Page 1

Projet académique 2017- 2020 : trois grandes ambitions pour la réussite de tous

L’

académie de Paris s’est engagée dans l’élaboration de son nouveau projet. Des avancées significatives ont été accomplies dans les domaines que le projet 2013-2016 avait mis en exergue : l’accent mis sur le numérique, l’affirmation de l’ouverture internationale, un accès accru à la culture, mais aussi la prise en compte de parcours scolaires plus individualisés et la création d’un climat serein et respectueux. L’éveil de la sensibilité de tous les acteurs sur ces questions essentielles constitue l’héritage le plus précieux de ce projet dont le bilan vient d’être partagé. C’est la base sur laquelle il nous est désormais possible de poursuivre les progrès, en nous montrant attentifs aux spécificités parisiennes. Les résultats de l’académie sont supérieurs à la moyenne nationale, mais ils recouvrent de fortes disparités, ce qui nous engage plus que jamais à prendre en considération les élèves dans leur diversité, et rendre notre École véritablement inclusive. L’évolution des techniques et des attentes de la société met l’École au défi de s’adapter pour accroître sa performance et la confiance des usagers. Mais l’académie a aussi des atouts comme sa tradition d’ouverture culturelle et internationale qu’il nous faut cultiver. C’est pourquoi, à l’heure d’élaborer un nouveau projet, j’ai souhaité en souligner la dimension stratégique en définissant trois grandes ambitions, à même d’orienter notre travail commun : ɫɫ ɫɫ ɫɫ

Bâtir une École équitable et ambitieuse pour tous. Adapter l’organisation de l’académie pour mieux accompagner les publics et les personnels. Renforcer et valoriser l’ouverture de l’École.

Ces ambitions, dont le caractère général n’enlève rien à l’acuité, constituent le cadre général et la raison d’être des actions à conduire, la « feuille de route » des prochaines années. Abordées et mises en œuvre à travers des champs plus thématiques, elles nécessitent à chaque moment, d’articuler la dimension pédagogique et la dimension organisationnelle. Elles ont vocation, surtout, à être déclinées dans les mois qui viennent en objectifs concrets et opérationnels, qui pourront être adaptés aux situations locales. Dans cette perspective, cette construction doit être le fruit d’une démarche collective à laquelle je souhaite que soient associés aussi étroitement que possible les chefs d’établissement et les corps d’inspection, ainsi que tous les personnels concernés à travers leurs représentants. Chacun doit pouvoir s’approprier les objectifs communs et participer à leur mise en œuvre, tant au niveau des services du rectorat que dans les écoles, les établissements, les CIO. Mais elle ne prendra tout son sens que si elle s’appuie aussi sur la participation des parents et des élèves. Le chantier qui s’ouvre devant nous est vaste et doit mobiliser l’ensemble de la communauté éducative, pour répondre aux besoins et aux attentes des élèves de la capitale. Gilles PÉCOUT Recteur de la région académique Île-de-France, Recteur de l’académie de Paris, Chancelier des universités de Paris  

MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE, MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, DE LA RECHERCHE ET DE L’INNOVATION


Ambition 1 Bâtir une École équitable et ambitieuse pour tous Terre de contraste, l’académie de Paris se doit d’amener à la réussite tous ses élèves, y compris ceux qui pâtissent de conditions préalables défavorables à leur scolarisation ou à leur apprentissage. Au-delà de la dimension structurelle et organisationnelle, cette politique passe par le développement à tous les niveaux d’approches pédagogiques personnalisées, et d’efforts soutenus pour aider chaque élève à construire un parcours d’orientation approprié. C’est à travers un travail soutenu avec des partenaires institutionnels, professionnels ou associatifs que cette politique prend toute sa mesure.

Action 1.1  Favoriser l’accès aux savoirs de tous les élèves dans une École qui accepte les différences

L’inclusion des élèves à besoins éducatifs particuliers a été largement engagée à travers les précédents projets de l’académie et se poursuit avec la même détermination. Une politique socio-pédagogique ambitieuse est mise en place pour combattre les effets de la grande pauvreté qui exacerbe parfois les écarts scolaires et pour accompagner les publics les plus éloignés de l’École. Elle s’appuie sur le travail engagé avec les collectivités.

Action 1.2  Personnaliser les approches pédagogiques À l’heure où notre École accueille la quasi-totalité d’une classe d’âge, la prise en charge simultanée d’élèves aux profils variés représente un défi : ne laisser aucun élève sur le bord du chemin, tout en permettant aux élèves les plus avancés de donner toute leur mesure. C’est dans la classe que tout doit se jouer. La personnalisation des enseignements, la réflexion sur l’évaluation sont désormais au cœur des démarches de formation et des travaux collectifs.

Action 1.3  Garantir la continuité et la diversité des parcours scolaires

Riche de formations nombreuses et variées à tous les niveaux, l’académie de Paris veille à accompagner les élèves dans l’intégralité de leur parcours de formation en s’attachant notamment à fluidifier les liaisons inter-cycles pour assurer un continuum harmonieux de la maternelle à l’enseignement supérieur. L’ensemble des acteurs et des partenaires de l’École se mobilisent, à travers une action continue, pour aider les élèves à construire une orientation active qui prenne en compte à la fois leurs motivations et aptitudes et les réalités socio-économiques du monde qui les entoure.


Ambition 2 Adapter l’organisation pour mieux accompagner les publics et les personnels Le mode d’organisation de l’École influe directement sur son efficacité et la confiance que le public lui accorde. La structure administrative et son fonctionnement sont donc réexaminés pour accroître la performance du système et la satisfaction des usagers. Une attention particulière est accordée à la formation des personnels pour leur permettre de continuer à répondre aux enjeux de la société d’aujourd’hui. Au niveau local, les efforts portés sur l’instauration d’un climat serein permettent de renforcer le sentiment collectif d’appartenance et les résultats.

Action 2.1  Affirmer le pilotage administratif La qualité de la relation avec les usagers passe par la construction d’une organisation solide mise au service des apprentissages. L’académie et les établissements s’attachent pour cela à fluidifier les procédures, à moderniser les outils de communication, notamment numériques, et généralisent l’usage d’outils de pilotage et d’évaluation partagés.

Action 2.2  Renforcer l’accompagnement des personnels Les mutations de la société et de l’École nécessitent que les personnels conservent un haut niveau de qualification et soient à même de s’adapter aux nouveaux défis. L’accompagnement des personnels est repensé à la lumière des nouveaux modes d’évaluation et de gestion des carrières et une politique de formation axée sur les nouveaux besoins est mise en œuvre.

Action 2.3  Agir sur le climat scolaire pour renforcer les communautés éducatives, au service des apprentissages

Réunir des conditions pédagogiques et éducatives favorables est une des conditions de la réussite des élèves. La construction d’un cadre accueillant, serein, respectueux, mise en avant par le précédent projet académique, reste une priorité. Le succès de sa mise en œuvre repose sur une politique active de prévention du décrochage, mais aussi sur la participation de l’ensemble des acteurs, la valorisation de l’engagement des élèves et la reconnaissance de la place des parents.


Ambition 3 Renforcer et valoriser l’ouverture de l’École Largement ouverte sur son environnement, l’académie de Paris dispose d’atouts certains pour faire profiter ses élèves des partenariats qu’elle a noués avec les collectivités, avec les institutions culturelles, avec le monde de l’entreprise ou encore à l’international. L’intervention des différents opérateurs sera organisée avec cohérence pour que les actions touchent au plus près les élèves et apportent une plus-value pédagogique. Cette ouverture va de pair avec les efforts entrepris pour dynamiser la recherche, valoriser l’innovation et renvoyer de l’École une image vivante.

Action 3.1  Promouvoir des pratiques pédagogiques adaptées au contexte d’aujourd’hui

Dans un monde où la relation aux apprentissages et aux savoirs est bouleversée, le renouvellement des pratiques pédagogiques est facilité par la recherche, la mise en valeur et la mutualisation d’innovations abouties qui privilégient la dimension de projet. La place prise par le numérique pédagogique est confortée en recherchant désormais, au-delà de l’implantation d’équipements, la diffusion de pratiques pédagogiques adaptées.

Action 3.2  Exploiter pleinement l’environnement culturel à travers des partenariats directement tournés vers les élèves

La culture peut constituer un élément fort de la réussite scolaire. Les partenariats cultivés depuis plusieurs années avec les institutions culturelles parisiennes doivent servir de support à des actions ambitieuses directement destinées aux élèves, tant pour enrichir leurs connaissances que pour développer les pratiques artistiques et culturelles pluridisciplinaires.

Action 3.3  Faire de l’ouverture internationale de l’académie un atout pour les élèves

Le monde ouvert dans lequel vivent et vivront désormais les élèves fait une place grandissante aux échanges d’informations, de savoirs, de services et de biens. Pour les y préparer, l’enseignement des langues étrangères est associé aussi souvent que possible à des programmes européens et internationaux et aux multiples partenariats sur lesquels l’académie de Paris peut désormais s’appuyer. Elle veille à en faire profiter tous les élèves, soit directement à travers des mobilités, qui permettent de prendre conscience des diversités culturelles du monde d’aujourd’hui, soit indirectement à travers des échanges relatifs aux pratiques pédagogiques, à la vie scolaire ou à l’organisation interne des établissements.

Projet academique 2017 2020 de l'académie de Paris  
Advertisement