrophobes.

L’appareil d’IRM utilisé chez IRM Sud-Ouest est beaucoup plus large que l’appareil d’IRM traditionnel ce qui rend l’examen plus confortable et hors de tout stress pour le patient. La conception de la machine, tête en dedans et pieds dehors procure un sentiment de contrôle et de détente, surtout chez des personnes obèses et claustrophobes.

Cette nouvelle génération d’appareil d’IRM a un magnétisme puissant (1.5T) à concept ouvert, donnant des images de qualité médicale aussi précises que celles obtenues dans les appareils fermés. Elle offre aussi des images d’une meilleure qualité et d’exactitude tout en optimisant le confort du patient. Les patients sont aussi pourvus d’écouteurs leur permettant d’écouter de la musique lors de l’examen et réduisant ainsi le bruit.

L’avantage des résonances par imagerie médicale par rapport aux autres modalités, tel que CT scans, est l’absence de rayonnement ionisant. Le patient n’est exposé à aucune radiation. L’appareil d’IRM utilise son puissant champ magnétique pour aligner la magnétisation des atomes d’hydrogène (habituels) dans l’eau dans le corps.

IRM Sud-Ouest offre aussi des examens non-invasifs d’IRM de la prostate. Avec les nouvelles techniques d’imagerie, il y a une preuve évidente que l’IRM joue un rôle de plus en plus important dans la détection du cancer de la prostate et lors d’une surveillance active de la maladie. Les patients doivent être conscients et consulter leur urologue afin de vérifier si une IRM de la prostate devrait être indiquée dans leur cas.

En plus des examens d’IRM, IRM Sud-Ouest propose des échographies utilisant une machine d’avant-garde, haute-résolution pour des résultats plus précis.

IRM Sud-Ouest est composée d’un groupe de radiologistes provenant de divers hôpitaux de Montréal, tel que le Centre universitaire de santé McGill (CUSM), l’Université McGill, le Centre hospitalier de l’université de Montréal (CHUM), et l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal.

Tous les membres de l’équipe, à partir des réceptionnistes amicales jusqu’aux techniciens les plus qualifiés et les spécialistes médicaux hautement expérimentés, offrent un service de première classe. Chez IRM Sud-Ouest, les patients peuvent s’attendre à une IRM de plus courte durée, ainsi qu’un rendez-vous et des résultats rapides. Nous sommes fiers d’assurer aux patients un service médical du plus haut niveau et nous visons la satisfaction c0mplète de nos clients.

FAST APPOINTMENTS AND RESULTS

IRM Sud-Ouest, established in 2008, offers private MRI services. The clinic t is equipped with the one of the most advanced stateof-the art Siemens1.5T Open Bore MRI machine.

In today’s day and age, a MRI machine represents one of the most important diagnostic medical tool. Indeed, it provides a non-invasive scan of the body that reveals pathologies like cancers, musculoskeletal tears and fractures, herniated discs, and dangerous growths. Traditional MRI machines consist of a long tube-like tunnel in which the patient is placed to conduct the exam. Unfortunately, this practice causes stress in certain patients who experience claustrophobia.

IRM Sud-Ouest’s MRI machine is much roomier than traditional MRI systems and thus, renders the process more comfortable and stress-free for the patient. The feet first, head out design lets patients feel more in control and relaxed, particularly for oversized individuals or those suffering from claustrophobia.

This new generation of MRI scanner has a powerful magnet (1.5T) with an open bore, providing hospital grade images that are as sensitive as the closed machines. It offers the best quality and accuracy imaging while optimizing patient comfort. Patients are also supplied with special headphones to reduce the noise, and can listen music throughout the exam.

The advantage of MRIs over other imaging modalities, such as CT scans, is the absence of any ionizing radiation. The patient does not have to be exposed to radiation at all. The MRI scanner uses its powerful magnetic field to align the magnetization of (usually) hydrogen atoms in water in the body.

IRM Sud-Ouest also offers non-invasive prostate MRI exams. With recent advances in imaging techniques, there is proven evidence that MRI plays an increasingly important role in advanced detection of clinically significant prostate cancer and for active disease surveillance. Patients should be aware and consult their urologist to find out if a prostate MRI could be indicated in their case.

In addition to MRI exams, IRM Sud-Ouest offers ultrasound exams using an advanced, high-resolution ultrasound machine for the most accurate results.

IRM Sud-Ouest is led by a group of leading radiologists from various Montreal hospitals such as the Mcgill University Health Center (MUHC), McGill University, Centre Hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), and the Montreal Neurological Hospital & Institute.

Every single member of the team, from their friendly receptionists, to their highly trained technicians and all their experienced medical specialists, is committed to first-class care. At IRM Sud-Ouest patients can expect a shorter time MRI, fast appointments and results. We take pride in ensuring the highest level of medical patient care and aim for 100% customer satisfaction.

2 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2020 Publireportage | Advertorial Feature

Clinique de premier plan pour l'IRM de la prostate

Clinique de premier plan pour

1 pied de dégagement à la hauteur de la tête pour prévenir la claustrophobie 1 foot of spacious headroom to prevent claustrophobia

Équipe de radiologues affiliée au CUSM, l'université McGill, l'Université de Montréal, et l'Institut et hôpital neurologiques de Montréal Radiologist team affiliated with the MUHC, McGill Unversity, Université de Montréal and the Montreal Neurological Institute and Hospital

Équipe de radiologues affiliée au CUSM, l'université McGill, l'Université de Montréal, et le Neuro Radiologist team affiliated with the MUHC, McGill Unversity, Université de Montréal, and the Neuro

La plupart des examens sont couverts par la CSST, la SAAQ ou les assurances privées Most exams are covered by CSST, SAAQ or private insurance

CSST, SAAQ or private insurance

RENDEZ-VOUS ET RÉSULTATS

RAPIDES

RENDEZ-VOUS ET RÉSULTATS RAPIDES

FAST APPOINTMENTS AND RESULTS

FAST APPOINTMENTS AND RESULTS

Une machine d'échographie d'avant-garde, haute-résolution pour des résultats plus précis Advanced, high-resolution ultrasound machine for most accurate results

Une machine d'échographie d'avant-garde, haute-résolution pour des résultats plus précis Advanced, high-resolution ultrasound machine for most accurate results

Échographie générale, arthrographie MSK, échographie mammaire General ultrasound, MSK arthrography, breast exams

Échographie générale, arthrographie MSK, échographie mammaire, échographie obstétricale (clarté nucale, deuxième et troisième trimestre) General ultrasound, MSK arthrography, breast exams, obstetrical ultrasounds (nuchal translucency, second and third trimester)

Un équipement luxueux avec des professionnels de la santé hautement qualifiés Deluxe facility with highly-trained health professionals

Établissement luxueux et professionnels de la santé hautement qualifiés Deluxe facility with highly-trained health professionals

Services d'échographie couverts par la RAMQ Ultrasound services covered by the RAMQ

1.5T

Suite
de l'avenue Girouard/Corner of Girouard Avenue Stationnement gratuit/Free parking 514-484-8484 irmsudouest.com info@irmsudouest.com
5515, rue St-Jacques,
#200 Montréal, QC H4A 2E3 Coin
l'IRM de la prostate Leading prostate MRI clinic Technologie d'IRM de grade hospitalier Hospital-grade MRI technology
IRM tête et pieds à l'extérieur Head out / feet out MRI
IRM concept ouvert Sans stress Court délai Imagerie supérieure 1.5T Open MRI Stress free Shorter time Superior scans
1.5T

Diabète Québec est une association sans but lucratif au service des personnes vivant avec le diabète depuis plus de 65 ans. Notre mission est d’informer, sensibiliser et prévenir le diabète.

Diabète Québec défend les droits des personnes vivant avec le diabète auprès des gouvernements, des services de santé et des entreprises. Nous favorisons également l’avancement de la recherche en diabète en offrant chaque année des bourses à des étudiants et des chercheurs. Par le biais de notre école du diabète Universi-D, nous offrons de la formation continue aux personnes vivant avec le diabète et aux professionnels de la santé.

Pour les 1 200 000 personnes qui sont touchées par le diabète au Québec, Diabète Québec est LA RÉFÉRENCE.

SERVICES OFFERTS : SERVICES OFFERTS :

InfoDiabète : Service d’information et de référence gratuit en français ou en anglais assuré par des professionnelles de la santé;

Infirmière et nutritionnistes spécialisées en diabète; Matériel d’enseignement et éducatif reconnu en français ou en anglais; Magazine trimestriel Plein Soleil; Conférences et kiosques d’information.

Des questions sur le diabète?

Service InfoDiabète

514 259-3422 ou 1 800 361-3504 poste 1 infodiabete@diabete qc ca

Pour faire un don : diabete.qc.ca

Espace publicitaire gracieusement offert par Novo Nordisk Canada

Recettes de cocktails sans alcool Mocktail Recipes

Que vous fassiez un janvier sobre ou que vous receviez des amis qui ne boivent pas, les cocktails sans alcool sont un excellent moyen de reproduire la complexité et la présentation d’un cocktail raffiné. Comme vous n’utilisez pas d’alcool, la garniture donne le charme à votre verre. Aiguisez vos talents de barman avec ces recettes savoureuses :

Old Fashioned fumé

Préparez votre propre sirop simple en dissolvant une part de sucre pour deux parts d’eau. Préparez du thé Lapsang Souchong (thé noir fumé) en utilisant le sirop simple à la place de l’eau et laissez refroidir. Vous pouvez préparer un volume plus important pour qu’il soit facile de vous faire ce mocktail quand l’envie vous prend. Vous pouvez également remplacer le Lapsang Souchong par un thé noir fort si vous préférez.

• 60 mL de préparation de thé

• 2-3 gouttes d’amers à l’orange (Fee Brothers est une bonne marque d’amers sans alcool)

• 1 zeste d’orange prélevé à l’économe

• 1 cerise au marasquin (seule la liqueur contient de l’alcool) Remplissez un verre à whisky aux trois quarts avec de la glace. Versez les ingrédients et brassez un peu. Décorez d’un zeste d’orange et d’une cerise.

Dark ’n’ Stormy

• 60 mL de bière au gingembre forte (The Great Jamaican)

• 15 mL de jus de lime frais

• 15 mL de sirop d’érable

• 30 mL d’eau gazeuse

• 1 rondelle de lime

Remplissez un verre highball avec de la glace. Versez la bière au gingembre, le jus de lime, et le sirop d’érable et brassez un peu le mélange. Complétez avec de l’eau gazeuse. Décorez avec une rondelle de lime.

Cosmopolitain

• 90 mL de jus de canneberge

• 15 mL de jus de lime frais

• 1 lanière d’orange

Combinez le jus de canneberge et la lime avec de la glace. Mélangez pour refroidir et versez dans un verre à martini. Prenez la lanière d’orange et frottez-la sur le bord du verre. Tenez une petite flamme près du haut du verre et pliez la lanière d'orange en deux, avec l’écorce face à la flamme.

Les huiles de l’orange brûleront dans la flamme et donneront à cette boisson un arôme agréable. M

Whether you participate in a Dry January or host friends who don’t imbibe, mocktails are a great way to replicate the complexity and presentation of a fancy cocktail. Since you aren’t using alcohol, garnish is what sells the drink. Hone your bartending skills with these tasty recipes:

Smokey Old Fashioned

Make your own simple syrup by dissolving one part sugar into two parts water. Prepare some Lapsang Souchong tea (smokey black tea) using the simple syrup instead of water and let it cool. You can prepare a larger amount so it’s easy to make this mocktail whenever the mood strikes. Feel free to substitute the Lapsang Souchong with a strong black tea if you prefer.

• 1/4 cup tea preparation

• 2-3 dashes orange bitters (Fee Brothers is a good alcohol-free brand of bitters)

• 1 orange twist

• 1 Maraschino cherry (only the liqueur has alcohol)

Fill a tumbler three-quarters full with ice. Pour in ingredients and give them a little stir. Garnish with an orange twist and a cherry.

Dark ’n’ Stormy

• 1/4 cup strong ginger beer (The Great Jamaican)

• 1 tbsp fresh lime juice

• 1 tbsp maple syrup

• 2 tbsp soda water

• 1 lime pinwheel

Fill a highball glass with ice. Pour in ginger beer, lime juice, and maple syrup. Stir the mix. Top up with soda water. Garnish with a lime pinwheel.

Cosmopolitan

• 1/3 cup cranberry juice

• 1 tbsp fresh lime juice

• 1 orange twist

Combine cranberry juice and lime with ice, stir together to chill, pour into a martini glass. Take the orange twist and rub the skin along the rim of the glass. Hold a small flame near the top of the glass and fold the orange twist in half with the skin facing the flame. The oils from the skin will burn up in the flame and give the mocktail a nice aroma. M

114 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 ALIMENTS • NUTRITION

Cessez de vous inquiéter, et mangez!

Never Fear, Food is Here!

La nourriture peut être angoissante de nos jours. Plus précisément, le déluge d’informations provenant d’une myriade de sources peut faire de notre alimentation une source d’inquiétude. Est-ce que je consomme suffisamment de lycopène? Ai-je une intolérance alimentaire? La consommation d’organismes génétiquement modifiés peut-elle modifier mon ADN? Par ailleurs, grâce aux vidéos en ligne, aux médias internationaux, aux recettes Twitter et à nos amis Instagram, nous sommes régulièrement exposés à un vaste éventail de nouveaux ingrédients et de plats. Ce genre de buffet d’informations en libre accès, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, peut être assez envahissant, au point de susciter la peur.

La peur est l’un des grands mécanismes de survie de l’humanité. C’est en fuyant le danger (tigres, voitures qui roulent vite, orages) que nous survivons au quotidien. Historiquement, la peur nous empêchait également d’ingérer des aliments susceptibles de nous rendre malades. Il est bon d’avoir un instinct de peur primitif. g

Food can be scary these days. More specifically, it’s the deluge of information that we now receive from myriad sources that can make our food a source of concern. Am I consuming enough lycopene? Do I have a food intolerance? Can eating genetically modified organisms change my DNA? Meanwhile, thanks to online videos, international media, Twitter recipes, and our Instagram friends, we are regularly exposed to a vast range of new ingredients and dishes. That kind of all-access, 24/7, information buffet can be pretty overwhelming, even to the point of being fearful.

Fear is one of humanity’s great survival mechanisms. Running away from danger (tigers, speeding cars, thunderstorms) is how we survive the day-to-day. Historically, fear also kept us from ingesting food items that might make us sick. We do well to have a basic fear instinct. gg

116 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 ALIMENTS • NUTRITION

g Pourtant, la recherche de nouveaux aliments fait également partie de la nature humaine, à la fois par curiosité et par nécessité. Avant la domestication des plantes et des animaux (c’est-à-dire l’agriculture), les chasseurs et les bergers devaient essayer de nouveaux aliments pour survivre. Si une source régulière de chair, de céréales ou de fruits n’était pas disponible à une saison donnée, les humains devaient se tourner vers d’autres sources. Une alimentation diversifiée, en plus de fournir un large éventail de nutriments et d’expériences gustatives, était aussi tout simplement un mécanisme de survie.

L’anthropologue Claude Fischler a baptisé cette situation à double sens « le paradoxe de l’omnivore ». Selon cette théorie, lorsqu’il s’agit de nourriture, nous, les humains, sommes à la fois « néophobes » (peur de la nouveauté) et « néophiles » (attirés par la nouveauté). Cela donne lieu au « paradoxe de Fischler », dans lequel la nourriture est une source de stress et d’anxiété. Selon lui, ce qui atténue l’anxiété, c’est la culture alimentaire — les systèmes d’organisation des cuisines traditionnelles. Les modes d’alimentation de nos sociétés nous permettent d’intégrer l’inconnu (un nouveau légume ou une nouvelle source de viande, par exemple) au connu (une recette familiale ou une technique de cuisson familière).

Pour les générations qui ont vécu avant notre ère contemporaine, les recettes et les personnes ne se déplaçaient pas autant. Cela signifie que les cultures alimentaires régionales demeuraient relativement stables et cohérentes, offrant un point d’ancrage qui atténuait nos peurs alimentaires. Aujourd’hui, cependant, avec une telle mobilité internationale — tant des aliments que des personnes —, nos cultures alimentaires sont devenues beaucoup plus mélangées. Cette situation est agréable à bien des égards, car elle nous permet de goûter le monde dans nos propres maisons et de nous sentir cosmopolites et ouverts sur le monde. Mais c’est également déstabilisant, car « notre » culture alimentaire n’est plus aussi distincte, et n’offre plus les réconforts qui nous aident à faire face à la nouveauté. De plus, les nombreuses voix des spécialistes en marketing, des médecins et des médias ne font qu’aggraver notre agitation alimentaire. À qui, ou à quoi, devons-nous faire confiance?

La réponse? Nous-mêmes. En goûtant et en réagissant, en sentant et en pensant, nous pouvons accumuler suffisamment d’expériences pour créer une culture alimentaire personnelle qui nous apporte le confort et la confiance nécessaires en matière de nourriture. Cela implique toutefois de s’ouvrir à la nouveauté et de reconnaître qu’aucun d’entre nous n’est « pur » ni exclusivement attaché à une seule histoire culturelle. Le conseil de Claude Fischer serait de mélanger les choses, d’ajouter du nouveau à l’ancien et de l’étrange au familier. Cela semble être la recette parfaite pour surmonter la peur. M

gg Yet seeking out new foods is also part of human nature — due to both curiosity and necessity. Prior to the domestication of plants and animals (i.e., agriculture), foragers and hunters needed to try new foods in order to survive. If a regular source of flesh, grains, or fruit wasn’t available in a given season, humans branched out. A diverse diet, in addition to providing a wide range of nutrients and taste experiences, was also simply a survival mechanism.

Anthropologist Claude Fischler has named this twoway situation “the omnivore’s paradox.” According to this theory, when it comes to food, we humans are both neophobic (fearful of newness) and neophilic (attracted to newness). This produces Fischler’s so-called paradox, in which food is a source of stress and anxiety. In turn, he says, what mitigates the anxiety is food culture — the organizational systems of traditional cuisines. Our societies’ foodways enable us to incorporate the unknown (a new vegetable or meat source, for example) into the known (a family recipe or familiar cooking technique).

For the generations who lived before our contemporary era, recipes and people didn’t move around so much. That meant that regional food cultures remained relatively stable and coherent, providing an anchor point that mitigated our food fears. Today, however, with so much international mobility — of both food and people — our food cultures have become much more blended. This is delightful in many ways, because we get to taste the world in our own homes and feel cosmopolitan and worldly. But it is also destabilizing, because “our” food culture is no longer so distinct and doesn’t offer the old reassurances that helped us deal with newness. Moreover, the multiple voices of marketers, medicos, and food media only serve to compound our food agitation. Who, or what, are we to trust?

The answer? Ourselves. By tasting and reacting, sensing and thinking, we can build up enough lived experience to create a personal food culture that provides that needed comfort and trust in food. It means embracing the new, however, and recognizing that none of us are “pure” nor uniquely attached to a single cultural history. Claude Fischer’s advice would be for us to mix it up — add some new to the old, and some strange to the familiar. Seems like a good recipe for overcoming fear. M

David Szanto est un chercheur alimentaire montréalais, auteur et collaborateur de longue date de ce magazine.

En 2015, il a obtenu un doctorat en gastronomie à l’Université de Concordia, le tout premier en son genre.

David Szanto is a Montreal-based food researcher, consultant, and long-time contributor to this magazine.

In 2015, he earned a PhD in gastronomy from Concordia University, the first of its kind.

WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 117 ALIMENTS • NUTRITION

L’intolérance au gluten Gluten Intolerance

POUR CERTAINS, CONSOMMER DU PAIN OU DES PÂTES N’EST PAS ÉVIDENT

Problèmes de digestion, crampes d’estomac, éruptions cutanées, fatigue, neuropathie, dépression — les symptômes des troubles impliquant le blé ou le gluten sont connus pour cibler l’intestin, mais ils peuvent également causer une myriade d’autres maux physiques et neurologiques. Les plus courantes de ces affections sont la maladie cœliaque, l’allergie au blé et la sensibilité au gluten.

La maladie cœliaque

Problème chronique, la maladie cœliaque est une réaction auto-immune au gluten, une protéine présente dans les céréales, notamment le blé, le seigle et l’orge. « Au fil du temps, le système immunitaire endommage la muqueuse de l'intestin grêle, ce qui peut entraîner la malabsorption des nutriments et éventuellement la malnutrition », explique Allergies Alimentaires Canada.

Les symptômes typiques comprennent les ballonnements, la diarrhée, les douleurs abdominales, la perte de poids et les problèmes de peau (y compris une éruption cutanée intense appelée dermatite herpétiforme). Parmi les signes les moins évidents : aphtes, caries, anémie, fatigue extrême, ostéoporose, convulsions, infertilité, problèmes de santé mentale, douleurs articulaires, ataxie et, chez les enfants, retard de croissance et de développement. Cependant, certaines personnes sont asymptomatiques. g

FOR SOME, CONSUMING BREAD OR PASTA IS NO PIECE OF CAKE

Digestion problems, stomach cramps, skin rash, fatigue, neuropathy, depression — the symptoms of disorders involving wheat or gluten are known to target the gut, but they can also cause other, myriad physical and neurological ailments. The most common of these conditions are celiac disease, wheat allergy, and gluten sensitivity.

Celiac disease

A chronic illness, celiac disease is an autoimmune reaction to gluten, a protein found in grains, including wheat, rye and barley. “Over time, the immune system damages the lining of the small intestine which can lead to the malabsorption of nutrients, and eventually, to malnutrition,” explains Food Allergy Canada.

Typical symptoms include bloating, diarrhea, abdominal pain, weight loss, and skin issues (including an intense rash called dermatitis herpetiformis). Among the less obvious signs: mouth ulcers, cavities, anemia, extreme fatigue, osteoporosis, seizures, infertility, mental health issues, joint pain, ataxia and, in children, poor growth and development. However, some people are asymptomatic.

118 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 ALIMENTS • NUTRITION
gg

g Étant donné que la maladie cœliaque partage d’innombrables symptômes avec d’autres affections, un diagnostic rapide est difficile — cela prend en moyenne 10 ans, selon l’Association cœliaque canadienne. Malgré le fait que 1 % de la population souffre de la maladie, plus de 80 % des cas sont manqués ou mal diagnostiqués, selon l’association.

La maladie cœliaque est héréditaire et peut frapper à tout âge. Les personnes ayant des antécédents familiaux de la maladie ou d’autres maladies auto-immunes, ou qui ont elles-mêmes une autre maladie auto-immune, sont plus à risque. Le dépistage comprend une analyse de sang et une biopsie intestinale. Il n’y a pas de remède contre la maladie cœliaque, mais le traitement consiste à suivre en permanence un régime sans gluten, ce qui devrait soulager les symptômes et permettre à l’intestin de récupérer.

L’allergie au blé

Ensuite, il y a ceux pour qui la consommation de produits à base de blé déclenche une réaction allergique. Les personnes allergiques au blé éprouvent une réaction immunitaire à certaines protéines du blé, mais pas généralement au gluten, il est donc possible qu’une personne allergique puisse toujours manger des aliments contenant du gluten. Bien qu’elle puisse survenir à tout âge, elle est plus fréquente dans l’enfance, touchant environ 1 % des enfants, dont la plupart s’en débarrasseront. « Les allergies au blé chez les bébés peuvent disparaître avant l’âge de cinq ans. Si un adulte développe une allergie au blé, il est peu probable qu’elle disparaisse », selon Les diététistes du Canada. Les symptômes comprennent les maux de tête, les problèmes gastro-intestinaux, la congestion, les difficultés respiratoires, les éruptions cutanées, la rougeur du visage, l’urticaire et, rarement, l’anaphylaxie.

Il existe également une maladie appelée l’asthme du boulanger, généralement contractée sur les lieux de travail, comme les boulangeries, causée par l’inhalation de la farine de blé pendant une longue période. Le dépistage implique un test sanguin ou un test cutané. En plus d’éviter le blé, le traitement peut inclure des antihistaminiques, des corticostéroïdes et le port d’un auto-injecteur d’épinéphrine.

La sensibilité au gluten

Pendant ce temps, les personnes qui présentent des symptômes après avoir consommé du gluten, mais dont le test est négatif pour la maladie cœliaque ou une allergie au blé, sont considérées comme ayant une sensibilité au gluten non-cœliaque. Le degré de sensibilité varie selon les individus. De nos jours, de plus en plus de personnes choisissent de s’alimenter sans gluten par elles-mêmes, ce qui fait craindre qu’elles puissent avoir une maladie cœliaque non diagnostiquée ou que leur régime alimentaire manque de certains nutriments que les aliments sans gluten n’offrent pas toujours.

Les experts recommandent aux personnes qui présentent des symptômes qu’elles soupçonnent d’être causés par le blé ou le gluten de consulter un médecin, en veillant à ne pas modifier leur alimentation au préalable, car cela pourrait affecter les résultats des tests. M

gg Because celiac disease shares countless symptoms with other conditions, timely diagnosis is difficult — it takes an average of 10 years, says the Canadian Celiac Association. While one percent of the population has the disorder, over 80 per cent of cases are missed or incorrectly diagnosed, according to the association.

Celiac disease is hereditary and can strike at any age. People with a family history of it or other autoimmune conditions, or who have another autoimmune illness themselves are at greater risk. Screening entails a blood test and intestinal biopsy. There is no cure for celiac disease, but the treatment is to permanently follow a gluten-free diet, which should relieve symptoms and let the intestine recover.

Wheat allergy

Then there are those for whom consuming wheat products trigger an allergic reaction. People with a wheat allergy experience an immune reaction to certain proteins in wheat, though not usually gluten, so it is possible someone allergic can still eat foods with gluten. While it can occur at any age, it is most common in childhood, affecting about one per cent of children, most of whom will outgrow it. “Wheat allergies in babies may be outgrown before the age of five. If an adult develops a wheat allergy, it is unlikely to disappear,” according to Dieticians of Canada. Symptoms include headache, gastrointestinal issues, congestion, breathing problems, skin rash, flushed face, hives and, rarely, anaphylaxis.

There’s also a condition called Baker’s asthma, usually acquired at workplaces, like bakeries, from inhaling wheat flour over a long time. Screening involves a blood test or skin-prick test. Besides avoiding wheat, treatment may include antihistamines, corticosteroids and carrying an epinephrine autoinjector.

Gluten sensitivity

Meanwhile, people who are symptomatic after consuming gluten, yet test negative for celiac disease or a wheat allergy, are considered to have non-celiac gluten sensitivity. The degree of sensitivity varies between individuals. Nowadays, more people are opting to go gluten-free on their own, prompting concern that they may have undiagnosed celiac disease or that their diet is lacking certain nutrients glutenfree foods do not always offer.

Experts recommend people who experience symptoms they suspect are due to wheat or gluten consult a doctor. It’s critical not to alter their diet beforehand, as that could affect test results. M

WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 119 ALIMENTS • NUTRITION

Les dangers de suivre un régime en vieillissant Dangers of Dieting as an Older Adult

Souvent, l’arrivée de la nouvelle année est synonyme de résolution et il peut être tentant de vouloir suivre un nouveau régime. Les régimes ne conviennent pas à tous, mais il faut tenir compte de certaines considérations supplémentaires si vous êtes une personne âgée.

Perte musculaire

En vieillissant, nous commençons naturellement à perdre de la masse musculaire. La perte de poids qui accompagne souvent les régimes est susceptible d’accélérer encore plus ce processus. Une diminution de la masse musculaire augmente le risque de chutes et de fractures. Une faible masse musculaire est liée à un système immunitaire plus faible, ce qui fait en sorte qu’il est plus difficile de lutter contre les maladies et plus facile de tomber malade. Il peut effectivement être bénéfique de peser un peu plus en vieillissant, car l’indice de masse corporelle (IMC) recommandé passe à une fourchette légèrement plus élevée après l’âge de 65 ans. En fait, les personnes âgées souffrant d’insuffisance pondérale et d’un faible IMC ont de moins bons résultats en matière de santé.

Ignorer

les problèmes de santé

De nombreux régimes donnent la priorité à la perte de poids et ne ciblent pas les problèmes de santé particuliers d’une personne. Un régime peut vous amener à compter et à limiter les calories au lieu de vous concentrer sur la consommation d’aliments contenant des fibres et moins de sodium pour vous aider à gérer votre hypertension artérielle. Il est préférable de consacrer votre énergie à trouver les aliments qui conviennent le mieux à votre corps et à votre situation particulière plutôt que d’essayer de suivre les règles d’un régime.

Interactions avec les médicaments

Un régime peut vous limiter à des aliments très précis, souvent différents de ceux auxquels vous êtes habitué, et peut interagir avec les g

As the new year rolls in, so does the pressure to make a resolution, and it can be tempting to start a new diet. Dieting is not really a good idea for anyone, but there are extra considerations to make if you are an older adult.

Muscle loss

As we age, we naturally start to lose muscle mass. The weight loss that often accompanies dieting is likely to speed up that muscle loss even more. Less muscle puts you at a higher risk for falls and bone breaks. Low muscle mass is also linked to a weaker immune system, making it harder to fight off illness and easier to get sick. It can actually be beneficial to weigh a little bit more in our later years as the recommended body mass index (BMI) shifts to a slightly higher range after the age of 65. In fact, underweight seniors with a low BMI have poorer health outcomes.

Ignoring health conditions

Many diets prioritize weight loss and do not target a person’s particular health issues. A diet may have you counting and restricting calories instead of focusing on including more foods with fiber and lower sodium to help manage your high blood pressure. It’s better to put your energy toward figuring out which foods work best for your body and your specific situation rather than trying to follow the rules of a diet.

Medication interactions

A diet might limit you to very specific foods, often different than those you’re used to, and can interact with the gg

120 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 ALIMENTS • NUTRITION

g médicaments que vous prenez. Par exemple, si un régime suggère de manger un pamplemousse au petit-déjeuner tous les jours, cela peut interférer avec certains médicaments pour le cœur. Si un régime préconise de manger beaucoup de salades à base de légumes verts à feuilles, la vitamine K contenue dans ces légumes peut interagir avec les médicaments anticoagulants. Si un régime élimine les glucides, une personne prenant des médicaments spécifiques contre le diabète risque de voir sa glycémie baisser dangereusement. De plus, la posologie de nombreux médicaments est basée sur le poids, donc si votre poids change constamment en fonction de votre régime, ils risquent de ne pas fonctionner correctement. Il est essentiel de consulter un professionnel de la santé avant d’apporter des modifications importantes à son régime alimentaire lorsqu’on prend des médicaments.

Des besoins différents Avec l’âge, notre corps n’absorbe plus aussi bien tous les nutriments des aliments que nous mangeons. Un régime restrictif comprend souvent moins d’aliments variés, ce qui rend plus difficile pour notre corps d’obtenir tout ce dont il a besoin. De nombreuses personnes voient également leur appétit changer avec l’âge, et il peut être difficile de respecter les choix alimentaires précis d’un régime. Dans certains cas, le vieillissement peut affecter la capacité d’une personne à mâcher et à avaler correctement les aliments. Elle devra donc trouver des aliments mous qu’elle peut tolérer sans s’étouffer; les aliments inclus dans la plupart des régimes seraient alors dangereux. Suivre un régime peut également s’avérer coûteux, ce qui risque d’être difficile avec un budget réduit après la retraite.

Préoccupation versus célébration

Si vous ou l’un de vos proches perdez du poids sans le vouloir, il est important de le prendre comme un signal d’alarme et non comme un motif de réjouissance. Nous vivons dans une société qui fait l’éloge de la perte de poids, quelle qu’en soit la raison. Une perte de poids involontaire peut être le symptôme d’une maladie grave et doit toujours être suivie par un professionnel de la santé.

Les régimes ne sont pas la solution

Vous avez probablement essayé de faire un régime à un moment donné de votre vie sans obtenir de résultats durables, et cela ne changera probablement pas maintenant. Ce n’est pas parce que vous manquez de volonté, mais parce que les régimes sont voués à l’échec. Il est temps de vous libérer de toutes les règles et de la culpabilité qui entourent la nourriture. Abandonnez la culture du régime et permettez-vous d’apprécier les aliments et de manger. Investissez en vous en apprenant à manger intuitivement, en écoutant votre corps et en choisissant les aliments qui vous conviennent le mieux. M

gg medications that you take. For example, if a diet suggests eating a grapefruit with breakfast every day, then it may interfere with certain heart medication. If a diet calls for lots of salads with leafy greens, then the vitamin K in these vegetables may interact with blood thinning medication. If a diet eliminates carbohydrates, it could put someone on specific diabetes medication at risk for dangerously low blood sugar. Not to mention that the dose of many medications is based on weight, so if your weight is constantly changing as you diet, they may not work properly. It’s crucial to speak with a healthcare professional before making any major dietary changes while taking any medication.

Different needs

As we get older, our bodies aren’t as good at absorbing all the nutrients from the food we eat. A restrictive diet often includes less variety of foods, making it harder for our body to get everything it needs. Many people also experience a change in appetite as they age, and the specific food choices of a diet may be difficult to adhere to. In some cases, aging may affect a person’s ability to properly chew and swallow foods. They would need to find soft foods that they can tolerate without choking; the food included in most diets wouldn’t be safe for them to eat. Diets can also be expensive to follow, which can be difficult on a smaller budget after retirement.

Concern vs celebration

If you or someone you love loses weight without trying, it’s important to take this as a warning sign and not a cause for celebration. We live in a society that praises weight loss no matter the reason. Unintended weight loss can be a symptom of a serious illness and should always be followed up with a healthcare professional.

Diets are not the answer

You’ve probably tried dieting at some point in your life without any lasting results, and it likely won’t change now. It’s not because you lack willpower, but because diets are set up for failure. It’s time to break free from all the rules and guilt around food. Ditch the diet culture and allow yourself to enjoy foods and eating. Invest in yourself by learning to eat intuitively, listening to your body, and choosing the foods that are best for you. M

Shawna Birman est une diététiste possédant de l’expérience avec le diabète, la santé cardiaque, la médecine gériatrique et d’autres spécialités. Elle travaille actuellement en médecine familiale au GMF MDCM au sein du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal.

Shawna Birman is a registered dietitian with experience in diabetes, heart health, geriatrics, and other specialties. She currently works in family medicine at GMF MDCM, part of the CIUSSS Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal.

WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 121 ALIMENTS • NUTRITION

La randonnée hivernale Winter Hiking

Lors de notre premier hiver ensemble, nous avons décidé de faire de la randonnée. Comme beaucoup de gens pendant la pandémie, nous cherchions toutes les occasions pour sortir.

L’atmosphère unique, les défis, et la beauté de la randonnée hivernale nous ont charmés.

Équipement

Nous avons fait notre première sortie au début de l’hiver alors que peu de neige était présente au sol. Nous étions convaincus que notre équipement de randonnée habituel serait adéquat : de bonnes chaussures et des vêtements de sport confortables. Nous avons définitivement sous-estimé les exigences de la randonnée par temps froid. Si vous gagnez de l’altitude pendant votre randonnée, gardez en tête que le sommet de la montagne peut avoir beaucoup plus de neige et de vent que le point de départ. La température corporelle peut varier en fonction de la météo et du niveau d’activité, c’est pourquoi il est préférable de s’habiller de plusieurs couches que l’on peut enlever ou ajouter au besoin, au lieu d’un seul manteau très chaud.

Voici l'équipement qui nous semble maintenant essentiel :

• Bottes chaudes et résistantes à l’eau

• Crampons (pour le début de l’hiver, raquettes dans les mois suivants)

• Lampe frontale (le coucher du soleil peut nous surprendre en hiver)

• Trousse de secours (à avoir toute l’année)

• Couverture d’urgence (pour la chaleur ou un abri d’urgence)

• Des vêtements en couches (La laine mérinos évacue la transpiration du corps et elle conserve la chaleur corporelle. Ça vaut le coût. Le coton tue!)

• Collations

• Liquides dans des récipients isothermes (thé pour se réchauffer, eau pour s’hydrater)

Autre équipement :

• Un thermos (20 oz pour deux personnes) vous permet de profiter d’une soupe chaude ou de chili. Quelle que soit la taille du récipient, il doit être plein si vous voulez que votre repas reste au chaud. g

Our first winter together, we decided to take up hiking. Like many during the pandemic, we took advantage of any opportunity to escape.

Turns out, the unique atmosphere, the challenge, and the beauty of winter hiking enchanted us.

Equipment

We started early in the season when there was barely any snow on the ground, so we figured our regular hiking gear — sturdy shoes and comfortable athletic wear — would suffice. We definitely underestimated the requirements of cold-weather hiking. If you’re gaining any elevation during your hike, bear in mind that the top of the mountain may have much more snow and wind than your starting point. Body temperature can vary a lot due to the weather and your level of intensity, which is why it’s better to dress in multiple layers that you can remove or add as needed, instead of one very warm coat.

Here’s the essential equipment we’ve learned to take with us:

• Warm, water-resistant boots

• Crampons for early winter, snowshoes for later months

• Head lamp (dusk can sneak up on you during the winter)

• First aid kit (handy year-round)

• Emergency blanket (for warmth or emergency shelter)

• Layers, layers, layers (Merino wool not only wicks perspiration from the body, it traps body heat. Worth the cost. Cotton kills!)

• Snacks

• Fluids in insulated containers (tea to warm up, water to hydrate)

Additional equipment:

• A thermos (20 oz for two people) means you get hot soup, chili, or Mac n’ Cheese for lunch. Whatever the size of the container, it should be full if you want it to stay warm. gg

122 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 EN FORME • FITNESS
Par | By Philippe Grimault & Audrey Larone Juneau

• Les bâtons de randonnée pour les plus longues distances peuvent réduire la tension sur votre dos et vos jambes.

• Un matelas en mousse à alvéoles fermées pour éviter de prendre froid assis dans la neige.

• Pour ceux qui ressentent le froid plus que les autres, des chaussettes ou des mitaines chauffantes à piles peuvent rendre cette activité plus agréable.

Bien qu’il puisse y avoir de l’eau accessible que vous pourriez filtrer sur le sentier, gardez en tête que cela peut endommager le filtre. L’eau prend de l’expansion lorsqu’elle gèle, et à moins que le filtre ne soit sec à 100 % après son utilisation, toute eau gelée détruira les minuscules tubes du filtre.

Sachez que si les raquettes sont recommandées lors de votre randonnée, cette recommandation est à suivre sérieusement. Personne n’aime s’enfoncer jusqu’aux hanches dans la neige et se battre pour chaque pas en avant.

Pour les collations, mieux vaut les garder dans les poches intérieures de votre manteau où elles seront plus tempérées. Une barre tendre congelée est difficile à manger! Préconisez de plus petits morceaux comme un mélange de noix, des bonbons, ou des boules d’énergie. Mangez progressivement pour garder votre énergie, n’attendez pas d’avoir froid et faim.

Où pratiquer ce sport

• Mont Kaaikop (Lanaudière). À 125 km de Montréal, cette montagne offre une bonne ascension pour les débutants. Le sentier est magnifique, et la petite boucle de 5,5 km peut être achevée bien avant le coucher du soleil. Notez que les crampons sont fortement recommandés ici, car la descente est raide à certains endroits.

• Parc régional de la forêt Ouareau (Lanaudière). À 120 km de Montréal, ce parc possède de nombreux sentiers pleins de ramifications permettant aux randonneurs d’écourter ou de prolonger leur randonnée. Ils ont aussi des refuges pour se réchauffer ou à louer pour une nuit en pleine nature entre amis.

• Parc national du Mont-Tremblant (Laurentides). À 140 km de Montréal, le « Sentier Centenaire » est une randonnée de 8 à 13 km (en boucle ou aller-retour) avec de belles vues et peu de difficultés. Le parc propose également de nombreux autres sentiers.

• États-Unis. Avec l’ouverture de la frontière, il peut être intéressant d’essayer des randonnées dans les Adirondacks. Certaines sont encore plus proches que les randonnées dans notre propre province. Assurezvous de rechercher les exigences spécifiques en matière d’équipement pour toute randonnée que vous souhaitez tenter. Les parcs d’État et les zones de nature sauvage ont leurs propres règles. Ces randonnées peuvent être assez difficiles et non sans certains risques.

Nous ne regrettons certainement pas d’avoir commencé ce sport qui nous permet d’apprécier la saison froide. Si vous n’aimez pas les activités hivernales dans notre coin de pays, vous serez coincé à l’intérieur pendant plusieurs mois consécutifs. Au fur et à mesure que vous gagnerez en expérience et en confort avec votre équipement et votre entourage, vous pourrez prolonger vos randonnées sur quelques jours pour découvrir des paysages que parfois peu de gens ont la chance de voir. M

• Hiking poles for long treks can reduce strain on your back and legs.

• An eggshell pad means you won’t get cold sitting in the snow, plus it weighs next to nothing.

• For those who feel the cold more than others, battery powered heated socks or mitts can make this activity bearable, and even enjoyable.

While there may be access to water along the trail that you can filter and drink, it may ruin your portable filter. Water expands as it freezes and unless the filter is 100 per cent dry after use, any freezing water will expand and destroy the miniscule filter tubes. Keep in mind that if snowshoes are recommended on your hike, take this seriously. No one enjoys sinking up to their hips in the snow and fighting for every step forward.

For snacks, best to keep these in your inner coat pockets where they can be reasonably warm. A frozen granola bar can crack teeth, so smaller pieces such as trail mix, candy, or mixed nuts are recommended. Snack gradually to keep your energy up. Why wait until you’re cold and hungry?

Where to practice this sport

• Mount Kaaikop (Lanaudière). 125km from Montreal, this is a good ascent for first timers. The trail is beautiful, and the short 5.5km loop can be completed well before sunset. Note that crampons are strongly recommended here as the descent is steep in some parts.

• Ouareau Forest Regional Park (Lanaudière). 120km from Montreal, this park has many branching paths so hikers can easily shorten or extend their trek. They also have some cabin shelters to warm up in or rent for a night in the wilderness with friends.

• Mont Tremblant National Park (Laurentides). 140km from Montreal, the “Centenary Trail” is an 8-13km hike (loop or out & back) with beautiful views and a low level of difficulty. The park also has many other trails to choose from.

• U.S.A. With the border open again, it might be fun to try some hiking trails in the Adirondacks. Certain peaks are even closer than hikes in our own province. Be sure to research specific gear requirements for any hike you wish to attempt, as state parks and wilderness areas have their own sets of rules. Note that these hikes can be quite challenging and are not without a certain amount of risk.

We don’t regret taking up this sport that allows us to appreciate winter. If you don’t enjoy winter activities in our neck of the woods, you’ll be stuck indoors for months on end. As you gain experience and become comfortable with your gear and your surroundings, you can even extend your hikes over several days, and discover pristine landscapes that few have the chance to see. M

WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 123 EN FORME • FITNESS
gg g

Réduire l’atrophie musculaire Reducing Muscular Atrophy

L’atrophie musculaire, également appelée sarcopénie, désigne la perte de tissu musculaire. Les muscles peuvent se dégrader pour plusieurs raisons, dont les interventions chirurgicales, les traumatismes, certaines conditions génétiques et, plus fréquemment, le vieillissement. La cause la plus courante de l’atrophie musculaire est la sous-utilisation des muscles pendant une période prolongée.

Certes, un changement de physique est prévisible avec l’âge, mais il n’y a pas que la silhouette corporelle qui doit nous préoccuper. L’augmentation du rétrécissement musculaire s’accompagne d’une diminution de la force et de la fonctionnalité, ce qui peut éventuellement empêcher une personne d’accomplir des tâches quotidiennes. Monter un escalier, aller chercher les petits-enfants ou transporter les courses de la voiture à la cuisine sont de simples activités qui peuvent commencer à représenter un défi en raison d’un manque de masse musculaire. Cette situation est particulièrement préoccupante pour les personnes âgées qui ont également subi des blessures, des maladies ou d’autres limitations et qui restent assises ou allongées pendant de longues périodes.

En vieillissant, l’appétit diminue et, souvent, les carences en nutriments peuvent être un facteur important d’atrophie musculaire. Les acides aminés essentiels des protéines sont des éléments de construction nutritionnels que votre corps ne peut pas produire par lui-même. Avec une réduction des calories, l’apport en protéines diminue souvent aussi. Si une personne ayant un appétit limité ne mange que lorsqu’elle a faim, elle ne satisfait probablement pas les besoins en protéines pour conserver sa masse musculaire existante, et son corps commencera à décomposer son tissu musculaire pour répondre à sa demande de protéines. g

Muscular atrophy, also known as sarcopenia, is the wasting of muscle tissue. Muscles can degrade due to a number of reasons including surgery, trauma, certain genetic conditions and, most frequently, aging. The most common culprit of muscular atrophy is the disuse of the muscles for a prolonged period.

One might argue that a change in physique is to be expected as we age, and while this is true, there is more to be concerned about than body shape. With increased muscle shrinkage comes less strength and functionality, which can eventually cause an individual to stop being able to perform simple, daily tasks. Climbing a flight of stairs, picking up the grandchildren, or carrying groceries from the car to the kitchen might begin to pose a challenge due to a lack of muscle mass. This is especially troublesome for older adults who have also experienced injuries, illness, or other limitations, and they tend to sit or lie down for long periods.

With age also comes a decrease in appetite and, oftentimes, nutrient deficiencies can be a major contributor to muscular atrophy. Proteins’ essential amino acids are nutritional building blocks that your body cannot produce on its own. With a reduction in calories, protein intake often lessens as well. If someone with a limited appetite only eats when they’re hungry, they are probably not meeting the protein requirements to retain their existing muscle level and their body will start to break down its existing muscle tissue to meet its demand for protein.

124 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 EN FORME • FITNESS
gg

g La sarcopénie frappe plus fort avec l’âge, et si l’on ne prête pas attention au rétrécissement musculaire, l’affection s’accélère très rapidement après une période prolongée d’inactivité ou de malnutrition. Des exercices de musculation, sous la supervision d’un entraîneur professionnel, combinés à un régime alimentaire sain, prescrit par votre médecin ou un nutritionniste certifié, peuvent ralentir la vitesse de dégradation des muscles.

Les promenades quotidiennes sont excellentes pour prendre l’air et réduire le stress, mais elles ne favorisent pas la croissance musculaire nécessaire pour éviter la sarcopénie. Les exercices de musculation comme les pompes (push-up) contre un mur, les montées d’escaliers ou les squats avec une chaise sont des mouvements faciles, sans équipement, qui améliorent la masse osseuse, un facteur essentiel du vieillissement.

Les bandes de résistance, qui peuvent être utilisées debout ou assis, offrent différents niveaux de tension et peuvent être intégrées à une routine quotidienne pour renforcer le haut du corps. Elles constituent la solution idéale pour « entretenir les muscles » de tous ceux qui sont susceptibles de se blesser en soulevant des poids. Placées autour d’une patte de bureau ou d’un tronc d’arbre, elles peuvent être utilisées pour renforcer les muscles de la poitrine, des biceps, des triceps, des épaules et du dos. De plus, des études ont démontré que les bandes de résistance renforcent les muscles abdominaux, qui sont nécessaires à une bonne posture, à l’équilibre et au bien-être général des personnes âgées.

Bien que le vieillissement physique soit une condition attendue du corps humain, il ne doit pas nécessairement être une expérience négative. Il est bon de continuer à consommer des aliments riches en nutriments et en protéines et de marcher quotidiennement en faisant des exercices de musculation pour favoriser le maintien des muscles et améliorer la force. M

gg Sarcopenia hits harder with age, and without proper attention to muscle shrinkage, the condition will accelerate very quickly after an extended period of inactivity or malnutrition. Strength-training exercises under the supervision of a professional trainer combined with a healthy diet, prescribed by your doctor or a certified dietician, can slow the rate of muscle degradation.

Daily walks are great for fresh air and stress reduction, but they do not promote the muscle growth that is required to ward off sarcopenia. Weight-bearing exercises like pushups against a wall, step-ups on a staircase, or assisted squats using a chair are easy, equipment-free movements that promote bone mass — a critical factor as you age.

Resistance bands, which can be used standing or sitting, come in various levels of tension and can be incorporated into your daily routine to reinforce upperbody strength. They are the ideal ‘muscle maintenance’ solution for anyone who may be at a higher risk of injury from lifting weights. When placed around a sturdy pillar or tree trunk, they can be pulled to build strength in the chest, biceps, triceps, shoulders, and back. Moreover, studies have shown that resistance bands encourage core strength, which is necessary for good posture, balance, and overall well-being as one ages.

Although physical aging is an expected condition of the human body, it doesn’t have to be a negative experience. It serves one well to continue incorporating nutrient-dense and proteinrich foods as well as daily walking with weight baring exercises to encourage muscle maintenance and improved strength. M

Professionnelle de l’exercice certifiée CanFitPro et propriétaire de « Busy Mom Bootcamp », Tina « Toner » Kissavos aide les gens à adopter un mode de vie plus sain depuis plus d’une décennie. Visitez son site Web TinaToner.com pour avoir plus de renseignements sur ses services de mise en forme/nutrition et plus encore. CanFitPro-certified trainer and owner of the online ‘Busy Mom Bootcamp’ Tina ‘Toner’ Kissavos has over a decade of experience in helping people switch to a healthier lifestyle. Visit her at TinaToner.com to request information about her training/nutrition services and more.

WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 125 EN FORME • FITNESS

Le yoga pour les aînés Yoga for Seniors

UNE ACTIVITÉ POUR TOUS LES ÂGES

Le yoga. Il existe depuis des milliers d’années, et des personnes de tous âges peuvent en tirer des bénéfices physiques et mentaux. Mais le yoga est-il pour vous? J’ai parlé avec Franca Redivo, retraitée et professeure de yoga certifiée de Sun&Moon Yoga à Dorval, pour en savoir plus.

Rowena Woods : Que vous a apporté le yoga sur le plan personnel?

Franca Redivo : Il y a l’aspect physique, je me sens souple, je me sens forte et ma respiration s’est approfondie. Mais comme le yoga est aussi un voyage intérieur, il a amélioré ma capacité à déstresser et à réfléchir. Il m’a aidé à reconnaître ce qui est important et ce que je dois laisser tomber. L’immobilité qu’il procure m’a apporté clarté, calme et perspicacité.

RW : Pouvez-vous développer les vertus physiques de l’approfondissement de la respiration, de la souplesse, et de la force?

FR : Ce qui différencie le yoga des autres exercices de gymnastique est le lien entre le travail de la respiration (Pranayama) et le mouvement. Le yoga vous invite à respirer par le nez à partir de votre ventre pendant que vous pratiquez les poses (Asanas). La pratique d’une respiration profonde peut aider à augmenter la capacité pulmonaire, ce qui peut améliorer la fonction respiratoire. Cela peut offrir de nombreux avantages, de la lutte contre les maladies à un meilleur sommeil.

Améliorer la flexibilité signifie augmenter l’amplitude de vos mouvements. En continuant à vous étirer, votre corps devient plus souple, et les activités quotidiennes deviennent plus faciles. Le renforcement de vos muscles et de votre tronc vous donne de l’élan et augmente votre endurance. Le yoga invite à la fois le mouvement et la force dans votre vie. Plus vous bougez avec aisance et confiance, plus vous vous sentez vivant.

RW : De nombreux aînés craignent de tomber. Qu’en est-il de l’équilibre? Le yoga est bon pour la proprioception, c’est-à-dire pour savoir où se trouve votre corps dans l’espace. Le fait de renforcer vos jambes en vous déplaçant et en pratiquant certaines positions vous aide à prendre conscience de votre corps, ce qui vous permet de redistribuer votre poids et de prévenir les chutes. g

AN AGELESS ACTIVITY

Yoga. It’s thousands of years old and people of all ages can reap its physical and mental benefits. But is it for you? I spoke with retiree Franca Redivo, a certified yoga teacher from Sun&Moon Yoga in Dorval, to learn more.

Rowena Woods: What has yoga given you personally?

Franca Redivo: There’s the physical aspect, so I feel flexible, I feel strong, and my breathing has deepened. But because yoga is also an inward journey, it has enhanced my ability to de-stress and reflect. It has helped me recognize what’s important and what I need to let go of. The stillness it provides has offered me clarity, calm, and insight.

RW: Can you expand on the physical benefits of deepened breathing, flexibility, and strength?

FR: What differentiates yoga from other calisthenics is the connection of breath-work (Pranayama) with movement. Yoga invites you to breathe through your nose from your belly as you practice the poses (Asanas). Practicing deep breathing can help increase lung capacity, which can improve respiratory function. This can offer a host of benefits, from fighting off illness to better sleep.

Increasing flexibility means increasing your range of motion. As you continue to stretch, your body becomes more pliable, and day-to-day activities become easier. Strengthening your muscles and core provides momentum and increases endurance. Yoga invites both movement and strength into your life. The more you move with ease and confidence, the more alive you feel.

RW: Many seniors worry about falling. What about balance? Yoga is good at proprioception, or knowing where your body is in space. Strengthening your legs by moving and standing in certain positions helps bring body awareness, so you can redistribute your weight and help prevent falls. gg

126 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 EN FORME • FITNESS
PHOTO: ROWENA WOODS Franca Redivo

g RW : Parlez-moi davantage de la réduction du stress.

FR : En respirant dans vos mouvements, votre esprit suivra, ce qui vous empêchera d’être distrait. Lorsque votre corps et votre esprit s’habitueront à l’immobilité, vous serez en mesure de l’invoquer même en période d’agitation, ce qui pourrait réduire le stress, l’anxiété et même la dépression.

RW : Pourquoi pensez-vous que le yoga intimide certaines personnes?

FR : Dans les médias, vous verrez souvent des adeptes dans des poses de pointe. Ce que l’on ne voit pas, c’est tout le temps et l’entraînement qui ont été nécessaires pour atteindre ces poses, ce qui peut être déconcertant. De même, si une personne ayant des difficultés physiques voit des participants se déplacer avec aisance, elle risque de se décourager. Cependant, le yoga est extrêmement adaptable, il peut et doit être modifié pour répondre aux besoins de l’individu.

RW : Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur l’accessibilité?

FR : Il est conseillé de parler à votre médecin de vos problèmes de santé avant de faire du yoga. Il est également important de faire savoir à votre professeur quels sont ces problèmes. De nombreux aînés ont du mal à se lever et à se coucher au sol, surtout si elles souffrent d’arthrite, de problèmes de hanche ou d’un excès de poids. Il est possible d’utiliser des accessoires comme des blocs, des coussins et des couvertures, ce qui augmente le confort et aide à modifier les mouvements.

Il y a aussi le yoga sur chaise, l’un de mes cours favoris à enseigner. Il est particulièrement utile pour les personnes qui se sentent exclues du yoga en raison de leurs problèmes de santé. Vous pouvez étirer et renforcer vos épaules et vos bras sans craindre de tomber. Vous pouvez étirer vos jambes sans avoir à porter le poids sur vos cuisses et vos genoux. Vous pouvez faire travailler votre tronc tout en maintenant votre dos dans une position neutre. Tant que vous pouvez respirer, vous pouvez faire du yoga.

RW : Quels conseils pouvez-vous donner pour trouver le bon professeur?

FR : Je vous recommande d’assister à un cours en personne plutôt que de suivre une vidéo, car il est préférable d’être avec un professeur qui peut voir ce que vous faites. Si l’enseignant ne vous offre pas un espace sécurisant qui répond à vos besoins individuels, n’abandonnez pas. Trouvez un autre enseignant. Et n’écartez pas les enseignants plus jeunes simplement parce que vous êtes plus âgé.

RW : Un dernier mot?

FR : J’encourage tout le monde à ne pas laisser leur sentiment actuel de limitation les empêcher d’essayer le yoga. De même, n’utilisez pas le yoga ou tout autre programme de remise en forme comme une mesure de votre valeur personnelle. Il est important de se rappeler que l’on s’engage dans un voyage et que l’on n’est jamais trop vieux pour se mettre au défi de manière douce, mais efficace. M

gg RW: Tell me more about stress reduction.

FR: As you breathe into your movements your mind will follow, making it harder to be distracted. When your body and mind get accustomed to stillness, you’ll be able to invoke it even during hectic times, possibly reducing stress, anxiety, and even depression.

RW: Why do you think someone might feel intimidated by yoga?

FR: In the media you will often see practitioners in peak poses. What is not shown is all of the time and training that went into achieving those poses, which can be disconcerting. Similarly, if someone with physical challenges sees participants moving with ease, they are likely to become discouraged. However, yoga is extremely adaptable and can and should be modified to suit the needs of the individual.

RW: Can you expand a bit on accessibility?

FR: It’s advisable to talk to your doctor about health concerns before doing yoga. It’s also important to let your teacher know what those challenges are. Many seniors have trouble getting up and down from the floor, especially if they have arthritis, hip problems, or excess weight. There are props that can be used like blocks, cushions, and blankets, which increase comfort and help in the modification of movements.

There’s also chair yoga — one of my favourite classes to teach. It’s most helpful for those who feel disenfranchised by yoga because of their health issues. You can stretch and strengthen your shoulders and arms without worrying about falling. You can stretch your legs without having to carry the weight on your thighs and knees. You can work your core while keeping your back in a neutral position. As long as you can breathe, you can do yoga.

RW: What tips can you offer on finding the right teacher?

FR: I would recommend attending an in-person class as opposed to following a video because it’s preferable to be with a teacher who can see what you’re doing. If the teacher isn’t providing a safe space that meets your individual needs, don’t give up. Find another teacher. And don’t dismiss younger teachers simply because you’re older.

RW: Any final words?

FR: I would encourage anyone to not let their current sense of limitations stop them from trying. Also, don’t use yoga or any fitness program as a measure of your self worth. It’s important to remember that you’re embarking on a journey, and you’re never too old to challenge yourself in gentle yet effective ways. M

Rowena Woods est une auteure et éditrice avec un diplôme en littérature anglaise qui travaille dans l'industrie cinématographique.

Elle a également travaillé dans le domaine de la prestation de soins pendant plus de 30 ans. Elle réside à Montréal avec sa famille.

Rowena Woods is an author and editor with a specialization degree in English Literature who currently works in the film industry. She has also worked in the caregiving field for over 30 years. She resides in Montreal with her family.

WINTER 2023 MONTRÉAL enSANTÉ 127 EN FORME • FITNESS

Le tonus avec Tina Toning with Tina

EXERCICES ÉNERGISANTS

Se réveiller par un matin sombre et froid peut être décourageant. Mais commencer sa journée par un programme d’entraînement axé sur la santé offre des avantages incroyables. Les trois exercices suivants vous permettront de sortir du lit avec plus d’énergie.

Marche active

Une marche sur place d’une minute avec les genoux bien hauts et les bras en mouvement vous réchauffera pour le décollage. Réglez votre chronomètre et commencez à marcher à un rythme confortable. Au bout de 15 secondes, augmentez légèrement la vitesse et alternez entre un rythme rapide et lent jusqu’à la fin de la minute. Si vous avez des problèmes d’équilibre, prenez appui sur un mur avec une main.

Demi-squat avec étirement

Le simple mouvement d’un demi-squat fait travailler le plus grand muscle de votre corps : les fessiers. L’intégration de ce mouvement dans votre routine matinale vous permettra de faire circuler votre sang. Debout, les pieds écartés à la largeur des épaules, les bras le long du corps, asseyezvous en position demi-squat. Redressez-vous en levant les bras au-dessus de votre tête. Maintenez l’étirement pendant deux ou trois secondes, puis revenez à la position de départ. Commencez lentement et augmentez la vitesse lorsque vous êtes à l’aise. Après 20 répétitions, il sera difficile de nier leur efficacité.

Ouverture de la poitrine et du dos

Debout, les bras tendus devant vous à la hauteur de la poitrine, contractez votre dos en pliant vos coudes derrière, puis revenez à la position de départ. En effectuant ce mouvement régulièrement, vous gagnerez en vitalité et en force pour soutenir votre activité physique et mentale quotidienne. M Consultez cette vidéo exclusive (https://youtu.be/vDW9sZ7NTkI) pour voir la démonstration des mouvements mentionnés ci-dessus.

ENERGIZING EXERCISES

Waking up on a dark, chilly morning can be discouraging. But starting your day with a health-oriented fitness routine has incredible benefits. The following three exercises will get you out of bed feeling more energized.

Vitality march

A one-minute march in place with knees raised high and arms in motion will warm you up for takeoff. Set your timer and begin marching at a comfortable pace. At the 15-second mark, increase the speed slightly and alternate between a fast and slow pace until the minute is up. If balance is a concern, hold onto a wall with one hand.

Half-squat stretch

The simple motion of a half squat engages the largest muscle in your body: the glutes. Incorporating this move into your routine first thing in the morning is guaranteed to get your blood pumping. Stand with feet shoulder-width apart and arms flanked along your sides. Sit back into a half squat. Stand back up while raising your arms above your head. Hold the stretch for two to three seconds, then return to the starting position. Begin slowly and pick up speed as you’re comfortable. After performing 20, it will be hard to deny their effectiveness.

Chest-and-back opener

Stand with straight arms in front of you at chest height. Squeeze your back by bending your elbows behind you then return to the starting position. Performing this move regularly will add vitality and strength to sustain daily physical and mental activity. M

Check out this exclusive video (https://youtu.be/vDW9sZ7NTkI) for a demonstration of each exercise mentioned above.

128 MONTRÉAL enSANTÉ HIVER 2023 EN FORME • FITNESS

Restaure l’hydratation et protège la peau

3 céramides essentiels, de l’acide hyaluronique et la technologie MVE®
Sans parfum Pour peaux sensibles
Avec
Hypoallergénique

TROUVEZ

L’INCOMPARABLE

LE TOUT NOUVEAU LEXUS RX

C’est le temps de transposer la nature à l’intérieur. Si les évanescentes aurores boréales animent les sens, il en va de même pour le tout nouveau Lexus RX. Ses finitions saisissantes et immersives comprennent un éclairage d’ambiance intérieur personnalisable dans les modèles hybrides et un toit ouvrant panoramique en option. Quand vous prenez le temps de vous ouvrir aux possibilités, vous découvrez que même les instants les plus éphémères sont impérissables dans le Lexus RX 2023.

Trouvez votre concessionnaire à lexusmontreal.ca

61 408 $* LEXUS RX 2023 À PARTIR DE *Pour toutes les o res, les quantités de véhicules peuvent être limitées et une commande du concessionnaire ou un échange entre concessionnaires peut être nécessaire, peut être limité et variera selon le modèle. Toutes les o res sont en vigueur du 1er janvier 2023 au 31 mars 2023 et peuvent changer ou être annulées sans préavis. Consultez votre concessionnaire Lexus participant pour tous les détails. Les taxes, l’immatriculation et les assurances sont en sus.
Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.